<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00233
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: January 11, 1908
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00233

Full Text


Im NNU, W 235~- VOTUfI3 (aM BAE! ii JANV IOB


gorulgDwocy Dcw LU NUAMRO 10 CZNTD=

r&A MOIS URG 41 WAN-AMOCZPptIR s~FIL~
a Ubnnommts puntnu du in. at du zj do chaq
RtDA rIOArDnMNISTRATION mois a onot payables d'avace
r do t m sw45, vR =K, 45s I"ausftf f1m r aor sonou" most "reMis


Poor tout = qui oOnP-


A r1'AainistrtIon du Soourna, Wadreer A Monsieur


Arthur ISIDORE, 45, Rue Roux ou Bonne-Foi.


P ASSI ET PDUCI TIO I l'ites du monde, si curieuses de sensua- fants se marieront. Is ne font que pas
PASSIUO S .E T U CA I I iUi lilts. ser au mieux leurs tiancailles. Longue
SnJe crois vraiment avoir assez dit pour fiangailles qui durent, souvent, des an
-- que le lecteur puisesee convaincre que ndes, jusqu a ce que le jeune homme
c'est I'dtat social des milieux qui fa- ait gagne la situation necessaire au con
Voici un joli petit tableau queje dd- le respect des autres et ui impose le corne la femme A son image. II est fort du manage. De seize A vingt-deux
tache du chapitre consacrd aux Fiance respect aux autres. Cest ell quise trou- bien certain que la femme, 4tant, elle ou vingt-trois ans, le bacheor court
dans lee VIes d'Amnique de Paul ve a la base de l'inddpennance f6mini:.e aussi, facteur social au meme titre que tise une sorte de maitresse legitime el
Adam: dans les socidtds anglo-saxonne. I'homme, doit 6tre sciemment utilisde qui lui accord beaucoup, sauf de bri-
SVoici trois filled de quatorze as Nous avons priecdempet vu quo le dans ,oute euvre de rdforme social. ser la vitre. Ce qui lui suffit. a
couches sur le talus de azen qui bor- tempdfament nordlque do mate anglo- 11 faut pourtant bien considdrer,- Je vais un peu d6tailler et analyser ce
de ol trottoir desert: llest as content saxon Idloigne des entMtprtses de a- et c'est IA surtout ce quoe je veux di- trait de mceurs.
des anecdotes de flirt ; elles rient a action et ort contender montrer- que, en l'dtat actoel des so-I .
dulats. Paec d'eUesa, itrs poneys met. de la flanc6e, de 11o L'dcri- ciadEs latiaes auquelleos ous a te- LA.
resvn annf .d* is &ri doe, a vanlia1 CONVEN".&oaION C OMi MERCIALE4
gres k6mdt Ibub reee mebt A cet C1ad : de vouloir fire de la femme (ie ces so- CO N 1 ION (JOMM LIALI
da, .par 1pi6glerie at potIr a Le Yankee ne possde pas les ta- ci4t6s des imitations irrdflchies de FRANCO-HAITIEXL'NE
n fI tace, rFeoe saute 0a seo, lets do siducleur. Timide, reopectueux, I'exemplaire anglo-saxon sans, au pr6a-
enfaurche la b6te qu'elle dperonne, part sentimental a l'exc6s, i n'a point, en able ou en m6me temps, essayer de Un rappel des trop-pergus
au galop. Elle monte A Ia man.reo des outre, A combattre lee ardeurs du tem- rdviser Ie tempdraneuni des mAles et de Une note publide au Journal Officiel du
hommes, jambe de ci, jambe de IA. pdrament lalin. Impuodmout lsa#6tu- reformer les milieu. 13 d cembre indique, en ces terms, une
udb jupe tolle qu'es portent no0 cy- diante* peuvent recevoir dans lee halls II n a aut pas oublier que c'est le but measure d'iquit, base sur la rrciprocit6
clist diviseo ur a Iselle et retombe de I'Universite des dtidiants et des de I'6ducation et celle-ca doit atrf in- des measures praises par le gouvernement
juplu ux chevinles de la cavalibet qe amis, danger, luncher, rie, flirter avec coatestablement dirigde dans le seos du haiien vis-A-vis des products d'origine fran-
06ih assentesdeaoqam'ie. Lteursc a- eux. Rien ne s'ensuit qu'une camara- rtsult.t a obtenir. liise, en les faisant binficier, des le len-
su. x e ,?Iet, rete.l~crs l Oa u nle derie franche. Ce qui suit va amplement le fair remain de la convention du 30 janvier
putiq6b6e a la nnissaace 4 s naues. Dana nos pays de sang chaud, des comprendre: c'est le tableau de ce qui dernier, des advantages de cette convention.
.1 At uOe pourultte deJenes cea- ventures et des pdch4s sralent les s passe dans monde des fiances, e A partir du 23 novembre 1907 les
1tiaiss impavide.. Elles dipaset consequences ratales de ces libres amu. je crois devoir Fr6venir tout de suite Ie prduits d'origine haitienne, viss A la
!m tegrle d; oltO se I e1u1 de stme0. nts. LA-bsla faute no so product letter qu'il no s'agit pas dans ce ta- convention comnmerciale entire la France et
l mobIle qua beud o en vami. Cepen- gne. Evidemment il y a .es faiblesses bleak de 12 pratique des fianailles de Haiti, si gne le 3o janvier r9o7, autres
t, un d rpbMey e prftd eura as- C entont des cas rares et rdprouv4s. a I'6ite amAricainedans laquelle les cho- ue les denrdes coloniales qui benoficiaient
sage de la machine. 11 t fit u.. t, Voila pour te mtonde des a lolescents se sor ce point se passent come 'ores et deja do tarif minimum A i'entrie
pus re care. Brutale et forte, I'a ole- et des 6tudiants ; 6coulez mintenant dans I'dlite frangaise, selon la ddmons- en France, en vertu du dcret du premier
coMe Ire sur leo r6nes. Et o conlraint comment' lev ehoe sso passent dana le Iration m6me de Paul Bourget, il s'a- ftvrier 1907, ont ti admis aux droits du
ma monlure qu caracole et fint par monde des dp6ou. git ici 'e fiangailles qui so pratiquent tarif minimum.
ruer. .. Uu mari vous dit fort bien:i 11 fiat danss- l monde des ouvriers, des com- Le government haiirn, ayant faith bd-
.,.iDIjt4bli.Ai ents regardent cetLe ql jo prene e tra doe ew-York mis, de la petite bourgeoisie; a d6faut nicer le commerce francas des disposi-
lote sans quitter ours siAges. Nulle o isor caarj'ai quitt ra femmP de- do contort intereur, ces ftanuilles vont tions de la convention do 30 janvier 1907
qe iolde car f "s gu. ee qae.,&I
ule-dos frangaise e ae ,g Igce. Ui pus de&x mol, et comee e'Se st exhaleor en plin air. des la date de sa signature, les importa-
Teolent voir, en sportsmen, qui e- e- poor I'rop, je n'ai queu*- a Plusite'rjairdir s hnormes et publics tears des products haitiens vis6s plus haut
porter r ts el d6 de e ler aille. Un te d It&i stet.. maqunI. mrquent le points terminus des tram- don't les importations ont tE soumises en-
plos, its p riiraiont p ar l bste, lmggia abait Paris et w.iys, a I'eadrolt ot la banliese de- tre les dates do premier f6vrier et do 23
IndeD be. q! v., peutIlre, fraqiol e l 0e pis scep- vist agieste t fr*qch. LA, on sem- novembre 1907 au droits d tarifgenral,
iit6b r reutant opiniore et pale. U ,a m I!! a bte braig 1 goula n e arebe qu'n- poorront adreser a ministry des finances,
Tftht .pi. A etM de savoir vainre. rS d&l i & foearsi la lacds, ona 'de 'm re" s s in ax ave documents a l'appui, one demand de
., ktr hrs, SNe r taust, reobt ra* le d'tol s es %eif hostites reso d.e D t tre poll, 0olidaire, rembodrsempt de la difference entire le
-d vote, *t r.ptrt smas ajtr ad o le t asrM. ihipbl l go rner doe taon in- dmot do tarif g6ndral et le droit du tarif
ul 't cedaiiod a tde pa trats i~trleore A i A fil t pas qat Is dinh lpbhuae 1 Slr les mIl sages do minimum.. .sA n
iy d'aSid 4 oit 3PCc uis tre teed pe&r I- sd actions db. ,,oeC e embourement rtablirs sur la base
rs to se ombra u dba Jni. t1ale I sotfrApoit *A ar. ts tramway jan- des taxes t iniom les perceptions ai
le-uStt, paret s ad@a, IR ome, .o4des. II mt ejrr ea, ,ewt deais, e -train- raient ite sites dpis Te premier fsWr
a Itrs. pl a tes s'aeolelssat pa. La discrtion 1907 d'apres le tarif gindral sur les pee
e y ordinalrsa Aides pia be daits hattiens dtds dans la convenion do
Md2iRt g^ erow iaor 1907.
S Is.Lie" iamled pMll sl e so el 1 troa s* ve rsoar iaato
aIg.iy ~* N -.l aesi o -de tra mmot dm Is,, itmr-n .,a e*
.3?,.,,-iws 9..s4 to-" i.via ^X^d bW a'gs Wi'rjei *h 14 r. + _s .
0eiil p1 1.S.B iIt Id s ..avt,.+0l5Qf sr i, *J 014 ir.siV 1.,7.


__


I_ ___ ~_ __


SAMEDIO it JAaNVIRR local


in "Nsmo we 235C


POItT*AU4PM(M (man)








Derniere Heure



ELECTIONS LEGISLATIVE


DEPUTY~

Wirebiabii : L. .\l uii Me on.
Aiase-ti- Vettaas-. V ik;-'. lEou ks.i.
IAtme-.Ilarie: Ernst Ew uld.
Milol : 11!tor JII.-Joso'lI.
Ltasc/alobas : Alextanlre B chUCI-reau.
Cap-Ilaitii'-i:ut Cdjl ivi I 'lotui.iairit.
(Grandl-1?ois: I) tbuisson
Port-de-Paii : Dt)cis 5'.-Audo, Ph.
WN illiam.

nai i P, S in FmI'l:ojh.
Gros-Moroerc : M,reese \Vi--;-
ArF.c Su s .1 ).eIhI I)


Jq'rclil h- : *- llkoi" -hewilb 1)
Ca ,:.1. J~muoist ( Cmihi ,!~u


Miragodise Kiiiloir~t
Baradire S iie :Siiivi l.
Ennery : Alexis N.x-~li~s


Petit-Godoe : C. (Ch Ilot.
Toerbeck :Augiuste buirsuul.
Petil-trou vid eVippL's (: i te fils
V'adllivre : Lancelot Lyon.
('arice : RiclIvil I) inutirdeati.
Cerca-Ia-Source : Elraond Laroche.
Plaisaptee ; Evat iste Dachtu-iua.


RENSEIGNEMENTS
METtOROLOGIQUES

Cbaer-vaftoCi re
DU
SIMINAIRE COLLEGE St-MARTIAL
VFNDREDI 10 JANVIER


5 P.LUS
Co rail : J. I. Laurent.
Pesiel 0 lilouu itMAoiu.
Aqui~iiv No 'r~nama lraarll.
Ihanquille : Ihsjki ulaskii.
Plaiine-eli .Vor. : B. C-aPlmtI.
S.-fouis dit Nord : )uc:mrmnel Felix.
)essulies : J. Marcelin.
(;Gtiide-Stiline : Figaro.
a Chapelle: Polynico Ducasse.
Ves-ret~s :St. Julien Sannon.
St-Mar,- K~I'nnnl I itilly, J. E.KdnoI.
P'dla te : lnm. Gaibriel.
(vie-le I.her : G)ios L.-imothe,
-.-~ I1 .1 d., ud :AL leaet Ire
I i~I'Iiv'e~v'1e.\ppes : L i.fzelais
'I' Br riO l uezaiult.
*lariqlof A. Samtbour.
1))mioit Vespi-ezi nGonel.
C(L(villolL t Ant. Sinion likl.
St. I,olis di Sud : Nloaibtlcur.
otitita inihC : Arthur Gaston.
caI-acu l Crdpin Pierre-Louis.
'Jriu : Joseph SSv.re.
A .tti-Sana. 'di E-ig. Pierre-Louis.
Iainet: Fildhlia Jeune.
(raitd-Godt'e Emile Marcel in.
Terre-Neuue Oeaan J udotte.
Port-auT.P4insce : Tit. L-Juautant
Ansc-ti'ai:ault : L. Go irgue.


D6c6s
Nous apprenons la mort du cher Frre
Tatien-XCarie, decdde bier I age de 48
ans.
Le digne ins:ituteur avait milite dans
l'enseignement en laiti pendant 23 ans
qu'il p.issa A l'Ecole des Freres de la Grand-
Kue..
Nous nous associons au deuil des FrCres
dc 1'Instruction Chr6tienne.
Asile FranGais


Barometre i midi 764 m,/"o Comme nous le disions dans un de no;
n. 0 precedents numeros, le succes du Bal de
Temap6ratur aimu 9to I Asile est assure ; li reunion des dames
maximum 1 I patronnesses qui a eu lieu chez M. Qht-
Moyenne diurne de la temperature 240,2 riez, le sympathique president de la sogid-
Ciel charge toute la journey d'alto-stra- t, a pcinement rcussi et les bases jetics
tus venant de I'Ouest ; dans l'apres-midi, Ont prCt leur gracieux contours i I'Aeile
quelques strato-cumulus du S ct S E. pour ce great event: Mesdames Pierre .r-
Halo solaire A 8 h. du martin. teron, Jdrmnie, Enile Rouzier, Mihel
Le Barometre est rest- stationnaire, iOrste, Jules laville, Panl6us Sanon, Lyon
avec une lCgere tendance A la baisse. 1al, Ed. Hraux, Ph. Kieffer, J. Boro,
R. BALTENWECK F' Ch6nieez. Lorchestre sera dirige p
BALrEN K i notre maestro-d6putd L. Duroeau. Etl
Revue du March clairage-icctrique assure par la C" Franco-
La derniere semaine que nous venons; Haiienne.
do traverser- a et trss came. Apr.s les f%- Elposition Oommunale
tmI 1 a tOQaours difficile d e s remetre .
an travail. Les habitants n'apportent pres- A la date du 7 JarnvLr courant, le Goo-
qe pas dededenrecest s magasisdu Bord vernement ayant mis I'adminisrationCqm-
d metr ne vendent rien ; i arrive done imunale en measure de procdder a la
que forc6men le cominercede Bauque ch6- bution des r6compenses en argent ausx to-
mr. rats de l'Exposidon Commonale do er
Le Cours pour les traites sur France Mai dernier, nous sommes prl6s d'an f-
n'a pas vari ; on a vendu i z o/o es- cer an public que cete distrnbatbon air
compete pour le Paris direct et le Ham- lieu so[nncllement Jeudi prochain l 6 d
borg-Paris. ce mois.
Les ch6ques sur New-YorkA 1/2 et Nous rappelons A ce sujet, qqi. en vta
/4 o/o escopmte. d'une decision du Concsil comama m
Le dernier Cours du Cacao en Europe prix en arget ne aeoat saccdds a'
esi de Fn go.- frne, Jits w t J, a
a C.aGis" tou)ourai Fr 40.- de qn-awo"P"ri
DAM- Issuer :~.S. Nin7NY~Si.5.


Soo16t6deBienfaisanoe ot de
Seoours Mutuels
Ie Conseil d'Administration et les metsa
brsm d Comit6 d'organisation du Bal qe
la Societ: franCaise de Scours Mutuels et
de Blnfaisance donne. :"' prot de I'oe- I
vre, dans la salle det Les de IAsile. I
26 courant ont I'hondear d'niformer Mets
siurs les Membres actifs, qu'il ne leur se-
ra ps envoy d'invitations spciales, et
qu'ils pourront se procurer di carter chez:
MM. F. Ch6riez, president, 8o Roe
Courbe, A. Allien, tr6sorier 63 *
a M.Cr6pin, secr6taire, 45 Rue Rux.
SRemerci rnets
La famille Occian Ulysse remercie bien
sincerement les amis qui lui ont donned
des preuves de sympathie et particu.i6re-
ment les Pres du Saint-Esprit A I'occasion
de la mon de leur regrett: ADHiMAR U-
LYSSE.
Elle leur en girde une profonie gra:itu-
de.


Nouvelles diverse

PARIS 9. En parlant de Il situation
alncrico-japoaisc, Ie .Matin dit aujour-
d'hui que hk picsidnt Roo.cvclt a tcnu, il
y a quclques lours les propos snivants A un
diplomat accrdit6 a Wahitngton : *Tout
s'arrange de fa;on la plus sa isfaisante. Le
dernier memorandum requ de Tokio est
concu dans des terms les plus conciliants
et ii n'existe pas le plus petit danger de
conflict.
TOKIO. On apprend de source auto-
risd que M. Obririen, amb2ssideur des
Etats-Unis a demanded au Gouvernement
Japonais un accord 6crit par lequcl ce der-
nier s'enegruit 4 limiter i tant par an-
nee Ie nombtre de .s nas tuinaua .*- Ssv-
grent aux Etats-Unis.
Le gouvernement Japonais consider que
la signature d'un accord de ce genre strait
contraire I sa dignity.
RrME. On apprend qi e de graves
desordres suivis de combats acharn6s entire
les troupes italiennes et les abyssins se
sont products dans la colonel Italienne de
I'Erytr6e.
Une depeche rescue aujourd hui announce
que 2000 abyssinss sesont avanc6s jusqu'
Lugh. le pose italien le plus recul dans
l'intirieur et qu'ils ont vole, tu6 ct empri-
sonn6 de nombrenx commercants.
RoME 9. --Les d6pOches reques ce soir
indiquent la situation en Ery;hte est beau-
coup plus grave qu'on ne I'avait tout d'a-
bord suppose. On apprend de source auto-
rasue que le post de Lugha a 6t: pris d'as-
saut par les abyssins et que tous ces 46-
fenseurs on 6tt tu6s. On croit que le gou-
vernement cache un reverse encore po.
grave afin de prCparer opinion publiqe
an pires nouvelles.
La question prmordiale est maiote-
nant de savoir si lCemprcur MCnulik a
ordonn ccs attaques contre les poeriions
italiemes.
PAas. -Une d phe de TdT r dig
que deux navires inoeg"as qaui flta
an service cabotage entire le divert pst
au Maroc oat could an large doe ava-
cbe.
40 passgedost quelques Europ6qss
opt pDr.
KOM. .qG.= Une violent temp
d aeis sit n ce mo sent r tot Al
SIr ig de Nda t To lea tsias aivem
Ie a tra Ic a etdciaesoa
aeU
HU i ^BJR.^^^^^B^^^^ ^^B^^^^H^ *-B


I -. 3 -- I I I II I ~-


nor.
ce.I6.


Fidrd, 6vavue de Montauban est


Ce 'ie Traonslafii[
--- ^B I* I

Le steamer QUIBD
partira lundi 13 J
vier courant. & 2 h
res tr6s pr6cises
soir pour Port-de-P
Cap- Haltien, Porto-P
ta San-Juan dO Po
RiCo, St-Thomas et
HAvre.


Poit-au-Piince, 11 Janvier
L'AGENT,


F. M. ALTIE*


Avis 'Importan
J ai L'h~mneqr d'a Q@S
ourt 416 p1o~lstiomu
Apwtolo Mar~iwao quo jo i
Sa nskervean 9gqts
qp'itspourralontqrOi
al" Oeux Gat *B ON
t.8tcW lft e d''

i~do~e gbetoa.

gos~ Olt Wks To
c demaner
A~warnmUk*r A qd I
'low
WPM,-'


Its a dipos un project de loi sur le
ne de la marine aux terms duquel la
de des officers de la flotte sera in
td de 20 o/o et celledes marines de 4
* PERNAMUCO 10.- la flottille des
pilleurs amiricains arrival aujourd'hui
dile quitter le t3 pour Rio de Janeiro.
VARSOVIE 10.- Les terroristes de
ville attaquercnt ce matic i la station
Sokolov un wagon poste et apres 1'
devalis6 d'une some considerable
gent prirent la fuite ; au course de 'at
one bombe jet6e sous ce wagon tua
soldats, en blessa dix autres.
BERLIN 10.- Une rencontre ent
police et le people cut lieu aujoord
y cut six blesses des des c6tes ; la ca
cette rencontre est un discourse du
de Bulow hostile au suffrage dans les
vinces prussiennes.
CHIFOo to.- L'edpldmic de peste iq
bonique qui avait fait des ravages a c"
placement disparu.
PWKIN So. Le movement signal& I
Kia-Atsing-Fu, province de Che Kiang p
sister, les missicnna;res catholiques franI
ont r&clam1 la protection de la l6gatio4
France.
PARIS to.- Rente: 95-.4S-
M. Fallires offrit ce martin A Mar;y m
chasse en I'honneur des membres de b
Cour des Comptes.
Moulai El Agin. oncle du sultan gouve
neur de Casablanca fit ine visit ce mati
au Gal Damade qui la lui rendit pM
aprcs.
M. Aug gneur, gouverneur de Madag
car, quittemarseille pour rejoindre son po
Le remorqucur a Eclair a sombrd l
Seine pres de Choiiy, le chauffeur s'6


-- -- --- --- -


I m







Blaa e laioaalde Hal Compagaie P. C. .
AVIS
Conform6ment aux instructions duA S
Secretaire d'Etat des Finances, Ia Ban- -
quo Nationale d'llaiti a l'honneur d'in- La Direction de la Comnagni4
former les int6resss qu'ils peuvent, a des Chemins de fer de la Plaine
partir de ce jour toucher A ses guichets du Cul-de-Sac avise les porteurs
e coupn No 15, dchiance ler Janvir des cartes de libre circulation sul
1908 sur les obligations de la Detle in-s T l P S s u
t2rieure 2 1/9 ( Litres bleus et roses.) les Trains de la P. C.S. qu'ils peu
r e e (tr e t 8.) vent se presenter en ses bureaux
ort-au-Pince Ie 1 Janvier 1908. sis au Champ-de-Mars, poul
% 6chan er leurs castes centre de
15* REPARTITION nouvelles: cells qu'ils d6tien
Conform6ment aux instructions du nent 6tant annul6es et no de
d6parlement des Finances et du Com- vant plus 6tre accept6es pal
merce, la Banque Nalionale d'Halli a les Receveurs et Contr6leurs.
I'honneur d'ilformer lea iuntress6s II leur est donn ijusqu'au 15
qu'ils peuvent A parlir de ce jour, se
presenter A ses guichets, pour tobfcher janvier 19MO exclusivement pour
une quinzi6me rdpartilion sur les Em- elfectuer cet change.
pruntsa uivaLt.-: A partir de cette date seroni
Emprunt da Gouvernement d'Haiti Seules valables les cartes rou-
6o/o fo/o un pour cent) it6r&Ls du ges nouvellement 6mises.
ler Novembre au 31 Dkcembre 1907. Port-au-Prince, le 8 janvier 1908
Emprunts dat Gouvernemen t d'Haiti LA DIRECTION.
3 o/o 1/2 (ldemi pour ceint) iit ,Ils duLA DIRECTION.
1r Novembre au 31 Derembie 1t'07.
Contrereeau et ur presentation des Cordonnerie Nouvelle
bons.
Port-au-Prince,le 31 D6ccmbre 1GO;. G. B. PETOIA ET SEPE
1 '-111 11 143, GRAND'RUE, 143
Le soussigon announce tous ceux PORT-AU-PRINCE
qu'il appartiendra et principalement CHAUSSURBS EN TOUS GENRES
au public de Port-au-Prince que, K D*p6T. POUR LA VETM
pour viter toute surprise, ii a 1lu do- EN DP T, POUR LA E
micile A lI'tude de M* J. B. N. Va- BN GROS BT DtTAIL.
lembrun,-Rue des Miracles No 86 ou Ex6cution prompted des
il doit etre ddsormais signifl4 tout commandos, tant tot qu'en
acte le concernant. Province.
Port-au-Prince, le 2 Janvier 1908. Formes a homes; dl6gantes et
EUG. HERTELOrationelles.
Chaussures de dames ( Dernie
mode de Paris) et le pluscommode:
La Compagnie des Chemins de for chaus.ures pour enfants confection-
de la Plaine du Cul-de-Sac avise les ndes avec des Peaux de toufe nuances
porteurs des obligations 5 /o. sdrie d'une selection et durde irr6procha-
A, qu'ils peuvent toucher, au Siege bles, & des prix avantageux.
Social de la companies, lea int6r6ts Cirages, pAtes et liquides
du 1" Janvier au 31 D6cembre 1907 Pour causes
soit 5 */., centre recu et presentations
des obligations.
L'amortissement de 1 o;ose fera dans CHAPEAUX HAUTE HOUVEAUTI
le coorant du mois de Janvier 1908 Articls e
au moyen de tirage au soot. Artiles de Paris
Port-au-Prince, le 31 D6cembre 1007. RUBANS, DENTELLES, FLEURS, etc
Le Conseil dAdminisration, Prix mod6r6s
Le President,
G. ScawsBRSKY..

Pour 1908 4
-y ^
QOKLLES ETREUNIS DONNER tW 4
Uo billet do 3 tdrags de-Ia s0 "'
moteriedies Soienoes appUlqu6os Al ,r
r4ot la question avec 61igance, car 0
U comporte one chance de gain
de 1000 gourdes o

Panamas !*..
KihrInts, solides, reoas par le stea- Mdemdws, t vows wos
ie .i~Lmttt. woir de ckmw ewpr
oska s irt et m illeaox. l e'ulx
a A--wif 'i,, A- -. M.U Wi


C6l1bres des RR. PP. B6n6dietins
DB L'ABBAYE DE SouLAC (GIRONDE)
SPECI:LITS ET PRODUCTS HYGIRNIQUES
DE LA MAISON A. SEGUIN DB BORDEAUX
SEUL CONCESSIONNAIRE POUR LA VENTE EN GROSS

t L'Incomparable Elixir Dentifrice
des RH. PP. Bdnedictins par son usage journalier assu-
re la sant6 de la Gorge, de la Bouche et de plus, par sui-
te de la solidity qu'il conserve aux dents jusqu'A I'Age le
plus avance, il facility le travail de la digestion en per-
mettant la mastication complete des aliments.
Le flacon se vend: Gourdes 2.00

La Poudre Dentifrice des RR. PP.
Benedictins est le pr6cieux auxiliaihe de I'Elixir, La
Boite se vend : Gourdes 1.25

La PAie Dentitrice des RR.
PP. BeneAdictinset4 employee seule ou
i P. ndicti concurr emment avecl'E-
lixir. I.a Bole petil inoJdle se vend Gourdes 1.50
SLa Botte Grand Modele se vend Gourdes 2.00
Les autres Produits Hygi6niques de la Maison SEGUIN sont
Poudre de Riz aodhtrente extra-fine a LA MADONE a ; la Bolte Grand
Module: Gourdes 3.00; Modele moyen : G. 2.00.
Eau de i. precieuse pour stimuler le cuir-chevelu et
Eau de Quinine, enlever les pellicules.- Le flacon : G. 2.00.
ycrine anglaise centre les gerures et la duretd de la peau,
le flacon :G. 1.00.
Eau de Colone tive tra-fine; le flacon petit Maode :1.50
Eaude Cologelnltive le flacon moyen: 2.50
le flacon : 1/2 litre 5.00
Pour les commandos en gros: s'adresser A 1'Agence G6n6rale
et d6p6t pour la R6publique d'Haiti


.AL la MV6tzropole
MAIOON JULES LAVILLE
93, Rue du MJgasin de l'Etat, 93


La
Redaction du "Matin" RHUM'BARAU
Offre d seslecteurs dt a volumnes Dipl6m6 et Mdallj
A quoi tient la sup6riorit6 Exposition de Port-au-Prince 1881
des Anglo-Saxons.- Concours R'gional de Bordeaux 1882
L'Education Nouvelle Exposition d Amsterdam 1883
DE d'Anvers a l
de Paris 188
EDMOND DEMOLINS de o Paris
Au prix de Librairie En ventO: 85 Rue Maajo
Francs 3 So ou P. 0.70 or. ( Bwen rd d5 Vees )
En VENTE A L'IMPRIMnRIN DU Malin. ( u t natural arantis.
__ Puwret et naturl garantis.
Francisco DESUSE I -
Fabricant do chaimssures
p- ACC1OUUr UlgaAl
1A ufactur tOUjOUrs S Cordo nerle ,
pft =u rad stk- pourrM I& iUSor
n os t d al,- do. a ham*l Clarck & MereAer
tows osnrs por
HomuUi, Fmmu, EnrAFrrs Oh (MTo ao tr aEn gsMpo st
Le commands de o' mm_ so ooacrtiso d toe mprejrsW
de rntli ear e L'tafblimeset N obail ai de
a se urmni.Apee ma aire pprad 4pr itsl amml imi
P I-Avwua c *AItI ) r( Shill) l.W r J


-~- -- a I I




.-~~-~.* -I p- "~ ~ -.--P~-LL-


TAMMERIE COI
Port-au
Port-an-I


PREPARATION


DES PEAUX


DE VI


CAPACITY 5W00 PEA
PRIX DES CHAUSSUR


Chevreau glac6; Boutonn6 et Lace po


Verni et couleurs: a
PoUR ENFANTS:


* *


Sp~eialitbs pour Deuil
Or6pe, Chdles de cr6pe,- Voil<
Etamine de soie, Diagonale,
Drap Amazone, Serge, -
Armure. A






~$ ;^


C


Fabrique de chapeaux
La Fabrique de chapeaux instalit-e 'A
I'Eoole des Arts et M(tiers, ancietfinte-
ment Maison Centrale, sous la rai-oii
sociable de Vve P. Benoit et J. t. (;iii-
teau a I'honneur d'informer le public
quoil trouvera en son dep6t uta bonl
Mock de chapeaux de paille snop4ieurs
peuvant satisfaire les gouts les plus
diflciles; malgre ces advantages elle
"et sea chapeaux en vente A un prix
amdique deflint toute concurronee.
Lafabrique informed en outre Ie pu-
blic qu'elle est la seule qui en confec-
tionne A Port-an-Prince et ce, avec le
coocours d'ouvrieres venues expros-
4a6ent de I'Etranger.
La fabrique repare aussi toutes sor-
e4iepNsM. Boa march escep-


Tib6re Zephirin Bell
t;ab~icat do chaussures on tous
1- M. Poor Hommea, Femmeo et en-
Pic de la Crolt-def-Bossles.

PAWTOUPLSEM ULS
SLA PXAMMAOr


ITINENTALE Ir'III NcE .. de latteis c c
E A L s32, Rue d Magoin de VEtW
Prince D. FERRA RI, Maison fondue en 1888.
Fabricant de chaussures Bijouterie, Orf6vrerie. Gravure
Porte A la connaissance du public, Vient de recevoir des articles de par
NGT-QUATRE (24) COULEUBS. particulibrement de ses nombreux ll- fumerie pour les goots les plus diflici.
eots de la C6te et de la Capitale, que les.a L. parfums exquis et rares d'unm
UX PAl JOUR I'6tablissement a un stock incalcula- d6licatese p u6trante qu'elle offre a me
ble de chaussures pour bommea, clients sout de vdritables petites mer.
IKS COMME SUIT: tommes et enfants, en tous genres, veilles.
et que, malgr6 l'offre d cieq pyor cei Lee derni6res marques qui charmeni
>r Hommes at Dames 10 ( Dix gds)/ sur l'achat en gros (5 0/0 ) fait n re. l Tout Paris sont chez Matteis :
g Recommandd 10 (Dix d'.) bs etceptionnel sur les prix. SBe SowB e Floraue, ye. T a,7, Id&W
Recommandls 12 (douu gds) L'ttablissement se charge do faiMre Cs easr, Vnta, etc.
... (. g pre dre des measures i domicile. La maison a toujours un grand as.
S* * ) Trw: ,So a #womd, ponmMa eM sortiment de bijouterie, argenterie,
42, Rue des Fronts-Forts, 4L. bibelots do tous genres, parfumeries,
PonT-AU-PRINCa (HAITI) lunettes, montres or et argent, pendu-
lee garanties.
-.- Spd dMls: bagues francaises en bril-
lants A partir de P. 900, alliances Or
Smande. Service d'argenterie complete
h eu8 alaisst fraganise~s sr corn-
Chapeaux pour mariages.
apeaux II Tons les articles vendus par la mai-
son sont garantis.
Chapeaux II Achat de diamant, pierres prdcieu-
ses et vieille bijouterie A des prix avan-
PAILLE DE PORTO-RICO tageux. Dernier cri: Lunettes jaunes.
W D Contre remise de Detx dollars en
SACCOUREZ CHEZ timbres-poste d'llaiti, la Maison Mat-
SSAN I TT A ts envoie franc de port sous Ili recom-
SJOS SAN M Lmandd dans toute les villes de la ROpu-
Iblique: Lunettes on Lorrgons en nictel
Le coiffeur artiste, qui vient avec le inoxydables, selon les prer-iptions des
concourse d'un chapelier remarquable, Docteurs on instructions des acbeteurs.
M. JAIM TESTAR, d'installer one
FABRIQUE DE CHAPEAUX
Cachemire, Fro-frou.- PLACE GEFFRARD CULISTES ..
Satin de Chine, Toile Salon d Coiffure du Louvre
SPour tos es goats et pour touted VE RRES BLANCS, BLEUS, FUMIS,
National, Nansouck,-- en bourses. JAUNR du Dr Fieuz;al et du Dr Motais.
., ...VERRES BICONCAVES, BICON-
Grenadine de soie,- LA VIKES, PiRISCOPIQUES CONCAVES, PA-
RISCOPIQUBS CONVEXI 8.
:ouronnes Mortuairbs, etc.,- Meillt~ire Farine Assortiment completes foyers

du Monde VEIRES JAUNES, FUM 8, BLEUS,
( BIANCa.
Celle qul donne le meilleur pain. Plan et coquiile
Vi"nient d'arriver "aso foyers c
Vien ent d arrive Qul product le plus de pain. Vrr blnc cytirques, conca
I'All LIE' FPAN(AIS DE CE MOIS, Qui donne le pain le plus blanco et et convexes.
Chez le plus 14ger, Asortiment 'aes complete.
CnI rhif C Pillbpry's Best de aIs Che A. DE VATTEIS.
IVin t m l Pillsbury Washburn Flour Mils Co,-
Minneapolia uinn. Francisco Desuse
81, Rue du Magasia de lEtat, 81 st Ern. CASTERA. Reprsentani Fabrioant de chaussures
4, 6. 10, Rue Traversibre. A I'avantage d'snnoncer au public
Casimirtrfancais de premierchoix.-- Maison F. BRUNES. et & aa nombreuse clientele tant de la
Diagonale.- Chemises couleur et Capitale quo de la Province, qu'il vient
blanches. Chaussettes et bas fil.- 196 GRAND'KUE 195 de recevbir & 'occasion de la ft d'an-
Jupons de soie.- Eventails de fantai- Dirigee par nee, une varited de peaux nobvelle-
sie.- Ceeitures pour hommes et da- ment arrives ; savoir:
mes.-Bretelles, Desceote do lit. L HODELIN VAu GL.Act, CRtEz, Don, CHAMPA.
Flanelle par anne.- Cbapeaux lane L. HODEL NGN, Jaug B FA9is, VERT
pour hommes & Daes.-- Chemieot- .NM o. BDaunni FRAIs, Vaa
homes & ames.- Cems e msmbr dte 4i Sofl PhMil a gBOIuILLx JIAUNAVIOUN O .
ts.- F x-cols & uM eanchottese A. -unV, AoL-, An-
tins t autres Etoffes.- Machnes Vient de recovoir un grand choiz d'e-. aOs, JAUN DU VrIN Rovu, etc.
coudre de et2 fils.- Champae.- totffe diagonal., casimir algaca, chevio. Lamaison a un assortment couple
Vina rouge par gallon et par cale-- tcevi ot our deuil, etc. Re, mman- pour dame e t eafantu. n
Van blanc par caiee.- Vinaegre pedovrti don co... daro R=,_ [ Vci wr ti# w re z contents.
gallon.-- outarde.- Olive.-- Cr opDe-s -- J II II
ns .rAr franais & S eto fantale et de plque te te atex i ttxtd
Ifranies. Bire Imperial & Le S
beok, Biscuits Lebvre Utile.- Halle Sp lt6 de Costume de o- ST-JOSEPH
d'Olive par lion et par calmse.- uni spl aualse Anglsa Aem s STS OSUX E T DU MP*
de touted quait pour machine de coaic doe I r.an. e o (ANG Re ROUX 1 DU L'9TL.'
80.-. Provion ieacaes. f ^ anal des SIN S2S L' Ut AT. )
).- rovisio tmsailitaires, halabitse brode 8s.vioe bien oranise.- Repes
Vent. an gro et 4a aW8l 8aemansa tunismim haLikrts A & la oarta. mrnam e m-ain uat.


UN MU SOMWraori


P~a~end@r : IOMW D