<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00060
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: June 13, 1907
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00060

Full Text

Ire ANN.E, No dO.


PORT-AU-PRINCE (HATrT)


JEUDI, 13 JUIN 1907.


QTJ> gtx c rr X3E i q*#


ABONNEMENTS:


PAR M.OIS


1 GOURDE.


DItPARTEMENTS & -TRANGER :
Frais de poste en sus.


DIRECTEUR :
014xxlexxt Itagloixre,
-f

RIDACTION-ADMINISTRATION
45, RUE ROUX, 45.


LE NUMIRO 10 CENTIMES.
Les abonnements parent du ier.et
du 15 de chaque mois et sont paya-
bles d'avance
Les manuscript inser6s ou non ne sont
pas remis.


Pour tout ce qui concern


l'Administration du Journal, s'adresser A M. Arthur ISIDORE.


GR INER particularistes, se sont trouves embar-
GRAN DEUR rasses de se donner un roi et avec
quelle facility les Danois, don't nous
ET avons vu hier les tendances A la do-
S.EADEN T E mination, ont pu lui en octroter un.
IJDCADENCE Ces donndes, r6vlees par la scien-
ce social, doivent permettre A bien
de rnes lecteurs de deduire la part ra-
Nous savons bien maintenant oi rd- tionnelle qui doit revenir A chaque ap-
side le secret de la superiority social titude dans les formations individuel-
anglo-saxonne : dans la puissance de les don't la formation social est la r6-
la vie privAe. S'tablir avec sa famille sultante. Quand on s'4crie : On fait
defacon independante, augmenter cha- la guerre A la haute culture. Je dsire-
que jour son comfortable, se suffire A rais savoir si la haute culture est d&-
soi-mime afin de moins devoir aux jA trbs repandue en Haiti et quel peu-
autres, v comprise I'Etat; pour cela, ple de la terre faith profession de la de-
mettre en activity toutes ses faculties daigner. Est-ce 1'Angleterre ? Sont-ce
individuelles, voilh ce qui, en deux les Etats-Unis ? v on done A ma pein-
mots, forme le fond du concept anglo- sde beaucoup trop d'extension. Ce
saxon. centre quoi je mn'eleve, c'est centre
Nou, avons vu que de tous les le regime g-6nralis- de la haute cul-
61ements qui ont contribute A la ture et je trouve que le mal est grand
formation anglo-saxaonne, 1'6lement de vouloir que Haiti aspire exclusive-
saxon s'est r-evle le plus persistent ; Ient A une superiorite intellectuelle
en vertu de cette tenacity, c'est lui peu en rapport avec sa superiorite
qui constitueia le fond du genie an- social. Quand on ajoute : a Haiti
glais. A 1'exclusion de l'61oment da- entrera-t-elle resolument dans la voie
uois tondation sans v laisser de trace et touteoccupation desintdresseeetqu'on
de r'limrnent celte que I'habitude de en aura banni la poesie, la mu.ique et
la vie tfcile n'a pas mis A meme de tous les arts "? P, on Ine force a poser
prendre part A cette formation, les A mon tour la question de savoir si la J
autres ~cltmnents saxon, angle et nor- socite -haitienne s'est trouv6e plus
mand sont done ceux qui sont res- engage ( dans lalvoie du progs ,
ponsables du type social que nous 6tu- pour s'itre exclusivement evertu'e
dions. depuis un demi-siecle a augmenter le
Bien que la predominance saxonne ombree de ses lettres et de ses artis- -
soit nettement 6tablie, la lutte se tes .'
pursuit toujours et incessamment A Jules Lemaltre a dit de la decadence
travers les sibcles et donne le secret fraLncaise a qu'elle se distingue des e
de bien des varidtes. L'exemple n'est autres d6cadences historiques en ce-
pas exclusif aux Anglais et tout le ci, qu'elle se connalt parfaitement. d
monde sail qu'il y a une dissemblan- II n'a pas dit la raison de cette clair- C
Oe assez grande entrd'e Francais du voyance; je crois I'apercevoir dans
Nord el celui du Midi; ph6nomene l'intensit6 de la culture intellectuelle. '
qui tient A la coexistence des elements Je pense que nous en sommes an nll'-
de la formation social franraise et i me point : la lumi;,re repanldue ;' pro-
leur predominance difftrente. fusion dans les esprits, mome dans f
Cela explique, au surplus, la diver- ceux qui ont des fissures n'a servi
sit6 des aptitudes dans une meme qn'A oclairer notre mal social : tout le
formation : i est certain, en effet, que monde aujourd'hui voit cc mal et le
le type anglo-saxon en lequel domi- d6nonce. Ouvrez le premier journal 'J
aera I'16ement Normand sera plus haitien qui vous tombe sous la main
.apte au gouvernement que le m6me de quelque parties du pays qu'il 6ma-
tpe A predominance saxonne. Nous ne, ii parole de notre mauvais dtat so-
,'ans vu l'autre jour comment les cal, et le rembde qui parait a la por- s
'N6Vgiens, qui sont essentielleiment t6e de tout le monde, c'est la diffusions


des lumi res. Cependant le budget de
instruction des masses s'(l;'ve A plus
d'un million et Price Mars inois fai-
sait remarquer derriii'rement que nous
avons plus de huit cents t(coles rira-
les.
Et puis enfin, si la i haute culture u
doit ttre le principal objectif de l'i-
deal social, ouvrez les veux sir I'his-
toire du monde et demanidez-v'ous
pourquoi vraiment la France, qui
tient le record de la supnlioriitt' In-
tellectuelle, s'est-elle, A totis autres
points de vie, laissee distance par
I'Angleterre et par les Etats-Unis.
()n me fait dgaleineit nier c om-
pletement I'action do I'ltat, et contes-
ter qu'il ait pour mission de gorantir
la security Je n'ai jamais protendu
cela. J'ai cri cotitrele tonctio riarisme
c'est--dtire la multiciplicitl d(-s ftolc-
tiorinair esdel'ad n ii istrati(on et j'ai es-
say de d6montitrer (qlu la conception
providentiellede 1' iltat ttait destrctii ive
de 1'ilitiative et die I'e 'iei e inilivi-
duelles. .Je s;is q ( 'il taiidi'a tou-
jours des teis pour coinld i t' -;s ;ilfai-
res pIl)liq, ies et je n';ti nul espoir de
porter Haiti A s'adres-er au 1),nie-
iiarik ii. .... \Vashiligtonl. Ma;i je
p)roclame (qu'il est mal d'(' lever des
ennes genis inilqulnelit (i vit des
places 'de I'Etat. l st-ce in(p I's at-
faires )pui)li(tes se rni; ierit iiieux en
Fra)nce ofi des t'coles sidciales pre)a-
rent a certaines lonctions de I'Etat,
Ilu'aux Etats-LrJis? lEst-c(! (pie le nion-
bre restreinit des fo nctioinnaires en
:ngleterre et aux I tats-LU is a jaiiiis
eimplch on contrarie leir )pro(digieu-
se prosperity ? Est-ce enliln ious-
mnnies avons plus tvolud et sommnes
levenus plus pirospl'ires depuis que
ious inous sollnes doun llli n luxe si
xtraordinaire d ie f ctioni aires, et
le pensionnaires.
Je soumets ces rifllxions i it i jIne
oi de mn qs ( tionntui.

L'administration du MA-
TIN > announce aux abonn6s
[u'ils ne doivent rien payer
ibonnements ou autres, que
;ur RECUS IMPRIMES et
ignes de M. 1'Administrateur.


--- -- -- ----PI


- E











BENSEIGNEMENT TS
METZOROLO GIQUES

Observaatoire
DU
SEMINAIRE'COLLEGE St-MARTIAL

MERCR)DI 12 JUIN
Barometre A midi 762,5
T_ ._ minimum 22,5
Temp6raturermiaximum 33,9
.ark efiaximumn 33,9
Moyenne diurne de la temperature 27,9
Le cicl a 6dt tres nuageux dans l'aprcs-
midi, surtout vers le sud ou passait un ora-
ge entire i here et ; heures.- Un pcu
e pluie A 3 heures 36 minutes Arc-en-
ciel a 6 heures to minutes Le baromie-
tre a encore hauss6 un peu.
J. SCHERER
Conferences avec projections
Le Commit de l'(Euvre de l'Enseigne-
ment par les projections lumnieuses a tenu
hier, dans les salons du Dr Chs. Mathon,
une seance dans laquelle ont etd arretdes
diverse measures propres A assurer la conti-
nuit6 des seances de projections si instruc-
tives et en meme temps si attrayantes.
Le Comite a dedidd la creation de trois
cath4gories de cartes d'entr6e: la carte
d'enitrc, simple de cinquante centimes, la
carte scolaire de vingt centimes, et la carte
d'abonn&e se placant par s&rie de trois pour
une gourdi et devant servir pour trois sdan-
ces cons6cutives.
Dans l'esprit du Comitd, la carte d'abon-
Wd est celle A laquelle doivent ctre attaches
tous les avantages et elle a etd cr6ee exclu-
sivement dans le but d'assurer la couvertu-
re des frais d'organisation. Elle donne in-
contestablminent droit A une chaise r6servde
et ne peut Ctre sujette A aucune variation
de prix.
L.s scdnces auliront lieu alternativemcnt
et par scric dans la sallc des fttes du Petit-
Seiinaire ct dans celle du Lvcee National.
La premiere sdrie de trois conferences aura
lieu d'ici au prononcd des vacancies.
Tribunal de Cassation
SECTION CRI.\IINILLE
Audienc, du Mercredi 12 Juin 1907
Presidence de Mr le Vice-President, Er-
nest Bonhomme.
Le TIribunal prend siege A dix heures et
demie du martin et entend I'afaire:
Johnny Pelissier centre Mile Charldsia
Duperval.
I. Denis. juge rapporteur.
Le Ministcre Public, Luc Dominique,
conclut a l'irrccevabilite du pourvoi.
Le r6lc e)puis Ic sigec est lecv'.
Charnbre des D6putes
Sdance du 12 Juin 1907
Nos Inviolables ont longuement travail-
1e. Apres la auction du dernier proces-ver-
bal et la lecture de la correspondence.| la
Chambre a entendu plusieurs rapports de
Comitbs. a
Sont au bane de l'Executif les Secretai-
res d'Etat des Relations Exterieures et de
la Justice pour assister a la discussion de


ditffrents rapports. Les conclusions du rap- (
port du Comit6 des Relations :xterieures I
ainsi que la convention franco-Haitienne I
ontiOte votes sans modification.
On passe ensuite au vote du project de loi
portant creation de peines applicables en
matiere de ddlit commis sur le r6seau na-
tional des tel6graphes terrestres en Haiti.
L'absence d'une loi protectrice des t6ltgra-
phes terrestres 6tait une regrettable lacune
que la 25e L6gislature vient de combler.
L'ordre du jour etant 6puis6 plusieurs
orateurs ont sollicite et obtenu la parole
pour faire le dep6t de nombreux projects de
loi reconnus d'utilit6 publique.
Signalons parmi les orateurs tres &coutbs,
Ie Deput6 Jean Zephyr, qui apres avoir fait
l'Lloge de la magistrature, sa march sainte
A travers les ages, le bien moral qu'elle
procure A toute society bien organisee,
apr:s avoir d6montr6 toute la sollicitude
quc les Grands Pouvoirs doivent lui tdmoi-
gncr, ddpose un project de loi qui augmen-
te de So o/o les appointments des Magis-
trats de nos tribunaux. II donne lecture
d'un nouveau project de loi qui augmente
aussi les appointments des commandants
d'Arrondissement et communes suivantes:
Port-au-Prince, Cap, Jacmel, Cayes,
Gonaives, Jer6mle.
F6te de Saint-Antoine
Edifiante manifestation de devotion reli-
gieuse ce matin en l'honneur de St..An-
toine, don't ce jour est la fete.
Depuis quatre heures Idu matin la foule
de fiddles ne d6semplit pas la chapelle,
trop petite pour la contenir. Ce sera 'ain-
si toute journde. L'6clat de cette solen-
nit6 a ete aussi grandiose que les annees
pr6cedentes.
La musique militaire de la Place a joue,
pendant la c6remonie, les meilleurs mor-
ceaux de son repertoire.- C'est le Pere
Jan, secr6taire general de l'Archevch6, qui
A office.
Pour cloturer la fate, cet apres-midi A 6
heures, il y aura dans la chapelle b6endic-
tion du Tries Saint-Sacrement.
A vendre
Une mason haute, rue du Poste-Mar-
chand, No. 53,pourles conditions, s'adres-
scr A la propridcaire, Mme veuve JOSEPH
PI:-TIO CRAIG.
D6c6s
Nous avons requ le faire-part de la
mort de JOSEPH GABRIUL ALBERT LALLE-
MAND, decndd hier apres-midi, A 3 heures,
A l'age de 5 ans.
L'Enterrement aura lieu aujourd'hui, a
3 heures precises de l'apres-midi.
Le Convoi partira de la maion mortuaire,
sise au Poste- Mrchand. pres de Mr. Sadrac
Hyppolite, pour se rendre i I'6glise M6tro-
politaine.
Nos condoliances a la famille.



Noivelles Elraingeres

DEPCHES REVUES CE MARTIN

WASHINGTON. Considbrant I'atti-
tude anti-amdricaine du people japo-
nais, le Gouvernement du Mikado a
ddcidd de continue des relations am i-
cales avec les Etats-Unis. Pour ac-


complir cette decision, le gouverne.
ment de Tokio est dispose a la conci.
liation et comme preuve de sa d6ter.
mination, il consider come clo,
l'incident de San-Francisco ofi na
restaurant et un dtablissement japo-
nais furent attaques par la populace
M. Oki, Ambassadeur du Japon i
Washington, a approuvd la proposi-
tion faite par son gouvernement, que
les japonais blesses dans les attaques
pass6ee, poursuivront la ville en jus-
tice.
MILWAUKEE.- Le Secrdtaire Taft a
d6clar6 ce soir dans un intervieWr
qu'il n'y aurait pas de guerre entire Is'
Etats-Unis et le Japon ; il croit que
les deux pays entretiendront toujous
des relations tres pacifiques.
PARIS. Rente 94,9-2. Le vaper
( Bolivia v est arrive au Havre.
La Chambre a continue la dis-
cussion sur la crise viticole; apr~s
intervention de M. Jaurbs, la chambre
s'ajourna A jeudi pour continuation.
Le Senat conmmenca la discussion sur
la vente des engrais et s'ajourna a
jeudi.
M. Clkmenceau re(cut ce martin les
Prdfets des quatre IDpartements viti.
coles oft les ianitestations furent or.
ganisdes et leur transmit des instruc-
tions en vue de la conduite A teniiren
presence de la grove des municipalities.
qui s'accroit.
M. Clminenceau a re:;u aussi ce
martin M. Constans, Ambassadeur i
Constantinople, M. Bourgeois, Ambas.
sadeur extraordinaire et Pldnipoteam
tiaire de France A la Confdrence del
Haye, accompagne de M. d'Estouro E
les de Constant qui quitta IParis ce
matin. M. Clauvis nlugues, ancien DB-
pute de Paris, est decede.
M. le Colonel Pinau, de l'Etat-Major
particulier, est notnInC a la Martinique
au 4e d'intanterie colonial.
IlitBAIE. Ie voilier Ira :ni.is La1
Jalouse ) allant de Cayenne ;i Ste Lu-
cie, coula tpr>s de la Iarlhade pendant
la i uim t du 7 .luin. le cap)itaine et 21
liomines arriverent ; la Barbide. 2
passagers, don't 12 femmes et infants
furent ,loyds.
TEIIEiAN. ()n announce que le pris-
ce rebelle Ilissain Nulk attaqua Salar-
El-D)owlell, igouvereur de la provina
du lIuristan, samedi dernier ; prt s d
llevanend, P'erse occidentale, maisJl
fut oblig6 de battre en retraite apris
avoir subi de serieuses pertes.
I.ODZ. Le Irt-nede la terreur et
la violence continue.
LONDRES.- Une d6epche de St
tersbourg a cl'Exchange Telegraph
announce que4e Tsar a assure M. M
kenzie Wallace que la dissolution
la Douma n'6tait prdvue, quand A
sent.
LONDRES.- Le roi Fr6ddric et.
reine Louise de Danemark ont VI
la Cite. Un de jeiner leur a 6th6 0O
au Guill Hall. Toutes les rues q
ont traverse 4taient decorees de
peaux et de flours. La foule leur aB
un accueil enthousiaste.
Un vapeur danois ayant & bord
excursionnistes se rendant a 'ile
Moen a tde totailement d6truit par8
incendie. Les flames se sont proF1


- i --








gdes avec une si grande rapiditW que
'on a eu toutes les peines du monde a
sauver les passagers.
COPENHAGUE,- On apprend de sour-
ce autorisee que le Tsar et I'empereur
'Guillaume se rencontreront pendant
I'Et6 au course d'un voyage au Dane-
mark. On croit que des questions po-
litiques de la ulus haute importance
front I'objet de leur conversation.
TANGER.- Le Corps Diplomatique
a adopt un project de rBglements pour
la police international. Ce project se-
ra soumis A l'approbation des puis-
sances intdressdes.
PANAMA.- L'explosion premature
d'une charge de dynamite ce matin a
Pedro-Miguel, sur la ligne du canal, a
caus6 la mort de 7 homes ; plusieurs
autres ont tedbless6s assez gravement.
II est a signaler que 4 homes ont 4td
tues au rnmme endroit il y a peu de
temps dans des circonstances exate-
ment semblalles.
PiJErlTO-C(ORTFZ ( Honduras) .- Via
NEW O()IL AN.S.- Des menaces de vio-
lences, centre les strangers, speciale-
inent les amdricains, aussitot apr;.s le
ddpart des canonnibres am'ricaines
surveillant actuellement les cotes du
Honduras, a provoquA uneenquite di-
rnge par le Commandant F'ullam de lai
canonniere (( Marietta Ia situation
parait serieuse.
NEW\-YOI)K.- Les marines grdvistes
de liotterdam, ayant accept l'augmen-
tation des gages offerte par les arma-
teurs, la greve,commencee le ler Juin,
est consequemment terminee.
ToKIO.- Une attaque sur un horti-
culteur jap)onais de Berkeley, Califor-
nie, par des amrricains et la destruc-
tion (l'ii e ipartie de la propri4te de ce
japonais, a augmented encore le ressen-
timent des japoiais contre les amnri-
cains.


lit.~ -; I I int prison UiCI'5
ont (Itt% ex#.'cuttes co rnati n.


politic uesI


SAN-S.\LVAD ) .- La prise de Aca-
jund.i Salvador, par les troupes du
Nicaragua,, n'est pas conlfitrme, Inais
on le .111ueo trt ;,mi .siniblable.
WAs;IIINTON.- i.e Pr'sident I)oose-
velta (iittI \Vashingtot [) po r 4)yster-
Bay oi'l ii passer a I'Ktt .


1.otel E ellev e

DEJEUNER DU 13 JUIN
MIDI A 2 HEURES
Prix : G. 2.50
Corned beef
Radis
Matelotte d'anguille a la Proven(ale
Cervelle pande aux petits pois
Ccttelettes de mouton au cresson
Macddoine de l1grmes
Haricots rouges au jus
Riz blanc au gras
Fromage
Fruits
Caf6
1/2 Vin


LINE HOLLANDAISE

Le steamer cPRINS WILLEM
II attend deNew-York et deSaint-
Marc, samedi, 15courant, repartira pro-
bablement dans la soiree, pour Petit-
Gobve, Cayes, Jacmel et Curacao.
Port-au-Prince, le 13 Juin 1907.
GERLACH & Co, AGENTS.

A Vendre
Une grande demolition en bon dtat.
S'adresser au No 21, rue du Poste-
Marchand.

CHANGEMENT D'ADRESSE
Docteur Lissade
89, Rue du Centre, 89).

Hamburg Americ an
Line

Le steamer CONSTANTIA
venant de l'Europ)e, St-Tliomas, (CaL-
Haitien, IPort-de-Paix et Goinaives est
atendu ici aujourdl'hui.
II repartira probablement ce soir
pout .Ieremie et Kiingston.
11 sera de retour de IKii-'stoi ( Oia
Jrdmnie) l e '253 courant.
*1


Le steamer e PRE:SIDENT ve-
nant de St-Thomas, San-Juan de Po'r-
to-Rico, San-Pedro de Macoris, Santo-
Domingo, Azua, Jacmel, les Caves et
Kingston (-st aittenidu ici samedi, 15
courant, a midi.
II relpartira probI ,tbleineIt le in,"e10
soir poltur .leremi\, les (C ves, Jacil el,
A.zua, Santo-D)omino(, Siri-l-Pdro (Ie
Macoris, S in-J-, n;in d, l'ortl-tio- et
St-Ttioinas.
l~ort-iu' -l'Priice, 12 ,li litn I'. i,
G. KEITEL & C,-,
A i; ', N'


Langue Anglaise

Le caractcre cosmopolite dle la vie
moderne est tel, que les connaissances
d'une seule langue te permettront plus
i un irndividu tie r6pondrn' aux exigen-
ces de ses relations, de sonu activity et
meme de son existence. C'est pourquoi
toute personnel, liomme ou feinme, qut
est a measure de faire face a une telle
ndcessit6, m6me au prix d'un sacrifice.
doit cultiver les la, tout les plus repandues : I'anglais et
1'espagnol, d c6td du tran'ais, cette bel.
le langue de la diplomatic et du rifine-
ment.
Pour un prix tris raisonnable,
Monsieur J. J. DESCE,
Anicie pru'.ss'u1r au Lcec .la/ioual
de la Capitll,.
Se ino ;tI I.tI ,isspositio ti lin p ,I pour
des e('ons l ;ins c: s tisi la JIi ,'S.
S'advesser .lI1 NO 97, lune' do 1: i J vo-
lutionl, lit: de l'E.ntol relim 'lt,


Bloniie (ocwasioI


A vendle poulr les con stru'ict iolns (n
mur, des double T por t(rrasses
traverses, etc ;-
Et line inmignilti(ue couveuse do
340 ceufs t;voc accc:t'.-s.;! !','.
S'adresser.au bureaii du Jouirnal.

LA
ilMeillciire 1'; airi

4111 3onde(


e (I III ( )II t Ito lo in I.' i oi l r ii.r I P111


la Pillsburyl's Best dt
IPi11shil lil l.", \CihIit'iV onM > :,
Mi lintllol)(lS is N111.


COMPAGNIE P. C.


S.


AVIS


Le
sera


public est avlsic ulif partir de.IeUdl 13 ( (:11 Ie'noi'aii
r~gulK~reruert appliqlutl


G. D)u NORID
BIZOT(,N
I )
CAlIHEFO!. II


CAIREFOUR
BIZOTON

G. Du NORD


l)Jpi i
A roveI''
I)kJpi t
A ro ri l'


Ddpart
Arrive
DIpart
Arriude


() hi. 7.45 9.30
(; 2 S.7 0.532
(;.2(; .11 0.50)
(;.335 8.20 10.05


6.5 8.30 10.15
6.52 8.37 10.22
6.57 8.42 10-27
7.20 9.05 10.53


11.1.)
11.37


11.45
12.0S


12 .: to

12
1.0.-)


1.13
1.22
1.27
1.30


2.15 3.:0 3.10 5
2.37 :3..52 -.'17
- :.:,), .41.
- '4.05 5.5


*2.i5
3.08


1.22
4.27
4.50)


7 I .
7.22
7.20
7.3.


h0 I. 7.45
0.7 7.52
6.12 7.57
6.35 8.20


Approuvd par le Ddpartement des Travaux Publics.
LA DIRECTION


F ~~-L----~--








Bouquets modern-style
A vendre
Chez Mme CHAtHLS DUPLESSY.
BOIs-BADIkRE
(A cote de la chapelle SI-Antoine).

USINES MON-REPOS

SUCRE TURBINE
le plus pur, le plus propre, le plus
rice en matiitre saccharine
defiant toute concurrence.
Tafia Sup6rieur : 20 degrees
DEPOT GENERAL :
23, Rue Roux, 23
anciente Rue Bonne-Foi).

C'est incroyable
Pour la Toilette I
Malgre tous les savons antiseptiques,
toutes les eaux ile toilette que vous a-
vez /deja employes, snsls siicc6s, in'hesitez
plus maintenant Ai essayerle Lait vir-
ginal antiseptique de A. Bonhom-
me. pharmacien, qlui a pour vertus in-
contestalbles W'enlever les boutons au
vi.s;.e. lde lui donnrer uine souplesse
agreablee 1e 'embellir et de conserve la
fratichliemr ,li teint.
MODE D'EMPLOI :-Se laverlafigure
2 ou 3 fois par jour avec un peu de ce
lait dans de I'eau froide.
Prix du flacon G. 1.0

PLUS D'AUTRIES!
Servez-vous maintenant de la Pou-
dre dentifrice antiseptique dte A.
Bonhomine, ptl;rmacien, lqui convent
a la toilette et a; l';iatliseptie ,le la l)ou-
che. Elle est ldonee d'une saveur et d'un
pail'um ritres, elle ra'taichit la bouche,
conserve les dents, les prtse 've du tar-
tre et l la care, maintIclent leiir ,lan-
clieui. (.:'est ull spCcililque qlui previent
les itllafimatlon atl. les gencives causes
par I'usage des prep *rations nercuriel-
les.
MODE )'EMIPLOI :-An moven d'une
brosse leg;rement inontillee et impre-
gnie tde la poudie (ldentifrice on friction-
ne les gencives et les dents.
Ddept Gdnhral: pharmacieSt-An-
toine.
AVENUE JOHN BOOWN (Latluej.
Prix de la boite G. 1.50.

CHEZ MADAME

ARTHUIU BIIONNE FIL
SI fIlu' 7/,Ti\/
0:; T 'IoVE :
llile do coco pure ( en gros e een
de.tail. ) Amidon, Arrow-root des Ca-
yes, (Eufs de poules ambricaines ponr
donner a cover aux poules du pays,
chocolate ( de Jbrdmie), beurre frais
( des Cayes. )


Maison F. BRUNES.
195 GRAND'RUE 195
Dirigee par

L. HODELIN
Ancien membre de la Socielt Phtlan-
h ropique des maitres tailleurs de Paris.
Vient de recevoir un grand choix d'd-
tolles diagonale, casiinir alpaca, chevio-
te, cheviote pour deuil, etc, Recomman-
de particuli6rement a sa clienhle uine
belle collection de coupes de casimir,
de gilets de fantaisie et de pique de
toute beauty.
Prix mod6res defiant toute
concurrence.
Specialite de Costumes de no-
ces.- Coupes Frant:aise. Anglais3 et
Americaine de la derriere perfection.
L1i liaison con fectIonne aussi des Cos-
tumes militaires, habits brodes
dolmans, tuniques, habits car-
res. etc etc, de tous grades.

RHUM-SYLVAIN
Produit de 1' Usine St. Michel (Arcahaie)
Vieillissement naturel jusqu'a 12
et 1, ans.
I'IX TIU:S M1ODEIRIlS
Veite en gros et en detail.
MaisoIn M1. Sylvain
/.I, Jue ldes Fronts-Forts.


Tihere Zephirin Bell
Fabricant de chaussures en tous
gen cs. Pour Ilommes, Femmes et en-
Sar ts.
Place de la Croix-des-Bossales.
SPEC(IALIT:
PANTOUFLES MULES

PHOTOGRAPHIC

120, I1- I1: (lI NTi-I :. 12(0
Ent' It'cs jpharmaciS'x I (i ',m-I '/ Theard
Travaux soignes
SPTI'CALITI' : 1
Agrandisseilents au photo crayon.
reproductions.
Nouveautes
Prix moderes.

Francisco DESUSE
Fabricant de chaussures
La Manufacture a tonjonrs en d6-
p6t un grand stock,- pour la vente
en gros et dtail,- de chaussures en
tous genres pour
IIOMMES, FEMMES, ENFANTS
Les commander des commergants
de l'int6rieur pourront ktre exdcut4es
dans une semaine A peu pres.
23, rue des Fronts-Forts, 23
PORT-AU-PRINCE ( HAITI)


Poudre dentifrice

SL'IDEAL >

Voulez-vous avoir de belles dentsa
les conserver intactes ?
Usez seulement de la Poudrq
dentifrice a L'Ideal v
La Poudre dentifrice a lIddal QUI
A OBTENU LA PLUS HAUTE RECOM.
PENSE A L'EXPOSITION AGRICOIL
ET INDUSTRIELLE DU ro MAI I1"
- A Port-au-Prince est reelleml
la meilleure de toutes celles conDno
jusqu'aujourd'hui.
Ddpourvue d'acide, elle est sa&
aucun danger pour l'4mail des denlt
Antiseptique de la bouche et toni
que des gencives, elle previent la ca.
rie, donne aux dents une blanchear
6clatante et laisse A 1'haleine unt ex-
quise sensation de fratcheur et ua
agreable parfu m.
Seirvz-vous uniquement dela Pcu-
dre dentifrice ( 1'Ideal, ) et vous
aurez de belles dents.
Vous en trouverez A la PIIAnRMAc
THEARD, agjile des rues du Centre et F&
rou, vis-a-e'is tdel'Hotel de la (:Cmmav
Prix : G. 1.50 la boite


"Fraxx clherxi e nt

A LELLEGANCE
D. FERRARI,
Fabricant de chaussures,
Porte hla connaissance cu pubc,
particulierement de ses nombreuxcb
ents de la C6te et de la Capitale,o
l'Mtablissenelt ai un stock iMcalc-
ble de chaussures pour lommr ,
temlnmels et cnfnt.s en tons genrel,
et que, malgr6 l'ollre de cinq, pourt
sur l'achiat en gros ( 5 ()00 ) 'ait un rf
bais cxceptionnel sur les prix.
L'tiabtlissernent se charge de fain
,teutidre des niesures A domicile.
Toujourgs : Soin exactitude, poactuatib
42, Iue des Fronts-Forts. 42.
POT-AU-PRINCE (HAITI)

AVIS
Le Restaurateur de la sanit
Remt;'e ellicace centre routes les
dies provenant de I'impureled u sal
L.a boite de 201 pilules IP. 5.
L'enveloppe de :30 pilules i.
J'envoie gratis et franco, sur demr
enveloppe-ecl;ntillon et prospectus.
II. BONIIEUR (A.gent)
IIOTEL- I:LILEVUIL

avoir 19
VO UILEZ-VOUSbon a
deuretreparateur de Pianos?
Adressez-vous sans crainte des c
tions, A Me. Arthur Bonnefi
pianist Professeur de Musique.
81 RUE TIREMASSE 81
Quarter St. Josevh


_ I