Group Title: Bulletin quotidien de presse étrangère
Title: Bulletin quotidien de presse étrangère
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00077027/00225
 Material Information
Title: Bulletin quotidien de presse étrangère
Series Title: Bulletin quotidien de presse e´trange`re.
Physical Description: dl. 30 cm.
Language: French
Creator: Ministère des Affaires Étrangères
Publication Date: October 31, 1947
 Subjects
Spatial Coverage: France
United Kingdom
Russia
Poland
Germany
Belgium
 Notes
General Note: 1009: gebaseerd op afl. 5605 (1934).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00077027
Volume ID: VID00225
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 72892915
ccp - PA0245063

Full Text




SERVICES FRANCAIS
D'INFORMATION
(MINISTARE DE LA JEUNESSE,
DES ARTS ET DES LETTRES)

Direciton de la Documentation
14-16, rue Lord-Byron, Paris (8')


LA DOCUMENTATION FRANQAISE


MINISTER
DES AFFAIRES ETRANGERES
SERVICE INFORMATION
ET DE PRESS


BULLETIN


PRESS


QUOTI



ETRA


SOMMAIRE


I. PRESS BRITANNIQUE.
a) Les accords de Geneve et la preference inmpriaie :
1. Daily Herald (30/10).
2. Daily Telegraph (30/10).
3. Daily Express (30/10).
b) La situation dans la peninsule indienne (Times,
30/10).
II. PRESS AMERICAINE.
a) La situation politique en France :
1. Philddelphia Inquirer (29/10).
2. R. M. (29/10).
b) Le problme allemand (New York HerT a Tribune,
30/10, &d. europ6enne).
III. PRESS SOVItTIQUE.
IV. PRESS SUISSE.
La situation politique en France (Nene Ziircher Zei-
nmyg, 30/10).


I. PRESS BRITANNIQUE

Revue de la press britannique du 30 octobre 1947
La press de ce matin accord la premiere place aux ques-
tions de politique intir'eure et 6conomique. Elle announce,
dans la plupart de ses manchettes, que la Chambre des
"Communes a vote par 348 voix centre 201 la confiance au
Gouvernement apres le d6pot d'une motion de censure par
l'opposition. De meme elle signal que le Gouvernement 1'a
emport6 mais seulement par une majority de 27 voix sur
la question de la suppression de 1'allocation de base d'es-
sence.
Le a Times ) et le ( Manchester Guardian > donnent la
vedette aux declarations de Sir Stafford Cripps d'apres les-
quelles le niveau de production de carbon necessaire pour
cet hiver n'a pas 6t6 atteint. Sir Stafford Cripps a 6gale-
ment soulignd que le rendement des industries-cl6s n'a mar-
qu6 qu'une trbs faible augmentation au course des derniers
mois, ceci pour des questions de main-d'oeuvre, et que le
programme de production risquait de ne pas dtre executed.
Le ( Daily Herald ) fait ressortir dans sa manchette l1i
signature aujourd'hui A Geneve d'un accord entire 1 Grande-
Bretagne, les Etats-Unis et 21 autres pays qui representent
a eux seuls 70 % du commerce mondial. Cet accord, qui


prendra effet a partir du janvier, aura pour principal
resultat de favor'iser le d6veloppement du commerce mon-
dial et d'abaisser les barrieres douanieres.
La chronique ext6rieure fait une place a peu pres gale
a diverse questions d'actualit6. La France, pour sa part,
ne fournit matiere ce matin qu'a de brefs articles et quel-
quefois meme i de simples entrefilets dans le < Times ),
le a Manchester Guardian >>, le ( Daily Telegraph ), le
a Daily Mall ) et le ( Daily Worker a.
1. Indes
Plusieurs journaux font 6tat des succes militaires rempor-
tds par les troupes insurg6es du Cachemire. Celles-ci mena-
ceraient Srinagar et les autorit6s m'ilitaires indiennes au-
raient conseill6 i tous les Britanniques r6sidant au Cache-
mire d'6vacuer la province dans le plus bref ddlai.
Le correspondent du < Daily Herald ) announce que le Pa-
kistan refuserait tres probablement de reconnaitre 1'incor-
poration du Cachemire a l'Hindoustan.
Le correspondent du (( Daily Worker ) au Cachemire ana-
lyse les raisons qui ont amend le d6clenchement des op6-
rations militaires et accuse notamment le Maharadjah de
cette province de les avoir provoqudes par son attitude rdac-
tionnaire.
2. France
Le correspondent du ( Times ) a Paris tire deux conclu-
sions de la situation politique en France : 1 Que M. Rama-
dier obtiendra la confiance et cela grace en grande parties
au discours de M. Duclos; 2 Qu'il va s'ouvrir une nouvelle
pdriode de troubles graves au course de laquelle le Gouver-
nement, qui n'a qu'une modest majority, aura a poursuivre
une politique economique 'impitoyable en face de la pression
croissante des communists.
Du ton du discours de M. Duclos, ce correspondent conclut
6galement que le parti communist ayant perdu la bataille
electorale,, ne se soucie plus de gagner la bataille parlemen-
taire et n'a d'autres preoccupations que d'aviver le conflict
latent.
( On admet, 6crit ce correspondent, que M. Duclos s'est
efforc6 de faire cro'ire a la collusion du centre et'de la droite
de maniere a sugg6rer qu'il ne reste pas pour la France de
moyen terme. a
Le correspondent du ( Manchester Guardian a remarque
aussi que la position de M. Ramadier a l'Assembl6e est bien
plus forte aujourd'hui qu'elle ne l6'tait avant < la diatribe
anti-americaine de M. Duclos >. Toutefois, '11 estime symp-
tomatique le fait que tandis que le Gouvernement consoli-
dait sa position a la Chambre, un quarter de Paris 6tait en
6tat de siege pendant deux heures. De plus, bien que battu
au Parlement, le parti commun'iste reste retranch6 dans
les syndicats et toute action entreprise par les gaullistes
pourrait itre pr6judiciable au Gouvernement.


DE


31 octobre 1947.


Nouvelle


N 808







BULLETIN JUOTIDIEN DE PRESS ETRANGARE


Le correspondent du ( Dail yTelegraph a & Paris s'attend
a ce que le Gouvernement obtienne la confiance de la
plupart des d6putes M. R. P., des ind6pendants, des socia-
listes et des radicaux, ce qui lui assurera la majority. Ce
correspondent announce, d'autre part, un important discoars
du general de Gaulle a Paris a la fin du mois prochain.
Le general de Gaulle ferait alors connaitre son programme
.olitique avec plus de precision.
Derek Kartun, dans le a Daily Worker ), fait 6tat des
declarations de M. Palewski devant l'association de la press
anglo-am6ricaine. II y volt un appel a l'aide americaine en
faveur du R. P. F.

3 M. Mikolajczyk
Le correspondent du, e Times ) a Varsovie signal qu'a
l'ouverture de la session du Parlement polonais, la place de
du parti paysan. II signal que le chef du Gouvernement
M. Mvlikolajczyk 6tait occupee par le chef de l'aile gauche
a maniteste sa volonte d'eliminer les derniers fideles de
M. Mikolajczyk et reaffirm6 l'opposition de la Pologne au
Plan Marshall.
Le correspondent du ( Manchester Guardian ) estime
qu'apres l'evasion de M. Mikolajczyk, le parti paysan s'int6-
grera au bloc gouvernemental.
Le correspondent diplomatique du ( Daily Telegraph a
pense qu'il se pourrait que M. Mikolajczyk se rende directe-
ment aux Etats-Unis.

4. Roumanie
L'ouverture du proces Maniu fait l'objet de trois articles
dans le ( Times ), le ( Daily Telegraph )) et le Daily
Herald P. qui rendent compete de I'acte d'accusation.

5. Etats-Unis
Stanley Burch, correspondent du ( News Chronicle )', faith
etat a'un rapport de la Maison Blanche d'apres lequel la
champagne anncommuniste aux Etats-Unis aurait atteint un
point ( voism de l'nysterie ) et menacerait actuellement les
droits du people ( 'loutefois de tels exces ne devraient pas
d6courager les Am6ricains de letter centre le communism
et le fascisme. a

6. Allemagne
Le correspondent du ( Times ) a Francfort estime que les
r6centes declarations du g6enral Cldy donneraient a penser
qu'un 6tat de 1'Allemagne occidentale comprenant la zone
francaise d'occupation serait sur le point d'6tre constitu6.
D. Martin, du ( Daily Herald ), signal que le Premier
ministry de rh6no-westphalie du Nord s'est 6levc centre le
programme de d6mantelement industrial.

7. Aide americaine a I'Europe
Le correspondent du ( Times a A Washington pense que
le programme d'aide a 1'Europe risquera d'etre retard par
les hesitations des r6publicains. Il s'attend a ce que des
d6bats anim6s au Congres alent lieu lorsque M. Snyder
annoncera qu'aucune reduction des imp6ts no peut, tre en-
visagee avant le financement du plan d'aide a l'Europe.

a) LES ACCORDS DE GENAVE ET LA PREFERENCE IMPERIAL:
1. Daily Herald (30/10, travailliste).
( Une Conf6rence international sans precedent dans
I'histoire s'est terminee avec succ6s A Gen6ve. Lors de
la session finale, qui doit avoir lieu aujourd'hui, on an-
noncera que des accords relatifs A des reductions de
tarifs douaniers ont 6t6 conclus entire vingt-trois na-
tions qui entire elles effectuent pr6s des trois quarts des
changes commerciaux du monde entier.
II y a eu d'autres conferences 6conomiuques internatio-
nales, mais dans aucune d'elles on n'est parvenu A faire
A '6chel:e mondiale 'de concessions en matirres de ta-
rifs douaniers.


Le president du Board of Trade est en measure de don-
ner certaines assurances g6n6rales qui devraient ruiner
les assertions de propagandistes qui pr:lendent que no-
tre gouvernement s'est engage, A Genvve, A abandonner
les avantages de la pr6f6rence imp6riale.
Ii n'y a jamais eu aucune raison de supposed qu'on
envisageait une telle action. Le Premier Ministre avait
6t1 net 'dans l'engagement qu'il avait pris : la Grande-
Bretagne n'accepterait jamais de r6duire la pr6f6rence
imp6riale sans ob!enir en change des avantages 6qui-
valents...
L'annonce du success 'de la Conf6rence de GenBve est
une nouvelle partioulierement bonne A un moment ot
dans le domain politique la coop6rarion mondiale sem-
ble une perspective lointaine.
La Conference de Geneve constitute une tentative pour
atteindre le but de la Charte de I'Atlantique : & R6a-
liser la collaboration la plus etroite de toutes les na-
tions dans le domaine 6conomique, dans le but de par-
venir A 1'6tablissement d'un niveau de vie plus 61ev6,
A la r6alisation de progr6s 6conomiques et au renforce-
ment de la s6curit6 social. > Ces mots sont encore la
plus sfire de toutes les recettes pour la paix. ;

2. Daily Telegraph (30/10, conservateur).
( ...On 6prouvera un grand soulagement en appre-
nant que les concessions faites en mati6res de pr6f6-
rences imp6riales ont 6tC accept6es par les Dominions
et les Colonies sans qu'aucune pression ait 6tx exerc6e
sur eux...
On 'doit se rappeler que les accords de Genive ne
sont pas unilat6raux. Les Americains aussi esp6rent na-
turellement tirer profit de ces accords. Ils ont toujours
montr6 pendant les negotiations leur disir de voir leurs
marchandises enter plus librement dans l'empire et
sur les marches strangers. Les 15 accords que nous
avons conclus font parties de 123 accords bila6rcaux.
Un jour, tous les marches entreront plus ou moins en
concurrence. Dans quelle measure les marchan'dises bri-
tanniques aussit6t apr6s la conclusion de ces accords,
s'imposeront-elles et dans un avenir le plus Bloign6 I...

3. Daily Express (30/10, conservateur).

< Le mauvais marcli6 est conclu.
La menace qui pesait depuis si longtemps sur la pr6-
f6rence imp6riale est maintenant devenue une r6alit,...
C'est un sonibre jour pour ceux qui avaient rivA
d'6difier une vast organisation devant entrainer ]a
prosp6rit6 pour tous et, fondue sur l'amiti6 6prouv6e
des membres du Commonwealth.
C'est 6galement une faule 6norme. En effet, le coup
est port A un moment oil les avantages de la pr6f6rence
imp,6riale sont plus manifestes que jamais.
On a fait preuve dans celte 'question de 16g6ret* et de
faiblesse. La Grande-Bretagne abandonne une ciitreprise,
magnifique avant qu'elle soit A moiti6 termin::.1.
Elle permet qu'on la d6tourne ide son but nvant que
celui-ci soit seulement en vue... >
b) LA SITUATION DANS LA PENINSULA INDIENNE (Timh's,
30/10).
a Ce don't les dirigeanis de l'Inde et du Paskistan
doivent maintenant se rendre compete c'est du fait d6-
plorable que quelques semaines seulement apr6s ]'oc-
troi 'de l'ind6pendance souveraine aux deux nouveaux
Dominions, ils en sont venus presque A 1'6tat de guerre...
C'est 1IA une situation dans laquelle l'apparition de
causes plus profonde d'inimiti6 peut rapidement mas-
quer lessdroits et les torts respectifs des deux Domi-
nions en ce qui concern le diff6rend relatif au Cache--
mire; et la tache A la1quelle doivent s'employer les








BULLETIN QUOTIDIEN DE PRESS iTRANGARE


homes d'Etat de l'Inde et du Pakistan n'est pas de
plaider le bien fond de leurs causes respective, nais
plut6t de convaincre tous leurs partisans que l'intcret
supreme de toute la p6ninsule indienne se trouve dans
la paix et de la comprehension mutuelle. La pniin-
sule indienne est un territoire qui, en cas de conflict,
quel qu'il soit, est expos a 1'attaque d'un envahisseur
beaucoup plus meurtrier qu'une arm6e musulmane ou
hindoue; et cet envahisseur tqui s'appelle la famine me-
nace djhA le Cachemire et, en fail, bien d'autres re-
gions. Les 'deux gouvernements devraient user de leur
influence pour faire tenir dans le came un plebiscite
au Cachemire, ce qui ne peut etre une entreprise
facile dans un pays aussi peu Avolue. Mais, avant tout,
la crise a montre la necessity primordial de trouver
an moyen quelconque d'6tablir des contacts quotidiens
entire les deux gouvernements; elle a montre aussi que
les divergences inevitables qui les s6parent peuvent etre
surmontbes grace A des consultations constantes et ami-
cales avant 'd'en venir une nouvelle fois A 'une situa-
tion aussi dangereuse. >




11. PRESS AMERICAINE



Revue de la press americaine du 29 octobre 1947

1. France

La press announce generalement en premiere page que
des bagarres provoquees par les communists se sont d6rou-
lees dans le quarter de 1'Etoile, au course desquelles des
agents de police aura'ient etd blesses et trois journalistes-
photographes auraient ete malmenes par la police. Une de-
peche ( U. P. ) indique que quinze mille communists ont
particip6 a cette demonstration, don't le but non atteint
aurait 6t6 de ( faire cesser un ralliement des partisans de
de Gaulle >. Une dep6che A A. P. > declare que 35.000 com-
munistes 6ta'ient presents et que de 40 a 300 personnel ont
et6 blesses, mais elle ajoute que le R. P. F. a dementi qu'il
ait organism la manifestation de la salle Wagram. Plusieurs
journaux reproduisent en premiere page des photographies
montrant l'armee et la police repoussant les manifestants,
tandis que d'autres representent les photographs blesses
dans la bagarre.
Ces incidents font passer a l'arr'iere-plan dans la press
americaine le d6bat qui s'est deroule avant-hier a 1'Assem-
blee national. Seuls le < et le < New
York Herald Tribune > publient de longues d6peches de
leurs correspondents annongant que M. Ramadier a pose la
question de confiance apres avoir prononce un discours oi
il s'est attaqu6 aux communists et A de Gaulle. Ces corres-
pondants notent que Ilintervention de M. Duclos eut pour
effet de dresser toute l'Assembl~e contre lui. Ils mettent en
evidence egalement que M. Ramadier a defendu le plan
Marshall et l'attitude prise par le Gouvernement americain
et que ces passages de son discours ont ete sales avec .n-
thousiasme.
Un nouvel editorial du < New York Times a appuie en-
core aujourd'hui la position prise par de Gaulle et constate
que le people frangais se tourne vers lui et ajoute que s'il
en est ainsi, alors M. Ramadier semble se battle pour une
cause perdue, que la decision finale sera prise par le people
frangais et cela, que le President du Conseil le permette ou
non, des elections immediates a.
Max Lerner, dans ( P. M. >, constate que certain de ses
lecteurs ont protest aupres de lui contre la presentation
qu'il a faite de de Gaulle et en particulier de ses o tendances
dictatoriales ), et il public un autre article oti il se referee a
interview publiee hier par Sulzberger dans le < New York
Times ) (voir Particle plus loin).


2. La decision du general Clay
Toute la press announce que le general Clay quittera l'an-
neI procharme son poste de commandant en chef du gou-
vernement militaire americain en Allemagne. Suivant Ward,
correspondent du < Baltimore Sun > a Washington, cette
decision du general aurait surprise autant ses amis que les
fonctionnaires du Departement d'Etat. La press rappelle
les demeles que le general eut dans le passe avec le Depar-
tement d'Etat et avec les representanis frangais au Conseil
all'ie a Berlin. De Berlin, la press reprend les declarations
du general Clay indiquant que le gouvernement americain
va commencer une champagne de propaganda en Allemagne
en faveur des principles de liberty et qu'il s'attaquera ener-
giquement au communism. Une d6peche de Francfort du
( New York Herald Tribune a precise que cette nouvelle
decision americaine laissera d6sormais les journalists alle-
mands libres de critiquer les Russes, ce qui leur etait inter-
dit jusqu'a present.
3. Aide americaine

Toute la press announce que M. Luckman, president du
< Comit6 contre le gaspillage a, est satisfait de la campa-
gne qu'il mene depuis quelques semaines et qu'il reussira a
economiser cent millions de boisseaux de ble qui permet-
tront d'accroitre les exportations vers 1'Europe.
La press reprend encore aujourd'hui les declarations fai-
tes a Boston par le s6nateur Taft, declarations qui indiquent
que 1'aide americaine a 1'Europe devra entrainer une reduc-
tion des depenses gouvernementales ainsi qu'une diminution
des imp6ts et des exportations. Le montant actuel de quinze
milliards de dollars atteint par ces dernieres est apparu ex-
orbitant au senateur, qui a demanded que les U. S. A. redui-
sent a quatre milliards cinq cent millions de dollars leur
participation annuelle d'apres le plan Marshall.
Une depeche ( U. P. > de Washington indique que sur
s'ix milliards de dollars prevus pour la premiere annee par
le plan Marshall, plus d'un tiers serait done a I'Europe
sous forme de dons en nature, le reste etant constitu6 par
des credits.

a) LA SITUATION POLITIQUE EN FRANCE.
1. Philadelphia Inquirer (29/10) :

< Les resultats des r6centes elections municipales,
avec les victoires sensationnelles remportees- par de
Gau.le, ont rendu inevitables des elections g6enrales. Le
gouvernement, faible come il est A I'.heure actuelle, ne
reflAte pas l'opinion publique en France. I1 n'est pas
representatif du people qui a d6serte en masse trois
parties qui essaient actuellement de gouverner... De
Gaulle iirsiste pour que la question soil pose au people
et pour qu'on lui permette de decider A la lumiere de
ces nouveaux developpements qui devra gouverner et
comment. Le premier ministry socialist, M. Ramadier,
choisit de faire opposition a cette idAe et de chercher
A l'Assembl6e un vote de confiance pour son gouverne-
ment, mais ihmme s'il obtenait une faible majority a la
C'hambre, il n'obtiendrait probablement qu'un repit in-
signifiant. Pris entire les communists et les gaullistes,
un gouvernement de minority de cette sorte aura a faire
face A une tAche desespere simplement pour survive.

2. P. M. (29/10) :

< Tandis qu'il parole de son influence parmi les gens
de gauche, et qu'il parole en meme temps de restaurer
l'entreprise privCe, le geCnral de Gaulle propose aussi
la constitution d'associations dans lesquelles capital et
travailleurs seraient repr6sentCs. Est-ce que de Gaulle
a oubli6 que daps un autre pays et a un autre moment
11 y avail un hbmme appel6 Hitler le pire ennemi
de de Gaulle qui m6langeait 6galement ses appeals
adress6s A la gauche d'assurances donn6es au capita-
lisme allemand ? et a-t-il oubli6 qu'il y avail une fois







4 BULLETIN QUOTIDIEN DE PRESS ATRANGiRE


en Italie un homme appel6 Mussolini qui cherchait a
resoudre des problmies de production par I'association
du capital et du travail ? Ce que 1'on peut sentir dans
la declaration ddi g6n6ral de Gaulle, c'est un avant-gout
de 1'Etat corporatif organism sur le module r6alise par
les fascists italiens et cela n'est pas meilleur parce que
cela vient d'un grand patriot francais qui a si bien
combattu les nazis. >
(MAx LERNER.)

b) LE PROBLEM ALLEMAND (New York Herald Tribune,
30/10, edition europ.) :

< ...Lc's declarations faites par le general Clay auront
de grandes repercussions dans toute l'Allemagne divi-
see d'aujourd'.hui. En effet, le general Clay a devoile
officiellement les plans politiques et 6conomiques -
plans don't on parlait depuis longtemps qu'appli-
Squera I'Amnrique si les relations entire les gouverne-
ments militaires am6ricain et russe en Allemagne doi-
vent continue A empire sans qu'on y porte remede.
Apparemment, Washington et Londres ne renonceront
a I'accord de Potsdam que pour signer un trait de paix
avec un gouvernement pour l'ensemble de l'Allemagne
qui serait approuv6 par les quatre Grands.
Si 1'on devait assisted A la creation d'un Etat de 1'Al-
lemagne occidentale qui, pense-t-on, comprendrait la
zone franQaise la riposte que l'on peut attendre des
Russes consisterait, de l'avis des observateurs qui sont
sur place, dans la creation d'un gouvernement de I'Al-
lemagne orientale, quioserait soutenu par les Russes et
qui si6gerait a Berlin... >
(EDWIN HARTRICH.)



III. PRESS SOVIETIQUE


Revue de la press sovietique du 29 octobre 1947

Les rubriqiles 6trangeres, de deux pages en moyenne, gar-
dent un caractere d'information.

1. La politique du D6partement d'Etat
La < Pravda a reproduit la premiere parties du discours
du 25 octobre de M. Vychinski. La decision du Comit poli-
tique de 1'Assemblee g6nerale de 1'O. N. U. est presented
sous de grandes manchettes : < Victoire de la politique so-
vietique de paix. Le comit6 politique de 1'Assemblee g6nd-
rale adopted A l'unanimtie une resolution condamnant les
fauteurs de guerre. >
Toute la press public les informations de 1'agence Tass,
r6sumant les critiques du journal e P. M. a str les attein-
tes A la liberty individuelle en Amerique. De copieux comp-
tes rendus paraissent egalement sur la i Conf6rence pour
les libertds civiques a organis6e a 1'Hotel Commodore a New-
York par l'Association des citoyens progressistes.
La politique du Departement d'Etat et ses incidences four-
nissent matiere a quelques tel6grammes de second plan :
o Un journal anglais et le plan Marshall a, < Terreur poli-
ci6re en Chine >, ( La strategie polaire des Etats-Unis a.


2. Union Sovi6tique et ( camp imp6rialiste n
Dans un article sur Lenine- et Staline chefs de la Revo-
lution d'Octobre ). l'academicien Mintz rappelle tout d'abord
le r1le joue par les armies sovietiques dans la lutte centre le
fascisme. Le commentateur pursuit en ces terms : < Les
rapports de 1'Union sovietique avec les autres Etats sont
fondes non sur l'asservissement des petits peuples mais sur
la reconnaissance de leur liberty et de leur droit. ) Cette
defense des faibles, conclut; M. Mintz, 1'U. R. S. S. continuera
l 1'assurer en d6nongant les fauteurs de guerre et tous
les agents qu'ils entretiennent chez les socialists de droite. )
De son c6te, Oleshtshouk consacre un article au patrio-
tisme sovietique. II ecrit notamment : ( Les dirigeants du
camp imperialiste enragent de voir que 1'Union Sovietique
est sortie de la guerre renforc6e et que sa puissance indus-
trielle augment a un rythme accelere. Voila pourquoi les
industries et les financiers d6sireux d'etablir leur h6g6monie
sont dechaines A ce point. Mais le people sovietique est sir
de sa force. )


IV. PRESS SUISSE


LA SITUATION POLITIQUE EN FRANCE (Neue Ziircher Zei-
ting, 30/10) :

<< ...Le gouvernement rbussira-t-il A mettre fin A I'in-
flation et surtout A la psychose inflationniste qui sevit
notamment A la champagne, de tell maniere qu'il puisse
assurer le ravitaillement des grandes villes et enrayer
la hausse des products, agricoles ? Alors seulement
M. Ramadier sera aussi en measure de s'opposer victo-
rieusement A I'augmentation des salaires et d'en finir
avec l'agitation social. C'est sur la courbe des prix de
la viande et des ,igumes qu'on lira le destin de son mi-
nistere.
Si M. Ramadier relive aujourd'hui le gant qui lui est
jet6 tant par le general de Gaulle que par les commu-
nistes, sans aucun doute il ne le fait pas uniquement
pour remplir son devoir de chef de ouvernement de
la R6publique; il caresse aussi l'espoir de sortir A la
fin vainqueur de ce combat inegal sur deux fronts... 1I
fait appel aux traditions r6publicaines et lib6rales du
pays dans lesquelles il compete trouver un solid appui.
Mais il regarded probablement le temps comme son meil-
leur alli6. Le gouvernement estime, semble-t-il, que la
situation redeviendra peu A peu normal et que la
vague R. P. F. refluera alors aussi vite qu'elle a grand
ces temps derniers. Ce qui accroit sa confiance, c'est
que la popularity du parti codleuniste est d6jA sur son
d6clin. Les plans de M. Ramadier sont 6videmment fon-
des sur cette idee qu'il lui sera possible de barrier, dans
une certain measure, la route a l'inflation; il escompte
qu'A ce moment-lA la production, qui dija atteint pres-
que son niveau d'avant guerre, reprendra sa march
ascendante, et cela d'autant plus facilement que l'octroi
des credits americains don't la France a si grand be-
soin pent dbs maintenant etre consid6r6 en fait come
acquis. Du retour A une situation economique plus nor-
male dolt r6sulter 1'apaisement des esprits... >

(Du correspondent A Paris de la Neve Ziircher Zei-
tunty.)


~. P. i. hap., 27, rue Nicolo, Paris 31.30Q9 Prix 6 fo.


Prix : 6 fr.


S. P. 1. Imp., 27, rue Ni~colo, Paris 31.30%9




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs