• TABLE OF CONTENTS
HIDE
 Front Cover
 Title Page
 Table of Contents
 Breve historique de l’approche...
 Objectifs de l’approche recher...
 Description de l’approche...
 Recherche en milieu paysan: Quelques...
 Conclusion
 Bibliographie consultee
 Figure 2: Approche recherche -...
 Acronyms






Group Title: Networking paper ;, no. 11
Title: Introduction a l'approche recherchedeveloppment des systemes de production et a la methode de recherche en milieu paysan
CITATION PAGE IMAGE ZOOMABLE PAGE TEXT
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00056180/00001
 Material Information
Title: Introduction a l'approche recherchedeveloppment des systemes de production et a la methode de recherche en milieu paysan
Series Title: Networking paper ;, no. 11
Physical Description: 18 p. ; 28 cm.
Language: French
Creator: Fotzo, Pascal T.
Farming Systems Support Project.
Publisher: Farming Systems Support Project, International Programs, Institute of Food and Agricultural Sciences, University of Florida,
Publication Date: 1985.
 Subjects
Subject: Agricultural extension work -- Research -- Developing countries.
Agricultural systems -- Research -- Developing countries.
Agriculture   ( lcsh )
Farm life   ( lcsh )
Farming   ( lcsh )
Africa   ( lcsh )
University of Florida.   ( lcsh )
Spatial Coverage: Africa
North America -- United States of America -- Florida
 Notes
General Note: Includes bibliographical references (p. 15-16).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00056180
Volume ID: VID00001
Source Institution: Marston Science Library, George A. Smathers Libraries, University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved, Board of Trustees of the University of Florida
Resource Identifier: notis - ocm6917

Table of Contents
    Front Cover
        Page i
    Title Page
        Page ii
        Page 1
    Table of Contents
        Page 2
    Breve historique de l’approche recherche/developpement
        Page 3
    Objectifs de l’approche recherche/developpement
        Page 4
    Description de l’approche recherche/developpement
        Page 5
        Page 6
        Page 7
        Page 8
        Page 9
    Recherche en milieu paysan: Quelques considerations
        Page 10
        Choix de sites
            Page 11
        Choix de paysans collaborateurs et leur participation
            Page 11
        Dispositif experimental
            Page 12
        Supervision et collecte des donnees
            Page 12
        Evaluation et interpretation des resultats
            Page 13
    Conclusion
        Page 13
        Page 14
    Bibliographie consultee
        Page 15
        Page 16
    Figure 2: Approche recherche - developpement
        Page 17
    Acronyms
        Page 18
Full Text






































Farming Systems Support Project


International Programs
Institute of Food and
Agricultural Sciences
University of Florida
Gainesville, Florida 32611


Office of Agriculture and
Office of Multisectoral Development
Bureau for Science and Technology
Agency for International Development
Washington, D.C. 20523


I
















INTRODUCTION A L'APPROCHE RECHERCHE/
DEVELOPPEMENT DES SYSTEMS DE PRODUCTION
ETA LA METHOD DE RECHERCHE EN MILIEU PAYSAN


Networking Paper #11






















INTRODUCTION A L'APPROCHE RECHERCHE/DEVELOPPEMENT
DES SYSTEMS DE PRODUCTION ET A LA METHOD
DE RECHERCHE EN MILIEU PAYSAN








PAR

FOTZO TAGNE Pascal*


*Enseignat a 1'Institut des Techniques Agricoles, Centre Universitaire
de DSCHANG, CAMEROUN, precedenment Coordonnateur du Programme
Evaluation et Transfert de Technologie a la Station ADRAO de Recherche
sur le riz pluvial a BOUAKE, COTE D'IVOIRE..















SOMMAIRE

Page

1. Breve historique de 1'approche Recherche/Developpement.........3

2. Objectifs de l'approche Recherche/Developpement ...............4

3. Description de 1'approche Recherche/Developpement............. 5

4. Recherche en milieu paysan: Quelques considerations.........10

(i) choix des sites .........................................11

(ii) Choix des paysans collaborateurs et leur participation..11

(iii) Dispositif experimental.................. ................12

(iv) supervision et collect des donnees......................12

(v) Evaluation et interpretation des resultats.............13

5. Conclusion ....................................................











1- BREVE HISTORIQUE DE L'APPROCHE RECHERCHE/DEVELOPPEMENT

La recherche agricole men'e en station depuis plusieurs annees a mis au

point un certain ncabre de technologies qui, s'il etait transferable au

paysan, permettrait de lever la plupart des goulots d'etranglement du

de'veloppement du monde rural. TOURTE (1982) cite quelques raisons de ces

echecs de transfer des acquis techniques en station. Parmi ces raisons:

1)- Une connaissance trop superficielle des structures et systemes

actuels de la production, et des leurs besoins et fonctionnements;

2)- Une inadaptation des propositions techniques faites 'a ce milieu;

3)- Une participation insuffisamment active des producteurs 'a la

definition de leurs voies de developpement;

4)- Absence de consideration reciproque entire chercheurs et

developpeurs;

5)- Une pression trop normative des decideurs et des bailleurs de

fonds.

Face a cette situation, cette derniere decennie, la recherche

agronamique dans les pays en voie de developpement en general et en Afrique

de l'Ouest en particulier a connu une nouevelle orientation avec un appui

considerable des bailleurs de fonds traditionnels et des institute

Sinternationaux de recherche. L'objectif de cette nouvelle strategic est de

faire des recherches au niveau de l'exploitation en associant l'agriculteur

et le chercheur a identification des problemes et a l'experimentation au

niveau de la ferme des techniques ameliore'es. Cette nouvelle orientation a

ete'dicte par la triste constatation que la recherche agricole.

traditionnelle modulee europeen ou module americain) n'a ni servi

ameliorer la productivity ni le bien-9tre de la majority des petits paysans

3










jusqu' present marginalise's. Sans toutefois meconnaitre 1'apport

appreciable de la recherche agricole traditionnelle (surtout dans le

domaine de l'ame'lioration et de la protection des plantss, cette nouvelle

orientation cherche plutit a de'passer le "mythe" du paysan passif pour le

considered cnome partenaire a part entire dans la recherche de son

bien-4tre. Elle a aussi pour but de ddvelopper des technologies am4liore'es

ayant une forte probability d'etre acceptees par le paysans operant dans

des conditions differences des conditions optimales climate sol, eau,

etc.) qu'on retrouve dans les stations de recherche.



2- OBJECTIFS DE L'APPROCHE RECHERCHE/DEVELOPPEMENT

Lier davantage la recherche et le developpement devrait sans doute

permettre d'atteindre les objectifs suivants:

a)- meilleure connaissance et comprehension des different milieux

bio-socio-economiques des productions vege'tales et animals, c'est-a-dire

zonage/typologie des differences unites agro-socio-econaniques;

comprehension des comportements, motivations et strategies des

diffe'rents types d'agriculteurs;

analyse/diagnostic des contraintes majeures des productions

vegetables et animals.

b)- identification et evaluation ex-ante des techniques proposes par

la recherche thematique aux differentes situations identifies en objectif

a), ou re-orientation de la recherche thenatique vers des problimes de la

zone d'etude;

c)- identification et analyse des relations:syst mes de

cultures/systemes d'e'levage;

d)- elaboration par voie experimental des systnmes techniques
4










vulgarisables, destines aux differentes categories d'exploitations definies

dans la typologie, qui soient adaptees la fois aux motivations et moyens

des paysans, aux possibilities des appareils de vulgarisation et aux

objectifs des decideurs.


3- DESCRIPTION DE L'APPROCHE RECHERCHE/DEVELOPPEMENT

L'approche Recherche/D6veloppement (R/D) est un moyen de faire

participer les paysans, les chercheurs et les vulgarisateurs a

' identification des problems et 'a la recherche de leurs solutions.

Cinq paliers successifs peuvent etre distingues dans le processus de la

R/D:

(i)- phase descripto-diagnostique: cette phase a pour objectifs

essentiels:

la comprehension de l'environnement paysan et des systimes de

production et post-production;

identification des conditions du system influengant les

decisions du paysan (voir Figure 1);

identification des contraintes physique, biologique et

socio-econcmique limitant la production agricole.

Pour ce faire, des enquctes detaillees et in formelles devront etre

effectuees dans les villages et les champs au course desquelles routes les

questions pouvant aider a la coapr6hension du systlne sont poses a un

echantillon des paysans, encadreurs et developpeurs de la zone d'etude.

Mais avant 1'execution de ces enquetes, une exploitation minutieuse et

rationnelle de la litterature existante par une equipe pluridisciplinaire

devra permettre l'orientation des types de questions a poser afin de mieux

cinconscrire les differences unites agro-socio-econaniques existentt dans la

5










zone d'etude ainsi que les different types de relations existent entire les

sous-systemes.

Sur le plan analyse, il peut etre interessant d'effectuer cette analyse

selon une double perspective:

Statique: elle conduit une vue d'ensemble de la situation a un

moment donne;

Dynamique: la reconstitution historique de l'evolution des

exploitations ou le suivi sur plusieurs annees des unites permettant alors

de hierarchiser et d'apprehender le refe'rentiel technique h4rite.

L'examen peut se faire a plusieurs niveaux en function des n6cessit4s

de 1'observation:

champ ou parcelle ou troupeau (systhme de culture, d'elevage);

exploitation dans son ensemble systeme de production)

paysage, cainunaute rural systemss agraires).

(ii)- phase de la conception des systhmes ameliores.

Ici, il s'agit d' identifier des solutions possibles aux different

problEnes identifies au premier palier a partir des resultats obtenus par

la recherche th4natique. Bon ncmbre de changements envisage's ici doivent

faire intervenir de petites modifications plutot que des modifications

completes du syst&ne. Si des solutions aux problems identifies n'existent

pas encore au niveau de la station, la phase diagnostique doit permettre

d'elaborer les priorities des programmes de la recherche thdnatique.

Le referentiel technique est done constitud de materiels mis au point

par les stations de recherche. Mais il peut etre aussi le fruit de la

culture scientifique et technique des membres de l'1quipe R/D. Le

referentiel technique peut aussi provenir du savoir-faire de quelques

paysans innovateurs.









(iii)- phase de 1'experimentation des systems ameliores.

A partir de 1'information recueillie au course des deux premieres

phases, il s'agit de tester par voie experimental des systems techniques

vulgarisables, destines aux diff4rentes categories d'exploitations definies

dans la typologie, qui soient adapts a la fois aux motivations et moyens

des agriculteurs, aux possibilities des appareils de vulgarisation et aux

objectifs des d4cideurs. On teste en milieu paysan, les principaux

intineraires techniques possibles et la ccmpatibilit4 des differences

recanmandations issues des recherches thneatiques. Cette evaluation se

fait sous deux types de gestion: la gestion "chercheur" et la gestion

"paysan". Ces deux types d'essais doivent etre planifies avec pour

objectif de prot4ger le plus possible le paysan des risques inh4rents a la

nouvelle technologies propose'e mais tout en essayant de sounettre cette

technologies a toutes les conditions du milieu reel du paysan.

Trois categories d'essais sous la gestion "chercheur" pourront 4tre

entreprises.

a)- essais-diagnostic ou d'exploration: ces essais sont un

complement des enquetes entreprises pour determiner les contraintes

majeures de production. Chaque paysan dans ce type d'essais constituera

une repetition. La contribution du paysan consistera en sa main d'oeuvre et

son terrain qu'il mettra a la disposition du chercheur.

b)- essais localise's en des endroits spe'cifiques: ces essais ont

pour but de mesurer les deviations des niveaux potentiels de production en

function des variabilites presenters par certain environments specifiques.

c)- les essais agro-techniques regionaux : les themes des essais

sous cette rubrique proviennent gene'ralement des essais de a) et b). Le

dispositif experimental couramment adopted est le dispositif en blocs

7










completement randanises. Ici, 3 a 4 repetitions par paysan sont

necessaires pour evaluer l'erreur exp4rimentale, ce qui implique que le

nanbre de traitements doit 4tre limited pour accanoder la taille des

exploitations agricoles du paysan.

Pour le deuxieme type d'essais, les essais sous gestion "paysan", le

souci ict sera:

1)- d'avoir des paysans partenaires jouissant d'une bonne

consideration locale et ayant suffisamnent de comprehension et.un esprit de

collaboration;

2)- d'avoir des traitements suffisamnent simples pour que les

paysans les comprennent et les gerent facilement;

3)- et d'avoir un dispositif experimental suffisament simple afin

que les paysans observent facilement les-differences entire les traitements.

L'activite principal des chercheurs ici sera la measure des rendements.

La phase (iii) permit de verifier les possibility's d'adaptation et

d'adoption des nouvelles technologies dans environnement

agro-socio-econanique du paysan.

(iv)- phase de l'evaluation de l'acceptabilit4 des solutions

selectionnees.

Ici, les systemes am4lior4s sont evalu4s en essayant le plus possible

de cmaprendre les multiples emplois des resources et la famille rurale

came unit de production, de reproduction et de consacmation, pour

s'assurer que les criteres devaluation s'appliqueront bien I l'unite'

rurale. Sur le plan analyse, les techniques d'analyse a conside'rer

pourront ccmprendre:

l'analyse de la stability des rendements;

le budget parties;










I'index d'acceptabilite';

la programmation lineaire;

etc.

Pour ces analyses, 1'equipe R/D devra disposer de quelques HP-41

CV avec tous les accessoires et logiciels a court terme et a moyen term,

l'equipe devra se doter d'un micro-ordinateur pouvant accepter des

logiciels hautement performants came le M-STAT et le SAS pour ne citer que

ceux-la.

(v)- phase de promotion et d'utilisation des technologies acceptees.

Si les r4sultats des tests sous gestion "paysans" sont concluants, la

nouvelle technologies peut etre confine aux services officials de

vulgarisation de la zone d'etude apres une phase de demonstration a grande

echelle.

Renarques:

i)- A toutes les phases de cet itineraire, il peut y avoir des

retro-actions resultant d'un dialogue triangulaire entire paysans,

chercheurs et cadres de la vulgarisation;

2)- A toutes les phases de cet itine'raire, l'approche

pluridisciplinaire est indispensable, ce qui suppose un coherence entire

les objectifs et le choix d'une e'chelle spatiale et temporelle compatible

pour tous les intervenants;

3)- la dimension socio-econanique apportee par les chercheurs, les

agriculteurs et les cadres de la vulgarisation doit gtre introduite des le

depart et non, came le voulait la methode traditionnelle classique, apres

que la dimension technique ait e'te largement avancee.

4)- la presentation de l'approche R/D a ete faite par phase pour

la cammodite de l'expose', mais leur deroulement peut etre simultane en

9










function des situations rencontrdes et des 41ements technologiques

disponibles. En conclusion pour cette section 3, nous pouvons rdsumer

1'approche P/D came illustrer dans la figure 2.


4- RECHERCHE EN MILIEU PAYSAN; QUELQUES CONSIDERATIONS

La recherche en milieu paysan (RMP) est une autre approche A la

recherche agronomique, approche dict&e par les dchees des methodes

traditionnelles des annees 70. Cette approche a pour but de developer des

technologies am=liorees ayant une forte probability d'etre acceptees par

les paysans a revenues modere's. L'accent ici est mis sur 1'utilisation

d'equipes interdisciplinaires pour la planification, la conduite et

evaluation des essais. Mais des la phase diagnostique l'equipe R/D doit

comprendre au moins un agro-econaniste, un selectionneur et un agronmae ou

pedologue. Toutefois, l'equipe R/D devra se faire appuyer par des

specialists (anthropologues, pathologists, ornithologues, etc.) des que

le besoin se fera sentir afin de mieux cerner les problemes les plus

important de leur zone d'etude. Au course de la phase diagnostique,

l'equipe R/D doit etablir un dialogue non seulement avec les paysans, mais

aussi ave les agents de vulgarisation, les ccamerpants et les usineurs afin

de mieux connaitre et de mieux ccmprendre les milieux de production, de

distribution et de transformation ainsi que leur dynanique. L'e'chantillon

consult au course des enquetes 4tant le plus souvent constitute par choix

raisonne sans dencmbrement exhaustif prealable de la population enquetee,

des efforts sensibles doivent etre faits pour que les principles

caracteristiques au niveau de la production, de la distribution, de la

transformation, et de 1'encadrement soient identiques A celles de la

population total.









(i)- choix des sites

Cette selection est basee sur des criteres a fondement climatique,

agronacique, socio-econanique et/ou politique. Un certain degre'

d'hamoge'neit6 doit 4tre recherche dans le choix des sites. L'histoire

agroncnique des sites retenus doit etre connue. Les sites doivent etre

accessible. meme par mauvais temps.

(ii)- choix des paysans collaborateurs et leur participation.

Il est recannande ici de choisir des paysans ayant suffisamment de

comprehension et un spirit de collaboration. La preference peut etre

donnee a ceux qui auront participe anterieurement a l'enqugte. La base de

l'echantillonage peut etre obtenue par le biais des autorites

traditionnelles ou par celui de l'encadrement. Les paysans silectionnes

doivent accepter ex-ante les conditions de travail qui seront definies par

les objectifs vises a travers les essais & effectuer. Il s'agira

principalement de la location de sa terre, de son travail et de celui de sa

famille. Il ne sera pas toujours necessaire de conclure un contract ecrit

avant la mise en place des essais. Toutefois, en conduisant les essais,

une mauvaise manipulation ou l'utilisation des herbicides et pesticides

peut entrainer des damages considerable chez les plants, les animaux ou

chez les hcrmes. Dans des cas pareils, on s'efforcera de trouver avec le

paysan, un terrain d'entente qui donnera satisfaction aux deux parties tout

en cherchant a preserver ou a sauvegarder le principle des bonnes relations.

La participation des paysans aux essais doit etre recherchee A quatre

niveaux:

a)- la participation a la definition des themes des essais ou

objets a etudier, c'est-a-dire aux decisions de ce qui doit etre fait et de

la facon de faire;









(i)- choix des sites

Cette selection est basee sur des criteres a fondement climatique,

agronacique, socio-econanique et/ou politique. Un certain degre'

d'hamoge'neit6 doit 4tre recherche dans le choix des sites. L'histoire

agroncnique des sites retenus doit etre connue. Les sites doivent etre

accessible. meme par mauvais temps.

(ii)- choix des paysans collaborateurs et leur participation.

Il est recannande ici de choisir des paysans ayant suffisamment de

comprehension et un spirit de collaboration. La preference peut etre

donnee a ceux qui auront participe anterieurement a l'enqugte. La base de

l'echantillonage peut etre obtenue par le biais des autorites

traditionnelles ou par celui de l'encadrement. Les paysans silectionnes

doivent accepter ex-ante les conditions de travail qui seront definies par

les objectifs vises a travers les essais & effectuer. Il s'agira

principalement de la location de sa terre, de son travail et de celui de sa

famille. Il ne sera pas toujours necessaire de conclure un contract ecrit

avant la mise en place des essais. Toutefois, en conduisant les essais,

une mauvaise manipulation ou l'utilisation des herbicides et pesticides

peut entrainer des damages considerable chez les plants, les animaux ou

chez les hcrmes. Dans des cas pareils, on s'efforcera de trouver avec le

paysan, un terrain d'entente qui donnera satisfaction aux deux parties tout

en cherchant a preserver ou a sauvegarder le principle des bonnes relations.

La participation des paysans aux essais doit etre recherchee A quatre

niveaux:

a)- la participation a la definition des themes des essais ou

objets a etudier, c'est-a-dire aux decisions de ce qui doit etre fait et de

la facon de faire;










b)- la participation a la mise en oeuvre des decisions relatives

aux essais, c'est-a-dire a 1'execution des essais;

c)- la participation aux avantages resultant de ces essais: la

grande parties du produit resultant des essais reviendra automatiquement aux

paysans;

d)- la participation h 1levolution d'un type d'essai a 1'autre et

d'une canpagne agricole a l'autre.

(iii)- dispositif experimental

Le dispositif experimental variera suivant le type de gestion Z'es

essais. Pour les essais sous gestion "chercheur", le dispositif

experimental peut 4tre soit de type factoriel, soit en blocs completement

randcmise's. La taille des parcelles elftentaires est r4duite dans ces cas

(100 m2 en general) et le ncmbre de traitements peut 6tre leve4. Pour les

essais sous gestion "paysan", le dispositif experimental doit etre simple,

generalanent les essais couples sont employes et les parcelles elementaires

doivent etre grandes (1.000 m2 ou bien on adopted la mddiane de la

distribution des parcelles de cultures dans la zone d'"tude). Le nanbre de

traitements doit 9tre aussi limited (2 3 au maximum) afin que les paysans

observent facilement les differences entire les traitements,

(iv)- supervision et collect des donndes.

La recherche en milieu paysan demand un personnel technique tres'

qualified non seulenent pour la mise en place des essais mais aussi et

surtout pour leur conduite jusqu'~ la recolte. A cause de la n4cessit'

d'une supervision etroite de ces essais, les normes suivantes sont souvent

employees:

1 observateur par group de sites hcmogenes (supervisant 8 a 12

essais);










b)- la participation a la mise en oeuvre des decisions relatives

aux essais, c'est-a-dire a 1'execution des essais;

c)- la participation aux avantages resultant de ces essais: la

grande parties du produit resultant des essais reviendra automatiquement aux

paysans;

d)- la participation h 1levolution d'un type d'essai a 1'autre et

d'une canpagne agricole a l'autre.

(iii)- dispositif experimental

Le dispositif experimental variera suivant le type de gestion Z'es

essais. Pour les essais sous gestion "chercheur", le dispositif

experimental peut 4tre soit de type factoriel, soit en blocs completement

randcmise's. La taille des parcelles elftentaires est r4duite dans ces cas

(100 m2 en general) et le ncmbre de traitements peut 6tre leve4. Pour les

essais sous gestion "paysan", le dispositif experimental doit etre simple,

generalanent les essais couples sont employes et les parcelles elementaires

doivent etre grandes (1.000 m2 ou bien on adopted la mddiane de la

distribution des parcelles de cultures dans la zone d'"tude). Le nanbre de

traitements doit 9tre aussi limited (2 3 au maximum) afin que les paysans

observent facilement les differences entire les traitements,

(iv)- supervision et collect des donndes.

La recherche en milieu paysan demand un personnel technique tres'

qualified non seulenent pour la mise en place des essais mais aussi et

surtout pour leur conduite jusqu'~ la recolte. A cause de la n4cessit'

d'une supervision etroite de ces essais, les normes suivantes sont souvent

employees:

1 observateur par group de sites hcmogenes (supervisant 8 a 12

essais);









1 visit par les membres de l'equipe R/D a tous les states

ph4nologiques critiques de la plante ou a tous les states

critiques de la conduite d'un troupeau;

1 panneau dispose en bordure de la parcelle doit signaler

chaque essai et les divers traitements.

Les donn4es a collector pour chaque essai doivent etre simples et

conprendre: des donnees agronaniques, socio-econcmiques, entanologiques,

phyto-pathologiques et aussi des donnees sur la pluviametrie.

(v)- evaluation et interpretation des resultats.

Avec la participation des paysans, les r4sultats des essais sont

values sur la base de leurs fondements biologique, agronomique, econanique

et sociologique dans le context precis de l'agrosociosysteme consider.

Trois types d'analyse doivent etre distingues ici:

analyse statistique

analyse econmnique

evaluation qualitative par les paysans collaborateurs.



5- CONCLUSION

En guise de conclusion, nous pouvons tout simplement dire que:

1) l'approche R/D est une approche pluri-disciplinaire qui permet

d'apprehender la famille rurale dans sa globalite afin d'y apporter les

techniques les mieux adapt4es a ses realities; la RMP etant l'instrunent le

plus indique pour atteindre ce but;

2) Il y a un besoin urgent de rassembler systematiquement les

elements bio-physiques ainsi que les elements socio-econaniques et de les

interpreter en vue de leur utilization pour 1'4tablissement d'un calendrier

agricole adequat pour une zone d'etude donnee;

13









1 visit par les membres de l'equipe R/D a tous les states

ph4nologiques critiques de la plante ou a tous les states

critiques de la conduite d'un troupeau;

1 panneau dispose en bordure de la parcelle doit signaler

chaque essai et les divers traitements.

Les donn4es a collector pour chaque essai doivent etre simples et

conprendre: des donnees agronaniques, socio-econcmiques, entanologiques,

phyto-pathologiques et aussi des donnees sur la pluviametrie.

(v)- evaluation et interpretation des resultats.

Avec la participation des paysans, les r4sultats des essais sont

values sur la base de leurs fondements biologique, agronomique, econanique

et sociologique dans le context precis de l'agrosociosysteme consider.

Trois types d'analyse doivent etre distingues ici:

analyse statistique

analyse econmnique

evaluation qualitative par les paysans collaborateurs.



5- CONCLUSION

En guise de conclusion, nous pouvons tout simplement dire que:

1) l'approche R/D est une approche pluri-disciplinaire qui permet

d'apprehender la famille rurale dans sa globalite afin d'y apporter les

techniques les mieux adapt4es a ses realities; la RMP etant l'instrunent le

plus indique pour atteindre ce but;

2) Il y a un besoin urgent de rassembler systematiquement les

elements bio-physiques ainsi que les elements socio-econaniques et de les

interpreter en vue de leur utilization pour 1'4tablissement d'un calendrier

agricole adequat pour une zone d'etude donnee;

13










3) Les operations experimentales en milieu paysan passent

necessairement par une hierarchisation des contraintes en function de

1'importance des contraintes, du personnel scientifique disponible, des

resultats acquis en station et du budget disponible.

4) Les objectifs des operations experimentales en milieu paysan

doivent toutefois rester:

(i)- de confronter 1'innovation (ou les innovations techniques) a la

reality du paysan;

(ii)- d'identifier les lacunes et de provoquer les modifications

indispensables de 1'innovation technique. Pour atteindre les objectifs,

les essais en milieu paysan doivent 9tre judicieusement implants et geres

avec rigueur.












BIBLIOGRAPHIE CONSULTEE


ASHRAF M., P. BALOGUN and A. JIBRIN (1985). "A case study of on-farm
Adaptative Research in the Bida Agricultural Development Project.
-Nigeria", IITA/OFR Bulletin no. 1.

CALDWELL J. (1983), "Introduction to fanning systems research and
development" TMS 102, FSSP, Florida.

COLLINSON M.P. (1982). "Fanning systems research in Eastern Africa: The
experience of CIMMYT and sane National Agricultural Research
Services, 1976 81". MSU International Development Paper n. 3,
East Lansing Michigan.

FOTZO TAGNE P., et R. DIALLO (1984). "De 1'identification des contraintes a
la planifaction des essais en milieu paysan: Cas du riz pluvial en
RCI", Atelier OFRIC/IITA, Bouake, Cote d'Ivoire.

FOTZO TAGNE P., MIEZAN K. et DIALLO R. (1983) "Identification des
contraintes majeures de la riziculture pluviale en Republique de
CSte d'Ivoire: Une approche interdisciplinaire." Atelier OFRIC,
CIRES, Abidjan, C8te d'Ivoire.

FRESCO L. (1984). "Approaches to the study of farming and cropping
systems", paper prepared for the FSSP trainers workshop at ISU,
Ames, IOWA.

GILBERT, E.H., D.W. NORMAN and P.E. WINCH (1980). "Farming systems
research: A critical appraisal", MSU Rural Development Paper
no. 6, East Lansing, Michigan.

HARRINGTON L. (1980). "Methodological issues facing social scientists in
on-farm/farming systems research". Working Paper SC/1, Economics
program, CIMMYT, MEXICO.

HILDEBRAND, P.E. (1083). "Introduction to fanning systems research and
Extension (FSR/E)"., TMS-101, FSSP, Florida.

INSTITUT d'Econanie Rurale (1976). "Rapport de synthbse sur les systhmes de
culture et d'e'levage dans le context du Mali", Bamako, Mali.

MALTON P. (1982). "On-farm experimentation ICRISAT Farmers tests in the
context of a program of farm-level baseline studies.",
Ouagadougou, Burkina Faso.

MONDJANAGNI, A.C. (1984). "La participation populaire au developpement en
Afrique Noire"; Cahiers de 1'IPD, no. 9.

NORMAN, W.D. (1980). "La methode de recherches sur les systems
d'exploitation agricole: son applicability au petit exploitant",
Cahier MSU no. 5, East Lansing, Michigan.
15










RHOADES R.E. (1982). "L'art de mener des enquetes informelles sur le
terrain", CIP, Lima, PERU.

SHANNER W.W., P.F. PHILIPP, and W.R. SCHMEHL (1981). "Farming systems
Research and Development: guidelines for Developing Countries",
Westview press, Boulder, Colorado.

TOURTE, R. (1982). "Recherche-0Dveloppenent intbre' en milieu rural",
82/202/IPD/AOS.

TRIPP R. (1982). "Data collection, site selection and farmer participation
in on-farm experimentation", Working paper 82/1, Economics
program, CIMMYT, MEXICO.

USDA (1981). "Issues in developing and implementing farming systems
research program", USDA report.

WADSWORTH J. (1983). "A systems approach for use at farm level in
Developing Countries" in Agricultural Systems 12 (1983) 67 73,
no. 2.

WARDA (1983). "Farmer participation in the design and modification of
production technologies meeting his needs and resources:
Experiences with rice in West Africa", ICRISAT/SAFGRAD/IRAT
Workshop, Ouagadougou, Burkina 'Faso.

ZANDSTRA H.G. (1982). "On-farm research to improve production systems"
IITA Workshop Paper, Ibadan, Nigeria.










Figure 2: APPROCHE RECHERCHE DEVELOPPEMENT


1 autres 11
II 11


IEquipe R/D du CUDS/IRAII
it it


11 Nouvelle Technologiell
II II


11 Evaluation Ex-ante II
11 II


11 Enqu6te 1
11 II
11 Zonage/typologie 11
1I Identification des contraintesll
1f Diagnostic 1
I1 i1


11 Selection If
11 II
PHASE III
et


Preparation II
du protocole It


1I Essais 11
II II


1 Participation 1f
II directed it
11 des paysans 1t
If If


Analyse des resultats 11



it Selection 11
II II


PHASE V


1 Preparation Fiches 11
11 techniques I1


II I
If Demonstration 1f



11 i
f11 Vulgarisation 1
11 _11


11 IRA 11
II II


PHASE

I et II


11 IRZ 11
11 II










ACRONYMS;


IRA: Institut de la Recherche Agroncmique

IRZ: Institut de la Recherche Zootechnique

R/D: Recherche/Developpenent

CUDS: Centre Universitaire de Dschang




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs