Group Title: Bulletin quotidien de presse étrangère
Title: Bulletin quotidien de presse étrangère
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00077027/00209
 Material Information
Title: Bulletin quotidien de presse étrangère
Series Title: Bulletin quotidien de presse e´trange`re.
Physical Description: dl. 30 cm.
Language: French
Creator: Ministère des Affaires Étrangères
Publication Date: October 13, 1947
 Subjects
Spatial Coverage: France
United Kingdom
Russia
Poland
Germany
Belgium
 Notes
General Note: 1009: gebaseerd op afl. 5605 (1934).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00077027
Volume ID: VID00209
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 72892915
ccp - PA0245063

Full Text

SERVICES FRANCAIS
D'INFORMATION
(MINISTkRE DE LA JEUNESSE,
DES ARTS ET DES LETTRES)

Direction de la Docu rntation
14-16, rue Lord-Byron, Paris (8").


BULLETIN


DE


PRESS


LA DOCUMENTATION FRANCHISE I


QUOE



TR


13 oclobre 1947.


MINISTER
DES AFFAIRES ETRANGERES
SERVICE D'INFORMATION
ET DE PRBss


N GER E

Nouvelle S6rie No 792


SOMMAIRE

I. PRESS BRITANNIQUE.
a) La situation Bconomique de la France (Daily He-
uald, 11/10).
b) Les n6gociations franco-sovi6tiques (Times,
11/10).
c) Le problem grec devant I'O.N.U. (Manchester
Guardin, 10/10).
II. PRESS AMERICAINE.
Le problime grec devant I'O.N.U. (New York He-
rald Tribune, 10/10).
III. PRESSED SOVIETIQ!UE.
Apres la conference des parties communists (Prav-
ida, 10/10).
IV. PRESS BELGE.
AprBs le discours du president Ramadier (Le Soir,
11/10).
V. PRESS SUISSE.
Apr6s la conference des ipartis communists (Neue
Ziircher Zeitunig, 10/10).


I. PRESS BRITANNIQUE


REVUE DE LA PRESS BRITANNIQUE
DU II OCTOBRE 1947
Sauf le (< Daily Herald ) et le (( Daily Mail ), qui donnent
la vedette aux dvenements de Palestine, la press accord
ce matin la premiere place aux negociations commercials
anglo-ambricaines. La chronique exterieure tout entire est
dominde par la question palestinienne. La France fournit
matiere A de courts articles d'un caractere d'information.
Le a Times ) consacre un article a la reprise des combats
en Indochine. Le ( Daily Telegraph ) public aujourd'hui de
brefs articles de son correspondent sur la Sarre, enfin le
a Daily Herald ) reserve I'un de ses editoriaux a la situa-
tion economique de la France (voir cet editorial plus loin).
1. N6gociations commercials anglo-americaines
Toute la press announce que des negociations sont en
course entire les gouvernements britannique et americain afin
de fixer une base d'accord pour les changes commerciaux


entire les Etats-Unis et la Grande-Bretagne. Le gouverne-
ment am6ricain demanderait A la Grande-Bretagne d'abo-
lir ou tout au moins d'assouplir le syst6me de tariffs prdfe-
rentiels dans le Commonwealth moyennant quoi il accepte-
rait, de son c6td, d'abaisser les tariffs portant sur les pro-
duits britanniques imports aux Etats-Unis.
La press announce que si les n6gociateurs anglo-am6ri-
cains se mettent d'accord sur ces bases, le gouvernement
britannique consultera les membres de 1'Empire pour con-
naitre leur opinion.
2. Palestine
Le correspondent du ( Times ) A Beyrouth announce que
le Conseil de la Ligue Arabe s'est r6uni hier pour discuter
des measures militaires propres At empcher la formation d'un
Etat juit en Palestine. Tout en admettant que les Etats de
la Ligue ne manquent ni de decision, ni de fermet6 dans
leurs intentions, ce correspondent remarque que peu d'ob-
servateurs peuvent imagine 1'entrde des troupes arabes en
Palestine. Ils pensent que les Arabes auront plut6t recoura
a I'infiltration ou aux guerillas.
D'apres J. Walles du (( Daily Telegraph ), un detachement
de 1'arm6e syrienne serait arrive a la frontiere de Palestine.
De son c6td, le ( Daily Express a signal que la Haganah a
envoy des d6tachements sur quatre points de la frontiere
entire la Palestine et la Syrie.
Le a Daily Herald ) qui consacre un long article A ce
sujet, dcrit qu'il n'a guere etd possible de constater ces
movements important de troupes sur la frontiere pales-
tinienne.
Le gouvernement syrien affirmerait toutefois avoir en-
voye 12.000 hommes a par measure de precaution au cas ofi
les Juifs essaieraient de s'emparer de la Palestine par la
force apr6s le retrait des Britanniques ).
SLe ( Daily Herald ) signal egalement l'importance que
pourra avoir l'armee de Transjordanie en cas de conflict.
3. France
Le a Times ), le ( Manchester Guardian D, le ( Daily
Herald ), le ( Daily Worker ), annoncent que le gouverne-
ment sovietique a accepted d'entamer des negociations avec
le gouvernement frangais pour changer du bl6 centre des
produits manufactures frangais (voir plus loin I'article du
( Times )).
D'apres R. Matthews le fait que les Russes soient prits A
negocier avec la France a la veille des elections revet ine
importance politique considerable.
Le a Daily Worker ) ecrit que les livraisons de bld russe
interessent considerablement la restauration de 1'Aconomie
de la France.
Le ( Times ) et le ( Daily Telegraph ) exposent les diffe-
rentes measures prises par le gouvernement franrais pour
reduire les d6penses gouvernementales.
Selon le correspondent du c Times a la vague d'agitation
social s'etend dans toute la France et de nombreuses graves
ont eclate, notamment A Nancy.


II I _







2 BULLETIN QUOTIDIEN DE PRESS ATRANGERE


D'apres le correspondent du i Manchester ,Guaroian >
M. Bidault n'aurait recu a Washington aucune assurance
des Americains pour les prochains mois.
Ce correspondent fait 6tat d'un article du ( Monde a
d'apres lequel la creation du ( Cominform ) aura t aug-
ment6 les chances d'aide americaine A 1'Europe.
4. Sarre
Herbert Ashley, redacteur diplomatique du ( Daily Tele-
graph ), consacre un article l'avenir de la Sarre ':~ a la
politique suivie actuellement par la France dans cette pro-
vince. II defend la France contre les accusations qui vou-
draient que sa politique de collaboration 4conomique soit
une politique d'annexion. Il insisted sur le caractere (( vital
pour la France a du carbon sarrois.
5. Indochine
D'apres le correspondent du (( Times ) a Paris, les Fran-
cais auraient attend la fin des pluies en Indochine pour
reprendre les operations don't le but principal serait de cou-
per les forces du Viet Nam de leurs sources de ravitaille-
ment, et de les empfcher de se retrancher dans l:a mon-
tagne.
6. ( Cominform a
Plusieurs journaux, don't le ( Times a et le < Daily Wor-
ker a resument un article de la ( Pravda > destined a r6pon-
dre aux accusations de la press occidentale europIenne,
ddmentant que le Bureau d'Information de Belgrade repr6-
sente la reconstitution de l'ancien Komintern.
D'apres Al. Werth, les milieux diplomatiques de Moscou
se demanderaient pourquoi les communists ont donned une
telle publicity af la Conference de Varsovie. D'apres lui ce
serait pour cr6er un sentiment de solidarity europeenne au-
tour des parties communists en raison de l'incertitude de
1'aide americaine.
Le a Daily Worker ), reproduit les declarations d& M. Po-
litt sur le < Cominform ). D'apres le leader com:nuniste
anglais, les trois facteurs qui ont pr6sid6e la cr~elion dc
cette organisation seraient l'emprise militaire et rolitique
americaine, les declarations de M. Mac Neil, et la prochaine
session du Conseil des Ministres des Affaires etrangeres,
qui avait dfja manifestement pour but de faire du capita-
lisme allemand un bastion contre le communism e.iropfen
oriental.
7. Zone d'occupation sovietique
Plusieurs journaux don't le ( Times ) et le a Manchester
Guardian ) reproduisent en bonne place ies declarations du
mar6chal Sokolovky annoncant une amelioration de:; condi-
tions de travail et un relivement du niveau de vie pour les
ouvriers.
a) LA SITUATION ECONOMIQUE )1E LA FRANCE (Daily H e-
rald, 11/10, travailliste)
< ...La France essaie de redresser son 6conomiie par
la meme politique d'inmp6ts, de rationnement et de con-
tr6les que celle que le gouvernement travaillistc a ap-
pliquee A just litre pendant les deux dernibres ann6es
et don't l'abundon par les Elats-Unis l'annec derniere
est l'une des principles causes des difficultls monaiales
actuelles.
Le succes de cette politiquc en France d6perdra en
partie du maintien anu pouvoir d'un gouverneinmnt suf-
fisamment fort pour prendre des measures courageuses.
I1 est par consequent tragique de voir que le people
francais est a l'heure actuelle menace gauche par un
parti communist d6cid6 h fomenter des troubles et, A
droite, par le general de Gaulle.
Les Francais, come les autres peuples curopeens,
envient ]a stability int6rieure de la Grande-Bretagne -
oh il -existe un puissant movement travaillisle d6mo-
cratique qui jouit de la confiance du ipeuple. >
b) LES NEGOTIATIONS I'CONOMIQL'ES FISANCO-SOVIIiTIQUES
(Tmnes, 11/10) :
< A la fin du mois d'aofit, le gouvernement frangais
avait informed le gouvernement sovidtique qu'il desirait


acheter 1.500.00 tonnes de cereales secondaires. Cette
demnande a 6t6 renouvele depuis. La premiere r6ponse
a cette requite a et6 formul6e mercredi lorsque M. Mi-
koyan, commissaire au Commerce exterieur, a recu
31. Charpentier, charge d'affaires francais a Moscou, et
a d6clar6 que le gouvernement .sovi6liquc ne voyait au-
cune objection a entamer des negociations h ce sujet.
II a ajout6 que le gouvernement sovietique aimerait con-
naitre les articles que le gouvernement francais pourrait
fournir en ,change.
Ces propositions sovittiques ne sonl pas inattendues.
Les terms dans lesquels elles ont 6et faites et la date
mime hi laquelle elles ont &6t soumises avaient 6te pre-
dits par ceux qui s'imaginent qu'il existed un certain
rapport entire la politique 6trang6re du gouvernement
sovi6tique et la situation int6rieure des pays avec les-
quels il traite. Certains rappellent I'annonce ant6rieure
dl'un envoi de cer6ales sovi6tiques en France announce
qui coincidait -avec les dernieres electionss legislatives
-- ainsi que le fait que les espoirs ne se sont pas plei-
nement r6alis6s.
Ceux qui se bornent a des considerations economi-
ques soulignent que bien que les propositions .sovi6-
liques n'imposent pas i la France l'obligation d'avoir
a payer les livraisons sovietiques en dollars cc
qu'elle craignait elles n'impliquent pas que la France
sera en auesure d'acheler routes les c6r6ales qu'elle a
demandees. La France ne dispose que d'une quantity
Slimitie d'articles d'exportation et elle a d6ji contract
de lourds engagements. De plus, ces observateurs rap-
'pellent que la Grande-Bretagne essaie, elle aussi, d'ob-
tenir des c6r6ales en Russie ec qu'elle dispose d'une
plus grande quantity de produils exportables. ,
(Du correspondent du Tiines A Paris.)

c) LE PROBLIAME GREG DEVANT L'O.N.U. (Manchester
Guardian, 10/10, liberal) :

< ...Mercredi dernier, la Commission opolitique a
adopt par 34 voix contre 6 et 9 abstentions une propo-
sition am6ricaine demandant l'envoi d'une commission
permanent a la fronti&re grecque, et on peut tenir pour
certain que cette recommlandation sera acceptee par
l'Assembl6e pl6niere. Ainsi, le veto russe an Conseil de
S6curil6 a perdu toute valeur en d6pil des 'lots de ipa-
roles violentes qui ont iel prononc6es par chaque del6-
gu6 slave f l'assembl6e. On se demand par contre dans
quelle measure la commission pourra aider la Gr6ce i
r6tablir la Ipaix sur ses fronti6res seplentrionales, et ceci
dependra en grande partic du d6sir de cooperation que
montreront la Yougoslavie, la Bulgarie et I'Albanie, ainsi
que de leur d6sir de laisser pin6trer la commission sur
leurs territoires... lM6me sans la cooperation des Etats
slaves, la commission servira encore A faire 6chec aux
forces d'agression les moins d6guis6cs, ct les rapports
qu'elle adressera A 1'Assembl6e seront d'un grand poids
en Am6rique et dans le reste du monde. M. Marshall
peut s'en montrer satisfait. >>

-----


1. PRESS AMEIICAINE



REVUE DE LA PRESS AMERICAINE
DU 10 OCTOBRE 1947
1. Palestine
La concentration des troupes arabes f la frontiere de Pa-
lestine constitute la principal nouvelle du jour. Les d&cla-
rations faites par le porte-parole de la Ligue Arabe, qui me-





BLDLLETIN QUOTIDIEN DE PRESS ITRANGEtRE


nace d'intervenir militairement en Palestine quand les
troupes britanniques se retireront, sont longuement repro-
duites et les titres des journaux soulignent l'imminence d'un
conflict entire Arabes et Juifs.

.2. Angleterre
La vente d'pr anlgais a l'Amerique et l'ainonce que 1'Afri-
que du Sud a consent un emprunt a 1'Angleterre font l'ob-
jet d'une s6rie d'articles des correspondents de Londres,
que la press amfricaine reproduit en premiere page .Aucun
commentaire ou editorial n'y est consacre jusqu'a present.

3. Aide ambricaine
Toute la press public la declaration faite par M. Clay-
ton, sous-secritaire d'Etat a sa Conference de press d'hier,
indiquant que les pays de 1'Est europ6en reprendront leurs
changes avec les pays occidentaux quand la production eu-
ropeenne sera normal. Cette declaration est bien accueilile.
D'autre part, les declarations faites par les membres du
Comit6 Herter, a leur retour d'un voyage d'inspectiorr en
Europe, sont longuement reproduites et indiquent que ces
repr6sentants du Congres ont decide a l'unanimit6 de se
montrer trbs r6alistes dans les recommendations qu'ils fe-
ront i propose de l'aide int6rimaire ou de l'aide a long
terme que les U.S.A. doivent accorder a 1'Europe. Ces par-
\ lementaires proposeraient de career une nouvelle agence f&-
dorale, d'un capital initial de quatre milliards de dollars,
qui pourrait s'accroitre de douze milliards par 1'6mission de
bons garantis par le gouvernement amiricain. Le r6le de
cette agence consisterait a repartir l'aide que fournira
1'Am6rique.
La press rapporte de Berlin des declarations faites par le
representant r6publicain Dirksen, qui a exprim6 l'opinion
que les U.S.A. devraient apporter une aide substantielle a
1'Europe occidentale ou courir le risque de voir 1'influence
sovi4tique s'6tendre ,jusqu'aux c6tes de 1'Atlantique, et me-
nacer ainsi la s6curitk am6ricaine. Une depeche A.P. de
Paris fait 6tat d'une interview accorded par M. Taber, mem-
bre du CongrMs, qui aurait declare : < Il y a peu de diffe-
rence entire Staline et Hitler, sauf que Staline est un peu
plus malin a et il aurait ajout6 que d'anciens nazis sont
chefs du parti communist allemand. D'autres d6peches
d'agences reviennent encore aujourd'hui sur les declarations
de M. Alphand. Selon la d6peche de I'A.P., le Departement
d'Etat ne saurait toujours pas comment fournir ine aide
financ'ire immediate a la France.

4. Relation entire I'U.R.S.S. et les U.S.A.
Les declaration de M. Truman, appuyant la replique faite
par M. Lovett au manifesto, de Varsovie sont reproduites
en bonne place sous des titres indiqpant que le President
a d6menti que le gouvernement americain ait des visees im-
p6rialistes.
La press continue de porter son attention sur les .vine-
ments politiques dans les pays satellites de 1'U.R.S.S. C'est
ainsi qu'elle signal de Bucarest que la lutte entreprise par
le parti communist contre les parties d'opposition continue.
Les avocats roumains auraient refuse d'assumer le r6le de
d6fenseurs dans le proces fait a Maniu et a d'autres chefs
du Rarti paysan. Une depeche du ( New York Times )) si-'
gnale l'ouverture a Prague d'un proces contre deux secrd-
taires g6n6raux du parti d6mocratique-slovaque. Le corres-
pondant declare que le proc6de communist d'arracher des
( confessions > est le mAme que celui qui a 6t6 employee en
Hongrie.
Le nouveau Ministre ,le Hongrie & Washington a fait A
I'occasion de la presentation de ses lettres de cr6ance, une
Conference de press 'of selon le ( New York Times >, il
aurait declare < bien que la Hongrie soit voisine de 1'Union
Sovietique, elle ne doit pas servir de balle de baseball dans
un match mondial qui met en cause l'ayenir de la race
humaine a. Il aurait ajoute que la Russie ne contrble pas
la Hongrie et n'intervient pas dans ses affaires interieures,
mais que le gouvernement hongrois est ( plus soumis a la
Russie qf'il n'est ncessaire a.
Le complot communist du Chili a entrain6 une d6clara,
tion officiflle du gouvernement chilien qui est reproduite


int6gralement dans,le e New York Times ) et resume dans
un certain nombre d'articles. Cette declaration accuse le
parti communist chilien d'avoir obbi A des instruction de
1'Internationale Communiste. Les articles venus de Buenos-
Aires signalent que deux diplomats yougoslaves expulses du
Chill et passes en Argentine seront pries de quitter le pays
sans delai.
Les d6phches de Lake Success annoncent que la Russie
s'appreterait A boycotter la Commission d'enquete que
I'O.N.U. enverra dans les Balkans, et elles ajoutent que les
representants des pays satellites ont appuy6 dans leurs dis-
cours, la position prise par M. Vychinski.

5. Nouvelles de France
Les correspondents du e New York Herald Tribune a et du
< New York Times a signalent le discourse radiodiffus6 de
M. Ramadier, annoncant un programme de nouvelles mesu-
res financieres .conomiques et fiscales. Une depeche du
< New York Times a note que opposition de la droite et de
la gauche a ces projects s'est fait immediatement entendre
dans les declarations de M. Jacquinot et dans les colonnes
de la press de gauche.
Un long article d'Alsop, dat6 de Paris, est consacr6e la
situation politique frangaise et, en particulier, a l'emprise
que les communists auralent sur les syndicats ouvriers fran-
gais. Il s'etend 6galement sur les perspectives du succes du
R.P.F. et de de Gaulle. II declare que, selon la plupart des
observateurs, un developpement de I'ins6curite et une aug-
mentation du desespoir en France rameneraient le g6narai
de Gaulle plut6t quy les communists au pouvoir. II rappelle
que le Comit6 ex6cutif du parti communist frangais a vote
a la mi-septembre l'appel a la-greve g6n6rale, dans une telle
,6ventualit6, et ajoute qu'il y a done de fortes chances pour
que, quelles que soient les intentions du g6enral de Gaulle,
le rasultat soit un conflict civil, faisant naitre une situation
qui rappellerait tragiquement celle de la guerre d'Espagne.
C'est la, conclut-il, une perspective peu rejouissante pour
1'avenir de la France, pour I'avenir de 1'Europe et pour
l'avenir tout court.
Enfin, une d6peche de Callender signal que le bureau poli-
tique du parti communist a approuv6 pleinement le mani-
feste de Varsovie.


LE 1ROBLiME GREC DEVANT L'O.N.TU. (Newi York Herald
Tribune, 10/10) :

o Avant l'ouverture de la session actuelle de l'Assem-
bl6e ge6nrale de 1'O.N.U,, le secr6taire Marshall avait
formula l'espoir que 1'~ssembl6e 'pourrait agir IA oi le
Conseil de S6curitb, paralys6 par les vetos sovi6tiques,
s'6tait montre impuissant. Cette tentative pour agir par
l'interm6diaire de l'As,sembl6e dans le probleme balka-
nique a 6t6 faite, et M. Vychinski, malgr6 ses dAbor-
dements de' colere, n'a pu reussir a emphcher un vote
ecrasant en faveur de Pl'tablissement d'une commission
balkanique semi-permanente...
La tentative americaine pour passer outre le veto
oppose au sein du Conseil de SBcurite s'est ainsi ter-
minee par une victoire qui est surtout theorique... Les
Nations Unies ne sont pas unies en fait, et aucun detour
de procedure ne pent dissimuler cette r6alit6. Ceci ne
veut pas dire que les Etats-Unis ont eu tort. d'agir.
comme ils l'ont fait et d'insister pour que l'Assembl6e
agisse jusqu'& la limited de ses possibilities dans le cas
actuel. II faut accorder une importance certain A la
demonstration qui vient d'etre faite que l'opinion mon-
diale s'oppose aux mathodes communists telles qu'elles
ont ete appliquees dans les Balkans. II serait cependant
insens6 de surestimer l'importance Ze ce genre *de
c victoire > ou de supiposer qfiil est reellement-possible
de faire Bchec A l'Union Sovi6tique implement parce
qu'elle ne peut exercer de lroit de veto A l'Assembl6e
gen6rale. a





4 BULLETIN QUOTIDIEN DE PRESS ATRANGBRE


III. PRESS SOVIETIQUE

\

Revue de la press sovietique du 10 octobre 1947

Les rubriques etrangeres ont surtout un caractere d'infor-
mation et sont centrees sur la politique du Departement
d'Etat americain.
1. Autour de 1'O.N.U.
On relive les sous-titres suivants : ( Violation sans pre-
cedent des principles et des reglements de 1'O.N.U. >; < Com-
ment la delegation amtricaine essaie de faire adopter sa
resolution au Comit6 politique >.
2. Politique am6ricaine
La plupart des journaux reproduisent une srie de tC616
grammes a Tass > sur les questions suivante's : < L'aidn ame
ricalne a la Grece >. (( Les Etats-Unis essaient d'imposer leur
contr6le sur la Ruhr a, a Entrevue avec Franco des membreE
du Congres americain >. < Les plans d'assainissement econo
mique de 1'Europe >>. Des criminals de guerre allemand,
en quality d'experts dans l'arm6e americain' >>. Danm
1' a Etoile Rouge >, on remarque uri article de Gala propoi
des enrblements aux Etats-Unis de personnel d6placees.
3. Lutte des.forces democratiques
On relive quelques textes de second plan tel qu'un article
suivi de la ( Pravda > sur les quarters ouvriers a Vienne
et une (< chronique international a de Moran dans leo
a Izvestia >.
On trouve'au premier plan, et pour la premiere fois dan,
la press sovi6tique, des echos et des commentaires relatifs
a la declaration des a Neuf parties communists europeens >
Dans tous les journaux, sous un titre important : <( Lovett
menace lIEurope >> est reproduite la declaration faite, lorn
de sa conference de press, par le secr6taire d'Etat Lovett
et/diffusie par Radio New-York.

APRiS LA CONFERENCE DES PARTIES COMMUNISTS (Pravda,
10/10).
< ...'Comme on le sait l'Internationale communist a
61e dissoute par l'accor'd unanime du parli communist
en 1943. Depuis la dissolution du Komintern les parties
communists de piusieurs pays se sont renforc6s et on:
tlendu leur influence. De ce fail la dissolution du Ko
mintern a jou6 uin role important dans le d6veloppe-
ment 'du movement ouvrier.
'Cette dissolution avait permis de faire cesser les ca-
lomnies des ennemis du communism qui pr6tendaienl
que chaique parti communist agit centre les interets du
people auquel il appartient et reooit des ordres de 1'ex
16rieur.
Le Kom.intern a joue son 'dernier role dans la forma-
tion des dirigeants de la classes ouvrihre. I1 est dep.uis
longtemps entr6 dans l'histoire du d6veloppement dui
anouvement ouvrier international. Une renaissance du
Komintern signifierait actuellement un recul en arri6re
Les fauteurs 'de guerre du genre Churchill et autres ne
peuvent le comprendre. Mais tous ceux qui desirent la
consolidation de la paix dans le monde et la collabora-
tion des peuples, ceux qui d6sirent l'ind6pen'dance et la
souverainet6 de leur pays, ainsi que la consolidation d.u
socialism et dde la democratic peuvent le comprendre
Le r6le admirable jou6 par les communists dans la
lutte centre les fascists lutte qui a conduit A la lib6.
ration des nations et A la resurrection d,e plusieurs peu-
ples de I'urope sotmis A I'esclavage allemand a as-
sure une autorit6 16gitime ia < des millions de petites
gens > en Europe. Ces gens, qui comprennent 'des pa-
triotes et des d6mocrates, out vu les communists A
1'ceuvre dans la lutte contre le fascism aussi aujour-


d'hui sont-ils convaincus que les coinnunistes m6rilent
toute la confiance qui est place en eux...
(c L'accroissement de I'influence communissle, a d6-
clar6 Staline n'est pas due au hasard. Elle reprEsente un
fait justifi. L'influence communist s'est accrue parcel
que, durant les ann6es 'du r6gne fascist en Europe, les
communists s'6taient montr6s courageux. qu'ils avaient
imanifest6 un esprit I'abn6gation, 'et parce qu'ils 6taient
ltes combatants de premier ordre >.
La conference des repr6sentants des neuf parties com-
munistes, convoqu6e au moment de l'offensive imp6ria-
liste a pour but de d6fen'dre les inl6rdts des peuples, leur
liberty et leur ind6pendance. Elle d6montre une fois de
plus au monde entier ique les communists 6taient et
restent les combatants les plus sfirs pour d6fendre la
liberty, ]a souverainet6 national, pour la 'd6m.ocratie el
la paix...
La press r6aclionnaire s'est montrte tres 6mue pa."
les decisions de la Conf6rence des parties communists.
SLe New York Tinmlc, le MAncvchester GnardAkan, le Daily
SMail craignent la menace communist et imme un com-
Splot. Ils sont iinil6s par M. Churchill ct ses semblables...
SLa creation d'un bureau information communist les
Sa tout d'abord 6mus. Les socialists de dix-neuf pays
ont djhi tenu deux conferences et ont cu le temps 'de
former leur s international >. On se demand dans ce
cas pourquoi ,on refuse le meme droit aux communists
et pourquoi les communists ne peuvent tenir une con-
Sference de leurs parties, et ne peuvent organiser leur
bureau d'information?...
Le deuxiime'sujet qui a'suscit6 une vive motion a 6tW
la 'decision de se d6fendre contre les fauteurs d'une nou-
velle guerre mondiale et de ne pas donner a ceux-ci la
chance d'en d6clencher tune.
S O'i est le mal ? Si vous ktes des partisans de la paix
Svous devez accepter avec enthousiasme ce but pacifl-
que des communists. En sonnant I'alerte, vous vous
'd6voilez comme partisans de la guerre et les adversaires
de la paix.
La conference des parties communists estime qu'il est
de son devoir d'organiser la defense centre le plan am6-
ricain qui vise A r6duire A l'esclavage les pays .euro-
peens. Cela constituait le troisikme sujet de vive 6mo-
tion..Est-il possible que vous soyez pour 1'esclavage de
tons les pays de l'Europe ?... >



IV. PRESS BELGE



APRnS LE DISCOURSE DU PRESIDENT RAMADIER (Le Soir,
11/10).
< ...En some, A la veille des elections municipales,
Sle Pr6sident du 'Conseil a voulu rassurer les contribun-
bles A qui 1'on faisait craindre une augmentation d'im-
p6ts, d6mentir les bruits de devaluation qui avaient
Scour, et promettre le r6tablissement de 1'6quilibre bu'd-
g6taire aux Etats-Unis, sollicit6s de preter de l'argent,
beaucoup d'argent.
Mais toutes les decisions veritablement importantes
sont renvoy6es au Parlement, et le Gouvernement, par
lui-meme, n'a pris qu'une s6rie de measures de second
ordre : interdiction de toute d6pense nouvelle, suspen-
sion des marches pour les grands travaux, reduction des
effectifs militaires. La hausse 'sensible du taux de l'es-
compte de la Banque de France rentre 6galement Idans
ce cadre et r6pond A une augmentation recent de vingt-
deux milliards de billets qui venait d'6tre enregistr6e.
Reste A voir si ,ce proced6 classique de lutte contre l'in-







BULLETIN QUOTIDIEN DE PRESS ATRANGERE 5


flation sera efficace dans une 6conomie qui n'est plus
classique du tout.
On voit done a quel point M. Ramadier et le gouver-
nement qu'il preside se sont montr6s raisonnables, sinon
timor6s... >>
(Du correspondent A Paris du Soir.)



V. PRESS SUISSE



APis LA CONIARENCE DES PARTIS COMMUNISTS (N0 HC
Ziirclher Zeitwfag, 10/10).

< ...Si le retour official i la tradition du Komintern
suscite attention universelle, c'est essentiellement parce
que la notion 'de la i( Russie sovi6tique ) s'est aujour-
d'hui substitute entierement an concept de (c classes >>,
fundamental naguere encore pour le communism mon-
dial. Depuis 1945 les conimunistes ont montr6 trop net-
tement dans tons les pays oh it leur a Wte donn6 d'in-
fluencer on de determiner la con'duite des affaires in-
16rieures et exterieures, ique leur d6vouement A 1'egard


de I'id6al bolch6viste s'exprime pratiquement sous la
forme d'une soumission &.roite A la politique de 1'U. R.
S. S. A l'instar des Etats totalitaires d'avant 1945, la
Russie dispose A l'heure actuelle d'un instrument puis-
sant et efficace dans un grand nombre de pays. L'idWe
de la a revolution universelle >, de la lutte contre << 'ex-
ploitatioln capitalist > on < contre 1'imp6rialisme occi-
denial >>, comine on dit aujourd'hui, n'est pas abandonn6e
ou trahie; elle a pris place dans le cadre du programme
q'action exterieure d'un grand Etat. On offre 'de nou-
veau aux peup:es d'Europc cette fois-ci par la bou-
che d'llya Ehrenbourg de s'abriter sous l'aile d'une
grande puissance, de nouveau on declaree n6cessaire une
champagne contre < l'encerclement >... II semble qu'au-
cune des particularites du totalitarisme dans sa
deuxieme edition, ne sera Ipargn6e aux hommes qui onl
surv6cu a la deuxieme guerre mondiale. L'idoologie
marxiste r6ussit peut-Sire mieux a catcher le caractere
d'instrument des parties communists, que les cris de
< renovation > ne dissimulaient naguere la solidarity
international des colonnes d'extreme-'droite. Mais it est
indubitable que du faith de la second guerre mondiale,
1'humanit6 voit peser sur elle plus lourdement que ja-
mais la menace vieille de cent ans don'tt parole le d6but
du Manifeste communist de 1847 : a Un spectre hante
'.Europe... >


P.k. 1. Imp.. ;d7. riue 1h4tdol, Paris 31.30U0












































































Prix : 6 francs.




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs