<%BANNER%>
Bulletin quotidien de presse étrangère
ALL VOLUMES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00077027/00001
 Material Information
Title: Bulletin quotidien de presse étrangère
Physical Description: dl. : ; 30 cm.
Language: French
Creator: Ministère des Affaires Étrangères
Publisher: s.n.
Place of Publication: Paris
Creation Date: 1947
Publication Date: 19XX-
Frequency: regular
 Subjects
Genre: periodical   ( marcgt )
serial   ( sobekcm )
Spatial Coverage: France
United Kingdom
Russia
Poland
Germany
Belgium
 Notes
General Note: 1009: gebaseerd op afl. 5605 (1934).
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 72892915
ccp - PA0245063
System ID: UF00077027:00001
 Related Items
Succeeded by: Articles et documents

Full Text





SECRETARIAT D'ETAT
A LA PRtSIDENCE DU CONSEIL
ET A L'INFORMATION

Direction de la Documentation
14-16, rue Lord-Byron, Paris (8e).


LA DOCUMENTATION FRANQAISE


DES AFFAI
DES AFFAIR


BULLETIN


PRESS


QUOTI


ETRANGERE


jNouvelle 86rie N 557


1. PRESS RRITANNIQUE


Revue de la press brit'annique du 1" janvier 1947

1. ALLEMAGNE ET AUTRICHE

La plupart des journaux annoncent que le gouvernement
britannique vient de designer Sir William Strang pour
prendre part aux conversations preliminaires qui vont s'ou-
vrir A Londres sur le problhme allemand. Lord Hood a 6te
design6 comme d6legu6 special pour les conversations rela-
tives au trait autrichien. Le correspondent diplomatique du
,Times rappelle les objectifs qui ont ete assigns a ces deux
negotiations. II ecrit notamment :

Sa Le trait autrichien est 6videmment le plus simple
et on y a deja beaucoup travailil. A la difference des
d61igu6s ddsignis pour la question autrichienne, Sir
SWilliam Strang et ses colleagues fouleront un terrain
Svierge et n'auront pas grand'chose pour les guider
dans leur tAche plus important.

Le correspondent diplomatique dui Manchester Guardian
remarque : < Techn'iquement, le trait autrichien ne sera
pas un trait de paix, amais la reconnaissance de l'ind6pen-
dance de l'Autriche x. Plusieurs 'journaux font allusion,
d'autre part, au programme qui vient d'&tre public a Berlin
pour realiser 1'6qu'ilibre des changes en 1949 pour 1'ensemble
des zones d'occupation britannique et, amdricaine.
D'aprds le correspondent special du Daily Mail A Stock-
holm, le gouve-nement sovi6tique serait prit A fair dispa-
mraitre toute barridre militaire et 6conomique entire les zones
id'occupation sous la condition d'une revision de l'accord
relatif aux reparations.
Le Daily Worker donne quelques extraits d'un article des
Izvestia critiquant vivement l'union economique des zones
anglaise et am6iicaine comme contraire aux accords de
Potsdam.

2. PROCLAMATION DU PRkSIDENT TRUMAN

Toute la press announce que le president Truman vient de
l er ffif ment la fin de la p6riode des hostilities
IV p enis. Ils analysent brievement les consC-
lsques que comporte cette proclamation. Le
donne la premiere place A la depeche de son
Se dt h Washington qui rend compete de cet 6vdne-
t f emarquer qie l'Etat-Major combine anglo-ame-
Vn'e1 as affected par cette decision.
SLe correspondent du Daily Herald a Washington donne la
m8me indication.


3. RIAPPORTS ANGLO-AMERICAINS
Le Daily Telegraph, le News Chronicle (en premiere plaze)
et le Daily Herald annoncent qu'un commu'n accord vient
d'etre sign pour r6aliser entire i'aviation anglaise et Pavia-
tion amiricaine une 6troite cooperation dans le domain de
1'entrainement et de la recherche. II s'agit, 4crjt le corres-
pondant du News Chronicle a New-York, d'un second pas de
fait sur la voie d'une cooperation militaire total entire 1'An-
gleterre et les Etats-Unis (le premier 6tant la standardisation
des armements).
4. FRANCE
Tandis que le Times donne les resultats du recensement
frangais du 10 mars et fait remarquer la gravity de la dimi-
nution que cc recensement rivele dans la population fran-
aaise, la plupart des autres journzux annoncent que le gou-
ivernement'a decide une reduction gdenrale des prix de 5 %
,a partir du 1"1 janvier. Le correspondent du Daily Telegraph
a Paris dcrit a ce sujet :

c Pour la premiere fois depuis la liberation de la
France, u'n progres tangible vers l'unit6 national et
rivique vient d'etre enregistr6. Si le franc n'est pas
encore tir6 d'affaire, il est tout au moins consolid6.
-En provision des efforts de M. Blum pour le sauver,
les prix des devises etrangBres sur le march noir out
deja diminue aujourd'hui d'environ 20 %.

5. EGYPTE
Le correspondent du Times au Caire donne une note pessi-
miste en ce qui concern les perspectives des n6gociations
anglo-egyptiennes relatives au! problem du Soudan.
Plusieurs journaux signalent que la Chambre 4gyptienne a
partictilierement applaudi une phrase du premier ministry
Nosraki Pacha affirmant que tout effort de la Grande-Bre-
tagne pour siparer le Soudan de l'Egypte est un acte d'hosti-
lit6 contre ce dernier pays.

6. PALESTINE
Sous une manchette sensationnelle et en toute premiere
place, le Daily Express announce que l'officier britanniqug
,qui avait ete fouett6 par des terrorists juifs a reconnu un
de ses agresseurs.
7. INDOCHINE
Le Times et le Manchester Guardian donnent a nouveau
des informations sur les operations militaires. Le Times,
Isous la plume de son correspondent a Paris, rapporte les
declarationss faites A Hanoi par I'amiral d'Argenlieu; ii les
consider come une preuve de confiance des autoritis fran-
gaises qui seraient peut-etre sur le ppint d'abandonner leur
attitude defensive. Les declarations' du general Leclere au


DE


2 janvier 1947.







r BULLETIN QUOTIDIiE DE PRESSE 8 TRkNS1Xi


premier ministry de Cochinchine conflrmeraient cette indi-
cation.

Revue de la press britannique du 2 janvier 1947

1. FRANCE
Plusieurs journaux' publient des d6p&ches relatives A la
nouvelle experience que va tenter le gouverhement francais.
i Les chances de l'exp6rience, ecrit le correspondent du Times
a Paris, ne peuvent 6tre convenablement 6tudides avant que
1'on connaisse completement les projects du government. ,
(Voir 'article plus loin.)
Le Manchester Guardian se content de reproduire des
extrait, important des declarations du President Blum qu'il
emprunte a Reuter et a I'A.P. sous la manchette c Le a non 3
de M. Blum A l'inflation ,.
Le correspondent du Daily Telegraph met sartcut en evi-
dence le fait que M. Blum vient d'aunoncer le retour A la
semaine dme 48 cures conformmment aux recommendations
de 1a Commission du Plan. II se demand toutefois si la
politique du gouvernement ne va pas atre en conflict avec les
revendications de la C.G.T. (Voir I'article plus Join.)

2. ALLEMAGNE
Le correspondant du Times A Berlin ecrit que la journey
d'hier a marqud une date important pour le destin des
zones d'occu'pation britannique et americaine car la respon-
sabilite des affaires economiques a 0t6 transferee officielle-
ment aux Allcmands par les autorites occupants.
Le Manchester Guardian, public une dipeche de son cor-
respondent a HIimbonrg d'apris laquelle 50 % des usines
6lectriques de cclte ville oat 6,: portdes sur la listed des en-
treprises susceptibles d'etre demantel6es pour les reparations.
c I1 s'agit, ecrit ce correspondent, d'un cadeau de nouvl
an bien amcr pour une ville qui souffre ddsesp6riment du
froid. > Le grand journal liberal reproduit d'autre part une
d6peche Reuter qui value L 74' % la proportion de's enfants
de Hambourg ddpourvu's de chaussures en bon ktat.
Le Times public une lettre du general Spears critiquant
vivement la politique frangaise dans la Sarre et la Rhdnanie.

3. RAPPORTS ANGLO-AMEtRICAINS
D'apr&s le Times et le News Chronicle, le ministry britan-
nique de 'Air a announce officiellement qu'un accord avait
6td conclu avcc les autorit6s americaines pour r6aliser une
cooperation des forces aeriennes des, deux pays en ce qui
concern l'instruction de leurs officers.

4. INDOCHINE
Quelques depeches rendent compete a nouveau des 6v6ne-
ments militaires. Le correspondent du Times A Paris note le
raidissement de la resistance oppose aux troupes frangaises
par les 6elments vietnamiens, Faisant allusion h la mission
de M. Moutet, ce correspondent signal le fait qu'on n'envi-
sage pas pour le moment, du c6t6 frangais, la reprise de
n6gociations politiques et que les autoritds frangaises ont
dtd encourages dans ce sens par les r6sultats de P'enqudte
mcnde par M. Mout-et en Cochinchine et au Laos.
Le correspondent du Manchester Guardian souligne ]'im-
portance des d6gAts causes A Hanoi par l'artillcrie et le
m6me journal announce la destruction des installations scien-
tifiques de 1'Institut Pasteur de cette ville.
Annongant I'arrivee de nouveau renforts francais, le News
Chronicle faith allusion & la repression par les troupes fran-
caises d'une nouvelle r6volte qui aurait 6clat6 dans la parties
orientale du Cambodge.
8. ESPAGNE
D'apris le correspondent diplomatique du Times, la
demand de compensation presentee a 1'Espagne par le gou-
vernement britannique pour les donm ages inflig6s aux biens
britanniques pendant la guerre civile n'a aucun rapport avec
le., 6vnements actuels.
I.e correspondent du m&me journal A Madrid announce que
tous les parties, A I'exception des carlistes et des commu-
nistes, se sont mis 1'accord pour former un government
0 1


provisoire qui derrait proeoder A un plebiscite libre. Cette
nouvelle avait fait sensation car il s'agirait du premier pas
important fait pour r6soudre le problme espagnol.
Le Manchester Guardian reproduit sous une manchette iro-
nique quelques extraits du discours de fin d'anu6e prononc6
a la radio par le general Franco. D'aprds le correspondent de
ce journal A Paris, il se pourrait que le gouvernement Giral
,soit elargi par l'adjonetion d'616ments monarchistes.

6. SOUDAN
D'aprbs le correspondent diplomatique dui Daily Telegraph,
te gouvernement britannique s'efforcerait d'obtenir des pre-
cisions sur attitude du nouveau gouvernement dgyptien en
cc qui concern la question du Soudan.

a) LA LUTTE CONTRE LA HAUSSE DES PRIX EN FRANCE.

1. Tihis (2/1) :

e Le ddcret par sequel le gouvernenment se propose
de mettre en application sees plans pour nd'u.ire les
pnix sera public demain. On ne peut discuter 'des chan-
ces de cette experience avant que les plans ,ne soient
compl6terment connus. II est clair cependant (M. Blum
lui-m6me a fait la comparaiison) que cette experience
rappelle celle qui a 6t6 faite en Belgique par M. Van
Acker en mai diernier. Une comparison plus lointaine
est la tentative' falie par Laval en fuillet 1935 pour di-
ai inuer les prix. Mais quelle que soit la resemblance
de la m,6thode gn.6rale, les differences des conditions
economiques dans chaque cas ,rendent dangereux le fait
de se servir come guide des experiences ant&rieures.
On sait que le decret gouvernemental imposeTa une
reduction no-minale de 5 % sur tousl1es prix contrd6ks
et libres; et qu'elle s'app,:iquera aux tarifs des services
administratifs come 1es c'hemins de fer et les tarifs
postaux en ce sens elle attenue bieu qu'elle ne supprime
pas les augmente'ions introduites par ce gouvernement.
II n'est pas secret cependant que le gouvernement n'a
pas I'intention de cr6er un nouvel organism pour obli-
gier Ja diminution' des prix dans le secteur libre; l'6rga-
nisalion actueille ne permet pas de veiller A leur mise en
application et de gouvernement salt fort bien que dans a
ce secteur sa decision ne sera efficace que dans la me-
sure oi les commersants et les acheteurs se mettront
d'accord pour qu'elle soit applique.
I1 est 6galem-ent evident qu'une rIduction 'de 5 % ou
meme de 10 % (si ,le gouvernement suivant met en ap-
plication l'intention 'du gouvernement actuel d'imposer
'une second reduction dans deux mois) dans les prix
contr6l,'s ne sera pas suffisante A elle seule pour mettre
un term a l'atlgmentation des prix et salaires.
Le remade Bconoaniique que le gouvernement Blum
essaie d'appliquer est inspire par un diagnostic du mal
don'tt souffre la France et qui differe de celui qui a Wt6
so'uvent 6mis. <
Le gouvernement pretend que les marchandises exis-
tent, mais que ceux qui les produisent ou ceux qui les
'd6tiennont, prnfrre.nt les conserver plut6t que de les
Changer con.:re des francs, en 1'avenir desquels ils
n'ont pas contiance. La pinurie actuelle consid6r6e
comme artificielle est due au-sockage.
Meme si ce diagnostic est exact, les chances de sue-
C de M. Blum sont considarkes cnmme 6tant probl-
nmatiques.
Qunel que soit le scepticisme_ exprimB dans Tes w rer-
sations oni dans la press, quels que sejienr-.es iiles
et les craintes des ministres et 'des fori~lionrair.es::qui
ont pr6par, cette expBrience et qui:'mmesurent leua
chance avec realisme, il ne fait aucun doute que la pre4-
miero impression est bonne ,.' l





Pages
3-4
Missing
From
Original








BOLTLTIN QUoTIJDmN DE PRESSE kTRANGkRE


pr6cis!imenlt nn signe inqui6tant qui montre que' Ie
moiuvement du Viet-Nam respere submerger 6galement,
le Laos, lde Cambodge et Ia Cochinchine. La r6alisation
de ces idesseins serait 'd'autant plus facile que la France
perdrait davantage de sa force militaire ,.

c) Le nto~1veau Plan Icq~unqdAml rlqsse '(Gazette de Lau-
sanne, 1/1/47) :

c Les accusations 'por-1is'idiinre I'U.R.S.S. par le
Comit6 special de la Chambre des repr6s'entants charge
'de s'occuper ide la politique 6conomique des Etats-Unis
ont fait sensation a Washington. Elles sont continues
,dans un rapport invitant le DBpartement .d'Etat a fair'
p.ression sur la plupart des pays de 4'Europe oociden-
tale pour les engager A ne pas aider la Russie A aocroi-
tre-sa production industrieIle. Le Comit* fait remaYquer
que le nouveau Plan quinquennal rasse tient en effet
'davantage compete du dilveloppement des industries de
guerre que des industries de paix ,et que, par cons6-
quent, toute augmentation die la production industrielle
die 1'Union solvi6tique serait une menace pour la paix
et. li sBcuriti du mon'de.


Cependant, au moment oui les relations entire les
c Grandss > paraisslent prendre une tournure plus favo-
rabble, on peut se deamander s'1l 6tait tres judicieux de
publier ce rapopi't. II risque 'de provoquer une nouvelle
tension entire Moscou et Washington et d'e.ntraver les
prochaines n6gociations au sujet de I'Allemagne et de
'Autitriche w.

id) La poaWitiq!uL de 'FU.R.S.S. en 1947 (Basler Nacb-
richten, 31/12, 4diition du soir) :

< Le prince Gortchakoff, chanoelier de Russie, 'disait
an jour que 1'avenir de 4a Russie .tait en Asie et qu'elle
n'avait pas en Iburope de grandes teaches A accomplir.
A 1'heure actuelle, ii est encore peu croyable que
l'Union sovwijtique se di)sintdresse de 1'Euro'pe. Mais il
ne faudrait pas s',6tonner qu'au course de 1'ann.ke pro-
chaine elle exergft en Asie une poussee .expansionniste
plus forte.
Plus cette pression s'accroitra, plus les Britanniques
se verront constraints 'de naviguer dans le silage des
Amtricains ,.


6. F. L Imp., 27. rue Nicolo, Parls 31.8009