<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00162
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: October 14, 1907
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00162

Full Text





PORT-AU-PRINCE (HiATI)


14 OCTOBRE 1907.


I


I


QUOTIDIEN


CI~~ C~l- -- -- -- -. ` -- -------"- -----
_____ _____ _____ -- -- -1- -a.- -. ---


ABONNEMENTS : 1t

PAR MOIs Une Gourde D'AVANCE

DAPARTKMuKN'q & GTRANGBR: J
rrals de post en sus.

Pour tout ce qui concern 1'Administration


DritEcrEtR:
C~l1rmer1. 1%4:agloire,

RLDAC'rON -ADAINIS'FRATION
45, RUE ROkXu. 4S.


du Journal, s'adresser a Monsieur


LE NUMMRO 10 CENTIMES.

Les abonnm.xntzns partent du zer. ce do is de chaque
moIs ct sont pay.bles d'avazxce
Lew manuecrits InsarBra ou non D 0 sA pa. remla.

Arthur ISIDORE, 45, Rue Roux on Bonne-Foi.


ETUDE
StIR LE


TeMP rafent Haltien



Un JOIr- C. 1?ous I. IA ide
!e diu .'.L' dI <;tu I rectmir dii
sVc&~ Noi: i;i" (tieIo P l-au-Pi'ince,
~'tfhuieut~s i':l)'(' (Ieov&'Iu1 plus tarud
arrive uniz isie s;z ,ra-,A gaillaird
?s s-al ut.a t i oi ;(, 1-4,11i. 1 0 t ap.; 's s'ktr
Orsenli'~,,Imi i'.!ijit G i S Ienimu tit nut
ilafier. Li! h! titCC 10 rF I I-"IIIlii A iet VIit
uee''!i 1111' ii .t (rI o ll 'Ic Iis-
ho s ie 16-

ette hauti ,etui-, lo I )II0Ci(otid' du Lv
6e 111i PIor-;l 1 "7 hw ii w r if
Dm1mnairemet ntm -;,(j I r:. I a z; IIcnes cIl
uIes qmetO (jwI 11i m '-:1t(1114 I.,
oruhomlIne sav;ejAt A joit' l uhre ei f q'iI
savait jo:t-..ti, tolt t m I liiit ex-
nina doticomo-'mit S ILtS do itno
OUvvoj1 donv 1 ,ji f \ '. ;Il 'I isat:' ')I
tanle dCs I u1i moK do I'I, aspeC1tn1
Mlaire e, IsV-.t (10 I i o xpliqllict
sMle Lyc&3 aNationail jes. iin dtabli-
Ment d'eIsce.iiezme11omt sOcoadaire q(ui
(st appeld rec(cvou' quo des Mlves
11Omit dtijA, plus ou moils conmpli.-
walt Patcourti lo programm'ne des;
Wiftbements d'onseignientenl pri-
mre; it le pria d'expliquer cela A
glessieurs de I'Inspection.
L4 Candidate Iycdon, comume bien
I le Pefsez, imusista du mieux qu'il
k car iu 6iait de 1 province 0t avail
Sllage expmas pour eatrer au
U Couper court a A M W UP'
"i devant le geste iodbraula-
44Dirocte, l.
"fYimt a la charge le lendemain,
Mef-voUS avec quelle arme nou-
Ct Uoe piece officielle, authen-
!NmSit Offlcialle, et qui renfargait
mwi ti-a de I'Inspection scolaire
~Cgl Colliddration que t9 candi-
6ta~it un parent du D616gii
'Wdi*Qsire du Gouvernement dMcIS


Ile d.&jiarteneiit do l'A.rliboniht et qu'il
aIvalt M6t chaleureut~usemetnt recomman-tl
(16 par cet ilmpo! tan t cfntioLinaiUC dau
Ci .nniiar(Iant de I'Arrondis-emnt&3 d1
Port-au-Pr17 ince.
L digi I~iectoeui du Lvcer&e cut
Itouttes les peines du tnonde A fairo
idmettre les raisonis sp(ciales qui
1'emlt peciaicnt de faire, droit ;(e si
Ihautes recorn-ia uidations, et- Icr ci i-
ra-t -o i? itxIle fLit Ia i 6' ttramj -'l il o
que sous lai mnace do donuIier sa de"-


Apli;-.i avbiir ac~ievt cQ4tudc~s ati
Petit Siiiaire-CoV g&S ift- Martial.
je voidlus en nviriilre dc couronine-
ment. d'iimdcs, suivrc les comICs de
I'FE:(,Ie N.it onale do. Droit eit j'all:i sol-
:k ct etkft. do-; I)UlreauIx de(
I'If ljC.'OtI')!i ,,'-;olaire cel it ,atitlis;mtin i
clllr! pIe')1 nons de voir aeconti-r.Pw
jbIIe ,u a ll)l lt y-
.1~cli. t j tie i. tnt fu cepondIaiit 1:i

1t~WlIOitel,'':'ede.IDrolt om-
ut loii- iios eardilits u Ain
vant ?IltkC cot( ex-flo0n.
J lis -ermiarquer an Iu r rsid ult de
I I' 1(iji~c~ti4 i llo eet examen r ou1lai
%j r s Il'l iit Ids cla- i i"' I a
I ji i I d v I1:I)jhtancC ciwt quo, Ima vai I-
larit d:in I,- ,,com)mnerce, ii m sIua
tr~4 elifiuile ot tIt-es ddsagrtLabl d'"uvoiN
A collipulser de nouveau dos rige-,S
d'histoire, ancientne ou autroCA i'acit
avec l'objet en question qu'un i'if6r~t
Wr~s dloigou.~
-All c:'st gal, insist to Pi'6Bsi-
dent, le RLgglerent est tc Rgi germnmI
ct nous n'avons pas le dm'oit de [)asier
outre.
-cependnt, l ii fis-jo oI)erver, ne
pensez-VOUs pas qu'un certitiat d't"u-
dos ddlivrd par le Rdvdrend Pdro Su-
p6rieur du Petit-SAhinaire attestera
mieux que cet examen los connais-
sanses classiques exigees p ir lte J
glement come condition d'admis-
sion A I'Ecole de Droit ?
-Ma (oi, oul, opina le PIrsident do
I'air d'un homnGe qui entrevoyait une
transaction avantageuse. Un certifloat
du Rtvdrend phre Jaouen serail in
tdmoignaga ffisaLt.
Co -timoignagt' m'ouvrit, on olfeto


I t-, porte.s de Nationale de
I roil oi j'ai ipsst t rois de tnes imeci-
letires a~utink-.:t (ii i Ji ssish-c! A deux'
sessions d'examcims.
Mais cc qii: Iest, datis IUespt'-ce, in-
te-res:ait do noter. c'est que, durant
ces tro~s ar:,1es, j'ai coudov6 ,.ur los
bancsde l'dol es, -s couidisciples quu
aulraienlt Lsid certainineli al-er al
passage ,i, comie juoi, on leur avait
orqosI', A I'liispection scaclaire, la for-
malilt dii '.-gletnent d'tdniis::on qui,
parait-il.. ... .....i'.st pas toojoutrs
A t'I-:cole do It\deeiti, j'cus l'occa-
sioum de fair i a Ifne remarque ; du-
rant Ics dix-huit mnois quo je fiuquen-
tai F01aballissnet a oiisn
cc avvc fie p)tIvres coidisciples qui,
tre!.; pi obamlitculemet et -mioob-itant tou-
te Icvoinl f;rlfid.lion oftic niol I, ueis-
sent pas ph!sus tt agrtss par lIo l)irec-
Iteor' du Lyxt! e N iti)ial jwe Io jeuLie
arlilbollitie dort je viens do v4a'.S eu-
trten ir J e'ei ai con mi i qu ui te, pot-)Il
vail ji.mius c3.-'ro acido ija 'O
t,-4 (%iItc.rboriiqui. Y, qu'avec tini v,
', (Xii i'H'. Gtait A pine du

IVt A.3t
P.LJA1' ob'ior do VOUs fdit-e paint
j II fill .s(I I d itinrnrisrat iiif b i d ig

civil (oit )1ot-altl-l1ii W 1r; "eIIII. j 11g3-S4 It
1lant et la chlose enm soi nve devait
as t "re d(1 du1 r ncic.,tion tro3 difficilo
pulsquel~r ImOLL- 1 :Ilv pT(&:isdu[lent pour
CO'S s. ,rtteS 41 Ca4, uno. fabrique natio-
muale d'biomrwns d tic &oi -o.
Eli! bie;i, i'Eco!e do Dcroit ne tut
point iat6resi.a duts la question et le
J, j,3-siipplizt t ine tn! Ci.)Isi ni parmi
~es pruoesssemt ni mparmi ses ancions
eI.ves. L.a tgoverri~nin*t d'aloris e e
pa aul roiris s'adresser q qualque ca-
binet do juriiconlit-3 ou A quelqi.1
oflice do notaire et lrouver IA ce qu'il I
fallait: A defaut do profondes connai9- 1
sances spd&ialeb, ii y aurait quelques
cliaucos de toinber sur un sujet nour-
ri d'idd-s juridiques et qui, dans la Ic
cdrriih-e, pouvail ddj repondre A Lap- jp
pel. a
On nowma A ce posted un compta- g
ble des ministries I... Non-seulement a
la capacity professiomoello falsait d6-Id
faut# male on exposait Ia conscience c


et la liberty meme' diu fonctionnaire,
car je dirai un u ;autr, fois mon senti-
miflnt sur I'inconv6'nient d'avoir des
judges qui soient A i. fois des fonction-
naires.

Ces qnelquos exet.!In.los me permet-
tent de contclure quo no:s protons A
tin ridicule affreux en singeant les
Francais en co q'l'ils ont de mauvais
et en refusant I'nmitation chaque fois
que cello-ci estd de i.ature A nous rdv6-
ler serieux et logtiques.
Vous no potuvtz pas pretexter de vo-
tre temperament franicais pourcon-
ce:ntrer I ;ttrait et I'int6ret dans les
functions p -bliques multiplies A I'in-
tini, et inentir ensuito A ce meme
4 temperament quand il faut orga-
niser les conditions d'accessibilitd
& ces function s; ot mentir encore
en [prtextaut do I'imnitation francaise
lpounr ltubler le clr'veau de nos en-
fants d'un bagage inutile et 6mninem-
nmnt pioprei faire d'eux dos vaniteux
et ol pi f6tontioux s:ais titre.
En verti de la lot social exprimde
datis miio i de luler article e et due A M.
Paul do Rouiiiers, les Frarnais ne sont
q(uo logique-i avoc leurs faCons de con-
cevoir los chloseS en organisant le r6-
giime intellectielI intense de nos jours.
lis font do I liaiiut culture intellec-
tiv,-le la condItion indispensable de
i:t Iossession, dts hautes situations et
ts tioenent f ,rternent la main A ce
svslemo.
Et ce n'est pas seulcment 1'Etat fran-
cais qui y tient la main, mais aussi
tous les d6tenteurs d'une branch
quelconque de I'activitd industrielle
ou commercial: les Francais aiment
voir les papers, qui seuls, A leurs
yeux, peuvent temoigner de connais-
sances rdelles, et c'est poor obtenir
;es papers qu'ils font sincerement
eurs efforts; car, encore une fois, ceo
pa)iers seuls donnent I'acces des po-
;itions dlev6es.

Od prend-on done que nons avons
e stempdrament francais, loraque,
>our nommer A une fouction publique,
Ious donnons le pas A un neveu do
e6n6ral sur un bachelier ?- loreque
ious forgons la main & an Directeur
I'dtab issement secondaire pour sc-
epter d'admettre A partciper & son


I


i; bNEENo 164


LUNDIP







enseignement un candidate sachant &
peine lire et ignorant totalement I'6-
criture?- lorsquc nous abaissons le
Iteglement d'admission h l'Ecole (ie
droit ou A I'Ecole de m6decine, pour
laisser passer (do notoir s ignorants,
ot (qu e tnos eCnlo)'(ii)b'OIis notrC ensei-
gnoment sup6riour de sajets incapa-
bles d'criiro correctement a acide bo-
riqui o et acide carbonique ?-- lors-
que, enfin, ayant btooin d'un home
pour appliquer les lois ot rendreo la
justice, nous allows l, chercher dans
la section de comptabilite d'un minis-
thre ?
------ --=




R ELNSEIGN MENTS
M fT EOROLOGIQU ES

O bs4rvatoCire
D '
SeMINAIRE. COLLEGE St-MARTIAL

DI\t.\ ie- 1;I OCTOBRE


Barornthtrc mi.-ii

Tetip ra t u !`; a


758,3
22 3
32,0


Moyenne diur:in, di : mpcratu're 25,6
Le ciel a .e couvett touted li journde ct
tres-nuagcux sculmnc:t d1 S A 3 b. h
Pluics fines et intcrinitantc s a plsieurs
reprises ; bonne p uice a-sz abontante ac-
compagndc d'orage depuis 6 h. o4 m. ; le
pluviometre marque 21 m21niiinmtres.
Le barometre .st rest A peu prcs .\ la
mOme h.iuteur.
J. SCHERER
Fermeture de la malle
Les ddpechces pour Jircnmie et Kingston par
le sis Hispaniar et celllcs pour Gonaivcs,
Port-de-Paix, Cap-Hlat, icn, Porto Plata, Saint
Thomas ct I'Europe par Ic sls Calabria *
seront ferides ce soir, :i t heures precises.
Port-au-Prince, lIe ( Oct bre 1907.
Session Criminelle
C'est aujourd'hlui que conformnienent A
I'ordonnancc du Doven Nau s'ouvre la ses-
sion criminclle. 1 n'y aura pas d'audience,
la matin6c devant Ctre consacrc'e consta-
ter lenombre de jures pr&ents et a la for-
mation du T'.abLau.
Marriage
En l'Eglise Cath~drale, le ieudi 2 4 Oc-
tobre courant, :A 7 heures du mnatin sera
celebr lIc marriage de I le FERNAn.E T.N-
CRtDE AUGUSTE avec M. EDMOND MAN-
GON ES.
Mes meilleurs vceux de bonheur aux
futurs 6poux.
Chronique des Tribunaux
TRIBUNAL CIVIL
.Audicw., extraordinaire du ;rcidredi
I Octobre
Le Tribunal sous la presidence du juge
P. J. Janvier prend siege, A 1o hleures dr
martin.
M. J. L. Luczar prete serment come
huissier exploitant.
Le Juge-Doyen prononce le jugemenm
ui homologue la dlib&ration du Conseil
e famille des mineurs Charles Dorci.
M** EthhCart, Lespinasse et C6ar demand.
dent et obtiennent la reserve de leur
M* Bobamy pour la Banque Nationale
d'Hati centre IiEat, donne lecture de set
caadrlutom M" L. Contard pour l'aEtt re
IitN paer oaeluaionu &criMs.


M' Bonamy en rnplique, a longuement
de\,,loppF scs conclusions. M' I. Michel
Pierre, MI L. Coutard pour I'Ertat ont coin-
battu les pritentions de la Banque.
La cause itant cntcndue, le dep6t des
pieces en est ordonnde, pour le d'libcrc et
e juginent rendu une autre audience.
*
*,.
Li Composition Mondestin, Maignan et
Cliauvet vient remplacer la prdcddente.
Mi Montsi ozcupe le siege du Ministere
Public.
Le Juge-Doyen pronounce le jugement
suivant :
Entre les ieurs Salomon tils ct les sieurs
Metzger & C".
M' I"rancis donne lecture d'une requcte
au nori de M. Edmond Grdgoire centre
l'Etat.
M. le Substitut Montas r.pond pour !'E-
rat par des conclusions writes.
M1 Francis demand la Communication
des conclusions du Ministire Public et le
renvoi de l'atfiire A une autre audience.
L'atfaire est renvoyve a quinzaine.
Puis le siege est levd.
Renseignements utiles
Le Mil
Plante vivace, robust, haute de 2 A 6
mitres, :. tiger turtement articulee, tres rd-
pandue et cultivte dans toute I'Afrique,
dans l'Inde et en Chine, on ses grains
s rvcect A fair du pain.
Ce.s graines sent entourcde de deux kcailles
noiratires, asstz coriaces, dificiles .: s6parer.
Le Mil rlussit bien dans les climates sees
on une longue sechcresse succede A une
pdriode pluvicuse de plusieurs mois ; il lui
taut (.n outre un sol assez fertile.
Connu sous ie nom de 'Dourra dans une
grande par:ii' dJ I'Afrique dquatoriale, le
M.l torine i.i bae dee la nourriture de la
population noire dc ces regions, ainsi que
celle de nomibrux Hindous et Chinois. I1
n'en est exported que peu en Europe ; les
chitfrcb donn,,s par les statis-iques : nlangent
du restc, Mdl, Millet, Alpiste, etc., de
sort quc nous ne pouvons rien prdciser
." cc sulet.
La tige d'ine des nombreuscs varietes de
Sorgho conti.nt du sucre; on la cultiveaux
Etats-U nis( Minn:soia) et tn Itlie. Une au-
tre varictd fournit c:s balais et brosses dits
en pailles de riz. industries prospere depuis
iongtenmp; dans le Tyrol meridional non
moins qu'cn Itilie et dansquelques regions
en France.
Le C.illet est une plante toute diffe-
rentc d'aspect ; l'6pi en est dese et
tr s scrre come celui des Typhi ou
Massettes d'cau de nos rivieres et dtangs.
C'est surtnout avec les grains de cette
plante que les Arabes ct les S6ndgalais pre-
parent le Couscouss. Elle est rpanduc en
Afrique, en Arabie et dans I'In-de.
Le Transatlantique franGais
Hier est entr le steamer Quibec avec les
passagers suivants venant de :
Gonaives : Mme Ed. Dauphin, Mile A.
Moreau, P D. Jacques, Altagrace Desir,
Tercide Longchamp, W. Belfond, H. Bel-
fond, J. Honorat, H. St Louis, Ch. Jacques,
Antonin Francois, Tertulien Nelson, Dieu-
donn6 Toussaint, Egron Tribi6, Antoine
Willy, Exilien Saint Jean, Louis fils, T.
D'-Haiii.
Petit-Gowve : Am6lie Warmengton et
ntfant, Mme Ed. Beeiaumia st eMts, Mme
l Vve Marie Maignan, Justin Antoine, Napo-
16oni, Hermann Emienoe, NClie Coicou,
SMichel Dacarett, Hortena Tessier, Hippo-
lyte Laventure, Fcrnand Lamot he, Doctear
A. Coicou.
Lc Qutbae est repanti dns I'aprcs-midi
avec les passagers savauts pour :
Caap-Haitui : Otto Schrt, D6moszthuaes
Sam, Mme J. Charles, Adalber Le rps,


Marceau Lecorps Mr ct Mine Richard Da
guindtau, Mich.i Cai:ce, Simon files, S.
Chama, Lo.:is Prophcte, i'AbbI Cernis,
Tinard \ .sn, Vve Goussc, Antoine Thi-
mothce, Mre Mine Fi.s .r, Mimc 11. Cidet,
Lina 1ri.o.Mmin Chiiar.n, Vve A. Georges
Pot de-Paix : Mercie Rossig-:il, Oct.-
vitn Franc.vur, Sal!nu GCo--ges, E ncstine
Audiger, Vve Auguste [are'., Mmne Necker
Lanoix Lt enfant, W.aier Willian, Des-
graccs Augustin, Camiil- Charlemagne,
Rosa L. Joseph, Edmond Widliam Denis
St-Aude, Elisabeth Bienaim6.
favre : Leon Bobo, Ch. rles Rousier,
Mine Blaache de Maddlung et deux en-
fants. Frc re .r:Lin, Lion, D' L5on Au-
din fils.
Ecole de Droit
Ona .1 roclam6 samnedi martin les r6sultais
de la 2c'ne s:.1:i) d'examcn de cette an-
nev. Oat etri rius :
| ,, : !:.- : Michel, R. Moise, Lysiuis,


Narcis.sc. Aii:i.

ChArie-. LUon.


Clou, Dejean, D.


:tm:' ,IdIi,' l:'tei re. Montasse, Colbert,
l)Dup!hsy. ,Ducase, Kernisan, David, F.
Moise. D)jean, Povau, Porsenna, Laraque,
I)ouvon. lFanfan.
Aux 14i nouveaux licencies nos m.il-
leures felicitations.
L'Officiel
Le Mfniiur de s.nmedi public d.ns 5a1
partic offliclle le sommaire suivant :
Loi sur la Nationalitr ; Arrc'tr de grace
du sieur ORIMIS A A(;crE ; Avi- mrtit-
riels; S,'lance de la Chanbre du to Sc p:cnl-
bre 1906 ( suite ); Avis du M.i:istr.t Com-
munal de PorL-.ui-Prince.
Demesvar Deloime
Nous annon~ons avcc un vif plaisir l'ap-
parition d'an poi:nc : "Dem,'esir ,'*rmc. ,
dui a la plum e de M% Jukls Ros-mond
La belle cirrie littcraire dc n :re illus-
tre ecrivain Delormc, l'cspr:t de stC oc-u-
vres, son temrnprament dc luticur .sn ta-
lent oratoire,, sont I'obiet d'une a.ig~'able
peinture de 11 pirt du poi:e qui ai ddid
son oeuvre A 'a ville du Cap cu naquit
I'auteur de ii Misire au scin d.s ilhcs
ses d, 'I'lT i' ic'cns au Pouvo:r *, d
a Fcances:a ,, iec. Li brocliure e vend i
cht-z Lagolani;. s :t P I 1'exemp'aire.
Nos ftelicit.wrors a M' Roseuond pour
sa compJsi:io. L. P.


Nouvees Etrangeres


DEPECHES RE4UES CE NATIN
Nouvelles dive rses
WASHINGTON. Le ,uirass6 a Ken-
tucky a ta 6 remis i flot hier soir.
i ans le Midi, la ciue diminue et
les eaux roulent do nombreux cada-
vres.
Par un arre6t6 u ministry des co-
lonies, M. Fawlier, secr6laire-g6ndral
de la Guadoloupo. est nomm6 corm-
missaire pour I'administration des
bins de la mense dpiscopale de la
Guadeloupe. par suite du d&c*, de
SI'veque et I'absence de la colonies do
vicaire genral. ,
NEW-YORk. Le paquebot Losi-
lania de la ligne Cunard, parti de
Queenstown lo 6 Octobre, eat arrive A
I heure 23 a 1i barre: ce qui donne
uoe duree de trois jours et 20 heu-
res pour la traverse.
SToKo. Un nouveau type de con-
tre torpilleur eat en corntruction lA
I'arsenal. Sa Jauge sera do oma cent


tonnrs ct sa vitesse de tree

SVIE.NNE. La santl de I'F
continue a s'amnlioorer.
BnLiX. I,'xctension do Ila
forre a.tlonmail, d. Dar-(e-Sali
le principal port do l'Afriqno Oriel
allem mndo, a Urngo si A eWAO
cent tlnto mille. de la cote, 6-
inaugurdo aujourld'hui.
Convocation du Parlgment
SRAMatBiLLurr--* (Selao et.
Les membroe dti Cabinet r6uni-
jourd'hui sous la pr6sidende-e a
Fallieros, ont d6cidd de convoqgr I~
Parlement pour le 22 Octobre. IB o[s
Ogalement r6solu de fournir imm6Ddlkt
tement des secours pecuniairesa
habitants des districts inondes.


Contre les anti militarists
PIARiS. Sur la demand du eml.
nistre do la guerre, le ministry delay
Justice a ordonnd des poursuites ja
diciaires centre M. Gustave Herv.
Cclui-ci est accused d'avoir public des
articles contenant des insults contn
I'armOe.
Prochain Congr6s International
I'Anls. ,a Franco a decid6 de
C()ionvo(It'r ti congr's international,
I'a;.t;,e pro haine, pour 6tudier le
nloyon dl pIdoteger les routes contre
los ldig'ats conmlis par les automo-
hilcs.
Alphonse XIII a Vionne
MAD)Rll). Il,' journal la c Epoca
dVclir (icq'eli raison du caractere of-
liciel de la prochaine visit du roi Al-
phonse A Vienne, lo ministre des ai-
faires (liangeres accompaguera pro-
bab'einent Sa Majestd.
Suffrage universal en Hongrie
BDAP.\ r. lIes ouvriers ont faith
aujourd'lhii utite manifestation impo-
sante en favour do I'Otablissement do
sullrago universal en Hongrie. PIas
do soixalnt mille personnel ontpri
part au ddlito qui a durd quatre hbe
res. 11 n'y a pas eu le moindre d6so-
dre.
Les Evdnements du Maroc
'PARIs. Le gOdnral Drude td61gra.
phie que la reconnaissance envoy"i
a Aindjemnar au sud uuest de Tedd d
est rrenlro sans incident. Auee
nouvelle de lRabat ni des autres p
Ie croiseur a Duchayla a est
hier soir pour Mogador. Le c
I Dessaix quite Tanger pour
A la disposition du gn6dral L
qui doit rentrer A Oran onl iaisoo
I incident de la fronti6re d'Ouijda.
lie croiseur-amiral a Aubo a
ordre de quitter les eaux mar
pour rentrer en France.
TANGER. Le prestige de
Hafid vient d'etre grandement
ce dans la parties aord du MI
la declaration des Ulemas de
sant que le prdtendantaplus do
au ti one que son febre Abd
Sultan actuel. Cette d6claration.
the aux nouvelles annoncant r
che de 'armee de Moulai-Ua
Fez, fait pr6voir one rapide
tion de cette ville.
Terrible explosion
Touo. Ue terriblee c
S- Uliets aerrtfltii de a
tactare oa vo gmnid nomba
mes 6taieot emoy6es : ir
tuos et autant doebl- e e.

WAsumooro. Le ew
calf et aI'ramin Browasoo 001
oe que la flotte aaioriaire
to A partir po"r se Ox do
verso *16 Dbi bre.


_








Ctel 0elle X,

UNDER D :4 OCTOBRE
i jDI A 2 HLURES
Prix : G. 2.60
| B,.'Burr,-' acc
SRadis
Avocat
E(relle pannc sa;iucc tomatie
SCuissot de poic t l'oseille
Roastbcef .iux potmmes
Haricot, ot saues ton sauce
Riz bl.inc .' '.a crolc
C 1Crl' ;..' I gt. lcc
fruits
CafM
1/2 Vin

DE UIL

L'ANGE GARDEN
C:RIPPE, ETAMINE,
S I)TAGON&LE, SER-
,E, TAFFEI ALINE ,
SIMILI, (ACHEMInE,
A.\ION.- DE ('.R:PE,
0( 11AEAUX, 11f *NNE-
TERIE BOUCLS D'O
UIs, SAUTO)Im, OUL'RONNES 1MOt-
URES, BTi..
98, R .," / 1 .'.sc ci, S.

ElecIrotlheralie
Docteur C. GA VEAU,
pkMnd d,' I L',U rsit Ie Harvardt
( Etats-l' ",s 1'A, mflique. )
CI.\Il! N El'- :
i~ des R/es F(rou el Ju Cenaire,
S-d-t'is d/ I'i'lel Conimunal.(
De 7 hrS. ,i / / /,s.. lu nialht.
SkS2 hrs. d ; I r.s. do l'aprt.'-midi.
IAITEMI.NT )E' MALADIES- palr ics
Ales nou\-(, vax, etlicaces, les plus I
gie en IEurIopL et en Amnrique.
-Les alf-ctions SPECIALES de iai
ae.
- Des afllctin ns CIRONIQUES g- '
i o localt.s. S
is MALADE-. doivent savoir qu'au-
rhoi ils ,c;:.vent (tre GUmRIs sans
Mion chirtirgicale, par l'Electro-
ie scien!liquement applique
Il plupart des maux don't souf-
umanitt. Et le mrdecin memne
le.e, dans I'in,te6rt de ses mala-
A les encourager et A les voir
LUs une operation chirurgicale
t et dont les suites sont
Wi les plus graves.

LA MASON

COLAS CORDASCO
S157, GRAND'RUE, 157
Sses clients qu'elle ne faiI
que is Peaux importees
rt ede 1" ohoix. Cette 46-
t rfaite pour rarer la nom-
te le e la mason contre tou-
von. Du resale, on n'a qu'& ob-
que peu pour constater si tels
oat ou non Ie cachet particu-
Q.e et de s: lidite quedistin-
ussures CoRnAsco des au-
defie toute CONCURRENCE


Hambg American Line

Le steamerc a TISPAN1A ve-
nant deHamb,.-, ; imsbh, IAivr, St-
Thonm., Sancli,.., Samana, I'uerlo-Pla-
ta, Monto (:htistv, Cap-Hailion, Port-
e-P.ix ul (t onai\vs est attend ici
L.undi et p), ira l.; mume jour dans la
soir6c pour Jdermie et Kinaatnn


*
L, steamer < PRESID ENT i
venant deSt-Thomas, S a Juan de Poi-
to-Rico, San Pedro de Macoris, Sanlo
Domingo, Azua. acrmel. Cayes el
Kingston, sera ici i-trdi 15 conrant a
midi.
II partira I mtCine jour dans la soiree
pour Jtrd6mie, Cives, Jacmel, Azua.
Santo-)omin, So. PPedro Ie Macoris,
San Juan d &Poiro ilico et St Thomas.
*
4*
Le stem;init' CALABRIA parti-
ra aujound'linii ;' i ieures pour Gonai-
v ws. l'ovr -' i. l'p-laitien, Puerto
Plata. S'-iThon .o et !'Eiurope.
P' i!- ,.;-P i 'ii;,,: i i t 1)tobre 1907
G. K ITEL & Co
A (GENTS.
-------


DE M-

Beauharnais J" Fpancois
NOTAIRE AUX GONAIVES
7'. ,CU'. RII LUBLICAINE, 74.
-- m
Chapeaix !
Cli2ipeaux
Clhapeaux!! 1
PAILLD DE PORTO-RICO
ACC:OL.IEZ CHEZ

JOS1E SAN MILL4AN
L-. c oil'T ';.ir a .I.; qi vi"ent av bc le
concourLs .'i 'i t baielier remarquable,
M. JAIME ITESTAI, d'installer une
FABRIQUE DE CHAPEAUX
PLACE GEFFRARD
Salon de Coiffure du Louvre
Pour Ious Ies goits et pour toutes
les bourses.


SOCULISTES!..
VERPRES sLANCS, BLEUS, rUMis,
JAUNKS, du Dr Fieuzal et du Dr Motais.
VERRES BICONCAVES, BICON-
VEXES, P*RISCOPIQUES CONCAVES, Pte
RISCOPIQUKS CONVEXI S.
A"tlort~6ni t oompletdes foyers
VEIRRES sauxas, FrvMs, BLaEs,
DLAsC8. __ ,,,


Plan t coquIu0
Sams former
Vorrms blan cya clindriflsl, cow
cSvexes -.
Assortime t &axes copk Is.
Ck.:z ADE XaTTUK1.


eaves


PREPARA7ION


DEI PE;IJX


DE VINGT-QUATRE (24) COULEURS,


CAPACITY 500 PEAUX PAR JOUR
PRIX DES CHAUSSURES COME SUIT:


Chevreau glac6: Boutonnd et Lac4 pour Hommes et Dames


Verni et couleurs:
Pou ENFANTS: .


PROMPTITUDE


8 (huit gde)


SRecommandle 10 (Dix gdes.)
. Recommnandee 12 (douz gdes)


S. . .


EXACTITUDE


I Vitiello freres
145, RUE RE[PUBLICAINE, I,5.
La cordonneri.- Viliello f/ teq porte
A la aconnais.s~;nee r o s.d nornbreuse
clientele tant A la Capitale que dans
la province, qu'elle vieort de recevoir
un assortment con)p!et de peau.r des
meilleures fabriqiue do France et
d'Amrrique. Aveo ses nouvelles for-
mes francaises et americaines pour
homes, elle assure A ses clients des
Chaussur.fs i1,Omn.,hlP- *"* pro
, ,,., ...., que pour la solidit*l.
Ello promet, outra la quality des
chaussures: un prix eonvenab!e a la
portda de totes les bourses.
Venez 'voir et vous serez ea-
tisfaits.
La mason a en tvnte un ass.ortiment
complete de cirages de bonne marquepour
les chausssure. de toules nuances.


LA PHARMACIES
Emmanuel Alexandre
88, RuE DES MIRACLES, 88,
Se recommande pour I'execution
promptna t exact des ordonnances A
n'imrnpolt. l[ti .'i here du jour et de
la r1u1 t. 3
Drogueries. Sp6cialit6s phar-
maceutiques.'xtreemrn ent fratches.
PRIX CONSCfIECIEZX.

Cordonnerie Nouvelle


G. B. PETOIA ET SEPE
143, GRAND'RUE 143
GRAND ASSORTI.MENT DE CHAUSSURES
DE TOUS GENRIES EN D9P6T, POUR LA
VENTED EN GROS ET DETAIL.
Ex6cu1 ion prompted des
Scommandes, tant lot qu'a
1'int.erieur.
Confection des chaussures avec lea
meilleurs soins. Toujour1 former
dlgantes tant A home qu'A femme.
Les derni6res orations de
Paris I
PAtes, Liqaides, Cirages poor chats-
sures de toutes nuances.
Conention d vs wmle seowble.


6 (six gdesl)


'i


Fabricant de chaussures,
Porte & la connaissance du public,
particulibrement de ses nombreux cl-
ents de la C6te et de la Capitale, que
I'6tablissement a un stock i
tle de ohaussures pour bommee,
tmanms et esafnta, an toes Mie
et que, salgr6 I'offre de ocse peiri
sar I'acht oen gros (5 0/0) rait n -
bass excptionnel sur les pri.
L'btabliwement so chbar de aire
predre des meesures a do ile.
O !: SO, 9Mdet1Wd, iYp*
42, Rue des Fronts-Forts, .
POAT-Au-Pamcs (BkAr)


TANNEBIE CONTINENTAL


DE


I lort-,au- Prince


II


Maison F. BRUNES.
105 GRANP'IUE 195
Dirigee par

L. IIO)ELIN
Ancien membre de la Societl Phslan-
thropique des mailres tailleurs de Paris
Vient de reccvor tin giand choix d'd-
tofles .liagonale, ca iiiri I lpaca, chevio-
te, cheviot. pour deuil, ,tc, l ecomman-
de particttali.'i,'n I .-a clientele one
belle collection de coupes de casimir,
de filots ,fe fain tiie et de piqu6 de
toue Itc:a1!e.
Specia!it6 de Costumes de no-
ces.-- C(o,;l Frrqaisce, Anglaisa et
Amc ,irieain le ;t deriiire perfection.
tumes militaires, habits brod6s
dolmans, tuniques, habits car-
r6s. etc otc, de tous grades.
.... I I
LA
Meilleure Farine
du Monde
Celle qui donne le meilleur pain.
Qui produit la plus do pain.
Qui doriie le pain lc plus blanc et
le plus l ger.
C'est la Pillsbury's Best de Is
Pillsbury Washburn Flour Mils Co,-
Minneapolis Min).
FI' r A.S rFRA. Reprw4stasl

F'ara ck exleznt

A L'LEGGANCE
D. FERRARI,





-- --- -_ _ __ _ _


Dr EDMOND HERAUX

Rev.im(] d,, son voyage, aux Etats-
Unis d'Amtilque, le bocteur Edmond
Ild'aux se titent Ai ia disposition; de stws
clients of J ii ltuo ilJ-iCa-
ticille44.
PiO rvi! itjap'aei ('ii. per- I
fet3ionn& orte, dos,; FItats-Unis ct
iwodiisint Clilv- ,ttiquelt les!
Hlayotis X, le;s vouraintfl do h:Iutr' fr6,:
qiuonce, les couuazts de haute tension,
les courants sinIlus(ldalux, ics courants
faradiqpies et le-,coura!nts corntinus, le
Dr Ednon1d I1.b.zaux entrepi endra, d'a-
pr's les pri:icipss ,t la techini ue de
d'Arsonval, d'oudin. do Tes!a, Xe Di-
bois Ileyrnondt de 'Morton, do Mon
nell. Goelet et de MiLssev, le traiterent
des maladies suivantes:
CANCER, LUPU;s. NEUn!ASTIHIINE, Ng-
VRALGIE. HvSTnI IIY' P O cc, ONDRI E,
PARALYSrE, ATAX IE LOCCOMUTMICE, RIIU-
MATISME, Gou'rTEC, SIATIQUE, AIRTIIIII-
TE D3F~PORMAN-TE:, 0101111,E, PAMALYSIE
A c~ITANT E, A -TI N tE-, J.:111 LEPSI E czi.m.-,..~
I~RvsiPLLE. I)vsPEPr-jsT, DILATATION DE
L'ESTOM AC, I)IAI lI1:;RE ('llON(,IQUE, IC
TkRE, TPI: ONCTIONNELS DI
1CiQ1E lU I~,~i: I v .i E. H 4 !II ; Ipu. (I \ I I i'r' .:I
MIIOIDE, AI i i I

~iE~1 ic~ nil ~ i i C; ru '!~s N ii .M Triri~, SAL-
iflorbirle4s 1 ( tm
et Sloribetelt m11 o l mc


M AN U F V : i i I N- AllN.
JuWl u Desi-oches


L~o!e ads arts et ,nmtiers



Etudie de N~Y Ch. DubSe

A P C ,r ;,) V E



V'o. itzil u ci (Xrne S1. 4-rhei (Arcahaie)


Ve-Itti CIN gro.; ut -!fl e:; 1
MAison All. Sylvain
43, fuRe d-!- FrOWS-Fort,*

Francisco L)ESIJSE
Fabricant de chaussures

La larutfactu--e a toujours en dd&
p6t un grand stock, pour la vente
en gros et detait,- da chaussure- o-
toga genres pour
FIioMXei, FEMESg, ENFrANTS
Los commandos des cornmorqar&
do l'iraterielr'pourront etre ex6cutesO
dana une semaine & peu pres.
s3, rue doe Fronts-Forts, 23
PorrTmt4.Paurcu (rr EZI)


fI A.e atteis e Co.


SINGER SEWING MACHINE
COMPANY


3!?, Rue du Magasbi tie I'Mtal
NLIIlou fuf &l& 4ii i8 8. 1 C-&rCzAt
Bijouteric, QrfeNvier:ce. GravureI
.. .1 : Ce (cttt' -rti i (t do MNachiine A coudro cst I1 Plus gralide du mIn'lg$t
VI tum* fe I'I ? \ir (~ ~ s c? df~- Machine Singer est renoinmne come l;a mNi! uro eet Ia plus darS
i les. Le~ 1i:irf'n' txqiri tA r Are i d'uue lioe't au l pilus solide, Ia plus durable et lI pilus rapide.
.tlictaou..is pvxttrttarat'b 'j e eticr- A "Demander I& Machine Singer, et I'on aura la mcIn*eure,
elient.s 54(,ut 1~i vOritabales petites -mer- i Tnnero ar mjener~
veillcs. lest toujous's cell (lii cofite to moins cher.
Vriolar.n N. 1B. .1-, v,. riables machines A coudre de cotte fabrique se otrotvehje
Les dedrni~r o-3 ni-ii-ques qui charmentlt r OIi laL[ le
Les iiiz'ues ilI)stock cons ide-rableC chez
ae Tout 1'ai-- south 4-iiez Matteis *
Son Sourire, Floramnyto, Trdfolia. Idtdall NICOLAS CORDASSCO
'yclaner., Vivitz, e!c.
La maison a touajours un grand as- 7, GRANFRUE OU RUE R]TUBIACAINE.
sortimetut 'de bijouteric, aa ctiie. 15,
bibele t !s.d1e tte 4 U ete -.ir rumt, edu- I *s LJsi.I S# ChLIarge d'Oxp~dier sur demand les catalogues relatits a
te-; I;r1u. leulrs I,,, ix eni-cgau'd.
Sp.'ciaiih';: hu ii1~e3 fi ~ai- erjril- JPit.ie tix clients de la maison, do bien faire attention A l'adrosse dg
1mit. A pdrtir do P. 0-0. alliances Or d'"vitu 'oudt ialentendu dans la livrriison des commander.
Mn:'1'1e, St Vie Lig.t0 h Compi et
14' K 1Jj14 ~cs et !IT h(.n i se~s su~r COrn
Pour u J .
),tr .:k 4l~t;
0n 'Or int i.~aI ~ltis '.3
A.ClJ;l .l ii' LI.* j)I:ieU r.~~. -i jDEN'1"IFBICE
ies 4ft vi I lid ou.i -'1 dos 1rix av-tri
trtge~ I: 1 ~1 iLonefies IOUfl9S
C'010:e do'3orq ev!bCel res des 1111. PPP. ii6di'ief
*.u.../'(Yf c o' zs .idi ecUrn- I f' AII\ElESjt'UAC (6-1ItmNDE)
I bl'aut iI!J01LS ell 'k v I SPECIAlUTES ET PRODUCTS HYGICNIQUES
-!wl s !&-,jer jjrws'rptions de.-
-.---- 4) I, I\ 1IiD.-LuA A. IKGUIN DE 1I011DEAUX
Phar'inwi I=, br, InTJJ T, CO ,cU: SSION, N iRE PO U 11ILA VENTE ENGRO
,--;-l~.-, C.~~-----`- -~I-, 4QOLI _~
41Al Fi L-- u ia kir IP I


L 1IIWO IlInj),rdibJ E lixHiinII Irice
(des5 IMt. I'll'. r.iIfictins partsov uisa~, journalier ami
iI #-, 1.1 -ailt(' ,. 1:1 ( 3,41 40 IaiaD lie et de plus, par smd.
tt- do 1.1 e..ibditt~aii''] cotm.:utvo aux dents jusqu'& 1'hP b
pIhis ail hc-;Id.. r.1ctravai d e ladigestion en eo W
Le 11a,-w, o vt'civ l d.Gourdes .O{)

LA a Poigdre Denitifrice ules 1RR. P.

I :(lte ,-C %Ikd : ('dl(f es 1.25


V1 -II ZT'I cIA. L.~AAIL I r TFE


spOc,.l-:-,_t... F _.arulno :
,Pourt-To >Kiinmeo.'. 'r:' tern i .airOisiO'
piriirigo, *uour, d.es hio- S-;i l i!# ,1. 1
contre los .. 1Is! L ,:, I toux
que s :. ".' -* : I :)

W tr.i, .9lt *t.i, A*., i A ,; .it.. n i
par Ie Do,.teur N 1T ,OMAs.
"--.--

1A 1 U o I -a 1 V Dr -L I &
tM li u, L ,pol uy.di .i; Co


a il s ronS rt

63, RUE ROUX ,
T,7; T-cj 'I'-
MACNIS-i'St Ru iONURVFV .
A Vendre
C:hetz CATINAT FOUCIHARD
s i 89, Rue du Centre
62, Rue dos Fronts-Forts

ALEXIS BENOIT
Distillateur-Li quorite
i3, RUE ROUX, 63.
CI-DgVAiTr, Run BomNI-Foi.

On Demand
A acheterdestimbres us6s d'Halti bien
assortis, par cent omupar millc. ondi-
uons tr 6 avantageumse.
S'adresar an bureau du journal.


L.a Palle Dentitrice des RIL
iii lt Ikl t ,,n nlicin s ',.,-npl c dlo
R lixir, I.I *I p!o ptit tnode!e so vend (,oiirdtes ISI
i I I.a 13,ite r' 'iir t M odBlo so vend Gouride.a
Les autres Produits Hyginiques de la Maison SEGUIN od0

Poudre de Riz adherente extra-fine LA MADONE 0 ; la Bolottse
u Modle: Gourdes 3.00; Modele moyen,: G. 2.0. j
Eau de Quinine precieuse pour stimiuler le cuir-che1 '
U a lln enlever les pellicules.- Le flacon : G. 2.00.
Glvyc rine anglaise centre ies gercures et la duret6 do Ia
le flacon : G. 1.00.
Ean de Cologne lenitive extra-fine; le flacon petitMod:
te flacon moyel: I
le flacon : 1/2 Hiire


a'acresser A 1'Age00 Oad
B6publique d'Halti


Pour les commandos en gros:
et d6p6t pour la


.A la fftiropole
MASON JULES LAVILLE
93, Rue du Magasits de lEat, 93
PORT-AU-PRINCE (HAITI).


I


1


m


I


I