Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/10515
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: October 4, 1979
Copyright Date: 1979
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID10515
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text

A PETIT GOAVE AUJOURD'HUI


L 1 MBASSADEUR

I RCE, I U EXAL TE LA

COOPER TION

C. I (V 1DO JIAITIENNE


I iP li til .l I dI lit.
h i-M I I ll ii" ) [ ktn C.i ii l -
> l i. l 'l I llll i I ll 's llliS


it I i ,ii 'k I ri I'c I'J t

I I.{l I ')cI .. d e1 I f
1 i .0 .:,, ]I. oe vAible



. It'l llll il ritill PA rri
l i i. ll. i i C a i fl du

A cci" oil, I Anlbas
: ,.ttid' b, lM Pitrre
.i~ tt '( i ill L ,'X. .t I ,L' 1 k Coop)e
I .0llin .in .11 1.) 'I1111t illn '
( it .is L :tl !LCu l0)n t'll A
ti: ll ( in VUL'l le' tex-
lt


I AMN I HSAID)'!U
IAI.\ ".,\L -.X.ILTE LA
( <)(t)I'I: 1 TION
C.\NAtL) 'IAITIENNE

M ., i Ir lf. 'r ,s ill tA Vic
,1. ih'in 1;i : "' n t irt Da-
It., dit l;i l '' nti) lh ,Ile
MiniMtur I, _ironIrr Magis
IFl dr Pt t i -(; v.iV,'
1'. ii''ri It,' ''r's 'iid t dui
('o1'iis l Ci IIm!lIII itailre de

Mii's iiiur It ,- cr tl ire d'E
it a 1 EdulWa.i dn Na.tiona-


ri (I l it ;i 1 A r" i IiiiCre
lI)i.-/Ilr le MI i 1:11 Ir G e
i!.i' tdu DIRI'P
Mi ,,,.-nt r lc D 'ifnui,"
i o'-l'i-ir i' C 'nmandait
d(', I".iscc', A Fi),I c
. >ilorites civil, s vL miilitaii


Lors de votri ic'.-ssion a
li Irl i'imlre Mag. trature
di I E al voll. Vu.IS etcs
I:xa, Monili. 'inr 'b Presi -
nd(ii' a \'it, ill prouaimma
i i t' ( iutlx. ,',)ira ; x et
r);Jilr(" VIsilint I e ,('velopmc
ii-(n-. economique de votre
; cr' ' t I a c; pl',raml le
(Ir Dcv, l() ti Il ntilI Econo-
Ii c i ( 11 0 a 12 I e 1 e
C';ii I id I. i cI I IIt votr0
i|)'iI. i votill .s ,, ;socier a
I rilt in iilt deli) s J ans.

V.illr prs't enii' i'i auijour
( 'tli ( deviantt .,'i 'a f'oule
d lih:Liienlls I t d ha n'i'in i i
i shl Si/iSi telrs 1 .:'CasionI
(i crli, (( ll'mii'' .m symbo-
l )l w (If' r l; ti el s cl"
{ c i ''i i p Il i 'l. i l' i.o lai
i lrini l i i -i I' (' l ii r ii cl air
P' III '1 1-1 de Nl I)Ip .e cons- '

f l l'i i ' (Id i' lii' ) ] cill
.lrri'' : (I i ....' i[ i 'ii | iC'l iU
p' i l> t i t,



'' i n if.t ( I JI, ". 'u r 1 F ,




Ii' II I i. ,t Vil, I, l l, p 'e-


i lii 111 ',i ( I 1i' ]



( wl h il l ii i elI dell 't

dr lr avc )ldi dar-


v(r IIrnemi1 aienuad'ien, pour r
ACDll. iiii toute peupl ca- POND
i;itdhl( ii-l lmenLt o. symn-
b1),l combine, z'ipaulo ac
z upaul iii gin yin entire
deiux iay.s-yo.


Grand-Goave et Petit-Goar

ACCUEIL C

AU PRESIDEi
Le Pros dent Jean Claude lette de 4 m
Duo,alIt'i a requ un accueil ce cette co
ch.leuireux aujourd'hui a vre 26 m2,
Grand Goaive et a Petit- nieur constri
Goave oh il etai.t arrive ce Marie Dutrel
miat'n en compagnie de sa Le Preside.
sere la Premiere Dame de Duvalier a
Republique, et des mema gurO, a Gra
'ores de son Cabinet, pour Icole vocaltic
proceder a' inauguration Laissant (
dune Cen:rale dlectrique President Je;
et des etablissements -sco- valier s'est
la'res, construits a Petit- tit Goave et
Goave dans le cadre du Tap'on pour
prolet Dripp. Conrtre scol
A Grand-GoLve, le Prisi
dent a Vie de !a Reoubli
que a ee salute par le Mal PORT-AI
re d,, cetLe ville, M. Camil
li, et 1f Depute de la COr REUNI1
.ion.scription. M. Jean Sassi
noe comme un ap6tre du POUR LA
progres.
Selon le Depute Sassine.
cost la premiere fois que Le Bureau
dlans les annales de 1'his- General de
tA're. cette ville beneficie intorme que
de la luniidre electrique a 6t, choisie
La Central electrique de la IIeme Re
Grand-Goave cst construite te Caraibeen
sur un terrain de 244 m2. operation S1
., dli4posp de deux genbra- Technologiqi
iricfs d'une ciapac'te total lieu au Sieg
de 60 kw. Les plants elec- Rouge du 8
trioues sont loaOs dans un sous 1'egide
h'atiment de 40 m2. Une sal meant d'Haiti
ie de 21 m2 sert de depot d'Etat du
aux materiels. Un autre ba 1'OEA (Prog
iimen' situ6 a 2 m. de 1'en nal de I
i re de la, Cen'lrale est. des Scientifique
liIne uix bureaux adm'nislra que).
tifs pt couve une siiurfi- Les objec
cie de 18 m2. Ce batiment IIlme Reuni
coim-nrlnd aissi une chnm- nir aux repr
bre de 13 m2 50 et d'une toi pays Caraibi


JEUDI 4 OCTOBRE 1979
No 31:176

SN 189 PLU ANCIENT QUOTIDN DAITI MEMBRE DE LOCATION INTERMERICAINE DE PREE









)E EN 1896 LE.PLUS ANCIEN QUOTIDIEN D'HAITI MEMBRE DE ASSOCIATION INTERAMERICAN *DE PREJ3B


DIRECTEURJ LUCIEN !ONTAS
ALDMINISTIIATEUR Mme- Max C13AUVET!


IHALEUREUX

NT DUVALIER


2 50.L'ensemble
instruction cou-
prec'se 1'Inge-
ucteur, M. Jean.
uil.
nt Jean Claude
en outre inau-
nd Go&ve. une
cnnelle.
cette ville. le
an Claude Du-
dirige vers Pe
s'est arrdte a
inaugurer un
laire. Seut au-


tres centres scolaires ont
ete inaugures aussi le me-
me lour.
Comme pravu au program
me, I'Ambassadeur cana-
dien en Haiti, M. Pierre Gar
ceau a remis symbolique-
me t au-Chef de l'Etat lea
clt de ces dernidres dcc-
les qui, comme la premiere,
ont ete construits avec la
participation du DRIPP (Pro
jet Developpement Int6gr6
de Petit (oAve et de Petit
Trou de Nippes).


U-PRINCE SIEGE DE LA 2eme

ON DUJ COMITE CARAIBEEN
COOPERATION SCIENTIFIQUE ET
TECHNOLOGIQUE


du Secretariat
I'OEA en Haiti
Port-au-Prince
comme site de
union du Comi
pour la Coo-
cientifique et
le qui aura
e de la Croix-
au 12 octobre
du Gouverne-
(Secretairerie
Plan) et de
ramme Regio-
Developpement
et Technologi-

t'fs de cette
lon sont de four
resentants des
eens (Barbade,


Hier, Aujourd'hui

et Peut- tre Demain
Par Carlo A DESINOR


Toutes les generations
cle cc pays se ressemblent
un p)u dans la faillite.
L'hi'mme haIitlin ne sem
bil vailoir que dans unl
Inoule qui ne lui convent
pas. 11 reassemble a un en
tlill dans des chaussures
i roIp ttrandes ou trop peti-

Souvent les aines di-
oill. dns unll pAlhctismle ha
vouis llrae pleurer d'emn-
'lion *Nouls nous eln allows.
Nouis avolns fa't notre
mI ips. Nous vous passions
i( (coll!ir. C'esti a vous de
Li're 'lci, de flaire cela,
e'l ,


Quel collier?
Leurs aines avaient, cux
auss;, change le mneme le-
frain...
Chaque generation qul
pousse a toujours tout a
faire et finalement ne fait
rien -et le temps passe-
et passe le flamD'cali a la
sitvante qui perd sonI
temps a fire 1'inventaire
d'une faillite vertical qui
paradoxalement ronge son
sens de responsab'litds et
raminp ses grands ideaux,
son grand en'thousiasme a
la satisfaction personnelle
Ile mot eat de trop) de ses
besoins propres


Dominique, Grenade, Haiti,
Jama.que, Republhque Domal
nicamee, Sainte Lucie et Ir
nidad et lobagot et Suri-
nam une occasion pour etu
dier des recommendations
pour des actions d'interet
common; de formuler des
propos,,.ons pour de novel
les activItes en science et
technologies; et de discuter
l'ex6cution de programmes
avec les representants de
1 'OEA e d'autres organisa-
tions internattlonales qui co
opebrant dans le developpe-
ment scientifique et techno
logique des 'pays Carai-
beens et de Surinam.
Le Comi'te a ete cree pour
encourager des actions con
jointes par leas pays de la
Region Caraibeenge en vue
de l'utilsaton optimaled
des resources disponibles
pour le developpement, 1'a
adaptation et le transfert
de technologies, et de 1'o-
rientation dea capacities
scientifiques t technologi-
ques vers des problems
communs.
Lors de s.i premiere Reu
nion a Sa'nt Domingue
en septembre 1977. le Comi
te avait recommande a
1'OEA la mise on execution
de certaines actions prori-
taires dans les domaines
de 1'Inlergie. agriculture
et I'ag To-industrie, ressour
cis matr nois 0I conservation
de l'environnement, mesu-
res financiers pour pro-
mouvoir le dcveloppement
secent 'fiome ot lechnologi-
out. e I la planification 'de
la recherche scieniifique et
des anplicat'ons do la tech
nolngie.


In Memoriam


LALLIER PHAREAUX N'EST PLUS
Par Gerard JOLIBOIS


pepuits quelques annees,
le latiguaicnt de severe


Je Cl10.,, MuotiAiur Je Pr' conditions diabetiques qui
suittl ti ;i Vi, 'I1(.i ls C ies iI jetail nt parlois dans des
a'tinj))iihtl5 h (il.u' ]ai l'hui troubles comaieux. Mais sa
it ill" I I' plhvtvil',e dic vi.u ur corporelle, un regi-
IV'.5 Ci hut i, I 1c auiJourd'hui me alimcoiLaire severe, une
l bleu ail-de Ia dicaltion outelnuc ont per
(ii .' .lliiluti'sn .ii5s mtLeunel- m 111 Lullier Phareaux de
hi liymsiiiu's it trinimphr a chaque fois du
,. ll1.lll it'.tS I voiItes, la Isa)l et de reprendre ses ac-
tcl' uti' lau lJ'iip rtle i'u hlls , L
dh I 'At llil c' to 1ratl'ux etys ti Les.
dlI., '1 i In it, i, lIa dle 1o i ays Alia s une bataille de
1i ia 1k 'Sll ccc i's it l1 b1icl to'is les instant s, le mal
(' I' lhd's '!'n'e0 ii.si proeu l insi(t'le x a fini par vailncr
Ii'.', ti av,1'll2 )) it u'l, enio sa resistance, par do int er
|',. I' ,s', hI dir'. la clu d'un sOIl n mn tabolisme, par redui
( u'll Ibri nt llln rl, uilstei et re dct p lu en plus ses for-
1h1mn'ilut n I'll ri les iiounmes res phlys;ques, par ravager
dc l lea I q ille.s que siln organissme d'une faqon
.s)int Ieur orig; ('I l lzr r-: irreversible.
sIT lur1 lane uie 'et lelul'rS Is
1, a 1 1 ba* I all-,r Phareaux l en it
i ll tielsal i a s bon. S'il li f.llait sortlr, il

ll oiIs llond.ininrontll pour si' fl:usalt accompagner. Ne
Ies i( I 'oils I. les r es ltlass;it passer l'occasion de
nous pos. auiir- 'uendre les derniers devoirs
lhIui, Ht bien a -di'l 'des a uto amni. Ni d'etre present
r'ilisat.it1ns e1 n5'ro sl pour lux epousaiiles de la pro-
It,- "ll(s d(I, r.' Ocl.ension genituii'e de 'une de ses
soe'ale el hllmn:ilme que nombreuses relations.
lIulS l r(rI'si1 s1 1oil ion 6- Quel que soil l'etat dc sa
liblir 'l !nre ls lomimes. Jo sante, il s i',:. ,'i iil A repon
S'lis eelullx et 'Icr que dre aux invitations, a entre
InIus MiyOn.s s<'c, a'les s une present aux ceremonies ou
i 11'1' 1111 di;ss' ln rl aux rmani'fstations auxquel
l.a 6 les b so!,s maltr;els ies il avait eta convie.
de 1'l1"inninm pomr n^feindldre
nux m:anifi;taitionls les plus -LE JOUR-''ALISTE
halutes'et les plus dignes
d(' stI ilnturl et do son es- Journalis e onsciencieux,
prit. Jac' 'hlonnieur et 1P il dis:ertait avec bonheur
pr-l hvo. Monsiieur le PrO sur les suits locaux ou in
sidein;t Vie. all inom du ternationaux, sur les ques-
nauvernement du Cannada de tions philosophiques ou his
] 'Afenec Canadiellne de De tc iu
volonne'enti In'erniat'onal toriques.
eI dunlounie neaaondi l d Septuaginaire, atteint par
vous remettro le svmbole- a maladie qui le minait, il
de cef t coonadration amica maniait la plume d'une fa
I' eirtre nos deiIx paYs con alerte. Dans ses descrip
Monsieur le -President i Vie tions 11 ne laissait dans
Moin content, pou Gou- l'ombre le moindre aspect.


Son oeil exerce saisissait
les details qui 'rappent, les
points de vue apples aI
mieux mettre en valeur le
sujet traite. Le te, const'. uait son journal
de predilection auquel il est
rest constam.-nenit fidele
durant une quarantine
d'annees. Si, dans le der-
nier lustre de sa vie, la ma-
ladio 1'ava;t oblig a. espa-
cer ses visits quotidiennes
aux bureaux de cet organe
de press, Lallier Phareaux
s'efforcait pourtant d'y ve-
nir hebdomadairement ou
bi-hcbdomadaiircment. Par
fois, il remplaqait sa visit
par un appel tdlaphonique.
Afin d'annoncer 1'envoi d'un
prochain article. Ou d'etre
au courant des pulsations
de la Cite et de cc quoti-
dien.
II burinait avec soin ses
articles, tenait a les corri-
ger afin de r' ever les fau
tes ayant chapp saux yeux
sagaces dea pretes.

CARRIER
ADMINISTRATIVE

Lalhler Phareaux a eu u-
ne tres longue carrier ad-
ministrative
Apres de brllantes etu-
des primaires I 1'Ecole des
Freres de sa ville natale,
purs secondaires all Lyeee
Fabre Geffrard de la Cite
de l'Inddpendance et uni-
versitaires a ta Capitale.

La longue rmrrlere admi-
nistrative a cnmmend aen
1922 au Dlpartement de
l'Intdrieur Sei vice des Do-
maines et du Cadastre).
Phareaux y au.-a l'opportu-
nite de t.aper les vers de


son superieui hicrarchique,
alors Chef de Division qui,
fera un nom. et un grand
nom dans les Lettres Hai-
ticinnes Loon Laleau.
Des lors, Lallier manifes
tera les qualitoes qui le fe-
ront disiinguer tout au long
de sa vie : r, gularite chro
nomoLrique, application ;au
travail, discipt ne, circons-
pection.
A la creation, de l'Admi-
nist'ration GOnerale des
Contributions. Phareaux y
ctait transfer& avec tout
sonil service.
Par la suite, il intrait au
Conseil des Secretaires d'E
tat. II devait y rester prec
d'un quart de aiecle. D'a-
bord comnie Secrotaire ac
joint. ,Bos Soultus aratro>
nie ,so laisisant jamais rebu-
ter par la t..che. Ne conl
li'ant a personnel ce qui s'
passait dans Ic, Saint de
Saints.
Puis Secrelaire en titrln
en 1950. En 1957. lc Presi'
dent Francqois Duvalier fi
Lallier Phareaux beneficier
d'une promotion bien meri
tee dans le Service Diploma
lique : Ministre Conseiller a
Mexico.
x x xx

Avec ce carrarade, cet a
nc. qui a faith paraitre deuil
ouvrages s'effouillent de be
les, de ires belles pages di
,Nouvelliste'.
x x xx

Puissent son spouse, ses
filles adorees ses fils accept
ter ce succ'ht eloge fune
bre comme un baume a
leur douleur.

Gerard JOLIBOIS


/ T616phne : 2-2114 Bolte Pos'ale : 1316
Rue Lu Centre Nr 212


JEAN PAUL II A PHILADELPHIE (ROUND UP)


LE PAPE S'ATTAQUE DE FR01

AUX 2 PROBLEMS AGITANT

LES CAT.HOLIQUES AMERICA_?

PHILADELPHIE (AFP) c\se, d'ecarter la femme cient depui plus
Jeudi martin. moins de d'une mission dans 1'Eglise, nees deja.
vingt quatre heures avant ma.s la dimension particu- Au debut de sa s
de s'adresser a 'Episcopat liere du don de la pretrise journey anmericaia
camericair. a Chicago, le a et6 decidee par Dieu et Paul II s'est recu
'chef de 1'Eglise Catholique elle est exc'.ue du Sacer- Le tomb'.au d' St.
s'est attaque de front aux doce. mann. le premier


deux problems qui agitent
las Catholiques aux Etats-
Unis depuis plusieurs an-
nees : le celibat des pretres
et le sacerdoce des femmes.
Placant immediatement
le debate au plus haul ni-
veau theologique, Jean
Paul II, qut s'adressait a
Philadelphie I des represent
tants de tous les Dioceses
des Etats Unis, a souligne
que la pretrise a ete insti-
tuee par le Christ luime
me tel qu'il voulait qu'elle


soil et demeure, et tell'l
que 1'Eglise l'explique fde a
element et la iransmet.

A propose du Sacerdoce
des femmes, repondant aux
positions encore, exprimees
Just aviant scn arrive, le
Pape a souligni que la po
sition tradilionnelle de 1'E
glise n'avait ricn a fair a-
vec les droits de 1'homme.
11 ne s'agit pas, a-t-ilpre



PETROL I

L? Venezuela
auprovisionnera
directement
la Jamaicue

CARACAS. (AFP)
Le Premier Mlinistrc Ja -
maicain, Monsieur ichael
Manley, a recu Mercredi a
Caracas 1'assurance c que
son pays serait ap'provi -
sionn6 directement en ph-
trole par le Vnezuela.
Dans une coifierencei do
press donnee l'irsue d'u
ne visit? eclair d.e Mon -
sieur Manley lane li ca-
pitale venezilieni.no MiuMn-
sieur Humberto Calderon,
Minihstre ven'z.i6liiiu de 1 c
n'rgie, a on ''ifet ddelnr'
quc son pays t.udli .1 i a ni
se sonU pied id"i'l accordi de
veinte d'hydrocarb'iar.,s 'v'c
la .famaique i'11.1 a-e no pas
avoir a utilisear d'iuterme-
diaires.
Le Vontzuel t, rwi.plle-
t-on, doit aendre li 'cfe-
ment sonl petrole aIx Ealts
drs Caralbes 2'. d'Aneiquee
Central des qtie s?s ac-
cords de vente pa.,ses avec
les multinationiales arrive-
ront a, echean..:e.
S21on le Pr'daidenc du Ve
nezuela, Monsieur Luis
Herrera Camajis, ls ache
teurs de patrole d, la ra-
gion patient actu"llement
centre cinq a. sept Dollars
de plus le baul en s'adres
sant aux graiiles compa -
gnies internaiionales
1


L'OBSCURITE
A LA RUE
MERCIER LAHAM

lIs habitantt de la Rue
Mercier Laham (Delma 60'
nous signalent que la rue,
depuls quelques ours, est
plongoc dans obscuritye la
plus complete ce qui favor
rise 11'action aes malfai-
teurs.
Ils souhaitert. que 1'Elcc
tricite d'Haiti fera le plus
tot possible lh necessaire


Ces paroles ont dte pro-
noncees d'un ton tries ferme
par Jean Paul II. Le chef
de 700 millions de catholi
ques s'adrcssait i plusieurs
milliers dr- smi'naristes et
de pretl s :6,nis au < Center> de Philadelphie.
On rapp lle qu'en dix
ans, aux seuls Etats-Unis,
la question du. celibat a pro
voque le depart de 10.000
pretres et co(lie un nombre
incalcilable de vocations.


Par ailleurs ties pressiong
de plus en plus fortes s'e-
xercent pour tenter d'obte-
nir de Rom" 1'ordination
des feunmm',. s cTnnurlren-
ce en c.' dam' 'ne esi forte
aux Etats-Unis oft de nom-
breuses autres dglises chre
tiennes on' '"rp' (" ,,prin
cipe et ou di n11,In's ofri


cain canonnise,
conseiller sucees'
des fideljes dpe4c
tes hispanique el
nienne de conserve
rit-ge c'ulturfl a.
de l'Eglfe universe

Le Pape devi-t
Pennsylvanie uour
dle West et la
Moines (Iowa) ver
GMT. Le Souverai
a ainsi choisi le
l'Amerique profo
protestante, le g
nrais qui nourr1t I
pour aller nrkcher
vlle fois. 11 rep
au voeu d'ur ferm
lique de 39 anc, J
Par la meme oc
va souligner 1'int

(Voir suite pag


FOOTBALL


UNE AFFAIRE

D 'ARBITRES


La cnesure de radiation
prise par la Federation Hai
tienne de Football' contre
les Arbitres Lain6 K6nol et
Wintizr P. Inne:Annei d6
frate les connvriarlon; dans
le monde du football.
Plus que le project de
championnat pilot nui
sera present dimanche ma
tin, cette decision federal
est longuement commented


dans les milieux
ball.

Afin d'informer
ours sur cette aff
rpjblions i'atis de
rat-,n Haitienne
ball annongant c
re et la < l'Arbit.re Windzer
Annee en guise di
point.


AVIS DE RADIATION


Le Bureau Federal infor
me le public et les clubs
de football en particuller
que MM. les Arbit:es Kinsl
Laine et Windzer P. Bonne-
Annce, pour avoir recuset le1
cho x fait d'eux par la Com
inission des Arbitres pour
etre respectivement, Juge


de ligne et 4em


au match Haiti Antigua
du 29 septembre ecoule, ont
atl rades du cadre des ai
bit res.

Port-au-Prince, le 2 Octo
bre 1979.
Le Bureau Federal


MISE AU POINT DE M. BONNE -

ANNEE


Ce martin, j'ai app;i-s avec
6tonnenlln st ma radiation
come arbitre pour avoir
refuse d'assiser le .Match
Haiti Antigua du Samedi
29 en c.u'rs. Cet e nmesure
me para t inapp+--prie. D'a
board je n'ai ,jai.,ais ate de-
signe officiellement pour
fare parties a Qotps Dircc
teur du Match,.

Le Jeudi 27 Septembre
1979, aux environs de 11
heures 1 dc soir, au course
de la v' 11'" de Marceline,
femme b eii c sonnue dans no
tre mil 'u, le nouveau pre
sident duc la Commission des
Arbitres. Me. Edner Pageot
te And'- i me fit par de sa
desigal'at.'i pour officer le
match s aiti Antigua. A
cc moiy/il ije lui ai sage-
menit sl',guire, oompte tenu
de mon evrntuelle indispo
nibilite, de solliciter tin
autre colinf "e pour me rem
placer. J, "e saurais trop
m'attarder 'r cette demar
che tout a officieuse et
verbal de M Pageotte qui
a fait de .' mieux pour
combler une Tacune creu-


CUBA ETATS UNIS:

NOUVEAU COMMANDANT DE LA

FORCE AMfRICAINE DES CARIAIBES


Wa.shington 11 (AFP) Le
Contre Amiral Thomas Re-
plogle, 50 ans, a rejoint
mercredi la base naval a-
mericaine de Key West
(Floride) of il occupera
desormals les fonctions de
Commandant en Chef de
nouvelle force inter-armes
des Caraibes cr6dq par le
President Carter.

Le president a annonce
cette creation lundi dans
son discours national consa
Scr ha la presence militaire


sovielique & Cuba. Cette for
ce rii sera dlrgee par 60
officers de- routes les ar-
mes, aura pour tache d'as
surer une presence militai-
re amircai.ne renforcee
dans les Caraibes.
M. Harold Brown, Secre--
taire amdricain a la Defen
se. doit se rendre lundi pro
chain A KP v West a la
pohite extreme de la Flori
de. a 150 kilometres des
cotes e1,bon'ne' nour mar-
quer officiollment la mri-
se en place de cette unite.


see par le Bureau Federal,
qu' n'av;nit encore rien pla
nifie a moins de 48 heures
de cette rencontre internal
tionale.
Cette nouvelle 6tonne
d'autant plus que larbitre
doit 6tre informed de son

(voir suite page 2)


ACCIDENT
D'AVION

Hier apres midi Deu a1p1's
Ih30 un avion de plaisance
est tombe dauns la rade de
Port-au-Pr nie a 'l i'!'liile
14 kms du wharf de la Cite
Simone.
Cet avion qui revenatt
de Cartagen (C )lombie>
avail At son board 3 passa-
gers don't deux Anglo's :
Sheldon Archer. Paul Cava
nak et une ceolombienne:
Martha Escohal. Ces pass
gers n'ont eu la vie sauve
que grace 1un cannot pnpu
matique qui leur ont pcr-
mis de regagner la terre
ferme.


Cours Toefl


a l'intention

DES'ETUDIANTS EN MEDICINE

qui desirent preparer leur

matching et voyager pour

les Etats Unis



Le cours sera dispense par un

professeur americain specialise en

TOEFL



HORAIRE : 6h30 h30

P \ PRIX : $ 12.00



ENGLISH SCHOOL


3e. Ave. du Travail No. 24

Port au Prince


FLORTi :

Ravitaillement
par helicoptere
pouir des rifugies
haitiens '-

MIAMI (FLOAIDE,. fAFP)
Les gardes-cotes airr6ri -
cains ont parcnut'i mer-
credi du beurre de cacahuf
te, dk la confiture, de 1 eau
et autres denrees "' plus de
deux cents rdfuigies hai -
tiens bloques sur d-ux il e'
inlhabitees de la Floride.
Un Porte-Parole des gar
des-cotys, Monsieur John
Andersbo4, a indiqu6 que
167 refugids a bord d'un ba
teau s'etaient echou s sur
NT l'ilee de Cay Sal, a i6 km
Sau Sud-Est de Key West,
tandis que 42 autres ont 6t&
reperes sur 1'112 de Orange
Kay, a environ 100 kilome
--S tres a 1'Est i,.e Fr-t Lau-
IV derdale.

ieurs an-

quatrieme LES VOLEURS

Jeilli sur OPERENT
John Neu A CHRIST-ROI --
ameri- BOURDON
avant de
vement h Les voleu's acheminent
ommunau ces jours-ci dans la zone
t ukrai- du Christ-Ron Bourdon.
r leur he Plusieurs masons du quar
l'interieur tier ont etc visitees et ddva
selle. lisees par ces cambrioleurs.
On a 1'impression qu'un
quitter la veritable gang opere dans
le Mid- ce secteur. .
ville des Les families du quar-
s 15 h. 30 tier reclament une inte-
n Pontife vention du service des re-
coeur de churches crim 'elles pour
ndement arreter celte sorie de vois
grenier a perpetres avec audace
le monde,
* une nou
ond ainsi
ier catho MORT DE GERiARD
o Hays. PIERRE-PAUL,
ecasion il HEURTE PAR
trt queUNE VOITURE

*e 4)
Un grave accident est sur
venu lundi soir a la Cite
de 1'Exposition. Une voltu-
re a heurte N Gerard Pier
re-Paul qui devait expire
lo lendema'n mardi 1 'Ho
pital Pc l'Universite d'Etat.
SLa ictime .''it i l june
frcre te notre devouo col-
Sfoot- labor?,teur et technician Re
du foot- ne Pierre-Paul.
Le Nouvelliste compatit
nos lec- A la peine dr la famille
faire nous de Rene Pierre-Paul et d6
e la Fed6 plare ce,t accident qui prive
de Foot- sa famille d'on jeune cle
ette mesu ment plein do promessos.
uverte>> de On espere que le Service
P. Bonne- d'Assurance V6hicule qut
e mise au a d'ailleurs rleve le nu-
mer) d'immal iculation du
vehicle prendra en consi-
deration le cas de ceile la
borieuse famille, selon
ri ailleurs le voeu de la
ie. Arbitre oi


y
t

u
E


d




CS

T
1-
i t


ta





IX
el
u



S
P
e






PAGEI 2 LE NUEL1T~ .I1D 4 OCORE1


VOTRE HOROSCOPE
VINUREDII I 5 OCT. 1979


21 MAitS Al' il AVILi
(I IAII;: I1)
', i que Ic iluch'( s o11111 ,i
I- l iIIII r(ItI (,'ICav CV l(
Il IIl1ii l il ell a11 d I '
i Ill, I,' li i illll' rel l.


20 AV'HII, All 20 MAI
(TA'KE:AU)
Quii l'"i'ns' de smile (t 1i"'
t1,) 1ll' i rvol' ( s retllle dronl l,
li :ill' llt tilln Ne parlticl-
a.' ]' :i i' o 'unions don't
"I iin sm iu t trop tardive.

21 MAl Al ".. JIIN
(GEMEAUY..
Q/u(e' liii.s d april e impior
Qillcs oi' is projects per
inn nils [ I roues mnilent
is ;aIb));[Idollnnier In am i'
>'ieli licIl a vos rendez


I JI'IN At' "2 JUILLET
(C'AN('FR)
Imio)rlians U iveloppe-
11'iie d ii (i i'CIre ma'l s evi
(", ilih .si)rtll r l'-op im por-
tlii. d'arien: Voulis n' avez
ijs b.si d imnpressionlller
(l l'r il lll ni.

23 JUILLE.T All 22 AOUT
(LION )

IRcI'.st7 eI contact avec
'i'ux (|il .(1 al lo'l Aycz
i ri,; i,).l(ts dei replacement
"11i s)1iiiables. Errivez des
lir'le's I" repondez aux
",mmun11icatlons telephone
lies.

23 AOUT NU 22 SEPT
(VIERGE)
i,'viy'z vos; comites. Si
i .s iv'eg nils surplus d'ar-
nt., resst'z a la tenta-
'on cide le dt'penser. Con-
;isez vos linmlies physi-
1110S.

23 SEPT. AU 22 OCT.
WUT'" A4CEi
Un tournant e.st atteint
ians une relation. NP preo
c'z les cens pour acqeus.
i'us avpz tous Ile drosi
I cs'sier a un pl'i ox' ra


23 OCTOBRE A(t 21 NOV
(CAPRICORNE
Fai' un i effort special
)(IIIr VWIS (Con'(",]II rer sill.
a'Irep I 'avail. Les nmondani
1,; ;0o m(lo i i0 l iune t1a
hlii r(uii dcl't 'tre accomplice'
-:;IISJ ;Irder.


22 NOV. AU 21 IJECEMBN1E
(S'cOItI'IN)
I ,'IIc iic t st silr le coeur
'| lv bl( ,nillpllol des lol-
sirs. N'I siilvt'e pias la foul
I. ii m11 iliiiins que l's actlvl-
ts duii groi,e le refllient
vi.s 'xinini'ens pel'sonnelles.

22 IDEC. All 19 JaNVIER
(SAGITAIRE)
Les membres de lita family
le onti drm.ta. i volre consild
ri' lno. Voils ne pouvez s'm
Ipltment vous retirer et
penser que tout 'Ira purfaitc
Iment, blen en, votre absen
ci'. -

20 JANVIEIR AU 18 FEV.
(VERSEAU)
Un cart de language tra-
vaillera centre vous. Ne
prenez pas d'engagements
que vous ne soyez sfir de
tenir. Ne perdez pas votre
tenips.

19 FEVRIE'Z AU 20 MARS
(POISSON)
Examined votrv situation
financier. Vous-mmeme ou
tn proche risquez de depen
spr au-dela c(1s iimites rai
slnnables. Calculez bolen
les cofits.
SI VQUS ETES NE
AUOURD'HIUI
Vous aIvez oesoiin d'etre
simule ldans votre travail
et vous etes facilement las
so par la routine. Vous a-
vez le contact facile et fe-
riez un bon agent ou ven-
deur. AttreO par les arts.
yous avez une affin'te part
culi/re pour le theStre, la
literature, les sports et
la musique. Votre plus
grand success viendra quand
vous d/velonpez votre sens
do la respcnsab'lit/ et l'in
teret que vous porfez a la
communaut6 Lo d'oit. la
politique ia mlri"cine sont
votre million niturel. auioi-
oln" vnus n iss''i aussi reus
sir dar s les affairs


CARNETT SOCIAL


MESSE DE PRISE1
DE. DEUIL

Madame Veod/e Legrand
Romnul.us et is enw ants fe
rout clhanter le S-'liedl 6
Octobre 1979, ei, lEgllse t8
Yves des ctll,6s a d hures
A M un;- mosse d' Prise du
dou'l pour le re'jos de 1'1
ime du regrel.t1

Legrand Romulus, e-
poux, P/re oncle.
Co e present avis tint lieu
d invitation -itx parents, al
lies et amis de la familll
510

xx x x

MESSE DE PlERIE
DE DEUIL
Les Familles Durand,
Woolley, Tardieu, Morilas,
Verella font chanter une
Messe de Prise de Deuil en
I'Egl':,e "u Christ-Roi le
Verdredi 5 Octobre 79 A 7
heures 50 A.M., pour le re
pos de l'Ame de la regret
toe Anne Jean-Baptiste.
Cette announce tient lieu
d'invitation aux parents, al
1l's et amis de la Famille.
410



DECES DE Mnmt
LECLERC
VALBRUN

Les Pompes Funebres Pa
ret Pierre-Louis vous an-
noncent le deces de Mme
Leclerc Valbrun nee May-
hell Shackletun survenu af
1'Hopital Francais le 3 Oc
tobre 1979.
A son epo:;x M. Leclerec
Valbrun; a ses freres et
soeurs : M. et Mme Edwin
Shackleton, M. Wi 1 1 y
Shackleton. M. 0et Mme
Cam"pbell Chackleton, Vve
Charmant Pierre-Louis nee
Aida Shackieton, M. St*Luc
Larose et Mme nee Leodvi-


MESSIEURS


AIMEZ VOTRE FEMME !

PROTEGEZ LA FAITES LA M

PLANIFICATION FAMILIAL I

eaccaoQocosccooG'Seir iesoGa caecccaaaoQrgy fe


inoe Shackleton, Mme Nara-
belle Shackleton; a MM.
Arthur et Antonio Fils-Al-
me, Yvette et Jeanne Flls-
A!me. Claire, Tanisla Clair
siville et Erna Valbrun; a
ses nicux et nieces : M. et
Mme Dieudonn6 Fardin, M.
et Mmine Jacques Despinosse,
M. et Mmine Pierre Joseph,
M. et Mine Ernst Willy, M.
et Mme Thons Desir, M. et
Mine Armand Pierre-Louis,
M. Voltaire Pierre-Louis,
Mile Marlene Pierre-Louls,
M. et Mme Aramus; a tous
les autres parents et al-
lies nous adressons nos vi-
ves sympathies

Les obsequps seront chan
tees le lundi 8 OetQbre A
8 heures du ntaton & la Ca
thedrale des Innqcents A
Port-de-Paix 410

xx x x

DECES DE M.
ADAM COLIN

Nous annoncons avec in-
finiment de pine la triste
nouvelle de la mort de M.
Adam Colin survenue le
Vendredi 28 Septembre a
1'Hopital Franqais a 9 heu
res A.M.

Condoleances a Sa fem-
me Madame Immacula
Toussaint;

A ses enfants Lynda, Joce
lyne, Marie-NIcole, Frantz,
Reginald; a Mme Julie
Toussaint, a Mme Vierge
Napoleon, a sa cousine Ma
dame Sauveur Guerrier et
famille, a Mme Bertha Ce
sar, actuellement a New
Rork; Ai ses amis de quar-
tiers : M. John Harris, M.
Yves Jeanty, M. Maurice Ri
cheme.

Aux families Colin, Nel-
son, Moliere; Guerrier; La
marre, St-Joy; Allrich;
Toussaint, D(mond et a
tous les autr-s amis et pa
rents affects par cc deuil
premature.

Les tuneraills du tr/s re
grette idam Colin seront
chantees a 1'Eglise Ste. An
ne cet apros-midi a 4 heu-
res. L'expositi n de la do-
pouille mortric aura lieu
a la chapelle luneraire Ste
0Rose de Lim- (Arthus Fe-
lix) des delx (2) heures
P.M. 410


AVIS DIVERS

AVIS bre 1979 11 a Wet depose au As u at
Department du Commerce
La Commission de Con- et de l'Industrie et, Ie 4 Oc Ht= e Ot
tr6le des Jeux de Hakar.d tobre 1979 en V'tude de Touristiql4e
rappelle aux tenanciers dc Me. Raoul K6eol une cope d'Haiti
Borlette son avis .du 31 about des status de la stoclete a-
1979 les Informant que la nonyme en formation de- L'Asgocation Ihte!1re et
date d'6ch6ance des Cartes nominme sSPORT IDUS Tourlstique d'ilaiti porte a
delivrees pour 1'exercice 78- TRIES S.A.> tau capital so- la cbXrnaissance de ses mem
79 (st le 30 Septembre 1979 cial de VINGT MILLE DOL bree que la prochaine sean
et qu'en consequence il1 leur LARS & 00/100 (US 20.000. ce en Assemblee Generale
est formellement interdit de 00) divise en 400 quatre se tiendra a 1'HOTEL SANS
fonctionner a partlir du Di- cents actions de Cinquan SOUCI, le Mardi 9 Octobre
manche 7 Octobre 1979 sans te (US $ 50.00) dollars cha a 5 heures 30 p m
les Cartes de I'Exercice 79 cune.
80. L'integralite du capital A l'ordre du jour figurent
En vue de faciliter les o- sera souscrite et le quart les 'points suivants :
pOrations de renouvelle- au moins de ce capital sera 1- Rapport du Comite de
ment aux tenm.nciers de l'ai 'verse. Direction.
re de Port-au-Prince, la Cette Sociate fondee par 2- Presentation du nouveau
Commission de Controle des MM. Marcel Villard Jrd.">iateriel de promotion de
Jeux de Hasard oqvrira ses Gilbert N. Leger. t Mmine I'ONTRP.
bureaux de la rue Americai Joelle L. Co:-paud a pour 3, Programme de publicity
ne le samedi 6 Octobre 1979, objet principal la produc- de 1'ONTRP en Europe.
de 8 heures A. M. a 2 heu tion d'articles de sport, 4- Prasentation sur le con
res P. M. principalement la fabrica- tr61le de 1'extermination
Port-au-Prince, 3 Octobre tlion dq raquettes de tenn's, d'insectes.
1979. de lines pour cannes & P 5- Questions d'lnterl gene
LA DIRECTION ches et de casquette et d'u ral.
x x x x x ne maniere general de fai
AVIS DE re toutes autres operations Port-au-Prince, ce 2 Octo -
IMATIDNE commercials et industriel- bre 1979
FORMATION les se rattacihant a ses buts LE COMITE
Conformement aux pres- principaux et autorises par
criptions du Decret du 28 la Lot.
Aofit 1960, sur le regime xxx
des Societes Anonymes, il Port-au-Prince, le 4 Oc- AViS
est port'e a la connaissance tobre 1979. 410 AVIS
du public que Ic 6 Septem ne sais pour quelle reason, A partir du 29 Octobre
197,1 e e s__ ir, ti


IUNE AFFAIRE

D'ARBITRES
(Suite de la lire page) elle n'a pas 6t6 rendue pu
blique par la FHF qui semr


le-t-il, au lieu de se pen
ener sur ce sujet. a pref6re
donner libre course a ses
pouvoirs illimi'es dans le
sens de 1'arbitraire.
Apres mon intervention,
j'aurass souhate que le Bu
reau Federal, oubl:e certain
nes habitudes. Et qu'a cha
que fois qu'il sera question
de radiation, que cette mei
sure sait plut6t le fru:t
dun debate integrailt sages
se et comprehension come
le souhaite 1'esprit du jeu.
Fort d'avoir apporte un
peu de lumiere sur les c.r
constances entourant celte
presumee radiation, je vous
prie, MM. les chroniqueurs,
d'agreer mes sportives salu
stations.
Je remerc-e tous ceux qui,
m'ont aid6 durant ces qua
tre annses de carriere. J'es
time avoir rempli de mon
mieux ma tache de servi.-
teur de football. Je demeu
rerai un passiqonne fervent
du sport. Je souhaite un
jour on comprenne que le
fIotball ne peut se jouer
saus arbitre. Ce ne son' pas
les folies d'un comite bran
plant quit effaceront la gran
do passion qui m'avat por
to vers I'arbitraee.
Windzor P. BONNE-AN--
NEE. Etudiant Troisec -
me AinneP Gnie Civil.
Exper! Comptable. Business
Management, Topographe.


choix pour dicriger une par'
tie, une ou plusieurs,'semai
nes avant la rencontre. Ce
qu! permet a l'arbitre, con
formement, aux r6glements
de la F/d/ration Internatio
nale de Football Associa-
tion et de la FHF, d'aviser
cette derniere, d'une con-
trariete eventuelle 48 heu
res au imo ns avant la ren
contre. Or. j'ai' t0 informed
verbalement 42 heures seu-
lement avant le math.
Aussi, des le lendemain
j'ai. au course d'une ienver
station t lephoniqup avec le
Secratare Ex/cutif de li
FHF, M. Emmanuel Coicoi.
nnn spulement refuse de
participer a la reneonro-
mais encore presented ma d6
mission nour des ra'sons
persnnnelles avant do la
confirmed par eP'ift a la
Conmissi'ion des Arbi'res.
D'a'leurs ce refus do par
ticination est Drevu ar la
FIFA common le soulipne le
rplglment, vooul ci-dessus.
C'est done a mon avis. unP
ntleinte a In I:berte indivi
dull de 1'arbitre qui do-
vai eltre inviolable nue do
le radier. smils ce pretexte.
car c'est 0 luii s"iil de in
2",r de ses possibilities d'of
ficier ou pas au course d'un
match.
11 faudrait alors. mon
avis. trouver une autre ral
son pour justifier cette at-
titude pour le moins etran
ge de la FHF. D'autwnt que
jo n'ai jamais 6te appel6
comme 1'ex'gent ies reple-
menis a me nroduiro de-
van' un conseil de discipli
ne. seoul apte a ecomman
der une sanction.
Co pourrait etre une me-
sure d'sciplinaire. a titre
d'exemple. La encore ce se
rait exatre. Je ne concois
en aucune facon la radia-
tion d'un urbitre. si on ne
peut a coun suir. fair 6eheIc
a son 'mpartialite oiu a son
sons moral en ce quil con-
cerne le jeu.
Je veux enno-e une fois
attire 1'attention du pu-
blic sportif sur le fait que
cotton measure pour mi'.
nest qu'un simolo coup d'6
pe6 dans 14au, puisque plus
nue i'ii eu a0 presenter ma
admission blen avant Pt je

TE GIN-TONIC :
DEUX RAISONS
DE VOIR DOUBLE,
SELON UN
MEDECIN
AMERICAIN
NORFOLK, (A"'P)
Le cocktail Gin-Tonic
peut avoir des effects dou-
blement dangereux sur Ie's
pilots. s' 'oi, in crnit un
medecin de la marine ame
ricaine.
Le capitaine Monsieur
Dunne, mdee'n dans la Ma
rine. a en effect indique Mer
credit que si es elfeis du
Gin sont d/ja dtonnll. des'
preuves dcmon,' rent la no
civita de la Quini:i" nue dans le Tonic. l-elon
lui, la consonmmalio-i de
Quinine, mrme en faible
quantity. entraine des trou
bles visuels (cecite noctur
ne, double vue, vision anor
male des couleurs3) qui
pourraient avoir d'-s rose
quences desastreuses pour
les pilots
La marine a de i failt de
mande a ses pilotes d'6vi-
ter de boire du ai l-Tonic.
Monsieur Anderson a de
clard ne pas savor depuls
quand ces haitiens avaient
derive en mer.


19'(9, les Pensionnaires de
1'Etat sont prids de se prO
senter avec leur carte d'I-
dentification et deux (2)
photos aux fins de leur ins
cription dans le registre de
la Caisse Autonome des
Pensions pour l'Exercice
1979 1980. Le dela' est
fixed au 14 D6cembre 1979.
Il demeure entendu que
les penslonnaires resident
en Province, voudront bien
remplir les formalites par
l'intermadiaire des Direc-
teurs de Dounne et des Com
mandants de District de
leurs local'tes respeetives.
Port-au-Prince, le ler Oc
tob"e 1979.
Ing. Wilson CLEMENT
Directeur de la Caisse Au
tonome des Pensions.
510
x v x
AVIS
Les Membres de)l'Asso-
ciation Medicale Ha'tienne
sopt convoques a la premier
re reunion en assemblee or
dinaire pour l'Ann6e acad6
m'quc 1979 1980, le Mer
credit 10 Octobre 79 a 7 heu
res 30 P.M., au local de
1'Association, 6 Bab'ole.
ORDRE DU JOUR
1) Rapport anntlel du Se
cretaixre
2) Rapport annual du Tre
sorier
3) Lecture de la corres-
pondance
4) Questions d'Intaret Ge
neral
Port-au-Prince le ler Oc
tobre 1979.
Dr. Roeer VALME
Pras'dent
*Dr. Isaac DESIR
Secretaire


AVIS
La Direction de l'O1 n-
CE D'4SSURANCE ACCa-
.DENTS DU TRAVAIL, MA-
L4DIE ET MATERNITT-e
(OF,ATMA) rentuvelle ses
considerations a tous les Em
ployeura, ,aux Chefs d'En-
treprises Industr.elfles, A
gricoles et Commerciales, a
tous les salaries, ouvriers
et artisans et leur fait sa
voir que le S'ege de 1'Ins
titution est transfOrh a par
tir du ler Octobre 1979' a-
l'Im-meuble s's entire le
SEPRNN et le Depot de
Riz, sur la route menant h
la C.te Militalre.

Le dit Immeuble a ete
mis a la disposition de 10'F
FICE grace 0 la sollicitu
de ag'ssante de Son Excel
lence Monsieur Jean-Clau-
de DUVALIER, President a
Vie de la Republique.
Port-au-Prnce, le 26 Sep-
tcmbre 1979

Luc BONNET, Avocat
Directr.--


x xx x

AVIS

L'Adm'nistration "Genera-
le des Contributions rap-
-pelle aux Contribuables in
tere&-ses que d.irant le mois
d'Octobre 1979. les taxes et'
impots sulvants sont paya
bles dans les delais cl-des
sous enumeres :

a) ler au 15 Octobre... Ca
skiers Pestaux
b) ler ai 22 Octobre...
Dro.ts de Licence des Etran
gers.

b) 15 au 22 Octobre... Ta
xes sur Actions iler tri.mes-
tre)
d) ler au 30 Octobre... Per
ms de sejour, Impot sur Re
venu (base locative, Chif-
fre d'Affaires, base forfaitai
re Professionnels ler Se
mestre 1979-1930 Licence
d'Exploitation des Usines et
Manufactures Licence
speculation ei Denrees.

e) ler au 31 Octobre... Car
te dIdent.te Radio et Te
levsion. Rad'odiffusion, To
lephonc et autres...

Elle ifit r marquer, en
outre, aux uon:ribuables en
general le gland interest
qu'ils ont a s acquitter de
leurs redesvanieeaux dates
d'echeances fixes par la
lo', rf n de ne pas encou-
rir les sanctions legales.
d'autant plus qu'il a ete de
cide de no prendre en con
s'deratlon aueune demand
de couponnrmnt de border
reau ni d ex -rration de
surtaxes.
Odonel FENESTOR, Av
Directeur ren, ral 810


PRIX DU PETROLE:

DES MENACES PL US PRECISE


par Clement BRAISE
PARIS (AFP)
Alors que les places fi-
nanciures occidentales con-
naissent jeudi leur deuxie
me iourn6e de detente sur
1'Or (qui ba'ssait encore) et
sur le Dollar ( uql remon-
tni,' un peu). les p -blmeoe
netonliprs, rptiennent sur-
tout 1'aiention, a la suite
d'une double m'se en garden
adess6e la veille aux pavys
consommateurs par des nor

to-narole des pays prdduc
tenrs.
A la c Inf/ronePe monneai-
rp -de BPlgrrde e'est le Mi-
nisetre des Finances de i'A-
renie Saoudito inrem'er eev
ponrt tulr nonlr'1 en t po "11'i
pr"l 6n6i'm -ini'"soi" ''
onlrs dPe 4AuuieO13e d1 'OP
FP ) oii a/lePi en n lip0 1 lle

;int-s del 1OPEP a estimer


Pharmacies
assurant le
service cette nuit

PORT-AU-PRINCE

JEUDI 4 OCTOBRE 1979
VINCENT
Rule Mgr Guilloux
EVE
Rue St Martin
DE DELMAS
Delmas
VENDREDI 5 OCT. 1979
MA PHARMACIE
Lalue
PROVIDENCE
Rue de la Reunnon
Diligence
Carrefour
x x x x
PETION VILLE

PETION VILLE
DU QUARTER
ST PIERRE
Place du Marche
DU SIkCLE
Rue Darquin


ment aux pays industriali-
ses. Vous vous plaignez des
consequences de la hauFse
dos p-ix du petrole. a-t-il
dit en substance, ma's en
reason de 1'instabili'6 monel
taire et de la depreciation
du dollar, moven de paie-
ment du p6trnle, notre po
sition traditionnellemsen'
moderatrice devient Intena-
ble.
Ce qui signifie en clair.
eares d'autres avertisse-
menis du mrme ordre, que
les Min'stre Saoudiens ne
s'onposeront pas saulf un
retirement de la situatunn
moneItare 'nternationalp d'i
ci l0 a un' nouvelle hnus
se des prix dlu p6trole r'ue
pronoseraient 1lurs col"l-
vues A la prochaine r"un'rn
de 1'OPEP. wers le 15 D/-
cembre a Caracas.
A Vionne, au sige de 1'O
PEP, c'esit le Secr6taire Ge
neral de ce'te organisation,
M. Rene Ortiz. qu; a lane,
Sle mmeme jour, un appel so
lennel aux pays occiden-
taux pour qu'lls redulsent
v/ritablement leur consom-
mation. Seules des measures
ave/res dans ce domaine, a-
t-'l aiout., permett-ont d'e
viter une cruise de 1'6nergie
Qui, sprait sans comparalson
avec les perturbations provo
quees I'h'ver der'-er par la
cruise iranienne.
M. Ortiz a fait emar-
quer que la situation du pre
m'er emestre de cette an-
nee est coururr. de la cruise de 1'/
nergie des. ann/es 85, si.
rien nest ftit\rapimepntIs.
Pour reconst' uer leur s,.
so1eks. les pavs industrial
s6s ont en effet accru leurs
liDortatlons de p6trole par
ranwort au ler. semestre
1978. t'environ 13 PC en
France, 16 PC en Allema-
ghe et dans une proportion
analogue aux Etats-Unis. Ce
qui cohduit les reprlsen-


que les occidentaux, et suri
tout les america:ns, n" 'Inll
rien de vraiment positif,
malgr6 lours ornmosses,
pour pllage de 1'energie,>.
Tout cela faith planer de
.srieuses menaces sui 1'evo
lution des prix du pltrole,
au moment oft les tensions
so manifestent a nouveau
sur lo march pe'roller
mondial.

Cette tension se traduit
notamment par la novel
le flambee des prix du
,tbrute sur le march bree de Rotterdam. D aprbs
les derni/res s at stiques de
la communauite europ/enne,
alors que les prix du p/tro
le livre en application des
contracts passes avec les
pays exportateurs ont aug-
ment de, 57 pour cent en
moyenne depuis f'n decem-
bre dernier, ceux du brut
acheoe sur le march llbre
ont /6t majors de 93 pour
cnt pendant la mnme nO-
riode.
Les pays de 1'OPEP se
sont toujours efforc/s de
rattraper les eprix de Rot-
terdam -- qui s'appl'quent
a des transactions au coup
nar coup. rsalis/es dans
bien d'autres ports, a tra-
vers le monde.
De plus plus. les expor
tateurs reduisent leurs 11-
vraisons sous contract. pour
r6al'ser d e s op/ra'ions
e Ainsi, 1'Iran vend actuellp
ment environ 15 pour cent
de ses exportations totals
(mo'ns de 3 millions de bn
r'l/jour) sur libre>. '"
Le marc h dlt < dams. $( ui, 4 ait marginal
ji0snu'a ces derniers mols.
prend, dhie'; une 'moortan
re de plus en Plus grande.
Ce nut tend 6videmment a
gonfler le cofit moyen du
p6trole brut.


PAGE 2


f v


LE ((NOtYELLISTE) )


.., .





PAGE 3


T0r1r 4 ,1 nr-T'Rn r lo(109 0


APPEL PV, LEAP R ?OR A MERIC~AIN
JESSE JACKSON A L'OLP


BEYRIOUT'1' Al'IPT)
Ir hailer noi atrIOdrml(in,
Ile |lmi.S'1Ir h'IJ.s"s .IV'ksii, :i
lin n il l) l a I 111 OLP-' l111l
tlrlluuilldwii l en siib3stalui' do
ol'elh0 deI (It 'a0l 1t0ll Ifdll ok ,
10 pour v cISoni'sre'ir it l'ac
Sto i( ,llp l li: (lille I I ro Ill

Ie.s ,c('ril(dis ot Il resolution 2- 42 dos
Nat lOllsi -U llJ s icons il II'nt"
ti 'adi' tre acceptable pour
Ia pi: lx.

Le iRfverend Jackson a
deiclar', ian course 'de son es
cale manrdl soir h Beyrouth.
vonant dol Cair, et n roul
t1 pour DTimas : Nouis de
manindons le recolurs a la di
plomiatie et a la politique
nil lieu des moyenis mil tai
res I)our reallser plus de
progre's. Noius demanderons
ll President Carter d'adop
ter ces principeso.

Le loader noir, qui avalt
Ote acicui'lli it 1'aroport
de Beyroulth par le porte-
parole de I'OLP, M. Mah-
nuiiid L.:ib:idi. a ajoute :
.Notre priniipale preoccu-
pation est d'nstaurer un ces
sez-le-fou entire les parties
concernces. La resolution
242 du Conseil do Securite.
pr(voyant le retour des is-
raellins aux fronliJres de
196(7. cst arrcptabloe'.
cords de Camp David 6vo-
lquent la cause (palestinien
ne) en tant que question de


tIrrltotie 1t d'r1ections 1-
lii's 1 e ot11011i l 01 Il It quo
111i0llllon dI'e ru[lg es Uiul-
l iillnl i if a ; -t-I-ll L'!.al l'rno t
soil l11' .

11 d'au1',r part,11 lidlqii6
qu'll divaill renc'iontrr mier
credl sor, a son retour de
Damiuis. M. Yasser Arnfat,
president dul Comite Exiectl
1.1 de IOLP ICEOLP) et'
los mnemlbrO-s de cette ins-
tance supreme de la r6ess-
tance palestin'enne. (Cette
reunion sora d'une impor-
tance excep'innnelle car
I'OLP. a-t-il explique pour
rait prendre la decision la
plus important de ses
quinze ans d'Poistence. Cet-
te dfcisvon s 00seump selon
lui. ailsi : L'objeetif de la
libnr:ition (ides terres) est-
il plus important aue 1'a-
doption des moyens rela-
tifs une strategy de corn
bat ?,.
InterroRe au suiet des dd
clarations du Reverend Jack
son. qui avait 0u mardi une
rtiunon impromptu avec
le Pr|s'dent Sadate, le por
le-parole do I'OLP. M. La-
badi a dit : ,Les -R i,,-,,-,
do M. Jackson sont t 1'6tu
deo.
Le pasteur americain. ran
pelle-t-on, avait declared
mirdi au Ca're que IP Pri
sident Sadate l'avait charge
d','i message a M. Arafat
luli demandnnt notamment
d'accepter un cessez-le-feu


AVIS
IMPORTANT SOCIETY INDUSTRIELLE ETABLIE
DANS LA ZONE INDUSTRIELLE DE PORT-AU-PRIN
CE RECHERCHE :
1 SECRETAIRE AYANT :
3 ANS EXPERIENCE
POUVANT DACTYLOGRAPHIER
45 MOTS A LA MINUTE
STENOGRAPIIIE (100 WPM)
FILING
ANGLAIS FRANCAIS

LES CANDiDATS INTERESSEES SONT PRICES
D'ENVOYER LEUR CURRICULUM VITAE AVEC RE-
MUNERATION SOUHATTEE A : P. 0. BOX 2493,
PORT-AU-PRINCE, HAITI.

' e~d~oew oeooooocsco0oeeoo^0


VIENNE, (AFP) I
* L'OPEP (Orvanlsation des
pays esportateuys de P('Lro
le) a appVld solennelle -
moh, Meirci'Tdll Vienne los
pays Occidentaux h prendre
leurs rusponsabllltes pour
eviter uner crises e 1'energie
sans comparalson avec les
perturbations provoquees
cet hives par la reduction
de 5p pour cent des livrai-
sons de pdtrole de l'Iran.
La situation du premier so
mestre de cette annoe, a de
clare le Secretaire General
de l"OPEP., Monsieur Rene
Ortiz, est seulement gne avant-cotreur de la cri
se de 1'energic des annees
85. si rlen n'est faith main-
tenant>. La responsabilite
de la situation ne repose
pas uniquement sur les 0
paules de 1'OPEP., a ajoute
Monsieur Ortiz, lors de la
premidrg journee du Srmi-
naire patroller de l'organi-
sation.
Jusqu'A present, les pays
psoducteurs de pdtrole ont
repondlu la demand des
coniommateurs mais 11 leur
iaut maintenancet tenir comp
te des intdrets des genera-
tions futures, avaie tt ten.i
a affirmer le martin les Mi
nostre du Petrole des Emi-
rats Arabes Unlis,"-le Libye
et de l'Irak. L'OREP a 1fait
Monsieur Taven Abiul Ka
r'm (Irak) mais mainte -
nant les Occidpntaux, et sur
tout les amerc:ains, doivent
mettre fin La leur gaspil-
lage de .,: .-

Le Secrdtair: general des
Pays Arabes exportateurs
de petrole (OPAEP). a vive
ment pris le conLrepied de
ceux qui voient une menace
dans la position dominan-
te de 'OPEP sur le petrole
.e monde a de la chance,
a estime Monsieur Ali Atti
ga, que les membres de
l'OPEP. soient des pays en
developpement dependant
de leurs exportations. En
effect Monsieur Attiga s'est
demand si les pays indus
trialises disposont de res-
sources en petrole dquiva
lentes accepteraient de voir
1lurs rdservs s epuiser
Dans une analyse prcohe


de celle du President de
1'6PEP., MIoneur MIaniah
Al Otelba, le secretaire go
noral de la conference mon
Sdlale dc 1'enecrgie, Monsieur
Ed RIttley,' a estimn qu'ill
n'y avalt pas pour 1'nstant
de crise doe !'nergle. La
situation n'a sien t voir, a
estime Mons'eer Ruttley, a
vec los consequences de la
grevp des mineurs Britannil
ques en 1972 ou de 1'embar
go Arabe ce 1973 sur les
*Pays-Bas cu svr la cote Est
des Etata-Unis.

En 1'an 2000 les pays in-
dustrialises pourralent deve
nir A nouveau exportateurs
d'energie s'lls development
le nucleaire et le carbon
Monsieur Ruttley a recon
nu que tout pronostic en la
matidre ctait aleatoire :
vains de science-fiction ont
souvent ete plus pros de
la,' verite qu2 les experts
en Energies.


CONGRESS
TRAVAILLISTE:

AVANJTAGEI A LA
GAUCHE
MERCIEDI

BRIGHTON -- (AFt-)
Partie i la coniguote du
Labour, la GC.4phe Travail
listed britannique a! gagne
une bataille mercre i apres
trois jours de violent es-
carmouches au congrds de
Brighton, mais les mod6res
n'ont pas perdu la guerre.
Mercredi martin, apres le
match nul de la ve'lle,
les partisans de M. Tony
Benn, 1'homme du recourse,
pour laile dure du part,
ont pris l'avvntage. Avec
une majority de 4 centre 3,
le congrps a aoprouvd leur
prince ipale rforme: elle
conferera't aux 29 membres
du comite executif national
(NEC). domino par la gau-
chie, enterr control du
manifeste electoral.


ANNOUNCES GRO UPEES


Tete d'indlen suporieur '- KID POWER
-c .. 1 cou -ur,' ...e eA r ka,


bDianc et couleur, toile de
fll 60" de large, serviettes
do bain, plastiqtie en 72"
de large et nappe.
Rue d'u Magasip de 1'E-
tat No. 89.


ROLACQ
A z e r c e immobililre
No 102 Lalue
-- Bail Estimatiop etc...
telephone : 2-5735








AU PETIT
BATEAU

Angle rues de ta Rfeunlon
et Pavee, D positaire de Ia
marque de tampons Tam -
Pax lits en fer Mate
las imports vetements -
sous-vetements lingerie de
quality -


Joliesse
Salon de Beaute
156, Rue des Miracles, 156
(Entre des Rues Montalasi
et Getffrard)


Exactement ce qn'il vois
haut Rour etancher nature
element votre soil


Nutrament
Les sportifs, etudlants, hom
mes actifs boivent NUTRA
MENT, la boisson de SantN
VAN POIN GRO NEG SAN
NUTRAMTNT















Transports Generaux P.
0. Box 73, Port-au-Prince
TEL. : 2-0853


Na m 'SERGE S. GAILLARD'
-3 AGENT GENERAL,
38, Rue du Montala.,i TeH 2 3131
PPura su-Proce. Hati,'

PHOTO L'Furopc onu 'Am rique du
CHAI'PINI sud Via Santo Domingo et
San Juan.
142 Dccteur Aubry; Port-


au-Prince, Haiti.
Photographies en tous gen-
res Reportages Mariages
R.entoinnis Nor &t CBllnn


Rien cependant nest defi uuleurs.
nie. Une commission d'en-
quote suir le fone'tionne-
nent du part commencera
bientot 1'examen de cette HOSPITAL ET
proposition ainsi que de MEDICAL
cell e dopt6e la veille, qui SUPPLIES
soumet l'investiture de cha PLIS
que depute a un examenen Rue des Miracles, No. 84
de passage, periodique de Location et Vente


vant sa section locale.

La composition de cette
commission donnera lieu
dans les jours qui suivront
la conference a d'intenses
nigociat;-ons. La proportion
de syndicalistes, do mem-
bres du NEC otf de parle'-
mentaires, d6term'nera les
conclusions qui seront exa
mines au Congrds de 1'an
prochain.

Entretemps,M. James Cal
laghan pourra rester a la
tote du Lablour pour assurer
election d'un de ses dau
phins, piusqu'il a oblenu
mardi le rejet do la troisio
me reform de la gauche:
Elle voulait faire elire le
chef du part non plus par
le group parlementaire. a
majori'.t centrist, mais par
un college elargi ou mmem
par les 1.100 delegues du
congress annuel.
Mais cela ne suffira po'nt.
Comment pourrait-il com-
battre sur un manifeste po
li.tique qui n'est pas le
sien? Le fosse entire les 2
tendances es' immense. I1
suffit pour l'lvaluver do ci
ter les objectifs du comitd
exdcutif national rejetos
par le cabinet avant les
elections ldgislatives de
mai dernier.
S M. Callaghan avait nban
donned ou edulcore a Llos ren
dre meconnaissables 1'0ss1n
ti)l des mots d'ordrp de la
gauche: reduction des arme
ments, imnot sur la fortu-
ne. abolition de la cham-
bre des lords rejat imm6diat
de la polifiquo aoricole eu
ron6enne, limitation des im
pnrtat;ons ot fixation ta 35
heurres de la semaine de
trav11.
A 67 nns. M. Callaghan
ost-il pt f i sp battre nour
6viter 1111on schisme "t 1'intl6-
rlour du Inbour? A Bphb-
tnn do nnmbrPux nbservn-
tPurvs estiment ounl a dd-
clfnchM sa onntre-attaque
' bien tardivement.


Lfts dH6op-taux Chai-
ses Roulantes Bequilleg
et Civieres.









Danse bien
en apprenant









les danses mondaines: Salsa,
Disco. Tango. meringue etc...
valier No. 16
Hecraire dlastique
Appelez Harry POLICARD
au 2-1389.


81 vous souhalte. avoir le
liable au corps. Faites
vite de sauter jusqu'A Mini-
Records.







CENTER

Si vous payez omq efollars
le Disque Haitien c'est que
vous ne I'avez uas achete a
la Rosenthal
126 Rue Pavee











\--w\






rTRWCAI

BATIMAT
Achat Vente LocatLom
BATIMAT DISTRIBUTEUR
DE LA MARQUE FORMICA
Rue dua Qa 77


TOYOTA
La marque viable, robuste
eldgante, la Marnue que
choisissent les gens senses.
HINOTO S. A. Rue Pavee
Tel. : 2-03LJ


AMSOMBl.
Sous-Vtenrents Maillots
,SPENCERS
LAYETTES
KANTWET A
LITS PARCS
CHIAISES POUR ENFANTS


Caucomfille.
La collection o;.rtlenne
qui vous props, des livres
nur la liriguist'que, la Socio
Ingie, la Psychologle, I'PAn-
thropologie etc... Actuelle-
menten Librairie : la Zeme
Edition de precis de grammaire creole
comparee, et consideration*
Ethno-Psychanalltiques sin
le Carnival llaitien).


COLOR
LAB


SPour de meilleures Pho.
tos -. Service Garanti Z4
Grand Rue en face BATA heures Tout pour l'ama-
teur et le profess'onrel 157
S- Rue du Centre : Tel. : 2-0945A,





Tout ce qui fait la d ffI-
rence entire une femme nor
male et une femme elegant
te 29 R-l miles Miracles Lunettes ae haute quality
optiques et solaires en ex
clusi-vite ciez J. M. Maxime
1T P RT' S Celestin opt eien diploma 98,
Chemin de,, Da)les
LA QUALITY EST AU SER Tel : 2-5015
VIi E DU SPORT -PP.a


Spalding Speedc. Maresub,
Fred Perry, Recordage de ra
quettes.
7.1. Lalue .Tel. : 2 4991



Qualitex

I A MASON DES
PRODUCTS DE QUALITF
P'nrl-au-Prinoo. Tl. : 2-1133
Pktnu-Ville Td. : 7-0082.


Le Magasin qut transfor-
me vos enfants en (Petits
Bijoux> avec ses pret-)-
porter 39 Rue des Mira-
cies


DISCOURS CARTER .-


LA HAVANE, 3 OCT (4FP)
I, le discours prononce lun
di par le Pr6sident Carter
ai propose de la suppose brn
garde sovietique a Cuao est
qualifi6 mercredi rde Con
tradictoire. oar l quoti-
dien 1 parti commnti0isue cie Cuba.
Dans uin edlorial le jour
nal tire la 'oliclustion quc
bl cl.ef de 1'Etat americain
,-accpte danis .on os.-nceO
1a verit de i'expo.us out-
ni par Fidcel Castro,> 1ors
de soa conl('fer'nce de prFssce
de vendredi dernier. A cet
toe occasion le ,Lid'r Maxi
mo01 availt affirni, qtu'enl
flit de br|gadcs de combat
11 s'agissait (i'un centre
d'instruction militaiie inis-
tale depuis 17 atis a Cuba
conformement aux accords
d octubre 1962
Slon Granma, <,Cart'r


a admis tacitemeiint que le
status etabli apres -.ttre cri
sc de 1962 n'a pas ;e0' mo
difie et que Cuba it
1URSS n'ont pnis i.e pluis
avant 1-n ii ai:t ire d'i c,1Ia
bpration mi:' uirc. Ma.s1
le journall ajou e( qul le
President am'ri jcain (,s

reo. .M. Carter c ncoi'clut que
ce problem ne doit pas oe-
I' unle ra son pour r-.'veliii
a la ulerre froidi c i. i.t;s dci
1'a ure ilc ndop'c dls mi i c.
res de guerre Iroiide pour
suit < Granmm;
A propos des decisions dc'
J rnmy Carter. qci preovo'i n(t
In relnforcement di la proi
sence mililaire americaine
dans les ara'ibes, le quoji
d0el-'e stime qu 1'il s'a!.t dc
* Faire prIssion et d'intimi-
der les pays des carabes et
d'Amerique Centra leo


L'Aituille Magique
125, R.E du Centre
125


Tout p-oui a Couture
La Coutt'e nour Tous


PHARMACIF
SANTA MARIA
JEAN PARDO
Rne du Centre race au
Nouveldte Execution d'oe
donnances, soins, conscienw
ee professionne(ll

CONTROL
INSECTERAT
Exrtermin,r rapiudement
les insectes et les rongeurs
elnez vGus contact: cor
trol Insecteri/ 2-4991



AVIS AUX
INGEN!EURS
Tous types cle 0F1rmeturet
roulante!; mi'tallh"qts de sO
rete TURN, ITALIE -
- Grilluq articulees extensi
bles
. Rideaux mOtalliques -ivec
on sans m.irivelle Epals-
seur : 10-10; 12-10; 15-10
-Porles glissantes m6tall.-
qu"s etc...
Delai de llvraison CIF
Haiti Fraico Douane : 60
jours
S'.dre:,ser nu Magasln
VITIILLO F!1;RES 303
B!vd J.J. Dessalinus, Phane
2-3741


LE SEMINAIRE DE L'OPEP


ACHETEZ


VOTRE TELEVISEUR




CASH!


i


/ PHILIPS /ADMIRAL
NOIR ET BLANC
o COULEUR
12'' $ 28300 COULEUR

1" $ 36900 13'' $ 62400
19" $ 823o0
20' $ 43100

24 $ 48500 25" $ 1439.0




C 4 $


J -1 1 U ; 0 C


L____ 1 I _1_




I E NOUVELLISTEC


LE PAPE S'ATTAQUE DE RONT AUX 2PROBLEMES AGITANT


t .lltc le ll les J."": )

I I'c|ll t'r l cii :r ;.i IT ) i Ill ,
i l lil it l ll ti l I c II x
;t i i I I I I I
t ll( I till I c 1 p -
IN. Al II I I. IA l ,[
X x x

SN \t' tt . l; \UT 1 :N

t'l Il l' t II l i'
ilti l ill i i ll l i l i l



L 'l i Ii til l :'I l iM
l .11 It l iit .i tn it .' it' l", tl. i 'i'


u. jib lt tilt que Ilt

I I ion (I Ill t'll l l t
I'll, hl I.t ( i 'lv n L i cll l-l t



I i tl i\' l. (]:il- i't l vil l
(li !ill di 17!I 12 800 l; cia
)) i ' l -U n k .ll v "

pills (I liii ll 'It It c i* l ; ':''
*,>I" 1 If I "l ie' t'ir' 1 I
i'll i PI' 1 ((w ie 11 : a
(,1, 1111 11 1 a


qm '7 1 d1 id 1 rw leri 11 11
1 '\rt'i rs i I li lt fli u( (I ti t

i lt t 'l/l l (1 t :il rc ul hi lt tl'-

./ r, arr li;lti(c. pIatllalue
I (')'IC1tIt ntS.

hlS wul Ir enn u
di ItI I 1 0' qu,1
tlr'l i c i (1 S *!Jt l l 't .1 I i'lu

A a1 n )1 pb 1 iP u ,u ei n e co
S1' i i i t" PJib 1111 ,' V.Il '" i 1711, i

i.ll t. 1 fI'! iii Pape ntil
im cItj(t de. C;) i y'y.a IIl mhtie.o.s
m el, t1' blaic" tilndi: que
ceis litll fares 1') nt' (l Cts
nmarches entreu r int s.
L.qpres-midri cdo mercredi
Iv anI eIte cif. Liree ctrice
i1i.s l'urs c1-711;ne-.S de rmil
lirs de poir-n nes ont ( op-
pliaudi lt corltie du Pape
de I' aroport la Cathedra


l' St Pierre Il Paul. Un
auitr million de pe)rsunnes
s'clail r"I'i.ss mblesl l sur lit'
iI I (I l lli W r(' irlcul laire du
ci'llntri (Il l: vI I le, Lilgilll
Cl1"lr', o)il av,:l Mte dre.s-es

Il p rl lT rlt di' ll'firs, sur-
illolit t'lliltlM W 'I, aldt'h n CI riX
ImIi.c d uni d' ndu cil)x
I'ioul I ttlllur (hi l1. pllceV
d n11111 s V i, en Ulflior-
1111 s d ,old'I :,: du IBunic
sor'l unil. ]!aL unle hale

liiirsqlii l' Pane aest arrivIe
ir l1.i plact'. t n pI rocessioln,
;>\rc Ics preltis du Diocese,
ili, s l, (clochesiS de la vil
I nllt r 1tenfi avec les vi-
\,il, d la f ulic.
,A li; rth.ilidrale St Pierre
it Paul le Pane a rappele
di itns iInL bhrove homelie
qui'l eta' deiI '.venu a deux
rentris,'s at Philadcllhie, en
1()(9 Pt -'n 1976 "1 1'c' eaw ic-n
dc la celetrationn du bicen
in'llir des Elats Unis. II
a aliissi souli,",ni que la ca
ti, drale ava:t 1et,6 construi
o en 1859 a la memoire de
St John Neumann, ancien
vqu'ctitu dt la vlle, premier
Saint d,1 Etats-Unis.
,iJ l sis vnu i-c' a ajout0
3'-in Paul i 11 n ant que
vn' t frore dans le Christ,
v(iius annortal't le mame
ni(,' sa" oniip li m6me a an
(iic airx vill'.iees et aux
c:''es e la tPrre Snintp :
Peit D'll lt Pir et ai -
mn1i1-, noilus leCs uns les au

x x x x
VOYAGE PAPE:
L ALLOCUTION AU
SHEA STADIUM
N\w% York IAFPPi
Good Bve New York,,
s',( et xcl1m7 le Pape Jean
Paul II mercredt apr0s mi
di '1 a lIa fin de sa derniere
tIloclt111lon1 n1ew yorkaise
aii Shea Stadium; temple
du footlbill am1riercan.
Jo vouis laisse un messas
upo de foi pe d'aimoiir. a-t
il dit anx 70.000 personnel
olii 1'nttn aiolnt, sous line
ilu'p bnttahfte depuis plu-
s' l'"S h1ilros. 'Si vous a i-
mez la paix vous aimerez


l'humani.n sans m distinction de fiddles a forte majority
de 'races ou -de royancesp, hispano-americalne et Ita-
a-t-if ajout. lienne.
Polirt so rendrcd au c tadc, Depuis lI Grande plate-
1 .iollvrniI.n pon lfc a Itra- formic dress& au centre hu
verst.. lllojoulras dt fboult dans stade et sous un soleil qui
sin vollurei lfrpp' par le venait de fire son appari-
vent et, la plule, le diocese Lion, Jean Paul II, tremp6
de Brooklyn -l1 plus im I \lf la pluie du matisn, a
portaint des Etat& Unis avec e[alelment evoque les pro-
p 's i'un millloi et demi blames de la vie dans une


PETITES ANNONCES


Hall is louer
Grande Hall a Louer sise
a la Rue du Pe ple en fa
ce du Journal panorama
Por renseignemehts T6el-
phonez le mating a partir
de 7 hres Le sqir h parti..
de' 7 hres au No 7-2046
I 1510


A LOUER
Espace a louer: pour bu-
reau. 1213 pieds earres. Eta
ge Building Bancue de Bos
ton Rue des Fronts-Forts.
Pour tous rensgignements
appeler le 2-1900 Mme Tous
saint ou Mme Amrbroise.
S810


A VENDRE
2 Haut Parleu4Su-- Cabi-
net comprise -- Marque FM
sher.
XP 65 13 X 23 iX 10 10
polices.
Tel 2-1568
x x x x x

IMMOBILIER -
Vente
a) Terrains de 700 m2 -
1000 m2 2000 m2 10.000
m2 dans 3 zones residentoel
les avec vue sur la plane,
la baie de Port-au-Prince
pet une parties de la Ville.
b) Plusieurs terrains A
Furcy 16 CRX) avec source
d'eanu et plants en pins
$ 5000.00 CRX.
Tel. : 2-0713 entire 8 heu
res a.m. et 1 here p.m.


L TROPIGVS
ThUEPAVEE TEL.; 2-3936, 2-0341


g
ne
a
d(
bl
er

qi
n(
a
cl
bl
n(
Pi
pi


Cours de lu
photographer le
m
Un course de photographic
assure par Emeline Desert er
diplomee de France a lieu n1
le samedi a partir du 3 No ko
vembre prochain a 1 'Ecole to
Elie Dubois a la Rue du dt
Centre. M6canisme de l'ap
parei.l Techniques de pri- v(
se de vue Travaux de la-
boratoire. Tel est en gros
le contenu du course.
Pour tpus renseignements
appelez Yvon au 2-0908 le
martin jusqu'A 9 heures, le
soir apres 8 heures 30.
Vous pouvez vous inscrire
h Elie Dubois aux heures
de classes.
Emeline Ddsert : ruelle
Vaillant, aile gauche No 76.
510
x x x x
ENCHA AVISE
ENCHA avise Ees aimables
clients que pour mieux les
servir M partir du ler Octo
bre, le Magasin restera ou-
vert toute la journey de 8
heures A.M. a 4 heures P.M.
du lundi au vendredi et le
samedi de 8 bcures a midi.
Ce nouve. huraire restera
en vigueur jusqu'au 30 avril.
Pour un meilleur service
aux meilleurs prix, arretez-
vous a ENChA a la Place
Geffrard ou sonnez le 2-2331
ou le 2-0423.
1610

A VENDRE
Grande mason a a cage,


entire cour et basse-cour,
vue d'ensemble de la baie,
su.tuee au No. 147 Avenue
Christophe. Meubles, salon,
s lle-a-manger et cham-
bre.
Sonnez : 2-4210 aux heu-
res de bureau Voyez pro
prietaire : 35, nRue Martin,
Bois Patate.
Courtier s'abstenir.
xx x x


OFFRE D'EMjLOI
Cherchons demarcheurs
pour products pharmaceuti
ques Experience et voitu
re requises.
Appelez : 2-2349.
610

xxx x x

MAISON A LOUER
A DIQUINI
4 Chambres a, coucher -
4 Salles de Bain Depen-
dclances Vue lni-iiiii'ii,
Sonnez le 5-1302 In're
1 hre. P.M. et 6 hres P.M.

HOUSE TO RENT
AT DIQUINI
4 Bedroom 4 Bathroom
Maid's quaiers.
Call 5-1302 between 1 h.
P.M. and 6 hres P.M.
x xx x

GRANDE MAISON
A LOUER

Grande Maison A CaIrre-
four-Brochette t chambrls
a coucher Grand Living -
Room. un va,te salon Ii
salle a manager, ever. gran
de salle de Bain toilette,
un1e vaste galerie fermee
derriere pouvant servir
de s6jour 2 :;cand,,s de-
pepndances pbur Donn01(s 5c
garcon. Gran-de court ar -
Pour renscignomeits t1 -
16phonez : le fimain de 8
heures a midi, i'i)ipros-midi
de 4 heures a b h'ures p
mo au No 2-0816 -X


Offre d'Emploi
La Brasserie Nationale
d'Haiti S.A., cherche trioion Expdrimente.> classes
Priere de se presenter an
Local de la Brasserie Natio
nale Route de l'A6roport a-
vec Curriculum Vitae et di
plomes demander pour
1'Ing. Taluy.
810
x X

AMERICAN
ENGLISH SCHOOL
Is looking for experiences
English Teachers. The
aDFplcants should be ameri
cans or haitians having li
ved at least 4 years in USA.
... Contact IP. Sougrain im-
, mediately at No. 120 Rue
des Miracles. 510


rande agglomeration. LU- cultes dans votre pays d'ac
e cite, comme New York, cueil, a-t-il dit en subs
besoin d'une Ame, a-t-11 tance. Sous un tonnerre
eclar6, et c'est Lous ensem d'applaudissements, Jean
de que vous pourrez lul II a enuslte d6clar6 qu'll
n donner une. \ salt slen leur combat
A chaque instant, celui pour une situation materiel
ue les new yorkaks sur le et spirituelle digne pour
comment le(Pape Pelerina leurs families.
ete interrompu par les I a parl6 ensulte en po
ameurs de la foule. Visi- lonais et en italien,faisant
element fatigue par ses remarquer que le soleil qui
ombreuses apparitions en venait de percer, dtait d6cl
iblic, Jean Paul II, ace dment plus un temps ta-
endant tournm chaque lien que new yorkais.
ois la tete vers la foule, Apres avoir recit6 un No
ui souriant largement ou tre Pere avec les Cardinaux
vant le bras en remercie et Eveques qui, 1'entou-
ent. raient, le Pape a quitter le
I1 s'est ensuite adress6, , alors que
n espavnol, A la commu les spectateurs en d6lire
auto hispanique new yor couvra'ent de leur calmeur
ise et, a travers eux, a la sonnerie de orompettes:-
u.s les hispano-am6ricains 11 s'est ebsuite envol peu
es Etats Unis. Je connais apres de 1'a6roport de la
is asnirations et vos diffi 4Guardia pour Philadelnhie.


PROGRAMME DU



LAMBI




Night Club



JEUDI 4
SHOOGAR COMBO $ 1.00

VENDREDI5 5


UN BON DEBUT DE EEK-END
PRESS $ 2.00


AVEC D. P. EX-


SAMEDI 6 (SOIR)
SOIREE MERVEILLEUSE AVEC LA FOLIE DU
JOUR : LE SHIOOGAR COMBO. DISTRIBUTION DE
CADEAUX OFFERS PAR VERSAILLES BIGIO
FRERES. Adm. 2.00


DIMANCHE "

A PARTIR DE 3 H. 30 P.M: BOOM
AMBASSADEURS $ 1.00


DIMANCHE SOIR

BOSSA COMBO $ 2.00
,*.a T .."


A


COCKTAIL


PANS NOS CINEMAS

CINE TRIOMPHE IMPERIAL


SALLE 1
LE ROI DES GITANS
gtntr6e $ L.50 et 2.00

MISSOURI BREAKS
aMtr6e : $ 1.50 t 2.00
SALLE mIn
A LA MIISE POU ROD
Enitr6e ; $ 2,00
SALLE IV
JE VOUS FERAI AIMEI
LA VIE
Entr6e. ; i.3




CAPITOL
CAPITOL 1


IMPERIAL 1
ZEUDI 4 OCTOBRE 1979
12h 2h 4h G 5;00
6h 9h G 8;00
BLACK JOY
IMPERIAL 2

JEUbI 4 OCTOBRE 1979
RIG '12h 2h 4h G 5;00
6h 8h 10h G G 8;00
SDAMIEN OU LA '
MALEDICTION 2
IMPERIAL 3
JEUDI 4 OCTOBRE 1979

12h 2h 4h G 5:00
6h 8h 10h G G' 8;00
LA VICTOIRE DES
AIGLES
xxx x


JEUDI 4 OCTOBRE 1979 RANCHO CINE


Avant 5h G 5;00
Apr6s 5h G 8;00
LES MOEURS CACHEES
DE LA BOURGEOISIE
CAPITOL 2
JEUDI 4 OCTOBRE 1979

PRIX UNIQUE
$ 1-00
12 h 2 h 4 hres
6 h 8 h 10 hres
LE PARRAIN
CAPITOL I
JEUDI 4 OCTOBRE 1979
PRIX UNIQUE
12 h 15, 2 h15 4 h 15
6 h 15 8 h15, 10 h 2I.
$ 1-00
DEBOUT LES MORTS

CAPITOL 4
JEUDI 4 OCTOBRE 1979

PRIX UNIQUE
$ 1-00
llh45 1h45 3h45 5h45
7h45 9h45
L'HOMME DE HONG KONG

x x x x

ACTIVITIES
CULTURELLES
DE L'INSTITUT
FRANCAI
D'HAITI

Jeudi
MARTIAL DAY,
>
s
(dans le hall)


Mercredi. 3 OctoOre
LA MEGERE a
APPRIVOISEE
J(t-di 4 SEPT
LA MEGERE APPRIVOISEE

ETOILE CkNE
Jeudi 6h30 8h30 G 1;50 2;50
LES ANGES GARDENS
X X A X l
MAGIC CINE
Jeudi 6h, 8h G. 4;00 5;00
MIDNIGHT EXPRESS
Vendredi a 61h et 8h
VINGT QUATRE HEURES
DE LA VIE D'UNE
FEMME
Entree G. 3,00 et 4.00
Samedi 6h et 8h
UN ESPION DE TROP
Entree G. 3,00 et 4,00


PARAMOUNT
LE RETOUR DE
BRUCE LEE
Jeudi 121 2h 4h G 1;50
6h 8h lOh G 3100
LE JAVELOT D'ARGENT
x x x x

CIHE OLYMPIA
Jeudi 12h 2h 4h 6h G 1;50
8h30 G 2;00
TAMO
JUSTINE ET JULIETTE
x xxx

CINE LIDO
Jeudi 12h 2h 4h G 1;50
6h 8h 10h G 2;00
LES TUEURS CHINO1S


Produits? de l Boucherie


etlde i Charcuterie


HAMBURGER


:GRILLADES


' .0
\AO














F~LETi







&OIC
1 o


SAUCISSES'


C.e


COTELE


MORTADE LLE


















POULE T









ROGNON4















TTESTDETPORC'


(SAL


,JARRET'


les meilleurs ,"en vent partout

Place vos commander au 2-1841

ABC Meat Processing Co.


JED 4OCTOBRE 17





.Il't'D 'IOCTORE 979PAGE 5


NOUVELLES DE L'ETRANGER


( )N I'
l.i.'s NON AI1I(1NE.
\ l'.i'N I' (tI)NI1iAM NI'? IA
I 'h l Ni I : M Il .I 1 1 11"
AM I:, 'I'C\AINI-: IAN 4 Il"F.
"\hA1 Sl'.V; I'F1 I.( 'EAN
INI)II-N
N'i i'h ll. I'll'" iV INY i) AIT )

|l lii- I i ,iiv', N' wi Ylll'k
,o l1 1 *\'-,m.nil)le di 1 ONU.
i 'iiti' t''lii ne condamilu
,erllent tid l:i presence mlli
( '.ir 'bi 'll ol' 'ii 'ndi"l .
:I "[ -e Pii m r lll"t rodi (f
,ircet, dlLne do lol. i New

('rtt(, decla altlon, ado,)pt.e
pm.I cinsi'elnsiis sur ]iI'oposi-
I mi d (Cbiba. (Ui preside'


ir so'iiri

1 dvcilt l'I
.1 mmiiv C(I
I I-

0 -




efJR


;l suillt de lI diecouvietrt,
d'lI ulle .i i lld de ucoilbat
.sov Ii li|tIU.i f'or'te de der lx
milllr it triols mille liloA-
Iln(S I't (' lhu'la
I," par' iiupe des lln n all--
rmn-s, (ull (omprenl'ld quell -
(inle (en rll irn res, n'es' .
poilr li i. .s'lnlt, pas arriv('
.1 i1n colselnisis sullr ile c i l
fimniml on d a.s accords dP
('iIn-n Dai\ld. conclls centre
1, ;r''l etl 1 tmttyplt ', nl i une
gondcimnaition ldo I'nite"-
vntion 6 ra6 'ero,.. e'ost i-'
dire de li Franire0. ,in1
lo'x-pmn'-p"0 cnf-"fr'ea!n,
prop,'see pi" In 5 !bLpe.
xx x
FRANCE:
MORT DU
SOCIOLOGUE NICOS
POULANTZAS


I des 11011 nllglles'. aris -- IAFP)
lit' ii'ielleeineit Le sociologue Nicos. Pou
Sde lazas est decide subite
e. me 'nt mercredi. a Par's, ap
11 mentionn des E- 11"did-on at sonitomicile, a
in du pr't sideni ge de 43 atns
c dic reinsidnrc'r N' a Athenes, Nicos Pou
c t l(i"' i' renloei'-r lanitzas elait arrive on Fran
, mClsiapre amb r ce en 1 60. Exile polti.quet
i les Ciraibes a clde 1967i 1974, maitre de
conferee de sociologie a,
S'Unive' ite Par's-VIII. il
Savailj (, ii- rr, i ete charge
d'enseignement h 1'ecole
praltitiue des Hautes Etudes.
Thei)ric'en du marxisme,
N'cos Poulantzas avait pu
blie rinuatre ouvrages en
F "ance' ,, ascisme et dic:a
RENTREE ,i-pe 1,q74) ,les clas.sPs so
RE NTRE rinn eIP nn;talismr
a tii in d'iit 1976). Tt Cri
D ES cn I. D tt'..s" (I '7) pt
T '.T, + ip -" oir. Ie, so-
CLASSES p i11sm". llflpy


ANNIVERSARY.

RES


EN TOUTES

OCCASIONS,

TOUJOURS



SYMBOL

IOE LA.

REUSSITE

STYLOS,

-STYLOS
A BILL


xx v x
L'AMIRAt. PRESQUE
O'.TOGENAIRE
'OEINTEGRE>
DANS LA NAVY
WASHINGTON AFP)
La Mar:-.e amarica'ne vient
de s'cssurer pour deux an-
noes encore l. 3 services de
l'Amiral Hyman R'ckover,
79 anis, don't le temps d'ac-
tivite dans la Navy passe
pour etre un record iLI res
tera au Commandement de
* la flotte atomiquep, a annon
ce mardi tin communioueu
du Pentagone.
.L'Anr al Rirkover est i-
'origine de l'i science ato
miqui applqucs it la pro-
pulsion des na"ires. I] a sou
vent affirmed qu'il n'accep-
terait pas d'tre mnutt darns
les carris de Ii'Sier'i apr5s
57 annees de service actif.
alors qui'll a dpassO deputs
16 ans 1'ige maximum legal
de service.
L'Amiral Ri,'kvr est le
plus ancien olficier en acti
vile dans l'arme amn6rical-
n. ibien queo I General 5 E-
to les Oma- Bradley. 86 ans,
so!t touiours +''ohniqui ment
inscrit dans les rangs d'ac
tive.,


LE BISTROT

Restaurant -- Bar .- Grill

-' Pizzeria Criperie

LE RENDEZ VOUS DE L'AMEIANCF

CHAQUE JOUR~

Menu special Lunch

a $ 3,60

CHAQUE SOIR

DINER DANSANT.

AMBIANCE MUSICAL

Avec "Bistrot Combo"

Mardi Soir -.Vendredi soir

S )

2 TROUPES 2 SPECTACLES DIFFERENT CHA-
SQUE SEMAINE

Dans lci ardins du Bistrot

Une nouvpl!e Attraction

(
GOLF MINIATURE
UN DIVERTISSEMENT POUR TOUS CLUB HOUSE
JEUX BAR CLIMATISE


BISTROT
Tous les iours de

midi a I h do matin

Le Manoi 146 Lalue Tel. : 2-1809


F'MI:


LA JOURNEY DE MERCREDI


BELGRADE (AFP)
L'Arable Sa,)udlte a adres
se mercred! ine s6evre mi-
so iell ltrde itlux partlei-
palnts il la :reinllon mon6-
lal-e Intemnatlonale de B&l
grade merieedi, annongant
clu'elle pnurrinL changer ra
dicalem"nt de politique pe
troilic-e en raison du desor
dre sur les marches des
ch alnges.
Par' la voix de son MI-
n'stre ds Flnances. Cheikh
Mohamerd Abou El Khail,
le nrinclpil evnnrta'eu- de
ri'role dp l'OPEP a averti
1"s ,-nnrlds qrppenfip's c"p
s-. p- 1. fi-'o trpd't'onnelle
r-"nrf mod6-6p' devena't In-
fA-n'hlt on ratsnn ide l'inq-
tf;hl'fl' 0- mo"r"a-s. T.]PS
niii'n inon o0 dilegues ve-
nus de 140 pays.
La reunion annuelle du
Fonrji Monutaire In erna-
t';nal et de la Banque
Mondiale avait e0emarnufe
jusqu'ators par la plainte
des pays occl'Centaux de-
vant les consequences de
In h:aiise des nrix ptt-n-
l1;rs. LP Rqop-repirp rqmpri-
cqnn ai TrTsar. M. Williim
MI ler a 'insi doelrt nier
ce'dl atue los dprniiiA a'
inrn ,n spo tr"n i-iaient
nor pTrn.rafntiol do
71 rn "' -ch n i11lah s r1'P
In f.",ip,,rn n .lf- ire des
pav's indust-ialises.
Ma's M. Miller a egale-
ment ref'iffrme intention
dp- Etats Unis de defendre
coL'e nue coute la monnaie
amtrica'ne siir les march's
des changes. Il n'a pas d6


menti explicitement les
ri tnioUi'rs sur Lun eventuel
noyvLiu plan de defense
du dAl iir.
Pour retabl'r la cinflan
ce International vis h vis
de leur monnaie, les amrli
cans ont fa't valoir a Bel
giade le redressement en
cours de leur balance des
paiemenis et les objectifs
ambit eux qu'lls se sont as
s41nes en mati.re d'6cno-
mfe d'energle.
Les pays du tiers monde,
don't plusieurs represen-
tants ont pris la parole
me-credi, ont soul'gne la
forte degradation de leur
situation financilre. L'en
smnble de ces pays enegis
trera't. selon les dernl&res
estimations, un deficit glo
bal de quelaue 50 mil-
liards de dollars cette an
nue. Ils ont ranpelM les
mesureis propri ies daus le
(nrogramme d'action imm6
diate, que le 5groune des
77. (pays en vole de dive-
loppement) a l1abor6 en
prelude a la conference.
Cts pays ont mentionne
le prix du petrole comme
Iun des sources de leurs
difficult, ah cot6 du ralen
t ssement de l'economie oc
ciden'ale et la montee du
protectionnisme. Cependant,
avec une remarquable una-
n'mite 11s se sont abstenus
de critiquer la polltlque des
pays de 'OPEP. II est vral
que ces derniers, qui appar
tiennent au < Tiers Monde dans les ins-
tances internationales, ont
accord une aide f'nancibre
au developnemcnt tries sup6
rieure a celle des occide'n-
taux.


x x x x x
FMI : OFFENSIVE PSYCHOLOGIOUE DES
ETATS UNIS SUR LE DOLLAR


BELGRADE, (AFP)
Les Etats-Un.s ont lance
une veritable offensive psy
chologique, Mercrodi a B'1l
grade, pour fenber de con.
vaincre les au'orites Mone-
taires internationales et 1'o
pinion publiqut que la va-
gue de defiance vis-t-vis du
Dollar nest pas justified.
Apres les graves soubre
sauns ds marches des chan
ges et de l'or Mardi, le SP
cretaise americain au Tresor
a tenu une conference de
press aux Aurores Merceredi
pour affirmer qu'il n'exis
te plus de ra:son cobjecti-
se. ft ces mouvwments. Mon
s'eur William Miller a in
sister peu apres sur le mIme
theme dans son discourse de
vant la relInon annuell.
du Fonds Monl'taire Interna
tional el de la Banque Mon
diale.
11 a notamm'_nt mis en a
vant le redreseement de la
balance des jalements de
son pays, don't le deficit
strait ramene i a quelques
m lliarus le Dollars cetle
annee ei qui devrait selon
lui so solder par un exce-
dcnt en 1980. II a reaffi me
la determination ddis Etats
Unis d'intervenir massive -
nment sur leS marches si la
baisse du Dollar devait se
poursulvre.
Monsieur Mil'er n'a pas,
en revanche, :ipporte de de
menti explicit aux ru -
micurs pers'.stantes qui lont
etat de la preparation dun
nouveau plan de soutien>
de la devise americaine.


Tandis qu'une intense agi
tation continuait de regner
sur le march de 1'or, le
Ministre Sud-Africain des
F.nances, Monsieur Owen
Horwood. a saisi 1'occasion
de la seunion international
le de Belgrade pour plai-
der le enforcement du ro
le du metal Drecleux dans
le system monetaire.
Ce souci, exprime il est
vrai par le representant du i
principal producteur mon-
dial de metal jaune, ne
stmble aucunement parta-
ge par la plupart des au-
tres delegations Le Secre-
taire americain au Tresor,
rejoignant le sentiment ex
prime par nombre de ses
colleagues eu- opeens, a de
clare que la hausse de 1'or
etait un phenomene specu
lat f sonsi.
La deuxieme journeie fles
travaux officials de Belgra
de a ete marquee, gale -
ment, par intervention
drs Porte-Paroles des group
pes de pays africains et La
tino-americains. UI.s ont ap
pele le FMI a lacillter da
Iantage 1'acces des pays en
'evelopp m-nt aux credits
qu il distribute, soulignant
les graves d fficultes quils
rencontlrentl A la suite du
ralentlssemcnt 6conomique
de 1'Occident industrialise.
Les travaux du FMI et de
la Banque Mondiale, aux-
quels part:cpi nt quelquei
3.000 delgues venus de 140
pays. so poursulvront jus -
qu a Vendredi.
x x x


CENTRAFIQIOE PREMIERE EXPLICATION PUBLIQUE
GOUVEHNFMENT FRANCAIR
PARIS, (AFP) Centrafrique ?'. Il a egale
L-' Gouverement fran ment souligne que la praise
gas sest explique pour la de pouvoir a Bangtu s'etitt
pr(m ere for's publiouemcnt effectuoe > et
Mercredi. dans le cedre des que la population avait pu-
questions d'aclualite & 1'As bliquement expr me sa sa
semhlee Nationiile.: sir la tisfaction,. I1 a efn'n in-
politinue mence h 1legard sister sur le fait qu'aucune
de t'Etat de Centrafrique vo x en Afrique, mises at
Le M nistre des Affaires part celles du Ben'n et de
Etrangeres. Monsieur Jean la Libye, ne s'etait elevee
Francois-Poncet. en repon- centre l'action de la Fran
se it la question d'un depu ce.
te communist. Monsieur Ro Monsieur Raymond Bar-
bert Montdareent. a affir- re, d& son cote, a affirmed la
me que la e'rance n'avait total solidarip du gouver
pas cl"ntention de se subs- nem nt avec le Ministre de
tituer au people centrafri- la Cooperation, Monsieur Ro
ca'n pour choltir ses diri- bert Galley, alors que Mon
geani's. II a irec is qu- Is sieur Alain V'vien (Socda
rcpr6s-nitants ;'5s cou,'jnrts 1iste), avait ri'clame au
de 1'oppnsitioT' t 1'ex-empe nom de son group la de-
r ur Bokissa 6tatent en m ssion immediate de Mon
train d'arrive: I Bangui et sieur Galley.
que Monsieur Ange Patasse, Dans une atmosphere agi
Premier Ministre de Bokas tee, Monsieur Barre a d6 -
sa jusqu'en 1077, arriverait clare que le t nistre de la
Jeudi martin dans la capital Coop6ration avalt 1 estime
le Centrafricaine. et la confiance du Presi -
A propos di transfer A drnt de la R.publlque, du
Bangui de MoVslear Da.'d premier mn'stie et de tous
Dacko. Monsieur Francois ses collegues. sJe vous si-
Poncet a justified ainsi 1'at- gnale quc je n'ai pas 1'inten
titude de la France : vions-nous ignorer un appel dent de la R6publique de
6manant de colul qui avait mettre f'n aux fonctions de
eti le dernier chef d'Etat Monsieur Galleys, a-t-il a
d6mocra'iquement elu en joutd.


AGENIE
~ffAOELLE


ii


VOUS PROPOSE


8 fours au MEXIQUE



DU I AU 8 DEC.EMBRE 1979



au prix incroyable de


$699.00


CE PRIX COMPREND :





. Le billet aller- retour Port- alu -Prince



Miami Mexico Acupulco Miami


SPort a u Prince




. L'hebergement au Mexique, en chambre



double, dans des hotels d9 luxe [3 nuits


a Mexico a l.Hotel Maria Isabel, 1 nuit


a Texco


a l'Hotel Holiday Inn, 3 nuits a


Acapulco a l'Hotel/ Hyatt Rqgency]


i


S., Les transferts aeroport hotel faeroport


... La visit de la ville de Mexico



... La visit des1 fameusee Pyriamides



de Teotihuacan et de La Basilique


de


Guadalupe


... Une excursion a Cuernavtaca


et Taxco


. Une mini-croisieredans la Blaie


d 'Acapulco


... Le port d


le 2 bagages;



services a l'


les taxes et


hotel


Un Guide-accompagwateur


A 0 Un arret facultatif a Miami au retour




Le nombre de places est limited Contactez nous au plus vite pouo

inscription et reservation.-




AGENCE CITA4DLLE


35 PLACE DU MARRONINCONNU4S

TEL : 25900


-~ ~ ~s Lr..r~ ~~ ~ -A. ~aC5~ ~c.---JJ ~AD~kAL' -


t


JF:LLIJ-1 O TOB F 179


t
t



















EL

a
s
A

e
e
a


I


I






IIPnIu II ..... ..... J U C l7


| CINE THEATRE TRIOMPHE PRE ENTE I

Midl 2 hebres 4 hcures I en permanence) 6 heures 30 et heures 30


CE SOIR
S S'ile 1 $1.50 e1.50 et 2.00 Salle $ 1.50 et 2.00 Salle III $ 2.00 Salle IV $1.50

Le Roi des Gitans Missouri Breaks A la mist pour Rod iV JE VOUS FERAI AIMER JLA VIE
,,.T 7 -- -'*amaml - --i7-. -- --- i v -jou^,^-. w .' 'a f~ ^^Wfvaa P- maw '=' Ga sr *a- *


NIC'ARIAGUA

Cinq diripeants ouvr"ers accuses

d'avoir ete des in ormateurs

Somozistes


MANAGUA, iAFP)
Ciniq itlii. ,,. touvriers
arrcles 11 y ,t qioelques
luos iat Nicraguta onLt ele
wcuse d'avoir travaa l1e corn
mie in forrmateor s ci i -.-,inop
Sominlslte. a indiati6 Mer-
credi I iolirn,.l 11 Irri
lida,' organ, ulliciel du
Irontl Sandinast".
Li Journal attirme tenir
Sl'inormation iec Monsieur
Camilo Cordoba, Direccteur
ad oint die's services de a6
curitr nicaraguayens.
Barrieada., precise que


parmi les cinq lirignants fl
gure Ivan Soza, un mili-
tant Trotskyste arrete vol-
ci trois j4urs a Granada
et don't ses camarades at
firment qu'il a ite tue, sans
que ct toe version alt pu
ftre confirmee.
Scion .Balrricadj.,a, les
cinq p arsonn;s ar,'-t6s se
faisaient passer pour des
dirigeantis oivnrers sous 1 an
cien regime Somoziste,
mais etaient en fait odes
informateurs d ila dictate
rea.


INSTITUTE

de Sciences Economiques et

Politiquies

(J. C. Dorsainvil)
24, lere. IMPASSE LAVAUD, Tel. : 2-3794

11 est porte a la connaissance des etudiants es-
sciences econumiques et polilques que les course de
l'annee academique debutent le 10 Octobre 1979, i
5 heures P.M., au siege de t'Institut 24, lere Impasse
Lavaud, ofl les inscriptions sont ouvertes de 8 hen
res A.M. a I h. I-.M. et de 3 h. a 6 h. P.M-
Intelleotuels de la province, voici un foyer de
savor universitaire qui suit 1'enseigne a son domi-
cile par le biais de COURSE PAR CORRESPONDAN-
CE. Oil que vous soyez, au Cap, aux Gonaives, a
Port-de-Paix, ai St. Marc, aux Cayes, a Jeremie, etc.
(cultivez votre jardin !
Tel qui r6veid'acquerir un metier et des connais-
sances, dignes de nofle temps, s'inscrit a 'Institut
of6 se forge une conscience humaniste et techni-
cienne.
L'enseignement des Sciences Economiques et po-
litiques porter sur une duree de trois ann#es con
secutives. Un diplome de aGegtion de l'Economie et
de l'Etat sanctionnera la fin des Etudes Universi-
taires, apres la soutenaree d'un memoire sur un
theme pconomimque ou politique...

CONDITIONS D'ADMISSION

1.- Le Baccalaureat (1,re parties) nest pas requis
2. Un Certificat de bonne vies et moeurs
3.- D)I'X (2) photos d'identite

Programme dies Cours

Professeurs
lore Annee

1.- Introduction a la Science Economique
RONY DURAND
2.- Introduction a la Science Politique
RONY DURAND
3.- Sociologie Generale


4. Statitique


ACIIILLE ARISTIDE

JULIO P. FIEVRE


5.- Philosophie (Lecture de Descartes)
ROGER GAILLARD
6.- Capitalisme et Croissance
Mme. MARIE ANGE DURAND

c,. Annce

1.- La Problematique du Developpement
RONY DURAND
2.- Societe et Langage
w PRADEL POMPILUS
3.- Recherches Historiques
IIENOCK TROUILLOT
4.- Relations Internationales (1870-1945)
EDRIS ST. AMAND
5.- La Pensee Politique
LAURORE ST. JUST
6.- La Gestion des Entreprises
J'ACQUES LORTHE
7.- La Monnaie et les Banques
Mme. MARIE ANGE DURAND
8.- Les Finances Publiques
JOSEPH EUGENE

3d. Anne
1.- Planificat,6n de I'Economie Haitienne
RONY DURAND
2.- Relations Internationales (1945-1980)
EDRIS ST. AMAND
3.- Methode des Sciences Sociales
ACHILLE ARISTIDE
4.- Journalisme
ROGER GAILLARD
5.- Comptabhlite Nationale
JOSEPH EUGENE
6.- Theorie de 1'Ideologie
RONY DURAND
DROIT D'INSCRIPTION D'EXAMENS ET DE DI
PLOME $ 12.00 PAR AN
DROIT DE PARTICIPATION $ 20.00 PAR MOIS
Dr. Rony DURAND, Directeur


AJACCIO tCORSoE) nAr l)
L'Union Internataonale
des Journalistes et de la
Press de Langue Frangalse
(UIJPLF) a adopted une re
solution, mercredi, consta-
tant la mauvaise situation
du frangais dams de nom-
broux domaines et propo-
sant des measures pour y re
medier.
Les delegues de I'UIl
PLF tiennent, k Ajaecio, de
puis samedi dernier, leur
quinzieme congress interna-
tional sur 1e theme rle
franqa s, langue de tra-
vai.1, 't ..
Dans ce texte, les journal
listes affirment que le fran
cais est plus rmal et plus
rarement utilise dans les
changes scientlfiques, tech
niques et diplomatiques in
ternationauxa. et deplo ent
ue, dans les pa occiden
faux isurtout, scr'ntifique et technique

Remercdements

Brouger Manufracturing
S.A fabricant d'appareils
Sanitaires en iMarbte d& Cul
t.re reme-cie: Le Presi-
dent de la -opublique et
Madame Franc'ais Duaa -
lier, le Comile d'oreanisa
tion de la Foire du 22 Seip
tembre sous la superrTision
du Departemon, de l'Agri-
culture des Ressources Ni
turelles et -lu Dev"loppeo
mont Agricole, les organis
mes d'Etat qui )nt apporte
le mellleur d'eux-memes
et toutes les resources tech
niques en leur pouvoir pour
organiser cette Foire
Ils nous ont donne 1'oo
portunite de montrer au
Public nos products nou-
vellement faorliques en
Haiti.
S Nos remercieanents vont
aussi-d'une fa- on ep( {ans 6f
au Secretaire JEta' f
douard Berroutet di payaiit
de sa presence la supervi-
sion de l'orgaaisattan.
Les Agronomes Adr:en et
Thony Germa.n qui ont
montre un interdt nota-
ble a aider tous ceux qui
contribuaient a la reussite
total de 1 xpo. Nos re-
merciements vont aussi a
tons les Ingenieurs. anils et
visiteurs qui ouL manifesto
un enthousiasme accuil -
lant au Stand de la Brou
ger & Cie.
Nous proometajns doe ne
pas deccvoir 'ieur Espoir en
offrant un product to hau
te quality da's prix corn-
petitifs au nivau d' ,n qua
lite equivalen e.
Piir la Brol'or A: Cie
Edouard A CRAAN
Manager General et Direc
teur des Ventcs.


a exprime presque unique-
ment en langue anglaiuee.
i.s jouninalihaes propo-
sent notammnent la crea-
tion 4'un office interna..o
nal, charge de souLen.r les
publications en langue
franqaise, et d'une revue
international de haut ni-
veau et de grande diffusion
en langue frangaise, dans
to domaine de la recherche
biologique et madicale.
Enfin, les journalists at
tirent attention des agen
ces de tourism sur 1'inva-
sion de 1'anglais et du
nfranQaisn> et 'nvitent leurs
colleagues francophones a
refuse les emprunts system
matiques a 1'Anglais.


SALVADOR "
APPET. A LA
GREVE APRES
LA MORT DE 4
SYNDICALISTES

SAN SALVADOR, (AFP)
L'opposition Salvadorien-
ne a appeal a une grave na.
tionale Jeudi et Vendredi
afin de protester ,'ontre
l'assassinat le quatre, syn
dicalistes paysans don't les
corps, retrouves sa-nedi der
nier pres d'un post mili-
taire situe a uul'tule 25
kilometres de San Salva-
di.
Les cadavres des victims
ont ele transports clans la
cathddrale de San Salva
dor, occupee depuis mardi
par des memir's asrmes du
bloc populaire revolution-
naire (BPR), en signed d?
protestation .ontre la ,va-
gue de repression, frap -
pant les travailleurs agri
coles. L'inhulm tLiOn aura
lieu Jeudi et les coserva-
teurs rstiment qut 1le pour
rit donner ilfu a de nou
v eliLs manife3,ations con
tre le gouvernemrnet du
President Huvnberto Rome-
ro
D'ores et deja le BPR deU
crete trois Jiours de dpuil
et prevu plusie'irs r6unious
de masse au siage de l'Uni
versite Nationale.


LA VIE CULTURELLE



LE ,FRANCAIS,PLUS MAL ET

PLUS RAREMENT UTILISE,,


DEPART POUR
LE JAPON DU
CHEF DE L'ETAT
ARGENTIN

BUENOS AIRES, IAFP)
Le General Jorge Rafael
Videla, chef de 1 Etat Ar-
gentin a quitti Buenos Ai-
res Jeudi, pour une visi
Le officielle dune semaine
au Japon 0 ui dolt comment
cer Lundi procnam.

Le Fres:aert videla dolt
signer d Tokyo 'divers ac -
cords de cooperation bilate
rale.
It est accompagne d'une
delegation comuprenant ho-
tamment des hommes d af-
faires et des industries.



COLLOQUE SUR
LES LANGUES
NATIONALS
BAMAKO, (AFPi)
Un colloque international
sur la valoiiction et l'in-
tegration des langies na-
tionales dans les systems
educatifs, s'esr ouvert Mer-
credi b Bamako. 0 t
Organise par la direction
national doe t'alphabetisa
tion fonctionniele et de la
linguistique appliquee du
Mali, ce colloqrue rcgroupe
pour trois jouis des dele -
goes des pays membres de
la conference des Ministres
de education des etats d'ex
pression frani.aise venus
princpalement d'Afrique,
d Europe, du Canada ainsi
que des repreentants d'or
ganismes internationaux
tels 1'UNESCO et 1'Agence
de codp67ation culturelle
et technique (AGECOOP).
Monsieur Modibo Keita, Di
lecteur de Cabinet au Minis
there Malien d- education
a fait etat dc 1'experience
de son pays oh Kquatre pre
mieres ecoles fondamenta -
les utilisant le Pambara
comme sehicule et matiere
d'cnseignement, ont ete lan
cees le ler Octobre 1979
dans des conditions favor
bles a une g,- rmali.tatiiu :'a
pide>a.


LETELIER :
Comn unique
du Ministere
chilie* des
Aifai-es
Mtrar e0es
SANTIA 0. (AFP)
l,e Ministere chillIn-d
Affaires Etrangeres a affir-
me mardi que le recent ju
gement sans appel de la
Coar Supreme relusnt 1'ex
tradition vers les Etats -
Unis des trois officers chi-
liens dans le cadre de 1'af
faire Letelier, etait une de
cision strictement judiciai-
rc ne relevant en aucune fa
gon du pouvoni executif.
posee de juges profession-
nels de haute capacity ju-
ridique, d'une giande hono
rabilite et d'1u.6 indepen -
dance absolute precise le
communique.

Parmi les trois officers
don't la Justice americaine
reclame 1'extr ditim, figu
re lI gefrLral Mastel Con
treras, ancient chef de la
(eD;na> iPolice secrete chi
lienne aujourd'hui dis-
soutei. Selon la justice am6
ricaine, les trois officers
elaiint impliques dans l'as
sassinat. en 1976 -t Washing
ton, de Orlando Leteller,
ancient. Ministry du Presi -
dent Salvador Allende.



Arts VFminins

Apprenez a .onfcction-
ner vous- meme vos robes,
inscrivez- ious a 1 ecole de
coupe et de couture Feminin)e j> t les course de-
buteront le 8 Octobre pro-
chain, vous avez le choix
eotre 3 groups : le matin
1 are1r mid- on le soir

P iur tous renseignements
complemnutaires. fates une
visit aux Arts Feminins, La
luc, 91 ou telephone au
2-0863


Ragssoul Labuchin vient
de publier un reCueil de
nouvelles sous le titre e,,o
cater, poetiquoe : Et la
fete sera belle...> (83 pa-
ges, Editions Deschamps).

Quatre nouv, lies compo-
sent le recue:l don't deux
opt ete ddjLt publiees sepa
recent : Mamona, fille de
l'etang, le loup garou -
blanc, ficus ( n ~ollabora-
tion aver. Michaelle L. Me
dard) et Grenadine.

Ceux qui on. deja lu ces
deux derniers texts ont
une idee de la conception
de Rassoul Labuchin dans
ses nouvelles : souffle poe
tique, histoire tiree de la
tradition ou de la vie hai-
tienne, et le tout enjotive
d'idees-fotces

Dans ,Mamona, fille de
1'etang> par example, Ras
soul Labuchin rejoint un
Justin Lherisson de la Fa
mille des "it'es Cailles>
et, d'un. facon general,
les rom.,ciers de la Ron-
de, en ce sens que, dans la
trame de cette nouvelle, la
politique, le social jouent
un important role, meme il
est A se demander si l'his-
toire evoquee n'etait pas un
pretext. C'est peut-etre la,
selon M. Loon F. Hoffman,
un defaut du Roman Hai-
tien, et qu'on retrouve chez
Labuchin dans ces iiouvel-
les. mais, selon d'autres cri
tiques c'est un peu une ca
racterib.que e, fb ce point
de vue, I'auteur de ( fete sera belle n'a point
fait exceptions A a tradi-
tion
Mais, c'2st 'ans doute
dans < blanc,> quoe assoul Labu-
chin a trouv,- toute la for
ce de cc genre delicate quest
la nouvel.e. Simple, oft
i'h'sLoire est liee a 1'enfan
ce de 1 auteur ce terri-


toire elle-memre, en d'au-
Atres terms, sans que cc
que chartie d'idee, cette
nouvelle ne so.t genie dans
son derouienmint. clair, oh
le style, un style tout a
fait poetique vous emporte,
emporae vers cotte parties
saine de nous-menmes quest
notre o' nfance C'st que
Rassoul Labuclrn, dats cet
te nouvelle, oni la politir
que, le social ont un role
n'arrete pas e1-lh. C'est
tout ce qui fonil la valeur
de ce texte
W. L.


POUR LA
RENTREE
DE CLASSES
Faites une visit -U
MONDE CHIC, oi vous
trouverez le plastique'
pour recouvrnr les li-
Svnes dacron et chainm-
bray, tete d'indien super
rieur en blanc et cou-
leur, oile de fil en 60))
de large, pyjamas pour
infants et gdes person
nes, draps pour tou-
tes dimensions de lit.
plastique superieur pour
table et rideaux, serviet
tes de bain etc.

pour les bebes

robes, brassieres, chemi
ses et draps brodes, ain
Ssi que les draps four-
reaux pour grands ber
ceaux, brassieres et ban
des en tricot, couchet
tes, moustiquaires etc.

Pour la peau

Le savon Duvex pour
peaux spches. le savon
rose et cocombre, et le
savon Cologne
Une visit s'impo.e a
vant d'aller ailleurs

Au Monde Chic

Rue du Mafasin te 1':
Stot 89


Les cours s-ront couron toire, seicn St. Exupery. ofu
nes par u:. e>xomen super- chacul e.:t sorti sans
vse par 'e De2prtement des pour a.u iin qui1 y est cou
Affairs Socials 106 pure ensure la trame et 1hi'


;JEUDI 4 OCTOBRE 1979.-


LE aNOUVELIISTEi


PAGE 1




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs