<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00066
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: June 21, 1907
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00066

Full Text

PORT-AU-PRINCE (HATI)


VENDREDI, 21 JUIN 1907.


A


IN


ABONNEMENTS :

PAB MOIS GOURDE.

DI)PARTEMENTS & STRANGERR :
Frais de post en sus.


DI RECTEu :
Clx6xaerxt 1VEagloire,

R1DACTION-ADMINISTRATION
45, RUE ROUX, 4.5


LE NUMfRO 10 CENTIMES.
Les abonnements parent dui le.et
du 5 de chaque mois et sent paya-
bles d'avance
Les nmanuscrits insbres ou non noe sw
pas remis.


Pour tout ce qui concern


1'Administration du Journal, s'adresser A M. Arthur ISIDORE.


L'Ecole des Roches

Juste A temps pour me donner rai-
son, 11. Gabriol d'Azambuja vient de
publier en France une Hisloire de la
Grcce ancienne, ot cette publication
inaugure la s6rie des etudes histori-
ques faites au point de vue de la scien-
ce social.
Ddiis cc volume, expliquo M. Demo-
lins qlui en a 6crit la preface, I'auteur
s'est propose de faire ressortir, dans
l'expos6 des faits de l'histoire grec-
Hq0c, iCo ra ppo.Lt, ,A- .---- A %tW- ,,
c'est--dire a les repercussions qui
existent entire les divers ph6nomenes
sociaix ,.
Po:irquoi ces repercussions et com-
ment les fits d'une histoiro don-
nee se repercutent-ils les uns sur los
autres,- c'est ce qu'il paralt iuteires-
sant ile savoir et surtout d'onseigner A
la jeunesse des d coles. a Cuvier, dit
Mr )Demolins, par la connaissance
exacta des esp ces animates actuelle-
ment vivantes, a pu, de science cer-
taine, reconstituer lesespeces fossils,
don't il no possedait cependant quo
des specim ens incomplete. vM. Bou-
chiW de Bi&le ajoute: a La zoologia
d6crit at classes des milliors d'espices
et, e; verit6, bien peu de types de
chacne d'elles ont passe sous les
eux des naturalists. Pour amener
anatomie, la physiologie au point oil
ties on sont, il n'a pas 6t6 n6cessaire
dedisse(iqeor le genre human et c'est
parI'd tude d'un animal invisible a
~Ioil nu que Pasteur a renouveld tou-
te la mtdecine.
C'est done que, incontestablemont,
i existe, j)our dominer l'6tude de ces
scieces, do g,'andJ-s lois naturalles
qui permettent d'cxpliquer les ph6no-
miues qui so manifestent et c'est par
I'ohservation d'une parties quo l'on ar-
rie a la connaissance approfondie du
tout, cormme I'examen attentif d'une
*sle plant revele toutes les grandes
0is da la vie ve6gtale. a
C'est I'application de la m4thode
d'observation et d'indication.
Lee repercussions reciproques des
Sanormenes sociaux se rapprochent


des reactions qu'exercent les uns sur
les autres les corps de la chiniie:
elles permettent, lAs unes ot les
autres, une fois certaines manifesta-
tions constat6es, de determniner la
classes et les caractlres definitifs.
L'Histoire de la Grice ancienne de M.
d'Azanbuja procede de cette nouvello
conception de consider les 6vene-
ments humans la llumiere des lois
sociales et le pr4facier du volume
nous promet d'y trouver comment les
repercussions des phbnominnes so-
ciaux a expliquent la socidtd grecque
et la difflrencient de la soci6te egyp-
tienne ou de la societ6 romaine. nar
-tsr~ri'e e de livresd'histoire concus
d'apres ces idees et sur un si ration-
net plan mettraiont certainement nos
ithves en measure de compare entre-
elles les evolutions sociales et formo-
raient chez eux un jugement histori(cqu
sir. C'est d'ailleurs ce qu'a compltis
la < Socii6 international do science
sociate i en adoptant I'ouvrage (d M.
d'Azanbuja au nombre des classiques
de l'Ecole des Roches.
lais je m'aperCois que je ne vous
ai pas parl- encore de l'Ecole des Ro-
ches et elle vaut vraiment la peine d'&-
tre couinue do nos p6dagogues.
Aprie tout ce que j'ai dit des socic-
t4s communautaires, le lecteur doit
netteinent apercevoir que l'eiivre do
reform a tenter pour ambliorer le
concept gendral de ces socitels ost
double quant a son objet : elle com-
prend la revision des methodes d'on-
seignemrent pour les harmoniser avec
los nouvelles doun"es iLv616ces par la
science social ; ellt, cornprteid evi oi-
tre, cello des initliodes d'kIducatioul
potl les Inmttr) en harmonie avcc les
conditions re&lles de la vie.
La creation de I'Ecolc des locu,'s r,-
pond a la premiere (Id ces ,i ,occupa-
tions ctte Ocole est un etabiliis-
ment d'enseignement ,:lassiquce noder'-
ne ctr66 dans le but de fire auss:
rapidementet aussi complAtetlent que
possible des homes, ani point dle vui
moral, au point da vue intellectuel
et au point de vue physique. > Son
Directeur est M. Demolins, car les
sociologues de la Science Sociale ne
veulent pas se payer de mots, sentan


bien que pour rdaliser le double but
que je viens d'exposer, l'action doit
se joindre a la parole, I'exemple au
prdeepte. Voici co que le Directeur lui-
mtnne'dit de cette cole :
c On s'eflorce do dovelopper l'a-
mour fructueux et plus attrayant ; le senti-
ment de la responsabilite, du respect
et de la inaitrise do soi-nimrn, I'habi-
tude do l'inergie et de l'enduraince.
Nousvouloiis, suivant i'expressiond'un
de nos correspondents cerer de la vo-
ldnt, d la force, des corps et desdmes
d'hommes. Le programme a per met
v'rs bcailaureats et aux grandes
Ecolos, soil d'entreprendre directement
I'agriculture, la colonisation, industriese
ot le conmmerc,. v
Cette clerniL'e parties du programme
nous int'resso particuli0reifent ; mais
avant do nous y d6tcridr,, disons que
la mnethode emplovy3e0 dans cette cole
potur preOparer ;ux' baccalaturEats et B
l'adimissioi dis a les; grades Ecoles
est oello I ndm d'nin ss *6!"iolit6 mar-
(que sur les mr6tlhols gc(ntrales, ain-
si (itle. le l'ouv! lo 1iotil slti.stique
suivanto reltvo imn mllIdiaitern iit a)prIs
la premiere prrI'sentalioi aut)x bacca-
lautirats :
L'lEcole des It(o-:s vielt de prd-
senil't! ', l)our a I)Fre!i i- Ce foi s, des can-
didalsat; ba:c:;alaItr3antt. Sur' 7catndidats
prdse, t WC, 5 out (d rs doit 3 avec
utne m ntcion. I)';,lr's lia st;tistique of-
ticielle, la propot lion normal des can-
didats admis est do 40 pour cent; I'E-
cole a (done ohtini n no proportion
de 70 pour cetlt.
i (Ia:. s le tai l t',iraistifl ueil c'cst
rque r'oi( s c'ai( la/t/ o, ut did r I<' us avec
Iun' ;ot.i'iii ;t ( < l, (1' I atrinm'l a n6t
Ti S l.a i1l(oveille or(d)'ii it'' ('e s mt en-
tiHons 'est (eI urnf s )r 12 a l camilidats;
i le ctiifice (ie tiois -iini ttioijs pour sept
canwlit;i-as:, c'est-a-di r1 (ic trois sep-
ticitnes au lieu do un douziim'e, cons-
I titue un resultat tout i fait exception-
i nel.)
s On voit done quo m0ime au point
de vue des 6tudes classiques gendra-
t, les, I'Ecole des Roches se recomman-


I -- -EREER


-- -
-


__ ___ LI ~ a -J


,ac A6XN3=, No 67.


4C;?X.TC: r3VXX )oIFZ,"T**









de exceptionnellement. Sa direction
combine d'une fa':on tr,.s heureuse
que notiu verrons demain, les avanta-
ges de I'internat et ceux do i'externat.
Nous ;avoijs tn Ilaili la bonlie ha-
bitude d('evoyer nos enfants on Fran-
ce ; mais lo choix do I''talisalsement
nous est, li i>ip{ar't dii Iite ps, indill'l-
rent, 1I'es 'itiiitl p)(our nous part'anissant
ktro le ssjour i l'trangor. Nous re-
commaiilons d'orlOts et dija I'lcole
des lioclhes aux parents qui so propo-
sent d'e nvoyvr Iours Ills (acheccr leatrs
6tudcs ci Franc. et so preparer A con-
qudrir leur:; diplrnmes de baccalaur6at.
Nous vcrrons domain comment c-t-
te Ecole est aussi et surtout recorm-
manldab'eb, non plus seulemenit coillme
Ecole proparatoire, mais come tla-
blissement gnraral d'ensignbilnent et
d'dducation.


RENSEIGmlENMEN TS
MiEATEO ROL OGIQ UES

O bsexrvatoire
DU
SIMINAIRE COLLEGE St-MARTIAL


JEUDI 20 JUIN
Barom&tre A midi
-'. -. ixilmum


762,2
35,9


Moyenne diurne de la temperature 28,5
Le ciel a 6td assez clair jusqu'A 4 heures
du soir ct couvcrt depuis. Les nuages su-
perieurs viennent de W ; les infcrieurs de
EN. L'air a i6t particulirecmcnt sec jus-
qu'A l'arrivee de la brise de mer. Le baro-
metre est cn baisc. I es movements mi-
crosismiqucs out continue.
J. SCHERER
Fermeture de la malle
Les dcpcchcs pour Inagnc, New-Yor. et
1'Europe ( vii N. Y. ) par Ic s/s ( VALDI-
VIA et cells pour Jcrmie et Cayes par
le sis (ALLI'GI1ANNYX, scront fcrmcn s cc
soir A 4 heures preciscs.
Port-au-Prince 2t Juin 1907.
Tribunal de Cassation
SECTION CIVIIr.E
,4utdi'tc di u jedi, 20 juin 10o7.
Prdsidence de Mr le Prdsidcnt II. Le-
chaud.
Le Tribunal prend siege A dix heures' et
dimie du martin ct emend les afTfires
suivanrcs :
So -- .1. Iiasbourne, centre la Compagnie
g6ncral c Transatlantiquc ct Ddnios:hinlcs
Sylvain.
Le judge Ansc!me fait son rapport.
Messieurs Frtienre Ma;hon, Michel Oreste
et Solon Menos, sont respectivemcnt en-
tendus en leurs observations.
Le Ministere Public, Luc Dominique,
conclut a l'irrecevabilit6 du pourvoi.
20 Les consorts Allen, demandeurs
par M. Me. Ddvot centre le sieur Mariano
Alvarez, ddfendeur par Mr. LUonce Viard.
Apres la lecture du juge-rapporteur, C.


Dejean, le Ministere Public, Luc Domini-
que, conclut au rejet du pourvoi des 6-
poux Martin Ddvot et A leur condemnation
rux d6eens.
Vu I here avancee, le siCge est levc.
A Saint FranQois


Dimanche prochain sera cdl6brde dans
a chapelle di Bel-air la fde de Notre Da-
,e du Perp'iucl Secour; Ddja !cs ha-
bitants de cc quartier popu!eux font de
grAilds pr2iuaratifs ain de donner a cette
solennit6 le grand ec'at qu'ele merite.
L3 h Badgeat 1937-1903
La Commission du Budget examine ac-
tivement le project de Budget pour l'exercice
1907- 908. Le rapport, croit-on, sera de-
pose a la Chambre a la fin de ce mois.
Voici les noms des ddputes qui font par-
tie de cette commission.
Stephen Archer, president; Windsor Bel-
legarde, rapporteur,
Membres: Pluv:oce, Em.. D'sir, F. Fe-
qui&re, A. Simon Hfis, J. M. Wiss, E. Du-
chcine, H. Monpoint, Lubin. Cicdron Ma-
thicu jeune, J. B. Laurent, Camille Ldon,
Em. Dyer, Louis Mauger, Dr A. Vieux,
Jean, Zephir, Na.rces Leconte, Em. Zdphi-
rin, G. Desrosiers, Price Mars, B. Sa.unon,
Emm. Gabriel, X. N. Pierre-Louis.
Les Acrobates
La representation d'hier soir a eu lieu
au milieu d'une foule nombreuse de spcc-
tateurs allech6s par les attractions que leur
promettait un beau programme.
Les tours ex&cuts, bien que d'une
grande banality, ont 6t6 applaudis par les
"~fe'public n'a pas eu A admire non plus
ces riches decors qui d'ordinaire figuraient
avec tant d'dclat dans les cirques Dono-
wan et autres, don't le brnllant passage a la
Capital a justenent laissd un souvenir
ineffacable.
Aussi, trs peu de spectateurs sont res-
tes jusqu'A la fin de la representation.
Theatre Haitien


C'est dimanche 23 Juin, a 7 heures du
so1r, qu'aura lieu la premiere representa-
tion de VINC:NT DL PAUL.
Cette fcte nc llecddera, parait-il, a aucu-
ne dc ses aindes ; car !e Thiatre lai'ticn
:,'cst dcpensd cn efforts de toutcs sories en
vue d'obtenir ce beau rdsultat. C'cst Cal-
lard qui incarne Vincent-de Paul ; c'cst Si-
mon qui represent Jean-le-loup, le bandit,
ct ce sont enfin tous les amateurs don't l'ex-
cellnce de g(ouit et de tenue est gendrale-
ment appricice qui vont faire valoir les au-
tres roles. Mais on vante tout particuliere-
mcnt les trois actrices don't le jeu ddlicat
donnera uu attrait particulier A cet har-
monieux ensemble.
Service Hydraulique
L'Administration du Service Hydrauli-
que inforne ses abonns que l'eau de la
Source de Piaisancc sera arrctde luudi 24
courant di 6 hcurcs du mnzt;in a hcures de,
I'apres-midi, pour la continuation du net-
toyage des tuyaux du Rdservoir Nord-
Alexis.
Port-au- Prince, 20 Juin 1907.
Le Directeur, E. ULYSSE.
Guillaume II en justice
Dans le process en diffamation qu'il a in-
tent6au journal:socialiste La Muechener Post,
le docteur Charles Peters, ancien fonction-


I
I
t


naire colonial, vient de citer come tq-
noia I'empereur Guillaume II. Ce as a
6t& pr6vu par la loi allemande, et la citation
lu docteur Peters est, parait-il, legitime.
Cependant, les princes r6gnants ontdroit
i plus d'6gard que Ie commun des morels.
Lorsqu'is sontappelhs A t6moigner en just.
ce, c'est la justice qui seddrange. Lesprincs
dLpo'ent dans leur palais, apr&s avoir prrti
serment suivant la formule consacrde. Pro.
cos-verbal cst dress de leur deposition
don't o- done lecture au tribunal.
Jusqu'a present, le tribunal de Munidc
n'a pas pris de decision. O. ignore ean
core si Guillaume II sera cite dans l'f
fire Peters.


Igotel Belleu-e

DEJEUNER DU 2i JUIN
MIDI A 2 HEURES
Prix : G. 2.50
Melon de France glac6
Beurre de Copenhague
Fricassde de more aux pommes
Dinde saute aux petits pois
Cotelettes de mouton au cresson
Petits pois A la Francaise
tlaricots rouges en sauce
Riz blanc au lard
Crnme A la vanille
Fruits
Caf6
1/2 Vin



loIY lle s rangere


DEPLCHIES RE UES CE MATIN

lne catastrophe
ATII NKS 19.- a ville do Ti rha-
la, T'ilessalie. a &t6 presque enti-
tement (l1truite par le ddbordeineot
de la riviere ; 200 personnel auaiera
pdri.
Conference e la Paix
LA-IIAYE 1.-- Le congrBs de la Pai
se r6unit pendant une here cet apr
midi et rdglementa la publicitO de s
futures conferences.
Le roi de Siam d Paris
PARIS 18.- Le roi de Siam q#W
pris les eaux A Baden, est arrive
aujourd'hui; it a ete reau trs
leureusement.
Un congrcs anarchiste d Roime
ROME 18.-- Les anarchistes ont
tenu do la police la permnis-ion10
tenir un congrs ici, qui a 6t ouyV
hier et qlui se continue mainteln
Le batiment of se tient ce cong(rbs
decore des drapeaux rouges bt tn10
Commentaire sur l'entente anglo-fr
espagnole par la press allevns
BERLIN 18 .- L'impressiofl
tie par la press allemande a lI
sion de I entente anglo-fran
gnole est que son effet est de ,--


~ _









un plus complete isolement de 1'Alle-
magne. La ( Gazette do Voss ) par
example, croit qa'il vise directement
Si fluencer 'ltalie pour lui fair
abandonner ia Triplice. La ( Treglis-
che fundsclhatn dit que c'est tout,
except6 de 1'amiti6 I)our l'Allemagne.
La dissolution de la Douma a Jdt
accueiilie acrc froideur par le
people russe
St-PI~TEnS[OURG 18.- It serjit dif-
ficile pour un Stranger de so rendre
compie qu'un 6venoment important
qui affected la nation Lout entire viont
de so produire. La dissolution de la
Douma no senCble )paS avoir toucl I eo
people doi la capital od la vie conti-
nue comme d'habitude. La Bourse
male est tranquillo ; i n'y a aucun
trouble dans aucune partio du pays;
& moins quo I'oxcitation indiquie ai
Odessa puisso etre compte common
trouble.
Course d'automobiles de Pekin d Paris
LONDRES 18.- Le correspondent dui
( Tle6graph qni a accompagn6 le
prince Scip!o Borghese, sur une (Ita-
la, dans la course d'automobiles do
P6kin a P'aris. tigraphic que les voi-
ture- ont quiltt Kalgan lundi matin.
Elles out piasse la frontiere mongole
sur une bonne route et elles soot par-
venues iA une altitude e do 4.600 mtres
par leurs propres moyens, avec la
plus grande facility.
La question de succession au trdne
de Ltuxembourg
BERLIN 19.- La question de la suc-
cession au tr6ne de Luxembourg,
que le marriage du grand due actuel
paraissait avoir rgl6e, est r6ouverto
car I'tat de sant6 du grand due ne
lai permettra pas tres probtablement
d'avoir un l Iritier male.
Le naufrage d'un torpilleur anglais
TARQUAN ( Angleterre ) 19.- Un
torpilleur anglais don't le numnro est
inconnu coula prbs do Pay-Head cet
aprs-midi "A la suite id'iuo explosion.
Le torpilleur anglais Drvad P sauva
I'quipage (du bateau could.
LONDRES 19.- Le plateau cou! lprbs
de Bay-Head est le contre-torpilleur
No 99.
Grev des employs des tedlgraphels
NEw-YORK l9.- On craint une gre-
ve des employs des companies t616-
graphiques ambricaines & Western U-
mioon et ( Pestal Telegraph Cy v.
La rebellion des sapeur.s russes
est rdprimde
St-PETEnsnoBun( 19..- D'aprbs des
informatimns re'ues de Kieff, la r6-
bellion des sapeurs, le 17 Juin, ne
Put-61re r6primee qu'apris une perte
desdeux c6(os de 70 hommes tues
ou b!esses.

Monsieur F. M. ALTIERI
IA 'honneur d'aviser le public et
le commerce qu'& son depart pouj
urope, le 13 courant il a charge M.
SRobelin de sa procuration.
Port-au-Prince, 19 Juin 1907.


AVIS

L'AD MINISTRATION DU
SERVICE HYDRAULIQUE
de la CAPITALE (donno avis a-tx
aboInnes qu'ils doivent signaler tou-
jours ai temps et par lettre d'une
maniere formelle et non pas de
vivo voix aux percepteurs leir
manll:(que d'eau, alin qll(L measures
soientt rises en consequence pour y
remedier.
Toutes r6clamralions produites en
dehorls des pre-criptions du pr)selnt
avis, oe siront nuillemient prises en
consideration.
Elle leur ra/pelie, on outre, que les
robinets do lpuisage ne doive;it pas
Otre laissts iuutilement o;:verts, ce
faith consliluant tin abuse toujours pr,-
judiciable an service do la distribu-
tion et exposant I'abonn, qui en est
coupable a la rl'siliation do son ",bon-
nement.
Port-au-Prince, 21 juin 1907.
LA DIRECTiON.



Baniie iaiionaie lHaliL

Colform6mcnent aux inistructiolns du
Secr6taire d'EtIl deIs Finainces e t fdu
Commerce, la Banq(nc NationalIe d'llaiti
a I'honneiar d'infornier les interesses
qu'ils Ipeuvent, it partir ldo ce jour, lou-
cher ai ses giichets sur los cinj-runts
suivants :
(oUVEIiNEIMNT 'IIAiTl 60 O/ -- 12
Rdpartilion, lieni iour cent ( 1/2 )0/0
inlterts ;i 'letr au 3o jiii 1907.
GOUVE:nI: I:M;NT 'liin 3 0(o). 19e I,'-
partition u1ii qo4 i:11t pour cetiit. (1/i oo)in-
Wt6r1is d(in Itr au 3J juiln li)07.
])'Dll iileWriclre conti'li, cit consoliddet
CoiuponN No 1 ciie'tii co .197.
Coniri req'use o( u-tir pt'sentation des
Bons.
'ort-ani-Piiinee. le 1. J iiti 1907.
*
(Co0f'ormlwinjnt ;mx i\\'A dcui'>s 'u
Secrt'taire d'Et.it dls Fiiancoetltiu Coimi-
merc1i lkt l t ij ue Nalioiial l'IIi'l ili a
I'honneiir' ilil'oorl r lesillntrlcsSi s Is i'ils
peuvent it jatirir de co jour, Itoic'li' i
ses guicliets s i les elplinl its snivant- :
Consolidds.1900 1 / (O : 3c rcp;iari-
tion : 10 o/o sur le soide di aprcs la
58e RWpartition sauir les int6rtls dle Mai
et ii 19 ( l 1 h 'rreli'rtjitioi .)
Consolide' 1.9),I ( o/o: 30 r6eprti!ion
10 0oo sill r soldl(t i ;to n's la(ic lt r-
tilionsur le.; iiiltrO(ls d( Mif i et uiin 19i0
(tgale ai a lo:r r,'T>.u litln ) .
Emjprunt s ritis, :t nri;lu ltitoii : 1)
o/o sillr le sole(I di(, ap' Ls lia 19 'repi;Ir-
tition sur les intlrkts (lu 16 ;n 3:0 jiin
1905 ( gale i la l er repartition ) .
Dette intirieure, Consolide'e et Conver-
tie 3e rdpartition : 10 o/o sur coupon
No 40. Echeance de juillet 1905 ( eg.ile
A la premiere repartition. )
Contre revues et sur presentation des
Bons.
Port-au-Prince, Ie 14 juin 19l07.


COMPAGNIE P. C. S.

AVIS
SOCIETY ANONYNE
Alessieuirs s les actionniires de la
lAompagtnie des (lheiiiins de fer de
la P1line dii Cil-de-Sac sont con-
voIcis onl AssenCl)l6e gin6rale le
mardi ti AoCit 1i!)7, 1i 3 Iicurcs de
l'apres-midi, au sitge Social, sis
au Champs-de-Mars, No 50.
ORDWRE DU JOUR
1.- RAPPORT DU CONSEIL -D'ADMI-
NIST'IATION.
Lo.- ln-::;~: TATL.\Tl( DES COMPETES.
3. I1EL:. OUVLLEMENT DU C'ONSEIL
4.- DiVEIS.
1Port-aui-Prince, le 19 Juii 1907.
Le President,
G. SCHWEDERSKY


Poiudre dentifrice

( L'IDEAL

Voul;z-voisI avoir to belles dents et
les conserv' intactt's ?
Usez seulement de la Poudre
dentifrice L'Id6al v
La Poudre dentif)ice r l'Id'al QUI
A OITENU LA PLUS IIHAUTE I{COM-
I'ENSE A L'EXI(POSITION AG11ICOLE
ET INI)USTilELLE iI)U Ier MAI 1907,
-- it ',t-n'.Li-Pri'F cel cst reellement
Ia im -ililui lt e toutes cthils coinucs
Ujsqu'aui.jou; i d' li i.
D)pout'Vi, d';acid eilc cst sans
aucun dainirvr pour i'6niail des dents.
Aniti.,'ptique de la boinehe et toni
(lque d.s iciv', ello pri('vint la ca-
vin, doniine alix dents ize lblaiictiour
Clat 1!1 si a I' -ilt'ii j ille ex-
Silis I s nsatioi d c fra-icielil et uni

Seiv'z-voi.s ui.iqiine- nti (e la Pcu-
dre dentifrice 1 IcIdal, et vous
aurez do hills (cd-its.
Vous (i) touve:cz :A la PiHARMACIE
TllEAI'rD, 1 le ,s rue. du Cetlre et F'-
rou, vis-a-tvis del'Cotel dtl la Commune.
Prix : G. 1.50 la boite

Franeisco DESUSE
F'abricant de, chau-sures

La Man:u'ict:'.' .a o uij(ouri :- n d -
pot uin ga. !t st I:k,- poi "r 1' vento
eni ro .m d (l'-ta8il. d(e ch-(l iS:. es enl
tousl geineO lloui
IHOMMES, IEMMES, ENFANTS
s commands commndes d commer ants
do l'int6rieuir pourront etrc excutees
dans line semaine a peu pres.
23, rue des Fronts-Forts, 23
PORT-AU-PRINCE ( HAITI )








Langue Anglaise

Le caracltre cosmopolite de la vie
moderne est tel, lqu les connaissances
d'une scule languo lie permettent plus
a un individilu ,e rdp')nidr. diux exigen-
ces de ses relations, de son activity et
mnme de son existence. C'est pouiquoi
toute personnel, home ou femme, qui
est en measure do fair face A une tell
ndcessite, ninme au prix d'uii sacrifice.
doit cultiver les la.,gues vivanltes, sur-
tout les plus rdpandues : 'anglais et
I'espagnol, i c'otd (Ilu fran tis, cclle bel-
le langue de la diplonatie ct du rafine-
ment.
Pour un prix Ires raisoiinable,
Monsieur J. J. DESCE,
Ancien profes.seur au LycJe national
de la Capitale.
Se met A la disposition du public pour
(des lemons daiis ces trois langules.
S'adresser na No 97, Rite d! la Rlvo-
lution, dlite dle l'Etitcirronient,

USINES MON-REPOS


SUCREI TUIRBIINE
le plus pur, le plus plopie, le plus
rice en mati're saccharinel
ddLiant toute conclu rence.
Tafia Sup6rieur : 20 degr6s
DJPOT GENERAL :
A3, Rue Roux, 63
anciente Rue Bonne-Foi).


RHUM-SYLVAIN
Produit de 1'Usiiic St. 31icdhc (Ar ahuic)
Vicillisseent natural jusliu'A 12
et 15 alls.

Vc.-te in gros et o c-i ('t;il..
Ma1isoni I Sylvain
43 ,lu," ,h'.4 l''o.>t.s-/Fortls.

Bloime occ"sionI
A vendre pour los con:;lrctrions en
mur, Cdes double T poum teirasses,
traverses, eic;-
Et une Inagnifique couveuse de
340 ceufs avec accessoires.
S'adresser.au bureau du Journal.

LA
Meilleure Farine
dli Monde
Cellc cqui done le mcill.niir pain.
Qui plroduit le plus e:t iaitI.
Qui donne le pain le plus blanc et
le plus leger,
C'est la Pillsbury's Best de la
Pillsbury WVashburn Flour Mils Co,-
Minneapolis Minn.
Ern. CASTERA. Reprdsentant.


Le public est avis6 qu'A partir de Jeudi 13 du
sera r6gulibrernent applique :


G. Du NORD
BIZOTON
v
C"ltREF~OUR


CARREFOU1R iII T I ii


CARREFOUR
BIZOTO N

G. Du NORD


Depart 6 h. 7.45 9.30
Arrive 622 8.07 9.52
Ddpart 6.26 8.11 9.56
Arr-ie 6.35 8.20 10.05


Ddpat't


A rrhiv'e


6.45 8.30 10.15
6.52 8.37 10.2-2
6.57 8.42 10-27
7.20 9.05 10.50


11.15
11.37


11,3
11.045
12.03


VOULEZ-VOUS rn aor
deuret r6parateur de Pianos ?
Adressez-vous s;uns crainto des condi-
tions, A Me. Arthur llonnefil artiste
pianist Plofeo'scur de Musique.
81 uIlE: TIREMASSE 81
Quarticr St. Joseuh

C'est incroyable
Pour la Toilette !

1alugi tou:: les -a\(vous a intiscptiques,
!outes les c-;t;i o !c (ioiletCle o(li vous a-
vcz dl('j employs ;I is 'tiCC'CS, 11'lisitcz
plus iainitein :ti e-styei le Lait vir-
ginal antiseptiquc deI A. Io!liorn-
fie, pllh'l; nICsic I lqui ; pou!' vel Its in-
coiicstailo l ('; ie\' les bl)ltOllsI au
is,'..,, lde iii (ion t'er ,nlt so plle.se
;it,,r ;!)I(le tde ', nli eli llir c1 fra i-lieumir (nu teinil.
,MODE ID'KM'1,01 :--S- s ,l:ver '; fiue
o2 ou 3 'ois :li p 'r j(ou ;tvec Ulii [pitn ce
iait danis do l'eau fl oide.
Prix du flacon G. 1.00

PLUS I)'AUTRES!
Servez-vous mainteiant de la Pou-
dre dentifrice antiseptique de A.
IJonhomme, i)ha;rmacien, qui convient
a la toilette et ;i l'antiseplie de la bou-
che. Elle est dou'e d'uie saveur et d'un
parfum rares, elle iaft alchit la bouche,
conceive les dents, les prdeseve du tar-
tre el do la carie, mainhient leur l lan-
cheur. C'est un specifiqde qui previent
les inflammations des gercives causes
par l'usage des prep -rations mercuriel-
les.
MODED'EMPILO1 :--Au moyen d'une
brosse I:cgirelnent inouill.e et impre-
gidce die la ponudre dcntiftice on friction-
tie les genicives et Jes denis.
D6p6t Grndral: pharmacie St-An-
toine.
AVENUE JOHN BOWN (Laluef.
Prix de la boite G. 1.50.


courant le present horaim

12.30 2.15 3.30 5.15 7b,
12.52 2.37 3.52 5.371 7.
12 56 3.56 5.41 7
1.05 4- .05 5.50 7.31


1.15
1.22

1.511)


2.45
3.08


4.15 6 h.
4.22 6.7
4.27 6.1.
4.50 6.35


7.&

7.51
8.9


Maison F. BRUNES.
195 GRAND'RUE 195
Dirig6e par

L. HODELIN
Anciesn membre de la Socicld lhtlI
hropique des maitres laillears de Pak
Vient de recevoir un grand choixd'
tofles diagonale, casimir alpaca, he r
te, cheviote pour deuil, etc, Recoillma
de particuli6rement A sa clientele io
belle collection de coupes de gilets de fantaisie et de piqu 6
toule beaule.
Prix i-nod6res defiant touts
concurrence.
Sp6cialite de Costunies de no-
ces.-- (:oupe- IFranaisc, A:\nghlis el
Ain 'ricaaini de ; i a derniijre i'erleclion
La inaisoni conlfectllOinn austi le C
tumes militaires, habits brods
dolmans, tuniques, habits ca
res. etc etc, de tous grad.ls.

Frz'raeL ch1 er x exx t



Da FERIt AI2.t
Fabricant d.e chaussures,
Porte A la connaissance du
particulierement de ses nomb e
cents de la C6te et de la Capital
I'tablissement a un stock inca
ble de chaussures pour bo
temmes et infants, en tous ge
et que, malgrd I'offre de cinqour
sur l'acliat en gros ( 50/0) faith Ua
basis exceptionnel sur kls prix.
L'etablissement se charge de
preudre des nmesures A domicile.
Toujours : Soin, exactitude, ponctt

PORT-AU-PRINCE (IHAITI)
CHANGEMENT D'ADB
Docteur Lissade
89, Rue du Centre, 80.


COMPAGNIE P. C. S.


AVIS


ApprouvJ par le DJpartcmcnt des Travaux Publics.
LA. DIRECTION
,, N_-I I'


- L lLI ~U I L I -- L I