Group Title: Bulletin quotidien de presse étrangère
Title: Bulletin quotidien de presse étrangère
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00077027/00211
 Material Information
Title: Bulletin quotidien de presse étrangère
Series Title: Bulletin quotidien de presse e´trange`re.
Physical Description: dl. 30 cm.
Language: French
Creator: Ministère des Affaires Étrangères
Publication Date: October 15, 1947
 Subjects
Spatial Coverage: France
United Kingdom
Russia
Poland
Germany
Belgium
 Notes
General Note: 1009: gebaseerd op afl. 5605 (1934).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00077027
Volume ID: VID00211
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 72892915
ccp - PA0245063

Full Text



SERVICES FRANCAIS
INFORMATION
(MINIST.RE DE LA JEUNESSE,
DES AnTS ET DES LETTRES)


LA DOCUMENTATION FRANQAISE


WINISTERE
DES AFFAIRES ETRANGERES
SERVICE D'TNFORMATION
ET DE PRESS


Direction de la Documentation
14-16, rue Lord-Byron, Paris (8'J.



BULLETIN


DE


PRESS


15 octobre 1947.


QUOTI KEAN



ETRA'ouve

Nouvelle S6rie No 794


SOMMAIRE

I. PRESS BRITANNIQUE.
Avant les elections municipales en France (Daily
Tellegraph, 14/10).
II. PRESS AMERICAINE.
L'aide ambricaine a l'Europe (New York H'erald
Tribune, 14/10), edition europeenne.
III. PRESS SOVIATIQUE.
Avant les elections municipa!es en France (Troud,
13/10).
IV. PRESS SUISSE.
a) Avant les elections municipales en France (Jour-
nal de Getmive, 14/10).
b) Le probleme palestinien devant I'O.N.U. (Tri-
bune de Geanve, 13/10).

I. PRESS BRITANNIQUE

Revue de la press britannique du 14 octobre 1947
La press de ce matin donne la vedette a la question pa-
lestinienne et a la diminution des forces armies britanni-
ques. Certains journaux, cependant, insistent plus particu-
librement sur la question de l'aide americaine a 1'Europe.
1. Palestine
Tous les journaux annoncent sous des manchettes impor-
tantes que la Russie s'est declarde favorable au partage de
la Palestine, tout en precisant que certaines modifications
territoriales 6taient necessaires et que l'unit6e conomique du
pays devait 6tre maintenue.
La plupart des correspondents donnent un compete rendu
detaill6 de l'exposd de M. Tsarapkin devant la Commission
de 1'Assemblde de 1'O.N.U. et soulignent, sans les accompa-
gner toutefois d'aucun commentaire, les arguments qu'il a
avances au nom de son gouvernement en faveur du partage.
II accord une certain importance aux declarations des
delegations 6gyptiennes et afghanes, d'apres lesquelles
I'Egypte et l'Afghanistan se refusent a reconnaitre la com-
petence de 1'O.N.U. dans l'affaire palestinienne.
D'apres le correspondent du < Daily Telegraph a a Rome,
un plan g6ndral serait a l'etude pour arr6ter immigration
clandestine des Juits en Palestine au depart d'Italie.
Ce plan comprendrait notamment la fermeture de la fron-
tibre italo-autrichienne et le resserrement du contr6le des
routes italiennes et des camps juifs, ainsi qu'une intensifi-
cation de la. surveillance navale en M6diterrande.
Le News Chronicle ) publie un article de son correspon-
dant Geoffroy Hoare, sur 1'etat d'esprit des milieux arabes.
Selon ce correspondent, les Arabes seraient prnts A resister
par les armes au partage de la Palestine, ( dtant donnd les
sentiments qui reunissent les diffdrents membres de la Li-
gue Arabe, il 'prevoit des combats acharnes entire Arabes et


Juifs ). Il se demand si la Grande-Bretagne sera amende A
maintenir ses troupes jusqu'a 1'arrivde d'une force de police
international.
Le correspondent du ( Daily Telegraph )a A Annan exa-
mine la position de la Transjordanie sur cette question. Ce
pays craindrait que si la Grande-Bretagne se retirait de
Palestine, elle ne cessat de s'interesser a cette region du
Proche-Orient.
2. Aide americaine A l'Europe
La press announce que M. Truman a convoqud en confd-
rence sp6ciale des principaux reprCsentants americains qui
ont dtd charges d'etudier sur place la situation 6cono-
mique de 1'Europe. Elle announce aussi qu'a la suite des ap-
pels de M. Bidault, les Etats-Unis ont consent un emprunt
a la France afin de lui permettre d'acheter les denrdes ali-
mentaires et le combustible qui lui sont n6cessaires.
Le correspondent du ( Times ) ajoute que la France
pourra recouvrer une part de l'or qui avait 6td pilld par
les Allemands et les Japonais. Ce correspondent estime que
la situation pour la France est bien plus satisfaisante qu'elle
n'avait semblee il y a encore dix jours.
En ce qui concern la reunion 6ventuelle de la Conference
des Seize, plusieurs journaux font savoir que le gouverne-
ment britannique s'y oppose avec force.
Le correspondent diplomatique du ( Manchester Guar-
dian a crit notamment que l'examen du rapport des Seize
par les experts de Washington n'est pas suffisamment
avanc6 pour qu'une nouvelle reunion de la Conference de
Paris soit n6cessaire.
Une dep6che d'agence, reproduite par le ( News Chroni-
cle >, announce que toutes les distTlleries ambricaines ferme-
ront pendant deux mois a partir du 23 octobre, afin de rd-
server leur grain a l'Europe.
Le a Daily Telegraph a public l'article le plus long sur
l'aide americaine et, transposant le problem du plan dco-
nomique sur le plan politique, dcrit que la politique du Pr&-
sident Truman n'est rien moins qitune revision gdn6rale de
la politique 6trang6re amdricaine dans tous ses aspects, A
la lumire de la crise 6conomique croissante en France et
en Italie et de la factique toujours plus aggressive des com-
munistes, surtout apres la formation du e Cominform a,
Belgrade.
Le correspondent prdvoit une crise prochaine dans les re-
lations internationales et dans 1'Histoire des Etats-Unis.
e Une decision doit 6tre prise pour savoir si l'immense puis-
sance des Etats-Unis devra etre mobilis6e pour resister A
une influence toujours croissante de la Russie.
3. ( Cominform ) -
Le ( Daily Telegraph v, le ( News Chronicle a, le a Daily
Worker >, font 6tat des declarations de M. Mac Neil devant
la Commission politique de 1'O.N.U. sur ( une renaissance
du Komintern a et de la r6ponse de M. Vychinski.
4. France
Le (( Times )), le (( Manchester Guardian a) et plusieuiri
autres journaux annoncent la greve des Transports parisiens
et celle de la marine marchande.








2 BULLETIN QUOTIDIEN DE PRESSED BTRANGERE


Le ( Daily Telegraph ) public un article de M. E. B.
Waering sur les prochaines elections municipales (voir l'ar-
ticle plus loin).
Le ( Manchester Guardian a rappelle les resultats du ple-
biscite qui a eu lieu dimanche a Tende et a Brigue.
D'apres Robert Waithman, du (( News Chronicle ), la
France serait desireuse d'encourager le tourism britanni-
que. Elle se proposerait de consacrer les livres d6pens6es
par les tourists britanniques a l'achat de denrees importees
de Grande-Bretagne. Ce correspondent prevoit toutefois une
vive opposition de la Tresorerie.
5. Italie
Plusieurs journaux, don't le ( Times ) et le < Manchester
Guardian ), annoncent la victoire du parti democrate chr6-
tien aux elections municipales de Rome.
Le ( Daily Worker ) announce pour sa part une victoire
des parties de gauche.
6. Tch6cosolvaquie
D'apres le correspondent du ( Times a a Prague, la Tch6-
coslovaquie serait actuellement divise par un schisme poli-
tique et ideologique qui aurait pris une violence accrue de-
puis la creation du ( Cominform ).
Ce correspondent ne discerne pas d'indice laissant suppo-
ser un changement d'attitude de la Tch6coslovaquie b
l'6gard de la France.
7. Allemagne
Le correspondent du < Daily Telegraph )a Washington
announce que les conversations anglo-ambricaines sur l'Alle-
magne ont about a une impasse.
8. Autriche
Plusieurs journaux annoncent que le Cabinet autrichien
s'est reuni pour protester contre le licenciement, par les
Russes, des chefs de la police civil de la zone d'occupation
sovietique.
9. Reduction des armements britanniques
La press announce que 400.000 homes et femmes des for-
ces armies bM-ianniques doivent etre d6mobflises au course
des six prochains mols.
AVANT LES ELECTIONS MUNICIPALES EN FRANCE (IDaily Te-
legraph, 14/10).
S...Les elections municipales qui 'doivent avoir lieu
dans 37.880 villes et villages de France, pendant les
deux derniers dimanches de ce mois, ne revetent pas en
elles-memes, une importance extreme, mais elles seront
suivies avec intfr&t, car elles montreront les nouvelles
tendances de l'opinion publique qui s'afflrment devant
les r6centes crises financieres politiques et 6conomiques.
Dans les grandes villes, oft les elections se dbroulent
advantage que dans les campagnes sur un plan politique,
il devrait etre possible de decouvrir les effects 'de la
champagne plus violent que menent les communists et
de mesurer l'importance du movement du general de
Gaulle qui s'y oppose...
On doit se rappeler que lors des elections municipa-
les, les voix n'iront pas n6cessairement aux gran'ds par-
tis politi'ques comme c'est le cas lorsqu'il s'agit d'6lec-
tions inationales. Les personnalit6s locales ont davan-
tage d'importance et la lassitude g6enrale du public A
1'Pgard de la politique peut jouer en faveur d'hommes
que l'on salt etre de bons administrateurs... ,
(E.B. WARNING.)

1. PRESS AMERICAINE

Revue de la press americaine du 13 octobre 1947
1. Aide americaine a l'Europe
La press de dimanche et celle de lundi publient un cer-
tain nombre de declarations de parlementaires americains
sur le problbme de l'aide americaine a 1'Europe. C'est ainsi
que le s6nateur r6publicain Brelstec a propose que le Con-


gris fasse cadeau aux nations europeennes de vingt millions.
de tonnes de navires marchands ( qui se rouillent dans nos
ports ). II a estime que cette aide representerait environ
dix milliards de dollars qui seraient k deduire du montant
des vingt milliards de dollars r6clames par les nations
europeennes. Par contre, M. Vursell, republican de l'Illinois,
a son retour d'Europe, a declare qu'il n'avait pas trouv6
de gens affam6s mais a admis qu'il avait trouv6 des cas
de sous-alimentation. II a ajout6 qu'il serait n6cessaire d'en-
voyer des vivres aux nations europeennes de l'Ouest pour
leur permettre de tenir jusqu'a la prochaine recolte. Une
d6peche (( A. P. ) de la Nouvelle-Orleans, rapporte les d6cla-
rations du senateur Mac Mahon, democrate du Connecticut,
selon lesquelles aider 1'Europe pourrait ( accroitre le danger
d'une attaque > contre les Etats-Unis avec des bombes atomi-
ques. II aurait preconise qfue 1'exportation de matires pre-
mieres n6cessaires a la fabrication de ces bombes soit inter-
dite.
Par ailleurs, un certain nombre de journalists se deman-
dent quel systeme d'administration americaine devra 6tre
etabli pour diriger et controler l'aide que 1'Amerique ap-
portera a 1'Europe. La revue ( United States News ), un
editorial du < Washington Post a et un article de Lindley
envisagent la creation d'une agence federal americaine
speciale. Lindley 6crit cependant : ( Un des dangers d'6ta-
blir une association ou une agence federal quelconque est
que celle-ci aura tendance a opirer independamment de la
politique 6trang6re americaine > et rappelle que des orga-
nismes du temps de guerre comme ( Office of war Informa-
tion > et ( Foreign Economic Administration > avaient
suivi des politiques nettement diff6rentes de celles de 1'Etat.
Il estime en outre que le Congres qui voudra maintenir
son emprise sur tout nouvel organisme insistera pour par-
tager les responsabilites du contr6le des fonds qui seront
mis a la disposition de 1'Europe.

2. Relations Etats-Unis-U. R. S. S.

La press et la radio americaines continent a attirer
l'attention du public : 1o Sur les dangers que la politique-
actuelle de I'U. R. S. S. fait courir a l'Amerique; 2 Sur la
necessity d'aider les pays europ6ens qui ne sont pas tombs
sous le joug communist; 30 Sur l'urgence d'un enforcement
de la defense americaine.
( Atlantic Monthly ) public un article sur 1'6tat de la
defense national actuelle, faisant ressortir en particuller
que sur 2.865 avions de bombardment & longue portee que
les Etats-Unis poss4daient & la fin de la guerre, 144 seule-
ment sont en 6tat d'op6rer et 28 d'entre eux ont prouv6
recemment, au course d'une demonstration aerienne sur New-
York, qu'ils n'etaient pas en bon 6tat de march. Cet article
rappelle 6galement une declaration du docteur Oppenheimer,
l'un des ingenieurs responsables de la fabrication de la pre-
miere bombe atomique, qui a estime que si les Etats-Unis
6taient attaques prochainement' ( les bombes atomiques
pourraient tuer quarante millions d'Americains en une seule
nuit ).
Walter Winchell, l'un des plus important commentateurs
de la radio americains a consacre, hier, toute son emission
a un appel au people americain pour qu'il se reveille et
prepare sa defense et, au President, pour qu'il reunisse sans
delai le Congres a Washington afin d'aider les peuples amis.
Un editorial du ( Saint Lousi Post Dispatch ), se r6fe-
rant a I'article de 1' ( Atlantic Monthly ), conclut : ( II
est peut-.tre deja trop tard. C'est le moment de nous mettre-
au travail pour rattraper le temps perdu. Pour le moment,
nous offrons une cible comme des canards sur l'eau. )
Un editorial du ( New York Herald Tribune > souligne
qu'il n'est pas surprise de l'interpr6tation faite par la
( Pravda > du recent manifesto communist. II y voit un
certain retour en arriere destine a endormir la confiance
des masses affiliees aux communists en leur faisant appa-
raitre que la nouvelle ( association communist interna-
tionale ) est une association volontaire n'ayant pour but
que l'echange d'informations.
Un article de Visson dans le a Washington Post a note,
que le plus grand danger pour le succes du plan Marshall








.,BULLETIN QUOTIDIEN DE PRESSIE .fTANGEBR 3


en Europe est celui prbsent6 par les syndicats ouvriers do-
mines par les commumstes et, en particulier, en France
et en Italie. I1 conclut : <( Les milieux informs de Washing-
ton, comme les observateurs diplomatiques a Paris et a
Rome, s'attendent a ce que les communjstes emploient les
confederations du travail frangaise et italienne pour i ali-
ser le sabotage le plus implacable de l'aide ambricaine a la
France et a 1'Italie. )
Tous les journaux de dimanche annoncent en bonne place
que Tito a rompu les relations avec le Chili.
3. 0. N. U.
La press dominicale constate que la delegation ameri-
caine a 1'Assemblee general a abandonn6 finalement son
project de resolution accusant les nations voisines de la Grace
d'actes d'agression. Elle note que la commission politique
et de security a adop'te, par 34 voix contre 7, une motion
demandant a ces nations de s'abstenir d'aider les guerillas
luttoant centre le Gouvernement grec.
Cette press public de longs extraits de la declaration
faite par la delegation americaine au sujet de la Pales-
tine. Elle note que les Etats-Unis se declarerent en faveur
du principle, du partage de la Palestine en zones arabe et
juive.
Cette question palestinienne provoque un grand nombre
d'articles dans la press de 1'Est, oU l'on decrit la position
prise par les divers int6ress6s. En outre, des articles venus
du Proche-Orient parent de concentration de troupes sy-
riennes & la frontiere palestinienne. Certains autres demen-
tent ces informations.

4. Nouvelles de France

A huit jours des elections francaises, la press americaine
accord une plus large place aux informations venues de
Paris.
Des depCches d'agences amBricaines de Washington sou-
lignent l'int6Crt que portent les milieux diplomatiques ame-
ricains a ces elections et, en particulier, aux r6sultats qu'ob-
tiendra le parti communist frangais.
De Paris, les correspondents am6ricains rapportent les
declarations du general de Gaulle a Alger, ainsi que celle de
M. Bidault et de M. Blum.
D'autres d6epches de Paris signalent les graves du metro
et des danseuses de ballet ainsi qu'un certain nombre de
groves dans le reste de la France.
Une court d6pbche du (< New York Herald Tribune 2
donne les r6sultats du referendum a Tende et & Brigue.
Le Christian Science Monitor a reproduit une longue
d6p1che de Hurd sur les projects de reforme fiscal du Gou-
vernement, faisant ressortir le caractere draconien de ces
measures.

L'd;de r~atricatre (New York Hierqld Tribune, 14/10,
edition europenlne).
<< ... Le Congrbs et le pays doivent comprendre que
nous avons entrepris une tAche grosse de difficulties et
pCnible en cherchant a mettre un frein aux ambitions
impCrialistes de 1'Union Sovi6tique... Une telle politi-
que, loin 'de sembler inapplicable, n'aura jamais sembl6
aussi viable si nous voulons bien agir dans ce sens
avec toute notre'Cnergie...
Nous ne pouvons craindre une menace communist
en Italie que si nous, Americains, nous ne donnons pas
aux Italiens, le pain iui leur permettra de vivre cet
hiver... Dans le cas de la France 6galement, le seul dan-
ger vient de l'inaction de I'Amdrique en face des besoins
dCsespbrCs de la France...
L'ennui. c'est que si nous voulons accomplir notre
tache, il nous faut prendre des measures qui equivalent
presque A une mobilisation total de nos ressources...
(JOSEPH ALSOP)


III. PRESS SOVIETIQUE


Revue de la press sovi6tique des 12 et 13 octobre 1947
Tous les journaux paraissent le 12, seule la ( Pravda a
parait le 13. Les rubriques 6trangeres, d'une -page et demie
a deux pages, sont consacrees a la politique du Departe-
ment d'Etat et aux diverse incidences de celle-ci. Tous les
journaux publient de longs t6legrammes relatifs a 1'atten-
tat commis centre l'ambassade sovietique & Santiago. Ils pu-
blient 4galement la note du gouvernement sovi6tique, pro-
testant aupres du gouvernement chilien. Enfin, ils annon-
cent que la Yougoslavie a rompu les relations diplomati-
ques avec le Chili. Ils portent une certain attention a la
France, a la veille des elections communales. Enfin, la de-
claration des neuf parties communists continue a occuper
une place important dans les journaux du parti.
1. La polifique du D6partement d'Etat
et ses diverse incidences
Les comptes rendus des travaux de 1'O.N.U. occupant une.
page dans la press du dimanche et pres de deux pages
dans celle du lundi. Les titres et les sous-titres garden un
caract&re marqu6 de polbmique. On peut y reliever les titres
suivants : ( La politique de diktat condamn6e a l'4chec a ;
< La machine a voter commence a turner ) ; < Qui a be-
soin d'un chien de garde dans les Balkans ? )
On trouve dans tous les journaux du 12 octobre le texte
integral de la lettre adress6e le 9 octobre par M. Molotov
au g6enral Marshall, au sujet de la Corde ; la question grec-
que est evoquoe a la fois dans' la chroniqueointernationale
de 1' o Etoile Rouge ) et de la < Pravda ), ainsi que dans
la correspondence adressee par Joukov aux ( Izvestia a.
Les diverse incidences de la politique americaine font
l'objet d'une serie de t61lgrammes publi6s sous les tires
suivants : ( Les Americains construisent une base navale
en Chine ) ; D Le D1partement d'Etat nie que les Etats-
Unis demandent la creation d'un 6tat-major commun turco-
grec a ; < Le senateur Taylor critique la politique des Etats-
Unis a, etc...
2. L'attentat centre l'ambassade sovi6tique
t Santiago du Chili
La press sovitique du 12 public la protestation adressee
par le gouvernement sovidtique au gouvernement du Chili,
aprbs l'attentat commis contre l'ambassade sovibtique a
Santiago.
Par ailleurs, les journaux annoncent que la Yougoslavie
a rompu les relations diplomatiques avec le Chili.
3. La France a la veille des elections nunicipates
Les journaux sovi6tiques portent une certain attention-
la France, A la veille des elections municipales. L'organe des
syndicate, a Trud ), public une longue 6tude de M. Ivanov
sur la France, at la veille de cette consultation populaire
(voir l'article plus loin).
4. La declaration des neuf parties communists
Cette declaration continue a tenir une place important
dans la ( Pravda a du 12 et du 13. La chronique interna-
tionale de la Pravda ) du 12, intitul6e ( D6sarrol dans le
camp de la reaction ), attache un intdret tout particuller
aux declarations de M. Georges BidauTl. L'interview que le
minitse francais des Affaires etrangbres a aimablemen;
accordee, avant de quitter New-York, rappelle extraordinai-
rement les reponses du h6ros de Gogol, Nosobev, a Chitchi-
kov : 11 dit tout ce que voulaient entendre ceux qui l'inter-
rogeaient. Mais, comme cette fois-ci les interviewers 6taient
des correspondents de journaux amdricains, le tableau qui
en r4sulte est encore plus frappant. A la question de la for-
mation du Bureau information communist at Belgrade,
M. Bidault r6pond tomme le lui suggeraient les correspon-
dants americains : ( C'est un obstacle de plus A la coope-
ration international. ) A la question de savoir si les par-
tis communists se prbparent at quelque action mystdrieuse,
M. Bidault r6pond egalement par I'affirmative, mais marque
son espoir que ces actions echoueront. Les adversaires de la
cooperation entire les peuples, les ennemis de la paix et de
la dCmocratie operent selon la vieille methode : ils crient i








4 BULLETIN QUOTIDIEN DE PRESS ETHANUERE \


la guerre en essayant de rejeter sur les communlstes la res-
ponsabilit6 d'avoir coupd le monde en deux camps.
,Ies journaux du 12 et du 13 publient de nouveaux repor-
tages sur l'echo recueilli dans les entreprises industrielles
et la champagne, a la suite de la declaration des neuf par-
tis communists.

AVANT LES ELECTIONS MUNICIPALES EN FRANCE (TfOUld,
13/10).
< La champagne electorale se d6roule sous le signe
d'une opposition politique de plus en plus vive entire
les forces de la democratic, conduites par la classes ou-
vribre et le parti communist, et les forces de la reac-
tion, lqui regoivent I'appui complete de l'imperialisme
amdricain.
La France se trouve actuellement sur le point de su-
bir une profonde crise. Les finances franaises sont
dans un 6tat qui avoisine la faillite... La situation est
aggrav6e par une hausse des prix qui compromet srieu-
sement les int6rits et les conditions de vie des travail-
leurs. La situation n'est pas meilleure dans le domaine
du commerce ext6rieur... Le triste 6tat des finances fran-
caises et de l'6conomie national est le rssultat de la
politique dite de < relevement &conomique >> que
M. Blum a commence d'appliquer en mai 1946 et qu'ont
poursuivie MM. de Menthon, Ramadier et Schuman.
Cette politique ne constituait qu'une capitulation syst6-
matique au profit des magnats des finances et de l'indus-
trie. Cette politique s'appuie sur l'aide extirieure, sur
les credits accords avec usure par les Americains. Elle
menace le people francais de la famine, du ch6mage, de
la privation de combustible.
Bien entendu, la France dispose d'.assez 'de moyens
financiers et de resources pour surmonter les difficul-
tes de la crise actuelle... Les fonds dtposes clan'desti-
nement a I'etranger par des particuliers s'6l]vent a plus
d'un milliard et demi de 'dollars. Mais le gouverneinent
francais. ne songe pas a utiliser ces sommes. II est
mnime incapable d'arreter la fuite des capitaux vers
1'tlranger, fuite qui ne faith ique s'acc6l6rer... Le but de
la politique financiere de Rama'dier est de favoriser l'ac-
croissement des be6nfices des grands capitalistes fran-
cais. C'est une politique de capitulation devant le dol-
lar...
En depit 'de l'obposition manifested par les masses a
l'6gard de cette politique financiere, le programme du
dollar est maintenant a la base de la champagne electoral
men6e par les parties de droite M.R.P., ra'dicaux mu-
nichois et dirigeants de la S.F.I.O.
Aussi la reaction supplie-t-elle les Americains d'ac-
corder immediatement un credit de deux cent millions
de dollars au gouvernement francais... Tout ceci se passe
parfaitement de commentaires. Cet etat de chose d6mas-
que le marchan'dage qui a lieu entire gaullistes, M.R.P.,
radicaux et socialists, tous d'accord pour former aux
elections une coalition anti-communiste sons 1'6gide du
dollar.
A l'heure actuelle, la politiique adoptee par t lo les
parties bourgeois et le parti socialist se resume ainsi :
dtfen'dre la politique dde Ramadier et diriger centre les
communists le mecontentement qu'elle provoque...
II est symptomatique que les leaders S.F.I.O. opposent
un refus catfgorique a toutes les propositions commu-
nistes pour former un front .commui aux elections. Et
si certaines federations socialists de province menent
deji la lutte 6!ectorale en collaboration avec les M.R.P.,
d'autres f6edrations socialists, .n6gligeant l'interdiction
et les menaces 'du ComitW directeur, ont adopt la mme
ligne de coinduite que les communists. II est hors de
doute que l'ecrasante majority des membres du part
socialist est prate a s'entendre avec les communistes...


Ces membres conrprenfent que !a presence de ministres
conmunistes an sein du gouvernement freinerait la poli-
tique anti-nationale et anti-d6mocratique de celui-ci... >
(IVANOV.)

IV. PRESS SUISSE

et) AVANT LES ELECTIONS MUNICIPALS EN FRANCE (Joinr-
nal de Geneve, 14/10).
( Les prochaines elections municipales donneront-
elles une indication nette sur la situation politique du
pays et sur la force respective des parties ? Plus on
observe les conditions dans lesquelles elles 'se pr6sen-
lent, plus on est enclin a se dire qu'aucune r6ponse pre-
cise ne sortira vraisemblablement des urnes.
< ... Ce qui frappe, c'est l'effacement des dirigeants
des principaux parties. qui se refusent a donner.un mot
d'ordre, voire une simple indication. Au M.R.P., on
evite de se prononcer carr6ment au sujet du general de
Gaulle. Chez les socialists, M. LUon Blum, qui public
tous les jours de longs articles dans le PFopuiaire, 6lude
systematiquement la question du jour et se garden
d'ecrire le moindre mot ferme a propos des commu-
nistes, qui viennent a Varsovie de le mettre au rang des
traitres dignes de la corde qui a Wtt passee au cou de
-Petkov. Les leaders radicau:, probablement parce qu'ils
sont divis&s, ne sont pas plus explicites.
Ce silence des augures est une raison 'de plus pour
ne pas attendre du scrutin du 19 octobre (complitt dans
les petites communes par celui du 26 octobre) de resul-
Lats permetta.nt de lui donner une signification parfai-
tement claire. C'est par la suite seulement sans double
que les effects de la champagne du R.P.F. se front sentir,
de mime que se digageront les consequences de la nou-
velle tactique communiste... >
(Du correspon'dant parisien du Journal de Gienmve.)
}b) LE PIIOBLEME PALESTINIEN DEVANT L'O.N.U. (LDu Tri-
bune de' Geneve, 13/1,0).
< ... Contrairement a une th6se souvent soutenue, kiue
la propaganda sovi6tique a abondamment exploited et
selon laquelle l'antagonisme entire les deux nations s6-
mitiques serait artificiellement entretenu par les An-
glais, le depart de ces derniers marquerait le d6but
d'une ire tde violence et de massacres. On assisterait,
aux portes de 1'Europe, A la r6petitio'n de ce qui se passe
aux Indes. Cette perspective inquiete 6videmment le
gouvernement amiricain, qui est devenu une grande
puissance mediterranienne. Aussi insiste-t-il pour que
les troupes britanniques ne se rembarquent pas avant
que I'O.N.U. ait pris les measures de s6curit6 indispen-
sables comportant, pour commencer, la creation d'une
force de police form6e de volontaires places sous com-
mandement international.
En r6ponse aux remointrances int6ressees qu'il rece-
vait de Washington, le cabinet de Londres a accept de
surseoir a 1'6vacuation jusiqu'a ce que la situation soit
un peu 6c'aircie, et il a ajout6 qu'il considererait < tout
acte dirig6 contre la Palestine ou un ressortissant pales-
tinien comme etant dirig6 contre lui-mime >. Pour le
moment, les choses en.son-t la. On ne prend pas non
plus trop au s6rieux, dans les cercles de l'O.N.U., la bel-
liqueuse intransigence manifest6e par la Ligue arabe.
Cependant, elle n'en est pas moins trbs significative de
1'6tat d'esprit qui regne 'dans nne grande parties du
monde de l'Islam et, tout specialement aussi, en Afrique
du Nord. PAUL DU BOCHET.

S. P. I Imp.. 27. mr NisolA. Par* I1..tw
Prix : 6 francs.




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs