Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/10436
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: July 4, 1979
Copyright Date: 1979
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID10436
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text













WAiSHI1IN(TO'N I AIP I
l,r ionw ll Natollnal dit Sit
r'Il I n eriItt l ll nlli i exanilliI'i
1111 lll I ln q11 stol liii i r fulls
iln Pr.'illdni' t Io l ll 'i itei'ii ay| Ii

if le011 1 mlln lu tiltsp d(ii
vi ic l l



CI I. el I' le l later cuii prosi-
t ller pti I los Affal-
8,t'urlie Nationale.
I ,i I' lh Ill t n ellritainie 1
I e'*ii l'd t Niharaguei a ii ( .i
I, ,I1111i hill (l ,l pAneri ie


S111 '11 1 A (liifondiI adt ashi n:
i,1) 11 llletllt S observa-
,tIle s Lc tillnib 'iisadeuirs a-
II r(T:taaills a Mal!:tgla c a
P i'tnai iii MM La arn e i
t. lo ii Aumbler Moss;ec
-'tnvoyre special de W a
'i1l1-1: a-uprilti (i diiu goun i -
li'cit nicar t. lyen rdop
i tosn. I, ,t. Co;ta -

I'Is L( 'a bt t-ijol nurs .:1rr
51in I, cartl- fa'Bii ic,

'a 1' oi n pli 1 A11le 1 'ils o rt
m i l lle etre 1, l' o 1 le5

,n inhabittul-
1 io pll it Iret v e i s p ri
; .t1o1l-, offifiels ailneri-
.1;tIl Alnstil 1 orte-par -
c t lu _D 'I. i, 1 d'Elat

'ei ill lnicstlre n rdien de cla
le r la posi iln alnetricai-
SIfi(Lwif'hc 'mnt't On rest
:'\)iilnt it Washinh ton stur
i p i.sbilite c l ln'11'iener le ro.
.lln- iomlicisl'z e il denmis-
.io'n er i'I r cit oir le gouver
iill 1en1t d oppositionlt -l 0 1-
,a reipr'-(en ltetl tls aux sec-
tulr moderes (ill Nicara-
- t il 'L


1IDE ALIMENTAItRE
AlIERICAINE X MASSIVE,
AU NICARAGUA

WASHINCTUN AFFPI
Le.a Eits Lt 11ourn'lis -
I 11 Nw ariuta nne a:"te

)Tr a 1i la men te d e fruet1
1 ci ps -ur I la opula-
I a la Wt (0 c !a.1 i Lerrlt
1'.Ii 111 ,7 -I-o ton n.'-' i
*;i Deparlcmicntt d Et a ime

ii tin 1e7a asIis tincl

lj, ` t, m litai e)
I, --t I i i ornII)va ait L
a 11(fi 197B, le quu-
t i wii h-ni ,ncton
'll Ilk i" I '1 '111 1 d(.rniers
( a lit wl N aarat U
dr it h i IIlI; l( pr)v1(11 -

:I aI la ] ltIN i)r t laiii
-* fii I i 1 m1-i li Salva-
i" latl t' iii i" i'U !a 11i -
't, i l it' i( ltl;i I? it 1C j't :ill
,I i- 't Ilr (' ic dII]ilalso ir e.

[ i ji :, 'l~.* tl N1 i et a' a -
dI Ni( ,ari -a






,ilC i t l ir i it e liro ih
MM1, 1~(n1l 5 U0rn0i -







N IlH'A llA t A 11 ("-
Do. l( n ',lti die a ll-







] l t a 1EtI', i r l t s tli (l
iio t vs (ia ltr -IrIlt cinile ell


SNeal rai -'Ii 11 a p

NIAIiAOHUA
AI M It DU tAI ldh
COMM ISSARI AT AUX
RKiFU G0IKES
N 5TIONS UN!I-S

SIGNEVie -i AFP s a-













ci 11 tiHtli ,,mmilssaire M
ricloi.'cs rHCe I a dct0 rid ade
pil-evcr stir ,-;es fnds unee
s- inn lc dun tnull ron d I, dol
2:110 s (,en t eav li st s 1t'1u-
lf"s i, euau t mllsli; ;i an-
n1,16ce mardi a G ecvoi' le
p,)r(.c-nur,,h, 'l( Secr6tairo
General .dr, 1 O-)NU 11 a pro
e :.:c (,i M t<.,l. Waldheim
aVit, CIA( ('n ((oitli dans
1a Tpilinc a irte propose a-
vL t 3 JUILLET cn issaire M











LE 3 JUILLET


DlltRETEUR : LUCIEN MONTHS
ADMINISTIATEUR : Mine. Max CHAUVET


ede; un rOve chim6rique:
car que neut-en offrir 0
cette nourrice qui a prodi-
gue tant de oolns et envers
laquplle on cst si redeva-
ble.

C est en vertu de ces con
sidlrations qui procedent
de la pi6t filiale; que
des Lvcens de toutes les
promotions ont pris sur
eux-m6mes; in mettant en
semble leurs faibles possi-
bilitds de doter 1 Alma Ma
ter de locaux qui repon-
dent aux norms pedagogi-
ques modernes tout en res
taurant les vieux bati-
ments temoins depuis pres
d un sicle dos efforts gO-
nercux des miitres don't
plus dun a laiss6 cette ter
te et des elwves par mil-
liers qui; tour a tour; ont
occupy 1 avant scene de
1 action patriotique haitien
ne.
Ses sales de classes don't
la vermine ronge les pan-
neaux ddj0 jaunis par le
temps; ont couv6 tant de
sommit6s: avocats cdllbres
qui font trembler le tem-
ple de Themis: Diplomates
astucleux des assises inter
nationale-: MIilecins habi-
les qul soulatent les ma-

iVolt sull.te page 5)


du mercre-
cU 9 Mars 1898 informait
e part de Port-au-Prin
ie le lundl 7. 0 2 h.30 a.m.,
R p Son Ex. le Prdsident de
La Rdpublique, le Gen6ral
Tirvsias Simon Sam. Puis.
I' l'arriv'e du Chef de 'E
'at a Jacmel le mardi 8, a
" h. adu martin.
'Dans le mdme numero, les
Ministres de l'Intdrieur et
de la Police, le General Tan
crdde Auguste, des Finan-
cs et du Commerce, Victo
'in Pldsance, representants
"'rdsponsables) du Pouvoir
Exdcutif, adressaient rieux avertissement aux col
porteurs de fausses nouvel-
les, aux propagandists de
routes sorts (...). durant le
voyage entrepris dans le
Sud-Est par le Premier Ma
gistrat de la R6publique.

Accompagnaient le Chef
de la Nation quatre Minis-
tres :
lo) Brutus St. Victor, Re
nations Exterieures et Cultes,
2o) J. Carmeleau Antoine,
Justice et Instruction Pu-


paquet afih de consolider
cette maigre avance-.
En vain.

xxxx
Les St. Marcois eux et
ils ne s'en cachaient pas -
avaient le sentiment tres
net de defendre une cause
sacred> .

Celle d'une Artibonite vic
time selon eux d'un v6rita
ble complot. Epousant les
theses gonaiviennes, ils es-
timaient que Gonaives, ex-
champion interr6gional a-
vaist tL 6pidg6 par l'Arbitre
Paul Joseph en sei li-finale
centre le Cap Hailt en.
Le corps du delit : 'deux
ou trois penalties flagrants,>
non siffles par 1'arbitre.
Si cotte <,cause sacreeos
fut finalement defend a-
vec success, elle le fut aussi
dans la tourmente.
D'abord une course pour-
suite vers l'egalisation, puis
le ealvaire d'une deuxidme
mi-trmps et d'une pdriode
de prolongation terrible-
ment eprouvant pour les
vieilles jambes des D' Meza,
Bazile et auts'e Deneus.

Face a une defense ca-
poise brillamment animde
par Yves Jn-Philippe et A-
mos Pierre, ce vieux renard
de Raynold Joseph dut -
mal"re son brio s'avouer
vaincu.
Et tout eCre parce que
le trio d'attaque Bazile,
Mc Guffie. Philippi sur le-
quel S'. Marc rlaqgat tant
d'esnoir 6tait dans un tries
mauvais jour.

x x x x

Et puis ce ful in grande
surprise !
Un corneli mal lire par

(voir suIte m'lieu1I


Tl16phone : 2-2114 Bolte Potale : 1316
Rue du Centre Nr 212


par Gerard JOLIBOIS

blique,
3o) General Vilbrun Gull
laume, Guerre et Marine,
4o)1 GOnral Cincinnatus
Leconte, Travaux Puhlics et
Agriculture.

Le President effectuait en
suite par terre une tournde
dans les communes et quar
tiers, situes a 1'Orient de
Jacmel, jusqu'a la frontiere.
Il en revenait le 16 Mars
sur un de nos navires de
E'nerrp nu'escortait une au
tre united.

UNE RELATION TARDIVE

La relation de cette ren-
contre presidentielle sera
tres tardive sur teur >. Elle ne paraitra que
dans I'dition du samedi 7
Mai 1898. No. 37 i1)
Dans le Journal Officiel
du 23 Mars, avait pourtant
commence le compte-rendu
du voyage du President de
la Republique dans le Sud-
Est. Ne reprenait que los


versaire de sa foundation
Au course de CP spectacle;
a et, presentee en premie-
re mondiale une fresque
poetique et musical de
messieurs Hcrmenegilde
Chiasson et Claude Leveil-
lee avec chor'5graphie de
monsieur Eddy Tcussaint
Nous adresaons 0 nln-
tre Administrateur Max
Chauvet; nos voeux de bon
sciour et de fructueuse par
ticipation a ees assises

La Maisom Diely
Rktaurst
L Associa tion Haitienne
pour la Rehabilitation des
Handicaps i inaugurc la
-tMais'on Dcill/ sise au
Champs de Mar ; o coteii dui
Musee diu College St Pi?r
re; le Samedi 7 Juillet
1979 a 11 he'ires AM
La Mitison Delly a Cet
sc.Olgn?usenment r stauree
dans chaque detail archi-
tectural et veec son mobi-
her pour reere r la perio-
d( durant laq ielle elle ful
la residence de la famille
du General Defly Elle fuut
construite v ers 1 lannee
1898
Fcra-t-on la mime chose
pour etel autre joyau archi
tectural qu est la villa
tL: Hasardc a 1 AVenue
Christophe?


LOLUMBIUS MEMORIAL


Nicaragua: Reexamen de


/ la politique' americaine


Grnic au concours em-
presse des carnarades Ly-
ceens eunes et vieux; le
comite d I 'Lycude Alhxan-
dre Potion deviant de plus
en plus convaincu de la
rdalisation de (e qui hier
encore avait eti oun rive
chimirique.
Un reve; celii de cha-
que Lyc6en; au moment
de s- lancer dans la vie
ou au fort des grades ba
tailles de 1 existence de
prouver sa reconnaissance
a 1 endroit de ion vieux Ly


Les impacts


d'un anniversaire
Lo 3 Juillet, da'e de nais- jouissances populaires a son
sance de Sin Excellence M. intention.
Jean Claude DO1'valler, a don Dans le secteur public d'a
n6 lieu, id et 15, a de gran- pres ce que nous avons ap-
diores manifestations en pris, il rovenalt au D6parte
l'honneur du Chef de 1'E- ment de 1'Intdrieur et de Il
tat don't la plupart ont des Detense Natlunale de coor-
repermssons sociales parce donner les actions. C'est air
que les organisateurs ort sl qu'il nous a etd donnd de
souvent associe a cetto jour constater, d6s le dimanche
n6e fas'e la egrnde major ler Juillet dans la matinee
te -:lt en fais'anr d,.s dis- que dans seize cines de la
tri-ji' iuns m:'"in 'i es cmile-l-
el, .cli t L n 1 "ciansait ap re iVoir suite page 21


IMPERFECT IN ORIGI-NAL-


Iw I'WCR soccupo eol outro
de plushlurs inllller's de ir
itlgic, ii liiaiinguayens au
Costa Rica TI n intelrvhint
P11s ei' rI'viiinrti'e iti Nicnra
i n1 mImne p'ulsque 1il;
on s t'rouve on presence
non piis de !l'uigi16s; mats
de ier*soIlUCs di'placdces qul
beneficient. "ntuellement,
di in nide tinensifile de
lt. Croix Rouge


COUPE DU TROIS JUILLET


CHRONIQUE DE L'ACTUALITE


Historique des rencoi'tres
L'Artibonite maintient sa suprimatie Historique des rencontres

par Jean Claude SANON Prisidentielles Haitiano Domuncaines


ST. MARC CAP HAITIEN 1-1
(Aux penalties St. Marc gagne par 4 1)


Avec prOs de quarante
cinq mille gourdes de recent
tes brutes, la finale du cham
pionnat interregional Cap-
Haitien St. Marc a battu
tons los records d'affluence
pour la saison 1978-79.

Tout y etait pour un mer
veilleux spectacle. Le ReprO
seanta du Chef de o'Etat
don't c'etait l'annlversaire.
Le decor sons et lumieres.
chants et danses; la foule
bizarre et survoltee des
grands evenements sportifs.
Tout y etait sauf la quality
du ]cu.
Apres une envolie initia-
le qui lie dura qu'une ving
taine de minutes, le jelu
sombra dans la plus pro-
fonde dos mediocrites.
Passes male1 oustes; tirs in
senses; faute de place-
ments; toute la game y
passa.


Pendant plus de quatre
vingts minutes, footballeurs
de St. Marc et du Cap pa-
rurent porter le poids de
la rencontre.
Obsedes par la craihte de
perdre, ils avaient oubli les
automatismes permettant de
gagner.
Un eclair cependant
dans la grisaille de ce mar
di soir: le merveilleux tir
de Serge C6lestin.
A la 29eme minute, 1'a-
vant-centre capois reprit
avec une puissance et une
precision inouies. une ball
renvoyde sur corner.
Absolument impardonna
ble. Le ballon transperga
les lignes defensives de St.
Marc provoquant une explo
sion de joie au sein de la
galerie capoise.
Pendant cinq a six minu
tes, le Cap allait mettre le


S6minaire au CEIDER


Le Project d'EGucation In-
tegre pour le Developpement
des Communautes Rurales
ICEIDER) a inaugure lun-
di martin a Damien un Se-
minaire de trois mois a lin
tcntion de quarante deux
instituteurs de Centres d'En
scignement Agricole. de pro
fesseurs d'Ecoles Normales
primaires et de futures Cen
tres d'Education Polyva-
lents.

L'inaupuration a eu lieu
Sl' Auditorlum de la Facul-
te d'Anronomie en presence
du Rep-escntant du Chef
de I'Etat, le M a j o r
Ma,: Vallcs.. du Secretaire
d E' at de l'Atriciilture, des
Re.,,sources Natlurelles et du
Devtlopi)('lent Rural '/AIto
n lmei Edouiard Borrolel. Les
deux priiincipaux orateu!'s 0a
l'hiaiiti 'a iil'n taienlt le M i
nistire B-"r('net' el, le I Dirt c
ltur General du CEIDER,
Mo. Alt'oine Darlis.
I'e CEIDER. comme on le
salt est line formula qui a
vi) le our rcemmenlt. qui
'utnclioinne a la f'is dans le
ciire d es DIarl mene'lls Mi
Pit .ril ls, D1i 'Ar 'uscllure el
de I'ldu cation Nationale el
(111i s o e ''l reI'semen'i't1 do
D v(''lopeTn'ntI Ru!ial par
I'EduK( tlion a;ipprolprice.
I e, Mi'islre ce I'Educa-
lion Nal.ionale em Dp6e'1hi n1'
tail pas arrive a temns t Da
im'e ploui t sister a la c'e-
r(in rl'e d' i, ,,--'- '"- On
a nol par ailleurs la pre-
sence de plusieurs pcrsonnau
liis t lies : le Ronr6sep-
tin' Res'dent de o'IICA en
IIaiti, Ie Dr'. Eduardo Salva
co, le Premier Conseiller 0
la Cour Suipericure des


Comptes, le Dr. Jules Blan
chet, le Depute Montes Chqr
les. le Directeur de I'IPM,
Me. Victor Bastien, le Direc
teur Gneoral a Damien, I'A
gronome Rene Depestre.

11 a ete announce a cette
fete, que d'autres Seminai-
res se deroulaient en d'au-
tres lieux a l'inten ion de
groups d'instituoeurs appe
Icr a travailler dans le CEI
DER et qu'il s'agissait la
d'une premiere tape d'un
p-ojet d'ocroi de bourses a
I'etran.er a des instituteurs
aux firs do specialisat'on.
Seize des quarante part;ci-
panls au Seminaire de Da-
mien sont deial benefici'.i-
re's de ces bourses e, se ren
dront a l'itranger dans un
delai de tro;s noips pour des
seiours d'ctudes universi-
taires de huit moIs.


Notre admlntstrateur; M
Max Chauvet est part di-
manche a destination du
Canada II s est isedu dans
la ville de Quebec ot se
tent la rencontre des peu
ples francopnones; repon-
lani ainsi a 1 invitation
n,.re:see a notre journal par
le Ministre d Etat au deve
loppiment cultural; M Ca
mille Laurin
Au course de cette rencon
tr- qui a lieu les 2; 3; 4
et 5 juillct; d eminent con
f6renicers parleront du ro-
li de la langue franchise
en Amerique
Le 2 Juill't a eu litu a
21h un speccl.c!i en lhom-
mae ar 1 Acaclie qui fete
ceite anne2 le 375e aaull-i

Un groups de
jiidokas japonais
to HIaiti

Un grtupc de Judokas Ja
ponai effecturra du mardi
3 au samedi 7 Juillet 79 une
visible en Haiti. Font partic de
cettc de'egaticn Toshiyuki
MURATA (7e cdegred, Hiras-
hi MINATOYA 16e degre).
Kazuhiru NINOMIYA (6e de
gre) ut Yasuo KAMIKI (5e
Qegre). Les Jidokas Japo -
nais se produiront sous la
dirrcton du Grand Maitre
MURATA, le vendredi 6 juil
let 1979 0 6 lheures p.m. au
stade Sylvio Ca'or.
Le programme est une cour
to'sie du Gouvornement Ja
ponais au public haitien et
a pu etre mis cn oeuvre gra
ce aux bons oficees du De-
partemcnt des Affaires E -
trangere et de celui de la
Jeounesse et des Spnr's.
Port-au-rPince, ce 2 Juil -
lot 1979

Rencontre entire
1'Ex-Cbah d'lran
et M. Nixon
1 P .Cuilet
MEXICO iAFP)
L ancient president amiri
cain Richard Nixon arrive-
ra le 5 juillet prochain 0
Mexico pour rncontrer 0
Cuernavaca 1 ex chah d I-
ran Mohamed Pahlevi
On a confirm d autre
part de source proche de
1 ancien monarque iranien
a Cuernavaca; que celui-cl
avait invite M Richard Ni-
xon a venir au Mexique le
mois dernier: mait que la
visit avait it6 reported
La press de Mexico ajou
te que les services de s6cu
rit6 maxicains etudient les
measures pour assurer la
protection de 1 arcien pr6
sident amdricaln; qui de-
vrait arriver a 1 aeroport
international de Mexico ai
board' d un apparel de 1 ar
mde de 1 air des Etats U-
nis
Mohamed Reza Pahlevi
et M Richard Nixon se, con
nalssent de longue date:
et Intimement du temps
moi l ancl?n nmonarque etait
,au pouvoir en Iran


Bans le scoutisme


L'Association i t:on:i .,-
des Scouts dHailti organise
lune conferenlel de Presse
|ludl 5 Jullet o,: anit a 5
heuiires P.M I son Bureau
National par M. Raoul Tu
samba, de nationalist Aln-
pola'se. (t Di, 'cteur Adi- inti
cdu Pro jet Special d Dev(e-
loipcmen.t Commnunaulaire
au BureauiL Mondial du Scou
tismce a OGncve, Suisse.

La visite de M. Tusamba
en Haiti qui s'effectue lhuit
jours avant l'ouverture de la
2icme Conference Mondiale
du Scouoisme a Birmlngham
en Angleterre et quelque 20
jours avani l'ouverture du
VIe. Camp National des


-, --,s d'Hail se sittue plus
-specialement dans le cadre
de la preparation du Deu-
xio'me Smi na re National
Seoul suir le Diveloppement
Communa utaire.
M.. Tusani'ba parlra atu
course de eette conference
de press ide la <,Politique dui
mouvemcnt Scout Mondisal
en matiiere de Developpe-
ment Communaulcaire>>.


ETATS UNIS :
WASHING-TON PRENDRA
DES MEASURES
POUR GARANTIR LA
VALEUR DU DOLLAR

WASHINGTON (AFP)
L'Administration Carter a
rdaffirme sa determination
de preserver leo valeur du
dollar; et announce qu'elle
prendrait des measures pour
obtenir un Lel rosultat.
Rendant compete devant
les journalists d'une sean-
ce de travail que le presi-
dent Jimmy C-arer a cue a-
vec ses conseillers economic
ques pour evaluer les cons6
quences de la hausse des
prix du petrole que vien-
nnt de decide les pays
membres de 'OPEP; le por
te-parole de la Maison
Blanche; M. Jody Powell a
souligne que l'Administra
tion americaine juge que
c's consequences seront < veress>.

Le president Carter a quit
te Washington; mardi;nour
sa retraite de Camp David;
dans le Maryla't- oti ii
6tudicia; mercreaet jeu-
di; les dossiers economiques
et Onergetlques pr6pares
par ses conseillers; et' met-
ra au .point le discours sur
1'energle qu'il dolt pronon-
cer; jeudi; a la tdldvision.

mentation extr6mement for
te des nrix de 1 6nergie de-
puis d6cembre provoquera
,des probl6mes 6conomiques;
a notO M Povell

< ses en confortnitd avec no-
tre determination 0 conti-
nuer a letter centre 1'infla
tlon: t prdser'..r lI'intgrltie
budgoetaire et a prot6ger le
dollar a I'trangert, a-t-1l
ajoute.


MEROREDI 4 JUILLET 1979
wnRE IF


LIB]


RARY A Foccasion du

4 Juillet


6 et 9 Avril le rapport non
sioie sur la tournee 0
l'Ouest de Jacmel sans men
tionner les points anterieurs
du sdjour en cette metropo
le rdgionale. Ces editions
rendaient public 1'arrete sus
pendant le Conseil Commu-
nal de Jacmel, parce que
sen minority. Le rempla-
gant par une Commission
compose des citoyens Per-
pignand Lafontant. L. A.
Brun et Aristide Mathieu.
Bien que sans nom d'au-
teur, les relations revelent,
par leur style et leur corn
position litteraire. t'identite
du r6dacteur : Henri C.
Chauvet. Mais ayant Oe6 eu11.
cette meme annee, Depute
au Corps Legislatif. 1l nes
pouvait plus ddcemment si-
gner common hstoriographe
gner comme lEtat.
Nous savons par ses indi-
cations que J. M. Perez 12)
etait lors vice-Consul no-

(Voir suite page 7)

A destinaion tlde
Santo Domilngo

DEPART DES MEMBRES
DE LA COMMISSION
TECHNIQUE HAITIENNE
POUR LA CONSTRUCTION
DU BARRAGE
REPARTITEUR
INTERNATION AL
DES PEDERNALES
Ja midi: par la voie tcr
rostre: une importance de-
1ceation compo.see des per
sonnalites sulvant.s: Le
Colonel Raymond B Oriol;
Drcecteur du S-:Svice de
GOodesic et Commandant.
du Corps de Genit M Paul
N Constant; Dir-cteur dchs
Affairs Politiques a la
Chancellerie; M Alix B-.r-
trand: Directieur der" Znil-s
Frontalieres; 'ls Inge-
niturt, Leoncie Fdouard: A-
l:x Gautier; Roper Doreco
'l' Clivan:s Geo )rge,; a lais-
s6 la Capitale pour Santo
DominIgo
Leur voyage coincide a-
vi c 1 achlvemenit du Barra
ge des Peddrnales. La
Commission Haitienne; da
pres une source digne de
loi; a pour in-sion d elabo
rer conjointemi nt avec son
homolculue dom.inicaino un
protocole pour 14. fonction-
nement du dit barrage,
La delegation compete re-
tourn?r samedi Nous lui sou
haitons bon voyage et fruc-
tueuse mission


Sally, jeune, jolie et gen
tille dessine t4-s articles de
mason. Elle a visited mardi
martin avec sa mere Kay. la
collection de peintures d'Au
bellin Jolicoeur.',


^^__ A No. 31.1150
"'84EME ANNEE










tfttt EIimujuEIC
FONDE EN 1896 : LE PLUS ANCIEN QUOIlDfEN D HAITI MEMBRE DE L'ASBOCIATION INTERAMERICAINE DE PREE aE


Facettes

de la Perle des Antilleh


C'est le titre du livre oue
vient de livrer la public
tion ie professeur Fucien Au
relus Maitre Fucien Aur6-
lus nous est revenue d'Afri-
que il v a deux ou trois ans
et n'a pas cesse depuis de
nous donner des preuves do
la valeur dce 'experience
qu'il a faite l0 has et aussi
de l'accroissement de la pas
sion qu'il nourrit a l'ndroit
de sa chOre Haiti depuis
qu'il lui avait tld donni Foe
casion de la quitter. Depuis
son retour done, Maitre Au
rdlus ne cesse de bouger en
so signalant dans des acti-
vitis pratiques et intellec-
tuelles qui concourent som
me tou'e 0 accroitre la qua
lit6 de la vie dans notre mi
lieu.
C'est dans le cadre de ce
prog-amme d'action que Me.
Aurtlus vient de publier aux
Ateliers Fardin de cette ville,
son Otude tr6s original in-
titulde le des Antilles,. L'oriaiinalitd
nous retietrt des qu'il nous
est donnm de fair connais-
sance avec ce petit livre
qui est imprim6 de tell sor
te u'lil est lisible tant a par
tir du recto que du verso.
I faut le voir pour le com-
prendre.
Cette dtude est un cri du
coeur de l'derivain qui pour
tant, n'a pas manqud d'y
mettre A contribution la
plupart de ses connalssain-
ces en histoire et en an-
thropologle. II dit lul-meme
dans I'Avertissement que ce


qu'il veut c'est : clientele national autour
de branches d'histoi-es dep-
ques. de la musique, de la
poidse du ter-oir pour fa-
voriser l'eclosion du senti-
mrnt patr otioue national et
de la confrate-nite mmeme a
l'echelle international.
C'est que Me Aurilus est
travailli par un rive, ielui
de doter l'intelligentsia hai
tienne dispersee dans la dias
pora d'un l'essentiel de l'his'oire et
de la Culture haitienne se-
rail present common en un
cnndense potable. A-t-il
reussi dans son idWe ? On
dira difficilement oui si l'on
tient compete du fait que
Me. Aurdlus dans son Ivyre
affected des allures nlut6t
non conformistes en fait de
stylistinue et de composition
littdraire. Cenendant il a
product un choc en presen
tant la r6alitO de son mi-
1'eu tout en obdissant a cer
tains caprices artistiques
que I'on n'a pas le droit de
prendre pour des irrdgula-
rit6s.
De toute facon il faut a-
voir vu et mIme lu le livre
de Me. Fucien Aurelus pour
cnmprendre la nature de sa
demarchee, il faut avoir fait
son experience pour com-
prendre ses reactions et il
faut connaitre 1'hommrn
pour saisir toute son intd-
galiue et son atiranchisse--
ment des oriereles d ecoles
et de chaprlles.
Lecteur


7;~sa~c~-~. ~Pm~ur~rrUY--UY~ILI~~~ LI~YYbU~a_-Ine-a UII


LA FASTUEUSE RENCONTRE DE JACMEL

(Tivsias Simon- Sam Ulises Heureaux 20 25 Mars 1898

-IX-


Depart de notre Administrateur


En avarit pour la


restauration du Lycee


Alexandre P tion


I ~_ __~ I


11
l



e
a
l
e
e.

a


A occasion du 4. Juillet,
Jour de l'Inddpendance des
Etats-Unis d'Amdrique, I'Am
3assadeur de ce pays chez
tous, Son Ex. M. William
B. Jones a offert une somp
ueuse reception cc midl a
'Hotel de l'Ambassade a
Bourdon.

Le President Jean-Claude
Duvalier s'atait faith repre-
senter a cette grande fete
par le Colonel Jean Tho-
mas. On notait la presencee
d'une centalne d'hotes dis-
tinguds parmi lesquels se de
tachaient les figures de plu
sieurs membres du Cabinet
Ministeriel notamment le
Chancelier Gdrard Dorcely,
les Ministres Joseph Ber-
nard, de TEducation Natio-
nale, Pierre M. St. Come des
TPTC, Willy Verrier de la
Sant6 Publique, Ewald Ale-
xis du Departenent de la
Justice, Bertholan Edouard
du Department de l'Inte-
rieur. Fritz Pierre Louis des
Mines, Edouard Berret du
Plan, Webert Guerrier, Sous
Secretaire d'Etat.

Le corps diplomatique et
consulaire presqul'au com-
plet avait r6pondu a l'ivi-
tation de l'Ambassadeur Jo
nes ainsi que des Renreson
tants des Oroanismes inter
nationaux 0lablis chcz nous.

L'heure a ete a fL'xalta-
tion de lamitid hatliano-;'-
mericaine et If tons I "
porte pour I ren forced -
ment des 1- Is d ;iinn -
tie et de t'ralcini e 11 1
totioursl 'in Ci c (s deIx p's is
pionniiers ol' ln" dc -ic lndl c1
et de la lhOrI,'e ,lo Amlnrrique.


Etats-Unis

La cotre z
novuharit, !u
Prdsidert Carier
au plus b! 2

WASHINGTU:- AFPI
La cote .'1 Presidint
Jimmy Cartez n a lamais
t6e aussi bu.se dt',ns l opi-
nion publiq.ie amtricaine;
et se rapprocii., danaereuse
ment des niv. -ux ls plus
bas atteints par ses prede-
csseurs drp-lis 1 invention
des sondag's d c'pinion

Solon uniC cnqinte me-
nce par 1 In:,ti'at de sonda
ges Harria rt la Ch.Linb de
Television ABC du 3 atu 17
juin. 2U5 pour cent sc'le-
ment des pl-t )nnte< i: It r-
roF-ee ss'cuiio lent le p:'esi
dent Ce chiffri- est eiico:'e
eln balisse siir ('lut duh m 's
dc mlai: po1urt11 it1 dc a ttr hit> av 29 po,)ur CI n! ,'u
leirntI t de ri' .oiises ItLVOI.I-
bles.

D:tits 1 lshi'.oi'e dcs ,ionclda
!! s allmericaniLji; on llL tr'n1
ve qu-? deux preedoi'u .s
d i11t niveatl diu iappreclc i, '
atiisi baIs : enl Jiln 1 71.
dliux miols iv.,'it sa cremlts-
sion:1 1 ancient p:-esident Ri
chard Nixan ni .vaiiit plus
le soutliLn (ique de 26 p)ur-
C':lt des p .Irrs.Ili t i''-.
epes Mais le iocicold di lono
l)pularile re:;., lt liU t i(.
1 anl C'll p1l'-i:dr i ne ', H;ti rv
Truman qii .1i tait obtntlu
qu,' 23 pour p( de rc)in-
ses positives ell1 nov1e -ilre
1951

Ces! sulto'll ia tollli-
que economiptoi du Presi-
dent Carter itli .l (cri.i-
qu0o par ih s timnIe:cti:nz. 30
pouLir c nt des lep ,il' s ex-
priment Lilt 'esaccord aUs-
si bien av c 1 el-semiblc de
ce e politiqule qu avce son
program a'li-inflation



Sosta LeKr
REPORTER
PHOTOGRAPH EXPOSE A
LINSTITUT FRANCAIs

Nous avons renconire mir
di soir au Grand H6ole Oloff
son. Mime. Souna Lper. eile
etait avee sa rticssante fitH
Samanta, 6 ans. belle et ave
nante comme sa mdre.

Mme Sonia Leper nous a
aupris alors qu'elle est Ret-
porte"-photographe de nu-
tlonalii 6frangaise et qu'elle
est Vcoiur ici pour une e0-
position de photog.anhi-s
iealisees chez les indiens
de 1'ouest Canadien, a Albor
ta au pied des Montagnes
Rocheuses.
Cette exposition a 6 6
inaueurdee lundi 1'In stitut
Franrais. Elle restera visi-
ble jusqu'a samedi.

XXxx

Mile. Sally Rybovich, oDe
signers de Martinsville, Vir
ginie est arrive a Port-au-
Prince en compagnie de sa
mere, Mme Kay Rybovich,
charmante femme de M.
John Rybovich, Jr. de Palm
Beach, Floride:








. Les impacts d'uit anniversaire


w-/
Michele Scotch1 Club







SENSATIONNELLE ATTRACTION



Vendredi 6 Juillet





SUPER SPECTACLE:



Defile de Made


Collection Ete et Collection plaee 79 : prdsenat par 5 ravissantes

manequins Canadaenrtes



-- EHOW BE DANSE MODERNE DISCO STYLE :



present par des artistes Canadiennes



-- DEMONSTRATION DE KARATE :



present par le Champion


Canadien Richard Cosset, Joe Teck


2e. Dan et Chemali 2e. Dan


suitee de la e16e page) dans6, f&tt ce jour fas'e


Capltale : Pont-au-Prince.
Petllonvllle. Carrefour et
Croix des', Misi!ons, il r6--
gnalt ui09 ambiance surp,
cLiau.ilee parcel que les genq,
iertout des jeunes endiman
chds, SeW prestalent en foule
pour participr r aux seances
de cinc-ma graLis au course
de'quelles 11 a 6t6 projett
un court mdtage (en-visron.
30 minutes) sur les realisa-
tions du Gouvernement.
Dans :la solr6e, aprds le
mater St Marc -- Arcahale
(Score 1 0).
Pour cloturer cette ,pre-
mlre journee, bal rejouis-
sance. chez l'ami' Eugene
(DETENTE BAR) oil tout
un chacun a cu rour son
plaisir.
Pour la 2rme journoe, le
lungi 2 Juillet, 'es manifes
tations ne sort pas rnoins
imnpressionnantps.
DISTRIBUTION DE COLIS
.DANS DES ZONES
NECESSITEUSES
Dans l'aprts midi, nous a
vons id en plusleurs points
chauds de ]a Capitale .afin
d'observer le derouloment
de certaines operations an-
noncees par le Ministre de
'Inttrieur. P'r example,
nous avons observed des ca
mions charges de colis sil-
lonner la ville d'un endrolt
A un aatre po;ur tre distri
bues dans des zones neces-
siteuses.
RenseAgnement pris, on
nous a laisse entendre que
chaque camion transDortait
300 colis, environ 3.000 boi
tes, conLenent chacun : Un
sachat de cinq livres de riz,
de pois, de mals; deux bar
res de savon, et une petite
enveloppe. Voici les princi-
paux points du distribution.
Cite Simone, St Mar .n,
Trou Sable, Comm'maute
Ste Marie, Bas Sanatorium,
Sous Dalles et Cour Brea.
Par example dans certain
centres de distribution que
nous avons visi'6: con'me
Trou Sable, Sa is Fil, Las
Sanatorium, Su Dalles,
Cour Brea, il y a er une
Stelle animation tt a',bian
ce que les distributeurs ris-
quaient souvent d'lere sub-
merges pai l'vencmnent.
C'est que tout un chariun
voulait obtcr.r sa part, com
me nous l'a 1-ase entendre
une temme ai, Bas Sanato
rium Savanne Pistache) :
Mrin vin pra 1 mange pa'r,
lan sa fre Jan Clod voye
pou nou-an ..


leur local au son de 1'ensem
ble Weber Bicot.

L'ATLA MATER DIT
BONNE FETE A SON
EXCELLENCE

L'Universit; l'Ama Ma
ter a voulu, elle aussi,
rendre un. tribute d'homma-
ge Son Excellence M. Jean
Claude Duvaliur t l'occa-
sion de son heureux anni-
versaire -de- naissane,. A oet
te fin, sous le patronage du
Rectorat, elle a organise 6a
l'auditoriurr. de la Facultt
des Sciences une fete en
Phonieur du Clief de 1'Etat
qdi s'est fait in plaisir d'y
assister, Entourt de son ca-
binet ministterel au complete
6t de quelqueas grands digni
tires de I'Etal, le President
a Vie a participe pendant
deux heures duriant a cette
gentille cer6mi ie de la jeu
nesse univer-i' sire en son
honneur, cirdmmonie aus
course dc laquelle ie Rec'eurr
de i'Universitt d'Etat d'Hai
ti entour6 des m.mbres du
Conseil de l'Universite a dit,
en'r'autres, que le Chef d'E
tat, par son style, a etabli
avec la jeunesse un dialo-
gue ouivert et direct au
course de laquelle celle-c:
peut lui exposer ses dolean
ces. Ensuite Ie Recteur a
parl du pro et de construe
tion d'un complex univer-






calcula'
Teo:


me

la pr@

et

ai! b(


sitaire icnampuli & Frnres
Eut plus dt 250 ha et tore
mine- en soulditaint boi-n O
fW.e au Prdsident. Il reve-
nhal.tau Dg Qi-t,.tr Jn Louis,
vice, doyen de la Fac de Me
decline, au nora di, consell
des duyens, -d, parler de la
democratisation de l'univer
sit p sous le r6gne des Du-
valier ou les fils du people
y ont actuellement libre ae
ces. Ensulte 11 a mis lac-
cent sur les r alisations fat
tes t la jeunee:e universltai
re par le Chef de 1'Etat
don't cette je-lnesse se sent
combler. Enfin, 11 a lermme
son discours er distant Bon
et Heureux Anniversaire au
President a' nom des do-
yens et, des professeurs de
l'Universit6.

Ensuite, 'ime 6tudiante
de la Facuss. des Sciences
Humaines a difag., au nom
des etudian..S, symbolism
de cette nce ePn disant au
Chef de 'Et'Lt. lun des
leurs, que ,vous n'avez pas
a'tendu le norahre des an-
nees pour -'kiser ce que
vous a'vez fpit. Excellence,
ce quo r,,stv t In-ire nous le
feronm ensemi lei. La f6Le
s'est poursuiv4e- avec la par-
tie artistique Roefellet
Jn Baptis'e, ,-ecretaire Ge-
neral de l'Universite d'Etal
Sd'Haiti officiait comme ma
Store de ctrtmonie animne
par Lyorel Benjamin et soi
group avec an tour di


chant qut a suclt6 le sou
nr'e du Ch:- 0. Evans
Beaubrunm. InHrne .et tbu-
diant h la Fs:'ilt6" de Droit
avec up r6cl al de po6mes
de son crfl et enfin 1'ilami
table Claudette Pierre: LjoIis
dans un tous de chant tres
applaudi et irts rdussl. A-
pres quol, le Chef de l'Etat
Strait convi6A f, aire hon-
nieur aux tables garniles, des
mets- d6ltcieux qu' a susclte
'admiration 'des c6nnals-
seurs...
REJOUISSANCES
POPTILAIRES
En divers ndrolts de la
ville, on pouvait observer
des r6jou'ssances populai-
res : A P(-tiouville, a Carre
four, at Port-au-Prince etc.
Par exempie au carrefour
de la Revolution, l'ambian-
ce etait portee a son paro-
xysme grace au rythme har
monieax, mais entrainant
du Bossa Combo qui jouait
chez l'ami A Lcuis jusque
fort tard dans la nuit pour
le plaisir des un-. et.des au-
tres.

On peut dire que l'AnnI-
'crsaire du Chef de I'Etat
qui .-vait etre une fete fa
Smiliale a pris une dimen-
sion tel'e que plusieurs cou
- chess et sectetrs du pays y
t ont particip', comme s'il
i s'agissait de l.ir propre an
Sniversaire.
e W. L.


Les

trices e14ctroniques

xas Instruments,

Attent Ia vitesse,

Pcision, la memoir

... les r4sultats

out de vos doigts.


LiL


ii esi maintenant si facile d'avoir une ligfe
parfaite si vous etes a un age ou I'em-
bononint menace ."


si voire gourmandise est plus forte que
vnt bonnes resolutions,.


Zimming tablets
Dragees amaugnssanes

-- | A


si voie activity sedentaire favonse les Fugoa depot
bourrelets de graisse. En vente dans routes les pharmacies
I Ao,,que en iepubhque lederale d Allemagn p E Scheu.cn Pharmwerk 6mbH Appenweser/BSdeon


Plu.-icurs autrtes c2n tirc
d 'in L(t out t.,gasleni'n:
teniu note a,.,.' itlon : par
exi mp't 1' inpicss onnant
deffsle dec Chauffeurs-Gui-
des at travers Ics rues de la
Capital. Plus de 150 voitu-
res, les unes pinis jolies que
Ls autres, ont defile sous
Ia sulpervisior- du jeunr,
niais dyniamiq.:ec prcsdenti
do cotte association, notre
cmi DeFamour avec stir leur
parebrise cet' e inscription :
L'Association des Chaiit-
feurs Guides d'Haiti sou-
ha'te Bon et Hcureux Anni
versaire a Son Excellence
Jean Claude Duivalier, Pre-
Fident A vie de la Republi-
oqe. Puis. apies le ddfide,
les chauffeurs guides ont


En vente
et service a


0J6.j Electronics

LA BELLE CREOLE rue bonne foil


"~.. ~t7. Ss~'~.-sa, ~'5 <~s', ins


Ue Vague


de


__ -e -~' L.-


1'...-x;


'iA Mdg


j


~-'''''


~r~///r///s/r/~/EEr~-~ppssE/rp~-s~p~s~;P


I Llrc-l -_I=-~ I --L~1 ~ I


r_


MERCREDI 4 JUILLET 1979


PAOE 2


I


.00


-t 7,-Wpg -,T
77


L;_3~~;


.?


raiche r~













13


DANS NOS CINEMAS


CAPITOL
CAPITOL 1

MERCREDI 4 JUILLET 1979

PRIX UNIQUE
$ 1-00t
12 h 2 h 4 hres
6i hI 8 h 10 res
JUKE BOX
Iilm Interdit au-
enfants

CAPITOL 2

MERCREDI 4 JUILLET 1979


Avant 2 h 30
Entree Gdts 3-00
Aprts 2 hres 30
Entrle Gdes 5- 00
12 h 2 h 4 ia
6 h 8 hres 10 lires

LES 3 MOUSQUETAIRES
2eme Epoque

CAPITOL 3

MERCREDI 4 JUILLET 1979

PRIX UNIQUE
$ 1-00
12 h 15 2 h 15 4 h 15
6 h 15 8 h 15 10 h lb
A LA RECHERCHE
DE M GOODBAP-


IMPERIAL

MERCREDI 4 JUILLET 1979

12 h 2 h 4 hres
Entree Gdes F 00
LE RECIDIVISTE
6 h 8 h 10 h r es
Entree Gdes 8-00

IMPERIAL 2

MERCREDI 4 JUILLET 1979

12 h 2 h 4 hr"s
6 h 8 h 10 hres
Entree Gdes 5-00
Entree Gdes 8-00
L INEVITABLE
CATASTROPHE

IMPERIAL 3 "

MERCREDI 4 JUILLET 1979

12 h 2 h 4 hrtes
6 h 8 h 10 hres
Entree Gdes 5-00
Entrde Gdes 3-CO
L HOROSCOPE

x x : x

CINE TRIOMPHE
SALLE 1
FLIC OU VOYOU
Entree : $ 1.60 et 2.00

SALLE 2


CAPITOL 4
GLORIA
MERCREDI 4 JUILLET 1979 -ntrbe : $ 1.50 et 2.00


PRIX UNIQUE
$ 1-00
1 lih 45 1 h 45 3 h 45.
5 i 45 7 h 45. I9 h 45
Film Inltrdit
; ii:X ll fantsi
,SOUS LE DOIGT DE
LA MORT




CINE OLYMPIA
M, r'iredi 12 h 2 h 4 hres
I'nti-ie (1 1-50
li 30 tl t8 irs 30
('ltl (d's 2 00
I.ES RE-QUINS
DU DESERT



ETOILE CdIE
M. rredi i6 hi i) 3 0, B h 30
I.1,; ,'T(l'UWt DIO HEROS
Enitrde Gdes 2 00 -1c 3 00


xxxx

REX THEATRE
MICRCREDI 4 JUILLET 1979
12 :3 i 6 h 9 li'-uris
SPARTACUS
Avaint 5 hres
Entcree Gd.s 'i2-00
A Partir di 5 1 r-'s
Entree Gdes :-00 et 5-00
A Partir de 5 iress


SALLE III
MIDNIGHT EXPRESS
Entr6e : $ 2.00

SALLE IV
MORTS SUSPECTS
Entre : $ l.f'J
x x x x

MAGIC CINE
Mcrcredi 6 h (t 8 hres
PAS DE ROSE POUR
OSS 117
Entire, Gdis 4 00 -- 5-00
Jeudi d 6h it ,n
PAS DE ROSE POUR OSS
117
Entrc- G 3,00 Pir 4,00

xx x x

Pharmacies
assurant le service
cette nuit

MEIRCEDI 4 JUILLET 79
SEJOURNE
Rie i du Cent're
ALTAGRACIA
Av-nte M Ambroise
POUR TOUS
Aveit-et Fouchard
DIMANCHE I -r JUILLET


PETION VILLE

MERCREDI 4 JUILLET 79
DU QUARTER
Rue Ogd


COURSE D'ETE

De Sciences Economiques

et Politiques

a I'Institut J. C. Dorsainvil

du 2 Juillet au 2 Aout 1979
Jeunes Gens, Jeunes Filles, Inlellec' uels, Com
S merqants et Industriels qui revez de dechiffrer la
conjorcture economic ue que nous vivons, inscrivez
voots aux ('Cours d'ete de Sciences Economiques et
Poliiquen,, que disperse le Dr Rony DURAND, pro-
fesseur a la Faculit de Droit et des Sciences Eco-
nomiques de Port-au-Prince.

Horaire et Programme des Cour.
Lundi 5 hres 6 hres p.m,
10 Lecons sur la problematique du d6e eloppement.
Mardi 5 hres 6 hres p.m. I
Introduction a la Science Politique.
Mercredi 5 h 6 h p. m.
10 Letons sur la problematique du dbveloppement.
Jeudi 5 hres 6 hres p.m.
Introduction Ai la Science Politique.
Droit de Participation $ 20.00
INSCRIPTION A L'INTITUT J. C. DORSAINV1L
24. lere TMPASSE LAVAUD Tel. 2-5585


CARNET SOCIAL Petites Annonces


Deces du
commercant
Virgile Legros
De Gros- Morni nous est pal
venue la trist'.' nouvolle du
deces du Commergant, Vir-
gile Legros, survenu la se-
maine dernieep en la dite
locality.
Aimable, Courtoisie, chari-
table, plein de bont6 pour
les siens, Virgile Legros e-
tait le type de 1 honnete
home Originaare des Go-
naives, il s etait etabli
Gros Morne des son jeune
fge I1 constituait un mode
le que ses compatriots ad-
miraient beaucoup Aussi
laisse t il le souvenir dun
gentilhomme accompli et
beaucoup de regrets dans
routes les couches sociales
de eotte commune et a Go
naives.

Les funeraill.s ont 6et cd
lebrees au temple adven-
tis!,,2 de Gr s-M)rne au mi
lieu dun grand cancours
de parent et d amis
A tous ceux-la que ce deuil
atteint, notamnment a son e
pouse, nee Acelia Zamor,
nous envoyons nces sincere
condoleances.
X X X X

Messe du Bout
de I'An pour
Moravian Morpeau
Mile Helene Morpeau rait
chanter unt Mtsse de Re -
quiem le 5 Jiillet courant
en f'Eglist. du Sacre Coeur
de Turgeau h 7 1H. moins le
quart. A.M. pour Ic repos
de 1aime de son regrette
frere Moraviah, ecrivain de
cde n,1n Argentine le 6 Juil-
let 1978.
Le present nMis tient lieu
d'invitation a tous coux-la
qui voudront bien y assisted
x x X X
Deces de Mme
Veuve Reen
Augustin
NEE CELESTE FOUCHE

Pax Villi tlnnioncf If, de-
co's :,urvenu he 2 juillet 79
a 4 hiuircs dec -prt .s-nmtdi
vin sa r(esid('nce Drive ;i-
pres une lon"i.i(e, ml1,tadio
('.uOt1,1s('r m 1n1' t support1( c
d,. Mine Vve Rene Auittus-
.in, nee C'Nslet Fouchf.
En celte p6nible circuns-
tance Pax Villa et Le Nou-
velliste presentent leur sym
pa hie a sos enlants Mine
Vvr Louis Dubmouir i no Cla
r;i AiiLuistlin ei lamillh. M.
Roger Augiustin t f-mille,
M. Felix Augustin ei famil-
le. M. et Mme Mery Alihur
nbe Lucie Aitgusfin ie fa-
mille Mine Vve Axel Mar-
san neB Rosette Auiust in,
M. Francois Augustin et fa
mnlle, Mile Mar'e-Ange Au
igustin. A ses soeurs Mile
ii(f.o;-,q "tnuCnc6, Mmi- Rose
Fouch, Mine Louise Fotich
EC, famille; i ses belles
soeurs eMme Vve Albert Ld-
g'time. Mine Vve Felix Le-
conte, Mine Cathierine A-
gus';n, M. et Mme Alf-ed
Wolf; a ses neveux ct nie-
ces.
Aux families : Augustin,
Fouche, Dubourg, Mery Le-
Ditime, Leconte. Ev1illard,
Dorsainvil, Wolf, D'mesa,
Charubin, Verna., Pierre-Gil
Ie, Brun et i tueos Ies ani
t-es a- cents et allies aprou
ves par Cc deOil.
Les fundrailles de Mine
Vve Ren6 Auguntin. nec Cd
liste Foucht scront, chn.n-
t6es le Samedi 7 iiiillet fa 8
heures A.M. eg l'EgPTse du
Saer6-Coeur de Turgeau.
Le convoi partira de Pnx
Villa Sac',-6-Coeur ou la d6-
pouille mortelic sera oxpo-
ste des 6 heures 30 A.M.
N.B. L'Inhumation aura
lieu a St. Marc.
47
X X X X
Remercienents
Les families David Kebrea'i
Rousseau Lamothe Murat Fe
de, remercient le Directeur
OGneral et les emplovas du
Department de l'Agricultu-
re, des Ressources Naturel-
les et du Davelonpement'Rii
ral, le personnel du SNEM,
< les dirigeants et les mem-
bres des clubs sportifs VE
LOX el OLYMPIA. let fa-
milies Faqutare et Thbard
P ainsi que tous les amis d(


la capital, de la province
et de l'etranger qui leur ont
temoign6 leur sympathie a
l'occasion du decas de leur
regretted pare, oncle, cousin,
frare, beau-frtre Robert Da
vid enleve a leur affection
le jeudi 28 juin 1979 et les
prient de trouver ici t'ex-
pression de leur profonde
gratitude.
x x x y


Mwesse de prise
de deuil

La messe de prise de deuil
de Mme Leonce Belfong scra
chantee ia 1'glise de St.
Jean Bosco a .Pation-Ville
le vendredi 6 juillet 1979 ki
6 h.30 du matin.
Los parents et amis sent
cordialement invites.
47

xxx x

Messe de prise
de deuil

La famille Sam fait chan
ter le samedi 7 juillet 1979
a 6 h.30 a.m. une messe en
la chapelle Saint Martial
du Petit Seminaire pour le
repos de 1'ime de la regret
te Anozine Sam.
Cette announce tient lieu
d'invitation. 67
XX XX

Dispositi. du
ueemeit
Dispositif ciu 1ugemont
rendu par 1l Tribunal Ci-
vil de Port-au-Prince; en
ses attributions civiles de
divorce et par defaut en-
tre les opoux Chailes Ed-
ward Perin Craft; la 1 cm-
me nee Marie Josue Vales-

Par ces motifs; lc Tribu-
nal; apres ex.mien; main-
tient 1-- defailt prononce
ei)ntrre 1 deiiendcur a la
sils dite audii ne; pour Ic
ruofit,; declare fonded la
dhite action; en itconsquen-
ce; iadnet le divorce de la
dlitna- iee Marie Josue Va-
le So dt ve le s-tlUr Char-
les Edward P6rin Craft
pour injures craves et pu-
bl:quges; Prononce la disso
liition des liens matrimo-
niaux ayant i xist6 entire
les dits e-potlx: Ortionne a
10fficier de i Etat Civil de
la Section Nord Est de
Port-au-Prince do transcri
re sur les registres a ce
destines le dispositif du
prmsint .jugem.nit don't un
extrait sera inFeee dans
1 un des quolidliens s di-
tant i la Capitale sous
peine d- dommages-intd-
rots E vers les tiers sil y
echet; Confie a la mere la
gard, des en ants com-
muns: Edouard et Marie
Judith Craft; Condamne
le. pere a verser a la men
la some mtnsuelle di
cent dollars come part
contributive; aux pensions
ad litem de Trois Cents
dollars; Commett 1 huissier
Paul St Jean. ie c- siege
pour la signification du
present jugement; Compen
se los ddpens-
Ainsi jug6 et prononce
par Nous; Tbophile Jean
Francois; Juge en audience
civile et publique de ce
jour vingt six Avril mil
,inuf cent soixante dix
neuf en presence de Mon-
sieur Ferdinand Antoine;
Substitut du Commissaire
du Gouvernemnt de ce res
sort avec 1 assistance de
Monsieur Ascencio Jumel-
le; Commis-Greffler du
siege-
11 est ordotne a tous
hulssiers; sur ce requis;
de mettre le pidsent juge-
ment a exbcuti-n; aux Of-
ficiers du Ministere Public
press les Tribunaux Civils
d'y tenir la main i tous
commandants et autres oftf
cic:s de la force publique
lo-squ'ils en seront 16gale-
ment r6quis-
En foi de quoi; la minu-
te du present jugement est
signee du Juge et du Corn
mis-Greffler-.
Ainsi Signa : Th6ophile
Jn-Frangols; et Ascencio
Jumelle Commis-Greffier-
Antonio SALOMON, AV
Pour couple .onforme colla
Stlonnee
37


*Rafle Annulee.
La Rafle de la voiture
marque : Mercury Cougar -
Couleur Dack Model 75 ba
s8e sur les 3 derniers chief
fres du ler. gros lot de la
loterie de St. Domingue, le
dimanche 26 aofit 1979 est
annulbe.
Propribtaire :
Ulrick DESARMES
47


A VENDRE
A vendre TOYOTA COROL
LA de Luxe Modele 1976.
Appeler 2-2163 Robert Sas
son pour plus amples infor
nations.
67


AVIS

La Direction du Centre
d Art M6nager : La Magi-
cienne du Foyer, au .14,
de 1 Avenue Christophe a
cot6 du Lycee Jean Jac-
ques Dessalines porte a la
connaissance des interes-
sns quelle organise un
course d Et6 de cuisine -
PAtisserie Savoir Faire
et Bar pour adults et en-
fants Ces course commence
ront le 9 Juillet prochain
Inscriptions du Lundi au
Vendredi entire 7 8 du ma
tin et 4 6 1 aprbs-midi
La Direction
Madame Lylie PAINSON
Directrice Fondatrice
67


x X x x
Juillet 2, 1979 x x
Offre d'emploi o
Recherche DIRECTEUR SO Cours
CIAL parlant Anglaisi, Alle- intSCri
mand, Francais. AVIS
Envoyez Curinulum Vitae La Diret
avec une photo b 1'adresse d Art Culina
suivante : rents que
PO BOX 71 auront lieu
Port-au-Prince, Haiti. credit jet
77 23 Juillet c
O xxE X heures.
i x X i Elle profit
O fre d'Emploi cer 6galeme
AEROPORT -N-(rERNATIO- criptions po
NAL FRANCOIS DUVALIER guliers d oc
Recherchons technician ceront au I
pour travaux (i entretien et ces course aur
de reparations d equipe di et Jeudi
ments eletroniiques Con heures po
naissances et experience en group et 1
radio communications pre hres a 6 hr
f1rables Apporter curr;cu- cond group
lum vitae et 2 photos d i- La Direc
dentite Mine Ida D
Aeroport F Duvalier -
Service des nnmmunica x
tions et navigation aerien A VE
ne Phone 6-0175 57 TERRAINS
Sx x ET 2 -110
OEfre d'emploi A $ 5.500,. D
Avons plusieurs postes dis SIDENTIELL
ponibles pour emplo immne TION VILLE
dat de jeutnes hoimmcs de Tel : 2 0 713
20 a 30 ans. Minimum d'ins
truction requis : le Bacca-
lautcat lore. parties. Envo x
yer renseignemients. ri fOr,,n
ces et photo, seulimnet si : FOR S
1.- Votis remplissez lcs
conditions decrites pIlus Volkswage
hatit,. in g.od cou
2.- Un emploi PERMA- w'th sink.
NENT vous intecresse. table. pop
A : Offre d'Emploi 1 Citroen
P.O. Box 146 tion
PorL-au-Prince Call 2-3626
137 and 4 p m


x x

d'Ete et


action du Foye:
ire aviss les pa
les coors d 6t6
les mardi mer
idi a partir du
eis 8 hcures a 2

ite pour annoiu
ent cue les ins
ur lcs course re
ttob -e comtrmen-
mn-is de Juillet,
ont lieu les m r
de 4 hres a 7
our un premier
.e Samedi de 2
res pour le se-


ctrice
esinmo COrY


Hall a vendre
A 1'Avenue Jean Jacqueb
Dessalines ad No. 396 cons-
truite sur proprifte de 180
pleds de profondeur entiber
meant cloture en mur
Grand dppot h ''interleur
Cl, en main.

Pour Renaez-Vous, sonnez
le 2-3849 de 8 heures 30 A.M.
a 1 heur-i 30 P.M.
-- -,ourtier s'aio+enlr.
X


A VENDRE
1 Volkswagen SCAMPER
CARAVANE, en parfait etat
pouvant coucher 4 person-
nes avec evier et refrigera
teur. table A manger, toit
ouvrant
Une Uitroen GS a&r condi-
tionner parfait etat
Pour tous renseigne -
ments supplmenlaires. te-
lephoner au 2-3626 de 8 h
a m a 4 hres p m


CONTRE LA POUSSIERE


SUCEZ



10 ll ,
^^..''^^^^EII 615s--.


- DECONGESTIONNEMENT DE IA GORGE
- RESPIRATION FACLuE
HALEINE FRAICHE
GRACE A

MENTHO-LYPTUS

en vente partout

SDIstR. A ET G IZMERY
PHONE : 2-2144 2-0149
7O/s rx


DR Magasin Mon Rev .,
: 4 50 par 100 -
p .r 60 s
ANb ZONE RE Chaussmrs gtafiennes solids
LE PRES DE PE
E pour filletfes et garcoanef
3 de Eh am 2hpm O e ar

xxx colors : BInc, noir -- Bottines

ALE pour infant de 1 an a 5 ans

en ((CAMPER ERNST GAUTER
mdiiion sleeps 4 ERNST GAUTIER
refrigerator and
up roof 37 RUE DES MIRACLES, 37
i GS air condi-

between 2 a m Phone : 2-1155
L-cscooccoo~&!5o&^~ocso~<


Cura ao














seulement$ 2
$1260* (plus (axe)


Ce que vous economiserez

sur vos achats

peu vous payer le voyage!

L'le aux prix de port tranc
(free port prices).


Quatre (4) vols par semaine. Pas de visa d'entree.

Pour rcserati1on l colacte'il otre agenl de om age ou ALM
MadsenE\xport-lmporl S.A.. Agent General 0 Telephone: 2-3476. 2-0028 et 2-0317





iEm S W ANTILLEAM AIRLINES
S *.


I


~~_~~_ ~


MERCREDI 4 JUILLET 1070


PAGE 3






PAGE 4


L'Artibonitc

nIaintiunt -a luprcmatie


I' ( iiu ii n iiiii cll Vait I
Jimb ll qul IlI I In Il IlI!1e d, (

%i;li ii l ir ll :'it lri -
,Al I Ni \ e, I Il l Ir:ll rIt'llr'-

1, m l, ,11 nlr su rst dqlU I'I
l',i. t hru irl, g l l osse e l d j
d etllo ligne qu'elle vientl
ill t li (y(r ave All(t d'iu-
11 llll ;


coti 'e finale do I'lllnterr6ilo-
ii I. vio s it eolliilnn ssi'z.
Un inIl pcrslstant, initiigr
los prolongi'ii al(ilol tiln pllu-
blice qul s'nssouplt devanI;
I'avaltiicnhe d'orrours techni1
(illes I, quil me r6veille i\ 1'6
pr'euve des penalties.
EL tout, d'un coup, du
grand St. Marc !
Quatre tirs. Quatre buts.
Joseph Denous
Jacques Mc Guffle
Marc Etienne Delva


Oit ,nlls cei.le ft.-s (ele Le gardlie
(a,' dlonm. I. cage. Oh, tpas
ld l ilntoilp. iii, lqtits 'conti Les capol
llltrns i peinle. JuIste ce formaienl,
kill tilnt poitr ontl'ralliir I' Eric Augus
r ,' imperaill de l'arbitre.
li(t 1 Pour tou,
r, .i ,I saIion miraculpi]se Gonaives (
dinc repetition du a.bul venge grf
.l\itlpilqiiue marqul par la couronnem
(',i,,mbii cilntre I'URSS lors des Soclit(
iIl Miluidial de 1962 al Chili Marcoises
L,;I ulte die I'hisloire di o lEjlr '


en Harold Mllfort.
Is eux n'en trans
qu'un seul par
te.
s les St. Marqois,
6tait bel et bien
rice au deuxidme
ent de l'Union
es Sportives St.


J.C. S.


MERCREDI 4 JUILLET

LE BISTROT

GRANDE
OVERTURE DES VACANCES


SSuper Spectacle de


de Frantz Courtois

et des meliUeurs Musiciens Haitiens


Jazz. PoP Musique


Bre'silierine Haitienne. !

SOIREE UNIQUE
Reservez yos Places

! LE BISTROT

Tel. : 2-1809
9v ,wrerr^^rr^^^^^^M'wvw v/'~''S''


Le,e. hIminid -e la conse&Tation


Los Gottilvlens ont, perdu
leur titro. Lta serle do troli
succt s ccnsOcut,l's n'esOt plus
qu'uni r6ve olors clnue SL
Mar e l, Iet Culp Hiall, !hn s'a
]Pl i, '.Ii. pour in Nolhr:o dtI
courolnneinil, upres deux
selni finithis qiiil ront dao
to.-
CAP GONAIV'ES 0-0
(PENALTIES 2 0)
Jamalt matihance et ma
ladresse n'auront fait aussi
bon menage I.a singullOre
performance 14 penalties
manques) des Gonalvlens
fera date dans l'histoire du
champlonnat Inter reglc-
nal. La Selection des Gonal
ves perd ainst son titre do
champion alors que, cent
fols, millo Iois, elle auralt
du. 61!e aural. pu acceder a
la grande finale.
Apres une spectaculairo
flambee Initiale du Cap-Hai
tien la Selcction des Gonai-
vus avalt en tflet pris la
direction des operations
vers la 25eme minute de
jeu. Tour & tour Roberto
Montas et Rol-nd Jean lais-
serent passer Ide belles occa
sions de concr,'tiser au ta-
bleau d'affichage une incon
Itstable durnination territo-
riale.

Rcduits a operer on conlre
les capois paialent au plus
presses. Les d.,gagements C
la sauvette fusaient dans
toutes les dir- 'tions.
La p'ession 6tait si inten
se que les Capois ne furent
resister au desire de se con
gratuler la 'in du temps
reglementaire Compte te -
nu des circonstances diffici
los, un 0c0re 0blu.c '. la fI'
des 90 minutes initiates re-
levait deja: du grand ux -
ploit.
Les Capois dcvaient cer-
tes une fire chandelle a
leur pivot cafensif Yves
Jean Philippe qui extirpa
litteralemeni ulne ball ti
rde par Roland Jean, et quo
les Gonaivien voyaient de
jd dans les filets. Mais dla
g'orieuse since titude duo
-port, a joue a fond lors-


qu'un violent tir du m6nle
Roland tJoan of'crasa soius
la ,rtunsvorsale, alors que tou
te la dfeoslo riorditate so
trotivalt hours de position.
Les i mrnintll,o -cle prolon
gallon no chuiiyerent rion Ct
'afifalre. Lait selection Go-
nalvlnone continue son po-
tit bonhomme d'inefficace
dominatilon jusqu'au coup
do' sifflot final.
Les supporters Artlbonl-
tions pestalent encore con-
tre l'arbitreo Paul Joseph
qul refusal solon eux un
penalty flagrant. lorsque se
produlsil l'evenement.
OYEZ PLUTOT !
Tour a tour Marc A. Moi-
se, Gracia an, Pierre Robert
Joseph et Gracia Numa ra-
terent la transformation de
leurs coups do pied de r6pa-
ration C'fta.t vraimcnt du
jamais vu.


Deux ttir-s pr'icls signed E-
ric AugiptStc t Chlrlemagno
Augustn sufftirhot done h va
loir aux Cap'isi une quallfl
ration, qui, it en Juger parI
la physlonomic gof6rale do
it piltic n'auralt, pas dO 6-
chapper & la siloction des
Gonalves.
On. en parlera encore long
temps dauns le monde du
foot 'ball de la Cite de 1'ni
depcnfdaoce
ST MARC ARCAHAIE 1-0
Pour la 3Sme fols l!UnIon
des Sociftes Sportives St
Marcc.ise iUSdSM) cennai -
tnra 1apotheose de la gran-
de finale doe i.anterregional.
uertes a bpfnil]p 2 etC ruI
de ei ,a qualification a pa
ru souvent ,problematique.
Grand-Goav.cns et Archa
yens se sent fits un dsalin
plaisir a empoisonner i exis
tence des fiers St Marcois et


kripalu

centre

de yoga

RECONNUE D'UTILITE PUBLI0UE
Cours de Hatha Yoga respiration yoguioque,
reeducation des vert~bres RelaxationU-eiti-
libre physique et psychique, sous la supervi-
sion de professeurs hautement qualifies

Tous les Lundis-Mercredis et Vendredis
SMALL" CLIMTer IStEE Rix MOba Dtu n
i 9 rue Tertulien Guilbaud Bourdon

,- NTel 2-3274


h leur poser crt prubl(mes
dtfonsifs p t1culrui'.ibrcm:ntl
d6lecats. Consequence, cotte
cetto attaque souvent prolt
flque a dfl contender
d'un score eiique l-0'
pour franchir ,:s 2 elape6
de la s:ie finale.
La supdriort6 technique
des anclens detenteurs de
laCoupe du 3 julllet; quol
que ioidCnte :a ti.sbattue en.
brsche' par deux courageux
challengers.
Coarageux en diables, les
foot-halleurs de la Cit6 du
Drapeau ont syst6matique-
ment refuse le role de vic
limes consentantes que les
propiostics des milieu gen(
ralement bicr infprmds;
lour attribuaient avant li
coup d'envoi cle la demie f
nale. En depit de son exp
roence, la selection de S
Marc a eu outes los pelne
du monde h r, oudre 1'6
quatlon du marquage indih
duel ,tr'cte posse pai la d
fense dr l'Areahaie. La beo
le plialange des Bazil, Phi
lippi, et autres Mc Guffie
dii pi'tiner f-c(i au but ir
ielligcment garden par Les]
nasse Pierre.

Mais lorsque e; la 70e n
nute de jeu Reynold Joser:
placa son coup de tIte vict
rioux, 1'issue finale de I
parties ne faisait des lors
Cull lout0.

Supericurs dans tous I
compartiment 00u leu 1
S. Marcois avaient rc6d
l'adveo-saire Ltabler sur 1
episoc'iques clnappees i
Rous;iel Sully pour esper
until renver'em'nt de la
station.

11 en aurait fall davw
ta1,e pour tro1ibler la ser
ni'e d'un quoIuor deleni
au sriu duqiiul Eric Barth
my 1. Joseph Dc-ncus jou
rent i la pell'c-ctlon le
1' ci tenors.

x 7 X
La finale d' 1'Interreg
n1,l ed'tion 197iT relieve doi
de l'i n dit


Face I face le Cap Hal
Litn it' St Maie Deux i -coles
de Foot Ball qui a des pa-
llers differerts personni -
flenL la vitality' du foot ball
haltkn hors les murs de
Port au Printr

Dqux S.letctlunri galement
ambltleuses vbinni un- mme
objectir la grande cons6cra
tion mnal & p: rtir de moti-


AuLv




Night


Mardi 3 Juillet

CE MARDI 3 JUILLET 1
L'ANNIVERSAIRE DE NAISS
LENCE JN. CLAUDE DUVAL
DE LA REPUBLIQUE, SOIR
BI NIGHT CLUB ANIMEE P
BO ET LE BOSSA COMBO.
ENTREE LIBRE (CARTE
SOMMATION A PRIX RED1

Mercredi I Juillel

ENS. SELECT (COUPE (




Jeudi 5 juillet

BO:

Vendredi 6 juille

D.

Samedi 7 uoillet


Dimanche 8


SH(

Juil

BOI


es
es
lit
es
de
er
si


in
0-
if


r(



io
1e


vatl ,as dil Iientics
Pour l'une ,St Marc) ce
sc rit, la iupet, ion d'un ex-
lpait dont le .oimoenlr rest
encore vlvace; et pour 1'au
tre la confirmation qu'en
foot ball tcomme en beau-
coup d'autres choses) qua
le Cap reste.. le Cap..!

J. C. S.


imbi




Clubl



979, A L'OCCASION DE
SANCE DE SON EXCEL-
LER, PRESIDENT A VIE
REE SPECIAL AU LAM
AR LE SIIOOGAR COM-

D'INVITATION). CON-
UIT.



CLOURE) BAL, DADIEU

$ 2.00




SSA COMBO $ 2.00

et

P. LXPRF",3 $ 2 00



OOGAR COMBO $ 2.0

let

SSA COMBO


Chaque samedi, un DC-'8

d'Air Canada quite Port-au-Prince

a destination de Montreal.

Air Canada est la seule ligne aerienne

a offrir ce service sans scale.





Nous sommes les seuls a relier Port-au-Prince a IVtontreal sans escale.
Aucun visa de transit n'est ainsi necessaire.
A partir de Montreal, un choix de correspondances vous esl propose, en direction
de 30 villes canadiennes.


Aussitot install a board, vous avez droit aux sons attentifs et amicaux des membres


de notre equipage


Vous pouvez mbme faire de bonnes affaires dans notre boutique hors-taxe.A
Notre personnel de bord est bilingue. II parole aussi'bien le franqais que I'anglais.
Et pour vous rendre les choses encore plus faciles, nous vous proposons un taril
excursion de 21 jours: votre billet aller/retour ne vous coutera que $353.00 *.
Vous I'avez compris. Une seule compagnie abrienne vous emmene a Montreal '
a la maniere d'AIR CANADA. Sans escale! '
Adoptez la fagon la plus simple de visitor le Canada... AIR CANADA

DEPART 3 h 20 PM
ARRiVEE A MONTREAL 8 h 30 PM..



AIR CANADA -

S11 y a quelques restrictions I'application de ce tariff.
Appelez-nous au 6-0441142 ou contacted votre agent de voyages .
pour plus de details, .


IMPERFECT ICN ORIGINAL


0


- - - - - - -- - - -- - - - - - - -


h'~c~uarJv~-~-l-rcru~rwssrru~Jr~_%)rvrrz


L7/_C/J///kr/,~/P,////J/////crs,,~c/,r//


N"-


- '


Vt

^s


I .


rl







MERCREDI 4 JUILLET 1979


AN N( 0NCESG" RO UPEE


Exaciement ce qu'll vn',
hlitu pour tainrlier r.turcl
lenient votre soif





Les sportifs, tualants, horn
nmei actifs boivent NUTRA
MENT. la boisson de SantsL
VIAN POIN GRO NEG SAN
NUTRAMENT





^WI,


EM


SOHA TRA


Transports Glneraux P.
0. Box 73, Port-au-Prince
TEL. : 2-0853






] ERGE S. GAILLARD
AGINT GENERAL f
38. Rue du MontalaiH TO 2 3131
Put-i-uProince, Haiti I

L'Europe ou lAmrique du
Sud Via Santo Domingo et
zan Juan.



TOYOTA
L[a mnarolue viable, ribuste
Ilbgante, la Marnup que
choisissent les. gens senses.,
IINOTO S. A. RItue Pav6e
Tel. : 2-03'-J


S PENCERS
LAYETTES
KANTWET
LITS PARCS
CHAISES POUR ENV1IANTS












Grand Rue en face BATA






Tout ce qui fait la d ffO-
rence entire une femme nor
male et une femme elegan
te 39 Rue des Miracles



Au Petit Bateau


Andle rues de la RIunlor
et Payee, Depositaire de la
marque de tampons Tam -
Pax lits en fer Mate
las imports vetements -
sous-vetements lingerie de
onid It6 -


SILHOUETTE
87, Bounrdon
Vous trouverez : blouses
T. Shirts Foulards-Maro-
quinerie, en cuir seulement.
Passez nous voir vous ne
serez pas decu.


ARCADE?
87. Bourd'on
PoUr tos pecits caleaux et0
le. grands aussi, caaeaux
raffines qui classent ceClui
ou cell qui les cholsit.


miULTISPHRTS
ILA QUALITY EST AU S1:11
VICE DU SPORT Puma
Spalding Speedc, Maresob,
Fred Perry, Recordage de ra
quettes.
73, ,.alue 7" i : 2 1991


Optique. Bijoutirie, Hlorlo
gerie, Argentcrc La Qu:a
litI sans Ic P'rix c'est t e.ulc
Ii o'ffirentce
; IRue H eonrc I'oi -- let. :
2 -1567
Dansez bien
en apprenant


/ s danses mondaines: Salsa,
Disco. Tango. meringue etc...
valier No. 16
Iloraire elastique
Appelez Harry POLICARD
au 2-1389.


D.P. EXPRESS

POUR REUSSIR
VOS SOIREES
PHONE : 2-3497 7-1632




--

81 vous souhaitel avoir le
diable au corps. Faites
vite de sauter jusqu'a Mini-
Records



------7



Center

Si vous payez ornq e-ollarq
le Disque Hait en c'est que
vous ne 1'avez pas acheti At
la Rosenthal
126 Rue Pavee


Qualitex

IA MIAISON DES
I'ROIUIT S DE QUALITY
Lort-a ii-Princ' e t. : 2-31:12
Pet on-Ville T6l. : 7-6082.


266 Lalue Tel. : 2-0737
Sor:s-NItemernts pour gar.
qonnets et filieties chaus-
settes et demi-bas Arti
cle pour Bebe Prix spe.
cial.






Le Magasin qut I-ansfor-
me vos enlants e * Bijoux) avec ses ret-a-
porter 39 Rue di Mira-
ties


'! Tr r;


Joliesse

Salon de Beauv.:

1516, Rue des Miracles, "
(Entre des Rues MQntLa. .s
et Geffrard)



UhlI NAM*i


CONTROL
INSECTERAT
Extermoner rnpldeirnnt
les insects et les rongeurc,
chez volus contacted coP
trol Insecterat 9-4091


BATIMAT
Achat Vente Locat'ov
BATIMAT DISTIIIBUTEUR -
1)1; LA MARQUE FORMICA H I
Rue dn Quai 7 7
-- -


optiques et solalres en ex
clusivit6 'ci'ez J. M. Maxime
Celestin opticien diploma 98,
Chemin defi Dalies
7le : 2-5',15

VL'Aig I le Magique
J 125 RUe du Centre
...- ----..- 125 ,
toied i ef 1oar n ann 60


de large. voile et chalis Im
primes, serviettes de baln
sup6riur. plastclue 72v. et
nappe
Rue du Magasin de 1 Etat-



511 ZS!


PtOTO CHIAPPINI
142 Decteur Aubry; Port-
t-Prince; Haiti.
Photographies en tous gen-
res Reportages Manages
Receptions N-'r et Blanc
ou Couleurs.


LUKAKO

Club de Karate
Coreen pour votre plein
epanouissement physique -
Mental et Spirituel Profes
seur M. Leo Cartright. Lo-
cal Ecole St. Jean 1'Evan-
eliaste.


Pivert Guest -
House
Saint Marc
Cadre reoosant Iham-
bres confortables toilett,-s
individuellcs Dcjeunrr -
Souper Prix ,'-dAr6

Ign ia Palace
I-e B;iar de:" caC' aux exo
t'qucs Toult lOrie! t et
.ss mysirc;. w;i;ur plaire et
ciharnler.
B'r"nlci:"''l'e dlu rote do
la Dri !r L I i', ldes faiclifc-s
de Parking.


I'tIAR.MACIF

SANTA MARIA

JEAN PARDO
Rue du Centre face ,n
N;:-s"c!' sia Execution d'or
'lounari rs, sons, conscien-
pe piirossionnellf1


Tout pour ]a Couture
La Couture pour Tous


YOGA

Le Temple de la Santi6
Institute de Hatha Yoga et de
gymnastique medical 402
Blvd. J. J. Dessalines Pho-
ne 2-4041.
Vous invite a ses seances de
H a t h n a Yo g a e t
de G ymnasti que
Med. qui ont lieu tous les
jours Matin et apjres-Midi
Minium Cayemitte en ccl-
laboration avec sa fille Dr
Naomie Cayemitte.


TAO

Centre Initiatique mystic
- religieux a caractere art-'
tique et socio-culturel don't
le siege se trouve a P6tion-
Ville Rue Goulard (Place
Boyer prolongbe No. 32. Voul
invite a c-s sea:.-.ces du Di-
man ';e martin qui ont lieu
a partir de 10 heures.
Pour to'-i re-seignements
adressez-voas au Reverend
Pasteur Bien-Aime ou Tel.
phoner. Au 7-0632 ou au I-
1631.


CENTRE FiES
ARTS MARTIAUX
Club d2 Karat6 Japonals
rO Ir votrP Dlein epanouissa
ment physique, mental et
spiritual (SENSE!). Maitre
-1. nc Le icits il1filie a la
California Karate Academy
lja8u Blaney Ave Cupertinq
Ph. 253.4044.. Local Tur-
geau 41.

ROLACO
A c e n c e immobiliire
No 102 Lalue
Bail Estimation etc...
cl|bphone : 2-5735

Avis aux
rIneieurs


--- --- Sous-Vten cents Mailllots


~Ilk e


vre des seuls Lyceens; los
pouvoirs publics ont recon-
nu que lc project des Lyceens Le Ministre costaricain
est noble e a une dimen- Rafael Angel Calderon a
son national, de u .- -I.-cl'd qu il ssayait a a-
haiticns forms a', t dpt ,l une position commu-
prouvant un spntiment d'a lie avec son eolllgue mexi
partenanceu rCcanment awda cain et les cinq pays mem
le Lycoe, rant le premie bras du Pacte Antiin (Vene-
granle Lycoe. -ant l premier zuela; Colombi,: Equatour;
grand centre blic d for- Bolive et Peri) concernant
martin o: ul cousin, un fre- la suiccssion du president
re, un nci-eu y a fait ses e- Somoza



Etats-tfpis : C! se de la

Hafion la l 'I fplorisee a la Chine


WASHINGTON (AFP)
Les Etats Uis ont decide
d'accorder a la Chine le b6
n16ice de la clause dile de
la nation la plus favoi -
S-e; a annonc6 mardi 1 -
porte parole du Departe-
ment d'Etat en precisant
que 1'accord commercial si
no-am'ricain; paraphe lq


Tois types die Fermeturel mols denier; sera sigt:,
Coucouille roulantes m etalliques de s8r prochainement a Pkin.
rell TURIN, ITALIE Le porte-parole a indi-
La collection IIaitienne Grilles articles extensi qu6 d'autre part que le
lui vois propose des lives bles gouvernement de Washing-
sur la linguistque, la Socio Rideaux mltalliques avec ton n'ava'it pas encore pris
ogie, la Psychologie, IAn- ou sans maryvelle Epais- de decision quant t 1'octroi
thropologie etc... Aetuelle- seur : 10-10; 12-10; 15-10 eventuel a 1'Union Sovilti-
ment en Librairie : la 2eme -Purtes glissantes mdta.lll- que du benefice de cette
Edition de < precis de grammaire creole Delal de livraison CIF
compar e, et cons';dration- Haiti Franco Douane : 60 Aux terms de la 16gisia
Etlno-Psychanalytiques sus jours tion en vigueur; le bbnofi-
e Carnaval Haitien>. S'adresser au Magasin ce de la clause de la na-
VITIELLO FRERES 303 ion la plus favorisbe ne
Blvd J.J. Dessalines, Phone 6tre accord i un pays qui
2-3741.


HAIT




Pour de meilleures Pho-
tos Service Garanti 24
heures Tout pour pama-
teur et le professonrel 157
Rue du Centre : TI. : 2-0945



ntaphysique AUTOROUTE DE DELMAS TEL: -21S0
Unite Ulive rselle en Ar
sociation atc la SIRD. TOUTE LA MUSIQUE HAITIENNE
SociWt International de TOURS LES SUCCESS LATINS
r6alisation Divine. Rue La TOUS LES SUCCES LATI' S
marre No 12 Part-au-Prince TOUS LES HITS AIIERICAINS (DISCO-JAZZ
La SIRD est fondue pal.
un grand Maitre de l'Inde SUR DISQUES
Spirituelle le Swarn Guru OU ENREGISTRES POUR VOUS
Devand Sarasvati Ji Maha SUR IN-CASSETTE
raj plus connu sous le SUR CARTOUCHE & TRACKTE
nom de Swami SUIR CARTOUCHE & TRACK
.Pour tous renseignementY SUR BOBINE 'MAGNETIQUE
complementaire adressez PAR UNE ECUIPE DE SPECIALISTS
tenoire) EFFICACE GARANTI PAR UNE
vous i Idia Palace (Bleel EFFICACE DARANTI PAR UNE
N.B-- Le M Y M ou Mantra HATE TECHNICITE
Yoga meditation ne dean L LUNDI A VENDREDI 11 : A.M. 5 : P.M. I
de aucune prAeparation au
prealable pour passer & I i .
plise pratique. ,*O OO alX qO p@0 O OOOUa 1O


ne remplit pas certaines
exigences sur 13 plan des ii
b-rtbs individuIlles Le Pro
s'dcnt des Etats Unis peut
cepcndant demander au
congrls de passer outre a
ces exigences dans le cas
ou il estime que l'int6rRt
du pays 1'exigc.

Les Etats Un's; rappel-
leAt les observateurs; se
sont jusqu'ici refuses h ac
corder le benefice de cette
claus. a 1 Union Sovietique
en raison de sa politique
restrictive en ce qui concern
ne 1 emigration de dissi-
dents

Au course dos derniers
mois toutefois; un plus
grand nombre de dissidents
ont &te autorises .a sortir
d URSS et le government
ambricain; selon certaines
indications; pourrait envisa
ger de proposer au Con-
gris 1 octrol du blnefice de
cette clause a 1URSS en
meme temps qua
I a C h i n e L a
question avait d 4illeurs
Wtt abord6e lors des rs-
cents entretians a Vienne
entire le president Carter
et M. Leonid Brejnev.


La clause dits de la na-
tion la plus f.vuriise per
met au pays oeneliciaLre
de jouir des t-aifs doua-
niers les plus oas negocies
avec d auters- riatlions par
le pays qu 1 ccorde Ep
outre; daiss le cas des E-
tats Unis; efle pure g6en
raloemnt la v ie I 1 ocdrol
dyentuel de credits of.fl
ciels 1exportation: no-
tamment pat la banquet ex
port-import

L ouverture &. la Chine
de credits par la Banque
export-Import ne sera touo
tefols envlsageable que
torsque les discussions en
course pour rdgler le problem
me des dettes anclennes de
la Chine vis a vis de cet,
organisme 26; millions de
dollars) auront aboutLi


t


lades des centres hospita-
liers du monde enter; In
gRnleurs-Archltectes qul
modiflent 1 environnement
Soclologues; Ethnologues;
Historlens; Evbques; Pre-
tres; Pasteurs qui o:uvrant
h la faqon des B6n6dic-
tins, cherehent dans les sen
tiers du passed la solution
de lavenlr.

C'est dans ce momes sales
de classes qu'ont ete forms
des Soldals cpuragoux et.
fiers, des Ouvrlers conscien
cieux et sans reproche,
1'Homme des rues et que di
re, tant de Citoyen de cet
te elite insoup(onnee rescr
ve de cet'e patrie qui ne
doit pas mour'r

Que ne peut-on pour per-
pltuer le souvenir de tant
d'hommes et de tant de cho
ses qui reunis ensemble for
meant ce qu'on se plait a ap
peler le Vieux Lycee.

La vaste cour, don't les
sillons garden t encore les
traces des petits pieds de
*.,u- ,-es hommes devenus
griancd peut liger un edifi
ce superbe dont les nom-
breux etages rivaliseront
en hauteur avcc la cathe-
drale et ne le ccderont en
rien en etendue aux plus
beaux comple-es que 1'on
rencontre de plus en plus
aux quatre coins du pays

Les vieux bitiments res-
taures, serviront, a loger les
classes terminates, un mu-
see miniature, des sales
d'honneur ofi seront expo-
tyes los photos des anciens
maitres! et chaque fois
qu'on y fra .%n pelerinage,
on semblera .ntendre le-
cho de la voix d'un profes-
seur ou le chuchottement
d'un camarade emporte pre
maturement par la selection
naturelle.

Les premieres cotisations
recuer, et qui seront ulte-
rieurement publiees, ont
prouv4 au comite que la res
tauralion nlie era nas 'nen


PAGE 5


En avant pour la

restauration du Lyce ...

Alexandre Petion


II II 1 111 1 rr II ______~____T_ r rr Ilr rr r Ir I I II I


----- -------- -------- --------- ----- -r ..


4L


tudes, quand cc nest 1'aleul
qui y a obtenu cette belle
formation dopt la famille
est st ftere; des conrner-
gants strangers ont voulu
eux ausli payer un tribu
d'hommage a ce viell ta-
bllssoment, berceau de la
culture halticanne.

Ce sont toutes ces mani-
festations de bonne volonts
gdndralisde qul ont enhardi
le comite de restauration et
Point dcid & 6a tendre la
souscription h tous les cito
yens haitiens, aux etran-
gers resident dans le pays
et aux organ smes interna-
tionaux.

C'est fort ries responsabi-
litls qui decoulent de cos
marques de confiance, que
le comite en rue de fournir
aux donnateuis de sirleu-
ses garanties a 6labor6 les
statuts pubiies plus bas
qui perme'Lront d'avoir
une idee de 1'utilisation des
dons et des engagements
pris par les membres vis &
vis tant du Lycee que du
public.

Les conseills et sugges-
tions requs des uns et des
autres front l'ibjet d'exa-
men par le comite reuni en
pleniaire en vue de decider
de leur apportunit6.

Comit6 de res'..auration du
Lycee Alexanare Petion.




NICARAGUA .
Rencontres
Mexique Costa
Rica

SAN JOSE (AFP)
Ls Ministres des Affai-
res Etrang&res du Mexique
et du Costa Rica sont rIu-
nis au Mexiqu ? depuis di-
manche pour ciscut.r de
1 appris mercredi a San Jo
se


b:


-
e


(1
qj
lc




p


: *J )aasarcaSSS //





QUICK CARE'


Import Export Custom service

ACCEPTED QUELQUE SOIT LA COMMAND POUR
LES ETATS UNIS, ET ASSURE LE TRANSPORT DES
MARCHANDISES VERS PORT-AU-PRINCE.

S'OCCUPE DES FORMALITES DE DEDOUANEMENT,
OFFRE UN SERVICE DE VERIFICATION DOUA-
NIERE ULTRA RAPID ET DANS UN MINIMUM
DE DELAI.


QUICK CARE

FACILITY LA LIVRAISON DES COLIS A DOMICILE.
FTAGE ALL AMERICA CABLE TEL. : 2-4362









MERCREDI 4 JUILLET 1979
.


---- -~~rr-- --- -r~------


AVIS DIVERS


AMPROSA


vous suggere de compare

Beaucoup d'entre vous penseint que acheter un Moteur hors bord EVINRUDE

aux Etats Unis revient moins cher qu'en Haiti. Cela semble normal.

Mais reflechissez :

Nous reproduisons ici un extrait du Magazine ,BOATING., d'Octobre 1978.

(Boatine est le Magazine qui fait autorite n1ds le monde de la navigation


plaisance)


---


1979 OUTBOARD MANUFACTURERS.


USA


MODEL EVINRIUDE 6 HP short shaft $ 670


" 9 HP


AITI (AMPROSA)


650 long shaft


s' 880


25 HP 1155

35 HP 1310


50 HP


" 1850


885

1125

1275

1725


, ,,

" ,

" "

' a


NOTEZ BIEN que ces prix aux Etats Unis sent F.OB. Milwakee

WiscnsiCC et n'incluent donc les taxes de vente ni le transport a terre,

ni le transport aerien pour acneminer \'otre moteur en Haiti.


Vous compiendrez aussi oup vo*s devrez vous passer du service dc

reparation et d'enteties : u liagasin aux Etats Unis, tandis

qu'a la AMPROSA, vous beneficiez du service avec sa garantie de

Philippe erisse, technicien diprome de OMC Service School EVINRUDE


ANALYSES BIEN et VISITEZ NOUS Rue Pavee

REF BOATING OCT 78 Page 103.


_____


Deja un comprime fait disparaitre la douleur


0


philosophic ddsireux de par
ticiper au concours d'ad-
mission & la faculty de md-
decine et de pharmacle


Avis de la
Secretairerie
d'Etat a la
Jeunesse et
aux Sports
DIRECTION EDUCATION
PHYSIQUE ET SPORTS
Considerant que la Se -
crptairerle d'Etat A la Jeu
nesse et aux Sports et les
Federations Nationales cox
cernees ont de grands be-
soins en Cadres sportifs spe
cialises.
Consid6rant que la forma
tion de ces cadres doit etre
dispenses en priority par la
Secr6taircrie d'Etat la
Jeunesse et aux Sports et
les differentes F6derations
Nstionales (Basket-Ball,
Foot-Ball, Volley-Ball).
Conseilerant que Les be -
soins nouveaux nes de la
formation permanent necey
sitent des stages de recy-
clage et de perfectionne -
moent dans ces disciplines
( Basket-Ball, Foot-Bal
Volley-Ball)
La Secretairerie d'Etat i
la Jeunesse et aux Sports
(Direction die l'Education
Physique et des Sports), etC
vue d'encadrer la jeunesse
Sportive dei la capital et
des provinces, d'educateurs
sportifs hautcment quali -
lics, invite los entraineurs
9 participer a un stage de
recyclage et de perfection -
ncment du 16 Jutilet au 4
Aout prochain, a 1 Institu-
tion St Louis de Gonzague.
Les conditions d admis-
sion a ce stage sont les sui
lyantes :
1- Etre Ti'ulaire du di-
ploie, certitieat d'entrai -
neur d'une federation natic
aile ou etrangpre.
2- FEtre ag6 de 25 ans au
moins et de 45 ons au plus
.3- Etre e-i possession
d'un certificate medical deli
vre par un medecin
4- Avoir diuige pendant
2 3 an: la .Selection regio
nale d'une ligue
Toutelois, a titre execep -
tionnel, la Secretairerie


HA


d'Etat A la Jeunesse et aux
Sports pourra accorder des
derogations alx candidate
possddant la qualt6 d athla
te international du plus
haut niveau.
Antoine TASSY
Directeur G6ncral.-
N B.- La d'ite limited des
Inscriptions est fixee au Jeu
di 12 Juillet 1079 a 2 hres
PM X
xxx x

AVIS
Le Comltd du Victory Spor
tif Club Invite touo ses mem
bres une reunion en As-
semblde Gen6raie qui se tien
dra au local de l'h6tel Le
Palace Champ de Mars le
dimanche 8 juillet 79 a 10
heures A.M.
L'ordre du Jour est le sul
vant :
1) Rapport du Secrdtalre
General;
2) Rapport de gestlon du
Tresorler;
3) Mot du President;
4) Election du Nouveau
Comite.
Pour le Secr6taire G6nOral
JacQues ACLOQUE.
President
37
X X X
ADMINISTRATION
GENERAL DES
CONTRIBUTIONS

4VIS
L'Adminlstration Generale
des Contributions ayant pro
jet6 des operations cadastra
les devant commencer le 19
Juin en course dans I'aire des
habitations Puits-Blain, Co
rail-Frere, Boni, Bois de 1'E
tat, Caradeux, Section Ru-
rale de Saint-Martin, Com-
mune de Port-au-Prince, de
made aux propridtaires de
terrains situos dans ces re
gions de communiquer a la
Division du Contentieux
tous tires et pieces pou-
vant 6tablir 1-urs droits.
Odonel FENESTOR, Av.
Directeur Gendral
x x x x

AVIS
L'Administration Genera-
le des Contributions s'em-
presse d'mnfcrmer le Public
en general et, en particu-
lier, les proprietaires des
maisons d'habitation, com-
mcrgants, Industriels, Pro-
fts," oinncis et tous ceux qui
sont assujettis A la Pa'ente
que le recensement general
des Immeuc.ies et des Eta-
b'issements Commerciaux,
Indu-tricls et Profession-
ne's de la Capitale a d6bu-
16 le lundi 25 Juin 1979.
A cct effet. des Brigades
d'Inspecteurs Cces Contribu-
tions, munis de leur insi-
pne et de leur carte d'Iden-
tite Administrative ainsi
que de fiches d'Inrpection
doment signise du Direc-
tir Gdns ral, sont dcilgues
eii vuie d'entireprendre ce
travail en collaboration a-
vec les Reprcsen'ants de
l'Administration Communale
de Port-au-Prince.
En consequence, il est de
made aux linteresses de fa
ciliter la tachc de ces Ins-
pecteurs et de !cur fournir
tous les renseignement's ne
cecsaires don't ils auront be
soin.
De plus, les proprietaires
d'immeub!es t,,t informed
que le Bureau des Affaires
Communales se tVent entie-
rement 9 leur disposition
pour en'endre leurs dolean-
ces et trancher tout diffe-
rend qui, le cas echeant,
pourrait surgir entire eux et
1-q Insoeeteurs
Port-au-Prince, le 25 Juin
1979.
Odorei FENESTOR, Av
Derec in, Gendral.


AVIS
L'Administration Genera-
le des Contributions se fait
le devoir de mettre en gar-
de les notaires et les arpen
teurs; tant de Duvalier Vili
le que de la Croix des Bou-
quets; centre toute transac
tion de quelque nature que
ce soit relative aux SIX
CENT CINQUANTE SIX
CARREAUX de terre (656
ex) don't les heritiers Ber-
nard ont 6te reconnus pro-
prietaires en vertu d'un di
cret en date dflu 28 Novem-
bre 1968.
Tant que le partage
prescrit n'a pas eti effec-
tue; les parties restant et
demeurant dans 1'indivi-
sion; les acquereurs even-
tuels ne pourraient preten-
dre qu'aux droits et preten
tions de leurs vendeurs.
Port-au-Prince; le 12
Juin 1979
Odonel FENESTOR; Av.
Directeur General
x x x x

AVIS
Les lives de Ia classes de


I


PAGE 6


sont avis6s que le Dr. Beau
lkeu d6butera ses course le
lundi 9 Jullet. De plus; on
nous prie de leur annoncer
d'une part que la Biologic
rentre difinitivement dans
le programme cette annie;
d'autre part que les exa-
mens se derouleront'r sul-
vant le system sAmerican
Matching (Multiple Choi-
ce). Le Dr Beaulieu qui en-
trainera certes les futures
disciples d'Esculape en ce
sens; leur command d'ob-
server 1'horaire suivant :
Lundi 8h llh Zoologie -
Chlmie
Mardi 8h llh Physique -
Biologie
Mercredi 8h 10h Physiolo
gie Botanique
Jeudi 8h 11 Physiologie -
Chimie
Vendredi 8h llh Zoologie
- Physique
Tel: 6-2492
Henry Victor Beaulieu
Docteur en M decline.
z z z


P~P~-/~JZZJ"~/~C~SZP/~'~GSCb/b~PdT/P~;r/


S~1-~t~


de bien vouloir noter que le
nomm6 LOUIS EDOUARD,
charge du Service des ven
tres, jusqu'au mols. de F6-
vrler 1979, ne fault plus par
tie du personnel de l'Entre
prise.
En consequence, le sus
nommd n'est pas autorise h
prisetiter lou vendre, au
nom de 1'Etablissement, les
appareils de Haute-FidelitM
Pioneer, les ventilateurs
KDK, les megaphones et
speakers TOA et les'Pianos
KAWAI don't la Continental
Trading assure la represen-
tation exclusive en Haiti.
De plus, les int6ress6s
sont avises que le 'mme
Louis EDOUARD n'a jamais
ete autoris6 et nest pas au
torise a signer des reguis ou
autres pieces comptables au
norm de la Continental Tra
ding.
Port-au-Prince, le 4 Juil-
let 1979.
x x x X


E


Avis de formation Haiti
de la Societe
Anonyme Avis de
.FOREIGN Prequalification
ACCENTS S.A.) et d'appel d'OEfres
Conformement h 1'article INTERNATIONAL No 4
2 du d6cret du 28 aofit 1960
sur les Sociftes anonymes, ORGANISME ,E
il est porter a la connaissan DEVELOPPEMLNT DE
ce du public qu'il a u te d6- LA VALLEE DF
pos6 le 17 Mai 1979 au De- L'ARTIBONITE 1ODVAl
partement du Commerce et PROGRAMME CDVA BID
de l'Industrie, et le 29 juin
1979 en l'etude de Me. Mo- Ii e-t port s la connals-
nique Brisson, Notaire a sance des Compagnies di
Port-au-Prince, une copie
des status de la Societe A- Constructions specialisees
nonyme en formation de- en la matiere, dun pays
nommee S.A.s, au capital social de que Interainmicaine de Dc-
Vingt Mille Dollars ($ 20. veloppement, que l'ODVA,
000.-) divise en Deux Cents dans IL cadnr de son Pro-
actions de Cent dollars cha gramme conjo'nt avec la
cune. BID pour la Rehabilitation
des Reseaux d Irrigation et
La totality du Capital se- le Developpenient Agricole
ra souscrite par les fonda- de la Vallee de l'Artibonite,
teurs et le quart au moins finance pirtiliement par
sera verse. Cette soci6te est le Poet No. s73 SF-HA,
fondee par MM. Andrew doit reaii.er des crnstruc-
Thornton, Edouard Mango- tions varit s 'Bureaux, Re-
nes et James W. Broadshaw sidences et Aences d Ex-
ayant pour mandataire Jean tecnsin Avicote) totalisant
Fredderic Sales, aura pour tnson totasant
objet principal la fabrica- approxinimaiviment It edifi
tion pour l'exportation de ccs et 6.100 m2
meubles ten bois metal rotin
osie-, etc ). d'articles divers LO fI. me. interessees
en bois (jouets, articles me pteuvent ob enir les dociu-
nagers. etc.). de bijoux (en mental de bat.e, cointeni-nt
ecail, en cornet) de textiles 'e,, e conditions Ce prequalifi
tissues et coisust de hj'i- c tLioin ft C I s 5 :p'ciication s
ques. de irniers, a uartr tecl(n!qu,'s p o u r le
dp matieres locales et impor Priog,;.mme d,' C,.nstuic-
tees. ''ot";. auI t lI. d1 C-,rt Dol
tlars 1$ 100.00, pir exemn-
Port-au-Prince, le 30 Juinla $ 100.00 pr exe
1979 p aire. iu i .c,,e ce etr!l de
J(an-Frdericr 3ALES IODVA "t Pot S.nl"de H-:l
Avocat li'. tous le.; jitlrs ouvrables
dt' 8 h'I l'es a ,n. at li in
x x A x pm h part!r du 6 Ault 1979
au 20 sete ill-e 1979.
CO ,ME IL FAUT
A vis C -. ,m :s: ,' ,. '-
V I' i I s ic i d u. i ('ii
La Dire etion rde l:i C(O veloppt ,s seprp.i e.; d tlll ,
PAGNIE I)E:; TABACS COM idtIlltiletis, i. i.rllemielre ctii
ME IL FAUT porlt i Ia la con ti liI" I's I renli.igni mi' i.ene,
ni ;s iallts'ie dui Public en ci i'Xie p!u(lr la preqt-ciu:i:ii
neral. el dcs Comnim'rc:i s Ittn. i, t ai secotndel l'offr(l
ell pa ticuli(r. lu' elle vient, l ipro)pr ll( lit tll e Il:, d -
effectivem uclt dei lancer sit- Vront i a 'conpi'! Itr liir *)
le march la ciia ette ,VI- fre d'liie gar-.it e Oen fav'tour
CEROY KINGS,. la marque le I'ODVA c',Onstiu6i ;',r
de grande classes internatin des depots e speciess ou
nale. qu'elle fabrioue s.ous det 1, Icrs in ques,' i,
licence., men converlil-ley oil o "'.ra.

En completant ainsi I -',m -
ventail de ses products ma tant represenl.,ra 10 pour
nufactures, la COMPAGNIE cent de la vallur total du
DES TABACS COMME IL devis presente,i, inmme p,e-
FAUT se felicite de mett"e rant-e que Irs lermes et
a la disposition des consom conditions offt-tes seront
mateurs une cigarette hanl- accomp'is.
tement apprecide dans le
monde Dour sa quality ex- Its einveiopp,'s scellet;c
ceptionnelle et son arome conteiant les documents do
exquis. prequalificati, n et les of-
fes devront ,'" lIrtaenti.'s
Fumenrs fumez la ROY KINGS), fumez roya- e retaire u Comite d'Appel
element pour sle prix mod- d'Offres a son Bureau au
gue de Gdes. 3.00 le paquet s:ege central d. lODVA A-
de 20 cigarettes. Point Sond6, tous les jours
Port-au-Prince, le 2 Juil- ouvrales jusqu'au '20 sep-
let 1979. tembre 1979, d-i.e a laque'le
107 In Comite procedera l('ou
x x x x verture des plis en seance
publique des 2 hieures p.m.
Avis important
DE LA Pont Siode, iHaiti), le 2
CONTINENTAL TRADING Juliet 1979.

Les amis et clients de la Rene DFPTIN. Ag-.
Continental Trading (Em- Direc'eur General de
manuel Ambroise) sont prids I'ODVA




I Attention Attention !

COMMERCANTS, INDUSTRIES ET PARTICULIERS,
PLACE TOUTES VOS COMMANDER URGENTES DE
N'IMPORTE QUEL ARTICLE PISPONIBLE. AUX
SETATS-UNIS D'AMERIQUE, A Ll4iRESSE SUIVAN-
TE :

Les services
Commerciaux et industries
il, Rue du Peuple, Port-au-Prince Phone : 2-1720
LIVRAISON RAPIDE ET A DOMICILE EN 48 OU 72
SHEURES -
'^ R"YPff*F???????Sas.mn





MERCREDI 4 JUILLET 1979


DYLAX



Histori


Laxatif au chocolate Vainquear de la constipation


que des rencontres Presidentielles Haitiano Dominicaine


t eilw di it l10re plgoe)

Il tr iili A .ijentell. '. W oll',
uiiil (rAll llilne, J H VI
tl vIc nilSll] ( ,rN Elt ,s-
Illi'., {1 A m le iqhllie. d'Ess)lig|nt'
d; d ltial,

UNIE VOUTEI

1) OHI1FLAMMES).

Dimanche 20 Mars. *C'cst
line voute d'oriflamtfies i. I
ni0el, conlle le chroulqueilr,
'n o'0 men'a'int soll reject.
P'uls. 11 poursuit d'une prose
lyrique "t qulelles Icls .ori-
Ilaimmius) surmnontent des
colonn es de bambous, en-
gulrlandees de flpurs et dra
p.es de ftiviles de rocotiers.
Pres du quai s'eleve un
land arc die iriolmphe por
tant f l'a.'Lvanl vva' le Pro
sident Hotureatix. v\'ive le
PI'rsdenrt Sam,. Pt 1 lnrrie
ir les deiux ni'ions s1 ours...

*'I. li1e tl(s plus ;S spal ll-
SiS'. des nlils jlOes et des
lilleux silll(.s ideos mal:sOls
lde Jarimil(' ;ia Ite amenag6e


pour servir d'h6tel an Prit
sident l-,ouroaux. La m ia'son
11 silub come loute la vil-
Il, ulne v rlliable tra'nsfl'or-
mint.;on. La vanult ,jacmi11en
in' 1ill t flat te (... ) I A toll
tes les malsons, des drn-
peaux dominlicains et hai-
lions s'ent.recoupalent, flot-
ann: ensemble come deux
Ames-socurs. La sollicitude
(Idu Gouve'rneimcnt avait aide
la ville (...I) realiser ces
preparratif'. ces enjollvie-
ments ct, l'embellissement
de tous les quarters de la
me6ropole du Sud-Est.

AU DEBARCADERE


"A 8 h. a.m., la flottlle
domnnicaine apparait a l'ho
rizon et matsrialiso bient6t
sos trois navires >,Ill.

,Le Gen6ral Darius Hyn-
polite et l'Etat Major de
1'Armee miroitent sous un
solcil clair: les troupes,
quand a elles. brillent de
tout le lustre de leur ,qui-
pemcnt des beaux jours ,.


MESSIEURS


AIMEZ VOTRE FEMME !

' PROTEGEZ LA FATES LA

PLANIFICATION FAMILIATE E





SPbRT-AU-PRINCE / SAN JUAN

aller retour


$ 65.00 plus taxes.

Southerland Tours


vous renseignera sur ce tariff

et vous fouTnira aussi ves

cheques de voyages

AMERICAN EXPRESS









30 AVFNITE MAITE JEANNE TELEPHONE: 2-1100
L'AGENCE QUI NE PERD JAMATS DE VUE L'IN-
I E*I TI'T DE SEE CLIENTS I

N..


I


A 90 h.30 a.m., un cannot
, olrei avoc le Ministre des
Relations Ext6rieures, le Mal
re de Jacmel. l, 'lnerprete
du port, M. Henrinaez ( G)
et le Chef d'Etat-Major du
Prtsldent, le G6n6ral Laro-
ches.
LOes deux flottilles, do-
m'nicaine et hatlerine, de
trois navires. Picrrote, le <,Dessalines>s et
,, ont pris leur
physionom;e des g-ands
jours : les mats sent pavoi-
sis d'oriflammes, qui flot-
tent gaiement avec Fair d'a
voir conscience de lur r lpo.
Les petitrs embareations de
cabotage se groupent pour
faire nombre et viennent
prendre part a la fites>.

J,'ATR-TVEE DU
PRESIDENT HEUREAUX
, Sam. en costume civil, pa-
rail et prend place sous une
tente (...) expressement
dressee pour la circonstan-
cc'.
sLL's ,anots se dirigent
des navires vers le quai et
semblent se bercer puls dou
cement a la vertigineuse
harmome, que component
les grondements des canons,
les retentissements des fan
fares, les ineerminables son
series de clairons et roule
ments de tambours, et, do-
minant tout cela. 1'iclatant
hourra pousse vers le ciel
par tout lequipage de la
flottille haitienne : chaque
navire a son tour).

President Heureaux saute
de sa Yole blanche, met
pied sur 1'echelle. Et alors
l'immense acclamation du
people hai:ien, en tout ce
que Jacmel compete d'hom-
mcs. sale 1hote attend !
Le President de la Republi-
que tend la main a son col
league : l'un a l'autre confi6
par le Ministre des Rela-
t'ons Exterieures, St. Vic-
tor,.
,Une double accolade sa-
lue 'accueil cordial el,
comme un roulement de
tonnerre. des milliers de
voix,'meln]ees ensemble, unies
au souffle d'un m.me senh
timent acclament I'inion
drs delux nations-soeurs0E.
PAROLES DE BTENVENTUE
Le silence enfin s'atablit
snour que les deux Am's
6chanTent Ieurs paroles de
b envrene et tie remoreio-

n' l e a c I l v l 'u r e r 1a e" 'a
fo ]is r'V. clo1P %S
V,111' co-l-t-e 01) suiVs dte

tin' confondull s I(...) Toutl
C, n1tli e' I ,,,,0 l e ,b,'
porter 11in hommle est occul
o (terr;, 's q elt, t)i 'i1 'lr
t s e't fl, retps, In11s les
til e lo 'es leIs vnlries re
,or'elptl t'iln monde v'bran',


de jole, battanb fdes mains,
criant bravo, lanqant des
vivals fous (...)

VISITS CONTINUELLES

Le chronlqueur n'a pas
parl malheureusement dau
Ihime des enltrevues entire
les deux Chefs d'Etat, ni
des lieux de riunlon, nl des
personnalites qui y ont en-
toure les deux premiers Ma
g'strats des Nations Domi-
nicg'ne et Haitienne.
Henri C. Chanvet s'est bor
n1 1 signaler, svec beaucoup
de sobridtd, les multiples
receptions et banquets, v:sites continuelles de l'un
A 1'autre (...), les discourse
prci'dentlels, don't celui
< Heureaux ofi'il 6voque le
souvenir du grave incendie
qui devasta Jacmel (...) 15)
'Ils ut Leu ensemble oe
nombreux ttete a tte et se
sont rememoris leurs sou-
venirs ...) commons.

LE DEPART

Le chroniqueur du teur> enregistre le vendredi 25 Mars, du Pr6
sictent Heureaux (...) En
route, a pied, vers l'embar
cadere, des deux Presidents
sont accompagnes de Mgr.
Tonti (6) Archevoque, Ad-
m:nistrateur de l'Archidioce
se de Port-au-Prince, et D6
league Apos'olique en Haiti
el, en Republique Domini-
caine (...)

L'AUDIENCE DU 17 AVRIL

Dans son 'edition du mer
credit 20 Avril, < teur>e a rendu compete de
Audience prisidentielle pu
blique du dimanche 17 A-
vril. Le President Tiresias
SEmon Sam. s'adressant aux
fonctionnaires. officers et
autres citoyens rcunis, leur
a declare : clamations qu'a soulevees
la visite a Jacmel de Son
Ex. le President de la Repu
blique Dominicaine est arri
ve ijuisqu'ai vous. Et assure-
ment. vous avez dfi y repon
dre par vos propres accla-
maliions. Nous avons ite
fiers d'avo'r donned la satis
fac on diue a un si Insigne
Vis:teur (...

DONS A L'EGLISE
DES RTS. PHILIPPE
ET JACQUES
I.- Billctin Ri li. oux d'A
v" 1.9". infomait que ',t
Jacm-l, Ie 21 Ma s. Mar. Ten
Sa r,1ncont"eI los Pr6sidents
T'i-'s''as S imen Sam et Ulyvs
so Hfioaraux i...) Eans donl
iP'" l'iniformationns sur le
To Dleiline, autr1 s ceremo-
niies religisos.
L on so a', cpendant, que,
du-ant san sdjour a Jae-
mel, It Prs'delnt Heureaux


Cayes, de Jacmel, de Port-
au-Prince comme les family
les domln!calnes Henrl-
quez Carvajal, Henriquez -
Ureqsa, Henrlquez, .Garcia,
Henrlquez Vasquea% et au
tres Henriquez descendent
de ..la mme souclse juive
domingolse : Jeuda Ruben
Henriquez Leon.

(5) La ville de Jacmel
avait ete detrulte par un
terrible incendle les samedi
19 et dimanche 20 septem-
bre 1896. L'eglise, le presby
there, les ecoles des soeemus,
eds ireres, les edifices pu- .
blics, don't 1'hOtel de ville,
la plupart des magasins,
des masons d'habitation
avaient disparu dans les


naissance Rome le 20 t)
comb:e 1844. II :,.vaii ete
consacr6 Evit'ue de Samris
le 28 Juillet 18 ,?. Eli .i ar-
r!v6 i Port-an-- nec le l'-",
Nov. 1892 corrim DIfegue
Apostoliaue et En,,o,. Fr-
t'aordina're dii l'q l 'c'i
p-&s des R6publiqu.s d'Hai
ti, de Santo Domingo et ouu
VWndzu61a avec siege en no
tre Capitale.

Mgr. Tonti avait present
ses Lettres de crdance au
President Hypoolite le lin.a,
7 Nov-mbre 181". '. F,--F
vrier 1893, sur la C-mande
du Gouverner-e-, Ki tipn.,
Mgr. Tonti avait 6te lev6
A la dignity archispiscopal'i


come Archeveque de Sar-
des et nomftid adminlstra-
teur apostolique, sede vacan
tp, ,de l'A"chldiocese de P-
cRu- et du doicese des Go
naive Pt'conis6 ArchevO-
qut- le ler. Octobre' 1894,
mort Cardinal il y a pros
de 60 ans.

(7) Ce filleul et petit. ne
veu du President Heureaux
de la premiere g6ncration
des Madsen, nes en Hai-
ti ne v i vr a pas sur
sa terre natale. I1.deviendra
avocat du barreau de Copen
hague, batonnir de i'Ordre
dos, Avocats de la Capitale
d,.noise.

G. J.


devalt presenter sur les
fonts baptismaux le fils de
sa nice Belinda. une dame
noire d'une tres belle pres
tance, .et de. son. epouxi, le
commerqant danols, C. F.
Madsen (7).
L'odition de Septembre
1898 de ce gleux annonqait que riches cadeaux avalent Wt6
envoys par le Prdsident de
la Republique Dominicairne,
Heureaux, A' 1'Eglise de Jaz
mel. A!nends par ie navire
de- gperre. E1 Presidente,
ces cadeaux comprennent
une chape, un calice, un
voile humeral, un chasuble
deux dalmatiques et trois au
bes (g.)

Tous les ornements litur-
giques et vases sacr6s de
l'Egl'se avaient aussi dispa-
ru dans lincendie de 'an-
nee prectdente.
Gerard JOLIBOIS
x x x X

PROCHAIN ARTICLE
-X-

LES CONSEQUENCES
DE L'ENTREVUE
DE JACMEL


NOTES -

(11 A mon avis, la rela-
tion non signee d'Henri
Chauvet a paru si tardive-
ment parce qu'elle a du cer
tainement etre soumise aux
differcnts Ministres, au Pr6
sident de lMa Rpublique et
a d'autres autorites. Le re-
cit comporte visiblement de
longues coupures et est mal
heureusement muet sur les
principaux points du sejour
des deux Chefs d'Etat a
Jacmel.

(2) Ce vice-Consul domi-
nicaqn a laiss a AJacmel des
descendants 1igitimes' jui
ont oris la nationality hai-
tienne.
Une autre fam'lle Perez
d'Haiti est d'origine cubaine.

(3) Dans son de H;s'nria Patria> p. 268,
Bernardo Pichardo note
(t-aducton de l'espagnol
par le soussigne) : rine de guerre national
comu'ait ditu a cette 6po-
que tro's crolseurs (nors ido
vrions traidi"e par av's5s
on canonnv'es), construi s
en Am lptrroe. ou1i rent
bnntisD s des norns <,'Pre-
e'dlen,'e Tndrepepn ie.'-i .
et nier 6 a.1 le meill-i"' oe s'r
I,' n er r r,' rn '(fe', '
If GC lnprno l -epn, rini'-
salt iss frbeuenis voyatese'.
14) Ios famrnles ha 'ten-
nes Henriautfz dae ,naeml,
d'Ansun. de Port-d-'-Paix. rio
Port-au-Prince,. ,Lon, des


DES LA PRE MIERE CIGA RETTE, DE(




L UTILITYE, DU FUME-CIGARETTES FRIED
POINTS DE VENTE DES FUME- C.


Port-aa-Prince

QUALITEX
BAZAR LA POSTE
A ET G SUI ER MARKET
ORIENTAL MARKET
PATUICK COLOR LAB
CFINRE
PH1T OGRAPHIQUE
HAITI COLOR LAB
ELECTRICITY SERVICE.
LE STOP
FLEURYIVIPEX
PHAR IACIF. MODERNE
P'!ARMACIE
DE PORT-AU-PRINCE
FOOD STORE
CARATBT S MARKET
EXPRESS SUPER MARKET
CARIDAD MARKET
7ENITH H MfIRKET
0 AwARKET
COLES MARKET
SOUND OF MUSIC
BOITV A MUSIQUE
ROSENTHAL
TRADE CENTER
VTLE DES PETRRUQUES
"rfi BOUTIQUE
DANIKAT -


DAlmas

LALI E MARKET
COLES MARKET
AUDIOTE-IH
SOUND STUDIO


Petion Ville
COLES MARKET
QUALITEX
ALIMENTATION GENERAL
(DEAL MARKET
LE CALUMET
MARKET SAINT PIERRE
SANI QUEEN


Thomassin

LABOULE MARKET

Moute de CarrSefou
CENTRE DACHATS
DE MARTISSANT
AREYTOS
LALUE MARKET


La preuve aloquente de son success, c'est que des milliers d'haltiens l'utilisi


O UVREZ



IND HOLDER


CIGARETTES FRIEND HOLDER



Saint Marc

LORMEUS DENEUS
IOSSNTHAL TRADE Cayes
CENTER
CLAUSEL SICARD

Gonaives
FLAMINGO DE W ZUREIK
PH/VRMACIE DU SACRE- BXAZR SOLEIL LEVANT
COEUR ANTOINE JEAN


Cap Haitien Petit Geoav

PHARMACIE DU CENTRE SUPERMARKET DE PETIT
MME JACQUES BERNADIN GOAVE
MARKET LA PARISIENNE
LA PIRINCSSE
IBO SHOP
MINI PRIX


FRIEND HOLDER



DISTRIBUE PAR ROSENTHAL

TRADE CENTER TEL. 2-0419


ent et en sont satisfaits.-


PW ---------- ----- 'oa' t


- - - -- - -





~


I'-'~''''T''~'"''~''''''"''''"~'"~'~"~


.-vbE~~r~/~CP~/SC/~~


c//////~srl(~rrc~Z~cp~/~r/,~=rZ-r~r~;c~p


PAOE 7


flames. Les plus beaux .
quarters aveaiet te: r6-
duits en cendres, en dcom -
bres. Nietaient rests in- D 2 D assS- e A Port-au-Prince
tacts que les faubourgs dits ACR JZ
du Portail iogane, de Bai-ACRUZ
net et de Marigot, parce que
s'ilevant a l'entrie des rou
tes conduisant rpsnective- AslOlOgUS VOyat -
nent au Nord, aL IOuest et
a lEst aux trois villes men Para Psychologue
tionnies. La ville a et0 re- n
construite en fpr dis la isn HOTEL LE PALACE
de lannet 1806. Tel 2.3344 (sur randez-vous)

(6) Mgr. Tonti avait pris


r3


'Too.









PAE 8 -- MERCREDI 4 JUILLET 1979


CINE THEATRE TRIOMPHE PRESENT

I Midi 2 heures 4 heures (en permanence, 4 heures 0o et 8 heures 1to

CE SOIR

SALLE I $ 1.50 et 2.00 SALLE II $ 1.50 et 2.00 SALLE III $ 2.00 SALE IV $ 1.50
FLIC OU VOYOU GLORIA MIDNIGHT EXPRESS MORTS SUSPECTS



La decomposition Echos et Informations


LE NOUVELLTSTL .. 7 .
QUOTIDIEN FONDE EN 1896 social du N

PROPRIETAIRES : PIERRE CIIAUVEI MANAGUA lAFP)
Les premiers signes de
ET MAX CIIAUVET dcompositions soclale sur
gissent a Managua aprfs
DIRECTEUR : LUCIEN MONTAS un mois de i)aralysie pres-
que total d ltoutes les ac
ADMINISTRATEUR e. MAX CHAUVET tivitds commercials et in-
ADMINISTRATEU : Mme. MAX CHAUVT dustrielles
....... -- -^-- .f.,- J'_ _. ^' .t.' W ^.


N. /- TRANSCONEX, ITNC











Depus dela plusieus annees dla TRANSCONE X
offre un service rapide economique el complete en
container scelle de MIAMI a PORT AU PRINCE
Mavntenant nous offrons dussl un service par terre
des etatsles plus important des U S.A a HAITI
Vos documents sont aussi prepares par nous el nous
fasons ausss la consolidatior
Pou de plus amples nformations contacle,

MEMBRE CHAMBRE DE COMMERCE O'HAITII
STRANSCONEX CONTAINER SERVICE. S.A.
123 Rue Ou Centre o E age Ralph PerrV
o c PORT AUPRINCE HAl PI NC



roles/auneles, apulteus m olu hetldUone es.A averH s
!
rVur oouL llU t duenle ciecpro-acoUSique e
o ycol s iu.t. unsueacont es
Pour Lout appatedl de haue Idelite
\oyct Aux Ondes bonures
Pour tout materel clectroniue
SVoycz Aux Ondes Sonores
Pour tout materiel electrique courant
Voyez Aux Ondes Sonores
Pour tout en matiere de Teltvision
S e l'antenne au rcecpteur
Voyez Aux Ondes Sonores
Pour enrichir votre culture musical,
votre discotheque et assurer
I'entretlen de vos d.sques
Voyez Aux Ondes Sonores
Pour choisir votre guitar classique on electrique
Voyez Aux Ondes Sonores
Vi Volonistes Altistes, Violoncellites
pour vos cordes professionnelles
Voyez Aux Ondes Sonores
Pour vos radios et cassettes pour voiture
Vovez Aux Ondes Sonores
Pour ----- nregistrements : tape ou ruban magnetique
casc'tes ear-ir;dies sont nceessa'res
Yovez Aux Ondes Sonores
Vno;s aves hb ,:- e cables
6 1lectroniques on elp'frinues i
Voyez Auv Ondes Ronores


Aux Ondes Son ores

Tout... dans tous les domaines
41 Rue Macajoux T616phone No. 2-3824
Au Service du message sonore


PEST C


Tout parait indiquer que
le pays ne pourra se rele-
ver des consequences de la
guerre civil et dt la gr6-
ve gdnerale declenchee le
4 juin dernier par le Front
Sandiniste de Liberation
National
Les pillages ayant ruine
le commerce et 1 industrie;



Ecole
Antenor Firmin
DE LA 13eme. A LA 7eme.
10 ANS D'EXPERIENCES
DANS L'ENSEIGNEMENT
UN VETERAN
HAITIEN
Le personnel, de cette Eco
le, engage dans la lutte
pour le developpement eco
nomique du pays, constate
11'un grand nombre d'en-
fants ne vont a l'ecole qu'en
I ., souvent percent
l'annue scolaire pace que
leurs parents ne peuvent re
p cnure aux rlgoureuses con
editions d'admission.

Change votre fusil d'e-
paule. Tentez une experien
ce celte annee : exposez-
nous, chers Parents amis,
vos problems et nous t5a-
cherons de les resoulire.
Pour ce qui nous concern,
avec un Minimum Economi
que, vos enfants seront en
classes des Octobre.

Deux avantages vous sont
offers :

a) Reduction des scolari-
tcs;
bi L'levoe peut-ecre ad-
int' a suive les colors sans
uniformn jusqu'en janv!or.
iL'uinformne dro la masse du
dl;mauch est. oblip, aloire).
Par ailleurs un could's du
snir pour aduIltes a fonction
116e ct fonlctionlnra des octo
hrr' prochain dtIe 5 h,30
7 h.30 p.m. Inscriptions a
partir du mois d'aoit de 8
heures a1 12 heures am. et
de 4 heures ai 6 heures p.m.

Joseph R. BLAISE
Instit uleour et Educateur
de Carricre.
Ecole Antinor FIRMIN
Avenue Muller No '7
37



Elections
Boliviennes
WASHINGTON (AFP)
Le porte-parole du De-
partement d'Etat americain
a qualifi6 mardi les elec-
tion generals organis6es
en Bolivie par le gouverne-
ment et les forces armies;
de measuree important verse,
le retour a la democraties
dans ce pays.

M. Tom Reston a aioutd
q ie le gouverineIcent am-
ricain attendait pour :-e
prononcer officiellciment
les r6sultats defin'tifs du
scrutln. II a rappel6 que ie
president de la Republique
bolivienne devait etre flu
par le congress.


D&ratisation




Extermination




Fumigation


Tel 6-0432


6icaragua

on ne peut dire si la greve
continue ou non Tous les
magasins sont forms et la
population n a plus d ar-
gent pour acheter les den
rfes las plus essentlelles
Les petites dpiceries sont
rapidement prises d assault
et ne peuvent pas ntre ap-
provisionnfes en marchar-
dises

L essence dtant a nouveau
tries rare; de longues files
de voitures attendent de-
vant les trois sculas sta-
tions services ouvertes a
Managua

A Leon; de.ixieme ville
du pays; et dans la region;
des communaue6s ont 6et
creees par les sandinistes
Les gusrilleros ont com-
mence a semer du riz et
des haricots Les personnel
qui travaillnt dans les
communautes ont droit a
des rations lde nourriture
abondantes Ceux qui ne
travaillent pas reqoivent
unt livre de riz et de hari
cots par jour pour dix per
sconnes; a rapport un vo-
yageur
L eau est tries rare et
chaque personnel n a droit
qu a un verre par jour Les
milliers d habitants de
Leon ne se sont pas laves
depuis des somaines Des
maladies commencent a
faire leur apparition
L argent n a plus course
et tous les paiaments sont
effectues avec des bons e-
mis par le Frint Sandinis
te de Liberation Nationale
Pour sortir d' la ville;
les sandinistes delivrent
des laissez-pass. r person-
nels valabl1s 24 heures
Passe ce delai; la renlree
a Leon nest plus autori-
,see


LE MONDE EN
BREF
LE 4 JUILLET (AFP)
BONN -- Les Ldeputes oust
allemands rnt adopted mar
di: par 255 voix centre 222;
le principle ie 1 imprescrip
ltb!l t6 des homicides vo-
lontaires; qu il s agisse de
forfaits commlis en applica
lion de 1 ideologic nazie
ou d assassinats de droit
common


BANGKOK La Thailan
de a decide mnardi de .er-
mer s's portes aux refu-
gies indochinois Par ail-
leurs lc Vietnam a annon
ce quoil souhaitait partici-
ler a la conference de Ge
cv sur les ifugids; sou
litait que les Etats Unis
mettent en doute

x x x x

MANAGUA Les deux
chambr2s du parlement ni
caraguayen ont et6 appe-
lees mardi a se re-unir en
Congress mercredi martin
L une d's prerogatives d-u
Congres est de pouvoir nom
mer un succes&iur au chef
de 1 Etat D autre part la
ville de Rivas; a 100 km
au Sud de la capital; se-
rait tombee aux mains des
sandinist2s selon la radio
du front

X X x X

MADRID M Gabriel Cis
nerves; d6pute madrilune
de 1 Union du Centre D6
mocratique > (UCD); le
Parti gouvernemental; a
ete gritvement bless dans
un attentat mardi soir b
Madrid Cette aggression;
non encore r2vendiquoe;
pourrait 6tre 1 oetivre du
movement saparatiste bas
que <
X X x X
WASHINGTON Le porte
parole du Df0artement dE
tat a fermement indiquo
mardi qu 11 n existait ni
llens entire les v6gociations
sur 1 autonomie de la Cis
jordanie et de la Bande de
Gaza et 1 accroissement 'an
nonce de la production p&-
troliere de 1 Arable Saoudi
te


ALEXANDRIE M Robert
Strauss; envoy special du
President Carter pux nego-
clatlons sur 1 a itor.omle pa
lestinlenne; s, qurallfle de
n neeatlveI la polltlque Is-
rael-enne d imrnplantatlnnA
en Clbjoldanie et a Gaza


ment secondaire.

xxxx
L'inauguration de la m
son Defly qui a ete comp:
cement restauree aura li
le samedi 7 juillet a 9 h. a
Cette maison qui fut
residence du G4neral Del
se trouve entire le Corps I
Pompiers et le Mus6e d'i
haitien du College St. Pier

x x xx

Une exposition se ti
actuellement au No. 21
I'Avenue Marie Jeanne
centenaire) sous les aus
ces de la Commission No
nale Haitienne de l'UI
CO.


Un slminaire destine
vulgarisation de la ,tece
logie artisanale> est ac
element en course a Quis
ya Christian School, a I
mas 75 Port-au-Prin
Elle role sur le tissage
macrame, la vannerie, le
naco. la ceramique et p
dra fin le 10 aofit proch


Voulez-vous Wtre royalement servi

Ailez directement aux

ai AGENCIES ROYALS
ieu 126 RUE MGR. GUILLOUX
la EN FACE DE L'ECOLE JEAN MARIE GUILLOUX
ply TEL : 2-0968
des PASSPORT I AN TOUS FRAIS COMPRIS 59.89
re. t PASSPORT 2 ANS TOUS FRAIS COMPRISE 69.,9
PASSPORT 5 ANS TOUS FRAIS COMPRISE 79.89
VISA DE SORTIE TOUS FRAIS COMPRIS 28 00
DUPLICATE TOUS FRAIS COMPRISE 39.51

ent UN PERSONNEL QUALIFIED EST A VOTRE DISPO-
de SITION POUR VOUS AIDER DANS VOS DEMAR-
Bi- CHES, EN VUE DE L'OBTENTION DE VISAS DE
oi- RESIDENCE AMERICAIN ET CANADIEN.
atio
NES
VACANCES DE REVE
A MEXICO ET A ACAPULCO

hno Avec

SLes Agences Royales
ce ).
, le du 8 au 19 Aout 1979
ba b
pren RECLAMEZ VOTRE PROGRAMME
lain. { AU BUREAU DES AGENCIES ROYALS

?


tj~Jq~yjJ2t&Q ..
~ C' ,Nf M


A -~~Uz <~

//; IuI~


preenregistres sur le petit ecran

(en stock d. la AUDIO CENTER


Nous ovons~a votre disposition une VIDEOTHEQUE de p/us de
/00 films 6 votre choix, Ilouer ou a vendre.


Prot6gez votre maison



contre les termites et chauve souris


Delnat 48, Buildinm Curacao Trading2


-Irrc-r+h~--r~t ----u~UC ~Y~ALI.C~"~YICTXT~3P~CCW~t~Q~V~iL7~C~//


_,_- _~crru~SaMa-~L -)O~~yp)O)~I -~ ~J~14~~mAMn


Le President Jean-Claude
Duvaller a eu, hier, un
long tete-i-tete avec le Se
cr6taire d'Etat et les tech-
niciens de la Secrftalrerie
d'Etat des MinesO et' des Res
sources Energetiques. Selon
les informations non encore
confirmees, le petrole au-
rait et6 au centre des entire
tiens.

xxx x -

Plusieurs bals populaires
ont et6 organises travers
la Capital hier soir a l'oc-
casion de l'anniversaire du
President Jean-Claude Duva
lier




Un colloque international
sur la jeunesse se tiendra,
du 16 au 22 juillet, a Nia
mey (Niger). Haiti sera re
presentee par deux journa-
listes Christophe Charles
(Nouveau Monde) et Pierre
Robert Auguste (Nouvellis-
te).




Mme Frantz Michel. diplo
mee de l'Ecole Normale Su-
pfrieure vient de bfnfficier
d'une bourse du Gouverne-
m e n t Fran c a is
Elle entrepren d r a des
ftudes en initiation a la me
thodologie de l'audio-visuel
a i'Universite de Grenoble
(Paris). Mme Frantz M:chel
est professeur a l'enseigne-




PrecisionH
Les lecteurs elt abonne;,
du Nouvellis e voudraient
bhen rflablir le litre de t'ir
tide paru dans 1' dit'on du
samedi dernier sous la si-
gnature de notre Redactter
Pierre Robert Auguste. I1
s'agit plutot d'un sonidale
que devait e're titre ,La
Jeunesse rentre en va'';in-
ces: Une Requtte de Loi-
sirs>.




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs