Group Title: Bulletin quotidien de presse étrangère
Title: Bulletin quotidien de presse étrangère
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00077027/00230
 Material Information
Title: Bulletin quotidien de presse étrangère
Series Title: Bulletin quotidien de presse e´trange`re.
Physical Description: dl. 30 cm.
Language: French
Creator: Ministère des Affaires Étrangères
Publication Date: November 7, 1947
 Subjects
Spatial Coverage: France
United Kingdom
Russia
Poland
Germany
Belgium
 Notes
General Note: 1009: gebaseerd op afl. 5605 (1934).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00077027
Volume ID: VID00230
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 72892915
ccp - PA0245063

Full Text





SERVICES FRANCAIS
D'INFORMATION
(MINISTARE DE LA JEUNESSE,
DES ARTS ET DES LETTRES)


LA DOCUMENTATION FRANQAISE


MINISTER
DES AFFAIRES ETRANGERES
SERVICE INFORMATION
ET DE PRESS


Directon de la Docmuientation
14-16, rue Lord-Byron, Paris (89




BULLETIN



DE PRESS


QU(



ET


7 novembre 1947.


RE


Nouvelle Serie No 813


SOMMAIRE


I. -- PRESS BRITANN!QUE.
Le problem palestinien devant 1'O.N.U. (Daily Mail,
6/11).
II. PRESS AMERICAINE.
iLa pouitique ouvribre du general de Gaulle (New
york Hteraid Tr'ibune, 6/11, edition euiropeenne).
III. PRESSE SOVIETIQUE.
IV. PRESS BELGE.
La situation politique en France (La Nalion Belge,
6/11).
V. PRESS SUISSE.
a) Apres 1'arrivee de M. Mikolajczyk en Grande-Bre-
tagnee (veae Zurchei Zettung, 5/11).
b) Apres les elections mnunicipales en Grande-Bre-
tagne (Basler Naclri'chten, 5/11).


1. iLUSIE E BIL'AiANIJUii

Revue de la press britannique du 6 novembre 1947
Aucun sujet n'occupe vraiment la vedette dans la press
de ce matin, qui accord la premiere place tantot a la ques-
tion birmane, tantot au plan Marshall, tantot enlin aux eve-
nements d'Europe Orientale. La France, pour sa part, fournit
matiere a plusieurs articles qui ont trait pour ia plupart aux
conversations commercials iranco-anglaises et a la hausse
des prix.
1. Birmanie
La plupart des journaux rendent compete des debats a la
Chambre des Communes, qui ont suivi i'ouverture du bill
sur 1'ind6pendance de la Birmanie et sur le project de traite
d'amitie anglo-birman. Ils mettent en relief les critiques
particulierement vives adress6es au Gouvernement par
M. Churchill pour sa politique imperialiste. Le leader de
l'opposition a notamment accuse le Gouvernement d'avoir
negocid avec d'anciens collaborateurs des Japonais, de parti-
ciper a la dislocation du Commonwealth et de supporter de-
'vant 1'histoire la responsabilit6 de la guerre civil qui ne
manquera pas d6dclater des que la Birmanie sera livree ab
elle-meme.


2. Aide americaine et l'Europe
Le < Daily Telegraph ), le ( Manchester Guardian ), le
( imes ), le (< iews Cnronicle.) et le ( Daily worKer )
annoncent que ivM. iviarsnai presentera lunal procnanm i,
programme precis et aetaile a aae a rI'urope atfx represen-
Lan, aUes coumIjissions tes Aitaires etrangeles au benat et ae
ia Unamore aes Iepresentants.
i apres le corresponuant uu ( Daily Telegraph ), le pro-
blenie essentiel pose par le project iviarsnall sera'it qu'il est
aiiIcile ae concilller ie aesir au LiouvernemenL arnericain
ae controller i'utilisation aes sotlmes pretees avec le reius
oppose par les pays au'urope a loute inrervention americaine
u1ans leurs allaires interieures.
u'apres le corresponaant au ( Times ) a Washington, les
resuitats ie cerLaines elecLuons aux imDats-unis montreraient
Ln retour d'opinion en laveur aes temocrates.*
3. Pologne
Le correspondent du, Timnes > a Varsovie et des depe-
cnies reprouuites uans plusieurs journaux annoncent que
nois personnances politiquca polonaises qul se sont evaavei
avec lvl. iviiolajczyK ont ete arretees en Tchecoslovaquie et
premises entre les mains des autorites polonaises.
Le Uouvernement polonais pretendrait que l'evasion de
ivi. MiKolajczyK a ete ( activement secondee par l'une des
ambassaaes ae Varsovie a.
D'apres le ( Daily Worker ), l'un des amis de M. Miko-
lajczyk, qui a ete repris, aurait ete porteur d'une some
importance appartenant au lonid au parti paysan. Le jour-
nal communste announce que M. Mikolajczyk et ses colle-
gues oht ete exclus du parti paysan et que les autorites
polonaises n'auraient jamais eu l'intention d'attenter a leur
vie, ni meme a leur liberte.
4. Hiongrie
Le ( Daily Graphic a, le (< Daily Heralca a et le < Daily
Worker a annoncent que M. Pfeieer, leader du parti d'inue-
pendance hongrois se trouverait actuellement a Vienne.
D'apres le correspondent du ( Daily Telegraph >, sa dis-
parftion aura'it cause peu ae surprise puisque le Parlement
nongrois envisageait de lui retire son immuhite.
Le < Daily Worker > accuse le part de M. Pfeiffer d'avoir
etd soutenu par les adherents fascistes de I'ancien re-
gime a.
5. France
Plusieurs journaux, don't le < Tlimes ), font 6tat des com-
muniques publids hier a 1'issue des travaux de la commission
economique franco-britannique d'apres lesquels des mesu-
res auraient 6te pr6vues pour intensifier les relations com-
merciales entire les deux pays.








i2 BULLETIENQUOTIDIEN DE PRESSE ETRANGAE


Le correspondent du ( Manchester Guardian a souligne
le ddsir de la France d'augmenter ses achats en Grande-
Bretagne; malheureusement, 6crit-il, les marchandises que la
France veut acheter avant tout sont celles pour lesquelles
il existe un d6bouch6 dans les pays des devises fortes. Et
il souligne en outre que tous les problemes soulev6s par les
relations commercials franco-britanniques seront resolus
quand les colonies frangaises auront retrouve leur 6quilibre
et que le niveau des prix int6rieurs correspondra au course
du change du franc sur le march international.
D'apres le correspondent du ( Daily Telegraph a on se
rendrait compete a Londres que les Frangais ont fait un ef-
fort considerable pour satisfaire le point de vue britannidue.
Ce qui resterait a examiner c'est le fait que la Grande-Bre-
tagne veut des products essentials et non pas des products
de luxe.
Plusieurs journaux, don't le ( Daily Telegraph > et le
c News Chronicle ) signalent que la Grande-Bretagne a pu
souscrire aux propositions francaises visant a une reprise
du tourism britannique en France.
Le ( Times ), le ( Daily Telegraph ) et le ( Manchester
Guardian a font 6tat de la hausse des prix en France notam-
ment en ce qui concern le carbon.
D'apres le correspondent du ( Manchester Guardian > les
measures gouvernementales ne manqueront pas de frapper
durement la masse du pays 6tant donn6 que celle-ci d6pense
en general 80 & 90 % de son budget pour sa nourriture.
Selon ce correspondent, le Gouvernement se maintiendra
ou tombera s'il parvient ou non a empecher la hausse dea
denrdes alimentaires. Dans ce cas, le Gouvernement devra
faire face a une double opposition, celle des ouvriers d'une
part, diriges par les communists et celle de la classes
moyenne des paysans. < Il y a en France une masse enorme
d'intermddiaires qu'il faut l6iminer du march. >
Le a Daily Worker ) announce que la France recevra de
la Russie 200.000 tonnes de ble et 100.000 tonnes d'autres
c6rdales en change de products manufactures.
Plusieurs journaux font ,6tat de la greve des boueurs pari-
siens et signalent des incidents qui se seraient products entire
la police et les grevistes.
Le ( Daily Worker ) reproduit un fac-simil6 de 1' s Etin'
celle ) deja public par ( L'Humanit6e montrant a 1'alliance
entire les sogialistes et les fascistes du R. P. F. > lors des
dernibres elections municipals.
Une caricature de ce journal montre le g6enral de Gaulle
offrant ( le poison de la dictature la quatrimme R6pu-
blique ).

6. Allemagne
Le correspondent diplomatique du ( Times a consacre un
long article a 1'ouverture de la conference des supplants
sur l'Allemagne. M6me si tout se d6roule suivant le plan
prevu il ne pense pas que les supplants pourront fire au-
tre chose que de ( balayer quelques feuilles mortes qui sont
tombees des conferences precedentes >.
Le correspondent diplomatique du ( Manchester Guar-
dian a pense que les conversations anglo-americaines sur les
frais d'occupation de la bizone vont se terminer 'bient6t
d'une fag~n sat'isfaisante. Quant & la conference des sup-
D1 ants, rien, selon lui, ne laisse prdsager une issue plus
favorable que celle des derni&res conferences.

7. Grande-Gretagne-U. R. S. S.
Le ( Daily Worker ) public aujourd'hui un article de
M. Zilliacus donnant des precisions sur 1'interview oui lui
a ted accordee par le g6neralissime Staline.
Plusieurs journaux annoncent, d'autre part, que Lor: Jo-
witt a d6clarn hier A la Chambre des Lords oue la Grande-
Bretagne se proposait de saisir les Nations Unies d'une note
pour protester centre a les proces criminals a qui so sont
deroules dans les pays satellites de 1'U. R. S. S.

8. Inde

Le ( Daily Telegraph ) et le Daily Worker a font, etat
des succ6s remport6s par les troupes indiennes contre les
insurges du Cachem'ire.


9. O. N. U.

Le correspondent du a Daily Telegraph a a Lake Success
signal que M. Vychinski a d6clench6 hier a la premiere ba-
taille du veto a et qu'il a protest contre le project americain
d'assembl6e restreinte.

LE PROBLEM PALEST1NIEN DEVANT L'O.N.U. (Daily Mail,
6/11, conservateur) :

< ...La r6ponse de 1'O.N.U. au problkme palestinien
est une r6ponse que I'Angleterre avait d6ej trouvee
elle-m&me il y a dix ans. 11 s'agit du partage ou de
la formation d'Etats ind6pendants arabe et juif...
Aujourd'hui, les Etats-Unis, 1'Union Sovi6tique et
d'autres Etats membres .de l'Assembl6e des Nations
Unies se sont mis d'accord sur le principle du partage.
Leurs plans varient dans le detail, mais ils ont tous
ceci de common : ils demandent que la Grande-Breta.
gne continue a assumer les responsabiliti6s pour la Pa-
lestine pendant la < period de transition >. Nous ne
devrions pas nous laisser prendre par cette foirmule
officielle...
Le partage de la Palestine... sera une operation p&-
nible et la Grande-Bretagne, 6tant sur place, se verra
imputer toute la iresponsabilit6 de cette trag6die, pen-
dant que d'autres nations resteront prudemment h
l'6cart et formuleront des critiques comme elles l'ont
fait pendant vingt-cinq ans. Nous devrions refuser ce
mandate. Si la Russie et l'Am6rique sont si d6sireuses
de voiir s'effectuer un partage, qu'elles envoient leurs
propires soldats en Palestine pour aider A imposer cette
d6cision... >>


II. PRESS AMERICAINE


Revue de la press americaine du 5 novembre 1947

De nombreuses elections locales ayant eu lieu hier dans les
villes et les Etats americains, la press y consacre de longs
articles et public sous de gros titres les resultats locaux.
De ce fait, elle n'accorde aux problimes exterieurs que tres
peu de place. Cependant, elle reprend les declarations faites
hier a Londres par M. Mikolajczyk sur la situation en
Pologne et sur la champagne de terreur qui se developpe dans
ce pays.
1. Crise tchecoslovaque
La crise tch6coslovaque fait 6galement l'objet de d6peches
venues de Prague qui relatent que les parties non commu-
nistes represents au Gouvernement se sont retires d'une
Conference du Front National. La crise aurait 6te soulev6e
par les demands des federations ouvrieres de Slovaquie,
qui desireraient limoger les reprdsentants slovaques conser-
vateurs qui sont au Pouvoir. Le a New York Times ) repro-
duit un article de Pertinax sur les dvenements de Prague et
sur ceux de Bucarest. I1 volt dans ces deux situations une
manoeuvre des communists pour s'assurer un control d6fi-
nitif dans ces deux pays. Cette manoeuvre aurait 6t6 d6ci-
d6e a la suite des checks essuy6s par les communists dans
les pays de 1'Europe de l'Ouest.
Joseph Alsop, dans une d6p&che de Prague, 6crit que la
Tchecoslovaquie est 6treinte par la terreur qui se dvveloppe.
Et il ajoute : ( Depuis la fin de la guerre ce pays dtait
un terrain iddal pour les optimistes. C'6tait 1'endroit of les
communists gouvernaient comme des democrats, of 1'Est
et I'Ouest pouvaient se rencontrer sans rideau de fer et oQ
les liberties humaines survivaient a 1'ombre de la puissance
sovi.tique. Cette periode approche de sa fin. '

2. Situation franCaise
Une d6peche de Callender dans le a New York Times a
announce que Pindice du coft de la vie a monte de 9,6 pour








BULLETIN QUOTIDIEN DE PRESS tTRANGnRE .3


cent au course du mois d'octobre et que ce sont surtout
les products alimentaires qui. ont 6te a I'origine de cette
hausse. D'apris lui. il semble maintenant probable que le
Gouvernement sera oblige de continue de subventionner le
carbon ( a moins que le prix de celui-ci n'augmente de
74 % au d6but d'un hiver pendantlelquel la ration de pain
pourrait 6tre reduite par suite des ddficiences des importa-
tions de bld ). Il ajoute que le Gouvernement cherche ddses-
p6.rPment & enrayer cette inflation et espbre obtenir que
les fermiers franqais payment environ 20 milliards de francs
d'imp6ts au lieu des 7 milliards qu'ils ont pay6 cette annee.
Une d6peche de Hurd au ( Christian Science Monitor a>
announce que de nouvelles coupures de courant auront lieu a
Paris. Devant l'absence d'explications, le public parisien,
dit-il. condamne le Gouvernement Ramadier et a tendance
A se rapprocher du R. P. F.
Enfin. une dd6pche de W. Kerr dans le (( New York He-
rald Tribune a rapporte la declaration de M. Auriol selon
laquelle il n'existe qu'un problme en France et que c'est
celui du coft des products alimentaires. Il note rgalement
aue le President s'est opnos ab la proposition faite par Ie
general de Gaullp de modifier la constitution et de recourir
a des elections g6nbrales.
LA POLITIQUE OUVRIERE 'DU GITNERAL DE GAULLE (NMe
York Herald Tribune, 6/11, 6dit. europeenne) :

< ...On rapporte que le .gin.ral Charles de Gaulle, en
qui la plupart des dirigeants syndicaux craignent de
trouver un r6actionnaire, prepare un project de r6forme
constitutionnelle qui donnerait le rang de ministry an
chef de la plus grande confederation syndicale du pays,
la C.G.T.
Le but de son plan est d'amener le chef des syndi-
cats et ses subordonnes A concilier lear tache de diri-
geants syndicalistes avec les responsabilit6s du gouver-
neament.
La premiere de ces respoisabilites serait d'empicher
de faire du diroit de greve une arme politique cohtre la
politique gouvernementale, tactique A laquelle les diri-
geants actuels de la C.G.T. ont eu recours pendant ces
six derniers mois, pour appuyer les demands adres-
sees au President par le part communist.
Les details du plan du General n'ont encore jamais
Wte rendus publics...
Dans ses grandes lines, le plan du g6n6ral de Gaulle
resemble au syst6me de representation syndicate ac-
tuellement en vigueur dans l'Union Sovi6tique et dans
1'ancien Etat cornoratif italien. C'est un system qui
grouperait les diff'rents syndicats ceux des cadres
aussi bien cue reux de la main-d'oeuvre dans de
grandes federations repr6sentant toute une industries.
A l'echelon le plus 6leve, ces organizations participe-
raient directement aux travaux du gouvernement...
M. Malmraux affirme aue le systbme de r6forme syndi-
cale du general de Gaulle, en conflant des responsabilites
gouvernementales importantes aux diriceants syndi-
caux. est assez liberal pour obtenir I'appui d'une
grande parties de la gauche lorsqu'il sera connu... >
(SIDNEY KELLER.)'


III. PRESSE SOVIETIQUE

Revue de la press sovidtique du 5 novembre 1947
Les rubriques Atrangbres, d'une page et demie en moyenne,
garden toujours un caractbre d'information.
1. -- L'Assembl6e gnd6rale de 1'O. N. U.
Les travaux de I'O. N. U. font I'objet de brefs comopto,
rendus sous les titres : ( Condamnation des fauteurs de
guerre >, (< Discussion des probldmes des territoires non auto-
nomes ).


Dans la ( Pravda Borie Izakov et Georges Joukov com-
mentent la resolution du comit6 politique relative A cette
premiere question. Ils estiment qu'elle constitute un frein aux
ambitions des gangsters internationaux. (( Cette fois, d'ail-
leurs. 6crivent-ils. les d6elgations australienne. frangaise et
canadienne se sont montrees plus persnicaces que leurs chefs
de Washington et ont compris qu'il 6tait impossible de re-
pousser purement et simplement les propositions sovidtiques-
Austin, A contre-coeur, a dO les suivre.
Ls memes correspondents analysent ensuite longuement
le livre de M. Byrnes. Aprbs avoir rapDeld ane la d616gation
sovi6tioue avalt deja clairement exprim6 son opinion a ce
sujet,'ils d6clarent que de tels 6crits orouvent de facon indis-
cutable l'intention des Etats-Unis de nrovoquer un conflict
D'autre part. Bronsky, dans les <( Izvestia a, note A cP
apropos l'opportunit6 de la resolution sovi6tique condamnant
la propaganda belliciste.
2. La politique du D6partement d'Etat
La politicrue du Ddpartement d'Etat et ses incidences four-
nissent mature A une s6rie de tdl1grammes de second plan :
<< Arrive de conseillers militaires americains a Formose >,
< Hausse des prix en France >, << La situation en GrAce-y
3. La lutte du camp d6mocratique
Les manifestations qui ont eu lieu en Bulgarie A l'occasion
de l'anniversaire de la R6volution d'Octobre. retiennent 1'at-
tention de la press. qui fait 6tat de messages recus de You-
goslavie et de Chine.
Elle public 6galement des comntes rend4s du procbs Ma-
niu et announce l'arrivde de Louis Saillant en Bulgarie et le
retour de M. Wallace aux Etats-Unis.


IV. PRESS BELGE


LA SITUATION POLITIQUE EN FRANCE (La Nation Be fqe,
6/11, Union Nationale) :

< En attendant la reprise des travaux parlementai-
res, fixie an 13 novembre, et mettant A profit le sursis
que M. Rama.dier a obtenu ]e 30 octobre, les milieux
politiques francais s'attachent A. jeter les bases d'une
formule polititrue nouvelle.
Cette formule est essentiellement une formule cen-
triste. Elle exclut tout A la fois le R.P.F. gaulliste et le
parti communist. Elle associe les socialists et les R&-
publicains ponulaires (MRP). Elle vise A la formation
de ce que d6jA la press a nommn le < tiers parti >.
La S.F.I.O. et le M.R.P. ont d6ih exprim6 leur voTontl
de r6aliser une association 6troite, et des contacts ont
di1A eu lieu entire leurs leaders. Ces contacts se pour-
suivront ces jours.ci.
Le problime qui se pose n'est pas aussi facile A re-
soudre qu'on nourrait le penser. La majoritW gouverne-
mentale dolt Atre Mlargie...
Les socialists et le M.R.P. sont ainsi amends A cher-
dcher des allies A leur droite, et ii leur faudra s'assurer
l'appui des radicaux et de certaines individualites de
droite groupies sous 1'etiquette d'indbpendants...
Reste la question du programme que ce nouveau gou-
vernement serait pir6t a aDpliquer. C'est sur ce point
que les socialists et le M.R.P. font actuellement porter
leur effort, et l'on conceit au'ils 6prouvent qiuelTue
peine A mettre sur pied une politique commune capable
de r6gler les difficulties d'ordre mon6taire qui dominant
pr6sentement la situation franchise.
Troisieme et dernier sujet de consultations : qui pren-
dra la direction de la nouvelle .6quipe ? On a beaucoup
parl de Lhon Blum...
La conjoncture politique est telle, en effect, qu A d6-
faut d'un chef p.arfaitement competent et habile ma-







A BULLETIN QUOTIDIEN DE PRESS ATRANGBRE


noeuvrier, toute equipe nouvelle risquerail d'aller an
devant d'un 6chec... >
(Du correspondent de la Nation Belge I Paris.)


V. PRESS SUISSE


c() APRtS L'ARRIVEE DE M. MIKOLAJCZYK EN GRANDE-BRE-
TAGNE (Neue Ziircher Zeituing, 5/11) :
i ...II sera maintenant facile au gouvernement de
Varsovie d'affirmer, qu'ainsi que l'assurance en a 6t6
donn.ae a plusieurs reprises, it n'avait pas l'intention
d'engager des poursuites contre M. Mikolajczyk, et que
la fuite de celui.ci est due uniquement A la conscience
de sa culpability, un proces recent ayant permis de
produire des pieces a charge contre diffierents autres
membres du parti paysan. Au point de vue moral 6ga-
lement, la fuite de M. Mikolajczyk peut, bien entendu,
6tre'largement utilisee en Pologne au profit du minis-
thre et des l66ments avanc6s du parti en question. C'est
d'ailleurs ce qui s'est dBji, produit. La volont6 de resis-
tance des partisans de M. Mikolajczyk a la pression ve-
nant de la gauche ne pourra qu'&tre affaiblie par son
depart. D'ailleurs, I'aile gauche favorable A la coop6-
ration a saisi les renes sans tarder, et quelques infor-
mations parent de la profonde amerture d'anciens
partisans du leader paysan. Beaucoup de militants, dit-
on, ont .te frapp6s en raison de sa politique ; mais lui,
quand il a vu que le danger s'approchait de lui, a dis-
paru lichement.
L'opinion britannique s'associera aussi peu a ce ju-
gement s6vbre que les 616ments les plus fiddles du parti
paysan en Pologne mame. Quiconque se soucie r6elle.
ment de la cause de la liberty et de la d6mocratie, ne
pourra qu'approuver 1'homme sur lequel reposait la
principal responsabilit6 dans une lutte actuellement
sans espoir dans ce pays, pour s'Mtre soustrait A 1'l1i-
mination politique qui le menacait, de manikre a re-
commencer le combat tot ou tard. En dehors des com-
munistes, personnel ne reprochera au gouvernement


britannique d'avoir facility la venue de M. Mikolajczyk
cn Grandc-Bretagne... > .
(Du conrespondant it Londres de la Neue
Ziircher Zeitung.)
b) APRaS LES ELECTIONS MUNICIPALES EN GRANDE-BRETA-
GNE (BPOler NagclAric hten, 5/11, edit. du imatin) :
< ...A tort ou a raison, l'opinion qrue le gouvernement
s'est assign .conmme but de trailer particulierement mal
la classes moyenne a pris racine dans un trs ,grand
nombre d'esprits. Le souci de l'objectivit& nous oblige
a dire qu'un tel point de vue ne r6pond A peu pris cer-
tainement pas A la r6alite. Mais la suppression de la
< ration de base > d'essence, A laquelle aujourd'hui en-
core on ne reconnait pas un caractere de n.kcessite in6.
luctabhle, et surtout quelques formules extraordinaire-
ment malheureuses de l'ancien Iministre des Combusti-
bles, M. Shinwell, ont fait naitre cette impression. Tout
le monde se souvient qu'un jour M. Shinwell a dit pu-
bliquement qu'il ne se souciait pas le moins du monde
du bien-&tre de tous ceux qui ne sont pas inscrits au
parti travailliste ou a un syndicate. Ce language insolite
ohez un home d'Etat et destine A provoquer un mou-
vement de sympathie plus marqu6 chez les miners,
ainsi que le mecontentenent des menag&res, don't la pa-
tience semble 6tre epuisee, sont sans doute les causes
principles du retirement sensationnel qu'on a enregis-
tr6 a la fin de la semaine dernifre en Angleterre et tians
le Pays de Galles. II faut ajouter toutefois qu'en raison
de la majority qu'il possede a la Chambre des Commu-
nes, le go'uvernement s'est laiss6 bercer par une illu-
sion de s6curit6 nullement en rapport avec la r6alit6.
R6cemment encore, le procureur general Sir Hartley
Shawcross exprimait ce sentiment en une phrase hau.
taine ; < C'est. nous, maintenant, qui some les mai-
tres >.
Enfin, le gouvernement ne s'est jamais souci6 bien
s6rieusement de se tenir en liaison avec le people par
la voie de l'information, et il support aujourd'hui les
consi u.ences de cette erreur... >
(Du correspondent a Londres des BasIer
Nachri chten.)


-. V.-- I. imp. -7 ru oo ai 3.09Pi r


S. P. 1. Imp., 2 7, rue Nicolo, Paris 31.3009


Prix : 6 fr.




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs