Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/10425
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: June 21, 1979
Copyright Date: 1979
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID10425
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text





;IMPERFECT IN ORIGINALj


A LA CHAMBRE LEGISLATIVE


Dep6t de quatre


conventions et accords


aveedes pays amis

PAR M. GERARD DORC ELY; MINISTRE DES AFFAIRS
ETRANGERES EN ASSEMBLE NATIONAL


Le Chancelier Gerard. Mr
cely a depose hier apres-
midi en Assemblee Nationa
le a la Chambre Legislative
quatre conventions et ac-
cords avec des pays amis:
ia Convention interameri-
caine relative aux droits de
'Homme; Accord de base
haitiano-dominicain; Accord
de cooperation culturelle;
technique et scientifique a-
vec la Colombie et l'Accord
de cooperation technique a
vpc la Republique Federale
d'Allemagne.


Pour cette convention qui
content des remarques per
tinentes et des dispositions
relatives aux droits et de-
voirs des citoyens; le Minis
tre a reclame le bdnefice de
l'urgence. 2o) L'Accord de
base haitiano-dominicain si
gn6e i Malpasse le 31 mai
dernier qui marque une ou
verture centre les deux pew.-
pies qui partagent la me-
me ile; et qui ne peuvent
plus vivre spares. 3o) l'Ac
cord de cooperation, cultu-
relle; technique et scientific
que avec la Colombie. 40)


Apres avoir declare over I'Accord de coopera
t2 la seance du jour en technique avec la Ril
Assemblee Nationale; le que Federale d'Allem
President de la Chamore un pays qui apporte;(
Legislative; le depute Vic- rappeler Ie Ministre;
tor lNevers Constant a rap- aide substantielle ai
pele qu'il y a longtemps pays. Cet accord; ajoi
que la Chambre n'a requ il; signed le 25 Avril 19
la visit de titulaires de la Port-au-Prince; a ete
Chahcellerie et qu'aujour- ratified par le gouverne
d'hui en saluant la present de la Republique Fed
ce du Chancelier Dorcely d'Allemagne.
au seine de I'Assemblee; il Pour chacun des ai
aurait souhait6 que ce pre ou convention depose
mier pas scellat definitive- Chancelier Dorcely
ment le dialogue qui devait demand Ie benefice d
exister entire les corps cons gence. Comme il t'avai
titues de I'Etat. A son tour sollicite le vote immi
invite a prendre la parole: ces different textes s
le Ministry Dorcely a doi- sanctionnes a une prm
ne au parlement la garan- ne seance de la Chamin
tie que le dialogue sera
maintesu entire son departed
ment et les representants
du people et passant a ,ob Le Tiram e de la
jet de sa presence devat
la Chambre; if a declare Loterie de Pligi
que le gouvernenment entend
developer la cooperation Ce ma' ,n '.i On' (
horizontale),avec les autrev I", 1- , '' '
payvs de I'hemisphere et 'ir de'iP d< :Ii L ,-v ('"
('est ainsi qusil est venu. H ydIr F.ii, In t
au iom de Il'e ecutif: d(pi)- i'r,-
ser devant la ('hambre
pour ratification des, c(.Mn- u
ventions et accords passes 'mf l 'I ,Lfe
ces dernieres annees entire i i I
la Republique d'Haiti et I ,
quelques pays amis. itI Daitn' it;ta
("est a;,si qu'il a soumis ,,v,, a p.ive cl, .,' 1 e
a la Chambre nlour sanc- par Rel.nacald
tinm quatre conve, tions et d Ar France
accords: lo) la Convention
lInter Americaine relative Voic les resultats d
aux Droits de 'Homme: "
plus ronnue sou le ,omuM GPOS LOTS VALE
de Pacte de San Jose de ACHFTE PAR LOC:
('sta Rica); sig-nee en ler 27100 0.G 100
1Q6. et a laquelle ;iotre
:- : a.ffhr" -l "T"7T "'Ns.r ;. it ipe


action
publi-
agne;'
devait
une
notre
utait-
78 a
deja
ement
lerale

cords
; le
avait
e Fur
it pas
ediat;
seront
ochai-
bre





gre


43,

A Pe



Ic c-l
u jIc

du N*
I i.A






EURS
LITE
000


c< acaaees. Maisons de-
*;;"e^ V,-.;;;a ]immman, c A c,
ir- ia Vallee de 1Ar- bo;-.;-
envro pl 'i d' .:- -
m ne apres le pas-age de
- Orde ;rop:cale q-i se ma
S mSAi r ..:e de
s'.;:' en p ueP :or01 :i ..' '
essur e pays.
Deoo -.a ce de
Gri" Morn, c.-
Dep- dp iArto .

d'.- d- !.i nD r 'mbra.- e
P..-c. p. r-'a d br rnb e" r.o






C a zone !a T ;s '- :-
:ee :n a !e Scretaire d E-
P a !Aericu!'ure. Agrano
mrr Edn'ard Berrouet qu ac-
compaenalent hier quelque?
G*arnalistes dans une tour-


nee d e'alualion circonscr:"e
a \'Valice de d ARTIBONi-
TE
Scion u es explica:ion iS d
Secre are d'E:a: i'- nrob,e-
rr.e e-s' res complique La
z'n.e fcr:ement sa.re nee
.; pas d'un ?sdeme ce
dra:nae. La mo-ndre orie
de- rivere.s en':rame :n
das-;ln La dsoit:o" d p.o-
blvme icnn: a imsta.la..: on
ce- S'a::on de pompag,'

En aront du barrage de
`-.- '' 'r,'" ; dabe' md'
annees 50. environ '700 ha-
de terre culiuves ern ma.
sont mondes. Ils son: ie"-
. -e- r ,i r;v(e gauche en
're Savanne a Roihe -" I L
bad'v 300 has EE-, avN. a ,,s
zones affectees en'rent dans
imn nermetre enelobant Ju-
mr.le Coupnon Bellanger
Castera-Marquez. Sejour-La
mour Dronet Ce perimerre
represent 1000 has cultives


NICARAGUA :



Apres l'assassinat


d'un journalist


SAFP
In'ervenu monus de vingt
quntre I-rtures ,vant la reu
union cide 1 org;I:isat:on de.s
Etats Amriitrcal:.s ,OEA, qui
dim: stiatuer ce Jeudi ai Was
h ngton sur le conflit au
Nicarag 1 a. 1 aassinat par
la Garde Nationale dun
Journaliste americain ct de
son interprcte va aggraver
la situation dcjA tres diffi
cile du President Somoza.
Fait rare dais un cas de
ce genre. le ?i'-sldent Jim
my Carter a faith une decla
ration publ ique Mercredi
soir pour qualifier d' acte de
abarbarie condarmn par tous
les gens civilises- le meur-
tre de William Stewart.
journalist de la chaine de
Television americalne cABCa
abat- i Managua par un
membre de la garde Natio
nale.
Le Secretaire d Etat Cy-
rus Vance a exige du gouver
nement du general Somoza
un rapport complete sur ce
tragique incident.
Lassassinat de William
Stewart a ete tilme en direct


par les co-equipiers du Jour
naliste qui sa trouvaient a
lors a une centaine de me-
tres de lui Le film, diffuse
sur toutes le- chains de
Television anerlcaines des
Mercredi soir. montre clalrc
ment Stewart merchant vers
tin group de soldats un
barrage apres atre descendu
d une camlonnette marquee
de large Inscriptions 'TVs.
Les gardens le forcent A sia
genuolller mains en 1 air
puis i sallonger face con
tre terre. Quelques seconds
plus tard un ide soldats re
cule et dechr.rge sur lul
son arme auomnatlque a bout
portant..
Peu auparavi t, une autre
rafale avalt ete tire sur
1 lnterprete Nicaraguayen de
Stewart, le blessant mortel
element, Les auteurs de ce
double meurtre seront tra-
dulls devant une Cour Mar
tale, a affirm Ole Gtneral
Somoza au course d une con
ference de press qui a sul
vt le drame. Lc President du
Nicaragua a, pr6sent6 ses
iVoIr sutne page 7)


JEUDI 21 JUIN BIS


S' No*.'o 31.118 L
S1 me -E E









PONDE EN 1896 : LE PLUS ANCIEN QUOTIDIEN DAITI MERE DE L'ASSOCIATION INTrERAMERICAINE DE PRESSED


DIRECTEIIR -LUCIEN UONTAS
ADMINISTIIATEUR -Mmse. Max CHAUVRI


NICARAGUA :


LES EVENEMENTS AU NICARAGUA


NICARAGUA :
JOURNALIST
DEUX APPAREILS
AMERICAINS POUR
L'EVACUATION DES
JOURNALISTS

MANAGUA (AFP)
Deux KHercules C-130s de
l'Armee de 1'Air amdricaine
6taient attendus jeudi ma-
tin sur i'a6roport privt du
President Anastasio Somoza.
a Managua pour evacuer les
journahstes strangers sou-
haltant quitter le pays. a-
t-on appris mercredi a Ma-
nagua.

Cetie action du gouverne
ment americain fait suite a
1 assassinat par la Garde Na
tionale du journalist de la
chaine de television ameri-
came ABC. Bill Stewart. 27
ans. ainsi que de son inter
prele nicaraguayen Juan Es
Iinioza
L6quipe de 4ABC' en re
portage au Nicaragua a de
- cide de quitter le pavs. et
iun avion atfre-e par la plus
:-ande cha'ne de television
Ime 'ra'ini do"t se reandre
a i Panaia pour rapatriel Ile
crp" d<- Bill S'lewart
QLIu lqiut- a iti's 1lo' nilalls
',-S ()I eg.li'!emn j decide dti
( Ui 'i1i 1i Nic ti'aigua el u1ne

'1 m 1 iin Irlc allies ," ('BS> l I
i NB l i il l :1


(1 -

Nt"AARAG UA
MORT JOURNALISTS
DECLARATION CARTER

WASHINGTON (AFPI
Le Pres ,dnt Jimmy Car-
ter a quaiif!i rnueriedj soirn
o dacte de barbaric condam
,ihtis' oa .E urrcS *.a 't r, 1-i
tilnoea. tE meurtri aol cfmne


tale et une enqudte comply
te sur cet incident sera me
,n6e a bien, a annonc6 mer
credit le Pr6sident Anastasio
Somoza.
* Au course d'une confdren-
ce de press te ue quelques
beures aptes la mort du
camrnamanr de la chaine de
teleisiin americaine ABC,
Ie Pres'dernt nicaraguayen a
prespnie ses plus s utes conaoleancess pour la
mortt de Bill Stewart. tiens a presenter a travers
vous mes condbolances au
p-uple ameiraican et au Prd
sident d'ABC. a-l-il dit. II
a ensuite affirm qu'll s'agis
sait d'un cas isol6 et qu'll
avait personnellement don-
'n6 1'ordre qu'un tel accident
ne se reproduise pas.

Interrog6 sur les garanties
qu'il pouvait donner a cet
regard. le President Somoza
a repondu : re en ma bonne foi. Je veux
que vous restiez au Nicara
Iua et que vous puissiez
travailler>.

11 a ensulte denmande
quii'une cope du film pris
par l'equipe d ABC sur la
nion- de Bill Stewart soit
remlise aux enqueteuiirs

Mall i1 alse dev anl lei's Iii
ti rvenl o'iis agressivtes des
ilourna list 's namerlicalns le

,voir suite page 7)


Tbldphene :2-2114 Bolts Pe 'sle : 1316
Ma ue nCentre NP 212


CHRONIQUE DE L'ACTUALITE


Le Gouvernement d'HyPpo
llte devait fire face a la
reality. Apres les moments
de stupeur causes par l'em-
poisonnement suppose d'Al
phonse Grimard. il fallait
examiner a nouveau 1'ave-
nir des relations haitiano-
dominicaines.
L'Expos6 General de la Si
tuation de 1891 constate :
iD'autre part, M. A Gri-
mard, notre Consul General
in Santo-Domingo etant de-
cede. son Secretaire a ete
charge du Consulat General
jusqu'a ce que le Gouverne
ment puisse faire un choix
heureux pour ce post im-
portant (...)
Le Gouvernement avouait
done sa perplexity.
M a c h i a v e 1 avait
d ae j a e n o n c e cet
axiome. quatre siecles plus
tot <,En pohtique, le choix
'ist rarement entire le blen
et le mnal mais entire le pire
et le noindre mal,.
ARMAND TOBY
PREMIER MIN1STRE
D'HAITI EN R.D.
Cep(ndnlt. un seinestire
fulit nlecessarii' au Gouverne-


La crise en Ouganda


KAMPALA. AFPi F
Trnoallii I'rivalites poll
tiqus. hanut.. d uno retour
au passe et perEonnalite de
1 ancient President l Mltou
Obote sont les principals
compbsantes de la cruise quil
a eclate en Ouganda.
Elle couvait depuis plu-
sieurs sv males et etait en
germe des le renversement
du regime -..11' alre dtdi
Amin avec l existence de
deux pouvoirs d un cote le
Front Nation; 1 de Libera-
tion ie 10 uginia iFNLO.
avec a sa tele le Conseil
consuil.:lI et ile conslil *-xe
cutif. de 1 aul'- le gouver
nemen: en principe nom-
me par le FNLO et response
ble devant lui.
Ce F:ont cree a. Mosni
,Tanzanie, fin Mars pour
renverser et remplacer le
President Amin est umi-me-
me un regroupement circons
tanciel de gens venus des
horizons polltques les plus
divers et souvent opposes.
En poriant L sa tale un
ancien vice-chancelier de
1 Univers.te de Makerere. il
realisait un compromise en
Ire ces difftcrr;ites tenances
et donn'lt satislaction a
I important Tribu Bagan-
da. qui avait longtemps do
mine la vie polltique du pays
avant den 6're durement e
cartee par le President Mil

Office National du
Tourisme et des
Relations
Publiques

Sous le haut patronnage
de Son Excellence 1 Ambas-
sadeur d Haiti a Paris, M.
Delinois Cr'lestln. M. et Mme
Choko grants du restau-
rant LE TOTEM. du Mussee
de 'Homme. au Palals de
Challlot, ont inaugurd le
mardi 29 Mali Paris, une
exposition de perlntures hal-
dlennes.
L'Offlee du Tour:sme
d'Haltl. 0ont le Dlihectieur
cst M. Henri Bernradin y
fut associl. Plus de six cents
Invites ont dfild entire 18
et 22 heures pour admirer
et souffler la nremi re boiu
gle dp noire bureau r6glo-
nal d'IEurope. Ce fill th une
tros belle manlfestatlon cul
turelle et en m6me temps
une magntflque promotion
en faveur de note pays.
M. et Mme Choko tetaent
assist s de M. Michel Mon-
nan. venu tout snsclalement
d'Halti A cet effet. Deg per
sonnalttus dui mnnde des Ieo
tres, dates arts, de In chnn-
son, des journallstes, des
tours onsralors. tels one M
Eddy Barcla v. M. Oll''er
Dassal' M. I nrtrs-v M
Jean-Marle Drot avalent rN
pondu ih notre Invitation
Ce tut une action promotion
nelle avantageuse et fort
rdussle.


ton Obote aui lendemarin deI
1I'ndependance.
Sans lavorns les membresn
de son ethnie, le President
Lule s'est efforce de rendre
ollicil!. un retour au podi-
voir du President Obote -"-
en exil en Tanzanie depuis
son renversement par Aomin
en 1971 Un remaniement
Ministerlel quti allalt dans
ce sens 1i y a quinze jours
a provoque la premiere crl
se entire son gouvernement
et la direction du FNLO
Celle-ci lat a reproche de
ne pas 1 avoir ronsultee ian
dis que plusieurs des mem-
bres de deux groups
pressentis pour faire parties
du gouvernement prefe -
raient roster au sein du
Front,. affaibl:'sant d'au -
tant 1 autoritt du gouverne
ment.

De plus en plus critique.
Monsieur Lull devait d a
board se soumettre. en modi
flant unt nouvelle lois son
gouvernement, puis se de-
met re.
Le FNLO a bien montre
que c etait lui qui menait
le ]eu. en Iaiuant d aboro
retire le communique par
lequel le President Lule an
nonqait sa demiesion, puts
en annonqant que 1 ancient
President avait ou contralle
ete demis de sS:, functions.
Ce President demis sem -
ble avoir chois' de poursul
vre la lutte dan la rue Les
manifestants qui reclament
Jeudi martin a Kampala son
retour et orient leur oppose
lion au nouveau President
Godfrey Binaisa et i Milton
Obote sont in majorilte des
membres de 1 ethnic Bagan
da.
De son cote le FNLO, me
me s il a nomnid un gouver-
nement oil se retrouvent


plus de partisans de 1 an-
clen Pr silent Obole que
dans les equipi" preceden-
tes, apparait suitout sou -
cleux d eviter des conditions
poeitueanit le reto.ur dun
:,'clme p. rsonrpl comme ce
lui dIdi Amin. Les critiques
dingees centre Monsieur Lu
le. comme le ch.oix de Mon
sieur iBuiaisa Lt des autres
Miiistres, sont des signes
ev'dents de sa volonte de
renforcer sa direction colle
giale.

, de 1 Ougan-
da en raison dc l1effort con
Eldcrable quelime a consent
pour amener le reverse -
ment du regime Am:n la
Tanzanie n a pis encore rea
gi i. cette crises. Elle y est
etroitement 1. depuos le
debut. le President Lule
ayant dernierment rencon-
tre a deux reurises en une
semair e le Pre,'-dent Tanza
nmen. Monsieur Julius Nyere
re.

Ce sera sans ooutie i1if Es-
Salaam qui dispose de
plusieurs mullicrs de sol -
dais sur le ter:-itoire Ou -
gandais qui dcidera en
dernier resort de avecnii
Immedia' du regime de Kam
pala. Mats il r est pas sur
que la Tanzanme tranche en
laveur de I anici'n P:esi -
dent Milton Obole CClui-c;
est toulours ai rar Es-Sa -
laam et 11 a assist,. a uneo
des rencontres entire MM.
Lulle etl, Nyercre. mais les
Tanzaniens savcnt alisusl
I'opposilion que 5.iu nom
rencontre en Ouganda. Et.
a un moment ol 1,t prince
pal probleine de l'Ougan-
da d aprdes Amm reste la
cons' ruction economique,
leur principal souci est de
carter toute cruise.


GHANA
Situation politique et lconomiaue


ACCRA (AFP)
Le Ghana connait une situ
tion politique et economi-
que difficile; apries la praise
du pouvoir le 4 Juin par
des ulliclers subalternies;
puis; lundi; les premieres
elections generales en 10
ans.
En eHet; les nouveaux di
rigeasts ahanens ne ren-
drott le pouvoir aux civils
que dans trois moils et les
observateurs s'interrogent
sur ce que seront;; centre
tempp;: les rapports entire
le regime militaire et les
elus president et assem-
blee qui ne gouverneront
pas.
Les rksultats des alec-
lions; ble, qu'errore par-
tiels; montrent que des al-
liances seront n6teaamre
pour former un gouverne-
ment (qui ne devrait en-
trr en fonction que le ler


octobre); et qu'aucun candi
dat iA la pnresidence n'ob-
tiendra la majority absolute.
Pour I'lection du presi-
dent; un second tour devra
done itre organism dasus les
trols semain-es. La lutte
promet d'6tre chaude entire
le Dr Hlila Llmann;46 ans;
representant 'du courant
progressiste; et M. Victor
Owusiu; 55 ans; liberal. Le
Colonel Bermasko; leader
du eAction Congress Par-
tys; aura vraisemblablement
un role charnlire; avee ses
dix deputes pour le mo-
ment et ses 100.000 voix i
la pt'sidence.

Parallelmaent A Ces clea-
tions: le Conseil revolution
amire des forces armies: di
tigi par le eapitmaie lerry
Pawliags; poursalt nfs en-
queles pour xnettoyer le
pays-.


raman de la chaine de t6ld
vision par un membre de la Gar-
de National nicaraguayen-
ne, mercredi martin a Mana
gua.
Dans une brtve declara-
tion, le Chef de l'Execitif
americain a soulign6 que ces
reporters ne sent les soldats
d'aucune armees. Loiaqm
ces derniers sont les vtOAB-
mes innocentes de !a vio-
lence en tempe de guerre
tous ceux qui cherT'ent .la
verite et croient la liber-
te des changes d'opinions
paint un terrible. prixa a
declare M. Carter. .Je sais
que le people umericafn res
sent avec moi l'outrage et
la perte provoques par la
mort de cet homme brillant.
et conscienc.ieux. a-t-il
poursuivi. ,Je tiens. a con-
clu M Carter a exorimer
ma plus profonde sympathie
S l'epouse et a la famille
de Bill Stewarti'

_V-

MORT JOURNALIST
LES RESPONSABLES
SERONT TRADUITS
EN JUSTICE

MANAGUA *AFP)
Li.s iit.poiisables de' as-
sIss"isiii dulii lournaliste aunme
i1 ,ini Bill Stewart et de
O1 inlitert' ete nclearaguayeil
Juian E.pnlinoza seoti tira
d tlt. devaintI eI Cour" Mal


INSERTION DEMANDED



Lettre au


de Radio-

Port-au-Prince, le 20 Juin
1979

Au Directeur de la Station
Radio Metropule -

Monsieur le Directeur,

Conlormenent l la loi i t
aux us t coiiiiumr religissantl
la pressed je viens vous de
mander dtapporter les recti
fications quil e dolventl
une information erronnec.
diffusee par Votre Station
au course de son emission
d'hiler apres mid : I11 s'agit
d un reportage largement a
gremente de commentaires
malveillants. attentatoirets
i mon lhonneur et A mna re
putatlon.
En tffet Vorc Station
sans chercher i recuelllir
les molndres informnations
sur cc quil consitue le llt11
ge m'opposant aux response
bl's de la Const ruction du
Th6ttre National de Verdu
re m'a prisenlt ecomme Un
gros bonnet i long brass
falsant abstractiloni t la rSa
lisatlon de cete oeuvre d'iln
tdret social cuitlircl. Gros
Bonnet, Je nc peux I'etre
d'en ralson de mc on1 apparte
nance a un regime que j ai
servi et continue i servir en
plein soleil avec toute la
force de mes convictions.
Comment done m'oppose -
rais-je sans rime ni ralson
A une quelconque de ses en
treprises ?
A 1 'occasion dea :ra -
vaux d edifle.aticn du Nou-
veau Theatre de Verdure,


a mo::ie en ma.s et en rnz
Ain to'a. l. superfite i-
n.ondee cvuv-r 1150 ha- en
ma.s e- 2000 has tn rnz
d aprea ,ees staustioues retve
ea-s par ODVA Ce qu; t-n-
'rane en chirni absolu
une per'e de 8 millions de
sources soil 1.6 mriions
df dollars comparativemen:a
aux ncr.:s ac:uels du riz et
dL; mais
A la verie les pertes de-
pa.ssen' visiblement ce chief
ire de 1 ODVA 'Organisme
de Deveionpemen' de la Val
lee de ;Ar'-boni:Le Les pe-
Simlmres mnondes a!'eln-
drairn' quelque 10 000 has
soit le *imrs de la superficie
d- ia Vatlee ou 30 000 has.
S'i fati;' ronsdcrer .'.a pro
duction cereallere moyenne
de la Vallee soil 2 t 7 par
ha on peut croire qu une
perte de 27000 t dp cerea-
leis n est pas a carter.
Blen que les statistiques de
1 ODVA soient encore muet-
tes au sujet du nombre des
sinnstres. on tient pour press
qu'avdrd qu'entre Verrettes
et Pont Sondt les inonda-
tiniTs ont fait quelqoue 800U
sans abri. Aucun disposltit
de secours envisag6 en leur
faveur ne fait jusqu'A pre-
sent 'objet de revelation
Le Secretaire d'Etat h 1'A
agriculture et les responsa-
bles de I'ODVA sont' loin
d'envisager une psnurie au
riz et du mais. consecutive
ai es inondations. La ma-
ir-ure partic de la recolte
tant 6naroa6e. ils n e le ju
pnt pas tirmmridiat le re-
tours A I'Importation du riz,.
principal consommatlon aer
r'allre du pays. Les rensei
neoments recueillls aupr(es
du resnporrsble de la rizcrie
de t'ODVA. M. St. Ldger ten
dent A corrober ces asser-
tions. D'aprns Jul. epittec n-
zerie d6cortlnue chaque jour
240 sacs de tOOlbs de rz nen
patlle. Ce ui correspond t
une production de 175 sacs
de riz par lour.
tLes inondations frniuentes
paraissent encore Immrinen
trs dans la Vallee d I'Artibo
n'te. Malgrn les structures
cx'stantes, drains. d~vor-
soirs. etc. lePs eaux pentvent
facilement deborder. Les ri-
ves etant tres mal nroAtites.
Les Droblimes d'entretlen.
de draqain at d'aminaie-
Tnt semnblernt, en nitre cons
Otirr i nuadrature du
cercle L'6oallnnemont sufri-
sent a peine au disenvase-
ment d'un canal.


iOLuLitA9s AO .,


MEME AGGLOMERATION
D'HOMMES7,

Charles Archin avait quit
te la position levee de Pre
sident du Senat, deuxieme
dans lordre des preeminen
ces, pour server la Patrie
une nouvelle fois comme ti-
tulaire d'un portefeuille mi
nisteriel. II etait devenu Se
cretaire d'Etat aux Rela-
tions Exterieures et a la Jus
twice le 19 Aouit 1891.

Avait-il suger-e a la fin
de juillet 1891. le cho:x d'Ar
mand Thoby. son ancien
college sous Bosr'ond Ca-
nal 9 On peut le croire par
lis edloci s b!,i inmerites il
a lt II i, r'C lllnn l:i'c que,
danis Ir Exvi.ve' ge neraiux
de la Slniuiiion 11 tinsacri
au prt'mn r Mm in' i-n i da-
ti i' H0 't a i n Ii n Fh .il',' iil
ii c 1892 x'i. p i ii v'Celicil ide





i i rl riit I uli llr! llli le
I'i sit ii ti i l '! llSln -
u 'ia iiiivi i 'lamcon
Mninret, ii' n i:,it iiii onl a


ive : la l 11(11 j h1 t fll e V1K ll'2 I

po w ( rIi 1)(111ri de;ili ei ';la

lutvi le concept Iln cli a ri.








nine. NOup ean extnayui's ten
dent qu cn di ne



Derus cii iie ila' i iil' i te
deur Are ln dpe c; he









Min nair iihial'C I'l ;\ iin aIt
I joiU Arcii ils)iiii div ies ( n
dauilm ]e corn l icepl i ci ,t' r
nation habitant i o-ominem l-
nees No: en extrayons les
passams les plusis nfli-


diment que aspi >dton prl'o-
!S q1 naputr p s lie ai-
reoins i le bnoin ni liIe 11
Vme nationalue (I qu' a-
jourdhul sen( divics f n

dions habilan la meme or
,e e, ur(,spli'n i t ,mtm-ni,

le et meme ageUomera'. :
d'hommcs avant les me,,s
necessites, les memes to,"-.
les mem es desir, .1(' n :c-
mes aspirations aul pro!",'s

m als le besoin de vi fre t~i-

,voir ,u e pale 21


Directeur


Metropole
I ai et vICsinlut de mnsou-
ciance t memc de 1 arbi-
Traire des proposes aux dits
chandler L immoeuble s:tue
ai 1 angle Suct F Inu' Harry Truman Ct Os -

iVofi" smlllte 1 J 1 (,4 l



HALTE DU JEUDI

de MinMme Marcel CARDIt'CCI

En guise de felicitations
a Mona Guerin pour
aLa Boucle d'Oreillei

Si Pauline etait
restie-

Je te vois, pauvre Felix
1ouillanti parout,
Dans le buffet, les tiroirs,
Sous le lit. les tables,
A, la cuisine mime.
Votire dans les poubelles ..
Ton etonnement passe
Au.x states divers.
D'enervement puis
de fureur.
To questionnem s Pauline
Qui loujours impossible,
Beyond aver diuicrle
Tu essales de fire pression;
EIle continue at nier '
Tu changes de lactique.
Tu deviens plus came;
Tu te mets I las clalioullltr,
Juste un petit peu,
Pour sla faire rire
Et anmoindrir s resistance.
Tu Ia cables aussi:
Tu la supplies:
aCe ne peut altre loe toi.
Les voleurs ne sOnt pas
Venus iti que je sahe


ivolr wSUte page 5


L'OIT : et Oa 0. -
Saint-Dominaue

NATIONS-UNIES (AFP)
La conference nmternatio-
nale du travail a accord
mardi le droit de vote a Hal
ti et la Rdpublique Domim
caine. blen que ces deux
pays talent pas regle leurs
contributions.
Ce droll de vote a It6 ac
corde par 359 voix centre
zero et une abstention, a la
Repubiuque Dommnicaine qui
doit 333832 dollars pour ies
annres 1968 a 1979
Haiti, qui doit 276.561 dol
lars a re u le droit de vote
par 284 voix centre 8 et 41
abstentions.


t Historique des rencontres


Presidentielles Haitiano Dominicaines

L'entreue de Bi de Mancenille
L'entrevue de la Baie de Mancenille


A travers la Vallee de I'Artibonite


BILAN DES DEGATS

par Pierre Robert AU'G'STE


~leurus~~b~UL~.~,.C~-~-~5~11~C,- -~II~IC~-~~


par Gerard JOLIBOIS

ment d'Hyppolite pour adop
ter le moindre mal.
L'Expos6 de la Situation
de 1892 consider : -... A la
mort d'A. Grimard, le Gou
vernement a pris la resolu
tion d'elever le simple con
sulat qui existait a Santo-
Domingo en une Legation
sur le meme plan que les
autres capitals europeen-
nes i...) A ete choisi scom-
me Envoyd Extraordinaire
et Ministre Plenipotentiaire
Armand Thoby. ancien Depu
tI, ancien Sinateur, ancien
Secretaire d'Etat de I Inte-
rieur. de l'Agriculture et de
]'Instruction Publique (
Depuls le lundi 10 Aoiut
1891, notre premier Envoye
Extraordinaire en date en
R.D. availt presence ses let-
tres de creance au President
Heurcaux Pas III1 m1o1 au
sujel de son predecesseur
dans son allocution de cir-
constance.

Le Chef de ]Efal di)im-
lcainin nun plus 11 (I 11
nait, son discouris pair 't v
inots .Nous vovyons ave<'
plaisli Votre I.xcellencie a
vrc le carieoree ehl've ddill
voIIs etes rI vev li cair nii1.s
devoisv pi'enlsi'r t(ii vi i' tlls
sun isl iIn signe i l ni' l inipr'll
Ve qu1 S E 1i' Pr11.sidenl
IHylpolllt veut noiis di( inl .
qUI'I apprt cle iin co nd lltfd lm
yal el honorable de mnnI 1
Gouiivernemeni... scIon Li'
Monlit ur.. Jourl Otll l d'Haiti. mercredi 26 Aonl
1891.

Le 27 Fevrier 1.iT2. i Mli-
nistre d'Halti en R.D. pro-
nongait a Santo-Domin1o
un discours a l'occasion du
48e. Anniversaire de I'Inde
pendance Dominicaine. 11
rappelail ples habitent la meme ile et
que leurs destinees sont corn
mun, s et indissolublement
liees au point de vue du
mainlien de leur indepen-
dance i
Le Mini.s're Thobv con-
cluait en evoutiant <,une a-
mitie fraternelle et une en
tnte cordale qui unissent
moralement les deux Pcu-
ples pour assurer a oamals
leur Independancea. In ,Mo
mitur>, du Samedi 26 Mars
1892.


!


)

\
r


x






PAGE 2






Michele Scotch Club @




ELECTION MISS ET MONSIEUR DISCO 79.
@ '
@ @

@ 'PATRONNEE PAR L
@


@ ETASA (Volkswagen Audi)



SQUI SMROST MISS eT MONSIEUR DISCO 79? "



GAGNEZ $ 3.000 DE PRIX.

@

@ AVEC:
@ @

@ VOLKSWAGEN : $ 1.000 CASH

AIR FRANCE : 2 Billets aller retour P-A-P Miami @

@ AIR JAMAICA : 2 Billets aller retour P-A-P Kingston @

@ ou Montigobay g
@
HAITI AIR INTER : 2 billets au choix

@ SANYO CENTER : Un tel6viseur SANYO @
@ @
@ OMNI SUPPLIES : Un refrigerateur KENMORE SEARS


@ PLUS :
@ @
@ DES BIJOU :, DES MONTRES DES ROBES. DES RADIOS DES ,

DISQUES ET TANT ET TANT DAUTRES CHOSES ENCORE QUI '

(@ FONT DE CETTE ELECTION L'ELECTION DE L'ANNEE




@ Miss et Monsieur Disco 79 ...Un programme



@ ... .


0 (Renseienements et inscriptions tons les sofs-- am .S.C.)


@@ @@@(@@@@@@@@@^)@@@,@@@@ @@@@@@@@@@@@@@@@@


Carnet Mondain
ULN BEAU MARRIAGE


Samedi; 16 courant; a et-
celebre; en l'Eglise parois-
siale de Petiosville: le ma-
riage solennel de Mile Elisa
beth Isaac; charmante fil-
le de Me Paul Isaac; an-
cien officer de I'Armee
d'Haiti; et de Mme; nee
Andrea Moyse; ancien pro-
fesseur a education physi
que; au Commissariat a la
Jeunesse et aux Sports: a-
vec Lesly Alphonse: fils ide
M. et de Madame NMenelas
Alphone.

10h A.M. Le couple suivi
d'uo. brilliant cortege piAe-


tre dans la longue nef cen
trale de l'Eglise; tendue
d'un magnifique tapis gre-
nat. Precedee de quelques
anges d'honneur: de filles
et de garcons d'honneur;
l'eponse revetue d'une joeie
robe d'organdi blanche bro
dee; oeuvre d'wne talentuen
se Minerve: veritable sta-
tue de Raphael: an bras de
son fiance en smoking;
tous deux offrent moe char
mante perspective. Lenr Ti
sage etait deja rayonnaait
de bonheur.

Les dieux nefs laterales


SouLagement rapid
des douleurs dorsales






contre toute douleur .




S LA VISION DU YOGA

La vision du Yoga publide par 1 Ass' clation Haltien I

ne du Kripalucentre de Yoga

Revue Nationale et Internationale de Yoga. MW.

taphysique, Dittftlque, Sport, Etc...

Aun Smmaire ce mols-cl :

LA SCIENCE DU SOUFFLE

L ART EGYPTIEN

S3JINSENG. LE PREMIR REMEDE MIRACLE

.A PREPARATION A L INITIATION YOGIQUE

LA QUETE DE L ESPRIT

L ASTROLOOTE A L OEUVRE

L ESPRIT SPORTTF

-T DR NOMBREUX ARTICLES SUR DE6 SVJETb

SAPTIVANTS. BONNE LECTURE I

.>^^> ^ >I


sont remplies de parents ef
d'amis qui ont tenu a don
ner des temoignages de
synpathie aux families des
deux futurs conjoints. Dans
le choenr; une chorale ma
gnifique chante de beaux
antiques qui piongent l'as
distance dans un profound
ravissement. Et; apres les
eehanges de serment de-
rant le cure Laventure; ce-
lui-ei; dans une touchante
homelie; fait observer les
changements qui survien-
nent dans la vie du couple
par suite du marriage. Dore
navant; vous devez asso-
cier vos efforts;pour dit-il;
selon vos possibilities; parve
sir a un ideal common. Ce
la nest pas au-dessus des
reserves de votre jeuvesse
plelne de flamme. Ainsi;
nous sommes certain; vu
la bonne volont, qui vous
anime; que vous obtiendrez
Sd e s resltats concrets.
Pleins de confianee en vous
ame;m vons donnerez satis
faction a la society en tra
vaillant pour tisser on hen
reux destiny a votre progeni
tire.

L'harmonieux couple a
etc conduit; avec elegance
et distinction; a I'autel par
Mme Cadet Leys; cousine
de la marine; an bras du
Doctetr Laurent Sdjotar.
A l'issue de la cremonle
religeuse; assistance nom
breuse; pendant vingt mi-
nutes; s'ot empr6bsee d'a-
dresser des voeux de filicl-
t# Rx ewtrfiits. Saw leWar
vMiae oRtIMt it PJile.
ELfitne; sAn la blM0 r6
sWtce des AtiC s Pa l I-
wasw; I termas; af st nS
oltmhn 4E W attielltl et
e rilcleli~is I y eft c mte
rammamtle rdbeptton. Au
*hamspemt: Is fithift; wM.
16 DOteur tLaulWrt Stj)T;
awsm une eloeoft allOeu-
tim; peFiMe d conset6ta-
feft jodidiesutsi; tta*a
letirs devorts & sts filleOls.
TI mift 'aernt -i r Ies con-
essaons que Pun dolt fare
SPaurtte pour quoe Panour
ait mle amottma qr i m
la march do lfew. Alnil:
vous seret toujours come
*F Wtrt.sIMes eaptiftnt
e bobeltar at wam ewfants
aMftet Gs tcunaM e MI-
n lIm f seatusm st. L0 me


dele que v)us constituez
contribuera a leur evolu-
tion.
Les amphitryons; leur
tente; Mme Vve Maurice
Elie: leur seenr; Mme Velle
da Magloire etc; amabilite
et courtoisie; comblerent
hotes de delicates atten-
tions consistent en sand-
wiches; en des bonbons va-
ries et en de differences
boissohs; delicieuses. Ce fu
rent d'agreables moments
avec les valses enchanteres
ses de Strauss; de Chopin
et de Weber a la cadence
harmonieusement rythmie
qui mirent I'assistance en
joie; si bien que quelques
couples ne resistirent pas
an plaisir de danser.

Nons prenons plaisir a
presenter sos voeux de bon
heur aux jeunes conjoints
et nos compliments a leurs
parents.
L. Ph.

MAGIC
Dimanche 5h 7h 9h
LES LIENS DU SANG
Un film de CLAUDE CHA-
BROL.
avec : DONALD SUTER-
LAND; AUDE LANDItY;
STEPHAN AUDRAN; LAU-
RENT MALET etc
Un sujet tragique qui se
diroule dans une famille
apparemment bourgeois oil
rien ne semble ne -devotr ap
peter Ie drame; ot oiu pour
tant le dramie extte; 06 la
passion exolbat. Tandis que
deux Jeuone tilles out t
attaqu6es pkr an IlWmoo ;
MURIEL sMe d&'llt; a 4U
vea6e at td.e. Omf enqutt
slswmre at coMWeWe. CO'et
le co milisaUire CARELLA
qoi emt ciar6 de m ser
I'enqu6te. Plusleurs se-
peeta sent acasfs6. Confront
tattoos; Intteogattons; mal
gr tout lP esnqVt pi6tine.
Seat eoe uni poIlVO t dMi4
g",; par la Jeuwe fille qui
seatit le tnertrtier de MIT-
RIEL? QUI EST L'AUTEUR
DR CE CRIME CRAPU-
LEUX? La dsoveorte de
1mMe ne fail( guie dieoa-
vrir I'agresseur. Par an
rofp de thtfte da coopa-
ble Iatnee v6rit6 sera f6-
te 0 00
3sth G S.a t 6.0


JEUI 1 TU'N 97


JEUDI 21 TiMN 1979


DANS NOS CINEMAS


SALLE I
LA CAGE AK POLIMS
Entrde 31.50 et 2.00
S8LLE 2

UN PA!ILLON SUR
L'EPAUJLE
entree : S 1.50 et 2.0C
SALLE IH,
L'AMOUR EN QUESTION
Eitr6e : $ 2.00
SALLE IV
MIDNIGHT EXPRESS
Entree : $ l.f J
xxkk

ETOILE EiNE
Jeudl 6 h 30 et 8 hres 30
LE MASQUL E D LA
MORT ROUGE
Entrete G 1-50 et 2-wo
Vendredl 6 h 30 et 8 h 30
COUP DE TONNERRE
Entrde Odes 1-50 et 2-50
Samedi 6 h 30 et 8 h 30
LA GUERRE DES ETOILES
Entree G 1-50 et 2-50

xxxx

PARAMOUNT
JEUDI 12h 2h 4h G 1;50
6h gh 10h G 2;00 et 3;00
DRAGON DANS LE
TRIANGLE D'OR

Vendredi 12 h 2 h 4 hres
Entree Gde 1-50
6 h 8 h 10 hres
Entree Gdt-s 3-00
4 KARATEKAS DE
L APOCALYPSL

Samedi 12 2 4 hres
Entree Ode 1-50
6 h 8 h 10 hres
Entree Odes 3-00
SON FIDELE.
COMPAGNON

X X X I

CINE LiDO0


JEUDI)
(ill Sh 8
CHIEN
Cl01R


12h 2h 4h G 1;50
10h G 2;00
TSE LE DRAGON


Vendredi 12 h :') h4 hres
6 h 8 h 10 hres
En11cr (., 1-50
CI ENTSE

Samnedi 12 h 2 11 4 hres
Entrn' 0 1-50
6 h 8 h lo hrcs,
Entree G 1-50
ATTENTION ON VA SE
FACHER



Eurovote:
Modification du
nombre des sieges
pour deux listes
PARIS (AFP)

La Commission national
de recensement des votes a
decide mercredi d'accorder
un siege a la liste Simone
Veil pour les elections euro
peennes et de supprimer le
22eme siege i la liste socia
listed

La commission a pris en
compete les circulaires don't
certain Clecteurs se sont
servis pour voter.
En consequence; M. Jean
V i n g t sixikme de la
Iste Veil; a ste proclame
elu; alors que Mme Yvette
Fuillet; 22eme de la liste
socialiste: ne Jest pas.

Sxx x

M. F. MITTERRAND
DEMISSIONNE DE
L'ASSEMBLEE
EUROPEENNE
PARIS (AFP)

M. Francois Mitterrand
a demissionve de son siive
a I'Assemblee europlenne;
a la suite de ola d6ciston
dishonorantes de la com-
mission national de recen-
sement; indique le premier
Secretalre du parti soelalis
te dans une declaration pu
blif mercrbdi.
Dans cette declaration;
M. Mitterrand Indlque:

Apprenant avec Indigna-
tion la decision dkshonoran
te de la commission de re-
censements des elections eu
ropiennas faisant it la listed
gouvernementale le cadeau
empolsonne d'un sltge qu'el
le n'avalt pas gagi, par le
lIbre choix; Je remets aux
frangals le mandate que plu
sieurs millions d'entre eux
m'ont confli. Je demand
que I'on volt dans ma d4-
mission de I'Asnembbe Euro
pe one protestation solen-
nell oe mstre Ine moours qul
d#rqpold#rent oeeo qul se
lirenlt & ces asses beo-
gnes et manifestent de Ia
orte leur mdpri pear no-
tre peplse.


IMPERIAL I
IEUDI 12h 2h 4h G 5;00
Oh 8b 10h G 8:00

LE GENDARtME ET LES
EXTRA TiEfESTRES

Vendredl 22 Sams.dl 23
Juin 1979
L INEVITABLE
CATASTRO HFE
A LA RECHERCHE
DE M GOODHB.kA
Iintadlt "aux cnlants

IMPERIAL 2

JEt DI 121 2130 5h G 5;00
7h30 10h G 8;00
Vendredl 22 .- Samedi 23
Juin 1979
A LA RECHEItCIlE DE M.
GOODBAR
INTERDIT AUX ENFANTS

IMPERIAL 3

JEUDI 12h 2h 4h G 5;00
6h 8h lOh G 8;00

JUKE BOX
INTERDIT AUX ENFANTS
Vendredl 22 Samedi z3
Juln 1979
LE GENDARME ET LES
EXTRA TEHRESTRES


CINE OLYMPIA
Jeudi 12 h 2 h 4 bres 6 hres
Entree G 1-50
ESPIONNAGE A
BANGKOK POUR M-92
8 bres 30 Gdes 2-00
PARTOUZES
SUEDOISES
Vendredi 12 h 2 h 4hres
6 h 30 et 8 h 30
LES INVINCIBLES DU
SHAOLIN
Entree G 1-3
Samedi 12 h 2 h 4 nres
6 h 30 8 h 2G
Entree G 1-50
BRUCE LEE EN
NOUVELLE GU NEE



Pharmacies
assurant te service
cette nuit
JEUDI 21 JUIN 1979
LAVOISIER
Lalue

SERMA
Rue des Casernep

DE DELMAS
Delmas

VENDREDI 22 JUIN 1979

POINT MORIN
Pont Morin

ST LOUIS
Rue Mngloire Ambroise

SIMON
lei R Beaubocuf

SAMED: 23 U:N 1979

DU COIN
R Mgr Guillcux

CHRIST ROI
Christ Roi

DES DALLES
Ave Fouchard

x x t x
PETION VILLF

MERCREDI 20 JUIN 197"

JEUDI 21 JUTN 1970!

DU SIECLE
Rue Darquin

VENDREDI 22 JTIN 1979

PETION VILLI
Rue Flambert

SAMEDI 23 JUIN 1979

ST JEAN L'EVANGELISTE
Delmas Petion Ville


CAPITOt
CAPFITL f
Jeudi 1T2h 2h126 h 73O l'Oh
LES OIESt 9AUVAGES
Vendredl 22 S&medi 29
Ju'n 1979
COUP DER lA 0
PRIX UNIQUE $ 1-00
12 hres. 2 hres 4 hres
6 hres 8 henres 10 I'rAs

CAPITOL 2
JEUTDI 12h 2h 41 bh Sbh 10
Vendiedi 22 -- Samedl 23
Ju'n 1979
LES ANGELS GARDENS
A"ant 2 hres 30
EntrEe Odes. 3-00
Apres 2 hreS 30'
Entite Gdes. 5-00
12 h 2 hres 4 hres
6 hires. 8 hres 10 ries
CAPITOL 3

JEUDI 12hl5 2h15 4hl5
LA LOI ET LA PAGAILLE
Vendredi 22 Samedi 23
Juln 1979
LES OIES SAUVAGES
Avant 2 hres 30
Entrde Odes 3-00
AprLs 2 bres 30
Entr6e Gdes Fi-ol
12 'h 15. 2 h 15 4 h It.
6 hres 15 8h ies 15, i0 n 15

CAPITOL 4


vendrel 22- oSamedl 23
Juin 1979
LE KID DIU KUNG
FU DU SHAMLIN
PRIX UNIQUE $ 1-Ou
il h 45. 1 hre 45, 3 h 45
5 heures 45
7 hres 45. 9 hres 1i


itu1 6 h et 8 IarmS
ECWRC AV EftVIO
Entree Odes 1-u0 5-00
Vendredl 6 h et 8 hres
POUR UN AMOUfR
LOINTAIN
Entree Odes 3-00 4-00
Samedl 6 h et .q hres
SECTION DE CHOC
Entree Gdes 3-00 et. 4-00

XIX -X '

Rex TIAtrm
JeMdi 12 2,4 6 A 10 hres
PLEIN LA GtfEULE
Avant 5 hres
Entree Gdes 2-00
A Partir de 5 hres
Enrtree G es d -00 et 5-00
Vendredi 12 2 4 6 8 10 htes
LES NAUFRAGES DE
LILE PERDUE
Avant 5 hres
Entree Odes 2-00
A Partir de 5 hres
Entree Odes 3-00 et 5-00
Samedi 12 2 4 u S 10 hres
LA FIEVRE DU .
SAMEDI SOIF
Avant 5 hres
Entrde Gdes 2-00
A Partir de 5 nres
Entree Odes 3-22 et 5-00

X X X X

RANCHO CINE
Vendredi 22 Juin 1979
LE RENARD DU TANKER
Samedi 23 Juin
LE FAUVE


Au Lambi



I Night Club I



FLASH FLASH

LA DIRECTION DI) LAMBI NIGHT CLUB VOl'S
ANNOUNCE LE RETOUR AU PAYS iU GROUP BOS
SA COMBO CE MARDI 19 JUIN, APRES UNE TOUR
NEE TRIIOMPIIALE EFFECTUEE A PAVIS. LE PI'E-
MI11R BAL DE IOR(l HEST'IE AURA LIEU AU LAM
BI CE JEI'DI 21 JUIN Adin. $ 2.00


Jeudi 21
BOSSA COMBO $ 2.00
1 ler. BAL DE RETOUR AU PAYS DL BOSSA COM-
BO APRES UNE TOURNEE TRIOMPIIALE A PARIS.


Vendiredi 22

A PARTIR DE 3h. P.M. AVEC AMBASSADEURS $ 1.00


Vendredi sbir

ENS. SELECT (COUPE CLOURE) $ 2.00
SON DERNIER WEEK-END A P-AU-P. UNE SOI-
REE QUE PERSONNEL NE DOIT RATER.


aEaedi 23

A PARTIR DE 3h. P.M. ((COCKTAIL JEUNESs
AVEC SHOOGAR COMBO $ 1.00

Samedi seir

SOIREE EXTRAORDINAIRE AVEC LE BOSSA COM
BO ET LE SHOOGAR COMBO. UNE FUSION MER-
VEILLEUSE. DEUX STYI.ES CIIARMANTS.
Adm. $ 3.00


SDinanche 24
A PARTIR DE 3h P.M. BOOM COCKTAIL,)
AVEC AMBASSADEURS $ 1.00

Diuanche soir

SHOOGAR COMBO $ 2.00
- - ---3 -


COURSE D'ETE

L'Ecole de Commerce Julien CRAAN
Inau re le mardi 26 Juin prochain les Cours sulvants:

A.- COMPTABILITE AMERICAINE
1) Prens'er Cycle : Juillet Septembre.

2) Deuxi me Cycle : Aoft Dkcembre.

SB.- DACTYLOGRAPIITE BllINGUE : 8 6 10 MOIS.

C.- IBM KEY-PUNCH, RUE DU MAGASIN DE L'ETAT,

SNo. 89, A L'ETAGE.

RENSEIGNEMENTS 'T INSCRIPTIONS : tus les jours. sauf le samedi et Irl

Jours ferles, a L'ECOLE DE COMMERCE JULIEN CR.AAN. Avenue Christophe

& eft Rue ,. de 8 h. do martin a'di et de 2h. a 6 h. p.m..


reaoe^^>,.AP'.AL*>,,,>>>H- aaAhanada@Matexhiesna.>


. . . . . . .''-~- ~Ch-~U~s~+~~--~~E P~I( l










JEUDI.. 21~~ JtI 197 U;V--VUDAGE-~U~~--1~


Petites Annonces AVIS DIVERS


A VENDRE
A BABIOLE
GRANDE MAISON A-
VEC ACCESS SUR 3

R4 CHAMBRES A COU-
8 CHER
5 CHAMBRES A REZ
S DE CHAUSSEE.
5 CHAMBRES AU SOUS

VUE IMPRENABLE
GRANDE. COUR JAR-
DIN
PEUT-ETRE VISITEE
A NIMPORTE QUEL
MOMENT
PHONE : 24790 25686




Hall a vendre

A 'Avenue Jean Jacques
Dessalines aj No. 396 cons-
i.ruite sur propri le de 189
pieds de profondeur entire
ment cloture en mur.
Grand depot a interieur.
Cle en main. :
Pour Rendez-Vous sonnez
le 2-3849 de 8 heures 3V A.M
a 1 heri- 30 PM
,-ourtier sa ',enir

xxxx

A LOUER
Elall pour commerce situ6 i
l angle de la rue des Casd
ues et de la Reunion.
Pour renseignements ap
Pelez le 2-3202 de 7 A
~, M. de 5 a 7 P. M.


Offre d'emploi
Industrie cherche CO
BLE INDUSTRIAL a
p4iience. Controle d
auction n et rendemen
Poster :
Curiculum Vitae 1
d identity et recommi
tions ai 1 adresse :
Service d Emploi P
1204 Port-au-Print
ti
(Pieces non return
SECRETAIRE TEL
NE OPERATEUR Fr
Anglais 2 Annees d
rience minimum S
utiliser Telex
Poster : Quriculum
1 photo d identity et
mandations a I ad
Service d Enmpihi P
1204 Pori-au-Prin
ti (Pieces non re
bles)
X X X X

A VENDRI

Dants la zone indu
terrain cloture de 4
a 12 dollars It, m2
2-0713 ei.i'e al1 anm
I) m
196
X X X X

Offre d'Emp
Soiciet Agriicut te
A.i rni)itie pour etri
sabite t' erI(- agicolei

Envoyer Curiculu
0t reif eI 'nes a
Service Emploi
PO. Box 823
Port -au-Prinice


FETE DES PERES

C'EST L'AFFAIRE DE JOETIENNE

$ 100 de Primes sur tout achat

cash a partir de $ 10.

Plus 20 pour cent de reduction sur

tout achat cash a partir de $ 20.

rLe rendez-vous des zens ,chicp

SJotienne :

1377 Rue Carlstroem 8 29 Delmas

".riodle du 19 au 30 J.an.


A vendre
Vends Jeep Wagoneer
OMPTA Annie i176 Excellent
ivec ex Etat Tel : 608-67 236
te pro- x x x
it Chercher
photo mason a louer
ianda- Cherche maison minimum
3 chambres A voucher, Tele
O Box phone, si possible piscine;
ce Hai appelez 2-5429 21 .

ables)
LEPHO- Offre d'Emploi
rangais- Societe Indus:rielle dAns le
expe Textile cherclie
Sachant 1 Ingenieur Electro-Me-
canicien pour etre response
m Vitae ble reductionn et section
t recom technique.

O Box 21 Superviscur pour con-
ce, Hai trole de qual.'e de produce
etourna- tlon.
210 Envoyer Curriculum Vi-
tae et references a -
Serviice Emploi
S P 0 Pox 823
Port-au-Pruice 236
strielle xxx x
450 ni2
2 T11 Of f re d'Emploi

Jieincs ille. s 2 ainnlets d ex
perit lnc' posit de tsecielaire,
SLts i'eis'l st'eso so t pri'ies
loi d't. i' r leur curriculum vi
herclihe it t unit plihoto a 1 adisct
I,, sp, ln su5!i\ iiit<
et de I 0 JO VI05 Porti t: -
Plinc. nll .
m Vi:ae 2-7j



Cours d"Ete
236
Lt Citi"r, oc Cisiin Pra
tiquN organ :' a I l en-
tion des ti 'ks ii colloirs ne
vacancies du 3 Juillet au 7
Septptmbri 1973
Le programme : CUISINE
PATISSERIE BAR sera
dispense les Mardi et V':n-
dredl de 4 00 a 7 : 00 p m
Led inscriptions sonit ot-
verl'< au locAi de 1Etablis
segment sis au 31 Ruelle
Carlstroem tous les }ours a
par':r di 8 00 a m
Hatez-vous les places
son limiles 236



F Of fre d'emploi
Societe de construction
cherche : chef des Achats
Langues : Francais creole
Bonne connaissance de
I'Artisaat Haitien T1I.
608-67 236



A vendre

1 Table a manager et 8 chal
ses a letat n?uf.
Telephone a partir de 6
heures P M 6-0955



AUDITORIUM

STE T INITE


ADMINISTRATION
GENERAL DES
CONTRIBUTIONS

AVIS
L'Administration GCndrale
des Contributions ayant pro
jete des operations cadastra
les devant commencer le 19
Juin en course dans 'aire des
habitations Puits-Blain, Co
rail-Frlre, Boni. Bois de 'E
tat, Caradeux, Section Ru-


rale de Saint-I
mune de Port-
mande aux pro
terrains situes
gions de come
Division du
tous titres et

vant etablir 1
Odonel FE
Directeur

x x



OURS INTE;


No. 19 ou teldphoner au :
2-5506, et a P6tion-Ville, a
a1 Rue Geffrard, pres de I'E
gnse St. Pierre, ou tdlepho-
ner au 7-0793,' pour les ren-
seignements complemental-
res.
La Directrice
Mme Gilberte Pailliere
BENOIT
276

AVIS


Martin, Com- L'Administration G6nera-
au-Prince. de le des Contributions se fait
opriltaires d's le devoir de mettre en gar-'
dans ces re de les notaires et les arpent
nuniquer a la teurs; tant de Duvalier Vil
Contentieux le que de la Croix des Bou-
pieces pou- quets; centre toute transac
ours droits. tion de quelque nature que
NESTOR, Av. ce soit relative aux SIX
General CENT CINQUANTE SIX
CARREAUX de terre (656
X x xcx) don't les heritiers Ber-
nard ont et6 reconnus pro-
AVIS prietaires eni vertu d'un de
cret ei date du 2? Novem-
NSIFS D'ETE bre 1968.


DE CUISINE PATISSERIE
- BAR COUPE ET
COUTURE DECORATION

I1 est pIrt, A la coinals-
i'ance des interesses que d'ts
coin's coillneiit'ccrono t t lone
t I nL -L i axti'i" dui 5 jillet,
)prochailn.

Les inscriplltions sont io
vtltes tolls les lours de 8 11
A. Ma tnildi et de 2 hi 'M
a 5 hi PM. iM 'I'Turngeai an


La chorale 'Schola Canto
rum de Port-au-Prince, -
les PcitLs Chantiurs de la
Ste. Trinite Direction
James Smith Le Quatlor
a Cordes Ste Trnie present
tent UN GRAND CONCERT
Vendredi 22 Juin 1979 a 7 h.
30 p.m.

Oeuvres d- Le Jcune -
Lassus Bach Handel
Faure Mozart etc.
Entree : Adulte $ 2.00
Enfants $ 1.00
216

A Venire
Code de IProcedure Civil
par Pierre Gonzales en ven
te chez Monsieur Gonza -
les Creole Fantascis
59 Ave. Pan Americalne
Petlon Ville Phone 7-
1831 216
x x x x
Communautt
Ste Marie
La Direction c. le Person
nel de 1 Ecolt- Ste Marie
vous invuitrlnl c Dinmai'he
24 Ju'n a la Me4.e celebree
A 7 hlures 15 a m en.iulte
I I Expo-Vente rcallsee par
les clever do I Ecole
Votre visite sera grande-
ment apprecle-
MERCI


Tant que le partage
prescrit n'a pas etc effec-
tue; les parties restant et
denneurant dans l'indisi-
sion; les acquereurs evenl-
tuels tie pourraient prelen-
dre qu'aiiix droits et preten
tions de leurs vendeurs.

Port- au- Prince I le 12
Juin 1979
Odonel l ,'NESTOR ; Av.
Directeur (Ge'niral


Avis Professionbel
Le Docteur Jean-Michel
Guerin, diploma de l'Ame-
rican Board of Internal Me
dicine, specialist en Cardio
logie Pneumologie, instruc
teur de Medecine a I'Ecole
de Medecine du Mount-Si-
nai a le plalsir d'annoncer
overturee de son.cabinet a
la Clinique lechnico-Medica
le sise au 98 Chemin des
Dalles.
Ses heures de consultation
sent de 8 10 heures A.M.
4 6 heures P.M.
Telephones : Clinique :
2-5015 Residence : 7-0981.

x x x x

Institution
Oswald Durand
Port-au-Prince
I, 'nscript)i'i "s o,'nerle
1 INSTITUTION: OSWALD
DURAND, toin les ]ours ou
vrbles. oe 8 hie 'res ft midi
et de 2 liheures p m h 4 heu
res.
Peres et tiwt es de fanmil-
l1. inscrivez vos' enlfiaants de.
d tiix .;'s 11i 1 lItnititlton Os
wald Dninitad oil I Pa.
teur Fcrnand \Virlor. tin chi
vronne de trinte-huit aln.
dC carrii' ere, I oildatcur di'
'plt glands 'clleg s qut
folo litnnent i pliln rendt
iellt dants i pAy'l 's, dis|pen'i (
I lai jtiinesst'' it dilt' |l lip lt
rigide l line m )lormation inl


Itgrale (intellectuelle mo-
rale, social et chretienne).
CONTRIBUTION SCOLAIRE
a la poitee de toites les
bourses, Riches ct Pauvres
CLASSES PRIMAIRES :
En Ville 6 Gdes par mois
A Carrefour 5 Cdes 'ar moit
CLASSES SECONDAIRES :
6me 5me ie, 4me 12 Gdes
3eme.. Second- 16 Odes
Rheto 22 Ode s

PENSION 75 Gdes par mois
Attention ! LInscrip
tion est grab'ite, et il sera
offer un certain nombre de
bourses et de demi-bourse:-'
RECRUTEMENT DE NOU -
VEAUX PROFESSEURS sc-
rieux et competent.
Session Extraordinaire des
Exanmens etl xamens d iad
miss';n de rniee "em ntli
dc s!p,' l )l'bre
Pour tous iitres renisel-
gnmenints, a adresser a la Di
reel ion de 1 ItitnlUltion Os-
wald Durand


P Carrelour : Ruelle Ri -
goad, No. 55. derriere le
Centre de Ree-lucation.
En Ville : Ruelle Rigaud,
No. 18, Bois-Verna.
La Direction 216
x x x x

Avis Important
La Societe <,LE CIMENT
D HAITI S A., rappelle aux
Commercants et au Public
en general, que les services
de livralson ce son usine
fonctlonnint normalement
tous les jours de la semai
ne. y compris la nuit, jus-
qu ai Smnedi minuit inclu
sivemnent.

En outre, Lour facili'er
les livraisons a son alma-
ble clientele. LE CIMENT
D HAIATI a 1 .vanlage de
1 inlornr ql I i 1 iourstrvra
s intllerrupla in ss. livral
Ns IIl- Irs sameiri lt dlT in' che
de cnr en lne, de zero


Soulagement rapide
des maux de dents






centre toute douleur


QUsLQUES IDEES-CADEAUn


POUR PETITES TT GRADES



BOURSIS A OCCASION



DI LA FITE DiS PERES !


~,;pt4 .


JEUDI: 21 JMIN 1979


9 I -r- ~L1ll~l AtlP~89I;IYR~~


aoe-


, !; = ,j., : ',








PAGF 4 JEUDI 21 JUIN 1979


S*NONCE "R OUPE. La ONNNunisCEOS 4omIUaSe C ,


S


Exactement ce qu'il Vous
haut pour Itancher nature!
element votre soif



Nutrament
Les sportifs, etualants, horm
men actifs boivent NUTRA
MENT, la boisson de Sant6
NA*N POIN GRO NEG SAN


N1JTRAMENT


OS-


Center
Si vous payez ornq collars
le Disque Haitien c'est que
voUs ne Pavez pas achete a
la Rosenthal
126 Rue Pavye




$ e A


.... ic s)

KID POWER
ABSORB.
Sous-Vetenwents Maillots
SPENCERS
LAYETTES
KANTWET
LITS PARCS
CHAISES POUR ENFANTS






r fUk



Grand Rue en face BATA


Transports Generaux P
0. Box 73, Port-au-Prince
TEL. : 2-0853


SERGE GAILLARD
AGtNT GENERAL
38, Rue du Montala T, 2 3,3,i
Pu -au PrIice Hai

L'Europe ou I'Amerique du
Sad V'a Santo Domingo et
:an Juan.








AGENT EXCLUSIF
POUR HAITI
SONAVEsA
Tel. : 2-0853


TOYOTA
La marque viable, robust
6legante. la Marnuo que
choisissent les gens senses.
HINOTO S. A. Rue Payee
TL : 2-01-J


lTout ce qui fait la d'ff.-
Nrnce entire une femme nor
male et une feninme rlegan
te 391 tue des Miracles


Au Petit Bateau


Jolie
Salon de
156. Rue des
(Entre des Ru
et Geffrard)


Cimeit
La Mason 1
Rue Traversle
vrason de vi
Domicile. Les


vent s'approvisionner dire.
tement a son depot de 'ave
nue J. J.. Dessalines, a cot'j
du Akola Moyse ou u.t
stock tries important est tou
ours maintenu pour la conr
modite des clients.








BATIMAT
Achat lente Locattor
BATIMAT DISTRIBUTEUR
DE LA MARQUE FORMICA
Rue dii Quai 77


Michel Ph Zuraik
No 2194 Grand 'ue oil le
client est oti.
Challis roile de Cotton
- Broderi -- Nepped -
Tropical Tous les Ttssus 78


Angle rues de la Itrunlon
et Pavye, Dep-ositaire de la
marque de tampons Tamr -
Pax 1its en fer Mate i
las imports vetements i
,--< t-em ents lingerie de P q 5
qualte Plastique en 45". 54". et
72 de larg- pour table et
rideaux, serviettles dc bain
superieur. crepe georgette
SILHOUETTE et minicare blanc.


87, Bourdon
Vous trouverez : blouses -
T. Shirts Foulards-Maro-
quinerle. en cuir seulement-
Pa.sez nous voir vous ne
serez pas degu.


ARCADE
87. Bourdon
Pour 'os pewis cadeaux et
le: grands aussi, caceaux
ia fines qui classent celuL
ou celle qui les choisit.




LA QUALITE EST AF SEE
VICE DU SPORT Puma
Spalding Speedc Maresub
Fred Perry, Kecordage de ra
qnettes.
73, alue Tel. : 2 4991


Rodolpho Russo
vI A E", Optique. Bijouterie, riorlo
gerie, Argenter e La Qua
lite sans le Prix c'est toute
'a difference.
66. Rue Bonne Foi TeL :
2-1567
Dansez bien
en apprenant


p1s danses mondaines: Salsa,
Disco. Tango. meringue etc...
valier No. 16
Ilcraire clastique
Appelez Harry POLICARD
au 2-1389.


D.P. EXPRESS
POUR REUSSIR
VOS SOIREES
PHONE : 2-3497 7-1632


a vous souhaltez avoir le
diable au corps. Faites
ve de sauter jusqu' Mini-
Reocrds. --


Qualitex

LA MASON DES
PRODUCTS DE QUALTTE
Port-au-Prince, Tel. : 2-3132
Petion-Ville Tel. : 7-0082.







264 Lalue T61. : 2-0737
Sor.s-Wtemrnts pour gar,.
sonnets et fillettes chaus-
settes et demi-bas ArOt
cle pour Bb6e Prix spe-
cial.


(U'
\EJA EqOfldOI&
54 viagusun quw stunoswI~-


ef magadim quf iranssor-
me vos enfante en aPetite
Biloun vee sea prt-&b
porter 39 Rue des Mira-
cles


Rue du Magasin de l'Etat
89.












Material 6electrique
Hydraulique Sanita:re o3
Ru. du Quai


PnOTO CRIAPPINI
142 Dccteur Aubry; Port-
u-Prince; Haiti.
Photographies en tous gen-
res Reportages Mariages
Receptions Nlir et Blanc
ou Couleurs

CUKAKO
Club de KaratW
cOreen pour votre plea
dpanouissement physique -
Mental et Spirituel Profes
seur M. Leo Cartrglht. LM-
cal Ecole St. Jean i Evain-
20lte.


Pivert Guest -
House
Saint Marc
Cadre reoosant .inm-
bres confortables !'n iuA
indivlduelles Deu' r
Souper Prix ,r,,

Indla Pal2ce
Le Bazar deF cadeOux "xo
tiques TotI l'Orirnt 't
ses myste'res pour p)lare set
charmer.
Blcentenalre dou cti; de
la Douane grundes facAliets
de Parking.

PRARMACrf

SANTA MARIA
JEAN PARDO

Rue andu Centre fane an
Neeellite Exteution d'Wr
dmnamuee, oetn, conslaen-
ae professiomnellt


A g en c e immobiliere
No 102 Lalue
- Bail Estimation etc...
telephone : 2-5735
I .


Coucouille


La collection Haidtienne
qui vous propos des ,lvres
sur la linguistique, la Socio
logie, la Psychologle, I'An-.
thropologie etc... AotaueLe-
ment en Librairie : la 2nme
Edition de eSirolin et Ie
precis de grammaire er6ole
compare, et considAration.
Ethno-Psychanalytiques sue
le Carnaval Haitien*.


Air rtailzON


L.


SSe Pour de ieilleures Pho-
ea tos Service Garantl 24
Beauty beures Toot pour rama.-
Miracles, Ie tour et le profess~onPel I81
uRS Montalals Rue du Centre : T1. : 2-0945






Lunettes de haute qualitf
optiques et solaires en ex
a GO O cluslvite cklez J. ML Maxime
a G o C'elestin opticien diploma 98,
Etnsel bu.eti Cbehemin dde, Dalles
Ernest Ieauett e 9 2-5t
re assure la II el s1i
ut e elmt h
clients neu ROLACO


I/as


tes NERVURES pour li 0
bes de' Communion S(-- '
lisees A L'A1OUW-1E MAGI-
QUE 125l Rue du Centre.-
Vovez L'AIObULiLE MAUOf-
QUITE pour vos 3oucles Bou
tons Boutonnlcres Fil I
I'ader etc .
125 Rue du Centre
Bloc Rues Bonne-fol et des
Fronts-Forts.
PHl"E : 2-2284


YOGA

Le Temple de la Sant6
Institute de Hatha Yoga et de
gymnastique mtdicale 402 P
Blvd. J. J- Dessalines Pho
ne 2-4041.
Vous invite a ses seances de
Hathn a Yoga et
de G y m n astique
Med. qui ont lieu tous les
jours Matin et apjres-Mldi
Minium Cayemitte en ccl-
laboration avec sa fille Dr
Naomie Cayemitte.

TAO


Centre Initiatique mystico
- religieux h caractere artis
tique et socio-culturel don't
le siege se trouve h P6tion-
Ville Rue Goulard iPlace
Boyer prolong6e No. 32. Voui
invite a ses sea:..ces uu Di-
man martin qui ont lieu
a partir de 10 heures.
Pour totis renseignements
adressez-voas anl Rverend
Pasteur Blen-Amm6 ou T16
phoner. Au 7-0632 ou au 7-
1631.


CENTRE DES
ARTS MARTIAUX
Club de .Karat6 Japonals
pour votre plein dpanouisse
ment physique, mental et
spirltuel (SENSE:). Maitre
H6nock Lerclus (Affilid a la
Callforntq KtiAte Academy
10889 Blaney Ave Cupertln(
Ph. 253.4044'. Local Tur-
geau 41.


CONTROL
rFfit a I KAT
Extermlner rapidement
les insectes et les rongeurt
chet vous contacted cor
trol Insecterat 2-4991

Avis o m
Inqtunlears

Tous types le rermeturet
roulantes mttalllques de sa
rete TURIN, ITALIE -
Grilles articulees extensi
bles
Rideaux m6talliques ivee
ou sans marWlelle Epals-
seur : 10-10: 12-10; 15-10
-Portes glissantes metalll-
ques. etc...
D61al de Hllralon CIF
Haiti Franco Douane : 60
joura
B'adresaer au Maganin
VITIELLO FRBREM 303
Blvd JJ. Dem lWIea, Phone
2-9741.


0


du Cap HMfllent I' rouvr


Centre de

Metaphysique
Ulitf Universelle en As
soelation avee la BIRD.
Soiete 6Internationale de
realisation Divine. Rue La
marre No 12 Part-au-Prince

La SIRD est fondue paS
un grand Maitre de I'lnde
Spirituelle le Swan' Guru
Devand Sarasvati Ji Maha
raj plus connu sors le
nom de Swamin

Pour tous rensaignementf
compl6mentaire adressez -
vous i India Palace (Bicei
tenaire)

N.B- La M Y M ou Mantra
Toga meditation ne deman
de aucune preparation au
prealable pour passer a l.-
phase pratique.-


MESSIEURS

AtMEZ VOTRE FEMME !

PROTEGEZ LA FAITES LA


PLANIFICATION FAMILIALE

a~9aaa''e^wso~waws~at


LEOPARD


MOSQUITO COIL
Pour ceux qui n'ont pas
d'l61ectricit6
En camping, en vacances,
les spirales Leopard tent
i2s moustiques sans pardon
Dominique Bailly

et Co Distributeur Tel. 2.0021
En vente partout
-,


Voili six mots depuls
qu'une nouvelle Commis-
sion Communale pr6sidee
par Monsieur Cleomin in-
Pierre gere les affairs de
la ville du Cap-Haitien.
Des reception de la nou-
velle de In nomination de
cette commission; tout lalis
salt augurer que les affai-
res du Cap seralent en de
bonnes mains. En effet; nul
choix; en la personae de
Monsieur Cleomin Jn Pier-
re; ne pouvait itre plus
heureux; et; des le lende-
main de son installation;
le chef de l'Edilite comment
gait h donner de sa poigne.

Des measures intelligentes
furent prises pour assainir
la ville; la. debarrasser de
tout ce qui 1'empichait de
recouvrer son visage de vil-
le propre et 6legante, Les
rues sont d'une propreti


Par BaslMeiMNOVILLE;
avoost attuh6 de pressed
eoasteate; las teettotaa esn
sent de voIr 6tdier It- a
gam et mardhandltes qui fai
salent une t&ahe d'hmile au
tableau de la Tille. Les fa-
cades des milsons reee-
valent leur couebe de pen-
ture; les marehnades publi
qu-e; les brouettlers et les
porte-faix circulent propre-
ment vstus et.chausshe comt
me Its le peuvent. La vitne
respire un air bon. Tout le
monde est satisfalt des pre
miles measures d'hyglie.e
de la nouvelle Commission
Communale .
Plus tard; ce fut la nou
Velle de la restauration de
la place de la Fossette; qui
porte le norn du Precurseur
de notres Ind6peandanee,
Nous avions felt better an-
nonce dans un articulet de
circonstanee; 11 y a deux
mois. Un petit inconvii ent
administratif empcebe a'x
travaux de demanrer defini
tivement. Le project 'st Ia
debout; les denirfes dispo-
sitions, sent lprite. 'n- de-
vait assainir la chaise de la
Commune plu -ou moins o-
b6rde; Monsieur Jn-Plerre
tenant a liquider oettaines
dettes et rrendre s1n adMti-
nistration finaweiefmient
moins dtouffie. Mathtenant
tout est presque remis ent
o r d r e g r c e -a
une politique d' p -
ration de comptes; un con
trole sinon severe du moins
methodique et intelligent
des recettes communales et
une mise en 'place d'un sys
theme d'austerite axe sur
1honneur et la dignity.
II fallait tout d'abord ar
river a cet assainissement
des finances de la Commu-
ne; equilibrer son budget
pour partir a neuf.
A present; que la sant6


kconominique de la Commune
du Cap-Haitien est conva Raphael BERNOVILLE;
lesceote; on peut penser a
I'atveir avec optimism. Et; avocat attache de press *


Lettre au Directeur

de Radio M6tropole


(suite de la 16re page)
wald Durant e,', ma proprie
te propre in toto et in glo-
bo. Apres avoir ete fermier
de l'Etat durant 18 ans, j'ai
regulierement et sous le be
neficie de la toi present
une demand d'accession
la propriety privee par vole
d'acquisition. C'est airtal que
par acted authentlque passe
au rapport de Me Florus No
taire en la residence de
Port-au-Prince sous la date
du 12 Avril 1972 1'Etat Hal
tien reprdsente par le Doc
teur Edouard Frarices secre
taire d'Etat des Finances et
des Affaires Economiques ment autorise par le Con-
sell des Secretaires d'Etat


Confiez-nous




vos homines d'affaires



Vous ferez une bonne affaire!


I


*2


m'a vendu ce terrain ainsi
qu'il se compurte et se sl-
tue d apres les plan et pro
ces verbal d'arpentage de
Monsieur Donzin Arpenteur
de l'Administration Genera
le des Contrioutions.
Vivant dans un pays ou
la propridte priv6e est res
pectee et garantle tant par
la constitution que par les
lots ordinaires, je ne saurats
admettre sans lever la moin
dre protestation. que je sots
trouble dans ma possession
Je n'al pas 6td seulement
vtctlime td'empidtement sur
une superficie non battle
de ma propridt6, c'est toute
la face Sud de 1'immeuble
qui a etd emportee sous les
coups d'un bouldoseur aveu
gle. Que 1'Etat mrme apres
m avoir vendu desire ddcla-
rer la zone d'LJtilite Publi-
que c'est son droit le plus
enter. Mats a 1 occasion, i1
y aurait une procedure k sui
vre et par ainsi come Ie
prescrit la lot, 'Etat aurait
prealablement & me payer
les dommagements qui s'im
posent
Toute ma vie a ete d6dllee
au travail. Cet immeuble
repr6sente le fruit de press
de quarante ans de durs la
beurs. Le seul blen de va-
leur que je nossede. Apres
y avoir install mes ate -
liers de meubles et de pe
tte Industrie. je 1al trans
forint en cet immeuble im
posant qui fait a la lois
honneur a 1 urbanisme et a
l'enrichissemert de la cite.
Jlnstalle en ce moment me
me et en Cesl-ieux un com
plexe Industriel largement
diversified
A la lumid re de ces ren-
seilgnements que Je vous al
fournis, je crBis Monsieur
te Directeur que vons vous
fere 1e devott d'apporter
Ie' reetualvtmns nteesal-
res ce pour le respect meme
de cette opinion publique
que vous ttes appel6d
dclalrer et guider en toute
lionantete.

J'espcre qu'A l'avenir vous
auMl & eoetr d'quOter
pr6alablement avant de dif
fuser ces Informatons fan
talslstes et Interesltes four
nles par des gens tapis dans
1'ofabre et operant sous le
covert de I anonymat dans
le soui et unique but de
salir les homes honnktes
don't la vie est un mode
de drolture et de courage.
Recevea Monsteur le DI-
recteur les assurances de
ma consideration distin -
Mgfe. Yvo A. D
Me. Yvon A. DESROULEAUX


"PAssPO llPOUR
U4 sEIOU REUSsI




HOTEL CASTELHAITI



2-06-24/2 37-77


IU~U~WII~DY~/~*ldrl~D~*_M~;~a;lEICY~,~I~ -


-sYJ-wm~-rk_


ij6~l e It e eimetifle qul
a Peten I'attention de M.
Jn-Pierre et ses assesseurs
Frilorg et Laroche. Nous a
vons ea nB entretien avec
PlIaxnleur Munlclpal Mon-
sledr Eugine Thdotire qui
nous a autoris6 d'annoncer
la noumlle cex que la
question int6ertse: D0ci
quelqtte tentfp; le otmetiere
offrera I'aspeelt d'ene necro
pole digne de la VIte. Des
travaux de canalisdtlon et
de drainage seront entre-
pris en tous. sens pour per
mettre l'4coulement des
esate vagabpndes en temps
de pluie. Un mur sera lev6
du cot6 Sud; 6tudi6 et cal-
cul6 'piu 'que les habitats
de la Violette n'assistent
plus au spectacle pen inte
ressant do passage des osse
meats de ctdavres dans les
eadt qui viennent de ce. co
t6 la et qui Iaer causent
souveht des fir6judices d6sa
greables. Dici quelque
temps; tout cela sera
qu'!n vain souvenir. Apr!s
le cihdetlire; la place de la
Foisette; ce sera le mareh6
Citnsy; les piares lntdrieitrs:
Baptiste; Montacher; Vin-
cent; Champs de Mats; la
jethe- promenade du UBule
vsad; les fonitalnes; leas es
pasiennes publiques & Peti-
te Anse; Ste Philomene;
Haut du Cap; Bas de la
Ravine; Lauriers; Vieux
quattler pour doaner a la
ville et sa periphirie un ca
chet particulier susceptible
de reliever le Cap-Haitien
et le situer dans un context
te 6volu.
Toute cette action fate
d'un pragmatism ide boo
aloi; a son pesant d'or dans
le concert Jeanelaudldte;
qui sonne le glas du taton-
nement ou du recul syste-
matique.


oi


rJ!






JEUDI 21 JUIN 1979 pA


f w -s t Fratfrnit A4 Gmaid SemMLaire itm t-au- Pri e-: VENT DE-JUwN


GOw


IVOTRE HORO$COE
SPar Franes Drake


VEiNDREDI 22 JUII 1979


21 MARS AU 19 AVRIL
(BELIER) :
Journ6e oo les eiroblemes
vous affecteront davantage
que, dhabitude. Evitez de ne
voir que le cite. noir des
choses et essayez d'C're jus
te A 1'gard d'autrui.

20 AVRIL AU Zo 7r IA
(TAUREAU) :

Le comportement bizarre
de quelqu'un finit par vous
trouble. Cela peut mener
A une confrontation s'il ad
vient que vous vous ren-
contriez dans le monde.

21 MAI AU 20 JUIN
(GEMEAUX) :

Il est maladroit de mC-
ler maintenant affaires et
plaisir. N'espd'ez pas l'ap-
pui d'autrui, particuliere -
ment de votre lamille, dans
vos questions professionnel
les.

21 JUIN AU 22 JUILLET
(CANCER) :

L'attitude reserve de quel-
qu'un qui est au loin peut
vous faire croire que vous
n'etes pas appiec'e II n'y a
pas de doute que cette per
sonne solt simplement preoc
cupee.

23 JUILLET AU 22 AOUT
(LION) :

Ne negligez pas les into
rets d autrui, surtout rur le
plan de 1'argent. Si vous n'y
prenez pas garde, vous le
regretterez plus tard.

23 ABOUT AU 212 SEPTEMBER!
(VIERGCE)

Un partenaire ou un pro-
che allle se plaint de votre
gestion financier. Soyez
pret au compiomis et ou-
vert aux suggestions

23 SEP. AU 12 OCTOBRE
(BALANCESi :

Ne soyez pas Indifferent
aux sentiments de vos col-
legues. sinon 1'apres-midl
vous appor' era du remords
au sujet d une situation pro
fessionnelle. Ne vous fates
pas trop de soc'.'cs.

23 OCT. AU 21 NOVEMBRE
(SCORPION :
Le temps de loisir ne rem


plit pas ses prbmeises. Une
reunion mondalne sera en
nuyeuse ou des Invitds se -


ront plut6t froids.

22 NOV. AU 21 DECEMBRE
(SAGITTAIRE) :

Les membres de la family
le seront preoccupes et pas
specialement ouverts A Vos
problems ou, du moins,
vous le croyez. Evitez ider
pensees d6primnantes.

22 DEC. AU 19 JANVIER
(CAPRICORNE) :

Vous etes negligent pour
tenir vos progresses. Parler
trop Iongtemps au telepho
ne risque de vous retarder..
Attendez-vous a des repro-
ches si vous etcs en retard
A vos rendez-vous

20 JANVIER AU 18 FEVRIER
kVERSEAU) :

Resistez a la ten'ation d a
cheter l'objet sans lequel
vous pensez ne pas pouvoir
vivre, sinon vnus vous trou
verez demunl plus tard. So
yez prudent.

19 FEVRIER AU MARS
IPOISSO 'S, :

Penser trop soi irritera
autrui. Plus lard, vous trou
verez le prochain trop occu
pe pour fair attention a
vous. La meme vie-lle routi
ne paraltra lassante


SI VOUS FTES NE
AUJOVRD HUI

Vous etes un gapcgneur d ar
gent-net Mais '. re nature
Inventive peut ne pas etre
suflisamment si niulee dans
les affiares Dourt de forts
talents rirtis'lques. let thea
tre. le dessin d' interieurs,
la musique, I polnture. les
carriers d art seront part
cul iti mentii sduisan'.es
pour vous Votre plus grand
success s endla 'luano vous
ferez confiancc i votre ta-
lent nature pour vous ex
primer. qui vous e rvira aus
si bien dans leo affairs que
dan- les arts Vous e'es dy
namique P' vrtre puissance
de persuason e,' special I
ment conva ncante Le droit,
la literature. I education,
la relig:cn et la vente sont
d au res champs d action ou
vous exceller.pz


A 1'dccaslon de I'heureux
anniversalre dc la eFrater
nUe du Grand S6minalre, le
22 Juln courant, cette Inlst
tuton a adressa cases memr
bres, sea btenfaiteurs et aux
fld6les eda bonne volonti de
L'Archdioo 6e la Jebtire aul
vaste que nous publons avec
pi ai4


'- 0-

FRATERNITE DO GRAND
SEMINAIRAS
PORT-AU-PRINCE
Port-au-Prince le 11 Juin
1970

Chars. Amis,

Le 22 Juin pr(.ch~al rame
ne Ie premier n viyvemalre
de. la *FRATERNITE DU
GRAND: SE AIRE.. A oat


te occasion, nc'is tenons a
remercier ciacun d entire
vous qui avez partlcipe A
son Aelo4lom.
fteattsee pAr des baeptiss..
curiscitn-s de leur appgrte
nance ecctfr sale, la Frater
nltd du Gran.t SEmtnaire
dolt pe developer avec sue
cs. Ben ambiorn est de.sen
siblliser pFogrr-.ivement les
catholiques hat.lens A leui
responsabllltf tace a L'Ygll
se locale. Elle s'engage aus-
hi a son,'er.r pirituel-le
ment les Ev.sques, les pre
trees. lesa rellgiBux, lea rell
gieuses, leas siftnarpses aet
a apporter a, aide tinan-
clare pour Ie fnOlinrmne -
ment du Grand Semlnalre.


eanats.- dep lendemainas
wrellelirs,- seaeh'eus par tes
princlpes chretlens, uous n
vons int t t a maitethir vi
vante la F aternitO dol
Grand S&mlnaire. Aujotr -
d'hlul pios que Jamatls,notsm
devons foncer ensemble
dans la baaillie de la For
nation adaptee de no& fu-
turs pretres. I:, noua revietm
d'alder dans route la menu
re du possible i. avoJr des
Aducateoma de conselenoe ca
pablea d'eclplr .- notre sole
te haitiennae 'sorleritee et
de l'ald.r h etrouver son
equllibre et a,'-e lul. le ve
ritable sens des valeurs

CATHOlIQUEd EN *.
AVANT !


Pour dormnner suite A la sug
gesmrn de bon nombre de
membres. noui vous deman
don de blen vouloir appor
ter avec vous. sous envelop
pe, vo're contribution pour
le Grand Semlnalre. 81 mo
deste solt-elle. votre offran
de sera bienvenue. Oe nest
pas un depot a term. C'est
m!eux car voitre inveatisse-
ment vous sera rendu au
centuple par celul qui est
le Flddle.'
Avp vous su service de
1'Eglise de Josus-Christ.
Pere ".eonard P LaToohe,
Recteur du GT-nnd Bminaire
Membres dre la Fraternite
du Grane 9aminaire :


Dts lus, sl nrmus voutlons AID3MS A LA FORMATION Dooteui et Medamre Franck
nous garantir ainsi qu'iA nos DE D IOS.PRE'RIT -, Basile


QUICK CARE


Import uport C ma &vemu

ACCEPTED QUELQUE SOIT LA COMMANOE POUR
LES ETATS UNIS, ET ASStRE LE TRANSPORT DRS
MARCHANDISES VERS PORT-AU-PRINCE.

'OOCUPE- DB8 PRM~IITES DIE 1DMOJAEILENT,
OFFKE UN SERVICE DE VERIFICATION DOCUA-
NIERE ULTRA RAPIDE ET VANS UN MINIMUM
DE DELA.
[ E t

QUICK CARE

FACILITY LA LIVRISON DESB 4COS A DOMICILE. 4
ETAGE ALL AMERICA CABLE TL.: 2 -428

^oa >A)**M4ALA^a w (a


Vol qui 6tiJt presents A,
' inauguration de Cazeau,
ous cmptilons sur vous.
Vous. aignatslres des sta
tuts de Ia Fraternite, nous
avons besoin de vous.

Vous, 'cners souscripteurs,
soYez les blenvenus A notre
premiere rencontre annual
le. .


Vous tous, catholiques hr.1
tiens, desireux de voir pro
gresser 1'Eglise, rdpondez
aussi prdsentsas.

Rendez-vous done tous, 1-
22 Juin 1979, : l'audito -
rmum de l'Institution du Sa
cre-Coeur a 10 heures a m.

4 mense, les ouvriers peu nom
breuxv. Nous comptons sur
chacun de vous; nous comp
tons sur vos prilres et sur
votre aide materielle.


Madame Re-'. t Landithn

Michdie Ocnzales
HeinAe J-ESMAi: .L5.B


YACANCES D'ETE


CHEZ MARITOU, BOURDON
ClEZ MARITOU, BOURDON, Route du Reservoir
vous offrei Mesdames pour vos enfants, des sanda-
les et sabots tons colors, des costumes d'6te, des py-
Sjamas ,et ehemise6 de nult en cotton legter a des prix
si bas gue vouss An era tz tontfes. xmxmm
Vous. y trou0ere 6galement, pour vous des pan-
toufles et" sabots d'interieur tries confortables et
quapliIf d'autres articles interessants.
OVERT DE 9 h. A.M. A 1 h. P.M. ET DE 3 h. A
6 h. P..
PHONE : 2-0775


CARNET SOCIAL


Avis Matrimonial

Je souss.gne, Jean R Taus
saint avise le public en ge
n'ral et le commerce en par
t.culier que je ne suo.s plus
responsable deF actes et ac
t ons de mon epouse. Ma
came Jean R Toussaint nee
'Yvanne Moise. pour cause
c incompatibilite de carac-
',cre.
En a:tendant qu une ac -
t-on en divorce sera blen-
"5 t inentee c'otre elle.
Port-au-Prince le 21 Ju'n
1979
Jean '- TOUSSAIT



Deces de Mine
Aspasie BreVard
Pax Villa annonte le de
ces survenu le Lundi 18 Juin
79 a 7 heures du soir en sa
residence privee s.se a Car-
refour Feuilles de Madame
Aspasie Bregard A la suite
d une longue maladie cou
rageusement supported
En cette penible circons -
tance Pax Villa et Le Nou
velliste presentent leurs symn
pathies a ses enfants Mon
sieur et Madame Rene Bor
des. Madame nee Fleurette
Picard; Monsieur et Mme
Fritz Verdieu, Madame nee
Renee Boucard. Mademolsel
le Violette Boucard. I sa
soeur Madame Clerice Bre
gard. A son frcre Benolt Bre
gard, A sos petits enfants
Monsieur et Madame Serge
Fequiere, Madame nee Olga
Bordes, Monsieur et Mada-





\SSQSSS


me Ernst Chailes. Madame
nee Raymondc Bordes. au
I)octeur Edoua-d Bordes et
Madame nee Marie Claude
David. Monsieur Edouard
Bregard Mons'eur e* Mada
me Ph.'ippe Vsral. Mada-
me nee G nette Veroteu. M
Patrick Verdier Mons:eur
Gregory Verdi . A sec arrive
res petits enf .in Monsieur
Ernst Charles Mesdemoisel
les Fayimi Charles et Me-
vis Charlds. M-ssieurs Pier
re Richard et RPginal Fe -
qu.ere. Sabine Bordes e'
Edouard Bordes. Philippe et
Sidney Vaval. L ses neveu
et nieces Monsieur et Ma-
dame Gerard C61as. Mon -
sieur et Madame Roger Casi
mir Madame nde Kettly C6
las. A sa petite filleule Ca
role Perdriel. h ses petits a
mis Raoul Excellent, Mada
me Dina Estrade, Mademot
selle Christiai,e Estrade, Ma
demoiselle Nicole Daniel,
Madame Violette Abraham.
Aux families Bregard. Bor
des. Boucard. 7Vrdieu. Pi -
card. Fequierc. C'-rles. Va
val. Celas, Carr. -. Juste,
et A tous les autrt parents
et allies eprouv( par ce
deuil.


Les funerailles d
me Aspasle Br-garic
chantdes le Samedi
a 4 heures P M en
St Gerard oi lIa d
mortelle sera expc
2 heures P M


Mada-
seroni
13 Juin
Eglise
ouille
216 des
216


Avis de Diwvir~
LOfficler de 1'Etat "vil
de la Section Nord d(i art
au-PrInce a transcrit s: les
reglstres de divorce Ir 1is
positif du jugement pa e-
faut faute de compare .re
rendu le 30 Mars 1979 tir
le Tribunal Civil de .- ,-
au-Prince, admnettant Ic Ii
vorce des dpoux Jean-Lc -
maine Printemps 1J'po :
nae Christlane Guerrler
prononpant In dissolutic
des liens iratrimonla.
ayant extet6 entire eux.
J. Ahel ST-AMAMD, Av 81.


4Vo


FRUITANA







Une reussite haitienne!


Satr lea l e m Maiti
Lorsqnarrtve Juin
La d~aWr hoUtbs de iOree
Remonte en bondissant de
joie;
Mille vagues dcumantes
Jauses; violitrea on rises
Racontent en Matant
L'6tbrnelle ehalison des
mers;
C'est Juln; c'est le temps
Des mares et des I'vents
Et Pon apergolt
Courir an tirm ament
Mtlle chateaux detruits
Doe nuageb gris
qui se prominent h6estants
Semblant ne point trouver
Vers quelle cime; queilq
valile

Deqeendre pour pleurer...
C'est Juin; e'est Ie temps!
Oh dns Pair se disiribuent
Ballotes de souffle fort :
Gals papillons; en bands
Aou ales frdles d'or;
qui parent joyeusement
Des nids de feuillage epais


El s'maeswipent dans
'alr chaud;
DeIa fatigue de-eourtr;
Fouestts de solely et d'eau;

Oeuvrant; poor rndre
'Ame

En 1espaee d'un martin;
Sur one vitre trop ehaude;
Une galerie converted;
Et oh les moroeaux d'alles
- Tableau de vie; tableau
du temps
tableau de Join -
Les morceaux d'alles dis-
je;

S'en Iront; brisees et
dipoulliees
Be mnler au verit
bourdonnant;
Enivrant et toubillonnant
De ce temps de juin;
Facile a conquerir
Les barbues legwres
De papillons; d'eau
De verdure...
C'est le temps; c'est Juin
L'on s'en va;
Au gr6 do vent;
Courir les spaces d'eau;
Balgn6s de lumlcre:...
Nul ne saura entierement
Ce qu'apporte ce vent de
Juin

Si. envelopnant-t
Si chuchottant et
si fatigant;
L'air; baign6 d'ailes
De papillons depouill6s
oui s'en vont le corps nu
L'air; dis-ie;
Chanto l'eternel
depouillement
que tout human doit
avoir
Pour vivre; prier; lutter et
s'en alier

8 Juin 1979

Mme Andree Monplaisir
PIERRE


` S O W % .i .6A-dbS ~ A -


TOUTE L'ANNEE,






DEGUSTEZ LE JUS DES FRUITS HAITIENS


-pm~ri~


- -~ -- 1 ----- ---- --lifts- Qo---~


mn \n























































































L'AGENi


35, Place du Marron Inconnu ou Telephonez au


2 5 9 00
2 5 9 0 0
2 5 9 0 0
2 5 9 0 0


t
~


PAGE, -


Le Tirage de la
(suite. de la 16re 'page)
Adm. -Gle des Cont-ibntions
2eme 23218 20.000
Dpt du Commerce
3&me 14429 15.000
Dpt du Commerce
3 LOTS DE G. 3.000
1-. 27173 Achet6 par :
FAd'H
FAd'H
2.- 17791 Achet6 par :


Loterie de Peligre POTO PRINS,22 ME 1979


3.- 7443 Achetd par :
t pt de la Sant6 Publique
BOULES DE TERMINAI-
SON
21 34 63 66
94
BOULE DOC DUVALIER G.
1.000.00 16173
BOULE JEAN-CLAUDE DU
VALIER G. 1.000.00 5814
BOULE PELIGREG. 1.000.00
32169


HAYTIAN AMERICAN SUGAR
COMPANY S. Ao

SUCREE MI RAFFINE POPUILAIRE,.
PORT AU PRINCF, H'ITI

USINE HASCO
SOCIETY ANONYME HAITIENNE

(Plantevrs et Fabricants
i>nraao rr~~~aaaaoacc awaaaaaatoaoaa


MONCHE ERNST
Ko-m 6kriti sd m6mo,ua
yon pep, pemet moin four
bouch mofn nan af6 ki pa
gade-m. Sd konsa, nan yon
nimdro journal Nouvelis
moin li yon fraz aysyin *ki
pati konsa : cGrinn Pon-
minsiin ah Bwa Piwo, kalin
da la pu bat.
M' koue kony6-a ran
pouin f& ladoba 'enko, nan-
pouin diskit6 sou af& oto-
graf, nanpouin moun ki ta
ka p6met 11 j6td t6 nan poua
nou, annou sispann af6 fos
kot6-a, yon bo nou nan in
fomatik, mat6matik mod&n,
lot bo-a 80 pou 100 pep ay-
syin pa konn 6kr lang li
pald-a. Sa~ vi di sou 5 silinn
yon machi-n, s6 yon s1l kap
machd..
M' gin anpil zo nan kala-
lou M" ta fodfye min m' kit6
qa pou apr6 Yon sel ba-
gay m'ap di-ou, depi 20


Billet a Mr. Ernst Mirvil


tan m'ap d6sye ekri an ay-
syin, min, kony& ya mouin
voye moutd otograf Jounal
aBon Nouv'l, la. M'ap di
ou pouki.
1 Bon Nouvel bay kom
son sinp AE'E E I UOO
OU IN AN e- Epi kom -son
konpos6 CH B D F G H J
KLMNPKRSTVW
Y Z tankou Jan (Jacqueline
Turlan) Jakli-n Turian mou
tr6-1 nan cTi Malisa. E si


1in I "
)


1-) U NOUVEAU) A









Pour mieux vous servir I'Agence Citadelle repond


a present a un nouveau numero de telephone


Le 2-5900 ay


Edikasyon Nasyonnal ta
pran thdma Ti 'Mals la, li
m6tdl an aysyin, 6pi pran
tout ldglis kaze-n, eki... pou
f& 16kol, nan 2 zan analfa
b& kaba.
2 Tout mo krl pronon
se, nan pouin gaspiyay mo
tankon nan fransd ki tou-
nin yon zo pouason pou
met 11.
3 Lang nan dinamlk.
4 Bon Nouvel pa sevl ak
U pou on, ni ak W pou rou,
sa poual pmt vollsyon
lang nan, tankon nan muz6,
minui, annuly6, koton wat,
waf eks6t6ra- era.
Ekriti sd memoua yon p&p
6, mdmoua yon pep sd slans
li.
MWsi
Art JAK
Achitek Atis Pint
*


Pour une plus
grade promotion
de la Sante de
l'Enfant
En Haiti, la mortality in
fantile est d'environ 147
pour mille et la mortality
pre-scolaire : 33 pour mille.
L'annee 1979 a etd decla
roe. par l'Organisation des
Nations Unies. annee inter-
nationale de l'enfant.
En Haiti, environ 1 an a
l'avance. des dispositions a-
valent ete prises en vue de
la commemoration de cette
annee de l'enfant. Une Corn
mission Nationale a ete
creee et parallelement des
commissions privees virent le
jour issues de particuliers
ou d organisms sociaux. re
ligieux.
Latinnnee devralt 0re coil
nieitoiet a to uls les aspects
education, ecole. j'eux. sai-
to, en' .. Du taoiti de vile
,snte sansde nul douite o
,;otendait a ie let(i' It' I1
lit ceIt ailtia ds aclivttes silt
(-aIts a IIVIl's serait I i
I\\\ts 'is dee protn o tl io tit'
i daltl tc l e'nlnitt el dl-
tinuliton de In 1 ntorbldit6
infantile etl pre-scolailre.
C'esI l Ue oeCasioni d'nilltn
silver de Ia'tnii inarquante.
I s pl ouranmmes deja 'en
Ac'lrs elt Iltre ine nouvelle
I is I] dep:trt irreversible
idu devot'hiint'tlltet sanitlairte.
A 1111, seance de travail
dt lIa ((ommisson ijnationale
I')I'Ir t a commiemoration de
] airllle( international de
I t infant seance qul avait
eP couverte par la televi-
iton le repre'.enlant de la
d:vasion d hyivene familial
branchese de la direction ge
nerati di Departement de
;a San'e Publique. aval; for
mule ce n( : tqu i apparalt
a ce stude oomme la resul
lante In'qui esperee et
proarammoe des demarches
qu'entreprenneno les servi-
cs t;o:erosspO dans le cadre
de la nouv!fle pol'tique de
san*i publique.
En Haiti. la mortalile in
fantil( es d' nviron 147
pour m'11 Et la morality
pre-scolairc 33 poir mille.
(' sont la les chiffres les
plus 6leves dc I'hemisphere.
lls donnent tne idee de I am
pleur de la tlche a abattre
qui exige une approche ra-
Sonnelle etl houma e des
problems de toit.ts sorts
avant trail a la vie et a la
sant6 de la population


(3 JUIL. 1977 3 JUIL. 1979


I
1
1
1
1


Dans les murs d Haiti,
nous avons eu ]'occasion de
rencontrer a I'UNIFED, le
Docteur Psychologue Ber-
trand Edouard rentre au
Pays Mardi dernier, venu as
sister aux examens de la
Faculte d'Ethnologie et ap
porter encore ses encourage
ments aux Demes de l'Uni
led Monsieur le Psycholo -
gue Bertrand Edouard 1 un
des Membres Findateurs de
1'Ecole dtu Jo.:nalisme est
rentre au Pays avee des do
Cunien Latlons sur le J Otr-
ialisine, ollerte aS h Ecole
do. Journalsnllisme pour aider
1 etudiant dan,i ses multi-
ples recherches. L lipri -
ineur Journallste Fenrrez
Elisabetlh sympathisant avec
le inouvemeni de Promotion
de 1'Ecole du Journallsme a
envoye Jul a'-si ses docu-
inentations bien venus sur
touut ceuxo qol reotrent en
Octobre prochain en Ileme
Annee. Cest encore 1 occa-
sion pou0 nous de remercier
ces deux Maritniquais hal-
tiens qui n onL jamais man
que dapporter leur sympa-
thie et leur cli:ude compare
hension a 1 enrroit de la Di
rectrlice M adine Andiee
Mtmnplaisir Pieire et des
e udiants de 1LEcole du Jour
nalisme.
Madame Elitabeth Rene
lique, comptable a 1'Union
des Femmes pour le Deve -
loppement a pri 1 avion sa
media dernier a destination
des Etats Unis et de Mont-
real en visit dagremen'.
Nous lui souhaitons un lieu
reux sejour.
Le Chef de Service de la
Section professionnelle de
1 Unifed Mademoiselle Yo-
lande Salomon est partie
pour assister aux funerall-
les de son neveu, f is du
Docteur et Madame Jacques
Salomon.
Nous lai presentonb a eet


te occasion nup plus vives
sympathies.
La semame de 1'Unlfed
s'ouvre 'e mardi 26 Juin
1979. Venez toutes femmes
du pays. venez vous inscrire
en vue d'apporter votre pier'
re a la Promotion et au De
veloppement. Venez sans he
situation vous insclre aux
Cours de Matronat, faits
pour aider toutes les matro
nes du pays par le group
Medical de I'UNIFED.
A 1'occasion du 3 Juillet
qui ramtne le IIMme Anni-
versaire de 1'Unifed, le the
me lI'Honneur est celui-ci


c L UNIFED en action pour
la Promotion, la protection
et 1'epanouissement de 1en
fant du Monde National at
Intel national.
Le Dimanche 24 Juin est
le Jour consa.:rd A apotheo
ser les papas d'Haiti. L'Uni-
fed en c.- jour prdsente ses
Voeux de bonheur a tous
les Papa d'Haiti, et principal
element a tous ses membres
d'Honneur qui lui apportent
une collaboration si intelli
gente et combien avisee Ma
dame Andree Momplaisir
PIERRE --.Secretaire Gene
rale de J'UNIFED


Les Etudians de 1'Ecole
du Jouinalisme auront les
resultats de leurs examens
le 29 Juin & 4 heures p m
au local. du, Ddpartement
des Affaires Sociales. Ils
sont d'ores et ddej convies k
sy presenter et nous profi-
tons de l'occasion pour leur
demander de se joindre aux
memories de l'Union des Fern
mes pour le Developpe -
mint (UNIFED) pour ma-
gnifier le Chef A Vie de la
Nation Jean Claude Duva
lier et sa D6vouee Mere Ma
dame Francois Duvalier qui
ont toujours tenu b les en
courage et los entourer a
toutes les manifestations de
1 Ecole, ils sont convies
d'apporter par 1 e u r
presence un encouragement
au devouement des Femmes
de ce Beau Pays d'Haiti
Sont aussi convies a nous
rencontrer le 3 Juillet la
sTroupe Dahomey Bac Naus,
don't la president d'Hon -
neur est Madame Andree
Momplaisir Pierre. La Trou
pe Andre Champagne, les
Scouts Nouvelle Jerusa -
lem et les Scouts et Guides
du Centre Lya Augustii
Guery denomires Troupe Foi
tunat Aigustin Guery. La
grande cantatrice national(
Gladys Audate est invites
a nous rejoih.dre le mard
26 Juin a 4 heures p mi
I'UNIFED.


BISTROT

LE ler. GOLF MINIATURE
DE PORT AU PRINCE


(

Dans les Jardins du

BISTROT
UN JEU NOUVEAU ET PASSIONNANT

UN AMUSEMENT POUR TOUS

UN PASSE TEMPS IDEAL

UNE DISTRACTION SAINE
POUR UN MOMENT DE DETENTE

LE BISTROT -LE MANOIR
146 Lalue Tel : 2 1809
Tous les jours apartir de Midi


sosoc, i
<
I
I
I
I
I


I
I


I


I CENTRE LA GRIPPE
CENTRE LA POUSSIERE


SSUCEZ



nethooypt&



DECONGESTIONNEMENT DE LA GORGE
RESPIRATION FACILE
HALEINE FRAICHE ,A
GRACE A

MENTHO-LYPTUS
ven ente partout
! ulsrm. A ET G IZMERY
PHONE : 2-2144 2-0149
lO*afacaco* asoOCC~oGOciOo


Une Vague


de


Fra cheuC


VIA"* 111

roeS


S- - JEUDI 21 JUIN 1979


Flash de l'Unifed


ant 5 lignes groupies


L'Agence Citadelle repr'sentant exclusif


de la American Express vous propose


les TRAVELLERS CHEQUES,


les CARTES DE CREDIT,


et les VOYAGES ORGANISES



LA .AMERICAN EXPRESS


POUR VOTRE PROCHAIN VOYAGE PASSEZ AU NOUVEAU LOCAL DE


S

.1


Li
'I
I'
6


CE CITADELLE


~1~- ----- -- -'------~-;1ICI~ . -~~`~~7. -- -=-r--- ;---___ ::~~ a.-i---.l 7 i I- ~c~c;a-l--~rr.~ rr-------- --r-- -r - 1


omau~v~-rs,3~rru~~Nrv~lu~uu~rr~


--


`


=r


X8


*"\'T"


c- ~~t~t~ ~aa~p~~pi~~r~ ':~:~u 4:'




..... ........--"-, .-77


JEUDI 21 JUIfN 1979


LES EVENEMENTS AU NICARAGUA


(suite te ia 1tre page)
G6n6ral Somoza a esquivd
les questions sur les massa
cres de civils qui selon des
journal'stes t6moins ont eu
lieu.

A propos des bornbarde-
ments avcugles sur des 'quar
tiers des v:lles nicaragua-
yennes, il a dit : *Cela me
fait beaucoup de peine inais
les. civils bombards sont des
otages des guerilleros. Nous
avons fait le pluhis possible
pour 6viter un bain de sang,
en faisant annoncer A ]'a-
vance a la radio nos zones
d'action et invitant la po-
pulatidn A quitter les lieux,>.


SPrI6 par les jourilnstes
d'artfter la champagne a& la
radio et dans la presse na
tibnales centre les journals
tes strangers a Managua. ac
cuses d'etre les complices
des Sandino Commun's-
tes; le Prdsident Somoza a
d6clard qu'il allait deman-
der que les nouvelles diffu-
sees par la radio soient plus
factuePes. En ce qui concern'
ne le Jouarnal pro-gouverne-
mental eNov.eades>, le Chef
de i'Etat a declared n'avoir
aicun pouvoir et a ajouit
qul'l fnlla!t s'adresser au DI
recteur du journal.

SVsiblerment nerveux et em
harass. le Prfs'dent SOmo
za a recu au debut de la
confdrpnce de press une let
tre ae protestation signed
par les journalisees etran-
gers a Managua.


Lette conference de pres-
se qui a dure une demi-heu
Sre s'est abruptement termi-.
ite lorsqu'un journaliste ni
caraguayen, au nom de l'U
n on des journalists du Ni
caragua. a demanded au Pre
s'dent Somoza le depart de
son Cnnseiller de press. M.
Rafael Cano.



LE NOUVELLTSTE
QUOTIDIEN FONDE EN 1896

PROPRIETAIRES : PIERRE CIIAUVETI

ET MAX CHAUVET

DIRECTEUR : LUCIEN MONTHS

S ADMINISTRATEULR : Mme. MAX CHAUV1T





Attention Attention


I COMMERCANTS, INDUSTRIES ET PAHTI LIESR,
PLACE TOUTES VOS ('OMMANI)ES URGEN'TES DE
N'IMPORTE QUEL ARTICLE DISPONIBLE AUX
ETATS-UNIS D'AMTERIQU'E. A L'ADRESSI; SUIVAN-.
TE :

Sod Les services
Commerciaux et industries
1I R, Rue du Peuple, Port-Au-Prince Phone : 2-1720
LIVRAISON RAPIDE ET A DOMICILE EN 48 01 72
HEURES


Haiti


Epaulez le

combattre le

I'erosion e;


Relchaud


Hai


LE JOURNWxulTS
WILLIAM STEWART
MANAGUA (AFP,
William Stewart,' le joar-
aal'ste de la chairie de td-
levis'on amdrlca'ne qui a kt6 exdcutd mercredl
A Managua par la Garde ,Na
tonale nica'aguayenne,, e-
tait mari6 et ag6.de 2.7 ans.
II ntalt origfnaire dd New
York. Selon des precislons'
fournies par ses rarmrade's
WilPlam Stewart a'V&ait a-
vane6 d.crs les Gardes N'atio
naux avec sa carte de ores
se a la ma'n asant qu'll 1- 1
soit sign'f'6 de se mettre at
terre 11 fut tue d'une ball
derriere I aureille gauche..

x x x

NICARA'GUA :
EN PATROUILLE AVEC
LE COMMANDANT
cBRAVOQ DE LA GARDEN
NATIONALE-
(par 1TEnvoy Speclat
de I'APP Osvaldd
TCHERKASKtI )
NICARAGUA (AFP'
(A la fr6ntiere
Costa-Ritaine)
sNutis nous somr.'g re-
phlis de Tefy, pour les ar-
reter sur de melleure 0po
sitions et arriver a ce quf
nous cherchions : ssab'liser
le Fronts. a declareile Corn
mandant < Bravo,. 5th6ros*
de la Garde Nationale, a
lEnvoyve Special de I'AFP.
mercredi dans son post dp
commandments, A quelque
kn: de la frontlere costa-r,
Caine.

Aureole d'une reputation
-d iny nciblitb. le Comman
dant BravoI. le visage man
ge d'une barber de plusieurs
jour s, mas d'excellente hu
meur demmnt ca-:egorique-
ment que la colonne sandi
n se pare d'manche de la
irontiibre co-! i t-l i il r- soit
en rain d ivn'icer sur Ri-
vas et riverr 'linteniion ridicut
le d'y insalleir iun ouverne
n. nt rivo!tll lonnailpe
Au dibul de ellte noiviel
le invasitOn in.ills ltenlons
Ci' Imllill ses po1"I f ions t'"
linous ignnl-io ll ur psllssnn
vn dte feu ii s'esi lil -
inent amelior ItIvIr unit t"
ra nde oL:inllAt6 de mor-
Itirs> oNous avons uIl dle
niorti el done, blesses mats
rTin'elmill nt noun les avons
bloqu6 i 1 km au Nord dr
Sapoa (3 kms nau Nord de
la frontier) explique le
Commandant

Pour le moment nous of


.fea_ ctuons does oOritions de
commandos et d'intfilraitons
pour preparer une attaaue
--i sous 48 a 56 heurest decla
re-t-il en mon.rant des ar
mes prises le martin mime
ennes lo-s d'une escarmouche qui
*, a fait 11 mot '* chez leS san
dinistes Pt 6 blesses parmi
k es hommes Le Comman-
progranmme pour dan e--ibe e element des
care' d'idpnti'e nanameen-
debolsement et n-t et dep t'Ces de mon
na'e c:ba.nos pr-ss sur les
cadavres
n Utilisant las Le Commandant 'B avo-
rcondu;t ie journalist a lun
I KT ros e d pon.ses e pits avancns
a K kerosene ,r la route Pan-Americal-
n" oi ionpr e le Lac Nicara
S"I prmem: de cons:oler
S-'ous ies atentours avec des
S ... ... orers d ,ne portee de 4
km L contact avp aCoe 'ern-
n--m sesrt p oduit a 3 krs
ma'nternao m partir d'icl
eas' T)r no mar.s land ex-
pose a ous les tIrso .indi-
que | Crimmandant
Lrs sand :sles lOtCriOne -
ies hau eurs qui cernent Sa
pea, hands iue l'Armde con
Trole les vallees Au moment
de quitter le pos e. une plnt!e
dense cnmmenc an tornber
rfdu'sant la v'seib I t A deni-
metres 'les guero11eros oni
... ". ". de la chance. je ne v'.s pas
Douvoir faire appel a l'avia
tion pou.: le moment,, note
le chef militaire.
Interroge sur la poesibli
t& de nouvelles invasions le
Commandant rfpond : Tout
de la d4nend de 'alde qu'accor-
dent cyniquement aux giue-
i M rillerns le Panama et le Cos
8ta-Ricas.


Prix actuel : $ 16.50

EN VENTE DANS LES STATIONS DE

GASOLINE DAtS LES SUPER MARKETS

ET CHEZ LES DISTRIBUTEURS i

DES PRODUCTS DE HAITI-METAL TANT

A PORT-AU-PRINCE

QUE DAKS LES VILLES DE PROVINCE



Distributeur Exclusif


CURACAO TRADING
>M09>3r>__.XJ3r


XX I x

NICARAGUA :
REACTION AMERICAINE
APRES LA MORT D'UN
JOURNALIST
WASHINGTON (AFP)
Le GouvOrnement amiri-
cain a declared Mercredi La
Washibgton qua si la ver-
sion des temoins oculaires
de la mfl, i Managua du
journalist 'amertcain Wil-
liam Stewart et de son in-
terprete ictaragayen s'ave
re exact; il s'agit d'un a"
sassinat execute de sang
frofds.
Le porte-parole do Dc-
Itrtement d'Etat qui a faith
cette declaration; a quall-
fME ces kveniments de ocho
quanfts et tragiques-s. Le
Secretaire d'Etat M. Cyrts
Vance a demand an gon-
vernement idu Nicaragua et
i sor Ambasmade a Mana-
gua on rapport complete sur
lJ tragldie; a ajouat le
porte-parele.


NIIARAGUA :
LA MORT D'UrA
tYOML ALISTE
De I'ebvoye sp edlal dt
I'AFP Claude URRACA

MANAGUA (AFP)
William Stewart. le jolr-
naliste de la Chaine doe Ile
vision amiricai,,e AhC';
tu6d Managua; a dk -exe-
cute de sang froid mercre-
di en fin de malline; ainsi
que l'interprete de I'equipe,
par un garde national nica
raguayev lors d'un reporta-
ge sur les combats daifF
I'E-t do la capital; out
rapport les camarades de
la victim.

Les journalists ont indi-
quk au course d'une confu -
reftee de presse queiques
heures ap es lb drami qu'lls
5'etaltht rbndus avec ltur
canmidn dans la zodne de El
Dorado. lis onl rappdortds
que William Stewart et Pin
terprete sont descenidus et
se sont avancis a pled vers
les gardes nationaux. .
A ce moment; les gardens
ont demand au3. deux horn
mes de s'ar'reter puis ont
demaid6 a Stewart de se
nmettre ai geioux; mains en
Pair; puis face centre le
sol.


Le garden s'est alors recu-
16e d'un pas et, de sang
froid: a lache une rafale
dans 'oreille gauche de Ste
wart. Peu auparavant; ont
precise les journalists
d'aABC. Une autre rafale
avait etk entendue ton
loin. Elle avait At6 desti-
nek au membre de l'6quipe
don't le cadavre devait 4tre
decouvert quelques instants
plus tard.

Le corps de Stewart a
cte ramene A lI'lotel ((Inter
continental oil resident
lous les .journalistes. La 'po
lice de Managua: accompa-
once de reprbsentants de
I'Ambassade des Etals U'-
nis: a ensuite transport le
cadavre a .la morgue.
'lIa deipouille mortelle
de Wilttam Stewart devrait
-etre rapidtniient rapatrioe
aux Elats Unis.
La tension dcjii grande
entire d'un cote les journa-
listes et de I'autre les 65 re
piresetants du gouverne-
menI nicaraguayen et la gar
de national; n'a fait
qu'augmenter brutalement.
La Radio Nationale de plus
ne manque pas une beca-
sion d'invectiver les jouroa
lists eirangers qui cou-
%rent les 6veriements de Ma
nagua les qualifeiat tous
de icomplices des sandino-
comnimunistesio.

-
NICARAGUA :
LE MEURTRIER PRESUME
DE STEWART N-tE
MANAGUA (AFP)
Le caporal Lorenzo Ble-
niz; arrfte jeudi et traduit
en Cour Martiale a Mana-
gua sous 'accusation du
meurtre du jourialste ame
ricain Bill Stewart; a de-
clare q'ue ce dernier avait
en faith te tue par un sim
pie soldat nicaraguayes qn;
avail peri par la suite dans
un combat.
Breniz a ajoute qu';l diri
geait la patrouille de la
Garde Nationale vers la-
quelle se dirigeait Bill Ste-
wart et son interpreted nica
raguayen Juan Espinosa
quand its out etA abattus.
Par ailleurs; le chauffeur
nicaraguayen de Bill Ste-
wart; M Pablo Tiffer Lo-
pez; a affirm aux journa-
listes qu'll avait peur de
rester a Managua et von-
lait quitter Je pays aussi vi
te que possible. In a ajoute
qu'il avait pu sauver sa vie
en promettant d'affirmer
publiquement que Stewart
et Espinoia avait ite abat-
tus par des franc-tireurs
sandinistes.

O --

NICARAGUA :
INTERVIEW DU
PRESIDENT SOMOZA
RIO NEGRO
ARGENTINEE) -- (AFP)
La Garde Natioale nica-
raguayenne a totalement
repris linitiative dais les
combats qu'elle mtne con-
tre la geicrilla du Front
Sandlniste de Liberation Na
tionale (FSLN); a oftlrins
Jeudi le general Anastasio
Somoza A la Radio oLU-19;
La Voz del Comahueo do
Rio Negro (1.000 km au
Sud de Buenos Aires .
Nous essayons de rtdulre
quelqueo Otoupes lsole;
mals la tituallos dans Il
rest du pa.vys eat redevenue
normales; a-t-iN a)outi.
Le Gdersrl Sof na a par
ailleurs rafibma q'en *u
run as II n'obandonweralt


le pouvoir ql lul a ftd on
Wi par de sectios.


OEA : 1 ,
LA SEANCE SPECIAL
Sdit LE NiCAlAUjuo

-Par Jean Prelre ALTIER-
WASHINGTON (AFP)
Le regime da president
Anastasmo Somoza figure au
banc des akcuses; estime, t
ies obser'vateurs a la seance
special de IPOEA (Organlsa
tion dbs Xtat Americalns)
sur le Nicaragua; jeudi 'a
Waslington; apres t1 met&r
tre d'un journalist ameri-
cain par ifh sbtdat ate la
Garde Nationale.
Film par l'un de ses coh
freres; l'execution dp jour-
naliste froidement abattu A
bout portant par up soldat
somozisth; a et0 diffuse
quelques heures plus tard
sur toutes les' chltnes de
television amerocatnes aux
heiires de plus gilahfes e-
coites. lie president Carter
a aussitot cohdaimnn cet ac
Ote "barbareb et le IDiparte-
menrit d'Etat a demand* des
explications au rigimne du
President Somoza.
Ce tragique irrcidoit de-
vrait inciter le Secretaire
d'Etat Cyrus Vance; qui ex
pose la position dles Etats
Unit A cette seance specia-
le; A se montrer encore
plus ferme envers le somo-
ziste.
Apres avoir longtemps i-
gnore les insurgeS sandinis-
tes: le gouveYnement ameri
cain a declare an course des
dereiires 48 heures qu'une
solution pacifique du con-
flit du Nicaragua ne serat
possible qu'avec une partwi
nation saussi large que pou
siblI' de l'opposifion; c'est
a dire sans eseclusion du
mnouvement sandini s t e
(FLSN) de tendance marxis
te.



Aores rassassinat
d'un Journaliste
(Suite de la lre pageat

pils pro'fondes Conldol0onl'-
(y pou In i.. t de Sit -
Wrlllt 3 vi l que vo us r'
ties itl N ;rall'l u tl e r qut e
voi ts 1U 'ss 7' rfVlll cr a
encore dit le Go ('rli Somo
Z;a I adresse des Joulrnlls
tis pr'-enlts tq1ui le harce-
l;t('en do qiti fl" ions,
SonioZti a not amnnient eOs
quive l s q st "''Ins sur tles
massacr-" de tivlls Interro
go stur les bombardments
avie gles de quarters ln -
lers des villit'. du pays. i
a dt < Cela me fault beau-
coup de peine 'nais les ci-
vils bombarded sont des ola
ges des guerileros' Prie par
les Iournalistcs d arreter la
campagnc & la Radio et
dans la pre'se Nationale
contr, les journalists etran
gers & Managi.a. accuses de
ire complices dtes -Sandino-
Commumstes, le General
Somoza F es; c"ntente de de
clarer qu i piliti demA.n-
der que les nouvelles soIentt
plus factuelles Deu-' Her
cu!', C-i' ce 1 armne I0
i air am'r:cinin devaeint ar
river Jeudi ml tn ;, Managfua
pi)ul evacu *r lt. 'ournalis-
u alerS soul.
irs 1, ;.eps coilta lnt '
quit er le pay'

L ecu'p( de ABC a d c -
c: qtu:a t C it ( 1 -It (ii 1
nni n tulte ti le N'ea%'a -"
,u1a.

Mercredi apre:.-midi, les
journt;lis'i's (,r ajg,.s d.ans
]eur ensemble ,'i rlus2 t"
.,e rpndirc 'Jan, la zonet d-s
combats.

c-cst sur les rives du
Lac de Managi t que risque
de .- jouer la tiernire i ll
I e pour le control de
la capital. En eiet, la
Oard(- Nationale, qui a pour
sinl scs operations de net
toyage dans ait partle Est
d e. Man a g u a e s-
sate manlfestemenl de re-
pousser IeS lnvurgds vers.lc
Nord pour les acculer sur
leg Rives du Lac.

Dans le Sud du pays, un
group dc journitlistes a pu
constater que la colonne de
gurlleros venue du Costa RI
ca etait blo(nu~e A quelques
kilomei rcs de la trontlecrc
rmals quo les francs-tireurs
harcelatent la Garde Natllo
nale jusqu'A In vllle de RI
vas a une trentalne de kilo
metres de la frontlere.

Dans la jounrnc do Mer -
credl, les Sandinltee sc sont
rmparfs du Fortin de Loon.
second vylle du pnys. oS
e'alcnt retranchis depuis DI
ttnehie des thlnents de la
Garde Nallonaic Des ren-
fort. dp In Ol>rui onil et
cependant envoysa I beon.
Le Front Sandlnltte a ega


element pris h contrblc du
pose FrontIer'l Honduro-NI-
caraguayen de GausaUle el
de la vllle p.cle doe Soino
tillo.


P A GE I?


COUPE CLOUE-




/ ADIT:


A present je peux




savourer la cigarette



grace a FREN HOLDER




. Le Fume-igarettes Friend HolaMr rduit e 57 0/10


Fe taux de ka nicotine

. Le Fume-cigarettes Friend Holder vous

done vingt ans de plus.

k Le Fume-cigarettes FriendRolIer arrdta net la nicotine

. Avec Friend Holder vous Vouvez mainlenant

savourer on toute quietude une bonne cigarette

N. us vous garantisser. l'a1ficacit d e Friend Holder,

si vous n'etes pas satisfait r~ournez le nouw

it vous serez rembourse immtdiatement


Points de vente des fume cigarettes



Friend Hplder



Port-au-Prince


QUALITEX
HAITI COLOR LAB
PATRICK COLOR LAB
FLEU'RIM.,EX
BIZAR LA PO";TE
OnirNTA.L iMASIKET
CENTRE
PHIOTOGRAPIIIQUE


Pi RM1ACIE
DE PORT-AU-PRINFE
PilARMACIE !)ODERNE
ELECTRI1ITE SERVICE
BOIT': A MUSIQUE
Ei!ND) OF 1I''I
.OSI NTH II.


T:I'.DE INTERR


A IT G SUI ER MA.RIZET CG(I.E' .1Ht E:T


LXLUE MARKET


O VAIRKET


Petion VII2
COLES MARKET
ALIMENTATION GENERAL.
QUALITEX
IDEAL MARKET




Route de Carrefour
CENTRE D'ACIIATS DE MARTISSANT
AREYTOS LALUE MARKET


Cao Haitien

PIIARMACIE DU CENTRE
MME JACQUES BERNADIN
MARKET LA PARISIENNE

LA PRINCESSES


VILLE DES PERRUQUES
CARAIBES MARKET
FOOD STORE
JOSY BI)UTIQUE
EXPRESS MARKET
C.1RIDAD MARKET


'UTION SOlC: LF
LLLI: ET L.i
ZI NI I'llMARKET



Oielmas

AUDIOTECK
COLES MARKET
LALI E MARKvIT





J6r6mle .
BAZAR SOLEIL LEVANT
ANTOINE JEAN


Tomassin

J.lBOULE MARKET


Caves

CLAUDEL SICARD


Fume cigarettes Friend Holder


Distribute par Rosenthal



Trade Center TOl, 2-0419


99aa90S^,


- --------~ ~~U "~```~ ^~" Q~D~DL~Y~c_~)l~LILR;r9b~


! _




/


Sv JEUDI 21 JUIN' 1970




CINE THEATRE TRIOMPHE PRESENT

Midl 2 heures 4 heures (en permanence' 4 heures 30 et 8 heures I


CE SOIR


SALLE II $ 1.50 et 2.00

UN PAPILLON SUR L'EPAULE


SALLE III


$ 2.00


L'AMOUR EN QUESTION


SALE IV $ 1.50

MIDNIGHT EXPRESS


I~~~~- ; =;~r~~ru---------- 0; 3 ~w300=2;'~~ ~I~ T~'~ CY~ ~~r~ CC~- *)


(suite de la lere page)

Donne les mo *
Je t'en prie !
J'ai un rendez-vous
d'affaires
Que je ne puis rater
Je te Ie .urei.!...
Et Pauline ne tenant plus
Mi souriante, mi sirieuse,
S'en va dans la cachette
Prendre les chaussures
Et... te les apporter
Avec un dernier

xApres tout,
fais ce que tu veux
Cela m'est dgal,
tu ennds... a

Et puis.alors apres ?
Si elle y mettait un peu
eDe savoir s'y prendre)
Je suis presque sfire
Que cet apres-midi la.
Tu ne serais pas sorti
Ce serait alors tout comme.
Ah ces homes,
des enfants !...

II a fat!u pourtant
Que tout se passe autrement,
Que tu gardes le souvenir
De cet apres-midi
de malheur :

Ton rendez-vous rate,
Un peu de sang perdu
Pour frapper
ton imagination;
Je te vois alors.
Dans ton bel habit.


Ta cravate bien nouee,
Tes pieds nus,
Victime7 d'un malencontreum
Tesson de bouteille.
Le tableau
d'un echappe d'asile !
Pauvre Felix !


Mme Marcel CARDUCCI





Detournement : L
Pirate de 1'air
s'est rendu

DUBLIN (AFP)

Le pirate de l'air .Serbe
Nikola Kavaja s'est rendi
a la police irlandaise a l'a.
report de Shannon; oiu i
BOEING 707b de la comp:
dont il avait pris le control
gnie sAmerican Airlines)s
le venat de se poser.

L'alipareal avait quilt
l'aeroport de New York je
di martin; sous les ordre
du pirate de l'air. Celui-
avait detour,,e un Boein
707 de la meme compagni
mercredi entire New Yor
et Chicago; aver 136 per
sonnes a Bord: et avait en
suite change d'appareil.


SLIVRAISON D'EAU



2.800 Gallons


SERVICE RAPID


Tel. 2-3193 ou 2-5602

PORT-AU-PRINCE DELMAS

PETIONVILLE LABOULE


Historique des rencontres Pr6sidentielles Haitiano Dominicaines


(Suite de la lre page)

tre eux en Paix, Union et
Amitid, sans aucun aban-
don de leurs drolts r6cipro
ques, de fagon a eloigner
de leurs territoires respec-
tifs toute aggression qui vien
drait du dehors (...)

COMMISSION
DES AFFAIRES :
DOMINICAINES A LA .
CHANCELLERIE


Dans cet de la Situation, de 1892., le
Ministre Archin informed les
Chambre de l'Institution
d'une Commission des Affai
res Dominicaines aupres de
e notre Chancelier : sLe Gou
u vernement ne doit pas vous
e lasser ignorer. messieurs
e que pour favoiiser, sous ce
a rapport '11. la besogne de
- M le Secretaire d'Etat des
Relations Externeures. il a
pense a Instituer a la Capi
tale une commission de six
e,
u La Revue des
s Ecoliers Numero
37 (Juin 79)

k Ce numero de la Revue
des Ecoliers reserve une pe
n tite surprise pour ses fans:
En effect on y lit un poe-
me-editorial signed d'Oswald
Durasd: Les Jeunes,extrait
de Rires et P I e u r s;
18741 Da,,s ce poemne; Du-
rand laisse entrevoir tout
son amour de la Jeunesse
en qui it place beaucoup
d'espoirs 7
Aprbs ce texte qui retien
dra a coup sur le lecteur;
on notera ave Ilaisir un11
autre poeme signed d'Emile
Roumer: o l'atrie. et des
titres qui frappent: St
John Kauss en Kaleidosco
pe: (;as,,er Troi.s a, s deja.
la regeneration morale: le
compete I rebours (pppr le
bacr et la vie culturelle.
A cote: il y a les titres
habitues de la Revue: Bla
gues etc. C'est un nuroero
qui ne manquera point de
rpnir I'attention de plus
d'un. T7I


SONY : CASSETTES "HAUTE LONGEVITE"
Les chiercheurs chez Sony
n onli amd, Ces ,sc d ame
hirterI' leurs e iin le s


La OlIu' secm)OmKUP a
"i au,-te tsuLiercire
.Ov0, NOIS UltU FIELiTY
AU CHROME et ats FFRRi
CHROME en diro, it r, 2- c"
usines Sony *
Sony l a-riuiei Se gxopre5
oxydes tes micronrse et Io s
Cou(hCe Sur ia bande Avec Sony
hnS le Dieurage terminees les
bancdes qu, si erilorhlienl el se
bloquent Avec Sony le defile
ment e t itOulours impeccabile
Cassettes 30 minutes 46
minutes 60 minutes, 90 mu-
utes et 120 minulos


x





I




e


membres, choisis parmi cetux
de nos concftoyens qui con
naissent mieux qu'aucuns
autres, tous les cotds de la
question Dominicano-Haitien
ne et qui, sous la prdsiden
ce du Chef de ce Ddparte-
ment, seront plus en mesu
re que qui que ce soit, d'd
ilairer les points encore obs
curs ou incompris de nos
rapports ndcessaires et iKdis
pensables avec la Rdpubli-
que voisine (...)

PREPARATIFS
DE L'ENTREVUE DE LA
BAIE DE MANCENILLE

Sous la signature d'Ed-
mond Lespinasse. Ministre
des Relations Exterieures,
de la Justice. de l'Instruc-
tion Publique et des Cultes,
a ete present aux Cham-
bres sl'Expose General de
la Situations de 1893.

ne... entretient avec notre
Gouvernement les rapports
les meilleurs. Cependant. la
proximity du voisinage en-
triaine puelquefois avec le
Cabinet de Santo-Domingo
des difficulties passageres.
qul dans 1'exercice. se sont
toutes heureusement termi-
nets I

Ci-t .Expose Geneial de
l. Si lationl signal deux
IInfl'llis Lte prenlier alt sit l-
Jti d la pose d uni polean
,ldwhtl eur i Mare a Chal
sur la ligne de Sail ru C'el
te borne a edle rellre
Le second avail trI:ll.
(dan, le iori du mnols d(i
Maril. a la presence d'inll
sul I es domilnlt aIlls I~roii-
pet's di:an1s 1 < s S li "'nls d'e no
tre ulinnllee de OC namin-
.ii pd unt i a illl i a pc i Mll

C('hi l.i *
,M a s ails \tii' iii iti i1ei' lha
r-ponse di Depalrteniell ILU
fitie a cete note Imiporla-l
II S E le Prsldenit Heu
rcaux demand a S E lI
President iHyppnlle un eln
trevue qui eut lieu qu(i lues
inurs ni<, '':,d a la Baxe
de Mancenille 1 1

A propos de
l'article :
ALe lone de nos
routes nationals
Port-au-Prince le 15 Jruin
1979

Suggestions I 1 auteur de
Uonales Pars dans le cNou
vellistei du Mercredi 13
Juin 1979. rubi:que sLibres
opinions).
Les arbres bordant la rou
,e national No 1. au lieu
d essayer de les transplant
ler et risquer de les perdre,
pourquol ne pas les emon-
der tout implement, une
fois qu lls seront devenus
grands.
Un emondave artistique el
periodique. ou'.'rant de lar-
ges lenet'es ssr le panora
ma donnera dlu travail a
des buclerons el alimenter
des bicrierons, et allmente
ra industries du carbon,
sans favoriser I erosion.
Un autrc advantage. je di-
rais salutaire crlui-l-. c est
que 1 automobiliste devra ra
lentir son vehlcule, pour je
ler un coup d oell de temps
en temps sur le paysage.
Mais j y pense. pourquol
le department de l'agricul
lure previendralt-il pas l'e
mondage systematique de
tous les arbres de la Repu-
blique, pour allmenter 1 in
dustrie du carbon, tout en
favorisant le rebolsement.
C'est meme une parole de
l'Evangile de dire que 1'e -
mondage fall. fructifier da
vantage les arbres.
Un Lecteur
0 -
P. S. Une auto-route peut
comportcr une range d ar
bres en son .illieu, exacte-
ment come au Boulevard
de 1lexposition du Bicente-
naire.


Un avis de la Secretaire-
rie d'Etat aux 'Relations Ex
tdrieures informant A la da
te .du mercredt 19 Avril 1893
(Moniteur du Samedi 22 A-
vril 1893). : iS. E. le Presi-
dent de la R6publique Do-
minicaine ayant t6molgnd6
a S. E. le President d'Haiti
le desir d'avoir une entrevue
avec Elle, le General Hyppo
lite s'est empress d'accep-
ter invitation du G6neral
Heureaux.

cUsant du loisir qui lui
avait dti laiss6 de fixer le
lieu de la rencontre. le Pre
sident d'Haiti a d6sign6 la
Bale de Mancenille, qui ap-
partient pour moitid a la Rd
publique Dominicaine et
pour moitid a nous I...)

LA RELATION
D'HENRI CHAUVET
ET RAOUL PROPHETE

Henri Chauvet et Raoul
Prophete. historiographes
des tournees des Presidents
de la Republique. nous don
nent lne relation fiddle et
detaiillee de cette entrevue
historique: Nous en extraie
rons maints passages et en
resumerons d'autres.

Le President Hyppolite e-
tait part de P-au-P. le der
nier lundi de Fevrier 1893
en totlrnee dans I Artibonl-
te et le Nord

Le 18 Avrill. an mnalin. le
President prenall place a
board de I aviso de guerre
IDESSALINESr II dtllit iac
eonmpagne des Secretaires
d'Etal presents al Cap de
son Chel de Cabinel, piarli-
itllier de son Et.al Major
iIn complete l e navive )pr''sl
dental etail seotld diiu Oar
d -cotles ..LA DEFENSE, oil
I i 'n renai'quiialt sa Malson
M'l lalrC el d'aulres ihatils
fsic'sonnali's
'Le Dessallnesi aratten-
dii elnviron une heure que
le President Heureaux I ut
prevenu par ses cavaliers
bordant la Baie de Mance-
nille i

Le President Heureaux e-
lait a bord de la Canonnie
re dominicaine El Presi-
d(nte, qui monte les cou-
leurs halilennes au grand
navois en les saluant de 21
coups de canon.

.Le Dessalines et la Defen
sei arborent les couleurs





Chers Parents

N'attendez pas ies der-
niers moments pour
preparer la robe de

lere Communion


AU MONDE CHIC

a un large choix oe tis-
sus : Broderie Suisse sur
batiste et organdi, mi-
nicare en 56" de large,
crepe georgette, tergal,
voile, dacron, dentelle et
entire deux Valencienne.
grand assortment de
nappe. cretonne, plastl-
que, serviette et mous-
tiqualres.

Pour les Bkbts
robes, chemls' -, brassie-
res et draps brodds ain-
si que lus draps four-
reaux pour les brands
berceaux, moustiquaires
et autres articles.

Pour la pean
Le savon Duvex pour
Deaux seches.

Au Monde Chic
Vous reserve toujours le
noime accuell.

Rue du Mag'asin de I'E-
tat 89 Tel. 2-2672


en vue de cette ville que les
derniers saluts ont etd e-
changds entire les deux na
. vires prdsidentiels,.
En entrant dans la rade
du Cap, le President Hyppo
lite est salud par le navire
de guerre americain, le eKer
sargere et par les canons
de toutes les fortifications
de la ville (...)

Gerard JOLIBOIS

PROCHAIN ARTICLE
VII -
RAISONS ET RESULTATS
DE L'ENTREVUE DE LA
BAIE DE MANCENILLE

xx x x

NOTE DE L'AUTEUR
(1)I I s'agit, evidemment.
des relations haitiano-domi-
nicaines.


xxxx
ERRATA

Le lecteur voudra bien
corriger les erreurs suivan-
tes :
a) 2e. page, lere colonne,
veuillez rdtablir :

avisos (le Toussaint Louver
ture, le Dessalines et la Dd-
fense)> mais. hon l'Alexan-
ire Pdtion. qui n'arrivera en
Haiti qu'en juin 1893.

b) constitute par le fameux et
scandaleux Emprunt Domin
gue reduit a de plus justes
proportions) et non propo-
sitions.
c) eSt. Cap Louis Blot, par
tisan d'Hypoolite avait 6td
elu Senateur le 14 Mal 1886,.
et non en 1868.
G.J.


dominicaines et les saluent
de meme (...) Puis le Pre-
sident Heureaux se rend a
board du eDessalines. II est
accueilli au bas de 1'ichelle
par le Ministre des Rela-
tions Extdrieures, Edmond
Lespinasse, qui .lui adresse
des compliments' de bienve-
nue et le conduit au Presi-
dent Hyppolite, debout au
haut de l'echelle de couple,
accompagnd de l'Amiral Kil
lick. Chef de la flottille hai
tienne. Ils passent en re-
vue les aides de camp, les
officers du board, saluds par
la Musique du Palais.

cSur la dunette, le Pr6si
dent Hyppolite prdsente ses
Ministres. Et le President
Heureaux,. le Ministre des
Finances et du Commerce,
Modesto Rivas, charge par
interim des Relations Exte-
rieures. Apres un entretien
d'un quart d'heure le Presi
dent de la Republique Do-
minicaine a convie le Presi
dent Hyppolite et sa site
h un lunch a board d',El
Presidenteis (...)

LE DISCOURS DU
MINISTRY LESPINASSE

Des salves de 21 coups
de canon h 1'arrivee comm5
all depart salubrent le Pre-
sident de la Republique
d'Haili. A regne la plus
franche cordiallte durant
toillle dejeuneer, charm par
les brillants morceaux de
la musique donminicalne.

4Au Champagne. M Ed-
niond Lespinasse Secretai
re d'Etal aux Relatilons Ext.i
rieulres s'esi level -
,AM. le Presidenti
sTous ceux domlni'calns
el halt iens qul ont1 foi on
lIivcnIlr el qui esp'erent voll
let ir ays plus respete et
plus priospe re. loIs Celiix.
domlnicalns el hailiens. quii
velilenl transniettre a leurs
enfants lile radleuse qui
noiius a e6l leguce par nos1
Peres come un glorieux
et riche heritage, ne peu-
vent avoir qu'un ddsir sin-
cere voir les deux Republi
ques qui sont places com-
me deux soeurs dans les me
me beaucoup, s'unir dans
une franche et reciproque
amitle et. trouvant dans la
security de leurs ranports. le
gaee di leurs Independance
respective, dvoluer et gran-
dir,..
II y eut des toasts des Pre
sident Heureaux et Hylpo-
lite, du Depute dominicain
Isase Franco representant
de Monte-Christi.

A BOARD DIT
eDESSALINESt

A 4 h. P.M. a bord du sDes
saliness a eu licu la confe
rence officielle Le Presi-
dent Heureaux a ete invite
a souper par le President
Hyppolite. L'on s'est mis
table a 7 h P.M. Le repas
a dure trois heures La mui
sique du Palais s'est sur-
passee i II y eut de norm
breux changes de toasts
sLe President Heureaux a
fall chercher sa fanfare et
les d.eux musiques ont riva
Uise de brio avec leurs me-
rinues marches,. morceaux
d'operas. valses Spectacle
vraimenl enchanteur que
ce double concert en plelne
mer sur le iDessallnesi, 1l-
lumline a glorno de lanter-
nes venitlcnnes Dc secon-
de en scconde. jaillissaient
de la passerelle 'eclair des
fusdes et les bouquets de
bombers qui clatalent et re
tombaient en pluies de fei
sur les flots s'ombrcs de la
bale. Le iDessaliness etait
envlronne des canols des
trols navires de guerre I .)
LE DEPART
A 11 h Tm dd6part du
President Hcureaux. accom-
pandn a son navire par les
Ministres Dpuy et, Lespinas
se et des officers d'ordon-
1alcl e (i I
oLe mercredi 19 Avril. A
6 1 a mn, le dedpart de la
Bale de Mil'ceinllle a H l6
niirql6u par le salt aiix
couleiirs, ponctu6 de coups
de canon. REl Presldente>
lona c le navire di guerre
hailiens. Piuls. voulant dor
nhr ill Prdsident de la Ri
publlooe d'Haltl une derni
re maniceu de s savnxathle
le President Heureaux li
recondult jusqu'S l'entrei
de la trade du Cap et c'es

AVIS
On troliver's ln dertlkemi
edition de l'ouvrane de M
Arhllle Arlrtde: CULI.TU-
RW CIrttlSAT'ON ET DE-
VEIOPPEMENTi dnnr tou-
te' les llbrnlre.s dri la Capi-
Lale et de Petlon-Vile.


Depuis dela plusieus annees la TRANSCONI x
otre un service iapide conomique et complete en
container scelle de MIAMI a PORT AU PRINCE
Maintenani nous offtonrs ausst un setvrce pia ire
des etatsles plus imporlants des U S A a HAITI
Vos documents sont aussi prepares par nous et nous
taonsoi aussi la consolidation
u-' OPp Dlus a"pes inIormationr ontelir'

MEMBRE CHAMBRE DE COMMERCE 0 HAITI
TRANSCONEX CONTAINER SERVICE S.A.
S '73 Ru Du Centie 9 Eagi Relph Perry
r PORT AUPRINCE HAITI
TEL.b-1555r Perry5


SALLE I $ 1.50 et 2.00

LA CAGE AUX FOLLES


Si Pauline etait


k


BIJOUX DE MERW


A petit St. Pierre
PETION VILLE

A l'occasion de son

13eme anniversaire d'ouverture le 29

juin 79, un Rabais de 25 pour cent

sera accord du 15 au 30 juin sur

tout achat cash des articles

-suivants :
BIJOUX EN Ot ET ARGENT
CORAIL ROUGE, ROSE, BLEI', MARtION,
BLANC, MAUVE' E' NOIR
PI'ERLIE:S )E CULTURiE
JADE, LAPIZ, ()EIL DE 'TI(;I I'IEItRR.s
PRECII:'SES
- DES BIJOIX ET OBJETS D'ARI EN IVOIRE
DES BIJOUX EN ECAILLE, COQUILLAGES
ET CORNE DE BOEUF
D'AUTRES BIJOUX DE FANTAISIE
PARFUM COSMETIQUE, ARTICLES
POUR CADEAUX

Phone 7-1744 Petion-Ville




VACANCIES DE REVE

A MEXICO ET A ACAPULCO

Avec


Les Agences Royales


du 8 au 19 Aout 1979
RECLAMEZ VOTRE PROGRAMME
AU BUREAU DES AGENCIES ROYALS
126 RUE MGR. GUILLOUX
EN FACE DE L'ECOLE JEAN MARIE GUILLOUX
TEL : 2-0968













.TRAN ONE, ID






TRANSCONEX, INC




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs