Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/10450
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: July 20, 1979
Copyright Date: 1979
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID10450
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text







COMMUNIQUE DE PRESS



La BID accorde $ 720,0001

POUR LE ENFORCEMENT INSTITUTIONNEL
D1ES SYSTEMS DE PLANIFICATION ET
DES PROJECTS EN HAITI


Ia li3 ii(ue Iiinteruii iclciil-
ii' (i' lDtveloppliinelnt i sl-
I'li(' av ve e 1 (iolLverelneent,
Ic 22 iII9l i 17 11 I accord
(I' topinrl it lol te unique
Id 1i1 IImII tait die $' 720,000.-
l'ui le i'lnUiiceinent d'un
pii1iiiitinne des llie a renfor
r'ir In l tlcpellt technique e1
int iullonnel le des systl-
ies de planificatlon et de
frtinlutittion de projects en
ht:it0.

(' Ie coope6rantion teclini-
qh p'ovenant du Fonds des
()onraitins Speeciales de la
1liioqiut a ete accordee. au
(iiivi 'inimiieni Haitien sur
1 ii site inon remboursa-
bli Ell sera ut lisee par
1.t Secretairteie d'Etat du
1 l:an (S.E.P.' pour renfor-
c r la capacity technique
p' ierationnelle des system
Ines actitels de progranmma
! in sectnrielle ct pour iden
itwr'. preparer, evaluer et
co 'lrler rT 'execution des
promets do d'veloppement.
Pour altteindre ces objec


I's., la Secr6tairerie d'Etat
du Plan engagera des con-
.siiituits pour conseiller et,
ulraitner le personnel pro-
lrsitonncl et technique hai
i it'n do deux de ses bureau
techniques et de plusieurs
lunittes doe "1. n i
s''iclielrle.i Ol estinme oue
It' proJe seraa execute sur
Itn' periode de 36 mnois. du
" du riontrat dteis consul-



All course des prochlaines
annee.s le Gouvernement
Haltien donnera la priority
au developpement economic
que, a la decentralisation
de l1'infrastrueture indus-
trielle. l'educa-ion et la
fo-mation. Cependant 1'ana
Iyse de ces priorities indique
roe le pays doit disposer
dc tome urgence du person
It'l technique e( administra
lif capable d'une part, de
dti.ier et dexeculer les pro
t ,r;tnmes e' pDroiets provus.
d ,a t[re part. d'eff,'eiuer une
niiivelle 'analyse des crite-
I' t e! procedures operation
1'les d"s or'sanismes ia-
lionaux de developpement
d.iiis le cadre du finance-
nient auricole Pt industrial,
dans le but d'atfeindre les
il)iclils dei distribution et



I l n(il)( >';-alioin Techlli-
( aiC, it I u( i lt ie 11 G o lv'cr
i li ll 'il l 1 ;ic(orde la pIlus
ll erineL't l ti M
ii :, d ;iii' i 'l'irer la quality
i, i li ('ii I'dtiiitiin de son

(I1I (dev'l'oppem lll .


Le coft, total du project
est esilnid A $ 821,000.-; US
$ 720,000.- Coop6ration Tech
nlque BID, et, $ 101,000 con
trepartie du Gouvernement
Haltien.


WASHINGTON lAFP)
Le President Carter a li-
moge jeuti de,.x des princi-
paux de ses Ministres et ac
cede L la dem.ande d'un
troisleme de quitter le Gou
vernement. D autres boule-
versements seront annonces
tries probablement ven-
dredi en mneme temps
que la composition comple-
te du nouveau Cabinet ame
ricain. ,

MM. Michael Blumenthal
(Secretaire an Iresor i et
Josepti Calitano Secrertaire
a la Sante, ba 1 Education et
a l'assistance social) ont
ete drcris de leurs fonc-
tions. M. Binulanmmn Civilet-
ti remplacerft M. Griffin
Bell comme Ministre de la
Justice (Attorney General)
Mme Patricia Harris, nom
mee a la Place de M. Call-
lano, va etre la premiere
lemme noire t occuper aux
Etats Unis de si hates
functions gouvernementales.
MM. Cyrus Vance et Ha-
rold Brown, Seeretaire d'E-
tat a la Defense sont eux
assures de cn. ever leur
poste.

La erande interrogation.
jeudi soir, restart le sort quit
sera rserv a M. James
Schleinger, le Seerttaire a
I'Energie, do.n.t la demis-
sion a ete rcuainmee par de
nombreuses personnalites
mais qui semile avoir con-
serve 'a confiance et me
me l'admiraticn, dit-on -
de M. Carter.

La seitis v,'ritable surpri-
se du tour a ete la nomina
tion de M. William Miller
lactuel President du Cotr-
seii de la Reserve Federale,
conimc Sectrca.re au Tre-
sor. Le ,uccr;iscur de M
Miller devra.it itre conn'
des le debut te la semaine
pruocthainie.
Les premieres ana'yst,i
des dects ons pt'ises par M.
Carter confirment que soni
action vise su'"'ut at renfor
'cr l cotintiole de la Maisoin


VENDREDI 20 JUILLET 1979
No. 31.127

84EME ANNEt '










FONDE EN 1896 : LE PLUS ANCIEN QUOTIDIEN D'HAITI MEMBRE DE ASSOCIATION INTERAMERICAINE DE PREE3B


Jordan, 61eve la veille au
post de Secretaire General WASHINGTON (AFP)
de la Maison ilanche. Ici la base de la tran-
La nomination de M. Mil' quillite, aigle s'est poses...
ler au Tresor aura pour ef- Le 20 juillet 1969, A 20 h.18
fet de rassurer instantane- Gmt., ces mots dits d'une
ment les milieux economi- voix came confirmaient que
ques et boursiers car il est 1'homme, pour la premiere
un fam her de Wall Street "fois avait atteint un autre
et des Conseils d'Adminis- corps celete que la terre,
tration. qd'il erait deplacd dans
M. Carter, percevant le 1'space a des centaines de
degree d'incertitu7de entrete- milliers de kms. grace a son
nu padegre d cel e emsstreten genie. une venture formida
nu par i'of tie de miss:.on ble commeneait... 6 h.38 mi
de son Cabinet a choisi da nutes plus tard en posant
gir desorn.ais an plus vite le pied sur le sol lunaire,
pour comb'er ce.te vacunce Neil Armstrong allait pren
limited du pou',oir : un nou dre possession de la Lune
veau Gouvernement ameri- et faire sun pas de geants
cain sera in pace des vyen a 1humanit6.
dredi soir avant son depart Des millions d'hommes de
pour un nouveau week end par le monde ont assisted,
de reflexior) a Camp David. 11 y aura dix ans demain,
a cet evdnement historique
grace a la television.
I1 y a quatre jours qu'ils
Sla M ssion attendaient avec angoisse.
e l ia IV1 SSi1 1l Depuis que Neil Armstrong,
Edwin Aldrin et Michael
Collins, couches dans les
se fauteuils de la cabinet < pollo-ll> avaient o6d arra-
DESROSIERS ches, le 16 juillet af 13 h. 32
DESROSIERS Gmt a attraction terres-
pot ax tre par 1'enorme fusee < ports qui liaient Haiti aux turne-V 111 M. (363 pieds)
pays scandinaves, par tin- pesant 2,9 millions de Kg.
termediaire de 1 Angleterre 6,5 millions de lives sp
qui s'eait specialisee dars cialement construite.
la redistribution, en Europe, Ce premier contact avec
des denrees haitiennes tres n tr corps du systdme
recherchfes Na l'poque pour slaire cette premiere pro
leur quality et leur abon- solaire leaire de deux


Blanche sur les divers orga
nes du Gouvernement. 1\
est amsi admis que l'impres
sion de flottlment, d'indeci
son, d'eparpillement de la
politique amer caine a 6te
l une des principles causes
de la baisse de prestige re-
cord du Chef de l'Exfcutit
et de scs debo.res au Con-
gres.
Les deux Ministres dtmis,
sans guere de management.
etaient connus pour leur
volonte d'iniependance par
rapport a certaines decl-
sions de la M'ison Blanche
et pour leuro frequents de-
saccords avec certain Con
sellers de M. Carter. M. Ca
lifano a lui mrnme explique
son renvoi jeudi par ses ses de bece, avec Hamilton

COOPERATION :


Profitons di

Danio

par Toussaint

L'arriv6e en Haiti d'une
intfressante Mission Danoi-
se nous offre 1'occasion de
penser a la contribution im
portelnte que pourraient ap
porter a notre dtveloppe-
ment les pays scandinaves
en general et le Danemark
en particulier. Le rythme
du progress national a. ins-
taller sur le train de 1'an
2.000 dependra de notre ap
titude et de notre empres-
sement a multiplier les par
tenaires de notre avarice-
merit et les liens pratiques
de cooperation avec tous
ceux aul peuvent et quli veu
lent r6ellement nous alder
a mettre resolument le cap
sur un avenir profitable h
tous.
Le Danemark est bien con
nu de ceux qui 6tudient no
tre histoire pour 6tre l'un
des pays qui avaient avec
Haiti des relations commer
ciales tres poussees. Plu-
sleurs lettres de Dessalines
et, des passages de ses dis-
cours meustionnaient les rap


T616phone : 2-2114 Bolte Puosile : 1316
Rue du Centre Ne 212


L'HOMME SUR LA LUNE; 1C


ANNIVERSAIRE D'APOLLC


homes, ces premieres ima-
ges en direct de la Lune, re
sultat du dtfi lanc6 le 25
Mai 1961, par le President
Kennedy, montrait que 1'A
mdrique, embourb6e au Viet
nam oft elle avait 500.000
hommres, pouvait faire d'au
tres choses que la guerre.
A 1'epoque pas question
de crise de 1'energie, mais
la cruise de confiance dans
le leadership amdricain exis
tait dej... Le President Ni
xon tirait tout benefice de
cette venture qui en fai-
sait oublier une autre moins
glorieuse et plus sanglante
qui allait encore durer.
Dix astronauts ameri-
cains au total ont march,
rould, saut6, couru, fait
semblant de jouer au golf,
ramass6 des spierres de Lu



Le premier


le bilan d

EVERY DRISCOLL
Correspondent de I'USICA
Washington (USICA)
II y a dix ans; le 16 juil
let 1969; trois homes quit
tfrent la Terre pour la Lu
ne. Quatre jours plus tard;
huit mots historiques t -
taient transmis N la Terre:


nes> (382 kg au total) en
trois ans. Trois autres n'y
sont jamais parvenus mais
sont n6anmoins revenues
sains et saufs a terre apres
.8 jours d'un vol (Apollo.
13) qui retint peut-etre au
tant 1'attention que celti
d'sApollo-lls parce qu'il
demontrait que la conquete
de 1'espace n'etait pas une
parties de plaisir, sans dan-
ger.

Moins d'un an apres 'A-
pollo-17, I'aventure ,Sky-
lab> commencait a son tour.
Neuf americains, repartis en
trois equipages, allaient y
vivre au total 171 jours.
est retombe, sur
1'Australie. Aucen astronaut
te americain n'a vole6 dans
1'espace depuis le vol con
x x x x


homme sur l


es dix annee

l'Aigle s'est posde,. Deux as
tronautes americains N-
talent sur la Luie. Un troi
sieme montait la garde sur
orbite; au-dessus. C'etait le
20 juillet 1969 et pour beau
coup de gens; la Terre scm
blait s'etre arretee pendant


CHRONIQUE DE L'ACTUALITE

Historique des rencontres


Presidentielles Haitiano Dominicaines


Effets aboliument nenatifs de la Conerence du
Mole St Nicolas


De cette conference si se
create au Mole St Nicolas
ne d6couletrent que des ef
f-ts absolument negatifs
pour notre Republique
Dans la bate miem du Mei
le. le President Heureaux
iin avait pose un premier
par son entretien malen
contreux t dtscour -
tois pour son Illustre in-
terlorcuteur, le President
d Haiti avecC le Minis-
tre des Etats-Unis dAm*
req.ue a Port-aiiu-Prince
A son depart 0u Mole.
sLilisO> en posa",-a un autre
qui; prove combien 1 in-
quietait 1 activity de Juan
Isidro JIMENES. Le Presi
dent de la Rs sijournera
au Cap. oft, selon Sumner
Wtlles (voir le XIIIeme
article) avait lait escale le
vapeur < avant le
dibarquement du 2 Juin
1838 h Monte Christi

LE SEJOUR AU CAP

Dans le de Justin
Lherisson, edition du same
di 3 Juin 1899, No 22. nous
extrayons cette note de
son correspondent dans le
Nord Le quotidlen signal a
voir du 1 ecourter et suppri
mer bien des ncms cites
minicain < pris mouillage au Cap de-
pus le luindl 29 Mat, a 3
heues 30 p un Nombre d a
mis. de vieilles connaissan
ces, de parents et d'amis
sont aslls saluer a board le
President Ulysse Heureaux
(...)


CONCENTRE
L'ISOLEMENT EST UN MYTHE
par Pierre BAMBOU


Le epawolis du kuzen Pau
ris Jean-Baptiste est d6jA
mis en vente au prix de
$ 2.00 (deux dollars) dans
les libraries de la -place.
Pawoli c'est un genre d'ins
piration populaire. Ce voca
ble, nous a confide notre ku-
zen kr6y6l, e.st tries emplo
yd dans la region de Ter
re-Neuve don't il est origi-
naire. Tout pawolls revdt
un message voil6 qui peut
6tre compris par les seules
personnel difectement intd-
ressdes ou plut6t pr6alable
ment avertles. Pawoli peut
nous faire penser A.'l'ex-
pression an daki.'
Plonsg dans la matrice
populaire, come 1'avait re
command 1'Oncle Jean
Price-Mars, le kuzen Pau-


'ris promet d6ji de fecon-
der et de renouveler notre
creativity littdraire : avec le
people et pour le people.
L'esprit de tells d6mar-
ches se r6vdle payant, puis
qu'apres son pawoli Pdyl Zoulouts le kuzen Pau
ris Jean-Baptiste nous pro-
met ddjit une autre publi-
cation: ,Sogo nan Kwaz-
man gran chimens qul va
paraitre d'ici la fin de ce
mois aux Editions eBon Nou
velt de la 'Phalange.
Ceci pour Haiti Toma.
Mais, un peu partout dans
la Caralbe, nous assistons
au raz-de-marde creole.
C'est ainsi que j'annongals
la -rdeente publication 'de
(voir suite page 8)


Par Gerard JOLIBOIS
uLe 30. ft m'li 30. le Pre
sident Heureaux, en redin
gole notioire et chapcau de
panama. debarque au Cap,
accompagne du comman-
dant de ct arrondisse -
nient (1) et du gden6ral Ju
les Parisien 11 'e rend en
visit chez r? dernier et
va fire d autres visits, en
comnpavnie du general Jut
les Parisiren et du Consul
general Marsani
,L? soir, a I hiures, re6-
ception f 1 U'tion Club La
fanfare des Freres, < Ste-


Cecile,> a jcu6 ses meil -
leurs morceaux Epeech tries
succint de IM Augustin De
ve I...) Chamiragne
,Le r'residitt ItHetucaux
dit qi ii uarlo'a '.' soil Pelu
ple de cA'te :1 irque de hau
le sympathit et de 1 ac-
cul i des mmiiores di 1 U
ninn Club i .) II esl en
suite sal Ie tnar 1 Itenieiur
Thomas:s-'t .Lai tllte iptI
fin at 11 h(ures 30 P M Le
president Heuleaux invi-

lVoir suite page 7)


tions historiqucs aui nous
ont value la perte de
ces marches qu'aujourd'hui
nous pouvons retrouver d'u
ne facon ou d'une autre. Ne
serait-ce que par le bias
de certain products non ra
ditionnels.
Tous les citoyens ties pavs
du Tiers-Monde ont notN
avec satisfaction 1'admira-
ble reaction du Danemark
face aux dettes des pauvres
NICARAGUA :
Elections dans
trois atns

SUEDE (AFP)
Les elections au Nicara-
gua auronLt 1li dans truis
ans, scar le people n'et
pas mur actue'lement pour
la Democratic', a declare
M. Eduardo Kl-.ul, Conseil-
ler du nouiVeau ieg me, ven
dredi g Bommersvik (Ste-
de onf se tient une confe-
rence de I'internationale so
cialiste (I. S.i
M. Khul qui presentait le
programme politique du Gou
vernement do reconstruc-
tion national nicaragua-

(Voir suite page 3)

Le College
Canape o Vert
reconnu
d'Utilite Publique

Le Moniteur No. 53 du 5
juillet courant a publiN
l'arrete presidential d6cla-
rant d'utilit6 publique le
College Canape-Vert.
Fondte depuis environ
cinq ans, cette institution
d'enseignement primaire et
secondaire s'est vite fait re
marquer par son serieux, sa
competence et une pedago-
gie active et individualise.
Aussi de nombreuses, fa-
milies ont-elles faith con-
fiance f cet Ntabli'sement
qui allie harmonieusement
formation intellectuelle et
savoir faire.


Mise en garde des Etats Unis

aux navires transitant

par le ditroit d'Ormuz


WASHINGTON iAIMP)
Ies ."F' U,;. t on I d'l'lu-
i 1 It ili I' i irde it tLto s
us ( I1ti1oi(' tt! '. e :m 'IOs-navi
r r;r 1((' D(-
tr(it d 'Ornmu, o(iuns le Gol-
Ie Pfter tie. coilrie o(Jute ten
tail ve de ptrise lundi pro-
cliam, a confirm, a Wa-
sNingtoin jpud' le porte pa
rule du Del.arlcment d'Etat.
M. Hoddinp. Carter a pre-
cise que Wasnington avait
rccu. dani. les derniers
lours, des indications selon
lesquelles une action terro-
riste centre des navires
pourrait re. epntreprise
dans le Detroit d'Ormuz au
tour de cette dciite qui coin-
cide avec 1'anniversaire de
la revolution .
I' s'est reulise, cependant,
A prcctiser u'of les Etats U
nis avaient obt'enu ces ren-
seignemen's,' et nL identilie1



Memorandum

Port-au-Pee I' 16 Juillet 79
Le Secretaire d'Etat de
t'Education Nationale pre-
sente ses corrpliments aux
Directeurs des Lycees de la
Republique et leur deman-
de de fire parvenir a son
Office avant le 10 aofut 1979,
la lisLe des professeurs et
des professeurs suppleants
Cette liste doit mentionner
pour chaque piofesseur
1 la matiere ense gnee
2 le norr-bre d'heures
de travail a) par jour b)
par semaine.
Le titu!aire du D6parte-
ment pense que les Direc-
teurs des Lyc6es r6pondront
a son attente uans le d6lai
imparti et saisit cette occa
sion pour leur renouveler
l'assurance de sa consider
tion distinguee.
Joseph C. BERNARD
Secrtailre d'Etat


les orig]mes des eventuels
tcrroristes.
Las nsse en arde. qui a
ete dftlusee 'I t a 48 heu
re conseille a tous les na
vires se trouvant dans la re
gion d'ftre en 'veil centre
la possibility d'une prise ou
de tout autre acte hostile.
Les Etats Unis affirment
detenir des informations
leur permettant, de croire
qu'une telle tentative de pi
raterie maritime pourrait
survenir auteur du 23 Juil-
let.

Le porte parole du D6par
tement d'Etat a. ind'que que
de tel'.es mises en garden con
tre des menaces politiques
ou militaires sont reguliere



Le General
Somoza quite
la Floride

MIAMI (AFP)
L'ex-President du Nicara
gua, le General Anastasio
Somoza, a quitt6 Miami yen
dredi matin pour les Baha
mas, a board d un Yacht de
Location.
Le President dehu a in-
diqu6 qu'il comptalt passer
une dizaine de -ours dans
cette region. II s'est refuse
A preciser son lieu exact de
residence, et a ajoutd qu'il
avait d'autres projects de vo
yages, mentionnant notam-
ment l'Australie.
II est accompagne de dix
sept personnes, membres de
sa famille et gardes du
corps,
Le depart de M. Somoza
et de sa familie intervient
quelques heures aprs .que
les autorites ie Washing-
ton eurent decitd de retil-
rer les quelqui. 60 agents f6
deraux charges de sa pro-
tection.


ment diffuse. dtx a douze
lois par au par le Bureau
des aftaires maritimntes du
Dcptirtement d'E at.
xxxx
MANAMA, (AFP)
La plupart des pays du
Golft ont accueilli avec
scepticisme la uwise en gar
de. lancee Jeudi par le Por
te Parole du Departement
d Etat Americain, Mon -
sieur Hodding Carter, con
tre une prochaine action

(Voir suite page 4)


LA POST
Un personnel
inadapte
Une chose ta.-t certain,
1 Administration Postale
est un rouage important de
la vie &conomtque, social
et politique du pays Aussi,
nous estimons que le per-
sonnel de ceite Branche
important de 1 apparel ad
ministratif aurait du etre
recrut6 dune rnaniire plus
rationnelle On se deman
derait des fois si certain
employes ne seraient pas
dels analphabeis fonction-
nels
1I1 nest as rare qu un
commercant trouve dans
son caster postal quatre ou
cinq lettres .uu paquets des
tinds a des f;rmes don't il
ignore 1 existence On ne
peut s empfcher dans ce
cas de sinquimter du sort
de ses propres lettres ou
des messages que 1on at-
tend vainement pendant
des semaines 11 est prati-
quement impossible d dva-
luer 1 6tendue des torts qui
peuvent rdsulter pour une
mason de commerce, par
example, dune manipula-
Stlon. inadequate du cour -
rier
Nous suggdrons de ce cote
un redressement qui s avre
indispensable


DIRECTEUR : LUCIEN MONTHS


Prochairfe reorganisation du


department du commerce americain


Washington (AFP)
L'administration Carter a
proposed jeudi une grande re
organisation du Departe-
ment du Commerce; appe-
le a prendre en charge la
plupart des responsabilites
du commerce exterieur:
dont un grand nombre dt-
pendant r l'heure actuelle
du Departement du Tresor.
Le Ddpartement du Com-
merce dolt changer de
nom; devenant le D6parte-
ment du Commerce et des
Changes. La proposition
de l'Administration vise no
tamment t transfrerm au
Ddpartement du Commerce
la surveillance des mesu-
res de limitation des im-
portations; comme l'applica
tion des droits compensatoi
res ofu anti-Dumping qui re
event du Ddpartement du
Tresor.

M. Robert Strauss; repre
sentant special du predsi-
dent Carter pour les nego-
ciations commercials; a
pr6cisd c la preste que les
activities commercials agri-
coles seront maintenues
sous la responsabilitd du
Ddpartement de l'Agricultu
re.
Les changements proposes
par administration; dans
le but d'accroitre les expor
stations et de mieu)x contro-
ler application des lois
commerciales3 dolt 6tre en
core approuv6 par le Con-
gres.

Cette rdogahisation 4tait
attendue a. Washington, a-
vant m6me i'offre de demis
sion des membres du cabi-
net de M Carter. En effect


Mme Juanita Kreps; 1'ac-
tuelle titulaire du Departe-
ment: avait fait valoir qu'il
etait difficile de s'occuper
de commerce exterieur a-
lors que beaucoup de dispo-
sitifs lui echappaient.
MME PATRICIA HARRIS
Washington (AFP)
Mme Patricia Harris;
nommd jeudi par le presi-
dent Carter Seeretaire a la
Sante; a I'Education et a
I'Assistance Sociale; est la
premiere femme de race
noire accdant aux Etats
Unis a de si hautes respon
sabilitds gouvernimentales.
Ancien proeesseur de
Droit a 1'Universitd Howard;
Ambassadeur des Etats U-
nis au Luxembourg en
19 5; dl6dgude amdricaine
Sl'A ONU; Avocate; Mme Pa
tricia Harris fut aussi une



Coin du J

Plus rapid

Le Pawlonlii

Il y a de cola quelques
annees, le Coin du Jardi -
nier pr6sentait a ses lee -
turs un arbre encore incoar
nu dans nos milieux : lit
NEEM, imported d AfriqTic,.
Depuis. le Neem sest large
ment repandu I1 ombre d,-(j,a
les abords de nos routes
principals. il est exploit
dans nos projects de rfitoi
segment, il pousse parltut
of il taut de la..verduri et
de la fraicheur, A co'utte
dchdance' '

La croissansce rapldit du
NEEM, sa tolerance iux
sols usds et ingrats. e ipli


active militant dans la uit
te pour les droits civiques
dans les annees soixante et
une politicienne don't 1'habi
lete est ventee au sein du
part democrat
INe dans l'Illinois il y a
55 ans; Mme Harris est aus
si connue pour son franc-
pairler et son sens de I'hu-
mour.
Feministe con''aincue; el
If nourrit le discret espoir
d' tre la premiere femme
nommne a la Cour Supre-
ine des Etats Ur-is.
x x x x
:E'TATS UNIS :
NOMINATION
]DE M MILLER
Washington (AFPt
Le President Carter a
j.omm6 jeudi M. William

(Voir suite page 2)



Ifardinier

qjue le Neem :

g Tomentosa

quent volontiers la gran-
de popularity quil con -
nait chez nous. Pour ceE
memes capacities d adapta-
tion a tous les sols et sul
tout pour le rytbme de
son ddvalopnement, ur
autre arbre, originaire' d
Japon : le Pawlonia To -
mentosa merite Ibien, lul
aussi. de retenir l attend -
tion
t11 vient a peine d tre ir
troduit en Haiti On peut le
voil4 Cabane Choucoine
A Pdtion Ville 11 a recere

(Voir suite p'age 8)


lePort-au-Prince, le 17 jull ADMINISTIRATEUR : Mine. Max CIHAUVMl
let 1979,


ETATS UINIS: LE REMANIEMENT

DE ADMINISTRATION CARTER


L'Anniversaire i
de (Panoramai)
Panorama fete auJour4'hul
20 julllet ses 22 ans. ,Pa-
norama depuis sa fohda-
tion s'est taill6 une place
de premier plan da'n3 la
presse national. Ses dito- "
riaux blen pensds sui les
probl6mes de la collectlvl
t0, ses chroniques varies
sur les multiples aspects
de la vie haittenne, se(s pri
ses de position courtigeuses
sur tout ce qui intere:sse le
devenir de la comrmuinaut6
haitienne ont fait de ,Pa-

(Voir suite page 2)


)eme.

)-I 1

joint americano ,ovi6tique
de juillet 1975 et iucun vol
vers la Lune nest pr6vu.
La navette spatial,' ameri-
caine ne sera pas prete, au
mieux, avant l'etd prochain,
et 1'espace est so''vietique de
puis.
Mals 1'espace n-est pas li
mite a la iune. L'explora-
tion des planetes continue
avec des success americains
formidable. Venus, Mars,
Jupiter et ses Lunes, ne
sont plus settlement des
points brillanIs dans Ie'
ciel.
Des plans pcur exploiter
1'espace, le rendre -utile.,
sont faits pataut. ILa ro--
tine sinstalle, l'inferi.t
baisse. l'aventure cede la
place.



a lune fait




un moment .' in)h de sus-
pense.
<.Ces rusC I A l' s'est
pose> fu.it L It plu. iinm-
portants pro, inc., ce jour-
la; de 1avis de Netl A Arms
trongt lhoiimr.e 'hiar';e tde
retr ismenslet a !ii Terre la
nouvelle aievn.due oiv,.c im-
patience: el !.on la u c'icra-
tion qu'il a late en posant
le pied sur la su!rf,ice de !a
Lune: cC'et, unt pelt, pa,.
pour un homme mnas u,
bond de g(ent pour 1'huma
nit.
,La plus intdressante par
tie et la. p us encouragean-
te du I0tl Apollo II: a ete
la descent' sur la Lune,:
a declared recemment le
professeur Amstrong lorse
d'une conference de press
donnee :a l'Universite de
Cincinnati (Ohio) oil il en-
scigne t'a ronautique.
,Ce n' tait pas une t ache
facile : s.e souvient-il. *Li s
vaisseaux spatiaux 61a2ici:
tris liairdemeni charges
(pour I'"poque i Le iinlmbi'
d'lnconn ties etait le plus i -
Icv6. No is potssiots 011IIs 'ci'
ses al.i limited L'enjeu et:,'t
Fires sti mulant d'lln piot rt
de vue inilivitluel. Les avia-
Ieitl' s an ien louijoiurs kt'.
(V()ir suite i)a e 2)


1 1 1- 1 -- 1 1. I I -. 1 -- -, - 7 7 - --' 7 - - -


L11--li -I .----~. .~ -L-I~_-l-_----Y~LII~


i






PAGE 2
SVENDREDI 26 JUTLLET 79


(suite i e In l re page)


ll no'l'i plInli 11 1iljolfter l\
i 1. t I lt 1w i 1 dI, la lorlne ,
n1 I t ( l l e ,; lll 1 e li ir



I I' <1 illy li 't l ll -i
e il' i lco it ll i t nv lert
r n!.,ii nl'l I" > l llsst r-Illh6 r ,,




i .i l a cl l -
A i in i n ci'll c1 ()1
v .' 'illN' Ji' In lt1


vice do Il culture haltlenne
etl, pour lilne social pls '11is
h, : ,iPalioraonlav peoti th're
l'r dili chioinllhi iparcorll' 1et
dei .s1 gr'lldl aludleuce 'dons
II Clte.


"I.e Notivellis;to partago
Il j)1llI i' seis nulls' et, con
lri'ti's die Pallornmn, do no110
Cfllitl'ore's Paul Blancllet et
,Jule 's BlIanclhet, do la -bril-
IanI'l, 6quipe cdIu Journal et
leiur ndresse sis sinct'es 6
lIcilatioins qu'accoimpaignent
:t'S voeux pour Ive ralyonne-
mIen, de plus en 1plus lar
0I' d,li vivant eat important,
ornane qu'cst

M g'asin Mon Reve


SChassures Ilaliiennes slides

Spoo fillt-es et garconnets

colors: blanc, noir Bottines pour

etnast de I an 5 ans

FIDtNST GAUTIER

37 E2E DES MIRACLES, 37

SPhone : 2-1155


(suite de lits re page))

nio bonno apptocho ot at-
torrlr on douceTir. ajoutc-
t-11.

Chacun des mannbres du
prygramme spacial dos Etats
Unts se prdoccupatht avant
tout ce jour-lh d( voir les
astronauts desceodre sains
et saufs a la surface de la
lune. Nul sur Torre ou sur
la Luhe' ne pouvaltb tre
certain que les indications
du radar qui suivit le vol b
partir de la Terre talent
absolument exacLes.
.Les risques de petites er
reurs Ataient assez impor-
tantsa dans les regions oua
le radar ne apouvait rien
detecter avant qu'll soit
trop tard pour proceder a
des rectifications> indique
Armstrong. 4 ,i
L'alarme sonnait dans le
module lunaire; l'Aigle si-
gnalait qu'll n'y avait pres-
que plus de carburant. Des
mnots myst6rieux 6taient e-
changes entire les astronaut
tes et les controllers du
vol; entire la Terre et la
Lune. Mais les hommes, y
parvinrent


Plus tard; aprds avoir re
votu leur comnblialson 'spa-
llae; Armstron'g ot le pilo-
to do l'Algle; E.IdIn E.
(Bruzz) Aldrlp Jr; mnfront
le ploed sur la Lune. its 're
cuelllirent des (clhrtilllons
de roc dont on n dcquverL
par la suite qu ils analelnt
6t6 forms 11 y a environ 3';
6 millard d'ann6es. Ils mi-
rent 6galement sur pled
des exp6rlence, scientifl-
ques et regarddrent vers la



Frochaine
reoraniisalion

Department du...
(suite de la lire page)

Miller Secr6talre au Trdsor
en replacement de M. Mi
chael Blumenthal don't l'of
fre de admission a 6t6 ac-
cept6e; a annonc6 le porte
parole de la Maison Blan-
che; M Jody Powell.

M Miller est actuelle-
ment pr6s'dent du Conseil
de la (FED,>; la reserve
fed6rale. M Blunienthal;qui
avait ete plusieurs fois
en disaccord avec les con-
seillers de M. Carter; est
la second personnalit6 gou
vernementale de haut rang;
apres M. Joseph Califano;
l'mogee par M Carter dans
la journey.

M Miller monstration A la reserve
federal de sa politique 6co
nomique et a lutt6 centre
l'inflat'ons, a declare Carter
par l'interm6diaire de son
porte-parole.

Le chef de 1'Executif a e-
galement annonc6 jeudi le
prochain rempla'ement de
M Griffin Bell- qui souhai-
tait quitter ses functions
de Ministre de la Justice.
La composition complete
du nouveau cabinet sera
connue avant ven d r e
di soir; a precise M Po-
well La -'.! .ii .:I de
]a Maison Blanche ne sera
elle announce qu'au course
de la sernaine prochaind.


N VEUXAUSSI


Terro qui leur apparut csi
petite qu'on pouvalt la ca-
cher avyo Ie pouce.

,Les doux hommes qui ont
march sur Ia Line co
Jour-la ont send ensemble
QUo Ian 'erre: et la vie ellu
m6me; talent stres fragi-
les" se souvlent Armstrong.
oDe cette position et de cet
te perspective; on ne peut
pas s'empecher d'etre im-
pressionn6 par les petites
dimensions de la Terre';
note-t-1l.


Les generations futures con
sidereront-elles le premier
atterrissage sur la Lune
come 1'6ldment. le plus im
portant' de l'ensemble du
programme Apollo?

Je ne peux pas rfpon-
dre a cette questions; ddcla
re-t-il. all m'est difficile
de me mettre A la place
des autres et de savoir ce
qu'lls pourraient penser A6
l'avenirs.

Armstrong se souvient du
moment ou Apollo VIII a
gravltd derriere la Lune;
par rapport A la Terre:
sans contact avec les si-
gnaux radLophoniques de la
Terre.

que i'homme coupait les
liens de gravity avec la Ter
re. Il pouvalt ne pas reve-
nir a la Terre La r6ussite a
ete un grand exploit >>; de
clare-t-il.

dloignerons dans l'avenir;
nous trouverons peut-Atre;
dans le passe: d'autres cho
ses que nous jugerons plus
importantes. L'histoire le dl
ras>

Armstrong pense que les
aspects nationalistes, d'A-
pollo II qui subsistent dis-
naraitront bientot; me cela se doits>.

II me semble que les ac-
tivit6s spatiales font inevi-
tablemnent parties des pro-
ares de i'humanitA pour Ie
rest de son existence>> de-,
clare-t-il. De .nombreuses ,.
nations ont A present 'des
satellites sans Aquipage sur
orbite et d'autres enver-
ront proballement des hom
mes dans l'espace; comme
'ont fait I'Union Sovieti-
que et les Etats Unis: ex-
plique-t-il.

aParmi les desseins les
plus nobhes de 1'humanite fi
gurent I'amdlioration de l'es
prit et du corps de I'hom-
me; la comprehension de
l'univers qui nous entoure
et la provision de notre des
tin6e. Je suis persuade uone
nos efforts dans l'6space
sont tout A fait compatibles
avec ces objectifs.

Armstrong espdre que los
Etats Unis commenceront
bientot A envisager une< tion spatiale permanent
habit6e sur orbite terres-
tre>. Ce type de program-
me ferait naturellement suil
te; selon lui; A la navette
spatiale don't le premier vol
est a present prdvu en juin
ou juillet 1980.

Une tell station spatial
pdurrait servir de station
de sauvetage pour les vals-
seaux spatiaux en perdi-
tign; de lieu de fabrica-
tion de products; tels que
des mddicaments; de nou-
veau lieu de captage de I'd-
nargie solaire et d'atelier
de reparation et d'entre-
tien de satellites; indique-
t-il.
lArmstrone declare que la
chute de Skvlab iest un
probltme que nous aurions
urobablement pu rdsoudre
si nous av'ons eu; .ces trols
dernidres annoes; un pro-
eoamme spatial avec equi
pages. Grace A des vdhlcu-
les operationnels; nous al-
ripns Atd & mnme de,'nain
tehir le Skylab dans 1'espa-
ce ou de le fair de"cendrp
A 1'endroit choisi par nous>.

Les Etats Untis n'ont pas
eu de programme spatial
avec gquipage deDuis le' ren
dez-vous spatial de juillet
1975 entire 1'engl n amtri
cain Apollo et le Soyouz so
vi6tique Ndanmoins au
course des dix dernidres
anndies cinq ddbarquements
d'hommes sur la lune ont
lait suit? auon program
Apoll0 II; on a assls-
tn au sauvetage et sau fon
dlonnement ull6rieuir df
Skylab et a la mission A-
pollo-Soyouz.


GNos connatasances sur
les plan6leo volsines de Ie'
notre onL augmerit6 s-ilsl-
blement pendaht' la dern16-
re partle d6 la Jdcennte; y
coimprls certalnes realisa-
Lions 6tonnantes don't lai
plus remarquable eSt le r6
cent survol de Jupiters d6-
clare Armstrong.

Armstrong; qui est n6
dans une ferme; vit A prO-
sent dans une autre ferme
situee a Lebanon (Ohio).

ralt 04 1emenit laire' plalsl'r
A ma famille; et'que 'c,.j
repr6senteralt une bonne ex
pdrience pour mes fils pen
dant leur enfances declare
t-il.

Armstrong ne s'est pas en-
nuyd depuls son retour de
la Lune; a' I'Age de 38 ans.
ticiper A des choses intdreo'
santes A l'universits; indl-
que-t-il. les gens curieux; les choses
intdressantes ne manquent
pas>.

Mais 11 retourneralt A la
Lune; si on le lui deman-
dait; ou s'il pouvait le fai-
re en achetant un billet.
cJ'essalerais par tous les
moyenss; declare-t-il.

Armstrong pense que de
nombreuses personnel pour
ront un jour ltiliser cette
breche; peut-etre par le
biais d'une entreprise spa-
tiale priv6e.

sable a la longue. Je ne
vois pas pourquoi nous ne
pourrions pas y parvenir;

Selon lui; c'est la rentabili
te qui en d6cidera; en fin
de compete.

vernement et nous; le peun
pie americain; avons fait
ensemble des choses qui no
semblaient pas rentables
Mais des qu'elles ont com-
mence A d tre rentables;
nous les avons retirees du
domain public pour les
la libre entreprise privde.
Ce nest pas une mauvaise
chose>>.

Armstrong se joindra af
ses deux colliguces Buzz
Aldrin; consultant A Los Al
geles; et Michael Collins;
actuellement sous-secretaire
de la Smithsonian Institu-
tion a l'occaslon des cord
monies qui doivent se de-
rnuler le 20 juillet prochain
a Washington: D.C pour
commemorer le dixi6me an
niversaire diu premier de-
barquement sur la Lune.


grf eW ow.


Le premier homMne svr la lune fait le bilan


des dix annees ecoules


"I MAlts ALU 19 AVRIL
(BELIR) .'
Le, conselliers vous lais-
E:ni indec s ain sulet 4des
prolets de creation. Le vb-
yage n'apporte pas les' r6-
sultats espfrts Attention
aux me'ang,-s et A, la decep
tion !

20 AVRIL .tir o MAI
'(TAUREAU)
Une attitude- n6gligente
vous reridrhit vulnerable
aux machinat'oi.s du pro-
chain. Soyez prudent. dans
les questions tinancieres.
L"mprdcision de quelqu'un
vous irritera.

21 MAI AU 20 JUIN
(GEMEAt-.-,
Attention A ceux qui ne
vous suivert pas. Leurs ex-
cuses diss mu'eront la veri
te. Evitez la negligence
dans les depenses.

21 JUIN AU 22 JUILLET
(CANCER )
Attention A l'.exces de plai
sirs. Pousse par :e des r
d'heureo agreab''-s, vous pou
vez aboutir A une situation
compromettante. Ne vous
fiez pas a vote intu tion.

23 JUILLET -U 22 AOUT
( LION -

Vie social s6dlisante mais
prenez garme aeux qui u-
tiliseraient leur prochain
pour leurs bilas per onne's.
La deception se cache par-
mi des fleurs ec'atantes.

23 AOUT WU 22 SEPT
( VIERGE )
Un leger desagrement pos
s.ble avec un am'. Un mem
bre de la fan:ule pose .ur
vous par ses e'xigences on
son comporteraent Qu'il ne
se serve pas de vous !

23 SEPT AU 22 OCTOBRE
( BALANCES )
Ne soyez pas cntraine
dans ce qui est contra:re a
vos intdrats. Attention a. vo
tre horaire si vons voyage.
Un mauvais ju.gement est
poss ble.

M3 OCTOBRE AU 21 NOV
( SCORPION )
Si quciqu'un hdsite, vous


n'acc616rreez pus les ch 'eh
liar vos xklIri'lces, surtout
en matlere d'Argent. Surpre
nantri .nouvIe'les revues de
1pin.

22 NOV AU 21 DEC
( SAGITAIRE )
Depenses iil.cnour- .. Un
partenaire on un proche est
secret ou a un comporte-
ment trompeur. Ne prenez
r en nour acquis.

22 DEC AU 13) JANVIER
( CAPRICORNE )
Un ami heurte les senti-
ments d'un p iche. Ceux
qui sont au loin sont eve-
sifs ou se servent d'un dou
bil langage.


20 JANVIER AU 13 FEVRIER
( VERSEAU )
II sera dif'c.'e de se con.
ceaurer sur des entreprises
professionnelles et lat ten-
dance est Ad llher trcp loin
dans les plaisirs. Socale-
ment. les choses ne sont
pas ct qu'e'ls paraissent.

19 FEV AU 20 MARS
POISSONS)
Demar.des contradictoires
causant I'echc. d'un vrojet
domustique. Un comporte-
ment soupQoineux gate un
peu !e iois'r que vous pour
riez avoir.
SI VOUS .TES NE
AUJOURD HUI

Vous av.:z ie don de l'ex
pres ion acrite et parlee.
Vous avoz un ocn part cu-
'ier puuI lc'Cmit re ef pour-
riez reuo sr au;si comme ac
teur. mnuis.cien. Confer'llncer,
di as.nateur cu t our11liste.
Plu, indepe:.dant que le na
t'f typique dou Cancer, votre
plus grand success v'ent
quan's vous agissez par vous
mmea. Dans les affaires,
vous reussiricz dans la ban
que, :a puiliciLe, les rela-
tions publ quPs et 1 edition.
Le droit. l'industrie. l'archi-
tecture. l'ensc-pnement, sont
d'autres chmrnps d'action
qui vous attLreiont quoique
votre plus grande chance
de rucsite a' dons les
arts. Evitez d'cparpiller vos
forces, d'etre tiivole et can
cancer.


MESSIEURS,


8 AIMEZ VOTRE FEMME !

PROTEGE LA FAITES LA

PLANIFICATION FAMILIAL I

Yc

-~


LTAnniversaire de (,PANORAMA,,


V TEH QROSCOP
T r Franees Drake


SAMEDI 21 JITILLET 1979


BLOCS E[.F.'


ET$ SRAYMOND FLAMBERT

Materiaux de Construction.


I










VENDREDI 20 JUILLET 79


60000000


d' Americains


referent Colgate!


PO-h ULt:RV I UO Ut;JIP I UWPLH AJMIQVL


P'ir Boni de IORHOUT
STRASBOURG, (AFP)
ULne nouv1lte (.tape de
1.i construction Europeen-
lit vient d -tre franchise a
ve la session L,stioriqu?,
di pio ier parlcment eu
rnitti a hlu i ui itllirage uni
vrrsel direct qui s est te-
lilte a Strasboulrg du 17 au
20 Juillet
410) Deputes. i(prsen -
t,iit 183 minillions d elec -
leiors des neuf pays de la
CEE. ont ete unpeles pen-
dai.it quatre jourrs a imeLtre
ell ;i iac les structi'ces de
cette nouvell" Assemblee,
l'to l de la I1. -ii rii que
lit confere lel Luffrage uni
v vr.se1I
L: -Premier Pr6sident dut
piarlement des neuf, Ma
(ldm Simone Veil, ancient
Ministre de la Sante du
Goiuvernument Ii ancais, a
d cnible fixe les tdirhes de
1 Asc-einble (qui sont cel-
les d un control61e Demo
cratiqu'- des ictivites de
la CEE Madame Veil a sou
ligne : > La voix de notre
assenmblee n ortera dans
toutes. les instances de la
communaute et rotamment
au niveau le nluis elev de
la decision politique (Con
sell Europden,>,
Madame Veil ,. gale -
munt mis ',i aclt i le par
element contre 1 ecueil qui
coisisterait a se transfer
mer en un f.)ruim des divi
sions et. des rivalites, Sur
ce point, il aemble quelle
n alt oguere ,-e suivie, les
trivaux de la premiere ses
sioi avant Ite surtout ca-
ractcriscs par inc grande
ionuasion ci t das batailles
de piocsdure
Certain tarlementaires
it groiupes Ininoritaire
oit praitiquc, :.)Inme 1 a sou
Il a' Madam, Vil, unlle
tact(ii.< d d 'obi'-ruction sys-
ilmat liique.. i:sat ainsi que
Ic rtidical Italitn, Mon -
,-'tr Mar(io :'annlella, a
|is'-'s tit it t- til'ie!1 d- la
IIII, (ld J-'iudi a V iendredi
]i-:-, IP iiii- lii. a pre0sent-t
I e( i-s-r k d. ll nt ilt di Jteu
da Velndr(ii ,Ia:i maiiins de
1l')) liiic duci ,it, [Ous en
lla lit ii, iiVt i~t10 1) iiide di-
vii r' iinmi'dlat.
:ii (1 q(iii 'oiilrn ii l aisd '
;Iix rfelilgles id lldochine,
|it a iconsiNtH(i"i lt ipreamierg
( (l t' dh |)o llw Irll, eji ':jt ng ,
r- lits litarltn-misaires eu -
ros iis tl) du -cr ial., all
mnnicL ofl sovre la con


ference de Gentive sur lea
refugies Indoch;nois, 1 en-
voi immddiat et coordon-
nd do navires de trans -
port don'tt an affrete par
la CEE) pour recueillir ces
refugies En ou;re ils de -
mandlent 0lo'eiture de cell
tres de transit ct la fourni
ture de 8.000 tones de riz
et de 1 500 tonnes de lait e
crome Enfin, suns avaliser
la recommandalion de la
commission Europeenne de
suspendre provisoircment
1 aide alimentaire au Viet
nam. les parlementaires
semblent toutefois 1 avoir
implicitement appouvd
Enfin 1 Assemblee a a
adopted son ordre du jour
qis comporte Ij designa-
tion des commissions et
elle a renvoye a une corn
mission ad noc le soin de
regler le probolme de la
duree du mandlat de la pre
sidtnce L Assemblee se reu
nira a nouveau a Stras -
bourg en Sepctenbre


Messe de P
de Deuil
La famille Dorce
ses parents et ami
messe de requiem s
tee a la Chapel!e
Communale pour
de lFame du regret
ne Dorcean ,, le sa
Jui'let 1979 a 6 h
matin.
Cet avis tient lie
station.

xx xx

Messe de p
de Deuil
La famille Dever
chanter une Messe
quiem a la memoir
ne Deverson dece
juillet dernier en i'1
Christ-Roi de Bour
Lundi 23 Juillet a
martin.
Cet avis tient lie
station aux parents
de la regrettee dffu


e / x x x x x

.-- Deces de Mm
S\ Hermann Can

Nous avons appri,
finiment de peine,
/ nouvelle de la mo
--- dame Vve Hermani
ve nee Octavie Ber
/ cedee a Bookdale
York) le jeudi 1



LA VISION DE YOGA
VOUS TROUVEREZ DANS CE NUMERO

MA RENCONTRE AVEC LA MOMIE

LE SIGNE DU CANCER

LE SALUT AU SOLEIL

CONQIJERIR LA LUMIE.RE

LA CONCEPTION TRADITIONNELLE DU MA

LE SYSTEM RESPIRATOIRE EIT LE YOGA


BONNE LiECTURE A TOUS!


rise 1979 h minuit.
En cette penible circons-
tance nous prdsentons nos
*an avise sympathies a ses enfants :
is qu'une M. l'Ambassadeur Ernst R6
era chan my et Mme nue Marie An
de I'Asile dree Cantave et enfants, a
re M. le Dr. Marcelin Hill et
le repos Mme nfe Frida Cantave, a
te Arse- M. Michel Cantave, a Mai-
imedi 21 tre Antoine Dubreuil et Ma
eures du dame nee Marie Solange
Cantave, a ses soeurs, beaux
u d'invi- frfres et belles soeurs :
Mile Andrea Bernard, a M.
207 et Mme Ambroise Pierre-
Lys nee Leonie Bernard, h
M. Franck Bernard, l M. Eu
rise phares Cantave et enfants,
ri Mile Germaine Cantave, k
M. et Mine Chapusette et
Mine nee Raymonde Ed-
rson faith mond et enfants, M.Fritzner
de Re- Vieux et Mine ne Eva Ed-
e de An- mond et enfants, a M. GO-
dee le 7 rard EdThond et famille,
Eglise du au Rev. Pere Edner Edmond,
rdon le M uMme Marie-Therese Ed-
6h30 du mond, a M. Carlo Boissonie
re et Mme nee L6a Pierre-
u d'invi- Lys et enfants. a M. Abner
u de mvi- Pierre-Lys et famille, a M.
et amis Ldonie Voltaire et Mme nee
nte. Marlene Pierre-Lys et en-
fants, u M. Laveaud Narcis
se et Mine Maud Pierre-Lys.
Les funerailles de la re-
ie Vve grettde Mine Vve Hermann
Cantave nea Octavie Ber-
tave nard seront chantfes le sa
medi 21 juillet en 1'Eglise
s avec in Notre Dame du Rosaire de
la triste la Croix-des-Bouquets a 4
rt de Ma heures P.M.
n Canta- Le cadavre arrivera a 1'ae
rnard, de report FranQois Duvaliea le
(New- jeudi 19 juillet 1979 a 1 heu
2 juillet re P.M.
207
x x
Deces de Mme
S Nicole Marcel

Les Pompes Funebres Pa-
ret Pierre-Louis vous an-
noncent le deces de Mme
Nicole Marcel survenu mer-
N credit
k A ses enfants : Delcarme
Set Wilkens Marcel; a son
pore Ernest Marcel; k ses
freres et soeurs: Eddy; Ro-
land: Pierre-Daniel; Mireil
S le et Monique Marcel; a ses
L oncles et tantes; cousins et
NTRA coLsines Aux families Mar-
cel; Alexis; Joseph;Aupont;
Leon Nous adressons nos
I vives sympathies
Les obseques seront chan
Stees dlemain samedl b 4h
SPM en la Basilique Notre
Dame
SCOao& Le convoy partira du sa-
lon fundraire de 1'entrepri-
se a la Rue du Centre
S 207
x Cx
Avis de Divorce
Conformemnet h 1'article
10 du Decret du 6 Juin
1968, 1'Officier de l'Etat Ci
vil de la Commune de Pe-
tion Ville a transcrit sur
les registres a ce destines le
dispositifs du jugement du
Tribunal Civil de Port-au-
Prince en date du 30 Mars
1979 admettant et pronon-
S ant le divorce .des epoux E
/ douard Jacques, la femme
i ne Luc'enne Lira.
Port-au-Prince le 20 Juillet
1979.


M. VILAIRE, Av.
207

Elections dans
trois ans
(Suite de la i-re page )
yen, a d'autre part announce
la constitution d'un gres> de 24 membres, corn
pregnant s x sandinistes, six
membres du aFront Patrio-
tique NationaNl six du
(FAO) et sax dr Mouve-
ment d'Unite Populaires>.
Les deux tiers de ce gres> appartiendront au
< pliquo S la press.
M. Kuh! a confirm que
Managua 6ta;t prSt a eta-
blIr des relations avec stous
les pays respectueux de no
tre inddpendances ajoutant
en r6ponse a une question,
que cela tait egalement
vrai dans le cs., du Chill.
Parmi les ptincipes d'ac-
tion de son Gouvernement,
M. Kuhl a cited sle respect
de la propr':ti priv6e mais
la natiohalisation des blens
de la famille Somoza, la
spunitions des ennem's du
people et la' mise en place
de reiormes agraire et lisca
le.


(suite de la lmre page)
gis-a-vis des pays d6velop-
pes qui, trop preoccupes de
leurs seuls intdrfts, n'ont
pas pensd a les supprimer
carriment pour permettre,
comme la suggdrd le beau
geste danois, que les dcono
mies sous-developpfes re-
prennent, un peu de souf-
fle et repartent sur une ba
se nouvelle et plus favo-
rable A 1'ordre internatio-
nal souhaite.

Ce qui est plus important
a remarquer, c'est qu'a 1'heu
re du transfer des techno
logies au profit du deve-
loppement r6el du Tiers-
Monde ce sont les pays scan
dinaves qui offrent, semble-
t-il les meilleurs appro-
ches. Beaucoup de pays d'A
frique recherchent avec in-
sistance 1'aide des pays scan
dinaves et plus particulie-
rement du Danemark qui
fait montre, dans ce domain
ne d'un esprit positif don't
on trouve d'ailleurs le re-
flet dans maintes theories
6conomiques ou Sducatives
venues de la Scandinave.


Personnellement, je suis res
t6 tes attentif aux vues du
celebre economiste M. Gun-
nar Myrdal qui consider
qu'il est primordial de po-
ser le problime des econo-
mies en function de leur
unite de fagon a retrouver
a l'int6rieur de cette unite
et au delay de son fraction
nement' indispensable a 1'e
panouissement des collecti-
vites intra-etatiques, une
plus equitable redistribu-
tion des- richesses au profit-
du plus grand nombre.

Selon le ne des Etats ACP -- CEE
(1), malgre la faiblesse des
investissements du Dane-
mark dans les pays en dd-


veloppement, cette nation
constitute un module pour
le Tiers-Monde au point de
vue industrial aussi bien
qu'agricole. Avec une popu-
lation de 5 millions d'ha-
bitants et un territoire de
43.000 kms2, le Danemark a
travallid S devenir < hautement industrialist, a-
vec l'un des niveaux de vie
les plus 6lev6s du monde
et un system social trds
egalitaires.

En matiere industrielfe,
les dirigeants danois pen-
sent que la cooperation ne
doit pas se reduire unique-
ment a une question de
transfer de capitaux. < rait plus profitable et plus
rentable pour les pays en
dfveloppement ainsi que
pour les pays industriali-
ses d'accompagner les flux
financiers par un important
transfer technologique a-
dapte et en association avec
les industries locauxa.
Pour y arriver, il faudrait
aune participation active
dans la construction et le
management des entrepri-
ses. Car il ne servirait h
rien d'installer des indus-
tries qui ne rfpondent pas
avant tout a la demand in
tfrieure avant de se trou-
ver vers 1'exportation>. De
plus, la cooperation danoi-
se s'oriente vers la vente
de brevets qui permet aux
industries du Tiers-Monde
de se ddvelopper en fabri-
quant et en smaitrisant en
meme temps la technique.


Dans le domain agricole,
-par centre, le Danemark,
a travers ses grandes fir-
mes, encourage les pays en
vole de d6velonpement a ac
qudrir les methods qui per
mettent de produire les ma
tires premier"s. Par exem-
ple, en ce qui concern la


bilre, les Danois proposent
la technique de production,
sur place, du houblon et
du malt. Ils offrent gale
ment edes connaissances
techniques et des machines
pour la production sucrie-
re, 1'ilevage du bftail, la
production et le traitement
des semences ainsi que pour
l'industrie laitiere Marcel
Pagni, Le Courrier, P. 15
No. 45).

Au point de vue scienti-
fique, le Danemark met a
la disposition des cadres et
des chercheurs du Tiers-
Monde un important Cen-
tre pour le Developpement
Industries. 400 millions de
couronnes danoises (une
couronne gale 8 gdes. en-
viron) -, soit 0.57% du
PNB, le plus fort pourc-n
tlae anrs la Suide l0 02.', ).
et la Hollande (0.721 -
constituent le montant de
1'aide prdvue pour le Tiers-
Monde. De plus, rapport
M. M. Pagni, les Brasseries
Carlsberg Tuborg dispo-
sent d'un important centre
de recherche scientifique
qui a permis de mettre sur
pied des mdthodes de fabri
cation de certain products


granules ou de certaines
enzymes utilisables dans le
domain medical et qui se-
raient d'un grand intfret
pour les pays en develop-
pement)>.
Le sejour de 1'actuelle
Mission Danoise Haiti
peut etre mise a contribu-
tion par le Gouvernement
Haitien pour clever a un
degree plus haut que aide
alimentaire notre niveau de
cooperation avec le Dane-
mark qui depuis quelque
temps ddjh nous fournit
tant de voitures de la mar
que Volvo, sans parler de
bien d'autres products bien
prises des consommateurs
haitiens capable. Et il va
sans dire que c'est le pro
grns general d'Haiti que se
ressentira des effects de la
cooperation danoise si elio
(est sollicitie et amplifiec
dans le ssn s nupe nous avons
voulu signaler a 1'at'en-
tion des responsables hai-
tiens.

aI Cn inuat-l r.-
peenne Afrique, C-nr'ibcs,
Pacifique.

Toussain, DESIrtOT-:"S


HAYTIAN AMERICA17 SUS2AR"

COMPANY S. A,

SUCREE MI RAFFINE
PORT AU PRINCF, Hi'ITI

USINE HASCO
SOCIETY ANONYME HAITIENNE


(Planteuars et Fabricants

7/// //


~I


N iN/ILIT I f


Assemblee europeenne : Bilan

de la premiere Session


CARNET SOCIAL


Profitons de la Mission Danloise


Jeunes de partout



Pensez "a votre avenir



LE CENTRE D'ETUDES




COMMERCIALS


VOUS AIDE A FAIRE CE CHOIX EN ORGANISANT A VOTRE INTENTION


UN COURSE COMPLETE DE COMPTABILITE


Pour plus de details visitez nous



au 24, 3eme. rue du travail





DEBUT DES COURSE;



19 JUILLET 1979



LES 20 PREMIERS INSCRITS BENEFICIERONT DUNE BOURSE


D'ANGLAIS ET D'ESPAGNOL




CENTRE D'ETUDES COMMERCIALS


3eme. rue du travail No. 24


Local English School.


- - - - - ---- - - - - - - - - - - - - -


- - - - - - - - -- --


PACIE 3.


VENDREDI 20 JUILLET 79


Ir&.


\%7/2~p~/% ---- ------""''"U'"~'"CX*;r/~P//~VCC~tAr///


.q,-,,4,,,,,-,,w-,,w-rzrry -;/


a-







PAGE 4


VENDREDI 20 JUILLET 79


-~~~ - - - - 1i



I

SMichele Scotch Club



t DIMANCHE SOIR

SUNDAY BARBECUE





AVEC




SSCORPIO

De 7 h a Minuit :




Le Happy End de la semaine apres



la mer, la montagne ou le cinema !



Le tiket d'entree donne droit a un diner B.B.Q. au choix : Brochette

de Filet Poulet Brochette d aqneau Tbone Steak Cabrit sar le GriO


ENTREE $ 5.00


Sans Barbecue $ 2.00


Au Lambi





Night Club |

S SAMEDI 21 JUILLET

A PARTIR DE 3 JI. P.M. COCKTAIL EXPRESS AVEC
1). P. EXPRESS' $ 1.00


SAMEDI 21


JUILLET (SOIR)


SOIREE MERVEILLEUSE AVEC SIIOOGAR COM-
BO LA FOLIE DU JOUR Adm. $ 2.0 S
DISTRIBUTION DE CADEAUX SOUVENIRS OF-
FERTS PAR VERSAILLES BIGIO FRERES LE No.
1 A P-AU-P.

DIMANCHE 22 JUILLET

DES 10 II. A.M. COCKTAIL DOMINICAL AVEC EN
PREMIERE PARTICI (I)DYNAMITE ET COMBO DE
X DODOF ET VERIS 3 II. P.M. AMBASSADEURS $ 1.00


DIIANCHE (SOIR)
((BOOM SOIREE ) AVEC TABOU COMBO, PATRON-
NEE PAR VERSAILLES BIGIO FRERES Adm. $ 5.00

x x x x


Lund' 23 Juillet

SHOOGAR COMBO ET TOTO $ 1.00


Mardi 24 Juillet

TABOU COMBO $ 4.00 ORCIIESTRE INVITE
SHOOGAR COMBO

x x x x

PAR AILLEURS, LA VEDETTE INTERNATIONAL
CLAUDE VALADE DONNERA UNE SOIREE DE
GALA AU LAMBI AVANT SON DEPART. PRIERE
DE SURVEILLER NOS ANNONCES.


q --










I


Mise en garde

des Etats Unis

aux navires transitant


(suite de la l1re page)
terrorist dans le Detroit
d Hormuz
11 est vrai que Cheikk Za
k i Yamani, le Ministre
Saoudien du Pftrole, avait
le premier 11 y a vingt
jours. averti 1 Occident de
la possibility d une tell
action, mais non dans un
avenir immidiit et Eo!ule-
ment si les pals Occiden-
taux refusaient de faire
pression sur les Etats-Unis
pour les inciter A risoudre
favorablement le probli
me palestinien
Les pays du Golfe sou -
cieux de proteger leurs in
tinrts, ont ini,'i dune part,
les palestiniens a la pa -
tience, et, d aiire part. ont
press les pays Europeens
d user de leur influence
po, r amener ies Etats Unis
et Israel a composition
Dans un tel contextt, les
dirigeants palestiniens, es
timent les observateurs,
sont trop avisis pour se
lancer dans line venture
qui serait pour le molns
premature et en tous cas
prdjudiciable, a un moment
oft la no, connait un regain d in
tlrit en Europe not-in.ment
aupris des pays cormme la
France ou 1 Allemagne 1'e
derale
Les dirigeants palesti -
niens semblent d ailleurs
avoir parfaitement corn -
pris la situation comme en
t6moignent leirs plus ri-
centes prises de position
Dans des declarations a
des journaux Arabes ils ont
affirm qu ils geaient pas, pour le mo -
ment, une intervention
dans le Ditroit d Hormuz
Rien n exclut cependant
une action disespirie des
Palestinians en cas d check
des efforts visant A ame -
ner les pays Occidentaux a
favoriser un regleniclnt do
la question pa.estin ennil
Mais 11 ne semble pas nc'i
plus oue 1 heure en soit vs
nue
P ar ailleucs, i1 ne rv',
que pas de dirioeant.s Ara
bes pour penier que la d a


FRESH PICNIC


pour



VOTRE GRIOT PARTY


Un nouveau product Hampco


matisation du Diparte -
ment d Etat amnricain soit
voulue pour 16gitimer aux
yeux de leur propre opinion
publiquel, les measures niuli
taires envisag5es en vue de
proteger < le>)

Un journa- KowelUten,
.-Al Rai At A-NarTae"1tt"Cdess
races A paraitre le vendre
di, jour fcri dans les pays
Arabes, va plas loin encore
en 6mettant 1 hypothese
d une provocation ameri -
caine. Il met les palesti-
niens en garde centre toeu
te action dans le Detroit
d Hormuz, afin d eviter de
bomberr dans Ie pifge ten
du par les Etats-Unise'
Quoiqu il en soit, les for
ces ArmOrs lu Golfe sont
en eveil et bien pou nom-
breuses, sont en measure de
d6celr des preparatifs aus
si important que ceux n6
cessaires A unei operation
d une tell 1 nvergure, dans
le Detroit d lformuz
Environ deux Cent Mil-
le Palestiniens vivent dans
les tats entourant le Di
trolt, et, hormis 1 Ara-
bie Saoudite qui dispose d u
ne armes de 120 000 hom-
mes don't 60.000 deo metier
et d equipements militaires
adequats -, le Sultanat
d Oman et les Emirats Ara
bes Unis ne peuvent ali-
gner qu environ 90 000 hornm
mes et seraient contraints
de recourir a une aide mi
litaire 6trangire pour fai-
re face A toute aggression
iventuelle e terieure.

ONU:
Imtlantations
Acdcusations
Sovittiques
NATIONS UNIES (AFP)
Le Repr6sentant de 1'U-
nion Sovi6ttque, M. Mikhail
Kharlamnov, a accuse, jeudi,
les dirigeants isra6liens de
pratiquer cune politique de
colonisation et d'israrlisa-
t'on des terres arabes sal-
sies par Israel.,
Dans une intervention au
Conseil de Sdcurit sur la
question des implantations
isra'.lennes dans les terrl-
toires arabes occupls depuis
1967 y comprise Jerusalem
M. Kharlamov a rdltire la
position sovldtique en fa-
veur d'un solution' d'enserm
ble du problime du Moyen-
Orient qqui tienne compete
des Droits du peup'e pales
tinien, y compris le droitll
un Etat, et du drolt A l'ex's
tence et la s6curitl de
tous les Etats de la rgions
:termlrologie qui o applique
traditionnillement aussi a Is
rael).
Le d6lgu6 ovi.ttlique a,
cependant, appuy6 lattitu-
dd des repriSentaats arabes
qul. dans le course de ces d6
bats, ont demand une nou-
velle fols des sanctions oblt
gatolres du Consell de Sd-
curit- contre Israel.


AVIS DIVERS


A 1-' VIS
L Administration G6n6 -
rale des Contribumtons so
faith le devoir de rappeler
aux intdress6s eas termres
des av!s On date du 13 '6-
viler 1979 publi6s dans les
journatx de la Capitale
Ces Avis, 'elatifs aux Ha
bitalions ST MARTIN ET
DROUILLARO-), en cette
Ville,.sont lbeollls commeE
suit :r
A.- Ii est demanded aux
priori6talres et a tous les
ifitdess6s de (onrAiuilquer,
ditns A1' meilleur delai, a
la Division du Contentieux
de 1 Administration Gene
fale des Coflt'rbutions (fous
les titres. papiersr pieces et
documents ijuTlhi1an ieuts
droits sur une portioi d' ~
terre, situee dans la zone
ST MARTIN, en d tte Vii-
le. d6clarde f Utilit6 Publi '
que par Arr8t6 en date du
28 Fevrier 1978, Monite'di
No 19 du 15 Mars de 1 mg
me annee
Cette portion de terre de
la contenai ce de' 22 ha 78a
ou 1.7 Carea'tx 52 est bor-
nie au N6rd par 1Avenue
Francois Duvilier, au Slid
par 1 Avenue ST MARTIN.
a 1 Est par 1 ertrle princi
pale du Center d Apprentis
sage de ST MAlRTIN, Colo
nel ZAMOR, birit'ers 0 J
BRANDT. ptetendus pro -
priefaiies
Port-au-Prince, le 13 Fe-
vrier 1979
(Siger) Odo0iel FENESTOR
Av

Directeur G6neral
B- 11 est demand aux
propli'ataires et A tous les
intlresses de communique
dans le meilleur d6lai a
la Division Ju Content!eux
de 1 Administration Gene-
rale des Contributions.
tous les titres, papers, pie
ces documents justifiant
leurs droits sur une por-
tion de terre dependant de
1 Habitation aDROUIL -
LARD)) en cette Commune,
declaree dUIJtilite Publ! -
que par Arrete en date du'
28 Fevrier 1979, Moniteur
No 19 du 16 Mars de la m6
me annee

Cette portion de terre
d une contenanice de 9 ha
19a 1ca est borne au Nord
par un chemin public, an
Sud par Fritz Mews, pri-
tendu proprift:o.re, a 1 Est
par Fritz Mews. prefendu
piopriltaire, a 1 Ouest par
les rails de la PSC HASCO
Port-au-Prince, le 13 Fe -
vrier 1979
(Sign*) : Orionl1' FENES-
TOR, AMvotat
Directeur G6ndral
L Administration Gene -
rale des Contributions de -
mande aux retardataires de
bref delai leurs titres de
propriete, vu que les plans
et process verbaux d arpen-
tage ont etae dija transmis'
a 1 Organisme propose ih
la realisation des Program
mes ((Sites et Services de
Drouillard) et (Rtehabi -
litation de la /one de St
Martin
Faute par eux d obteqn -
e0rer au present Avis, il se
ra pris contre eux tells

mhesures que de droit, con
forltement aux dispositions
de la loi sur 1 expropria-
tion force
Port-au-Prince, le 18 Juil
let 1979
Odonel FENESTOR, Av
WDrecteur General

xx x x x

AVIS

L Administration GenfraleO
,des Contributions rappel -
le encore une foU. au Pu
blic en general et les pro
prietaires concerns, en
particulier que. par Arrete
Prlsidentiel Ju 29 Octobre
1968, public -au Moniteur
No 101 du 5 Ddcembre de
la mmthe annie, les habi-
tations ST MARTIN. CHAN
CERELLES, DBOUILLARD,
ARNOUS; BOISSONNIR -
RES de MORNAY. CAZEAU
et PREDAILLER en la Corn
mine de Port-au'-Prince
ont ltd recotinues d Utili-
te Publittie,
Rn consequence, dette Ad
minlsltratldi reprendrd sous
pei let opeatdbns d Arplh
tageen oivie de tendte dispo
nibles 50 hectares de terra
-a mettre h' ia disposition
do 1 OFFICE NATIONAL DU
LOGEMENT. charge de
1 xecuitioh du Projit CELLES ASSAINIES DE
DROUIlLARD5
il est demand aux pro
prietaires et A toUs les lII
tIressis de tronmainiquer
dans Is .meilleur delai "a
la Division du Conten -
tieux de 1 Admllnistration
Onldrale des Contrlbu -
lions, tous les titres, pa-


piers. pieces et documents
justiflant leurs droits sur
1 Habitatioh DROUIL -
LARD '"s
Odonel tNEBIgTOR, Av
Directeur 06ndral


Le Dtcanal de la Facultt
des Sciences avise les Int6-
resses que les Inscriptions
pour le contours d'entree se
front du 30 Julllet au 15
saoit 1979, de 8 heures A.M.
A 12 heures P.M, au local
de ia Facultd.
Le Decahat anronce par
allleurs l'ouverture pour le
mols d'octobre 1979 au sein
de la Facult cd'une divi-
sion sclentiflque s'adressant
I tous ceux qul sont Intd-
restes par 1'enselgnemefit
sup6rieur et la recherche
dans les disciplines suivan
tes: ,
Math6matiques Physi-
quie- mfinfie OPologle
- Bibr16le.
Pour ~oft fehseignement
compldmentaire, s'adresser
au Secretariat, de la acul
td ou t6ldphoner au : 2-134.
Pices A apporter A lins
criptlon :
1. Acte de Naissance ou
son extrait
2. Certificate de bonnes
vies et moeurs
3. Certificate de sant6
4. Autorisation des pa-
rents si 1'dtudiant est mi-
neur
5. Trois photos d'identit6
6. Carte d'identite.
7. Certifigat de fin d'6tu
des secondaire classiques
(26me parties) ou la fiche
d'inscription au baccalau-
rdat (2eme parties .
Le Dicanat rappelle qu(
l'inscrlption ne sera difiniti
ve que lorsque le candidate
aura pr sent son certificate
de fin d'tudes secondaires
(2eme parties .
Fritz PIERRE-LOUIS
207


AVIS
L Administration G6nera -
le des Contrioutions in-
forme le Public en g6nA
ral et tous- ccux que la
question intdresse en parti
culier. qu elle utit procd -
der dans le meilleur de-
lai a des operations d ar-
pentage au benefice de 1 OF
FICE NATIONAL DU LO-
GEMENT dans les en -
droits suivants *
1- DELMAS, gaqade SUD
(20 carreaux)
2- DELMAS, Lone Solis Sta
tion de PELIGRE (30 car
reaux)
3- FRAGNEAU. BONY on
BOIS LETAT (40 car -
reaux)
4- BON REPOS ou HATTE
LATAN (600 carreaux)
5- RIVIERE 'ROIDE (20
carreaux)
En consequence. cette Ad
ministration regrette de ne
pouvoir donner aucune sui
te aux demands d Affer-
mage de Terrains Doma -
niaux produites dans l2s
endroits ci-dessus 6nume-
res
Odonel FENES 'OR, Av
Directeur General

x x x x x


Vente de Biens de Mineurs


11 est portf6 la connals
sance de tous ceux qu'll ap
parttendra qu'en vertu d'un
jugement contradictoire -
ment rendu par le Tribunal
Civil de Port-au-Prince en
ses attributions civiles corn
pdtentes entire la dame Vve
Mora Moreau n6e Jacqueli-
ni Jn-Louis agissant, en sas
double quality de commune
en blens et de tutrice de
ses enfants mineurs, Rija-
ne, Doininique Mora, Junior
et Martine Mora Moreau et
d'urne part, Marie Carmnel
Moreau et d'autre part Pier
re Marie Moreau enfants
naturels reconnus de feu
Mora Moreau, sequel juge-
ment date du 18 juillet 1978
pass en force de chose sou.
verainement jiu'ge a ordon
n6 le partage des biens d6
pendant des communaute
et succession de
f e u M o r a Moreau
et de son spouse n6e Jac-
queline Jn-Louis; D'un se-
cond jugement du mime
Tribunal datA du 17 janvier,
entirlnant le rapport des
experts.
I1 sera pricldl le Vendre
di qui sera dix Aoft. mil
neuf cent soixante dix neuf,
dis neuf heures du martin,
en 'ltude et par le Minis
there de Me. Ernst Avin, No
taire de la residence de
Port-au-Prince Rue du Cen
ire ou Harmerton Killick
No. 122 a la vente au plus
offrant et dernier encheris
seur des immeubles sui-
vants dependants des suc-
cession et communauti de
feu Mora Moreau et de son
spouse n6e Jacqueline Jn-
Louis.

lo).- Une propritei sise A
Delmas 41-47, a la rue Der
rand de Baudiere mesurant
cinquante pleds de facade
a ses cotes Nord et Sud, sur
cent deux pieds trois poll-
ces de profondeur a ses c6
tbs Est-Ouest; borne au
Nord par la rue Ferrand de
Baudiire au Sud par Mme
Georgette Paul Fortune; a,
I'Est par Mme Marie Vieux
Chauvet; a 1'Ouest par MIle
Jeanind Angeluci.
Sur la mise a prix de six
mille dollars... $ 6.000 ou
tre les charges de 1'enchere.
2o.- Un iihiheuble fonds
et batisses, sis a Sans-Fil.
A la rue Barthelemy, borne
a l'Ouest par le Centre
d'Apprentissae; au Sud par
la rue Barthelemv; a 1'Est
par un autre voisin mesu-
rant treize metres de faca
de aux cotes Nord et Sud,
sur une profondeur de vingt
six metres aux cotls Est ct
Ouest.
Sur la mise a prix de
vingt cinco mille dollars...
$ 25.000.- outre les charges
de 1'enchere.-
3o.- Un immeuble fonds
et batisses, sis a la ruelle
Dufort, mesurant trente
pieds ou neuf metres qua-
torze de facade, autant asu
c6t6 oppose A I'Est sur une


1'enchere.-
5o.- Un autre terrain dU
sign au No. 122 mesurant
six cent quatre ilngt dix
mttres solxante deux et me
sure seize metres vingt cinq
de fagade sur la route J,
autant au cit6 oppose Est
sur une profondeur de qua
rante deux mitres cinquan-
te au No-d et au Sud; bor
n. au Nord par le No. 123.
au Sud 'par le No. .121, A
I'Est par le rest du terrain
A 1'Ouest par la route J,'
le tout Suivant-procds-ver
bal accompagn6 'de son
plan de Arnold Lionard as
sist6 de Biron Alphonse, en
d a t e du sept Sep -
tombre mil n e u f
cent soixante quatorze enre
gistri en transcrit.-
Sur la mise a prix de... $
5.000 outre les charges de
l'enc-h&re.-
60.- Un immeuble fonds et
batisses, entre court et jar
dins, sis a Delmas 31, rue
Elie Dubois, mesurant tren
te deux mitres cinquante
de facade au Sud et autant
au ct6t oppose Nord, sur
une profondeur de trente
mitres cinquante aux c6ti
Est et Ouest bornis au Sud
par la rue Elie Dubois, A
l'Est et A 1'Ouest divers voi
sins.

Sur la mise a prix de...
$ 125.000.- outre les char-
ges de 1'enchere.-
Aux requires, poursuites
et diligences de ; lo.- Le
sieur Mario Carmel Moreau,
proprietaire demeurant et
domicilil a Port-au-Prince
identified au No. 9648-B-S
avant pour avocat Me. An-
dre Brutus identify,. paten-
to et impose aux Nos. 68-D-
3129-J-21479-K. avec elec-
tion de domicile en son
cabinet sis au No. 134 de
la rue du Centre. 20.- Du
sieur Pierre Marie Mo'eau,
p-oprietaire demeurant et
domicilie a Port-au-Prince
actuellement en voyage a
N.,w-York. Etats-Unis d'A-
merinue avant pour avocat
Me. Seymour Lamothe iden
tifie, patented et imnose aux
Nos. 9879-B-97915-A-1645-C,
avec election He domicile
au cabinet du dit avocat sis
en cetto ville -
Contre la dame veuve Mo
ra Moreau nie Jacqueline
Jean-Iouis prisp en sa dou
ble quality de commune en
biens t. tutriie de ses en-
fants miners. pronriltaire,
demeurant et domicilid A
Port-a-u-Prince identified au
No.... avant pour avocat Me
Seymour Moyse, identifif et
patent impose au No... a-
vec election de domicile au
cabine1 du dit avocat sis en
cette ville.
Pour do olus amnles ren
seirnements ennsultez le
eahier des changes dtoosi
on l'A ude do Me. Frnst A-
vin oun dresserr aux avo-
cafs sonsslgii n s.
Port-nu-Prince, le 19 juil
let 1979.
Me Pvmronno T,AMOTT-TE


ADMINISTRATION p:'ofondeur de quatre Vinit Me AndrO RniUiUS
GENERALE DES dix pleds six pouces on tro'n x x x
CONTRIBUTIONs1 te 1t un mtres omuatre vinrt
CONTRI1UTdix neif centimitres au c )
AVIS te Nord et ouatre vinlt deux AVIS
L'Administration G6neira- pieds six nouces ou vinglt In dest port As la connais
le des Contributions rappl six metres soixanae dix neuf saner des Notairoes t Arpen
le au Public en general et centimetres au cote Sud tleurs commissioned s pour
A tous ceux que la que.;- bornd ao Nord par Aim v ei Juidicmel on pTribunal
tion intiresse; en partica- Jean Mary; ai Sd arle Civil du puJa blic en pagentieu
lier; qu'elle n'autorisera au surplus de la propriluN raler, qu dun public en gter-
cole affermage; aucone c's l'Est par le Dr. Tertilus Ni ral, qu'une portion de ter-
cun affermage; aucune ces eolaset p 1 ruest ar la re mesunt line superficie
slon de bail dans 1'aire ad- rue D ufort.- de Cinq Hectares situee sur
clare d'Utiliti Publique a Sur lia mise A prix de I'Habitation eLa Bonne Ter
St Martin particulicrement vingt cinq mille dollars... re- de la Section Rurale de
aux alentours du Centre $ 25.000.- outre les charges Thiotte en la commune de
d'Apprentissage de St Mar de 1'enchre.- Grand-Gosier appartenant
tin. sla dame veuve Raphael
iUne operation d'arpentage 4o.- Un terrain design Francois nie Ermanie Elie
Cadastral sera entreprise; au No. 121, dependa't de etconsorts, born par l'Etat
dans lC meilleur delai sur 'habitation Savanette a St. et occupie par des Tiers a
la base des anciennes pil- Martin a l intirieur dela au t ccaiarepad Tom n cer-
ces ditonoos par cello Ad- to route de Delmal. A tainl Grard Thomas.
ceministra dtenues par cette Adres- 1o'uest de l a route de P6- L'affaire itant pendant
ministration en ue de res- e ur par devant tui de droit, op
tituer h ce Centre d'Educa- tionville Frire, mesurant par deviant 001 do droll. op
titoel a c Centre dEdca- ix cent quatre vingt dix position est faite'contre tou
tion; la superficie cui mlui mtres carrns soixante deux te transaction relativement
a ee initialement octroyee. et accuse seize metres vingt A la sus-dite portion de ter
Odonel FENESTOR; Av. cinq de facade sur la route re. I.a JusTice repressive suit
Directeur Gnral J. autant au ct Nord et laffaire. ince, le 16 uil
Xxxxxx Sud borns.au Nord par le Port-au-Prince, le 16 juil
AVIS No. 123, a Sud par le No. le 1 e anhael FRA79.
La Secrltairerie dEtat du 120, l'Est par le terrain Mine Vve o bahael FRAN
Commerce et de 1Indus du terrain et a lOuest par COIS. Prnnr EtaiNLP.
trie informed le public en sla route J. M Poursu rin JEAN-LOUIS,
ginical at lea exports Sur la mise A orix de... Poursuivant.
general et les export $ 5 000 o charges de 217
teuis des products de 1 arti $ 51100 outr lecharges de217
sanat en particulier qu a ,_ _s___O__O____-_
partir de cette date, la di
lilviance du parmis dexpor
station est condltionn6e par
la communihicatlon preala- LAL F
ble des documents sul -
Patent mm al dex LA DIRECTION DU LAMBI VOUS ANNOUNCE
portion ddlivre par 1 Ad EGALEMENT L'A~RIVEE POLUR LA PREMIERE FOtS
mmlCntratlon Unerale dis EN HAITI I)U GRAND CAfANTEUR )OMINK( ,IN
Cont rbut ons a adrs- CU(O VALOYs EL BRUJOs ET jON TRIBU LE

ser au Secretaire d Eta MERCREDI 15' AOUT-EXCLUSIVITE LAMBI NIGHT IT
dans iaquel le on pricisera CLUB.
les details :elattifs A J ex
S- P s ds jour. st 1 ex CUGO V4LOY JOUERA 3 SOIREES AU LAMBI LE
poit'ateur est un "tranger MtRCREDI 15 AOUT LE VENDREDI 17 AOUT ET
Facture conmMrclale de LE SAMEDI 18 AOUTF PRIERE DE SURVEFLLER
1 expldltion en question NOS ANNONES.
Cdt avis vient corriger ce NOS ANNONCES.
lul du 13 Jtlillet 1979 et vi
se partlcull6rement les ex -LE RETOUR DiES SKAH-SHAIT EN 1HAITI EST
portations des products de POUA ifE 21 AO'IT OFFICIELLEMENT.
1 artisanat i
Guy BAUDUY
Secrdtaire dEtaf . B aiabade oga l


-~--- ---IT Il'~c--------- -~ ~_,,-,l~r~~:~ ---~~. -- ---.-~C'-~~1--i-?i~x~-~...~,,.-- II_.


_I_


____ __


L, ,.,


CdOIC001-ZADLK, Z


------ ---------rrrr~urr rra~


;aaaaaaccoaaaa MONOa


ca00or0


I


A.-







."VENDREDI 20 JUILLET 79


DANS NOS CINEMAS


IMPERIAL
,A:nr ldl 21 I liel, 1)75)

12 h i 1 I l' rTe
G 1i h h 1I lire-
Entroe (Ides ;i-0O

l.A (IANDEl MENACE
IMPKRIAl, II
, lurdl 20 illtit 1979ll)
12 h 2 h .1 hire?
,intr'-e (Gdes 5-00
; h 8 h 10 lire.
Intrioce Gdes -F-00
lI(55'MME dQUI
VFNAIT D AILLE'JRS

IMPERIAL III .

Samidi c 21I lillet 1979

12 i 2 h *I hres
Fnttrve Gdes 5-00
6 li 8 h 10 lhrs
I:ntrbee Gde ?-('I
1. SI'CRF
x x x x

CIHE OLYMPIA
Vendredi '121i 2h 4h
(;h:(l 8h30 G ;:50
l.:S NAUFRAGES. DE
LILE PERDUE
S:mndcli 12h 2h11 4h
6h;30 8h30 G 1 50O
QUI A TUE BRi'CE LEE

CINE LIDO
Vndriedi 12 h 2 hl 4 hrrs
rf', G de 1-'U,0
Entree Ode 1 ..,0
6 h 8 h 110Eneures
MADEMOISELLE
KUNG FU

Samedi 12 h 2 h 4 h
En!ree Gd )
(i h 8 h 10 hi'r"
Entree OciGd 2 06
LE FILS DU
KUNG FU

AUDBITORIU

Vendredi 7 !'res
SECTION CHOC
Entree Gdes 0 O
Sam7di 7 hros
LE RETOUR J ;U
DRAGON
Entree, Gdes 2-50
xx2x [
MAGIC CINE
Jeudi f6 h et 8 hres
ESTOUIFADE
A LA CARAIBME
Entree Gdes 1-00 et 5 00
VWtdrccli 6h 8h U 3:00 4 00
21 h=URES DE MUNICH -
S;iidcli 6h Ph i, 3;00 4;00
II\ FAILS DLU B1'SSU


CAPITOL
CAPITlL I

Saiimd'l 21 Jullot 1979
PIIIX UNIQjUE $ 1-0o0
12 hires, Mhres, 4 hres
I hli 8 lires I'0 tire.
LE RECIDIVISTE

CAPITOL II

Samidl 21 Tullet 1979
PRIX UNIQUE $ 1-00
12 bres, 2hres, 4 lires
6 h 8 lires 15 hres
LES 3
MOUSQUETAIRES
(3eme EPOQUE)
CAPITOL III

Sam?di 21 Julllet 1979
PlIX UNIQUE $ 1-00
1'2 h 1S 2 h 15 4 h 15
6 h 15 8 h 15 sO lires 15
L ARGENT DE LA VIEILLE

CAPITOL IV
Samdi 21 .Tuillet 1979
I'RIX UNIQUE $ 1-00
11 h 45 1 h 'I :' h 45
5 h 45 7 h 45 9 hres 45
TETE DE PONT POUR
8 IMPLACABLF.S
x x x x
REX THEATRE
Vndrcdi 12 I 4 3 8 10 hres
LES 3 MOUSQUETAIRES
lore epis)
Avant 5 hres
Entree Gdes 2-00
A Partir de 5 hres
Entree Gdd2s 3-00 et 5-00
Samedi 12 3 6 ct 9 hres
Avant 5 hres
Fritree Gd'o 2 00
A Partir de 5 nr s
Entree Gdes 2 00 et 5-00
SPARTAJUS
xxxx
ETOILE CiNE
Vcndr.di 6 h 3i0 et 8 h 30
LE FILS DU 1'.UNG-FU
Entree Gdes 1 -50 et 2-50
Samdi 6 h 30 et 8 h 30
LA SANCTION
Entree G 1-50 et 2 50

x x x x

PARAMOUNT

Vendredi 12 1 2 h 4 hr.s
Entree Gde -O,0
CHEN TSE LE
DRAGON NO R
6 a 3 h 10 Io s
Entree Gds 3-fi0

Samdcl 12 h 2 h 4 hres
Entree G 1-50
6 h 8 h 10 hres
Entrie Gdes 3 0i
LES COLTS DE LA
VIOLENCE


AUTOROUTE DE DELMAS TEL: 1-2180

TOUTE LA MUSIQUE HAITIENNE
TOUS LES SUCCESS LATINS
TOUS LES HITS AMERICAINS (DISCO-JAZZ

SUR DISQUES
OU ENREGISTRES POUR VOUS
SUR MINI-CASSETTE
SUR CARTOUCHE & TRACK
SUR BOBINE MAGNETIQUE
PAR UNE EQUIPE DE SPECIALISTS
EFFICACE GARANTI PAR UNE
HAUTE TECHNICITE
LUNDI A VENDREDI 11 : A.M. 5 : P.M.


CI1E TRIOMPHE
SALLE 1
UN SECOND SOIUFjtLE

Entree : $ 1.60 et 2.00
SALLE 2

VOYAGE AU BOUTr DE
L ENFER
aintr6e : $ 1.50 et 2.00
SALLE III
iMORTS SUSPECT' ES
Entrde : $ 200

SALLE IV

FLIC OU VOYOU
Entree : $ if.j



RANCHO CIMI
Vendredi
BUENO ET SON COMPLICE
Samedi
NICOLAS ET ALEXANDRA
X X X X

MAGIC CINE

Dimanche 5 h 7 h 9 hI
PIEGE POUR UN HOMME
SEUL
avec: SEAN CONNERY, COR
NELLA SHARP.
Un homme raffin6 et cul
tve6; un prince arabe on
mission special a l'organi
station des Nations Unies
pour plaider avecc la fou-
gue desirable la cause de
la paix menace. Cet hom-
me distingue, drape dans
toute sa dignity et sa sOrd
nitev ce diplomat placide
deviendra par le jeu infer-
nal des circonstances le ti-
gre en furie, un lion lach6
qui n'epargnera personnel.
II1 le fut, parce que la paix
est un mot qui eone les pro
fiteurs de guerre, les soc i
tls multi nationals qui fa-
briquent les engines de
mort. uIs ont decide de l'a-
battre, et le diplomat ris-
postera par des actions ex-
plosives. Reussira-t-il dans
sa pdrilleuse mission? Le
drame une charge de dyna
mite et le suspense sera foa
droyant. Scean CONNERY
se surpassera dans des
processes extraordinaire.
Un film qui vous fascinera
par de puissants traits oh
se mblent : action, intri-
gues. machinations clandes
tines et suspense grandiose.
Entrde G 5.00 et 6,00



PharmacFes
assurant ie service
cette nuit

PORT-AU-PRINCE

VENDREDI 20 JUILLET 79

LAVOISIER
Lalue
SERMA
DELMAS
POUR TOUS
Avw Fouchard


SAMI
SANT
Rue
DE L
Carre
DE I
Delm




VEND

DU S


Conference


NATIONS UmIE--
(GE 4EVE) (AFP)
Les Phillpff)1 s Cooht dig-
pos6es ncctUrillIlr S1ir iui
territoire un nouveau cen
tre d6i trinslt pour les rdl'u
gids ifiduohinols; a ani'.nnr6
vendiedi le Ministre philip
pin des Affairos EtaiadgT-
res; M. Carlos Romulo; de-
vant la Conf6rence d2 Gc-
ntve.
Ce centre; d'une capaci-
t6 de 50.000 personnel; se-
ra financed par les Nations
Unies. La capacity du. cen-.
tre de Tara sera par all-
leurs portde de 7.000 h 10
000 personnel; a pr6cis le
Minlstre.
Le Oouvernement Ouest-
allemand quant a lul va
fournir une aide suppl6men
taire de 7 millions de
marks (environ 14 millions
de dollars) aux rdfugids'; a
annoncd vendredi M. Gun-
ther Van Well; Chef de la
D616gation ouest-allemande
h la conference de Genove.
Cette some s'ajoutera
aux 20 millions de marks'
don't l'octroi doit encore 9-
tre approuv6 par le parle-
ment dans les prochains
mois; a-t-il ajoute. Ces me
sures porteront 1'assistance
fournie par la RFA ia 50 mil
lions de marks depuis 1975
don't 32 millions pour la
seule ann6e 1979; a procd-
sa M. Van Well

COREE :
La susJension
du retrait
ntmilitaire
officialisee
Washington- (AFP)
M Zbigniew Brzezinski;
Directeur du Conseil Natio-
nal de Securite des Etats
Unis; a confirm officielle-
meint vendredi s Washing
ton la decision du president
Carter de suspendre ind6fi-
niment le retrait des forces
terrestres amdricaines de
combat de Corde du Sud
Quelques units de sou-
tien vont cependant ktre
rapatriees come prdvu; a
precise M Brzezinski en sou
ligrnant que la decision de
M Carter avait 6te motive
par le enforcement consi-
derable du potential mili-
taire nord-corden recem-
ment ddtectD nar les servi-
ces de renseignements am6
ricains




TE1ERAN (AFP)

Le Premier Ministre Ira-
nien; M. Mehdi Bazargan;
a precede a un bouleverse-
ment important de l'organi
station du pouvoir dans le
Days; safin; a-t-il dit; de
mettre d6finitivement un
term a la multiplicity des
centres de decisions en I-
ran-

Dans un discotirs radiodiffu


s6 jeudi soir; 11 a. ainsi an-
EDI 21 j JILLET 1979 nonce une sorte de fusion
FA MARIA partielle entire' le conseil de
du Centre ia revolution Oui; jusqu'9
,URGENCE present; tranchait en der-
four nier lieu) et le gouverne-
DELMAS meant Certain ministries;
xas tout en restant dans le ca
x x x x binet; entrent au Conseil

PETION VILLE de la r i evolution tandis que
PETION VILLE certain membres de cette

DREDI 27 JUILLET 79 assemble; don't la composi
tion 6tait tenue secrete; en
iIECLE trent au gouvernement.


Rue Darquin
SAMEDI 28 TUILLET 79
PETION VILLE
Rue Flambert


Les membres du Conseil
de ia revolution entrant as
gouvernement continueront
en mdme temps 6 fare pat


l est maintenant si facile d'avoit urne lgrne
parfaite sl vous 6tes 6 un age ou I'em-,
bonpomnt menace..
s1 votre activity s6dentaire lavofisee les
bourrelets de graisse ,


depot.j

.. ... .. ..



$1 vore gcfimaridlse est plusilfertlque Dag samaaginsantes
uns bonno 3 -esolutiona 3-

Fugoa depot ,
En vente d,-'s toutes les pharmacies \ -


I4oOJe OePubi-que Iederle d AI err-agrie I E Sdheut~cn Ona, .-erli GmbI4 b0plalwaeSiSadc


PAGE 5







| Michele Scotch Club



VENDREDI\20 JUILLET .


@ ELECTION MISS ET MONSIEUR DISCO 79 |

PATRONNIE PAR


@ ETASA (Volkswagen Audi) |

@"
@ QUI SERONT MiSS Et M ?ONIEVR DISCO 79 ?

o @

GAGNEZ $ 3.000 DE PRIX.



@ @
VOLK-6FAGENl : $ 1.000 CASH @

@ AIR FRANCE : 2 Billets aller etour P-A-P Portdrico

g Ad JAMtAICA : 2 Billets afler redetOr P-A-P Kingston I

@ ou Modtigobay

I HAITI AIR INTER : 2 billets au choix @

SANYO CENTER : Un t16eviseur SANYO @

g OMNI SUPPLIES : Un r6erigArateur KEIMORE SEARS


A PLUS :

DES BIJOU-:, DES MONTRES DEzE ROBES, DES RADIOS, DES

DISQUES ET TANT ET TANT D'AUTRES CHOSES ENCORE QUI 0

FONT DE CETTE ELECTION L'ELECTION DE L'ANNEE !



Miss et Monsieur Disco 79 ...Un programme



@ @



(Rentseifaements et inscriptions tous Ie.; soirs au M.S.C.) @




Reorganisation du pouvoir en Iran


tie au Consei'.; a p
le Premier Ministre.

Cette measure est de
a harmoniser les rap
entire le gouvernem
charge de l'administra
traditionnelle; et le c
de la revolution; o i
ne la hidrarchie relig
qui a souvent ddsavouE
tion du cabinet

Les membres du Cc
de la rdvoluoion entrai
gouvernement sont 1
tollah Hachemi Rafsa:
ni (grievement bless
mai dernier lors d'un
tat); l'Ayatollah ME
Kani (Chef des cot
Khomeiny de tout I'D
l'Ayatollah Seyyed All
manehi; M. Abol Hasa
nisadr (principal conse
dconomique de i'Ayat
Khomeiny et le Dr B
nar.


Les deux premiers sa
vice-ministres de l'IntO
L'Ayatollah Khamaneh
ra vice ministry de I'd6
tion national.
Los Ministres de I'a
government; semble
garden leurs fonctions
Bazargan n'a pas ind
pour odes raisons de s6
td>; quels dtaient ceux
tre eux qui entratent
Conseil de la R6volutio


IRAN : APRES LA
REORGANISAT ION
lU POCVOxIP
TEHERAN (AFP)
La rouranisaT.ion di
voir ddcid'ee J'udi d'un
iiun accord par les
getihfs ,taniens cohsac
mSih mise des relgieu
certain des %"nsteres:
toutlJon plagant les Ay
lat devant leurs respi
6 lit6s en les intCgna
i',.-eculi[, est'inent le
servateui s T.''iran.
Le Prciblpr iMm:tre
nieD. M Medhi Baza
don't le Gouvernemen
vait fire face, selon se
pres te-mes, A une sltu
intlrldure oroche de I
ch'e, a en effet obll
eCons.ol de la R6volu
organe de decisionss s


ircisd me et anonymne du pays,
prendre connaissance des
problems conrrets Auxquel'z
stine le Gouvernemeot ie trou.
pportA vait co.fro-itt,.
lent;
ition II a par coTiri accept que
onseil les grands M''steres saul
domini- 1 e Affair s Etrangeres
;ieuse soient contr'Vis par des A-
e lav yatollah o dcles personnali-
Lc. 'ui n'ota'ent jusqu'a pr6
sent cut .e e co"selllers du
onseil 'leader saprnmei
nt au
'Ava-
ndja- La responisabl':ii gouver-
en nementale a'nsi partagce,
attend la hidrarchie religieuse
adavi prend repcndant le risque,
mitg est'ment les ob.ervateurs,
ranl; de recucl'lir I P? critiques
Kha don't le Gouver'-ement etait
n Ba l'objet. Elle n'en prend pas
illtr moins en mains publ queo
tollal meant certaines affaires dr.
ano- 1'Etat, soucieu'e de mendI
a bien l'islamisition de ]I
Socitdd irani-nne.

eront La ncuvelle structure du
rieur pouvor que M Bazargan a
Si so- accepted sinon choisie pour
duca- rait encourager, espdre-t-on
dans certain milieux politi
ques de la ,ap tale, une har
actual monibation de i action des
a-t-4, religieux et d~s civils.
s. M
iiqud; Le Prem'er Ministre a re
6curi- vle ieud soir que cette reor
d'en ganisation avalt tW deci-
aull de i1 y a dix jours A QOM,
in quand il a du adviser off!ciel
ement l'Ayatoliah Khomei-
ny de la decision de onze
d e s e s Ministres
de d6missionner < suite de la dftesioratioh des
rapports entire les pouvoirs
legaux et les pouvoirs pa-
pou ra'.llele.


comn
dir'-
're la
x s'iur
Sclds
yato'-
onsa-
Lnt S
s ob-

Ira-
irgan,
t dq-
s pro
atlon
I'anar
g$ le
tlons,
upr6


Une prem'&re solution, a
rdevl1 M. Bazargan, onsis-
tait ka dinner tous les pou
voirs & un Gouvernement
prdslde par 1'Ayatollgh Kho
meiny, une second consis-
tat ii 'es confer au Corin-
sell de la Rdvolution aprds
ddmiss'on du Gouverne-
ment. La solution cholsie, a
poursu'vi en substancee le
Premier Min".ste, pourralt
permettre d'ln.staurer une
collaboration dtroite entire
cjiactin des res ,onsables gra
ce & une Inierp6netration
entire les o.ganisari'ons pa-
rdrl.le. et le Gornvernement.


IRAN : CREATION D UN
MOVEMENTNT>
CLANDESTINE AU SEIN
DE L ARMEE
TEHERA:T, (-.?P)
Un( organisation clandes
tne, nomnmde v'mpt'vement
de 1 Armee N'tioria.le irs
niennei iMani) et tui af-
firme etre compose des
militaires de 1 armde ira-
nienne, a anroned Vendre
di son existence a 'Thdran
Dons son premier tract

parvenu au butau de 1 AFP
a Tehdran, le mouverilient,
de tendance national'iste.
announce que ton objectif
prioritaire est 0e osauve-
garder 1 Unitd, la Sounve-
rainetd et 1 integrity de 1 I
ran>

,<'C movement a 6t6 ron
dU pcur rdaliser les at1 ira
tions des iraniens, et pour
souvenir les forces patrio-


tiques et les rr.ouvments
epris de Justice Sociale et
6conomique, ainsi oue les
organizations etrangires
a 1 imperialism? de 1 Est et
de 1Ouest,, affirme notam
ment le tract du Mani

Le <,Mouvemr'ni> so de -
clare dispose en outre h
aider a la creation d un
Irn so libre, niorerne, DO
mocratique. oDi s5Tont res
pectecs toutes l.s liberte.-
individuilles elt socialeso
;?3
ini'-? National iraolenne,e
se declare en[in preoccu-
p6 de proser er les ac -
quis d? la rdvollutioan et
d ernrpecher toulte ddvia -
tion de GaucAe ou de Droi
toe o7 vers des ideologies
( rdactionnaires, non-ira -
niennes et anti-nationa -
les>.


Mercredi, 25 Juillet

Soirde Bistrot

SPECIAL VACANCES


LE BISTROT

rsInte

Le Tour de i'hlnt de


Lionnel B njamin

.ACCOrPAGNE DES lWEIfL iRS MUSICIANS BfAI-

TIENS. NOUVrLLES CILA SONS 1 O'UVtAUX
SUCCESS.

Portf cetSe Soia. uni ue

Reserve vos\ ales


LE BISTl OT



Le rendervous e Vacanees


.~ 1'


Sragesve teamaigrissa


Oragees amaigrissante$


L~;N1-~"-~5~r3~CE~E9~;r~V~:


'-'Icoaa .. - -I- -,-~Yc)A


~-~------


.v-


iY*r M









SVENDREDI 20 JUIL. 1979


I( I' l:V II I
I -I I l. I ii. i ,' ;. i [' 1 -



F i i Ii ,, i, O i I I (Ii,,



S Ii l ; % I I" .l r i ; ll
I5 l i -0I' tll ti I i( I.i t'I( ld '
li -Icat id-en I in tlo -


Dans le cadre tie la reor
ganisation des 'coles de for
nation profes'sionnelle (Pro
jet d'Education No. 2 Gou
vernement Ilaitien Grou-
pe de la Banque Mondiale)
1'Institut National de For-
ma/ ion Professionnelle est
charge des divers recrute
mcnts et formations du per
sonnel de ces ecoles.

Les candidates admis a-
pros selection seront bour-
siers. A l'issue de leur ifor
mation aps atin,
les boursters seroi,; nommcs
professeurs dans les deux
(2) ecoles reorganisees. L'u
ne de cec- ecoles sera situtee
a Port-au-Prince, 1'autre au
Cap-Haitien.
La premiere forniation
concern'ea les professeurs
de dessin et les chefs de
travaux. Elle s'etalera suk"
deux (2) anntes environ.
Conditions d'inscriptions
pour ce.te premiere forma-
tion :

&tre professeur en exer
cice dans une ecole profes
sionnelle acluelle dans les
specialites telles que :o
mecanique ajustage
mecanique automobile
menuiserie Ob6nisterie
dessin technique


UN VRAI RESTAURANT



D'AMBIANCE



avec



son quart et de Jazz




et son




BAR D'APERITIF



Ofu Michele vous attend,



CHAQUE SOIR



DES 6 h. 30


RUE DALENCOURT

En face de P'hOtel Christopher Bourdon

Port-au-Prince--


Phone 2-2987


La trag"die des r6fugibs indochinois


Ct:EVE ..\FP,
La tr I' c-. I tsutILS
itn,'(),rltis O L pr. sLntee

t o ':.,!',. e de t piyns
p, comme
S'ri. proportions
i J)Ip 'I%\ I.,i; i F1'i l'hum ani-
( t e ii ti' .(- do t de
,I,' d (i pl''.

[*1 n l d. []j;' :;. .>''cil KILs
j .1 it I :(' ViLu tnm
)I., i l i '- : 's r11
.. ,, 1.1 ( lin d B ret.i


ont dans 'encramb'e mis
I'accent sur lt; recessite de
prLcparer des solutions con-
cretes,. qui permettront de
nauver (des msillers et des
mn 'hers de vies humaineso>
scion 'expresolon de M
Kurt Waldheim Secretaire
General de I'ONU.


Dans cc'i perspective,
beaLIucoL.p dC dId.eguea;, touti
ci s til'ant la scau e Ifon-
damentalcmient politique de
]ai As:tLLattn tqui amene de
ccnUtaine, d( millicrs et
p;-it ( dti'c des millions de
is c.utnii, ~a qilltter l'Indo-


chine, ont corc'u que des
me-,ures urgentes s'impo-
sent.
Le Japon a annonce qu'il
couvrirait a lui seul la moi
tie du budget prevu par 1'O
NU au titre de 1'aide aux
refugees d'Indcchine. La
RFA et la Grande Breta-
gne augmenteront egale-
ment leurs contributions
ainsi que le nombre des per
sonnes admises.

La France, de son cote, a
propose un moratoire de
six mois pendant sequel se
rait intirrompu le depart
de nouveau refugees, al 1'ex
ception des departs effec-
tues dans la legalite et la
security.
S tloi le Ministre Francais
des Affaires Ltrangeres, cc
delai de giace de six mois
devrait etre mis a profit
pour organiser une future
cmigrat'on dar.; des condi
toms approprices, grace no
Lamment I la creation de
camps de tri clans les trois
pays dec tex-Indochine fran
qaise.


que connait iIndochine se-
ra de longue, duree s'il so
tradilt effectivement par
l'evacuation du Vietnam,
du Cambodge et du Laos de
tous les mecor.tents.

x x x x

REFUGIES :
L'intensification0
des operations
americaines
de sauvetage
Par Philippe
DEBEUESCHER -
WASHINGTON. (AFP)
Les Etats-Unis vont in
tensilier les op),'ationx de
sauvetage dcs refust e; de
la mer)>, don't on estime gi
ncralement caue la mnoitia
seuleinent parvicunientl I


,oln de.; p(:; if ,hl es
r Int l tt cti du ryth
;ts(Illoil danlls 1 co
Ih Na:ttioja ,i (i la
I. ll ] de rit l ti ',ics.

L.e M il sItr' rivall
guii Im i prraiabolc i
pill, 19";5 1 l 1 Fiance
( li ti 1 61.000 r-ilugi
vii t l'il. Comn
polir .1 ; re llut i(,s
t;" I rouvaie nt f.i F
1975 ct onl, eI.c ad
sojournn i r 4.00i ve
Fr;inlue palr Iurs
1m0ye1ns.l


Olectricie
etc...

ou, etre ancie
d'une ecole profes
ou technique et av
Iu le certificate ou
fie fin d'etudes dar
lines specialists qu
sus;
niveau colaire
exige : admission
6cre de nation
tienne.
D'autres format
pr6vues ulterieurec
les personnel
sites a ce premier
ment sont invitees
crire a partir de
juillet jusqu'au Lu
tobre 1979 a 1'In
tional de Formati
sionnelle (INFP).
relles Varreaux,
Nord, Tel. : 2-5531
Les candidates
teront I linscripti
de leur acte de na
de routes les
don't ils disnosent
tions ou diplOme
cats de travail et
La Direction di
Mine Simone Ml
recteur a.i. de 1'IN
La ir-ection du
education
Ins. Nicolas SA
RENT, Directeur.


i d'heber
me d'in-
3mmunau
viag ,u aL


t soutli-
(que de-
avail ac


es, 52.000 Le Chef de la Delegation
im saariat Franiaise a propose a ce su
5.000 qui jet des negociations entire
rance esn les pays concerns et le1
Imis A y haut Commissariat de 1'0-
nus en NU pour les refugies. II a de
propres niende egalement que les
pays de premier accueil
(Thailande, Malaisie, Indo-
nesie i reqoiven la garantie
des pays d'aceueil def nitif
-* (Etats Unie, France, Austra
lie, etc). Que les refugies ne
Dupe transiteront quie pendant
un laps de tU'mps eraison-
nable>,.

Le vice Ministre victna
mien des Affaires Ftrangb-
res, M. Phan Hien, a fait
savoir, Ib la surprise de cer
tains observateurs, que son
pays 6tait desormais dispo-
en eleve se h accepter sur son terri-
sionnelle toire l'installation de camps
voir obte- de refugids en instance de
i diplome depart.
ns les me La coincidence apparent
le ci-des- des methods envisagees se
minimal rait, indique-t-on de bonne
en 2meal source, le produit de tracta
naliti tions prealables au renz-
alite ha dez-vous de Genive.

ons sont Le Vietnam aurait accep
ment. t1 en substance de freiner
intires- lexode anarchique des der-
r recrute- n'ers mois et de participer
s a s'ins- aI un programme d'emigra-
Lundi 16 tion limit-Tnlis r6pondant
indi 15 Oc a des eriteres t letgalite et
stitut Na de security.
on Profes Dans son discours, le re-
Chance- prdeentant vietnamlen s'est
route du borne cependant A souligner
I. que la cause premiere de la
se pr4sen situation pr6sente rds'de
ion munis dans le cataclysm provo-
issance et qum par trente anndes de
references guerre. Dans ces conditions,
: atesta- a-t-il indlquot, tous les c'to
s, certifi- yens vietnamiens d6sireux

SA'INFP d'6mlgrer seront autor'ses
nNTAS, Di partir, I 1'exception des
iFP criminals et de certaines
Proje'i d'E categories d'experts.
1-,o Beaucoup d'observateurs
INT-LAU- tiraient vendredi soir la
conclusion que le drame


o oa o a ao- -oo aa -oo-o-o-a c-------g--a-


mis aux Etats-Unis, qui pas
seront de 7000 a 14000 dOs
le mois prochain, et a ac-
croitre les-fonds destines a
ce programme

L administration amdri-
caine envisage par ail -
leurs de lancer une opera-
tion de pont adrien, pour
transporter en une seule
fois de 20 000 a 40 000 refu
egis indochinois ayant re
qu 1 autorisation d emigrer
aux Etats-Unis. Le but d u-
nie telle operation serait
double : soulager la Ma
laysie et la Thailande don't
les camps tont surptu -
Iles, et rapper 1 opinion
publique international
sur la determination de
Washington a prendre le
problem'c au sofrieux


PETITES ANNOUNCES


Cours d'Ete et
Inscrniptions
AVIS
La Direction mn Foyer
d A/t Culinaire avise'les pa
rents que les cours d4t6
auront lieu les mardi mer
credit jeudi a partir du
23 Julllet de 8 heures A 2
heures.
Elle profit pour annos1
cer 6galement aue les Ins
criptions pour les course r6
guliers doctobre conimmen-
ceront au mois de Juillet,
ces course auront lieu les mar
dl et Jeudi de 4 hres a 7
heures pour un premier
group et le Samedl de 2
hres i 6 hres pour le se-
cond grope.
La Directrice
Mme Ida Desinor- cory
217
Sx x

A VENDRE
National Bag & Trading
Co., S.A. vend ( allis Chalmers : 6,000 Lbs.
de capacity avec moteur
complement refait.

Contacter R. Ambroise,
Phone : 6-0085 ou 6-0125.

xxxx

Offre d'achat
National' Bag & Trading
Co., S.A. desire acheter un
de 8,000 Lbs. de
capacity, si possible mar-
que HYSTER.
Contacter R. Ambroise,
Phone : 6-0085 ou 6-0125.
277


Suspension du
retrait des
troupes
americaines en
Coree dui Sud

Washington (AFP) Le
President Jimmy Carter a
decide vendredi de suspen-
dre indefiniment le retrait
des troupes amtricaines sta
tionnues en Coree du Sud;
apprend -on de bonne sour
ce vendredi a la Maison
Blanche.

Le president des Etats
Unis avait annonct en en-
trant 5. la Maison Blanche
son intention de retire de
Coree la deuxieme division
d'infanterie; soit 2.000 horn
mes; dans une periode de
cinq ans.
Le rythme du retrait a-
vait progressivement ralen-
ti pour cesser complete-
ment depuis le debut de
l'annse.


; A VENDRE
A BABIOLE

K GRANDE MAISON A-
VEC ACCESS SUR 3
RUES.
4 CHAMBRES A COU-
CHER "
5 CHAMBRES A REZ
DE CHAUSSEE.
5 CHAMBRES AU SOUS
SOL
VUE IMPRENABLE
GRANDE COURt JAR-
DIN
PEUT-ETPR VISITED
A N'IMPOP lE QUEL
MOMENT
PHONE : 24790 25686
-23921



Offre d'Emploi
Entreprise TexMte re-
cherche Jeune nomme sa-
chant dessiner pour repro
ductmon exact et agrandis-
sement de dessdns Facilites
accordees aux candidates
parlant anglais Envoyer cui
riculum vitae et salaire de
sir6e P 0 Box 415 olr.



Offre d'Emiloi
((Emploi de iet epteonist a.
1 Habitat'on Leclerc, refe-
rences demanrdes, veuil -
lez vous presenter.>) 217



DEMAND DE
LOCATION

Cherchons a louer pour
stranger devant s'etablir en
Haiti : Villa de 3 ou 4 Chamin
bres a voucher avec ameu-
blement de haut standing,
ayant piscine et grande
court avec vue si possible
- situde dans les hauteurs
de Port-au-Prince, Ia Mus-
seau on a Petion Ville.
T61lphonez ROLACO -
2-5735 ou 2-0125.
187

xxx x

SALE
Datsun Good Condition
1974 Call Rony 6-1734
207

X X X X
A VENDRE
1 Mason A Pdon Vi'le
1 Maison Is Tht massin
1 Maison I. Port-au-Prince
1 1/2 carreau de terre a Pt
au-Prince ziue Tuleco -
San lil
Tel : 20713 'ntre 8 Ih a.m.
ct 2 hres P.M.
277


AVIS
LE MAGASIN aLE SO *
LEIL Georges S Jaar 309
Avenue J J Dessal;nes avi
se son aimable clientele
que son Etablissement se
ra ferm6 du 29 Juillet au
19 Aofit 1979 pour Cong6
Annuel
Port-au-Prince le 16 Juil
let 1979
La Direction 247
x > xx
Off re d'emploi
Entreprise industrielle desire
employer
Ingenieur electro-mecani-
cien
M1canicien ajusteur; comp
table; Stock Keeper
Dactylographe Bllingue: o-
perateur de Telex: supervi-
seurs de production.
Envoyez curriculum vitae
I P.O Box" 1777.
aver une photo d'identit6 -
217



AVIS

La UEAID organise le Sa
medi 21 Juillet 1979 aes 9:00
a.m. une vente au plus of-
frant d'arLiciks de bureaux
cit meublec.; d1 rdfrigera-
,eiur, Iree7ers, cl.matiseurs;
machine a laver; etc ... Les
articles serons cxpuocs au
garage de la USAID: sis a la
Rue An,,ricaip. le Vendre-
ci 20 Juilltc de 1:00 p.m. a
4:00 p.m.
II cst ranpeIt tous que
le- a- artitalcl sitclut endus
th et dans l'etal oh ils sont
et que toutors transactions
devront etre iaites en cash
Toute.is decisions concer-
n.ilt, ette vence ri stent at'
vendear.

x x x xxX

A VENDRE

Une voiture Miercury Co-
met Sedan. 4 portes, 8 cylin-
dres, climatisce. transmis
sion automatique Modele
1974, en parfiit Otat
La vouture ipeut etre vue
a la Firestone Interameri
ca Company, ue Pavee



AVIS
Project DRIPP a I advantage
de vous inform r que ses
bureaux situ's au No 5 de
1 Impasse Marcadieu
Bourdon sont Lctoelle -
mBnt transfer s au second
etaie de la 3Sc'tia Bank it
Delmas Notre numero de
telephone est 2-0580
La Direction Gcnerale
217


gagner la terre lermc aprs g-
souvent des jours, vore des
s'-maines de navigation
clans des conditions d hy- 71 1 )
gene et d se curit1 epou -
vantablcs f L

Faisant une apparition
surprise aux grilles de la vous sugg re de compare
Maison Blancie devant
des manifestanis qui reve-
naient d un concert de Beaucoup d'entre vous penseht que acheter un Moteur hours bord EVINRUDE
Joan Baez en faveur des
Boat People. lea confPri aux Etats Unis revient moins cher qu'en Haiti. Cela semble normal.

Vendrdi soir S Mais reflechissez :
Ii a indiqud qu il enver-
raitldes bAtearie am des Nus reproduisons ici un extrait du Magazine
aaine s dpou ; orterseamours (Boating est le Magazine qui fait autorite Wans le monde de la navigation

a promise que l es Etatss n mi
Unis feralent lout pour les plaisance I
sauver oVotre inquitusqe>, 1979 OUTBOARD MANUFACTURERS.
a-t-il dit aux manifes -
tants. nation devrait partager)s U
Lqes details des meures USA HAITI (AMPROSA)
qui seront prises par les
Etats-Unis ne tont pas en-
core connus Ils seront an MODEL EVINRUDE 6 HP short shaft $ 670 650 long shaft I
noncies par le Vice-Prosi-E5n
dent Walter Mondale, qui Q '
dirige la ddltgation ameri- 9 HP 880 885 "
caine h la Confdrence de,"
Genevev On croit nean 0 25 HP 1155 I12 "
moins savoir quo Washing
ton donnera des instruct 35 HP 1310 1275
tions a la marine de guer- 1310 1275 "
re et aux Naviras battant
pavilion amtricain pour 8 ,, 50 HP 1850 172.5 "
encouraged Je sauvetage
des refugies en haute mer
11 est toutefois exclu que
des bUtiments de la septi NOTEZ BIEN que ces prix aux Etals Unis sont F.O.B. Milwakee
me flotte soient spiciale-
ment assigns h cette etf- isconsin et n'incluent donc les taxes de Yente ni le transport a terre,
che On soulignie en effet
datis les milieux Officiels
que deetellesmoperationsris ni le transport arien pousr acheminer 'otre moteur en Haiti.
queralent d -.neourager le
depart de nouveaux rofu-
gis et ponsurraient avoir des VOS comprendrez aussi oup voa s devrez vous passer du service de
implications sur leur rin
section dfi la iv e reparation et d'entretie,.,s du Magasin aux Etats Unis, tandis
.Les navires cd la Sept10
me Flotte, lont les orinei
ame bases F s8ont e su ic qu'a la AMPROSA, vouis beneficiez du service avec sa garantie de

Bay (Philippine3) et 0 Oki
naa. croisent dansc toi- Philippe H6risst, technicien dipl6me de PMC Service School EVINRUDE
tes les eaux do Pacifique, _.
mais pour des raisons stra

jamalsni 6e poTenarIn est ANALYSET BIEN et VISITEZ NOUS RuePavee
tagone '
Le PrOsident Carter lors REF : BOATING OCT 78 Paje 103.
du sommet de Tokyo s
talt ddjA. engage & doubler


La Franci- deide d'accueillir encore

f'Coo rEun ks suppli~emcaires


(Projet d'Ediucalion No 2

Gouvernemuent Hailien -- Gro

de la Banque 'Tv:,ndiale)


AVIS


r~u~JAu~/Nlwasr m mm----------rm r


e e ugles a
d, a





PA1E 7


VENDREDI 20 JUILLET 79


Historique des rencontres Presidentielles Haitiano Dominicaines


(Sulile de I lre plagc)


S II' Il 'Iu
P I It('11


]e nlvirr
t partly I
) in io i


-,vh ,lr iii 11vii t, lI Prc ';l -
S'i T in t 1. 1111' ii1) t S tiI Ia
\ -- I i' llltII I I' lv' (1 el lo




Souln ts I .Ire suggest'il
11 role ,i'a 11 yo, ,,LE
SOIl., du iind t 5 Juirn
Li19. No 23, rond coulpte
Id Ill latll t extr'oemniellt, in-
s llL 1i conipllte oppose
'.lo1 .Ivr 1 c nt'.tI vue, qua
llle dit' t'ris toul'toise, aut
Mohl, \

.Oh, lnous ,.--t de Ouanao
nmUthel que 1- Gcneral
ii iItr' x a 1 ,ass uine htil
toll' del jolurs a Laxavotn
I I't ll 'Ot 14 ,lllIt l it 1 ic tt
-l'tt nltn a t.s d "S ; |. irt -ta ti'ns
(On nou11M ls (I S iirgunitur1s
rtl tI s phooi '".ll iCes. qu ilt
; 1i nd1 s d f'Itorio-Plata,
S' sol1t .lvi'0's. I traver -

U'1 % ; t1l"4 io n gr cons]li eS
-al vI' M:m,- 't it ch i's

ri I (hr, 0l>v ,-5 )eodosi'itues
si l, n tIre terTl.)mlrt

,,On nilours dlit 11svsriquils
ont lat edifier l de r cautos
slsur lh teorritoI-e atitent c
(11 isl. 1 's ,it i Sti'togra -
phiet,, Poirci,,)i ?,,
UI le tello ltion consti-
t( c- evidelanillt- un chaltta
rc Elr VHe. ;-. t; 1ul dttlte,
-d -'clerer 1 V'trsement
d'-.s valeturs qu il avait du
r'-clamner cdiul t e.sidont Ti
r-'!.s Simon aa lors do
I Ir si roceniv 0 nIt-.vut .

A SASSINAT D ULISES
H UREAUX

.(e Mercredi 26 ,TuIllet
13 ,9. le Preside-nt. d la R6
p.ibliqui, Domn- icine. le


O6ndral Ullses Heureaux,
6lWalb assassind a Moca
Lo 6dr6n6ral Hlorr.co Vas
quoz, qui avail incild Jimne
n i :. 'a flre le dtbargque -
nentl, it Monte ClrilsLi, s6
, titi rendiu compto que Ho lu
rtttux rosisltalt tous les
. IIproinllnlueamelntosi, prices
td ltrmnes {. '[llr- ts II avail,
olyanWis6 1 as1lsi na(t bIen
(till se n dife:ldit par lit
suilte

La plus grande conful -
slon rigia tl,)rs en R D
L'11i1 ititnailon du ceadavre
du Chef d Etat ni putd tre
rhnlis? que d. fficllement
ai Moca par des amis fid.-
les, au milieu de ratfalpes
do coups d irines Dans le
tumullte, une bougie mit le
feu at sualre .entourant la
ddpouille de feu le Pr6si
dent H-ureaux informe
Bernardo Pichardo (Resu-
mn-n dc Historia Patria,
p 282).
I.e vice-presielcnt Wen -
coslao Figugrro assumait
la piesidence. Mais il de-
vait fire face a d inextri-
cables diffcl:s :

10o) une sit'lition econo-
mique extremo'ment grave

20) le retour de centaines
d exiles,

3o) la decision des part
sans d Heureau < d2 pour-
sItVre les assassins

4 t) des desordres dans
les villes. notimment a
]a capital, o0 i on atta-
quait et pillait 1,s masons
des collaboraIters du Pre
sident defunt.

50) des mo!lvemnents aor
m-.s en plusiesrs points,
specialement e,-'ui du ge-
neral Horacio Vascusz. qui
avait former u i gouverne-
ment privisoireo Santia-
go de Los Caballeros


PORT-AU-PRINCE - MIAMI

Aller-Retour $ 99.00 plus taxes

PORT-AU-PRIENCE LUXEMr#U"RG I

Aller-Retour a rarlAir de $ 481.-


plus fas,.


Southerland Tours

RENSEIGNEZ- VOUS SUR LES CONDITION,, UX-

QUELLES VOUS BFNEFICIEREZ DE CES TARIFFS

EN APPELANT LE : 2-1600 OU EN PASSANT A:




I _. t OW


30, AVENUE MARIE-JEANNE L'AGENCE QUI NE

PERD JAMAIS DE VUE L'INTERET DE SES

CLIENTS !


En novembre 1899, Juan
Isidro Jlmnin-s 6alt 61u1
Prslidenti' dO Ia Republl-
qus Dominicali',l el 1-,I)1
cio Vasqucz. vice-Pr6sident

L EXPOSE DE LA
SITUATION DE 100O

-L Expos6 06n6ral de la
Situation) a eL6 dCpos6 en
Avrll 1900 par devant les
chambros Hlailenncs Au
chapitre des Relations Ex
tirieures, BrULlfs St Victor
informant les dtiputes et s6
nateurs :

,Par suite de la mort du
G 1ndral Ulysse H-ureaux.
survenue le 26 Juillet der
nier, les formalites pr6li-
rmnnarcs A a ratification
de la Convention du
Mole St Nicolas n 6nt pu
6tre accomplices (...) (2)
a... Des negociations se
poursuivent denuis '1 lec-
tion de Son Excellence M
Jimnus a la Premiere Ma
gistrlature de 1' Republi-
que Dominicaine. mas duties
c'rconstances indipendan -
tes de la volonte du Gou
vernement I taitlen, ont.
ju3jqu t ce .our, retard une
solution defin'.tive
I1 en est d? mImee de
1 affaire d aroitrage relati
ve aux limites-trontires
d-s deux Republiques. sou
mises ia la Haute Approba-
tion de sa Sanirelt6 le Pape
Leon XIII Les Commissai-
res Haitiens sont i Rome
depuis io 14 Novembre
1899 Nous attendons jus
qu i present 1 rrive des
Comm'ssaires Dominicains
( . ) (3)

L EX-PRESIDENT
GONZALEZ,
MINISTRY EN HAITI

Daens son dtedion du mar
di ler Aofit 118), No 20. LE
SOIR nous cenioeigne : (A
la suite dH-s rr noces fates
au Docteur Llenas par cer
tains exiles ncminicains,
un pos ie de ut lques hhom
mes garden la I nation Do
rmnicainsh (...)

Le Docteur Alejandro
Llenas a t6e 'le premir En
voeT Extraordinaire et Mi-
nistre Pltnipol.,'ntiaire de
la R D en Hlatt ses pro
decesseurs -i -aient que
le rang die Charg d Affai
res

JL Exposen GToneral de la
Situation>> de 1100 poursul-
vait : de choses (1 harmonie des
relations haatiano-domini-
cancss) a requ. res 1 eta -
biussement du Gouverne-
ment Provisoire (4) A San
lo-Dcmingo, une delatan-
t1 consicratioo par la no-
mination de on Excllen
ce Monsieur le Gnenral
Ignacio M ,3on7alez com-
me E E et Ministre P16ni-
potentiaire en Haiti Aucun
choix n- poavait etre plus
a2-rdable it aotre pays"
Aussi le Gouvcrnement a-
t-il constate, *vIc une bien
rielle satisfaction. qu2 S
E Monsieur Jimenes. en no
tifiant h S ET le Genral
Sam, son iole n 0 la Pre
micre Magistrature d? la
eR D avait bien marqus sa
confance au t general l Gon
zale O en le :naintenani Lit
la direction dt ia Logation
Duminicainea
(,La presnee de 1 ancient
President iL 'a tote de la
Dedigation Dorninicaine ne
pouvait qu tre, agreable a
la Rdpublique d Haiti Elle
constitute pour les deux Na
tions un gage nouveau, une
precieuse assurance a du
maintier i des rapports ami
caux, qui exist:tnt entire les
deux Rdpubliqves Soeurs
au moment surtout ott 1t
TraitL de 1874 arrival a ex
piration (...)

Notons que Gonzalez 5
rstera Min store en Halt
jut-ue0I lrn10 ct sera i pa
tr de 1906. 0lI DoyenA d
Corps D'Fploma) que acre
d~le en notre capital

LE TRAITb E >tFE 1874

mLExposn GOetiral de 1
Si'lation' ci- 1900 nous re
se gnait pleianetant at c
soujet :
eMalgrde le terme fixe
sa duree, ct Instrumar
diplumatiqut sutsiste er
core en plus3llrs de ct
p rt'es. Fen r f(t, I oeuvi
d1abord' en 1674 au mo-
menti minp rI le M'n'stt
P15n'p'ptentt-a''6a ctuel 0
la Renubllqgua Bominlcal
ne dirigeait, avcc rant i
haute sagesse. les.desti
noes de son nays ports
1 article 39 quei ales sthe
latlons relatives au corn
merce, it la navigation


ANNULATION I 'ES
COWN'FNTIONS DE,
JACIMEL ET L-I'
MOLF ST NICOLAS

Pudlqiement, les EXDpo
sds 06ntraux de Ina SItua -'
tLon de 1900 elt d 11 01 n eln
dissent rlen
Dauns le aec)nd volumeO
cLA REPUBLIQITE D HAI
TI ET LA REPUBLIQUE DO
MINICAINE. i) 505, le Doc
teur Jean Price Mars rap-
porto carrdment le fait :
cLe 3 JanvieT 1900, dans une
communication prdsentee
au Consell des Secr6taires
dElat par le Docteur H1rn
rlquez y Carvaial (6) les
Sdeux conventiorts cites (qe
Jacmel et Mole St Nico-
las) furant didcardes nul
les, sous le prdtexte qu U
losses Haureaux avait falt
un usage abusit des pou-
voirs .que 1_ people, reunt
en plebiscite, avait ddle-
guds au Pouvoir Executif Le
Gouverne-ment de Jim6n6s
accord avec le rapport
que, sur 12t m'me theme,
lui soumit le 25 Juillet de
celta dite annee, Manuel
de Jdsus Galan (7', ad0on
ta les conclusions qui cons
tituiront une nou~elle pha
se de la question des fron-
tircs (...)
La fastueuse rencontre
de Jacmel, I? odplace
ment au Mole St. Nicolas.
si 6prouvant -,our la sar-
t6 du President Tircsias Si
mon Sam, les fastidieuses
depenses de l:,i8, (400.000
dollars d 1( 1'oque soit
plus de QUATRE MIL -
LIONS d aujourd hui), cel
Ies de 1899 : tout-cela na
valt rien donuii
1 e Gouvernement et 1e
People d Haiti avaient oeu
vre pour des ii(ix. La caus
tique consttaation de Sum
ner Welles. dans <,Naboth s
Vineyards,, (8) se verifiait
a nouveau
Gerard ..OLIBOIS
PROCHAIN -IRTICLE
XV

CESURE DE YINGr
DEUX ANS EN CES -
CONFERENCES AU
SOMMET

NOTES DE -AbTEUR
(1) Le Ginaral de -divi-
sion Nord Alexis etait lors
le Del1gu. 'nlilitaire du
Gouvernement dans le De-
partement du Nord--11 etalt
revitu 0e pouvoirs extra-
ordinaires qui en faisaient
un veritable vice-presi -
dent.. dans Ie Septentrion
de notre Reioublique, com-
mandant aux attorites ci-
viles comme aux mliitaires
II devienara President de
la Republlque en 1902
t.e connatldalt do 1 Ar-
rondissement tit CaD ltait
1? Gonoral Al bert Salna-
ve, fils du Pr:,tdent Salna
ve, f:lleul ,-t fils adoptif
de Nord Alex-.s 11 rcsidait
a la Place rotnss.unlt Lou


verture, Ant6ncr Firmin 6
tait le'poux tie sa ESoRut
Aiu-i'il. en 1902. lors 'do; la
Iltie aouU Qa u6ntre" los par
tisans de Pirmian et les sol
dats de Nord Alexis, .I-s
delux rigiments cu Cap res
tirent-ils 1 armed auI pled
deVant la demeure d Al -
brt Salnave Saist par un
debat moral et spiritual
vraiment cornelien. entree
le devoir et *a passion,' Al
bert Salnavey o prendra
partle ni pour 1 un. nl pour
1 autre
Nord-Alexis, compare -
nant le, conflict de conscien
ce de son fils adoptif, ra
commanaera soipneuse -
ment a ses homes de ne
pas attaquer ls troubles
d Albert Salnave, atin de.
ne pas inciter celui-ci ah


prenar? posill-).. (Tradi--
lion olaiF lecOiillie en
1952 a6u Cap,
1(2) La Con'oenlnn dito
de Jrcmel. 'tvait 6t6 pour-
.a.-t ratlilee par 1! Gou-
vernement; "taien le 17
Septembre 1898, sanction -
nee le 13r Octobre 1898 par
les Chambres d-iHatl et le
31 Octobre 189R par ies
COhmbrec Dominicaines Ra
illee par a1 Gouvernement
de la R D le 1-, 'ic..-nri-iL
1898
La Convention. dite du
Mole St Nicolas, devait
6tre presented ei Aotft 1891)
par devant les Chambres
d Haiti par le Ministre des
Relations Ex&rdieures, nous
signal le (quotidien SOIR> en son edition du
Jeudi 3 Aofut 1899 Cepen -


dant, Id Recueil de; Tral
tts de la Republiqu d [liil
ti eiditd en 1945, ns men-
tionne aucune ratification
ties chambres

(3) Ces Comrnmissaires do-
Mninicains ne. se presente-
rout jamals a Rome0

(4) Le gouvernement Pro
visoire de la R D avalt 6t6
d abord 6tabli -en Aoiit 18U9
a bantiago aet os uabal-
leros par le Geunral kora
cio VasquEz, puis t la Ca-
pitala luand le c-rost -
dent Figuereo Lur dernis-
stonnd

Le Gouvernement de Ji
menes fut instaile en No-
vembre 1899
(5) L ex-President Gon
zalez 6talt n6 en 1840 A


partlr de 19>6, 11 devra
sabiLnt-r de ,-on Iose- h
Port-au-Prince duroa.t de
longues p6riodes, en-raison
dune santo d6clinante II
moutra en 1915

(6) C 6atit le, Docteur .
Francisco s:Inriquez y Car
vajal, qul ieviendra Pr6
silent du la HI)"

(7) Manuel do J esus Gal
van avail dt6 Ministre des
Rc'lations Exb0rlturss de'la
R-.) a plusiturs reprises

(8) Voir 1 article No XI
de cette 6tude, in 4Le Nou
v311iste> du Mardi 10- Juil
l1t 1979 < de Sumner W.lles sur ces
conferences :u sommet (De
1890 a 1898)
G J


PENSEZ A L'AVENIR!


Les prix du petrole montent en fleche...




TOYOTA STARLET


La fa(on la plus economique


ce beneficier


de la quality TOYOTA


11








te
L-
a



et


a 1 extradition, ccnsorvent
leur force at -rigueur Den-
dant 25 an_. i comoter du
jour de 1 'linnge des rati
fleations. males les stilDla
tions ayant trait aux au -
tr2s objets y tompris, se-
rout neroDtu.Allement obli-
gatoires. I


, --, ."-l I s P .


LA STARLET A EN PLUS une suspension indnaendante, dquinee de resorts

4 roues. ce qui lui permet d' tee aussi souple et stable qu'une grosse voiture.



HINOTO. S.A. Rue Pave Tdl: 2-0658





;' .


CURAAO...

0o




"The Caribbean




Connection

;" JAMAICA HAITI
Chaque Semaine ALM offre

2 vols pour KINGSTON: Mardi
i et Jeudi.

4 vols pour CURA(AO: Mardi, Mercredi,
Jeudi et Samedi R BA BONAIRE

avec corrM pondances immediales a ARATNIDAD
CuraCao pour: ARUBA et BONAIRE
CARACAS, Venezuela
GEORGETOWN, Guyana
PARAMARIBO, Surinam CARACAS GEORGETOWN
PORT OF SPAIN, Trinidad

PARAMARIBO

Pour reservations conlactez votre agent de vo- age ou ALM
Madsen Export-Import S.A., Agent General Telephone: 2-3476, 2-0028 et 2-0317






3LU AANTI aI IN AmIRLINES


...A











PAOE 8 VENDREDI 20 JUIL. 1979



CINE THEATRE TRIOMPHE PRESENT

SMdi 2 heures 4 heures (en permanence 4 heures 0o et, 8 heures V


SCE SOIR

SALLE I $ .50 et 2.00 SALLE II $ .50 et 2.00 SALLE III $ 2.00 SALE IV $ 1.50

VOYAGE AU BOUT DE L'ENFER SOUFFLE V(ORTS SUSPECTS MORTS SUSPECTS FLIC OU VOYOU
_ ..,of .oe c g ...c'jc'Jror. _y..#- -. GOg Cco e w s / G 'inc.i.^-oesoao Gciaaei -esosaoosos/. eisoocoa'iewi.OYoaaaeai',a-oceo.GO^


. I'lluaiewuni!, iannlllituts mOU HCLOIuiiuilles avei'l
I'ur LOuu AnatenLtel clac.iu-aicu tque
Voyez Aux OUnues unires
Pour tout apparel de haute fidelity
Voyez Aux Ondes bonores
Pour tout materiel electronique
Voyez Aux Ondes Sonores
Pour tout materiel electrique courant
Voyez Aux Ondes Sonores
SPour tout en matiere de Television
De l'antenne au recepteur
Voyez Aux Ondes Sonores
SPour enrichir votre culture musical,
votre discotheque et assurer
I'entretien de vos d;isques
Voyez Aux Ondes Sonores
Pour choisir votre guitar classique ou clectrique
Voyez Aux Ondes Sonores
V'olonistes, Altistes, Violoncellistes
pour vos cordes professionnelles
Voyez Aux Ondes Sonores
Pour vos radios et cassettes pour voiture
Voyez Aux Ondes Sonores
Pour vos enregistrements : tape ou ruban magnetique
cassettes, cartridges sont ndcessaires
Vovez Aux Ondes Sonores
SV i,, anvep hesin de cables
Slectroniqus n on lectriones
Vover Aux Ondues onnores


Aux Ondes Sonores

Tout... dans tous les domains
41 Rue Macajoux Telephone No. 2-3824
Au Service du message sonore

]////


,Dicclonario : Krey6l Es-
pagnol et Espagnol Kre-
yol du P6re Jorge Coll Gi
labert pour le compLe de
,l'Institut National de Pas
torale a Santo-Domingo en
Republique Dominicaine. A
ce sujet les intdress6s peu
vent me toucher puisque le
Diksionne Kreyol Espa-
gnol sera tres bient6t en
circulation et en vente en
Haiti. La Martinique s'est d-
galement manifested grace
Sa la plume du congdndre



A la Television
National

La D rectlon de 'a TELE.
VISION NATIONAL D'HAI
TI prend pla sir a informer
le public en gfineral que la
date du 23 Jullet a ete re
tenue pour sa second emis
Ssion d'essai.
t Comme sa premiere, cct-
te cmdss on debutera a 4:00
heures de 1'apriY- midi pour
se prolonger jurou'A 11 heu
res du soir.
La Directo.c de la Televi-
son N.ationale d'Haiti rap
pe'le au pub,'; je Port-au-
Prince e&t cr la province que
ces emissions, qui s'intp-
Sgrent dins Ie ; dre des pre
paraltfs in vue de 1I ouver-
ture definitive de la Sta-
tion,. neo sont que oes es-
saisa>. Elle corpte une fois
de p'us sur a comprehen-
Fon cle tous ot en remerc e
tout un chacuo -n particu-
iier.

De mtints. Pol i-au-Prince
C-a j t udit j1 illet 1979
La Dii. ACTION


antillais Raphael Confiant.
Ce militant aguerri du Muv
man Krdyol International
et auteur du premier roman
crdole antillais < M6v vient de publier en dU
cembre 1978, un autre. ro-
man ayant pour titre : < dyey do Bondyd. Jik dsy
do Bodnyd peut dtre gale'
ment trouve a la Capitale.
Ne voyez-vous pas avec
moi, cher ami lecteur, que
loin de nous isoler le Crdo-
le est en train de renverser:
les barrieres ?
P. B.



Conference du Dr
Leon Francois
Hoffman
a l'Instit8t
Haitiano -
Americain

Le Dr Leon Francois Hoff
man en visit plusieurs
fois en Haiti prdsentera le
lundi 23 et le mardi 24
juillet en course a 7hres 30
pm 2 I'Institut Haitiano-A-
mericain; une conference
intitul6e eHaiti dans le Ro
man Americain>
Le Dr Hoffman est tries
connu dans le milieu intel
lectuel haitien pour avoir
ecrit plusieu-s ouvrages et
sdjourne plus d'une fois en
Haiti En janyier dernier;
il avait prononcd une con-
ference a. success sur l'tIma
ge d'Haiti aux Etats Unis)
II nous revient aujourd'hui
avec un autre theme aussi
interessant En tant que
professeur de litteratuiire
francaise a b versity>;le Dr Hoffman prd
side un saminaire au ni-
vcau du doctoral sur la lit
terature negre de la Carai-
be
.Auteur de plusieurs ou-
vrages sur la literature et
la culture haitiennes; le Dr
Hoffman vient de complete
un dernier livre intitule .,I-
deologje et Structure dans
le Roman Haitien, qui sera
public par la maison d'edi-
tioni Natan
L e Dr Hoffman revient
tout just de la Martinique
ou il a particip6 a la Con-
ffrence des professeurs de
tangue franchise d'Outre -
Mer
NOTA: La Direction de
1'Institut Haitiano-Am6ri-
c-sin souligne a son aima-
ble public que Il conferen-
ce du 23 Iu'illet .era pronori
coe uniquement pour les in
vites et celle du 24 juillet
sora ouverte au grand pu-
blic


(suite de la Ire page)

meant pris droit de cite aux
Etats-Unis
vers 1840, au Japon, par
des frangais qui 1 appel6-
rent < s install en Europe. dans
les pares publics. les jar
dins botaniques

Un port malestueux Un
diamdtre de 35 reds h plei
ne maturity D -s feuilles
au limbo dnorme Des mil
liers de grandes fleurs vio
lattes, odorantes, en grap
pes Cette parnre est extr6
moment decorative, et par
le nombre des bouquets et
par la -chaude couleur des
fleurs Dans la nature, on
trouve beaucoup de plan-
tes aux fleurs jaunes ou
rouges; les bleus et les vio
lets aont plhiLt rares

Cet arbre prodige, recher
chl des paysagistes, a un
taux de croissance de de 18
22 pieds, 1 an II ne re -
quiert pas de soins sp6 -
ciaux Ii rdsiste aux intern


p@ries. aux maladies
Une tradition inr.tressan-
te a propos lu Pawlonia
existe au Janon : on le
plante a la naissance d u
ne fille et on en fabrique
une caisse qui doit conte'-
nir le trousseau de la ma
ride quand sonnera 1 heu-
re des nocas

Le Pawlonia est de la fa
mille des Scrophulariac6es,
c est a dire qu1; est botani
quement prochie de la Mo
lene, de la Gueule de
Loup, de la' Clochette-russe
lia Dans cette famille. la
stature est g6ndralement
herbacse Le Pawlonia est
une exception par ses di-
mensions d arbre

Un port majestueux, une
riche parure florale, ces
qualitds esth6tiques join-
tes a une sobriety et une
croissance raprle excep -
tionnelles, font du Pawlo
nia ce roi des arbress >
multiplier chez nous
Courtoisie de la


Le mauvais temps ne peut
pas tout a fait contrarier
les entrainements de la se-
lection national, au contrai
re nous en avons grande-
ment besoin : c'est ce que
sous a declare l'entraineur
Ren6 Vertus qui nous parait
soucieux de la preparation
de son dquipe 2 quelques
jours du premier match Cu
ba -- Haiti, le 8 Aout pro-
chain.

Pour les responsables de
notre foot-ball, ce tournoi
e'.iminatoire qui vise les
jeux olympiqups de Moscou,
en 1980, revet une important
ce capital. C'est encore u-
ne chance pour le football
haitien de confirmer sa su
prematie dans la zone de la
Caraibe apres la petite de-
ception a 'issue du premier
tournoi des Nations de la
Caraibe.
L'equipe haitienne qui se


tion s'exerce pour le pre-
sent au rythme de 2 for's
par jour : une seance dans
la matinde (endurance phy
sique etc) et une repetition
dans 1'apres midi (tactique,
technique).
Los futures adversaires des
cubains seront d'autre part
aux prises demain scir avec
la selection regional de St
Marc apr1s leur match de
test d spute hier soir con-
tre 1'equipe du Club St
Louis.
Les champions de I'Inter-
Regionale rejrdsentent il
est vrai, des concurrent sus
ceptibles de donner une re
pltque farouche a nos select
tionnus. Le match n'aura
pas lieu p'.utt a St Marc;
dans un endroit pas aussi
families que le Stade Sylvio
Cator- c'est bicn dommage,
qunad on se rappelle que la
premiere rencontre Haiti -
Cuba se jouera a la Hava-


DARBOUCO ra sous peu en concentra- ne, sur terrain adverse.


EN BREF


LA DARBOUCO

POUR PRODUIRE PLUS
POUR PRODUIRE MIEUX
POUR PRODUIRE MOINS CHER


A la Darbouco

LES MEILLEURES SEMENCES
LES MEILLEURS ENGRAIS
LES PESTICIDES EES PLUS EFFICACES
DARBOUCO, S.A. RUE DU QUAI

6^///&///&CC

QUICK CARE(


Import Export Custom service

ACCEPTED QUELQUE SOIT LA COMMAND POUR
LES ETATS UNIS, ET ASSURE LE TRANSPORT DES
MARCHANDISES VERS PORT-AU-PRINCE.

S OCCUPE DES FORMALITIES DE DEDOUANEMENT,
OFFRE UN SERVICE DE VERIFICATION DOUA-
NIERE ULTRA RAPIDE ET DANS UN MINIMUM
DE DELAI.



QUICK CARE

FACILITY LA LIVRAISON DES COLIS A DOMICILE.
ETAGE ALL AMERICA CABLE TEL. : 2-4362


DEFICIT CHEZ LES
ST LOUISIENS
Le tournoi de la Jeunesse
organism par le Club spor-
tif St Louis n'a pas repon-
du aux esperances sur le
plan financier : indifferen
ce presque total d'un pu-
blic en complicity avec la
depression atmospherique.
Aux dires d'un dirigeant,
le club a plutot enregistre
une balance deficitaire d'en
viron 1 miller de dollars.
Une situat on done pas du
tout satisfaisante pour l&s
St Louisiens.
La performance techni-
que tout au moins valuable
des foot-balleurs du club fa
ce 2 l'equpe r.ationa'e res
te par centre une note as-
sez encourageante pour les
responsible,.
x x x x

LITIGE AU CAP HAITIEN
La pressed locale lait al.u
sion depui le debut de la
semaine d'un conflict oppo-
sant la Ligue oe Foot-Ball
du Nord i certain dcri-
geanlLs a t joul ur al'ilies.
On annoice rnme la de-
mission de M. Conrade Dela
fuienle president de la Li-
gue pour des ra'.sons don't
la cause n'cst pas exacte-
ment determine.
x > X x


Le match Don B3o.co Ba
-,. card report mercrerai der-
. nier a cause du mauvais
temps sera dispute le mer
credit 25 du present mo's.
Le vainqueui de cette ren
centre d'appui cnevra rejoin
dre les 6quipes du Violette,
du Racing, di i'A gle Noir
et les 4 semi f nalistes de
winter regional en vue de
la Coupe d'Haiti qui debu-
tera probablement le 10
Aout prochain.
xx x x

UNE FINALE A LA
CROIX DES MISSIONS
La finale du championnat
rdgulier de foot-bail de la
Croix des Miss "ns ne sera
dispute que dimanche a-
pres midi. Le taurnoi a etd
en effect d scontinu a cau-
se de l'Inter Regional.
La parties mettra face O
face los 2 tenors de la loca-
lit6 qui comptrcnt le mme
nombre de points au classes
ment actuel : le Velox et
l'Olympia.
x x x x
FOOT FEMININE :
2EME DIVISION
La Commission de Foot-


Avis orofessionnel-
Le Docteur Maryse. Gar
d6re Ldvdque, diplomde en
Mddecine de 1 Universitf
dEtat d Haiti, certifide de
Pediatrie de 1 HIUEH, diplo
mie de 1 Acadrmie de Pa
ris A titre d Assistant 4tran
ger en Pddiatrie, Pudricul-
ture et Alleigolqgie infan
tile vous announce 1 ouver-
lure de sa Clinique au No
5 de la Ru? Cge iCote
Sudi A Petio.a VIlle Elle
s v tlent a vote disposi-
tion tous les matins de 7 A
10 hres et les lundi. Mer-
credl. JeudlJ t Vendred; de
4 A 7 hres le salr Tel Rdal
dence : 7-2602


Ball Feminin a enfin fixe
la date de la reprise de la
finale du tournot de 2e Di
vision qui a ete perturbee di
manche dern'ir a St Marc.
Glad.atrices o'uppo.seront
cette fois-ci a Duvarier Vil
le, dimancene pres nidi.

x x x x

COUPE RADIO
CITADELLE
22 part '.e u- sont dispu-
tees dimanlie dernier. jour
de I'inauguratimn de la 7e
edition du trurnoi pour la
Coupe Rado Citadelle du
Cap Haiticn.
Le, matches retour so
joueront dimanene apres -
midi. Un duel i.:sez serre se
livre daes cetlie conpetit onC
a jaqutLle na p ,s p)trlicip,'
cOtte saIlsen 1le6q-'ps I ac VUa
dreuit tenant du LAre.
y x xx

STAGE POUR ARBITRE ?
II semble qr e le BiiureL
Federal conl ,citc ei'ii e
oerlaint s difliuLt'-.s ;),'.i
ouvrir son stage d'arbii a-
ge. L' iaugurali on des course
a et c rep:'irt 'iine second
fois : elle aii a lieu peut
etre au debut du mois
d'aout .
Seultmci, 15 a spiranl.s se
sonlt deja iissciis a'i srcre
lariat dre lI FH1F Un nrnm-
bre assez chichlc pour de-
minarrer.


HONDURAS :

Arrivee de 2.000
soldats et 6 avions
de la Garde
National
nicaraguayenne

TEGUCIGALPA (AFP)

Quelque 2.000 coldats et
6 avions de la Garde Natio
nale nicaraguavenne sont
entries jeudi au Honduras
pour y demander asile, a-t-
on appris dans la Capitale
hondurienne.

D'autre part, l'Anibassa-
dour du Nicaragua A Tegu
cigalpa, M. Diego Cicera
Herrero, a remis l'Ambassa
de aux Reprdsentants du
nouveau Gouvernement de
son pays et du front sandi-
niste.

Les six avions militaires,
pourvus de leurs armements
ont et6 aussitft consigned
dans los hangars de la for-
ce asrienne bondurienne.
Celle-ci n'a pas precise le
nombre de personnes trans-
portdes 2 leur bord venues
demander l'Asile Politique.
Mercredi, quatorze avions
militaires etaient, arrived au
Honduras dans des condi-
tions Identiques. Deux pe-
tdts avions de la Garde Na
tionale ont Tgalement at-
terri jeudi au Sud du Hon-
duras.

Enfin, environ 2.000' sol-
data de la Garde Nationale,
apres avoir franchl la fron
tiere par Giasaule et El 'Pa
raiso. se sont rendus aux
patrouilks frontalieres hon
durtcnnes, indlqlient des in
lormaltins.da, pIrese a T6-
guclgalpa.


CONCENTRE

(Suite de la 1ore page )


Coin du Jardinier


LES SPORTS

Selection Nationale --

St Marc, demain soir


SPORTAUP^H RINCE
HAITI


IL( IIII 1- - - - - -~e


IVIP/Z///C/////Z////-rr/l//~/~)/~C/~ET/~


N )) ()q-. -TA .p




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs