<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00069
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: June 25, 1907
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00069

Full Text







PORT-AU-PRINCE (nHAir)


in ANNEE, N 70.


i


2)


QUOTIDIEN


ABONNEMENTS :

PAR MOIS Une Gourde D'AVANCE

DEPARTEMENTS & STRANGER :
Frais de poste en sus.


DIRECTEUR:
C016xl ent l-agloire,

REDACTION-ADMINISTRATION
45, RUE ROUX, 45.


Pour tout ce qui concern l'Administration du Journal, s'adresser A Monsieur


LE NUMtRO 10


CENTIMES.


Les abonnements parent du ier. et du I
mois et sont paya bles d'avance


de chaque


Les manuscrits ins&rLs ou non ne sent pas remis.

Arthur ISIDORE, t4, Rue Roux.ou Bonnc-Foi.


SIMPLE UISTOIREI
L'hoinino avait pein6 touted la se-
minae, pensant, au milieu de ses cour-
ses, a son foyer en d6tresse d'oft les
sourires dtaietit parties. On l'avait vu
dans le quarter des afTaires interro-
;eant sans cesse les courtiers grin-
cheux qui, d6daigneux de ces petites
ourations bones tout au plus pour
ls confreres marrons ., passaient,
il'allre rapid, I la poursuite de quel-
ietransaction lucrative.
Blaccusait maintenant tout le mon-
k, s'en pregnant a son instruction
cattite et a son caractero droit do
a'noir pas une situation dorde, lui
Pcependant avait occupy de hautes
rctions,- pauvre cigale itnprevo-
lnte lque los mnauvais jours avaient
surpris sans pain.
Ilavait contract, A force do conm-
Ittre ainsi Ics ii:certitudes do soin
existence une certain lhisitation dans
es regard; inliuiets qui ne pouvaient
plus regarder sans so dt~rober, comme
Iilcraignaicnt d'etre pmris en faute. Et
:'tait r6ellement navrant, ces youx de
kte blessoe gardant I'effroi des an-
isses quotidiennes ..
Mais euliii, un rayon de soleil avait
1is un peu de joie au coeur du ma--
%eur. Le vendiredi. jo le rencontrai,
large rire inaccoutumI, illuminiant
Sbonne face ou persistait la h!ague
a gavroche.
-Le Matin cria-t-il.
-Mon confrere.
Et d'un geste de grand seigneur qui
I revive soudain l'ancien gentilhom-
te riche, habitue des koupers fins et
S Parties de champagne, l'interes-
.1 personnage me montra le bar
Scette heure de midi, se pressaient
ubanquiers families et de pauvres
blfs aux professions vagues.
Une allaire patante, me dit-il.--
8.W ce que tu prends Gin cock-
"L-.~e connais tes habitudes.- Cin-
,ite deux gourdes ; j'en bois deux
Voice le magot A la famille.- Ce
vont rigoler.- II n'y a pas seule-
edieu des journalists, ily a ce-
a nciens chroniqueurs.- A ta
Rnion cher I a
liit du d6lire. Javais devant moi
im e satisfait et nous nous ser-
la main avec effusion.


Cependant I'liomme avait mis sous
enveioppe Ic precieux paqlut etle'ayant
conlic a un cavalier aux imanibres dis-
tingudes qui passait, disparut, la jaquet-
to au vent, sil'lotant un vieil air de ron-
do etfantilne.
.lelesuivis des yeux un instant, puis
il tit le coin, tournoyant sa canne.
*

II v a dans ces Mtablissements du
bord-de-mcr des sales speciales ohi
se tiennent constamment des amateurs
de la corn et dos des.
Le geste du gentilhomme ruin6 n 'a-
vait pas 6clhapp6 A undes joueurs qui
observait. II s'empressa d'inviter le
beau cavalier A mettre pied A terre et
une foisle cocktail pris, I'entraina dans
l'antre.
La se passa un des episodes les
plI:s douloureux d'une vie humane.
Los cinqluanto gourdes disparurent
rapidement penldattque dans un foyer
en ruins uni, tfanille ddsolee atten-
dait l'argent de la semaine.
Et je revis iquoques jours apres le
pauvre honnme. I1 dtait d'une rdsi-
gnation parfaite et, me montrant l'es-
taminet dangereux d'oit nous arrivait
le bruit d'une corne secou(e nerveu-
soment par la main d'un joueur exas-
pc6rd. Voila le mal; me dit-il. On ne
s'imnagie pasls crimes qui so coin-
mettent dans cette salle maudite oh
mon argent fut vol6.
It n'iy a done pas de lois pour d6-
tourner nos jeunes gens do pareilles
distractions! En plein centre des af-
faires se tiennent de tels spectacles
qui attirent ceux de nos infortunds,
A la recherche d'une chance impos-
sible, risquant leur honneur dans l'es-
poir d'un gain chimdrique. ..- .
Le bruit de la corner nous arrivait
toujours, comma une musique gouail-
leuse, les courtiers passaient, affai-
res, le bar ne d6semplissait pas.
Etje vis distinctement des larmes
continues qui brillaient dans les re-
gards de mon interlocuteur. .

Pri6re d'aviser 1'administra-
tion de la moindre irrdgularite
dans le service du a MATIN a
aIia qu'il y soit de suite r'3me-
di6.


lotre Campagne


La champagne si activement mende
par le Matin, d&s sa foundation, autour
des idtes du travail, de l'6ducation et
de l'enseignement, n'est certainement
pas de nul effect. Le nombre des 6cri-
vains vraiment utiles est tr's restreint
chez nous, mais nous pouvons affir-
mer, par les temoignages presque
quotidiens qui nous arrivent, que ce-
lui des lecteurs sdrieux est assez
grand.
Nous no manquous jamais, chaque
fois que nous rencontrons un critique
sdrieux des iddes que nous imettons,
de 1'engager A publier ses iddes per-
sonnelles. Mais presque toujours une
certain timidity lui fait craindre de
rester au-dessous de la tache et I'in-
vite A se derober.
C'est dommage, parce que les adep-
tes de nos iddes sont nombreux et ii
y a a bien augurer de la facility avec
laquelle la science social les recrute
ici, grace A la clart6 et A l'dvidence de
ses revelations et A la facon de les
d6montrer. C'est encore dommage
parce que, comme dit NI. Demolins,
a on no doit pas se border A jouir
tranquillement, en dilettante, des rdsul-
tats de la Science social; noLus devons
tous, et le plus possible, contribuer
a son d6veloppement. o
II est aussi digne de remarque que
nos ides vont cr6er souvent chez nos
lecteurs un desir reel d'6volution per-
sonnelle et celui d'utiliser les tresors
d'dnergie et d'initiative qui existent en
nous, sans que nous sachions com-
ment en tirer profit.
C'est ainsi que nous avons requ de
M. Eugene Nazon les lignes suivan
tes :
a J'ai recu avec un rdel plaisir le
journal le Main dans lequel vous par-
lez de moi. Cela a product son effet:
djA, j'ai recu des lettres de plusieurs
points du pays me demandant des ren-
seignements sur l'apicullure. Si on savait
que j'ai pres de 600 colonies, on trou-
verait la chose extraordinaire ,
Et en confirmation du dire de M.
Nazon, nous avons recu nous-memes


de M. David Darnnel. qui est avocat, la
demand de renseignements qui suit:
a Aboundn A votr journal le Matin
et lisant avec int6re.t et profit les arti-
cles que vous 'crivz' sur l'opportuni-
t6 du self-help en Haiti, je vous sau-
rais infiniment gr' do rii'indiquer une
librairie ofi je pourrai trouver un Trai-
t6 d'apiculturo pour les pays tropi-
caux.
a II est dan. rues idWes de combi-
ner co genre d'iridtistrie avec l'exorci-
ce de ma profession d'avocat. )
Aussi Dien, nous nous mettons avec
le plus grand emnpressement A la dis-
position de tonts nos lecteurs et abon-
nrs qui ont be.oiii de renseignements
que nous soyons ;'t inme de leur of-
frir. Nous no ieur dernandons, en re-
tour, que de nous aider A propager
les saines idtess que nous avons as-
sume la tAclie ,p.triotique de rdpan-
dre, alin de ,pouvoir rbclamer avec
nous la gloire d( travailler A une vdri-
table antmlioration de la socittd haI-
tienne.
LE MATIN a

RENSEIGNEMEN TS
METEO ROLOGIQUES

Observatoire
DU
SMINAIRE COLLEGE St-MARTIAL


LUNDI 24 Jul-M
lBarom~trc A midi

maximum


762,7
23,9
34,o


Moycnne diurne de la temperature 27,3
Le ciel a &6t covert surtout dans l'a-
prcs-midi. Des pluies insignifiantes A plu-
sieurs reprises. Orage au sud i 5 heures.
Couronne lunaire.
Le barometre est rest stationnaire.
J. SCHERER
Ferineture de la malle
Les d6peches pour Inague, New-York et
l'Europe par le steamer a Alleghany se-
ront term6es jeudi 27 courant $ heroes
pr6cises du soir.
Port-au-Prince, le as juit 1907.


~-~--- L-_


---
`--l-------~C--


1907.


MABRDI, 25 JUINJ









- --


Nos Febrifuges
Comme suite notre information d'hier
concernant l'Assrcv c: lc 'DI'y os, nous
avons requ d'unc dc nos jcuncs gloires
medicales, une intcrcs':ante communication
qui paraltra domain.
D6ces
Nous apprencuii la mort, aux Cayes,
veadredi der.icr de M. MMi-.: I-.ItZARE,
ancicn dircct:cr dc i'arcnal de cette ville.
Nos condolkanc-s .: la famille du dMfunt
ct particulierc:nentt son beau-frcre le s6-
nateur Paulin.

)cs Gonaivcs nous c;t parvenue aussi
la nouvelle de !a moit dc IJ. I:.)TTrI: BAR-
BOT, ancient dipud'.
Sincarcs condolLt .ccs.


\N omina tion
M. Leon LI : .:. .:c:,,: i d' p:1:' a cc
nomind 1DircLtcLur d- l1a I)Do~uanI d'Aquin,
en remplacn.cnXIt ide MI. 1Hiram flibbert
qui a 6te installc n cettc minmlce iualite
aux Cayes.
Conferencesavcc projections
lurninouses
Coming nou~ 'laV', ns a::nournce la nouvel-
Ic ~rie des con f'l~r:ces a.ve projections I u-
mincuses co:nn;flh cr.' bic.nitL. Les cartes
d'ahonnd sc plJacLrt rapidcmcnt ct tout fait
prcvoir un cclatant .ucces que mnIrite bien
cettc <'xuvre dc rIlcrlation ct d'cducation.
La premiere cont rcncc sur Ics Phlnomi-
nes Atmosphbriqu(s. sera faitc par le Dr Gas-
ton D)alncour ; la sccondc, sur /'l1xprcssion
des Emotionts sur I'll ,inc t Ils animnux
par le Dr WV. Mhnos ; -- et la troisieme, sur
l'Astrononmic, par M. lHorace Ethiart.
I.c Mlain riap-clle que par uic entente
avcc la DircctionI de I'c(uvrie. l.s cartes spd-
cialce permetant moV\-ci:i.ant Uni ,',ou.!c d'as-
sister aux trois conferences sont d'abord of-
fertcs A nos abonnis.
Administration postal
SI'r\I :LIc Ex-Ti.RI LUR
L'ttrcs rc.ni ,ian.ac'is 4n .,:/J* 7 '
Signor Antonio Rosbi. Mine Alphonsine
Fran(.ois, D,:ca-ie St El.ienn. A.ngl Li-
rochic, Iulant lils, Gcorges Sicvr.c.
Depart
IIier a laisse Ic s:ea.ncr Pin; I'Vi'lm I
avcc ics passagucrs su;ivInt., pour:
Sainl-Marc: Mr C,)',i- Miot, Mmne et
MIIle Behrmann, Mr Eveillard, Dpute
J. B. M. Ma.rclin, G.l IIelvetius Traver-
sitre, Mine Marie Gabriel, Mr Albert La-
brosse, Mr Supplice, Mine Lubin, Mr Elie
Esses, Fabius Molaire, Mr Napo!doni, vice-
consul de la Dominicanie.
New-York : Mr Pcnzo. consul de la Dlo-
minicanic et enf..nt, Mr Ed. Reimbolod, Mr
L. Kanpmceyer, Mr Barbancourt, consul gd-
neral, charge d'affaires de Liberia, Mme Bar-
bancourt, Mile A. Barbancourt, Mr Vincent
Crtidy, Mr Albert Dayan.
Mutation
Le Gal. Contus!nm Conte commandant
de la Commune des C6teaux est place au
meme tiire A Torbecl;.
Gal. Plut.-rque Hercule le rcmplace aux
C6teaux.
Fiancailles
Nous avons recu le faire part des fian-
illes de Mr HANs BRENKE avec Mile.
tOUra BASTARD.


Chambre des deputies
S&ance du lundi 24 Juin
Le President de la Chambre, rCelu
la derni&re seance pour le 3e. mois de la
session, a pr&te le serment exige par les
reglements. Puis la Chambre a simplement
sanctionn6 un process verbal et entendo la
lecture ,de la correspondence. Alnoter une
proposition de loi faite par le Depute N.
Lecoate sur la liquidation judiciaire qui
abroge celle du 6 Aott 9go6.
Tribunal de Cassation
SECTION CRIMINELLE
.Audience du lundi, 24 juin 19o7.
Presidence de Mr le Vice-Pr6sident Er-
nest Bonhomme.


Le Tribunal prend
et demie du martin et
suivantes :


siege a dix heures
entend les affaires


ro Role du Mipistere Public prts le
Tribunal de Cassation de la R6publique,
demnandeur en dessaisisscment du Conseil
Special militaire de Jer6mie de la connais-
sance de l'affaire du General Georges
Brice, ancien dle6gud du Gouvernement.
Le Juge-Rapporteur, L. Denis, lit son
rapport.
Le Ministre Public, LucDominique,
conclut au desaisissement, pour cause de
sCiret publique, du Conseil Special militaire
de Jrtmie, vu les articles. 429 et 431,
Instruction Criminelle.
20 R61e du sieur Exantus Joseph centre
un jugement du Tribunal correctionnel du
Cap-Haitien.
Le juge C. Dejean donne lecture de
son rapport.
Le Ministire Public, Luc Dominique.
conclut A l'irrecevabilitC du pourvoi.
30 Opposition des sieur et dame
Diqui Baptiste et Victoria Eloi, centre une
ordonnance de la Chambre du Conseil de
I'Instruction Crimiinelle de ce resort.
Le Juge P. Laraque fait son rappor'.
Le Min;stre Public, Luc Dominique,
conclut a I'irrecevabilitd du pourvoi.
Le r6le 6puis6, le siege est levc.
A Vendre.
(;lez Mile 1.6onide Solages.- 2'2,Iue
dles Fronts-foris, 22.
(:lapeaux de Ieanama pour honime-
:; tous piix.


.otel Belle tr

DI-JEUNER DU25 JUIN
MIDI A 2 HEURES
Prix : G. 2.50
PAtd de foic gras
Radis
Marinade de more
Boeuf sale au chou
Filet mignon sauce mad&re
Nouilles au gratin
Haricots rouges
Riz blanc
Creme moka
Fruits
Caf6
1/2 Vin


L'administration


du


( MA-


TIN announce aux abonn6s
qu'ils ne doivent rien payer :
abonnements ou autres, que
sur RECUS IMPRIMES et
signs de M. 1'.dministrateur.


NouveUes etranlg res


DEPICHES RlCUES CE MATIN
Gr6ve des t-16graphistes
() Les talO.,raphllis-
SAN-FRANCISC( 22.- Ls ckrapis
tes des companies Vestern-Union et
Postal so sont mis en greve hier au
soir.
La 'Situation dans le Midi
PARIS 22.- Auctin (dJ'or:lI'O nl
s'est piodnit dans le mii.i do la Fran-
ce depuis hier.
Chambres de Commerce frangaises
WVAslINsTO\- 22.- On n nappris n'i td'-
partement d'Et;t qlUe Io docnnuments
reemment prodntitS I:ir M. Jusserai d,
ambassador d' lratico tt ri-latif- '.
I'organisation d(o- C:l imbros do comn-
merce fran: ai es out s:atifaitt 1 lo
fonctionnai, de(s don e(ia.s ai nricai-
nes. Ces CImi rnI,'s .soult (doi;- rocon-
nues coi1lnp tentt's )pour d(.;v'It i r le:;
certificates do 1; vt!i ir dt-! e n 1, '-lIrain-
discs franc'is(. s e(xco()'lo t n ri-
que Pt une note a c ll't tara'ra
proclhai ne~i le It.


Incendie dans une fortt
NEW-YORK. Le fu W'est
datis les foi'1ts des Xdiron
n'a pujusqu'ici au-rt6440 i lespiro
I' in ccn die.
Le roi do Siam d LandreS
LONDIRES2 '21.- Le 1(i 'de SijaF
aU'tiV6 ici CC SOi'i veltf,1at de Parka:
.g inmli visit .au m'Oi e l la r
d'Anclc ter re.
Bandit3 etSoldats
St-PgTERSBOURG 22.- Un meg
tdo TtVhtran annonce que la siavli
ldans lo not d& la I-iovifce d'Aa
bagon test alarmaite.. L e banditJi
tuz Khliaii Chan i la cite d'une 4
cc~lormo, de koiddsi pi-loleg vill
inre jenconlrcr, u lii:u entire Ilse
(i~s ret les troupes pecrsanes I
dos; rnfoi'ts oWt 6td cl1voyds T&W
UtI(- a.
Attaque dune p-ison
K1nQYAsol-~1~~; 21.-- La fluit derail
ie i re l)mclidoe (1d r(\volutionnairesa
: aittaut~ ia pi-&uizn dans le e
110 P~k0 l IieVs politiqp
Le clih-f do P0--;te et 'leux rdvolutim
nairjtLes ur0t 6t6 Iu.s ; (ielques-uns;
Lne b1e chapped
UJne bomb-e


Emeates en Portural.-- i Lin.i (c E 22,- e pe.-'onne a 6tt
tire surles rni-ifcstants.- Beanu- e p t
coup de mnorts et de bless,. |l t1 :,itreS l)c.-s-,es par 1 explosic
rPevspective de graves d'i ie )holllmb eque les t! rroristesontll
ev.nenients c. Ce (dan.-; 11 an m si si I p1mr so venger
Pvis -22. --- Une dpecallie de Lisbon- ce (lque le prolp;i6ilairoe refuseraiti
ne annol) -ce q(l'uiae Crnente ca;IIs-e !;ar loar donner do I'arg,,nt. Le nomh
l'indigiatition poptu'aire co'):;t'.o le g:nie des po'sonnes0 arr';s dans ce
de d,'\,uv.rneielit i lnstiti lar le \ile denpals a dissolution de la Do
premlter Ini tre Flranco a ea nt a est d'entviron 3.000.
hier dans cette ville. La; cava:i'rie a Le gnrral Bailloul a raisondes
chlarg6 la foulte t l'iinfaittnie a ti:. rnutines parla douceur
plusieurs reprises star les nanifes- BnZIis i21.-- Acc..inpagnes sen
tants. mnlltt d'l;n aide-dio-c, inip et d'en a
Les coIniandcmenints des oflicirs donnance ,,"ii t'al llailloud est
6taient noves da; Iles c c-;s (I A l:tj r.i; v ii aii.joimrd'hiui et s'approcha
le dictate iur Ilpnis -,,-I- i,,)r l i',;tl.,. L,- .' <, .-;'*ls i.>s mie:ti ts ,In 17o de ligon
principal O cti a ftolfurce s' e t ,I(.i ite ,s a ( xhorlt s troe,;rtir pour A A
sous le f :rs lies, ( 'l,' de l de \ille p) r cliitnin i fIto r. 11 a promise a
d'Augleterre. Oni p arle (I' psieurI omn s qu'ils s.craient traits a
tu(-s et des ceinti i.s die Ll..--,s. ',)T ns tolite l'itnllll:once possible. Apriso
les jourtaLI x o::t .', ; t a joWird'!:iii itirc d'i.:-itationl, les soldats a
bordes de t.oi s. (); s'.attnd t dc rendut lurs fusils ct leurs munitig
graves ,vaeiicin tint-. eot pio:ui.s do roeveiir i Agde. Ils 0
L r jusq u'i domain mlidi ipourrcentrer d
Lc yacht franQais Sarmr n G.-'ne leurs iinticrs
les pi c: l: re:.o cour. esle i t11 S.
KIi.rL (Ktise iil.r v ach c* l 'l) Une nouvelle victor re du cabinD
LI.e achlt taai(:; tri. t ) -- clmeiceau.-- A quoise r6duit
L act a l nouvelle de la r6volte des
aujourd'hui tirs tacilet ie:t '1:1 illiei- trois rcqinients stations
re des series poir la coupe (:i s, dans le midi.
court sur une distance do i 20) i;ies, PA\Its 21.- lPar 227 voix contret
battant le vacht allinal.iii i u Feica ,, la Cliauibre des deput Ss a vote 'ord
qlui. (on 1)0i ;iV\-;it :r n., A ciacoupoe 'l du jour do coniti.ilce demand6 pta
yachlt clul, de l'raiicc-` t ''Trouville. I.( gotuvernement et con~lenti a laisserc
c Sarlte'n i a co'i\vert I--. 20 milles (ii lui-ci libre de prendi o toutes les a
2 lieuri'es 48 ininte, e. 20 sereondes ot sures ndcessaires pour rdtablir leS
le t Felca aOn 2 lehutCes 5 minutes. gne de la loi dans les d4parte n
D6mission du mlnistre de l'lnt6ricur du midi.
BERLIN 22.- La npzette do:1'Ale- PARIs 21.- La nouvollo annooc
inagnc du .orid a zni ee ajou,' ui- que les Ilommes de trois r6gimi
que le come von Poadowsk-Weh- stationn4s dans le midi s'tbaieat
1101', o re taite I'iI Pl,;;ldo\\-~ -vd'lt6s est inexacte. Saul, un barr1
ner, secr6taire de I'int4rieur et vice- du 17e de ignexacte.ul un Agd6e!
chancelice, a donrn. sa mission. Son dru 7e de p ignou dtia' toute t
successeur sera le docteur von Beth- eau t ) ourr y res set ut to c
mann-Hollwe,, actuellement Minis- pde d sordres s est riutr 6 pches d
tre de l'Interieur de Prusse. topuces s re abouor s bapoches d
touchles et avoir mis ba-ionneW I
On prend des measures pour prevenir canon ; les 400 mutins, clairoff
de nouveaux troubles. tambours battant, partirent dI
PARI 22.-- I,:' di l 1ies dO cOsoir direction de Btziers. Uu pique
annoncent (que 1, calme regne parfout, gendarmerie tenta do leur, bir
cependant onn'e.stpas sansinquidtude cliemin, mais il dut c4der delt
pour lajournoe de remain. car clia- nombre.
cun sait qule l dimancle esten France Condamnation a mort de 40 s
le jour favorable pour les manifesta- KIEL 21.- Apres ine sessioa
tions; aussi les autoritds civiles et mi- course, la cour martial a coA
litaires ont elles pris des measures a mort 40 sapeuis qui s'taientllt
en consequences. ment mutines & Panierka.


L













lamnburg American
Line
-
steame. ONSTANTIA vc,-
e .inston, Jor6inie ct Petit-(Gol,-
erat icidct aprs;-midi. 11 repa rti
pail iidi pour l'-lit-(oaviv S.-
G onaives, P rt-d -a ix, (:; -
en, Puer to-,at, -Thoa c
rpe.
-.au-Prince, 25 Jut 1907.
G. KEITEL &- Co
AGENTS.


IGNE HOLLANDAISE

gS SPRINS WILLELM Vo
nt ,i New-Yo k cst a nitwit'ii ici
it, 7 r',i, '3nt.
laisser' p'robal<'meotal le li2lllt
pour t-Mlarc, I'etit-;oAv\ C,y',s
el, Curac o.0.
t-au-Prince, le 2. Juin iP107,
GERLACH & Co, A.;sNTS..


Service


Atlas


, Sleamer v Virginia a iaant
lt N V-Y,'rk lo 2) C:co! ,;I: t ,li- t-c-
Uent :,ir notre po1" lt. -t I;;l I tCIA
iardi25cour.~nt. l ku; liIn pro
(ItenTt Ic lelndt.a1ini po0r (Go-
ies, Miraigoale.' 'ri'niiiie, .lactnel
bnta-Marta.
*
SMall2 pour i;s Elats-L!i-0 ct
ope, par le vaptiar Alf(,gha-
,vi.iJremie ) scia tfe'tinLor a la
jeudi 26 courant A 6 heu-
du soir.
ort-'au-Prince 622j.i iijill 1907
F. IIIERIIANN (:; (l:n'..

de .atC'is. As. e o.


3, Rue dtit Maga.:i, (lde l'Elt
Maison fondue en 1S:8S.
terie, Orf6vrerie. Gravure
itde re.lvoir (I s a;rticic. s ., :t -
nle pour les goats li s ptis <'iflici-
Le IPa!fi s exlquis et rail's (i'uc ln
es:e ed,,itrl nile (p \lcile oi':'c ;' scs
ts sot d veritll ics pletileCs 1 Ier-

It"e .ii.l A.l Ch::i i:i -nt
t Paris ,lnt :clz M;1 lts t1 iS
Sourire, Floramye, Trfol!iw, dt'al
en, Vivil:, etc.
Iais0on a toujours un gInlJ' s-
aut de hijouteric, at cetterie,
Sde tous genres, parfumerics.
r monties or et argent, pendlu-
lies.
L: agues f, an'aises en1) l1ril-
rpartir de P. 200, alliances Or
amgises et frang ises sur corm-
te vice d'argeinterie complete
ariages.
Oiarticles vendus par la mai-
l rantis.
diamants, pierres precieu
~le bijouterie a des prix avan-
c'rDier cri : Luncltes ,aunes.
lreise de Deux dollars en
e d' laiti, la Maison Mat-
franc de port sous pli recom-
L Ioute les villes (le la Rdpu-
Settes ou Lorgnons on nickel
selon le prescriptions des
t instructions des acheteurs.


Maison F. BRUNES.
195 GRAND'RUE 195
Dirigee par

L. IIODELIN
Anci; 'inembre de la Societ,! Phtlan-
hropique (les mailres tailleurs de Paris.
Vie.it dl.- ecevoir un grand clioix d'&-
tontes di:;io:nale, casimit alpaca, chevio-
le, cheviote pour deuil, etc, Recomman-
de particulierement a sa clientele une
belle collectioit de coupes 'Ie casifnifr,
(d dilets de fantaisie et de pi qu, de
loute beauty.
Prix moderes defiant toute
concurr.ence.
Specialite de Costurnes de no-
ces.- (ot)u ; Fi;an;aise, A\,gi.tis cl
Amn,,iicai,: ,i* .a dc ic l il. tO cr ctionl.
La;i it i. ;oii ii c';:il' )'tii;e ;t I:>i (Ies Cos-
tumnes militaires, habits brodes
dolmans, tuniqus, habits car-
res. etc etc, de tous gra: ls.


Poudre dentifrice

SL'IDEAL D

\ou!. z vous aXvoir de belles dents et
l;s co ..-'I Vtr intact's ?
Usez sf-ulciiitnt de l: Poudre
dentifrice ( L'Ideal v
,a P'oudre det,,lifricc Ib /llal QLUI
A ()BI-ENU I-.\ iLUS IIT;'rE I)IECOM
iPINSE A L'I'XP)SITION AG1iCOI.E
ET INDUSTluIMLLE DI)U 1r MAI 1907.
-- l'ort-au-Plri.'ce est re.t'lemeient
la im-aiilleu e de routes cclloe conn~ues
jist lU'a ijoui d' iunn.
I),)pon.iv:ne ,racihle, ella e.t saunl
U,'i d-ar.n .. 'our I'( -.til d;s dents.
Antiscltii~lpic de la l)ouclie ct toni
uIIe (l,' s (o~e civc:-;, ello prvioien la ca-
tiC, (onrnc ; .x dtents lir.3 blanclhour
,c,1.ltuie ct i se 2 l'l.ialeino u ne ex-
,iis.' :s ,!io il de fraicheur et un
a~:&.abhue pat t':inl.
SoL ,'-/v.) ,- ]: itiu1,. mcni! ,]cla P cl u-
dre dc.ntifiice a 1'Ideal, v et vous

\Vo:" on ( I,:r;!VCr'C PHARMACIE
TIILARD. cant l d 's ruei d Centre et I"d-
rou, is-:z-ctis (,'e itottl de la Commune.
Prix : G. 1.50 la boite


o1t1le occasioll
A vendle pour les constructions (n
mur, des d.tul.e T pour terrasscs,
traverses, e!t;-
Et une magnifiquo couveuse de
340 oeufs avec accessoires.
S'adresol'r.ai bureau du Journal.
-. -- ----- e
LA

Meilleure Farine
du Monde

Celle qui done le meilleur pain.
Qui product le plus de pain.
Qui done le pain le plus blanc et
le plus I ger,
C'cst la Pillsbury's Best de la
Pillsbury Washburn Flour Mils Co,-
Minneapolis Minn.
Ern. CASTERA. Reprdsentant


USINES MON-REPOS IBouquets modern-style


SUCRE TURBINE
le plus purt, le plus propre, le plus
riche en matiire sacclirine
dtiaint touted conct.i rtnce.
Tafia Supdrieur : 20 degrds
DEPOT GC";AE' IL :
S23, Rue Roux, 23
(anciene Rue Bonne-Foi).


RHUM-SYLVAIN
Produit de 1' Usine St. Michel (Arcahaic)
Vieiiiissement natural jusqu'a 12
et 15 ans.
PIlIX TI'I:S M1ODI liES
VetIto on gros et en d(6tail.
Aaisoii M. Svlvlain
43 ,Riue des IFro,;ts-Forls.

La9gue Anglaise

Le caractiet cosmopol ite de Ia vie
modernle est tel, jque les connaiss;inces
d'une scule lan;gue ne pernettent plus
ai un indiviolu one t(!i6rdl lre aux exigen-
ces de ses rela;tionts, de son activity et
mnime (ie son 1existil-nce. C'est pourquoi
toute personlie, lioinme ou femine, qui
est et iineurie dte failed face A une telle
necessity, Tni'mne au prix ('un sacrifice,
iloit ciltiver les~ lai.gues vivantes, sur.-
(out les plus rti padi lues : 'anglais et
I'e: -ignol, cold c lu frai:tju, is, ctlle bel-
le langue dle la dip!omnaie et du rlaine-
Illenlt.
Plour un prix tr.s raisonnable,
Monsieur J. J. DESCE,
Aneiie profe'sscur au Lyce'e Aational
de la Capital .
So met a la l isposition du public pour
dies l'cons idants ces Irois latnues.
S'adlesser au No 97, ue tle la R Ivo-
lutiol, ilito ie e l'Entet cement,


I iI I"r^ l a
]:' 3r or C I-xe xi e x t

A LEL GANCE
I). FERRARI,
Fabricant de chaussures,
Porto A la connaissance du public,
pirticulierement de ses nombreux cli-
ents de la Cote et de la Capitale, que
I'ltablissement a un stock incalcula-
ble de chaussures pour homes,
temmes et enfants, en tous genres,
et que, malgre l'offre de cinq pour ceul
sur l'achat en gros (50/0) fait un ra-
bais exceptionnel sur les prix.
L'Otablissement se charge de faire
(preudte des mcsures a domicile.
Toujours : Soin, exactitude, ponctualite
42, Rue des Fronts-Forts, 42.
PORT-AU-PRINCE (IAITI )

Avis


Le soussigne, announce au public et
an commerce en particulier q('il nest
tplts respo:sable des actes gneralement
qi elconques que pourra contractor son
Cp,,ise, ni'e Lucia Girault, ce, en atten-
dm;it que divorce lui soit intent.
Jerdmie, le 26 Mai 1907
Jh. Louis DtFAY


A vendre
Chez Mitne CHAIL: s DUPLESSY.
Bo1 s-BAD IRE
(A c6t6 de la chapelle St-Antoine).


COMPAGNIE 1. C. S.
AViS
SOCIfiTE ANONYNE
Messieurs les actionnaires de l:
(:'olllpaghic e, (i:licilnins de ferde
hla ',ie itii Cul-dt'-Saic sont conl-
vO(liuIes en Assembiiit, e tiinrale hl
niai li t; A 1'tl 1H)7. i 3 lieures di
I'Ipr'"s-mili, al si,,ge Social, sis
:III (Chillips-di-lars, No 56.
ORDIRE: DU JOUR
I '. I- .'' IIr.T Il CUN-sEIL D'AD.MI-
NI.S'"ATI i.N.
''. I'KI;SNT\T.ATIN DES COMPTES.
"'. l .I'N l "\ I1.l.:',I .:N T DU (CONSEIL
4".- DiVEiS.
P'ort-au-Ir'i;ice, lc 1) ).uin '1907.

G. SCHWEDERSKY

AVIS

L'AD MINISTRATION DU
SERVICE HYDRAULIQUE
de la CAPITA2 LE aboini('s qu'ils d,( i-,iilt signaler tou-
jour.s ;' temps et par lettre d'une
maniere formelle et non pas de
vive voix aux percepteurs leur
manique d'ea. ;i in cque imesures
Isoilrit ( i *ii-- ,'ii co *'(,;(Ipl!Nciip pour y
reenitdie r.
'I'out.-s I '-clt lili i(t;.; p lroduites en
deliois dcs pirt'-c(riiti)nis dii present
avis, ne ser.C:it nitlkinent F;rises on
considetal ion.
lle it: i.- p'lIe, oni outre, que les
rolbiiet: d, ui- ;. L n (odoivent pas
'itre l;iss.-Ss inutitio -nit U veils, ce
fait c',o stilllt:lA t IIn abus toujours pr6-
judiciaible au s,: i ,i<:E d,' la distriblu-
tionl t exjlo.anit I';ilb nn6 qui en est
coupable a la rTsiliation de son abon-
nement.
Port-au-Prince, 21 juin 4907.
LA DIRECTiON.


YOULEZ-VOI S oV acvor n
deuretr6parateur de Pianos ?
Adressez-vous sans cruinte des condi-
tions, A Me. Arthur Ionnelil artiste
pianist P'ofesseur de Musique.
81 RUE TIJIEMASSE 81
Quarlier St. Jo.evh
c ~---'= -- --------------
Francisco DESUSE
Fabricant de chaussures
La ManIfali clie ;a toujouis en d6-
pot un grand stock,- pour la vexte
en gros et d(;tail,- de chaussures en
tous genres pour
IIOMMES, FE311ES, INFANTS
Les commandos des commcrcants
do l'int6ricur piourroiit litre (excut('es
dans une semnaine a peu pres.
23, rue des Fronts-Forts, 23
PORT-AU-PRINCE ( HAITI)


I __


E--..Ooo-mO










CHANGEMENT D'ADRESSE
Doeteur Lissade
89, Rue du Centre, 89).


Tier Zphirin Bell

Fabricant de chaussures en tons
geqros. Pour Ilommcs, F'cemrnms ct en-
fants.
Place de la Croix-de,:-Bossales.
SPIPCIAIITP.:
PANTOUFLES MULES

Le Restaurateur de la sante
Remde eflicace coutre toouat ls inala-
dies provenant de 1'impurctt d(u saung.
La boite de 201 pilules : 1. 5. 00
L'enveloppe de 30 pilules : 1. 00
J'envoie gratis et franco, sur dliimanel
'enveloppe-echantillon ct pilosictus.
II. IIONIIEUlP ( Agent)
IOTEL 11:LIL.IVU E.

Piharuiacie F. I uiilO
67-119 Rtui.:s 1(;Ar.ITiL r T i t:.
Specialites F. Bruno :
Poudre puissantecon\hcll trlie l L(mi -.;:!
prurigo, sueur des iicls- ;I lioile I ). 1
Sirop antiashwnaltiqi, i c :e ,l ict'.c
coi etre les a dcquontes Ic flacon ; IP 1. :).
Consultations jraiuics
Mardi et Jeudi de 8 \ 9 l henrs dui maitin
par le Docteur. N. TIo.AS.


LA REVUE
( ANCIENNE REVUE DES REVUES )
lNi-Mensuel
ABONNEMENTS:
PAlR ,AN PAR SEMESTRE
Haiti .. 28 francs, 16 francs.


Los abonnemcits sont re~us
los buhlreauix dui (( atin ) scul
pr)um Itr Ivlpubiquo d'Ifaiti.


aellt


On Demande
A acheter(ldes timbres uses d'Hafti, bien
assortis. par cent olt par mille. Condi-
tions tr1s avant~lgcuses.
S'adlrCssCr aun b1ur'eau (lu journal.

A Vendre
Uiie propri56 fowls ct bitisses, siec
eIl ct'tte viflc, quartier de 1'Exposition
( Rue (:I:ivav*ules, parages du 1 Dr LUo i
Audtin, ) de Ia contenance (de 40 A 42
pieds do 1.;tde, sur 137 pictds de pro-
ri Icnceiii'.
S'al Iadrcs an:s (r:u I Josepl PIovidocnce,
(11II-11 t" lot..:I Ic-~- a re I
( );I tI'o11\vor'[I'oiivrage lie Monietc'ir,
if. \.tva I iiititu hl ( Coul)) d'witil .sur l
1(/W t1ol~II ), l'll/aacier dela' LLJ4;jnI-I
lidi pw .'1Ifa(i dit: clt z IIonsicur I,.
I Ic Jiz~iiic,, a i~e 'cls rues Geft'riad et F&
r() I I.n


Prix G. 1.

lBouiquets, Fleurs,
A vencldr cicz MmrncVve A. MARTIN
]OIS-VEIRNA


C'est incroyableii A T
Pour la Toilette !l A


Malgre tous les savo\'i ns tiiplu,
toutes les canix de toilette qc Ie vo\' ;I-
vez dejal emplloyes, suns sru('s, in'l ;itez
plus maintenant a e-ss:iayti le I-ait vir-
ginal antiseptique tek A. lhonhotln-
me, pharmacien, qui a pour vertus in-
contestal)les d'enlevcr les hotilos nau
visage, de lui doniner iun1e ouIllse.
agreable de l'ermbellir ct de conseiver la
fralcheur du teint.
MODE D'EMPIOI:- Sc lavor lia figui c
2 ou 3 fois pr jouIr avec un p1 i k1 c 4
lait dans de 1'eau froild,.
Prix du flacon G. 1.00

PLUS D'AUTIRES!
Servez-vous maintenant de la Pou-
dre dentifrice antiseptique de A.
Bonhomme. pharmacies, qui cotnvient
A la toilette et a I'antiseptic de la bou-
che. Elle est douee d'une saveur ct d'un
parfum rares, elle rafaltchit la bouche,
conserve les dents, les preserve (du tar-
tre et de la care, maintient leur blan-
cheur. Cest un specifique qui prdvient
le inflammations des gencives causees
ar I'usage des preparations mercuriel-
MODED'EMPLOI :-Au moyen d'une
broue 14gerement mouillee et impre-
gnde de la poudre dentifrice on friction-
oe les gencives et les dents.
Dipdt Gdndral: pharnacie St-An-
toln9.
AvammU Jom Bdwx (Lalue].
Priti 4 la botte G. 1.50.


1i 291, Iuc du C, ere ;8', BRue Firou.
S .o Pi(!ii'S chimn i"ques 0
pl i i'iir ui i' Itk ..,1 l '; tii.. tni i i n,'aies nta-
hi;('ll<.s. A/ ili:."('iti(itu -s no 'veaux, S'.-
riii r,u -s dle Prl ivaz. Ai;gjuifll cs en C i l)tli-
1nl iridi,". Tl' i Iii. i) lit c maximum une
iniitLioe. So-1d-s dl Nclaton. Vessics ui
' lic,. Ciguzr tttc- ( aI(iUlaiscs ). TOlines
( n,,nli!e.
Spe)cia iitts pliarmaceuti(ncs.
IExCculion cexacte et rapid des]pres-
criptions. Aunaiyes cliinmiqucs mnii-
c;il oas.

SIndustrie
SMANUFACTU1IERE NATIONAL
Julien Desroches
INDUSTRIAL
Faux-cols, cravatcs, manchettes, chemises
et caleons
Ecole des arts et mdtiers

PHOTOGRAPHIC
MJ, 3. 3Duplessy
120, RUE DU CENTRE, 120
Entrc les pharmacies Bayard et Thdard
Travaux soignds
S'PECIALITt :
Agrandissements au photo crayon.
Reproductions.
NouveautAs
Prizx modfr8s.


Ho s BELLEVUE

Place du Champ-de-Mars
PORT-AU-PRINCE. (HAIII)

M111 IeIrlmance ALFRED

T616phone, 220

APPARTEMENT3 POUR FAMILIES
DINERS LUNCH.
Installition moderne ct comfortable. Vue sur la mcr. Temn-h
douce ct reguliere.-Les Tramways desservent 'Hdtel-Bellevue t,~ltes yi
'ROPiRIIETEI SPACIEUSE, S'OUVRANT SUR DEUX RUES
PROMENADES JARDINS
Salle de reception. Piano. Gramophone.
Sonneries 'Ilectriques


Table d'llote


(iC i ei 8 I8c?,S (lit soir.


G.2A


--------- -------------------

L Ip. C. MAGLOIB

45, RUE Roux, 45
TE LIPHONE.


Journaux, brochures, bill

Pnariage, cares (de fianaiW

Drograntltes, affiches, et t


autres travaux de ville.

Billets d'enlterretment el carl

(de visit d la minu te.

PRix DE CONSCIENCE



COIMP&NiAVE P. IC SI

AVIS


Lo public est avis6 qu'A partir de Jeudi
sera rdguliirement applique :


G. Du NORD
J3IZOTOn

CAIIREFOL'R


CARREFOUR
BIZOTO N

G. Du NORD


Depart 6 h.
Arrive 6.22
Ddparl 6.26
Arrive 6.35


Depart
A rrivde
Ddpart
Arrive


6.45
6.52
6.57
7.20


13 du courant le prI e


7.45 9.3011.15 12.30 2.15 3.30 S
8.07 0.52 11.37 12.52 2.37 3.52
8.11 9.56 12563.56
8.20 10.05 4.05 1. 05

8.30 10.15 1.15 415,
8.37 10.22 1.22 4.22
8.42 19-27 11.43 1.27 2.45 4.27 1
9.05 10.50 12.03 1.50 3.08 4.50 i


Approuvd par le Ddpartement des Travaux Publics.
LA DISREOTIZO


I _


; I


/1
1


I