Group Title: Bulletin quotidien de presse étrangère
Title: Bulletin quotidien de presse étrangère
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00077027/00229
 Material Information
Title: Bulletin quotidien de presse étrangère
Series Title: Bulletin quotidien de presse e´trange`re.
Physical Description: dl. 30 cm.
Language: French
Creator: Ministère des Affaires Étrangères
Publication Date: November 6, 1947
 Subjects
Spatial Coverage: France
United Kingdom
Russia
Poland
Germany
Belgium
 Notes
General Note: 1009: gebaseerd op afl. 5605 (1934).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00077027
Volume ID: VID00229
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 72892915
ccp - PA0245063

Full Text



SERVICES FRANCAIS
D'INFORMATION
(MINISTARE DE LA JEUNESSE,
DES ARTS ET DES LETTRES)


LA DOCUMENTATION FRANAISE


MINISTER
DES AFFAIRES ETRANGERES
SERVICE D'INFORMATION
ET DE PRESS


Direction de la Dourmentation
14-16, rue Lord-Byron, Paris (8&)




BULLETIN



DE PRESS


6 novembre 1947.


F IEN



ANGERE


Nouvelle S6rie NO 812


SOMMAIRE


I. PRESS BRITANNIQUE.
ut) Les rapports 6conomiques anglo-sovietiques
(Doylly WoIlIcer, 5/11).
,b) La situation dans la pkninsule indienne (Times,
5/11).
II. PRESS AMERICAINE.
Apris les elections municipales en Grande-Breta-
gne :
1. Nw Ylo nk Hiervtd Trilbune (4/11).
2. New York TzWels (3/11).
3. tfltclmodnid Trim)es Di spal!ch (3/11).
III. PRESS SOVIATIQUE.
IV. PRESS POLONAISE.
Apres les elections muni.cipiales en Grande-Breta-
gne i(Robloiotik, 4/11).
V. PRESS SUISSE.
a) La situation politique en France (Jourmnl de
Glentee, 5/11).
b) Le problhme des reparations allema-ndes (Tri-
bri4e ide Geneve, 4/11).


I. PRESS BRITANNIQUE

Revue de la press britannique du 5 novembre 1947
La press de ce matin consacre ses manchettes & diverse
questions : l'accord commercial anglo-irlandais pour inten-
sifier les changes entire les deux pays, les evenements du
Cachemire, I'augmentation de la production du carbon et
le budget d'automne qui sera present la semaine prochaine
au Parlement. Plusieurs journaux font 6galement ressortir
que les elections municipales qui viennent d'avoir lieu en
Ecosse ont etd marquees, elles aussi, par un important recul
des travaillistes. La plupart des journaux consacrent des
articles a M. Winant. Les questions frangaises fournissent
matiere a quelques articles dans le ( Times ), le (( Manches-
ter Guardian ), le ( Daily Telegraph ), le < Daily Worker >,
le c Daily Graphic ).
1. Accord commercial anglo-irlandais
Le correspondent parlementaire du ( Times ) announce
l'heureuse conclusion des conversations commercials et fi-


nancieres anglo-irlandaises dont le texte du communique a
et6 public hier par Downing Street. Aux terms de cet ac-
cord, la Grande-Bretagne exporterait du carbon, de l'outil-
lage agricole et electrique, des engrais aux Irlandais et
ceux-ci, en retour. lui fourniraient une quantity accrue de
viande, de products laitiers et du betall.
2. M. Mikolajczyk
C'est le ( Manchester Guardian a qui public le plus long
article au sujet de l'ancien leader paysan. Le correspondent
diplomatique de ce journal reproduit les declarations que
M. Mikolajczyk lui a fates au course d'une interview. Celui-
ci aurait declare notamment que la situation en Pologne ne
lui aurait pas permis de mener efficacement la lutte pour
la liberty et la d6mocratiq et que c'est cette raison qui l'a
pouss(, a quitter le pays. Le parti paysan serait appel6 a
disparaitre et cette disparition marquerait la fin de l'opposi-
tion parlementaire en Pologne.
M. Mikolajczyk lui aurait ensuite declare que le ( Komin-
form a avalt 6et cre6 pour liquider plus rapidement toute
trace de d6mocratie en Europe orientale et pour active
I'av6nement du regime communist. Il aurait 6t6 cr6e aussi
ISour combattre le plan Marshall, notamment en France et
en Italie. En ce qui concern la Pologne proprement dite,
la suppression du parti paysan serait ilent6t suivie d'un d6-
clin des socialists et de 1'Eglise. M. Mikolajczyk s'attendrait,
dans quelques semaines, a l'ouverture d'une champagne anti-
cl6ricale en Pologne avec mise en jugement des membres
du clergy. L'ancien leader polonais a fait etat ensuite de
la terreur politique qui regnerait en Pologne. Cette ter-
reur entrainerait deja la diminution de la production et
l'affaiblissement de la volont6 qui animait les Polonais pour
reconstruire leur pays. Les ouvriers seraient presque des
esclaves et toute tentative de greve serait etouffee par la
force. La difference des salaires entire l'ouvrier polonais et
celui de 1'Europe occidentale serait elle aussi un obstacle
serieux au d6veloppement des rapports commerciaux entire la
Pologne et cette parties de l'Europe.
M. Mikolajczyk aurait annonce son intention de se rendre
aux Etats-Unis.
Le correspondent du ( Manchester Guardian a A Varsovie
s'attend a une nouvelle champagne anti-britannlque en Polo-
gne a la suite de l'arriv6e a Londres de M. Mikolajczyk.
Le correspondent diplomatique du ( Daily Telegraph a
confirm les bruits du depart prochain de M. Mikolajczyk
pour les Etats-Unis.
3. Cachemire
Tous les journaux donnent des comptes rendus de la situa-
tion militaire au Cachemire et soulignent la menace que
font peser les insurg6s sur la capital et les pertes qui leur
sont infligees par les troupes indiennes.









4 M. Winant

La plupart des journaux annoncent le d6cis de M. Wi-
nant et sp6culent sur les raisons qui l'ont pouss6 i se donner
la mort.
5. France
Un long article du correspondent parisien du a Manches-
ter Guardian a est consacr6 au voyage de M. Thorez et de
M. Casanova a Moscou..I1 veut voir dans ce voyage un c Ca-
nossa ) du leader communist frangais. Apres avoir rappele
es .passages principaux des declarations du Comit6 central
du parti communist, dans lesquels ont ete soulignees lep
erreurs des leaders, ce correspondent estime que M. Thore/,
reste encore une figure populaire aupres de la masse de son
parti, mais qu'il est un instrument entire les mains des com-
munistes frangais, qui jouissent de la confiance de Moscou.
Ce meme correspondent s'attend a un renouveal d'agira-
non syndicate et ouvriere et ajoute que M. Jouhaux nest
plus le veritable chef de la C. G. T., mais qu'il a dO laisser
sa place a M. Frachon. C'est pourquoi il croit a des lutt.e
intestines dans le sein de la C. G. T. entire les Alementsr
communists et non communists.
Derck Kartun, dans le a Daily Worker a, attaque violem-
ment le general de Gaulle, qu'il accuse de collusion avec
les auteurs du Plan Bleu et les anciens vichyssois.
D'apres Kenneth Thorbun, du x< Daily Graphic a, la police
trangaise enquAterait sur les actes de sabotages qui se sont
products depuis quelque tempsi et qui ont coute une parties
du stock de coton entrepose au Havre.
Le meme journal announce que la France a demand hier.
a la Grande-Bretagne, lors d'une reunion de la Commission
economique tranco-anglaise, si celle-ci 6tait disposee a con-
vertir en dollars sa balance commercial.
Le (< Daily Telegraph > announce en outre que cette com-
mission va s'efforcer de trouver une nouvelle base pour la
reprise du traffic touristique entire la Grande-Bretagne et la
Prance.
Le < Times ) rapport les declarations de M. Vincent
Auriol devant le CongrCs des presidents des Chambres de
Commerce. II souligne que le coft de la vie accuse pour le
mois d'octobre une augmentation de 9,6 'o par rapport au
mois de septembre.
6. U. R. S. S.

Le a Times ) et le a Daily Herald a font etat dfune pu-
blication du D6partement d'Etat accusant 1'U. R. S. S. de
saboter la demilitarisation et la reconstruction de 1'Allema-
gne, de mener la guerre des nerts, d'empecher tout accord
sur les armes atomiques et de fausser les elections darns
les pays satellites.
Cette publication announce aussi l'intention des Etats-Unis
de rendre a 1'Allemagne la position qui lui permettra de col-
laborer dans l'independance a un large programme de re-
construction economique europeen.
Le a Manchester Guardian a public, de son c6te, une
d6peche a Reuter a d'apr6s laquelle le correspondent a Var-
sovie de' la a Pravda ) aura'it accuse les autorites ameri-
caines et britanniques de se saisir de presque toute la pro-
duction des firmes allemandes sans offrir aucune contre-
partie.
7. Hongrie
Une depeche x Reuter a, reproduite par le a Manchester
Guardian ), announce la disparition de M. Pfeiffer. leader du
parti de l'independance hongroise. Le secr6taire de M. Pfeif-
fer aurait deja et arrete ainsi qu'un membre du minister
de 1'Instruction affilie au parti de M. Pfeiffer.
8. Roumanie
Plusieurs journaux annoncent que la Cour de Bucarest
a demand la mort de M. Maniu et de ses co-accuses.

a) LES RAPPORTS tCONOMIQUES ANGIO-SOVIATIQlEAS (Daifiiy
Wor'ker, 5/11, communisle) :

< ...Il sensible que les n6gocialions commercials an-
glo-soviiliques doivent sortir b)ient6l de l'impasse oil
elles ont about et que M. Harold Wilson, president du


Board of Trade, doive se rendrc a Moscou dans un
proche avenir...
Dans une re6ente declaration, lie mar6chal Staline a
(lit. que le gouvernenent soviclique 6lait prilt < a faire
la Inoiti6 du chemin pour aller au-devant de la Grande-
Bretiagne > et precise que < le but de la politique de
I'Union Sovi.6tique est toujours d'ameliorer miles rapports
6cono.miques et politique's avec les autres pays, A com-
mnencer -par la Grande-Bretagne et les Etats-Unis >.
Apres cette declaration et sous la pression croissanle
de l'opinion publique britannique, le cabinet sembl.e
avoir enfin iced5, .mais il rest A voir s'il :se risquera
a encourir le m6contentement des Etats-Unis en fai-
sant abo'utir les n6gociations a une heureuse conclu-
sion.
En delhors de la pression politique negative exercee
par les Etats-Unis, ia situation e'lle qu'elle se pr6sente
est tres propice A des changes coinmerciaux inpor-
lanls entire la Grande-Bretagne ct ]'Union Sovi6tique.
L'Union Sovietique possede le 1)16, les products ali-
inentaires et le bois don't nous avons tant besoin et
n0us avions les niaicliines, I'acier, les raijs et le mnatriel
qu'elle reclame.
Un important accord commercial anglo-sovietique
enlrainer ait aussi I'anielioralion tie nos relations eco-
nomniques avec (ies nouvelles dCmocraties de 1'Europe
oriental, et en particulier avec la Yougoslavie don't la
de61gation iconmmerciale est encore a Londres... >

b) LA SITUATION DANS LA I'ENINSULE INDIENNE (Tilist,
5/11) :

<< ...I1 serait falall pour I'avenir des deux dominions,
aussi biein que pour les inl6rits des peuples de la ,p6-
ninsule indienne, d'encourager les deux parties A croire
que ties difl'rends coimmne ceux qui se sont 61eves peu-
vent trre .r6gl6s de facon salisfai;s'ante par des metho-
des de force. De tells methods sont incompatible
avec les ob4igalions 1qui incomnbent A deux pays faisant
partic du Commonwealth et tdes Nations Unies. Les
differends relatifs au Cachemire et au Junagadh pour-
raient 6tre r6gles par une simple diplomatic; ces dif-
f6rends se sont aggrav6s en grande parties parce que
ces deux Etats se sont' laisse entrainer par un zBle par-
tisan. Tandis que la press de 1'Inde a violemment
critique le Pakistan, certain discours prononc6s par
des membres du gouvernenent du Pakistan l1'ont 6t6
en terms trop violent pour 6tre excuses, ,m6me par
uii vi ressentiment, et ont 0t6 ldireiclement cause de
1'echec essuy6 par Lord Mountbatten pour m.ettre sur
pied une conference entree les dirigeants des deux do-
minions a l'occasion de la reunion a Lahore, samedi
dernier, de la commission mixte Ide D6fense. Ces atta-
ques verbales ne doivent pas se renouveler si l'on veut
que la visit du Premier Mi'nistre du Pakistan A Delhi,
pr6vue pour la fin de celte scmaine, inaugure un nou-
vel effort de la part des deux parties pour concilier le's
inlerets des !deux dominions en toule aiiti6 et bonne
f.oi. >


11. PRESS AMERICAINE


Revue de la press americaine du 4 novembre 1947
1. Relations entire les U. S. A. et 1'U. R. S. S.
Un certain nombre d'Iv6nements qui ne manquent pas
d'avoir une important influence sur 1'etat des relations
russo-am6ricaines, sont encore m'is en vedette par la press
d'aujourd'hui. L'arriv6e a Londres de M. Mikolajczyk, l'arr6t
d'expulsion pris par Tito contre deux correspondents ameri-
cains et une decision similaire du Gouvernement hongrois
contre un correspondent de 1' a A. P. ), font l'objet de


ilLINXTIN QLOTIbIl"N DL, IIIIESsr fTIIANGFIIE







BULLETIN QUOTIDIEN DE PRESS JTRANGtRE


nombreuses dtpiches d'agences. L'att'itude des gouverne-
ments satellites de l'U. R. S. S. a 1'6gard des chefs de l'op-
position et a 1'6gard des representants de la press am6ri-
caine est commentee en des terms identiques dans toute
la press. Le caractere autoritaire du communism, dit-on.
ne saurat admettre une opposition ddmocratique ni tolerer.
une information objective qui pourrait aller a 1'encontre de
la propaganda de 1'U. R. S. S. ou de ses satellites.
C'est 4galement sous l'aspect des relations russo-americaines
que la press discute du probleme allemand. Elle donne une
large publicity au discours prononce hier par le senateur
Vandenberg, qui a refute les arguments anti-amr'icains de la
propaganda sovietique et a conclu a la necessity de fire
une paix separee avec 1'Allemagne de 1'Ouest dans le cas
oi la reunion des ministres des Affaires etrangeres de no-
vembre ne donnerait pas de rdsultats. M. Vandenberg a dit,
notamment, que la restauration d'une autonomie allemande
etait a la base du relevement euronden mais qu'elle devrait
se faire sans provoquer une nouvelle menace allemande et en
respectant les interets vitaux de la France et de ses voisins
septentrionaux.
M. Sumner Welles, ancien sous-secr6taire d'Etat, envisage,
egalement, dans son article d'aujourd'hui, le problem alle-
mand sous cet angle : e I'opinion americaine, ecrit-il, ob.
sedde par les perils du communism, perd de vue la menace
allemande et, cependant, on ne peut pas dissodier ce danger
de l'autre. L'endiguement du communism depend, tout
.d'abord, de la fagon don't les U. S. A. pourront obtenir pour
1'Allemagne un reglement de paix qui apportera la security
a 1'Europe de l'Ouest. a
M. Walter Lippmann, qui vient de rentrer d'un voyage
d'etudes en Europe, estime que cet end'iguement du commu-
nisme est deja efficace et qu'il resulte, d'une part, de 1'atti-
tude anticommuniste de la grande majority des peuples oc-
cidentaux et de l'attitude energique prise par le Gouverne-
ment americain qui, de Stettin a Trieste, a maintenu de-
vant expansion communist une barrifre d6fendue, il est
vral, par une faible force militaire americaine mais appuyde
de toute la puissance que representent les U. S. A.
La propaganda en zone d'occupation americaine, a deja
commence. C'est ainsi qu'une d6peche ( A. P. ) de Berlin
signal que ( Der Abend >, journal allemand sous licence
americaine, public une grande photographic reprdsentant
Ribbentrop et Staline souriant apres la signature du trait
russo-allemand de 1939. Un journal de licence americaine
en Autriche, ( Wiener Kurierr >, aurait, selon une d6peche
du ( New York Herald Tribune ), public des repliques a la
propaganda sovietique et accused les soldats russesl 'avoir
tssassin6 onze personnel, don't six enfants, dans la zone
d'occupation sovietique en Autriche.
Enfin, la publication par le Departement d'Etat d'un fas-
cicule sur ( les aspects de la politique etrangere ameri-
caine ) accuse ( l'intransigeance sovietlique ) d'etre respon-
sable du fait que jusu'a present le monde n"a pas pu b6ne-
ficier ( des fruits de la paix et de la victoire ).

2. Aide americaine
Les correspondents politiques de Washington rapportent
encore aujourd'hui des details sur les preparations du plan
d'aide americaine a 1'Europe. Ils font ressortir que, tant du
c8te de 1'Administration que du c6t6 republican, on s'apprete
a publier une proposition coricrite visant a etablir un orga-
nisme am6ricain de distribution et de contrBle de cette aide.
On attend avec interest le rapport du Comit6 Harriman,
compose de personnel etrangeres a 1'Administration et le
rapport du Comite Herter. Le project gouvernemental consis-
terait a creer une agence qui serait appelee ( Administration
de Cooperation europeenne >. Selon le correspondent Idu
( New York Herald Tribune >, un administrateur general
serait nomme par le President Truman avec le consente-
ment du Senat et une mission special amdricaine serait
envoyee en clacufi des seize pays qui beneficieraient de cette
aide. Fonctionnant en dehors des ambassades et des 16ga-
tions americaines dans ces pays, elle permettrait de coor-
donner l'aide americaine avec les besoins locaux et de sur-
veiller 1'emploi qui est fait de cette aide.
Le project republican serait d'etablir une society dirigee
par un Comite de cinq membres don't deux au moins se-


raient r6publicains et don't la nomination devrait Ctre con-
firm6e par le S6nat. Qu'il s'agisse du project gouvernemen-
tal ou du project repubhcain, l'autorit6 du President Tru-
man et du D6partement d'Etat se manifesteraient sur ces
organismes afin de pernlettre une coordination de la poli-
tique generale americaine et de 1'aide que les U. S. A. ap-
porteraient a 1'Europe.
Tous les correspondents politiques admettent qu'une majo-
rite du Congres parait desormais d'accord sur les principles
de cette aide. C'est, disent-ils, sur les m6thodes a employer
que porteront surtout les d6bats et c'est a ce propos que se
derouleront .des luttes politiques qui ne peuvent pas man-
quer d'illustrer la session sp6ciale du Congres en cette annde
d'6lections americaines.
3. O. N. U.
La press accord une place important aux d6bats de
I'O. N. U. sur la Palestine et sur la motion qui a dtd vote
hier a 1'unanimit6 contre la propaganda belliciste.
A propos de la Palestine, elle note que la nouvelle propo-
sition russe de faire cesser le mandate britannique sur ce
pays au premier janvipr prochain et de faire 6vacuer les
troupes anglaises dans les trois ou quatre mois qui suivront,
contrast avec la proposition faite anterieurement par le
delegue americain qui avait proposed que l'independance pa-
lestinienne entire dans les faits le premier juillet prochain.
Aucun commentaire ou editorial ne parait encore a ce sujet.
4. Situation financiere franqaise

Des d6epches de Paris au ( New York Times ) et au
a New York Herald Tribune a signalent les decisions prises
par le Cabinet frangais en vue d'accroitre la rentree des im-
pots. Ces decisions sont presentees objectivement et sans
commentaire.
Un article de Sulzberger, 6crit de Washington au ( New
York Times ., est, tout entier, consacr6 a 1'6tude du pro-
bl6me politique frangais et en part'iculier au conflict entire
les communists et les gaullistes. ( Le general de Gaulle,
dit-il, mettrait le communism hors la loi s'il arrivait au
pouvo'ir, mais il devra egalement s'appuyer sur la gauche
s'il veut trouver un appui dans la classes ouvriere. ) Sulz-
berger constate que le Departement d'Etat n'est pas enthou-
siasm6e pour le retour du g6ndral de Gaulle et qu'il parait
placer ses espoirs dans une sorte de coalition centriste ).
Ce ne serait que dans Is cas d'une lutte ouverte avec le
communism qui se developperait en France ou si le general
de Gaulle recevait un appui important dans la classes ou-
vribre, que le D6partement d'Etat. dit-il, serait enthousiaste
pour soutenrr le general de Gaulle. a

APRES LES ELECTIONS MUNICIPALES EN GRANWDE-BRETAGNE.

1. New Po'rk Hilerald Triblune (4/11) :

e I1 existe un parall6lisme (curieux entire les resultats
des elections imunicipales tenues samedi en Grande-
Bretagne et celles qui se sont d6roulees en France deux
semaines rjlus tot... Dans ces deux pays s'est manifes-
dfe uinne reaction contre des gouvernements qui out
cherch6 activement et ouvertement A faire progresser
[la cause de l'.6conomie national dirig6e, des go-uverne-
n'ents qui se sont vou6s a ce que les Francais appellent
succinctement le < dirigisme a c'est-a-dire la direc-
tion gouvernemenlale des falcons de vivre et de travail-
ler d'un pays. I] serait assur6ment dangereux pour ce-
lui qui a foi dans la libre entreprise d'altacher trop
d'importance a cette 6vo4iution. Le s-ort du Francais et
de 1'Anglais moyens est triste et p6nible; le dirigisme
est invitablement associ6 aux 6preuves et on rejette
sur lui la responsabiliti des difficulties, et cela quelle
que soit 1a force avec laquelle le's partisans du dirigisme
preten'dent que la guerre et le mauvais temps en sont
les causes fondamentales. Les conservateurs britanni-
ques ont admis en paartie la force de cet argument en
acceptant ine honne part du programme travailliste
comme des faits accomplish, et de Gaulle a fait porter








4 BULLETIN QUOTIDIEN DE PRESS ATRANGERE


la plus grande parties de son appdl sur la n6cessit6 dec
rendre le gouvernement francais assez fort pour faire
respecter ses actes plut6t que sur le idesir d'e constituer
un gouvernement intervenant beaucoup moins dans le
domain aconomique en fait il a pr&co:nis6 une forme
die < dirigisme > qui s'oppose au communism ou au
socialisme -avanc6...
A l'heure actuelle, ni Churchill, ni de Gaulle ne peu-
vent constituer un tel goutvernement par des mithodes
constitutionnelles. Au cas oh ils seraient capable de le
faire dans un proclle avenir, its trouveraient que c'est
1I une responsabiltit6 aussi lourde et un risque aussi
serieux qui ceux qu'ils ont assumes en temps Ide
guerre. a

2. Nfw Yorpk Tizn s (3/11) :

< ...Les resultats des electionss britanniques, qui sont
presque entibrement connus, constituent une preuve de
plus des nouvelles tendances qui se manifestent partout
en Europe, A l'ouest du rideau de fer, 1a oif les home's
libres .peuvent exprimer leur opinion dans des Mlec-
tions libres. Ces tendances ne font pas senlement re-
culer le communism' qui menacait de submerger toute
1'Europe apres la guerre; elles font Agalement 6chec an
socialisme -qui se procdamait le mouivement de l'avenir,
et elles ramenent les part's mod6res et centristes qui
incarnent les valeurs traditionnelles de la civilisation
occidentale.
En leffet, les r6sultats des electionn britanniques sont
conformes A cette tendance g6nerale don't la nianifesta-
tion la plus spectaculaire est la resurrection du general
de Gaulle en France, mais qui est 6galemenl percep-
tible danas les electionss qui ont en lieu r6ceniment au
Danemark, en Norvege, en Suisse, en Grace, dans I'Al-
lemagne occidental el en Italie. Cet ensemble de cons-
tatations semblerait indicuer qu'on r6siste de 'plus en
plus a la << revolution ) qu'elle vienne de gauche onu
de droite, qu'elle s'effectue par la violence on qu'elle
soit << consentie > et qu'on se prononce en favieur
d',un novel 'quilibre des forces politiques fiond6 sur
1'union des 61lments d6mocratiques au lieu de la do-
mination d'une classe... >
3. Richmonld Times Dispatch (3/11).
( ...Nous devons prendre soin de ne pas n6gliger
le fait que les Anglais combattraient maintenant n'im-
porte quel gouvernement, 6tant donn6 l'aust6rit6 de
plus en plus grande Iqu'on leur impose et les d6sagrA-
ments et Apreuves de toutes sortes qu'ils subissent.
.Cependant, il semble raisonnable de conclure qu'il
existe en Angleterre et aussi en France un mou-
vement politique fort qui indique une orientation vers
la droite. En Grande-Bretagne, la reaction s'est pro-
duite contre le gouvernement travailliste et en France
elle .tait moins dirigce centre le communisne et le
socialisme qu'en faveur d'une politique de droite...
Des elections semblables tenues recemment au Dane-
mark, en Norvbge et en Suisse ont mis en evidence
1'existence d'un certain retirement vers une droite mo-
derde, que l'on interprete come le faith qu'on se d6-
tache du socia'lisme.
Il est tout a faith possible que ces diverse tendances
aient 6t6 interpr6tees de facon trop optimist et que
l'Europe professe encore un degr6 de socialisme qui d6-
passe de loin ce que nous autres Americains pourrions
accepter. Mais en mine temps ces elections qui ont en
lieu dais cinq pays d'Europe sont encourageantes. Elles
permettent de fonder jusqu'A un certain point l'cspoir
que la position resolue adopted aux Etats-Unis contre
I'intervention du gouvernement dans presque toutes
les branches du commerce et de 1'industrie, ainsi que


dans la vie priv6c des ciloycns, trouve un 6cho ailleurs.
Les r6sultals des elections qui sc sont d6roul6es samedi
en 'Grande-Bretagne constituent le fait de politique
6trang6re le plus reco'nfortant de ces derniers mois. >


III. PRESS SOVIETIQUE


Revue de la press sovietique du 4 novembre 1947
Les rubriques 6trang6res d'une page et demie en moyenne
garden un caractere d'information.
1. Assemblee generale de I'O. N. U.

Des comptes rendus sur les travaux de 1'O. N. U. paraissent
dans tous les journaux.
< L'Etoile Rouge a consacre la prem'ire parties de sa
chronique international aux d6bats du 31 octobre sur la
question coreenne. Il accuse les Etats-Unis d'avoir une fois
de plus, (( grace a la machine A voter a, reussi a imposer
ses buts.
Un article des <( Izvestia > sur le meme sujet, signal le
contrast qui existe entire les (( belles paroles a de M. Austin
et les <( mitrailleuses legeres a de M. Johnson. M. Herschel
Johnson est le directeur de la fire Johnson Automatic
Export Co. de Boston, et les ( Izvestia > 1'accusent d'avoir
envoy en Europe et au Moyen Orient des experts charges
d'6tablir les besoins en armements des pays de ces con-
trees en vue d'intensifier les exportations de sa firme. C'est
ce qu'i expliquerait que les d6legues ambricains, < obliges de
se rallier a la resolution condamnant les fauteurs de guerre.
s'opposent A en appliquer la second parties ).
2. La politique du Departement d'Etat
La pol'itique du D6partement d'Etat et ses incidences four-
nissent matiere a une s6rie de t6legrammes de second plan :
< Les journaux indon6siens critiquent l'activit6 de la com-
mission des Trois Puissances >, a Radescu est parti pour
New-York >, ( Mikolajczyk est arrive en Angleterre ), ( Les
Etats-Unlis et l'Angleterre font obstacle au relevement eco.
nomique de la Yougoslavie >.
Par ailleurs, ( L'Etoile Rouge a d6nonce successivement
la penetration americaine en Grace, les fausses nouvelles
lances. dans la press suddoise A propos de l'apparition
d'avions strangers et de travaux de nuits secrets A Petsamo,
ainsi que les visees amr'icaines sur le Gro6nland.
Korolkov,, dans la ( Pravda a, declare que les Etats-Unis
ont transform l'Allemagne en une colonies americaine situee
au centre de I'Europe.
3. La lutte des forces democratiques
Les manifestations qui ont eu lieu au Danemark et en
Hongrie A l'occasion du trentiere anniversaire de la R6volu-
tion d'Octobre, retiennent I'attentiori de la press, qui fait
6tat des voeux recus des organizations syndicales Atrangeres.
Elle donne Agalement des comptes rendus du proces Maniu
et de l'expulsion de Yougoslavie du correspondent du ( New
York Times ).
Des quotidiens reproduisent la resolution finale du cornitA
central du parti communist franeais et citent une d6peche
6manant de 1'Agence << U. P. >. selon laquelle des dollars-or
seraient envoys de France aux Etats-Unis.


IV. PRESS POLONAISE
-

APRPS LES ELECTIONS MUNICIPALES EN ANGLETERRE (RO-
botnik, 4/10, socialiste.
a La d6faite essuy6e par le parti travailliste tAmoi-
gne dans tous les cas d'un net changement dans les
dispositions des 6lecteurs.
Nous comprenons sans peine que la situation co-
nomique difficile de la Grande-Bretagne ait pu influen-






ttULLETiN QUtOTi)DEN b)E PRESS ETRANGERE b


cer le r6sultat des elections, bien que le gouvernement
du Labour Party no soit que partiellement responsible
de cette situation. Mais ind6pendamment de cela les
dirigcants travaillistes doivent consider l'issue de la
derniere consultation come un grave avertissement de
la part des 61ecteurs. 2


V. PRESS SUISSE


a) LA SITUATION 1'OLITIQUE EN FRANCE (JournII'l de Ge-
nuve, 5/11).
< ...II est possible que M. Blum soit plus qu'un autre
en measure de former un iniistere centriste, mais il ne
parait pas dans son tenmprament de persev6rer long-
temps dans une entreprise minist6rielle. Des raisons de
sant6 peuvent aussi intervenir pour lui faire regretter sa
retraite de Jouy-en-Josas.
D'autre part, son attitude d'intransigeante et presque
violent hostility a 1'Pgard du general ,de Gaulle, e,
les managements que, tout en les condamnant, il con-
serve a l'6gard des communists, pourraient assez vite
le placer dans une situation embarrassante. L'action
mIme des communists demontrera bientOt qu'une posi-
tion d'6quilibre entire eux et le R. P. F. est difficilement
tenable.
Dans le cas oi, en definitive, M. Blum n'accepterait
pas la pr6sidence du Conseil, il ferait peut-etre appel
a M. Le Troquer, qu'il prendrait d'ailleurs come pre-
mier collaborateur, en quality de vice-president du Con-
seil, s'il en assumait lui-minme la direction... >
b) LE PROBLEME DES REPARTITIONS ALLEMANDES (La Tri-
buine de Genve, 4/11).
x ...En ce qui concern les reparations, les Allibs
avaient le choix entire deux solutions : on une r6quisi-


tion massive, ayant lieu une fois pour toutes, ou des pre-
1ivements sur la production cqurante et s'6chelonnant
sur de longues annees. Les Anglo-Saxons se sont pronon-
ces pour la premiere, qui leur parait la plus pratique et
la plus sire, et ne maintiendront done dans la < bi-
zone v que les industries devant lui permettre de se
suffire a elle-m&me et A .couvrir les besoins essentiels de
1'ensemble du pays. Les Russes et leur point de vue
6tait partag6 au .d6but par la France et par des e pe-
tits allies opilaient pour la second formule. Mais
celle-ci implique necessairement une intensification dc
la production et, par consequent, le renflouage des
usines construites sous le Troisieme Reich pour des fins
purement inilitaires. Par la force des choses, I'Allema-
gne deviendrait de la sorte la plus grande puissance
industrielle du continent et retrouverait son ancien
a potential de guerre >. Les exlpriences faites aprbs la
-premiere conflagration mondiale ont d'ailleurs de6mon-
tre que reparations et s6curit6 sont des terms qui s'ex-
cluent 'un 'autre. On ne peut avoir A la fois le beurre
et l'argent du beurre...
Cette question 6pineuse entire toutes, fera encore l'ob-
jet d'un grave debat A la prochaine conference des mi-
nistres des Affaires 6trangBres. Mais, en Allemagne
meme, 1'6motion est ddja a son comble et elle atteint
son paroxysme dans la Ruhr qui, cela va de soi, est
particulitrement viste. La propaganda communist, qui
sp6cule partout sur le rebondissement des passions na-
tionalistes, n'a pas manquB de presenter le plan tde dB-
manttlement come une machination du capitalism
anglo-amiricain, qui chercherait & 6touffer dans l'oeuf
'la concurrence allemande.
Cet argument fut abondamment invoqu6 a occasion
des elections aux conseils d'entreprise qui fonctionnent
reguli6rement dans la Ruhr, comme dans toute 1'Alle-
magne, en vertu d'une ordonnance du Comiit de con-
tr6le alli( de Berlin...
(PAUL nU BOCHET.)


S. P. I. Imp., 27, rue Nicolo, Paris 31.3009









































































Prix : 6 fr..




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs