Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/10453
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: July 24, 1979
Copyright Date: 1979
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID10453
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text






Apres la semaine

a surprises 4u President

Carter


WASIlNGTON -- (AFP)
Aprirs tros sinaines d'in-
ertl itluda to Prsidont, Car-
lfor sNm re .IinIhe1, RnaI, 'reso
lituirr in tnmbliant do sat
bllltl it lan Mailsoif Blancho
ct lixr ht nouvoiiu 1Patten-
IIn .isur son progiaminme 6-
iirgetlique., deliptsd par lo'f
Iie \'>'vrnce polltique qu'll
n su.tscll it Washington.
A issue des sept jours
les plus anines -- et les
plus .surprenants de sa
residence. le chef de 1'Exd
tll ssor doit encore de noam
m1cr a111 plus vi'e un nou-
vaiu President du Conseil
del la Reserve Fdderale,
deox Inmembres de son cabi-
net ITransport et Loge-
nieni eti de remnanier son
entourage a la Mailson Blan
che.
Mais la prionte de M. Car
ler, assailli de critiques, est
de tenter de rassurer une
opinion publique ddrout&e
ei trouble par les soudains
bouleversements gouverne-
mentaux et la fagon inusi-
tee avec laquelle ils ont
ee opneres.
Pour la majority des ob-
setvateurs la semaine der-
niore a ete celle pendant
latuclle M. Carter a entire
pris de sauver sa prdsidence
pour aussitot la mettre a
nouveau en pdril. Avee un
coup de theatre, 1'offre de
emission collective des 34
principaux responsables ,du
gouvernement, il parbit a-
voir sape en quelques heu-
res le regain de confiance
en son leadership qu'll
ava.: gagne il y a huit jours
avec un extraordinaire dis-
cours-sermon mettant sans
fard 1 Amerique face a ses
dcilmnnes
Un Senateur s'est interro
ef publiquement sur 1'6tat
de santo mental de M. Car
ter a qui il a conseille le
repos. Un autre vient de
1 .ppeler. pour redonner
conflance au pays, a ne pas
che rcher A obtenir un nou
vev.u mandate prdsidentiel.
en 1980.


Nombre do parlemon-
talres une majority d o s
responsables ot la
prosse reprochent easontlel-
lement A M. Carter d'avoir
on quelque sort fomentd
cos fausses crises pour ten-
ter do rdtablir une position
personnelle tr6s compromi-
se, st 1'on en crolt les son
dages d'opinlon. Ces d6trac
tebrs fournissent comme
preuve le fait qu'aucun v6-
ritable changement de poll
tique ne va survenir, le re-
manlement ministdriel n'e-
tant qu'un chasse-croisd de
personnalitds appartenant
ddjh administration.
Le ressentiment est en ou
tre du a l'accroissement de
l'influence de la Georgienne, qui consiste
l'essentiel de 1'entourage de
M. Carter, originaire de cet
Etat du Sud.

Ce remue-m6nage renfor-
ce dans l'imm6diat le con
trole de la Maison Blanche
sur les divers organs du
gouvernement : la loyautd
a regard de M. Carter et
de sa politique sont ddsor-
mais les premieres qualitds
requises pour chaque. mem-
bre du gouvernement, alors.
que la. champagne 6lectorale
prdsidentielle s'engage.

M. Carter doit fire face
A une dcheance : le 3 aout
le congrds se mettra en va
chances. D'icil I1. la Maison
Blanche se doil d'obtenir
,'1 parlementalres peu con
v-autior, le vote des disposi
tions rendant possible 1'ap
plication de son plan de
bataille dnerg6tique.

Le ddbat va se concentrer
dans les pioh.iiri;- jours au
tour de la rtaxaoon des soa
per-profits des companies,
pdtrolidres. C'est le product.
de ce novel impot qui doit
finance 1'liDmoiileiu nou-
veau programme dnerg6ti-
que de M. Carter, chiffrd a

(Vbir 'suite page 5)


SL" 24 JuLT COLUMBUS

SNo8. a81
S D 84M DME ANNE r









FONDE EN 18U0 : LZ PLUS ANOIEN QtXDW DaA' MfIMBRB DB L'ASOCIATION INTERAMERICAINE DE PRE63B
S ,; .


DIBEOTEUR i LVUCIE MHONWTAS
ADMINISTRATOR : Mute Max CH&UYUT


Nicaragua: une Theorie des omiieos'


a l'usage de I'Ameriqiie Latine


WASHINGTON iAFP)
L'annoneq late lundl par
une haute personnalite ln
baine que s-n pass atalt
aidd la gueilla candiniste
au Nicaragua survenant
quelque temps apres la pri
se du pouvoir i Grenade par
le pro-,ubain Maurice Bi-
shoj, tendrait & demontrer
que cla -thdorle des Domni-
nos, i 1'Asier du Sud-Est
pourr it dgklement s appll-
quer l'Atrerique Laitne.

NICARAGUA:

L4s teaches du
nouveau Gvt
S Ion un de ses
mibres
, MAN.AGUA APe
.La (reorganisation de 1'ar
mde et de l'adminisrratir-r,
publlque et la recherche
d'un solution aux probl,-
mnes\ oconomiqe- s cornsi i-
tuent les principales'taches
auxquelles doit s'atteler le
nouveau regime, a affirmed
lundi M. Danier Ortega,
membre du gouvernement
de reconstruction Nationale
du Nicaragua.
Dans tine conference de
press. M. Ortega a ddclard
qu'une evaluation des for-
ces militaires sandinistes
est en course afin d'l1aborer
un project de reo-ganisatiori
de 1'armde. Les milices for
(Voir suite page 6)


seront dissoute nemats leur
estime-t-on dana les mi-
lieux diplomatiques. de Wa
-hlington
La posslbillii de '%or la
victoire des sandmistiitd se
repercuter dans les Erats
voisins provient 'plus. a.i,?u-
ru-t-on dans ces memes iml
lieux de 1'naclion des r-
tats-Unis que de influence
pouvant ctre exercee par le
iiroveau regime nicaragul-

Ainsi, affume-t-on, la pre
mere leqoi tirer de 1o
citurte de Somoza est que les
El i'--Unis ont abandonrne
leor politlqtie qul consis-
tait t contenir les mouve-
mr, t ; insurrectionnels en
Aimerhiie Latine et a y ga
rantir it manitizln de regi-
mes de drotte. Celle attitii
ac. eo'.ime-i-onn en ounte, au
r.'i une ganide influence ur
l'-,ventr de l'Amdrioue La-

On rappeltle -. s.i que
pour la nremiir.- .Tot- de--
puis la debacle des nmou"--
ments de guerillas en pro-
venance de Cuba dans les
arnees soixante, les castris-
tes se montrent actifs dana
les Caraibes et en Amdri-
que Centrale.
M. Ramon Sanchez Paro-
di, chef de la mission cubai
ne a Washington, a admis
que son pays aides aux movements insur


rectionnels du Guat6mala.
du Salvador et du Hondu-
ras. La "mime polltique, a
FAiss4 entendre M. Parodt,
era applique aux pays d'A
nierique Centrale oil auront
lihe des conflicts.
* Selon les m'lleux diplo-
matlquqs, les declarations
,a-rais&ept. confirmed qu'un
.1ouveau rapport de forces
favorable aux Etats-Unis
est en train d'apparaitre en
Amirique Latine.
Ces mimes milieux rap-
pellent cependant qu'a la
difference des troupes de Fi
del Castro lorsqiie elles en
trdrent a La Havane en
1959. lea sandinistes on'.
trouva un pays totalement
d4ifrut. ce qui devrait les
empdeher ,d'exporter leur
rdvulutlaii.
On estime enl oitre Wa
iLhLgton que 1 Uniron Sov;e
tique nest pas a meme de
fouirnr un million le dol
Isii par jour au Nicaragua
come elle le fit pourtCu
' tra et que le nouveau rdgl-
.me nicaraguayen sera obli-
g& de recourir 1'aide des
puissances occidentales, y
comoris les Etats-Unis.
Mais les observateurs qua
liflent toutefois de enaives
la croyance des pays du
pacitd d'amener le nouveau
gouvernement du Nicaragua
a "prendre une orientation
social-democrate.


T616phone : 2-2114 Bolte Pos'le 1318
Rue du Centre Ne 213


R.O M'Nicararua : lente
reprise de
rlactivite a
Managua
MANAGUA. iAPP)
La renpparitlon des mno-
yens d., traiporti. publics
urbalns et inter-urbains .et
des taxis a symbollsd' Lxn
di le d6but, de reprise da
l activity t Managua Des
dizaineis de bus et de taxis,
pris dassaut oar les habi
tants, ont recommence a cir
culer dans les arteres en-
core ddfonedes
Mais des 6qu-pes de vo-
(Voir suite page 6)


DANS LE CADRE DE LA COOPERATION FRANCO HATTIENNE


Signature d'un avenant a la

convention de financemen't No. 219


L'Allocution de F'Ambassadeur de France


PortJau-Prmnce. le 23 Juillet,
1979.

Moirsileur le Scretaire d E-
tat du Plan,
Mon=ieu le Se retair'e d E-
tat de I'Agricul',ire, des Res
sources Naturel'es et du De
ve'.oppement F. ral

Lavenant que nous ve-
nons de signer confirm I en
gagement de la France par
'"ntermfdlaire du Fonds
d'Aide et de Coop-ertaion.
dans la poursuite du pro
gramme de developpemen,
rural entrepris da.it le De-
partement du Nor.i et con
nu sous lappL!liion d ODN
Je Souls p.rtLicul eremcint
heureux d avoir pris part
a ceLte pet.it ceremoniu
dans les locarir du Minasta
re du Plan p-.nr deux ral-
sons essenttellps :

Primo, notre participa
tion, sous--forme de detache
ment de tro.o experts agro
nomes de haut niveau, sins
crit dans les orientations de
Son Excellence le President
f Vie de la R6publique, Mon
sieur Jean Claude Duvalier,
en faveur des travailleurs
de la terre.


Secunoo, ..- pl._-ie -ic a O
eie da1ii ulne t i'-ti.:m li-r iiiLt r
rar onrale fr p, Ia Re
piibique '0l H il.i I.t .. R- .put.'i
que F-deriie i. mnii -i: la
Repub lat I .rnc:l.e t-
deuIx or.i-a i, l in' : ,r-ti ru.ta-
tionales la Sanqie M.Nii-
riale et le Prioramnim AIL-
mentaire N'.-il 1-iI C 'l- t
dans ce type d ci.._a..e 0:'Oln,
me serm o'e-r-il nl u- ,--I:t '0
rints r I tli:ri. er, laar a r
d', de.:ioppe-rrM n
La France p,-ur -a part,
rest uuverte a .uti: ites
firrmuaies qui r m-i t i,- t ,t
d,:,sui rer lOu -- i, : cd:.-ail a-
ge p:--ur 1' mt u i r,: du
peupl-e larit e.-

Louis DEBLE
AmDassauet.r Ce _traInce
en Haiti
xxx x

AVENANT No 1
A LA CONVENTION DE
FINANCEMENT No.
219-C-DDE-77-HAI
Depuis 1977T. le Crouverne
ment Franecas participe, par
lintermediaire au Fonds
d'Aide et de Corperation et
conjointement avec !e Gou-


venement de 'a Republique
d'Haiti, 'IDAI. la RFA et
le PAM, au financement du
project de deveioppement ru
ral entrepris dans le Depar
tement du Notid iODN).
Ce proiet comprend : -
la remise en ctat et l'ex-
tension de systems d'irriga
tion,
- la remise rn cat et -a
construction ac routes,
- le creuseme ;0 de putts.
- la construct' 3)n de mar-
ches et d'abattoirs,
- loctrol de prets a court
et a moyens toetme aux pay
sans,
- l'encadremrent de 6000 ex
ploitations daLhs le domaine
de l'tigrirultu;e et de I'le
vage.
La contr bt..co franchise
consiste en la tourinitiLue de
trois experts ,xcreant res-
pectivement '-c functions
d'Adjoinlt "u D r-cteur Ge-
neral de 1OD1. dci specialist
te in credit de cimminerciall
station e' dag -lnom-e .
L'as :n'it 'it nous ve-
nons de s 'i concerns la
poursa to de c-rrp fourni!u
re d ,xpenr Dendant ume
nouvel'e per ,-ce de 20
mols.


Bilan de la deuxieme semaine

du Ccurs International

SP HTti 979 -WIT )


Sous l theme ,Education dagogiques (Andrd Lucrei
,t Doveloppi-meni en Haiti' Problemes raciaux au s
-( danis la Caraibe, se pour de 1'Ecole martiniqut
sUiI n 1 auditorium qle la (Michel Girod).
I ,uct'ltI dis Sciences le Les discussions ont tou
(Ctiiiir Inltnatitional d'ete autour de la rdforme ed
(lihatti 1979. Les 80 iquatre tive actuellement en cc
Iv'," Pi p irlicipuints haitit ns en Haiti et sur l'utilisat
(I ti it;icmtiniiui, io-n t I1iavan du creole comme instrum
';:in, (i (i.,culter lea su]ets pedagogique au sein de
,i* itils ie ours de la se-
li;i'u illanlt dil 1 au 20
I.Jl 1'1 EJ ducait on, facteur
lie (IIu dvhloipp.-..nti, i Mi Nok I v ll
('i-'tI l hlimii-is- ,[uuVeII
I.:('ol (-I i('Vv loppl.-
t), il (Goior.- Wi- lcigh); A LA COUR
I')],' d,(If I .Ed ',i:lio dl'c se i D APPEL DU
.,. ". ,1 1m, dn ('v, 1, e l C P II AITIEN
: I ilir-vIw lli pi, 9iIslll' cO
( u'"' I):1'" l' pport' t i A l occasion de la mis
], i;Is M Lthilii O 's la r:t rate du President
M:-,l. M;.: MrFli; i la Cour d Appel do i
i(;,,.iu,) (0:u;r,.r Fovrvi -; Haitien, Mt Michel Cde
A'nlv. dlu sssteumn stlai- tin, le Presid-n a Vie
i,' ;tul Aldll lt' id 'taises la R6publique a fait chl
dP-11 ills hi-i rJollts est pl-t dit Jug- Aruns Bernar
pour combler cet e vac




Echos et Informations


li'tr ma,.i .n ,i ote inaugu-
re t Saintard, par I'assoc a
Lioii national des Scouts
d'Hai-, le 6c; CPmp National
pour in brainclie Troupe.
Plus d(- !50 scouts partici
pueni a ce carp, qui durera
du 23 au 28 Judlcet

Cc C(amp -n'liuonal dont
le Ih( me est : -UN SCOU-
TTSME POUR lA COMMU-
NAUTEli, a centre autres ob
ject f celui rli fa're com-
prendre atr : scouts quel dolt
ctre leur cornportemrnt v's
a vis d'tune cimmnnunaute et
aussi d'amel ,rer des tech-
n ques rnanuoelic en rap-
port avwc le dc'eloppement.



Nou.- avons recu le pre-
mier nume o de la revue tri
mestrielle de la socicte des
amateurs spedologues d'Hal
ti' : BOROC.

Le sommaere assez riche
I comporte des artices tries
instrpctifs come : iDe la
Sp6lorloge con'jime science
de l'hommeo, xLes entries
souterrainess, eLes an'maux
des Cavernes., et Bad'esthdsie>, < de la Grotte du Diamants,
Les Cavltls de Ddcayette-s,
etc. L'dditorial est de M. An
tone Salgado.

La revue, d'une presenta-
tion impeccable est impri-
moe aux Ateliers Fardin.
Le Conjt6 directeur de


raise

mrne
uca
ours
,ion
ent
1'e-


cole primaire haitiem
en resort une volon
changment tres pron
de la part des partici
et un consensus s'est
ge autour du constal
check du system d'e
tion elitiste et sectai

(Voir suite page 5


es du Norc


se 5
de
Cau
lea-
de
hoix
*din
an-


la society des amateurs spe
leologue d'Haiti est ansi
compose :
- president : Antoine Sal-
gado
vice president Lio-
ne'. Lavelanet
Secruta re General :
Pierre Marie Charmant
Secretaire adjoint :
Andre E. Souftrant
Trdsoriere : Viviane
Gauth'er.



Un cam'on est tombe sa-
medi soir dans le fosse pro
fond qui se trouve a c6te
de la station d essence de Di
quini, et qui co'oie la route
de Carrcfour. Ce fosa6 sert
egalement de stege a une
fonta:ne publiques et de lit
L 'a riviEre de D.quini.
Le chauffeur du camion,
pour eviter la collision avec
une cam onnette, qui venait
en sens contraire, a du fai-
re une fausse manoeuvre.
Les deux occupants du vehi
cule n'en furen' quite que
pour une forte motion.



Dimanche 22 Juillet, eut
lieu a 1'auditorinm Adventis
te, la cerdmonle de remse
de dipl6mes ht la promotion
sortante de 1'co'ae profes-
sionnelle J. B. Damier.
Environ 60 ouvriers spdcla-
lisds ont requ leur parche-
min apres un cycle d'6tudes
de 3 l 4 ans.


ce En outre le Juge d
bunal Civil, Me C-lau
namor. a 6L6e p-oCu jL
la Cour pour r'iiI
Me Aruns Bernardin
Ces Magistra's ont
le serment d usage li
cr, di 18 Juilt ,, en
ce des autorites civil
militaires, des -Vjemhr
Barreau, d? 1 Edilite,
plusieurs chefs des S
ces publics it de nc
breux parL',ntSi t ami
L audience Itaient
dde par le VTce-Prd
de la Cour. Mu Josea
drigue, assist des J
Nelson Bell et '"lau
fred Pierre Le siege d
nistdre public 6tait o
par le Chef du Parqu
Gesner Toussaint
Aprfs la lectiurs de
missions, sur Invitati
Vice Prdsident, les M
trats*promus ont prte6
ment ritul Ptuis ce
les substantiels di
du Juge de siege. Me
seph Rodrigue, rdu C
saire Gesner 7oussai:
Bftonnier Francois
Fleur, du Juge Clau
mour et du Nouveau
dent Aruns Bernardin

Le sidge 6tant lev6,
gistrats, avocats et
firent honneur aux t
rchement garmes et u

(Voir suite page


DES AGENTS
CONSULAIRES
AMERICAINS A'U
VIETNAM: INFORMA
TION ,SANS i-ONDF .
MENTs, SELON HANOI

HANOI (AFP)
*L: 1.ii is orime t i l aoi-. Sel.i.

ne. II cepte la presence temporal
itd de re de personnel consulaire
ioncee amdricain sur son territoi-
ipants re st.nt vosans 1ondement,>.
ddga- a declare mardi aprds midi
t d'- a 1 AFP una source autori
duca- see vietnamienne-.
re en Selon ces infcrmations
en piovenance de Washing
5) ton -et citant iommdment
le Sous-Secrett.ire d Etat
Adjoint pour les Affaires
Asiatiques, M Robert Ooa-
kl-y un accord de princi
p, a reummcnt etd conclu
en ce sens entire Hanoi el
iu Tu Washington par 1 interme-
de L: diaire du Haut Commissa-
ge a riat de 1 GNU pour les re
Ilarcr fugies (HCR).
Su t rme tle cet accord
pret6 -devant prendre effet dans
e Mer qu.lques sema'nes, ces offi
present ci' 's consulares ameri-
es ot cains don't ia 'iurde dc
es du la mission at Hanoi n dtait
de pas precisee devaient pro
icrvi- coder f 1 eximen d's cas
Om de vietnamiens souhaitant
is ,etre rdunis a tours famil-
Ipresi- les ddjh installs aux E-
sident tats Unis.
ph Ro De son cot6, 1 bureau
Juges du HCR f Hanoi n a ni con
de Al firm, ni infirms- la nouve'
iu Mi- le. eNous n avons recu au-
occupd cund information a ce su-
et, Me iet,- a ddclard un repre-
sentant de 1 Organisation.


s Corn
on du
lagis -
le ser
furent
scours
SJo
ommis
nt, du
Saint
de La
Pr6si-
n

ma-
invitds
tables
au bar
5)


Le Japon met en garde centre le

renforcement militaire de IURnSS


TOK-. O AFF'P


mond,-dal & "fa .:lir i l'ouest


L,.' apon : lance marcii ne icagt pa. 0t faqon ap-

h. rertioiceme in mlitaire so En Ali, i.-r T it-Tvr e
vietique dans Je monde el b'anc-,, la confrontation
plus particulierement en A-
sic qui de lOccident un serieux re
examen de 'eqi'libre mili- NICARAGUA .
taire entire les Etats Unis
et l'URSS>.
Dans son <,ivre b'ancs an L aide d
nuel, l'agence japonnaise de
la defense i(ccuvalent d'un ill
M nistre .Lie la Defense) a la guf rilla
est nm. que 'e principal allie WASHINGTON (AFP)
du Jipon, les Etats Urns, Le Chef d :a M ssion de
invaaient nlus nece saire
ment lavantaneo dons les l do Co f
domaenta nucl-ta res, naval ton, M. Ramon Sanchez Pa
omanes nucairs,navalrod, a admits ndi Wa-
et aerien.
Non seu la quani shington que son pays a-
iNon s mnt- a quti vait aide la guerilla sandi
te, ma s aus.i !a precision aite a Nicaragua.
des armes nucloaires sovie-
tiques se sont ameliorces, a Le Chef e la Missin :
not( 1'Agence. L'Union So- dec'are que Cuoa avait aug
vietique a en outre develop mentu son aide a measure
pe sa presence naval dans que la lutte s'inten, fiait
'e monde ena er, ainsi que au Ncaragua. Cependant. il
sa capacity ft envoyer une n'a pas donned dce precision
as instance mil'taire au loin. sur a n nature de cette ai-
sGrfce ft Sa puissance nava d.
le et ar eanne accrue, FUR Interroge sur le pont de
SS f croe des problems de savoir si le s.utien cubain
communication entire les de avait porte sur l'envoi d'e-
p'oiements advanced ameri- qu pements mtlitaires, M.
cans ct leurs nasess, a sou Sanchez Paraai a repondu
ligne I'Agence ajoutant : que ce' n'etait pas la ques-
d'avoir une grande influen- moment au developpement
ce sur la situation mi'ita re i, i. -n,t-n.., +- ,1- l ,,


URSS :

Soutien a une eventuelle demand

d'extradition de Pex President

Somoza


MOSCOU (AFP)
L'Agence Sov.'tique TasE
o vpr mi lundi son soutie
A la demand d'extraditio
de i'ex Prdsident Anasta
slo Somoza que le Gouvern
ment provisol'e du Nicar
gua envsage d'adresser
Washington.
Commentant 1'innonce d'u


Ins tion D1emandee


A Messieurs le Premier
Conseiller e1t Membres
de la Cour Supdrieure
des Comptes.-
Honorables 'Magistratc,

Le sieur Denis Balthazar.
Gentlemen Fanner, pro -
pridtaire. ,Ism-.urant A
Port-au-Prince et domcib-
lid 116 Lalljond,-rle, sec -
tion rural le la Grande
plaine. commune de Tho-
mazoeau, identified au No
4684E. ayant pour avocat
constitu6 avep election de
domicile en son cabinet,
sis en catte ville. Rue Fer


nand Roy No 11 Iebussy
Maitre Andr6 P Pierre" d
birreasu de Port-iau-Prmc
identifii au No 6172 BN. it
poS6 au No 1257-4, patent
au Nn 4190-A. a I honni
de vous exposer -'.,

Que voulant itqblir un
frrme d dlevage de vach
laltleres sur un domain I
mllial sis a T.aillonderle e
la communal de Thoma
zeau. II sest adresse
lInatitut dE., Developpe -
mont Agricole et Industrie

IVoir suite page 4)


te.
Selon le Dipiomate cubain,
la chute du GOneral Anas-
tasio Somoza aura des <,im
pl cations et des repercus-
sionss en Amu-ique Centra
le.
Le Guatdmala. le Hondu-
ras et le Salvador connais


Hier, Aujourd(hui

et Peut- tre Demain
Par Carlo A DESINOR


" 7 --:l i rt,"' n :mif 'ir 0r"'
dans sa vie, a fait l'expe-
rience 0e la tempete, de la
levolte. Revolte centre soi-




e Cuba

1 Sandiniste


signal pour les dictatures
de ces pays>, a poursiuivi M.
sisncliLh Paroli.
11 a precise il]ue Cuba ai-
d:at surtoutl I.s mouvemehlis
.in.urrocitone's qui ag sentt
au Salvador u.1 au Guate-
mala mais s'- ab.sttnu de
donner des details i.ut cette


s.no-e,.---pour. avoir acceplt.e
d'etre r'i et de le rester
malgre tout. Revolte centre
les artres. Rsvolt'e cintire
les choses. Revolte centre
Dieu.
Tou-e sa vie es* souvelit
une cause de rdvolte. Tout
ce qu'on voit. Tout ct qut'on
entend. Tout ce qut'on di(.
ToIut ce qu'on s utple T-. -
ce qu'on fail. Touti e (lo oi'i
ii'a pas fai. TiuTil JiusCltua
se cacher lit t;i-ci. pi ttr '-
pas voir. Juisqut'a .sc baitci r
les oreilles poiuir piii), < 1i
tendri-. Juinqu'ifat prntdrei Iu
chemini dul diserlt, pour ni't
pas comprendre.

Tout...

Souvenl, cost (a uneo vie.
Simpleilnm nt (;,a t un rel ,,s
ide vivre.


Conference de press,

samedi soir,

an sie e de la Ligue haifienne
des Droits de Phomme

PLAIDOYER DE CETTE LIGUE ADRESSE A
L'AUTORITE COMPETENT


Samedi soir, une conf6ren
ce de press s'est tenue ha
la Rue 6, au local du Col
lege Gerard Gourgue, au
course de laquelle le Comi
td-Directeur de la Ligue
haitienne des droits hu-
mains fit part At la press
d'un plaidoyer qu'elle a
adressd 6 1'autoritd compd-
tenoe et des suggestions ou
recommendations qu'elle
lui falsnat en vtie de la ces


ne demand nimminente, fai rent des situations sembla- station de certain abus
s te r6cemment par M. Ser- blues, et les ev6nements du du respect des droits hu
2n gio Ramirez, membre de la Nicaragua 0n direction* du. movement
a- provisoire, lAgonce' estime DANS LES SPORTS
ec que ecette exigence -des pa-
ra triotes du Nicaragua, ren-
af contre le s 0 u t i t n to- |
tal de 1lopinion mondiales.
a- Celle-ci dire que celui don't holes Championnes d' ai
mains sont couvertes du
sang de dizaipns de milliers
de nicaragaayens (...) ne TIGRESSES BAT GLADIATRICES 1 BUT A ZERO
don't pas echapper f la pu- MI TEMPS 0-0 BUT DE ROSE GAUTHIER 606me m
Y, nitiona, ARBITRAGE DE PAUL JOSEPH TEMPS FRAIS
lu ASSISTANCE MOYENNE


Lt
ur


le
as
fa


ael

il


La rdponse di Washing-,
-ton, conclut l'atteur, de-
tmontrera s les Etats Unis
sont prdets, a irnoncer con
cretement 1. .) an south n'e
aceorde at'x iuLi'mes d'cta
loraiix en Ar.erique Lati-
ne et .t fonder leurs rela-
tions avee ks pays de ce
Continent sui eI- princ'pes
du respect de Ia souveralne
te. de la non Ingdrence dans
les aftaires inrdeieures ct
de la defense des Drolts de
1 hommes.


Rose, Gauthier don't c 0-
tait hier 1 enniversaire
s est offerte in joli cadeau
d anniversaire, cadeau quell
le a partagd aeoc les fans
de son club -desd Tigres -
sess, eh marquant 1 unique
et pr6cieux but de la ren
centre flnal? dce la Coupe
Femina, assurant d'i mirme
coup la consecration de
son dquipe pour cette sai-
son
Rencontre trs dispu -
tee, riche en emotion jou6e


u1
et
U-


mallieureusement devant
un public plus ou moins
disperse II est vrai queos
cett.? period de vacan -
- ces, les gens semblentt Sttr9
saturds de foo,;ball Me
me la selection avant hier
n availt vaincu 1 epathie du
public 11 faut dire aus
si que, le temps et les rnrd
tent presque tout un cha-
cun a rester au foyer -
visions de la mindtd invi-

(Voir suite page 2)


mains en Haiti.
Apres la lecture par le
President de la L'gue, Me.
Gerard Gourgue. de ce plain
doyer. les membres do la
presse engagerent le di:p o
gue avec le Comit0 Dircc-
teur de la Ligue haitienne
des droits de homee dia-
logue au course duquel, fu
rent ddgagds le, bilan de
1'Action menee par la Li-
gue, le sens de cette ac-
tion, les possibilities, la na
ture des rapports avec l'au
torit6 compdtente, les pers
pectives d'avenir, et les con
editions essentielles indtiu-
sant 1'intervention ou 1'ac-
tion de la Ligue. Celle-ci
intervient dans le cadre de
la loi. quand elle est tou
chde dans les normes admi
ses d'un cas ou d'une ano
malie.


Cette conference ce pres-
se a permis a nombre de
journalists d'etre mieux e-
claird sur cette Ligue oui
compete ddjf des filiales
dans plusieurs villes de p'o
vince, sur les ddmarches
qu'elle a ddjf entreprises
en faveur des droits hu-
mains. sur ses possibilities
et le cad'e de son action.
Le plaidoyer ac-ressi par
cette Ligue A 1'autoritd cornm
-ptente est assez dvocateur
des problems qui existent
et des d6marches a entre-
.prendre pour 1'dtablisse-
ment certain du principle
du respect des droits hu-
mains en Haiti.
tr


c 1- --- -- -- --- --- ---- -- -- --------- -- --- --- --- -- --- ----- -- ---,-- --,,, --h-T-- --- ~~~---.T-r -. -- C~ --.~T---~-~ -


----------- `.~---- ~--r--r--- ---r~s.-. _,--~r~yy-~rr~~--~-~.~*~~.--~.?"-.---~ ~--'~--7-~--~~-- -~' --


. I e 4


''


rr^


'





PAGE 2








SM ichele. Scotch Club,






MERCREDI 25









S SUPER SOIREE








avec












I Tabou Combo







Les Tigresses, Championines d'Haiti


(suice de la lore page)

t(cit avait -0e prriare pour
Clue cette oCarpn-'- de couron
is-ment suit a i:-, haiut -ur
i .s efforts deultoyes par 'les
clubs feminns ,es cran -
ds personnaliths du Sport,
le Scus-Secrn.iurc d Etat
aix Spot!.s le bureau fede
''l au como)let SL trou -
va'ent dans !a loge d Hon
inur Mm e curtains sup-
porteiurs que 1 or n avait
pas vus dipuis longtemps y
ktint aussi cn orchestra
4- inni rara, -rdcaii 1 am -
b 'inc- avec ag s support -
Scs des Tigrei.;-s

On entra ;ieon vite dans
le match car ies le Coup
de s'; fl t dp 1 arbitre Paul
,1osephi. 1 -s ficrcsses pas-
Sctri-nl t Iol rens'ive Un
i-'emier d(lbordi mont de
Guilrina Fau lcrt s;e termi-
iA piar iin centre Nanot-
le Gilil. la po. rtiere des
llndlatrice.s rsi i son in-
tlrr',ption Marie Lou
Olut hier eit Jolete Si
m in se bouscilerent de
s-it lers ills d(Js-rts et fi
inlll client, ril 'rent le co-
(cli11 A re momi;ln1, les Gla
hli -lr'ies s riutilver(nt, eln
dilficii l lde. citr Ic rytlim e
i n i') iin" a:ir !(.-. Tigire -
si s lail. die.-, Cela dura
Unie blIiine disasn-' de mi-
'Il!' e, i11 ,t lallu beau -
(coup de piresene it surtout
hi:ilionup d' vt.lne a 1 equi
iie du Bel Air pnur traver
r la tempe'.e sans domi

A partir de 1u 15eme m,
c:' fut le tour des Tigres-


ses de tutuber sous les
coups dC bouton de leurs
adversaires Angelique Doc-
t-ir dC main de maitre di
rigeait la manoeuvre au
milieu du terrain La de-
fense des Tigresses caf .,
fou'llait dansgereusement
Seule 1 autoroute- et 1 assu
rance de Vierge Mfsidor emn
pecherent 1 pire Par la
su te le jeu s equilibra Les
Gladiatrices l3us solides
m-ais moins inspirees Les Ti
gresses plus collectives,
mai s sempdtrant dans un
system de, 'ors jeu, mal
assiail et visiblement rim
provise -
6 est sur nore d Indorti-
tude qu on arriva jusqu a
la pause
Tout etait done a lairme
au course de' la perioncie com
plimentaire Dis la reprises.
ce furiat 1-s Tigresses qui
se mirent d aboard en ac -
tlon. Un tir de Grerina Fau
b,'rt sur un mauvals renvol
de l,. defense' adverse rasa
le montant gauche des
buts Rose uuthier, tres
a aise et constamment
propulsee vers 1 avant, mul
liplia les centres tendus
Sur lun deux Kettly Mon
dsir tenta une repris' dif
flcil, et, la ball pass de
peu b cote -

Les Gladialrices ne se
contenterent pas de subir
le jiou; El ls contre-atta-
querent dbs qu; les circons
dances le perriirent A la
50eme m, Kettly Metel -
las dejoua la surveillanc?
des defenseurs des Tigres-
ses; prend .out son temps
s's; prit tout son temps


u N/\"J


intslligemment, Vierge Me
sidor riduisit 1 angle de
tir, sauvant son equipe d
ne situation catastrophi -
que On etait ainsi dans ce
match, ballot d mo -
tions en emotions Tout pou
vait survenir car si les Ti 1
gressv s dominurent, les con
tre-attaques des Gladia -
trices ftaient e.-ipoisonnan
tes Et puis puivint cette
soixantiems minute Rose
Gauthier qui n avait cess6
de harceler la defense des
Gladiatrices par des can-
tres aeriens. voulut se rap
peler au bon souvenir des
habitudes do Pftionville
oumrcesselalistes de Coup)
frarinc

La balle place Nh 35 mf-
tres des buts de Nonotte Ge
lin Appareminint, les buts
des Gladiatrics n utaient
pas menacs --- Mais le tir
partit puissant et enleve;
la portiere des Gladiatri-
ces calcula mal la trajeo
toire de la ball et se fit
,lober> malgrf une tenta
tive desesper6e
Lo match paraissalt dfs
lors joue, Les 1 grosses qui
n avai-nt besoin que duno
match nul oulurent con
tinuer sur tour lanefe Ma
rie Lou Gautlihier marqua
memo un second annule
pour hors jeu de position
di Yolette Simon Sur la
fin, les Gladiatrices tente
rent un barourd d honneur
mais rien ne devait chan-
ger Le scorch do 1-0 6tait
maintenu -
Ce fut en verit6 une bel
le soirde; elle effagait du
mime coup les nombreux


forfaits qui saaient failli
ternir 1 eclat de la Com-
p6tition Finalement le
football triompna Ce fut
aussi un beau match I1 y
eut certes quelques passa-
ge's a vide, mais ils s expli
quaient aisfment par la lon
gue pfriode d inactivity,
done le manque de compel
tuition de c-s deux 6quipes
Apres la rencontre, le
Docteur Henry Remy, vice-
ministre des Sports remit
le joli et majestueux tro-
phde offert par la CNFF at
Michle Etiennr Capitai-
ne des Tigresses
,. Les championnes firent
&lors un tour d I-enneur en
?coi'pagnie de leurs sup-
porters

Les figures mrnruantPs
de cetta finale furent du
c6'e des vainqueurs, Vierge
Mfsidor, Elsie Georges Rn
se Gauthier, arIrire gau-
che tres portee vers 1 of-
fensive, Josye Leonard, une
blue fraichsment sortie de
la pfpinifre de,; jeunes au
souffle inepuisable, Marie
Louise GauthiNr qui se bai
tit avec un cran admire
ble
Dans les rangs des Gla-
diatrices, on remarqua An
gelique Docteur qui sem -
bl' ftre premise de ses en
nuis au genou, Elvire Che
relus, toiujours danvereuse
par sa pointe dr. vitesse,
Denise Berthier qui stabi
lisa lentrejai, enlfin Ket-
tly Metellus iqui fit peu
mals laissa planer un dan
ger permanent cur les buts
adverse
Les dCex 6quipes liberfes
das apprehensions de finr


- - - ---~- -, ~.. .. 1- ~ ,~


D6ces de l'ecrivain Joseph

KESSEL


PARIS IAFP)
Joseph Kesaei, romancer
et giand reporter, me-mbre
de I Acad6m'c franalae
eat mort dan ] la nullt de
lundi f marfdi dans sa pro,
pr -d O'Averrtsa iVal dOl-
tie. a-t.rud.arprlt dans son
entourage. II nit age de
81 ans.
X. x x x
JOSEPh KhSESCL., LE
LION LEOI'Nr \IRE
Par Pierre BRETON
PARIS ( tFPi
Orand. lesa naules large,
les traits i.,rines une cri-
nitre desordonnee de lion
sauvage, a peir.6 grisonnant,
Joseph Kessel donnalt un
sentiment de force tran-
quille et d assurance. Les
yeux clairs. le regard lo'in-
l'aln, la voix forte marquee
d'inflexions douces, temp6
ralent cette. hipresslon de
puissance.
eJefe, c'est amsi que trfs
vite ses amis 1'appe'erent,
est entire de son vivant
dans 18 ]dgende. -I'op'um, prise la coco, bu
come in tze-r, avouait-il,
mais j'ai su tonjours m'ar-
1'rters.
Ne en Argent'ne, russe
par ses parents, frangals
par naturalisation, Kessel-
etait partout chez lui. 11
commenga tres tot sa car-
ritre de voyagifur. II avait
un an quand il passa brus
quement de la Pampa aux
bords de l'Oural, a, Oren-
bourg.

Avant de savoir a quoi
pouvait ressembler une au-
tomobile. il avait vu defiler
des centaines oe caravanes





de saison vont se consa -
crer a leurs proiets inter-
nationaux Les Gladiatrices
se randront 2n Guadeloupe
Les Tigresses prdparent d6
ja leurs valises pour une
grande tourney cui les ver
ra affronter la selection
de 1 Etat de Floride (Di -
manche 12 Aout), 1 quipe
national du MIexique (le
17 Aofit) 1 dquipe cham-
pionne du MVexique (1e 21
Aout), la selection de 1 e
tat de la Californi? (le 24)
1 Ajax d Amsterdam (le 25
Aout), les tIls Hawaies
le (26 Aofit) ot 1 dquipe de
Mexicali (le 12.8).
LES3 CHAMPIOhINE.3 1979
Vier:. M.ld..dor -- gardenn
ne)
Michele Etienne capitali,
nes)

Elsie Georgas -- Nella Jo-
seph Rose Gauthier -
Josye Leonard Kettly
Mondesir Jacqueline
GauthiEr (Solange Mai
tre) Yolette Simon -
Marle Louise Gauthier -
Guerina Faubert

LE PALMARES DE
LA COUPE FEMINA
1972 Excelsior Feminin
1972-1973 Gladiatrlcs
1973 Les Tigresses
1973-1974 A ,8 F Tigresses
1974 1975 Amazones
S C
1975-1976 ASF Les Tigres-
ses
1976 1977 A S F Ls
Tigresses
1977 1978 Aucun Vain-
queur championnat arr8td
avant son term
1978 1979 ASF Les Ti
gresses


qul veni ent. de la riveSLA-
.le et vu paso'r les deported
qul march ent ver, la Sbe
rle. I
aLSg.jge vo'tr, ;lLie ne 19160
dana i av.atlou frunqalse,
'Joseph Keasel avalt a pelne
v.ngp ans qu'll avait dela
6at de Vladivu.tok a Pekin,
et de Pekin ft New York.
Pour lul, le ccnflit de 14-e-!
tut ,rt ment la grande-
guerre 1 a talshd des pages
dietonantes sur ta Russle de
1918 otL s alfrontalent le,
Bolcheviks et les blanks
Apres la guerre, devenu
grand reporter, il F1ouillera.
le monde, traversa le desert
d Abysslnle pqujr -urrendre
les marchands d'esclaVes de
la Mer Rouge, 11 sera le pre
mitdr fa apporter son t moi-
gnage sur les tentative de
libdrat'on de de 1'Irlande,
plus tard 11 accompagnera
Mermoz dans le vol d'essai
de l'adropostali.
Toujours sobre, pr6cis, ii
fait naltre un ddcor, une at
mosphere avee une grande
economie de rncyens. Les
nuits glacees du transsibe
rien, Les entraineuses et
Les belles de jour des an-
nes vdngt, Le Iondres du
Blitz, La France de l'armee
des ombres, Les combat* ae
riens, Les petites chinotses,
Les femmes barfques de la
revolution irlandaise, I'Al-
cool qui fait tomber les
barrileres, Kessel a p rle
avec un ton vrai de toutest
ces ivresses comme un hornm
me passionno par le sppc-
tac'e du monde et toujohrs
pret fa boucler sa valise. (
Enfant terribite de l'Acde
mie Francalse. i1 y accuiel
lera en 1967 Maur'ce Druon.
son neveau avec qui il aVait
compose 4le chant des Par
tisansa un soir pluviuex de
Janvier 1943 dans un bar
de Piccadilly Circus.

Toujours pressed par les
beso ns d argent, joueur,
noctambule. vivant comme
un grand Seigneur, Kessel,
etait pourtant un infatiga-
ble travailleur. II la'sse une
oeuvre abond'nte qui reste
ra l'un des tiunoignages les
plus vrais sur 1'aventure
dans le monde au course de
la premiere moit'e du sif-
cle.


Les Etats Unis et
,i ventuelle
extradition du
General Somoza

WASHINGTON (AFP)
Le Departeirnt d'Etat a
mericain examiner 1'even
tual te de 1'exltradition du
General Somoza en fonc-
tion de la loL en vigueur
aux Etats Unis indique-t-
on mardi de ,uirce off ciel
'e h Wa-lingt n.

Cette deck ration inter-
v ent au moment oiu des
sources inlormees ind quent
que los ELats Unis n'accep-
teraient pas d'extrader le
President dechu.
La mise au point ud Dc-
partemcnt d'Etat pourrait
indiquer que lts Etats Un's
6tudiera'ent savec atten
t:on;- le cas Cu General So
moza si l'eventuelle demand
de d'extrad tion se fonde
cur des ques> et non sur des motifs
politique, indiqce-t-on de
bonne source as Wash ngton


(T


VOTftE HOROSCOPE!
Pur Franees Drake

ERCREDI 25 JUILLET 1979
I41ERCREDI 25 JUILLET 1979


21 MARIA All 19 AVRIL
(BELI*R )

Experiences majeures cur
le plan le plus agreable
de existencee. Protets de
creation et activate senti-
mentale apportant 'd 's
jolea. Invltez pour l'aprbs.
midl. -

20 AVRTI, Itr 2B0 6rA
(TAUREAU)

Un ami vous donnera un
bon tuyaus sur le plan ma
t6riel. De nouvelles posses
sons dclaireront votre fo-
yer. Discussions familiales
plaisantes

21 MAI AU 20 JttIN
(GEMEAU.-,

L'humeur d'un college
vous trouble mais vous avez
la presence d'esprit pour y
rem ndier. Accentuez votre
expression personnelle et-
vos communications.

21 JUIN AU 22 JUILLET
(CANCER )

Suivez votre intuition dans
les questions d'argent. De
nouveaux vetements vous as
sureront une bonne humeur
et mettront au jour le meil
leur de votre personnalit6.

23 JUILLET AU 22 AOUT
( LION -

Succs sur le plan de l'a
mitif et de 1'amour. Aprfs
un passage mondain actif,
vous aurez besoin de came
dans 1'apres-midi avec ceux
que vous aimez.

23 AOUT UI 22 SEPT
( VIERGE )

Nouvelles inattendues
vous surprenant. En depit
d'une interruption fortuite,
vous accomplirez beaucoup
en prive et en coulisse.

23 SLPT AU 22 OCTOBRI
( BALANCES )

Une question d'argent mi
neure gftterait ce qui pour-
rait ftre un bon moment
d'activite social. Les com-
munications avec les amis
smcneront h des plans nou
,veaux.

23 OCTOBRE AU 21 NOV
( SCORPION )

Ecartez vos reactions per
sonnelles et concentrez-


vous aur vos buts profes-
slonnels. Ie travail de base
d'aujourd'hut conduira a de
futures gains d'argent

22 NOV At' 21 DECG
.( SAGITAIRE )
Qu'un petit changement
dans vos plans ne vous In
quite pas. L'ambiance est
bionne pour le voyage, l'ac
tivit6 acaddmique et les en
treprises de promotion per
sonnelle.

22 DEC AU 1.9 JANVIER
( CAPRICORNE )

Ce nest pas le moment
de demander aux amis de
vous rembourser mais dans
1'ensemble vous pouvez pren
dre des measures pour votre
sfcuritf financisre future.


20 JANVIER AU 13 FEVRIER
(VERSEAU)

Un changement brusque
dans vos plans inquiftera
un proche mais avant la
fin de la journde vous l'au
rez rassur6. L'accent est sur
1'harmonle h 1'6gard de
ceux que vous aimez.

19 FEV AU 20 MARS
POISSONS)

Suivez votre ir tuition dans
vos entrepriseo en d6pit des
objections d'un conse'ller.
Remplissez vo dC-v irs au
foyer et laissez-,ouis aider
par vos cadets.


SI VOUS ETEs NE

AUJOUntd IIUI

Vous etes critique et crea
teur. Vous avez la faculty
de commercialiser vos dons
d'artiste. Vous rfussirez com
me peintre, architect et mu
sicien quoique vous soyez
probablement davantage at
tire par le theatre. Experi
mental dans votre appro-
che d'une carriere, expe-
dient parfois. votre plus
g-and success vient quand
vous prolongiez suffisam-
ment votre effort pour que
la reussite soit au. bout. E-
galement 6 l'aise dans le
monde des affaires, vous Z-
tes attire par les vastes en
treprises et etes un bon di
rec eur. Le droit, la politi-
que, l'industrie sont d'au-
tres champs d'action qui
vous promettent le success.


Magasin Mon Reve

Chaussures Italiennes solides

S pour fillettes et 8arconnRs

colors: blanc, noir Bottines pour

enfant de I an a 5 ans

ERNST GAUTIER

37 RUE DES MIRACLES, 37

Phone : 2-1155


TEEm.


ratcheur


-~
L~


une Vague d
6,,';


---'-T'-'~'-- --r______________________~_iB-us-~_ _---I----------------------;~------1~-- e ___~__.r


MARbI 24 JUILLET 1979


^*^**^*'VUV^ WS^AAAA^&QQQ^&VbfA^ QaS5Q^Xi


-,--v


T
AM









PAGE S


MARDI 24 JU.TLLET 1979


CARNET SOCIAL


Remerciements ryse,
dain;
Prolondmonant touches Beloit
das nolmbreuse' marques de Vve M
.ylnpitathie recuir. s l'occa- Marce
m on de la mort de leur tres Mine;
5i grette Roger Beaubrun 1i0on
(loet les funerailles ont aeu res t
'U lu iomlercreui 18 Juillet Tassy
1979, les Fanmilks Beaubrun, sy et
Ciucas, Cirispin, Lafontanct, Mine,
Tlheodore, Desbv'rieux. Gena- Mine:
illonh, Toussaint, Casimir, nies B
Lowuus Charles, Nicolas, Hono dame,
rat. Constant, Gouss elAt A Mme,
i OUs leu autri's parents et Mme,
allies allecte's par ce deuil Mme,
remercient bien sinceurement VictoI
cs parents, :llies et asnis a ses
(oui se sent as ocie, ai leur Aut
i(0is.. tnout p,.,ilculierement Charh
v's 1Iinmillf, Coster Nicolas, Tassy
Alix Cineas, Alfred Dorce, lentil
Albert Celcis, Felix Dumas, naren
Ml. el Mmne Famas Elivert, dress
Son Excellence le Secretai- tries.
re d Etat de la Sante Publi
iul i ti de la Population, Dr t'es
Willy Verrier ri son epouse, t.es
Son Excellence le Secretai- D P.e
re d Etat de 'Interieur et voi p
de la Defense Nationale, Me raire
Bertholand E.louard, Son
Excellence le Suus Secretai-
re d'Etat de la Sante Publi-
que et de ia Population, Dr
leannot Cadet et son epou- DEC
,e, le Directeur General de
ia Sant- Publique. Dr Gas- JEA
ton Deslouches. le Depute
Dr Dan el Beaulieu, le Gine ess
ral Claud Riynonted. le Dr lcet d
Roger Lafontanit, le Juge
Gabriel Jn Bapriste, Ie per En
* sonnel du Departement de stance
ia Santl Pubil.rce at de la vellil
PoTpllation. la Pirc.tion et. pathi
Ie\ prsonn I d-tu iCentre de noit
Trans fu: iosn s nL Gse a de Posy;
,a Croix Rouge Haitienne, lien
9a Directions el les tudiants dame
d' l'Ecole d'-Itirmieres en nce I
Salnte Comuininsastaire, les Michs
RiVi lnIds Psie Luldovic Rie,
Hiii i l. I Rog(fs r Pi rre,, le a e se
Mmne
Flinrari.; Cc ,is et lesa ise
pi il l, cl' infs r i 's- s 1 .il Ossca
(1 I' l11-r i !,-is glral:(,ude. po ,
NOTA BENE Lait masse ,itsI -
(eI prise doia di l sera chlan litre
('(' en ]' :ris( Ft Gerard le nier,
.sslea di 28 Juill en cnuris a Berni
7 lw ire-s di rral.in. niels E

st Mi
x x sI Mi
Pl .e 1
1t M
Deces de Gerard seeC
Uriodain Mie
i's I'onip ,'s Funcbres Pa Mona
rl, Ph isI "-IoLis vusels annon Rony
(i( lit, 'rriv6is a P-rt,-a1li- ilis I
I'rni (i dc la dipouille de Mine
Gerti'd Uriodain. le Be
A s;i viuve neas Marie Lu Auc
cins Tassy, ses enfants Ma- sy, R

















SLEOPA











S MOSQUITO C0

n flawvs linrEwl *** -^


Joel et Jocelyne Urio
ses frere et soeurs :
t Charles et Madame,
Tony Nelson, Miles
liel et Antonia Ri-
, Constant Richard et
son beau-pFre : Timo
Tassy; ses beaux-frn-
belles-soeurs Fritz
et Mine, Lucien Tas-
Mmine, Marc Coicou et
Arnauld Coicou el,
ses cousins et cousi-
rutus St. Victor et Ma
Edner St. Victor et
Maurice St. Victor et
Richard St. Victor et
Mile Fernande St.
, Mine Marc Valentin;
neveux et nieces.
S families Uriodain,
les. Richard. Nelson,
Y, Coicou. St. Victor, Va
m et i tous les autres
its et allies nous a-
ons nos vives sympa-


obseques seront chan
remain mercredi h 4 h.
en l'Eglise du Sacri-
* de Turgeau. Le con-
artira du salon fun6-
de 1'entreprise.
247



E~S DE Mile
NINE POSY

x Villa announce le de
urvenu le jeudi 19 juil
e Mlle Jeanine Posy.

cette pinible circons-
Pax Villa et le Nou
ste prxsentent leur sym
c a sa soeur Mine Be
Bernier nee Carmeta
a son frere M. Ju-
Posy; a ses nieres : Ma
Edouard Guillaume
)anie Rameau, Madame
'let Lemaire nie Ines
Mme Wilfrid Lazarre
Anite Rameau, Mine
anne Thomas nee Posy,
Ferol Oriol nee Alice
Germaine Roe, Mine
r Lemoine nGe Augusta
Amina Roe: a ses pe-
neveux et nieces : Fail
Bernier, Stuart Ber-
M. et Mme Faillieres
Jr Jr.. M. el, Mme Da
Bernier, Franresse Ber
M. et Mmine Frilz Ac-
Mme nte Rameau, M.
ne Carlo Dumertin, M.
me Dutlel Lmour Mine
Marie-Yves Bernier, M.
Ione Jean Lucas Mime
Gladys Bernier, M. et
Wesner Pierre Minme
Myrtha Bernier, Mme
Bernier, M. et Mine
Gaspard, Mme Ampc
Posy et enfants. M. et,
Leo Giraud, M. Eber
ernier.
x families Bernier. Po
ameau, Roc, Gaspart,


< O~BKagapK


OIL


ork5 U cux qu naus. pea

d'6lectricit6

En camping, en vacances,q

les spirales L6opard tuent

12s moustiques sans pardo ,

Dominique Bailly

et Co Distributeur Tel. 2.0021

En vente partout i


Giraud Dumertin et ia tous
les autres parents et allies
eprouves par ce deuil.

Les funerailles de Mile
Jeanine P sy seront chan-
ties le mercredi 25 juillet
en l'Eglise de Dieu sise en
face de l'Asile Franiais, a
4 h. p.m. ofu la depouille
mortelle sera exposee d&s
2 heures p.m.
247

x x 1;x x

DECES DE MME
YVON DESTIN
NEE ROSIANE, DARY

Pax Villa announce le dd-
ces survenu le 17 juillet de
Mme Yvon Destin nee Rosia
ne Dary.

En cette p6nible circons-
tance Pax Villa et Le Nou
velliste presentent leur sym
pathie a son ipoux M. Y-
von Destin; h ses infants :
Eurika, Bradley A. Destin;
h sa mere Mme Agnes Ver
tiel, a ses freres et soeurs :
M. et Mme William J. Brom
bacher, M. et Mme Jn-Marie
Joseph et ses enfants, Wa-
nita, Wana, Jerry, Maiko,
Johnny, Vicky Joseph, Ser-
ge-Chenet Delerme, Carl-
Henry Delerme, Frantz De-
lerme, Fritz Dary; a sa tan
te Mme Aminada Dary et
enlants; a ses cousins : Le
da, Clarita, Lolita, Cildocia
Jn-Baptiste.

Aux families : Destin, Ver
tiel, Brombacher, Joseph,
Dl1erme, Dary, Jn-Baptiste
et a tous les autres parents
et allies eprouves par ce
deuil.

Les funtrailles de Mine
Yvon Destin nee Rosiane Da
ry seront chantees le mer
credit 25 juillet en 1'Eglise
du Sacre-Coeur de Turgeau
ba 4 hres. p.m. Le convoy par
tira de Pax Villa Sacre-
Coeur oil la depouille mor
telle scra exposee des 2
heures p.m.
247

x x x x

DECES DE Mine
ELIANE BATAILLE

Pay Villa anponce i(, dd
cos Msurvenut 1 23 Juillet
de Madame Eliane Batail-


En cette pnibl t circons -
lance Pax Villa et, Le Nou
velliste presintient leurs
sympathies a sa fille unii
que Mademoiselle Nadege
Merveille, a sa soeur Syl-
via Bataille, a: ses niveux
ci, nieces Herisson Alphon-
se. Clemence nitphonse, So
lange Bataille, Ginette Ba
taille, a sa cousine Mada
ine coumeus Jules, L6a Ba
taille, Livie Euteau. Aux
famillea : Bataille. Mer-
veille, Alphonse, Valcourt.
Nedis, Beaudeas, et 6 tous
les autres parents t allies
6prouv6s par ce deuil


Les.funeraili.s de Mada
me Eliane Bataille sront
chantees le Mei credit 25
Juillet en 1 Eglise du Sa-
cre-Coeur del rurgeau a 4
heures p m Le convoy par-
tira de Pax Villa Sacre -
Coeur oft la ddpouille mor
tell saera exoses des 2
heures p m 247



Avis Matrimonial

Je s ussign5 Danel C1 -
dent, medetin ni i Tibu-
ron demermant et domici -
lie a Port-aui i .nce. porte a
la connaissancie du public
en general ct au commer
ce en particular qu a par-
tir do cette data. je ne suis
plus responsible deis acts
et actions de mon spouse
Madame Danel COdent nea
Marie Manite Belizatre ori
ginaire de Tiburon pour a
bandon-du'-toit marital, in
compatlbililt tde caractere
et mauvais agissiaments en
attendant quune action en
divorce seit intentee centre
ella sous peu

Port-au-Prince le 21 Juil-
let 1979

Dr Danel CED11NT M DTf
247


Messe de Prise
de Deuil
La famille' Gourdet failt
chanter une Messe de praise
de deuil le Jeudi 26 Juil-
let i 6 heures du soir i 1 E
glise du Christ Roi sise A
Bourdon pour le rapepos de
1 tme de Lemieux Gourdet
dec6d le Jeudi 19 Juillet
en course

Ce present avis tent lieu
d invitation aux parents. al
lids et amis d2 la famille
257



DECES DE MME
FELIX GUSTAVE

Pax Villa announce le dU
cbs de Madame FMlix Gus
tavcj n6e Anne Racine sur
venu le 22 Juillet

En cette penible circons-
tance Pax Villa et Le Nou
velliste- prosentent leurs
sympathies a son epoux M
F6lix Gustave et enfants,
s ses enfants Ren Alexis,
Madame eit 'enfants. i Ma-
dame Ve V ilfort Pol-
las et enfants, ar son frre
Monsieur Alphonse Racine
Madame et enTants. Au R6
verend prex Pierre Alexan
dre, Monsieur Jacques Vil
lard et enfaats, i ses pe-
tits enfants Madame Gla
dys Pollas et enfants, M.
Eddy Pollas Madame et en
fants. Rodney Pollas Ma-
dame et enfsnts, Monsieur
Lys Fontaine Madame et
enfants. Madame Micheli-
le Brutus et enfanits, Mon-
sieur Reynold Alexis, Ma-
demoiselle Masyse Alexis,
Joceline et Schiller Vil -
lard, h sets arriire petits-en
fants : Vilfort Jr. Edwin,
Rodney Jr. Mirie Yardly,
Marie-Anne Nincy, Gil-
bert, Alexandra, Johann.
Reginald. Pasce.le. Maga -
lie, RenS Jr. '. se c niveux
et nieces Monsieur et Ma


dame Fritz Dumornay at
enfants, Monsieur et Ma-
dame Guy Andrd et en -
fants, Madams Gisule Val
me et enfants. Aux famil-
les : Gustave. Alexis, Pol
las, Racine, Fontaine, Bru
tus, Fredoric --. Alexandre
Lamarre -- Pierre -
Monfiston Camille -
Chirubin Sterlin Pla
cido Bois .-- Villard -
Dumornay Valme An
dr& et h tous les autres pa
rents et allies enrouves par
ce deuil

Les fun6railles de Mine F6
lix Gustave nie Anne Ra-
cine seront chantues le Jeu
di 26 Juillet en 1 Eglise du
Sacre-Coeur de Turgeau a
4 heures p mu

Le convoy partira de Pax
Villa Sacrn-Coeur oit la
deuoullie mortelle sera ex
' pose dis 2 neares o D
LEntree au cimetiure :
Barriire principal du ser-
vice des decis 247



AVIS DE DIVORCE
En vertu dun jugement
de defaut rendu par le Tri
bunal Civil de Port-au-
Prince. a la date du 27 Jan
vier 1978, admnettant et
pronongant le divorce des
epoux Antoine Rye Ricot,
la femme n~e Mona Lamy.
1 0fiicier de 1 Etat Civil de
Port-au-Prince, Nord-Est,
les formalities "legales prea
lablen nt remplies. a
transcrit, dans les Regis -
tres de son Office i ce des
tines, le. dispusitif du ju
gement don't 3 egit. a la di
ligence de 1 et.oux deTnan-
deur

Le present avis est public
conformement A la loi et
aux fins utils ade droit
Port-au-Prince, le 21 Juil
let 1979
Jean VANDAL, Ac-ocat
247


Le Confort pour cinq passagers
Un coffre a bagages spacieux
Une silhouette graciedse
et elegant

EN OPTION
Radio cassette AM FM
Climatiseur


Remerciements

Les families Dolce, Fran-
cisque, Cilestin, Joseph, Fou
ch!, Mondestin, Louis, Au-
pont, ,Muscadin et tous les
autres parents et allies re
merbient tri sincrement :
Son Excellence M. Jean-
Claude Duvalier, President
a Vie de la iRpublique; La
Brasserie Nationale d'Haiti)
S.A.; La Plantation Fort
Dauphin S.A.; Le personnel
du Dspartement de l'Agri-
culture; L'Union Sportif
Club; Les Pompes Funibres
Paret Pierre Louis; M. le
Deoute Jacques Oriol et fa
mille; M. et Mine Serge
Marcelin; M. Lenoir Philis
tin et tons les parents et
amis de la Capitale, de 1'E
tranger et des villes de pro
vinces qui leur ont manifes
t leuirs svmnathies i t'oc-
casion du deces de leiur fn's
iains et 'aPret' 6 "n.ietics
DoleS Junior enlev6 i leur
affection le dimanche 15
juillet en course. Elles les
priest de trouver ici les sen


timents renouveles de leur
profonde gratitude.
N.B. La famille fera chan
ter une messe de prise de
deuil en l'Eglise de St. G0
rard le lundi 30 juillet
1979 i 7 heures a.m.

X X XX

Avis Matrimonial

Jesoussignee Madame, Ja
cob Cherisol aei Lucie For
tune. proprietaire. demneu -
rant et domiciliee is Car-
refour, declare au public
en particular ft au Com-
merce- en Gs nsral. que je
ne- suis plus leeponsable
des actes et actions de mon
6Tnoux Monsieur Jacob Ch6
risol, pour cause de mau-
vais traitemenw, en atten-
dant qu une action en divor
(' lui so't intentee
Port-,s-Prince, le 24 Juil
let 1979

(S; Mme Jacob Cherisol
nee Lucie FORTUNE 247


1, A LOUER
SPACE A LOUER (ROUTE DE PELIGRE-DELMAS)
4000 PIEDS CARRIES POUR ATELIER D'ASSEMBLA.
GE OU BUREAUX.
EGALEMENT SPACE A LOUER POUVANT CON-
VENIR A RESTAURANT, DISCOTHEQUE OU CLUB
POUR INFORMATION VEUILLEZ CONTACTER LE:
2-2613.





SMESSIEURS


.-j AIMEZ VOTRE FEMME !

PROTEGEZ LA FAITES LA

PLANIFICATION FAMILIALE .
7


Radio AM-FM Cassette
Suspension Avant A roues
ind6rendantes
Amortisseurs Hvdrauliques
Une tenue de route impeccable
Deux Versions: Sedan
& Pick-up


Une 1.300cc pour $5.495.00 avec en plus


L'iCONOMIE, LE CONFORT, ET LAsSOLIDITE

QUI DIT MIEUX?


Concessionnaire exclusit:


r,


55,,. .


N.B.- Les Polski sont aussi disponibles en version 1.500cc au
prix de $6.195.00 *


Remerciements

Les families Pirez, Par-
ra, Beaugelin, Rosenthal
profondement touches des
manifestations de sympa-
thie reques s occasion du
dncis de leur regretta Ro-
dolphe Perez enlevs a leiur
affection le 13 juillet 1979,
vous print de trouver ici
1'exuression de leur pro-
fonde gratitude
247
x x -a x

AVIS DE DIVORCE
Par Jucnement en date du
Quinze Juin Mil Neuf Cent
Soixante dix neuf le Tribu
nal Civbl de Port-au-Prin-
ce jugeant en ses attribu-
tions e'viles, a admis et pro
nonce le d;vorcc des npoux
lnuis Prevost. la famine
nea Marie Ro-e Mathurin
Cette publication est fai-
te, conformement a la Lo'
Port-au-Princ-e, le 23 Juil
lev 1979
Gary LISSADE, Av
x x x xx

Avis d Disvorce
An vprts iidn : e 'orr-i-f
cnntrad;ctoire [s i(c'ii n -i l
Tribunal div:1 r o ^,or-n-
Prince, h i d:i-i':' 1u 8 Tiane
l7 e. rnim, 'nI et pu,'-onns


la femme nse I. ;l in lo-
r'a Moiirrni. -ir (n1Oicnirp
rI-, ldiste s neei. I Off'cD r
d' 1 Etal Cv'l rit P6fson
villa. lees l'o-rn:'l-ts leea
las prealablb--ne t rinn
plies, a tranuc-,t, dnl -is 1
Registr-s de So-- Office i
ce destines Ile (;,.s .iLtf du
jugema nt don't s ra-i. ce. a
la diligence d- 1 epoux d6
fendeur
Le iprsesnt avis est public
aux fins utihs d? droit
Port-au-Prince, le 21 Juil-
let 1979
Jean VANDAL, Avocat
247


POLSKI frappe encore plus fort!


en vous offrant actuellement une 1300 cc a partir de $5.495 00.


Pour ce prix IA, POLSKI vous offre:

Un moteur de 1.300cc
4 Freins A disaues


AUTO VALSA
Cit Mditaire
Tel:6-0961 6-0971


L






"AGE 4)


SMARDI 24 JUILLET 1979


PETITES ANNOUNCES


A VENDRE
Nationalil Bng & TraidIng
(Ci I A >'ild s0ork Lifti.*
: ll ', (chn l'crs : 11,(1,00 Lbs.
di illl t c l i l rt 'flll ,

P'l01" (i-008 t5 o0 l -1(1'25.'
xxx x x

Offre d'achat
Natihlial Bag & Trading
c', S A d(Isire acheler in
. ).ri l.ii'i. die 8.000 Lbs. de
s.:slislti'. sl possible, mar-
(ut IIYSTER.
(()on ctelr R. Amb,'oise,
Phone 6-001o5 on 6-0125.
277



O0re d'emploi
Entreprise indistrielle dusira
iplloyer :
Ingenieur eleciro-mdmani-

Mrcanicien niusteur; colnp
table' Stock K-Ircper
Datlylotl:aJl)ll B'tliniil5O: o-
lii .ist iir dt ehx: suipcrvi-
stirs dri production.
Invovez c irrl'iculuml vitae
1 P.O P)ox 1777.
ivx unic photo d'identite -
x x x x X

A VENDRE
1 Matl s :'1 P 'cn Vi'le
1 M:t.ion ;i Th massin
1 'I~i. n 1 iPorl-au-Prisle
1 1/2 cirrCau dc terre a Pt
T, ; 1:1 -r TUIhcO -
san 11
To; 2071 -rice 8 h an'.
cit 2 lo V FIM


A VENDRE
A BABIOLE
ORANDE MAISON A-
VEO ACCESS SUR 3
RUES.-
4 CIIAMBRES A COU-
CHER
5 CHAMBRES A REZ
DE CHAUSSEE. o
5 CHVAMBRES AU SOUS
SOL
VUE IMPRENABLE
GRANDE COUR JAR-
DIN
PEUT-iITw, VISITEE
A N'IMPOFIrE QUEL
MOMENT V
PHONE : 24790 25686
S- 23921



A VENDRE
Un terrain site it San-
fil, un carreau et demi,
pour industries ou autre pro
jet commercial, ayant rou
te, eau et dlectricitd
Contactez SrgeB H Rigaud:
2-4558; 2-4460; 7-2497 81



AVIS
LE MAGASIN (LE SO
LEILM Georges S Jaar 309
Avenue J J Dessal;nes avi
se son aimable clientele
que son Etablissement se
ra ferme du 29 Juillet au
19 Aoft 1979 pour Conge
Anuuel

Port-au-Prince le 16 Ju1l
let *9079

La Direction 247


Insertion- Demandee

(suite de 1ft lOre page)


IDAI pour trouver les fonds
necossalres LU, dtmarrage,
au fonctlonnome'nt do fen
teprlse qui, selon les precd
sons des tochniciens do
1 IDAI.. devalt Wtre produce
Live, par consequent rent
ble dans une annip Un con
trat de prit hypothdcaire
carcan d un rnontant de
Daux cent an mille cinq
cents gourdes (201.500 Gout
des) fut Impos6 it 1 expo-
sant, lequel tenailli pat
l0 besoin de ionds pour as
seoir 1 exploitation 1 ac.
cepta
Une premiere tranche de
sept mille cinq cents gou
des de laqueli6 Otaient fi.
rss les frals d actes et
d honoraires de notaire lal
fut verse et rmalseT ses pro
testations d insuffisance -
lettre du 15 A/ril 1977
1 adresse du Directeur du
credit; du 4 Mai 1977 aux
President et Membres du
conseil d Administration de
1 IDAI. et cells du 4 Aofit
1977 encore a 1 adresse du

D--recteur du Cr6itlt, 1l ns-
titut ne veut pas devoir la
reconsidirer Sept mois a
pcfs ce versement, ,1 IDAI
jeta a 1 exoosant ure pe-
tite advance de S 3815 a pei
ne suffisantel 1 achat d u
ne pompe des',ine it 1 arro
sage de la plantation. et
depuis malgr6 les suppli-
qufs ripitees de 1 expo -
sant, aucun' vtrsement ne
lui a itd fait, en cons6 -
quence. les travaux pidti-
nont, la tcnne a sucre plan
tde en vue du hachage as
profit des vaches, d6passe


277 -4-0 s..s--,,s


A VENDREE
Unc voiture 'ierury Co-
met Sedan. 1 .ortes, 8 cylin-
dres, climatisre. transmis
sinn automa.'ique Modele
197;, en parfait etat

La vo:ture peut etre vue
h la Firestone Interameri
ca Company, tuc Pavse



A VENDRE
Son..s pli ca':-t e, au plus
fl'rant .
Sl(s (n pl., ique dc 50
livrcs
Slic'l t;s '0n p lier cle 50
livrw'
Fcrbl5 cs d c 'gc illon

artnis (r 1 >l ii I- l t ur
t ,i c ( i rlhicl '.s Itiliv c l i itir
v ils : I ]X ( '[ rl~ s (1 l]a l I +'o 1
'ii r I Pi-; (,lc -a1, lunX
ts(. l ipl' "I lit (:, p-Hi i ll( I
(l Aitil a 1i 0 00 :t ni En-
o.ytvI I s ] i l 0 ) .i a : Heci
l)I I :-; VI i "
lF"n i](lt in (-I'\ C ;i

B 1' 773 P ) 1-ai-Priince
I iux dapx cl| d.I p'rovinl -
W, 257


.1I


Mercredi 25 Juillet

Soiree Bistrot

SPECIAL VACANCES


LE BISTROT

presente

-r Le Tour de Chant de ',


Lionnel Benjamin


AAC
STI

SUC


C
EN
C


OMPAGNE DES MEILLEURS MUSICIANS HAI-
NS. NOUVELLES CHANSONS NOUVEAUX
CES.

Pour cette Soiree unique

Reservez vos tables


LE BISTROT

Tel 2-1809


Le rendez-vous ues Vacances


dtid la maturltd .: les pro-
visions pour 1 chat dun
hache-Jaille. la construe-
tion des pares do vaitches,
de lan alle 'Je trail, de
I aired de pr,-ipnrailon d all
minets. du maltriel et dqul
payment etc Voir project d inI
vestlssement, annexe A B
C D qui fait parties lntegran
to de 1 acted dont cople vous
est soumise, prevu au con
trat ne sont pas honorees
Entre temps les intdrits
s accumulent sur lese avan
ces malicieusement octro-
y6es par 1 IDAI dans. le
but de justifier les mises en
demeure mensuelles don't"
ii bombarded 1 exposant
pour le recouvrem6nit des
Interfts Cependant 1 IDAJ
salt que 1 entreprlse vagit
et qu en tour conscience
rien n a Wtt tent par lui
pour la rendre fonction -
nelle ,
Un parell comporte -
ment, du n Insttut d Etat
don't la politiquel devralt
etre 1 aide, 1 encourage -
ment au secteur agricole
et industrial rev le. plu -
tot une tendance marque
de cet Organisme a vouloir
mettre 1 exposant dans la
triste situation d uin debi
teur hypothicaire de mau
vaise foi don't 1 Immeuble
hypothdqud est ecxpos6 dun
t moment A 1 autre, a tre
realism au profit du crean
ciesr plug fort ayant un corn
mand tapi dans 1 ombre

Il est done urgent pour
1 exposant. car e. p6ril est
patent, de sadresser a 1 or
ganisme dEtat competent
en 1 espice la Cour Sup6-
rieurk dus Compes pour sta
tuer sur cette situation alar
mantec, et, apses examen du
contract. lot des parties et
les pieces comptables, fal
re injunction a 1 IDAI d ex6
cuter ses engagements con
tractuels vis a vi& de 1 ex
posant, sinon dire et dicla
rer que 1 exposant-par la
faute de 1 IDAI est dans
1 impossibility d honorer
ses redevances, compts teo-
nu de la situation actuel-
le de 1 entrenrise; d6cla-
rer en outre caduc le com-
trat intervene entre; les
parties et demander a 1 ex
posant de remboursrs les
avances reques du dit orga
nisme par des versements
mensuels de cinquante dol
Lars Sous toutes reserves Ce
sera justice

Recevez, Honorables Ma-
gistrats mes respectueuses
salutations


DENIS BALTHAZAR
INDUSTRIES
31, Pacot, Rue 5, 31
Port-au-Prince, Haiti W. I.


TOBAGO ,(AFP)
La nappe de pdtrole qui
s'est dcoule des deux petro-
l.ers giants entries en collie
sion jeudi dernier i 18 mil
les & 1'Est de lle de Toba
go (Antille)s commencait
lundi a se dIssoudre alors
que des equipes 'americai-
nes et locaes s'appretalent
at les attaquer & 1laide de
dissolvants chimiques.
en train de se dissoudre et
maintenant, tout ce quell'
nous avons a faire est de la
survel'.ler jusqu'h ce qu'elle
diispara;isse%, a declare un
porte parole de la Compa-
gnie ambricaine Service Inc. chiargde par la
< de combattre la
maree noire,
Selon le porte parole, les
plages de Tobago ne sont
p'us menaces ni celles des
Iles Grenadines. Cependant
quatre avions et quatre na-
vires charges de dissolvants
chimiques sont prits a en-
trer en action dn cas de n(
cessit6. a-t-l prdcise.
Les escadrilles de secours
ont 6te mobilises dimanche
pour secourir le Ministre
d e s Affaires Etrang6-
res et de la Securit6
National de Trinidad et To
bago, M. John Donaldson,
don't l'helicoptdre s'est abi
me en mer aiors qu'il inspect
tait la maree noire. M. Do
naldSon ainsl que son Se-
cr6taire, M. Teasley Taitt,
qui 1'accompagnalt et les
deux membres de 1iequipa-
ge de I'hilicoptere sont res
tds deux heures dans un ra
deau de sauvetage avant d'%
,tre secourus.
Les deux navires, eL'Ae-
gean Captainm et l'Atlan-
sc Express. qui battaient
pavilion liberlen, sont en-
tres en collision au milieu
du brouillard. L'cAegean


PROJECT G
DE DEVELOPPEMENT R
DU NORD GVT. HAITIEN 0
APEL D'OFFRE LOCAL E
RESTRAINT MATERIEL N
ROULANT POUR L'ODN
AVIS T
A
La Direction GenDrale de
l'Organisme de Ddveloppe-
ment du Nord (ODNi avise
lesd fournisseurs Intdressds
qu'lls peuvent passer en ses
bureau Rue 16 B, Cap Hal
tien, pour retirer centre
paidment d'une valeur de
$ 25 Vingt Cinq Dollars e
dossier d'Appel d'Offres
pour la fourniture it 1'ODN
des articles suivants :
Un (1) Camion plat
Un (1) Fourgon en alu-
minium
privu dans le cadre de
1'Accord de Credit No. 675-
HA: La Republlque d'Haitl
a obtenu un credit de l'As
sociation Interhationale de
Dpveloppement (IDA) d'un
montant en diverse mon-
naies equivalent h dix mil
lions de dollars des Etats-
Unis en vue de finance le
Project de Diveloppement du
Nord. Les sommes accordees
au titre de ce credit seront
en partie utillsees pour ef-
fectuer les palements prs-
vus au titre des marches
pour lesquels Ie present ap
pel d'offres est effectu6.
L'IDA nr'efectuera les
palements qu'apris les avoir
approuvs.s conformiment
aux clauses et conditions de
l'Accord de Credit. Ces paie
ments seront soumis a tous
regards aux dispositions et
conditioditions de cet accord.
Les bureau sont ouverts
tous les jours de 7 heures
30 k 13 heures 30.
9 Juillet 1979.
La Direction 197


AVIS

La TELECO, jouissant de
ses droits et privileges sur
les Tele communications
en Haiti, porte k la con-
naissance de public en ge
noral et du commerce en
particulier. que les servi-
ces nationaux et 0nterna-
tionaux de Tflex. Tele -
grammes et autres fonc -
tions y relatives sont desor
mais de la competence ex-
clusive des Telecommuni-
cations dHa.ti, SAM
Suivant accord intervene
entire la TELECO et la
AACR. cette derniere assu
re depuis le ler Juillet
1919 pour et au nom de la
TELECO les services t le-
graph'ques Internatio -
naux
Un delai de trois mois, ex
pirant le 30 Septembre 1979
a et6 accord it la RCA
pour la fusion du systime
RCA avec le reseau tile-
graphique national
Port-au-Prince, le 20 Ju-1
let 1979
La Direction


CapLains, qui jauge 210.157
tonneaux, se ir geailt vers
Singapour av(c une charge
de brut en provenance des
raffineries de Curagao et
de Bonaire (CaraibeE) tan-
dis que l'(Atlantic Expresse,
qui lauge 292.666 tonneaux,
venalt de Puerto de Rojo,
au Mextque avec i son board
300.000 tonnes de naphte.
Le Napbte s'est immedia-
tement enflanmm et a ite
presque totalement consu-
me par le feu tandis que le
brut de l'eAtlantic Express,>
format une nappe de 15
milles de long sur 2.5 miles
de large, concentree et e-
paisse, mais qui a commen-
ce assez rapidement i se
rompre et a se dissoudre.
Les experts avaient estime
initialement qu'environ 3.5
millions de bhrlls de pe-
,rl1e s'6taient repandus dans
la mer. Ils ont ensulte affir
mi que 1'6coulement de pe-
trole avait it6 moms impor
tant.
un membre de i'dquipage,
l'indien Romel Xumar, a
disparu. a dtd remorque
vers Port-of-Spain avec I
son board' son- Capitaine, M.
John Zeclskis. aL'Atlantic
Express, qui brulalt tou-
jours, a 6t6 remorqu6 hors
de la zone pol'ute dans un
endroit stir de 1 Atlantique.
Vingt cinq membres de son
dquipage sont ports dispa-
rus.
Sur les qusrante trois
homines qui se trouvalent a
son board. treize qui talent
siltns et SaUfs ont pris di-
manche dernler un aylon
pour la GOrkce, quatre ont
6t1 hospitalis6s a Tobago et
le Capitaine, M. PaschallsI
HadJipetrou, a Wte envoy
b Houston. au Texai, pour
faire soigner bes graves bru
lures.


OUVERNEMENT DE LA
EPUBLTQUE D HAITI
)ROANISME DU
DEVELOPPEMENT DU
NORD
APPEL D'OFFRES LOCAL
TUYAUTERIE PnTiR
LDDUCTION D'EA 1to'

AVIS

La Directiotion G6n6rale
de 1'ODN avisc les Fournis-.
seurs interesses qu'elle an-*
ce un Appel d'Offres local
pour lai ourniture du Mat6
riel sulvant :
4,2 Km TUYAUX PVC
0.6 KM TUYAUX GALVANI
SES

Leur diamttre varie res
pectivement de deux pouces
A quatre et de demi pouce
it 3 pouches.
Seuls sont ,dmis a 9 ou-
missionner les. Fournisseurs
reprisernits en Halti et dorni
les representants ont sus
place une organisation bu-
reau magasin.
Les Fournlsseurs mnteres-
sds peuvent passer aux bu-
reaux de l'ODN ais rue 16 1
it Cap-Haitien de 7 h i 1:
h i partir duo undi 23 Juil
let 79 pour retirer- contrs
paiement d'une valeur d
vingt dollars ?0.-) le dos
sier d'Appel d'Offres.
Les articles designs son
ci-essus prevus dans le ca
dre de l'accord de Credi
765-HA : La Republique
d'Haiti a obtenu un Crid:
de l'Asscciatitn internatio
nale de Deve'oppemeni
(AID) d'un montant de di
verses monnaies 6quivalanl
t Dix Millions de dollar
des Etats Unis en vue de
nancer le Projet de Develo
pement Rural du Nord. Le
sommes accorades au titr
de ce Cr6dit semont en pal
tie utilities pcur effectuer
les palements privus au ti
tre des march6: pour les
quels 1e present appel d'Ot
fres est effective.

L'AID neffectuera les pale
ments qu'apres l.es avoir a
prouves conformement au
clauses et conditions de i'A
cord de C ddi' Ces paie
ments sercntt olmis a toe
6gards aus dispositions e
condition de cet Accord.

Les resu'tats du jugemen
de i'Appel d'Cffre devron
recevoir l'accord dc 1'AIl
Les criteres cle jugement s
ront essentiellement, outre
le service apres vente, Ie
prix et delais.
LA DIRECTION GENERAL
2I7

X x X x

AVIS


La Secretairerie' d Etat du
Commerce et de 1 Indus -
trie avise le Public en gid-,
ndral et le Commerce en
particulier que la Commis
sion Consultat:ve institute
par les D6crets-Lois d-s 13
Mars 1963 et ., Octobre 1969
sur les Industries Nouvel-
les a agred une demands
produite le 11 Mai 1979 par
Me Dantas P CLlimon pour
Monsieur Fritz Lamothe,
une entreprise de fabrica-
tion de meubles (chaises,
tables en bols') divers au -
tres articles de la Petite
Industrie haitienne (pa -
niers en feuilles de lata-
nier, bananler) destinies h
1 exportation, et, dans son
Rapport du 5 Juin 1979 a
reconmmandd cue cette en
treprise b6ndfice des avan
tages prevus par les dits
Dicrets-Lois
En consequence, la. fran-
chise douaniere est accor-
des ia cette entreprise sur
les articles sulvan;s :
3 Scies
1 Scie sur table
1 Scie pour ruban
1 Machine A scellec
1 Machine lier
6.0000 pds par Qt Cordon
do nylon
200 pds Tuyau pour corn -
presseur
1 Compresseur -
2 Moteurs dlectriques A


50 MOtlers tA.ser it main
pour une ann i i Lt acce;
sores
2 MIches dlectriqui.;
1 Grommet setting machi-
ne
MATIERES PREMIERES :
250.000 Crampons
3 Brocheuses

450.000 pds Cordes pour ri
deaux
200.000 Vis
50.000 Oelllets pour vis
25 000 Serrures
150 000 Bagues
50.000 Oelllets nour cordon
50 000 Crochets
15.750000 pds Cheville's do
bois


1 Machine i .oulever les.
colls
50000 Plastique tassles
Un deal de 12 mois est
accordU i 1 Intcresse pour
debuter ses operations

Par ailleurs, cette entree
prise devra se conformer
strlctemrnt aux dispose -
tions des articles 24, 25, 26
et 27 du Dcret-Loi du 13
Mars 1963
Port-au-Prlnce, le 5 Juiri
1979
Gity BAUDUY
Secretaire d ,tat
Secretairerie d i'tat du Corn
merce et de 1lindustrie
247


Au Lambi


Night Clubj


MARDI 24 JUILLET

SOIREE SPECIAL AVEC LES INCOMPARABLES
TABOU COMBO VENANT DE N. Y. $ 4.00
IL Y AURA AUSSI LA PARTICIPATION DU SHOO-
GAR COMBO.

MERCREDI 25 JUILLET

AGREABLE PARTIE CREOLE AVEC SHOOGAR
COMBO, LA FOLIE DU JOUR Adm. $ 1.00


JEUDI 26 JUILLET

ENCORE UNE AUTRE SOIREE MERVEILLEUSE A-
VEC TABOU COMBO QU'ON NE CESSE DE DAN-
SER Adm. $ 4.00


VENDREDI 27 JUILLET

UN BON DEBUT DE WEEK-END AVEC TOTO NE-
CESSITE Adm. S 1.00


SAMEDI 28 JUILLET

A PARTIR DE 3 H. P.M. ((COCKTAIL GEANT> AVEC
TABOU COMBO ET D.P. EXPRESS $ 2.00

SAMEDI 28 JUILLET (SOIR)

SOIREE MERVEILLEUSE AVEC LES AMBASSA-
DEURS EN SUPERBE FORME Adm. $ 2.00


DIMANCHE 29 JUILLET

LE COCKTAIL DOMINICAL COMMENCE DES 10 IH.
A.M. AVEC DEUX ORCHESTRES: DYNAMITE-COM
BO CREALE DODOF ENTIRE LIBRE. A PARTIR DE
3 1H. P.M ON A LES AMBASSADEURS Adm $ 1.00

DIMANCHE 29 JUILLET (SOIR)

BAL D'ADIEU DE TABOU COMBO. SOIREE QUE
PERSONNEL NE DOING RATER.


seosoG.e.eooooocosoosoGsoo-coeooosc-eeo


Flash Derniere Heure
CE SAMEDI 28 JUILLET DES
3 HEURES P.M.
Du feu jaillira au Lambi au course de cette ren-
contre D. P. EXPRESS et TABOU COMBO. Ce sera
un cocktail reellement (Choco. Tout Port-au-Prince
sera la au Lambi ce Samedi 28 juillet di.s 3 heures
P.M. pour ce.te rencantre.


Tabou Combo
D. P. Express
vice versa
D. P. Express
Tabou Combo


Adm. seulement $ 2.00
IL Y AURA DISTRIBUTION DE MAILLOTS TA-


AVIS DIVERS


p6troliers :

DISSOLUTION DE LA NAPPE DE PETROLE


I


mi TUDIEZ AU


1 MteANIQUE- UTO
CANADA


2.UM TECHNICIANS QUALIFIES

EN


DEMAND
MM Depuis 1939, 40,000 technicians ont Wte
4. MIo T.. entrain6 par I'Institut Technique Aviron.


Assurez-vous d'une vie meilleure grace A un
entrainement technique.
S& RERM AONA & Nos conselllers techniques sont disponibles pour vous alder A cholsir
AM CLIMATS )sle course pour lequel vous poss6dez le plus fdaptitudes.
Chaque ann6e plus de 1000 diplom6a d'Aviron se dirigent vers
rindustrie.
Lea 6tudlants pourront passerles examenf officl alsdu gouvemement.
I MACHIMsrE Nous offrons aussi des course PAR CORRESPONDANCE
SVeuillez vous presenter et rencontrer nos repr6sentants,
& 101 rue des Casernes, Port-au-Prince, Tel: 2-0125 afin
d'obtenir plus d'expllcations sur les course d'Avlron.
7DESSNTECHNIU Sivous-nepouvezpasvenir.ooftplteziesouponci-dessousetles I
ME '~ informations n6cessalres vous seront envoy6es.


NOM ......... ............................ AGE..........

s ILEcrmcrrt
ADnESSE .................................................

COURS m6SIR........................... a o AioM
L-___ ----... -- -----
S.0-____________________________


FRESH PICNIC



pour


VOTRE GRIOT- PARTY




Un nouveau produit Hampco


a6>


v/r~cs//rs/x;rr~rsru~r/xw~/~v/~i~-~arrrs


BOU COMBO


v/nrr~nsr~v//~,s~903~,~


.


I







MARDI 24 JUILLET 1979





ANTIDOL


PAGE 5,




Vainqueur de la douleur ne detruit pas vos globules


DANS NOS CINEMAS


IMPERIAL
Mntil 2-1 ,IiJulltvt .1979
12 1h 2 h 4 li'rs
Enictrtc Odes 5-00
(I hris. 8 hres 10 h?ures
EInitlre Gdes 8-00
LA ORANDE MENACE
Mercredl 25 Juillet 1970
12 h 2 h 4. hires
6 h 8 h 10 litre
Entrbe Gdes 5-00
Entree Gdes 8-00
LA GRANDE MENACE
IMPERIAL II
Mardi 24 Juillet 1979
L HOMME QUI
VENAIT D AILLEURS
6 hres. 8 hres 10 hsures
Entree Gdes 8-00
12 h 2 Ih 4 hres
Entree Gds 5-00
Mercredi 25 :'.Illet 1979
12 h 2 h 4 hres
Entree Gdes 5-00
6 h 8 h 10 hres
Entree Gdes 8-00
NE PLEURE P'AS
IMPERIAL III
Mardi 24 Juillet 1979
12 h 2 h 4 hres
Entree Odes 5-00
6 hres. 8 hires 10 h2ures
Entret Gdes b- 00
Mercredi 25 J i-ilet 1979
12 h 2 h 4 hres
Entree Gdes 5-00
6 h 8 h 10 hros
Entree Gde-- F-P"
LA TRAPPE A NANAS
x x x x

CIHE OLYMPIA
Mardi 12h 2h Ah G ;150
6h30 8h30 G 1;50
FRENCH CONNECTION
Mercr?di 12 h 2 h 4 hres
Entree G 1-)0
6 heures 30 et 8 hres 30
Entree Gdes 2 00
LES ANGES
GARDENS
Jeudi 12 h 2 Jh 4 hres 6 hreas
Entree G 1-50
LE TIGRE DE LA
RIVIERE KW.AI
.E heures 30
lntree Odes 2-00
EXCESS POReiO
xx x x

CINE LiDO
Mardi 12 h 2 n 4 heures
Entru e Gd 1-50
6 h 8 hres 10 Leures
Entrni Gdes :2-00
SOUS LE DO1riT DE
LA MORT
Mereicdi 12 h ., h 4 hres
Entrd6 G 1-50
6 h 8 h 10 hros
Ent)rbe Gdes 2 00
SOUS LE DOIOT
DE LA MORT
x x ,L .L

ETOILE CIWE
Mardi Gh30 .ih0O G 2;50
( 3;50
E IAOLIN KUncG FU
K ID
Mercncdi 6 h 30 Pe R h 30
P.IAOLIN KUNG-FU KID
Fuitrt. Gdes 2-0) et 3-00
J,'ud, 6 h 30 rt a hres 30
( 001.
I tilr6es Gdes 1-50 et 2-50
x x x x

MAGIC CINE
Mardi 6h 8h G 3;00 4:00
LE CRIME ETAIT
PRESQUE PARFAIT
Mardi a 6h et Sh
SECTION DE CHOC
Entric G. 3,00 et 4.00
Mercredi 6 hres et 8 hres
PIEGE POUR UN
, HOMME SEUL.
Entree G. 4.00 et 5,00
Jeudi i hres el 9 hres
PIEGE POUR UN
HOMME SEUL
Entree G 4,00 et 5,00
x x x x x

RANCHO CINE
Mardi 24 Juillet
NICOLAS
ET ALEXANDRA
Mardi 24 Jullet
NICOLAS ET
ALEXANDRA
ALEXANDRA
Mercredi 25 Juillet 1979
NICOLAS ET
Jeudi 26 Juillet 1979
SERVICES SPECIAUX,
DIVISION K


PARAMOUNT
Mardi 12 h 2 n 4 hres
Entree Ode 1-50
LES OIES SAVAGES
6 h 8 h 10 heures
Entree Gdes 3-00
Meteredi 12 h 2 h 4 hres
Entree G 1-50
6 h 8 hres 10 hres
Entree Odes 3-00
LES CASCADJEURS
DE LA MORT


CAPITOL
CAPITOL I
Mardi 24 Juillet 1979
Prl( Uniquse $ 1-00
LE RECIDIVISTE
6 h 8 h 10 heures
Mercredi 25 Juillet 1979
PRIX UNIQUE $ 1-00
12 hres, 2hres, 4 hres
6 h 8 hres 10 hres
LE RECIDIVISrE
CAPITOL 1

Mardi 24 Juillet 1979
12 h11 2 h 4 hres
6 h 8 h 10 heures
Prix Unique S 1-00
LE BRONZES
Mercredi 25 Juillet 1979
PRIX UNIQUE $ 1-00
12 hres, 2hres, 4 hres
6 h 8 hres 10 hres
LE S BRONZES

CAPITOL li1

Mardi 24 Juillet 1979
Mardi 24 Juillet 1979
12 h 15, 2 h 15 4 h 15
NARCOTIC BUREAU
Prix Uniqu? $ 1-00
6 b 15 8 h 10 hres 15
Mercredi 25 Juillet 1979
PRIX UNIQUE $ 1-00
12 h 15 2 h 15 4 h 15
6 h 15 8 h 15 9O hres 15
NARCOTIC BUREAU

CAPITOL IV

Mardi 24 Juillet 1979
11 h 45 1 h i5 3 hres 45
LES DRAGONS DU
DU KUNG FU
5 h 45 7 h 15, 9 hres 45
Prix Unique $ 1-00
Mercredi 25 Juillet 1979
PRIX UNIQUE $ 1-00
11 h 45 1 h 45 1 h 45
5 h 45 7 h 45 9 hres 45
LES DRAGONS DU
KUNG FU



AUDITORIUM
Mardi G 2;00
LE FLINGUEUR
Mercradi 7 lihres
ATOUT COEU-
Entree Gdes i-UO
Jeudi 7 hres
LE S ESPIONS
MEURENT A LAUBE
Entree Gdes 2-00


Pharmacies
assurant te service
cette nuit
PORT-AU-PRINCE
MARDI 24 JUELLET 1979
LUMIERE
Ave Pouplard
EVE
St Martin
TURQUOISE
Rue St Honor6
MERCREDI 25 JUILLET 79
MODERNE
Rue Pavee
DU SUD
B JJ Dessalines


PETION VILLE

ST THERESE
Rue Vilatte
MERCREDI 25 JUILLET 79
VILLEJOINT
Rue Faubert


Apres la semaine I
(Suite de la 1ire page)

quelque 142 milli -as de
dollars sur dix an.;.
Les parlementai *s vont
aussi devoir I notr 'au se
prononcer, aprls 1't nir re-
fus6 une premiere IY:, sur
1'octrol du pouvoir I '. Car
ter de mettre en pl: un
plan de rationnem it de
1'essence er cas de ;rave
plnurie.


CARNET MONEI -AN
MARRIAGE A BORDEA~X

Madame! J. Rouzerie, M
et Madame A Monlezir M
et Madame Michel Pc. "',
M et Madame Andrd )I
lencour ont la joie de v "3
fire part du mariags i
Marle-J'osd et Patrice c pi
sera cel6brI le Samedi A
Aout 1979 a 17 heures c
la Basilique Saint Sevrr.
de Bordeaux. .
Nous pr6sentons no
voeux de bonhleur au cha
mant couple et nos comply
mernts, h leurs parents.


CINE TRIOMPHE
SJLLE 1
SAUVtZ LE NEPTUNE .
Entrde 1 $ i.60 et 2.00
S4LLE 2
VOYAGE ATT BOUT DE
I, ENFER (THE fEER
HUNTER)
ntrde : $ 1.50 et 2.00

MORTS USBPECTES
Entree : $ 2 00
SALLE IV
LE CAGE AUX FOLLES
Entr6e : $ 1.i J


REX THEATRE
Mardi
Avant 5h G 2;00
HORIZONS EN
FLAMES
A partir de 5 h G 3,00 5,C
12h 2h 4h
6h R b 10h G 2;00 3:00 5;(
Mercredi 12 2 1 6 8 10 hr
Avant. 5 hres
Entr6s Gdes 2-00
A Partir de 5 hres
Entree Gdes 3-00 pt 5-no
HORIZONS EN FLAMMEI
Jeudi 12 2 4 8 10 hres
LES BIDASSES
AU PENSIONNAT
Avant 5 hres
Entre? Gdes 2-00
A Partir de 5 hres
Entree Gdes 2-00 et 5-00


-as -osnwauO sm :> -a o o uaoo-a-o......


(Projet d'Education No 2 --

cenivernement Haitlen Orot

te la Banque MKndiale)

AVIS


Dans le cadre de la, reor
ganisation des ecoles de for
mation professionnelle (Pro
jet d'Education No. 2 Gou
vernement Haitien Grou-
pe de la Banque Mondlale)
l'Institut National de For-
mation Professionnelle est
charge des divers recrute
ments et formations du per
sonnel de ces ecoles.
Les candidates admis a-
prbs selection seront bour-
siers. A l'issue de leur for
mation et apres evaluation,
les boursiers seront;, nommes
professeurs dans les deux
(2) ecoles reorganisees. L'u
ne de ces ecoles sera situne
I Port-au-Prince, 1'autre au
Cap-Haitien.

La premiere forniationi
concernera les professeurs
30 de dessin et les chefs de
travaux. Elle s'6talera sur
00 deux (2) annles environ.
es Conditions d'inscriptions
pour cWete premiere forma-
tion :
6tre professeur en exer
S cice dans une ecole proves
sionnelle actuelle dans les
spicialites tells que :
mecanique ajustage
mecanique automobile
menuiserie eblnisterie
dessin technique
41ectrici'e


etc..
on, etre ancient
d'une Icole professlo
ou technique et avoii
nu le certificate ou d
de fin d'6tudes dans
mes spieialities que
sus;
niveau scelaire mi
exige: admission en
?'re de national
tiftne.
D'autres formation
prwvues ult6rieureme
les personnel i
soes a ce nrejn;er r
ment sont invites
cr're a partir de Li
juillet iusau'au Lunid
tnbre 1979 a 1'Insti
tVonal de Formation
so--nelle (INFP). C
relies VaYrennv: ro
Nord, Tel.: 2-5531.
Les candidates se
teront I 1'inscription
de leur acte de naiss
de toutes les ref
don't ils disposent :
tions ou dipllmes.
cats de travail etc..
La Direction de
Mme Simone MONT
recteur a.i. de 1'INFP
La Direction du Pr
education .

Ins. N-colas SAIN'
RENT, Directeur.


gie'


(suite de la 16re page)
vigueur Jusqu'd nos jours.
Des divergences de points
de vue ont e06 dlcelies au
sujet de l'Usage du crdole
elles sont dues surtout au
manque a'lnfornariton. a la
il1ve persistence des tabous et
nnelle prdjuges vis-a-vis du verna
ritobte- culaire et aussi A la crain
kipl6me te et aux resistances face
les me au changement. Ce qui est
ci-des- certain, c'est que ces Ichdn
ges d'idles ont permis une
minimal prise de conscience du pro
26me: blame 6ducatif haitien et
itM hai de ses 'finalites.
Cette prise de conscience
s sont s'est Imousgle apres l'ex-
Bnt. pose du martiniquais Andr6
interes- Lucrece et du guadelouplen
pcrute- Michel Girod, tous deux so
Ss'ins- ciologues do 1'ducation.
unal- 16
i 15 Oc Leurs exposes ont narticu
tut Na lierement retenu 1atten-
Prcf*s tion de 1'auditoire Itant
;harce- donnd ique les problems de
route du ces miles soeurs sont relati-
vement m6connus de 1'in-
telligentsia haitienne, voire
presen du grand public. Apr6s un
i munis bref rdsume des conditions
;ance et historiques qui out influen
ferences c6 le dlveloppement de 1'6
astesta- education en Martinique. M.
certifi- Lucrece a analyst le process
sus de < 1'INFP deracinement socio-cultu-
TAS, Di rel de l'enfant martini-
P quasi. Ce dernier est agres-
ojet d'E se par des schemas de ie-
presentation issues d'un sys
theme de valeurs oui lui
T-LAU- est stranger et qu'il est
oblige d'interioriser, ceci au


eamsean~aaDS~aSC'a7 ~ -- -- n .cao~asermo nz~---------


-r


dltriment. de sa propre cul
ture. Ce qut en fait up in-
dividuu dsorients toujourse
A la recherche de lu-me-
me, ou bien un individu as
simile6 i la culture fran-
gaise avec touted les conse
quences psychologiques qui
en dcrcoulent.
Le statute du creole aux
Antilles franqa'ses a 6t6 6-
galement un des sujets de
discussion. II a ete tudl
par le ctnfrencier en cor
relation avec la mentalisations c'est-l-d\re
le par lequel la France a pro
clamr la Guadeloupe et la
Martinlaue nD6spartements
d'Outre-Merrs (DOM) enle-
vant ainsi touted velleilt a
d'autonomie administrative
et poitique a ces deux miles.
On est en droit de s'atten
dre a voir le Corole. exures
sion de la culture antillai
se, bannl dans les dcoles.
Les mImes sanctions qi l
nous avons connues autre-
fois dans les ncoles haitien
nes pour se'tre exorime en
creole (privation dea rdcr6a
tion. bastonnade. etc...) sont
actuellement an vigneur
chez nos voisins martini-
quais. Dans le chamn per-
ceptuel de 1'enfant, le crbo
le est associe au peche au
point au'il confie au pretre
au confessional qu'il <,a
paril creole> pour signifier
qu'il a cid't des grois most.
A ce processus de deracti
nement socio-culturel vient
se greffer un orobleme de
prejug6 de coule-ur dans les


acer cccc rr I( -Ivz 01-1.1 -10 cra--1'0VZ-0- 0zCC~sCGOCrOOCCf~~Z,~cr~


TOUTE L'ANNEE,






DEGUSTEZ LE JUS DES FRUITS HAITIENS


6coles martiniqualses. Mi-
chel Girod nous a expopse6
brillamment le sujetc de sa
thdse de Doctorat & 1'Uni-
verslt6 de Paris. II a fasit
ressortir avec clarto la dia
lectique des rapport de
classes et du prejug de cou
nleur chez les enfants marti
niquals.
II a choisi les entants
pour tester son sVstlme de
propositions et d'hypoth6-
ses, car d'aerms lui un su-
jet aussi tabou que le pr6
jug6 est difficilement abor
dable dans un milieu adul
te on le mensonge fausse
le dailogue au depart. II a
about conclusion aue 1'existence
des inbgalites sociales et
deps rapports sociaux dep pro
duct'on desdquilibrcs favo-
risent et rpnforcpent 1'exis-
tence du pr6iiauee de couleur
dans les families antillai-
ses. La recherche de M. Gi
rod a fait 1'obiet d'une pu
blication sous le titre bimps raeiaux au sein de
1'Ecole antillaise.
La convergence d'un
grand nombre de preoccu-
pations, le haut niveau d'e
elaboration et de conceptual
lisation des problems so-
c'aux aux antilles francai-
sec ct 1n rbalisme des points
de vue presagent des bchan
ges fructueux dejba amor-
ces entire sociologues marti
niquals, guadeloup6ens et
haitiens.
Centre Haitien d'Investi-
gation en Sciences Socia-
les CHISS.
rrwa*ravcwssr







4

4



4


|4

4



4

4







4
4
4

4
4
4
4
4


4

4
4
4


Bilan de la deuxieme semaine


FRUITANA







Une reussite haitienne!


I I I r I


~


~4t~Crs~43~,~klc/~5VT/~iiC~CT~CI~~


" "~ -: ~' ---











PAGE G MAkC)LV5T q TTT TL' lO'7

Nouvelles du Nord

ST'XT "TrY' A T r"Uic"ru'w A U'Tin A-iL-r.


(Suite de la lere page)

lontaires se sont attachees-
a redonner aux rues un as
pect a peu pres normal Les
tranchees creasees pen -
dant les combats ont ete
bouchees et l's paves des
barricades remis peu a peu
a leur place

L activity ,conomique res
te pour sa part encore pa-
ralysee, pratiquemcnt tous
les magasins avant et6 pit
lhs ou ditruits pendant les
ccmbats, et seuls c(i,. lques
marches en ptlein air con-
tinuent h approvisionner la
population

L administration conti -
nUe de balbutier, certain
employes se soi.t prcsen-
tos Lundi martin, mais il
leur rest a s organiser
dins les rares locaux mnis
a leur dispositi-i' L- Jun-
t- de Rcconstruc.tion a cluI
domicile au stoe de e la
Banque Centrale, eai pl'n
coeur d, la zone ditruitec
par le trcnmblonei., do ter
re dc 1972 of ne snubsis -
tent que de ra'es construe
tions Les cine mmrnbres de
la Junte et te gouverne -
ment sieg 'nt pratiquemcnt
sans discontinuer eL ont si
gn6 des dizaines de decret.s
d urgE.nce, pour remettre 1s.


pays en marine, qui seront
publics mardi
De son cotS, le Ministre
de 1 Interieur, Monsieur To
mas Borge', a 6mis une or
donnance, diffu-see ia la ra-
dio, annongant que tout,

Les teaches du
(Suite de la lere page)

mees dans les quarticrs d".h
principles villes du pays
structure sera maintenue a-
fin de pouvoir rdpondre a
une mobilisation.
Sur le plan economique,
M. Ortega a indiquo que la
Juntee st en train de nego
cier un pret de 200 millions
do dollars aupres des pays
du Pacte Andin afin de re
soudre les problems de pre
micro urgency. M. Ortega a
en outre rappel la nrces-
site de 1'aide internal ionale
au Nicaragua, soulignant
tou' efois que son pays refu
serait que d'iventuels prots
soient assortis de condi-
tions politiques.
En cc qui concern 1'a-
griculture, M. Ortega a mis
l'accent suir la noessceit
d'une profonde roforme a-
graire, don't la misc sur
pied, a-t-il dit, figure par-
mi les plans de la Junte
do reconstructionstruction rationale.
M. Ortega a cstim6 qu'un
peu plus de 50 pour cent
des terres agricoles du pavs
passeront souls contr6le de
l'E'at qui v mettra en pla
ce de grandes exploitations.
,Enfin. M. Ortera a ranne
16 ]a dieosion de la Junte
do r nianrie- 'Iri o ,' 1,"-
tradition du Gencral Some
za des Etats-Unis.

iR" fcf-lwien de
la television dans
nos murs
Nous avons eu le plaisir
de rencontrer, a la fin d"
la, semaine derniere, M. Pi
p6 Jean-Bart, Technicien
d2 la Tiltvisioa gui demcu
re h New York 6cruis dix
neuf ans et travaille a Co
lumbia Broadcasting Sys-
teon, Canal 2, depuis envi-
ron dix ans.
Fournissant une collabo-
ration int'lligente et assi
due a la direction de cette
Station. 1 une des plus des
plus grandes de New York.
Il est fort appricie de ses
supirieurs hitrarchiques
qui lui vouent une grande
sympathies. NAanirrcins, ai-
mant son pays, commme il
y a fort peu de tochni-
ciens en ce domaine dans
notre communaute, nous
supposons que, si on vou-
lait bien 1 employer pour
son experience dansl sa
branch. peut-ftre qu il
pourrait accepter ih 6tre
utile h son milieu.
En lui prsenl ant nos cha
leureux compliments, noes
souhaitons qu on utilise
ses services dans notre Sta
t'on Nationale de Tl66vi-
sion. ,
Voici son adresse h New
York :
M. P6p4 Jean-Bart,
CBS TV News,
524 West 57th St-eet,
New York, N.Y. 10019
USA


franc-tireur pris en fla -
grant delit serait execute
sur le champ Quelques -
unes de ces executions ont
eu lieu, a precise un melr-
bre de la Junte Chaque
nuit, plusieurs soldats en
patrouille aont tues ou
blesses par des francs-ti -
reurs
Lundi martin, le premier a
vion militaire du Pont ae-
rien Mexicain d aide an Ni
caragua est arriv6i i Mana
gua ave'c un ciargement
de 15 tonnes de nourriture
et de medicaments A partir
de Mardi, deux vols quoti-
diens assuieront 1 achemi-
nement des 400 tonnes de
materiel at de nourriture
rassemblees par Mexico, a
indique un Poite Parole
de 1 Ambassade.
Une equipe de 26 mede-
cins et infirmicres mexi -
cains, qui s ooutent aux
20 operant de.a avec les
combatants clu Front Sud,
cnt installed un bcpital de
champagne dans 1 Hlotel In
tercontinental a Managua,
Lt les premiers elements
dune aide technique pour
la reconstriu Lion de -
vraient arriver la se:mainc
prochain?, a Iprecise le
Porte-Parole


Le Japo! met
en garden
(Suite de la lere page )

prcend une forme triangulai
re entire les Elats Unis, la
Ch ne et 1'ULRSS: situation
qui maintient un certain
cquilibre. Mais, .es evene-
ments de l'an pose trai-
te d'amitie Sino Japona s,
Traite URSS Vietnam, nor
malisati.in des relat ons Si-
no Americanes, avec si-
multanrmeirt la denoncia-
tVon deo Tra'ts d'Ass'stan-
ce mutuelle entire la Chine
ct 'URSS d'une part, 'es E-
tats Un's et Taiwan d'a.utre
part, enfin le conflict en In
doch ne ont, rendu la si-
tuation nettemnent plus ins-
tab'e en dangereuse.
Dans cc con texte, a relieve
l'Agence, I'URSS a enforce
sa presence militaire : arri-
vee a Vlad vostock du por-
te avicns ce missiles tPetropav-
lovsko. deplobcment prevu
d'avions treme Orient, construc-
tion de bases militaires sur
deux des Iles Kouri'es que
le Japon revendique comme
parties int6grante de son ter
ritqire
Enfin, le. eLivre Blanc> a
soulign6 que 1 emploi par
I'URSS des bases vietnamieh
nes, s'il devient permanent.
6tait une menace pour la se
curiti des communications
japonalses, ains! que pour
les activities des puissance
occidentales dans la region.
Cependant, l'agence de la
defense 'a indiqu6 que le Ja
pon cont iluera d observer
les principles die base de sa
defense : contrble de civils
sur les militairns. buts pure
ment defense's; refus des nr
,ntns nuclaires.


(Suite de la 16re page)

offrant des boissons va-
rides

Ces nominations sont favo-
rablement accueillies dans
les milieux des affaires et
au prdtoire car les Juges
Bernardin eft Lamour ont
une brillante carrier qui
a Wtd soulign6e a 1 eau for
te par le Chef du Parquet
et le B&tonnier de 1 Or -
dre Nous saluons avec sym
pathie le d6pact du Prds
dent Michel Cl1estin qui
fut aussi un Magistrat"de
carriere honn6te et comp6
tent.

AU TRIBUNAL CIVIL
DU CAP HAITIEN

Avec la promotion du
Juge Claude Lamour pro-
mu en Appel, le choix de
1 Ex6cutif a &ti port sur
Mel Mehu Gargon qui a pr@
te serment le Jeudi 19 Juil
let au course d une audien
ce solennelleo pr6sid6e par
le Doyen Frangois Ray-
mond



Miss universe et
le Feminisme
BANGKOK IAFP)
Miss Univers, la v6nezue
lienne Maritza Sayalero. a
qualifi6 1 action des mili-
tantes f6mnistes d des et a assure que femmes sont les plus
beaux objets du monde),
mardi a Bangkok, ofi elle
a donned sa premiere confe-
rence de press depuis son
election a Perth (Austra-
lie) il y a 3 jours.

tre la beauty, ce ne' sont
pas des femmes> a-t-elle
ajoute. Elle a precise qu el
le n 6tait pas exploitede >
puisque spar le seul faith
de marcher sur un po-
dium), e'lle recevrait < cadeaux fantastiques pen-
dant un ans.
Miss Univers, ag6e de 18
ans, et etudiante en archi-
tecture, a gagne 18.500 dol
lars, plus un contract com-
mercial de 10.000 dollars,
une voiture, un manteau
de vison. une montre de 15.
000 dollars et des products
de beauty pour cinq ans.
Maritza Sayalero ne sait
pas encore ce qu elle fera
de son argent mais envisa
ge den fair don a des cau
ses .humanitaires,>. Elle
s est montrai reserve
quant i partager son prix a
vec les refuggits indochi-
nois: refugies, a-t-elle declare.
soin et ceux qui ne veulent
pas travailler>.
Elle s est g- element pro
posee d aider 1.i Thailande
a travdrser la rise de 1 e-
nrgie: besoip de petrole, je peux
servir d intermediaire et ne
gocier avec le Fresident du
Venozuela>).


Dans les discours de cir -
constance prononess par
le Doyen, lei Representant
du Parquet et le Bfton-
nier Francois Saint Fleur,
1 accent a Wte mis sur le r6
le primordial de la Justice
dans la politique de DSve
loppement du Gouverne -
ment Le nouveau Magis -
trat trouva des terms heu
reux pour s engager dans
la vole trace liar ces pr6
d6cesseurs en respectant la
Loi
Le Juge Mehu ,Gargon est
un jeune Avocat, Profes -
seur de Belles Lettres qui
autorise tous les espoirs
dans sa nouvelle carrier

L INGENIEUIt nAITrr
LAURENT DANS LE
NORD

Le Vendredi 13 Juillet en
course. se trouvaient dans
le Niord 1 Inginieur Nico-
las Saint Laurent, Direc -
teur du Projet d. Education


FORT-AU-PRINCE / SAN JUAN

aller -* retour


I $ 65.00 plus taxes.


X Southerland Tours


S vus reaseignera sur ce tari

eR VOL S @ustmira aussi VOS

cheques de voyages

AMERICAN EXPRESS









30, AVI':NUEI; MAlIE ,JEANNE TE 'lEPHONE: 2-1600
SAl, il NCE QUI NE l'EI-D JAMATS DE VUE L'IN-
T1lEET DI)E KISES CLIENTS I


No 1, Roger Delva, Direc-
teur Adjoint de ce Projet
Ot Benchari Consultant les
NatIons Unles auprts de la
Banque Mondiale Ils se
sont rendus t Ravine Des
roches, commune du Limb&.
pour visitor le Projet de la
FAO
Ce meme jour, Monsieur
Domingo Theronier, Chef
de Service de recyclage et
de formation a 1 ONAAC a
conduit une trentaine d a-
nimateurs pol;valents en
s6minaire de stage a Cha-
tard
Le but du voyage de ces ani
mateurs tait .de se familiar
riser avec les m6thodes de
conservation de sol telles
que : Canaux de contours,
murs a sec. on vue de pro
teger les terres centre 1 e
rosion D utiles informa -
tions leur ont t6t fournies
par les Agronomes Roger,
Emmanuel et Jean Louis
( Le Septantrion)


bO-------


COURTOISIE DE L'USINE PILOTE

DE SUCRE ARTISANAL

NAN COLLINE



RAPAPICE,

une recette Offerte par I'IDAI


4 osufs moyens
3/4 livre de beurre IDAI
1 tasse 3/4 de rapadou NAN COLLINE RAPE
1/2 tasse de sure rouge
1/2 tasse de lait IDAI
2 grandes cuill6res essence dc vanille
4 tasses de farine
6 petites cuilleres de pou dre elevation
2 petites cuill,"rs de gimgembre pile
1 petite cuill('re de cannelle t'n poudre
1/2 petite cuillere de muscade
1 grande cuill5re de zeste de citron rane
2 pe'tites boites de raisins sees (facultatif)
1 petite cuill're de sel


Cremer beurre, rapadou, su cre, ajouter les oeufs
enters un ia un Melanger la farine avec la
poudre elevation, lss jpi,,es, le sel, les raisins
't r.'outer a la pate en intercalant avecle lait

Faire cuire au !our s 350Co pendant 45 a t30
minutes dans oun moulto a pain

POINTS DE VENTE : RAPADOU NAN COLLINE

A Port-au-Prince :
Lalue Super-M;ar'et Epicert. Beaubo'uf, Au Lin
coin. Bazar Oriental. Chez Frniz Eugene,
0 Market, La Caridad Marko.t

A Petion-Ville .
Chi'z Rico, Eple'eric' Mada me Gabrielle

A Carrefour :
Lalue Super-M iltret, Cintre rl Achat
C. Martissant Nouveautes Ma 'ket


A Delmas :
Au Lincoln. L;

BON APPETITE

- --I


ilue Super Market


ACHETEZ


ACHETEZ I

VOTRE TELEVISEUR




CASH!


L CmACAgJ
RU UAE


Nicaragua : lente reprise de l'activit5 a Managua


/ ADMIRAL

COULEUR
13" $ 624.0

19" $ 8230o

25" $ 1439.00



mANG CO

hiU BT


I ---------- --------


%'/C///////%~CC~/ CI/~C~C//b CC/~/I


-- ~"'~~"~"~ ------------ "' ---'-----


PAGE 5


MtATT 0 TTT T LrET 10Q7


Sl


;t





SMARDI 24 JUILLET 1976


NANNO()NCES GROUPEE

S..... LUKAhO TAO


r-gqi gaieicsi


.'xaicteiment e qu'll vo v
litit pouir etancher .ratut-cl
lenient votre sett


Nutra entg
Los sportlfs, 6tudlants, hkwa
iu1.; acrtils bohvont NUTRA
MENT, la boisson de Sant6
MAN POINT GRO NEG SAN
NuTRAMENT















50 HAT A


Transports Gfcrn
0. Box 73. Port-aui
TEL. : 2 08.,3


KID POWERl
AllSOnItA.
Sous-V6tenrents Ma!Ilots
S 'PENCERS
LAYEITTES
KANTWIET
I.(TS ,PARCS
CHAISI'S 'POUIR EN/I NTS











Grand Rue en face BATA





La Cmondola

Tout cc qut fault la d ffi-
rence entire une femme nor
male et line femme elegau
te 39 Rue des Miracles



Au Petit Bateau


W- Antile rues de ta 3 teunTon
traux et Pavie, Dpositnire de la
-Prince marque de tamnons Tam -
-ince Pax its en fer Mate
las imnpcrt6s vftements -
sous-'-telements linlterie de
"-ual t6 -


SERGE S. GAILLARD
AGENT GENERAL
8 Rue du Monialai, Te, 2 3131
Pun -au- Pr.ce. Halm

I.Europe ou I'Ameriqle duo
Sud V'a Santo Domingo et
,an Juan.



TOYOTA

Latmnarque viable, robuste
0ltdante, la Marrup que
choisissent les gens senses.
11ItNOTO S. A. Rue Pavne
i'cl. : 2-0 t.,











Dans z bien

en apprenant









/'s danses monldaines: Salsa,
Disc. Tango. nieringue etc...


8J, uourQo


Pour con peh.B caueaux L
les brands auss, caeaux
fiatlines quiL classent celuL.
uu celle Al les cnoisit.




LA QUALITY EST AU SEE
VICfE Du SPORT Puma
Spalding Speedf. Maresub,
Fred Perry, Recurdage de ra
quettes.
73, ealue TlI. : 2 4991


Rodolpho Russo
Optique. Bijouterie, IIorlo
gerie, Argenter e La Qua
lie sans le Prix c'est toute
la 'eiff6rence.
66ti. tue Bonne Foi T61. :
2-1567




Qualitex

L.A MASON DES
PRODUCTS DE QUALITY
Port-au-Prince. T'. : 2-3132
Pet'nn-Ville Tl. : 7-0082,






Le Magasin qut transfor-


ilier No. l(V lae vos rlennts en (Petits
( rire vclastique Riiuiniu avec ses nDri-I- '
ppelez Ilarry POLICARD porter 39 Rue des Mira-
u 2-1389. cles


D.P. EXPRESS Lunettes ae haute quality
ptiques et solaires en ex
POUR REUSSIR clusivite caez J. M. Maxime
VOS SOIREES A Celestin opticien diploma 98,
PHONE: 2-3497 7-1632 Chemin det, Dates
T61. : 2-5f,15

|


CIT.Salon de Beaute
156, Rue des Miracles, 15
91 vous soubalte- avoir le IEntre des RuPs Montala
diable au corps. Faltes et Geffrard)
vite de sauter jusqu Minl-
t~ecors


O- _E




Center

Si vous pavez ornq collarq
le Disque Hait en c'est que
vous ne 'avez uas achet6 A
la Rosenthal BATIMAT
126 -Rue Pav e Achat Vente Locat


SILHOUETTE
87, Bourdon

Vous trouverez : blouses
T. ShirtS Foulards-Maro-
quinerie, en cuir seulement.
Passez nous voir vous ne
serez pas d6gu.


i8
in


CONTBOI.
INSECTERAT
Exterminer rapidement
les insects et les rongeurs.
chez vous contacted cop
trol Insecterat 2-4991


SL'Aiuiige Magiquc
125 Rue du Centre
125


"or


BATIMAT DISTRIBUTEUR
DE LA MARQUE FORMICA
Rue du Quai 77


PHOTO CHIAPPINI
142 Dccteur Aubry; Port-
u-Prince; Haiti.
Photographers en tous gen-
res Reportages Marlages
Receptlons N"t.r et Blanr
ou Couleurs,


Tout pour !a Couture
La Couture pour Tous


YOGA


Le Temple de la Santd ,
Institute de Hatha Yoga et de
gymnastique medicale 402 L,
Blvd. J. J. Dessalines Pho
ne 2-4041. MW 1
Vous invite. a ses seances de
H'a t h n a Yoga e t
d e G y m n as tI q u e tole de fil pour nappe 6o0
M6d. 'qui ont 'lieu tous les de large. voile et challs Im
jours Matin et aplrts-MidlI primes, serviettes de bain
MinluTn Cayemitte en ccl- sup6rieure, la1stique (72) ief
laboratlon avec sa fille Dr nappe
Naomle Cayemitte Rue Magasin de l'Etat 89


PAGE 7


AVIS DIVERS


AVI S


.l est demand aux pro
priftaires et A tous les In


(

t
1


Club de Karat
Cor6en pour votre plein
6ptinoulssement physique -
Mentnl et Spirituel Prores
sour M. LUo Cartrlght. Lo-
cal Ecole St. Jea l'ECan-
Zdl6Ite.I


Piverf uIst *
House
Saint Marc

Cadre reoosant cham-
bres confortables toilettes
lindlviduelles D6jeun'r -
Souper Prix -. ure


India Palace
Le Bazar dec cadeaux exo
tiques Tout 1'Orient et
ses mystihres pour plaire et
charmer
B'centenaire du cot6 de
la Douare gr,,ndes facllites
dce Parking.


PHARMACIII

SANTA MARIA
JEAN PARDO

Rue du Centre race an
Nuv:ILctie Execution d'or
donnances, soins, conscien-
ce professionnelle


Coucouille

La collection Haitienne
qui vous propose' des lives
sur la linguistque, la Socio
Inie, la Psychologle, I'An-
thropologie etc... Actuelle-
ment en Librairie : la 26me
Edition de (Sirolins et le
precis de grammaire creole
compare, et considiration.G
Ethno-Psychanalytiques sui
le Carnaval Haitiens.



^--

HAgITI
ECOLORh
LAB


Pour de meilleures Pho-
tos Service Garanti 24
heures Tout pour I'ama-
teur et le profess onrel 157
Rue du Centre : T61. : 2-0945


Centre de

Metaphysique
UnitS Universelle en Ak
sociation avac la SIRD.
Socitd Internationale di
realisation Divine. Rue Lzt
marre No 12 IP'rt-au-Prince
La SIRD est fondn e pan
un grand Maitre de l'Inde
Spirituelle -le Swan; Guru
Devand Sarasvati Ji Maha
raj plus connu sous le
nom de Swami
Pour tous renseignernenty
complmentaire aressez -
vous a Indie 'alace (Bicei
tenaire)
N.B-- Le M Y M on Mantra
Yoga meditation ne demand
de aucune preparation au
prealable poor passer a I
phase pratioue.


Centre Initiatique mysticC
- rellgleux ft caractbre art"
ique et soclo-culturel don't
le sige so trouve f hP6tlon-
Ville Rue Goulard tPlace
Boyer prolong6e No. 32. Voul
invite i'i es sda:nces du Ft-
man 'o *-matin qul ont liea
A partir de 10 heures.
Pour tois renselignomenits
adressez-votis an Rdverend
Pasteur Bien-Aim6 ou Tdl6
phoner. Au 7-0632 ou au 7
1031.


CENTRE DES
AITS MARTIAUX
Club d' Karatd Japonais
pour votre plein 6panoulssg
ment physique, mental et
splrituel (SENSE). Maitre
lienocic Lercius (Affili6 ft la
California Karate Academy
10889 Blaney Ave Cuperting
Ph. 253.4044). Local Tur-
geau 41.


Avis aux
lin e:nieurs

Tous types de Ferrmeturet
rouiantes m6talliquas de s6
ret6 TURIN, ITALIE -
- Grilles articulees extensi
bles
- Rideaux m6talllques .vec
ou sans mar'velle Epals-
seur: 10-10; 12-10; 15-10
-Portes glissantes mdtLilt-
ques etc...
uelai de livraison CIF
Haiti Franco Duuane : oUO
jours
a'udresser au Magasin
VITIELLO FRERES 303
Blvd J.J. Dessalines, Phone
2-3741.



A LOUER
1 Guest House idale -
ment situee- 16 chs (7 cli-
mai) ent meublee-bains-
balcons indiv plusieurs ter
rasses vue sur mer-clien
tele solidement 6tablie -
conditions trds avantageu
ses.
2 Gde. mason 6tage 3 ch:
3 mains vast cour Pacot
$ 400.
3 Thomassin 4 ch 5 bains
2 reserve non-meubl6e 600.
4 Village Lamothe 3 ch
clima 2 bains entier meu-
bi6e Piscine filtr6e 550 00
5 Laboule 4 ch 3 bans
salle sdjour etc 300.
6 Canape Vert 5 ch 3
bains reserve bonne court 300
7 "AY)artement bureau
sur Lalue 150.
8 Grande Halle h 6iage
centre secteur commercial
pris March6 Vallibres 500.
Voyez Gustave VALME
Real Estate Agent
Tel.: 2-2326
Apr"s-midl : 2-1107


A VENDRE
1 Luxueuse mason 6tage
Pelerin 3 ch 2 bains $ 40.000
2maisons Delmas 2 et 3
chs 1 ba'n 25.000 ch
3 A Mont-Joli 2 ch 1 bain
salon etc. bonne court cluar
tier pa!slble 24.000
4 Canap6 Vert 5 ch 3
bans Gd salon, office, Re
serve patio 75.000
5 21 carreaux sur. c-lline
plants en arbres sir :ouite
asphalt6e Mirebalais 45 min
Port-au-Prince Source a cap
ter 3 kms.
6 Haut Delmas A 6tage 4
chs 3 bains-galeries et ter
rasses 35 000
Voyez Gustave VALME
Real Estate Agent
Tel.: 2-2326
Ap'es-midi : 2-1107



College mixte
.Jpas Aueustin
39 RUE LAMARTINIERE
BOIS VERNA
Inscriptions tous les jours
ouvrables de 8h a midi Dour
toutes les classes.
Les course speciaux corn
cenront a partir d'octobra
pour les classes de 4dme f
Phllpo.
Heures de fonctlonni-
ment lundi au vendredi 4h
P.M t 8h30 P.M

ROLACO
A g e n c e immobilidre
No 102 Lalue
Bail Estimation etc...
fel66phone : 2-5735


1


L Administration G6 nd treasss de enniunrilquet
rule des Cunlrihuilons se dans I? meillelr d61lai h
fait le devoir tie rappoler la Division du Conten -
aux int~resshs les hermes tieux de 1 Administration
des av's en date du 13 IF6- G6nrale des Coritribu -
vrier 1979 publids- dans lea tions, tous les titres, pa-
journaux de l't Capitale piers. pfi6cs et documents
Ces Avis, relatifs aux Ila Jutliflant leurs drolts sur
citations eST MARTIN ET 1 Hubltatllon DROUIL -
DeOUILLARDs, en cette LARD
Ville, sont l'bell6s comme Odonel FENESTOR, Av (
suit : Directeur General i
A.-- II est demand aux x x x Kx
propridtaires et it tous' les AVIS
int6ress6s de communiquer.
dans le meilleur d6lal, a La Secr6tairene dEtat du
la Division du Contentleux Commerce et tie 1 Indus -
de 1 Administration Gene trie informed le public en
rale des Contributions tous g6ndral et les export -
lea titres. papers, pieces et teurs des products de 1 arti
documents .j s't'iant leurs sanat en pardiculler qu
droits sur one portion de partir de cette date, la d&
terre, situ6e dans la tone livrance du permis d expor
ST MARTIN, .n cotte Vil- station est cond'tionn6e par
le. declare d Utilit6 Publi la communication pr6ala-
que par ArrWtS en date du ble des documents sul -
28 Fdvrier 1978, Mon'teur vents :
No 19 du 15 Mars de la me Patente commercial d ex
me ann6e portation delivr6e par 1 Ad
Cette portion de terre de ministration G6ndrale des
la 8ontenance do 22 ha 78a Contributions
ou 17 Carreaux 52 est bor- Correspondance at adres-
n6e au Nord par 1 Avenue sex au Secr6tair? d Etat
Francois Duviiier, au Sud dans laquelle on prdcisera
par 1 Avenue ST MARTIN. les details telatifs a 1 ex
& 1 Est par l ecrtre princi p6dition
pale du Centre d Apprentis Permis de sajour. si l ex
sate de ST .MARTIN, Colo portateur est un stranger
nel ZAMOR, herit'ers 0 J Facture commercial de
BRANDT. pr6tendus pro 1 2xpddition en question
pri6taires Cet avis vient corriger ce
Port-au-Prince, le 13 Fi- lui du 13 Juillet 1979 et vi
vnrier 1979 se particulidrement les ex
(Signe) Odonel FENESTOR portations des products de
Av 1 artsanat
Directeur Gdnial Guy 3-IUDUY
B- I1 est demanded aux Secr6taire dEtat
propri6ta'res et a tous les .x x x
interesses de communiquer
dans le meilteur delai a
la Division ,lu Content'eux A IS
de 1 Administration Gne-
rale des Contributions, 12 est port at la connais
tous les titres, papers, pie sance des Notaires et Arpen
ces documents justifiant teurs commiss'onn6s pour
leurs droits s jr une pr- la Juridiction du Tribunal
tion de terre Dpendant de Civil de Jacmel en particu
1 Habitation DROUIL elir, et du public en gentd-
LARD> tioncen t Commune, ral, qu'une portion de ter-
LARD)r dn Uette Communere mesourant une superficie
d6clar6e d Utilt6 Publ! de C'nq Hectares situee sur
que par Arrete en date du l'Habitation 28 Fvriuer 1979, Moniteur re> de la Section Rurale de
No 19 du 16 Mars de ]a ma Thiotte en la commune de
me ann6e Grand-Gosier appartenant
Cette portion de terre h la dame veuve Raphael
d one contenance de 9 ha Francois n6e Ermanie Elie
19a lea est borne au Nord et consorts, borne par l'Etat
par un chemin public, au et occupde par des Tiers a
Sud par Fritz Mews, pre- ete accanaree par un cer-
tendu, proprieta-re, 1 Est tain Gerard Thomas.
par Fritz Mews. pretendu L'affaire d6ant pendante
popri6taire, h 1 Ouest par par devant oui de droit, op
les rails de ta POSC HASCO position est faite centre tou
Port-au-Prince, le 13 F'e te transaction relativement
vrier 1979 h la sis-dite portion de ter
(Sign6) : Odonel FENES- re. La Justice repressive suit
TOR;'Av&a',. .."'rt'afftaiie...
Drecteur G6ndral Port-au-Prince, le 16 juil
L Administration G(n6 le" 1979.
rale des Contributions de Mme Vve Ranhael FRAN
moande aux retardataires de COIS. Prouridtai-e.
communiquer dans le plus Me. Z6dnhirin JEAN-LOUIS,
bref delai leais titres de Poursuivant.
proprint6, vu qune les plans 217
et procrs verbaux d arpen- t x x x x
taue ont ket6 d6ji transmis
ft I Organisme prdpos6 i SALE
la r6alisation tes Program
mes ((Sites et bcrvices de 11 est port ;e la connais
Drouillard)) et R(rhabi sance du Publ'c que la
litalion da la 'one de St Douanc de Port-au-Prince,
Martin s, lon autoris.uiti.n de 1 Ad-
Faute par eux d obtem ministration Odneialt des
porer au present Avis, il se Douanes en date du 13 Juil
ra pris contre eux tells let'1979. procedera dans la
nesures quee fle dro't, con court de 1 Au toCit6 Por -
formement xix dispositions ittlair NTat,'onr.'e 1i Jeudi
de la loi sur 1 expropria- 26 Jui'llt 1)71 T) h la vente
tion force f 1 encan des articles sui
Port-au-Prince, le 18 Juil vants :
let 1979 1 venture Chevrolct mod&
Odonel FENES"''OR, Av Mise A pr;x $ 1025.00
D'recteur Gdnuial I Voiture Cadtllac mo-
x x x x x dale 1970 de uportes 8


La Secr7'airerie d'Etat des
Travaux Publics Transports
et Communications (TPTC)
en accord avec le Service
d'Entretien Permanent du
R6seau Routier National
(SEPRRN) les Forces Ar-
mdes d'Haiti (FAD'H et
IPs Vo 1 o nt a i r e s
de la S6curite6 Nationale
(VSN) avise les oropridtai-
ros dp Poids lourds, les con
duc'et s de no'ds lords et
le public en gdn6ral qu'f
pa-tir du 23 juillet 1979
commenecra sur les routes
du Nord et du Sud une on6
ration de contr6le du Poids
des Vdhicules confocmd-
ment atl d6cret du 9 D6cem
b-e 1976. Cette ontra'ion qui
aur-a leu foute l'anne per
mcttra d'6viter toute sur-
charge capable de d'.6rio-
'"r lai s'ructlu- sur laquel
le sP ri6nlarce les vbh'cules.
1,a Speeat eaiie d'Etat ries
T"'TC s'excluse aunras des
4n'e Pesas drour les lTersts
roJar''ts O(i SP'Oit occas'nn
nes nar ce con',' 1e et como
I0 sur la c'rnn eb"ns'onn do
toll' to chnb'". EPli n-ofi
tp de I'ocras'on p'or tlowi
rapneler quel-ncs n icl"-
dp la loi du 9 Ddcembre
1979.
ARTICLE 4.-

Sujets aux restrictions
pouvant Stre imposes .par
ia Secre6Sarerie d'Etat des
TPTC, les vdhicules auto-
mobiles circulant sur toute
voie publique en Republi-
que d'Haiti sont soumis aux
prescriptions sulvantes :
a) La charge minimum to
tale transmise au sol par
tout ess'eu simple ne doit
pas excder hult M.I.e.
(8 000) kilogrammes.
h) La charge maximum
total t-ansmise au sol par
essieu en tandem ne dolt
pas exc6der quinze mille
(15.000) kilogrammes.
c) La charge total trans
mise au sol par un essieu
avant de vdhicule automo-
bile ne dolt pas exe6der
cinq mille (5.000) kilogram
mes. Cependant dans le cas
d'un vdhicule automobile
sans semi-remorque, ni re-
morque cette charge maxi-
mum pourra Stre porte at
huit mille (8.000) kilogram
mes.

ARTICLE 6.-

Sujets aux autres restrict
tions pouvant etre imposes
par la Secr6tairerie d'Etat
des TPTC les v6hicules au
tomobiles circulanL sur tou
te vole publique en RIpu--
bllque d'Haiti sont saUmis
aux prescriptions sulvantes:

a) le polds total en char
ge ne pourra pas exc6der
la some des charges ma-
ximum par essieu permlses
pour les essleux don't est
munl le vehicule.


b) Le poids total en char
ge ne pourra exc6der la va
leur de quarante mille ki-
logrammes (40.000 quel
que solt le nombre d'essieux
du vdhicule.

ARTICLE 14.-

a) ChaqUe roue d'un v6hi
cule automobile conduit
sur une voie publique dolt
6t-p munie d'un bandage
confoume aux p-escriptions
de la Secrdtairerie d'Et'at
des TPTC.
b) Tout conducteur qui
circle ou tout propriftaire
ou son mandataire ou loca
tai're qui laisse ci'culer sur
la vote publique un vdhicu
le automobile qui nest pas
mlin' dC'un bandage de roue
an'orupri6, comet une in-
f.-action et est passable d'u
ne amende de deux cents
(2001 gourdes et en cas de
non payment, d'im emprl-
sonnrment de 14 jouis. En
ca- de 6cMriv'e" les deux
peines s'appliquent.

ARTICLE 17.-

a) Chaque roue d'un v6hi
cule automobile conduit sur
la voie publique doit Stre
munie d'un bandage en
caoutchou ou en une autre
ma'i)rep ayant autant d'd-
lasticlt6.

b) Le bandage plein ne
dolt en aucun temps et en
aucun point quelconque a-
voir une 6paisseur molndre
qu'un pouce ou deux centi
mdtres et demi.

c) Le bandage pneumati-
que dolt tre .suffisa'mment
gonfl6 pour que l'air com-
primd support le polds at
tribud a ce bandage.

ARTICLE 20.-

Sujets aux autres restric
tions pouvant 6tre imposes
par la Secr6tairerie d'Etat
des TPTC les vdhicules au
tomobiles circulant s u r
toute vote publique en Repu
bflque d'Hattl sont soumis
aux prescriptions suivan-
tes :
a) La longueur maximum
permise Incluant le charge
meant est :
Vdhicule simple : douze
'121 metres.
Ensemble de v6hlcules :
(171 dix sept m6tres.
b) La largueur maximum
permise, incluant le charge
ment est de deux metres et
demi (2.51 m6tres.
Se) La hauteur maximum
permise, Incluant le charge
ment est de quatre m,-
tres (4).

Port-au-Prince. le 18 jull
let 1979.
Pierre M. ST. COME. Ing.
Arch. Secrtalre d'Etat
destPTC.


- -


COMMUNIQUE


II
A
ao


Mie h prix $ 5000.0(
I moteur b .ir comnrlmn
Misti a prix S 25000

Albert BOYER
lha red do la Diraction
Pour lea encanteur.a
PAULIN CASTEL JEAN
247
xxxx

:ommunicu6 d3 la
Seerttatrly7e
'"Etat des TPTC

En edcution de 1'Arr3 6
Pr6sidentiel du 17 Novprm1
bre 1978 ct-apies reproduit
et d6clarant d'uillIte pu-
blique une etendue d'e-nvl-
ron deux mille (2.000) hec
tares de terre situde sur nle
'yersant Nord du Mo-ne l'H6
pital, la Secr6a'rer!e d'Etat
des Travlux Pi Y I .c Trans
port et Comm r G c-roiis de
made aux 'nterrstis de
bien vouloi:. cdais le plus
h-ef ddlai. c.rmmuniroue- tg
cette Secf'l are-ie d'Etat v a
son Service de Construc'Ion
at de Stioe"vis!on, leurts p
ces et tit'-es de proprtAtv Pn
veon de leur examen et trans
mission ult6rieure a 1'Ad-
ministration Gdn6rale des
Contributions pour ca ioul
concern et ce, aux fins d'en
tamer la procedure d'exron
pria'ion relative h la dite
Ctendue de terre.
Elle informed en outre les
into"essds qu'il leur est o.
tronv par le present Avis
on ddlai de trente (301 jours
S cp'pr de la pa-ution de
colui-ci pour la communi-
cation de leurs p*'ces et ,!-
I res de propri&td f son Ad-
mit'n'stration.

Un dl61ai exeeptlonnel de
Poixante (60) jours sera too
tefols accord aux propri6-
,tires absents du pays a
1I date de parution du p:.6
senit Avis.

(Texte de l'ArrRt6 Prdsi-
dentiel du 17 Novembre
1 .78) .


.


Article ler. Est ('5clarA
d'Utlllt6 publlque ir eten
due de telre de 2000 'ia. du
Morne 1'H6pltal de It Corn
miune de PorL-au-Prince,

Article 2. La zone est ain
st ddllmltie : Prenant la di
renaton O'ia"t a partir dri
ealvalre ro0 Pt.lon-Vllle la
1'm)te b irnuiiera t angle
rirnit a Sep' Cent Cinquanto
m6tres dr Boutlltlets dan.
In difrth3ii Slid jusqu' la
rnuie de Lnaboule De lkel
le uu mune llgrne parallnle
et dc1rint? d'envlron Six
r'Cnt C'nquante M6tres du
Morne de I'Hopital.

Jusnu'au Sud de Bots Pin
ielle obllque'a vers le Nord'
Ote.st jusqu'a la prise de
Diqtuini, et allant vers l'Est
clip suivra l'aqueduc de Dl
aulnl Jusqu' la Source Le
lev'c, puis la route Sous-
Dalles jusqu'a Martelly, de
Martellv elle passera par le
Fa-iatorlum puls le tun-
nal r~l Car'efour-Feuilles,
1-. -rrix Desprez lusqu'f la
tnvy'n Juvenat Monevil ,f
,-virrn Coni Qiatre Vingts
MIl.res di detour de Boutil
liers. ell' s'incurvera fai-
blement, veis le Nord-Est
pour alteandie la route, du
Canana Vert cu'elle longe-
ra dans a. .dcivection Nord
vers la locali'e du mIme
nom poul remonitr sur une
line distant d'environ
Cent Soixante Metros l'Est
dp la Ravine d. Bois de
Chdne et allant, v-rs Sid
jinst'oa Calvatre rie Pd-
tion-Ville.

Article 3. J.- pr6senl Ar-
ret6i spra ublie et ex&oute
i. la diligence des Secr'ati
res d'Etat des Finances ot
drn Affai-es Ecrnomique..
des Travaux Publics. Trare
port et Commun'cations. do
l'In'6'@ieur et do la Defen-
se N-,tionale chacun en ca
qui le concern.

tonn6n ai Palais National.
a Pn-t-au-Prince, le 1978.
An 1756me de l'Independan
ce.
187


AVIS

L Administration Gen6rale
des Contribuionus rapp2l -
le encore une foiE au Ptu
blic en general et les pro
pri6taircs con-ernds, en
partwulier que. par ArrUtS
Prsidentiel ,lu 29 Octobre
1968, publiS ou Moniteur
No 101 du 5 D6cembre d3
la meme annue, les habi-
tations ST MAR.TIN. CHAN
CERELLES, DP.OUILLARD,
ARNOUS. BOISSONNIE -
RES de MORNAY. CAZEAU
et PREDAILLER en la Corn
muna cde l'ort-au-Prince
ont Wt reconnues d Utili-
t6 Publique
fn consequence, cette Ad
ministration "eprendra sous
peu les op6rauions dArpen
tage en vue de sendre dispo
nibles 50 hectares de terre
a mettre ft la disposition
de 1 OFFICE NATIONAL DU
LOGEMENT. charge de
1 Esxcution du Projet CELLES ASSAINIES DE
DROUILLARDS


cylindres
M se an prix S 1925.00
1 volture Plymouth mo-
ddi? 1972 de 4 portes 6
cylindres munie de clima
le 1967 de 4 prrtes 8 cy
lindres munis ae transmis
sion automatique et clima
tise'ur
Mise f prix $ "75.00
1 Voiture tard LTD mo-
dele 1970 de 4 portes 8
mission automatique et
cylindres munis de trans-
climatiseur
M'se ft prix $ 875.00
1 voiture Chevrolet Im-
pala module 1!69 de 4 por
t 's 8 cylindres munie
de climatiselur
tiseur
Mise a prix $ 950.00
1 voiture Chevrolet Ca
price moddlel 1969 da 4 por
tes 8 cylindres munfe de
transmission automatique
Mise fa prix $ 1025.00
1 voiture Mazda module
1971 ds 2 portss 4 cylin
dress
Mise ft prix S 750.00
1 voiture Plymouth Aven-
ger Criket mod6le 1969 de
4 portes 4 eylipdres
Miss a prix $ 900.00
1 Voiture Ponttiac Grand
Prix mod6le de 2 portes -
8 cylindres
Mise a prix $ 1950.00
1 Station Wag'on Chevro-
let moddlei 1970 de 5 por-
tas 8 cylindres
Mtse 4 prix $ 950
1 voiture Chrysler mod61e
1975 de 2 oortes 8 cylin
dreS muniem de transmis -
sion automaticqie
MIse t prix $ 3325.00
1 Monte-charge
Mise t prlx.3 3B000
1, Loader









P E 8 MARDI 24 JUTLLET 1979


CINE THEATRE TRIOMPHE PRESENT

Midi 2 heures 4 heures (en permanence' 4 heures 30 et 8 heures 4

CE SOIR

SALLE I $ .50 et 2.00 SALLE II $ 1.50 et 2.00 SALE 111 $ 2.00 SALE IV $ 1.50

SAUVEZ LE NEPTUNE VOYAGE AU BOUTDE L'ENFER MORTS SUSPECTS LA CAGE AUX FOLLES


C,rrers tentative Pextradition des
anciens membres de la ,,DINA,,


SANTIAGO (APP)

Les Eliis-Unis se livrent
deipuls lundi devant la Cour
Supreme de Justice de San-
tiago ih une ultime tentati-
ve pour obtenir 1'extradi
lion par le Chili de trois
officers naguere membres
des services secrets chiliens
Dina, aujourd'hui dissou-
tei. impliques dans 1lassas
sinat de 1'ancien Ministre
des Affaires Etrangeres du
President Salvador Allen-
de. M. Orlando Letelier.
M. ..Letelier, rappelle-t-
on. avalt ete tue par 1'ex-
plosion d'une bombe en sep
tembre 1976: a Washington
oi il s'htait exile.
L'extradition des trois of
ficiers superieurs chiliens,
li Gienral Manuel Contre-
ras. le Colonel Pedro Espi


noza, et le Capitaine Ar-
mando Fernandez, a ete re
f1usae une premiere fois par
la Cour le 10 mal dernier.

Lundi, 1'avocat Alfredo
Etcheberry, repr6sentant
les interets des Etats-Unis,
a notamment tented de d6-
montrer que l'ancien agent
de la Dina, Michael Town
ley, qui a avoue avoir con
fectionne et pose la bom-
be qui a tud Letelier, avait
entretenu des rapports e-
troits avec les chefs de la
Dina. II a recuse 1'argu-
ment de la defense selon
lequel Townley, condamne
en mai dernier a 10 ans de
p-ison par un tribunal de
Washington aprds avoir t6d
livrde la CIA par des fone
tionnaires chiliens, aurait
erte un agent double.


COLLEGE CANAPE VERT
SERIEUX DYNAMISME COMPETENCE

VOTRE COLLEGE

INSCRIPTIONS TOUS LES JOURS OUVRABLES
DE 8 H. A MIDI POUR TOUTES LES CLASSES PRI-
MAIRES ET SECONDAIRES.
COLLEGE CANAPE-VERT: ANGLE AVENUES CA
NAPE-VERT ET BOIS PATATE (RUE RENNES):


Fin du 3e Festival des Arts des

Caraibes a Cuba


LA HAVANE, (AFP)

Melange de rythmes con
trastes bt recherche d ure
identity culturelle cornm -
mune ont caracteris6 du-
rant une semaine 8 Cuba,
du 16 au 22 Juillet, le 36.
Festival des Arts des Ca
raibes achev6 dans. Ja ruit Di -
manche a Lundi par un dce
fil dans les tves de la
Havane 8 1 occasion du Car
naval
Parallelement aux reci -'
tals et galas donnas par
press de 2000 artistes de 28
pays de la region avait 6t6
organism un symoosium sur
1 ide-tited cultrelle des Ca
raibeas Des 6crivains de re
nom, come RFine Depes -
tre, 'Haiti), Edouard Glis-
sant (Martiniciqie) et Ala-
jo Carpentier ICuba) ont 6
voque en cette occasion le
< re authentique de valeur
universelle dans laquelle
1 Afrique a laisse une pro
fonde empreinte c,)mmu-
n?'> Un des rsultats de
ceie renconsrtr' a et6 la
creation d un oaI'f;anisme cul
turel des Caralbes perma

les theatres de lai Havane
cut pu apprecicr les as -
Les sp'ctateurs reunis dans
priets multiformes de la
culture des Caraibes Ces
difference'ss .sont apparues


I[ .,-Y (/ v PkTi PRINCE


N 'l -" ..; L't


1l 1 1 oil





. up






Ut~


Sj


is



A



~. ii
ri1


-N
DAL- SASSOO




Les praduts ViAa SASSOON scnt en vente dans


S tous les Grands Magasias et Supermarches


mdme comme ae profonds
contrastes entire les ryth-
mes pos6s et epares du fol
klore des pays aContinen-
taux> comme le Mexique.
le Vf6ndzula, le Perou et.
la Colombie 4 une part, et
1 avalanche ddbridee de so
norit6s d6versee par les
groups des Iles des Carai
bes
Actuellement en vogue en
Europe. le Reggae Jamai
quain a 6td uresent6 au
public cubain, plutot adep
te de et autres
aChachas, par les Fabulosos>. La ddl6gation
la plus appr6ciee aura etd
celle de Trinit6 et Tobago,
grace en parties h la pre
senc, sur scrne du < Calypso>> Mighty Sparrow.
Quant au celibre guitaris-
te br6silien Chico Buarqut
de Hollanda. il aura dga-
lement recu2ij ti un large
succts Son dua pratique-
ment improvise avec Yicha
van D Javan -. Ite particu-
lierement remarqud Son r6
cital devait etre suivi de
chansons de 2eze Mota,
Paulino Mogueira et de
Walter Franco, don't 1 une
des interpretations 6tait d6
dide a Cuba eL Che Gue-
vara


M. KISSINGER :

Le remaniement
du Cabinet a ete
,,plut6t brutal),

NEVADA- (AFP)
Les changements apportes
par le President Carter a
son Ocabinet ont ete jugfs
par M.
Henry Kissinger, qui estime
qu'il n'ont pas apporte un
.

Au course d'une conference
de press a Reno (Nevada),
l'ancien Secretaire d'Etat
du President Nixon a dale
ment declar6 qu' son avis
les decisions de M. Carter
spouvaient crder un senti-
ment d'insecurit&e chez les
allies des Etats Unis. 11
faut maintenant voir com-
bien de temps il faudra
pour retablir un climate de
confiance, a-t-il ajoute.

M. Kissinger a toutefois
reconnu que le President
Carter avait vu just lors-
qu'il avait assured que le
pmobleme rdsidait dans le
gouvernement lui-meme et
dans son incanacit6 a se fi
xer des objectifs.

Par ailleu's, M. Kissinger
a une nouvelle fois critique
l'altitude' americaine vis-a-
vis de lex-Chnh d'Iran. 11
a ainsi qualified de ehon-
lteux, le relfus d'acco,'der
l'asile a 1'ancien souverain
i) anien.

NICARAGUA
INTERVIEW DC MME
CHAMORRO
MANAGUA -- AFP)
L- nombre important des
femmes nicaraguayennts
qui ont combattu avec les
guersllelos et qui mainte-
nant partico'int au travail
dd reconstruction est un
example pour rous les peu
phls et l-s femmes du
monde. a affirme lundi .h
1 AFP Mme Vinietta Cha-
morro, la s-2ile femme
membr2 de la Junte.

dans la lutte, les femmes
nicaraguayeniues cnt active
ment particip6 d la guorre
contrc le somozisme et ont
appr.s leur liberty et leur
fo-ce dans C2 combat>, a-t-
elle ajoute.

Effectivema nt. le nombre
de femmes et de jeunes fil
les en tenue militair est
impressionnant. A 1 legal
des hommes, eiles out 6td
intdgr6es, apris la campa-
gne de guerilla, dans la
nouve'lle armee et remplis
sent les memes triches. Fu
sil d assault main, elles patrouillent
dans les rues. controlent
les vdhicules oh garden
les edifices publics.

Je ni a) aucune expdrien
ce politique avoue Minme
Chamorro a p p r s n d s
J a i e t 8 choisle par
le pruple la suite de
1 assassinat de man marl,
qui symbolisait 1 opposition
ouverte a 8o.aoza,.fLe jour
naliste Peidro Joaquin Cha
morro, assassin.. en- Jan-
vier 1978, availt constam
n ment critique le regime So
moza dans son journal Prensa*).


M. Vance :
Le tiers monde
se tourne
davantage vers
les Etats Unis
CHICAGO (AFP)1
Le Secredtaire d'Etat Cyrus
Vance a estimd lundi soir
au course d'une conference
8 Chicago, que les Etats-
Unis marquaient des points
sur l'URSS dans lie Tiers
qVIonde, et que de nombreux
pays en voie de developpe
ment se tournament de plus
en plus vers Washington
pour subvenir a leurs be-
soins.
cJe suis persuade, a ajou
t6 M. Vance, que nos liens
avec le Tiers Monde dure-
ront plus longtemps que
les gains transitoires repo-
sant essentiellement sur
les exportations d'armes et
d 1' exploitation des con-
flits).
Le Secr6taire d'Etat a in
dique qu'au course des 18
prochains mois qui lui res-
tent a servir dans le gouver
nement Carter, il s'efforce-
rait d'accorder une plus
grande attention aux rela-
tions entire les Etats-Unis
et le Tiers Monde.
II a en ensuite d6fini les
principles qui guideront la
strat6gie americaine l 1'e-
gard des pays en vole de
developpement :
1 Accroitre leur partici
nation et leur responsabili-
te dans le system economic
que international. A cet e-
gard, il a mis 1'accent sur
la responsabilite des meai
bres de l'OPEP sur les eco
nomies des Nations du Tiers
Monde.
2 Trouver des solutions
concretes et pratiques a des
problems tels que 1'alimen
station, 1'energie, la sante et
1'education. Des accords sur
les matieres premieres. a dit
M. Vance, one sont pas des
fins en soi>.
3 Encourager les chan-
gements vers une plus g'an
de d6mocratie et une plus
grande justice economique
et social.
4 Appuyer les besoins
legitimes de security des
pays du Tiers Monde lout
en les decout'ageant de re-
courir a la force pour rd-
gler leurs problems inter
nes.
5 Continuer a oetvrer
aux re.liements des conflicts
regionauix.
6 dc-p liur cooperation de dif
friends iddologiques rdels
ou ibmginaires'>. Notis so'nm
mes pro6s, a declare M. Van
ce. a coopR ,per oivec tolles
nations souhaitan travail-
l"r avoc Iones ia dls objec-
tifs communs pratiques,>.


Edward Kenndy :
.B1 ne Eaut plus
iouyr A 1. roulette
de rOPEP
UilICAl J At I-
Le Senateur Edward Ken
nedy a dec ae, lundi, qu .
ne fallait pails jouer aa la
roulette de 1 OPEPs et a
presence sctn 1i)iopre pro-
gramme pour parven r a
l'independ,.ncu energetique
des Etats Un':,
Dans un di-. ours b la Con
vention de la Ligue urbaine
(Nat final Urban Leaguel it
Chicago, le Seateur du
Massachusetts. adversaire
potential du Pris.dent Car
ter aux procha.n's president
tiel'e., a soIl gne qu il sou
tenait le programme energy
t aque de M. arter une large n'.e-ures. -aMais
nous pouvons taire mieux
que celas, a-t-il d t.
II a affirmed que son pro-
grammne visea accroitre les
efforts de coni ervation d'e
nergie, a inc ter 1'augmenta
tIon de l'5xp stationon petro
libre et a mobil'ser el'entre
pr'se libres pour le develop
pement de nouvelles sour-
ces d'energie et la protect
tion des pauvres et des pe
ties entrepr'ses qui sont le'i
premiers & souffrir de l'aug
mentat'on des cofits dnerge
tiques.
A propos de Vtnergie nu-
c'aire il a declri. : aLe ma
riage de i'Amerirue avec s'a
tonme est trem n,.. a moans
qup nous put sions con'struil
re des Centralcs tout a fait
s nres... rnus ne devons pas
les con-truire du touts.
De son cote. M. Michael
Blumentha', don't ec'tat
peut .tre ie dern'er d-s-
ccours en tant que Secr6tai-
re au Tresor, a ddclare que
Sales EtIts Unlni di'ent d a-
bord valncre Iinflat'on s'll
desaient combartire elfieace
meni les problames soclaux.


Les premices d'une nouvelle crise monetaire majeure


PARIS (AFP)
La debacle du dollar s'est
poursuivie mardi sur toutes
les places financieres occi-
dentales tandis aue les course
de l'or ont atteint de nou-
veaux sommets Les milieux
bancaires redcutent que la
vague de d6aet.ance vis 8. vis
de la monnaie am6ricaine
ne deg6enre a, breve echean
ce en une crisp monetaire
de grande amoleur.

Les propos rassurants te-
nus par M. William Miller,
nouveau Secretaire ameri-
cain au Tresor, n'ont pas
suffit a. renver er la tendan
ce sur les marches des chan
ges. Malgre le soutien appol
t6 par les Banrues Centra-
les europtenns, le < verts est tomb6 de 4.219 ab
4.207 FF a Paris, de 1.8091
a 1.8065 Marks. & Francfort
et de 214.75 a 213.93 Yen
Morkc o.

En 1 absence d'un nouveau
train de me-ures destinies
a soutenir le dollar ou a a-
me'iorer les pe'rspeatives de
l'Economie amuaricaine, les



Avis professional

Le Docteur Maryse Gar
dere L6veque, diplom6e en
Medecine de 1 Universit6
d Etat d Haiti, certified de
P6diatrie de 1 HUEH, diplo
mee de 1 Academie de Pa
ris a titre d Assistant etran
gar en Pediatrie, Pu6ricul-
ture et Alletgologie infan
tile' vous announce 1 ouver-
ture de sa Clinique au No
5 de la Rue Cgd (Cote
Sud) a Pttion Ville Elle
s y tient ; votre disposi-
tion tous les matins de 7 a
10 hres et les lundi, Mer-
credi, Jeudi at Vendredi de
4 A 7 hres le soir Tel Rds
dence : 7-2662


Pacot, Desprez,
Quarter Lyles
et Gros Morne
infestds de
moustiques


milieux financiers conti-
nuent d'afficher leur scepti
cisme quant a la capacity
de la nouvelle 6equipe de M.
Carter.

Faute d'6claircissements
sur le front mon6taire, les
detenteurs de Capitaux con
t'nuent d'affluer sur le mar
chd de P'or, valeur refugee>
traditionnelle. Le course du
metal precieux a atteint un
nouveau record historique>>
a Londres, a plus de 307 dol
lars l'once. A Paris, le hn-
got d'un kilo a 6te exchange
au prix sans precedent de
53.970 F.


Nicaragua :
projects de
reorganization des
moyens
information
MANAGUA (AFP)
L'imprimerif du Journal
nicaraguaycn <,Novedades),,
qui etait la propriety de la
famille Somozi, imprimera
les journaux o la Junte de
reconstruction national et
du Front Sandiniste, a-t-on
appris, lundi de source pro
che ae l'Etat Major Gene-
ral.

D'aut-e part, 1'expropria-
t on de et-etteurs apparte
nant 6 la fanille de e'ex-
Presideni ou ses proches
permettront au nouveau re
gime de reorganiser les ser
vices de radiudiffusion par
inmtermediaire d'un comite
comprenant le Ministre de
la Culture le pretre poete
Ernesto Cardinal, et des
membreb de l'Etat Major de
l'armee Sandiniste.
Seinn lavant project ac-
tuellcment en discussion, ii
y aura quatre radio, pub'.,
ques. Une rad rd'Etat. a vo
cat on cultur-Ile, I 'actuelle
ro'e official du front sandi-
niste, une troisieme desti-
nee aux Parf;s Politiques et
organizations qu .out en-
nent le nouveau regime et
une quatrieme. A cote de
ces radios du secteur pu-
b' c. des radios privies pour


La livre sterling, do son .
te, a poursuivi son etonnan
te ascension vis a yls de tou
tes les principles devices
Cette monnaie, d6jh favori-
s6e par la presence du p6tro
le en mer du nord et la for
te rdmun6ration des capi-
taux en Granoe Bretagne,
a encore b6nefici6 d'une
nouvelle decouverte de gaz

natural dans ies eaux bri-
tanniques et ou programme
de restrictions budgetaires
announce par Mme Thatcer
La livre a gagne plus de
1 pour cent o n une seule
seance ba Paris, passant *de
9.68 FF lundi 9.78 FF. Elle
s est etablie a 4.198 centre
4.147 Marks l. Francfort.



Chers clients
rour oublier IB chaleur
de I'Ete, votre magasin

Au monde chic
a recu pour les robes :
voile et chalis impri-
mes avec des ravissants
dessins, le chambray et
Scoton 8. fleurs, broderie
fantaisie unie et impri
mee, serviettes de bain,
cretonne, nappe, pyja-
mas pour homes et
enfants, plastique, ri-
deaux pour salle de
bain, serviettes, draps
et taies d'oreillers,
moustiquaires etc.

Pour les Ubes
robes, brassieres, cheml
ses et draps brods,
brassieres en tricot,
draps fourreaux pour
les grands berceaux,
couchettes, mousliquai-
res, serviettes etc.

Pour la eau
le savon Duvex pour
peaux seches-

Faites une visit AU
MONDE CIHIC avant
d'aller ailleurs.

Rue du Magasin de
l'Etat 89.
-- - - -


Les recentes pluies ont per ront 6mettre. '%
mis de mettre en evidence
un facteur important moti-
v6 par 1'anarchie qui regne
dans le domaine de la cons
truct.ion quand le secteur
prive se soucie pas mal de
sa responsabilite civique.
En effet le drainage des
eaux mdnagres dans les
quar.iers residentiels de Pa
cot, Desprez, Quartier Lyles
et Gros Mo-ne, sont lais-
sas a la fantaisie des nro-
prnetaires, et il en resulted
des eaux stagnantes source
de reproduction de mousti- I -A^ v
ques. Les ing6nieurs autre-
fois li5 oi les egoiuts n'exis
talent u)as onstrnisaient
des puisards dans les ar-
ritrcs ccurs.
Cdeoes. il v a un service ES meleiCS C
de l'Etat d'Hygidne Publi-
aque mais que peu faire ce [AIoIOucCx Oc nos
service quand ces eaux sta pao Ites peties mAin
gnanles d'arrieres course se
multiplient et que les habi japonaiseCs at - tants eux-memes n'en n'in- OiOtte lihQe O cs 0u
forment meme pas ce servi
ce des invasions de mousti- SON Y
ques.
Le pire. l6ement nouveau, tfl VTcLC XCiL
ai nuartier de Gros-Morne
connu comme tlres salubre, a- Ce1

des cas de Malaria auraient
et6 d6couverts durant ces SONY B ui
dernieres semaines. 71 QUE Ou Qt
C'est le cas our d'anutres
nuartiers de la Canitale.
Une camnpLncn- de ademousti
cationa s'impose.


Deratisation




Extermination




Fumigation


Prot gez votre mason


centre les termites et chauve souris


Delmas 48, Building Curacao Trading Tel 6-0431

- - - - -


' r~iuSaaswWAW OW --Oom


PEST COOL


r~~c--/Xf-rPJfx-/y


ooI~E-sgogooggoooisoi/oogB/agg~/iigig


- r---- p.'


61osoeso~r/aaaIiiosooaooiocj


aaazJCaoceoSGOB7soco


-----------


------------


I


1~6




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs