Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/10441
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: July 10, 1979
Copyright Date: 1979
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID10441
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text







Pour evaluer et renforcer


Faction de la


Croix Rouge Haitienne


S '' ltiri'nldb l il ila Croix
iitR ,. I tl iiitt. I' i 1 Don.
I'url Victor utlioeh nivillt
V' il'r ut i lt ip e's- iItil l. i'it


utiti C htiti com(III iui,

I.ll it till l lrg '' ei r ls so -
il Il rpcllO tI 1 n, 4 pr rl1n -

t't Ioti, on it 1 salt. n ,
(l.A"!, lIt'. e1 re (V O V 'I t'ilntSa

itin N. rti dturelh, f P not.r -
tin x-roirt i tcr Rc'llpLge -
I irl drs \'orhicprs rhnr -
'Aux d ti 4 ansl t I's so-
'l pr sttgo o le raynne, les
tlit.slbill tvs oU de renfor-
I't, 1 :tin .tr plInstituton
1( d i lixer dr (h. itvealux ob
I' f lI., pou Ir 1 '.s 4 prochal
l' h ill u i lor..





(itnilt' ur pla o n i M. l'
Mi rdat d e 1 ;Ihrtif PI6SI -
dl dr tonali laro Cx-Rouge.
DoclIe'ur \' c.()r laroche a
ae deriniereletr O ranouv- d
rst put iUts le lisll, per e
d,W dr 4 ans
ie i)rpsigie l oc rayonne
nilt' ilt ranti ur Ie plan na
noiail n (1" e nur l plan ill
i rasidonal de la Croix-
Iiiig(t Halnt'I ai seont cella
SW t'c gralo lFr en raisonr d gs
reIs-1lt;it, o obc'-IIs, de 1 ef
1',iuct e de ,n action et,
(it, scriulx 1Ji son organi

Di lls lIi sO'h'i encore d a
ln e ] iO rN r 1I' 0 iydleilnen t de
1 lll5litlitin, Oe renforcer
;,(ol znrlion !ilu'Tanltaire. le
I'rehidenL de l], Croix-Rou
gi.t. Haitianne ;,f ses colla


borittei1r's iiva'nlot pcis6 A
ruunihr 1 mssenibl e des mont
icrs pour, it pirtlr dos r6f-
sulltal.s dfJat obtenus, fixer
leas grandes lines de 1 atc
tioni de It Croix-Rouge Hal
Ihillrti
Led's discussions de ve'n-
dri andl t c6 tiinim6es, cons
tructives Les membres re-
conialssant tous, les
dangers d une disper -
slon des efforts. ont opind
Ipolr .no aporofondlsse -
mlnt de 1 action da notre
Croix-Rouge dans les do-
inaintes de la transfusion
sanguine, de la protection
routirre, dans le domain
m edico-nu tritionnel.

Toujours, pour dans un
climat democratique. fva-
luer le travail de notre
Croix-Rouge vc pruciser son
action, Ie Comitl-Directeur
pense reunir tiochaine -
ment les representants de
tous les comites regionaux
pour entendre leurs points
de vue et pour leur fare
part de ceux qui ont ete ex
primes au course de l'Assem
blee de Vendredi dernier.
On est unanimne apprf
cier cstte approche demo-
cratique, rationnelle du
Comite Directo cur de la
Croix-Rouge haitienne, en
vue de donner encore da-
vantage satisfaction a la
communautf


6lre partir : le produit in
tcrieur brut
2Ime parie les import
lions
3eme partial les exporta
tions
4ome Dartie : 11 consomma
tion
5mine parties les investis-
sements
61m' parties Prix, salal-


Annue 69-70 7

PIB 1649

taux de
croissance 0.6
Source : Section de Ci

Ainsi apr6s la croissi
ce remarquable de 1 exe
ce 75-76. 1 annde 76-77
a connu des conditions e
matiques dftavorables s
crit dans la moyenne


res et emploi
7eme parties : Monnaie et
credit
8'me parties La balance
des palements et la dette
extrne
96me parties : Conclusion
et perspectives

1fre PARTIES : LE
PRODUIT INrERIEUR


DIRECTEUR : LUIEN MtNTAN
ADMINISTBATEUR : Mme. Max CHAUVET


NICARAGUA:


LE COMPETE A REBOURS


MANAGUA -- iAFP)
Le compete a rebours n'en
finit pas d'etre declenche a
Managua, oe une atmosphe
re de fin de i6gne planait
autoir de i'abri souterrain
of vit retrancie le General
Somoza; jusqu'ici a 1'abri de
tout.
Nouveaux revers de la
Garde Nationale, rumeurs
de complot qui succedent a
celles d'une <
demisson du <,Caudillo> ni-
caraguayen, desertions dans
les rangs de >,
escalade de la nervosite au
sein du Gouvernement: Ces
derniteres 24 heures parais-
sent precipite- i'heure de
denouement ae la situation
dramatique que connait
plus particulierement de-


Cuba: Apres 1'annonce de la

liberation de "Criminels


de guerre" du regime de Batista


LA HPVANE iAFPI
Le, prisons cubaines ne
ci vraieni plus contenir un
,seul prisonnier politique a
la itn de cette lnnee, apres
I aniii2nce landi a la Hava-
ne par M Robelojo Lorie,
de Ia liberation de 600 pri-
.sonniirs arretc. lors de l'a-
vniebunnt -du regime Cas-
triste. le ler Janvirr 1959.
M. Roblojo lorsie. mem-
It.i du ,Comit, des r5), re-
presintant 1'ensemble de
la communaule cubaine vi-
vaiit it i'etranger, a affirmed
ciiei ces inloimations de
1 ,uls fonctionnaires du Con
1'. d Elat c,'num. Ces 600
(1, ttist', considers conmme
i otmitrls dOe guyrrer,; a-t-il
_1') "ii; cours d'une con
|It rll dt 3 1i I'(. O'I, Ift' l-t
v Il i tillalrr' d iOit la pro
r. ii r,,!ic" (n N vi V 'vire itr
11 par "r I (d-InL Fidel


I I, i dr r .s




(I(. l l u (111 poll

M ?.noi') o r, r ppll

pr ;I' :I [Ill ill' ii io
du Cill) ,i ll l rdi ;!)61 ]),ir
itlr ,. l l lll ] rli l it.( I liii tre






1r.i hivl' 1(i ; D, L pu;s
Spris o hilli trs l .'t Iqis stl





rai I t lib rI s l (Ins lt i s pro
cht :1 s ji litr. q' u ci es lin
beration, s. iLnt suivit s a




diez Traviso et Orlando Cu
bela.
D' aitr( pitrt le Dr Lorie
a regretted Iar.nulation par
ie gouverlImn('lt Venezuie-


lien de 1.500 visas initiale-
ment prevus pour d'anciens
prisonniers pulitiques cu-
bains et a ir:dique que ces
contacts sont actuellement
en course aver le Mexique
et Costa Rica pour obtenir
I'accuei! par ce' pays d'ex-
detenus politiques. II a en
outre annonc6 son intention
de se rendre a Rome pour
demander au Pape d'inter-


ceder aupres des pays d'A-
merique Latine afin qu'ils
acceptent de recevoir d'an
ciens prisonniers cubains,
Enfin le Representant du
aoComite des 75> s'est decla
re optimiste quant a la pos
sibilite pour certain de ces
ex-detenus d'obtenir un vi-
sa pour les Etats Unis dans
le cadre des accords conclus
avec Washington.


puis un mois le Nicaragua,
et chaque jour un peu plus
de <(Tacho> Somoza qui ne
veut rien liAcher d'un pou-
voir qu'll ddtitnt depuis 13
ans.
Pour le cadboulonners les
Etats Unis ont tout tente,
en vain. On leu:' pris-, pain
tenant :i'.tention c:r e latie
le geste sle plus spectacu-
laire : evacuer leur ambas
sade a Managua, ce qui cons
tituerait un premier pas
vers 'a rupture des relations
d plomatiques de Washing-
ton avec le regime de leur
ancien protege.
< res seront cruciales>, a dit
un membre de 1'Ambassade
americaine, sans p'us de


HAITI TRINIDAD
MODNICKS : 0-0

L'equipe national de foot
ball d' H.iti et la formation
professionnelie de Trinidad
iModnicks) a ease des an-
ciennes vedettes locaux du
ballon round ont faiu maten
nul 0-0 dimanche soir ah Pt
of Sapin.
On apprend aussi que la
selection haitienne qui ne
comptait dans ses rangs
tous jes t'tulaires habituels


BRUT (PIB)

L examen nde la serie du
PIB a prix constants de-
puis 1969-70-, montre une
croissancs moaenne de 3,27
pour cent par an jusqu en
1976-77 compris


a pu quand mememe fournir
une replique assez valuable
face A son h6te.
La delegation < ge regagnera ses penates
mercredi prochain apres a-
voir refoule ce soir une se-
conde fois la pelouse du Sta
Sd de la Capitale trnida-
dienne.
xxxx

COUPE PRADEL :
LE VAC SERi. SACRE

Le Violette devra proba-
blcment recevou son nou-
veau sacr vendredi soir au
Stade Sylvio Cator. Les diri
geants f6deraux viennent
de f xer la dcrnifre pariie
de la competition (Racing--
Don Bosco) au vendredi 13
Juillet en course.
L'Aig'e Noir apr&s on pe
tit check t(2-2t samedi soir
face la laIntmrne rouge E-
to le Haitienne, risque de
terminer en 4e position au
classement definitif au cas
ofi le Don Bosco recolterait
une bonne performance a
l'issue de sa derniere sor-
tie.
x x x x


PIB en 10(6 ourdes cons- LE DON BOSCO
tantes de 1955 A MIAMI


0-71 71-72 72-73 '73-74 74-75 75-76 76-77 Les dates du tournol Inter
national Strikers Fort Lau
1756 1773 1331 1905 1912 2051 2115 derdale Don Bosco de P6
tionville ont et4 recules u-
ne nouvelle fois en raison
6.5 1.0 3.3 4 0 0.4 I l.3 3.1 du calendrier surcharge de
omp tabllit6 Nationale (IHS) 1'quipe receveuse dans la
competition de la North A-
an- la ctdcennie avec un taux taux de croissance en aug merican Soccer League.
erci de croissance du PIB de mentation progressive Corn Les Strickers jouent obli-
qui 3,1 pour cent me nous gallons le mon- gatoirement au rythme de
eli- Les projections de 1 IHS trer. cette ac6l6ration 'de 3 matches officials par se-


ins pour les trois annres sul-
de vantes font apparaitre des (voir suite


page 3)


(Voir suite page 8)


MARDI 10 JUILLET 1979
%O .11


'T16phone : 2-2114 Bolte Potale : 1316
Rue du Centre NO 213


Une fpfe dc Damoc'es de
80 tonnes est suspendue au
dessus de 75 pnvs : Le < labs le plus grand vaisseau
spatial doit faire sa rentree
mercredi dans 1'atmosphere
I 14 h 28 GM; mais les pre
-visions des experts aminri-
cains restent incertaines.
La rate et le lieu de la


ii. ,` "


CHRONIQUE DE L'ACTUALITE


ine naaits 6 ueno PrIsidentielles Haitiano Dominicaines
Libdria, contrairement aux
bruits qui ont couru. II n'a --XI-

ps voulappendiler poqu Les revelations de Sumner Welles sur ces Conferences au
vaient ete envoys mainte- Sommet (De 1890 a 1898)
nant alors qu'ils ne I'a- par Gerard JOLIBOIS
vaient pas ete lorsQue la ba


llie se derouluitti cansi vio
nagua a quelques centaines
de metres de 1'edifice ame
ricain.

Selon d'autres sources, ces
avions serviraient a 'eva-
cuer le General et sa family
le qui part raient a destiny
tion d'Hawai.
Pour i'heure, Anastasio
Somoza se content de de-
mentir l'exitence d'un corn
plot au sein de la Garde
National.


precision. -- Ces informations a-
En effect, le D6partement va;ent ete donnees par une
EEtat a conf ime la present Radio Sandiniste transmet-
c E tat a conme ioa pterese tant du Costa Rica. Selon
dun :evin irrl es de elle, le compact aurait ete
d'un avion dHercules de la -fomente par tr is Generaux
force aerienne des Etats-U- et deux Colonels; don't le ne
nis h Liberia Costa Rica, prts de la fron ral Francisco Rodrigo SomPo'
tiere avec le Nr:.aragua) des za ui aurasent eu rinten-
tinees croit-on savo r, a tion de s'emparer du Gene
une evacuation eventuelle ral Somiza et de le trans-
des ressortissants amen- fererl Sdans u pays ami des
cains du Nicaragua, person- Etats Unis.)
nel de 1 Ambassade compris. D'autre part, trois Offi-
a recevoir 'ordre de quitter cers deants de garnis- n
i'Ambassades, a declare i commandants ier affect r
Porte- Parole de 1Ambas c no Ot icier affeicture-
sade americaine, of regnait M nistre de l'Agricu ture-
mardi martin une activity ges 'Ambassade de rCo-
normale. II a precise qu' lombie a Managua.
Sur le plan militaire, la
situation tres 'res defavora


FOOTBALL


A la -reeherche d'une formule


d'intEgration

Par Jean-Claiude SANON


Un veritable champion-
nat national d c football;
on en parole oepu.s des
annlecs
Li's heureusts prestations
des meillieures equipes des
lig del's de province, it l en
gouenient p)opulaire que
susscltent I s seriess finales
du championnat int,"rregio
n iiilouies au Stade Syl-
v'O Calitr paraissent cons-
tituer de s6enr.ses tgaran-
t s de succtirs tpourt un? com
pLiition a 1 eichille nation
nale
Un retl cons, censuss sem
bl,' etabli e1 n rie qui a trait
a la n6eessii'e d organiser
iin championnat d Haiti
Tr's peu do gens ont ce-
p.endant une ides nette de
ce que pourrait etre cette
ccmp6tition national et
encore moins des difficul-
tes a contourner pour la
rendre op6rationnelle et
durable
Plisieurs formules ont
fLe tentees dans le pass
avec plus )u nmoins de
sucers II a fall tenir
compete du scaidre lfgals
du football haitien Un
groupement privillgie (Di
vision Nationale) a Port-
au-Prince It 1 ensemble


des autres centres sportifs
du pays reunis sous le vo
cable de vequipes de Pro-
vince, et faisnt 1 objet
d une reglementation spe-
ciale forment l universe d6
crit par les status de la
Federation Haitienne de
Football
Le groupemtint de Port-
au-Prince (zone metropoli
LaintL) compLe hbILt cluos
de pilmiere, avec leurs re
servistes. rt ]u',e vingLaine
de clubs de deuxieme divi


sion don't 1 cpanouisse-
ment etait impr6visible
lors de 1 adoption des sta-
tuts en 1957
Las ligues de province
participant depuis cinq ans
a un championnat interre
gional faisant suite a leurs
competitions internes.
Chaqug Ligue de proving
ce compete de quatre a une
douzain de clubs don't cer
tains comme 1 Association

IVoir suite page 4)


(voir suite page 3)

L'AffiWk a"'
la BNRH, trop
exigu

Le local de i'Annexe de la
BNRH site i la Rue du
Centre est trcp etroit. En
eflet, les mnilicrs d'emplo-
yes publics qui le frequen-
tent pendant la period des
paiements, sont confron
tes a touted, sortes de difli
cultes.
Cela s'explique car une
construction s'itendant seu
lenient sur 18 ou 20 pieds de
laQade, come c'est le cas
ici, ne peut 'pas recevoir
toute celte maree humane
const.tuce par 'es fonction-
naire, des dix Departe-
ments ministeo'-els du pays.
C'est h peine si on peut se
mouvoir a l'intrieur de cet
te annexe.
Nous est 1monss que ceci
cst ulle quL stonLiun i doit i
tre considered par le DireH-
teur General de la BNRH,
M. Antonio Andre qui eat
un progressiste notoire Le
manque d'espace vital agit
sur la sante des individus.
Nous esp6rons que d'ici peu,
un local plus c.,nfortable se
ra mis S la disposition des
fonct:onnaires public-.

Reception
ranvoyee

Avis

Les familllS LUCIEN
THEBAUD ET JOE ANSON
ont le regret d eviser leurs
invites au prochain maria
ga de Mademoiselle Elisa
bpth THEBAUD et Mon
sieur Paul ANSON que,
pour des raisins ind6pen-
daiies de leua volontf. la
Reception prcvue a. cette
occasion a la VILLAP MOI
Poa. naura pit lieo
Port-au-Prince, le 9 Juil-
let 1979


Le Donuti V. N. Constant au
COnuqrts de I'AIPLF


L' AIPLF (Association In-
ternationale des Parlemen
tires de Langue Frangaise)
a tenu ses assises h GenC-
yes en vue de nouvelles 6-
leotions des membres du
Bureau.
C'est a,insi que M. Philli-
pe Yace; (Cote-d'Ivoire);
'un des quatre Vice-Prfsi-
dents; a CtC lu Prdsident
de I'AILPF en remplace-
ment de M. Charles Hdlot;
(Liban) qui est devenu ,ac-
tuellemnt Prdsident d'hon-
neur... De son cotC; M. Vic
tor N. Constant; Pr6sident


de la section haitienne de
l'AILPF; et l'un des dix
membres du Bureau; a 6tC
maintenu dans sa fonetion
pour cinq nouvelles an-L
nfes.
Au course d'une stance de
I'AIPLF (le 6 juillet der-
nier); M. Victor N. Cons-
tant; dansle cadre de 1'An
nde Internationale de 1'En
fant; a prdsentd une inter-
viention sur la situation de
1'Enfant Haitien et des bon
nes dispositions qul sont

(Voir suite page 8)


L'ouvrage en anglais de
Sumner Welles comporte
deux volumes: tiNABOTH'S
VINEYARDs a fte editf en
1928 a New-York chez son and Clarke LtdD. Le li
vre est ddi6 < ble amour du Peuple Domi
nicain pour la Libertf.,
Le titre (La Vigne de Na-
both) est tirf du Premier
Livre des Rois, chap. XXI.
Quel chrftien peut igno-
rer 1'histoire de Naboth de
Jezrahel ? Sa vigne, voisine
du palais royal, ful desiree
par le roi de Samarie, A-
chab. Mais Naboth repon-
dit : sJe ne donnerai pas
1'hfritage de mes presss.
Jezabel, femme d'Achab, fit
tuer Naboth. Mais Dieu les
menaca. Par la suite Achab
mourut a la guerre. Jezabel
fut d6voree Dar les chiens
(1).

QUI ETAIT
SUMNER WELLES ?

Sumner Welles venait
d'occuper, durant trols ans,
les fonctions de Haut Corn
missaire des Etats-Unis d'A
mfrique en Republilque Do-
minicaine (2) de 1922 a
1925. A ce titre, il mena b
bien le processus de la le-
vee de l'Occupation Ameri-
caine en R.D. (15 Mai 1916
12 Juillet 1924) et de la
< ministration publique com-
me des forces armies.

A" moin hible avis, un
peut compare l'action de
Sumner Welles en faveur
de la R. D. au r6le bien-
veillant joue par le Com-
massaire franqais Sonthonax
a 1'egard de notre Nation,
alo s en gestation. Mats
Welles devint l'un des col
laborateurs les plus ecoutes
du President des EUA Fran
klin D. Roosevelt '1932-
1945).
A l'encontre, le Jacobin
Sonthonax, qui avait mis en
position les Fondateurs de



ARRIVE DU DR
LUDOVIC LAFONTANT JR

Nous avons revu avec infi
n'ment de paisir le june
Dr Ludovic ,ailontant Jr
qut est rentre ant pays pour
les funerailles de feu son
pere Ludovic Lafontant Ti
Dol.

Dr Ludovic Lafontant Jr
dit Ludo qui pursuit en
Septembre se e6tudes de
specia'isation a Havard U-
niveisty esL accompagne cic
,on jeure freu Jean Robert
Iafol.tant, ettidiant a i'Uni
versite du Canada.

Nous renouvelons nos con
doleances emues a la fa-
mille eprouver.


tino-Americaines au Depar-
temcnt d'Etat (1920-21).
Chef de cette Division en
1921-22.

Apres plusieurs missions
diplomatiques en Amnrique
Central, il fut appeal par
le President Franklin Dela
no Roosevelt comme Assis-
tant-Secretaire d'Elat 11933--
19371. Promu Ambhassadeur
a Cuba (19371 puis smn -Se
crreaire d'E'a' (1937-l)43)1,
char'-S des Affaire I at ino-
Am6ricaines (3). 11 a c (,
en 1940. 1'envove personnel
dr Franklin D Rc,nsovelt
aupres des nations belli6e-
rante's ei'opi'lnn'os. dans
des -fact-fitndino. m"siitns
oi missions d' exploration
des faits. Accomonena le
President Roosrvel' r :sa i n
centre avee lo Premioter in
glais. Churchill. aivint l on
tree des EUA dans la Secon

tVoir sut,' a 7


notre Patrie et les cadres
de notre Independance fu-
ture, vota centre le DIX-
HUIT BRUMAIRE, en sa
quality de Deputf au Con
seil des Cinq Cents, represent
tant du Nord de St. Domin
gue. Par la suite, il fut per
s6cute par le Premier Con
sul comme par Napoleon
ler. Astreint a residence sur
veillee, loin des cotes. pour
qu'il ne put se rendre en
Haiti. Emprisonne. Mourut
dans une quasi-misere en
1813 a Fontainebleau.

Sumner Welles est r' aS
New-York (N.Y.) le 14 Octo
bre 1892. A ete diploma en
1914 de la celebre et press
tigieuse Universite Harvard,
la plus ancienne des EUA,
fondue en 1636. De 1914 0.
1917,. secrftaire do 1'Ambassa
de nord-americaine a Tokyo,
puis de 1917 a 1919. a Bue
nos-Aires. Assistant-Chef de
la Division des Affaires La


No. 31.119 .,, I
84EME ANNE










FONDE EN 1896 : LE PLUS ANCIEN QtOTIDIEN D'HAITI MEMBRE DE L'ASBOCIATION INTERAMERICAINE DE PRESJE


GRAVE ACCIDENT A LA C0IX DES

MISSIONS (2 morts)


porLe.y :' H 1: r.'t
versilc C':al o(M 0 csl-a
devIL nt! r.cevIiI-st s t on
que reclamaie-at leur etat
Quant au cila'u'eur qul,
pour sa part. i a ru, sminble
t-il. la moin're egratignu-
re,. i a purernint et i,,mple
mncnt pniq la quite .



Jean Paul' II entire
dans le Disco
ROME (APT)

1Wo5jlyla Discto Dilict
titre d Lin dl.,:I1e l-in' 1 -,
par un groIpe po) de Mi-
lan; obtlint unI ul;l,:is 5sTc-
ces en Italie.

Les; preilnies mlilo. 1 li.s
se releranil au Papei Jiaii
Paul II, mis en veit'C tiLre
le inarche italien, ow Lou,
etc vendus en ui' l l ii 11l
res chez lrs dispuanih.

Les paroles dil 451 lurs
sont assez einienritaire's i
le refrain e:'st .nsmplerncnt
,, i i W ojtl la.

Jean Paul II Karcl
Wojtyla est. semblu-t-!l;
le premier Pape a iinspirer
des compoositleurs popllai-
res. Jusqu a prcentv ; 1,s
commercants se bornaoent
a imprimer le portrait du
Pape sur des foularils ou
des bibelots i bon march;
ou S enluminer les parche
mins mentionnant les bene
dictions papales. ,



Triomphe de
Lynn W. Rouzier

Le Cins Triomphlc a fait
sale comble samedi solr a
la presentation d spectacle
artistique de 'Ilntitut de
Danse Lynn William Rou-
zieri).

On y est al'e deja un peu
convaincu do succcs de la
soiree etant donne qu'il en
a toujoors etc ains, aux
spectacles offers par Lynn
W. Rouzier et ses ,leve,.
Mais le ton s'est haussa cee.
te fois ce qui accuse une
nette progressio-n dans le
domain de la recherche et
de la ra!isaUtion art st:que.

En levee do licdeau on a
eu cette entree en scene
de groups de moins d:x,
de mo"ns dc huit, de moons
de cinq ans, cc qui a tout
de su te faite penser A cot
te sAnnee d" l'Enfant> qui
est sens doute devenue une
annee pleine de promes.e
du moins chez Lynn Wil-
liam Rouzier.

Le plat de resistance a IAt
la realisation de GiEl!e,

(Voir suite page 2)
i I


Avant hier apres midi il
etait environ 3 heures et 30
minutes quano la camion-
nette immatriculee au nu-
mero YC i69 fqisaiit le tra
fc Arcahaie -- Pcrt-atu-
Prnce laisfait la Cite du
Draprau pour la Capitale a
u, c i son board, plusieurs
passagers et une acsez forte
cargaison de ;vi,'res alimn
tires.

La traveri( e : lefectua
normalement. Ei ceax qtli
avuntil pris p'a-"e a boil
(Ilu vhilcule lie pouvasfl t
s'minag err e1'. ilF allaitent
'i(rs uine catastrophe. Si
vri il que t u'it ai lo itL ,'(.0
3 Ie le tre ,W :a boin'r nil
mncur dcminal'int imbian
ce.

Mai,s irnvi diu : LAe de
la Croix ides ,vl sl;iio C'st
a dre' pre q ll tulli' 6i
Port-au-Prince, la camion-
nettul, on i.l sailt p);. trOp
comment, commencait a fi-
ler a ul.e vitess' q vrlt1-
so'mblab iment et eitecltive
intent n'a pu C'tre cuntrolet'
encore l0nount Itlirt'e. Car
les frlins aval,'n1t el'.

C'e:,t ainsi qlU' la canmion
ncLLt, aprcs at'oir, iur .,on
passage, hapic v oienimntit
un de ces veLhitules lourds
qui represu01,.nt mi verita-
ble pot de vr i'a pu finale
nuriL rcussi.r aIrreter qu g .
proximity de Damien.
Et la, ce no lrut qUv pour
fairc le bilan d(-s pcrsonncs
grIlevriment ble-sees e, des
deux morts.
Les victims on1t ev(. tr-i.


chute d6pendi it en effect
du r6le de lactivite solaire
et des u'times manoeuvres
que la Nasa pourra effec-
tuer sur 1'engin.
D'une part le Vent So-
laire> flux Geo Magnetique
et protons d'iectrons et de
particules Alpha qui s'fchap
pent du so'eil, peuvent jouer
sur la vitesse du Skylab.
D'autre part les technicians
de la Nasa se reservent la
possibility de corriger la po
sition d b1'engin pendant
ses dernieres revolutions
et jusqu'a l'alctude critique
de 130 kms. mnoment of Ile
decrochera de son
orbite.
Une te'le incertitude a de
jA cause la panique en Inde
dans plusieurs provinces.
Sky'ab vaudra aux Suisses
un programme musical noc
turne de minuit l 06 h 0Q
du matin du 9 au 14 Juil-
let, qui donnera des infor-
mations en cas de danger.
En Ti\rquie, les hopitaux.
les units de defense civi-
(voir suite page 5)


IMPERFECT IN ORIGINALLY


Li DElEgifliilf
MHaitienne A
la Conference
de la FAO
Du 12 au 20 Juillet, aura
lieu S Rome la conference
mondiale sur la ruforme a-
graire et le Odveloppement
rural qu'organlse la FAO.
Asslsteront h ces asslses:
M. Edouard Berrouet Se
cretaire d'Etat a l'Agricul-
ture, Mgr Francois Gayot,
Eveque du Cap lIaitien.
Agronome Marco Depestre
Agronome Alex Louis Ta
nis
Agronome Luckner St Die
M. Martial cl0estin


Historique des rencontres


LES SPORTS


Les Tendances de la Conjoncture depuis 1970


La Conjoncture de l'ann&e 1976 1977


Projections a Court Terme 1978 1980

Par : Institut Haitien de Statistique


Skylab: Une epee

de Damocles


-- a w v


Iiri


4n--







SMARDI 10'UCILLET 1979

LE MODE EN BREF


Michele


Scotch


Club


ETE 79


Formule J



POUR LES JEUNES ET LES MOINS JEUNES


PRESTIGE PARTY : Consommation BWere $ 1.00

PUNCHS PARTY : Consommation Punch $ 1.00

ONE FREE DRINK FOR GIRLS

FASHION SHOW

ELECTION MISS ET MONSIEUR DISCO 79

SATURDAY NIGHT EXPRESS : Entree $ 3.00

SUNDAY BARBECUE AVEC SCORPIO


De 7 h a Minuit : Le Happy Enpd de la Semaine apres

la mrr, la montagne ou le Cinema !


Le tiket d'entree done droit a un diner B.B.Q. (u choix : Brochette

de Filet Poulet Brockette d aqneau Tbone Steak Cabrit sur le Gril f

ENTREE $ 5.00

Sans Barbecue $ 3.00


N ixon Michaud

NOUVEAU CHAMPION DU JEU DE DAMES
Par Gerard DELICE


Paralikmenr t au chlam-
plunioat intier-reoional de
F'oot-Ball. 11 s ,st tenu a
la Salle dcs Mawres a Pou'
a- Piliei. Il championsit
1'i ji'. do Dames sous 1i
l:tila palro(nac ie du Minis-
i, r a la Jin(un s.se et aux
. rli,,,r Wm di lAdministri -
1 nil) co( ii]rllcll ](' en vue CIO
l':il I ',l)]I II de la CoupeI
( I 3 J i llet .

Pow? (Inoinll'r i ine diimoln-
-ii l i)(n:i ; i a ice cham-
il Comt11- relspoi
:11)1(. ;iv;III I, 'm c ti ll a lp el.
;i 1imlE; Ifl:: ioll.I stos du


AIi>i i (I,; louiIeurs veniusl
fe (Illlor ellfs vill e:; l n (
V ~ii{' lri il f' v oyai v it

VI d pr'o 1' ,"-
li l1' iU,t il- or all ises
iii I i ( (]lllllia (11 it It i-. 1

|l lln |hllh;:ice l111 lel Pa-
r'k J1 ,Jll ((;oll]livesl '
Ilaynimiu(l G(ilmi dy I Aeil
rIll Noird, I: cu)s- 1 Fran-
is 1 Fort-Liberi) : Lafon-
:ill (Clr'elat l iCap-Hai-
ti(.11); W illrld P:vorger; Jn
'v. I'leurimor d: Nixon
Michalau-) Camille Eric; de
Iil)rt-ai-Prince.


Cos huit joueurs ont (te
rejoints par trois maitre-
cla:.:es d'office et regulit-
rement inscrits.11 s'a-it de:
Etzer Germain; Jacques 0-
llvier et Pierre J. Etienne.

Cependant; a la surprise
gnAedahlt: d'autfc maitrer
t(,Is : Franck P erre; chair
pion en titre: Arsene Ber-
nadel ex-champion de l'a-
cademic Lacruz; Pranklin
Pierre: ex-rhampion do I'e
car!dmie Fouchard; bril-
laitnt par l ur absence.

Aux renseignemeiils: no111s
avons apprls clue cos Mai-
tres: classes d'office; n'e-
taiint hpas habilites a jouer
la finale; ayant rate leur
iilscription.

Comnme bien onl le devine;
il :iin suivit lun vUai'ue dce
proi.sLa t lion.s.

Inlerro('-.; Franck Pier-
rc: porte-parole dln lroupe;
inous a a declare u c'elait
pour leur ltailler cles croiu-
pibres; pour hir barrier
la routl.e quec les responsa-
bi-es ont invoque Vcontre oux
le plinOcpe de I inscription.
11 nesat pas usqu'a ux
spectateurs les hus lna.fs


MESSIEURS


AIMEZ VOTRE FEMME !

PROTEGEZ LA FAITES LA

PLANIFICATION FAMILIAR






LE BISTROT


LE ler. GOLF MINIATURE

DE PORT-AU-PRINCE

<>

Dans les Jardins du

BISTROT

UN JEU NOUVEAU ET PASSIONNANT
UN AMUSEMENT POUR TOUS
UN PASSE TEMPS IDEAL
UNE DISTRACTION SAINE
POUR UN MOMENT DE DETENTE

LE BISTROT -LE MANOIR

Tous les jours a partir dp Midi
146 Lalue Tel : 2 1809


qui ne deplorent que ces
virtuoses du jeu de dames
n'aient pu participer A la
finale.
Ce que d'aucuns conside-
rent come une ombre au
tableau ne se serait peut-
etre pas produit: si otgArs.
et responsables avaienA,pnT-r
gage a temps un dialogue
serein et constructif. Car A
notre avis; en posant les
problems avec plus de
persuasion que d'agressivi-
t6 il y a de fortes chances
que les points r'e vues se
rapprochent.

A l'issue des differences
rencontres qui ont vu s'atf
frontier onze joueurs enga-
ges dans la phase finale:
Nixon Michaud et Jacques
Olivier occupaient la tete
(tIl elassomelnt; chacun
cimplant 15 points.
Par application du systt
me Son oni Brger cen vi-
gueur dans les competi-
tions tant internationals
que r(,ifionales; Nixon Mi-
rhatd a ete sacre cham-
pion.

Touiefois; tout le moneil
est unanime a reconnaitre
la laiblesse du niveau tech
niquie des rencoritres; ceci
explique que ertaines affi
ches aient et6 boudees par
des spectateurs.
Ne en 1944 a Port-au-
Prince;Michaud nous a de-
clare avoir ete inspire par
Dieu au course des rencon-
tres qu'il a disputees et
que seul; il n'aurait pas
remporte ce championnat.
11 se degage de cet homr
me age de 35 ans; une for
ce et uxie vitality remarqnua
blues Avec son regard lumi
neux et ses gestes mesuras;
le champion qui compete de
nombreux fans au bel-air;
est un damis'e au talent
promette' r.
Et pourtant; Michaud
n'a pas requ la Coupe. Remn
portue 1'annae dernilre par
Franck Pierre; celul-ci n'a
pas voulu la remettre.
Mais s'agit-il d'un acte
d6lib6ri de malveillance?
Franck; abandonnr a ses
reflexes d'auto-d6fense a;
peut-atre; cri que c'etalt
la meilleure fagon pour
lui de se venger.
Aux responsalles lde la
f6ddration qui envisageaient
d'utiliser la manifre forte-
ils n'ont peutl tre pas tort
pour r&cuparer la Coupe;
nous recommandons un
peu plus de moderation.
Nous sommes certain que
des dirigeants aussi mattres
d'eaux-memes que G rard
A. Delbeau; Giordani Alcin
dor et Pierre Michel vou-
dront computer beaucoup
plus sur la force de la per
suasion que sur les violent
ces de language; les affron-
tements ou les 6preuves de
force.
G6rard- DELICEf


TEHERAN (AFP)

L'Ayatollab KhiMeiny a
decr6t6i une amnlstle g nd-
rale en laver tie tus les
d6tenus pollilque5 qul tou-
che environ 10000 prison
niers mals ne concern pas
ales mourtriers, les Instiga
teurs de meurtres et les
tortionwairqs au service du
r6gilAe d6chue.

Le G6neral Azizollah A-
mir Rahimi, chef de la Po
lice Militaire, don't la des,
titution a Wte annoncale lun
di par la radio iranienne,
a refuse -le meme jour de
quitter son poste <(a moins
que 1'ordre ne lui en soit
donn6 par l'Ayatol,lah Kho
meiny tui-mime.,Il a'af-
firmd qui-l avait decouverlt
dimanche soir un ecomplots
au sein de l'arwae viant Ab
1'assassiner lundi.

x xxx

ROIE (AFP)
Le Secr6taire G6neral du
parti socialist itallen, M.
Bettino Craxi, a 6t6 charge
de former le prochain gou-
vernement par le president
de la Republique Sahdro
Pertini, a annonc lundi
l'Agence eItalia,. C'est la
premiere fois dans l'histoi-
re de la Republique italien
ne qu'une tell mission est
confine a un socialist.


MANAGUA (AFP)
Les guerilleros sandinis-
tes se dirigent depuis lundi
vers Managua a partir de
Leon, Diriamba 'et Jinotepe,
a annonc6 la radio des san
dinistes, ajoutant que les
unites sandinistes avaient
engage le combat avec la
Garde Nationale A 20 kms.
de Managua. D'autre part
de violent combats se sont
deroul6s a Ma Aya (30 kms
de Managua), ofi l'armee af
firm avoir reconquis par-
tiellement la route d'acces
a la ville.


UNIFIED

3 Juillet 'IJUNIFED


L apres midi du 3 Juil-
let a vu 1 UNIFED briller
de son plus beau jour C e
tait la rencontre avec tous
les sectours :ie la vie na-
tionale Plus de 500 invites
couraient pour Nenir temoi
gner leur attachment au
Chef a Ve d)e la Nation,
Son Excellence .TJn Claq
de Duvalier. tpiheue r la
'Premiere F rmme d Haiti
Madame Francois Duva -
lier et feter 1 unniversaire
d? 1UNIFED

Le President a Vic de la
Republique t sa Vaneree
Mere avaint cvsoya pour
les representer le Secr6-
taire Executit de Son Excel
lence Monsieur Gerard Pro
phete et le Lieutenant Da
niel de la Garde Presiden
tielle

L UNIFED r:(he en ou-
lsurs locales, layonnait au
son de la m:silue du Cen
tre d Accu?il el de 1 Ensem
ble sSoleil l Haltiie Des
troupes de danse Creole, et < Naus tenaisnt a apporter
leurs chants et danses a
cette grande manifesta -
tion artistiqu' Ouinze man
nequins coiffis par Mada-
me Rolande Jn Baptiste,
Directrice de 1 le1gant Stu
dio de la Ru-lle 0 me daujourd iui exhibe -
rent avec elegance les ri-
chessas de 1 art de se bien
coiffer Les dreux Jumelles
Glna et Ginette Eugene,
dans la danse
captive rent 1 assistance Ma
dame Pierre traqa 1 Histori
que des r6alisations de
1 UNIFED Figurait au Pro
gramme Monsieur le Psy-
chologu_ Bertrand Edouard
membre d Honneu: de 1 U
NIFED qui donna une comr
munication tres etoffce
sur la MAre et 1 Enfant
pour encadrer 1 ann6e In-
ternationale de 1 Enfant
L Artiste bien connu Ba-
yas se fit encendre dans
un poeme creole assez tou
chant sur 1 Unite qui serait
combien agreeable entire
les hommes d un meme
pays et du monde Interna
tional Gladys Aud',tc, la
cantatrice national se fit
entendre dans trois chants
dedis a leur Excellences
et a 1 UNIFED Birthday Jean-Claude Jn
Claude ce yon bon Prlsi-
dent. < nou cont6 sou round par les
l66ves, les Scouts, Guides
du Centre Lya Augustin
Guery que dirlge notre es
timable collaooratride Ma
dams Andrde Momplaisir
Pierre fuserent avec Aclat
dans 1 air de Delmas 19
Comment ne pas soull-
gnar le fameux gateau d an
niversaire qui dominalt a
1 angle de la sallq Ce gO&
teau reprss3ntalt un cha-
peau de paille, le Symbo
le de la besogne A 1'UNIFED
sous le soleil et la pluie


Madame Laure Raoul Mo
risssau remercia le Confe
rencier Monsieur Bertrand
Edouard de sa communica
tion combien scientifique
et profonde, se fit linter-
prete des Membres de 1U
NIFED pour une prochaine
rencontre autour de cette
communication afin de
pouvoir travailler aux de-
bats

On leva le vere en 1 Hon
neur le leurs Excellences
et de 1 UNIFED avec les
souhaits formulas pour
eux par Madame Andrae
Momplaisir Pierre Puis
1 hymne de 1 UNIFED. Hap
py Birthday Jean Claude,
Happy Birthday UNIFED
furent chan,,es avec joia
par toute 1 assistance
A 11 heures 30 1 on se s6
para avec la satisfaction
d avoir rAell.ment mani -
fie le Chef a Vie de la Na
tion, apotheos6 la Premie
re Dame et fet6 comma il
convent le ile'xieme anni
versaire de 1 Union des Fern
mis pour le Daveloppe -
rmnt (UNIFED)
Un assistant

RFA :
Le rapport 1978
sur lextremisme
et I'espionnage
BONTN (AFP)
L'extremisme de droite
en RFA semble; pour la
premiere fois depuis 1970;
prendere le pas sur celui
de gauche; indique un rap-
port du Ministre Ouest al-
lemand de i'Interieur; M.
Gerhardt Baum; rendu pu-
blic mardi a Bonn.
Cependant; estime le
rapport atabli par la sire-
td de 1'Etat F6d6ral; le
nombre peu elev6 de sym-
pathisants et les divergen-
ces tactiques importantes
des reseaux activistesenour
ris par une haine commu-
ne de la d6mocratiec font
que les extramistes de droi
te 1'instant un rAel dangers.
Selon ce rapport; qui
trai des activities extr6mis-
tes et d'espionnage en R&-
publique FPddrale d'Allema
gne en 1978; le nombre des
groups activists d'extre-
me-droite est pass d'une
annae a 1'autre de 17 a 24;
regroupant 200 fanatiques
et 800 sympathisants; en
majoritA des auvriers; des
employs et des 6tudiants;
et qui sont; le plus sou-
vent; ag6s de 20 A 30 ans.
Le rapport note que; de-
puts novembre 1977; les ex
tremistes de droite sont
passes A 1'action violent;
pregnant en cela module sur
les extr6mistes de gauche.
Les nombreuses attaques
de banques et de depots de
munitions qui ont eu lieu
devant servir A donrer uhe
base financibre et des ar-
mes au movement.


BAODAD i(AFP
M. Raymond Barre. Pre-
mier Minlstwe Irancals, a
quitte Bagdad pour Paris
lundli apres une vIsite de
trols ours en Irak.
Devant la press le Pre-
mier Ministre a confirm
qu'll avait dlscut6 avee les
*autortlse Iraklennes sdes mo
yens de faire en sorte que
les economies ne solvent pas
exposes a des hausses mas
sives et brutales des prix
du petroles. M. Barre a
ajout6 que sa demand de
cinq millions de tonnes sup
pl6mentaires de p6trole a-
vait etW aecepte*s.

xxxx

WASHINgTON (AFP)
La rentree de Skylabo
dans 1'atmosph6re interview
dra entra .6 h.10-. Gmt. le 11
juillet et 02 h.10 Gmt. le
12 juillet, a indiqu6 lundi
la (NASAs.



Triomphe de
LYNN W. ROUZIER

(Suite de la lere page)

ballet art'stique bas, sur
le roman de ih6ophile Gau
thier. La Musique est de A-
dolphe Chailes Adam.

Tout le mor.de a suivi a-
vec intdert et ravi. segment
les Avolutions de Pierre Mi
chelle Gou se qui a incarne
Gise'le dans le premier ac
te, de Pascale -l]anchara qui
a incarnr le m me person
nage au second acte, de Bea
trice Auxila Santos, dans le
r6le de Myrtho et, evidem-
ment de Edraond Bail'y,
plus en former que jamais
dans le r6oe de Albert.

Le success de cette repre-
sentation de s-medi soir s'a
joute aux autres prccedem-
ment recolte a.i cor's des
ans par 'Insti ut de Danse
de Lynn Wi'ham Rouzier.
Elle uemoigne di la perseve
rance dens l'*lort A deplo
yer pour attenore la perfee
tion dans 1'art par le don
constant de soi. C'est un
exercise diff.cire mals qui
ne passe jamais inappercu,
une fois qu'on i'a realisL.
La soiree de samedi etait
offerte en horrmage aux de
vanciers de Lynn W lliam
Rouzier, particulierement a
ion profeFseur Mme Lav;-
nia William, h Mesdames
Annette Merccr-n. Leone Va
lenti'n a Gi-elle Lebon, Ger
trude Bouda, Ketty Jn Fran
go s Durand, Viviane Gau-
thier, Rachelle Jn Louis, Re
gine Montroser Trouillot
qui sont camps comme le.s
pionniers de I1 Danse Clas
sique en Halt' La soilee e-
tait ega'ement offerte aux
folkloristes Lina Mathon
Blanchet, Jean Leon Deti-
ne, Odette Weiner, avec aus
si un pieux siivernir poi r
N cole Huttinot.
Comp'iment mux miitres
et aux elAves de I'Institut
de Danse Lyiln WV. Aouzier.
G. A.


UNITES NAVALES
AMERICAINES
EN ROUTE VE1S
L'OCEAN INDIEN


WASHINGTON (AFP)
Cinq unites de la Mari-
ne de Guerre americalne ap
partenant A la flotte du Pa
cifique font route vers 1'O-
cean indien dans le cadre
de la politique visant a af
firmer la presence des Etats
Unis dans cette parties du
monde, apprend-on lundi
Washington de source offi-
clelle.

Cette flotte, qui a racem
mrnt franchi le Detroit
de Malacca. comprend le
croiseur lance missiles
tons, et < ne, et le ravitailleur petro
lier ePassumpsics.
Les Eta's-Uns, rappelle,
t-on, ont d6cid6 en 1972 D4
7434 mune presence navale
periodique dans 1'Oc6an In
dien. Depuis la recente cri
se iranienne, cette presence
a 6tl accrue et a notamment
&tl marquee par 1'envoi
temporaire du porte-avions
aux abords du
Golfe pendant plusieurs
mois.
La situation dans cette ra
glon a conduit derniare-
ment le gouvernement des
Etats-Unis a envisager la
constitution d'une flotte
permanent dans 1'Ocean
Indlen (la te). Toutefois aucune dci-
sion n'a encore 6tA prise a
ce sujet et dans 1'attente de
celle-ci, le Pentagone a dd
c!da, semble-t-11, d'accroi-
tre la rotation des unites
nava.les amAr tcaines dans
1'Ocean Indien. Selon les
Services de Rensepinements
ambriesans. 1'URSS 'ntre-
tient dix ba'lments de guer
re dans ce secteur contre 25
11 y .a quelques semaines.


SMagasin Mon Reve

Chaussures Italiennes slides

S pour fillees et garconnetss

colors: blanc, noir Bottines pour'

enfant de I ana 5 ans

ERNST GAUTIER

37 RUE DES MIRACLES, 37

Phone : 24155


- M& A'E D/.JiJ;









AM-


1


MOSQUITO COIL

Pour ceux qui n'cnt pas

d'6lectricitie

En camping, en vacances,

les spirales Leopard tuent

l2s moustiques sans p !tden

Dominique Bailly

et Co Distributeur Tel. 2.0021

En vente partout ,


PAGE 2


Lundi :

Mardi :

Mercredi :

Jeudi :

Vendredi :

SAKEDI :

Bimanche :


- --- -- - - -


Im a_


Aa


- - - - - ----- -------- --- --- I--- ~---------1"- IiY L



















;./ 11l'A Di J .. .


La Conjoncture de l'annee 1976 -1977


(Suite de la 1re Page) taires de base Ainsi la s6
cheresse de 1 anr.ne 1977 a
la croissance ne pourra core plus de 40 pour cent ndcessit6 1 imp rotation de
(ire rendue possible que du PIB total 50.000 tonnes de riz, de
par une augmentation sen PIB en 106 frourdes cons 125 000 tonnes de ble, et
sible du PIB, du secteur a tantes de 1955 projectc aussi du mais Ces impor
gricole qui reprdsente en tions) stations ont 6te bien infdrieu
res en 1978 : 310000 tonnes
Annde 'i7-78 78-79 79-80 de riz et 40 000 tonnes de
ble
PIB 2197 2312 2446


Taux de
croissance 3.9

En e lt sutir la period
de' 7 anIs sous etrde. a prix
cinistaUns. la ( roissance du
sltuiir primaire n a et6
1que dt 1,32 pour cent par
anil en moyeiin', celle du
secteur secondaire 8.90
pour cent et colle du sec-
tour tertiaire 3,47 pour cent


C est dune 1 industries qui
a apporte la plus forte con
tribution a la croissance
dlu PIB

EVOLUTION DES .

DIFFERENT SECTEURS

1) LE SECTEUR PRIMAI -
RE

a) SECTEUR AGRICOLE :


la part, relative du sec -
teur agricole' dans le PIB
reste primordiale mais di-
minue reguliercment puis-
oue c est ce secteur qui
erit le moins LL PIB agri
cclequi repreos ntait 48,9
4 pour cent du PIB total en
1969-70 n rn reprdsente
oil's cque 42.4 pour cent en
19l76-77 Comnie nous le
veririns plus loin, certai-
uis sii (urces d(e la croissant
C' rFc'iiie I ] ouirrait n"
p) s s ac'roiltrf ia 1 avenir
1iiissi vile (iiqi dans les all
nees passe('s i indutries die
t r;uliSf(rmil ii.n par exem-
|lel. Ainmsi mur que Haiti
]tiliis i aitli.indri- in Laux
(I' ('ii()is ;ice(' (IU PIB de
Slordre d 4 ,i o 5 pour cent
par Ian, elila ni(' s.site line
(ISsa1I duI sIIect.ur agri
cole lr)l"-i pits uioi' (ilquelle
li 1 e.st i ,i ir llemi 'itl, de
l1 rdre (l, 3 i,piir i I'Ill, par
;iII ; iiiiiins iOr e1 PIB du
: i'ir :idr aur- ;il' uI aumen
ti dc 1 4 p(rli i c' i t p au' :II
'n -iiiye ini, d(epiii.s 1969 -
70 el H If l;ai (x di (Iuro;,cs.;:i -
r (11r listre o u) l alnl6(
197(i-77 ( 1 3i pur cent)
t)olrl- il, doI(Iiiii lia it;tlr i i par
liculllernm(rnl.l dolmura -
i'an;i l elln leilit cr m ail
val.s resillial e'st, direct -
mnrnt, 11i a 1 5bseince de
pluii''s sullIs'iiile, pendant


b) LE S
sa part
5.2 5 8 PIB total
superieu
le printemps _'977 et il ne L extrac
remet pas en cause le fait demeure
quo les moyens d accroitre vit6 de
la production agricole exis tendanl
tent : amelioration des precisem
rehdements par introduc- miner
tion despeces hybrids. cul tion de
ture double. utilisation ge stabilise
neralisee d engrai, bon tonnes
march, remise en ftat des me le
reseaux d irrigation des se ans
cultures, etablissement de nees
silos pour le stockage des 2) LE E
cereales, rdgdneration des
plants de cafe et de cacao, S
education du payson. Sous SECON
le covert de toutes ces ac
tions, le developpement de a LES
la production agricole fait MANU
parties des 'randes priori- MANU
tes nationals

Outre la contribution secteu:
qu il apporterit h la crois
sance du PIB total. 1 acce6
ldration du 51 nme de Ann
croissance du tectcur agri-
cole devrait aussi faciliter Si
une utilisation plus com-
plete de 1 investissement taux ue
en course. crois

Pour 1 instant il faut
tout de meme bien rappro SOUR
cher la croissance du PIB On
du secteur agricole a prix lentis
constants (1,4 pour cent de sonsI
puis 1969-70) du taux de resse
croissance de la popular quC t
tien sur la nieme periode d ener
qlii est de 1,7 nour cent Aim see pi
si la progres.lon de 1 offre triel,
alimentaire rationale a rniere,
etL inferioure au taux dac tout
ci'issement d.'mocraphi la r i
que Le programmer d exten Etats-
sion des cultures de cerca quasi-
les vivrieres tcntt de re- produ
mcdier a cetite situation et
d eviter 1s 's:itu'itions de C es
famine crc6es p,/ir des con- loptie'
ditlions 1)lIuviomtriques dd district
tavorablus., lie a
nation
Cottc perfcrlnanic" insuf tions
f isante de 1 agriculture march
haidieni, a p:iur conse 1 '-'xpa
qUl'nc le 1i' intien d une a p'eut S
gricaltuliire de suiibsistanc'e che a
et aussi la diminutLion en ture e
volume des deportations d-hor:
d dLiireis agricoles (par dis in
mi lescelles le caf6l et rieres
line augmen'alion en volu est li
me et en val.aiir des impor de la
stations de den ees alimen done


HAYTIAN AMERICAN SUGAR

COMPANY S. Ao

SUCREE MI RAFFINE sPOPTLAIRE),.

PORT AU PRINCF, HWITI

USINE HASCO
SOCIETY ANONYME HAITIENNE


(Plantetirs et Fabricants

si s cs o a Psia/s


L*F///Ae/.COB9..'SC"SQSBS~C>)QGgB ~iGO


QUICK CARE


Import Export Custom service

, ACCEPTED QUELQUE SOIT LA COMMAND POUR
LES ETATS UNIS, ET ASSURE LE TRANSPORT DES
MARCIIANDISES VERS PORT-AU-PRINCE.

S'OCCUPE DES FORMALITES DE DEDOUANEMENT,.
OFFRE UN SERVICE DE VERIFICATION DOUA-
NIERE ULTRA RAPIDE ET DANS UN MINIMUM
DE DELAI.



QUICK CARE

FACILITY LA LIVRAISON DES COLIS A DOMICILE.
ETAGE ALL AMERICA CABLE TEL.: 2-4362


conomi
Mal
lites
pour 1
format
pour le


ECTEUR MINIER :
relative dans le
al rest legerement
re a 1 pour cent
tion de la bauxite
la principal acti
ce secteur en at
de determiner plus
sent le potential
du pays La produce
bauxite devrait se
er autour de 600 000
par an et a ce ryth
gisement sera epui
une quinzaine d an


SECTEUR

DAIRE

INDUSTRIES

'ACTURIERES


6t6 de 6,8 pour cent en
moyenne depuis 1969:70. A
prix constants

TI y a a une part la fa-
brication de biens de con-
sommation courante Par
mi ceux-ci il faut noter
1 expansion dans les an-
nees 1970 de la production
de farine, de saindoux, de
boissons gazeuses, de ciga-
rettes, de savon. de lessi-
ve, de chaussures et de ci-
ment Inversement il y a
eu une regression plus ou
moins marquee pour le dd
corticage du caf6. la pro-
duction de issuess de coton,
le sisal et le sucre indus
triel On remarquera que
ces dernieres activities sont
lies 1 evolution de la si
tuation agricole

Bien que le ddveloppe-
ment de certaines branches
de fabrication ait permis
la substitution apprdcia -
ble de quelques importa -
tions. on notcra qu une
grande parties de la capa
'ite installede des raffine
ries de sucre et de la mi
noterie rest lnon utilise


croissance du PIB du Et il y a d autre part
r manufacturer a les industries de transfor-


.0e 70-71 '1-72 72-73 73-74 7


nation qui important des
matidres premieres des
Etats-Unis et rdexportent
leurs products sans qu ils
soient soumis aux taxes a
1 importation des USA Par
mi ces entreprises au nom
bre de 200 environ, qui se
sont implantess en Haiti
depuis 1971 parce que la
main d oeuvre y est bon
march et aussi parce que
des facilities fiscales leur
dtaient offertes, il faut no
ter que certaines branches
productss textiles et bal-
les de base-ball) se heur
tent au plafond d export
tion en franchise de droits
vers les USA C est ainsi
que la contribution a la
croissance du PIB appor-
tee par les industries de
montage pourrait dimi -
nuer dans les anndes a ve
nir Ainsi si on examine le
solde du post industriess
de transformation> de la
balance des piements on
constate un lalentisse -
ment de la croissance en
valeurs courantes en 1976-
77

Contribution fsolde) des
industries de transforma-
tion A la balance des paio
ments en 106 gourdes cou-
rantes


4-75 75-76 76-77


olde plus 90 plus 14 9 plus 23 8 plus 3G 1 plus 45 2 plus 610 plus 72 9


ssa.-ce -

RCE : BNHR ET
peut expliquer
segment par deu
D une part, la
de 1977 qui a pr
une penurie rel
rgie electrique,
ar le secteur in
et de rnatiercs
s locales Mais s
le laible rythm
Rise economique
-Unis, principal
-unique client d
its

I pourquoii le dd
uni I-t fiii:,r de c
es sera direct'-
la conjoncture
iale t aux fluc
correspuadantes
arn,-icain
nsion de ce se
se ralen,.ir si le
mericamn devien
et cest liouquo
s de !a cross
idustries manuf
le secteur agi
a voie la plus
croissance du P
du developpemu
lique
gr6 tout les po
d expan:;ion exist
es industries de
on an partic
es fabriques d a


Ann6e 70-71
Quantite 207

Source : OFATMA


65

IHS
ce ra
ix rai
seche
rovo-
lative
utili-
dus-
pre-
sur -
re de
aux
et
do ccs


:ve -
ces in
l'ment
iiter


5,6 5 7 51,7 5.2 35,0 19,5


blage de comuosants llee
troniques et les jouets Une
diversification est egale-
ment possible pour les ar
tides de sport Parallele
ment, la decentralisation
de ces industries devrait
contribuer a un redquilibra
ge entire les regions

La part du aecteur ma-
nufacturier dauns le PIB
total continue d augmsn-
ter et il rcprisentait 12,7
pour cent du PIB en 1976-
77 centre 9,9 nour cent en
1969-70

b) LA CONSTRUCTION ET
LES TRAVAUX


1976-77
Ce secteur :i ltd stimulM
de deux cot6s : d une part
par la realisation des
grands projects d infras -
tructure du programme de
developpement et d autre
part par 1 accroissement
de la construction privee
Cette derniere tendance est
du" aux classes moyennes
et SUiperieures d' Port-au-
Prince qui ont Cte les prin
cipales bendficiaires de
1 accroissament du revenue
national ces dernieres an
n6es Egalement les Hai -
liens rentrant au pays a
parti de 1971 s0ous le nou
veau government avec


-tua- PUBLICS : un certain capital ont con
S du tribune a dynamiser la consI
Ainsi ce secteur a ate encore truction Le tableau ci -
'cteur plus dynamique que celui dessous si il 'ait apparai-
? mar des industries' manufactu- tre une stagnation du nom
:t sa- rieres puisque son taux de bre, de constructions noui-
i en croissance moyen annuel velles; entire 19,'4 et 1976
sance a ete de 16,2 pour c"nt de fait aussi ressortir un net
actu- puis 1969-70. a prix cons- regain en 76-77 conlirme
ricole tants Cette croissance s est 1 annee suivaunte et qui
sur? tout de meme ralentie de- prouve que expansion de
'IB et puis 1974 et le taux 6tait ce secteur devrait se pour
ent e de 6,5 pour cent pour 1 an suivre
nie 76-77 par rapport a
ssibi- 1 annie predente Ainsi NOMBRE TOTAL DE
stent la part relative de ce sec
trans teur dans le PIB est pas- CONSTRUCTIONS
:ulier sae d2 2,2 pour cent en
assem 1969-70 a 4,6 pour cent en NOUVELLES

71-72 72-73 73-74 74 75 75-76 '/6-77 77-78
377 448 408 448 358 504 513

c) ELECTRICITE central hydroelectrique
ET EAU : le pays se de- de P6liere ot le tnux de


Parmi les facteurs qui vwloppant et s industriali- croissance du PIB
out stimul l.a construe- sant. le PIB de ce secteur seulement de 3.3 pou
tion d? bWttimr-nts, il faut a connu un taux-de crois cette annee-lt La ci
encore noter I ;.mplanta- sance moyen sinuel de c2 de la production
tion des industries de mon 11,3 pour cent a prix cons gie lectrique a rep;
tage Cs bhtiments ont et6 tants entire 69-70 et 76-77 1978
finances en general par Ainsi sur la mime perio-
des ressortissants haltiens de, sa part relative dans INDICE DE LA
et lou6s aux investissaurs 1' PIB a augmented de 1,3 PRODUCTION
strangers qui hesita4ent a Pour cent h 2,4 pour cent D ENERGIE ELECTI
engager leu:.s capitaux En 1976-77 la secheresse (MOYENNE
dans dos biens immobi du printemos a diminud ARITHMETIQUE DES
fliers les reserves en eau de la INDICES MENSUELS)

AnnIe 70-71 "1-72 "'2-73 ';3-74 74-75 75-76 76-77 77-78
indice annuel 172,2 197,2 213.5 233,7 2819,9 317,4 /377,2 425.2
taux de
croissance 4 5 18 4 12 9 99 26 7 2 7 L

SOURCE : IHS, SECTION nications ont 6t6 trbs dy tribu6 a la crulssan
DE CONJONCTURE namiquss les dtux darn:'- secteur tertiaire
Ainsi le PIB de ce sec- res anndes t en 76-77 le CONCLUSION
teur devrait retrouver une PIB de ce sous-secteur a Notons smplemsnt
forts croissance des 1977-78 augmented de 238 pou: cent rythme actuel le PIt
d autant plus que les pens par rapport a 1 anno oprd capital, en terms
pectives se so-st elargies a cedente Ceci est la cons6 Icest-I-dire h prix
voc la mise en route de la quence du progranmmi de tants) sera double
central diesel de Varreux ddvl1oppement e; ce sous- soixante ans En ef
en 1978 secteur compte mainte croissance moyenne
3) LE SECTEUR nant pour 3.2 pour cent puls 1969-70 jusqu a
TERTIAIRE dans le PIB total 77 a dte de 1,6 pou
A prix constants, sa Par allleur.3 la crci.sann par an, soit la diff
crolssance moyenne 3,5 ce economique s est r6per enure le taux de ci
pour cent a iet6 ensible cutee sous les sous-sec ce moyen annual du
ment la mIme que cellar teurs commerce, banques (3.3 pour 'ent) et 1(
du PIB total depuis 69-70 et assurances qui ont aus- d accroissement d6ms
Les transports et commu- sil articulllrement con- phique (1.7 mour Cen;


a Itf
r crnt
roissan
d dner
ris en




RIQUE











ce du


qu au
3 per
resls
cons-
dans
iet sa
de-
1976-
r cent
Ironce
roissan
PIB
e tauxi
ogra
t)


NICARAGUA: LE COMPETE

A REBOURS


(Suite de la lbre page)

ble a la Garde de Somoza, a
affirmed un expert militaire
stranger, precisant que les
troupes gouvernementales
n'ont que trois semaine de
reserves de munitions et
sont en traii de perdre la
guerre. time, la bataille est gagnee
(par les sandinistes>, d'au-
tant que nombreux sont les
Officers de haut rang qui
se sent dejL procure leur vi
sa de sort'e et qui, au pre
mier signed de defaite, quit
teront le pays.
Les rebelles; a-t-il ajout6
tiennent pratiquement tout
le Nord du pays et contro-
lent Leon, deuiixieme vil'e
du Ncarniu'1s alor. qiu
dans le Sud, les insurges
ont 'a posaibilite de lancer
une offensive n-ur remon
ter vers Manag'a. Selon Ra
dio Sandinot; des combats
se deroulent A 20 km a pei
ne de la CapL o.

XXXX


son c6te sans vouloir rien
ajouter, un membre de 1'Arm
bassade americaine. II sem
ble en effet aux observa-
teurs que si le President So
moza persist ltans sin re-
fus de demissionner, les E-
tats Unis seront forces de
fire un geste pour tenter
de debloquer la situation,
comme par e::emple eva-
cuer les Ambassades.

x x x x

NICARAGUA :
LA SITUATION
MANAGUA ;AFP)
Unp atmophere de fii ,
regne planiAt luidi ai a-
nagua author du ,Bunker,
dans lequel vit rec'us le Pre'
s'dent nicarareuayen Anasta
sio Somoza. Le defile de vi
siteims, ha'its fonctionnai-
res, Ministres, miitiaires,
don't le Chef du corps de
bataille sur la lrntiere sud,
le Commandeni Bravo, s'e:;'
poursuivi toute la journey


au milieu d'un silence offi-
cicl.

La nervosit6 qui s'etait
empare( des representants
du Gouvernemnint apres !a
publication samedi dans ie

terview du Presi'dent Somo
za dans laque'!e il parlait
ouvertement de dcemission,
n'a !ait qu'augmenter cc
dernieres heures, et les jou
na'istes sont souvniit int.
roges par les Deputes; Se'ri
Lours et fonclionnaires Fur
la situation pl 'uquE, eccino
mique et mill..ire d pavs.
L'envoi pa' Elats Uni
d'un avion -,iorcules C-130
et de d.iux h,!'icoptl/res a
Liberia, dans le Nord du
Costa Rica, officie'lement
pour se tenir pret I. evaeiiir
les ressortissants anter'ca'ns
et ivetn'iU li'wi'r nt le person
nel de l'Amb.,;. Ido,. nu'i 1 'it
quii'alipinentei l'inqi'r l.d11d
du Gouv-rnemcnt.


COMPLOT DEMENTI
NICARAGUA (ATP)
Le General Anastasio So-
moza, President du Nicars I I
gua, a 'dementi lundi soir
l'existence d'an comp'ot au
sein de la G rde Nationale
centre son Gouvrenement.
Ces informations avaient
ete donnees dans la journey
par une radio sandiniste e-
mettant du Ccsta Rica.
Selon cette radio le corn
plot aurait et fomented par LUNDI 9 JUILLET
trois Generaux et deux Co TOTO NECESSITE ET SIIOOGAR $ 1.00
!onels, don't le neveu du Pre
sident, le General Francis-
co Rodrigo Sormoza. MARDI 10 JUILLET

Ces militaires auraient eu BOSSA COMBO $ 2.00
l'intention de :;'emparer du
General Anast.as o Somoza MERCRE I 1 UIL
et de le translerer odans un MELR Ck 11 JUILLET
pays ami des Etats Unis>. SIIOOGAR COMBO $ 1.00
Le fils du President, le Co-
lonel Anastasio Somoza Por
tocarrero, devait etre execu JEUDI 12 JUILLET
to par les conjures, indiquait BOSSA COMBO ET D.P. EXPRESS DANS LE (CADIRE
encore la radio. DES FESTIVITIES MARQUANT LA SEMAINE D'AN-

Un expert militaire tran NIVERSAIRE DIE )D.P. EXPRESS.
ger a depeint lundi un ta-
b.eau de la situation mili-
taire tre, defavorable A la VENDAEDI 13 JUILLET
Garde National Selon cot TOTO NECESSITY ET AMBASSADEURS $ 2.00
expert, qui a :;ouohaite gar
der lanonymat, les trouper
de ]a < que trois semaones de reser
ves de munitions et sont en A PARTIR DE 3 II. P.M. COCKTAIL D'ANNIVER-
tran de perdre la bataille. SAIRE REPRISE (COCKTAIL EXPRESS), AVEC D.P.
Les sandinistes, a-t-il in- EXPRESS UN RENDEZ-VOUS POUR TOUS LES JEU
dique, tiennent prat que- NES $'1.00
ment tout le Nord du pay
et coiztrol6aient entidrement
Lon, 'la deuxine ville du SAMEDI 14 JUILLET (SOIR)

les troupes gouvernementa A PARTIR DE 9 H. P.M. SOIREE MERVEILLEUSE
les se trouvent en tres mau AVEC ( SHOOGAR COMBO $ 2.00
vaise posture eL ne sont
plus ravitaillees que par air.
II suffiralt de quelques ar- DIMANCHE 15 JUILLET
mes anti aerlennes, a-t-il A PARTIR DE 3 11. P.M. ((BOOM COCKTAIL)) AVEC
estime, pour que le corps LES AMBASSADEURS $ 1.00
arme du Sud soit isole puis
ecrase. Les sandinistes, s'Jls
le veulent, ont de toute fa- DIMANCHE (SOIR)
con madntenan nela onsisv SHOOGAR COMBO ET D.P. EXPRESS $ 2.00
!ite de lancer une offensive
veritab'e dans le Sud pour xxxx
remonter vers Managua.
Iis out dgalement, toujours
selon cet expert, la possibi Flas Super Flash
1 te de Irapper tres fort 'a
Cap'tale avec les troupes' Une Nouvelle qui rejouira tous les fans du D.P.
qu'ils oalt concentrees dans EXPRESS et tous les habitues du COCKTAIL EX-
le Nord pour combattre A PRESS du D.P.
la fois prs d la frontier PRESS du D.P. au LAMBI.
du Costa Rica, a Rivas et A A partir du SAMEDI 14 JUILLET et ce tous les
Masaya, sans computer 'es SAMEDIS APRES MIDI DES 3 II. P.M., sur deman-
troupes qui garden Mana- de des Fans. Le D.P. EXPRESS reprend L'sEXPRESS
gua.a Garde, a encore indi- COCKTAIL JEUNESs au chic decor de Mariani au

qu6 cet expert, a fa't un ef contact de la brise Saline du LAMBI NIGHT CLUB.
fort dnorme de recrutcment La reprise de ce cocktail co ncide avec l'anniver-

lommes, mas lesdd rescues, saire du D.P. EXPRESS. Done tous en foule au Lam-
souvent tres jeunes, n'ont .bi ce Samedi aprds midi et d'ailleurs tous les Sa-
que peu d'entrainement med's des 3 H. P.M. pour so detendre ce s'amuser
lorsqu'elles st en troyes ma au rythme de nouvelles compositions Extraordinai-

mortiers et artillerie. res du D.P. EXPRESS. CE SAMEDI, il y aura distrn
Pour mot, a-t-il conclu, la bution de CADEAUX SOUVENIRS. Adm. $ 1.00.
bataille est gagnue (par les BONNE FETE D.P.))
sandlnistes) d'autant que X x
nombreux sont !es offlciers x x
d'haut rang quis se sont d- La Direction du Lambt vous propose chaque Di-
Ja procured leur visa de sor mainche martin i partdr de 10 h. A.M. un Cocktail
tIe et qui au premier s'gne Extraordinaire avec SHOOGAR COMBO et parfois
de ddfaite quitteront le avec un autre Orchestre.
pays ...... o.. --.-.... Entrde Libre.
Ti-,q iunuinpa 9.4lispi'


Les prochalnesU24 f4eureI
seront crucialas, a dit de


re~C@@O@6CGuu~4zr CP -- -- ~r; M.


MARDI 10 JUILLET 1979


I


----------------- -


- --- ---- ---- E--V .- - -7 - - -- --.- - -- --- -- -


klY~WR~MhlY~iMliW"-"WLU~'--~--;---;--


W-9


___ II__ ~__I ________I ~_~ -~---~--LYI --I ~------X- -L--_.______ __ ----~-----I-_ __^_ I^----L---------- --~


'AGE 3


- ___ o .. .. . . . .


F-4- -'. Al- -l









PAGF 4


ANNNONCES SROUPEEEAS A

A. tUKARO TAO fl


-W


Irnltnernnt ee qo'il yom
Ihault pour iltanchler nature
lenient votre soil


Nutramient
les sportlifs, 'tudlants, horn
nien actifs bolvent NUTRA
MENT. la bolsson de Saanl
iAN POIN GRO NEG SAN
NILTRAMENT


KID POWER
ABSORB.
Sous-V6tenrents Maillots
SPENCERS
LAYETTES
KANTWET
LITS PARCS
CIIAISES POUR ENFIANTS












Grand Rue en face BATA


Tout ce qui fait la diffr-
rence entire une femme nor
male et une femme dldgan
te 39 Rue des Miracles



Au Petit Bateau

Annle rues de las Runlon
et Pav6e, DWpositaire de la
marque de tampons Tam -
Pax lits en fer Mate
las imports vatements -
sous-vetements lingerie de
'cuil;ite -


ARCAIDE
87, Bourdon

Pour o pielts cal'eaux et
le grands aussi, cadeaux
raffines qui classent ce1ul
ou celle qui les cholsit.


5 OHATPI.A


Transports Gdndraux P.
0. Box 73, Port-au-Prince
TEL. : 2-0853







'SERGE.S GAILLARD
AGiNT GENERAL
38. Ru du Montala,- Te, 23131
Pur.-au- Prn.ce Ham'


L'Europe ou l'Amerique du
adn uaanto Dommgo et ULILP TS
nan uan.fMULIS~nTS,


TOYOTA

La marque viable, robust
Slegante, la Mar',up que
choisissent les gens senses.
ilINO(') S. A. Rue Pavee
Tel. : 2-03(,J










Dansez bien

en apprenant









/ps dances mondaines: Salsa,
Disci 'l'aneo. inTeringue etc...
vatlier No. 116
licraire liastique
Appelez Harry POLICARD
au 2-1:i89.


LA QUALITY EST AU SER
VICE DU SPORT Puma
Spalding Speedo. Maresub,
Fred Perry, Recordage de ra
quettes.
73, -alue Tel. : 2 4991


Rodolpho Russo
Optique. Bijouterie, florlo
gerie, Argenterie La Qua
lite sans le Prix c'est toute
ta difference .
GGi. PRe Bonne Foi T6l. :
2-1567




Qualitex

LA MAISON DES
PRODUCTS D1)1' t uLLITE
Port-au-Prince, Tel. : 2-3132
Petion-Ville Tel. : 7-0082.






Le Magasin qui transfor-
me vos enfants en (Petits
Bijoux) avec ses prlt-a-
porter 39 Rue des Mira-
cles


Club do Karat6
Cordon pour votre plein
dpanoulssgmcent physique -
Mental ct Splrituel '- Proles
seur M. L6o Cartright. Lo-
cal Ecole St. Jew i'Evan-
gdlkste.


Pivert Guest -
House
Saint Marc

Cadre reposant bres confortables -tollettes
Indivlduelles Dejeuner -
Souper Prix M iderr

Ild'ia ialace
L'e Baz'at des isadeaux exo
tiques Touit l'Orlent et
ses mystires pour plaire et
charmer
Bicentenaire du ct6d de
la Douare grandes facllites
de Parking.


PHARMACIES

SANTA MARIA
JEAN PARDO

Rue du Centre face an
Nouve's te Execution d'or
donnances, sons, conscin-
ce professionnelle

Coucouille

La collection Haitienne
qui vous propose des livres
sur la linguistPque, la Socio
logie, la Psyehologie, I'An-
thropologie etc... Aetuelle-
ment en Librairie : la 26me
Edition de va Sirolin et le
precis de grammaire creole
compare, et consideration'
Ethno-Psychpnal-nunI ies sut
le Carnaval Haitiens.


Centre Initiatique mystic
- rellgleoux caractlre artl.
tique et socio-culturel don't
le siage se trouve a Pdtion-
Villlo Rue Ooplird (Place
Boyer prolonged No. 32. Vou(
invite a ses s6at'.ces du D1-
man 'ie martin qui ont liev
a partlr de 10 heures.

Pour tous re'nselgnements
adressez-vous au 'Rlvdrend
Pasteur Blen-Aim6 ou T616
phoner. Au 7-0632 ou au '-
1631.
t

CENTRE DES
ARTS MARTIAUX
Club de Karatd Japonais
pounr votre plein dpanouisss
meant physique, mental 'et
spirltuel (SENSE). Maltre
Henock Lercius (Affilia a la
California Kiairate Academy
10889 Blaney Ave Cupertinq
Ph. 253.4'044i. Local Tur-
geau 41.



ROLACO

A g e n e e immobiliere
No 102 Lalue
- Bail Estimation etc...
feldphone : 2-5735



Avis aux
Inqtnieurs
Tous types de Fermetures
roulantes m6tallkiues de sOi
retL TURIN, ITALIE -
Grilles articules extensi
bles
Rideaux mdtalliques ave'
ou sans marivelle Epais-
seur : 10-10; 12-10; 15-10
-Purtes glissantes metalll-
ques etc...


SHDdla dade livraison CIFf
Haiti Franco Douane : 60
HAT s ours
COLOR 9S'adresser au Magasin
LAB VITIELLO FRERES 303
Blvd J.J. Dessalines, Phone
2-3741.

Pour de meilleures Pho-
tos Service Garanti 24
heures Tout pour l'ama-
teur et le profess onrel 1,i
Rue du Centre : T6l. : 2-0945

Centre de

Metaphysique


Unite Universelle en As
sociation avec la SIRD.
Society Internationale de
realisation Divine. Rue L,
marre No 12 PI'rt-au-Princec
La SIRD est fondue pal
un grand Maitre de l'Inde
Spirituelle le Swan; Guru
Devand Sarasvati Ji Maiha
raj plus connu sous le
nom de Swami
Pour tous renseignementy
complementaire adressez -
vous a India Palace (Bicei
tenaire)
N.B-- Le- M Y M o Mantra
Yoga meditation ne demand
de aucune preparation ain
prealable pour passer a 'I?
phase pratioue.







Lunettes ae. haute quality<
optiques et solaires en ex
cilusivite coez J. M. Maxime
Celestin opticien diploma 98
Chemin de's Dal'es
Tel. : 2-5615


CONTROL
INSECTERAT
Etterminer rapidement
les insects et les rongeurs
chez vous contacted cop
trol Insecterat 2-4991


toile de fll pour nappe 607,
de large. volle ti chalis im
primes, serviettes de bain
sup'riiur. plastlcue 72>. et
nappe
Rue du Magasin de I Etat-


(suite de la 16re page)

sportive capolse (ASC) le
Zenith, Vertlroes, Olympia
Riviera, pour ne citer
qu eux, comptant plusieurs
decades d existence Cela
dolt computer
Comment done allier les
exigenices du progr(s (cham
pionnat national et le res
pect de la tradition et des
drolts acquis championn -
nats r6gionaux) pour le
plus grand blen du sport
national ?
Prisonnlers au ccadre 16
gal-, les divers bureau f6
deraux n'ont pas riussi a
brise le csercle Toilt 2n0i
gement de structure doit
en effet recevoir 'aval du
Conseil National; com-
matt alors dbtenlr 1 auto
sabordage de certalnes ni
cro-ligues> aifin d aboutir
t la creation de verltables
entits 'rdgidnales ? Par
quels mOyens pout on ar
rtVer a rIduire la partici-
pation des clius de Port-
au-Prince ?
Ici va intervenlr la no
velle Seietailrerie d Etat
aux Sports et la Jeunes-
se
N tant pas r'ae au eca
dre 16gal>> pri odant sa
creation. elle va pouvolr
d ian trait de plume erfa-
csr lf' structures exisean..
tes et imagine le future
pour le meilleur.
I.a future Federaclon, 11
bdree des obligations ponce


NICARAGUA
Nicaragua :
Le Dedportement
d'Etat Americain
CONFIRM LA PRESENCE
D'APPAREILS
AMERICAINS AU COSTA
RICA

WASHINGTON (AFP)
Le D6partement d'Etat A-
mdricain a eonfirm6 lundi
la presence de quatre heli-
copteres et d'un avion cules C-130> de la force ae
rienne des Etats Unis a Li
beria (Nord du Costa Rica)
destinee selon le porte-pa
role a une evacuation even
tuelle des ressortissants a-
miricains du Nicaragua.
(l1 s'agit: selon le porte
parole; M. Hodding Carter;
(ld'une measure de precau-.
tion> qui ne signifie pas
<,que le Ddpartement d'Etat
pense que revolution de la
situation soit explosive ouc
qu'elle se dhterriore de ma-
nitre dramatique,.
Le porte-parole a precise
que ces appareils ont et,6
envoys de la base aerien-
ne d'Howard au Panama A
la demand du Departe-
ment d'Etat et que le
nombre de militaire am6ri
cains presents a Lib6ria
est de 35 personnel; don't
les equipaqes et 8 membres
de la police de 1'air ameri
caine.


Joliesse

Salon de Beaut6

W.n6, Rue des Mu races, 15


S i vous souhalte- avoir ]e
diable au corps. Faites
vite de sauter jusqu'a Mini-
Records.




. os ,n 0

Center

Si vous payez nrnq trollars
le Disque Haitien c'est que
vous ne Pavez oas achete a
la Rosenthal
126 Rue Pavee










SILHOUETTE
87, Bourdon
Vous trouverez : blouses
T. Shirts Foulards-Maro-
quinerle, en cuir seulement.
Passed nous voir vous ne
serez pas d6uu.


BATIMAT
Achat Vente LocatRto
BATIMAT DISTRIBUTEUR
DE LA MARQUE FORMICA
Rue du Quai 77








PHOTO CHIAPPINI
142 Dccteur Aubry; Port-
u-Prince; Haiti.
Photographles en tous gen-
res Reportages Marlages
fI'teptlons Nr.'r et Blanc
ou Couleurs.


5(!


(Entre des Rues Montalalm
et Geffrard)


TOut pour ]a Couture
La Couture pour Tions

YOGA

Le Temple de la sasit6
Institute de Hatha Yoga et de
gymnastique medlcale 402
BlVd. J. J. Dessallnes Pho
ne 2-4041.
Vous invite k ses s6ances de
Hat-hn i Yoga et
de Gymnastl que
Mdd. qui ont lieu tous les
jours Matin et apjr.es-Midi
Mlinum Cayemitte en ccl-
laboratlon avec 3a fille Dr
Naomie Cayemitte,


tuelles de la CIoope Pro-
del hrltern donr d une or,
ganilsation touted nouvEcIVU
et pourra ainsi modeler ine
competition niltlona sl s-
ce)ptlble de 'tracer le profl-
technique du football hal
tlen pour is prochalies d(
cennies
UN BANC D ESSAI
Obtenue par- le jeu des
deux co,mpnpthins m-tropo
litaine i.des Po i-au-Prlncee
et Ihterr6gioriale. la part
cipations de 8 associations
au tournoi pour ie tiLtre 'de
champion d, Hati 1979 pr6
figure sans doute ce qua
seront les prochaines corn
r ,tie t i ,r _; or iatio i otle s
La partIc;i'1Ion re ae a.
lors plusample HIult, dix,
douze, seize, vingt; le nom
bre ici impor'te pei II s agi
ra de toute fiaon de rsu-
nir les meilleurs afihi d a-
boutir L ce nivellement
par le haut susceptible d a
d'amrliorer le niveua techni
que d ensemble
Retenu come indica -
teur de 1 orisentation futu-
re. le tournoi des huit td-
nors de la saison revdt done
une importance capital
Sept des participants
sont dja e'onnus
Pour la Province : St-
Marc, Cap-Hatien, Aracs -
haie, Gonaitts; les quatre
semi-finalistes de 1 Inter-
rdgional
Pour Port-au-Prince : Vio
lette. Racing, Aigle Noir
Un point d interrogation
demeure entire le Don Bos
co de Pdtionville et le Ha
tuey Bacardi :

Ces deux sclab ont le m6
me capital-points, (21) a
lors que s le Patonvillois
doivent jouer un dernir
match centre le Racing
Une ddfaite cdtionvit -
loise entrainerait e uno
match d appui Bacardi -
Don Bosco afins d desi -
gner le quatrltme partici
pant de Port-au-Prince
Mnis. le grand public at
tend surtout le rasultat de
lai confrontation entire lec
quatre meilleurs clubs de
Port-au-Prinrce et les onlu
valabies retrssntanants di
football de Province
Un systmee de compnti-
tion douitable a base d;
visits rdciGro.aues consti-
tuerait le banc d essai
idde.l
Jouant h * les tenors de 1 Interregio-
nal auront ainsi uie chan
ce ecceptionc'lle de proc
vwr cue 1 cart techninuoi
en favaur de la capital
tact long feu
Le succas Donulaire (e
financier) de cP tournoi f
nal dtant garanti, il rest
ra aiux footba;lturs de S
Marc, du Cal, de I Arcs-
haie et des Gonaives di
pDrouver que bale aus
pieds la sul)rematie de
Port-au-Prince est siior
un smythe mats au moins
une verite conleslte
J CS


la recherche d'une


rmule d'integration


MARDI 10 JUILLET 1979,


A.V"


ses d6cislons dans un dis-
cours tiddvisd au pays. Se
Ion son entourage, plusiqurs
jours de consultations "lul
seront cependant. encore nd
cessaire k Washington apr&s
son retour de Camip David.


~~LiCondola:


Test dicisif pour le tUveMitheAtut

Bazargan


D.P. EXPRESS -
POUR REUSSIR
VOS SOIREES
"PHONE1 : 2-3497-Q 7-1632Rl '


:tLA h L'Aiguille Magique
125 Rue d& Centre
125


Cura ao






aller/retour






settlement $126!z
s e ule m n 0 (plus taxe)


Ce que vous economiserez

sur vos achats

peut vous payer le voyage!


L'ile aux prix de port franc
(free port prices).

Quatre (4) vols par semaine. Pas de visa d'entree.

Pour reservations contacle olire agent de )age ou ALM
Madsen Export-lmport S.A.. Agent General Telephone: 2-3476, 2-0028 et 2-0317





I ,. S ANTILLEAWM AIRLINES
,A -


II Il r o7- m


-------------u------,- --u--r -u------- -----_-,~,,_~ r--r-r u--~~rr-rjpZ --rir --i~~~


TEHERAN (AFP) 1,
La destitution par le tMli-
nlstre Iranten de la DWfen-
se; M. Taght Riahl; du
Commandant de la police
Militalre et le refus de ce
ltl-cl d'enttrlner cette d6-
cislon peuvent etre consid6
rds comme un test dcilsif
pour l'avenir du gouvmrne-
ment de M. Mehdl Bazar-
gan.

Le G6ndral Azizol'lah A-
mirahimiqul a; lundi ma-
tin; contrevenu aux ordres
de ses supdrleurs et aun cd
voir de reserves impos h a
l'armde en reunissant une
conference de press au
course de laquelle il a d6-
nonce sun complot visant A
l'assasslnera; a conflrme
qu'll restart auprls de ses
soldats dans une caserne
de la capital et qu'il ne
quitterait son poste que
sur ordre personnel de i'A-
yatollal Khomeiny.
Les decisions qui seront
prices mardi matin au
course de audience que le
guide de la revolution i-


PETROLE :
Interview de
M. Willy 1raitdt

BONN- (AFF'P
L'id'e de la creation d'u
ne force d'interveition au
Proche-Orient pour garan-
tir 1'approvisionnement ,-n
petrole ne peut etre quali-
fiee autrement que d' tureuse>; a declare lundl
1'ex-chancellier ouest-alle-
mand Willy Brandt daens
une interview radiodiffusie
au (Deutschlandtiunks.

Le President du parti so-
cial-ddmocrate ouest-alle
mand et de l'internat!onal;
socialist a ajoutd: puis imaginer qu'on y son-
ge serieusement,>.

i M. Brandt a ajout6 qpe
t se rendre compete sque rm-
Sme des pays conservateur'
s come 1'Arabie Saeudite fi
e raient sauter leurs puts a-
s vant l'arrivee de troupes
i d'interventionri. II a fai
observer enfin que les prc
blames dnergetiques des E-
2 tats Unis diminueront jour o 0 nos amis amrin-
i cains se rdsoudront a frei-
ner leur surconsommatioi
de petroles.

De son cote: le porte-pa
u role adjoint du gouverne
e ment federal de RFA: M
a Armin Gruenewald; a affi
m6 que -le maintien dc
t l'approvisionnem'nt en i'
i trole ne saurait 'tre 1'alfa
e re de parachutists on d
t, <,GSG-9, i Unite anti te
roriste ouest allemand)
e mais que la solution r6si
K dait dans un dialogue avec
les pays productelurs de pi
i trole ainsi que ilans 1inl'o
s nation de la population
concernant les mesuir
pour economiser l'energie.


rdnlenWe dolt accorder ?
Qom; ai Commandanl de
la police millialre; perrmet
tront d'-va ler: estlmPInt
les observateurs; le sou-
tien de l'Ayatollah Khomel
ny au Premier Ministre.
Premiere manifestation
publique de m6contente-
ment au sein d'une parties
de 1' arm6e; le reus d'o-
bair d'un officer suparieur
qui avoue 9a fiddlitd au lea
der religleux intervient le
jour meme ou; aff.rmant
larmee et la revolution;
sa volontl de reconcilier
1'Ayatollah Khomeiny a-
vait decide une amnistie ge
narale en faveur des mili-
taires arratas pour sion au service de l'ancien
rtgimev .

L'Ayatollah Khomeinv;
dans un message radiodiffu
se apres 1'annonce de cette
amnistie avait soulign6
nile dans 1'esprit des for-
ces armies et la sacurite
depuis la revolutions et ad
mis au service de 11'Islam et du
peuples>.
Pour seller cette recon-
ciliation; 1'Ayatollah Kho
meiny avait d'cidd de pre-
sider dans la vill saints
lde Qom; mardi; jour anni-
versaire de la naissance de
l'Imam du Temps, (nIanm
Ezaman); Ouzitme Imam
de l'Islam Chiite; un defil6
militaire.
Souhaite par le premier
Ministre la necessity de re-
organiser I'arm6e ',serieuse
meant affected por la revlliu
tion;, avaitl ee soumise par
1'Ayatollah Komeinyv. cons-
cient du ,mdansder que
1' o n t couir 1 e s
traitres l'Ist..m et a la
R6publique;.
La par".cipalion de J'ar-
Smce au maintain de rtc-
curiti est constidree -.nIi-
m e I I I . .. 1 ne's---
saire par les actorites en
raison du nombre de crou-
pt s aramli'aircs ou de 1'op
position armme ies k:-rdes
ou des arnbes de la piovin
e ce p0trolire diu Kholizi-
tan.
s
t

; Ies eatrpe e.s
du Pr'es;dWnt
SCarter
-

WASHINGTON rAFPl
Le President Jimmy Car-
a ter, qui faith retraitre depuis
une stmalne a Camp David,
a rocu londi one quarantai
r no de' mnmbie-'s du Congres
e pour id('s entrcteins qull de-
viient porrer leh mntin siur
i inflation, 1'ari's-msdi sur
u I'c cr' 'ie.
*r Bien qut'aucune dkcisinn
nait .isi qu'ici resulted des
rcnnsulltations que le Pr(si-
: d"lt poursuir a's in ry'lhme
e effren6c dlepu:s vendredi der
r 1i cr aec (dlos personnialits
Sde tous boards. les indica-
Stions donnecs nar ceriins
des visit e'l 's l tls.sill p'O t'sor
qi o I le Prs-'cl si i (' visage
ulln p)ro' mni-mme ts ambi-
tieux. pour leIqucl1 il cher-
che aiS assure'lIr un soution
prialable' dcl( 1 'pinionl aus
si larup q u possible.
M. Carlor doil noiamnment
reccvoir mdrdi un group
de personnel concern's par
les p-oblemes de religion
et de morale a precise son
porte-parole. M. Jody Po-
well. ainsi que des respon
sables politiques et des ex
perts des problems d'ener
gie. Ces en'retlens se pro-
loneeront au moins jusqu'a
mercredi soir. estime-t-on
dans 1'entourage du Presi-
dent.
D'autre part. le PFiesident
6tudiait lundi un certain
nombre d'options prepares
par un group de travail
special de la Malson Blan
che Dour faire disparaitre
les files d'attente devant
les stations-services, encou-
rager la conservation des
products patrollers et dimi-
nuer la dependance des E-
tats-Unis a 1'tgard du pe-
trole import.
A cet meard, le Prdsldent
a informal les membres du
Congras .ou lui ont rendu
visit'e lundi de la promesse
formelle du gouvernement
saoudie d'augmenter sa
production patroliare. Cette
decisionl, qu'il considered comrn
me futile a court termed>,
ne dispense pas cenendant,
selon M. Carter, d'une ac-
tion < la dependance des Etats-U-
nis des importations de pe
trole.
D'autre part, le President
examine la possibility de
proposer un programme
pour le ddveloppement du
carburant synthdtique, ainsi
qu'une dventuelle revision
du systlme actuel d'alloca
tion de 1'essence.
On s'attend glneralement
que le President announce








PAGE 5
MARDI 10 FUILLET 1979


AVIS DIVERS


1 .I.CTICIElT1 D'HATIA
Demande de
Cotation No "21



I I ;:l i tlr li( i' nit ll ivl
I I "; l \' ; i ip 1(1)0t (1i 1 110 l lA V -
to")' 1 1 o2- 1hi.', S(OifIIDII I itid

liitl 10ls t 130 V Ac 5P/itC IN



,0l I' to sevxent 105/285 tVAC
l,',l B"1 I Eh-rfrih Co Sev
N I 5 7O.975 or eqnclvall I
150) Ast "(mio 1 Ihoirilo -
1r*21 12n V 50 1) 1 H/, l, cld
101(10 w\ats G E R Cnt No.
35-:017i00-01 or equ'vnln.
Les prix soillmis 5*erolln C.
1 F Por;-,nu-Prlnc(e et los
daltr do 1v' vialson rigoiureo
somitlnt tonilles.
Ll'FIlecriettel d'IHaiti invlle
los lln'rrpnss A soilinlotcre
lior'sotnnel lementi li'rs of-
frrs Ir vendrPdi 20 lillet
1979 a 3 00 P M. a 1'Usi-


nI Flecti
J.invier




E' ECTR
DEMA
COTA'




soill
2400 D

Y Gla-



Me-cha il

Rouline
Tine loa
Low- fre
Dry 60 1
Low fre
wet 30 1
Impulse
100 Kv
Impulse
100 Kv
Low I f
vo1 stage
L(w f
g' RMS
Max' mll
50 Mv
I,caks'"i-
a Maximum
I hs
600 I
isCit o1
ANSI cl

Minimui]
ian'ilo''

Dy 50

W(ci 25'

75 KIv

1 ,int s
70 Kv
T("-i vol
Nrnini l.i

2500 My


-I
MIx. RIV itt 1000 Kc, 1
free 510 Mv (MIcrovol
leaikll|o l dillvs) 1c1 5 111
Dry Arcing, ditia'nce 3

Maxiliillu 11M', weil|.':h
100 15 t) I ts
2101) PhIlypc Inshiilh

ANSI cls;s 55-3
Pil lii n ilhIrln sd sleI
MiIhliiiil pin i nheIght

(':an1ilever .strnghlil 25
Low I'ri'eiiincy flas
Dry 65 Kv
Low Ifcqpuency flas
w'et 35 K\'
I0ni)plse flashover P
100 Kv
Impaulse flashover, No
130 Kv
Low frequency piu
vol(;uae 90 Kv
Tes' voltage to ground
Nominal rate voltage
13.2 Kv
Max. RIV ti 1000 Kec
Plain 5 500 MV (Micro
Max. RIV at 1000 Kc
Rad'o-frci 50 Mv I(
volts)


trique. Ruie Joseph Leakage distance 7 i'
Dry arcing distance 4
cl(,s
LA DIlfECTION Maximium Net vweivt]
100 253 lbs
x x x x Lrs prix soumis
CT' Port-au-Prince
ICITE D'HAITI d:!!cs de livraison rit
NDrI DE smenot Inilies.
L'Electricite d'laiti
TION No 22 1is, interesses i ,sou
p"-sonnellr01 nt 0 l le
tI ii d'H:'ti avise f('-s le 27 juillet 19'
s-. s qit' l( a i'li- )i toIrns P.M. I' Tsinh
\al s liui rilnt beo- iqi;o, Rule Jo.cph J

)'ad iend lniulators LA DIRECTI
cii)p and stud! SK ELECTRICITY D'HAI
17o ANSI or NE'1MA
-1 x x x x
ion Clevis- Eye
d Mech. & Fleec AVS
- 10 000 lbs
cal Impaf] str-nubt S^,l
I/uspc' sici, t Le Ciameni dilaiti,
iabs
p'oof te't 05.00 Ibs intlomt cic des co
id test 6.000 lbs (i en11 provenance d
quency flashvcr. stranger il a relev6
Kv m cent .rois (203) lett
QiUIency flashover, voiture mnanquantes (
Kv lels contenants des
llashover. positive m6s de lettrc de voi
Il avise son aimabli
flashover, negative tole et le public en
ral que res deux cen
requency punct ure lettres de voiltre dv
0 nv test vol numerous de srie so
requeinvcy tist volta dosscm oor mnlie
to Ground ,7.5 Kv dossoIs rapmIls ne
m R M.I. nt 1.000 Kc pas mises on cirlna
iMicrovolts) sont puirenm't et s
dclsiance 7 inches menot amiaules.
m neo weight 5.25
11 attire ln conse
.Low-v i are nintype l';sttentlioni do .'us s
ir iRkV glaze) fi'tt qp'e ces let"oes
lass 552 ture ne soront pas
sn t]irel'id 'ize 1 inrh r6cs I son usinet de
an Pin h i','ht 4 in- Momlbn.

v(r sitr(,n-hft 25001bs Ir Cimcnt cl'H:itli
i-ni' y Ila.shover, cdclsre dcacrr toil
tKv )on-.s:i bil'it6 en en-Is d'
n,. fllshov,.r, H(,

it' ca ] 'ov'.r p osilive l ie t h'd s i s h'I r
Wv ilt f ct sor; r!sI rveC
]' is iovrfw fnecat ive po :ss'hilb p do Dours
i',nr nt1 l (l' cs ver' i
- tqll (icy Piincture trvnc l" ana.

llt, in tr !i'rouiind 5 Kv LISTE DES IETTRE
I r', vol';.' 72 'e Kv VOiTTtIRE NNtI.TEEF
IV it 10)() K Pliln SIET : 43801 It 4-1)
v (M''iovwl' s 43H03


Radlo- 4i805 i 43810
Is) 43U117
eles 43j42 a 43944
.375 In 431)57 IA 43902
43)11)7 f 44000
it per SEIElt 44801 a 4
44008
itors 44U11
44914
SERIE 45201 & 45
1 lncl' 45302 i 454u0O
1 In SERIE 44601 4h 4
00 lbs 44601 h 44625
hover, 44634 44635 44639
44640
;hnver, 44641 i 44661
44673 44702 44704 -
osltive 44711 A 44728
44731 44752 a 447
native 44772 h 44774 44776
44781
nature SERIE 45001 & 45200
45089
10 Kv 45092
45101
45102
volts) 45155
Fond Mombin le 2 Jul
Micro- LE CIMENT D'HAI
S.A.

.5 in- x xx x

ht per (2 M3E IL FAU

srot, Avis
(t les
C' nitsr La Direction de la
'oureu PAGNIE DES TABAC;

invite ME IL FAUT porte 5a
me tI, naissance du Public
rs of- neral, et des Commi
79 a 3 en particulier, qu'elli
Elec effectivement. de lance
anvier,. lIe marchO la cigarette
an CEROY KINGS>, la

ION de grande classes int
TI nale, qu'elle fabrlQi
licence.
En compiltant ail
ventail de ses produ
nufacture., la COMP
DES TABACS COM
FAUT se felicite de
S. A. a la disposition des
lis re- mateurs une cigarette
e 16e- temeit appr6ci6e d:
deux monde pour sa qual
res de (ceptioonelle et son
des car exquis.
impr' Fumours fumez la
iture. ROY KINGS>. fume;
e clien element pour le prix
gn-V que de Gdes. 3.00 le
t troi'y de 20 cigarettes.
t t Poi ort-au-Prince, le
)nt los let 1979.
nt ci-
sont
tion et z
imple-
Avis cres
u1'.-i ((CoUrs Prdf
;ur le
de voi- Les nono- mention des a'snlran
Fond- facvltes d? Medeci
Pharmacie, d Odon
et( d Agronomie ddbi
S.A Lundi 9 Juill-t a 9
le rrs- A M au Colli' e
Los course roilero
Ss matieres suiva
Iraid'i Bologie Zoologie
es e sique Chimie -
io'e queI Physiologic
Sllse a le et s-ront assuio
ilts con les moniteulrs suiv
Docteur Gr6guy Euo
Dr Gerard Agpnor,
,S DE chl,1 Gaillet, Dcct-
S clil P"-nel, DIocte
0 nl]' Charlot, Ducte
Mich '1. Doctellr G


gu6, Docteur Georges Col
mir, Docteur Ifcrmann Ro
bin, Doctsur Marcelo MIt-
chelson et 1'agrbnohic Pe-k
dro Mitchelsbn
1500 De plus, des ifo1ulllOs po
hopobes vous sorcnt distrl
bu6es i la flin de chaque
course, cc pour vous facili-
5400 ter dans vos i.- '.id'.
Dr Georges J ('ASIMIR ct
Dr Marcelo MITCHELSON.
4800 Monlteurs en Chdf 117
X X X X
- Avis de
cbnvocation
44709 Los actionnairts Ce In
AUtO S A sont cohivoques
770 en Assembl6e Geinerale le
S Jeudi qui sera le 26 Juil-
let 1979 a 4 hcures de 1 a
press-midi au siege de laI
Socete S Port-au-Prince,
au No 652 de 1 Avenue in
Jac,4ues Dessalines
LO ODRE DU JOUR SERA
LE SJIVANT .
1.- Augmentation du Capi
llet 79 tal,
TI, Por'-au-Prince. e '6 Jiiil-
let 1979
107 Raysond CHANCY
Prs&'dent
Georges ELIE fils
VT Vice-Presi'dent
Wesner LAHSINS
Sect6taire rreson'cr 107
Auto S.A.
COM -
S COM x x x x
la con
en g i V e la
ercants Avs e la
e vient Secrelairerie
cer sr d'Etat a la
marque Jeunesse et
ernatio aux Sports
ue sous DIRECTION EDUCATION

nsi I'6- PHYSIQUE ET SPORTS
its ma COnsiderant que la Se -
AGNIE cretairerie d'Etat & la Jeu
IME IL nesse et aux Sports et les
mettrE Feddrations Nationales cor
consom cernees ont de grands be-
:e hau- soins en Cadres sportifs spa
ans le cialis6s.
lite ex- Considerant que la forma
arome lion de ces cadces doit tre
dispenses en priority par la
( z roya- Jeunesse et aux Sports et
modi-
paquet les diffirentes Federations
Nationales (Basket-Ball,
2 Juil- Foot-Ball. Vo'ley-Ball).
Consciiotrant que ies be -
107 soins nouveaux nes de la
formation pernanente neceo
sitent des stages de recy-
clage et de perfecticnne -
ment dans ces disciplines
( Basket-Ball, Foot-Ball
8ac> Volley-Ball)
La SaectS&aiiFrie d'Etat
i 1 in la Jeunecse ct aux Sports
ts dux (Direction de l'Education
ne de Phyq et
tologie Physique et des Sports), eit
tent le vue d encadrer ]a jeunesse
9 heures Sportive de la capltale et
Bird des provinces, d'6ducatencrs
nt sur spor'ifs hautcment qnaii -
intes : fius, invite lie's entraineurs
- Phy a participer & un stage de
Botani recyclage et de perfection -
anima- nement du 16 Julilet au 4
ls par Aout prochalmn, A 1 Institu-
'ants : Lion St Louis de Gonzague
gene Jr, Les conditions d admis-
Dr Mi- slon a ce stage sont les su

ur Mi- antes :
'ur Lu 1- Etre TI'uilaire du di
ur Alex plume, certlficat d'entrai -
uy Du- neur d'une federation natih
nale ou ctringre.
2- Etre age de 25 ans a
moins et de 45 ans au plus
3- Etre en possession'
d'un certlficat m6dcal dsl
vre par un midecin
4- Avoir djligO pendan
2 A 3 ant: la Selection regi
nale d'une ligue
Toutefois, A titre execep
tionnel, la Secretaireri
d'Etat S ha Jeunesse et au
Sports pourra accorder de
d6rogations aix candidat-
poss6dant la quaitS d athl
e te International du plu
haut niveau.
Antoine TASSY
Directeur GOndral.-
N B.- La d'.te limited dE
inscripticns est fix6e au Je
di 12 Julllet 1079 a 2 hre
PM -


AVIS
Les 0l'ves fe la classes d
philosopher deslreux de pa
ticiper au concourA d'ad
mission to la faculty de me
decline et 'de pharmacy
sont avisds que le Di. B'ea
S lieu debutera ses course 1
lthIndi 9 juillet. De plus; o
idO's prie de 1eour 'tnnonce
Sd'une part que la Biologi
r. i rre dfitnltivement dan
le programhme cette annie
S d autre part qodte les exa
4 mehs se dtrdoleront sul
vant le systome oAmerlcai
MIitchingt. (Vfilitlple bhoi-
eel. Le Dr Beausieu 'qui en
tralnera certes les futur
disciples d'Esculape en c
sens; leur command d'ob
server i'horalre sulvaht :
Lfisdi 8h llh Zoologle
Chlmie
Mardi 8h ihl Physique -
Biologie
Mercredl 8h SOh Physiol
pie Bota8Plq e
Jeudi 8h 11 Physiologie
chimit'


I Vetidtedi 8h 1lh Zoologl.
" '| Phygdltne
__ | el: t-240
j tehr Vlch* o tehleu
Docteur en Medecine.


Petites Annonces


A VENDRE
A BABIOLE

ORANDE MAISON A-
VEC ACCESS SUR 3
RUES.
4 CHAMBRES A COU-
SCHER
5CHAMBRES A REZ
ClS CHOBRES AU SOUS
1SOL
i VUE IMPRENABLE
GRANDE COUR JAR-
SDIN
PEUT-'"t' i VISITEE
A N'IMI'OP 'E QUEI
MOMENC r 6
PHONE 21790 25686
-23921



LISEZ CECI

Les course de Formatic
PRE UNIVERSITAIRE OJ
s ass6clent ati brilliant n
thOmal'cien Willy Mone
professeur au Collige C
nado-iHaitien. pour vous
frir un cours comrplet pr
paratoire A la Faciilt& d
sciences

Les Cours OJL vous or
frent egalement un pri
gramme rPche, vari ect 6q
librei eIt mIettet : voire s
vice une Oquipe compete
te et dynamique pour vo
permeitre 'de reussir sa
difficult aux conco0 l
d admission des Facult
de Medecine, Odontolog
Pharmacie et Agrononi
Ces course se denneront
matin au College Canad
Haitien et seroat repris
prbs-mid; au Collegeo
venat a Carrefour

Pour renseignements p
sez nous voir au Cana
ou au Juvenat, oi sons
le eC-0893

Couts d'Etf et
Inscriptions

AVIS

La Direction au Fo
dArt Culinaire avis2 lcs
rents que les ccurs d
auront lieu les rardi r
credit jeudi S partir
23 Juillet d- 8 hLures i
heures.

Elie profit pour ann
cer 6galement oue les
criptions pour ls course
guliers d octobte coirim'
ceront au m is de Juil:
? ces course auront lieu ies n
di et J2udi de 4 hres i
heures pour un pierr
group et le Samedl di
hres a 6 hres pour le s
cond group.

4 La Directrice
- Mme Ida Desino- COfY


j x x x x

AVIS

C Mcnsieur Renaud MO
tient A aviser le publ'
g general et le comm
en particulier qu il est
Sseal reprisentant auto
i se et qualfi S reontii
les affaires de la Ma
t ((PLENO MOISEs
o Jacmel ce 6 Juillet 19


e

s Skylab : Une ep
de Damocles

as (Suite de la 16re page
le; et les brigades de sapi
pompiers seront en etat
is lerte a partir du 11 Ju
u Les autorites d'Ankara
as ront informies au m
X six heures A 1'avance
pays ofi oSkylab> tom
et environ deux heures
l'avance du lieu exact c
heurtera la terre.
r En Israel, l'Aero
Ben Gourion & Lod, les
e ont ete prdvenues qu'e
u devralent se tenir prate,
e interrompre leurs vols i
n un delai de six heures
r cas o0i sirael serait infc
e par la Nasa qu'il se tri
s dans le perirmit re de cl
; du vaisseau sptial.

- Selon les prdcisions di
n gence spatial Nord-Ar
caine, (NORAD), les di
- du Skylab desraient se
s pandre dans 1'Oc6an Atl:
e que. Les radars de o
RAD> qul sulvent de
des moist 'orblte de 'et
soent oapables d'observer
morceaux de Ia taille
boulon. Entfin le comn
dement stratsglque ami
o cain vS utiliser la rent
des dbris pour simuler
les de tltes nucleaires i
e triples d'hypothbtiques i
sliles henihls et les Sq


- DANS NOS CINEMAS


Offre d'enIplol
Recherche DIUTIEOEUR SO
uiAL -parlant Anglalsl, Allc-
rnil Franr.'ils.
Eivovi,' Curculuni 'Vital
avec un- ohoto a l'adressa
sulvan' :
PO BOX 71
Port-au- Prince, Haiti.
x x x x

OfEre. d'ei9ploi
Avons plusleurs posted dis
jonibles pour enplol imm6
dial de jeunes homes de
20 a 3) arts. Minimum d'ins
Structi a requls : le Bacca-
laurOat 16re, parties. Envo-
yer runseignucments, rifren
ces ei photo, seulemnet s :
1.- Vous rempllssez les
cor.'iltion" d~erites plus
ha'-t..
S L- Un emploi PERMA-
Nl,4T vous int6resse.
: Offre d'Emploi
P.O. Box 146
Dn Port-au-Prince
IL
JL xx y

a- A IENDIUG'
of TERRAINS : 4 50 par 190
e- ET 2 110 par 60
es A $ 5.500, DANS ZONE. RE
SIDENTIELLE PRES DE PE
TION VILLE
- Tel : 2 0712 de 8h am 21hpm
i- xxxx
lui
*e lafEle antle
S La Rafle de la voiture
us Datsun 1600 inmmatricul6e
"s 311 Numrro ')662 seriQ A mOO
L is dsle 1971, qui devait avoir
e lieu le 13 Juillet 1979 est
annulee
ee Ce 10 juill.-t 1979
le Le Prcpriktaire 117
ho-
1la
Ju

Pharmacies
as
do assuranst e service
ne cette nuit
137
PORT-AU-PRINCE

MARDI 10 JUILLET 1979
DU PEOPLE
March Salomosn
ST JOSEPH
Rue des Remparts
yer LECLERC
pa Mart'ssant


IMPERIAL

.MERlCREDI 11 JILLET IIV
12 h 2 h 4 heuras
6 hres 8 hres 10 bres
Entree Odes 5- 0
EntrOp Odes 8-00
LARGENT DE LA
VIEILLE

IMPERIAL

MERC(REDI 11 3UILLET 79
12 h 2 h 4 hears
6 h 8 hres 10 hrns
En tre Gdes 5-00
Entree Odes P 00
POUIC POUTC

IMPERIAL 3

IMLRCRLDI 11 JUILLET 79
12 h 2 h 4 heures
6 h 8 h 10 !res
Entree Gdes 5-00
Entree Odes ,-00
LE RECIDIVISTE



PARAMOUNT

Mercredi 12 h 2 h 4 hres
Entree Gdes 2 00
6 hres Entree Gdes 3-00
SHAOLIN KUNG
FU KID
8 h et 10 bres
Entree Gdes 3-00
CA COGNE CHEZ LES
ROUTIERS



CINE OLYMPIA

Mard, 12 h 2 ih 4 hre-
Entr6e G 1-50
6 h 30 et 8 ihrcs 30
Entree Gdos 2-00
Melle KUNG Fil
Mercredi 12 ni Z h 4 lires
Entree G 1-30
6 h 30 et 8 nres 30
Entree Gdes 2-00
Melle KUNG FU

xxxx x

RANCHO CiNE

MARDI 10 JUILLET 1979
HORIZONS PERDUS
Mlercredi 11 Juillet 1979
HORIZONS PEROIIS

xx x x


MERCREDI 11 JUILLET 79 CINE TRIOMPHE


1 2 CASTERA
B JJ Dessalines
ZEMBLA
ion Rue Lamarre
ins DES DALLES-
re Ave Fouchard
en-
let, x x x x
cc r
t '1 PETION VILLE
ilei
e 2 MARDI 10 JUiLLET 197
3e- PETION VILLE
Rue Flambrt

MERCREDI 11 JU'ILLET

307 L E'ANGELISTE
ST JEAN
Delmas Petion Ville


SLIE 1
LE JEU DE LA
PUISSANCE

Entree $ 3.50 et 2.00

SALLE 2

FLIC OU VOYOU
:intree : $ 1.50 et z.00

9 SALLE III

MIDNIGHT EXPRESS
Entree : $ 2 00

SALLE IV

.l r.IORTS SUSPECTS
Entree : $ l.Sj


CAPITOL

CAPITOL 1

Mi:IRCREDI 11 JUILLE'T 7.0
LE GENDARME ET LES
EXTRA TERRESTREF
PRIX UNIQUE $ 1-00
12 h .2 h 4 heures
6 hres 8 hres 10 heures

CAPITOL 2

MERCREDI 11 JUILLET 79
Avant 2 b 30
Entr6e Odes 3-00
Anres 2 hres 30
Entr6 Gdes 5-00
12 h 2 h 4 heures
0 hres 8 hres 10 heures
SUR ORDRE DU FUHRER

CAPITOL 3

MERCREDI 11 JLILLET 79
PRIX UNIQUE $ 1-00
12 h 15 2 h 15 4 h 15
6 h 15 8 h 15 10 hres 15
L ARBRE AUX SABOTS

t.APITOL 4

MERCREDI 11 JUILLET 79
11 h 45 1 h i5 3 h 45
5 h 45 7 45 3 )res 45
PRIX UNIQUE $ 1-00
LES COLTS D9
LA VIOLENCE

x x x x

CINE LiDO

Mercredi 12 h 2 h 4 hres
Entr6e G 1-50
6 h 8 h 10 hres
Entree Gdes 2-00
LES ANGES
GARDI.NS

x x xx

MAGIC CINE

Mardi 0 hres 3 lares
BRIGADE VOL ANTEt
Entre Gdes 3-00 -- 4-00
MArcredt 6 h i t 8 hres
DRIVER
Entree Gdes 00 5-00



REX THEATRE

Mardi 12 2 4 3 8 10 her's
LES CHAINES
Avant 5 hres
Entree Gdes 2-00
A Partir de 5 hres
Entree Gdes 3-00 et 5-00
LES CHAINES

Mercredi 12 1 6 8 10 hres
LES CIAIN ,:S
Avant 5 h Lntree G 2-00
A partir de I heurea
Entree 3-00 -t 5-00

x x x x

ETOILE CITE

Mardi 6 h 30 *' 8 h 30
UN JUSTICIER DANS
LA VILLE
Entie? Gdcs 1 50 it 2-50
Mercredi 6 :301 of 8 hres 30
IRLEN(II
CONNECTION No 2


ges de b6mbardiers et
bases de missiles devron
gir en consdqtience.


-B BLOC E.R.F.,


ETS.AVMONO Fi IBERT

miMafterialix de Constr..tiont


,-----rr------------------------ --~----- ------------------ ~~1~1 Tm- ------ ----------.~--








PAGE 0 MARDI 10 JUILLET 1979


ngerclements
1Madame Christiane Jo-
s.i)l, 1nins;eir le Docteur
l'.z Moise et FIamille. ill
Ri-naud Iloise et Famille,
31i.ns'eur Jean Moise et Fa
O m:l c. Madami' e Thercse
l.on Beaulieu Les parents
et ai '('s reniercient bien
.,'nrcrement .4 n Excellen-
ce M1onsieiir .lean 'Claude
D)vl alier. l're6,Ilent i Vie
dle la Itepublique, Sa Tres
V-rinrve Mere. Madame S.-
nimne Ovide unvalier, Pre
micre I)ame d.- la Republi
qu. Le (;Gen(r.il de Briga
(i'. J.acqiijes, G:trc'a, Com-
ni l idainl (sic :I (i Garde PrI ;
'i'l tirIle. Le Doc -
te.Ur .1 Levilq'se, Mlol-
li mps. Itouasw I. Ar -
11 u\x, .1 Liamiuiid., L-e, Re-
iee ds I'''rs I, Kchlreais.
I'.nl luberl. ',i niihean l Ites"
I ,ne lels : 1' ;albon, Bleau
I 'l Sinm'o .1 Lianlltal d,
G( (,Goilrkii s. I' I c(.ni, A Ra
Il If Im ;r., S I'.ascal
foil" Ni' liii;" iiU 11i ivu a
no I i er t lrs ca 'in-
t ll., a I i i dec la
Inior (dI I icr I ris re rct-
h-. Mad inm euse PlenI ,
aiMi'le, ie Esp)-ullta Jo -

.Iacnm l ce 9 Juillet 107


I es Pompes Fun6eb
rei Pierre-Louis vou
noncent le deces d
Exilom( Desulme nee
St. Louis.


A ses infants Louis
lus et Madame nee L
suilm. Madame Mon
sulme. Harry et Colb
silidi ;: ses petits e
Emmanuel. Corine et
cy Vcrmilus.


Lcs obsieques de M
,:I0t' 1inii 9 St. Louis D(
Srton c'ntlilters a 4
I' M. e(" l E llse B
dtnaitin mnercrTdi.

L;i d(li)o cill inorl
1;i ryn)i) ( i1n 1 la d11Le
dies 2 li urii s.






Fmiedcierients

Monsieur et IM
Wesiten Dauipl in. MI
Albert Reiher et sei
rant,, Madame I dou
nis et ses en'ants.
moselle Olga Denis
cient tous les amis
(apilale de la P'rov
de 1 Etranger po
marque de iympathi
moignee a 1 occaseo
Deces de leur regret
dame Albert Denis
milie Elie survenu
Juin 1979 Et les pr
trouver lci 1 express
leur profonde gratil


kripalu


centre


de yoga

RECONNUE D'UTILITE PUBLIQUE

Cours de Hatha Yoga respiration yoguique,
reeducation des verttbres Relaxation iqui-
libre physique et psychique, sous la supervi-
sion de professeurs hautement qualifies

Tous les Lundis-Mercredis et Vendredis
SALLF CLIMATISEE PRIX MODEOR-

q e Tertulien Guilbaud Bourdon
Tel 2-3274


es nPa Pax Villa announce le de
se Vve ces survenu le mardi 3
Jean juill"t a 10 heares du soir
a 1 ge de 27 ans de Melle
Marie Lourdes Placide

Verni En cette uenible circons
lize De tance Pax Villa et Le Nou
a De- velliste presentent leur
,ert De sympathies a ses pere et
infants mere M et Mme Jn Fran-
Nan- cois Placide Mmei nee Ira-
mene Valcin cL famill2; ad
ses freres et soeurs M et
Mine Serge Camille et en-
adame fant; M et Mme Yves Val-
'sulme cin t enfan; M et Minme
heures S-'rge Laborde Mme nee
aptiste Nicole Placide; et infantss ;
M et Raymond Alphonse;
Mme nele Mari,' Danise Pla
.lle se tcde et enfants; Maltide;
eglise Amnie Placid" et enfant;
Jn Claude; Gerard; Wi-
xon; Melanie; Nostalie:
107 Flavie; Josett ':. cases on-
clies et TanIsc; M ct Mmine
41 iankel Placide et, en-
fants: M et Mme Fritz Ro
court et fanmille; Mine A-
lice Placide; M: le Ireine
Placide; M et Mme Polyni
ladame ce Placide; Ndccne Placi-
ladame d"; Celia Floriant; Senat
es en- Floriant; Mm" Gerard La-
jard De guerre nee Junie Placide;
Made- M et Mine Fritz Dutes nda
remer Jeanine Plarid'; Anne Ma
de la rie Placide et enfants;
sincee et Mme Veuve 'iolange Papail
ur la ler etl family eLt famille;
lie te- Mme Vve Renee Rouchion,
:n du Mm-e Vve Edgard Laborde;
ttee Ma D2nise Pierre. Aux family
nee A les: Placide; Valcin; La-
le 29 borde; Laguerre; Papail
rient de ler; Rouchon; et at tous
sion de les autres parents et a
tude lids eprouves par ce deuil.
Les fundrailles de Melle
Marfe Lourdes Placide se-
1I ront chantdes le Mereredi
11 Juillet as 4 heures P.M
S en 1 Eglise du Sacr6-Coeur
6) de Turgeau.


Le convoi parmra de la Salle
Paroissiale oil a depouille
mcrtslle sera expose des
2 heures.
107
XXXX
Avis Matrimonial
La soussignae; Mie Sa
drackk Luma; dite Rose Er
zulia Charry; nde i Ldoga
ne du Fort; demeurant et
domicilide a Port-au-Prin
ce.- Identii'e, au No 1619-
A. Avise le public en genie
ral et le commerce en par-
ticuller qu'o partir de cet
te date; elle n'est plus res
ponsable; des actes et ac-
tions de son 6poux le sieur
Sadrack Luma originaire
de Ldogane du Fort; pour
Incompatibltd de caractere
'mauva's aglssement et inju
res graves en attendant
qu'une action en divorce
soit lntnnt6b centre lui;
sous peu.
Port-au-Prince. le 9 Juil
let 1979
L'ayant pour Avocat Me
R. Sadock St Proux.
Mme Sadrack Luma nde
Rose Erzdlia CHARRY
107


Deces de M. I
Arsene DGrcean
Les Pompes Funebres Pa
ret Piere-Louis vcus annon C
cent le deces de IV,.onsieur
Arsene Dorcean survenu sa
medi

A son Pere Jiutin Dor -
cean, sa tflle Alexandra
Oorcean, a Mademoiselle
Kettly Bien-Aime: ses fre-
res et soeurs : Andre Dor-
cean et Madam', Jacques
Dorcean et Madame. Roose
velt Poteau et Madame
nee Gisele Dorcdan, Antoi-
ne Day Dorcean et Mada-
me, Michel Dorcean et Ma
dame, N:cole Dorecan. Da
niel Henrys et Madame
nee Solange Dorcean. Ca-
role Dorcean; sa tante Mar
guerite Rimpel; ses on -
cles Gerard Rimpel. Gus-
tave Solanges; ses cousins
et cousins : Georges Sola
ges et Madame, Yvon So-
lages et Madame, Jacques
Beauvoir et Madlame nse
Marie Dehise Solages, Alix
Lolagne et Madame n e
Edithe Solaes, Reynold
Solages et .Mladame, Ginet
te Solages, Charles Sola-
ges et Madame, Gustave So
lages fils, ilh,"nalt R'm -
pel et Madane; a ses ne-
v e u x e t n i e c es
Aux families Dorcean
R'mpel, Poteau, Henrys,
Solages, Ducasse, Staco,
Bien-Aime, Maguet, Che-
ry, Laroche; ia tous les au
tres parents et allies, MM
Pierre Louis adressent
leurs sinceres cosdolean-
ces
Les obseques de Monsieur
Arsene Dorcian seront
chantees ce Mardi 10 Juil
let a 3 heures P M a la Lo
ge LAMITIE DES FRERES
REUNIS No 1 oil la de-
pouille sera exposee des
2 heures P M
107

X X X X


Deces de Mme
Alima Chatelain

Les Pom)es Funebres P.n-
ret Pierre-Louis vous aP-
nonceit le ddees de Mme
Alina Chatela~n.
A sa fille Mme Robert Jean
nee Euednie Jean: sa petite
fille Mme Yvrose Charles
et enfant: a ses neveux et
niices Arlet Sajous et Ma-
dame Fred Sajous et Mada
me, Fi'x SCajous t Mada-
m Ro-e'- Sacious Pt Madn-
me. Andru Saious Pt Mada-
me, Joseph Sajous, Madame
Armande Saious. Gracia'
Marsuez et Madame; a ses
pet!'ts nevetx et nieces.
Aux f-.mtlles Chtelain,
Jean, Charles; Sajous; Mar
-iquez, Faublas; Talleyrand;
Gunllaume; h tousles au-.
trps parents et allies nous
ad,'essons nos sinchres sym
pa.thies
Les obsdques de Madame
Alina Chatelain seront
chantees h 4 heures p.m.
domain mercredi en lEgli
se du Sacr6-Coeur de Tur
geae i
107


Beces de Monsieur
hahmond
Chassain2
Pax Villa announce le dd
ces survtnu le 6 Juillet 79
s N Y de M Raymond Chas
saying.
Dans cette douloureuse
epreuve Pax Villa et Le
Nouvelliste pr6sentent leur
sympa.hie a son trere M. E
mile Chassaing a ses
soeurs et beaux-freres M
et Mme Carl Laraquc: M
et Mme Alexandre Cdles-
tin M et Mme Serge L.-
brun; Mme Clarence Gaet
y'ns. Aux fam'illes Alfred
Martin; Louis Dejcie fils;
Dr Yves Piquion; Claude
Laraque; Jean Alix Lara-
qu'; Michel Laraoue; Phi-
lippe Laraquss Albert Ro-
yal; a Met iMme Maxime
Celestin; Mcll" Michale
Cdlestin. Aux families
Frantz Lebrun; 7.cques Le
brun: Pierre Richard Le-
brun, Peter Ginopoulos.
Louis Barone; Mi lie Cen-
dra Librun; Messieurs Re,
ne Max et Cedric Lebruln;
M et Mine Wlhlehm Gaet-
jeins; M at Mmit Jean Pier-
re ivlercier; a M. Hermann
a M Hermann Chas -
saing e t f a m i 1 1 e
Aux families: Chas-
saing; Laraque; Celestin;
Lebrun; Gaet is; Martin:
Dejoie Fils; l'iquion; Lara
qua; Royal; Barone; Val-
cin; Ginopoulas et a tous
les autres parents et al-
lids eprouves par ce deuil.
Les fundrailles de M
Raymond Chasasaing seront
chantees le Mei cradi 11
Juillet a 4 neures P,M en
1 Eglise du Sacre-Coeur de
Turgeau
Le convoi nartira de Pax
Villa Sacre-Coeur oif la
depouille moctelle sera
expcsee des 2 heures,


JUaement de
Divorce
Entre Madame Yves A-
lexandre nde Michellne R6
my; proprlhtaire; demeu-
rant et domicilide is Port-'
au-Prince; dflment identi-
fide pour le present exerci
ce; syant pour avocat Me
Jean Vandal; 'avec election

de domicile au Cabinet du
dit avocat a Port-au-Prin-
ce; demanderesse d'une
part; Et le sleur Yves A-
lexandre; propri6taire; de-
meurant et domicilid Port
au-Prince; d6faillant d'au-
tre part; II a eta rendu
pmai le Tribunal Civil de
Port-au-Prince; a la date
du 28 Juin 1979; un juge-
ment de dfaut dclont le dis
positif se lit comme suit:

nal; aprns examen; sur les
conclusions du Ministicre
Public; admet le divorce
des epoux Yves Alexandre;
la femme nee Micheline
Rdmy; prononce la dissolu
tion- des liens matrimo-
niaux existant entire eux;
Ordonne a 1'Ofticier de I'E
tat Civil de Port-au-Prin-
ce; Section Nord; de trans
crire dans les registres' ce
destinds; le dispositif du
present jugement don't un
extrait sera public dans un
quotidien s'editant a la Ca
pitale; sous peine de dom-n
mages-intdrets; s'il y '-
chet; Compense les de
pens; Commet 1'huissier
Paul St Jean de ce siqeo
pour la signification du
present jugement.

Le present avis est pu-
blie conformdments la
Loi et sous les. avantages
de droit.

7 Port-au-Prince; le 7 Juil
let 1979 7
Jean VANDAL; Avocat


Messe de
prise de Deuil
Mme Vve William Vilai-
re Cabeche et ses enfants
font chanter une messe de
prise de deuil pour le re-
pos de 1 time du regretted
William Vilaire Cabeche
La messe aura lieu le
Jeudi 12 Juillet 1979; ah 6
heures 30 du matin i la
Chapelle de St Francois
d Assise
Cette announce tient lieu
d invitation
107

-xx

Avis de Divorce
Fn conformile de la loi
regissant la mature, 1 Of-
fic-er de 1 Etat Civil Sec-
tion NORD EST de la Ca-
pitale a transcrit sur ses
registres, le dispos:tif du
jugement rendu le 16 F'e-
vrier 1979 par le Tribunal
Civil de Port-au-Pr nee, le
quel jugement a admis et
prononce le Divorce des a
poux Michel Baptiste. ia
femme nee Mon'euc THhO-
MAS
Port-au-Prince, le 10 Juil-
let 1979 107
Raymond GUILLAUME. Av
xxx x
Avis de Divorce
Le Public est informed
que 1 Off'cier de 1 Etat Ci
vil Section EST de la Ca-
pitale a transcrit sur ses
registres le dispostif dun
jugement ;-endu le Seizi
Juin Mil Neuf Cent Soixan
te Dx Huit par le Tribu-
nal Civil de Port-au-Prii
ce, admettant ct pronon -
cant le divorce des dpou
Elder CADET, la femm
nee Nicole JOSEPH.
Port-au-Prince, le 10 Jt'
let 1979 10
Raymond GUILLAUME, A


VOTRE HOROSCOPE
Par Frances Drake |


MERCREDI 11 JUILLET 79


21 MARS AU 19 AVRIL
(BELIR)

Soyez crvateur L activity
partag6e avec ceux Que
vous aimez 'pportera des
joies La vie social avec
vos amis cannaitra des
hauts et des bas

20 AVRIL AU z MAI-A

(TAUREAU)

Journ6e active a la fois
au foyer et dans la carrie-
re. qui exige dc 1 attention
Des plans pr6cis vous
permettront de progress -
ser sur chac'ln de ces
fronts I .- m


21 MAI AU 20 JUIN

(GEMEAU'-,

Une association except -
tionnelle vovs Dermet de
prendre une important dd
cision Ne soyez nas dis-
trait ou ddsorganis5 en 6
parpillant vos forces

21 JUIN AU 22 JUILLET
(CANCER )

Ne vous preisiz pas dp
prendre une decision finan
cilre Attendez d etre prei.
ce qui aura lii'u un pen
plus tard dans la journee
Les possibilities abondent.

23 JUILLET AIT 22 AOUT
( LION -

L accent est sur les af -
faires communes et le sen
timent mais que trop de
temps passe ensemble n'a
gisse pas sur vos nerfa Pa
cifiez-vous


23 ABOUT 1U 22 SEPT
( VIERGE )

Vous ferez bPaucoup de
travail, a condition de
ne pas trop s appuyer sur
autrui Pour avoir itc mpil
lears rdsultats, agissez tout
soul

23 SEPT AU 22 OCTOBRE
( BALANCES )

Tes amis que vuus ne ren
contrez pas, atteignez-tle_
au telephone Journer 6 m a
.: ntr a coliditlio de stir-
vtiller les finu ic 'i et cle
ne pas S so urin 'ner


IX














1


e


)7
kv


23 OCTOBRE AU 21 NOV
( SCORPION )
Affaires lointaines con-
fuses mais davantaga d ac
cent sur les o .es.ianr do-
mestiques ..s convrsa -
tions avec les supdrieurs
conduiront h un gaul. finan
cier

22 NOV AU 21 DEC
( SAGITAIRE )

Finances connmunes exi-
grant sne estinatian iea-
liste Soyez certain de te-
nir vos engagements ct vns
promesses Autrement, il
pourrait y avoir de la con
fusion

22 DEC AU 19 JANVIER
( CAPRICORNE )
aun" hesitatio t matinale
au sujet de questions fi-
nancieres est suivie par une
vision ulterieure plus clai
re L avis reci en vaut la
pine et vous encourage

20 JANVIER \U 13 FEVRIER
( VERSEAU )

Des differences matina-
les a I egard d-e process se
comblent ulteariiurement
Uite conversation eclair -
cit 1 itmosph'cr, et Ic:- re
suilats sont tiec decisluii
de po as

19 FEV AU 20 MARS
POISSONS )

Vetre obligaiioni de ne
pass osrqilvi r L,'1!0 I r i votre
prow'I-sion S.yc(z prPt et
"x,)ilil. p iln : posa'ibllit
prolessinietip a" -'fovoable
Oubliez lts petites erreurs

SI VOUS ITES NE
AUJOURD HIUI

Vous etes naturellement
attire par la vie publioue
Ambiticux d ,tre 'iu pre-
mier plan et de natural
genereux vous po'vez lar-
gemtnt conilrihiter au bien
etre general Lies affairs
sont pour v is un moyen
do g ..ier ae I aEr..i t ct
assi'u.',i votre stcut;'e Ser-
vpz-'iOll;; de votrte li :tli na
pour garantir votre reussi-
te dans les art;, Diversp -
ment doude )our la crda -
t;on, vous brtil 1,riez cum
ms2 ecrivain, mLisicilln. ar-
tlur, a'rchitel''e cCa iillntre
Vous triomnphern. ;ISMal eCn
politiqut- et dans 1, i ,lands
nouivemcnts alndicau;-


CONTRE LA POUSSIERE


SUCEZ



P-9thoLyptai-



DECONGESTIONNEMEN- DE LA GORGE
RESPIRATION FACLZE
HALEINE FRAICHE

GRACE A
MENTHO-LYPTUS

en vente partout

L)UI'R. A ET G IZMERY
PHONE : 2-2144 2-0149

aosoisos os csoo a


Maigrir sans peine avec Fugoa depot

li est maintenant si facile davoir uneligne 1S vOire gourrhandise esl plus forte queI
parlaite sI vous tes a un age ou I'.em., unn blonnes resolutions$,
bonooint menace. ,
si voire activity sddentaire favorite les' Fugoa depot
bourrelets de graisse,, En vente dans routes les pharmacies
Faohque en RepublqueJfederale dAllemagne-'E Sc.eu'.cr. ihar.mwer. GmMH Appenwoie e. oiae


trimmingg tablets
DragOes amaignssanies


\I'


et de Jazz et soni





BAR APPERITIF



Ofi Michele vous attend



CHAOUE SOIR



DES 6h.3C



RUE DALENCOURT

En face de 1'h6tel Christopher Bourdon

Port-au-Prince--





CARNET SOCIAL


Deces de Veuve Deces de Melle
Marie Lourdes
Exilome Desulme Placide


rags amavelt

Dragees amaignissantes


dgova

depot,


------'-~e~-- --.------------------- --------------- --------r-~---- --------


r


~c I




^----------- ----- -----------

MARDI 10 TUILLET 1979 '





i A X Laxatif au chocolatVainqueur de la constipationt


Historique des reneontres Presidentielles Haitiano Dominicaines


(ii, t,:i d lit In I it' |)ile

d, (hu ottlI Miinlltile Eetl con
Lithv vol"ltt' 1 l lun d ,es I I-
! I 'c 's Lie l I Politicqus de
It(1 Viio::,'i Ii~t, de.s EUA a
1 ,r.ild die 'AIn irlque l.atl

1 i t'' st s
ini', No aii vnlnini ,Nuii)!hl's
V\ s;i\ d: oi21 Four"o Free
-' I is 1 i-12i oil .lLes Quatrec
I.'b c' Os- ., Time of Deci-
',!o11 I 1.1. ou Le Tenips;
(1, lD 1i'".slon. sSeven Do
'soiins that Shaped H sto-
iv ou1 SRpt dctls'ons qui fIa
cinnlrricn 1 'histoire.
Moll li' 24 Sept. 1)61 il
lie'n llmds-Villr. Niew Jerst'y.
TriHdlt ,1 resume de 1'an
I;is nir lc soussinse Tex
tl 'xtiill du volume 28
(I Ii c') l ipad'i Ame,'ica-
S1: 1 ii 30 v, liies. Edition
lnl i'tIil ina l I' (de 1978).

I'N I' :i-';,ONNAl ITE
lili.N INFOIIIMEE

IIm1 im l''n. (I 11 s'or siiri
In" I.tt n (11 1 11 ,;1 (1 ,

n:ull 1 o11 m Sumn'.r .Wel

I'T 1.
], It s ;r vl''rs dlt Drplml '
telll,'I (ldos RelA ions Exte-
i"lrirs de la R D.. pui.sique
Ile ( ivrnemn'n1, Dom)ini-
i. lat dcmi's face a
1 ((cup:a .1on Nird-Amne l-
:i,']P' 11 u offire'r S 'p o''i.o r
:5' lC.i. ':,1i a assluml re pos
t' imiul-tericl de Novembre
1 '1'. a Oc'ob:'e 1922

'' 1"-; rapnor's :;'tils
( Ca ; L_.eli, ieneranx. Char
i d a, iil i s. M :iS' .PS r( -r
s'd(ints. Duns Mini.stres ple-
l o l(1nt:alres aceredi'es en
i''T i ( (' en R.D. nar les
EUA:

n'ii oun ccrite dsi
r,-n-!onsables nord amdri-
camins a 1 epoque soit ua oE
p)ar i('mop', dEtiat so, au


Min'tf(Ort de. la Marine sur
la ptlltique durlineiiine et
haltiennc.
S u in n e r Welle t a
(do et Ii' lnl persosunallte
bie n ilnlorm6le des chosos
d'lhaul et do la R.D., tant
con'etnporaines que precd-
denies.

LEGITIME ET HYPPOiITE

(Traduction 0ce la page
2711 ,Au Cap-Haitlen, les
partisans dou Goeiral Hyp-
polite (Welles ecrit Hippo-
lite) talent en tfain de
letter pour destituer le G6
neral Legitime, install a6
Port-au-Prince. Ce dernier,
ressen.ant le prog":s mats6
riel du parti d'Hyppullte au
pres d'Heurcaux, avait per
mis la Capitale Haitienne
de devenir la place de ral
'i mint des partisans du Ge
n'-al Casimiro N. de Moya
i5) qui y avail pris reifure).
sUn e commission, presi-
dep par son Ministre des
Relations Exterieures, le Ge
n6 al Gonzalez 16) obtint
du Gouvernement de Legiti
n-c 1'exprlsion de Moya et
0i.,, exiles dominicains du
terrltoire de la Republi-
que) d'Haitis.

PUne convention (7) fut
s*ignrin avec Ltlgit:me come
on 1 aivait fait avec Salo-
mmn on 1880 (8) : que cha
q0(e gouvcrnement maintien
dtait icne str'cte neutrality
dans les affairs interieu-
res de 1lautre et prendrait
des measures effective afin
de prevrnir toui'e fomenta-
imon de revolution sur son
t, rrito're centre le Gouver
nmcnt c '- la Republique
voisine .. )

H. ATTI : UNE MINE">

A la i. 475. Sumner Wel-
i s ec'it : ,In fact, Haiti
was to h'm (Heureaux) a
m'ne to be exploited (...)
Ce que je rendrai par:

PORT-AU-PRINCE / SAN JUAN

aller tour


$ 65.00 plus taxes.

SSoutherland Tours


vous re'seignera sur ce tariF

et vous ouM-nira aussi vos

cheques de voyages

AMERICAN EXPRESS









30, AVI"NIUE MARIE JEANNE TELEPHONE: 2-1600
L'A(;I:N(CI, QUI NE PERD JAMAIS DE VUE L'IN-
TERET DIE SES CLIENTS


falt, Haiti 6tait pour lul
conmme une mine a explol
tower (...) Ce passage se Ir6f
re 1'6poque do 1'Entrevue
doe Thomazeau, en Fevrier
1890.

Puls Welles poursult aux
pages 475 et 476 (traduc-
tiou du soussign6) : oNonobs
tant ses protestations rdp6-
tees et manifestes sl sou
vent pour la consomma-
tion publique centre les
intrigues et la perfidie
(treachery) des autoritls
haltiennes, formul4es ia tout
moment, durant son long
term en functions, alors
ue Heureaux n'eut jamais
e raison vallde pour redou
ter des hostilities avec son
Voisin Haltien).
vernements de la Republi-
que adjacent Itaient en dif
ficIltls, il arrachait de ses
officials d'lmportantes som-
mes en pavement de sa neu
tralite ou de son appul se
cret; quand les Gouverne-
rnents d'Haiti, au contraire,
se trouvaient temporaire-
men stables et sa propre
position 'menacee par des r6
solutions organisles sur le
sol Haitien, il assurait la
neutrality bienveillante du
Gouvernem et en sa faveur
par des moyens de corrup-
tion,.
<,E les alertes d'imminen
te guerre avec Haiti consti
tuaient invariablement des
moyens habiles de detour-
ner 1'attention du people
Dominicain sur les iniqui-
tes de sa propre Administra
tion (...)

ST. NICOLAS POUR
LES DOMINICAINS

Sumner Welles revele un
fait absurde qui aurait pu
6 t r e con sid 6 r 6
comme inc ro yab 1 e.
farfelue, fantasmagorique,
invraisemblable, n'&talt la
haute position et le carac-
tere puritain, imnartial de
lauteur de NEYARDs.

L'on pense que cette id4e a
dfu venir h Heureaux a la
suite des constants refus
du Gouverneroent nord-ame
ricain, de la Chambre des
Rcprescntants et du Slnat
des Etats-Un's d'Amlrique
d'accepter, en faveur de leur
Pays, la cession de la Pres
qu'ile et de la Bale de Sa
mana, a 1'extrlmlt6 oriental
le de la Republlque Domi-
nicaine. Bien qu'en cette oc
caston et a deux reprises,
des versements substantiels
aicnlt eL falts auparavant
'i Gouvernement Domini-
cain par celui de Washing
ton. Mais le Conerbs et le
,Senat des EUA avalent refu
s6 deo ratifier cette transac
tion.

Sumner Welles reprodult
l's passages d'une lettre de
Durham. Consul G6neral
nord-americani a Santo-Do
minuo. adress6 au Secr6tal
re d'Etat Blaine (9) le 14
Janvier 1892.
"En Janvier 1892, (Heu-
reaux) avait propose au Gou
vernement Amlricain de sai
sir le Mole St. Nicolas en
ga-antie des valeurs (a lui)
dues par le Gouvernement


Haltin. en vertu du Traitl
do 1874. Les Etts-Unis d'A
M&riqup accepteralent de
sa'str la dite bale au nom
du Government Domini-
cain (...)

Aucune rdponse ne fut fal
te au President Ulises Heu
reaux.

L'ENTREVUE DE LA
BATE DE MANCENILLE
A la page 501, Sumner
Welles explique les raisons.
de 1'entrevue de la Bale de
Mancen'lle. (Tradult de
l'angla!s par le soussigne) :
oLIe 25 Mgrs 1893, les r--
vnoutionnairles (domini --
cams). pourvus d'armes et
de munitions au Cap, a-
va'ent traverse la frontier
et avaient 6t6 mis en ddrou
tp par quelques centaines
d'hommes de troupes sous
Ie commandement de Heu-
reaux. Bien que la r6volu
tinn fut supported par le
grand prestige du GOneral
Luperon, du G6dnral Gonza
lez, du General Castmiro
N. de Moya et d'un leader
appel6 a devenir plus c6lS
bre aue les premiers, le G6
neral Horacio Vasquezo (10).
complete rchec de sa tentati
ve de revolution, Hyppolite
devint, d'une maniere press
sante, desireux de gagner
la bienveillance de son col
16gue dominica!n (...)
D'oa la memorable conf6
rence en la Bale de Mance
nille le mois suivant (18
Avril 1893) entire les Prdsi
dent Florvil Hyppolite et
Ulysse Heureaux.

DONS SECRETS
ET AGENTS SECRETS

A la p. 449, Sumner Wel-
les indique : Salomon lui (a Heureaux)
avait fait des dons secrets
de $ 50.000 (...)
Rappelons, pour la mell-
leure comprehension, de cet
te citation, que, durant la
Presidence de Salomon (23
Octobre 1879 10 Aofit 1881).
Heu"eaux a ete Ministre de
l'Intdrieur du President Me
r!no" l880-82). President de
la R6publique pour la pre
miere fols (1882-84), Pres!-
dent pour la 24. for's (a par
tir de Janvier 1887).

A la page 515, Sumner
Welles r6vele : Pecrets en Haiti talent in
nombrables. I1 (Heureaux
disposait d'un vaste r6seau
d'agents a V6nezuela. Cuba,
Porto Rico, New-Yo-k, Pa-
ris. Londres et Berlin. Tous
utilisaient des pseudonymes.
Ainsi (Rosa de Franc' a' (Ro
so de France) etait la fem
me d'une haute personna-
Vite f-anga'se, Direc'eur de
la RErle i...i Celle-c', nui
avait 6te sa maitresse, lui a
fait parvenir des informa-
tions capitals' sur les in-
tentions du Gouvernement
franQals lors des tres gra-
ves conflicts d'Heureaux a-
vec la R6publique Francal
se.
Quels ont 4t1 les agents
d'Heureux dans les Gouver
nements d'Hyppolite et de
Ti-ls'as Simon Sam ?


NOUVELLE
CONTRIBUTIC q
HAITIENNE

Aux pages 507 et 508, Sum
nor Welles a falt etat d'u
ne lettre de Smyth, charge
d'affaires nord-amlricain d
Port-au-Prince, adressae leI
4 Avril 1895 au Secr4taire
d'Etat Gresham. (11) C'dtait
done avant la mort sublte
du President Florvil Hypipu
lite : (...Contraint a payer
de lourdes indemnitas is la
France, qui avalt envoy
trols bateaux de guerre et
le Ministre Stephen Pichon
(12), Heureaux avalt recou-
ru & la R6publique voisine
(13)idont le Gouvernement
lul fournit une partie deg
fonds necessalres au pati
ment imm6diat a la France.
Ces sommes dtaicnt official
leinment crdditoes sur la det
t due au Gouvernement Do
m'nicain, en function du rA
glement encore pendant de
la Question des Frontie
res (...)
L'ENTREVUE DE JACMEL

Aux pages 527 et 528.
Welles signal : <(...Rendu
desesper6 par la situation
(flnancilre), Heureaux t';t
qu'il ne lii restait nue deux
resources comme move
d'obtenir ces fonds, sans les
quels il ne pouvait esnl'er
se maintenir au pouvc.ir
IIaiti et les E'ats-Un's d'A
m6riques.
< ference avec le Pr6sident
Haitien, Hyppolife, qui eut
lieu en Avril 1893 (11) l1
fut decide de soumett-e en
core une fois la controversy
des fron'ieres a 1'arbitrage
du St. Siegn (...)

LA CONVENTION
SECRETE DE 1898


avalt 616 saign6 une nou- muler pour la premiere lois
velle fols (...) au Cap-Haltlen, dans 1'his-
Gerard JOLIBOIS torque entrevue de V'Tnion
x 3xx Club (5u juliet 1934), *J


PROCHAIN ARTICLE
XII -
BROUILLAMINI A LA
VEILLE DE
L'ENTREVUE DU
MOLE ST. NICOLAS

xxxx
NOTES DE L'AUTEI'-0-
. (1) ATHALIE, fille de
Jezabel, est le th6me d'une
des plus belles tragedies de
Racine. Le recit de la mort
atroce de J6zabel est 1'un
des plus vivants de tout 3e
theatre franvais...

(2) A la su-ie tae Ienquo
te de la Commission Slnato
riale Nord-Amdricaine, la
RHpublique Dominicaine eut
comme Haul Commissaire,
un civil, un diplomat, qui
fraternisa avec les elites et
le peunile Dominicains. Hali
ti, un Haut Commissa're ml
litaire plut6t mdprLsant et
d is t a n t, qui a -
v a i t dirig6 des com-
bats centre les Patriotec 'q
cos, le Colonel puis Gene-
ral Rissell tin sAgregation
niste georgien.

T,'nr P verts lo. rn'sons
dans le dlroulement de cet
historique.

(3) PFs-'1 vral -nue Sum-
nor Welles aurait ddtestl
cordialement nos gouver-
nants. mi's notre Nation, no
t"- Renublioue ? O 1'il aus-
rait report sur la R.D. tou
tes les attent'ops toutes ls
or6ferences du Departement
d'Etat. Pourouoi ? Aurait-il
etA victim d'une entourlou
pe'te de la pa"t de nos di
rigeants d'alors ?


Sumner Welles pursuit : (4) Faut-il rappeler qu'au
sulta de (ce"e) 1'entrevue. ton consid-rd lors en Am6
E11le fut approuvee par le rique Latine comme un
Congrbs Dominicain, con- Gannt de notre histoire du
traint par le 1D'ctteur. dans Droit International de no-
une stance ot huis-c'os le 31 tre dinlomatie, de notre cul
Octobre 1898. Elle prevo- tuoe, Ho-ace Pauleus SAN-
yait. cependant, que si cette NON. rcvint la conception
parties du territoire en dis- Pt mIme le nom de la po
pute. qui etait actuelle- litiquP du Bon Voisi.nage,
ment.a.eup a.nar des sta.i,,honut. idevat remplacer celle
tears Haitiens serait ad.iue,-. "du rBig Sticks ou Gros Ba
A la Republique Domini- ton. LP President des Etats
ca ne en vrrtu de la deci- Unis d'Amlrique vint la for
s'on du Vatican. 6 terrPoi
re en cest'on pour ait etre -.vy y '-..
conserve par Haiti en retour
du pavement d'un million R


de dollars ($ 1.000.000). En
compensation., le Gouverne-
mcnt Haitien naierait a Heu
reaux $ 400.000. en retour
do ouoi le President Haitien
recrvrait un "Pcu pour le
mullion on enter. Et 11 e-
(alt enco"e convenu que si
e1 tcrrPoire en discussion
61ait adjug6 a Haiti, une in
diemnitfe sera't octroyee su
Conveo'onament Dominiclan.
C"pondant. la mIme summer
mrnr-ait e'."e d6duite uar
Haiti au moment d npaver
la compensation arr-ti6 par
1 'Arbtre' (Traduction du
snussiene).
A la page 528, Welles con
clut cette narration par et
te amcre constatation : ,H's
Haitian neirihbour had onpc
more been bled (...) Je ren
drai cette phrase comme il
suit : (

~,rc-z,~cccoco~~ M~rccr .t,.2.4ccsOOCCCOCCCOOCO


(5) Lo Olni.-al "',lnmro
N. de Moya a 6te Minlstre
de l'Intlrieur du President
Guillermo (1878-721. des
Relations Ext6rieures du
President Merlno t1880-82,
de la Guerre et de la Ma
r'tie du ldr Billlnt i1884-
85). Candidate & la Pr6siden
ce en 1886 avec Bll lnl conm
me v!ce-Pres'dent. avalt tel
battu aux urnes r"-.- 1- inn
dem Heurean- Tribart. 11
avalt ensulte r-' l's armes
& la Vego. na's vI'nui. a-
vait v6cu cn e.x'1, dirant
nres de 3 -Rs. 4 P-an-P. oh
it auritlt la'ss6 des deser'n
dants. A kddit une rs-'g, de
toute I'le. Mort en 1915.

(m) C'es' :ancien Presi-
dent dr la RPD. en 1874-75,
le Chbef d'Etnt du n-pempr
ent'-otln nrbs'dentlel hai-
tiano-dominicain.

(7) La signature de cette
connvenJon avore L6gitime ex
plique le pietlnement des
troupes rdvolutionnaires de
Flnrvil Hynoolite. du pnt
t'n's mo's sur la li(ene for
tifi6e des Monts Rouis (voir
1'Vticle V mardi 19 juln
1979).
(8) En 1880, de Moya 6-
tait Ministre des R.E. et
Heureaux Ministre de l'ln-
tIrieur. C'est surtout ce der
nier qui collaborait pleine
ment avec le President Sa
lomon et son Gouvernement
et beneficialt de leurs fa-
veurs. En accord avec le
President Merino, pretre
puis archevoque 1l'issue
de son mandate presidential.


(9) James G. Blaine 4 t6
Secretaire d'Etat de trols
Presidents r6publicains :
ein 1881, de James Abram
Garfield mortt le 19 Sep-
tembre 1881) et de Chester
Adam Arthur. Candidastt
la Pr6sidence. il fut respon
sablo de 1'6chee de la re-
l1ection d'Arthur.

Secr6taire d'Etat de Ben-
jamin Harrison de 1889 5,
1892.

(10) Dans la VIIO. partle
de cette 6tude, in Nouvel-
l'stes du mercredi 27 juin
1979) j'avals reproduit le
terme du communique sy-
b'llin 6mis le 23 Mars 1893
par notre Ministre de 1'In-
tdrieur.
ill) Walter Gresham a
etI Postmaster G6nmral (Ad
nm'n's'rateur ou Maitre Gd-
n-al des Postes) 1883-84, Se
crd'aire d'Etat au Trcsor en
1381 du President Republl-
cain Arthur. Dp 1892 a 18%5,
Secrtaire d'Eta d'Etatdu Pdt.
Rdpublicain Harrison.

(12) Stephen Fichon, depu
e t radical (1885-93) debuta
dans la diplomatle en 1894
come M'nis're plenipoten
tiaire de France en R.D. et
en Haiti avait siege en no
tre Canitale. .-mbassadeur
au Brsil (l896)i en Chine.
Min's're des Affaires Etran
gires a 3 reprises.

(13) C'ost a dire la R6pu
blique d'Haiti.

(14) C'est plutot en Mars
1898. S. Welles se trompe
de Chef d'Etat. Ii s'agit de
T''6sias qimon Sam et non
d'Hyppolite.
G. J.


SDe passage a Port-au-Prince

DELTA ACRUZ

Astrologue Voyant -

Para Psychologue

I HOTEL LE PALACE

Tel 2.3344 (sur' rendez-vous)
n a o w a --- --- --- ra--- o---r wa---


ULne Vag e


de


niiiJ/f1L$9"" 1*'
ti///' I/kuarrsrp6,'Vf~/
"4/
I',' #1 t


I I I


Achetez Consommez


la viande de Pore




S3AMPCO



Viande fraiche et same




Control v6terinaire


I ---------------- -----------------------


------------------


I I


h ll1iI ~ i


r


TWAn


F r6lChe ur









PAGE 8


SALLE I $ 1.50 et 2.00
FLIC OU VOYOU


BMARDI 10 JUILLET 1979



CINE THEATRE TRIOMPHE PRESENT

Midi 2 heures 4 bmures (en permanence% 4 heures 30 et 8 heures 14


CE SOIR


SALLE II


$ 1.50 et 2.00
GLORIA


SALLE III


$ 2.00
MIDNIGHT EXPRESS


SALE IV $ 1.50

MORTS SUSPECTS


Le Deputy V.N. Constant au

(Sulte de la lore Page)


pris.s i son grad ipar le
gouverimennetl hailtien. Pour
.sa part; I1 a rappele que
les Parlermentaires hai-
tilens ini sont pas rest in-
dlillerents A I'Annee de I'En
lance car, all course d'une
seance de la Chambre;
sous la proposition de 13
deputes, ils ont vote une
resolution en favour de
I'Eiifant Haltien; laquelle
prevoit quI'l sera construct
un pavilion de pediatrie
pour enfant I'un des hopi-


taux haltlens 'a designer a-
pres enqufte. Cette resolu-
tion; disons cette interven-
tion de M. Constant; a etd
favorablement accueillie
par les membres de 1'AI
PLF.

Victor N. Constant; presi
dent de la Cliafbre Legis-
lative; laisse aujourd'hui
la Suisse; pour se rcndre ta
Paris. Nous lui souhaitons
un bon sejour dans la capi
tale frangaise.


LIVRAISON D'EAU



2.800 Gallons


SERVICE RAPIDE


TeI. 2-3193 ou 2-5602


PORT-AU-PRINCE DELMAS

PETIONVILLE LABOULE


Otpinlt~ion~l5~P





lil .. .. ..I im*








Dr I


Coo QA


vK-^.I?,w ^.^J!..f^^.3*.xx Tx/;i.T/S C ax ws/xTyw~sI


Nouveau Comite
du Victory

M. Guy Eddy Ldveilld
President
M. Raymond Moraille
ler Vice Prdsldent
M Lamartiniere Ade
2eme Vice-President
Ing. Winchell Mitchell
3eme Vice President
M Fritz Gerald Pierre
Secretaire Gnedral
Melle Daniela Colas
Secr6taire Adjointe
M. Serge Tancrede
Tresorier
M Guy Allen
Tresorier Adjoint
M Carlo Sanz
Administrateur G6ndral
Serge Trofort
Administrateur Adjoint
M. Jacques Acloque
Delegue "
Major Claude Jean
Ddlegud
M Lamartiniere Honorat
President d'honneur; le
Conseiller
M. Arnil Prosper
Conseiller
M. Faidherbe Mews
Conseiller
M Gabriel Raymond
Conseiller
M. Roland Herard
Conseiller
M Eddy Simon
Conseiller
M. Alix Neptune
Conseiller
Dr. Nesly Vatey
Medecin du Club
M. Alix Avin
Entraineur


Aofit prochain. Le Club leo
gonais a ete invite par le
Capesterre Bello F. C. en
prelude a la grande fete pa
tronale de la localite.

L'A. S. L. jouera success
vement centre le C. S. Ca-
pesterre le 18 1 Union des
jeunes de Basse-Terre le
19 et le Juventus, champion
de la Ligue guade!oupeen
ne, le 21.

x x x x

LE MINISTRY ROUZIER
A L'EXTERIEUR


M. Ralph Nader
s'attaaue au
problem de
la f aim dans
le monde
WASHINGTON (AFP)
L'avocat amdricain Ralph
Nader; qui s'est fault le de
fenseur des consommateursD
aux Etats Unis; se veut 6-
galement le d6fenseur du
milliard d'individus qui;
dans le monde; souffrent
de la faim.


Au course d'une conferen-
ce de press tenue vendre-
di; M Nader; citant notam
ment le cas du Mexique; a
souligne que les program-
mes americains d'aide ah-
mentaire isont contrecar-
rds par les politiques comn
merciales et des investisse-
ments qui renforcent les
r obstacles structures au
changement dans les pays
sous-developpes,.


M. Nader a revele qu'une
itude demandde par le con
gres; qui n'a pas encore te6
publide et don't il craint
que certain passages ne
le soient jamais montre
que la faim dans le monde
de ne peut etre expliquee
par la seule penurie de
products alimentaires. E11e
est egalement; d'apres cet-
te etude; sun produit de
la pauvrete resultant direc
tement de la maniere don't
les gouvernements et les
societies gerent les dcono-
mies nationals et interna-
tionales; avec pour r6sul-
tat la creation d'une pay-
sannerie permanente>.

L'avocat a apporte son
soutien aux conclusions des
auteurs de cette etude qui
proposent que la politique
economique des Etats Unis
soit modified gy et soutenir une r6parti
tion plus equitable des res-
sources dans les pays sous
developpds.


Selon M. Nader; 1'etude
a ete realisee par le Bu-
renu general des competes
qui depend du congress. E1-
le montre en particulier:
a-t-il indiqud; que 30 pour
cent de la population mexi
caine parait souffrir chroni
quement de la faim mal-
gre une proissance de la
production national de

pour cent par an la raison
en est; a-t-il ajout6 en ei-
tant 1'6tude; sla mauvaise
distribution des resourcess,
reflelee notamment par le
fait que 36 pour cent des
terres irriguoes sont control
1ces par 5 pour cent des a-
griculteurs> et que c'est
dnns ces regions que ldes
interests americains ont pro
cede a des r i '- [, :m ,,i ,
massifs;: en vue de produce
tions destinies a 'exporta-
tion.


VENEZUELA :

Les circonstances
de la liberation
de M. Niehous
CARACAS (AFP)
Le President ventzutlien,
Lu's Herrera Campins, a ex
plinue lindi soir a la tel&
vision les circonstances de
la liberation, le 30 juin der
nier, de M. William Frank
Nichous, 1'industriel ameri-
cain gard6 en otage pendant
40 mois par des guerille-
ros vd6nzueliens.

M. Niehous, qui a regagn6
les Etats-Unis des le lende
main de sa liberation, a,
selon le Pedsident, 61d dd-
couvert le 29 juin par deux
officers de la Police judi-
ciaire, alors qu'il se trou-
vait dans une cabane situoe
dans une zone forestidre du
Sud-Est du pays.

Les gendarmes ont rdussi
a arrdter les auteurs de
l'enltvement qui out tenti
de fuir en lanuant une gre
nade tuant deux policlers,
a prdcisd le Chef de l'Etat.
Apros avoir did ddlivre, M.
N'ehous a d'abord te ca-
chd dans la montagne dans
l'attente de renforts, potuis
a ete recuprde par l'armne.
Apres avoir dte interrogd
pendant une douzaine d'heu
re par le Chef de la Police
politilque vdnezudlenne. Im
mdiaenement rensueo aux
Etats-UnIs pour 'des ral-
stos humTnlrI'ires, a UnOt
le Prsilden t.


QUARTER GENERAL ON OSO ,Oc-,
DU CORPS D AVIATION
DES FORCES ARMEES
D HAITI AVIS
AVIS

1 Il est :art6 a la con-
naissance du public qu i NUCLEAIRE MEDECINE
sera orghnis6 au Quartier ISOI'.OPE
G6ndral du Corps d Avia- TECHNICIAN
tion des Forces Armees APPELEZ QCALL :
dHaiti; a partir du Lundi 6.1817
23 Juillet 1979; un con- 2.1311
course pour le recrutement
de Vingt (20) enrolds;pour t
compete de cette Institu- USS6G-
tion


(Suite de la l6re page)

maine jusqu'a la fin du
tournoi qui prendra fin
vers la mi-Aoflt.

Les dirigeanF des 2 clubs
interesses se sont entendus
pour fixer les 2 rencontres
de ce tournoi amical au de
but du mois de Septembre.
On announce aussi que cet
*te formation de Fort- Lau-
derdale reviendra dans nos
murs vers la fin du mois de
Septembre pour j.ouer res-
pectivemener centre la seler
tion haitienne et le Don
Bosco de P. V.
xxxx

TOURNEE

Les preparatifs vont bon
train du cot6 du Club de
Foot ball idminin greses> en vue d une gran
de tournde aux Etats Unis
d Amerique et au Mexique.

< partir du 15 Aout dispute
des matches amicaux et par
ticiper ensuite a un qua-
drangulaire contre des ho-
mologues de la Californie, de
Los Angeles, de Miami, d'A
jax Amsterdam, d'Haiti, et
du Mexique.

Un autre club femi -
nin de la Capitale diatrices,> vient par ailleurs
de recevoir une invitation
du club guadcloupeen gas de St Claude> que pre-
side Mme Kalinet, directri-
ce du service sanitaire de
cette region gaudeloupeenne.
En cas d'une response positi-
ve, laisse
ront le pays lc 17 Aoft pro-
chain.

x x x

L'A. S. LEOGANAIS
IRA EN GUADELOUPE

L'As ociation Sportive Leo-
ganaise devra ,.ejourncr en
Guadeloupe du 17 au 21



POUR LA VILLE
DE PETIT GOAVE

Le dimanche 8 juillet vers
les 8 heures du matin la
ville de Petit Goave a re-
ou la visit d'une delega-
tion preside par le tLulai
re du Ministere des Affai-
res Sociales le Dr. Hu-
bert de Ronceray. Faisaient
parties de la delegation le
depute Jean Sassine; le Di
recteur de l'Office National
du logement Monsieur Au-
guste Maingrette; le Direc
tour Technique Monsieur
Craan; le Chef du Person-
nel au Ministere des Affai-
res Sociales M. Andrd Lavio
lette.

Prenant la parole au Bu
reau des Affaires Sociales
de Petit Goave; le Minis-
en terms clairs et precis
tre de Ronceray a expose
a decision du President a
Vie de la Republique Son
Excellence M. Jean Claude
Duvalier de doter la ville
de Petit Goave d'un Com-
plexe Residentiel r Ipondant
a toutes les normes urbanis
tiques modernes. Il souleva
deux questions relatives
aux fourchettes des revenues
des families intdressees et
a la localisation du site.
Le depute Sassine souligna
le cas des victims de la
Petite Guinde qui doivent
&tre relogees par un pro-
gramme de rehabilitation.
Cette intervention a 6t6 fa
vorablement accueillie par
le Ministere de Ronceray.

La D6dlgation se rendit en
suite sur les lieux envisa-
ges pour l'erection du Corn
plexe Rdsidentiel Jean -
Claude Duvalier de Petit
Gave (le CRJCD de Petit
Gave). Elle inspect la
grande plage publique a a-
meliorer; se rendit ensuite
a la Petite Guinde; a Cha-
vannes pour explorer les
possibilities d'aminagement
d'une nouvelle cite qul eli-
mineralt les rlsques dinon
datlon tout en mantenanst
la population de Petite Gui
nae solidaire de ses actlivi-
t;s coutumlrdes.
tUne gentille reception a
la MarIe de la ville de-
vait cloturer cette impor-
tan ic iou rn' e de travail
qul ouvre des horizons nou-
ven'u a la fire cit" de
Soulouque.


Chers clients

Pour oublier 1. chaleur
de l'Ete, votre magasin

Au monde chic
a re'u pour les robes :
voile et calls impri-
mes avee des ravissants
dessins, le chambray et S
coton a fleurs, broderie
fantaisie unie et impri
mee, serviettes de bain,
cretonne, nappe, pyja-
mas pour hommes eti
enfants, plastique., ri-
deaux pour salle de
bain, serviettes. draps
et tales d'oreillers,
moustiquaires etc.

Pour les B bes
robes, brassieres, heiemi
ses et draps brodes,
brassieres en tricot,
draps fourreaux pour t
les grands berceaux,
couchettes, moustiquai-
res, serviettes etc.

Pour la peau
le savon Duvex pour S
peaux seches.

Faites une visit AU S
MONDE 'CHIC avant
d'aller ailleurs.

Rue du Magasmn de
l'Etat 89.
'^fiaccocosoaa ~ LSo


Le FICA 4galisa par Clau Pat s DeciI s nains m\ ji
de Lou's Char'es qui uevair 5 A I
recidiver 'a quclques minu- japonasis 1t .~otouc n cn
tes de la fin de la rencon OROi e Itne Ocs usins,
tre dirigee par I'arbitre Hen
ry Beaubrun asiste dc Lai- SONY
ne Kenol et Edner Duchard VE ILE EXCtUSv A

PICA remporte ainsi la I &uio 'T /
Coupe Henry Christophe et I Ge1 Cent p
attend le vainqueur de la SONY Bwin
Coupe Radio C'tadelle pour SONY uilbing
une nouvelle confrontation 71 Qut Ou QL LL
le 19 Aout prochain. Le ga
gnant sera coaronnd charn- + !-i
pion du Nord.

Ic ooaooioaossseo-eo ^ao u~~~asa aooaisiitjsi~


PEST

Deratisation




Extermination




Fumigation


Protigez votre mason


contre les termites et chauve souris


Delmas 48, Building Curacao Trading


Tel 6-0431'


~ IMPERFECT IN ORIGINAL'


DANS LES SPORTS


Io i g'J P kT A PRINCE
Iof HAMT


C,


-(VDAL SASSOON


Les products VIDAL SASSOON sont en vente dans

aot les Grands Magasins et Supermarches,


~P~ rr~P.~Y'~:~?'~C~AL~Y~-~)~Ar~ r-1~Z-----------ll~Jr


De source digne de foi,
nous avons appris le apart.
du Ministre s la Jeuiesse
et aujl Sport, Me Raoul Rou
zier vers certain pays amis
notamment le Bresil, I'Alle-
magne et Don.inlcaine.

Le titulaire Rouzier qui
sejournera pedtiant 22 jours
a l'etranger et qui est rem-
place pendant son absence
par le Ministre Pierre Louis
de l'Informatioi et de la
Coordination aevra consul-
ter les different homolo-
gues des pays visits en vue
de recucillir des onnees
sur 1'organisation des minis
tere.s de jeunesse et de sport
d'outre mer et de solliciter
du meme coup leur collabo
rat on sous fo:me d'aide
technique a apporter at cer-
taine. disciplines qui ne
sont pas tres pratiquees en
Haiti.


STADE POUR ARBITrtES
Les inscr.plicr as restent
encore ouvertes jusqu'a ven
dredi piochain en ce qui a
trait au Stage d'arbitrage
qu'organisera la Federation
Haitienne de foot Ball et
qui s'ouvrira plutot lundi
prochain et non pas aujour
d'hul contrairemnet a ce
qui a ete announce preceded
ment.

Le, instructeurs Guy Du-
mesle, Daniel Beauvoir.Fritz
Saintelus, Him'er Rebus et
Edner PageotLc ont ete re-
tenus pour diz.penser les
course theoriqus ou prati-
ques aux posU'.ants.

x x :N x

FICA CHAMPION
DU CAP

Noire corre;pondant au
Cap Haitien nou, apprend
Ia victoire de 1'equipe FI-
CA aux depens de l'A.S.C.
par 2 buts a ia L'issue de
!a derniere rencontre du
championnat organise pour
la Coupe Henry Christophe
L'As-oc'ation Sportive Ca
poise avait pourtant ouveiz
la marque au course o: la
premiere pericdri par I'in-
termediaire de I'attaquant
Maxi Eugene.


]


i


.2 Le Postulant; qui ddsi-
re prendre part a ce con-
cours; doit d6aliser les con
editions que voici:
a) Etre Haitien
0) Etre ag6 de 18 a 25
ans
c) Avoir suivi des course
classiques jusqua la clas-
se troisieme Secor.daire
3 Au moment de son ins
cription; l'interesse devra
presenter les pieces ddsi-
gnoes ci-apres
a) Acte de naissance ou
'a defaut un Extrait des Ar
chives Nationales
b) Un Certificat de bon-
ne vie et moeurs; delivrd
par le Juge de Paix de sa
locality et vise par le
Chef de la Police de 1 en-
droit
c) Le Carnet scolaire du
dernier Etablissement fre-
quente ou un Certificat at
testant que 1 :nteresse a
suivi les cours classsiques
jusqu'a la classes de troisie-
me Secondaire
d) Carte d :dentite pour
1 Exercice en course
4 Le Concpurs comportera
les phases suivantes :
a) Examen des pieces
mentionnees au paragra-
phe (3>
b) Examen intellectual.
(Dictee; Mathematiques;
Physique et Chimie: Histoi
re et Geographie d Haiti)
c) Examen physique
d) Examen moral pour
la selection finale,
5. Un Registre d inscription
est covert; aax fins uti-
les; au Quartier General
du Corps d Aviation: des
la parution da present a-
vis,
G-orges DANACHE, Co-
lonel CA. FAd H
Commandant du Corps dA
aviation, FAd H




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs