Group Title: Bulletin quotidien de presse étrangère
Title: Bulletin quotidien de presse étrangère
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00077027/00227
 Material Information
Title: Bulletin quotidien de presse étrangère
Series Title: Bulletin quotidien de presse e´trange`re.
Physical Description: dl. 30 cm.
Language: French
Creator: Ministère des Affaires Étrangères
Publication Date: November 4, 1947
 Subjects
Spatial Coverage: France
United Kingdom
Russia
Poland
Germany
Belgium
 Notes
General Note: 1009: gebaseerd op afl. 5605 (1934).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00077027
Volume ID: VID00227
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 72892915
ccp - PA0245063

Full Text




SERVICES FRAN(AIS
D'INFORMATION
(MINISTERE DE LA JEUNESSE,
DES ARTS ET DES LETTRES)

Direction de la Documenlation
14-16, rue Lord-Byron, Paris (8)


LA DOCUMENTATION FRANCAISE


MINISTER
DES AFFAIRES ETRANGERES
SERVICE D'INFORMATION
ET DE PRESS


BULLETIN



DE PRESS


4 novembre 1947.


QUOTIDIE rj



ETRAN' E



Nouvelle Sbrie No 810


SOMMAIRE


I. PRESS BRITANNIQUE.
a) La situation politique en France.
1. News Chnonicle (1/11).
2. Sunday Times (2/11).
b) Les elections municipales en Angleterre.
1. Daily Herald (3/11).
2. Times (3/11).
3. Daily Telegraph (3/11).
4. News Chronicle (3/11).
5. Daily Worker (3/11).
c) Le problJme palestinien (Times, 3/11).
II. PRESS AMERICAINE.
Le probl6me palestinien (New York Herald Tri-
bune, 3/11).
III. PRESS SOVIETIQUE.
IV. PRESS SUISSE.
Apres le vote de confiance au gouvernement Ra-
madier (Journal ide Genuve, 3/11).


I. PRESS BRITANNIlUE


Revue de la press britannique du 1,r novembre 1947

1. Palestine
Tous les journaux reproduisent ou rdsument les d6clara-
tions de M. Herschel Johnson & I'O. N. U. exposant les
propositions de Washington sur la question palestinienne.
D'apres ces declarations, le mandate britannique prendrait fin
le 1" juillet 1948, date a laquelle la Palestine serait partag6e
en deux Etats inddpendants jtif et arabe. Les Britanniques
assumeralent le maintien de l'ordre et administreraient le
pays jusqu'd cette date et une commission des Nations Unies
se rendrait imm6diatement sur place pour 6tudier les con-
ditions du partage et pour surveiller la formation des gou-
vernements provisoires juif et arabe. D'apres le correspon-
dant politique du x Daily Telegraph ), le gouvernement
britannique, fiddle a l'attitude qu'il a toujours adoptee, se
refuserait a collaborer par la force a toute politique qui
irait a l'encontre des d6sirs des Juifs et des Arabes.


2. Relations anglo-italiennes
La plupart des correspondents soulignent 1'atmosphere par-
ticulierement cordiale dans laquelle se sont ddroulees les
conversations entire le comte Sforza et M. Bevin. Les corres-
pondants r6sument les r6sultats de ces pourparlers; la
Grande-Bretagne permettrait notamment 1l'Italie de con-
server la part qui devait lui revenir de la flotte italienne,
quitte pour 1'Italie a ddmahteler ces unites ou a les, couler
& 1'exception des bateaux auxiliaires. Un accord serait inter-
venu notamment sur la question des visas, du carbon, de
l'aviation civil et de relations culturelles entire les deux
pays. Selon le correspondent du ( Times ), on sent des
deux c6tds que, dans les limits du possible, des bases soli-
des ont 6te jetees entire les deux d6mocraties, qui seront
a mime desormais de faire revivre leurs int6erts communs.

3. France
D'apres le correspondent du ( Times a Paris, les commen-
taires de la press francaise sur le vote de jeudi dernier
montreraient que le M. R. P. et le parti socrialiste esperent
qu'une troisieme force est nee et que cette force est appelee
a renforcer les parties modrdes et ceux de droite estimeraient
au contraire que les jours du gouvernement actuel sont
comptds. Le correspondent du ( Manchester Guardian >
consacre, de son c6te, un long article a la perte de prestige
du Gouvernement qui, selon lui, donnerait une impression
de division et de mediocrity. Il estime que ce Gouvernemnet
ne sera pas a meme de tirer un b6enfice quelconque des
nouvelles measures fiscales, qui devraient, si elles sont cor-
rectement appliqudes, rehausser le prestige du Gouverne-
ment. Selon ce correspondent, une scission du parti socialist
ne serait plus A craindre. L'attitude actuelle des communis-
tes constituerait ( la plus grande chance pour la France ).
( Les communists devant se plier aux consignes de Moscou,
verraient leurs efforts de cinq ann6es r6dults a neant. )
D'apres le correspondent du ( Daily Telegraph ), il se mani-
festerait dans la coalition actuelle le desir de former une
nouvelle dquipe qui aurait assez d'autoritd pour d6fendre
la Rdpublique centre le communism et le gaullisme. On pen-
seralt que M. Blum pourrait 6tre le chef de cette nouvelle
6quipe et ce correspondent croit que M. Blum ne refuserait
pas cette responsabilitd.
4. Allemagne
D'apres le correspondent diplomatique du a Times ), les
supplants qui doivent se r6unir prochainement se contente-
raient d'examiner les questions qui leur ont 6et conf'ies par
les ministres & la conference de Moscou. Ce correspondent
estime que c'est la question de l'unite economique de 1'Alle-
magne qui decidera du succes de la conference de novembre.
Jusqu'& maintenant, remarque-t-il, les conversations des mi-











2 BULLETIN QUOTIDIAN D1)E PRESS ITHANGERE


nistres sur ce sujet les ont toujours eloignes les uns des
autres.

5. O. N. U.

Alistair Cook, dans le < Manchester Guardian ), rend
compete des d6bats de 1'O. N. U. sur la question de la Cor6e.
Il estime que les d6legues sovietiques viennent a cette occa-
sion de montrer une fois de plus leur intention de boycotter
tous les efforts de 1'O. N. U. Alexander Werth ecrit dans le
( Manchester Guardian ) que la press et la radio sovi6ti-
que concentrent actuellement leurs attaques sur ( les fau-
teurs de guerre >. Il signal par example que l'adoption
par les Nations Unies d'une moion conoaarinani ia p'opta-
gande belliciste est considered en Russie comme un triomphe
personnel de M. Vychinski.

6. Divers

Plusieurs informations ont trait au proces de M. Maniu,
ainsi qu'a la disparition de M. Mikolajczyk.-

Reveue de la press britannique du 2 novembre 1947

La vedette de la press dominicale est occupee presque
entierement par la publication des elections municipales qui
se sont deroulees sur tous les territoires de 1'Angleterre et
du Pays de Galle a l'exception de 1'agglomeration londo-
nienne. Ces resultats accusent un succes massif des conser-
vateurs.
Les journaux de dimanche donnaient a cette occasion des
chiffres deja connus pour 384 municipalities sur 388 et qu'i
se traduisaient pour les travaillistes par la perte de 676 sie-
ges au profit des conservateurs et des ind6pendants.
Les journaux conservateurs soulignent en outre que le
parti travaillistes a perdu le control de 21 conseils muni-
cipaux important, don't les villes de Birmingham, Manches-
ter. Rugby, etc...
1. Inde

Plusieurs journaux annoncent les nouveaux success qui
semblent avoir ete remportes par les rebelles dans le Cache-
mire.
Le correspondent de ( L'Observer a note au'a la suite d'un
appel pressant de M. Attlee, les dirigeants responsables de
1'Inde et du Pakistan ont tenu une reunion hier a Lahore ;
il remarque toutefois que ni les uns ni les autres n'ont le
control de la situation et que sans desirer veritablement
la guerre, ils veulent s'assurer la possession du Cachemire.

2. Palestine

O'Brandon, correspondent du ( Sunday Times ), fait etat
des premieres reactions suscitees dans les milieux britanni-
ques par le nouveau plan americain concernant la Palestine.
Il note a cet regard que ce plan propose exactement ce centre
quoi s'est deja elevve la Grande-Bretagne en demandant
aux Nations Unies de la reliever de son mandate et en noti-
fiant son refus d'accepter aucun plan qui ne satisfasse pas
a la fois les Juifs et les Arabes. Selon lui, il semble probable
que le Gouvernement attendra avant de prendre une deci-
sion que 1'Assembl6e ait pr'is definitivement position a 1'6gard
du plan de partage.
Le correspondent du ( Sunday Dispatch ) croit savoir de
son c6te que le Gouvernement britannique se propose de
repondre par un refus categorique a la proposition ameri-
caine. 11 ferait au surplus valoir trois points :
1" La Grande-Bretagne desire 6tre sortie de Palestine au
plus tard a la fin de decembre;
20 -Si les troupes britanniques devaient 6tre maintenues
jusqu'a ce que les gouvernements arabes et juifs soient for-
mes, la tension croissante qui en resulterait dans l'attente
du transfer du pouvoir empecherait la Grande-Bretagne de
retire ses troupes;
3" La Grande-Bretagne se reserve le droit de ne pas meme
participer a la tache de maintenir la paix en Palestine pen-
dant l'application des decisions des Nations Un'is.


3. Plan Marshall

Le correspondent a Washington de o L'Observer > rapporte
la r6ponse affirmative faite par le second des trois comites
du president Truman a la question de savoir si 1'Am6rique
peut supporter la charge de l'ensemble du programme d'aide
a 1'Europe. II ajoute que le troisieme comite, celui des indus-
tries (comite Harriman), doit deposer son rapport la semaine
prochaine et que dans l'intervalle, les fonctionnaires du D6-
partement d'Etat s'emploient a preparer la legislation des-
Linee a etre proposee au Congres. Les trois points remarqua-
bles de ces dispositions seraient :
1 Conclusion d'accords precis avec chacun des pays bene-
ficia'ires en vue de regler l'emploi des fonds *mis a leur dis-
position;
2o Fixation d'un budget pour 1948 qui serait comprise
d'apres le correspondent entire 1.250.000.000 et 1 milliard
500.000.000 de livres sterling (chiffre prevu a Paris).
3" Determination de la part du montant total qui sera ac-
cordee sans obligation de remboursement et de celle qui cons-
tituera proprement l'emprunt.
4. France

Frank Mac Dermott, correspondent du x Sunday Times >,
fait etat de rumeurs selon lesquelles on songerait dans les
milieux politiques francais, a donner un successeur a M Ra-
madier, don't le prestige serait jug6 insuffisant, en presence
des teaches formidable qui attendant le Gouvernement (voir
cet article plus loin).
Revue de la press britannique du 3 novembre 1947
1. Elections municipales en Grande-Bretagne

Les journaux de toute tendance donnent les resultats des
elections municipals de samedi dernir, qui ont ete mar-
quees par une important victoire des conservateurs aux de-
pens des travaillistes. Ceux-ci, en effect, ont perdu 687 sieges
et n'en ont gagn6 que 48, tandis que les conservateurs ont
gagne 636 sieges et n'en ont perdu que 18.
De plus, les travaillistes ont perdu leur contrble sur 23
municipalities, y compris Manchester et ont sutii leurs per-
tes les plus sensibles dans les regions industrielles.
Le correspondent du o Times ) souligne que les conser-
vateurs eux-m6mes ont 6te surprise de l'ampleur de leur vic-
toire. Ils l'attribuent en parties a la reaction causee dans
l'opinion par le project gouvernemental tendant a reduire les
pouvoirs dc la Chambre des Lords
D'apres le ( Manchester Guardian >, les leaders travail-
listes ne seraient pas inquiets. Ils s'attendaient a ce que
l'annee 1947 fit une annee de crise pour le part'i car ce serait
cette annee-ci que le people britannique souffrirait le plus
des privations necessaires sans beneficier encore des bien-
faits de la politique gouvernementale. Ce journal souligne
toutefois que la disaffection de la population industrielle a
1'6gard du parti travailliste ne manquerait pas d"inquieter
le Gouvernemnet.
D'apres W. Broadbent, du ( Daily Mail >>, les conserva-
teurs s'appreteraient a demander des elections g6nerales im-
mediates, mais le Gouvernement n'aurait aucune intention
de reliever le defi. Ce journal souligne que le Gouvernement
ne sera pis forcement affaibli par le r6sultat des elections
municipales et qu'il s'apprete a reagir.
A. N. Mc Whillie, du e Daily Herald )>, admet les pertes
graves subies par le parti travailliste, mais il met l'accent sur
le fait que la population ouvriere dans les rg'ions ot l'in-
dustrie siderurgique est predominante, est restee fiddle au
Gouvernement malgre la champagne des conservateurs con-
tre la nationalisation de l'acier.
Ce journal donne aussi le texte des declarations de
M. Churchill pour le parti conservateur et de M. Morgan
Philips pour le parti travailliste.
Le leader conservateur felicite les electeurs d'avoir < re-
trouv6 leur vieille confiance dans la democratic conserva-
trice. > Le secretaire du parti travailliste souligne que le
scrutiny a ete influence par les restrictions que le Gouverne-
ment est oblige d'imposer a la population. (Voir plus loin
les 6ditoriaux consacres a cette question.)






BULLETIN QUOTIDIEN DE PRESS iTHANGf.RE


2. Palestine

Le correspondent du ( Times )) A Lake Success rappelle
es terms de la proposition americaine sur la Palestine et
ignale que ce project ne peut pas 6tre accept par le gou-
ernement britannique.
Le correspondent du <( Daily Telegraph ) a Ammam an-
once que le roi-de Transjordanie a inaugur6 hier le nou-
eau Parlement de Transjordanie et que le discours du
r6ne a 6t6 congu en terms moderds. Le roi Abdullah n'a
ait aucune allusion a une 6ventuelle Grande-Syrie, mais
urait d6clar6 qu'il appuierait la Ligue Arabe sur le pro-
)l6me palestinien.
3. Allemagne

Le correspondent du (( Daily Telegraph ) souligne que les
chances de succs de la Conference sur l'Allemagne sont
aibles et que les possibilities d'unitd d'action entire les qua-
tre puissances sont de plus en plus improbables. Si, comme
il semble probable, la Conference ichoue, il est fort possible
que les puissances occidentales se r6signent A la division de
l'Allemagne et qu'elles 4laborent un project aux terms du-
quel la zone francaise fusionnera avec la bizone.
S. Delmer, dans le ( Daily Express )), pense que l'an-
n6e 1948 verra l'6tablissement d'une Republique de l'Allema-
gne occidental et que 1'on se prepare en Allemagne a une
cc guerre politique intense ) entire les occupants de 1'Ouest
et de 1'Est.
4. Aide americaine a I'Europe
Le correspondent du (c Times ) a Washington consacre un
long article aux difficulties soulev6es par l'inflation crois-
sante en ce qui concern 1'exCcution du plan Marshall.
IYapres le correspondent du ( Daily Telegraph > a Wash-
ington, la victoire du general de Gaulle en France et celle
du parti conservateur en Grande-Bretagne pourra aider le
President Truman a obtenir 1'approbation du Congres pour
le project d'aide A 1'Europe.

5. Pologne

Le (c Times ) et le ( Manchester Guardian a annoncent
que le gouvernement polonais a aboli toutes les measures
prises depuis cent ans en Pologne contre toutes les sectes
religieuses. Ils ajoutent que 1'Eglise catholique consider
cette decision comme hostile a ses propres interrts et qu'elle
ne fait qu'accentuer le conflict qui 'oppose au gouvernement
actuel.

a) LA SITUATION POLITIQUE EN FRANCE.

1. News Chronicle (1/11, liberal) :

< On a dit que la majority par laquelle 11. Ramadier
avail obtenu jeudi un vote de confiance de l'Assemn-
bl6e national 6tait < maigre >.
Ce qui. est etonnant, c'est qu'il ait obtenu cette majo-
rit6 malgr6 l'opposition violent des communists a gau-
che et le recent enforcement de l'opposition a droite.
En fait, ce fut la une victoire remarquable qui devrait
permettre A routes les forces de la d6mocratie social
europ6enne de respirer de nouveau...
Le gouvernement de M. Ramadier ne peut esp6rer
survive en adoptant simplement une attitude negative.
La France a besoin d'une ,politique positive et d'un plan
de redressement &conomique qui fasse renaitre la con-
"fiance int6rieure. Plus on pourra prouver que le Pr6si-
dent du Conseil frangais jouit de l'appui de la Grande-
Bretagne et des Etats-Unis dans ses desseins, et plus
il aura de chances de r6ussir. )

2. Sunday Times (2/11, conservateur)
c ...Une tendance se manifesto pour cr6er un bloc du
centre, ou, comme on l'appelle parfois, ute < troisi6me
force >, ayant suffisamment de dynamisme et de << mys-
tique > pour letter contre le gaullisme et le commu-


nismic. Celle Iroisiinme force comprendrait les socialis-
les, le M. R. P., la plupart des radicaux, certain 616-
nents de ce group instable qu'on appelle le Rassem-
blement des gauches et certain ind6pendants...
Mais onl trouver un chef qui ait une personnalit6
assez forte pour formuler et symboliser les id6es de ce
nouveau bloc ? Devra-t-on avoir recours a ces veterans
que sont M. Blun et M. Herrio.t ?
Il serait paradoxal de choisir un membre du M.R.P.
apres l'echec de ce parli aux elections municipals.
Le fail le plus encourageant pour M. Ramadier et pour
n'importe quel socialist si ce doit elre un socialist
- qui lui sucederait, est la disparition des dissensions
au sein du part socialist lui-meme. Ceci a 6galement
permis une amloioration des rapports de ce parti avec
Ic M. R. P. Ii rest a voir si ce nouvel etat de chooses
durera et si les socialists parviendront a ne pas ma-
nifester lIur anticlricalisnie pueril, irritant et d6suet.
Un gouvernement du centre pourrait ouvrir la voie A
on gouvcrnement plus conservateur comprenant M. P16-
ven. qui a parl6 avec beaucoup d'habilet& et qui a vot6
jeudi contre M. Ramadier, mais qui n'est pas complb-
tement gagne an gaullisme. M. Paul Reynaud pourrait
pr6sider un tel ministbre. II est fortement sollicit6 A
1'heure actuelle, certain pensant qu'il est destine A ser-
vir de dernier rempart contre le gaullisme et d'autres
qu'il est un de ses apolres...
L'heure du g6n&ral de Gaulle n'a pas encore sonnA
et il le sait. Son manifesle de lundi, en d6pit de mau-
vaises interpretations qui en ont 6te faites a 1'6tranger,
en est la preuve...
(FRANK MAC DERMOT.)

b) LES ELECTIONS MUNICIPALS EN ANGLETERRE.

1. Daily Herald (3/11, travaillistei :

Le parti travailliste a enregistr6 un recul aux 61ec-
lions inunicipales. Les conservateurs n'ont pas encore
remporte la victoire lors d'une election partielle, mais
ils onl. au course de ce week-end, pris en main le con-
tr6le d'un grand nombre de municipalit6s...
On se souviendra que les elections de samedi ont
mnarque l'apog6e d'une champagne de deformation des
faits sans precedent dans l'histoire politique de la
Grande-Bretagne. Pendant plus de deux ans, les conser-
vateurs, dans leurs journaux et dans leurs discours, ont
faith tout cc qui 6tait humainement possible pour dis-
cr6diter le gouvernement travailliste... Ils ont pr6tendu
que toutes les difficull6s que le pays a traverses et qui
sont la consequence, selon les propres terms de
M. Churchill, < du sang vers6 pendant la guerre >, ainsi
qu_ de la p6nurie et de la devastation niondiales ve-
naient du fait qu'un gouvernement socialist suivail
ine politique conform A la volont6 du people britan-
nique. Un tel assault de calomnies, constant et tonjours
renouvel6, devait fatalement faire impression surtout
lorsqu'on saisissait toutes les occasions d'exploiter a des
tins politiques les sacrifices rendus necessaires par la
crise 6conomique...
On reconnaitra, bien entendu, que le recul actuel en-
registr6 par les travaillistes comporte plusieurs ensei-
gnements important pour le gouvernement et pour lc
movement travailliste en g6n6ral. II est manifesto quo
le gouvernement a failli A sa tAche dans ce qu'on ap-
pelle maintenant les < relations du gouvernement avec
le people >. Les ministres devront reconsid6rer la fa-
gon don't ils expliquent au people le bien-fond6 des
measures qu'ils prennent.
Sur le plan local 6galement, il faudra consider la
perte de si6ges municipaux comme un stimulant pour
r6organiser les sections travaillistes et leur donner plus
de vie. En politique, il n'est jamais possible de se re-






4 BULLETIN QUOTII)IEN DE PRESS fITRANGEIRE


poser sur ses lauriers. On doit faire preuve d'une ini-
fiative constant et agir sans r6pit.
Cependant, l'Bchec du 1" novembre ne dolt Wtre .que
temporaire. Si nous y voyons I'occasion de fournir un
plus grand effort, ainsi que la revelation du faith que nos
ennemis politiques sont toujours iprets A se dresser con-
Ire nous, nous aurons la faculty, de reporter une nou-
velle victoire travailliste la prochaine fois. >

2. Tmnes (3/11) :
<< ...Dans l'ensemble, les elections municipales se sont
d6roul6es plus que jamais auparavant sur le plan poli-
tique. L'introduction de la politique dans les elections
municipales doit porter prejudice A la vie locale; ce
changement 6tait peut-6tre inevitable, mais il est re-
grettable A de nombreux 6gards, car on est amend a
choisir des conseillers municipaux non pus en raison
des services qu'ils ont rendus a la locality, mais en tant
qu'ils representent un parti politique ou un autre et
aussi parce que dans ces conditions les 'lecteurs sont
obliges non pas de se prononcer sur des questions d'in-
ter6t local, mais de faire leur choix sur le plan de la
politique national. II est certain que samedi un grand'
nombre, probablement meme la majority des Alecteurs,
pensaient plut6t a la deception que leur avaient cause
les r6sultats de la politiqup gouvernementale qu'aux
besoins locaux en matiere d'habitation on A la neces-
sitW d'ouvrir une nouvelle bibliotheque municipal. On
dolt interpreter ces elections comme l'expression du m6-
contentement des .lecteurs A l'6gard de 1'ceuvre du
gouvernement. a

3. Daily Telegraph (3/11, conservateur).
<< ...Les rssultats des elections municipales justifient
pleinement la revendication qui a ldt formulEe par
M., Churchill et lord Woolton dans leurs declarations, A
savoir que le gouvernement a perdu le mandate qu'il
avait obtenu aux elections g6nerales. Etant donnA 4que
les elections municipales se 'd6roulent dans les memes
conditions que les Alections parlementaires, il est tout
A fait just d'interpreter les r6sultats des elections mu-
nicipales comme 1'expression de l'opinion publique sur
les affaires de la nation. Autrement, aucune coincidence
'de circonstances purement locales ne pourrait expliquer
un r6sultat aussi net. De toute facon la joie dMlirante
avec laquelle les socialists ont accueilli leur success
aux elections municipales 'de 1945 ne leur laisse aucune
possibility d'l6uder les consequences de ce contre-
coup...
L'opinion ambricaine qui associe ces resultats avec
les r6sultats ;similaires qui ont At6 enregistres aux elec-
tions municipales en France volt .dans ces constations
la preuve que 1'Europe occidentale dans son ensemble
commence enfin A se lasser tde politiques et de doctrines
qui sont usi etrangeres A son g6nie propre. 11 peut Atre
trop t6t pour en tirer hativement des conclusions aussi
importantes... >

4. News ChronIcle 1(3/11, liberal).

< ...Un grand nombre 'de citoyens qui en temps nor-
mal se dlsinteressent 'des Alections municipales se sont
montrAs cette fois-ci suffisamment mecontents de l'Avo-
lution *de la situation pour manifester leur deception le
jour du vote.
II existe cependant d'autres raisons au d6clin 'de 1'in-
fluence travailliste particulierement, dans les grandes
villes. Au nombre de ces motifs figure sans aucun .doute
la politique de nationalisation suivie par le gouverne-


ment en ce qui concern les entreprises 'de transports
et les industries de l'Blectricit et le gaz.
La plupart &de nos villes ont placA sons control mu
nicipal tout ou parties des services que nous venons d
citer... Les municipalities qui ont derriere elles des tra
editions 'de propritA municipal ont deux griefs contre
la politique de nationalisationl suivie par le gouverne
ment. En premier lieu, avec application de la loi sur
la nationalisation des transports, le control des tram-
ways et des autobus odoit tre enlev6 aux conseillers
municipaux pour etre confi :a Whiteha'l... En second
lieu un certain nombre 'de ces entreprises constituent
des sources de revenues municipaux et eles seront ra-
chet6es A un prix bien inferieur a leur valeur mar-
chande. Cette subordination tdes int.erts locaux au so-
cialisme ,doctrinaire don't on fail preuve A Whitehall et
a Transport House a jouA contre les sections travaillistes
locales. >>

5. Daily Worker (3/11, comimuniste).
< Les Alections municipales... reve'ent, de facon plus
que frappante encore que les dernieres elections par-
tielles parlementaires, que les electeurs se dtachent du
parti travailliste pour se turner vers le parti conserva-
teur...
La raison de ce retirement est tries claire. Un nombre
croissant de gens sont m6contcnts des restrictions qu'on
leur impose et experiment ce m6contentement par leur
vote... Les 6lecteurs -ont vote non pas tant en faveur de
la politique conservatrice, que contre la politique gou-
vernementale. C'est pour cette raison que les travail-
listes ont perdu des sieges 'dans les grands centres in-
dustriels...
Il ne fait aucun doute que ce changement d'altitude en
faveur des conservateurs se manifestera encore plus net-
tement A moins que les partisans resolus du parti tra-
vailliste, allies aux communists, puissent imposer une
modification decisive dans la politique du gouverne-
ment... a

c) LE PROBLIME PALESTINIEN (Times, 3/11).
a ...La tAche complex qui consisle A creer 'deux 6tats
distincts n'est 6videmmelt pas a la port6e d'une puis-
sance qui s'est simultan6ment engage A 6vacuer ses
troupes et ses, administrateurs civils. Le cas serait dif-
f6rent si les Juifs et les Arabes 6taient A peu pros d'ac-
cord sur les limits de leurs territoires respectifs, ou
s'ils 6taient tous 'deux decides A accepter un moyen
constitutionnel, un plebiscite par example, pour r6-
soudre leurs diff6rends ; en faith, leurs revendications
r6ciproques sont compl6tement incompatible. Dans de
tells circonstances la division du pouvoir entire Juifs
et Arabes, et l'organisation de forces de s6curit6 des
deux .c6ts, comme I'a sugg6r. M. Herschel Johnson
- ,doit, en 1'absence d'une autorit6 impartiale et forte,
con'duire directement A la guerre civil. On ne peut plus
computer sur la Grande-Bretagne pour exercer une tell
autorite 6tant donn6 qu'elle a confi6 aux Nations Unies
le soin de fixer le sort de la Palestine. Cette autorit6 ne
peut venir que des Nations Unies elles-m6mes, .
Le succ6s de tout plan ,de partage fondA sur les pro-
positions 'du rapport de la majority depend de la cr6a-
tion d'un organisme interimaire disposant de moyens
suffisants pour imposer la decision des Nations Unies;
et si les partisans du partage ne le comprennent pas, ils
peuvent fort bien ne pas obtenir l'appui n6cessaire de
la part 'de I'Assembl6e. >







BULLETIN QUOTIDIEN DE PRESS ETRANGERE


11. PRESS AMERICAINE


Revue de la press amSricaine du 31 octobre 1947
1. Situation francaise
Le vote de confiance donn6 par 1'Assemble Nationale au
gouvernement Ramadier forme le sujet de plusieurs articles
publi6s en premiere page des journaux. Ceux-ci notent que
la faible majority obtenue par le gouvernement ambne de
nombreux parlementaires francais a penser qu'il benfficiera
d'un rdpit temporaire. Une dep&che A.P. note que certain
d'entre eux s'attendent a un remaniement prochain du Ca-
binet. Callender ecrit Sgalement au ( New York Times a
qu'on s'attend A ce qu'il soit 6largi afin de le renforcer ( si
la question clef 6tait la restauration de l'autorit6 de 1'Etat,
ccrit-il, comme le pr6tendait M. Lecourt, reprisentant MRP,
cette autorit6 n'est pas sortie grandement renforede par le
vote d'aujourd'hui. Si la question etait principalement de
decider si la France devait Stre divisbe en un camp russe
et un camp ambricain, comme M. Ramadier l'a dit, 1'Assem-
bl6e n'a pas donn6 une reponse eclatante ). Et le correspon-
dant du ( New York Times > ajoute qu'on se demand ce
soir qui pett gouverner dans les conditions actuelles. Il in-
dique que M. Guy Mollet negocie avec le MRP la formation
d'un parti centrist qui, selon certain, pourra recevoir l'ap-
pui gaulliste ( jusqu'a ce que les conditions soient propices
pour une tentative de de Gaulle d'arriver au pouvoir a, et il
termine en notant que le general de Gaulle va faire une
champagne pour la revision de la Constitution et qu'il par-
lera dans les centres ouvriers comme le Creusot, oi les
gaullistes ont remporte d'importants success.
Dans son editorial, le < New York Times a constate que
M. Ramadier a r6pondu au defi du general de Gaulle et a
montr6 a qu'il peut amasser des reserves considerable de
puissance en cas de crise >), mais il ajoute: ( Si ce vote
etait capable de rendre confiance et stability au pays clef
de 1'Europe occidentale, on pourrait l'accueillir comme un
evenement rassurant, mais la faible marge de la victoire de
M. Ramadier et le genre d'appui qu'on lui a donn6 suggi-
rent qu'il n'occupe son poste que d'une manibre pr6caire. >
Le ( New York Times > revient une fois de plus sur la force
du movement gaulliste et conclut que 1'Assembl6e seule ne
peut pas rdpondre au defi des communists et des gaullistes,
et que le people frangais est seul qualified pour le faire.

2. Allemagne
Une dp&eche de Paris au ( New York Times a rapporte
une declaration d'un porte-parole du ministbre des Affaires
6trangeres qui met en evidence que la France maintient ses
objections au niveau de production fix6 par les Anglo-Amd-
ricains pour 1'Allemagne. Le gouvernement franCais exposera
sa position ce sujet au Conseil des Ministres des Affaires
etrangeres qui se reunira Londres. Cette depeche precise
qu'un accord est intervenu entire les gouvernements ambri-
cain, britannique et francais au sujet des quantities de coke
qui seront alloudes A la France. Et elle ajoute ( que les
Francais ne sont pas encore prets a signer cet accord parce
pu'ils ne veulent pas renoncer a leurs objections sur le ni-
veau fixed pour l'industrie allemande >).
Le ( St. Louis Post Dispatch > s'inquiete, comme le < New
York Herald Tribune >, des resultats products par la poli-
tique americaine en Allemagne sur les electeurs frangais.
Dans un editorial, il declare notamment : ( Le part com-
muniste, en France, a obtenu une grande parties de ses votes
en declarant a ses Slecteurs que les U.S.A. visent a recons-
truire I'industrie allemande, sans prot6ger la nation fran-
caise contre un nouvel assault allemand. Nous pouvons main-
tenant priver 1'Allemagne de la Ruhr, mais chaque jour que
nous perdons ajoute aux difficultes... Le moment est venu
de les obliger a partager les resources de la Ruhr avec le
rest de l'Europe, et le pays qui doit prendre la tite de ce
movement c'est 1'Amerique. a)

3. Autriche
Le Department d'Etat a confirm que les U.S.A. et la
Grande-Bretagne avaient eleve une protestation aupres de


Moscou centre la saisie faite par les Russes des raffineries
de p6trole autrichiennes, qui sont considerdes a Londres et
a Washington comme la propri6t6 des companies p6tro-
lieres anglaises et americaines : Shell et Socony Vacuum, de
New-York.

4. Enquetes du Congres
Le comit6 du Congrbs qui recherche les activities anti-
americaines aux U.S.A. a decide d'ajourner sa session. Dix
auteurs de scenario pour films d'Hollywood ayant refuse
d'indiquer au Comite s'ils 6taient membres du parti commu-
niste, se sont vus poursuivre sous 1'inculpation de ( lese
Congrbs >. Cette affaire entraine une important contro-
verse dans la press et & la radio. Les uns voient dans 1'at-
titude du Comit6 une menace a ]a liberty individuelle, tan-
dis que les autres estiment qu'il ect parfaitement normal de
jeter toute la lumiere sur les activities communists aux
U.S.A., qu'ils considerent come les agissements d'une cin-
quieme colonne fort dangereuse pour la security americaine.

5. Poursuites contre les grandes banques americaines
La press donne une large publicity a la decision prise
par le ministry de la Justice de poursuivre dix-sept des plus
importantes baniques de New-York pour avoir monopolist
Sales transactions de titres. Le < Philadelphia Inquirer >, tries
conservateur, ecrit a ce sujet : ( Ce qui est significatif dans
la decision de M. Truman et dans celle de son ministry de
13- Justice, c'est qu'un certain nombre des membres du Ca-
binet et de hauts fonctionnaires du gouvernement sont d'an-
ciens associs de ces banques. > Il cite en particulier la
Dillon Reed and Company.

6. Cor6e

La Commission politique et de s6curitO de 1'O.N.U., par un
vote de 41 voix A zero, a decide de passer outre aux objec-
tions russes et d'envoyer un group d'observateurs pour sur-
veiller les elections qui doivent se derouler en Cor6e en vue
de former un gouvernement coreen representatif.

LE 1'ROBLEME PALESTINIEN (New York Heral)d Tribune,
2/11).

< Le nouveau plan ambricain qui doit permetire de
hAter le partage de la Palestine est fort recommandable
d'un point de vue purement pratique. II abr6gerait la
difficile p6rio'de *de transition et il supprimerait la dif-
ficult6 d'avoir A recruter une force de police internalio-
nale come on l'avait envisage a I'origine. I1 semble que
le but de ce plan soit de placer la Grande-Bretagne dans
une position qui l'oblige a jouer un role essential pour
rbaliser ce partage, 6tant .donn6 qlue cette operation au-
rait lieu avant que les troupes britanniques n'aient eu
le temps 'd'vacuer la Palestine.
II peut d6plaire aux Britanniques de se voir ainsi
forcer la main... II est difficile de justifier le refus de la
Grande-Bretagne d'accepter aucune nouvelle responsa-
bilite. La Grande-Bretagne a librement accepted 'de la
Soci6'. des Nations le mandate qui lui a 6fe confib sur la
Palestine, et ce mandate a 6tC confirm par les Nations
Unies, mais la Grande-Bretagne est oblig-e de faciliter
autant que possible la tAche des Nations Unies...
Lorsque les Etats-Unis n'avaient rien A soumetire 'que
des critiques, et que certain groupements en Am6rique
agissaient 'de facon A aggraver la tension qui existait
(tja, les Britanniques avaient de bennes raisons de pen-
ser kqu'on adoptait envers eux une attitude deloyale.
Maintenant que les Etats-Unis viennent avec une pro-
position constructive, la Grande-Bretagne pourrait diffi-
cilement justifier son refus 'de cooperer. >







BULLETIN QUOTIDIEN DE PRESS 'TRANGERE


III. PRESSE SOVIETIQUE


Revue de la press sovietique du 31 octobre 1947

Les rubriques 6trangeres, de deux pages en moyenne, con-
tinuent a garder un caractere d'information.

1. L'Assemblee genrale de I'O.N.U.
Des comptes rendus sur les travaux de 1'O.N.U. paraissent
dans tous les journaux sous les titres suivants : ( Discussion
de la )question coreenne ), ( Contre l'utilisation de l'aide
economique comme arme politique a, ( Au sujet de la diffu-
sion d'informations calomnieuses dans la press a.
L'agence Tass, commentant la discussion de la proposi-
tion yougoslave relative a cette derniere question, souligne
c le brusque changement d'attitude a de plusieurs del6ga-
tions auparavant hostiles au project, notamment des d616ga-
tions americaine et anglaise. Elle attribue cette transforma-
tion a& la defaite subie par la delegation americaine au
Comit6 politique, lors de l'examen du probleme de la lutte
centre les fauteurs de guerre >.
Le compete rendu fait etat par ailleurs des protestations
du deligu6 argentin contre les ( nouvelles provocatrices an-
noncant la rupture des relations diplomatiques entire 1'Union,
Sovietique et son pays >.
Dans la ( Pravda a, Boris Izakov et Georges Joukov, aprAs
avoir not6 la difference entire l'opinion verbale et l'opinion
6crite des correspondents americains qui suivent la confd-
rence, citent une serie d'extraits de lettres rescues par la
delegation sovietique. Toutes sont unanimes A louer ( 1'atti-
tude courageuse ( de M. Vychinski et, aprAs avoir affirmed
que < le people americain ne desire pas la guerre ), denon-
cent ( la champagne mende en Amerique par les journaux, la
radio et le cinema, qui sont uniquement occupies a tromper
le people sur le compete de 1'U.R.S.S. ). Les correspondents
sovi6tiques concluent: ( Voil4 des mots qui parent du coeur.
Les classes dirigeantes, aux Etats-Unis, ne m6nagent pas
,'or pour la propaganda. C'est a I'honneur du people ameri-
cain, il faut le reconnaitre, que malgrd tout il se trouve pas
mal de gens courageux et de bon sens qui ne se laissent pa,
dgarer. ))
La premiere parties de la chronique international des
< Izvestia a est consacre a la < victoire morale de 1'Union
Sovietique a au Comit6 politique.

2. La politique du Departement d'Etat
La politique du D6partement d'Etat et see incidences font
l'objet d'une serie de t66lgrammes de second plan : ( Arri-
vee en Turguie d'une nouvelle mission americaine a, a Les
plans expansionnistes des Etats-Unis en Europe a, < Les
operations en Indonesie >.
La second parties de la chronique international des
c Izvestia n rapporte l'interview donnee a Berlin, le 24 octo-
bre, par le s6nateur Bridges concernant le rel6vement de
I'Allemagne, et reproduit les declarations de M. Short disant
que pour chaque dollar d6pense les Etats-Unis doivent obte-
nir des resultats equivalents. L'organe du Soviet Supreme
conclut en ces terms : a Les paroles et les actes des enque-
teurs-banquiers am6ricains, qu'ils aient leur mandate de
membres du Congres dans la poche ou non, jettent une lu-


mitre significative sur les prochains travaux de la session
sp6ciale du Congras. a
3. La lutte du ( camp democratique n
La lutte du ( camp d6mocratique a fournit matibre a quel-
ques d6p&ches de second plan : < La stance de l'Assembl6e
National frangaise a, ( Rapport de Maurice Thorez au Co-
mite central >, e Les operations de l'arm6e democratique
grecque a, e On exige en Angleterre la reduction des forces
armies a.
Dans < Trud a parait un article de Lozovsky sur les so-
cialistes de droite.
Tous les journaux publient de large extraits de l'acte
d'accusation du proces Maniu. Les procbs de Sachsenhausen
et de Stalino retiennent egalement leur attention.



IV. PRESS SUISSE


APRES LE VOTE DE CONFIANCE AU GOUVERNEMENT RAMA-
DIER (Journal die Geneve, 3/11).

< L'examen du scrutiny par lequel M. Ramadier a
obtenu de justesse le vote de confiance, fait ressortir
1'6troitesse de la base sur laquelle s'appuie le gouverne-
ment. Cette majority ne semble guere viable, du moins
d'une facon 'durable.. II suffirait d'un tout petit ,d6place-
ment de voix pour qu'elle se d:sagr6geat. M. Ramadier
espre 6videmment que peu A peu elle s'largira et, par
consequent, se consolidera. II fonde sans doute cet es-
.poir sur Ii'd6e 'que la plupart des d6putes, 6lus pour
cinq ans, ne peuvent pas envisager avec faveur 1'6ven-
tualil 'd'avoir A abr6ger leur vie parlementaire et que,
partant, ils se retourneront peu A peu centre le g6n6-
ral de Gaulle qui le leur demand.
Psychologiquement cette vue est peut-&tre just, seu-
lement elle ne tient pas compete suffisamment ,de certain
61ements de la situation. II n'est pas douteux que l'As-
sembl]e, dans sa composition actuelle, ne' correspond
pas A 1'6tat present de l'opinion. Celle-ci 6prouve mani-
festement avant tout le besoin de l'ordre et de la,tran-
quil'ith qui sont les conditions premieres du redresse-
ment intlrieur et 'du maintien de l'ind4pendance natio-
na'e, comme ils sont 6galement la garantie de la liberty.
Elle est lasse des luttes st6riles qui ont about A une si-
tualion d'apparence inextricable. C'est tout le secret du
succ6s remport6 par le R. P. F. A moins qu'on ne sup-
pose que celui-ci, ce qui est une hypoth6se invraisem-
blable, arrete en plein success son' action si bien com-
nencee, la pression qu'" exercera s'accentuera tde telle
sorte que beauccup de d6put6s pourraient 6tre amends A
considered qu'ils seraient peut- &re exposes A tout per-
dre en cherchant A s'incrusler. Dans *ce cas, l'instinct de
conservation n'agirait pas du tout dans le sens indiqu6
plus haut... >

(Du correspondent a Paris du Journal de Geniue.)


S. P. I. hap., 27, rue Nicole, Paris 31.3009 Prix 6 Jr.


S. P. 1. Imp.,, 27, rue Nicolo, Paris 31.3009


Prix : 6 fr.




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs