Group Title: Bulletin quotidien de presse étrangère
Title: Bulletin quotidien de presse étrangère
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00077027/00205
 Material Information
Title: Bulletin quotidien de presse étrangère
Series Title: Bulletin quotidien de presse e´trange`re.
Physical Description: dl. 30 cm.
Language: French
Creator: Ministère des Affaires Étrangères
Publication Date: October 8, 1947
 Subjects
Spatial Coverage: France
United Kingdom
Russia
Poland
Germany
Belgium
 Notes
General Note: 1009: gebaseerd op afl. 5605 (1934).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00077027
Volume ID: VID00205
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 72892915
ccp - PA0245063

Full Text


SERVICES FRANCAIS OCU
D'INFORNIATION LA DOCU
(MINISTARE DE LA JEUNESSE,
DES ARTS ET DES LETTRES)

Direction de la Documentation
14-16, rue Lord-Byron, Paris (8").



BULLETIN


DE


PRESS


MENTATION FRANQAISE


MINISTERh
SDES AFFAIRES ETRANGERES
SERVICE D'INFORMATION
ET DE PRESS


-c" 0P1'\
r


8 oclobre 1947.


Nouvelle S6rie No 788


SOMMAIRE

1. PRESSED BIlTANNIQUE.
a) La conference communist de Varsovie.
1. Times (7/10).
2. Daily Herald (7/10).
3. Daily Telegraph (7/10).
4. News Chronicle (7/10).
5. Manchester Guardian (7/10).
6. Daily Mail (7/10).
7. DaiSly Express '(7/10).
8. Daily Worker (7/10).
b) L'avenir de 1'Italie (Manchester Guardian, 6/10).
c) L'ouverture de la champagne d'dconomic aux
Elats-Unis (News Clhronicle, 7/10).
(d) Les elections dans la Sarre (Times, 7/10).
II. PRESS AMBRICAINE.
ia) La conference communist de Varsovie.
1. New York Herald Tribune (6/10).
2. Philaidelphia Inquirer (6/10).
b) L'aide am6ricaine i la France (New York He-
rald Tribuane, 7/10).
III. PRESS SOVIETIQUE.


I. PRESS BRITANNIQUE

Revue de la press britannique du 7 octobre 1947
Bien que certain journaux donnent la vedette a des ques-
tions d'ordre int6eieur, tel que le prochair remaniement
minist6riel, c'est cependant la constitution du nouveau Ko-
mintern qui fournit matiere au plus grand nombre d'arti-
cles et d'dditoriaux.
Les autres questions de politique extirieure ne font 1'ob-
jet que de brefs articles ou de d&p&ches d'agence.
1. Communisme international
Le ( Times ) public diffdrents articles de son correspon-
dant diplomatique et de ses correspondents a Washington,
Lake Success, Paris et Rome, sur la constitution de la nou-
velle Internationale communist.
D'aprbs son correspondent diplomatique, le nouveau Bu-
reau de Belgrade est considbr6 a Londres comme devant
renforcer les parties communists de France et d'Italie. Se
r6f6rant A des d6peches qui lui parviennent de diff6rentes
capitals, ce correspondent estime que la nouvelle organisa-
tion communist aneonce une aggravation des rapportss


entire les grandes puissances. Le fait que cet organisme ne
comprenne que certain pays d'Europe, et notamment la
France et 1'Italie, donne a penser qu'il n'a pas le m6me but
que l'ancien Komintern et qu'il sert surtout a des fins de
politique immediate. Ce correspondent se demand pourquoi
ce moment a e6t choisi pour lancer ce nouvel organisme.
Le correspondent du ( Times a i Washington ecrit qu'on
a tendance, aux Etats-Unis, a ne pas prendre ce nouvel or-
ganisme trop au sdrieux.' On estimerait aussi qu'il affaiblira
plus qu'il ne fortifiera la position des parties communists
francais et italien, et incitera le Congres ia voter le project
d'aide immedaite a 1'Europe.
Le correspondent du e Times ) a Lake Success 6crit de
son c6td que les milieux de 1'O.N.U. ont reagi tres calme-
ment devant la reconstitution du Komintern. On remarque-
rait a 1'O.N.U. que la reconstitution du Komintern prend
une forme presque identique et se fonde sur les mmes pr6-
textes que le pacte anti-Komintern d'Hitler. Certaines dBl-
gations y verraient le prelude du retrait de la Russie de
I'O.N.U. En tout cas, on peut s'attendre 4 deux rbsultats:
un plus grand appui de l'opinion amdricaine a 1'6gard du
plan Marshall, et chez les autres Nations Unies le renfor-
cement du principle de defense mutuelle.
Le correspondent de ce meme journal a Paris, souligne
que le parti socialist a mis l'opinion en garde contre les
doctrines 6noncdes a Varsovie.
Son correspondent a Rome ecrit que la position du part
communist italien est rendue extremement delicate, dtant
donned que son leader a maintes fois repet6 que son part
n'avait aucune attache avec 1'U.R.S.S. et soutenu le prin-
cipe du plan Marshall.
Le correspondent du < Manchester Guardian >a crit que
la reconstitution du Komintern a fait une profonde impres-
sion dans les milieux politiques de Paris. Selon lui, il ne
serait pas douteux que la champagne gaulliste centre le com-
munisme en sera renforc6e.
Les repercussions politiques, estime dgalement ce corres-
pondant, seront consid6rables.
Le correspondent du e Manchester Guardian ) donne en-
suite les messages qui lui sont parivenus de plusieurs capi-
tales, qui soulignent tous, a l'exception des messages prove-
nant des capitals qui se trouvent dans la sphere d'in-
fluence sovietique, les dangers que cette nouvelle organisa-
tion fait courir a la paix.
Pour le correspondent du ( Daily Telegraph )> a Wash-
ington, le rdtablissement du Komintern ne serait consid6r6
aux Etats-Unis que come 1'intensification de la guerre des
nerfs qui regne d6ja. II pense que cette declaration de guerre
politique favorisera l'adoption du plan Marshall et effraiera
les sympathisants communists de France et d'Italie qui
s'4taient refuses a croire jusqu'A maintenant que ces deux
parties poursuivaient une politique semblable a celle de la
Russie.
Selon Vernon Bartlett, dans le ( News Chronicle >, la re-
constitution du Komintern reprssente ( un changement con-
sid6rable de la politique sovietique ). Lui aussi, estime


QIJOTIID


'4 VIN
_ TF RI",


N


GtRE


-- -I
- -- -- 111








2a ..- BULLETIN QUOTIDIEN DE PRESS ATRANGBRE


qu'elle favorisera l'adoption du plan Marshall, mais, en re-
vanche, encouragera les reactionnaires americains a 1'6gard
des pays d'Europe orientale.
Vernon Bartlett ne croit pas que la Russie se retirera des
Nations Unies pour l'instant, mais qu'elle continuera a faire
usage de son veto.
Cummings, dans ce meme journal, estime qu'jl s'agit la
de 1'6venement le plus important qui se soit product depuis
la fin de la guerre (voir l'article plus loin).
Le ( Daily Herald )) souligne que les socialists francais,
italiens et tchlques condamnent le nouveau Komintern et
l'accusent de diviser le monde en deux.
Quant au (( Daily Worker ), il laisse entendre que le parti
communist britannique sera peut-6tre amen6 a participer
au nouveau Komintern. Ce journal reproduit les declarations
de M. Zilliacus, accusant le parti travailliste d'avoir voulu
diviser la classes ouvriere et de se trouver maintenant dans
une situation tres delicate.
2. Sarre
Le correspondent du ( Times ) a Paris souligne le success
remporte par le parti populaire chr6tien aux elections sar-
roises. 11 estime qu'il ne faut pas considerer cette election
comme un plebiscite pour le rattachement 6conomique de
la Sarre a la France, car le Landtag est toujours libre de
modifier la Constitution ou de la rejeter, et de demander
que la Sarre soit reincorporoe a l'Allemagne.
Le < Manchester Guardian a remarque que les commu-
nistes frangais ont pretendu ignorer jusqu'a maintenant
l'hostilit6 des communists sarrois a rIgard de ce rattache-
ment, mais qu'ils prennent part aujourd'hui pour leurs ca-
marades allemands contre tout le reste de l'opinion pu-
blique frangaise.
Le ( Daily Telegraph ) souligne la satisfaction avec la-
quelle ont 6et accueillis les r6sultats des elections.

3. Colonies italiennes
Robert Waithman, correspondent diplomatique du ( News
Chronicle a, intitule son article sur la Conference des sup-
pl6ants: ( Escarmouches des Quatre Grands si/r l'empire
que l'Italie a perdu ).
Le correspondent diplomatique du ( Times ) rend compete
de ces deliberations sans les commenter.

4. France
Plusieurs journaux annoncent qu'une bombe a eclat6 pres
du domicile de M. Ramadier.
Le ( Daily Telegraph ) expose les conditions dans les-
quelles les tissus frangais seront imports en Grande-Bre-
tagne.
5. Bulgarie
Le correspondent diplomatique du ( Daily Telegraph a
note les declarations d'une personnalite bulgare actuelle-
ment a Londres, d'aprbs lesquelles la Bulgarie aurait un
besoin urgent d'aide 6conomique.

6. Portugal
Le a Daily Telegraph a et le 9 News Chronicle ) annon-
cent qu'une rebellion militaire, dirig6e contre M. Salazar,
vient d'etre dtouffde au Portugal.
7. O.N.U.
Plusieurs journaux, don't le ( Times ), rapportent les de-
clarations de M. Vychinski devant 1'O.N.U., au sujet de la
Grece.

a) LA CONFERENCE COMMUNIST DE VARSOVIE.
1. Times (7/10) :
< ...Toute occasion 16gitime de reconcilier les Etats-
Unis et l'Union sovi6tique sera bien accueillie en
Grande-Bretagne. L'id6e selon laquelle on pourrait per-
suader le people britannique de se lancer dans une


guerre d'agression contre une autre nation n'a qu'd 6tre
enoncee pour qu'on en voie toute 1'absurdit6. Mais le
people briannque n'en doll pas moins l6re a I'afffit
de toute manifestation d'un desir de reconciliation de
la part de vEurope orienale... I1 'existe un nombre in-
caiculable de gens en Grande-Bretagne qui pensent que
l'interpretation sovi6tique des 6venements internatio-
naux est que la politique sovietique ne laisse de place
pour uni compromise, ni pour une reconciliation, et ils
d6plorent sincerement cet ~lat de choses. Leur opinion
ne sera pas modifiee par la decision que vioennent de
prendre neuf parties communists de coordonner leur
politique en se basant sur l'affirmation .que le monde
est maintenant d6finitivement divis6 -en deux. >

2. Daily Herald (7/10, travailliste) :
< Les parties communists d'Europe vont concentrer
leurs efforts et leurs energies pour mener une guerre
contre les parties socialists sauf dans les pays of
les socialisles ne demandent qu'a s'incliner devant 1les
communists.
La declaration faite par les neuf parts represents
A Varsovie montre clairement que tel est le premier
objectif de la nouvelle organisation.
On ne cherche plus a simuler un.d6sir de coopera-
tion entire les parties ouvriers. Les parties socialists de
l'Europe occidentale et le parti travailliste britannique
vont etre considers comme des ennemis par tous les
communistes...
En Grande-Bretagne, adoption de cette nouvelle atti-
tude par les communists n'aura probablement que peu
d'importance...
Mais en France, cette nouvelle tentative pour diviser
les forces d6mocratiques est beaucoup plus dangereuse.
Une menace de plus en plus grave plane sur les bases
d6mocratiques de la IV R1publique, -et cette menace
6mane d'un homme don't il ne faut pas m6priser la
force ni les qualities d'homme d'Etat. Et c'est le mo-
ment oh l'on demand aux communists de diriger
leurs attaques non pas contre de Gaulle, mais contre
Ramadier !
II existe un terrible precedent. Jusqu'au moment pre-
cis of Hitler s'est empare du pouvoir, on a demanded
aux communists allemands de lutter contre la social-
democratie comme Rtant leur principal ennemie. Les
ouvriers francais feraient bien de s'en souvenir.
En ce qui concern le parti travailliste britannique,
cet :avertissement ne s'adresse qu'h ceux qui avaient
confiance, ces dernieres anndes, dans la parole des
communists et qui croyaient A la possibility. de les
voir coop6rer honnatement avec notre part. Le masque
est tomb6. Tout est pour le mieux. a

3. Daily Telegraph (7/10, conservateur) :

e ...Maintenant que l'attitude des communists de-
vient plus claire, leurs faux pr6textes cesseront peut-
tare de tromper un tiers des electeurs frangais. La nou-
velle action des communists devrait normalement ser-
vir le g6enral de Gaulle, qui a trouve dimanche un
tres nombreux et enthousiaste auditoire pour approuver
ses attaques contre le communism. Cette action pour-
rait *m&me aider le general lui-meme a r6unir, au lieu
de diviser, les forces politiques qui, en France, s'oppo-
sent au communism. Esperons-le, car la tactique du
bureau communist de Belgrade ne dolt probablement
pas diff6rer beaucoup de celle du bureau nazi de Ber-
lin. La tactique employee sera d'absorber les diff6rents
pays ( l'un apres l'autre 2, et la France sera d6signe
pour etre la premiere victim. Si .elle refuse de s'incli-
ner, le communism 'pourrait fort bien etre amene a
se contenter des victims qu'il a d6jh a son actif. )







BULLETIN QUOTIDIEN DE PRESS kTRANGAB 3


4. News Clnonicle (7/10, liberal) :
< ...La resolution adopt6e par les representants com-
munistes de neuf pays europ6ens declare elle-m6me que
le monde est divise en deux camps; et elle demand
aux parts communists du monde enter de devenir les
< bastions avanc6s de la resistance ,> A < l'agression
imp6rialiste > dans tous les domaines, << politique, 6co-
nomique et ideologique >.
C'est-A-dire qu'en .dpit des proclamations habituel-
les, ronflantes mais peu sinceres, sur a la grande tAche )
des ipartis communists pour sauvegarder << la liberty
et la paix >, ces parties vont se transformer dans ,des
pays non communists en cinquiemes colonnes d6pen-
dant d'une direction internationale... >
(A. J. CUMMINGS.)

5. Manchester Giunrdzlan (6/10, liberal) :

< ...La dissolution du Komintern avait k6t accueillie
partout comme I'indice que Staline desirait supprimer
touts les causes de m6sentente entire les Allies. II 6tait
maffifeste depuis quelque temps que cet 6tat ,d'esprit
n'existait plus. La Russie nle se soucie pas d'entretenir
des relations .amicales avec I'Ouest et pendant deux
ans toute sa propaganda a kt6 dirig6e centre les Etats-
Unis et contre la Grande-Bretagne. La Russie enrole
maintenant ddans sa champagne, en vue d'assurer une
certain coordination, les parties communists de divers
pays, parties qui avaient execute ses ordres de facon
plutot incoherente...
Les informations qui nous parviennent de Moscou sur
le nouvel arrangement montrent que le nouveau Ko-
mintern, tout comme l'ancien, doit prendre l'offensive.
Ainsi les parties communists doivent devenir les < bas-
tions avances de la resistance > A << i'agression imp6-
rialiste > dans tous les domaines, < politique, 6cono-
imique et id6ologique >. En d'autres terms, cela signi-
fie qu'ils devront, devenir des propagandistes, encore
plus fiddles de la croyance de Moscou, des d6fenseurs
encore 'plus farouches des doctrines et de la politique
d'une puissance etrangere.;. En Angleterre comme dans
d'autres pays de 1'Europe occidentale, les sentiments
anticommun'istes se d6velopperont, car les communists
ne peuvent etre plus longtemps considers comme
d'honnetes parties politiques composes d'Anglais ou .de
Francais, par example; ils demandent maintenant 4
etre juges come les agents d'une consgpiration. inter-
nationale... >

6. Daily Mkill (7/10, conservateur) :
< La Russie ,a declare une guerre diplomatique ou-
verte A l'Occident. II ne peut y avoir aucune autre
cause A la renaissance du Komintern...
Le Kremlin reconnait maintenant que le monde est
divise en deux camps et il se consacre de 'nouveau A
renverser les institutions occidentales. Ceci est impli-
cite dans la declaration de Moscou... Pourquoi la Russie
a-t-elle adopt cette attitude ? De toute evidence, c'est
lh une tentative pour repondre au plan Marshall. Si
le plan Marshall entiree en application, 1'Europe sera
sauv6e de la famine, de la mis6re et de la ruine que
Moscou desire ardemment voir s'instaurer.
Cela peut signifier que la Russie quittera I'O.N.U.
Cela diminuera certainement encore davantage les
chances de success, d6ej mince, de la Conference des
ministres des Affaires 6trangeres qui doit .se tenir en
novembre. Comment les homes d'Etat peuvent-ils de-
cider de l'avenir de 1'Europe, alors que l'un d'eux fait
tout son possible pour le compromettre ?... >


7. Daily Express (7/10, conservateur) :
< La reconstitution de l'Internationale communist
constitute une manoeuvre tactique de la part du Krem-
lin... Elle indique une aggravation de la rivalitt entire
les Etats-Unis et la Russie; elle signifie que les diri-
geants.de la Russie ont un sens plus aigu du danger et
que les communists ne cessent de croire que lavenir
leur .offrira de nouvelles chances qu'ils doivent etre
pr6ts A saisir...
Que doit faire la Grande-Bretagne en attendant ? La
politique qu'elle doit suivre est assez nette. Il est plus
que jamais necessaire de suivre une politique qui 'n'im-
plique aucune d6pendance A l'6gard de l'Am6rique on
de la Russie. La Grande-Bretagne devrait chercher A se
re-,quiper en ne comptant que sor elle-meme, ainsi que
le veut son role pr6destine. La Grande-Bretagne devrait
resserrer autant que possible ses liens economi.ques
avec 1'Union sovi6tique. Chacun. de ces deux pays peut,
*en effet, apporter une aide important a i'autre. Et la
Grande-Bretagne devrait en fin de compete chercher A
retablir les liens qui unissaient les grands Allies pen-
dant la guerre, liens que la m6flance et des actes decon-
sider6s ont relAch6s et qui, par 1a, sont de nature A
tenter tous les fauteurs de troubles... a

8. Daily Whrker (7/110, communist) :
< ... La declaration de Varsovie stipule que le camp
unique 'des Etats qui 6taient allies contre le -fascisme
pendant la guerre n'existe plus. Les Etats-Unis, soute-
nus par la Grande-Bretagne, deploient ( une activity par-
ticulibrement aggressive > et ont recours a < des measures
militaires et strategiqIues > pour appuyer un plan gene-
ral d'expansion dans le monde...
ICette declaration content un serieux avertissement,
mais en mmme temps elle constitute un message de con-
fiance et d'espoir et compete sur la puissance des forces
democratiques pour faire Cchouer les plan imperial-is-
tes qui visent A r6duire Ah Iesclavage les peuples de
1'Europe et de 1'Asie.
Les measures qui viennent d'etre prises par neuf parties
communists ont une grande signification internatio-
nale et front naturellement l'objet d'un examen atten-
tif de la part des ouvriers militants 'de Grande-Breta-
gne. >
b) L'AVENIR DE L'ITALIE (Manchester Guardi.n, 6/10,
liberal) :
< L'Italie se trouve- maintenant dans la situation
strange de se voir courtis6e avec empressement par
toutes les puissances qui se trouvaient il y a si peu de
temps encore ligu6e:s contre elle. Les Etats-Unis ont
pris la tWte du movement, d'abord en offrant g6n6reu-
sement une aide 6conomique, puis en proposant une
revision du trait de paix italien, et ils annoncent main-
tenant qu'ils ne r6clameront pas leur part de la flotte
italienne... De son c6te, la Russie, qui a oppose son veto
a la demand d'admission de l'Italie A 1'O.N.U. n'a eu
jusqu'h present que peu de choses A offrir en contre-
partie. Mais une 'd61gation commercial italienne quit-
tera bient6t 1'Italie pour Moscou et l'on pense g6n6ra-
lement que la Russie soutiendra la revendication des
Italiens qui demandent le maintien de la tutelle italienne
sur tout ou parties de leurs anciennes colonies d'Afri-
que. Etant donn6 Ique la France soutiendra egalement
cette revendication, pour des raisons personnelles (et-
6galement pour compenser l'annexion par la France
de Brigue et de Tende), l'Italie sent ses espoirs renai-
tre. En fait, elle merite pleinement d'etre trait6e avec
isympathie. Mais c'est un triste paradoxe de notre 6po-
que 'de voir que 1'Italie recevra toutes ces marques de








4 BULLETIN QUOTIDIEN DE PRESSE ATRANGARE


considerations moins A cause de la resistance qu'elle
a oppose aux nazis on de la fagon magnifique don't elle
s'est relev6e depuis la guerre, qu'en raison de ses
divisions interieures... D
C) L'OUVEBTURE DE LA CHAMPAGNE D'ACONOMIE AUX ETATS-
UNIS (News Chronicle, 7/10, liberal) :
o ... Le discourses radiodiffus6 prononc6 hier par le
president Truman a constitu6 un excellent d6but pour
ce qui deviendra, semble-t-il, une champagne extr6me-
ment 6nergique en faveur d'une limitation volontaire de
la consommation des products alimentaires...
Pour de nombreux Europeens qui 'depuis sept ans ont
ete soumis a des restrictions severes, ces nouvelles me-
sures de rationnement volontaire peuvent paraitre peu
importantes. Mais sans aucun doute elles provoqueront
un 6moi considerable aux Etats-Unis. On repondra A
cet appel, avec un grand enthousiasme, tout au moins
au debut. Les Etats-Unis ont montr6 qu'ils avaient l'in-
tention d'agir et il serait extremement discourtois de
ne pas enregistrer leurs efforts et de ne pas les en
remercier. >

.d) LES ELECTIONS DANS LA SARRE (Tintes, 7/10).
a Les elections A l'Assembl6e constituante sarroise
se sont d6roul6es dans le came. Bien qu'il ne se fit
agi officiellement que de designer les d6putes, en faith
le rCsultat de ces elections sera probablement 'd'annu-
ler la decision prise lors du plebiscite de 1934, lors-
qu'au d6but du regime nazi une important majority
s'6tait pronoincee en faveur de l'incorporation de la
Sarre an IIP Reich...
Le retour 'de cette region dans la sphere d'influence
francaise s'est effectu6 par tapes depuis la reddition
de I'Allemagne. La Sarre a d'abord 6et incorpor6e dans
le system douanier frangais par le replacementt de la
barriere douaniore, de la frontirre occideniale :i la fron-
tiere oriental ; la Sarre a ete dotee d'une monnaie par-
ticuliere bien que celle-ci soit encore liee au mark alle-
mand ; et au course de ces 'derniers mois la fusion eco-
nomique de la Sarre s'est lentement accomplie. Bien que
le project de constitution puisse etre modifi6 au course
des prochains d6bats, les elections marquent l'appro-
bation de la majority 'du people pour l'integration ico-
nomique de la Sarre A la France. Mais le project de
constitution d6passe necessairement la ratification 'de la
fusion economique, et, en fin de compete, dbtache la
Sarre de 1'Allemagne et lui confre l'autonomie sur
le plan interieur, sa defense national et ses relations
ext6rieures restant sous le conlr6le de la France... >



II. PRESS AMERICAINE


Revue de la press americaine du G octobre 1947

1. Internationale communist

La declaration publiee a Moscou annoncant la < renais-
sance d'une international communist a limitee a certain
pays europeens, don't la France, constitute la plus impor-
tante nouvelle du jour et les journaux lui consacrent des
tires en gros caracteres. Ils annoncent < les Soviets forment
un bloc mondial contre les U. S. A. ); a les Rouges de neuf
pays font renaitre le Komintern pour contrecarrer les plans
americains >; a les communists forment une nouvelle inter-
.ationale en Europe contre < l'imperialisme americain >.
Cette declaration ramene au premier plan la question des
rapports russo-am6ricains et de nombreux articles exposent


la reaction de I'opinion publique americaine ainsi que celle
de l'opinion anglaise. Aucun article ne mentionne la rdac-
tion que cette nouvelle a pu provoquer en France. Quelques
editoriaux repondent d6ja A ce geste sovi6tique. Le ( Phila-
delphia Inquirer ) et le a Washington Post a estiment que
cette declaration est un avertissement donned aux U. S. A.
don't 1'effet ne peut etre que de renforcer la politique ame-
ricaine actuelle et en particulier la politique du plan Mars-
hall d'aide o 1'Europe.
La reaction officieuse americaine apparait dans un article
du correspondent du ( New York Times a, de Washington,
qui declare que cette nouvelle n'a pas surprise les fonction-
naires americains mais qu'elle a 6te interpretee comme pr6-
sageant une nouvelle aggravation des rapports russo-am6ri-
cains. La plupart des commentaires faits par les autres jour-
nalistes indiquent qu'ils n'avaient jamais cru que le Komin-
tern avait cess6 d'exister. Anne Mc Cormick dcrit : a I1 ne
fait qu'entrer dans une nouvelle phase... pratiquement tous
les hommes qui se sont r6unis en Pologne 6taient des lea-
ders du Komintern ) et elle conclut que ce manifesto est
a une declaration 6vidente de guerre politique a. Une d6epche
< A. P. >, largement reproduite, declare que le fait qu'on
announce cette decision en ce moment est consider a Was-
hington comme une preuve de la determination sovietique
de mener une champagne A fond centre les U. S. A., centre
leur politique etrangBre et contre leurs chefs dans le but
de contrbler l'Europe de I'Ouest et, probablement, d'autres
regions strategiques du monde. Cela est en ligne directed,
pense-t-on dans les milieux officials, avec la champagne entre-
prise par les Soviets A l'O. N. U. pour discrediter la doctrine
Truman, le plan Marshall, en les pr6sentant comme les
elements d'une vaste conspiration pour provoquer une guerre
contre les Russes. Et cette d6epche conclut que cette ma-
noeuvre deliberee de la part des Russes vise A obliger les
pays de I'Ouest europeen A prendre parti dans une contro-
verse oil Moscou ne reconnait 6videmment pas de terrain
neutre.
Le a Daily Worker >, organe des communists am6ricains,
ne comment pas encore cette declaration mais son ancien
redacteur en chef Budenz a declare au correspondent de
1' a U. P. > que la Russie ne fait qu'entreprendre une guerre
des nerfs contre les Etats-Unis. II ajoute que le but recher-
che par cette nouvelle international est de renforcer la
position des communists en Europe et en Asie en ajoutant
de nouveaux satellites jusqu', ce que la Russie Sovi6tique
soit en measure 6conomiquement et politiquement de jeter
un d6fi aux Etats-Unis.

2. Discours du general de Gaulle
Le discours du general de Gaulle a Paris est reproduit en
premiere page du < New York Times ), du ( Baltimore
Sun > et du a Times Herald a, les deux premiers l'encadrant
par leurs articles annongant le manifesto de Moscou. Le
< New York Herald Tribune a le reproduit en second page.
La plupart des autres journaux pr6sentent 6galement c6te
a cote la declaration de Moscou et celle du general de Gaulle
annongant que la politique am6ricaine est celle en qui les
hommes epris de liberty mettent leur confiance et leur es-
poir. Le a New York Times > intitule son article a le general
de Gaulle appuie la politique americaine comme etant celle
des gens libres. Il demand aux Franqais d'opposer une
resistance a la penetration comuniste >. Le a New York
Herald Tribune ) ecrit, de son c6t6, a le general de Gaulle
devant 300.000 personnel, lance une champagne contre les
rouges > et, dans son article, Anne Mc Cormick 6crit : a Le
general de Gaulle fait, A lui seul, une champagne qui s'appuie
sur le principle qu'il n'y a pas un homme libre dans le
monde qui ne fasse pas bon accueil a la volont6 amdricaine
de faire contrepoids aux ambitions mondiales des Soviets. >
Les d6epches a A. P. > et < U. P. > de Paris sont g6nerale-
ment courts mais elles soulignent que le general de Gaulle
place sa confiance dans la politique americaine. Le a Balti-
more Sun a utilise une d6epche a Reuter > beaucoup plus
detaillee sur deux colonnes. Les correspondents du < New
York Times a et du a New York Herald Tribune a ont
envoy chacun un long article.
Aucun editorial n'est encore consacre a ce discours.







BULLETIN QUOTIDIEN DE PRESS ATRANGAEE 5


3. Italie

La press americaine fait bon accueil aux nouvelles de
Rome indiquant que M. de Gasperi a obtenu par deux fois
un vote de confiance de la Chambre italienne. La plupart
des journaux annoncent 6galement que le Gouvernement
americain a decide de laisser aux Italiens les navires de
guerre qu'ils auraient df livrer aux U. S. A. Ces navires
seront mis la ferraille puisque le trait italien interdit a
l'Italie de posseder plus de deux cuirasses et quatre croiseurs.
La defaite des communists italiens et de leurs allies est
annoncee sous des titres soulignant cet echec.
4. Aide am6ricaine
Les appeals lances a la radio hier dimanche par le pr6si-
dent Truman et les ministries de son cabinet en faveur des
restrictions volontaires destinies a augmenter les quantit6s
exportables de c6reales americaines sont repris par toute la
press, qui continue A donner au President l'appui de ses
editoriaux. Elle demand au public de ne pas consommer de
viande le mardi, de volaille et d'oeufs le jeudi et d'economiser
chaque jour une tranche de pain. En outre, elle demand
aux restaurateurs de ne servir le pain et le beurre que sur
demand sp6ciale du client. Ces measures, qui permettront
d'economiser une certain quantity de bl, ne sont ceperidant
pas considerdes comme suffisante par la majority des jour-
naux, qui estiment que la situation europ6enne necessite une
aide americaine plus important et plus immediate. Une d6-
peche o A. P. > rapport cependant les declarations des
representants du Congres qui viennent de visitor lEurope
et qui estiment que celle-ci ne devra pas computer exclusive-
ment sur les U. S. A. pour se redresser. Un editorial du
< Daily Mirror a de New-York attire l'attention sur les
avoirs caches aux U. S. A. par les Frangais et par les An-
glais et se demand ce que les gouvernements de Londres
et de Paris ont fait pour s'assurer le contr6le de ces fonds.
Ils proposent que ceux-ci servent de garantle pour les credits
qui pourraient etre avances A la France et a la Grande-
Bretagne.
Un article d'Alsop, dat6 de Paris, d6crit l'urgence de la
situation financiere frangaise et met en parall6le ce qu'il
consider etre une inertie de administration americaine
(voir I'article plus loin).
5. Sarre
Les elections dans la Sarre sont pr6sentees comme un
success pour les parties qui se sont declares d'accord pour le
rattachement economique de la Sarre a la France et une de-
faite pour le parti communist. Aucun editorial n'est encore
consacr6 a cette situation.
6. Nouvelles de France
Une de6pche du ( New York Times a, de Paris, signal
que le Comit6 Herter a l'intention de demander & la Trdso-
rerie americaine pourquoi elle se refuse & fournir des infor-
mations completes sur les avoirs frangais bloques aux U.S.j
don't le montant serait encore considerable. Une de6pche du
< New York Times >, de Washington, precise que ces infor-
mations ont 6t6 refusees conform6ment A une decision de
politique g6ndrale interdisant de donner de tells informa-
tions aux gouvernements strangers, celles-ci ayant et6 four-
nies a titre confidential a la Trdsorerie. Une d6pbche du
c New York Times a donne quelques details sur la champagne
electoral en France signalant que les communists ont re-
double leurs attaques centre les U. S. A., citant les declara-
tions de MM. Thorez et Croizat et un article du ( Figaro >.

a) LA CONFERENCE COMMUNIST DE VARSOVIE
1. New York Herald Tribune (6/10) :
< L'importance des declarations qui accompagnent la
formation d'une nouvelle Internationale communist
rsi'de moins dans ce Iqui a 6t6 dit que dans le fait
qu'on l'a enfin dit...
La formation de la nouvelle Internationale se pr6-
sente nettement comme la r6ponse de la Russie A la doc-


trine Truman et au plan Marshall. Sous bien des aspects
elle est comparable au plan Marshall, tout au moins au
genre de plan que les Russes par leur abstention ont
choisi de voir appliquer... La Russie, don't les concep-
tions politiques se sont av6r6es attrayantes partout of
regne la 'd6tresse 6conomique, cherche A etablir une
union politique en Europe orientale, confiante dans le
fait qu'une telle union politique pourra servir A renfor-
cer la position 6conomique de la Russie et a affaiblir
celle de l'Am6rique. Ainsi un bastion s'616ve en face
d'un autre bastion et c'est lhAne evolution de la situa-
tion qu'il 6tait difficile de ne pas pr6voir.
Etant donn6 que la penetration russe est 'd'ordre poli-
tique, 1'Union Sovi6tique a d6cid6 d'e6tndre la parti-
cipation A cet organisme A deux pays qui sont encore
dans la sphere occidentale, ainsi que six nations 'dans
lesquelles le parti communist a deja etabli sa domi-
nation. La France et 1'Italie font parties du nombre puis-
que ces deux pays sont des nations dans lesquelles le
parti communist gar'de un pouvoir considerable et
dans lesquelles on peut penser que ses r6alisations se-
ront plus importantes encore dans peu de temps...
Le Komintern a toujours 6te g6en par le fait qu'il
6tait manifestement une creation de la Russie, dirig6e
par Moscou, et domin6e absolument par les Russes. Le
changement actuel ne trompera sans doute que ceux
qui veu'ent bien se laisser tromper ; Belgrade est bien
en Yougoslavie, mais la Yougoslavie n'est manifestement
rien de plus qu'un satellite bien obeissant de la Rus-
sie... D
2. Philadetphta Inquirer (6/10) :
< ... On ne peut faire qu'une r6ponse au d6fi lanc6
par le communisme international, aussi bien que par
MM. Vychinski et Gromyko qui, A I'O.N.U., font 6chec
A notre politique. C'est de mener avec une d6termina-
tion et un courage renouvel6s notre champagne qui vise
A faire du plan Marshall un succ6s, c'est de traiter
l'oc'roi 'de l'aide am6ricaine A l'Europe occidentale, de
resister dans tous les domaines aux activities des com-
munistes am6ricains, et de renforcer rapidement et effi-
cacement nos propres defenses. Nous ne devons pas,
nous ne pouvons pas passer sous silence la menace que
pr6sente le communism international en march, qui
s'oppose aux efforts que nous faisons pour 6tablir un
monde stable, prosp6re et pacifique.
b) L'AIDE AERICAINE A LA FRANCE (New York Herald
Tribune, 7/10, Edition europeenne) :
< ... Cette strange illusion qui veut que 1'on puisse
surmonter la crise 6conomique et politique en Europe
par application de demi-mesures semble fermement
ancr6e dans ce qui passe pour l'esprit des politicians
de Washington... Etant donn6 le moment ofo sera
octroy6e l'aide offerte par le President Truman, il se-
rait impossible de conclure tout contract d'importation,
m6me en ce kqui concern le b16, pendant les mois de
novembre et de decembre, et probablement pendant une
parties de janvier. VoilA qui signifie que pendant la p6-
riode la plus dure de hiverr la France sombrera dans
le ch8mage le plus effrayant. En m6me temps il faudra
encore r6duire de facon important les rations du
Frangais moyen qui sont d6ej presque des rations de
famine. L'inflation, le d6sordre et l'extr6misme politi-
que regneront alors en toute liberty.
En resume, L'adoption de demi-mesures, ne constitute
qu'une autre fagon de jouer comme des enfants avec la
destined. En outre, l'adoption de telles measures n'est au-
cunement n6cessaire. On peut trouver des fonds, sans
s'adresser au CongrBs, simplement en amenant une on
deux autorit6s am6ricaines A se d6partir de leur inertie,







bULLETIN QtOTIDIEN bE PRESSE ETRANGBRE


Le sort de 1'Amirikque doit-il Wtre compromise simple-
ment parce que I'on veut conserver 4 quelques fonc-
tionnaires du Tr6sor et d'autres services la faculty de
rester inactif pendant le long hiver qui suit le long
sommeil d'6t6 ? >
(JOSEPH ALSOP.)


III. PRESS SOVIETIQUE


Revue de la press soviAique des 5 et 6 octobre 1947
Les rubriques 6trangBres d'une page et demie environ sont
assez riches en commentaires. Elles s'occupent des delibera-
tions de 1'O. N. U., de la politique imp6rialiste anglo-saxonne
et de la lutte des forces democratiques.

1. Les deliberations de l'O. N. U.
Tous les journaux publient des competes rendus des tra-
vaux de I'O. N. U. Le discours que M. Spaak a prononc6 au
Comite politique est pr6sent6 en terms tres critiques
e M. Spaak relive notamment I'agence sovidtique a
mis en oeuvre toute son erudition juridique pour affaiblir
I'impression produite par les faits incontestables d'interven-
tion anglo-americaine dans les affaires grecques. )
La premiere parties de la chronique international de
e 1'Etoile Rouge a s'attache a mettre a nu e les racines du
problem grec ), relevant notamment que les Etats-Unis
esperent obtenir I'accord de l'assembl6e g6nerale pour la
mise A execution d'un programme qui transformerait la
Grace souveraine en une base amiricaine en Mdditerran6e.
La question coreenne fournit matiere a trois telgrammes
< Tass a que reproduisent tous les journaux. Le premier etu-
die les reactions de la press en Coree du Sud. Le second
analyse un article du correspondent de 1' ( United Press ),
oni montrent que les U. S. A. craignent que les elections en
Corde, en 1'absence de l'arm6e amdricaine, ne donnent pas
les resultats qu'ils escomptent. Le troisieme reproduit les
extraits d'un article du ( Nev. York Herald ) revelant les
vraies raisons pour lesquelles ce journal est m6content des
propositions sovi6tiques.
2. La politique imperialiste anglo-saxonne
Le plan Marshall reste l'objet d'une attention soutenue.
On trouve sur la question, et dans tous les journaux, des


extraits d'un article de e New Statesman and Nation >;
dans e Trud >, une lettre de Lapine envoyde d'Angleterre
a son journal et intitulee : < Dans les griffes des monopoles
am6ricains ). Enfin, le d6veloppement principal de la chro-
nique international de 1' ( Etoile Rouge > est consacr6 aux
fruits d'une campagne bruyante (la Conf4rence des Seize).
L'organe de l'armee sovietique declare notamment qu'en d4-
pit de la reclame faite au plan Marshall, les subsides pr6-
vus pour les pays qui se seront montrds les plus dociles aux
instructions des maitres amiricains restent dans le domaine
des promesses. Ils sont conditionn6s par des pretentions qui
varient selon les pays. Pour la France, c'est la stabilisation
du gouvernement sans les communists et la fusion de la
zone francaise d'occupation ; pour 1'Italie, c'est la transfor-
mation de certain ports en bases americaines et les mains
libres dans l'economie du pays.
Les politiques d'occupation suscitent un int6ret particulier
et font l'objet de trois t616grammes reproduits par la plu-
part des journaux. II s'agit d'une note de protestation de
la mission ,militaire polonaise a Berlin centre l'existence a
Hambourg d'un centre d'entreprises allemandes, a 1'est de
l'Oder ; d'extraits de la resolution du bloc antifasciste d6-
mocratique A propos des elections en Sarre ; de revelations
touchant la nazification de la station de T.S.F. a Hambourg.
La chronique international de 1' e Etoile Rouge > attri-
bue les troubles de Trieste & la politique des autorites d'oc-
cupation, qui ont utilis6 les chauvins et les fascistes ita-
liens pour la lutte centre les forces d6mocratiques, aussi
bien dans la ville libre que dans les pays avoisinants.
Une certain attention est accord6e aux questions tur-
ques. Tous les journaux publient des d6epches d'Athines
reproduisant des commentaires de la press grecque aux
conversations d'6tat-major avec la Turquie.

3. La lutte des forces d6mocratiques
On trouve sans commentaires, et dans la seule e Pravda ,
un communique sur la reunion d'information qu'ont tenue
en Pologne les de~lgu6s de certain parties communists, le
texte des declarations faites A cette conference concernant
la situation international, enfin le texte d'une resolution
sur 1'6change d'exp6riences et sur la coordination de l'ac-
tion des parties represents a ladite conference.
Tous les journaux publient de grades depeches Tass,
expedides de Rome, sur le movement des paysans sans
terre.
Dans la < Pravda ), Fojevnikov public une lettre sur la
situation dans les campagnes bulgares.


S. P; 1.ip.2.reNooPrs-1.09Pt ts


S. P.,I. Imp.. 27., rue Niboio, P~arls 31.3000


Prix 6 frs




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs