Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/10477
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: August 21, 1979
Copyright Date: 1979
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID10477
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text
COLUMBUS MEMOR1I
LIBRAF,"(


il'ar Claude MOISY)
WASHINGTON, (AF4--
En reaction a *1 alffaire
Aiidrw Y Ioungi,,. les dii--
gi;tl norl ilrs amni0ricains out
enlr,,pris depuls Liundi de
provoquer un i 'hangement
dains I ploliti tues des E
(als-Uills ill Proche -
Orilelt eln sc rapprochant
spi ti'iilaliri'men r de l'or-
aiin.saliOii de libtrntion de
.la Palestinu
I deli Lunei t tn rou
pe de er.sonnalitiles noires
conidit par le l-everend Jo
st ph Lowery. President de
l:1 conference des diri -
gealts chretieus du Sod
(Southern Christian lea-
dcrship conference), a ee
a New York avec Monsieur
Zedhi Labib Terzi,' obs"rva
tour d1 1 OLP aux Nations-
Unius. c.onlstitue la mar -
qill' I a plus pectaculaire
See .1ior d.' ,Li .sympjthice
crol.s andte ' 1 Amerique
Noirl' pour la cause pales
tinienlin
C cal un i vnt'm1nit d au
I .It p iis in ,'ort'lint qte
liilcii lei. 1, .s rebondissp -
mnintci du prol'bleme du Pro
cli-Ori'nlt n avalent enco-
re ,ii1m-ais vrai.iient remis
en (iutst1in 1.1 solidarity
des ml1litan t.s inoirs et
Juifs dans la liut' ,pour la
i'l'eilse des di+,)nta civiques
Le chanmitc nt d attitude
d0es dirigeants noirs est le
rec.sultat de l. admission,
I semaine dTn1'iL're. de
Monsteur Andrew Young,
Amnbassad'?ur americain
aux Nations UT; i il, un noir
de Georgie. cI.e,avoue 1u-

APRES HAITI -- CUBA


La production sucr;ire se
beurte. dans le Nord; a de
multiples problimes- Telle
est la conclusion a laquelle
a permits d aiboiuitir la vis;te
d information tffectute; en
fin de semaine; dans le
Nord; par le Secretare d E
tat aux Affaires Sociales;
M Hubert de Ronceray.

ECHOS DE
ST JEAN DU SUD
Les voyageur's qui revien-l
nenIt de St. Jean du Sud
sont unanimes a reconnai-
fIre 1'etat, de delabrement
de cette bourgade qui sem-
ble s'enfouir de plus en
plus dans 1'oubli des auto
rls fe la capital at des
respqnsables regionaux.
ComUe pour r6pondre a un
movement quasi general
qui s'est accentua pendant.
quelques temps dans certain
nes villas de province, St.
Jean du Sud a perdu de
tous s s alttraits. de sa vie,
de sa chaleur. Et cela mal
(voir uilte page 8)


bllquement par le Diparte
inent d Etat pour avoir eu
tiun entretien clandestine a
vec Monsieur Terzi, central
recent a la politique affir
mee de son gouvernement
Les amis de Monsieur
Young ont estim6 que, mal

(Voir suite page 7)


NATIONS UNIES (AFP)
La seance du Conseil da
Security des Nations Unies
sur la question de l'exercice
des Droits des palestiniens
aura bien lieu jeudi comme
prevu et sera presidee par
M. Andrew Young, represent
tant demissionnaire des E-
tats Urns b I'ONU.
Telles etaient les previ-
sions lundi a 'ONU : ceci
malgre l'echec de la mis-
sion Strauss, don't les Ettas
Uni esperaient qu'elle leur
aurait permis de presenter
au Conseil une resolution
< sur la ques-
tion palestinienne, et en de
pit des deniers rebondisse-
ments de 'alifaire Young.
dans lesquels le diplomat
americain, encore en post,
a qualified de sition de son Gouvernement.
Tandis que lIe Diplomates
ia 1ONU expriment leur stu
uefaction devast un style


Une victoire certes Mais...


La selection inationale cu der indiscutable au nivea
b11me a regaip.ne ses pena- de la Caraibe. Notre vict,
tes depuis dillanche der- re obtenue de haute luttc
ii r1.r. et 0'est ma, intenant aux depens di. cubains q'
uii nouveau t urnant qui pourtant n'ont jamais den
s iannonce avec la 3c series rite. servira peut etre h ri
de la phase preliminaire des dorer malgre tout le pasn
jp ux de Moscou 1 annee pro prestigieux donu jouit not1
chaine. Haiti attend en ef- equipe de football nation
if'l le vainqueur du tournoi a l'exterieur et surtout a
Surinirm -- Trinidad pour pres 1'echee haltien au pre
in designation de son future mier tournoi des Nations d
adversaire' Evineer meme la Caraibe
d' ii'nlemeint la formation
dc 'enirainecur Hernandez, II faut neanmoins adme
',! dei'i un1' 4tane assez tre que cette victoire a 1'i
Or n '.iri'e -urmnntfe par rachde face a e1'quipe cllb
Is, .Noir et R"uge, qui cher ne reste aux yeux des su
ient cnco:e ila voice du lea porters vraiment peu co0


Au Ministere de la


Jeunesse et des Sports


I: liir l al, n qu'a ut u
1] iin dellii v illu local
(ii M ll lcnl' dC la Jeulicse

l 1I t' L(eon, BBols Virnna I, la
(cr; U oi(iiIc de r(,inls de di-
p] mi' ( t dll cfrtilicat.s aux
l "i '11' 4 i (l du A iipte de perfect
-( ,nwmpl, cl d(- recvclaiRe
w'- ,Ii o \1):I!r ;la division d'
dlii'tllon 1111 ysil(lIle t Slporti
v,' d,, .e Miln.istere. du 16
ll '11 a;u 4 Aoitl. Elle de
V;i ;iV')llr l11i'u a la m i-
t-ntps Idu mltch Haiti Cu
ba, samedi dernier-

l s du1111' cen aine d ('11
I.'illelIl'"- I iloo Lball, basket,
volley-ball d'anciennues ve-
dc' l(s sportivess de la ca-
p1iale t0 des dilforentes vil
l1.s de province, avaient par
ticip6 a r11 5I age qui fut le
premier idul elnre a tre or
ganise chez nous.

Comr- il avail eta prie-
vu, le s partlipants qui ont
ree.u la nolo minimum de
12 sur 20 oeto recu le Bre
vot d'Etat qui les habilite
ra a*. entrainer des clubs
de lre ou de 2e. division
nalionale et une selection
regional.


au
oi

iui
ne
e-
se
re
al
a-
Pe-
de


et
ar
ba.
p-
n-


Les sagiaires qui ont ob
tenu la note minimum de
14 sur 20 assisteront au
ours de perfectionnement
de cinq jours pour obteni'
i i plome dentraineur fe
deral, ce qui les habilitera
a entrainer une selection
national.

Les heureux elus idont
nous publierons prochaine-

(Voir suite page 7)


vainante. L'entraineur Re-
no Vertus qui a eu routes
les pines du monde t reu-
nlir ses proteges a quelquies
semaines du tournoi devra
sans aucun duute repenser
sa formation type ou tout

(voir suite page 8)


REVENUS DE
SANTO DOMINGO
Les Confrereres
Charlier et Michel

Ce martin, sont revo1nus
de leur stjour de dix jours
en Republique Dominicaine
nos confreres Dumayric
Charlier, co-Directeur du
Mal'in et Georges Michel de
Radio Metropole,
Pendan'it, leur sejour. OGeor
ges Michel etl Dumayrie
Charlier ont e(1 recus par
Mme Renee Klang de Gu-
zan et plusieurs officials
dominicains.

Au term de leur visit-,
Uis out eu hier un entre-
tien prive de quarante-cinq
minutes avec le President
Antonio Guzman en son bu
reau au Pallis National.
A cet entretien, assistait
le Dr. Nelson W. Mtendez,
niirecteur du Bureau d'In-
formation et de Presse de
la presidency.


Une delegation comnosee
do plusieurs Magistrats et
Juges de la Capitale et, de
la province ren-asentera
notre pavs i la 21e confer
rence sur le droit humani-
taire international qui se
,tiendra du 25 au 31 Aofit ab
Porto-Rico.
x x x x

La delegation haitienne
qui doit prendre part a la
r6iinion ordinaire de la Conn.
mission mixte statuant sur
lade exterieure accordte ou
a accorder ai notre pays. est


L un des problmes; sou-
leve par le Directeur de I'U
sine Welsh; qui est I uni-
que us;ne sucriire du Nord;
est 1 inclemence de la natu
re A son avis; le gteime plu
viometrique du Nord; princi
palement en cette annte; a
aggravt la situation. Ains;
done; la production de 1 U
sine a chkite; pl-ngeant aus
si 1 administration dans des
conditions economiques diffi
c'es. C est cela qui; da-
pres le Directeur de 1 usine
Welsh; explique le retard
m's par 1 Adminigtration de
1 usine a s 'acquitter de ses
obligations visia vis des
planters.
D apres certai'is observa-
teurs; cette difficile situa-
tion; rapport antre corres-
pondant; pesera pour long-
temps tris lourd sur la
production sucritre dans le
Nord- Les planters d6cou-
rag6s vpnt abandonner la
culture de la canne it ucre

(voir suite page 6)


DIRECTEUR LUCIEN MOIUTAS
ADMINISTRATEUR Mme. Max CHAUVET.


LE DR

6

do


qui depasse le franc par- que M. Bishara continue an UlU
Ire habitual de M. Young. et qualifier de swut i. fait in
plus encore devant le fait nocente>. Comme le s
que le President Carter ju L'Ambassadeur koweitien, journaux de I
ge bon de le maintenir pu qui represent les pays ara le beaucoup di
bliquement h la tete de la bes au Conseil de Securite, tique des mil.
delegation, a ors quun ad a informed M. Young que gles vietnamie
3ont de M. Young pourrait ceux-ci insistaient pour que sent leur pays
facilement pr n-dre sa p'.a- le Consei! se reunisse jeudi barcation de f
ce, cc deriiier a engage lun comme prevu ct se pronon tant les perils
di en tant quo President du ce vendredi par vote sur un la recherche
Conseil de Scurit6 les con mIas on ne pc
sultations qui precedent tou tVoir suite page 7) I'accent sur
te reunion du Conseil.
M. Young et son adjoint,
M. Donald Me Henry, ont Rhod sie: Apr
dejeune lundi avec M. Yac- i lhod' 5 iepr
coub Bishara, Representant g u
du Koweii. qui venait de de M M
rentrer A Nev' York. C'est de M M M ug
dans l'appartement de ce
dernier que s ait dtroulee Londres (AFP) La d4ci- d'autant plus
la fameuse rencontre avec sion des chefs du Front ministratious
l'observateir de I'OLP, M. Patriotique; MM. Joshua successives
Zehdi Labib Terzi. L'on Nkomo et Robert Mugabe; maintenu que
peut imagler que la con- de participer a partir du 10 triotique ne s
versatino a porte sur les septembre a la conference clu de negoci
suites de cettr rencontre, constitutionnelle de Lon- du rcglement
.res...r ha .....cca, o.... i lemen.o u..


dres sur
ble avoi
le hyp
sur cette
que; est
Whiteha

cueillie
ment c\
lieux


parties dimanche martin a
delf.ination de Washington
oil se tiendront cette fois-
ci, les travaux. Elle serait
de retour vendredi.
x x x

La direction du prolocole
du Department des Affai-
res Etrangeres et des Cultes
vient de faire paraitre un
fasclcule contenant essen-
tiellement (ou exclusive-
ment) la listed des officials
du gouvernement haSltien
(juillet 1979). C'est une bon
ne initiative, dans la mesu
re oii cc fascicule permet-
tra a plus d'un de prendre
connaissance de l'ossalure
humaine du gouvernement
et de faire le depart entire
les sofficiels> et ceux-la
qui ne le son't pas.
x x xx

Contrairement h ce qui
avait 6tt annonct dans la
press, le nomme Eddy Dou
yon qui serait implique
dans l'affaire de fraude -'
la Loterie Natlonale, n'au
ralt pas dtd arrete par la
police. Les services de se-
curite de l'aeroport et du
service de l'immigration ont
formellement ddmenti 1'ar
relation d'Eddv Douyon qui
res*e lntrouvable.
D'apres les renseignme-
ments recueillis hier lundi,
les policies auraient d'cou
vert le passeport de Dou-
yon en son domicile et l'au
ratent confisnut sur ordre
du directeur g6ntral de la
Loterle Natoonale.
x x x x

Cottfe somaine urendra
l'avlon a destination de Pa
nama M. Antoine Tassv. d6
laru6t du oulvernpemntf hai
'tien & une conference lati


L'achevement prochain de
la route du Slid crec un
engouement dce pluo en plul s
marque pour li'dustrle toul
ristique.
Get engonement 'isl en-
tretenu et encourage par la
venue aux Cayns et dans
S.S ellvirons ''i l nooinb;'e
de plus en pls grand cld
tourlstes letrancrs e' lde de
velopp( ment a un rvthme
dc plus en pl.- rapid dui
touA'is lil ili c lt l'51' '.
Au pomnt de \ ue physique.
!a region ilu -ud C.st 1 lune
dOe plus b( lie; du pays d i
belles aIl'ees e verduro, dce
bel'les place's ;' Aquin. aux
Ca 'es i Porl St'nlil. ie+...
S elei ne dis0osce d'at raits
historiques d'importance,elle
a, oi-n tail e 111 ain i '(e d.e
piTomlere,, dce randes possi
bilites dc'(xplo i:.tion touris-
tique (Saut M.:0tlurine, gle-o
lece. Camnp Pcrtin,. eltc...
Toutefois, oni ne peut pas
encore parle: d'industrie


no-americaine sur le sport
et 1'education sportive. M.
Tassy est le directeur de la
division d'education physi-
que et sportive de la Serer
taireroe d'Elat h la Jeunes
se et aux sports.
x x x x

Hier lundi a eu lieu au
local de la Secretairerie
d'Etalt. de la Jeunesse et des
Sports. la ceremonie de re-
mises de diplomes et de oer
tificats aux participants all
sfage de perfecftionnement
et de recyclage pour central
neurs organism le mois der
nier.
x x x x
Dans la nuit de samedi a
dimanche, un bus et une pe
tie volture joo naise sont
enltrs en collision sur la
route de Carrefour. La voi

(voir suite page 6)

cREATION,
DIMANCHE, D'UNE
ASSOCIATION
DiMANCHE,
HAITIENNE DE
COSYI.{TOLOGIE

Nous avons rencontre hier
martin au studio de beauty
Moni No. 2, a Lalue, quel-
ques es'h6ticeennes qui nous
ont fait pa.t, de la creation
d'une association haitienne
de cosmhtologie, qui semble
6tre le premier fruit pal-
pable de la visit en Haiti.
de Mme Josephina Martinez
de Cabrera, docteur en Cos
mdtologie (depuis 1968), de
nationality dominicaine et
crtatrice des prbduits de

tvoir suite page 61


oulignent les
Miami, on par
u sort drama-
uicrs de refu-
1: qui1 lais-
h board d'em-
or uine, affront
de l'ocean a
d'un have,
i.te pas assez
le, peripeties



bs l'ac<


Lbe et

que des ad-
britanniques
ont toujours
le front pa-
aurait etre ex
nations en vue
t du problem


ela !ilolesie; scI- rInodtsII.
r level la principa- Parallclement: les offi-
otheque qui pesait ciels britanniques s'effor-
e initiative britanni cent de minimiser l'impor-
ime-t-on mardi a stance des reserves expri-
\1. mnes par M. Nkomo sur le
decision a utt ac- inan du gouvernement de
avec un soulage- Mme Margaret Thatcher
ident dans les mi- pour nueltre tin aun confl'lit.
gouvernemnentaux; En rejetant la recomman-


tcurlstique :iux Cayes. 11
faudrait qu'il ait d'abord
les tourists, cu'lls vien-
nv1n' t T1 n'lexi.te aucune in
fristlrucilure pr'paree i cet
effet Los hotel's des Cayes
ne totalisent pas 100 cham
bres. On en cnrnpte d'ail-
-eItirs 4 qui soi nt d'un servi
ce acceplaul le; ii niveaul du
circeili t)1 il''m; p.
I l '1x; .1,t1 pas d'associa-
tion tourt.aiiu au1 x Caye's.

ivoir suit.? pag 3)

A la Chambre
Legislative

NOUVELLE
PROLONGATION DE LA
l're SESSION DF LA
42eme LEGISLATURE

Au course ie la seance
d hir, la Chambre a vote
un decret pr.ilongeant la
premiere session de la
42eme Legislaiure doun
mois (du 21 Aolt au 21
September ) alfin stipule ce
decret, d examiner des pro
jets de loi imporlanilts qui
seront soumis par 1 Execu
tif
Aux questions d inttret ge-
neral, l's ,parlementaires
ont ratified a 1 unanimity
quatre conventions et ac-
cords passes entire le Gou
verncment et des *pays a
mis et soumis par le Mi-
nistere des Affanres Etran-
geres. C' sont la Conven
tion Interam r-caine rela-
tive aux droits dc 1 Hom-
me; 1 Accord de cooper -
tion de base centre la Repu
blique d Haiti et la R6pu-
blique Federale d Allema-'
gne; 1 Accord do coopera -
tion dans les domaines
scient;fiques; techniques et
culturelles; signed i Mal-
passe le 31 Mai dernier; et
1 accord relaiif au transit
des services aeriens internal
tionaux signs a Chicago en
dec 1944.


des haitiens q.ii d'Haiti ou L'infortunee victim Elai-
des Bermudes parent en ne Forils, accompagnee de
vue d'entrer il'egalement cnq enfants tcntre 4 et 11
en Floride (Etats Unis). avril vouiait rejoindre son
La fin tragique d une me an D edon Lorfi
rc et do cmin -nfantisjetes ansi etabli Miami. Quand
pare desus bod at large de les responsab'.s de I'embar
par dessus bod. a large de action vircnt qu'ils avaiem
Miami, par cei.x qui leur a- t esi pa' ls ase
valent, a un prix tort, isoit etc detectse' par ls car
15UO dollars) de les trans- de-cotes, intLmerent care
porter de Nassau o Miami eint r de sL ileter lse
mer. Its perilent tous noyes
e 1*Le tragique evenement a
eptation s ite une vive emotion
dans lie milieux offici'es,
Idans la Presso de Floride,
N K UiU en Haiti et 0au esin d, 'a co
lonie haitenne de Mi'nami.
nation britannique en vue L'accent est porte sur I.
d'un cessez le 'feu avant cynismel, l'e pit de lure di
1'ouverture de la conferen- ccux ulli verilblement.


ce; et en mettant
le role meme du
Uni a cette run
Front Patriotique


(voir suite po
-


en cause
Royaume
ion; le
ne cher-

ge 6)


ECHOS DE
OUANAMINTHE

On1 nous apprend Ol'Ult
comii'; de rclevenlenl a eot
forme a Ouanamnln'he. 11
est compose de notables de
la ville et des personnel de
bonne foi inthressnes au re
Movement de cotoe lnteressan
te cite s;tu sur la fton-
ticle haitiano domimwai-l
ne. Lc premier project elabo
re a etc la reactivation de
la place publique. D'apres
's informations qui nous
parviennent. les moyens de
ce coqa'e sont maigres et
limri'es. Des demands d'ai-
des ont ete lancees aux or
1anismest de 1'Etat ipaIticu
lreroment le DpI. de 1'Insl-
(voir suite page 31


de pauvres citoye1'
haitiens, desrleux d'a'.lel
hcherher Uin mlicux etre aux
Etats Unis.


LA SAISON DES
ORAGES
euue


La prise de position


des noirs americains

en faveur de l'OLP


\ MARDI 21 AOOT 197J
SNo. 31.147

B4EME ANNEE









FONDE EN 1896 : LE PLUS ANCIEN QUOTIDIEN D'HAITI MEMBRE DE L'ASSOCIATION INTERAMERICAINE DE PREE3EE


Hier, Aujourd'hui

et Peut-ftre Demain
Par Carlo A DESINOR


Je ne me rapper Ille pl1s
qi ti avar clit ou ecrit cecei :
S'haitien a touls les vices
du civilise et n'a a nouem
des vertus du saulivae ,.

Cette phrase lap daire. a
elle seule, continue de !ra
duire semble-'-11 le drame
per'peluel de 1in-dividu hai
tien. de plus on plus fraei
lis6 par le treillis anarchi
que des tendances, des obli
nations et des interdts.

Jei n aime pas (u.I te phra-
so. Je n'aime pas son sens.
,' 11nouriai0 w plus d 'lun 1' i ,


clie .AeIl;A ,




vrae !a

. Le mnOile di' 1 lh.:i l
casse. Oil 1 lA i :. -
ter.
Uti pre nk( (,i!i ] 1' ni!'
d''i')le rtnd n 11 ( i ).I- -
vr int 11b I u dc ( Iho'-,ir.

01r l' (1 1' ix 0 : i le


PROTOCOL D'ACCORD

AVEC LE CIMENT D'HAJTI


Ar'icle 6.- Danlls tll dela1
n'xcedani pas 1 ne11 selnlluIc
a partir de la sigiuatuet du
present accord, le Gouver-
iniiment de la Rcpublique
d'Haui s 'engage a ne'.tre
hln a la 0estion provisoire
de L.C.H. en abrogeant le
decret du 22 Mars 11)79 et
en rappoitamn larrcLe de la
mime date.
Ceppndant. le Gouverne-
ment nommera ine Commis
sioll de surveillance de trois
membres hbargee di veiller
a application des deci-
sions de.a prises par le Con
soil d'Adminiis::-ation p,'ovi
soire et de faire respecter
toutes les normes financier
res ratios et techniques.
normes de rendement et de
quality en ce qui a trait a
la fabrication du ciment).
Cette Commission de sur-
veillance -" reunira a 1'U
s:ne de Fond-Mombin au
moins une fois par mois et
chaque foJs qiue 'cla s'avc
re nicessaire.
La Commission d siurveil
lance ales pouvoirs les plus
elendus pour exercer le con
trole general de la Societe.
Elle a notamment les
pouvoirs suivants don't 1'6-
numeration n'es't pas limi-
tative :
Elle examine les n"o-
erammes e0 les devis d'in-
vestissement -avant leur sou


Ina.sil au Conle:l dc'Admn-
1Is' 1 0l1ull.
Elle con', ,ole j):1r (11 -
e1111n1c do ) I ia" ucli Ia 11 (!:;-
Lai:c ede .s o choix lai qIa-
lile e' 1 e;at du nilteriel
achel C.
Ell assure' It con'role
des depcnss d'in\' s. .-...-
nlent dans le cadre du de
vis estimatif.
Elle oper 6 toui(Ie epo-
que de 1anin0e. l"s venif'ci l
110onsl lee s conlroles au'cl
le l10iu oppol 111iS.
Elle p'-esent a I'As.e'i-
blee annulIllc ses obsera-
tions sur le rapport duii Pre
sident dul Conseil d'Admi-
nistrat ion ainsi L lque 0 1s
cimptes de l'1xre:Ic c qui
devrontl lui re sounhi.s dnns


do' C;.i'Im1u :,1 1 ; '
La I'I. !,iiu "' l 1.11 ( 5!* 'n. l


b'n'r c p, l L 1 i [
d aieo d p.i is ar 1r I L at
Hali n i .C I
. nll'cprl Ill' 1i,: 1ro irum
m de d e mesisre v 2 'ie
liuonr la ])plodclhli\ dO
1'Usine .

1 L CH. lnr'i,n r; le ,i.s

d' l r 12ass 11 u i 1 .11 D -
lem ina :.ic ot d pr l.t ( 'l du
mater el et di 1 equpclnemnt


Quelques Nouvelles

de la province


Ser bientot inaugurn a'
Jeremie. dans la court do
1 ,Alliance Francaiseo un
mini Stadium de Volley -
Ball et de casket avec gra
dins et places nssises et
muni d un syteme d eclai-
ra ge Ce mini stadium ser
vira egalem 'nt d ampithea
tre, car le terrain de Vol
let et de basket ball sera


LA Ste. CLAIRE A DESSALINES
par Roger MILCENT


Les premieres lueurs d'en
chan,'ement et d'allegresse
pointaient h 1'horizon qui
s annonoga.t. plu,0I.t promenk-
teur, ambiant e.t souriant
le 11 Aouit A la Cite de
1'Empereur.
Effectivement, des la vell
le, une pleiade de pelerins,
en d6lire, se dirigcaint vers
Dessalines afin de formu-
ler, de maniere spdeiale, un
voeu de pidltd, de fidtlite
ou encore pour accomplir
un acte d'adoration a la
Sainte-Cla.re, symbol de
pauvretd et de puissance...
de protection.
.Atmosphere de detente: d6
bauche d'lnergies, sensa-
tions fortes, odeurs p6nt-
trantes, tambours sonores,
'trompeites retentfssantes,


ronronnement de moteurs
en march, deferlement. de
gais lurons. chants, dan-
ses, rythmes, sons et cou-
leurs magiques, defoule-
ment, ddhanchement, rd
jouissances populaires, ite-
nue legcre, tenue de ville,
tables garn es. boissons ex
quises, mIts recherches, dis
course improvises, cliquetis
de fourchettes, de verre,
bouches grasses, sourire con
tagieux... toott traduit la
Sainte-Claire, le dimanche
12 Aoft.
De routes ces pompeuses
manifestations, la grand'
Messe a re-tenu surtout no-
bre attention.
En effet. la Messe Solen
nelle a dtd chant6e. sur in
viatilon special, par le re


v6rend pore Saget assist
de 6 conceldbrants :
1) Pere Andrd Mitton de
1'Estere; 2) Pere Cineus
(Gonaives); 3) P6re P6lis-
sier; 4) Pere Alix i.Mar-
chand); 5) Pere Riche (La
c"oix); et Pere Gouagreen
(Ennery).

Le Reverend Pere Sagel.
compete a son actif 33 ans
d'apostolat en Haiti, Curd
de la Paroisse de St. Marc,
l1 a prononc6 une touchan
te homelie qui alla dro''b a
1'esprit et au coeur des fi-
deles de 1'Eglise. Le Cur6
a mis 1'accent de orime a-
bord sur 1'humilite prover-
biale de Ste-Claire qui a

, KVoir suite page 7)


tealeinent until e c0nme1
theatre en 1 '1in air Ilour
la representalin'i de pIe -
ces, do spectac'les divers et
de festivals
0 -

L equipe de fot ball de
la ville de Leoiane est par
tie In semaine cdernibre a
destination oe 1 etranger
Elie disputera quel-ques
match amicaux dans la
Caraibe
0 -

Deux jeunes fcmmcs de
nationalite amnriaine qui
passaient leu"'s vacanices
d ete dans la localite de
Vaudreuil (Can Hattien)
ont failli etre assassindes
cette semaine par dcux vo
leurs qui avalent pinetre
dans leur appartement corn
mnun L une d entire elle a
6te blessee lu front Elles
n ont eu la vie nauve qu en
sautant en catastrophe 'a
bord de leur vilture et en
abandonnant la mason'
aux chevaliers de nUit,
qui parait-il operent im -
punement deptus quelques
temps dans ctte region.

Aux Gonaives, depuid
quelques temps, il se des-

tvoir suite page 6)


a-'


Presque itoutes les regiors
du pays vivenlt depuis quel
ques temps a L'heure de 'la
saison des pluies. Ce ui
est pour rejouir les travail\'
leur-s de la terre et le see
teur agricole en general.
Mats il est a nocer que
catte annee, les pluies sont
d'une violence et d'une a-
bondance inhabituelles. Ce
qui ne manque de provo-
quer des inondations ijus-
qu'ici mineures) dans certain
nes regions du pays.

Dans les reions du Slid,
il pt'to: presque chaque
jour et parfois plisieu's fois
par lour. II gn est ed me
par jour. I1 en est de me-
te et dhns une pnartie dii
Nord. Dabis la r"4-nn re-
.i-li .',n la menace de
pluie est e6vdente presqup
toils les apres-midi. Diman
che particulierement, un o-
rage accomoaCne de forts
venls s'aba,'ii siur la rreiii)
pendart alu linn'ls ri' 1" 1'i
s d'horloge. El nal ir-lo
ment. les pa 'x de rio isl-
lament no' ',asn6 nra-"-
vPaul I S rues. p F-oVOqi';'u ,
dos d""A'n miini"ls,. lii-
qu'a present on n'a pas -si
cnal de mfofa'ts i rn'rs
d"s pliuis a Port-ani-Prinr'.
Tontfefoli.s i"', ';1 po ,P
oont enc rinbr.is do fa"
dp Ierres, do ranches co ,iii
cranp enlrm-'ol'm t la ir.'l-
la'ion des vehicles it de',
pistons.

Eln province la ioP .st,
n't 'fo;s rpiire 'rip p'1 :l 5s in-
bi-4 Cnr I '- u'.;n!i :i -
bondnrlnil it (' i -' r'.-

bio coll


tit '.


LE DEBATE DU CONSEIL DE


SECURITY AURA LIEU JEUDI


T16ephone : 2-2114 Bolte Poetle : 1316
Rue du Centre Nr 212


AME DES :BOAT PEOPLE -

Haitiens: Une mere et cinq


ses enfants jets a la mer


Le Tourism


dans la region des Cayes


Echos et Informations


Les problems de la production
sucriere dans le Nord


o--


11






PAoE 2


NOUVELLES DE L'ETRANGER


MENACE DE M.
VASSER? ARAFAT

HIE'YROUTH --- AFP
M Yassor Ara'iat, Prist-
l'iil dl ('Comile Ex cuilllf ,I e
1 OLIP I('COI,'i, a mnirnac
iroendlrtr Is pulls deph
1Io 1i n cas oil lls seraicil.,
r['utlli 0! sI lirs Elitsl Ara
n( pro iuiie'nt paIS line
rl' I nilthitiv '.
DI:llns nil discolI.rs prolnonll
:' I 'liocca.sioli di'l prolno
ot de cadres ]alestinlens
t:ans le car p de Salaheddi
.a Daimas, M. Arafat a
nlt'iqu qr ile 'ofl 'nsive ame
icalne ai Proie'lc-Oieint ne
,ins' i'lie as tine simple
i'tession rna's decoule ,d'll-
t:o decision de liquider la
'si's tanic pales' 'nienlne'.
M. Arafat a souligne. A
propos. que ce. e oftfen-
Yive revctait pliusetirs as-
,'c's : la menace d'urp
iwcupa'iolt des pllttt (If pe
oli-' i I la ui rre ni nee
mi Sud-Liban.

Rapptliln I 01 11 AI pos;-
]i(,i d'S EIta -t 'n I all-
'tiec sur rrllf d'l''ail. M.
ya..ssr A-afaL a it ifirme que
1la I.olIi c' doi M Straliss
i'ans la rsiaon Out a pour
'imolfc"1 do *parnhrcvt r dI
nmnic" os1 voule d'avan
ci a Ileccr.



MESS

AIMEZ VOTRE


PROTEGEZ L

PLANIFICATIOI


II a d'autre part, reaffir
me la volonte de 1'OLP do
,,iaire face au complot tra
m6 par MM. Carter, Begin
et Sada'e,, soulignanit qu'll1
n'y aura pas de palx et de
seritill' an Proche-Orient,
s'lns 'onlr 'rompn'ie de la vo
lone des palelesteniis.

x x x x

LES RECORDS INSOLITES:
L'lN PEDALE; L'AUTRE
RASE

C(ochabamba (Bolivie)
(AFP) -- tin jeune boli-
vien a passe 563 heuires sur
une bicyclette: Ctablissant:
semble-t-il; un nouveau re
cord mondial cbe durfe; lh-
t-on announce lundi a Co
chabamba (Bolivie).

Le .ieune homme; du nomr
de Ruffino Quiroga; a die-
c1are a la resse locale
qu'i/ avait 1'intention de se
rendre pr'chI'iinement en
France afn d'essayer d'eta
inir un ru'uveau record en
tenant; cetle' fois; un mil-
l5'i d heures sur une bicy-
clette.
x x x x x

Londres (AFP) Raser
368 barbes en une here:
cet exploit est 1l'oeuvre



EURS


FEMME!

A FAITES LA

I FAMILIALE |


d'un harbier britannique
oui a reconquis lundi soir
le record du monde que luit
avat ravi r6cemment un jo
ponais.

Gerry Harley a meme con
fi6 son secret: un regime e-
nergetique d'une se'maine
a base de steaks et de ta-
blettes de vitamin. sJe
vais maintenant me laisser
poisser la barre; a-t-il a-
jout6; car je ne peux sup-
porter 1'i'dee de raiser un vi
sage de ,plus).

x x xx
RTOTT R Dix M S RAUSS
A WASHING ON

V7ASHING ON. (AFP)
Le .super Ambassa -
deurs america i pour le
Moye.n-Cr"ient. Monsieur Rn
bert St-quss, est renttr6
Lundi apris-midi a Was -
hington ?n admettant qun il
avait echou6e dlns sa ten-
taj'iv, pour convainrre le
Premier Minisire Israellen,
Monsieur Mnablcm B?"',
et Pe President 1: r'l "t
Monsieur naiouar Sadate,
d a enterr 1un conlipr'C nii
amrrirain sur le. dr-its 1.
gitinles des palsti:.!rns

Pour ev'i'er un nironite
mnt lv hvpr1- i P.)',s Ara
bcs, Jeudi allu conseitl l s
curite des Nations Tlnies
lorsque celui-ci renrendra
ses travaux a ,r ls droits
des palestinitins, les Etats-
Unis avaient envisage de
presenter "ux .mrmes un
project bas6 sur les resolu-
tions 242 et 3".3, ainsi que
sur les 'a""ords de
Camp David Tint Mon -
sieur Bgin que Monsieur
Sadate ont iejete ette'
idte ameriealne


Monsieur Strauss a d& -
clare a son retouir qu 1 i
nitlative amirianame n Itit
pas tcompl6tement tomr -
bee al eaus I1 a ajout6 re
pendant que la d6cislon ap
partl?ndrait sa Pr6sident
Carter h la lemlire du
compete rendu ull lu fe
ra maintenant nes resul-
tats de son Iove gc

Monsieur Strauss a d au-
tr? part d6menti quil n ait
pas 6te favorable person-
nellement h i idee dune
tell resolution come 1 a
vai"nt rapport plusleurs
jiournaux amiricains Lun-
dl

x x xx

PROCHE ORIENT : M
MONDALE SERA
COORDONNATEUR DE LA
POLITIQUE AMERICAINE
DAVENPORT

(IOWA). (AFP) Le Pree-
sident Carter' a demand
Mardi au Vice President
Walter Mondale de coor-
donner desormaps l"s ini -
tiatives Diplomatiques ame
ricaines concernant le Pro
che-Orient, a annonc6 le
Porte-Parole de la Matson
Blanche, Monsieur Jody
Powell

Le President a demanded
a Monsieur Mondale d etre
rTsponsable pour toutes
les questions cI problems
qui pourraient sc poser con
cernant le Proche-Orients,
a dit Monsiur Powell
Cette decision de Mon -
sieur Carter fait suite aL
1 echec de la mission que
Monsieur Strausx, Ambassadeur, anmericain au
Proche-Orient Vent d ache
ver dans cette region En


rentrant & V'tishlngton, M
Strauss a. ddnrti lr iipres-
slon que ia defnltre Ihfltia
tive Diploinatquie aieri -
caine au Procne Orient n a
valt pas en tolalemnt son
accord erson:-" et n a -
vait pas. ei tout cas, etie
suffisamment coordorinie
entire la Malson Blanche,
le Deoartement d Etat, et
lul-meme.

En dilgnaint Monsieur
Mondale' crome Is cbole rlon
nateur Diplomatique pour
le Proche-Orient, Mon -
sieur Carter che'rchs A vi
ter la la
quelle ont sembli se 11-
vrOr recemment le Secretai
re d Etat Vance, M Strauss
et Monsieur Brezezinski, Di
recteur du Consell Natio -
nal de Securite. tous trots
ayant 1 autorite de fagon -
ner la Diplomatic ame6ri-
caine h 1egard du Proche-
Orient.


PLUSIEUR8 OEUVRES DE
PICASSO DbROBEFS
CREZ LA ,t DI CTRICE
DU NEW tO I[
TIMES A PARIS
PARi ; A rdAFPP
Plusie Ts oeuvres de Pi
casso onit 6td vol6es dans
1 appartement die Madame
Flora Lewis. Directrice du
bureau narisien du e New
York Timess
Madame Lewis sest aper-
gue du cambriolage en re
gagnant Lundi son appeat-
tement parisien Les mal-
taiteurs avaient emporte
trois lithographias de Picas
to, des bijoux ,et des objets
d Art Ils out 6egaement en
dommagie uns toile de Cha
gall en essayant de la de
couper ds son cadre
Le Priejudice exact n a pas
encore ete eva'lue Les cam
brioleurs 6taient entries
tout simplament par la por
te que la femnme de mena
ge navait pas ferme i c16e


1I


Course de Natation

et de Gymnastique
assures par des Prof esseurs

etrangers



Hubert Hobby Horse

ROUTE NLE. No. 1 SORTIE DE L'AEROPORT
SOUS LA DIRECTION DE :

LAURENT GALLAY

Phones : 2-3921 -- 2-4790 2-5686


TOUTE L'ANNEE,



DEGUSTEZ LE JUS DES FRUITS HAITIENS


SMAiiRulIT ?f AtUT 19'q



VOTRE HOROSCOPE

MERbREDI 22 ABOUT 1979


il MARS AU i AVRIL
(B1L.Itlt )
Bohheur pari les enfants,
le coeur, les oprojets de cria
tion Les passe-temps seront
lrarticul'eremint r6muneru
teurs. Montrez aux ftres
chers combien vous les al-
mez.

20 AVRIL nI t z MAX
(TAURE1 U)
Questions dom1stiques f -
vorablement .Atimulees Dr s
sez des plans d erpbEllissc-
mant ou lnvitez autrui i
une reunion Soyez hospita-
lier

21 MAI AlD 26 JUIN
(GEMEALc'.,
D agr6ables nouvelles a
menent un sourir' sur vw-
tre visage .3onne period
pour ecrire des lettres d a
mour et prevoir de petites.
sorties Exprimecz vos senti-
ments

21 JUIN AU 22 JITILLET
( CANCER )
Vous recevrez un cadeaui
d i.n ami Bon moment pour
d2s achats inttressant.s Sa
tisfattes votre desir de pos-
seder un bcl objet

23 JUILLET XT ,22 AOUT
( LION
On est sensible ai votr-
personnalite Assurez-vous
de remercier tautrui avec iun
gentil sourir Laes affaires
pospireront sr ',^ a un. tuu
che personnelle.


23 AOUT VII 22 SEPT
( VIER'IE )
Affaires sentimentales so
Screts prometto!lse.s On vouis
eslt r nconnaisa. i1t d e de
1 aide accordtce, surtoutL
ceux lqui sont planss le mal
heur

23 SEPTEMBRE AU 22 OCT
( BALANCES )
Amities favorablemnnt ac"
centiuees avwc la possib:li
t6 d introductions sentime'i
tales Acceptez les invita -
tions et soyez yocrable

23 OCTOBRE AU 21 NO"
( SCORPION )
C eso le momer t de de -
marches de carricre impor
tantes MelFr affaires : '


plaisir aura t agieables r6
sultats Une attitude socda'
ble aldera votre cause

22 NOV. AU 21 DEC.
(SAGITAIRE)
Affairs lointaines favori-
sies Les plans de voyage
congus malntenant donnie-
ront du plaisir a tous et
crieront des amities nou-
vells 'Etudiez les options

22 DEC AU 19 'ANVIER
( CIPRICORNE )
Problemes de fonds cc'.a
muns. immobi lirs et prets
d argent seront traltis favo
rablement Soyvez coopera -
tif et, sociable pcur vous
assurer le plits grand sue
ces
20 JANVIE RU 1-- FEVRIEB
( VERSEAU )

Solutions favorables pour
renforcer les liens exis -
tants et en creer d'autres
Bonne period pour 6tre en
semble et amener des ad
versaires a la ccnciliatlon

19 FEV AU 20 MARS
POISSUsiS)
Bonne humutir dans le
travail qui aidera a pro-
grosser Soyez cooperatif
pour le success dp nouveaux
projects de travyiil Vous au
rez un agreable rendoz -
vous

SI VOUS ETFh AE
AUjOUrlim HUI

Vous etes ,id.list? et pra
tiJqie Devoue sovuvent a une
cac.', vous ''tes attire vers
le service public et les
mouvem itl s refoirmatleurs
Comm-, indivsdualiste, vous
doinneroz iunll contribution
excpttionnelle a 1 amelio-
ration de 1 ithumaniti( par
le dO'velopp,'rm n'. de vos
dons createurs Lart, la mu
siile. la literature, la
sculpture sont quelques -
uns des seclt 'irs oh vous
exc-lleripz D inis les affai-
res. il seral im,)or(lit que
voUS trotLvilez ll travail
permiettint a ev)trc ideal
de s' .atisfaire Lindustrie,
La s(ien'e. la hainque, l im
rmobili:-r. le dr it et la me
decine s o I t di auttrs
chanimps d action qi stimu
leraient votre act.vit6


Les problems de la production

sucrieea dans le Nord

suite de la l&re page)


vers une autre culture plus
rentable. D ullteurs; souli-
gne sans precision notre cor
respondant; le pr'x de la
tonne de canne subit ine
baisse due a la reduction
du taux de saccharine.
Par ailleurs; le materiel
d usine Welsh cst comple-
tement usage et affected se-
rieusement le r'-ndement ha
bituel de 1 usine. Pour cer-
tains, il est indispensable
que des travaux mecani-
ques; couvrant ine period
plus moins longue soient
effectuees dans 1 'mmediat
Dans ce cas, l'approvisionne
ment en sucre de toute la
region septentrionnale pour
ra traverser un cap tries dif
ficile, et obligera vers d au
tres marches 1'ournisseu-s;
come la cap tale et les


Cayes; oa fonetionnent res
pectivement la IIASCO et
la Central Suc salines- La HIASCO ne peut
tant repondre a la deman-
de. La Centrale Sucriere des
Caves confront de gra-
ves problimes syndicaux.
Cela risque de compliquer
davantage la s tuation.

La solution de construc-
tion d une nouvelle usine
sucri're dans le Nord; tell
qu elle est en.isagee dans
ce-tains secteurs du Cap-
Ilaitien; n est pas d applca
tion facile. 11 faudrait d a-
hird delimiter les aires pro
pres a la production de la
canne At sucre; trouver le
financement; etudiet le
marched.


Project d'Education No 2 --

.-P'-vert-ment Haition -- Groupe

ie la Banaue Mandiale)


AVIS


FRUITANA








Uneress e haitienne!


bsans le cadre de la reor
gan'sation des ecoles de for
nation professionnelle (Pro
jet d'Education No. 2 Gou
vernement Haitien Grou-
pe de la Banque Mondiale)
l'Institut National de For-
maiion Professionnelle est
charge des divers recrute
ments et formations du per
sonnel de ces ecoles.

Les candidates admis a-
pres selection seront bour-
siers. A 1'issue de leur for
nation et aprls evaluation,
les boursierb seront nommes
professenra dans les deix
(2) 6coles reorganisees. L'u
ne de ces ecoles sera situie
h Port-au-Prince, l'autre au
Cap-Haitleti.

La premiere fortniation
concernera les prof'sseurs
de dessin et les chefs de
travaux. Elle s'etalera sur
deux (21 ann6es environ.

Conditions d'inscriptions
pour celte premiere forma-
tion :

etre pidfesseur en exer
- cice dans une Icole profes
slonnelle actuelle dans les
specialltis telies que :


- micanique alustage
- mecanique automobile
- inenulserle ebe'isterie
- dessin technique
- electricilt


,oea~oe.~oI~'~


etc...
ou, etre ancien ellve
d ane ecole professionnelle
ou technique et avoir obte-
nu le certificate ou diplome
de fin d'eudes dans les m6
r,"s specialties que cl-des-
jus;

niveau scolaire minimal
exigi : admission en 26me;
6.re de nationality hai
tienne.
D'autres formations sont
prevues ultiErirerement.
les personnel int6res-
sees a ce premier reci ate-
ment sont inviiees a s'ins-
crire a partir de Lundi 16
juillet jusqu'au Lundi 15 Oc
tobre 1979 a l'Institut ia
tional de Formation Profes
sionnelle (INFP). Chance-
relle; Vaireaux. rouWe do
Nord, Tel. : 2-5531.

Les candidates se pr6sen
teront a 1'inscription munis
de leur acte de naissance et
de toutes les riefrences
don't ils disposent : aetesta-
tiGns on dipllmes, certifi-
cats de travail etc...

La Direction de 1'INFP
recteur a.i. de 1'TNFP
La Direction du Pri'je' d'P
duestion .
Mine Simone MONTAS, Di
RENT. Directeur.

3ns. Nicolas SAINT-LAU-I
r W


I ~


~%%%%%K~//~/C~P/~/r/~/J~CC/~P//~iC~CEP// %%~tTZ~/C/EEC/C~'CZ~%*13~%%r~E~%YC/~E~/~





1079 I
1 ]
N-u -


AVIS
('Collflorniinl,' In -: la oi du
26 Septulllbre 197-1 silur la;
I'rl tiC 11 S1111 ob'igato(ire
p ll)tr toIN les ItavallIlurs,
1 01 flce d As.urance Accl-
l tents du Trn:Iail. Maladie
t! Maternillte IOFATMAl a
'iav illlitlwr d .'iloriml r Ies
ilI('deil ls 11.1 II 's'C (iu 'Is
,lW till d ltlil txpil'alt le 30'
,VptIemblIre 197" pour faire
'a lide'r les certies de Sant'e
Its Travail'eiiur' exnam'ncs
'Pass' ce deli. cet Office
iicl n toute responsabilite
oinir ties clirt.c 11011 vali-


Lue BONNET Av
Directeur

O -

AVIS TRES
IF'C^TA NT

SE9ION
FXTR AORDIN.ATRE
DU B A C

La Section 'I- 1 Fnseinpe-
ment Secoindi-,' du Detar
ti ment de 1 educationn Na
lionale inform' qu con-
fornmemilit iii Pecret du 27
Peptembre 1972. arliele 23,
la list( des candidates lit
bililes a par'icipel auix
Fxameils etrits de la Ses
s 1)1 Extraordin:.',re du Bac
cala:reat quli debutera le
Mlirdi 28 Aoit 1970u est af
lithe' ai L'.'', do Cent-
Cinquantena'are 'iwu Ca-
poIsi siioe 'e-c' l du Bac
calaureat
Les intsressk, :-,t instam-
nment pries de icon.ultr cet
to listed
Port -at- rine'. le 20 Aoft
1979
Frank E ST-N1ICTOR
Assistant Direl'iur Ge-
En cette penicle circons-
tanct 1 Entr reprise Ccleis
et Le Nouvell,;ire prfsen -
lent leurs dic(eres condo-
leances a ses infants Ma
dame Veuve M ire Prophe-
te, ree Ulna Cpbial et en
flnit Noroy A Theodore "t
Madame nee Anna Cobral
et enfants. e.s petits en -
hints, arriercs petits en -
fants, ses lneveix et nieces


recteurs et Directrices des
Etablissements l;econdai -
res de la Capital' et des
ProvilncL, 12s candidates hl,
billit's ai partlciper a la
Session Extraordinaire du
Baccalaureat 1979 que la
date de e'tle Session est
fixde lu mnardi 28 Aoult 1979
Piort-a ii-fPrince, le 20
Aunlt 1979

Frank E Saint VICTOR
Assistant DirettC ur Ge6
neral i 1 Eis'ignement
Slcondaire 228

xx x x

AVIS
Mod:fication de la Soriete
en nom collectif : HENRI
M ARTY & CO

I1 est port i la connais
sance du public en gsenral
et du conmm,'re en particu
lier oui la Sot'if en nom
colledlif HENRI M ARTY
& COc former a Port-au-
Prince le- 3 A[.it 1962 en-
tre les sieu:'s CCrard MOS
COSO 'tI Heiri M ARTY.
tois deux pronriltaires, de
nc, urant et domic lies ma
Port-au-Princee ,ti modi
fice le 2 Avril 1979

A parttr de -'tte date, le
capital social est porter de
CINQ MILLE DOLLARS/00
S", 5 000.001 a CINQ CENT
MILLE DOLLARS/00 ( $
500.000.00) coi'orme6ment b
1 article 6 du di contract
de socifte

Depose et "enc"gistre au
Department di Commner -
ce et de 1 Indistrie le 17
Aofit 1979, No 1-4 Fol 35
Reg V
Pn1l-au-Prince. le 20 Aout
19739 218

x x x x
icl tie la cap e i u ..
Sud a, les formalities lega
les prealablement rem -
plies, transcrit sui les Re-
g;stres ai ce cesines ,le dis
positif du Jucement ad -
mettant et nrnononant le
divorce des epoux Raphael
Charles la femme nee Ma
rie Amelie Cayemitte

Marc L RAYMOND, Avo -
cat 218


5.- ZOOLOGIE
Les Candidats a cc con-
cours sont invites a shinscri
re au Secretarnat de la Fa-
culte de Medeinc et de
Pharmacle, tous les jours
ouvrables, de 8 heures du
mat'n ih midi. A\ partir du
16 Aofut 1979. Le registry
d'Inscription sera ferme le
31 Aout 1979.
Au moment de son inscrip
tion, chaque postulant doit
presenter les pieces suivan
tes :

1.- Son acte de naissan-
ce, ou, a son cirfaut un ex
trait des archives.
2.- Sa carte d'Identite et
deux photos
3- Une autorisation si-
gnie de son representant
legal, s'il est mineur.
4.- Un Cernificat de bon
nes vie et moisurs
5.- Un Certi'icat de San
to, de date recente.
6.- Un Certi'icat de vac
cination centre certaines
maladies infectieuses (ty-
phoide Tetanos).
7.- Le Certificat d'Etu-
des Secondaires Classiques
(2eme parties) pour les Sec-
tions de Medi&cine et de
Phyrmacie.
Pour le ComAte.-
Dr Fritz MI;DARD
Doyen de kI Faculte.

xxx x

Faculty
d'Odontologie
Port-au-Prince, 12 15 Aout
1979

Le Secretariat de la Facul
t6 d Odontolo';le avise les
interesses que les inscrip-
tions pour 1 Admission d&s
6tudiants en PCB seront
rerues a partir du 16 Aout.
1979 en son office, tous les
jours ouvrables de 9 hu-
res is midi jusqu au 31 in-
clusivement
11 les informed. en outre,
que 1- Concours d Admis-
sion, prevu par les regle -
ments se derulera sur les
matieres suivasites
(Programme d1) 1 Enseigne
ment Secondaire ) "
Botanique. Physlologie. Phy
Ssque, Chimie Milirale et
Organiqu? Zoologie
Le postulant doit preseil
ter les pieces nuivantes :
lo- Une carte d identity et
d- ix '2) photos
2o- Une autorsation si -
gnces de son iepresentant
legal, s il "st riueur
3o- Un certificit de Bonne
Vi? et Moeurs 'ue date re


Symbole de la qu; Un certificat de vacci
nation centre les maladies


loux et, ofamitte, Madame
fanay Bcrthold et ramil-
ge Madame Lliane Mar
Hand et famille. Monsieur
Ct Madame A mioine Millet
*It famille. '.ux families
Vendegies Widmaier,
Liautaud, Assali Da -
niel Brant Berthold -
Roux Marchand Millet
et aux autres parents et
'allies affects par ce deuil
Les fundrailles de Mada
me Jean de Vendegies se-
lont chant es le Mercredi
22 Aofit a 4 hiures P M en
1 Eglise St Pierre de PP -
tion Ville Lc eonvol par
1ira de la salle paroissiale
(lIi la ddpouille mortelle
1.'. ra expose" des '2 hres P M
a B L inhumat,on se fera
Port-au-Prince 218

a


)ECES DE M.
WIUSTIN
fOURDAIN


Pax Villa aninonce le d
cu's d'c Mon.sici'r Justin Jour
da.n survLInu le 19 Aouit a
2 hires du mla: in

En et te penible circons-
tance Pax Villa et Le Nou
v 'llistue presc',ent leurs
svmpat1hies a s Veuve Ma
dame Justin Jourdain nee
Prcscia Sinon. a ises fil -
lIs Madame Jsan-Mary Le
dan nee Yverta Jourdain,
Madame Ravmonid Joseph
n1c. Simone l ordain, a son
lils Mario Jo'il-dain. ses
fr'er',s et so, rins Monsieur
Sylvain Jourdrin et family
le, Monsieur Frinceton
Jourdain et famille, Ma-
dame D0 stine Jourdain et
famille, Mon.;wir HorS -
lus Jourdain '.1 families,
sefs cousins At cousinss, ses
in velux ct nieces. ses petits
infants V"cloiner. Ya -
nick Plime, G0'y. Perpi -
Rii;,n Delan'o jslla. i seo
bel 1s sot IIl's Cleomeli2 et
Mirzile Simon. a son1 beau
fr"'re Leclerc Simon, h Ma
d"I oiselle Bernadettes :
imn.i, a Monsiiwr et Mada-
me Hi1ilues Val'ne et Mada
me IIenri St F'Ilur, a Mes-
dam -: Henrielte Ionimi et
Nelson Gaspancl, Mademo
sille Anne Beniamin et Mf
damle Wilda Jiran. Mon
sil ir Raymond Adrien, au:
1';0111s aJourdain, Le -
da11, Simon. Joseph, GuLer-
rier, Dorvilus, Perpignan
Pt rey. Benjamin, Jiran, Va
me. St-Flur Euduard,
driven et aux autres parent
et allies affects par c
deuil


Les funeraill.s d Monll -
sieur Just in Jourdain se
front chantees, e Mercrec
22 Aout h 4 ineures P I
en 1 Eglise liu Sacre-Coeu
de Turgeau Le convoi part
ra de Pax Villa Sacre -
Coeur, o0 la idepouille mo
tell sera "xposee dcs
hres p m

N B La famnile sp r6uilr
le Mardi 21 Aout a Pa
Villa Sacre-Coeur a 8 he
res p m 21


AVIS DE DIVORCE
Le public est avis qu en e
Cxecution d un iugeementf
rendu 12 15 Juin 1979 en
la Chambre des divorces du I
Tribunal Civ.l de Port-au n
Prince entire les epoux Jean
Joseph Faveur, la femme
nee Marie Elbe Cang6, et
prononcant le divorce des S
parties et la dissolution d
des liens conjuigaux qui
les unissaient, 1 Officier de
l Etat Civil de la Section
Sud de la Capitale, sur les
poursuites et alligence de
1 spouse demanderesse, et
apres 1 accomp _ssement de
routes formalities elga
les, a. proced l2 Samedi 18
Aout ecoul a dix heures
du nation a inscription du
dispositif de ce jugi-menit
dans les registres a ce des
tins.
Port-au-Prince te 20 Aofit
1979
Lavoisier R LAMOTHE,
Avocat 218
x x x x

AVIS
MATRIMONIAL

J' soussignIe : Madame
Serge Louis Z'ohirin, n6e
Edna Mora. d-'ineurant et
domiciliee ai Prtanu-Prin-
ce Avise par la present le
public et le cOmmerce etn
general que Is:; la public
tion du present avis, je ne
suis plus responiabl" des ac
tes e t actions de 'mon
epoux le sieur Sedig Louis
Zephirin mucanicicn, pour
mauvais traitement et mc
I nae publiques

En attendant, qu ine ac -
tion en divorce soit inten
tee centre lii dans le
plus brief deli
Port-au-Prince se 16 Aotu-
1979
Signlc, Mnle EJna MORA
Madrimn Ser'e Louis ZE-
s PHIRIN nee Edna MORA
218



DES VOITURES
QUI PASSENT
0 L'ORANGE
a
- PANAMA, (AP>
t LAleool ext,'lit do pcll
i res et r6siduiis d oranges
Ssest revele i t.re un carbu
raIit efficace pour les ve-
x hieulI(s. a affirmed Jeudi i
Panama le )Directeur de
la colnpaqnif i Etat "Citri
cos de Chiirqui,>.

A Solon Monsiour Alberto
s Pertz. ce combustible bap-
e tis6e a en effect
d ores et deja ete testS avec
success par sa compagnie
sur u1 n VolsKcvIacn La Ci-
troline fait V ectul element
1 objet d essais supplelen
fi taires sur un tracteur agri
M cole i moteur Diesel, a-t-
r il ajoute
ti
De 1 avis de Monsieur Pe
Tr rez,, son ent.reprise est a
2 meme de produire plus de
cent mille litres de line> par 0an, production
a qui couvrirait un tiers de
x la consommauoio interieure
uI, de la companies en Gas
.8 Oil


Le Tournei dans la
eerion des Cayes
(Suilte de la lic page)

I1 nexiste pas non p'.us das
sociations hoteliers ( ell
plus des hotels, il existe des
pensions, des auberges, tec.)I
L'Organisatioi clementaire
n'cxiste pas encore. Bien
que, semb'e-t-il, on y pen-
se dans certalns secteurs, te
de plus en plus, avec au-
tant de force aue les con-
tracteurs meient du temps
pour achever la route qui
revalorise a dles porportions
e.tolnnantes certaines re-
gio'is du Sud qu'on apprend
a dccouvrir scu- le jour le
plus favorable.


11 est remiarquer d'au- i
tre part que tl'cia, n1hliltre
dans la reIrion (ll' Sud, cette
nin ta'ite cqui ptw lut daii d
I i, dal ", ..L .. 's I s r'- -
gilns du pays i'uchees par
le tourismeo et qui pout tuer
le mouvement, le couper :

on consider I, tourist cornm
me un poi,sol, qu'l faut te
nil cofite que cofte. Comme
un aibre qu'il faut piller,
comme un orange qu'il tfaut
presser jusqu'a la dernibre
goutte La mel'ance st uni
poison violent oui decoura-
ge !e tourist, ass.mbrlt sa
joic et son sejo'r'. It ne pelut
ne pas evenni. Or la base
menie, la surviO de 1'indus
tried tori;iqig e (st qu'il ie
vii innle ou qu' l envole ses
amils.

La Cicnsrucii in des rou-
tesO inltricurc'S dins Ia. rc-
gion des Cayes, lfavoriscra
egalemenet l'ie stIllation du
movement tcul'i'tique dans
le Sud.


Pendant les vacances, et
durlint ;es we" '-elnd, la villc
dcles Cayes est soiuvenlt lenva
hIle de port-a-i'-princiens a
la recherche, eux au.Ssi, de
1'exotisme, du nouveau. Oil
y reinicontre aussi des louris
les strangers surtout des eu
ropeens, mais le mouve-
ment est inlt. It n'existe
pas encore en 'ait. Il existed
ra s1ivant, que les cayens
ellx mn es e1 les1 tenants
du circut tolisLique etran-
oer aulront vol i qu'il exis-


r
Si-










V


Au Lambi





Night Club


MARDI 21 AOUT

SIIOOGAR COMBO $ 1.00


MERCREDI 22 AOUT

SKAII-SI1AII ET BOSSA COMBO $ 4.00

PREMIrhR BAL DEI REITOUR IDU BOSSA IT AISSI
PREMIER BAL DF,.S SKAII-SIIAII FUSION i'X-
TRAORDINAIREI Adm. $ 4.00


JEUDI 23 ABOUT

SKAII-S1I1llt E' SIIOO(;( R OI('001110 OI R I. P'A-
TRONEE PAR (VE:RSIILES BIGIO I"1 ER;!E'l S S 1.0o0


VENDREDI 24 AOUT

A PARTIR 1)1 3 11. "0 P.11. SKAII-S111 II SCORE( PIO S 2.00O


VENDREDI SOI
SCORPION S 2,00

SAMEDI 25 ABOUT

A PARTIR DE 1 II. P.M. '(' ()(O i'l'AIL .,i: NI VtI '
SHOOGAR COMBO FI LLE LIP.R1I. G.0 IH(N a I !i)

SAMEDI .i?'R

SKAIH-SIHAII I'.'l' COU'1'E ('LOURE SOIREE IOR-
MIDABLE Adm. S 5.00


DIMMANCE2 26 ABOUT

A PARTIR DF ?,3 II. 01 P.31. ,0 31 ('O('CKTILa :
AMBASSADIURS $ 1.(0
DIMANCIE, SOIR


SCORPIO 1.00 D(I1,i,.R8


ECHOS DE OUANAMINTHE

(Suite de la lere page)


rieur), maise les riponses fa
vorables oL positives n'arri
veil o pas encore.
On signal a Ouanamin-
the ulne augmentation de
Plus e1n ilus accenluie du
cofit. de la vip, un taux de
chomage eleve. et un nhie-
Iomnine de perie de belail
de ilus en plus alarmant.
Le problem maieur rest
I'absence d'61ectrici6. Oiua
namlninfhe s" troivo en foe"
do la rTande ville domini
ca;ne, DDaiabon c(- qui cons
titue une. DarallIle pour le
mnins insulltant pour notre
pays.

Les rues ne sont pas as-
phaltees A Ouanaminthe. la
rout' .melnana ve's IP "pan
Ps anvec la season nluvlouse
s6rieus-ment affectrt..
Common la nli',a. (siOhnTI
1 quasi totalitO) des vil-
s de Drovince l'o'-omin-
he est tres affect6e par
1'exode massif de ses fils.


Cet exode se faSit vers la
capille, vers le Cap Hai-
t'cn, ve's Fort-Liberte ci'
vers 1'6tranger,.

La ville de Oumnaminthi'
compiternif al elllement eon
V;ron 12000 habitants. Avep
ses sections rurales. elle
compteralt 47.000 de plus.

Elle a &6t fondue avant la
colonies par un indian ciii
noin de Guanaminto. La vil
le a R6'e incendiee en 1001
par Antoine Simon apres un
solultvePnenti des cacos. Elle
a 61, le 'thSAtre dp 1'entre
vue histioriaue de 1935 en-
tre les presidents haitien et
dominica'n, So6nio Vincent'
ft Triilllo. F11" pst earro-n
see>' par la Rivibre Massa-
cre la. riv'Ore cIos Gens
de Nant s l'- rlvpirps "'a
narie, Samadri, Porte Ca-
n:-1. Leps nrincinales n'ldul
ions de la r6ilon sonit le
,mais et la pistache.


En vente

et service a


L.P Electronics

LA BELLE CREOLE rue bonne foil


COLEM


P.OSSA CO)MP -


Les

calculatrices elctroniques

Texas Instruments,

mettent la vitesse,

la precision, la memoire

et... les risultats


au bout de vos doigts.


J


wsc~a^^^^Kw.y.r/vswsaswwwwwrmacrwoo


4N


CrJ/////~/~8r/~PJ/~h/Js//sr~'ssrs~ssr~Yr


IP~R--r


-- "- m ilia


0


v I


we






"ANENCE 4



AN N(NCES G(RO UP


E'& %


s Pho-
nti 24
I'ama-
rel I5
: 2-0915


Centre de

Mitaphysiqui

Unite UIniverselle en A.
sociation avec la SIRD.
Society Intern tionale d
realisation Divine. Rue L,.
marre No 12 Port-au-Prince
La SIRD est fondee pad
un grand Maitre de l'Inde
Spirituelle le Swani Guru
Devand Sarasvati Ji Maha
raj plus connu sous le
nm de Swami
Pour tou[i renseignernentr
complementaire adiressez -
yous a India Palace (Bicei
tenaire;
N.-- Le M Y 11 ou MatittR
Yoga meditation ne demand
de aucune preparation au
prealable por passer a I?
phase pratioue.


i ^


rxaeiement ee qu'il vo
i,,t pour etanicher nature
einent votre soif





Les sportifs, ctiudlants, horn
men.i aclils bolvent NUTRA
MEINT, la boisson de Sante
CATN POIN GRO NEG SAN
N'bTRAMENT


KID POWER
ABSOBA.
Sous-V6teCents Maillots
SPENCERS
LAYETTES
KANTWET
LITS PARCS
CHAISES POUR ENFANTS











Grand Rue en face BATA


India Palace
Le bazar ces cadeaux exo
tiques Toni 1'Orient et
ses mystihres ,our plalre ect
charmer
Blcontenairc du cote de
la Douare gr.rndes facilities
de Parking.


PIIARMACIIE

SANTA MARIA
JEAN PARDO
Rue du Centre race an
e-s'y s!te Ex4cution d'or
donnances, soins, conscipeu
ee professionnelle


Coucouille
La collection laitiennu
qui vous propose des livres
sur la linguistique, la Socio
logie, la Psychologie, I'An-
thropologie etc... Actuelle-
ment en Librair e : la 2Ume
Edition de i(Sirolin et le
pr6cis de grammaire creole
compari'e, et consideration!
Ethno-Psychanal,'tiques sul
Ie Carnaval Ilaitiena.


Tout ce qui fait la diffs-
rence entire une femme nor
male et une femme ilegan
Ite ) Rue des Miracles


5oHATh A



Transports Genraniix P.
0. Box 73, Port-au-Prince
1IL. 2-0.i3






'SERGE GAILLARD
AGtNT GENtRAl,
38, Rue 4u Morital .. Te, 2 313
P,.r. au Pr..ce Haiti i

L'Furope on I'Amdrircie du
Sud V,a Santo Domingo et
man Juan.


TOYOTA

La marque viable, robuste
esegauie. la Mlareue (que
chmisissent les gen', senses.
(liNOti(O S., A. Kue l'avee
Tel. : 2-03:2j











Dansez bien

en apprenant


MEN


i 0r Lunettes at haute quality
Suptiques et solaires en ex
clusivit c cez J. M. Maxime
Clestin de t il ie


'r/-, ^ -S Chemin de!, Da'es
Of 1Tel : 2-5 i15
S'?V^ Joimsse -

Safon dfe Beaute CONTgROL
15.,, Rue des Miracles, 15,i INSECTERAT
/Ps danse' mondaincs: Salsa, 'Entre des Rues Montalaia Exterminer rapidement
D)isc.' TIrno. minringue etc... f G;tfl'frard) les insects et les ropgeurs
valiei No. 16 chez oous contactfz cou
It( raire ilaslqiue trol Insecterat 2-4991
Apelez larry POLICARD
RL'Aiueiiw, Magique

125 R!,e 64 Centre
..--= : --12S


81 vous souhaite- avoir le
diable au corps. Faites
vlte de sauter jusqu'a Mini-
Records.







Center

Si vous payez ornq (collarQ
le Disque Hlait en e'est que
vous ne l'avez cas achete a
la Rosenthal
126 Rue Pavee


Au Petit Rateau

Angle rues de la Reunron
et Pavee, Depositaire de la
marque' de tampons Tam -
Pax -lits en fer Mate
las imports vftements -
sous-vO ~ments lingerie ,de



ROLACO

i, I'A g e n c e tmmobti4Are
No 102 Jau. "
-N. Bail 'Estiifation etc...
el6phong, : 2-5735


BATIMAT
Achat Vente Locat7or
BATIMAT DISTRIBUTEUR
DE LA MARQUE IORMICA
Rut dui Quai 77




/^


PHOTO CHIAPPINI
142 Dccteur Aubry; Port-
au-Prince, Ilaiti.
Photographies en tous gen-
res Reportages Mariages
Receptions Ni"'.r et Blanc
ou Couleurs.


CUKAKO
Club de Karat&
Cor6en pour votre plein
epanoulssement physique -
Mental et Spirituel Profes
seur M. Leo Cartright. Lo-
cal Ecole St. Jea' 1'Evan-
g6llste.


Pivert Guest -
House
Saint Marc

S"Oadre'sTepsaIm - cham-
bres confortables tollettsa
Indlvlduelles Drjeuner -,
Souper Prix Mod6r6


Tout pour ial Couture
'La Couture pour Tous

YOGA

Le Temple de la Sant6t
Institute de Hatha Yo",i e t ie
gymnastique medical' 4102
Livd. J. J. Dessaluns Pholi
ne 2-4041.
Vous invite see s ansics de
Hath na Yo ga et
d e 'G y mnastiq ue
Msd. qui ont lieu tous Its
jours Matin et ap.irW -Midl
Minium Cayemitte en rincl-
laboration avec sa fll(- Dr
Naomie Cavemnitt

Avis aux
Inqtenieurvs
Tous types de l-urrntiIrei
rouiantes m l dallit's de sai
retd TURIN, 'ITAL.E -
Grilles arliculges extenst
bles
Rideaux mdtalliques avec
ou sans map'Lelle EPhls-
seur : 10-10; 12-10; 15-10
-Portes glissantes mttilll-
ques etc...
DOlaM de llvralson CIF
Haiti Franco Douane' : 60
jours
S'adresser ac" Magalin,
VITIELLO, FRERES 303
Blvd J.J. Dessahincs, Phone
2-3741.


Optique. Bijouterie, lorlo"
eerie, Argenler e La Qua
Ulit sans le Prix c'est toute
In lifflrence.
66. P.e Bonne Foi Tel. :
2-1567




Qualitex

LA MASON DES
PRODiITS DE QUALITY
Port-au-Prince. Tel. : 2-13:2
PNt n-Ville Tel. : 7-0082.






Le Magasin quz transfor-
me vos enfants en (Petits
Bijoux) avec ses pr6t-ia-
porter 39 Rue des Mira-
cre


A VENDRE
Delmas zone De Lux
ne 3 ch 1 bain, salon
25.000

Delmas zone De Li
ch 2 balns mason lux
terrasses 36;000
Peler n 3 ch 2 bain
son luxuouse neuve 4
21 carreaux sur co
planted en arbies sur
asphalt6e Mirebalais 4
Port-au-Prince Sourc
chapter 3 kms

Bourdon sur route
1 bain 45 x 75 block t
ton 28.000
De mas 27 3 ch 1
a etage 25.000
Delmas route P6ligre
bain salon. etc. 75
35.000
Delmas 2 ch 2 bain
fer forg6 neuve 32.000
Hauteur Pet on-Ville
le Villa mur 10 pieces
ions terrasses avee m
p'scine f Itrde const
carreau ;/4

Delmas 77 belle r
inachev s' 77 x 137 x
4 ch 4 bain etage vast
Plusieurs Bonnes a
Hal os secteur comr
Canap-t Vert tag
2 1/2 bain salon, sal
reception, grande ti
salle d'etude, itserv;
56.000

Pi',tion-Ville Rue F
2 ch 1 1/2 ba i gde
ler forge 12.0 ,

xx .2


On demand
a acheter

p'usieurs bonne mais
clh 2 bain suti rficie
100 les hautC'Ars pref
Petion-V.sle V aussi.

plusieiurs maisons I
oii ailleurs 2 ch bon
perficie 27.000
une ma mson j.u000 -
tre 70.000 s/ tres gra
rain les grandes h
uniquement ou Potion
Ie

petite maisoi Kensco
ch b en situp, ras ch
salon remb.i :. ru e I
miubies de ga.erie



A LOUER

Boiurl(,l ln ee
3 cii 2 bain n.lere.c
M iublcei 450.00

SDe mia 77 4 ch.
belle tcrrasse chaude
pompe $ 350.00


2 bain
froide


o alffermer La Boule (La
Reserves belle maison s/
1sol iiachievce ra prte 1
mois 2 ch 1 buIn salon bel
le paler e etc 125.00 net 2
ans d'avance vues monta-
gne

La Bol'e (Reserve) 4 ch
2 bain. etc. 5U0 00
Pet'on-Ville be le villa
sur 1 earreau 1/4 7 chs 5
bains enter nieublee pisci
ne filtree gale'-es terrasscs
va;tes & beaux jardins con
vient ambessade / organ, in
terna; 1 500.00

Mont joii belle mason
sans me-able 3 ch 2 bains
2 salons vivoic jardins chau
de fro'de pompe bonne court
500.01 Piscine construite a-
pris Accoid Deductible Lo-
yers

Peggyville Villa grand ter
rain 4 ch 4 bans terrasses
chaude froide quelque meu
bles 700 00
Petionville hauteurs en -
tier meub!,e 4 ch 3 bains
galerie terrasos vaste cour
rcserv. 800.00 Pisc'e cons
truite apres accord


PORT-AU-PRINCE / SAN JUAN

aller retour


$ 65.00 plus taxes.


Southerland Tours


vous renseignera Sur ce tarip

et vous aun mra aussi vys

cheques de voyages

AMERICAN EXPRESS









30, AVENUE MARIE JEANNE TELEPHONE : 2-1600


L'AGENCE QUI NE PERD
TERET DE SES CLIENTS I


JAMAIS DE VUE L'IN-


~bP~~ODrCP~rC//sGc/~ cclb~clCc~'


-M


Sri

TAO
Centre intiatique mystical
Ke Ci- religieux & caractere art.
etc tique et soclo-culturel don't
le sitge se trouve & Potion-
V111le Rue Goliard tPlace
uxe 4 Boyer prolong6e No. 32. Voul
ueus tnvlte s ses s6aces uu Lii-
me n .e martin qui ont liell
mai- partir de 10 heures.
.a00 Pour to.es reiseignements
1:0;00 adressez-voas al Revdrend
line Pasteur Bien-Am6e ou Tele
route phoner. Au 7-0632 ou au 7
5 min
5 i 1631.
ce a

College mixte
3 ch Jonas AUEUStim
oit be 39 RUE LAMARTINIERE
BOIg VERNA
bain Inscriptions toils les jours
ouvrables de 8h a midi pour
'4 3 routes les classes.
x 130 Les course speciaux com
salon cenront k partir d'octobro
sal pou les classes de 4eme S
0 B Philo.
S4 Heures de Mlonctionne-
e sble ment luhndi au vendredi 41,
tr s 2 P.M 6 8h30 P.M


maii on

e coLr
ffaires -
nercial toile de f11 pour nappe 60
e 4 ch de large, voile et halls In
Ie de pTimts, serviettes de chain
errasse superieure, plastique (72) e'
pompe nappe
Rue Magasin de 1'Etat 89


'auber;-
galerie
Un cours
interessant
Voius qui volus trouvez p
ga ies dans tune pofAessio
o0i votre plis ou eno0ns gra
cdl harililt a vols x])rimi-
correctement contlrlbue a vo
tre advancement avez int er/t
soils 3 a vous in verire anx co1'-s do
50 x Diction de Mme Robert De
terence nis.

Adresse lore Imnasse La
Delmas ,mud No. 13 -- 3497 Del-
ne su- ma ;19 No. 12 6-1:49.,
Braucoup ont expcrinmen-
une au 16 ce cou"s aver sucus. A-
nd ter lors pourquoi pas vous
iaueurs
Vii 11



acre
ion, et NUCLEAR MEDICINE

ISOTOPE
TECH'.CIAN

APPLE. CALL :
mason 6.1317
Partiel 2.1311
-,8 e/.*-///-// /-


xx x

On cherche a louer

plusieurs maisons de 200
250 $ 300 bon bons quar-
tiers


. membre Organ.
clherche belle villa
bain piscine fi'tree
Petionville/ P-eu-P
telephone quelques
seulement 700 00


Internal.
4 ch 2-3
hauteurs
jard'ns
meubles


Deux. (2) Guesthouses au .So
complete bien situdes une a-
vec piscine au moins 20 chs c S
location immediate person-
nes honndtes responsables 20 et 30pouces de larger

Sonnez Gustave .pourvu de pilote
Valme
Real Estate Agent *d'une solidity A tote 6preuve

2-.22 CURACAO TRAPING Rue Pav6ye et Delmas
Apres midi 2-1107 .


'alr1. pr-inonce un test "A'
Il sonto de Monsieur Hit-
lor'

Pour ceux qui ne sont pas
des hi.stori'is ]rtlfession -
neis ayant jer s aux Archi
ves les nm:is, mcs. dans
la narration ','ficielle me
mo pour la period qui pr6
e Iid- et, ovbnm'-nt le ren
dent incompr,"lhensible

La rectulade des Franco-
Antlais dev.ini Hitler a
Muniich 1i 31 S-ptembre
19"'g fournit 't'ii'l'citot un
,ir"'ument do i 'idn A la
Ih"' 'vil'iq i' Un dpiso
do eseontil cl(iitimm' 1i rem
]pli um'I"'t de L'lvin'ov aux
Alfairs Etlraniv t"' '.; 1 :12 Mai
1919 'st pratiqulpent pas-
se .sous silt'n'

Or. ce .jour la 1 Ambassa
deiir dii Rptcni il iSCOLI'. a
Iaii ,iivolr a rinl qll Ie
limou ad',i du Tiilf L il vi
nov indisquiit c'ie ilittitlde
linouvCllie a 1 L'ird de 1 A
lemoanc
1onic ,1]i(
Li otlvrai, s Sovic iqul's
o i'len acill si di si1'i.La -
lvr (que les nl' 'oeltitions mi
littlires men 's MOScol
"iv, c la Fran.I' et 1 Angle
1rce set po)ur'tllvitl, en-
core offielellemtl'nt n ciand
Ribbi ntrop y riiva pour
la siinalure 1i1 dlnc"lTmnt.
cile pour les Svietilquies de
I1 esl tecooe plus diffi-
se fair2 une is le de ce qui
s est passe apris Ile 23
Aoit it notamrnient apres
1 invasion de 1 Pologne le
ler S'ptetmbre par la Wehr
macht et le 17 par 1 Ar -
ms NRouie' Co,):bien d en-
tre (ux savM n'-'ls que son
partake ainsi iq'ie 1 incorpo
rational des pays Baltes a
1 URSS out ets prevuls par
1 accord ?

Peu d entire eux ont pu
voir cet Atlas editd en No
vembre 1939 1 Leningrad
oft le mot Pol,)gne> a dis
paru. ofl ia pa tie occupde
par 1 Allemainuo est desi-
gnee come. region d inte
rets de 1 Etat Allemands
et 1 auitre partie se trouve
completement wit/gree a
1 URSS Comm d ailleurs,
d/jI. les Elats Baltes. a
lors que selon la these of
ficielle leur entire1 tvo -
lontaires dans 1 URSS date
'dAofut 1940, meme silence
aussi sur les antifascistes
Allemar's livres a Hitler,
1 arrdt de 1 information sur
1 antisemitisme Nazi Et les
Soviftiques ignourent natu-
rellem-nt 1 pilogue : Mo
lotov declarant le matin
du 22 J'uin 1941 i 1 Ambas-
sadeur du Reich a Moscou
qui lul remet la ddclara-
tion de guerr"e : nous navoens pas mrit6 ce
la...

Pour 1 dcrasante majority
des Sovidtiques la deuxi6-
me guerre mondiale na
commence que ce jour 1,
et le 23 Aouit 1939 n est
pas rdellameo uon sevene-


L'anniversaire du Pacte


Germano Russe


mULTISPORTSl. of
IL QUALITY EST AU SER LAB
VICE DU SPORT Puma
Spalding Speedo. Maresub,
Fred Perry, Recordage de ra
quettes. I Pour de meilleure
73, -alue '"MI. : 2 991 tos Service Garai
heures Tout pour
teur et Ie profess on
Ro lO RUSSO Rue du Centre : Tel.


Pnr Pie'rre LE GALL
MOSCOU. (AFP)
Qt:'raniil annees apres
!'i s' naltiur l- 23 Aofut
1939 du Pacle Germano-So
victirue. Moscomi reapsit tou
joirs w .1ussi vivement sur la
facon don't "et u.ni.iversaire
S; priestnte io.r le's mi -
lieux occidcn-it'ix
,e 16 Aouft 1. Etoile Rou
go .. oreanle oe I Armee
Rourip,. d-nonelint les 'fal
sif'icat ours ')oarpgeois. de
Cpt evtt'ine'nt qu: pr6ceda
la delxienp o a rr mon -
diale, raip'nrl lt la post -
tionl imiutiabli di eKrem-
lin LURSS i IeP 'on -
trainte d' sn 1 accorold
tntre Hitl'r E"'line pari"c
que la Fran.i "L 1 Anlle-
terr'e vilL s '("it lanie'r
1 Allemienvt 'Ir ell->
Ai.nsi 1 a r 'l'iique clair
voy,i.t(, du ari et dui iu
Vi ']i'n/ ll I ."'rm is. sc-
1,n i Kr t'noi ', de Lci -
''w r 22 inois '',Uri lr'pairer
le payis ia c.rt.'re> que
SS i 'L, I I .-vtient ine
vilibeli
Tri s ni riv auparnvant
1 aot(n(e Taiis ( Ili.iiua i uio
tilm sur liIt 'lelp' diffulise
pa,- un r, chiih'1 de televi-
slii0] Alltnmmd'icI,. a'flirumait
(1, i lle ava u propavcie- u
.. in-Ioniee 'mionstru uX,
h 5onote, en ;arlant de vCol
elaboration i" a Rtiussie
Comni niste av'c Ic lfascis
mic, d acts ue(ides en
coinmun accord avec e Al
lemagne Hilsevri'nnpi our
1 casservissem nt dCs ptu -
pies d Euron:- Oc(cid I tale
et des pays .3al'.es
Un Sovietique moyen de
moins de soixantcu ans igno
re, en effect. ~1 peu prrs
tout du Pacte Des person-
niiis jeiines rel tivenelntt
cult.ivecs et ill ormlees in-
terrogbes recenmmient. de -
claraient n avoir jamais su
qu il avait i''t signs par
Viatcheslav olo1 ov et un
certain Ribbentrop Ils a
vait encore pli-s de mval
a croire que Staline avail


-'lr/-(rll"*****-*****a*Nlur"""""""'-''


S




.Mar'! 21 A-ut 19'79



AVIS DIVERS


AVIS
('o fn)l1l'll, III l ; o la ]oi dI
'!i S eplSeihit 197I 1 t isu lrII
C;arl l' (il Sanlil ob'jigalt:re
poilr lolls les r1.avallhull's.
I 1e1 I'h d A. :iiiu anli e Accl-
deill s Il I Tla' I all. Ma le
't 'l:tr nIllt lO1''ATMAl a
I 1\;Il[;t ( .ilormnt" le s
Illi ,drc lns 1 il .i.F;,.s (111 '1s
( ill till til']ll % i;])l llll Ic !30
Sf'plcltIlher 197" );),Im .If ire
v.alider les c. arIcs de .- ntllo
dtls TI'ravl iil,'ur',; ex:mi nres.
c e ihdeli. el Officee
de(ii nl ltoute responsabilite-
pour I e, tll'.t o11011 vali-

Lulc BONNET Av
Director il
O --

AVIS TRES
IF,'CTANT
SESSION
FXTRAORDINA.RE
DU B A C

La, Sel action d 1 Fnsci-elne-
mentt Secoindi-, du Depar
ti meant de 1 Education Na
tiInale il'for':n ( (| t > C eon-
Iormfm-nlt it l ltPcret du 27
Peptembrei 1972. article 28,
la list ds clmdidiats.1 h-
bilile- ;I pIu'l'i..ipe aux
Fxamlens ecri's d la Ses
i ] E.xtraolordin ,re dut B a
eahl;u:reai qui Cebntera l1
M trdi 28 Aout 1979 test aif
Iiehe au Ly, du C-nit-
Cinquianttenatire -Rt- Ca-
pois), siese ceil I1ii du Bac
calaurtat
Les interest :'1n inlst ln-
mentlt prices de conulltr cet
to liste
Pori-al-Prin-c, lt 20 Aolit
1979
Frainck E ST-, ICTOR
Assistant Dir,-etur G(l -
neral a' ? E .t-I I -'mI- nit
Secondaire 228
C -

MARDI 28 AOUT :
SESSION
EXTRAORDINAIRE
DU BACCALAJREAT

La Section d,- 1 Ensei -
Pnement Stcondair t du De
department de 1 Education
National infOrme les Di-


rclteuirs et, Dir-etrices des
Eltabllssemints SEecondail -
rts d hi Capita1 'et, dves
lP'vlncits. ls eandlidats hg
billites i partliiper i la
Stssioni ExtraoirdlnaIre du
Baetalaurkut 1979 que la
( tll-( ( 1 i' ltt- ''s-, sion eat
fix till n mardi 28 AoIt 1979
lI'i *l-i ri'ntiC-, le 20
AoUt 1979


Firanck E
Assistant -
neral ft
Sii:onidaire


Saint VICTOR
- Directtir GO
1 Etas-ignement
228


xx x x

AVIS
Mod'fication de la Soc'iete
en norm collectif : HENRI
M ARTY & CO

II est port a la connais
sance du public en general
et du comm .'re en particu
lier au- la ,oelirit6 en nom
collectif HENRI M ARTY
& CO form6e a Port-au-
Prince 1 3 AotIt 1962 en-
Ire hs siei:-'s Ccrard MOS
COSO -t H,,iri M ARTY.
to is deux !pronrltCaires, de
mt urant et domil lies a
Port-au-Prince t etc modi
fi6e e1 2 Avril 1979
A parlor de c-'-tte date. le
cal)ital social est porter de
CINQ MILLE IOLLARS/00
( S 5000.001 a, CINQ CENT
MILLE DOLLARS/00 $
500.000.00) coiormement b
1 article 6 du diL contract
de soceite

Detpose et on-cegCitre au
Department dn Commer -
ce et de 1 InlListrie le 17
Aoult 1979, No 1-4 Fol 35
Reg V
Pnrt-au-Prince. le 20 Aosut
1979 218


Le Icr A(Alt 1979
FACULTE DE MEDICINE
ET DE PHARMACIE

AVIS
L. Cominte d'Examens-
de la Facu'tC de Medecine
et de Pharmacie porte la
connaissance des int6resses
qu'en vertul de, nouveaux
reg'ements dc t'Instiiution,
le Concours d'Admiss:on aux
diff6rentes Secijons de la
Facu'te. debutera le pre-
mier mercredi du mois de
S'eptImbre et oulera suilr les
nmitiers suivanites : (du pro
gramme des etudes secon-
daires i.


1 PHYSIQUE
2 CHIMIE
3.- BOTANIQUE
4 P-- YSIOT OGIE ANI-
MALE


5.- ZOOLOGIE
Les Candidats h cc con-
cours sont ilvit6s h s'inscrl
re au Secretariat de la Ea-
culte de Medeine et de
Pharmacle, tous les jours
ouvrables, de 8 heures du
maltn h midi. 1 partir du
16 Aofit 1979. Le registry
d'inscription sera ferme le
31 Aout 1979.
Au moment de son inscrip
tion, chaque postulant dolt
presenter les pieces sulvanl
tes :

1.- Son acte de nalssan-
ce, ou, a son dcifaut un ex
trait des archives.
2.- Sa carte d'Identit6 et
deux photos
3 Une autorisation si-
giee de son representant
lgal, s'il est mineur.
4.- Un Certificat de bon
nes vie et mot urs
5.- Un Certificat de San
te, de date recent.
6.- Un Certificat de vac
cination contle certaines
maladies infcctieuses (ty-
phoide Tetanos).
7.- Le Certificat d'Etu-
des Sec-ondaires Classiques
(21me parties) pour les See-
tions de Mcdicine et de
Pharmacie.
Pour le ComAe.-
Dr Fritz MEDARD
Doyen de I Faculte.

xx x x

Faculty
d'Odontoiogie
Port-au-Prince, 1- 15 Aout
1979

Le Secretariat de la Facul
t. dOdontologie avise les
interesses que les inscrip-
tions pour 1/ mission dos
etudiants en PCB seront
reques a partir du 16 Aout
1979 en son office, tous les
jours ouvrables de 9 hu-
res a midi jusqu au 31 in-
clusivement
11 les inform,. en outre,
que 1 Concours d Admis-
sion, prevu par les regle -
ments se deraulera sur les
matieres suivantes
iProgramme d- 1 Enseigne
ment Secondaire ) -
Botanique. Physiologie, Phy
sique, Chimie Mirerale et
Organiqu? Zoologie
Le postulant doit preseil
ter les pieces uivantes :
lo- Une carte d identity et
diux 12) photos
2o- Une autorisation si -
gnde de son lepresentant
legal, s il ist -linreur
3o- Un certificat de Bonne
Vi? et Moeurs tue date rd
cent e
4o- Un certificate de vacci
nation centre les maladies


Infectleuses : Variole. Ty-
photde, Dlpht6rie tec, ( de
date ricente)
5p Up crtlflcatc de Sant6
(de date r4cente)
6o- Son Acte de Naisswance
ou a d6faut, un extract des
Archives
70- L? certificate d Etudes
Sccondalres. 2 me parties
Emmle Edg DOUYON
Secr6taire
Dr Andr6 CANTAVE
Doyen "

x x x


AVIS 1'APPEL
D'OFFRES

1. OBJET DU MARCH
Construction d'un barra-
ge en terre et de ses ouvra
ges annexes a Patte Tortue
dans la Plaine de l'Arbre,
a3 8 kms de Sources Chau-
des, D6partement du Nord-
Ouest.

- Hauteur maximum 7,5 m
- Longueur en crete 140 m
- Volume de l'ouvrage
18.000 m3
2. DELAI D'EXECUTION
.3 rr-is et demi
3. OBTENTION DU
DOSSIER
AuprDs de la Mission Fran
qaise de Cooperation, 102,
Avenue John Brown (Lalueq)
a Port-au-Prince, centre
pavement d'un montant de
$ 30.
4. DATE LIMITED DE
REMISE DES OFFRES :
30 SEPT. 1979.
Posties ou deposies direct
tement conltre premise d'un
requ, a la Mission Francai-
se de Cooperation a Port-
au-Prince.
5. RENSEIGNEMENTS
TECHNIQUES
COMPLEMENTAIRES
A la Mission de CoQopra
tion, consultation d'une no
It ,technique et du rapport
de reconnaissance geotech-
nique. et. a partir du 18 sep
tembre aupres de 1'Inge-
n;ipu Responsable.
6. DELAI PENDANT
LEQUEL LE .
SOTTMISSIONNAIRE
RESTE ENGAGE
PAR SON OFFRE
7. CRITERES
D'ATTRIBUTION
DU MARCH
Prix Garantie technique
et professionnelle.

8. MAITRE D'OEUVRE

Hydratec 58. Quai de
la Rapee 75583 Paris Ce
dex 12.
9. DATE D'ENVOI DE L'A
VIS : 20 Aofit 1979.
79


Le Confort pour cinq p. ssagers
Un coffre a bagages sp icieux
Une silhouette qracieuc
et elegante

EN OPTION
Radio cassette AM FH
Climatiseur


Radio AM-FM Cassette ,
Suspension Avant A roues
ind6pendantes -.
Amortisseurs Hydrauliques
Une tenue de route impeccable
Deux Versions: Sedan
& Pick-up


Une 1. 300cc pour $5.495.00 avec en plus


L'ECONOM E, LE CONFORT, ET LA SOLIDITE

QUI DIT MIEUX?


Concessionnaire excL_ sit:


13


.11


AUTO VALSA
Cit6 Min taire
Tel:6-0961-- 6-0971


PAGE 5


Michele Scotch Club




VENDREDI 24 AOUT



JENIDBEL





Avec do nouveau mannequins les dernises models de la


MODE ETE -AUTOMNE 79

PKUS


Un defile de Mode DISCO -


STY


LE,


Sp6cialement pour les jeunes fans du Disco


Une soiree tres Speciale!


Un programme M. S. C,


PROTOCOL D'ACCORD


AVEC LE CIMENT D'HAITI


de faqon d eviter les arrets
de travail trop frequents et
a reduire les coots de r6pa
ration et la consommation
de pieces de rechange.
2) Des measures urgentes
devront etre prises par L.C.
H. en vue d'amiliorer les
conditions de travail et de
security du personnel.
31 A moyen term. L.C.H.
entreprendra la fabrication
du ciment a meilleur mar
che de type pouzzolamique.
4) A moyen et -A long ter
me, L.C.H. met-ra topit en
oeuvre pour assurer la re-
conversion du processes par
voie humide en voie sache,
ce, en vue de r6duire la
consommation de fuel et
pa-tant le coft de produc-
tion du ciment
A cet 'gara, un investis-
sement de 1'ordre de $ 20
millions est prwvu pour fal
re passer la capacity de l'u


sine de 330.000 t/an a 500.
000 t/an. Un tel investisse-
ment est sujet a 1'approba
tion du Gouvernement de
la Republique.

L'EtaWt Haitien se reserve
le droit d'augmenter sa par
ticipation au capital de L.
C.H.
Article 8.- L.C.H. est au
toris6 en plein accord avec
la Regie du Tabac et des
Allumettes a. livrer le ci-
ment en vrac sur le mar-
ch6 local et a l'exporta-
tlon moyennant qu'un sys-
Iteme de control soit mis
en place pour sauvegarder
les intere's des consomma
teurs nationaux.

Article 9.- Le contract du
21 juillet 1972 liant L.C.H.
a. 1 E'at Haitien sera revise
d'accord parties dans un did
lai de 90 jours a1 computer
de la signature du present
accord en vue de l'adan'eor
aux exigences de la politi-
que 6conomique et social
du Gouvernement.

Article 10.- Les cadres et
agents de maitrise ha;tiens
ot strangers devront etre
lies a L.C.H. par un e01on-
trat ecrit conforme at la le
gislation haitienne.
Article 11.- L.C.H. devra
ajuster sa politique social
en -tenant compete des reven
dicat,ions sociales et renfor
cer son programme de for
mation professionnelle.

Article 12.- Le prix de
vente du sac de 42.5 kgs ex-
usine est fixo h $ 2.80 dds
signature du present accord.
Ce prix et calculd comme
suit :
1) Colt de production
pour le mois de juin 1979
$ 2.1026.
2) Charges financieres $
0.2838.
Prix de revient unitaire
$ 2.3864.
a ajouter :

3) Incidence du prix du
fuel sur le prix de revient
$ 0.2352.
Prix de revient espere en
ooflt 1979 $ 2.6216.
Ce prix de revient pourra
6tre redult de la faQon sui
vante :
Prix de revient esperd en
aoit 1979 $ 2.6216.
A d6duire :


Reduction- des charges fi-
nancieres apres restructure
tion financilre et suppres-
sion des int&r&ts pays sur
le compete courant de Lam
bert Frires et CIE $ 0.0616.
Prix de revient espere en
aofit 1979 apres restructure
tion financlire de 1'entbre-
prise $ 2.56.
Marge de profit accord6e
A L.C.H. $ 0.24.
Prix de vente du sac de
cimerit ex-Usine $ 2.80. -
Le prix de vente du ci-
ment On vrac sera de : $
2.80 $ 0.15 $ 2.65.
Les prix precedents se rap
portarlb au cimenti normal
ASTM 15.1 r0pondant aux
specifications sulvantes :
86% Clinker
-5% Gypse ...... ..
10% Pouzzolane ,
100%


L- ciment special se vend
a $ 0.40 plus -her que le
cement normal et respond
aux specifications suivan-
tes :

951 Clinker
5'; Gypse
100';1
Les p-ix precedents seront
reexamines periodiquement
i. intervalle de 6 mois par
la Seeretairerie d'E,.at du
Commerce et de l'Industrie.
Article 13.- Ds la stina
lure du present accord la
Re6ie du Tabac et des Allu
med:es prelevera dix -101
centimes de gourdes ou $
0.02 par sac de ciment ven
du qui seront deposes it un
compete don't la ges'ion se-
ra assiuree conio;ntemon
par le Pr6sident de la Corn
mission de surveillance et
le Directeur General de
L.C.H.

Cee valour spri affec-
tee d'accord parties, au fti-


nanecm nen. d'a-tiviTes de re
habit lltla'ion soc'.alo e' eco-
logiqulle loans 1'aire de 1usi
ne de Fond-Mombmn.


Notammentt le reamna-
pement et rebo'spment du
.si e de la Carrlere Calcai-
re L"deltio,: on des con-
dL: onis soclales des ouvriers.
Article 14.- 11 est entendu
qu'La lavenir toute autimen
te i'on du prix de vente du
cimeni sera liee a la mise
en application des measures
ci-dessus exposcps.


Faith a Port-au-Prince, le
10 Aofit 1979.

Claude LAI-BERT, Repre
si 1tal' du Groupe I,AM-
BERT FRERES & CIE. Ac-
: onnaire maIoritaire de L
C.H.
Geor-es DABBAS, Prisi-
cl-iit de la Commission ad
hoc. Con-si ller Financier
du Gouviernement.


LE BISTROT

Restaurant -- Bar.- Grill.

Pizzeria Creperie

LE RENDEZ VOUS DE L'AMBIANCF

CHAQUE JOUR


Men'u special Lunch

a 3,60

CHAQUE SOIR

DINER DANSANT.

AMBIANCE MUSICAL


Avec "Bistrot Combo"

YMardi Soir -.Vendredi soir


:>

2 TROUPES 2 SPECTACLES DIFFERENT CHA-
QUE SEMAINE




Une nouvelle Attraction ,


(Bistrot Mini Golf>

GOLF MINIATURE
UN DIVERTISSEMENT POUR TOUS CLUB HOUSE
JEUX BAR CLIMATISE


BISTROT

Tous les jours de

midi a 1 h du matin

. Le Manoir- 146 Lalue-Tel. : 2-1809


POLSKI frappe'encore plus fort!
6"f,,r1-


/ 4---.," a0 .q..,


en vous offrant actuellement une 1300 cc a partir de $5.495 00.


Pour ce prix la, POLSKI vous offre:

Un moteur de 1.300cc
4 Freins A disaues


N.B.- Les Polski c. Dnt aussi disponibres en version 1.500cc au
prix de $6.19500 *


Our~cw//)/r-c-~uncr-~r~crrJ~"J~HPLCrrHh~


6p I I .1, , momp"


T


Vsooo-ccz






MARDI 21 AOUT 1979


&NTIDOL Vainque




Rhode"sie: Apres l'acceptation


de MM. Mugabe et Komo


patrioi ique rlwdesie l: qI(li
(lheral. l *';ia' sc placer enl
postli n tie force ;iantl le
1del ut (Ie' neIe ,,g('iations 1 pen
,ente .iirtaiills ilobservateurs.
'I) 'ati Ire pat; 11 senmble se
coil tirmer nmalre I'labisen-
ce de toute announce official
le; que I'ne-premier Minis
Ire rhodesien lan Smith le
ra parties de la delegation
dte Salihslury: (1111 sera dirn-
gce par l P-rcmi,' Minis-
Ire; I'El:vqae Abel Muzore-

l,a persrlectie de la pro
snllce a Io,'irlvcs de I'hom-
Ile qtili ell 19)5 organisa itl -


ne rebellion centre la
couronne britanniques sem-
ble inquieter les experts
de Scotland Yard. Ceux ci
ont entrepris il y a quel-
ques jours des travaux des-
tines a renforcer la securi-
te a Lancaster House; in;
meuble situd a qnelques
pas de la demure de la
reine r.ere, ou se deroule-
ra I., conference.
Jusqu'a present toute-
fois;les dirigeants du front
menent depuis des annees
"ne guerilla acharnde con-
tre les forces de Salisbury;
se sont abstenus de tout
commentaire sur 1'eventuel


a la conference.
En d6pit de 1'optimisme
affiche par les responsa-
bles britanniques; on s'ac-
Oorde a prevoir a White-
hall que les travaux de la
conference; qui pourraient
se poursuivre jusqu'a la fin
septembre; aeront apres
laborieux.
Malgre la volont6 expri-
mee par Londres d'ei",Ani-
ner toute proposition sus-
ceptible de faire aboutir la
conference les deux princi-
pales parties en presence -
le Front Patriotique et 1,,
gouvernement de Salisbury
- seront appelees a faire


le participation de Smith des concessions; notamment


sur la question vitale de
la composition des futures
forces d- security du Zim-
babwe
Quant au problem de
la period de transition de
vant preceder 1'accession a
1'independance du Zimbab-
we; M. Mugabe vient de fai
re apparaitre une lueur
d'espoir en indiquant qu'il
serait pret a accepter 1'en-
voi d'une force des Nations
Unies. Le co-leader du
front patriotique avait jus-
qu'a present declare que
seules les forces qu'il diri-
ge avec M. Nkomo pour-
raie'nt supervisor la perio-
de de transition.


ur de la douleur ne detruit pas vos globules'


Petites Annonces


A VENDRE
Terrain 100 x 200 a Del
mnis 31
Bo te Postale 12.2 tel
8 A M 4 P M 2 2254 218
xxx

A VENDRE

Une grande proprltt6 .
La Boule a 1 endroit dI -
nomm6 La Reserve en face
de la propri6t6 de 1 agrono
me Dadaille

Pridre de s adresser pour
information au No 281 Bou
levard Jn Jae4ues Dessali
nes ou bien telephonez au
2-5040 le martin de 7 heu-
res s 8 heures. le soir a
pres 5 heures 218

xx x

A VENDRE
Au bas de Pdtion Ville sur
Route Frdre Terrains 1-
60x200 9000.00 dollars
1- 110 x 130 10.000,00 dol-
lars
1- 120x230 30.000,00 dollars
5 carreaux 72 par 100
1 carreau Montagne Noire
1- Bids S/-terrain de 200x
220
1- Maison avs'c tage eo
Inetlitlee
4 s:illes de bains
4 toilettes
sur vaste term-Iin plante
Oen cafdiers ,t crbres frui-
tic''s arroses 24 heures
1- i'.x9f) 5500.'
10-G7x75 3000.1,0
TI: 20713 8h a.rm 2h PM
248



NIGERIA:
LE RESULTAT DES
ELECTIONS
C ONTEIE-;SIE

L;io.s IAFP) Le Chef
Obain'mi Awolowo, arrive
(el 'ieConde position" aux c-
'lect ion. pr6sidentielle s du
11 aoun dernier au Nigeria,
a oice'Ilimn't contest,
I nitcl. iil''ction de M. She
hu Shacari.

Le chef' Awolowo, sol)(IUii
par d"'iix a'itrCs candidates
VaiteiS. a demand au t'i-
htIitil elciiorMal de Laios
d,' d c'lare'r les r6sul als
it ls el (lon- ave'Sti. M. Sha
e[i In'tiv'ItII P.' c. setlon lui,
oht'.io 25 numrr eel' ries
vu>,x d's. l's h ; detux te01s,
dc's dix itu'if E'ags qui comn
postilti lr Ni"l'eria.
M. Awo(lovo i a d'autre
parl do'mi:indd a la com-
mnsst'n tlecfoi'le f6derale
iFodco) doi'a'ste'r sln se-
cond tou' etcetor1l.
Le TribunIl devra rendre
sonl verdi'' d'ii u 1 1 sil)

veau president lui du Ni-
'e!'a d"vcit preelor sor-
mernit, l le r octobre.


A VENDRE

Camion Bascule Lt 9000o, Moteur Cummings
H-235C, 10 Roues, en excel
lent tat.
Contacter R. Ambroise en
tre 2 heures et 5 heures P.
M. au 6-0085 ou 6-0125.
238

xxxxx

OFFRE D'EMPLOI

Soci6te commercial et
Industrielle recherche un
COMPTABLE
Exigences : Baccalaurdat
lere Partie Experience
Minimum 2 annees Dyna-
misme Sens des Responsa
bilites
Envoyer -'rriculum vitae
d6taill6, r6f6rences et pho
to a P 0 Box ',46
Port-au-Prince, Haiti 248

-0-

A LDUER A
PLMONVILLE

Studio pour bureau, colti
merce. ou residence s adres
ser aux numerous 7-1135
7-2911
0 -

TO RENT IN
PETION VILLE

Studio For Ofaice bu
sincss or residence call num


x x x x

OFFRE D'EMPLOI

Recherchet une secrelaire
ayanL les qualifications sui
vantes :

11 Anglais et Francais
2) Stenographie
3) 3 arns d'experience ac-
quise lo'tranger
41 Ayant une voi ture
pour des visits S di-
vers importateurs


Looking for a secretary
with the following qualifi-
cations :
1) English and French
2 Stenography
3) 3 years of experience
acquired overseas
4) Owns a car for public
relal;ons and visits to
various importers
298

0- -

Entreprise
Recherce

Chauffeur Livreur avec
po,-sibilitos de denmarchage.
habitant de preIerence zone
route de Carne our.
Tel. : 4-085


COSTA RICA:
EXPULSION D'UNE
CENTAINE
D'ETRANGERS
>

SAN JOSE -- (AF) Les
autorit6s du Costa Rica en
visagent 1'expulsion de
quelque 150 activistss e-
trangers> resident dans le
pays dt considers comme
dangereux pour la stabili.e6
des institutions d6mocrati-
ques, affirme mardi le quo
tidien < Jose.
Le Gouvernement a en
effe accuse lundi des 'agi-
tours internationaux, d'6e
tre a la racine des emetl-
tes d'u Port de Limon, qui
ont fait une cenlaine do
blesses, don't la moiti6 par
balles. 11 avail announce le
meme jour expulsion de
deux diplomats de 1'Am-
bassade d'Union Sovidtique
a San Jose.

La nouvelle measure frap
perait notamment des chi-
liens, des argentIns, des cu
bains, des salvadoriens et
des bresiliens don't la plu
part se trouvent au Costa
Rica en quality d'exiles.
beaucoup sont rechreherhs
dans leur propre pays pour
des actes de terrorism, a-
joute le journal.
Les principaux strangers
vises seraient les chiliens.
don't la colonie atrcint lrs
7.000 personnel. rite de ces gens sont mani
fiques, mais d'autres ; -
vaient recu lune prepari-
tion pour destabiliesr ieis
regimes, affirmed lequo, i-
dien citant des 'aItor:i s,


COSTA RICA :
CLIMATE DE CRUISE
Un climate de cri.se a Cos
ta Rica of de violent af-
fronlemernlts o1t mi' alsx
praises grevisies ct forces d[
1 ordre lundi dans le prin
cipal port du paas. Limon.
stir la cote at antique. Ces
emcutes qui on', faith plus
de 50 blesses par balle.s,
font suite a la gretve des
7.000 travailleurs de la vii
le (dockers. ouvriers do la
raffinerie de petrole. rhemi
no1s et, agents hospitaloerse,
qui r6clame une augmenta-
tion de salaire de 47 dol-
lars par mois.
Pour deux quotidiens de
San Jose. ces actes de vio-
lence consti,'lucnt une e.scala
de ex'r leiste st;mulee par
lP vriomphe du Front San
dinis' e al Nicaragua.s I.a:
e'-se a d'ailleurs nries lite
dimnension inle"nil ioal :11 ;i
vee 1'explilsion de dclux di
plonsa'es sov('it qi es acciil-
seS d'ptre i tll Vt i 'lln sdii dni
les affaires inlieriurecs du
pays.



CREATION.
DIMANCHE, D'UNE
ASSOCIATION
(Suite dc la le(i pa.e il


ller retour














se em ent6(plu, taxc)




Ce que vous economiserez

sur vos achats

peut vous payer le voyage.


L'ile auxpri'x de port tranc
(free port prices)


Quatre (4) vol par semaine Pas de visa d'entree.

l'nur rcsir\ ,il ll i, lll c'/ n irct a ert (Ii.t' < l age Madscn I \porl-impor(l S A enl General telephone' 2-3476. 2-0028 el 2-0317



_t *


_S' __r -"-- -ANTILLEAN AIRLINES


ECHOS ET
INFORMATIONS
(suite de la lere page)

ture a ete serieusement en
dommagee le bus a chavir6
les quatre roues en 1'air.
Aucune perte de vie humai
ne n'a et signalee.

x x x x

Le trcs pofpulaire orches-
Ire iaiticdn evoluant aux
Etal.s-U.nis d'Amerique : Les
Skah-Shah est de passage
a5 Poit-au-Prince ob il ani
mera quelques sources.
11 en ';-t de onmeno de 1'or
chis'" dom'nnicain de John
ny Ventura.


x x x x

I.e D.P Fxpress prendra
1,' ucpa'l. jeudi de cet; e so
mnai'.e a odes'nalion de la
Martinique. De la. il s'cnvo
lera vers la France o0 il
passera environ 22 ours. Le
D.P. Epri ss vient de sortir
son quatrieme album.

X ,) K

Es,' do passiaet a Port-au-
Prince Mime Joseph'na Mar
tnlez de Cabrera, doe'tlur en
Cosmnelitloliie. de na'loni lile
do itn.iea';ii. E11c l ', done
i ltor q IelQ'is seanlle' de
demons ralion id:Ins q(iel
ei.'s tlludios do beit 'a 'e cid
la cn)li ale. 11le e 'it o Vo
v l','i d' p'ro o'liono ipotr les
prodili.'s 'Miss K <.y, ii'lle

lior'vlIm n'.


x x x x

le Fow:-B:ll el on p]in
oeor l lj 1: re',ion ii'( Slid,
r Ioi l s" l)'iS sur let s i i ai

('li1 11 ;nt. rld ue dan
la r'''ii dros Cave:-;, l a
te rciivie 27 tIlelhes ode
l)ot-ball. 11 i t I oa noiltii-
ter que les responisables du
scn"'r n Haiti sltivel't de
t"es tpre-. 1levolul in ilde e
moiiveeVti I et 1'e reoii'i1a-
gunt common' i! se doi..

x x x x


Vielt( doe liirntre Love
and Liberty. une plaqtri-
le de pormes de Chri topho
pChil:sa. Lcs dlx 1 ixtes poe
diol aux G'adlvils Cell tl
onle;s Ctoes mre mrvUCleI ex
p?,rieni. (dLI p( Ch Char

ildu sl 'il' it en 'l l irii.



Quelques

nouvelles de 1a

Province

iSti c ddf- lOa pit e

sine lil IMouv'lti nt til .'t.s -
tiule Ca'ssez ,roitte inie.
Vee cCere l n et.el;c dotncii
t la p it iiire vu par des peti
tris lels qa u ,Jaiin Blon -
court 0et G jv"rno Le pre-
molir cut, d ,sil,,urs a enri
chir la collact'on haitien-
ine dun isuiet jimllS trai-
to par nos peitres ti- la
proclamation de 1 indepen
dance aux ionaiaivcs C est
un ile tole remiarquable, ex
posc chisz lui, et qui de
voilt 1 immen,;it6 et la pro
fondeur de ;oin talent Nous
elin reparlerons
O -

Aux Caves, rete eanneo,
la tten de Notre Dame de
1 Assoliption ,I ete cle
bree avc un lcaste inhabi
tuel On a vu, pour la pre
miere lois, et cela 3 a 4
jours avant la fIte, des or
chestres prendre la rue et
creer une veritable atmos
phlre de carnavil Des mee
tintgs de masse cnt 6td orga
nisos Radio Nstionale de
wsit realiser, le mardi 14
Aofit, dans 1 apres-midi,
une mission ,iimele avec
les villes de Petit-Golve
et des Cayes.
-- O --

Te Mardi 14 Aouit, il a etd
organism, dans la cour du
Lycde des Cayes, uric foire
bovine, par les response -
bles rdgionaux du Departe
meant de 1 agreiulcure et
de 1 Idai Des nidces d une
quality exceptionnelle ont
ete a celel occasion prdsen
tdes au public
-- 0 --

Aprcs le Cap-Haitien et
les Cayes, la ville des Go
naives compete maintenant
sa discotheque Cect traduit
eLoquemment 1 influence
de plus en marqude de la
musique et de la danse
nord-amdricaine.s sur la
jeunesse haitiemne


PAGE '


beauty de la marque : Miss
Key. Mmue Cabrera a fouide
la piemLere ecole de Cos-
metologie a Santo Domingo
et est president de las.-I;o
citation na' ionale des esthe-
ticiennes dominicaines. Les
estheticiennes don't la plu-
part ont etudil chez elle,
en Republique Dominleai-
ne, ont profi./e de son pass
ge oe, de soil experience et
de ses consells pour mettre
sur pied une association du
meme genre. Son passage
en Hai'i scmble avoir servi
a mieux asseoir les princi-
pes de base international
des ecoles de cosm6ed1loie
et du sysi mmc Pivot Point.
Le prentier bureau de 1'as
sociation est aussi composed:
Presidenle : Mine Ger
maine B. Pierre-Louis
ldre vice-prcsidente :
Mme Judith W. Bijou
2e. vice-presidente :
Mine Anne-Marie Colimon.
Secretaire rappor',eur :
Mine Marie Mona A. Millien
Secertaire : Mme Deni
se Petrus Dupont
Secrtaire Adjoint, :
Mile Juliette C6sar
Trsoricre Mine Anne-
Marie Rousseau
Tresoridre adjoine :
Mine Madelyne St. Albord
Gelin
Trdsoribre ndioijtre :
Mme Marie Jos6 Kansky
Conseillires : Mlme
Flora Telemaque, Mme Nor
va Assad. Mine Biambv.
M11e .lneelvne Ascencio,
M11ie Dela Bamuidv.
Mme Joseph;lna Mnrtiine,
de Cabrera estt on visited de
p"nomotion pour los produils
eMiss Key>, qu'elle fabri-
que dans son Dronre labo-
rtoinie. Elle a donnd des
siances dc dlmnnst.rnis n
nox' Cns-Cnm-Art. Monit
Studio n Lol'ie et bpo r r,-
p'-As-mildi, PI eP n o i h '1,-
cole do Cosm6+ilolb e de
Mme Germainp B. Pierre-
Louis, une reunion do tra-
vail avoc les nrornritaires
des ecoles de cosmdtologie.


" r-.-L





' MARDI 21-t k 7U A '1 '9


IA Ste. CLAIRE

A DESSALINES

( 1Sil'e do la 1 re page)


','v, nilrni'aoiiusimniit tla
V'ill,' (I'As.sls liar l To abr
Ilac 'e.
N,' voulant, p1's camon-
II r la vit*ri P 'Os Sa'(et a
proli'e de (ette occasion ex
('e1 ionllnPl pour s'nI ;a -
tOllr anx vices 0 la mtct'an
ci:'t l'imnmoroalii ... dl
.nlre. liilnain "op incline
v""s le pePhp .. L'o" teo -
dinnnAo les tares do notre
sil'iete pourrie. do not-P i' u
noess on buii*e b In dll'n-
sniinc. Sans ambages 1it a
fWige. on nuelnue s, 1 1.
nns moneillrs cr-omDi'PS pem
s"'nnivant ',Ir ile poxt d'E
7cthlel 3; 18 oHf lon pert
1ire :
AQuand ie dis an me-
chant : Tu mourns Si itu
ne 1'averts.,: nas si u nlie p:r
leS p ]is pi'llr lditoiirnor le
Inqehant (ired .e q mma-va's,
voii 't pourI 1' i ; l'Suv r la:
v; 0 c' mncl'Ianl mnml t
dans son iquidii r* i to1
lrec imllaldierli snin ang.
MILis s: '1n av ;" *., le D r,
chant pour le detourner die
s,11 'nil 1i' 1 ci "ct nI e s',nel
d6tourne pats il mol-ra r *
it i Ill snI5 1' O.i 'o -i p .'
Cn l l",'t' Ol de ilo,'
'pnndo nis io"on dI to
1 m onlide nar on snit
1Une to m-'i' e d'o nui"'ii 'C "''
Ps' onollin 'i tout -s 'srois
d in q 's ..
C''st ,exlprcsse mnt n e
p-opos de StIo t'e '- revit: i-
sonls t do moor:']i nos;-
t"iv q e nous de rions ac-
corder to'r not"? cneur ew'
non.s efforantP r 'le' ,nS t
i cn anplica''onl (0111 oIs
t"e vie dc chanti'c ionr
dans nols i'rapports avec nos
f s ..

La Chorale 6 a:' 61on 'u"'
mn ",t d 'ri'' ,p n1 r lt r6va-
rendp Sopur Yolnde de Ila
Cthar ite d''tawa P' 1s
vgrandPs n d ""lp' t'op nt '-
ns""q on'-" r("'1"i par
DAl nois o Gu sh- r o'pvn.
PAre Saeol a im '" fidi, t
man's 1 expmple co "aaeu x


tr:ie'c par J.IA -Chrls t: en
ce srns que le Fils rniliue
a S prrul' ter do routes les
(.*( ousi 'ncs qtellts qi'
elles solent quand i1 6-
ta siir celt' t-'r-e. pour
(''chelr la parole d' D'ii -
at mnarchio, anl board de la
nm"r, diuns los rurs. dtnils Ps
.s'llna'oes Pc retc Pa nut.
A nropos roe la f& no';
pouvnns. dire qu'elle s'e-
hiif d rnlleo, sanis h il"o's,
a Dposalines. en te', nee
d,' tout-s los an orltis 'vli
l's. mn;la'ni'es elt r'eli"'-
s"- di Ddnarirmo"t dle I'Ar
t'bonifo. Dans l'ordre c' la
d scipl ne.
Roger MIL'ENT


VOTRE GRIOT- PARTY




Un nouveau product Hampco


LE MONDE EN BREF


NEW DELHI Le Chef de
l'Oppositlon en inde, M. Jag
jivan Rnm. a d6c'are lundi
A New Delhi quo, disposant
de la majoltc absolute a la
Chambre bass, 11 Italt en
mesiire de former un Gou-
vernement stable apres 'a
admission, dan:s la matinee
de la formation de M. Cha
r-n Singh at: pouvoir de-
pu's ie 23 Julllet dernier.
x x x x

TEHERAN So'on le Gou
vernement iranim, le came
regnait lundi au Kurdistan.
Des renforts sont arrives 0t
Sanandadj, c'hef lieu du
Kurdistan., et 5A Paveh. Par
ailleurt e leader rel'gieux
des Kuides, le Cheikh Ezzed
clde Husse:ni a declare a
la Presse que

people kurde sO poursuivrs,
meme sl elle dolt durer en
core cinquante anso. Enf'n
l'hebdomadnlre dc thertrin
< ordre du Procmreur de !a Re
volutlon Islam'sue et onzf
personnel, don't deux Gen6
raux en retraite, ont ete cxe
tut6es dans la Capltale.
x x x x
NOUAKCHOTT Apres I&.
Conference de Presse tenui
a i es LiIananlt par le Rol
Hassan II du Maroc, Ie Con
sell des Minisires de Maunt
tanie a lance lundi un ap-
pel a l'onscmble cides pay-s
ierres et am s ct ft 'opinton
international> pour souce-
nir la Maurit',mne dans la
resistance conire 'hegemo-
nisme et les ttntatives de
dom'nat on.>>


LE DEBATE DU CONSEIL DE


SECURITY ARAJ LIEU JEUDI


Sulito de la lore page)
.. o' r Is Il -.n. I p-
prend-on de source amoer-
caime.
Dt lcillr r "ot a jouite-t-on
de mome source, lbs Etts U
n-s ont abandonne leurs el
iorts pour f!air', r'et ird'r i
(Sbael a.nsi que.l 'o'r projlet
d'y prcsentor eux nm ,ms 11
no r(,colution L, Cionseil di
S 'cl -ftp r-' .1s 'i d'l raplonr
dii Comite piour 1'exorc';c
dces drolts inalh,tnbos di
p uI'1Pe pa'e, lin('ui o
Lo, ropresowtl ,! ,
Arabets et de I 01.P vct: ;'
rel u ir ilnSir! )tir o11' pjtj
iLu prolct de ri'so'lt (int qull
csela .solnmis ieudi ill Coll-
. do cosllei'itt:onll avc S.es
'i r01-0, 0d11l CttSoil dpo Si-
curit, not amnnl(t Ies Eltls ;
0 15, 01 l's nteOmblsi dii
C'o t I- poi1Fir r i ('tc!tcc d scl
Drou du Penpre Pa'.u-

Selon los m l'eux dplonno
tiques. 'e Nip, ria, membre


LE NOUVELULSTE
PROPRIETAIRES : PIERRE CHAUVE1

ET MAX CHAUVET

DIRECTEUR : LUCIEN MONTHS

ADMINISTRATEUR : Mme. MAX CHAUVIT


f' dii Conis(l el du Corm'to,
preson'ora le project au Con
P'. Ce'oui-ci reaffirmerait
les resolutions 242 et 338, ac
cords cidre pour un regle
nm'-n nu Proche Orient qui
comprle elntre autres le
t e'. I' die tols let' p yi s de
]a i'Q oil dol t Iw rae' 'a
des lintl eres sure et re-
con'uep? ,'

Le tpxtp affirmonrt 6gqlo
ment le Droit du Peuple Pa


lestinien 0 i'autod:termina-
tion. au retou et f pendance et a ia Souverai-
nete nat'onales>'. On s'at-
tend que les Etats Un's in-
torpretent ces derniers ter-
nmes comme equivalent au
droit des palestiniens At un
Flat, et. en consequence. op
posent leour veto a une tel
le resolution.
Piradoxalement, ce geste
reviendrait 0 M. Andrew
Young g.


La price de position


des noirs americains


en faveur de l'OLP

ISou de la lhre pmile)


frrP les Srv'c's qs u il ren-
dait au President Carter en1
rapprochant los Etats-Unis
du Tiers Mond il avait
etde sacrificei, pour apaiser
les protesta'io0s d Israel
devant la crainte d un chan
gement de la politique a
mericaine sur la question
palestinienne
Deja. pendant Ie week-
end dernier, nlusieurs pr-
sonnalites noiros, y com-
pris Monsieur Young lui-
mnems. avainnt ddnonce,
duns des pro os tens alux
qUlatr? coins Id Etatls -
Unis. 1 absurdiic dune poli


N
'~1
~


I'
'C


-~cws'~nncwzca sccccc ~


tique pretendant chercher
a ramener la paix entire
Israel at les Alabis sinter
disant de diseni,er avec les
palestiniens.
Aptrs le deir d New
York avec le representant
de 1 OLP, Monsieur Lowery
a proclame I? soutien de
son organisation 1 une
des plus influences du
monde noir amrricain -
aux droits des palesti -
niens, 'y comlris au droit
a 1 autodtlermination im -
pliquant, entr? aitres, leur
pao tried,
Le Gouverntement ameri-
cain a deja announce public
quem it qu il opposeroit
son vcto, an -onseil d2 Se
curite de 1 ONU qui se reu
nit Jeudi. a t.ioit project de
resolution qui mentionne-
rait te droit des palesti-
niens a un 6tat indepen-
dant
La cassure que 1 affaire
Young provoiquo' etre noirs
ct JuTifs am6ricains est iune
cause d inqidtuode de
plils pour le President Car
ter dans la perspective des
,lec'ions de 1980 Ces deux
mnsorit6s font en efft t tra
ditionn ellemn"t parloe de
la clientele ID)mocrat"
Queloues dirtlnants noirs
on doej dec.lirc c,ue cer -
tains candida',s republi -
rains a la nrasidence pa-
raissaicntt d2voir etre moins
srumas que le President
Carter aux interts d Is -
rael.


SAN JOSE Le Presi-
dent costarica-r, M. Rodri-
go Carazo. a annonc lundi
1'expulslon de deux Diploma
tes de I'Ambassade de 1'U-
nion Soviotique au Costa Rl
ca. II a d'autre part quali-
f16t la grOve declench6eie 1l y
a one semaine dans le Port
de Limon (Cote Atlanlique)
'ou de violent affronte-
mcnts ont eu lieu ce week
end, de mouvement co subversits monte oa-
vec l'aide de dirigeants po
litiques nationaux et d'agita
tours internal on aux.s
x x x x
,NATIONS UNIES (N.Y.) -
Le President de la Confe-
rence des Chertiens noirs
du Sud deo Etats Unis (SC
LC), le Rtdvrend Joseph Lo
wery, a exprime lundi 1'lob
servateur de i'OLP 0 t'ONU
le Soution de oson Organisa
tion en faveur des Droits
des Palestiniens, y compris
leur droit de determiner
leur sort et d'avoir un fo-
yer national. Depu's la de-
mission mercre'li dernier de
I'Ambassadeur americain
aux Nations U ies, M. An-
drew Young. les observa-
teurs notent quc les move
ments noirs arndricains ont
amorce un rapprochement
spectaculaire avec I'OLP.
x x x x
WASHINGTON Le porte-
parole on Departement d'E
tat amerilcain, M. Tom Res
ton, a rdittrd lundi les pre
occupations dce Etat Unis
a regard de <,a situation
des Droits de i Homme en
Argentineo. L Aigentine a-
vait protest peu aupara-
vant dans la jcurnee contre
de recentes c rclarations de
M. Reston, qul avait fait e-
tat do perquisitions dans les
locaux d'organi-emns do de-
fense des Droi'.s de 1 hom-
me, la s snCiaii dcrnrore on
Argentine.


CAPITOL
CAPITOL 1
Mardi 21 Aout 197h
PRIX UNIQUE $ 1-00
12 h 2 h 4 lires
6 h 8 h 10 hrts
LA GRANDE MENACE

CAPITOL 2

Mardi 21 Aout 1975
12 h 2 h 4 hras
6 h 8 h 10 himes
PRIX UNIQUE $ 1-00
PENDULUM

CAPITOL 3
Ma.eDi 21 AOUT 1974
12 h 15 2 h 15 I h 15
6 h 15 8 h 15 10 hres 15
PRIX UNIQUE $ 1-00
LE SOURIRE
AUX LARMES

CAPITOL 4
MVAP,',i 21 AGUT 1179
11 h 45, 1 h 45 3 h 45
LES SERIES rJEF
L ACGLE
PRIX UNIQUE S 1-00
5 h 45 7 h 45, 9 hres 45
X X X X

CINE TRIOMPHE
SALLE 1

LE CONTINENT DES
HOIVMES POISSONS
Entree : $ 1.60 et 2.00

4ALLE 2

LES GRANDES VACANCES
anmtrte : $ 1.50 ec 2.00
SALLE III
INTERIEURS
Eitrle : $ 2 00

SALLE IV

5 POUR L'ENFER
Entree : $ 1.J

xxx


AU MINISTER DE ETOILE CiE
LA JEUNESSE ET Mardi 6 h 30 et 8 hres 30
DES SPORTS LOS MATCHO!
SSul.e do la 1ere page) Entree Gdes 1-50 et 2-50
ment lal'ste ont recu hic r Mercredi 6 h 30 et 8 h 30
main leur parchemin au LE GENDARME ET LES
Cours d'une cerdmonie as- EXTRA TERRESTRES
sez simple .organ'see en la Entree Gdes 2-U0 et 3-00
salle de conference du Mi- Jeudi 6 hres 30 et 8 hres 3"
nis'ere de la Jeunesse et LA MELODIF
deog Sports. --" ... _"-. & _1'& L -m.LrR-. .
A la fin dc la cer6monie, Entree Gdes 1-50 et 2-50
1 Mnins're Gdrard-Raoul J x x x
Rouzier devalt porter la pa
role afin de feliciter les
participants au s'age et fai CIRE OLYMPIA
re part de quelqupos nroiets
rlabords par los diffdrentes Mardi 12 h 2 h 4 hres
divisions de son d6parte- Entree Gde 1-50
ment on 'vue de 1'encad-e- 6 h 30 et 8 hres 30
ment progressif des jeunes. Entree Gdes '-00
C'cs' ainsi qu'il annonca SOUS LE DOIGT
celtains points d'un vaste DE LA MORT
p"oeramme socio-6ducatif, Mercredi 12 h 2 hj 4 hr-s
socio-rdecratif tels due : Entree Gde 1-50r
o-ganisation de festival, 0 hres 30 et 8 ihres 30
d'exposi.ion. de concours de Entree Gdes 2-00
posile. Ichanep.es enrpe ieu SOUS LE DOIGT
no's do localit6s diff'6ren,'Ps. DE LA MORT
etc. Lo Misnis-e Rouzier Joudi 12 h 2 ,1 1 h 6 hrts:
devait "alempnt. annoncer Entree Gdp 1--a0
out lo Chef d' h'E'' a do LA MAIN DR
ride 3 bou'-ss do nerfoprion BRONZE DE HONG KONtt;
nmenl M- 'dicon nO 'rn 8 hres 30
mires lrisno'a rn fontoh11. Entrre Gdes ?-no'
T." -'rn'or ta,'i-dt on T'1 A PLEINE BONCHE
'i.tl-n l j"a rn Af'i", p(t, x x \; x
1' to' eon vn11'v-ball Ira

T,o Min'--- .. nTr 1 CINE L[DO
PonIzier deva;i 6dalmePnt
f'r'o nart dl rronoq-'n q Mardi 12 h 2 h 4 hres
minal-e nour lan h rpi;ec snr Entree Gdes 2-10
1," rdent I n-Om'A.-. 1-,, 6 h 8 h 10 hres
"'a sont on tra n d'pre jo Entr6e Gdes 3-00
toes. LA MAIN DE LA MORT


REX THEATRE
Mercredl 12 2 4 6 8 10 hres
Avant 5 hres
Entree Gdes 2-00
A Partir de 5 hres
Entr6e Gdes 2-00 et 5-00
VIVA ABBA
Jaudi 12 2 4 I8 10 hres
POUIC POUTC
(LOUIS DE FUNE3)
Avdint 5 hres
Entr6e GdesE 21-f0
A Partir do 5 hres
Entr6e Gdes 3-00 ct 5 00

X X K >

PARAMOUNT
Mardi 21 Aout 197'j
12 h 2 h 4 bres
Entrde Gde 1-59
6 ii 8 h 10 lie-s
Enlrde Gdes 3-00
IE RECIDIVIKc l'?


Phanr- ac-a
assurant ie service
<'tfts nuli
PORT-AU-PRITT.'(
MARDI 21 AOTIT 1979
PONT MORIN
Pont Mtr'n
SAINT LOUIS
Rue Maglo're Ambro'se
DE DELMAS
Delmas
x -: xx x

PETIONVILLE
MARDI 21 ACLT 1979
VILLEJOINT
Rue Faubert
x x x x
PORT-AU-PR [INCF
MERCREDI 22 AIOUT !:K79
LAVOISIER
Lalue
RAS PEU DE; CI-HO.:
Ruelle Cameau
DILIGENCE
Carrefour


IMPERIAL
IMPERIAL 1
MARDI 21 ABOUT 19-79
12 h 2 hI 4 h.-es
Entr6e Gd's 5 ti0
6 h 8 h 10 i rena
Entrle CGds 8-G0i

LA GRAIIDE o,.TAILLE

IMPERIAL 2

Mv'.TI 21 A-.U 1919

Entre OGds .5-00
Entree' Gdes 8-i1
LE TOURNANT
DE LA VIE
12 h 2 h 15 4 a 130
6 h 45, 9 hres
IMPERIAL 3
fiiARDt 21 AOU- 1979
12 h 2 h 4 hres
Entree Gd's 5-0n
6 h 8 h 10 hroi
Entrie Gdes i-(,a
LE BEAUJOLAIS
"')UVEAII ESr ARK'VE

xx x

RANCHO INE
Mardi 21 Aoat
P1Al'ILLON



MAGIC CINE
Mardi 6 h ct 8 bres
ECHEC AU GANG
u, rILM SUR LA MAFIA
Entree Odes 3-00 4-00

Mercredi 6 et S hirts
CHAP LA


Jcudii 6 il et i.'s

CHAr I.4
Entree Odes 1-I0 5-0fl


afarc cg













LEOPARD










MOSQUITO CUoL

Pocr ceux qui n'cnt pas

d'lectricite

En camping, en vacance.s,

les spiraces LAard tuent

Si2s mutier;ues sans 0-4doa

Dominique Bailly

et Co Distributeur Tel. 2,22!1

En verte pa tout
-a~~oooa<^oioi~oioe'~~'"s^


3/(4f/^c


Lu


Une Vague


de


Fra cheur'


DANS NOS CINEMAS


FRESH PICNIC



pDour


Pr7,


- .~-y o'-~~~5"


i T APM






o .PAGEcul 8al M u>i fl iaaaf


CINE THEATRE TRIOMPHE PRESENT

Midi 2 heures 4 heures ten permanence) 6 heures 30 et 8 heures 30


CE SOIR


SALLE I $ 1.50 et 2.00
LE CONTINENT DES HOMES POISSONS


Le deuxieme numero de


"Sport Jeunesse et Culture"


Vientr de paraitre 10 second
nunlcro de la revue <,Sport-
Jouness eet Ca'ture.. orga-
'ie official de a Sicrtairc-
rue d'Etat Lia jeunesse et
aux Sports D'une presentta-
ton impeccable et symipa-
thiquC. cc numero, comnme
le prcim cr dail'eurs colmpor
tc des articles assez interest
5sants tels que le phenome
ie sportif par Gregoire Eu
gene Junior, visages du pas
se iPhito Regnierl par Chau
vel. Bref ApezicuI sur le ju-
do en Haiti, Haiti vice pre
sidente du colloque sur le
foyer des jeunles, pour unIe
politique rationnicl'e de jlru
niesse ie etude de M Amrndou La
mine Ba. serl'eairi' mineral
adjoint de la Conif(is>. de
]a necessie de lorn lir n es
jeunllPs files. In arlicle do
fond : le scoutime. iunl mou
vement d education par Ge
rard Manie Tarcleu it ounel-
l ques artic'cc' i'(iifo'-m l iiln.

Dans la l

Cher, clients 8

Pour nublier ln chaleur
de l'Ete, votre magasin

Au monde chic
a recu pour les robes :
Svoile et chalis impri-
rumes avec des ravissants
dessins, le chambray et
coton a fleurs, broderie
fantaisie unie et impri
r mee, serviettes de bain,
cretonne, nappe, pyja-
mas pour hommes ct
enfants, plastique, ri-
deaux poor salle de
bain, serviettes, draps
et taies d'oreillers,
moustiquaires etc.

Pour. les Bdbes


robes, brassieres, chemi
ses et draps brodcs,
brassieres en tricot,
draps fourreaux pour
les grands berceaux,
couchettes, moustiquai-
res, serviettes etc.

Pour la peau
le savon Duvex pour
peaux scches.

Faites une visit AU
MONDE CHIC avant
d'aller ailleurs.

Rue du Magasin de
l'itat 89.


dactlioni, ii a etc d(fini quel
quei p uL la ilgili', le rule etL
le but de la revue sSport
Jeunesse et CuLtiurI'. qul
est esseniiellement oun or-
gane d informationn C'est
une port ouverte de 'a Sc
creLairerie d'Etat de la jcu
nesse et des -poris sur i'o
pinion pubiiqtic qui a ic
droit le plus ent'.er d'etre
renseignee sur les diverse
activities des rcponables.
sur les initiatives, les pro-
jets en course ou i 'etude.
C'est aussi un. planclhe de
d:alouiic entire citi' opinion
pulb iquec i. 1'- l'responsables
qu! ont0111 [ p.i.e l11 plsiis CAn
vaincuis que I dtialugiuei'st
1 1ln dis ilu s.iu'rs inoycm s
dc Ibci vi v.i r (o' ,i .ol a, furi
oull dcanlls tll oonll't a-
l- c d l'lic'al t(I 'I ,'(, c'CeuL, dc 'e i
.1'unl'l s e0't d{ pori's .. C.'t
Sle v e 1 p) titv'll l V I ce; o r( 'rt -
nles it';k ; 'illur" dmU o:-;ga-
ilc d 10orm ''1 ,'. de docu-
ni l iatll C ,1i M l vilt t '.'i c1r-
cu -t anc' rs.

Su la couv( rturc, un lti-

D til A ;llme ](' ,s )li s :
el 1, il ;irl i{!" (l'r]l :' ]'.':] u
fortc dolit lit'- iextrayon.s
'Co (1<,1ssa .

uLe snlor esp cque uitn is-

n0lere granidi ;'. Iti coci
11 imlpliqiue pa., poii ,ilti
que cliais iluor( ]l s, outlets
Ics a tivitLes, tels ti ', de-
tours et cintoi:rs di sport
duoiveC t ere ,
marques de I cmpreinte du
ne certain dcimarche poli-
ticiCii e, d Un cert' aiis espr;:
polit'cien doll' lei, relots i!:
pCuviOnt etre que g' nea -


SALVADOR
MENACES CONTRE
"rS ORGANES DE
PRESS

San Salvador (AFP) Le
troupe d'extreme droite nion guerriere blanche) ()t
GB) a menace d'agir contre
divers organes de press sal
vadoriens s'ils refusent r e
publier les communiques
de 1'organisation, appreni]-
on samedi a San Salvador.
Dans umi conmmuliol'.; en-
vov6 une important chai
ne d qu'ellc est i l'origine de
Icu bres de la gauche et de pr(i
tries surveus ces dern'ers
jlours.


Livraison d'eau

1.500 -- 2000C -- 2600 Gallons

1500 G. A PARTIR DE $ 15.00 ZONE 1
2003 G. A PARTIR DE $ 16.00 ZONE 1
2601) G. A PARTIR DE $ 17.00 ZONE 1

Service Express
SERVICE EXPRESS avec livraison garam'ie de
I h. a lh. 30 apres command ferme $ 1.00
Je surplus par camion jusqu'a 6 h. p.m. et $ 2.00
fe 6 h. p.m. a Minuit.


Tiliphoner Technico ,EngineerinE
Pour les prix des autres Zones 6-2356, 6-2357, 6-1214


tif.-. Le pa:S<;c ( ;t l1- pou;' Ic
prouv Lcr, i-' present aussi
U ailcurs.
true poltiqu-, du sport, ra
ionncellc, cc'ai'ree doit exis-
ter Eie ex.st, ra. Simon, ce
Minmatre i'na pas sa raisonl
LI ctre ...

Lt p'us loir :
veaux idu dir geant a I'a-
thicile, en pass. nt par la
prcsse sportis.! c'est 1'ap-
prntiissage d( !a 1 bcrte et
de la veriti.
C est I appr;"nt'iss.age re-
Iecl, i claire d( !a culnque
le. de :a conqultec par le tra
v;i. par I'ell.- U Ct. esprit
dCe Co'lquIte .t''C c ierts lonc-
tolc dr-s pos10b ilites, m dis il
aidc urtl ut ":l ie P (fa5 'e de
ct' i, ii .'' i .i u ba'r n' di e
('U; t!'O1.' cli. iseil, trop sou
V Illt dc a Io halde


Lce temjjp vendrna oi li"m
]) I pl Iur iils n seri
Siicin['iil ti .; deT p .artic -

agllner ou ilOut i'l o lmus, It1



lilp' (li' L)i('i llt]si Ir N' Coll
trO Kriptlu' in; Bourdoni ct
's con( iie el prepaiee pal"
1',11111c e prre-.,i dll M iste
rei de It ,/cunt se et des
Sports. Le ,,d1'.-:l ,n (,I la m i
so en page soni rlda es par
Philippe Dodard.
Cctte revue est distri-
blice rait utenlent a Port-
ail-Prince te d'Ci,'ls es viies
dC' Prov nce. C'c.stl un exc(ei
]eIn iltinlvl nil' i m1 'rite
d 'tre s ivic ( encouraged.


D'anciens
prisonniers
politiques
souhaitent
se rt ndre au
Venezuela
LA IA 1. iN .'P
P'i-, dc 0 i.-P ]! l e si
p(o' t1q c p s Cil inls et leur '
,lt l t11' i )i p i.'e.s dc 1.000
pliri uiI ( oi'i! d ninaeiii i
u our' des qsuinzeC dip.'-
i( I ours aIllu de pouvoir

i. r-t-on app-i s 1au Cln.Slu-
ta! de France : hi la Hi','ae.
plIrcs d! c oi des au-
tor L c. V(co ';'e. llll d(s e'1
S" plnit bre 197d d'accueillc '
1539 lycrr d ;-nc,.ni, c-
n111 cU(itiln 1. l s, ice ,ge'
d li vsis oa'i idtc do-pu.s
I s a l s i Amlba:stidc du Vclnc
ZLu la a I Havane, .lur '(jorl
cire de C.ir-jca.C a ( i{contre
dhs ressortissdknts c Iu 11j ,
a conduit les icroinlnm. dcla
nlhul c(' dec C ves 'sds a tenl-
ter dc gagier le Venezulca
via la M.at:nique. Ou ce do
cum. lit, ,elon! cux serait
CllmSi retrouvCr sa validity.
Crore cnii-rchic a ('tc
m.rquileec par i'.;c vclrit ib'e
lice des candidais au do-
p'irt vers lIs locaux de 1'Am
has; adc do France, dans le
but d'obtenir des services
consuin.irs frn.,cais 1in pa-
P'er pourt'ni t M;lnul!" ccrti-
fi;tl. qu'aucuIl, visa nll'tait
ece-saire ;'it 11n C ba n pclur
' rcndre stir 'o (c;-ito,re
frnll{c'ijs corTmiIe 1oiriSc,
pour mo;ns dr r ro,- mois. dc
puis u'accord un ilat4ral fran
co cubair, dc iju n 1947.


Deratisati


ion


?EST CONT L .

-E T Extermination





Protegez votre mason


c ntre les termites et chauve -souris


Delmas 48, Buildine Curacao Trading Tel 6-0431,


SALLE III $ 2.00

INTERIEURS


SALE IV $ 1.50
r C DATwIu V fiuwi


5 r'


LES SPORTS


SUEDE:

MISE AU POINT
DIUN CONTRACEP-
TIF NASAL
Stockholm (AFP) Un
nouveau moyen contracep-
tif; s'administrant par va-
porisation nasale; a etc
mis au point par des cher-
cheurs de hospital l Akade-
miska d'Uppsala; pres de
Stockholm,.
Vingt sept femmes ont d6
ja experiment avec success
ce trois a six mois. Cette mr-
thode contraceptive s'est;
en effet r6v6lle efficace i
1 pour cent et ne provo-
que pas d'effets secondai-
res.
Des vaporisations nasales
quotidiennes d'un demi-mil
lieme de gramme d'hormo-
nes agissent sur le cerveau;
plus precisement sur 1'hy-
pophyse; et permettent d'en
rayer l'ovulation .
Ce ment un effet local et n'in
flue que sur 1'hypophise
contrairement h la pilule
tires organs et risque d'en
qui agit 6galement sur d'au
trainer des effects secondai-
res.
Cette methode a et6 mi-
par des m6decins de l'hopi
se au point: il y a un an;
tal Akademiska. Us se sont
appuyes sur les travaux
Andrew Schally et Roger
ties prix Nobel de Mcdejine
Guillemin sur la forma-
tion des hormones et lenr
influence notamment sur
les organes genitaux .


La Jamaique et
La Venezuela ont
souscrit une
Convention de
transport aerien
Caracas (AFP) La Ja-
maique et le Venezuela ont
souscrit lundi i Caracas ti-
ne convention de transport
aerien qui prevoit la mise
en service de deux aller et
retour hebdomadaires; assu
res 1'un par Viasa et lau-
tre par Air Jamaica; eutro
1'un et l'autre pays.
Les deux vols hebdoma-
daires uniront Kingston ou
NMontego Bay a Caracas ou
a Maracaibo: Via Curaqao
(Antilles eerlandaises) ;
avec droit de charger passa
gers; fret et courier.
On souscrit .a cette conven
tion les Ministres des Af-
faires Etrangeres v6?4zue-
lien; Jose Alberto Zambra-
no; et jamaicain Percival
James Patterson.
MN. Patterson: arrive a Ca
racas dimanchc soir pour
une visit officielle de 3
fours; sera recu mardi par
le President Luis Herrera.
Lundi; outre son entre-
tien avec M. Zambrano; il
a tIe recu par le Ministre
vee6zuelien de 1'Energie et
des Mines; Humberto Calde
ron Berti.



S,4LYABDOR :
PETITION DE
FRETHES
San Salvador (AFP)-
Une lettre sign6e par 2
cent quarante huit pretres
salvadoriens demandant aux
autorites d'ouvrir une en-
quete sur le recent assassi-
nat de cinq pretres a 6et
publiee samedi par la press
se de Sac Saivador.

xxxx X

SALVADOR :
OCCUPATIONS
D'USINES ET DE
FATHER ALRS
Salvador (AFP) Le Mi
nistere salvadorien du Tra-
vail a appell samedi tons
les travailleurs syndiquls
a exprimer leurs revendica
lions par les moyens Ib-
gaux; apres les occupations
d.'usines die ces derniers
ours.
L'ancien president de la
Federation des Chambres
de Commerce d'Ameriquc
Centrale:M. Joaquin Christ;
avail ainsi ltl retenu en o-
tage 1ors de l'oecupation
d une usine text-le du pays
D dutre nnrt 1 oCeupation
dte la Cathedrale de San
Salvador; par 15 travail-
leurs qui ont entame une
grve ide la faim; atteint
son douzieme jour. La Ca-
thedrale de Sana Ass; Ia.
second ville du pays; si-
tuee a 64 km de la capital
le; connait le meme sort
depuis le 13 sout dernier.


,,Tcho,, fera aussi
ses adieux
Wilfrid Gervals, que nous
avons interview rccemmeint
au Cap Haitlien, fera ses
adieux au tooitall actif A la
fin du mois de Septembre.
La nouvelle s'est repandue
comme une tr.einee de pou-
dre dans les milieux capois
qui s appretent I rendre un
dernier hummage bien re-
rito a un llls authentique.
Un quadrangulaire sera
oi ganise au Pare Franqois
Duvalier de la metropole du
Nord avec la participation
des c'uos Zenith, Vertieres,
I'-CA tL. ant do titre et ASC
don't fat parties actuelle-
ment Gervais Le vendredi
23 scot I'A S. C se mettra
aux prisos avec le Vertieres
F. C. et le lendemain l'equi-
pe du FICA jouera centre
Zenith. Le. 2 gagnanis s'op



LA PRESS
BEMANTELEE
EN IRAN
PARIS (AFP
La remise en ordre mence
du lne main de fer par I 'Aya
oliahl Kliomeiny se pour-
SIii .'1n Iran. Allu cours de
la s( ule journey de lundi, u
ne vingltaine de nouveaux
.pournaux et piriodiques ont
e(c interdits, don't 'Mar-
dom l'oirgane olficiel du
Parti Communiste Toudch
i pro-sovltiquU i el 0eDjva-
nan1 ',i'les ,jcuneeso1 le plus
fort tirage de tous les heb-
doinallairc.s iranions avec
pres de 400.100 exemplaires
iApolitiquci. Ce meme lun-
di, onze nouv .-les person-
nLies citicnt e/icut(es.c don't
deux Gencraux en retraite
et. deux e OspioiS.. On comp
te nsmiint( nanit 147 execu-
tion en Iran depuis la crea
tion des Tribunaux Islami-
ques ei. Fevriei.

x x ; x

EXPULSION DE
JOURNALISTS
ETRANGERS

TEHERAN iAFPiP

Pour la premiere fois de-
pui s la revolution on Iran,
un journalisle franqais est
expui:;.e du pays, mardi. 11
s'agit de Jerome DuiMoulin,
envoy special de I'lebdoma
daire ,1'Expres.. arrive di-
nanch-c dernir I Tehearn.
Jerome Durnoulin a pre-
cise a la pres,',e que cette
measure lui avait lte signi-
fiee alors qu'il s'etait pre-
sente., mardi maitilln Tehe-
rin. 'u Ministere de 1'Orien
station Nationaile i Informa-
tion i pour solliciter c les ac-
creditations inecessaires a-
fin de travailler en Iran.

Le haul, fonctionnaire
charge de ia pressed etrange
re, a poursuivi M. Dumou-
lin, a exp'ioqu quune tell
decision avait ete pri.e a la
su.te de la publication re-
centec par d'un
article juge la Revolution et le Peuple
iraniens.>>

Plusieurs joarna'.istes ont
deja ete retoules d'Iran. Jeu
di dernier, un journalist a
mericain. M. Nicholas Pro-
fitt, de I'hebdomadaire
< foule 0'lran. Le sept Aofit,
une cquipe de la chaine de
television amcricaine avait. elle aussi, etc expul-
see du pays. Courant iuillet,
le corespondant du <,New -
York Times,> ct un envoy
special du rLos Angeles Ti-
mes> s'etaicnt vui interdire,
personnellement, d'exercer
leur profession en Iran.

D'autr? part les autorites
iran'ennes on> decide mar-
di d'expu'ser d'lran deux
correspondents bri anniques
MM. Andrew Withley. le Di
(,Financial Times- et Mason
Towyn de la .BBC>, ap-
prend-on de sources offi-
cielles a Teheran.

Selon M. Whith'ey. le Di
recteur de la Presse Etran-
gere au Minrstlre iranien
de 1'Orientation Natlionale,
M. Al> Behzadnia, qui lut a
signifies son ordre d'expuo-
sion, ne lui'a fourni aucune
explication. Les deux jour
nalistes br~tanniques ont u
ne semaine pour quitter 11I
ran.


Une victor certes
mais-

(Suite de la lere page)

au moins reconsiderer sa
method de preparation en
function du laps de temps
consacre aux seances d'en-
trainement.

II est vrai a priori que cer
tains titulaires qui autre-
fois defendaient cranment
1'equipe naiona!e ont vu plu
t6t diminuer considerable-
ment luer ver- .,,tout com-
me 1on a pu constater 1'in
fegration encore empetree
des jeunes poulains appe'es
I. la rellvz.
Nous avons suivi le ,.al
haitiens depul, sa renais-
sance et nous avons fini par
croire tort n,; raison en
la xchronicltei. d'une detail
lance flagrant et d'un man
que de synchronisation au
niveau de ses composants.
Et dire qu'il est encore
tmeps, et que notre respon
sable technique qui connait
bien son boul.0! ne tardera
pas I apporter le redresse-
ment necesst*'vfVe lap-
pui non neg'igeable du Bu
reau Federal. Ses lacunes ne
sont peuttCetrO pas seule-
ment d'ordre technique !


SALLE II $ 1.50 et 2.00

LES GRADES VACANCES


poseront en finale le diman
che 30 septembre.
Gervais communement ap
pele Tcho naquit au Cap
Haitien le 23 Juillet 1950. 11
a dispute son premier
match de football au course
des grandes vacances de
1963 au Pare St Victor oil 11
fut conduit par son ami
d'enlance Adilas Charles.
Le 12 janvier 1971 so'licite
par les dirigeants de I'Etoile
Haitienne, il aevait rentrer
A Port-au-Prince avant d'6
tre appeal en 1972 en select
tion national par 1'entrai
neur Anrone Tassy qui de-
couvrit bien vite ses talents
Apres une annee de tran
sition au Racing Club Hal-
tien en 1977, Gervais rega-
gna definitivement sa ville
natale ofi eil retrouve ses
joies perdues)> au sein de
l'Association Sportve Capol
se.



Le Dr Mario
Duran en Haiti

Hter, par le vol 207 de
la Aerocondor, sont arrives
a Port.-au-Prince en nrove-
nanc de Cali Colombie. le
Dr. Mario Duran, un presti
pieux universitaire rolom-
'-tin. et sa femme Nubia.
Ils ont ete saluis a l'Aero
port. par le Directeur re-
gional de A6rocondor et Ma
dame Gladys Th6ophil6
ell'-nime Consul honoral-
re de la Colombie en Haiti.



Bell Recention
Pu Movement
Haitien des Meres

C'et aun milieu d'un as-
sistance choisie oMi se rc-
marnualent des personnali-
tes de notre ;ntellectualif4.
rni'tti liopi In 7 sance ni1
n;;'- dpo 'AMCI.TF en Haiti.
no lm'hr-Pluses Organisa-
tions religieuses eP socinl'st
6ienl reDresent6esi a ces
assises.
Mme la Marquise di Seys
sel. Prlsidente Generale de
1'Assoc'ation Catholique In
rel.a;ionale des Services de
la Jeuncsse a preside la reu
nion ayant ses 6cois le
Chanoine International. le
Reverend Pbre Benlloch et
Mme Gilberte Vieux, Presi-
dente du Comite Hailien.
Reunion interessante ou1
beaucoup de problems in-
t6ressant la jeunesse furent
souloves et discu, s avec
nmairise par des comp6ter-
ces en education et en Ser
vice Social.
Mme di Seyssel qui r6a-
I'P un lo0ne voyage i tra-
vers 1'Amlriou est nart)e
h1er enchan'ee de son s6-
njolr.
NG is ftlicitons vivempnt
Gilbert V;eux et ses col-
laboratrices.



COMMUNIQUE
Touches par les nom -
br?uses marquis de sym -
pathie quils o.at reques I
1 occasion de la soudaine
disparition de Monsieur An
dre PINEL, Adioint au Chef
de la Mission de Coop6ra-
tion Frangaise en Haiti,
Madame PINEL et les mem
bres de 1 Ambrssade de
France adress'nt leurs tres
sinceres remerclements a
tous ceux qui ont bien voaL
lu s associer a lcur deuil
Port-au-Prince, le 20 Aofit
1979


10, Rue Bonne Fol


Tel 2-1520



H


H AITI


i


-~c~ar~crr~n -~a~urrAc~__~U~l~rJ-~-/~cl~z~Y~-~rrr~l YYY-C4-~C~.ms~E_~n~m~ue~w~~


COLLEGE CANAPE VERT
SERIEUX DYNAMISME COMPETENCE


VOTRE COLLEGE
INSCRIPTIONS TOUS LES JOURS OUVRABLES
DE 8 H. A MIDI POUR TOUTES LES CLASSES PRI-
MAIRES ET SECONDAIRES.
COLLEGE CANAPE-VERT : ANGLE AVENUES CA
NAPE-VERT ET BOIS PATATE (RUE RENNES):




SProulesionnels, amateurs ou melomanes avertis
four tout materiel electro-acoustique
Voyez Aux Ondes Sonores
Pour tout apparel de hauce fiddlite
Voyez Aux Ondes Sonores
Poor tout materiel electronique
Voyez Aux Ondes Sonores
Pour tout materiel electrique courant
Voyez Aux Ondes Sonores
Pour tout en matiere de Television
De I'antenne au recepteur
'oyez Aux Ondes Sonores
Pour enrichir votre culture musical,
votre discotheque et assurer
I'entretien de vos dsques
Voyez Aux Ondes Sonores
Pour choisir votre guitar classique ou electrique
Voyez Aux Oi.des Sonores
V'olonistes, Altistes, Violoncelliistes
s pour vos cordes professionnelles
Voyez Aux Ondes Sonores
Pour vos radris et cassettes pour voiture
Voyez Aux Ondes Sonores
Pout vos enrezistrements : tape ou ruban magn6tique
cassettes, cartridges sont nbcessa'res
Vovez Aux Ondes Sonores
orn pr v honoin rie cables
8; "'"n-n,,t ptrione '
renv'z ATI1 Onrtpc nnoros


Aux Ondes Sonores

Tout... dans tous les domaines
41 Rue Macajoux Telephone No. 2-3824
Au Service du message sonore

^CG~aeoa~aoBG~Bogi~a oosa @oeo os aae^


Echos de St.
Jean du Sud
(Suite ae la Iere page)
gre les efforts meritoires
au Magistrate Anthony Bou
ley qui lutte de tou es ses
forces, depuis 2 ans, pour
cooper la tendance a I'im-
mobilisme et redonner vie
a cetcLe interessante locali-
t6 du Sud du pays.
lt Jean du Sud compete
une population de 18.000 ha
bitants. C'est un ancien quar
tier de Port Salut. Elle
compete une ecole congrega
nisi-e et une cole national
le ne depassant pas le ni-
veau du primaire. Ii n'y a
pas de culture principal.
suivant la saison oh y plan
te de l'igname, de la pata-
te, de la banane etc...

Nos correspondanri's occa-
s'onnels nous sinlalpnt que
la case-ne dp la vill ,, si
on peut l'appneler ainsil est
dans un trist 6etat. Le lo-
cal est delabr6 e, on n'y
compete que deux soldats.
Ce qui est neutrerint inusuf
fsqanl pour assurer la s8-
curite des habitants de la
zone,
Apris les dernibres 6elc-
tions lecislatives de fevrier
d""nipr la ville de St. j oni
da Sid a rccu la visit d'u
no d6p1ontion minist6riel-
le. et d'tun drele6 union du
Conaiee. Mail depiis ,'wi
n'a, chlTqll dans le riers
des choses.


/"


asoa;sc/;oco -rr/c//ooEcc


CVl~iV~/~Or~%~YtlLYC~/-//~NZEIII/~/////~


LL-. LpplUCWZIr~YNIIIIUHIVdCJ~UJII~YI~H/~)3 1


PAI 8


lnrdtt 21 An-u 1.017


OW/0


_____


1




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs