Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/10534
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: October 26, 1979
Copyright Date: 1979
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID10534
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text





SALVADOR :


LA JUNTE LANCE

UN A VERTISSEMENT

A L'EXTREME GAUCHE


SAN SALVADOR, (AFP)
Li Juiile do Igotivernemenlt
luvoltllhuoiiialre dlli Salva-
(i0i a laundl vcndredi un a
vert iss.eilliltl I ai glro ipes.cx
triilsliiteis di Oiiauche. affir-
inainl qu'elle aigira i6nergl-
qlenieinl sl les disordres et
lt, 'xies si S poiiurs ivilnt
Tout le centre de la capi
ta,' ist oiceupe par diffe -
r'niit's organlisatioins extr6-
in'stes lotlinnit In le bloc
pli I uilir revolutionnaire
BPi'R ). (tl nmantientl en
oaie depuiis trois jours 250
p sonne s. aulx M ini.st res
du travail et de 1 economice.
En otrie. profitant 'de la


Accord a la reunion


situation, des groups non
Identiflcis out pilll et Incen
did plusleurs magasins du
centre qNous saurons fare
re la difference entire les
revendications potliques et
les acts de vandalism,
ials l'armde Interviendra,
dans ie cadre de la Lol pour
freiner la violence,. a dd -
clare la Junte.

eudi soirl les militants
du PR s'etalent heurts' &
dcs manifestants de la D6
mocratie-chretienne qui,
eux, soutiennent ra Junte.
Dix personnel au moins a
vaient eti blessues

S Tripartite sur la


Cisiordanie


LONDRES. (AFP) )
tonomie palestinienne se
Les negociateurs sur 1'au-
sent mis d accord Vendredi-
(a Londies pour que les elec
lions dans les territoires oc
cupes par Israel soient su-
4icrviees par des civils, et
onlt renouvele leur offre aux
Palestiniens de participer a
ces negociatiOns par 1'in -
termediaire de l'Egypte ou
de la Cisjordanie
Apres deux jours de r6u-
nino a Londres, le Premier
Minsitre et Ministre egyp-'
tien des Affaires Etrangeres
Moustapha Khalil. le Mis
nistre Israelien de l'Inte -
ricur Yosef Bourg. et 1'en-
voye special du President
Carter Robert Strauss. ont
public uin communique lui
reflfte les progress ;sobs -
tantiels faits dans plu -
sieurs secteurs selon 1'ex
pression de M Strauss
En ee qtti concern les e
elections, elles seront sorga


nisees. conduites et supervi
sees par le personnel ci-
vil Isradlien autorise et par
les Arabes palestiniens 10
caux agrees par les nagocia
pagnes d'autres civil repr6
teurs sur l'autonomie, ac-
compagnes d'autres civil re
presentant des individus ou
des institutions, ainsi qu'en
d6cideront les n6gociateurs
D'autre part. ces elections
Aeront ouvertes S la press
international et a des ex
perts designs par les ne-
gociateurs
Les representntts Israe -
lien, egyptien et americain
not d'autre part renouvele
leur invitation au gouverne
ment Jordanien a se join-
dre aux negociations sur
1'autonomie, et demandent
oinstamments aux represent
tants Arabes Palestinlens
d'y participer en rejoignant
les delegations. gyptienne
et Jordanienne, comme pre
( Voir Suite Page 6 )


Un vent de rynouveau cul
turel souffle ;, i'heure ac
tuelle, sur l'Instiut Lope
de Vega ou. la culture his
panique ect tenue en haute
cslime ci connait une grand
de diffusion.

C'est ansi qu'il a Ite for
de, voill quelques mois,
par la dernice promotion
78-79, une Association des
Anciens de 1Instiltut. Ceux-
ci se reunissenl une fois
par semanl e w (1 llnreredi)
pouril prlr, pout(r discuter,
pour poser des jalons ell
vuIIc dl'ulii renuliveau cultu-
rel pour les hispanisants.
C' et ainsi quie 1 occasion
des Nations Uit's, ils ont
or niti'se in apres midi cultu
rl Ol o 0clailts Musitques,
poi Sit', ( lt' tout (-n espa-
giol, biWen sur) out etc les
nlltes domninani. enll cc
jir ice Lrenlcoi'ircr et de par
, in' (ilr1' S is nation s.
Actuelleme't,, olus l'im-
piilsin de Mre' Sounia R.
Augutin ii tirofesseur a
I'Institut et Crnsul de 1E
qui:lteur eli 1 .ltit, les etu
diants vont month er une pie
cc de theatre en espagnol
ecr-ie d'ailllcurs par Mme
Augustin ct qui sintitule:
Derecho de Mornr ,iDrame
en deux actes C'est tine
piece dune brulante actua
lile cqui pose le droit de
mourir d'un individu cloue
au lit de mort iatteint par
ex de cancerI et que la fa
culte impuissante ne peut
po:st sauver.C'cst un drame
bouleversant at qui fera re
flechir plus 'Iun. II sera
joue par quatre etudiants
de 1'Institut thomrmes, une
femmei.
La grande premiere pour
rait avoir lieu A la fin de
cembre ou au d but de jan-
vier. En plus de cela- et ce
sera une innovation de
1lInstilut- il y aura le

nal mural>. Up journal qui
sera ecrit par les etudiants
mais qui ser,; au lieu d'e-
tre edited ou mimeographie
placard sur un )tableau. Ce
qui permettra rux etudiants-
d'etre au courant des activi
tIs de 1'Institut. Ce journal
mural peut devenir la re-
vue de l'Institut Lope de
Vega.

Comme on le volt, cette
annec, les dispositions sont
prises pour fare de l'Insti
tut le centre de la culture
hispanique chez nous. Et
cest tant micux... Nous fe
licitons vivement le Dr.
Louis Lamothe pour cette
nouvelle impulsion et o-
rientation donnoes & lInsti
tut LOpe de Vega. Ce qui
ne peut etre que profitable
aux uns comme aux autres.


VENDREDI 20 OCTOBRE 70
?J.- Q 1.I&*


COLUM6U -
LIS RAF,


N180 E LU RLINTEAMERICAIN DR PRE311


IDJKEBCTZUR LUCIEN KO?4TAi
ADMINISTIRATEUR Mine Max CHLAUVU


I


RENCONTRE AVEC...

MAITRE


DANTES P. COLIMON
LE NOUVEAU BATONNIER DE L'ODRE DES AVOCATS
SUR LES GRANDES LINES DE SON PROGRAMME
Par Webert LAHENS


II y a un mcs environ de
puis qu'un nouveau Baton
nier, aux elections de l'Or
dre des AvocaLs, a ete elu.
C'est Me. Dantes P. Coli-
mon qui est assisted de Me-
Theodore Achille Jr, Secre
taire; Me. Jean Vandal,
Tresorier; et des Conseil-
lers suivants: Mes. Newton
Charles, Georges N. Leger,
Charles H. G. Dalencour,
Martial Celestin, Andre
Brutus, Pierre Labissilre,
Berthony Gaston, Robert Au
gustin, Gerald Perry, Ray-
mond Guillaume et Ri-
gaud Duplan... Nous avons
rencontre Me Colimon, le


EN MEMOIRE

D'ANTOINE BERVIN
P Lyolnel DESMARATTES

La dernire f is que je de ct je ne suis ni Dieu ni
l'avais rencontre, c'etait un medecin; celle ci se ju
aux studios do la Radio ge et je l'appr6cie>. Ce jeu
National, oil :1 venait ani de mots ne me surprit pas
mer une Table Ronde sur de la part d'un erudit que
la Mission de la CMCH j'avais eu l'avantage de
(Commission Medicale Chre frequenter a l'Institut d'Ad
tienne d"Haiti). Quelques ministration, de Gestion et
ours plus tot, je lui avais de Hautes Etudes Interna-
offert mon R-cueil COEUR ET MA PLUMEs a- assurait le course vec cette d6dicace : tie et Diplomae>>.Pour nous
(A M. Antoine Bervin, de la promotion ANTENOR
un maitre don't je suis fier FIRMIN (Section diplomat
d'etre le disciples), que) il etait un maitre d'un
Et -c'est avec un sourire genre particulier; son exac
auquel il repondait dejS titude, sa tenue olympien-
que je l'approchai pour ne, sa force de travail &
mieux l'ecouter: sJe me de pris de 80 ans, sa culture
made, me I dit-il, si ton en faisaient quelqu'un de
coeur est aussi solid que
ta plume: Celui-l se son- (Voir suite page 4)


nouveau Batonnier qui no is
a expose 1 e s gran -
des lignes de s o n
action au batonnat
Me. Colimon nous a faith
part, en un clair expose,
des points essentials qui ont
retenu l'attention du nou
veau conseil de l'Ordre :
lo) Une commission d'e-
tudes et de travail a ete
specialement creee. Celle-
ci va se charger de revoir
certaines lois, de revoir le
tarif juridique qui nest
plus en harmonie avec la
vie haltienne Alors, des
suggestions seront faites au
Dpt. de la Justice, car les
avocats, avant tout, sont
des auxiliaires de la Justi-
ce.

2) Une commission d'in-
formation et vulgarisation
a ete formee. Le nouveau
conseil se propose d'avoir,
de temps en temps, A la ra
dio, h la T.V un program-
me dans lequel le Conseil
se fera fort de commenter
6. l'intention du public cer
tains textes de loi, certgins
points de doctrine ou d6 ju
ridisprudence.

3) Une commission d'en-
r'aide et de pr6voyance so-
ciale est en train d'etre or
ganisee. On a compris se-
lon 1'experience que cer-
tains avocats vieux, mala-
des etant sans resources
au soir de leur vie qu'il fal
lait les aider. On a pense
&. un system d'assurande
et SL 1'avenir a une asile.
4) Une commission pour

(voir suite page 6)


Ti16phone : 2-2114 Bolte PFsle : 1i31
Rue du Centre N 3131


tp d'Etat en Coree du Sud

mame source, ainsi que son COIRE DU SUD : SELON President Sud-Coreen au Seoul, pour
adjoint, Monsieur David SEOUL, M PARK AURAIT rail ate tue lors du coup d'un barrage
Aaron Une reunion du con- EU UN ACCIDENT d'etat de vendredi. a reeagend 1a


sei.1 de security s'est tenue
une here apris a ce sujet
Selon la Maison Blanche,
qui cite la radio interieure
de Seoul. le Premier Minis
tre Choi Kyu Ha a pris le
pouvoir spar suite d'un dif
ferend avec le Prdsidents
et le Chef d'Etat-Major
Chong Sung Hwa est char-
g6 d'appliquer la Loi mar-
tiale.


WASHINGTON, (AFP)
'Le Gouvernement ameri- '
cain a 66 inform par les
autorites Sud-Coreennes que
le President Park Chung
Hee aviit. 6td victim d'un
accident, apprend-on de
source officielle ,
On n'a pu toutefois obte
nir de, confirmation des ru
meurs selon lesquelles le


Selon la meme source,
les autorites de Seoul au-
raient d6clare a l'Ambassa
de des Etats-Unis que le
President etait hors d'Etat-
d'exercer ses functions a la
suite d'un accident La na-
ture de 1'accident n a pas
etd precise
Le President Park s 6tait
rendu Vendredi a Taejon, a
160 kilomrtres au Sud de


Les Sports

HAITI-JAMAIQUE

A VANT SURINAM: UN CAP


Cot

WASHINGTON, (AFP)
Le Premier Ministre Sud-
Coreen. Monsieur Choi Kyu
Ha, a depose Vendredi le
President Park Chung Hee,
apprend-on de source offi-
cielle au Departement d'E-
tat
Monsieur Park Chung Hee,
precise-t-on par ailleurs. au
rait 6t6 tu6 au course de ce
coup d'Etat.
La Loi Martiale a 6td pro
clamde dans le pays, indi -
que-t-on de bonne source La
chute du regime de Mon -
sieur Park Chung Hee sur-
vient apres deux semaines
de violent manifestations
centre les violations des
droits de 1'homne dans ce
pays.

xx x x

COREE D USUD : I
PRECISIONS DE LA
MAISON BLANCHE
WASHINGTON, (AFP)
Le President Jimmy Car-
ter a ete informed du coup
d'Etat survenu a Seoul vers
14 heures locales (18 heu-
res GMT), indique-t-on ven
dredi soir de source official
le a la Maison Blanche
Le President a et6 infor-
me par son conseiller pour
les questions de s6curit& na
tionale, Monsieur Zbigniew
Bizezinski. indique-t-on de

Bulletin
Coree
Assassina?

SEOUL (AFP)
Le President Park Chung
Hee a ete tue a coups de
revolver par le Chef de la
CIA sud-coreenne (KPIA)
a la suite d'une querelle,
vendredi, soir, indique un
communique du Gouverne-
mnent h Seoul.
La querelle entire le pre
sident Park et le Directeur
d la KCIA, M. Jim Jai Kyu,
a provoque un change de
coups de revolver qui a ega
element coute la vie au
principal garden du corps
du president, M. Cha Ji
Chul, et a quatre fonction-
naires de haut rang, ajoute
le communique.
M. Am a et6 arrete, indi
que encore ce communique.


SFRAN (Hy
le; ils ne parent point a
voris, mais ils sont quand
meme suscetibles fer la bile> de tout adver-
saire indolent et peu con-
vaincant. Et encore qui ose
ra l'affirmer: leur peau
est dejk vendue pour cette
premiere confrontation sur
terrain adverse face a son
homologue haitien! En te-
tmo-gne leur brillante recent
e victoire devant la forma
n de Surinam.
'Notre selection national
qui n'a point menag6 les
exercices preparatoires. n'au
ra done pas de sitot les cou




EN BREF
nesse et du Sport se rendra
au course du week end dans
le Nord vue de proceder a
installation des directeurs
regionaux du Sport.
La d e 1 e g a t i o n
q ui sera d i r i gee
par le Chef de la Division
de 1'Educat.on Physique et
Sportive M. Antoine Tassy
sejournera espectivement
aux Gonaives, A Port de
Paix et au Cup, Haitien.
Les autres secteurs impor-
tants du pays recevront in
cessamment la visit des
representants ministeriels
du Sport.
Esperons toutefois que ces
direceurs regionaux sauront
justfier la conflance pla-
cee en eux.
Nous renseignerons.

PouxE xxx x
TOM POUCE
LAISSE LE PAYS
Va-t-il laisser le pays de
finitivement, une annee a-
pres son retrait du foot-
ball actif? La trompette
sonne en ce sens assez fort
au sein des supporters de
l'Aigle qui assistant regulie
rement aux entrainements
du club pere plus rien en Haiti va
peut etre chercher fortune


L'ETAT DE SANTE DU CHAH D'IRAN


N Y, (AFP)
Le Chah d'Iran, hospital
lise depuis Liidi (bien :
Lundi) a New York ouf il est
trait pour un cancer des
glandes lymphatiques, f6te
Vendredj son soixantieme an
niversaire dans la suite
qu'il occupe au dix-septie-
me dtage de l'hopital Cor
nell
Un Porte-Parole de 1'ho-
p'tal a indique one 1'empe-
reur diehu celbrernit son
anniversaire en famille. en
presence notammint de sn
soeur: la Princesse Ashraf.
Un cgteau d'anniversaire a
6te offert par 1'hopital, et
plusieurs centainps dp sym
patlbisnts du Chah doivent
manifester dans 1'aDres-mi
di nour anoorter leur anpui
a Mohammed Reza PahlPvl
Le Porte-Parole de 1'Ho-
pDtal n oricis6 par ailleurs
que 1lancien souverain se
remettait normalpmpnt de
1'ablation de la vdsi'ulP bi
llairp ou'll a suibie Merr.
di (I1 vn blen et eiit mar
chpr alntour de son lit, a
dAelar6 le Pnrte-Pa-nlp
DP son cnt6. le mdpelin
de 1'ex-snuverain fl Doc-
teur Hibbard Williams, a
indioui OmiP e dnncer des
glandes lymphatiq4es don't '


souffre 1'empereur dechu
s'etendait de facon inquid
tante,. mais pouvait etre
trait Le Mddecin a precise
que Mohammed Reza Pahle
vi avait entire mmm m mm
cent de chances de survive,
s'il est soumis a une chimio
thdrapie temporaire selon
le Dr Williams, pourrait
prendre de six mois A un an
sion politique. a-t-il dd -
clare, mais si je devais
prendre une decision d'or-
dre medical, je souhaiterais
que ce patient rest aux
Etats-Unis de six mols Sa
un anr>
La presence prolong6e
du Chah aux Etats-Unis,
si elle se confirm. risque
de compliquer les efforts
entrepris par Washington
pelr' ameliorer ses rela -
tions avec le regime de Td
heran Le D6partement d'E-
tat a insist a plusieurs re
prises sur le faith qu'un Dd
partement d'Etat
prises sur le fait ou'un vi
sa avail t d accord l'ex
souverain pour des raisins
strictement humanitaires,
mais ces explications ne
semblent pas avoir con -
vai,ncu les autroitls ira -
niennes Vendredi, le per -
sonnel de 1 Ambassade


dees branches.
que mal, elle
tant la pente
et a toujours
che du coclie
mememe un onG


Tant bien
relieve pour-
petit a petit
fait la mou-
C'e cl uand
presage.


l'ina
e On
i caoi


d'etre reverse


CORE DU SUD:
DECLARATION Dl
GOUVIERNEMENT
LA DEMISSION
DE PARK
SEOUL (AFP)

Le Gouverneme
reen a public un
tion indiquant qi
mier Ministre Ch.
replace M. Par
Hee a ta tete de
vertu de 1'article
constitution qui
qu'en cas d'incap
Chef de l'Etat, 1
Ministre peut ass
functions.
La declaration
ne aucune precise
tant de savoir si
dent Park \a e
d'un coup d' tat
nest plus en me,
mer ses fo~ctions
autre raiso inco


Va-t-elle pcuvoir cette
fois-ci enraycr 1'obstacle ja
maicain? 1, ut-on esperer COLOMBIE:
sa qualification puur la
ronde finale rde Paramaibo? MNaC na,


On aura un avant gofit
peut-etre capital demain
soir sous le coup de 6 hres
au Stade Sylvio Cator .


SCAO


se refunieni

I'Ambassadi
de France


BOGOTA; (AFP)
A. CARRE Neuf personnel
homes deux
quatre enfants si
gies vendredi S
de France & Ruogi


Ils ne sont pas toujours
dociles les jamaicains que
nous avons eus le privile-
ge de voir evoluer il y a
de cela pas trop longtemps
au National Stadium de
Kingston.

Certes leur foot-ball est
loin d'etre une sensation
mondiale. Mais les petits
troubleurs de fete du lea-
der Michael Manley produi
sent parfois on jeu assez
rude, alerte et meme im-
pressionnant. Face S Haiti,
les courageux <,o me ka>)
n'auront pas la parties bel-





CONSEIL NATIONAL
OU QUOI?
Le Bureau Federal nous
a confirm la reunion pro
chaine des clubs de Port
au-Prince (Coupe Pradel)
et des Ligues Regionales
qui se ticncira le 11 Novem
bre a 9 hres A.M.

Ii est touter'os manifeste
que la note de convocation
qui nous a et6 remise ecar-
te subtilement le terme
CONSEIL NATIONAL id'ail
leurs toutes les associa-
tions regulieriement allI-
liees n'ont pas ete convo-
quees, et n'a nas, faith al-
lusion a cette seance ordi-
naire de l'Assemblee Na-
tionale du Foot Ball alnsi
que le prevoit la legisla-
tion federal
D'autre part l'ordre 'Jf
jour de la convocation
n'annonce pas la presenta-
tion des rapports de ges-
tion de 1'executif federal
qui doivent etre soumis a
la sanction des deleguds
presents.
On aimerait bien voir un
peu clair.
x x x x
POUR LA DECENTRALISA-
TION
Une delegation de la Se
cretairerie d'Etat de la Jeu


nonce des porte
l'ambassade.

Selon des app
niques anonymi
les personnel
l'Ambassade sE
membres de l'o
pro-chinoise laire de libirati
don't certain m
commence a tre
par un Consell


PUERTO RICO ET


u


Coin du Jardinier


La Pomme de terre Culture d'interet

mondial

Originaire des regions froi maladies cryptogamlques
des des Andes; la pomme de don't le developpement esb
terre; par des voles longues 1fac'llt6 par l humidity. D6jS
et sinueuses; a est repandue se manifeste un accrolsse-
S travers le monde. Une des ment de la rdslsface all
quatre grades cultures all mildiou sur plusieurs ilgndes.
mentaires mondlales avec le Le control des maladies bae
ble; le riz et le mais. Une tIriennes et virales se pr'A
production de 300 millions cise dgalement. Les deux vt-
de tonnes en 1974. Une res- roses regoivent la mellleure
source de base pour plus de attention sont 1'enroulement
100 pays. et le virus Y.
Les recherches portent pur
La pomnne de terre se pla la resistance-aux nematodes
ce au pr mier rang des pro a kystes et a nodules et sur
ducteurs d'dnergie alimental l'adaptation au stress et 4
re. Pour trouver des solutions I environnement.
aux problems 'de la faim
dans le monde; scientiflques L'une des plus importantes
et dconomistes se livrent a orientations du CIP est d's
des travaux de recherche miliorer les qualit6s nutri
qui ddbouchent sur des pos tives de la pomme de terre,
sibilites de plus en plus gran son contenu en protlines et
des d'intensifier la produc- l equillibre Carbohydrate-
tion; d amel;orer les techni protline. II y a actuellement
ques de propagation; d'obte des possibility de doubler
nir des varietds 'nouvelles les rendements et; par des
susceptibles de s'adapter & techniques de propagation
des conditions d!verses; d aug mises a point de multiplier
center la resistance aux les plants saines et produce
maladies. ,. tives a partir de petits nmor
ceaux de tissues.
Le "Centre International
de la Pomme de Terre3 CIP: Bien que dans une sphere
est un organlsme qui s est d'action limitle; la DARBOU
consacre a ces recherches. CO a appotte une contrlbu
12.000 sujets ont dj 4tId ltion aux recherches relate
collectionnes; 2.000 clones 6 ves au mildiou en introdul
values g&ant a leur rdslstan sant des varities rEsistantes
ce au mildiou et autres a cette maladle at en sul-
champignons; aux n6mato- vant le d6veloppement de
des; aux virus et bactdries: ces cultures. Les plants im-
& leur resistance au froid: ports proviennent de la
6valuds ouant a leurs rende Fondation Rockefeller et do
ments et & legus aualitls grands producteurs d'Europo
nutritives. Quelques-unes des varidt6s
nouoelles intdressantes pour
L'expetience a montre que Hait: la RENOVA; la BARA
la pomme de terre peut ftre KA; yla DESIREE.
cultivde sous une grande /I-
varidte de conditions tropi Nous rappelons que nos
cales. Les Droblmes posds paysans de Furcy ou de la
en milieu tropical humide Nouvelle Touraine baptis-
n'ont pas enpore trouvd de seat Jn mildlou du nom i Ln
solution satisfaisante: mais; VEa hiverr).
de plus en plus se prucisent
1i6 Boyeps 4g pfp; 4gg ppuiitlp 4e 4ewDOpOIpp


L ,-- -


LES AGTIVITES

CUL TURELLES
A L' INSTITUTE LOPE DE VEGA


- -- --- -- -- T --- ------ ------~--~.-~~-- ~ .~r-- --II ~. -I~---~-. __I~~


DI


HAITI AFFILIES

A CLAPTUR

Sous le titre Puerto Rico
and Haiti Join CLAPTURt-.-
-la grande Revue Bilingu'
domlnicalne Bohio Domink
chnos (Orgae d'linformation
touristiQue et de circulation
internationale; dans son '
ditllon no. 45; a renau'piubUt
que cette important nouvel
le qui nous est chere, a plus:
d un titre et qui dolt rejoutr
tous ceux qui sorit favola-
bles i la promotion de ,Vin.
dustrle5 touristique natlona-:.
le. Pour la plus complete,.
edification des intdressas et
de nos lecteurs; nous of-
uguration irons la traduction de 1'ar
Ignore s'il ticld en question.
tale avant
(
Puerto Rico; Etat Libre
Associd aux Etats Unis \et
Haiti qui partage avec 1I
APR Rdpublique Dominicaine le
APRES territoire de Ille que Chris
tophe Colomb baptisa du
nom de ont sollicitd leur admission'
int sud-co la Conf6ddraSKon Latinoa
ie declara- moricaine des Journalistps
ue le Pre- du Tourisme (CLAPTUR).
oi Kyu Ha o.
rk Chung Ces deux pays ainsi que'
k ChEtat on Cuba et la Jamaique qui ne a
38 de la font pas encore parties de la
stipule Confederation; appartien-
sacit u du nent au group des Grandes
e Premier Antilles qui forment 1'Archi
umer ses pel des Caraibes.

n ne don- Les nouvelles Associations
ion permet portent a 20 le nombre des
le Presi- pays affities a la Conf6dera
lte victim tlion.
ou s'il
nsure d'assu Ha'tt et Puerto Rico ont
s pour une adress6 leur demand d'affi
nnue. elation au Secr4tariat G&n6
ral de la Conf6deration La-
tinoamdrica'ne des Journa-
listes du Tourisme sidgeant
A Mexico; par le truchement
de 1Assoc'ation Dominicai-
ne des Journalistes du Tou
ines risme de la Republique Domi
t a nicaine (ADOMPRETUR).
e Cette derniere a collabord
6tro'tement avec les deux
pays pour que ceux-ci attei
gnent leurs objectifs.
es -e trois Les deux pays envoydrent
femmes et une delegation compose
e soot refu d'Observateurs au Ve. Con
ambassade grs Touristlque en septem
la; n n hr 1978 Santo Domingo.
e-parole de ta VI 'Congrds auquel ils

assisteront en tant que mem
els tdldpho bres affilids; sera tenu a
es A IAFP; VinS del Mar; Chili; du 29
refugees a novembre au 2 decembre
eraient des prochain.
organisation
rmee popu- Extrait de la Revae, Bohio
ona (ELP); dominicanos No. 45 Au-
embres ont tomne 1979
e juge jeudi
de guerre. Santo Domingo; R. D.


~.


--i T


alllcursa d'aprts les oui-di
re.
x x x x

,LES GLADIATRICES> ET
L'ATHLETISML
Le Club spcrtif fem.n'in
le public sportif a un pet-,
inarathon qu'il organiseidau
Bel-Air, a ln'.mcntion n des
jeunes coureuses locales
le dimancne 4 Novembre.
L'heure du depart est fi-
xee a 3h30 P.M

Des prix assez allechants
seront remis aux gagnantes
a l'issue des epreuves et
les inscriptions sont dejd re
ques tous les apres-midis
de 4h a 6h au du Centre
d'Etudes du Bel Air Rue
des Cesars).
Cette manifestation sp6rti
ve est organisEe en vue de
feter les base, d'une sec-
tion d'athletisme au sein
d club.
xx xx

SEMINAIRE POUR LA
PRESS. SPORT' VE
On apprend que notre
confrere CarJn Desinor, chel
de 1'Unit8"dc Presse au Mi
nistere de la Jeunesse et
des Sports a deja contact
certaines -ecettes de la
press spiirti/c frangaise en
vue de i organisation pro-
chaine en Haiti d'un semi-
naire a intention de nos
journalistes sportifs. Un pro
jet qu. cst vivement a en-
courager.
Nos ;,ms Carlo Desinor
nates demain par la Air
et Georges Valcin qui vien
deaux S un seminaire sur le
role de la press dans le
sport reg' -neront leurs pe
nates dem 'i par la Air
France.
x x x
TOURNOIS F SRCES
,ARMEES D H,, TI
Contrairemel.t A ce qui
a ete envisage recemment
la date d'ouverture des corn
petitions sportves organi-
sees S 1'occas'on du jour
des Forces Armees d'Haiti
a etd reported au 29 octopre.
Nous esperons la recep-
tion du calendrier des e-
preuves en vue de mieux
renseigner le public qui s'v
interesse depuis des deca-
des.
x x x x
BASKET BALL
C'est e apr5s midi qu'a eu
lieu au Stadium Jn Clau-
de Duvalier, I'inauguration
du champlonnadt masculine
de Basket Ball patronne
par la Rawl4ng's SA. L'hon
neur d'ouvrr le bal reve-
nait aux formations Estu-1
dientes et Victory Raiders.






" VENDREDI 20 OCTOBRE-.79


PETITES ANNONCES


DEMANDED
D'EMPLOI
Jeune fllle d'plamde en
Management et Admintstra
lion de l'Inst'tute of Mapa
gement Studies, Kinsaton
Jamaica, cherche employ
dels industriese, le commer
ce et les bureaux publiques
ou prive s.
Elle peut 6tre contacted
par t6l1phone au No. 23982.
2510
Hall a vetf-re

A l'Avenue Jean Jacques
Dessalines au No. 396, cons,
truite sur propriety dAe 189i
ptlds de profondeur entire
ment clOturde en mur.
Grand dapot & 'lnterieur
Cle en main.
Pour Rendez-Vous, son-
nez le 2-3849 de 8 heures
30 a.m. A 1 here 30 p.m.
Courtier s'abstenlr. X

XX x x

A VENDRE

Une Volvo'bleue, modle
264, annce 1977, Power stee
ring, air condition radio
Appelez le 2-1900 ou le
6-2545 pour tout renseigne-
ment 2710

xxxx

Offre d'emploi
BEAC recherche conduc-
teur Engihs de chaotir pour
travail en province.
T616phonez 2-3614 entire
7 heufres et 14 heures pour
rendez-vous.


OAfIu UB sw


QUE PEl
1 + 2 -
prochalris
Nous I
re, nous
draux de6
grande V
du1 MOU
TE HAIT
Iloel situ
la ruelle
Compto
tractions
Comme
fit sera
Vras soet
ment No
Vehons h
M



MAISO


LE 1%OCES US VONS -

Ztdaclorns dadts le uowlde


IU -UMEL Des goffcvenements ou par
ON ts pelttques du monde en-
3RON4 O T LESb tier, coti.uent t r6agir aux
3- 4 NoVembre condemnations pronounces

9rons nous distral mard Soir b Prague centre
cholsions nqos ca six nrembres dru Vons (Comi
Sfin d'anane a la t6 de defense des personnel
'ente Exposition Ijustement poursuivies.
VEMENT NOELIS- A Canberr4; Ie ministre
'IEN, au local du australian des Affaires Etran
a6 au terminus de g6res; M. Andrew Peacopk;
Chdriez. a qualifi6 le verdict de Pra-
)irs varies at gue diverse~... a la communaut6 internatio
d'habitud, le pro- nale's. La portde de cet ou-
consacre aux oeu, trage est ressentie par le
lste haitMouve gouvernement.et je suis sfir
ous en fouhaiten qu'elle lest 6galement par
er 3010 oulParlement et par la pop'
erei 3010 lat'on* a d6clar6 le minlistre

x x x devant le Parlement austra
lien. Cette declaration a dte
approuv6e par l'opposition
S A LOUW_ travailliste australlenne.


A UIQUINI
4 Chaml res a -nisoher -
4 Sales de Bain Depen-
dancej Vue magnifique,
Sunnez le 5-1302 entire
1 lire. P.M. et 6 hreu P.M.


HOUSE TO RENT
AT DIOUINI
4 Bedroom 4 aathrooro
- Maids quarters.
Call 5-1302 between 1 h,
P.M. iid 6 hr2s P.M.



A VENDRE

A vendre au plus offrant
trois voitures


X-27 1. JEEP-Wagoneer 1975
X X X X 6 Cyl!ndres; tout terrain


Ofra deiemtploi
Manufacture ctablle dans
la zone indurtrielle de
Port-au-Prince recherche
Une Secretaire Bilingue An
glais-Franqais Ayant une
connaissance en Comptabi-
litA.
Les Candidates interes -
sees sont prices d'envoyer
lelurCurricuisn Vitae, avec.
remu6Oration souhaite A. :
P 0 BOX 2218 -
Port-au-Prince, Haiti
2610

AVIS

ORGANISM DE "
DEVELOPPEMENT DU '
NORD
11 est av s6 aux interest
sas que l'Organisme, dans
le cadre de sa section d'Ir
rigation. recherche un ing6
nieur c'vvl avec competen
ce en hydyaulique et d'une
experience d'au moins 5 an
n6es.

Les soumiss'ons sont re
ciis tous l"s ours ouvra
blues ou par pose a sron
ad-ess- Rue 16 B C'ip-Hai
t'n bo e Poslale 93.
C-p-Hatlein, le 22 Octnh-e
1979 2610
La Direction

AVS
T.e Dfpartcmcnt du Com-
mpre et de l'Industrie ovis-
les Boulanl'ers: Pntisss -.r-
et Commercants Dlfa plants
diliment, patents et ident -
fI,': ro a partir du samedi
27 octnbre courant; ],, livrai
son de far'ne se fora ,nu
comploir des Magnsins de
Etat a Port-au-Prince et
dans les villes de prov'e"'s
29103


2. LAND ROVER 109 -
1973 chassis long; gasoline
3. LAND ROVER 88 1973
chassis court; gazoline
appartenant au Programme
des Nations Unies pour le
Developpement; Projet INFP
HAI-78-021.
Ces vehicles seront ven-
dus a l'endro't et dans 1'dtat
ou ils se trouvent.
Ils peuvent etre inspects
au Centre de lInformation
Professionnelle a Chancerel-
le.s.
L'ouverture des plis cache
tes et adress6s au Bureau
des Nations Un'es pour le
'6leveloppement; 20; Avenue
Ducoste; aura lieu le 15 no-
vembre 1979.
Tous les droits de Douane
sont a la charge de 1'ache
teur.
Le Bureau du PNUD se r6
serve le droit de rejeter n'im
porte qu'elle offre.
2710
x :: xx

ON DESIRE

MkRanicien exp6r'meni -.
connalssance des cam'ons
it gozoline Ford et des v6hi
cules Jeep pr6f6rable- en-
,'avve curriculum v tae a
P. O. Box 773 Port-ani-P'ince
3110
X X X X

BUREAU A LOUER

A Lahie 550 p'eds carr6s
bien place Parking -- 2 bu-
reaux reception toi-
lette- Cofe Room possibili
I cel matisation
T-,- avantaeux


Rolaco


A Barcelone; le dirigearit
communist espagnol Manuel
Azcarate a affirm dans le
quotidien Trebalb; organ
du parti communist de Ca
talogne; a qualif'd le process
de Prague de demonstration
seandaleuse de la repression
qui est exere e en Tchecos
lovaquie depuis 1'interven-
tion sovi6tique en 1968; pour
mettre fin experience du
socialism en liberte6. M.
Azcarate a ajoute que ces reflete 6galement que;
en depit de la forte repres
sion; le stal'nisme ne peut
pas 61ininer le desir du peu
pie tchecoslovaque de cons
truire le socialisme d6mocra
tVque; comme celui qui a
commence avec le 'printemps
de Pragueo.

A Paris le psati socialist
francais a expri 6e sa pro
fonde indignationa. Dans un
communique il considre ce
proc6s comme Qune vdrita
ble fuite en avant qu'opere
le regime cheeoslevaque.
Corifronte a laspitatdon de
mocratique de son people;
il n'a d'autre r6ponse que
d;aggraver le caractere re
pressif du regimes. ,,Avec
tous ceux qui sont attaches
a la construction du socialist
me dans la liberty; le PS
demand 4 nouveau que
soient lib6r6s tous les pri-
sonn'ers politiques en Tche
coslovaquse a l'6gard des-
quels il rkaffirme, sa sol'da
r.te. ,*
A Londres; le parti com-
muniste de Grande-Bretagne
(PCGB) cgondamne s4ekre-
ments lFissue du process et
demand la lib6rat'on des
condamn6s; inditue jeudi le
quotidien communist

n'ng Stars. Le PCOB estime:;
dans un commurilqu6 q a
W6t euvoy6 au partt colnau- -
niste tch6coslovaq.ue; que
tles tentatlves continues des
nutor't6s tchecoslovaquie de
rdag'r aux disaccords': ac-
tbons et critiques politiques
en aant recours A la police,
aux tribunaux et aux bri-
sons; vont totalement A 1'en
centre des principles fonga-.
mInt.Inx de la d6mocratla
socialist.

xxxx

LES LECONS
D'UN PROCESS
Par Claudine Canetti
Paris; (AFP)
En condamnant six d6fen
seurs des dro.ts de I'homrme
a de lourdes peines de pri-
son; aprs i'un de ses tra
ditioiinels sproces publics a
huis-clos,; la Tchecoslova-'
quie s'est place elle-m8me;
quas'-d6lib6r6ment semble-
t-il; au bane des accuses
face A i'opinion mondiale;
et du meme coup se trouve'
rcjet6e dans cet ,iolement
diplomatique qu'elle avait
tant souhailt briser: consta
tent jeudi les observateurs.
Ce nest pas la premiere
fois darns la deja longue his
to re de sl'apr6s 1968>; ni
meme dans la court histol
re de l'apres-Helsinkh; et
pourtant; s! l'on en juge par
les reactions enregistrees
dans le monde entier; y corn
pris,'dans les pays occiden-
taux attaches au principle
de la ,.non-'ng6rence); l'im
pact auiourd;hui apparait
plus lourd
Pourquol cette action sDee
taculaire; qui n'aura mema
pas d'effet d'intimidation;
puisqu il semble que la relve
des dcefenseurs des droits de
1'homme so: toujours assure
A l:est. La crainte d'un nou
veau iprintemps de Pragues
ou meme la volont6 de prou
ver au grand fire) Sov'd
t'que que cette tTare p est
blen enterree paraissent in-
sufflsantes pour expliauer
ce nouveau durcissement: es
timent ces observateurs.
Plus plus Die encore quo
plus d fflcilement acceptable
paralt aux .commentateusa
.ocaidentaux,l'id6e d;un chan
tage au troca>; les condam
n6s de Prague devant en
quelque sorte servir de mon-
na'e d'6change contre la fin
de I:isolement de la Tehe-
coslovaqule sur la scene in-
ternationale.


AWIS

IMPORTANT SOCIETY INDUSTRIELLE ETABLIE
DANS LA ZONE INDUSTRIELLE DE PORT-AU-PRIN


CE RECHERCHE :
1 SECRETAIRE AYANT :
3 ANS D'EXPERIENCE
POUVANT DACTVLOGRAPHIER
45 MOTS A LA MINUTE
STENOGRAPHIE (100 WPM)
FILING
--ANGLAIS FRANCAIS
LES CANDIDATES INTERESSEES SONT PRIEES
DI'NVOYER LEUR CURRICULUM VITAE AVEC PE-
MUNERATION SOUHATTEL A : P. 0. BOX 2193,
PORT-AU-PRINCE. HAITI. '


2-5735
2910


ETATS UNIS: LA POSSIBI
LITE D'UNE CANDIDATURE
KENNEDY SE PRECISE

WASHINGCTON (AFP)
Le S6nateur americain
Edward Kennedy annoncera
lundi procha n la creation
d'un comite exploratoire,>
charge d'evaluer sea chances
de 'devenir president des E-
tats Un's; a annonc6 mer
credible charge de press du
Senateur; M. Tom Southwick
Ces declarations levernt
pratiquement les dern'ers
routes s'il en subsistait
sur la volonte du dernier "
des freres Kennedy de dis-
puter au president Carter 'in
vestiture du parti democrat
pour les elections pres den
tielles de 198.0 La formation
d'un comitA exploratoire est
en effet trad tionnellement
l'etape finale avant une an-
ponce formelle de candida-
ture.
En outre; 1'enregistrement
d'un comity offic'el Kennedy
aupres de la commission d'6
election federale; meme sex
plorato'res; fera de Kennedy
un candidat legal avant m6
me qu'il n;annonce formelle
ment ses intentions.
Le president J'mmy Carter
a pour sa part deja fa:t
enregistrer un comity de-
campagne; bien q&'4l n;ait
pas annonc6 sa volonte. de-
solliciter un deuxibme man-
mat, L


AMPFOSA INWTR 9 LIT


4 L turtle wax


La plus large game du monde de prodfuts pour
\
le netoyage le lavage fe lstrage de votre voiture...


CIRAGE en pate en creme en liquid

COMPOUND en liquid en pate

VINIL TOP CLEANER, en spray; en cirate

PROTEGE CHROME

Produit pour le nettoyage du capitonnage des houses.

des pneus du tableau de bord etc..


POUR UNE. VOITURE COMM eAU le. JOUR



/ ARJPROSA Rue pave

io\ ..c o...! w


-- -- ---- -- --- -- -- -- -- ----- --- ---- ---- ~-`- ~-~---~ c --~------.--arr^~


~3~czr~c~u~,~-l/~c~'~c~v/~,rJrr~eb~NN~v~


'rirrC~%~-/-r~-~-/-~-~-~---,-r--~lrc~rs


,_,,,,,-~-rlr~ r~-.-n--~~--~"L"'-" "'-"''----1---'--- ---~---CIU~~-C'-~L- ------------- i-__---UYU--L~ ---L;-~----------- -~~~--i -------;;.-i~~~-~~-i--ii~~il~~~ii~-~i_.


-11-


-ko


;~ac-;c~3C~c~ATl)~r~'kr~/~/~/ZC~%v/)/r~







VENIDREDI 20 OCTOBRE 79


CARNET SOCIAL


-~ ~-. PAGE ~


Dfces de M.
Charlemagne
Lalanne
Pax Villit announce le db-
Cel sIurvenu le Mercredl 24
Orlobrte 71) en I hospice St.
Fliiai,,ols de Sales de Mon-
smiur Charlemagne Lalapn
I. n rette pinibie circon;i
lialle Pax Villa et Le Nou-
vljllste prrsentent lour sym
puti lie t sa veuve nde An-
diee Jetune; et ses enfants
Nadia et Carl Lalanne; Da-
l el el Margaretis: a son
beau- frire et belle soeur
tinia eL Bernadette; M. et
Miidame Joseph Wainrlght:
Madame noe Marie Carmelle
Lalanne; A son frcre Mon-
sieur Leclerc Lalanne et son
epouse nee Suzanne Candy
eti ses enfants; Monsieur et
Madame Guy Riboul Mada
0me nee Marie Therese Lalan
ne et ses enfants; Guy Joe
Carl et Armand Riboul;
Melle. Micheline Lalanne;
Madame Jean Edouard Kd-
nol nee Colette Lalanne
Melle Nicole Lalanne; a ses
cousins Melle. Reine Lalan-
ne; Madame veuve Alfred,
Monbeleur et ses infants;
Madame Jonas Augustin nee
Marcelle Lalanne et ses
enfants; Madame Edda Du
moulin; Madame FenElon An
glade; nee Hella Dumoulin;
et ses enfants; M. et Mada
me Anto.ne David et leurs
enfants; M. et Madame Fus
tel Lalanne; et leurs en-
fants; M. Emmanuel Lalanne
Madame et leurs enfants;
M. et Madame Christian
Lalanne et leurs enfants;
Melle Junie Lalanne;.
Aux families Lalanne;
Bromand: Guillaume; Jean
Bart; Leeau; Anglade; Jeu
ne;; Brocage; Dumoulin;
Coulange; Wainright; Ri-


boul; Kdnol; et. i tous les
aut'es parents et allies 6prou
v6s par ce dull.
I Los fundrailles de Mon-
sleur Charlemagne Lalanne
seront chanties le Samedl
27 Octobre 79 a 4 heures pm
en l'Eglise du Sacr6 Coeur
de Turgeau.
Le convol partlrn de Pax
Villa Sacri Coeur of la de-
poullle mortelle sera expo
%6c dis 2 heures.
2W10


REMERCIEMENTS
Madame Gerard Lescot
nee Fernande Elief Monsieur
Thomas Zacharlas et Mada
me nee Colette Lescot et fa
mille; Madame Ghislaine
Lescot; Monsieur et Mada-
me Lescot fils et famille.
Les families Lescot; Zacha
rias; Elie et St Aude remer
cient sincerement son Ex-
cllence Monsieur Jean Clau-
de DUVALIER President ia
Vie de la Ripublique; Son
Excellence la premiere Da-
me de la Rdpublique Mada
me Simone Ovide DUVALIER
Monsieur Charles Alexandre
Abellard Directeur de la Ra
dio Nationale; les membres
'du Cabinet Ministiriel; Son




s\.


, COURSE DE CUISINE PRATIQUE
Devenez des cordons bleus, jeunes gens, jea ses
filles et vous aussi mesdames en suivant les course
reguliers dei.CUISINE PRATIQUEs au/31 Ruelle
Carlstroem tous les samedis i partir de 3h p.m

Les course debuteront le samedi 3 Novembre. Un
dipl6me sera decerne aux etudiants qui participe-
ront aux examens organisms par le Service de For-
mation Professionnelle de la Direction Gen6rale du
Travail.

Pour tous renseignements complimentaires, son-
nez le 5-2992 ou passed au 31 Ruelle Carlstroem,
tous les jours de 8h a.m a 6h p.m.

Sur demand de plusieurs 6tudiants un (COURS
AVANCEn sera assure tous les vendredis aprfs-midi
dis 5h 15 pour ceux ou celles qui ont ddej une
bonne notion de la Cuisine et de la Pitisserie.


Excellence le Nonce Aposto
lique; Les Membres du Corps
Diplomatique; les membres
du haul Etat Major des for
ces Armdes d'Haiti et du
Grand Quartler Gendral; le
Secritaire d'Etat des Mines
et des Ressources Energ6ti-
ques ;le President et les
Membres du Corps legislatif;
les membres du Corps Judi
ciaire; l'Edillit de Pition-
Ville; la Secretairerie d'Etat
A la Jeunesse et aux Sports;
la Secr6talrerie d'Etat des
Mines et des Ressources E-
nerg6tiques; 1'ex President
Franck Sylvain; les mem-
bres de la Radio Nationale;
1 Institute Haitiano Americainrr
la Presse 6crite; parlee et
t6l6visae; Madame Michble
Cond6 Obas; Madame; Ma-
dame Mona Guerin; Mon-
sieur Roger Gaillard; Mon
sieur Frantz Courtois;. les
Pompes funobres Paret-
Pierre-Louis; ainsL que tous
les parents et amis tant de
la Capital que de 1'etran-
ger qui leur ont t6moigno
des marques de sympathie
a l'occasion du deces de leur
tr:s regretti Gerard E. Les-
cot et leur prient de croire
a leur proforde gratitude.
2610



Avis de Divorce
II est porter la connais
sance des int6ress6s que l'of
ficier de l'Etat Civil de Port
au-Prince; de la section Nord
Est; apres l'accomplissement
des formalities lrgales a
transcript sur ses registres a
ce destines Ie dispositif du
jugement du Tribunal Civil
de Port-au-Prince du onze
mai mil neuf cent soixante
dix neuf pronongant la dis-
solution du marriage qui a
exists entire Myrna Hasboun
et Patrick Georges Khawly
le 19 aout 1979.
Le present cert'ficat est
dolivri pour servir et valoir
ce que de droit.
Port-au-Prince; le 25 octo-
bre 1979.


Me. Ernest Malebranche; Av
2610


x x xx

DECES DE M.
ANTOINE
CHAMPAGNE
Les Pompes Funibres Pa
ret Pierre Louis Vous annon
cent le dices survenu le 22
Octobre t 1 Hopital Fran-
cais de M. Antoine Champs
gne muni des sacrements de
1 'jgi ie.

A ses enfants Monsieur et
Madame Rodrigue Lhvmque
nee Edith Champagne.


BUvp


C, r-


VOTRE EMBOUTEILLEUR DE "COCA-COLA".


- - - - - - - - -


M. et Madame Brutus n6e
Monique Champagne M. et
Madame Frenel Marseille
ne Yolande Champagne.
A ses frdres et soeurs; M.
et Madame Andre Champa-
gne. Veuve Max St. Alb/n
nee Carmen Champagne;
veuve Freddric Zamor nie
Vironlque Champagne Fer-
nande Champagne; M. et
Madame Gerard Champagne
M. et Madame Edwich Cham
pagne; Monsieur et Madame
Nicolas Champagne; Mr et
Madame Raymond Olivier
nee Ruth Champagne.
A ses petits enfants: Marie
Junie; Jean Gardy; Ricardo
LEVEQUE Maximo et Na-
thalie BRUTUS.
A sa tante Lamercle Ap-
polon; son once Beaus6-
jour Appolon.
A ses neveux et nieces:
Madame Frantz Isidor noe
Primerose Champagne; Ger
da Champagne; Monsieur et
Madame Guy Zamor; Ronald
Yaly; Marie Chantal; Mar-
garette: Linya et Nadine Za-
mor; Patrick; Yves Andre
et Ginette Champagne; Ma
dame Guerda William noe
Champagne.
A ses cousins et cousins:
Monsieur et Madame Eric
Edouard Hall; Monsieur et
Mme. Ewald Ligondi nee Y-
vette Hall; M. Benjamin Ap
polon; M. et Mme Arnold Vol
cinus; Alberte Bien-Aime;
Monsieur et Madame Gesner
Champagne.
Aux families Champagne;
Lamour; Levoque; Brutus;
Marseille; Zamor; Saint Al-
bhn; Olivier; Appolon; Hall
Bruno; Lemaire; Lamothe;
Denizard; Roec tous les au-
tres parents et allies nous
adressons nos vives sympa-
thies.
Les obstques seront chan
ties Ie samedi 27 octobre h
4 heures p.m. h la Loge I'E
toile of la depouille mortelle
sera expose dds 2 heures.
2010


FOOTBALL

Le beau zeste
de Platini a
l'egard de
l'Americar Bandov
New York (AFP)
M. Ahmet Ertegun, presi-
dent du Cosmos de New
York, a declare jeudi a
1'AFP que international
stephanois Michel Platini
lui avait personnellement
ielephonne mardi dernier
pour lui demander de ne
lencontre de Boris Ban-
doev.
Bandov, international a-
mericain d'origine yougosla
ve du Cosmos, s'etait rendu
coupable d'unc aggression ca
racterisee sur Platini au
course du m-stch amical
France-Etais Unis du 10 oc
tobre au Pare des Princes,
remporte 3-0 oar les tricolo
res. Consequence directed de
l'accident, Platini severe-
ment touche a la jambe
gauche a eu le genou pla-
tre pour au moins quatre
semaines elt scra indisponi-
ble pour bie'. longtemps
encore.
M. Ertegun a indique
qu'il a ete tedsds touche>
par l'appel leldphonique
de Planiti. , connais pernonnellement
tres bien, a tfat preuve d'u
ne gentillesse et d'un es-
prit sportif exceptionnel en
me demandant de ne pren-
dre aucune sanction centre
Bandov. Selon Elatini, no-
tre joucur ne doit pas etre
rendu directement response
ble de l'accident.
Le President du Cosmos,
qui avail assisted au match
du 10 octobre, a d'autre
part declare Platini que
Bandov avait regrettede pro-
fundcments son geste acci-
dentel survenu adans la
fievre du jeu>. M. Ertegun
a ajoute: av's, ceci n'excuse pas ce-
la5,. L'internationale ameri
cain est actuellement en
tournode en Europe avec 1'e
quipe des Etacs Unis qui
doit se produire vendredi
contre la Hongrie, a Buda-
pest.

qJ'aurai de toute fagon
une explication avec Ban-
dov a son reiour A New
York. Mais je peux vous di
re que notre ioueur n'au-
rait pas pu trouver un meil
leur avocat que Platini
pour plaider sa causes, a
conclu M. Ertegun.


SIAGIENCE
CI TAOELLE



VOUS PROPOSE


8 Jours au MEXIQUE



DU 1 AU 8'DECEMBRE 1979



au prix incroyable de





$699.00



CE PRIX COMPREND:


5.~


S.. L0 billet aller- retour Port-au-Prince



Miami Mexico Acapulco Miami


SPort -au -Prince


S. L'hebergement au Mexique,


en chambre


double, dans des hotels de luxe [3 nuits


a Mexico a I'Hotel Maria Isabel, 1 nuit

a Taxco a l'Hotel Holiday Inn, 3 nuits a


Acapulco a I'Hotel Hyatt Regency]


... Les transferts aeroport hotel -neroport


S.. La visite de la ville de Mexico



.. La visit des fameusee Pyriamides


de Teotihuacan et de La Basilique


de Guadalupe


a Une excursion a Cuernalca et Tao


*. Une mini-croisiere dans


Sd'2Acapulco

S.. Le port de 2 bagages; les


services


la Baie


taxes et


a I'hotel


.. Un Guide-accompagnateur


.. Un arrest facultatif a Miami au


Le nombre de places est limited !


retour


Contactez nous au plus vite pour


inscription et reservation.-




AGENIVCE CITADELLE


35 PLACE DU MARRON INCONNUS35

TL: 25900


SCo -caCola,


c est fait pour ca...


... pour le football
;4 < COURTOISIE DE:


I I I I II





-~l~~~4T-- -. -. r -~ *


--- .VENDfI 2C OtCORtE 79


----- ----



UN NOUVEAU STANDARD


DANS LE CONFORT










A. a


LES NOUVEAUX PROPRIETAIRES DES CORONA
ADORENT LEURS VOITURES. ILS DISENT QU'EL
LES LEUR VONT COMME UN GANT PARCE QUE
CE MODELE A ETE SPECIALEMENT CONCU POUR
LE PLUS GRAND CONFORT.
LA NOUVELLE CORONA A PLUS D'ESPACE INTE-
RIEUR, ET POUR LES PASSAGERS ET POUR LES


RAGAGES. DIMS I.'Uil UILS REDESSINES, 'JE NOU
VELLES SUSPl'.NION.A, UNE MEILLEURE PROTECT
TION CONTPRE LA\ i OUSSIERE ET LA ROUILLE,
UNE CONDT'ITE P'I.I SILENCIEUSE ET UN NOU
VEAU MOTEUR RSEPRESENTENT QUELQUES UNES
DES NOMBREUPIES INNOVATIONS DE LA NOU-
VELLE CORONA.


Essayez la CORONA aujourd'hui


HINOTO. S. A. Rue Pavee T1e.: 2-0658


EN. MEMOIRE

D'ANTOINE BER VIN


(Suite de la 16re page)
qui on avalt beaucoup a ap
prendre; et, ,raendir sous
son oTnbre cu tout au
moins a son Contact- 6tait
le souhait secret de plus
d'un june. A l'Institut il
dtait souvent A attehdre ses
6tudiants et sun course ne
prenalt fin qa'avec 1'arri-
v e e d' u n a u t r e
professeur, m I m e lors-
qu'il devait trFavailldr plu-
sieurs heures de suite. Tou
jours lA jamai's las: teller
une autosuggestion, c'etait
sans doute pour lul 'one de
vise you'll falait appl'iquero
toute la vie. Vivante per-
sonnification de la vdrite
emise suo le bon vin, Antoi
ne BeT;rvn Jtustiflait une
parodie de Corneille que r6
petait parfois notre direc-
teur des 6tudes, 101. Edris
Saint-Arand: sAux Ames
bien nres, la valeur se mo
que du nombre des ann6es
Oui, Antoine Bervin flut
one valaur. En ont rendt
temolgnage, entire autres :

Le chef de 1'Etat Cu-
bain,Fulgencio Batista qu'il
svait bien connu en tant
que Ministre ("Haiti A la
Havane sous le president
Elie Lescot. Cotte pdriode
re sa vie publ que est bien
evoqude par les multiples
le monde ote certaines
photos qui l'(,nt illustrde
et qui formaient une gale-
rie dans son studio de tra-



WenMaces do
President Carter
centre lec
Companies
pdrolieres

Washington (AFP)
Le President Carter a me
nace jeudi de prendre des
<> a
1'econtre des companies
petrolieres si le congress
n'adoptait pas iine lourde
taxes sur les enormes pro-
fits qu'elles vont tirer de
la levee du rontrole des
prix du p6trule extrait aux
Etats Unis.

Le Chef de la Maison
Blanche a soullgnd que
l'accroissement prodigieux
des benefices des compa-
gnies petrolidres est cquel-
que peu preoccupant>. profits sont justifies dans
un systime de libre entre-
prise, mais cela ddmontre
aussi le besoin urgent de
restituer au. service general
du people americain la
plus grande parties des pro-
fits non merltts des compa
gnies pdtrolier'.s>, a decIa
red M Carter cn recevant
A la Maison Blanche les
representants d'une organi-
sation militant en faveur
du renforcem nt de la ta-
xat'on des bhn'ef ces des
companies p atroliores.

Les resultatds financiers
des compagnicr pstrolitres
pour le troislime tr'mestre
ont revd'o anotamment un
double ment des benofices
d'Exon, de Mpbil et une
multiplicateon par trois de
rcux dC la Sta. dard Oil.
Toutes eIs c,,mpagnses en-
registrent des gains substan
tiels.

Si le congress < d une faqon responsible
nous presenterons de nou-
velles (Uroposltions qui pour
raient bien punr < trle pdtroliercr, a declare
M. Carter.
fDea enrnmiloInns di S-


,ail, a Ption-'Ville, oh el
les faisalent 'Vetet de meu q
bles adTrilrbles. Nous a-
vions dAl'l6 queiques con- 1'
disciples 'et moi, deVarit tces '
tableaux qui paTlent: pour ri
une tois, les images et ce r
u'lls reprdsentent talent t
lus dloquenta que le prota d
oniste lut-mime. p

La socidlogue Semra t
'Erdem de 'Ankara, qui a vl e
site rtcemment le pays sur T
son invitation et celle du t
directeur de la loterte na-
tionale, IU. Ddb6. Elle ne
tarissait pas d'Ologes A son
endroit, lorsqu'll nme -la '
present au course d'uie r6 I
ception A 1'Intftut -Haltia-
no-ATiericain: elle me dit i
de lui, dans la langue de (
Shakespeare, re que d'au-
tres m'en avalent dit en 1
frangais ou en crdole et ce 1
que j'en avais moi-mdme
dit a d'autres. Le charm
de sa conversation- don't la
note dominant dtalt la
correction de son language,
sa vaste culture, ses souve-
nirs de lectures, de voyages
et d'evOnements intimement
vdcus, n'echapperent pas A
cette oriental qui revecut,
a 'lcouter u -apres-midi,
toute 1'6popee de 1'Histoire
de son pays aepuis 1'Empi-
re OTTOMAN jusqu'a la
TURQUIE moderne de Mus-
tafa Kemal. E.ke ine con-
fia que 1'Universitt d'Anka
ra no devait pas toujours
computer dans son corps en
seignant king>, un maitre aussi elo
quent.
-La Commission Medicale
Chretienne d'Haiti- Ii n'e-
tait pas medecin m'avait-il
dit; mais ses experiences en
de nombreux domaines, sa
conception de la vie en so
ciete, ses jugements qui e-
taient souvent ceux d'un sa
ge, le recommarldaient aux
fondateurs de la CMCH
come un conseiller aux
avis prdcieux et salutaires.
Le Gouvernement de la
Republique qul lul a fait
chanter des funerailles of
ficielles. L'oraison fundbre
de M. Rene Victor du Nou
A lui tout seul represent
une belle carte de visite.

Les generations d'hommes
qu'il a formees ont tou-
mais combien distinguee ~
de la chevalerie qui a dis-
veau Monde a apportd l'e-
loquent tdmoigna'ge de tout
ce que l'Etat d evait b ce
citoyen unique. Antoine Ber
vin otait done l'un des ra
res haitiens don't le norm
persistence anschronique -
paru avec 'dpoque de Cape
et d pee. 'lout comme ces
strangers aupred' de qui 11
fut un amniassadeur de no-
tre culture e; ces haitiens
pour qui il restera un cito
yin exemploire, d'autres
viendront, apre F le s'gnatai I
re d& ces lirncs. evoquer
ses brillantes,; qualities et
le prestige don't iur jouis-
sait chez nous et ailleurs.
<,Non d em perdidis, disait
cet emppreur remain apres
une journee blen remplie
ou un tiavail blen fait. Ce
devait 6tre aussi, sans dou-
te, le mot de Monsieur Ber
v'n entrant dans 1'Eternite.

Il a marque differences pro
motions h I'INAGHEI; et
nos diplomats et agents
consulaires, presents et fu
turs, s'en h uviendront long
temps, puisque, bonnes ou
mauvaises. ale- empreintes
de l'homme sur hommee
sont eternell.-s>.

Lvonl DE2-MARATTES


R*AiERD 1HOPITALT'TY CONSULTANTS ARRIVE


l'Inaid i* t builItique en devenir


Par Marc-SAntolia
Le vloppemrnet conomi
ue est amorc6 sulvant les

tM'Ok ui1 devront t mttre on
ilseWPn tnite .p 1ps ,nprirlpq
in nav1 d1nT4 1Pesonir un an
ril cip tr'nmnlipr Pn e lnrmnn
nit Jle rmiiltlieg nobhstar'es
i A tradl'ton te-ntpt ries
*vniriciiPeas i l hosi'amlaint
'9 vipl'e ernvane.es. L'nri
- .f11nafinep du rogr
ain't R'otp(nIi- S.r tout, n l
nonde assolft6 de mieux 6-
Te.
La prospersit collective
est sujette aux efforts Indi
viduels permanents; elle d0
bouche sur 'des gaTanties con
fortAbles lancees par les
nstttutions; les entrepribes
et le secteur liberal intlress6;
que le professionnel s'6ver
tuera a attraper' pour son
bonheur. De ce point de vue;
le dkveloppement envisage
partif'pe de la iplanification
arret6e qui permettra aux
couches d6favoris6s d'exer-
guer leur potentiali.ts.
L'iddologie du relfvement
common en marche reficon-
tre la manifestation spon-
tande de 1'intor@t de 1 6tran
ger A telles rdalitls que pros
pections te marches et inVes
tissements .de vocation son
ddsybillinisas.
Sous ce Tapport promo-
t!onnel s'6tablit ces jours-ci;
sur notre plan d;activites
techniques; la plus gratide
compagnie internation'le de
recrutefmient hotelier; la
CRENAXTD HOSPITALITY,
CONSULTANT s.

don't le slige st-cial est au
Canada et les principals
filiales aux Etats Un's; au
Mexique; en Angleterre et
Suisse.
C'est l;une des branches
d'absorption et de distribu-
tion de professionnels don't
le pays aura tant A tire
parti en inventoriant 1'im
mense creuset que consti-
tuent efficacement les inities
et sp6dcalistes locaux de la
restauration. Cette compa-
gnie de conseillers internal
tionaux en hotellerie dessert
ma'ntenant la Caraibe avec
office directeur a Port-au-
Prince supervise par le dy
namique technic en Hlgnrp
CHERY; dlplom6 de f'tnoti
tut hotelier de Paris; V enne
et Philadelphie; charge de
exploitation des zones sul


le RISSON

vantes R6publique Domini-
caine; Mart'niqute; Guade-
loupe.

Ce'eb peut se d6finir comme
vlne r6ussite 6norme pour la
jeung industr!e tourist4que
national qu'elle soit honored
du privilege ins'gne de con
troler le rdgime hotelier et
restiauratif quadrilateral con
front aux tracasseries li-
noaires des patrons de trou
ver du, personnel competent.
Ailioutid'hui; en .n; estate
chieZ nous le Centre INTER
NATIONAL DE PLACEMENT
priN6 ayant pour objectif
d'expertiser et employer la
main-d'oeuvre spfc'alisee hal
tienne. L'appel d;inscriptions
est-produit attention du
contingent de nos jeunes
bacheliers desireux de tra-
vailler en milieu stranger.
L'interess6 qualifi6 n'aura
pas mtme un kopeck a ver
ser aux velleites de frais de
participation ou de cotisation
la compagnie RENARD HOS
PITALITY CONSULTANTS:
par le truchermntht de son
bureau representatif; pren-
dra sur elle de supporter
tous les frais de d6place-
ment: une petite pierre dans
la long6vita et la rentabilit&
des carriers Drometteuses.



Cofmnuniqut de
1'nstitut rancais
d'lHaiti

Guy Saint Clair, Grand
Conferencier Cineaste de
langue francaise, prdsentera
S1l'auditorium de l'Institut
frangais, le mardi 30 octo-
bre et en scolaire, le mer-
credi 31 octobre 1979, son
S ilm :

t <
Pendant l'ertr'acte, Guy
n Saint Clair didicacera son
s ouvrage :
a < pour une Chipe millenaires
t Entree: Mardi 20 octobre -
Adultes: 15 gourdes 20
c heures
Mercredi 31 octobre Sco-
lalres: 5 gdes 1h30

Les billets sont en vente
A l'Institut *ranhais, tous
S les jours de 8 aI 14h et de
16h30 .a 19 heures.


AUiTORQOYTEg D DELMAS TEL: v-2180

I, TOUTE LA MUSIQUE HAITIENNE
TOUS LTOUS LES SUCCES LATINS
1TOUS LES HITS AMERICAINS (DISCO-JAZ

SUR DISQUES
OU ENREGISTRES POUR VOUS
SUR MINI-CASSETTE
SSTSUR CARTOUCHE & TRACK
1SUR 3BOBINE MAGNETIQUE
PAR UNE EQUIPE DE SPEGIALISTES
EFFIOACE GARANTI PAR UNE
) HAUTE TECHNICITE
LUNDI A VENDRLDI 11 : A.M. 5 : P.M.


nat et de la Chambre ont
adopted un novel impot sur eaDSO .O OCOOO sO.or -. .
les bendfices des compa-
gnes pdtrolidres'-mais la
Mason Blanche le luge L'Ecole de Commnerce Julien CRAAN
nettement insuffisant. M.

finance un ambitieux pro soucieuse de satisfaire les nnmbrebux Etudiants qui n'Ont pu suivre les Cours
gramme 6nergetique n6cessi d'Octobre. inaugure au d but de Novembre prochaitK les Cours sufvants :
tant plusieurs centaines de
milliards d'investissements 1.- COMPTABILITE AMERICAINE (Cours tries
avec le product de cette ta Intensif)


Ce novel assault de M.
Carter centre les compa
gnies petrolires nest pas
sans doute pas non plus
denut d'arrieres -pensaes
electorales, son principal
rival potential, le Sdnateurj
Edward < tant l'un des critiques les
plus acharnds de l'influen
ce des companies pdtrolid-b
res. La revedlat'on des pro-S
fits vertigineux de ces comr
pagnies, alors que le prix.
de l'essence ct du fuel do'
mystique ne cesse d'augmen
ter aux Etats Unis, renfor-
cd d'autre part. la suspi-!
clon de 1'opinion publiqueN
A lencontre de ces compa-
gnies qui etaient, ddjA loine
de blnuficier d'une., bonne
image de 'mnrque.


le6 cycle de Novembre a Fkvrier

S cycle de Mars & Juillet

S 2.- BUSINESS MANAGEMENT AND ORGANIZA-
TION (Gestion d'Entreprise.

3.- APPLIED BUSINESS MATHEMATICS (Arith-
4sa etique Commerciale.

4.- INTERMEDIATE ACCOUNTING.

5.- DACTYLOGRAPHIE SI NGUE TRAVAUX D'AP
PIJCATION ET DE CORRESXPONDANCE COMMER
CIALE. (3 -6- 10 mois).

INSCRIPTINS : tous les jon sautf Ite aithei tt Ye tDiraetc' e a I'ICOLE
DE OOM1W E WRUORN VRAAN.! 'Att 'bChristophe et Rue 6, de 8 heures du
matin A ,idi et de 2 here a 0 heures 30 du soir, les jours ftriis excepts.
ofloabcaiea~flfl~bWeiflW0fJi&eSkSu B >SMaA


~ ..i --. ii...* -.. l r-.lr ; ri *^la --


P5A(11?4


n-l-


Tso~co 'r .A







PAGE 5
VEN15R DI 2 OCTOB'RE 79


AVIS DIVERS


1,n Direction O'nora In- du
tHNrIE prle t\ In erniais -


rniVllnlx el I DOrl civil d1ims
It' reire dl proiel, di rolls
tii Iel 'cti"; i 'Vrsesrx ihy -
(i.l1llqunrs dn iV'x Villel dn
pi vlmne rtiii-" I:1' dnt,a llmius
doi r' ilisite des (I o ifres xI('e
a111 i Novmi'nbi 1979 est rei
ailer'ea n Lullndi 7 Jinvier
1lii; th m'di. Ia dat' 1'mli
It pour 1n rem';e des offres
pour ila foiurnliure des ma
lrlnux rdain I't cadre dii
imImsm prolet !lxae au 5 No
vimbre' 1979 cst reportfe
au Mard,. 18 D cembre 1979
; mldl.
Inmentpur Paul H ROUX
Lirecteur Gendral du SNEP

x x x x

APPEL D'OFFRE )

Le Dipartement des Tra
vaux Publicr., Transports et-
Commun cition- de la Re-
puiblique d'IHit'i desire ache
er pour le Fn-ojet do Rou
les Secondai"es Agricoles,
finance par 1 Agence do De
veloppement International
iAID des Elits Unis d'A-
mir'que, .conformement au
Br t 521 T 007, l'aquipe
ment suivant "

No REQUIS
DESCRIPTION
7 1 aicteur., (lype agri-


cole)
3, Cmn'ons pick-uip 1 'fr-
plic't6 trols quarts T)
]: Traillers
4 Molocycleet's
2 RoillciilX

Ins fournisseurs Inli ns-
sos ft soulmettre Iirs of'-
fr's petvent obLenhr It's do
culiilnl.s Trelat Is it c t ap-
pil d'Offre nil Btureatl diu
P~ojel TPTC TAMS s.s a
1 ingle de la Place Ste An-
ne Rue St. Honore No 26 6ta
ge Boulangeire Maguy Port
nu-Pr'nce; Haiti.
La date llmite de soumds
s.on de ces offres est fix e
ll 5 Novembre 1979 a 1211
midi iheure localec
x x x x

AVIS AUX ABONNES
DE L'EDH

La Direction re 1'Electri-
cite d Haiti iiiforme ses a-
bonncs en general qu'il
leur est fait obligation
d' installer un fil de terre
a euirs installationsa lec-
triques, en, pour les protl-
ger centre tout danger de
survoltage eventuel a pa-
ra'tre sur le r'.,sesau. Cette
prisde terre a pour but
de neutralise"- tout desiqui
libre d'une provenance quel
conque survenui sur le sys-
tome en cas de defauts ou
d'accidents.
En consequence, la Direc
tion de l'Elpe" rcit6 d'Hai-
ti decline d'oiais et dejd tou


DOCUMENT PONTIFICAL SUR LA CATECfIfESE


tn responsabilitf6 si apr6s
inquite 11 est plrouve que
los Instal lions trouvees
(n11 ri0'liut l'dilralant pas
uUI regullrreminl protegees
silon I, voeu de I'ED'H.
Rent JOLICOEUR, Ing.
Direct 'ur Tcihniqupe
Port-iu-Prince, le 20 Octo-
bre 1979



AVIS

CROIX ROUGE-
HAITIENNE
SECTION
MEDICC-SOCIALE
La Croix Rouge-Haitien-
ne avise les dames et de-
moiselles que les inscrip-
trons pour les course de Pue
riculture de la Croix Rou
ge Haitienne rcront reques
tous les jours su Siege Cen
trial de l'Instilution, sis ft
la C te de l'Exposition de
9 hrcs f Mird a partir du

mercredi 24 octobre 1979
Les postulapite devront :
presenter les pieces suivan-
tes :
1) L'acte de naissance
2) 2 Photos d'ldentite
Une contribution de deux
dollars 1$ 2.00) sera recla-
mee come iras d'inscrip
tion. 1
Les course d buteront le
mercredi 7 novembre 1979.
Port-au-Pr nee, le 23 octo
bre 1179
La D.rEction


AVIS

L'Instltut National do
iirirlnii'i;on Prnfesslonnelle
inlforme les intircssas que s
de nouvelles Inscriptions (
sont ouvertes pour un course :
de formation de ripara -
teurs de Machines a coudre I
industrielles.

Cette possibllift est o -
f.rte aux jeunes gens fges
de molns de 10 ans, deten
teurs d'un diplome de Me q
canique Genirale (d'ajusta
ge mecanique), d'Electro -
Mecanique ou de M6cani -
que-Auto ayant un niveau
d'etude correspondent A la
classes de 3eme secondaire.

Les inscriptions se
font A Port-au-Prince, aus
siege de I'INFP a, Chance- q
relies Varreux a partir 1
du 25 Octobre 1979 de 8 heu V
res A M a 12 bres A M. s
Les candidates devront
itre munis au moment ae
I'inscription des pieces
suivante :

Le diplome ou certifi-
cat d'aptitude profession -
nelle dans l'une des spe
cialites ci-dessus 6numi -
res

Un certificate scolaire
attestant qua le candidate
a suivi la clause de Seme
secondaire
Deux photos d'identit&
de date ricente
L'acte de naissance
La carte d'identiti

Port-au-Prince, le 22 Octo-
bre 1979
LA DIRHICTIO'N 3110
XXXX


Avis de formation
de Society

Suivant acte enregistri en
date du 26 Octobre 1979; M.
Joel Jean JACQUES propr.e
tire demeurant et domicili4
a Port-au-Prince et M. Har
rv Jean JACQUES; propri6-
taire; demeurant et domici
lih 6 Port-au-Prince ont for
m6 entire eux une Socifti en
Nom Collectif ayant pour ob
jet.

La creation et I'exploita-
ton de restaurants; de case
route de
comptoir de vente de crime
h la glace
La durie de la Societi est
de cinq annues.
Le siefe social est ft Peton
Ville
La ra'son social est Jean
JACQUES et CO
La denomination commer-
a idn est Les. associas ont fait a la
Soeiht5 les apports sui-
M. Joel Jean JACQUES
$ 5.000
M. Harry Jn. JACQUES
$ 5.000
ensemble const tuant le Ca-
pit,: Focial de 10.000 dollars
I.a Soc .ef est sgree et ad-
m'nistree conjointement Dar
IPs associ's
Dleux orginaux de 'ac.te
re Enc'6t,6 ont 6t6 denos6.
at enrep!stris au D.enartr-
ment du Commerce et d1n
I industrie en date du 24 oc
tobre 1979.
Pour Extrait
Gary LISSADE: Av.
2610


CITE DU VATICAN, (AFP)
Du flot de iji l.si._, et
cde recommendations du Sy-
node des Eeqoes ,de l'au -
.orrine 1977 sur la catches
se, Jean Paul II a trie un
Opuscule d'une centaine de
pages rcndu public jeudl
Dans cet ouvrage. le Pa
pe affirme la necessity
d'un enseignenent ,cohe -
rent et lucidee de la foi dae
maniere h permettre aux
chr6ti.ens ,d adherer telle -
ment a 1 absolu de Dieu
qu'ils pu'ssent en temol-
gner dans une civilisation
matiriallste qui le nie>
SSi la catchlese a tou -
jours et6 un devoir sacr6
pour 1 dglise, ele est aussi
son droit imprescriptible,
maless ce droit est viold par
de nombreux dtats, rappel-
le Jean Paul II. au point
que donner, fire donner
a cathechese ou le rece-
voir devient un delit pas-
s ble de s a n c tionse.
cC est avec force que, en
union avec les peres du
Synode, j eleve la voix con
tre toute discrimination
dans le domaine de la cate
chase. en mmne temps que
je lane a. nouveau un pres
sant appel uax response
blues pour que cessent tota
element ces contraintes qui
rp sant sur la liberty hu-
maine en general et sur la



II est port h la connais
sance du public en general;
et du commerce en part'.cu
lier; que d es parution du
present communique; Ie prix
des allumettes fabriqua' c
calement est fixed corn e
s u it : n, ".

Prix ex-Magasin de 1'Etal
du arton de Dix (101 ens
ses CENT, QUATRE VINGT
GOURDES (G.18000
Pr'x de vente en gross du
Carton de Dix (101 grossed
DEUX CENTS (G. 200.01
GOURDES
Prix de vente au deta'
Se la boite
VINGT CENTIMES DE
GOURDES (G 0.20) 00 0
GUY BAUDUY SECRETAI-
RE D'ETAT
2711


lberte religieuse en parti-
clliers, &Actlt Tnotantmmennt
1I Saint Pbre
1'LexhOrtat.un hpostoli -
que du Pape th l'Eplscopjt,
au Clerge et aux fiddles.ide
toule 1 Lgl se, ur 1'a cats-
chetS do notre temps> re-
prend pour 1'essentiel les
considerations quc Paul VI
avail dejh tires du Synode
et rappelle qu'il aimporte
que l'Eglise fase preuve au
jourd'hui cdmme elle a
su le fair a d'autres epo-
ques de son h'stoire de
sagesse, de courage, de f de
lite evangeliques dans la
recherche ct la mise en
oeuvre de voes, et de pers
pectlves nonvelles pour l'en
seignement catichetiqfte>e.
Pour eviter ed'une part,
la rep6ttion devenue routi-
ne, qui s'oppose fa tout chlnn
gement, et d'autre part 1'im
provisation mconsideree,
qui aborde les choses avec
legeretet. Jeau Paul II se
falt le desenseur d'ung ca-
techese systersatique.

L'cnsAignenient de la re
1 gion doit suivre un pre
gramme qui lui permette
d'arriver a un but precis. 11
doit porter sur 1'essentiel
toutes les questions dispu-
tees ni se transformer er
recherche theologique ou
en exgese sc entif.ques. I
doit etre complete et s'ac
compagner d'une initatio]
chrelienne int,5grale. (D'o
Sle souci, ajout ele Pape. d
Sne pas ometsrn, d'eclaire
o au contraire ccmme ;1 co
? vient, dans son effort d'ed
r1 cation de la Iol' des rea
its tells que n 'arton di
t 1'homme pour sa liberation
s integral, la recherche d'
ne socitei pl,'s sol daire e
plus fraterntlle, les corn
bats pour la Justice et L
s construction de la pa'x>.
0 Pour Jean Paul II, la i
roisse ou In conmmunaul
1 rn pavs de rn'tsion domel
rent les lieux sriv1I6g6
dans la formilion cstrihet
que common, rip fid lr
mime de no 'ours Car
imported lie 'sla parole (
0 la fo > soit t"ansm se> no


pas fals flee, mutilee, d:mi
nudee, malt pleine et entle
i'e, dans toute sa r.gueur et
ton'tZ sa vigueure. C'est aus
si dans la paroisse qu'on
psut conce'oi une dimen-
sion oectrnin que de la ca
tichie h condition que It
col laboralion oecumene quc
ne signifie pas ( t:on au mn mum commune,
mais qu'ell esuscite et al.
mente un vrai desir de 1 uni
te>.

Sur les voies et moyens
de la cathechise, le Pape
ne rejette pas la memory sa
tion dans le cas de 'ensei
gnemcnt aux enfants. Au-
pres des 'adolescents et des
jeunes, la ca*schese doit
chercher ad atteindre le
fond de l'homme>, c'est-a-
rire qu'elle dot depassei
tout tcmpo-
rel, social ou polite quest. La
question du language est pr'
mordiale, souligne le Pap,
en aioutant : La catheche
se ne saurait admettre au-
cun language qui, sous quell
que pretcxte que ce fut, me
m- soit-d sanr sc'entif'que.
aurait comme rasultat d(-


denaturer le contenu du
crEdo'.


x x x

C'esi avxc realismc en-
fin, affrme J an Paul If,
qu 11 lat aci( pLer le dflt
cies,couiallants pliilosopiflques
et tneolog ques coniempo-
ra:ns. il, I ne pas l:ire de..la flot
chreti nne ul e attitude
d' nstalle, ma.- bicn une
march tn svant, comme
celle d'-ibrahamn>.

Et il ajoute Quand nous
eduquons des enfants, des
.dolcscents at des jeunes,
ne leur donnon' pas un con
cept tout nag itif -comme
un non-savoir aibsolu, une
sorte de caiti', un monde,
do tenebres- ranis sachons
lcurs montrer la recherche
humble du croyant... Rea
cherch6 au suoct de laquel
le Pascal, r'.1prenant une
formula de Ss nt Aucustin,
6erivait en terms si pro-
fonds- tu ine me cherche-
ra's pas si tu ne mavais
trouve.,. '


" HAYTIAN AMERICAN SUGAR

COMPANY S. A,
SUCRE MI RAFFINE tPOP1LAIRi,.
PORT AU PRINCF, H'UTI

USINE HASCO
n SOCIETY ANONYME HAITIENNE

ii
Sie (FTEnteZLrs et FabTicaS.ts







te b AIMEZ VOTRE FEMME !
u- IS
SPROTErEZ LA FAITES LA


u dcPLAHNFScAT!QN FAMI&LIAL I.


Oragoes amaigrissantes


1 est maintenant si facile d'avoir unehligre
parfaite si vous etes a un age ou I'em,
bonDoint menace..-!
st voitre aclivit6 sedentaire favorite les
bourrelets de graisse.


si voire gourmandise est plus forte que
,vn- bones resolutions,.

Fugoa depot
- En vente dans routes les pharmacies


Slimming tablets
Dragees amaignssanies
Ls IM /


t aD'-5Je an Republiquefe sdrale d AlleiaagnL E Sdi euri,,iPharmwer GmbH Appenwee I Baden


Une Vague


de


Fra che uC


S


--"4* L ~ -


N


....i_;.~ *- ~.."- -.l~'-""~uyia;rrYrriire-r*l~--*ru;u~-


-- O'A


oti Tm





PAGE (

--------------..oaooa ----------




MICHELE SCOTCH CLUB



VENDREDI 26



Le Roi Coupe



A CHOISI LE (M. S. C)


POUR INTERPRETER SES GRANDS SUCCESS


AVANT SON DEPART POUR UNE TOURNEE AUX ANTILLES. EN EUROPE ET EN AFRIQUE


Juqe Rate Ia Plein Calle St. Antoine Map dit Coloquinte -



International o Cole Cole Yeye Saucisse


etc etc etc




SAMEDI 27




Saturday NightExpress



AVEC



D. P. EXPRESS




,L'HEURE DES GOGOS,,


NEK YORK (AFP)
La proposition a. New York
devenant un problem chro
unique; le Maire Ed Kock a-
vait recemment decide de
ne plus s'attkquer directed
ment aux prostitutes; mais
a leurs clients il a tenu
parole
La tactique du Maire est
simple: au course d'une emis
sion baptisee ol'heure des
gogos, iThe John Hour); il
fait diffuser a la radio les
noms des messieurs arretes
et cohdamnes pour avoir pa-
ye les faveurs d'une compa
gne. A New York; en effect;
la loi prevoit que le client
est tout :tussi coupablet ue
la prostitute.
IIUMILIANT publique-
ment sur les ons les clients
de ces dames; le Maire es-
pere q(ie les spouses; en-
i'ints ou parents des bles. lour rendront la vie
itilrnale. II souhaite parve
nir ansi na une baisse doe la
prostitution; surtout dans le
quarter. mal fame de la 42p
rue; prfs de Broad-way; on
provision de la convention


du parti democrate qui dolt
se tenir Lt New York en about
1980.

M. Kock; qui a un sens
excellent de }a champagne
pubFeitaire; a mis son plan
en oeuvre mardi. La station
de radio ; qui appar
tient a la ville de New York;
a diffuse les noms; les ages
et les dresses de neuf ' gos>. Cet ep'sode a value a
MVI. Kock les manchettes des
journaux et un temps d'ecou
te considerable sur les chai
nes commercials de radio
et de television.
Contrairement a ce que
1'on aurait pu penser: les
<,Gogos>; ages de 20 a .l;3 anu
n'staient pas tous des touris
tes en mal d'amour. Cinq
d'entre eux sont new yorkais
trois du proche etat du New
Jersey; et un autre de Chi-
cago.

Ce dernier a declared oue
initiative du Maire allait
ruiner son marlage. Interro
ge; M. Kock a rbpondu: piquez f votre femme que


vous avez eu un moment de
faiblesse. Elle comprendras.
Mais I'affaire a d6clenche
un vaste conflict d'opinions
f New York. Les organisa
tions bien pensantes applau
dissent le Maire. Les mem-
bres de I'Union amdricaine
pour les liberties civiquesE
(ACLU american civil li-
berties Union) trouvent au
contralre que M. Kock a ou-
trepasse ses droits et fait
preuve d'abus de pouvoirs.
Certains organes d'infor-
mation ont refuse de reliever
les noms des mant que le Maire a autre
chose a fare que de pour-
chasser des refoulns qul ne
peuvent etre soulages autre
ment. 11 a des crsnes bien
plus graves: tels que les at-
taaues dans les mftros: les
viols et les meurtres crapu
leux: ecrivent les chroni-
queurs.
Les prostitutes sont egale
ment passes A l'attaque.
Flles ont intentionn de re
pliquer du tac et s'organi-
sent en conscience. Mada-
me Iris de la Cruz; prfsiden


te de 1'Association (prostitutes of New York);
qui compete quelque 2.000
membres; menace de devo,-
ler les noms de clients ce-
lebres. Si M. Kock s entete;
elle revelera l'identite de
juges; d'avocats; de hauts
fonctionnaires; d'Agents de
police; de vedettes de cine-
ma; etc Qui ne sont jamais
arretes.

Madame de la Cruz estime
que les membres de exercent une profession ho-
norable et discrete; et qu'el
les ne doivent pas ftre harce
lees. Partie en guerre contre
le Ma're de New York; elle
reclame a present pour les
membres de son organisation
assurances sociales et sons
medicaux don't b6niffic'ensi
d'autres categories de tra-
vailleurs. A New York; liheu
re des Gogos> est devenue
une boite de Pondore.


AFRIQUE:
Remous au sein
secrets francais
PARIS; (AFP)
La politicc africaine de
la France aurait suscite des
remous au se'n des services
secrets franqgas; croit sa-
voir; jeudi; le quotidien
frangais 'Le Monde qui fa,.t
etat a ce propos de critiques
des Agents du SDECE Ser
vice de documentation et de
contre-esp onnage franqais
centre I'action menee par
leur service en Afrique.
Dans un article de son sp6
cialiste des questions mili-
taires; le Journal indique
que ces Agents reprochent
au SDECE d'avoir et trop
orient dans ses contact sur
la voie d'une collaboration
exclusive avec les rfgimes
locaux les plus contestables
par leurs excs. Ces critiques
toujours selonf s'adresserasent aussi at 'Ely
sae et au gouvernement qui
no prendraient spas davan
tage en compete dans la de
finition de leur polit!que a-
fricaine les analyses ou les
reflex'ons du secteur sDicia
itse du SDECE
Selon tron du SDECE: M. de Ma-
,renches serait accuse Par
ces Agents <,d'ecarter les ren
seignements ne concordant
0as avec ses propres opinions
ou ses propres evaluations.
Selon certain Agents du
SDECE; le Service a etd pris
au dfpourvu par des dfveloo
pements pourtant prfvisi
bles; mais insuff'samment
analyses en haut lieu mal-
grf les indications recuel-
lies survenus ces derniers
mois au Zatre; en Maurita
nie et au Tchads; ajoute
oLe Monde,.
Selon le quotidien; ces ca
rences du SDECE s'explique
aussi par ales relations trop
ftroites et prdf6rentielles a-
vec les services des pays afri


DANS NOS CINEMAS'

MAGIC CINE IMPERIAL


Vendredl a Oh et 811
UN JOUR, UNE VIE
Entree G. 3.00 et 4.00
Samedi b. 6h e, 8h
RAISON D'ETAT
Entrde G. 3.00 et 4.00

xxxx

CINF OLYMPIA
Vendredi 12h 2h 4h
5h3 et 8h30
cON FIDELE COMPAGNON
Entree G. 1.50

xxxx

CINE LIDO

CAPITOL
CAPITOL 1

Avant 5h G 5;00
Apres 5h G 8;00
DAMIEN
CAPITOL 2

PRIX UNIQUE
$ I-00
12 h 2 h 4 hres
6 h 8 h 10 hres
IA MALEDICTION No 1
CAPITOL 3

PRIX UNIQUE
12 h 15, 2 h15 4 h 15
6 h 15 8 hl5, 10 h !i
$ 1-00
LES MOEURS CACHEES
DE LA BOURGEOISIE

CAPITOL 4
PRIX UNIQUE
$ 1-00
11h45 lh45 3h45 5h45
7h45 9h45
LA DURE LOI DU
KARATE



ETOILE CtNE
Mercredi & 61i30 et 8h30
L'HOMME DE HONG
KONG-
tree G. 2.00 et 3.00

Vendredi. 6h30 et 8h30
BOXEUR CONTRE
DRAGON JAUNE
Entrde G. 1.50 et 2.50
S x x x x

REX THEATRE
Vendredi h lh 2h 4h 6h 8h
10h
ASSAULT SUR LA VILLE
Avant 5h G. 2.00
A partir de 5h11 G. 3.00 et
5.00

x xx x

RANCHO CINE
Vendredi 26
BUCK ET SON
COMPLICE


des services
selon ,Le Monde.
cains; francophones ou an-
glophones; parm: les plus
conservateurs et les moins
liberaux's ce qui serait le
cas notamment avec le Zaire
le centrafrique et le Gabon.
eLe Monde> cite d'autre
part < tabilisation sur des initiati-
ves; sans couverture offi-
cielle; des Services Secrets>
notamment operation reus
s'e menee en 1978 a Moroni
(Comores) par l'ex-merce-
naire ]Bob Denard; et le coup
de force dirigf centre le
Benin en 1977.

D'autre part; oLe Monde,
afflrme que la production
du SDECE sur l'Afrique
d'echange dans la bourse aux
informations>, entire les ser
v ces allies. Une tell collar
boration se strait ,tablie
avec la CIA a propos notam
ment de la situation en An-
gola.
Les m'lieux gouvernemen
taux interroges se refusent
t commenter 1'article du
.


iMPERIAL 1

12h 2h 4h G b;00
6h 9h G 8;00
UN MARRIAGE

IMPERIAL 2

1L'2h 2h 4b1G ;00
6h 8h lOh G G 8;00

MARCH PAS SUR
MES LACETS

IMPERIAL 3

12h 2h 4h G 5:00
6h 8h 10h G G 8;00
L'HOMME D'HOLLYWOOD
Sxxx x

CINE TRIOMPHE
SALLE 1

CASSE GUEULE

Entre $ .50 et 2.00
SALLE t
FLEUR DE CACTUS
2ntr&e : $ 1.50 ec a.00
SALLE II
BREVE RENCONTRE
A PARIS

Entr6e: $ 2.00

SALLE IV

LE MYSTERE DU
TRIANGLE DES
BERMUDES
Entree. s 1 .J


Accord a la
reunion
Trioartite sur la
Cisiordanie
(Suite de la 1~lre page)
vu par 1'accord de Camp Da
vid.
Lk ont par ailleurs deman-
de au group de ttavail cons
titue sur l'autonomie pales
MM Strauss. Bourg et Kha
tinienne d'examiner les dif
ferents systems 6lectoraux
possibles et de leur fire
des recommendations a ce
sujet, notamment en ce qui
concern le system Le Premier Ministr efgyptien
a demand qu'on envisage
des circonscriptinf s flecto-
rales de 25 a 30.000 person
nes.
Le communique rappelle
enfin que 1'Egypte et Is -
rael continent d'avoir points de vue divergents spr
certain aspects de leurs
conceptions des conseils
eluss. Le representant Is-
raelien fournira une des -
cription dftaillfe des pou-
voirs respectifs des autori
tfs militares et civiles ac-
tuelles Enfin, il a 6te deci
de que les groups de tra-
vail travailleraient de fa
Oen continue et ao'une nou
velle reunion plnifre nu
rait lieu avant la fin de
i l'annee


SANS CULOTTES
A LA HAVANE
LA HAVANE. IA'-)
Les cubains de haute sta
ture eprouvent quelque dif
ficulte ft porter la culotte
en raison de 1'absence de
pantalons de grande tall -
le dans les magasins de
V'Ile. --
< vendue dans les magasins>>,
se lamented un lecteur de la
Havane dans une lettre pu
blife jeudi par le quoti -
dien Le journal ajoute de son
cotf que de nombreuses
plaintes ont deja ftf form
lfes a ce sujet sans qu'une
rfponsp ait etf apoortfe par
le Ministere de 1'Industrie
lgfre.
Ce problem parait d'au-
tant plus sensible A la po
pulation Due d'autres let-
tres de lecteurs revelent
que les cubrins doivent nar
fois patienter pendant onze
mois pour attendre ia con
confection d'un pantalon
par un tailleur.


S VENDREDI 2& OOTOBIFE '7f


MAITRE

DANTES P. COLIMON


(Suite de la 16re. page
organiser le stage du jeune
licencee. La loi dit qu'll
dolt faire le stage.
De qui seront alors corn
posses ces a diffrentes com-
misions, avions-nous deman
dd au Batonnier? II nous a
fait savoir que, dans chacu
ne de ces commissions, .11
y aura un membre du Con-
sell qui aura, pour ainsi di
re, la direction de la corn
mission, mais au fur et a
measure ce membre du con-
selil sera as.iste de 2 ou 3 au
tres avocats pour 1'etude
des lois, pour revision du
tarit judiciaire etc.


re appel h toutes les bon
nes volontes;mous pourrons
fare appel dgalement e
des spdcalustes d'autres dis
cipllnes ayant des. rapport
avec le Droit, par ex, la So
ciologie, 'Histoire, la mede
cine legaliste etc. Nbus pu
blions des etudes comple-
tes, documenttce e.t fQUll-
lees et non de simples, arti
cles.
Quel est 1e statUt du
Ba6tonnier dans le Corps Ju
ridique? II nous a repondu
a nsi: It nest pas mun tone
tionnaire d'Etat. L'ordre des
Avocats n'est pas un orga-
nisme d'Etat. C'est une As-
sociation, c'est association
des avocats, tout comme on


Nous lui avons cleman- a une association d'ing-
de quelles sont les sources nieurs ou de medecins.
de revenues du Conseil. il Dans voire discours, a
nous a dit qu'iV y aura d'a l'occasion de 1'ouverture
bord la cotisation mensuel des tribunaux, vous aayez
le de 1'avocat, A present parole d'amelioration de no
trfs faible : 1 dollar; on tre system judirique. Corn
compete done reconsiderer le ment comptez-vous y parve
montant de lancienne coti nir? Les moyens mis norma
station en envisageant la element a notre disposition
possibility de la porter par la loi, nous a-t-il dit,
jusqu'a 3 D o 1 1 a r s et qui consideffnt les avo-
au moins. Ensu'te les frais cats come des auxiliaires
d'enrolemnent des affaires de la justice, sont d'entrer
au Tribunal qui seront en contact avec le Dpt. de
maintenant portes u 5 gdes la Justice et de faie des
De plus, or, peut computer suggestions. D'ailleurs, no
sur les dons c'avocats for- tre devoir, c'esi de signaler
tuns., tel abus ou telle faiblesse
Le Conseil ne recoit-il de la loi.
pas de o 'alde etrangere? A Quelles actions comp-
ce propos, i1 nous a fait te entreprendre le nou-
cette reponse: Jusqu'a pre- veau conseil a propos de
sent, il est question pout la loi du 29 Mars 1979 qui
1'AID de finance un bu- regit sur de nouvelles ba-
reau d'assistauce juridique ses la profession d'avocat?
pour les necessiteux en ma Il nous dit tout simple-
tiere penale' et correction- ment: Nous ferons certain
nelle, mais 1 'Ordre des A- ment des suggestions & ce
vocats ne regoit pas d'aide sujet au Dpt. de la Justice.
etrangere. x x x x
Nous avons appris que Nous avons donc rencon-
vous comptez mettre sur tre le nouveau Batonnier
pied une revue, parlez-nous Me. Danies Colimon qui
en M. le Botosnier? Ce se- s'est revole tus optimiste
ra, nous a-t-il dit, une re- quant f l'avenir du Barreau
vue trimestrielle et dans en comptant Fur les tous
laquelle sera rapport tout membres de la Basoche
ce qui interesse la vie juri pour menr.r a bien son pro
dique actuelle chez Nous. gramme d'action.
De plus, a-t-il ajout6,
quanta 1'organisation de Propos recue'l.lis
la Revue, nous allons fai- Par Webert LAHENS


LE BISTROT

Restaurant -- Bar Grill,

Pizzeria Creperie

LE RENDEZ VOUS DE L'AMBIANCI

CHAQUE JOUR

Menu sDpecial Lunch


a $3,60

CHAQUE SOIR

DINER DANSANT.

AMBIANCE MUSICAL


Avec "Bi"strot Combo"

Mardi Soir -.Vendredi soir


:>

2 TROUPES 2 SPECTACLES DIFFERENT CHA-
QUE SEMAINE

Dans le Jardins du Bistrot

Une nouvelle Attraction


(Bistrot Mini Golf>

GOLF MINIATURE
UN DIVERTISSEMENT POUR TOUS CLUB HOUSE
JEUX BAR CLIMATISE


BISTROT
Tous les lours de

midi a 1 h du matin

Le Manoir 146 Lalue Tel. : 2-1809


NO[IVEA U NOUVEA U NOUVEAU U


t"our vous faciliter la tache


Mesdames des Hamburgers


Patties deja appretes






























DE VOTRE FREEZER AU FOUR

CUISSON RAPIDE

EN VENTE DANS TOUS LES SUPER MARCHES


r ~


P~L~Oi1~3330_r(~Y~L~OErrprrO~~


0-


._x rs~I


.. ... _.~ .1~~~1 ~.....~....~-----~---- -----CIIGg-~UY---auru~Y~e~u*i~~wii








VENDREDI 24 OCTOBRE 79




,00__ It I"


I.ES RErCON PF"i'
1ILATERALES AVANT 5g
.l-S ENTRETIENS _j
TRIPARTITES SUR
1, AUTONOMIE
DE LA CISJORDANIE

LtONIRLZa (AFI,
Les ngnociatlonis stir I'au
tlnomic palestinienne ont
repris jeudi a Londres sur
line note d incertitude
quiiant nux prt,,res qui pour
ri ent tire ac(niimpts durant
line aussi t ou' te period.

Les entretitins ont debate
en fin d'aprls msdi par des
contacts bilatt raux entire
1'(nvoye du president Car-
Iir. M. Robert Strauss, le
Prenmer M n-ir d Egypte
M Must pha Khalil et le
MinMstre israeli'n de l'Inlc
Si- ur M. Joseph Burg. Ccy
niltrctiens, qu; deviendront
tripartites. vendredi, doivent
iire ifrminlles le meme join
a 17 heures, a la d mande
tI negociateur isra l'en
en raison du Sabbat juil.

Les negociayurs n'auront
done quune douzaine d'heu
res, emailles de rendez-vous
:'vsc les resp 'nssables bri-
tinniques -M. Khalil a
ri.ncontre jendi apres-midi
1L Premier Mn'stre britan
ncque Mme Margaret That-
cier et M. Strauss s'entre
t, ndra vendredi matin a-
vec Lord Carrington- pour
changer leur portion sui
]e siijet de l'autonomie da
la Cisjordanie et de Gaza
occupies par Israel.

Mn Strauss a rappael1 a
va son depart de Wathilsg
aon qiu'il i y ava't pas cu
luisqu'ici *Ie iicindre po'nt,
cd accord, iur iq question et
ii .SOIiu not ili' 1 ne savalt
pis cotimenlt i1 s-rait pos-
i h -i di r,'d-ci ]'ecart inm
monse qth s,-paralt les po
lion-, d'Isratl et de 1'Egyp




SAHARA :
ANDREW YOUNG
CItITIQUE LE-
IiVRAISONS D'ARMES
AMERICAINES AU
MAROC

Washinglon -- iAFPi
M. Andrew Young, an-
Si-n ;tnb s:i.'ucir d(:; Etats,
ULnis it I'ON'T, a cri ctil
misertcrdi dans une con fe
r nc(- de pre'-e i Wash'ng
ton la cd-rri son aminrle',illne
d" venJre des arm:; aui Ma,


Pour l'hygiene, la fraicheur




et la saveur, rdclamez toujours




les products cauronne.


Nouvelles de 'Etrangers


roc et s'est d clare en fa-
veur d'un effort diplomati-
que des Etats Unis dans cet
te region. i

Les combatt-nts sahraouis
Su Front Poli-ario, a decla
it M. Young, sont aessen-
tiellem nt des jeunes gens
intelligents qui croient ce
que la Fran-e et les Etats
Unis ont diM at: sujet de
1 autodeterni'iaition,>.

Selon lui, .se''st mecon-
naitre l s realities essential
les de la region que de se
baser sur les or gines des
armements errployes, et de
c;der que crux qui ont des
armes americanes sont nos
amis, et c ux qui ont des ar
mes sovietiques nos enne-
, mis.>)

M. Young a rappele a ce
propos que le Maroc etait
le pr-nc;pal -nurn'sseur de
pbo pbat s dc 1'URSS el,
que 1'Algerie, oui soutient
le Front 0oll'.or o centre


le Royaume Cherifien, livre
la plus grande partle de
sa production de gsz natu-
rel aux Etats Unis.

<,Donncr des armes a 1'un
de nos amis, et ce faisant,
s al ener deux autres de
nos amis, et pent etre 1'en
scmble des africains, n'a
pas d sens, a-t-il ajoute.

x x x x

INTERVIEW DE M. KISSIN
GER AU JOURNAL MONDE
PARIS: (AFP)
La Chine ne doit pas etre
utilisee par les E s Unis
comme une arme dans leur
I tlie avec l'Union Sovitti-
qur; estime. Henry Kissinger
dans une interv ew accord6c
au quotidien franga's Monde> paru jeudi.

L'ancien chef du D6parte
ment d'Etat amtricain esti
me que i'.nterIt des Etats
Unis ,est que la Chine de-


VOTRE HOROSCOPE

SAMEDI 27 OCTOBRE 79


21 MARS AU 19 AVRIL
(BELIER)
Les problems de car -
riere seront resolus en fin
de journee. L'amqur. a pre
m ere vue, est tine possibi
lite. Les visttes rendues d6
passeront les provisions.

20 AVRIL At ]0 MAI
,-stTAUREAU)
En d6pit de retards, le
voyage est remunerateur.
Les conjoints et les proches
allies montreront leur af-
f.ction. Nouvcaux contacts
sentimeniitaux probables

21 MAl 1a 2,' 31-N
(GEMFAU: .
La nevositl au suiet d'"
n" afahire de copur vouis m f
dans ilie impast e mais lout
s" teD'ne a bitn. Course's
dpc1i c,,mn, I i- rets strei-
chers D'st aycz-vous

21 JUIN AU 173 -ILLETL
ICANOCR)
Introduct ins senrmirne -n
tsl a s sLtinulantts Renor -
,au stur 1'- plan dcli coeur
Sl';.t' Z des endi'uLs except
Sin'l l s tw .'" tl : 1 t:.iva.l
lir- volre c:ipr t

23 .i'ILLET AUO s AOUT
(LION )
TIP t ir'lituon minePtie de
santI s.- d'ss.p :- Eprouvez


v
t
a
c
t
t



*


- PORT-AU PRINCE / SAN

aller return


$ 65 plus taxes


PORT-AU- PRINCE /
LUXEMBOURG :
aller retour a partir de


$481. plus taxes


TRANSIT A NASSAU SANS VISA

4Renseignez-vous sur ces tariffs a


Southerland Tours


0oi vous vous proucrerz

aussi voi cheques de voyages

AM RICAN EXPRESS.










30 AVENUE MARIE-JEANNE
TEL. : 2-1600
L'AGENCE QUI NE PERD JAMAIS
DE VUE L'INTERET DE SES CLIENTS


S *oggoccoc@co{i g


m
br
re
ce

1'1
nl

re
ni
de

ci
fc

dl

ri
si
PI
PI
ta


q









C
E
Ie
qt

d;

fr
ti



E


as sentiments dans des en 1
retiens avec ceux que vous 1
almez Les vasites locales a
oonduisent a de surprenan- c
tes introductions sentimen- ,
tales

23 AOUT AU ZZ SEPT
VERGEG)

Un peu d extravagance o -
elete inattendue a la mai-
son Les projects de d'strac
tions pour la snre6e se rd-
velent excellent

23 SEPT. AU 22 OCT.
(c'LA-ANCE)

Apaisez un membre de la
famille par un cadeau Pos
s:bilite financ'ere se preci
sant D:s entretiens avec
d: s amis vous mettent sur
la bonne route

23 OCTOBRE OR1 21 NOV
(SCORPI9N)

Si vous tenes votre lan-
0 v' n air"z pas a
vous excuser Pr6f6rez la
r>,' a vrs d-o'ts Cai.s's
les -)oss.b 1,t 's de car-
r ere

22 NOV. AU 21 ICEMBRE
(SAGIT'URE)
A':ourez-vois qciu'uwe inou
v I!- attraction seatimcnta
I ne seo podilit nas Sovyz
dc s-e s'r vos dinam,'rh"s
d nr,'ent Le voyage est deli
e'eux

22 DEC. AU i1 JANVIER
(CAPRICORNE

Contacts prudent avec
l1s patrons Saisissez la
chance de voir des gens
nouveaux Changez votre rou
tpo -t votre enour rera sa
tisfalt

20 JANVIEW AIT 18 FEV.
(VERSEAU)
Queplu'un A votre trava'l
est. attre par vous Fli-t nro
able males la suite d6tpend
de vous Vie soci.ale en as-
cension
19 FEVRIF AU 20 MARS
(POISSON)
Un tourbillon d'activite
mondaine trls agrtable
morals pet Itre fati.gant A
musez-vous mals sonRez a
vatre sant6 Vovage roman-s
que

ST VOTS RT'gq NE
AUJOURD'HIUI

Vnus It's an rbef nd et
on volns tr-o've snuvent a
1i tete d'imn o"'-anlsatlon
enusacrde au service Du -
blic Le droit. la pnlit -
que. la bourse, la banquet
sont certalns des secteurs
nour lesquels vous Ut"3
doud Vot"e Dlns grand sin
SCs vent de vot.re travail
neR'-sonnel t rie la mIs-ne
I one v'nlq lni imn'- s,. Vt-.
VnI v' 1ntprepsqz ail qqi l1
1 ft4-qfs-e. p 11 rn,"'o"".
c 5'Tmq, 'S q Is il'lnf"'-e
pt i lonr nssissmp A I 9 f-t
relipeiur et nblTnn-mhe,
v Vn'S fpre's in hon connfA-n
Seer orofesseur on psycho-
logue


onre inddpendante et a l'a
ir di' toute menace milltai
du fa'.t de son important
pour l'equilibre mondial.
M. Kissinger affirme que
URSS: aui a consacre de-
u s 1962 des sommes Inor
eas> a. ses d6penses militai
s: verra a la fin des an-
ees 1980 < e cet 6quipement d6mode
nouveauu. nq ans pour combler la
sste>s; mais en meme temps
Nous devons faire compren
re a I'URSS que nous som
nes prets a nugocier une v(.
table diminution de la ten
on et que nous ne sommes
as en tra'n de rearmer
our preparer une confron
nation> ; a-t-il dit.

Henry Kissinger estim"
u'une Europe forte et indc
"ndante est essent'elle pour
es Etats Unis:>. II ajoute
tie sue trangere srieuse qui;
ans certaines parties du
nonde; spec'alement en A-
rque: a enforce la posi-
on de l'ouest.3


HAH:
EXTENSION DU CANCER
Le cancer des glandes
ymihatiouns dont souffre
e chah d'lron s'etend, a
nonce jeudi l'un des mbde
'ns duii suvernin dchu,
e Tr Hibhnrd Williams.
Le Dr Williams a quali-


fie ce nouveau developpe-
ment de ,
tout en precisant toutefois
aqu'il ex stait des chances
de guerison>>.

Le chah eta't jeudi veille et ateri --. au lende
ma'n de l'opeartion de 1'a-
blation de veuicule biliaire
qu'il a subic fI 1'hopital
Cornell de Newv York, a ir
dique de son cotd M. Robert
Armao, conseiller de la
fanmille PaIlevi,. L'empe-
rcur dechu, a ajouie M.
Armao, a quitf( la salle cde
reanimat'on pour regagn r
sa suite de t:-oiq pieces au
17eme etsge de 1'hop'tal
new-yorkaio. resent ;i
present, a-t-!1 poursuivi,
( ration au'il a tubieh.i

T.e cons illP de la fa-


RIO DE JANEIRO (APP)i
Les trente-mille centres
sp rites bresihens de Rio
et de ses envi-ons ont ete
Ioo-lises pour retrouver ce
lui qu on accuse d'avoir or
done des sar..-fices d'en-
'ants au court, des stances
de migie noir. de la Fazen
da ipiopr'etI rurale) de
Cantagalo: L, ,Pai de San
to (surc.ci Oe r.

Le 'P;i dc 3Snto;, Ogir a
ete identified par la police
grace au temo,:gnage d'un
medecin qui avait etc ap-
lajte a le soigner dans la
piopridLe du Farendeiro
Moacir Valnte. II s'agit
d'un nomm Ajuricaba
Coui'nhin de S- usa.

L'appel de mobilisation
a ete lance pa, PTai Geront
no>., le p e s i dent
de la Feupra L i o0


mille Pahlevi a cgalemei' Naitonale d'Unhanda, qui
;nd!qu tque Ie chah avaitre r affirme dans des declara-
cu plus de 2.000 telegram- ticns faites ba press, que
me< d.e voeux ce prompt re le pretend sP'i de Santo>
tablissement, no'nmm-nt Og'r n'a rien i vo'r avLc
de la part du Roi Juan Car l'Umbanda o' le Candom-
lIs ler d'Espoa.ne, et doi M ble, deux ri., afro-bresi-
Hrnry Kissingcr. ancien Se 1 en reconnus. Son nom ne
crisaire r'FTti Amir'cca'n. figure parmi Its fichiers de
Par ailleurs, A Washing- la lfderat'on, precise Pai
ton, le Charg- d'Affar;-s do G"ron mo\c af irmant en ou
In RpnhObli : is',ini n e tl qu'1 na pis connaiss;ance
d'I'an. M.,1 Al Am. n indc de 1'existence d0 rituels
ou i ud ei on.s- n iisici'urs magiques biet-6tens adm o -
riv t, le clu.h des fpo-mps tanti la pratique de sacr'fi-
d(mc nic' a ltes I ismthai't-t ces humanss;

Fni s p rio ,i1 'rc e 'niv en < Iran pour y ire juiig>>. cet egard qusil existe au


Bresil de nambreux centres
spir ts clandestins qui a-
gissent sous lo covert de
l'Umbanda ct Candomble
pour 'exploiter la c:'edulite
et le dcsesooes"' cts gns.

precise
qu'ordre a.ta donne ia tous
les membr-s ", la Fidera-
tion umbin: sitc de tent'r
de localiser le faux <,Pai
de Santos Ogir et de le re-
mettre aux asitorites.

L'aff're dpeo messes noi-
rp' de C- n1Ta.s[nIo a provo-
qu6 en effet tune grande e-
motion dais lis milieux
spirited afro bsiliens qu'
craign'nt aoir'1" rejaillis3.
sur leur reput;titon.

Selon des s1 tistiques offi
celles, il y avait en 1976
qu lque P35.00j adeptes rn-
ci nsis des regions spir'tes
ofro-h1'esil 'enne' et pirmi
eux 255000 adc-ptes de 1Um
N


h- III~C~II I


E NOUVELUSTE

TAIRES : PIERRE CIIAUVE1

ET MAX CIIAUVET

CTEUR : LUCIEN MONTHS

RATEUR : Mine. MAX CHAUVET


- BATT.E,1F JUPITER






1000o GARANTIE





20% MOINS CHERE

TOUTES CAPA CITES TOUS USAGES


A 'Camions Autos Bateaux !O G6n6rateurs


I


SEMSA distributeur exclusif des batteries JUPITER: ,
105 rue Pav6e(a c.te Amprosa)e* 139 rue Magasin del'Etat


BrehSH chaSS2 au Sorc


LE
PROPRIE



DIRE(

ADMINISTI
4


II ar~


lerr

banda. Pou: les observa-
teurs, c-s chiflres se situent
b.tn en deqa de la reality. .'
Un oPal de Santo> du fau
bourg de Penha, Fernando
Guedes, a du demander la
protection, de la police a-,
pris avoir ete present corn
me suspect par certain
5ounaux. Des temoins a-
vaicnt en effet affirmed que
le sorc'er Og'r dirigeait un
c ntre spir.tec 1 Penha. Un
d'sciple da Fernapalo Gue-
des a affirm cue son mai-
tre prat'que ,L'Umbanda
d Aneola, qui contrairement
au Qumnband' ne touche
pas ,& la ma5 noire>>.


C st dans ce panorama
e:'trem'-ienr.t crmplexe, que
'cnqu6et- se pcursu t tan-
dis que de nouveaux temoi
gne.aes denoe---nt d'autres
-acrif-e s d'erftants viennent
alourdir le ci mat a Can-
tagalo.


L


I ..11 I


ICTIC/~rr~'~YII~V~3~%~IOCT~;~Q~Cl~brr63C


.5QGG Q-Q.,Q -, ...'>.T.3i., -.,Ai ^-5 -J--^ r .-


-'~ ---- ----------------- i ... I -- ;--. li_


Y







VENDREDI 20 OCTOBR t'19


CINE THEATRE TRIOMPHE PRESENT
Midi 2 heures 4 heures ten permanence) 6 heures 30 ef 8 heures 30

CE SOIR
Salle I $ 1.50 et 2.00 Salle I $ 1.50 et 2.00 Salle III $ 2.00 Salle IV $ 1.50
CASSE GUEULE FLEUR DE CACTUS BREVE RENCONTRE DU TRIANGLE DES BERMUDES
^in~n r~r~^i~~r ofT ii~ n~rrrM~ir f-^TII-r ir -^r ^Wl W r -S ~ ~ i r i<>Mr<-nn~ r n n-n nni~ni -1ir --n.n.-M- i-....u


PROCHAINE'PUBLICATION AU CANADA D'UNE ( MONDES EN EMERGENCE.,


Un nouveau perlodique.
..CONNAISSANCE ET VIEi,,
REVUE DES MONDES EN
EMERGENCE, prend nais -
sance au Canada en novenm
bre prochain. Cette revue se


ta public au rythme de 6
numerous pal' an par la so
ciote Promuhdo de Rcchtr-
che et de Fliancement Ltde
don't 1'un dLs Iprincipaiux a
nimateuis est note comnpa-


triote Carl Prfzeau, actuel
lement professeur a 1 'Uni-
v,.slib ae iherbiooke
De facture profissionnel
le et de format 11> x 8 3/8
(27 1/2 cm x 21 cm). la re


"CONNAISSANCE ET VIE "

REVUE DES MONDES EN EMERGENCE

Principaux articles du premier numero
Le Progres Economioue de Francois Perroux
Le referendum du Quebec, Strategies et finality de changement de Carl
Prezeau
Saper 1 ideologie du Developpement de Georges Cora
De 1 application de la Direction par objectifs dans 1 organisation de type
professionnel de Andre Petit.

Bareme de prix pour le lancement
Abonnement Annuel (6 numerous)
Etudiant du Tiers Mqnde
Le numero reimprim6
Institutions
Vous pouvez obtenir le premier numero au prix de $ 1,25 sans aucune
autre obligation de votre part enen envoyant le coupon ci-dessous avant le 30
OCTOBRE 1979.

A poster des aujourd'hui

Je desire recevoir le premier numero de DES MONDES EN EMERGENCE. Sans aucune autre obligation de ma part.
N o m ..........................................
Adresse ..........................
Occupation ...................... ...................
Nombre d annees dans cette occupation ........... ..........................
Abonnement annual demand
Ci-inclus un cheque ou mandate de...........a..... 1 ordre de : REVUE NAISSANCE ET VIE)>
B. P. 2086
Succursale Jacques-Uartier
Sherbrookle Quabec) Canada
J1J 3Y3


LE CINE THEATi



TRIOMPHE


PRESENT


LUNDI 29 OCTOBRE A 8 L


LE SEUL ET UNIQUE


Ballet Spectacula


vue se veut etre un lieu
Ce renicontre et ue dialogue
pour tous ceux qui se preoc-
cupant de conmprenate at
d'lmiluencer le fonctionne-
mcnt de leur socidte, ou
qui tentent deos situer pdr
rapport aux crises et aux
grands debats y afferents.
Elie attend de ses lee -
teurs critiques et commen-
taires des articles parus
dans ses pages, et leur ,tf
fre. de plus, 1'opportunit6
de sugg6 er eux-memes des
sujets de discussion suscea
tiles d'eveiller un int6-
ret general.
Elle mettra en relief les
aspects cultureils. littfrai
res et artistiques des diver-
ses soci6tes du monde con
temporain
Elle entend devenir un
medium pour d6gager les
contributions des profession
nels et chercheurs du Tiers
Monde, a 1'avancement des
sciences.
La revue ne sera disponi
ble que par abonnement.
Elle ne sera done pas mise
en vente dans les kiosques
h journaux. dans les li -
brairies et autres endroits
publics.

Tous nos voeux de sue -
ces a cette nouvelle public,
cation qui. nous 1'esp6rons
recevra du public haitlpn
i'accueil, sympahique que
merirtent son orientation et
ses objectifas



Le dernier
ouvrapp e
Martial Day
eL'Heritage> suivi de < riviste>;le dernier ouvrage
du talentueux auteur Mar-
Nial Day est actuellement
en vente dans toutes les
bonnes libraries de Port -
au-Prince et de la Province
















EURES 30






ire














A


Au programme de la soiree:

Le lac des Cygnes acte II

Le sacre du printemps

Misa Crio~la


Un spectacle de reve avec 20 etoiles internationales

Billets numerotes : $ 8.00 et 10.00 disponibles tous les ours aux cuichets du

Triomphe de midi a 9 heures P.M.

C^y


Echos et Informations


L'Institut National de Ges
tion et des Hautes Etudes
Internationales (INAGHEI)
confront beaucoup de pro-
blemes don't le plus impor
tant relieve de l'ordre fi-
nancier, apprend-on de
source proche de la Direc-
tion de cet Institut.
Le Budget de fonctionne-
ment de l'Inaghe precise-
ton, est tres restraint et ne
lui permit pas d'inst.tuer
un group de recherches.Ce
group de recherches sera
compose d'une dizaine de
professeurs et des etudiants.
0 -
Un programme de reboise
ment de la frontier hait.a
no-dominicaine sera realise
bientot par l'Operation
Koumbite (Haiti) et un or
ganisme oilic'el similaire
dominican, informe-t-on de
bonne source.
L'etendue de la surperfi-
cie qui sera rebolsee nest
pas encore connue. Mais,
on croit que le Directeur de
l'Operation KoumbiteM
Roger Magloire C onstal
voyager en Ripublique Do
minicaine oi il aura des en
tretiens avec le Directeur
des Pares Na'tonaux Do-


ERRATUM

Dans di> paru hier. lire plutot, A
la derniere ligne de la pre
miere strophe d ir au lieu de (un bien
d'esprit>>.
Nous prions notre devouee
collaboratrice, Mme Marcel
Carducci de nous en excu-
ser.


minicains M. Morilio Mo-
rell. I

Une champagne de plan-
tation a haricots sera 1-
nauguree le mois prochain
dans la Plaine des Gonai-
ves, sous los auspices de
1'ODPG (Organisme de De-
veloppement des Plaines
des Gonaives).
Cette information a 6te
divulguee san: autres preci
sions dans la cite de l'In
dependance (Gonaives).
0 -

Plusieurs banques d'outils
seront installers dans des
villes de Gonaives, et des
localities rurales du pays, aL
initiative du CONAJEC
(Conseil National d'Action
Jean-Claudiste), annonce-t-
on de source autorisee.
0 -

Le Secretaire d'Etat aux
A f f a i r e-s Sociales,
M. Hubert ce R o n -
ceray a procedd ce martin
l'inauguration du Bureau
regional des Affaires Socia
leas Dessalines II est ac-
compagnd d'une delgation
de fonctionnaires de ce Mi-
nistere.
0 -

Le Ministere de la Jeunes
se et des Sports ouvrira
plusieurs bureaux regio-
naux dans chacun des De-
partements gbographiques
du pays. On croit savoir
que bientot il sera procde6
a l'installation des direc-
teurs regionaux des Gonai-
ves (Artibonitei, du Cap
(Nord). de Port-de-Paix
(Nord'Ouest).


A L'INSTITUT FRANCAIS D'HAITI
REUNION DE LA FILIALE HAITiENNE
DE L'ASSOCIATION DES ARCHIVISTES...
FRANCOPHONEP DE LA CARAIBE


Ii a et0 fonde, comme on
le salt, au cors dune reu
nion tenure a Fort-de-Fran-
cc lMartmniquc du 27 au
29 avril dernmer, une Asso-
ciation des Archivistes, Bi-
bliothecaires et Documenta
listes Francopl.ones de la Ca
raibe a laque le Haiti est
affili e comme membre a
part entire.
Cette Association, disons
la Section Haztlenne de cet
te Association a tenu sa
premiere grande reunion 9
son siege social Institut
Franqais d'Ha:' samedi der
nier en presence de plu-
sieurs aichivistes, bibliothe
caires ou documentalistes
actuellement en function
et de queleuos invites-des
personnel s iniressant a la
profession.

Apres les mots de bienve
nue du Directeur a i de
l'Institut Frani.ais, M. Cuz
zi qui. entrau'res choses, a
dit qu'une bibliotheque est
un lieu de t:avail, de re-
cherche mais aussi de ren-
contre et a suggere que les
directeirs d'ecole fassent
visitor la bibl'otheque de
l'InstituLt leurs eleves
car, actuellement, on y en
treprend un programme de
formation des lecteurs, il
a termine en felicitant le
president de la section hai
tienne, M. Wilfrid Bertrand
et en formulant des voeux
pour la prosp rite de l'Asso
ciation.
Puis M. Bertrand, (Presi-
dent de la Stction Haiti et
Vice-President de 1'Associa-
tion de 1,. Caraibe', bril-
lamment present par Jean
Eddy Pean, maitre de cere-
monie, a faith un brief histo
rique de 1'Association Mere
en fixant, au course de la
reunion, les buts et objec-
tifs de cette dite associa-
tion: Rompre l'isolement
tant au niveau national
qu'au niveau international;
volonte de travailler ensem
ble etc.
II revenail a Mile Cloti
de Pierre (Trdsoriere) de
presenter les projects de
1'Association qui peuvent se
rOsumer en deux points es-
sentiels: Formation et per-
fectionnement des bibliothe
caires et archivistes locaux:
et preparation d'un guide
de bibliograp' e pour Haiti.
Ensuite, et pour cloture
cette premier parties acade
mique de la rencontre, il
incombait ka Mme Alphonse


L'ORCHESTRE PHILHARMONIQUE
Ste TRINITE present
HUANES LEROY ET EMILE DESAMOURS
DANS UN GRAND RECITAL
DE TROMPETTE ET PIANO

le samedi 3 nov. 79 a 7 h 30 P.M.
A L'AUDITORIUM Ste TRINITE -

AU PROGRAMME :
BACH. BEETHOVEN, HAYDM, ENESCO,
LAMOTHE, VERRET, DESAMOURS, ETCQ
LES CARTES SONT EN VENTE t
A LA BOITE A MUSIQUE. RUE PAVEE
ET A L ECOLE STE TRINITE -
ENTREE : ENFANTS $ 1-00
S ADULTS $ 2-00-
2610


AVIS PROFESSIONNEI

Le Docteur Franck Thomas
F.R.C.S. (c) CSPQ

DIPLOME DOCTEUR EN MEDICINE DE LA FA-
CULTE DE MEDICINE DE STRASBOURG
CERTIFIED SPECIALIST DE LA PROVINCE DE
S QUEBEC
FELLOW OF THE ROYAL COLLEGE OF SUR -
GEONS CANADA
CHIRURGIE GENERAL THORACIQUE ET
VASCULAIRE ENDOSCOPIE DIGESTIVE

INFORMED LA POPULATION DE LA TENUE DE SES
CONSULTATIONS

le matin de 8 h 30 a 11 h

l'apres midi sur rendez-vous
AU No 39 DU CHEMIN DES DALLES
TELEPHONES :


du BIF de presenter les
membres de la filiale hai-
tienne qui sont actuelle-
menit au nombre de 17: Ce
sont Mine Anne Marie Pru
dent Affaires Etrangeresi;
Marie Carmell4 Jean, Ghis
line Raphael, Micheline
Vernet, M. Claude Victoire
(Bibliotheque Nlei; Antoi-
ne Wilfridi Education Nle); ,
Mme Raymonde Lespinasse,
Clotide Pierre (Bibliothe-
que Fac d'Agronomie); Wil
frid Bertrand, E. Beaubrun,
Dioncel Louis, Ney Marce-
lin, Jean Eddy Pean, Mine
Gladys Rejouos (BI-Fran-
gai s).
Apres cette partie de la
ceromonie, unc reception a
tle offerte aux participants
et invites dans les jardins ,
de l'Institut. Puis, les in
tresses se soi-t reunis dans
la salle de Paul Moral
pour travailler: lo1 Forma
tion de comite de travail;
2oi Mise au point d'un pro
gramme de formation per-
manente (pour bibliothecai
res en service et personnel
interessoes et 3o) Creation
de comites de recherches.
Ce fut une reunion fruc-
tueuse a plus d'un point de
vue et pour laquelle il
faut feliciter son organisa
teur, M. Wilfrid Bertrand.
Mais. il est a souhaiter que
ces dispositions prises en-
irent. le plus tot. dans
leur ph .se d'xecution.
W.L.


1929 1979

50 Ans

DE PRESENCE

EN HAITI


MIAMI VOL QUOTIDIEN DEPART

SANTO-DOMINGO VOL QUOTIDIEN DEPART


RESIDENCE 2-3066


CLINIQUE 2-3328


RECITAL DE PIANO

Josette Morata

ler Prix du Conservatoire de

Marseille

ler Prix du Conservatoire

National

Superieur de Musique de Pari4

AU PROGRAMME : BACH. SCARLATTI, SCHUBERT,
CHOPIN

Auditorium de IPInstitut Erancais

d'Haiti

Vendredi 26 octobre 1979, a

20 heures

Entree 25 gourdes


)RAIRE


U 28

979


10.05 a.m

7.15 p.m.


A PARTIR DE MIAMI, CORRESPONDANCES IMMEDIATE POUR LES 4
COINS DU MO/DE

Consultez vote Agent de voyage .*. II est un expert


0- dow f*Ev-(-4 r*"SEE ~dD


1


PAGE 2


NOUVEL HC


A PARTIR L


OCTOBRE


--- --~-- -- ------ -------~-------- -- ---


L Ir __;~~\~- -. El--l-.u---I----- -- 1- -n-- .... a --1 .- .--"r- -'".;...


.--~-----------~-----------`~'T~"rr~"l~~~TT~*~*~


____ ___ ~ ~------Y~H*HCrroQNWm~CC*C~2CC~CMC~C


**s-W-4 -r


~___________________________________ _________ _~ __ ________,__________ ____________________ _____________~____ L--,----,,,-,, ,-,-,-~L--.-l---------__--U.~L.-L-~;--~


LE ~NOUVEIEISTZE


11


~EII~J~B~C~




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs