<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00139
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: September 16, 1907
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00139

Full Text

LUTNDI, 16 SEPTEMBRE 1907.


j


C


QUOTIDI-


ABONNEKENTS:

PAR MOIS Une Gourde D'AVANCE

DIPARTKMBNTS & TRANGIR :
vrais de post en sus.


DIKHCTBUR:=
40163=exmt Nffetalcxbre

RPDACTION-ADM1NISTRATION
45, RUE ROUX, 4S.


LE NUMERO 10 CENTIME


Les abonnements parent dn zer. et d 15z de chaque
mois et sont payables d'avance
Les manuacrits inl6r6 on noa m s oat pa nmi


Pour tout ce qui concern l'Administration du Journal, s'adresser a Monsieur


I -,


Arthur ISIDORE, 45, Rue Roux ou Bonne-Foi.


Dans un do mes derniers articles
sur la Banqueot I'Etat, je me rappelle
avoir essay d'dtablir quo vu la na-
ture du conflict qui divise los deux
parties et A causu de I'inportanco
unimaginable des pr6juidices qui n)ous 1
ont ett causes et dtis reparations que
nous avons a obtenir, il no s'agit pas
do tout de penser a constitute le tri-
bunal arbitral de l'art. 23, tiais qu'iI
fallait def6rer la justice criminell'
toute cette masse de faux en &critures
et de points de lois subvertis.
Et a co propos, jo notais que la
Banque avait gard5 indi1'iint dans,
la circulation ou y avail mis un1i
quantity considerable do bons deja'
pay6s ou servant en double enmpoi. A
cette 6poque je recus une confidence
que je n'oublierai point. Un fonction-
naire trts s6rioux, tr6s familiar avec
le3 aftaires do la Banque et pour qui
'histoire de notro Detto ct de notre
comptabilit6 G6nerale n'a pas de so-
crets me disait : a La seule commis-
lion don't j'hesiterais A fair parties,
ce serait celle qu'on chargerait do
vrifier la validity des Bons et contre-
Bona que l'Etat doit ou tlu'il a d6j'i
ray6s depuis quelque cinqou six anw.
Syala, on vritd, trop defraudes, il y
trait & affronter trop d'intr(ets ill~gi-
times et a soulover le scanrdale au
tour de trop de choses malpropres.
Eh bioi, le (:iet de l'Etat, le GCnd-
ral Nord Alexis, (qui n'hdsita jamais a
rtreprendre aucune revendication,
46t elle noyer sou I'infamie tel indi-
Midu puissant ou telle institution que
dfendent sos compromise avec tout
le monde et les nombreux pots-de-vin
quellel distribute, le General Nord
Alexis vient de taire toucier aux Bons
frauduleux et tend a soumettre les li-
res de ce service a l'enquete des
Co iplablos, puis l'examenjudiciaire.
On n'a certainoment pas oubli.
Pierre Bobin, le chapard emouvant,
le robbeur expert, le recordman ap-
P!audi des vols la Banque, ce Pierre
Bbin qui tandii qu'il entassait gi-
I mentdans son aureaude Directeur
aPortefeuille des collections de cares
Postal representant deo petitesfem-


rnes toutes nuesen desposes suggesti-
ves, Pierre Bobin qui, tandi.-, quo ddv6t
apparent du riro et de la Bagatelle, ou-
bliait entire les feuillets de ses livres
do comptabilite, des numdros do jour-
naux pornograples, s'amusait encore
A confectionner des Bons en double
emploi qu'il gardait pour lui, infligeait
de cuisantes tapes a des Banquiers
do cettlo p.ce e,, poussait I'amiouLi de-
son art jusqu'A ddtourner soixante
dollars que lui avait confids un person-
nage pour l'achat d'une redingote
de luxe.
Eli bioei, cornine nous le suggerions
nagiK-rc, lBobin agissait suivant un
systlino depuis longtemps en hon-
neur A la Banque. Nous venons d'en-
acquerir la preuve et nous nous ex-
pliquons mainitenant pourquoi le pa-
tron de I'oflice denomme Banque
d'Haiti s't lroriait de garder secret
le coup de main impudent de son
employee. It ne fdllait pas dveiller l'at-
tention du public et du gouvernement
sur I'ine des plas productive sour-
ces de revenues illicites de la Banque.


Banque, cell avec Ie Secretaire d'E-
tat des Finances et celle centre ce der-
nier et la Ianque Nationale d'Haiti.
Deux faits dignes do remarque, dit
le Iapport, se rveli rent A moi quo je
crois bon de porter A votre connais-
sance. Les voici :
Le 3 Octobre 189$, en coiforinitc des
instruction- du ddpartement des Finances,
par d6p&che No 138, du 30 mnme mois, la
Banque 6nettait un Bon au No 709, faveur
Monsieur Massini, de dix mille dollars
pour autant inscrit au Budget de la Dette
publique, exercise 1895-1896 ; ce bon 6tait
payable comme suit :
Janvier 1896 or P. 2.000
Mars < 2.000
Mai a a 2.000
Juillet a 4 2.000
Septembre a 2.000
or P. 1o.ooo
Mais, A la dite du r2 Decembre 1896,
Mr le Secrtraire d'Etat des Finances, sans
doute par suite d'un accord intervenu en-
tre lui et Monsieur Missini, 6crivaic 1 la
Banque la depeche No 264, ci-apres :
r Monsieur le Directeur.
eJe vous prie d'annuler le bon de
Sdix-mille dollars, or americain, mmis en fa-
a veur de Monsieur Massini, d'apres la d6-
Sp&che en date du 30 Octobre 1895, au


No. 738 de or P. 5.ooo payable le 30
Xvril 1896,
Frapp6 du fait quo le bon au No 73'
(mis en annulation de celui au No 709
fut lui meme annuld le jour meme de
sa confection par deux autres cou-
pons N 737 et738, Mr Thimocles La-
fontant demand A la lanque de lui
communiquer le dit Bon No 734 ainsi
quo I'ordre qui lui avait donned nais-
sance.
La Banque commenca par d6clarer
qu'elle ne retrouvait pas ces pieces
et ensuite, la Direction ayant reflechi
et compris qu'une pareille rdponse
6tait A bon droit suspect, elle 6crivit
l. lendemain au Commisaire pour es-
sayer d'expliquer I'irrgularite rele-
vee. Comment expliqua-t-elle ? Elle
n'expliquapas ; elle fit part de la sup-
position qu'il v avait eu erreur et qu'un
de ses employes se serait trompd sur
I'ordre du Ddpartement des Finances.
Oui, mais les pratiques habituelles a
la Banque font plutot croire que son
employed cette fois encore, au lieu de
se tromper avait voulu tromper et toutes
les circonstances du fait plaident pour
que cette erreur soit considered corn-
me volontaire.
( La suite d domain )

IfrDtAT Th\xTTOTD(vi


ii 1,,t-a par les mains du gd- a No ,13. 1 1 u
ni6ral Nord Alexis des lBons Massini. t Par centre vous 6mettrez deux bons en
! eut des raiOSios pour on suspected a faveur de Monsieur Massini conmme suit :
la re ularite. Aussit6t, il les expedia a Un bon de 5.ooo or pay. 30 Janvier RENSEIGNE MEN TS
au commissaire du Gouvernement a Un bon de 5.ooo or pay. o3 Avril MriT iOROLOGIQUES
pres la Banque avec ordre d'ouvrir --ber va toir o
une enqute et d fournir un rapport 10.o000 or amdaicain.
touchant les dits Bon. Massini. Recevez, M3nsieur le Directeur, l'assu- DUINIE COLLEGE St-ARTIAL
Thimocles Lafontant qu'en v6rit6 rance de ma consideration distinguec. D11IIAIRE COLLEGE St-NARTIAL
on ne peut s'empecher d'ainer pour (Signe) C. FOUCHARD. DInxcun SFEM-
son a, deur de conviction A servir un D WCM 15 SEPTEMB
son a de Monsieur Massini vous donner contre
home honn6te et un regime srieux, inio onne Bo r midi 76,6
our son entrain assumer des res- a CCS bons un reao. aA mid716
ponsabilitEs vis-Avis des gens, quel- ( Signr C. FOUCHARD. Temp6ratur i" imum 74.
que puissants soient-ils, quand ii s'a- Or, les lives du Commissariat consta- mom 57,r
git do fits de corruption A reliever et tent que le jour mrme de tl reception de Moy diurne a tee
A )oursuivre, Thimocles Lafontant se cette depiche, lI Banque emit en lieu et ynne durne de tempiratur 9,
trouva etre, comme toujours, I'hom- place du Bon No. 709, un autre au No. Le ciel a Ctu un peu nuageux toute la
me et le fonctionnaire qu'il fallait pour 734 de dix mille dollars payable par moi- journ6e.
un service requdrant, de la cd6lrite, ti les 3 Janvier et 30 Avril suivants ; La temperature a ddpassd Ia normale de
do I'6nergie et de la sagacity. que ce dernier bon No 734 fut lui-meme deux degrCs et I'air a atteint son maximum
D npuis la semaine dernibre, le Mo- annual et remplacd le 13 DCcembre 895s de s5cheressc; maximum du vent 9 mntres
iteurr offlciel public, touchant les Bons par I'emission des bons : par secondedans la nuit prdedente.
Massini, le rapport du a Petit commis- No. 737 de or P. .oo00 payable le 3o Le baroare remote lentement.
saire sa correspondence avec la Javier 96 ; J.SCHER


LA BANQUE & LETAT


XII


_ r~ ---- ~


I-


--


c


In ANNtEv No 140


PORT-AU-PRINCE (HAITI)









MUi


m mr-


Messe de Requiem
Ce martin a etc cClebr&e Port-de-Paix
une messe solennelle de 'Requiem en m&-
moire du pere de S. E. le President de la
Ripublique qui fut Chevalier de l'Ordre
Royal et militaire de St Henri et mourut
commandant de l'Arrondisscment de Port-
de-Paix, apres une brillante carrier.
Une ddelgation de l'Etat-Major prcsiden-
tiel composee de 7 officers et parie depuis
samedi dernier bord du a Centenaire a
assisted A cette pieuse cerimonie.
Courses & Jacmel
Nous avons requ plusieurs t6l6grammes
nous annoncant le rcsultat des courses A
Jacmel.
En attendant un compte-rendu detaill6
de cet evenement sportique, nous publions
letexte d'une des dpclches les plus etendues.
LE MATINS
Port-au-Prince.
Le Grand Prix de Jacmel a did gagnd
par BULLRUSH apparilenant a M. Hugo
Jensse n.
PLAIsIR, de Labis.sire est arrived second
LA FOLIE, de Coles est arrived troisidme.
La ville est en delire. LA FOLIE, vain-
cu, avili. .
A bient6t d'autres details.


Arrivage
Hier est entrd le s/s Praesident
R. Picot, Pablo Diaz et Julien
pris A Kingston.


avec MM.
Labossiare


Fermeture de la malle
Les depeches pour Jdrdmie,Cayes, Jacmel,
Azua, Sto-Domaigo, San-Pedro de Maco-
ris et St-Thomas, par le steamer President
sront fermles ce soir i6 du courant A 4 heu-
trs pricises,
Port-au-Prince, lc i6 septembre 1907.
Notice biographique
Nous avons sous les yeux une interes-
sante brochure intitulee Notice biographique
sur le Gal 'Nord .Alexis, president de la
Rdpublique d'Haiti.
Ce sont des pages admirables ou sont
retraces les principaux episodes de la vie de
notre Venkrk Chef d'Etat.
Nous en commencerons bient6t la pu-
blication.
Botte aux lettres
Voici la lettre que Mr Benoit a rescue
concernant lI libre circulation des pau-
vres et malingreux en faveur desquels se
sont organises de gen6reuses souscriptions
dans le but de les interner A l'Hospice St
Vincene de Paul.
Monrieur M. N. Benoit ( avocat )
Mon cher maitre,
Votre lettre de ce jour, me rappelant 1 a
promise que je vous avais faite concer-
nant les malingreux qui circulent dans
nos rues, a eu touted mon attention.
Je vous announce que je ne manquerai
pas ledonner, tantavous qu' la population
ort-au-princienne, pleine et entire satis-
faction en faisan interner tous ces gens A
1'Hospice St Vincent de Paul.
Recevez, mon cher maitre, l'assurance
de mes meilleurs sentiments.
H. MANIGAT,
Loi sur la Presse
Outre les matitres que nous avons si-
gnale ; le journal official public un avis
de lasecr6tairerie d'Btat de 'Inettrieur rap-
pelant au imprimenrs et directeurs de jour-
maum tenaia dap*tloa doe k. los sua
I. lieus..


Bains froids 1'usage des chiens
Les riviircs et les fleuves ne suffisent
plus On vient d'inaugurer des ktablisse-
ments sp6ciaux de bains froids A l'usage
des chins, A Dresde.
Car, dit la mbdecine allemande, ces
betes dtant souvent atteintes de maladies de
peau, I'hygicne etla propret6 exigent qu'on
les baigne soigneusement, afin d'6par-
gner la contamination a leurs maitres
Et cela n'est deja pas si bte.
c L'Officiel a
Le AConiteur de samedi public dans sa
patie officielle le sommaire suivant :
I *& V -, .6 w ,44
Avis ministdriels ; Loi surleBudget des
Voies & Moyens. Ex. 1907-1908 ; Loi
snr le Budget des DWpenses- Ex. 1907-
1908 ; Loi prorogeant laloi du 24 Octo-
bre 1876 sur la regie des impositions direc- 1
tts, etc, etc ; Loi organisant le corps de la
Police administrative de la Grande-Riviere
du Nord ; Decrets donnant d6charge aux
Secrtaires d'Etat qui ont ger pendant les Ex.
1904-1905-. 903-1906 ; Sdancede laCham-
bre du i5 Sept. 1906. (Suite) ; Correspon-
dance dchangde entire la Binque Nationale
d'Haiti et le Commissaire du Gouvernement
pros la Banque, entire celui-ci et le Secr&-
taire d'Etat des Finances relative a I'Etat
des contre-Bons ports par la Banque dans
sa Situation au 31 D6cembre 1907, tableau
de la Dette flottante.- Etat y annexed ;
Proces-verbaux d'examens pour l'obtention
du certificate d'6tudes secondaires ( bre-
vet supericur ) et du certificate d'etudes
primaires ( brevet l66mentaire ) ; Avis de
I'Inspection scolaire de Port-au-Prince;
Eratum.
Une Reponse Spirituelle
Edouard VII est un souverain sincere-
ment ddmocra:ique et egalitaire. Ayant,
dans son royaume, un ministre-ouvrier, le
fameux John Burns, il a tenu A recevoir A
la cour mistress Burns, exactement avc le
mtnme ceremonial que les ladies les plus
huppees. On raconte que les dames de la
cour ont exquisse force grimaces devant
Mrs Burns, arrive A pied dans un costu-
me trcs people. Cependant, lady Havers-
ham, se piquant de socialism, et pensant
qu'i la rigueur elle pouvait toucher la
main de la femme qui venait d'etre reque
affablement par la reine Alexandra, lui d6-
pchia le petit billet suivant :
a Chere mistress Burns, je serais tr6s
heureuse de vous vo'r chez moi. Excusez-
moi de ne pasallermoi-mrme jusqu'a vous.
Battersea et siloin de.Grosvenor-Square 9
(Battersea est un quarter ouvrier ;
Grosvenor-Squart le quatier aristocratique
le plus chic.)
Sans perdre une second, mistress Burns
prit sa bonne plume et repondit :
a Chere lady Haversham, je viens de
constater, sur la carte, que It distance de
Grosvenor-Squares A Battersea est exacte-
ment la meme que celle de Battersea A
Grosvenor-Square. a
Le roi rit beaucoup de cette boutade.


Iounvlls Eangerea

DP ECHES REOUES CI MATIN

Un assassinat
TIwus.- Le prince Chavchavadse,
membre du Conseil de l'Empire a Mt6
assassin.
Coupable do haute trahison
ST P*trsnouo 13.- Le prince Ea.
glne Troubetaoy, chef du part mo-


ddrd, a 4tS reconnu coupable de hau-
te trahison pour avoir dcrit un article
dans une revue hebdomadaire de
Moscou, defendant le dernier Parle-
ment et ddclarant que le gouverne-
ment avais coininis une orrour irre-
parable en dissolvant le Douma et en
proclamant une nouvelle loi blec-
torale.
Des juifs sont vendus au march
PARIS 12.- Le correspondent du
a Figaro t61egraphie do Casablanca
que le Sultan Abd-el-Aziz arrivera A
Rabat vendredi ou samedi de cette se-
wainee. Le corrOWpondant dulMatin a
A Tanger tLlegraphie que les juifs et
les juivos captures pendant lo pillage
dle Casablanca sont publiquement ven.
dus sur 1; place du mnarcli do Rabat
sous les yE ux lets consuls tirajgiirs Ct
do,. au'orith locales. Celles-ci ne foitt
titen pour etiilcher cet odieux tralic
Grades mrnosuvrcs de l'armie
frangaice
ANGOULj.MIE '12.- Les grades ma-
noeuvres d'automne de l'armde fran-
c.rise out coinunenc aujourd'hui dans
le voisinage de cette ville et en pro-
scuce du g'ntral 1'icquart Ministre,
dela guerre.
Victims d'automobilistes
CASSlEL 12.- ILes automobilists vo-
lontaires qui o, t pris part aux grades
nianceuvces d(e l'arin6e allemande ont
fait bon norbre de victiines. 0 nem-n-
bres de I'automobile-Club imperial de
Berlin, charges du service des depe-
cles, ont tue trois personnel et bles-
s6 une cinquantaine. Un des tu6s, le
docteur Ilaitman, ~eait un nm6decin
bien counu de Iloexer. Un bicvcliste
militaire s'cst tu6 en tonmbi:t de sa
machine.
Lugubre statistique
St-PATERSDOURG 12.-- D'ap'i3 une
statistique relative au mouvenent re-
volutionnaire, public atajourd'hui par
l Slovo Ic inombire des 'ictillies
do cet episode dramatique, s'c1vo-
rail A 47.020 don't 19.144 tu6s. (:Cte
statistiqueindique que 2 381 personnts
ont 4t6 executes ; que 1.350 prison-
niers se soot suicides et que 2.146
personnel ont 6te blessdes. Le plus
grand nombre de deces, 1'2.653, s'est
product dans des rencontres entire des
irvolutionnaires et la police. I,e omn-
bre des ddsordres anti-juifs a c6t de
7.962 ; celui des attaques cont're les
armntiiens de 4.540 et tnriin le noribire
des muniterios de 2.193. Ce!ui dcs l6d-
sordres agraires n'a ete que de 5:33. L.es
lorroristes ont assassin 83 gtno6ranx
ou gouverneurs, 61 prefets et 7.076
fonctionnaires de tous ordres.
M. Taft aux Philippines
SEATTLE 12. M. Taft, secrtaire de
la guerre, s'est embarqu6 ce martin A
board du paquebot a Minesota a des-
tination pour les lies Philippines.
Un record.- Le Lusitania
Naw-YORL 13.- a La Provence, a
de la Compagnie G4n6rale Transat-
lantique, eat arrive ici ce martin apes
un voyage de 0 jours 1 heure 3 minu-
tes, battant le record pour la traverse
du Havre & New-Yolk par une here
vingt minutes.
Le 4 Lusitania a, arrive 6galemant
ce mratin, a fait la traverse de
Queenstown a New-York en 5 jours
56 minutes, ce qui est consider com.r
me remarquable pour un premier
voyalg.


DEJEUNER DU 16 SEPIEMBRE
MIDI A 2 HEURES
Prix : G. 2.50
Corned beef
Matelote de cervelle
Langue det veau braiste
Chateaubriant nu cresson
laricots rouges en sauce
liz blanc a la creole
Beignets de'* Il
__-- Fruitsv
Caf6
1/2 v

Port-an-Pr-ince, le 1 iSepteclbre 107.

Avis

Le Magistrat Communal
de Port-au-Prince.
Vo les articles 151 et 152 de !a Cons.
titution ;
Vu le chalpitre II de la loi lectorale
du 21, Aotil 1Si2, et I'avis de la Secr6.
tairerie ,l'Et:lt de I'Iinttiriour, en date
du 4 Seplembic courant ;
Attenilu (qu'il imporite d'tdablir la
listed genirale le.-, electeurs de la Com
mune de Port-au-Prince, en vue de la
tenure de I'Assemblte P'rimaire du dix
Janvier ,l-oclain, appelee i elire les
trois liepreseunatits du Peuple pour la
Capitale ; pourvoir au replacement
de deux conseillers commuinaux de cet
te ville; et eniin, a former le Collid
Electoral de cet Arrondissementpor
la nomination des candidates au SNt.


Avise ce qui suit :


Art. ler.- Les citoyens remplissant
les qainlitds loquises pour etre electear
de la Commune sont invites A venir s
fair iiscrire au 1Reistre deatine a it
cllet et d4epost ai 1'IJotel Communal.
Ce registre resteraouvert tousles jo.f0,
except les Dimanches elt lea jorns
ferils, de ueuf heures du matin A troil
Iheuestle l'aprcs-midi. Is recevrolt,
chacun. la carte indiqude dans I'artikc
12 dela loi ilectorale.
Art. 2.-- Le local oi se tiendra l'As
sembl6e Primaire sera ult6eieureast
desi1n16.
Art. 3. la li.le des l.,cleureo, %e
verte le le Octobre proch.iin, sera do'
so le 31 DJcmnibro de cetrl an.e', I
cinq liauresdu soil.
Art. 4.- Le present avis sIr, i,,pi"r
primd., public et ex&-utd Ai I dili,",
des agents de la Commune.
Fait a I'Hdlel Communal, les jous,
mois et an que dessus.
Srtmo VINCENT.



lamlurg Americal ii

Le S/S PRESIDENTT 3
da St Thomas, San Juande Potot "
San Pedro de Macoris,Sanlo DO__.
Azua, Jacmel, Cayes, KinasloM.
ici Dimanche le 15 courant I ra .
II partira Lundi soir pour JtI
Cayes, Jaemel, Azua, Santo o
San Pedro de Macoris, San
Porto Rico et St Thomas. 10
Port-au-Prince, le 12 Septeaib.-
G. K3 ITSL b8
AoUW*


- -





p- i


.ATED 1


D, EDMOND HERAUX
Revenue de son voyage aux Etats-
n'is d'Amdrique, le Docteur Edmond
Hdraux se tient & la disposition de ses
clients ct du public, 34, Rue des Ca-
sernes.
Pourvu d'appareils Blectriques per-
fectionnes apportes des Etats-Unis el
produisant I'dlectricitd statique, les
ayons X, les courants de haute frd,
ence, les courants de haute tension,
Acourants sinusoidaux, les courants
Fadiques et les courants continues, le
Dr Edmond Heraux entreprendra, d'a-
prts les principles et la technique de
d'Arsonval, d'Oudin, de Tesla, de Du-
bois Reymond, de Morton, de Mon..
nell,Goelet et de Massey, le traitement
des maladies suivantes:
CANCER, LUPus, NEURASTHII'NIE, NE-
VRALGIE, HYSTERIE, HYPOCONDRIE,
PARALYSIE, ATAXIE LOCOMOTRICE, RHU-
IATISME, GOUTTE, SCIATIQUE, ARTHRI-
TE DEFORMANTE, CHORE, PARALYSIE
AGITANTE, ASTIIME, EPILEPSIE, ECZ.EMA,
ERYSIPILE, IYSPEPSIE, DILATATION DE
LESTOMAC, I)IARRIIIE CHRONIQUE, IC-
TMia, TROUBLES FONCTIONNELS DU
CTIUn,ARTEtIO SCL ROSE. IMPUISSANCE
GENITALE, I'IlTHISIE, GOITREEXOPilTAL-
MIIQUE, DIA.\IETE, CHLOROSE, OB13-ITT,
MALDEBRIGIIT, ELtPHANTIASIS, HiMOR-
ROIDES, A.I(ENORRHEE, DYPMENORREE,
HEMOIllRHIAIE UTERINE, MITRITE, SAL-
PINGITE, FIBROMEs, ainsi que des dtats
morbides tels que: andmie, cachexie
' stilit de I'homme et de la femme.

LA NOUVELLE
MACHINE A COUDRE

L'IAITIENNE
Une bonne machine A coudre a un
prix bon march.
La machine a un long bras, une large
navette qui s'enfile elle-merme une ai-
guille cuurte qui se met d'clie-mdmeo en
place, une cannette qui se garnit auto-
matiquetnent au moyen d'uue roue folle
ons qu'on tai besoin de fire marcher
machine. Ell est bien construite,
Won finie et gentimeut ddecore. Cette
machine est taite en deux geures. Sur
pe base en bois ou en fer P. 8 or
Sr une base en bois et avec
14i jolie couverture 16g6re en
bois courb P. 10 or
k serai heureux de vous voir essayer
ctebachline, .oit que vou m'oenvoyi-z
esordres ici diiocternenil soit l(ju vous
Iadreasiez per I'entrcmise, ,le vs
W" n plaltas de oi a Port-au-P'inctt.
vec clique machiiae j'envoie a:tNI
.nItation do prix, les accessories at
M" suivanLes:
1soutacheur 1 brodeur
plihseur 1 ouateur
orleurs (gran- I pied-de-bichd
Sassorties) 1 burette d'huile
avec vis remplie
oe(ttes I tournevis
duzaine d'ai- 1 livre d'instruction
Ceite machine est faite spdcialement
Pu tailleurs et couturitres.
Nicolas CORDASCO,
SEUL AGENT
t57,R~ Rpublicaine ou grarnd'Rue,
r Port-au-Prince.
M.a rouverez Pgalement touted les
L sy a& coudre de Singer Manufac-
Ni. dre commander speciales de-
^i1riigiemenf.


LA PHARMACIE
Emmanuel Alexandre
88, RUE DES MIRACLES, 80,
So recommande pour l'exdculion
prompted et exacte des ordonnances A
n'importe qu'ello here du jour et de
la nuit.
Drogueries, Sp6cialit6s phar-
naceutiquesextremement fratches.
PaRI CONsCINCIIux.

LA
Meilleure Farine
du Monde
Celle qui donne le meilleur pain.
Qui produit le plus de pain.
Qui donne le pain le plus blanc et
le plus leger,
Cest la Pillsbury's Best de la
Pillsbury Washburn Flour Mils Co,-
Minneapolis Minn.
Ern. CASTERA. Repr.sentant.
i -i


Etude e 1Ch. Dub
Avocat
A PETIT-GOAVE

On Demande
A acheterdies tinmbies uses l'Haiti, bien
a.ssortis, par cent o, par mille. Condi-
tions tries avantageuses.
S'atlresser ;u bureau du journal.

RHU M-SYLVAIN
Produit de I'Uine St. Michel (Areahaie)
Vieillisoement nature jusqu'& 12
et 15 ans.
PRIX TRIS MODARAS
Vot.e en gros et en detail.
Maison M. Sylvain
4., Rue das Frons-Forts.

IA REVUE
( A.vXC&S NE REVUE DES REVUS )
Bi-Mensul
ABONNEMENTS:
PAR ,AN PAH SEMESTRE
Haiti ... 28 francs, 16 francs.
Les abonnements sont regus dans
les bureau du a Matina soul agent
pour la Rdpublique d'HatU.

AMERICAN CONSULATE.
In accord with a law passed
by the last American Congress,
it is required that all american
citizens register at the Ame-
rican onsulate s every year.
Notice is hereby given that all
American citizens in this Con-
sular District shall appear at
this Consulate for registration
between the hours of 10 and II
A. M. on each office day, until
the 15th. of September 1907.
John B. TERRES.
American Consul.
Port-au-Prince, September i, 19o7


VIN DE BORDEAUX
Marque Lapouyade & Co
VIN DE MA rSEILLE
Marque Artaud Fr6res


K


OLA
De
in gstoa1i


MACNISHI'S t lltONIiEW
A Vendre
Chez CATINAT FOUCHARD
85, 89, Rue du Centre
62, Rue das Fronts-Forts
---

Entreprise Generale
DE
tPozmpes fn.xrlbbre.-


Le public est prevenu qu'A partir
de cette date, M. Sydney Paret no
faith plus parties de l'Entreprise des
Pompes fun6bres de Mme Vve L.
Gabriel.
S'adresser hl M" Vve LON GABRIEL,
2, Avenue Magloire Ambroise ou & M.
MARCEL CLESCA, Imprimerie Amblard.
La nouvelle direction promet aux
families, comme par le passe, soin,
promptitude et correction dans le
service.
Port-au-Prince, 3 Septembre 1907.


F'ra nci eka.e enm t

A L'tLEGANCE
D. FERRARI,
Fabricant de chaussure,
Porte & la connaissance du public,
plarticulierement de ses nombreux cli-
(crts de la C6te et de la Capitale, que
I'dLablissement a un stock incalcula-
ile de chaussures pour homes,
teornes et enfants, en tous genres,
. ;ue, malgrd I'offre decmipon r emt
sur l'achat en gros (5 00) feat un ra-
bais exceptionnel sur les prix.
L'ftablissement so charge de fair
preudre des measures A domicile.
Toujours : Soin, exactitude, ponctuaWel
42, Rue des Fronts-Forts, 42.
PORT-AU-PRINCE (HAITI)
LA
Redaction du "Matin"
Offre A ses lecteurs le volume
A QUOI TIENT LA SUPERIORITY
DES ANGLO-SAXONS
DE M. EDMOND DEMOLINS
au prix de librairie, soit 3r's 50
EN VENTE A L'IMPRIMERIE DU Matin.

Dr RAMPY
Dr RAMPY


PHARMACIES


ST. MICHEL


Avenue John-Brown (Lalue).
CONSULTATIONS TOUS LES JOURS
DE 2 A 4 EURES.


__..... --- --

AGENCE GINEIIALE ET DEPOT
POUR LA
3:6publi 3cue di'Haidt

DES PRODUCTS HYGItNIQUES SI CONNUS
ET D'UNE RENOMMEE UNIVERSELLE.


giuiiUiI'[Jll


La Maison JULFS LAVILLE

A- la 1cx6trzopole.
93, RUE DU MAGASIN DE L'ETAT, 93.

A I'honneur d'aviser les personnel qui ne connaissent pas enco-
re suffisamment ces products qu'elles peuvent faire acheter pendant
ce mois pour le prix unique de DEUX GOURDES, soit un pot
de Cr6me Simon grand module, ou une Bolte de Poudre Simon
sans rivale ou un de ces Savons Simon au parfum delicat, se-
lon leur convenance et reclamer Gratuitement un 6chantillon de
chacun des deux autres products de la Maison Simon afin de pou-
voir apprdcier les avantages incomparables qu'ils ont pour la
Toilette.
Les acheteurs en gros b6neficieront des m6mes avantages et
recevront en outre avec chaque quart de douzaines une superb
Valse lente pour Piano ou un merveilleux Two-step.


R _


[CRt.ME SIMON]


ISAVON SIMON]


r





- lull -


Pharmacie F. Bruno
67-119 RUES tGALITA ET FEROU.
Sp6cialit6s F. Bruno :
Poudre puissantecontre16ma'iigeai.iso
prurigo, sueur des pieds- La boite P. 1
Sirop antiashmatique, iem6de efica.e
centre les aces d'asthme et les toux
rdquentes le flacon ; P : 1. 50.


Consultations gratuites :
Mardi et Jeudi de 8 A 9 heures du
par le Docteur. N. THoMAs.


matin


ESANOFELE
D'une efficacit6 incontestable con-
tre la flivre.
5.000 flacons ddjd Jpuisss !
Stock renouveld par le dernier hol-
landais.
PHARMACIE NOTRE-DAME.
__. ,-- -
N. Cordasco
157,PGrand'Rue, 157
A l'honneur d'aviser le
public qu'il vient dere-
cevoir un tassortilinent
complete de cirages pour
chauss;ires jaunes, noi-
res, vernies, etc.
Vente en gros et en de-
tail.
A Vendre.
Chez Mile Ldonide Solages.- 22, Rue
des Fronts-forts, 22.
Chapeaux de Panama pour homes
A tous prix.


SA. de ais et Co.
32, Rue du Magasin de l'Etat
Maison fondue en 1888.
Bijouterie, Orf6vrerie. Gravure
Vient de recevoir des articles de par-
fumerie pour les goats les plus diflici-
les. Les parfums exquis et rares d'une
d6licatesse penetrante qu'elle offre A ses
clients sout de vdritables petites mer-
veilles.
Les derni6res marques qui charment
'e Tout Paris sont cheg Matteis:
Son Sourire, Floramye, Trifolia, IdIal
Cyclamen, Vivitz, etc.
La maison a toujours un grand as-
sortiment de bijouterie, argenterie,
bibelots de tous genres, parfumerios,
lunettes, montres or et argent, pendu-
les garanties.
Spicialitds: bagues francaises en bril-
lants A partir de P. 200, alliances Or
18 K anglaises et francaises sur com-
-nande, Service d'argenterie complete
i our manages.
Tousles articles vendus par la mai-
;on sont garantis.
Achat de diamants, pierres prtcieu-
ses et vieille bijouterie a des prix avan-
tag-ux. Dernier cri : Lunettes jaunes.
Contre revise de Deux dollars en
timbies-poste d'Haiti, la Maisoi. Mat-
tths envoie franc de port sous pli recom-
nanfld dans toute les villes de la Rdpu-
blique: Lunettes ou Lorgnons en nickel
inoxylables, selon les prescriptions des
Doctuars ou instructiaios des acheteurs.
-----i-- ---i --M-- '1 il I^
On trouvera
Ie novel ouvrage du G". F. D.
IEGITIME : l'Homme, le Monde et les
Sciences, A la Pharmacie Roberts, chlez
Velten et Lagojannis.
Prix : 4 Gourdes.


GRANDE TOMBOLA I)'ITI J
TIRAGE: Dimanche, 22 Septembre 1907
A 5 IEURES DE L'APRES-MIDI, A L'IIOTEL DE PI'TION-VILLE.

Liquidation d'articles varies et de haute nouveautd :
En 45 lots r6partis sur 300 billets

Les 42 premiers lots consistent:
De 1 A 9 : en 6 St6rdo-Lynx, stdrdoscopes d'une valeur chacun de 2 dol-
lars, avec cartes postales illustrdes.
De 10 A 33 : en 24 Eventails-ZMphyr. Ventilateurs automdcaniques A h6-
lices d'uno valeur chacun de 3 dollars.
De 34 A 42 : en 9 Electro-Allumoirs.- Allumoirs dlectriques d'apparte-
ment s'allumant blectriquement par la pression d'un bouton, d'une valeur
chacun de 4 dollars.
Le 43* lot est une lampe-suspension de luxe, A deux foyers, A gasoline
et manchon incandescent, d'une valeurde 14 dollars.
Le 44* lot est un gramophone A double usage ( disques et cylindres de
toutes dimensions existantes) avec 6 cylindres et 6 disques ; d'une valeur
total de 40 dollars.
Le 45* lot est un gramophone A disques, haut module, avec 12 disques,
d'une valeur total de 70 dollars.
La repartition des lots se fera en commencant par les lots infdrieurs, et
juqu'au 42* lot inclusivement ; il y aura un lot par 6 bulletins.
Le 3 derniers lots supdrieurs seront rdpartia a raison d'un lot par 16
bulletins sur les 48 bulletins restants.
Aprbs le tirage, il y aura des projections cindmatographiques.
Prix du Billet: CINQ GOURDES,
En vente it 'Imprimerie C. Magloire, A l'H6tel Bellevue et au Grand-H tel
de P6tion-Yille.


SIDNEY PART

73, RUE DES CESARS, 73.

Entreprise Gdnerale de Pompes fun6bres
Location de Voitures pour Mariages et Bapt6mes, etc, etc.

Monsieur S. Paret a l'honneur d'aviser le public qu'il garde comme ar u
passed la Direction de son Entreprise Grnerale de Pompes funbm
qui est de son initiative propre.
II promet comme toujours, promptitude et rectitude & tous ceux qui voo
dront bien s'adresser A lui pour Entreprise Gdnerate de Pompes ftnobru
locations de-'orbillards A tous prix, locations de Chaises, voitures p
manages et pour bapt6mes, etc.
Monsieur S. Paret pour avoir un materiel plus neuf et plus riche rem
tout pur et simplement les chaises et le Corbillard qi'il exploitaitd
compete A demi avec Mmie Vve Lon Gabriel, dans son Entreprise, bien m-
tendu aprbs riglement de compete.
Mr S. Paret continue toujours common il est dit plus haut A s'occuper ?tR.
reprise Gendrale de Pompes fundbres, de location de Chaises, Corbillar voib.
res pour marriages et baptdmes verres, verres d champagne, couverts complete, f&.
naux, etc, etc.
Port-au-Prince, 4 Septembre 1907.




HIEA UEAT BELLEVUE
Place du Champs-de-Mars
POR -AU-PRINCE.(HAITI)
Mine Hermance ALFRED
T616phone, 220
APPARTEMENTS POUR FAMILLE
DINERS-LUNCHS,
Installation moderne et comfortable. Vue -sur la mer. Tempdraturs
douce et r6gulibre. Les Tramways desseruent l'HJlel-Bellevue routes les 7 Mlifsts
PROPRIITI SPACIEUSE, S'OUVRANT SUR DEUX RUES
PROMENADES -JARDINS
Salle de reception. -Piano.-Gramophone.
8onneries flectriques


tous les jours, de midi d 2 heures,
de 7 d8 hures du soir


Francisco DESUSE
Fabricant de chaussures

La Manufacture a toujours en de-
p6t un grand stock,- pour la vente
en gros et d6tail,- de chaussures en
tous genres pour
HOMMIS, FBMMES, ENFNTrs
Les commands des commercants
de l'intdrieur pourront 6tre executes
dans une semaine A peu pres.
23, rue des Fronts-Forts, 23
PORT-AU-PRINCE ( HAITI )


T'Mere Zpir Bell
Fabricant de chaussures en tous
genres. Pour Hommes, Femmes et en-
tants.
Place de la Croix-dee-Bossales.
SPECIALITE:
PANTOUFLES MWULES


G.2.50


Bouquets, Fleurs,
A vende chezMmeL. JEAN-PHILIPPE
PEU-DE-CHOSE

Maison F. BRUNES.
195 GRAND'RUE 195
Dirigee par

L. IIODELIN
Ancien membre delay SocieU P
thropique des mattress taill ws de
Vient de recevoir un grand cbofa
tofles diagonale, casimir alpaca, e
te, cheviote pour deuil, etc, Ito
de particuli6rement A sa celienta
belie collection de coupes de
de gilets de fantaisie et de p~l O
toute beauty.
Sp6cialit6 de Costurlo do
ces.- Coupes Francaise,
Amdricaine de la derni6tre
La mason confectionne aodds
tumes mlitaires, habits
dolmans, tunique, tS t d
r6. etc to, de tous radw.


Table d'H6te


- -- --