Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/10561
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: November 27, 1979
Copyright Date: 1979
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID10561
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text




PETROLE:

LA RE IFICATION

DES PR IX AU SEIN

DE L 'OPEP PE U

PR OBABLE
I'AllS I Ai'I) ./ l prix cu petrole qu
prt cidra A Caracas. Le
Lr.s ilX (lit 4V Iroli liajo perts des compagnles
r'c, (tl IIll.s d(it 60l pu r c'iit lures InlernuaLlonales
dr(pI v In lin li)'1A. lnregis lelitl, que plitisleurs paa
trlunik une lniwlval haul 1'OPEP Algcrle, Libye
Si lot.r. lte lai eollerc ui'c di ria ont neLtemnent del
'OPEI' debutant lt 17 de. le prix' plafond fix6
oantbit'1 a Caracas tanls les -"(e la conference de G(
ob.s'r'vateurs specialt.i s dou di la fin juin a 23,50
tlt drl la possibility pour l'rs puisqu'ils. svender
lit's it,'el. Eats mi mbres tol lenient le baril a
do l'Oanistisatlon di r'dev,- dollars (85 pour cer
nir aI line certain tl ite des dessus du niveau de 1
ptix 1978), -
33A trols sPlmanaciis dla rll 3Si iln l compromis pet
nion de Caracas "1heura tablir a Caracas sur un
n'est ipas encore vat ue des de base de 24 a 26 do
debates chiffrds sur I s pour in baril estiment les
cea ltage, d'auigme taLtion vateurs l ptroles
qili stront adoplts. rY.s eor mieux valorisds (libye
tains experts conisiderent gdrieii nigerian se trc
que lt prix de base de 1'O raient alors ports aux
PEP actuallement de 18 dol rons de 30 dollars au
lars ouir baril pourriit etre Pour 1'instant les
pore a uin nivena1u rompris occidentaux cherchen
entrp 24 at 27 doll rs persuader les pays de
Le ties est tonin fois' dpvenu ponsabilitls Selon des
tout, I faith al6atnir' denuis ces bien informdes a T
O 'ii n'existe nl, &denulls 1 'Agence international
I' tc de prix v6rita lament 1'energie qui regroup
common du obtrole au -ein 20 principaux pays occ
do 1lOPEP. L'Arabhi 'Sniidi taux deciderait lors d
ot eslIt 1o nanys a (clpr reunion mini'terielle d
au nrix nlinerhr cd i dol d6cembre a Paris des
lars nar baril tar dis niie tifs chiffres pour ses ia
I'Tran vend uno niialit6 i- -tations de pdtrole pour
dentiintip i 23:50 dollars sur des bases trimest
soti 30 nour c'" nllins chpr les
,,Nos, snolhai-tonn en prp x x x x
mier liou iil relour a un LE PRESIDENT DE
orix uninlo i 'ni, in rd 1'0 L'OPEP EN FAVEUR
PEP n qffirtr6 M Mann.h Al Oteihb. nrcs;dpnt en PXPr GRADUELLE>,
ciaP de l'Oreanisattln at mi PES PRIX
nisroe du n6trole Js Emi- ABOU DHABI (AFP
rats ArnbetC Unii Mais nous Le Manstre du Pe
n" persons pat que cola de Miats r d P r
soit ralisable dan$ pro des Emirats Arabes Un
che avenir> Les autorites Maneh Said Al Oteiba
saoudiennes aaicnt] tenu le scdent rn exeroice de
meme language 'lundi h PEP IOrganisation des
Ryad. exportateuis ae petrol
3 Dans la situation actuel declare, lundi, at Abou
le du march petrolier oil bi, qu'il ferait tout son
plusieurs pays occidentaux sible pour assurer ,une
sont prets a payer jusqu a mi-ntation graduelle
40 ou 45 dollars le baril de prix du brut, au pro.
brut les pays producteurs
ne voient pas de raison a (Voir suite page 4
moderer le niveau de leurs
prix. Meme l'Arable Saou-
dite le chef cde file des mo 0Ot CETj" I?
dtrcas au sein de l'organisa C N CERI
tion envisagerait une aug-
mentation de ses I propres
prix avant mIme la reunion
de Caracas par deception Le Samedi 24 Nov
de voir les companies a- l'Orchestre Philharmc
merlcaines revendre sur le de Sainte Trinite nous
march libre le brut saou son concert de Gala
dien et realiser ainsi de lar la Direction de Julio
ges profits ne et de James Smith
3Ccrtains responsnbhls or. le Kol Nidrei.
cidentaux douitont deit, de Le concert s'ouvre
la cnpacilt de 1'OPEP cle line reprise de Iphigei
respecter les decisions str Aulide de Gluck don't
avons dijh parle dans
ommuniwe seriese d'articles
de leaders La suconde piece c'(
de leaders. Niarei de Max Bruch
svndicalistes .me et variations pou
Nous Laadce.' Synd cal!is- loncelle et Orchestre
tes rdunls a la Saille' de Con prete par Sylvain Ca
ijrence J( ,an-(Cltautde( Duva au violoncelle.
lier dea la Serc."'tairarie d E Max Bruch est ne a
tal, des Afttirn's Sociales, gti en 1838 ii est m
ce aIujouro mui 27 Novemt- Berlin en 1920. 11 e:
bra 1979t, dani. Ia but dc tout connu commre r
cointribu, r ai lt P:1i' Snciiilc siteur (o, chef d'orcl
c peirmettre aussi au Goi.- Son Style est tries cla
vernement di. la Rdpubli- mais on n'y trouve pa,
que, de mener h ,bien Sa coup d'audaces har
lache de develohpimsent a qies. Alors que les
'aatuellta anaOl u )mas par cins maintieunent qi
ties. declaroli: nous enga- sent de son art do
ger k mener latte pour la pour Chotr et Orc
defense des ouvriers, dans la faveur populaire
le cadre de la clegaiite. tient au repertoire sa
Nous repudions done tout vres de virtuosity:
appel a des Liers non impli Le Concerto pour
quls dans celt,( lutte, nous en sol mineura
engageant a. ne plus porter La Romance pour
sur la voice public e nos pro et orchestra
blames, considiralt que la Le fameux Kol Nit
SecleatairCrie d Etat des Af- pus 47 que 1'orchestr
faires Sociales, par les dcs- present ce soir.
positions legase- est notre Parfait technician
premier recourse, Musique il a expli
Port-au-Prt'ic., ce 27 no- veine populaire et pa,
vembre 1979 i ment de son Allema
Rildin- DEsAMouRs tale. Le Kol Nidrea'
President de M'Aso nation aoie a sotuhait
Prasidata cia t'rait-il le chant hebr
des Chauffeurs Guides lo psalmodiait
d Haiti hargfa de lois les
Antoint JN PIERRE dcIsrael' la bribis p
President ru Synic'at des toi-e detait lache d
Travaillcurs du Cnim, nLt d esert.
d'Ha'ti | Sylvain Casimir
Franck C' YO frares Casimir' car i
President du Syrdicat des trois n lorchestre'
Debardaurs intrprcdt6 le Kol
Andre Edenua 'd sous la baguette de
iPresident du Syndircat des Smith. Its ont dtd
Travailleurs d )al HASCO rausement applaud
et PCS. / plusiours rannels


COMMON


IQUE


La S"crtla'rctiie d Etat
des Affair's Poc ales, fai-
sant sui:te aux dol'ances
lormuldes, ptr., plusicurs
mcmbris de 1 A:-'socation
des Chauffeur, 'u'des et
en vue de save arder i'hal
monic necessaiin au sain
dci ce. synd'cat. o en con-
formit6 des diasp sitions Ia-
gales, a l'avan' ; ,e d'Filviter
1, .s mmbres r!u Comite Di-
rclteur dce 'ACGh atse tre
.srnter en son Oufice le jet
di 29 Novembre 179 a 1,
hturts.
Dr Hiihert DP RONCERAY
Secretaire d'Etat


Acluellement une
tur,. d'onira est uni
ep ijRnt'f-rnoeniifp col
ePn moridl riduit 1
dpe b''n'6ra tont ses
T' -,n atatarn q nnor: i
vipnt n'l, "11s5 "Pvnli
pilenit iun rnlnme'n

Tlnvi-n-.rl'i, Z


TI nnf titu17cisi o"n


verctr"s oisenp ipnt,
.1s I".. is' t


'elle
is ex
petro ONDE EN 16860 : LE PLUS A
rapel
ys de
Nige DIREOTEUR : LUCIJE M
pass ADMINISTBATEUR : Mis Mai
lors
eneve --
, dol
6, LA TURQi
at au ISTANBUL. tAFT I aomme
a fin Etat de siLge, leveil reli force 1

it s'a gieux, desagrcgstion econo Dans
Sprix mique, terrorism,, probll nal 4VM
llars me kurde et insodable ar te dvad
obser mde L air d Istanoul a un annonci
s les goult Iranien minm sl la s siner 1(
n al Turcs ne veulent pas cro1 les pol
ouve- re at la contamination Is sormais
envi lamiques Mosqu6
ler. pas la
pays t a la guerre civil en Irlande epidernr
L'O- qui a fait deux cents morts de 1 ar
s res en dix ans Mais savez II expr
sour vous quen Turquie 11 y a ligieux
'okyo eu 2 500 morts en deux
e de ans ?a, demand un etu Le Q
e les diant d Istanbul A 1 en a comic
ciden tr6e de son campus, les mi vient tr
le sa litaires arms rappellent sions E
lu 10 que 1 6tat de is!ige est en 1 Islam
objec vigueur dans 19 provinces Turquie
mpor L 6tudiant pursuit : ldes 1924 ml
1980 affrontements politiques mes ne
riel- sont extremement violent Dlcemb
et il faut choisir son mane C
camp Le tcirorisme s est de maras
veloppd di-s 1970 a Gau- dans le
che comme Adroite Avec ete mas
ON le meme gibieis, ritd Suo
te n est
Le journaliste Turc hbavurea
P) Emin Colasan (xplique La T,
trole is, M crutent dans ia.3 p6riph,- me Kur
s, P ries misarables des villes, lions e:
SPr chez les 6tudtantas, fils de seraient
0- paysans pauvres I1 y a 6 special
pays quilibre des cxtrimismes : lution
e), a a la prison d Ankara, sur vons p:
Dha 287 terrorists, 125 sont de ldvemen
n pos Gauche et 162 de Droite saut re:
5 aug Dans le climate de guerre fonctior
des Sainte qui se ddveloppe au est diff
chain pays de 1 Islam, la visit ger de


du Pape en Turquie avive


Istanbul


) les tensions. A


se dans
ces qua


Mardi 27 Novembre 1972 COLiMU pEMOPt

SNo 31.26 ''
84eme ANNEE









LNCIEN QUOTIDIEN, DBAIT MEIMBRB DR L'ASSOCIATION INTERAMERICAINE DB P
'l" 'i


ONTAS
CHAUVET


Ti6lphone : Z-2114 Bolt. Peb1 : 1116
Rue du Centre NO 12


UIE EXPLOSIVE QUI ATTEND LE PAPE


t-Ankara on a ren-
etat de ,sidge
cane lett-e au Jour
[illiyec le terroris-
I Mehmed All Agca
e son project d assas
e Pape Aux querel-
itiques sa loutent "'w
les tquerelles de
ess Certes ce n est
vague Islamique irall
mais les reacailors
ilques a I annonce
nrivie de Jean-Paul
iment un rIvell re',


uotidien mentn : *op t6t..., car les ten
sont grandes entire
et Ia chrdtient6 La
a ete la'isde des
ais tous les fanatis
sont pas morts En
re 1978 la minsul-
3hiite de kahraman
(1G0000 habitants)
Sud-Est du Pays, a
sacrede par Ia maio
nile La Guerre Sain
, pas ex,:mDte de
Se
urqule comme I I-
galement son probl6
de Ils sont sept mil
nviron. fiont 10000
arms,. d!sent les
sites Aprds la rdvo
iraniemnsa noust a
lus redout, un sou.
nt kurde qu un sur-
ligleux.i, avoue un
inaire E reality 11il
icile pour un 6tran
savoir ee qui se pas*
cette region a 1 ae
asi impossible


r DU 24 NOVEMBRE 1979
Par Georges F. DUPLESSY


embre
unique
offre
sous
Raci
pour

avec
nie ecn
t nolUs


est le
: the-
.r vio
inter
asimir

Colo
nort a
st sur
compo
hestre.
ssique
s beau
rmoni-
th6ori
ue les
it ltre
oeuvres
:hestre
main-
es oeu

violon

violon

drei o-
e nous

de la
oite la
s seule
gne Na
melan
est pa-
eu que
quand
pech s
propitia
ans le

in des
ls sont
nous a
Nidrei
James
chaleu
is avec

Otiv-r
e pr6fa
tlfernant
'Ppsence

n'pn a-
'nit 'im
e vocal.
,vprturp

re Vrn n


- i rl"


I' trin
-att+ l'T


1'Op6ra. Mozart utilisa ce


proc&dl puis Beethoven
puis tout le monde.
Pour son Op6ra Fidelio
Beethoven ecrivit 4 ouvertu
res 3 Leonore et 1 Fidelio,
Le Lecnore No. 2 fut le pre
mier ecrit pour la creation
de la piece en 1805. Le No.
3 le plus c6lebre et le plus
connu naturellement vit le
jour en 1806 lors de la re-
prise dc drame. Le No. 1
simplification du precedait
vil le jour en 1807 pour une
performance projetee a Pra
gue qu'il n'eut jamais la re
prise de 1l'Opera.
Le No. 3 est revenue une
piece maitresse des Con-
corts. Ils se divise grosso-
modo en 4 parties :
Le premier Theme formula


IRAN

Declarations de
carter sur ia cruise
iranIenne
WASHINGTON (AFP)
Les Etats Unis n estiment
pas que la liberation des
otages terminera la cruise
ouverte les 4 Novembre der
nier par l'assaut centre
1'Ambassade des Etats Unis
a Teh6ran a declare mardi
le president Carter a un
group de Senateurs a las
Mason Blanche.
M. Carter a declare qua
la liberation des otages noe
voudra pas dire que cl'ar
doise a etd nettoydee a prc
cisd M Jody Powell port
parole de la Maison Blan
che. Cette action a ajout6
le president sequences prolongdes sur
nos relations avec l'Irana.
Le Slnateur Bennet Johns
ton (d6mocrate-Louisiane)
a declare mardi matin ft
1,issue de la reunion avec
le president Carter que ce-
lui-ci n'erxcluait pas des me
sures de represailles aprds
1'dventuelle liberation des
stages. Ces measures an'im
Dliquent pas automatique-
ment une action militaires
a-t-il cppondant aioute < premiere prdoccunation du
president ast l'honneur des
Etats Uniss a-t-il encore
cdelarks a aioutei lo bpna-
tour Cette rdfirpene hl'hinn
nrpur dps Etats TTsnis a prAe
sa M Powell sienifi- nue
lpe FEat' IUnis ne eadorrnnt
a, qna slintas, at at- n 6
cleront pas sous la contain
ten
A b'issue de la reunlon 5f
la Maison Blanche le S6na
Long (democrate-Louisiane
a precis6 que la prise d'ota
gPs htait ,in acted de iuprre
et devait 6tre traitle comme
tel.a.


par la clarinette et le Bas
son est le theme de Flores
tant le maria injustement
arrete;
Le deuxieme Theme: Fide-
lio la femme de Forestant
deguisee en hommle est don
ne par les Cors et repete
par les violons et les flutes
La fanfare trompette d'har
monie ici hours de la scene
announce l'arriv6e au Don-
geon du Premier Ministre;
4o- Repriae des cordes:
chant de gratitude de Leo

(Voir suite page 7)


Enfin 11 y a la ques -
tion armdnlenne dont on
c aime pas parlor ft Anka-
ra II n emplche qu en qua
tre gns c1 Armde Secrete de
Liberation arm.nienne a
revendiqun 6 1 stranger 1 as
sasSiiat de quatre Ambas-
sadeirs Turca. Autant dell
ments qui vuoquent 1 Iran
pre-revolutionnpire
A Istanbul pourtant on
ne croit pas a un novel
Irani : cidentalisda, quant aux jeai
nes ils disent epr6fdrer le
Disco aux Mosqulesz
Un observateur note sur
tout : dci nous n avons ni
Chah pour cristalliser les
haires, ni Ktiomeiny pour
canaliser les mecontents.,
Le nouveau Fremier Mi-
nistre, Monsieur Suleyman
Demirel a realism un apro
gramme muscll pour rI-
tablir 1 ordre en trois mois
dans cette Turquli. explo-
sive Signe des temps : Pour
rdussir il s e st assur le stu
tien du part duC salut N.,
tional, part llamique ink
tgliiste

x x x x

DIMITRIOS ler
Le Pape comprend
la necessity
d'union entre
Chretiens

ISTANBUL (AFP)
,tean Paul II le Pape ve
nu e 1'Est comprend mieux
que quiconque la necessity
de rapprochement et d'uni
te entire 1'Orient et l'Occi-
dent chretiens a declare le
Patriarch Dimltrios ler.
Primat d'honneur des Egli
ses orthodoxss dans une in
terview a L'AF mardi ft Is
tanbul.

Le patriarch nous regoit
au Phanar le Vatican ortho
doxe mais un Vatican sans
Pape puisque Dimitrios ler
n'a pas de pouvoir sur les
autres Eglises orthodoxes
independantes autocepha-
les). Le Phanar aux abords
boeux eat au coeur du plus
pauvre quarter d'Istanbul
entire les charities navals
de la Corne d'or les entire
pots d6labrls et les mai-
sons de bois d'oi les habi
tants jettent leurs ordures.
Jean Paul II sera ici jeudi


Hier, Aujourd'hui

et Peut-etre Demain
Par Carlo A. DESINOR


A partir d'un certain age
et d'un certain niveau (6co
nomique, intellectuel, etc..),
elementt halt en ne parait
plus perfectible.
Et c'est 1A, le drame de
cette society.

Chacun, dans son domal-
ne s'imagine avoir atteint
le plafond de ses possibili-
tes, le sumum des connais-
sances. II ne sa prete plus
au recyclage. Et il refuse
les nouvelles acquisitions,
leur opposant sa morgue et
sa majestueuse limitation.
II ne reunit plus les condi-
tions de progress.

A force de bas.ser les yeux
et de se compltire dans le
culle de soi-nlime, on ris-
que souvent de ne pas sa'sir
le 'temps et les progress qui
passent. El quand, au pied




Avis Important
La Secretairerie d'Etat af
la Jeunesse et aux Sports
prend plaisir f annoncer
aux Directeurs des ecoles pu
bliques et privees fonction-
nant tant f la Capitale
qu'en Province qu'un orga
nieme d6nomm6 Commission
National du Sport Scolai-
re, est crdee pour organiser
et supervisor les competi-
tions interscolaires qui se
rdali' ront dans plusieurs
disciplines: le Foot Ball,
le Volley Ball. le Basquet
Ball l'Athldtisme etc etc.
Cet Organisme est compo
sa do:

Ryswick JEAN PRESIDENT
Frlrj ERNEST Secretaire
Gendral
Lucien BAROSY Secr6taire

(Voir suite page 8)


du mur s'impoera la dances
site de se d6si!er -- i1 le
faut bien un jour il suffi
ra de voir la tete des au-
ires pour se rendre comptc-
qu'il est ta'd et trrs tard.
On regresse qutomatique-
ment des qu'on a conscien-
ce d'avoir atteint, son pla-
fond.

Et le drame de cette soci0
te c'est que chacun se dit,
du hauf de :
moi : rien encore>>.
Lamentable...


On a repeint en hate quel
ques couloirs qui sentent
plus 1'ecole dea campaign
que le patriarcat.

C'est une rencontre his
toriquea nous dit Dimitrios
ler. stature imposa te et a-
bondante. Depuis a visit
de Paul VI en 19.7 a son
prddecesseur aplusieurs .ta
pes ont ltd parcourues 'dans
le dialogue de charity en-
tre 1'orthodoxie et le catho
licisme. Les deux mondes
ont eu la possibillte de
mieux se connaitre a
Le 'patriarche d'Istanbul
souligne: thdologique a b6ndficie d'u
ne longue p6riode dp prepa
ration avpc le travail effect
tif et fructupux des deux
commissions pr6paratolres.
Pour le patriarche le fait
qi p Jean Paul 11 vient de
lI'7w1rnnp opoidentsla 1'aide
a comprendre mieuxv nip
quic'incnu Ti nCsati dpca
ranprrnph'pmpnn at d fliMt
e,,+r rahrtien' d'Oecident et
d'Orient.
Dimitrios ler nous parole
de la situation diliclle de
son egl se in terre islami-
que: a, caL tri.se poFr un
pasteur de 1 Eglise ue cons
tateur la dimunition numd
rique de s.,'n croL.p au im-
mediats>. 1 u.--iodoxie
compete quclque lu0 mil-
lions de fiaeles ils n, sont
pas plus de 10 000 en Tur-
quie et son eglise vieillit.
Quand on parole de 1'Aya
tollah Khomeiny Dimitrios
ler.repond simplement: ren


dez a Cesa ce qui e
Clsar et a Dieu ce qui
Dleu>>. Un proche con
te: la politlque aux
tiques la religion aux
gieux.
Dimitrios er. nous i
tre son bureau ouL il
vra Jean Paul II. 11
clut l'entr tien des constatations his
ques sur lea points q
tholique romaine et
paIen les ceux Eglisi
doxe il y a ,un grand
bre de convergences)



MAnaces

d'assassinat
centre le Pap

ISTANBUL, (AFP)
Mehmet Ali Ages,
sin prisume du journ
Abdi Ipekci, aurait
r6 dans une letter qu
tait Ivade de li prist
litaire de KarftlI (I:
bul) Papes, rapport Lundi
1 agence

L Agence dcinioimi
citant < la siret d cIsd,anbul>,
porte qu un indivic'u
rait tel6phon, Lundi
Quotidien dirigait Monsisur Ipej
vant sa mort en F
dernier, distant qu uni
tre adressde au Jour.
vait 6te laissae deval

(Voir suite page


Quand on parle de COM-
MISSION en ce qui concern
ne une association sport've.
cela sous-entend logique-
ment un comite de 3, 5 ou
x membrese nommne par
une instance supreme et
charge d'une mission tem
poraire blen aeterminee.

Tel n'est pas le cas aQ
nos jours pour les clubs de
foot ball feminine local qui
ont former un" association
autonome, privce pour uni
duree illimitee, d'apres 1'ar
tile 1 du project des Statuts
et Reglements la regissant,
D'of notre grande lamuile
du foot feminine ne vit,
plus a 1'epoque ofi elle etait
protegee et admin'stree par
la Ligue de Foot Ball de
Pdtion Ville qui jadis avait
nommd une commission de
5 membres dans le but d'or
ganiser des epreuves de
foot balt f6minin au Pare
Ste Therese de Petion Ville.
Les temps ont certes chan
ge; le foot bas f6minin de
venu adulte est emancipe
depuis envirnu- 7 ans de la
Ligue de Pe.'ion Ville et
est maiitcttint membre
A part entl''r, de la F6dera
tion Hi'at'enne de Foot-
Ball qu: aurait du invi-
ter les responasables en ques
tion a change de d6nomina
tion en vue d'eviter toute


Washington (AFP) (OEA) A ]'avl de mettri
L'Organisatiors des Etats fin A 'occu.p,' tn de l'am-
Amerlcains (OEA) a pressed bassade ame. '-aine ft T6he
instamment lundi soir f Wa ran et de libce"r les otages
shington le Gouvernement a ete adopted .a irs trois Ion
iranien de mettre fin f. gues heures dc" debts par
occupation de l'Ambassade les 27 pays membres du
des Etats Unis A. Teheran Conseil permanent de 'Or
et &. la detention des ota- gan'sation.
ges.
Dans une declaration ap- Le texte r tenu, fait-on
prouvee au course d'une ses remarquer dans les milieux
slon extraordinaire de son prochis de I'OEA, a large-
conseil permanent, I'OEA ex mcnt tenu compete de la
pr'me sa profonde preoccu- volonte expr mroe par de
nation devant des faits qua nombreuses d, legations de
lifies d'eactions violent ou- voir adopter une declara-
vertement les principes et tion suffisomm'nt 6nergi-
les normes du droit internal que pour atteindre son but,
tonall. De tells faits, selon sans term'nologie ambigue.
la declaration de I'OEA, peu L'OEA avait charge dans
vent en outre econstituer la umoen de lundi un
un facteur de perturbation group me cinq pays (Jamal
pour 'harmonie' de la coexis que. Bresl.n Mexique, Perou
tence internationale. et Honduras) kle r6diger un
proj '_dl pa .an .auteIte


L'appel par l'Organ'sa-
tion des Etats Amdricains


proji't d'lppel aux auterites
iraniennes c" -nt etre csni
mis au Conseil permanent


COMMUNIQUE .

La Secrdtairerle d'Eta,
des Affalres. Sbclales a la de
made formulde par les sy.o
dicats, ouvriers, a 1'avant&-
ge d'inviter les ouvriers; et
employes des eAtreptrsese
industrielles et commercia-
les A se grouper le long de
]'Avenue Haile S61assle, le
vendredl 30 Novembre. p.m.,
pour r6server un accueil
triomphal 'a Son Excellen-
ce le President a Vie de .la
Republique Monsieur Jean-
Claude Duvalier, A son re-,
tour de l'inauguration dl
-- barrage des Pedernales.
Dr Hubert De RONCERAY'
Secretaire d'Etat

est a Amelioration de la
est a route Fonds
amen
poli- Parisien -- Thiotte
reli
Dans le but d'eptrepren-
mon- dre certain travaux urgesits
rece d'dlargissement et de consa
con- lidation de la route Fond
delay Parisien Thiotte, les D&-'
stori- partements de l'Interieur lt,
ui s6 de la Defense Nationale, des
ortho Travaux Publics Transpbrts
es ca et Communications aviserit
nom. les chauffeurs de camions
et de vdhicules cpoids .
lourds> en general, que la
circulation est intefdite sur
la route sus citee.
Cette measure, prise dans
l'interet meme des Usagers
e de cette voie, permettra en
outre au Departement des
TPTC d'effectuer les tra-
assas- vaux prevus dans un mini-
ialiste mum de temps. Cette mesu
d6cla re restrictive prendra fin
il s 5 au ler Decembre inclus.
on mi Les Departements de I'In
stan- tdrieur et de ?. Defense Na
r le tionale des Travaux Publics
sou Transports et Communica-
tions compteni sur la bon
ne comprehension de tous
itions, les usagers de la route.
les de Port-au-Prince, le 27 No-
rap- vembre 1979
au Alix N. CINEAS
alu Sccretaire dEtat
jequ des Travaux Publics

'6vrier Transports et Communica-
e lec- tions.
nal a Claude Raymond
nt les Secretaire d'Etat de l'Inte-
rieur et de la Defense Na-
e 6) tionale.


equivoque administrative clubs affilies. Peut 6tre no-
tre suggestion ne serait pas
Nous aurions propose, par retenue mais tenons quand
example, la designation de meme ft fare la remarque
Ligue Haitienne ou Ligue puisqu'on est actuellement
Nat onale de Foot Ball Fc a lfctude et au vote des ar
minin puisque 1'Assemblee tiles des Statuts et Regle-
du Foot Ball feminin ments du foot ball femin n.
ist r e p r e s e n t, par
les d6legues des difflrcnts Alix CARRE

x x xx

EN BREF


TI MANNO EN I'ERTE
DE VITESSE

Un lecteur rivenu de la
Belgique et qui a eu 1'op-
portunite d'assister aux der
niertes prestations d'Emma-
nuel Sanon an Berschoot
d'Anvers n'a pas ati tout b
fail satist'ai cde la perfor-
mance rdalilse ar notre
cdllbre athlete.

Ti Manno qui seat natural
lise belge d'aprds notre in
formateur. n'.a as convain
cu ces derniers jours leS
supporters anversols en a
pit die la forte personal
t6 don't il jou l encore au
sein du Bersehcot
xx x
\
WILFRID GERVAIS
AUX USA
Tcho Gervals qui a falt
in septembre dernier au


Cap Haitien ses adieux aua
foot ball actif est actuel-
lement aux Etair Unis d'A
merlque ofi il a intention
de rdsider pr)visoirement
D'apres notre correspon-
dant au pays ltoile, Tch5
a 6te meme sollicite par
des dirigeants d'un club a
mlricain ou ivoluent dljt
plusieurs loot balleurs
haitlens
xxx x

AU MINISTER DES
SPORTS


Le Ministre des Sports
Me Theodore Achisle area
contre hier f mt:ai au Mi-
..nistre de la Jeunesse et
des Sports les inspecteurs
au sport de la capltale en
vue de leur faire part da
ses intentions favorables A
la bonne faigrche de son dl
vartement.
x x x x

AU COLLEGE S PIERaE

En presence des sons SEd
creta.res d'Etat de 'Educa
lion Nationale Mme Andrd
St Lot et de la Jeurfesse,
Dr Ernst Rmny, la saison
en volley ball a ddmarre
sous d'heureux auspices vIen
dredi apres midi au Colls
ge St Pierre
Les premiers resultats en
registries .
a) Ste Rose de Lima bat
Blue Bird : 15-10, 15-6 (2e
categorie fillies.
b) Atlanta oat Radar 15-
12, 15-3, 15-9 (2e catdgorie
Gargons) '
c) Atomic bat Atlantice 3'
sets a 0 la cat.gorie filles)
d) Estudientes bat Grena-
diers 3 sets a 0 (le catigo-
rie garcons)


reuni en sess'n extraordi-
naire. L'intervention de
I'OEA dans la crise ameri-
canoiranienne avait et d6-
cide ft I'initiative du Minis
ire hondurien des Affaires
Etrangeres, Elisco Perez Ca
also.
Au course des debats, le re
prdsentant mexicain a fait
remarquer que la prise d'o
tages de Teheran, outre
qu'elle transgressee le droit
international, constitute une
violation des droits de l'hom
me.


POUR QUOI COMMISSION


NA TIONALE DE FOOTBALL

FEMININ?


IRAN-ETATS-UWIS :

L 'OEA PRESS L 'IRANDE METTRE

FIN A LA DETENTION DES OTA GES
f


PAGUY A"UT9 ECOLE

NOUVELLE AD"ESSE

AnIe Ruelle Dufaet et Bois Verna


s~!"~~


, !! --- - - - - --- . ____AhM_- l- -- -- -- -- -- -0~


I








LA REACTION DU MONDE ARABE


l;I.YROUTIl -- iAlT)
ilui I I trolis si'n ilnes i-
plr:, in pt'r i, d ofinj( 1.'
: Alilhni Kllrl' dli's l:l :.s Unllls
it l T h rlain. I :ln s ll.
I,. i, d ii .1Michn k c i
wltl l'l In I inIumlll n' pq li.is



o i ll. le o I 11 e
S A I Ihu lJl, Ii III ( il 1
I u l m ii .I..l I sol i"l


i ntimllinentIs qu'ds nouirris
:,'Il, p 'our li Rt'pu)lblqilue Is
litinqllu- (de l Ai'tollali Kho
IIN ny. ( 'i iupprovitcl l, It' soUl
II, 11 : i;lcord- 1i:1!r" I' lu' i,mIeO
Sll.I l ix i. ll litz slai
I liltl(h ,

A C.,l i-.::.. cominiTun
(lit I ijv'yii (ii :2 novembrI'
d( lilnlr. I ].i I", pfnys uira-
he t1l ; pii)|iii t, I l pills I'l r-
li imnill I Ir a'n dans sull
(in-oilml. onlni ,l'ilmperlal's-
ml' ;ni:'rl"ahn a "'"it rr 'vo-


later: tLa .Jumahirya, so0
lignait le text, ue sbutlbtit
Inlcune action cont'e lbs
missions driplohiatltles et
litir personnel et estifile
que ls ot,,,es aumrl!calns)
ldevralin'. irr, lbOr6s-
Ccpenclant, al 1'Egypte, na
turellclm'na, et, hi un degr6
moindre, di ux pays maghre
bins, la Tiunls' et, le Ma-
roc nt condaimnin la prise
d'utages, le riste du monde
arabe. gen6ralhment moins


SOYEZ PRETS

EASTERN AIRLINES est ld pour vous conduire a
San Juan et Miami. Et les services de Eastern a
Mian., peuv('7vous amener i plus de 75 villes aux
Etats Unis; au Canada et an Mexique
sla a, surtolit; vous avez avec nous l'assl.rance d'un'
service perso7nalis6e oui vous donnera envie de voya-
ger avec EASTERN encore et encore.
Pour plus d'inform:iti(n; contacted votre agent de
voyage ou la EASTERN AIRLINES au 6-2730


s = -i
_' w& 1. 1


blen disposed que Tripoli a
l'bgard de T 6htran, n6 s'est
pas jusqu'icl nfficlellement'
6mu du sort de la cinquan-
tattile de diplormntis atnai-
calns,
Les rare commenttaltbs
olifibidls dana Jb golfe dfit
tie, asl contrast, autant de
ritilqUos addresses ilU Etats
Unis aprea la ocilsldn du
president Cai1ri de geler
les avoirs 1'nanciers ira-.
n'ens dans les banques ame
ricaine. Aiasi, le 18 novem
bre, le Conseil des Ministres
koweltien ediploralts cette
decision qul, dlalt-il, aris-
que d'brariler les rlatidis
flnanclleres nterniatibnalesb
et d'ennourager les natlu-
nallsames exacerbdss.
Quant i lIrttak, setil patys
aratie du lMachiteks criti
quer sdv&rein-nt le cdrrnipr
tement deA regpohsable. na
niens, il, a paradoxalement
profit de I occ'iston pour
accuser TVh'-ran de laIrb le
jeu de Washington. (Le t,.
gime iranisn, ecrivalt le
quotidien < mont6 de toutes pieces la
prise d'otages pour server
les plans de l'lmperialisme
americain et la polit:que Ira
nienne d'hostilit6 envers la
nation arabe et notamment
les pays du gnlife>.

Le seul repjnsable arabe
a avoir exprlme, mais indi
rectement et sans se pronont
cer sur le fond, son soutlen
aux Etats Unis, a 6t6 le Mi
nastre saoudien du p*trole,
Cheik Ahmad Zaki Yamant.
Prenant le contre-pied des
theises iraniennes il a affi:'
me qu'aucune monnaie ne
pouvait remplacer le dollars
dans le reglement des fact
res petrolieres.
C'est prec,'sment dans la
crainte qu'inspire le regime
ranien h beaucoup d'Etats
du golf, estiment les obser
vateurs, qu'il faut chercher
l'une des raisons de leur dis
creation, h laqvelle un pays
mllitairement puissant corn
me l'Irak nest guere tenu.
Mais lembarras du mron-
de arabe et en particuller
de sa cdmposante la plus
moderee trouve aussi son
explication" dans un senti-
ment de solidaritM islam'i-
que face h ia p'us grande
puissance du monde. L'ap-
pui-ind6feetible apporte par
Washington Israel met
dans- une position de plus
en plus inconfortable les


I --


VOTRE HOROSCOPE
MERCREDI 28 NOV 1979


21 MARS AU 19 AVRIL
(BELIER)
L'intu'tion vous fera do-
miner les difficulties d'au-
jourd'hui. Les problems se
presenteront mais vous trou
verez des solutions. Suivez
le conseil d'un 6tre cher.

20 AVYRIL AVU "- w
(TAUREAU)
Fatigur du mdnde, vous
fates retraitie pour retrou-
ver vos forces. Des aggrava-
tions mineures vous rappel
lerdnt la n6cessitU d'une tC-
te froide et do la paix.

21 MAI Atr Zu Js IN
(CEr"EAUX.,
Un etre cher se sent negli
g6. Soyez pour lui un ami
loyal. Un nouvel ami emer-
ge de la foule.

21 JUIN AU ': 2 UILLET
CANCERR),
Des aggravations de car-
riere vous forcent a travail
ler au-delI des limits ou
la mason. Eloigne de vo-
tre liet de travail, vous
trouvere les bonnes repon-
ses.

23 JUILLET Aa eC ABOUT
(LION )

Pasez du temps avec un
enfanit qui a beso'n de vo-
tre attention. Un souci 'au-
sujet d'une afta re eloignee
se dissipe. Progressez dans
votre creativity.

23 ABOUT AU Zz SEPT
(VIERGE)
Heurt centre un proche ct
vots. Faites confiancea vo
tre intuition et n'essayez
pas de triompher a tout
pr'x dans une activity s n
tVmentale o,' de detente.
Confiance.

23 SEPT. A'-' 22 OCTr.
(T'A' DANCE )
Si un problcme se glisse
dans une relation attended
le bon moment de lapres-
midi pour on parlor. L'inse
curite cedera alors a un
accord mutuel.

23 OCTOBRE 411 Zl NOV.
(SCORPION)

Si vous ne reussassez pas
tout de suit-, perseverez.
Que quelques erreurs ne
vous abattent pas! Vous au
rez la bonne i6ponse sur le
plan du travay,



Declarations
d'un Senaleur
americain
WASHINGTON. 'AFP)
Le President Ca-ter pr-en
dra des measures de repre -
sailles centre 1 Iran apr,',s
la liberation 0o3s otages a
mericains de T6hc-an, a of
firm mrdi un Senatecr a
m6ricain a 1 issue d un en
tretien avec le Chef de
1 ex6cutif

s Ii ex!ste do nombreu
ses options, ceritines n in
nliquant pas dinteiven -
tion militaire>, a soullgn,
le Sdnaceur Benett John -
son (D6mocrate Louisia -
ne) aprus un petit ddjeuner
de travail a ta Maison
Blanche
Monsieur Carter selon ce
Parlementaire a indiqua
que les choses ne seraient
pas r6gl6es avec la llb6ra
tion des otages et echacun
d entire nous est:me qu i1
fera quelque chose, a-t-il
d6clar6

Le President., -t-il pour
suiVi, est ordoccupi en pre
mier lieu par 1 honneur
des Etats-Unis et il y a cer
taines choses q.i)l ne peout
acdeptet mre ijout obtenir
Ita liberation des 49 eta -
ges, par example Iextradi
tlon ldu Chiah, a expdse Mon
sieur Johnson


22 NOV. AU z iDEEMBRE F
(SAGITAIRE) r
Oubllez les mobiles ulte- 1
rieurs et tout ira bien. Sa- z
tisfaction sent mental ve- I
nant quand vous oubliez ce f
qui peut aller mal.

22 DEC. AU 19 JANVIER
'CAPRICORNE
Vous serez trop press
pour faire votre travail a
la maison. Il y a un aml
a qtit vous pouvez ouvrir vo
tre coeur. L'aprts-m'di fa-
vorise les liens 6troits.,
86 JANVIER AU 18 FE.
Vous aurez des difficul-
tes I vous exprimer. Ne lais
Laurent II
sez pas les problems ur-
gents vous empucher de
prevoir t long terme.

19 FEVRIEfR AU ZO IARS
(POISSON)
Pour une question de car
riere, voyez us conseiller.
Les parlenaires vous kident
et sont interErsds. La con-
fusion au sujet d'une ques
tion d'argent disparait.

SI VOUS ETES NE
AUJOURD'HUI
Vous ,tes ir, civdualiste et
tent d'etre for.tasisste.Vous
cho.stssez souvent un mo-
y(n artlstique pour expri-
mer voIre orienalite. La lit
terature, Ia saone, la pein-
ture et ]a mus.que sont des
champs d'action ouh vous
trouv:riez le bonheur. Vous
pouvez aussi reuts'r en
science, en d'ot et dans
l'eneeignemcnt. Votre insta-
bilite p :u avcir des conse-
quences scr -/-tre progres-
scn profession.ielle. quoi-
que, s! vous Ales vraiment
interests, vous, reussirez. E-
vitez une tenrdance Ih epar
p:!ler vos fore-r, ou revuer
eveill'. Serv-7'vous de vo-
Ire faculty cr'atrice pour ts i
nir ens ech'c votre disposi-
tlon b la p.resse.


r


lomribs dorit 50.000 envi-
on bases en Zarble et au
*lozambique.


Leg chefs du FP, qui ont
egagnd Lpndres Apres a-
'oir assist dinianche a
Dar-Es-Salaam A une rou-
lion des pays de premiere
-gne (Zambie, Tanzanle,Mo
zambique, Botswana et An-
gola), continent de quali
fier 1'ult'matum britannique


-I


vant 6tre fouinie par pnlu
sieurs pays du CdOmmOn-
wealth pour ]:. p6riode pre
electoral. Lpndres souhaltb
1:inlter cette force a quel-
ques centames d'observa-
teurs non arms, alois que
le FP reclame l'envoi d'une
veritable force de paix corn
posee de plusicurs milliers
de soldats qui seraient non
seulement charges d'obser-
ver le cess:z le-feu mals
aussl de le fare respefer.


LE NOUVELLESTE
PROPRIETAIRES : PIERRE CHAUVET '
ET MAX CHAUVET

DIRECTOR : LUCIEN MONTHS

-ADMINISTRATEUR : Mme. MAX CHAUVET


TOUTE LA MUSIQUE HAITIENNE
TOUS LES SUCCES LATINS
TOUS LES HITS AMERICAINS (DISCO-JAZZ

SUR.DISQUES
OU ENREGISTRES POUR VOUS
BUR MINm-CASSETTE
StUR CARTOUCHE & TRACK
SUR BOBINE MAGNETIQUE
PAR UNE EQUIPE DE SPEOIALISTES
EFFWCACE GARANT1 PAR UNE
HAUTE TECHNICITE
LUNDI A VENDREDI 11 : A.M. 5 : P.M.
ooso^^sBOSCoO~oasoo~osei~coaisaaa,


'Les

calculatrices eectroniques

Texas Instruments,

mettent la vitesse,

Ip precision, la memoire

et... les resultats


ait bout de vos doigts.


En vente

et service a


. Electrops ic -

LA BELLE CREOLE rue bonne foi


J


Sr


PAGP ~''


MARDI 27 NOVF.MBRE 1979



al 8s arabes iteditichhis L'acceptatl8ft par Salisbury idf Ihdlokitl f HkItdidlilue"
de Washingtotu alu mdlnent Londres AP) I de bluff.
oil I'ran de Avdtola klo Un novel dbsiddle a ete cept6 par M .:Ils Munda.
melny se fall Itb d6freibur franchl lundi pai la conf6- warara, Premr:er Mm.nistre MM. Migiglbe et lt8dii6'
le plus faroudi-M dt la car rence db Londtes sur 'ave- Adjoint de Rhodis e dtci'chf atif toutd.'; indl!qit qu'lls
s6 palestlnienefi nir de la Rhodgsie airec accep par Intrim de 1I ddlIga- a(,ebht pr'btr pddiigivre
Sounits aux presiotis r6- tatoilo jr le i6 i fic de Sa tion de Salisbiry t Londres, les ntgocations jusqu'au
pFtees t des fia ie av du lisbury dli plain britannique prevolt la cpssatiofi; tX lidut, thatire existencee de
Sletr t de la Syrd avect r- pour ui cescez-le-feu. jours apres i'lssue eI la. proiondes divergences sur
S letr tee Ia Syrd 6t 1' or- confereithe dt L 6st les modalites d'uri cessez-le
ganidation de ]bWratidn de Cependant, le Front Pa- House, d'hditlifles aafht lfeu. Uls ont soullgnd que le
la Palestine, les pays arabes triotique (FP) a malntenu fait plusi de 2 d00 thlorts de plJln britarin:title rie sarait
moderes restent, sur la r- lundi son refuse de se pro- puis 1972. tre aipproVye6 par le FP i-
serve. noncer sur le plan britanni vant d'avb'ff t6 sorumis a
Dans un sOv. d'entre eux, que, en d6plt de 'ultima- in examern d6taIlle et \11
la Jordanle, on a noted une turnm lanc6 jeudi dcrnier par M. Mnridatvaftal a sdull- out ajout6 qu'ils r9i'taient,
initatlive pltl rn,,oudreil'af le Secretaire a" Foreign Of gse qu'il lui avalt 6t6 diffici pas venus' a & ondres pour
faree. Le gahaisatidns et associatibns avait demnand-! a MM Johua tions qui prdvoient la plrise Carr'ngton.
Isdnlltque2S de ce pays Ea Nkomo et Robert Mugabe en charge de son gouvetne
propos la creation d'un eco d'accepter ou 0e rejeter a- ment par Londres et accor-
mite internattcrals de sept vant lundi scir au plus de un statut 6gal aux for- La princlpale objection du
chefs d'Etat. Jusqu'ici, cet- tard ces propositions. ces rhoddsiennes! (90.000 Front au plan bl.itannique
te suggestion n'a trouvd au homines)- et sux rhaquisards est relative an role et t
dun dcho. Ce plan, foinIelleitnbt c U3 p Frdfit Patriot que (70.000 1'impoftance de la force de


r


---~---L~~L11~3 Illll--------U~-~~~~~--- --- --~~-~______~_~_~~~_LI_~_I---Y------L-- ___ ___--_____--------- -------_________ ~_______I___:~ ________ ~~~_~~~IYL--:-_N~--~ ~ -^---~1


"I


kh
r




r
v


;;---- ~-:~-


^





Mardi 27 Novembre 1979


CAR ET SOCIAL PETITES ANNONCES

Avis de Madame Lla Doug6 Abra o Hal ivendre AVIS
Remerciements hanm'n Midam,, Don H *A
Duge, Mo dame tLina Doti- A i Avenue Jean Jacques L Ambassade America
I 's nminlll s In:z ,, Le g6, Monsieur Andr' Dom- Dessalines au No. 396, cons ne organise le 28 Nover
rpas '' ,li, ti.'s liv i9, ,Veuve Marcel Dourge, truiite sur propri6dt de 189 bre 1979 au deCSt sis t
co iene ,,t s l',Ms I mrnt's Manouru Madalme C16- pkds a e profqndeur entire Rochelle a Martissant
r nila lel 1.1 ui alale ds inient Jbinl Loous. i.a soes mret cliturde en mur. vente au plus offrant
ll vls e(,t1 i :llini bea iu-frire etM telle-soer: Granil d6pit l'intrleur tiles divers compren
vll leur ot ltlOimg" dPe Mollsi et Mase ncVeilix C en man. des s6choirs a line 61e
lti 1 hnr oah I a caroli n 'ril Cly ila se M n seux Ci ques, des Freezers,
it- 5l0d i ll,"m- i oT'l'tlc manieces : Madame Jacque-- Peur Rendez-Vous, son- Fours, des machinesA
Miilthi'l, Ve d a'ei1 r i' lint Cuvilly Klopner et fra na le 2-3849 de 8 heures vr, des clatiseurs,
Mmiitlisi ii Vii' Ir'iIi ,.eicic mille, Monsi'aur ci Mada- 30 a.m. a 1 here 30 p.m.i gendratrices, etcr
I, l'a prta'oi d". v t :iildllr mc Serge Cuivilly, Monsileur Courtier sabstenir. X Ls articles seront e
i\ lt rm proafondiae usaillide r a,,a 5,,,, re,,,, i ,,,,O 1,, L s atce eo t e


Uii: Me.sse .(!d Frise (I
deull ,l'ri chanitec pour le
n'po.s de 1 almi d. Mada-
mI Veuve Leon Den, e le
.iiiudl 29 NoveilbreI en
cours ta 6 lieu,', 15 du ma
tin, en la ChaDelle de 1 H5
pliial de I Uiiivc',itd d E-
L.t d Haiti
I1
Cet avis tient 1iou' d nvi
d tl.on aux parents et amnls
\ de la defuinit 2711

X x x x
Une mess de pr-ib de deuil
sera chantee pour lo repos
de son Ame le vendredi 30
Novembre a 6h 30 AM 6
la Chapelle du Pelt Semi
nalre.
Cet avis tient lieu d'invi
station.

x x x x

Avis de Divorce
Il est porte a la connals
sance ces Intfresseb que le
Tribunal Civil de Port-au-
Prince a admis le divorce
ce la Dame Marie Michele
LEREBOURG d'avec le
Sieur Wilson Larose et
prononce la dissolution des
liens matrimonlaux ayant
exist enrre eux par juge-
ment en date du 10 novem
bre 1978 don't le dispositif
a etd transcrit le 15 Novem
bre 1979 dans les registres
A ce destine^-de 1'Etat Ci-
vil de la Section Ouest de
Port au Prince pour sortir
son plein et entier effet
confomement a la loi r6gis
sant la matiere.
Port au Prince le 15 No-
vembre 1979
Me. Rigaud Duplan avocat
2711
x x x x

DECES DE Vvi
LEBRUN CUVILLY
NEE FRANCEEC,1
DOUGE
Les Pomps; Funlbres Pa
ret-Pierre Louis vois an -
noncent Ic ddcl m Ce Veuve
Lebrun ClIvilly ilCt Fran -
cesca Douge
A se( enfant.-; : Mon -
sicur Renan Chan ller et
Madame iee Pnl,l ide Cu-
villy, Monsieur Iocien C-i
villy et Mad,i:ne nee Jes-
sie Villate, M'on.,icur GA-
rard Cuvilly (t Madame
ode Marie Claude Mal -
It4, a :es pelt.' s infants :
Rudolph it Gily Philipne
Chandler, Barar-a Paul,
Bernard, ieginald, Richard,
JUan-Mii'hl F'( gine C1u
villy, a ;on beamu fils Moe
sicur Pierre Cuvily el Ma
dame nee Muguet c Ma -
yard, a sea fil cs 2 soeur-i:


Pharpmacies
assurant Ie
serwv e cette' nuit
MARDI 27 NOVEMBRE 1979
LUMIERE
AVENUE POUPLARD
ST. JOSEPH
RUE DES REMP!RTS
ST CHARLES
CARREFOUR


PETION ViI 'E i
MARDI 27 NOVEMBRE 1979
RUE FLAMBERT


Moniieqr Ie Goiidal Pier-
re Hyppolite ci Madame
'"!ce Paule Cuvilly, Mon -
sleur et iladaine, Joseph
Bols, Monsieur' et Madame
Gerard Abraham's, b ses
cousins cc cousins :, Mon-
sieur et Madame Charles
Valcin, Monsicu: et "Made
mIe Louis Galnicour et enf,
Madame Claire Chdraquit
Jaeger et enfants Pasteur
et Madame Runen Marc et
infants, Madame Christila-
ne Stoddard, Madame Mi-
iose Cheraqutt At enfants
Aux families Cuvilly,
Chandler, Dougd, Villat-,
Mallet, Bois, Valtin, Dalen
cour, Cond6, Auguste, Ch6-
raquit, Hyppolite, Abra -
ham's. Prezeau, Mathelier,
a tous les au.ies parents
et allies nous aaressons
nos vives sympathies


A VENDRE
BMW 2200 Modele 74 type
SDN Excellent Etat Prix
interessant
Telephoner au 2-3118
Monsieur MUFFAT
2711
-0 -

A VENDRE
Une Jeep Wagoneer en
parfait 6tat. anace 1978, 14
mois de service, couleur
beige, 6 cylindres, power
steering air condition, ra
dio
Appelez le 2-1900 pour tout
renseignement 312
xx x x


Les obseques seront chan
tdes le Jeudi 29 Novembre Changement
a 4 hres P M en 1 Eglise idAdresse
du Sacre-Coeur de Tur- Dr Rene Duperval
geau. Le convoi partira du Dr Rene Duperval
salon fu'.eraire de 1entrae
rise L entree au cimetic Le Docteur Rene Duper-
re se fera par la barrier val porte a la connaissan
pncipale, Rue de 1 Enter- ce du public en gdndral et
recent R7e1 ses patients en paiticuliei
2711 que sa cliniqu' medical
x x x x est transfdree ,ctuelle -
ment a 1 Angle de 1 Ave -
nue Lamartiniere (Bois Ver
Deces de Mme Vve na) et l1 impasse Jeanfv
Clement Mathelier No. 2 an face du College Le
Metropolitan.
NEE THERESE ROUX 41;,
x x x x


Pax Villa announce le d6
ces survenu le 26 Novembre
79 A 1'Hopital Saint Fran-
cois de Sales a 6 heures 30
PM de Madame Veuve Cle
ment Mathelier nde Thiere
se Roux.

En cette pdnilble circons
tance Pax Villd et Le Nou
velliste prisentent leur sym
pathie a ses cousi s et cou
sines les epoux Max Pierre
Paul et leurs enfants Me
Edmond P. Paul Mile Zul-
mise Pierre Paul Madame
Veuve Edner Cambri n6e
Ina Pierre Paul Madame
Duresnel Delpiche nee Syl
vie Pierre Paul Madame
Ldonie Pierre Paul Madame
Eugdnie Pierre Paul Mada
me Ruth Pierre Paul et en-
f;nlts Melle Kettlie Pierre
Paul.
Aux dpoux Lamartine Pierre
Paul a ses neveux et nieces
Mclle Vena Henriquez Ma
dame Alphonse Piard et
son edpoux Monsieur Aniitoi
ne Henriquez Madame Ra-
oiil Berns nee Naxia Roux
son eoux et leurs enfanls
a Monsieur Fresiel Duli
pre it ses fillouls Madame
Lauro'tte Alexis Madame
Patrick Lahens ode Marie
Gladys Pierre Paul et son
dpoux.
Aux families: Pierre Paul
Cambri Delpeche Henriquez
Piard Roux Berne Duliepre
Lahens et a tons les autres
parents et allies eprouvis
par ce deulil.
Les funerailles de Mada
me Veuve Clement Mathe-
lier nee Clement Roux se
ront chantees le Mercredi
28 Novembre 79 a 4 heures
PM en 1'Eglise du Sacrie-
Coeur de Turgeau.
Le convoi partira de Pax
Villa Sacrd Coeur oi la dd
pouille mortelle sera expo
-de des 2 heures.
N.B L'entres au cimetitere
se fera par la Prlncipnile, du Service des
ddcds.


MESSIEURS

AIMEZ VOTRE FEMME !

PROTEIEZ LA FAITES LA

PLAN CATION FAMILIAR !



IHAYTIAN AMERICAN SUGAR

COMPANY S. A.
(SUCIRE MI RAFFINE tPOPlrLAIRE-.
PORT AIT PRINCF, H',ITI

USINE HASCO
SOCIETY ANONYME HAITIENNE

(Planters et Fabricants
'W-V4-4W 40 '- -


Grande Maison de
2 appartements
a vendre a Delmas
Chaque appartement cornm
prend : 3 chambres A cou-
cher, 2 1/2 Toilettres, un
bureau, un salon, une salle
a manger, un office dinet
te, 4 balcond ot les depen-
dances. Compaeno aussi u-
ne ligne telephonique, cable
de T. V. et grand et joli jar
din t a'avant : Le tout des
servi par reservoir de 15000
gallons. Pour informations
Sonnez le 2-4712 (matin) et
6-2131 (soir).
x xxx


Vrem s.e.


l -
SLai
une
d ar
anm
ectri
des
la-
des
)cpo.


sds au depot le 28 Novem-
bre 1979 a partlr de 9 hres
A M et les offres seront re
gues de 9 hres i nidi
2711
x x x x

Offre d'Emploi
Cherchons secrdtaire (an-
glais/francais) cynami -
que, esprit d initiative
Envoyer curriculum vitae
B P 476 112


Rafle Renvoyee
La rafle de la voiture
FIAT module 1975 don't le
tirage dtait base sur le der
nier tirage du mois novem
bre 1979 est renvoyde au der
nier tirage de la loterie
d'HAITI du mois decembre
1979. 3
Philippe D. LAMBERT
2611
xxxx

A LOUER
POUR LOCATION
IMMEDIATE
1) Deux belles VILLAS
dans les hauteurs de Pi-
tion-Ville ENTIEREMENT
MEUBLEES, comprenant :
3 chambres a coucher, 3
saIles de bain, meubles et
tableaux de valeur, teld-
phone, bar, terrasses, pa7-
king pour plusieurs voitu-
res, eau en abundance, pis
cine filtree, vaste cour,
beaux jardins, access trts ai
sa, pas de bruit Tres con-
venable pour DIPLOMA -
TE ou membre ORGANISA
TION INTERNATIONAL
Conditions de location ex
cellente
2) Dans les hauteurs de
PNtion-Ville Ires belle
VILLA SANS MEUBLES 5
chambres ia coucher, 4 aal
les de bain, grand salon,
living, office, terrasses,
beaux jardins ot gazon, vue
sur la baio, parking plu -
sieurs voltures, tdelphone,
eau en aboondance, pas de
bruit, acc's aise. -- Con -
vient 6 DIPLOMAT Bon-
nes conditions


APPELEZ -
WANTED 2-2326 matin
AMERICAN 2.1107 apres midi
ENGLISH TEACHER
NEEDED x x x x
new america, english OFFRE D'EMPLOI
school is lool.nig for an Industrie eherche jeu
english teacher to handle comptable ayancr minime i
4 hours of courses every 2 a ls d exprie mince
day conteet dilr-clly ICS 8, 2 ensd'princa
Avenue Guect ly 2I11 Secrdtaire 'ilingue (fr,
cais-anglais) ayant a
moins 2 ans d experience
AFFATIRE BLUNT Doit etre bonime dactylog
AFFAIRE BLUNT phe et avoir bonn 6duc
tion
Commentaires POSTER : Curricult
Sovit, titlueVitae
Sovietique 1 photo d ident~t
GLASGOW 1 copie rliplo16e et reci
GLSOW Amandations
(ECOSSE ), A IP)
Deux commentareurs So- A L ADRESSE
vidtiques ont accuse Lundi Service d Emploi
it Glasgo (Ecossei Le gou P Box 1204
vernement Britannique da I Port-au-Prince
voir (mont6 en dpingle 'Pi6ces non retournable
1 a des fins Veuillez nous faire te
de de la reunion de 1OTAN sieurs. nos salutations
sur le ddplomricnt de not tingud6es
vestaxu Missele -a moyiDnFABRIQUE NATIONALE
veaux Missiles 'u moyenne DE CHAUSSURES. S A
portde en Europl Occiden- Ue CHAUSSUReS R A
tale et notamment en Gran Mine Pierre Rihard
de-Bretagne ML/Jb LEBR1
Cette accusation a te d
portee au course d une conl
feience de p,'esse par Mon x x x x
sieur Stanislav Alexan
drov, journalisue 9 1 agen- Offre
ce oNovosti-, .en accord a exceDtiorielle
vec le profess-ia Herman ri
Rozanov ,, charge ies Affai Voiture
irs IniternationaJes a lia-
cad6nlie Diplomtique So ENTIEREMENT NEUVE
vietique
Ancien conoeiller artis Ford Mustang Turl
tique de la Re'ne Eli- blanche, 4 cylindres Ir
zabeth, Monsieu.- Anthoti rieur rouge Po er St
Blunet elait golement es rieur rouger- Power Ste
pion au service, de 1 URSS climatis6 Radio AM
Ses activities i espionage FM Cassettes --- Amp]
ont ete ,publiqiuement reve- fids 60 watts -- Equaliz
1les rcaeement ptri le pre -- Pneumatiques radial
nmier Ministre aritlianimque, Phone : 6-1923 27.
Madame Margareth That- x x x x
cher
Selon MM Alexindrov
et RozanovM, le poivene MAISON A LOUER
mTent de Londres a fait A DIQUINI
later ce acandale tenu se
cret pendant <,tant d an 4 Chaml res a um-her -
nees>, ter par I opinion publique dance, Vue magnifique
les decisions d-s pays re Sonnez le 5-1302 entr
1 OTAN qui se rduniront en te. P.M. et 6 hreu P.M
Decembre pour decider du
deploiement cle Missiles a HOUSE TO RENT
moyenne portee en Europe l I EN
Occidentales. AT DIQUINI
M Alexandrov et Roza 4 Bedroom 4 D 3Ithrooa
nov effecuucnt une visit a Maid's quarters.
Glasgow organisec par 1 as Call 5-1302 between 1 h
sociation cEcosse-URSSs P.M. rino 6 hres P.M.


eli


an

ra 9
;a-

im

Mm




si
nir











-I
dis



UN
112






71,
bo

e-
.i-
zer
es
711







.e
1.



1-


a I Ic a .eremiqu



Hcdt (W.I.)


b Il T6 .


CARREAUX POUR



PARQUET



EN TERRE CUITE



30cms.X 30cms



POUR PATIOS



&EXTERIEURS



$ 7.50



LE METRE CARRE






D' SPONIIE AUSSI A TRAVERS LA FABRIQUE DE MOSAIQUES EMLE GARDERE


COLLE EN UN CLIN D'OEIL




CHAQUE OQUTTE



PEUT SOUTENIR UNE TONNE



POUR TOUS MATERIAUX SOLIDES


UTILISEZ KRAZY GLUE


AMPROSA


Angle des Rues Pave et du Peupl_
,/ -


) _II_ r __ _~__~ __ _~___ ____~__


I


r


L r


~X----------


r---l- -i;----.,; ------i----,-iiii--- ----- ---~--,-.r--,~.-,.-,-,,,~,.,~,~~~~~~_ ___~F----------------~---l~--__L-~--~


PAGE- 1k o








P. 63611
A.:2-2811




N. I -


(Bulto do la 16re. page)
Bobuhinit de I'OPEP & JOara-
CI.t .
M Al OlttA'i. q(ui ('lili
io' contifron'ir'ce die prsse 11c
Il ,ue (dc s.i). el trit,h n ni-
sic "I Soecrntl'r'e AMn 'ricaili
i Trrdsur Wlllilni Millir
en vlstle dans les E n'ratl,s
'astl lcep andi ut d rc fus 6 A
iS'clsdr IP taiux de c's aii
iisntatlons dc prix. Le pr'
I.vinL ede ]'OP'EP it :lclarc
qjl ae fortes pressions e-
tlo.net exerct'.: au sein de
; afiprp tlcn ,,'une u gmen
taion des prix soit Jlecdee
a. prochain Consell nliniste
rWll de l'organlsation, le 1,


PAGE 4


AVI


DOcembre proobain A Cara-
cans. ilNous avons indiquo
an Secr6taire amdricain au
- Tr6sb6, a-t-il ajoute, que
nous prendrons des decl-
slons rerponsables.
M. Al Otclba in naouie qu'll
SvoquIira aver son homnolo-
i RIC vinfnuclien, M. Humber
to Caldcron Berti, attend
fi About Dhabi mardi ma-
tin, des modallos d-e cet-
tc hausse, alnsl que ses en
Stretlens Iavec M. William Mil
lr), et qu'll conseillera la
Moderation.
x x x x

Interrogd sur les possibili
tes do replacement du


MERCREDI




L 'HOTEL R(



eprend


..A j


28 NOVEMBRE




)YAL HAITIAN



ses soirees


Mardi.27 NoVembre 1979 '


A VIS DIVERS DANM NOS CINEMAS


is


7/


viennent de s abattre sur
le pays, et les plus supers
ticleux dvoquInt, le fait que
1980 est oune annee bis-
. sxtile. .


iMPPIL L CAPITOL:
IMPERIAL .1 CAPITOL 1


dollar amrlcaln dans les
transactions pitrollbres, le
pr6sldent de F'OPEP a Indl-
qua: xLe dollar est actualle
ment la meilleure monnale
en ce dolmaine. Nous som-
rmes satisfalts qu'll sc rdeva
luI el nous e.sprons qu'll
se consolldera h nouveaux.
sNous souhaitons d'abord
au sein des pays membres
de l'OPEP,. a aiout6 M. Al
Oteiba, mais cnous no pen-
sons pas que cela solt real
sable dans un proche ave-


Le Ministre du p6trole a
d'autre part affirm que
oles Emirats Arabes Unis


rddulraient ,letir protection
h partir du 1dr lanvier Pro
chain d'environ 70 A 80.000
bErlls :our, solt .pris de
cinq pour cent de la produce
tion des XEmlratsx.
eCette trdu"tlon est .due,
a expllqu6 M. Al Otelba, A
des problimes techniques
sur les champs p6troliferes de
l'Etata, et nous esp6ronE
que les autres pays de 'O-
pep ne redulront pas leur
production.

visagent pas one nouvelle
hausse des prix de leur brut,
avant la fin de 1'annee en
course a egalement indique
M. Al Oteiba.


Formation de la Socit6 on
nom collectif
I4ICAIEL ABRfAHAM ET. CO
(AU PETIT BAZAR)
II est port & la connals-
sance du public en general
et du commerce en part
culier, qu'une soclete en
nom collectif a et6 former
a Port-gu-Prince le 5 No-
vembre 1979 entire les sieurs
Nicolas Michel Abraham.
propridtaire demeurant et
domlcilla A Port-au-Prince
et Michel Mahfoud de na--
tionalite 6trangere, demeu-
rasnt a Port-au-Prince et
domicili6 au Liban. tous
deux dilment identifies sous
la raison social Michel A-
braham et Co. et pour en-
I seigne commercial AU PE-
TIT BAZAR.
Cette soci6te au capital
social de Vingt Mille Dol-
lars et 00-00 ($ 20.000.00)
constitute en nature et en
especes est foudee pour u-
ne duree de Cinq (5) annee
consecutives renouvelable
par tacite reconduction Dour
une nouvelle et semblable
periode. Elle a son sibe so
cial et son principal 6tablis
segment a Port-au-Prince et
a pour objet les operations
financi5res et commercials
generalement quelconaues
et en Darticulier 1'achat et
la vente des marchandises.
de toutes sortes. Deoos6 et
enregistr6 au D6partement
du Commerce et de l'Indus
trie le 27 Novembre 1979
no. M-8, F-16 R-5
Port-au-Prince. le 27 N a
vembre 1979
2711

xxxx

AVIS
LA BANQUE NATIONA-
LE DE CREDIT porte a la
connaissance des intdresses
que le Samedi 8 decembre.
1979' deux concours seront
organisms' respectivement' a
sa Succursale de Miragoane
litte pour obtenir l'arresta
et sbn Agence d'Aquin' pour
le recrutement de leur deux
employes.
Pour ktre admis 5 y parti
ciper' 11 faut:
lo-Etre ag6 de molns de
trente ans
2o-Etre muni du certificate
de Baccalaur6at (2e. parties)
3o-Etre de bonnes vies et
moeUrs
Un registre d'inscription
est ouvert' A partir de cette
date' aux sieges sus-mention
nes
Port-au-Prince' le 22 No
vembre 1979
LA DIRECTION
x x x x
AVIS

La Dire'Dtion C6nerale dr
Service National dEau Po-
table avise ses aimables
clients de KenI.coff Far-
mathe Thomssein La-
boule, 1 ouverturc de son
bureau de perception 1(
3 D4cemore prochain, sis'
a Thomassin a cote de 1:
3MK
Heures de funcitionne -
ment : du Lundi ou Vendr
di de 7 hies am a 12 hres
pm
: La Direction 301


Avis de Formation
de Socite ,
Anenyme
DENOMINATION : OSR
TEXTILE S.A
Formation : Societe Anony-
me en formation sous le re
gime de la Lol Haitienne.
Les status ont etU depo-
ses le 26 Novembre 1979 au
Department du Commerce
et de l'Industrie of ils ont
etd enregitres au Numero
K9, Folio 90 du registre no
5 A ce destine, et egale-
ment pour minute la me
me date en 1'etude du notai
re Gerard D. Charles de
Port-au-Prince.
Siege Social : Gonaives.
Duree : llimitee.
Objet : La Societd a pour
but l'assemblag', la fabrica-
tics a partir de matieres
premieres importees de tous
articles destines a 1'exporta
tion, elle pourra acheter,
posseder', vend-e, hypothe-
quer, faire en general tou-
tes operations et transac-
tions commercials ou civi
les, industriells, mobiliLres
ou immobilieres, la Societe
jouissant d'une pleine capa
-cite civil.
Capital Social : Le Capi-
tal. de la Soci6te est de
Trente Mille ef 00/00 dol-
lars ($ 30.000.00) divise en
150 actions au porteur de
Deux cents dollars ($ 200.
00) chacune.
Annee Sociale : L'annie So
ciale commence le. ler octo
bre et finit le 30 septem-
bre de l'annee suivante.
Fondateurs : Charles H. Ro
senberg, Mona Lisa Flores
St Remy, Geoiges A. Bqau-
fils, Charles St Remy.
Port-au-Prince, le 26 No-
Yvembre 1979.
George A BEAUFILS
Avocat
2711

Interview du
Secretair du
Conseil d [a
Revolution
Iranienne

HAMBOURG. (AFP)
.Le Gouvernement ameri-
cain a 6te inform des con
sequences du sejour de 1 an
dien Chah d Iran Moham-
med Reza Pahlevi sur son
territoire, affirme 1 Ava
tollah Behechti, Secrdtaire
du conseil de la Revolu -
fion iranien ct roche col
laborateurs de 1 Ayatollah
Khomeinv. dani une inter
"iew au Magazine Ouest -
Allemand Stternm qui pa-
raitra Mercredi

1,'Ayatollah Behechti
s est prononc pp.,r all -
j leurs pour 1 cnve ture de
- proces d espionnace contre
les 49 otaaes encore dete-
_ nus A 1 _'mbassade des F
tats-Unis A Teheran Ii af
firme qu i1 exist des Dreii
e Ves sur ces activities d es-
e pionnage .
a En ce qui conceine 1 ex
tra-territorialite eos Am -
bassades, le chef religieux
e souligne que le vouverne-
ment iranien n a pas pris
d assault 1 Ambassade. Toi -
l tefois, Behechti approve
cette action, ca: r est cuno
reaction comprehensible
d un people -pprimS ron
tre une superpuissance>
Enfin, selon Behechti,
1 Iran s attend a une inter
vention americaine nous serait 6gal,. precise-
t-il. car &nous sommes ii
la veille de la deuxienme
phase de~aotrc evolution
contre les Etats-Unis5
Nous n avon3 pas peur
dune guerre Sconomique a
vec 1Amerique, conclut le
chef reliqieux, cor notre
pays sera biento -en me-
sure de subvenir aux be
soins de la population en
denrdes et autres produitsa>
Dans la ville d Armenai,
capital du D~partement
de Quindio, les operations
de destruction d" maisons.
ravagees par le tremiable -
ment de terre. se poursui -
vent encore
Sclon des sources offi -
cdeuses, la sacoosse tellurt
que et les inondation au
raient affected 200.000 colom
biens Quan aux dsigats mia
tiriels, Us so ch:ffreraient,
slon dees sources par mil
Hers de million de Dol -
lars de Pesos
Lundi, le President de la
Republique, Monsieur ,Tu
lie Cesar Turbay, a convoy
que une reunion d urgen-
ce afin d Studier la situa-
tion des milliers de Sinis
tres, en grande parties des
paysans qui, demunis do
tout, deambulent sans but
dans les villes
Dans les rues de la capi
tale, les habitants corn -
mentent avec itaalitS les
catastrophes naturelles qui


localiser le calcul et de
capturere> a 1'aide d'un mi
nuscule panier sans inter-
vention chirurgicale. De
nouveaux examens dolvent
maintenant etre conduits
pour verifier qu'aucun frag
men't de calcul nest restS
coince dans le canal billial
re. .
L'ex souverain qui est trai
t6 d'autre part pour un can
cer des glandes lymphati-
ques avait subi le 24 octto
bre dernier une ablation de
la vesicule. II avait indiquo
r6cemment qu'il souhaitait
quit er les Etats Unis des
que son traitement serait
termine. On s'attend g6nera
element A ce qu'i regagne le
Mexlque ofe il sejournait a-
vant de venir aux Etats U-
nis.


La nmfthode radiologique- V 'I3d t
ddvel Burh nne chef du service
de -radiologle de 1'hopital ,
de Vancouver permet grace
a une Camera place au
au bout d'un Catheter de


.~".I-,~1-~~~_ .~.... ~. ~ _--L---- --_ ---_ _l;il __ -I .i_


LA REUNIFICATION DES PRIX AU SEIN


dansantes.





AU PROGRAMME:



UNE DELICIEUSE




BARBECUE


ET




UN SPECTACLE



SENSA TIONNEL!


RENOUEZ AVEC UNE BONNE TRADITION



EN ALLANT PASSER

VOTRE SOIREE DE MERCREDI



AU




Royal Haitian Hotel.


I


AIR FRANCE



VOUS INFORMED




Qu a partir du 26 Novem bre 1979






SON AGENCE ET SES BUREAU



SERONT TRANSFERS AU CHAMP DE MARS


Entre l'Hotel Plaza et le Triomphe



TEL.:2- 1700


HORAIRE D'OUVERTURE 8 H -- 12 H 30 --- 14 H -- 16 H.


.. -. -- SAMEDI 8 H -- 12 H


.zs-qL -mp, ~-t3- 'r '- -.cX..V . 73.;- 'L'


Lundi 26
Novembre i*79
MARDI 27 Novembre 79
12 h 2 ,h 4 ,hres
Entree O desI 5-00
6 h 8 hres 110 hrea
Entr6e 'Od4e -0o0
DEIlNIER AMOUD
IMPERIAL 3

Lundi 20
Novembre 1079
MARDI 27 Novembre 79
12" h 2 h 4 hres
Entree GdeS 5- 00
0 h 8 h 10 hras
Entree Odes 3-00
LE CHOC DES lTOILES


RANCHO CINE
MARDI 27 Novembre 79
HORIZONS PERDUS

Mercredl 23 Novembre 1979
HORIZONS PERDUS

x x x x

REX THEATRE
MARDI
12h 2h 4h '
AVANT 5 HEURES
Gdes. 2.50
A PARTIR DE, 5 HEURES
Odes. i.00 ET 5.00
BLACK JOY

Mercredi 12 2 4 6 8 10 hres
Avant 5hres
entreee Odes 2-50
Apres 5 hres
Entr6e Gdes 4-00 ct 5-00



PARAMOUNT
Mardi 12 h 2 h 4 hres
Entree Odes 2-00
6 h 8' h 10 hrea
Entree Gdes 3-00
LES 4 CHAMPIONS
DU- SHAOLIN



ETOILE CiRE
Mercredi 6 h 30 et 8-h 30
LA MALEDICTION No 1
CINE OLYMPIA
Mercredi 12 h 2 h 4 hres
Entree Ode 1-50
6 h 30 et 8 hre 0SO
Entree Odes 2-0,3
LA FEMME IVPERE

X XXX X

CINE TRIOMPHE
SALLE i
L'ENFANT De NUIT
Entrde $ 1.50 et 2.00
4LLJe z
HAIR
znmte : $ 1.50 et 2.00

SALLE III
ATTENTION LES
ENFANTS RE'.xARDENT
Entire : $ 2.00

SALLE IV
ADIEU POULET


v


-- ----------~-c~ ---------`"""""~^~~`^~~


Lundi 20
November 197 -
MARDI 27 Novembre 79
PRIX UNIQUE $ 1-00
12 h 2 h 4 hres
6 hres, 8 hres 10 hres
LES .cblqS AUX
TROUSSES


Lundi
Noveimbrp 197)
MARDI 27 Novembre 79
12i h 2 h 4 ,ires
Entr6e odes 5-00
6 h 8 hres 10 hres
Entr6e Odes B-It0
UN JUOE EN DANGER
IMPERIAL 32


I Lundi 8
Novembre 1970
MARDI 27 Novembre 79'
PRIX UNIQUE $, 1-00,
12 h 2 h 4 hres
6 hres 8 hres 10 hres
LES FILLES
DU REGIMENT
CAPITOL 3
Lundi 21
MARDI 27 Novembre 79
Novembre 1979
PRIX UNIQUE $ 1-00
12 h15, 2 h 15, I h 15
6 h 15 8 is 15, 10 h 15
SENATE D AUfOMNE '
CAPITOL 4
MARDI 27 Novembre 79
PRIX UNIQUE $ 1-0o
LE CAVALIER. LE TUEUP.,
LE BANDIT
x x 7 X

CINE LIDO
Mardi 12 h 2 h 4 hres
Entree Gde 1 .i0
6 h 8 hres 10hirs
Entree Gdes 2-010
S 0S CONCORDE



MAGIC CINE
Mardi 6b et 8h
TON FILS DOi0
NAITRE
Entree G. 3,00 et 4.00

Mercredi a 6h et 8h
JE VOUS FERAI AIMER
LA VIE itf
Entree G. 5,00 et 6,00
Mercredi 6 h et, 8 hres
JE VOUS FERkI ..IMER
LA VIE
Entr6e Gdes 5-00 6-00

xxxx

ACTIVITES
CULTURELLES
DE L'INSTITUT
FRANCAIS
D'HAITI
Lundi 26
17 heures 30
CINEMA : < vtriteS Un film de Jean De
lanoy, aver Michele Mor-
gan, Jean Gabin, Daniel
Gelin

(Un couple s opprete 5 f&
ter leur 106me e.nniversai
re de mariaae.,. Le mart de
couvre que sa fenime le
Itrompe Le prermer ben -
heur, les prenilrs desac -
cords, les premieres tenta
tives Le temps passe. .)
Entree : 2 Gouidis
(1 gde sur presentation de
la carte d" la hibl:otheque)
Mardi 27 19 heures

Dans le cadre de la quin-
zaine d exposition sur la
vie er. 1 oeuvre de Jean Ra
cine : addition d extiair,
do pieces et sequenes lil-
m6es e
Entree libre.


Intervention pratiuee sur
la personnel dej 1ex Chah d'Iran


NEW YQRK (AFP)

Le dernier obstacle medi
cal au depart du Chah des
Etats Unis a dte level mardi
apres 1'extractilon reussie
d'un calcul bilaire a an-
nonce un porte parole de
l'Hopita Cornell de New
York .
Le porte parole a precise
que 1'equipe medical con
duite par un minent radio
logue canadien le Docthur
Joachim Burhenne avait
reussi cette extraction gra
ce A une m6thode revolu-
tionnaire qui n'implique
aucune intervention chirur
gccale.
Le souverain d6chu a in
dique toutefois le porte-pa
role devra encore rester
equelques jours> en observa
tion A New York.
Ces quelques jours d'ob-
servation sont necessaires
pour v6rifier qu'aucune in-
fection ne se developpe
dans 1'organisme du mala
de apres 1'extraction du cal
cul jrecise-oa de meme
source,






Mardl 27, Noveibr 1979




LA CRISE IRANIENNE


IRAN 1, IRAK FXIGE LIA
]'IN 1DE: l,\
VI 1 ) IA' )ION 1 )"S
M IS.SION1S
I l lI OM, ATIQ r.
Il.lA DAD AFl
.1 Ii '1 (11 (|ill e I It .il
IIt' itm Itr 1 I 1 Ill ( I rIlnl
[ 1 .111 n 'ss: inl, [)pll nl,1

l 1-I'nl ablKtr -
I sl ti.on r ',oil ';, s1 (O li'' e

Iraklvn I cIll pII ar l |, gI
e' Ir.iklfIniI' I( I It rno LatIi i
ilNAi
1., ryespons;ibl., irlkien a t
a1oute qu." socn pays consi- t
dhue tlrs ,mnnt:uit le res
Ie't .1r O1l1.i Its peuples
It le.s t!.1is ('"s loIs P t1 r
lementaiIloin r 'i 1 .
aux mis-.ionis Diriomaui -
q "s e lia hIc cscsit aL
Irs pro, "Or ontlre tot LII
0orile d ,IrsS.;io(ns ,
Ra Ip]pel'nt l-, 1 -r,'"es -
11 1on1 do'l o lt ,<' 1 o01jet
' les miss ns ir r n,, '.es oiln
IriIn. I, !ie )p )sabl, a in1 ti
qull qiie le giluverilnemenl'
de Bad id avail' alors ,'a
Vithi Tehl.'.-an deo.son obli ca
tion de r spct r 1 inimuni
to Diplomaticqu2,.

,LIrak. a-t-i; poqp ivi,
lout 'nl nlo o:ocrent AI'
t1 c'omportt'lenu'l i1anjI n,
1s, tries inquilet des ine011t -
ces militain s i mnlritaineo.
qui sont, seio:1 Wa'.iing -
ton, la r6actioCi a cq coin-
portement, ,M:il '1rc ,la po
11tique an1i :ra.Oieniie des
dirigean 1s irar'er.s. 11 Irak
consideie Irain comioe un
pays Musillm i., ami et v.1i
sin et attache uline grand'
importance a sa seuOIt0lll
ainsi qu1 a a sec.rinte, la
liberty lt le d ,'l 1n ,Iu pOt- l
ple Arabe de la p 'ovince
d Alabis an-, f khul istan i,
a-t-il alout

Lo respensabiel ioabii1 0 s
time qu1e M 6es 1 n0nacf s aam
ricaines d intorventi n noIt,
pour but une main-I lise po
litique of m Lii.i0re des 1,
tats-Unis clans la region
en profitant ae la itua -
tion decoulant de la prise
d otagrs, <'Certaiins nilieux
iranions. a-t-1 con1'lu, i.s
cilitenl 1 apple cal iui jo
ce flan amneL1i.'ain el creahnt
n11110 sitil 11io1 .iroDc a IunlO
intervention militai; e.

xx xx x
i'

IRAN : DJIHAD, 'T
-DJII-IAZ

TEHERAI. IA' )'l
L'Ayatollah h1lomnin 0,
en lancanll I,.ndi 0on ap
pll i la mnobilisaltion d"
lI jUIIcnr ss ]! : ii:eiinoe, a
H1n cd filllive 11111 '0' le ter-
me dif, D ;h;i/ I iLt non l I
terme dio Dpil- ld, pr-cis;e-
l-on Claiw; l ., li'l;(elx po'li
tillues i Inll n' .;

Lvs ter 'ln- i em .) ys pa-
I Il nlll hotlln '- y on(Ill i o.l
(11e ndfl i' o' f'll on ; m bi( i' ,h
cl a l1utan plI)1; qlu 11 i nt a i-
Inl'dia iem nl, i..t ivre lt.
m oLt "D jiluZ,., Ct(ii ; ,nifie
>r pa Ilra oi'lI a I lnub;li ,'
'Ill alold s l'i" 1, L piliil d ,1
1 sl li OI''i: r,, i:linte, d .s
nols m ililtai",. i lif::e(' x
I L dll l 1 ',11 "1.,

,1 P 1 li ;'.C II i l ill t1 (
rill 1 de dti' la ruvollUtio
,I 1 (i. l' p1'10 '0i 'lI.d se ll'"
ile par : aplnort i: 0sc. dis
coiurs pr1 cd:1 nls, L si le
rmI1le ([di ;Gurre Saint[,
ve1C lrIs aihel lia pa.s 0,I6
I'ollonci. il 111n n o pas
mains a)ipp)l a '.l mr-il -
lions de j1ciun s ir;lnie01 ns ,
',prendre demniri chacn
;in 1a4, m .r a, i:, tie "s ins-
CruirO r ili ai' ti,'el.t, pouI
Tultele OunI: .el a lilus grani
de lu) .;sanclle rtI ru l,Ilde r111p
SO11i les Etpi:-rn.3,
Le *Dithaz,, en t!ntt clu.,
prd)paralon a la mobiliq.
tionl. doilt, &ire mend ',:-
lIs trois pliais a de1 l'tr"
Khomeiny, a -:;av.oir 1e mni-
lilaire. i ccOl".ntiiute L 10T
ireliieux


IRAN-
PUBLICATION DUNE
LISTED DE 1.800
PERSONNALITES
QUI APPARTIEND AIENT
A LA FRANC-
MACONNERIE

TEHERAN -- 'AFP1
La lisle de di 1.800 p0r-
sonunaits qui appart.en-
draitb la Franc-Matonnf-
ri1 iranienne Oat Dlihbl'e
mardi sur qualre eolonnes
en deuxiemo page du quoltil
tlon que., orgae ofn cOel 0u
parti khomoinoste.
Cette list.e, qui ne f 0re-
t"nd pas etre exhaustive, a.
et1 otablie par le de lutte contre la fran-Ma
connerie, lI'mprialiSme e0
sionisme>>, cree 1'an dernier-.


Apres avoir br ivement
bross6 1'historique de la


Irn'll i e-MlnIconll c l'e dans 1n
im ideit, i' Jo(irnal 1crit qto
l'obilcl)r di ses meimbres
r:;i dc t e-ontribler \ la r6n--
li,;atiolln ld l'llpir.allismo nos
siil'l'r dc .snne el di s'onls--
1111' slif Ililla lolnlill'.
me International".
En plus des noms des ju
i'i;tw's, cllmd strit.ls, mrdec nms
I% autrI's perspnnalil tr's
'llunnus n O Iran qul bo1nt p0i
bjl'.s dans la i;le, xtrtcpubli
que Islaimiquer affirme 0que
AVAm:r Abbas Hovelda, an
c'len prelmifr Ministre duil
Chah, 1M. Charift Emami. aul
hre ancien premier m'n's-
t.re, notanmmInt t, ta-ent des
Franlcs-Malon q
x x x x

IRAN AMBASSADE:
PREUVE DUN
NOUVEAU
COMPLOT AMERICAIN.
SELON LE,'-
ETUDIANTS SLAMTQUES

TEHERAN. (A-tP,
,es ques arffirrent awvir decou
vert dans le.1 locaux do
1 Ambassaide amnricaine a.
Teheran un document prou
vant que la maladie du
Chah a etd , les autontes americaines

Reodant publique Lun--
di, dans un communique6
lu a la -iadio ianienne. une
lettre du Chafrvl d Affat-
res americain en Iran, Mon
s1jeur Bruce Lainoen, du 30(
Septembre delnier, adreo -
sec au Secretarial d Etat a
mericain, les etudLants at
fi1ment que Monsieur Lain
gen indique a ses super -
rieurs que 1 opinion pu-bli-
que iranienne n crepterait
pas la v"nue du Chah aux
Etals-Uni;, meme pour des
raisons humanita.ire s

( rait declare MVIcosiPur La'n
gen dans cctte lettre, de
changement dans 1 attitu-
de des autforit' iraniennes
et de la population quaint
A la venue flu Chah aux
Etats-Unis par rapport a
ma commnlicatioin prdce-
dente Le ClergR/ est .1u
pouvoir 0' 1 Atfmosphere nr
peut que se Oetfriorer si
nous accepton c.c.(ueil -
li le Ch.oh.o

aSi tou.lfo nou110 le fai
sons, m, me pour des rai
sons hulmanioi.a'i.t '. auralt
pnursuivi Moonsieur Lain-
gen. et i conc'ition 'que ce
soil pour un court laps de
temps. il faudrait kn tout
cas P-n aviser ies -uitoritfs
iraniennes

L. Charg; d Affaires au1
rnil propose notammont
dans COtLe lettre que le
2Eoretaire d ELat am6rl -
cain, MonOieur10 yrus Van
s enltrnl.ienne d,0 ce nrti
bli'me e1 3 Octobre avec le
Minisltroe ianiln des Affai
Jos Et iafgrire-;, Monsieui"
lobrhlim YaT01

&o communiquO des 6tu-
rlialnts. u111i [ful, quite e a 1
ui])ilicatiil dr. cptle let-
Ir1. d.'iande od con0c1lu -
v1io1n t us les peuplep-
proIrfnssistes d'i mTonde do
l'noncer 1 al',itude des di
rigeanis ;,rnT( rif.';i3 r.DO
'"volr COiiplnI' c1intreo T-
run-

x x x x

IRAN : DESAVEIU
DE LA MISSION IE
M GEORGE HANSEN
AU CONGRES-
AMERICAIN

WASHINGTON, 'AFLr,
Les princlpaux chefs de
file du congr, amnericain
ontl a l ur ltnu" oaesavoua
Lundi les el'lfts person -
nfls do ledi-i.tiun entire -
p1is 0. T6hera.in par le repr6
senLant 1 Georg, Iir1nsen


Le dle la chambre do
tants, Monsiu'-
O'Neill, :i decL..i, -
Sicur Hlinsoni 'I i
cun pouvoir poujlr
un acord sa propre initiallyt
come r0pi son tai
:onpgros a LOit.I
sieur O'Nci 1


IEthj: .',Monslour Jacob J -
vit, 1e :k;6nateu: r6publi -
01ln le plu3 Influent de
cotte commlsiodn. s est d6
clard Ogalemelt sfir qu uI
ne enqtudte serahl ouverte
par le congrs3. 0lne fois les
49 otaies am6r!c.idns lib6-

x x x X

L'IRAN ET LA
CONVOCATION
DU CONSEIL DE
SECURITY
Nations Un'es (NY: (AFP)
L'Iran a d'mand6, lundi
sojr, la premise a la serial-
ne prochaine de la reunion
du Conseil de Securite de-
mandee par le Secretaire
General des Nat'ois Unies,
M. Kurt Waldheim, en ver
tu de l'article 99 de la char
ri de 1'ONU.

Un e la delegation iranienne d6
1ONU, M. Saeed Sanjadi, a
1u A la press S New York
une declaration invoquant
des festivities (A grande si-
gnification rel.gieuse et po-
lit'ques qui se ddrouleront
ces prochains jour. en Iran
pour justifier cette deman-
de.

.Le , mols 0le
deull religieux musulman,
s'acheve ces jours-ci.
t La semaine. prochaine,
praise la declaration lue
par M. Sanjadi, le response


0 RIS


2T




(V

f t










0]




























L


resident)
represen
Thomas
iue Mo I
t au -
,onclure
-bas de
non
ddu
Mon


Monsieur George 1
representa:nt republ]
1 Idaho, avait propo
e congr.'s Lntan 1
quote pLubliqu-o sur 1
cusalions lanc6e0.; p-.
rgime iranien contr,
Chah Sa mission a 6t
ciellement lusavouee
di par le Porte-Parol,
la Maison Bianclie, V
sieur Jody Powell


n de
que
' en
0c-
le
S ex
Jfi
Je


Pour sa par1, le -a
tpur Fran>,- ChiuCih (De-:)
crate Idaho), ip:'sident oc
la commission des Afft
res 6trangeres, a indiq,
qu une dventuoll. enquli
du Congres pourrait ltre ( i"
visage seulemenL apres 1
liberation des otages (


ORIS en vente a Versailles Bigio Freres qui vouw


votre montre 100o/o



Versailles Bigio Freres pour ceux qui ne veulent que 1l

0


ORIS


_I---. AcoioaQ o"


ORIS ORIS ORIS


ORIS


SOR 'S ORIS


ble iranion des Alfairos L-
tranglres, M. Abolhassan
Banlsadr, vidndra h N- w
00pour partlc'per a la reu-
nlon du Conse1!! et pour ox
pliquer la position et les re
vendlllons de nctre peuplea.
La d6claratlon iran'enne
tralte la demand de r6u
n'on du Consc'l de Slcuri-
e failte par M Waldhe'l"
comme s'al ,s'aissqat de la
demanded fail,', auparavant,
par l'Iran pouLr uno tell ro
union.
La requet iranienne, a la
quelle kIs .,ois, Unis ava'enit
failt opposition, a ete depo-
see, il y a deux semaines.
La ddclaratlcn lue par
M. Sanjadi est aussi form
lee comme si la requite de
Tehdran avail, entln, ete
revenue par le Secreta're
Generr.l et le President du
Conse:1 deo Sdcvritl, M. Ser-
gio Palacio d2 Vizzio (Boii
vie).

La declarat on iranlenne
se refare egalement a une
demand de r(ilunion du Con
sell de Securite qu'aurait de
posee le PakisRan -- <1notre
voisin am'cal et fraternebl
-, et souligne que le Con-
sel de Securiti devrait exa
miner les causes profondes
de la cruise a,:'uele.
Selon la d- ;aration ira-
n1ennp, celles-ci proviennent
du coup dEtat fcmente on
Iran par les Etats Unis en
1953 qui a < au peupie iranien>.


ORIS ORIS


, PAGE 5


Le co'up d'El.:t do 1953 a
remis Is Chal- sut le tone
et renvbrs Ile qouvertiement
dcle Mohammad Mogsadegh.
Le regfmn du chah a trans
form T'Iran en tune vas.e
prison,, avoc a torture et
e1 massacre come seuls
moyens! de goavernementb,
pursuit la da-.laration.
Cc l xtie repr.che aux E-
tats UAis j'avoir donned asi
le au Cnah renvers6 en Ie
vrier -- qui se trouve actuel
element a. New York oa0 il est
en traitement -- et a ses fi
deles, qt ode ripondre aux
justes ,protestations de no-
tre peUple a',ec des mena
ces militatres>.
Chah et les antres diri-
geants de son regime soient
traduits en justice et cha-
ties en consequence, pour-
suit la declaration. Nous
voulons la restitution au
people, iraner cdes richesves
pilleas par ces crime nels, et
ceci dans linteret ,bien com
Sprigs d'une humanity acca-
blee de crises. Le people ira
nien unt sous 1'egide de I'l-
maim (lRuhollah) Khome'ny
est prot a se lefendre con-
tre menaces et agrcssions...
Notre lutte est celle de 1'hit
mnnlti opprimee tout en-
tiere>.;
Apros avoir donnd lecture
de ce texte, M. Sandji a re
fuse de repondre a touted
question


ORIS OR


ERSAILLES






vous


VINTI

- interieur


IS &RIS ORIS .ORIS


BIGIO







propose


F[


OR IS ORIS


0 4

4


RERES

o i














"4


mm

60












I1 4




inagneique
as






























s garantit
o|
































e heilleur)
Sei1u, ro R




ORE$ ORES
^ Jk >B I,


..I ..-. .o 1-i. -


RIS la montre suisse de confiance



ORIS la premiere montre de sa categories!



ORIS vous donne toujours I'heure exacte!


ORIS super etanche anti-choc anti


~~_ ,------ -~114~ea~k-ra. p~Bs~*


---'Y'Y'U~~"~.~-U~ rn~YI~_~/Zi


lsepnll


tt






PG- Mardi 24 Novembre 1979


TAIPEI, APFP)

I,. coinllttt OlyIIm p.I ci' dti
I*I ilwliii .1 rlrvi vvo vivo
.*1 1 lt (In ( 1 vo t 01 1's
al l d Vu t et t l'to d
poilmid i'i h; de: iv) nl ibrt:,
lit CItO idelmiiudhlt' L '
it tra Iarblilnian dua
llilll dll ('0l11tl1i C' lvl )lql cq
dv 'ilw\, Ii )n I I'liiii .l |oly l
Imlqim chlil' iis fI. T( lp(ll,
:; h isl ille l1 S llp .sslh n de
son hIynIue lhlion; 1, de
.soiln dr'(':au.
Lar Coinltit' ulolnmpiiqie do
TlII\VaIii a fit ;LuVL)ir 'i
cOtirs d inet ct n lrent(' do
l)i t.s.s'e t'O'iiw m alirdi t tiliin
,i Taipei, qu Il I acit l ,-pt
ril t :'i e llu il l vo
tc ct qu i )1i.-illVrat, 1 ac
tlio oen iuslic. ni iteo c par
soiln Iays aup:111 c' ul n Tri
bulnal do Lausanne centre
iue' doctston ,qui ville la
charge Olym)piqutl'.i Iis pro
cedures ctalies cit qui va
C'ontre 1 asri:, do 1 clyni-

De son colI', Monsieur
liten Ch;a-M iint, Frdsident
it comit6 Olymipique de
Taiwnn. ci dCtlar que l,1
dellegaiio de iD membres
plivue i)our les 'cux olvm
piques dr Lake i'licid pal
tiralt J itdi ; u'-- s enlirai-
liar il A lilc'l ot, ct qle !ia
)preilara ito ,a athlti.es
pour da ltres 1,l nifeata -
tiolns, notaammen-t les /eux
de MosCao lIetr piocfatn,
itlivait o0i) c')lrsm


Monsieur Slien Chia -
Miig au pendant refuse
do so prononcir personnel-
lelnitlt sur la participation
onil non do Talivni aux jeux
dt lu,ke Placid et de Mos-
aoni, pr oisnt par allleurs
qu Ile commit Olympique
de Talwan no s etalt ja -
1ina pronon cone ontr le
'boycott des Jieux de Mos
toil o t dc n imipo t e quel
attrc jeux.

Cotte position a 6et pri
se, smibf et-il, ,par les 35
membres du comit, olympi
Que de Taiwan ;apoes deux
heuires dc discussion, afin
de rassurer la tiiajorit6 des
aithlotes do Ta'wan, notam
ment la celebr' sprinteu-
so Chi Cheng, qai plai -
dait pour le maintien au
sein du CIO mener la lu'te de 1 intl-
rieurOs
De mnme, Yang Chuan -
Kuang, medaill d argent
du Decathlon aux Jeux
Olympiq:.es dei ome en
1960, refletant 1 opinion
'des athletes Taiwanais. a
declare equ ii n etait pas
question de satisfaire les
communists chinois qui
voulaient lens isol'r et les
bannir du sport interna -
tional>>.
x xxx

JEUX OLYMPIQUES
M MAZALI : C I O SUR LA


CHINE EST SANS
APPEL>

LAUSANNE, (tLFPl
La decision du comit6 in
ternatlonal olympilque *n
faveur de la Chine et pour
le maintien de Taiwan sous
le nom de comic Olympi
que chinos dc Taipeh est
applicable lmrntdiate -
ment et est sans appel, a
declare Lundi Monmsieur Mo
named Mzati (Tunisiel,
Premier Vice President da
CIO, qui a annonce le r4
sultat du vor,e par corres
pondance des 89 membres
du CIO
vent done envoyer des ath
ltes a Lake Placid ef &
Moscou, a-t-1i ajout6, a
pres avoir indique que le
C 10 avait pDrs toutes les
precautions jutid'ques nO
cessaires pour que cette d6
cision ne soit pas remise
en cause, faisant ainsi al-
lusion a 1 action en Justi
ce intentee par Formose au
pres d un Trilun'.. de Lau
sanne Rar le CIO
aCe que nous avons sur-
tout considered comme es-
sentiel, c est que tous les
athletes puissanrt partici -
per aux Jeux Olympiauess,
a encore dit Monmieur Mza
li II a ensulte tenu a sou
ligner que le CIO an avait
fait que se metire en con
formite avec ses regle -
mentss


LE RENDEZ VOUS DE TOUS


LES SOIRS




H-YPPOPOTAMUS




DISCO CLUB



MERCREDI SOIR




Bacoulou Disco Night



A VEC LES BALLETS


BACOULOU D'HAITI



VENDREDI SOIR




Caribbean Night


AVEC LE




Caribbean Sextet



SAMEbl SOIR



Disco Ferer


A PLUS TARD










Oae svelte

Oragees amaigrissahft


lest maintena
partaite s vo
Sbonpoint men
s1 vote activ
bourrelets de
I oiQ'e e' Peo


ant s facile d'avoir une ligne
us etes a un age o.u ferm
iace..-


$i vita ggtrmaftdise eat Pus tvte Que
vo bnin Sresodbtion5,,


,t6 s6dentaire favorite les Fugoa depol
graisse., En vente dans routes les pharmacies
pubhlque lederale d Ailemagne E Scheunch Pharmwerk GmbH Sppenweter/Bodem


JEUX OLYMPIOUESS
LE COMITE
D'ORGANISATION : LA
CHINE A MOSOCTJ SI
ELLE LE DESIRE*
MOSCOU, (AFP)
Les organisateurs SovietiL
ques des .TJax Olympiques
de Moscou racavont en
Juillet 1 annee prochains
les athletes Chinols, que
ce soient ceux do P6kin ou
de Taiwan, < tres del6gations reconnues
par le CIO, Monsieur Vla
dimir Popov, vice-Pr6si -
dent du comitf d organisa-
tion des jeux, recevant A
Moscou des joarnalistes
frangais anu iege du Coj3,
a souligne qu'i partir dii
moment oil la Chine rein
tegrait la famille olympi
que, ale reste c.upendait
des chinois eux-m6mess
< desir, nous nous confor -


Protestation de Taiwan apres le vote du CIO


LA COURSE AUSOLEIL
(Suite et fin voir 1l no d'hier)


25 Septimus Dorismond (Ca Andre Sajous ainsi que les
yes repr6entants des Cayes).
26 William Eliscart (Ca-
yes) A 1'actif de cette Course
Ont 6tt handicspes par in au Spleil: participation en
cidents techniques: Louis thouslaste du public, grands
Ilas (1) Andre Sajoue (3) progr~s par rapport i 1'an
Contraints d'abandonner par n6e dernifre chez nos cou-
accident: Oblas Bauvais (5) reurs. demarrage incontes-
Max Sajous <31l table du sport cycliste en
Haiti. a patro-
x x x x ne cette annce une belle
SPRINTS D'ANIMATION course qui a ete un tre.
beau spectacle populaire.
MONTROUIS N
La Coupe Carnation 1979
1 Ian Stanley Jamaique est parties en Jamaique,
national mais ainsi que l'ont souli-
2 Peter Aldreidge gne i l'issue du banquet
idl final le president de la
3 Franklin Taylor Jaimai- FHACA et M. Jean-Claude
que rurale Nadal, representant de la
maison Joseph Nadal et
CARREFOUR MEDART Co, grace a la vaillante at
deur de nos cyclistes et de
1 Peter Aldridge Jamaique ceux qui vont se reveler, ei
national g r d c e au c o n -
2. Lorenzo Murrdeck id couls que va n o u s
3 Max Sajous Port-au- appokter desormais M. Ted
Prince Gray, nous la ferons reinte-
grer Haiti l'alnue prochai-
CIMENT D'HAITI ne.
1. Lesly Grees. Jamaique ru
rale
2 Peter Aldreicige Jamaique
national IRAN :
3 Ian Stanley id EN CAS D'ATTAQUE
AMERICAINE,
BON REPOS L'IRAN FERAIT SAUTER
LES INSTALLATIONS
1 Peter Aldridge. Jamai- PETROLIERES
que natlonale
2 Lesly Gren TEHERAN (AFP)
Jamaique rural Le Ministre iranien du
3 Ian Stanley Ptrole, M. ,Ali Akbar Mom-
Jamaique national far, a declare mardi oun
journalist japonais que si
Au rilassement gniral les americains attaquaient
primen speciales) L'Iran, les Iraniens feraient

ler d&s coureurs haitiens sauter les installations p-
Anthony Catman Isidore. iteres, rapporte mardi la ra
Coupe Dubonnot d iraniene.

2 id Rudy Wui M. Monfar a time qu

3 id Ernst Sicot focus d'entreprendre une tel
Considirations generals. le attaque car ils se heurte
Ecrasante supeinorite des e- raient' trente cinq mil-
quipes jamaicaines, resultat ons d'raniens, ajoute la
du travail d'entrainement radio. Celle-ci na pas don-
et de directly exere pen le d aratio de M. Mcisions sur
dant dix ans en Jamaique les f iaratoaw i de M. Moin
par M. Ted Gray far a ce journalist japo-
nais.

Figuration plus qu' noiora x x x
ble des coureurs haitiens en
core haitiens encore a leurs IRAN ETATS UNIS: LES
debuts et n'ayant pas bone BASES BRITANNIQUES DE
Lcle jusqu'a present ( une CHYPRE UTILISEES PAR
formation par un entral- LES ETATS UNIS SELON
neur professionnel. A noLer LE CHEF DU PARTI CHY-
que la la malchancc a frappe PRIOTE GREC
quelques uns de nos meil-
leurs coureurs et de no, NICOSIE (AFP)
jeunes espoirs (Louis Ilas M. Ez ia Papai
Max Sajous Oblas Bauvais Mt ta chias Papaioanou Sar
communist chypriote grec
a affirm mardi que
_les banes britanniques de
Chypre sont utilisees par
las Etats Unis en vue d'une
tventuelle intervention en
Iran.

Dans une question ecrite
adrerste au Ministre de l'In
t sricur M. Papaioanou d6-
S'clare que n contrairement
aulx assurances donnees par
Londres la base aerienne
britannique d'Akrotiri dans
le Sud de l'Ile est utilitye
ce. jours-ci par des appa.-
reils am6ricains cPhantom
a long ravon d'action ainsi
r' ... nar des marines amtri

< dt0 4joute le dirigeant commu
nisie que les impnrialistes
britanniques ont cted6
leures allis amtricains des
facilities pour leur permet
tre une intervention militai
re en Iranu,
,mgng tablets
s ama.gns es I La pres-e chypriote-grec
que de mardi affirms de son
cote que du personnel mili
Ttaire ama ricain se trouve
dans la base breitannique et
"-"pu que des appareils britannl
ques de types Hercule.
__ sont arrives rcenmment &
Akrotiri.


meronA & la Charte Olym
pique et recevr,) et la
Chine et Taiwan comma
les autres delegations, a.
t-11 soullgn6
LUI SS, a ajout6 le Vi.
ce-Pr6ident du Cojo, a ,ga
ranti acuell dpe d6l6ga,
tions de tous les pays recon
nus par le CIO sans aucu
ne exclusive

Au Cojo, on souligne,
d autro part, que la venue
des Chinois ai Moscou no
posera pas de grades dif-
ficults sur le plan prati
que aLe village olympique
peut accueillir quelques
15 000 personnel, 3 000 de
plus environ que ce que
nous attendons, a soulign6
un Porte Parole du comi-
t6 d organisation Dans cha
que immeuble, il existe
une rPserve de' quatre itai
ges qui peut ftre utilisee
en cas de beanoins.


R
ii


C(
gi
el
1r,
ti
d
b
b
y
1,
d
ti
ti


't


(Suite de la lere. page)
locaux de 1 agency lie '
Alert6es par le journal
les forces de 1 ordre au
atent prls possession d(
cette lectre, qui serait
gnee par Mehmet All Age
et dans lequel (e dernit
manifesterait son inten
tion de stuer le Pape pi
dant son s6jout L Istan
buls
bn responsible du <,Mill
yet> a confirmed la nouve
le i 1 AFP, mats *a refu
de fournir touted indica
tlon sur le contenu de c
te lettre

xxx x
VOYAGE PAPE:
AvAi"v Li'E UDaART DE
JAuN PAUL 11. PO-UU -LA
'rUNQUIE
CITE DU VATICAN (AFP
Quatorze ans aprts Pa
VI Jean Paul II en tant q
chef de quelques 700 nr
lions de catholiques va :
vancer mercredi i la renc
tre du primate d'honneur
pres de 200 millions d'ort
doxes pour intensifier les
forts entrepris de part
d'autre afin de permet
aux fiddles des deux 6g
ses !de communier au
me calices selon 1'expr
sion mrme du patriar(
Athenagoras ler.
Avant de rencontrer
patriarche Dimitrios
successeur d'Athenagoras
Pape se rend toutefois A
kara comme invite office
du gouvernement turc a
vernement laic d'un p1
a majority musulmane E
nite que l'effervescence
voisin iranien chiite ne 1
se pas d'inquitter.
Bien que le program
du voyage de Jean Paul
t6moigne d'une extreme
crdtion sur 1'6tape d'Anka
en particulier sur les en
tiens qu'aura le Pape a,
ses interlocuteurs5 turcs
est difficile de supposed c
nie sera pas tvoquoe la sit
tion dans cette region
monde don't la carte a:
rait sur les premieres pa
des journaux du monde (
tier depuis quelques ser
nes.
Le souci premier du si
verain pontife demeure
pendant de faire entrer
dialogue ouvert oar P
VI et Athenagor, -dans
phase nouvelle e' peut
decisive.
Bien que J. Paul i a rr
< les Eglises n'es pas 1'
sorption de l'une par :
tre mais la pleine corn
union> 1'obstacle dogm
que demeure pour les or
doxes l'infaillibilite p(
ficale.
Sur le plan ttholoei
los controversies historic
sur la nature du Saint
prit et le mode de consul
tion de 1'Eucharistie ne


PAPE TURQUIE : SUR x x X x
DEUX CONTINENTS, SUR
DEUX SIECLES VOYAGE PAPE :
De 1 Envoye Sp6cial de UN TURC
I'AFP, PatricK MENEY A'ri-u.HENDE
ISTANBUL, (AFP A L AEriOPOJT DE
Etat de siege dans 19 pro STUTTGART
vines : ces'u uni Turquie SutLgart (AFP)
explosive qui attend le P.Pa La police de I'ardort de
pe Jean -Paul II, une Tur Stuttgart a confirmed mardi
quie entire deux sitcles et qu'un jeune ressortissant
deux continents Pays des turc avait ete apprehended
premieres Mosquees et do T sa descent d'avion lundi
la derniore oasoedc 1 OTAN, soir.
quel rofe iouerait-elle Un porte parole a indi-
dans la guerrF entire 1 Is- qu que le jeune hommo
lam et les paiens-u qu pDr3 n'avast pas encore pu etre
phttise In toralent vol dt enor pu e.
sin, 1 Ayatollh Khomi- dentifi, les vrifications
ny 1n'etant pas asnev6es
Jamais Istaniil n aura Selon le quotidian turc.
mieux resum ceittc nation aMilliyet,, il pourrait s'agir
Les rues grouillantes, sDle de Nehmet Ali Agca, assas-
nes de gosses au regard d a sm presume du journalste
dulte Une vio!tnce a fleur Abdi Ipekci et auteur de la
de peau Le conlraste de 1 n lettre au Pape Jean Paul II
opulence et da la mistre : menagant de le tuer.


raisspnt plus po ter de pro- 4r --
bi'me.
Ls memhrlps do la corn m
mission th6oloeiotte mixte
ellp en Dlnnp par l PS dpllx
tear sr I'niriiidictinn r, o 6
gl;p S onrioetnfls r tn tfor6,s
a Rome et nour cette raison




DES AFFICHES DE MARQUE EN


PERSPECTIVE




Au Lambi



Night Club


LE GRAND CHANTEUR


DOMINICAIN

QUE TOUS LES HAITIENS AIMENT

CU CO VALOY et son formidable


orchestra "LOS VIRTUOSOS "

DONNERONT TROIS (3) GiANDES SOIREES

AU LAMBI

LE VENDBEDI 7 DECEMBRE

LE SAMEDI 8 DEFEMBRE

LE DIMANC~E 9 DECEMBRE'

AVEC D. P. EXPRESS -SIOOGAR

COMBO (BOSSA OU SCORPIO)


appelees luuvrc le proleme, de la
to prmaute pour les orinooo
xes qui ne veulent voir en
L, 1 Eveque de oRnie que celui
- qui est appel a' presider a
e la chances selon lexpres
si sion de Salnt Ignace d'Antio
a, che. .I
er (Ma visit est important
- a dit le Pape en annongant
in lui-m6me son voyage. Elle
- montre concretement la de
'cision du Pape dt6j affir-
.i- mie plusieurs lois de redou
1- bler d'efforts pour unir tous
1se les chr6tiens. C'est aussi un
des buts principaux du con
,et cile. II s'agi d'une exigence
aujourd'hui plus irgente
que jamais. De grands pro
gres ont dja 6te6 faits et
nous ne pouvons pas en res
ter la>>
x x x x


LA TURQUIE EXPLOSIVE QUI


i ATTEND LE PAPE,


-l~ds~-P


_ I ____I ~__ _


_


PAGE G


qual tiers chics centre bidoa
villes, ces reservoirs x cho
meurs (ls sont (ieux mrl-
lions et demi en Turquies
et a revolutionnaires
Des emboutaillages mbns
tres oi sapuai.ent de vieil
les Cadillac balloles Do
la publicity pour Coca -
Cola, de grades parties
de Football, m-.us aussi les
Minarets de 500 Mosqudes
oft cinq fois par jour, les
religieux appellentti la
pneie. LEtat est Laic mats
le people Islamique
Enfin, i image la plus
frappante, cell e ce la Tur
quie Inqui-te : arme a la
hanche, les miiitaires pa
tiouillent jour et nuit C est
la Loi Martiale Le terrons
me s est ajouti a la crimi
nalite : 2.500 assassinats
politiques en 22 mnois






MARDI 27 NOFVTMBRE 979 '

aD6onisb f la S r f cCONCERT DU 24 NOVEMBRE 1979

adoin i A It duca fi vic ,
uelte t lha lbre pttge) moindre pour un orchestra llstes a Julto Racine et a sous routes ces former ainsi Sylvain Casimir. uIs ont de jeunes amaln irs eri
IVAtllNOTON (AFP) I t du Colorado, P.. Boul- d Jdtines iqtil n'rxitit pits l'orchestee mais le public qua le mouverrint Ie l ii y rendu pour une soiree des molns de 6 ans sou.: la tu
Iin, d,.i r, nih'lre a der. n'avnt d enree au D6 nore alias Fldelio pour la il y a 6 ans par ses applatidissements a a eii a retendre. gens parfaltement heureux tell du'B.SO pareil.r6sul,
tiiinulrili.s , iCUllant un piarlmient de la Santd6, de delivrunce de son marl; Ils oit 6td, r6compenses t.dmoign& bien avant nouii plus com4nebanus ls remi tat aurait ft6 possil Le. Ces
oste ,lvi' diuis l (in- 1 Educ:ltin onL dce i Aide o80 irantz Schubert est pro db let' biffdits par les ap sa satisfaction. Compliments & Jtilo Ra niscence d'une soir6e sparti jeunes sent motives ils ont-
tiriiiiit-ilt (itrti"r Mad i cle Elile .tavat ete la pre bablement quant a la md plaudissements chalcureux Ahizan|: Nous avons d0jh cine a James Smith & Wil culirement agr6able. replace la technique et
-',u' M;ry iFr.Ilncts Iherry :-' inlre riime de couleur lodie le musicien le plus et les rappels du public pdrl6 la dernlire fois de liam Moyer come compo 1'experience par une fougu'e
,'*rlnirti\1, Minl.t., ndil in- nuinnmmi, ii la tt(c d une inspired de tous les temps, tres den c ce soir lh On a Ahizan. |Cette plece a etd siteur et chef d'orchestre Franchement come je juvenile incroyable.
I'e 1 I ,luc:',,,. :a ti doiute gr:itde U,ilvrsitt ameri La mdlodle couple chez lul m6me 0U6; obllg6 de refuser repris" ce soir probable- aux solistes Dorothy D. l'ai dit prec6demment je
,Ia d('iilst L.dil c'llne et la diuxiKme fern 11 les product come il res du monde. dnint h ia demand du p0i- Kitchen Nicholqs Kitchen n'aurals jamals cru qu'avec Georges P. DUPLESSY
mei h exercer un tel em- pi'r et naturellement il a Fuoal Concerto de Gustav blic.
Mida:ni Boirrvy laiitI n- lo.i 1's dfautis do ses qualities 14o0st
ire all Minis'i,', 6. la 3an des dlfauts qul sont plus BENEDICTION: William
1'. dI 1 Edl itouu Hi de 1 al Le dnat.'l de TMadame Ber apparents dans les grades Je su!s rmiins familler Moyer itromboniste est le -
d' .stltl I cn o 177 Lo Prd ry. le' 3i ,T.ivTi'r prochiln. pieces: Manque de construe avoc l'Ocuvre pour instru Per-onal Manager de la '
sdent C.irte. avil pnul'O crcei' de nouvelles difficult tion de diveloppement et de ment rolo et orchestra de (Boston i Symphony Orches
it elle poor Ile iposte ie is uour 3- Prfident Car- Vtrii6t. II est trop gtI par Hligt- tira (BSO). Il a compose B6 PrOduits de Boucherie
'Iecrvtairc dcu Dii0Mrtel nn: ter dans 1i 'slcteur de 1i l'abondance des melodies. Il h'a ct1it que'2 Cdatcet n6diction specialement pour d o u"|
noiuvellement eri de 1de duci-.ien Mi'mr siiP con- Julio P'cine et 1'Orches tbs: la.circonstance. Il a voulu
(duatioon. ntais le Prds gets confitme ti hnomina tre de Salte Trinit6 nous y englober non seulement et d Charcuterie
(enti avait iinnliteeht fix, 'on de Madam.' Hirfited ort dnnno une trbs honne Un fugal Concerto pour 1'Orchestre mais aussi les '
ison choix ,sur un.- pei on- ler. le Dintprttiihent qu- l- in rnrrtant'no et di Eleono flute hiutbols et cords o cloches de Saint Vincent.
Ie exteritire u Ir. t i n le dolt dir','car no poufra re at de l'Allgro h de It Re. ps 40 datant dp, 113 et uh Ce soir 11 dirige lui mime HAMBURGER M
i"rnt. le Jlpe Slijil., il ; atie fo:m,1pmrvn., consi_- PvrThnfinP De Schubnrt. Nt C ncrto nour 2 viloloq o- ss'n Oeuvre. Conduire ici est MORTADE LLE
.edler utiu avliint s-,t mn1!s A par turallttnent lP Schub-rt cns da+ant de 1929 d die .i oarticulibrement d6licat
Madame Berry vant ie t r de sc prettilhdn dp P nl's 1Bcr trPt chntntnt r' Adl't Fachlri et Jelly d'A LesbCloches de Saint Vin- GRILLAAD.ES
re(sponsable dc l Uniersi mre'l pres-nte uine diffculte ranyi. cpnt est un group compo OO
r'esponsttb te U i end t s6 pour la pl-upart d'aveu \ ,/
_____ sJe suppose que vu le ti- gles ne:lQ0uvant pas suivre \A'
Str et les forces mises en les movements du chef S
A\Obtenez ut-e rotECiO COmp te Khomeiny rjfette prcsenca orchestra de cor- d'Orchestre. Il doit done at
r|tec "i Ctpee O flttf d'es veulement Dorothy D. tendre leur rnnction et mal IAD3Rir T '/A
de votrae~ v troute compktenc2 e JARRET
St te Kitchen et Nicolas Kitchen r ce handicap tout a trs JAR
UI a 2C CO l d nous ont presnto une trans biean march. '
wc Scfurite cription pour 2 violons du /\


Qu3 obus propo-e

EXPERTT DEETOATING




























LE RUST-PROOFING EST UN MOYEN MERVEIL-
LEUX POUR LA PROTECTION COMPLETE DE L'IN
TERIAIR ET LE DESSOUS DE CHASSIS DE VOTRE
VOITURE LES PRODUCTS UTILISES PAR L'EXPERT
UNDERCOATING CONTIENNENT DES PREVENTIFS
CONTRE LA ROUILLE ET LA CORROSION AINSI
QU'UN SCELLANT POSITIF CENTRE LA PENETRA
TION DE L'HUMIDITE. CET ETONNANT PRODUIT
A ADVANTAGE MEME D'A.RETER ET DE GUERIR
LES ENDROITS DE.A ATTAQUES. LES TECHNI-
CIENS DE L'EXPERT UNDERCOATING VOUS GA-
IANTI';SENT UN TRAVAIL DE PREMIERE QUA-
iITE.
EXPFr' UNDERCOATING

Route de I'Aerpoprl Tel. 6-2476






Le Bistrot

OUVERTURE SARSON 192


la moade Shahtienne


biERCREB 23 NOVEMBRE

DEFILE DE MODE

COLLECTION

YOLAHDEt IWITAS i980

30 MODELS INI DI'ls DU SOIR ET VILL.E
Ell DE SPORT
PRESENTS PAR 51 RAVISSANTS MANNEQUINS





are a Wise sot


ATTRACTION i TOMBOLA -


AVEC LE CONCOUS )E LA BRASSERIE NATIONAL

EXPOSITION DES 'OTEIRIES ORIGINALS DE
L'ATLLIER POTO IITAN




Le istrot

LE MANOIR

VOThE MENDEZ-VOUS

RESERVATION TEL 2-1809

146 LALUE


Teheran I(AFP
L min:m Khome.ny a rejete
route compt, nce du Con-
-e:l de Secur:te>; des Na-
tons Un'es dans l'affaire
des olages detenus dans
l'ambassade des Etats Unis
&i The6ran.

(ians une dOclarat'on dif-
fuiee mardi par la radio ira
ni.nne, 1 Imam Khomeiny a
soul:gn i: pose a cette union du
Conseil de See6Crite dent les
conclusions iont connues
d avancec>.

t te que le COnseil de Securl
te se reunisse pour exami-
ner la question des otages
don't Ins activitis d'esplon-
nog?,en Iran ont 0:0 prou-
v6es, a-t-il puursuovi. Car
ter a soulign6 que le Conseil
doit se lim'ter a l'examen
do Cette question, notre peu
pie salt parfa:tement que
tout conse'l or juridiction
de ce genre prrnd ses deci
sons sous la d!ctee des E-
tats Un's et a'nsi. nous con
damnera ,.

sLe Chah dLioI et les o-
tages, a ajoute le gu'de de
la revolution, dolvent etre ju
ges en Iran seulement, car
les crimes on-u te commis
en Iran et le nroces dts'res
porisabiles ne i-ut etre fa't
ailleurs>.

sonns ont Ot'' tuecs et plus
de cent m'l'e a',tres resten
estrop'ces. 11 y a dans no-
tre pay- des m lions de te
moins. L s dossierls sont ici
et ne peuvent etre tranfec
res ailleurs. Le proces en
consequence dolt avoir lieu
dans celte pstudo-ambasca-
de tcelle des Etats Un's), a
poursuivi 1'Imam.
<,Les intlgues et les corn
p'ots seront aneantis lts
un-s opres les autres, noire
people pour'stitvra sa vole
dans l'Islam -t la fo'. Une
ino s dce plu, j' n-isLe sur la
nced-i. a p opos die re'-
it affa re. :rurialo, d'eviter
t.oU' d'e corde et de progrep
ser. tots ensrcmhle. sans in
cune d'scrimn'pttion ethn'-
qui ou rnc ale. duns cette
voit'. a conchtn I'Tm.m Kho
niely.


Restauration
dui svstlmp d'
rifts eel C hinn

PEKIN, (AFP
IL, grande mi' nrtt6 d's
u'inmes de lI c'uintale chi-
noise pratilqte le systmie
(d s 'rums Qui i,euvent al-
ler de 20 a 100 now' cent di
salaire mensuel dun 00U -
vrer, a 'ndiquie minrdi 1A
gence Ch'ne Niuvtlle
Lagence a roihlignO que
1I restairatiots de ce type
de gratif'tation3 dans 90
polCr cent des usines de P6
kin avait permis de stimu-
ler 1 enthousiasme des nU
vriers et d algmeniter la
p- oduction
Chine Nouvelle P cit6 de
1 usine d automobiles nu
mero deux de Pekin oti d2
pu's la reintrrductlon dus
primes en Juille. 1978 les
objectifs xes pI:" le pln
d Eat soint dsorminais at-
teiius av-.n-it rzinism:t la fin
d_ cihaue mots En effet,
precise 1 ngence, seuls les
ateliers et brigades attei -
gnant oft dspa'sant les
normes, ont dor:t a des pri
mes
Dans unp aurae usine de
Pekit fabriquan,t. des che-
mises, 95 pour cent des
1200 ouVriers wuit touch(
des primes supirleurs dans
cettains cas & lbur salaire
mensuel. pr6, arVoir le
mois dernier c6pass6 dv
42 pour cent 16 plari dd
1 Etat


nairement pour flutte et
hautbois Cette oeuvre d'ail
1-urs a t6 ecrite aux Etats
UnIs lors de son premier
voyage.

La piece a 6:- mag'stra
lament interpr6t6e non seu
element par les solistes
mais aussi par 1'orchestre
N'oublions pas que ce sont
des jeunes et que 1'ecriture
di Holts le Hoist de la der
niRre mani;re est particu
liel'ement difficile 11 utili
S'e ds measures exceptionnPl
les 5/4; 7/4 avec une syme
trie parfaite ou bien il uti
lisp une independence rvth.
mine total sous une bel
1. invention melodiaoie une
liSn' m6lodiann hasve n1el
nunfois sur le folklore Mais
il -f toniours direct an sens
Analo-saxon, du termon car
il t1 5"tt, isns n m1flute '-i
fund n'-r la po6Jnlonnip ET
nrr nillpiurs .Hels n'est
rqqn t nriro nnn utlli no'ir
lNn 'nlist on nts iq'q o
runnl"lr 1', rvtfmll .ctii1l

Nns compliments Rux so


majestueuse chorale like
par les cordes les cloches
soncient. Puis La melodle
dans les percussions pone
tuee par les percussions et
les cloches accoriipagnent
les cordes 1'effet est salsis
sant.

Nos 'meilleurs compli-
ments et pour la comp..si
tion et pour 1'agencement
de la direction..
Et voila Hoe Down de
Aaron Copland
Cefte piece est bien connue
icd. C'est un festival de
rythme 'de percussions de
pizzicatie des cordes de de
tathis des violons le tout
sur un rythme endiabl6. Lts
cuivres s'en donnent h copur
jriie la musloue est mAtihli
qdie incisive base nrobnble
m'nt sur des folks sons
on ,american rural muisn,
Pt pour or -er le tont 1'au
t"ur nous pnfonhcp dnas le
crnftpo rvthmre I coun do
cv'mhb ,, f de dicl'nnnn's
lttytne'kPc nretlle met
1tn \lC debonut car m
am-' toujonrs la virtuoslt6


_ _ ____ _) _____


- 06




i ~.5a


SMardi 27 Novembre 1979


ME cNOUVEIMST


I'AUG I


Salle I


MOSCOU, lAFPI
Si I anclall Secrietaire
d Etat anmerleniii Henry
Kissinger a abandcnne -s;t
politique realiste meant
it la noraiali.anlon des re
latlons anlDricqTo-tovdtli -
ques pour ,se retrouiver
dons la sombre vall6e o'i
l) Ilnlent Ics Din'ssaures d.
la guerre froide et les
Mastodonles de 1 anti conm
nmunismer, c esc pao mieux
briguer une police de Sc-
-' iateur., ecri: mardi ,tla
-Pravda,

L organe du PCUS. cit6
p ar 1 agency TASS, qui qua
lifie 1 ancien Sicretairn
d Etat americain d infatl'-
gable et de turbulentt
Henry>, estime qcie ses rc
centers d6.'larations a1 Con
gres de 10TAN ra Br&el-
les sont p/omilit irste.ss
et edestinees a intensifier
la course aux armetnentsa

Pour la LPPAVDA>. les
*iuetamorphoses 0 Henry
Kissinger s expliquept tros
simplement .le tslrbu -
lent Henry veut u e 'remet-


$ 1.50 et 2.00
DOCTEUR ZHIVAGO


tre a la politiqqe, it veut
clevenir Slinaf-ut' Or la si
tllation aux El; a Unis a
tant pas simple aituello
meant et le cc.n:pl'exe milli-
taio-indu;triel preuv( d a
ni grande rer descence
d aclivitm. le mileiur mo
yen d apr's lii ;our atte.n
dre son but ,'s .I agiter lea
pans de sa 'uRe professor
le comnme les iles dun 6
pervier>



Remerciements
et Messe dz Vrise
de Deuil
Madame veuve Beaussejour
Apollon .et enfants remer-
cient tous les parents. al
lies, ct ami. qui leur ont
manifested dps marques de
sympathie a l'occasion du
dec6s di'e ur regrett6 6-
poux et pere Beaus ejour
Apollon.

Et lis print de trouver
ici expression de leur pro
fonde oratitud-


CINE THEATRE TRIOMPHE PRESENT

Midi 2 heures 4 heures ti permanence) 6 heures 30 et 8 heures 30

CE SOIR


Salle 11 $ 1.50 et 2.00
COMME UN BOUMERANG


COLOMBIE :


(suite de la lere page)
General AdjointL represen-
tait du Ministere h la Jeu
nesse et aux Sports
kou',er ANULADE TRESO-

Marc LAMARRE Represen-
tant de 1Education Natio
nale
Marc ALBERT Conseiller
Antonio OCCIL Conseiller
Sr. Anne MARIE ConseillS
Sr. Anne Marie Conseillre
re
En attendant que soient
convoques les Directeurs
des diff6rents 6tablisse-
m"nits scolaires il leur est
demand de constituer un'e
association sportive oui pren
dra le nom de 1'1cole et de
commencer a mettre sur
pied les 6quipes renarties
en categories:
a) Benjamins
b)Minimes
c)Cadets
c) Juniors
e) Open Seniors
, Comprenant uniquement
es eleves
ANTOINE TASSY
Directeur General de 1'E
education Physique et des
Sports.


No 1 DE LA CARAIBE pour la musique moderne. le jazz

et la musiqu. Latine-Americaine d'aujourd'hui

ORIGINAIRE DE LA MARTINIiUE_


CONNU SUR PLUSJEUIRS CONTINENTS


Le ,Groupe 'FFalfrett'



SAMEDI ler. DECEMBRE


UNIQUE CONCERT




A L INSTITUTET FRANCAIS D'HAITI


LA VENUE EN HAITI DU GROUP <
DU FOCUS JAZZ ET VARIETY CLUB AVEC LE CONCOURS DE


Continental Travel Service et A,% FRANCE


RESEVEZ VOS TICKETS A L'AVANCE A RADIO iMETROPOLE OU A

L'INSTITUT FRANCAIS D'IIAITI.



Entree $ 5.00


1~ I

Deratisation




VES -(Oy's L
BOUC aI REL Furnisation


*PEST < T* ^Extermination




Protegez votre maison


Scontre $s termites et chauve souris

Delmas 48, Burlding Curacao Trading Tel 6-043
I .


Salle III $ 2.00
HAIR -


A U FIL


sastreuse apres DES RENCONTRES
le trembleient Marie Gabrielle Un hasard' .iject
le tremblement lu queIn o es vinssen
de terre ay Ma DG tard au Royal Halt
tde terre o rancroamia ou nous nous trout


BOGOTA, (AFP)
Depuis 20 ans, la Colom-
bie n a jamai connu d hi-
ver aussi drainatique Les
pluies torrentiellfes, oQut
tombent depuis in mois.
continuent de ravager le
pays, tandis qu un tremble
ment de terre a secoue tout
Ie pays vendredi entrai
nant la mort de 57 oersIn
nes 11 tait encore impossi
ble, Lundi, de connaitre le
nombre exact des victims
et 1 amplcur des degAts ma
teriels provoques par les
inondations
L Etat d urgence a ,te de
crite a Bogota pres de 5
millions d habitants) et
20.000 habitants des bidon
villes ont du ftre evacuts
Les producteura de cafe es
timent que le tiers .de la
recolte de cafe prevue por'
le mois de mars sera perlu
La poDulation ne 5s 5 -
meut plus devant 1les a
tastropties Lundi, 1 annon
ce officieuse de 1 enisevelis
segment de 100 mineurs
dans une mine de carbon,
h Mistra;n (390 kilome -
tres au Sud-Ouest de Boga
ta). a la suite dun glisse
ment de terrain est ainsi
passee oratioaement ins -
perque.

Dans le D6partement de
Santander Nord-Est). le
hameau du Playon na esa
plus qu un amnas de rui-
nes Toutes le-s liaisons .ont
etd emporteej. Diman -
che, patr e's eaux d un fleu
ve en arue Pour I instant,
75 corps ont eft regages
des decombres 2 00o sans a
bri, en majority des fern-
mes et des enfants, attend
dent d'etre evacuees par ihd
licopteres Des vivres et de
medicaments leur sont pa
rachutes


UNE NOUVELLJB SOURCE
D'ENERGIE: LES VAGUES
FUNCHAL (MAUERE) AFP
Le prototype dun appa-
reil destine a transformer
l"energie des vagues de la
mer en inergie electrique
a et6 mis en service lundi
dans l'Ile portugualse de
Madere apprend-on mardi.
Son inventeur M. Fernan
do Almada a passe plus de
quatre ass a mettre sui
point ce prototype avec l'aD
pui du gouvernement riglo
nal de Madere La Dimissan
ce de 1'appareil n'a pas ete
revelee. "
Sclon M. Almada le pro
totype va servir bs verifier
lrs donnnes thforirucs exis
tant sur la possibility de r6
cuperer 1'energie des va-
gues. Si los essais sont con
cluents 1'inventeur nresen-
tfor. au government ma
dren usie i tud nktr l'iis
tallation d'un- unit nilotp'
dp ni-odi"Pion d'ar'-srie r0i
s-naiC rel''e au reseau 1ec
trious dte 1ile.

IRAN :
Le survol de QOM
est mnterdit
TEHERAN. (AFP1
Le survol dc la vvlle Sain
th de Qom. ohi r side I I-
man Khomeiny, et de sa
rGeion est acsor iais in-
terdit. a annonse Lundi lo
General Vaiollah Falla -
hi. commandant en chef do
1 rmie de terre iranienne,
don't les d6clorations sont
rapportees mardi dans le
journal aRepDublique Isal-
miques
L.e Gindral Fallahi ,1
precise que'" ctte interdic-
tion s applioquail, tous les
avions, notamment a 1 a -
viation civil, et que < me les h6licopteres de -
vant atterrir a Qom de -
vaie-nt avoir une rutorlsa-
tion sapcialec


Voyages du vec la captivante
Luxembourg Reagan et de son
Luxmoui Hlen ( ,


Lundi .soir, nous avons ren
centre i'Habitation Le-
clerc Marie Gabrielle < by> Maul, PDG de Panora-
ma Voyages du Luxemoourg.
Elle est arrive dimanche
soir venant des Bahamas.
Jeune, gracile et gracieuse
enfin belle, Gaby, est venue
en Haiti en voyage de famine
liarisation et de decouverte.
Ayant beaucoup entendu
Darler de la Perle des Antil
les, que nous considerons
come la seule vraie Ile
v erge de la Caraibe. elle
est venue se documenter de
visu pour 'In career la de-
mande et la recomman-
der A bon escient

l ,i it( h-i ~ soir a-


launched thousands
Shortall A Cardova, petit vii
laska.
Drina Reagan, jol
ses yeux dun bleu
est une amie de loi
te. Heln Shortall q
compagne dans c.
est d'origine irland
Johanne Hoade
Andr6e Beliveau so
bees litteralement
charmes de la pe:n
tienne en v:sitant
tion d'Aubeiin Jolic
di so r. Marie-And
veau est artiste I
et compete s'inspi
beauties de la Perl
tilles dans ses pro
bleaux.


Gaby a visited tiler soir ..
pres le diner le Grand Ho
tel Oloffson, et la collection
de peintures l'Aubel n Jol


coeur, louee ;'nt par -An-
dre Malraux.

Elle a rendu visit a M.
Jean E. Saurei Directeur
General de ''Office National
du Tourisme et des Rela-
tions Publiques avant de se
rendre ce mat/n L Kens-
coff-la Fraiche,. et au Cha-
teau de degustation Jane
Barbancourt. Ce soir, elle
dinea au Grand Hotel 0-
lof sohi. Demain matin, elle
visitera le fameux march
en fer ou MarehO Vallieres.
Elle report m,-rcredi apres-
midi sur New York.

x x x x

Johanne Houde et
Marie Ansdree
Beliveau

DE CARREFOIUR
VOYAGES DF,
SHERBROOKE
Comme nous quittions 'IIa
bitation Leclerc hier soir en
compagnie de la belle Ga-
by Maul, nous croisames
dans les escaliers deux jeu-
nes files tres elegantes
don't la premiere jeta sur
nous ses grands yeux de
raise. Et pour ne pas nous
laisser consumer par utine
flamme anonyme nous lui
demandames qui elle elait
Johanne Houde, de Carre-
four Voyages, de Sherbroo-
ke, Canada. Mon amie Ma-
rie-Andree Beliveau est aus
si de la meme agence.



ARGENTINE :

Denart de l'ancien
President Hector
Campora

BUENOS AIRES. (AFP)
L ancien Pre.sid.nt Arg'n
tin Hector J Campora, qu:
etait refygiS depu;s pros d(
quatre ass 1 Ambassade
du Mexique i Buenos Ai -
res, a quitti mardi matin
1 Argentine pour e Mexi-
que, a-it-on .pbris a Bue
nos Aires
L ancien President, ag6
de 70 ans, est accompagne
de son epous'e Macdame Me
ria Georgina Acevedo, et de
leur fils Carlos


Avis du Cons
de 1'Ordre d
Avocats du
Barreau de
Port-au-Prini

En vue de la pr
i fi ,H p 61 TI


Sane IV $
LES MAFF


Les ambitions de M. Kissinger selon Avis Important


IOrdre des Avocatstdu Bar-
reau de Port-au-Prince, le
Batonnler invite tous les A-
vocats inscrits et les stagial 4
res dce la jurisdiction a c'on-
sulter la listed general mise
a jour, qui sera tenue a leur
deposition au siege du Con
sell, au Palais de Justice,
du mercredi 28 novembre
au mercredi 12 decembre
de cette annee, ce, tous les
jours, de 9 heures AM. a 1
heure P. M.
Les Avocats voudront bien
indiquer A la Secretaire I'a
dresse de leur Cabinet, celle
de leur res donee, ainsi que
leurs numerous de telephone.
Port-au-Prince, le 27 No-
vembre 1979.

Dantes P. COLIMON
Batonnier


Declarations
de l'ancien
President Nixon
LOS ANGELES (AFP)
L ancien president Ri-
chard Nixon a declare lun
di que dans la cruise iranien
ne les ELats Unis avaient
affaire a < dirigeant irrationnelsA.
Au course de la premiere
interview tel6visee en direct
accordee depuis sa demis-
sion en about 1974 M Nixon
a affirmed & la chain
KABC TV)> de Los Ange
les que si 1'Ayatollah IKho
meiny est !fou il 1'est dans
un seas come un renard.
ler les media> a ajout6
1'ancien president. <1l a
r6ussi a condamner le Chah
dans l'esprit> de nombreu
ses personnel a travers le
monde a-t-il notS.
Par ailleurs M. Nixon a
refuse de dire s'il utilise-
rait la force centre l'Iran
s'il Stait president en exer
nice. II a toutefois declard
que exsi un seul americain
se trouvant la-bas (a 1'am-
bassade de Teheran) etait
victim de violence les E-
tsis Unis devraient alors
d6cider uine severe action
de rppr6saille.a Dans ce
eas I president Carter
<,'iurait le soutien unanime
du nemunle amfricain) a-t-il
affirm6
Interror'e sur initiative
personnelle pri' piar ie re
nresentant renublicain de
1'Tdahn George Hansen de
ss rondr- en Tran 'sancien
president a refuse de la cri
tinupr nricisant toutefois
01on ',des neor-onnes bien
intrnpinnf-s nma;s ignorant
riii se mqse. Risnuent d'en
tnv"er prsvement les nugo

Ta MA"i-o Blanche ef plu
silnres merbrhse diu panrps
avn'ornt, pritliis Iundi l'ini
t'ier' ca M. Hansen
iTARP! T"* a nr6i.4 l d'all
-"- in-u irve'e-e'," M
p:olTera JNivnn riqliP;sAp< en

dlautres ehainep' idpe flvi
d;,n- W" nvpit r--
n ,n e"'r r"--'---Inn our
celle de lun soir.


Tournie
d'inspection
du Ministre des
Affaires Sociales
Le lundi 26 novemore a
partir de 9 heures du matin
le Secretaire d'Etat des Al
fires Sociales S.E. le Doc
teur Hubert de RONQERAY
a effectue une important
tournee d'inspection dans
les quarters de Brooklyn
Boston Drouillard la Cite
Simone O. DUVALIER Saint
Martin et a la Saline pour
controller le fonctionnement

des oeuvres sociales et la
march des travaux d'as-
sainissement et de construe
tisn de plusieurs milliers
d'unites de loeement au pro
fit des populations d6mu-
nies de la captiale.
Accompagne du Directeur
de l'Office National du Lo
gement M.. Auguste MAIN-
GRETTE du Directeur tech
unique de 1'ONL 1'Ingenieur
Victor O CRAAN du chef
de 1'Unit6 de Programma
tion l'Ingenieur Raymond
Petit du R P Volel du RP
Bonem des Sal6siens et de
plusiIurs autres specialists
tiens et strangers le titulai
re des Affaires Sociales a vi
site les sites appeles a re
cevoir les 6.000 logements
don't la construction a ete
confiec a la Socifte franco-
haitienne Bouygues-Vorbe
par le President a Vie de
la RWpublique.
Tout au course de sa longue
visit le Ministre de Ronce
a su trouver des mots alma
bles pour remercier et f6li
citer tous les amis haitiens
et strangers qui animent
des oeuvres ociales dans
ces quartifrs dtfavorises
et qui apportent ainsi au
gouvernement du President
Jean Claude DUVALIER et
& toute la communaute hal
tienne une contribution di-
gne de notre admiration.
Le Minitre de Ronceray.
clotura sa tournre par une
visit a la cantine popular
re de la Saline don't les
oprralions ont commences
ce lundi 26 novembre a mi
di. Les families de la Salk
ne n'ont pas manque d'ex
primer leur jolt et leur era
titudi a l'endroit du Chef
de l'Ett ibour cette dcir-
s;ni cnomben' h-urOusp. Vi
sibl"im i-sni faite le Minis
f.r" tie Rnirrpv regasna le
pannrtenment d5s Affair-s
p In"'Ps a vprs 1 here de

Msnstre dps Affaires So-
ciai's


~------ ------ -------- --------------------------~-- -------_--- -------- ------- ---- --


AEROCONDOR

Port-au-Prince --

S :Miami -- Port-au7 Prince
Port-au-Prince Ba !ranquilla -
Cartaene -- Bogota .- Cali -
Port-au-Prince
'I "i 1 .. ..


la ,Pravda,'


J -- .--PY~il -I OF --yjriL r I xprCp-cu*1y


rru 1~ rr~r~.Lcr-5cwlllc\"\UY ----~C~\~~"C=~-;=~UL~J3Uj~bi~S~DOQUU~J~` ~+SJI~BJYLIC- ~l~g000ifF~I~11111


Le Ministre
De Konceray
dans le Nord
Dans la matinee du di-
f a vou manche 25 novembre le Pre
t Plus sident a Vie de la R6publi
ian Club que Son Excellence Mon-
'ions, a- s.eur Jean-Claude Duvalier
DrinSa a delegue dans le Nord son
dpatante Ministre des Affaires Socia
ce that ies le Dr Hubert de Ronce
ships) ray dans le but d'effectues
preneur. une evaluation des travaun
llage d'A en course d'exkcution. Let
tulaire des Affaires Sociales
lie avec en a profI-te pour organiser
limpide, une important seance de
ingue da travail avec les responsables
qui l'ac- du Centre Rural de DeveloI
e voyage pement de Milot (CRI
ialse. DEM). Parmi les different
et Marie- problems souleves il con
nt tom- vient de retenir tout part
sous les culierement ce-x relat:fs
ture hai- I'actualisation des donnee
la collec- socio-economi'qaes sur Milo
coeur lun 5 l'amlirakfion du resea
ree Belli- des rues, du logement, d
Elle peint cadre 6cologioue, etc...
irer des Quand on measure l'arr
e des An pleur que le President S V
chains ta de la Republ-que est er
train de donner au moe
A.J vement touriatiqif dans
Nord avec la construction
*5e la route Cap-Milot et
restauration du Palais Sao
seil Souci et de I. C\tadelle1
es Ferriere on ne peut que
iejouir de sa volonte (
career des structures d'ai
'sueil approprides dans
Ce communautn de Milot.
M'nistere des Affaires i
reparation ciales
l~~1 di


ij
nt
ti
v
a


_____~,,.,,~


AL ''


..-.


1


rr


P


1.50

IOSIS
5--------- T--- -- T----- i"
PROPOS D'UNE
IRONIQUE
E L'ARTIBONITE

JNE LETTRE DU
)r LAVAUD
IERRE

etite Riviere de 1'Artiboni-
e, le 25 Novenrribre 1979

direction du Journal qouvelliste).
I. le Directeur,
Je vous prie de bien yvous
bor inserer dans les .colon-
nes de votre quotidien, ces
tuelques lignes relatives a
in article de Roger Mil-
:ent nites publiC le samedi 17
en course, no 31209 4u Nou-
velliste.
A aucun imment, je n'ai
accord d'interview a M
Milcent. J'ai ete vraiment
tombe des nues en lisant
les propos qu'il m'a pretes,
a dessein bien sfir. Je viens
par la prbente lui suggerer
un peu plus d'honnetete
dans son travail tout en
esperant qu'une pareille er-
reur ne se glisserait plus
sous sa plume.
Je trouve son attitude os
tentatoire et contraire a
l'ethique professionnelle.
Quand je 1'a interpelle chez
moi pour eclaircir le pro-
bleme 1i n'eta.' pas en me-
sure de me repondre h quel
moment il a requis les infor
nations d'of resulteraient
les propos merntonnes.

Devant une telle- situa-
tion, je crois n.ecessaire de
lui demander ae se montrer
courageux en faisant amen
de honorable. Bien sur, Mon
sieur Milcent agit sans pen
ser et s'abuse illegalement
de mon nom. Ce qu'il igno-
re c'est que pour s'elever un
piedestal plus haut que les
months, il faut choisir le
droit chemln.
Dr Lavaud PIERRE

IRAN AMBASSADE :
Les batiments
mines, selen
fles etudiants
islamiaues
TEHERAN, (AFPS
Les 6tudiants Islamiques
aqui retiennent 49 otages
dans 1 Ambassade aes Etats
Unis a T6heran ont annon
ce mardi que des explosifa
et des mine avaient etd
places dans les batimen;s
et notamment, i proximi -
te de celai oft se trouvent
les otages
Dans un communique ditf
fuse par la. radio iranien-
ne, les etudiant, indiquent
qu ils ont pris cette mesu
re tre toutes le.1a icivites d a
gents americains pen -
dant les deux prochains
jours de deuin.!
D autre part, les a4 -
diants ont indiqu;, quesdes
instructions avaient 6t6
donnees auk gardens de
s opposer avec toi/, les mo
yens a leur disposition t
touted person' q'si tente-
rait de penetre- dans 1 Am
bassades
Jeudi et Ve'tdredi pro -
chains, rappelle- -on, sont
deux jorneis de deuil corn
mnmorant la mort d Hus-
sein, fils -Ali, le Fonda
teur du Chiisme



OMNIA
SERVICES
Lou's AUGUSTIN
CompLable
125, Rue du Centre 125
Phone 2 1548
-- ,O E-
LICENCES
VIGNET FES
ASSURANCE
VEHICULES

RAPIDiTE
ET SEH .EUX




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs