Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/10556
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: November 21, 1979
Copyright Date: 1979
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID10556
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text




IRAN: APRES

L 'A VER TISSEMENT

AMERICAIN


Par Claude MOISY
WASHIINOTON. (AFP)
L'att.nque de l;amnbassade
des Etlats Unis au Pakistan
rV.S venue imurciredi renforcer
les presslons polltiques qul
sxexcrcent sur lc president
Jimmy Carter pour qu'll u-
till.se enfin la mani6re for
to envers le regime rdvolu-.
tionnkire Islamlque de 1'A
ynalollah et ceux qul sont
tentar de li'miter

Les ev6nements d Islaima
b.ia, reconunait-on marcdi
dins les milieux gouverne
enlstaux, n'auralent pas pu
plus mal Lomber pour le
president Carter II venait
en effet de hausqer d'un
cran sa riposte gradude aux
dvenements d'Iran en lais-
sant entendre mardi soir
que les Etats Unis pour-
raient avoir recours t 1'ac
tion armie si les otages 6-
talent passes en jugement
commc menacent l'Ayatol
lah et ses militants islami
ques,
Cependant la plupart des
observateurs politiques a-
vaient interpreted cet avertis
segment comme une escala-
de de la guerre psychologi
que engage avec l'Iran.
sans vraiment penser que le
president envisageait sdrieu
segment une intervention mi
litare pour tenter de r6gler
la crise iranlenne.
L;attaque de 1;ambassade
a Islamabad apparaissait
mercredi aux yeux de la"
grande majority des ameri-
calns commP un nouveau
difi des militants islami-
ques aux Etats Unis. Tout
se passe en effet comme si
1:Ayatollah et aes situ-
diants>, fa saient edple et al
laient reussir A diriger con
tre les Etats Unis ;le renou


vctj tie lerveur religieuse
aunt 11U So saI l lW6 IesS
enamplon! asas le monae
niubuiman. ,
Certain des adversaires
de Jimmy Carter dans la
cumpagne electorale qui
vient ie s;ouvrlr commen-
gaient deja A sortir de la r6
serve qu ls avaient observe
depuis la prise d;otages de
Teneran pour declarer que
toute 1;affaire avait sans
doute son origine dans le
manque de fermet6 du gou
vernement.
L,;attaque de la mosque
-de la Mecque a sans doute
contribute elle aussi au rai
dissement de la position du
president Carter envers 1;I
ran. Les premieres inform
tlions parvenues A Washing
ton mardi apris-midi ndi
qualent que les assalllants
6taient des musulmans chii
tes. comme les fiddles de
1 ;Ayatollah.I
I-'s autorit6s amdricalnes
ont pu penser que le regime
saoudien. apris celui du
Chah d'Iran, tait mainte-
nant menace par le mouve
ment revolutionnaire Isla-
mique. Les allusions h une
Intervention armie dans le
Golfe itaient sans doute
autant destinies 5 rassurer
la Cour de Ryad qu" inqui6
ter 1'Imam de Qom.
Tous ces evenements con
firment que le president
Carter, principalement poA.
des raisons de politique intle
rieure amiricaine. est main
tenant au pied du mur. 11
ne peut. sans risques politi-
graves, continue It donner
l'impression qu;il eat sans
moyens d,action pour faire
re'pecter les Etats Unis et
assurer la security des ame
ricains dans le monde.


IRAN AMBASSAD.E: LE MI
NISTRE ISRAELIEN DE LA
DEFENSE RHCOMMANDE
cL'OPTION MILITAIRE

TEL AVIV, (AFP)

Le ministry israelien de
la Defense, M. Ezer Weiz-
man. estime que tseule une
option militaire pourrait
resoudre le probl me pose
par la detention 'qes otages
amiricains Ia Tehi an.

M. Weizman qui ripondait
aux questions du corrcspon
dant militaire de la radio
israclienne, a soulign qu'il
Aavait plusieurs icies en tI
Le et miles suggerera t si on le
lui demandaitl., 1 a affir
me qu'en 1,out premier lieu
irs Etats Unis "devaient
poser un ultimatum tb i'I-
ran*

x x x x

IRAN AMBASSADE
NOUVELLE MISE EN GAR
DE AMERICAINE

Le gouivernremeit ameri-
cain a de nouveau mis se-
clheirin'nt en garde mercredi
1 0 i nutoritlas irimrnipnries sur
les consqrut'nces que pour-
rnil :'voir la Dp)oirs ite die
I) dit,,nlion dir nersonncl
dlplomatiqrue en Iran.

*Le goruvernemnint iranien
est strictement responm.able
d,' la curie dos otages,.
a reaffirm M. Jody Po-
wv 11 porter parole de la Mai
s)oi Blanche .eriruse prreur pour ruicon-
cqu de douler clu sir eux cle
ept iL declaration a-t-il
pmilsuivi

M Powell a .par alliursa
confirnmi que "d.intelsfs ef
fort.s, diplomatiques so pour
a.uiva-cnt par divers canaux
pour5 oblen r l'r liberation
drs otag-s Mais a-t-il pri
cisc rnous n'avons aucune
garantie de siccsi

Enfin le norte parole cie
la Mai.on Blanche a notO
avec satisfaction que lps e
missinns radios do l'Union
Sovlitiqup vrrs l:Iran pro-
n a i ent td 6 R o r mnis
Js 1 h 6 r n t i n n a-
mrrirains ldetonus en Tran
Nonis arnarrreinns 1- soutlen
ar1l qu'it saot. Sa'nnt, de
toute parts. a- til di



ARGENTINE ;
L'ANCiEN
PRESIDENT
CAMPORA OPERE
MERCREDI MATIN

BUENOS AIRES (AFP)
La "biopie pratlquee mer-
credi matin a confirm que
M Hector Campora souffre
d'un. cancer du Larynx, a-
vwe Metastases cervicales in
dique 1'agence gentinas>. citant des sources
midicales de 1'hopital oaf
est soign6 1'ancien president


IRAN AMBASSADE: M BA
NI SADR PENSE QUE LE
PROCESS DES OTAGES

New York. (AFI)
Le responsablp iranien des
affairs 6trangrres, M Abol
hassan Bani Sadr. a tented
mercredi pour, 1 .premiere
fois, de minimiser 1a portee
des declarations de 1,Aya-
tollah Khomeiney mena-
gant de traduire ens justice
pour espionage les diplo-
mates amdricains d6tenus Ia
l.Ambassade des Etats Unis
a Tihsran

dee a la chain de televi-
Dans une interview accor
sion NBC M Bani Sadr a de
clare que les americains ne
devaient pas peur de 1, eventuality d;un
tel process ajoutant qu;il ne
pensait pas persoinellle-
ment que ce procis aurait
lieu.
Le chef de la Diplomatic
iranienne a souligne d.au
tre part que si ce procis a-
vait lieu. il n;entrainerait
pas automatiquement des
condamnations. process ne veot pas dire for
cement condamner ou exe-
cuter les peines pronounces
par le Tribunals a ajoutea
M Bini Riqdr
I1l a indioude 4alermcnt
erle dress di curss'ons noiir-
ren "lt t'l entm 'irs nar
L.intermidiaire du Secrtai


L;EVACUATION DU PER-
L VNNEL DE L.AMBASSA-
DE DES ETATS UNIS A IS
LAMABAD
L.;risAee pakistanalse a i
vacue la ecntaine ae naem
brus de 1 ambas-ade des E-
ttis Unis a Islamabad qui
se trouvaient au tro:sieme
L.age de I1 nimnLruole a de-
clare mercredi 1;un des por
te parole du D6partement
d.Elab M Thomas RePton
M. Reston a ajoutn qu.il
ignora t le sori de quel-
ques autres diplomats ami
r cains qui n av' nt pas pris
r'fuge avc lesure-0 cillgues
an tro'sl6em etage de l.im-
mn:uble L:ambassade comp
to ernv;rn 110 membres
T,e porsisrnri rvneriu a pr1
sortir sous 1s protection de
1 aranie pnkistanaie ,par le
toit do ln chnneellerle et se
tronve malintenant A5 1 am-
bassade de Grande Breengnp
tnout" proeh.- a indlitri M
P-ston. Aainarovant les for
r- 6H 1 ordrPe vatent, dis-
rorsi leo millitrs d:mopu-
tiers nui avait nr;s d as-nti
l:ambassade. Cc11-cte brn-
1rii .mr ar.'sn- 11 hepir.s 41
GMT e d.ri s nnmpier- nnpis
tsni' t+--naient d'l;.einpndre
1 ;incendie..

Le porte parole a prdcisc
onle 1 ecol nmerJcafn,: r6ser
vie auix enfants de la corn
munaiit' diplomatique d Is
lamabad avait 6t6 ivacuie
/ par precaution peu cPnris
prise d.ass.aut de l:ambas
sad et que tous les dpo-
liers talent sains et saufs


T6dphone :2-2114 Bolte Niale:1316
,Rue dui Centre. Nr 21~


EN ARABIE SAOUDITE

L 'OCCUPATION DE

DE LA ME(
MANAMA (BAhREIN)I Mosqude, assaillants o
(AFP) ges, ont pu itre bless
Les forces de security :sa- tudes.
oud'ennes ont pris d'assaut C'est le Departement
la grande Mosquoe de ila tat americain qui faisi
Mecque, occupee depuis nar voir mardi soir que li
di martin par un group re quee, de la Mecque, la
ligieux armd, affirmait mer Sainte de l'Islam, ava
credit martin l'Agence koei- occupee dans la matin
t'enne d'information, alors mardi par un group
que de source saoudienne a saillants. De source
Tunis aucune confirmation mee americaine, on
de cet assault n avait pu [etre sait qu'un group de
obtenue. 100 hommes arms av
De meme source h nKo- ntr6 dans 'a Monsqe
weit, on ajoutait que les tenant en otages une
forces de security avsient taine de personnel. C'
reussi It penetrer a 1"~ t- course de sa conference
rieur de 1'6difice, et qu'plles press quotidienne
s'etaient rendues maitres- que le perte-parole d
ses de la situation. En fin partement d'Etat Hc
de matinee on ne savait Carter a r6v6li 1'incid


pas cependant si les person
nes se trouvant dans la
\


Un communique du
tlre saoudien de l'Int


ISLAMABAD, (AFP)
Des groups dt jeunes
gens ont attaqud mercredi
1'Ambassade des Etats -
Unis I Islamabad et y ont
mis le fea.
Selon des timoins, des
coups de feu et des explo
sionsa ont iet entendus dans
1 enceinte de 1 Amnbassade.
Le correspondent de 1 AFP
a vu un vehicule Diploma
tique en flames devant
le bUtiment. Les emeu -
tiers sont touicurs a 1 intd
rieur, la Police Fakista -
naise 6tant pr&sent6 en for
ce.
Outre I Ambassade des
Etats-Unis a Islamabad,
des 6meutiers oat mis le
feu au centre cvrlturel ame
ricain a Rawalpindi, ville
jumelle Islamabad. Le
bUti)nent qui avait pu
6tre evacud pa ses occu -
pants a ete partiellement
ddvaste. La Police, selon
des temolns n est pas inter
venue.

Selon d autres t6moins,
les dmeutiers affirmeraient
agir en reaction centre la
prise Mardi d'inc mosque


re General des Nations U-
nies. M. Kurt Waldheim.
une fois que les Etats Unis
auront acccptd le principle
d;une enquete impartiale
sur les crimess de 1;ex-
Chah.
M Bani Sadr n;a pas pre
eisi dans quelles conditions
un procis de 1;ex souve-
rain iranien serait cdhsidd
re come equitable. Eouli
gnant seulement qu;une
vformule est toujours possi
ble pour permettre une cer
taine impartiality.


a la Mecque quils consid6-
rent come e provocation anidricain et
Isra61lenm.
Le correspondent de 1'na-
gence p iestlrienne 4WA-
FA a&. Teheran a confir-
me qu un miller d etu -
diants Pakistauai, Arab,.,
et Palesiniens, avaient at-
tqud 1 Ambassade amirical
ne h Islamabad Mercredl
martin et qu un soodat am6
ricain avait lt6 blessd et
deux v6hicules incendids.


L'AMBASSADE
COMMENCE A LTRE
EVACUEE
ISLAMABAD, (AFP)
Le personnel de 1 Ambas
sade am'ricaine a Islama-
bad a apparemment cornm -
mence a h tre evacud par
les toits du bfttiment en
flames, indique-t-on de
source Diplomatique
L Ambassade est sous con
trole miltaire. Des cen -
taines de pil lar'ds quittent
les lieux.
cNous esperons que l af
faire va blen sr terminers.
declare-t-on de meme soar
ce.
On ignore cependant 1 E
tat des am6rieains prison-
niers des flam-nes et en -
fermis pendant plusieurs
heures dans la chambre for-
te de 1 Ambassade au troi
si6me 6tage.
De source am(ricaine on
precise d autre part qu ils
seraient 140 ou 150 et nona
60 come on 1 avait era
jusqua present. On ignore
en particulier iil y a des
bless6s, outre le bless au debut de 1 atta-
que don't des n1T,trr.,jn.s.t.
pon confirines rC'l indi -
qud quil serai, rcort.
L'Ambassade trfile tou
jours et put lt-e consid6-
ree comme detruite.
Les forces de 1 ordre Pa


kistanaises on commence
A d6gager i Ambassade a
Indricaine d Islamabad as-
.s!igee par des milliers le
ianifestants, anrnonce-t-
on officiellement au D6 -
partement d Etht.
Selon ies derniires in-
formation -opa enues t
Washington, les forces de
1 fdre auraient penetr6
dans 1 Ambassade pour on
fare sortir les imeutiers et
libirer le personnel am6
ricain qui 6tait bloqud au
troisimme itags de 1 Im -
meuble en feu
D'auire part le Prisi -
dent Pakistana's Moham -
med Zia UI HuI et le Mi
nistre Pakistanars des Af-
faires Etrang&ets se sont
engages a assurer la s6cu-
rite des americains au Pa

(Vo'r suite page 7)


SPECIAL COUTTTREOC TION


COLLECTION YOLANDE MONTA4

79 ] 80: A NE PAS MANQUER

Par Beatr:ce DUPRAT


S il est un tale
les Hait'ennnes so
plus nombreuses a
ger, c est bien eel
couture. Couturi'res
gasins de confeclii
les de coupe pullu
I iti. Ma's quian:i
de parler creatiorn
tion d un style ree
adaptede au pays,
tion, Couture enfii
un grand C), I ont
guere songer qu It
MONTHS

Yolande" MONTA
puis plus de 19 an
te chaque annee s
lir une nouvelle
tion,. dans la lignei
mode europienne,


LE NOUVEAU MINISTRY

DE L 'AGRICULTURE ANNONC)


Monsieur le Secretaire
d'Etat A i'Information et A
la Coordination
Madame le Sous-Secretaire
d'Etat aI 1'Educat:on
National
Messieurs les R.epresentants
des Organisatirans
Internationales
Messieurs les Autoritis Civi
les et Mil:lair :
Mesdam s, Mcs.,ieur-
Chers collabor-,ecurs

Mes premiers propos su-
run, pour isomfic_e ie Proes'
den, a V.e d. la EepubgqutI
M. Jean Claude DUVLIEi-
qu. aD u n vuUU umshonoter
Le sa cuisr.ancsic .i api pI
ainb, au p-jose ac Secruet ar.'
d'Etat ae I Agriculture, dcp
Rcisourccs iNalurtliez et dar'
Developpem nt Rural.
J, min enm vouuiais de n"
pas senate iloumminge emaie
innt lt la Prom.ore Dam,
de ia 55 ',pub.ique Mmne Sri-n
ne 0. DuvALi.tIZ. pour la.
queile je profcsse la plus



M. TRUJDEAU





AK'Ii LWiiEKAL

OTTAWA (AFP) ,
M Pierre El1utt Trudcau
leader du part liberal du,
Canada ct chef de l'opposi
tion officiclle. a annonce
mercredi martin qu;il se re
t ra;t de ses functions d-
chef du part
nApris douz" ans A la te
te du parti liberal, j:en quit
te la directions a-t-il d6cla
r6 aux journalists < temps est venu nour un nou
veau chef de prendre la re
l-ves,
L:ex premier ministry ca
nsdien ddfait par les con-
.servnteurs dp M Joe Clark
le. 22 mai dernier a cenen-
dnfs a-surd lts canadiens
ou:il continuerait d" d6fen
dre la cause fid6raliste fa
ce a la menace que consti
tue nour IP Canada le nro-
chain rif6rendum au Qud-
bec


UN PLAN
respectueuse admiration cel-
le qui pendant vingt deurs
ans a occupy avec un coura
ge et un esprit d'abnega
tion au-dessus de tout elog,,
le role de Conseillere av'i
see de deux Chefs d'Etat
auprs dssqu-els ses relations
d'epouse et de mere l'oblige
r nt iA partaer les lourdes
responsab.l tes du pouvoir

L'(re Du'. al or enim as;)or-
cic in Luuirnant. On cour-
mence a so re ndre comOn.t
(.c p.Us On p us qu' nisnL1
la bataills economy que lan-
cle avec vigueuLi e CLn sue--
ces dtljsi tang ble par Son
Excellence e e P'd is lt *i
V e de la Rp.ubliqu-. M-
Jean Claude DUVALIER, :1
ex st- un :;cc'rur donl- la
faiblesse constit. a', 1 heu -
re actucrie, le plus ser eux
handicap au deve'oppement
national. II sagt de l'Agrl
culture. LA vivcnt 80 pour
cent de la population et se
ginirent pr's de 50 pour
cent du produi.t national
brut Li nn trouve les reve-
nis I"a p ur bas: et lInertie
r ts ereir, miere les mas
Sfs im5s'issem'nts tant ihu
rp'in nria ni-'eripl- niii v
onrt ste offe-rctus depuls pros
d unie r'ader. const'tue la
r"o e- o "ani majeure du
Ch f d 1 Etnt. proncoup,-
t on r r' st c nso- n'e oar
-^ -*1 -, -rn ms v a-
voir encore la r6ponse attend
dure s iinpaliimm nt.

La 1gcce v.drimment n'est
pas f e",e. II mime d;re
tout de iu'le qu'elle rst t'ta
nn-sque. Je ne p-etendrai
pis avoir la possibility de
ramnudre tout seul un pro-
h- m ouliss' complex, mais
j'est'n" nu'1l eet temns de
recon'sl6--er nos strategies
et ponlitnues et de m-ttre
I'Pmnhaso ,,r une ancinn di
recte, intpllgente. trouvant
ses fond'ments drans urf
context de riv'son globa-
le dte la trame concetuelle,
institutionnelle, organisation
nelle et opdratignnelle de
nos interventions. En effet,
s' tant de "movens ont 6te
ddgagds pour obtenir des re


fnt que
eat les
se parts
ui de la
:s, ma-
on, keo-
lent en
il s agit
, concept
el element
imagina-


lant aux realitL
haitienne. Une
toujours fond inm
orignale pare-
personnelle, oe
MONTHS, avec
minite teintee d
me, sait allier
et le somptueux
que et le dedr
cri.


n puecs Enivrante, sa
nelade collection. Elie
Yolande tera en 3 parties
di 21 et 28 Nove
S e mardli 4 Decembi
qul; p e tnuri nt ;Le B's
s, present bes i chaque pi
sans fac l jamais les menr
:0cde pourra vir unc
e de la tenues sport e,
mais col di, de toilettes
de robes du .s0
quillage (Pdts j
NEAU) et la i :s
ront assures pa
S LEL du Studio N
TIN


sultats aussi minces, il scm
ble qu'on dolt avoir le cou
rage de frayer la voie hours
des sentiers dieja battus,
nelle, organisationnelle ? ?-
d'accepter le defi de l'incon
nu, tout en s'lnspirant de
1'exemple des pays don't les
cond tCons gencrales onI ete
similaires aux notres a lun
quelconque d s moments de
]a duree.
Pour br ser l'aoome et de

(Voir su te page 2)


Des soiries iar
pectzve quil sFer
mage de manqu

LE NOUVELLIST

Quelle est la g
dance de la inm

Y MONTHS :

11 m est un pe
d ell p irler ca',
vois unU modele
gamine eumopeen.
pose minmiUsa em
le cone ic iha
stir, i t Lenuau,'
e.t aax 3.m-J mc


NOUVELLES DE JACMEL
QS&IM }AIMV n tsn T!eA


; de la vie series, aux couicurs
collection et violet, aux epaule
en'allement ges (ce que les gens
cue ires ment pas en Hait.)
Yol4nde pantalons sont les i
jottte sa fe que 1 annee c'ernire
e. romantic fortables aux hanche
le pratique trecis dans le b:is ps
, le classic soir, 1 accent est mi
ail dernier le noir. Grosso mods
suivi ces tendances el
mant ce qui d.ipla't
a dernitre J ai garden les clor
la presen let, aubergine, border
lea mercle cru, noir en y 3oigna
minbre et Je rouge lont la vivaci
bre au res- bien adaptee au s
trot.325 ro- Quant aux tissues, il
presentation, choisis en fonction d
es, cf 1 on forme : du satin uni
cocktail de les jupes qui, en Ion
Ld apra-mi me en court, existent
de ville lt lea trois teintes don
r Le ma- tcs, noir, violet et ec
SGATi les sont droiLe', ma
,'Ifure se croisent autour des h
ar Y VO ches de iacon I. tpou
I B CELES line du corps On 1
te avec des corsages
rec en pers gerie,, itrs lagers, ec
alt dom tell et nanehes C
S ou en little de cotor
des ceintures de rub
E : des cordelieres color
un style retro aue j
grande ten.? t'onne et qui est trse
cde 79-80 ? mode pour les soiree
mes. En vedette eg:
ment, le bolero qui
te sur un buster av
au difficile pantalop fronce aux
li1s que ie chess et retreci 'dans 1
-ur un ma trie seyant pour les
je le trans ces. Pour le soir, j ai
rment dans de pet ts hauts sump
tiel... Bien rerles et paill.tes,
: generate courts, avec des ;,Lpe
.'ites tris tes longues trm; soibr
donnent une line I
et avata.:ent le pet:
Sales rondes.


LE C. N. L.
Du 21 au 24 Novembre La Desi e; mots de blen
prochaci; il se tishdra I venuc Avril (,nca-
Jacmel4un sem naire de for dieue ,C); Mots du
nation cooperative, sous la Mgst : .ots du Preift;
d,rect:on du Comnseil'Natio- Mots r. 1I-jr du district;
nal de Coopsralion (CNC) M Err i;ou dille; Prisena-
L'un des objectifs de ce tion ,i mifesseurs par M
semina re don't la c6remo- E Eli obiectif du Semi-
min' inaugural est fixee canre i .\a,r E Josbph et
pour c, matun; est de pa.'ti d'scoua'- du deputy dp Jac-
ciper sur le terrain a la mcl: M I'I"ze P erre Louis
formation des pr ncipaux
rnembres ou personnel intd
ressies au mouvmenit coo- Lw .JW Hawk
p6rat:f: car ce qui fait 1 L
plus bcsoin aux Cliffircntes c'' areiller
cooperatives; c'Pst la fo'mas VOUJ V'G 3
t'on adequate de ses mem- r in l


An course de ce siminaire;
plusieurs points en ce sens;
seront abordis tels que: Im
portance du Mouvement Co-
opiratif; Thiorie coopdrati-
ve: Principes; de Gest'on;
Reconnaissance d'une coop6
rative et surtout difference
entire conseil Commuinautai
re et Coopirative Ces dif-
firents course de format-on
seront dispenses par les per
sonnalites suivantes du CNC
Agr E Joseph;, Chef Sprvice
d'Inspection; M E Elmas;
Chef Service d'Educa -
tion et de Dbveloppement
et la participation de M
HA Flores etc '
Pour ce s6minaire; tin ri
che programme est prevu
pour la joutnde inaugural:


MANIT,LE (AFP)
Le portc-a-''ins g6hnt a-
nir'cain < s',pire.e a qu '.er t 20h00i
loc'le ,l2h1100 MT)' la ba
s nava.e de 'n)'ie Bay, Ia
90 I-r au Nord Ouest de
IManille, pour se rendre
dan.s lOc6an Ind'en, selon
des sources de la marine a-
m6ricaine.
LT Pcn'aefne a donni
mards' so'r ai porte-avions
l'ordre d'appar,-ler. iLe na
v're a 'af 'm inmmedl'ate-
ment en e 'tat it.lerte et les
perm'ssions drs 4.500 offi-
clers et membres d'icaupa-
ge nt eti suspenduds.
Le go 81.000 totuifio et trbtispoti
te 90 av'ons est escort de|
cinq batimekts de gubrre.


COL[
MERCREDI 21 NOVEMBER

31.212 .
S84eme E-,









FONDB E N 189 L : L PLUS 4NOIEN QUOTIDIEN D'EAITI MEMBRE DE ASSOCIATION CAIINE DE PRI.lS


:Voir suite page gt "


ATTAQUE DE L'AMBASSADE

DES ETA TS UNIS A ISLAMABAD


IIIREOTEUE LUCWIII MONTHS
ADMMNSTIRATEUR Mmec Max CELAUVE'I


LA MOSQUE

SQUE
u ota diffus tA Paris confirmait
es ou occupation en soulignanit
qu'un group athies avaif
t d'E- eprofiti de occasion de Ja
ait sa priire de 1'aube dle'mardi,
a Mos premier jour de 1.'an 1400
a ville de 1'Hegire, pour s'infiltrj-,
it etd au lieu Saint sde 'Islam de
ide de la Mecque
d'as- Selon le Milnistre sauodten
infor- de l'Intirleur, led membres
preci- du group ont pgisentd-.un
60 a des leurs aux croyants'
sit pe comme le Mahdi attendua,
sie, re nom donnu a l'eltoyi d'Al-
tren- lah attlndu par certalneS
est au sectes musulmanes pour
;e de complete l'oeuvre de Maho
mardi met.
u De-
odding Citant des sources saou-
lent. diennes au sommet arabf
Minis de Tunis; le journal a1l Qa
terieur bass de Koweit ecrit que
'origine de cette prise d'o
tages> et ind'que que le
S Gouvernement amiricain z
S dulibiremcnt cx._.iro 1lim -
portance des incidents de
la Mecque.

En Arabie Saoudite on in
faisa:t pas' etat de combats'
gris entire les assailants et leg..
es lar gardens de la Mosquee au
n _-i- moment de loccupation.Les
n les milieux officials de Djeddat,
,con indiquent une pas avoir con
s, ri- naissance de la mort d'un
our le ancient membre du Gouver-
is sur nement saoudien>; en se rd
o, j'ai ferant aux informations 'pu
n gom bli6es aux Etats Unis.
ici. L'affiation et 1'origine
ris vio des assailants n'6talent tou
aux, e jours pas connues mercredi
snt du martin Selon certaines infot
it est mations parvenues de la
o0lel. Mecque 1ii pourrait s'agir
s sont de membres de la secte .meu
le la sulmane des kharidjites; is
i pour sue d'un schisme avec les
g com chiites. ','
t dans En fin de matinee mere -
ninan- di, on indiquait cie source'
ru; el autorise a Djeddah que le
is se afltoritis saoudiennes con.

ser la" trolaient parfaitement e la
es por
;s pin- (Voir suite pagi 3)
n den-
courtes
n avec CARACAS- Caracas pour-
)an or rait ne plus 6tre bient6t la
res : Capitale du V6nezuela: le
Saffec- gouvernement examine en ef
s a la f t le project de creation
es inti d'une nouvelle Capitale &-
ale 1'inerieur du pays, a anntm
ce le ministries de la piani
'ec un fiction.
han- x x x x
e bas: BUENOS AIRES
m'rn- L'ex-nrisldent aratentin Hep
i fait tor Campora, rdfugie depula
itueux, miars 1976 a 1'ambassade du
assez M-xinile a Brienos Air,-. a
es droil 6 transfire mardi sotr' 8
res qui 1'Hopital italien ge cette
longue Canitale nour y suA r uh
ites c t,'a-itempnt


A HOTEL DE
-ament VILLE DL
P-AU-P

Les jou urs de 1'equipe
natLonale de foot ball frai-
imoiset chrment rentrie de Parama
semble r-bo onf, de-haute lulte, ils
o's) a v!ennent de' gagner la Cou
des pe Jean Claude Duvalier
., pour ont, h er apros midi, ec
con reus par les ediles G6rard
de 1i Theard A'once Delimon et
le Antoine L. J; an I
mcme La reception qui, en lect
mais Donneur, rev6tit le caracti
hbinai- re d'une gentille fete de, fa
avee mille eut 1 eu I la grand
r le ralle des Malre- do iH'tel
de V lie ot1 10 Maire Gerard
i, a Theard
nt sur lour prisenta avec ics fLil
t trs citations de "Edilite, .-ses
: spe voeux de succer continU.
ne qui II revena't a Maitre G6-
sans rard Eveillard ConseIler de
ide et la F6derat'on Haitienne de
b ais Foot Ball de ripmndr, .. au
s car nom de la Fediration. II le
i sent fi't avec elegance dans une
emips, ambiPnce paiticulierement a
accro grdable.
les e xxxx
rmes L'equpe suernamlenne des
q l jeux de Dames arrivdce au
jourd'hui at Pnrt-au-Pr'nce
en vue de part'c'per I iun
.'" tourpoi avec l'quip- hal-
.tenne a, a son tour dt .re-
cue & la Mairie au copys
d'nn- vin d'honneur oa le
nier : Maire6nrard Theard. nu
iiqi: unoftil *d la Ville de odH l-l
Prince, lui 1ouhaita la plus
5) cordiale blenvenue. :-o


LE MINISTRY' ISRAELIEN

RECOMMfANDE L 'OPTION MILITAIRE


LE NOU'/EILISTE :

Qu'y-a-t-rl de vry
nouveau ?

Y 11ON I)S :

S;'ns doute la cha
te (un tissad qti ress
It la peau ide chain
vec laquclle .a afit
robes de style indien
lapres-midi, ltrs die
tractses entrelac6es
nes corn;lierei; pour
soir, jai utli.,e le
matiriau en noir,
dans une formne scom
soum, a bretelles fines
un perlage de smas su
1'ait. I

Dune sacon p tenaral
dallecurs m's l eceti
le- nle-n lhias qui est
flatteur pour le soir
met d obten'r une ligi
apuuie sur le corps
cintrcr, uine ligne flu
seyante De plus, le
ne se diformncr pas
ce sont des robes qu
faites depuis longte
qui ont ite lavies et
cheees moullie.s- ell
sont done dejA dufo
et 1 ourlet n a eti faith
dern;er moment.

LE NOUVELLIU,TF

Pas de"nmousseline ?

Y MONTHS :
Moins que 1 n dern
seiileiietit dite ti

(Voir suite page


___ ~


EFAL'yi ftESIDENT -'

RECOIT LES "41
I'-LES MEMBRES -
DEL'OID .. '

Cet aPrds-mldidle Chef fed
1'Etat ,a' requ les memnbrds
1'Organisation Inlteramrcal!
ne de defense. Dans une k
portante allocution, le Pi-
sident Jean-Claude D
lier : '.:,
cAussl, de nos isars "',6
la s auvegarde de 1a paix de
vient de plus en plus iDUpe-


i-~----,-~i~,,, ~-;-,i;;~L;Lllr~'~~-LC----- ---- ------------------~ ------------- ----, ---~-L-LI--- ,,,__,,_~------------I---- ----~------~------ -u---~-.-.-~- -u~r,-^~lrrrl-r- rzl~r-y~1IIurrrL~yL


(


I






PAGE


S7I~I5JlUON la 1ZXqI3UDS~f


LE NOUVEAU
(Suite dr lai It'rc pal e) finussr modestly
pass6 plus de o
goii'r I el r,'nc coinsid.lt ble ma car 'rjrr i 6
(lil y estI iaccu'l ilor, I aIt blinir, 'I en c'Oi
1:lhl u dl l l V'vI lnt en mC c r unisno" et" c l'
coiiinnilss la Iistructiri De plan cd'icllon qu
molill. I probl'me ln a n lto tr l b'enotot.
l qullle Interri 11 si'iuf'1 dr lLa pilObaitOii dcLu 21
itdcolivrlr. i I;t. L'artllon st
It pe.; aMt';, inmer, sans elle I'stl Oas po


MINISTRY DE L'AGRICULTURE ANNOUNCE UN PLAN Premiere Hesn rumile i u* e .ue


e, que J'ai
vintgL uns de
bu.dier le pro
mpr' ndro les
i pr6parcr le
ir Je soumet
la haute ap
hef de FE-
I immediate,
our domain,


ma's 6 lhleure qui s'en
vient b enLot. Le plan d'at
taque du problcme dans los
grandcs d .mnsions sera
communique aux partici-
pants de cotte grande en-
treprise d'onvergure natio-.
nale, car je tens 6 ce que
tous los Intervenants puis-
sent savor, en ag ssant, le


335 Blvd. J.J Dessalines


Je : 2-2318




Chaine $Otreophonique complete 6 partir ds $ 250.-

Toutes 41mensions et Wattages d2 Haut Parleurs.

Amplificateqrs -- Tunnmr -. Cassette Deck et Reel t

. IReel de la marque AKAI


0


Headphones -- Antennas pour Television et Voiture

e Radios et Tapes pour Voiture

Pieces de recharge et Acc2ssoires tectroniques

te!s aqu : Circuit Integrd -- Transistor --

Tubes -- Rdsistances etc.



Bicyclettes de la marque EASTERN

piecess ie rechange et accessoires pour Bicvclettes

- Le mefllear pneu de la marque

SILVER -- STAR -- EXTRA-FINE.
-*.*


"13 fl47TT f7T "A


.
" .'a n .. -,' o u. : . ,



I- it -. ..










SF S
S- ..

^^ .Mnlprime fait disparaitre la duieur







.' ; ', .. . . ,'


const'tuer Ie loltnrotAv de
mon Min stereo et qui ne
pout 6tre -tradltt ue par
an vepbe actif qui est: PRIO
DUIRE Produire avec le sun-
port logistique et technique
4'une 'admin strftiqn centra
le renforc'e mlo-ns sur le
plan quantitatli, que sur le
plan qualitatit: deployer les
meilleures ressouroes humai
nis, du moins les plus expe
r menties nor. au niveau


institution g'est pas orga-
n'see. Beaucqi.p 4e choses
out 6Wt rialls ete e n au-
cun lieu precis on en retrou
ve les trac-s, des choses
tout 4 fault riches d'enseigne
agents. Lt encore je crain-
dra's de m'.tendre, car ce
serait me risquer dans les
details de la rrorganisatiun
de l'institution, rdorganisa-
tion qul sera faite en tone
tion des objectifs priorital-


Lutwu sttfjo ..


Washington (AFP)
Les Etats Unis ont fait-atd
lusqon pour la premiere folE
mat4 6 jeur 4rott upe in
terypntlop ginoe dp ns le
cas ot les otages a..rl--
calis de Tkh)rWan .p.ass-
ratent an JugemAent, tout en
soulignar t leur volont 4Oe
rechercher une solution par
des moy:ns pacifiques:


pourquoi de leurs actions, la
u.mLnsion exact de leurs
responsablltes- c'est A ce
prix elt ce prix aeulempnnt
que pourta dtre obtenua
cette motivation sans laquel
le aucune entreprlse humal
ne d'envergure collective
nest assure de riussir.

Les homes qul font la
guerre dans la plupart des
cas, savent ce qu'ils d6fen-
dent, une notion qui est la
Patrie C est avea oette notion
qu'on fabrique' les h6ros.
Nous avons besoin d'un es-
prit d'abnegation et d'he-
roisme non moins prononce
pour gagner la bataille agri
cole, composante decisive
de la bataille >economique
conduit avec une si grande
tenacity et un si grand pa
tr'otisme par notre chef
bien-aimi6.
Tant de talcnts sont pas
sis a travers ce minister
depuis res huit dernieres an
nees qu'il me serait d'ffc-
le de ne pas rcndre un horn
mage public a leurs m6rites
respectifs.

Leurs actions pr6sentent
une unic,te dans la cont.-
nu te; et ant mobilisa tou
tts les capac;tes techniques
et adm'nistrat.ves de 'cha-
cun des titulaires qui m'ont
pricide. On no poeut pas di
re qu'aucun d'entre eux
n'a't commis d'erreur, da
meme 11 sera't malseant de
los juger a travers cc qu'on
croit etre leurs erreurs. Je
pense que la tAche cons'ste
ra pour mot a reprendre les
choses au point oa elles e-
ta.ent rendues tout simple-
ment pour en assurer la
continu'te sous reserve d'u-
ne revision g6n)rale 6 ef-
fectucr dans le sens d'une
moilleure coherence, d'une
plus grande efficacite ap-
pliquees a un champs d'ac-
tion encore p'uis vaste.
La note per-onnelle que
je voudraos y ajouter sera
celle de la recherche de
I'excellenc2 daris l'organ'sa-
tion, l'adm'n-'tration en
vue de supporter ce qui va


'i-~?~a *s A'
2~t~






iii' I

h. k


Mcs chers collaborateurs,
Laissez-moi vous dire en
fin de compete que j'ai la foi
la plus complete dans los
cpopacil6s du technician hal
ti n Place dans ore atmos
phere de nroductlvit6, de
cinfinnc" oot sont ricompen
ses los efforts la quality du
travail. ,t oft sont 61mnites
los bhas es intrigues, les ran
-,n-s tracassirops il est ca
pnble de sesirlaFscr. C'est
cptt- atmnsnhere oue ie
sa-mptp rialispr nour vous
m-s chers collaborateurs.
Jo fais aonTl 6 la cnilhbo
refion d" -tsis Irs tochnl-
crons fnnctonnsairos cit rm-
,nints d6 nntrp institution
nn0'l r"ltvpr l'immonso dritf
piqnpel r-',t soimmeps o re onn
fA. To v"",x me con'-idrer


--...stinns et re.omm-n
Ont.inrs.
En saluant le apart ce
deux eminents colleagues qui
out, dirge ce Departementl
p-ndant ces derniers tkmps,
Je veux parler dis ex-Secri
ta r.s et ,.ous Secretaires
d'Etat MM. Edouard BER-
ROUEr ct Lucien DUVI
ViER je m'en voudrais de
ne pis leur dresser mi-s
sincbrcs filicitations pour ce
qu'lls ont de-montre de bon
ne volont6 dans la gestion
de la chose publique. Je re
marcle igal-ment le Secre
taire d'Etat de 1'Information
pour les mots aimables
qu'il a eu ou a mon endroit
En pregnant leur relive,
nous sommes rorsctents do
1'extrime lourdeur des res
nonosbilitis nui nous income
bent. Mais nous gardens un
eTno'r nmi ost prpsmue Une
certitudp: avpc touts nos
bones volontis conjuguoes
nolls parvoendrons quand
mpme i rsalits r le voPu pro
fonnr dn President 6 Vip de
la Rniublialo qui. ntre
n'"q tomteg les dem'roh.s
neceosairbs A son niivoaul
pn vilo- dr'asinror ia. drvni";
o't"'nn e- t'AsrbpltC'ip h-I
tina.- pt 1o r--Hn,, d-
n'r',"1B nmf o.tipr sour le
d'"',1 plan dconomique et
socll

QUE DIE.U LE PBiOTEGE.
MERCI


6,e a pr rm p'isentes '
oans la .6glon. -.
Les fonclonnalires amntri-
cains avalent "toqtjos sot-
gneo .mnent exclu jus.qu'lci
le'vent..alitt d'un recurs a
la Xioce aimee pour snettre
lin & la cruise creee par4l'oc
cupatx %N4e l'Ambassade.
L'avertissenent des Etats-
Unis a ete iance apres uone
reunion 4 la laistn Buln i
che, reunion mour laoquelke
le President Carter etait ie-
vcnu spec!alenment de Camp
David, mardi appes-midi. Le
Secrttaire 6 la Defense, M.
Harold Brown, et le Chef
d'Etat Major d2s Forces A-
miricaines le G6neral Da-
vid Jones, one pris part, no
tammrnt, 4 cette reunion.
Des reunions au Conseil de
security, auxquelles particl-
p6, en p.incipe, M. Brown,
ont lieu presqne tous les
jours depuis le d6ibut de la,
cr'se.

Une cinquiantaine d ambri-
cains sont toujours enfer-
mis 6 l'Ambassade de Tehe
ran, apres la blibraton de
troize d'en'r2 eux, ds fern
mes et des nurs. Selon des
informations en provenance
de Teh6ran, l'Ayatollah Kho
merny a reaffirm& mardi
son )ntantion do fair pas-
ser en jugement comme ces
pions> los otages restants.
Le GouverneFrent amiri-
cain, qui avait d6jtj denon-
c6 cette -violation di droit
international >>, exige la lihe
ration sans condition de
tous les otages.

x c x


I


PROGRAMME DE LA SEMAINE



LAMBI



Night Club


Lurdi 19 Novembre
TOTO NECESSITE


$ 1.00


Mar'ii 20 Novembr2
AMBASSADEURS

jptrcredi 21 Nov.
SHOOGAIi COMBO ET JO JACK
UNE TRES BELLE FUSION $ 2.00

Jtudi 22 Nov.
D. P. EXPRESS $ 200


Vendredi 23 Nov.


$ 1.00


TOTO NECESSITE


Samedi 24 Nov.
A PARTIR DE 4 H PM


Dimanche soir
AMBASSADEUJR

- h


5s s1-6


a- Y---~1""'- ------~ -a--- ------1---4----- --- --- -------~_________1_~~___~;--p


central "ou r6gne le bureau res retenus et don't les gran Dans un communique, la
cratisme paperassier, mais des lignes seront precisees 'Matson Blanche precise qu'u
sur les projects d'execution au course des prochains ne solution paciflque est de
qui souff 'nt sur le terrain jours par les -erylces corn- o in r & f 6 r a-
d'une insuffisance d'appui; petants du DJRNDR afin b 1 e a x aucres mo-
preparer les g6nrerations d'tjsa Sougwise a 14pproba- yens don'tt disposent les E-
plus.jeuneh a assurer la re- tion. de la plA. hatje jig- tats Unis> selon la Charte
leve des moins jeunts en tance national. des Nations Un es pour trou
utilisant un system d'ad- N ver une solution 6 la crise.
joipt Aaux Directeurs et Je crois -devoir v us .fai-I La Charte de 1'organisa-
Chefs; stimuler le retour a re, en moeme tempi, mA pro tion fait explicite.oent r6fe
la campaggqe des agronomes session de foi. Elle est aim, rence dons son chapitre 7
- personneltement j'y ai pas ple et claire. Je penase que| au droit qIu'a,. les pays de
si'le plus clair de mon exis le Duvalierisme ou sa ver- se deferien e -t de difen-
tence d'adulte par toutes sion revise de Jean-,Clau- dre leurs rtssurtissants dans
sorts. d' citations; laborer disme constitute dans la des circonatances de ce gen-
une -strat6gie de developpe conjoncture de ce ldemi-ae re.
ment qu ss'appuie sur les cle la sule formula poljtit
analyses m.alheureuaement cue capable de aortir le
pe utilisees de notre situa- Days de l'impasse ofi 'ont Le CommUn:qu6 de la
tion agricole. laquelle n'a plong6e plus de 153 ans d'i Maison Blanche estims
que peu d'analogies avec cel dDeendance marquee nar qu'une mise en jugement de
les ex'stantes ailleurs dans l'insouciance, t'inorgan`'s.- la cinquantain- d'otages en
le monde: chercher les mesl tion, 1'incohfirnce. les lut core d6tenu's 6 Teheran se
leurs raccourcis possibles tes intestines de nartis soni rait cune violation flag'an-
pour arriver 6 satisfaire idetolog e autre que la te du droit international et
dans le court et le moyen sol i m m cI defre i djei des princlpes religieux es-
tdarme la demand alimen- pouvoir. Dij6 en 1958 a p sentiels ot ue le' gouverne
tire nat onale; promouvo'r ne sorti de 1'adolescence j' ment iran'en portrait 1'en
le plus rap-dt.ment possible crivais que le pavs allat tire responsabilite de stou
les denries industr:elles et connaitre sa dernitre chap tes les consequences> d'un
d'exportation. ceavec la formula du pooi t:-l pros.
voir Duvali6rinn 'Plus de .
Je vous passer .'(, details vingt ans apris, don't 12 5e Interroge, le Pentagone a
de tout cela, ma's soyez as son f could dans la lutte precise qu'aurcun consignc
sures que le plan d action quilpatriotique mais heureusq- particullere n'avalt ett don
va 6tre mis en oeuvre ne 0 ient vctorieus' contre 11s
const: ue pas line mprovisa forces d'oppress'on et d'ex-
tion. La version pr.mtere ploitation des masses. cot
date de plus de 15 ans; les inonc6 demeure une v6riti.
details en ont 6t6 mod'fies L'nnel 1l'union de la fa- Ambassade Averftis
au fur at measure que le mille hait;enne lancee pr
temps s'coulat amenant Feu le Docteur Franrois Washington (AFPI
cn surface de nouvelles ur DVALER et n.r DUVALIEson F-' Les Ets Unis ont lance
genes, de nouveles exp- e lonc- le Presisdent 6 Vie un avert'ssement a (Gou-
gences, de nouvelles expa-t l Rrsinhlimn, M. .Toin vernement iranicn mardi,
riences enrichso tant par ClaSdo DTIVALIFR. s';l I soulignant qu'il portrait
les erreurs doripntations en tard6t 4 voir tous 1o. 6chps loentiere responsabilite des
registries que par les suc- esneri.s. n 'n crnstitu. nP consequenos que pourrait
ces locaux obtenus. Il est mnoins no fai d notro entrainer la m'se en juge-
mall ireux de constater tire coe.,omnoor.ne eharge ment des otages encore de
comm nt la mrmoire de do stoification faat frni tfi enus.
trn-ie-ndo les m n o us. o
Mhltdionr ro s polii- Doans un communique pu-
S. en raditiornols bli par la Maison Balnche
J'ai 6galement a vons an le Gouvernement americain
S s noncer que pendant mon a souligne qugo les Ecas U-
.nistore, t Departemen d ns disposent, pour libereU
-1 ... l'Agr'culture aes Ressourses
Naourallas et du D6veloope les otagos, d'autres mayens
ment Rural va etre obigie reconnus pa la Charte des
'"i. d'adopter mon rythme gui Nations Unies, que les mo-
est celui du pas de course. yens pacifiqu-s qu'ils cont:
Aucune negligence, aucun nuent 6 employer 6 hours
S.,.ralentissement dans les sui aetuelle.
tes donner abx actions pre
vues ne pourront etre tolt- Voici "le Cormunique iti(L
Sres. S'il en 6tait autrement gral p'.olii mar'di par la
j'aurais l'impression d'avoir Ma'son Blancs-' trahi la conf'ance du chef informations indiquent qug,
,. *' 'J de l:Etat. et cela, je ne me les cltoycns amri'rlcains llu
-' le permettrai jamais.


COCKTAIL JEUNES AVEC SHOOGAR COMBO
HOMME $ 1.00 FILLE CARTE D;INVITATION -

Samedi sior
SHOOGAR COMBO POUR UNE SOIREE MERVEIL-
LEUSE
ADMISSION $ 2.00

Dimanche 25 Nov.
A PARTIR DE IH30S AM
JOURNEY DANqANTE AVEC SHOOGAR COMBO
HOMME $ 1.00 FiTLE COUTE D;INVITATION


~------------ -------- -- ---------- --- ---------- -- ~- ------ --.. .~1


_ ~


galcment retenus en ota-
ges a Teherai, pvec le sou
tien du GouvernEment ira-
nien, pourraient passer
bientok par une sorte de ju
gements. Cela constituerait
un2 violation flagrante de
la loi international et des
prfncipes religieux fonda-
mentaux, et le Gouverne-
ment iranien porterait 1'cn
tiera responsibility de tou
tes les consequences, de ce
geste. Les Etats Unis cher
cl-ent tune solutscn pacific
que A ce prob'i-me a tra-
vcrs l'organ:sation des Na-
tions Unies et d'autres ca-
naux. C la est ptef6rable
aux autres movens don't dis
posent les Etatis Unis. Ces
moyens sont exuir excitement
-econnus par 'a Charte des
Nations Unies. Le Gouverne
ment tranien doi'. reconnai
tre la gravitt de la situa-
tion qu'il a cree5e.


iseCmWt americoan


Is
1-
U
,e





to


t





MERCREDI 2I NOVEMBRE


AU FIL

DES RENCONTRES
David Pears! m, j e tends. pa
de Toronto
TV Producer II s'ngli de Mada
SSprence Pears, A
ARRIVE AVEC SA FEMME du Producteti de l
JOYCE SPENCE P PARS DE dian Broadcasting C
C C (CBS) h Toronto et


rler do

mue Joy-
ssistante
a Cana-
Company
t de son


n mri M David Pears, ilInde-
Mardi solr apris avoir dl pendent TV Producers &a
llave iiec notre clharniante a- Toronto, arrives dimanche.
mile, tle Simone G2rvais, a-
vocate aux Etats Jnis, ve Plus tard, Srimone Gervais,
inue icl pout ses vacancies, Vykturia Hollaway, Tony
nous c6tons passes sur la Cer Collis, Hans et Marianne
rasse du Grand H )tel Oloff Moerd%, et nous parties
ofu nous avail rejjints le a la decouverte des joies de
Consul de la Barv-ude, notre la nuit. Ils terminerent la
estimable confrtre Serge. soiree par une v:site de no
Beaulleu, Correspoidant de tre collection de peintures.
la UPI, quand la belle Vyk
Luria Hollaway, dpns les x x x x
blens immobiliers a Wa-
shington DC qui venait aus JO Thomas du
si de passer de la salle t NeW York Times
manger sur la terrasse avec
Charles Stinson et Tony Col FAIT UN REPORTAGE SUR
lis, pour y rejoind-e 1'econo LE BOSTON
miste hollandPis Bans Moer SYMPHONY ORCHESTRA
dyk et sa femme Marianne A LA SAINTE TRINITE
marines le 19 Octobre et ve
nus en lune de rriel, allait Nous avons revu avec plai
nous presenter a in autre sir la jeune et captivante
couple recemment arrive A journalist americaine Jo
1'Hotel. La femme blonde Thomas, arrive a Port-au-
posant sur nous soig regard Prince pour faire un report
serein, dit de la voix la plus tage sur le Boston Sympho-
douce: M. Jolicoeur ne se ny Orchestra a la Sainte
souvient peut-cire pas de Trinite.
moi, mais il y a dix ans,
j'etais en Haiti avec une Jo Thomas etalt hier soir
amie, et come j'ai eu mal au Grand Hotel Oloffson
au genou, 11 m'accompagna en compagi.ie de Retk
chez un meddmc.n pour me Gelb du Boston Symphony
faire soigner. Orchestra, de M. Thomas
Perry, 4Trustee du B.S.O
Et le maria d'aj uter: puis que je connals ma fem len.


... I


ROBM

CIARLe


A.J




RT H.

STROEM

Ssente




implex




__. -.. ..


I


Pour le cintr6le du Temps.

time Stamps

Time Recorder

Watchman Clock

Service epres vente qarantie -

31 Rue Bonne Foi Port-au-Prince

T .l 22117 -- 22417



!gla CCaag sgpaOss


AUTOROUTE DE DELMAS TEL: u-2180

TOUTE LA MUSIQUE HAITIENNE
TOUS LES SUCCESS LATINS
TOUS LES HITS AMERICAINS (DISCO-JAZZ

SUR DISQUES
OU NREGISTRES POUR VOUS
SUR MINI-CASSETTE
S U CARTOUCHE & TRACK
SUS BOBINE MAGNETIQUE
P AR UNIE EQUIPE DE SPECIALISTS
EFFICACE GARANTI PAR UNE
HAUTE TECHNICITE
LUNDI A VENDREDI 11 : A.M. 5 : P.M.

-------------------aB - ----


SI
I


c-ar Da .er rauquecux
L1.c uuisu1AtiutlijLbii u objec
tilt mluutibiiitsia uu nuinus-
lca L-b upluli la pius pro
iaUiLe LIUC le r u-tsutaculu ie
b.curalu ai 1C presi luLit urr
Lr u cuiaau ut riecourtr a la
luice en "alI, esbunent mIer
clear ia pilipart ces ex-
pI.Lts milibauirs a Washing
Lon. ,
L absence de bases ameri
caines au 'roche Orient
rend en effet tout debarque
ment de troupes aleatoire.
L'unite d'intervention rapi-
de la plus proche est une
brigade de 1700 se trouvant a bord de navi
res de la 6eme flotte en
Mediterranae Selon un por
te parole de la Marine. cette

APPEL AU
PRESIDENT
CARTER
DU DISSIDENT
ORTHODOX
VIKTOR
TCHEVEREV


MOSCOU, (AFP)
Le dissident Orthodoxe Vik
tor Tcheverev, 51 ans a lan
ce mercredi a Moscou un ap
pel au president Carter af-
fin d'obtenir l'autorisation
d'emigrer pour lui et pour
sa cousine. soeur Valeria
Makeeva, 50 ans, internee
depuis juin 1979 a 1'Asile
psychiatrique special de Ka
zan (Rapublique autonome
des Tatars).
Accuse d'exercice illegal
de 1'artisanat pour avoir fa
briqu6 a domicile des ob-
jets de culte, soeur Makee
va a ete declare sable pour cause de daficien
ce mental< au course de son
procDs en juin dernier. La
durae de son internment
n'a pas ata prcisae. Elle a
daja pasad cinq ans dans
les camps soviatiques, de
1949 a 1954, pour agitation
Santisoviatique.s
Dans son appel au pr6si-
dent Carter. M. Tcheverev
a notamment denonc4 le
blouse blanches de 1'hopi-
fal de Kazan et la mortt
lente et douloureuse a la-
quelle est nromi'e soeur Ma
keeva>). Selon M Tcheverev.
la religieuse subirait un trai
tement de neuroleptiques.


MENACES DES ETUDIANTS
TEHERAN (AFP)
Les < qui occupent l'ambassade
des Etats Unis a Taharan
ont menace d'executer les
otages amaricains qu'ils da
tiennent si les possibilities
d.intervention militaire ama
ricaines apparaissent ase-
rieuses)>.
Le communique des etu-
diants a 6te diffuse par la
radio iranienne mercredi

AVIS DE
CONVOCATION
Messiuzrs les Actionnaires
de KAi.OA Development
Corporation S.A Socicte A-
nonyme don't le siege est a
Port-au-Prince, Haiti, sont
convoques en Assemblee
General extraordinaire le
mardi 13 decmnbre 1979 a
dix heures du martin. L'As-
samblhe se tif.'rdra au 27
rue Americaine, a Port-au-
Prince.
L'ordre du Jour st a s;.
vant:
1- Election du nouveau Con
sell d'AdmnistraLion
2.- Etude des nouveaux pro
jets de developpcment
3.- Quest ons d'intlert gont
ral
Cet avis est donn4 confor
moment l'Aarticlc 29 des
Statuts.
Le Comite
2211


AVIS AUX ABONNES
DE L'EDH
La DirecLton re 1 chccrl-
c:,Le daHait: informed ses a-
bonnes en general qull
leur est liaJ obligation
d' nstaller un fil de terre
a leurs installations elec-
triques, ce, pour les prote-
ger centre tout danger de
survoltage eventuel a pa-
raitre sur le r6seau. CeLte
prise de terre a pour but
de neutral se. tout desdqui
libre d'une provenancequeq
conquer survettu sur le sys-
teme en cas ae defauts ou
d'accidents.
En consequence, la D'rec
lion de 1'Electricite d'Hai-
ti decline d ores et deja tou
te responsabil't6 si apres
enquele il t prouv6 que
les installations trouvee,
en defaut n'auiralent pas
et6 raguMfrement prot6gees
selon le voeu de 'ED'H.
Rent JOLICOEUR, Ing.
Directeur Technique
Port-au-Prince, le 20 Octo-
bre 1979


unit de sMarines, ne dis
pose pas d.hdlicopteres pou
vant etre ravltaill6s en vol
come 1'exigerait toute op6
ration en Iran
oulue 1 asviuaon serait ell
ncassie Uc lucelCr Ue C ue '
iqae uiprine a paruir usi
macux putle-avions svwiuWkYiv
ea DILtbby naw&K3 qui out
regu 1 urdre ae se airiger
vers le Lrolie
Les strateges americains
out rebenu plusieurs op-
tions allant du bombarae
ment aes installations pe
trolieres a la destruction
des avions de chasse ultra
-modernes. tels que le -14
que les Etats Unis out re-
cemment vendus a 1'Iran
Dans les milieux militai
res amaricains, on estime
que la destruction du cen
tre patrolier iranien, situ6
sur l'Ile de Kharg. dans le
Golfe. portrait un coup sd
Vere Ka l'conomie de ce
pays. Kharg en effect le ter
minal ofi viennent se ra-
vitailler les p6troliers
Les dangers' d'une tell
action sur le plan diploma
tique sont cependant consi-
derables. La solidarity des
pays de 1'OPEP pourrait en
trainer un embargo du p6
trole centre les Etats Unis.
Le bombardment des ba
ses A E R I E N N E S ira
niennes aurait par contre
moins de consequences sur
la scene international II
serait relativement facile
pour 1'arm6e americaine de
detruire les 77 F-14 iraniens
stationnes a Ispahan et Shi
raz. au course d'un raid 6-
clair, semblable a celui que
les isra6liens avaient effect
tu6s en Egypte lors de la
guerre des six jours en 1973
Selon les services entrete-
nus depuis la chute du Chah
et seul un petit nombre d'en
tre eux sont encore op6ra-
tionnels
Les experts militaires font
noanmoins remarquer qu'u-
ne intervention militaire
n'est gumre probable dans
l:immtdiat Le porte-avions
Ketty Hawks. aui a quitta
mercredi les Philippines a-
vec son escorted. ne pourra
pas entrer dans les eaux du
golfe avant au moine. semai


DEE LA
Pour les chiftes; dans l'at
tenie du douzi6me Immam;
system 6tatique dolt 6tre
thdocratique et non secu-
lier Avec l'av6nement a la
tete de l'lran de 1Ayatollah
Rouhollah Khomeiny; qui a
toujours refuse de pactiser
avec le pouvoir politique;
les chiltes disperses dans le
monde islamique; violent;
pour la premiere fois; revi-
e leur tradition saculaire
Cet exemples est forte
meant ressenti dans tous' les
pays musulmans oil il y a


MECQUE
des minorities chtites plus
ou tnoins impottantes et
traditionnellement ddshdri-
teas Dans ces pays; les chil
tes, sont a'nsi les allies na-
turels des mouvements giessistess qui combattent
pour une meilleure distribu-
tion des richesses ou plus
d'daalitd Cette alliance a
6td particulitrement nette
au Liban durant la guerre
civil 11
A terme ainsi; estiment
les 'observateurs; 1'exemple
d l Iran peut constituer un
ferment et; aventuellement;


situation. Mats en pr6cisant
que le gouvernement saou-
dien se chargeralt d'arriver
& un denouement heureux
de cette affaire; on laissait
entendie que les assailants
et leurs otages se trouvaient
toujours dans la Mosqude.
Enfin 1'Ayatollah Khomeiny
a condamnO cette occupa-
tion; par un communique
de son Secretar'at public a
Teharan; affirmant que
ses auteurs eveulent cr6er
des dissensions entre les mu
sulmans> et qu'il piras par des agents amari-
cains,.
x x x x
LES EVENEMENTS DE LA
MECQUE ET DESLAMABAD;
VUS DE, TEHERAN
TEHERAN AFP)
Une relation directed exis-
te entire les evenements de
la Mecque et ceux d'Islama
bad et la revolution (chiite)
iranienne; estiment les ob-
servateurs a T4h ran.
Ceux-ci voient plus qu'une
coincidence dans le fait que
la prise d'otages a la Mos-
quee Al Ahrram; comme
1'attaque de 1'Ambassade
des Etats Unis k Islamabad
interviennent dans des
pays oia existent des mino-
rites chiites et le meme
jour, ces dv6nements ont
eu lieu; en effet; le pre-
m'er jour du mois de Mioh-
aram; mois de deull et de
sacrifice; comm6morant la
mort d'Hussen; fils d'*
fondateur du chiisme esl
marqu a Teh6ran par un
rassemblement populaire im
mense. Cette fate; qui con-
sacre 1'un des grands chiis
mes de l'Islam; est la princi
pale celebration chiite Elle
n'est que mineure pour le
rest du monde islamique
Ces deux avsnements;
d'autre part; sont interve-
nus dans les pays ou le pou
snor s6culier est fort: loi
rtiale pour lo Pakistan
et regime de type faodal en
Arable Saoudite Dans cea
deux pays; les chiites son
minoritaires


une cause de tension; ,dan
tous les pays oi se ^ troul
vent des chiites; qu ils'"
soient majoritaires; muas ,
non au pouvoir come en..
Irak ou minoritaires (Liban'.
-Bahieln-Koweit); tans ou
bliNc. les r6publiqus islami
ques soviltiques
L'Imam Khomeiny s eS'L
toujours defendu defre le
douzieme Imam don't le re-
tour sur terre doit assurer
le tr omphe du chiisme et
le bien Otre g6final'II a de
clard Itre seulement non re
presentant sur terre


rAINI.

exterietir


I .


^:^rX raenrenr- *^ ^e r'


. BA TTERIE JUPITER





100% GARANTIE





20% MOINS HERE

TOUTES CAPACITES TOUS USAGES

SCamions W Autos Bateaux -a Gdndrateurs


SEMSA distributeur exclusif des batteries JUPITER: ,-
105 rue Pav6e('a c.6t6 Amprosa)*' 139 rue Magasin del'Etat


IRAN LES OPTIONS MILITAIRES
POSSIBLES


S'OCCUPATIONDE LA MOSQUE


__ij __


s


'-~-<'3~ e- -~- ^^~~^ sT


EQ1 -s~P~a rsiixras


"R 7


-qkv- 710 op- -,%Waoop""., I


;;l;iii;;;i;i;;jiiiirzli~~~~------- --------'------'-. -'- -------~~ -`-~--~--~.~.~"~.""'-~~--'-\-~~~~ ".~~'-~`-`~-~i~~~'-'`~-~- ~~~---


terieNY

1la interieur


1


u


I


I


ANCIENNEMAISON CHARLES OEAA, &-l







PAPE, 4


V UOT E HO
JEUDI 22 NOV 19


MICHELE RESTAURANT LA B3
p i *Comm ncez les nouvClles
i ntreprlsces pour un rapldoe
>- T _ F, ie. progression profes-


nin en ait i. .


THE INTERNATIONAL SHOW REVIEW

AU



Michele ,Restaurant



Roof Garden


GRAND BUFFET SPECTACLE

AVEC

Zabethe Wilde: Chanteuse de Jazz

The Toesters: Danseuse de Glaquettes

SOIREE PRESENTED ET ANIMEE PAR

Bob Friedhoffer: Magicien Prestidigitateur



MERCREDI 21 VENDREDI 23 SAMEDI 24

OUVERTURE DU BUFFET 7 H 30

SPECTACLE 10 H 00

RESERVATION CONSEILLEE AU -



MICHELE RESTAURANT

EN FACE DE CHRISTOPHER HOTEL

IOUVERT LE MIDV ET LE SOIR- PHONE 2-2987


I MANCHE 25 NOVEMBRE





LA COURSE








AU SOLEIL I




100 KIL OMETRES -


SAINT- MARC PORT-AU -PRINCE



50 coureurs selectionnes -- 6 equipes haitiennes 1

2 equioes jamaicaines -- 1 equipe dominicaine




LA PREMIERE COURSE CYCLISTE


INTERNATIONAL


DISPUTE SUR LES ROUTES D'HAITI



PATHRONEE PAR LE BON LAIT







CARNATION



4 Organisee par la


FEDERATION IAITIENNE DE CYCLISME

; _a ... a a......Mo a


sionpelle riaiP attention A
ce qui entraine A un trans-
fert 'd ;iotd "
20 AVRIL AU -m fll.-
(TAURtEAU)
Experiences dang la vie
social. Vous aurez une bel
* le pfriode si vous vitez les
discussions au sujet de la
culture ou de la societte.
S MAI a, 2 S-UI

Reexaminez votre tableau
d en.-.emOle personnel. Votre
: plan a besoin d'am liora-
: tions ou de changements Pt
i i y a encore quelques de-
tails mip.eurs f pr6ciser.
21 JUIN AU 1 ,Y UnILLET
CANCERR)
Si un procle allied doit fai
re un travail sans vous, ne
vous trouble pas. D'autre
part, vous aurez la possibili
td d'une intimit future gra
ce A des entretlens.
23 JUILLET AI.D 4 ABOUT
(LION )
Considerations financieres-
dominant actuellement vo-
tre ambiance. Un membre
de la famllae nerveux se re-
vle tre pour vous une cau
se de distraction. Nean-
mo ms, gain A prtvoir.


ETATS-UNIS CEE
Le problem des
fibres
sydnthetiques
devant le GATT


WASHINGTON, (AFP)
Isa < entire les F
tats-Unis, et la CFE A pro
pos des exportations ame
ricaines de ib;es synth6ti-
ques sera porch e devant
les instances du GATT (ac.
cord g6neral, sur les tariffs
douaniers et le commer-
ce), a. annonce inardi le
sous Secretaire d Etat ame
rccain aux Alfaires Econo-
miques. Monsieur Richard
Cooper.
Cette decision, c-t-il ajou
t6, a AtI 1 un des rdsultats
d'une reunion Lundi et Mar
di entire les meimbres de
la commission des Affai -
res Etrangeres de la CEE
et de hauts fonctionnaires
americains, au Deuartement
d Etat.
Les EuropAens se plal-
gnent depuis longtemns
que les exportateurs amiri
cains de fibres synthetic -
ques ver 1 Europe sont fa
vorists par dea lIaix nation
naux des prodvits p6tro-
liers matiteres 'premiers
pour la fabrication de cei
fibres tres Itnlrieurs i
ceux que doivent acquitted
leurs concurrent europens
Les nigociations mcndec
jusqu ici entire les Etats -
Unis et la CEE pour ten
ter de trouver une solution
A ce problem, se sont so
dces par un eclice.
Les Achanges de vues
auxquels il a ftte proceed
au course de cette rdunlon
de deux jours, onl aussi pc
t6 sur les problems Ine
g9tiques ainsi que sur le
perspectives de ratification
par les pays E.urop6ens d
1 accord tarifa'ce cmultila
tdral sign ou pirintemps
dernier A Geneve. Monsieu
Cooper a declare a cet
-gard que, selon ses interl
cuteurs, cett' ratification
aura lieu avant la fin d
1 annde.


Un petrolier dans
Kenuile d'Edward
Kennedy


MERCREDI 21 WOVEMBRE


ROSCOPE wanif estaion" poUr i'avnement
979 de l'H(ire *l 156sme-siecle


ci





1-
le


N Y, (AFP
Monsieur Herbert Schmertz
Vice-Prcsident et Direc
teur de Ia CoIpagnie bil Oil, a rojomnt tempo-
rairement lqugpe l1ecto-
rale du Senateur Edward
Kennedy o i11 seared charge
de mettre a's point la cam
pagne publicitaire, a-t-on
appris Lundi.
Ce passage dimns le camp
Kenedy dc 1 'in des Porte
Parole les plus dours des
companies pctrolieres con
tre la .politique cnergeti-
que du Prdsident Carter a
provoqu6 des actions iro
niques ou inditnces, a la
Mason Blancha et dans
les autres companies.
Monsieur Schmertz, qui
travaiilera pour le Sena-
teur Kennedy nendant au
oersonnellement les cam-
pagnes de la Sociftt < bile en taveur de la liber
tI des prix et centre les
super-impots que le Prdsi
dent Carter y),t imposer
moIlns deux fhols a dirig6
aux compagnies rytrolit -
res.


r6si'dent"Carte:., nous me
ace mllltalietpfn,t$ Ps
ul qull faut abattre LI-
nan a dit que nr.us sommA-3,
es homes d ap, *rtvre
nos vivons le mrois o0 le


S (De lEnv-)y6 Elti.al de
i AFP Bernfir-A FSTRADC1 PN
23 AQITAIJ SEPT lF anA r SP
( VIIRGE) Pr6s d m million d.lra- 1i
Que les duill ne n ga.- nies ont manifest& Mercre m
chent pps une belle pitod~e' di a Teh-ran pour l avtne- I
Une rtupnon sentimentale men du qunz.inn. stcle N
heureuse si vous meprisez de 1 Higire (Are miusulma- sa
les ipsignifiances. ne). Un Immense rassem bi
blement qui a Wt une, ma di
23 SEPT. AU. 22 OCT. nifestatlon anti ambricaine a
(PA'..ANCE) plus que religiise. p
Occupez-vous de 1appa- Combi.en etaicnt-11s an 1
rence de votre mason. En fin de matinee autour de
depit d'un l6ger ennui do- 1 Ambassade des Etats-Unis
mestique, l'intimite et le a Ttihbran ? Hult Cent m'l1 d
reposl que vous cherchez le, un million, plus ? i 1
seront trouv&s au foyer. est impossible d avancer un c
chiffre. Toutes les arteres, d
23 OTOBRE AU 21Z NOV, rues, ruelles -lana s'n rayon t
(SCORPION) /' de pres d utin, k clatre a'; t
Excellent p6riode pour ,,tour de la I issipi. Diplopa c
6tre en contact avec des a- tique talent submerg6es
mis. Vous recevrez une heu par .me veritabla maree
reuse invitation Ne dpnpez humamine.
pas votre avis sur tous les Des les premieres heu -
sujets. res de la journee a pied. .
en triporteurs, en camions.
22 NOV. AU Zi SI EM MBRE du Sud ponulaire au Nord ]f
(SAGITAIRE) Bourveols de la capital I
Un elan professionnel con iranienne, tis convervealent
duira a des finances ac- le flot n ehiant A cnaaup
crues. Bonne p6riode pour carrefour jusqi a se iger
demander augmentations et sur place, aagglutiner n
promotions. Soyez direct. le slogans atie dc.m r
cains fusiaent. aussi noam-
22 DEC. AU 1 .saNV.IEB breux au mons rtue les in
'CAPRIGORNE vocation religieusea.
L'habitude d'un ami vous Ce nest a ailleurs pais
agacera Progres dans les af par hasard que 1Ambassa-
faires l1oignees et les ques- de des Etal~-UniS occuntee
tions de contentieux. Con- depuis le 4 Novrnbre derC
tacts avec ducateiirs, 6di- nier oar les ctud'unis Iisla
teurs et agents litteraires miques avait 0ti choisia d
favorises. comme but de ce rassem-
blement marquant le da-
20 JANVIEE AU 18 FL. hut du mbis de MohaTran,
(VERSEAU) le mois commtiftrant la
N Le comportement d'un su mort dHussen, fils dAli.
p rieur vous cnnuie. NWan- le du Chiismos
moins, en obeissant aux or- Masse nuire des femmes
dres vous aurez des gains en Tchador, le ine voile
important professionnels et noir qui ne laisse voir qu u
financiers. La recherche a ne parties du visa,e. horn
besoin de faikr mes aux visages ferm6s corn
me les poings quils, bran
dissent pour crier emort A
19 FEVRIEIt AU 20 MARS Cartern ou mortrt au trois
(POISSON) corrompus, Sadate, Begin,
La scene soc.ale est vi- Carter>. Pis de s arires. Las.
vante. Rendez vous disponi- foules iraniennes sont g ra
ble. Goutez les contActs nou ves et saveresa
veaux mime s il y a dans Au milieu des drapeaux
votre fagon, ao vo'r les cho noirs en signed de deuil. cies
ses de petites differences- portraits de 1 Iman Kho-
meiny, les seules teaches de
SI VOUS ETES NE couleurs sont .celles des
AUJOURD'HUI oriflammes 7erj:es de I Is-
lam ot uise pancarte criar
Vous devez faire confian- de reprssentant ie chef d'p
ce a votre in nito on et ev- 1 executif anieri,'.ialn en di
ter le scepticisme. Vous reus ble fourchu o fn concle
s ssez bien dans les vastes Same grotesque.
entreprises et etes desireux Devant 1 Ambassade elle
de travailler pour le benefit mIme, le ddlire est A son
ce de ious. Vous reussirez comble. Un h.-imme, app:--
dans tous les plans ofi se remment evanoui, pass au-
trouvera votre ideal. Votre dessus des tttes de mains
plus grand success vient en mains, jusqi'a l ambu-
quand vous d6veloppez vo- lance, elle-metae submer-
tre sens des responsabilites. gde par les grapres humai
Vous avez des qual tes de nes.
chef e trdussiriez comme di (Les flottes alc6riqaines
rigeant d'une entreprise s approchent, los parachu-
gant dun entrepse tistes se prepa ent Cela
a Vous etes inventif et four-n nous ait pae peun. Cat
- niriez une contribution ori- ter doit rendre ic Chahb.
- ginale en musique, au thea L a vo~x de 1 Ayatollah Ous
s tre, en littcrature, sculpture savi Khom4ini (Bien Kho-
s ou dans !'.r'. L'industric. mini) qrii a p 1' la tle
SIs mouvemfintls reform des etudiants i.lamaiquss
r teurs et I'immobiler vous tonitrue. s conviennent aussi. Carter tremble,'.


BLOCS E.R.F.


SETSRAYMOND FLAMBE fiT

lMateriaux de Constroctioh
^MH ^^ --i^ ^^^u ^ -- de-- ns^ ^M


ing a rciompht dlu sa. ,"
re%, poursuit 1 AyatQolal
ont las.oix denlesur6mrent
mplifi6e par lPs hauts
irleurs semiblniut enive
opper to'ute la ville.
11 y a un an, l appel
de 1 Ayatollah Khomelny,;
es fouls iraniennes des-
endalent dans la rue pour
Sdfier le Chah. La troupe
iralt. Les vMairtyrsi tom-
)aient Le cycles ade violent
ae s accelerait.
du sang..s, le cri role A 1 in
fini; est reprise par des cen
taines de milliersa de per
sonnes Sur les terrasses
des immeubles des grap-
pes humaines le reprenr ,
nent. Le noing brand par-
Lois termnem par un fusil
se d6coupent sur le clel
limpide dune belle iournte
ensoleill6e
Mercredi a T4 hran, I Is-
lam Chiite 6talt ahli-am6-
ricaln. Au moiis aujour -
d hui, l'union scrte a tt6
faite A Mahabad, la capi-
tale de la province rde.le
du kurdistan, le Secr6taire
Gdneral du- parti Ddmocra
tique kurde, Monsieur Ab-
delrahman Ghabsemlou, 'fai
sant sa premiere rdaDppari-
tion publique a annoncte
ou il eappuyait I Iman dans
sa lutte antii-in.ierlalste,,
pour 1 autonomie de tous
les peuoles d Iran. mais
nous sommes aujourd hui
eUunis conLsre ls Etats -
Uins>s. declarait. 1I


L'OLP rt-ierait
ses troupes du

SELON LA PRESS KOWEI
TIENNE
KOWEIT, (AFP)
LUL- auraiL accepted reaer ses operations militai
las contre Israel a partir
du territoire libanais et de
retire progressivement ses
troupes du Sud-Liban. afin
me Inercredi la press ko-
weitienne.
Le chef de L'OLP, M. Yas
ser Arafat, aurait accept
d'appliquer ces decisions A
la suite de concertations a-
vec le president libanais, M.
Eliats Sarkis, et le prince
heritier Saoudien M. Fahh
Ben.Abd.el, Aziz, lors du som
met arabe de Tunis.
D'autre part. le quotidlen
koweitien < savoir que miles participants
au sommet de Tunis ont d6
cid, d.'accorder un prft de
300 millions de dollars au
Liban pour le gouvernement
libanais A reconstituer une
armee libanalse et A recons
truire les villages dctruits
par le combats. notamment.
au Sud-Libans.


1-----~~-~;-------- 7--~ ~~i-~ld~-~x- III II r II] I I


--L--


p






MERCREDI 21 'NOVEMBRE


FRANCE
De6t~riqx!4ior


PA I? I1.,. A PP
vs r u i 11101-,1 4 luU e ,l Pros
ril b i- MI ir', rrsunqati$, NIs
ul'iymnoiu 3m Ilr! t le par
tis C UetllLc nv smnt Iortto
1101,(IIT,0rI.eIIII 'Ia l 4 Put
rim, Ai I occu'isoil dS0u dv'but

vvnirnifiilt, di' I ll'5'i5 Idl~e
Nutl)(ifl(.1.

Lvs Deinit.cs Olaulltstes
du iiissL'fllpliii'ti pour ta
]~tlepublicpe tRPFit. vont
paus, ('i'pl'idili aloh jC r us
quAL voter irs inotiQaug de
cenisure, depoidee; par I c
pard i cumnqnqnoh tP fi-angal.s


n des rapports entire le Premier
tistre et les Gaullistes


(PCFP) t 10o part socially
te (PS), miomc si, plusleurs
d'ontre oux .c declaralent
prits A mafilfiater leur maut
valse hunmeur a lheiurc des
scrutins, en rmelant leurs
voix A cells de 1'opposl
Lion.
Le discours prooan.c6 par
Monsieur Barre au course
des ddbans a iet6, en effet.,
beraucoup plus virulQnt A
1'egard dO RPR. qul,
Lout, en s'l'firn'ant un pgr
tenalre de plus en plus re-
tif rest 'out -i ririe' dans
la tgajoritd q(:'. 1'gard
de 1' ppositio


PETITES ANNOUNCES
SCOIN DF. NMFI.


MAISOR A LOUER
SA DkQU!NI
4 Chaml res a .,v;her -
alles de B;..n Ddpen-
IVretj Vue magnifique.
Sunnez le 5-1302 entire
1 hre. P.M. et 6 hrea P.M.

HOUSE TO RENT
AT DIgUINN1
4 Bedroom 4 a throomn
- Maids quaTers.r
Cal I -1302 between 1 L.
P.M. nad 6 hfr, P.M
x x x x

A VENDRE
So.us 1, l cachere. au plus
nofrant "
1) Jeeo Wagoneer immatri
culde au No. 01-1428, Mo
dele 1974. Couleur Beige
2) Jeep Wagoneer immatrl
culde au No 01-1436, Mr-
d6le 1976. Couieur Bleue
3) Jeep Wagoneer immat'r
culee au No 01 1173. Mode
le 1972, lCouleur Eleue
- Les vlhicules peilvent
Atre vus du Lpndi au Ven-
dredi de 8 hemu-s A M A 3
heures P M au local de
1 OPS-OMS sis a 1 Imoas-
se Lavaud au tNo 1,
Les vdhicules seront
vendus dans 1 cta, oil ils se
trouvent et toas les droits
de douane ser)ut a la char
ge de 1 acheteur
- Les offres sous Dll cache
te seront requel ju.aou'au 27
Novembre 1979 A 12 hres
A M.
-Les Dlis aerant ouverts
le memc jour tk 12 hres
2211
x x X x

A VENDRE
BMW 2200 Modele 74 type
SDN Excellent Etat Prix
int eressant
Tdldphoner au 2-3118
Monsieur MUFFAT


Le Comite Neliase re ,
mercie bien viv.-ment tous
ceux quii o't contribud A
la rEus3ite de son EXPO-
VENTE d&,i premiers ours
de NOVEMBRE ecoulas.
La porteuse du No. 443-
Cecile Arnold Talley-
rand a dte favorisle par la
chance.
LA DIRECTION
x x x x

Hou5m for rent
Delmas
House for rent Delmas two
bedrooms, two bathrooms
house never occuOied Hot
and Cold Watr, screens
I .Asking S 300 mr.nth Call
6-2794 ask for Mrs Im-
perial 2411
0 -

OFFRE D'EMPLOI
MIVaison de Commerce cher
che un demarcheur mdcani
que possedant les qualifica
tions suivantes:
-Avoir la connaissance de
pieces vdhicules, d'6quipe-
munts roulants. et du gara-
ge.
-Parler anglais.
-Etre dynamique.


-AvI
Salai
Pridr
photo
B.P.





A
DessE
truite
piOds
ment
Gr
Pt
nro7
30 a.
Cou


Haitienn

Epaulez le program

combattre le deboih

j Perosjin en utill


R chauds a I


de la


Haiti Me



Prix ctuel

EN VENTE DANS LES ST
GASOLINE, DANS LES SUI
ET CHEZ LES DISTRI
DES PRODUCTS DE HAITI
A PORT-AU-PRI

QUE DANS LES VILLES I


Distributeur


CURACAO TI


Le Premier Ministre a
valt dtd s6dvreiiment sac -
tr:cli ,"l:.i,r Monsieur MVI -
chi'l lp'ble. anclen Pre-
mier MinisLr' cluI G6ndral
de tIoulte, qtl tuit notam
menlt etlMrn que le chezipin
emlrunt6d par In gouverne
ment. < eldillt pas celul de
la victoirev et avatt fustigd
,le demi effo'." le demi-
s&rieux, le dc.nrai-patriotis-
met
Monsieur Barre n a pas
hdsite h rpllq-er .en des
terms parfois tri-s vifs, e.l
lant jusqu'a compare son
contradicteur a un Scava-
lier de h,Apocalypset, et a
snuilgnier qu il avait tou-
jour 'egsIyO tile feu conti
nui des critiques du R R
savec une pattunm-' sine -
broalables, an noip de 1 uII
nit6 de la majority
Mais il semble, d sor -
mais, estiment lea observe
teurs. que le Puenieri Mi-
nistre n entend plus sup -
porter sans broncher les
piques des Dcputds Gaul
listes, qui, en refusant dp
voter le budget 1980, 1 ont
contraint, Di-anche, a '3r
set la question de confian
ce et. par 1iL :unme, a af-
fronter la censu're de 1 op
position.
Face o ux critiques de la-
Gauche, le Premier Mini--
trp a ironiJse sur les cruel
tre a roniss sur les querel
es entree Iparti commu--
iste et leT parti socialsto.
Ma's. eonr cn pour d6
meetir les p u'opo; de Mon
sieur Barre. l3 uceux psr
tis de Gauch-e ont decide
qu ils mndleraient lears
vuix dans le vole des mo
tions de censure, qu ils a
va'ent pourtant ddposles
separ6menf. T)utefo's. ilc
ne disposept pas a assez do
voix pour merti.r' en pdril
Monsieur Barro
Le vote doit intervenimr
daais la nuit de mia"di a
mnercrerdi


dir une voiture LE PORTE AVIONS
ire. frais. commissions. AMERICAIN
e adresser C.V avec une sMIDWAY,
o a Capital Caraibeen, RESTE DANS I.A
164, Port-au-Prince. REGION DU G iLFE
X WASHINGTON, tAFP)
x x x x Le Porte-Avions amdri -
cain <.Mi'dway)> Qui particc-
pait depuis unp semaine ht
all A vanfre des manoeuvre EPaIvalesi an
glo-amricaini dcans La
i Avenue Jean Jacques mcr d'OTAN, iistera .
lines au No. 396. cons proximity de la region du
e sur propritd de 189' Goife, a announce mardi le
de orofondeur entire Pentagone
t761turde en mur. Monsieur 'Tilenas, Ross,
iann dlnot A linter.eup: Porte-Pa.ol!. ciu Pentago-
en main. ne, a lndijui que le Ur Rendez-Vous. son- ways ,lait malitutnu dans
le 2-3849 de 8 heures eette region p,'inr des .r r. A 1 heure 30 p ni rations derou e>>s bn
urtler s'.bstentr. X que les manocuv es angl,-
am6ricalnes awut pris fin
Lundi
Ces m inoeivrcs alux
pQ quelles avaient participe
le -Midways t les sept l.a
teaux qui 1 ac iompanent
habituellemenet dix navirvs
e pOUr de la0 ,Royal uTavy, aiuls
que des avions r. 1 Aro-
s ment Ct Navale Australienne, a
vaient 6t6 decidiceq il y ,I
tan. Res six mois. L I-cntlagone a
sadit JeS vait affirmu quelles n.-
vaient ps do lapPort avyo
la crise entre I'Iran et los
Cerosene Etas-Unis.
Depuis un mcu3l les Etars
Unis ont o epenllint renfor
- cd leur presenc-' militalre
".- / '' dans les eaux stratdgiouts
de' 1Ocani Inr.se oil onzo
btiments de la <:S Navy,,
don't le s vent actuellement Selan
le Pentagon, douze navi.
res de guerre Sovidtlques
croisent egalemen dans L,
region.

Proces des cousins
1 de M. Giscard
d'Estaing centre
""' heb'o-madaire
Minute,,
PARIS. (AFP)
Deux cousins de M. Vald-
ry Giscard d'Estaing ont d6
cidd d'assigner en
diffamation a la suite d'un
article public le 7 novem-
bre par cet hebdomadaire
taanQals. apprennent-on
mardi A Paris. ,
Jacques et Francois Gis
$ 17.5 card d'Estaing, cousins do
president de la Rlpublique,
respectlvement directeur fl
nancier du commissariat A
TATIONS DE 1'Energie atomique et PDG
PER MARKETS dOe la Bannue franqaise du
Commerce Exterieur, deman
IBUTEURS dent chscuii ?0n 000 frs ,1i
-METAL TANT dommrages-intsrets en rai-
NCE son d.u caractdre. selon eux
E dffsmatoire. d'un article in
titul6 vEt ils jouent les
)E PROVINCE indlaness qu'avait Dubli6
sMinutP,. A nronos d lT'af
fare dite des dlamnnts.
Exclusif edeux sinsdu prti
E 'Alu 1. dent de la Rnhubliqup. rsv
e pplle t-on. nnt dIh. a pro
Is c r f mAm e affair" as-
R ADIN GC i g inp or rliff5q5alin, T.r P'q
S n.rd Enchaine auQuel Uls
r-,rns~ndOnt dmalement. 200
000 frs de dommages et intd
.- _. ... a. r~ts.


(Si.te d dp lu 1e PtS.41,,
classiques aveec des em -
manchures orientiales (car
rdes), fendues sur les co-
tes, longueur 3,-4, a porter
avec des puatialponm de sole
Et pu,is, des foulard0 et
des accessories.
Dans ce dqmaine, j ai no
taiment taiL des ceintit-
res, d' tongues ceharpes et
de nuni-'ars sperls avec
un cordon assez long qniI
se portent autour de la
taille onu pendus au cou.
Egalement quelques fleurs
que je n hesiteras -nt,pG6o
en t'ssu que je n h6siterai
pas a poser sur les corsa-
ges pour des venues du
soir cl.ssiqus parfois
rien ne renimplace une
fleultr...
LE NOUVELLIS E :

Je suppose que vous n a
vez pas abandoned votre
grand cl;issiqu : le co -
ton teint ?

Y MONTHS :
Non. bien sir ,1 ai une
clientele qui ne s hab'lle
qu en cotton toute 1 annee.
Du coton toujiurs allied A
de. la den.el!., T-:ais jai
fait a'. i daoj.'.lue de bro
deries colonies que 1 anpne
derni re oh j ovais pr'vil6-
gie le ton sur ton Notam
ment, j ai concu des robes,
a la fo's fraiche et confer
tables, en colon ecru avec
de fines broderi.es trcs co
lorees : on peut les porter
a v e c u n c h 5A 1 e,
du mnime coion leger.
Ce sont des rooes q on
lave sans repass'er car el
les out nn aspect, ecoton
fi oisse ,qu il faui censer -
ver.
Tout ce qu e'st achbte
clez moi st gaj'inti : en
cas d erreur, je suis l,A pour
rcparer, eteinIre.. etc
LE NOUVELLISTE :
Tu as lance ue nQuveJ le
game dle vkqulerints de
plage, il parail v

Y MONTHS :


Jusqu'a present, je ne m I
ta's jamais vra"ment .It
tarddie dans ce domaine car
ma clientele haitienne n en
ressenta t visiblenient pas
le besoin. 'lia's je touche
maintenant une clientele
de tourists car 3 fa's des
presentations dons les ho
tels plages. J'.i done
constitud uneot vritable
collection l&!age,> qu,' est
uniquement presented aux
tourists, aais qui est dis
ponible a mon magasin.
J ai beaucoup d illes de -
pUs slongtemps, o.usis je n a
vais jamais vraiment pu
les appliquer : tides chooses
simple, qui n demandent
pis beaceoup de travail,
ce qu' me periln' de ne
pas les vendre (her : des
pareos souvenir points a
la ma'n, ies Shorts et dtes
hunts ass'irti;, des robes
de plage croisses faciles
a porter pour le dejeuner
ou des tuniqueis de mous-
seline A porter sur un ma ,
lot de buain.; -et ds loil



Le Pentagone

'Mitty BHawk. de
faire route vers
I'Ocean Indlen
WASHINGTON. (AFP)
Le Pentagone a done 1ior
dre mardi soir au porLe-
avions geant < tiui se trouve aux Philippt-
nes. de faire route immeddia
tement vers h'ocoan indlen
a annoncd M Thomas Ross-'
porte parole du D6Darte-
ment de la Defense
Celte decision a Itle prise
moins d'une here apres
que la Mairon Blanche eut
fait allusion pour la lire.
fois au recours A une even
tuelle intervention militia
re en Iran dans le cas ofi
, les otages americains de T6
heran passeraient en juge-
ment.
Le porce-avions kitty hawk
un geant de 81.000 tonnes,
transport 85 avions. il est
escort de cinq batiments
de l'US Navy.s ,
Mardi martin le Pentagone
availt diA donned i'ordre au
porte-avions Midway de res
Ctr dans la region du golfe
nof so tronvwnt actuellpment
onze navires de la Marine
Amlricaine.
Un porte parole du Pen
tauone a d'irutre onrt r;i-
qud, Qu'aicurp unitO d'Olite
n'avait 6t6 mise efi alerte
aux Etnts Unis. En cas d'in
t"-vpritinn i I'tsoprer. l1-
sMarinps> t la 82Ame divi
stnnd scrnnnrtf. dPrnien 1i
n11i; de chances d'etre mobi
lises.


.i.-t.. Cl


I


COLLECTIONV YOLANPMOE NTAS


forms 'a nouer sti r les e
veU c dqcqqfs y t*e1il--
chopoang.t es, ifpp a. utqri
de la, tite... Upn cljjpes yra
tiqtes.

LE NOIVILI1STE :

Tes. 5 mannequins sent tres
jeaipgs, m.asa .q iuelle clien
tle ta '.nllerion s adres-
set-ie 'le
Y AQNTAS :

Mes mannequins que j ii
choisis parce quelles I
talent reprlsen.natives de
tous ls l5ypes physiques
qu on trove en Hiaiti, sont
tres jeunes, s est a cet Age
qu'on' st le plus disponi-
blq, "mais le ne travaille
pas uniouement.' pour les
jeunes, lin de' la :je ma
dresee a toutes les clieiite
les' qul'.tiienni tes model


V esA toC"%rqg
e rectifier Un middlee oAs
d e, %of g a stise s.iA
ne -qn pls p q,,rfamle -
me o. pour on. icye. ita
mes ma ~gqujnp. il ne faut
pas oublier Tie ,les mar S
haitiens, s ils ailment voir
les jeungs fills defil.cr
sur la sceng, u.imerajent
pas y "voir l eiur femme.
C est pourquoi, je su s li-
C est pourquoi, je s 1. L-
mi ge...
LE NOTVE ISTE, :
l-u -i1l esecver ses ta-

Y 4I,QNTAS, :
Je qrqs ,qe c s ra,'. ps
fernble, d ail.Int pl is
qu i Y, altra a, ihaque "pro
senstaiqn, un tiiage au. so'rt
et qe. Is patiN cro U
b reiq u x !" .

Biatrice erUPRAT


mies mantenant si facile d'avoi une ligne $i yovre gou= andise est plus foile que
paraite sp vous etes a un age ou. fem. vns bonnes resolution$.
bonooint menace. '
ss voire activity s6dentaire lfayorise. les Fugga depot
boutirreiets de graisse J En vente ans toutes tes pharmacies \
Steque en Republique ledtrale d AlMemagn 1 E schieyuch PharmWrl' GmbiH Appenweier Baden


1

LALUE

136, AVE. JOHN.

BROWN

2-0628


,99 c

1.49

1.89

-75 c

70 c

70 c

1.19

1.20

69 c

6) c

3.99

1.10

69 c

1.29

75 c

2.99


Grand Empereur Napoleof Brand',

Whisky White ;Labl

Whisky Red Label

Whisky j. fB

Whisky Teache'?s

Biere Stella Artois caisse de 24 bouteilles

Yin Moscatel Alt/bouteille


Fos, deS glight....
Toblerone Switzerland's
world famous chocolate
a with, milk,
I almonds and honey v


..


[ K~ovo the _q(?ldc over 1


qIIQwnf7


DIQUINI

ROUTE DE

CARREFOUR

4.0817


89 c la livre

99 c la douzaine

1.19 le paquet

59 c 3 pour 1.70

49 c

59. c

99 c le litr2

99 c

49 c 3 pcur 1.19

2 pour 99 c

S2.99

89 c 3 pour 1.49

59 c noeur 1.70

2 cour 1.99

t pour 1.99

1.99

7.99 5.99

7,99

7.99

7.99

7.99 /

.99.

1.99 >


PAGE* 5I


OragOes amafrisgsanteS


Aux 3 Lalue Super Market,



"LES SUPERMARCHES AU PRIX CHOC "


IE4LMA$

D~MoIA527


6-0417

WEEK END SALE


JEUDI22 VENDREDI23 SAMEDI24 NO I


Poulets

Oeufs

CaE Amistoso

Mixed Vegetables 16 ozs.

Vinaigrme Importe 1/; litre

Catsup Asdem

PuV jus resins

Sirop de Grenadine

Savon Jergens

CIEanser 14 ozs.

Mop complete

Camelia 2000

Kleenex Facial tissue

Floralin

Rapid Detergent

Jeu de bols en pla. tic


ET FIUS, D'~1 CENTAPNE,, ~ATICLES AUX PRIX RABA TUS
^a~m --- --^ ^ wac sfs-aesO^ w wvw~t.. ar-KLw V-M S -" 4


~---- ------- ---r~, .-. . 1


I,


Ii- -.. --v" .--s -


1







MEPJ


PAGE. 8


IRAN: APRES L 'A VERTISSEMENT AMERICAIN


IRAN AMBASSAfDE
LE CRI DE TRE-E'TEAN
TEHERAN, crI Allak A
Un iong er1, AIlak A
kars Die.Dlu rst, le plus1
O raiind' ) it re nt ll,, accol-
p rll l de'i til's d rurnes auLto
iatilqlues, pend-nt pr ,s du
no heure, mardi soilr T6h6
run, I 1 appel, not.4mmenli
des -6tudiasnts islamiques
Crld des tollts des mal-
sons de la capital Iranian
lie conmte 11 y a un an. lors
que ise couvrc-fau avait lt
mpos 6 par 1 ain len rdgi-
mei. Allak Akbarx a covert
la villle 1 une sourde ru -
reour entrecoupe- de rafa
les d armes au.onatliques.
'Montez sur es toits
vous entendez vous-memes
le cri de tout un peuple'o,
avail declared 1 Iman Kho
meiny dans un discours dif
fuse par la radio et la te
levision peu apres 21 heu
res locales (18 heures 30
GMT). Des 21 heures 30, la
rrumeur a com.ie'nc 5 a s
lever au-dessus ce la cauil
tale, tandis que la radio
faisait ;uivre 1.-. discours
.de 1 Ayatollah Kliomeiny
de chants rvoGlutibnnai -
res


Dans son llocution. pro-
noncee h 1 ocam, ion de 1 a
venement du quinzieme sie
cle de 1 Hegire, le guide
de la rfvoluti.in iranien-
ne a violemment attaqud


les Etats-Unis el, le Prdsl-
dent. Carter, I accusant du
mrnile addfauta que 1 ex-
Chah : tre coupd du peu
ple.
l'Iman Khomelny a 6ga
lament voque le procts,
des otages de I Ambassade
am6ricaine, dfclarant que
alorsque lea otages seront
jugs, alors (le Prdsident
Carter) comprendra sa trol
sieme deraiteat Lea deux
premi&r.es defaltes" du
President des Etats-Unis
sont, selon 11MAN d abord
la defalte du Chah puls cel
le davoir accueill ce der
nier.
sMonsieur carter a dit
que si les otages Stafent ju
ges, la colere cu monde
entier allait 'Stre provo -
quee. Le monde, aux yeux
de ces ricnes, a declar 1I A
yatollah Khomeiny, nest
pas le monde reel. Ils
voient le monde de laura
yeux de grands, teintds de
maladie mental, qulls ne
voient pas les peuples, les
masses>.
L'Ayatollah Khomeiny a,
en outre, denoned, la vaine
tentative du Prdsident Car
ter de cnous faire peur par
des menaces militaires at
1 embargo dconoiniaues
Le leader a cnlin rappe
le' la declaration dun Mi
nistre Britannique au course
de la deuximec guerre month


dale : les peuples qui sont
assis sur du petrcle ne doi
vent avbir aucun souci, car
Us seront victorieuxa

IRAN-ETATS UNIIS :
COMMUNIQUE DE M
RAMSEY CLARK


Monsieur A
nisadr, Minist
Affaires Etra
fait 6tat Lunc
tre de Monsle
sleur Sadr av
la lettre par
ment du reto
lui-meme. M<
des la praise d


N Y, (AFP) oassade amer
Lancien Ministre ambri- hdran, le 4
cain de la Justice, Monsieur nier, avail 6l
Ramsey Clark, a conftinrm. le President
mardi, avoir consellldS au rencontrer le,
gouVernement iranlen, avant niennes, mals
1 arrive de 1 ex-Chah aux autorlsd a pS.
Etats-UnIs, ctaengager des Le comnun
actions l6gales pour recu- sieur Clark
pdrer les Oiens du souverain pas le retou
dechu. mals precise
Dans un communique pu du Pr6sident
bli6 par son cabinet jurldi conseill6 aL
que S New York, Monsieur ainsi pour elI
Clark, precise que. le 12 Oc tyrans ne p(
tobre, soit 10 jours avant vager et viv.
1 arrive de 1 ex Chah a meant en exil
1Hopltal Cornell de New fits criminals
York, 11 avait a rit a Mon x x
sieur Ibrahim Yazdi, alors ATTAQUE
Ministre iranien des Affai- AMBASSADE:
res Etrangeres. DECLARATTON


bylhassan Ba
re Iranien des
ngcres, avalt
di ds cette let
eur Clark Mon
ait ejout6 que
rlalt Egale -
ur du Chah
onsieur Clark.
cotages A 1 am
rloilne & T&-
Ncvembre der
xu envoy par
Carter pour
s autorltds ira
n avalt pas ri6
ndtrsr en Iran
riqu6 de Mon
ne mentionne
ur du Chan,
que 1 envoy
Carter avait
1 iran d agir
rouver que les
euvent pas ra
re comfortable
Sde leurs pro
x x

N D U


Dans cette letIre. precise DEPARTEMENT
le communique, Monsieur D'ETAT
Clark pressait le gouver- Washington (AFP)
nement iranien der reparation des actes il pu repousser les assailants
16gaux et criminals com- 1'Ambassade des Etats U-
mis par 1 ancien Chah et nis S Islamabad. L armee et
r6cup6rer les blens que le la police pakistanaises sont
Chah, sa famille et al en trin de disperser les ma
li6s ont pris illegalement nifestants, a ddclard mer-
au people Iraniens. credit martin un porte paro-


le du DdDartement d'Etat A
Washington
Le porte-parole, M. Jack
Tuohey, a d'autre part pr6
cls6 qu'll n'y avait pas de
forces amdricaines station-
n6es dans la capital pa-
kistnaise ac 1'exception de
quelques marines,.
Dans 1 Immddiat, le Ddpar-
tement d'Etat ne volt pas
de lien entire les evine-
ments au Pakistan et la pri
se d'otages de l'Ambassade
americaine & T6hdran oh
la prise mardi de la Mos-
qude de la Mecaue en Ara-
bie Saoudite
x x x x
IRAN AMBASSADE
LE GOUVERNEMENT AME
RICAIN A DISSUADE M.
YOUNG DE NEGOCIER
PERSONNELLEMENT
WASHINGTON, (AFP)
L'Administration Carter a
dissuade 1 ;ex Ambassadeur A
1'ONU. M. Andrew Young,
de se rendre en Iran pour y
negocier la liberation des
otages am6ricains. apprend-
on mardi soir & Washington
Le gouvernement amdri-
cain, indique-t-on de sour-
ces blen inform6es, a soul
gn6 A M. Young qu'il n'6
tait pas favorable h des ini
tiatives individuelles tant
que les otages n'dtaient pas
lib6rds.


I
i
)


Washington pr6cise-t-on
de mtmes sources, aurait ca
pendant accept que' M.
Young se rende 6. Th6dran
s'il avalt regu des' assitran-
ces du consell de la r6volu
tion qu,il pourrait tngocler
M. Young aurait alors re-
noncer a son voyage.

x x x x
LAGENCE IRANIENNE
ANNULE
L'ANNONCE DU
REFU9 DES
PAIEMENTS
EN DOLLAR
TEHERAN (AIP)
L'Agence officielle iranien
ne cPARSD a annuld mardil
soir information qu'elle a-
vait publi6e quelques heu
res plus tot annoncant :que
le dollar ne serait plus ac
ceptd en palement du petro
le par la Banque Centrale
d'Iran.
Lea refus du dollar comme
mode de paienient du p6tro
le exported par: IlIan avait
6te tout d'abotd annoned ja
semaine dernmire par M.
Abolhassan Banisadr, Char-
gd des Affaires Etrangeres
et de 1'Economie, et't avait
provoque un certain flotte
ment chez les dirigeantt ira
niens. Le Ministre du pdtro
le, M. All Akbar Moimfar, a-
vait dementi cette informa-
tion.

x x x x
IRAN-AMBASSADE:


Andrew Young
a decide
d'entreprendre
un demarche
personnelle
Washington (AFPI)
Devant l'echec des efforts
diplomatiques amdricains
pour obtenir la liberation
des otages de Tdheran, l'ex
ambassadeur Andrew Young
a decide d'entreprendre une
demarche personnelle au-
pres de 1'Ayatollah, Khomei
ny, apprend-on, mardi de
source sare S& Washington.'
II se rendra sous peu en
Iran, ofi il a Ste assured d'i'
tre regu par les autorites i-
. raniennes, precise-t-on de
-meme source.


L'initiative e-.ndrew Young,
qui avail du d &misslonner
de son poste de aiprdsen-
tant aupres des Nations U-
nies en about dernier aprts
un entretien non autotise
avec l'observateur de l'OLP
a 1 ONU, M Labib Tcrzi, n a
jusqu'I present suscit6 que
peu de reactions dans leas
milieux gouvernementaux.
SOn indique qu'il s'agit. d'U-
ne demarche purement per-
sonnelle et qu'i ne sera ac
compagn td'aucun official
Samtricain.


On sait, toutefois, que la
Maison Blanche n'avait gue
re apprecie recemment l'in-
terview donnde par 'ex-am
bassadeur t uai journal d'At
lanta (Geo.gie), 'ans la -
quelle il avait estim6 que
les b.ens du Chah aux Etats
Unis devraien eltre retour-
nes a l'Iran.
Selon certt.:cs informa-
tons. le president Jimmy
Carter aurait meme deman
de A son conseiller en poll-
tque etrangere. M. Zbig-
niew Brzezinski, de prier
ferm'ment Andrew Young
de s'absteni I lavenir de
tells declfra'inns intempes
ties pour ne pas gcner las
efforts du gouvernement a-
mar'cain.
I x xxx

Officiellemeait a Washing
ton, on continue A ddnon- I
Scer fermem nt lea Intentions
de l'Iran de traduire en
justice les otages pour es-
plonnage.
Le Gouvcrnement pour-
suit dgalement covers efforts I
diplomatlques, notamment
aux Nations Un'es.
Le porte-parole du Dt par
tlment d'Elat, M Hodding
Cartt r, a soul;gnS qu'un pro
c6s des otages serait 'tll6-
gal, unacceptable et une mo
queries. II a ajoutd que les
Etats Unis continuaient des
consultations informelles a-
vec les autres membres du
Conse!l de Seurit de 1'O
NU, mais il a exclu, une
fois de plus, que l'Iran puts
se se safsir de ce forum a-
vant la libeiation des ota-
ges.
A propose dn Chan et 'des
nombreuses 'rumeurs cpritra
dicto!res sur son SVentuel
depart des Etat s Uni, le
porte-parole a declare, qu'S
sa connaissance, aucune da
te n'en avait encore Ste fl
xde et qu'll )gnorait quleje
destination prendrait tlex-
souverain une -fois son tra.
temefit medical terminC....


TEL.


HORAIRE D'OUVERTURE :


SAMEDI


: 2- 1700


8H] 12 H 30 141H] 16 H



8H11] 12 H


_______ ___________ ____ ___ --'4 ,- f~L Cs..'- X ~- ts.-I~-


'TEHERAN 20 NOV (AFP) -
Une clameur immense
part de la rue; se repercu
t, sur la facade des immeu
ples; est renvtybe vers
liambassade des Etats-Unis
kt T6hdran; ou lea haut -
barleurs la renvoie a nou
veau vers la rue: cAllah
'Akbar (Dieu est le plus
'grand); mort aux ameri-
.cains.
SUn drapeau am6rlcain
Vole au dessus de la grill
;te la mission; lance de
l'intrieur; et attdrrit aucx
"ieds des manifestants Une
inl6de se fbrme; le drapeau
disparait dans la foule Les
iraniens se present. Des
morceaux de tissues; bleus
rouges ou blancs; apparais
sent au-dessus des tetes;
pont enflamim6s. Un dichai
hement accompagne cet
acte La rumeaur s'apaise
quelques instants : Le der
'iler morceau du drapeau
.de l'ambassade a fini tde
ruler -
/ Puis a nouveau le cId-
chalnement centre les amd
vicains : points tendus;
visages dtirs; la foule hurdle
son hostilitt devant trols
Lamiras de t6l6vision ameri
iaine; de'ant des techni -
biens impassibles; qui fil-
taent
Entre eux et les manlfes
tants; un cordon de gar-
diens de la revolution; fu
sil automatique G-31 la
vmain Soudain; 'un des ml
1ciens s'avance vers la fou
1%; se retoUrne vers la grill
le de l'ambassade ou sont
regroups toun\les journa-
4stes at; lea bras en 'air
le tG-3 au-dessus de la
tete; reprend violemment
les Slogan Anti-Amdricains
TEHERAN -

Ces Slogans neurtent le
tour d'enceinte de la mis-
sibn diplomatique recouvert
de photos d'hommes tortu
trs; nus; dfigures; pla -
.ees entire des banderoles
antl-ambricaines Les cris
s'6l6vent; depassent les
ilurs de l'ambassade
Dernitre; en un endroit
teiu secret; se trouvent;
coupds du monde extdrieur
nlusieurs dizaines d'otages
.Iles espionsa Honnis-; les
mains lie&' et; selon les d
res des o ages lib6r6s iso-
lIs les uns des autres; as
als s u r d e s chaises
peize h e u r e s par
jour; sans communications
avec leurs compatriots
SUne image qui ne corres
pond pas aux photos exh
bSes par les etudlants; rc
presentant des homes in
tallks dans un decor confoi
. table; lisant ou n6gligam
meant allonges sur de canm
e s, les pleds sur une ts
ble basse


tCREDI 21 NOEMBRE


A .la nult tombante; la.
priere; sur I'esplanade di
l'ambassade d'une part et
sur la chauss6e de la rue
d'autre part; est 1'heure
du calme revenue; eaitre le:
caravanter de la nult
.4,
Autour des tentes dresses
dans 'avenue; stands de
vent e de llvres et d'affichesI
se disputent la place


TEHERAN


* "1.1


Des nomm5s en group, A)
disdutent calmement; a co
t6 desquals passent des IM
femmes en Tchador; ve -
nues avec leurs enfants II


Le Bistrot


Ouverturp Saison 1990


MERCREDI 21 NOVEMBRE

MERCREDI 28 DECEMBRE

S MARDI 4 NOVEMBRE


DEFILES DE MODE

COLLECTION -

YOLANDE MONTHS 1980

PRESENTATION DE 80 NOUVEAUX MODELS
SPORT. COCKTAIL; ROBES DU SOIR AU COURSE DE
3 PRESENTATIONS CCfMPLETES
ANIMEES PAR DE RAVISANTS MANNEQUINS.


ATTRACTIONS TOMBOLA -

CADEAUX

3 SOIREES EXCEPTIONNELLES

EXPOSITION DES OEUVRES ET POTERIES DE
L'ATELIER POTO MITAN DANS LE CADRE DU
MANOIR




SLe Bistrot
LE MANOR
VOTRE KENDiZ-VOUS

RESERVATION TL 2-1809

1- 146 LALUE
^rwrs^v ^ws-VK -c i^w.-ce


, Irap Ambassadle amricalan

Autour des O EsDion s.


BICYCLETTES


ROBIN HOOD






^. .











porte-charge, phares

et dynamo en option


IU EURAVAO TRADING i

RUE PAVEE ET OELMAS
------------


AIR FRANCE



VOUS INFORMED



Qu 'a partir du 26 Novembre 1979






SON A GENCE ET SES B UREA UX




SERONT TRANSFERS






Au CHAMP DE MARS


/


Entre l'HotelPlaza et le Triomphe


- -i lil*f~115~81~BIL~~ -0~-. -^--~- -JIB I -- "-"~--P-----~s. l~h61- I~


- I - - - - I - I - - - -1 1 . I-- ' -tkt I - - - - .-.- - - -- --- I


Devant les grilles de 1'am f
bassade; quelques gardens 1,
de la revolution s'tinterpel- IT
lent; d6tendus; fusil auto-
matlque en bandoulere Les:,3
journalists ont disparu; le"'
militanisme est en sommell I M
pour quelques heures; a -
vant que ne revienne le, 1[
jour et a nouvbian ses ma 'q
nifestations pratiquement" C,
ininterrompues .

IRAN-AMBAS3ADM:
PRISE DE POSITION
FRANCHISE
PARIS (AFP)
Le Gouverneient frangais .,
a lane meraredi un apael vi
aux autorits ranlennes S k
propose de la prise d'otages
Al'Ambassade des Etats U- v
nis A Tdheran, dans une dd IA
claratlon publlde A l'lssue s
de la reunion hebdomadal-
re du Conseil des Ministres.
cLa France fait appel aux ,_I
autorites iraniennes pour -,
qu'elles renoncent a des mo 1
yens que la communaut6 In
ternationale tout entire
entire ne pent que condam
ner et pour t'eehercher par
des vo'es conformes au
drolt international la solu-
tion de leurs differendss, T
precise la declaration du "
Gouvernement.

Le Gouvw-nement souligne L
egalcment que ales regles /
qui rfgissent les immunites li
diplomatiques et qui sont
conformes au droit univer- 7
sel s'imposent t tous et en '0
toutes circonstances Quelle T
que soit 1'6intion ressentie a
par le people iranien, au- 3
cun motif ne saurait justi-
fier que l'on s'empare d'une
ambassade et que l'on train
te son personnel en otagev.
4La France a pour princi
pe" de respecter I'inddpen-
dance des Elate et leur
droit de determiner libre-
ment leurs options politi-
ques, Sconomiques et socia-
less, ajoute le Gouverne-
ment dans sa declaration.
aElle s'y est conformee dans
ses relations avel 1 Iran et
dans son att'Lidea Il'dgard
de la revolution iraniennes.







MERCREDI 21 NOVEMBRE


CAPITOL DANS. NOS CINEMAS A


CAPITOL 1
Ml:t'1l RED)1 21 NOVEMBI3Rt
PI''IX UNIQUe i 1 00
I:1 11 2 h 4' hri's
II 1 1 l 10 lul '
f.1.: ORAND SOMMEIL

CAPITOL 2

MIERCnE.nII 21 NOVEMBRE

1' 11 2 h 4 h'res
b li 1 hIrs 10 l, as
1'lIX UNI.QUE $ '1-00
I.E GRAND PIEOtl
CAPITOL 3
MIEROREDI 21 NOVEMBREi

PRIX UNIQUE $ 1-00 ,
12 h 15, 2 h 15 4 Ihres 15
I h 15, 8 h 1) 10 htes 15
g NC NJIT
IS MORALE
ITOL 4
MERCREDI 21 NTOVEMBRE

11 h 45, 1 h 45. 3 1b 45
PRIX UNIQUE $. ;-00
5 h 45 7 h 45. 9 1-,es 45

L HEROIN'i
D ACIER

xX x

MAGIC CtiN
Jeudi l 6h et h
FISTS
Enlrte 0. 3.00 at 4 n0
Vonrir di h fh p C.
ADIEU MON AMOUR
Enltre 0. 3.00 et 4O i

Samedl a Oh c, 9h
LA RACE DF.1
'"IGNEUPR
nitree G. 3.00 et 4.00



ETOILE Ce El
Mereredi 6 h 30 et 8 s 30
TRINITA VA
TOUT CASSER
Entre Odes 2-00 et 3-00

Jeudi 6 h 30 -t 8 hres ?0
VIVA ABBA j
Entree Gdes 1 .50 et 2-50

Vendredi 23 Novemlbre 79
6i hrs 30 et 8 hres 20
LF4 Di-JX GRANDS, ,
CAVALIERS
Entree Odes 1-50 cl 2-50


CIKNE LIDO
Mercredl 12 h 2 ih 4 hresi
Entr6e cides 2 C('0
0 h 8 h 10-hsr'cs
Entire Odes 3 00
LES 18
PRINCES DU
SHAOLIN
x $ x x

RANCHO INE

Mgrd) 20. iovcmbre 1970
P^]84,QN
Me;'credl 21 Novembre 79
PAPILLON .1
JEUDI 21 Noveribrh 1979
LES CANONS3 DLE
NAVARONNE
FUNNY LADY
Vepd-adedi 3 Novemnlbre 197)
POUDRE
D ESCAMPETE




assunant Ie


PORT-AU -PRINCE
MERCREDI 21 NOVEMBRE

PONT MORIN
Pont Morin
SAINT LOUIS
R M Ambroise
DE DELMAS
Delmas

JEU-DI 22 NOVEMBRE 731
LAVOISIER
Lilue
BAS PEU
DE CHOSE
Ruelle C.tm .-qu
ST AUCG UTIN
Ruelle Alerte

VENDREDI 23 No',EMBRE
1979

PORT-AUJ-PRINCE
B J J De,.salines
ADELAIDE
Manrchb Salominn
ILECLERC
Ma: tis?'ant .

PETION V.IILE

MERCREDI 21 NOVEMBRE

ST PIERRE /
Place dv Marche(
PORT-AU.-PRII. CE~

JEUDI "2 NOVEMBRE .0
DU SIEC LE
Rue Darq',in
RENDREWD 23 NOVEMBER

Rue Estimd4


W AI, CINE TRWIMPOfi
MERCREDI 21 NOVEMBRE SALU.E I


IMPERIAL I
12 h 2 Ih 4 hre.
Entrde Odes 5-00n
6 h 8 h 10 h-en
Entree Gde3 8-00

I,'ARGENT DE
LA BANQUE
IMPERIAL 2

MERCREDI 21 NOVEMBRE
12 h 2 bres '0 Ir-es
Fntr6e Gde.s f-lP.
7 bres 0. 10 brts
Entrde Gdes 8-('0
JESUS DE
NAZARETH
13re PARTIES

IMPERIAL 3
MERCREDI 21 NOVEMBRE

IMPERIAL 3

Me- c-edi 12 h, 2 h 30 5 hrjs
Entree Gder 1-V
75 q1 10 hres
Entr6e Gdes 8-t4
JPSUS
DE NAZARETH
2inme PARTIES



PARAMOUNT
M-rcedi 21 SIlptembre 79
12 h 2 h-es 4 hres
Ent"fe Gde 1-50
6 h 8 h 10 hres
Entrde Gdps 3-00
LES DOUZE
E.ALOPARDS



ACTIVITE5
CULTURELLES
DE L'INSTITUT
FRANCAIS
D'HAITI
Mercredi 21 18 hres
CTNEMA : Troti flms afri
chains


L'ENFANr D- NUIT
i-;liLlee 1.60 et 2.00
**'.li.t
HAIR
antrie : $ 1.50 ec 2.00
. I.-. V I II
ATTENTION LES
ENFANTS REGARDENT
ntl ee : S 2 W
* t. 11
ADIEU POULET


CIF COLYMPIA

Merc"aedi 12 h 2 l 4 hr.es
Entree G. 1-50
6 h 30 et 8 hres 30
En-ree Gdes 2-.00
SOLEIL BRULANr

Jeudi 22 Novembre 1979
12 hies 2 ihres
4 hres 6 nres

Entree Ode 1-EO
LE MAITRE DTT
IUIjNG FT
8 h:res 30

Entree Odes 2-0'.
A PLEINE
BOUCHE

Vendredi 23 Novembre 79
12 heures 2 heures-
4 heures
6 hres 30 et 8 bies 30
Entree GOde 1-5' 0
LE TELEPHONE
PLEURE
x x x x

IEX rHEATRE

Mercredi h 6h et 8h
LES GRAiTDS FSO,''
Entree G. 5.00 et 6,00

Jeudi 22 Novcrnbre 1979
12 h 2 h 4 hres
6 h es 8 h-es 10 hres
Avant 5 hres

Entree Odes 2-50
Apr-s 5 hcures
Entree Gdes
4-00 et 5-00
CAPRICORNE ONE


*Marche sur le feu a 1 Ile
Maurice> Vanmlsedi 12 hres 2
elMouna ou le i6ve dun ar 4 hres 6 hres
tiste) 8 hres 10 hres
,Ravao, la potiere d ImSri Avant 5 heures
Entrie 'bre Entree Odes 2. .o
(cirtes a retrer P.u Secr6- AE-s e5 5 eres5
tariat de 1 Insti.t h.fnr'a''TEntr/e Gdes
qais) 4-00 et 5-U9


I hres


(~Mte de la l6re. page)
k .sta., a d5pglari le Porte
Parole du DuanrLement dE
tat Hodding C'arter.
I1 est Ires clair que le
gouvernement du Pakistan
est oppose a ce qui s est pas
sd, a-t-il precis'.
On souligne au D6parte
ment d Etat que l'attitude
des autorit6s lalustanaises
difflre de celIe du gouver
nement iranien lors de la.
prise de l Amuaisad ameri
caine a Teheran i1 y at
plus de deux semaines.
x x x x

AMBASSADE
ISLAMABAD
EXPLOSIONS A
LAMBASSAD
AMERICAINE EN FIN DE
MATINEE
MERCREDI

ISLAMABAD (AFP)
Un temo n independent
revenant d~s parages de
l'Ambassade anaerica- ne
Islamabad indiquait mercre
di en f.n de matinee que
des explosions continualent
0 retentr dars le bat-ment
de la Chancellerie en flame
mes p us d unn heure apres
Sl'assaut centre l'Ambassade.
II s'agissait, sermble-t-il, dc
grenades lacrvmnogdnes.


ner. Dlrecteur de Ja CIA et
Zbhgniew, Brzezinski. conseil
ler de M. Carter pour les
affaires de sdcurit6 national
le, participaient notamment
a cette reunion. ,
Mardi soir. le gouverne-
ment americain a pour la
premiere fois depuls le dti
but de la rise Iranlenne
laissa gntpndre publlque-
ment qu'll pourrait recourir
0 une intervention sl les
49 am6ricalns toujours rete
nus en otages f TAhdrfan
n'etalnt pas remis en, liber
to. /
t6.
M. Carter qui est retour-
n6 0 Camp David. nenivsa
galt pas de reventr 4 Was
hington mercredi, prAcise-t-
on 0 la Maison 'Blanphe.
En revanche. My Vnce pour
ralt se rendrP dans la jour-
ne. A Camp David pour con
f6-'"- avec le chef de 1'Ex
cutif.


matinde, per M. Vance lul-
meme des circonstances de
l'attaque de 1'ambassade
des Etats Unis I lamabad



AMBASSADE ISLAMABAD:
<
DU- PRESIDENT PAKISTA-
NAIS

Le G6ndral Zla UL-HaD.
chcf de 1'ELat Pak.sLan--s,
. a demand mercredl au pre
sident Carter de transmettre
au people gmAricain ses
',iroionus regrets et seP excu
ses> pour 1;attaque par des
manifertants de 1;ambassa
de des Etats Unis 0 Islama
bad. a announce 1- nnrt( 1
role de la Maismn Blanche
M Jody Powell
I.e president america-n a-
v 't t61lphen6 dans la ma
t'15P nu rormant p,',, -


Les dirlgeants h,' congr, i 5 -rno r ni-t a r'te r a
ont /salpen-nt t rhn's an ouil 1 oalln't rPra'- lnilts'
courant, tres tot dans la les actions necpssaires pour



MESSIEURS


S AIMPZ VOTRF FEMME I

PPOTEGEZ. LA FAiiES LA


garantir la s6nurit4 dqs a-
m6ricains r4cidant au Pakis
tant, a, pr6cis6 M Powell
Le personnel diplomatique
americaln a 6t6 secouru daro
1 arrmee rakuista alsa aldrs
que l.aRbassade tait en
feu et ql i'dsre manifestants
t'raient depuls le toit du ba
I'ment ran- la niece a 1'6-
tag e inf"'tur on une cental
ne d americains s;etalent r6
fugl6s
Le General Zia a expr m6
a M Carter .-es regrets per
sonnals> pour la mort d.un
nMarnles M Carter a ienu
pour sa part a remercier le
gouvernemnent pakistanais
pour son Intervention pour
d6gager 1,ambassade.
Le general Zia. annonce-t
on encore 0 Washington. a
ausi prononce une allocu-
tion radio t6l1vis6e pour
dtiicntir certAines informa
tW.ns qui seralent 0 1,origine
d 1Lattaque de l.ambassa-
de et selon lesquelles les
Eliats Un's etaient respdinsa
bles des Av6nements de la
Macque oi la grande Mos-
quee a ete occupee nhfrdi
par des hommes arms
Le ,fcretariat de l.Ayatql
lah Khomeiny a port les
mem-s accusations mais seu
lemrnt anr s le debut de
l'ptnaou- l'ambassade d'Isla
mibad.. not--t-cn la Mal
ssn B'aneie ou 1' o n


D e s 6 m e u t ie r f e n a r m e s 1 u I ,- 1,
parade ent dans 'ence nte P q s-rt'n de extarieure de l'Ambassain PLANF IFATION FAMILIA s-s. grotesnues lrrrsnnnsa-
avec des armes 0 feu et ', qa W-- bles et fates h de'sein
ds matraques, a a use c 2 e___ __ __-__-_s s_-_
temoln.
.,a police pak'stanalse e-
tait en force autour de
l'Ambassade mais ne sem- VOICI
bait pas intervenir. Il n'y v I
ava't ni pomriers, ni forces
de sur stanaisessur LES NUMEROUS GAGNANTS
le lerrasn de l'Ambassade,/T
qul semble abandonnd aux
emeut'ers.
Un lourd nuage de fu- DU SUPER TIRA GE
mie ,flottait au-dessus di )U .SUPER TIRAGE
quartilr diplomatique dIsla
mabad.'\ On ignorant en f'n
de mat:ne s'il y ava't des
,irtfros dans la communau
t6 diplomatique amdricaine. K EN T U C K

x x x x

S DT U FRIED CHIJCKENE
.CULITUEL AMERAIN A.'. .a ..
CAWALPINDI AUCCNI, 5.I 4
F.1 -- '* -t


ISLAMABAD, (AFP)
Outre 1'ambassade des E-
tats Unis a Islamabad, des
emeutiers ont mis le feu au
centre cultural amo ricain 0
Rawalpindi. ville jumelle
d Islamabad.
Le butimsnt, qui ava't pi
etre 6vacue par ses occu-
pants a 6t6 partiellcment
ddvaste La police, selon des
t6moins. nest pas interve-
nue. Selon d'autres t6moins
les 6meutiers afflrmeralent
a.ir rn recticn centre In
pri-e hier d'une mosque th
l( M-cnu-s qu'ils consid6
rent immne "sn pcte dp e nra
vr.otlon am6riraln et isra6

x x x

AMBASSADE ISLAMABAD
OL+,AMt~iit. LIU ei Eil i
LN i' CAiRTER
WASHINGTON. (APP)
Li presilcnuL Carier a de-.
manae mercrdi A plusiei1g.
gouvLrnements de renforcer-
la s curite des bat4menes di
1 i.,._ .' qu anmericaiuns
dans leur pays 6 la suit
de l'attaque de l'ambassa-
de des Etats Unis au Paki1,
tan ,
Le porte parole de la i M
son BlanchW, M Jody PoWlall
q ceperndant refur 6 .d'lent
fier les pays ainsi contactO:
C'est mnercr,e(l matn. ?
heures locales (9 heures
GMT). que le pr l4aent desu
Etats Unis a 6te alertO par i
-le Secttaiy.- dl'Ftat Cyrus
Vanes die la station a-u P4
k'stan, A 7 heures locales
M Vince s'est entretenHl par
ti1lnhone avac le president
pakistnnag NM Zipa U-P,9i
qui 1'a as'u ur noie aon gauver
nement < prendrait touto a'
tion noeepsvrsa.r .DTour ti-
rpr 1 i aci.nrt, 11 Dner.pr"n-
nel diplomat4qup a Islama-'
b-d
L'attaque de aL'gmbaasgaid
amrieainp a fault suitep & 10
rodiodfiff.usion oa paa i Itais
'd'un- fansee rniuvelle rein
ds'n- les Etatg Jins rpgn .-
gabl.s tes AvOnmesnt ,pe 1Ta
MnlPu-' on il. granrke Mng
nue'. a t& nec'nme mardi
nDr un rnunID d'bommerp r
mA. nulimiae-t-on la Mal
son Blanche.
A Washington. 51'staf me-
*;i r n cri"- 1P nomitA snA
Pl diO eonn-dlinlat'"- tafit
r47in; nnei in m at nf p fn1"n
1n fltnl P+in PomT & de la
Akniql 1:tnriio Xn ir Pv -

da" 'Itan e ern Arable

,T -r 'Tr 'Tqnp -. ,''Yn nlrl
rhr-n Ra.Sa4ir.,ae i 'nfan
se 1'Amiral -Stansfield Tur


ler M~IX 'E64 120 LS -4 cr


sMej, IfJ1X 0-309 cpp"ZLC


A. Iu F1,l4x Who quartz Cjrana3wter

5 W0 PRLIX 00*0 OQpi' vcxtrA pWWe


7*me PRIX fo~WNW Oeffk

TO pPRIX Mnt,ph'i gk



Istmle V4 M lko p1:


No. 32.217

NO, 04,949

NM. 76,226'

No, 37,548

No. 3.246

Np. 89442

N9. 57448

9., i7,154

N9, 5,127

Ho. o,@016


name ran MoWtra ,? No ),
1 OGAGNANTS ad'NT PRI S DE S PRESENTER A PLUS VITE AVEC
IFUR ATLL-T NUMEROTE AU *IElNTUCKY FRIED PfIGOKEN Dj PELIAS
r T .OE AU PLUS t%4RD L 15 (@UINZE) DEOE1MEBRF 1979 11 IETJR g AM



MERC!




d'avoir participe si nombreux





Kentucky



Fried Chickert
/


-~ I -. ~


PI-GE 7


TTAQUE DE L 'AMBASS4DE DES ETATS, UNITS


A JSLAMABAD


1PRUIMES A GAGNER


FOUR U!ME VALL1JR TOTAUi CE PR~ES DE








$7500


7


.


, -t


-




U~~-I~I~~~P-^~ -t~F~~~--I r~ aOUK -isTa s MERCR~IDI 21~B~e NOV~-1MBR- ~


CINE THEATRE TRIOMPHE PRESENTED

b Midi 2 heures 4 heures (en permanence) 6 heures 30 et 8 heures 30

SCE SOIR

Salle I $ 1.50 et 2.00 Salle IT $1.50 et 2.00 Salle III 2.00 Sane IV $ 1.50
SL'ENFA T DE NUIT HAIR LES ENFANTS ATTENTION REGARDENT ADIEU POULET .-
- - -


C'st avec Ilun tiel plaitlr Jcune et fougueux Ricott
qiue nous saluo ls aujour- nulls lli demandons d'accep
d.hul 21 Novembre 1;aniii ter nos voeux de robuste san
versuire de naissanee du dy te.
namlquc ami du Journal
Eric CONFIDENT, dilRicol.' Bonne fete RIEOT
En cc jour fate pour ce 2111
i


INSTITUTE FRANCAIS D'IIAI


ITI


1804


NOUVELLE VERSION DE >
PRESENTED LE ler JUIN 79
Al-YI PALAIS SANS-SOUCI
L.HISTOIRE DU COMBAT D,UN PEOPLE POUR SA
LIBERTE *


VENDREDI 23 NOVEMBRE a 6h P.M

AU PROFIT DES ALLIANCES FRANCHISES D,HAITI
CARTES EN VENTE A L.INSTITUT FRANCAIS, A
L,IPN ET A LA BOITE A MUSIQUE. RUE PAVEE


PRIX UNIQUE.:


G. 5.00


NOUVEAU TRAITEMENT
DU DIABETE EN URSS
MOSCOU (AFP)
Un traitement centre le
diabete par implantation
d un pancreas artificial a
ete mis au:'point en URSS
par le Professeur Valery
Choumakov, miembre de 'A
cadem-e de Medecine, a-t.-
on appris mardi a Moscou
lors de la Sesrion. inaugural
le de I'Assemblde de l'Aca-
demie de Medecine.
Environ so-yante diabeti-
ques ont ete so-gnes par cet
te metlhode, a-I-on precise.
Dans tes cas graves et no
tamment ceux du coma dia
betique, le Professeur Chou
makov utilise un apparel
portable permettant d'intro-
duire de l'insuline dans 1'or
ganisme pendant une an-
nee. Periodiqvement rechar
geable, cet appareil don't les
dimensions sont celles d'u-
ne montre peut etre porter
au bras.
D'autre part, une equipe
de chirurgiens du Service
du Professeur Choumakov
experiment sur des ani -
maux de laboratoire la gref
fe de cellules .vivantes de
pancreas dans l'organisme.
Les travaux de la session
de i'Acadomie de Medecine
se prolongerort pendant 3
jours .


TOUT POUR LA MUSIQUE


TOUTE LA MUSIQUE


EMOURS

L'Entreprise Celcis e
Le Nouvelliste a-nnoncen
avee peine le di(cs de M
ou vous trouverez les disques qua vous desirez dame Vetve Leo, Dent
nee Berenice Nemours su
-enu le mardi 20 Nove."
ainsi que. ls Sameux instrumeftts de musique bre a 1 iopital ou Cana
Vert.
et Its chaines hi-fi stereo La regret e finte q
laisse d unanimes regr
etait tres appreciee po
ses bell's qualtes d
bles.

Y AA H IAussi sa mort laisse u
v'de immense dans not
Society.
En cette douioureuse cir



-

ENFIN' LE DESSrN ANIMt DE LONG METRAGE ,








Al I riNlFMA -T


-GOLDO 1AK C'ast une veritable fievre, une epidemic qui atteint tous

Its. enfE nts du monde center.

Chers parents, nous vous I rantissons qua vos petits seroat mala-

des da joie quand ils verroelt la guptr ,Goldora.,,, leur hdros favo-

ri, Go-dorak c'est le film qui passe en special a la Salle I du Triom-

phe le vendredi 23 et le Samedi 24 Novembre a Midi 2 hres 4 hres

et 6 h 30


t
,t
Ma





qIa
r-

pe


[ui
ets
ur
oC
fa

un
re


NOUVELLE TECHNIQUE
AMERICAINE DE
RECONSTRUCTION DU
LARYNX
(AFP) -
Des medecins americains
ont trouve le moyoens de ren
dre la parole aux malades
atteints d'une grave affec-
t-on du larynx, grace a une
nouvelle technique chirurgi-
cale.
Selon cette technique, r6e-
vele mardi lors d'un con-
gres medical a Atlanta
(Georgie), les chirurgiens
utilisent un morceau de co-
te pour reconstituer le la-
rynx endommage et des ten
dons pour remplacer les cor
des vocals.
Le Dr James Stallings,
chirurgien a des Moines (Io
wa) et l'un des pionniers
dans ce secteur, a indique
que 70 75 pour cent des
personnel ayant subies cet
te operation avaient 6ti en
measure de parler A nou-
veau au bout de deux se-
maines.
Jusqu'k present, les per-
sonnes atteintes dun can-
cer du larynx, subissaient
une laryngectomie qui con-
stste A percer un trou d'air
dans la trachbe artere. Le
resultat obtenm. Ctait loin
d'etre satisfaisant. Le mala
de Cmettait des sons sou-
vent difficiles a compren-
dre.
Pres de 10000 peronnes
percent le ptuvoir de la
parole chaque annee aux
Etats Unis en raison d'un
cancer da larynx.


CARNET

DECES DE Mme
Vve LEON DENIZE
MLL Ewr. 1


x x x x
xxxx

mj rCB't SiteaC8s
Mnic Felix Ba leig, au;
nee Carmen Darbonne; ses
enfaints; Georges; Ivane;
Madame Abiho Di Grego.io;
nee Irmine Bai.lerg-au tL
toute la fam lie tres tou-
ches des temoignages recus:
remerclent Son Excelltnce
le President Vie de la R6
publique; Monsieur Jean -
Claude Duvalier:; la Premi6
re Dame de In R1 r"9t',a"n.
Mme Simone 0 Duvalier; le
P resident de la Cnamure Le
gislative M Victor Nevers
Constant; le Chef du Proto
cole M ir-nd Hvopolite; le
le Depute Ssnatus; le Se-
cretaire General de la Secr6
tairie d'Etat M Webert
Guerrier et tous les amis
qui se sont assocjes a leur
deuil lo-s du d1eis du De-
putd Felix Baillergeau


NOUVelleS de lAmbrique Intine


mission. II s'agit du titulai
re aes relations avec le par
element, M. Benjamin Mi
guel (parti ddmocrate chre
tien-PDC). _,


l'oceasion d'une journde na
tionale de la conscience
noiree, souligne que la situa
tion des noirs brdsiliens
n'est pas diff6rente de ce
quelle etait il y a 90 ans,
lors de 1'abolition officielle


Les noirs sont les cprln
cipales victims de la vio-
lence policierea et leul-s
droits au travail., a '1'duca
tion. a la sant et a. un habi
tat decent ne sont pas re-
connus, affirmed encore le


MANAGUA de 1'esclavage. document.
Un ,2 miilier d'enseignants
cubains ont rej' entre -
pris leur tache d'alphabeti
saion dans le s endroits leAEROCONDOR
plus recules du Nicaragua. .
Ils constituent le premier
contingent des 1.210 ensei- Port-au-Prince --
gnants que Cuba detachera
pendant deux ans au!Nicara Miami Port-au- Prince
gua. en accord avec le gou
,vernement sandinste. Port-au-Priince -- Barranquilla -

BRESIL: x x x x Cartaene -- Bogota -- Cali --
REVENDICATIONS DES
NOIRS BRESILIENS Port-au-Prince
RIO DE JANEIRO (AFP)
Les noirs bresiliens conti
nuent de vivre.en mgrge du
rest de la socidt6 brdsilien
ne, estime le amouvement
noir unified centre la discri
mination racial, (MNUC Vrchestre Philharmomniue
DR), dans un document pu-
bli6 mardi Rio de Janeiro
Ce document., diffuseaf F s te Triite


LA PAZ, LAFF
un group ae g6neraux et
co.ioneiis oliviens a exglu
marai soir a La -'az ae la
presented Lulia GueLler
la destIlUat'n immediate oae
1'actuel haut commaude-
ment des forces armies, a-L-
on appris dans la Capitals
boiiv.enne.
X x X X
BUENOS AIRES
Les autorites argentines ont
reconnu mardi officielle
ment le nouveau gouverne
ment bolivien former par Ma
dame Lidia Gieiler, prsIl
dente par interim depuis
vendredi.
x x x x
LA PAZ
Au lendemain de la forma
tion du nouveau gouverne-
m.nt bolivien, o'un des 19
ministres a pr6sent6 sa de

,~F PRESIDENT
RECOIT LES
(Suite de la lere. page)
rative, Importe-t-il de ravi
ver 1 esprit panamericaniste
et de renforctr notre vigi-
lance. Car noles serious cou
pables si, sur !a base de pro
session de foi non bell ~s-
te, nous etudiuns l'epinei
problema pose par la pre-
sehce de forces non-amieri-
caines dans ils eaux et sur
le sol americain>,
Ce soir, le Secretaire d'E-
tat h l'Inter'eur, M. Claude
Raymond otfre une recep-
tion en leur honneur a
Choucounre.


SOCIALL

constance, 1 Erirerise Cet-
cis et Le Noujelliste pre-
sentent icurs s'ncires con
doleances a5 scs enfants et
petits-enfants Monsieur
et Madame Nemours Deni-
ze et famille, Docteur Jean
Denize et Madame et fa -
mille, Docteur Jacques Le
corps et Madame, nee Ma
rie Andree Denie et fa -
mille, Monsieur Roger De-
n-ze et tamill., Monsieur
Raymond Deniz, et famil-
le, Monsieur et Madame E
douard Denize et famil-
le, Monsieur Iredirick Do-
nize et famille ses beau-
frere et oelles-soeurs : ;1
et Madame Edmond Celc s.
Madame Veove Franeois
Georges, Madame Veuve
Andre Colimon, aux family
les Denizs, Iremours. de
Vastey, Lecorps, Celcis.
Georges, Coliaion, et a touis
les autres parents et al
lies affects pac ce deuil

Les funerailles de la trfs
regrettee Madame Veave
Leon Den'ze seront chan -
tees en 1 Eglis, du Sacr&-
Cocur de urge le Jeudi
22 Novemire -i lbre, p in
Le convoi partira du ,Sa
Ion Ange lilenu fe x intre
pr.se Celcis ol I expusi -
tion aura Leu atcs 2 hres
P M L'entrde a.t c metiere
se fera par la huc Mlon.sei
gneur Guilloue 2111

x xxx

DECES DE ALFRED


Pax ail a rappelic que les
funeral lis de itv!. Altrcld Van
derpool scront chantees le
j.udi 22 Novembre en course
Ac 4 hres P.M en 1 Etglise du
Sacrd-Cocur de Turgeau.
Le convo palt ra de Pax
Villa Sacr&-Co' ur ofi la de
pou llc mortell, sera txpo-
Lee des 2 hr.: P M.


de l'Ecote de Musique Ste Trinite

23 Novqmbre

Recital de piano Fred MOYER

24 Novembre

Concert de Gala de l'Orcnestre Sainte Trinit6

Direction JULIO RACINE

25 Novembre

Concert de Musique de Chambre


Salle St Cecile Ulue Mer Guilloux

Entree: Adulte $ 2,00

Enfant $ 1.00

N.B- Les magnitophones nc sont pas admis dans
la Salle do Concert


Notre opinion claire et simple : seal ce traitement a (3)

temps 4SASSOONING. peut rendre vos cheveux vraiment

. ... re s"l d-ssant : tl -. -


va
D.N !,


Prien Has.
fttMetee 5iintg Cgn .
Divine heaid'uriE el 'i tlh


3.'v~
I imsintl RibRmse:
Rerweir Iltanudlets ieeeltjitc..







sral


we don't look good,

.-VidalSas...oo





Les produits VIDALSASSOON sont en plte dans tous
Tes Grands Magassias et Suapernarches


- -------------------- -------------, _~-, ,,--,----~ ----- l~,~. __-`----.-- ~-----~r------ ---i


LE cNOUVRMSTR*


MERCREDI 21 NOVEMBRIO,


PAGIn 2


IRAN :
Le manque
d'autorite du
Gouverentent
amGricain
en cause
selon Kissinger
AUSTIN (TEXAS) (AFP)
Le manque d'autorite du
Gouvernement americain a
augmented la faiblesse des E
tats Unis et pcrnis le dove
loppement de crises tell
que cell d'Iran, a declarn
Mardi l'ancien Secretaire
d'Etat Henry Kissinger aux
Gouverneurs republicans re
unis A Austin (Texas).
Si nous ne faisons pas fa
ce dans les annoes 80 a cee
te absence de - a ajoute M. K'ssinger, edes
crises telles que celle que
nous vivons depuis quelques
semaines deviendront de
plus en plus fr'quentes, se
produiront de fagon de
moins en moins previsible
ct nous les controlerons de
mgins en moins>.


mauc;ine:




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs