Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/10569
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: December 6, 1979
Copyright Date: 1979
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID10569
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text









WASHING'TON (AFIP)
lI preCsld'il Cnrlu cr it decib
de 'i 'lioy'r le itcert hlire
il'Aitl Cyrus Viiani Iln s'nlai
lit prochaltil .n Europe alfln
d' [Wl r nll 1 n'l s leO nt llt (l ipih
Iiilrli iie cl I c oilnomlquiie d( e
1,'lr n | n 31 lllt l er I r's pr.'s
slonIs rlltlri jliol ies pour ob
t'nr .lit liborntlon des ota
l-t an cCiCll iiis d, Teliorin,
ipllr -till di souitl'e official
I e.
lIa l3n1'iic de M Vance fA
Pal is. Londres Bruxelles,
Bonn et Romte, cldelde mer
cred t It la Msison Bl;nche
devalit Oire innonce6 official
lC'll' ti par lc Dcnartlit r'na
d'Etat dans la journey de jeu
ii. liUne mission inter-minis
tlrielle de hnI(t 'ivrni a v-ita
d,,jh quitt6 WashingtOn mer
credl pour aller discuter n-
vne plusiaurs gouvernements
,eroplelnl des consequences
k econoniiqiClS o( finn nciri's
d-s measures prise(s jusqnl'ici
inor los Etats Unis centre
l'Iran.
Cette relanca de 1'activitl
diplomatique americaine
dains la crise iranienne con
fire l's informations do ces
derniers jours selon lesquel
les le president Carter aurait
decide de reprdndre la strate
gie de <,riposte graduee> qui
avait elt mise en sommeil
depuis une quinzainp de jours
Les que1ques indiscretions
qui ont filtre dj la Maison
iBlanche apres le reunions
d3' travail des defnieres qua
rante-huit heures concordent
a indiquer que 1',s EtaLt Unis
cnvisagent de nouvelles ini-
tiatives diplomatiques et e
conomiques plutot que des
pressions de nature militair'.
L'appel a une solidaritte
plus active d,,s allies enro-
pe'ns d, s Etats Uni-. impli
cite dans.les nouivlles ini
tiatives americaines, survient
an moment onf la crise ira-
n;Pnne tend a niluv-nu les
relations entire Washington
st Moscou. '-
L'article de la
apportant a 1'Iran le soutirn
moral de 1'URSS a provoque
mercredi une protestation for
melle de M. Cyrus Vance au-
pros de 1'Amba.sadeur
D'URSS a Washngton Mais
les specialists de la politi
que sovietique au D6parte-
ment d'Elat ie s'alarme:t:
pas trop do cette affaire. ll1
pensent qu'aprfs avoir votid
la resolution du conseil de so
curite des Nations Unies re-
clamant la liberation des o
tages americains, Moscou a
voulu rdtablir 1'dJquilibre en
faisant unoi gste covers Teh,
raln.

En revanchl, Washington
aurai besomi de 'appii dce ses
illies eliropeens et du Japon
hi it noivcllcs sanctions aco
nomiqiies doiveat atrc prises
centre le tigiimr de l'Aya-
tollah Khomcmy pour Fla-
1111 nr I ti nir comply de la
ristluiii des Nations U-
niLs. L' coiinmlr(e di ces
piays :Iv c l'Irlin en pleine
exnaniioii du It'ermps du Cihah,
a hi'biicopiip souil'lort di la re
vrsii,; O) Itsla Iniriiie. Mplu s ils
resttnt beaucoup plus d'epcn


TEHERAN, (AFP)
Le sicbc do la iacdi-t6-
lavision dC- Tcaliz. la capi
tale de I .'. .- i ... Oren
tal INord-Ouest doe l'Iran),
ctait toujoui s, Jeuidi en de
but de soiree, occupy par les
partisans du chef religieux
de la re :on', i'Ayato11ah
Kazem Chariat-Madari



POSSIBLE VISITE DE
JEAN PAUL II AU GHANA

ACCRA, ) DEC AFP) -
Le Pape Jean Paul II
se rendrait au oilers de l'an
nee 1980 en visited official
le au Ghana, announce jeu
di la press Rhaneenne
Les journaux gfhandens,
qui prlcisen- que 3 annonco
de cette visited doit encor,
ecre confitmee, indique qtW
elle aura lieu (tnt le ca
dre du centcnair2 de la mis
sion catholique au Ghana
La press ghaneenne ajou
te que l'archevoiie deo Ca
pe Oast (Oueso d'Accra)
Mgr John Codsy Amissah,
a fait part de/la possibill
te de- cctte vi-site au Prsit
dent geaneen, le Dr Hills
Limann, au cours d'une en
trevue mercred. Le chef
j de 1'Etat ghancen a decla
Si reI, rapport- les journaux
S que le soaverain pontife se
- rait requ a liras ouvertsi


dants.de 1'Irun que les Etats
Unis pour l our's approvislon
lilCill ell ,pdtrolLe.

Un conseniisus semble s'tre
filt autour du president Car
ter sur la ndcessite de don-
lner 0qulques tl.otlrsi de vis,
' ,,,,,al,,ntnaro ('(O ame-


n>cr les autorit6s iraniennes d
.i lliber les totages amriext DIRECTEUR : LUCIEN MONTAS
ADMINISTRATEUR : Mme Max CHAUVET

(Vo r suite page 8)

IRAN AMBASSADE -

VERS DE NOUVELLES SANCTION S

ECONOMIQUES AMERICAINES


WASHINGTON, (AFP)
Apres leur succis rel **
porte,. mardi, avec le vote
a l'unanimite de la rlsolu
tion du conseil de security
does Nations Unies, les
Etats-Unis vont poursui -
vre leur offensive centre
l'Iran en ajoutant a leur
pression Diplomatique des
measures de retorsion econa
maique suppl6mentaires, an-
prend-on, Mercredi, a Was-
hington de source bien in-
forma e. *W
Cette nouvelle tape
dans la strategic americai-
ne a et6 rise au point mar
di, soir et Mercredi matin
au course de Jeux reunions
a, la Maison Blanche entire
le President Jimmy Cartel


Islamiques lI'Ambassadc
des Etats-Unis t Teheran
Le Porte Parolel du De -
partement d'Etat a souli-
gn6 que cette resolution a
fourni ade nouvelles bases
pour d'autres actions et d'au
tres mlthodes qui, dans cer
tains cas, aeront Diploma-
tiques et, nous 1'esp6rons,
secretess

Les observateurs esti -
ment, cependant peu pro-
bable que les Etats-Unis
lancent, dans 1l'immldiat,
des measures de retorsion
4conomique blocage par
tiel ou total des ports ira
niens, boycottage phtrolier
g6ndralis6, pressions finan-
cilres sans engage au


paravant des contacts
plus poussvs avec leurs al-
lils pour obetnir leur co--
operation et examiner les
repercussions possibles de
sanctions.

Washington a -adj ddci-
de de suspendra toute Ithm-
portation de p6trole en
provenance de 1'Iran L'an-
nonce de cette decision a
6td suivie d'une declara ,
tion des autoritds iranien
nes qui ont alors indiqu6
qu'elles mettalent fin a
leurs fournitures de petro
le aux Etats-Unis
Le Secretaire d'Etat Cy
rus Vance avait envisag6

(voir suite page 3)


Ls manifestan's, qui s'en
sont empard dani: le cou-
rant de 1'aprls-midi, en
ont profits pour diffuser
un texte exigeant le remn-
placement du reprlsentant
de 1'Iman Khomemny sur
place, celui du pgouverneur
de la province ainsi que la
dissolution du comite de
cinq membres charge de
controller les activities des
acomites Khomeiny> dans
la region. Ils en deman -
dent le rempiacemient par
des personnalit's d6si -
gnees avec 1'approbation de
L'Ayatollah Chariat Ma
dari t.n-o
Dans ce texte, les manu-
festants souhaitent igale-
ment que ldes cirC'its des
Azerbaidjanais soient res
pectes comme ceux des
Kurdes>>
Peu auparavant, 1l'issue
d'une rencontre ft Qom en
tre l'Iman Khomnlny "t
1'Ayatollah Chariat-Ma -
dari, ce dernier avait lan
c6 un appel pour que ces
sent les manifestations en
sa faveur. troubles, avait-il ajoutb, a
gissent au profit des impd
rialistes et centre 1'Is -
lam>>
Pour sa part. l'Iman Kht-
meiny, dans un message
a la nations, a affirm6 quo

(Voir suite page 2),


MOSCOU 5 DEC. (AFP) -
L'URSS a cholsi d'appor
ter son soutien moral i
'Iran mercredi, dans un
important article de la
Pravda, au risque d'offen-
ser profond6ment et dura-
blement 1'oplnion public -
que americaine, mats en
s'abstenant de toute pro -
messe de soutien militaire
L'article de la Pravda,
sign eAlexei Petrov; un
pseudonyme pour le comit6
central constitute en fait la
premiere grande reaction
structure du Kremlin a la
cruise iranienne. Le ton en
est apparemment tres dtur.
les Etats-Unis etant accu
s6s de vouloir < cruise et la faire degdnOrer
en conflict international,


GONAIVES :
EMERGENCE D'UN
ALEA NOTOIRE

Aux Gonaives, le cuisant
problem de l'eau potable
continue a briller par sa
chronicity et sa notoriete.
L'aldatoire system hy-
draulique 5, l'habitation
ChAtelain, aliment6 par u-
ne Dompe toujours d6fec-
tueuse est loin d'etre la so
lution indiquee, viable, si
l'on n'envisage pas d'eta-
blir un reservoir 'une con-
tenance de (1) un million
de gallons.
En.outre. un moteur flami
bant neuf s'impose. Acces-


Toutefois, en condamnant
les pr6paratifs militaires
amdricains, la Pravda, -I
tant M. Ldonide 'Brejnev,
se content de rappeler que
1'URSS est < ing6rence dans les affairs
int6rieures de l'Iran sons
n'importe quelle forme et
sous n'importe quel pretex
tev.

Selon les milieux diplo
matiques, les declarations
de M. Brejnev sur 1'Iran
auxquelles la Pravda se re
fere ne peuvent tre que
cells du 19 novembre de
1'annee derniere. peu avant
la chute du Chah d'Iran
A 1'dpoque, le nilumro un
sovidtique, dans une inter
view en premiere page de


et ses principaut conseil -- --- employee un language netted


lers Dolitclues et militait-T


Officiellement, on se re
fuse a donner la moindre
precision quaint aux mesu
res envisagees On indique
implement que l1'option mi
litaire eso exclude
aReveler nos plans nous
mettrait dans ]a situation
d'un joueur de Poker qui
montre ses cartes a 1'ad-
versairei, a declare le Por
te-Parole du Departement
d'Etat, Monsieur Hodding
Carter, en ajoutant simple
ment que les joars et les
semaines qui vionnent an-
porteronm les eclaircisse -
mnents necessaires
La resolution, du conseil
de security ce4 ande aux
autoiites iran ennes de re-
lacher les 30 otages -amdri
cains detenus depuis plus
cl un mois par des etudiants


1
ti

r



a
j


HAITI: Un resultat a confirmer

SURINAM: Une revanche a prendrN
Sous le signed du fair che determination et d'u L'entraineur Rena Ver-
play et de la sagacite miu ne legitime convoitise, ze tus optimist come tou
tuelle, espdrons-le, Surina disputera cotte passionan- ours a revise le batteries
miens et Haitiens regagn', te rencontre qui, il fallait de son effcti f qui sapprlte
front la pelouse du Sta le conjecturer, attirera a a u donner la bonune rpli-
dium Sylvio Cator, pour le grande foale ans not 1- que fa son futur caversaire
compete de la premiere mann principal alene sportive I est vrai que oetsines em
ehe d'un tournni caller L'equipe haitienne, vain bfiches oe sont interposes
detour qualificatif pour les queur de la Coupe des Na sur le ch'min de la prbpa
eux Olympiques de Mos- tions de la Caraibe, n'a ab ration de la formation
1'a~i ,e, ,luent aucu inan trtC h noir ae ioriagea


cou. en 198U. Certes ien e
est d'importance mais pour
des raisons tout a fait fon
dees, notre pays qui reqoit
(dirigeants, joueurs et sup-
porters) ne pourra indip
cutablement s'arroger 10
droit de vo) ternir sa repu
station hospitalire

Sous le signe d'une farou


se fire remettre en ques-
tion sa surprematie au ni
veau de la Cafunion. Elle
n'a aussi aucune raison a
se laisser d6faire au course
les 6liminatoires de la pr
chain olympiade Aller a
Moscou ne fera que rehaus-
ser le palmares du fool
ball haitien


NOUVELLES D'AMERIQUE LATIVE


MANIFESTATION
AU MEXIQUE POUR
LINDEPENDANCE
DE PORTO RICO

Guadalajara (AFP)

Pres de 15.01.0 personnel
ont manifesto mercredi 5
M xico h l'm'Liative de la
Federation dos otudiants.
dcle Guadalajara pour de-
mander l'independance d '
Porto Rico.

Ies manife.stnnis, aux-
quels s'otait joint une de-


legation portorictine, ont
scande des slogans hostiles
aux Etals Unis devant la
Cathedrale et le palais mu-
nicipal.
x x x x

ARGENTINE:
LES PRINCIPAUX
DIRIGEANTS
PERONISTES
REJETTENT TOUTE
IDEE DE PARTICIPATION
AU POUVOIR ACTUEL

Buenos Aired (AFP)
Les principaux dirigeants
du smouvement justicialis-
te> (peroniste). premiere
force politique en Argenti-
ne, ont rejete a 1'avance
toute idee de participation
au pouvoir, actuellement
aux mains des forces ar-
mIes, a-t-on appris mercre
di de sources infornmees.
Par ailleurs, Mme Maria
Esnela Peron, actuellement
en residence surveille, a
ete confirmee dans son man
dat d'unique chef du mou-
vement. ,
xxx x x
PORTO RICO:
ATTAQUE D'UN
BATIMENT AMERICAIN
SAN JUAN DE PORTO
RICO (AFP)
Le batiment de la garde
cotiore de Porto Rico a 6t6
attaqub mardi aprls midl
par trois homes arms
qui se sont empard de piu
sieurs objets d'une valeur
de 7.000 dollars environ, a
annonc6 la police de la
ville.
Aucune personnel n'a 6td
blessee dans cette attaque
intervenue au lendemain de
1'embuscade tendue a un
car de eMariness amnri-
cains, au course de la quel-
le deux militaires ont Ate
tues et dix autres person
Snes blesses
Seolon les premiers timot
gnages recueillis par la po
lice. deux grounes d'nu
moins cina personnps au-
raient particip6 ft cette em
buscade Une tudp bPistl
o e est en course. pour d6ter
miner le type d'armes utilt
stes par les agresseurs.


CONSUL DOMINICAIN RE-
CONNU COUPABLE
PHILADELPHIE (AFP)
Le Consult Genral de la
Rdpublique dominicainel
Philadelphie, M. Sandino
Grullon, a btd reconnu cou
pable mardi par un juge
federal de traffic d'armes
Le judge, qui doit pronon
cer la peine au mois de
janvier a estime que le Con
sul g6nlral aid6 par son corn
police Virgilio Mejia restaura
teur, a use de son influence
pour obtenir de faux permits
d'exportations. Ces papers
devaient permettre 1'envoi
aux guerilleros anti-somosis

(Voir suite page 7)


Enfin sous le signed de la
revanche et de I'incertitu
de, se dlroulera le match
de demain soir qui mettra
aux prises 2 nrvaux a peu
pres de mnome niveau et
qui sera drige par un trio
d'arbitres jamaicans Pour
les Surinamiens qui Vien-
nenp ge perdrhe domicile
,m&ipe, lesire de. chain .-
pidn de -i Caraibe, lIs'
chances do suipiendre la
selection haitienne sur ter
rain adverse sont certain
meant minimes. Mais il fau
drait cofite que cuflte obte
nir une belle performance
au course du premier cycle
afin de pouvoir mater l'ad
versaire au match rktour,
le 12 Dncembre f. Farama-i
bo. Eux aussi se sont minu
tieusement prepares et qui
sait pourraient meme
career la surprise des le de
part aux detrimens du all
national.

On en aura done unea
meilleure id6e domain soir
loisque les 2 concurrents
rentreront en lice.


ment plus vigoureux, en af
fitmant que atotte intervene
tion, a plus forte raison
militaire, dans les affaires
de 1'Iran, voisn direct de
1'Union Sovihtique, serait
considdr6e par I'URSS co-n
me une atteinte aux intd-
rets de sa securit6>i.
La semaine dernibre,
1'ambassadeur d'Iran on
URSS, M. Iloh-immad MoK
ri. aprls s'eIre entretenu
avec le minisire des affair
res etrangeres sovieique,
M. Andrl Gromyko. avait
declare que son pays at-
tendait de 1'URIS un ap-
pui uniquement moral, et
ne lui demandait aucunc
aide militaire
L'article de la Pravda
estiment les observateurs,
ne scandalisera pas molns
les Etats-Unis en excusant
la prise d'otages h 1'ambas
sade americaine.de. Tdheran
COgt4 gWtion,, admet la
Pravda, as s.correspQud
pa's>' aux :onve-itions inter
nationals, mais les activi
tls 'des Etats-Unis en Iran
n'etaient pas non plus con
former au droit et l'occu
potion de l'ambassade 'ne
doit pas servir de < te> pour violer la souverai
netl de 1 Iran

Ce n'e.s probablement
pas par hasaid .i 1URSS
prend ain.s la defense Le
1'Iran sur le plan moral
Juste aprns avoir sote pour
la liberation des otages
au consell de s6cUnitl de
1'ONU. estiment les obser-
vateurs, L'article de la
Pravda cst sans doute des
tine a compenscr le vote
a 1'ONU sur le plan de la
propaganda


FRANCE: REBONDISSEMENT

DE L 'AFFAIRE DES DIAMANTS>


PARIS (AFP)
L'affaire des diamants qui
auraient ete offers par l'ex
empereur de centrafrique,
Jean-Bedel Bokassa, a M.
Valery Giscard d'Estaing, a
rebondi mercredi en France
L'hebdomadaire satirique
(le canard enchainds ayant
public de nouvelles rela-
tions sur le nombre de dia
mants qu'aurait regus f plu
sieurs reprises le president
frangais, avant 1974 et apres
son election f la presidency
une parties de la press fran
gaise donne un large Icho fa
ces informations.
Le Journal ; Qui se situe pl tot dans 1'op
position de gauche et fait au
torit6 dans 1'1ite frangaise
posait mercredi aprLs-midi
plusieurs questions sous la
signature de son directeur
Jacques Fauvet.
La premiere est celle de
1'authenticite du nouveau
document Droduit par le
present dcrit M Fauvet, le
svstome de defense de 1'Ely
sae portait non sur t-ncpe mais sur ala valeurs
dPs diamants recus. En dd-
pit d'un mais transparent (dIu pr6-
sident Giscard d'Estaing
lors do son interview tilevi
sde du 27 novembre), ce fut


bien le sens du dementi
du chef de 1'Etat.
M. Fauvet demand alors
,(oui ou non les documents
publics sont-ils des faux?.

La second question porte
sur 1'effet dans 1'opinion
frangaise) d'un rebondisse-
ment e cette affaire. Dans
sa majority, selon les son-
dages, le people frangais


n'a jumqu'a p sent guere
paru trouble par cette affair
re. Quant f la classes politi
que, si elle souvent
plus severement que ne s'ex
prime la press, elle n'inter
vient pas ou peu constate
M. Fauveol
Reste 1 opinion tranger.

(Voir suite page 6)


Par Roger MILCENT

soirement. un moteur de se
course.
Le coquel local de la Mai
rie des G 'ni;ves est egquip6
d'un rdservo r de 116 mille
gallons; Cti:t une preuve
assez conva icante, un
example asscz intelligent et
significatif offert par les
Ediles de la Cit6 de l'Inde-
pendance.
En aucun pays du monde.
on ne conceit jamais de sys
theme d'adducton d'eau po-
table sans une citerne pro-
portlonnelle au NOMBRE de
consommateurs a desservir
A toutes les heures du jour
et de la nuit.
A 'habitation ChAtelain.


Aux Etats-Unis, toutefois
'article de la Pravda ef
facera compl6tement la
bonne impression produita
par le vote sovidtique, au
toint de menacer shrieuse-
ment la ratification de 1'ae
cord Salt-2, prldit-on deji
dans les milieux amdri
cains de Moscou I



IRAN LES ETATS-UNIS
MANQUENT eDE SANG-
FROIDs,SELON LA
cPRAVDA>

MOSCOU, 5 DEC. (AFP) .

La < estime mer
credit quo les Etats-Unis,
qui manquent de esang-
froid>, ont decidI d'attlser
la cruise en Iran pour la
transformer en 1'un deti
plus graves conflicts inte
natiosaux de I'apres-guerreo
L'organe duoP.C. Sovidti-
que, cited par I'Agence Tass.
accuse Washington de you
loir, tpar une champagne de
press anti-iranienne d'un

(Voir suite page 7)


le moteur re service a tou-
jours une panne de apis-
tons. Tres souvent. toute
la ville des Gonaives est
privde d'eau selon les an-
taisies du teure.
Donc il est obligatoire -
circonstance oblige que les
Responsables se procurent
non seulement un moteur
de secours, mais des pis-
tons de secours pour pou
voir mieux spistonner le
system d'adduction. Et ce.
pour parer a toute Iventua
lite. II est grand, temps que
i'essentiel soit fait afin de

(voir suite page 2)


IRAN ETATS UNIS


LA MISSION DE

M. VANCE EN EUROPE


Le diad6me, qu'elle port
ra durant tout son rlgne,
lui a I6t transmis par la
derniere Miss Haiti en date
Mme Francoise Elie. Au mo
meit oti cette darnidre pro
cedait. au couronnezent de
son successeur a itrone -de
la Beauty haitienne, une mar
Iche, compose en do majeur.,
par M Gerald Merceron a
ltd exlcutle avec brio par
l'orchestre Carribean Sextet'
auquel s'dtait joint de vio-
lencelliste Raoul Denis JUt
nior
5,

De nombreux cadeaux ont
Wtd offers fa Miss Haiti par
des 6tablissements commer
ciaux de la place. Le Presi
dent Duvalier lui a fait don
d'une bourse dltudes da
$ 2.000 Et un cheque de
$ 2.000 lui a 6td promise
par 1'Administration Commu
nale de Port au Prince.

Par ailleurs, oeux jeuneg
filles. ont le cliosies corn'
me princesses :

Fredora Camille et Adlie L6
ger.


LES POINTS SUR LES I


LIFTING
Par Ernest BENNETT


Plus on vit, plus on a
l'occasion de s'apercevo-r
qu'on nest pas a bout de
surprises.
Ainsi j'avais toujours pen
se que la mue etait une
function reserve aux ani-
maux mats, pour plep prou
ver que 'nous sonimes auSs
des animaux, la chirurgie
esthltique pratique de ces
interventions qui s'apparen
tent a la mue et qui raccour
cissent ou raffinent le nez,
asuppriment les bourreleis
adipeux, les iissus affais-
s>>s: bref le aliftinge du
verbe anglais liftt: substi-
tuer.

S'il est vraiment domma-
gee que les progres de la chi
rurgle esthetique. soient re
cents et n'aient pas permis,
en son temps, d'allonger le
nez de Cleopatre pour nous
fair connaitre, en la chan
geant, une face du monde
moins horrible, combien de
vons-nous regretter aujour-
d'hui que ces chirurgiens
ne puissent operer un alif-
tin du cortex d'un Kho-
metny pour porter l'irrai-
tonnable et fougueux Ayatol
lah a voir les choses sous
un angle mouns moyenna-
geux!

Ainsi la chirurgie esthdti
que se contcnte-t-elle seule
ment de torturer notre epi-
dermre que n(us l'aons car


tlion, fine et lisse pour le
bonhcur de ceux qui se frot
tent a notre pachyderme.
Des pages tournees: no
tre desmiaquation, nos enge
lures et nos gcrcures! Et vi
ve la jeunesse retrouvee me
me superficiellementi

I1I m'est arrive, un soir,
de rencontrer dans certa n
salon de Port-au-Prinqe,
deux grande dames sexage
naires: l'une plus coquette,.
ft la peaue deif coroyee et
tejlement Itiree qu'elle riait
cont'nuellement des yeux et
de la bouche, ne pouvant se
permettre de nre pour de
bon sans laisser .eclater le
visage Itire come une<,bla
de>. L'autre paraissait son
age et la sereiit6 que se li-
sait sur son visage dltendu
prouvait qu'ell' se sentait
bien dans sa peau: Les de-

(Voir suite page 4)


HALTE DU JEUDI

de Madame
Marcel CARDUCCI

SEMENCE

Dans la grande har onie
Tu as ta mission
La measure de l'Acte
Est proportionnelle
A 1'Amour qui 1'inspire
x x x x


batine, galuchat, panoufle,
ou canepin. Notre envelop-- soin )as de la foule
pe nest plus ce qu'elle e- 1on se pousse,
tait et voilt notre peau re- Ceux oni toment
che et rtgueuse revenue, Ceux qu'on envole
par la magie d'une intervene Rouler sur la route...
4 xxx


La perfection du monde
Est leie f la perfection
De chaque ltre human.
C'est la lutte,
It non le repos
qui fait les forts


Les petitcs charits -
Font la grande Charit6. "
Les petits gestes de bonte
Font la grande Bont6..
X x x

Le m6rite d'une creature
Peut 6tre la semence,
VAVAL 3
qui fait lever le m6rite
De toute 1'humanitd...


Ta petite flamme
Fera la grande Lumilre -i.
Dont s'illuminent
Les tdn6bres..
Madame Marcel Carducci


ASDEM


La premiere Pate de Tomates Hattie;nne


-,.'.'-
JEUDI s DECEMBRE 197 s",' -"
No. 31 223

*8lme ANl*h









FONDE EN 1896 : LE PLUS ANCIENT QUOTIDIEN D'HAITI MEMBER DE L'ASSOCIATION INTERAMERICAINE DE PRESS


Telephone : 2-2114 Boite P.ostale : 1316
Rue du Centre No 212



L 'URSS APPOR TE7

SON APPUI MORAL A L 'IRAN


LA SITUATION EN

PROVINCE EN IRAN


CHRONIQUE DE L 'ARTIBONITE


YWUVC ----.3 4


MbML AINAA-- ._,.-.-- - 1.-r -- -I ---I---;--- ~-~r L~---~~.~ 1 -----11 _I .~ _


Mile. Connie

Frances Joseph.

Miss Haiti .

Melle Connie France-Jo-
seph -a It6 6lue Miss. Haiti,
mardi n Minu, a la sultfe
du concours final de beaa'
td qui s'est ddrould dans
les jardins du Royal Hay-
tian Hotel.

La nouvelle Reine de Beap
t6 du pays, qui a ItL chaleu-
reusement acclamine bien p-
vant la proclamation des r6
sultats du Jury prhsente un
visage simple souriant oil
brillent de beaux yeux


CCI


~CCL-c~


I - - - - - - - - - - - .- - - . -- - -


~ ei Ug 2 IVAL' 'U])A73.IT 'BT


m





PAGE 2


(.ulte de nla 1re patge)

d is)lpi)r l's doites et, ln-
qu(i'llhls r, dIs nliisumilnl!'t
I1 t, iiiiolv iIs dans lex-
IeH tittvc
OONAIVES
PROJT DE1)1 CHlEER.
UNE FANFAlhRE


Les autorltes locates pro-
litelntde i creur iune fanfa-
r' composer de musicians
ronlaiviens, dlves du sly-


Dnttes. Utfe table ronde a-
vult t06 organls6e, en Ce
sens, h la Malrie des Oonai
ves,

I.e M4 istrnt Inforine
qu'autrefols, Qonalves dis-
posalt de o 41 quatre fartfa-
'rs qiul evolument lors des
grandes c6rdmonies ou des
soltres de gala.


volontalres du alycee res-
iaurdi et du lyd6e Lotlis
Diaguois & qul ld solftge .se
ra enseign6 d'abord. Ce pro
jet d'aninmation musical
est un pall er de la pano-
plle de projects congus par
le COPPEG, s:gle qpi signl-
fle: cComlte Permanent
pour l'6panoulrsement des
Gonalvesi c'est le pharma-
c'en Luc Le) Benoit tuli


Actuellement. seule la fan coordonne ce movement.
fare des Forces Armes GONAVES
leHaiti opere sur toute la 11 GONAIVES LL EST A LA
LE FOOT BALL .EST A LA


te. En arrivani aux Verret-
tes, elle refuse obstlhinent
Wt'y sojourner, prlteiqant
que le village nest pas l6ec
trifid. Les services d'un md
decint resident pour ce
centre obsttrlique s'av6rent
de toute necessite quand on
salt que l'H6pital Albert
Schweitzer (H.A.S) a Des-
chappelles ritfre les fern-
mes ence'ntes aui mddecin
resident des Verrettes pour
1'accouchement. L'H.A.S s'oc
cupe des cas d'extreme ur-
gence, par example, les cas


leurs., Cette announce tient
lieu d'invitation auix Drec-
teurs et Directrices d'Eco-
lea intgress6s a y partici-
per. L'pn n'a qu'S conttac-
ter Orere Emmanuel & 'E-
oole Dumarsa's Estlm6 des
Verret es. Les modallits de
cette competition sportive
au niveau scolaire seront e-
dictdes l'enitoit des inte
rcrsds.

GRANDE SALINE ET
LA SAINT ANDRE


d
R
re
qu
la
ta
br
n'
d(
pr

ST


Cde restaure' a la Cit6e rd UNE necessitant la cisarienne. La Communaute de Gran m
sidfnt elle ct, iu lycei Louis Poui remonterfla pente, C'est un prublime tries se dei palne (Artibonite) c6l6 sc
d lquosl. a 1 Avenue des I'on fera appeal aux eleves Le foot bal tient l'ante rieux. Des vies humaines en brait 4a Lfte patronnale cla C
ne de Radio Trans-Artiboni dependent. Partout dans la St Andrue les 2'9 et 30 No- S'
-_ te oui compete cdldbrer en jurldlction des Verrettes, vembre. Grande Saline de si
grande pompe sa 56me an- dans les sections rurales, meurera toujours la v6rita- li
MERCnEDI 12 DECEMBRE nde'de gestion et d'dmis- comme dans les montagnes, ble sTerre Saluea apris Go- p
slon, le 5 d6cembre pro- 1e vide se tait sentir. natives.
chain. A cet effect. un cham Cette locality est isolde. La L
I o t ponnat de foio ball est or De jeunes disciples d'Es- route est dans un utat de- R
L e s t1 it ganisd par cette jeune sta- culape, devenus, A& present, plorable. Les gites d'anophe R
tion. Les paysans Drils du de brillants mxr.decins, ont les y pullulent. Les pay-
foot ball sont invites par- fait leur residence au cen- sans de Grande Saline out
tout dans la valley A y par tre obstetrique des Verret- d6serte leur lieu d'origine a st
3.P3em defile de m ode ticiper. Et c'est & longueur tes. Nous citons caser de la proliferation l
3 emne defile t Ie de journ6e au on entend le Docteur Mosanto, Dr. Vo cause marine prouins rati v
confrere Michelet Yvon Jo- gue, Dr Holly, Dr Volmar, Actuellement pres de 60
'fo de wnt- 0 seph surnonmm6e Comdere Dr Daguilar, Er St Phard,our cent des habitants de b
Ol n e M nt 1fouillaporte> parler des 6- Dr Hans Legagneur et Dr Grande Saline vont s'tablir t
quipes de foot ball de canal .Rignier Louis Clotaire, 6 St Marc, aux Gonaives A f
bois, de Bardon- Marchand, chirurgien-dentiste, le der Port-au-Pr'nce. Lisolement c
de Bols-Marchand, de la nier ed date. Pour l'h'stoire de leur village natal est le r
PRESENTATION FINALE Hatte. de Chevreau Desclo- et pour lexemple, ces corollaire de 1'exode rural, r
ches. etc. grands noms ont ete rappe en masse.
des d niers et o1us beaux les.-Les verrettiens tris sym Et malgri tout, la St-An
SplLes paysans louent sans pathiques, et tris affables dr6 a connu un succ6s a la r
complex aucmn au foot d'ailleurs, nous client les dimension de cette bourga- c
mod les de la Collection. ball mais pas au volley ni noms de ces brillants mude de, isolde du reste du mon- P
u basket ni au ping- cins don't ils garden enco- de. Les inondations y sont a
t a ee pong... re un doux so.avenir. tres freqilentee 1
Danse et ambiance avec
D6ec'dment, pratiquer la A L'ESTERE b
J 55JC 'frO T Ils ne sont pas encore ini m6decine en province et en a
tids aux autres disciplines milieu rural ces jours-ci, A l'Estere, plusieurs a- n
sportives. De toute faqon, semble devenir un sacerdo- bonnis de l'Electricite d'Hai 1
et son Saxo l'initiative de Radio Trans- ce sacro-saint, voire une vo ti souhaitent que leur habi e
Artibonite merite notre plus cation, tat soit electrilie puisque
grande approbation. les installations electriques c
ATTRACTIONS A ce compare, la devise sont dijk a point chez eux. t
Le Nouvelliste s'associe louable du celebre medecin-P I
SRANDE TOMBOLA aux nombreux auditeurs de americain Albert Schweitzer A PONT SONDE -
GRANDE TOMBOLA ette june station de la est tries apprcprice: Prpv-nce pour formuler dire la vie oft que tu la A PTE RIVIERE
Doi0 2 da normbreux Lots toute l'dquipe, ses melleurs trouvess>.
voeux de joyeuses antennes A Pont-Sond6. 1'attention t
et de succis continues Considere la vie ou que tu des technicians de 1'61ectri- R
Ne manquez pas ctte apotheose la trouves. Danr les mornes, c d'Haiti est tres sollici-
e m nuez as ctt ot ose VERRETTES : en ville, A la rampagne. Par t6eear' les abonnt s qui de- r
\ **inale DES SOLUTIONS tout. Le luxe le confort, le abans ce ci
finale ENCORE lucre vjendront par sur- ant de sans centre du cou
ATTENDUES crolt, cher ami. Drouet.
e B E it R T Le necessaire sera fait et
L e l~ st ro t Le Dispensaire Hdpital VERRFBTTES pour I'Estere et pour Pont-
des Verrettes eost priv de CHAMPIONNAT p Sour lEst erre t pour Pont-
midecin resident depuis INTER-SCOLA1RE .Sondit Pour Verrettes, on
VOTRE RENDEZVOUS plus de 7 mo's. Dnnant Frre Jean DEmmanuel t as cor car, ruer
RESERVATIONS TEL: 2-1809 dns note ta s^ nonce qe.a
cette villa, re uneurn mida ,1u^vl!. eun c.baampionnat- Verrettes sera electrifti6te. el
cette ville, u gnjeun e e inter-scola're qu groupera le aussi, de m@me que Peti
cin 6tait assignede A ce pos plusieurs ecoles des Verret- te Riviere de I'Artibonite et
___________ tes et des 6 sections rurales, Dessalines.
Scomme chaque annie d'ail- En some. tout le moo-


LE RENDEZ VOUS DE TOUS


LES SOIRS




HYPPOPOTAMUS



DISCO CLUB



MERCREDI SOIR





Bacoulou Disco Night



AVEC LES
N--.


Ballets Baconlou d'Htaiti



j| VENDREDISOIR


Night


AVEC ia



Caribbea Sextet



SAMEDI SOIR




Disco


A PLUS TARD!


LA SITUATION EN

PROVINCE EN IRAN


(Suite de la 16re. page)
ceux qui ont attaqui la ri
sidence de l'Ayas.ol lh Cha
riat-Madarit teurs de troubles et qu'il3
seront punish I1 a ajout6
que < itre uni face is ce grand
ennemi que sont les Etats-
Unis>>

La manifestation avalt.
commence dans a mati-
nie de Jeudi en signe dac
protestation centre 1'atta
que, la nuit prec6dente, de
la residence a Qom de
1'Ayatollan Chaiist Ma
dari. Deux personnel, se -
lon la press iranienne.
ont itt tuees et neut autres
blesses par balls au .
course de ces accrochages
En ddpit d'un appel aq
came imm6diatement lan
c6 par 1'Ayato'11ah et de -e
mandant 1'arnulation da
toutes les manifestations,
plusieurs dizaines de mili
liers d'habitanta de Ta -
briz avaient commence, des
09 hres locales r 05 h 31
GMT), a se lasembler
dans les rues de la ville

Les manifestants, parml
lesquels des m'litaires.
scandalent des slogans hq
bituellement e6serv6s as
1'Iman Khomeiny mais off
le nom da guide dc la rd-
volution avait 6td rem -,
plac6 par celui de Cha-
riat Madari
C'est a Tabriz, le 18 Mars
1978, qu'one commence les
premieres grades mani -
festations qui devaient dd
boucher sur la victoire de
la revolution iranienne

xx x x
IRAN : LES MANIFES
TANTS DE TADRIZ
DEMANDENT
L'AUTONOMIE DE
L'AZERBAIDJAN
TABRIZ
L'AZERBAIDJAN

ORIENTAL,' IAFP) '
Les itanlfescats qui oc-
cipeht la taalou de Tabrli,
capital de la province de
L'Azerbaldjan Oriental


(Nord-Ouest d2 I'Iran) ont
reclami Jeudi soir dans un
communique lu 'ur les on
des el'autonome de leiur
province comnie le deman
dent les kurdes pour ja
leura.

Les occupants de la ra-
dio ont multiple' les al.t:i
ques centre 19 pouivoir cen
tral iranien et lu de nom
breux commun.rqu6s de son
tien Ces texts emanent. se
Ion eux, de l'irmne, de la
gendarmerie et de la pre-
fecture doe la region ainsi
que des tribivs er, de diver'
groups et parties politIques
Azerbaidjamna:s
Les bAtiments de la ra -
dio occup6s A 1e suite d'u
ne manifestatioii ces partly
sans de 1'Ayatolleh Cha-
riat-Madari, chef religleux
de la province, sont gardens
par des units de 1'armee
de l'air et des parachuti:-
tes


RISQUES DE NOUVELLE
GUERRE MONDIALE.
SELON 20 P C DES
ALLEMANDS
BONN 6 DEC AFP) -
Un allemasnd de 1'Ouest
sur cinq craint qu une nou
velle guerre ionciale ni'
elate dans les tro's ans,
selon 1'In-titut dc Sondage
SEmnid-c cite lundi par le
quotidlen .

Les menaces qui present
sur le ravisaillement en pi
trole des pays hautement
Industrialists constituent
la principal source de pes
simisme. Los relations Est-
Owest ne jouent dans ces
considerations, qu'un role
tres secondaire

17 P.C. des allemands
craignant une nouvelle
guerre mondiale pensent
que celle-cl pourralt naitre
ei6 'la tension EFt-Ouest.
SIx P.C. estinment qu'elle
bteralt naitre des confltA
Nord-Sud et hqit P.C. enf.n
de la course aux arme -
ments.


de est dans 1'attente. Pet.te
ivibre de 1'Artibonite figu
sur la listed des localites
il seront eclairdes, d'apres
d scours du chef de PE-
.t prononcd Ic 22 Septem-
re. Desdunes 6galement
est pas exclu du concert,
es localitds 'a 61ectritier a
ris Gonalves et St Marc.

T MARC

On informed que 1Hopital
t Nicolas de St Marc est
naintenant tqu 'p d'une
morgue. C'est un don per-
onnel du Pres'dent Jean-
laude Duvalier. La colonie
t Marcolse remercie bien
ncrrement S.E J.C Duva-
er de ce geste combien ap
r6ciable.
E FOOT BALL
RENAIT A PETITE
RIVIERE


ml Aridr6 Chrysost6me,memr
bre tie la Liguc.
L atmosplher est tras dd-
tendue et lacouell est excep
tioinel..Nous pre.sentons nos
Idlicitations' aux dynamlques
membres de la Llgue de Pte
Riv.ere, particuliterment S
Jean. Rosler, au notaire
Franeols Jn Louis (Thon) a9
Frantz Cht Louis ? Pdralte,
A Michel Arige tDesir et.- A
Ancdf Cihrysoa'ttme de Pte.
RIV-erd. .

. SoVlhaitons que ie Bu-
reau' F6ddral reconsidire le
cas de' Pte Rivi4re.de b'Arti
boni.te tralt6"'en parent pau
vre !
Il faut encourage le -
sport & Port-au-Prince et
en Province.
FOYl .aSAINTE-
M T MISSION A
PTE RIVIERE


Un vent nouveau semble Le HItvren Pere Baudry
ouffler seIr:eusement dans d'origine canadienne et la
e foot ball h la Petite-Ri- rdevrende Soeur Berthe Her
i6re de I'Artibonite. nandez du Foyer Ste Marie a
La Ligue Sportive Rivarti Canape Vert .A Port-au-
on'tienne multiple les con Prince s'utaidnt rendus en
acts A Port-au-Prince a- mission apostolique, religieu
in 'de planifier des mat- se o Pte-Rivire de I'Artibo
hes am'-caux chaque D'- nite pendant la derniere se
manche au Pare Louis La- maine du mo';' de Novem-
martiniure. bre .


Le d'manche 18 du cou-
ran,4, i'equipe championne
de la ligue do foot ball de
'ort-au-Prince (Barcelone)
vyait fait match nul face A,
a selection locale.
Le Dimanche 25\ novem-
ire l'Excelsior de Port-au-
Pr'nce a itd battu '1 A 0. L'u
sique but du match a 6te
nscrit par Fritz Fleurant
en premiere mi-temps.
Dimanche 2 decembre le
club St Louis devait affron
ter la selection locale au
Pare Louis Lamartiniere.
Que ce vent du progres con
inue a souffler i Petite-Ri
vitre!
Les visiteurs se sentent


toujours chez eux a Petite-
Riviere. Les invitiA sont ac
cueillis et reCus prineitre-
ment par le sympathique a


Ils itaient accompagnes
de Or. Jacqueline Sajous et
d'autres religieux de leur
congregation.
La gant scolaire et tous
les fiddles de IE'gl'se Catho
lique ont assist a cette
grande croisade evangelique
roulant autour 'des vertus
de la Ste V'erge Marie a
ifniter. Pure Baudry a te-
nu, en outre, une reunion
special avec tou'g les insti-
tuteurs de tosltes les ecoles.
La reunion a eu lieu it
1'Ecole N.D. de Fatima, Pe- -
re Baudry del'vre un mesa
ge d'amour, de paix, de con
oorde, de fraternity. I a .in
s!ste sur 1'harronie parfai-
te, la franche et sincere col
laboration entire Direpteurs,
D'rectrtces et instituteurs
du mime etablissement. D'a


ra6s Pre Baudry, la dit- ,
imon; 'arrogance, la setvile
lypocrisie sont de nature &"
paralyser le progr6s datri
'enseignement. Pbre "Ball-
liy invite tous les profes-
seurs dAvis6s centre eux,. b.
se rdconcilier,S 4ivre en' tant
iue freres et soeurs en Jd a
sus Christ. On ne gagnea:
rien A soulever les gens
contre'Soi-m6C:.e.

La Rochefoucault a d't:.
cSi le tort etait d'un seut cb.t
Le, II n y aur,.tt pas de que
relles.b Le message de 'Paix,
d'iunmion du reverend Pure';
porte eA la reflexion, a la'
meditation. On ne gagne'
rl-en repete-t-il a soulever
les gens contre soi. Celul
qui a ddjia lu Pt comprise 1'it
difiant ouvrage de M., Da-.
le Carn6gie salsira mieux,"
la haute pdrtte morale du.-
message, d'amour, de paix ,
et d'union. Le Pritre a invl
te tous les instituteurs et
'nstitutrices a lui poser des\
questions ou a lui soumettre,
leurs griefs et leurs doldan
ces. En public ou en prive.
Ce message nest pas mal'
venu.
Espurons ajoute Pire.,
Baudry qu'il produira ses;-
effets benefiques, le cas e-
chuant, sur les petits es- 3
prts qul, seuls. se plaisentl
toujours h soulever les gensa
centre eux pour la moindrea
p6cadille. D'apres J6sus -
Christ, 11 faut pardonner
septante fois sept fois (77
fois). II faut pardonner A'
ceux qui nous ont offenses '.
pour obtenir le pardon de.'
nos peches en retour. La di
vision inutile demeure 1'apa,
nage des petits, des cer-
veaus moycns, des desequily
bris mentaux do tous polls,,
de tons azimuts...
Ceta't la, l'essentiel dut--
message d'amour assez subs
tantiel du reverend Pere,
met'ant les vra.s chretiens
en garde contre toutes ani-
rtaosits des ddtraques, gon
fles pour la moindre baga-
telle...
Roger MILCENT




































irs
TAILLES


Si c ~C C Y W _ c


CHRONIQUEE DE L'ARTIBONITE


Caribbea-s


RUE PAVRE TEL.: 2-3936, 2-0341


"~.~":


JEUDI6 DEEMBR 197


W- -


g v 4 .......... .... ... ....... --


'c~r


b


_ ,


,I





JEtUDI 6 DECEMBRE 1979 -'


(Soite de la lere page)
de se rendrx', la, semalue
prochaine, -Paris pour y
assister A la rIunion de 1'a
gence international eIc
1'energie, mais ce project a
et6 aband nn6. indioue-t
on dans son etourage
Monsieur Van 7 aura, no
te-t-on de mime source.
la possibility d'avoir ds
consultations avec ses ho-
mologues europeans lor:
du conseil inter-ministe--
riel de l'OTAN qai se d4 -
roulera, poeu aprsa. I a Bruxel
les
Des sanctions ecanomi -
ques contr" 1 Iran ne so
raient vraiment efficaces


AU FIL DES RENCONTRE


MISS UNIVERSE
MARITZA SAYAI ERO
'ICHEZ LE CHARGIC
D'AFFAIRES' DU1
VENEZUELA ET Mine
JAIMES /
Lundl 3 D6cembre, de 7
it 1). une brillaitne rdeep
l(oi n i tOd ofl'frite par le
('harg6 d'Afflairls dil V6ne-
Zull6l et, Madaume Jalmes.,
elln 'hoann"ur dte n bellls
l1Uni Mari:-a Sayalero.
Miss Unlvcrs 1979
AitAvce le jour m6mo
pour la c6r6monle"du cod"
ronnement de Miss Haiti
1980, en compagnie do
san chaperone, 'Madamn"
Barbara Johnson, original-
re de Charleston Caroline
du Sud, Miss Univers Ma-
ritza Sayalero, du V6nezul
la. a &td loge dcns I.
Suite Haiienne d El Ran-
chlo
Un peu ovant 7 hres du
soir. le Lieutenant Henri
Robert MARC-CHARLES 6


elegant common dolt Itre
1'escorte de Ia plus bells
Fill deo I'Univers, s'6tait.
Drdscnt6 i El Roneho pour
1'accompagner 1 la ricap-
tion du dialomate v6enzud
lien et Madame Jalmes, a
In Maison Donner, Avenue
Panamricaine.' Son cotte-
go se compltl&it de la plus
belle de che. nous, Made-
moiselle Fraenoise Elie
Miss Haiti 1970

Miss Univers rbloulssante
dans une robs blanche plis
sie galbant son corps sem-
blable a celui de Marilyn
Monroe eut un, accueil cha
leureux dans les salons de
Monsieur et Madame Jai
mes de la part de ses Hao-
tes et des nombreux invi-
tes presents parmi lesquels
les diplomats le Direc -
teur Genfral de 1'Office Na
tonal du Tourisme et des
Relations Publiqucs, Monr
siewr Jean E Saurel et sa
femme Suzanne, le Direc
teur General Adjoint de


1'ONTRP, Monsieur Theo
Duval et sa femme Anne,
les Membres du Comit6
d'Organisation .au Con -
cours, don't Rdgine Montro
sler Trouillot, Joel Elle, et
les belles candidates au
Titre de Miss Haiti 80
Les invit6s de Monsieur
et Madame Jaimes pass -
rent des heure- do d6lices
Pn compagnie de 1'enjou&a
Miss Univers, Maritza Sa-
yalero, de Miss Haiti 19'19
Franqoise Elle et des bel-
les haltiennes qui allaient
concourir le lendemain
pour le ritre de Miss Hai
ti 1980 au Royal Haitian
Club Hotel
.X X X
JOHN SCHLESINGER
METTEUR EN SCENE
DE MIDNIGHT COWBOY
ARRIVE AVEC;
LE PRODUCTEULR
NOEL DAVIS
Nous avons rencontre a
vec plaisir hie': soir au
Grand Hotel Oloffson. M
John SCHLESINGER, la


que si elles talent appli-
quees par tous les pays Oc
cidentaux. remarquent les
observateurs Or ceux ci doi
vent tenir comute d'un pos
sible se traduirait oar I arrit to
tal des exportations p6tro
lies iraniennen Dans cet
te hypoth'se, les Etats ,
Unis devraient vraisembla
blement. a tout le moins
s'engager a r'nautir la
nurie a'ils p3rvenailent .
obtenir l'appui de leurs al
lids europ6ens et Japonais
ce qui nest pas acauis
De tells problcmes don -
nent A pense-' LIX observa
teurs que les sa actions am=
ricaines demeureront, pouia


PROGRAMME DE LA SEMAINE



LAMBI



Night Club


JEUDI 6 DEC.
AMBASSADEUR ET TOTO NECESSITE
ADMISSION $ 2.00


CU CO VALOY et son


orchestra "LOS VIRM

vous proposent

Un week-end extraordii


Au LambiNig


VENDREDI 7 DECEMBRE 79


quelque temps encore, A
1'tat de menaces desti -
nnes h appuyer de nouvel-
les d6marches Liplomati -
ques
On crolt savoir que le Lfe
crktaire g6niral des Na
tions Unies, Monsieur Kurt
Waldheim, envisag.lalt do,
se rendre prochainement ih
Tiheran; accompagne d'un
Chef d'Etat Islamique don't
l'Identitd n'a pas 6t6 pre-
cisee
Monsieur Wcldlheim aa-
tendra, cependant. sans
doute, auparavant la venue
a New dfork du reprisen -
tant du Ministere des Af-
faires Etrangires iranien,
promise par Monsieur Sa
degh Ghotbzadeh, le Chef
de la Diplomatie ae Tehi-
ran
'D'autres tentatives de
mediations discrrtes, effec-
ttiies par des representants
du Tiers-Monde. aont en
course
Malgri 1'intransigeance
des etudiants Islamiques
de Teheran qui ont rejetd
la resolution du Conseil
de sicurit6, une fragile
lueur d'espoir cat, selon
les observatcurs, apparue,
Mercredi, a Tiehdran ot la
radio d'Etat a c-stime, pour
sa part, quo cette resolu-
tion elaissait la voie ou-
verte a dos n6gociations*.


formidable


TUOSOS *



naire


ht Club


9hP.M. --3h A.M.


Soiree au Lambi Night Club avec D. P. Exp.
DISTRIBUTION DE CADEAUX SOUVENIRS
ADMISSION $ 5.00
SOIREE PATRONNEE PAR VERSAILLES ET RHUM BARBANCOURT

SAMEDI 8 DECEMBRE 79

Soiree au Lambi 9 h P.M. -- 3 h 30 P.M.

lere portie SEPTEN

Son premier bal de retour apris sa tournee aux U. S.

2eme Partie CUCA VALOY Adm. $ 6,00
SOIREE PATRONNEE PAR <(VERSAILLES BIGIO FRERES LE No. 1 a P-AU-P
DISTRIBUTION CADEAUX SOUVENIR

CE MEME SAMEDI 8 DECEMBRE 79


ABANE CHOUCOUNE


CUCO VALOY ET SHOOGAR COMBO ANIMERONT LA GRANDE SOIREE DE
GALA A CABANE CHOUCOUNE AU PROFIT DE LA NOEL DES ORPHELINS
D'HAITI

lere Partie CUCO VALOY

2eme Partie Shoogar Combo
SOIREE D NNIVERSAIRE DU SHOOGAR COMBO

DIMANCHE 9 DECEMBRE 79 9 h P.M. -- 3 h AM.


Soiree au I



SOIREE D'ANNIVERSA
CADEAUX SOUVENIRS
SOIREE PATRONNEEI
MONDE


Lambi (Bal d'Adieu Cuco Valoy

Avec Shoogar Combo

Scorpio
AIRE SHOOGAR COMBO DISTRIBUTION DE
S
PAR LE RHUM BARBANCOUTR LE MEILLEUR DU


Cuco Valov


Adm. $ 5.00


Vers de nouvelles sanctions economiques amsricaines


plus c6l6bre Metteur en
scene de films himoristi-
ques des EtatsUnls. II eat"
arrive mercredt en cqmba-t0
gnie du Producteur Noel
DAV[S John Schlesingor
est c6l6bre pour des films
tels que Midu'ght CowboV'
et Bloody Sunday. John
Schlesinger et Noel Davis ''
logent au Grand ,Hotel Olaf
fson. Comme nous leur al.i
sions fire un tour de la
v tlle hier soir. nous nou'lr
6tions arretes A 1'Habita .- I
tion Leclerc oft nous avong.
rencontr6 le PDG Mon -
sieur Olivier Coquelin, le
nouveau Manager de 1'Hl-
bitation Leclerc Monsieur
Gilles Plante, en conversa-
tion avec Jeff Butler, Edi-
teur de Airline Inflight Ma
gazine, et sa belle Assis -
tante Kathy Johnson. de
Miami, Miss Caryl -Peters,
Public Relations de 1'HabM
station Leclere
Olivier Coquelin fit voir
les beautis ds 1'Habita -
tion Leclerc a ces deut dita 7
tinguds visiteurs qui en sor
tirent 4mervelld -
xx X
EDNA LEE LONG
OFFRIRA UN IMPROMPTU
A L'HIPPO POUR LES 22
ANS DE BAC'D)LOU
La grande danseuse am I
ricaine de renomm6e inter
national Edna Lee Long'
est arrivee Elle est venue''
apporter A Odette Latour '
Wiener qui cdlibre to |i
22&me Anniversaire de la
Foundation de la c6ltbr
Troupe BACOULOU. le r6
confort de sa presence
Et c'est la D icotheque '-
HIPPOPOTAMUS trans t
formie si mag'nilquement
par Lionel Lavelanet qui
va montrer le samedi 8 De
cembre dans sa beauty ro'
vue et corrige., cette Trou
pe Bacoulou qui a promea n
le nom d'Haiti sur la Ct-*:
te de l'Europe et celle des
Amdriques avec sa coura \
geuse Fondatcie come
Ambassadrice de Bonne vo
lonte
Edna Lee Long offrira
l 1'Hippo samedi soir un ,
Impromptu don't les spec- '
tateurs garderont certaine-
ment un souvenir charnt6
Lionel Lavelanet met :-
tout en oeuvre pour assu-
rer le suces de la soiree du
samedi : Le Caribbean Sex ,
tet dans un repertoire imn-
pressionnant celhbrera a
vec Odette les 22 ans do w-
la Troupe Bacoulou qu-'_%=
pr6sentera une production x
sensationnelle.


Mercredi aprs-midi le
grand architeote Eustra
lien Leo GRiMPEL sa'
charmante femme Bettye
et sa ravissante file Tami
ka ont accompagne un e
group d'amis dans leur vi
site de notre collection de
pelntures
C'etaient Walter Flynn,
Producer da 1'ABC TV de
New York et sa jolie fern
me Gall, Joseph Ahern, GC
neral Sales Manager de la .
WABC TV de New York et
sa gentille femme Lynn,
Monsieur Jack Me Cor -
mack, Proprietaire de la
Jack Mc Cormack Adverti-
sing Inc de New York et
sa captivate compagne E
lizabeth Hill, sa collabo-
ratrice Ces visiteurs qui lo 0
gent h I'Habitation Le
clerc etaient 'enus au
Grand Hotel Oloffson
pour une visit
Allan Fox. sAccoun -
tants de New York et sa
gentile fomme Carol ont
pris logement hier I l'Ha
bitation Leclerc Ils por
tent le plus grad infrct
A la beauty des choses qul
les environnent L'art hal
tien n'en est pas la moin
dre.


Samedi dernier sont arrl
vfs Monsieur Wolgang
Neumann de Murch et sa
jolie femme Ga' iclla pro
prietaire de I'Hotel El Con O
sul, a Milano Maritima sur
l'Adratique- ls passent
une semabne a 1'Habitation
Leclere
x xx 1
Mile Marme-Andrbe WUST b
arrivee aI Port-au-Prince, 11'
y a une semaine passe quin t
ze ours en Haiti. Original
re d'Alsace, elle vit a Lau
sanne, Suisse ou le tra
vaille comsna Secretaire.
Mais c'es a la decouverte 5
de l'Art sinon a sa pratiqe
temps libre, etant la fllle
d'un homme qui a etudt.'
les Beaux-Arts et s'est con
sacred ensulte ,a, une entire
prise familale. E1le a fait
la connaissnce de la oeim"
ture haitienne bors d'0m
Exposition de Is r"-l, di


FALL FRETT



No. 1 DU JAZZ ET DE LA MUSIQUE




ANTILLAISE


AVEC


le sympathique et populaire Chanteur



RALPfI TAMAR


SAMEDI 8 DECEMBRI





Saturday Nigth


AVEC


D


Monnin t Lausane E]D11 I
venue explorer la peinture
haitienne sur les lieux ml
mes. Elle a visit notre col
election mercredi soir Elle
loge i 1'Hotel Chrlstopher.


. P. Express en s


Ep





Express









uperforme


PAGaE
~ ~~ ~~-- -------- -- sm- i--,-le -n,. Ii --


po


Qui dit mrieux



HYPPOPOTAMUS



SAMEDI 8 DECEMBRE


10) CARIBBEAN SEXTET




le No 1 de la musique haitienne



20) LES BALLETS BACQULOU D'HAITI


qul a fault du La troupe de danse folklore haitien un


symbole National



30) EDNA LONG.


la danseuse dtoile de la Cole Harrisson' eDanse Co.



de WashinRton D.C.



40) Invitees d'Honneur de cette Soiree inoubliable.



MISS HAITI ses suivantes les participants au



cistcors Miss Haiti



56) VOUS 1i public de choix qui rehaussera I'eclat


dee cette Soiree
oouml ^..*^11 i^-r3^i^N>*^aabooaoaa


7 -Z-_VT~~;;`L~fI'T"T~' LI1


- - --- - - - - - - - -


I


1


Il


MICHELE SCOTCH CLUB



VENDREDI 7 DECEMBRE




DERNIERE REPRESENTATION




PAGE 4


JEUDI 6 DECEMBRE 1979


LIFTING
Jeunesse du cocur. Sl tu Je ne pourral te r6pon-
crols que Iattltude do cettC dre qud dans trente ttgn a-
fenilmo fault mrintir lolleatt pr^O qt'on m'auta chamol-
tu Was pas d'yoeu potur ide, Apparemnnient, celle ul
volir; elles sont contempo- a subi le sllftinge affiche
rains mals oan-lle diff6ren plus d'assurance ..
ce! Celle-cl est hors d'age
et, celle-I\ eat our son dd- Tu compete we momenh
clin! .venu, recourir tol aussi aux
services d'un 6corcheur?
L'enveloppe cliarnelle
nest pas tout. Les defaut. Pourquol pas? Que ne
a ftge it\ toutes deux sont-ils fait-on pour retenir 'hom-
nussi diff6rents?? Ine qu'ot aiftie?


-- Oui, mais que devient
S1homme dans tout ga? II y
a tout de mime certain or
.gahes masculnso quiaucnn
Slifting ne peut m6gi...
HELP WANTED molns d'y ajoutet des pieux
de fer pour en solidifier la
WE ARE NUMBER ONE structure! L'un!que defaut
WE A NUMBR O de fabrique, Lu cr6ateur
n'aUra-t-il pas et@ de mal
WE ARE EXPANDING TREMENDOUSLY AND HAVE synchroniser ie coeur et les
NOW OPENINGS FOR sens? Et ce defaut dans
l'allumage no falt-il pas
-2 BOOKKEEPERS FAMILIAR- WITH INDUSTRIAL qul. partir d'un certain a-
ge le nmoteur human don-
PAYROLL MUST BE AT LEAST 2 YEARS EXPE- ie des ramte? Ah!m Ie penible
RIENCED AND INFLUENT ENGLISH naufrage appeld viellpesse!
Les jeunes n'ont ni 1'expe-
1 SUPERVISOR EXPERIENCED IN SEWING MA- rience ni la culture pour
CHINES AND WORK PROCESS FOR LINGERIES blen jouir dc lcur jcunesse
qu'ils dilapident en pure per
AND PANTIES te et les vieux n'ont plus
la force de bander l'arc
1 MECHANIC IIIGIILY OUALIFIED FOR HEAVY pour tirer sur la cible...
DUTY TYPE WORK IN SEWING MACHINE AND
P- Les femmes -,nt au moins
PARTS INVENTORY sur 'les homes 1'avantage
de pouvoir faire semblant...
INTERESTING ALARY AND MANY FRINGE
BENEFITS PL ASE MAIL CURRICULUM VITAE TO H6laA, A quit sart.-il de
MEAC GREEN aire semblant apris que ]a
liature, a pat iir d'un cer
P.O. BOX 2010 tain age, vous a dija cuiras
s6e d'un cotte de mailles...
PORT AU PRINCE HAITI
En tout cas, un bon i- i- tng> permit au moins a la
femme de continue a6 flat


LALUE

136, AVE. JOHN

BROWN

2-0628


Spaguetti boite 1 livre

Mixed Vegetables 16 ozs.

Pur jus raisins 32 ozs

Sirop de Grenadine

Kleenex Facial tissue

Floralin aux 6 couleu

Camelia

Cleanser 14 ozs.

Savon Jergens

Champagne brut et Demi sec

Biere Stella Artois ,4.00

Rhum blanc 3 x Citadelle


Pastis Rapadou


Whisky Black and White

Whisky White Label

Whisky Red Label

Grand Mar ier

Jeux de Bols en Plastic

Mop complete


Poulets


1.00


DELMAS

DELMAS 27


6-0417


89 c

- 75 c

1.19

1.20

89


rs


1.10

69 C


69 c


(Suite dtie Ia Preniolrtj Iaag


alisi Io Colgt( II I; dL% A fLl
06 ii I to 1,11ii-1 d c l




Tv nu- sam O lajS Rollandi
pvsu'ea-qtie lapoe it capable
doivii' VisauClia refrnimdir lit


3

DIQUINI

ROUTE DE

CARREFOUR

4.0817


89 c la ivre

1.49 99 c la douz.

4 pour 2.99

59 c 3 pour 1.70

99 c le litre

99 c

c 59 c 4 pour 1.99

1.29 2 pour 1.99

89 c 3 pour 2.49

2 pour 99 c


59 c


14.00


2.29


3 pour 1.19

11.99

6.99 caisse 24 bout

1.99


9.50


9.50


9.50

9.50


7.99

7.99

7.99


7.99


2.99


3.99


1.99


2.99


ANNOUNCES GROUPEES


LIE,6


ler sa vanity tout en sau
lant le0d appaitenes.
'- Tandis que I'hommc se
gIaasae be tirer 8a poudre
aux mo'neaax...
- En some, dis mol, pour
quol es-tu centre le slif-
tings? Tu crains pour la
ddpense ou pour les inconve
nlents de l'intervention?
- Souviens-tol de ton amie
qtU avait le nez round et 6pa
td? Je ne puis m'empicher
de crief au mensonge de-
puis que la rhinoplastie le
lul a fait pointu et j'ai mL
me l'impression qu'au moin
dre rhume ell est enchifre
nee..
-Pourtant ru laimes blen?
- Je peux 1'almer sans ai-
mer son nez. Tu n'as mime
pas- remarqdi qu'elle nasille
depuis son intervention?
- C'est sa nouvelle fagon
de s'exprimer.
- Comme quoi en change-
ment de nez elle change
aussi de voix?
- Pas pr6cisiment mais en
se sentant plus belle, elle a
plus d'assurance dans le
language .
- Dans ce cas. to seras aus
si different et plus gentil
le avec moi apras ton lif-
ting>?
- Sans aucun doute...
- Alors, ma chcrie, n'at-
tends pas que tes bajoues
te transforment en fee Ca-
rabosse, car si, avec slif-
ting> de l'enveloppe char-
nelle, les spdclalistes opi-
rent en meme temps un
lifting' du coeur et de P'A
me, qu'attends-tu pour te
Foumettre a un
complete?
Ernest BENNETT.


Ddp
gleniq
Sous-
teau
Ele


Tratluports GO6nraux P.
0. Box 73, Port-an-Prince
TEL. : 2-0853



A BWA AAI

[SERGE SGAILLARD/
S.AGENT GENEFIAL ,
36, RuO du MontalaiF4Tit 2-3131
Port-su-Pn e.t Haiti

L'Europe on I'Ambriquie do
Sad Via Santo Domingo et
ban Juan,


CONTROL
INSECTERAT
Extermniner rapidement
les insects et les rongeurs
chez vous contacted cop
trol Insecterat 2-4991


AU PETIT La SIRD est fondle par
BATEAU un grand Maitre de l'Inde
.Splrlbtuelle. le Swani Guru
lositalre tie tampons hy Devand Sarasvati Ji Maha-
iues Vitements raj. plus connu sous le nom
vitements Petit Ba de Swami.
articles pour B6bi. Pour tous renselgnements
ctro managers Prests compl6mentaires adressez-
vous) h India Palace. (Bl-
nentenaire).
N.B.- Le MYM o0 Man-
tra Yoga meditation ne de
HAITI made aucune preparation
COLOR LAB au prualable pour passer a
Sla phase pratique.


our de mell:eures PlMo.
tosN- Service Garanti a4
heares Tout pour I'ama-
teurt t le professiontvel 151
Rfue du Centre : Tel. : 2-0945


ETATS UNIS
Vers la creation
d'un corps
expeditionnaire
de Washington (AFP)
Le Secretaire americain
Sla DIfense M. Harold
Brown, a approve la crea
tion d'un corps expedition
naire d'urgence de amari-
nes>s utilisable sur des thea
tres d'opiraticns lointains.
C'est ce qu'a declared mer
credit le General Paul Kel-
ley, chef des programmes
des se que cette tcrce, si ses
credits sont votIs par le
Congris, serait totalement
operationnelle avec 45.000
homes en 1985, et attein-
drait deji 16.000 homes
en 1983.


Selon le Gendral, cette
united mobiles serait emplo
yde dans des regions du
tiers monde ofi les Etats -
Unis nont pas de forces
permanentes: par example,
'Ocean Indien et le Golfe,
oni les americains ne dispo-
sent en fait que de la base
naval de D'ogo Garcia
(Sud des Maldives).
D'apras les plans rivelus
par le qenrt, i Kelley, les
marinese auraient en per-
manence 16 navires de ravi
taillement ancris dans des
ports amis. Ces navires se-
ralent remplls de nourritu-
re, carburant, blinds, artil
lerie et munition. Les ema
riness pourraient done tre
d6ppehs vers la zone des
combats depuis les Etats IT-
nis sans avoir i transpor-
ter du materiel oui les re-
tarderait.
Le budget de l'ann6e fis-
cale 1981, a aiouti le Geno
ral Kelley, prdvoiera des
credits pour les 2 premiers
navires de ce type.
L'armde de terre avait d&
js annoned voici quelques,
mols qu'elle dtudiait un pro
gramme de corps expedition
naire d'urgence de 100.000
hommes. Le Gendral Kelley
a ind'quf As ce sujet que le
programme des n'empidterait pas sur celul
de 'armde, rmals serait corn
plfmentaire et plus rapid.
tiN plus, a-t-l1 indlqud, le
Mmps maximum, dans nur
"1 aS, d e lIntervention
des marines> serait de 30
jours, l'arm6_ deterre pour
rait ensuite les reliever ou
les appuyer. ,


Joliesse
Salon de Beaute
156, Rue des Miracles, 156
(Entre des Rues Mgntalalm
et Gettfrard)


General Services
Agency _
ROUTE DE DELMAS
EN FACE DE DELMAS II
Box 13145 Delmas Haiti -
Section, de langues
Avise le public et les
clients qae les course d'an-
glais de frangais et de
crdole, commencermnt a par
tir du I.undi 8 Octobre 1979.

HOSPITAL ET
MEDICAL 11
SUPPLIES I
Rue des Miracles, No. 84
Location et Vente
Lits d'HRpitaux Chai-
ses Roulantes '- qullles
et Civilres.

CENTRE DE
METAPHYSIQUE
Unite Universelle en As-
sociation avec la SIRD. So
cift& Internationale de Ria
1-isation Divine. Rue La-
marre No. 12 Port-au-Prin
\


Qualitex


LA MAISON DES
PRODUCTS DE QUALITY
Port-au- Prince, Til. .- 2-3132
Peton-Ville T6I. 7-0082.



T ~ <


TOYOTA
La marque viable, robuste
616gante, la Mariup que
choisissent les gens senses.
HINOTO S. A. Rue avee
T61. : 2-033


Le Magasin quaz ransfor- C O'
me vos enfants- en Petits
Bijoux avee ses pret-it-
.porter 39 Rue des Mira- Exactement ce qu'il vo is
*des haut pour etancher nature
t element votre soil
7 -

1!13L,2 Nutrament

Les sportifs, etualants, horn
r mes actifs boivent NUTRA
MENT, la bolsson de Sant6
NTAN POINW GRO NEG SAN
RMICAJ OL7TRAMENT


BATIMAT
Achat Vente Locatlor c .
BATIM IT DISTRIBUTEUR
DE LA MARQUE FORMICA --
Rue din iuai 7

AVIS AUX
INGENIEURS _
Tous types te Fermeture*
roumantes metaIqres de s6
ret6 TURIN, ITALIE "' .'- -
Grilles articulees extensl
bles -. A recu de trts beaux
-io deaux m6talllques aveo tissus pour les robes de fin
oi sans mapivelle Epais- d'annde, de jolis dessins
seur: 1 -10, 12-10; 15-10 pour enfants.
-Portes glissantes mdtalll. Rue du magasin de I'Etat
ques etc... 89 \
Delai de llvralson CIP
Haiti Franco Dotiane : 60
jou'-s PHARMACIE


S \dresser au Magasin
V1TIELLO FRERES 303
Blvd J.J. Dessalines, Phjne
2-3741.


UN COURSE
INTERESSANT
Vous qui vous trouvez en
gages dans une profession
oft votre plus ou moins
grande habi.lit6 a vous ex-
primer correctement contri
bue a votre advancement a-
vez intdrft a vous inscrire
aux course de Diction de Ma
dame Robert Denis.
Adresse : lire Impasse
Lavaud No, 13 -- 23497 Del
mas 19 No. 12 6-1349.
Beaucoup ont expirimen-
t6 ce course avec succis. A-
lors pourquoi pas vous.



INDIA PALACE
Le Bazar des cadeaux exo
tiques Tout l'Orient et
ses mystires pour plaire et
charmer.
Bicentenalre 'du c6td de
la Douane. grapldes faci.li-
t6s de Parldng.


SANTA MARIA
JEAN PARDO
Rue du Centre face an
NouveUistm Execution d'or
donnances, sons, conscien-
ce proIessionnelle


Danse blen
en apprenant


jes danses mondaines: Salsa,
Disco. Tango. meringue etc...
valier No. 16 "
1lcraire elastique
Appelez Harry POLICARD
au 2-1389.
Rue du Dr Audaun ou Ave
Jean Claude Duvalier No
16







81 vous souhalte: avoir le
dilable au corps. Faites
vitc de sauter jusqu'h Minl-
Rtecords







CENTER
Si ous payez omnq dollars
le Disque Haitien c'est qua
vOus ne i'avez pas achet6A
ia Rosenthal ,t
126 Rue Pavee


ROLACO
A g e n c e immobilidre
No 102 Laloe
-- Bail Estimation etc...
feleqnpne : 2-579S5


For sheer delight...
Toblerone Switzerland's
world famous chocolate
with milk,
almonds and honey







Cho roilt 7obler
Know11 the world over

( ^^ ~ ^


KID POWER
Sous-Vetewents Maillots
SPENCERS
LAYETTES
KANTWET
LITS PARCS
CHAISES POUR ENFANTS










Grand Rue en face BATA






Tout ce qui fait la diff6-
rence entire ine femme nor
male et une femme 6logan
te 39 IKe iles Miracles





LA QUALITY EST AU SEN
VICE DU SPORT Puma
Spalding Speedo. Maresub,
Fred Perry, Recordage de ra
quettes. N.
73, Lalue Til. : 2 4991


Aux 3 Lalue Super Market



"LES SUPERMARCHES AU PRIX CHOC "


WEEK END SALE



JEUDI 6 VENDREDI 7 & SAMEDI 8 DECEMBRE


Oeufs les oeufs ne se vendent pas seuls


5.50 et une bouteille GRATIS pour 2 bout. achet6es


POUR TOUT ACHAT CASH DE $ 20.- ON VOUS DONIZE UN CADEAU

SURPRISE ....


GRAND ARRIVAGE,DE FRUITS -

Pommes -- Poires -- Raisins et de Gateaux -- Sarulee -- Pizza --

Pains arabe etc etc.


- i -- ------- Bssr~----~- ~l-PIa.


. .


I


- -, T- 1-1 .1 4"k -rr~----uu--- -----u;lu--,,,2,,,l-l-u,-; ..&r~.~~r~r~~Tu~j~~iY


9


Coucouille,
La collection r.Latltnna
qui vous propos d6es livres
sur lIt linguigstque, la Bocle
togie, la Psysholotle, VAn-
thropologle etc... ActUaele-.
ment en Librairie : la 26me
EditiOn do aSirolin eat Ie
precis de grammaire brEole
cottpartk, et considerations. o
Ethno-Psychanalytiques sus
le Casqaval Haitlens.







Lonettes de haute quality
optiques eat solaires on ex
clusivit eniez J. M. Maxtme
Celestin opticien diploma 98,
Chemin dei Dalles
Tel, : 2-5615


PRACTICAL
ENGLISH SCHOOL
Gagnez d'avantage; appre
nez rapidement 1'Anglais
sales effort; sans fatigue..
Professeurs Hait'cns et Amd
ricains. Cours tous les jours
du lundi au venhfedl. aeie
6h30 a.m. a 7h.30 am et de
3 heures pm a 8 heures pm.
PRACTICAL ENGLISH
SCHOOL
Me. Jacques Andr6; Av.
Directeur
18 Avenue du Chill
Tel. 2-2402

ECOLE PRATIQUE
DE COMMERCE
Cours de Daetylographie,
Secretariat, St4nographie et
Comptabilite.
18 Avenue du Chill.
(IDEC) INSTITUTE D'ETU-
DES COMMERCIALS.
Tei: 2-2462


I


I




JEUDI 6 DECEMBRE 1979 __


DANS NOS CINEMAS


fMPEP~AL

IMPERIAL 1
Ma'di 4 11 (corieti 1979

12 h 2 h1 4 lr's
Elnr'(e Oles 5b-00
II 11 i1 h i0 hren
Kntiree Gdes 9-Oin
IE TEMI'PS DeS
VAOANCE3


IMPERIAL 2

Mardi 4 Decembre 1979
12 h 2 h 4 hres -
Entr6e Gdes 5-00
6 h 8 hres 10 heures
Entree Goqurdes f-00
VERTIGES ,
IMPERIAL 3

Mardi 4 Decemri're 79

12 hres 2 hres 15 4 hres 30
Fntree Gourdes 5-00
6 heures 45. 3 heures-
SEntresuo Gr ..DimPI-,
Entrde Grdes ;-00
.UN JUGE EN DANGER

x x x x

MAGIC CINE
Jeudi 0 n et 8 Pr-es
LE ROI DES GITANS
Entree Gdes a 6-00

Vendredi a 61 t 8h
L'ESPION QUI
M'AIMAIT
Entree G. 3,00 et 4.00
Samedi L 6h et 8h
LE CIEL ET TOI
Entree G. 3.00 it 4.00

x x x x

CIHE OLYMPIA

Jeudi 12 h '2 11 4 bres 6 h
Entree Grk 1-5to
LES 2 INVINCIBLES
8 heures :30
Entree Gdes 2-01)
JE SUIS V'CIEUSlE

Vendredi ft 12h 2h 41h
6h30 et. 8h30
LE ROSSIGNOL DES
MONTAGNES
Entree G. 1.5C
Samedi 5. 121i 2h 4h
6h30 et 8h301
DEBOUT LES MORTS
Enlree G 1.50



ETOILE CINE
Jeudi 6 hre:; 30 et i hres 33
NOSTRADAMUS
OU LA FIN DE I, AN 2000
Entre-,Gdes 1 -50 c, 2-50
Vendredi a 6h30 (t 8h:30
LES SUPER GIRLS DU
KARATE
Entrie G. 1.50 et 2.50
S)medi a 6h30 et 8h30
IL ETAIT UNF FOIS
DEUX SALOPARDS
Entriee G. 1.50 et 250



ACTIVITE5
CULTURELLES
DE L'INSTITUT
FRANCAIS
D'HAITI

J( udi 6
1', h]30
CINEMA: la ro.sce>
I' itre libre
I-artes ,i retire au Secr6-
t.uriat de 1'Instltut fran-

Vendredi 7
17 h 30
Stance de cinema pour en-
I'ants: . Un
film de Julien Duvivier, a-
vec Harry Baur, Robert Ly-
nen et Cathe-ine Fonteney.
(L'histo're d'un jeune gar
qon qui, se sentant mal ai-
me, tente de se suicider.
Une franche explication
rapport doflnitvement le
pcre et l'cnfant. Poil de Ca
rotte sait desormais qu'il a
un ami).
Entree libre
caress a retire au Secreta
rat de l'Instis ut fran'ais).


REX THEATRE
Jeudi 12 2 4 3 .1 10 heures
Avanst 5 ires
Entree OrlOe 2-50
Apris 5 lires
Entr6e Gde. 4 .00 et 5-00
MOEURS CACTIEES DE LA.
BOURGEOISIE
Interdit aux mo:ns de
18 ans
Vendredi a 12h 2h 4h 6h

8h 10h
-MOEURS CACHEES DE LA
BOURGEOISIE
Interdit aux moins de 18
ans
Avant 5h G. 2.'50
Apres 5h G. 4.00 et 5.00

Samedi A 12h 2h 4h B1h 8h
lOhi
EN VOITURE SIMONE
Avant 5h G. 2.50
Aprss 5h G. 4.00 et 5.00

X X X x

CINE TRIOMPHE
SALLE 1

MAMITO
Kntree S 1.50 et 2.00
SALLI -
TOUTE LA VILLE DANSE
antr6e : $ 1.50 et 2.00

SALLE III

SCORPIO
Ct.ree : $ 2.00
1.L LE IV
LES MAFFIOSI
xxxx X

CAPITOL
CAPITOL 1

Mardi 4 Decerncre 79

PRIX UNIQUE
$ 1-00
12 h 2 h 4 hres
6 h 8 h 10 hres

LARGENT DE LA
BANQUE

CAPITOL 2
Mardi 4 D6cenmrre 79

PRIX UNIQUE
$ 1-00
12 h 2 hres 4 hres
h6 h 8 hres 10 bres
SERGENT PEPPERS

CAPITOL 3

Mardi 4 Decebnire 1979
PRIX UNIQUE
$ 1-00
12 h 15, 2 h 15 1 n 15
6 h 15 8 n 15, 10 hres .5
LA GRANDE CASE

CAPITOL 4

Mardi 4 Dkcernbie 1979

PRIX UNIQUE
$ 1-00
llh 45, 1 h 30 3 h 15.

5 hres 6 hres 45. 8 hres 30
10 hres 15

ATTAQUE ECLAIR
12 h 15, 2 h 15 4 h 15
6 h 15, 8 h 15, 10 bres 15

ILA GRANDE CA3SE
ATTAQUE ECLA IR



RANCHO CINE
Vendredi 7
MAJOR DUNDEE
Samedi 8
PAPILLON


CHANGEMENT D'ADRESSE

(OFATMA)
LA DIRECTION DE L'OFFICE D'ASSURANCE-AC 1I
OENTS DU TRAVAIL, MALADIE ET MATERNI'-.
DFATMA) RENOUVELLE SES CONSIDERATIONS A
rOUS LES EMPLOYERS, AUX CHEFS D'ENTREPRI
SES INDUSTRIELLES AGRICOLES ET COMMERCIAL
LES A TOUS LES SALARIES OUVRIERS ET ARTI
SANS ET LEUR FAIT SAVOIR UNE FOIS DE PLUS
QUE LE SIEGE DE L'INSTRUCTION A ETE TRANS
FERE DEPUIS LE 1ER. OCTOBRE 1979 A L'IMMEU
BLE SIS ENTIRE LE SEPRRN ET LE DEPOT DE RIZ
SUR LA ROUTE MENANT A LA CITE MILITAIRE
512


AVIS DC DIVORCE
i1 est port ia la connals
sance du public que, les for
malltts de la lol rem -
plies, a la date du premier
Dlcembre 1979, l'Officler
de 1'Etat Civil de Port-au-

Prince Section Sud-Est a
transcrit dans ses r6glstres
le dispositif des uiigements
rendus par dlfaut et sur op
position par le Tribunal
Civil de Port-au-Prince ad
mettant et proncncant le
divorce des dpolx Marc Hen
ry Rousseau Frangois, la
femme nie G'.nette Rivlre'
Port-au-Prince. le 6 DWcem
bre 1979
Roger M. ANCION
Avocat
Sx X X

AVIS DE DIVORCE

En execution du jugement
du Tribunal Civil de Port-
au Prince, en date du 17 mai
1979 rendu contradictoire-
ment entire les epoux Augus
tin Chanson, la femme de-
manderesse en divorce nde
Gertha Ganthier, 1'Officier
de 1'Etat Civil de la Section
Sud de' Port au Prince, a
transcrit sur ses registres, le
dispositif du dit jugement de
divorce, accordant la garde
de 1'enfant fille a la msre.

Port au Prince le 6 decembre
1979
Paul L. LOUISSAINT avocat
Madame Gertha Ganthier
612


Le conflict tou

LONDRES, (AFP)

Le conflict au Zimbabwe-
Rhodesie, qui a fuit 22.000
morts depuis 1972, touche
a sa fin ap:es que les trots
participants a la conftren
'ce de Londres tGrande-Bre
tagne, regime de Salisbur-
et front patrictique) aieit.
accepted de remettre en jeu
sue de trois mois d'apres
marchandages, le principle
d'mn cesses-le-fcu


Selon le plan Britanni-
que, ce sess'z-le-feu doit
enter en vigueur dix jours
apres la fin de la confl-
ience Le Front Patrioti -
que a toutefois reclame
une period plus longue et
cette question devraiit fair
l'objet de ntgociations pen
dant la phase finale de la
conference, qui porter a ur
les aspects echniques du:
cessee:-le-feu




CRITIQUES DE M.

HOLDING CARTER

CONTRE LES

CHAINES DE

AMERICAINES

(NEW JERSEY) !AFP)

Monsieur Hodding Carter,
Porte-Parole du D6parte-
ment d'E&at i'en est pris
Mercredi soir aux trois
grandes cnaines de t6levi-
sion commercial americai
ne qu'il a renducs respon
sables du durcissement de
la position de l'Ayatollah
Khomeiny

S'adressant a un group
d'6tudiants de l'Universite
de Princeton, Monsieur Car
ter a estime qu'en cher -
chant a tout prix 6 obte-
nir des revelatiuot de 1'I
man de Qum lors de leurs
interviews, < et (NBC% avaient contraint
i le ader iranien a t dire sea declarations

C'est ainsi que de ces bon sang d'interview,
a-t-il epllq'us, use decla
ration dts4 sur 1'mivitabi
lit6 du isgement (des ota-
ge) a 6t6 exeirpee (de I1
mam) Cela n'a servi qu'h
concrdtiser ce qui aurait pu
ltre cartn par Theraun)
comme des rumeurs sans
fondementl.

D'autre part, Monsieur
Carter a estltnc que les d6
clarations di S6natcur
Edward Kennedy sur 1'Vex-
Chah d'Tran mettaient en
danger les efforts duigou-
vernement pour trouver un
pays d'exil au monarque d6
chu. Ces dclaracions, a-t-
il ajoutn, coufortent les ira
niens dans le sentiment
qu'il suffit que les otages
soient d6tenus assez long
temps pour que 1'opinion
publique americaisie se re
tourne en lear faveur


DICES DE M.
AXEL MADSEN
Les Pompes Funlbres Pa
ret Pierre Lculs vous ail-
noncent 13 duciLs do Mor.-
sieur Axel Madsen
A sa veuvy'. Monlaue Maid
sen n6e M.thieu; ses en -
fants Christine el Plerrieg;
sa mere Veuve Carl Mad-
sen nie Olga Gentil; ses
soeurs et oeaux frpres
Veuve Ramon epotomayor:
n'e Ilse Madsen, ses en-
fants et petits-onfants, MN
Hans Heitkonig e, Madame
n6e Elna Madsen et leurs
infants, Madame Lisel Madl
sen et son fils; ses on-
cles et tantes : Monsieur
et Madame Harald Mad
sen .et leurs rntants; Veu
ve Einar Madsen et sa fil-
le, Monsieur et Madame
Fred Madsan, leurs enfants
et petits entants Monsieur
Carel Verwaay et Madame
nee Gerda Madsen, leurs
enfants et petits enfants,
Veuve Otto Madse,. ses e:-
fants et petits enfants, Veu
ve Rolf Madsen, Monsieur
et Madame Marcel Gentil,
leurs enfants et petits en-
fants, Monsieur Edouard
Gentil, ses cnfanits et pe-
tits enfants, Monsieur et
Madame Gerard Vital,
leurs infants el petits en
fants, Monsieur et Madame
Louis-Ferdinand Schmidt,
leurs enfants ei, petits en
fants; ses cousins Mon -
sieur et Madame Helge
Madsen et ears enfants, M
et Madame Rjnald Mad-
sen et leurs infants. Alux


Carnet Soc


Pax Villa announce le
iche a sa fin ces survenu le 2 decembre
79 a. l'Hopital militaire de
Lord Carringto'. Minis Monsieur Georges Aine.
ire Britannique des Affal- En cette penible circons
res Etranger0;% et President tance Pax Villa et Le Nou-
de la conference, est resow velliste pr6=entent leur sym
lu a ce que cectt ultifle pathie a sa veuve nee Rose-
phase de discuss.orns abon Jean Baptiste et famille, a
tissue au debut de la semai ses frrees Ldonce Aine et Ca
np prochaine, au plus lard milien Fougy, a ses enfants
Lord Carringtoni d'au Madame Denis Joseph nee
tre part annoulnc 1 envoi h Cleonore Ain&. Monsieur Lud
Salisbury, dans les tout pro- gar Aine pt Madame nee Cler
chains jours, d'dn gouver- vi1a Clerveaux, 1 ses petits
neur Britannique vrai- enfkits Mimose, Madame Du
semblablement Lord Soa- viella Brice nee Raymonde
mes --1iqui prendra en char Joseph. Jean Nella. Jacqueli
ge 1'Administrotion et de ne et Pierre Daniel Joseph.,
vra faire respecter le ces Elisabeth, Viviane, Ginette,
sez-le-feu Mirmonde et Ludgie Ain6, a
se. arrilres petils infants
Il sera appuyd par uns Bertrand et Jean Marie Da-
force., de sirveillance- dea mIs, Drula Brices,' seas ner-
pays du Commonwealth veux et nieces Guerrin Yves
on parle de 1.200 homes, Rene. Mary Andr6 Aine. LaV"
don't une maioritl de Bri- re Jacques. Celine Sayo et
tanniques et organisera famille Monsieur et Mada-
deu xmois apres lasec mp Williot, Renette et Hetly
lea elections gensralus, Novilles,, Philippe et Ferr-
deux mois apres la cessa- nande Antoin-. a Madame
tion des noasclits. A-ioinette Antoine a Melle.
Yolaine Georges a son fil-
Sept Millions de noirs et leul M. Luders Antoine et
environ 230.00J blanes rho famille. _Mons'pur et Mada
designs suron- [ lors appe- me FEmile Cass6us nee LeO
les a choisir entire 1'Evlque nie Jospnh et famille., a Ma
noir Abel Muzorewa, le Pra dame Gilberte Coicou et fa
mier Miljistre acluel qui a mille..
accepted, Mercredi soir. a l'is Autx famillos: Ain, ,TJan
son mandate, et lea repr6sen Baptistp. Joseph Fougv. Cle-
tants du front patriotique veaux. Damas Brice Jacnues
Les questions p licate gSavo Noailles, Antoine Geor
s bss Cass6us. Coieon. et
du retrain dc.-; or-cs Swi- to's lcr safre nirent. et
Africaines statlonn6es au allils t nrniv poape d ril
Zimbabwe Rbhodesie, -u aLes nrnv all. cp e Mdni-
desengagement et du can- s;Pur Georoes Ai SOrOnt
tonnement des forces riva- ehanios i 1samedi R dlcem
les et dua mamutien au sol h- 79 4 henroi PM en 1'E
de l'aviaion militaire rha lise du Sacrl Coeur de Ti'r
desienne restent ussi rare oeur
gler Un obstacle majeur a T- convno nnrfira i(c P-,
Itr franchi mercredi, a Lon Vill Rer Cneuer oh In di
dres, mais leas troeis par ri'e,11 rnnrt-ll era exnn-
.ties s'acco.-den! a souli- s, rl, 9 heiirq.
gner l'import'cp des T.'-etrep "i oensori ,n ,o
points encore un suspens ra par la Rue Mgr Guillon'--
612




















to L

... ....



.......
L lv~~mrtn ,


3 miuJ45i -


'^^QBaoa^V


lat
u
families Madsen, Mathieu,J
Frisch, Gantl, a tons les
nutres parents E't allies,
MM PlerrP Louis et, Le Noun
velllste ad-essent leurs (
s.nceres sympathies
Les obslques seront chan
tIes le Vendredi 7 D6cem (I
bre ai 4 hres p m en 'Egli
se du Sacr6-Coeur de Tlr
geau Le convoi partira du
salon fundraire de 1'entre
prise a l'Avenue Josi Mar
'i 612
x xx x

Remerciements
Families Toussaint,
Obas, Joseph. Pean remer-
cient : '
Son Excellence 1'Ambassa
deur de la Rlpubibque de
Chine Le D&partement
du Commerce et de 1'In-
du travail.
dustrie Le bureauu adi
Tourisme du Cap -IHaltin"
-- L'association Nationale
des Infirmieres Les RIv&
rends peres (PRPPi Mathe
ler et Laion'an., ainsi que
les parents, allies et amis
de la capital de la pro -
vince et de 1'etranger qut
les ont assist.-s & 1'occa
sion de la morr d leur trnt
regrettle : Madame Louis
B Toussaint. nee Elise
Obas
I.a messe do prlse de deuil
a fte c6lebree a. Plalsass-
ce le Samedi 10 Novembre
1919 12

-A X X'X

DECES DE M.
GEORGES AINE


VOUS OFFRE
CHERCIIES, PERSONNAGES POUR CRECHES, ARBRES DE NOEL, ORNE-
MENTATION POUR ARBRES DE NOEL, LIVRES DE PRIER LE PLUS BEL. '
ASSORTMENT DE CARTES DE SOUHAITS POUR NOEL ET LE NOUVEL AN,
DES CALENDRIERS, DES AGENDAS, DES ARTICLES POUR CADEAUX LES
PLUS DELICATS.


~ir~Y~~J~~V~CX/CT~H CU~v --y~


CURACAO TRADING Rue Pavee et Delmas


SLEPA VILL ON



335 Blvd. J.J Dessalines


Phone : 2-2318





Chaine Stereophonique coiplvete a partir de. $ 250.

Toutes dimensions et Wattages de Haut Parleurs.

Amplificateurs -- Tunner -- Cassette Deck et Reel to

SSReel de la marque AKAI

SHeadphones -- Anten_2s pour Television et Voiture

Radios et Tapes pour Voiture

Pieces de rechange et Accessoires Electroniques

tels que : Circuit Intigrd -- Transistors --

Tubes -- Resistances etc.



Bicyclettes de la marque EASTERN

Pieces de rechange et accessolres pour Bicyclettes

Le meillear pneu de la marque

SILVER -. STAR -- EXTRA-FINE.
*


A Occasion des fetes de fin d'annee

L LA LIBRAIRIE

L 'ACTION SOCIAL

(sue Bonne Foi et du Centre


~1


- ------ ----__--__ ._.~_,- ..~.-_ ~Fr. --~-- --~-----~-* -~--- ~__~_ I~__~_~


T


;r//rr=nJ~I~m'm~nw~- -/Xrrr-~;nC~?~W3~3~3-~;


* -r


.......,.... I ~...~.. .... ~,_~_.._.-~..1..,_.1~~~_11. ~.~~,.~..r.~,uir.w~u~i;~r.~.-a~u~rr^*


! i


--7fz=


S


I* -





' -. (




PAGEi~8 6- n r nP JEDI6DEiBE199


ORDRE DES AVOCATS
DU BARREAU DE IORT AU
'PRINCE
AVIS


Avis d
de la
Anony
d6nhmi


Li- 13(l(oOlli-er 1'Ordro U l5Ul
lnts Avocat,s Ilu BaLirreau do Indust
Iorl, ll PIrlnle ilivle los a- Formal
vocnils ..gliiilres et les JeU- nyme sc
lius ivo(iits q i| ont pr'tL ]a L isg
oirn'intli dluns le coirint d Les Statll
diuiIx dtiileres anndes il eon au Dlci
irnr t1n conl.ictl avec lli 1 osnerce e
brief dcliii niu Cabinet Colt 6galeme
nion Eiage Clinlque Rigaud 1'Etude
Chailp d Mars ou au sisgo D. CHAR
du Co0-ll au Palis de Jus Sisge So
Lice en vile dc leur -particl .rce
palion aux Assises Crimi- Duree :
nelles qui debuteront i Port Objet :
au Priince le 7 dicembre pro objet de
chain singer ,
Dantls P COLIMON des tapis
BATONNIER la ficell
x ` x i coton, di
duits sy:
COMMUNIQUE cles fabi
exclusive
Le Departement de I'Ag'i tion Ell
culture. ides R-souices Na entreprel
turelles et di Diveloppe- tions inc
meant Ruil rippel.le acux ciales, f
.commnercanuts. a tous ceux res se r:
qui se livrent ordinaire ment ou
ment is la ven'e de pins l'objet ,
pour <,Arbre de Noels en dans le
particulier et ait public en de la Ci
general les Cispositions Capital
suivantes : MILLE I
1.- Il est forhiellement in 00) divis
terdit d'importer dies spins 1200) ac
naturels-. pour Arbres dce lars ($
Noel., SelsPe I'niportation divisible
,d'Arbres de Noel, artifi- Societ6
ciels est autori e souscrite
2- La coupe d /pins, aux Le qua
fins sus-indiqies, dans cial est
les communes de Petion National
Ville de Kenstiff et Je "que d'Ha
Port-au-Prince eit formel L'annie
element interdite ce le le:
3.- La coupe de pins le 30 se
pour ,cArbres de Noel, est Les fo
ouverte rlans lcs forts de ciete sol
la Selle et des Moines Corn Bruno C
missaires Maria C
4- Dans les zones ci-des Chantal
sus mentionnies, ouvertes a La pr
la coupe re pins pour ,A'- est faite
bre de Noel>, il esr instamn la Loi
ment demanded ,ux produce sur les
teurs de bikc vouloir se mu CABINET
nir reguiterement avant Par Lo
tout abatLage d'arbre, d'u Avocat
ne autorisation ae coupe
qui leur sera delivr6e par
le Service de Conserva -
tion du Sol, des Forkts et Avis
de la Protection Ce la Faiu 0
ne du Departernet de 1'A-
griculture, des Rtessources Sain
Natuielles et du Develoop-
pement Riirl En pla
Faute par les intiressits gramme
de se conformger strict sez ia ret
meant a celtte,, oblgatlon, r:yal.,
leur stock d'Arbres '4 -F :: r d,:


Noel, sera saisi pai les A
gents de cont-olc du DAR
NDR canlonnei :i.ux points
strategiques, ct sendu ia la
rice publique., 1 profile
dc 1'Etat, 110ool-stanlt ou -
tes auties .baneiions pre -
vues par la L.Ji
Damien, le 4 Deceimbre 79






Or
___C

||


e Formation
Society
me
m6e Andros
try, SA.
tion. Soclte6 Ano-
Uis le regime do
isl'tlon lhaltlenne
its ont 6t6 d6pose6s
irlemenL tu Com-
t de l'Industrie et
nt pour minute en
du Notaire G6rard
=LES
cial : Port-au-Prin


Avis de la Societe
Anonyme en
formation
denommee
Standex
Electronics
(Haiti) S.A.
En conformity de l'Arti-
cle 2 du Decret du 28 aodft
1960, organisant la forma-
tion des Socltites Anonymes,
it a t6u dieposom au D parte-
ment du Commerce et de


Itllmitie Notaire Raoul Ke nol une co
La soci6t a pour pie des Statuts de la Socie
manufacturer, des ts Anonyme en Formation
prepare-, produire denommse : Standex Elec-
s en utilisant de tronics (Haiti) S.A don't, le
e preparsa avec du sioge est Port-au-Prince,
u sisal ou des pro Haiti.
ntitiques. Les art*
riques sont destines La Societe a pour objet
ement a 1'exporta- d'entreprendre en Haiti ou
e pourra en outre
re pourra en outre ailleurs la fabrication, 1'as-
ndsre routes oper- semblage, la vente de com-
sinancires. mobili posants electronics, la ma-
attachant directe- nufacture, i'assemblage de
indirectement a pieces.
ous-mentionni ce, Fondie par les sieurs John
cadre de la loi et Hill, Daniel E. Hogan, War
institution du Pays ren S. Cooper, Robert Hilde
Social: VINGT brandt, Thomas L. King, Ro
DOLLARS ($ 20.000 bert E. Masotta, Thomas
s6 en Deux cents H. Dewitt, repr6sentis par
tions de Cent dol Me Andr6 Villejoint. La So-
100.00) chacune in cieti a un Capital de Vingt
a llgard de ia Mille Dollars ($ 20.000.00),
.es actions seront divis6 en deux cents (200)
s en anmeraire actions de Cent dollars ($
art du capital no 100.00) chacune
verse a la Banque Elles seront mises en cir
ie de la Republi- culation apres leur souscrip
ati. 1tion int6grale et auront la
es social comment former d'un titre nominatif
r. octbee pour ielrdont la cession s'effectuera
eptembre
ndateurs de la so suivant le mode 6tabli par
nt: les Statuts de la Societei.
IHITI
hristina VLLANI Port-au-Prince, le 4 D6cem
JEAN bre 1979.
-sente publication Anr6 VILLEJOINT
conformement a Av.
du 28 octobre 1960 612
Societiss Anonymes
T LAMARRE x x x x
uis M. LAMARRE
VENTE DE DROITS


x x x x

S.
mmunaute
ite Marie,
anifiar t votre pro-
d'Annee 1980, pen-
tenir votre date de
en franqais, au
Charity, Commu-


naute Sainte Marie, situe
au Canape-Vert.
Predicateur Reverend
Pere Gilbert Pourchet.
1 Semaine de 30 PM
au 7 au 13 janvier 2h p.m
Retraite Fondamentale
1 semaine de 4 heures et de
mie PM.
du 14 atv ,5 Janvier
2h p.m Retraite d'Appro-
fondissement
Cofit 30.00 io lars
Week-end de 4h et demi
p.m
Vendredi 4 at' dimanche 6
janvier a 5re3 p.m.
Coflut $ 20 00
Inscription-,: 37 Haut lde
Turgeau, P.-rt- au-Prince.
Merci
'" i 612


DE MINEURS
II sera procede le lundi
qui sera dix sept decembre
mil neuf cent soixante dix
neuf, i dix heures du martin,
en l'Etude et par le Minis-
tere du Notaire Ernst AVIN
ia Port au Prince, Rue du
Centre, le dit Notaire ex
pressment commis ia cet ef
fet, sa la vente publqj au
plus offrant et d.-riet trPoic
risseur des droits, actions et
pr6tentions des miners Fran
oise et Reni BRISSON, con
sistant en un sixieme de la
valeur des immeubles sui-
vants:
lo) Une propriete fonds et
bitisse, sise is Port au Prince
Avenue Pan Americaine, ci
devant John Brown. portant
le No. 236-BIS, mesurant trois
metres 92 ou douze pieds huit
lignes et un metre 26 ou trois
pieds six pouces six lignes
l'une 1i'Ouest et 1'autre A
1'Est de facade au cote Nord
sur 1'Avenue Pan Americaine
ci devant John Brown; vingi
neuf mitres 59 ou quatre
vingt onze pieds six lignes
en ligne brisee au cote6 Sud
former de trois lignes, la


Produits de Boucherie

et de Charcuterie


HAMBURGER
MORTADELLE
GRILLADES

A0 4



JARRET





tPOULET



F LET


ROGNON










SAUCISSES
COTELETTES DE PORC


les meilleurs en vente partout
ETC ... Placez vos commander au 2-1841
ABC Meat Processing Co.


premiere de hult m6tres 77,
ou vingt sept pieds; la deu
xieme de quatre metres 91
ou quinze pieds un pouce,' re
lle db la premlore par une
drolte du Sud au Nord de sept
m6tres 50 ou vingt trols pleds
un pouce, et la troisieme; sur
une profondeur dort le c6te
Est measure trente neuf me-
tres 89 centimitres 50, ou
cent vingt et un pieds trois
pouces en line brisde, for-
mee de trois droites, la pre
miere en partant de la faga
de; seize metres vingt ou' qua
rante neuf pieds dix pouces,
la deuxieme en partant du
c6te oppose: vifngt deux me-
tres 22 ou soixante huit pieds
quatre pouces huit lignes,
relies a la premiere par une
quatre vingt dix sept centi
troisieme droite oblique de
mmtres 50 ou trois pieds et
quarante deux metres 43 ou
cent trente pieds six pouces
huit lignes en ligne brisee,
compose de quatre segments
de droite: savoir: le premier
en partant de la facade seize
mestres 36, ou cinquante pieds
quatre pouces trois lignes: le
deuxieme onze metres 07 ou
trente quatre pieds huit li-
gnes, relies par une troisie-
me droite de 1'Est a- l'Ouest
de six mitres 28, ou dix neuf
pieds quatre pouces; la troi
sieme de sept metres 50 ou
vingt trois pieds un pouce,
relief au second par une droi
te de l'Ouest l'Est; quinze
metres 91 ou quarante huit
pieds onze pouches trois lignes
et enfin le quatriEme de sept
metres 50 ou vingt trois
pieds un pouce reli6 au troi
si6me par une troisieme droi
te de l'Ouest a 1'Est, quatre
metres 91 ou quinze pieds un
pouce. Elle est borne; au
Nord par 1'Avenue Pan Am6
ricaine, ci-dvant John Brown
les premiere et deuxieme pro
priete et LYNCE PETION. u
Sud par Madame Venve AN-
DRE CHEVALIER. Madame
veuve F61ix Marcelin h l Est
par Madame Hermin Lecontf-
n6p Marie FOUCHE Madame
Madame Veuve Lorimer DE-
NTS et la premiere pronrie
t6 et a 1'Onest nar Monsieur
Constant Poit.evien. Madame
Veuve Fslix Mnrreelimn a n01
xiame propriete et Lynce PE
TION.
2o.- Une propriete fonds
et bitisse, sise a Port-au-
Prince avenue Pan Americai
ne, ci-devant John Brown,
portant le No. 236, mesurant
six metres quinze ou dix huit
pieds onze pouces de facade
au C6t6t Nrij, sur 1'Avenue
Pan Amiricaine, ci-devant
John Brown; sept metres soi
xante neuf ou vingt trois
pieds huit pouces au cot or
pos6 sur une profondeur de
seize mettres cinquante o0
cinquante pieds neuf pouces
s chacun des cote Est, Ouesl
Ouest: au Nord par l'Avenue
Pan Americaine, ci-devani
John Brown, au Sud et '
l'Ouest par la troisisme pr(
priete et a 1'Est par LYNCI
PETION; suivant plan et pri
ces verbal d'arpentage di
, Francois Avin du 23 avri
Smil neuf cent soixante qua
tre, sur la mise ia prix de
e pour la premiere propriety
t pour les droits. actions e
- nr6tentions de la some d
s HUTT MILLE TROIS CEN'
, TRENTE OUATRE DOLLAR:
pour la deuxieme nroprift
de Deux Mi11 Huit Cen
TRENTE QUATRE DOL
LARS.

Les dits droits, actions e
pretentions consistent en u
sixieme de la valeur des dit
immeubles, sus designs, ap
partiennent aux mineur
Franse et Rene BRISSO]
pour les avoir recueillies d
succession de leur grand m
re, Madame Emmanuel BRI
SON, d6c6dee.

Aux requotes, poursuite e
diligence de la dame Jac
queline VOLEL BRISSOI
propridtaire, identified au N
32315, demeurant et. domici
lide is Port au Prince, tutric
legale de ses enfants m
neurs, assistee du sieur Ge
rard KERBY, subrog6 Tuteu
proprietaire, demeurant e
domicilis i Port au Princ,
ayant pour Avocatrs, Me. Gee
ges BAUSSAN, fils, identify
patentS et impose aux No;
8228-A, 5487-B, 5084; avec (
election de domicile en sol
Cabinet a Port au Prince, a
No. 99 de la rue des Mira
cles.
En vertu: lo de la dilib
ration du conseil de family
des mineurs sus-nommis, te
nue sous la residence du J
ge de Paix de la Capitali
Section Est le vingt neuf o
tobre mil neuf cent soixant
dix-neuf 20 du Jugement d
Tribunal Civil de Port au
Prince. du trente et un oct
bre mil neuf cent soixant
dix nenf. bomologuant 1
dite delibiration.
Le present placard est e
rectification d'une erreur m
terielle continue dans ceu
des 16 et 23 novembre 1971

Pour plus amples renseigc
ments s'adresser s l'avocE


poursuivant ou au NotaiI
sus-design6, d6positaire d
Cahier des Charges.
61


(Suite de la 16re. page)

mal est falt depuis les'
debuts de 1'affaire. En d6fi
native, pour M. Fauvet, au-
delis de l'affaire des dia-
Wnantse la question finale
est bien celle d'une politi
que africalne qui, se poursul
vant en d'autres pays, se aux m6mes risques, aux
mimes d6boires, au mIme
m6pris de l'6trangern.
Un autre quotidien, le
Martin de Paris> emploie
beaucoup la conjunction
Si pour poser lui aussi des
questions et conclude que si
1'Elyse etait. dans l'impos
sibilit6 de dimentir. cats
goriquement les informs-
tions du il < de parler de forfaiturec.

Accusation grave, mais le
mot est lache sera-t-il repris
Et par qui? sera
t-elle un jour evoquee nette
ment par example au parle
meant? faut-il s'attendre i
une reaction de la president
ce de la R5publiaue.?
24 heures apres la sortie
du canard enchain&s Ely-
see n'avait fait aucun com-
mentaire sur ses nouvelles
revelations, pas plus qu'il
n'en avait fait au moment
de sa publication, le 10 oc
tobre, du fac-simele du pre
mier document sur une pla
quette de diamants offerte
en 1973 a M. Giscard d'Es-
taing. alors ministry des Fi
nances. I .'-


II avait fall que le mon
de> en parlat pour que 1
prisidence reagisse par ul
communique assez ambigu.
Certes, le president s'est
expliqui sur cette affaire le
27 novembre i la t6livision
Mais les observateurs e-
taient rests esur leur faim
De plus, il ne savait pas,
alors, que n6> produirait un autre do-
cument embarrassant.

Le leader socialist Fran
cois Mitterrand a quant a
lui dIclare mercredi que
ces\dernieres mises en cau
se i <> re
prasentait un < La position de la France en
Afrique. particuliiremnt en
centrafrique a ft6, a-t-il dit
tions personnelles et de
commodity qui a 1ie le sort
de la France a un dictateur
des plus insupportabless.


AFFAIRS S DIAMANTS
M. MITTERRAI1D SOUHAI
TE QUE LE PRESIDENT DE
LA REPUBLIQUE S'EXPLI
QUE .
PARIS (AFP)
M. Frangois Mittrerand sou-
haite que le president de la
Rdpublique s'explique sur
1'affaire des diamants de
Bokassas.

Parlant de cette affaire
au course de sa conference
de press de mercredi apr6s
midi a l'Assemblde Natio-
nale, le Leader socialist
a estime qu'aprss les der-
niires mises en cause du
canard enchaintee, 11 y a-
vait a ses yeux < veauc.
< Secretaire du P.S., le ddplo
rable processus de la poll
tique franqaise en centrafri
que, la triste compromis-


sion de la France dans la
dictature de Bokassa.
Pour M. Mitterrand, la po
sition le la France en Afri
que et en particulier en cen
trafrique ae atL oberre par
un type de relations person
nelles et de commodity qui
a li6 le sort de la France
a un dictateur des plus in
supportables.

eCes crimes d'enfants on
le savait dejhs. Fallalt-il en
arriver lh .pour que le gou
vernement frangais marquat
sa distance vis ia vis de Bo
kassa.
M. Mitterrand considire
que la France doit conti-
nuer is assurer sa presence
en Afrique, sque nous you
drions a-t-il pricis6 plus
utile que celle d'interven-
tion militaire pour prote-
ger je ne sais quel secret> .s


I -


-"40~3M~GOOCO' ;


I


PROTEGE CHROME

Produit popr le nettoyage du capitonnage des houses.

des pneus du tableau de bord etc.--


POUR UNE VOITURE COMME AU ler JOUR



AMPROSA Rue pavee

,/,,,,.aoo,/ o sc/u' / ,',.ca e so ,. .,. oaoos,-.,,g.oee


AVIS DIVERS


FRANCE: REBONDISSEMENT a ,suantale

DE" L 'AFFAIRE DES DIAMANTS serv!cectte nuit


AMPFOSA INTR Oi;tiT





4 turtle wax




La plus large game du monde de prodiuts pour


le netoyage le lavage le lustrage de votre voiture--.


CIRAGE en pate en creme en liquid

COMPOUND en liquid en pate

VINIL TOP CLEANER, en spray; en cirage


'r


JWUUi 6 DEC!.EMBRE 1979.


- - - - - -- - - - -


PAGE VI


JEUDI 6 DECEMBRE 1979

CASTERA
B JJ Dessaline -
ZEMBLA
Rue Lamarre
COTE PLAGE
Carrefour

VENDREDI 7 DEC 1979
5-
MA PHARMACY *
Lalue
PROVIDENCE '
Rue de la Reunion
DE L'ESPOIR
Delmas


PETION VII .LE
JEUDI 6 DECIMBRE 79

ST JEAN L EVANGELIST
Delmas P4tion-Ville
DU QUARTER
Rue Og6






JELIII 0 DECENIBRE 11170


D 1 M1ERIQUE LA TINE


. l,' d, I lt m .-1 C 0 1 I t ,: u . l 6r, bo
liv lnnll I


Iin dil NI'tri oll d'lln lo t x x x
I'lriln i' I n oil)lait iqi s I'll- T c)llci .l 'l
in v.il >ir ilob le 'lin mil L'arn e lioindL
lion d< ll r inld l Los tulrmis IrrI'e s im r l'i' o d
S, vnl.'nl i-o liter pr 1 Iln W raltion de nctlti
p lill dollmininl in el 1 I entlls hicolltrol
'llnii', I i'e avvc ]e NIi
lI tit x htomms rlsquent, d uini'orer les
:iinetIdo i(1v 10000 dollars tre leosi deux pa
r.hll'llll in'1' rlie I0ls
avec lIs tcnsio
x x x x xtl'x ptays. pr
4 dernieres seiar
GUATEMALA : PLUS' jjcidenta frofiti
liE 2 000 VICTLMEd ina(t'q;u dans I
POl.ITIQUES EN 18 MOIST minl ta;-is
SELON
.AMNESTY Buenoz-Aires-
INTERNATIONAL., de division Let
nato Galti'rt, a
PARIS. (AFPi mardi soir corn
Plus de deux Inllle per- chef do larmee
sonnes ont elt tues pOitur 11 remplacera a
des raisons politiqncs au lile date ui
course des 16 dcrnilers mois pi60rse, le g6n
au Guatemala, estime tAin Viola,. qui dot .
i'esty InternlinOlltl. as meant prendre
\ Issue d'lne enliqu c e annonce unf
i\tie danas co pays Idu 1_0 i.la ooff e nil
S15 Aoult d.rnt'r nl' ci
x x
Dans tUl cinniril:qi (' g TEGUCIGALPA
blip Mercredi A Pai'.s, TGCIGALP
serttlon rancas'A Un novel isn
ty" precise qu'elle a .denian
de au Goouver neTment Gua- in l;rt i opdDse
temaltequL' dinvlter tor- l'inttieur dut
ganlsation des Etats ameri Hondi-as, do
calns (OEA- L enQukLer stU' Sandinistes a
Iies allegations ricftntes le hond'r:enne
selon lesquel, les auao' i Ip Mfsitre Hor
tes nl peuvcnt 0y n-,e vil Affaires Et raln'
leit meUtre fin ux en. v sleur Eloiso Pe
ments et aux a Yssinats, Eplon le Min:
x x x x pas prc's, 05
t'mes, leS San
LE 5 DEC. (AFP) ouvert le feua
LA PAZ plusLurs d.7ti t:ouille avant
nes de milliers de prrsornni-s en to ritore n
don't trente m!le a la Pax
ont manifeote sans incidents x x
mardi en Bolivie contre la FLORIANOPOL
politique economgque de ]a (BRESILI -
pres dcnte Lldia Giieler Pltuseurs mni
idivaluation m'onetaire et diants sont '
i-.ausses de pr;x decretees Mardi h Curit
vn i cinq nours). "t lour de 1 -tat de P:
soutenir la pcsitios anti Flor'anopulis,
gouvernement:.te de la restat'on ricer


x Y
(IIondulrs)-t -
'ltnn'le a ill
n,c vaste ope
toyager d'tLhe
t's i Ila fron
ciaragua, afin
relations en

pour Loutes
ns entire les
ovoquies ces
nes par des
callers, a-t-on
os m ileux

Le general
opoldo Fortu
S6tC nomme
amandarft cn
argent ne.
Sce post, a
t'a pas &t&
e6ral Roberto
prochlaine -
sa retra'tre,
commina'qugi




rident fron-
it Mardi :t


it dcrltriro viller o. Cinei
Unlversitaites. At la suite
des Incidents cie. Vendredi
dernler & Florllaopolls. aU
course destuels le Pr6sldent
riguelredo avait 6&L6 violem
meant pr!s a piu'.. par des
m"anifestainls
xxx
BUENOS AIRES
Le Gouvericepi'nt Argan
t'n o autorla, Mardi I
B3anque Amnricaineo Citv-
baink Oversea'i Investme"i
Corpo-ationv A Installer k
Buenos Aires uine suctcuerst
1" afin d'.nt .nsfier les no
tivltts commercliaes danw:
1c pays
x

T.IMA -
re Gouvarnemesr Mil)
taire peruvlen a prolonee6
de 30 jours la suspension
de la garantle icn'stiqtut:n.i-
nelle sur les libeitis indl-
viduelles, en vigneui depuis
le ler Janvier dc cette an
nie. Cette suspension an-
torse route arrestation
san.n measure idictaire prsia
able
x x .


territolre du BUENOS AIRES
! l3 lments Le journal earuentin dI
une patrou'1 langue anglaise , a annone6 A res Herald; et son direr*
idurien des teur Monsieur Robert Cox
e--es. Mnm ont fait 1 objet mardi do
erez Cadalso. nouvelles menaces Un car
're quii n''s respondan-, anon)mae a in
il 'a des -vc diquo que le si.a5e du jour
idinIstes on-'nal pourra t bien ,


i s r la pa-
de se reolier
i:ci'-a tliuayell

x


llir's ri'tu-
IanflifestI "
'a capital
arulna) et i
o care lns --
nte dcans cet


MMESSIEURS

AIMEZ VOTRE FEMME/

PROTEGEZ LA FAITES LA

PLANIFICATION FAMILIAL I


cavec son directeur A 1'In
terieurz. afonisieir Cox It
vait announce I tlmancu as
soin intention le quitter 1.'a
pays, en ras,.'n ces men" -
ces con-inuelte; quo rece-
vaAt sa family.'
XXX

GEORGETOWN -
La 1-em.2 reion ministp-
rielle de l.i > CARICO%.
4communaute conomiqiuo
caralbeenne ) examiner
Mercredi t Castries (lie d.>
Sainte Lucie) la candda-
ture de Katti qui en de
viendralt le preomer etat
francophone LaI reunion m!
nisterielle examiner en ou-
tre les rapport s entire lit
C E E et les pay3 A C P (A
frique, 'Caraib-s et Pacif--
que), ainsi que lta suites d9
1'accord econo:niqig CART
COM Canada conclu en
Janvier d rnier



Le eel des avoirs
iraniens en
Gde Bretapne
Londres (APP)
La bats lie monetaire a-
mirlcano-iranienne se pour
suit en terrltOure britanni-
que 6 coups d'aeslgnatlon et
d'injonction judic!aires sous
le regard impassible du gou
vernement de sa majeste
qui refuse absolum nt de
prendre pos tion pour l'une
ou l'autre des deux parties.
La Chem'cal Bank ameri
cane a lance une nouvelle
attaque, mercredi, en oble-
nant de la Haute Cour de
Londres une injunction in-
t rdisant, jusqu'a nouvel or
dre, a 1'Etat iran'en et h sa
banquet central de cretirer
le mo'ndre bien de la juri
diction des tribunaux an-
glais,.

Pour la Chem.cal Bank '
s'agit &l. de tous les biens
de 1'Etat iranlens situes en
Grande Bretagne ajusqu'
la moindre pingle 6. pa.
piers.

Le principal effet de cet-
te measure ist, scmble-t-il
d 6tendre le ogeh des bient
de I'Iran en Grande Br ta-
gne a ses depots dans tot
tes les banques de Grande-
Bretagne Et non plus seule.
ment a ceux dejiA ageles:
par les agencies londonien-
nes des banques amtr'cai-
n s jquelque trois milliard
de dollars) sur ordre du
Pres dent J mmy Carter. Li
measure semble au-si tou
cher, non seuiem nt les d-
pots de dollars, mais auiss
ceux d'autres devises et n
tamment de sterling.

Pcrsonne nest cependant
en measure de le pr6tcis
car les uns elt i5- autres n
rFnt pis d'icrord sur la po
tee d' I. i uridict on brita:
n7'u". d6cider, affirme-t-on, no
tamment. i la Banque d'A
gleterre.

Ma!s, selon les milieu
banca'res, le labyrlnihe ji
dirllare est tel que sla di
sion risque de se fair at
tendre longtemps. <(Le litig
politique amdricano-iraniet
aura probablement Wtt rs
lu avant qu'elle n'intervie
nes, affirmait, mercrel
solr, un banqule i loridonie:


PETITES ANNOUNCES


A LOUER
POUR LOCATION
IMMEDIATE
1) Deux belles VILLAS
dans les hauteurc de PA-
tlon-Ville ENTIEREMENT
MEUBLEES, comprenant
3 chambres at coacher, 3
sales de bain, meubles et
tableaux de valeur, tele-
phone, bar, terrasses, par-
king pour plustleurs v6ittl-
res, eau en abundance, pis
cine filtree, as-te court,
beaux jardins, aces tries ai
se, pas d(e ornit Tres conl
venable pour DIPLOMA -
TE ou membre ORGANISA
TION INTERNATIONAL
Conditions de locution ex
cellente
2) Dans les rsautours de
Pttion-Vilip lres belle
VILLA SANS MEUBLES 5
chambres it coucher, 4 sal
les de bain, granc, salon,
living, office, terrasses,
beaux jardins p.t azon, vue
sur la bale, parking plu -
sieurs voitures, telephone,
eau en abundance, pas Je
bruit, accs aise. -- Con -
vient I IPLOMATE Bon
nes conditions
3) On cherche A LOUER
A 1'annde, a un prix raisoan
nable, un petit chalet sur
la plage citi Nord -
comprenant une 't'i chamn-
bre a coucher entieremt-nt
meubl6e, salle de bain, Et


L ASSOCIATION DES
ANCIENNES DE LA
SAGESSE ET
L'INSTITUT MONFORT
POUR SOURDS-MUETS

INVITATION
Dans le cadre de lannee
International de I'Efant et
sous le theme dans la vie haitlennez un
group d'artistes du foyer
des Ar, plastirques vous in
vite A une exposition d'oeu
vre d'art qui aura Pleu le
Jimanche 9 Dicembre A 911
hfes A.M au local de 'Ins
titut Monfort situd pros de
1 As le Communal.

Cette manirEstation cu;tu
relle, promue par les mem

bres de l'Association des An
c.enn-s de la Sagesse, dans
le but d'aider l'Oeuvre debu
tera par une messe anime
par les enfants handidapes,
suivie d'une causerie.

Des comptoirs varies se-
ront offers aux visiteurs,
le tout au prLfit de l'Oeu-
vre.

Nous comptons sur votre
aimable presence A cette
matinee consacree a venlr
en aide aux Bourds Muets
de notre milieu.
Merci


x x x x

WiAISON A LOUER
A DIQUINI
4 Cham.l res a ,vrither -
4 Salles de B,.in Depeo.
daneeo Vue magnlfiqu.e-
Sonnez le i 5-1302 entre
1 hre. P.M. et 6 hres P.M.

HOUSE TO RENT
AT DIQUINI
4 Bedroom 4 iBathroomn
- Maids quarters.
Call i5-102 between 1 h
P.M.

(CALIFORNIE) >AFF-
Le nev 'tu du President
Carter, William Cartl,
Spans, incarcere h plu -
sieurs reprises depuis 1969.
sera liber. sur Parole pour
Nonl, a annonceC sa femme
Jane s.1'
- William Spann. 33 ans, pur
ge actuellement une pelne
de prison au p6nitencier de
Vacaville (Coliforn'e) pour
vol i main arme Ii s'est
marl en prison en AvWi.
dernier
Son spouse a egalement
in ique qu'i1 avait vendu
ses\droits d interview a un
agent litttraire de Was -
hington faute d'argent


PAGE 7


L 'URSS APPOkRTE

SON APPUI MORAL A L 'IRAN


(Suite de la 16re page) Etats-Urils en Iran ne se L'organe du PCUO d6plo
sont jamals conformes aux re par all1eurs que la Mai-
ampleur sans prcdent-*,s reglei du drolt et de la son Blanche 6yoque rare -
stransformer l'ncident de moralee, ment dans sea d6claratio'ns
Fambassade amdrica'ne* en .Le pr.nc'pe. de limmuni son Intention de rechercher
prologue d"une dangereuze t6 diplomatique, ajoute la des solutions paclflques la a
provocation nilitaire, mena q.ant la paix dans le mnn iJutification et encore moins nienne,
de. de prtexie as la violation cAu lIeu dt, montrer Ye-
aLes efforts actuels de- d'un autre prmc pe: celul o temple de la reserve, de Ia
ployds par, les Etats-Unis, de la souiverainetd dun I- responabilllt et du sang -
poursuit le quotidien; en tat nhdpendani, principe, frold dans cette situa.tlon
concentrant des troupes aux quant a l.i; au coeur du difficile et de *redoubler d'ef
frontidres de l'Iran, pour droit internat onaln forts pour trouver line solu
'lul dieter par li force sa Citant :as propos du asna tion pactfique 6 la .rise,
ligne de condu',te et exer- teur Edward Kennedy. sion certain milieux amdricatin
cer un chantage sur ce pays lesque's les Etats-Unis re pronent de plus en .plus
sont une violation grossiere c6lent un meurtrier et un l'emplol de la force
dis normes du droit Inter brigand, en la personnel de conm lt, ajoute le journal
nat'onalb.' 'ex-Chah, la cCertes; concede -Ie jour me qu Washngton a tort te son du
nal, occupation de I'amba me que Wash-ngton as tort reste ce sudiet ncafl&e7,,
nal, occupation de I'amb de fire de son refus de it conclut la cPrsvdal: note
sade america'ne ne corres vrsr ce dern'er h son pays e cntre T'n
pond pas it la convention r, u questioned 'l-sonnepur s. 1ie contagre tinge-
-atn-le ur le respect question onneur ec dnsle affaires In
international ur I respect national: d. rcl d'ur ,rieures de 1'Iran Ininporte
des privileges et de limmu criminal n'uqtment. nUlle- quelle forme et sous n'lm
n'te diplomat'ques, mais inent L'honnerr et lautorite rIe quel prdtexte oue ce
ajoute-t-il, oublier que les act s des



L'Ecole de Commerce Julien CRAAN
AVENUE CIItSI-OPHE ET RUE 6

Inaugupr la rentire de Janvier les Cours suivatts
1.-- COMPTABILITE AMERICAINE:


I


a) Cours Intensif
(ler et 2e. CYCLE DE JANVIER A SEPTEMBRE).

b) COURSE SEMI-INTENSIF
(ler. CYCLE DE JANVIER A JUILLET).
2e. CYCLE D'AOUT A DECEMBRE OU D'OCT. 80
i' FEVRIER 41).

2.- AUDITING.
3.- DACTYLOGRAIHIE BILINGUE (Cours de 3-6-10 mois)
4.- STENOGRAPH E FRANCHISE GREGG de Janv a Aout
5.- SECRETARIAT COMMERCIAL (Franiais).
6.- ANGLAIS USUEL ET COMMERCIAL
7- IBM KEY-PUNCHII

RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS: TOUS LES JOURS SAUF LE SA-
MEDI ET LES JOURS FERIES A L'ECOLE DE COMMERCE JULIEN CRAAN,
AVENUEk CHRISTOPHE ET RUE 6, DE 8:00 DU MATIN A MIDI ET DE 200
d 6:00 DU SOIR


= BATTERIE JUPITER





%00 GARANTIE






20% MOINS HERE

TOUTES CAPACITES- TOUS USAGES


M^ FCamionso Autos Bateaux G6n6rateurs


i


SEMSA distributeur exclusif des batteries JUPITER:.
105 rue Pavee(ha c6t6 Amprosa). 139 rue Magasindel'Etat)


A? APPELE- Liberation du
2-226 martin vveudu
2.1107 apres midi eveu duCarte
a President Carter


_I~~ ;____ _


~~3-~3C~ ~-C~1~4L ~c~


.Irl,~,~l ~r~,y~.~;~ll~u~,,~;~yk~-2~-~-~b.~'-* d ---ll-~l~jr~j~Li~-L~L-Li- --~**tlCI~U~1IYu.o~i-~rl~'~-idPi~*ZZ --~*--~UL--I---~a. I*- ~;:~~_IPICglrr;--;--C-~~ ii-


I


I


I






PAGE 3 S atNOUVmSb JEUDI 6 DECEMBRE '1979



CINE THEATRE TRIOMPHE PRESENT -
MidI 2 beures 4 heures (en permanence) 6 heures 30 et 8 hIeures 30

CE SOIR
Salle I $ 1.50 et 2.00 Salle 1 $ 1.56 et 2.00 Salle III $ 2.00 Safe IV $ 1.50
MAMITO TOUTE LA VILLE DANSE LES MAFFIOSI SCORPIO
S- ,". _j i-nnr-i _rp -Tj : "--o r--r--,r'--rwi--,-n -o-lnr- ----r---- -- -- -, --- ..sa s -,, ,."aac w o cxii-


Miguelllo Ramnibol a
Issue d'une source fipre -
ment dispute a n eInpotrL6
brillanment la finale du
tournol dSe tnnls, organise6
par le Tennis Club dc P6
tlon-Vlle et" pour l'atli.rin-
bution de la Loupe Amedri-
can Airlines
Raimbol qui a latlL pre'.
ve d'ulne excrllentie naitri
se de ball I n s'01.ait nas
cree trop ye dilffieulte pour
avoir raison de bon con -


current Hiltoi Louis au
coirs des 2 premn'ers sets
qu'il a gagnes par 6 -3 et
6-1 11 dewvp'- accuser qual-
ques signese de fatigue au
dernier se qu'll a fall
perdre de )ustesse; les 2 ad
versares menaient a egai.-
tc 6-6

L'heureosx v:ainlueur a
0et couro:nce par Si Minis-
tre de la Jevncrse et Lies
Sports Me Thecadore Achil
ie qui assistant a la parie.


Une soiree de gala {

unique !

Un evenement

sensationnel!
A occasion de la
<< ANDE bEUXiEME. au
profit de la .NUEL DES tRUPH INS

Avec nous le Grand et Incomparable chanteur Do-
minicain CUCO VALOY et son formidable orchestra
eLOS VIRTUOSOSs.
Ce Samedi 8 Decembre 1979 a Cabane Choucoune
des 9h30 du soir
A W'inuit 30 un spectacle sans precedent de chants
et de danses haitiennes, riche en couleurs prepare
uniquement a cette occasion.
Et 94 deuxieme parties Super Orchestre du jour le
SUGAR COMBO>
Plus de 20 prix de valeur seront distributes avec la
participation de quelques Grandes Maisons de Com-
merce de la Place.
Reservez vos tickets des aujourd'hul au local de:
L'AEOH ou chez J J HOGARTH
17 Place du Marron Inconnu 167 Ru/e du Centre
(
Phone: 2-3026 Phone: 2-4249
=S2=---- ---- =---=S.


LES VINS

CALIFORNIENS


NOUVELLES
POUR LES VINS
COMPETrTIONS
Les Vignobles Sebastiani
de Sonom:a se sont vu attri
buer six des plus important
tes mddailles d'or o une
seance international d:
ddgusttio'n tenue chaque
annde a Ljubliaica, en Yo'l
goslavie
trois ou quatie plus gran-
taient sou s la fore de
cgrands diolomes d'hon -
neur avec grande medail-
les d'ora Elles furent accor
dses aux vine Sebastiani
Chardonnay, Cabeirnet Sau
vignon et Zinfandel
Trois autres vins, Rosa
Gewurz Trammer. Pinot
noir ont aussi re u des m6
dailies d'or



CONFERENCE DU
Dr JEANNE
PHILIPPE
Le Docteur Psychologiie
Psychiatre Jeannc Philip
pe a presenae uue confe-
rence d'un genre special,
mardi soir, a I'Intitut Ha-l
tiano Amdri.ain
II s'agissaiti pour elle
d'interprdter queiques cent
dessins realises par des en
fants inefficient au point
de vue scolair1 et qui ont
frdquentd sa clinique au
course de cete anndeo Le Dr
Jeanne Philic.'pe avait we
nu une clinique de consul
station gratuity pour les .
ccoliers a l'occasion de San
nue de l'Enfant
La conference au Doc -
teur Philippe htait assez
instructive


TOUT POUR LA MUSIQUE


TOUTE LA MUSIQUE


ou vous trouverez les disques que vous desirez

ainsi que les fameux instruments de musique

et les chaines hi-fi stereo





OYAMAHA


~ e .x -rr~ -


. reclaim(


i


DISTINCTIONS
SEBASTIANI DANS LES
INTERNATIONAL ES
Un certain nombre de
Vignobles de Calilorpie par-
ticipaient aussi dans la corn
petition de d6usta.tion you
goslave, qui est l'une des
trois ou quatres plus gran
des compeitions de ce gan
re teaues dans les pays
d'Europe

Contrairement h i' lopi -
nion g ennrale suivafft fe
quelle le marched de 1'Euro
Pe Occidentale seralt le
plus difficile a p6n6trer,
1'exportateur des vins SE
BASTIANI a pu tasie de
tries important arrrange-
ments en vue de 1'introdic
tion de ces vins en Belgi-
que, en Sulsse et au Dane
mark L'exportateur pense
que seule la bonne reputa
tion .croissante des vins Ca
liforniens et en particu -
lier. des vins SEBASTIANI
a facility leur acceptation
sur le march e'uropden
Les vins SEBASTIANI
ont ddja report( de tres
nombreuses medailles d'or,
d'argent e, de bronze aux
diffdrentes fires tenues
chaque annie a Los Ang'
les, en Californic



Cent coups de
fouet pour
sodomie
TEHERAN (AFP)
Cinq personnel ont 6te
condamndes mardi pour So
domis a recevoir cent coups
de fouet chacune, a rappor
te mercredi la. press ira-
nienne.
La sentence a ete appli
qpee mardi aprs miidi en
Public a Behbahan dans le
Sud de 1'Iran oil le procts
avait eu lieu.


These de Doctorat
en photographic
MARSEILLE -- (AFP)
Le photographe Lucien
Clergue a soutenu avec sue
cos, mercredi soir a Marseil
le (Sud de la France), une
these de doctorate en photo
graphite.
Le nouveau docteur es
Icttres a det requ avec la
mention tres blen et les fe
1 citations du Jury. C'est la
premiere lois en Europe et
peut etre dans le monde
quest soutenue une tell
these. Intitule < des sables), elle ne compor
tait pas de texte mais uni-
quement des images, excep-
te six inte'titres.
Lucien Clergue, don't les
oeuvres connaissent une tres
grande notoridte, est le crea
teur des rencontres internal
tionales de la photographic
qui, chaque annee se derou
lent A Aries, en Provence.


le votre!!l


TIRAGE : HAITI COLOR LAB
31 DECEMBRE 1979 SPECIAL FIN D'ANNEE
ler Prix : 1 Cam6ra 35 mms Lentille interchangeable
Flash Electronique et 1 Film gratuit
2bme Prix : 1 Camera 35 mm Flash 61lectronique incorpor&
et 1 Film gratuit
3&me Prix : 1 Camera Instamatic 110 Flash electronique
incorpore et un film gratuit .
4 Prix de consolation : 4 Cam6ras Instamatic avec Film gratuit
Autant de d6veloppements...... autant de chances vous aurez de
gagner ces primes all6chantes.
ler LABORATOIRE PHOTO COULEUR EN HAITI
HAITI COLOR LAB 157 RUE DU CENTRE, TEL. 2-0945 HA
OLOR
N LAB


bonne chance


et meilleurs vOeux

ja 'Aias s aan craoa / i a oWoNescot r M' 9


WASHINGTON (AFP)
Le Secrdtaire d'Etat Cyrus
Vance a protest mercredi
auprds de l'Ambassadeur
d'URSS a Washington, M.
Anatolyi Dobrynine centre


IlIIme CONGRESS DU
TRAVAIL AU PALAIS
LEGISLATIF ."

Le compete a
rebours se
pursuit
Dans moms odime semai
ne debutera., avec la cdr
monie inaugural au Pa -
lais National, le IIIsme
Congres National du Tra -
vail don't les Assises se
tiendront au Palais L6gis-
latif


la publication du dernier
commentaire de la DAs sur la cruise cranlenne.>
Ce commentaire oe 1 Or-
gane du PC Sovietique prend
moralement position en fa
veur de l'Iran dans l'affai
re des otages de 1AItbassa
de amdricaine, est jug1e plorable. par le D&parte-
ment d'Etat, apprend-on of
ficiellement as Washington.
C'est avant de regagner
Moscou pour des consult
tions qualifies de mnorma-
less par le Ddpartement d'E
tat, que M. Dobrynine s'est
entretenu mercredi martin a-
vec M. Cyrus Vance.

L'entretien a port sur ui .
certain nombre de sujets,
don't l'Iran a declard le por
te parole du Ddpartement
d'Etat, M. Hodding Carter.
Celui-ci a estim6 que la po
sitinn ndontRo oar l'URSS


LA MISSION DE

M. VANCE EN EUROPE


(Suite de la lere. page)
"tion de 1,ex-Chah. Ce n,esa
que si ces E F F 0 R i
eciou cnt que les Etats
u ns recommenceraient, a
parler de recourir k la force
Cette politique de pression
sur Taheran commence a por
ter ses fruits, estime-t-on a
Washington. Elle serait plus
efficace si les autres pays
inclustrialises occidentaux s' y
associaient plus risolument.
Les dissensions entire diri-
geants iranlens sont consid6
rees comme encourageantes
par les autoritds americai-
nes.
En revanche, M. Vance a
du donner des gages pour
desamorcer la erdbellions du
Sdnateur Kennedy qui avait
rompu l'unitl du monde poll
tique amdricain en ddnon-
cant lE crime. du Chah et


Le Chah n'est pas' 1'hoknme

le plus populaire des Etats
Unis. Toute discussion public
que a son sujet risquerait
d'encourager TUhTran dans
1'espoir qu'il peut arracher
son extradition avec l'appui
de l'opinion amiricaine, M.
Vance a promise au Senateur
qL, Washington n'accordera
pas l'asile au Chah sans en
di-cicter avec les dirigeants
du congress.


OMNkA
SERVICES
Louis AU&jUSTIN
Compt.ble
125, Rue du Centre 125
Phone 2 1548
LICENSES
LICENCES


Ce IT lme Congles du dans 'affaire iranienne e- contestant l'accueil qui lui VIGNETFtES
Travail (10 au 18 Ddeem- tait pour le moins ambigue est faith aux Etats Unis. Ed- -- ASSURANCE
bre prochamni qui reprend et que, si Moscou a apporte ward ennedy. cand;dat con VEHICUIES
le theme general du BIT son soutaen aux Etats Unis tre Carter aux prisidentiel RAPIDiTE
(Bureau IntFrnationnal du mardi lors de la reunion les de 1980. avait rdclame un ET SErLEUX
Travail): l'Administration du Conseil de\s1curite des d6bat public sur attitude ETC.
du Travail et oron R61i Nations Unies, e1'URSS pou am6ricaine e)vers le Chah.
dans le Developpeme E- vait et devait fair plus. Washington a senti le danger
conomiqud et Seocial sewro
pose d'etre un terrain "di ss
rencontre, d'echanges et. de
partage entire les differen L'EVENE'ENT DE
tes categories interessees et L E Y DE
engages dans le processes
du travail En iealite, les
different oroblimes de tra CETTE FIN D'ANNEE
vail: salaire, orientation l T TE FI P DA 1 NN E
professionnelle; formation
ouvridre, condition du tra-
vail, employ, chiinage, laT
e travail)utravail TRIOMPHE
\dans le milieu aural etc
seront posns et envisag6s
dans toutLE ONE MAN SHOW" DE
I1 s'agira, pou- les orgrLE O
nisateurs de ce colloquep
(Departement des Affaires
Sociales), de passer en re
vue toutes les activities
imbriqu es dans 'adminis- Gilbert Fom run
tration publique du tra -
vail et les differentes sor
tes de probicmes suscitts
dans les rapports de tra -
vail, en un mot. de fair
un bilan
Par exemple, ponU ila
question de salnwrc, tous
les aspects seront envisa-
gde: echelle de c laire, sa
laire et produccivitd, salai
re et cofit d n la vie, salad
re et bien-etre social etc
Ainsi en serr- -.1 pour let r
autres thAimes: Politiqus
Salarial, Orientation Pro.
fesssionnelle. Travail en
filieu rural, Travail de la
femme, les Organisatiors
Sociales, Sdcurite Sociale.
Informatique tappliques'
aux Affaires Sociates)
Ce sera l'occti on de pen
ser i de la Sociologie du
Travail appliques ru thinie
central de ce Illeme con-
gris: l1sdministration pu-
blique du travail et son r6
le dans le ddveloppement
dconomique eL -ocial Car,
comme disait Henri Fayval,
administer, c'est prsvoir,
organiser, commander, coor
donner et controller


FALL FRETT
AU BISTROT
Depuis les folles soirdes


COURTOIS, Jeannot MON-
TES et leur equipe, par
les < THERS eot les meilleurs
specialists haitiens, le
BISTRO n'avait pas conu VENDREDI 7 DECEflBRE
nu pareile ambiance - L I 7NB
Le group antillaiais LES HEURES 30
FAL FRETT a en Effet Mer s 8 j 30
credit 5 Decembre chauf
fM et enthousiasnme un pu-
blic nomoreux et connais Orchestrations du grand pianist \Max Piquion et de
sent qui s'eta:t donnd ren
dez vous au BISTROT pour 5es m SicieS
cette soiree musical -- e muce
Jazz, musique Sud ammri-
caine, musique antillaise ENTREE $ 5.00
magistralement inlerprd -
tIes par des musiciens aa POINTS DE VENTE: TRIOMPHE RADIO METROPOLE LE SABOT D'OR ET
thentiques jouant leurs pro MARKET ST PIERRE DE PETION VILLE
press crdations ont combli 6
les sepectateur3a mateurs
de spectacledSc qumeatite VOUS DECOUVRIREZ GILBERT FOMBRIUN SOUS
En finale de la prdsenta
tion de mode OLANDE UN NOUVEAU JOUR SUR LA SCENE DU TRIOMPHE
MONTAS 1980. cest le Mer
credit 12 Decdernbre qu'aura
lieu le dernier defile dp
mode de la grade coutud- U ne soiree de Gala
ridre haitienne des ravis-
sants mannequins prfsenta .
ront les plus beux moS- avec le precieux concourse
les de la collecon ert W D'OMNI- SUPPLIS
ber SICOI' enchantera en- D -J 'OMNI LP ..LI S.
core les amateurs. de musl
que et de dalsee Avant les (Re db # -u,/
tede find'anne 'e (Representnt SEARS en- Haiti)
un Mercredi special au B13
TROT i ne pas manauer "_ --


Tennis Reimbold victorieux


Les Etats Unis mecontents de la
position sovietique


---------p;~~i~~--~--~-Cli~C-'I"-~ ii*CII 1111 i; ). ii.--:~~-:-~:;;: i:i 1 i:il.l* ili.li il_~;~---~7~-:^-:~ijr:jl7~.x~ii -TI1-i-- .---./~i-~i;-~-;--';~~o-I-`-~--;- i -:'-'--"-:-F--`;-;-1~--/1\---I- I


t~;-~3C~i~DQr~-~t~t~;R~---ll~- 1~3~rm r~ memrm,,


i


I
!


cz




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs