Title: Republique cubaine
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081139/00083
 Material Information
Title: Republique cubaine
Series Title: Republique cubaine
Physical Description: Serial
Language: French
Publication Date: September 30, 1897
 Record Information
Bibliographic ID: UF00081139
Volume ID: VID00083
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.

Full Text






















Patrie et Libert


Sr SI PP IX DE L'ABONNEMENT EN FRANCE
RDACTION & ADMINISTRATION 2 Anne PARIS. 30 Septembre 1897 No 81 Une annepayabled'avance. f22 fr.
20,D ue Saint- V et-Pl Un semestre, id. id..il Il. &0
.0,.Rue Saint-Vincent-de-Paul PARAIT TOUS LES JEUDIS Un trimstre, id. id. 6 6.50
A L'ETRANGER
Tlgraphe : REPCUBAINE Une anne, payable, d'avance..... 25 Ir.
Directeur-fondateur : DOMINGO FIGAROLA CANEDA Un semestr'e, id. id......... 13 fr.
Les manuscrits ne sont pas rendus UN NUMERO : 0 fr. 25


Lettres du gnral en chef
M ximo Gkmez.

A la dernire heure nous avons reu de
Cuba Libre d3ux lettres de dates rcentes et
trs intressantes de notre illustre gnral
tn chef, que nous donnerons dans le pro-
' hain numro de La Rpublique Cu-
baine.



PRISE DE LAS TUNAS

Information et dtails
ien que nous nous soyions
occups en temps oppor-
tun de cette victoire irr-
porlante remporte par
l'Ai.rrne Libratrice, et
quoique nousnoussoyions
rserv de donner de nou-
vellesinformations et avec
plus de dtails aussitt arrives aux Etats-Unis
les officers qui doivent, selon toute probability
avoir quitt le sige de notre gouvernement
cette heure, nous donnerons aujourd'hui une
court description gographique du territoire
et de la ville de las Tunas et des forts qui la d-
fendaient.
Nos gravures
Carte gographique de las Tunas. Cette
gravure que nous donnons reprsente l'en-
droit d'o l'on peut le mieux apprcier le terri-
toire et la ville de las Tunas. Comme nous
l'avons dit dans notre numro du 16 du present
mois, ce territoire est valu 336 kilomtres
carrs de superficie; il est limitA au Nord par
les ports de Nuevas Grandes, Manati, Malagueta
et Padre; au Sud par Bayamo et Manza-
nillo, l'Est par Holguin et l'Ouest par'
le Camagey et Nuevitas sa population
est de 12.446 habitants; comme montagnes on:
y cite celles du Rompe et de Carcamisas et
comme rivires, le rio (1) Cauto. le rio Contreras
et le rio Arenas.
Il est divis en quarters qui sont les suivants
arrondissement Nord, arrondissement Sud, Ma-
nati, Arenal,Ojo de Agua, et Puerto Pa Ire; dans
le temps la division tait la suivante :
Cabafigun, Rompe. Manati, San Agustin.
. Yarigua, et Unique. Avant la guerre, on y trou-
vait227 proprits u rbaines, 1 plantation decanne
sucre, 8 plantations de tabac, 14 fermes d'le-
vage, 485 cultures maraichres et estancias; le
principal commerce tait celui du btail, d i bois
de construction, de la cire, du guano de yarey,
et des minerals.


La ville a 4.500 habitants, elle est 66 kilom-
tres de Bayamo et environ 214 de Santiago de
Cuba, et comme nous l'avons dj dit, dans le
numro prcit, elle fut trois reprises diff-.
rentes, le thtre de victoires des armnies eu
baines (Aot 1869, septembie 1876, et septem-
bre 1897).
Forteresses de las 'Tunas. Nous donnons
dans l'dition espagnole les' dessins des neuf
plus importantes fortifications qui dfendaient
la ville de las Tunas et qui comme les autres
furent dtruites par les canons du mayor gene-
ral Calixto Garcia.
Ces forteresses sont :
1 Fort du Guamo. Fortin Victoria, situ
sur le chemin de Puerto Padre. 3 Principal
c est une fortification leve au centre de la ville
pour sa defense immediate. 4 Petit fort situ
entire le fortin Bailen et la caserne. 5 Con-
ception, qui se trouvait surt' le chemin condui-
sant cimetire.-6 Fort San Jos. 7 Fortin
Aragon sur la route de Bayamo. 8 Petit
fort de Rosendez, qui tait lev entreles fortins
d'Aragon et de Victoria. Fortin Bailen, situ
aux abords de la ville.
Relativement ces fortifications et aux autres,
on peut lire les lignes suivantes que nous trou-
vons dans El Liberal de Madrid, du 10 :
L'attaque don't nous venons de parler (du


Il tait ncessaire de mettre les difices mi-
litaires en tat de defense aussi on se mit a sui -
levs les murailles de la court de la caserne,
on les crnela, et on tablit des tours flanqua:-
tes dans lei angles, qui jointes celle cons-
truite sur la porte principal et aux feux plon
geanis i.'partis sur une.laage plateforine, trans-
formrent cet difice en une vritab;e forte
resse.
On transform de mnime la caserne de la gar-
de civil.
Le primtre tendu de la ville fut dfendu
par les deux difices cits plus haut et par les
forts de la Concepcin, Bailn, Victoria, par la
tourelle de la faade postrieute des ruines du
btiment des tlgraphes, et par le fort Aragon
qui constituaient l'enceinte extrieure, celle de
l'intrieure tant forme par les tourelles des
Anciens, des Volontaires, le quarter de l'H_
pital militaire, et le fiont principal de la redoute
tait constitu par les ruines ds Rozendez ou
btiment des tlgraphes don't nous avons
parl.
Telle fut la situation de la place jusqu'au 18
octobre 1895, jour o arriva une section d'in-
gnieurs qui commena par abattre les arbres
aux environs de la place, laissant compltement
dnud le terrain dans un rayon considerable,
de faon mettre la place l'abri d'une sur-
prise.


ment la construction de trois nouveaux forts,
qui avec ceux prcits tormaient une double li-
gne de forts, situs en quinconce, couvrant
ainsi tous les point que ne protgeaientpas les
premiers, et tous runis par une clture de fils
de fer ronces, renforce par une haie de
mayas ce qui augmentait. considrablement
les conditions de dfen-e.



M. WOODFORD A MADRID

On tlgraphie de Madrid :
Voici, d'aprs les derniers renseignements,
quel serait le vritable objet de la mission du
nouveau ministry des Etats-Unis.
Il vient offrir l'Espagne les bons offices
de son gouvernement pour amener la fin pro-
chaine de la guerre de Cuba.
Il croit que cette guerre cause des dom-
mages incalculables aux Etats-Unis auxquels il
est impossible d'airter les expeditions de fli-
bustiers.
Le gouvernement de Washington a l'espoir
que l'insurrectio: se terminerait bientt avec
le concours amical des Etats-Unis et cela serait
un bien pour les deux pays.
Cependant si l'Espagne refuse d'accepter
la mediation des Etats-Unis, ceux-ci ne dcla-
reront pas la guerre, mais ils favoriseront les
Cubains d'une faon ostensible en suspendant
les rapports diplomatiques avec l'Espagne.
L'attitude hostile de la press et de l'opi-
nion en Espagne produit une pnible impres-
sion sur l'esprit du gnral Woodford qui croit
sa mission favorable aux intrts espagnols. Il
ne s'explique pas pourquoi l'Espagne refuse
d'accepter une mediation don't le but est de
mettre fin une guerre qui appauvrit la na-
tion ))
------ -- ---

LETTRE DE LA HAVANE


LA GUERRE CUBAINE

Les procds du gnral Weyler Par le fer
et le feu

La Havane, 9 Septembre.
Si le gnral Weyler reste encore ' Cuba
pendant la saison prochaine, la ruine de ce beau
pays sera complete. Pacification signifie pour le
gnral en chef devastation. Chaque province
est ravage son tour par le fer et le feu, et les
paisibles habitants, chasss d'un dsert de cen-
dres, s'entassent dans les villes, o ils meurent
de faim et de maladies. Cette politique froce
n'a servi qu' transformer les petites bandes de


30 mars) fit active les travaux commencs pour
la fortification ; on fit en premier lieu une re-
doutecentrale dans les ruines d'une construction
situe sur la place d'armes. Plus tard le batail-
lon pninsulaire numro 1 arriva dans la place,
et alors on donna plus d'activit aux travaux de
f wtification, quatre fortins furent tracs et cons-
truits par les soldats et un maon quelconque
de la ville.


Les points faibles furent parfaitement jugs
i et la place mise en parfait etat de defense.
Avec de grandes difficults, on convertit la
caserne de la cavalerie en une redoute inexpu-
gnable, on reconstruisit la tour des Anciens, on
tablit un bon emplacement pour deux pieces
d'artillerie, et on transform en une vritable
petite f r'teresse la caserne qui dominant un des
points faibles de l'enceinte On acheva gale-


Carte gographique de las Tumas, par Ermitaino


(1) Rio: rivire N. de la R.





lP ~ u i-uz~n


rebelles en corps important qui ne compren-
nent plus seulement des hommes combattant
pour Cuba Libre, mais des pres, des frres,
des poux que le dsespoir et la haine ont arms
contre les Espagnols.
Aussi ne faut-il pas s'tonner si le gnral
Weyler a maintenant trois armes rebelles re-
belles combattre.
Dans la parties orientale de l'ile, except les
villes de la cte, l'arme royale a perdu presque
toutes ses positions. La tactique irrgulire
poursuivie par les Cubains, cette guerre d'em-
buscades, d'attaques soudaines, harassment les
colonnes rgulires, les tiennent sans cesse en
' alerte, et avec le temps forceront l'Espagne
abandonner la lutte, faute d'hommes et d'argent.
Les soldats, exasprs par les fatigues et par
les privations de tous genres, commettent de
vritables actes de sauvagerie. Dernirement
ils ont dtruit, Santa Anna, l'hpital tabli par
les Cubains et ont massacre quarante et un in-
surgs blesss. Le mme tait s'est pass le len-
demain dans un hpital situ entire la Havane et
Pinar del Rio, o les Espagnols ont fait prison-
niers et fusill vingt-six malades.
Dans les trois forteresses de la Havane sont
renferms actuellement 4,727 prisonniers poli-
tiques. Si on ajoute ce chiffre ceux qui ont
t dports a l'ile des Pins. il doit y avoir 10,000
prisonniers sur toute l'tendue du territoire oc-
cup par les armes espagnoles. Depuis le com-
mencement de la guerre, 8,274 personnel ont
t dportes dans les bagnes espagno s de l'A-
frique, 427 prisonniers de guerre'ont t fusil-
ls dans les fos-s des fortifications ; de la Ha-
vane, 103 sujets trangers, principalement des
Amricains, ont t expulss.
En tenant compete du chiffre norme d'habi-
tants qul ont disparu de leurs domiciles et don't
on n'a plus jamais entendu parler, de ceux que
.les procds de la pacification ont rduits
mourir de faim et de misre, des insurgs cap-
turs et excuts l'intrieur, des malades et
blesss massacres, on pourra se faire une ide
peu prs exacte de l'enfer qu'est devenue
maintenant la Perle des Antilles .
* Les malhbsureux soldats espagnols souffrent
presque autant que leurs adversaires, et une
line sinistre de, tombeaux marque les mouve-
ments de chaque colonne rgulire.
Pendant le mois d'aot seulement, 23,470 sol-
dats atteints de la fivre jaune ou de dysenterie
sont entrs dans les hpitaux,et ce chiffre peut
tre double si on tient compete des hommes im-
propres tout service et qui sont gards dans
les casernements.
M. HIlurlado
(De La Patrie)



SMARI A.&. G E

Nous lisons dans notre confrre L'Intransi-
geant du 25 :
Le mariage de notre rdacteur en chef,
Henri Rochefort, avec Mlle Marguerite Vervoort
a t clbr, la mairie du seizime arrondis-
sement, par M. Lon Vaquez, premier adjoint
au maire.
Les tmoins d'Henri Rochefort taient MM.
le docteur Tripier et Jean Destrem, notre con-
frre du Rappel; ceux de la marie, MM. Adol-
phe d'Ennery et Andr Vervoort, directeur du
Jour.
iNous sommes heureux' d'adresser en cette
occasion les plus sincres flicitations de la R-
daction de La Rpublique Cubaine
l'minent publiciste, qui sut toujours prter aux
opprims et aux faibles l'appui de sa plume
bi illante.




GUER RIhhRS


C'en est fait. Poursuivant sa march d'un
pas ferme et assure, bien qu'un l eu lent au
gr des patriots cubains la politique amri-
caine vient de mettre l'Espagne au pied du mur,
en lui adressant un ultimatum.
Le moment est critique, et notre cher confrre,
L'Autorit a fort bien dit en dclarant que
l'Espagne se trouve place entire Charybde et
Scylla


En effet, de deux choses l'une: ou le gouver-
nement espagnol rpond par un refus et c'est
la rupture avec les Etats-Unis; ou il a cd aux
prtentions de M. Mac Kinley et c'est la guetre
carliste.
La situation, on le voit, ne saurait tre plus
grave ... cependant L'Eclair, journal abso-
lument indpendant n'a pas souffl mot de
tout cela.
C'est le cas ou jamais de dire: le silence est
d'or.


Suivant une dpche de El Imparcial, ae iva--
drid. une nouvelle expedition aurait dbarqu
des armes et des munitions pour les insurgs
de la province de La Havane.
Est-il ncessaire de rappeler que depuis long-
temps.Weyler a dclar cette province pacifie
Et d'une!


Un tlgramme de Madrid que par extraor-
dinaire L'Eclair ne public pas announce que
les insurgs ont pntr Veguerio, province
de Pinar-del-Rio.
Nul n'ignore que cette province a t paci-
fie par Weyler.
Et de deux !


Le tlgramme ajoute que le gouverne-
ment a renjuvel sa confiance au gnral Wey-
ler.
Nous sommes convaincus que l'Eclair de
demain matin publiera la fin du dit tlgramme.
Quant au commencement....!
Notre confrre estindpendant... et electique.


Du Heraldo de Madrd d:
(( Le marquis de Tnriffe u'a su donner nos
troupes ni plan ni organisation.
Le marquis de Tnriffe, c'est Weyler. Ce
bourreau es' marquis; dcidement M.M. Denis
Guibert, Jules Roche et Millevoye avaient rai-
son: tous les Espagnols sont nobles.
Nos compliments la noblesse castillane
don't ces messieurs parent d'une manire si
touchante !


L'excommunicatiou du ministry Navairo par
l'vque de Majorque Par Saint-Jacques de
Compostelle, qne cela est moyen-ge Mais
aussi, que cela est espagnol: un ministry qui
rvole, un vque qui excommunie, le Pape four-
dans l'affaire !
Quand donc les temps modernes commence-
ront-ils pour nos voisins ?

Peut-tre avant la fin de l'anne. Et dire
qu'ils le devront M. Woodford 1 Car enfin si les
cbains deviennent matres cez eux si Wey-
ler coque immonde est jet dans quelque
latrine, et si le people espagnol, enfin rveill
de son sommeil sculaire, envoie au diable sa
monarchie dcrpite, ses politicians honts et
son clerg ant-diluvien n'est-ce pas aux yan-
kees que nos voisins devront tous ces heureux
vnements.
Lve-toi donc, soleil de la Justice," et que tas
rayons vivifiants fassent clore enfin la Liber
t Cuba et la Rvolution vengeresse en Espa
gne !




REVOLUTION CUBAINE
SERVICE SPECIAL
D.





Du S3. -- Dans le 1" semestre 1897 les d-
penses de la guerre de Cuba se sont leves
30,932,952 pesos. et les autres dpenses
12,380,239 pesos.
Le gouvernement amricain proposera l'Es-
pagne de nomniier une commissionqui rglerait
la questiondes dommages accorder aux cito-
yens amricains don't les proprits ont t
endommages Cuba.
Une dpche de la Havane announce qu'une
bombe de dynamite a clat sur la ligne du'
chemin de fer d'Artemisa Mangos au moment
du passage du train. Le mcanic'en, le- chauf-
feur, un lieutenant et deux soldats ont t bles-
ses.
A Madrid les ministres se runiront en
conseil ce soir. Cette runion a t demande
par le ministry des finances, qui aurait l'inten-
tion de donner sa dmission, la rgente s'tant,
parat il, refuse signer les dcrets du minis-
tre des finances, tant que M. Navarro Reverter,
qui vient d'tre excommuni par l'vqcue de
Majorque, conservera son portefeuille.
Le president Mac Kinley vient de par-
tir en villgiature.
ti- Un incendie a dtruit le dpt de dynamite
et de poudres 3 Vallecas, (Espagne). Les pertes
sont considrables.
Du 94. On tlgraphie au Daily Mail de
Londres que le chef cubain gnral Mximo
G6mez se prpare envahirles provinces de
1 ouest de Cuba, pour montrer que les dclara-
tions du gnral Weyler, affirmant que les popu-
lations sont calmes sont dnues de fonde-
ment.
Du 6. M. Woodtord, est arriv Madrid.
Sa famille restera Biarritz.
Du 97. La Gazette de Voss dit qu'une res"
ponsabilit dans les pertes en hommes subeis


par l'Espagne, Cuba, pse sur le gnral Wey-
ler, qui retient au service les hommes malades.
Dans une dpche officielle Weyler de-
mande l'envoi d'un grand nombre d'officiers
d administration.
Du 28. Le gnral Woodford, a dclare que
la diplomatic l'empchait de divulguer sa mis-
sion.
Du 99.- L'Agence Havas confirm tout ce
que le correspondent du Temps a Ma'rid a dj
transmis sur la situation de l'Espagne. On est
unanime dclarer, aussi bien du ct conser-
vateur que du ct liberall, que l'Espagne ne
pourra accepter officiellement l'intervention des
Amricains dans une affaire de politique int-
rieure.
Mr. Woodford a rendu visit au gnra-
Azcorraga, president du conseil.
-- .----

BIBLIOGRAPHIE

Dictionnaire Encyclopdique Uni-
versel Illustr. Publi sous la. direction de
Camille Flammarion, contenant tous les mots de la
langue franaise, et rsumant l'ensemble des connais-
sanees humaines la fin du XIXe sicle, illustr de
20,000 figures graves sur cuivre. :
Les quatre premiers volumes du Dictionnaire en-
cyclopdiqu universal, sont en vente. Ils renferment
les lettres A. B. C. D. E F.
Le Dictionnaire encyclopdigue universal illust- ,
former environ 800 livraisons. Il parait deux livrai-
sons 10 centimes par semaine et une srio 50
centimes (cinq livraisons sous couverture) chaque
quinzaine.
On peut souscrire l'ouvrage omplet. reu franco
l'apparition d chaque srie, en adressant de suite
cinq francs et en continuant d'adresser la mme
some chaque semestre l'diteur E. Flammarion,
26, rue Racine.

NOTA. Aux auteurs et diteurs nous donne-
rons; sous notre titre Bibliogranhie, l'analyse de tous
les ouvrages don't on nous aura adress, franco de
port deux exemplaires.


THEATRES

A Ba-Ta-Clan, une trs amusante fantaisie mi-
litaire, le 13", Spahis, de MM. Lebreton et Moreau,
remporte un vif succs A signaler un curieux ngro
musical, Bi-Bi-Bi, les Drouville-Nancey et toute la
troupe du vaste Palais Chinois du boulevard Vol-
taire.
Concert-Parisien. Le Concert-Parisien vient
de faire uneexcellente rouverture et la coquette bon-
bonnire du faubourg Saint-Denis ne dsemplit pas
de spectacteurs empresss, pour applaudir Dranem,
Teste, Max-Dearly, Mmes Damoy Jane Henry et la
joyeuse Sarah Duhamel dans les Contes de Piron

PRIME MUSICAL GRATUITE
PIANISTES lecteurs de La Rpublique Cu-
baine, coupez ce bon et envoyez-le, avec votre
adresse, M. BAJUS, diteur Anvesnes-le-Comte
(Pas-de-Calais) ; vous recevrez gratis et franco un
joli morceau de musique pour piano.


FONDERIE SPCIALE DE BLANS & FILETS

G. PEIGNOT
S' de v" Routier et Peignot
Blancs; Interlignes; Garnitures; Filets
en matire, en cuivre, en zinc on iiliXies
en lines ou .par collections systeiliatqiites; Blos-
et (rilles pour clichs ; Accolades ; i
iMateriel en cuivre p-ou journaux; iaioinetres;
Caractres, Labeurs, Fantaisies; Vignettes:
Reglure brevetee; Coupoir biseautier: etc.
ITELIERS: B' EDGAR QUIlET, 68. MAISON DE ENTER : RUE DOMAT. 26
PARIS


L'Administrateur-Grant: A. HIRIART.

Paris. Imprimerie GASTON MARICHAL. 55, rue d'Hauteville.


A NOS LECTEURS

Pour donner satisfaction aux demands qui son
parvenues, La Rpublique Cubaine est mise en
vente Paris dans les kiosques suivants :
Kiosque 51 boul. Poissonnire.
52 Poissonnire en face Brbait.,.
46 Montmartre, en face le pasJ'o'iuEroy
37 des Italiens, coin rue Richelieu.
3 35 en face pas. de l'Opra
31 coin rue Lepelletier.
3 en faee pas. des Princes.
-, 32 .- en face caf Riche.
25.. en face Crdit Lyonnais.
18 des Capeines.
230 Place de l'Op a.
131 en face le caf d. la Paix
7 boul. de la Madeleine, coin rue Gamby.
3 Place de la M ,deleine.
120 Gare St-Lazare, cour du Havre.
172 cour de Rouen.
58 boul. Poisso:nire, coin rue Possonnite.
62 Bonn-Nouvelle, en face Marguery.
92 en face le muse de la Porte Saint-Denis
69 coin du boul. St-Denis et Sbastopol.
96 boul. Strasbourg, coin r. du Chteau d'eau.
89 en face la gare de l'est gauche.
95 - droite.
79 Place de la Rpublique, face les omnibus.
L brairie 74 Boul. Voltaire.
Kiosque 93 Sbastopo', coin rue Rambuteau.
271 en face les Petits-Agneaux
108 en face la tour St-Jacques,
151 Place de la Bastille.
S 227 Pont au Change.
116 coin d, boul. St Germain et St-Michel.
158 boul. St-Michel, coin rue Soufflet.
250 b. St-Germain coin r. de l'Anc. Comdie
146 Place du Thtre-Franais.
144 Place du Palais-Royal.
149 Gare du Nord.
225 Rue de Chteaudun.
324 Rue du Quatre-Septembre.
111 Rue Monge.
327 Rue Rivoli.
50 Rue d-s Martyrs.
230 Rue Marengo (face Louvre).
Dpt gnral la Bibliothque des journaux de
province et trangers, 114, rue Montmartre.

ALBE FIT R UZ
Dentiste Amricain
OPERATIONS GARANTIES,
ELIXIRS & POUDRES DENTIFRICES
23, Avenue aie Vagram
PARIS.


ROBES ET MANTEAUX


TAILLEUR POUR DAMES
38, rue de Chteaudun Paris



ALFILER CUBA LIBRE

Las simpatias que despierta la causa de la re-
dencin de Cuba, encuentran cada dia una ma-
nifestacin distinta. Ahora es un adorno muy
sencillo y elegant, que lo usan lo mismo las se-
fioras que los caballeros. ; d m t
Consisteenun alfiler de rnetal
esmaltado d, blanco,yencuyo
centroondeace C sus propios colo-
res el hermo>., pabelln de la es
trella solitaria \ En los Estado-
Udidos se usa much como ob-
jeto de moda y de utilidad, y aqui.se vende en
nuestra Administracin por el mdico precio de
cincuenta cntimos, mis elfranqueo ycertificado
correspondientes.


DR. ROBERTO TRUFLEY
ABOGADO.
Se encarga de today case de negocios judiciales y
extrajudiciales y tiene especial competencia en estos
suntos de la Amrica del Sur, donde ha residida
largo tiempo
42, rue La Bruyre, Paris.


UNA PROFESORA CUrINA

Se ofrece la colonia hispanoamericana para
dai classes de espafiol, de solfeo y de piano.
Informarn : 17, Avenue Niel .- Paris,


CONFERENCE PUBLIQUE
SUR


LA


QUESTION CUBAINE


AU POINT DE VUE POLITIQUE ET INTERNATIONAL
PAR

M. V. MESTRE AMABILE
Chevalier de la Lgion d'Honneur
Ancien officer de Marine. Originaire de Cuba


HOTEL DES SOCIETS SAVANTES
28, RUE SERPENT, 28. PARIS
Samedi 9 Octobre, 8 heures 1/2 du soir

Places rserves: 5 Francs

En vente l'Administration de La Rpublique Cubaine, 20o, rue St-Vincent-de-Paul.


I_ _ _


I i i YI


Septembre 80/, 897




, ...... .. -.-,- ..,1 ..,..,. .. -.:,- 1._
.., ......., -.. .., ,,.:_. '. _,.'..,- .'_i. "'. ;,- ,,C-,,,, '-, , 1 1 ;, ', 1;- -1 >11 ,-., 1 ', "--"P-1--,j'.., >.`,1.1 . < I,.,-. 1,-..-'-'N'im5C. `' _10. Milkl,
ed,:,.,j.,. '. .. 'q- ,--,, , Si .--;- ..--
-ri 3,1 1 p..1,1 .. -, _,'. -" '. 1'>1'.".>..,1,,: o. -%, -., >NWi -,, % Il
1> ,'.',, ._ ,im..V .,.,<,.,.,-W '.- , '.-,e-j _U x-1.
,....,.,. ii ;k: !
.. _o _.4.`,,>, .. '&',. _ e e.;i ', > -w --." -- "4 -.,- -m r5 1 19 i
., _.- -., --,, -....-l- .,, 52
;., -., , ,.1:, ';,i-, .,4'1 . :_ M -Z . 1
M
.. ..,.i...,. Il.- '. ,..,,. , .... . fi -
_,; Q., ",,,",,,';'t....t,. , ..,j-1' ,.',.,%;-
_, ">.-.. ,-
', W 'e.-..,_".- -'.-.,. o',t,!--o- %,. ... ,j?. ".,.-"Il 'V.M .c, .., -ez, _2;.r.-.-fi,:,1,-
'... ', .. 1. .1 ,!
, .; ",;..,>,,.-..-,e,>-, ,,',-."1'.;1i 1.1.. 'l' , ,
,Z'e,,4,f,'j'," ; , '. '. -, - ,,, - _,
-.5 .; 51 .1 - >,, e >, .11-,e1 1>, 1,"11,2 .1 -, -- : ', ,
,.,;,;" S I Il 'i' eW.1 1 .- w ' 1 ,%;1:..15 ...;., i..1. b'a . ..,
-4!;pJ*"..-',",' j, ,.1--&',P '1'_- . .. _ --il _e1n71
QM - _e , 't?" 1ei. R ffli
e"&4 i, .
m 1>1eU gu',-_ -,;,- ,'i,>.ffl ,,),,.,, ..A
.,".,-,., '...., .M ..f>, _8 10 .. ,
, om% - ,-".. xe ..
-v- .!1 _.. .. &
` ,--,'-`, 'e'N ,,,,,, % > U. e. , P ',
.. WM.>,-_ M, '. X
1 1115%, ..
'z 9,. IN
,.,, W ,;;;">,--...., ', M _
i 1U'i..1,r.-1 -, 't 17,X 2p.
1_ Il _.',_ m m ... P',
', -'.' Wn,, '. _ -,Vq
' w.'11le.,.,>, ,, 1 z
., > Z, ., 1 ,. . M..
. .. 'm- --_----' ,",-'i-,>-- 4 i, 1 .,
.11-1 _1. ,_ '.
r - _97 ,'. .1. I.. _- . e g ,
', M .- 1 -;,
i%, .. .... Aki_WI'Z'.1*M'.., *, . ,!.. l . 1 .. il 1 m
' 1,
%n*&,.-,%
. _ r ,
C', 1 % 'l' .1
->j- > .,-,4.e'..->,",'..<,JiF 'M., .' ''1 19 _" wj ; i
,;1 i', J' ._.o1'.1 1-. A1.A;,- m- -,,i'-& -- ', 81
,. 1. 1 I... 1>., ,, k k _' 11 -4. ', v .. re% 'ig,..i-,; _
41 ,ep. , -
-'t, ,Me i, .% ue- el.112. ?_ -. 1` '. ., ':, - , ...
-, Il .:.4-, > K,.,. .. k -.;-, e l., te .
. v :U .,
,i,-, v- m --- . V 1 e <..,",;K- p ... R'.,'
1 i -,-.z,.- ;-.
kM .,'Lr..- :, ,m _,,e,_ _'.. , _... ....
1,t., , m.. ` z m 'il ',
-9'Kl_1;-J,,' ,-, :1 .. 1, i ,fM ,,,ez . 'V. ...4
,&C f % _.. M x
,N, ji y,.; .q, -1 -11,
,,......, , 'e ___0<1
. M lk el'. M 1,11
-,,> %,7'L , ...'.'e ',':i',.,.-...'.,,.'..9, -'! 1. e. ,, m _11-o._`,1f 1 > M N
,_ , ,_ 1 z i:>-.q i.2 - w ,,.i, ",
,v1_W 1 ., 1 ,,Z f . 1 g
- 1 ,
M. , C, , . .._ ', "'m: > CIU .-
'l'e i .. *,.. .. ',
,el e .1 ,,;r e.iIr ...j
<, :, e . ',
- .t L . ;',,,c,, __. ,,e.,1,1 ",M ;7, C. ., -x 1 y A 1 il 'A
. ,3
', ; i'-_ -, ,. -, ,ii"e i ,
, 1 e_ i '.',,1 -
l re ,,vve , .. Il
. M ,
ik % .1 '-1- A
C`M.'--' g .. -q.i'v
.1 ,.- .. 7,e" 4 ., eFl4,-C,'2 0 ',
... e'. ,, , -, e ;9._
-, .,! .:,1,j, '...-eon %_ --w .
-, ,> 1.... <, ,1
4k, "C .. ... _', 'i- -
,,1Y,! .- 5 M .-
-., n ,$% ', .. 1 1;
'_.` IV + ,-,- .", i, .,, -ill- ,
,I ,
_P-, ,,n.A',X: '1.., P, 'Z'e, -m .r ri' .. .. - I..; jj_ffl'-1..
* -% -eA - 'y ,g
,m -_ , M - ,c
,&..1, .,',, ,i:imi,, ,C ,e-C ..
i.-..i fjQ. . ,M' ..e , ,7 ..
:Zif 2 % ' >u,,e,.-.f M MA
4, ', D;,'4,,Mc:e ` ', ,,.., ,l. em", MW
` ". _.,.. '.'m
.. ,,;;.., '', ' % e
e;,,g,4' _1 ,U,1., 'i'.1- 5 K,> ,
.. , - "el 11, i._1M1 , ', -. M.1 Pl - Il: ::
, V., l. _._,e,. 'e
A -- '. 4m ..'. X.Z< 1 -- 1.1%i5>1 -
.1 Zg -'-1-,,,,,rp ; e.j-, -.ik"'4.PF.., -,., S Mkim
1_191 'i. _.", . >. ?'iwv1 e m ...
11m U 1 ", -..g.,, ,.- ".;,
e 1. -,. m W.`
>1 Il . 1 ( Ry'. ;, O .,'I'.. v, ',
'. _ ... s ., .....,, '. ... ... ,
i"` v'_.',< -.,, - >,_-- ,- - M 11Q 171!1.11. 7_3. , _11211:.,-e:t" _j, 4. i. -'. *' e1ffl .
-, > - ,', 4'M '
1
., q 1. : 'Il .1 1 -O,1"' rr, M 2 ,ffl .'iele" ...
! , > >' 4d.,....' `---.;, ,-,',"" < L .
.. W -r-."- --- ,,.<,.' -11. < r,,' -- l-,.-,-.,,>' .j -,
,iv
m. "-, -: -, h -., -Il e M , ',
'. M ,e-.1-q-,,, IM. l.. ... -
. .. ;m, Z M M g.Mz -, t'. , .1 1..1
.-,5,e . U, li .. I.
. ., > ', .. .... ; .,
:t .. ..;!iw 5,
, . ,,U,4 4 0,, ...... ,-`1
.- .. -,_i!7`, '. %,-, - ', 1
'f... V 1 ;e,* -
i_. ,.,. 1 , .!" '. -"! ,1-n'.. .>& , _j, ', ..
5 _'v:.71 1 ,:.",i-,-,.7.;:";L.*.,.,'..- ,- - '- " ...... . il. .. k ,.; 1., .- _. ;: et '. , b,,F 1, ... ,,.% .. ,
>'. 1:1,-- ,'.,ffi j'-"e- :m ... ,._ 1.1.i ., 1.11-U - 1e,?-ie .". MM
..% L',,,., __ 1._r .. 1. ;o,`.,,.,j5,_ .., '4ei ,. ,
i .:, _ ..
, ,v.: ... '. ,- --., z S&>e: 1. .e 4 .. , : n C,1. _
-. -, .-..e. .,m ._ ., , ffl. 1.
: --,-," .. _F
.,, ,.,,, e "tLt,e< .t -11% ,
. .1 n.. -
., -11-.1 I.l..,-r_ ', __ W
,,, .. % - , e Z- t j,. ;; i- 2, ,, ,>
,;, 5'i-Z ,i 4,m,,,d ,,J4, - , ..... 1- ' 'e .. -'-?-.. _. '' '
.' .P'.,,:"!,e ,., ,...-, M M. M ,
j1.7 - 'If ,, 5: :. 11_-- .. .... P." Z. ..." %, Il .
,W ,l ., ', 1 1 ,,, W .. ,j> ;.,
', :,>,1,'.r .,' '1120 ,-.,.'It, 1, y';
c.` .' 1 1 i; X. ;D `M "P L0, -' -rM..X1 ' ,--., .
.. !,,, ,::;' ,.":.. ,.:m0'_1.om11:.h". _11 .., _i PIA M M -;>,, ffl ', X, el ---
,,Azw-- 7.g.k.,--'11 ..,
.. -..; -,.,.-,. .-. ' ..i, M, _. 6i;1%511?. c1 ', .,-,-- ',
C_ 11Kgo-Lr,.,e,,.:,
.. m .. .. ... . 1 -', -C e`, ". ', 'r'.0 % ", '117 .. 1 _.. 1 r;E7 ` a
. .... ;..'.., ., ... .,,_,,-i, --.,rLe e ,,
.. - .. ', C M -_e1.51c -I'Z'Ili,,e-e 'Z', "`:
1'k' ,' ., .. . % 1 _,, --, ,,, . 'l , ;e.; 1, 2 i
t". ; 11, Il -. I.;1 ,'..". 1 1 _.. e W .5 __,; , ,_;r-4 i;r;, 1' rIR -11 ', -.,-,,. -,,.,,,,,,.,, M -
.:, -.. il - ,- -e
.. .ik -, ...). . ___ q . -l' `r
c, ' > 1.- - ...9m --,,, -, ,', _,!e L'e","e
i'- ..; ,;., ", ,' ,.' >. ,v1,* . ?M lleil, _---_ -,U1 y ,_..eX, ;.
-, ,t- ., ,i:- ,
1. 1'.1. PNp" > -& --, .,,> -.. F,.
i.., ,-79,%r ..,'."u, .,I,",h .< _z ', ;e";;>",, 1
.. . __ z, i ,,,; ,Z.. e%% ., . ,
e,.,. , ,1 Q. -ew -- "' . , ge - i.. 1 ej -', ,, e'. ,m 21'1 _; .1
,, -e -t 1 1 , . 1 1 , ', , ,->& ,,,'C 2,--5-., m
1 - .. _'.., .-L .,
_
". 'i .e c5e. gmez o _. -., ,,'ll, ,m f, 1
e", 0r %-, 'N". ".7 1fl-1 A`
.. --. -, ,-- -, % .i,,, ,7,P ii,'. `- -1 ', ?-_,
.,:., ,;<..C,,,. l'.... >Z ,-..L ',
, <, z .. ,C 'Re J pi CU
-.,'-, re 1:1A'-1, _.M, 1 - l' . '. x _'? .- iV >;_m ..
- ,.._ '.. 1 .r 4 -1. - .1 .e -fi N
_ "_% , .`,- , ;,;,. .e,
- -, ... .M7, .1 ... , .
,-,_-......>.,. _
.k "., - 1 1 .. F ,'? M; 7 .g
- 1 i,.,. - . r.",.',.k_ m i.m
>'- ,....". NuJ,.N.i0! `? ,, n'c -- e o 5
.J , .;: .. .1 ... 1 _` p .. 1 ,V' ',',,.,, - .11,1. ., -1i% p -e!' fz-,
Q . ir ,me. .: ! -
-, i,;. .., .... -, ... 1, 'i 1 1 , ...t,%,;
..,- - .., ?1,U',,r.,A%.,',%- i.".,.'fe t ,,,,.,, 4 " 1 -,'.- -1 >. .1 > r-
11 1. .. i.. ..., j' .. . . ... 1 -, .,;', - 7, Z _,_, ' _,., _1 i M.'t'l"!Wli.,-, ,
v, --;, > Ig .. 5'.." 1 % N. ,- r ...
. 1'. .._ -_ 4- .. .
r 11.1 ..,
..-,-.k ;'""' 'o j "0 j,- 'M,
Q, m ", _e .V--mu,'?"A '.y. , e 7 1
e5 -, --1,'-.. -- 1.1. .. . .c
'. ...-u;: ,-,. `5;1`,."4;L ,'4-'. ,; ;,- ..
,.!1.1 ., '
-
; _c
4 M t 1
.. ...... ;.. ,. 14 ""
5 k.MC M ;', ., -, _F, e -,7'!- ],-.-. e.._, .l, Il , 1,1 _.e .1e-.,5 - , '. ,r!-,e. 1 -
,.,;', ,i._ e Z.ffi P., 'i
., ., - %
'in 1 ',
,... je4 t je'
_,.- _.... .. ,e. .. _,,, `
.1. m..1.1. -.. _.
,;,,,...-",.11".'i',.,? p z 1 e., ,Y- ,-,44 1.-.,.. 1 -1. .-W e,.., j ...... l"f., t,,, -.",
;!.. -e". -,;Jt;- - . M- jl, 1_ffl ',1r,kj ,. ,,-, - , 1 1
M .. ,,.;, s M. iel ,_151 ,:,5'N
ir - ,, e, ,r, -, -e e gp, r -a.
,Qx-f.,-,,,'. M e. - Z'Z
?.Z" .."-.> _",-_.-.- .. M. -, 1X1,.ffil,1,, _j,,-,-_-1 -- .4i -Z e. .M.,_5_,r; .
r. a-9kr"me'1 _,sl,, ""'
1.i., -..-.. .>" i > i. j,'i1'-,. ', -, . .,,;,'e,, % zi, iL > 9 m ..J
, --.i,,, n 1W 1 _... x ... e, M ..,
'_ 1 -* -.".;,..'m-">., .."..".""-,.I.Ll.-"" ."e.,.i ` .- _- '- ,' ', ". , -j,.--5i- P g ,,S 1fa zjp. 5
1 j e 1' 1e.. ;_P ___a11 ,m."F.11 W i ', ` - '.-t --1 .-.,..,.,.-.. 1, M ,m ,
!,Y 'j". M . .` ,,,1,-,.'_p. - p-k, _, ,: . e. __ ... Mk W .., .M.'r.
.ieW'14li',' jffl le.Ilv- ',
_.- -...", erI5.:z, i. w
< > """' L7, --- M-.,--'-.---,
.- .. R .,> M 1
.., ., ,- e-.7 M., ,p
-ti,1 ""Y.,-,-.11-11-11- _. "A .-4 _', -PPI?11- zU
', 't-"7 ... ...,
L. -ml..'.'o,`1 x1h1I _1i-A'ffl1_%- f..,,- e -, M -
_. N ,,e li.'C _ 4, M 11M
., - - %Z11 1 ,p 5z.1 %% _M Ne R f ,!
-- M & ;g.--p .._, -1 ---o- ,- "" ,; m 0 "".,:e , 'Z'. :,'1, _ ., "e l -1-
z M .;,s, , ', k. g L? ., _- 'A 1 1-11 t,
N .. Nm 'fi- e e , ,Q f5 1 - "--l-, ,iw`1. 1 e il .1 . V WM
... c '. ;A .- .. : M, -, -Q2e _k _e .,., ,___'. __
.,....,.. ".. .. o M ., 'Cri ,
...,.,.....:. .. ... 9C1;1v''fLe, e'm ..: ,_ ,,.. _.. `, ... lii ,
.. .... .1 U m iN e7z, "F' 5 51,
.. ... 1.7,1'111 1 15 -- 1 w 11-111; Ii> - -- -.,7 m '-l;--'1,,jL i, Z,
'i .. Z .. u1F e ....g.,, 7 1 '4%',"k
.. m l-1-V ., , Il ,, ',
.. .W. ? e , ...... . , .,;e .- Il
.,.;. ,Uj , ,
1 -,-.tN'i,.-1., -;- _- Q,& -q,i- 4, ,;
, U ,, bt-%j, .. ........ ,.._-m*.,.1 -,03.,.,1, .. '. _"e s
., -,* .N 1;1 11_-.1- .e ..i,*' L M '.. . M
-%wn,;- - ,% .j .,
', f., w, .4"-....,. :,!;.,g, .j __ . _-1._X.% 1,2p..1. ,..e ', ... Il .. -, -7
, 'ip .' %, in ,.- .-.L.e,;,.e- -, --
e ,m . ., .; M , .,
,.zq-?,..1;U1e ', > .. .. .- ., _ .- ..
";..%.-,.li-.,.7f.. % . . I ,tz-&i zit .,...r!e,,' ffl '. ; 115ffl, .>
.. ,.-z,,.,- -- .-;- -i, ,,, 1 . .,:;, -, _, ...! .' _..._ .- .., .111,
Z, M Mr M

.,..,.... > ', il. m ..
j'.!li1e _ _. ..e O WR_ 'e. ,` ., ""' 'Il - 1 ggg
K ee-, .. e.. 1.
.. j.-";".. -1 '
tC.,M1 ., -V: ,:, le t Y,' 1 - i M -, k;.e .X ..- - .. .-,- .. .g .
r. ' ' .7.,
11- ee .-e...,--- ii
7 re 4n, ?.,.. .W
,_ ., ," ,, , ,ect ' F
_K? -%, _-, _, 'y. -,.-, e. _"", 1 1 --e % gj',i", , ,
, '71, r i: ,m, ,.... 1 e_,f , '. _R,>.,_ '.1,
..N i7 e 1.---: m. A-'-. .... rne .j e-pk, ..U' -..,.,. - m.--,1._ e j&,'
,,,,o %PA ','2,-M,e 1,.11-i.... '. -?,.X` 0 -, 'l.i -1V.- -- le . 1 >,.. 1 Ili 11.` %., ,.-,,-_ -%,,;-, .. %P
', 2C . - 4'.- ffl. '
'. i.. < -9-1-11?.lC _1_1,,,
,,..',;;','....>-;,^7,:;-, e -,p 1,.Z- ,,,
.. -
_k.. Il M 1114,,
11-1 ,- _". -e 4-c.1` "'",-,- , - , _.- --'-."'
7.111CUl- _1?..__. C. '.. 1 1, m "t ,, ..- 5 .1m,
. j. ,., .- _t_. 3
,-',-,. M 1 .- 1 ', .. . 1-
.. ;.... ig Z, I, M
1 1'4`_`.l._." ', '5 ,.,.l .. '1e .,:z 1-,r! i,&>c,K , ffl i
1 1 51-11 _1' 4!1i 'l"F -"',qj-!.- .- -'.:,, ,
4,7, , -. w!T-a,-,-..t- - _J,7,'e;;i-> -I...,.
. ". ., '
ffi- -,'n:,?,1'.-'pe j;ee. , ,, -v. 'O
', ., ... .. .. 1" ..,,--Ill... .K .9 ,
,5!!" !v,%.M ;.u .-, --- ',.--,." _l M ,1 1-j ;,34,40
e! -'re -.'," `,>M -
P. ', lm
1 '-. V. , z
.
-,,,. g Z,7 - -,K -k'-' >7;,,L4 .tr' -, -, -, > -, ,1
"', -, -- e 4,L,. ,.j'.,_-. , 1 -_,_Lz.j-, __ ". ,- ,,._--- - . .. ., _... -.,e. .... .1 111 -1;", 151 . ... ', -,,$e!ili _e1
'-- l'. """, i,.'. ` `ii -, o1`1i,,.,fi, .,f .. Il M D
>.. -, -,-.,.i-- %.j Z_, . , >, t- . _>Cr'm _-x .. ,
gA 3,,,,.,,;', ._ _,_ ;,
1'.. Il,,,..... 1-- ,,'..". ., .. . ... 1',',j-.
,..'-'u g m Jt !':'pfej
.,.x e ,e _.;_1;4n;'111 `4 _11@ ;. i. r. -e. e
.11.1...,.k. e. W ,1 ,I1_.1.---.I,,.,,'L ,'mi.,m&-,'e;.
.. .. t.j .. e. ', .---L- ''P1' ., . -t-' -*,e L 'O' 14
-- >; j> ,_u`k_ ,-,r, ,, e.,. 1,.1, _. 1. _.U, > ..',.il ,. ', ', i. . .t; W-W7%, 'i -, ', '. -MC < 1- 11 ,-l .. .. n-.-m cw .,Ir -- ,qg, ', .
1,,U,,--u.; --,V---.-r -> '1 --; _e>;>u' ",<,, 1 -.,-.,,.,.-,,, 'U .,.,.,".",.L" "., . .- m
'"' -, ,NQ iU .; ,Y:, --,, `1',
-, .,.,'.e&,,..i-.e,,,-- '.1 .. ..... r ; .'. 4j.e-> ;l 9I- -'-.-,,t.4 ,`.-., ,, pg w IM 1 i' e---i,-
,..."."..,..>,4lle,.;., L1!1'!__1 -21
'e_-.' _ U i, ,
..: i1'1.`A`.1MqA1i %--'.Y., M '
.S. ,;'. -:e :XANI
,.-, e. g K,
4;_ k . "A,.. . 1eW 11 !
' L ,z>"",-- ,kw _ 1.1 .>,,o, ,ffl ' , `a'__-1-.n e`1 ,' ,Z,
.. `1-1--- _,1', !rm - 4,:,
-, L11 .: e . e -s I-- --11i1,5 ,_--,; _- .
-, . Il. __ , 1E5,ezj
>->- .,,--7d '- e1'1.., _. ..... -,,,,,-. 1 ,., 'e .. .. W _ i. i -w, ,,- -i> 1 Il' ,.A, ".."t .
j,m JI15_.- _1t1e-%1S-, ,4, -,.,,,- ,',- ...., -, - 1 A-.". . ,K _. Il. 1-1- .,e,.- e. - -, '. ___",.2, -.., -;.i -- -' _ 1-1 MF 1 -1','m'..; -.`- -1111" 1, il < 7, ,;,.e,i-1. ,i s, >. M, , i'+- .gg -
. .k, r, . , -1-lll ,, -,! i ....
.. --1 U _ e
. _ t 11M; ee
1-1- _-1 11 1A _,-111.1k,.. .. ., t. A ,pig.e. ,
-,>-_ __1 .r. .. > i,_ ,, -- -.,.,,-.e.
_:. 6 M MMM ,%
__ -
r- ,,;,,,o,., -. I. , ,.5 .. l; z
_m __.I1 _1.p4%oe?15 --" L ,': -.,>, 1-;CV.:. , ,%,"W 11% , -11-1- ,,. -'.
F ,'..,.7- .-M-M ,b . 1 :
1. ,,C%e"-j - gy .- .- l-,.,, .... . ,,,..:1.,__ Ziil _F . ;i e ... K, A F, ', _i,rM .9 '%
'V. _- -.. --, p.-,e..-- m g
., ' .. e, Iel*t
... . -1. .1 -- ,;>",.. W.
-- .;, -, "'.. ",Q:1', - .., 1 1 -i ,j.-in:. r-> w, 2;
_,,p',,-,. 11111_ 1 1- -.,. t..- .e..."I.......,."-4 1.
_.. ,> ., `-'L'` -z',n, '
-,p ,M_ 'l. _1_- 'NC -, 1Z,1:::<'.,1.,k1 i T.,-;-,,, ,, ;e
,.-1?i--- P Il Il 1t -;"el -. Il M . 1 - .1 - - ..t 1- '.
,-`.e9 !M -, P e_,-_1_M ,, ,oi -i1j-%,AW
.74,.,.,- .;,,, ,ii 1,; , . ..
.. ,k,!.iiI1,.1Vq '_. p, .".""e 1,1._j__ ,.-. ` .
'.-------.;e ;,,e.; -,',, ., -. . X Y vir p ,.,w
4i-'1%'; ,rcKa i!.V1.`-,`i. %.L .F-."
.4 3 .k -, . ', ,m
-, -,j 4.1.. '. , - .. Mi, .1 .- , ', g
-, .- _- M, `-,I.' -g , -'M e, ,_ .. ; 11.1. 'l ,k "... -.," >. , .,',',MC> ;ii5 e:,-, ..
-W ,f!, W.M .1 .
',
.. .. ME
%',1,"-, 17;e 'C 51
.- ` 1 C -.1
e_`1 x Iliy
'-'-;'- ` ` > f ', -_5. ',.??2iQ. r ., '..i> Fx,W _.._1 .
_,,-.W ;.-,. P 'dir` _'m
.,...,.".-.e ...Il.;.. 5"i.-,s.,..,.. . i', M. 7 .... -3 -.1 .. ., .... ;x e ":_%_,, -, ,;
_, Ma ., >1 -1 e11 -1 -ffi ,N m -,,T.-m, -,
', __ .. % tz g ,m, ,, e g , u - ", ,,y,eg
.. -1 ....... . .. -1. -11 ... 2 _
-j'7 1i 'Y - g, > - 11.. 111. ..- -..-Ilm.., - o - -,.-- -.," ,,.1--1, llwe. '. .
.-: ` > M g J_r.. ;:,5, . "l-'---' .. .
. i
Y,,<,,-. ,.'2, -`,',;Y ,:--.-_ .,- ,'Z -, .% , .. -', >7 cce j,.,e ,M .1 .e. ---- -_
i'. t .- .- .e
'-y, I--`-- --,4 .,i".,."..,-..,..-,>.. ' "'""'-.w- . "G iw.in )`w&-". 1 .' # p% vr
': , 11.; ,l-.." ik.1. c
, - ,'. .1zv.-,". " ,5! U_ '.
i!. . . ,.il IR n ,i,,-Zi, -.m Fp,.. r
.. ....,.--. --,-z.:--,.r"".,.....,..-... .'.. ,,le,<-"",",. ,,",-'il .K.- z "...,,, ; < .-K ; K 411,M1 .i.
1. I... 1. 1 - > .- % ., ' .. 1 ` e ,; X mfj f,; .11 w,Up,-. ...,.._
"% --, .? ... _- 1, -,
__111-1 l d. .- "". 4 4>1* > ,, rA -2 ,1 - F, 1 ... e k.
1,- -;,4m -.. . e"
, ` ,._>n -.C.' l , .' -- 1_m ,
m. ,- Il 1> 1 _"-. -.,_ , i m .
,>;qjm; 1j--;,.', - -'- ` 1' -', fU b0Um`k f.,e M el.ffl ., 1 -
` , 1.`1>1_X11 -, M ;k .N." ,i;..-..->.
1 X%?k1e,.e'_ il _; 1_ -i-
: ie '- 1







University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs