Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/10405
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: May 29, 1979
Copyright Date: 1979
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID10405
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text

li'"ilC a~et'` -r-e'-s~.e;-'------- -- --- ----


JIMPERFECT IN ORIGINAL


NA


jes cnangements ae


structures-4en Rhodesie


SALISBURY IAFP)
Le novel Etat de eZim-
babwe Rhodesie issu des
elections gentrales d'Avril
1979 et qui marque la passa
tion du pouvoir a la major
te noire dans .'ancienne co
lome britannique, est deve-
nu mardi une reality historic
que. Ce novel Etat n( sera
officiellement proclame que
vendredi mais deja, mardi,
le President Josiah Zion Gu
mede et le Premier Minis-
tre Abel Muzorewa ont pre-
te 'serment

Mais l'avenir rest incer-
tain : on ne sa-ira pas avant
quelques mois si ce nouvel
Etat africain. en butte a
I'hostilite d une. majonrte de
pays membres sCe I'ONU-qui
se refusent a 1i reconnaltre
parce que l'influence blan-
che hern ee du regime Smith
y rest substairtielle pour
ra survive a I assault combi
ne des .-. I ., du
Front patriot:que, de MM.
Joshua Nkomo et Robert Mu
pahe. et dre la Diplomatie du
Tiers Mondti ppuiyc pa'
Il-- pays du b'i' coimuntuis
Sit meoI' . .': > pa.s'
occideintaux

L, osiel I-"' isiossede
tl-eoriiQuemntil "iT ls .1 s aitril
buts colnstiu !('lsrrl- itle :s on
peit atlt n Lr' r i, nasa in
d ne Dndant ri Pnll rnmii'l
elu alu suffrav uil\e:e' a
vec la Dartirin,''l ]juy, e
lhbre oar unt ni ioi:'- d ob
.erva etl r I r t na' ii.';' y ....-
de 64 iniir ran' die d a e 1onu
latiotven oii Pn .if -t r
Jo- luil ilGulnsdii 59 a1 't2 i
JundI li n s ,i'i s n 1
su (is la m i.' I, il n i


taire et don't le Chef est of
ficiellement depuis mardi
i'Eveoue Abel Muzorewa-
Ce dernier. r-ie de 54 ans.
fera connaite dains moins
de 48 heures la liste de son
Cabinet-

On ne connaitra done Que
mercredi le nombre de
blancs fiaurant parmi les
ivoir suite page 2)


NICIH.1.CL \

,SO 'IiAITI- Atit- II- i)i .5

Ai1isEICAINS

A.\iN.\L;L A *I'I'

L' e 'sI l \ 0 '5 t i< '), '- "' -'A X


A de nombreux egards;
revele la Banque Interame
ricaine de developpement;
I annee 1978 a eDt l'une
des annies les plus impor-
tantest de so, histoire.
Pendant cette annee-la;
la Banque a fourni un
montaint record de S 1.870
millions de dollars de
prets a l'appui du develop
pement economique et so-
cial de ses pays membres
en d6veloppement de I'Ame
rique latine: el 1 Assem-
blee des gouverneurs de la
Banque a adople des reso-
lutions visant la reconstitu
tion des resources de la
Banque de press de 10 mil-
liards de dollars. Celle re
constitution s'effectue ac-
tuellement par les 41 pays
membres de la Banque.
Des prets records et la
reconstitution des rersour-


MANILLE (AFP)
La Conference des Nations
Unies sur le Commerce et
le Developpement ICNUC
ED) apparaissait mardi, a-
pres un marathon de pres
d un mois de debates, con'me
un navire sans gouvernail.
Cinq mille fonctionnaires
de 159 pays en sont arrives.
a trois jours de la seance fi
nale de la Conference, a re
chercher febrilement sau
nmons un accord significa-
:11
1. ei' vrai qu'hormis deux
accordss mineurs sur la pro
prie'e industrielle et Iexo-
di d is cerveaux> et la deci
tlurn atendue de convoquer
ullt conference sur les pra-
' iqss commn-rciales restric-
\ !e bilan de cei'te nou
- e ape du dialogue
Nrd S id, res:e des plus
rne' d.,lrt-' Seloi! is declara
l s'i- -\ r s -lItis des del.e
Oe i pluplrtr des com
m l l,.si' dl '.l ais l spe" lall
> ,-, n b sq e s ell
,-n de eXlenr 'es deral-
I i dui T'Irs MNonsle'
'. t a atu- de


.'.i. i' ii ('" Mli, i M O il


t-s io lls s, dss psl-
'\ ...ii;, th U s(. du pa)'s.
: at l 1s ,In d l u. l5
5- ip, l:ni i., i, s t'r su GuU


LEaitl Ulls ';, irml mai ,d; .111. i : : ,.( a. .'ao-surnal
oLrn ai d ui'l -,;'.in a di pp t.i I Pueb;o, ie
Prtna Ch,! cu iFront Sandinisite
du Nuord. e Commandant
S t iton lI i. .'id eL Ls . F n i .srir itm .
a: I I':. ii nt .. i ,'Ta ; m n' d-'rnlere
Lis .iucn i. C ioo.el A- :)- dc ia bata..le de Jinote
..- Son'/a Po: ocar- a
o e ren, dern:eri- :ie vve tenoson regne tou-
m..-::t au Kas p'O.ir acqut 2,.-s a Lconil ocnt une grani
S'. Appa-'-Ei. qui se- do parue est occupee par les
ra.eri: a'fm.s au Nicaragua sandimss:es, tandis qu a Ma
P,.-: aiturs. 'e Fron: San nagua. des bombers ont ete
:.n .te dce iberatio ntiic- ancees centre des masons
-:. senb:- cont' n.-r son e: pi.sieurs magasin- cr.:-
s:' n-sit genera.-e clr' bt-s de ba:ies
cnee dinlanchc conre :e x x x
G:vernem-n t ce M A'u ABOLITION DE LA PEINE
*'1 S ___ DE MORT AUL PEROU


A LASCAHOBAS,,

LI Venidr d: 25 .
"-n-ie mn];;f ta5l' -
derous-e -a Laisc '-bas ps ,
I1as 'lE ,e: r i t I ".1 . i
'ure qu est 1 Arure E.. L ::
.g-ren'n- e Pt Dl n'i s'' .'1 -
de di 5
.o lU iali: l T -A,-,:- "
de Pc't-au-P::; --;.p
de Lu Pah-ls ,u it,-

de Agrcl: 'i: 2 a D r
ticipa'o" ci ., d'j Cen
tre d E:udes 'id si ti cl-de-
va-,n Co!.t-Er P i ':q\ ,:s
-s eaent s n 1 5 t'', Ies
eccoiPA c :, ,'-i -
L accueil dr, a. r.


;''.-P I ii Lp:1 3-


LIMA AF P
L As-sembiee cons'lruante
peru\ .(-;'.e a d cld ;undi
c aopi! sa pe re e i mor. .
La s.iuv.le i'. 'a. une ex


ces ont constitute les faits
saillants du Rapport an-
nuel de 1978 de la Banque;
presented par M. Atonio Or
tiz Mena; President de la
Banque; a la vingtiime Ses
sion annuelle de l'Assem-
blce des gouverneurs de la
Banque qui tient aujour-
d'huidlundl; le 28 mal 1978)
ai Mo,,ego Bay; Jamaique.
Les activit6s de la Ban-
que sont intervenues pen-
dant une annie oi la crois
2a,.ce de I' conomie de la
region a continue de fle-
chir; flechissemeni qul a
comment en 1975 et qul re
present de lourdes pertes
pour la region.
Le Rapport signal quo
iselon les donnees prelimi-
naires doit on dispose; le
produit intirlear brut de

tvoir suite page 5i


attitude intransigeante des<
pays riches, selon les autres.
Mais une strange forme
de compllcite semble exis-
ter entire qluelque uns des
principaux chefs de delega-
tions, du Tiers Monde et
des pays industriels, dans la
recherche d'un spas en a-
vants qui marquerait, au
yeux du monde. le xsucces
de la conference.

Stir le protectionnisme. les
negotiations butent sur le
refus des Nations inlustriel
les d accepted la creation
d'un organisme 4internatio-
nal charge de surveiller en
permanence les pratiques
commercials Cest egale-
men la volonite du Tiers
Monde de constnuer un me
canisme de control. pour
les politiques de restructure
:lonl industrele i quis paraly
se les dlscussisisS sur les re
furmes de structures de le
conomile mondiale
En matiert monelaire el
tinanciert- les poslilons res
Ienit sgele-' aulsili dii pro
it- die rea:hun d unill ,toni


reptlho ) poul( l ,1, A-c d iIa-
x x \ x


I.1',S PAYS DIU PAC(Te
ANIiIN IECL'IAMIN'Ti I1ES
MKISURl'S C('ONTHE
IL. NICARAGUA
CARTAGIE'NA
I'COOMBIEB 'AI PI
1Is preMd "its di'. a 'l;IQ
pah's rilembren s du IP, it(s Ail
di onlt dem;n is ii lndi a
Cartagena IColombie i. L
1 issue di- lF.ir asommete
que- -dts m.'MT-'-T1-giT-'-prl-
ses a 1 encontre du Nicara
gua. qualified de menace
pour la paix cn Ameriques.
Les Presidents de la Bo
live de la crlombie. de
1 Equateur du Perou et du
Venezuela 'ont egalement
fait appel a la solidarity
internantonalt en faveur du
people nlcaraciulayen et ex
prime lur preoccupauion
face a la realize dramatU
qur-> au Nica.-agua
D au're part cans une d&
declaration commune signee
a terrme de 'ross jours de
debates les P-esidenss Luis
Herrera 'Venezuelai,. Fran

,'Voir suite page 6'


LES POINTS SIR LES I



ELLES

Par Ernest TENNETT


il faut en croire la Bi-
ble. elles n auraient sure-
ment pas vu le jour sans
1 homme don't elles sont ex
traites: aus., leur font -
elles payer cher cette det
te originelle. inconsolables
toute leur vie de lui de-
voir cette reconnaissance.

El furieuses Cn plus de
ne pas. savoir de quelle c6
te elles proi'ennent la Qi


ble n avant pas etc tres ex
plicite sur e point.
Suivant les leratologis -
tes, en effet. il y a quatre
types de cotes : des vraies.
des fausses. des flottantes
et des surnumeraires.
Elles se sont toutefois
bien arrangees pour etre
une fusion des quatre :
des vraies puisque a tout
Age, si elle aime eit si elle
est bonne. elle donne ia
lihomme le moment de I in
finin; des fausses puisque
ala f-nmme est toujours Dali
la); des flottantes puis -
qu elles echappent a toute
analyse et enfin des surnu
meraires parce qu en de -
hors de I amour qui est
d ailleurs a I origine de
tous les drames de 1 hom-
me, on ne verrait pas trop
bien leur utility itel-bas.

Mais enfin it faut bhen
se faire a l idee qu elles
existent et qu eles ont mI
me en majority. Et c et
peut stre a cause de cela
que le a Ionde cst, ce qu iI
est : une civilisation a it
multiplictions illimitkes
d Inutiles nicessi((s.
La meilleure preuve de
1 existence d un Dieu intel
ligent semble Rre le fait
de cette majority car si le
monde est tel qu II est au
jourd hui blen, qu elles
soient majoritaires. qu ad-
viendrait-il a I humanity
si elles etaient eii minori-
1i ? Le monde strait en
perpktuel ftat de guerre
II VB de sol que cette
guerre a caractire sequel
eut pet .tre vitie les au-
tres guerres 1 m-'lif ina-
Vone. En outre. let rell -
Kions musulmane et les
tvoir suite page 21


mission de la dettes qul per
mpttrait aux pays du Tiers
Monde d'avoir leur mot a
dire dans les discussions con,
cernant leur enorme detik"
exterieure. La r6forme du
Fonds Monetaire Interna-
tional (FMI), et la crea-
tion d'un nouveau ,Fonds6
complementairev pour coim-
penser les pertes de recet-
tes a l'exportation des pays
pauvres. ne semblent pas
plus sur le point d'aboutir.
Les travaux sur le ,Code
de Conduites pour le trans;
fert de technologies. qui a-
vaient sensiblement pro-
gresse avant la reunion de
Manille. butent. quant a
eux. sur un debate apparem
mnl sans issue sur le ca-
ractere ,Oontraignanti ou
non que ce texte doit re-
vetir Le vaste programme
que proposent les s77s pour
le group des pays en deve
lilnemienl l.es plus pauvres
apparail enfin ,inaccepta-
bles aux yeux des occiden-
ta1ux

Montesauieu et
le probleie de
I'Esclavage

1). JLhill 1 h Lalontant qui
atL a utitU ',hu'el Chairman
rilsi I)(lp:trtilnli tl des < Black
Stliil.8 a sI Universite de
Ntbras.ia 1i Olnialm, vientl dei
Iiublli un ri iiiaruabl OtU-
v Iai.',c M olll> 411.ulcu t le
PI oblcni de EMscl\vage
dans epritl d('s iins
C st sl uni t i-cm dr Docto-
ral que Dr Iailotnltant avail
soutiiiile 'I'n 19i 76 Al IUniver
silh d Eta! de New York. a
Binghamton Los Editions
Naaman se sntl charges
de sla publiatin -de ecr lam
portant travail.
Dr Lafontani a covert le
vaste sujet de l'esclavage.
ioi h Rome solt en Ameri-
que en utli:anlit une assez
vaste bibliographie Puts, A
I aide de textes patiemment
depouilles ct d1s ecclis de
Montesquieu *Dr Lalontant,
nous dit son prefacier Dr
Giovani Guillace, a fait tom
ber un my'he celui de Mon
tesquieu anti esclavagis-
te' Felicilatiun- a notre dis
tingue compa'nrloe. Dr Ju-
lien Lafontantt pour cette
contribution dp haute im-
portance
x x x x

Ceremonie de
Uraouation
a Howard
University

Samedi 12 Mal courant
eut lieu la ceremonse de
Graduation de, etudian's de
1 Univers:te Howard Le vas
te stadium sut litteralte-
ment rempli d(s officials de
I University des membres
des dllferente. Facultes, des
etudlants, des parents "t a-
mis des etudian's et de I U
niversite
Par organ de son presi-
dent. le Dr James Check,
I University a confers le gra
de dc Doct -ur, Honoris Cau
sa & 1ebloulssante actrice,
Mrs Lena'Horne, au Conseil
ler du President Carter, M.
Louis E Martin, au leader
des Droits Ci tls, M. Claren
cc Mitchell Jr, au Vice-Pre
sident de General Motors M.
Richard L. Terrell et au Se
nateur Edward M. Kennedy.
I1 revenall au Senateur de
prononcer le d1iscours de cidr
constance et 11 en a proilte
pour s'6lever contre le dd-
contr6le de la Gazoline qui
connait une rise, car un
lourd polds pese sur les hour
ses des pauvres et des elio
yens d'.ge de la Nation.
Plus de 2.000 ctudlantA
ont requ le-irs dlpl6mes
pour leurs speclillt6s aprils
des anndes d'efflorls et d'6tu
des.
x x x

Succes dtune
compatriote

Notre compatrloltc. Mile
Olnette Baussan. etudiante
I Ecole d.Arhlltcclure de
Howard aft rcqu en cott c dr
constance son diplome d Ar
chitecte aver la mention
Cum Laude, Nous lul adres
sonlS hO< plus :ineere. icllic
tatlions.


MANAGUA. sAFP)
Des guirilleros du Front
Sandlnliste de Liberation
ont land Mardi une vio-
lente offensive centre 1 ar
mee a Rivas. ai 120 km au
Sud de Managua.*a-t-on ap
pris dans la capital Nica
raguayenne.
Selon la Presse, I'armie de
1 air s esat immdiatement
port.6e au secours de la gar
nison de Rivis, et a com-
menced 9 heures locales


(15 hres GMT a Ibombair-
der les nvirorns de la vil
le
Le;s communications nci-
tre Rivis eti Manaigua silnt
interonompues inlii:s lls der
niere, Inlsorinu lon.si request
par tele6pholne de cltte vil
le falsalent elatl d intense
changes de 1coups de leu
dans .quatre qiiartlers Ap-t
paremment. 12's gIrlleros
litlllsalcnt tie 1 arnlmieilnt
lourd et I iiarmee pil-lls
salt se replier dains 1 :aillen1
te di rentorlt.s
Rivis. prnciOit.il ville du
Sud du Nieii-'agii. ibrite
30.000 ltbl'JiS.
D auhlre parlt. i scoill des
Inlformatitons de pl'sse des
Sandlnlste's onti attaquf'
Lundl lIs cei' rcs r ilnilrs
de Sluina et Rosta. i 350
km au Nord-Ole st de Miana
gua ct des -tvions mnquil-
16s ont survoh1 ct'te ronee
pour les appuyer On I-nol
re It ur Itpru\ ,.iliC L, r.i
dio dt Mihrl'iuid.i a dliftis
unie tblurmaih in nilllltair
sur une 'iolatllon de I Is-
pace nerien du Niclrai-a.,ii
par des avions ei ianti rI,
Enfln I armr' ia pror'ced
a un palruiillage serre de
la region Outst du pa.5s a
pres des alfrontemnints asec
des gueriller-is d.iins quatre
vilagIs.


COW-cf,


RDI ,2 ,MA Wa1
W" qino


E PLUS ANCIENT QUOTIDIAN D MERE DE LABBOCIATON NTERMERICINE DE PRE
fONDE EN 1896 : LE PLUS ANCIEN QUOTMIEN D'HAITI MEMBRE DE l'ABSOCIATION ENTERAMERICAINE DE PRE",


DIRECTEUR : LUCLEN MONTHS
ADMINISTRATEUR : nae. Max CELAUVE!7;


T616phone : 2-2114 Bolt Pos'le : 1316


Rue du Centre Nr 212


1ot La rencentre -

Duvalier Guzman

PORT-AU-PRINCE I AFPI
Plusleurs accords seron,
signs au course de la ren-
contre entire le President
haitien, Jean-Claude Duva-
her, et son homologue do-
minicain, Antonio Guzman.
jeudi su la frontiere haitia
no dominicaine. a-t-on
prdcisd lundi a Port-au-
Prince.
Parmi ceux-ci figurent un
accord de bg.sex, et des do
cuments sur la cooperation

(Voir suite page 6)


LA MISERE DE L'EDUCATION PRIMAIRE


RURALE EN HAITI


Les donnees generales pre
sentees dans le tableau
d'hier falsaient apparaitre
une repartition assez equlta


II- Suite Voir le No. deSamedi

ble non seulement des effect type d'ecole frequentee : e-
tifs entire l'urbain et le ru cole publique, ecole privee.
ral, mais egalement une dis En calculant la frequenta-
tribution equilibree entire le tion tscolaire a l'aide des


taux de scolarisation, on
commence a s'approcher de
la triste reality de l'educa
tion primaire rurale.


Enseignement Primaire, Public et prive taux de Scolarisation par secteur 1975-76 et 1976 77.


1975 76


Secteur




Urbain
Rural
Ensemble


Population

scolarisable Effectif
15 14 ans) total
scolarise


'275.000
1190.000
915.000


256.632
230.619
487.251


Taux de


Population


scolarisation scolarisable Effectil
(5 14 ansi total
Scolarise


280.000
920.000
1210.000


266.302
244 381
510 6o3


Source : K. G. Krolin Sta- tistiques de I'Education Ma 1978


Le taux brut de scolari-
sation obLenu. a ete calcu-
le par la proportion des ef
fectifs scolarises par rap-
port a la population scolari
sable define lors du der-
nier recensement de 1971. 11
s agit lt d un taux brut car
les donnees d f:tectits par
classes d age ne sont, pas dis
ponibles
Ce tables perniet d obte
iilr u ii' Visioln plus just de
la scolarisai ioi. St le see-
tIur iurbain iasumile as.sez
blend Ae eraictere obligatol-
ir de I ecole eni HallI. 11 res
It beaucoup i lilflre dans le
seictur rural oil sculemcnt

Annce scolaire 1970 -
Annee d eludes I
Effecllf 62-
Pourcentage 10



S 11 est generaiement admis

re II' constituc le semi d al
phabelisatlon, on note que
seulement 10 pour cent des
Imscrits en 1970-71 arrivent
a ce seud. et 5 pour cent ter
mmnent leur scolarite. Le
taux de reussite A 1 examen
final du C.EP. etait de
46.5 pour cent en 1976: la
probabilite pour un eleve
de termmer sa scolarile a-
vec success se ramene alors
a un ordre de grandeur en
tre 2 et 3 pour cent
Les deperditions scolaires
atteignent des taux incroya
blement eleve; En conti-


25 pour cent des enfants
sont scolarises Le grand
desequilibre e':tre la scola-
risation en milieu urbain et
milieu rural reflete avec u
ne certain franchise le ca
ractere dualist' de l econo-
mile haitienne. La scolarisa-
tion en milieu rural ne toul
che principaleinent que les
plants des paysans alses et
des paysans noyen SoIxan-
te pour seni de la popula-
tion total diu pays na pas.
acces ti I enseilgneen'lt sco-
laire soit environ 3000000
de personnes.
Nous iallons poursulvre'
I'aflliinage de notr analyse


en ne pregnant en cinsidera
tion que le seteneur rural qui
nous interests prioritairre-
ment Le trol '-me aspect'
pour delmnir 1 tmpacl de la
scolarisatio'n cti.iste !I quani
Ilfier le rende..nt'l, du >I -
teme educate if.

Le derouleintiit d 1i11i suc
larite lit, m' pt 'scelit< |),>
Nots line l or nlih llirall rt' ]'
depelrdlions ,Jal t,', d0il :,
aux abandonsll i 1i ii'ii l'di
bleiniii ts sa sil I s \i h
du rejet du ill syI-lm sl
catilf lineap)abli' de sau i-1
re aux a.splliltlio ,s vtl iis X hI
soinI d'Utll typc dc seonlh


71 1971 72 1972 7:1 1973 7.1


447
10


P-1 P-2
19 848 12 371)
32 20


19il


En 1970-71
il t', I F








ii ] ii, w





.'1 i< h i[ ,i l I


1H l


Source Brolin K. G. Sta- tistlques de l education Mal i. P 23


nuant son analyse a partir
Oe J'ctmtLuupn dei Jlux sur
des ecohortes ruelless, Bro-
lin conclue soil etude en di
sant. &Ce sont seulement 6
eleves sur 100 qul atteignent
le seuil de l'alphabetisalion
et 1 qui acquiert son CEP
sans aucun redoublementa
(1-.

(1 BROLIN K G. Sta
tistiques de I education P 19
En nous basant sur la
fourchetle minimal dal-
phabetisation de 6 pour
cent et optimale de 10 pour
cent sur un cycle d'e'udes
de 7 annees. on obtient res


La liberation


de Mme Bhutto


ISLAMABAD (AFP)

La liberation dans Ia nuiti
de lundi 6 mardi de la Be-
eim Nusral Bhutto veuve
de I'anei-n Prepmipr Minis-
tre Zulfikar All Bhutlo. et
de sa fille Benazir re ne it
manner do ranimpr radi-
doiment la vi- nojilltine pD
kislanaise estiment los ob
servatleurs a Islamabad.
Apris la fin tragique de
son marl, p',ndu cl 4 avrll,
la Begum est devenue le por
te parole et le symbol des
ambitions polltlques de 1'ex-
parti majorltalre le part
du people pakistanals, (P.P.
P.), 'dans 'optique des lec-
tions g6nerates prdvues pour
le 17 novembre prochain."
Selon plusieurs Journaux
paklstanals, de nombreux
militants du part se sont
rendus en plelne nult i laI
residence ds l'ancien Pre-
mier Ministre A Karachi,
pour accucillir les deux fern
mes dttenues pendant iau to
tal pros d'un an depuls lc


D6part de Confrere


Le President a vie de laI
Reaubllue a hIMn voulu d6
signer cdmme Mcnbre di. la
D9ligation h:iticnne A It
65 'me Seslson di- la Connl6
rence Internationale du Traf
vail pr6sidke par le Minis-
tre Hubert de Ronceray, no1
tre conftare et ami Jullen
Lauture. ~fcr6taire Odnral
de la Chambre de Commer-
ce d LalI'. rnmmc Riprcenc
tant Patronal
La cedAf6nr'nice as tlendra
k Genbve. BSusie du 6 au 29
Juln 1979
Me Lauture., avantageuae-
ment conn1u coimme SIecln-
lisle en Credit Agrleol Pet
en Cooo-,rattves qui occupe
'limportaipt fonetilon d Re
presentant du Gouverne-


ment, prOs du PNUD HAI
TI ct Ament de Liaison en-
tre ]v' Minlistcr-C du Plan ce
le Consell National de la
Cooi'Nration (CNC profite-
ra de son 6sjour aI 'tran-
ger nour prenare contact a
vet les Instances suairicu-
res techniques et admints-
tratives du BIT A Oendve,
du PNUD ct du FENU Ai New
York.
Notre cnc-'rc.,, sern accom-
pagne de sa dill-nguee e-
Douse
Le Nc.uvtlliste demeure
perasuadm qu le Confrere
Laulire va oeuvrer valahle-
inent au binence du Davys Pl
lul suuhait.' uc [fructueuse
besogne et un agreable se-
lour.


coup d'Elat militaire du 5
juillet 1977. La Betum el Be
nazir se sont toutefois retlu
sies 6 rencontrer les journal
listes.
La liberation de T a Be-
gum et de sa fille n'lmpll-
que cependant pas obligasol
recent la fin des difficul-

Ivoir suite page' 31


pectivcment 14602 et 24438
llive alphabetisea eu relo
rence Ileffectul rural to-
tal 1976 77 Cc.s resultats.
seront a conilr enter avec eIc,
resultats quelque pIeu op'i-
mist's louriiis pour l oltiee
national d alpliabetisation


Le coup d'envoi de la
Coupe des Nations de la
Caraibe sera donne diman-
che apres-midi. Iti pays ou
territoires repartis en 3
groups de cinq (Surinam
teant du titre est qualified
d'office pour la ronde fina-
le) particioeront en pnnci-
pe a la competition. On at
tend toutefois la confirma-
tion de certain pays dont
Haiti quant ai leur partici-
pation a ce tournoi senior
Le vainuueur de chaquii
troupe rejoindra la seler-
tion la selection de Suri-
nam en vue de la serie fi-
nale du champiosnat qui
se disputera is Paramaibo


It d tu ti' n c i mu:ll atlltullair
Ch.lln '" i -. i;'l:lb ;l,i L-".)ll
des adults


ri'-se dal s Ill i l o ni l sn

sl .55i ll'e is


du 11 ou 18 Nrvembre. La
premiere phase se jouera
a base de visits recpro-
ques. Nous avons le plaiisir
de pubbher pour les lecteurs
le ralendrier des rencontres
prevues :
3I J "U'
.Jamaique St. Kitts a
Kingston
Grenade Trinidad To-
bago a Grenade
(Guana Antilles Neer
lasdaises a Cura.acs
C('uli Douniinic i, a li
llavane
lail: Antigua a Anti-
gua
17 JIIN
Trinidad Tobaro G'e-
nide it Trinidad
G(oa ine Antilles Neer


Comimunimaue
Le Bureau Directeur de
In ('liaihmbre de C(ominerce
d'llaiti prend piasir a an-
noncer lux Connmmer;'ants
et Industries qu a la reqiie
te du Gouvernenlent hai-
lien; la Banque Interameii
cainse de Developpement
(BID)) a delegue une Mis-
sion technique pour I'etude
de Projects d etablissements
dte Pares Industriels au Cap
llaitien et aux Cayes.
Cette demarche s'inscrit
ilAns le Plan de Decentrali
station sorio-Econoinique ilil
Goslversnenent.
Les honmmnes d affairs i,-
t, resses sont cordialeinent
inil'ites A prendre contact
.avec la Mission de la BID
au cours d'une reunion qui
se tlendra au local die la
Chambre de C.'mmern e
d Haitil; Cite de I' \pSItoition
le Jeudi 31 Mal 1979 i 4 h
.0 1' %1
L.e Bure.iu irecteuir
c nmppir sur I.I eirri-iu-e pre
.,.ere diles ('Cnmmera. its et
dcs Industrels ci le. re-
mnercle ia lvance.
Port-.uii-Prince. le '9 Mai
1979
CIambre de Commerce
d lHais.
Julien I AI TRIF
Secretaire


La journee a la conference


de la CNUCED


Nouvelles de 1'Amerique Latine


197 -77

Taux de

scolar jit ion



95
21
42


* t 1 1 .1,
S. ,, I T I 7
:I- ss, i










(' 1c


LES EPREIVES S'OtVRENT


A l'Union Caraibe


de Football


LE -RAPPORT ANNUEL REVELE QUE

LA BANQUE INTER -


AMERICAINE

FOURNIT UN VOLUME RECORD DE
S 1.870 MILLIONS POUR LE DEVELOPPEMENT DE
L'AMERIQUE LATINE EN 1978


NicaraRua :

Offensive Sandiniste a Rivas


-~~Yu


I -_- III__--_ -illi-


-r


El


---









PAGE 2






VD AL A X Laxatif au chocolatVainqueur de la constipation


MARDI '29 MAI 1979


Cxte-#V-50 olnel.X-e=CG4


iE;I. E S


ssuite de la lI rt p.l i

mornmns qui ,itIrf errI I..
p, iveamle n imr.len .' ,.
ran tant de idc le ai I I I r
lIei'n (chrelienne lv \,, -
h'llaire ni -,e -eraft 11la, er
r:--hi do ces in it, eiurlgan
dine- (ouorela-. (lenmiini(,n
daines entreteliue itn.ile
m!'! lt:1 ise tiv. c" aurt neI
pro titu e let ()n tr. uie
ra.t normal :1 lie, c ,e par
ita'ent p ir i .iler les uer
rc's e; leur -i .m (rel.i tn;u ,,] -
se-alr au-i .;m II de pl -
blemes.

N'exirapoinn-. p.i tr-n
car 'i elles -e inontrent
tantot cruelles inconstan-
te- et insen.bhlet et tant,'t
fideles. cinstaniteS et StrrKe
res. si <1 Fter-nel fenin.in)
en a fait dAuI c u-i-main.
face a 1 hummre cui lui est
tout d une p;('ie convert
il d en incrimmier Dame N-i
ture '.

11i sont des aharbare- le-
hommes dnnt rile r.t ex
traites mais comnbien plu-
barbares se m'intreraient -
ilu a tou, le,(. hilin-
elles na\acent pa ,,, e cur
de les appri ,-iser a
Fetles derne-irent en ef -
fet des thaumlatuiles car
comment expl-quer le mira
cle quotidien tqu elle, o.pe-
rent sur le 'oeur de 1 hIim
me en depit ,:e i tsertudes
que Dame nature leur a icn
p seea .nla mcn-truatlion


) r- %ie t u. I mrl,. qI ] eIIv,
L ter s 'c vr anxu ih ,n
I'" I 1 e' It in ; i( s I IP
Si I il-ie l l-nter
I q II ll i Ie t
t c in ,i lr1r 'u ar la feru



'comntent ciemprenidre
d Ir lerIs le n ilas le de 1i a
iI'ulr ul elle percent dan',
, eurs des plu, dtifIndi
. I- pIn s ll 1 rc- e r ;, do
l,':r minf.i .ena.:e qu el
fat ,ent inon I admire
Sln do I home malt sn
inheur '


e-t qut e I 1 r nrnrtin ent
p ucr rcen ,i- inur actela
exceptes le -s empreintes
sir les coeus d homrmes.
qu elle- demearent le lmal
necessaire le talisman
scni sequel aurune l e
d h;,mrme ne -ralt dine
d et-U ciN(ue et rette par-
telle de ParItd! i que le-
h mmne emp!t1ent dan- la
I--mihe

'i ( milen de amaano
fi, n ,int-elle, pa- me-
rites den p"taes pentre aet
musicien, de tous ceis ar-
(te- qui ont lanee lear
heaute. leur dctruement
'.i, bornn- et I ute la i rA
re ivifiante quc ditille
,n nous le acremenl de
l]ur presence
'lI un crrital polyan-
dre expo i a I eelatant so


,i \













LEOPARD










MOSQUITO CUIL

Pour ceux qui n'ont pas

d'delectricit

En camping, en vacances,

les spiratelcs Leopard tuent

its 1tnoustiques sans pardon

Domninique Bailly

et Co Distributeur Tel. 2.0021

SEn pente partout
S*agaaramme>>>Mao a aan


I l ties n*IOre n III iur ell









re dc tiullls tPS inturituest,
rntisI I II 111a i t I-i diss'- S




nll -a ]ir e lln e-'. a rda Iu





na 'cnt de ateis du.-i di-
I I te ,s ccI\ n ,i citped r
Ilo pires io tnlunils ne ftin
, I[x L I Nen tr rdiu



i lle s eraent dit-s on pi-
me de routes 1e Intrigues,,

nent- ars piables et dep de-
v iuementes -heurux quo1P
n uent de lenurt- dscus de
fee, '.

ilt toui aeux qui ca apor
tent iur elle,. en public.
liess pre, calunie ne fnVmt
ell frce pas sur ll des. en pri-
e le- pitreries le, plus dar
%ert,,,ante 1.

lIle, s nt :,- seules crea
tures )ci-ba dont la fa-
hle,,e meme et vnonyme
de force et 'ui debarment
le, homme l- plus barba


Michele Scotch Club



VENDREDI SOIR



DISCO PARTY


UNE FEERIE "SONS ET L UMIERES"



SAMEDI SOIR




SA TURDA Y NIGHT




EXPRESS


AVEC




D.P. EXPRESS


ENTREE $ 3


LA MISERE DE EDUCATION


PRIMAIRE RURAL EN HAITI


(suite de la lere page)

enfant rejete du system
educatif vient automatique-
menf grossir ia masse des
analphabetes. Les cause de
cet echec varient 6 l1lnfini
mais il s'en dr-gage quelques
unes fondamentales co.mme
la separation du system
scolaire en deax sous see-
teurs, l'un umbain, l'autre
rural, la carence du person
ne 1'inadaptation des pro-
grames, les difficulties llh-
guistiques.-
Jusquia recemment le ca-
dre nstitut.ionnel de -tedu-
cation etait dedouble., 'en-
seignement uroain depen-
dait du department de F'E
education Nationale, alors
que l'enseignenment .rural du
Dcpartement de 1'Agricultu
re Les critiques ia cette ab-
sence d'uniformisation du
systcme educatif ne manque
I rent pas <,on ne peut pas
parler du asys'eme,, mals


des systimesa puisque les
deparaements de l'Educa-
tlion Natlonale et de l'Agrl-
culture se partagerit g6ogra
phiquement et administration
'vement 1enseignement, che
min falsant, tils s Ignorent
jusqu', rendre toute action
educative d'ensemble ineffi
cace et sans etfet sensible
(2). L'existence de ces deux
systimes d'enselgnemeni, ru
ral et urbain, est loin de
donner. satisfaction. Une rl-
valite est constamment en-
tretenue et ce sont les ru-
raux qui en sont defavori-
ses.
Cette absence de cooper
tion et de planification en-
tre les differerts ministers
interesses est egalement sou
lignee dans un rapport de
1UNESCO : <,Ill nexiste pas
actueliement l'organisme in
terdepartemental charge' de
coordonner ensemble du
developpement educatif.
(21 Le No'wveiste. 1'ensei


VOTRE HOROSCOPE!


f c ei4 Q e4


MERCREDI 30 MAI 1979


-'-Iii


res ipar I ellet d tin urir
ii ii geste .-roh tlen lt Leu irs





I lies : 11i c est c ltto
nicill(i re p;rcelle d IIinoIn
nmeiii, a Inou, ins pirer un
il AiII de fieurr' cells ae
qui nous deli ins retlte mer-
que ni.u' us atilns titlt lene
ree I)imanlie der nier et
', demeurent les seuls
etres i i-bas a nous Catti
rer vers le- hauteurs),. los
seules creatures que la sa
gesse nou, vo'nm.nde do
ne pas depoutiler de leur
maystere

Ernest BENNETT
Proehain article : aCrise e
cniumi(luen.
N B : Le, iutres articles
precidemment aninonecs so
roit publics a mon retture
de I Europe.


A l'Union Caraib


landaises a Guiana
(uba Domi,,ica,,ie a
Santo )omingo
St Vincent Martini-
que a St Vincent
HIaiti Antigua a Port-
au-Prince
Jamaique St Kitts a
St. Kitts
ler .uillet : Martinique --
St Vineet a Marti,,ique.
Les 3 groups sont repar
tis ainsi :
(GRO['PE 1 : Grenade;
Trinidad Tobago; Antilles
Neelandaises; Guyane et
Guyane Francaise.
GROUIPE 2 : Cuba; Domini
caie; Martinique; St Vin-
vent et Guadeloupe.
GROITPE 3 Antigua: Haiti:
Jamaique; St Kitts et Por-
to Rico.

Les equipes Gnyane Fran
case (Groupe 1);Guadelou-
Ie groupe 2) et Porto Ri-
co groupe 3) rentreront
en lice apris l'cpuisemen'
dii calendrier public ci-dei

Les auteurs rencontres 6-
liminatoires pr6vues sont
les suivantes :
GROUP 1
a) 2 sept : 6uyane Fran-
caise V vainqu ur Grenade
-Trinidad a Iuvane.
Le match retour aura
lieu le 9 septembre.
b) 23 sept : vainqueur Gu-
yane-Antilles N.- Vain-
qucur Guyaniie Fraicaise
contre vainqueur Grenade-
Trinidad.
Le retour est fixM au 3
seiptembre et le vainqaueul
final sera qualifi- pour le
quadrangulaire final.
TROUPE 2
a) 2 sept: Guadeloupe
cot re vainqueur Cuba-Do-
minleanie ft Guadeloupe. Le
match retour se |ouera le
9 sept.


21 MARS AU 19 AVRIL
(BELIERI
S i,'-ssez l.'-s possi bilitesI
dc \, ti, raipproher di e t, vi1
qi I, s ai l l: et/ les Il'o
! s s n ilit ll,' l iux etl 1'-
irti ii n.t ( ts dI dlcaittil
S I l ipportiel, dis loll"
2(0 AVih eTrj 2() I\' '
ITAl'AIFAU)
Fi l veri l i ol t in ipor
In'lni r di"'sin. 1 don esll i
(!ils Bo lnne I riot( phIrl
clr i t' l r d ie nii l\'ell-es til
p1o un!ncs do vil itn achoet
d(e QIOi equinerl in nmaisn
21 M'AI AU L2I JUTIO
GEMEAUX1
V\' It don did ( Xplr silit)
tf, i;ne i in pssiotn fatora
l)li t ti ant. Ai tl,ende.
1\(- '' *!i, 10oirnee active
au ti lephone tpoul la cor
respondanre 0o1 pcur des vl


21 JUIN Al' 22 JUTLLET
'C..NCER)
Sa'I.sspz 1's pnssibilites
d artrnitr, vos chances de
.-in Cherrh.-z ]ce- occa -
SIOT, t sov':z attentiif a
lia quali'e d-s marchandl-
sf


E. B 23 JUILLT AU 22 ABOUT
,'LION i
SVi parlicul!("- ment area
ble Vctre .litleui el votre
Sbiilsanor pvaroninalile vous
Avnl'ti- d t tioliveaux amis
Alle, dans e mtionde et me


b) 23 sept: vainqueur St
\ incent-Martinique centre
Vainqueur Guadeloupe fare
a sainqueur Cuba-Domini
(anie. 7

Le match retour se distu
tera le 30 sept et le vain-
queur final sera qualified
pour le quadra"gulaire fi[-
,al
G(ROITPF 3
a)2sept: Porto Rico contre
vainqueur Jamaique St
Christophe Le match re-
tour se jouera le 9 sept
b) 23 sept: vainquer HIaiti-
Antigua contre Vainqueur
Porta face a vainqueur Ja-
maique t Christophe
Le match retour se dispu
tera le 30 sept et le vain-
queur final sera qualified
pour le quadrangulaire fi-
nal.

N.B.- Au course du congresit
ordinaire de 'U.C.F. I'aut.-
risation a eti accordee A
Haiti et Antigua en vue dei
reporter leur premier match
fi une dite ultUrieure.


Rhodesie: L'Ev6que
Muzorewa prete
serment devant
le Nouveau
President
SALISBURY (AFP)
L Evque Abl-I Muzorc -
wn. Premier MInistre (lu. a
pr6t6 segment, mardi A Sa
llsbury, devant le nou -
vaau Pr6sident Rhod6sien.
Monsieur Josiah Zion umne
de.

Cette ce6rmonie sest di-
roul6e immtdIatement a
pres 1 Investiture du nou -
Veau Prdsident qul avait
lui-mrme prete serment de
vant IP Prdsident de lan

tvoir suite page S3


lez- ou'- aux autres

23 ABOUT AU 22 SEPT
'VIERGEI)
l- joles in'erit ures vouS
mrtiont (-n p])ax vec vous
mi m Ce :-al-me vous per
imllia d' 'sa-sir I heureuse
po.s bi lit f)telr'e par line
rhaincr do 'arriere Sachez
vimtj' decirder

2? SEPT AU 22 OC"TCBRE
BALANCES
Boine amarad rie avpc
dvs amnis an:;i-ns et noul-
veIux ,. c1 le Il; rou colt
jiliurnte Voire presence a
iun runionl mondaine con
duira a de :3timulantes dis


13 OCTOBRE AU 21 NOV
(SCORPION)
.Touirnee fatie,. avee In
chance d'- bn6fteies finan-
lrs ( Consult,iz in banquet
Sles IP socilets do prl'l pour
vojs consttluer iun appul vn
lablc

22 NOV, /\ 21
SAGITTAA IRE

Votre opllml>Imc sl co1n
tagli ux et, fer.i a alire le
moll cur en Iutlorul. notl.am
me1111 cheV leIs I.116cs pro -
chies Prenez an I w (k-end
de vacances l.c voyage cst
favorl~si

22 DEC nU 10 JANVIER
ICAPRICORNE)

Les dirn lrs dhliatl.s s. -
ront airr(t.s Ifavorable -
menl Ipour In mise ail point
d une op6rn',lo.i rinanclere
commune Cotre optlmlmne
.st renforct par I am6llora
tion de votre fornme physi-
que.

30 JANVIER A ia FEVRIE
(VERSEAU)

Opilmilme 1; ,l'lnil dans
les relations Ls lltns sen


lime nlatux voiis proultenlit
des liheuiies iIt s 1hleurc uses
etl c ux qil 'otl! sel s troll
\eronl blellnl t 1 in slhe re
conli lt(antl

18 FFVIERiIR AU 20 MAHRB
i 'OISSONS)

On vous eCoiplilnienl
pi'' un llI la til' blW el lil:
Un.i i al itu dei \tuslle anml
linn i vos relations avi c
\i)S (o ll leI'ii'S eIt la It llournll ,
poilUina el tre unlle leusstle

t1 VCUS ETEiS NR
-%CJONLD IHUI1
Vtus "lvez les dons d ar-
lisle cl la '-wmite de corn
mercialiser s capacites
AyanI la facilte de bien
vois exprimcr v-rbale -
ment et par e- rit. vous pou
vez enseigner daevenir ecrl
vain. faire les conferences
ou jouer au theatre. Sou-
vent attire par les affairs
liees aux arts. vous pour-
ritz etre un bon directeur
de theatre iu le proprie-
taire dun macasin. Dans
les affairs. vous serez plu
tot vendcur -t de preferen
ce dans 1 immobilier Le
droit et la bourse vous con
viennent aussi Quand (-ous
aurez appris a ne pas epa:
piller vos Jons. vous reus
sir-'z sur de nombreux
plans, y comprise celui de
la medicine Ivitez line ten
dance a etre :-:perficiel ou
paresseux.


gnement en fl'iti par le Dr
Louhi THOMAS
23-24-2S 12-77
Le system educatif hai-
tien se caracterise par une
deficiency des organes qui
devraient normalement re-
gler et maintenir son orga
nisation, et son fonctionne-
ment... (3)
Une reform ins'ltution-
nelle a et6 mise en place
courant 78. Elle attribute
('ensemble de la responsabi
lite du system scolaire au
Department dle lEducation
National. II est encore trop
tot pour mesurer les effects
posilifs d'une telle reform
et bien qu'il ne s'agisse pas
16 d'vne solution, miracle.
on est en droit d'esperer
quelques ameliorations sen-
sibles.

Une des causes du mau-
vais fonctionnement de len
seignement primaire rural
nest pas 6tiangere i la
quantity et a la quality du
corps enseignant.
L article de domain se pro-
pose d etudier tout particu-
lierement ce point particu-
lier
FERNAND


la security
M. Sevehor et
amiricalne
DAKAR IAFPI
Le PlesicLenlt l. pulil St'
i;lir htli )p ar liii Ilsi
liin dl I I Ii 1 l lls si
lllnl d nil .verliablt P l,210
dre lsoldll 1d lt etl'l t re l',
Pi' s de 1 Aflritll de I1 Ol iie-
)iltl Iitsn-erlliIISilr ies aI
l,( ('h11l (1 1 ntlat S nlle
t:Iral: n l nII t''ll re Idee I'll
oIIVrV 111 lt 1 rolil elice ;>i]
sOinlltrl de la CEDI AO
(Coniednauic'e ecoloilniqut
d(es elats d 1 i Alriique dr
1 Olest (l re'e ( pp Ull seize
elats

ptour Monsit ior Sc ii hor. unl
tel Pact.e. qui sajouterail
a 1 accord d't lion agressioij
delit en viiueur entire c tat.r
membres de la CEDEAO sea
revele d unie vidernte ne-
cessite dans 1 l msure On
la cooperation et 1 integra
tion economiqie supposrnt
1 interdependa.wre et i1:t ra
lisation doeuvres commu-
nes qu il convent de presei
ver.

re dirigeant senegalals a
insisted en outre sur 1 esprit
de sacrifice jue requiert la
realisation des obiectifs de
la CEDEAO et ur la ne
e s s i te d exploiter
t(r de la faqon la plus ra
tlonnelle el la plus harmni
nieuse, la diversitle de nos
re:,.- ourc s tl- ur. ;.s phys:'
qllues et ma'el'rielle,- en .I
sant la diver, 'nce de nos
options ideolo:iainiti


. %-Wo-os1o eos


-.e OncpU.S 1i.l ,
niit ren'-cotinasanice grot-
d lIellt tl (,de faicto> par la
l ianli, Brl lt.lt 'l' i di M inle
Mi irg ret l Thl i'cl',er l il' lll1
till llin e reI i illllalt de'
III ( 1< N I l l l K r'e plr.ia e

d ti t I l (it 1 t :iclle iIs, C In

he i t la li 1i l lz"tII l e tn
Alll,:r AusiiCalt dains I'c r
dre dr' ila cti ii ll(t ce tdu col)
hnittivia r lll eli
l ',,l d I;u 1 131p pr laiuisl
ie' ( ri Iln sldelet] fl r ordro
'lmlianni dc Lndrc' soi en
i I tit d it I; 1111n grIlla c0OU.
teind' t \rtla rretrln ou.
pilr 'Ie inlltInm s ul le Colr
pI'c.s st-imble It:, sWrabs e a pine
lever dc :.incI Jris) u] 1 eAdmi
mnstrz!'in Caritcr :1 reserve
sa po:;i'ion just:U ii present
assei7 neilative' ;1 '] IeLard du
nuOutau reimri de Sllsiu-
ry don't deme"-n oexclus
les chiel dce la uerilla ex-
terne, MIM N'-:,mo et Muga
be
Celte Pu.ernlla :Irmeore pour
le Gouvemremcn- Muzorewa
e'P souci immn-din', le plus
d;incilirant Les observateurs
ie dem'andi n' Jans ouelle
mpsurle nonmOI'i raime d
maiorie noire nou'ra comp
ter sur i D i) /f:e pore d 11-
'e nirmeei hI r o<- < nl entel
l1(menw hlavcs s' P tfroni
natrn!lque: Dorf-oced A liue
e-alade mrss ,-des opera-
' (ins e.,venl: ieI,P m ".' \,1c
S aide des Days de P :1 ,t
dr I oreLinisat'o)! d2 unite
a frien:no


Pour voitures et camions

ACHETEZ A


LA MAISON DU PNEU


19, RUE DE L'ENTERREMENT, 19


LES PNEUS DUNLOP



Radial, Nylon, Polyester


DUNLOP POUR PLUS DE DURABILITE

DUNLOP POUR PLUS D'ECONOMIE


~V#/~V/~%~*30COLZ/rUS~/,r//E/r~--~LIYrJ~


I -i


N Air F. iiiirl- l~sb l~~* r~


Les chaneements
de structures en
Rhodesie

(Suite d ini !ere page)

Ministries. Mals il sembia
aue les cirea ou six ex-colla
boratcurs de M. Smith qua
dolt en prince s'adiolndre
M. Muzorewa iaront plus
d'lnfluience aue prdvu au
sein du Cabine.t. Pour deux
ralsons : Le rifus de plu-
sleurs iMinLIlr ablesc noirs
d'entrer au Gouvornement
et le boyco taze dn nouveau
regime par le r6v6rend Nda
banlngi Sit.,ol ancilen
membre du Conopll intdrl-
maire. aui etimp
les elections don't 11 est Ls-
su
sL'avenir di M. Smith -
qui etait Premire Ministre
depuis 1965 demeure en
suspense. It res'e Dour do
nombreux h'- arn' 250 000
sur 5 mill'ons i habitants-
le meilleur venrnt de la sau
vegarde S loni term do
leurs intreits en Z:mbabwe-
Rhodlisi-
S Mals son e' :ee dans lo
CabinitI Mucorewa risoue dic
ne pas server h I interests du
nouvel Etat plr ce qui est
de sa rtconna:asance inter-
natilonale que i A Muzorewa
escimpe obteli r avant la
.11 de I anrt e assorlie du
ne le. cc h, es a: lciutitia eci'
ItIi lnqt,'S lrapno(nil la Rliode


VJ"


NO


^










MARDI 29 MAI 1979


DANS NOS CINEMAS


IMPERIAL

IMPERIAL 1

MARDI 29 MAI 1979
MERCREDI t0 MAI 1979
LES OIES SAUVAGES
12 hres00 2 h 30 5 lies
7 hies 30, 10 hres
Entr6e Gdes. 5-00
Entree Gdes. t-CO

IMPERIAL 2
MARDI 29 MAI 1979
MERCREDI 30 MAI 1979
12 h 2 hres 4 hires.
6 h1ures 8 heiurcs 10 hi)es
LES CHAINES
Entree Gdes. 5 00
Entree Gdces. b-00
IMPERIAL 3
MERCREDI 30 MAI 1979"
12 h. 2 h, 4 hres
6 hres, 8 hres 10 hres
LA SANCTION
Entree Gdes. 5-00
Entree Gdes. 8-UO
X x x T

CINE QLYMPIA
Mardi 8 hres ') h:'. 4 hi (,
6 h 30 et 8h:-.s :0
Bruce Fureur
AUX POINGS
Entree Gde. 1-50
Mercredl 12 2 n 1 hi I;
Entree Gde 1 50
6 hres 30 et i nIt, :
Entree Gdes 1 i0
LEGITIME JIOLLENC'E
Jeudi 12 hr ,s 2 tl I :. I
6 heur.'s
Entree Gdes- 1 0-
EVIL SLAUG TI-E'R
8 hres 30
Entree Gdes 12-10
JUSTINE ET .TI'i 'ETT[E
x x x x

MAGZ CINE
Mardi 6 hres te iu 'u,'
LE SECRET
Entree Gdes.. 010 -- 4-00
Mercredi 6 h pt '. l'rcs
BLACK OUT A NEW 'iORK
Entree Gdes 4-0 t 5-00
Jeud: 6 h et 8 hturb-
BLACK OUT A NF., YORK
Entree Gdes. 4-00 -- 5-00
X v x x x x
Di LUX, CINE
Mardi 7 hres "t 2 hres-
Entree S 2- 50
ON N A'HETE PAS L
SILENCE
M'rcredu 7 hrt-s e' '.. '.
Entree S 2-50
LE VICOMTF REGLE
SES COMPTES


Mardi
ASSAU'
Avant
Fn tree
A Part
En'ree
Mercred
ASS U'
Avtint l

A P..r'!.

Ji.cA 1

Alit I
Ei.lee
A It-o







1 T

NM I'. '
'i i: I


.N






1' i .
I. *' '

I. S Pil I


Rex Tbita"

12 2 4 6 a tob ires


CAPITOL IDMes de Mr.

CAPITOL Achil Lahens


T
5 hres MARDI 29 MAI 1979
Gdes 2-0u .MERCREDI 30 MAI 1979
r de 5 hres Prix Unique S 1-00
Odes. 3-0 et 5-00 PRIX UNIQUE $ 1-00
di 12 2 4 6 8 I .ires 12 hres. 2 Ires 4 hre"
T 6 hbus 8 heur's 10 hres
5 hres FRENCH CONNECTION
Gd"'. 2-'00 No 2
: de 5 In .I CAPITOL 2
cG 0 t ,. )0 MARDI 29 MAI 1979t
2 2 4 I; l 10 hi..s MERCREDI 20 MAI 1979
DOLORES Avant 2 hres 30
5 hre, Entree Gdes. 3-00 i,
Gde.s -2-00 Apre. 2 hres :0t
i d.- j hturys Entree Gdes. 5-00
Gdc-s l0 t -00 12 h 2 hres 4 lires
6 hies. 8 hres. 10 'res
LA MARIEE SANGLANTE
CINE LIDO CAPITOL 3
MARDI 29 MAI 1979
S:.. hres MERCREDI aU MAI 1979
(an itU Alant 2 hres '30
Ir, s 10 1 ', Eni ee Gdes : -U0
Gde'. -u Apre-s, 2 hres '0
0 l'.UL'J hi.lree Gdes 5f l0I
dl 12 :; ire 2 1. 15 2 h 15 1 1 1 15
it .' Uu 6 ii 15 1; 1. s l1 I l.j h 15
h 1W l ,. L '.iBENT DES ritTHES
(t. ti UU CAPITOl1 4
t) t(L 'I MARDI {'.9 MAIl 1799
^ xNI- MEhC('RLEDL 30 MAI i979
P1IX UNI'-JE 1 (0U
TRIOMPHE i i 45 1 ,, *Li I h 45
1 l "'I jII l I J> t*L'lit tS

it Io XI.I' s PhIlV I NI '" S 1 tiAi
SI 50 et 200 )H1 A1 M1 I.'DAID N


IS I1 50 100


S i 2 00

SA! I.F IV
I MI- 'PE'lF D' GCPEC
E;Tree 1 50
XI x x


ETOIAE CYNE


i. : T i._ E L"'ip t E


SA T'E EE

7 30


Gustave Valme

(Real Estate Broker *

Agent Immobilier)
Pot:r de m e::: .-e :.:: *!C ', d I
masons, terra:ns .. B D .. -
len'es affaire< L.o : r- d. : :...' il : i:
competence. E D B

A COTE PD MAG-\.aI'' LE STOP-
TEL 2- 232'


x x x x

AUDITORIUM


,1 PHr GdY ()' .
M, ( redl 7 t l:ires
MONSIEUR IAPA
F.tree Gdes -00A
.d 7hr
LNE SI GENTILLE
PETITE FILLE
Ei.'.iee OGdt.s 00
xxx x

PARAMOUNT

Mi cdi 12 h 2 : ( 'res

I' rt et i Gde 2 00

, ires t 10 !-.- .
E Gdes 3 -00
iHOTESSES DU SEXF
.M' rcredl 12 t ? i 4 heures'
E:'-ree Gdes 2-00
- ht ,Areis
F: ',e Gdes 3-00
LE FILS DUL' L'NG FU
8 hr7,s ( f 10 i-.r s
E::':ee Gdes 3-00
A PLEINE BOUCHE
x xx x

L'INSTITUT
FRANCAIS
D'HAI' I

ACTIVITIES
C LT I'RELLES

Mercredi 30 17 bres 30
CINEMA : taLe passage du
Rhine. Un film de A. Ca-
yatte, avec Gaorges Rivie-
re. Charles Iznaeour. .lean
Marchat et Nicolc Courcel.
(,Les mesaventures dun dur
et d un mou pendant la se
conde guerre mondiale).
Entree : 2 Gourdes
I1 Gde sur onrsentation de
la carte de la iibliotheqe


Pharmacies
assurant le service
cette nuit

MARDI 29 MAI 1979

MODERNE
Rue Pav6e
LUMIERE
Avenue Pouplard
DE LESPOIR
DELMASB
MERCREDI 30 AI 1979
CASTERA /
B. JJ Dessalines
ZEMBLA
Rue Lamarre
DILIGENCE
CARREFOUR

x x xI

PET1ON VILLE

MARDI 29 MAI 1979

DU QUARTER
Rue Og6

MERCREDI 30 MAI 1979
ST PIERRE
Place du Mairch6


Les Pompes Fun-bres Pa
ret Pierre Louis annoncent
le diecs de Monsieur Achll
le Lahens suit'-onu le 28
Mai 1979 a 1 ih6pilal Fran
eais. vers midi a 1 fge de
70 ans.
IEn ctte dou'loureuse cOr
c-onstance Les Ponmpes Fu-
nebres Paret Fierre Louis
resentment Itu rs smuceres
condoleances "
A sop eiouse Madome A
chill'e Lahens nee Yvette
Pierrp Lolus. 1 ses enfapts
Monsieui ft Madame Gary
E Noner nie .Jos.ette La -
liens Jean 'Guy Evans. We
bert e! Gre t-'tv ILahens ah
ses frerp< Mwit'ieur el Ma
dame Jean Coriolhn Ri -
botil Monsieur et Madame
Franck Alexa.idre et famill
le a sa b' Ile -totur Madii-
n 1 M i l Ani ;inte Ctsimir
et f. ll 1 a ,s pel I t'll
t a!r s Gtit ,1 i 'itioi S:.tbu'
epSnr l t Al\U n Nn l tz. ;



l[);ti ii tit'i i t 1 cl!t n it -
A i l' ii Int 'ts i t I
N l lgl fl l l 'l' r I'll I
I,' i nn .idr t V, I: % ,l;


d tl i r oll. 1 1 d e ', : .-
i 'i i MAlt nAi mii.r t
S n 1" Au lI I






Il P rr Lins pres lit 'nl
li", c r~ ] M i I i 1 d > ]} trle.in-

., ( 1uncr;:il l < dp I,; n--
S'Ir Achl:ll1eI L.h ln.s se-


ARNET SOCIALuatre nendaisons La liberation de
CARS O AL ces.prochalns Mme Bhnutto
ront~~~- chnte le et(SitedeLai.r pge


ront chantees le Jew
Mai a 4 heures p m e
glise du Sacr-Coeur
Turgeau. Le convoy p
dutsalon Funeraire d
treprise o le cadavr
expose des 2 heures
L entree au cimeti6re
ra par la Rae Monse:
Guilloux.


Messe da Requj
Le mardi 5 Juin co
a 6 heures du matin.
glise du Sacre-Coeur d
geanu, sera celebree un
se de Requi?rm d'anni
re a la memoire de, l
regrettee Nadine Chris
te. recommandee par
renti '.
En assistant a celtt
bralion Eucharistique
parents et amis qui.
conntle rende7 a ch?ll
ivail t :iiit soutlfert ui
crPe Tlnmolna:ige d'affe
301
x xx \x
Avis de Divorc
PoIrl au-Prince le 1

Anpe-r! d'nl ut'mei
d.iA, ,t li M ',-s 1979i
i' TI bull il (Civil de'






(i I I}' Ii S i Ntti I i
ati-P rill l 1 W tIr l t* :l
Im tm rt,- di sn oI l it









Mll Rlne- BIENJ
21
29!


Petites Annonces


A vendre
a Delnmas
Emplacement de 50 x 10K 0
sis a lan-le ie Delmas 6?
et die autoroute de Delaias
Prix S 7.500 dollar'. Phone
2-3031 'de midi a 5 h p. m.)
2z5
x x x x
A LOUER
Hall pour commerce situ6 n
I angle de la rue des Casef
te et de la Reumon.
Pour rnnseilnements ap -
telpz le 2-3202 de 7 a
/ M. de 5 a 7 P. M.
xxxx
Hall a vendre
A I AVcniie Jpan Ja'qllpes
D-P'sati '.s a, No 3T,6 cons
trill a sur pr prie'! de 128
ph'ds dtr profonidcur cnlleri
u-n,'.tl cio\ilree en mur
Grand depot a l interior
('CI eI- main
Pour Rciid2z-Vousn sonnez
le 2 384t9 de 8 liurtis 30 A.M
a 1 heur, 30 1' M
Courtli r s abstenir

X X K X
A louer
Espaces pour Bureaux>
Lalue No 204 ,;,.dge MaIR;I
sin ela Differencei Pour
r( nseivnement hionnez le
6-1964 305
x x X'x
AVI&
La Maison Claude Martin
a I'avantage d'aviser sa
bienveillante Clientele que
sa nonvelle adresse; it par
tir du lundi 28 Mat 1979
sera au 155 de la Rue du
Centre; hire comprise en-
tre la Rue Bonne Foi et la
Rue des Miracles; facade
Est.
Port-au-Prince; le 25 Mal
1979


La Direction
295

AVIS
Le Magasin 'LE SOLEILP
,OG.,ari Jannr) 3019 Ave. J.J.
Dessalines avis:" son aimtt-
ble clientIle qut partir du
ler. Juin au 30 Septembre
1979, son horaire de travail
sera : du lundl au samedi
8 hres A.M. a 2 hres P.M
16
AVIS
La AUTO ECONOMIC.
S. A. avise son aimable cllen
tile qu'i partir du ler juin
et jusqu'au 30 septembre
1979, son novel horalre de
travail sera :
Lundi au vcndredi de 7:30


am a 2 00 p n
Le sc:-medi d' 7 30
12 00
Le 2,, Mai 197"
LA DIRi'-TION

xx x x
Nouveau Collei
Bird
Les inscriptions a a
seau Collhee Bird, p(
classes de la 14irrei
d'enfants) a la Philo
aeront revues au Seern
de 8 hres a 12 hres,
di au Vendredi.
Les elves avant f
4eme et dosireux de pr
rer. en trois ans, un d
conduisant aux carrier
mcrciales, penvent s
re a la Section Modern
sieurs options possible
cretariat, Comnptabilit
ministration Comme
etc
Pieces a presenter po
te inscription *
a) Deux photos
b) Acte de naissan.
c) Carnet scolaire
d) Certificate de tra
derniere cole firtqu
La Direction


A VENDRE
A Fermathe. sur la
dt route, coquette
inalson neuve avrc
chaimbres a voucher
grade et uineI petite
J1 de balins en1 cerI
Living room ol
dependances -- Rsei
(itiu couiritini e eau c
Ecrlre a Bolte Posta

x x x"
Occasion uniqi
Malson a Vendre &
re Frolde Tres grand
pri&te 66 m(tres


fondeur 55 metres
gcur bordint la Riv
Temp6ra ture alt-iabli
balance de campagnie
Sonn'z let 2-5185. pc
renseignementIs.

xxxx
ASSOCIATION
IIOTELIERE ET
TOURISTIQUE DI 3'
AVIS
Les membres sont
que lenum ero ie tel
du Bureau de 1 Asso
au Cap-llalLiei,. pour
ree du Coneres. se
2-0100. & partir du J
Mai.
Port-au-Prince. ce
1979
LE COMITE .


adi 31
en 1E
de
artira
e lvn


IWCes de o

Grantuto


Fr i. *" a - n~r~8.;Y~^Cl~l ~ij-


I jours en jaunuique


(JAMAIQUEI IA-TPI
Quatre condamnes a mort
seront pendus en Jamaitue
Mardi et Meraredi. apre s
plus de trols .ans de suspend
slon des exgCiltions capita-
les dans le oays, apprend-
on a Kingston.
Les deux executions pre
vues pour Ma'.di ctoncer -
naint Anithony Forbes Pt
Noel Riley, condamnes
pour 1 assassinate en 1974.
dun homme d atlaires du
nom de Leo Henry..
Deux autres condamnes
a mort, Clifton Irving et
Vincent O Sullivan. vont
ktre pendus Mercredi pour
le meurtre. commis en
1975. de Vernon James un
retralte de l administra -
tion municipal.

Une decision Judiclaire a
doptee Il y a deux semnai
nes a coinfirm'e la pelne caL
pltale pour les quiutrle niur
triers sill Ie )puniltl d Itr'
execules apris 11un novel
eIxaiien de lii ;'s duss rs 'et
It reeilt dt 1 ', l' pJ) i iV ll>
ti tphl 1
Qoul lquei's ailOtt lll tltll. '
sC Tsen retIIns iUndl M.I
illn dt'e v tlll In i e.',litl'rc l it
uimiVelt ciil 'le i t to it io
it Ir. cxeCutioln.s

Rhodesie: L'Eveaue

i 1tt d(e lat 2nliir li it'l)

col. p'si rli''
:e 111 ier111 el dto n eI rti
plI' nliir elrle lie l i'iivrrnr
0i0n l non l a declare qu.il'
complit sur 1i,1 icooni6ral lton
du pouiplh oilt entle pourll
s ;itlaqquer Lux probljenws
du pays.
le gouvern, m[ni de Iran
sition dirige ;,ar Motlsllui
lan Smith. *'.iul aI ondiil:
les alfaires iiu pIvys detpuis
unan sera llsio1us Jiudi a
m in11 u laissaiil ioffiie'llo-l
mritit ll pl;i'e n ati /noi lV'
lI ecqulpe a ,on o'.'t e.l'| irt


(Suite de la ,16re page)

tes de la plus illustre famll
I1 paklstanaise notent les
observateurs. Mme Bhutto
doit en effect rapondre de
plusieurs Chefs d'accusa-
tion d 'ant les tribunaux
avant de pouvoir se lancer
tibrement dans 'arene poli-
1ioue
Un tribunal de disquali-
fication politliquet examine
tifuellement son cas en de
pilpit du fail, que la veuve
de 1 -x-Premier Ministre n'a
ete d6pute que durant quel-
ques mois avant le coup dE
tat. Le tribunal neut lui in
terdire toute aclivite politi-
qup? diirant sept ans all cas
ofl elle serait reconnue cou
iiahte dei t clrTuptiown.
L cq iotitd' ip en Ourdotu
d' DroIl'- J:isarat, a t lsti-
mne mrrdi one La B'esini
BhItiti o i '. "' iit ci en ouill e i-
eet po-ur .drs .irIr'l1]:iitit s
diir d& oi i'. nations i ltian-


LeI P P {il 1 1 (.1 1 +eeP" m
nl 1 ai ,;I iBeti' il itn ":i presl-
d, n '. :I dti a pl '' lr di -

" l ki t 26 n:111 dlr]-





I. m itle o t'fi inI r
I.tli i i( lr 'i ii Lli iHri l

















o 'l1:1 '-,o i dc M tr1 -
Ir f I io lnol i -N 1 i tl it

1d 1 l > I)' Ii ' 11- It'l 'i' ed








di c(ionrin'-r 1 PPP a lt bb-
'i'. olr r, I( Il ,stisment


e sera Pax Villa annonce le d6
SP m 'cs survenu le 27 Mai a 1
se fg heure 45 P M en sa rsldfen
Igntur ce a la Ruelle Caineau de
Monsieur Alexandre Gram-
mont
En cette p6itble circons-
lgn t lance Pax Villa et Le Nou
urant. velliste pr6sentent leurs
en I'E' sympathies A sa Veuve Ma
I? Tur dame Alexandre Gram.
e mes month, nee Simone Alfred.
versai h sea enfants Taylor Gram
a tres mont et famille, actuelle-
phon- ment aux USA. h Marie
ses pa Fredmond. Grammont et fa
mi le actuellement aux
e cele USA t Anne Marie Gram-
voils month actuel element auo
I avez USA,. Corio'-ind Gram -
le qui month elt famille actuelle-
1 sin- men' aux USA au Reve
ectiol rt-nd Evens Granmmont et
05 famille, a sa soeur Mada-
fe Salomono l It famille ac-
ce tuellement .iux USA.. a son
1 MIl frrere Rogtr Grammont el
famillet a Caimen Paul Cit
11 ll Slnl'i0r el fanmille b Madame
SQuoe -Renle Rosarion ei efanille.
Port.-i l Madaillr lMalrict'e 'lmeonll
,,, siS Anx niniis Oe-nimont.
mIs, et Allred. Casimnr -Ro8sanonl
nl' de'i Simeon SBalo on el ;i oIo s
nis el stItt titresi pItrtenc s et allies
Mliirnt proves p r r de(l-.
t li ts tlintrall l|s de Mon-
"1l~l / Uirll Aloxmiilre Gliaiinoi.l
Seloll C e i llA iecs le Jeudl
I I Mill a 4 ncures PI M. i
p1 lrl 1 rI l l. sr N a / ;i ei tn IB l
vt All i' s tl ue ''ll' I' l s I liut
des Cesair el AuIry o lita de
e B 1F.N p o ll le l mf 'r1c ; 1 r '*a e x p o '1
, t see ics 2 hleulo2 29b
79
MIN
95
,FETE DE L'ARBRE

A LASCAHOBAS>>

(Suite de la lere page)

am a Le President t la Comnis
sion Communale. M Laioi-
tunt C. Victor t Ullun s IU
I prcsLa, 'anLt' du Departemenlt
295 dt iAgcrL -'outl M. litenocK
Vincent, surent par des pro
go pos adapted a la circonstan
S ce r.,-clinuller i e coeus des
nombreux ass:..tants masses
Nou devant i I-oti Communali
our e's L- C' n'. ,ur dlu citiese d Etu
(Jardin des d'Haiti prit eitsate Ii
rSOPaae. parole et la c. da au direc-

duo l.a iun 1r de Iop rer tlO-i TeL-an-
san mr, qui pora i auditouir
fa t la au crumble de icnthousiasme
repa par lai no ivatton el le dy
iplomro -laminm-t qu i p ,i dep.' geienl
es coro diu rIessa.igt qi l delivra
'inscri Dt'. I.lrs le coi' ope suivi e
ne. P 'l .a hlou |jubll;'ilz '' ua branIla
es : Et vrs c c hqlip de Iravail ot
16, Ad- dt'.s -i'.pi tncr' dIe eboilse-
cireiala m'nt ure. nt .ealiseest On
proeducJt lminediatement a
our tou pres. N la mis e n terre dell
native des plantules prepa
rt'rs par le s i ills, deh 'c x
ie perts du Depa, l'nent de I A
de 13 griulituir e Tnus le. s cl(Ves
nts y v pailicilpt'reill allckirem'nt
entxX sous les regards emerveillis
d tiler millitude en liesse
La nll1iteslitlioll 'it 'clo-
ture ]pai r Una e it.aIp ollertL
*gran- pair le Malte il IIn ville au
petll,' Comile dc. Voiintalres dr'
deux 1 operation Tel-allsan llt ('
al- t 'It 'nu- c uix-li' quil ont pIrll
.Sal
mlques cilpc aux t'travaux agrncole;
fi'e -- du jour. IIl imporloe a 1'ccu
rvoir et, sion do souligler 1'economlic
chatude. de cette crolsade en favour
ale 233. du reboisemenit Ia- le Jean
295 Claudilsnm t de formuiler
iux omnlbI eix volon taires
e de I operation Tet-anisan'm
Rivbit- 1i OPANI dos voeux de reuse
nde pro site duns cittc tlache pill
de pro u'lx Lmbrassees, pour rtpon
de lar dre aux appols reit6rts du
lsre r- I'6dent do Ila ltpublique
S- Am qul veolt que chatque haltien
pose sa pierre dans le pro-
mr tous cpsnsus do dviloppement du
pays 11 sralt (di bon augure
26 de ren foicei I'action bndevo
le des membres du Comilt6 de
I'Optration Tel-ansan'm de
Port-au-Prince qui se dt-
ITI vouient inlassablement A la
avisis cause du rebolsement, it Ira
16phone vers le pays.
elation. Nous pensions que la lut-
r la tiu te centre l'erosion concern
ra le le pays tout enter, Que ch0
eudi 31 cun s'y Int^gre en repon-
dant posltivemi ent aux ap-
28 Mai pels qul lul sont falls de col
laborer aux elhcrts du rebol
305 segment.


DIIKANCRE


3 JUIN


A PART DE 31ih. P.M:

BOOM COCKTAIL) AMBASSADEURS ADM. 5 1.00

DIMANCHE (SOIR)
SKAH SHAH 3 dollars

a a> a m a aaw > m m="os>>2


PAGE 3


I I,.. ~ :'" ~.


I _


DES AFFICHES DE MARQUE

AU LAMBI NIGHT CLUB CE

WEEK END




Au Lambi





Night Club


MARDI 29
AMBASSADI;IRS $ 1 00


MERCREDI 30

CO PIT CLO'Rll (I'.NS S1Ll.CT1 $ '2.00

IBAL DI'ADIU


JEUDI 31

SOIItEl' SPE-('IALI: AVE SKAII -SiAllS1 3.00


VENDREDI ler JUIN

TOTO NECESSITY ET SHOOGAR COMBO ler. BAL

D)1E; IREiTOUR lDE TOTO. SOIREI EXTRAORDINAIRE

$ 2.00

SAMEDI 2 JUIN
A PARTIR IE 31h. P.M:

(COCKTAIL JEIlNEIS AVIEC S11OOGAR COMBO
ADM. $ 1.00


SAMEDI (SOIR)

SEIiTEN SOIIREE DE GALA $ 3.00


I


I







MARDI 29 MA1 1979


- PAGE 4 '


c t


Exactement ce qu'il vo is
haut pour etancher nature
element votre soif



Nutrament
Les sportifs, tudlants, horn
me;: actifs boivent NUTRA
MENT, la boisson de Santd
NAN POIN GRQ NEG SAN
NbTRAMENT








'-


I


-Transports Gen-raux P.
I0 ltox 73, ',Prt au-'Price
1 H I-oa:)3

















SERGE S GA4LLARD !
AGCN T CrE RA i
38 PL u GMona ,' Tp 2 3'3'


L'Furope ou I'Ameri ue du
Sud N ,. "anto Drmingo et
.,an Juan.









AGENT EXCLUSIF
PO)R lt ITI
SONAAVLEA
Tel. : 2-0853


TOYOTA

La marque viable, ribuste
elegant, la Marque que
choisis-ent les gens senses.
HINOTO s. A. Rue Payee
Tel. : 2-023J


df-sent a


Center
Si vous payez omq irollars
le Disque Haitien c'est que
vous ne l'avez pas achete a
la Rosenthal
126 Rue Pavee


OLORAB
LAB


Joliesse
Salon de Beaut6

156, Rue des Miracles, 156
(Entre des Rues Montalais
et Geffrard)



i :AII '" a


?tiBcAV-ji'0 i3J menqt a Gogo


KID POWER
ABSORBA.
Sous-VLtements Maillots
SPENCERS
LAYETTES
KANTWET
LITS PARCS
CIIAISES POUR ENF.4NTS












Grand Rue en face BATA







Tout ce qui faith la diffi-
rence entire une femme nor
111ale et urie fe niIei elegant
te 39 itue dec Miracles



Au Petit Bateau

.Ingle rues de la Reunion
et P'ave. Depositaire de la
marque de tampons Tam -
Pax Ilts en fer Mate
las imports vetements -
soum-vetements lingerie de
1111i to --


SILHOUETTE
87, Bourdon


\'ou. trouverez blouses -
T. Shirts Foulards-Maro-
tr en cuir seulement.
Pasez nouns voir vou.s ne
serez pas decu.


La Malson Ernest : bennett
Rue Traversiere assure la li
vraison de votre ciment i
Domicile. Les clients peu
vent s'approvisionner dire
tement i son depot de l'avI
nue J. J. Dessalines, ai c6tj
du stock tries important est tou
)ours maintenu pour la coir
modite des clients.







BATIMAT
Achat Vente Local;or
BATIMAT DISTRIBUTEUR
DE LA MARQUE FORMICA
Rue du Quai 77

Avis aux
Inqtnieurs
Tous types de Fernieturet
roulantes metailliius de s t
rete TURIN ITALIE -
- Grillts arlciilees exlensl
bles
- Rideaux metalliquesu vec
ou sais inapivcllV plils-
seur 10-10: 12-10. 15-10
ltall tFranco D)ouune 00
-Portvs gllsaii.es meltalli-
ques etc
Delal de livraison CIF
Jours
Sadresser au Magiasln V)
tlello Freres 3U3 Blvd J.J.
Dessalines Phone 2 -374]


Michel Ph Zuraik

No 294 Grand'Rue ou le
client est Ron.
Challis ooile de Cotton
- Broderie Nepped -
Tropical Tous les T ssus 18


A87. Bodo
87. Bourdon


Po-: cos peut.s cateaux et
It: grands aussi. caoeau'x
:ffneos q;i classent celiu
oa celle qcu les choLslt.




Lk QUALITY EST WC SEB
VICE DU SPORT Puma
Spalding Speedc Maresub,
Fred Perry, Recordage de ra
quettes.
73, -alue Tel : 2 4991


Rodolpho Russo
(Optique. Bijouterie, tiorlo
gerie. Argentere La Qua
lite sans le Prix cest Loute
I. i inference.
,ii Pue Bonne Foi TeL :
2-1567
Dansez bien

en apprenant


Qualitex

LA MAISON DES
PROIl iS D) QUALITY
Port-aui-Prince. Tel. : 2-3132
Pct nn-Ville Tel. : 7-0082.


los danse' mondaines: Salsa,
I)usco Tango. meringue etc
\ialt No. 16
Iloralre olastique
Appelcz Hlarry PIOL(ICARtD
aui 2-138).


D.P. EXPRESS
POUR REUSSIR
VOS SOIREES
PHONE : 2-3497 7-1632








ca vous souhattez avoir le
diable au corps. Faites
vite de sauter jusqu'k Mini-
Records.


Plastique en 45 54 '.et
72 de large pour table et
rideaux. serviettes de bain
superleur crepe georgette
et minicare bianc
Rue du Magasin de IEtat
- 89.


AB

Materiel electrique
Hydraulique Sanitaire 83
Rue du Quai


A//- "


MA BEAUTE
Studio Ecole
Lemons de coupe de paths
serte de Cuisine et de Cosm6
tologie vous tous qui vou-
lez acqudrir des connals -
sances en ces domaines vo
yez Ma Beaut6 Studio Eco
le
Rue Mgr. (uilloux

PHOTO CHIAPPINI


142 Docteur /Aubry; Port-
u-Prince; Haiti.
Photographies en tous gen-
res Reportages Marlages
Receptions NNr et Blanc
ou Couleurs.

CUKAKO
Club de Karnt-
Corten pour votre plein
6panoulssement physique -
Mental et Spirituel Profes
seur M. L&o Cartright. Lo-
cal Ecole St. Jean I'Evan-
galUte.


Pour de meilleures Pho- 1
tos service Garanti 24
heures Tout pour l'ama-
teur et le professionrel 1iM7
Rue du Centre : Tel. : 2-0945



Pivert Guest -
House
Saint Marc
Cadre reposan c cham-
bres confortables toilettes
individuelles Ddjeuner -
Souper Prix Moddr6







Lunettes ae haute quality
optiques et solaires en ex
clusivite cmee J. M1. Maxime
Celestin opt'cien diploma 98,
Chemin de, Dalles
Tel. : 2-5f,15


ROLACO

J gence immobiliere No
0?. Lalue
Bail Estimation etc...
telephone : 2-5735


Coucouille l

La collection Hlaitienne
ui vous propos, des lives
ur la linguistque, la Somo t
ogie. la Psychologie. I'An-
lhropologie etct Actuelle- <
went en Librairie : la 2me 4
editionn de Sirulinji et le
'reels de granimaire creole
ornparee, et consideration-
.thno-lPs cii.ialyt iquc sni
e C'arnava llaitienn.


ATTENTION









Les NERVL'AES pIur '"- 9
ies de Comnmunionii si-- .a
a.sees a L mIGU".E MAGI-
QUE 125 Rue du Centre-
Vovez LAIGL.iLE MA1O-
L't pour ioii "oucles Bou
ons Bou onnieres Fil a
--ader etc
25 Rue du Centre
Bloc Rues Bonne-foi et des
Fronts-Forts.
PHONE : 2-2284

YOGA

Le Temple de la Sante
Institute de Hatha Yoga et de
gymnastique medical 402,
Blvd J. J Dessalines Pho
ne 2-4041.
Vous invite a ses seances de
H at h,n a Yo ga et
d e G y mn s t i q u e
Med. qui ont lieu tous les
)ours Matin et ap.res-Midi
MLnium Cayemitte en col-
laboration avec sa fille Dr
Naomie Cayemitte.

TAO
Centre Initiatique mys ro
- religieux a caractere artist
tique et socio-culturel don't
le siege s, trouve a Potion-
Vllle Rue Giil;ard 'Place
Boyer prolonpge No. 32. Voul
invite a "es sea rei uu Dl-
man IT. rm.alin qui r(.ntl lie
8 partir de 10 heures.
Pour to-is reseignerei ts
adressez-vous a!i Reverend
Pasteur Bien-Aime ou T016el
phoner. Au 7-0632 ou au 7-
1631.


CENTRE DES
ARTS MARTIAUX

Club de Karaltd Japonals
pour votre plein panoiisse
ment physique, mental et
spiritual (SENSF: IMaltre
H6nock Lerchis (Affll6 t la
California Karate Acad-my
10889 Blaney Ave Cupertino
Ph. 253.4044'. Local Tur-
geau 41.

CONTROL

INSECTERAT

Exterminer rapldement
les insectes et les rongeur:,
chez vous contacted cop
trol Insecterat 2-4991

PHARMACIES

SANTA MARIA
JEAN PARDO

Rhe du Centre face an
Nouvelliste Execution d'or
donnances, solns, conscien-
ce professionnelle


Professeur
J. D. Percy

Gu1rlssear rsycnolbeup-
Chirologue, Pratl-cien Rue
Paul 6 No. 30 en face du
N6 71 reolt cte o8 heure'. h
1,heure et de 4 heures A 6
heures Tous les jours cG.7ra
bles. Mercredi et Samedl
Prix Sp6cial Toutbs les ma
ladies peuvent 6tre soula
g6es Tous les probl6mP"' -eu
vent trouver leur solution
Des millers de resultats
brereux l'attestent.


INTER REGIONAL

CAP. GONAIVES ET ST
MARC SONT BIEN PARTIES


La situation a un pen
change a l'issue de la 5i
ournee de la competition
des selections regiosales qui
a eu lieu dimauche apris-
midi.

Dans les groups 1 et 2
es equipes du Cap Haitieno
des Gonaives et de St Mare
r imposent de plus en plus
tandis qu ine grande confu
.ion regne dans les 2 autres
roulips notammient le group
4 ou tous les participants
onl encore leurs chances
Dans le group 3: 1 Ar-
caihaie occupe certes la
tIre position aver 8 pts suri
10 mnais est talonni de trI's
pres par des concurrents as
,e anlbilieux coninre Leo-
gatie 16/10)l, Cx des Mis-
sion-s et Duvalier Ville
(6/110) .
La situation so comnpliquir
davantage dans le group
4 1a 3 forinations s'instat-
lent a la (ete du classe-
ment aver 5/8: I'etion ViI-
le; .lacrinel t Croix deg
Bouquets. Les equipes de Pe
tit Goave. des Cayes el de
Gfra,,d-(;oave n int pas en
core dit leur dernier mot
et I 'ont doit sattendre a
one lultte sans merci et un
brassage en profodeur
da,, s le troupe 4
La 6e. Journee mettra
aux prises les ligues suivan
tes
a) Gonaive- Gros Morne
a Gonaives
bl Estere La Gonave a
La Gonave
c) Desdunes Montrouis a
Desd u n es
d) St Marc Liancourt a
St Mlarc
e) Arcahaie Liogaoe a.
Leogane
f) Lascahobas Duvalier
Ville a Lascahobas
g) Hinche Dessalines ft
Hinche
hi Mirebalais Cx des Mis
sions a Cx des Missions
i) Petit Goavs Cx Bou-
quets a Petit Goave
j) Petion Ville Jacmel a
Jarmel
k) Caves Grand Goave
arx Cayes
Les derniers resultats db-
ji homoloKues par le Bu-
reau Federal :
a) Gros Morrne Montrouis
l-1
b) St Marc Desdunies 1-0
c Arcahaie Duvalier Vil-
le 3-I
diLi, ogane Dessalines 0-0
e) Cx des Missions Lasca
hobas 1-0
fiJacmel P-au-Prince 4-0
g) Petion Ville Cayes
4-0
hi Cap JSerimie 2-1
i) Lianconrt Estere 1-0


EN BREF

VICTORY EXCELSIOR
2-0

En battant I'Excelsior par
2-0 hier soir au Stade Syl
vio Cator le Victory parta-
ge pour le moment la 3e.
position avec 1 Aigle Noir
et le Bacardi au classement
de la Coupe Pradel.

Le violette occupe tou-
jours la lere position avec
24 points et le Racing 1.1
2e. position avec 20 pts.
Le classemnent sera sans
doute niodifice ia 'issue des
rencontres suivantes :
Mardi 29 Mai : Etoile -
Violette
Mercredi : Don Bosco -
Ithcardi
Jeudi ; Excelsior Aigli
Noir
Vendredi : Victory lEa-
cing
Sa:inedi : Aigle Noir Etoi
le

xx x

VERTI TS ENTRAINE'R DE
L UCP

l'Eotraineur Rcne Vertus
tera parties de la Commis-
sion technique des moni-
teurs de I'nion Caraibe
de Foot Ball Cette commis-
sion des entraineurs sera
former des 3 entraineurs fe
deraux de Haiti; de Cuba
et de St Domingue.
Par aillemurs uoe selection
de la Caraibe sera sur pied
a la fin du championnat
des Nations de la zone; en
novembre en ue d'un tour
noi eventuel face a la Chi
(e et d'autres recontres in
ternationales en perspecti-
ve.

ARBITRES HAITIENS
RETENUS

Les Arbitres locaux An.-
dre Desir; Edner Duchard;
et Tony Maurice ont iteo
recommandes par le Bu-
reau Federal pour diriger
les rencontres au course des
prochains tour.ois de I'UI
CP.


AVIS DIVERS


ANNONC ES GRRO U PEES


4


SAMERICAN SUGAR HAYTIAN

COMPANY S. A

(SUCItF MI RAFFINE
PORT AU PRINCF H ',ITI


USINE HASCO

SOCIETY ANONYME HAITIENNE

Planteurs et Fabricants
'*Qiooco~amaso~ogoaosonomoooogie ooc0ocoo


Toute Couture

TOUT POUR LA COUTURE

I ILS A COUDRE, A BRODEIR, A CROCHETER, RUBANS, DENTELLL, BOU-
TONS, ACCESSOIRIES ETC, ETC

MESDAMES ET MESDEMOISELLES

VOILA VOTRE MAGASIN CLIMATISE, AVEC UNE ATMOSI'iHERE INTIME, ET
L'ACCUEIL EMP'RESSE DIE SA PROPRIETAIRE


L MADAME EVY BLAISE SAMBALE

qui vous attend :

57, Rue des Miracles

Quality arantle -- Prlx mod6r

SOuvert de 8 h 30 A 4 behures
m ak-1, 24P>>aBW WWW~~


I1.1I ES REGILIERS


Institution Ste Rose de Li
lna (1 venue .1,ni Brown -
l-;ilIe : Salle 2,15

I Lt ES LIBiES
Lycee diu Celnt -Cinquante
- ire (Rue Capoir)


RIIETO A
Sall 2.17


Salle 246


tlinETO C
de It salle ,18 la salle
26i inclusivement

PIIlLO A Salle 264
PlIlLO C
de la salle 265 it la salle
2t67 inciusivement
II.- SIEGE DU
CAP-IIAITIEN
(Cap-Haitien Fort-Liber
te)

RHEJTO B RIIETO C
PHIILO A HIIILO C
College Notre Dame du Per
petuel Secours
de la salle 1 a la salle 27
inclusivement

III.- SIEGE DES CAYES
(Cayes Anse i Veau)

RHETO B RHETO C -
PH110 A PHILO C
Lyce- Philippe Guerrier des
C(ayes
de la salle SZ it la salle
37 inclusivement

Franck E. SAINT VICTOR
Assistant-Directeur Gnie -
ral a I Enseignement Se -
condaire 305


AVIS
L Administration Gene -
rale des Contributions in-
forme le Public en gene-
ral et les proprietaires en
particulier qu il sera proce
de a partir du 31 Mar con-
rant a une operation d ar
pentage cadastral dans le
but de determiner une su-
perficle approximative de
250 carreaux de terre sur
2 Habitation FRERES,v
eoMloan rurale de Bellevue
Charbonnieres, Commune
de Petion-Ville, pour etre
mis a la disposition du Rec
torat de 1 Universite.
Le terrain en question est
borne comme suit : Au
Nord par la Route de Fre
res, au Sud par le reste de
1 Habitation freres. i 1I Est
par 1 Habitation Pernier et
a 1 Ouest par le reste de
1 Habitation Freres..

Port-au-Prince. le 28 Mai
1979.-
Odonel FENESTOR. Av.
Directeur General 16


LES SPORTS


266 alue TI. : 2-0737
Sors-N etemcnts pour gar,
connets et fillettes chaus-
setfes et demi-bas Art
cle pour Bebe Prix spi.
cial.








Le Magasin qui transfor-
me vos infants en Pettits
Bijouxn avec ses prit-&-
porter 39 Rue des Mira-
cees


I I __--_ ~_~ _~__~_ _._.__r-~-~-~l.---~


----- '-


I


vis Important

Le Bureau d Information
de I INSTITUTE TECHNI-
QUE AVIRON prend plai- i
sir une nouvelle fois 8 an- ti
noncer 1 arrive de Mon c,
sieur Menes Azizi. Diree s,
tour de 1 Institut Teohni r
que Aviron i Montreal Le 1I
voyage de Monsieur Azizi a t
pour but de pr'arer l ins- p
cription des et diants desi a
reux de voyager au CANA- 1
DA pour assurer leur ave- s
nir grace a des etudes pro A
fessionnelles d
Toutes les personnel int6 I
ressees a devenir specialis- l
te ena : .
MECANIQUE ALTOMOBI -
LE
MECANIQUE DIESEL
MECANIQUE D AJUSTAGE
SOUDURE AU GAZ ET A
L ARC
DEBOSSELAGE DL VOITU
RE
DESSIN TECHNIQUE
REFRIGERATION
AIR CLIMATISE
RADIO
TELEVISION
ELECTRICITY
sont invitees a rencontrer
Monsieur Azizi qui se fera
on plaisir do les recevoir
du lundi 28 au Mercredi 30
Mai 1979 de 9 hres a 1 h
P. II et de 3 heures a 5 hres
P M au Bureau d Informa-
tion de 1 Institut sis au No
No 101 de 1 Asenue Paul
VI (Rue des Casernes( -
Tel. 2-0125

Le nouveau cycle tetude
commenrant en Stpicembre
1979 les dossiers des etu-
diants devront t tre deposes
i 1 Ambassade du Canada
8 la Mi-Juillet au plus
tard. C est done le moment
de s inscrire pour eviter tou
te perte de tennis Nous de
mandons Li tous lea Interes
ses de venir, si possible. ac
contpagnes de leurs parents
prendre contact avec Mon
sieur Azizi, Directeur de
I Institute Technauue AVI-
RlON

x xx x

Avis d'Appel
d'Offres
11 est ip rtl fL la iiiniils
saiiin des Fil' lt'u s dr' O llis
Iri-octli i pi' i..' t-i'.s poir
I execuulil d.-s iciuls ou
Projel CELDEK que le l u-
reiu a Ex'cution do IP'rot
cotniptr ;inior it iLlpi I d i)
Ires pour lI's 1'-ol-s dis Cei
sler do PONCE ct de PONT-
SONDE, Groi)uc-, I A. I B et
II A
Les docunuel n '; de sounis
S'o0 -eront dipuonibles i pair
iii de 25 mai ;979 et peu-
vent etLI' r"*ir- par les Fir
moo tous les ) ,irs ouvrab.es
entre 10 h AM 2 h PM. au
Bureau Execu'.il du Projet.
Department to 1 Agricultu
re. des Ressolrces Naturel-
les et du Deve!oppement Ru
ral. a Damien c )ntre un cde
que certifie di US $ 12500
i CENT VINGT CINQ & 00/
100 DOLLARS' oul defrale
le court de reproduction des
documents
Seio.es ies .- reprl'-es pro
quali iee pjouiI-ontOt partlcl-
per a cet appi : d offres La
rempi; des doc'Imients du-
ment remplis ; ir lieu le
9 Ju'let 19T7, wu mnome lo-
cal is 11 h AN> Leure dH(l-l
tl.


La session du
Baccalaureat
La Direction fCnerale de
Education Nationale (See- -
on de 1 Enseignement Se
ondairej advise les interes *
is que la Session Ordinal i
e des Examens du Bacca -
aureat (lire et 2eme par
ies) s ouvrira k Port-au-
'rince, au Cap-Haitien et
,ux Cayes, le lundi 25 Juin
979 i 8 heures a m preci-
es.
I la date indliquee, les can-'
lidats se presenteront des
I heures a m., munis de
leurs fiches d Inscription et
des souls instruments indis
pensables it leur travail,
tplumes-crayons gommet
compas-rigles) aux locaux
suivants ;
1- SIEGE DE PORT-AU-
PRINCE
(Port-au-Prince Gonai-
ves Port-de-Paix Jere
mie/- Jacmel Petit-Go&
ve Arcahkie St Marc
- Hlinche Mirebalais)
FLEVES REGULIERS
RHETO A
Institution St Louis de Gon
zague (Rue du Centre) :
sales 38 et %9
RItETO B
Institution St Louis de Gon
zague (Rue du Centre) de
la salle 40 a la salle 52
inclusivement.

ELVES REGULIERS
RHETO C
a) Nouveau College Bird
(Rue de 1 Enterrement) de
la salle 53 a la malle 90 in
clusivement
b) College St Pierre (Rue
Captis)
de la salle 91 a la salle
10i inclusivement
c) Institution du Sacre -
Coeur de Tur4eau (Avenue
Jean Claude Dutalier)
de la salle 107 a la salle
130 inclusivement.
d) College St 'Franc.ois
d Assibes (Rue (i face la
Rile 0)
de la salle 1,l "i la salle
152 iincl usvenent
*i E'cole St Jean I Evas
geliste (Avenue Jean Clau
dc Duivalier)
de lai salle 15 ;i la salle
17C incl uiveiment
f) Petit Seminaire College
S( Martial (Rue Geffrard)
de la salle 171 "L la salle
1811 iiiclusivement.
ELF.VES REGGijEjRS
I'IILO A
Petit Seminaire College St
Martial (Rue Celfr.ard)
de la salle 195 a Ia salle
181 incl usivement
P11111. C
Petit Seminaire College St
Martial (Rua Gch)frard)
de la salle 190 a la salle
200 inclusivement
ELFI ES REGULIERS
P1111LO C
College Roger Anglade (A
venue des Marguerites. press
de la Chapelle St Louis,
Roi de France)
de la salle 201 8 la salle
232 inclusivement.

ELEI ES REGVLIERS

PHILO C
Institution Ste Rose de Li-
ma (Avenue John Brown -
Lalue)
de la salle 7.l3 a Ia salle
24- inclusivement

ELI,'t ES REG FLIERS

RItETO -
Petit Semrinaire College St
Martial (Rlue Gefftrard)
Salle 241.


.










MARDI 29 MAI 1979


LA BANQUE INTER AMERICAINE


suitee de la lere page)
l'Amfrique latine se serait
accru en 1978 d'un rei
plus de 4 pour cent en sa-
leur rdelle cointre 4;6 pour
cent en 1976 et 4;5 pour
cent en 1977. Ces 'chiffres
representent un flechisse-
ment marque des taux de
croissance dynamiques reali
ses par la region pendant
la periode 1968-74 oil le
produit interieur brut glo-
bal des pays latiwo-ameri-
cains avait augmented de 7;
2 pour cent en moyenne
par an)).
t siste depuis 1975 s'est sold
par de lourdes pertes econo
miques. et sociales liour les
pays d'Amerique latine qui
sont encore loin d'avoir at-
teint leurs plafonds possi-
bles de production et d'em
poi. Bien que les causes dc
cette deterioration varient
d'un pays i l'autre; il en
reste pas moins que des cn.
traintes economiques extc-
ricures continent de limi
ter expansion de la pro-
duction dans la region. Les
facteurs respowsables du de
ticit chronique de la balan
ce des paiements -- en par
ticulier la stagnation de


la demand des exporta-
tions latin'o-americaines --
semblent avoir dans ce do-
maine, 1'incidence directed
la plus notable)).
I- nrno-e fait remar-
querquu'en 1978 le product
interieur brut global des
pays latino-americains s'est
inscrit e 354 milliards de
dollars; s.oit press de deux
fois le chiffre atteint en
1966 et 2;7 fois celui de
1960. Toutefois; 'accroisse-
ment de la production a
ete'en grande parties cont-e
balance par !a croissance
demographique. Par conse-
quent: le produit par habi-
tant e, dollars constants
de 1976 nest passe oue de
655 dollars en 1960 a 1.
076 dollars en 1978.
Pendant cette period;
l'accroissement du deficit
de la balance commercial
et une progression des paie
ments nets au titre des see
-. .... p notamment de
l'int6rkt de la dette exte-
mrieure elargie et du rapa-
triement des benefices --
ont accru le deficit do
compete courant de la ba-
", ce des paiements en
1978 pour la plupart de,
vIv. lati )) america ns.
P(,ur la region dans son en


LE BISTROT

RESTAURANT. 7IZERIA -
BAR- GRILL- CEI-.IE

-- Votre rendez vous

de midi a h du martin

Menu Special unc"'

Chaha2i Sir Diner }2rla:;r
aver ,Bistrot CG 0jo,,

Mardi scl?


S
Vendredi soir

<
2 Spectacles Differents

Le Bistrot -Tel. 2-180O


semble; le deficit est passe
d'un peu plus de 10 n il -
liards de dollars en L976
et 1977 a pris de 14 mil-
liards en 1978. Fat Valeur
nominal; les importations
de marchavadises ont aug-
lmente d'environ 10 pour
cent; soit 16g;irement plus
du double dans le cas des
exportations.

Le Ranport a fait noter
que la reprise 6conomique
des pays industrialists de
lOrganisation de coopera-
tion et de developpement
economiques (OCDE)est de
meur6e en 1978; du fait de la per
distance des deficits de ba
lance des paiements; de
tanx d'inflation relative-
men. eles:s c: d'une ame-
lioration' a peihe l gere, du
chomage. Le rapport signa-
-le qu'en 1977 et 1978; la
grande majority des pays
membres deficitaires de
1 OCDF' orit realism des pro
gr's e, ce qui concern la
balance des paiements.
Les -( "2'ls responsables
de la diminution du deficit
global de la balance des
paiements des pays mem-
bres de 1'OCDE ont eli des
effets defavorables sur les
comptes exterieurs de l'A-
merique Latine el d'autres
regios en developpeine.tI.
du volume des 'changes a
ralentl; le flechissenment
ie la croissance des impor
taLiuons exckdant celui '.2'
e\portatoN s Le \olume
ties iiportationti de S'OC
Dl) er pro n.1a1e des pas
de 1 I(' ) i' a dlimtino de '
piur tentl ell 1918. apre)'s
iir .iu;'inent tid e 13:5 pour
t-i fl i cl 14 e it l e 3 potir

Inie IcCS s' 1e p tionll .1

a -lio:illi dc .i u ria e n. t

lir Iru1 i l,,e ties .' %l)'
tUltill a lies la- inernbres
it,' I ( 'li o destinatlo,




a l pour ce -t en 1!98 et 3
S, I pour rv I el l147 Dtl-
rant rette pri'rode. Iv voll
me de importation' de ccs
pa-i est accru de plus eni
pi us lentement toiimbant
de 2'" pour cent en 197b a 9
p ,ur cent e" 1827 et ai '.5
poor recent e, S1)8.
Pirmi les leilts saillants
de la contributionn de Li


Confiez nous



vos homes d'affaires



Vous ferez une bonne affaire!


FASS1 POUR
UN sujoURREUSS,


/1


HOTEL CASTELHAITI


2-06-24 /2 37-77


Banque au developpement
de I'Animrique latine; ci-
tons:
L'approbation de nou-
veaux prets pour-un mon-
tant total de 1.870 millions
de dollars; montant supe-
rieur de 3;4 pour cent it ce
lui de 1.809 millions ap-
prouve en 1977 et qui a
porter les prlts cumulatifs
de la Banque a lires de 14
milliards de dollars. Ces
prets aident it finance des
projects de developpement
don't le- cout total s'eleve a;
57 milliards de dollars.
I'n nouveau chiffre record
de 56;6 millions de dol-
lats au titre de la cooper
tion technique non rembour
sable et a remboursement
coiditionnel consentie aux
pays membres; ce qui por-
te le montant total des o-
perations de cooperation
technique a 233 millions de
dollars.
Des decaissements record
de 1.062 millions de dol-
lars au titre de prets ap-
prouvi's precedemment --
soit 8 pour 'ent de plus
que le montant de 832 m I
lio's decaisse en 1977; ce
qui a porte le total des de
ca:ssements a 8.094 mil-
lions de dollars.
I'n chiffre record en mi-
tiere de recettes sur les res
sources de la Banque; a sa
Noir 1S1 millions de dol-
lars ou 24:8 pour cent de
plus que le montant de 145
millions ubtenu en 1977.
Des remboursements de
24: millions de dollars;
oilt 8 pour cent de pus que
ic nionl.t t remb iurse enll


1.i. reet portl par Ill
.1A ine reconstit'ution rapid
-i i c.N ti l pliour la itperidh 1927-
N' s s .t in.i.lesit a la dil
ntiui' i' s. eill ioi' alt'il itl e


'i1 I 'r c a' i -ll a o i i pt

lily l, : reconstitution reve-
ti I Ine iII I porta ir tale car llc perin l-
trail ii lit'rr une interrup-
l1111 dalns les ilctivilt s de
la lnl|que1 a I'appuii du di'
veloppemnentl conomique et
si ial de la ri egionv,
A la suite i line etude ap
l)r'fjndie n"ireprise par
u. (Y nrupe de travail du
( ,mite de l'Assemblee des
g uverneurs, les reprceen-
tants des 41 pays membres
Oe la Banque se sont riu-
ni, le 11 decembre 1978
en assemble extraordinaire
au siege de l institution a
1 ashi,,gton: et y ot ap-
prou\te des recommanda-
lions visant une reconstitu
ton pour 9.75 milliards de
d llars du capital ordinai-
re et du Fonds des opera-
tlons speciales.
La reconstitutio, permet-
tra a la Banque d'accorder
e movenrie 2 milliards de
dollars de prets par an:
Ice qlli represent un tau.
de crrisance reel de 5 a 7
i ur c ent. Les augmenta-
tions recomma.dees com-
prennent :
Un mo,,tant de 8 mil
i.irds de dollars au titre
du capital autorise -- capi
tal ordinaire et capital in-
terr('eional -- don't 600 mil
lionns dec dollars reprse'.te-
aent le ca I pitalo versi et 72
I milliards de dollars le
capital suijet a 1 appel
L'augmentation serait rc-
partie comme suit: les 21
pays membres d Amerlque
latine sousriraicnt 4.033
millio,,s de dollars I303'
millions verses); les Etats;
2.719) millions (1206 mil-
lions verses I, les pays ex-
tra-r gionau., 876 millions
(G6 millions verses; et le
Canada 310 millions 123
millions verses). Un mon-
lant additlo~nel de 32 ril
lions de dollars (2 mil-
lions verses) represent les
actions dispo,,ibles pour
souscription.

Un montant de 1.75 mil-
lied de dollars iu titre du
Fonds des opiratitns splcia
les; fonds sul lequel la
Blanque consent sea prets
de faveur. les contribiitloii
al Fonds se diviseralent
comme suit: Etats Unis;
700 millions; pays extra-rc


gioanUx; 525. millions ;
pays d'Amerique latine; 467
millions; et Canada 8 mil
liens,
Leg augmentations qui
sont sujettes a ratification
dans chaque pays membre
doivent normalemet pren
dre effet pour le 31 octobre
1979 au plus tard; date i
laquelle les pays membres
ont 'convenu de souscrire
un minimum de 500.000 des
663.162 actions que repre-
sente l'augmentation de 8
milliards de dollars dou ca
pital et de contribuer pas
moins de 1.315 millions de
Augmentation .de 1.750 milu
lions du Fonds des opera-
tions speciales.

En votant pour a recons
titution recommandee; l'As
seinblee des gouverneurs de
la Banque a approve 'un
rapport qui present les
nouvelles orientations gene
riles des activities de la
Banque. A cet egard; le
Rapport signal:
(Le dBfi que doit reliever
la Banque pendant son pro
chai, cycle de pro.gramma-
lion reside dans la formu-
lation d'un programme tde
prtes qui; compete tenu de-
priorites des pays emprun-
teurs et de leurm efforts de
developpement; maximisera
simultanement son imciden
ce sur lemploi let: par-
lant: sur la pauvrete); et
uer les principaux goulets
d'elrang!ement: come Iil-
nergtie et Ie secteur exte-
-eur: lesquels linitent la
croissan c economique de
la region)).
Selon les orientations du
rapporlt pres de 50 pour
cen'll du programme de
prets e,, \isag' pour lai perio
de 1979-82 seraient direlte-
inile destines a:ux groups
;' r e- n b iiis essenilielle-
nllvi par it, a:ll)al de pro-
JvIl, lli :iwe e' t l >entl i. s ie.l
lion de S Ien)iloi produclif
da s los l .onlO oriaiics 'I
l'lr. les
DlV' 2I a 2 l)o rc Ic s dre pirarn in' d.ilais e s se-


1c l'"n ri 'ic : N conipris I iap
pil ;i a "d- sources d tticrgie,


conventionelles et non con
veitionnelles. Pris de 20 i
25 pour cent du program-
me de prets seraient affec-
tes au financement de pro
jets qui favoriseraient diree
element les exportations ou
la substitution des import
tions et; partant; r6dui-
raient le fardeau relatif du
service de la dette extirieu
re. Les autres 5 i 10 pour
cent seraient consacris a
1'execution de projects dais
d'autres. secteurs ou a des
activists' considerees esseln-
tielles pour eliminer les
goulets d'etraign element exis
tants dans certain pays.
L'antie 1978 a vu s'ache-
ver le cycle des program-
mes 1975-78 comprise d'as
la quatrieme reconstitution
des resources de la Ban-
que. Cette reconstitution;
qui s'est quasiment achevee
en 1978; portrait sur une
augmentation de 5;3 pmil-
liards de dollars du capi-
tal autorise et ui accrois-
sement d un milliard de
dollars du Fonds des ope-
rations snecia les.
Au titre de ses program-
mes; l'Asseiblee des gou-
verneurs avait fixe pour ob
jectif l'octroi de prets d'un
nontant de 5 milliards de
dollars sur le capital de
l'institution et le Fonds
des operations sp6ciales
pour la period quatridrien
nale et cet objectif a Wtd at
teint.
n vnertu de la politique
adoptee en 1971; la Ban-
tiil a continue d accord,"
un Iraitement preferential
a ses pays inenibres les
moi,,s developpes et a cciiu\
lpossedant un narche linii-
te. Iin 1978. l'institutionii a
cionsenti aiix deux groupes
de Ipa)s des piretls de 792
niillions de dollars dontI
651 million s solil all'.s au\
la s Ies Ilnlills div' h'illii's
et 135 m inl lioS.: alx p
a niii0'i v I lIini't
In outre, en '11197H l8 i ila 1

;:i|iii i financier vi;(lurelux a;I
I lniegralioi pllhysique id"
l'AiiiSqlrile lain c eis Leso,
lan lotiill des prels assor-


lio,,s de kilowatts) q' 'exeru
tent ensemble 'Ar t entie
et le Paraguay sur le fleu
ve Panana. Cette central
stimulera le fteveloppement
Sconomique d'une region
cli du bassIn du Rio de la
Plata.

En 1978- la Banque a lan
ce un prornamme innova-
teur de financement de pe
tits projeis. Ce programme
a v a i t pour b u t
d' i n c o r p o r e r aux
usagers de credit les part
culiers ou groups de part
culiers qui; du fait de leur
situation financibre et de
1'absence d'exi6rience en
matiere de credit; ne satis-
font pas les critires stan-
dards qui r6gissent l'obten-
tion de credits et qui; par-
tant; n'ont pas access a des
sources conveitionnelles de
e-"Iit public et commer-
cial.


MEISSIEURS

tIPICAZ VOTE FEMME!


PROTEGEZ LA FAlTES LA





Magasin Mon Reve


Chaussuirea Itafienures solids

Vou? Eillettes et garconnets

calar~s ., 1mc, noir .- fottines

pour Wesnt de Ilan a5 5ans

ERNST GAUT1EZR

37 2VE DES MIRACLES, _11


AEROCONDOR



Peut vous faire economiser !


Oui, vous economiserez jusqu'a



|$111.00



En choisissant


b- -

Pour vous rendre a Miami.





AEROCONDOR
La L igne Aelenne de la Colombie


VOTRIE AGENT DE VOYAGES VOUS

EXPLIQUERA POURMU?


9 wr4tiliftrslrviv AiW~V ADW3E'v VIP


ft








I


AEROCONDOR


2.3675 -- 2-1101 Angle des Rues Pavke et du Peuple

ou

6-1090 -- 6-0790 Aeroport International Francois Duvalier

(2 heures avant le depart d'es vols)


F- L; TRADING CO

58, RUE BONNE FOI -- TEL 2-0550


TOUT POUR LE BUREAU : Papeterie Fournitures -Meubles-





. .
..... ... .... : ._ -:- .-'- ; =....- o ,._-, ; _. : _, .. .. . .. . . .


PA 3E 5


- Q --- Fn~ b O~`~u sru ~ wu -r ~----


tis d un element d'intkgri-
tlon economique s est en
effet eleap) a 305 millions
de dollars. De plus; la'
Banque a octroye plus de 9
millions de dollars sous
forme d'une cooperation
technique non remboursa-
ble et a rembour;ment
conditionel pour 1'execu-
tion de projects destin6s a
faciliter integration.
Cela a por.6 I. montantt
cumulatif des prets de la
Banque a 1.695 m (1'nos ie
dollars et celui de iSes o-
peratiotis de cooperat:'n
technique a 125 millions
Parmi les prets approuv6s
en 1978; citons le pr6t Il~
plus important qu. a kt6
consenti a ce jour par la
Banque (210 millions de
dollars) et dont 1'objet cst
de contribuer nil finance-
ment de la cos",'Tuc'uon de
la central i-drn-electri-
que de Yac-vyrn' (2;7 mil-


J







MARDI 29 MAI 1979


CINE THEATRE TRIOMPHE PRESENT
Midi 2 heures 4 heures (en permanmeceO 4 heures 10 et 8 heures 1l

CE SOIR

$ 1.o50 et 2.00 SALLE I1 $ 1.50 .et 2.00 SALE Il $ 2.W SALLE IV $ 1.50
| MIDNIGHT EXPRESS LA BELLE EMMERDEUSE CREASE L'EMPIRE DU GREC
^^Baa11 ::: W.c 0-s14%ss^


(suite de la lere page)


dans le domain scientifl-
que, dconomnique, technique
culture et commercial. On
prdvoit 6galement la crea-
tion d'une commission mix-
te haitiano-domincalne qui
s3 reunira regulierementi a-
joute-t-on de meme source.

Un abaissement eventuel
des tarifs douaniers, la si-
gnatur? d'un protocole de
transport et d'une conven-
tion de pavement entire les
deux banquos centrales sont
6galeAent envisages.

Le President Duvalier se-


ra accompagne du Cabinet
haitien au complt et des
grands dignitariess de IE'at.
a announce le Ministre hai-
tien des Affaires E'range-
res. M. Gerard Dorcely, pri
cisant que la r'ncontre al-
lait donner sune impulsiotn
nouvelle i .]a cooperation
entire les deux pays'.


Le Presid nt Guzman vien
dra avec plslteurs Minits-
tres. don't ceux des Aflawres
Etrangeres. deo forces ar-
me?s. de la prosidence et de
IAgriculture.


Monsieur Saljo Albert
B a 1 i m a Voltaique, di-
rectur de 1'ecole internas-
tionale de Bordeaux. pronon
cera le mercredi 6 juin a
F'Inslttut Franqais d'Haiti,
une conference sous le the
me : De 1'Authencite Afri-
caine Qu'est-ce-a dire ?-
D autre part. Mgr. Lulgi
Conti, Nonce Apostolique en
Hati, prononcera le vendre
di 8 juin un? conference in
titulee :.- La Defense de
I'Homme selon le Pape Jean
Paul II.

X X x x

La Federation haltienni?
du jeu de Dames avise le
public ell general et les da-
m'stes 2n particulier que les
inscriptions des candidates
el Vue de partIclper au
cl-i".' ipl.oilnat national de
dames sont o,'vert d?putls
le 25 Mai :'-t. .1 rue de
1 elie'rrenitle: No 82 et pren
dron: fin ll e samedi 9 iuln.

Uln ri:;s're -pecial est te-
otu a c u tt.: ct comporte
c.ux e\'C.,n1. a' groupe
ellor b, groupe junior
L lr.'-(lip ol ll obliga-
'"..'t d *,i r-- it" parilclpan',



S l'- (lh itr it I tll






S ., H Ni u I li .', ]i



'l ." ", 'I 'l.*
i n A m n o ; ( 1 ; t;






0"I u ( .r : c t ,

A' E !7-


TRANSCONEX, INC











Oepous delay plus.'u u )"Vr-, Id T I AN r '. )
offre un service 'dpd' l 'in'miqul t el - 1' ,'r , '
contained scelIe de MIAMI d PORT A0) P i' I
Mdintendnt nous O f'0'S&M dT5 ' U s1 ICI' ''I -
des etats,les plus ,rnpori, i, ise' j ', A a H A I I
Vos documents soni auss p,'da'"' pdr I- ;, etl ,u
IdIorS aisSA la consolidalhoi
Ou' de plus samples ,niornmson1 (-5om'ntS]

MEMBRE CHAMBRE DE COMMERCE 0 HAITI
TRANSCONEX CONTAINER SERVICE S A
23 Rue Du Ceo,~ * aEse Ralph Perry
PORT AUPRINCE HAIt I
TEL. 2 1555


TOUT POUR LA MUSIQUE



TOUTE LA MUSIQUE











oi vous trouverez les disques que vous desi ez

ainsi que les fameux instruments de musitue

et les changes hi-fi strto






S*YAMAHA



-,^^oeMa~awweisa>~^a^Ma


res pluies qui se sont abat
tues la semasine derniere sur
la region de la Grand' Anse,
la route Jeremie Marfrangc
ainsi que le troncon Jeremie
,No. 21 sont coupes en deux.
xx x x
Vient de paraitre, aux e-
ditions Choucoune, un re-
cueil de poemes intitule :
, Nuits d'Ombro, sous la plu
me de St. John Kauss.
L'auteur est a sa premier
re publication. Parmi tes
oeuvres inedites, on compte :
Le Rayon des Coeurs
i poemes I
Le Jardin des Valses
ipoemes I
Bonjour. Poetes (Cur-
sives i
Les poetes du Champ
de Mars iAnthologie
La poesie dans la peau
(critique)
Pendant que je vis
lpoesiesi Tome II. III
IV (Le Tome premier
est )usiement Chants
d'homme pour les nuts
d'ombrel
Les editions Choucoune
on' deia public
L Ardent Sanglot de
Christophe Charles
Serenade pour une nou
%elle lune de Michelet Divers
Boulpik de Dominique
Batravll
(icatriees de Christo-
h (t Charles
Dev Ak It,snoIaio n de Pier
r11 ulihard NarTlsse
Tres or( t-jha! n mlnent pa-
'i'i 'Nevro'enies' de Chrlis
t(,phe chtirles


Dec!-9df Mr.
Achille Lahens
N,'. 1 1 'CIll i pprendre

MnI Mci i Ac>lilll' 1iAiheis
N1 ; I lL' 11 a l u 1 t 1 ( lln '
4a;.ez lontgue inaladle.
Le dei'lunt lasse le sou
\rn'r d n bol)n piri die fa-
nilli d unll ni' camarade
( d It iton1i ttiinaire hon

",1 It u nt .u nputl u carrier
administratil\ principal -
meniv a la Dojane de Port
aii-Prlrt't '1(. pendi nt
pli, do 25 in.' t 'l1 sie ia
1:i 1".;. sa <'orir,)et lence e sa
disc.i lllie.
i'e:- uneraill- scroll' ce
lebre( > iJeudi apres midi
a 4 h, irs en 1 Eglise du
Sacrc-Coeur de Turgeau
Ssoisn epou'.e ses enfants
Monsieur et Madame Gary
No.z la lemme nee Jo-
setle Lahens MM Jean -
Guy Evens Gregor, prince
palement a aotre collabora
leer W(bert Lahens don't
nous partaes-ons la dou
lt ir Lp Nouv-llste envole
1 expression emue de ses
bien vives et blen sinceres
condoleances


PARIS IA1PI
1 A-ssmblhp Nationalqi
Franoie xis mi ine Mardi
1, nrlp' f i l slt I es (on
d""ons ddon'ree t de s6-
n ir 11 F rn'e d.s re.ssor-
tllxs nts t.ranti'''-
tr- tpxpI n aI'vi 'iune or-
el'-"innsc rde. 1945 consti
tuant In texte dp rpfprence
en manlrs 'iP tC iiteiul des
train"prs l T r',ncerne 45
rnm1llinnr dp i1'T snnnes sf -
loirnant (p T'rince eet ren
force los lovn'irs dp I ad
m'nistrx'nn a Ipur 6ward
11 prcvolt notamment de
onnirdler nls strletement
I entrbe des irnnuors sur
le territoire national, do
pmir.suivre de manqiire plus
eflpenep IPs ('etranters s0 -
Inuirnnt (n 'en ". IressA,1
il'rps et de faclliter leur
orpnulsion on 6largissant
les enCAoh ile peut prononc6e
Pour 1 onl rp<' I s'IP. rnn-
poexS en Fran,',. Is prolpt a
oleoi iim coniiltion d ordre
t onomiqiiue Cs' resortis-
sants d'vrnnt fire nla treo
ve de Tmoyens d existence
nsuffsansni, spou r les tourls-
les pi, d autorisations de
travail pour les personnel
vonant exercer un employ
11 habllite on outre 1 ad
ministration k interdire
1 accs du terrltolre aux 6
traniers suSceptibles de
trouble 1 ordre public
Pour ceux 5sjournant en
Fi rance pins de trols mois.
ile iCXtIf visC I "pnllcilion ri
g ourieuse de I oblltRtton
Sd autorisatlon de sdJour


Proche Orient:
Declaration
de M. Dayan


JERUSALEM (AFP)
Monsieur Moshe Dafan.
Ministre Isra6l'ien des Af-
faires Etrangires. a' decla
re Mardi a Jieusalem qu'Is
rael ne nie pas la n6cessi
te de trouver une solu -
tion au problem des r6-
fugi&e palestiniens du Li -
bans.
'- Israel est prit a appor
ter sa contribution au regle
men) du problem des rd-
fugl6s palestiniens au Li-
ban, mais ne sauralt admet
tre que le retour de ces r6
fugies en Israrl soit la so
lution de ce problem, a
ajoute le Ministre Israb -
lien rendant compete des ac
tivites de son Ministire de
puls le debut du gouverne
meant Begin Jain 1977).
Commentant le tralte de
paix Israelo-egyptlen, Mon
sieur Dayan a souligni
est en son pouvoir pour qu
quIsiael ufera tout ce qui
est en son pouvoir pour
que ee trait permette la
creation d une nouvelle ere
au Proche-Orients.
11 s est declare scon -
fiant quelles que soient
les differences d opinion
sur la situation dans cette
region, entire Israel et les
Democraties du Monde Oc-
cidental de parvenir a eta
blir. avec 1 aide des pays
progressistes et surtout des
Etats-Unis. tin system de
relations avec les pays Ara
bes qui sallser's toutes les
Nations desirint la paixr.
I,e Ministre Israellen des
Allaires Etranlgores a esti -
1ne que *lI premlierer ilache
de suoi Minis'ere sera mainal
tenant la 1inse eni oeuvre
du tialte de plx :viet E-
Yits'e t la second, Ill
Inise (n oeuvre de I ilutono,
iiti, en Jididee. Si tnii'rle. 'l ta
Gaza. tanilt bienl enltedu.i
-11 souliliign qu alucunL e
frontlere ne nos separera
de ces territolrpes
A propose de 1 autonomic,
Monsi ur Dayin a admis
que < les positions presen-
tees au depa;'t par 1 Egyp
te et par Isr-iel sont dia-
metralemen', opposeesr. 11
a regretted que 4les pays Ara
bes voisins dernmeurent hosti
leI a Israel t reiusent de
se joindre au processus de
pa.x. II a extprme 1 espoir
qu 11 s agit la dune attitu
de temporaire. que le bon
sens triomphera. et que fi
nalement la plupart de
nos voisins s;e oindront au
processus de paixw.
Abordant le chapitre des
Relations Exenrieures, Mon
slei'r Dayan s est arrete sur
les points suivants :
Etats-Unis Monsieur
Dayan a releve que les
Etatl-Unis, ivec leur par-
ticipation crossante, aux
negotiations de paix,
etaient devenus upartenal-
res dans toute 1 accept -
tion du term--,. gences surgiss'ntt parfois en
tre nous. par example sur
la question des implanta-
tions Mais les negotiations
de paix ont rec entire Is
rael et les Etats Unis des
relations tres 6troltes. tel
les que nous n en avions
jamals connues-s.

Catastrophe DC 10:
Vers une
interdiction de
vol pour ne durte
indeterminde
WASHINGTON, (AFPI
Tous les ivions oDC-10o
enreg'lstrs iux Etats-Unis
vont tre Interdits de vol
pour une duroe inditerml-
nie par 1 admininistration fd
derale de 1 Aviation Civile
Amiricalne prend-on de bonne source
Mardi a Washlngton.
Une usure mitall'que
Inhabituelle *I 6t6 consta-
t6e par les enqufteurs char
gcs de dctermner les cau
ses de la catastrophe qui
s est product vendredl der
nier sur 1 acroport de Chli-
cago. pr6clse-,on de m6me
source.
11s ont notamment indd
qui ne pas .n, ,,lr sl le riic
teur du DC-10 de Chicago
sdtait ditacl6 iA In suite de
la rupture d un bsulon de
fixation, ou ii 1 ensemble
du pylone de supportt avail
cidi. On ignore quand cet-
te interdiction prtndra ef-
fet.
Lundi, la FAA avait or-
donni que t.o,'s les DC-10
explolti6s par hult eompa-
gnles airlennas amnrlcal -
mardi maimln oiis peinc d i,
ire IlnlerdlLs di vol.


Nouvelles de 1'Amerique Latine


(suite de la 16re page)

cisco Morales tP6rou), Al-
fredo Poveda (Equateur).
David Pavllla (Bolivie) et
Julio Cesar Turoay (Colom
bie) se prononcent pour un
enforcement du Pacte An
din. tant dans le domain
6conomique que sur le
plan politique '
Les cinq chefs d.Etat ap-
puient, dans ee document.
le dsir de la Bolivie d ob
tenir un access a la mer.
Les cinq estiment en ou-
tre souhattable la creation
d un organism consulta-
tif commun, qul regroupe-
rait des representants des
parlements nationaux ainsi
que des organizations syn-
dicales. patronale-s et au-
tres.
Enfin, les cinq presidents
ont decide la creation ( un
tribunal charge de control
ler le bon fonctionnement
du Pacte Andin. Ce Tribu-
nal siegera a Quito et se
ra compose de cinq uges
x x x x
SAN SALVADOR :
TRIBUNAL MJIITAIRE
D EXCEPTION
SAN SALVADOR (AFP)
Le Gouvernement salvado
rien vent de decider la mi-
se en place d'un Tribunal
militaire exception, a an-
nonce lundi soir la Radio
de Sail Salvador.
Cette decision, a precise
la radio, a ete prise dans le
cadre du decret sur I eta de
siege Instaure mercredil der
'liel et qui suspend un cer
tain nonibre de garanties
constltutloninelles' Le Tribu
nal mnillitalre slegera durant
les trente jour:' de I Etat
d urgence et sera saisl de
tools les criine.s et dellts do
Slnis par la lot d exception
vote paur le Pti'r'enleni du
Salvador ell railson de la va
gue de violence qui sevit
dans le pays depuis Ie de-
but du mois de mal.
x x x X

SALVADOR. ASSASSINATE
D'UN MEMBRE DE LA
DEMOCRATIC
CHRETIENNE
SAN SALVADOR -- (AFPI
Un membre du part de-
mocrate-chretien salvado-
rien a ete tue d'une rafale
de pistolet mitrailleur alors
qu'il etait au volant de sa
volture, samedi, a Santa
Ana. deuxieme ville du Sal-

Le Venezuela
suspend une
tournee sportive
a Cuba
CARACAS, (A 'P)
Le Gouvernement Vene-
zudlien a report novel avis use tournee a
Cuba de pluesiurs dele -
gations sportives en raison
des recent incidentss surve
nus ; 1 Ambassade du Ve-
nezuela a la Havane. ap-
prend-on Mardi a Caracas.
de source officielle
Six personnel avaient 6te
blessdes la semalne dernie
re a Cuba on tentant de
trouver asile a 1 Ambassa-
de du Ven6zuela. Cinq d en
tre lles eta:ent tombees
aux mains des foIces de
1 ordre cubaines.
Le Gouvernement v6nd -
zuillen avait adressd une
protestation a la Havane,
accusant les forces de 1 or
dre cubalnes d avoir p6nd-
tre dans le garage de I Am
bassade.


vador, situie a 80 kms. a
1'ouest de la capital, ap-
prend-on, lundi, de source
polici6re.
La victim, un professeur
.age de 38 ans, a 6te tude
par quatre inconnus qui ont
r6ussi a prendre la fuite.
Cinq autres persorines ont
6galement et6 tuees par bal
les, et deux autres etran-
glees a San Salvador et en
province durant le week-
end, annoncent les autori-
tns charges de la s6curlt6.
Les assassinats n'ont pas
etd revendiques pour le mo-
ment.
xxxx
GUATEMALA:
ASSASSINATE DU FILS
DE L'ANCIEN PRESIDENT
KJELL EUGENIO
LAUGERUD GARCIA

GUATEMALA (AFP)
Le fils unique de I'anclpon
President du Guatmmala
Kjell Eugenio Laugerud Gar
cia. Kjell Eugenio Laugerud
Lossi. a iet assassin mardi
martin a Guatemala.
Le meurtre s'est produit
en debut de matinee dans
un bar. Le cadavre presen-
talt des blessures commises
par une arme blanche.
Laugerud Lossi etalt agL


de 25 ans et etudiant le
Droit dans une university
Drive. on pire, qui se trou
ve actuellement hors du
Guatdmala, fut president de
197.4 a 1978.
On ignore jusqu'a pr6-
sent les motifs du crime.


CENTRAFRIQUE

Rappel de
l'Ambassadeur
des Etats Unis
WASHING iON -- AFP)
Le gouvernement des E-
tats-Unis a trappele pour
consultations son Ambassa-
deur c Bangui iEmpire Cen
trafricaini. M Goodwin Coo
ke. a announce lundi le Depar
element d'Etat
Un porte-parole official
s'est borne a preciser que
ces consultations porteraienl
lsur les relations en re les
Etats-Unis et l'Empire Cen-
trafricain.
Dans les milieux compe-
tents, on fait observer qiio
ce rappel intervient apres
la publication recent d -in
formatiuOno falsant et at de
la mort d'une cenalnt- d i-
coliers centrafricahlns


A VENDRE



Renault 12 -- 4 roues motrices I



en excellent ktat



Sonnez le 2-2114 ou le 2-4754







La belle Meuniere |
Cycle de melodies e
Frani. Sihubert Sur
S les poemes de W. _
S Mulher. d.oI-a &


SERGE VILLEDROUIN
piano


ALZIRE. R. DEJEAN
(Mezzo Soprano
Ces deux artistes pre
senteront la premine-
re interpreLalton hal
tletnne iitgrale de
cetl' -e oelvie.


L'INSTITUT FRANCAIS

Le Mardi 5 Julin 1979 8 hres p.m.


Deratisation


w--go00


BOOC:RDR Extermination


PEST ?L Fumigation





Protegez votre mason



centre les termites et chauve souris


Delmas 48, Buildin Curaca Trading


Tel 6-0431


La rencontre Duvalier Guzman Echos et Informations


10, Rue Bonne Foi Lerojet de 1oi

Tel 2-1520 sur l'immieration
examine mardi


I I I] ---- ------------ "-------I--~--?--~~-~~~--~~' -'~~I~-~~~~~~ ~";~~`-


-Q@G&aol-,w W- IhW2


PAGE R




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs