<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00031
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: May 7, 1907
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00031

Full Text

NMARDI, 7 MAI 1907.


PORT-AU-PRINCE (gAiTI)


U ~


QILTC> rIc' 3PX3'[: 1 "S


ABONNEMENTS: DIRECTEUR: LE NUMIRO 10 CENTIMES.

PAR I I GOURDE. C16mxxext 1M agloire, Les abonnements parent du xer.et
PA MOIS "IS GOURDE. du x de chaque mois et sont paya-
S"' bles d'avance
D:ARTKMgNkTS & EThANGER REDACTION-ADMINISTRATION -
DEPARTEMENTS &t ETRANGER manuscntu ou uou ue sont
Les manualits inurjs on non ne sent
rrais de poJte en sus. 45, RUE ROUX, 45. pa remis.

Pour tout ce qui concern 1'Administration du Journal, s'adresser A M. Arthur ISIDORE.


Aulour dle IExposilion

C )iinue nous I'avions annoned hier,
nous indiquons aujourd'hui, parmi les
oljets-exposes ceux qui, si nous nous
ien rapportons aux propos ecliange6s
,,iitreles visiteurs, paraissent avoircon
4q1us l'approbatioq-gendrale.
I ;'s l'entr6e, I'deil est attire par un
iocltt artiliciel et des bouquets de
jl,,,t'.s et fleur. rdpandus come na-
iiiiiellement dans, les infractuo sites
sonit il ciharme pour la vue.
I;- plants appartiennent h Mr
Ch.,-'1,;t, et les rochers avaient pousse
ii co:nmen par enchantment sous les
,n;wi:is lbiles de Madame Lagojan-
Ili-.; ti:t I'esprit inveritif et ing6enieux
n :st pliis ui doute pour personnel,
sec l do par la dCivourie Madame Ju-
h!.1 t;.i~sseI. Si l'on pn'tre dans la
s-'c'tio s'lle, n 'rcmariqe toutl de
s1li it io aniltination pt arliculi tre die-
v. ,,' linn pe.' tite loa.ite vitre, a l'inti.-
ri .' r d,, laqlolle st mert i:n essaimn
!' ';il.'., A ctite sont dates bouteilles tdo
";. / et des gAteaux ode cire. L.e tout a
<' t.pos6 par Messieurs Saboui-in
i,'!vy. liipuy et (ClItin nlit Ielllegaride.
I.,'' it II'- sOlt itllieilnes. Tout au-
toll. #t .I u-'1essls oni voit : des ul,'r-
/in,'.. ilonistres qui ltoiitc)roire' le 1nos
cultiv;tOeurs coiinai;ssent les proceeds
do 1;i nclture intensive. Elles pssenit
deux lives et demie cliacune et ont
6tc exposees par le general Bruny.
Voici des fruits cristallisds du pays par
Matdmoiselle Carme Boucherean. Les
visiteurs f'isaient levant ces products
des stations si prolongees qu'en deux
foi(s nous virres un mnemlbre du jury,
l'infatigable Mr. Martineau, se donner
beaucoup de fatigue pour rdtablir la
circulation. L'alcool H. Riobd, tr6s pur,
affirmentde nombreuses personnel et
I'un des meilleuraqui se fabriquent ici,
d'un degrd rarement obtenu. Les Ci-
!ares de Diquini, bien faits, bien prd-
sentds et connus de tousles amateurs
de bon tabac ; lesucre de Mon Repos,
d'une blancheur rarfline.
Les cocos de Sylvain faisant pen-
dant aux aubergines (cinq verres d'eau chacun). Les cn-


nes ai sucre de Francois Jn-Cliarles. le:
sucrcries de Jnles Laville, la line ptis
scrie et les pikkes de Madame Paillirer
fils ; Eauz de /!etrs d'ovan.ger triple de
Lago ; un sac de cufe moka sans re
proche ; les I6:umes de la fernme na
tionale de Turgeau.
Nous devonsune note parliculi.Xre i
un dipiomate en retraite pour les ca
coos qu'il a exposes, pioduits de so
propri6t6 de derriere 1'Exposition.
Nous avons viiu tgalement un bitl i
prOpar6 par Madame Higaud BeapugS
Ce bitter, nous a-t-on dit. a etC tti.
appreci dans un certain 6tablissemeni
a New-York, et vers 41891 un indus-
triel hl)vrais ofTrit A la proprietaire d(
lui acheter sa recette. Remarqut une
pair de brosses, par Carmeleau' Paul,
des peaux tannees par G. Hyacinthe.
Continuant notre promenade, nous
stationnons come tout le nonde de-
vant les meubles de Metellus et de
Metzger, et s-oiimes presque forces d(
part'ger les convoitises qu'excite chez
de iionil reux alniteurls la vu de ces
mcubles d'art. l.a pierre de, Iaille de
Baussan et la tale ep simili-mnarbre
de (Geoiges Solaes retenaienit encore
niotre atteiitiorn aiinsi (jii'un ca',,apdt sor-
ti des atlicers du i'aI:tis nlaional.
Les otil:. en fer de Jules Florurs pa-
raissent ltOre excelle nts.
Ies /flcirsir. ,'a ltt'l. i de (:tinC'har I)u-
plessy et les f'ler's ,trlificiilles de Mime
Torchlon se dispiitent la prenmiire
beauty pour Ite golt dcs dilletanti. L.es
unes nous donritit I'iilusion qu'elles
sornt naturelles, les autres sont si bel-
les et si fraiches qu'on les croirait fa-
briqu6es pal la main delicate deMme'
Torchon.
'Les travaux d I'aignille et bhodefries
de l'Orphelinat de la Magdeleine, les
souliers et both's en lanes de Mile Ali-
ce Solages ainsi qu'un bonnet de bap-
tdme tabrique pvr Mile Emma Richiez,
sont tout sim)pk mEnt des meiveilles.
Notre attention (st alors d~touinee
des fanfreluches ct altiree vers les
products de la grande industries par les
tloges que rcus entendons faire du
Saton de d'Avbigrvy. Quelques homes
de cetteesr-ceinitlligents, ineigiques
et hardis dans l(crs iriliatives, aident
beaucoup Un pa!s A (ntrer dans la
voie du progrbs.


Le S,,von haitien do d'Auhigny peut
avec advantage soutenir la comparai-
son avec les produils des grades fa-
briqlus a:nm6icainis. Notus saluons
cc magnilique triomplie ,de I'elfort et
du travail.
Un dernier coup d'o-iljoet6 avec le4e-
r'et de nous en alller nous fait remar-
tquer: Uli lchapce: d (1'' tia nue'i de .J)osph
Clesca t un < e'rafl' m/c ,nilU, de (0h.
Fontin, reptl, enltalit uine, i;ade '( n 'tat
deblocuis, les pi/cons, q (ll(ue nde pjon,
de Hoc Pierre le (oq roric' do (: ircd
Magloire et les superbes pouilos do
Pierre Archer, nous retienneit en-
core et nuous donient 1'id6e d'aller
voir les gros animaux parmi lesqiuels
nous rermaiquons un supeilre cheval
qu'on nous dit appartenir it M. Emile
Tannis.
De tous los obljets expose's, tn rnons
a imerveil !4s pills qjiue les antres ;
n;tis niS disors ipas le(qnMl ct vu-
Iri')s savoir si 1 s Ioectoiis ait (;tO
infires('sio(,li<-s d a l i lt"'ll Iii lll 'ire
Nuvp eloul. frrao'l.-i.e .s, e tre ils.
tCIW' Ie > (I, i'Ex position. N ro iiHeno s
le'.S r/'e(s f t ?


------ ~m


DEPECHES


RESCUES CE MATIN


PARIS. Les decisions pIises au
coursdu Conceil de Cabinet d'hier ma-
tin donnrnt lieun de nombreux com-
mentaires. M. CisK:cnceau avait prd-
pare un project de loi pour mettre obs-
tacle aux agissements de la Confeds-
ration g6nDrale du Travail, mais MM.
Briand et Viviani s'y sont opposes en
distant que les lois actuelles dtaient
suflisantes pour empecher les membres
de cette organisation de se livrer &
tout acte illegal ; kls autres ministres
se sont rallies a celte opinion.
M. Jules Delaharg, monarchiste et
ancien partisan du gal Boulanger, a
0t6 lu bier' dans I'AlrondissEme'nt de
Cholet (Maine et Loir ) centre d'im-
portantes filatures.


-ire ANN]P., No 31.


1 E







PAnIS. M. Jose Ives de Limantour,
Ministre dles Finances mexicain a det
dlu membre de l'Academie des Scien-
ces.
PAnRI. Deux mille ouvriers reunis
A la bourse du Travail out decid6 de
retourner au travail, la lin de la grive
a it, v\otce -' mains-lev6es.
Rente.-'..87",. HaIvre, Cafe Haiti-
Cap 39. M. Millies Lacroix, ministry
des Colonies inaugural a Bordeaux l'ex-
position maritime international. M.
Viviani, Ministre du Travail, lit signer
un decret relatif t I'avancement et
a la discipline des inspecteurs du Tra-
vail. L'amiral Marquis docida de
faire inliumer solennellement au ci-
metinre Labougran los ddlbrishumnains
nonidentili6s recueillis a board du OIs-
na ,. 1Us nouveaux contre-torpil-
leurs ( Stylet et (( Trombilon ont
dt4 mis on reserves pour leur helice-cv-
lindre it haute pression. Mauvais temps
g6n6ral en i race ; les Il es d6trui-
sent les vend;irges en Atgcri~t.
Laa 'prsse tran<;aise coinsid;'re le
vovaEo d(t mi ,EldoI'Tard on Euro)pe
coming av:nt ulne si:i-uliCtion politi-
4111U0 consid,'. abGle.
Un corros.poida:-t do journal dit
qu'il apprcndi do source autorisde que
les d-nmarches hlu roi 1.opold A lPa-
ris out comrplt)nelim t delioio ; il a-
joute (que 'intention dlu souverain bel-
go Strait de s'assurer l'appui de la Fran-
ce centre l'attitude ode 'Angleterre en
ce qui concernio les affairs de l'Etat-
libre du Congo ; i comptait invite une
maisotn de anque fr'ancais, ah conver-
tir la dette du Congo en pregnant hv-
Ipothicque sur les chemins de fer de
cet Etat.
MA I)IDt. Le journal Imparcial n
dit quie la revocation de 150 mnaires et
la dissolution d'un granid nombre de
Conseils Municipaux, constituent un
exoemple sca:ndaloux d'(op)iession e't
J)rouvent los tenda:ices ractioixnai-
res (Ili tinistre Maura. Ce journal a-
j(outo que, di ns les conditions pres-
santes, 1< Parlemoent sera dans I'im-
possilbiiiti do I'-gif'ri r.
Le journal ( imnpartial dit qu'il
aLppr):'d tId son corresp)ondantde Tan-
ger lque lh banidit laisouli s'est joint au
lprItendaiult inarocainI Zelouan. Celui-
ci dispose (l'une arm6e do 20.000 hom-
Imes, dt dcix pieces de champagne et de
six mii'railleuses.
Des dVp,.chos de Malaga annoncent
qu'une secousse sismique d'une durde
de 17 seconds, s'est fait sentir hier
dans cette ville.
MErxiro. Des d ,peches rescues de
Sani .Jluat -~ldtista ct de Prosgo annon-
cent qu'un terrible ouragan a devaste
les c6tes de l'Etat de Campeclies. Plus
de 30 personnel out 6t1 tudes, et un
grand (n mblre d'autres blessdes. D'a-
pros ces dlpcOchies, les pertes mat6-
rielles s'Altvcnt a plusieurs millions
de dollars. Los plantations do cocotiers
situCes sur la cote sont entierement
ddtruites. Plusicurs petits villages ont
td; rasets de la surface diu sol. (n croit
que cet ouragan a dfl causer de gran-
des pertes a la navigation.
Le journal ( El Diario announce
avoir ete ofliciellement informed que le
Guatemala refusera de se conformer


a la requtte du Mexique demandant.
l'extradition' du g6cnral Jose Lima,
accuse de complicit dans l'assassinat
de Manuel Barillas, alors que ce der-
nier 6tait sous la protection Ilu gou-
vernement mexicain. Sit6t qu'il rece-
vra cot avis, le. Mexique rappellera
son representant, les Etats-Unis fe-
ront do rneme.
BERLIN. Le Reichstag a adopt
aujourd'hui un project do loi autori-
sant la crdat.on d'uin inistere iiind-
pendant poIr les coloniess Les polo-
iais, I.s socialist',s et le Centre ont
vot(' centre le gouvernement.
PUERTO-CORTEZ. (Honduras) Un
noir ambricain du nomr de Davis a etd
brutalement assaiili le "27 Avril par
des soldats de I'armde du Nicaragua. On
craint qu'il no meure des suites de
ses blessures. Le lieutenant de vais-
seau Fu"llam, colmmrndant de la can-
tionierco americain1 Marietta a or-
donin I'arrestation de plusieurs of-
ticiers et sold;its du Nicaragua. 11 les
tcra juger si David vient i) mourir.
LI..\.. Le go lve'rnement du Pdrou
a decided de se fair repr6senter 5 la
Coniierlence de la lave.
DuiIrN. ,'exposition irlandaise
international a (1 ouverto a jou r-
d'liui par Leaii d'Aberdeen, 1.or,1-Lieu-
tenant d'Irlande.
LONDRES. -Le roi Edouard est a.ri-
v6 anjourd'llui ici det retour d'une sd-
rie de visits sur le continent.
TAN.NGER.- La populace de Marra-
kesli a proclaim Sultan Mulas Hafid,
ftre du Sultamt, actuel et relIch6 les
pri-onniers coupables de assassinate
du Dr. Mauchamp. Le gouverneur qui
avait 4td dAplace apris le meurtre a
6td installed. Iiafid a demandeun dd-
lai de dix jours avant de donned sa
reponse. Les francais r6sidant a Mar-
rakesh ont dt6 notifids de quitter la
ville ; les autres europtens ont etd au-
torises A y rester.

3Lauxrzafs cx cu ATI T

Los memnbres du jury vont ac-
corderdes recomjpenses aux expo-
sants les plus imritaints.
'ous avois voillu savoir quel est
I'objet expos qui a 6t6 le plus ad-
inire et ouvrons un concourse it ce
sujet. \ous connaitrons ainsi les
laurcats du public qui seront aussi
les laureats du K M.TIN v.
Deux prix seront accords mux
deux ol jets lqui reuniiroi t le plus
de suftrages.
Adrosser les reponses au Ma-
tin,, jusqu'au 15 Mai date a laquelle
nous commencerons At classier les
resultals.





Duel
II y a eu change de t~moins entire MM.
Stenio Vinuent et Arnil St-Rome.


MM. Ch. de Delva et Solon Minos. re.
prdsentants de M. Vincent ont eu hier une
entrevue avec MM. Valembrun et Ch. Ce.
sar. t6moins de Mr. St-Rome.
Visite A bord
Hier aprcs-midi, gentille reception A bord
du Lysistrata .
Les honneurs ont 6td fits, avec un tact
des plus courtois par le roi de la Presse, M.
Gordon-Bennett.
Nous publierons remain un petit comp
te rendu de cette charmante fete A board.
Nouvelle Brochure
Vient de paraitre A 1'Imprimerie Cassi.
gnol (Cayes) une intbressante brochure in.
titulbe Coup d'ail sur I'dtat conomique. et f.
fancier de la Ripublique d'Haiti de 1872 h
nos jours. Proposition d'un wouveau plan f.i
nancier par Duracind Vaval, ancien 4leve
de l'E:ole des Sciences politiques de Paris,
magistrat.
Nousremercions l'auteur de son gracieux
envoi et le fdlicitons pour son heureuse
initiative.
Marriage
Nous avons requ le faire-part du maria-
ge de Mile ISABELLE BLAS VIERAS avec Mr
W. J. VITAL, pharmacien.- La benddiction
nuptiale leur sera donnde le samedi 25 Mai
courant A 7 heures du matin, en l'Eglise
Ste-Anne.
Meilleurs compliments aux futurs 6poux.
Tribunal de Cassation
SECTION CRIMINELLE
A4udicnce du Lundi, 6 Mai 1907.
Prdsidence de Mr le Vice-President Er*
nest Bonhomme.
Le Tribunal prend siege a dix heures et
demie du matin et prononce les arrkts sui-
vants :
Io-Celui qui rejette comme mal fondd
le pourvoi exerc6 par Monsieur Nathanael
Joyeux centre le jugement du Tribunal de
simple police du Cap-Haitien, en date du
29 Janvier dernier.
20- Celui quideclaree e sieur acob Ma-
zouka non-recevable en son pourvoi form
centre le jugement du Tribunal correction-
nel du Cap-Haitien, en date da 8 f6vrier
de la presente annte.
30. Celui qui declare la demoiselle Li-
lia Casseus ddchue de son pourvoi form
centre le iugement du Tribunal correction-
nel du Cap-Haitien, en date du ier f6vrier
190o7
Puis entend les affaires suivantes
1o-- Francisque Emmanuel centre Char-
lestin Charles.
Le Ministere Public, Etie Cariel, depose'
ses conclusions.
20- Georges Labrousse contre leTribu-|
nal correctionnel de Saint Marc.
Le Ministere Public, Eug. D6catrel,


d6pose ses conclusions.
rLe rle puise le sigge est level.


.1


Charbre des D6put6s
Hier la Chambre, apres lecture de la co;"
reepondance et la sanction des proces-ver-;
baux a entendu le Secretaire d'Etat dc'
Travaux publics M. Laraque qui a fait
dep6t d'un project de loi ayant trait ats
pinalit6s a appliquer a ceux qui abatt .
les poteaux ou coupent les fils tCl6gram
ques et tel6phoniques.


I "r;






Nornination
C'est M. E. Cayemitte qui vient d'ktre
commissionn6 Administrateur des finances
desArrondissements dela Grand'Anse et Ti-
buron, en replacement de M. Candelon
Rigaud.
Nos compliments.
RENSEIGNEMEN TS
METEOROLOGIQUES
-
Observatoire
DU
SEMINAIRE COLLEGE St-MARTIAL
LuNDr 6 MAI
LUNDr 6 MAl


Barometre A midi
Tempratu minimum
remaximum


763,4
21,I
31,8


Moyenne diurne de la temperature 27,6
Bandes polaires, divergeant du Sud a 6 h
du matin. Ciel assez clair dans la journee,
couvert depuis 8 h du soir Strato-cu-
mulus du Sud, Cirro-cumulus de N W.
Un peu de rose pendant la nuit. Brise de
la mer depuis midi x5 m 1 81 2om du
soir, modC6re, vitesse maximum: 6 metres
par seconde- Le barometre baisse.
Noti. Les totaux extremes des pluies
cu Maiont varin entire I 9 et 140 milimc-
tresen 25 annies.
J. SCHERER.


hotell Beelle.rq

DfJEUNER DU 7 MAI
MIDI A 2 HEURES
Prix : G: 2.50
4 Saucisson de Lyon
Maquereaux A l'oignon
Rognon A la Maitre d'h6tel
C6telettes de mouton au cresson
Haricots verts sautes
Haricots rouges en sauce
Riz blanc A la Francaise
Friture de bananes
Fruits glaces
Caf6
1/2 Vin

CHEZ MADAME

ARTHUR BONNEFIL
81 Rue Tiremasse, 81
QUARTITER ST.-JO SEP 1
ON TROUVE :
Huile de coco pure ( en gross et en
detail. ) Amidon, Arrow-root des Ca-
yes, (Eafs de poles amdricaines pour
donner & cover aux poules du pays,
chocolate ( de J6rmie ), beurre frais
( des Cayes. )

A Vendre
Le Grand Dictionnaire Encyclop6dl-
que de Jules Trousset en 5 volumes
superbement relies. S'adresser aux bu-
reaux du a Matin v.


Pour- viter tout malentendu, nous publions ci-bas les textes
des deux circulaires rescues dernierement de )os Directeurs et
I'objet de nos derniers avis au aNouvelliste et au a Matin ).


CHAIRGEMENTS D'HAITI POUR L'EUROPE DIRECT.


!t Avril 1907.


A VESSIEURS LES AGENTS DE


La Compagnie G6nerale Transatlantique.
Koninklijke West Indische Maildienst.
Hamburg Amerika Line.
En Haiti.
Messieurs,
a Nous vous informons qu'il a &t6 decide d'appliquer a partir du ier Mai 1907, pour
a toutes les Marchandises embarqubes dans les ports d'Haiti, sauf les camprches A des.-
c tination des ports d'Europe, une taxe de 2 schellings par tonne, sous la designation
a de a Droits de Port, ) qui devra figure sur tous les connaissetnents d6 livrds aprcs IL
6 30 Avril prochain.
a Veuillez, pour la bonne rcgle, nous accuser reception dc ccs instructions par un
a prochain courier.
Agrdez, Messieurs, nos salutations distingudes ).
COMPAGNIi: GiNiiRALE TRIAN.'ATL.ANTIQUI.
KONINKLIJKE W\VST INDI>CHLE M.ILDIENST.
HAMBURA; A.IERIKA LINE.


CHARGEMENTS D'HAITI POUR NEW-YORK .ET POUR flilUROPI
tAR VOIE DE NEW-YORK
MESSIEURS LES AGENTS DE LA
Hamburg Amerika Line ( Atlas Service )
Koninklijke West Indische Maildienst
a Messieurs,
a Nous vous informons qu'il a det decid6 d'appliqucr A partir du icr Mai 1907 pour
, toutes les marchandises embarqu&cs dans les ports d'Haiti A destination de New-
( York ou desports de l'Europe, une taxe de 2 schellings par tonne, sous la designation
a de c Droits de port ) qui devra figure sur tous les connaissements ddlivrds aprc
a le 30 avril rochain.
Les bois de teinture a destination des ports de l'Europe sont exempts de ces droits.
a Veuillez, pour la bonne regle, nous accuser reception de ces instructions par un
a prochain courier.
< Agrdez, Messieurs, nos salutations distingudes n.
'HAMBURG AMERIKA LINE ( ATLAS ,IK\R ICI. )
KCrINNLIJKI \VLEST INDI(.1I:- MAILoIE.NST
9 Avril 1907.


Cie. Ge Transatlaniilp

Le steamer a FERDIN AND
de LESSEPS S est attend mer-
credi 8 courant.
L'itin6raire pour la c6te sera
fix6 A son arrive.
F. M. ALTIERI,
AGENT.

Durant mon absence d'Haiti Monsieur
A RICCO est charge de ma procura-
ion. .
Port-au-Prince, le 29 Avril 1907.
L. EISENSTEIN


A Vendre
AU PRIX DE P. 2 L'EXEMPLAIKE
ITARIF des frais percevoir dlnm
les tribunaux de la R6pu-
blique, etc etc, ( Ioi du 30 Avril 1877)
Public par
Me. Charles MILLERY, avocat.
Chez l'auteur, 53, Rue Pav6e.
Gonaives ( Me Lalortue ) ; Cayes ( Me
Morpeau ) Jacmel (Me St Jeau ); Aquin
(MeLs. Coster, arpenteur) Port-de-Paix
( Dr: A. Cass6us) Jdrdmie ( Me Blan-
chet J Anae-A-Veau [ Snateur Bance );
Petit-GoAve (Me Cameau); St Marc
(Me Kaol ).


originaux
qui ont fait


mom


AVIS








USINES MON-REPOS


SUCRE TURBrNE
le plus pur, le plus propre, le plus
riche en matiere saccharine
defiant toute concurrence.
Tafia Sup6rieur : 20 degr6s
DEPOT GENERAL:
3, Rue Roux, .3
(ancicac Rue Bonne-Foi).


RHUM-SYLVAIN
Produit de 1' Usine St. Michel (Arcahaie)
Vieillissement natural jusqu'a 12
et 45 ans.
PRIX TREfS MODERIS
Ve.-te en gros et en detail.
Maison M. Sylvain
43: ,Ihue /des Frotis-Forts.

Docteur Bralichl
DENTIST
Conlsultation-s ti domicile S'inscrire
*i la 1'iarmacie Notre taine pour toutes
d(emnandes.

Pharmacie F. Bruno
67-1109 RUH S f'(x;AL.ri.L ET -rou.
Specialit6s F. Bruno :
Polu, r,' p4i.sa(l'co nt 'rlemria I.e ison,
1],urigo, sueur des pie- Is- ILa oite 1'. I
S'r,, a i,,hlhat/Hl '. te:nSle cll'ica'ce
contire los accus d'.aslltiime et les toux
l iueintes 10 lo fl'lac-in : : 1. ).
Consultalia's ait, tt eil's
.tr'li et .Jeuli iec 8 a 9I r l es lln mating
I1 le Doct, r". N. T l).i.\-.



A :ilheter des timbre-s uses d'llaiti, iei,
assortis, par cent o'l par m,/le. Condii-
tions trt's avantageuses.
S'aalressor au bureau du journal.

-~ -
Francisco DESUSE
Fabrica'nt de chaussures

La Manufacture a toujours en d&-
pot un grand stock,- pour la vente
en gros et detail,- de chaussures eh
tous genres pour
IOAMIES, FEMMIES, ENFANTS
Les commander des commercants
de I'interieur pourront etre executbes
dans une semaine A peu pres.
23, rue des Fronts-Forts, 23
ionT-AU-PRINCE ( AITI )


BAR DE LA POSTE
VIS-A VIS LA POSTE,-- GRAND'RUE

Avise sa clientele de la baisse des prix de l'excellent vin rouge Clos-Beau.
Soleil qui se vend actuellement :
2 Gourdes le gallon
1 Gourde le 1/2 gallon
0.50 le quart de gallon
0.60 le litre.
LE BAR DE LA POSTE
vis d vis la Poste Grand'Rue
Vendra A partir de ce jour son Vin blanc a Graves P
Le gallon..... G. 2.50
Le demi-gallon .. .25
Le quart ........ 0.63
Le litre. 0.70
Extrait du Journal L-e (;ulois a (article du hDr. D. Dutaut)
apris uic visit danls le Bordelais.

N1Jos IMedcoc

11 est universellement reconinu que ies vins du Medoc possdent les propri6.
tds les plus l)ienfaisanltes : U e'belle couleur de rubis, du corps, une finesse et
un mcclleux qtui ne sont er. auciin ;urie vin aussi piononcOds et aussi agrea-
bles ; ne .:eve pleine de delicate.e t t tie disti:cticn ; un tiO6me et un bouquet
qui leur donnent un cachet unique et qui, in se d(!eloppant avec les annies,
les font s'ameliorer en vieillissant : I'alcool et le tannin en proportions con-
venables pour leur pe mnetti c; e vicilliit ~as sether, sanls perdre leur belle coo-
leur et Itur influence for'tifiantie ur I'orcanismne humain, tells sent lee qulalitis
principles qui font la gloire du vin du Medoc.
Mais il (.n est une au tre qui leur lonne, au plus haut degrt, unevalcur hygid
nique qn'oui ne tiouve au meome point dans aucun autre vin ; c'est l'elment
ferrugine.x, sous la forme de Iaitiule defer ou d'autres sels defer. L'eest giace
a ce princpe fortifiant et tonique que les vins du Medoc oit acqui, a cc6 .
leur antique renommbe comme vin des rois et dfe favors de la fortune celhi
tout aussi noble et aussi glorieuse de vin hygienique, i.cnimmees dues i lear
doniile m6rite de procurer le plaisir et la sate. .
Et en quittant les aimables chefs de la Maison qui m'avaient fa.isi gacieo-
s-ertent les lioiieurs de leur cdtablissment, je songeais, un peu envieux (c'est
lhumain), aux heureux clients de M. GUILIIOU nn:,E uind, qui auront le
ionheur de se fire expelier les vieux Middoc qui ieposenl, tianquilles et 'ne-
rc.ts, dlans leur grawiul chais.
Dr. DANIEL DUTAUT.
LE BAR DE LA POSTE
vis a vis la Postc
Aleent (,d A. GUILHOU f'rrc aind de" Bordeaux
Pour faire connaitre ct eapiprcier cc que sont rdelle inent les Mdcxc de
A. GUfLHOU frtre :,in^~, aviso sa; nonlreuse cilientele ,iu'il met en venti les
Medoc 1900 de A. GUILHOU frrle aine.
A G. 3 le gallon
1.50 le demi-gallon
0 75 le quart de gallon
0.85 le litre
LE BAR DE LA POSTE
Vis d vis la Poate, Gran,'lnue
Met dgalement en vente ce jour un Vin bla nc superieur St. Moi illon do
A. GUILHOU fr6re aind a
G. 3 le gallon
1.50 le demi gallon
0.75 le quartde gallon
0:85 le litre
-
LE BAR DE LA POSTE
vis t vis la Poste, (;r:idl' Rue
Possede un stock de vins fins en bouteille cornmme i1 n'en 'existe pas sui cetI
place.
Demandez le catalogue de A.GU1LH OU frere aine
Exlpiditions pour la Province