<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00228
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: January 6, 1908
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00228

Full Text

&s Na4 313 -'1 0 2 t0r OOtI CR LU 1DI, 6 8 TANVIM t00.















&3ollllmTS : I iarmt I NUMRO 10 CETIM

PAR mole Una t Ataglota**
wAa Mos Uno Gourde DAVA Ot Las soa emnts par t de ir. et do is de cha
I A ta m ue- : R. ACnIOM41MInr I DWION is amet seot psyables d'avwanc
M II45, 4 m o, 45. L .. ...iner .raeaus o. ameo m ma.t ,. ree

Pour tout oe qui aooer lrAdminsltration du Journal, s'adre r A Monsieur ALrthUr ISIDORE, 45, Rue Roux oe Bonoe-Fol.
TT EUT "' T l TPs T Le mot pourrait 4tre redit ici avec mencement de demonstration dans la
Iii N IMII K I I I V infiiment de justesse. II eat vrai que place qu'elles ont conquise d'emblde
tous ces homes, sous leurs pr6occu- dans le ddbat public sur les questions
-- nations de c haines ,, a d'ambitions a sociales.
et d'honneurs acad6miques v, parlentt On nous rdpetera peut-.tre qu'il vaut
Ce numdro so propose aujourd'hui et de cette classification le degr6 de cul- avoc virulence de salt social come mieux agir que parler et que I'on ne
avec quelque ierS6 de jeter un ra- lure an lieu du degr6 de fortune: d'uo th6me suggestif et come pour rdforme par lea homes par des arti-
pide coup-d'ail sur I'eBvre de propa- La science social et venue contra- rester dans la note. cles de journaux.
pnde social i laquelle nous nous river ces discourse en appreaut com- (eci me rappelle la petite anecdote Notre r6ponse eat que c'est deja agir
sommes a tteld avee use d6termination ment ii feat fire dignoment fortune, lsuvnte rapportee par un dcrivain sur soi-meme que de d6terminer lea autres
et une oa tanmd asuxqeUas toso, amis, puis comment ceux qui poe64eet dAa une ancieo e ci6nne a d des amis de Bee- A l'action, et que pour porter lea hom-
iadiff6rents ou aversaree, out dO ron- oette fortune dolveat on uer pour leIr thoven qui avait did crdde pour la diffu l mes A agir sainement et dans le sens
dre un Wgitimae boaimng. profit personnel aant ntquoe poor c i sion des oetres du maitire. de I 'utilUte social, il faut commence
Si nons noeas ommIna aits ausea d- doe ola aoei6t, *also ammeit U et o- On y Aft enter, dit ctt 6crivaiu tanut par reformer leurs id6es et par dissi-
I~mi i i ., o parItie. e coorAr ai -. i, le .UbSe quo ma, lost ce qui pensait avoir per leurs nfastes pr6jugds.
e~ une eozpao dioublenteaeo letelleal dans le seal but de domi- Is goat de Ia musique classique. II y C'est la notre tAche.
conmsucre, le apotrs d'un dvangle. miner le fouled et comment, en agl- eat des ances et publications, oil
autre que celid des Pharisleos jesqaIci sant sigal, on ourt risqudo de enir piarurent de petites composition's mu-
coutds avec complaisance, cest queo I roi d' royald irr6elle au milieu sicales, de routes mains et de toutes PRO LAMATION
salt de notre soci616 se trouve vrai-'d'un Ett fable, appauvri et ddeorga- doles, mais toujours diles dans I*e geiP C n- M T I
meat, r6ellement et o euamt dans I'ob- nis6. re d Beethoven... Un jour, quelques --
servance des .Irticles de la foi nouvelle. A la question : 1 ou est don.- votre membres s'avis6rent de donner du Bee- Nord ALEXTS
Come Ie Maltre divine qu a pass& A royaume A vous ? a la .ci ace social Ihoven tout pur: ii y out scandal, scis- .
travers I'humanitd au commencement rdpohd par I'expond clair et lucide des sion et dissolution ale. PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
des si6cles, nous sommes venus dire los de ol a mcanique social. A!ors lea Je crois que c'est M. Paul de Rou-
que les biens apr6s lesquels notre na- Pharisiens hocuhnt la tele come les msera qui a 6crit que beaucoup de tpns Mes chers concitoyens,
tion court come taut d'autres, sont Juit de I'ancin Testament loraque le digues et instruits accuedllent avec Votre presence auour de 'autel de la
facices ; ces biens sont dee maux. | Mesaso enfin renu leur dial que on indaiffdrence ou hostility les revelations Patric est le t6moignage du cult que
C'est pourquoi none avons trouvd roysurnae n'etait pa de ce monde. de a science social uniquement par nous rendons A ceux don't nous glorifions
devant ones deja classes d'ennemls im-| Louis Arque a raconte, Uans an paresme ot pour se dispenser d'df ier aujnurd'hui la memoire et c'est a confir-
placables doot rhostiltd anow convalc des bulletins de 1 Soie Social et une cienoe nouvelle qui a, au surplus,' mation de lacte du zer Janvier 1804.
clairement qoe noes someso dans la sapr6s I.a mort de M. Demolin-, com- 1'ennul de ddranger lee id6es acquises. Si des paroles sont n6cessaires, en cete
booe v ic : e vex. parbsr deo polili- ment I laucoup de iecteurs pqI.B str, Jo sis loin d'tre un fat, mais je ne solennit6, elles ne doivent htre que des
cilen el des lttt0rteors. laise ga gner par I'eullhouiasre a la p is m'emp6cher de remarquer que exhortations.
Dans le a ps ~r ad France o6 a, locre ou A raudtion des Veri' so- beaucoup de nos contradictrur, et pas En pr6bidant pour la sixizme fois, is te
pris ~aalu Ic absence so3lle dost clales peclame ear I maltre dsfulm, des moindres, parent souvent et avec de l'anniversire de i'Indepnddace, ii
ieous arvos fit tre drapee, ce on s et sout attiddis puis refroidis a I appa- parli-pris de chose quil-s ignorent ab- m'incombe dooc de vous consiller de
ces rmes- a mes s lt qui, sysematlque..dison doe so live. A-4t-o ier.t d4 iolumoent et sr Wlesq elle a science lvvreeon phax, de ne checher Ie bonheur
meet bImreat has ete i proprt, at s'emparer do p ouveir. Ces eoalbowas- social danne lee idees ter plus fixes et giant ddesi qu'A a source vritable : le
II fal vraiet pie de ooa*a, par rter qsii euasent d6t, le cas cbdAdnt, de lee plus satiisfauates. travail ; de former iorlle aux pmesse
plu s +~e4 4 s & Ifael aoc--w arUliirel at seakleent M. On va jusqia'A contester le caractre trop souvent insidieoss. do bi- s f-
S)e. eI t ll el le Demolins 6tait mn convoitautl .i pou-lde science A emble et au cadre des m ddat ; de n croire efecs q s ef
ea l a i. p.eaie~st e vyar, atslm dMpo & g l l ltr 6~tI deg o~ooa m e oui 0 probablemaeit forts mdividel adls e t e eot
liiiItsls % 'peril-;lprUi oo llowge de ft ar quiltdf9-fr assit wr le oblmtre d remade aIu mal o- quel saaoi-nm ns Gouvernoeem ts li sl-
.ISii de e r- e gIqio- edor cirI, erroutve pla de rebOiteors et doe a Ise iea pi bique.
tIr s a e ttmre oat chiwiteslio ue er tout sales points. Si ccs nos N a e ioov S d'ch
Nle eiae see de ri; hut *u C'e l! .i a S.?1*tdisait quo sl Ia dans was Amssi ts i pea s a p-
ehr .wr esm trdte On seemnt,- w. t me bomp, g omtrie s( ralbre oppoeaieat au- vent orot ee lamireasg a1mpasu
*IlIe diabbMt IaI- I ae e les o! am cotn arilt aormut pe-- e mo ~ uaat& Oe paIsoIes .t nos Intrrts Juu dma siede de bases bouheve-
mames se1 s der ol-r avd islo awtp slt asi mepd ioA eole: lmoaasl edat ae aoo1 a pailtrdfet pe aLrak-ot da moa 5'e l itc la 1jl
.pa es e p-.m.ett-t rte-d" des <& 4' d l. te contest. oud-. "-
r--ee f: lea Is i "t-ree st "eaIa. ,. lwr II bon, Je .oera que o'est |j la vdritable eI-, M-im ei i

U .c.m.. Bt r e *







Ces heureuses dispositions sont l'indice
le plus certain de Ire d'avancemcnt et de
v6ritables progress aprks lequel nous soupi-
rons depous st longtemps.
Contnuez done dans cette voie et ne
comptez que sur votre inergie, votre coas-
tance dans application pour assurer votre
bien-6tre. Ne croyez qu'en la paix pour le
d6veloppement et la scuritd de vos entire.
prises et considCrez ceux-IA qui vous di
sent le contraire ou qui essayecnt de fair
le contraire comme des perturbateurs de
l'Autonomie Nationale.
Pour moi, tant quc je rctcr.li inver.ti du
titre qui n'autorise de vous tenir cc lan-
gage, )jce laisserai p.s fl&hlir le pouvoir
entire mes mains, je le dirigzrai toujours
dans le sens de la plus grande some de
bien A r aliser,ou de la paix publique A sau-
vegarder.
Vive l'Inddpendance !
Vive la Paix !
Vive le Travail
NORD ALEXIS.

I~ ~ I ii i


SENSEIGNEMENTS
METEOROLOGIQU i B

Cbs>seriv a oire
DI
Sg3INAIRE COLLEGE St-MARTIAL


DIMANCHF 5 JANV IER


Baromwhre 1 rnidi
Tenpa r ture ininimum
rnnximurn


763 m/l'5
18,2
32 04


Moyenne diurne de la temperature 24.06
Ciel lgerement nuageux vers 5 h. du
soir.
Le baromnere rest toujours assez tlev6.
Mouvements sismiques nombreux mais fai-
bles durant tou-c la journey.
Samedi martin, la mnar6e quia eu lieu vers
8 h. et demie a td trcs forte en rais,.n de
I'6clipse de soleil (invisible a Port au-Prin-
ce ) qui avait eu lieu quelques heures au-
paravant.
R. BALTENWECK
Ouvrages reQus
Nous venons de recevoir un nouveau
stock de volumes .A quoi tient la supriori.
1 des anglo-saxons, qui nous permit de sa-
tisfaire les demands de nos lecteurs.
Avec ces volumes, nous avons 6gale-
meat recu un. certain nombre d'exemplai-
res de rEducaticM N'oellc, de M. Demo-
lias, que nous recommandons au person-
nel caseignant de nos ecoles et aux press
d fnmille msocieux de l'avenir de leurs en-
dte s ouerages est Quatre frncs,

Arr6tW. do grace
Pt r a6tds de Son Ezcellence le Pr6si-
dent de l Rpblique, grAce pleine et cn-
tibre et accord an umnmm Bernier Bossi-
cot, condaa&M per P Lgement do Tribunal
cnrimid de Port-an-Price, en date do 27
Septembi. ait doot la peie de 5 an-
fe d trivaux focEL a 6et pricedemment
commode cell do huit anndes Je ridl-
dos
doa ;
-Ai seor Thmo. A. VUaemny,cooda -

Npulw


Incendies & JAr6mie j"
Deu loce:dlw a ont &cat6 JCere
26 Dicembre etbj Janvier. Le premier i -
truit une villa 4A Me Auauste Gakste,
l'astrc l anison de Mme Eugtne Laraque,
belle-sceur du ministry Laraque.
Nous compatissons de tout cceur an mal-
heur de ces dcux famillte.
An ivage
Par L'Allha;ny sont arrives les paFsagers
suivants vet i;nt de :
Capn-faittn : l).:guesscau Montreuil,
Emile Kcrnizan, Arthur Tscsier.
1)or1 d--Parix : :li" St Far, Duchatcllikr,
AthAnase' L.:iforct,, Ilie Brurnier. Sceur
Aristide, 1). I)ir.in I ct nflt, Alcindor
lils, L. Laiiimysic, Iouis L Dcvis.
Iar Cb'ruskia :
de Kingstown: P. L. Careras, Mr. et Mine
Jumayo.
Jirlmie : J. Richard. Kmnipmeyer Pri-
mane.
Petit-Godee : Chericz, Mile J. Monosier,
M. Vincent, Dcvieux.
Le Prins Willem II
Et cntrc hicr avec Ics passagers suivants
venant de :
J]/rmie : Henriquez, Danuiza Piram, Chs
Dennery et tils, Georges Armand. Babou-
ne, Antoine Laforest, Michel Moussalenm,
Mine C. Grandict, J. Louis, L. F&erre.
Mmen Auguste Garonte.
Cayes : Mme Simbon Chiquel, Marit
Jean-Simon, Othello Bayard, William
Theard.
II et rcparii ayant A son bord, A des-
tination de :
St Marc : L. Bonncville, L. Eisenstein,
PNre lean, Mne Acephie Descollines, Al-
bert Deslandes, Hassel.
New-York : Martin Margies.
Grande Revue
Aprcs la grande revue militaire ou l')oi
a cu une nouvclle fois 'occasion d'adin.-
ter les progrcs de nos difflrcnts corp;, S.
E. le President de a R Kpublique a fait une
longue tournee tn ville, salute par les ac-
clamations enthousiasnes de la popu'a'ion.


pirn appel devant la cour so-A
Wf I'Epare. pourexcluhaion ill;ii6
mioignages et autres irrtgula, ,
.Sdio mr- 11#mdtu A '-- Les rdvoi9 .
tionitaileI o if 1-t Ait tierniC.-rerc aneCe
F utie ;iuJacs' .xii;eordln~.ire p..iidte .danx
pien vI I'iai Iofet, e ow t ( ifo:C 61)0 fu-
siIba, 1# aulot i e tii'oi: t Pas j dt'ou'rir
lea col j.atliles.
011 sI*Youvrejc prsqa. clia i Uk j,'ur A
Saiiu II 'lif tlersjoui g (1t0 i8 uii*. 4' en ex-
1 p It IbO~CO liCe iiIe 0'2u! iinfor-
41 opw ceilaiv-s ti;'rroijitos (ism tri-rof 111-
tAS~.111( 11 1~I


I
\


j
I
1
I
I

I


Nouvelles diverse

BEt.IN 3.- La police lhe cell ville u
p6netr6 hier soir duns une maison de
boulangerie de Charlottenburg et y a
arretd dix-sept mnernbre' do comity
central,du part des ouvriers russae.
Ces arrest:ations ont 6tW operdes sur des
indications probablemert Iournies par
des agents poliliq les russes.
PORTLANDI ORaGON 4. LUse d6.Lche
du correspondent de o 1'Aregomiana *
Vancouver announce I'arriv6e inatten-
due de 300 japonais a Vancouver et la
prochaine arrive le 1.200 aulres ve-
nant de llomolulu.
La plopart des 3*() migrants arrives
hier viennett des camps etablis sur la
cole, lea autres viennent des Etats-U-
Le bruit court bier soir quo ces ja
ponais otaient vonul A Vancouver on
vue do poasibilita de ddaordres.
Le correxupondanit dit quo jusqu'I prdb
aent, la police et lea autorit6s n'ont rien
fait pour croit-on, dispo*entlt de plusieurs ctntai-
nos d'arues8 a fou.
PAJa 4..- Le froid eat en ce moment
general d.i'is toao It* (France depuie 4
jours, le Iherwmom6ir A1 degis d4e
letiguades au dlou doe Ilro.
BIt um 4.- MixitnsMe Hafden qi
a 14d roeoren ble ipmbl le IM
= ras d'emprusoeneI It vi*i


LIGNE HOLLANDAISE

Suivant avis requ do
notre Direction nos ste-
amers toucheront A& a-
venir St-Marc come
premier et dernierport
d' al ti.
Cest-&-dire que les ba-
teaux venant de New-
York touoheront ,.4
WtvM A T A1 ; 1 s. A -. .


I


--- I --- -a I


% a iA -1 bmlb. IJ.- I 4 '\ in tV-~U
it,.' tattm uviel. ; oi lj -)it, ir-114per: Prince, c3ux allant a
!-0111it S. rt nNew-York, Port-au-
KINCIS-rtN x. liii tr.10iiamuatie !?wince AVANT St-
lerro N iIll.: .1luil Carc d'oi.l us parti-
L la Ji aii~ e la jii Ih m; I ;
auavier, ii a 616 resseiaai it Kiiagsioii et ront direotement pour
~n icncjIN.~ n bQOIC Iie New-IYo rk.
lk-s futactiloilaiaiu s cii a s' ,c!or
1.itii o otit declared ;aujourt'i'aai, qu'il Port-au-Prince, O6Jagvicr J I908.
ICY a ;'.tit p eu du e-e d6vrta caItqims G GERIACicH & 09
hn.ws; rwo sitilat 'Kim, etcim~iorI"
Iiheux t 0qu'ii a'y aVait. lpa- 1 cei-
tenLti de personnes a dA lV-14or.
PARIISt -. P.e stuite (1e04 ;C utiOUr8
graves qui par;sik m;Lnt ki*'"'U V -A LAGOJANNYS
C'l e~ll au l:jet Je Ll hquidat~l~ion dles AGJ N Y
biews do diers orUutr s rehitiea(Fraton-slEXPOSITION PEIIMANENTE
bineimco mmission ir es rlgeNorme pouran I- GRAND'Rux 136.
fcre mw entne comhosur Atlreel Vu la transformation du NOUVEAU-
puuuaiiri I e oupableqa sil yac li u. Oia croit TC-BAZ %R et I'augmentation do SPP -
q-te NI. Cuaaibes sera uiornmc President CIA'ItRSNOUVELLES ainsi quo
e'arrivde des articls de ous genres
doN cetIe coRNm-iAoA.- vicom'o Aoki A LA DERNIP IWMODE, M. Lago-
SAN-FlIY~l1SCO 4.- II( vsol' ~
ex-ambassadeur du Jap.)ia lux Etats- jannis donne I'entrde libre do son Ba-
6 ar aux persotires de tou g cne
Unis est arrived ici hier et i tl idzat quo zar a persoresde ut age, conves
he Japin m6ait prft i retireindre le fmi- ae eoe tab es,
Cle;itjoiade WCsI nationauix, Iinais g Ia con- pwissent talre re clioti dd u ce do t?
elaAss ptuvent avoir besoin. Ellek
ditioia quo les Etats-U'ids iie lea ex-I trouverornl en gros et en de-tail, 4DJ
cluel Ipms;, uric lpareille ,ciion seiail PRIX HORS CONCOURs! II
co~eideu e~re co~in mo trt~ vttrr~AaN;I' ratX t.SCITOCR
BeRs(LIN 4. mile tmaaaa utrellst i lt jaCette fin d'aumih en dtlhor s. des
Il~iftirm 4. -- Ln, minii~ itc: dus liii--mces t
aunonce tqu~ati '14k 11i i' pruiat spdcialites : NERCRI1UE, QUIN"cLL-
~R119 PAPIETERIKt, BIBBLOTMERJ,JOUE&Tg
(to 75 millions doe dollars 'cai len ieDE ATS,, ETC. 1TC.
par sousci iption, l'inIlerdt pomdant les DTNFANTS, Em E.Tc
premieres dix annuls sfera S ( 4doV'/. I1 y aura des Bonbcns assortis
0 gou pas laisse pour adout-ir et afidal-
IARnI.. Rente franqaime, 5 20 chir touted les boucllcs do, IaRdpubli
Le (:onqeih del Mini-ds s'em t Edni que.
ecn maliii A I'Elysee sous Ia Presiohence Quant aux JouJoux, la Woe des en-
de N1. Falli6res. II rgla hla question de fants ( fa co pos pali pa.)
h. sIwer-,'ioSpI *Ce M. Giy-at Ds*i:gne, Nouveauwes Sonsaationxees.
M. Brillaulnr p:tsse do hNiuure de t1ins- iD. SU'*KI08COPEB avec des vues
tructiout publiIne i celidi tie I., Jisvice, et panouamas splenuide : ha gatL# des.
les Gultes 6taiaL rattach6sAe cedernior frMilles.
mainistibe. 4 20 L, DIAIE VOLTIOSUR. *3 NafLIes
M. Doumergua, miniatre du Conamer- Japonaises do hautes-ftstajslJes.
ce prond he portefeuille de o'Inslruction Ga r es Postales e de o pitpq
c u 50- Mallos amdricaintsmaso I Gi
publiq0ue. -dIa les i.- Valises do Voya 1 .-
M. CruprIi, Vice-PIvonhent do Ev ls do 1oues biomm ep
Chaunbae ost notmnd ministry duocon- atrap-Rats.
morce. Poudre et Sarou Nafta A..aem_
toirs dest fbies;,dnb- .p4"~
GouUes 6lectriqis" eJ"
do deot dsoroii les.'
R una em~pi dlf Dodalour w1'
fiedregomr dW'bgbits. b *As
&dOran r RS, Wad 1
Le steamer QUBEC Tatf dotoUts b bi ,to-
eot attendu mrorecdi a A iAA IOM LauKa -.;
couraut at part:ra le s IAi RANDl SMW
Maw.Jour A 6 hours



I is -Aoe 0 P -,RIK AIM I.,
Ph-tf
Its AqwiY~" ;i~


r




N I -. N-,


TaA. MXFAJ14 I a I
trmainMl Aioxindre Biihui AECF1BII1R
83, RUE o MiRAcras. 88,
Se recomMnads pour 1ex6cution Le steam- r a Ch6ruskiav vs-;int
;)roinpto *4 e acts des ordonnanew & de J6rnjie el I'otii-Goave tst atiendit
iirnporte qu'elle heuro do jour -et dp ici Liitiii I., l C o t; I pt, pour rep:attir
in 1111it. :'I'Obabl..IIII-lt Iot I1. i ne jour pollr St-
droqueries, SpAcialites phar- .11a1, Gtv n 'i%'eI, Pott-dv4aix, :Cap-
maceutiqus PxtIrmememft e-hr 1r Etien, opier. o Plaus, SI-Thoiji4 et
ftiz CONSrizagwavx. I' Fillope.
Pam Cowsciuxczuux. I'OIaL- I viuC.,:I3 Jaanvier 1908
La
Offacr Ao' dw" Matim '.' Acc trnla a 1Tse traliee
Onre5 dAU V01M UUIU LI ~x ohma


A quoi tient la superiority
des Anglo-Saxons.-
A-t on int6r6t a s'emparer
du Pouvoir?
DE
EDMOND DEMOLINS
u pri.c L Qwatre Gourdes chaque
EN VKNTr A L'IMPRIMnRIB DUo Malin.

]Dr L. Malebranche
Dipl6Om de I'[nstitut de M.Adecine
Colonial i de Paris ex-Moniteur du
Service Ophtalmologique de la Facult6,
A I'H6tel-Dieu, et ancien assistant de
la Clinique du Docteur GalCzonski,
Membre de la SociMt6 de Modecine
et d'Hygiene tropicales.
*MDECINE-CHIRURGIE
MALADIES DES YEUX
CONSULTATIONS PRIVIE8: oi 2 4 hrs
CLINIQUr DI 10 alOReS A MIDI
83, Rie du Pe ple, 83.

LA BREVUE
( ANCIamNN Rzvur DaS RHKVUS )
Bi-Mesual
ABONNEMENTS :
PAR AN, PAR SUMISTRI
Halti ,.. 28 francs, 16 francs
,.es abonnements south :egus dans
les bureau du a Matin a saul agent
p ur la R6publlque d'Halt.

Fabrique de chapeaux
La Fabrique de chapeanx inslall6e A
1'EoU ,~.~',ts t M6tierst, ancienne-
ment M.Si .on Central-, sous la raison
soIiale d.i Vve P. Benoit et J. C. Gui-
tn.i a I'honuleur d'iniormer le public
qu'il trouvera en son, d41pt un bon
stock de chapeaux de paille suerieurs
pouvant satiastire les goals les plus
dimtciles; malgr6 ces avantages lle
meet s t ch peasx en vented a ua prix
modiaqe dBsrat Iouto concurrence.
lt' Ubriqule lnforam enoutre oe pin-
IleG q,*e^l .m la ns.tde qui *e confec-
tli conciP 'O) *'on)tribrI"5 venues expres-
tclO dnt t 'F1Atranger.
tLa I btique rpare aussi routes sor-
t d- chpeanx. Bon march exoep*
tionnw.4.

Sir r 7 *
E' 1nai ades, requs par Ie stea-

tr la r meiieua.
o -ikaU j te lie. i-
'iM~USS w.lY


Cordonnerie
Clarck & Mercier
Oh vous aurez un travail gardnti et
soigne, confection de tous genres alec
des mattriaux de premier choix.
l.'dtablis-ement se charge ausa de
fai e prendre des measures A domicile.
150, GRAND'RUE, 150.
PoRT-Au- J'nl.NC.

A Louer
A PRIX RPDUITS


Pour fe'.ea, lptKlenes et marriages
Promenades p;r here.
Victorias( dile pr6sidentielle) lou-
tes neuves, bien attel6es.
Buss priv6s par heure et par
jour.
Buggy priv6s avec on sans co-
cher.
Chez M. ST-GiRAUD, Avenue Boyer
(B.ois-de-Ckhdne)

RHU1iMBAR AU
Dipl6me et Medail16
Exposition do Port-au-Prince 1881
Concojrs Rigional d.i Bordeaux 1882
Exposition d Amsterdamn 1883
d'Anvers 1885
4 de Paris a 1889
1 de Chicago a 183m
En vented: 65, Rue Maoajoux.
( Boulevard des Veuves )
P aret et natural garantis.

Jai I'honnear d'avi.er tous ceux
qui out te6 eu relations d'alfaires avec
feu Anatole Marthone que je fais mes
plus expresses reserves an suj, t des re-
xtementa qu'ilspoorraient fire a mon
prejudice avec ceux qui sont ou pr-
tAndent etre lea h6riliers dn defunt,
vu que je n'ai pas encore veifie lee
oomipts de gestion de M. Anhtole Mar-
thoe et que intendss, si le cas
6chet, demander iune reddition ded
oeptLee rg6re a qui II appartiqa-
dra.
Port-au-Prince, le 3 janvier 1908.
LonrKA PINCHINO

-L soossign6 annonce a loon o uS
qu'il apnaredra et princlpalement
su public de sort-asa-Princo qle,
poardvilWe Ioe sorpri.w, 1l a #l' ddo-
miaile r1mde de oM J.B 8 N. Va-
lefsbrco,-Re des Miracle s Na8 o*
IU doit t dd4mormai a sgA6 tout
-l -mlt -r.. -,,:.^
"LPW~ Cir a ~krla8
raw,.rrrr~~st


0
0q
L.


?uift Bgianes puir la TuIe






SCR SF( BIMCFb ab i M a


adoucit l'dpiderme auquel elle
LA done une souplesse et un ve-
lout6 incomparable en lui com-
muniquant son ddlicieux par-
fum. Elle conserve l'6clat ct la frat-heur du teint, car elle est souveraine
centre le hAle, les piqu'res d'iisectes et les eruptions do la peau.
sans bismuth, invisible, adh6-
LA 1lllll I [11 rente, impalpable, prdpar6e
specialement pour les persoo-
nes qui veulent avoir un teint
.ar&prochable; son parfum dtlicat, son velout6 ont conlribu6e faire d'elle,
la Favorite dcs Potndrte de Toilette.
A base de Crane Simon,
L I preparO selon les princi pes
SlllIles prhs scrupuleux de l'hygiene
posside A un certain degr6
toutes les qualitts bienfaisantita et pre:ervatrices de la Creme Simon ; il
est particulieremernt recommanddepour la Toilette des enfants et pourles,
dames don't la peau est delicate.
Agence Gdnerale et D6p6t pour Haiti
A la M6tzC3pole
MASON JULES LAVILLE
93, Rue du Magasin de rEtat, 98


Francisco DESUSE CHAPEAUX HAUTE NOUVEAUTE
Fabricant de chaussures Articles de Paris
r RUBANS, DENTELLES, FLEURS, etc.
La Manufacture a toujours en dd- Prix mod6r6
p6t un grand stock,- pour 1. vent.
en gros et detail,- de chaussuros n
tous genres pour
HoMmus, FUMmKS, ENAhTr s.
Les commander des 'ommtur-ica i t
de l'intdrieur pourront tae eta-e 4e| doPFp
dans une semaine a peu prAs.
S3, roe des Fronts-Forts, 23 *
POA-AU-Pk INCs (i HAITIr )



Co pag e P. C. S.
AVIS
-- *Medaesea, -i vow-
Ila Comnpagnie des Chemiii Ido fer leszavor de apw -re
de Ia Plaidae du Cul-de-Sac advise les rme@s dgaels, 4d dmernw
porteumr dts obligations 5 o/o. slie mods Perus a i*
A, qu'ils pouvent Loucher, an Siege nr
Social de l. companies, lea inter6ta Aoooure, 96, Rue Patse.
du l" Janvier au 31 Decembre 1(007
sni 55 */.. contre recu et presentation I -
des oblhgsot ions.1 "
d obigon. Pour
I.amortiisement de I o;'osx f.Im dans
oe coarant du mois do Janvier 1908 GUILLES z 'rHm i .-DOUUER -m
au moyen de lirage au sort. 1VLLES ETIi DONIImTT
Un billet da t Urai de fla
Port-au-Prince, le 31 D4 embre 1007. -rni ed a So oma dplAlw
Is CeelL d'Adastieas*en, Mrw

ti-- -V ^ -







TANNERIE CONTINENTAL

Port-au-Prince


DES PEAUX


DEVINGT-QUATRE (24) COULEURS.


CAPACITY 500 PEAUX PAR JOUR
PRIX DES CHAUSSURES COME SUIT:


Chevreau glac6 Boutonn6 et Lace pour Hommes et Dames


Verni et couleurs: a


POUR ENFANTS:


a Recommandee
( Recommandee


. .


. .


10 ( Dix gdes)
10 (Dix gdes.)
12 (douze gdes)


6 six (gdes)


Specialites pour Deuil:
Crepe, Chdles de crepe,- Voile,-
Etamine de sole, Diagonale, -
Drap Amazone, -- Serge, ,
Armure.


Cachemire, FPiou-rou, -
Satin de Chine, Toile
National, i'ansouck,-
Grenadine de soie,--
Couronnes Mortuaires,- etc.,-
4


LA
Meilleure Farine
du Monde
Celle qui done le meilleur pain.
Qui produit le plus de pain.
Qui done le pain le plus blanc et
le plus leger,
C'est la Pillsbury's Best de la
Pillsbury Washburn Flour Mils Co,-
Minneapolis Minn.
Era. CASTERA. Reprisenrant


Pharmacie F. Bruno
67-119 RUES fiALrth Ew FEROU.
Spficlitas F. Bruno :
Po dre puiuant centre d6mangeaison
prurigo, sueur des pieds- La bolte P. 1
Sirop diAushatiqe remAde efficace
contre les accds d'asthme et lea toux
r6quentes Ie flacon ; P : 1. 50.
Cornultoaons grwutes :
MarAdt tJeadi d 8 A.9 heure du matl
par te ea a. homUs.


Viennent d'arriver
PAIl LE FIRANCAIS DE CE MOIS,
Chez

Vincent G. MaRloul
81, Rue du Magasin de l'Etat, 81 et
4, G, 10, Rue Traversiere.
Casimir frani(ais de premier choix.-
Diagonale.- Chemises couleur et
blanches. Chaussettes et bas fli.-
Jupons de soie.- Eventails de fantai-
sie.- Ceintures pour hommes et da-
mes.- Bretell, Des ecente de lit.-
Flanelle par aune.- Chapeaux laine
pour homes & Dames.- Chemiset-
tes.- Cannes. Parfumeries assor-
ties.- Faux-cols & Manchettes.- Sa-
tins et autres Etoffes.- Machines B
coudre de 1 et2 fils.- Champagne.
Vins rouge par gallon et par caise.--
Vin blanc par caisse.- Vinaigre par
gallon.- Moutarde.- Olive.- Froma-
ges gruyere francais, pates grasses
francaises.-- Biere Imperial & Lem-
beck, Biscuits LefPvre Utile.- Huile
d'Olive par gallon et par caisse.- Fil
de touted qualitA pour machine de 40
A 80.- Provisions am6ricains.
Vente en gross at en detail
A U p rax ooDta


PREPARATION


Cordonnerie Nouvelle

G. B. PETOIA ET SEPE
143, GRAND'RUI 143
GRAND ASSORTMENT DE CHAUSSURES
DE TOUS GENRES EN DIPOT, POUR LA
VENTE EN GROS ET DikTAIL.
Er:6cution prompte.des
commander, tant ici qu'A
1'interieur.
Confection des chaussures avec les
meilleurs soins.- Toujours former
6l.gaiutes tant B home qu'A femme.
Les derni6res creations de
Paris I
PAtes, Liquides, Cirages pour chaus-
sures de toutes nuances.
Conventions de vents convenables.

Maison F. BRUNES.
195 GRAND'RUE 196
Dirige par

L. HODELIN
Atw- membr do 1 S&oodeMd Phila-
thropique dme mattre tailleurs de Paris
Vient de recevoir un grand choix d'6.
toffes diagonal, casimir alpaca, chevio-
te, cheviote pour deuil, etc. Recomman-
d particuli6rernent A sa clieut6le One
belle collection de coupes de casimir,
da gilets d fantaisie et de piqu6 de
touted beauty.
Sp6cialit6 de Costumes de no-
oaa.- Coupe Fraunaise. Anglaiua et
Amdricaine de la derjir e protection.
La asison confectbone ausa des Cos-
tumes militair, habits broda
doamana. tuniquee, habits oar.
rea et sto, do toma grdi.


3E:ra nchl.exxeznt

A L'tLGANCE
D. FERRARI,
Fabricant de chaussures,
Porte A la connaissaice d i public,
particulierement de ses uorbreux cli-
ents de la C6te et de la Capitale, que
I'6tablissement a un stock incalcula-
ble de chaussures pour homes,
temmes et enfants, en tous genres,
et que, malgr4 l'offre de cinq your ceul
sur I'achat en gros (5 0/0) fat un ra-
bais exceptionnel sur les prix.
L'btablissement se charge de fair
preudre des measures A domicile.
Toufours : Soin, eactitude, ponctual
42, Rue des Fronts-Forts, 42.
PORT-AU-PRINCI (HAITl i

Chapeaux t
Chapeaux !!
Chapeaux 1 !
PAILLE DE PORTO-RICO
ACCOUREZ CIIEZ

JOSE SAN MIL1AN
LP cifftour artiste, qui vient avec le
coIncolIrs d'un chtapelier remarquable,
M. JAI.mi TESTAR, d'inlaller uite
FABRIQUE 'DE CHAPEAUX
PACE GEFFRARD
Salon de Coiffure diu Louvre
Pour tous les goats et pour t, utes
les bourses.
-. I -" u


II TL 1 I ~_ __ _II -


N Ai de Mattl: el Co 1
89, Rue du Magasin de rowt |
Maison fondbe on 1888.
Bijouterie, Orf6vrerie. Gravu
Vient de recevoir des articles de
fumerie pour les gouts les plus di
les. Les parfums exquis et rare d'
,i6licatesse peiitrante qu'elle offre I
clients sout de vdritables petites
veilles.
Les derni6res marques qui charm
,e Tout Paris sont ca Mattea :
Son Sourirs 0Jbrdye, e WAfXh, I
Cyclme,, Vi itz, etc.
La mason a toujours un grand
sortiment de bijouterie, argente
bibelots de tons genres, parlumeri
lunettes, montres or et argent, pend
les garanties.
Spdcialits: bagues francaiMse en br
lants A partir de P. 200, alliances t
18 K anglaises et francaises sur co*g
made. Service d'argenterie comply
pour marriages.
Tousles articles vendus par la ma6
ion sont garantis.
Achat de diamants, pierres prdcie
ies et vieille bijouterie a des pnx avaa
tageux. Dernier ri : Lunettes jaue.
Contre premise de Deux dollars a
timbres-poste d'llalti, la Maison Mal.
tdis envoie franc de port sous pli iecow,
mandd dans toute les villes de la R4pe
blique: Lunettes ou Lorgnons en nickn
inoxydables, selon les prescriptions do
Docteura on instructions des acheteurs


OCULISTESl..
VERRES BLANCO, BLEUS, vUMlk
JAUNES, du Dr Fieuzal et du Dr Motaj*
VERRES BICONCAV8s, BICOs
VEXES, PILRISCOPIQUE8 CONCAVES, P&
RISCOPIQUES CONVEXIS.
Assortment completdes foyers
VERRES JAUNES, Ft'M*S, BLEUS,
BLANCS.
Plan et coquille
Sans foyers
Verres blanco cylindrqus, concsve
et convexes.
Assortiment d'aaes complete.
Chez A. DE MATTEIS.

Francisco Desuse
Fabricant de chausaures
A I'avantage d'annoncer au public
et A sa nombreuse clientele tant do It
Capital que de la Province, qu'il vien4
de recevoir Il'occasion de la fin d's
nee, une vari6et de peaux nouvell
ment arrivees ; savoir :
VEAU GLActi, CRIk, DORk, CAMP
GNE, BLEU, BEURRE FRAI, V
SBOUTEILLE JAU3I~, VIi
NE PONC*, MAUVE, JAUNE D'
GRIS, JAUNE 4 DU VIN a, ROUGE, ete.
Lamaison a un assortment comply
pour dames et enfants.
Venez voir et vous sseres coMntts

I- tel- teSatal.xa n ra
ST-JOSEPH
( ANGLEDES RUES ROUX IT DU IMAO
SIN DE L'ETAT. )
Service bien ortanis6t,-
& la oarte. oui asl
ParoPartrAu : Josie w


-W-


--


Aw


I$