Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/10454
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: July 25, 1979
Copyright Date: 1979
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID10454
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text











DOlniuin rlnuluneora le glo
eillx a lllnivteislirt' de lili-
dlO'tllwidasnce dtu Llbirlit. Col
*e Olllril'i ll tsilrVIII, ver, lto
iii ll III t sito le dt'erni el', sat
ittllt Ii n 'i itls ;he haute
tinl porta nc hiltoriqute.
('trielts, cos Noirs amI rli-
i(.li qII' on ploiiriat,, A blen


Le President et Mme

d es (itards. compare aux
xi ii. OX aV'i eto:'ers du
M,'. it .s':'. iatien: repondu
1 .ipprii d1 bien de senti-
mints qui lcur etaient pro

On se rappelle, en effect.
1 a'nmo-iphere lourde qui a-
\.Iil provalu aux Etats-Unis
, 1 iiidoO des Noirs libres.
U'ins co:e. des officials au
umiivernemen'nt. des anciens
abolitionnistes des pas-
tliirs. vatuement conscients
dun soit distant danger que
p- esentr 'rtrnt ces Noirs
piour la p.i' social avaient
;, it simplement c"cnru 1i-
(1, de les dipor'er quelque
Jr'j. Dr lour co6e, ceux-ci.
s,';:nt pas ol' secu-
i sur f't:e vaste terre.
,-i grondaient de sources
n arcs i la liberty, a-
,; asi imagine de s'en
to I ner.

I'i convergence de res
i;i's d,' viue avait rendu
,i),:si I 'iixode. C'etailt n
i iiil t dIeri I'Iux. suivi de
imiltitiurs de :l oi ,s sorts,
("..:piloil (it Il polri- r(sul-
i:, i l'cnduircir .t d'enhardir
i ', sir'.'iv iii' ; Tan', il e t
V';i it'll2 i-i elepr tves physi
ii i 111 II li i t (' i -lm ritb ii


! iiv il 11 ( i ti' 'Ie t l rtil

i iii'in i qii' 1Am( riquei

hliI. It(ll I i I' li|"i i lvie i d lei
) ,.l (. ile I II un l ql leln
yi (i I:1t t1ii 11 t e t ris -ii




l; In I ',r lll t i it mi vi(W -
li-i ii (1 Di, [pr l de ni Vio
cli'c(. < I, t d opprcs':-ol

Hier. par le vol 207 de
Alrocondor -!st parties la
ddldgation haittenne a Fles
ter International del Mar
1979 qui se tiendra A San
ta Marta en Colombie. Elle
est compose de :

Mademoiselle .Elizabeth Bor
no, reine Madame Fran-
goise Volel, Mademolsele.


te aux hostilit6a des colo-
nialistes do plusieurs natio
1n llt ls.
En proclamant, leur Indd
pendance dans des circons-
tances aussi difficlles, los
Libfriens rompirent, le cr-
cle d'airin qui tourmdntatt
leur existence. Mime aprds


































William R. Tolbert fils

cet acte, ils restaient 1'ob-
jet de tracasseries sans nom
bre.

Leur histoire se resuma
ensuite en une succession
d'efforts, parfois vains, par-
fois couronnds de suceds au
milieu de l'indifference des
uns et du racism agressif
des autres. Cependant, au
milieu de cette ddtresse pro
fonde, on vit poindre a 1'ho
rizon et monter toujours
plus haut un astre de pre
miere grandeur, qui, par son
enseignement, domina 1'A-
frique de 1'Ouest et t, qui
on commence de nos jours
a rendre un hommage me-
rite. Il s'agit d'Edward W.
Blyden.

Ce qui rend cet home
particulierement attachant,
c'est le fait que, nd a St-
Thomas au ddbut do XIXt.
siecle, il emigra d'abord
aux Etats-Unis puis. vers
1850, il se rendit au Libdria
apres avoir intensement vo
yage en Europe, en Asie et
en Amerique latine et amas
se une some de connais-
sances incroyables. Il par-
laiL aussi les plus impor-
tainles langues de civilisa
lion de.s langues mortes et
plusieurs langues africai-
nes.

A part son erudition en
h6oheioje el en philosophie,
plisq1cil'i el l.ait pasteur pro-
les'annl, il tlail verse dans
I(.s ssciences sociales. Or, cc
:hiolotie-n chrdlien admi-
rait l'islan. Reconnaissant
q(uie I christianisme et la
r"ligioni muisulmane eLaient
poir le Noir des religions
ctran1Pres et revelces a une


Connie Frances Joseph, sli-
vante. Mademoiselle Fran-
qolse Me Guffie, sulvante -
Madams Maryse Deminja -
ne -- Madame Suzanne Sau
rel Madame Glsele. Louis
- Madame France Jean -
F1lix Mademoiselle Ma
ryse Labissitre Madame
Socorro de Padts Mada-
me Thaia Capei -.- Madame


NOUVEL

ANNIVERSAIRE

par Rend PIQUION


Le mobile le plus evident sans etre vus, guettalent
parait tre un acte de repre leur. victim sur le palier.
sailles car Zouheir Mohsen Au. moment 'oi M. Mohsen
avait sous sa responsabilit torinalt a sa porte pour que
<.les Aigles de la Rdviolu- ;a .f minm vienne lui ou-
tions, auteurs de la :e',cn ri,. I un d'eux lui a tire
prise d'otages a l'Anmb'-sa prelsque a bout portant une
de d'Egypte d'Ankara oui '1:1 tle de pistolet de 8 mm.
reclamaient 1'annulation .- dans la tdte. Le bless a
du traits de paix is adl:- *nbi une delicate interven-
6gyptien. Ce group depended i et il a ltW place en
en effet de la ganisation palestinienne d'o respiratoire. Ces sons inten
b6dience syrienne don't M. sifs. qui pourraient 6tre corn
Mohsen 6tait le chef tout pl6tds par une autre opera
en assurant la principa- tlon si 1'dtat de M. Mohsen
le responsabilitd militai"e le permet, indique-t-on de
pour l'ensemble de 1'OLP. source mddicale, laissent ce
Revenue depuis vendredi pendant peu d'espoir comp
du sommet de l'OUA a Mon tP tenu de la gravity de la
rovia, M. Mohsen avait pas blessure.
se la -soirde de mardi dans Un dispositif polic'er a
un casino cannois. II rega- ete mis en place a 1'hopi-
gnait seul son appartement. tal St. Roch pour parer a
Les tueurs qui s'6taient in
troduits dans 1'immeuble (Voir suite page 4)


UNE CESURE DE


Apr1s la bizarre entrevue
du Mole, St Nicolas entire
les Presidents Tirdsias Si-
mon Sam et llses Heat -
reaux. apres 1 a.ssssinat de
ce darnier, une cdsure de
vingt deux a.ns coupera
1 Alexandrin hkroiqup de
ces conferences au som -
met

CRISES DE CROISSANCE

Durant le quart de sJA-
cle precedant la Premiere
Guere Mondiale (1914 181
1 Amdrique Latine sera Dro


XV
VINGT DLUX ANS
CONFERENCES

Par Gerard JOLIBOIS


fondement tru.ublde p.ar
des crises d(i. croissance
Dans l1s pays industris-
lists d Europe, au Japon.
aux Etats-Unis d Amdrique.
la situation 6coaomique d f
ficile sera marquee par
une vive agitation soclalp
et ouvritre. d's graves vi"
lentes revdtant lo earacia
re de revoltes, des mutine
ries, des assassinats polili
ques, des ruituurec d quill
bre entire la consomma-
tion et la production, do
retentissantes faillites corn
merciales et industrielles.
des paniques, financieres
Los grands P-sys dirige
ront 1 attention de leurs
peoples vers des expddi -
tions colonial s. vers des
conflicts restraints en vue
d d1argir le march de la
vente des armes et nuun'i-
tions : guerres entire la
Chine et le Japan, entire les
EUA et 1 Espagne, guer-
res des Boers. des Boxers.
entire le Jaoon et la Rus
sie. entire 1 Italic et la Tur
quie. des Balkans

L2s pays latlino-ameri -
cains les souls indepen
dants dans le monde colo
nis6 de l epoiue -- paie-
ront le pot casse IUs so-
rount en butte a la ciplo
matie dite d-e nierei (1), a des emprunts
a des taux fantastiofues, a
une lente' montee des arix
des products industrial -
ses imports. Aussi, ren <


I -
Il est courant d entendre
ou de lire cc dicton anglo
saxon: jours barrier la route a tiun
home prepare.n.
It est plus ecure.nt enco-


Mejie, 52 ans ouvreer habit
tant Philadelphic, qui, avcc
Grullon, est epgaement in-
culpe pour tentative de tra
fic de cocaine. Puis Michael
Karaski de Mi'mi iFloride),
agent de pub.icite, et en-
I n Ramon B,trrientos, de
Miami, Mecan'cien de bord
a la Compagnie Centro A-
mericaine .


Managua (AFP)
Les fonctionnaires et les
dirigeants d'entreprises pri
vees entyavant la reprise
du travail au Nicaragua en
current disormais une pei
ne de deux mois a trois
ans de etravaux publics);


CANNES (AFP)

M. Zouheir Mohsen, 1'un
des homes les plus in-
fluents de l'Organisation de
Liberation de la Palestine,
a 6te victim d'un attentat
dans la nuit de mardi
mercredi au moment ofi il.
regagnait son appartement
de Cannes.
Gridvement blessed d'une
balle dans la tdte par deux
inconnus qui ont reussi k
p'endre la fuite, le chef du
Department militaire de
l'OLP a dtd transport A
1'h6pital St. Roch de Nice
(Sud de la France) ofh il
6tait toujours dans le coma
en ddbut d'aprds midi. L'at
tentat qui n'a toujours pas
6td revendiquo a 6td com-
mis a une here du matin
devant la porte de 1'appar
tement cannois que M. Moh
sen occupait avec son 6pou
se, Alia, 25 ans, dans un lu
xueux immeuble de la Croi
sette, le Gray d'Albion. Se
1 o n le signalement
diffuse par lapo
lice. les tueurs, apercus par
Mme Mohsen et un vigile
de l'immeuble sont l'un de
type arabe et l'autre, de
type europden. Ce dernier,
grand et v6tu d'un costu-
me blanc aurait pris la fui
te au volant d'une voiture
rouge immatricul6e dans la
region.
A 1'exception de ce detail,
les enqueteurs de la police
judiciaire de Nice disposent
de peu d'delments pou," o-
rienter leurs investigations.


Gladys ThlophilM Made-
moiselle Chantal Joseph -
Monsieur Jean Desvarieux

Cette, ddldgation- a dtd sa
lude A son D6part par le Di
rectsur Gdnoral de 1 ONTRP
Monsieur Jean Saurel, par
le Directeur Regional de
Adrocondor Par dea, parents
et amis .. -


WASHINGTON, (AFP)

Le President Carter, pour
sa premiere conference de
pesse en huit sema.nes, a
choisi d affronter Mercredi
soir la press de Washing-
ton a qui il reproche ou-
vertement d avoir sexage-
re> la portee du recent re
maniement mninisteriel et
la rEle desorinais devolu


Le Bureau National

Scout prottete


en champagne, la maison de
la ville est fort souvent visi-
tee par les voleurs. Lorsque
les scouts parent au Camp
leur Bureau National con-
nait bien de. deboires.,t
C'eat ains) q u e des
membres di Bureau Natio-
nal Scout nous informent
eque le lundi 23 juillet, alors
qu'a Saintard t 11 hcures
A.M. les Scouts d'Haiti inau
guraJent leur 6eme Camp
National placi sous le signed
du Developpement Commu-
nautaire. h Port-au-Prince,
h 11 heures A. M. un indivi
du se disant avocat et un
autre connu come agrono
me et commercrint reque-
raient les services de deux
ouvriers pour abattre les
trente metres (30 metres)
du mur de blocs et de beton
protegeant la facade nord
du Bureau Natonal de,
Scouts d'Haiti.. et cc, sans
crier gare, sans le moindre
avertissement prealable.


Le terrain du Bureau Na
tional des Scouts d'Haiti
est depuis 30 ans indivis. II
a ete d'abord afferme par
la plantation Dauphin en.
1940, pu s par la Societe
Port-Dauphin qui prit par
la suite des affairs de la
premiere. Enfin Port Dau-
phin passa le t-rrain a 1'As
sociation Nationale d e s
Scouts d'Haiti avec l'autori
sat'on de 1'Administration
General des Contrbutions
et suivant acted Notaric en
1'Etude de Me Raoul Kenol,
ont poursuivi les represen-
lants du Bureau National
Scout qui affirment aussi :.
jusque 1 a indiis (30 ans il
s'entcnd puisse-t-il du jour
au lendemain passer meme
partiellement iun autre
sans qu'il 5 a't tractationi
legalct respect de la propric
te, dclai etc.. .a dec.are un
dirigeant scout qui se propo
se de fa re app"'. au Depar-
tement de la justiccl.


SMonsieur Hainulton Jor-
dan, nouveau Secretaire Ge
neral de la Maiso-i Blan -
che

Jusqu au mois de Mai Mon
sieur Carter s an etait te-
nu a sa promessa ele.:to a-
le de donner deux confe-
rances de press par mois.
La chute de sa popularity
a inevitablement td rmise
par la Maison Blanche sur
le compete des journalists
de la capitaLe fddlrale et
les contacts ave la pres
-,: aussit6t singullere -
-rn.r ir T,-duits' L' trent mrni
nutes teldvisees de dlbat
du chef de 1 hxtcutif avec
le



Visite du ler
Directeur de
Care en Haiti

Nous avons cu le plaisir de
revoir Monsieur Samuel Zis
kind qui fut le premier Di-
recteur de la Care en Haiti,
entire 1953 et 1955
T1 est arrive en notre capi
tale le 13 Juillet et compete
passer Linee quinzaine de
jours en Haiti
Il a dejai visited lesdiri -
grants de la Care et quel
ques amis
Monsieur Ziskind nous a
dit avoir etd inipressionnd
par les progres realists
chez nous. nota'mment en ce
qui concern 1 infrastructu-
ra routitre
Nous souhaitons un agr6a
ble sdjcur 6 Monsieur Sa-
muel Ziskind.


GUATEMALA:


Les senateurs americains enquetent

sur l'avance du communism


LA RECONCILIATION
de gauche a droite, les presidents lawara (Gamble),
Eyadema (Tog,), Houphouett- Boigny (Cote-d Yvoire-.
roure (Guinde), Senghor (Senegal) Tolbert (Liberna)


Si, a travers le temps et
1'espace, la meme impul-
sion avait semble diriger
les pas de ces pelerins de
la liberty, il no faut point'
exagerer cette coincidence,
car tandis que les Europ6ens
avaient rencontre de la part
des Indiens et de la nature
des obstacles qu'ils pou-
vaient vaincre et avaient
en fait vaincu, tel n'atait
pas le cas des Noirs ameri
cains, harcel6s par les ma-
ladies, attaquds par les in-
digenes et, surtout, en but-


categories d'hommes dans
des conditions historiques
determines, il prdtendait
que lors meme que le Noir
professait l'une ou 1'autre
de ces croyances, ne devait-
il pas faire perdre la no-
tion ce qui constitualt son
essence. Aussi 1'6tude de sa
doctrine en a-t-il fait le
pr6curseur de la personna-
lite africaine, 1'un des
thdoriciens les plus con-
vaincus de 1'identita et de

(Suite de Ja 16re page)


GUATEMALA (AFP)
Un group de Sdnateurs a-
miricains don'tt les noms
nWont pas ltd precisds) en-
quete secretement au Gua-
temala sur 1'avance du corn
munisme dans la i region
comme consequence 6ven-
tuelle de la politique du
president Carter en Ameri-
que Centrale, a-t-on appris
dans la capital guat6mal-
tlque.
A cet effet, les Senateurs,
don't les observateurs esti-
ment qu'il s'agit d'oppo-
sants a la politique du
president amlricains. ont
rencontrd des fonctionnai-
res du gouv--rnement guatd
malttque et diverse per-
sonnalitls du pays afin de
recueillir des informations.
Dans le mIme temps, des
prlparatifs ont lieu au Gua
' tmala en vue de la visit
dans le pays au course des


prochains mois dtune com-
mission de Slnateurs ameri
cains (d6mocrates et r pu-
blicains) qui enqultera sur
la situation des droits de
1'homme dans le pays. La
commission, qui sera conduit
te par Thomas Hanking,
poursuivra par la suite des
enqtlUtes similaires au Hon
duras et au Salvador.

x x x x

GUATEMALA :
LE CONGRESS ET
L'e INFILTRATION
COMMUNISTEs
DANS LA REGION

GUATEMALA (AFP)
Le congrls (Parlement)
guat6malteque a vot6 mar-
di soir une resolution de-
mandant au gouvernement
des Informations sur 1'in-
filtration communiste dans
le pays, appre.nd-on mer-
credl de source parlemen-
taire.
Les Deputls ont voted cet
te resolution aprts avoir
soullgn6 que Cuba avalt re
connu appuyej les mouve-.
ments, de guerilla de la re
glon. -
Le Dlputd Leonel Sisnle-
g:., (du-mouvement de 11-
beratlon natlonale, extreme
drotte, a vlolemment criti--
qu6 la politique du presl-
dent Carter qui permet une


agitation communist en A-
merique Centrale.
Se ref6rant a. une dven-
tuelle enquete de Senateurs
americains sur la manidre
dont sont respects les'
droits de 1'homme au Gua
t6mala, M. Sisniega a d6cla
re qu'une dllgation de D6
putts guatdmaltlques pour-
rait aller voir. aux Etats-U-
nis si les droits de 1'hom-
me sont respects pour les
noirs, les latino-amlricains
et les autres minorities qui
y vivent.


mercredi soir a 2t haures
(Jeudi 01 GMT), asnnon -
cent done des plus ani -
mees.
Depuis sa dernier confd
rence de press, Monsieur
Carter a rencontre a Vien-
ne Monsieur Brejnev, i_ a
participe au ,sommet d's
pays industrialists a Tokyo
avant de preparer a Camp
David les remaniements
tant decries de son gouver-

(Voir suite page 6)


-SANTE PUBlIQffTE
De la necessite
des services
post natals

En Haiti. les services post
natals constituent 1 une des
pr nc pales lacunes de no-
tre system de sant publi-
que. En matiere de protec-
tion materno infantile, il
ne faith de doute qu'ils ont
leur place et leur role.Dans
la pratique. chez nous, ces
services sont presque ine-
x stants pour deux raisons:
L'education de la mess
ne la predispose pas a fit
quenter 1l'tablicsement d

(Voir sutie paeg 8)


PHILADELPHIE (AFP)
Le Consul Genera' de la
Republique Dominicaine aux
Etats Un s, M. Sandino Grul
lon, et trois autres person-
nes ont et6 arretes mardi
soir et inculpes de tentati-
ve fraudu'euse de livraison
d'armes aux ouer'lleros san
dini.tes du Nicaragua, ap-
prend-on merciedi de sour
ce officielle Philade'ph'e.
Un official des Douanes a
declare qu'aucune arme n'a
vait pu sortir des Etats U-
ns. L'operation consistait,
selon lui, a li' er aux sandi
nistes pour un montant de
1.038.000 dollars, mille fusils
automatiques aM-16> et 300
mitraillettes sM-60s.
L'Attache Cu:arel de l'Am
bassade Domiuscaine S Wa-
hington s'est refused mercre
di matin S. tout commentai-
re sur cette information.
Les trois comptices du Con-
sul sont : Virgillo Armando


COLOMBIE


Arrestation d'une centaine de personnes


BOGOTA (AFP)
Une centaine de person-
wes soupgonn6es d'apparte-
nir au movement de gue-
rilla eM 19ont 6t6 arrettes
au course des derniers jours
dans .la region de Poposa,:
dans le Sud de la Colombie;
selov des informations offi-
cielles publiees a Bogota.
Le t ment du 19 avrils en souve
tir des elections du 19 A-
vril 1910 qui virent la d6fai
te de I'ex-president popu-
liste le general Rojas Pinil
tla- est I'ua des mouve-


ments de guerilleros les
moins bien connus de Colom
bie.
Former au depart par des
nationalists partisans de
1'ex-prisident; iJ semble s'6
tre orient ensuite vers des
conceptions marvisantes qui
Pont rapoche des autres
groups de guerilla operant
dans le pays.

Le Mitistre colombien de
la Defense le General Ca-
macho Leyva a precis6 mar
di qu'un conseil de guerre
se reuniralt fin aout a Bo-


gota pour juger un grand
nombre de suspects accuses
d'appartenir au movement
du 19 avril.

L'arm6e colombienne a di
covert a I'Est du Diparte-
ment du Cauca: dans le
Sud; de vastes centres d'en
trainement souterrains ain-
si que 150 armes automati-
ques et de la propagande.
SLes forces de Pordre ont>
igalement salsi des plans
d'installations stratdgiques

(voir suite page 5)


No. 31.18* I
k~~ a '^'. ^ f t > '
ND 8 PUB Q.I A 84EME ANNEE D DP









FONDE EN 1896 : LE PLUS ANCIENT QUOTIDIN DIYHAITI MEMBRE DE ASSOCIATION INTERAMERICAINE DE PRE&3B"


A L ALEXANDRIN DE CES




dus reponsablis de la .cri
se 6conomique, par leurs
Nations lears g o u -
vernements ,.:e succederont-
ils a une cadence accele-
ree.

De 1898 a 1 Occupation
Americaine '1915 en Haiti
1916 en R Di. la Republi-
que Dominicaine comptera
ouatorze Chef d Ftat 't la
Republique d Haiti NEUF.
Sans mentionner evidem -
ment Its different:, et tres
ephemeres Goutivernements
Provisoires Doii1nicains. ni,
e'n Haiti, le Ciuvernement
Provisoir2 do 1,02. ou Bois
rend Canal enqgndrcra sa
troisieme at nifaste guer-
re civil

JIMENES ET 'f:RESIAS
SIMON SAM

En HaSti. le re:;,ident Ti
rs';as Simon Sam devait
continue aul Poivoir jus-
qu au 12 Mai 1902. tiois jours
avant le terme d? son man
dat conslituio.inel

Eln R D, Le v:ce-Presi -
de.t Wenc .1!)i F uer 'o.
deverait Presitlrnt a la sui
te de 1 assassinat d Ulises
Heureaux. it 2(' Jui, u
1819 Renverse apies quel
ques semains par Hora-
cio Vasquez, 1 etait rem-
place par un G-ouverne -
ment Provisoire, preside

(Voir suite page 2)


re. chez nous. d.' le voir de
mentir et de iiLlle facon!
Cur;eusem,mnt. dans cc
pays qui a besoin de ca-
'S CoulonnsL une L-'rle se-
che a besoin de pluie, lI's
hlommes prepares sont sou-
vent crux-la i pour qui tout
Icarriere, promotion. etc )
et tout a une allure de
course a obs'-ic.les. Et ceci,
parait-il, dspuis toujours.

II r y a done ricii d eton
nant quils se rendent a
1 stranger come des refu
gies dans une fuite en a-
vant

Mais il est cinand meme
6tonnant que ious conser-
vions religieusement cet es
prit v3rmoulu qui nous a
enfante et nous enfante en
core ces structures anti-dy
namiques


selon la loi d'exception na-
tionale alpprouvee par la
Junte et rendue publique
mardi S Managua.
La nouVelle legislation,
qui doit s'appliquer pen-
dant une duree de 30 jours
renouvelable; prevoit la
constitution de tribunaux
d'exception chakrgs de trai
ter des dtlits envisages par
cette 1 o i. Instruction
ne p e u t d u r e r
plus de sept jours. Les juge
ments rendus par ces tribu
naux sont sans recours.
Cette pine de atravaux
publics sera applique a
toute personnel responsible
de I'arret des transports pu
blics et aux dirigeants du
secteur ,privi qui refusent
de reprendre le travail.
Les personnel ,qui aug-
mentent ou baissent les
.pi/rix des marchandises ofi
des services rdgl4mentds;
qui accaparert des bins de
consommation de base et
les contrebandiers seront

(voir suit page 5)


MIURCREDI 25 JUMLET *


COLUMBUS MEMORIAk
LIBRARY


L

A l'Ambassade
de la R6publique
Populaire de
Pologne ",
I Le distingu6 charge d Af:
Sfaires a I de la Republique
Populaire de Polrogne .avalt
offert, en sa residence de
Delmas, une brillante recep
tion le samedi 21 Juillet S
12 heures. a l occasion du
356me anniversaire de la
foundation de la Republique
Populaire de Pdlogne
Le Secr6taire d Etat a 1
aux Affaires Etrangeras, Me
Emmanuel Bros. le Secr6 -

(voir suite page 8)


ODtHECTEUR LUCIEN MONTAS
ADNIINISTRATRUR NiMme Maxi (mAUVET


L'ATTENTAT CENTRE


M'. ZOUHEIR MOHSEN


T416phone : 2-2114 Botte Pfilc : 1316
Rue du Centre Nr 212


CHRONIQUE DE L'ACTUALITE


Historique des rencoritres


Presidentielles Haitiano Dominicaines


Avant la conference


de press du President Carter


Hier, Aujourd'hui

et Peut-ftre Demain
Par Carlo A DESINOR


Arrestation du Consul General
de la Republioue Dominicaine aux
Etats Unis


NICARAGUA :


La loi d'exception

rendue publique


Delegation Haitienne en Colombie





PA


I.:ATI*'kS UNI:',S (AF.PI
i r' t (c'c I'";rverce des
tNawi, L' tn v's I UNU) (Inn.i
i S al ;t c C 'k ( t'ext ,,ter
trc h Ill'h 111 1 0111h00
('1T rl Irs oibservll i't rti it

T-,mit Uutl 'r;, pour lift :;Ir
(Ii Ii i treve, (0 -
' I'' (I i ll "ti iI ronit, dl lls
', I: Tell," c:;t lt dcivel-
S 11 i h ', clos Intr-
11 >i 'i:iv1 'v c nsiu li do ce
: i ; N, ,on Unleos.



:'VITS UNIS .



(canhifaltr'e d'9
M. Kennedy aux
presid'entielle$

Washi gton (AFP)
II y a de fortes ch-i)es
pouilr (que M. Edward Kenne
dv solt randidat aux lec-
tioins presidentiel!es de
19811; a' dtclarf mardi le SA.
ateur Henry Jacksoln.

S'adressa t mardi; a des
.i muralists: Ic' Senateur.
I)emocrate de I'Etat de Wa
slhinton;: amii de longue da
It de la famille Kennedy; a
a ioutte qiue (Kevnedy n'an-
noncera pas sa caudidature
a\ast (qite (Carter ne se re-
tire on soit mis hors cour-


L.I candidature de M Ed-
ward Ken, edy serait an-
nonccei qu'au cas oil le gou
verneur (ie Califorie Ed-
mund G. I:.own prendrait
la tet.; lors de primaires:
sur le president Carter; a
ajioute '1 Jackson.

M1 Jackso,; : dnt la candi
d.tture ai I'i, vestiture demo
crate p ,ur Ics pr;.-identiel-
les de 179 a'ait 1ie 4.-'artde
par le president Crarter; a
sutiligne qu'il n'en sou'e-
,nit p'as moins tIujour.;
pour des rai;,o.,s de p fliti-
clue interne au parti den-co-
crate; la landiture de M.
Carter

Quant an .Scclateur Ken-
ridv il o t ic.inue A affir-
m-t ula l intention de
s-u'lfonir M1 Carter et de he
pa, t te 'I;mcr cai,s la cour-
sif la M Ms';, Glanchc.
,:''^ ,


ALIXANDRIE L'Egypte a
off elicllcoment, hInl'orind mair-
dl M. Kiurt Wt'dheimn, So-
-A O- ti n


tliions, qu'
det munthli
lis olis rvi
lt, Si)l 1 r
ve) cle I [U


moins on itt-cic aniauomna.
C sx


ti-i ,, ,- ROMIE vi. L 'lino Oraxl.
elle ancepl.na, leo Sercdlir' Gdril dc partial
,inlcnt do In F il socr6ll alro 01111 cl Putt
mntc'S (d la rI soclial!ste Itallon, a lnform6i
ctus (dtl la pr6- tintdl- l pr6s'dent Sandrot
il -t par Pert'Ci qu'll renonqlt % for
,NU. yor le gouvernoment.< M.
T Craxi s'est noltimment hcur
x x y x td A l'oppostlon de la d6-
7'' mocratle chr6t'nnme, qui a
rejetd d6flntivement cc me


BRUXELLES De prdfirecn
o0 a du mnat6ile franma's.
le gotiuvrnement belge a de
comb-t d'Infanteerie, repr6-
sentalnlt nv'ronti un march
do 3.6 milliaids de FF.
C'est la second foi'; en qua
tre ans que la France perd
un c march diu slc'es> au
pronft des Eatfs Unis (en
1975 l'avion < ava't
ite chn'si au detriment du
SMirage').

x. x x


BRUXEL.IES (CEE) -
Le, M nisl.rcs des Affa'res
EtLrnigeres des ANetuf> ont
approuve mard! it Bruxelles
Irtciroi r'ui:'e nouvel'e aide
d'urgence aux rffugies d'A-
sic du Sud-Est. L'a'de ali-
mnentaire 1979 pour le Viet-
'ide cnardi d acheter aux E
tats Un's 1.0 :. blinds de
namn rps!,e susendue au


me Jour son programme
de government.



LA HAVANE Les autori-
tes cubaine; ont libere mar
di 500 prisot:niers politi-
ques, ce qui pccte A 2.400 le
nombre de liberations inter
venues depu's le ddbut de
l'annde. En septembre der-
n'er Fidel Cat.ro avait an-
nonce la 1'bration progres-
sive de 3.600 prisonnlers po
litiques.

x x x x

ISLAMArJAD Quatre co-
accuses de I'ae;; en premier
M nistre pakib'.-iais Zu'fi-
kar Ali Bhutto pendu le
4 avnl deinier dans la
faire du memt're du Nawad
Mohammed ;hmied Khant
ont et6 ex,'ccies a Islama-
bad mercre,- mnatin.


(Suite dd$ in IrI itroi SEPT RAISONS


par ce CGendrall Dans I arcl
clo prdc6dent,, nous avons
viI ce Otuvr-m cni 'n nom-
mor commnie ihistre en
Haiti. le g6n6ral, Imnaclo
Maria GonzaleS. rinclon Pr
sident ds la R D rdcem -
ment revenue at extlt Il y a
vait pnss6'sOtt nsa : depuls
DConibiti 15)2 qut.nd 11 a
vait du abanidonnc r prdcl-
pitamment son portefeull
le des Relatibos Extrriau-
re. AccusI de 'onspira -
tion avec le irtmier Minis
tre en date d Bliii A San-
to DPminvo., Armand Tho-
by (2) il avait df se r6fu
gier a Porto t1i-:o

La position de Jamenez A
tait assez delicate en ce
qui concarne la Rdeubli -
que d Haiti Nous permet en
tre autres. de le compren-
dre 1, fait par lui. A son
accession au ,ouvoir de dis
soudre la flocissante firm
Jimenez-Barthe. instal -
lie A Port-au-I-rincc e( en
plusieurs ranudes vi.lles hat
tilnnes

L'n outre. .1 ne recherche
ra jamais une entrevue a
vec son Homologue d Hai-
ti. en d6pit de I aidO qua
certainement celu-ci lui
availt pretee lors de 1 esca
le dlu vapLur .FANITA, aue
Cap le lar ,Trun 1898


N VEUX AUSSI


Le President Juarn Isidro
JIMENES quttanif le pou
voir le meithe mCic qua le
Pr6sidn't Tireslus Simon
Sam

A mon avis. sept raisons
auralcnt pu hitlnmider .31
menes, et dcarcr' les possi
bliltes durne iotifdrence au
sommxn

o10) les accusations" 'ian
ctes par l1s partisans diUli
ses Heureaux contrd le Pr6
sident Jimenes A savoir
que celui-cl .tailt minecur
quand son pere, 1 anqien
President dominicain, Ma-
nuel Jimdnes i'i) se tait na
turalisd haition

2o) qua 1 origine de sa
fortune, se situ tient das fa
veurs et des advantages or'
troyds Ah son p',re par 1 Em
pereur d Haiti. Faustin Pre
mier

35) Le fait d avoir com -
mencd ses Atudes a Port-au
Prince, au Lyede Impdrial
puis de tis avoir poursui-
vies A Paris il avait en
outre vecu .?n exl en cet
te derniere ville

4o) Les u-s graves em-
barras financiers leguds
par Heureaux : une dett
publique considerable, deis
bons du Tresor ou spapele
tas, sans valeur, une men-
nale terriblement deprd -
cide
5o) Les tensions continue
les et les exigences cons-
tamment rncqouvelees du
vice-president YasQuez, qui
a toujours, expressement r6
side loin de Santo Do
Mningo.
Go) La ferme opposition dies
chambres Dom nicaines. do
minees par les partisans
de Vasnure, q Oi reietalent
la plupart des measures pre
sentess a la sanction legis
lativw
7o) La haine violent des
nombreux p]artisan's et fana
tiques dUlises Ieureaux
reaux
Jimencs poaieat-il chaus
ser les bottes du defunt .en
se rapprochant tron visible
ment d Haiti

L OPINION IIAITIENNE

Les journaux haitiens de
1 ApoquE.. notanimcnt Le
Nouvell;ste,. fraichemeni
apparu sous ce tire. men-
tionnaient avec sympathie
le sejour '5 Port-au-Princer
en son'enfance de Juan Ilsi
dr.j Jim6nes et ses ftudns
au Lycie Natinnal POSE GENERAL DE LA SI
TUATION etait prdsente
le 8 Juillet 1901 par de -
vant nos Chambres Le Mt
nistre Brutus St Victor y
cr,;nsatatt cNos ranporl.s
av.,c la Republique Domi-
n'eiatie ont -izilqiu p'i
la;ss ht ddsircr pendant
ces derniors temps; maie
n mus avons 1 ',u d espn6rer
que la com-'nuLute do trca
dLtions et d interts exis --
tant entire les deux Nic
Ctons, qui se poirtagent In
Souveraint,6 de 1 lie d H9'
ti, aminera bientit une sc
l tion decisive a 1 obs6dan
te question des front"ern,
qcui depuis si 1-ngtemps dc
v'se les dcux Rpubliquc-
et constitute une perp6tut"
1I menace le conflitst...'

V'ASQUEZ, WOSS Y
GIL MORALES
PRESIDENTS iDE LA R
Durant Is six atns pros
de Prestdence du G0nfral
Nerd Alexis (21 D@cembre
'1502 2 Dce-mbre 1.0d.
quatre Chefs d Etat s ? son
SsuccedA A la t'-te de la RA
publique Dominicaine '
Vasquez, Woss, Morales el
qacerss (1906).
Horacios Vasqu),tz devait fai
re face, non seul-ment M i
une serie d? mouvements
arms, A des affront
ments sanglants entire <,li-
ricistes> ou , mais aussi au siege de 1I
Capital Son Gouverne
ment durait sA pine onu.
moe's (Mal 1902 -- Avri!
1903)

Presid-nt, d abord provi
soire, pu's ddftnitif le G:
neral Alejandro Woss .
G'1i devalt quitter le pou
voir A la fin de Novembrc
1303
President Prov'sora (DA-
cembre 1903) le Gendra'
Carlos Morales ne parve-
nait A la prds'idence ddfin
tI've qu an Juin 1904, impulc
sant a triompher des lut-
tes armies Mais le ler Jas
vier 1906, ayant Aehou,

dens ses efforts de pacific
cation. 11 detvat quitter ic
pays pour fuir 'a mort

LA MEDIATION D HAITI
Dans mL EXPOSE GENE
RAL DE LA SITUATION
DE 1904 f13 Juin), le MI-


nistre des Relatlons Ext
rleur?s, Murvil Fdr6re fala
sait le point sur la grave s


tuatlon domlnicalr.e D a -
bord. 11 nottlt .giec que traverae in Rrpu-
blique Dn'tlr.'cqinec., en
ralson 'de ri lutte achar-'
n6oe 1ne se l 71'nt les par
tis I...

&Ncus nocqus ;mmes
constamment evrtn6s a ob
servEr. &f 1 6eird des belli
p6rants, la plus comnl6te
neutrality, seule attitude
compatl!l avc notre dl-
gni -et iles rigles Impres-
criotibles du droit Inter -
national (...)
Vu 'la prolongation inac
coutumde, de 1L guerre cl-
vils (...), enious Vinmes ce
pendant A nQUs demander
s! la Rdpubliquc d Haiti ne
pouvalt s aumoriser des
liens de fraternelle solid
rit6 qufi cnisseht les deux
Peuples pour offrir A nios
freres en peril notre md-
diation et le rnneours de
toute notre, bonne voloi-
tt, en vue de chercher un
terrain de conciliation (...)
une lutte oti s puise ce
beau pays et dnnt il se
meurt (...)
dresser aux chefs des deux
parts opposes un pres -
sant et supreme Appel qui,
bien quaccuailli avec la
plus grande svmpathie,
n eut toutefois pas la var-
tu de les ddsarmer (...)

LA PRUDENCE

Le Ministre de 1 Int6 -
rieur et d- la Police Odnd
rale d Haiti, Petion Pierre-
Andrd, ananlysait avec sa
gacite la situation si con
fuse alors en Republique
Dominicaine, dans 1 EX -
POSE GENERAL DE LA SI
TUATION, cl?, 1906 ( 5
Juin) : bles ont eclie eces der -
niers temps cazr nos Voi-
sins de lEst Lasont notre
conduit' sur la f ianche et
sincere amitie au; existed el
qui doit exister eitre les
Gouvern'm6nts respectif'
des deux Republiqucs, nou:
avons. en 6vitant les com-
plications dannereuses, cons
tamment fait des voeua
pour le retour de 1 ordrt
dans le pays. La prudent
ce conseille d avoir tou-
jours 1 o-il aux frontiercE
d y etablir une surveil -
lance active, de so tenir ec
garde enfin contr? Les agi
t segments de quelcues exi -
S lds (...

De son cot6, apres avoi
i exarin6e 1 ans.rnble des r
lations ha'tiano-cdomini
caines, notre M!ni:;tre de
Relations Exier:eu:es, 1 il
lustre H P 'iANNON con
cluait dans ,t mem? pose G6neraln : <,es deu
Gouvernements n ont ja-
ima's ete en (o mpilleurs
t-rmts Le Prtsident Ra-
mein Caceres, qui vieiit d
t nous otifier son lecctio:
ala Preminre ItiuBstratu
re d( la Retpuhliqu? Donr
Inicaine est aniine A 1 e -
gard du G6ndral Nord
Alex:s des disios;tlons le
I pll s cordiales (...)


r
*

CACERES (190t-1911)l
NOHD ALBXIS
, lj0Z-19uiS ANTOINE
SIMON .1908 1011)

Le Gdndral Ramon Cace
r2s, I, tout pultsant vice -
president de la R6publi -,
que de Murali.s, put LiO
nialntinir ft. l. Pcesidence
CiLliant cinq and (tler Jan
vier 1906 A son assbasl-
nat le 19 Novemhbre 1911).
Ne inrinquerent polhit ce -
pecnunt les er .trc~ris-s 're
volutlonnarires conLire soi
O:uvernement; les chocs
aepetes entree. Jimenistt.s el
hurac.stes Carcres par -
vint a realser ls. pacifica
tiOi. Dans la nouvelle cons
titution de 1907, votee a
Santiago de los caballe -
ro-, cacerzs ietait debarras
se de Ia Vice-presiaence,
source dennuis o ambi -
tr'-irs et d inimines cam -
nie son experi.ince personI
nelle le luI avait aemontre

Lors du novel avAne -
ment au poct..'ir en Hai-
ti 1? 17 Decemorar 1908. le
President ,Cacires d6lgeua
< tiaire de la WRpublique Do
minicaine- en Haiti, Igna -
cio Gonzalez. Aloignd de
son post par la maladie
revenue exprass6ment pour
saluer le President Antoi-
ns Simon (...) in sExpos.
General de la Situation
tde 1909 (Murat Claudt'
6tait notre MInistre des Re
nations Extrlnaures) qui a
vait aide les deux prises
d armes de Leconte; A Oua


namlnthe le 2 Fdvrltr 1911
A FerrIer en Mal 1911 Qui
nvllt contrlbae A 1 armrn -
ment des Cae3s soulev63
nar Leeonit, 'I

LP Pre.ldent. Caceres. ou
blei'? un ou 1'.iutre de ses
col laborateur-. *

SIX HAITIEN'i EPT
DOMINICAIN:I

D2 1011 i" 1915 c-n Haiti.
dp 1911 a 1913 l ni R6iu-
blItue Domil',lr.tir
Ce "ut un rcrr.u-'sel de
chefa d Ett Six en Haiti.
sept :-n Repuultou. Domiru
calne

De notre co-d, les Prdst
dents :

10) Cincinatus Leconte (14
About' 1911 3 Aofit 1912);

2o). Tanertede A'rguste (8
Aofit 1912 2 Mai 1913)

30) Michel Oreste (4 Mai
1913 27 Janvier 1914)
40) Oreste Zamor (8 F6 -
vrier 1914 27 Octobre .
1914)
Eo) Davilmar Theodore (7
Novembre 1914 22 F6 -
vrier 1915)
S6o) Vilbrun GuIllaume
Sam (9 Mars 1915 27 Juil
12t 1915)
En Rdpublique Dominicai-
ne. IlE Presidents :
lo) Eladio /ictoria 0 a -
bord Prdsident Provisoire
durant deux nmois puis elu

(Voir suite page 7)


GE 2 MERCREDI 25 JUILLET 79


En Bref 24 Heures Dans le Monde fistorique 'ds rencontres Presidentielles Haitiano Dominicaines


Les


calculatrices electroniques


Texas Instruments,


mettent la vitesse,


la precision, la memoire

et... les resultats

ar bout de vos doigts.


En vente

et service a


j Electronics


LA BELLE CREOLE rue bonne foi6

\_______________






MERCREDI 25 JUILLET 79


-- -'---- - - . - - - --PdLa


-u'T, 60 00000


a a d'Americains


N 70PEpreferent Colgate!


AVIS

La TELECO, jouissant de
ses droits et privileges sur
les Trel communications
en Haiti, porte a Ia con-
naissance du public en ge
ncral et du Pommerce en
pirticulier. que les servi-
ces nationaux el, ;nterna-
tionaux de 'n6lex. Tele -
grammes' ct autres fone -
tious y relatives sont desor
mnais de la competence ex-
clusive des TlIecommuni-
cations d la'ti, SAM
Siivant accord intervene
entire la TELECO et la
AACR. cette derniere assu
re depuis le ler Juillet
1979 pour et au nom de la
TELECO les .-ervices tele-
graphlques internatio -
naux
Un delai de trois mois, ex
pirant le 30 ',eptembre 1979
a eti accord in la RCA
pour la fusion du systcme
RCA avec le irseau tVlL-
graphique national
Port-au-Prinve, le 20 Juil
let 1979
La Direction

xxx x x

GOUVERNEMENT DE LA
REPUBLIQUE D'HAITI
ORGANISME DU
DEVELOPPEMANT DU
NORD
APPEL D'OFFRFS LOCAL
TUYAUTERIE POUR
ADDUCTION D'EAU

AVIS
La Directiouon Gencrale
de l'ODN aviss !es Fournis-
secars infiress(s qu'elle arn
ci' bn Appel d'Offres local
poLr lL lourniture du Mat.
.12 Kin TUYAUX PVC
0 i KM TUYAUX GALVANI
SES

Lcur diamet m varic res
pclVvcniv 'l, di (d(tux pouces
:i qu(imtre' de demi pouce
:' 3 pol es '..
S'ii]s ,out ldnmis a nou-
mi nsimnr 1Iw Fournisseurs
r(i)rci.'snIs en 'Haiti ct don't
li's 'i'pi''sp iitaiilt nit sur
plic t ine i ril' 1' iitl ailn bia-
riil man;i;.icJl
Lis Fourii l ijrs intercs-
s |) li' ll :. cr '.nx bu-
r('aLx d I'. i,' :is rue 16 B1


h Cap-Haitlen de 7 h A 13
hl h partir du ;undl 23 Juil-
let 79 pour retire centre
pavement d'une valeur de
vingt dollars e'.-) le dos-
sier d'Appel d'Otffres.
Les articles designs son
ci-essus prevus dans le ca-
dre de Iaccord de Credit
765-HA : La Rdpublique
d'Haiti a obtenu un Credit
de 1'Asscciatirci internatio-
nale de Deve'oppement
(AID) d'un montant de di-
verses monnaies equivalent
a D'x Millions de dollars
Jdes Etats Unis en vue de fi
cancer le Projet de Develop
pement Rural iu Nord. Les
sommes accor.iies au titre
de ce Credit -e"ont en par-
tie utili6ees pc.ur effectuer
les payments ljr('vus au Li-
tre des march6e pour les-
quels le preite appel d'Of-
Ires est effectuc.

L'AID n effect'lra les paie-
ments qu'apres 'es avoir ap
proves conformoment aux
clauses et condn.ions de l'Ac
cord de C 6di'. Ces paie-
ments sercnt soimis A tous
regards anu dispositions et
condition de cet Accord.
Les resultats du jugement
de 1'Appel d fire devront
recevoir lace ,rd d( I'AID.
Les criteres e jugememnt se
ront essentit.lIement, outre
le service apres vented, les
pr x et deiais.
LA DIRECTION GENERAL
27x

x x * x


(Projet d'Educal


(VOTREN-HOR O$CCP
-Par Frances Drake~


JEUDI 26 JUILLET 1979


21 MARS AU 19 AVRIL
(BELIER )
Vous pouvez vous permit
tre de vous sortir un mo-
ment de votre travail pour
plaire it un Utre cher. La
journee demaide a la fois
du travail et du loisir. Dres
sez vos plans en coinseque.n
ce.

20 AVRIL M' o0 MAX
(TAUREAU)
Les membres de la famil-
le et les amis requirement vo
tre attention. Pourquoi 'le
plas prevoir une petite reu-
lion ou tout le monde se
retrouverait?


21 MAI AU 20 JUIN
(GEMIEAUL,

Trop d'idles en mnme
temps apporterait de la couw
fusion. Une conversation a-
vec un membre de la fa-
mille vous aiderait a discer
ner les priorities. Soyez at-
tentif.

21 JUIN AU 22 JUILLET
(CANCER )

Parlez a celui qui vous


Avis Matrimonial


Je soussignee Mme Y\es
Jacques noe Soeurette ;-ain
vil demeurast et domicilic"
a la rue de la Reunion no
35. Avise le public en geo16
ral et le commerce en par
ticulier que je ne suis plus
responsible les actes et ac-
tions de mon Cuoux M. Y-
ves Jacques demeurant et
domicilie it la Rue de la RII
union your cause de mau-
vais traitemenls et des ten-
tatives de meurtre en atten
dant qu'use action en divor
ce lui soit intentee.

Port-au-Prince; le 24-7-759
Mme Yves Jacques nee Socu
rette Sainvil
257


Pharswacies
assurant ie service
cette nuit
PORT-AU-PRINCE

MERCREDI 25 JUILLET 79

MODERNE
Rue Pave.e
DU SUD
B JJ Dessalines
x x x x

PETION VILLE
MERCREDI 25 JUILLET 79
VILLEJOINT
Rue Faubert


en impose en general. Lain
sez-le agir ai sa guise dans
les secteurs que vous lui
aurez choisis. Efforts pro..
fessionnels leglrement coa
fus.

23 JUILLET -IU 22 AOUT
( LION -
Vous Ites impressionia-
ble sur le plan sentimental
et risquez d'etre trompe.
Des opinions fermes sur
1'argent devront rtre chan-
gees. Ne faites que des a-
chats en valant la peine.

23 AOUT U 22 SEPT
(VIERGE )

Un membre de la famil-
le vous en imposera pour
des details. Pour gagner; so
yez reserve. Soyez accessi-
ble mais pas au premier
coup de sonnette de cla-
cun.

23 SEPT AU 22 OCTOBRi!
( BALANCES )

Rumeurs abondent et vouo
ne devez pas les croire. U-
ne conversation privee a-
vec un ami doit rester pri-
vee Protegez vos confiden-
ces d'ordre professionnel.

23 GCTOBRE AU 21 NOV
( SCORPION )
Ne negligez pas d'impor-
tants details financiers. Pla
cez votre vie personnelle en
dehors des entretiens d'af-
faires qui alors se revele-
ront profitable.


Dans le cadre de la reor
ganisation des ecoles de for
mation professionnelle (Pro
jetod'Education No. 2 Gou
vernement Haitien Grou-
pe de la Banque Mondiale)
1'Institut National de For-
ma'.ion Professionnelle est
charge des divers recrute
ments et formations du per
sonnel de ces icoles.
Les candidates admis a-
pres selection seront bour-
siers. A l'issue de leur for
nation et apres evaluation,
les boursiers serons nommes
professeurs dans les deux
(2) 6coles reorganisees. L'u
ne de ces ecoles sera situee


tion No '2 -- Caivernenent Haitien -- Groupe 'e la Banque

lfondiale)


AVIS


i Port-au-Prince, 1'autre an
Cap-Haitien. *
La premiere formation
concernera les professeurs
de dessin et les chefs de
travaux. Elle s'6talera sur
deux (2) annles environ.
Conditions d'inscriptions
pour' ceWte premiere forma-
tion :
ltre professeur en exer
cice dans une ecole profes
sionnelle actuelle dans les
specialists telles que :
mecanique ajustage
mecanique automobile
menuiserie ebenisterie
dessin technique
electricVite


etc...
ou, ktre ancien eleve
d'une ecole professionnelle
ou technique et avoir obte-
nu le certificate on dipl6me
de fin d'etudes dans les m6
mes specialites que ci-des-
sus;
niveau scelaire minimal
exig- : admission en 2eme:
6're de nationality hai
tienne. -"
D'autres formations sont
prevues ulterieurement.
les personnel interes-
sees a ce premier recrute-
ment sont invit6ees a s'ins-
crire a partir de Lund. 16
juillet jusqd'au Lundi 15 Oc


tobre 1979 a 1'Institut isa
tional de Formation Profes
sionnelle (INFP). Chance-
relies Vaireaux, route du
Nord, Tel. : 2-5531.
Les candidates se present
teront a 1'inscription munis'
de leur acte de naissance et
de tputes les references
don't ils disposent : aftesta-
tiuns ou dipl6mes, certifi-
cats de travail etc...
La Direction de l'INFP
Mme Simone MONTAS, Di
recteur a.i. de I'INFP
La Direction du Projet dE
education .
Ins. Nicolas SAINT-LAU-
RENT, Directeur.


i I


l est maintenaht si facile d'avoirune ligrte
parfaite s, vous 6tes a un age ou .ernm
bonroint menace..
s, vote activity sldentaire favorite les
bourrelets de graisse, /


5'


Fugoa depot
Slimming tablets
Si volre gourran-dise est plus forte que Dragles amaignssautes
un. boinesresoluItions,& .

Fugoa depol
En venle dans routes les pharmacies r,


q a,,que ers Republhque federal d Allemagne > E Scheurich Pharmwerk GmbH Appenweler/Beden


22 NOV AU 21 DEC
( SAGITAIRE )


Ce fabuleux deplaceme t
d'agrement sera hors de sai
son. Toutefois; un voyage
d'affaires est dans les possi
bilites. Soyez realiste.

22 DEC AU 1.) JANVIER
( CAPRICORNE )
Elements caches affec-
taAt les affaires. Soyez pru
dent et pret a l'action. Les
entretiens avec les conseil-
lers sont profitable mais
ayez des projects de rechan-
ge.

20 JANVIER XU 13 FEVRIER
( VERSEAU )
Que les amis ne vous dis-
traient pas de vos buts. E-
tudiez avec les proches les
questions de finances corn
munes. Oeuvrez ensemble
pour un benefice r6cipro-
que.
19 FEV AU 20 MARS
POISSONS)
Un air irrlalisme ou de
confusion affected vos pro-
jets de travail. Quelqu'un
s'efforce dllibdrement de
tromper. Evitez les rlalisa-
tions douteuses. Soyez seep
tique.


SI VOUS ETEb NE
AUJOU u HUIT

Vous avez besoin forte-
ment d'un succes associe a,
un don de commercialiser
vos qualitls d'artiste. Vous
avez de. magnifiques possibi
lites sur le plan de la lit
terature; de P'art de la mu'
sique et du theatre. Dans
les affaires; vous ites apte
i organiser et a gagner dp
l'argent. La banque; le tra-
vail de direction; le droit
et la'politique sot des champs,'
d'action ou voua reussirieZ.
Bien que dote u6 terrible \
dynamique, vous avez be-
soin de temps ea temps tie
vous reposer. Idealiste.vous
pouvez avoir ue influence
profonde sur la conscience
et sur les valeurs culturel- 4
les de l'humanite. U


AMP ROSA

vous suggere de compare


Beaucoup d'entre vous pensebt que acheter un Moteur ho

iux Etats Unis revient moins cher qu'en Haiti. Cela semn

Mais reflechissez :

Nous reproduisons ici un extrait du Magazine
(Boating est le Magazine qui fait autorite owits le monm

plaisance)
1979 OUTBOARD MANUFACTURERS.


f


USA


MODEL EVINRUDE 6 HP short shaft $ 670


" 9 HP

" 25 HP


r 880

" 1155


" 35 HP 1310


di 50 HP


1850


NOTEZ BIEN que ces prix aux Etats Unis sont F.OB

Wisconsin et n'incluent done les taxes de vente ni le tr

ni le transport adrien pour acheminer 'otre


Vous comprendrez aussi oue vot's devrez vous passer d

reparation et dlentretieas du Magasin aux Etats Unis,


rs bord EVINRUDIS

bible normal.



Gn, d'Octobre 1978.

de de la navip;tion





AITI (AMPROSA) S


650 long shaft '

88~ "

1125 "

1275 "

1725 "


1. Milwakee

transport a terre,

moteur en Haiti.,


u service de

tandis


AVIS DIVERS


^ -

l-w







*55 r-"--


SKBLOCS E.R.F.


ETS. RAYMOND FLAMBERTk

iil Materiaux de Construction .


qu'a la AMPROSA, vous beneficiez du service avec sa garantie de

Philippe Hdrisse, techniclen dipl6me de CMC Service School EVINRUDE


Rue .Pavee


ANALYSES BIEN et VISITEZ NOUS

REF : BOATING OCT 78 Page 103.


__


rsP/~%rP//z~/s/~ss~c~Pr/~;r//s//cr/sr//r


'J ur~----~r--rr-AP- K~)----------'~


f \i/. w


E7


I




"AWE 4


MERCREDI 25 JUILLETr 'I


-r -




M ichele Scotch Club




MERCREDI 25








SUPER SOIREE





avec


Tabou


Combo


Nicaragua: Declarations du Ministre de


l'interieur Tomas Borge


MANAGUA 'AFP )

Le camp d rcfugies de
1'Aeroport de Managua ou
se trouvent 'luelque deux
mile personn,, a ete trans
iorme en camp de prison-
niers apres aI decouvorte
dans ses aboljd immediats
de nombreux radavres de
corxbattants sa"-dnistes, a
indique nfardi i Managua
M. Tomas Bor"e. M:ni-tre
de I'Interieur du nouveau
Gouverr' meant n caragua-
yen.

e's rN 'll(0 emrnlt inter-
ro,1cs (,I dcle'.'" devant des
1'rhbluellaux ord iur Ies si il.t
"i iDl rtonainir": do c imes,
Ia in(iq i M. l!i)rgeo, prieci-
s;inll ioi.elois (ue leur vie


Unique survivant des fon
dateurs hstoriques du front
sandiniste et considere corn
me !e plus populaire et res
pecte des dirigeants actuels
M. Tomas Borne a par aql
leurs affirmed mardi dans
un entretien ',vec les envo
yes sp6ciaux de 1'AFP que
le Front Sand.i'niste prdser-
verait les allPnces politi-
ques exprimees dans 1'ac-
tue'lc june de reconstruc-
tion mais acei1ererait sa
transformation en Parti Re
volut ,nnaire.

Intcrrogd su, l'oventuaii-
1I d'une evoltlri'lonA 'a cu-
baine. M. Borge a affirmed
la spicifc te c'e la revolu-
tion au Nic'lr'goua. Selon
;ui, celle-ci, an contraire de
la revolution castriste, a re


gu b la for's l'appui d'un vas m
te eventail politique danas v
le pays et c"iui d'autres c
gouvernements d'Amerique a
Latino. v
i:
Pour M. Borgc. loin d'etre i:
un product de la revolution t
cuba ne, le Front Sandinis- r
te, don'tt il a r:ouligne que
les racines sont bien ante- 1
rieures) resu'.te d'une quan n
tite de movements de la
lutte armee centre le Somo
zisme, inauguree en 1948.
En ce qui concern l'even- t
tuel'e fragility des allian-
ces. certain pays, redou- 1
tant notammeit une eradi-
cal'sation et '-me i export
tion> du modele nicaragua
yen, M. Borge a rappele que
le vote anti Somoza de 17
pays au sein de I'OEA a de
montr6 une uositlon inde-
pendante de ia part de la
major't6 des lays Latino -
Americaips face au probli-

ETATS UNIS
Vers la
decouverte des
causes exactes
de la sclerose
multiple
ATLANTA (AF'F)
Des chercheur de '.'< ry University, esperent par
venir a decouvrir la cause
exacte de la -cle'rose multi-
ple en uti. san! de l'immu-
noglobuline marquee de ma
t'ercs radioactives pour fal
re deos experiences sur des
t ssus nerveux prelevos chez
des maladies altents de cet
te ma' adie.
Profes-eur de Neurologie.
le Dr Robert F. Kibler esti
me en effet qOe cette protein
ne du sang, qui partic pe
i la protection 'du corps con
tre tout agent Utranger, vi-
rus te bacter'e et que l'on
trouve dans los fluides cer
vicaux des malades atteints
de sclerose mult pies, doit
jouer un role dans la lutte
contr un compose forme
dans le cerver a l'occasion
de cette malawle.
le Pr. Kibler que limmuno-
globu'ine est 'n anti-corps
dir'gd centre m ant'gene
du creveau sn.ns doute spn-
cifique de la sc'rose mnulti
pie. Nous a'lons cherche-:'
identifier cet arnt 'gIn qui
pourrait soit 1, 1,- c-use
directed de la n-ilad'e s- t
lui 6tre le d'nme cert-Vne
mani&re.

Les experienc-'s du -: KI
bier et de oa iqu p'. sfnin
cies par la SB t'' na
1e am6ricalne de la sc Srose
mult ple, vont colte: p'-.s
de 200.000 dol'nrs. res 6-
chantillons d'immun'gl'obu-
line prd'ev6es sur des mila
des seront maru=Is 5i 1l''de
de traceurs ridionct fs puls
melangs s ds t sus cervi
caux froyenant de moilades
d6ce0d6s, les chercheurs 6tu
diant ensuite Ies r6acttons
de ces cellules nervru es et
de leurs compin .ant' a lim
munog'ouib tiee irnrquoie.
La cause e dti .I f rose
multiple peut etre auisi
b'en uh antigAne provenant
d'un virus' animal, hiumain
ou encore inconnu, se bor-
ne A- dire poutr le rnnent
le Pr Kibler.


ne nicaraguayen. sCes Gou
ernements ont leur propre
onception politique, nous
sons la notre. Nous n'a-
eons aucun ,interit i nous
ngerer cans leurs affairs
nternes. Qu'il en fassent au
ant avec nois>, a-t-il re-
marque.
Autre caracteristique de
a revolution nicaraguayen-
ne se'on M. Borge : sa ge
neros't sans precedent. n'y aura pas de peine de
mort dans notre revolu-
tions. a-t-il affirm, -Indi-
quant que seuls les francs -
tireurs tuant les soldats san
d nistes, don't ii a assure
ignore i0e ombre exact, M.
Borge a indiqu que leur
eas sera examine individual
element. Seu'e une part e
d'entre eux sera intigrie a
1'arm6e. mats el'immense
majoriti pourra regagner
la-vie civil. Enfn, les gar-
des conva'ncus de crimes
contre le peuples seront ju-
gcs et emprisonn6s. cJc
puis vous assurer que notre
vengeance sera le pardons,
a declare M Pogre


M Zouheir Mrh'sen
et 1P sommet
de I"OUA
PARIS, (AFP)
Zouheir Mohsen, chef du
Departement Militaire d?
1 OLP et responaable de
la Saika (orgln-sation pa
lestinienne d oo6dcience sy-
rienne) qui vien- d 6tre la
victim d un attental a
Cannes, avait dining la de
16gation Palsstinienna au
sommet de 1 OUA ia Mono
via
Lors de son rjour au Li-
beria,cet hominme d 43 ans.
au ton measure, avait affir-
m6 dane sa derniire inter
view a 1 AFP, a d6termi-
nation de 1OLP d obtenir
1 exclusion de 1 Egypte lors
du prochain Eommet des
non aligns a la Havans
en septembre prochain
<,Icti Monrovia, avait-il
expliqu6 nous cherchons a
sensibiliser 1 opinion afri-
caine qui seYa reprisentee
en force la Havanes
Monsieur Mohsen avait
admis que .1 actuel rap -
port des forces au sein de
1 organisation de 1 Unit6
Africaine n valt permits ni
ib 1 OLP ni aux pays Ara-
bes et aux . africains, de demander 1 ex
clusion de 1 Egypte repr6-
snntle au sommet de Mon-
rovia par le Pr6sident A
nouar El- Sadate lui-mime
nir la condemnation de
1 Egypte pour 'n trait de
paix avec eIsral,, avait-il
dit LOUA na pas con -
damn6 nommiment 1 E -
gypte mats les parties off traltis sdparnes
portant prejudice a la cau
se palestiniennes Monsieur
Mohsen avait auss obtenu
la rdaffirmat!on sotale du
soutien, de 1 Afrique a la
Palestine et a son reprise
tant 16gitlme, 10LP
Monsieur Mohsen avalt
enfin categorlquemIn'nt d6-
menti tout contact avec les
dgyptlens depuls la signatu
re du tralt 6 de paly
Ceux-cl onut., a. plusleurs
reprises, laisae entendre
que des contacts Stalent
maLntenus avec des pales-
tinlens.


Je me vols
Toute petite tllle
Dans ton san.ctuaire' b6nli
Tot, berceau
De ma tendre enfance
En ce temps o4i
Toutes les families
De ce Port-au-Pilnce 'un
Ne formalent quvne1
Dans ces quarters
Du Morne a Tuff
Grand-mere me dit,
Quelle petite flle
Transportalt 123 nierres
Pour 1 erection
De ton Sanctuatre 1
Piroisse b6nie.
qi a connu
Des ouragans
Et des tempites,
Mais don't les parolssiens
Fidiles, comme du roc
De Morne a ruff,
Ont gard6
Leur conception
Leur pietO
Et leur foi 1
Pour avoir grand
Sainte Anne
Soas ta banniere
Pour avoir Auivi
Les lemons de mes pere
Et mire
Issus de Sainte Anne;
Et qui. chapelets a. la main.
Ont toujours trac6
Aux enfants i example
Da la foi en Dieu.
De la priire constant
Et du respect
Des devoirs de 1 Eglise
Et de Dieu
Je. te vois, Mere de la


Vlerge Marie.
Sainr Anne,
Toujours belle
Toujours accaoillante
Toulours prodigneuss
Envers tous t.es ciifant !I
Tu eus a travers le, temps,
Connu tant de leaders
Mals de vrais leaders
Examplalres et chefs
rellgleux,
que nous tes' paroissiens.
Nous Sommes dexvenus
Des temples de la foi
Des disciples dn Christ,
Des promoters,
De 1 obedlssance
De la soumission,
Aux multiples exigences
Du Monde... I1
A ta fite pompeuse.
La prifre se milera
A une manifestation
D une foi jamais entrevue
Nulle part ailleurs
A Port-au-Prince;
Ce sera le mot,
Ce sera 1 example,
Ce sera: le i ruit,
De tout que nous
avons requ.
Et que nous paroissiens,
De Sainte Anne
Nous enfants de la Parois-
se
Nous filles du Morne a
Tuff,
Devrons n6cessairement,
Transmettre avec fiert6
Foi et loyaut6
25 Juillet 1979
Mme Andres Momplaisir
PIERRE


PETITES ANNOUNCES


A VENDRE
National Bag & T
Co., S.A. vend allis Chalmers : 6,0
de capacity avec
complitement refait
Contacter R. As
Phone : 6-0085 ou 6
xxxx

Offre d'ach
National Bag &
Co., S.A. desire ach
de 8,000
capacity, si possible
que HYSTER.
Contacter R. A
Phone : 6-0085 ou 6



A VENDRE
1 Maison i A P6ton
1 Maison A The mas
1 Maison i Port-au
1 1/2 carreau de ter
au-Prince zclie T
San fil
Tel : 20713 intre
et 2 Imrs P.M.


Trading
k Lifts)
DO0 Lbs.
moteur
t. ,
mbroise,
-0125.


at


A VENDRE
Un terrain situe a San-
fil, un carreau et demi,
pour industries ou autre pro
jet commercial, ayant rou
te, eau et l1ectricite
Contacted SBrge H Rigaud:
2-4558; 2-4460; 7-2497 81
x x x x x

A VENDRE


Trading Sous pli cacneie, au plus
ieter un offrant : '
Lbs. de Sacs en plaotique de 50
mar- lives
Sachets en p iter de 50
Lmbroise, livres
6-0125. Ferblancs de 1 gallon
277 Pneus de camions usis
Cartons en papier dur
Les articles peuvent etre
* vus aux depots de la Fon
E nation CARE Port-au-
Prince (Mais Gati), aux
VIlle Gonaives et au Cap-Haiticn
ssin Les plis seront ouverts le
-Prince 6 Aofit h 10 : 00 a m En-
rre i Pt voyez les offrzs a : Rect
-16ico picnts Vidzs
Foundation CARE
8 h am. B P 773 P- t-au-Prince
ou aux depots de provin -
277 co 257


En hommage

de reconnaissance

A LA Ci"ERE PAROISSE DE STE ANNE

Par Mmei Andr6e' Momplalsir PIERRE


(Suite d
toute "even

ATTENTAi
ACCUSATI
CENTRE
Beyrouth
L'Organis
tion,, de
(OLP) adc
muniqui
dles band
Premier I
Menahem
'origine
tre M.
chef du d
taire de
aLe dir
pursuit
rendait d
routh Via
roristes d
mis leu
nest pas
que ces
tent de t
ces de re
liens aya
apres les
David; d
dirigeants
naires pa
le texte.
En cone
gne oue
gine de ce
pas impu
comity ex
espire qi
Zouheirp
De son i
cratique
de la Pal
se Al'Alli
d'etre Fin
tentat di
Dans
bliS menre
damage 6
me don't
Zouheir
tions ten
le texte:
rien la I
lestinien
tionauxa.


.e



ai

c)).

28







R,


IN:


.re Heure

LLET DES
P.M.
u course de cette ren-
;OU COMBO. Ce sera
Tout Port-au-Prince
juillel d's 3 heures



ress


sah


t $ 2.00
DE MAILLOTS TA-


L'ATTENTAT

CENTRE

1 la lore page) ATTEN'rAT ij.OHSEN
DEUX HOME ONT
i.uallt. PARTICIPE A LATTENrA'L'
ix x xx NICE AFPP
Deux hommrs ont parti-
'I MODlE'1I : pe 'attientt centre M.
IM BEGIN Zouheir Mohern Chel du
- (AFP) D6partement Militaire de
siition de Lib6ra- 1'Organisation de Lib6ration
l* a Palestinne de la Palestine (OLP), gr!d
suse dans un comr vement bless& d'une ball
I public mereredi; dans la tite la nuit dernie
es terrorists du re a'.rs qu'il rentralt a son
Ministry isra6lien appartement de Cannes (C6
Begin d'etre ah te d'Azur).
de I'atte,,tat, con- Ce timoignage, apprend-
Zouheir Mohsen; on t- Nice de source' police
dipartement mili- re, a ere apport6 par l'6pou
I'OLP. se du dirigearn, palestinien,
igeant palestinien; Mine Alia Moh'en, ,ag6e de
le communique; se 25 ans et, par un vigile. Ce-
e Monrovia a Bey lui-ci, ajoute-t-on de mime
SCannes oi les ter source, a declare avoir vu
le Begin oat comn deux hommines l'un de t
r attentatm. eCe europeen, t'autre de t
la prpmisre fom ; mediterraneen, sortir
terroristes comment courant vers une heure du
cls nareetes; l re martin de l'irr.neuble de la
nsignmet pour misras- Croisette ou a 6t6 blesse M.
nt pour mission; Mohsen.
accords de Camp Mohsen,
'eliminer I'OLP:ses Selon Mme Mohsen, c'est
Set les revolution au moment ou son epoux,
alestiniens)); ajoute qui 5tait seul, venait de son
ner h .a porte de lapparte
1lusion; I'OLP souli ment, qu'un coup de feu a
es criminals a l'ori et tir. Mmine Mohsen en ou
et acte ne resteront vrant la porte a vu son ma
mis et ajoute: ,Te ri s'eifondrer et deux homn
xecutif de I'(LI mes s'enfur 2s courant.
ue le combattant M. Mohscn. bless d'une
p-iurra itre sauv6. soule ball a la tete, tiree
cot,'; le front rlno de pres par un pistolet de
pour la liberation Calibre 8 mm. se trouvait
lestine (FDLP) accu toujo',rs dans un etat deses
ance Camp David p re au debut de 1'apres mi
nstisatrice a de Vat di. din, un coma profound
e Cannes. et sous assistcn-e respiratoi
un commuinui -11-re.
n:'edi; iefront c doni Le Chef de la Snergiue ent le cri. dique-t-on -Ie sourcee policies
Mohsent). Ce n ac- re. lice, passal a tort ou
rroristes:. pCrrsur a ralon pour avir ir rig6 le
n'etraveront (..n group des utte du penime pa- evolution, responsab'e de la
pour ses droits na prase d'otages a 1'Ambassa-
de d'Egypte : Ankara


Flash Derni,
CE SAMEDI 28 JUI
3 HEURE
8 Du feu jaillira au Lambi
centre D. P. EXPRESS et TA
un cocktail recllement iChoc
sera la au Lambi ce Samedi 1
P.M. pour cei.te rencontre.
Tabou C(

D. P. Exr

vice ver
D. P. Exp
Tabou Co:
Adm. seulame\
N IL Y AURA DISTRIBUTION;
BOU COMBO.


CURAAO...





"The Caribbean




Connection"

r1 .1 IJAMAICA ,HAITI
Chaque Semaine ALM offre
2 vols pour KINGSTON: Mardi ,
et Jeudi.

4 vols pour CURACAO: Mardi, Mercredi,.
Jeudi et Samedi BONAIRE
ARUBA
avec corropondances immediates TRINIDAD
Curaota pour: ARUBA et BONAIRE T IND
CARACAS, V6nezuela
GEORGETOWN, Guyana |
PARAMARIBO, Surinam', CARACAS GEORGETOWN
PORT OF SPAIN, Trinidad

PARAMARIPO

Pour reservations contacted votre agent de voyage ou ALM
Madsen Export-Import S.A..Agent G6neral e T 6lphone: 2-3476, 2-0028 et 2-0317






t lS ~ANgTILLEAN AIRLINES.


SA A.


b


,';r/~cs/~'~/s/C/~/,/////Er/s4/b~/~/'~/~




SMERCREDI- 25 JUILLET,79


Arrestation d'pne centaine

de personnes
(Suitet do laI lire lnel)

iptlsremiment (lestl.i6s li d(e zones ruraloes ou op6ralent
fulur, natentats. jusqu'alors priioluialepmeint
leo forces armies revolution
('Cottic d0ouvs=* c ..s for- ialres de Colombie (FARC-
c'N de I'ordroe smble confir d'obldience comnmunlsto) et
niterr I leInformitlons circu- Parmnio de llboration natlo-
ihn( dopuls pluslours mnol i nale (ELN-castrlbte).
IdarIs lIo pays solon lesiqetl-
ltos le oM 1!)); quiil .sit 1 I'o Uin communique conjoilt
rigine un1 motivimenec't tde public en avril derniur par
* guerilleros urbhnas; a d6ci- le M 19 et I'ELN availtd'all
(I. d'Itclndre son action nux leurs temoigni d'un rapro-
chcment ideologique entre
-. ----- les deux movements.

Dans I'ui de ses Jernlers
bulletins clandestins;'Ie M
19 avait reproduit les decla
rations de l'ancien depute
Carlos Toledo Plata; consi-
dere comnme le chef politi-
que du mouvement; dans le
quel celui ci stigmatisait la
situation 6conomique du
pays; don't la richesse affair
mait-il est rdpartie entre
deux grandes families.

s^er./////aoJe//^ Dooae*=l ///BBC; ooOD> A D0BBJ .


Cours, intensifs d'ete


secondaires


et pre universitaires

TiLulaire :

DIPLOME D'ECOLE NORMAL; BACHELIER EN
PEDAGOGIE; DOCTEUR ES LETTRES; ONZE (11)
ANNEES D'EXPERIENCE DANS L'ENSEIGNEMENT
DU FRANCAIS A TOUS LES NIVEAUX.


Date d'ouverture :

LE LUNDI 15 AOUT 1979-

Duree :

JUSQU'AU 28 SEPTEMBRE

Beneficiaries

ELEVES DE SECOND, PREMIERE, DE PHILO, A-
DULTES

Matieres ensignens :

1) MECANIQUE DE LA DISSERTATkON( DE L'ES-
SAI; INIIiATION A LA METIIODOLOGIE DE LA
RECHERCHE (TECHNIQUES DE BASE); SURVOL
DE LA LITERATURE FRANCAISE ET DE LA LIT-
TERATURE IIAITIENNE.

2) COURSE PRE-UNIVERSITAIRES DESTINES AUX
EITUDIANTS DE PIIlLO, AUX ADULTS D'UNE MA-
NIERE GENERAL : METIIODOLOGIE DE LA RE-
CIIERCHE; APPROCH'E COMPARATIVE ET PLUJRI-
DISCIPLINAIRE DES LITTERATURES ANTILLAISE
(HAITI, MARTINIQUE GUADELOUPE, GUYANE) ET
AIRICAINE, LES GRANDS MOMENTS HISTORI-
QIUES ET LITTERAIRES DES 4 DERNIERS SIECLES
EN EIUROPE, EN AMERIQUE, AUX ANTILLES.


riptions :

PHlONER AU 7-2900 LE LUNE
A MIDI ET DE 2 II. A 5 II

SI'PRESENTEIR AU LOCAL Dl
-me. RUILLIE RIVIERE) LE N
9 II. A MIDI ET DE 5 II.
AOUT, DE 4 II. A 6 11.30

INE RENCONTRE PREALABI
lE TITULAIRE DU (OURS
PARTICIPANTS LE LUNDI 6
) IIEURES PRECISES.


DI 30 JUILLET


NEW SCHOOL
MARDI 31 JUIL
A 7 H.30; LES


LE AURA LIEU
ET LES EVEN-
AOUT 1979, A


oa s


LE BISTROT


NOUVEL ANNIVERSAIRE


(Voir Suite Page 5)
i'authcntlcltl noire, I'lppar-
teonant ansi anu patrimolne
Intcllectuel des Llb6rions
qul l'6tudlent do plus on
plus pour s'lnsplrer do sa
g6n6rouso doctrine.

Au point doe vue 6conomi-
que et polltlque, 1'histoire
contomporalne du Libdria
a marqu6 un rdveil declsif
apr6s une lonigue periode
d'assoupissement qui n'6tait
tout de meme pas vaine
pour los dirigeants grAce A
l'experience accumul6e A
la suite de tltonnements
inevitables.

Un aemi-sltcle plus tard,
il n'etait plus question cet
te fois d'un thdoricien don't
la pensde pouvait engendrer
l'action la plus audacieuse,
mais d'un homme d'dtat
qui eut la carrier la plus
varide qu'on puisse conce-
voir. Imaginez qu'il fut tour
a tour officer, pasteur, ju-
ge, parlementaire, macon
avant d'accdder A la prdsi-
dence. Tel fut le president
Tubman dans toute son im
posante stature de chef d'E
tat moderne et de chef tra
ditionnel.

Ferme et souple, pratique
et mystique, habile A com-
prendre 1'intellectuel des
villes et 1'illettr6 des cam
pagnes, il gouverna avec sa
gesse et ne tomba pas pour
tant dans le piege de cette
ddmocratie universelle pro-
posee aux peuples pauvres
comme un iddal de gouver
nement et une condition du
p-ogres et aux nations fai-
bles pour les rendre plus
faibles encore.

II eut ainsi la gloire d'a-
voir bendfici6, six fois suc-
cessives, du suffrage pres-
que unanme de ses compa-
triotes qui lui renouvelaient
de cette faqon leur inebran
able confiance.
entretenait des
relations cordiales avec son
college haitien, le Dr. Fran
gois Duvalier qu'il admirait
pour sa doctrine r6demptri-
ce et son courage. Aussi,
lorsqu'il apprit la mort de
celui-ci apres une journal
longue et mouvementde, le
p's'dent lib6rien interrom
pit-il une reception qu'il of
faith pour annoncer la tries
te nouvelle avec un accent
de profonde emotion darns
ia voix. Le jour suivant, il
fit chanter une messe a la
m6moire du grand ddfunt,
messe A laquelle assist le
vice-p-6s'dent William Tol
be"t en representation du
president.

Respect dans son Days,
il 1'etait aussi dans toute
l'Afrique e' les chefs des
grades puissances parta-
geaient avec elle un tel
hommage.

La petite h'stoire pretend
qiu'il se gl'ssa pourtant un
mallentendu entre le chef
ha'ilien et Ie chef libdrien,
lo10sque celui-ci s'avisa d'!n
tervenir, au nom de la paix,
sans doute entire son grand
ami Mt le chef d'un 6tat vol
sin, alors que la plunart
des fmient A ompre les rela-
I inns dinlomatiques avec
Hami pour une question de
politique intdrieure. Ce nua
re ne du-a aue 1'espace
d'un matml ct la cnllabora
t;nn politi"ue et. diploma-
tinup ren-it heureusement
de plus belle.

B'en avant de mourir, le
p'-sident Tubman fit sentir
son influence decisive sur
deux points. Ne serait-ce
oup dans ces dnmaines seu-
lem-nt it awrait, droit la
resPPinT:ssanre do p s com-
patriotes et de l'Afrique. II


Odclda, d'une pnrt, par lan
,persuasion et des measures
IlflsaltiVe's d'1lover les in-
dig6nes m6pris&4 eo fxplol-
t6s au rang do tlloyerfr. f
part entibro. I1 fit, d' ui l
part,, tant t soi blen, \ou-
jours dans la dignity,. au-
pris des capitallstes 6tran-
-gels qu'il augment le pro
dult national brut. Le pr6
sident Tolbert poursulvit.
avec succ6s et 6nergle ces
objectifs. Le product natio-
nal brut qui 6talt de l'or-
dre de 321 millions de dol
lars en 1970 fut port 5A
635 en 1975.

Le ordsident Jean-Claude
Duvalier et le president
William Tolbert heriterent
des relations cordiales et
politiques du president Wil
I'am Tubman et du pr6si-
dent Francois Duvalier. Sans
gestes excessifs et sans dd-
clarations tapageuses, de
pa'-t et d'autres, les deux
amis se sont engag6s A main
tenir des relations privild-
gides entire leurs nays. se
consultant mutuellement
pour la bonne march des
affai-es auxquelles ils sont
parties intdressees.

Dans cette little de plus
en nlus 1pre qui tend A em
porter tant de nays vers 1'ul
timp catastrophe, nul doute
qu'ils maintiendront en ce
qui les concern des rap-
norts de plus en plus cor-
diaux et 6changeront leu's
opinions a occasion de cos
conflicts oni les d6passent
par leur dimension.

Le president Tolbert. a
deux renrises, a donn6 la
measure de son talent de di
plomate en rdussissant la
prouesse inespdrde d'opdrer


la i('COncllIaLioi do presl-
den' SkoAL Tomi6. d'un c6-
t6, ct du p(sildent Leopold
SAdar SengjJ (r'. dlu president
F61ix Houphour.li Bolgnv,
de l'autrc. En oblenant la
reunion tl00,e nn116e i Monl
rovla do in Confierence an
nuollo do 1'Orgn[lsatlon de
l'unit6 africatne, on pr6sl-
dent cette session et 1'OUA,
durant toute 1'annie 1979,
il a b6ifici6 d'un succhs
de prestige personnel de
bon augure pour l'avenir de
1'institution.

SI, sur le plan exterieur,
le president Tolbert a sulvi
la politique de sagesse, de
pond6ration de son illusitre
preddcesseur, 11 en'a 6t6 de
mEnme sur le plan int6rieur,
Dans l'espace de ces hult
dernieres anndes, la vie 6-
conomique du Lib6ria a
maintenu la vitesse acquise,
tout en subissant les. centre
coupe de la crise mondiale
(1ui se manifesto sous la for'
Ple d'inflation, de penurie
de pelrole, etc. Autant d'ac
cidents auxquels les pays
sous-developp6s sont aussi
sensibles que les pays deve
lopp6s, bien, que ceux-ci dis
posent apparemment de res
sources humaines plus effi-
caces et de resources ma-
titrielles plus vastes.

Le marasme que travel-
sent de nos jours tous les
pays pauvres s'est aussi e-
tcndu.au Libdria. Monrovia
a r6cemment Aprouv6 un ac
ces. de fievre vite conjure.
A cette occasion, le prdsi-
dent Tolbert a faith montre
d'un sane froid et d'un doig
t6 exemplaires.

Disciple et successeur
d'un chef d'Etat eminent


S MESSIEURS


AIMEZ VOTRE FEMME !

PROTEGEZ LA PAITES LA

PLANIFICATION FAMILIALE I


(rul a lalsie unc nemprellet
Indtl~bile sur son pays et
sur ses concitoyons, le pit
sident Tolberl. est le pre
mier, s'll on Atnit besoln, h
conilrmer ce point,. 11 a et
neanmolns apporter aux a
falres une touche person-
nelle que I 'hstoire pou
stir retiendra.

Or, quelle que so't In
bonne volont6, 1'espril d'l
,it'ative d'un chef d'Etat
par tradition respon-able
de lar diplomaile de, son
pays, sil n'est pas second
par des agents loyaux, ex
pdrimentes et comp6tents
son action est vou6e A 1'-
chec ou tout au moins
1'incoherence ou k 1'inertie

Par bonheur,. 1anbassa
dour Henry Hoff fils rduni!
ces qualitds A un clegr6 e
viable. En tant que repre
sentant du Liberia en All
magne federale. en Israe
et en Rouminic, il a su e r
plir avec intelligence le
missions qui lui furent co
fioes. En Haiti, ofi i est a
cr6ditM depuis environ deu
ans, il a su se cr6er un
place honorable parmi se
colligues, ses nombreux
mis ha'itiens et tia.auill
avec efficiency au rrsserre
ment des liens entire
pays et le sien.

Comme corollaire du p r:
cipe de la reunion de i'O
ganisation de 1'unit6 asr
caine a Monrovia, il fall
c'ecer un cadre digne d'un
manifestation international
le Qui devait accueillir,. d
pr's JEUNE AFRIQUE et
NEW AFRICAN, 60 che
d'Etat ou chefs de gouve
nement, 400 delegus. et
Sjournalistes. Pour la ci
constance, on avait pr6e
un amphitheatre pour 1
seances et I'hotel Africa poa
loger les officials. Pour h6
begeer une affluence
3000 personnel environ. o
avait recouru A un batea
qui leur tiendrait liet'd'h
tel.

Le Conseil des minister
ouvrit ses t"avaux le 6 ju
let. Ceux du sommet d
chefs d'Etat commenceren
le 17.


e.
t
a

1







e
A





x
L;








r-

n.

le
el
n,
-e
&1


D1es queo 1lde de la Con -
6rednce de 1'OUA a Monto
via eut germc ditns le cer
veau du prdsldent Tolbelt,
11 prit Iltt6ralement en
mains le contrOle 4as chan
tiers oi 'talent employes
des mnlllers d'ouvrters 24
heures sur 24. Pour ce qul
a tirIt. au financement. 11
truibL' les 70 millllon dt.
dollars nt-ctssair,-. _
q.l'll en c l:itLT all contri-
biatle llbirlenl ur rontime
de taxes suppltmentlile '1-
\f-c lavantane appr'rilbleh
que lIes constrlctlons .iprres
le sommet, reviendialent au
goUvernement pour accon',-
mnoder les lti. 'es, et log-er
les servldes nublics.

- La pretince <;e 6 chef
d'Etat eJn-.tlar- 1978 1 Mtlun
rovia pour la reconciliation
icllafe. a reuliorn des nt
nistres et ,-lle du omrnn.i,
en si-peu de temps, autant


rM, TMts rrrirquants avant
'les' ftest de l'annlversalre
ae l1inaependance du Lib6-
Iua Les aebals sur plusteurs
confilts politlques afrlcains,
sur le drolt A i'lnd6pendea
ce des peuples encore co-
lonlsis, sur des questions
d Importance, comme- cc-lles
des malle-res premieres cet
der- carburants so deroul-l-
ll i seloni le rile des au-
Ir.is CoCufer-ences -intl.eIatlo
nales, avec ses espoirs et
s e s Achecs, sans qu'il
*soit -necessaire d'en -irer
des conclusions tendancieu
ses.

Laurs Achos et leur sou-
ven'r appartiennent ddsor-
mais A 1'histoire pendant'
que le people, le gouverneco\
nment et le president Tol-
bert en front leur profit
pour l'avenir.

Pene PIQUION '


es .
)n
ac

in e
es
a,
e-
ce



ri-
it
ne
'a AUTOROUTE DE DELMAS TEL: v-2180
le
ffs TOUTE LA MUSIQUE HAITIENNE
r- TOUS LES SUCCESS LATINS
50 'TOUS LES HITS AMERICAINS (DISCO-JAZZ

es SUR DISQUES
ur OU ENREGISTRES POUR VOUS
e- SUR MINI-CASSETTE
deSR II
In SUR CARTOUCHE & TRACK
ru 2 SLR BOBrjL MAGNETIQUE
16 Pi PAR UNE ECUIPE DE SPECIALISTS
EFFI ACE GARANTI PAR UNE
es HAUTE TECHNICITE
il LUNDI A: VENDREDI 11 : A.M. 5 : P.M.
es
nt .


Gilbert Fombrun ... Et 78 ... .
SLe loi d'exception
Grand success an Eustrot ... rndue publique

MER JfEDIE ler AOUT 19') < (Suite de la 1hre page)
Spass;bles de la mnime pei.

Gilbert Ffmbrun ne. tesanction sera. ae.
Cette sanction neroa galo.


GRANDE SOIREE ANNIVERSAL


Repertoire entiern2mett nouvec.i

avec

Max Piquion et ses Musicienc

UNE SUPEr SOIREE

UN TOUR DE CHANT EXCLUSIF


Avec le concOurs du Whisky

..Something Special,

S Rsesrvez votre table

Pour cette soiree unique

LE BISTRQT Tel: 2-1809

----------60 B-gFa... .


ment appliquee dans les
cas de violation des disposi
tions adoptbes par les auto
riteI economiques pour em-
pecher le traftle de mon-
naie national ou 6trangere
et la fuite de devises.
D'autre part; toutes les
transactions immobilibres
ou moblieres fectuees a-
pres le 31 decembre 1977
sont suspendues et peuvent
Atre annulees .
L'Etat; toujours selon la
loi d'exception; pourra 'dei
der de l'utilisation a des
fins d'utilit; publique de
toute habitation ou de tout
dilfice de particulier; c ent
accordant au propritaire
un just dedommagemeni).
. L'Etat; enfin; est autori-
,se a' prendre en mains les
entreprises abandonnees par
leurs proprietaires; oft que
ceux-ci ont refuse de remet
tre en march.


SI


\ Insc

1) TEL1,U


2) OU SIE
(No. 5, 2I
E IIT, l.:
I er.. 2, 37

N. I. I
U I:NTRE I
T'IELS I
i CINQ (5
0


.


PAOE 5


~Q~/~msu~-~/~ws_/l-~/~N/////_r~PJ-~_r//l


vf*/ /r^* */''J'*y'x fX!^v****^w^*/ ww*^ f*,


Deja un comprise fait disparaitre la douleur


-


E .





MERCREDI 35 .JUILLET 79"


@@@@@@@@@@@@@@@0@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@
@



I Michele Restaurant

@


MICHEL present son bar apperitif @
@
@



et son quartet de jazz, avec:
@


OSWALD DURAND a la flute



0 JULES EDOUARD MOSCOSSO Batterie -percussion






YVES LAFONTANT a la basse @



CLASS;1) E DE JAZZ, AFRO-JAZZ, BLUES... ils jouent pour vous chaque @
)0 @


s pir a partir da 6 h 30 au bar apperitif duMichele restaurant.




SAccueil -Prix Service Ambiance, ,

0 @
0-5) 00

(0 Michele est sure de vous satisfaireu!
f, @

I


8 MICHELE RESTAURANT @
@



',a E En r ace de MHotel Christopher a Bourdon

(@
, O(9


La deuxieme tape du retrait isra6lein

du Sinai (450 mots


TEL AVIV (AFP)
Le drapcau egyptlen a etL
lisse mercredi apres midi.
i Abou Zenelma ofi s'est de
roulee la ccremonle du
transl'crtl I la Souverainete
egypitenne dru deuxieme
sLcteur retrocLde par Israel
it lEgypte, dans lc cadre
des accords de paix entire
les d 'ux pays.
La ceremonies, plu sim-
ple que celle d'E' Arlch 11 y
a dcux mois, s.'est deroulee
en presence du General Sa
f eddine ALou Schneiff. qui
representait 1'Egypte et du
General Dov Sion Chet de
la Delegat-on israelienne a
la commission militaire con
jonte Israelo Egyptienne.
Aprds que IL Pavillion Is-
raeCien eut ete amene, celui
de I Egypte. lut hisse et le
General Schneill prononca
une* breve allucution.
Abou Ze-i(ima,. situd press
du puits Bir Nassed, ne peut
etre defini quec come un
. Situe
pros des drfilts de Wadi Fi
ram. il revet uce importan-
ce strategiquc car il control
Ic la route meant vers lea
puts petroli f-les au Sud.
D'ailleurs Iles israelfen nom
nient tout le ,ecteur, qui
nest people qoe de 4.000 no
miades, Ie eCctrridor Petro-
lier,, car c'est en le traver
sant qu 1 01on pi ut acceder
aux champs. de petiole.
L'ovacuation de ce sec-
teur de 6.000 km carries.
consistvte la dciixime eta-
pe du retrait i.raselien dui


territoire qu'ils dolvent re-
troceder a l'Egypte dans un
delai de ncuf mols aprds la
mise en application du tral
to, c'cst ah dire jusqu'au
mols de Janvlei 1980 A cut
te date Israel ne contrdlera
plus qu'une bande allant
d'El Arich au Nurd Charm
El Chelkh au Eud et dqulva
lant a un tiers (20.000 km
carries) de la siperfic'e du
Sinai.
Le secteur qui a .te ova-
cue aujouod'hu. consiste en
une plane, parallle a la
cote Ouest du Sinai et a u-
ne region plus escarpee a
1'Est. toutes deux etant corn
plftement ddsertiques, avec
quelques puits auxquels vien
nent s'alimenter les habi-
Lants. Mais sen retour a l'E
gypte permet a ce pays 'd'as
sumei le cantrole total de
toute la parLie Ouest du Si-
nai, jusou'aux champs de
petrole d'Abcu Rodeis (de-
ja sous son cortiole depuis
1975).
Israel a dermantele durant
cctte phase du retrait, des
bases militaires. des campe
ments et des poses d'obser
vat'on qui p"rmettaient de
repousser une rude militai-
re vers le centre et le Sud
du Sinai. Tout I'equipement
militliLv mobile a pris de-
puis p'.usieurs jours dejai la
route menant vers 1'Est (le
desert du Neguev). Les ins-
tallations secretes qui ne
pouvaient etre demantetees
ou transported's, ont dtd de
truites par le gdnie israe-
lien.


(suite de la 1ere page)

nement. Dans I intervalle,
la dynastie Somoza est aus
si tombee au Micaragua, M.
Carter a presence son troi-
sieme programiae energetic
que et le dollar sest anou
v-au affaibli sur 1 ensem-
ble des marclis des chan
ges. *


Dans 1 entourage de M.
Carter on s efforce de ras
surer 1 opinion en souli
gnant que la politique e
trangdre, 6conomique
mondtaire des Etats Unis,
ne sera pass inos du mon
de affected par de rdcmntes
poripdties politiques a Wa-
shington.

M Carter a lui-mme" al
taqu6 mardi 1li press de
Washington, ecupable
se.s yeux d avoir , nmeon, exagedr6 la gravite
du -malais'e gotivrne
mental des premibres se-
maines de juillet Danrs le
mimi temps, de hauts fone
tionnaires de la Maison
B13ltche. convoquaient six
S i i i fingers pour
rili!eor certaines di s analy
ses publices en Europe et
au Jatpon et hlur iLiLiii I"
les inexactitudes relevees o
dans ces joirnaulx ou diffu
sees par cfrtaincs radios.

Le prosicdert anmericain
viuit desormalis tenter d e d
chapper a 1 "mprise de la
pr sse de Wa-hington. 11
va tinir des conferences de
press et des reunions pu-
bliquest n dchors de la ca
pitale federal. Mardi pro-
chain il sera rinsi dans u-
ne petite vio e 6i Kentuc-
ky, Bardstown, pour repon-
drc aux questions des habi
tants

Mais. c eSt dans la ,sal-
le-Est) de la Maison Blan X
che, la piece historique de
la demure presidentielle,
que M Carter a decide de
repondre aux jouirnalistes
Nul doute. qua 1 occasion,
il montrera son nouveau
style prdsidantili -ferme
et ddtermine-

M Carter, ddciddment
fort mdcontent de la pres-
so, a ddcidd de bliser une
tradition pour sa confdren-
ce de press de mercredi
soir L ordre tles deux pre-
miers rangs. d ordinaire rd
serves aux reprdsentants
des quatre agencies de press
se internationales, aux 3
reseaux de teldvislon amdri
cains, aux magazines et
journaux enationaux>. va
Rtre modifi6 poor faire dq
la place a des invitess de
journaux de, province sot-
gneusement sdlectionnds

Cependant, un journal de
1 Illinois a invite mercredi
dans un editorial le Prdsi-
dent a ddmissionner < De-
puis le ddbut de son man-
dat, M Carter n a fait que
sourire. promettre, et ne
rien fairer, crit le Cham
paign- Urbana a News GE
zette>

eAu lieu de commencer
une champagne pour sa r66
election en 1980, nous cro-j


yons sincerement que Jim-
my Carter dev.-ait plutot
envisager de ddmissionner
pour le bien de cette na-
tion>>. ajoute cs journal
poor lequel 18 mois de di
reaction du pays avec le vi-
oe-prdsident Walter Monda
le vaudraient mieux que
continue avec le gouverne
ment actuel>.


Messe de Prise
de Deuil
La famllle' Gourdet falt
chanter une Messe de prise
de deull le Jeudi 26 Jull-
le't a 0 heures du soir a 1 E
gllse du Christ Rol sise a
Bourdon pour le repos de
1 tme de Lemieux Gourdet
ddecddd le' Jeudi 19 Julllet
en course
Ce present avis tient lieu
d invitation aux parents. al
lids et amis de la famille
I- t i x 257


AVIS DE DIVORCE
Le public est avise que;
le samedi 21 juillet 1979; a
pres l'accomplissement de


PEKIN (AFP)
L'Union Sovietique a ac-
cepte la proposition chinoi-
se d'entreprendre a la mi-
septembre a Moscou les nd
gociations destinies a nor-
maliser les relations entire
les deux pays, a-t-on ap-
p uis mercredi a P6kin de
source officielle chinoise.
La rdponse sovidtique h
une note chinoise du 16 juil
let proposant la mi-septem
bre pour l'ouverture de ces
pourparlers a ete transmise
lundi dernier par le Minis-
tere sovidtique des Affaires
Etrangeres I 1'AmIbassade
de Chine h Moscou.
Le vice-Ministre des Af-
faires Etrangeres, M. Leonid
Iliytchev. reprdsentera I'U-
nion Sovidtique a ces ne1o0
ciations, a-t-on encore indi
que. C'est M. Iliytchev qui.
depuis 1969. mene pour la
parties sovietique les noeo-
ciations frontalieres ent,'e
la Chine et i'URSS, total
meant infructueuses jusqu'a
present.
La Chine sera repregen-
tee par M. Wang Yuping,
ancien Ambassadour i Mos-
cou. devenu vice-Ministre
des Affaires Etraneeres.
L'URSS avnit d'ahord nro
pose de tenir ces negocia-


toutes les formalit6s legal.M t ,
prevues en la matiere; l'V)f/
ficier de l'Etat Civil de !a U/
Section Nord de la capita-
le; a la diligence de l'e-
pouse demanderesse en divor
ce; a inscnrit dans sei regis
tres le dispositif du juge-
ment du Tribunal Civil de
Port-au-Prince rendu Ic 30
mars 1979 entire les epoux
Verite Chdryla femme nee
Sondla Domond; lequel ju
gement a admis et pronon-
ce le divh)rce des parties
et la dissolution des liens
conjugaux qui les unis-
saient.

Port-au-Prince; ce 24 juil
let 1979
Lavoisier R. LAMOTHE, Av.
257


ti:ms en juillet ou aout. Pd
kilr atait a son tour avan
ce la da de la mi-septem
bre dans une note transmi-
se le 16 juillet dernier a
l'Ambassade Sovidtique dans
la capital chinoise. La no
te chinoise proposait Cea-
lement un certain nombre
de suiets de discussion, par
mi iesquels le principle de
1 'an'ti-hegemonisme, accep
te par Moscou et le r6ta-
blissement de relations nor
males entire les deux Etao'
dans les domaines, notam-
ment, du commerce et de
la cooperation scientifique
et t-chnique.
Le i.our meme ofi la Chi-
ne transmeo t t cete pro-
position a Moscou. un inci-
dent armed faisant un mort
et on bless6c du c6dt chinois
survenait sur la frotnticnr
sino-sovictique du Xinianm.
L'accord soviotiniu, pour
la tenue dfs nd!ociations
est parvenu a. la veille d'u
no protestaiJon chino';se con
ccriiant oat incident. Celui-
ci a ete 1'occasion pnur Pi'
kin de marquer sa d6termi
nation ai no fire aucune
concession a IURSS .drns
res nc''oc'a'inlns, qui s'an-
ionccnt difficicls. oesiment
les observateiurs.


CARNET SOCIAL


Chine : Pkin announce 'accord
de Moscou pour des negotiations a
la mi septembre


Avant la conference


[s1o


-COLEMkAN




Symbole de la quality















LES JUGS ET GLACIERS


COLEMAN


Gardent froid plus longtemps


La lumiere


la plus &eonemique vient de


COLEMAN

I gourde de Kdrosene 8 heures d'eclairage

DISTRIBUTEUR : -


ETS. Mmine. BONDEL

RUE DU CENTRE No. 143 TEL :2 4727


coacco_^ ---------- ceoaeaoooaeetoo~eceooceoa


PAE












U ~
4.
-P4,
















-












0l




















Piz2


C)0)d)C, a,
CU Cd Z -cu

I- E- ) ; )

:n r) 0 -0 E C0,.

0 rZ 00
ci 0


: C o C, L -
00C-.rd N-P.-:L .-C 0 .-
r4LI) 'C)CU).- d-u > C

tv cs -0

02'


C) I cd ).C:S S I m W 0 ( 0 1
Cd (D QCC0 ) C) -o Z "





Lo C) Z 13 a,- C cz C





-a-o
-C R~
o .0
Dc ~ -C)
cu-). I) f~ C



0O A c


I -





7:3



C3


1, ;z
v -- n.L C),


0zt




C) ,


Ir6


Nrth
-W C. W














CL


Q, C',-



rt 6 CC


C, I--





.77


CC-~






-~ 0), CC-

~.0* -~
-C0~ ~0-~


C)


ZC>CCC C

0d l 0~
CCr

dC -


C)0 F

.0 COE' .0l
C-IO C-
'o Q, C~
E "IclC C )>C
r UD


C C)

.2
0
~C)0C -C0



- ~E-~ GE--.
C~~C)O ~
(4

C-C .C-
C)C0..-.CCO .-,CO


CDC) CD



cc: C :,


C- 0


C) C)



C C
.2
,.'.. C-)~,

0
CO
.2
CO


Cr
C:
CO
C C- C -.-


71C-





-71


C) C c0
F-4 C


C-O




C-C-,
~ C)





0 W

rf.- C) C
z


CO
CO c

0


C-C Cr-- C)-
CC. '1 C-~-C0~
CC ~ .-C.0~0'0.-0CO C).-COQ
C-i CC C C-0.2
CC 0 ,.08 ~ 0
N
0.


,4w -g -g A


0


& ,
0 >

C.)))



C) c-~ C)Q
0
C)CCCSC~-C ~

V.-.-.
0


I


C




0~




~


C.-.)


0






.0<

CC
CO


en



LL;



12





0
z



CO

2

z

<


cr


'CT








PAGE 8 MERCREDI 25 JIUILLET 70



CINE THEATRE TRIOMPHE PRESENT

) Midi 2 heures 4 heures (en permanence1 4 heures 30 et 8 heures 34


I CE SOIR

SALLE I $ 1.50 et 2.00 SALLE II $ 1.50 et 2.00 SALLE Il $ 2.00 SALE IV $ 1.50

SAUVEZ LE NEPTUNE VOYAGE AU BOUTDE L'ENFER MORTS SUSPECTS LA CAGE AUX FOLLES 4


-_#'foo 'o'-- ,OO cOZCC^a C ,^C -'_I i A .T Ir. r- i T 1 1 .- I ^ i.f I I r** Mr I I A &a f & rr* % i r--I A -9 P 1 1 -


Pit'


ADIMI


LE NOUVELL.STE

QUOTI(DIEN I OND) LN 18911( 1

OPRIETAIRES : PIERRE (IIAUVEl'

ET MAX CIIAUVET

DIRECTEUR : LUCIEN MONTHS

INISTRATEUt : Mme. MAX CIIAUVILT
.a


Echos et Informations


Onil note denils quelqlu'
t1linep iails fi'sre m iui 1111n
li: t lle, (Ie pl 11i uhrlesreliil

c,;aux i,' 0. i ir o'- sa g uran
(i li 0 U'1 I ;I l ., ,-p r01 'c1 il CS
ct''l ct dit \oll tI d lo llli'l
il' pick plkrt.l
On ll ,o Il l ,' iun--
Ill uIX 0, u l dt's le iln
olilt d, pu -edci s de I 'urs
b'"I l, p tul:'I i'.i'rcmUiint des
tIurs de c anl L iutrc lo ur
a h;i lit'l, R v,Ir I ,. 1 HouB r-
doll, iUe dcin>u de ccndalnt
d unll c(.mll ol cttc s ust. vuc
aggreCsst' pa'r C./1ux Indiv:-
dius q1'.ii li airi"chcrent soil
coll li. av'..'it de prendre la
fulte.
Au bord de mor, c'est quo
tidicnneiment oue les gens
(nu reviennent deleo.tls de
quelqucs objects precieux oit
de t urs porte feuilles.
Cec cree naturel'emient
unse situation d incertitude
et de meliiance chez le pie-
ton et lacheteur



H or mautn a 1'occasio'i
dut 196c annlivrsirre de o:li.
since de S.mr Bolivar. t.
Charge d aflfalir ;i dcl \e
nezuci'a en HB:'t., M. Gilbeli
to Jaimes Prato dripos;i slo'
couronne de ticurs n u .i.' e
de la statue de Bol var sui
la place des N,!*loins UnI: us
a la CAC de "E ,usition.

xx x x

Une nouv('leI Commi s oin
ConmIlizi!e pa i, nonlince
i i'iortl Silut. ''f r1st an1s

Renel Gcr;ird. Simtlu I1



Paternite tardive.

STOCKHIOLM (AFI,'

l ,Iz(. ilI l',i 1 )1 (: I Vuro i r 1111(
I)i e Iw [l I l ll ll'
z ( i li )( l u'; irl I, 111:l

;1lw aIs, (.ii i)Hn w] ('lo l d |ll o do
(.]: l( ])('I(- (d u frlui t df. c(' ll
O I Il(() I *(. (-I c1 1 1 (' liSll 1 a
veiser 530001( (;)I I (
il dti F l" l p'll i oll I Ill


i tL llireu llre r r'iu cif. e
1i lls I ', I 12 i lls, iVi I ll0




aprlml lerI I s'l, 1i;l (i vai('',
a nl siresa de lare1 valor
sonIls vpolnl do v v1 S' llt

I :IviLI! N C0111n11, tl~it S itl
"s ;l ie photo de la Cour SU

nal prm( t S qu-
footbalillou condaimon-6 en
premiere instance a vaine-
ment essay de fair valoir
soil point de vu, (.it allant.
jusque devant la Cour Su-
preme.


Bergcr, Madame Merove Aue
dry.
lie y
II el sit de m Mell w St-
Jean du Slid oof i s cltlnylns
Anthony Bou a y Mentor Dc
cosle le l ] t I' 5 i Duiort
GrllO n sont Uonimes respect
ti\ iic'llt pIrcs tinl t1 mlVMO
lies od Ia Conu:sl llss n Cunli


x x ": x

On apiiprend Oque vrs la.
i'll (id la ,scin:ll e dernioer
I sc olesaire' d'EtatR a la
Sionic Pulb'quc, le Dr Willy
Vcrrncr. ;:ccon-]pagne du Dr
Franc squ" M I, rd de M.
Bois et d( 1 Ingenieur B us
soiln, a ollctue une tourill' c
c inspect.o- 1, Port Sallt
aux Coteaux, I Pjrt a Pi-
nui nul it Damins-.n, aux Char
cioun eres t, :. nx Ai glais.



soulenance de
me~miore

Jludi 26 Iuillel 1973 a 5
heures P M. awitla itcu au 10
01il du Pstit Seeminaire 0'ol
1'. St. Ma-t a l ilnsit'ii de
PsycholovilP la Soutenance
du memoir inituld :

hRemnise en question de la
r1" :ilon dlo i Croix a. la
Croix-des-Bouquets,.
Ce memoir sera prseonti
par 1'etudiant Jean-Berland
A'sIlde. 1en v01e e l o1e11
lon du il'rade de Licence en

Collmnostnl 1l' Jury Cle Sou
t1na1set I

P1 1 s as; ir JIi';ln-B ilt i.sl t


li1r Rilp|p)ortlul r
Proless illr Louis Price
Nl;e .r M is, ,'e
tes (ludia nIls. les intlelle
Iuelss tl le public y son cor
dl;ilemnle in vite s.


Avis profe

I1 Doctrur ?

Medcri ll', di
d 1Elal d l lilti,
I'cdi;lris d( liii
mc- dh' 1 Acall

gcr en PedllPilr
tlure ct Alle:,
til voUls anno
iure do sa Clir
5 de la Ru'
Sud) a Petioi
s v tient a vo
tion tous ies m
10 hrcs et les
cr di, Jeudi 5t
4 ft 7 hres le
dence : 7-2662


Etats Unis raml V OicKer

President de la "FED"


WASIIINGTOi (AFP)
Le President Jimmy Car-
Lte a nomnle mercredi M.
Paul Volcker come no110u-
veau president du lConsell
de la Reserve Federale A-
mericaine.
II a souligne i l'exceptionnel,
1i reputation internationa-
le. de cet economiste add
termine a assurer la force
et la stability du dollar).
M. Volcker. 59 ans, an-
cien sous-Scretaire au Tri
sor change des affairs miO
ne a'"-s, dirir depuis 1975
la Reservi Fdderale de New
York. l'unr des douze ban-
ques de ce systOme aux E-
tais-Unis.
Aussi ltl sa nomination
confi-mec par le Snalt. il
remplacera a la teLe de la
,FED.. M. William Miller
nomme par M. Carter Se-
crelaireo au Tresor en rem-
nlacr.ement de M. Michael
Blumenthal.
x x x x

M. Paul Volcker est bioen
connlu des milieux economli
ques etI fnanciers amnri-
cains el inlternationa1u 11
a occupe do hates fonc-
tions a la Trdso'r-ie dif
1063 a 1965. et de 1969 h
1)74 avan1 d'assurer la pr6
sidence de la Rdesrve Fede
rale do New York.
Les course ont ouvert en
forte hausse mercredi a
Wall Street. a announcee de
cotte nomination. L'indice
des valeu's industrielles,
baromore de la bourse a-
va;f gains nrs de 5 points
dunn In premiere heure de
tinsactions. Selon les ex-
norts. le choix de M. Vole
ker est cons'idre come
oevcllent par les investis-
seors
Plules'ou's norsonnlli'es.,
don't MM111 Dnvid RockPefl-
ler nrasidoen do ila Clhan '
Manhattant Bnnk.> et A. W.
DClasen. nr6sident de la
uBnnk of Anmericl I1n n17us
raunde institution bnnen'r P
du monde nurninnt d'eplin
l'offre de M. Carter d'nssu
'I,- 1, rlsel-, elu Coo-
se',l de In FED indiquc-t-
on d' bonules sources.


LA PROMOTION DE
M. VOLCKER:
SATISFACTION DANS
LES MIIETISX FINANCIERS
AMERICAINS


Le choix dc M. Paul Vole
ier iirmel ouveali priesi-


dent dc la Reserve Foedera-
1--------- le est 1,e meillcur pour re
,;,blir le calmle sur les
ssionnel ''- usitrhs de changes eot1 h
lSes C Olia'.cc dans it dollar,
alfirmI-tI-on dans les mlsi-
-irise Gar lieux financiers amicricalns
(iplome 1 >t1n Oil satisfactionn est ma-
1 Ueliv( rsit inileste.
(Irtlilice de Le prdsidens de la iFED,)
iUEhl, dilpio aIl responsibility 6 de la po
'irnwe cd( Pa -,i i o., nloctairec du pavs
distantt 1tran eI, exIircce dl cc faith une inu
L', Puerricul- f1 lnecc cape ilale sur lc6cono
,)lof;e infant ioe Co PosIc est ceonsidCdr
'0ice 1ouver- conmm1m le 1lus imnl)o't 1a
iuque au No lli o'v'-rnOment apres ce-
Cgg (Colt 1ui do chief do lai Maison
SVAle Eile Blanche.TP ,enrsidenri d la
)tre disposi- RPservp Fde"alp est. rl'a1-
natins de 7 a liurs indnecndoni de la Mai
lundi, Mer- son Blanche ap-es sa con-
Vendredi de lPrrn 'on nar le Sdnat et
soir Tel Rds ne dnit rdnonnde en princi-
2 pe qu'au congrds.


TOUT POUR LA MUSIQUE



TOUTE LA MUSIQUE


oin vous trouverez les disques que vous desirez


ainsi que les fameux instruments de musique

et les chaines hi-fi stereo






0 YAMAHA


tgi~oo9B

NOUVELLES DE LAMERIQUE LAT E


En choisisbant M. Volcker,
qui est depuis 1975 president
de la Reserve Feadrale de
New York, l'une des douze
banques faisant partle du
systlme de la Rdserve Fe-
decale des Etats-Unis, 10
president Jimmy Carter a
trouvd ce qu'il cherchait,
une personnalit6 tement identlfiee dans les
milieux internationaux a-
vec une politique mondtai-
re severe et un engagement
dete.'mine pour defendre la
valeur du dollar>, souligne-
t-on dans les milieux finan
"iers.
M. Volcker est en effect
une personnahlite tres coin-
nie des milieux financiers
inle-nalionaux car la Re-
serve Federale de New York,
qu'il presidait, a la respon
sabilite des operations de
changes des Etats-Onis et
des interventions sur les
marches financiers en fa-
veur du dollar.
Le President Carter a d'all
leurs souligne que M. Vole
ker partageait sa determi-
nation do poursuivre avwc
vigueur aux Etats-Unis la
bataille centre 1'inflation
et d'assurer a 1'etranuer la
force et la stability du dol
lar>.
Immediatement, Wall
Street a salue avec une for
te hausse, de plus de cinq
points a l'ouvertuir. la pro
motion de M. Volcker.
Avant de dirier la ResePr
ve FederaXle de New York,
it a ete de 1969 a 1974 sous-
Secretaire au Tresor charPe
des affairs monetaires. Il
plait ainsi 1'un des rares
democrats a. occuper un
post de rani eleven sous
I'Administration Nixon.
Le nouveau responsible
de la politique financibre
dos Etats-Unis a aussi 1'ex
perience de banoues commer
ciales, avant ete vice-presi-
rient et Directeur de Plani-
fication de la hattan Bank,>. troisieme ban
ii1p americaine, de 1965 a
1969.
M. lonlekoe pst n Slo 5
ssoflernbre 1997 a Cane Malv
New Jersev il est dinolOm:
des IUniver-sit Princeton et
ls -Tiv:Si'd t n q t6 elbve dol
In,. London School of Eco




A I'Ambassade
de la Republique
populaire de

(Suite de la i re pale)

taire d Elat a it Justice. Me
Ewald Alexis, 1 Ambassa -
dh ur Rend Hypuolite. Chef
du Protucole. ;.; i,'nt region
du a 1 aimable invilt ifon du
Charge d Affaires a i de Po
lone. ainsi que ti Doyen du
Corps Diplomat qC1io et de
nombreux chl.s de Mission
D''s represcntan,s ade la press
se elaient gigalcment au
nombre des invites qui ont
eu, au buffet, 1 occasion de
savourer quelques speciali-
tes pialonais's de choix.
Nous renouvelons nos corn
pliments au Charge d Affai
rs a. i de Polglone et formnu
Ions des vouex 1)oij le resser
recent des liens qui uni,-
sent la Polog13 a Haiti



GUATEMALA:
Perquisition
general pour
retrouver M.
Alonzo Lima

GUATEMALA -- (AFP)
Les forces de security du
Guatdmala vont fouiller sys
tdmatiquement toutes les
maisons du pays mereredi
pour re'rouver le vice-Mi-
nistre des Affaires Etrangb
res, M. Alfonso Alonzo Li-
ma, enlevd mercredi dernier,
apprend-on dans la capital
le.

Le chef du corps de de-
tectives, Manuel de Jesus
Valiente, a ddclard que
les membres des services de
security utiliseraient pour
cette operation des moyens
de transport allant du sim
ple vihicule au cheval en
passant par les hdhlicoptd-
res, afin d'atteindre les
coins les plus recults et de
trouver le group guerlllt-
ro selon lui le group
clandestine Svolutionnaires qui dr-
tient le vice-M'nstre. M.
Vallente a aioutd one la
foullle de tgus les vthtcu-
les A l'entree do bunres 1"s
vllles du pays contlnueraiti


GEE AIDE D'URGENCE
AU NICARAGUA
BRUXELLES AFP)
La CEE a decide mercredi
d'ascorder une aide a'ur-
gence de 200.000 uqites de
compete europeennes (une
UCE egale 5.8 FF ou 1.35
dollar) au N'caragu' desti
nee A acheter des medica-
ments et autr-s biens, a in-
dique a Bruxcl'cs M. Wil-
helm Haferkamp, Commis-
Isaire europeer charge, des
relations exterieures.
En outre. la CEE, a pour
suivi M. Haferkamp, apres
un enLieteen ivcec ivi. ictu..r
do Kuhl, l'Am,,assadeur iti-
nerant du nouveau Gouver-
nemnet nicaraguayen, con-
sacrera deux mill ons d UC
af des projects dr reconstruct
t;on au Nicara ua.
Le Repre.-enta't de la CEE
on Amdrique Latine. qui re-
side hab'tucalleent ia Cara
cas, se rendra prochainc-
ment an Nicaragua pour
etudier avec les autorites
de ce pays les projects qui
pourraient y 6Ilre realizes.
M. Kuhl a indique pou-
sa part que les destruction
laissees 5. l'issue de la guer
re civil aLteignaient 3 mil
liards de dollars et que de
30 a 40.000 civils auraient
peri pendant les combats.
M. Kuhl a et6 charge par
la Junte actuellement au
pouvoir de coo'donner l'ai-
de international accordee
au Nicaragua pour la re-
construction. it doit encore
s'entretenir avet M. Henri
Simonet, le Ministre beige
des Affaires Etrangeres. II
-e rendia enstite a Paris
pnis a Rome. ofu il espere
rencontrer le Pape avant
de regagner Bonn qui sera
son lieu de residence en Eu
rope.


NICARAGUA : DE
NOMBREUX
SANDINISTES ENTRAINES
A CUBA, SELON OTN
REPRESENTANT DE
LA JUNTE
PARIS. (AFP)
-Do nombir ox gufrille -
ros ni('ariiiautvens ont sui-
vi a Cuba iun oItrainemennt
de haul niveaui. a indiqued
Mercredi a Paris MoTisi(tor
An gel Barralon, qui dclsa-
rail parlor en isint repre-
sentant en Eur.)pe de la
Junte de reconstruction et
delegue du ,Front Sandi-
niste ,
Au ours d ine confeI( rc
d' press- donii e a 1 Ambins
saLe du Ni c:ir'ija, occI|)ec
depils une semnaiinl par .Ios
membres doe a noirdina-
tion Nationale de solidari-
te., Monsieur Barra.lon I
precise quoe d nombreux
combatants L atino-amdl i
cains ont cooperS av-c les
Sandinistes
%'ardi. pour la preiniere
fois. le r-presentInLt de Ca
b;t iux Elats-Unis avait ad
mis officiolleneinli que 10 n
pays avait aide la .f,uiilla
Sandiniste
Monsieur Bar iion a de-
clare, d autre ait qui 1 ?x
tradition de 1 ex President
Somoza etait un'"ssair- de
crainte qu itl ni tented le
renverser Ite n1oi0n; gp1-
Svernemnent (commni les imi-
litaires chilionss ont renver
se Allende) A c- suiet. it
a souligne la necessity de
renforcer la def( nse des
cots et des frntires, pliar
ticuliirement i a fronti-re
avt c le Hondur-as ,oi iliclo
gardes Nationaux se sont
refugies>
Enfin, i1 a lance un ,p-
pel a la Gaucli'h Europedn
ne pour une aide aus1 Po
litiqiJe que materielle. soil
lignant que le pay,- avail
un caments et de vivras car
les recoltes ont 6ti per -
due8s>.

ETATS UNIS :
Une petite fille
de 12 mois meurt
apres avoir ete
violee
Etats Unis:
DETROIT (Michigan) (AFP)
Une petite fille de 12
mois est morte mardi dans
un hospital pour enfants de
Detroit (Michigan) apres a
voir ete violee et battue; a
indique la police.
Selon celle-ci; un hornm-
me de 25 ans; qui aurait
emmene l'esfant dimanche
' soir a l'hopitai; serait soup
cosinn d'etre l'auteur de cet
aete et est actuellement in
terrog6.


NICARAGUA :
COMMENTAIRE DU
SECRETAIRE GENERAL
DU PC CHILIEN

MADRID (AFP)
Apres la fin du regime du
General Somoia au sNicara-
gua; l'Ameriqie n'est plus
la memo, a affirmed mer-
credi b Madrid le Secretai
re General du Parti Socia-
lste chi'ien, M. Clodomiro
Almeyda.
Le Secretaire Gendral, qui
etait de pasar.ge a Madrid,
a precise que le denouement
de la crise an Nicaragua
marquait l<<'apogee d'un pro
census de dcmnocratisation
d'une importance capital
pour tout le continent Lati
no americain.
Cela aura s-ns doute u-
ne influence -ur les autres
pays d'Ameriqice Centra'e
et fera reflech:r les respon
sables de reg rnes dictato-
riaux du Sud du Continents
a-t-Il ajoutc.



CUBA: M. WAYNE SMITH
DIRECTEUR DE LA
SECTION D'INTERETS
AMERICAINS

LA HAVANE (AFP)
Le nouveau Directeur de
la
ricains, a Cuba, M. Wayne
Smith, est arrive mardi soir
a La Havane.
La section americaine fone
tionne par le biais de 1'Am
bassade Suisse a Cuba et la
section cubaine at Washing-
ton depend teclhniquement
de 1'Ambassade de Tchecos
lovaquie. Chacune de ces
sections sert respectivement
de consulate general, et de
voie de communication di-
recte centre les deux gouver
nemnts.
M. Smi'h etait directeur
du bureau des affaires cu-
bainds au D6partement d'E


De la necessity
des services

(Suite de la lore page)

sante apres l'ccouch ement
ct surtout quand tout sem-
ble.
al'.er bien.
Ces services, d autre
part ne sonlt pa Itres bitn
defines. Surtout si I'on con
sidere que da-.s la majority
des cas, c'est Iiagent de sani
t iminedecin, iii romiere al-
xillaire, Stc qui dolt so de-
pact'r et aller de portesl en
ports.
Cos services post na-
tals sont extreascment im-
portants, d'autant ps 1 1 i
qu ils ont une portee educa
tionli'lle Icon sei'ss sir los
so'lls au beIl c, cloix des
mnethodes de sIlanification fa
miliale hyg ceic corpore'le,
alomentation, 1c... I
Les services post-natals sont
un acquis pre cXtux en ma-
tiere dc prolc",ion mnatel no
infantile. I's ont ind spen-
sables dans la mestre o I'l
dee e-sentiel'e est de prote
ger et la mere et le bebe
des la grosses e et de leur
assurer apres l'accouche=
mcnt les me lleures condi-
tions possibles de sante et
de survive. II est A. souhaiter
naturel'ement que les servi
ces post natals se definis
sent mieux car ils permet-
tront non seulement d'elar
gir aI sa just dimension Ie
programme de protection
materno inftantie mais
aussi et surtott de la garan
tir.


tat. Sa nomination, selon
les observateurs, tendrait at
plouver que les relations
americano cubaines, qui
officiellement n'existent
pas, seraient en voie de con
solidation.

M. Smith avait dtd en
poste a l'Ambassade amdri-
caine fa La Havane en 1961,
et le 3 janvier 1961, quand
les deux pays avaient rom
pu leurs relations diploma
tiques, il fut le dernier di
plomate amdricain a partir.

xxx x

LETELIER :
LA PROCEDURE
DEFINITIVE DE DEMAND
D'EXTRADITION DE TROIS
OFFICERS CHILIENS

SANTIAGO (AFP)
La Cour Supreme de Jus
tice chilienne a entendu
mardi la fin de la plaidoi
rie de l'avocat requerant
au nom des Etals-Unis l'ex
tradition de trois officers
chiliens impliques selon un
grand jury americain dans
l'assassinat. le 21 septem-
bre 1976 a Washington. d'Or
lando Letelier, Ministre des
Affaires Etrangeres de l'an
cien president Salvador Al-
lende.

Cette plaidoirie de Me. Al
fredo Elcheberry. commen-
cee lundi. s'inscrit dans le
cadre de la procedure defi-
nitive entamee le 11 juillet
dernier. Au terme de cel-
le-ci la Cour Supreme se
prononcera sans appel sur
la demand d'extradition
concernant le General Ma
nuel Ccntreras. ancen
chef de la Dina chilienne
(Police Secrete aujourd'hui
dissoute). et de ses deux
plus proches collaborateurs
a 1'eDoque : le Colonel Pe
dro Espinoza et lP Capital
no A-mandn Fernandsri.
Dans sa plaidoirie et sur


rroletsionnels, amaLeurs ou melitmanea averLis
Crur Lou materiel cleciro-acuuoique
Voyez Aux Uncles bonores
Four Lout apparel de haute ifdelite
Voyez Aux Ondes bonores
Pour tout materiel electronique
Voyez Aux Ondes Sonores
Pour tout materiel electrique courant
Voyez Aux Ondes Sonores
Pour tout en matiere de Television
De l'antenne au recepteur
Voyez Aux Ondes Sonores
Pour enrichir votre culture musical,
votre discotheque et assurer
I'entretien de vos dlsques
Voyez Aux Ondes Sonores
Pour choisir votre guitar classique ou electrique
Voyez Aux Ondes Sonores

pour vos cordes professionnelles ;
Vovez Aux Ondes Sonores
Pour vos rard's et cassettes pour voiture
Vovez Au UOndes Sonores
Pour vos en-eristrements : tape ou ruban macnetique
A .c".q 4 cs ea-'-dre sonf necessa res
V, ,,, Ain Ondes Sonores
"'-"" -",-, br-in fle cables
"re/trnniu,"s n"u epIrectriones
Q Voe7lTI Auv Ondie S'onores


Aux Ondes Sonores |

Tout... dans tous les domaines '5
41 Rue Macajoux Telephone No. 2-3824 5
Au Service du message sonore
-aoooooosooooosoocioocsoeosocoooooso


PO~1NCE


r 7777777 7////jrirl~/777 / -- **


I


I


la presentation de 32 pro
somptions de culpability,
Me. Etcheberry a notam-
menl accuse le General
Contreras d'etre 1'instiga-
teur du meurtre d'Orlando
Letelier, prdcisant que. si
l'extradition n'etait pas ac
corder, scela signifiorait
1 impunites pour les trois of
ficiers.

La Cour Suprme .doit en
core entendre les plaidoi-
ries de la defense eO devrait
laire connaitre vers la mi-
aoft sa decision definitive.
Selon les milieux judicial-
res ta Santiago, il y a peu
de chances que la Cour re
vienne sur le *ugement de
premiere instance qui ava't,
le 14 mai dernier, refuse
1'extradition des trois offi-
ciers.



COMMENTAIRE DE
L'AGENCE TASS SRUI
LA BAISSE DU DOLLAR

MOSCOU (AFPI
La nouvelle baisse du
dollar americain est suAsci-
tec par les iniquieiudes eco
noimiques 'coinstantcs5 des
Etats-Unis. a es-inme 1 Ac.Ien
ce Tass mercredi a Moscou.
Selon l'Agence Ta.o 11
est significatif que la nou
vile baisse dii dollar 1 i
suivi la proclamation par
le president Carier du ioU
veau programme eniereti-
que.

,Si ces mesurlps n ont pas
contribute a reniorccr le dc;l
lar. e'es, parcel q0ue lei nro
gramme energelique do Car
ter a ete aborde avcec scep
tIcisme tani aux Etatls Unis
qu'a 1 transier
LOccident iieii1''vu1p es
time l'Aence, que Wnshlnis:
ton entenid se dIatou1l11er
dans ses dift!culles Oconomi
ques aux depends des pays
tiers,.




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs