Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/10412
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: June 6, 1979
Copyright Date: 1979
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID10412
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text







averses dans

Degats des av<
-4


Les averses torrentielles
ont cause' de graves degits
aux maisons et aux planta-
tions vivrilres dans le Nord
Notamment duns les com-
munes du Bas Limbe, de Li
monade, du Quartier Morin
et de la Grande "Rivibre du
Nord. S: E. le Ptesident a
vie de la Rdpablique a en-
voYe dans le Nord une im-
portante delegation pour se
rendre compete des degats.
Elie est composee des Minis
tres Pierre St Come (Travaux
Public) et Willy Verrier
(Santl Publique).

DANS LE SUD OUEST

La riviere des Orangers a
inondtd tl qusrtiert du Bas
des Orangers a Jacmel. Les
Laux de la Riviere Bras A,
Gauche menacent au Carre
four St Antoil e, non seule-
i-lent la ioute de l'amitle,
mais encore les fondements
du pont.

A partir de ce Carrefour
de St Antotne. a du etre
iUssi mtnLerdite ta route Jac
mcl -- La Vlise. en raison
ci-s i:'aves da *gers qu elle
-p:s'ite 5 h crcuilation des
-,oures legiere come des
\lh-ic s les [u: 's.

L'A2:S LE SUD

Depuis nier. lout le sec-
tcur occidint.! de la ville
des Cayes est envahie par
!It.; etux tn erte de la Ravi
ne c' Sud. En, certain
points ies eaux c-nt atteint
qu-at're pieds d thatuteur Ne
peu" c regngntr Ilet-rIs de-
mnc'ai: Its c~it es ceenus de
C; ntail. Dc.s Torbeck
pi: 1'. isubki l preuves du
c(crL''.cnt d'l- t d Prlm'tu-

(ait i 'a v Iot'-ce de, plu!'u s
Les ( -'' 1s n ,i nu ati ll t-

(aiix (e( a' r ipxi. u

Ih] n ;" i psu oc- -,Oinmu'it-
L.u lct-inul rot lttir",u ntart 'ci
lir')Doll. drO. oud cr c n11 ri
cat iinterlanr occidental:


'IMPERFECT IN 0i GINALI


erses


L'electricite est couple dans
tout le secteur Ouest des Ca
yes et les agglomerations a-
voisinantes.

Les villas de Torbeck., de
Chanial, de Port Salut, dec
Damossins, de Roche a Bar
teau, de Port & Piment, des
Coteaux, des Anglais sonot
envahies par les eaux des
rivibres qui les traversent
et y ont cause pas mal de
degats.


,O1LUMJBUS MEMORIAL
LtB3RARY I


IONDE EN 1896 : L PLUS ANCIEN QUOTIDI DMAAT MEMBRE LDE 'ASSOCIATION LNTERAMERICAINE DE PREE JE


DIBECrKIJ U LVCZE N KONWT*
DM[NISTRATEIKR Mane. Mar CHAUVW


CHRONIQUE DE L'ACTUALITE

Historique des rencontres

Presidentielles Haitiano Dominicaines
Par Gerarl JOLIBOIS
-1-


L'un de nos plus celebres
jurisles, mternationalistes et
hommes politiq:ies, Joseph
Justin, alors Directeur de
notre Ecole Nationale de
Droit, notait, en 1905, dans
la consclusion de son ouvra
ge remarquable sDE LA NA
TIOINALITE EN HAITI :
*A'nsi. chaque people repre
senate une idee qui est le prin
cipe de sa vie, chaque peu
pie a sa mission i remplir
dans la destilee generate
de I humanity .
Remarquons de notre co-
te. que cete desitnee est
souventi iracee sans que
leurs succe-sseus laient vou
lu,. soilt par les Ancetres. solt
meme par les Predecesseurs
ayant ocrupe la meme terre
que le Peuple contemporai.
Sans enter en des deallsI
superllus dans le cadre ne
cessaireent t,.; cls de eet
article, itneiiltunon s uccIInc
lenient

a, L Egypte leprentant h3
poullqtuc dti s Pliaraons
b I-, mnodIt'i:e Isfrel re-
Irouvi tl ies rendes I ignes
dU contiorlemlnil dets ruis
tsrialius' des ipoques pro-
tohis, o'torques, prchlsturique
e, Ills'oyIclqles.


MINISTER DES AFFAIRES SOCIALES


Circulaire aux Distr


et Directeurs de sales


1.-La Sous-Commissian de
V:sionnement et de Controle
des Film,. :rnant compete
de Ia cherete de la vie et en
vue de vous ever les de-
penses elevees que peut en
ira ner le visionnemni d'un
f-tm. a decide de remp'li
ceC:e tache a partir des
'..-:tratures accompagnant
;es films en tenant stric'e
nme a. compete des recom-
rna-',datons laites dens ces
dites iUttratures. a savor
Ia '_:mue d'Age et le Carac
ecre Moral de ces bandes
cinema tographiques.
L iermcure entendu, sal-
va-:: ia promesse forme;ie


de collaboration faite par
vous. que vous resterez Lou
]ours a la disposition de la
Sous-Commission en vue de
1 aider dans sa delicate mis
sion
2.- Le problem relatif
& la projection des films a
partir de Irudi; constitue
une preoccupation pour tou
te la Societe Haitienne.
particuLierement, les pa-
rents ies directeurs d eta-
b!Issements scolatres et les
enfanis elux-memes. Aussi
il a ete decide. tenant
compete de la proximlte desa
vacances, que ces seances
continuent pendant toute


Celebration


de la restauration


de la rtpublique

A L'AMBASSADE D'ITALIE


Le 2 Juin -st une date fas
te pour 1 Italle Elle rap-
pell? 1 annive-saire de la
reptaurat.on de la Repu-
blque en ce pays A cette
occas on, pour celebrer cet
te grande da'e 'un vcn d hon
ne r t-ut otiert Dimauche 3
Ju'.n crt a 1 Ambassade d I
taI.- -a N6re-'e PetAion-
Ville en la belle residen-
ce d", represen'ant de cette
Republique
Devant les roivages causes
par la secohle cuerre man
diale, la Rov site. qui s e-
ta't alignee -ux c6tes de
1 Axe Rome-Berlin-Tokio.
a fa t que 1 1ili e ruinee.
connut de p;rofondes souf-
Irances Cela provcqua une


reaction conr-re la monar-
chic qui fut. a 1 origin. le
systame governmental
italien Pour eP,,tr come
daens le pass, des exces
dans I exercise du pouvoir
royal, il etait assist dun
Senate C tait un grand hon
neur d apparteivr A cet Or
ganui .me politique et d tre
applI Pere ronscrit. Cette
Institution fut conserve
dans la Rdpuibltque a la -
quelle fut ajoutee la Cham
bre des Deputes.

Le people. a dtant rappe
le les acquisitions de la Rd
publique demot.ratique, vo

ivoir suite page 4)


CHRONIQUE DE L'AR

Par Roger MILCENT


GONAIVES- PTE
RIVIERE BAYONNAIS :
CRI D'ALARME AUX
TPFTC

L'etat lamentable du
point jete sur ia riviere Ba
yonnais.; ,,ecesslle des tra-
vaux d urgence. La passerel
le s'est abimee progressive-
ment sous le poids ecra-
sant des materials lourds
de I ODPG. C'est un point
de fort tonnage. II sert de
liaisons commerciales; ad-
mi nistraUves; zonales on
antrs er onaes eet
Petite-RiviTere Bayonnais
4"me section rnrale) dans
le Haut-Artibonite. En con
sequence; pour un iventuel
ret&bUissement du riseao
,oufier; Ii population des


Bayonnais attend anxieuse-
ment 'intervention des tra
vaux Publics; Transports
et Communications.

RESTONS AUX
GONAIVES

Aux Go.;aives en dipit
des alas du train train
quotidien a Raboteau; a
Descahos; en depit de 1'an
goisse provoqube par le ser
rice bydraulique pr4caire ..
loujours precaire; le foot-
ball domine l'actualitk:
le sport qui faith oubller
momentanement les soucis
resultant de 'inflation.
Gosaives est en tte de
son g r o u p e et
n' a c o n e d qu'on
seal match sul face k 1'6-


c) La Russie communlste,,.ques -autochtoies de notre
matdrlaliste et athee, sul- terre insulaire- et les Iran
vant les m mes voles que gals qul. de hiur co, ont
celles de la Rainte Russle entrepris Ia conqu6ee violent
Tzariste. te de rile, et n'ont pu en
d) La France royale, re- acqurtr qu'une parties -lles
casnt livrds 6t de continuelles
volutionnalre, imperial, re escarmouches, des incur-
publicaine, gaulliste main- sions, des expeditions, -des
tenant ses pas dans le me- debarquements Tout le pre
me sillon trac- par les mo mier siecle de Y'histoire des
narques carolinglens et ca- etablissemen's trancais dans
petiens. le tiers occidental de notre
DES DES ile nest qu une profonde et
BODESRI ES A NOUS vaste mare de sang. D'ou
ABORIGENES A NOUS mergent encore des topro-
nymes :els que -La Matries,
Divises pourant en cinq Massacre. LAcul aux
cacicats. les Indtens Abort- PLe Massacre. tuLAci-quanti.ux
gcnes nous o antin mdique la PnduEspagtols conside-
marche n adopter en -vue de Let c spagroldes consi-
mamtenir l harmonie dans tions du diabl flibustiers et
notre te radieue et la pros boucaners, qu. leur ren-
penre de sa population ent a parole.
] entente entire les dril-a la parole
geanti des cinq royaumes. En des sermons, debor-
lhs unions mat-.moniales en dant tie lanausne, les pre-
tre les peuptle< et leurs con- Ires athotquet castillans
ducteurs les ecianges et It's exctaento Ie Leuple contre
trocs. alliance, contre tout ls occupants catholiques
envahtsseui, lsc pelerhlages ingais
ell couinllUll et [ulet s sor'tes
d actolns el : At initfellesta- LutcessiOln au Irone. at
on11011s cun)jointrt Madrid, du potU fils de
Louis XIV lIe Due d Anjou-
L- s evpagnoIs iul onL de devenu Philippe V mit fil a
truit par ,is I reux tgelto- deux sieclaes (c guerres et
c:de !es paisib cs et pacili- tde haines cil( l'Espaglne
tcl la France Mvils la present
ee des iouirb-,,s de France
au Pouvmir Supreme de Cas
lille buppr'ma-t-elle Ie long
ributeurs contentiux d'inimltie.

COLONISATIONS
dre cinema FRANCHISE E
ESPAGNOLE

la duree des grande vacan La colonie iranqaise de
ces St Domingue revenue. par
Cependant; a partir d'Oc les voices secreles de la Pro-
tobre. d'autres moyens de evidence. I Etat Libre. Souse-
controle, etud:es conjointe- ram et Inder,:ndant d'Halti,
ment avec les responsables nous a league t,-as les ressen
interesses. pendant les va- tLments qu elle avait accu-
cances. pourront permettre mul-s duorai deux siecles.
aux sales de spectacles de De mem,, la Republique Do
continue a projeter les ieme he ta de l'esprit
films, suivant I horaire en -, Ea es
cours tout en chant trees dehosutie tdes Espagnols. es
strict quant missionn ptt nouin pirinciepalement
des ecoliers a ces dies heu- densls leeglisa., couvents.
res ecoles religieuses.
3- La Sous-Commission une pat, s haitens se
vous rappelle aussi que. sui Dunsiderpient spelneurs du
vant les decLsions adoptees consic era en sapeureuses tdu
d Jn common record. lors fait de leours raneurauses ut
de cette reunion. les aperr tes pour t'Independance.
gus- des films a caractere D autre part. les dominl-
pornographique et exotique. cans estilmaint qu'lls sur-
ne seront plus projetes sur passaient I urs vohsins en
les ecrans aut cours des au tant Qlue lris seances, c'est i dire -ncirs de peau
Vous vetiherez egalement et blancs le coeurs. anms'
a ce que les affiches public que le signal ie Dr J. Pri-
-.aires contraires la mo- ce Mtrs.
ra'. ne silent plus imposees
au public. Toutetois. Fan La cause pisic:pale de ce
nonce de ces films pourra comportpment decoule a.
etre faite au meyen daffi- mon avis, de ;a diflerence-
ches non illustrees de colonisation Les Iran-
4- La Soils-Commission gais navaient etabli aucune
de Vlsionnement et de Con infrastructure n St Domin-
trole des ilms vous renou gue ni ecolt-s, ni municipal
velle ses compliments pour litds, nl h6pitaux. Les espa
1 esprit de collaboration gnols avaiert solldement
don't vous avez fait montre mis en vaJeur leur oeuvre
lors de la premIere prise de civilisatior, )es commu-
de contact du ler juin 1979 nes dlen arganisees les vil-
aue local du Ministre des les. bourgades constltaees a-
Affaires Sociales et compete sec place pubique, eglise en
ddja. sur laccuell favora- maqornerie, hotel de ville
ble que vous reserverez a ses (ayuntamientoi, ecole pri-
Inspecteurs, munls de carte, maire et autres institutions
proposes a 1 Inspection des sociaets: petit semlnaire,
salles de specEacles .
Port-au-Prince le 5 Juin 9 granc semitnaire, areheve-
Sous-Commission de VI- c college, unliversitec maou
sonnement et de Contr6e ventant litttrnire e lra Cap
des Films. tale.
A St Domlngue, primal
r iB ITT l'exploltation sans repit de

ivolr suite page 2


quipe representative de St-
Marc. Les passionnds du
sport anx Gonaives ont bap
tise leur quilpe: eMachi-
ne a tagner, d'apres eux:
pTite qui habitue mete cha
pi; ce chapo pou li mjteB
aC mache ibt'mounes .

A enlendre les fls de la
cite de l'ludependance; Ia
Selection gonaivienne a di
ja la victoire finale ex po
che. Question de sensibili-
ser le 121me home et de
remonter; rapimer le mo-
ral du onie gmnalview. Les
slogans colportes sont tris
faciles & r6p6ter; mais a-
lors; on ne desposera de la
peau de Fours q'apres l'a

tvoir suite page 5)


Teho e : E22114 Bossfag N cCIc -11


Nouvelles de 1'Amerique Latine


L'tAFFAIRE I,ETELIERIo
ET LES RELATIONS
CHULI ETATS UNIS

SANTIAGO DU CHILI, AFP
,LA(ffaire Letelier est Lun
eeueli dans les relations en
Ere Ie Chill et les Etats Unis,
,-- ai/jrme lundi & Santiago
du Chill "A lfthlstre chillen
des Allaires Etrangeres, M.
Hernan Cubillloa.
Le Ministre a cependant
aitfrme que le Chill n'accepi
terat. aucune pression vi-
sant A obtenitr extradition
de trois militaires chiliens
:mpliques par les Etats Unis
dans 1'assassinat, en Sep. 77
a 'Washington. d'Orlando
LetehILr Mnuti:re des Affai-
res Etrangeres du Presi-
dent Salvador Allende.
La Justice chilienne a re
fuse il y a tro's semaines
l'extradition dcmnnde pir
Washington, du Chef de la


-Dinas (Police Politique, au
jourd'hui dissoute), Ie Gene
ral Manuel Contrera9 et de
deux de ses collaborateurs,
le Colonel Pedro Espinoza
et le Cajitalne Armando Fer
nandez.
Enftn, le Min'stre a refu-
se de commenter les decla
rations faites vendredi der-
nier par l'Ambassadeur des
Elats Unis 6 Santiago, M.
George Landati, pour qui
l'assassinat d'Orlando Lete-
lier avait eta une gviolatlon
de la souverailnete des Elate
Unis.z

DES GUERILLEROS
NICARAGUAYENS ET
SALVADORIENS
SERAIENT ENTRAINES
AU GUATEMALA

GUATEMALA (AFPi
Des opposantts nicaragua-
yens et salvadoriens se-


Autour de la nouvelle loi

sur la profession d'Avocat

Par Pierre Robert AUGUSTIE


Tous les avocats doivent
dksormais se conformer a
la nouvelle loi rigissant
leur profession. Cest du
moins la conclusion a la-
qulle on a about depujs
hier apres midi it la suite
de la conference de pressed
donnee; le meme jour; en
son cabinet; par le Secrd-
taire d'Etat i la Justice
Me. Ewald Alexis.

Le Garde des Sceaux has-
tien a expliqui tout autour
du 06eret do 29 Mars 1979
tapagesiiimeni eonaesit6;
dit-il; par des Arurats do
Barreau de l'Ordre de Port
au-Prince; le Jeudi 11 mai.

L'initiative de cette loi
nest pas imputable au Dd
partement de la Justice;
mais; au Conseil de 1'Or-
dre du Barreau de Port-au-
Prince; nota son Titulaire
en exercice; Me Ewald A-
lexis. Aun course de l'anne
1974; dit-il; (le Conseil
de l'Ordre des avocats de
Port-au-Prince fit tenir par
ul son Batonnier au D6par
tement de la Justice un
project modificatif de la loi
du 24 Juin 1932; rdgissant
la profession d'Avocat et
remise en vigueur par le
decret-loi du 21 Janvier
1946D.


L'avant-projet soumis
aux Commissions Juridi-
ques du Departement fut
complete et re'.oune pour
appreciation en 1977; aun
Conseil de Discipline du
meme Barreau. Une annee
s'est ecoulee et le project
etait garden au Conseil do
1'Ordre. Ce dernier I'a re
tournd ivoir le'tre publide
en annexe) & la Commis-
sion de RefoSnte des Codes;
accompagne de sugges-
tions don't de nombreuses
}ugies justes; ont eti adop
ties et insiries au project
ddfinitif que Son Excellen-
ce; le Prosident a Vie a ae
cepte *de signer en Mars
dernieri so.uligna le Minis
tre de la justice. Ainsi; a
joute-t-il; 'initiative de la
refonte de la loi de 1932
revient au Conseil de I'Or-
dre qol pouvait bien: con
me il se deveit de le faire
- communiquer a l'Assemn~
blee des Avocats; lorsque
le Dipartement de Ia Jus.
twice 1'avait soumis en
1977-78 A son appreciation;
a sa censured.


L'immobilisation Des DC-10 am6ricains


WASHINGTON 6 JUIN
(AFP) -
L'Adminlstratlon Fdddrale
de I'avlailon amrlealiie
,FAAI. a decide- mercredl
main d'immobillser au sol
It:s 138 DC-10 Immatricules
aux Etats Unis. a annoncr
nu porte parole de l'Adml
nistration. M. Jerry Doollitle
Cette decision, a-t-il pr6cl
se. a 616 prise aprts que la
FAA eut requ mardi soir
des Informations concernant
la dbcouverte de fissures
dans le system? de mon'app
des r6acteurs de deux DC-10
de la comoagnie Am6rican
Alrlaines: don't lun des DC-10
s ctalt ccrase A Chicago le
25 Mal dernier.


L'ordre d'immobllsatlon
a dti transmis au construe
teur, Mcdonnell Douglas, A
5 licures 45 local-.s mcurerdl
19 heures 45 OMTi cl prend
lfetd lmmtdlatem-nt Cttel
decision e s t Interve -
nue quelquns heures avant
que la FAA ne re[ourne de
vant un tribunal f16dral de
Washington qui avail mardl
soir: Interdit de vol les
DC-10. la FAA. qui avait
faith valor qu'une telle In
terdlctlon gkneralt 33;000 pas
sagers par jour et feralt per
dr? quotldiennement aux
companies Americaines
50.000 dollars. avalt rdusst
a obtenir un sursis de quel
-'ques heares.


l.'analyse; consacree p-.ir
le Secretaire d'Etat Me Et
wald Alexis aux points con
testes par les avocats en
question; a conduit iA bien
des relations. D'abord; A
propose de 1'exercice de la
profession d'Avocat; et de
son incompatibilite aveo
d'autres professions. A ce
sujet; l'article 31 du Dfi-
cret qui a iet contest -
est le meme que 1'art. 8
du project soumis par le
Consell de ,'Ordre. II est
stipuie ainsi :

eNe peuventt )on plus exer-
cer la profession d'Avocat'
lo) Les commergants et
les industries
Zo) Les Presidents et Vi-
ce-President; Secrdtaire Tre
sorier des Conseils d'Admi-
nistration des Societes
commercials;
3o) Les grants des Socie
tis Commerciales;
4o) Les condamiies t des
peiies applicatives et infa-
man tes)).
Le Secrdtaire d'Etat de-
fend cette thise en s'appu
yant d'une part sur une ci
station de Juliot de la Mo-
randiere :
(L'exercice de certaines
fouictions ou de certaines
professions liberals est dtie

(voir suite page '.)


raient entraines depuis plus
d'un -an h la guerilla par des
guatdmaltiques et quatre
cubanims dans les zones mon
tagneuses du Guatemala, a-
t-on appris mardi de bonne
source dans la Capitale de
ce pays.

Selon ces informations
non confirmees officielle-
ment, les camps dentraine-
ment des membres du front
sandiniste nicaraguayen, du
bloc populaire revotutionnai
re et du front de liberation
national salvadoriens se-
ralent ex remement diffici-
les & locailser, en raison de
la grande mobility des gue-
rilleros et du relief accident
te des zones cans lesquelles
Uis se deplacent. Les prince
paux camps se trouveraient
dans le Departemient de
Quche, une 7one mon 'a-
gneuse s tuee i. 300 km au
Nord Est de Guatemalh.

Deux cents nicaraguayen-Li
et salvadorien-, uraittit a.ii
sl ete elitrauics peldiinii it,
douze derniers mnois,i no ani
lnent pai des hlnlttibrst dt
Salrniee d t gplhlIl ti dcs liit
vre.- Ogtrg lis.i ioni guati-
nialeque aill par kii an
clte'n Oleudi it il d-0lt. Cc-

sar M6I lutes. ui vteran at
la lu'te tar'mL0ee
Montes. ahbsllt d illi son pay:
penditnt hull tillls, airt i( s
vi plell datlltl,. 1c0, 1 nipsL I l U
[raunenir i inil]}' lir' el U-
nlion So letiqtiue et i Cuba.
a-l-On envore ajouLte dL' mt
ine source
x x x x

APPUI DES PAYS ANDINS
AU COSTA RICA

BOGOTA tkAFP)
Les pays di group Affirn
donneront le'tr appui at
Costa Rica si ce pays esi
vic imes d' ue invasion dei
troupes du Pirsident nicar;
guayen Somoza, a-t-on ap
pris mardi so'r a Bogota di
source olficielle.

x x x x


APPEL AUX NON -
ALIGNES

PANAMA I AFP
Le Miinstre ,-nameen des
Allaires Etrangeres M. Car-
lors Ozores T:.paldos. a dt
made dans une declara-
tion aux pays inon a!]gnes.
dc vecr dc t I"('s prcs aij
processus di txe.ut l'on acts

ivoir suite pacue 81


Nouvelles de Jacmel


1, Mardi 29 Mai a eu lieu
a 1 Hotel Communal de
Jacmel une importance rev
nion avec la participation
du comUte de restauration
et dt develonpement de la
Ville. du Depute E Pierre-
Loui., du Comnte du CONA
JEC regional, tes membres
dcs Conscils rts de la region, de quel-
qus notables et commer -
tants de la ville.

CeLte Impornante reunion
6talt prdsidee par Me
Edouard C Paul du Comito
Executif du CONAJEC, as-
sistd de Monsieur Gdrar-i
Bretoux et ie Madame La
tortue, Secrdtalre du dit Co
mitl Ex6cutil.

Apres les aimanles pro-
pos de blenvenue pronon-
ces par le Maire Jacques
Khawly et Monsieur Ban
nard Posy, 3ecr6talre du
Comitd du CONAJEC local.
Me. E C Paul remercla I as
distance et les Autorltds lo
cales qul lul unt rdserv6 un
accuell vralment sympathy
que sur la route de 1 Ami-
tli.
Me E. C. Paul annonqa
ensulte le but de cette reu
nion qul ltalt d engager un
dialogue avec lai Popula
tlon lacmeliclne, alln de
partlr uvec 'in drssler plus
onu molns complit : celuli
de I Ilnventaire des ressour
crs humaines et potentiri
les dt la RAIun. aino den
faire rapport au Pr6sident
du CONAJEC. Son Excel-
lence Monsleur Jean-Clau-
de Duvaller. President a
Vie de la Rtpubllque. atte
It. comme on le salt, a la1
besogne de la Planlfication
Natlonale
Ce sAgnal 'lu dialogue a
permla au Depute de la Cir


conscription. Monsieur Ede
ze Pierrt-Lou:s. d expose
son programme avec b:io.i
comportant des points lInle
ressants lels (iiu la recupe
ration des satellites de Jac
mei (Balnetl i par la cons-
truction de la route Bai-
nct-Jaceno l I,ir t La Mon
tagnes. la r-'all(>n de rtou
tts vicinales pLur reltrt
Jacmel a sts sec&'OuLs rura
les, la creation dun corps
de sapeurs-poimpi rs, 1 a-
mtlioratlon dJu te-eau Alec
trique; 1 Iamelioration du

(voir suite page 2


aLeBaEWDI e JsUM 119


Un Bulletin special

DU CENTRE NATIONAL
D C IENTATION
PROFESSIONNFLLE ET
DE RECHERCHES

La Direction du CenLre
N ,ono)iai d O: t'?][,i[:on^ Pro
tessin t ni 1e 11 lit -
h, s vet- a -c- ,tr e
numeio 5 dc ..i .'l'.Itn
co-.cacre a 1l ci l; iioi: (e,,'
to'utle (', :.L,;. i:
sC Iei nfiL fUe-. e 1.-ti s.l:]it
a 1 ornc'tia'', hiss --
itt lIe rn Hail.

Ce num 1(-Ir' e'v.ial r'-
U* t .sirio ut dLi s iconclu -
.-on1 dEtiude.s c de recher
c(ii S qul oiln; cte ci 'r ri-
s.is par les t esi : 'e: d Infor
ma'- ens t at et ei du Centre et qui asaii-t.u
ele uprsenlet-s au d S.Ii i r
symposium iiCr orients -
tr, erche tt t-i t a 1 i -
Lu' Petdaioi-i l ilt hmoiil
sou., le Hau Patitrottage du
President a Vie de la Rtitu
blique et Ia Presidence
di Honntur de inj Secritui-
re-a.e dEteilt esAifaires So
ciales.


M. Ren Pierre Audras

EXPOSE AU MINISTRY ULYSSE PIERRE-LOUIS
SON PROJECT DE JOURNAL LE FRANC PARLER


Nous avons reou la visit
de Monsieur Rend-Pierre
AUDRAS. journalist fran-
qais arrlv6 en Haiti en corm
pagnje de son iflleul Monl
sleur Plerre-Jean Jessueld.
photograph.

Monsieur Rend-Pierre Au
dras est venu presenter en
Haiti son project de Journal
mensuel pour les frnnco -
puhonts du mnlidte

De Paris. II a ece recom-
manidA en Ha-il Iir Mlton -
slcur HenrI Bernardin DI-
recleur de 10 ificL du tTou
rlame Haitien.

II a pris -ontact avec le
Secrdtaire General de I As-
sociation des lournalistes
haltirns. Moanieur Dumay-
ric Charlier
11 a tee reau ce matiUq
en son bureau du Palats
Nstirnal par le Ministre de
la Coordlnariun et de IIna


formation. Me Ulysse Pier
re-Louis
Monsin.ur Audras comnme
II I avalt fait aux prdce -
denits journallstes halioens
rencontres don't MM Char-
lier, Narcise, Jolicoter,
etc. a expose tu Minislre
Ulysse Pierre-Louis 1 objea
tif de ce Journal

Ce .ilournanl1st rltih\ ro
qui rill qu 11 x rAli cI I utnl
de sus rvee's dt eld .tii',' it
%..'nanit en H l'li ; i c% nC-it,
[ate iu course di. t voui-
pgs et ive'r c (le coiours des
st.iL.-Illquc. qu- it 2QJ nil] -
lions d indilvldus parl nt
courammt .lt I Frani.itis
dans le miondie tt :ouhali -
toin conlInu-er dc le parlcr
Er que Jusqiua pre.'nt 'it-
cun Magazine ni journall di-
langue IranaLoe n asu.esre
un lien en'r, cee> pop t :t
Uons constitluts par les

Mrir sutle 4age 2


-.rr I~r .*.rrr~* L ~- *.*


~C~~i~~fq~i~-IJ=.~~ T T~T;~S;F~~kT~9t~t~.~3hZ~??~I~i~~~~s~-T -Lr~8r~^s~_~r _~B~962--Z~P~%~*C~i4~-7~j~C~---Tr~F -~;hiSS~-~i~F;~i~FJ~~


Slipsttre d'un
Accord entire PAID
et le Chreprof
(USICAl -
Le mercredl 6 juin, A 10:
00 AM, au siege de l'Agen
ce Americalne pour le De-
veloppement International
tAIDi en Ha.ti Melle. Ma
rie Carmel Lafontant. D
recitrice du Centre Haitlen
de Recherches pour la Pro
motion Fem iume (CURE-
PROF) et M. Alan Fur
man, Directeur a.i de 1'AID
ont slgn6 un accord au ter
me duquel 1'AID a fait un
don de 6.000,00 devant il-
nancer uh proiet d'6duca-
tion au b6nefice de 400 ven
deuses du march de Ps-
tion Ville.
Ce project qul vise ia Ia-
mtlioration de la condition
de la femme haitienne du-
rera un an. Des moniteurs
sous la supervision du
CHREPROF seront entrai-
nes s cette tin.
Assistaient a la cer mo-
nie de signatine-. Mme. Ma
rie Thdrese -!t Die Dessour
ces, Secrdtaire Gendrale de
la Mairie de Petion Ville
et Melle Jeanne Sylvain.
Responsable des Program-
mes Sociaux du CRRE-
PROF.

Les deigats a
Freres et i
Percnie
Les digats occasionnes
par les pluses a Freres et
SPernier sont indescripti -
t bies. De Djuinoala a Per-
Slit r. cee n Pri pl as qu to
lungue et la.,e galtitea,
11 nest plus ousa -tn de
Sroots. Tout iu !o i. de Dt 1
m s 105 in : d' Frerest,
dr'!,l- vai' lil', .5 ( 'uOis nlt
Sd.irilleniTm t (l ( Itemps
a ai tlc. o- ; : -',, I e dts
crv assts -l pvi.o roul .

out dui u 1 1., mal-
S SOls oif lpt (it J7 nitai-
h ; dins

1i I ' n r I i 'l il
1 u t ,' les-

Is lltis ilt i I l d i I;t

l Iltfri, I l ;lllt I'" ; lat Lt i
l t VOt11 d r I i u de I I I t 's
c'st lia5sure'. ,. iU wi ululioi,
btle
Alors voila. iplu- di rou
tic. ptndantL ct a'rt's Ih s
pluses, c cst i lsuc mnt 11
fa it attendre aue les Ltrac
teurs alent i nouveau nive
l)- le ldikles gilence
S 3onc: talus ,le route plus
Sd eaua des sans-abri. ,, tfe
t ra les Prem-.rs pas Les
s Travaux Publit-s. 1 Carmcp.
a4 la Sante Publ:que. l]a Mai
- rie dc Peion -Ville. la Croix
e Rouse ? Lea paris sont ou-
verts.








PAGE' 2 MERCEEDr B JULY 1979


(suite de lt re page)i -

lhdalnme at u I teame. A
Santo Domingo, dgpdiogit
I'activite in ellectarpje at so
cdale.

tes Oiel4 d'Etat' Aatleni
detVront done se debAttre f
ce. aa grave probl1me de
I'absence dintrastructtire.
Adssi, comprend-on pour-
quoi Henry Clristophe, le
gehial civilisateur, a-t-il
conpentre sss efforts en vue
de diffuser instruction. Et
les educateurs du Nord et
de l'Artibonite se repan-
dront par tout- la Republi-
que.

F4USTIN PRISMI1,
PJONSJIEJi 4 -&
RENCOQNT.RAES
PRESIDENTIELLES
Heritle, ;es QojyerLars
franxais de St Dom orgue,
hartier dt Toussaint Lou-
ver ure, de Dcssalnes, de
Christophe, de Boyer, de Ri
viere Herard, ce Guerrier,
de Pierrot, dan, leur volon
te dc r6alisor, e itmintenir
ou de re!ablirt 1 !"ne territ.o-
riale de t'Ile 'Usque maris
ad n:are. de ;a mer a la
mer, le gr.nd Chef d Etat.
si nat''oai si energ.-
que lEmpeieur Faust'n Pre
maer, fut parado-alement le
pionnier des rencontres pre
sidentiel!es Hai iano Do-
minicaines.

Les princ raux chefs de
1 'armee domnin iine de 1844
a 1849 avalenc 't Ic les Gene-
raux Pedro S.'ntana ne a
IIincahe. Pr1 lnt de la Re
publique de 13-4I a 1848,. Ma
ruel J:menes 'Pr'e dent en
1848 49 ,identin Alcan-
tera y Martyr. Duverge mu
la re haitien ce Mirebalais
d apres le Dr Jean Pr:cr-
M rs in {l I Reoulique
d Haiti et de S1:iito Dom n-
go" I


) Aprds ia premiere campa-
gne haitienne centre )]'st
(5 Mars 1849 6 Mal MW'.,
le President en exerofa, o#
la Rfpublique poDnlieope.
Mariuel Jimenuz dut Immc
diatemenrt demislonrner.

Santana iy 4va)t energ4qu?
ment cc.,traint. plies que
Jimenes eat e.i -on Minis-
tre de la Guerre. Et, com-
me Chef d'Etat. eut dirigd
les troupes A Azua.
Jimenes partit en exil
pour Porto -. Rico, Venezue-
la, Curagao, poursuivi par
l'inextipng ble vengeance 4e
Santana.

L'eX-President Manuel JI-
manes aceepta 1a garantle
de FaBstin Soulouque et _ge
refugia & Port-au-Prince. 11
aurait requ pension, titre ro
biliaire, mals ouvrit jtie bou
langerle. Ses enfants furent
places A 'Icole par Faustin
et ses Miniltres. L'alne,
Juan Isidro Jirmenes, fut
'un des meilleurs eleves du
Lycee Imperial de Port-au-
Prince, denomination qu'a-
vait prise le Lvcede Pe'ion.
,II fut elu Pisident de la
R. D. en Novembre 1899 et
rest au pouvoi Jusqu'en
1902. l est le goand pere de
1'actuel Chanoeier de la R.
D.. Ie centre Amiral Ramon
Emilio Jimenez fits,
Souiououe n apas empri-
sonne Jimenes come Napo
leon ler t'a fait de Pi'e VII,
les anglais de Napoleon ler.
comme les allies avec les di
rigean's allerrands. notam-
ment le vetuste Rudolf Hess
comme avaien'. procede les
anglais a 1'encunire des rots
franqais vainctu. ni de Char
les Qu:nt A l eard de Fran
qois Premier de 1Empereur
Henry VIII d A"emagne re-
lativement an Roi Richard
Coeur de Lion d Angleterre
Les deux Chets d E'at con
lererent A plusiurs reprises
jusqud la mon- de Jlmenes


CONTRE LA GRIPPE

CENTRE LA POUSSIEME


SSUCEZ








DECONGESTIONNElMfENrT DE I-A GORGE
-- RESPIRATION FACLLE
HALEINE FRAICHE

GRACE A

MENTHO-LYPTUS

en vente partout

SUI FR. A ET G IZMERY
PHONE: 2-2144 2-0149
. s'oooooocsoo6osoo~a^

ilon delleatt qqui n'a eu
quatre ou ctnq titulaL
sporadlquemwent de 180
1915. Ce Oh rsii d
cain 6pousa une l atl
une demoiselle DoleVreF
ribre grande tinte des C
rwersi et monurJt, I
peu plus id cent, ans, SU
baOltatloi), prfs do ThIO
zeau. oan se dr-sse en
sa tomb'.


nChefi a dEtat ii ta J uL
troya une position dquivalen Gorara OLIBOI
te dans l'Armec d Haiti. Le NOTES DE LAUTEUR
Gal Valentin fut meme Cornm 2me Article : LA P
mandant du Departement MIERE RENCONTRE OE
Militaire de 1'Ouest, fpnc. CWI,4E.

ETATS-VNIS FRANCE :

La visit de M. Ja FrauCloy PFne
Washington


(Par Claude MOISY)
WASHINGTON, (AFP)
La visit anipiee que Mon
sleur Jean Fringois-Pon -
cet, Ministre FrancOals des
Affairs Etrang res, vient
de faire A Wash!ngton a con
dult mardi la press et les
observateurs poiitiques amA
ricains a se demander si les
relations entire la France
et les Etats-Unis ne traver
saient pas une period de
tension accrue.
Mardi, le Ministre avant
de reprendre le poar Paris. Nous avons eu
des discussions branches et
utiles qui aooutiront a des
resultats positifs. Je suis
tres encourage par les raac
tions des dirigeanta amtri
cainsx.
La veille le Pcrte Paro-
le do la MaLson Blanche a
vait nettement donne 1 im
pression que le President
Jimmy Carter avalt vive -
ment r&pondu .Lux repro -
ches laias par Monsieurt
Francoi-Pontet aux Etat.s
Unis pour leur boul.inmlei
petrollerte par des repro-
chles sur le manquel de sou
tien de la i'rmslce aulx el-
forts de palx anelilcalnis all
Procht -Orient
,Esl-ce qua lee lsse n est
Iaps e n train dic se creuser
entri les denux poacet est-
ce que cela i t-[ pas dut a
la situation ...'itiu'J iiinte-
rieure de la Flanact ont
demanide des julrnalistes
amiricinis au Ministre
Fr-anais.
cNous avons une politi-
que etrangere ndependan-
te el quand nous na som-,
mes pas d acco rd nous n a
vons pas home de le dire.
a-t-il repondu. Mais cela
n a rien a voir avec la poll
tique inteneure franchise ni
avec les elections euro -
peennes'
Au course Ile sa conferen
ce de press tinale. Mon -
sieur Franco's-Poncet a
faith les remarques suivan-
,es sur les positions recipro
qua des d ux pays concer-
nant les principaux problem
mes qu il et-it venu discu
ter :

11 PETROLE les preoc-
cupations sont les mmems
it 11 ne set ri nen de sac


/ a-
" -"










/, $ ,


,r BLOCS E.R.F'


ETS.RAYMOND FLAMBERT

X_ Materiaux de Construction


r #* afl


qup
Ires,
17 a

ane,
tar


en Dec. 1854 & Port-au-Prin
ce : mort Bj itic de fupl all
Jes nationals.
fAustir. a.ulclIqie olafrit
aussi large Ile bras ae Oe-
neral d:a"tnicaLt ValentinL
Alcantars y IM;,rtyr, eu-com
mandanr du irant central
domnjcamin en 1849 A Co-
mepdador tEli s Pina, k Las
Matas Oe Far!an, a San
Juan de la Maguanal. Le
Alf+ U IPT 1f W


cawer mutUeilePePtn. Lea P
tdriiga IW t WnWicPITs sont '
persuade, comme les f ran
qals, de la pncesslte de pren
dre rapidement des insures
concerttes, ct C est ce quil
faut fare au rommet des.
pays industrialists a la fin
du mols a Tokyo.
31 PROCHE ORIENT -
:.a France fait de la si-
tuation au Proche-Orient
une analyse different de
celle des Eta s-Unis. Elle
ne pense pas que le tralte
6gypto-israelien soit la so
lution, mais elle ny est
pas oppose. T'ute It ques
tion est de .avoir sifla paix
pent tre stparde ou si elle
ne peut qu etre global
3. DESARMEMENT f
STRATEGIQUnE La Fran
ce Est. en prncipe. favor
ble au traite SALT II sur
la limitation des arme -
ments. mais strategiques
maas elle e.,endrfa den
avoir examine les d6 -
tails avant de faire une
declaration plus complete
Par centre. la France n a
pas 1 intention de partici-
per aui futures negocia-
lions SALT 111. car elles
porteront, noti unient sur
la limitalon des Missiles
it portee intlerm6dlaire ba
s&s on Euroue Or. ces ein
gins constituent i v centre
de la force de dissuasion
nucletaire independante de
la France (iut tst encore
loin d atteindr le ntveau des
systems ctnitraux des deux
super- puissances et qui
pour elle n e;tl pas nego-
ciable


M Rene plerre
Audras
(suite de la l re page)

travailleurs tranqais a 1 e-
tranger. plus d un million
les habitants des anciennes
possessions francaises des
territoires. d outre-mer. ou
simplEment i6ds pays fran
cophones. come la Loui
siane, le Quebec. la Belgi
que. le LuxembQurg. I, Suis
se Romande, -Haiti. etc. il a
decide de combler cette la
cune.
De ce fait. 11 pense arri
ver a satisfaire ceux qui se
plaigr ent de parler la me
me league sans se connai
tre sans avoir de lien en
tre eux.
Ce Magazine' LE FRANC
PARLER sera le lien reve.
Ce sera une porte ouverte
de chaque nays francopho
ne aur un autr? par la prt
ssntation qui y sera fate
par des journalists et ecri
vains de ces pays franco-
phones sur lear culture
Monsieur Audras veut fire
du Mensuel LE FRANC
PARLER une zRevue essen-
tiellement promotionnelle
sur tous les plains. II n y se
ra jamais question de poll
tique national ni Interna
.ionele Mais Pien entendu,
on y mettra en valeur les
realisations franqgises. quA
becolases, halti-nnes etc.
LE FRANC PARLER pu-
bliera des articles corner
nant 14 France iraccour -
cis intelligent sur les 6ve
nements non politiques, et
tcxter touristiques. g6ogra-
phiques. historiques. gastro
nomiques, etc. On donnera
des d6talls cros francaiBs
haute couture, parfumis
vins, cuisine. te.

La Revue de 100 pagef
comprendra dos arill.
ayant trait A chlckue rA-
glon francophone. Dans cha
qua numfro. on dccouvrira
auQ molns un tlxte consacr6
atx uns aoMew ; waust agtre.
A'nsl 1 Intdrt sera rentou-
vol6 partaut et pour chn-
qut parulton. Drs actions
pourront itire conrceribes. des
changes. des illtes, des .u
melages des colloqucs Es
roant orRanisis. Des llen.
cultures, anrTlques, spor
tWfs s tabllrint.
Monsieur Audras rve mei
me d organiser, par ce lien
Atabil. des 31ytipladus pur
les pays franoaphones.
LE FRANC PARLKE era
*dlt6 & Paris avec des Illus
tratjp esn blanc et stir
et en couleurs et de tris
grande qualli6.
A. J.


VOY 1OROSCOPE!

-At -f l Dre
^^~~ rac.,nceqr ^


JuW 7 JUIN 1976
-- ar - -


)MU- 2
core

S r
L
?RE- c
rIe- t
G. J. d

2
dt

d


Ras solent de vote cote;
il est prmOtrable 48 minima
ser votre susceptlbilit .l

18 FEVRLNR AU a; MARS
(POISSONSa

Un ami voUS tape sur Les i
nerfs. Plus eneore; II p r-
sistera jusqu'k ct qu'll re-
coivey ns ratxitip de vgtre
part.. Essayez de garder
vptre sang-frod, ,

ivI VC7S P :M
AUJOURD'FJI

RBE cchpbpez avat d'ac-
eept er ne invitation pro-
fes4ibstinnelle A vous rtunir.

Quelqu'un a des motifs va
lables a proposer. Nean-
moins; vbus pourriez faire
avancer votre travail.

23 ABOUT AU 22 SEPT-
tVIERGE)

Des visiteurs mal venus
viennent a vous Evites d'E
tre entraind a fr6quenter
des g e n s q u i
v o u s d6plaisent. At-
tendez-vous a des surprises
dans votre carriire.


Dimanche sont arrlvs ak
Port-au-Prikhce, Monsieur
David Wal -t B.a genttle
fin Geelln e t Waolk,
tas lea daeu 'Ediatorss a
New York

David Wolk eorit pour
H&WCOURT BRACE JO -
VANOVICHO t Cellen pour
BIO MEDICAL INFORMA
TION
ls ese sent marits le sa


media 2 ouln t enmnt venus
en Haiti en voyage de lune
de ik1.

Coqume Jack et Lynn Co
hen, David et Cellen Wolk
logent au Otrand Hotel
Ototfson oB 1is se sont ren
contrfs pour detentr des- a
mr.i, comme bient dautres a
vant eux. Its sa snnt rendus
Ious lis quitre a Jacmel
MercredJ matin


I MARB AD 19 AvRIL

Dis qu'an problem est
resolu; un antre apparall.
'harpwn e entire les pyo-
hes rignera aussi long
emps que vous kviterez les
discussions d'argent:

0 AVi.L .i 2C, z K4:
(TAUBIAU)

IaB WnrIdei dea witboda
ie travail vous donnera
des gains financiers; mats
les conflicts personnel
pourront naitre entire vous
et vos preehes. uite lUa cou
surrene.

21 MAI AU 20 JUM
tOGEMARUX)

Les tiches anciennes i-
rout mieux que les entrebri
ses nouvelles. Le travail
semblera difficile. Essayez
de vous calmer; de surveil
ler nerfs; santA et contacts
avec les collgues.

21 JUIN AU 22 JUILLET
(CANCER)
Tohu bohu dans la vie
mondaihe. Dans votre re-
cherche des plaisirs; vous
ferez une erreur au sujet
des personnel que vous ren
contrerez.

23 JUILJ-T AU 22 ABOUT
LION)
Des manoeuvres deloya-
les en affairs vous cause-
ront du ressentinsent. La
vie domestique aura sa
part de joies; d'epreuves et
de surprises.

3 OCTOBRE AU 21 NOV.
(SCORPION)
Attention a vos paroles;
surtout A 1'Dgard des supa-
rfeurs. Differences d'opi-
nions au sujet de croyan-
ces. Les projects de voyage
sont brusquement modifies.

22 NOV. AV 21 "r-
(SAGITTAIRE)
Les probiemes miners de
viendront des differences
majeures si Vous n'avez pas
la peau dure. Quel prix
mettriez-vous pour le res
pect d'ui principle?

22 DEL. AU 190 ANVII'r
'CAPRICOR"NY,)
Un ressentiment latent
a 1'gard de proches fait
surface. Quoique d'anciens


AMPROSA



vous suggere de compare


Beaucou d'entre vous pensett que acheter un Moeteur hors bord EVINRUDi

aux Etats Unis revient woins cher qu'en Haiti. Cela semble normal.

Mais reflechissez :


Nous reproduisons ici un extract du Magazine ,BOATINGv, d'Octobre 1978.

(Boating est le Magazine qui fait autorite aOds le monde dE la navipution


plaisance)


1979 OUTBOARD MANUFACTURERS.


USA



MODEL EVINIWDE 6 HP short shaft $ 670


" 9HP

7 5 uP


" 880

" 155


" 35 HP 1310


S 50o HP


AAIT1 (AMPROSA)



650 teng shaft

88- "


1275

1724


a W


NOTEZ Drm oue ces prix aux Etats Unis snt F.O Mflwakee

Wisconsin ef e'incluent donc les taxes de vente nl-le Afansro,'t a terri,

ni le transport a6rien our acherftr $tre moitr.r fe Titi.


Vos cos' rcdrez aussi que vels dtvroz Yeas passer to snrvict d

r6parautcun r d'entretlens dJ Magasin aux Etats Unir.t alis

ou'a la AMPROSA, veas beitficlez du service avec ra carartfe Gr

Phlilppe RAriss6, technician dipF[rwn de OMC Service Scooel EVIURUDF.


r.ue Pavee


ANALYST BIEN et VISITED NOUS

REF : BOATING OCT 78 Page 163.


,m -- -- --l-N- ------- % f--- )W f -~- M- f b -S-----o---


'-*fcranma


Historique des rencontres Presidentidlle


David et Cellen Wolk
EN VQYAOE DE LUNE DEMIEL EN -HAITI


~;, E---~-,,,, -;-;c~2--~j-a',--~-II----- L~ ~~l--~-~~-j~l- -~a ~----riiP~-rBICru;~,~;;c~,~~i~;~c~~


Les questions philosophi-
ques ou les croyances reli-
gieises pourraiest tVre une
source de dissension. 'Vivez
t laissez vivre. Evitez d'i-
tre mWlt a une controversy.
20 SEPT. AU 22 CS-TCBRE
BALANCES

Vous Ates serieux; refte-
cii et d'esprit traditionnel.
Le droit; la science; la mu
sique; la recherche; le
film et la photographile
sont des champs d'action
ou vous excelleriez. Dans
ales aftalres; vous reussissez
mieux seul quoen associti-
tion. Attiri par les arts;
vous vous montrez tres di-
vers. Le succcs viendra dr
votre discipline personnel-
le. Votre sens de 1'argent
vous qualified pour la ban-
que et la bourse; mais il
est important pour vous
d'aimer votre travail car;
dans le cas contraire; il
cesserait de vous inttresser.

Que 1'impatien c e ne
v o u s emptche pas de
developper vos qualities.


Camp d'ete




SLilliput Kindergarten'

Le tLilliput Kindergarten., annoane aux parentJ
1 overture de son Camp d Etd pour enfants de 2 a
8 ans. Le Camp fonctionnera du 2 Juillet 'au 1
SAojt 1979

Un programme varied a etA concu pour 1 6panouisa
segment de vos enfants : Poterie. macrame, crochet
dessin, peinture, chant, vannerie, paper mache.
bricolage, basket ball. cinema etc ..

Pour tous renseignements supplementaires, pas -
sez au aLilliput Kindergartena 64. Turgeau, Ave Jean
Claude Duvalier, Tel. : 2-2405.










IA








AUTOROUTE DE DELMAS TEL 6-2180
TOUTE LA MUSIQUE IHAITIENNE
TOUS LES SUCCESS LATINS
TOUS LES HITS AMERICAINS (DISCO-JAZZ

SUR DISQUES
OU ENREGISTRES POUR VOUS
SUR MINI-CASSETTE
SUR CARTOUCHE & TRACK
SUR BOBINE MAGNETIQUE
PAR UNE ECUIPE DE SPEOIALISTES
EFFICACE OARANTI PAR UNE
HAUTE TECHNICITE
LUNDI A VENDREDI 11 : A.M. 5 : P.M.


^aaaoa

]


wt 185




..;._--'- .


MERCREDT 6 JUTN 1979


: MERCRED]? 6 TUrN 1979
,.


Petites Annonces


AVIS DIVERS


CARNET SOCIAL


Hall a vendre
A l'Avenue Jean Jacques
Dessalines as No. 396 cons-
truie '"sur proprnit6 de 180
pieds de profondeur entire
ment cloture en mur.
Grand depot a l'intbrieur.
Cle en main.

Pour Rendez-Vous. sonnez
le 2-3849 de 8 b-tres 30 A.M.
a 1 here 30 P.M.
Courtier sa',stenir.

xxxxx


Horaire d'Etd

La Maison Ralph PERRY
sise a laisRue du Centre No
123 porte a la connaissan/e
de son aimable clientele
que du 4 Juin 1979 au 30 Sep
tembre 1979 ses heures de
travail seront les suivan -
tes :

Lundi Vendredi 7 : 33
(heures) 1 : 30 (heures)
Samedi 7 : 30 (Heures) -
12 : 00 (Heures) 12G

xxxx


A vendre

1 system t.ereo compare
nant 1 Amplificateur
Pioneer SA-1000, 120 watt
par Canal
1 Enregistreur ,reel to
reel) Panasonic.
1 Enregistre;ir Cassette a
vec Dolby et Memoire
1 Enregistrti r Cartridge
8 Track. Lafayette -
1 Syntonisat-ur (Tuner)
AM-FM. Pione pr
i Egalisateur de frequtn
ces
1 Tcurne Disqie
2 Haut Parleirs
Musique enreg-stree sur ca,,
sette. Cartridge et rou -
leaux
Tel. : 7-2847 de 9 AM
5 P M- 5

X X

A LOUER

Ball pour commerce situo f
1 augle de la rue des Casel
Uces et de la Reunion.
Pour renseignements ap -
;-elez le 2-3202 de 7 a
,A. M. de 5 a 7 P. M.


,suite de la lere pase-

c are incompatible avec le
(Cmmerce afin de protege
1 d'gnite de ces functions
cu professions don't 1'exerci
c' 5'accomoderait mal de
1'esprit de speculation du
commerce .. tel esL le cas
notamment des Avocats .a;
et, d'autre part, sur la lo;
ad hoc franqaise du 31 Di-
cembre 1971 declarant in-
compatibles avec 1'exercice
de a la profession d'avocat
ortoutes les activites de na
ture apporter atteinte f
l'independance de l'avocat
et du caractere liberal de
ce-te Drofession.
Ensuite, entire 'incompati
bilite de la function d Ave
cat et celle de parlemen-
taire. le Ministre de la Jus
twice. tout in rapnortant lei
propos de Jean Vincent se-


Port-au-Prince, le 28 Ma.
1979
La Direction du SANTO
CENTER avise.son aimable
clientele qu 'arLir du ler
Juin 1979 iusqu au 3A Sep-
tembre 1979 ses heures de
travail seront les suiaan-
tes : Du LundiL u Vendredj
7 hres a 2 hres
Le Samedi de 8 hres h. 1 hre
La Direction 68
xxxx

AVIS

La Cpntrale Autonome Me
tropolitaine d'Eau Potable
ICAMEP) avise ses clients
de Delma's que par suite
e- - -- a; ia


des cru-s enreg
Galette de Mille
s5-ron: pnves de
tanement.
Compi nt sur
hlenson de tous.
1:r-e ses almablt
croire en son el
mltnt.

xxxx

CITI">ANK. N.
PORT-AU PR I,
OPENING FOR

I'xecutive train
tential manaie
cer responsibility
Minimum edt
quirenmenits : I
gree or equiTi
gc(, d backgrouit
rnies/ac.ountilin
in English and
One or twv
sional experien
ble
Send Restikn
rence to P 0 B
Port-au-Princ,-.



RECHIIERCHONS

Candidates ay-
des connaissauc
re de Droit Co
en Comptabilit
resse- devront
Itre au courant
me des opervi'.:
que et dou -re
en particulier.
Pour tous
ment- complt-r
candidature. nr
nal qui tran,n
cretirn assuree.


lon lesquels 1 avocat inves
ti d un mandate parlemen-
taire est soumis aux income
patibilites du Code electo-
ral. a cru boo d'ajoutern.
-DeDa. en Haiti. la loi
de Feu le Dr. Francois Du
valier, a ila date du 8 A-
vril 1970. avait interdit
aux membres de la Cham-
bre Legislative le droit de


MESSIEURS


AIMEZ VOTE FEMME !

PROTE4EZ LA FAITES L4

| UNIFICATION FAMILIAL


A LOUER
ANCIEN LOCAL DE LA SINTRA INC., 97 RUE DL
MIRACLES EST A LOCER.

POUF. TOUTE INFORMATION VEUILLEZ NOU:
CONTACTER AUX NUMEROUS SUIVANTS :
2-3034 2-2656


Posici vacaoteP
para lp~aoiros
Civil


2 gdae pour let

N B Le Cycle
de 3 anndes et
he martin : les


Ins'itucion financiera bus siques (6eme 5i
ca ingeniero" civil kh itiaIno, L aprWs-madi
minimb a n o s expetencia Tectiniques (Ct
respoasabilidads creclen-' fection brodercn
tes, sin .comromiso desde tretien du foy
por la menos 8 meses, en nasrt, Pftlsserir
administration public hai- x x
tiana. Minimno 40 horas se- VE
manages tiempo complete, A VEmDRE
nra :


analizar solicitudes fi-
nanciamiento.
revisar pinos, especifi
caciones, listas de equipos,
cos' s.


e rirersa. 1is -in specciones inversio-
eau momen- nes.
ayadar en .a s, ecion
la compre- de consultot-s y realhar se
la CAMEP guimi'ono sus laborers.
es clien's de' ,reparac informes tec-
ntier devoue n.cos, analysis evaluacinnes
Remuneracionl basada ex-
Direction periencia y las mejores esca
las nacionale. excelente
pian oe seguro enferme-
dad
AC Someter. anaes 8 de utoni
CE proximo. Curriculum V.tae
incluvendo exs-riencias de.
ee with talladas y fectlas dispontib
ement/ofti lidad pa'a en revisla y co-
ties, minenzo trabajos a
uc-',tional -re EF INGLENERO CIVIL
laclrltur's de I"elte Pos lttle 795
lent withH Per- oU- Prlce. liaiti
id itn econ1 i *- 94
F Iluency x x xx
d French.
ye.rs nmofes Inscriptions
rice prefer e-
Lo.c Sorurs Salesienncs
e and refe- du 14 Blvd J I Dessalines.
lox W-88 portent a la connaissance
IHaiti G6i ds familhls u tressees que
1 itscription ct lee exa -
x mepns pour 1 admission cn
GCine Techniqiue sont fixes
S au Samedi 16 Juin a 7 heu
res du martin, ru local de
ant de soli- 1 etablissement
rces en matie PIECES A APPORTER ET
.mrrercial et CONDITIONS D ADMIS -
te. Les into- SION
egalement 2 photos d identity
t du mecanis Ate de na,'ssance
ons d- Ban- CerTificat d Etudes primal
dit bancaire res. ou Fiche d Inscription
aux axamnns du CEP de
renseigne J i.n 1979
mentaires ou Carnet Scolaire de dernier
trir( au Jour e'ablassement trequente
nettra. Dis Aptitudes pour les Cours
86 Tcchniques


plaider devant les Tribu-
naux tet) !a Commission
qui a elabore le project de
Decret. a tenu compete des
realities haitietnes oi Ie
Depute. generalement en
Province recommande tous
les fonetionnaires de la
Justice a la nomination du
Chef ft Vie de la Nation.Par
consequent. le Parlemental
re ne peut. en toute quitt,
se presenter devant ses re
commander. ses protdges,
pour plaider it fair va-
loir les droits d'unr. justicia
ble sans su3citer I inquietu
de de la pal.ie adverse.
En outre. le Ministre de
JusIce a reje,:e les argu-
ments accusant le decret :
de reduire a 10 pour cent
les honoraires de 1'avocat
fixes sauf convention con-
taire par le D&cret a 20
pour cent des creances re-
couvrdes et des condamna-
tlons susceptihles detre 6-
valudes, a 10 pour cent
pour les reglements amia-
bles avant toute plaldolric
et pour le recouvremrent
d'une cr6ance hypothdcal-
re.
d'etre une ing6rence
dans les affa:r.'s prnfesslon
nellEs de 1Avocat
de pflair I evocat. sous
la ddpendarce diu B&ton-
n:er.
d'obliger 1 avorat a dM-
Snoncer son .'lient. Le Minis
tre rapelle a cc sujet 1'artl
cle 58 dou Decret faisant
d u secret professilonel Ur
devoir absolu
de classer les avocats
SL'allnea a do l article 7
parole apluto:. de prilbve-
m(nt fire sur le coftt
des actes de premiere ei
deuxt6emcs lasses C'est
le tarif judiciasre qul csla
se les actes in deux catcegc
r ties. II n'est nullement
question d Avocatas.


s fiais d exa

4 dtudes est
csomprend :
SCoars Clas
iime 4n me)
Les Cours
,upe. con -
e, Aessin, en,
ar, Art cull
e, Bar) 156
x


1 Une ooitlr- Merceces
Benz 230, Modele 1970, 6 cy
lindres avec transmission
manuelle quatre vitesses
& 1 avant, oower steering,
climatiseur. etc ..
2 Une voiture Datsun
120Y, Modele i974. 4 cylin
dres avec transmission ma
nuelle
3 Une Wagoneer Jeep. Mo
dele 1974. 6 cylindres avee
transmission mianuelle a.
trois vitesses 1 avant. 4
roues motrices. power stee
ring
4 Une machine fa calculer
electrique de marque Oli-
V~ti Modele Divisumma 24
Adressez vos oifres sous
pli cachete .tu plus tard
le 15 Juin 1979 a

ESSO STANDARDS OIL S A
LIMITED,

P 0 Box C
eac du Maga.hni de 1 Etat
Port au-Prince
Attention il ts la 1 Conl
r Il Accountant
is vehic Ile.'s peuvenl
ctre i.spltctles i notiure Ter-
mnlial a Thor 't Ia lnahei
ne a calculer a notre bu
rpau central a la Rue du
Magasln de I Ftat
La ELs.so st tes ive Ic
droll d acctpt r (iu de reiu
ser r imported qtt11ile olre
46 56
X X X X
BACCALAIREAT 79

Avis tres
important
La Section de 1 Enseigne
ment Seconda re du Dipar
tement de 1 Education Na
tionale invite les candi -
dats de la CAPITALE ins -
crits comme ileves libres
aux examens laureat 1979 a se presented
it la Section ;Departement
de 1 Education Nationale
pour reclamer leurs fiches
La remise des fiches sa
fera dans 1 ordre suivant
1) RHETO A. RHETO B
PHILO A. PHILO C : le lur
di 11 J'uin de 10 heures di
martin a midi.
2) RHETO C
De la lettre A a la lettre L
inclusivement -
le mardi 12 Juin de 10 heu
res du martin a midi.
3) RHETO C
De la lettre M a la let
tre z inclusivement :
le mercredi 13 Juin de 10
heures du martin it midi
Port-au-Prince, le 5 Juin 79
Section de 1 Enseignement
Secondaire

BACCALAUREAT 1979
Avis tres
important
La Section de 1 Eenseigne
ment Secondaire du Departe
ment de 1 Education Natio-
nale invite les surveil -
lants qui lui present habi-
tuellement leur concours
pour les Examens du Bacca
laureat a se presenter au
local du Lycee du Cent -
Cinquantenaire le Vendre-
di 8 Juin 1979 a 4 heures pre
ci-es de I apr.s-midi pour
communication importance
Port-au-Prince, le 1 Juin
1979
Section de I Enseignement
Secondaire
xxxx
C ; 2- 147
Port-au-Prince, le 14 Ma
1979

Aux Directeurs
et Directrices des
Sl ctS et Colleges
de la Canitale te
Provinces
7 Monsieur le Dirrteur,
- La Section de 1 Enseign
ment Secondaire -oun pre
t senate ses compliments e
vons demanded d Informe
les candidates presents p.
) votre Etablissement au
t Exaimes do Baccalaur4a
q11ls d.ivent er manuis d


leur fiche 4 inscription pour
avoiw access .ax sieges d Exa
mons.
Aucun candfdat ne sera
,admis. sous aicun pretex-
te, dans une' salle dexa-
moens s il ne peutt pas exhi
* ber sa fiche d inscription
La Section vous prisente.
Monsieur le Directeur, ses
salutations.
Franck E SAINT VICTOR
Assistant Directeur Ge
n1eral a 1 Enseignen|.nt Se
culdaire.

x x x x

AVIS

Distribution de
plaittules
Le Department de 1'A-
griculture; des Ressources
Naturelles et du Ifeveloppe
met Rural present ses
compliments a la Popula-
tion de Port-au-Prince et
des environs et 1'invite a
venir; en grand nombre;
reclamer a la pepiniere
d Etat sise a Damien les
plants d'abres fruitiers et
forestiers qui leur font be-
soin.
Les plantules sont offer
tes gratuitement aux jours
et heures de Bureau.
Damnien; 5 Juin 1979
xxxx

Avis important
la Section die 1 Enseigne
mlent Secondiaire du Dep'par
lemnent di 1 eIdiiicationi Na
tionale rappelle aux l)irec
tours ct Direcirices des Eta
hlisstiments Secondaires de
la Capital et des Provin
ces. aux candidates all Bac
calaureat et a tous ceux
qiue celi-poeut interesser-lep
dispositions de 1 article 2'
du Docret du 27 Septembre
1972 de Son Excellenc Mon
sieur Jean Claude Duva -
lier. President a Vie de la
Republique
Cet article slipule : aLe
candidate qui ne reussit pas
fa 1 ecrit ne pourra etre ad
mis -i participer h la Ses-
sion Extraordinaire que s il
obticnt au moins les 4/5
de la moyenne exigee.))
Port-au-Prin',e. le 4 Juin 79
r Franck E SAINT VICTOR
t Assistant Directeur Ge-
neral a 1 Enseignement Se
. condaire


Trentain Gregorien
A la memoire de
Madame T. Ritz
Monsieur Thomas Bizk,
ses enfants, s, petits-ean-
fants prient les parents. 41
lies et amis de bles von-
loir assisted a ia aesse Si
nale du treatain gregorien
celebree a la memoire de
leur regreltee Madame Tho
mas G Rizk. nie Victoria A
Jaboul.
Cette messe de requiem
sera chantee le Vendredi 8
Juin a 5 heures P 0M. en I E
glise St-Pierre de Petion-
Ville 66


AVIS DE DIVORCE
11 appert dun jugeinent du
Tribunal Civil de Port-au-
Prince. rendu en ses attri
buttons civiles. en date du
17 Novembre 1978 quil a
ete admis et pronounce le
divorce des -tpouax Yves Mal
lebranche, lia emme nDe
Marie Marthe Marleue
Francois
l.a tran-tripLion du dispo
sitif de rette decisi,:ns a te
operee 'ur le legL-sLre5 a ce
destiner- iir I Oficier de
1 Etat I il die L.t Section
Nard I si de Il Capitale.
aux reiiirte. p)ut.iuite el
diligence de 1 pouse de-
nmanderesse
Port-au-Prince, le 5 Juin
1979
Elmimanuel NERETTE. Av.
rainuois El. NERETTE. Avo
cat 66

AVIS DE DIVORCE
11 eat port a la connais
sancer du Public en general
et du t'ommerce ea particu
lier que par jugement en
date du di\-~ept Mars mil-
neut cent wrxante dix -
' iuiti. le Tribunail Civil de
Port-au-Prince a admis et
prononce le divorce de Mon
sieuir Gestin BERNADEL d a
vec son epouse nee Desilia
Destine.
Le dispositif du sus-dit
jugement a ete transcrit
dans les Registres fi ce des
tines de I Officier de 1 Etat
Civil de la Section Sud de
Port-au-Prince le 14 De-
cembre 1978 pour qu il puis
se produire son plein et en
tier effect
Port-au-Prince le 6 Juin
1979
Me Simon SYLVESTRE, Av
- - - - _ .


Attention Attention !

COMMERCANTS, INDUSTRIES ET PARTICULIERS,
PLACE TOUTES VOS COMMANDER URGENTES DE
N'IMPORTE QUEL ARTICLE DISPONIBLE AUX
ETATS-UNIS D'AMERIQUE, A L'ADRESSE SUIVAN-
TE :
Les services

" Cmumerciaux et industries
S71, Rue du Peuple, Port-au-Prince Phone : 2-1720
LIVRAISON RAPIDE ET A DOMICILE EN 48 OU 72
SHEURES.


D6ces de M.
Elius Merveille
Pax tilla announce le de-
ces survenu le 4 Juin d 1'Ho
pital d- 1'Universite d Elat
de Mr. Elius Merveille.
Eu cCic peatble curLons-
constance Pax Villa et La
Nouvelltte ptasenteir leur
sympatlhie a seas c-nfanis D2-
rni.e Mervedile 1i Y.Ps Mer
veile, act a N -w York. Pa-
trick Merveile. Carole Mer
veilll Nadege M.rveille.Mmau
claire Mervecle. Juoe Mer-
velll? MagaLhe Mervellle, 6
Mme Eliane Bataills. a Dieu
maitre Mervetlle. ELianle
MeLrvele. A s es neveux el
oneces S:mone Cherie. Carme
ne Chierie. Jeanretie Elien-
n- Lescene Etienne L;.na
Castmir. Vioilette C asmir
Aux f-amilles M.?rv etle. Bi-
ta'lie, Chlrie E ietuic- Ca-
simir. et a tous les autrs
parents et allas eprouves par
ce deluil
1Ce-, 1. tll', de Mr E-
lius M,-t\',ll.- 'ront chan-
t/es 1 Jaudi 7 Juin af 4 heli
res P.M. et 1'Eelise du Sacre'
Coeur de Trurgau.
Ie convoi oartira de Pax
Villr,. Sacr6-Cneur oh Ia de-
pouille mortell sera expo-
sie des 2 heures
66

X X X X

Messe de rise
de deul -
Une nmes-'e de piise e deuil
sera cli.tnL e pour le repos
de 1 ime e e M Achille La
hens dGcedd Ic 28 Mai der
nier fi la Chapelle Christ-
Rol de Bourdon le Samedi
9 Juin a 7 heures di martin
Cett' announce tient lieu
d invitation aux pa-.tist a
mis et allies du d/fuht 76
x X x x --,. .

Remerciemnts
Madame Veove raieudon-
ni Apollon. Max Apollon
et Madame touts Apollon
et Madame. Willy Apollon
et Madame. Raymond Apol
Ion et Madame. Andrde A
pollen. Ber-nadette Apol -
Ion et Madame. Jacques
Apollon, Eliah Apollon,
Mikaelle Apollon remer -
cient sincerement : Pom -
pe IFunibre Paret Pierre -
Louis Les Entreprises Mad
sen. la Fanfare de 1 Ecole
Frere Adrien du Sacre -
Coeur, les frlres de 1 lnsti
tution St Louis de Gonza-
gue. les Eleves de la Chari
te de St Louis de Bour -
don. les socurs de 1 Ecole
Elie Dubois, Les Cure de
la Cathedrals, Rev. Pere
Jean Noel. Lea nombreuses
amies qui ont eu la delica
te pensee d envoyer des
fleurs. particulierement les
parents et antis de la Pro
vince de Port-au-Prince et
de 1 Etranger qui d une ma
niere oun d une autre out te
moignd leur attachment
f la famille. f la mort de
leur tris regretted, Mari -
Pere Grand Pere enle
vi a leur affection le 16
Mai dernier [Is les prient
de croire at leur profol de
gratitude


Deces de Mme
Lionel Chauvel
NEE GEORGETTE
DUPUY
Les Pompes Funtbres Pa
ret Pierre Louis yous annon
cent le ddces .de Madame
Lionmi Clhaui.'. I ae & Geor-
g, 'te Dcpuy.
A sou epou.x Monsieur Lio
ttl Clautl. sa lie Wini
-r-a Chauvel ses parents
Monsieur Ernest Dupuy et
Madame nee Lamercie Jo-
sepbh :-.- freres et soeurs :
Monsieur et Madame Ernst
Dupuy. :JIon--,sur et Mada-
ms Max DaDnuy. Monsieur
Jeritnit TLi-odore et Mada
m-, ne R,:,ltle Dupuy. Ma
dame Ja-,crie Joseph; ses
b au-x-f-lric et belles -
soeurs Monsieur et Madame
Renault Fra.ac-sque. Mon-
s-eur Et Madame Roland
Sanucisque, Madame Clear
te Fiancsque; 'ses oncles et
tastes, neveux et nieces,
co1slus et cousmes, in ux fa
milles Ch.veml, Dupuy,
Theodore. Joseph, Francis
que. A tous lIs autres pa-
re:nts et allies nous adres
Sc nos sincere condolean
ce-.
Lei obhqu as seront cel&
bees le Vendcedi 8 Juin a
4 heir-e PM eI 1 Eglise du
Sac.re-Coeur do Turgea:IU
Le colnvoi pairtira du soa-
lit lluneraire d I t, (. re -
prise. 66

x x x X

Deces de
Ma:f' ae Picrre
'j 111l 1 alnOt llCt ]le de-
Cs siurvut Lie Mardi 5 Ju1iti
en 1'Hioua.l ai l'Universa t
d'Etat d'Haiti de Marlene
Piere
En c ii. LttI i[ cir-ons-
,t nc- Fa5..,'illaa .t Le No;-.
i'ftM Dp'senlentil lur sym
pathie a Ses pore et mere M
et Mome L-, Pit re. Mme noe
Merceli-e MTche! a sos frlresa
el, I-oe-s I uckner Pierrp. Si
mone Marie Lunie Pierre
act au Canada. a ss oncles
et tanles M. et Mr e Jean
Matbhurin ac' a NPew York.
M ,t Mm" C6elrstin- I-rre et
fam.lle. M et Mme Andr6
Flambrt -c farn:llc. M. PI
Mme Lucien Pierre et en-
fan's. M. -t Mine Hermann
Hevliqer et enfant. MmO
Mdsida Beauvil. Antilia R6-
giste. a sq marain- Mmo
Jean-Andre Francois et en-
fant. Mme Lice Bruntau act
en Itale. M. et Mme Andr6
Mauricin et infant. a ses
cousins M et Mme Evans
Bruneau nee Allite Rlgist9
A Yolrtte Mauricin Pt Jacqua
line Mauricin act au Cana-
da. h M. et Mine Anthil La-
niarr? etenfant, a M et Mme
Mersul Francois M. et Mma
Re'le Michel M. et mm An-
del M'chel. M. et Minem Edv
Michel Aux families Pierre
Mauricin Mathurin Jean-
Francois. et f tous les an-
tres parents et allhs etprou-
v6s par c deiuil
Les funirailles de Marl/-
ne Pirre seront chantices IP
Jeudi 7 Juin f 4 beiures P M
en 1'Eilis-' S Gtrard on la
depnonill ,morellf sera ex-
po.e' dis 2 huiires. 66)


PAGE-S


Autour de la nouvelle loi


sur la profession d'Avocat


r amagrssantesvelte

Dragees amaigrnssanteS A


11esi mnainlenari i lo'lale davygir iflg ligne $i yolre gpurmfl7WldeelSet plus lofte que Drog~es a"Magnssanles T
paraieile SIvous Zs5 A Un age66.CoArm- 'IOC b6nneS reSclUtsOna6 4jP
tboniftnl misnace .'!
s. voi'p sctlvO *s~defltaire Ivorige 109 Fugoa detsl .&,.
bouireiftSdo Wgaisse. j En venle dans toutesalas pharmacies
oeo-o i~0 0..b'e eiede, am d Aiomagee iWE Se'ieu '0' Dsao.we.5 Gmbi4 APg~venO.0' Rde"t


;<

-,_l~c~_~_n~MeL~~a~D~~u_~lMuc~_


------------------ ----- ---.-- -----l_-_--L._-__. ___ s--.- ------- ~ ;.--. ~. ~___~_. ~. ~~,_ ,__~ _____


60000000


-d'Americains



J EAt TUBE GEAN ECONOMIQUE prferenit Colgate!


-





I 'Ul(lllll~~


PAQ'


Le nouveau gouvernemeit de M. Clark


OTTAWA, (AFP)
LOuest Canadien a faith
une rentred en torne au sein
du nouveau gou-.-srrtment
progressiste conservateur
de Monsieur Joseph Clark
(40 ans), qiii entend capen
dant fonder son 'program-
me politique sur la save
garde de 1 Unitd Nationale
Le jeune, equipe, compare
nant 29 membres, a de


molnt que le prdcedent gou
yernemeent liberal de Mon
sieur Trudeau, a une moyen
ne d age de 47 ans et est
composer ess.-nt'ellement
d elu., du centre et de
I Ouest anglophone du
pays conformement a la r6
partiion des votx qu ont
valu la victoire a Monsieur
Clark le 22 Mai dernjer.
Sar let 136 siegee qu 11s


ont remportds lors de ces 6
elections, les conservateurs
n en ont obtenu que deux
au Qudbec.
Douze des nouveaux Ml-
nistres repres.intant 10 nta
rio, Province d e la plus
peuplee et I plus nrche
et hat les provinces de
I Ouest : Manttoba, Saskat
chewan. Alberta, Colomble
Britannique et Territolre' du


Au Cine Theatre Triomphe

EN SALLE I

Vendredi 8 et Samedi 9 Juin 1979

A MIDI, 2 HRES, 4 HRES ET 8 H 30


LUCKY LUKE

SPECIALEMENT A L'INTENTION DES TOUS PETITS,
DES JEUNES, DES NLOINS JEUNES, DES

ADULTS ET DES VIEUX
4^'cosoocoo^e^ocoocssoccoooecoooooao


.'7
| -e
















I *_


t U~ NOAIJto




(8 Lchet









UNE NOUd


Yukon, et cinq les provin-
ces de I Atlantique (Terre-
Neuve. lie Ju Prince E
douard, Nouvelle-Ecosse et
nouveau Brunswicki.
La Province Francopho-
ne, qui avail vote A line
crasante majority pour lea
liberaux de Monsieur Tru-
deau est toutefois large -
ment represenze dans Ie
Cabinet conservateur, par
quatre MInls!r.s original-
res de cette prdvlnce.
,Les deux seals Deputes
6lus, MM Roch Lagalle (50
ans) et Howard Grafftey
(49. ans). obtiennent respect
tivement les cpprovisionne
ments et services et un nou
veau poste novel element
cr66. celui des programmes
sociaux.
Deux Senateurs conserve
teurs QuebAcois entrent aus
si au Cabinet : Monsieur
Jacques Flynn (63 ans) a
la Justice, et Monsieur Mar
tial Asselin (55 ans), qui
dirigera le Ministre d Etat
charge de 1 agence cana -
dienne de d aveloppement
International (ACDI). Le
premier a tdid Ministre des
Mines en 1962, et le Second
Ministre des Foreth en 1963,
tous deux dans le pouver-
nement Conservateur de
Monsieur John Diefenba -
ker.
En ce qui 2oncerne la re-
prdsentation Qudebcoise au
sein du Cabinet Monsieur
Clark a d ailieurs precise
aux journalisres que des
discussions se poursuivaient
en vue de nommer d autres
Quebecois a des postes de
responsabilite. C est ainsi
que Monsieur Andre Payet-
te. Candidate coii.ervateur
battu a Montreal, a et noni
nme conseiller your les corn
mnini-ations .,u Cabinet du
Premier Minisi re.


L un des plus Importants
Ministeres.' cc 1 Ii du ddve-
loppeneiit econonlquie. do
coinimerce et de d( Indus
tile ia ate ontle Lalt ex
ceptionnel iln noln piar
lemientaire. Monsieur Ro -
bert de Colr ,. (34 niisl
FIrancophione oe la provill
ce dc ] OintaiO Monsieur
de Cotret. anmil personnel de
Monsieur Clare. etait presi
dent du sConnlrence Board,
i organism prve jouant
le role de co seil economic
que3. ct 11 itoo.1 dune gran
de estime daas les. milieux
d aflp.res.
Mo.nsieur de Colt-et avait,
a la surprise Pn6drale, etd
battu le 22 Mai dans la
circonscription d Ottawa
Centre par le liberal Jean
Luc Pepin, co-president de
la commission qui avalt en
quete sur 1 init du pays
en 1977-78. L un des nou-
veaux Minis:res a indiqud
que Monsieur de Cotret
pourrait etre rous peu pro
mu Senateur.


-. 4 .... .4?
_..._.._ 1 _ ..^_. '*'.'_, _, .. . ..


NECCHI ou CETRA
-. ----.,-t

natique ou a pedales votre machine a coudre est a la

Curagao Trading Co.


ez-la cash ou a credit et emportez un bon de

$10.00

valuable pour A'achat du tissue de votre choix

Stance de famMlar'sation gratulte

ELLE OFFRE SPECIAL DE Lk CURACAO TRADING CO.

Rue Pavye et Delmas


. Pour la premiere fais. le
portefeuille ds Affalresa E x
tfrleures a At6 attribuh6
une femme, Madame Flora
MacDonald. 53 ans, Dnpu-
t6 de Kingston, en Onta-
rio, qui avail brigud en 1976
la direction du part con-
servateur, mats qul, durant
le Congrs au leadership
a etait ddiastee en faveur de
Monsieur Clark.
Monsieur John Crosble.
48 ans, repr6sentant Saint
Jean OQkst (Terre-Neuve),
a Ate nommA aux Ftnances
tandis qu un autre militant
conservateur de loqgue da
te, Monsieur Sinclair Ste-
vens. ancient militant gale
ment au leadership du par
Ut. orlginaire de 1 Onta-
rio, prend la pirsldence du
conseil du Tresor (Budget)
Pour la premiere fols
sussi entire eu Cabinet Fe
dtral un Ministre Noir. 11
sagit de Monsieur Lincoln
Alexander. Ddputi de 1 On
tario de 57 ans, nommd Mi
histre du Travail

Autre innovation appor -
tee par Monsieur, Clark
dans le foncvtonnement de
son Cabinet la. creation
d un comltd Ministariel res
treint regroupant leas dix
principaux Minilsttres sous
1 dgide du Clhef du Gouver
nement En font partly MM
Jacqfezydynn, Zalter Ba -
ker, le Prdsident du consell
prive et Ministre du Reave
nald. David Macdonald. Se
crtairtaire d Etat et Ministre
des communications, Roch
Lasalle, charge des rela -
tions fdddrales provincia-
les, et MM Sinclair Ste -
venes. de Cotret. et Ray
Hnatyshyn, 45 ans, Ddputd
de Saskatchewan, qui cumu
le les fonctions de Minis-
ire de 1 Eneraie, des Mines
ft des resources avec cel-
les de Ministre d Etat char
ge des sciences et de la
technologies Les travaux par
it Inentaires doivent en prin
clie reprendre au ddbut de
1 aitulne. Elln attendant, le
noUveau gouovernemenlt va
s alt eler a 1 exanien des
dossiers econonliques, no -
tamnment en provision du
sommnet de Tkyo. u a la fin
du mols. qui mnarquera I en
trpe de Monsieur Clark sur
la scene international




Celebration de la
restauration de la
Republique

(Suite de la lere page

ta au rdfdrendum e une foi
te majority pour sa restai
ration le 2 Jum 1946. L It,
lie etait donc setournee au:
sources du passed. Sil a ei
certaines faiblesses. ii a el
megistrd aussi de notable
conquetes.
Cette derniere Rdpubliqu
connait parfois tes dechir
meits. mdme de notable
victims. mais clie n assu
re pas moins 1 unite de 1
tale afin de lii permettr
de vivrr dans 1 ordrp 1
pax aet travailler 5 son d
veloppement- Ft le Sdna'
comm dans 1 ae Pantiquitd, ed
1 ob:t de la v'neration g
nbrale pour si ponddra -
tion, son esprit de concili
lion En trouvant des corn
promise historiq-ies dans le
controversies politiques er
tre les parties, il assigned dc
mites au Pouvoir et 1 el
peche ainsi de verser dar
des abus souvent.
Se rappelant teus c(
fails 1 Ambass:ide d Itall
les feta dignoment en e
belle residence., h Ndretl
En 1 absence de 1 Ambasi
deur en poste aussi l SA
to-Domingo, le Chargd d t
fares. Monsieur Ciro Lo
fredo. avec une bienvell
Lance et une courtoisie
lioatc, fit les honneurs i
la magnifique demeure. C
est sorti fort enchant6 i
h 1 accueil empress et cl
leureux des membres
1 Ambassade
On notait a cete jolle
ceptlon les reprdsentar
p du Corps Diplomatique
F ropten, amdrlcain et de 1
mdriqut du Sud. et du cc
haitien, Monsirur Nevi
Constant, Prdsident de
Chambre Ldglslatrve, 1/
bassadeur Rend Hyppoll
chef de Protocole, reprds
tant le Ddpartement des
fares Etranctres. des Dl:
teurs des Strvcr., publ
et des membres de la P
se.


L. C. PH


DANS NOS CINEMAS


IMPERIAL 1
Merc 060 Jiln 1979

JAMAIS $J NE TAI
PROMLS UN JARDIN DE
ROSES
12 bres00 2 h 30 5 hies
7 hres 30, 10 hres
Entree Odes. 5-00
Entre Odes. 8-0if

IMPERIAL 2
Mercredi 6 Juin 1979

LE PIECE INFERNAL
12 h 2 hres 4 breas
6 heures 8 heures 10 hres
Entree Gdes. 5-00
Entrde Gdes. 8-00
IMPERIAL 3

LES OIES SAUVAGES
Mercredi 6 Juin 1979
UNE FEMME LIBRE
12 h, 2 h, 4 hres-
6 hres, 8 hres 10 hres
Entr6e Gdes. 5-00

Entr6e Gdes. 8-00




RANCHO CINE
Mercredi a 6h et 8h
UNE POIGNEE DE
DOLLARS
Entree G 4,00 et 5.00
Jeudi A 6h et 8h
UNE POIGNEE DE
SALOPARDS
Entree G 4.00 et 5.040
Jeudi
POUDRE D'ESTAMPETE
Vendredi
LE RENARD DU
TANKER


xx x


Rex TbtAtre
Mereredi a 7h
ADIEU JE RESTE
Entree G 3.00
Mercredi A dh30 et 8h30
LEGITIME VIOLENCE
Entree G. 2.00 et 3,00
Jeudi 12h 2h 4h 6h 8h 10h
FORCE NOIRE
Avant 5h 0 2;00
A partir de 5h G 3;00 6:00
Vendredi 12h 2h 4h 6h 8h
LE RETOUR DU
CAPITAINE NEMO
10h
Avant 5h G 2;00
A partir de 5h G 3;00 5;00

X X X X

CIPE TRIOMPHE
r SALLE 1
aL AMOUR EN QUESTION
SEntree : $ 1.50 et 2.00
u
S SALLE 2
MIDNIGHT EXPRESS
xntrde : $ 1.50 et 2.00
e SALLE III
e L EMPIRE DU GREC
.s Entr6e : $ 2.00

SALLE IV
e UINE FEMME FIDELE
ai Entree : $ 1.50


CAPITOL
CAPITOL I
Mereredl 6 Joun 1979
ENQUETE A LITALIENNE
PIrX UNIQUE $ 1-00
12 hres, 2 hres 4 hres
6 hres 8 heures 19 hres
CAPITOL 2

Mercredi 6 Juin 1979
LA CHASSE AUX
DIPLOMES
Avant 2 hres 30
Entree Odes. 3-00
Aprbs 2 hres 30
Entr6e Gdes. 5-00
12 h '2 hres 4 hres
6 hres, 8 hres, 10 bres
CAPITOL 3

Mercredi 6 Juin 1979
LES CASCADEURS
DE LA MORT
Avant 2 hres 30
Entr6e Gdes 3-00
Apres 2 hres 30
Entrde Odes 5-00
12 h 15. 2 h 15 4 h 15.
6 hres 15 8h res 15, 10 h 15
CAPITOL 4
Mercredi 6 Juin 1979
LA COLLINE DU LOUP
BLANC
PRIX UNIQUE $ 1-00
il h 45. 1 hre 45, 3 h 45
5 heures 45
7 hres 45. 9 hres 15



PARAMOUNT
Mercredi 12 h res 2 hres 4 h
Entrde Gdes 2-00
6 heures Entree Gdes 3-00
8 h et 10 heures
Entree Gdes 3-00
BRIGADE MONDAINE

xxxk

ETOILE CiNi
Jeudi 6h30 8h30 G 1;50 2,50
LE CERCUEIL VIVANT
Vendredi 6h30 8h30
LES SEPT VAMPIRES
D'OR
Entrde 0 1;50 2;50


MAGc CINE ;
Jeudi 6b 8h G 4;00 5:00
UNE POIONEE DE
BALOPARDS
Vendredi 6h 8b G 3.00 4;O :
PAS D'OR POUR LES
REQUINS



AUDITORIUM
Jeudl 0 2:00
MELODIES DU BONHEUR
Vendredl
SALLE EN LOCATION

X X X X

CINE LIDO
Mercredi 12 h 2 h 4 hreas
Entree Gde 1-50
6 hres. 8 hres. 10 hres
Entrie Gdes. 2-00 et 3-00
LE FILS DU KUNGFU
X X X x *

CINE OLYMPIA
Mercredi a ith30 et 8h30
12h Zh 4h G. 1,50
LE RETOUR DU
CAPITAINE NEMO
Entree G. 2,00
Jeudi 12h 2h 4h 6h G 1;50
ASSASSIN
8h30 G 2;00
JE SUIS VICIEUSE
Vendredi 12h 2h 4h
6h30 8h30 G 1;50
LA GUERRE DE L'ESPACE
x x x x

L'INSTITUT
FRANCAIS
D'HAI I
ACTIVITIES
CULTURELLES
Vendr-di entree libre .
CONFERENCE
LA DEFENSE DE
L'IIOMME SELON LE
PAPE JEAN PAUL II
PAR MONSEIGNER
LUIGI. CONTI NONCE
APOSTOLIQUE


Pharmnacies
a assurant te service
n-
es cette nuit
- MERCREDI 3 JUIN 1979
ies
m TOTAL
Rue des Front Fort
BON REMED
es Rue Lamarre
le N D SACRE COEUR
sa Bizoton
sa JEUDI 7 juin 1979
an
Af METROPOLE
f- Rue Dr Audain
- DU BOULEVARD
id Blv Jn J. Dessalines
de TURqUOISE
)n St Honor6
de
-ha VENDREDI 8 JUIN 1979
de
QUATRE SOUS
r6 Sans Fil
nts APOTHICAIRE
eu 36 Ave Bolosse
1A DE DELMAS
:td Delmas
ers
la x x x x
Am
te. PETION VILLE
sen
Af ST PIERRE
rec Place du march
ics Ave Fouchard
res
DU QUARTER
Rue Ogd


F* L. TRADING COt

58, RUE BONNE FOI -- TEL 2-0550


TOUT POUR LE BUREAU : Papeterie Fournituires -Meubles -


- t* 9.tfl*~C\t P ~t.rete04.- v ,a4fl F Wt is.


1 ~ 3198CREIDI 6 JUEN 1979


~Y~IW~hrrrrrrrw~W~Cn~JC~-~C~C~Jr~r~N~W~ If~CJC


'~W/'_rr~r~~5WIYa b~mM~-s~c*s ~ u~M~'I


" j' -





. .-. . .. ..


MERCREDI 6 JTIN 1979


(Suit. de la lbre pager

voir abattu... car a St-
Mare; or, multiple les slo
gans aussi.
LES PLANTATIONS DE
MAIS ET LES CHENILLES

Dans la Vallee et la.
plane de I'Artibonite; les
chfenilles decimeat nos
plantations de mais. Ce
problem nous tient a
coeur elt ous u.Ou sommes
evertue a l'etudier a tte
reposes. Les le teoirs du
Nouvella's(e auranit I'oea-
sion de lire d'abord et de
commenter nos commentAi-
res pour la .pleine difica-
tion de tous... Car; ai part
la culture du mais; sus
avons pease a su si abpy-
der l pplture dp r~i; .
culture principtle Oldas 14
Vale4 d.e l'Artibonite. A
bientot. .

LA PATATE APIES LES
MANGOTS

Durant les deux prece-
dents mois (Avvil et Mai)
les marches ruraux et ur-
bains de l'Artibovite e-
talent envahis par des man
gots.


tomes vai@ds quf potnteat
sur le march.
Malheureusement; ces It
bercUles ne peuvent etre
stocks en depot; de meme
que les maggots; au profit
des consommateurs et au
desavantage des produc-
teurs. Les mangots; la pa-
late; l asocat etc; soat des
fruits de is terre awl n'in-
fluencept pas trop le coef-
ficient de inflation roi,-
'lante. Les madams-saras
s empressent toujours da
sen debarrasser .le plus vi
to que possible Dor aser
vies presaa; palate pa gain
po. .-Senrve pressed; meri-
lan ou mango pourri pal
gain prix*...
AUKI VED.ETES
.3MA1NTESANT
ie Frere ean p, EaBpp-
nuel nous a fait savoir que
1'dcole des Freres des Ver-
reotes a reported la coupe;
pl dimanoee 27 Mai tou-
1e; a I'issue du champion-
nat inter-scolaire de cette
locality. Nous presentons
done nos compliments auc
gars de Frere Emmanuel.
CLUB 4C DES
VERRETTES


Actuellement; les man- Le cotr culture; Oduca-
gaots commencent it dcli- tiOnnel a commence At bo
ner; ce sont les patates die ger du cot& des Verrettes

CHINE URSS

La propo0itics scviefiu icde


n6gociations
PEKIN i AFP;
La Chine p fond adver-
saire de la npot.Ique d apai.
LtmntL Es', OQuest, serm-
b-e finalemilnt eingager
oianis le proccssiis de celenll
c, avec IURSS. aprcs 20
a.-s de gutrre !.olde et ctre
dec dee a j.:uer .T Carte So
vie, q.ie' dan-s ses le atiouns
avec les Eta'vs Uit.

Interroge au ujet de I I'
vi ation de N. Andeci Gro-
m;Lo. M,.n;stie Sovietique
des Afla.res- E'rangeres ae
ten r a MAli.COal c: J) e '
Ao. t des co)nve-satnns S.n
S..-Lt-ques au ntivf-- tis
V ce MInl.t:ir-c des Affai-
res E' rangere pour -ameIho
rer et normaliser les rela-
tions entire les deux pays
sur la base de la coexisten
c,, pacifique., on prte pa-
role du Departement de 1 in
formnt.cn dis Aflaires E-
trang,-re; chir.os s'est bor-
ne s. r'-. ndre i: C'est en
course d etvdes..
La Chine avalt formelle-
ment p.cpo'-e de telles neg,c
* cnaion ie & b'iai demrnier
1r-S3S en reponse t L'offre
sovietique le 17 A.vr. Celle-
ci su:rval I'abroga'ion unila
cerale par la Chine debu:
Avril. du Trait? d'am'tie er
de cooperation Sino Sovie
to0ue signed pour 30 ans en
1950. En abroceant ce Trai-
te Pekin propn ait ciia des
discussions pour amellorer
les relations e-i.re les deux


vue de PMkin
Etats.
Dass les mil-eux d.ploma
t quen f Ptk;i). oun es.tme

-qus s-mi ci a (,.r tCv d lia
Cii.ne a -ir.c1orer ses rela-
:."C, icc U;t-S
I La Chint- aprcs sa
normni'.atrtin avec les E-
lit s Ln.s tI 1i Japon vt-ut
entrer d..as it concert pol "
tlque ( v supae g'rals el.

d ua uer \-.i I L't-s aui
I'eu d'etre bi(t a u c dan:; la
guerre iu;de ac.ue r- .:;
ne Wui procure paa grand a
vantage Cela ):'- permeutra
de jouer la ce'IC suv ---que
iace aux Esat Un'.s et au
Japoin. pays '.in peu desui.-
chantCs pur Pekln deputy sa
Iecon,, au Vietiam. La Chi
nc p-urra tinsi fare prps-
sion sur Washington pour
obt*nir -p;us 4ASacenCssions.
notamment ?Ur !c plan corn
menrcial en mltice temps 1 cu
e urh.re tdu dialogue aVre
I1'URSS1 e vca.era Masc-u a
miodercr Hanoi.
2- Pek'n a reaf:rme a
mamttes repriscs avoir be-
soin t d'.n i-n-.;rc'ainemcnt
ser la Cl-irie L-'. detmnle a-
vec VURISS '- p-rmrnettra de
I miter la r,' .iare, a sese
fronueres cFr-i aItors quele
se sent deIl encerc:>i par
des pays plutt; favorable cL
Moscou Y" tnam. Laos.
Cambode. e. Atfegan'-
tan et Mong A:e ex'ereure


par le treefitafwt da
club a4C deo salte l.e"&J&.
Et su;tant ule aote reple
de iotre conereire-ismi aryr
Marceein; le directeur; I'l- D
dee de la formation du d[L
club fut lancee un diman-
che; au course, d'une messe g
solennelle celebree par t
le Reverend Pere Grandolt. I
Le comite du moment 4- r
tat former de Gary Alarce-
lii, Prisldeat; Jaquieline I
Delima Vice Presidente; I
Wagner Ja-Baptuste; Seei6-
taire general; Vijoine Fran
o ts; a0as-ser4talre; Fran- c
else Fabre: tresorlere; R.H
se-AMarie Cimus; chef de
propaganda et amere da r
club; Neslie Clement;Jean 5
Reat St Philippe; les R5v.
Pere Pierre Salvetti; pere l
Ur-ando t; Frere Emma- (
n7el; Soeur Ci6lne; Notal- I
re Andre Chrysoatome; tous d
conseillers et P6re Frantz d
Desruisseaux; membre d'hon e
neur. i
t
Ce edmitc no rest pas I
les bras crolsfs. Les Mem- I
bres out fusionni leurs e- I
oergies; tant mentales que o
physiques atin d'embellir
et d'assainir le bourg an
course des mois passes; cha ]
que Jeudi de 5 a Ih a.m et 1
citaque samedi de th a 6h30
p.m apres le march. (Les
conferences se donnent as-
sez souvent sur l'agricultu
re; le theatre; le develop- I
pement etc...etc.
Ce comlt. nourrit biet.
de projects don't iotus souhai
teriosn voir la realisation:
1) peindre les murs de 1'E
glise Paroissiar} years le
muis de j uillet prochain
2n prendre en mains la pe
tite place publique 3) re-
buiser les champs e Maon-
taignes denudees 4) Partici-
per it un gitrad itil".hrd
inter-comrmuiauiaire it Don
don sur 'invitation de
1ASTD (Association Sporti-
ve; Theatrale de Dondon)
5) kaiser de concert a-
rse Pere Grandolt ii imi-
portant seminaire sur le
dicveloppcmernit t 1' duca-
tion communautaire. Cotte
note nous a ete communl-
qOue par notre awl et con-
frere Gary Marcelin; le pi
pot du club aux Verrettes.
Cet example mArite d'etre
retenu; car d'apres nos tolt
tes dernieres informa-
tfons; ce club 4C oeuvre a
1'ombre du comity de rele-
vement de la commune
des Verrettes.

ZONE DESCHAPELLES
L'Agranome Herbe Clio-
phat; directeur de la Sec-
tion Agricole de l'Hopital
de Deschapelles nous ap-
prend que 1'Adnmiistratiov
de cette forteresse mdoicale
imported tous les mois rtgu
llerement plus de 500 pou-
les de race Vantress a-
fin de mieux nourrir les pa
tients de 1'hopital. Voila
qui est bien .

Nous signalons en pas-
sant que la porte d'entree
de cet hospital est grande-
ment ouverte aux habitants


Les

calculatrices lectroniques

Texas Instruments,

metteit la vitesse,

la precision, la memoire

et.. les resultats


at, bout de vos doigts.


En vente
et service a /



1.04. Electronics

LA BELLE CREOLE rue bonne fok


lad
Iii


do la PeoWM AAs do I'Ar 6
ktitWse; Wr ataiaWls; I U
Wttt piffinito &o rfttpw
dlteni de as fake soigneu t It
leschaDelles. li
Franchement; c'est U d
grand pas vers, In phllasn-
hropie et surtant aves
I altru;sml; oo vers I'a- m
mour du proahaoin v
)DLEANCEBS NTIDiWUS 1.
DECISIONS ATTENDUES c
v
Au sujet de la terrible et
coutumnere atempete de de d
boisementl qui s6vit a Sava t
ne-a-Roche; I'Adjudant Je- g
rome LacroLs attend la der e
nitre decision du peparte- t
ment de IAgriagiaUage car' f
Ie tas de boJs sail est en n
core ia; devant Io Posto Oe r
'Poce de la Petite Bivtre P
de I'ArtlbonOte. A propos L
les autres bdches de chnbe t
at d'acajou entassees A Sa- 1
,ane-a-Roche pour etre
ransportkes & Port-au- v
'rince; on attend toujours t
le dernier mot du DARN n
DR. Doleances entendues; t
decisions attendues...
NOUVELLES ET s
INFORMATIONS
DE PETITE RIVIERE DE
L'ARTIBONITE
Une nouvelle Commisson
Communale est appelee at
gerer les irt erts de la.
Commune de la Petite-Ri-
viere de 1'Artibonite. Elle
est formee de : M Ernest
Jean Mary President; Mai-
tre Bertrand Cilestin et
Me. Dulinois Donation;
Membres.

Ces nouveaux 6diles ont
promonce le serment d'usa-
ge le vendredi ler Juion n
ours; au Parquet du Tribu
nal Civil de St Marc; ils
ont etC iistalles le jour
im;ne l hotell communal
sis au palais royal aux 305
tporles par le Prefet Gesper
Frantois. Depuis 1951; Mon
sieur Ernest Jean-Mary est
apptlle: pour l 9eme fois;
a cee pole daprts son dis-
cours de cirroustance; Ic
Maire a laissi le nrmilltl
pendant sans; soil de 197%$
i 1978 pour ralsor de mal:a
d;e. A present t11 renrenid
le collier de plus belle.
Les projels de cette nourel
le administration commune
le: nous a-t-il; sont les
memes oue ceux envisages
par le Comite de relive-
ment de la Pte-Riviere
puisqia Maitre Delinois est
a la fois President de ce
Comite de relevement et
TMembre de la Commission
Communale. Done; ces 2
Institutions-soeurs ont fron
tire commune.
De source autorise; nous
sommes en measure d'infor-
mer ce qui suit: S'agissant
de 'Itat deplorable du pa-
lais Royal aux 365 portes
et de la necessity d'y ap-
porter les reparations ne-
cessaires; uve lettre a Ate
adressee au Ministre des
TPTC lui demandant de
solliciter lIintervention de
1'Ingenieur Albert Mango-
nes; conservateur des sites
et Monuments historiques;
en vue d'evaluer les repara
tions a entreprendre pour
permettre ce Palais d'Hen-
ry Christophe de harder
toute sa valour tourisLique
et historique.
rn outre; un plan glo-
bal de construction d'hotel I
de Vile i travers Ig Repu
blique est a It tude. Aussi;
il n'est nUllement ques-
tion pour le moment d'en-
treprogndre une quelconque
construction isolee. C'est
Ia; la response de la Secrd-
tairprie d'Elat dO 'lntj-
yiew At 4e It DeDitse Na-
tion ale a us report dretors
par lea Ediles de Pte-Rivi|
re.
A la eritt; ce palais aux
34: portes; sert de Bureaux
de ia Prifecture; du Corps
des VSN; de la de La Crolx-RIto e locale,
de l'Otficier Sanltatrh; rce
Justlee de Pati; de l'Hotel
Gommennal; et enfin de I E
cole Natitnale Madame Pa
geot. Autant dire que tout
le palais est occupy elt
perd; de ce faith; joute sa
tioeur tiuicrstique. Ce nest
plus un monument histori-
ou': c'est une grand etl
vlefille malso.; dBlabree ofu
lee rall-a interleurps plus
on sI'flns h'en l ntretatenui
i-rv'nt d'off'e. 11 faudra
lilrfider re mnOnument
Fn dern;bre heure: on
rnos appre rgl que M. Mural
Pt loaste a pi nommsr A-
rt 5Ys er, remplaremen.
de M. ti'erer V'reor; reme|
r|IA ,ar Ii fepartemcnt de
I'nfporm-ilpn,
M. Mue'l E( luste a Ate'
ne, alal le nremlr Jl'sn.
Les sitrtallat'nns du jour
ro' e- 0-*fr.' "'np bombe
Ge faible teslstanee qui
n'a p-a Ate cqnstrolt pours
eop,'oer lea vtbrlpol
I.e. anlau ifenents; dIs-
cont's etc... i Pts-Rlvle.
4 5'>lbctilte


40~ MiCN


CHRONIQUE DE L'ARTIBONITE


Nouvelles de Jacmel


I


tmslatives Italic:
a awwftsmet -.
X gramds Partis

0W, (AMP)
LA Panorama pOllitiq
allen n a Pas substantlel
iment change au lende -
lain des eleetions II est
Even an peu plus subtle
lent compliqut.
Pour les trols grandes for
nations L.1 t dominentn la
ie politique du pays De
rociatie Chrt.enrne. par-
i communist et partly So
tallute, les resultats pi
ent 6tre in-erpr6t6s com
ne un avertliseaio.nt : 1 6
eotorat a toidd Isa consul
ation plus que d babitude.
alon Xes criTres ltalkens.
t, lorsqull a vot6, it ne
eur a pas .Dton plus de
force (DC-P9Ir tfL- les a, me
e legresanet sancthoi -
ties come dOs le cas du
'CL .
Le mairtien Ciffrcile de
a JDC sur as p oelttons de
9,r east considdrb par le
>artl lul-mem.' come une
'ictoire centre les prtten-
lons communists a gouver
aer. Force est de de consta
er que la PC tort apparem
ment confort6e de 1 affron
ement, non pas tant par
ses merites qiu en raison des
deboirts de sun principal
idveri i- rec

Le repli du PCI est re-
connu par les cpnirmunlstes.
qui en limltEnt toutefois la
porter. L interpretation la
plus pessimiste quon puts
se en donner rst qu il s a-
tit d ue critique mesuree
da la gligne Besllnguers
et de son compromises lAis
toriouet
Pour les AbsorvatFurs. le
PCi n a fait qae subir l usu
re commune Ra ous les par
tis qui oant collaborde avec
la D C depuls I apris-guer
re jusgqu aujourdtlul
Le relatif mattir-en tdu
P3I sur ses positions tuor.-
t'e qu i l1 n a pas su convain
ere de nouveaiix leett oil's
de sn capacLte de m6dia -
te.r pour tronver un (1oinO
rable compronisns

La bonne reprise des pe-
tits parties laites. PSDI, PL1
PRI, leur done des rai -
sons supplement aires di
refuser ItF rcompromBs hi;
torique, lls clfrent L I
DC tine alternative mod6-
rde salns coluinunist(s

Le success des radicaux
le seul authentique de cr
electionss -r ne cesse d in
quiu. IE- aatres forma-
.hli-, L.- PR a tecucilli' 1i
votes de protestation an.
ti-pdrtis. Avec des for(-'s
trinplets ide 4 ft 12 Depute
environ) le PR risque d(
mener la vie dnre tant a
gouvcrnement qupnux au-
trps parts nar les manoe
vres d obstructtion don't i
est devenu coutumier

Esfin. le -nt recul d
MSI semble anerncer 1
fin du cycle historique di
phenomene neo-fasciste, di
me os sur le plan parleme
taire.


(sulte de la 1re page)

Otsa u hydrautique; la pro
bripe du eltlmage par I E
tabllsaemeat de factories
tcl ...
Le Malre Jacques Khawly
a e6t droit au but. 11 a fa!t
Mtat de la dreouverte par
un hydro-geologue attache
au FAC, d Line tmoortante
nappe d eau snuterraine
dans la re6gon de Bassin-
Caiman. siruee a environ 3
mins de la Ville, nappe
d eau qui aurtit pu allmen
ter Jacmel en eau potable
et permettre l irrigation de
Lout.r les pl.aines avolsl -
nant la ville. 11 a ensure
6voqu6 le drame des Auto
rit's locales qut a6puisent
ah adrerser des rapport aux
Deparlemf nts et Services
Inttressat. et qul n arri veht
Das & avoir de r6sultats po
sitlts. Faut-il un Interm6
diatre ? Ot l.a trouver ?
Que out auol fire dans cet
'isolement qui paralyse les
6lans er I wli!louliasme i,
Autant d Inter-ogations cou
rageuses quil rracherent
les applaudisnementr, d
1 assistance.
Le comity i glornal" du
CONAJEC av ut ausal son
mot a dire. On parl, des
travaux deij realises, 'an-
vlron 2 kms de betonnage
des rues avec dT concurs
des commergants et amis
de la ville, et de ceux a r.a
liser avec le concours cette
fois des jacmeliens et des
TPTC



Le professeur
Mazz0i est no mm
Directeur
Techdlque du
Cosmos
NEW YORK 6 JUIN (APP) -
L: plofess.ur brtsillen Ju
Slo Mazzel a cte nommne dj
rec'eur technique par inte-
itin du Cosmos de New York
a announce mardi un port
Parole Dubmub de football
Now-Yorka,s
e La nomination de M. Ma
s zei, un professeur d'6duca
a tion physique, vient & la su
ett du Limogeago d Edwir
Firm an), nncien directed
technique du Cosmos. relpv
de ss functions vendred
dernier .


es gIpCteurs a des Lyc6es
ittcteat At Ilte Lumm
out dgaletinent derilts avec
courage 14tat vetuste de
leur Etabllssements sco-
latrep; le Pbre PFpgot expo
ft son plan de luistlr pour
les jeunEB *-t la crkatlon
prochaMne d un auditorium.

Le probldmre du tdlhbn-
De a Wt passe au crrble.
Le Port de Jacwml a 6!6"
aussi k I ordre du jour -.
Port pour I embarquement
et le ddbarquerrmunt des mnr
chandises; port pour rece
voir les bateaux -roll-rn
roll-off pour la r6cepton
des zcontalners;: port de
plalnance pour le d6velon
Dement du yatchilng I Le
sympathique Axel Madsen
srat 6pulst en omonstra-
tions et explications de tou
tea s rates pour aaseoir les
doldances du r.irnd coM-
merce de Jacm .-; It mbme
II a t6 qu.-ai. m de laIne-
Iloration s taL)ailltes bap
ca.res.

La dl'nqu'ance juvenile
a fait 1 obet d ne couro-
Cruse irtervention du Juge
Monsieur St Ange. Enfln.
1 6rnr'.rut probl6me priorl-
tadre de eJacmt! v-ju^ en
te'mes clairs et prdcis par
Monsieur Eriek Maximi -
lien : celu, nij element I
Nous ri ome:rtons pa 1 in'
terventton opportune en fa
vear de la Jeunesse et' des
snorts. surtout tue des cr6
dits important vlennent
d etre accords par Decret
au nouveau D partement
Pas non plus le problem
de 1 eau potable a. Jacmel.
Comme on le constate
bien, les .lacmieiens ont eu
h coeur de corner convena-


LE BISTROTL

RESTAURANT. PIZZERIA -

BAR GnifdI l1 dREPaIn

-- Votre rendIez vous


bleaw S96clal huncb

Caiuw Soir Diner Darnswi
ave v .istrai Combo.


.. .. Mardi ir ...


( Ouanga Haiti Show>>


Vendredi soir

<

l 2 Spectacles Differents

Le Bistrot TOl. 2-180C
*kCDDSOS/.F///


p


blement leurs D-o'.e1mes.
de dAtaeir tLam. prior
tt6 et d tudier leur falsabi
lltea conioinrcmment avec
les honorablis dlebt-rus du
CONAJEC.
rest en effat Dour la pre
mitre fo!s qu ine assem -
bl6e sest montree sl sou-
cieust de -a mission, sl
prampte a'i dialogue. Et
on eur pend a o la parti-
tion -'tati d avince apprise
par cneur pour itre jouee a
-. b'lo.

Berait-ce 'I.' la motiva -
dion ? Setalt-,: QUe les pro
blernes sont tellement con
nus de tous Que n imported
quel orateur pet habile h
les dtbiter tons ?
Nenni I les probltsnes 6
c'snomilques intereLsent A
Jacmt I Mon etir tout-le-
monde, car chacun a sent
concern 1 Le mot dordre
des jacmdliens r6unis ce
Mardi 29 Mal a 1 Hotel
Communal a dt6 sans con-
teste : s unir Dour survi -

Face a cettf volontd ma
nfeste de LC. mon6me din
ventorier ses nrab)emes et
de proposer 06s solutions,
\oa Dopaxtealents et Servi
ces iLteri-: s' s'e veront cer
ta nement obligds de se
turner vers cette Mttropo
le pour s appliquer sinon
duns 1 imiauidlat la beso
gne de sa :aes.ructuration,
du moans t son Inscription
ou a son emargement au
tableau de la Planification
t Natlonale.

(,e sera au rmoins la ran
con de I effort (
Jacmel, le 10 Mai 1979

CORRESPONDENT


PAGE 5


Cura ao






aller/retour






seulem ent (plusaxe)



Ce que yous economiserez

sur vos achats

peut vous payer le voyage!


L'le au\ prm de pori franc
(free port prices)

Quatre (4) \ok pIar scmame Pas de visa d'entree

Pour rew'rt alilons t o tlf.It / tire aient de i .aei( nu 41.4
Maden \por-lImpuort A Agent Gineral e* lefphone 2-3476. 2-(4I2 f 2O.I317





L r AANTTLLAL M AIRLINES


L Amdricain Ray Klivecka,
etiraineur adjoint de Firoa
m avalt Ote design& en
remplacem2nt de celul-ci.
Klivecka continuera d ex-r-
cer ses fonct'ons Cr pnfai -
neur au sein du Cosmos
SUPERVISION DE
M. MAZZEI.
Le professor Ma azzei. est
un amni de tr.s loncu- date
de Pel. don't il est deale-
m-nnt le concpjit r Pt hor.m
d affairs. Vritable expert-
techniou' et tactique du
ftoo'ball. il avait sient avec
le Cosmos. comme conseill-r
du club New Yo-'-nis, en me
mre temps que P61l


i~t;; f .---;~ia*-il.i;~k~,~;~2EI;~b;Y~*.4'lsa caa~~l$l.. i*jYCb.~- 1 ~i;-;~U ~L. il.ldL*g. ~_ .-..~iC~r~O;b-Lr;~aI-~..1"1I~C~P;L~i~~~ ~.~_5'.. .~i~;l..`~ r+b: -.-. : ~-Ln~aP' L


?.,
P










, MEMRYEEDI 6 JUI 1979


--iiBiii.------- --B---f~-T --- --- ^ ^ ^ M a Baaaaa g r M ^ ~ ~ ^ ,>^ai r a a W ^'a 9e


CINE THEATRE TRIOMPHE PRESENT

in Slle I VeTdWedl 8 et Samedl 9 Midi 2 heures 4 heares (ea pes atnence< heures 0- et 8 hegres It

LUCKY LUKE de mid A 4 et h 6.30 CE SOIR


SALLE I $ 1.50 et 2.00 SALLE II $ 1.50 et 2.00 SALLE III $ 2.00 SALE IV $1.50

L'AMOUR EN QUESTION MIDNIGHT EXPRESS Coutrs apres moil que Je t'attrappe UNE FEMME FIDELE
X .XX X- WA-IOi yww l-m- w I,- ma.eoei '_vm--w..,


Echos et Informations


Le Consell de l'Ordre qui
a .soumis en 1744 le project
de lol modificitlf destine a
regir la profession d'Avocatl
etait compose de Me .Ernst
Troulllot, Batonnier, Me
Francois E. Auguste, Secre-
taire, et de Mes Newton
Charles, Georges Beaufils,
Louis M. Lamarre, Jacques
Laroche, Jean Vandal, Er-



La soiree Paco
Rabane

Nous avons equu de la
Direction dtie CABANE
CHOUCOUNED une carte
de faire-part annoncant la
presentation de la Collec
tion de Haute-Couture
Printemps-Eti 1979 de PA
CO RABANNE venu de Pa
ris pour cette occasion ac
compagne de ses manne -
quins favors.
Cette soiree exception -
nelle aura lieu le Vndredi
8 Juin 1979 a 21 heures a
CABANE CHOUCOUNE.
L entree est fixee a 25 dol
lars par personne. Les gui
chets ne seront pas ouverts
le jour de la presentation
Les personnel qui souhai-
tent y assister doivent ef-
fectuer sans exception leurs
reservations en achetant
leurs tickets A 1 advance au
desk de 1 hitel Choucou
ne.

PACO RABANNE
A CABANE
CHOUCOURE-
PROGRAMME rDD LI
SOIREE (iPACO RABANNE.
DU VENDREDI 8 JUIN \
CABANNE CHOUCOUNI ::

21 22 h JO30 Ouverture
des Portes
22 hres 30 ( ,-r er.,r, do
bifnvenue Lan.son Carte
Noire

22 h 30 23 hres Tour de
chant de la .'.-alebrp asiil-
la:se Joby Valante Der.mon.
style rive 7auche. accom-
pagnee de son pianist

23 h 23 15 : Presenta-
tion par PACO RABAN-NE
lui-meme de a collection
printemps- Ete '70
1 10 manneq-ih .ns fr,.ncais

23 h 45 00 h 15 a Tomba
la -- Tirage au sort
Distribution des prix

ler Prix Ure robe de
Haute couture creation PA
CO RABANNE. d une va -
I' jr de S 1.600
2eme prix Un attachlie ca
se er. cu;r. creation PACO
RABANN E d une valour de
S 35G.00
3eme Prix -- AcctssoIrr
foulards. cr;'-s. ce:r..u-
res. b'ionx. eaticn PACO
RABANNE
00 h 15 2 hres I: nvita-
tion a la danse .
Musique d Ambiance et de
danse

CARRI 3E ".N SEXTET
ADM1tt10,. S 25 00
Maitre de Ceremonie : WA
NAGANA

11 est a noier qu- les gui
chets de CABANE CHOU -
COUNE ne ;eront pas ou-
verts le soir du Vendredi 8
Juin: ceux qui voulent as-
sister du spectacle PACO
RABANNE sont pries de re
tirer a 1 avance leurs bil-
lets d admission a la recep
tion de I HotIl Choucoune
Tel. : 7-2010 7-0212


thi Pascal Tr Theo- L'HA'UEYY BACARDI A
dore Achite Weberl Ml- PORTO RICO


x xx x

La nouvelle loI sur la Pro
fession d Avocatl, pruvole une
assistance juridique, et une
aide pecunmailr au profit de
1 Ordre de cheque Barreau.
En elioet d'art-.le 77 de cet-
te loi stpule :
.La contribution -peciale
des Magis rats et des Avo-
cats assurant le service juri
dique des Etabliseemenis pu
blics ou prives.
x x x x

La Conference 0ce press
quo donnera la delegation
des 12 hommer d'affa-res ae
Floride. (USA, aura lieu de-
main a 1 h P M. au lieu
de I here 30.

x x x x

P'u-Ioers pr ,-onlies sont
portet-s disparues aans la
Commoune de ,- Croix des
13 uouetst. a 3 suite des
I iL itiiiws i t--eo s reoes
danis ai -.ue.e ,s iun eis In-
iorm .tli'is 'ri l e b'i recu,
lies de b-mnine **'- e, c' i pe1
sonnis atrai e prtil inoyees




AU FIL DES
RENCONTRES

LINN tOH11N NEIIAL
MANAGER> I)i' ANN
TAYILOR (O AHRIVE
AVBEC SON MA--:1 JACK DE.
BERGDORF (sOODMAN

iu si md'inie f r;i('ri soilt
aTivcs a Pot -;l-Prn'-,
1un rteui it -.' mp;in thlqu
couple Jack D COHEN sa lulie femnie lynn Ils
or, pri loepcm n', a'; Grand
Ht, I Oloffoi:] peur passer
de.ix semaun,' -n Hairt
Jack COHEN (st de BERG
DORF GOODM-N 1 un d'
pl,1 sophcl .:tes Depart-
ment Stores cu Magas:ns
des Etats-UnL- s:tue ouste
en face de Hotel Plaza.
New York.


Les Bacardistes encore u-
ne notivlle fois A 1'honneur
Ils ont ete invites A se pro-
duire a S.n Juan lI'occa-
soin de l'inauguration du
Stadium lambant neuf de
Porto R(co.

Les D'ables Rouges pren-
dront la sAir Frances ven-
dredi april; midi et rev'en-
dron-t A la Capitale Lund--
prochain. Ils joueront 2 mat
ches A San Juan : la lore
face la formation soT :ue patiLnne la rhume
rie Bacardi, samedi sotr. et
la 2e d manche apres midi
face A la selection nationa-
le de Porto RicA

Le Bacardi en raison dt
la rigueur du cilendrier de
la Coup, Pradel ne pourra
p'us proloropr son sejour
sur St Marten ft Curaqao.
Les ,Rouge it Blancs de
vront au'si participer A un
quadrani-ulairt qui s'ouvri-
ra le 8 Sepmnmbre a Porto
R'co et ,eron opposes a I e
qupe Millionai os de Colom
ble eL une niiuvelle for's. A
la S eccion ir'oricaine

x x I? x

PLA'INCIE A X')JI.J

Une ciaud ,nniniatuion re
p.n.it diiiandicl. 5 dunier a.
boiurc Malilas Ibo Beachi
;i i O(asCiOii di' lai riegalte c
,> l' p i |t I Associati oi
Mal iuiein dr os .ul.he A vol
it q'jl pre idte X Btr'iard
Maril llO

Cti'e -oursie oc planiche a
",o.i t a iaquu.ii' ass la1e t
:( %I.nis: rc de :\i J iunesse
et des Sports Me Gerard
i.Iouz;(r et Oe i-. ombreux ci'a
dini doe la Captale,. mar-
qua-t plulut I- depart de
tou e une 0 erIL de maniles-
Ia Bi(ts mes-.- .'-xs qu i ser-
:r' in a ccte' .1 ncr 1c mecl
J-ur pianch.t.' chaitien
Les procha.nis epreuves
strolt uorgan'sces le diman
c.'-e ler Juillet prochain


Ba june femme Lynn Co temcnt docu e.irs supporters
hOn est -General Mana La seleciton des Cayes n oc
oer. de ANN TAYLOR CO. cupe que !a 6e position au
Magasnm aui elegant a c.assement et tarde encore
New York. a s, reveiller. s chemnant
a'insi vers son elimination
Lynn. pet:e m-Inonne de plus en p us probable
es, un t.ioggr. c est-a-d.re dars isa couore vers la u0e passionnee de la court pe du 3 Juiller.
Le.s resultats Ouivan's en-
Ce coupIt ril por-e beau rers r- dom'0rhe apres -
clt di ntertt a Halt; peut l m u sterm. ce la "ie lou
nous etre nrolitable dans nLe ort rete n'riologues par
ss relat.io.ns aux E,.* Ile Burcau Federal


LU:;s. Pendant longtemps
c e f u r e n t d e s
tens de c e t t e qua-
lite qm ont ia;t valoir les
beautes Et les charges de
notre pays en devenant.
fats par Aubelin Jolicoeur.
les Ambassadeurs de Bonne
Volonte d Haiti


1I Gonaives Estere 3-0
2, Detidunes Gros Mor
ne 0-0
3' St Marc La Gonave 1-1
4, Cap Por' de Paix 2-0
5 Liancourt Montrouis
2-1
6i Arcaha!e Lascahobas


A VENDRE


Renault 12 -- 4 roues motrices


en excellent etat


Sonnez le 2-2114 ou le 2-4754


LES SPORTS


La sdrie retour de la lere
phase du championnat in-
Ler regional debutera jeu-
di apres midi. Les 3 rencon
tres tliscontlnues, ou report
tees (Mirebalais Leogane)
Port-au-Prince Petito-
Ville; Duvalier Ville Mire
balais) se disputeront "'en
printipe A la fin du premier
tour.

La 7eme juo.rnee qui a eu
lieu dimanche apres midi
vient de corroborer la for.e
prevention de certaines si-
lections regionales iGonai-
yes. Cap Hair;en. St Marc,
Grand-Goave, Arcahaie etc)
qui parent i.-otrites pour
les 1/4 de finals,

La lutte reste pourtant as
sez ouvere notamment en
groups 3 et 4 d autalt plus
que 2 formation seront qua
liriees par gioute pour la 2e
phase. L'equipe la plus sur-
prenante est incontestable-
mnent cell de Grind Goave,
une petite vlile qu u'a ja-
nais pu s'affirmer danis le
loot ball local et qui subite
nient cette salmon fail mnor-
dre de la poussiere meme
eur un terrain adverse a des
adversaries gcneralement
plus iompetlti,- et nieux
structures A uil degree molnn
dre, oi pOLi'ruI encore citer
lc noni'de d ' court quIl occuLp la 3e posl
lion uU classuiciUl du grou
pe 2. i' uine d)ltance des
Salil tMarquols La ynympa-
tlique loe'1n Atlt0i de Llan-
court n a ptou oetre relenu
l a'tentlion Jiusqi ;ci, mais
saccoulume sensiblemrcnt et
surcment A la victolre et
convoite certes une mellleu
t- pos!tIon dans son group,
mettant ainsi les Sa'nt Mar
quois sur leurs gardens.

Les Cayens et Port-au-
Princiens ont par contre net
1-0

7 Croix dei Missions -
Dessahnes 1-0
81 Crox des Bnuquets Ca
yes 2-1
9, Grana Goave Jacmel
1-0
Les renconrres Mirebalais


- Duvalier Ville et Port
Prince -- Ptio;i Ville
ete reporters e.1 raison
l'impraticabilite du terra
doe jeu.

LES CL. SSEMENTS
APRES LA SERIES ALI

Gorupe I
1) Cap Ha. ,:,. 6-6;
Jdr mie 0-2; 30) Port
Paix 0-4.

Group II
lo Gonaives 13 sur 14;
St Marc 11 sur 14; 3e) I
court 10 sur 14; 4o) La
nave et Montrouis 6 sur
6e) Desdunes et Estere 4
14; 8o) Gros Morne 2 su

Groupe III
loi Arcahaie 12 sur
2o) Duvalier Ville, Croix
Missions. Leogane 8 sur
5ei Dessalines 6 sur 14;
Mirebalais 5 sur 10; 7ei
cahobas 5 sur 14; 8e)
che 0 sur 14

Groupe IV
le i Grand Coilve, C
des Bouquets 8 sur 12;
Petion Ville 6 sur 10! e
lit Goave et Jacmel 60
12: 6() Cayes -I sur 12
Port-au 'rince 3 sur 10

CALENDRIER

La calendrier de la 8
journee qui se disputera
ui apres midiJ

11 Goialves .;esd
a Desdunes
21 Caes- Petit C
aux Cayes
31 St Marc LEstere
Marc
41 Mirebalais Lascan
A Mirebalais
5i Grand Goave Por
Prince AL Port-au-Princ(
61 Liancourt Gros
ne A Liancourt
71 Croix des Mission
Leogane A la Croix des
sons
81 Croix des Bouquets -
mel A la Croix des Bouq
91 Mont Rouis La
nave A Mont R-uis
10i Dessalinss Di
lier Ville a Dessalines


Sur le terrain; une chau
de et aggressive ambiance.
Sur les gradins quelquess
centaines de spectateurs
serrant les dents pour re-
sister a la chute du thermo
metre depuis trois jours.

Telle a iti la toile de
fond d'un Violette Excel-
sior dans 1'ensemble asses
interessant a suivre mal -
gri le temps gris et fris-
quet qui rignait lundi boir
au stade. 7
Avec deux points supple-
mentaires dans son escar-
celle le Violette prend do
plus en plus I'allure d'un
de Port-au-Prince model
1979.

Dans us match oil l'a
peu pres technique arras
eti le dinominateur com-
mun; les violettistes 'ont
su tire leur pingle. Leur
victoire par 4 i 2 a ete- 1*
resultat logique d'une meUl
leure maitrise de balle et
d'un jeu collectif moins
anarchique que celui dt
I'Excelsior.

La rencontre peut Ctre
divisee en trois periods .



Tournke du Club
Ouest-Allemand
KAISERSLAUTERN EN
AMERIQUE DU NORD

KAISERSLAUTERN ; JUIN.
iAFP)
L Oquipe du FC Katserslau
tern iRFAi. trolstime de la
Bindesliga. apres avoir It61
longtemps un pretendant a8
rieux au titre (Qu hambourg
vient de conqurtri). effec-
tucra une lourn6e en amnti
que du nord et en Colomble
du 10 au 26 j8 n.

Le club Ouct Allemand
jouera le 12 juln & Chicago
le 14 L Vanoouver, asu Can
da., 1 16 & Colombus dans
lrOhlo. les 10 ef 21 a Call
en Colomble et enfth le 24
A Ban Diego. 'i


La facility initial
la confirmation finale
Violette etant separees
une belle reaction de 1
celsior qzul Imne par d
buts d'cart a reussi
egalisation en trois mi
tes.
Carlo Brevil marque
buts aux 5e et 8e mir
mais fut imite par I'a
quant excelsioriste Jn A
ry Merzier.
Grace A deux tirs vi
rieux reussis dans l'esp
de deux minutes (3le e
eme) ce dernier permit
1'Excelsior d'obtenir um
galisation inattendue.
Le Violette reprit 1'a
tare deux minutes avai
mi-temps sous Ia fo
d'une belle reprise de
lie de Crispin.
En net regain de fi
In Joseph Mathelier p
la 'marque i 4-2 a la
minute consolidant ai
la victoire du leader
championnat.
J.CS
xxx

LE POINT EN
COUPE PRADE
DON BOSCO ETOILE

Pe,idant que les Joi
du Don Bosco de Petlio
le construiNaeit leur a
re 12-0) sur lEtoile
tienne; un astucleux vo
afalsalt leurs pochessi
les vestialres du stade
vio Cator.
Le Don Bosro a s
nans coup I6rir au ryth
d'un but par mi-temps
Apres deux chaudes
tes signed Alix Bo
les pdtJonvillois ouvi
le score sur use action
3Jaques Adam.
En d6pit des efforts
'Etoile: la formation
tionvilloise devalt agg
le score cinq minutes
rant le coup de sfIfle
nal.
Ce deuzibme but tut
, risultat d'an tir brosu
ElMen Baguldy sur ern.
ri do s daI& a.


INTER REGIONAL

Vers une 2eme tape


ueurs
nvil-
vicltoi
Hal -
oleur
dans
Syl

hme
S.
aler
lleau
rrent
deo

de
pd-
raver
a-
pt fl-

L le
6 de
Ir ti


Israel :
fun6railles de
Dora Bloch
JERUSALEM 5 JUIN .AFPi-
Dhs lunerantI nationaless
o1,t (1q, latts mardi a Je
rusan m n Mmc Durn Bloch.
Ia vJelloe dnme lsrnellennei
a.ssailnec Kampala apres
la lberation. pnr un com-
mando Israclien. des otagcs
de I airbus d entebbe ,Ougan
da). en Juln 1976.
Le corps de Mine Bloch. rd
comment d#couvert. avalt
Wti ramen 11 y a deux
Jours en Israel.
Le chef de lEtat le Pri
sident Ylthak Navon. et le
malre de J#rusaler. M. Ted
dy Kollek. asslstalent aux
fknerallies. Le Ministre
d Etat M. Moshe Nissim. re
prdsentant le ouvernement.,
a prtoWoac6 I loue funbre.


(Suite de la lere page)

Traits du Canal et a ia lot
d'applicatlon que doit voter
-au le Congres amerlcaln, qui
ont selon lui, viole la lettre et
de l'esprit des accords.
*ln x x ~x

COMMUNIQUE
MILITAIRE DU
LER PRESIDENT SOMOZA
SAN JOSE (AFP)
Le President Somoza a an
2e) nonce mardi soir dans un
de Communiqud qu'il allait fai
re placer des Mines dans la
region frontaiiere de cE
Naranjos pour empecher le
2o) guerilleros sandinistes de sj-
Lian retire au Costa Rica.
Go Le Prdsident nicaraguayen
14; a reveld en outre qull s'ap
sur prEtaEt A envoycr des ren-
ir 14 forts de troupes pour con-
troler l'avance des sandinls
tes sur le front sud.
14; x x x
des
12; NICARAGUA :
6e) UN OFFICER
Las GUATEMALTEQUE
Hmn CAPTURE AU NICARAGUA;
SELON LE FRONT
SANDINISTE

,roix MEXICO (AFP)
3Se Us Officier de 1'Armie
I Pe guatemalteque; le Colonel
sul Oscar Ruben Castral; a
u7e ete capture; mardi dans la
ville nicaraguayenne de
Leon; a announce le Front
Sandiniste .
11 y a tro:s Jours; un
cormunique sandiniste a-
Cinel vait affirm que los Etats
SJeU Unis; le Guatemala et le
Salvador apportaient une
aide directed au President A
lunes nastasio Somoza au Nica-
ragua. Le Guatemala et
,oave le Salvador; poursuivait le
communique; apportaient
a St ui soutien en hommes.
Pour sa part: le General
Obas Somoza avait affirm que
le tCONDECA, s'tait mobi
*t-au lise pour aeliminer le corn
e. munisme de la region.
Mor Ces informations avaient
ete dementies par le Gua-
s temala et le Salvador au
s course de la derniere reu-
M is non de 1l'Organisation des
Etats Americains a Wa-
-ac shington.
uets x x x x
Go-
NICARAGUA :
uva OFFENSIVE
GOUVERNEMENTALE
MANAGUA (AFP)
L'armee nicaraguayenne
a lance, mardi. une grande
offensive pour neutraliser
defintivement les guerille-
et ros sandinister qui resistent
do depuis plus d'une semaine
par pros do la frontiere du Nica
'Ex- ragua et du Cos'a Rica.
deux un* Vice Ministre nicaragua-
nu- yen des Aftairs Etrangeres
M Harrt Bodan. ont pour
u trcte instruction de ne pas
nute franchir la frontiere.,,
Ma- Le Directeur du service
de Presse de l'prmee, le Co-
cto- lonel Aquiles Aranda. a pre
pace cise, pour a p art, L I'AFP
I 33 que -les forces international
t a les des guerrilleros commu-
te nistes e!aient maintenant
separees en d'ux groups
avan sur les collins proches de
it la la frontier. el que la guar
rm e de national I"s avait entie
vo- rement encercloares.
L'Offlcler a encore afflr-
rmine md que, dans la matinee,
orta les guerrilleros avalent pu
690 evacuer leurs morts et leurs
au19 blesses vers le Costa Rica.

AFFAIRE LETELLIER
SANTIAGO (AFP)
Le Gouvernement chilien
a dedmnti mardi ses affr-
mations de deux anclens of
EL ficlers des services secrets
F -0


chiliens gDinas, mainte-
nant dissous, impliques dans
,.l'affaire Leteliers, selon
lesquelles trois Ministres de
la Junte chilienne ont exer
ce des pressions sur un des
Avocats charges de leur de
fense.
Les deux officers, le Ge
neral Manuel Contreras, an
cien Chef de la eDinas, et
le Colonel Pedro Espinoza,
avalent accuse les Minis-
tres de 1'Intorieur, des Rela
tions Ex erieures et de 1'E
education d'avcir exerce d.
tells piessious.. Les defen-
seurs des deux homes
n'ont cependant pas prdcisO
la nature da ces pressions.
Ii y a trci semaines, San
tiago avait repousse une de
made d'extradition formu-
lee par les Etats Unis a i'e
gard de ces deux officers
et d'un de leurs anciens col
laborateurE, le Capitaine Ar
mando Fernandez. Ils a-
vaient ete acci sos par un
Tribunal ameri;ain o'avoir
participe au n-,urtre A Wa-
shington en 11,i76 d'Orland
Letelier, l'ancien Ministe
des Affaires E.rangeres du
President Ailende.
xxx
CUBA : APRES
LA LIBERATION DU 500
PRISONNIERS
LA HAVANE (tFP)
Plus de Ia moitie des 3.600


Messe de Requiem
Le Jeudi 7 Juin couran.i
a 6 lieoures du martin, en la
Chapelle de I Institut St.
Louis de Gonizaue, Rue du
Centre, one M1sse de Re-
quiem Anniversaire sera
chantee a la memoire de
Maurice Latortue.
Cet avis tient lieu d invi
station aux parents et amis
du regretti d6funt.

A I'ins;tut
Francais
La Commiss on Medicale
Chretienne d'Haiti (CMCH)
organse. A l'occasion de
t'Annee Interrnationale de
l'Enfant. le b10 Juin 1979. a
l'Auditorium de 1'Institut
Franqais un Colloque au-
tour du theme sL'Enfant As
sistA. Citoyen de demiain.
part ntiereo
L'atlocu ion o ouverture se
ra prononcce par le Presi-
dent de la C-MCH et de la
CNAE, Dr Bufton Mondes.
tin. On aura 1',ccasion d'en
tenure un expose du Dr
Charles Desgrc'les ,Aspect.,
iuridique et social du problem
me de l'Enfant Assisti en
haiti et en second, du Di
Sylvio Celestin *Aspect Me
dico Socials.
Ces exposes seront suivis
de debais. Moderateur :
MIle Marie Carmelle La-
fontani.


~O OOOOOOOOOOO~~r~~YYb I~p ld.GEI1~


Vt..Uz AUA IIku e osuAnoresc

s u -r .oue ja4,Arell de haute ldehluc
voyez Aux Ondes Sonores *
Pour tout materiel electronique
Voyes Aux Ondes Sonores
Pour tout materiel electrique courant
Voyes Aux Ondes Sonores
Pour tout en malliere de Television
De lantenne au rheepteur
Voyes Aux Ondes Sonores
Pour enrichir vote cliture musidale,
votre discotheque et assurer
I'enretien de vos d'5sques
Voyeo Aux Ondes Sonores
Pour choisir votre guitare classique ou eetrique
Voyes Aux Ondes Sonores
V"olonisles, .111isles. Violonaellrtes
pour voes cords professionnelles
S'ove. Aux Ondes Sonores
Pour vos rudws et cassette pour voiture
Vovev Aux Ondes Sonores
Pour vos enrrecitrements : tape ou ruban magnetique )
rassettes. cartridges sont necessaires
Yores Aux Ondes Sonores
VnuS aver hbenifn fe cables
ilectronfou-s "vn elertrloues
Voves Aux Ondes Sonores



Aux Ondes Sonores

Tout... dans tous les domainml
A1 Rue Macajon z T616phone No. 2-314
Au Service do message anore


..:,:........ .....-.~-_F il--: LILC- 1---II


prisonniers politiques cu-
bains 1.900 exactement-
ont d'ores et, ddji 6te mis
en liberty apres la libera-
tion, annoncee officielle-
ment mardi A La Havane,
de 500 persopnes incarce-
rees pour activities centre
la security de 1'Etat.s
Le calenarier de libera-
tions au rythme de 500
par mois en mnyenne a-
vait ete announce en Novem
bre dernier par le PreFiden!,
Fidel Castro apres plusleurs
entrevues avec les exiles du
eCorr.ite des 75I, represen-
tant I ensemble de la corn
munaute cubaine A 1'etran-
ger.
D'alires de recentes decli
rations, A la Havane. de plu
sleurs membre: de ce Comi
te, le calendrier a toutefols
subi un certain retard er(
raison de la lenteur des au
torites americPines dans I'at
tribution de visas aux per-
sonnes liberees.
Ceote politique de rappro
chemen entire les exiles cu
bains et la qniere pa;,rlt>
est combatLue par cerlaius
extremists a L'etranger, en
ieurs d'uni, serlce d'atIIlntals
centre les dirl cants do ia
commiunaute membros rlu
eComite des 5'i5" PrI'ari
ceux-ci. CarloC Mun, Mo Vi
lera. orgailisateur dt v-)ya-
ges a Cub.. 'I 1 nLen'ltn dl.s
exiles culbains, at ea e iiir- '
ballet le 30 'virl pau (t s in
connus devant son dumicile
A Porto Rico
x x x

NICARAGUA
VERS L'ETAT DE SIEGE
ET LA SUSPENSION U.S
GARANTIES
CONSTI TU TIONNELLES
MANAGUJA IAlPiP
Le President nicaraguayen,
le General Anastasio Somo-
za, envisage de dccreter
mercredl soir 1 Ltat ae siege
dans tout le pays, apprend
on de source digne de foi
mercredi apre midni a Ma-
nagua.
Par la memo occasion le
President decre'era,, 'a loi
martiale et imposerait le
couvre feu. a'oute-t-on de
meme source.
De source proche du oou
vernement on signalait mer
credit apres midi que la po
sition du Gouvernemen: e-
tait stable, mais que le Pre
sident Somoza jugeait indis
pensable de suspendre les
garanties constitu'ionnelles
pour pouvoir Mener A bien
1l lutte contr e la guerilla
du <,Froti' Sandniste de Li
beration N'io:on!i,.
Xx x x

DERN IERE HEURE

L'Etat de sisge et la loi
martial ont ete decretes
au Nicaragua.


ANouvelles de I'mrqe tn


xxxc

Violette -- Excelsior 4-2


PCC~L~~~r%=rT-Y5~CII~


q


HAM91Ye




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs