<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00177
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: October 31, 1907
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00177

Full Text


PORT-AU-PRINCE (HATn)


31 OCTOBRE 1907.


J


QUOTIDIEN


ABON NBE NTS

PAR mois'Une Gourde D9AVANCE

DkPARTNMEN! t& STRANGER
Frala do poste an u..


DIRECTU KZ
Clesm entlt nIagloire,

RFDACTION-ADMINISTRATION
45, RUB ROUX, 45.


Pour tout ce qui concern 1'Administration du Journal, s'adresser A


Monsieur


LE NUMRO 10 CENTIMES

Les abonnements parent doa ir. et da aI de achsq
mois et sont payables d'avance
Le manaucrtts inm6r6 ou omn me seat pa reaLs.


Arthur ISIDORE, 45, Rue Roux ou Bonne-Foi.


U u Dans 1'spc, 1'inltrct est pourtant
I |;'l c al e litl ii,'r ui1e society do ides-
EDn I,*lance ft'tri,. tine e nllilIe part lo so-
SUR LE <'io"Iog ii1' n',i cha;ic l puiser, p)lus q11
Ld Ins. t e O It 'i ) 1ni l. veriti rcpose)
t r les fails, I'auitoritdiecessaiir pourm
T M 1 ri m cl HR Cn ~a! liIiner l'unite de I'csptc huinaine. 11
tie s;'ait plus seale-nedt d'un aiictre
commun don't tous les hoines seraient
issues avec des particularits natives :
XII l c'est le seul et minn hlt)oinni des step-
pes qui change et se tran:forme selon
Le contwit :ve o lhuniicit qui pua- qu'il a pris la direction du nord ou du
Sle continent nord-amicai n'aura sud ou de quelqlue autte point de l'lio-
|e sal ,n procurer le travail a nos compatrio- 1 ez t rerettable oqe los proogrs de
te inoccup., de les y habituer, de leur Ia ei rie rociale temorn du li-
0 suggder- le got d une fatqon inilets-'la science social contemporaine du li-
a suggdzer le gozit d une faCon indera- sur TEyali dis races humaines
giuable; il ,turnr encore eL surtout p vre sur lEgaliht d,'s races humaines
able,; i u, encore et surtout pour essent manqud A M. Firmin, el aussi
let tie le s prldiposer par ainsi a a I e ni inent auteur, qui o trouvail
Slutaire tr.t Isformation qui fera d'eux Pa'is qoinet son ouvrae a paru, uit
i indlivilus nouveaux, puisqu'ils a- a (11Pai son ouvrage a paru, eit
tiendromilv ous veaux, c pisquis ouvel- ngligd de mettre A profit le r6sultat
indonit I'ouesble cos aituu nouvelp- les recherches scientiliques de Henri
Aedont 'Lenseible cositue le mpe- de Tourville et de Demolins,- ce der-
Snest paticul te. uier ayant, durant pr6s de vingt ann6es,
COci n est soi uine pure hyl)oth se tcl la Sociidd de Gdographie, offert sos re-
cienc sol a irr'-futablmenta-marquables conferences aux 61eves des
ilelat de d lpn lance dl.s individus Iimtes ltudes ainsi qu'a un auditoire
"des sociedIs vi-is--is des conditions diversement composed.
4S milieu oi' elles evoluent. C'est la Li d6monstiation, sans rien perdre
B6se doit s'est inspired Edmond Demo- de sa profondeur et de son drudition,
iw, et que ses demonstrations on t sen- eit t singulirement 6clairee d'un
le0ment fortiide, dans son ouvrage point de vue nouveau d'ou jaillirait la
fAsiderabl : a C'est la route qui crds virit6 dans toute sa simplicity et aussi
SlNe social. ) dans toute sa clartd.
.'entrepris m'avail tentd de r6sumer Pour revenir A notre suiet, nous affir-
les lecteurs du Matin ces vigou- mons done I'influence sur le type social
demnonstrations et de leur aire des conditions du lieu et le pouvoir
du regar dans leurs gra ides li- transformint des milieux sociaux sur
Sle migrations de I'humanite par- les individus. A un point de vue dilld-
tvec sa besace de la terra asiati- rent, il est vrai, le D. J. C. Dorsainvil
os les moie rs pastorales ont A I'o- se range a notre opinion quand il 6crit,
irmpos6 uniformdment A tous la dans une elude un peu sommaire et
sociale de la communauth, pour tr6s fortement pensde sur la psycholo-
V4dparpillor sous d'autres cieux el gie du people hitien : Fort d'une
latitudes. Lo type primitif hu- hdorie physiologique d'ailleurs vraie
a ainsi dvolud et s'esl transformed pour tout dtre organism et conlirme par
.des natures ou la route suivie a tie nombreuses observations, nous
it les divers groupe- d'dmigrants, croyons trouver dAis les condiitions
.S ptas sociaux subA6.lueiuts ont mosologiques du pays, les pittoresques
rtermiu,6 les dildrences des di- beaults de rile, 1l cause de I'6volution
8tes entre elles. vlastique de L race noire i' diliti ....
i n'ai- e dsa rd.liid cotte oen L'Hlitien a subi une vdritable serec-
aurai la franchise de le dire: tion ;l.s est Flut6t dansa l former, It
pour le journal I'inliffren- b8antd de la race transplanted sur la
r haiUen pour Iles. questions terre d'A tnJri e. I y a i cou sl a rit
0 qtel It6't soatiflique, abtl.n du portrait caricatured diu negre
*[. d'aiort I'iiporaunce oflert par contains ethnologistes a type
I t OU laLr I nir aatil6en. Mais, dasntre part, 11


faut bieniavoir Ie courage de le dire, les grandes citts do I'Ouest, I'Allemand
l.i Venus Iollecitote n'est pas un mylie d I pl a a et le Scandinave vont so
invent.l par inm gina lion fanlaisiste de perdre sur les fermes ecartdes du Kan-
lielilu,'s nIegroiphob s. asas, du Nebraska, du Minnesota, du'Da
Le D Dors:tiuvil nic l'ailleurs dans cotah. L, ils retrouvent les mtmes
olltt selection le role lucerveau : a Nous c co.ditions d'independance auxquelles
avous heaucoup voyage dans ce pays, is sont habitues dans la mere patrie.
dit-il, et plus d'une fois dans ales bour- Le paysan du Lunebourg ou du Sles-
gades les plus recules, nous avoins ren- wing, le p4cheur norv6gien, ne sont p.s
contr6 des types d'une idWale beauty. plus effrayes de vivre seuls au milieu
Volontairement nous avons chetchd a de la prairie amBricaine que dans 'iso-
tirer d'eux quelques fugitives lueurs element du hof scandinave, et ils trou-
d'unc intelligence rudimentaire; cesgra- vent en abundance de l'autre c6t6 de
cieuses statues ne nous ont laissd ad- I'Atlantique la terre qui leur manque
mirer que !a puretd de leurs traits et chez eux..
1'hirmonie de leurs contours.
C'et done qne la selection n'est que
physique, cornme sa cause. L'#crivain
semble etre, au surplus, de notre avis
sur 1- pei de progress intellectual rda-
lies par notre socidtd... C'est la moyen-
ne du progress rialis par un people qui RENSEIGNEMENTS
doit nous dolnie la measure de 1 volu-
Lion %ubie et non les forces tltes qui ap- MIT]OROLOGIQUES
paraissent a des intervalles plus ou --
moins eloignds dans son scin. Toussaint- Observ atoire
Louverture est un des plus dtonnants
cerveaux qui ont paru chez nous et DU
pourtatt on ne saurait vraiment dire SEMINAIRE COLLEGE St-MARTIAL
qu'il soit un produit de selection de -
la race. MERCREDI 30 OCTOBRE
L'dtu le du Dr Dorsainvil, bien que Barom e mi 72,
congus au point de vue biologique, se omre mid 76
trouve done en accord avec la proposi- Te inima 21,2
tion que ac'est la route qui crde le ty- empxruma m 32,0
pe social*. La transformation intellec- e de a,
tuelle et morale, en ceux de nos com- Moyn d e d tmp re ,
patriots qui nmigreraient en Ameri- Le ciel a td pen nuageux dans I'apras-
que, se produirait done plus vite et plus midi seulement.
facilement que n'a ju e fire I'aeuvre Orage sans pluic appreciable vets les 8 h.
de la nature physique haitienne sur Le barometre continue sa hausse.
I'el1ment africaui. J.CmH
Nous pouvons d'ailleurs surprendre
une pareille transformation surla terre Renseignements Utiles
d'Amdrique dant les emigrants d'Euro- T&d de Chi
pe et d'Asie qui vont s y dtablir. Ils
n'ont garde d'aller s'6tablir aux hasards Arbrisseau or;ginaire sans doute de
de la destination; une predilection im- la region montagneuse qui aepare lea
pdrieuse les guide au grd m6me de leur planes de Ilnde de cells de la Chine ;
formation. Ce fAit e.t bien mis en relief de IA, it s'est r6pandu ea Chine od it
par M. Paul de Rousiers: eat cultivd depuis 4.6X)0 ans ; am Japoa,
G 'est une chose curieuse, en effet, on ne pratique sa culture quo depuis
dit-il, de voir comment I'dmigration le vr saiecle de notre re.
europ6enne se distribute sur l'immense Longtemps, la Chine fat ealeo & ex-
surface des Etats-Unis; tandis que les porter do ThA ; celoi-ci arrivait on E-
Irlandais et les Allemands du centre rope par I'taterm6diaire de la o 61bre
restent dans les villes manufacturieres Compagiuie anlaiee des ladee qui A
de la Nouvelle-Angleterre, de la Pensyl- avail obtea e .meopole Jaiqa'e
vTle, ou s'avuteatrnt tout au plus da -8Is ; nao de a sgetree kto pee


*i-


;---- __ ___ _____ ___


-=


_ ____


MMEEMM


ip ANNEEp No


179


JEUDII








la premiere for's en iS6t A propose
d'un cdeaude deux livres faith au roi.
Jusque vers 1878, ce produit so ven-
dait de 125 & 250 francs la livre anglai-
se (453 grammes). Deja en 1703, lea
importations s'dleverent 155.000 kilos
vendus en moyenne A 44 francs le kilo,
quantity qui en 1721 avail presque d(.-
cupid. On value A 310 millions de ki-
los les ventes faites par cette Compa-
gnie des iides, dte 1710 A 1810. Ac-
tuellenent, la Granle-Bretagne absorb
i elle seule en 3 aus ce quli a cette
Apoque approvision ait I'Europe pen-
dant un siecle.
Des difticultds survenues avec la
Chine montrerent au government
anglais le danger de n'avoir que ce soul
fournisseur. Aussi lit-on de grands ef-
forts pour introduire la culture du Thl
dans lInde ; le premier essai rdi:ssi
en renmonte A ISL,, It' premier envoi en
Europe A 1838. A,,jour.l'iti'i, I Assam et
(:ylani fouriissent pr* dle.s 9/10l du
Thdi consomme ent Aiiglelerr.'.
En France, la coinsommnatio:i du Thd
augmentte tre, lentemein, lle ne re-
prcsente p s 8 o/,, de cailes tie nos voi-
sins d'outre-Manche. Mais nos amis les
Russes en sont d'autres granils c nsorm-
mateurs. En 1891, leurs importations
ont altein: pr6s de 21 millions de ki-
los de Th6 en feuilles et plus dte 40
millions en y comprenant le Th6 en
briques et eu tablettes.
(:est sous cette forme que le.s Clii-
nois livrent aux Mongols, Kalnouks et
aulies nomnades asiatiques, un amnalga-
me de feuilles de Th6 tr6s ordinaires,
sinron gates, de sang ou de mati res
animals gelatineuses, comprim6 puis
seche au four. Ces peuplades en font
leur boisson et une parties e le ur nour-
riture ; les tablettes servent souvent
mmem de monnaie.
La Russie estime plus particuli6ee-
ment le Thd de caravane imported par
voice de terre A travers I'Asie ; son au-
thenticite est certain ; les droits d'en-
tree en Russ:e etant de 513 francs par
100 kilos tour les importations tie ce
produit par voie d'Europe, contr! 318
francs par voie de terre, c'est-a die par
la fronli6re asiatique, la diftlrence de
pros de 2 francs par kilo compenso lar-
gement 'les frais de transport plus ele-
ves par irainaux ou a dos de chameaux.
En lts91, le Thd de caravano depassait
le tiers de la consommation total en
Russie. Aucun pays ne pr6elve on droit
de douane aussi dlev6 sur le Th6 que la
Russie ; aus i la contrebande y est-elle
tr6s active, surtout du c6t6 de la Pi usse.
Le The subit bien des preparations
d6licates avant d'etre livr A& la con-
sommation.
Disons soelement qu'A notre avis le
Th6 de I'Inde et de Ceylan est loin de
valoir celui ee la Chine come parfum
et arome. II en faut moins pour fire
une infusion, mais elle nous a toujours
product I'effet de foin bouilli. Aussi
restons-nous 6Adle au Thd de Chine.
Malheurousement le Th6 anglals a,
grAce A son bas prix et a une r6clame
savamment organisCe, s'iniltre de plus
en plus chez nous.
,Les falsifications du The sont nom-
breuses ; en Roauie, on est allE juequ'
cultiver en. grand oertaimes plants
comme I'Herbe de Saint-Antoine ( Epi-
liobuim a .pawfoUlm ) pour en melan-
ger les feuilles au vra The, pratique
pourauivie par les tribunaux. Parmi les
autres succ6dan6s reeves officiellernent
e Russie, citons lea feuilles d'Airelle
roue d'Epine-Vinette, du Pommier,
e Ttlde laD Btordaine. 11 T a quel-
qum stsaie eBt atte rdv4ia uo sur


e102 6cha:ntillons pr6lcvdsdans des ma-
gasins quelconque s Varsovie, Moscou
et Saint-Pdtersbourg, 46 6taient falsifies.
Ajoutons qu'en 1800, pareille enqu6t
faile A Paris amena 65 achantillons so-
phistiquds, sur 05 aclh:ts fits chez des
epiciers. Nous espArons que notre La-
horatoire municipal a amdliord cct 4tat
,le choses !
Trib'3nal de Cassation
SECTION CIVIL
.Audience du 29 Octobre
Pr6sidence de Mr lePresidtnt H Lcchaud.
;LeTribunal prend siege Adix heures et de-
mie du aatin et pronounce les arrIts suivants:
1o.- Celui qui rejette purement et sim-
plement le pourvoi forms par les sieurs
John D. Metzger et Cie centre L, jiigemenet
du Tribunal civil de Port-au-Prince, en
date du 7 F6vrier dernier. rendu centre eux
au profit ds seeurs B. Rivicre et Cie.
20.- Celui qui casse ct annule le jugc-
ment du Tribunal civil du Cap-Haitien. en
date du 27 Deceinbre x90o rendu sur ap-
pAl contradictoirement entre les sieurs
Nemours. Augus:e et St Martin Dupuy; -
renvoie la cause et les parties par devant
le Tribunal civil des Gonaives.
3".- Celui qui rejette comnm mal fon-
de, le pourvoi dn sieur Henri Routier
centre le jugementduTribunal civil du Cap-
Haitien, en date du 26 juin 1906, rendi
sur appel contradictoirement entire lui et le
sieur Segur Conge.-- Les arrnr s pronr n:6s,
li composition du jour prend siege s.,i; la
prsi'dence de Mr le vice-prisiciun, Er-
nest Bonhomme et entend l'atfaire d'i sieur
Exumr Cantave Alexis centre Succe.us Suc-
ces. Le Rapporteur, Mr le Juge Sylvain,
donned lecture de son rapport.
M" J. B. W. Francis et Aug. Bonan;v,
pour leursclients s3nt nttcndus en leurs ob-
servations respective.
Le Minis'he Publi., Eug DJcitrcl, con-
clut au rcjet du pourvoi.
Le siege ect leve vu l'lihure auance.
*
SECTION CRIMINELLE
.A.dience du nCercredi, o3 Oclol're 1907
Presidence de Mr 1- Pr-;ident II. Lcchyud.
Le Tribunal prend siege A dix heures et
demie du martin et eentd l'aflaire de :
Carl Voigth et Antoine Ferrer centre
un jugement rendu par le Tribunal correc-
tionnel des Cayes.
Le Rapporteur Mr le juge Domond,
donne lecture de son rapport.
M" Leger Cauvin et Camille St Rdrhy,
sont entendus en leurs observations respec-
tives. *
Le Ministere Public, Luc Dominique,
conclut au rejet du pourvoi exerc par Carl
Voigth et a celui exerce par les epoux
Ferrer.
Vu 1'heure avanc6e le siege est lev&.
F6te des Morts
La toilette da Cimetiere se fait avec soin
depuis quelques jours par la commune qui
vent que pour la fte des Morts, cet asile
de tristess prente an aspect propre et
convenable digne de la Capitale.
a Novembre I .. attedrissement des
vicux souvenirs effacset lointains, tendres-
se des affections parties et des amitids qui
ne reviendront jiamis, souveftir des joses
pares et des caresses A jamais easevelles!..
Novembre l... anniversaires douloureux
et plains de sanglots, remembrance des ta-
bleaux de famillc baignes de sourires, splen
dides d'honnetet6, tableaux qui ne seront
jamais plus. parce qu'ils sont morts, ceux-lA
q ui guidrent notre enfance incertaine,--
vieux parents rayonnant dans le decor heu-
reax de nos joes turbulentes... p
-Toat Por-u-Prince qui a le cult des


morts se rcndra cn pieux p lerinages au
cimeti;reExtzricur pour conimnmorcr celte
journaee de dcui!.
Fermeture de la mal e
Les dpcchies pour Inague. New-York et
l'Europe par le sis a GRkECIA ;
Et cellos pour Petit-Goave et J rcm'e
par le sis .VALDIVA* seront fcrmdes cc
soir A 4 heures praises.
Port-au-Prince, 31 Octobre 190o7.
Champ de courses
Cc: apres midi A 5 heares au:a lieu la
pose de a1 r" pi.'rre A l'occision de I'ou-
vcrture d.s tr.val.x d 'iinsallatmon du Pari
Mutual et du Champ de Courses A 6tablir
sur I'Esplani:!' d. u Champ de Mars.
A, rivag-?s
Ce matin c.st cntrd Ic sis Vahlivia a ec
les ra :l-zer; ';van-,s venant de :
New York : r ct Mine Sinmmonds. Jean
Simmond;. Mr ct Mmne B.ron de la Jaille,
Baronne de Z;ini-nrer, Mile Mtrie Kessler.
Gon.zi's : Mr C BJlfnd, Richardson.
A. Barholo. M11'l Cl.ra Laraque, D. Ro-
main, Mme M. Foimbrum.
Lss soiverains d'Espagne
A Londres
LONDRES 2) -- r..,..: I-.l Rn.T dI'Epi-
gne sont arr;v s cc so'r A Londrcs. Malga"r
a pluie torr.ntiAl'e, 1h fnaille royale ct
i 'ambassadcui d'E.pagc e :ai.nt v\-nus a:-
tendre les souiveCrais A la. gire.- Le vii
teurs se rendirent aussit6t au palais Ken-
sington ou ils residvront jusqu'a lundi puis
ils iront rendre visit aa roi Edouard et A
la reine Alexandra A Sindrigham.
L'Empareur d'Autrich -
conva!escent
VIENNE 29. -- L'Emnp.reur Fran,;,is Jo-
seph a faith aujourd'hui sa prem;circ prome-
nade dans le parc de Schoenbrunn depuis
le commencement de si maladie. Cet exer-
cice n'a pas di tout fitigu6 Sa Majes'-.
Une villas l.t -uit
TASIKErND Tu:KlisrA:: 3 '. -- i vle de
Karatagh, province d. BoOkhira a 6 en-
ti6reien t d-rii:e pi- u n ;rctinb'nemnnt de
tcrre S; p ,' 'r:,m d',:,ivir m i.ooa ha-
biiants a.:lir' ;1 n prci comnl, emtnt pe-
ri. Kiratagi c, 'rei'd environ cent miles
au sud-est de S.xn rkind.
St PLTERSBOURL; o3.- D'apre; une dd-
pcche rerue de Kh ,kand, la destruction de
karatagh serait due a I'affaissement d'une
montagne voisine subsequent 1 un trem-
blement de terre qli aurait eu lieu le at
Octobre.
Double tenta ive d'assassinat
VYATKA-RUsSIE 30. Une double tentative
d'assassinat a &t6 commise aujourd'boi sur
le Prince Gorichakoff, Gouverneur intri-
maire de Vyatka. Le coupable, un u-
diant, fat immidistement tul par an soldas
circjssien.

*ote, Be-lle3VI

DAeEUNER DU 31 OCTOBRB
MIDIA 1 HELI7
Prix : G. 2.50
Buisson d'ecrevisses
Gros bouillon a la creole
(Eufs farcis
Roastbeef A la pure de pommes
Haricots rouges en sauce
Riz blanc a Ia crole
Crime a la glace
Frauitss

a12 Via


NOlTelles Elrang


ii


Les souverains d'Espa ne & q
IARIt'. Pendant l'apr(-:-min4,i
vi.ites offciteiles onllt6 4tchange-
tre le Roi d'Espagno ct le Pl
do !a Htpob'iquo. Ce soir, Alp
XIII dincr a I'Elysd ; arivs
ira an th#A're avec la R,'in V~Va
Les Suuvea ins erp4gro3's p
de Paris. e soir A minuit. Its so
droutl & Cherbourg. ou ils a'em
'c't. i board du cuirass-6 ;nglais a
1no .' (qui lea trans.ortcera en An
terne.
Accidents maritime
'Douvnas.- L paqu l) a Fiulaad
tie la a Rl Stad line ,, part
Neucrak le 19 Octobre A destination
d'Anvers, s'est jot co' soir sur lajc.
i6e s ad de co port. Son ava:t a Ad
,.omnjln6tolitomet d."foncd. i pl)iquebol
est amarre au quai. II s 1ra demail
I'obj,'t d'une inspection, da ns le but
1ie ddternineir s'il p at continue' a
I') !P.
I'LYMOUTII. LI pIaqiuel)'t transla-
li; o alleinat I Kaissecr IYtlhelm D,
grosse est arrive ici A noinf heures
IIt ite tniinute., ayant perdu son goo-
vernii dzux jours apie,- son depart
Ile New-Yo k.
L'assassin du gS.nral Maximoffsky
STr PI'TEiisBOuR.-L'assa-sin du g6-
ndr al Maximoffsky est Mile Ragozinas
Kuva, de la province Peirm. Elle at
fllle d'un prof.sseur do musique as
'onservatoire im pdrial. Lorsqu'elle a
6t6 conduite au post de police, 1;
moiottote aux mains, on a remarqii
qu'elio essayait de porter ls mains a
sa poilrino. Elle a et6 fouilloimmM6
tlat menit aprrs son arrive, et o
riouva dans son corsage 18 livns,
d'un explosif des pluspuissants qo
aurait pu rtduire en inieUes le baui
ment et toua ceux qii s'y trouvaiest
La june fllu passera en conseil de
guerre, cette semaine.
ST-'PE'TE tSBOURG. Melle Ragozia
ne Kova q ii assassina hiar le goe~r(
Maximoffky, a Et6 aujourd'hui co4
damneo A la pendaison.
La nouvelle Douma
ST-PrTERSBOURG. Jasqi&q pd
sent, 281 membres du parlenmenrio
6t6 elus. Ils se d6compos~rnt en
conservateurs, 92octobristes et a
inoderds, 31 d6mocrates con3tittal
nela et 57 radicaux.
Oa crolt qu'ane douzaine de r,
caux progressistes ont 6t6 6lus w4
faissant passer pour conserVfA
Les Elections continent partottL
le grand ordre.
cri e finanoerit ,.
NIw-Yvok.--La crise fsais
ralt bleo termiane cette f@#
journee d'hler n*a pas 606 touit
normal, elle o'a pas eu le
inquietant de certained journneS
semaice derniere. Aucua e
n'a suspend sos paiemients.
WASHIgOTON. Le cabioel
rEuni aujourd'hai et a diowiut
tuition floancirre qal. qal0iq
Lure q io Ia sam oae darnibre
nue cependant & laisser bat
desirer.
Un nouvl Etat admns 45SS
WASH7KoTOx. L4
secret publra I.e gw l 0.


III


OT~etL s 4,616VC







reprochain une proclamation an-
,j aLt 1 admission dans 1 Union dui
avel Etat d'Oklahoma. La consti-
tion de I'Okljlhoma a Mte premise ce
atinau Prdsident par le gouverneur
frantz, qui tait accompagni6 d'uoii
omartuse d6dlgation des citoyeins
do novel E'at.
o njournaliste poursuivi ct acquitt.
BEHLIN. La ()Cou a ac(uitt ll M
Maiinilieti llarddni (lo ;;I po r'suilo.
qui lui avait Ctd i ntcll t par to coint t
H. rfo Molike, en condamnant celui-
ci aux dgpeCs.
Nouvelles div, rse s
VLIDIVOSTOCK. Uito mnutiii-:ic
'est produite I)r'ni lt'es saipeur's artti-
ts rdcemmiltlt ii. -- I ile a t 6 r-
duite par la for'co. U Oi douz.tinc d'cn-
ire eux fureiilt tit'Is OR bIsOs.
BFtLIN. L, .Ljlion va, dit-on, f.iro
unecommande important de canons
Iux fibriqles allemandes. I)iDx l)b'-
ou; inilitaires seront aus.-i acl ti,;s..


Comnpagnie P. C.

AVIS


S.


Le public esl privenu que les 31
)ctobre, l er et 2 Novembre, i
I'occasioii de la I;'tc des nuorts. le
sservicg lo Iranmw\av coliencerll ;A
t irs t15 mi. ( de'part lu Cli;ainl
ile Mars ) ct les ler et 2 Novemlllre
il v aura u;l trail suppl6inetaire
faisant le service entire la Gare du
nord ct le Fort Lerelours A partir
de 2 heures 1). 11.
LA DIRECTION.

CHANGEMENT D'ADRESSE

AVOCAT
79) l' I UD (:UENTRE, 79.
.1 ,' ,','~,~, l' ll eI, c des Lospiiasse.


COMPAGNIE P. C. S,



A ,'occ.i ion d,: Li 1'A t e pat ronalc dc ler o~ I) t 1. 1' k:flkii t Ul D 1 in an
3 13 lundi 4 -t m -ir.i 5 Ncvernm)re, kl traI ii; s.,;lpPrfl l(,ntaires
daniI".ci-valle tr.tin n,12Ir im i I n- C! r cr):l, tr e
K'^ :, nI- )L1;t CtI YL To ,rs arrca. t su~emcnt A Ma rL ;,oant ('Source Salfe )
'zolton, Pont de Thors ct Carrefour.

*IIO1A1IRIE


Fort I.:'l'el) II I;
I:Ic~C)Ii ic~u~I1C


(e'par tI


Carrt& 1'( t itr a uIi,
I(IZO!(,r() u )C pa I
Fiz ot I r r o:
Fort Lf ~ rt bour-- z* ,ic, cc
Ciaro du Not,.]l


TRAIN

N I

0 .'&2
7. 1

7. '15
7. 2.'
7. ')0


LIIAINT IIIN
N, 11IN-, III~


8.2 7




11. 27)


TitAIN
No IV


10 .1-2 12 .


10 1 12. 25
10. !. 12' -
1"" ic


::.


1 .12
1. '2

I. .).)
oi 1.


STRAIN

N- I--


f; 20
7.


=12 0


es trails supp!;'~enta.rcs IV ct V ne s'.an ltront p., \' I;. l trin \'II du -oir reitr- i 1.1 G.are du Nor.1
Prix des passages
Fon Lcrebours-Carrefour: i et 2- Classes : I. o. 5o
lourtaon tt 0. 20
LA DIRECTION



TANNERIE COSNTINENTALE
DE

Port-au-Prince

I"PARATION DES PEAUX DE VINGT-QUATRE (24) COULEURS.
CAPACITI9 500 PEAUX PAR JOUR


PRIX DES CHAUSSURES COME SUIT:
uvra glac : Boutonn6 et Lacs pour Hommes et Dames


St COuleurs:


?aA~IIFTS:


a 0 a


10 ( Dix gdes )


SRecommandde 10 (Dix gdes.)
SRecommandle 12 (douze gdes)


0 0 0 0 0 0 0


8 (six gdes)


AVIS


14'AdIministration ( t'nwira I.'dei Pos-
Ile Commerce 'd'aj'i i.-; Ial-'e
V1 do, la C(n) ontiEefltIOljIiv E :ile do I1to-
in) en viguhim, dejitii, le I'- (ctohuc
&-' (e'Cto aflfl''eOUti' ttaw 41 'IEeitimeL('
ij'l SIti- 1 4 1 ) I t 4 rt 1 Ll D ~ I()f I IVe
1 I11 II1i j p )ui' toute rl: a i i ii -clitive
aux tettreo on autres 0!jt i'comm ifl-
dt's, si ces lettres ou ce; objets n'u-
I talent pas acconpagnds, au pro'alable,
ti'ui ;tvisde I ltiception (c lo nI le jjoir
te leut' (1I6pot A la Poste par I'uxj) dl-
(liteotr.
Eli cone6luence, les iitites-;st~ sLnt
pr'i&s do se contormer A cette uI'cision,
A partly' du 1'Novembre prochiain.
Port-au1-inlice, Io 31 Octobre 190)7.
D. LILAVOIS.


D' EDMOND HERAUX

levenu de son voyage aux Etats-
Unis d'Amnrique, le DoctLur Edmond
lhdraux se tient a la disposition do sos
clients et du public, 3', flue des Ca-
sernes.
Pourvu d'appareils ilectriqucs per-
fectionnds apport6s des Etats-Unis et
produisant I'dlectricite statique, les
Rayons X, les courants de haute fre
quence, les courants de haute tension,
les courants sinusoidaux, les courants
faradiques et les courants continues, le
Dr Edmond IIdraux entreprendra, d'a-
prbs les principles et la technique de
d'Arsonval, d'Oudin, de Tesla, de Du-
bois Reymond, de Morton, de Mon-
nell, Goelet et de Massey, le traitement
des maladies suivantes:
CANCER, LUPUS, NEURASTIIHNIE, NE-
VRALGIE, HYSTERIE, IIHPOCONDRIE,
IA t.ALYSI, ATAXIE LOCOMOTRICE, 1HU-
MATIS.M, (IOUTTI'TI., SCIATIQUE, ARTiHiI-
TE DEFOII.MANTE, CHORE, I)ARALYSIE
AGITAN'iE, ASTIIME, EPILEPSIE, ECZEMA,
EhYSIPELE, DYSPEPSIE, DILATATIOi DE
L'ESTOMAC, IIARRHEE CHRONIQUE, IC-
TERE, TROUBLES FONCTIONNELS DU
CCEUR,ARTERIO-SCLEROSE, IMPUISSANCE
GENITALE, PHTIIISIE, GOITRE EXOPHTAL-
MIQUE, DIABETE, CILOROSE, OnBE-ITA,
MA LI, liEtICHT,ELEPIIANTIASIS, HEMOR-
ROIDES, AMfNORRHEE, DYPMENORREE,
HE.MORRr.AGIE UTERINE, MiTRITE, SAL-
PINGITE, FIBROMES, ainsi que des etats
morbides tels que: andmie, cachexie
et stlrilite de I'homme et de la femme.
.--


Cordonnerie Nouvelle


G. B. PETOIA ET SEPE
143, GRAND'RUE 143
GRAND ASSORTMENT DE CHAUSSURES
DE TOUS GENRES EN D EPT, POUR LA
VENTE EN GROS ET DETAIL.
Execution prompted des
commands, tant ici qu'a
l'interieur.
Confection des chaussures avec les
neilleurs soins. Toujours former
elkgantes tant a home qu'a femme.
Les derni6res creations de
Paris I
PAtes, Liquides, Cirages pour chaus-
sures de toutes nuances.
Conventions de vente convenables.


DE UIL

A L'ANGE GARDEN
(:CRIi 1E, E'rAMIN E,
DIA6oNAI.ESER-
6ES9, TFA1FErALINE,
; I A 1.1,CACII 1.lIRF
(;AL(PNSIDE CRiKI['E,

TEBF muBl(iCLESDI)()
RI:IL~, AIF'iII-, OUR1 NNES lt
TUAIW-$ T;
Vit~d t


~i~c1(r


lait 414'.x'V;Ilv' pm,' ..2;I-dilil.


Chcz M' L. HOD FLIN.


I_- 4. PHA Rv 1 IA CI

Emnmatnuel Alexandre
88. Hli. DES I .lIAC S.. S,
Se rcI'' I 1 ;11nj '( lW' [ *'l !' t'X ei t(ltioii
prompted t ex.,(,. d,t ord nnlllA ct'es A
n'importce q(u'-!le icil e liu jour et lde
la nuit.
Drogueries. Sp6cialit6s phar-
maceutiques ext! .reomeint frhtc PRIX (ONSCIENCIEUX.
I I | I- 1

Maison F. BRUNES.
195 GRAND'RUE 195
Dirig6e par

L. IIOI1ELIN

Anrien membre de la Socield Phzlan-
thropique des maitres tailleurs de Paris
Vient de recevoilr un giand cltoix d'e-
totles di igonale, casinmir alpaca, chevio-
te, cheviote pour deiil, etc, Recomman-
de particuli6rement i sa clientleu une
belle collection de coupes de casimir,
de gilets de fantaisie et de piqu6 de
toute beant6.
Sp6cialit6 de Costumes de no-
ces.- Couped Fran;aise, Anglais. et
Amdricaine de la dernibre perfection.
La maison confectionne aussi des Cos-
tumes militaires, habits brodes
dolmans, tuniques, habits car-
r6s. etc etc, de tous grades.

E'ra-a r ckchemeL nt


A L'ELEGANCE
D. FERRARI,
Fabricant de chaussures,
Porte a la connaissance du public,
particuli6rement de ses nombreux cli-
ents de la C6te et de la Capitale, quo
I'dtablissement a un stock incalcula-
ble de chaussures pour IhomIn s,
femmes et enfants, en tous genres,
et que, iiialgit l'offre de cinq pour ceut
sur l'aclhat en gros (. 0/0 )fait un ra-
bais exctptionnel sur les prix.
L'6tablissement se charge de fai e
preudre des measures & domicile.
Toulours : Soin, exactitude, ponctualits
42, Rue des Fronts-Forts, 42.
PORT-AU-PRINCc (HAITI)


____ I


06 F


I


....


,___








Elude e I C. DuhM
Avocat
A PETIT-GOAVE
PROMPTITUDE EXACT ITUDE
Vitiello freres
135, RUE IEUPUBLICAINE, 145.
La cordonnerie Viliello ft, es porte
A la connaissance de sa nombrouse
clientele taut A la Capitale que dans
la province, qu'elle vient de recevoir
un assortment compact do peaux des
meilleures fabriques do France et
d'Amdrique. Avec ses nouvelles for
mes francaises et am6ricaines pour
hommes, elle assure u s.:- c'ients des
Chaussures incompara,(b s, I:i nt pour
l'6legance que poui la solid .
Elle promet, outre la qua'itl des
chaussures: un prix convenable & la
portte do touts les boutscs.
Venez voir et vous serez sa-
tisfaits.
La mason a en vente un assortiment
romplet de ciranes de bonne marquppou,
les chausssures de loules nuance.s.


Imp. C.


Pharmiacie F. Bruno
67-119' HRULs GALIT ET FEROU.
Sp6cialites F. Bruno :
Pout.re puissantecontre d6mangeaison
prurigo, sueur des pieds- La boite P. 1
Sirop antiashmatique, rem6cdeetlicace
centre les acc6s d'asthme et les toux
rtqueiites le flacon ; P : 1. 50.
Consultations gratuites :
Mardi et Jeudi de 8 a 9 heures du matin
par le Docteur. N. THOMAS.
-IIL I --- J_ i I

1'IN DE BORDEAUX
Marque Lapouyade & Co
VIN DE MARSEILLE
Marque Artaud Fr6res
K OLA
ixxgstonm
MACNIFI'S IRI)ONNBREW
A Vendre
Chez CATINAT FOUCIIARD
5, N. I lut du Ce(:tre
6,1, Ru.- (F s -r nti!s-Forts


MAGLOItRE


45, RUE Roux, 45
TI1LPHONE.


Journaux, brochures, billets de
marriage, cartes de fianttailles,


programmes, affiches, et
autres travaux de ville.


to us


Billets d'enterrement el cares
de visit d la minute.
PRIX DE CONSCIENCE

ET
H RESTAURANT BELLEVUE.
Place du Champs-de-Mars
POR T-AU-PRINE.(HAITI)
Mme Hermance ALFRED
T6l6phone, 220
APPARTEMENTS POUR FAMILLE
DINERS-LUNCHS.
Installation moderne et comfortable. Vue -sur la mer. -Tempdrature
doue et rdgulire.. Les Tramways desservent I'Hdtel-Bellevue toutes les 7 Minutes
PROPRIfTI SPACIEUSE, S'OUVRANT SUR DEUX RUES
PROMENADES -JARDINS
,.Sall de reception. -Piano.-Gramophone.
Sonneries iloectriques


Table d'H6te


towa k. jowsr, d. mi dl 9 Afwera,
do 7 4 8 heur. du e r


G.2.50


Produits Hygieniques pouIr la Toilele


C

G3.


adoucit I'6piderme auquel ell
L tl donne uno souplesse et un re-
L nloute incomparable en lui comr
muniquant son ddlicieux par.
fum. I:1lle conserve 1I'clat et la fratclieur du teint, car elle est souveraiue
centre le hale, les piqres d'insectes ot les eruptions de la peau.
sans bismuth, invisible, adh6-
Lrente, impalpable, prdpar6e
LA spdcialement pour les person-
nes qui veulent avoir un teint
Ai ti ot llAt ; soin l)paifum dtdliat, son veloutd ont contribu6 & faire d'elle,
la Favorite tics PIouircs de Toilette.
A ba-s do Cr6me Simon,
Lr IIfKl)t' eart" scion les piincipes
k I I I .pl scrupleux dolygine
os~i'' Ale h un certain dcgrO
toute s iiii i,' ti ;.:t.s *t ;r ;rd 'v.itriceS d le la Crome Simon ; il
st p trti li,',I rtIii.,i;t r tiV'E III I.n I't I ou." la Toilette des enfants et spourle
damiis doit l. p)eatI est dtlic'ato.
Agetinc Gt nerale et Dep6t pour Haiti
A-- lIa IV it'tropole
MASON JULES LAVILLE
93, Rue du .Magasin de l'Etat, 93
I'O()IV-AU-PRIN(;E ( HAITI).
.. -II


VERRES nri,\xcs, liFIj;S. IFUMl9S,,
JAU-N-F. -,.1 fir Fi,tiz ii et du D'- lor \iktis.
VE ARL S BIIIONCAVES, fICO-N-
vE:A, IPEi~il.;(E':I)IQUES CONCAVES, PE-
RlsCOi'IQUl- (E):ONVEXF'PS.


Assortirnent completdes
VERRES JAUNES, FUMES,
BLANCS.
Plan et coquille


foyers
BLEUS,


S nns foq)'er
Verres blanks c/! indriq tes, concaves
e r'ot-we'xes.
Assortiment d'axes complets.
Chez A. DE MATTERS.

Chapeaux I
Chapeaux I
Chapeaux I I
PAILLE DE PORTO-RICO
ACCOUREZ CHEZ

JOSEI SAN MILLAN
Le coiffeur artiste, qui vient avec le
concourse d'un chapelier remarquable,
M. JAIME TESTAR, d'installer une
FABRIQUE DE CHAPEAUX
PLACE GEFFRARD
Salon de Coiffure du Louvre
Pour tou ls lsgoats et pour toutes
les boorses.


Francisco DESUSE
Fabricant de chaussures
La Manufacture a toujours en d-
jpt un grand stock,- pour la veao
on gros et detail,-- de chaussurea
tous genres pour
HOMES, FBMMBS, ENFAwrT
Les commands des commerganto
de I'intdrieur pourront etre exocatse
dans une semaine B pen prbs.
23, rue des Fronts-Forts, 23
PORT-AU-PRINC ( HAITI)
-^
LA
AMeilleure Farine
du Monde
Celle qui done Ie meilleur pain.
Qni produit Ie plus de pain.
Qui donnse e pain e plus bland
e plus 16ger
Cest la Phisbury' Best
Pillsbury Washburn Flour Mils
Minneapolis Minn.
Em. CASTERA. Rpr=r"=8


DE M'

Beautarnais 3' Fraii
NOTAIR AUX GONA VI $
74, RUE RBPUBLCADM. C


-now


--- -------------


s~5~


I)(-,I I 1.1 IT 10 "'10-