Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/10519
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: October 9, 1979
Copyright Date: 1979
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID10519
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text










I ,\1i1, i A'ill'
iii l i lii Ii1
] .Is dvr,' ll o prlish r pll's al

\ >il fl vIh I l II I ly Il lail ll-
l\ tit- e olh l e l resI u ht

t, )lniC. I rv Ie de provo-
q r i Iiu lo ii'vt llt vi|Ial ti de


i t I P.i1 l' a. oillsl 'ere jsti
q 5 i'l> pI t'st'sIl coItll un s nm o
d i I''- it' r I s ll i < l git iiia
I osl I i N pay. expolsatel'rs
tc ll c i' v ulit l t'l edfet
Sil iilont t r qul :; porlait de
19.9 A 21.1'3 dollarss le prix
(m1 h iril I i b i ll." sans atten
idre aI prorthl in' reunion
de 1 OPEP qIu-1 i doit so tenir
n Deceinbre a Caracas.
De soni cote .le Mexique-
qu,i ne fut pas. parties de
I OPEP et 1',! s iun des fdour-
insci ur.' i privll"'-pls des E-
lals Unis a decide de re-
lever de 2 d liars, soit 8
pour et nt le p'x de son pe
Irol pnirto 24.60 dollars
Is barslit la nieme date. -
Ces deux decisions outi
1i',t 1'eliet d ine douche
lrolde sur lIs militeux pc-
troltir.s el lin'.nciers occi-
dentaux, alors que la situa-
'mon gloale dIe l'approvi-
sioinsenesint rest tendues.
Certes. le Knweit quo pro
duil uiln pt pus i de 100 mil
lionsi di t0onni's par an, res
it daLns la fou'rchelte de.
prix arretee par 1'OPEP a
Geinevc en Jiun dernier, net
tmn'isit cn-deii soas du pla'-
f.:nd de 23 50 dollars le ba-


Monsieur le :.-1'piseastant
de' Son Excellence le Pro
sident a Vie
Monsieur le President de
la Chambre Le'gilatli'e
Mc.tssieurs Ies 3secte', ires
dE aLt,
Mamsieur le Prepni-,r Con -
sal11er de la Cour -Ssup'rieu
re des Comptes
Autocitos .Civsl's, Judiciai-
res ct Milita,',s,
Confreres de sa Presroe,
M.Ec.sdamec, Mcodemois.ell'sl
( t Messieurs,
Parents et Amis cpoears du
regre'tt dispani.,

11 h'6rchet (: nmatin le pI
mible d 'voir, nu i(,m dtu
Gouvt'ernemiuent de 3la Repu
bliqusei, do reiidr' un der-
rit r At soleintl lilrlmaia''
a L;llier Ii 'l rai ;:-:, partii
d"il slitivml nt, pour 1 le
O Vft nd taI My d ,'i''l-1< I oya-
a,' vers 1IAU-DELA.

I' ri', o' qlsis a asilsi -
Il lI ':a c al o licl *ll,", s ,' G oil
V1 1 i ll ol d ]'' o Ex 11h
Cc 1 I'P '.-ld,.tL :i vl. de
la tlo'ubliqut MtNl :>-i9 ur
,J n I (C l:li(i I) mitiV ii r., a
111, ;i s tasis qii, r low ii l :a v


vii C' Sil vill iir J. ; Na-
s li I a.

'-Lallier Phar,"adu", 'ntreCd
lt ;is'r fl5' it 5, 1 '.1\:ninis--
trail ion Piibll ,a J, h't ':ia a
D i l. i i iit, 'i 1 t -0


L L a]'i 1 ,tl,.m ai P,5 aIs.,
av;i;t, I. llu otl-i s cionsii''rv6 ca t
It s' v 1'rit i cl cli 'c 'nlran-
5' sIts [t'5! 5, s s q e
ussisIS a'vonsl. dclr do c r
tainl's de she's reponl.ses. du


LETTRE DE

Port -al-Prtince,
le 3 Octobre 1979'
M. Laurore S'' Jus e
C/O Le Nouvellit
Port[-au-Frince

Cher Monsa' our.,

VoI:e Ires iJull sqsa i --
ticle sur la C ''i(-c iv) re o1il
1 'a passed delux ills mne pa
rait di(na' dta tentoln a plu
.'s urs sia s C.l'm' e voius ls'
savcz, le Dr. Clov s Keni-
Zal.t, d.'s sn t ude stur lPs
<'N "'es1li as Naio n ialls a
ra-'pel' q(|u lo)pt)l"n de so-
lidaril.-s prises pr nos Ancei
tr s vis-a-v s de la race a-
ffl'"c'ine e5vx'e qu'lai:i alit
Constammnent les yellx lour
nes Vers le Cont'nent. Hier.
c'tait les imp6ratifs de la
rehabilitation d'une race
avil'e qui, par la fraction
de ses reprefsentants jetes


ill pour It qaLL llte de ref6-
renie.' .Arabe legers,
MlIl.s, oUIIIIe suon brut est
do quallo Ill ftrieure, sa de
islion risque d'incitelr les
autlres product ours de petro
Ite lourd a' sulvre ce rele-
veiiiien de batenme et d'au-
Ire part, en iugitt entant le
prix imoyen du baril, A pous
serve rs le haout le plafondi
di 23,50 dollars,
Ce sunt preclscment des
decisions uniloterales de ce
type et ene ca"'ades qui ont
cu pour resutIat d'augmen-
ter de 60 pour cent le prix
du petrole pendant le pre
mier sefmcstre.
Cette perspective d'un sieme choc petroliers s'est
traduote des mardi par une
nette reprise des course de
I'or : plus de 3 pour cent
de hausse A Londres en mi-
lieu de journee ou l'once at,
teignait 380 dollars et plus
de 4 pour cent i Paris o u
le lingot s'ihserivait 5a 52.850
FF. alors que la reprise du
dollar etait stoppee.
Pour les producteurs, la
tentation est Erande de rat
traper la baisse de revenues
due b la depreciation conti-
nue du dollar ,'OPEP l'a
ch;ffree a 5 pour cent lors
dp seminaire organism la se
maine derniere a. Vienne.
Mais, ont previnu les repre
sentants occidentaux, le
monde, pas p-us que le dol-
lar, n'est pret a affronter
une nouvelle crise petrolie-


Par Gerard ,JOLIBOIS
rieur, d'abord come dacty du Cadastre a I'Adrminis -
lographe a une epaque ou traction Generale des Con-
la femme ne 8 ,tait pas en tributions lors de la crea-
core strictcment rsserv6 cet tion deo cet organism I1 de
te activity. Puis emniploy au vait passer quize aens eno
Service des Domaines et du cette institution fiscal.
Cadastre de ce Departe En 1940, Lallier Pha-
mentl reaux etait nommd au Pa
Lallier Phfareaux fut
transfer ave'c le Service (Voir sut.ie page 3)


POUR LE CONTROL DES DEPENCES

PUBLIOUES


jcudi 27 septembre ecoule
conmporte les arretes met-
tant le Departement des Fi
nuances et des Affaires Eco
nomiques en measure de con
troler les defenses publi.-
ques et les projects de deve
loppement, en vue d'une
mesillcure geslion des finan
eas publ.ques.

Au chapitre des disposi-
t nas generals de 1 arrest.
il eso prescrit :
Article ler.- Aucune 06e-
pen:se budtgctare lne peut 6-
tre valablement payde sat
c11e n'a pas 6ete au prdala
ble I *,*. 1 .u, l engage
et orcl] nniancac.
Artield 2.- Los D6n'u1ses
Budcgeaires sont classes se
Inn les rubri.ques suivan-
tes :
10 Services Pc-sonnels
20 Antres Depeunses de
Fonctionnement
-- 30 Depenses de Cap'tal


40 Quote-Parts et Sub
ventions
50 Remboursements et
Indemnisations
60 Autres Depenses Pu
bliques
70 Assistance Sociale
90 Sans Justification.
L'article 9 prevoit le con
trole a posterior i par la
Cour Superieure des Como-
tes :

CONTROL A
POSTERIORI

Article 9.- La Cour Supd
rieure des Comptes est
charge du consrole a pros
teriori des ddpenses do 1'E
tat. Dans un dhlai de deux
mois a partir de la cloture
re l'exercice fiscal, tous les
ordonnateurs, 1'Office du
Budget et la Direction du
Tresor doivent deposer lasurs
competes, appuyds des nicrepq
just'ficatives, aupres de cet
Organisme.


Ionl sur lequel il les .a fat
1..' a M circus. pel que d'au-
',. s in maintles foijs, ont
, laa'.i'ts Sirtnout 'n ce
q(lui a t'aitl la forme, ia
la rm'in:cre en touts cho-


rOUSSAINT DESROSIERS

s1r5 c0e sL. dit 1s non fra-
cassant enregistre a la me
mnoare du monde centre
1 ianiqii,. colon ale. On salt
quii la b.eche definitive ain
s faite au system esclava
i e pr waoqua 1'avenement
d'tin novel ord'e de cho-
:' s diens le monde ia com-
in ncer pa" I'Ameri.que Lati
ne. La liberty pol'tique
n'est elle pns fille d'Ha t i ?
Aumiourd'huil, 1 me semble
nreo'ssalre d'asancirr a 1'1dbe
cle rehabil station pn's-
onii'l v n encore hlas 1'A
Pfirile Alstrale dntl 1'incro
yabll s'inat s n a 6t, si sou
vent d6nonc6e au depart.
par un Ha'tien peu Com-
mun, Dantes Bcllegarde, -
des necessities d'ordre prati
que. C'est en pensant i ces
nscessites qu'il faudrait, a

(Voir suite page '7)


ses, qu'il s'aR'sse de litid-
rutuse, de verbiage ou de
comportement...
En ecoutant attentive-
mnen c'itte interview, nous
n'avons pas trouv6 en
Ldon Laleau. un octogdnaf
re, autor,.aire, g o n -
f 1 6,. t r o p sam isfa't
d'dtre uli-smme, d'etre le
product d'une erpula ion
peu courant chez noes.
Nous avons retrouvv plu-
ta tline voix non accordee
come un instrument nu'
n'a pas joue pendant long
temps et sur le lequel 41
inua't etonnamment d'un
humour, d'un esprit et d'u
ne sensibility incompara-
bles.

Nous avons plutot trou-
v6 un esprit tranchant.
< j'ai pu, ma;s je pense que
j'au'-nis pu faire mirux
Marcus: Et si vous de-
vriez recomrhencer?
Je ne recommencera's

nonrOi On a
Rien du tout
Pa"ce que vous pensez
que les temps ont change?&
Les temps ne changent
pas. Ce sont les hommes
qui changent.
Les hommes peuvent aus

(Voir suite page 5)


Le savoir est lune des
des plus hautes valeurs de
la Chine, venant just a-
pres fe principle unitaire
d'humanite. Comme disait
Confucius, les homes sont
tres semblables par nature.
C'est 1'etude et la pratique
qui les distinguent.
L'education pour tous a
ete Fun des objectifs fonda
mentaux de la Republique
de Chine,i depuis sa fonda-
tion le ler janvier 1912, a-
pres la revolution national
menee centre la dynastie
Ching.
A Taiwan, la scolarisa-
tion des enfant' de '6 a 12
ans atteint 99 p r cent.
Le programme d'enseigne
ment gratuit de neuf ans
du President Chiang Kai -
shek a et6 applique en 1968.
En 1979, il est obligatoire.


Soixante pour cent des 61e
ves du premier cycle du se-
condaire vent dans le deu-
xieme cycle. Soixante dix
eour cent des eleves des
classes terminales vont
uans les universities ou des
etablissements d'enseigne-
ment superieur
Plus de 3.000,000 etudiants
vont dans l'enseignement
superieur Cela set la ma-
tiere premiere des progress
economiques, culturels de
]a Republique de Chine.
Apres 1'enseignement se-
condaire, l'entree s 1'univer
site se fait par concours et
elimine le favoritism. Les
enseignants preparant et
organisant le concours d'en
tree dans les universities
sont enfermes dans les im-
meubles de education na-
tionale pendant plus d'une
somaine afin de prevenir la
fuite des sujets d'examen.
Le Japon et la Coree du
Slid ont exprime leur into
ret pour le sy.teme de 'en
seignement de'la Chine Li-
bre.
Les resultats d'un etu-
diant au concours determi-
nent l'universite et la ma-
tiere etudiee. par le candi-
dat. Meilleurs sont ses re-
sultats, et plus l'etudiant
.aura la possibility de fire
les etudes qu'il veut, iL oe,
il veut.
De ce reservoir viennent
les ingenieurs, les gestion-
naires, et les dirigeants de
la Republique de Chine d'au
jourd'hui. Le niveau advance
des soins medicaux de Tai-
wan a ete rendu possible
grfce aux nombreuses eec-
les medicales et d'infirmie-
res. En 1979, l'Arabie Seou
to a faith appcl A de nom-
breux medecins de la Repu
blique de Chine pour exer-
cer dans ses hopitaux.

Ces progress 6ducat'fs ount
done naissance A une fulte
des cerveaux dans les an-
nees 50 et 60. Ce problem
s'est en grande parties reso-
lu de lui memn. L'economie
tries prosper croant de nou
veaux enmplois, Is diplomas
des universities etrangercs
rvit'nntnt au pays pour les
occuper.
L'education est dgalement,
en train de penatrer les cou
chcs l"s plus 1 unris. Les ot-
fres d'empio ; eour les me-
res ont condtut a une plus
grande d.mande pour les ini
firmicrcs ct, !es pediatres.
II y a sculem.unt quelques
annees, 1' 1nseii nmcnt corn
menca't avec Fecole primai-
re. Aujourd'hmi. leleve de
premiere anner de primiire
a dd6, plusieurs annees d'ex
perience, sans compete tout
cc r, il a app' e par la tele
vision.
L education st la culture
vont de pair en Republique
de Chine. Les ucoles primal
res ont des calurs de peintu
re et de musique. Le thea-
tre. la danse et la sculpture
sont encourages.
Les sports ne sont pas n6i
gligs. Les jou urs de base
ball min' ms r.nt etc plu-
sieurs fois champions du
mondeo Depuis pllus;turs an
nes. les a quioes cadets et
junior's domin, nt los chain
p'onnlis d s Efats Unis.
II n'v a pas do sport pro-
feas'onnel a Taiwan, sauf


SUCCESS DEL'OUVRAGE DE

MARTIAL DAY


Jesudi. stir, uneu nombreuse
ass. stance. composite stur-
tout de gens dc thchtre, ec
apens de le. tes sc pressalt
l'Institut Franqgas o Halti
dans le cadre de la cfremo
nie do vente-siinauiire de
1'ouvrage d, proftsseur Mar
t al Day, tgroupant los pie
cis : l'h1tritaigc eo 1'Airivus
te.

Cette initiative c d note
am' Martial Day est cha-
leureusement accueillie par
tous los milieux iitcllec:-
tuels, ceux du thai.tre en par
ticulier. C'est l'occas'on. l
fauo, le dire, pour une gdne
ration de revive une certao
ne epopue conside:',c tcom-
me 1'epoque d'or du thelAt'
h.-atien correspondent a
i'heure de gloire de Mar-
tial Day et de nombre d'mn
tellectuels enco-e vivants
males avant dcuilis long-
temps abandon sPlos plar
ches. C'es' l'oerasion auss.
pour les ieunes, pour la g4
ndration montante de fare
connaissance avec los aincs.
de l's dicosvrir et los con


roe par plus d' i i comic
la icna,.s;,,tc'e st iu 1u nou-
veiu dcpait Lau theatre 'n i
cetle fin d'annce oul ce gen
re consnait un veritable pas
sage a vid' (Laepu'sa 5 a 6
mno:s ).
NombnT.- ux sunt ce'ux-lai
qui souhaiten' ou semblent
souhai cr la maise on scene
de ces pieces il'Her'tage et
l'Ar.vist)'i qui o connu le
plus gtiand sus ; dans les
'anndes 40 r' "utre part,
ccux quis connu les
beaux jcurs i 'acteu" Ma'M
tial Day s Ia scene, sou
hailent i'l]" sureusement
pour i lot i-ot soin retour
stur les .ches.

Au co :,e las I .icma ne
dernie c M:.rtial Day cut i
accord d',s interviews re-
marquables au Nouvelliste,
a la 1l:.,d Nationale et a.
Radio l"di'i Inter.
Son ouvrage est actuclle
ment en v'nte idens les dif
ferentes librairles de la
place.


C II:. t l


MARDI 9 OCTOBRE 1970


LA MENACE D'UN

TROISIEME

CHUIOC PETROLIER


DIBECTEUlILUCIEN bONTAS
ADMINISTRATEUR Mme.,Max CBAUVET


T616pheoe : Z-2116 Boite Posiaie : 1316
Rue du Centre NI 212


Demain 10 Octobre la fete national de la Republique de Chine

LA VIE UL TURELLE DE LA REPUBLIQUE /DE CHINE

EST,LIBRE RICHE ET DIVERSE.


Ca vous glace le sang. I1
eut mieux value qu'il se tai
se. Je ne veux riea e-n sa-
voir Charmante ihotcsse,
puis-je avoir iu: cognac ?
Peu apres, cette :nemie vo:x
grave : passer sa 150 ktlometres
du cyclone a eGloria de pen
se L David Quclle 1.,..
Id, les heuires sonta .lon
gucs. Tous f c'x Ete nts, cet
te masse fence duanu 'ubs-
curite Le somin.T'il aifo'ise
nos paupiercs. Tout parait.
si strange. L ecri i a-st vi-
de de ses illiUsihons J'aime
mnieur dormir, u .Iii mnonls
fa.se scmblant de dor -
mir Sept lonagues heures.
dans cett- ftorcoereose con-
cquti par la maiti di I'hom-
me. Et s il 5e Lrompalt ?
- Rassure-toi, Lu n'cni sau


8 Septembre 19 : Aeroport
51anqois Duvatier AF Vol
351 11 hres'p ru
11 hres p m Fort ce Fran-
ce : Boeing 747 AF Vol
226.

Vers PARIS : Vitesse -9a40
kmhs/h. .
Altitude' 10600 m.
Temps de vol : 7 n,'es. 15 ,
Cetta usinc, nonstre -
volanteo tranche .'air La
technologies moderne boule
verse la vie dte 1 home.
Ici tombent routes les nc-
tions des choses. Je l'a-
voue, j'ai pour de 1avion.
mais... cest diej ie survol
de 1'Atlantique. Ah la
voix du commandant quand
il arinonce les zones do tur
bulenc'es. Drole c'accent


pour le golf don't lIs ads p- naP're.
tes gneivnt r gulicrement La p.'ial' n de l'ouvra"-e
de Ma-tial Divay est considc


LETTRE D'AMIESTY INTERNATIONAL

A M LEONID BREJNEV


LONDRES. (AF"P)
<(Anmesty Internutionals>
a rendu public Mere-"cli le
texl.e d'une lettre au
.- ., ,A n u s vi0 -st
tique Leonid Bre.ine'v :leman
I 'nt la llbiraJion incondi
t'ona-"11e de routes cs per
s"Innls fimnprisonnlCes en
TTIRC ponur Irurls lac"s ot
la f'n de l'util-satirin a-tbu-
siv de la ps"c'liatri' pour
des motifs polirlquesi.

CE'tt lelttre d'un- rdzalne
d- pages a ,te envov'e au
Secretaire gindral cu part
communists de I'UIRSS, i
1'occasion du 62eme anni-
versaire, de la rdvolu'lon So
vidtique, le moss proahain
et en provision des jeux


olvmpiqi".'s de Mos.c'I eon
1980, indinu' i.i ciiinmuni-
tue d'<,Amnestn,>, oraanisa-
Imon humnnitaire domi, le
sisee est ih Londres.
cite c,,mme
ment,. 'emprisorncnrinlt ?t
le mauvais trnatem'-nt ,des
c'toye s Sovildiqu. s qai
ont survPillh l'applT',ction
des accords d'H1lsinki. DIAx
neuf d'entre 2lux on; et6
condamnes dans pinsieurs
regions d'URSS a d.'s pci -
rli3 d'emprisonnement al -
lant jusqu a 15 anas, pour
das accusations evagres et
ouverteiment politiques h
l'issue de process tlniquess,

(Voir suite page 3)


1s tournois asiatiqus. On
slet 1'accent sur le sport.
pour le plaisir, dans des do
maines aussi varies que le
basketball, le football, le
tennis, le badminton, le
ping-pong, la natation, l'a-
thletisme, la gymnastique
et 1'aviron. Le basketball est
It sport favor des files.
Deux champions du man-
de, Melle Chi Cheng et M.
C. K. Yang ont ete entrai-
nes A Taiwan D'autres cham
pions se preparent. Le nomi
bre des 'entraineurs a 6et
accru. Les athletes promet-
teurs seront envoys a 1'e-
tranger pour un entraine-
ment pcusse.

Pendant occupation japo
naise entrd 189- et 1945, Tai
wan etait un desert cultu-


ril. Les occupants n'encou- le ballet occidental.Le
rageaient pas education sours de la troupe La
L'opera chinos etait inter- des| Nuages ona cree d
dit. L'opera talwanais n'e- velles formes choregi
tait pas apprecie. ques qui combinent le
ditions occidentales e
Le retour du courant cul tales.Cette troupe s'e
turel chinois et accent mis de nombreux admi
sur educationoi out change parmi les jeunes.
tout cela. L'opera chines jou
La musique chinoise et la aide de la television
mus'que occidentale se ddve trois chaines de tell
loppent. II y a plusieurs or proposent tres souve
chestres de musique classi- programmes d'opera
que occidentale et chinoise. pout voir les meilleu
Les chants, les recitals et teurs Quand le M
concertos sont frequents. II Hall du President
y a 2 tries grands music Kai-chek sero. over
halls a Taipei et deux au- aura unq sallf. special
tres seront ouverts d'ici consacree a l'reera.e
1980 Les maitres de musique cps armies ont ene
sont tres nombreux. Les eco le seul theatre dope
les de danse enseignent la
danse classique chinoise et (Voir suite page


ras rien Apres tout
m-urt qu une isis UL
do-reveil matinal. L
leil vous rappelle h
puir, a la vie. Nons
chons des cotes ra

PASSAGE CLAN
A BORD : UN HA1

Mpn attenMi0o est
par un chuchos eme
s'amplifie. Je vois
moan siege, 1 iesse
nee sur un homine
lui pose sentiment(
tionsi. Je me deolac
s agit d'un compata
Comment ca se lait
bien, tu vas voir
Eiffel, tu vas voi
tu verras lis sium
Paris, lui disait-ell
dam, ce la ,aille-
prale, munon c' nio
des negrcs. la tou
pas interesse moin.
prince m ap ,lnLtre,
mlGunt.' kap-l aml-m
tout le bazar .
des. la police "ran
Orly s' charge a
fa re ram' lr ichez
Haitih>.

Que s est-il *5..s5
fet ? Cet h:ailtine
d' Cayenne fut LOL
mnent, par une gro
r uir adnmini.stratiave
l'eu d etre envoy
au-Prince e
dains 1- Booing ve
Je dcvais tr, revoir
assis come itn
sa muallc. La utiLe
La fatigue iinsu
m as epaules, dans
bes Je ne ne i
plus.

BONJOUR PARIS
EST LE D1MANCH1
2 brES 30 p in
ic m'etais pronit
jours d>, Paris. Lo
12. je devais saul
1'avion qui ?n anies
Athfnes. Temps d

(Voir sutie pag


No 3110











FONDB EN 1896 : LE PLUS ANCIEN QUOTIDIEN D'HAITI MEMBRE DE L'ASSOCIATION INTERAMERICAINE DE PREE&B
L


ieres de
e Ma
n oin m'
un fond
sr Eiffel
ce photo
dlaingnin
oi;n. Et

qumetu -
aiisc ai
t vouts
v(uis, a


e, en ef
revcnant
U- bonne
,aiere er
, au
sur Port
lmbarque
?rs Paris.
a Orly,
uttps sur

alle sur
nies jam
reconnaIs


IL
E 9,


mnercred
t-r dans
nait vetr
i vol

;8 3)


CREATION D'UNE
BANQUE D'OUTILS
On parlait chez Nous d'u
ne Banque d'Outls, a ':ns
lard d'une Banque de Cre-
dit. oi nous travailleurs de
la e'rre troluverailent' 1'ou-
S ill ..- ndcess.;aire et Ind's-
p-nsable a dcfisuher. a be-
cher tporl avoir hle sol de
la terre.
Celte idee refait actual
lemon! surface sous une au
tre forme. Le CONAJEC l'a
reprse en l'orientant ditffd
remment. Comme cet orea-
nisme mene de sdricuses ac
tions en province, il en pio
fitera pour procede i a une
large distr button d'utils.
Une tell initiative aura
pour canscquence inmmdin -
te d'adeir et d'encourar'er
nos braves pay.s.-ns e'as
leur corps aL corns avec la
terre.
Cetle ban-lue d'outils que
comnta meltre sur pied le
CONAJE"' si elle repond
auix norumes et principes re
Cissant une tclle entreprl-se
sera, ia n'en po'nt doutet.
d'un secours apprdciable
pour nos infatiguables pay
sanis p( d'un intdert certain
pour ie pays qgu met tirit
en oeuvre pour sortlr de
l'orn ere du sous-developpsq
ment.


A6 A













I 'A ,


-


ELOGE FUNEBRE DE

LALLIER PHAREAUX

prononce au nom du Gouvernement de la Republique


DES ftNA TION A THENES
Par Maurice DEPESTRE

Convtes Internatintal d'Apiculture Animondia

14-20 Septembre 1979 Brsi.-ate participation d'Haiti

AU PLUS QUE PAR SES APICULTEUHI."
SYNESIOS, philosophy grec vers l'an 400 apres Jisus- Christ, s'adrssant a son


LEON LALEAU:

A PAR TIR D'UNE INTER VIE W...
ET SI VOUS DEVRIEZ RECOMMENCER?- JE NE RECOMMENCERAI' PAS'
II
Par Carlo A. DESINOR -


A PROPOSE

DE LA COTE D'IVOIRE


:MNomination des ,*
Membres de la :
commission de
Controlie des
lnvestissements
publics
ARRETE
Article er.- Le Directeur
General de 1'Office du Bud
get. le Citoyen Jacques B.
meon est nomme Membre
de la Commission (e Con-
trose des Investissements
Pub ics;
Le Directeur de la Divi-
s'on de Controle et d'Eva-
luation du Departement' du
Plan, le Ci.toyen Emile Ma
cajoux est nomme Membre
de la Commission de Con-
trole des Inve'stissements Pu
blics;
L'Ass!tant Directeur.de
la Direction du Tr sor du
Dpartement des Finances
es dan et des Affaires Economiques,
Porte le Citoyen Fritz Vala est
de nou nomm6 Membre de la Corn
raphi- mission de Controle des In
es tra vest'ssements Publics.
t orien
et fait DECLARES 5
rateurs D'UTILITE :-"

it PUBLIQUE
n. Le- ARRETE
vision Art'cle ler.- L'OPERA,-
nt des TION KOUMBITE est decla
of 1'on ree d'UTILITE IPBLIQUE.
urs ac- Article 2.- Des la publi-
emorial cation de cet Arret au Jour
Chiang n a 1 O f f i c i e 1
t, il y a LE MONITEUR>. 1'Ope
element ration Koumbite aura la
Les for jouissance des droits atta-
courage ches a la nersonnal'.t ci-
ra chi- vile.
x x x x
3) ARRETE
Article ler.- LE MUSEE
d'ART HAITIEN est, decla-
re < Ar'icl" 2 Des la Iubii-
cation de court Arr 6 au Jour
nal Officiel LE MONT-
TEUR,, ce MusOe jouira dea
droits et p rdro atives aLta-
c iees h 1'i Personnal'te Ci
vile.

UT Distribution de
fournitures
frere classliues

on no I1 a ete p:oced&, la se-
nl pseu inaine derniecre, par les
e so membres attiftrs du CONA
h, 1 es JEC. au nom do la Prcmlo
s appro re Dame de la Republique,
ncaises a une large dstribufton de
fournituies classiques Oe
DESTIN toutes sorts aux enfants
'TIEN.- des quatre coins ou pays
pour la rentrie scolaire.
attiree Barents et enfants ont ap
It qui precise a sa just valeur ce
nerriere o donde la Prem'ere Dame.
Sincli- Ce geste a &t6 assure par
Elle le staff du CONAJEC dans
des ques le Nord, le Nord'Est, le
e, car il Nord'Ouest. I/ Plateau Cen
note. tral, l'Artibonite, le Sud,
? Eh le Sud'Est. la Grand'Anse
la Tour et I'uest.
r Paris,


-- ..--------.... i .


---------------- -~-----''--- --''- ----~ ~ ~


z

t


s






SPAC I- 108-0___ __ -MARDI 9 OCTOBRE 1979 ,,


mm-------.cc --- CONTROLE SINAI :

LE NOUVELLUSTE MISE AU POINT
SItRl'IETAIRltS : PIERRE ('IAUVE'1 JERUSALEM -- (AFP)
L,('% niodlfl'c tlols p:'opo-
C'T MAX G HlAUVE Is| p, r 1 t I uel a pleo
plan de contlr6le du Shial
DIREtiC'l'lIlt : LUCIEN MONTAS tdolvent 6tre consild6res
Scommine d(es suggestions, plu
AI)MINISTRATEUK : Mmie. MAX CIHAUyVE t tl que come des amended
mePns Ponl ai. iants" a d6-
clar lundil. lot dans la sol
-3aCea90o"CC e M. M.ioshei Dayan, M!nIs


CHAQUE JOUR

Menu special Lunch

a $ 3,60

CHAQUE SOIR

DINER DANSANT.

AMBIANCE MUSICAL

Avec "Bistrot Combo"

Mardi Soir -.Vendredi soir

>

2 TROUPES 2 SPECTACLES DIFFERENT CHA-
QUE SEMAINE i

Dans lei Jardins du Bistrot

Une nouv0lle Attraction

(Bistrot.- Mini Golf>>

GOLF MINIATURE


I


HOUSE


tre isra6lien des Affalres
EL: angIrps. i
M. Dayan a fast cette ml
so aLi point, alors qu'll rece
val.t i son cabinet les r6dodc
Lturs poliLiques de la pres
so isra6l'enne. auxquels il
a explique la signification
d" ce proiet ainsi que la te
neur precise des amende-
ments suggeres par Israel.
Nous avons pose un cer-
tain nombre de questions A
Washington don't la princi-
pale est de savoir sur quel
calendrier approx'matif s'6
chelonnerait la mise en
place de la force interna
tionale que les Etats-Unis
s'engageaient a installer sur
les fronecres israelo-6gyp
tiennes h l'exniratiun des
delais d'6vacuatlon du Si-
nai. a notamment exul.qudi
le Ministre.
Les autres questions por-
talent sur < tiennes a ce project (elabo
re a Washington entg M.
Cvrus Vance. Secretaire d'E
tat. MM. Moshe Davan et
Ezer Weizman. Ministre is-
ra6lien de la Defense et


LE COMMUNION


BERLIN (AFP)
L'URSS et la RDA ont
,mis en demeure>, les mem
b-es de I'OTAN, lundi, a
Berlin-Fst. de enoncer
aux projects de d6plo'ement
de fusees a movenne nor-
tpe dians les pays d'Europe
Occidentale.
Cette injunction est con-
tenue dans le communique


DE MOSBIE DAYAN


Ilcurs hon110 log.es egyp)-
L ens), ila furine conraic-
tuelle que cctl arrangement
puorrall evcntuellemen t a-
dopter et enfin lc nombre
d'am6r'cat:ns que los Etats-
Unis so proposcnt d'envo-
yer sur le terrain eL qul
cons! tueront le corns prin
cipal des observalsurs super
visint l'execution du trial

On rappelle que le gou-
vernement isra6lien a don
ne dimanche son <,adhes'on
de principle> au project sur
plan de contr6le du Sinai.
Ce project porte sur la na
ture et la composition du
corps d'observateurs qui su
nervisera 1'exkeution du
traits de paix israelo-egyp
tien dans le S'nai.
Cette question domine
les discussions isrulo-ame
ricaines depuis qu'il est ap
paru que les E'ats-Unis ne
snnt nas en mesurp de rein
placer les forces de l'ONU
ai Sinai -- don't le mandate
a expire il v n oueloues
mnits nar une force inter
nat'onale.
Sclon la press isradlien
ne de lundi, M. Begin au-
rait declare. dimanche. en
Corseil des M'n'stres, qu'Is
rael ne < dernier strde dp l'6vacua-
tion du S;nai (nrvu npour
la fin de 1'annae 1982) a-
vant quie ctte force inter-
nat'nnale ne se trouve sur
le terrains


UE URSS RDA
nombre des missiles basis
en URSS Occidentale si
les pays de 1'OTAN renon
cent h leur plan. ainsi
que retrait de 20.000 hom-
mes et de 1.000 chars des
forces sovi6tiques de RDA-
< portnt offrant une rielle
possibilil6 de r6riduire la
conf-ontation mi.litoare slr
le continent europeens.


common URSS-RDA nu-
bli4 n-r"qs I> ret-,e- i Mns Le texte exprime la con
cou de M. Leonid Brejnev, viction que des progress
Chef du PC et de 1'E*-t so sont possibles aux negoc'a
vi/t';uos. ui a assist t lions de V'enne sur la rP-
la comm-morat'on di .00. ddction des forcesst les
anniversaire de la )PDA,. occidentaux ne s'efforcent
I texfe acnuse ,les Etats pas de modif;.er eni leu"
Un'* et la RFA de men r faveur 1'actuel equil'bre
ion ieu dane eplx en stimn idc forces en Europe,. 11i
lant ces profets avec'' obsti....- ,," 'r 'litfentionu d,
nation,,. 'URSS et de la RDA do
Le Communique declare continue i oeuvrer pou-
que la recent initiative la dPtene" et rejette IIn
de M. Brejnev anoncee ia legend de la menace ve-
Berlin-Est -reduction du nue de 1'Est,.


W.rgIe~rem ***.

~ er~IIc Z eer.mique d'b.iH a...
L


B.P. 636
T6l.: 2-2811


CARREAUX POUR



PARQUET



EN TERRE CUITE



3OcmsX 3Ocms



POUR PATIOS



&EXTERIEURS



$7.50



LE METRE CARRE






DISPONMsLS AUSSI A"TRAVERS LAFABRQUE DEMOSAIQUESEMILEGARDERE


ANNOUNCES GROUPS


I *e ~. S


LE BISTROT



Pizzeria- Crperie

LE RENDEZ VOUS DE L'AMBIANCE P


De son cot6, le Mairc Pa
lestinlen de il'bron, Mon-
sigur Fahd Xawaameh, a
estimi improbable que
I'OLP proclame une mora
toi-r,a sur la violence, com-
me le R6v6reud Jackson en
avait exprim Ie o sounait au
course de sa tournie au Pro
che Orient.
Au course d'une conf-erctn-
S c de press Boilon, le
Maire de Hebron a' idclar6
4 ue 1'action arm3e de I'OLP
se poursuivait tant (qu elle
S n aurait pas atteint son but.


AU PETIT
BATEAU
Angle rues de Va Reunion
et Pavee, Depositaire de la
marque de tampons Tam -
Pax lits en fer Mate
las imports vetements -
sous-vetements lingerie de
qualzte -







PHOTO
CHIAPPINI
142 Dccteur Aubry; Port-
au-Prince, Haiti.
Photographies en tous gen-
res Reportages Marages
Receptions N"ix et Blanc
ou Couleurs

HOSPITAL ET
MEDICAL
SUPPLIES
Rue des Miracles, No. 84
Location et Vente
Lits d'Hop'.taux Chai-
ses Roulantes B6quilles
et Civi&res.

General Services
Apancy
ROUTE DE DELMAS
EN FACE DE DELMAS II
Box 13145 Delmas Hati, -
Section de langues
Avise le public et les
clients que les course d'an-
glais de franqals et de
creole, commenceront a par
tir du Lund' 8 Octobre 1979.
Pour information sonnez
le 6-1154.







JoLPsse
Salon de Beaute
156, Rre des Miracles, 156
(Entre des Rues Montalaii
et Geffrard)


Conkziancc de
Presse du Rev.
Jackson
WASHINGTON, .'AFP
Le Reverend Jsse Jack-
son, dirigeant noir ameri-
ca'n du movement des
droits civiqou's. a affirm6,
Lundi aii cols d unle con
ference d,' pre.se a Was -
hiniton. que I'OLP. malre
les dispositions d? ,sa chrri
to, etait prete,' a ri'onnai-
tre la reality de 1'xisteni
ce d'Israel.
LOLP, n'st i)as un 'sifll
ple gang terrorist",, bien
qu'ell? a't comnmis iael -
ques acts terrorlsi, s. c'ist
un 'goiuv-'incm(-i t.l :ii xil ,
a ajoutc le dirige.iit, no r
qui vtnait de rendre complex
i Monsieur -obert S' rauss,.
Ambassadeur special du
Pres'd, nt Car'er an Pro -
che-Or 'nt, de .scs euir -
liens avec le ppef d: i'orgo
nisation de Liberation de
la Palestine 'OLPi, Mon-
s~ ur Yasser Arafat.
Monsieur Tackson :a esti-
me qu'il est irrdali.ite> de
' nie tout contact a .'e 1 or
ganisation Palestiifi-.nne.
Le dirigeant nuir, qui a
rencontre la :scmaine d' r
nier? a trois leprises le
chef de I'OLP. a 1Bcyroutlh,
a to'nu a souilignr qu'il
n etait charge d'aucune mis
sion officieu" pour enga
ger d.s pouru''lers entire
administration 'imdricai
ne et li'r .ij. it 's-,, pales
tinienne.
II a precise qu'il "i^l't por
teur d'un commun!Qd5 en
six points clarfiant la po
litique actuell' de 1 OLP.
Monsieur Strauss. a indi-
que le Reverend Jackson, a
promise d," conta''tlr le PrIt
sident Anoaru' El Eadate
pour clarifi r curtains
points de ce text.


Tete d'indlen superieur
blanic et couleur, toile de
fll 60" de large, serviettes
de bain, plastiflue en 72"
de large et nappe.
Rue du Magasin de 1'E-
tat No. 89.

ROLACO
A g e n c e immobillire
No 102 Lalue
- iail Estimation etc...
6Ulephoae : 2-5735

A VENDRE
Delmas zone De Luxe Ci-
ne 3 eh 1 bain, salon etc
25.000
Delmas zone De Luxe 4
ch 2 bans mason lu'xueuse
terrasses 36;000
Peler n 3 ch 2 bain mai-
son luxueuse neuve 40:000
21 carreaux sur colline
planted en arbies sur route
asphaltee M'r.'balais 45 min
Port-au-Prince Source b.
chapter 3 kms
Bourdon sur route 3 ch
1 bain 45 x 75 block toit be
ton 28.000
De'mas 27 3 ch 1 bain
a etage 25.000
Delmas route Peligre 4 ch
bain salon. (tc. 75 x 130
35.000
Delmas .. ch 2 ba'n salon
fer forge neuve 32.000
Hauteur Pet,-n-Ville Bel-
le Villa mur 10 pieces 4 sa
Ions terrasses avec niee bles
. sciae f .tree constr. s
cerreau :/4
Delmas 77 belle mail on
inache._ e 77 x 137 x 184
4 ch 4 bain 6tage vaste court
Plusieurs Bonnes affa'rrs
Halles secteur commercial
Canape Vert a tage 4 ch
2 1/2 bain salon, salle de
rerntion. grande terrasse
salle d'etude, ieserv: pope
56 000
Pltion-Vllle cRue faubert
2 ch 1 1/2 b-ho gde galerie
fer forge 42.00['
x x

On demand
a acheter
p"-"isieurs bonne masons 3
ch 2 bain surperficie 50 :<
'100 les hautelrs preference
PItion-V lie V aussi.
plusicura maisons Delmas
ou ailleurs 2 ch bonne su-
perficle 27.000
une mason 50.000 une au
tre 70.000 s/ tres grand ter
rain les grandes haueurs
uniquement oi Petton Vil
le
petite maisor. Kenscoff 2-3
ch b en siti/" ras here
salon remb, ';ie cu non et
meubles de gacerie
x C x-

A LOUER
Bourdon nele mason
3 ch 2 Dain galcrie Partiei
ivicublee 450.00
De'rma 77 4 ch. h bain
belle terrasse chaude froide
pompe $ 350.00
Ii affermer I.L Boule (La
Reserve) belle maison s/
hol n achcvee -i-ra prete 1
mol. 2 ch 1 hbn salon bel
le galer e etc 125.00 net 2
ans d'avance vues monta-
gne
La. Bo i'e (Reserve) 4 ch
2 bair. etc. 301 00
Pet on-Ville be'le villp
sur 1 cnrreau 1/4 7 chs 5
bhins en'ier nieublee pisci
ne filtree galer:es terrasses
vastes & beaux jardins con
vient ambnssade / organ, in
terna; 1 500.00
Mont joii Lelle mason
sans mcalbe 3 ch 2 bains
2 sa'ons vivo'. jard'ns chau
de frode pompe bonne court
500.01) Piscine construtte a-
pres Acco'd Deductible Le
years
Peggyvillei Vl'a grand ter
rain 4 ch 4 bans terrasses
chaudre froide quelque meu
bles 70000
Petionv'llc hauteurs en -
tier meub' e 4 ch 3 bains
galer;e terras,:' vaste court
reserve. 800 00 Pisc ne cons
tru'te apres accord
xxx

On cherche a louer
plusieurs malsons ae 200
ou $ 300 bon bons quar-
tiers
membre Organ. Internat.
cherche bel'e v lla 4 ch 2-3
bain piscine fittrie hauteurs
Petionvllle/ P-si-P jardins
telephone que!ques meubles
seulement 700 00
Deux (2> Guesthouses au
complete bien'situies une a-
vec piscine au mo ns 20 chs
location immiddate person-
nes honneLes responsables

Sonnez Gustave
Valme
Real F'tate Aient
Mat :, 2-Z 6
Apres midi ; 2-1107


LA MASON DES
PRODUCTS DE QUALITY
Pert-au-Prince, Tel. : 2-3132
Petnir-Ville TeL : 7-0082.










Soco4co'

Exactement ce qu'il vo-'
haut pour etancher nature
Element votre soil


Nutrament
Lep sportils, etudiants, horn
men actifs bolvent NUTRA
MENT, la bolsson de Sant6
VAN POIN GRO NEG SAN
NUTRAMENT



AP s 1. -


Tout pour. .a Couture
La Coutuie nour Tous


PHARMACITE
SANTA MARIA
JEAN PARDO
Rue du Centre face an
Nouveilste Execution d'ot
donnances, sons, consclen
ce professionnelle


CONTROL
INSECTERAT
F.xtermin.r rapidement
les insects et les rongeurs
euez vous copiacte cop
trol Insecterat 2-4991








Danse bien
en apprenant


Transports G6neraux F
0. B.ix 73, Port-au-Prince
I'IL : 2-UK.)3 sl r

Ps danses mondaines: Slsa,
Disco. Tango. meringue et,..
valler No. 16
f^Sa e (' tscxaire ilastique
oAppelezI Harry POLICARD
SERGE S. GAILLARD au 2-1389.
AGENT GENERAL
38 Rue du Montalais Tet 23131

L'Furopc ou lAmfriqle du
Nid Va Santo Domingo et
nan Juan.


TOYOTA
La marque viable, robuste
ielgante, la Marnue que
choisissent les. gens senses.
IIINOTO S. A. Kue Pavee
Tel. : 2-03.J







Le Magasin qul transfor-


me vps enfat
Bijouxa av
porter 39
cles











BAT
Achat Ven
BATIMAT I
OE LA MARQ
Rue da Quai


liable au corps. Faites
vltc de sauter jusqu'a Mini-
Records






CENTER
Si vous payez omrq (Tollars
le Disque Hait;en c'est que
vous ne I'avez uas achet6 A


nts en sPetits la Rosenthal
'ec ses prit-- 5126 Rue Pavee
Rue des Mira-
AVIS AUX
INGENIEURS
Tous types de Frermeturel
roulantes metalIiques de sfi
reti TURIN, ITALIE -
Grilles artlculdes extensl
bles
Rideaux mttalllques avec
ou sans marpvelle Epals-
seur : 10-10: 12-10; 15-10
-,_-Portes glissantes m6talll.
MICA ques etdC..
Delali d Ilvralson CIT
Haiti Fa7cqp Douane : 60
IflAT jours <
te Locat'or S'adress6r'au Magasin
lSTRIBUTEUR VITIELLO FRERES 303
ZUE FORMICA Blvd J.J,. Dessalines, PLtne -
77 2-3741.


I


UN DIVERTISSEMENT POUR TOUS CLUB
- JEUX BAR CLIMATISE


BISTROT
Tous les ours de

midi 1, h du martin

Le Manoir 146 Lalue Tel. : 2-189
rsoosooo.o/////oo/o//e/ctjoggogg


Nationoae No.1 Chancereles
Port-au-Prince
HOdll (W.I.) -


------------------------Il-~-llr --,,, -~1L-~---' L I~-----~- ~ -i----r- -------r-rr-rr~~---~- ur


.., r


0-.-v Coucdnile
La collection a:tlenne
l qul vous propose des vrec
f>~"y --'"--^--- "sur la lingulst que, las Soelo
togle, la Psychologie, I'An-
KID POWER thropologle etc... Actuell.-
ABSOI$A.. ment en Librair e : la 26me
Sous-Viltements MaUlots Edition de aSirolin e leIs
SPENCERS pricis d grammaire cr6ole
LAYETTES comDareej et cons deratiopn.
KIANTWET Ethno-Psychanalytiques sut
LkTj PAROS le Carnaval Htaitien.
CHAISES POUR ENIFANTS ..



COLOR
LAS

Poaur de meilleures Pho-
tos Service Garanti 24
Grand Rue en face BATA heures Tout pour I'ama.
teur et le profess'onrel L47
'Rue du Centre : Tel. : 2-0945




Tout ce qui fait la diff-
rence entre une femme nor
male et une femme elegant
te -- 39 R-. 'les Miracles Lunettes ae haute qualitI
optiques et solaires en ex
.m LIcnnnn.nI clusivite cez J. M. Maxime
Il LI I Celestin opt eien diploma 98,
III- Chemin de', Dalles
LA QUALITY EST AU AE3 Tel : 2-5r,15
VICE DU SPORT Puabi
Spalding Speedo. Mares b,
Fred Perry, Itecordage a'ra L'Aiouille Magique
quettes.
73, Lalue Tel. : 2 4991 125, Rua du Centre
-- e- -12,

Qualitex


l


I





MARDI 9 OCTOBRE 1979


ISultI- de Ia 16re
;1 lill's
3 hres
-li In .s 1i nronlt si
g iu J ills .1 li ii,
(. ii" ) ii ar Lal it ,
Irlx ll fll l tlll ll l e I;
l li lts. h ill(I.t, 1)
ln'iht c'5uR d'
i aller Parls A mO
i A lilies, .1 'Imil'ra
I tvr is i lllic ,
111111 de h's .el Iu1
m i e s...

(IN ('110C TER RIF
AEHOP'OHT D' 'T'll
2 llrnth15 P IVI

Monsieulr o1u e
VISA ? Passez a ,
nl Irtolve fait a f
lilun olicier da 1
d'linnllgration. l 10
tallt. lis oreilles
les mains glacces.
imis de couvrir 10
nmil res pour 1ne V
ser 1'tntree I' cet
Vous avez 43 hi
qliluter cc territolra
1 Imagilnz mon
Steial.s vid6 de mo
nil. abeiit. devita
mincralis La viil
ris, tout A falt, par
je rencontrais 1
biologiste frantpics,
tcur Maurice Matoi
cien sous-directeur
titut Pasteur en
Au course de note"
conversation, il In
une phrase qui .
vee dans ma me:n
In' disait : Si tu
tires le diabl", di,
veritd. il sera e;f
cessera de' L'ern
J'ai du employer 1





CUML
(Suite de la .ierc

nois. Plusieurs ecolea
ra sonti tres aclives.
La literature s
dans des nouvelles,
mans et des poem
trouve dans toutes li
rics tous les classiqu
prix raisonnab e. Les
d'occasion s'ecliange
les bouquinistes, dal
rue typique de Taip
plein air.
La poesie s'tpanou
plusieurs clubs. Corn
tout, les poets son
is, mais enthusiasm
plupart font autre
pour gagner leur vi
l.oaia, 'Li. Po, qui a
se- Sllar ne reviendr
M's sentilmunts s e
h.Il. Cf' jour. au]
S("I smicis ct ses
iiitonmme qui vit da


RENT

DES

CLAS'


ANNIVE




EN TO

OCCAS

TOUJO




SYMI

DEL

REUSS

STYLE

STYLE

A BIL

OE CL


DESTINA TION ATHENES


page)

tifl pour
raIemlntenL,
'Ivlll'VI'l
)i l itl s.
trant, do
)n retour
11eral le'
intus lai
Ii,.':, II -


'l'\NT
t'uNES,

it votre
,ole. Je
facie avec
Sr'olice
ooour bat
chiaudes.
.J' ve -
0l0 kilo
'oir refu
te ville
Ires DOUl

disarrol
on conte
li.fe. d6
lie a Pa
Shasard.
Sntin.ent
le Doe
iS. al -
de 1 Ins
Tu'lsais.
belle
ne sortit
:ait gra
ncire. il
rencon-
,-lui la
ray6, et
mncrders
argu -



LA'

FUR1


nwnt sans sursis de la vyrn
L6. Le consul irec cliez
nous. nm'a donn6 5 assuran
ci". avant mon d6pai-t d
Haitil, que le Visa d entrde
ii I'haltklin n e.alt DUS; cxl
gible, du mloilnent qill s a
gissa.l d'un salour de court
Lt duirde.

Mes aramc'nLs icstalent.
vid;'s di sens. Cc function-l
nair, falsalt ion de.'oir, so
lon di s ordres fornilb re-
qus de ses supericurs hidrar
chiques. J'ai use d' tots
. les mots Jel suis ie oen viiu
de participer it un Congrt.s
International Je suis invit65
par un medecin frangais,
qui scra A ce Congres, Pro
silent de la Dilegation do,
l'Ecole franiaise. rst-ce
que vous me vayez nI-t tt
d'un aventurier internatio-
nal... Je lui exibe ma let-
tre d invitation, date du
20 Mars could. Le verbal
e'st unaa force, quoind il est
bien conqu. Au bouil do
c mDte, 1 officer sowlit, (la
miracle du sourire), et
m'accorda 4 ours d,, s
jour, en apposant un tim-
bra sur la page' vieige do
mon Passeport). ,J'en tals
quite pour une trts desa-
greable emotiou
Le taxi me conduisit a
mon hotel. Une fois ins
taller dans ma charmbre, je
n'eus m~me pas le temps
d est;mer le luxe qui men
tourait, Je m'empar'al du
taleDhone et j'appelai 1 Ho
tel Hilton, siege du Con-
gres : le Secrctariat grec
d'organisation de v ette gi-
'gantesque assembles des
hommes.


VIE

ULLE DE


page) monce n'assouvis jamais ses
desirs Demain, je dinouerai
s d'ope- mes cheveux et partirai au
large par bateau.>s
'expsrim Taiwan est I'un des plus
des ru- gros producteurs de film du
ses Op monde. Bien qul'l se special
es librat lise dans les films de kung-
es A5 UP fu, i aborde agalement les
s livres themes serieux. On product
t chez chaque annee plusieurs cen
als uni taines de films Ls commu
pei. en nautes chinoises du monde
enter peuvent les voir.
lit dans Une des toutes dtrnieres
ime par exportations du pays est cel
it demu le des programmes de televi
sites. La sion, que I'on peut voir dans
chose les villes chinoises de New-
e. Ainsi York et San Francisco. Ce
6cdnt : que l'on prefere a l'"tran
'onlt Ilis get, comme a Taiwan, c'est
ra pas lea drames a episodes et les
mbrouil emnissions dc varetes.
ourd'hi Les tstrois chaine-s de tle-
ppines vision emetlentt de midi a
ins Ce 11 heures du -o'.r, eP jusqu'A.
minuit plendant !es week-
end'l. On poul, tout y voir,
jusqu'aux series et films e-
trangers, qui sailt sous ti-
ictres. La plulpart des emis-
stions sont en couleur II y a
utur un' chain des program
Lines (lduicaifs. et ceux q1ul
'in,crivent el passent les
v X;11x1'11ens 1Duvc11lt recevoir
un diplome.

II y a plus de 100 emet-
tcurs radio a 5TA..wau,. don't
i ii nemt 24 l'.'ures sur 24
( ii anlais. P c nombreuscs
res el ch noises sonl cansid-
emissions a'adressent a la
Population du continent.
- La pelnture chino'se est
un art en pleine expansion.
Merme les plus petites villes
ont une galeric. Las styles
vont du style classlque qui
ia plusteurs nmil'lnuires a his
tore, jusqu'alx modernes
E qui ont ccnbin' l'orient et
REC l'occ'cient.
Las purc(lainos et pote-
raes parmu les plus belles
t du monde. L(s fours de Tai
SES wan font d'excellentes co-
pies ae chef d'oeuvres, et
dtcs pitres inol'rlnrs d ea Ires
boinne qua'ite. II en est de
D met'm pour lI s pc..r.nnes
iERSA qui travaillent le bronze, et
mRES lcs sculpteurs
RES Les arts p,pulales ne
sont pas ntgliges Ils solnt
Ires vari's : thitre de maa
)UTES in't, tee d'om-
bre<. danrs du dragon et lii
IONS Ion, opera de rue, contours.;
S c iansons et mas.no : dc tlh"
U es os arls se trouvent dans
URS Is vieux quarters des gran
S d 'villes et d:ins les campa


/-

OLE

LA,

ITE

.OS,

.OS

LE


9


Les tribes aborignes de
t'ile prpse'n'tnt dt's chan-
sons. des dan,'es et un art
qui est prochc de ceux des
m'rs du sud, plus que de
ceux de la Chine. On peut
les voir frequpmment a la
television. Dans la ville de
Huallen, a 'est, Uis ont un0
thl,.Ltre oft ils donnent regu
litrement dio- representa-
lions.
La vie culturrile de la Re
publhaue de Chine est ri-
che, libre et diverse. Tout
est I- : depui' les eeremo-
nies confuceennes jusqu'aux
dernifres extravagances des
discotheques.


-- Venez nous rejoindre
tout de suite, nous gallons
effacc vos 'ioUcisc.
Jo sortis l'aeout le plus
pr6cieux don't je disposals'
trepondant a 1 invitation
du Docleur Jean Plerre
Bonimonda, jd suis lei, grS
eL i 1 agissantle gendrosit't
du President de mon Pays*
Cela frappe
D'appl>ls tOlcplhuniques
en appeals t6lc1noniQlucs en
ahaut lieu). J etacs consid6
re ep VIP, et Je ecevals
avec pldnitude, lei excu -
ses d'un haut loncti lnnai-
re du Gouvernelnment grec.
Apres tout, ce ne fin, quun
incident de parcours. Mon
sdjour etait urolonge selon
mon voeu.
La journey du 14 Septem
bre' fut consacree i 1 ins-
cription des congressistes,
arrives par vague suceeast
ves 3000 participants !...
Ma rencontre avec le Dr
Jean-Pierre Bonirnond,
President de la Delegation
de, 1'Ecole trangatse.-
-- Mon ami d'Hatti.
l'homme de la Propnllisa I
Accolades chuaaes ct fra-
ternelles.



CARNET
DECES DE M.
ROBERT BAUSSAN
DED
Les Pompes Funabres Pa
rat PiErre-Louis Aou.,s an --
noncelit 'arrives- Port-
au-Prince de la dipouill'
de Monsieur Robert Baus -
an decade a Miami, ia sa veu
ve Madam'e Tsniara Baus-
san
A seas enfants Raymond
at Michelle Chasisagne, Jac
ques et Conclhita Baussan.
9a ses p'tits-enfants : Alex
Bellande, Carne et Boris
Chassagne, Tamaca, Elsa
et Natacha Baussan, a ses
freres et soturs, beaux-fre- I
res et belles-soeurs Ma-
dame Raymonde Des -
champs, Monsvt-ur et Mada
me Timoleon PareTr, Ma -
dame Andre taussaa,, Mon
sieur ,et Madame Georges
Baussan, Monsieur et, Ma-
dame Jean Coicou, Mon-
situr et Madame Pierre
Baussan, Madame Gardy
Neptunde, Monsieur Gaston
Baussan, a ses ne/eux et
nieces MM Pierre-Louis
et adresse'nt leurs sinceres
-ondoleances
Les t'uneraitles o'ficiel-
les de Morisieur Robert
Baussan seront celebrees
T--,udi 11 Octobre a 8 heu-
res A. M. en FEdlisc St
Pierre de Pition-Ville of
la depouillei sera cxposLe
L'inhumation aura lieu au
cimetiere de Port-aia-Prin-
ce 910
X X x x

DECES DE JEANNE
JOINVILLE DELVA
Les Pomnes F'unjbrc's Pa
ret-Pierre-Louis cous an -
none-nct le dacts de Jean
ne Joinvilll D-"IV survenud
Sam' di
A s's einfants aidoplifs M
et Madame Jeromne Pros-
per Valmei nee Malie Josb
Diros- et lI-irs tinf'ants .
Widmnark *At Widac Cltm6-
ne Louis .Tean I3 n,,.,'
Madame Jean-Robert Louis
ne' Marie Maid Disea 't
irur enfant loudly, Mon-
sieur et Madame Fritz Ro
mulus nre Adi'linpe Pi-'rre
e( leur enfant .iSandlra. Mon
sieur et Madiime i'ae Do
rose nel Sainlea Delia at
famille a son Iliep Muon-
sieur Serius P.erre i tfa
mille. h Mas,alie et Anto
nia. Aux farmills iDelva.
Joinvill", Dc5r1' -- Dcsir
- Louis Pi,'rre Ga-
briel -- Jean -Louiis Daul
phinphinl totls los au-
tres parents 0(. all:''. nous
adrh' ;ons nos viveS symnpa
thi-,.
Les obsaqus aurons lieu
le Mereredi 10 luobr"e a
4 hiures p a n tl iglise
Ste B-.rnadette 'i la di-
poiille mortelc s;'l'ri (X
posae des 2 hc'ures 910


BECES DE Mme
JEAN RIGAUD
NEE GEORGETTE
BAELAIS
I.-'s Pompes Funibrs Pa-
r't-Pierre-Louts vous ins -
noncent le dli'cs de Madui
1mp Jean RPi ud tie Geor
g.'tte Bazelais
A S's anfaiif.s 5,;tnsetrir
et Madame Ernc:st irinud
et enfanis. Midanm EClva-
ne Rigeaud at o"nfants, Mon
sieur at Madame Eddy Lar
co el enfants. n ses fire 't
soeures; : Madam? Max Ba.-
zelai;, r't '-'nsfaists. Mon -
sieur et Madame Max A.
Tassy et enfants -- Madca-
me Rolnce Lall',.'msin Ft pn
fants Monsieur et Mada
me G0rard Bazelais et en-
fants Aux Eamilies Ri -


gaud, Hippolyt,, Bazelais.
Tassy, Lallemand, Larco -
Gardere 1Denis .- Rei-


f




1





















(
(











I



Ce que le' Dr Boulmond a
'alt pour Haiti, n aura sa
justification que clans a
nagnanlmite de s3 vaste
culture, de at simplicity.
de sa grandeur d fce. 11
m a commd Incorpor0 e la
Delegation frasaise. Nous
lui devons tout, puisouoe
sans son influence, nous
assertions comme do im -
pls auditeurs. 11 eat corn
pr6hensi quil it deecro -
che la Medaille d'Oc ace
Congress Interinaiional. Je
dis Merci h la France: la
France ayant obtenu au
moins 5 a 6 MSdailles d'Or
Sans computer des Medail -
les d'Argent. Monsie'ir Phi
lippa Marchenay, charge de
Reicherches anu Museumr
d'listoire Naturelle de Pa
ris. auteur du livre ( me et 1'Abeille>s. l.dail-
le d'Or... pour son livre.
La chance, quand elle
passe dans la vie, )i faut
savoir la saisir au collet
J ai saute dessus...
(A suis're)
Maurice DEPESTRE
de HAITI
CONGRESS D'ATH-ENES.
Grece



SOCIAL
her Brun -- DupuY -
Dreyfuss Borno Duro
cher Daunhin -- Mero
ve Pierre) a tods les
autres parents et allies,
MM Pierre-Louis adcessent
leurs vivPS sympatbt'.es.
Les obscques seironc cel
br6es le Mercredi -0 Octo-
bre at 4 hres p m en 1 Egli
so St Pirre de Petlon Vil
le of la depouille mortel
l1 sera exposee dis 2 heu-
res. L'inhumation se fera
au cimetiere de Port-au-
Prince 910



)ECES DLE Mile
ARME JEROME
Pax Villa announce l1e de
'es survenu le i Octobre,
1979 de Mademoiselle Car
me Jerome
En c-tte peniolk' circons-
tance Pax Villa et Le Nou
volldste presentent leurs
sympathiks a ses n1veux
Monsieur Gerard Jean Bap
tiste el Madame nee Lilia-
ne Dubreuil, leurs enfants
Monsieur et Madam2 Louis
Jean Bpatiste, Monsieur
Frantz Jean Baptiste, Mon
si-ur et Madame Eddy Co
las. Madame Maryre Jean
Baptiste et a mille, a ses
eousines Madnme Piecrm
Noisett', Madame Rene Noi
sette, a ses a Ut its cou -
sins Madnmoiselle ijanine
Noisette, Monsieur Pierre
Rene Noisette, Fraitz Ber
nard, Noisette, Aux famil-
les Joe Lubonis, Lucien
Cantave, Yvons Fabien,
Hill Lubin, Paylnond G
Elie, Max EliC, Michel Car
bon', Serge Liautau3, Phi
lippe Liautaid,a Hertin Bo-
rant, Michel Nolse',tc, Ser
ge Villedrouin, li la sour
R 'n Kibreau. ui Reve -
reid perry Louis Kebreau,
Aux families Adrien Mas -
sa, Malval, Rit.hiez, Noi -
sette, Eth6art et 'i ous ls
aulres par'nLs (t allies
eprouves par itL deaul


guw. 20000000Co


I


(Suite de la lere page)

ajoute .
Actuell-ement dix de Cws
condamnes 'irgurent laer
peine dans des camp.; ou
prisons, < autrPs condamnias pour leurs
ides ,a5 une faiim chronti
que et a un travail force
dans des conditions sdve -
res, dans dp.s conditions rme
dicales inadeqoiitei, et pri-
ves du droit de corrl;pone -
dance avec eu fr famiillP.
Dpuis Mars 197), ",anq au
tries sisurveillants> des ac-
cords d'Helsinki on, (it air-
retes et alttuedeLnt c','ro iii
ges. Il s'agit selon h rAmnes
ty,, d Oleg B"rdnik. Pe -
tro Sichko, Vossil Eichko,


Your Litvin, At Eduard Aru
tynian.
L'oranisation interna -
to:lo I ajouLe qu-, :.' cas
de 300 autrcs .qovie!,'itls ian
quiites polur -ullrsi idecs, re
ligLcuses, natioualii',-s, mi
litaires o u 'olitiquea, a
ate port 'a a onnail:.ssance
et que c2 chiffre iic' t'enri-
s"nte qu'une partie nou nom
bre de ctux prisonsn -
nis On URSS pour les me-
mres raisons.
<,Amnesty a l rn''i:,va l d'au
l'r- part, qu'il ;anit, is 1n1
* a 1'intr nmllr1 'it (i a la
(or lmiei des i p.'r:. inn-s a
pl'ri.'-onna s lno r i e'i''' itlt.o;1
d'lns d s ]iioplt i:.< u.syctlin
li'qui -; I .'o-nal eisaloil in l-
ternational,. 'iufirmna con -


Leos funralles Mad? l L l t U K
mno'selle Carme JTconic se
hantehst e. rEtlis AIMEZ VOTRE PEMME '
Sainta Anne le Mercredi 10
Octobrc a 4 heaes F M PL F T [
I convoy partira de Pax PROTEGEZ LA FA S -L
Villa Champ-de-Mars ot
Ia dcpouille miortplle se- PLANIFICATION FAMILIACtFv
ra exposee dls 2 heoret9 1
910
/////-7//////4.74

naitre les noms de L"nt pri
sonniTs de re'tl, cat'gorie
inte,?rnds dans dJs 1-opitau:
dcpuis 1975, ,p.urr I'enercicp
nll violent de 1curs
d'oits >.
qui critiqun t l.s *i;,isse -
m it nts de votre gouv re -
ment sont ,'n danlrer d'e
Li'r dclaris mnlalades am-n-
tlaix,,. criLt ,Amnisiyv a M
Bre.ln av.


D. P. EXPRESS


Week End M. S. C.

aoC'- // Bc e c cc o


ELOGE F(NEBRE DE LALLIER PHAREAUX


(Suite de la i1re page)

lais National en quality de
Secretaire-adjoint da Con-
seil des Secrataires d'E -
tat. En 1950, :1 6tait promu
Secretaire-Genoral de ce
Conseil.

En Decembret 1953, le re
grette President ,I'r*Inois
DUVALIER, en tlmolgnage
des merits gLu'il avait su
estim ea'i cEi secretahie mc
dele, alors que Lui etait
titulaire des portefet1il -
lea de la Sante Puilique


et du Travail, tint don
nr une promo.ion bien ap
pr6ciee a Lallier Ptha -
reaux : le pose ue Minis-
tre-Conseiller pres 1 Am-
bassade d'Ha.ti' au Mxique

En Decembrel 1953, Pha-
rc'aux, atteint par la mala
die, sollicitait sou rappel
et obtenait la liquidation
rapid de sa ,ensionl.

Folntionnaird doui d'une
haute conscience profession
nelle, toujours applique 5a
sa tfiche, discipline, rcser


ve, discret, Lallier Pha -
reau.x a toujo.rs td ecntolo
re de la mcillcure considu
ration tant au Dep:irte -
ment de 1'Intel6eur qu'aux
Contributions. lAu SeerLta -
riat du Conseil des Secre -
taires d'Etat, scs di <--huit
annees de ',ircolspl)ction,
de devoInment, ount ,souvent
ete donndes ta n exeismile

Lallier Phareaux s'est
toujours effort-e d'al;profon
dir sss connaissances 11
tint b appdrndre 1- stino-
graphic afin detre nicrix


qualified dans sa t.ac!e En
1934, il couronna sea, rtu -
des universlt.airs pt' r la
Licence en Droit

S- 'L tmides 0bul (1d" jur
nalite dans 1i1 i 'i,. ,L;i
Gonaiv'enlii,,, dis ',"'[i t''
Vsard Innoiuc" i, l i' it
Philipp)el, crli ,', n. .iocltd ;
p):r u lf, C(.l '. ia 1i4; ( 1
Lemn ;iil o Ii,; oL Noll
velli,-te,. Lal !:er i.a1 -
r aux etait l' illtura nm mo
bre de l'Ass,' ,'ii* tu d s
journii alin,. s hi ,,:e'u' ;.


Son ouivra e' t" ioe
Ronm', sera pr!ie nei : 1961
patr la Mtedai. t "Vill EtdLIeill-. A "( as
si distingue 1' seearld -La
Vi- Contenlporalii. don't
1n'a paru que le preriier v-.
lumnae. Le mriusciu t du
2(imlc volume i'tuit is que
1'imnprimieur. /.

Dilv'rses d.m:orationii, de
la Republique d'Hati, du
Mexique, du Pcroiu et d'lta
lio attestent encore, de la
consideration qui a entoure
Lallier Pharcaux de son


Enfin 'Ain,' y'. indiquiie vivant.
qi'e i provision deCs jeux
Olylmpaiqlul.s 'Ie Moscou. le Au moment, 1i l. bicre
goiiuvu'rtnlem -ho/iettiquhe va .;c fermIr pouI (,Iou -
1ia ordolnnie '1" tan',:ssor ds jours t sur lta dilpoulil l'. eor-
prisonniJrs ol;isi(ltu.I s hlior p, or 'llc di L;illlr ;'Pha -
des prisons 'tI, !''IilaiIx r alix, il tame rev ont, la
p, ychiatriqtuhes ie :it region Ltache d-. priS iiter Is con
di Moscou. vers d".s re doleanees du Gonvr'cne -
gions 61oign"t'-, .i ir em ment de la 1Rpublique 5
pechrr tout contactt avec la Veuve, aiux enfanrs cplo
lS a i -it I fi 'a, l .'a. tres, aux palr'lt.[, .A tous
Ia .'1 o i ,,,- .'juiilr, s pri ctux qui nit iso rdii un ainl
sOtlniers, dotnt chela, ru Dr ch-r. Qu les *ouromnis des
Micola Plakhtk ay'ik. Madc divttr:, organisms g vn'er-
t'in Ukraini2n d.' -12 alns. a n.mentaux, quie cet fun -
al prolonRee (11 e s it railleas officielles, cliui ces
dant la fin los iwx Des lnainifestations soiium; -
S,'vi6Liques do couiissionujes dc drull ,public, sc. -
baptisAte dti la regio de 'Tllus-ment ordonnanceecs.
Moseou. oust 6te ,meiaces puis'y. nt verspr quelquies
d 'xpulsioi enl mnass-. iI goutltts de bb-ine dans
moment des jeux, ajoutL' Icur coeur ondalori.
",Amnesty>. Gerard JOLILOiS


DIES DE Mine CHAQUE SOIR, LE RENDEZ-VOUS EST A
GALIEN LAUDE

NEE AMENIE GrUIRAND

c(s srveIn le e 79 HYPPOPO TAMUS
Midame Gallisn Lande noe
eni sa residence prcvce de
Aisanie Guiratid i I C 0
Fn cette peni'_l? clrcons -
ancaxVilla et Le Nou DISCO CL UB
vcllist prescentinit leurs
sy pitpathit s.le s 'a ifants
Monit ur et 'idain, Ernst Du lundi au jeudi, de 9 h a 11 h p.m. : WELCOME DRINK
Ccupeta i Madame i c' Euni
di' Laudle t en'a6 i., Mon1
sieuir et Madame Wi'tny Bi
n;id. Madam" nli" Marie

S lrurit'IadalinaJeamsn VENDREDI 12 OCTOBRE
L.'lth eli ensfiats. Moini -


t Madame Hermaui CARIBBEAN NIGHT
t Flld et elalfals, .c, f'l -C RBNI
n 11Ac Cu lirai.d, Ugauld,
Couipct, Laud,. Lorthe. et a
Si s 'uitres parents et AVEC
TVs ar 2"a dcuil
r '.ndri'lle s de Madamel
Gallien Laiud, nae Ame-
dloacri LE CARIBBEAN SkXTET
I 'Eglise du Sacre -
Ceutir de Turgeau A 8h du o d
martin. La depouille mor- Lundi au jeudi
telle sera exposee a Pax
V 11a Sacre Coeur des,, 6h y ^y Entr : $ 3.00
3'0 am.a No cover charge Entr .-" $ 3.00
L'inhumation aura lieu .
d Fond des Blancs. ---


LETTRE D'AMNESTY INTERNATIONAL


B


'


MICHELE SCOTCH CL B



WEEK END CHOC


VENDREDI



Disco Frenesie


AVEC



UN D. J. DE NEW- YORK




SAMEDI




Saturday NightExpress



AVEC


11


:10--lSSccoO!


,,,,,,-----~~U,;,---------- - ~ - - -- --- ---- -- --- - -------- - - -- -- -- - ~ - -" ""''--- -- -'"""''' ~ ------ --- ~--- --I-- --~'-----~~'-`~~ ~ -- -- - --'--- -- -I'--- ~""""'


PAGE4...i..'3


DOW1 -:



I













I


I
~ ii




~ a,,,


~I
.', dl

I.,, '






PI Ar f. afl Ui I


--'.---._wm I


NOUVEfALS. DEL GTTRANG R.


F.I prochain


Congre


BLACKPOOUL i'\ i Britannique, aura a repon-
Lc Co(iiinire du Parti Con dre aux critiques cer-
servateur BrItanniqueo clu taines acerbes -- de l'aile
c miir' mardi c t Blackpool tioite du Purt, i propos de
.sN'ra do0luiiiC par le proble- la Rhodesie.
me rhodesih n, umais la quiie-
relle sur ci sujlt entire I'a. Le Zimbabwe Rhodesie,
le droiLe du Parti ct le Gou ou se deroule depuis sept
erneumnt ine devrait pass' ans une guerre civil qui a
fflire a Iternir i'atmosphe- fait 20.000 morts, est tou-
re d- clbi1 o'in dune vie jours une
loire l'ctourle -tncor liai- britanniquet depuls la decla
cl'. ration unilateral d'indepen
dance, en 1965, de la mino-
Le Congres. qui so tier,- rite blanched conduit par
dra. du 9 au 12 Octobrc dans Ian Smish 1250.000 blancs
crtie st .tin b',alneaire de pour 4.25 millions de noirs)
ia mur 'i Irlande, intervicnt L'aille droste des Tories,
cinq mo, apirs le triomphe rsgroupce autlur du < electoral qui ramene au day Club repreche a Mme
pouvoir les Tories, apres Thatcher d'avoir, sous la
ilnq ,n, Iden.si opposition. pression du Foreign Office
dit-on, accept en Juillet
La satiiactlion S .es Com- t la Confelrence de Lusaka,
.slrvateur d'av ir obt( nu la /


confliance c'e p4! ])our cent ,
ie votanlts grce i a iui pro
gramme c'ltecotis colihirelnt
t, novilat: ur :' manilestera
avsc d'autonl l;]i u de force
(lqul Icur principal rival, le
Labour, a inorni r la semai-
nc dcl'rnic re, l'rI d', son pro
pre( Con'ile ,, des divisions
prlii' il cl ls qu;ii riiirraien' t al
e(']' .j usquli la l ri' {'e,' 0 .

Conltrairimsl;encl, alux Tra-
vaillstie.s, l .s iquelqui' 5000
dergui's du- Cinunr Con-
1serva 'iurii" 1 0 p1 dcl' re'Ilor
imn, nialiurs 'it pro iposcr. L' i
dou IZaIIi' (l' i si sollsi qllli ,('
rillit Idaiti liii'.; v( li, Imtlit 's ,
.t I'sxci ptliols n d, ci I' sic r la
}hod 's-; (h 11 1 ,e s n'is dc"
upt. onl', ( ']"t m :(" ( 1 ('l-
vri |' : I.r i (' ; liver' ili'i int
d(' Millm 'I'liatilcr.

L, stul tNi smll !(iort' de ce
Coil l' sis -- i f {' liors (III dIk
(ourll's ln ial vciiidr( i (Ide Ma
hanmlT; Thtliitclwrr *>'rt Inm r,
Icrd'( quInld '; C,'inr -

ton, i Chetl dil i' Diploiatie


BAI-APPERITIF A VEC



UN QUARTET DE JAZZ



IIAITIEN




SPECIALITES



HAITIENNES




SEA-FOOD




CUISINE FRANCA ISE


BOURDON -- PHONE 2-2987


s du Parti Conservateur

la necessity dc n ovelles rence
elections rhodesiennes, a- certain
vant de donner- formelle- faire
ment IInd6pendance A ce les ch
pays, et de lever les sane- qu'auc
tions economiques qui lui rait e
sont imposes depuis 1965. ou Le Stcretaire au Foreign droite
Office, Lord Carrington, s'a vienne
britera ccrtainement derrie Blacki
re la conference qui se de-
roule depuis quatre semai- Enf
nes t Londres entire les par vateu
ties intdressees au conflict ra tI!
rhodesien, pour essayer de s'effli
calmer ses opposants. II rap quer
pallera que Londres lever qus e
les sanctions centre la Rho- taini(
ddsie des qu'un accord ge- rteani
neral et final aura ets trou gatif
vs. tes h
Habilcment les britanni- vie, e
ques qui pres:.dnt la confe Sices


sont parvenus, selon
ns commentateurs, a
trainer cPsffisamment
oses en lonpueur pour
un accord, qui pour-
tre juge < irreparable> par 1'aile
des Toiies, n'inter-
e avant le Congres de
pool.

fn le Congres Conser
r, don't uie parties se-
levisee 'n direct, va
rcer de o iieux expli-
i l'opinion une politi-
conomique don't les bri
iques ont tendance a
.r surtou l'aspect ne-
sous la forme de for-
ausses du cofit de la
t de reduction des ser
public.


L'escale parislenna de M. Kaddoumi

RUMEURS SUR UNE VISIT EN FRANCE ,E PASSER ARAFAT


PARIS, (AFP)
La presence a Paris de
Monsieur Faro-lk Kaddou-
mi, ch-f du D"d6part,'.'ent"
polttiquo de 1 OLP, arrive
Dimanche soir, a reii'e ,
les riumPiurs siur ;-ise even-
leelle visil,-e n France de
Yasser Arafat

mr' de source franc ispe, on
't)i Cit! palsct init I coin
sstlille sci Moiusi. ist Kad-
(sdlstni in. fait qil'une briv'
e(scale privet ,'ur son che-
min cde rt loSir ct? New-
Y5 rk vi rs S9e:roith et
qi al',c n Oe n'r"'tie,'i nest
previl avec 1 's p}'r.iolnnali
t6s francaiscs.

D'Iilleurs, fait-on remnar
qti r des delux 'iotes, 1' chef
(Ili Deptart't lt iilltJqui o
dit 1'OLP a renconsri tot t
ri':,'mnimnti a New York,
a 1 occasion dle 1'A.-. spm -


bl6cd G, nrale d c 1 ONU, M
J.an Francois-Poncet, Mi-
nistry des Affaires trangc-
res
Dans les mili-ux infor -
mds francais, ont s- refuse
a faire le moindre comment
taire sur la possioiile dl'un
sejour du learner d? 1'OLP
en France Auc'-un2 invita-
tion n'a ete lances a son
intention au niveasd gouver
nementeal, 'rol-olln :,avoir.
Or, samedi ,nceure, i. re -
prI6sntant a Paris 6e 1'OLP
Monsieur Ibrahim Souss. a
affirm que Yasser' Arafait
inc vieindrailt Pn Frince qt i
s'il tait officiellemLnt in
vite
Munsieur Ya.sS(r Arafat "st
invite a se rendr' ent Fran
ee., dcpuis 1" -nois de Jull
let dernier, par 1 parti
coimunist,-il 'r.mcats. II a
accepted 10 prlncipoe d: t
te invitation, st1ais a'lcunee


date n a ete iixee pour zet
t2 visited.
On croit Favoir que la
direction de la central Pa
lestinienne est divise, sur
1'opportunite d'un sdjour
en France du leader Pales
tinien sur la seule invite
tion du P. C. Certain, du
camp progressiste, pres -
sent Monsieur Arafat doe ,
rendri a certe invitation.
D'autres lui en font va -
loir ls inconvenien,,s. a
savoir donner a une opinion
publique toujourrs prefe aux
amalgames, impression
que la central palesti -
nil,:nne est place clans la
sphere d'influence, commn-
nistr.
Le leader nalestinien,
pour sa part, souhai'lts etr?
ri qu par le ;,ouverneiment
franqais afin de noursui-
vre la percee qu'll a com
mence ccn Europe, en etant
regu officiellement I ar le
gouvernemrnt Espagnol. Le
lead-r de 1'OLP avait de-
jis, en Juille, "u a Vienne
dons entretiens avec le chan
celier autrichen KrIcislky
et avec Monai ir Brandt,
ancient chancel'er de la
RFA.

On a g6ndratement rete-
nu comm? un sucies Diplo
matique de I'OLP le fait
quo, pour la premilt're fois
lors de 1'assemblee g6nera
1i, d, 1'ONU, la comn-unau
te esuropeenno ait cit6
1'OLF comme 1'ulie des
parties interessees .1 la ,:o
lution du conflict oi1 Pro-
che Oriellt.



L'Angleterre a dit
oui au mini -
Mindial de
I'Urueuay
LONDRES, 8 /10 ,AFP
Une selection anglaise de
football participera a la.
Mini-Coupe du Monde reu
nissant tous les vainqueurs
du grand trophsel, en decem
bre 1980 en Uruguay.
Le tournoi, qui durera
d?ux armaincs, opposera
1'Uruguay, premier laureat
l'Italie, l'Allemagne de
1 'Ouest l'Ar'gesntine, 1 An-
gleterre et bien str le Brd
sil, detenteiur d6fimtif de,
la coupe Jutles Rimete,
aprds ses trois succes en
, coupe du monde.

Ron Greenwood, i'entral-
neur de 1'dquipe national
" anglaise, a l'intention d'y
,envoyer oun dquipe compo
. see de joueurs des clubs
de Liverpool, Manchester
SUrnited. Chrystal Palace, et
t Nottingham Forest.


CONFERENCE
RHODESIE :
PROFONDES
DIV]tRdINCES

LONpRES, (AFP)
De source proche ae la
delegation Brit'annLiuI, on
indlqiue, toutefois, que Lord
Carrihgton clmeure rusolu
h obtenlril'aval du FP pour
son plan av.tnt d'aborder
le dossier .Ie la period,
transitoire.
Les objections fates par
MM Mugahb3 t Nkomo au
plan Britanniqie portcint
ess'entiellemrent sur deux
points : la restitution des
t,-rrE6 a l niajorit6 noire
et le droit h la citoyenne
td dans un Zimbabwe indd-
pendant.

La restitution dle terres
les colons blaucs a 6td le
principal. objectif de la lut r
te armed du' Front. Patrioti
que", a soulign MIonsieur
Nkomo qui a, ratfirm6 que
son mouvem2nt luttera
ces terrds s;olent rendues
aux noirs sans que ceux-ci
solent' contraints par la
constitution 6Liddomma -
ger les fermiers blancs, ain
si que le, prdvoit ie olan
si que le prevoit le plan

Sur la question de la ci
toyennetd le FP estime que
toute personnel arrivee en
Rhodasle aprss la ddclara
tion unilatdrale d'indipen
dance de 19q5 devrait etra
soumise a sun test de lo
yautee.


La Grande-Bretagne ju
g, que l'inclusion dans la


lien on indlquait lundl que
si les syrierns avec le. feu, i's se brflleront
les doigts>. On se refdrait
nota pf nt dans ces mi-
lieux apx ddclarationp du
Ministry d la DDfense sy-
rien, 1e qqr sal Mioustapha
Tiass, selpli Ipquel ala Sy-
rip est prdte h engager une
guerre d'usure avec Israel
cqmme cela a etd fait en
1973 et 1974 sur le Golan.>
tIsrael ne se laissera pas
intlmider par les declara-
tions belliqueuaes dmanant
de Damas et continuera Pa
proceder 5 toutes les mesu
res dictees par les besoins
de sa sdcurite,, ont souli-
gn6 ces milieu. Ils rappel-
lent qu'Israel a fait tout
son possible pour, eviter upe_
confrontation avec. la Syrie
malgr6 l'occupgitlon dp Li-
ban par ce pays, et lae4cou
ragemen actif donned aux.
operations palestiniennes a
partir du tersitoire libanais.

Le Chef dec forces aerien
ngs israeliennes, le General
David Ivri cite par la pres-
se lundi, a declare que ela'
mission de reconnaissance
confine a. 1'arpareil sans pi
lote dtait dictfe par des in
formations convergentes fai
sant dtat d un renforce-
ment considerable des for-
ces de l'air syriennes dans
les secteurs que cet appa-
reil avait dtd charge de pho
tographier.s>

Interrog6 par ailleurs au
sujet des declarations du
General Tlass, le port parc
le militaire i.railien a de-


constitution dun tel crit <,laree israelien
re politique est orofond e ne reagit jamais des
meat incompatible avec la ne r j i f des
creation dcompatiblne atmosphere declarations, mais seule-
dr rati conciliation entire ment f des actes se derou-

blancs et noirs. iant de l'autre c6ot de la
P'rontilere.
x x x x


DURCISSEMENT DES
RAPPORTS SYRO -
ISRAELIENS


xxxx

CONFERENCE
RHODESIE : PROFONDES


JERUSALEM 1AFP) DI1VEIRGENCES ENTIRE_
Un net durciesement dans LA GRANDE-B3RETAGNE
les fpports dejA fort ten- ET LE FRONT
dus, entire Israel et la Syrie, PATRIOTIQUE
se manifesto apres qu'Israel par Louis NEVIN
ait announce dimanche avoir LONDRES, 8 OCT. (AFP) -
perdu un avic.n sans pilot L'existence dIe profondes
en mission photographiqu'.divergences entire La Gran
au dessus du territoire sy- de-Bretagne at le Front
rien. Patriotique (FP) sur plu-
De muieux proches de la "sieuis aspects fondamen-
presidence du Conseil israe taux du plan constitution


nal Britannlque s'est con de la disposition, rnanifes-
firmne;, lundif au course de tIe par .le Chef de IlEtat So
la reunion des trois d616- vietique & Berlin -- Est, d'eri
gatidon h la conference de tamer, des ndgoclations sur
Londits sur la Rhoddsle les armes nucleaires strate-
Les db-dirigeani diu FP, giques a port6e Intermediai
MM. Robert Mungabe et Jo re, mnis il a souligng que
shus Nkomo, ont refuse l offre'de transidrer les fu-
d'accepter le plan oumis s sovtqus dans l On
par.Lord Carrincgon, le se sres orlentales da lUeion
crdtaire, Britannique au Fo trees de ion
reign Office Sovidtique etait peu con-
valncaftb. du fait que le ra
La delegation td premier yon d'action ae ces engine
Ministre de Salisbury, serait neanmoins suffisant
I'Evdque'.Abel MuzoreWa, a pourolr fare attein'dre
,an revanche accept le l'Europe occidental.
plan de Londres qui pi6voit Quant f 1'exigence soviet
la mise en place d'un sys que visant h voir l'Occidenr
temei parlementaire de ty- renoncer uniiateralement
pa britannique. aux arms p ortee intqr-
MM. NkomoM% Gtnfer' aaes


MM. Nkomo et Mugabe
ont, toutefois', presentA une
sarie-de contire-propositions
auxqufilles Lord Carring-
ton s'est engaged a repondre
mardi matin

Exposant sa position au
course d'une conference de
press, M. Mugabe a detnan
d6 a Londres de reconnai
tre qu'll tait impossible
pour 1'instant, de parvenir
a un acord difinitif sur
la nouveille constitution,
et d'accepter, en consequence
quq soient entamees les
negotiations sur la second
paroie de l'or;cre du jour
portant ur le control de
l'arme ett dei 'dministra
tion Rhod sienne pendant
la pdrjode intdrimatre.

Selon M. Mugabe, le d6s
sier constitutionnel Ft ce-
lui de lp pdriude transitoi
re sont etroitement lies,
et il n'est. dione, pas possi
ble' de r6g.er lt premier
sans tenir compete du ss-
cond.

xxx x

DECLARATION DE M.
GENSCHER SUR LA
PROPOSITION DE
BREJNEV

BONN (AFP)
Le transfer dans 1'Est du
pays de I'URSS des fusees
sovietiques S.S-20,>, offert
par M, Deonid Brejnev,
n'est pas tn cant> selon le Ministre
Ouest Allemand des Affai
res Etrangeres Hans Die-
trich Genscher.

M. Genscher s'est felicite
mardi devant le group par
lementaire du Parti Liberal


time que 1'equilibre n'en se
rait pas re.Aforce, mais la
superiority de l'Est definite
vement consacree.

X X. X

FAO : DEVELOPER
LA PECHE POUR LUTTER
CENTRE LA FAIM

ROME (AFP)
M. Edouard Saouma,.Di-
recteur Gdndral de la FAO.
a soullgne mardi la ndces-
site urgente d'aider Qes pays
en developpement ft moder
niser et intensifier leurs p6-
ches pour letter centre la
fa'm dans le monde et 'of
frir l'espqlr d'un employ et
d'un revenue elevd pauvres d'entre les pau-
vresa.

M, Saouma, qui ouvralt a
Rome la session du comity
de peches de l'Organ sa-
tion des Nations Unles pour
l'Alimentation et 1'Agricul
ture. a notamment declared
que pour de nombreuses po
pulations du T.ers Mpnde,
ole poison represente plus
de 40 pour cent d'une ration
proteique tragiquement In-
suffisantes.

Il a ajout6 que le nou-
veau programme de 35 mil
lions de dollars de la FAO
announce )a la suite de, la
session de la conference de
l'ONU sur le droit de la
mer a New York. pour aider
les pays en ddveloppement
h exploiter les rpssources
halieut'ques de leurs nou-
velle ques exclusives 200 mil-
les au large des cotes), con
tribuerait a la realisat'on
du novel ordre economi-
que international.


GiRANDE BRETAGNE


ROBERT H. CARLSTROEM


Present


LA QUALITY SUEDOISE


SERVICE APRES VENTE GARANTIE :

31, RUE BONNE FOI, P-AU-Pce

TEL.: 2-2117--2-2417


P~(tPP 4


I ---- ---------L-^CUWWV~L~*Ir~~~T~T~_~-_T~


Ezzrr~


--------------------------- ----------- -----------__ __ ~~~_~ __ __ __ __ __ ___ __ __ __ __ __ __ ___ __~~


S MAR 9ar. o "T'Om n" 1tiQ


r


a


LE e(NOUVELLISTE*





PAGE 5
-~ .~-v7-- -7-


DANS NOS CINEMAS


IMPERJA
IMPERIAL 1
Murdl 0 Oct.obre 1979)
M,'t rcidl 10 Ovlor.' 1979
lh 21 lh 4h b,00
(i 9h (1 l1 ,00
iiiS ('CONCOiiD
MI'PERIAL 2
Mardl 9I Oeil))re 1979
12h 2h ,Il 0 \;00
(th 11il 1011 o G 8;00
UNiE- FEMME
DANGGF':EUSE
IMPERIAL 3
Mardi 9 Octobrc 1979
12h 2h 4h 0 5:00
6ill 8h 10O 0 G 8;00
LES NOUVEAUX .
MONSTRES
x r xx K Kx

PARAM'(%NT
Mardi 12 h 2 9 hres
6 lh 8 Ih 10 hres
Elltrc' Gdes l-a0
Entre' Gdes 3 -,Jo
LE VAGABOND
SMreredl 12 li 2 n 4 hres
Entrie Gde 1-50
6 h 8 h 10 hiri.s
Entret Odes 3-00
LES 2 GRANDS
CAVALIERS
X X x
ACTIVITIES
CULTURELLES
DE L'INSTITUT
FRANCAIS
D'HAITI

CINE LIDO
Mardi 12 h 2 11 4 -'ea
Entree Gde 1 -50
6 h 8 h 10 hres
Entree Odes 2 -no
LA GRANDE BATAILLE
Mercredi 12 h n 4 hresj'
Entree Ode 1-30
6 h 8 h 10 nres
Entree Odes 2-00
LE TIGRE .}AUJNE

ETOILE CitaE
Mardi 6 h 30 e- 8 ires 30
NARCOTIQUE BUREAU
EntrOe Odes 1-30 t, 2-50
Mercredi 6 h 30 et 8 hres 30
LES 7 CITES DE
L ATLANTIS
Entree Gdes 2-90 c" 3-00

RANCHO CINE
Mardi 9 Ocoobre f979
MALDOUNE POUR
UN ESPION
Mercredi 10 Octobre 1979
MALDOUNE POUR
UN ESPION

Pharmacies
assurant le
service cette nuit
MARDI 9 OCTOBRE 1979
PERPETUEL SSECOURS
R1-" cl d C inlrc
CHRIST ROI
ChIrlilt Roi
COTI, PIAOE
C.;I ifoulr
x x N x
PIT'ION VILLI-
MAF?DI !) OCT,)-',RE 1970
VI ILEJI0NT
Piue Faubrrt


CINE TRIOMPHE
O T.IF 1
LiOURAGAN
Kntrffe $ 1.50. et 2.00

LE ROI DES GITANS
.ntre : $ 1.50 ec 2.00
SALLE III
UNE FILLE COUSUE
DE FIL BLANC
En.tree : $ 2 00
SALLEA IV
OPERATION
CLANDESTINE
Entr6e *.J
X X A X X

MAGIC CINE
Mardi h 1t 8 lres -
UN FLIC SUR LE TOIT
Entree Gdes 3-00 4-00
Mercredi 6 h et 8 hres
FLIC OU VOYOU
Entree Gdes 5-00 6-00
x x x x x
CAPITOL
CAPITOL 1
Mardi 9 Oc'nbrel 1959
Avaut 5h G 5:00
An-es 5h G 8:00
LES MOEURS CACHEES
DE LA BOURGEOISIE
CAPITOL 2
Mardi 9e Or'ire 1979
PRIX UNIQUE
$ 1-00
12 Ji 2 h 4 hres
6 h 8 h 10 hr':
LA MALEDICTION No 1
CAPITOL 3
Mardi 9 Octobre 1979
PRIX UNIQUE
12 h 15. 2 h15 4 h 15
6 h 15 8 h15, 10 h i"i
$ 1-00
7 HOMMES A L'AUCE
CAPITOL 4
Mardi 9 Octobre 1979
PRIX UNIQUE
$ 1-00
llh4,5 lh45 3h45 5h45
7h45 9h45
ZEN KWANDO
x x x x

CINE OLYMPIA
Mardi 12 h 2 4 l.hres
Entr6e Gdes 2-00
6 ih 30 et 8 ihros 30
Entree Gdes 3-D0
LES SERIES D
L'AIGLE
Mecrc dl 12 h 2 h 4 hres
Entree Odes 2-C00
6 h 30 et 8 ihres 30
Entree Gdes 3-00
LES SERIES
DE L'AIGLE
X X X X

REX THEATRE
Mardi 12 2 4 G 3 10 hres
LE TOURNANT DE
LA VIE
Avant 5 hres
Entire. Gdis 2-00
A Partir de 5 h'es
Entree Gdes 3-00 et 5-00
Mecer-ed 12 2 4 6 8 10 hres
AvanI 5 hres
Entree Gdes 2-00
A Partir de 5 hres
Ent.ree G 3-00 -t 5-113
I.E TOUPNANT
DE LA VIE


(Suite de an lOre page)
sl changer les temps?
- Lalvau : Ils ine les chan
Ient pas, 11s les marquent.
- II1 y a-t-ll d"s choscs
que vous almer'ez corriger
dans vote action?
Laleau: ...Que j'aime-
rals navoir pas faltes. Par
ce que corriger veut d're
recommencer. Je ne recom
mencera's pas.
-. Vous changerez quel
que chose dans vos ecrits ?
J'aurais tout change
dans mes ecrits. Je n'ai ja
mals t6e sat'sfai: de quoi
que ce solt dans mes oeu-
vres. Tout ce que j'ai pu
bliS, on me 1'a arrachiu.
DE LUI-MEME, DE
L'HOMME EN GENERAL...
Voici que Lo6n Laleau,
a deux ans de sa mort
pense de lui-meme en.
tant qu'homme. en tant
que 1'tteraire.
Si l'on devait vous
photagraphier litftrairp-
ment, quest ce qu'll fau-
drait surtout reten'r de
vous?
- Laleau : Que ne mp
suis jariais enferrf dan'
une maniere. J'ai dte\ d'une
manilre i une autre, corn
me on va d'une ville a unt
v'lle. Mais j'ai toujours
ete moi-meme. J'ai tou-
ours revS d'etre moi-meme
et je crois y avoi. ouvent
reussi.
- Marcus: Toujours disponi'
ble. touiou.rs ouvert aux
attracts d'une cole ?
- Oui, C'est ca. Les bras
ouverts. Pour l'accolade u-
niverselle.
- Eclectique?
- P ns nue ce soit vonlui
- Eclectisme ou human's-
me' ,
- Peut Stre humanisme
- Est ce qu'on peut Stre hu
maniste de la mrme fa-
con ou'on a pu 1'tre a vo
tre 6poaue?
- Non. Toni a change. MS
mr In morale Meme la
mo'olit6. Les id6e quiij gou
vornaient nos ancftres et
plus ores de nous. nos pe
ros, n'onW plus course au-
jourd'hui.
- Ca a chanlS dans uni
bnn on masllv;s sens
- Dans un mauvais sens.


BEYROUTH (AFP)
Un haut t'i)ojnsaopc po
lique americain, qui a re-
quis l'Anonymat, a indique
au cours d'une mnterv'ew a
radio Monte-Carlo. qu" Was
hington est prct a accept"r
le dialogue avec 1'OLP si
l'organisation pailstinien-
ne se proesnte comnim uni
,Mouvement de Lioer"ationl
et non commnoe in ,',Organi
sal ion terrorist,.s.
Selon ce 'at respon.sa-
ble. I'OLP ealt uisposep a
entreprcendre iin1 action do
ploniatique. ,Noua d.?vons


J


Les choses qui d6pr6cialent
autrefols un homme. ne le
d6pr6cient plus aujour-
d'hui.
- A cause de quol? Dtune.
rPrtnine d6misslin de
1'homme?
- Non. D'un certain mn-
pris de 1'homme. Je crois
qup la civilisation actuel-
le avec' le triomphe de la
iechni.que et de la machi
ne amene qu triomphe de
1 hommee.
- C'est une mauva;se pas
se a traverser. Ou bien 6-
tes-vous tout a fait pess'-
miste?
Je crois que ca ne
peut durer. A moins qu'on.
consider cela comme les
podromes de la. fin du,
monde. D'abord, s'il. faut
1 re la Bible. 1'Evanglle,
on constate ddjh les po-
dromes de la fin du
monde. La valeur de 1'hom
me a dixminuL: Vous con-
naissez le mot de notre a-
mi qui vient de mour.r
(Malraux): vaut rien, mais rien ne
vaut une vyes.
- Qu'est-ce qul, d'aprfs-
vous, a le plus de valeur
pour 1'homme?
- C'est soi. Je consider
que tout homme a une oeu
vre a accomplir. C'est lui-
meme.
- En ce qui. vous concer-
ne. maitre?
- Laleau: c-a-d que je ne
regrette pas ce oue, j'ai
faith mais chaque fois que
je pense h mon oeuvre pod
tique, a ma carriere, je nen
se que qa auralt pu Otre
m eux.
On dit souvent que des
choses sont ce qu'elles
son't aujourd'hui, parce
que les generations pr6c6-
dentes n'ont pas remrii
leur tAche comme il le
fallait
- Laleau: c'est possible.
je ne donne pas de bre-
vet n' a mps compagnons.
ni a mes predecesseurs. ni
Smies stuccesseurs non
plus...
(a suivrel
Prcchain article: L'hom-
me politinue. le journal's
te et ie diplomats.


nous rendre I1 l'vidence,
a-t-il dit, I'OLP est rccon
nue au plan international
comme 6tant le represen-
tant du people palestinien,
et la collaboration avec
les palestiniens est indispen
sabei".
L'arret des incursions pa
lestiniienns on Israel, a-t
il estime, pourrai- avoir
des consequences positives
tPllen qu" lnacceptation
de 1'OLP comiime partcnaire
potential dans l's conve-r
saticns de paix
Le responsabla americain
a, d'autre part, declare
qu'Ilrael avit decide de
changer sa politique vis a
vis des palestiniensl. M.
Ez-r Weizman, le Ministre
israelien de la defense, au
ra t. selon lui, informed
l'Administratlion americai-
n" de la decision de 1'Etat
Hebrou de risposte aux operations mi-
litaires des palestiniens>. f
Le r-Eponsable amOricain
a ensuite lie la solution de
la crise libanaise, a celle
du problme palostinlen et
a indiqu6 que l'Administra
tion am6ricaine .va faire',
dans les tout prochaIns
jours, des positions pour
tenter d'arreter le cycle de
la violence ai.i Sad-Liban
en separant l1s combat-
tants de part et .'autre
d'vis codron des Nations-
Unies renforc6.

Ces propositionsE prvolent
aussi le retour des rOfugls
au Sud et le dveloppe-
ment del 1'armee libanaise
pour controller la region
pour r6aliser ces objectifs
les Etats Unis considOrent
qu'une, pdriode de deux a
trois mois devrait suffir.
LU responsible am6ricain
a, par ailleurs, indiqud
que les syriens seulent le
came dans le Sud et sont
done prets a discuter les
propositions amlricaines.
Quant a Saad Haddad,
1'officler rebelle libanais,
chef des milices *conserva-
trices au Sud Liban, Was-
hington estime que c'esat ,
Israel de le conamncre de
respectrr les accords qul
seront conclus.
Le haut responsatble am6
ricain a enfin declarS que
aLa France, qui ontretlent
de bons rapport p avec les
libanais et les palestiniens
soutenait 1'initiative am6ri-
nes,-


A PARTIR

LEON LALEA U:


8 Joursau MEXIQUE



DU 1 AU 8 DECEMBRE 1979


au prx incroya ble de





$699.00




CE PRIX COMPREND:





... Le billet aller- retour Port-au -Prince



Miaihi Mexico Acapulco Miami



SPort -au -Prince


... L'hebergement au Mexique,


a Texco a l'Hotel Holiday Inn,


3 nuits


Acapulco a l'Hotel Hyatt Regency]


... Les transferts aeroport hotel eroport


... La visite de la ville de Mexico



... La visite des fameusee Pyramides


de Teotihuactan et de La Biasilique


de Guadalupe


Une excursion


a Cuernavicca et Taxco


... Une mini-croisiere dans


la Baie


d'Acapulco


S.'. Le port de 2 bagages; les taxes et


.services a l'hotel



... Un Guide- accompagnataur


... Un arret facultatif a Miami ctu


retour


Le nombre de places est limited Contactez nous au plus vite pour

inscription et reservation.-





AGENCE CITADELLE


35 PLACE DU MARRON'I-CONNUe35


TEL : 25900


i*


- -x - -7 -M Lv


1''nn


en chambre


VQUS PROPOSE


PROCHE-OPIENT

Intervkx d'un haut responsible

americain a Radio Monte Carlo


double, dans des hotels de luxe [3 nuits


a Mexico a VfHotel Maria Isabel, 1 nuit


Les

calculatrices electroniques

Texas Instruments,

mettent la vitesse,

la precision, la memoire

et... les resultats

anm bout de vos doigts.


Envente "
et service a


.L.4. Electronics

LA BELLE CREOLE rue bonne fol


~ -*~-~-~-~--------c-~- ----------7---


MA43 lq~qR l~


~._


-- ---- ----- 1,


----------------------






PAGE 0 ETITES-



PETITES ANNONCES


AVIS DIVERS


Hall louer
(Ci dnl r llall ;'i l,oner slse
'l In li lir (111 l t ih 1n i a
Siln ,Itiournl,t I mi rnl iit
I' lr i riI 'llu 'll'nis IsiIs 7T 11-
lh(l n l tu t I muim l it ] parit
i1' 7 hlil :'. Ivle :silr it partl.
ITi' 7 '1liTs in No 7-20,16

X X X X X

AVIS
*NOIJUVI,,. 1HI AIRE
At I'OVAl.,A 1 n lorli
i5 1 a r iI a b 1 c
siii' isi r' t s i p.i rusill'r t

p];il ll (III Ilu llll 8 ()H :tobI (,
i h)lln I'r. t S ains. mIlodi

Iulndl all Vendredi 71h30 AM
-lh00 PM Sanll.s arret)
Saunlic 7Th30 AM hOO PM
AUTOVALSA
1310
x x x x

ENCHA AVISE
ENCHA 'vIse ts ; mables
clients qlue poinur miiux les
s'rrvlr A partir diu Tlr Octo
i rc, le M n;;i,:' restcra ou-
v rt toule la; ijurnee de
hiures AM h 4 heures P.M.


di lundl a n vndredl t le
sineidi ue a lisures'h midl.
Co nouvc, huraire restera
on vlgsueu'r jusqu'aiu 30 avrtl.
Pour Unl neilletir service(
nux mnlllc'urs prix, arritez-
vous f ENChA a la Place
Gellrard oun :OI'LnnZ le 2-233'0
ou le 2-1423.
1610

A X X X

OFFRE
D'EMPLOI
Les Editions CARAIBES,
73 Lalue, rechlerchent une
adjointe de Direction.
CARACTERISTIQUES DE
LA FUNCTION
1) Bonne cornaissance de
Secretarial et de comptabi-
lit6
21 Sens des r (rponsabilitas
31 Gout des contacts avec
le Public
4) Esprit, Commercial
So presenter avec curri-
culum vitae. Niveau des Etu
des : BACCALAUREAT.
Borns Salaires. Debutante
r'abstenir 11161


AIR CANADA




Novel Horaire de la Compagnie


AIR CANADA


eifectif au 3 Novembre 1979 :

Le Samedi : arrives 16 h 15

depart 18 h 15





N.B.: A partir du 17 Decembre 1979,

AIR CANADA mettra en service

un vol additionnel, chaque lundi.

Meme horaire.


OFFRE D'EMPLOI
Maison de Uolnmerce
chcrche nin .stcretair- di -
J.iloniee pouvant coinpren-
.ih'e I'anglals 't yD-tnt de'
, 'aptitude pour comnipren -
dre c'r-tains details con -
cernant la comptl..bilitec.
Pour tout rensetgneine'nt t
16phosntz au 2-2843
1110
x x x x "
LES BONNES
,,OCCASIONS,, DE
LA SONAVESA
Vega (Saumon)
Lancia marron 2000
Subaru rouge St V'agon
(pour wheill drive)
BMW begie 525
BMW jaune tourin. 2002
BMW blanche 316
Simca matra blanche
Mazda bronze S Wagon
Datsun jaune 240C
BMW marron 320
Simca Horizon rouge
Mercidos beige 190
Simca Horizon marron
1110


LONDRES (AFP)
Les travaux de la Confe-
rence de Londres sur la
Rhodesie ont repri mardi
matin dans ure atmosphere
de cruise mminente, au len
remain du rejet par le mou
vement de guerilla du front
patriotique IFF) des princi
pales propositions constitu-
tionnelles britanniques.
Les Chefs du FP, MM. Jo
sua Nkomo et Robert Muga
be, ont declare qu'ils ne sau
raient accepter tel que le
plan britannique et ont pre
senate une series de centre -
propositions. Lord Carring-
ton, organisateur de la con-
ference, doit re prononcer,
mardi sur le document du
Fsp.
Le Chef du Foreign Offi-
ce a cependant reaffirmed
qu'il n'etast pas question
d'accepter des modifica-
tions fondauuentales du
plan bIritaqniJqce It a adres
se a MM. Nkomo et Mugabe
un ultimatum a peine voile
et a souligne qu'un refus du
FP d'accepter, au moins en
principle, les grande lignes
de son plan pourraient fai
re echouer la conference.


OFFRE D'EMPLOI
MAISON Di.
COMMERCE
Cherche employee bonno
vendiIuse pour 1'electro m&i
nage'r honnete et responsa-
bl ayant des connaissan .
co en dactylographie ecri-
re avec curriculum \litae et
Photo a Service employ Box
2-348 Port-au-Princ'
Debutante s'aossLueir
1010
x x x x x

MAISON A LOUER
A DIQUINI
4 Chambres a coucher -
4 Sales de Bain Depen-
dances Vue magnifique.
Sonnez le : 5-1302 entire
1 hre. P.M. et 6 hres P.M.

HOUSE TO RENT
AT DIQUINI
4 Bedroom 4 Bathroom
- Maid's quarters.
Call 5-1302 between 1 h.
P.M. -.id 6 hres P.M.


Le plan britannique, qui
a deja ele accepted par la de
legation de Salisbury din-
gee par I'Eveque Abel Muzo
rewa, prevoit la suppres-
sion du droit de veto don't
bcneficie la minority blan-
che (4 pour cent de la po-
pulation et la creation
d'un systemrne parlementaire
a en Zimbabwe
Rhodesie.
Si les deux parties restent
sur leur position, Lord Car-
rington pourrait alors etre
contraint a conclude un ac-
cord sur la nouvelle constitu
tion avec le soul Eveque Mu
zorewa, donu serait exclu le
FP.
Les responsables britanni-
ques n'ignorent toutefois
pas qu'un tel accord bilate-
rale equivaudrait pratique
ment a un constat d'echec
par Londres. 1 pourrait pro
voquer une aggravation de
la guerre en RhQdesie, qui a
fait plus de 20.000 morts de
puis 1972, et 500 depuis 1'ou
overture de la Conftrence.
La seance pleni"re, qui ;s'
tat ouverte mcrdi matin, a
ete ajournee aprres une de-
mo-heure, vers 9 h 30 GMT


-C CL--~S nI ~j


COLLE EN UN CLIN D'OEIL





CHAQUE GOUTTE



PEUT SOUTENIR UNE TONNE



POUR TOUJS MATERIAUX SOLIDES



UTILISEZ KRAZY GLUE


)


AMnPROSA



Angle des Rues Pavee et du Peuple


CONFERENCE RHODESIE :

REPRISE DES TRAVAUX DANS UNE

ATMOSPHERE DE CRUISE


Gary Lissade.
Port-au-Prince, le 8 Octo-
bre 1979
Gary LISSADE, A'. 910


UNIVERSITY D'ETAT
D'HAITI FiCULTE
D'ETHNOLOGTE -
DEPARTEMENT DES
SCIENCES DU
DEVELOPPEMENT
-D. S. D,-

AVIS

11 est porle 6 la 'connals-
sance des intOresses qu'a
partir de l'annee academi-
que 1979 1980 commence-
ra a tonctionner a Port-au
Prince, un Departement des
Sciences de Developpement
(D.S.D) dans le cadre de la
Faculte d'Ethnologie de 1'U
niversite d'Etat d'Haiti.
Le DSD comporte sept sec
tions d'enseignement qui
s'appuient sur les discipli-
nes de base servant a ap-
prehender le concept de < veloppement integre>, sa-
voir :
SECTION 1, Mathematiques
sociales, methods et techni
ques applicable au develop
pement;
SECTION 2, Anthropologie
et philosophic du developpe
ment;
SECTION 3, Sociologie et
doveloppement;
SECTION 4, Thiorie econo-
mique et socio-economique
du developpemr.rnt;
SECTION 5, Economie secto
rielle et deve-oppement; E-
valuat'on de P:-ojets;
SECTION 6, Facteurs extra-
economiques et de maitrise
du developpemrcnt
SECTION 7, Pratiques inter
nationales du developpe-
ment.
Le DSD delivrera trois ca
tegories de diplomeg :
a) le Certificat de special
lite a la fin d'une (1) an-
nee d'etudes;
b) la Maitrise es Sciences
de Developpement au term
de deux (2) annees d'etu-
des;
c) le Doctorat es Scien-
ces de Developpement apres
un minimum de quatre (4)
annees d'etudes
Pour etre admis a pren-
dr0 inscription au DSD, il
faut\etre titulaire d'une li-
cence ou d'un dipldme con
sidere equivalent1 ou stre de
ja autor'se i a outenir un
memoir de licence : l'exa
men du dossier dtant alors--
determinant.
En outre, fiddle i sa mis
sion de recyclage et de for-
mation, le Departement
pourra admettre, apres exa
men de la candidature, tout
postulant diji engage dans
des functions de responsa-
bilite relevant du domain
de development.
Le DSD acceptera, par ail
Icurs, des auditeurs libres,
c'est a dire nes preparant ni
certificate de specialite, ni
maitrise, ni doctorate, qui
pourraient etre autorises a
s'inscrirc diins pirtic ou to-
talite des sections, solon des
norms fixcrs par la Direc
tion.
Le DSD comrnii, cera it re
c, voir s.s EtLd .:lllts par-
tir clu Iniis C(' noVrnm )re
prochain. L"' insrcrptions
sont. r cevables did's la paru
tion du pr' i nit avis au lo-
cal de I'lis'! ,t1i ',:.on ss atI
No 2C2 Lalue, Port-au-Pris
ce.
Ce 3 Octobro 1979.
LA DIRECTION
x x x x x

(,Avis :rrX ation
< la Sciete




AsnImblies S.A.,

Coiformemn nis ,ix pres-
criptions du 3D,'r JiU 28,
Aofiln. 190 ur ir reginie
des Sociftss -aimymn.-,. il
es, por'd i la ci nnai:Sance
du Public quoe 1 ling' Seni,
S 'pts mbre 1979. il a cl,e de
p'.;e sA Dopa6i" merui's du
C,'mmercr et ceo ITndlus
ir- i et on 1 t'i,1." l .'I An
drod GIORDANI nolir, a
Por)-iii -Psi see. Un? eotui'
des Statuts d" la 15oe;,''it A
nonym r.ni Fi.; in10. de-
nommee ,.CARIBBEAN AS-
SEMIULTES S s als C;ips-
tl'1 Social I1e viint Mille
Dolltrs ($ 20's00) di/:sc en
cent actions J" dnx cent
doll'irs $ 2001 'tiae.uin.e
L istrgrtlit'e .iu Capital
scrn s.,a crit e.
L 'cbjet de cc'toe socidte
est Ii fanbr!ica'ion 1" sna
g' ,1 1'Ass *mil)le cii p;-
c0s et d'appar i'ls "icclron
qu's et d' se livrr a too-
t,'s operations conimmrLili-,
les industriells nobiiles
immribll dr-s so rattchan
dir, ctement ,i indirct.-
ment a son jbiet
La duron de a Socieie
est illimite?.
Le Siege Social eat fixie a
Port-au-Prince.
Les Fondateurs snt : Al
len S Cummings, Irhoe D
Cummings, Stepeoin Moise,


INSTITUTE DE
DEVELOPPEMENT
AGRICOLE ET
INDUSTRIAL

AVIS

Il est porter a la connals
sance des int6ress6es que
l'Institut de Developpement
Agricole et Indus'trlel (IDA
I) organise uni concourse le
mardi 23 Octobre 1979 a 4
hres p.m. a son Bureau Cen
tral sis 1'angle des Rues
Americai.ne et des Miracles,
en vue du recrutement
de deux (2) Secr6taires.
Paltic'.peront a ce con-
cours les six (6) premieres
candidates qui se seront
prealablementr nscr'tes jus-
qu'au 22 Octobre 1979. ,
Les postulantes devront
remplir les conditions sui-
vantes et some tre, outre
une photo d'identiti, les
documents y afferents :

1) Etre gee dce 18 ans
au moins et de 40 ans au
plus;
2) Avoir obtenu son Bre
vet Superieur ou parcouru
le cycle d'etudes classiques
jusqu'au Baccalaureast lere
parties;
3) D6tenir un diplome de
Steno-Dactylographe ou de
Secretaire;
4) Etre de bones vie et
moeurs.

Les inscriptions seront re
ques au Service du Person
nel de 1'IDAI a Port-au-
Prince, tous les \jours ou-
vrables. de 9 heures a.m. a
midi.
Port-au-Prince, le 4 Oc-
tobre 1979.
Institute de Developpe-
ment Agricole et Indl-tr.el.
910



INSTITUTE DE
DEVELOPPEMENT
AGRICOLE ET
INDUSTRIAL

AVIS

Il est porter a la connais
sance des interessees que
'Institut de Developpement
Agricole et Industriel (IDA


I) organise un concourse le
mercredi 19 Octobre 19791" 4
hre'spn. a. son Bureau Cen
tral sis h 1'angle des Rues
Ameflcalne et des Miracles,
en vue du recrutement
d'une Dactylographe.
Partic;peront a ce con-
cours les six (6), premieres
candidates qui se seront
prealablement nscrites jus-
qu'au 18 Octobre 1979.
-Les postulantes devront
remplir les conditions sut-
vantes et soumettre, outre
une photo d'identite, les
documents y afferents :
1) Etre agee de 18 ans
au moins et de 40 ans au
plus;
2) Avoir .obtend son Bre
let Superieur ou parcouru
le cycle d'etudes classiques
jusqu'a la Seconde;
3) D6tenir un dipldme dc
Dactylographe;
4) Etre de bonnes vie et
moeurs.

Les inscriptions seront re
gues au Service du Person
nel de 1'IDAI a Port-au-
Prince, tous les jours ou-
vrables, de 9 heures a.m. A
midi.
Port-au-Prince, le 4 Oc-
tobre 1979.
Institute de Developpe-
ment Agricole et Industriel.
910

x x x x x

AVIS
Les Membres de l'Asso-
ciation Medicale Haitienne
sont convoques a la premier
re reunion en assemble or
dinaire pour l'Anne decade
mique 1979 1980, le Mer
credit 10 Octobre 79 a 7 heu
res 30 P.M., au local de
1'Association, 6 Bablole.
ORDRE DU JOUR
1) Rapport annuel du Se
cretaire
2) Rapport annuel du Tr6
sorier
3) Lecture de la corres-
pondance
4) Questions d'Internt G6
nrial
Port-au-Prince le 1cr Oc
tobre 1979.
Dr. RoRer VALME
President
Dr. Isaac DESIRE
Secretaire


MARDI 9 OCTOBRE 1979 l


----I ~L


AVIS
LE' RECTORAT PE L'U-
NIVERSITE D'ETAT D HAI
TI porte '. la connaissan-
ce des intbresses que 1'Uni
versite d'Alberta en. execu
tion des dernieres volontis
de au Izaak WaltopM Kil-
lam met h leur disposition
desa nurses d etudes au ni-
veau Predoctoral et Post -
doctoral dans tous les do
mamns enseignds a la dite"
University . '. '
Its sont invites on cone*,
quence, a contacterAle Se-
cretariat General de. l'Uni-
versite, 35, Rue Bonne Fol,
35, tous les jours ouvra'bles
de 10 hres A M at 2 hres
P. M. pour supplements
d informations
LEONCE VIAUD
Recteur 1110
x xxxx <

AVIS

PROFESSIONNEL
Le Dr. Serge Eveillard, re
venu dc l'Aatrsche oil i.1 a
eLe maitriser les toutes der
nieres disciplines relatives
a l'Obstetrique Gynecolo
gie telles que Ultrasono-
g, aphie Computer Tomo .
graphie, Chirurgie electri-
que dans les cas de sterili
te etc... avise sa clientele
et le public en general,
l'ouverture prochaine de la
Polyclinique St. Louis de -
Carrefour, en face du Cen
tre d'Accuel, et se tient
d'ores et deja a leur dis-
position a la meme adresse
de 8 heures a 10 heures A.
M. et de 4 heures a 6 heu-
res P.M.
Dr. S. EVEILLARD
OBS. GYN Dpl. Univer
site de Vienne.


--- -W -0_0


TROPIG-S 1

SI RUE PAVEE TEL.: 2-3936, 2-0341


1


~__ _~_~~~~ ____~~~ _..~~._~.....1... .._~~~~_ .~....





MARDI 9 OCTOBRE 1979'


A PROPOS DE LA COTE D'IVOIRE


(Suite d In lIre pnage)

ill it hui ible iivi,';t ; tiUi6 t'r
llsx ])ll I oills hnitiliis di'
I ii l Vi L liih r nI li itit Ir. l u il


d'eldr ( 1oph vlsoinion pvotl-
it ll I i t rl Ir tils r i Qlll of




ilht 1it in CIr( d' d IvolirI.
* in liiitis vinneiont vtsltor
Ilt i B ( oll. mli giy I PIon



it do se s cotants odnrsos,
.1 nuilr Iul I I ie Yltc a tqer
I t'I ic irto l Tonssaint
1, itro'tool. In *renOIritutde so
'11 1 Id ,ou A uotls l xpr mil



r to' s it d t quoe11 cro-
oall i son humuilt-d'Io. e.
Sirouv'llront svns nul dv e
to Iofi. image ds coussains
ii ndeboust sour n s marle
ioul ti alur effort de rsha


blllltatlon d ceotte portion
de la race qu'ils ont sous
leur direction. Nos ddcora-
tllns sont prjlutyles pour co-
li.

JI cros pnour mnt part que
ls dint'ntlons de l'6ct;ec
linitit'ii don't los prl,nciipuiles
causes sonit,, mon humble
avlts appuy4 su des reoher
hlles nomb-etus's, d'abo"d
d'ordre international ne dol.
vent pis Ious rendre tjUrl-
des dans nos efforts pour
Im rtdu'Lro. On I'La souvent
dil. d'ailleu's. aiiti n'a r'en
4 cacher. Cependant Plles
no seront npet-Itrp vlrita-
blement att6nue' oau'avec
tin ccncours de pl"s en
plus la'gp. ai rroh-'ohr r
aaussl. par les plgor'a'nnO
naressalres. aupras des pays
rrihes P avasnors Iot 1 '-
che Afriome. La C6to d'livol
-e, a partr d'une polltlque


OTRF HO-ROSCOPE
MERCREDI 10 OCTOBRE 79


21 MARS AU 19 AVRIL
(BELIER)
Votre attitude a. 1 6gard
di' relations nr tches va .1n
. iteisnl vtrs tin c:tistemont
fatvorable. qusolt.ie d's piro
blentis pro fesslouit'ls pulls
S> it st' present 'r

20 AVRIL AV( 20 MAI
(TAUREAU)
Con()' ntr!z-.').Is pour a-
mn'liorer Vos possib'lltes
I ii:ncltrets. La question
d':itrent po.era 1probl6me
Siyez attentlif.

21 MAM u1 2. 3,JIN
(C-ETv"EAI,..
On n-' voius dclnn pas
I alttntlon requi..e. Aijour--
d hil. les besoits r'autruit
prlnnint le pA& des v6tres.
I., sentntimnt est sous s un
brn influx.

21 JUIN AU '"2 JUILLET
SCANCFR)
Des enfants agies g95-
tint votre besomi de calm
Que cela ne vous donne
pas de souci. Utilsz cons
tructivement vos r)orments
de loisir

23 JIILLET AU 22 AOUT
(LION )
Une activity sociaie fren6
tique apporter,tit I? meil
Itur et le pis. Limitez vo
it activity a c0e que vous
puouv z fair .ians etre tel
du

23 AOUT AU 22 SEPT
(VIERGE)
Quoique lt s possibilitls
de ta;in sembleont bonnes
voi.s '(ts soutctlux sans
g 'rntde ralson de votre si
I 1t1:,0ot. Soyez satisfalt des
;iv;Lnlai,;,s que vous obtlenz

23 SEPT. AU 22 OCT.
( ArTjANCE)
Qu'iune depi .)( e ihe gsche
pus volr-' ambiah-e Votre
pli: d'ensemble est bon
i n dcpit de retard ou d'ag
-,rivalion, surtoout aur le
plaIn du voyage, et le 1'etu
ide

23 OCTOBRE %W 21 NO,V
(CAPRIECOKNE
Gan!Lz vos prujots pour:


v'us. Une exnostLion prima
turee slusciterait ia criti-
l on il 1' scenolcisme d'au
tri i CP' n'qt pi's le mo-
ront de cherca',r un appui
financir

22 NOV. AIU 3 I;ECEMBRE
S (SCORPION)
Un prnche allit est ten
du. L'idee professionnelle
d'in ami est seduisant=-
mais p"s prati te. Ne soyez
pas tellement imptissionne
par 1'importanie cep quel-

22 DEC. AU 19 JANVIER
V' (SAGITTIRE)
Les bases Id votre carrie
re sont solides mais des
pc tits problems poieuvnt
urgir. Vous n iiccompliroz
pas autant q'o voLIs le
voudriez Soyez ppc ti'it

20 JANVIERI AU 18 FEV.
(VERSEAU)
M1ler les 'tffaires et le
plaisir nWest pas r'comman
d. Ne vous con fiez pas it
ceux qui n sont pas con-
cernes. Le coe:ir Lst chaud
et froid

19 FEVRIEZ AU(N0 MARS
(POISSON)
On n'est pas d'accord sur
vote project d'emelioration
du foyer. Rasstir'z les smem,
bres'de la famille qui sont
inqui6ts ou reserves. L'a-
pr's-midi, survoillez votre
rgime o

SI VOUS ETS NE
AUJOURD'HUI
Vous s a s ,votre raise sur
le plan des arts. La scene
la' litteraturo, la, musique
sont votre milieu nature
Plus stir de vous-meme que
le natif typique' de votre
Signal, vous ntes atmbitieux
et voulez atteindre les asom
mets Vouss russirez comnme
banquier ou tlans le ngo-
c' rrals ites plus douo
pour une profession liblra
1t". Faites votre travail per
sonxel mais cherchez la
collaboratioma et vous irez
loin. Le droit, l uedectue
La rejglon, la psychologoe
el Io service publ c sonu0 d'au
tris chajnps rt.aOtlon ot
vois trouverti.z !" ibonhaeur


INOUMETECBh DE L'TAN
11SOUS MARTaiN SOVIVEIQIUS. EN

MEIDIITI'ERANZE


NAPLES --- (AFP)
,Des sous marisaa sovileti
qui's a'-mds de missiles ato
rliques en IVldd~terra.ee lp
qu c'tent l'OTANs a de4cla
re lundi i Naples 1'AFFP.
uin OffIcier d'Etat lMajor
du quarter gnleraol du. see
tour Su-dioiripe, seclteuo
qul sur 4.000 km va de Gi,
braltar a la Turqule Or'en
Ut le.
,Les saviltiques. a-t- 1
precise, ont en permaucence
lne do'Izaine de sQus ma-
rins don't qouelques uns ne,t
Ine capac 't nuctisire.
Ils forment 1" ter do ,lian
ce dt'une n'-sence sovieti-
.que en Mediterranhe -intl-
xista.nte eno 1903- et aujouo,
d'hui de plus en plus in-
qui-tante>.

La flot'e stoiltisueP e
la Mediteoranoke QlOBTe d1i
sormais et oet n Atce vu-
ne soixantaisae Udf Si. la,
mo't)i cornbattaates, o.oo-
moes de batimenAs nooder-
nes et rapides, armIes& de
missiles imer-mer et mer--
alr. L'autre tIioli4 est d-
fect6e aux rav'tai tlel t
et a' I'eplr.rptinae l;ecfieoni
nue. En outre. la fluotte so
vit'nullp comilte sur IPR Iac
tivitls, de oquelnues 300, 4a
vires marchan.ds pluo snat
,i'orlsls A relacber eon
voulgoslavie. en, Sy.ie. qt,
Alnrite et en Tunjsie dgve-
nu sport doe comiece.

En cas de cr'se, il ne
faudrait que dix jours pour
0 que, d'autre part, un tiers


da la flotte soviamque en
Mer Notre passe en Mediter
ranae.

< diclkac I'Ara'ral Amrli.-
cain Hasold Schear. corm-
maLidHiat, en Chef du sec-
000ur Spdt-Ebrooe, 1'OTAN
dispose dfune force naval
dans l'ensemble vieillnssau
te exception bien sfr
de la s xi6me flotte anmri
eaipg. M aTs la plunprt ldes
bls-aents de 1lOTAN sqnt
encore a-mls de canons a
lopos que les russes ont
des. MnJsslUes.

Epfi'. au niveau de la
pentrat'on adrienne, les so
vi4tiUes, opt maintenant
dies, pparetils bombardiers
a 40,a rayon d'actlon capa
bites, -; frapper n,'importe
o4o em ipupope, des obackf'-
teA et ies .
Ia, G ace. las Turqule et
'itate toni ies efforts d
mpo.dert4 atlon a-t-it encore
pkIosk mtnais le programme
de modern'satton ltalJen
tenac en 1975 a pris, du re
tasikt Ce progonmme p rvoit
la podvictl6n su dx ans.
de douox porte-htlicoptires,
dqoue jous marines et 14 des
t vyo.et.s,
AToWp d vona nquA; tXWer
ogo rapldement a concltq 1'A
mtj eVr le fleapc utd de
vQhaa par oi pss.eat ms:
appr'ovi4lonem"e f en pe-
trole de 1'Europe est un sec
teur oil nous sonmmes actuel
element dtgarnis.


agricole eb agjo-indcustrlel
le peu ordlinalre, est dove
inue. aprts 19 ans d'inlassa
bils eftor't. sound la baguet
to du sage Houphouet, l'nn
de c.,s pawv. Et de plus, ele
est nclouelloment un' pla-
que tournantp d ain DIplo
mat'e afrloiai. D'apr'sS
nips in formtlolnss, 'u.ne des
plus rcoen'es invitations
qull ont 60 ofn'ir'ellement
.areps6es au Prnsident Hou
phollpt In Vielx cmmme
on l'app'lle il.ftectueuse-


rlhent la-bas est celle
du Canada e% du Quebec.
Pourquot pas unp d'Haltl ?
Jc voula s vous dire aussi
que vos rensclgnemonts semn
blent. dater d'au nions usno
ann&o et demle. En eftit.
pal mil cux qui, ont fait la
CMte d'Ivoire acLuille. fI'gl
reni effectIvement Geuix
svmoathllques personnagucs
de liaut plan que vous avez
citts : d'abord M. Moham-
m"d Diawara. ancient Mih's
t'e du Plan don't lin'elli-


gence et la parspicacitt ont
la ssd de forces empreintes
sur le succs lvoir".n qut. est
avant tout, i mnon avis per
so1netl, un succas du Plan
prdpait: d'.bord par un Anl
tillais, Alfred Adler et con
tinud par deux de ses an-
c ens collaboratents. MM.
Dlawara et K. Bidil. M. D'a
wara a quitt6 le Gouverne
mnt ha occasionn de la
grande :Iforme du 20 Juil
Ple 1977 pour .deventr Pres!
dent du Club de Dakar, so
c'itl que nous devrions con
naltre ic' et qul se spsc'a-
llst dons l1'tude et les so
lutions at apnorter aux prc
blames du T:'ers-Monde. Le
second pe-sotinagp est M.
Konan B4d' tres efficace
et, t"is pratiqut M'n'stre des
Finance s et de 'Economie.
Actuellememo' Consetller h
la Bannoie M mndiale. '1 ne
fat plus part du moins
offoiellpomen"' du Gou-
vernement i.vnorien.

Vou1s avez anlment moen
.!onn e P grond barrage et
1 iic. II s'aiit sans douie
dnl fasmOu ba-raoe de Kns
sou qui nliment- i partir
dl" 0p Cque 1" P'-es'dent HIn'
phouet anppellt trop modes
tompnt son e v*l` ] Pm pet rui.
oeq une vilo t-randpe "t mrn
urip'no. 'mvia brne mniti6 oiil
novs tdu eontrp jnsque vers
le N3rd, a KorhoRo.
Fn 18 ans d';nd6pondan-
ce. la CCte d'Ivoire a r6a-
lise la counverture presoue
comnle'e de ses 324 mnlle
kmon noi srront entci -1
ment electrifids d'ici 1985,


General Services

Agency

Routs delmas en face de Delmas II
BOX 13115 DELMAS HAITI
Tout ce qui a trait a la resdence aux Etats Unis
Bureau de placement trava'l en Haiti et a 1'e-
tranger.

Service de Secretariat et de Traduc'ion Transport
d'enfants location de voiture renouvellement
de licence de conduire, de plaque d'immatr'cula-
tion etc.

Pavement de bordereau de tout genre.

Cours de lanz-s vivarStes
Anqlais --.franaisg -- creole

TELEPHONE LE 6-1154


ORIS ORIS


VERSAILLES


Vous


s n,on blend avant, a partir
d'une ser e de central ites et
ne grands barrages dont ce
lui de Kossou, de Taaba,
de Buyo etc. Un rfseou d'em
bianchements internatio -
naux est pr6vu et- i partir
d'un systlme dit d'araignee,
On va fire couror 1'6nergle-
pour multiplier le "progrns,
it ;tave"s une s6rie de 11.-
gnes convexgeant des points
focaux vers les centres re-
cules. Je peux vous cio0ln-
muniquer, sur demand.
quelques 1'gnes de ce plan
qui prevoit la fournlture
d'6nergis-e au colt le plus
bas Doosible, nayl seule-
ment chaque denx ou trois
mois (courant 220 volts.


Vous avez talt aussi1allu .
don a la R.ivte'a Africa'ne.
Ce vaste et audncieux pro-
ipt de construction de la
R'vle-a Afrtca'nte sera bien
t1t operatioftnpl. D'aiitnnt
nlts OuP Int rocente d-acou
ve-te du pytrole va s'aiou-
ter ni sitcps 't1orienle not'-
n,-mettro d'allor 0e0rr, ot
touiourts luis Inin. .Tp rpr
raise 011ssi vous montrer '"s
grades lines de ce project.

n, 1q r'^'tp d'Ivoie,(. n i
nourrnp't ddr b-rponn riH
bto1. EFt i-i"aI thI'iCnini do
mral. AtA llti d')ra d oulnbt0
rn,'icp exnrimonce' n'smn li
1, dsot 0pf, 0 qV Oie Pq t Dr

1n hiean. In perf'ot o' nri-
tant oas de ce m'rnd. On n
me t oa oaue mouvt menT ta
me et S chaque mouvoment '


BIGIO


de chau revrndicatlons ou
9 chaqiue signed de ccaque-'
ment,.ce que. sera 1'apris
Houphoflet. Mals je crois
quo, comme pour 1'endette
mcnt dA& Important, de
nombreux garde-fou ont 6te
pos6s. Pput-etre le Pr6si-
dent de 1'Assembl6e Nat'o-
nalb et Secretaire G6na-al
du Parti, M. Philippe Yac6,
de mIme que tous ceux-l1
qul passalent hier nnour d'an
c ens opisiosents snttgr nau
Parti par la sawesse d'Hou
phouet. nrriverpn*-i-s nour
tin succes contini r(' o'.-
bell- experience Droflttebl
on snmme la ace afi'ca.
n". trnnv'rnnt-ils un ter-
rain d'ent.en*e permanent.


Ce' qui est difficile n 's nont
-irmposslble; Il faut. ;ouhal-
ter de la chance a ce pays
qu, incontestablement A pu,
en moins de vingt ans, gro
ce a 1'ag trulture et 1'agro-
industrie s element, se. met
t"e sur la vole du develop
pement qui prendra encore
des a leos, l]orsque le mitro
d,'Abidjatl, pr6vu pour 1985
aussi. forTctionnera nuit et
jour.
..e m'excuse d'avoir tl6 trop
lnnrg. C'est mon principal.
d6faut.
Veu'llez me croire tfu-
jours b'en votre.
Toussaint DESROSIERS


~Ioooocc~~rv~aO@CoO@QNr~r I


ORIS ORIS


ORIi


FRERES


propose


ORIS la montre suisse de confiance!



ORIS la premiere montre de sa categorie!



ORIS vous donne toujours 1'heure exacte!


ORIS super etanche anti-choc antimagnetique !


- 4 .


sa




ce,


C


ORIS en vente a Versailles Bigio Freres qui vous garantit


votre montr a 10o0/o


Versailles Bigio Freres pour ceux qui ne veulent qu6e 1 ipeilleur!
"\ .


ORIS ORIS ORIS


ORIS OR1S


ORIS O RIS ORIS


ot


wIt IS


- - - - - --- - - -


AVIS


LE NOUVELLISTE,,


PAGE 7
- '


IRTANTE SOCIETY INDUSTRIELLE ETABLIE
S LA ZONE INDUSTRI:LLE DE PORT-AU-PRIN
ECHERCHE :


1 SECRETAIRE AYANT :
- 3 ANS EXPERIENCE
- POUVANT DACTILOGRAPHIIER
45 MOTS A LA MINUTE
- STENOGRAPHIE (100 WPM)
- FILING
- ANGLAIS FRANCAIS


LES CANDIDATES INTERESSEES SONT PRICES
D'ENVOYER LEUR CURRICULUM VITAE AVEC RE-
MUNERATION SOUHAITEE A : P. 0. BOX 2Z93,
PORT-AU-PRINCE. HAITI.


.


I
$


ORIS ORIS ORI\ ORIS ORIS


~-u-------~__p~..a~ -.~sl""Li-P"~~-srrr~-C^-~~


m i ,, i


On- On 0--A-d, % -j CO- i PC in 0-14.-A


r---------------------- -- ----------i----------------------- ~ -~ -- -- ~- ~ --------- -~----


.






PAUII S LE ENOUVELLISTEP MARDI 9 OCTOBRE 1979


CINE THEATRE TRIOMPHE PRESENT
Midi 2 heures 4 heures ten permanence) 6 heures 30 et 8 heures 30


Salle I
L'OURAGA
h __ _ .


,N


$ 1.50 et 2.00


Salle H


CE SOIR

$ 1.50 et 2.00


Le Boi des Gitans


Salle III


$ 2.00


SalIe IV $ 1.50


UNE FILLE FIL BLANC COUSUE DE OPERATION CLANDESTINE


- - - - - - - - - -


POUR LA
RENTREE
DE CLASSES "
SFaites une visit U
MONDE CHIC ofi vous
trouverez le. plastique
pour rccouvrjr les li-
%v'nes dacron et cham-
bray, tele d'indien super
rieur en blanc et cou-
leur, tile de fil en 60)
de large, pyjamas pour
enfants et gdes person
nes, draps pour tou-
tes, dimensions de lit,
plastique superieur pour
table et rideaux, serviet
tes de bain etc.

pour les bebes
robes, brassieres, chemi
ses et draps brodds, ain
si que les draps four-
reaux pour grands ber
ceaux, brassieres et ban
des en tricot, couchet
tes, moustiquaires etc.

Pour la peau
Le savon Duvex pour
Speaux skches le savon
rose et cocombre, et le
savon Cologne
Une visit s'impose a
vant d'aller ailleurs

Au Monde Chic
Rue du Magasin ae 1'E
tat 89
jeeiB sso gacgeoooo&


FRANK CALA
MANAGER DE
CHURCH & DWIGHT
DE NEW JERSEh
Frank Cala. chinistec a-
inei.4uain de/.New Jersey est
a rive e mratin an Grand
Hotel Oloffson en corpa-
gnie de sa chalmante fern
nit' Ros, ann Ils smiL icl de
pu s vendredi. Ils avalent
pris logenrent a leur arri-
vee au Doux Sejour Hotel.
Frank est Manauer de
The Church & Dw ;ht qui
faith les produifts detergen's
A-m & Hammnr (22 K'ngs-
bridge Road Piscataway,New
Jersey). Sa femme Roseann
Cala est chargee de faire
1'evaluation des essences qui
entrent dans les parfums
Firmen'ch de Geneve.

Frank et Roseann Cala
pnssent une semaine en Hai
ti. Its ont vislt6 ce midi la
collection do neintures d'Au
"l1 in Jonlcoour, au 9 Rue 3,
Pnrt-au-Prince.
x x x x
M'ss Filoen Redmond, jo
lie il:mnda'se, arrivee i
Port-au-Prince mardi der-
nier. loge it la Villa Crdole
of ell,, passe deiix semai-
nes. Elle est ennouise parn
la bteautt de Kensroff la
Fre'ehe, nous dit-elle.
Eileen a pris nart diman
che au formidable < offer' oar Vava n locecasion
de l'heureiix anniversaire
d'Andre Emle, >
Jeune Jolicoeur, dans la


AVIS

IL EST DEMAND AUX ACTIONNAIRES DE LA
BANQUE DE L'UNION HAITIENNE, S.A. QUI N'AU
RAIENT PASJRECU, PAR LE COURIER ORDINAI
RE, LEURS AVIS DE CONVOCATION A L'ASSEM-
BLEE GENERAL ORDINAIRE ANNUELLE QUI SE
TIENDRA A L'AUDITORIUM DES FRERES DU SA-
CRE-COEUR A L'IMPASSE LAVAUX LE SAMEDI 13
OCTOBRE 1979 A 9 HI. DII MATIN DE PASSER LES
RECLAMER EN NOTRE LOCAL DE LA RUE DU
QUAI.
LES ACTIONNAIRES QUI, AU COURSE DE L'AN-
NEE, AURAIENT CHANGE D'ADRESSE SONT PRIES
D'EN NOTIFIER LA BANQUE DE L'UNION IIAITIEN
NE, S.A. DANS LE MEILLEUR DELAI POSSIBLE,
PORT-AU-PRINCE, LE 4 OCTOBRE 1979



LA PROFESSIONAL SCHOOL
LA PROFESSIONAL SCHOOL, Lcole de Comptabi-
1le ct d Admninistratlon commulerclale, prend plalsir
a annoncer I'ouverture de ses couit, de comptab lite
a part,r do 15 octobre 1979 a 4 hours de l'ap:es-
midi. Outre les course regulieis prevus au program-
me official, un course d inttiation banca re sera ega-
'1em-nt d1 iiense.

Elle prof.te de celt.e occasion pour aviser les ccmp
tables diplin -s que des course specialists donnant
droit au diplomne d'adm nistrat'on commerc:ale se-
ront dispenses a leur intention i part'r du 5 N vecm
bre I-o'iain. Au programme sent prevus les cou'-
de gctinii compal)able. princ'ple of marketing, le-
gislation dou;.nie e. Taxation hIIat/USA, F;nanc al
Management, 'iniplah lite d'entrepr'ses a f'ns non
lucratives, comp' ibil t de gcuv-rnement, cost ac-
counting, comptab'lite des socift6s etc..

Pour toltes informat;ons cvmpil men'a;res, snnnie
le 2-021.1 on passez anu local de la P"'ffrssion'n
School, Fvren.ion Collefge St. P'erre. Chem'n de-
Dalles., No. 72.


Villa Vava de La Boule, o i
s etlaent rl6'iunii pour i occa
siun les Gals Lurons et des
iemibies de leur famille.
Une ricept.on grandiose
dont -Eileen accompagnee
dU Dr. Max D. Sam gardera
pEout-etre longlemps le sou
ven r. Elle s'est rendue lun
di mat'n au Cap Haitien
pour visitor cetLe ville et
La C'tadelle.
xx x x
Caroline Kelly et sa soeur
Mine Helen Heekin ont pris
logement samedi au Grand
HOtel Oloffson. Caroline
que nous avons rencontree
hier est de la Merryl Lynch Stock
Exchange de New York. Sa
soeur Helen Heek'n est de
Cincinnatti, Ohio. Elle fait
une exploration de la peln
ture hatienne. Caroline et
Helen ont pass la journre
au Kaloa Beach. Elles re-
partent domain a destina-
tion de Miami A. 3.


St Brice en six
tableaux et un
fsvin de
Madeleine Paillere
Dans la series d'Haitli,, apres Hector Hyp-
polite et Luc.en Price, Ma-
deleine Paillere vent de
publier un Saint Brice :
aSa'.nt Brice en Six Ta-
bleaux et un Dessina.
Cette lecture> directed de
l'oeuvre picturale de Saint
Brice a toute son important
ce pour qui veut pdnetrer
dans les arcanes de sa pein
ture. Madeleine Paillere,
en nous expliquant sa pro
pre vision de 1'oeuvre de M.
Robert (c'est ainsi qu'on a
apple St. Brice). ouvre la
voie 0 nos propres project
tions sut l'oeuvre de cet ar
tiste. C'est que. devant ses
toiles, il y a tant p'-i,
pretations qu'on ne sa'.t par
fois a quoi s'en tenir, bien
qu'on classes, le plus sou-
vent, sa peinture parmi les
Naffs.
Cet'c dern ore oeuvre de
Madeleine Paillere (illus-
tration en couleur, edition
Deschamps) retl"ndra. ah
n'en po'nt douter. F'atlen-
tion des amateurs et college
tionneurs d'art.

CNUCED:
19e Session du
Conseil du
Commerce et du
Developptment
NATIONS UNIES
(GENEVE (All' P La
l.'nlo ses.sio-n du Conseil
du Conine''ce e' dlu Du ve-
lIopement, de la CNUCIT
s'e t ouve-te lundi a. Gene
VP soiiO la i pr5.ienc? de
M EdL a-d Farnon INou-
vcale Zolande).
Se&rin M11 Gamani Corea.
r'c' te re Gin,-"al de la
CNUCID. cot.- s-syicn au
:a a tr:i-er pendain' drux
s'lma'nrs des problems li3
rit6s de la q'iat'-i me riu-
n'n de la CNUCED en
l'7(i, tell, que la c'e linn
rTc lIp duni Fonds corn-
mlln.
D-''s, le doma'ne mone-
ia'r,, t i- nfn "'e', M ('no a
a in s l'a'een' sur la dccl
S' ]I vot l ,s Man'll" on
'" nlitnmps deo''ir pnoe-
lant, 1i CNU'ED I) creer
111- ',-nlln ln i er"oiive-' n-
mpmnal dPstjn6as trailer
do ce'"a'n; aspects de la
rsrormie du s-.'steme mone-
taire


SALVADOR:
MANIFESTATION
D'ETUDIANTS A SAN
SALVADOR

SAN SALVADOR (AFP)
Des etudiants, membres
du front d'action populai-
re Un e (FAPU), ont man"
feste lundi, a San Salva-
dor, pour protester centre
la diminution du budget
de 1'universit6 autonome
du Salvador.
Les 6tudiants ont bloqug
les rues vo'sines de 1'Am-
bassade des Etats Unis.
dans le secteur Nord de
la Capital, en brulant
des pneus de voiture.
Les forces charges de
proteger 1'Ambassade amd-
ricaine, renforces en la
circonstance, ont oblige de
nombreux etud'ants. don't
certain ltaient arms.
se replier dans les locaux
de l'universit&. La manifes
station n'a pas fa't de victi
mes.
La sema.ine dernie-e, le
president de la Resubli
que, M. Carlos Humberto
Romero, avait accuse 1'uni
verslte autonome du Salva
dor d'etre un des foyers de
subversion oeuvrant dans
le pays.

x x x

AUGMENTATION DU
PETROLE MEXICAIN

MEXICO (AFP)
La firm national des
p6troles mexicains a(PE-
MEX> a decide d'augmen-
ter de 8.8 pour cent le
prix du petrole par Daril,
a annonel lundi la radio
mexicaine.


ECRIVAIN EST -
ALLEMAND
SANCTIONNE
BERLIN (AFP)
Les autorites de la RDA
nnt recemment condamne a
2.000 Marks d'amende l'e-
crivain Est-Allemand Wolf
gang Hilbig pour avoir fait
publier en RFA un recueil
de poems sans autorisation,
apprend-on mardi dans les
mi.lieux litteraire de Ber
liin-Ouest.
M. Hilbig a ete reconnu
coupable d"nfraction aux
rnglements sur le control
des devises. De telles sanc
tions ont dela te6 prises du
rant 1'ete centre 1'ecrivain
Stefan Heym (9.000 Marks)
et contre le contestataire
Robf'rt Havemnain (10.000
Marks) pour avoir fat pas
s"r en RFA des manuscripts
r--iti iant le regime de Ber
1In -Est.

I ATI
Vers Tune
auwgirntation des
taris passagers


CANNES (FRANCE'.
8 OCTOBRE 'AFP)
Les del6gues de quatre-
v'ngt cinq natlinis a la con
f/rencc de nal Air Transp art Associa-
t'on- (lata), rd uiws depuis
le leor octobr2 a Cannes
'Cote) d'Azuri, ont d/cid'-
dr sonmeltre' is 1'approba-
tion des gouvecrnem nts des
augmentaltons de Laril.o pas
sag 'rs Pt fr: t, a llant de 3
a 5 pour eint des lo ler
janvier 1980. dns iplusieurs
regions du mtode.
La confdr dne de l'Iata,
qui dolt sidgor ia Cannns
jusquli la mi-'ivenmbre, a
puiihi lundi sci" in com-
munique, dans lequel elle
est mE c"S haisses <,Modes
tcs,s, mais necc.ssair,'s pound
r6cuperer une panite> par
rapport aux auimentations
du prix du carburant dejL
interv'nuets.
L'Iata, qui no precise pas
les zones o s'-appliqueront
c s hausses a toutefois
donned qu21ques indications
A'isi, l'augm'lntatiot des
tariffs du fret lourrait etre
de 3 pour cent en Europe.
-Pour le tarif passage en
Fu'op". dans 1'Atlantique
Nord et les Etats-Unis, e11e
nourralt l-re de cinq i5)
'pour cent en moyenne.
L'Iata envisaue algaslmerit
p-inr t'lvon'r la pos'^b'i'd
diun mecanismo automat)-
que ni-r adaptor les larifs
i 'I hauass du prx du car
burnt
La second parties dr la
conference, d uii d1butcra
merredi. de-finira les tf5i
aonlicablss au ter avrl'
1980


CeLte augmentation, don't
on parlait deja depu s quel
ques jours, se monte aL 2
dollars par baril.
x x x x

AFFAIRE LETELiER :
L AMBASSADEUR
DES ETATS UNIS
AU CHILI RAPPELE POUR
CONSULTATIONS

SANTIAGO (AFP)
L'Ambassadeur des Etats-
Unis au Chili, M. George
Walter Landau, a dte appe
le pour consultations a Wa
slington par le Departe-
ment d'Etat, a la suite du
rejet definitif par la Cour
Supreme chilienne de la de
made d'extradition vers
les Etats Un's de trois offi
ciers chiliens impliqut s par
un grand jury amer'cain
dans < La justice americaine a-
valt. rappelle-t-on, deman-
d l'extradition du Goneral
Manuel Contreras, anc'en
chef de la DINA (Police Se
crete chilienne aujour-
d'hui dissoute), et de deux
de ses collaborateurs, le Co
lonel Espinosa et le capital.
ne Fernandez. Les 1Wois
homes avaientt et impA-
qugs par iun grand jury ame
rica'n dans 1'assassinat en
sentembre 1976 a Washing-
ton, d'Orlndo Leteler. an
cen Ministre des Affaires
Etrangeres du gouverne-
ment Allende.
Lors de son depart de
Santiago lundi, M. Landau
s'est refuse a tout comment
taire. se bornant a indiquer
q'il ignorao t la dure de
Ss consultations i Washing
to et done de son absence
de la capital chilienne.
xx x x

BRESIL : PROCHAINE
REFONTE DES
PARTIES POLITIQUES
RIO DE JANEIR'-s. (AFP)
Les deux seules forma-
tlons politiques autorisces
ii Bresil, le parti gouverne
mental (ARENA, (Alliance
pour la Ronovation i et le
part d'opposition legal
,MDB (Mouvement Demn)-
csat que Bresilien) vont e-
tre dissoutes et de nouveaux
parties autorisds a se consti-
tuer, a announce lundi a Rio
le Min store de la Communi
cation Sociale, M. Said Falh
rat.
Ces measures, a-t-il preci-
s6, font par:ie d'un project
de tiqupes, elabe" pair le Pre
sid" it bs'o;1 ;n FiLicirnco
et qui scra prdsente la se
ma ne prochaine au con-
pres pour approbation dans
les 40 jours. Aux terms
du proje', les noivelles or
ganisations politiques pour
front s'ilise" de nouveaux
les s'les des 13 formations
interdites en 1965.
Toutefoi le prniet ne
privoii pas lI le.Fl'snt'on
dii pati commriuns'e winter
dit drpuils 1974 pa" la Cons
titution), a indique M. Far
hat.
Mnl,-1re 1'o'pns' tion du
MDB i sa dissolution. 1'np
probation du p'-oiet nar le
cnorbis brosiloen, remar-
oniil sb IPS obsevelPi.s n'est
giicl- qii'unie formality, l'A


,vacuatie.a de

de FONU
NEW YORK (AFP)
L'mmeuble des Nations
Unies a New York a 6et e-
vacuc peu avant 11 h. (15
Ii. Gmt) mardi a la suite
d'un appel telephonique
prec sant qu'un petit avion
allait s'ecraser sur le pa-
lais de verre.
Tout le personnel des Na
tions Unies a de6 pride de
quitter les locaux.
Selon les services de po
l'ce 1'appel telephonique
dmane d'un fou qui so trou
vait aiix commands de
1'appareil.
M. Kurth Waldheim et le
president de l'Assemblde
Gdndrale de I'ONU M. Sa-
lrm Hamed ,alim iTanza-
n'i) ont d nne 1'exemple
elt rolnvent dans la court du
plln's de ver e.
e'p. "-ioid"lif oirviert is
rdle inulr rpo l'arrivee is
N-w Y""l- r1' Pp-'srdcni enu-
bain M. Fdel Castro don't
1I shiiinr sPrn entnire- de
mesures de sacuriti excep-
tionnelles en provision de
msnifestliatinns de' la eom-
inunaUiP cubaine exilec aux
Etats Unis.


CARAIBES :
Les (Izvestia) denoncent le prochain
enforcement de la presence milntaire
americairc


RENA ayant la majority ab
solue tant a la Chambre
qu'au Sdnat.
x x x x
NEW YORK (AFP)
La Pol'.ce new-yorkaise a
prevu une operation de gran
de envergure pour prateger
le president cubain Fidel
Castro lors de sa venue, cet
te semaine, au singe des Na
tions Unies.
Selon un porte parole de
la Police, un plan a deja"
6t6 6tabli pour eviter que
les manifestants pro et an
ti-castristes ne s'affrontent
d'rectement dans la rue.
Chaque group ne sera au
toris6 a manifester qu'en i
des endroits bien determi-
nas et la Police montee a
cheval ainsi que des unites
en tenue de combat veille
ront s ce nue les deux clans
ne se rencontrent pas.
Le President Fidel, Cas-
tro. don't la dernidre visit
a i" i'ats Un's remote a9
1960. doit prendre la paro
le devant l'As.emblbe Gd-
nerale des Nations Unles
jeudi ou vendredi. La date
exacte de son arrive a New
York nest pas encore con-
lnue.

x xx x

NTCARAGUA
EMPOISONNEMENT
COLLECTIF DE
POLICIES
MANAGUA 8 OCT tAFP) -
Deux policii''s sandinis-
tes seraient moiits empoison
nes' dimanche soir, a Mana
gua,, apres avoir absorbed des
aliments offers par des
inconnus, apprend-on lun-
di
Selon les premiers el--
mentse de l'enciqui.e, un horn
me etl une femme tauraient
distribud aux pollicers du
Commissariat central d.e
Managua, des 'Nacatama-
less, plat nicaraguayen, 3
base de mais.

Plusieurs nolic'ers ont
ere transports a 1hopital
mililair de Mainagiaa, ou
d.u,: d'entre cux seraient
decades.


Notre opinion ccaire et simple : seul ce traitement a (3)

temps ,SASSOONING. peut rendre vos cheveux vraiment

res'lendissants ,


u- '


lip


If ycu don't look good,

S- we don t look good.
-Vidal ,Assowm






Les products VIDALSASSOON sont en ve'ie dans tous

les Grands Magasins et Supermarches ,


MOSCOU (AFP)
Les zlavesltao dlnoncent
mardi le prochain enforce
ment de la presence mi.li-
taire amdricaine dans les
Caraibes, annonc6 r6cem-
ment par le President Car
ter apris le d6bat provo-
que aux Etats-Unis par la
presence militaire sovi4ti-
que ai Cuba,

Le enforcement de la pr6
sence militaire amlricaine
dans les Caraibes ne peut
s'expliquer par une onre-
tendue menace cubai.nee,
mais plutot par la volont6


de Wash ngton d'exercer
une pression psychologique
sur les pays d'Amriquie La
tine en1se raservant la pos
sibilite d'intervenir directe-
ment estime 1'organe cen-
tral du gouvernemeht sovi6
tique.

Les par alleurs 1'accusation
lancee par le journal mext
cain <. selon lequel le
renforcemvnt de la' prese" "
ce americaine dans les ('C
raibes parer une nouvelle agres-
sion centre Cuba>.


AU FIL DES RENCONTRES


Nouvelles de 1'Amerique Latine


Cours Toefl


a l'intention

DES ETUDIANTS EN MEDICINE

qui desirent preparer leur

matching et voyager pour

les Etats Unis


Le course sera dispense par un

professeur americain specialise en

TOEFL


HORAIRE : 6h30 7h30

PRIX $ 12.00


ENGLISH SCHOOL

3e. Ave. du Travail No. 24

Port au Ppnce


W Deratisation
~-~------ *


BOFvR m Ik.migation


VEST NT*t
EExtermination




Protegez votre mason


centre les termites et chauve souris

Delmas 48, Buildins Curacao Tradine Tel 6-0431

- - - -


- --- -----~r_ ;-- ---------- ~- ---I ----I-- I~----I- ----rr.---l ---------Tr------- 11~11- -


MARDI 9 OCTOBRF 197


. uq .-- M-y,1coKw33rcrrrl--ozrrr~crs


'L;~*3ru~t~_7&1_~9~,~/A"+>%r~3 ~mcr~n~nru~o~i~ -pr~+;rLFrr;l~;~p~'~


-i~.r;____


LE aNOUVELLISTE>


PAGHB


I


i




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs