<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00034
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: May 11, 1907
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00034

Full Text

1rc ANNIE, No 34


SAMEDI, 11 MAI 1907.


Q ;TJ c:> ITlj


ABONNEIENTS


PA ANI{O1S


GOURDE.


I)ID'PARTEMENTS & E~TRANGER :
Frais de poste en sus.

Pour tout ce qui concern


DIRECTEUR:
Cle~xxlent 11xtac I .c oire,

REDACTION-ADMINISTRATION
45, RUE ROUX, 45-


LE NUMIRO 10 CENTIMES.
Les abcnrements parent du ier.et
du 15 de chaque mois ct sont paya-
bics d'avance
I.es manuscr its inserts ou non ne sont
pas remis.


l'Administration du Journal, s'adresser A M. Arthur ISIDOIRE.


Ule Corresonfldanlce

Le joutr rnno, de son arrive, M.
.l-ames Gordon oll iott reiIlit visiff
' S. I. le PreIiident do la : [)ipu (|iu.l.
L'ei:trevue fat des plus cordiales. COs
deaxi puissants teiumpradnlEits .s'ad-
mir'rent et so comprirent de suite.
DI )ns I'apri.--mridi M. Gordon len-
nett atdressa au Gentral Nord Alexis
la lettre suivatte:
Dimanche, Ie 5 Mai 907
A. SON EXCELLENCE
MONSIEUR LE PRESIDENT
DE LA
REPUBLIQUE D'HAITI
EXCELLENCE,
Jc me fais un plaisir de vous remercier
de I'accueil cordial que nous avons rencon-
tr6 auprcs de Votre Ecellence ce martin au
palais prdsidentiel, et je vous prie de croire
1ue ce souvenir restera pour nous tous
1 un des plus agicables du voyage.
Je saisis cette occasion de renouvcller,
l'invitation que je vous ai faite, et je serai
charm autant qu'honor6 de recevoir 5
board la : Lysistrata P votre visit aussi bien
que la visit de Madame la Presidente et de
Messieurs les Ministres d'.tat.
Je compete partir demain dans la soiree
et si vous me faites le plaisir d'accepter
cette invitation, j'enverrai les canots a va-
peur attendre votre Excellence au M61e a
quatre heures de l'apres-midi remain.
Encore en vous remerciant de toute votre
amabilir6, je prie votre Excellence de
croire a mes sentiments les plus distingu6s.
J. GORDON BENNETT

Voici la rdponse diu Pr6sident:

Port-au-Prince, le 6 Mai 1907.
NORD ALEXIS
President de la Ripublique
Monsieur JAMES GORDON BENNETT.


A BORD LA LYSISTRATA n.
RADE DE PORT-AU-PRINCE.
Monsieur,
Repondant votre tres aimable lettre en
date du 5 de Mai courant, je me plais a
rous faire part des agrdables impressions que


de mon c6t6 aussi, je garde de notre entre-
vue d'hier au Palais de la Prtsidence.
II me restera un long et excellent sou-
venir de la circonstance qui mit en ma
presence I'un des plus preeminents de ces
audricains illustres qui, grace A un effort
personnel intense, font Ii grandeur de leur
Patrie et rdpandent son bon renom dans le


monde.
Je saisis cette occasion pour vous expri-
mer A nouveau et par dcrit, ma satisfaction
de ce que la grande entreprise de publicity
que vous dirigez n'a le plus souvent mon-
tr6 envers mon Pays, que des dispositions
plut6t impartiales et sympathiques.
Aussi, eprouv-je un vif regret de ce que
certaines importantes affaires absorbant
tous nme. instants, ces jours-,i, et votre se-
jour en ce port ne devant malheureusement
pas se prolonger, je ne pourrai pas jouir de
la gracieuse invitation que vous me fai:es
d'accompagner A bord de votre yacht, Mada-
meNord Alexis. Elle aussi, Monsieur, elle
est tres touch6e de votre delicate attention.
Autant que moi d&solde du centre temps
qui nous. dchet, el!e me prie de vous le
fire savoir et de vous transmettre ses com-
pliments.
MM. les Ministres d'Etat que vous avez
aussi invites doivent se rendre sur la
SLysistrata pour vous temoigner de mon
estime et pour vous exprimer, en mon nom
combien j'ai de ddplaisir de ne pouvoir
repondre personnellement, a la politesse
que vous me faites.
Je vous saurais gr6 de mettre A la dis-
position ,le ces Messieurs les embarcations
que vous m'offrez.
En souhaitantqne vous emportiez un hon
souvenir du Pays et que vous fassiez un
excellent voyage je me plais A vous assu -
rer, une nouvelle fois, Monsieur, de ma
plus parfaite consideration.
'r>TD I Ar iV IC


iNUU A.Jr-LAf


Cette lettre fut apportde vers onze heu-
res a bord par le capitaine aide-de-camp
Edouard Garescher qui remit en meme
temps AMr J. G. Bennett deux magnifiques
bouquets cueillis aux jardins de la Presi-
dence.
Vers,quatre heures, le General Nord
Alexis'-julant, en outre, donner au riche
Americln une id&e avantageuse, de l'indus-
trie national encore peu diveloppee lui fit
remettre un beau service en gaiac: Carafons
et coupes remarquablement travaill6s et sor-


I

I
C

C


tant des ateliers de la Centrale dirigee par .
C. Guitcau.
Gordon Bennctt charm ducadcau et 6ton-
nd du tdmoignage qu c'dtait en taveur du
gout artistique Haitiei 'envoya au Pr6sident
cette nouvelle lettre:
Lundi, le 6 Mlai 1907
A. SON EXCELL-MC.;
MONSIEUR IE PRESIDENT
DE LA
RIEPUBLIQUE D'IIAIFI.
EXCELLENCE
Je vous remercie bien sincerement de l'ai-
mable pensee de m'avoir envoy des beaux
products de votre charmant pays.
Agreez, Monsieur le President, l'assu-
rance de ma consideration parfAite.
J. GORDDON BENNETT



Nouvelles Etrangeres


DEPECHES RECUES CE


rI ATIN


MARSEILLE. D'aprc-s des dopechles
re;ues ici des agents do la Compagnie,
tous les passagers qui so trouvaient
a bord du a Poitou a seraient sains et
saufs de meme que l'd(juipage. Les
passagers auraient e 6 emmends at
uenos Ayres par un vapeur. L'iqui-
page doit re-ster it Ijord jistu'; ce que
tout espoir de rentlouer le Poitou soit
perdu.
Les d6peches assurent que person-
ne n'a peri. II y avait A Iord 160 pas-
sagers emigrants espagnols pour la
plu part.
ORL~ANS. Les f6tes annuelles pour
comm6morer la delivrance de cette
ville par Jeanne d'Arc out commence
ee soir ; le clergy s'est abstenu d'y
prendre part, en raison de I'autorisa-
tion donn6e aux loges ma(;onniques
de s'y faire repr6senter.
PARIS. La press franchise a re-
gu avec grande satisfaction la nouvel-
e annoncant la n6gociatton d'une en-
ente entire la France et le Japon ; elle
:onsidere cet accord comme faisant


- ~U~i~b~ ,__~ ~ II


fil~lEIL1~; rr--- _~lc~,~~


PORT-AU-PRIN~CE (HAYI'ri)


I


IL


t
r





disparaitre les inquietudes de la pre-
miere sur l'avenir de ses possessions
asiatiques.et comme servant les int6-
rets de toutes les nations en Extreme-
Orient.
BIUXELLE. La rdouverture de la
Chambre des Repr6sontants, qui a eu
lieu aujourd'hui, a 6te accompagn6e
d'un violent tumnulte; le premier Mi-
nistre M. de Troos n'a pu donner lec-
ture de sa declaration ministerielle,
en raison du bruit venu des bancs so-
cialistes. Le iPrsident de la Chambre
s'est vu oblige de lever la stance. M.
Troos s'estjalors rendu au Sdnat oca il
a fait I'expos6 do son programme poli-
tique.
LAIlIAVE:. La deuxi;ime Chambre
du Parlement hollandaise a vottl au-
jourd'i i ure some de P. 40.000
pour la reception des d414gu6s a la
deuxiieme cotnfrence de la P'ax.
BEIILIN. -- L'Allemagne et 1'Angle-
terre ont conclu un accord reglant les
dill'rends survenus sur la frontiure
de lours colonies africaines. Cet ar-
ranglemoet a (,6t nrie ci'i Londres,
entry 1 M. d Lindequist, gouverneur
de la colorije allemande du sud-afri-
cain et le docteur .lameston, premier
Ministry do la (:olonie du Cap.
LAIIA\ANJ. -- Le journal La Lu-
cite a plubli, une d6peche de ldayon-
nle disantt (lue i'ancien Prdsident Pal-
ma, en co moment dans son ranch de
t;uamo, est gravement malade.
CONPENI IAGUE. -200socialistes rus-
ses ont quitt aujourd'hui Esbjerg pour
se rendre cnX Angleterre of ils se pro-
poseint d'ouvrir un Congrs,
CA'TOWN. D'aprts des informa-
tions re(cues aujourd'hui de la Colonie
allemande du su(l-ouest africain, des
15.000 herreros parties il y a quelque
temps de cette Colonic pour aller s'6-
tablir dans la region du lac N',ami,
seuloinefit 4.000 sont arrives a destina-
tion. Les aultrs ont succomb6 't la fa-
tigie et aux privations de toutes sor-
tes.
NEw-YonK.- La gr ve des ouvriers
dIu Port s'6leid encore, paralysant
presque completement le tragic mari-
tiine; (jiielque I ixes, Pe tre non grvis-
tes et grevistes et la police.
MONTEVIDEO.- Le steamer franwais
, Poitou venant d'Algcr est a la c',te
pri;'s dee Siose ILnacio, ai point
nonimn Riincon de Hle:rero. Un cer-
tain! numbre de ses :.()00 passagers piris
de panique, so jptterent a: la mer pour
g;.gner la c6te et se noyerent. Jusqu'a
present on estime a une centaine les
passages noyes. Le ( Poitou, appar-
tenait a la ('ompagnie des Transports
Maritimes de Marseille.
SiIAN(;i.A. -- La Chine se prepare
a reconstruire sa marine et ses arse-
naux.
Cimc.Afto.- Un train de voyageurs
faisant le trajet entire Aurora (Illinois)
et Chicago a deraill prbs de I'Aron-
dalle; plusieurs personnesont ttd tuees
et 20 blessees.
LAnORE. La situation politiques'ag-
grave; les autorites out appeal la mi-
lice sous les armes et ont interdit tou-
te reunion politique.


A la Haya
Les plenipotentiaires delegues par le
Gouvernement b la conference de la Haye
sont MM. J. N.QLeger, Envoy6 Extraordi-
naire a Washington, D. Jn Joseph, Envo-
yd Extraordinaire A Paris, et Pierre Hudi-
court, ancient professeur de Droit Interna-
tional.
Me Hudicourt partira incessamment pour
Washington. De IA ilconrinuera pour Paris
wvec Mr J. N. Leger.
Les trois plenipotentiaires se rencontre-
ront doce A Paris, ou its se rendront A la
Conference de la Paix.
Le President de la R6publique qni ne
laisse echapper aucuneoccasion de faire con-
naitre et appr&cier notre pays A l'Exterieur
aeu encore une fois,la main heureuse, dans
le choix des dIl6gues.
Courses
A l'occasion du 1 Mai le gouvernement
organise au Champ de Mars des courses
magnifiques don't le programme rdjouira
tous les amateurs.
II y aura un prix de 5oo gourdes qui se-
ra oftert avec un objet d'art. ( Prix Nord
Alexis), des prix de 250, 15o, et So gour-
des.
A lundi d'autres details
M, Justin Elie
Par le steamer francais nous est revenue
du Cap le jeune et brilliant pianist, Justin
Elie qui donnera pendant son sejour ici
quelques grands concerts o06 'on aura en-
core une fois I'occasion d'applaudir son
beau talent,
Naissance

Madame LctellierJn. Philippe a mis au
monde hier a o1 heures du soir une fille
qui a requ le pr6no- de MAUD ALICE.
Sincercs compliments aux epoux Letellier
et mille vceux au bdbd.
Le jury de 1'Exposition
Le jury de l'Exposition s'cst reuni jeudi
dans les salons de lMme Lagojannis.
11 s'est occupy de-la p1rtie Agricole et
irdustrielle. Hier A 4 heures apres-midi,
deuxicme reunion en 1'dtude de Me Mathon
pour la section artistique.
Le rapport a det remis ce martin au Con-
seil Communal. Lundi prochain les lau-
reats seront done connus du public.
RENSEIGNEMEN TS
MET'1EOROLOGIQUES

C3Observatoire
DU
SEMINAIRE COLLEGE St-MARTIAL

VENDREDI 10 MAI
Barometre A midi 762,
TempratureT minimum 22,8
ar maximum 32,7

Moyenne diurne de la tempCl re 27,7
Le ciel a etc tres nuageux t*te la jour-
n&e. Les nuages inferieurs patent du S.W
S et E. Pluie dans la \all6e de la Momance
entire sh et 3h du soir Brise de la mer
faible, maximum de la vitesse du vent : 5


metres par second. Eclairs depuis 6h 1
du soir. Le barometre continue une baiss
tres lente. Temperature au dessus de la
normal.
J. SCHERER
L'annexe FranQais
Ce martin est entrd l'annexe franqais rSt,
Domingue u avec les passagers cuivantst
Jirdmie. Candelon Rigaud, Th. Pris
et 6 enfants, KChler, Gns:ave Lestage,
Clara Lestage, C. Titus, Nicolas et enfa
Luce Hodelin, Flo Chassagne, Mauri
Btesh* Maco Silvera, General Darius
tune, F. Smith, V. Daubceuf, A. C.
noit. Mme Elie Lopez, etc.
Cayes: Felix Duthiers, G6neral E Le-
tang, etc.
Mait',u, : Jose Blanch.
Deces
Nous apprenons la mort de Mr. AFRED
EMMANUEL GEORGES LABROUSSE don't les fa-
nerailles auront lieu demain matin.- Con-
doleances a&sa famille.
Fermeture de la rnalle
Les depiehes pour Inague, New-York
ct l'Europe ( viA New-York ) par le stea-
mer ,Venetia, seront fermbes aujourJ'hui,
A 2 heures tres pr6cises de l'apres-midi.
'
Celles pour Jer&eme, Santiago de Cub,
Caves, Jacmel et Santo Domingo par I'a-
nexe francais, aujourd'hui A 2 heures trs
precises de l'aprcs-midi.
*
Celles pour Petit-Goave, Port-de-
Cap-Haitien, St. Jean de Porto Rico,
de'oupe, Maninique, St. Thomas et l'Eu
par le steamer a Ferdinand de Lessepsp,lu0
di 13 du courant, a 8 heures du martin.
Celles pour St. Marc, New-York et I'Ei
rope par le steamer main 12 du courant a to heures precise
du matin.
Port-au-Princc, le 1 Mai 1907

\'Vi'i !,,

Project de Loi
Qui ~ i d voted hier pa) le SdJat ac'dc l
modifications intro :uites par la Cdia
bre.- Les modifications sont en italilwqu
Va l'article ( ) d la Constitution ;
Considerant que malgr- la lourde
charge que le Pays s'est impose pour
retraiter A bref delai le papier-monlnae,
le change est rested normal;
Que la cause de cette hausse est en
parties planss la baisse du cafe a I'dtran-
ger;
Que cetWe baisse persistante a po-
fondement altered I'(co)nomie de pla-
sieurs des lois existantes;
Que si, en effet, d'un c6t6 elle a ame-
ne, a l'importation une diminution no-
table des recettes de I'Etat, de l'antre
elle a occasionne un ralentisse ent
marque dans les livraisons de caf,CI
l'exportation, par suite des bas pri
pays sur place pour cette denrte;
Considerant que par les bruilelnen1
successifs qui ont eu lieu, il a 6t
tir6 de la circulation pros de 6.0 J
de gourdes et que deja la diminuIL
du popier, notre principal iostrtu93
d'4change interieur, se fait sentir ,


-C
- 5.




. --m-


Consid6rant enfin que s'il a dt6 nd-
cessaire d'augmenter les droits d'im-
portation l'annde dornibre pour acti-
ver le retrait du papier-monnaie, le
but est atteint, et ii convient des lors
de diminuer ces droits tant dans I'in-
ter6t du commerce que dans celui du
consommateur et de i'Etat,
Sur le rapport du Secretaire d'Etat
des Finances et du Commerce; ,
Et de I'avis du Conseil des Secretai.
res d'Etat;
A propose. .
ART. Le product des affectations
prdvues par les lois du 11 Aodt 1903,
du 21 Aolt 1906, et toutes celles pre-
vues par des lois anterieures on ac-
tuelles pour le retrait du papier-mon-
naie, reviendra au service couranrt des
que le montant des valeurs retirees
de la circulation aura atteint P. 6.000.
00 )de gourdes.
Les valeurs dejA encaiss6es sous le
regirme de ses lois exccptcl ce qui est
da d la Commission (lt Jct'ait en sus
des 6.000.000 ( six millions ), et tou-
tes celles qui seront encai.ss;es ultl-
rieuremetnt de ce chef, seront consa-
crees au service courant.
ART 2. -A partir du ler. ()ctoulre
'1)07 les brisures et residus de cafe'
payeront par ctnt lives deux dollH'rs
et deini or.
Uii dollar dedeni de cos ldroits setia
atl'ectb' au retrait diu papier-monnaie et
un dollar au service courant.
La valeur affectee au retrait sera
convertie en papier-monnaie au taux
du jout, le ler de chaque mois, et les
billets provenant de cette conversion
seront classes, performs et livrds anx
flames par les soins de la Directiont
gntirale de la Recelte.
Ie Iri ltement en sera ellectud It 15,
declhaque mois, sous lecon ctre (ld'l n
cotuiiissionu romee par le Frdsiden
d'Iaiti et compose de 3 DdpuMs, 2 Se-
nateurs et 2 nedqociants haitieas assists
du Commissaire du Gouvernemen?
pres la Hanque et la; lecette (;v6'rale,
un d('ilguid du Dt6partement des linan-
ces, 'i n membre de la Chambnre des
Comptes, le Commnissaire diu Gouver-
nement prCis le Tribunal civil, le .Juge
de paix, le Magistrat communal de
Port-au-Prince, et le Commandant de
la Place.
Proces-verbal de cette operation se-
ra dressed et public au plus prochain
No. du Journal Officiel.
II sera public en meme temps que
ce proces-verbal un dtat indiquant,
.par administration financiere la prove-
nance des valeurs encaiss6es pour le
retrait et le taux de leur conversion en
paper.
Art. 3.- Au ler-Juin 1907, les droits
d'i importation sur les marchandises
et products cesseront d'etre percus
selon le mode dtabli par la loi du 21
AoAt 1906.
Les marchandises et products arri-
ves de strangerr a partir de cette da-
te, paieront les droits fixes par le ta-
if, augmented des surtaxes de 50 olo
de 33 13 olo sur ces droits en gour-
des, et d'une surtaxe de 25 olo exclu-
wvement en or ambricain calculee sur
la sonimedes taxes et surtaxes r6unies


tels qte ces droits se percevaient an-
t6rieurement A la loi du 21 Aoot 1906.
Art. 4.- Les droits de tonnage ycom-
pris les droits additionnels de 50 olo
et de 33 103 olo et la surtaxe de 25 olo
continueront A etre pergus en or ame-
ricain.
Art. 5.- La presente loi abroge tou-
tes loi ou dispositions de loi qui lui
sont contraires. Elle sera executt A
la diligence du Secr4taire d'Etat des
finances et du commerce.
Donna au Palais National.a Port-
an-Prince, le "190, an 140o de'
1'Inddpendance.

.totel Belleve

DIJEUNER DU 1 X MAI
MIDI A 2 IEURES
Prix : G. 2.50
Bcurre gltc.
Radis
Rognon grille A la Mtre d'h6tel
Salmis d'ortolans
Filet aux pommes duchess
Artichaut A la Vinaigrette
Petits pois A la 1-ranyaise
Haricotsrouges en sauce
Riz blanc au gras
Riz souffltd
Fruis glacds
Cafe
1/2 Vin

LIGNNE HOLLANDAISE
Le steamer (P RINS FREDE-
RIK HEiNDRIK,) venant du
sud est attend ici dimanche
mttin 12 courant, pour rcpartir
dans la journee pour New-York
via St. Marc.
Port-au-Prince, 11 Mai 1907
GERLACH & CO.
.\(A 'Trs



Cie. QG" Transatlantique

Le steamer' St-DOMINGU.
partira cc soil a six hetres pour
J ermie, Santiago-de-Cuba, Cayes,
Jacmel et escales.
Le steamer FERDINAND de
LESSEPS attend demain martin
partira lundi 13 courant a dix
heures tres precises du martin,
pour Petit-Goave, Port-de-Paix,
Cap-Haitien et scales.
I-es passagers sont pries d'etre
bord a neuf heures au plus tard.
Les billets de passage sei ont d6li-
vr6s toute la journec et domain di-
manche j'usqu'i midi.
Port-Prince, le 10 Mai 1907.
F. M. ALTIIRI.
AGENT.


PHOTOGRAPHIC
J, MVC. IDuplessy
120, RUE DU CENTRE, 1u20
Entre les pharmacie.s Bayard et Thdart
Travaux soignes
SPECIALIST' :
Agrandissements au photo crayon.
Reproductions.
N ouveautes
Prix mod6r6s.

Docteulr BrancIi
DENTIST
Consultations i domicile S'inscrire
6 la Pharmacie Notre Dame pour toutes
demanded.

l'molldre, I iwil'rict!
Pc11( 1c ( cn11in 0

SLIDEAL))

Voulez-vous avoir de belles dents et
les conserver intactes ?
Usez :seulement de la Poudre
dentifrice a L'Ideal v
La Poudre del'ntifi'icc ( lJ'ldcl est
reellement lameilleure de toutes eel
les connues jusqu'aujourd'hui.
Ddpourvue d'acide, elle est sans
aucun danger pour i'dmail des dents.
Antiseptique de la bouche et toni
que des gencives, elle prdvient la ca-
rie, donne aux dents une blancheur
dclatante et lai.se a l'haleine une ex-
quise sensation de fraicheur et un
agr6alle parfuin.
Servez-vous uniquement de la Pcu-
dre dentifrice ( l'Ideal, ,, et vous
aurez de belles dents.
Vous en tro verez A la PIIANIACIE
THIARD, angle ies rues du Centre ,-t Fd-
rou, vis-i-vis de l'Hotel de la Conmmunc.
Prix : G. 1.50 la boite


MAaison I. IHI1 NES.
19:) (I.\NDI)' IJI: '1,
Dirigee par

L. 110I)ELIN
Ancien member, de, lit Soc,'i'l Plaian-
thropique des maitres tailleurs de Paris.
Vient de recevoir un grand choix (d'd
tolles diagonale, casimnir alp:;i;, chevio-
te, cheviote pour deuil, etc, lI comnnan-
de particulierenent ;i sa clienttleo uno
belle collection de coupes de casirir,
de gilets de fantaisie et de pique de
toute beauty.
Prix moderes defiant toute
concurrence.
Specialite de Costumes de no-
ces.- Coupes Fran raise, Anglais cet
Americaine de la derniCre lpertection;
La maison confectionne aussi des Cos-
tumes militaires, habits brodes
dolmans, tuniques, habits car-
res. etc etc, de tous grades.






C'est incroyable

Pour la Toilette !

Malgre tous les savols antisepti(ques,
toutes les cawlx (le toilette (que vous a-
vez dlej:i eniploys, soIns slices, i'lie-itez
plus mainlteinat i ess:iyei le Lait vir-
ginal antiseptique de A. Ilolioiom-
mIne, pha:trmacieIi, (ui a ltpoir vertus in-
contest;ales 1'enllever les I oultonis au
vis_ le (lni l(oimncr iie .-ouplesse
" t hred il o Wie ,'i'L, ilir et fraicheur du tein.
IMOD)E DJ'EM ILOI :- S, lIa tr l. >igure
2 (oi : lu)ils I;ar jouir ai c uI ipelin lU ce
tit i;iis 1(' 1' a t ()i l .
Prix du flacon G. 1.00
1) Ir '<

Servez-vous mainteiant de la Pou.-
dre dentifrice antiseptique de A.
BIonhomme, pll:rmnacieni, qui convient
a la toilette et a I'aniriseptie lte la bou-
che. Elle est done d'uine saveur et (d'un
parfum raics, elle illaaicliit la bouche,
conserve les dents, les prtlc 've du tar-
Ire et do la care, maintiein leur dlan-
Chleur. C'est un sp6ecliiEIue qui iprevient
les inllammation i es eniles o s causes
par l'usage des pri eprations mercuriel-
les.
MODE D'EMIPLOI :-A moyen d'une
l)rosse leidrement mouillee et impre-
gnde dte la poudre denitit'rice on friction-
ne les gencives et les dents.
Ddpdt Gdn6ral: pharmacies St-An-
toine.
AVENUE JOlNI Bowv (Lalue].
Prix de la boite G. 1.50.

CHEZ MADAME

,111Il1;i itR NYEI'l
I1 I ),I O,,m,,,., FI
Es /I** I 'Ie,,uf(.-,V,\ jS

( ) l 'i' ) \ : "
Hluile de coco pure ( on gros et en
detail. ) Amnidon, Arrow-root des Ca-
yes, (Eufs de poules amrnicaines pour
donner a cover aux poules du pays,
chocolate ( de .l1r&mie), beurre frais
( des Cayes. )


RHUM-SYLVAIN
'rodmlut i, tsi nc St. Michel (Arcahaie)
Vieillissement natural jusqu'A 12
et 15 ans.
PnRx TRES MODERES
Ve_-te en gros et en detail.
Maison M. Sylvain
4./ ,Rue des Fronts-Forts.


On Demande
A acheter des timbres uses d'Haiti, bien
assortis, par cent o, par mille. Condi-
tions tres avantageuses.
S'adresser au bureau du journal.


Plarmacie F. Bruno
(i7-119 RuEs F(;GAIITE ET FEROU.
Specialit6s F. Bruno
Pouhdr p)uissalnte'coi tre eimatngeaison
plll'rigo, sueur des piedls- L.t hoite P. 1
Sirop anltishmalique, remncle efficarce
conitre los aces d'astliiie et les toiux
frequentes le flacon ; : 1. 5.i.
Consultations q,'atuites :
MdArdi 4t .leudi de 8 i t 9 Ieires *,i nmaliin
par le Docteur. N. THUOAS.
.
-iI r avoir un
SU S ) xbon accor
deuretreuarateur de Pianos ? ?
Adressez-voui sans crainte des condi-
tions, ii Me. Arthur Bonnetil artiste
pianist Piof-sseur de Musique.
81 RuE: TIREMASSE 81
Quarlier St. Joseph
rtT --- --------- ---.-~-f

Industrie
MANUFACTURE IRE NATIONAL
Julien Desroches
IJNDUSTRI EL
Faux-cols, cravatcs, manchet t's, chemises
et caleegons
Ecole des arts et mitiers

Avis
Dur:nt mon absece (l'lltIiti IMonsieur
A RICC() est cliar- ge 'le rna procuira-
tion.-
1Po rt-'l^l-i)il n,:, ae "2{ Avril 1P.07.


1. E:ISENsTEIN


SUCIIE TL f1R Ii 1NA
le plus pur, Je plus piopre, le plus
ic lie en maliere saccharine
ddfiant toute concLTrence.
Tafia Superieur : 20 degrds
J1'EPUT Gf'I:RAL :

(ancienct I:,'e Bonnc-loi).


Francisco DESUSE
Pabricant de chaussures

La Manufacture a toujours en de-
p6t un grand stock,- pour la vente
en gros et d6tail,- de chaussures en
tous genres pour
IIOMMES, FEMMES, ENFANTS
Les commander des commerQants
de l'intdrieur pourront etre ex6cutees
dans une semaine A peu pres.
23, rue des Fronts-Forts, 23
PORT-AU-PRINCE ( HAITI)


SFrancheere n t

A L'ELIGANCE
I>. FE RI ARI,
Fabricant '.e chaussures,
Porte a la connaissance d pubIc
p~rticulierement de ses nom 'euxdi
ents de la Cote et de la Capi ale, q
1'Plablissement a un stock i calcu1
ble de chaussures pour ornImi
temmes et enfants, en tous ge ie
et qlue, malgrh l'offre de cinq I;urc
sur l'Iac!at en ros ( 5 0/0 ) fa t ua,
Iais exceptioilnel sur les prix. 1
iL.';ablissement so cliarge de
prendro de-.s mestires A domicile.
Touimjour.s : Sin, exactitude, ponctua.i
412, lIue des Fronts-Forts, 42.
PoIT-Al'-PRiiNCE (AI TI )
L -~: L--~_-- ~ -
A Vendre
At PIlIX D I' -2 L'EXEMPLAIR
TAI f1 1 deIs friis a per cevoir da
/T lir les triltiinaux de li \p11
lliqlue, etc; et, ( Loti tu 30 Aont 18An
PlIblhid par
Me. Charles MILLERY, arocal
(;4liz I'auteur, 53, H3 ue lPavee.


C(onaives ( Me Latortue ) ; C
Morpeau ) Jacmel (Me St Jeau
(Me Ls. Coster, arpenteur ) Poi
( Dr: A. Casseus ) Jerennie (
ciet / Anse-a-Veau { Sinateur
Petit-Goive ( Me Cameau ) ;
(Me Kenol ).


yes (Me

e
e Bai
IDantice
St i1-r


A. de Matteis t Co

'2, Hue d(lu Magasin de l'Elt
.lii ton follce en 18 8.
Bijouterie, Orf6vrerie. Gravure


D)oi:r;e avis ;i Icler inombireu
tt'le; 4u'ils vi nlle lilt de rect
Ur :liinidl I oix do lb'giles et d
ei' pieirres precicuses ainii
baIgues lpolI liaii;ailles.
La nmaison a tonjours un
sorliment io e bijouterie, ai
bIibelots de toils genres, j)art
lunettes, montri'e or et argenl
les garanlies.
Specialit6s: )agues francaise
plants a partir de P. 200, allil
18 K anglaises et francaises
made, Service d'argenterie
pour marriages.
Tousles articles vendus par
son sont garantis.
Achat de diamnant, pierres
ses et vieille bijouterie a des pi
tageux.
Contre remise de Deux dt
timbres-poste d'llaiti, la Mais
teis envoie franc de port sous
commander dans toutes les
la Rdpublique Lunettes ou lort
nickel inoxydables, selon les l
tions des Docteurs ou. inst
des acheteurs.


-:e ltlen-
' I I I I C ux
que des
'rainl as-
4ei telie,
Unieries,
I,e'lldu-
ei bril
inces
;ur c
comply
la mai

ix avan-
llars B
on Mil
pli <**
Ph 1 I
rilles
noosi
res,U"
.ucgi


_ Li I __ ,~u,,,,, -~ ~'~'~-fz~atC~ih-i;X'Z.: