Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/10404
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: May 28, 1979
Copyright Date: 1979
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID10404
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text

















SANTO DOMINGO Le
President de la Republique
Dominicaine, Don Antonio
Guzman, a fait *hier soir
des declarations A des' jour-
nalistes au sueet de sa pro
chaine visite dahs la 1Rpu-
blique voisine 'd'Haiti. Il a
reconnu que se matdrialise-
rait sous peu le project d'en
trevue avec le Chef d'Etat
de la .Republique d'Haiti, M
Jean Clafide Duvalier.
Le President Guzman a
refuse de faire aucune au-
tre declaration au sujet des
points de vue qui seront dis
cutres au course de ce'te en
trevue. Ni de la date de Pen
trevue.
xxxx
SANTO pOMINGO Ie
Chanceler de !a Republique
Dominicaine, le Contre A
Ilhral Emilio Jimenez hiue
a contirne ce martin les do-
ciarations, du President Guz
Han. II a indique que la con
Iercnce entire ies deux Chels
dEra. se dero'llera a quel-
ques kilometres de la ville
IrontallecL de mania i Ce-
pendant, pown des ques-
tiois de ,protocole entire les
deux Gouvern, ments, le Mi
ntre des Aft-'res Etrange
res a refuse d,-' reveler la da
te et les autrcs- points du
programme iuai est encore
en discussion o'tr devant
ic' dciux Chairceller:es. hal
tlenne et domn'liciaue

X X X X
SANTO DOMTNGO Pillu-
.,t'lu S jOlrnais.hllIes estime'lt
q LI lentrevue siura lieu au
cior"s de la p -m.ere scinual
It- d' jUill0 nt 111 It s QO ux
Citl dL Ei;ta' li- clten Ile
11,;n de(-s d('ii, localltes pri
chi, dci J Iimnl.il quil erutill
u c ntt dic (l -t-c dceux -ntr'
1u.1- e a st, vilt Malpaso. i'll
R ; !l ))lllqU l so1t111lt';nlnO L
%1 !pP s' s n It( |)ubllliat'
d Ilaill


All momi nt de mcttre
sotii press, la Chance le


La deception oas pays pau
-vr devant 1 extreme len
tea: des deb.a 0du ,dialo
gu' Nord-Sud, a conduit
le Tiers Monle a concern -
tr0: ses revnc cationss sur
lP renforcment de la ('NU
CED qui deviondrait a nsi
une sorte de Tribunal Mon
dcal des politiques ecOrro-
m 0ques de 1 )cciaent. esti
m'A- on Lun'li a Manille.
La conference des Na -


MANAGUA iAFPi
Le Front Sandinise de Li
beration Nationale a lance
aux premieres heures d:- ia
ma'inee de dimanche une
offensive dans touo le Nica
ragua a occasion d2 la Iour
nee de l armee. apprend-on
a Managua.
Selon des sources non of
ficieHes. plus de 60 person-
nes auraient trouve la mort
au cours des divers affron
tements.
L action la plus spectacu-
lairs des Sandinistes a ete
l'at'aque, sur la route de
I'aeroport international Mercedes:, de Managua. d'un
convoi de 1'ecole d'cntraine
ment de l'infanterie. com-
mande par le fils du prdsi-
dent Anastasio Somoza, le
LleutInant-Colonel Anasta-
slo Somoza Portocarrero.
Une autre attaque sandi-
nise sur la meme route nord,
a 8 kms de Managua. au-
rait fait. selon d?s temoin-.


rie haitienne a confirmed
la nouvelle pressant que
les deux Prds:dents se ren-
contrent Jeudl 31 Mal, d a-
bord A Jimani puis a Mal-
passe.


SECTEUR

Transports et
communications
Hygiene
Agriculture
Education
Industrie et Industries
Extratives

Total
X

P

Developpement agricole et
irrigation : Pres de 80 pour
cent de la population hai-
tienne sont tributaires de
1 agriculture qui engendre
60 pour cent des exporta-
tions du pays ToutefoLs. du
tall de nuombrux problems
ce secteur s est developpe
au rthme moyenr de I pour
cent s:-alement par an de-
puos 1972 En 1978 la Ban-
tique a prete '3 5 mnllluns de
dollars a Hal' l sur le F'unds
dt'v uperaltrs als)eclale. poull
linalrier ull progianmt- de
de\i lii ppr nillt agrlcole it
diilukti ltn donli devralent
ben'itf'Ir's 360U1 tanillies a
i'\ 'll 1ba- (,e piograitilnne
it : pr'-nlire phase du
dle,%vslopt)11nll agricole lnte
gre de la Plaises de Cu;-dt-
Sac' 1vituec dir'ctemen; a
Iest de Port-au-Prince la


ce et le D1eveloppement
,de controles par le Tiers
quatrieme et derniere se-
CNLCED qui a entame sa
lippne. est deia un organe
maine dans la capital Phi
Monde qui y benificie de
la majority. Le enforce -
ment de ses pou Airs. notam
protectionnisme et d's res
ment pour le control du
tructurations industr,elles
en Occident. est devenu le


de nombreuses vicumes chez
les militaires.
L armee a reconnu ofofi-
clellement Ia perts de 6 hom
mes et a affirmed avoir tue
14 guerilelros dans la region
de Rivas a 120 kms au sud
de Managua.
D autra part. des accro-
chages entire 1'armee et les
sandinistes ont eu lieu a
Leon, a 90 kms a l'ou'st de
Managua. dans la nuit de
samedi a dimanche. II y au
rait eu des pertes de part
et d'autre.
A Managua meme, des af
frontements ont eu lieu
dans la nuit, en particullier
dans l'ouest de la ville o0f
des pompiers, venus combat
tre des incendies, n'ont pu
s approcher du fait de la
violence des combats
Enfin d'autres accrocha-
ges ont ete signalIs dans dl
verses villes du pays : Masa
ya. Juigalpa. Jinotepe, Ma-
tagalpa et Deriamba.


[IMPERFECT IN ORIGINAL]


De 1961 a 1978


PRETS DE LA (B.I.D) A HAITI:


150 MILLIONS 900. 000 DOLLARS

Ventilation des prets par secteurs 1961 197)

UN'.A T'li Oti'- IJTi 5irlfTA.


$
x x

R

c


CNUCED: POUR UN TRIBUNAL ,

ECONOMIQUE INTERNATIONAL s ',a
desmande
M _kNILLE. iAlp) tons Unies .ur le commer cheval de bata'lle des pays (Jd elland ]e


Leo pays industrialises
semblent decides a nc rien
ceder sur ce chapter' ias
admettent oue 1 interdepen
dance economane de 'ousL
les pays lustufierait des
cexamens perlodiques> de
la situation mondiale maits
n' veulent oas entendre
parler d un rganisme qui
leur dicteralt la march a
suivre pour 1_urs politi -
ques nationals.

Les revendications du
egroupe des 775 les 119
pays en developpement)
portent Ogalement sur un
enforcement ds attribu -
tionr de la CNUCED dans
les domaines MIunetaire et
financier. Les m6canismes
existants. FMI cu Banque
Mondiale. ne ia-ssent aucui
ne place, selon cux. a une


ON T A ,DES PROU ETS Cayes est l'dpine dorsale da-
reseau des transports de la
$ 69 900 000 86900 000 region meridionale d'Haiti
$ 69 900000 86900000 et dessert une region A po-
50 823 000 65062 000 tentlel agro-pastoral consi-
ddrable ofi vivent proLs de 2
12 194 000 19585 000 millions d'habtants: La Ban
10900000 14500000 que, avec un pret d. 222
millions de dollars, a conurl
bue au financemert de la
7083000 9566000 consatuction du irongon
Leog5.ne Aquin. En 1978,
150 900 000 195 613 000 elle a approve l'octroi d'un
X pret additionnel d? 5.2 mil-
x lions de dollars sur le Fonds
des operations speclales
ETS pour achievement de la
capital. Le Dpartement deo construction du trongon Mi
apitale. L Dpartme ragone Aquin.


SAgriculture, ues uasuuce
Naturelles et du Developpe-
ment Rural (DARNDR) qui
en sera Iorganismr d'execu
tion utilisera le pret pour
amellorer l'irrigation de quel
que 4.000 hectares parI 1 jeu
du forage de nouveaux puts
ei du reconditionnement
dls pulis exis.anlts de la
plantation de 700000 arbres
po ,r 1itter1 conilre I i)-tslon
de 1It conslrucilon d outra-
g's d iLfrastrilctur'e e- de la
pr-staltion d Se rVIce so-
laiUx de balise Le pit10l1iiin
111c :a rCCOGISI, a li t ech
,,nloh ic interniedlaf-" :lappro



Constructlollt de li1a tirL
dL sUd La roult du sid
relice Porl-au-PrlncIe a Lis


xxxx

Rtiseau d'evacuation des
eaux de pluie : Le reseau d e
evacuation des eaux de plule
a Port-au-Princ? est en mau
vais slat et sa capacity hy
draullque est redulte de 75
pour cent danis les parties
basses de la villi et de 50
pjur cil:i a la pesipherie.
De pllles les londalons pe-
rlidlqios on tiavorise lero-
sin de (C rtros Morrne Ilop
tal. poistnl ilus eleve' d la
ville P our contrlbuel pt la
solhiilI de ce problene, la
Banique i apliiroUvilte ii 1)178
l tilrol d in lritl d 34.830
000 dollati stir le lFonds ds
oi)rat>ittonl specilal.,'s, prt
qui p1rlnt'tlra de fitianelr
l execution des ouvnrag'is de
deversei' 'illt decs ealix dc
olule de la villc. Le prit sc


Le Depute c e a premiere
Circonscription du Cap-Hal
tien. Mr Alexandre Lorouge
a renounce a sa demand d'in
terpellation qu'il avai' pro-
duit? le mercredi 16 Mai
dernier.
C e t t e decision a e&e6
annoncee a u c o u r s
de la seance tenu? ce
martin. au Palais Legislalif
par le parlementaire Capois
lui-meme. Elle intervient en
viron huit jours a p r e s
President de la Chambre Le-
gislative. le Depute Victor
Nevers Constant a expose
dans une lettre exnlicative a
la Presse. la procedure en
l'occurunce a suivre par un
Depute.La demand du Depu
te Alexandre Lerouge,vrisait a
interpeller les Secretaires
d'Etat au Commerce et a
I'Industrie M Guy Bauduy


TIMft 0 2 fl A w %a-


PARIS (AFP'
Pour la prcrn'lre fols do
son histoire, 1 ,r a fronchi
Lundl le seutl des3 i,1 Dnl
lars Ionce "'ir un place
financblre international '
le llngot a 6le trait6l I
300,34 Dollars I Once, Pa
ris. soilt 42.995 Franct oen
hausse de pros de 7 pour
cen'. par rapport a Vendre
dl
Alors que I's m.'chitS dei
New York et Loldrt i e
talent lfrm(s. Ir mel-il 'nii
ne s est inussi fiortemeni up
prucle & Friunefolt Ct il Zil-
rich ot II n n t)ut'fuls pas
depass t le nivtau record
des 275 Dollars 1 once.
Ces hausses bpectaculat-
res sont 6vldiemnnrnt attrl
buccs par les prolesalon-


COLUMBUS MEMOR1M
LIBRARY


Prochaine entrevue


des Presidents


Guzman 6t Duvalier

JEUDI 31 MAI


DIRWTEUR : LUCIEN MUVNTAS
ADMIJNISTRATEIJR : limo Max CRAUVZT


T6lphone : 2-2114 Bolte P a'ale : 1316
Rae do Centre Nr 212


Ia--0!m!K
A No. 81.091












OUNDE EN 1896 : LE PLUS ANCIEN QUOTIDIEN MEMBRE DE L'ABSOCIATION INTERAMERICAINE DE PREE.-


A la date indiquie, les can-
didats se presenteront des

(Voir suite page 6)


LEITTRE OUVERTE AU MINISTRY


DU COMMERCE ET DE L'INDUSTRIE
Par Serge VILLARD


Je n'al pas le plaisir de
vous connaitre. Je vaus ai
vu sur le petit ecran plein
d'allant et de fougue; dia-
guant; rifutant; assurant
la defense du consomma-
teur qui se refuse obstbie-
ment a toute prestation uni
taire pour survive dans
cet enfer inflationniste. J'ai
observe chez vous le desir
reel de bouger et d'oeuvrer
a require sensiblement le
drame des petites bourses;
confrontees a la malnutri-
tion; la maladie; le Xnan-


tant de' fleaux chroniques
et constitutifs du mal hai-
tie,. Incapable d'initiative
et de cohesion pour assu-
mer mime partiellement
wos responsabilites; nous
nous en remettons sans ces
se a la bonne foi de ceux
qui nous gouvernent.
Je vous ai entendu expo-
ser vos vues sur la cherte
de la vie; l'industrialisa-
tion a consolider et souhai
ter une mutation en enti-
tUs industrielles de la class
se commervante que dais
posevous ti-


(voir suite page 6) que crucial nhnabitat au- uu xagis"Bs .- .


Israel / Egypte: Ton nouveau

entire le Caire et Jerusalem


De J Envoyd Special dc
I AFP
Philinpe DEBEUSSCHER
ROME. tAFPi
La Dlplomatie aniericai-
ne a marque an n uveaul
point dans le proc"ssus de
paix all Procet? Orient enO
conrt buantt a asslinlr 1 lat
mosphere entire 1 EgyPtle
Isriiel. l 1 ulibe dens dlf1 -1
i's inegoclaltions si 1 au-
Lo,,lnie nl/lstilllilnne.
Des curdinnii'os d' c's
tIro's derniers ticins d El
AricVh e d irrrishiobn 1l0s
obsi val eurs i hll'ni'P, en
Oefrel totn niouvin aUi qui
seliblie s ltt' lilk ta-iri in-
tl(i le Calre (t Jc'riill l in
et 1: chaleur du 1 rli'ell re
serve tani i Motitieur Be
'in El Arish qu a Mon-
sieur Sadate hBrersheba
tDimanchae a itd 1 un des
jours le ps plus nmouat s lde
ma viei, a declare lI Secre
taire d Etat americain Cy
russ Vance, arrive Dimanche
a Rome venanit du Proche-
Orit(nt. aux iournalistes qui
1 accompagnalent. II s fait
remarquer que les visages
des soldats cayptiecs bles
se, durant la guerre d Octo


bre etreignant Monsieur Be
gin a El Aricn. ct le,, reach
tions enthouojiastes de la
foult Israelienne massee
sur le passage du college
offlciel a Beersheba cons-
tituaient uin ventabl.si refe
rendumni pour la I'alx
Ul hlault fonellonnaire de
der 1 anonymalt a soul -
gne que la mieflance qui


prevlalit entire les Premiers
Ministry Israelien et egyp-
tien paraissait s etre large
ment dissipee.
,Nous avons un i.iitveaU
sentiment d espoitl- a note
tcelt' ptrsonna'llie ai!eri -
caillne, qui a 1 iiteltii ttnu
SIcter q(ue les )roblemones

(Voir suite Ipage 61


Au coeur de Petion Ville un nouveau
Restaurant : Le Yanvahlou


Pitlon Ville (,ui sembel
lit t, s agranditl chlque
jour davantage, et don't la
proiprae failt ,l0o0eur ;n1
dynanlique Mahle Max
Penette qui n prend un
solu jaloux, vent de s'c volt
aligin"nltr d'un nouveau
restaurant L I angle des
Rues Rigaud et Lamarre,.
ce, qtaiulaolsisseia ginal par le num :'Le Yan
avhlou et tout aussi origi-
nal par son style tenant
de la pure tradition de 1 ar
chitecture haltienne dans
ur. cadre moderne, cache


Conference du
Pacte Andin :
Adhesion de la Pas de rupture
Grece a la CEE avec le Nicaragua


ATHENES (AFP,
Lacte d'adhesion de la
Grece 6 la CEE a ete signed
lundi a Athenes a 19 h 00
locales 16 h GMT).
Assistaient a la ceremo-
nie, le President Frangais
Valery Giscard d'Estaing, et
les Premiers Ministres de
Belgique, du Iuxembourg,
d'Irlande et d'Italle ainsi
que les Reprpsentants de
l'Allemagne Federale. de la


et t 1'EAgriculture 1'Agrono-* Grande Bretagne. du Dane
tvoir suit? page 5) me Edouard Berrouet. mark et de la Hollande.


La situation au Salvador


SAN SALVADOR (AFP)
L'intransigeance du Bloc
Populaire 'Revolutionnaire
iBRPi et la determination
du government salvado-
rien ne permettent pas d'en
trevoir une quelconqu solu
tion At la prise d'otages de
l'Ambassade de France et
l'occupation de celle du v6
nezuela a San Salvador.
La situation a l'interieur
de ces deux pays chancelle
ries oft se jouent deux tra-
gedies. diamdtralement op-


CHRONIQUE DE L'ARTIBONITE

Par Roger MILCENT


TERRE-NEUVE DANS
L'IMPASSE

Terre-Neuve croupit dans
une impasse; depuis sa
foundation d'origine tres an
cienne.
Situ6 non loin de la ville
des Gonaives dans le Haut
Artibonite; ce bourg con-
fronte mille et un proble-
mes dent trois surtout re-
tiennent toute notre atten
lion: 11 lelat lamentable
de la route secondaire; un
embranchement de la Na-
tionale No. I qui conduit
tout droit a Terre-Neuve.
?l 1'absence du service
hydraulique 3) Finexisten-
ce d un marched conform
aux principes e16mentaires
de I'Hygieane publique; ete;
etc.


Toutes ces incommoditus
affichent; a visiere levie;
l'insalubrite; l isolement de
plus en plus total.
Le commerce a Terre -
Neuve reste paralyse; 1'at-
mosphere de vie parait 4-
touffante; asphyxiante mI-
me; a cause de l'isolement.
La situation va s'aggravant
en ralson de cette salmon
de pluie torrentielle qui
rend impraticable; le tra-
ce: car employer le terme
route: iid; serait franche-
ment de lironle. Inutile do
depeindre le march noir
dans races conditions inferna
les. L' I n f I a tten I o
n est pas des moindres ...
Elle: cette rise; n'est pro
fitable qu'au z grosdtet:
aux ditaillants et oftrtout
aux usuriers mlpitoabes...


Hopital; Dtispenaire ou
centre de sante? Mieux vaut
ne pas en parler. Seuls les
Services des Travaux Pn-
blics; du Commerce; de la
Sante Publliq'e et de la po
pulation etc:;seralent habt
lit.s a etudler en profon-
deur et sans bavures; coes
redoutables splaies socia-
lesi encore salgnantes a
Terre-Neuve; dans le Haut
Artibonite.

DU COTE DES
VERRETTES

Suivant des Informations
en provenance de la com-
mune des Verrettes; 11 sem
ble que 1'ONAAC est priv6
de coordonateur depulsplus

ivoir suite page 51


posees, est veritablement blo
,,u6e.
A la representation fran-
gaise oft sont retenus pri-
sonnlirs depuis le 4 mat der
nier l'Ambassadeur de Fran
ce, M. Michel Dondenne, 62
ans, le Conseiller polltique,
Jean Duffaud. 54 ans, deux,
Secretaires Mmes Monique
Miro et MaSthe Sterheim,
Agce de 72 ans, ainsi que
deux ressortissants salvado-
riens, les conditions de de-
tention dts otages, apres
plus de trois semaines de s6
questration, sont quasi In-
supportables.
Dans l'Ambassade vdnczud
lienne, cs sont les gdollers
eux-mumes, neuf membres
d'un commando du BPR,
qui sont devenlW Ic prison
ni-rs de la Garde Nationale
Salvadorlenne et dolvent en
durer la faim et la solf.
Autour de l'Ambassade de


Exuosition de
eintures
haitienues A Paris

Demain, au Mus'e de 1'hom
me du Palais de Challlot a
Part aura deu une expos
lion de pelnturce haltlen-
nes Elle cat organis'e par
Isabelle Choko sous le haut
patronage de I'Ambassadeur
d Haiti a Paris M Delinols
Martin Celestin et de M.
Jean Dourst. Directeur du
Museum Nerl iin 4'Hls'olre
Natuielle


France, edifice d'un 6tage
flanqud de boutiques oil tou
tes les fenitres ont 6td mas
quses. seuls quelques soldats,
casquas de noir, le doigt cris
pd sur Ja detente de lenrs
armes automatiques, sont
en faction autour du batl-
ment.
En revanche. tous les ac-
ces h la Chancellerie du V6
n6zudla onlt t6 boucl6s. Un
important disnositif polf-
cler. d6cidW S fair feu sur
tout cc qui bouge, a etc mis
en place pour soutenir un
long slRge aux terrorlstes
qui se trouvent depuls plu-

(voir suite page 2


CARTAGENA (AFP)
Les cinq pays membres du
Pacte Andin onut decide. di-
manch., de ne pas rompre
leurs relations avec le Nica
ragua, indique-t-on de sour
ce officielle a la Conferencr
au sommet de Cartagena, en
Colombie
Cetto decision a ete prise
conjointement par les pre-
sidents des pays du Pacte
Andin (Pe6ou. Equateur. Bo
live, Colombie et Venezue-
la).


LE TERRORIST sCARLOSe
POURRAIT ETRE
EN COLOMBIE

CARTAGENE (AFP)
Le trrorlste venizuellen
Carlos Illich Ramirez. ,alas
cal., se trouverait en Colom
ble. annonce-t-on d- bonne
source.
On precise de meme sour
ce que les Services secrets
colomblens ont enforce les
measures de sdcurit6 pour le
sommet des presidents du
' Pacte Andin.
Les autoritls colombien-
nes, prdcisn-t-on, auralent
requ un message de la poli-
ce v6ndzulienne scelon lc-
qugl le terrorist pourrait

(voir suite page 5)


nels i la pouss0 e Inflation
niste dans les gr'-nds pays
Occidentaux (plus 1.1 pour
cent. aux Etats Unis et plus
1,4 PC au Japon en Avril)
et aux inquietudes devant
les ugentnuillonliii., ai rdpetl
lithn des prix du p6trole.
De son cotd, le dollar
.stct mountr lerme (221).
Yens centre 219,2 & Tokyo.
Inchinnge h 1 739 Francs
Buite eta 1.U19 Marl:, 4.450
cuntrc 4.439 Francste Pa-
rhiil ains que la livre Ster
llng 19.146 Prancs centre
9.110 et 3.563 F-anes Suis-
Bse centre 3.:5.)ii. Le Franc
Frranais pour sn part s est
effilit devant le Franc Suis
se I O3S905 mais a tres i
grlement progress devant
le Mark & 0,4317


sous une apple intee de Ball
conl digne du XVI]ll'illi slh"
cl. till co- )plexe soil :
Un Riestaniilnill hUii menu al
lechalltl in ) lic; k Blar
el un Bar d un csichelt pllr
liculler. tiiellgnant du
flout esthltliuo o u ila pro-
pril aire notrea iniable
Raymonde Eslanic MOmpe-
Foum. En attendant 1 inaugu
ralion ofictelle ftiokeel a'u
19 du mois piochain, lv
Yanvhalou a ter ouvert
aux amis Samedi soir, des
8 hcures El uombreux ceux
qui repondirent a Flnvita-
tion de la patri.nne. Le Mai
re de Petion,'lle tout le
premier, la sympathique
Madame Elianne Lescot Per
cy le chevatilr Errant Au
berlin Jolicoeur, ec d autres
reprseontants du monde
litt'haire et ;o.Nal. Nos corn
pliments ae Paymonde Es-
time Momperouis que se -
conoaient sa fille Fabien
ne, sa mere Olga Casseus
Larrieux.Gera-rd Qual la
Larrisux. sa cousin Gerard
Qualo la gentllle Chantal
Willy. Nos voeux de longevi-
te et de s u c c & s
con t i n u s au Yan
vhlalou, le N'ouivebu Rs-
tauiant. place au coeur de
Petion Ville.
L St J


DAKAR (AFP)
Onze personnel ont peri
avec le premier Ministre
de Mauritanie;le Lt-Colonel
Ahmed Ould Bousseif;dans
l'arcident d'avion survenu
dimanche au large de Da-
kar.

Cditrairement aux pre-
mieres informations diffu-
sees par Nouakchott; le Mi
nistre mauritanien de 1E-
conomie et des finances; M.
Moulaye Ilamed;ne se trou
vait pas a board ,de 1'appa-
rell accident. 11 avait en
effect d6cid6 la derniere
minute de rAlier Dakar
par la route.

Parmi les victims; figu
rent le Capltaine Dlack
Ndlaye; membre du Comiti
militaire de salul national
(CMSN); Commandant de
1'Armee de l'alr;M. N'Ddaw
Wall. I)recteur de Cabi-
net du Premier Ministre;et
M. Ba lbrahima; future am
bassadeur de Mauritanie a



Hospitalise

Depuls une seimaine est
holplitall.s l A Ifloplial Fruin
4iln.s ou II a subi ulie ini er
venlicn chirurenialc dellcnt
le notre symp.tlhilquc nmil
Felix Balllergeau c.x-Depu-i
te. -
Le Nouvellite se Jo:ntL i
ra famillle cl. i ses no.n-
breux amis p o u r lul
adrcsser de.s voeux do
prompt rEtablscnmtint.


quetez source de ruined
pour le pays. C'est la une
condemnation inutile; irre-
aliste et abusive a 1'en-
droit de la profession corn
merciale qui alimente press
de 70 pour cent des revenues
publics; rep6nd toujours
aux quotes nicessaires ou
mome futiles et considered
comme la pole aux oeufs
d'or devient; par sa marge
de manoeuvre reduite; de
plus en plus ilnfeconde.
Plusieurs interrogations et
commentaires viennent a
1'esprit: Qui detient les le
viers du commerce natio-
nal; sinon 1'Etat haitien
omnipresent par ses imports
directs et indirects toujours
croissants et qui imprime
de facot reguliere et suivie
de nouveaux codes fiscaux.
Sans tenir compete de leur
impact negatif; sans aucu-
ne etude appropriee de l'in
rice du coit de vie et da
bareme des prix sur 1'indi-
gence de notre revenue per
capital denviroii 70 dollars;
alors que le seuil de gran
de paivrete delimite par la
banque mondiale est qua-
druple; les cotsomma-
teurs d aboard; ls entrepri
ses privees ensuite en
patiet le lourd tribute.
Ma deuxiedne question a
traiiilt aux exclusivit's de
touted s ortes ace ordees a.
des socieltes et a des parti-
uliers qui eiinpechent dais
liune society liberal le jeu
loyal et dynainique de la
uoincurrenie et de la comp
tivitL au grad dam des a-
p voir sulle page 81

Non aliens :
"IS ndemandes
d'admission

COLOMBO. AFPI
Le Surinam, le Pakistan
t Grenada mount depose une
demand d admission aUi
sein du gouvernement des
non-alignes. lndique-t-on
Dimanche. de source offi-
cielt a, Col)mbo.
Le bureau de Coordina -
tion des non-alignes sera
charge, lors de sa prochai-
ne reunion les 6 et 9 Juin
procohains. de 1 etude de ces
demands auxcquelles une
response definitive sera don
nee lors du sommet des 88
pays du mouv'ment en Sep
tembre prochanm I la Ha-
vane
D aoutre part. de sources
Diplomatiqu-s. on indique
qu,- leIran demandera dga
element son admission a
vant la reunion du bureau
de Coordination.


Paris; qui etait encore con
seller pour les Affaires E
conomiques a la presidency
du gouvernement.
Deux fonctionaires du Mi
nistere des Affaires Etran-
geres; deux journalistes;un
inspecteur de police et un
aide de camp avaient gale
meot pris place a board de
1'avton.
Ce dernier etait un Buf
falom de fabrication cana-
dienne; don't le Garim
groupe aerien de la Repu
blique Islamique de Mauri
tanie) avalt fait l'acquisi-
tion ii y a moins d'un afh.

SADATE :
Pas d'oblection
aux liaisons
anrlemnes
avec Israel
ISMAILIA (AFP)
L Egpic n'a aucune object
tion s ce quo les liaisons
aerlennes comuaerciales en-
tre l'Egypte e, Israel solent
immedlatement organises
par les Cutupi' lit' ctruiige
res, a d-clar6 lundl le Prtsl
dent Sadate.
Au cors d'une conufrenae
cit prl..s'dt Jtiii i At board du
Y:iclh n El Hurl\.i l qull l i lli
menait d El Arlch i I%-
ir.illin s ur It' Cantil de Sui ,.
le Prtsldiul c.-yp Ihn a pr'
cist que leo gmpagnpnnlt .s-
raell'nnc El Ali cl lIa cE-
gyntarnn n'asnueroralrn ccs
vols qu'apres la fin du p'-F
mier retrait Itsrnelln du Si
nal.


era utilis6 par le Delparte-
t:Le At des travaux publics,
r'.rnsports et communica-
.' .. organism de lEtat
charge des travaux publics
du pays pour reallser des
so'iS-projets don't le but est
d2 lutter centre 'erosion
tder piatcaux. d'lnstaller un
nouveau reseau de collect
ef d'evacuation des ddchsts


Nombreux et violent

affrontements au Nicaragua


L'accident d'avion de Dakar
ACCIDENT BOUSSEIF : DOUZE MORTS


Nouvelle envol6e dp I'Or


- -- -- --


I


...... -----


1-


M


I


La ui3 ft
Baccalauirat
La Direction Genirale de
1 Education Nationale (Sec-
tion de 1 Enseignement So
condaire) avise les interest
ses que la Session Ordinal
re des Examens do Bacca -
laureat (lere et 2eme par
ties) souvrira a Port-au-
Prince, an Cap-Haitien et
aux Cayes le lundi 25 Juin
1979 a 8 henres a m preci-
ses.







PAGE 2 LUNDI 28 MAI 1979


La SuprematieAmericaine au 32em Festival' a B


par Francokle MAUPIN-1
CkLNNES iAPT
Fiancls Coppola, Sally
Fi,-ld Jack Lemmon. Terren
c. Malick autant d'ambri-
c:.wint qjl figurntr au palmer
r'- de ce 32eme Festival de
C:inne:. qui couronne d'une
.:,2o-i ou d'une aurr'. tou,
les films prtseftes par les
Etats-Unis en domp6tition.
Ce palmares confirm la
suprfmatie americaine ac-
tuslle dans le 76me art, e-
v'dente par la diversity et
la oualit6 des oeuvres pre
sentdes a Cannes. On ns
peut s'emvpcher de penser
que sl e(Manhattan,. I? film
de Woody Allen, avait con-
couru a la comnftition il
auwait lui aussi d:d prime.
,Par rapport aux Cannes
precedentes, l'Italie. lautre
grand pays en matiere d,
creation c'nimatographiquee,
est la grande perdante. A-


pre: deux palmes d'or ob'e
nu.s en 1977 et 1978, e4le
ne figure plus en effet cet-
tr annee au palmares que
pour un -:.cond r6le mascu
hn celii de Stefano lvNadla.
le ieun- ncmme assassin de
papa dans -Caro Papa. de
Dino Rsei. Toulefois, II con
visnt de souiigner que deux
grandes oeuvres majeures
italiennes, eEboli de F. ~Resi
et Fellini 6taient prdsentees
hors-compdtition et ont re-
g-u un accueil extrem3ment
chaleureux de la critique.

Les journalists ont ac-
cueilli diversament ce pal-
mares qui n'a jamais 6t6
aussi fourni. l1s ont estim6
en effet que le, jury avalt
fait preuva de d6magogle
en attribuant une palme
d'or ex-eaquo au de Volker Schloendorff et A
,Apocalyps? Nowi de Fran-


MESSIEURS

AIMEZ VOTRE FEMME !

PROTEGEZ LA FAITES LA

PLANIFICATION FAMILIAL !
c s


MINI RECORDS

-- Disques Latino Amtricail

-- Enragstrements sur casse
S.- Ra&djs, Calculatrices,







1--


' PRODUCTION

-- La seulz mnaison ou

-- Prix imbattable
-- Parking aise

SRECLAMEZ TOUJOU. S VOS
Avec 10 coupons payez 3.9

rzzz^rz./reemnoees


c's Coppola, sans avoir le
courage de d6partager. 13 y
a eu egalement des siffle-
ments pour eSlbrnades de
Kontchalovskl et 'Hommnage
h Jancso. Seuls oant 6t6 ap
plandis sans reserve Terren
ce Malick, Sally Fields et
Tacques Dolllon.

En- donnant la palme d'or
cu aTambouri et a sApoca-
lypse Now., le jury -ricom-
pense deux films contra la
guerre. 1'un contre celle de
39-45, l autre contr:- celle du'
Vietnam. Deux films qul s'in
terroqent egalement sur aIs
desipe numalne, l ? Tarn
bour par le cri de protest
tion d'un enifant de 3 aris
quil refuse d? grandir, sApo
calypse Now) par le vertlge
de l'homme devant le pou-
voir. t la destruction. On
peut remarquer 6galement
que la pallne et le .arix du
jury ont tW attrlbu6 a trois
grandes sun'rproductions.
line amfricaine. Iautre so
v'ltique, la 3eme eur6p6en
ne. leg trols films Ibs plus
longs du festival allant de
2 heuras 20 A 3 heures 30.
Quoi qu'il en solt, ce 32e.
festival restera dans les an
nals de la manifestation
comme un tres bon ecru,
tant par la quality techni-
que des oeuvres 1represen-
tees que par l'amplaur des
themes abordes.


MAXI SOUND

is, Haitiens. Jazz etc.

ettes


218 LAWE


Tel: 2-2073
J ). ) r1


DISTRIBUTION

verte dc 9 A.M. A 7 h P. M.




5 Coupons
9 pour an Disque Haitien


1979. pour le cinema, res-
tera cl'annee de l'lnqu l u-
de> : Devant La guerre, de
vant Iuvolmtion des teefhil-


FESTIVAL TM dANNe Eva Mattps dims eWoys
BIOGRAP~ft PALIft3D'OR ta Ge Wemrner Bmg (RFA).
VOLKER 8t~lL(*kDokpip


qmes (alzil dans ellberla- CANIONE (AFP)
der) oti l'nergie nucbalre Volker aloendtf, 40
(s15 syndrome chiaols2), de ans, auteur du film aLe Tam
want la, dstlntdgration do boara qud v ent d'obtenr la
pouvoir politque et I'anar- palM- d'or du festival de
chle tile grand eiaboutelila Cannes, ex-aequo avec sA-
gei de Comencini, eCaro Pa pocalypse Now,, de Praneis
pai de Dino Rist ou I'admi Ford Coppola, eat n6 a Wies
rabl? Prova d'Orchestras baden IRFAI. Apres d.s 6tu
de Fellinhi. d.s en France of 11 fut lau
Mais on a 'aussi beaucoup reat du contours g6n6ral de
plus ri ette annee & GCn- philosopher, puts diplmna de
nes que les ann6es preced n .sciences polltiques, 11 entra
tes. meme sl les themes a- a I'IDHEC ilnstitut des Hau
bordes demeuralent austa- les Etudes Cinematographl-
res : ainsi avec Manhattan) qus) etl devintn l'alsiant
ou &Les Petites FuguesP du de Jean-Pierre Melville. A-
Schloendorff, la comddle d'- lain Resnals et Louis Malle
moeurs cles euroo6ens de Des ses pramlers films.
James Ivory et nl'Hritagee Volkcer Sehloendortf fut se-
d? la Scandlnave Anjs ieetkwne h Cannes oh 11 prO
Brieln. senta successiVement entree
1986 et 1989 dLes Ddsarrots
x x x x 0 de l'Elfve Torles,, iVivr- k
Tout Prix* et eMichael Kho
FESTIVAL DE CANNES las. II revint en 1970, mals
BIOGRAPHIE PALME D'OQ cette fois dans le cadre de
FRANCIS FORD COPPOLA 'l quinzaine des r6allsateurs
avec ala soudaine richesse
CANNES (AFPP) d's pauvres gens de Kom-
Francis Ford Coppola, (40 bache.
ans), auteur du film cApoc'" Denu!s. le rdallsateur alle
lypse Now., qui veint d'ob-.-" mand s'est fait connaltre
tenir la paime d'or du ftes par aFeux de Piaille,. sI'Hon
tival de Cannes, ex-a?quo 'neur Perdu de Katharlna
avec aLe Tambours de Vol'- Blums et ker Schloendorff, est incon ces.
testabloment un des mons-
tres sacrts du cinema mon x x x x
dial. Fils d'un emigre ita-
lien de Naples, ce grand FESTIVAL DE CANNES :
cineaste fit ses etudes, a Los LES PRIX
Angel's. Au ddbut des an- D'INTERPRETATION
nees 60. il collabora a des
scenarios, notamment sPa- CANNES- (AFP)
ris brule-t-il?2 de Rene C1l L'Actrice americaine Sally
ment. sPropriet& Interdites Field. qul vient d'obtenir a.
d, Sydney Pollack, de Franklin iSchaffner. II lion fminine au Festival
pass derriere la camera en de Cannes. etalt jusqu icl
1963 avec (Dementia 13, quasiment Inconnue en Eu
mais connut quelques an- rope.
n6's plus tard, son premier Sally Field. qul est la fll
success critique avecr You I de la coniedienne Maggie
Are Big Boy Now. putls, e Mahoney, a sulvl le course
lut

J" conversations Secrttes,.
SPalone dor 74 ft Cannes
Oai:tsby>'., imnro 2t. 'Apocalypse Now>,
it idubitablemeni t4 I'6vb
nement du festival C'est
uine oeuvre inachv6e qui n
tdeux fins. leas deux syant
i-I i)prsentoes success.Ivei-
Sint h C nnes. Ina repmlre
nil palais lu second au pu
blic eannois dans un eine-
M mi de la rue d'Antibes
Ce film a beaucoup im-
pressionnd la critique par
la riches? de sa mise en
sc6ne (il a cofite 35 millions
de dollars) et 1'dlevation de
son propose : le destin de
I'homme dans l'unlvrs de
s la guerre du Vietnam.


AMPROSA


Svous suggere de compare

Beaucovi d'entre vous penset que acheter un Moteur hors board EVINRUD

aux Etats Unis revient moins cher qu'en Haiti. Ce!a semble normal.

Mais re2xlchissez :


Nous reproduisons ici un extrait du Magazine ,,BOATINGs, d'Octobre 1978.

S(Boating est le Magazine cui fat autorite oaris le monde de la naviuA-tion


plaisarnce)


1979 OUTBOARD MANUFACTURERS.


USA


MODEL EVINtt fIE 6 HP sLort shaft $ 670


11 9 HP
99 25HP


8 80

" 1155


HAITI (AMPROSA)


650 long shaft


885

112F

1275

172s


" 35 HP 1310


( 50 HP


" 1850


,, 5l


lumbia En 1965. elle com-
eence une carrlere Ini to-
Ievislon C- n'est qu'en 1976
qu'elle obtint un role n sa
inesure dans 'Stay Hlungry,.
Dans eNornna Rani, le Illin
de Mia"-tin Ritt. elle Incurni
tine fenitne syndlenlistc.


L Acteur amir.cnin Jack
Lemmon qui a requ I? prix
d'initerpretation masculine
pour son role dans le aSyn
drome Chlnois>. avalt jus-
qu'ici tenu essentlillement
des r6les comiques.
Ne en 1923 a Boston, Jack
Lemmon a t6i lnitid au
theAtre par son pfre, chan
tIur et danseur amateur.
Apres avoir joue dans des
feuilletons melodramati -
ques a la radio puis a la
fltevision et dans des snec
tackles i Broadway. il d6bute
a Hollywood en 1954 dans
de George fukor. En 1959
eCertains l'Aiment Chaud'.
marque le debut de sa col-
laboration avec B'llv Wil-
der. aux cotes d? Marilyn
Monroe On ne comote plus
d4sormais ses succis : *T a
Garconniure, 1960). xMa
Snttr esl dii Tnnerres
(1962) 'TTn Dr6ol de Cou-
ple. (19681.
'x xxx
LE PALMARES
DU FESTIVAL DE CANNES


CANNES (AFP)
Void le palmares du
fest-val international
film de Cannes :
-- PALME D'OR :


3?6.
du


Ex Ae-uo D'ie Blechtrom
mlb* ( Volker Schlorndoaff IRFA).
Et .Apocalypse Now de
Francis Ford Coppola (Etals
Unlsai.


PRIX DE LA
MISE EN SCENE :
Tereice Malick pour aDays
of Heavenr Les Molssois
du Cl.la (Etats Unis).
SPRIX SPECIAL
DU JURY
'.3'b-rtadcre, dAi 'I MI-
khalkov Kontchavo?:'l" (UR
SS).
PRIX DE LA
MFITI.L.ELRE
INTERPRETATION
MASCULIN :
Jack Lemmon pIur NChi-
na Syndroth, (Etats Unls). ,
-- PRIX DE LA
ME.ILILE. URE
INTERPRETATION
FE.MININE
Sally Field pour eNorma
Rae (Etats-Unls).
PRIS DES
MEILLEUREIS ROLES
DE COMPOSITION
DECERNES POUR LA
Ire. FOIS6 CETTE ANNEE :
Stefano Madia dans 'Ca-
ro Papa- de Dino RIl MIto
lie)


PRIX DU
JUNE CINEMA


La Drolesses de Jacques
DaIWon (FLrance).
HomMaage A Miklos
Jancso (qul a prsntd
pour 'ensemble de son oeu
vre.
COURTS METRAGES
Palme d'Or : Harpya*
de Raoul S?rvals iBelglquei.
Prix du Jury. fiction :
La Fiesta del Bojos (La
FPete des Fdesi) de Liuis Ra
clonero Orau lEspagne).
Prix du Jury. animation :
6oom, de Brtlslav Pojur
(Tchfcoslovaqute-Od7Ui.

La Situation au
Salvador
(suite de la lere page)
sleurs jours sans eau et sans
vivres.
C'ast en fait de la resis-
tance physique de ces jeu-
nes trevolutionnairesa (la
majeure partle d'?ntre eux
a A pelne vingt anp) que va
d6pendre dans les prochains
Populaire Rdvolutionnaire
c'eux coup de force du Bloc
jours l'issue d? cet auda-
contre des representants of
ficials de gouvernements 6-
trangers.
Pour le leader du BPR. Ju
lio Flores. 24 ans, ses cama
rades ttlendront bonx. Le
government du President
Carlos Humberto Romero,
quant h lui, est fermement
d6cid6 a ne pas ceder aux
exignces du bloc. Entre ces
deux forces qui s'affrontent
par otages interposes une
guerre d'usure est mainle-
nani blen engaged Cette
guerre dss nerfs a dejah faith
Ilus d, 50 morts deputs le
d6but, de l'opposition du B
PR.


3 J IAL YIi I/J rL, E
Pr 7 rrances Drakfr
ivC1C EM 649 ISPA(35


MARDI 29 MAI 1979
L


2k MARR AU 19 AVRIL
IBELMIR -i
-Vons sere aennuyd au su
jet d un probl6me a- tra-
vall' O de santm, mais vous
trouerez une solution en
fin de journde Jubque-lk.
ne soyez pas pesslmiste.
20 AVkLL. .t 5n0 f5tki
(TAUREAU)
LUS problems nii.fnanciers.
en rapport uverc crux que
vou.i lmez, %)us p.euccu-
pent Mais vous trouvc:c-z le
moyen de les lesoudie ci
d accroltre le revenue.
21 MAI AU 20 JUr1i
tQEMEAUX)
Ne croyez pas qu ainds ou
supfrleurs essair~nt de vous
empfcher d &tre vou's-mfme
All contraire. soyez-le et
on vous accelptera comme
vosu ftes.
21 JUIN At 22 JUILLET
CANCERR)
Trop de souci L propos de
vos problems, ce qui ne
vous permet pas d y voir
clair. En fin de journfe,
une analyse nteneure am6
licrera votre ambiance.
23 JUTIL-T AU 22 ABOUT
(LION)
Que vos preoccupations


LE BISTROT

RESTAURANT. PIZZERIA -

BAR- GRILL. CREPERIE

-- Votre rendez vous
de midi A 1 h du matin

Menu Special lunch
Chaqu2 Soir Diner Dansau

aver ,Bistrot Combo,,

Mardi soir


( Ouanga Haiti Show>>

Vendredl soir

I >

I 2 Spectacles DIE'6rents

Le Bistrot T6l. 2-180
'^o= -Kysw yao y wsaf--tyaaa^


finaneieres ne vous emp6
chent pas de part:cipcr a
un 6venement mondain
Vous trouverez autrul part
culierement r1'-p'.if vos
Idea
23 AIOUT ALT 22 SEPT
(VIEROE)
Vous fates d(.Is r-errves
alt sulet dun proj'tt de car
ritr, et ousn res he, elt-ant.
La discus.lon at%c %o, sup
rIeurs modlfi-ra vuoir: .- opi-
nion

22 SEPT. AU 22 C 3TCBRE
BALANCES
Que le soucl personnel ne
vous empcr.he pas de vous
dfplacer. Un (hangement
de cadre vous dunnera une
nouvelle vision de 1 listenn
ce.
%3 OCTOBRF AAU 21 NOV.
(SCORPION)
Tenez compete des reserves
d antis et de conseillers au
sujet dune operation corn m
mune Puls. df-idez-vous. La
reflexlon vous fera du bien

22 NOV. At 21 tE'r.
i(AAGITTAIRF)
Des responsibilities pro-
fessionnelles .pplmnien -
taire, s oppos'nt aux pro-
jets d un prolch, rais le
resultat sera tine crnversa
lion avec des etr'es chers
et oui vous rapitiochera en
core
22 DEC -.1 19 JANVIER
Ct~PR ICORNF)
On critiquera vos ei forts
professionnels Elsaves de
ne pas i inetre ble.t,'o En
f'n de iournep, /o is serez
plus elficace que lamnals.
U0 JANVIEI -.U 18 FEVRIEI
IVERSEAUI
Pour ceux (liue VoII ai -
mnez volis I)nIrils.'1"/ p)r60c
cupIe Le tlavit,1 suni16men
talirl dvievi 'tre tilt avant
quie Vw s puiissiz llthriinent.
proflt,!r ensenible de lI sol
r=e

18 FEVRIER AI) 20 MARS
IPOISSONS)
En apilt de constants rap
pe s vous h^saltz a ri m -
plir uine tllt,h d')rtmestl-
quo' mals le resultal, seri
plus favorable que vous ne
1 L pensez
f;I VCUS EES Nf
[-tTOTTRD'?. -HJ
La vie publique vous con
vicnt bien. La politique, la
scene les .r!: n-- .' so
ciale vous interessent P'
donnent des satisfactions a
votre nature Touicurs al-
lant vous enirpillere, vos
forces si vods ne trouvez
pas rne carro're qui vous
stimiul. Apprenez a analy
ser if, situaliot, a creuser
sons la surface et vous ne
vous ennui-rez amais.
Doue de la l.culte o ex :
pres ,on et trns reflechi.
vou pouvrz ,crirr e.t faire
des conferen "es A li fois
d esprit pratique et itcalls
te. vous etes attire p.: les
occupations d avan'-parde.
Humain- jusqu au fond du
coeur,. vous travaillerez
dur pour les causes qui
vos passion frontt .


la La Succursale de la



Scotlabank SCOTITABANK a i Delmas i


avise sa clientele que


ses .services


fonctionnent de 10 hre-. du



matin a 3 heures de l'aplis midi,



du lundi au vendredi.


L'HORAIRE DU SIEGE CENTRAL A LA R UI PAVEE

IT D& LA SUCCUnSALE DE CARREFOUR REST

INCHANGE.



SCOTIABANK, toaiours A votre service A ses 3


ades:es : i na Rue Paye, a Delmas et ia CarrefEou


NOTEZ BIEN aue ces prix aux Etats Unis sent F.O.B. Milwakee

Wisconsin et n'incluent done les taxes de 'ente nl le transport i terre,

ni le transport -6rien poer acd-emiher Otre moteur en Haiti.


Vous comprendrez aussi que vo@s dtvrez v psser u service oie


reparation et d'entretlens de Mavasg aux Etats tUnis, tandis

qu'a la AMPROSA, vous b6neflciez do service avec so garantle de

Philippe HWrisst, technicien diplt6m de oMC Service School EVINRUDE



ANALYSES BIEN et VISITEZ NOUS Rue Pavee

REF : BOATING OCT 78 Page 103.


I'~,~u~J~,~,,>~r~,l~a~GIU~)~Y~aUIUU~-


~ururc~~b~uarrur..Irrrrr~----------- ---- -~----3~U----i~U-_-L. i~_~--~-~B--~~k~i~~. -L;11I~-.-iP^LL~-~Li)OYrd~U~-~LI;L


%I


q










LUNDI 28 MAI 1979


IMPERIAL
IMPERIAL 1 i

LUNDI 28 t1AI 1979
12 h 2 h 4 hres
Entree OGdes. r-00
6 h 8 h 10 hras
Ertree Gdes. 8-00
LES OIES SAUVAGES

IMPERIAL 2

LUNDI 28 MAI 1979
12 bres. 2 hres, 4 heures
Entrde Gdes. 5-00
6 hres, 8 hres, 10 heures
Entrde Gdes. 8-00
HORIZONS EN FLAMES

IMPERIAL 3

LUNDI 28 MAI 1979
12 hres, 2 hres, 4 hres
Entrde Gdes. 5-004
6 hres, 8 hres. 10 hres
Entr-e Gdes. 8-00
LA SANCTION

IMPERIAL

MARDI 29 MAI 1,79
12 hres00 2 h 30 5 hlis
7 hies 30, 10 hres ,,'i
Entree Odes. 5-00
Entree Gdts. 1cO

IMPERIAL 2
MARDI 29 MAI 1979
12 h 2 hres 4 hre:.
6 hi ures 8 hu'is 10 h',es
HORIZON EN ILAMMES
Entree Gdes. 5 00
Entree Gdis. (oo

IMPERIAL 3
MARDI 29 MAI 1979
12 h. 2 h. 4 hres
6 hres. 8 hres 10 hres
LA SANCTION-
Entree Gdes. 5-00
Entree Gdes. 8-00 r-TV

X X X I .

CINE OLYMPIA
Lundi 12h 2h 4h
6h30 8h30 G 1;50
LA LOI DE LA HAIN'B
Mardi 8 hres 21 h:es 4 hres
6 h 30 et 8h.-s 30
Bruce Fureur
AUX POINTS L
Entree Gde. 1-50
Mercredi 12 2 n 4 heures
Entree Gde. 1-50
6 hres 30 et 3 rtres 20
Entree Gdes 2-00
LEGITIME VIOLENCE
Jeudi 12 hres 2 hres I hres
6 heures
Entree Gdes. 1-50
EVIL SLAUGHTER
8 hres 30
Entree Gdes 2-00
JUSTINE ET JUI.IETTE

xx xx

MAGIC CINE

Lundi 6h 8h G 3:00 4.00
CORSAIRE DE LESPACE
les plus dramatiques de
leur vie. La terreur s'instal
le dans chaque building;
Mardi 6 hres te G 'iues
LE SECRET
Entree Gdes. 3-00 4-00
Mercredi 6 h et f. Ores
BLACK OUT A NEW YORK
Entree Odes. 4-00 5-00
Jeud: 6 h et 8 heures
BLACK OUT A NEW YORK
Entree Gdes. 4-00 -- 5-00


Pharmacies
assurant le service
cette nuit

LUNDI 28 MAI 1979

PADRE PIO
Blvd JJi Dessalines
PRO MEDICAL
Chemin des Dalles
DE CARREFOUR
Carrefour

MARDI 29 MAI 1979

MODERNE
Rue Pav6ee
LUMIERE
Avenue Pouplard
DE L ESPOIR
DELMAS

PETION VILLE
LUNDI S8 M.AlI 179

REGINA
Place du Marche

MARDI 29 MAI 1970
DU QUARTER
Rue Ogi


Rex TMAtre_
Lundl 12h 2h 4h 6h 8h 10h
Avant 5h G 2:JO
A partir d. 5h 3;00 5:00
ASSAULT
Mardi 12 2 4 0 a I, .jres
ASSAULT I
Avant 5 hres
Entree Odes 2-Ou (
A Partir de 5 res
Entree Odes. 3-00 et b-00 I
Mercredi 12 2 4 6 8 10 lires
ASSAULT.
Avant 5 hres
Entiee Gdes. 2-00
A Partir de 3 hi 1
Entree Gdes. 3-00 -t ., 0
Jeudi 12 2 4 6 3 10 hias
MAMA DOLORES
Avant 5 hres
Entree Gdes. 2-00
A Partir de 5 heures
Entree Gdes. 3-00 e .-00



DE LUK CINE

Lundl 7h 9h $ 2,50
COOL
Mardi 7 hies M k s
Entiev $ 2 A0
ON N A,'HETE PAS LiE
SILENCE,.

X X X X .

CINE TRIOMPHE
SALLE I

MIDNIGHT EXPRESS
Entree $ 1 50 qt 2 00

SALLL II
LE SO(I F.'LE DE LA
TESMPETE
2intree' : S 1.50 et 2.00
SALLE iII
CREASE
Entree S 2.00

SALLE IV
L EMPIRE DU GREC
Entree : 5 1.50

X X X X

ETOILE CINE
undi 6h30 8h30 G 1,50 2,50
OEIL POUR OEIL
Mard. 6 hres 31 et 8 .-'es aO
QUI A TUE BRUCE LLE
Entiee Gdes 2 50 -:t 3-50
Mercredi 6 h Z0 et 8 hres 30
QU1 A TUE BRUCE LEE
Entree Gdes 2-00 et ,'-00
Jeudi 6 hres 30 (t 8 l.es 30
CLEOPATRE UNE RELINE
POUR CESAR
Entree Odes 1-j0 et 2-50

x v x x x

CINE LIDO
Lunli 12h 2h 4h G 2;00
6h 8h 10h G 3,00
M,-RCO POLO
Mardi 12 hres 2 her's ; hres
Entree Gdes 2 00
6 h 8 hres 10 1Ires
Entree Odes. 3-00
MARCO POLO

XXXX

L'INSTITUT
FRANCAIS
D'HAII I
ACTIVITIES
CL'LTURELLES

I.Hndi 28 20 heures
THEATRE : 4l Empereur
s appelle Dromadairex, d a
press Jacques Pre.vert, avec
Jean Gisselin, Gilles Guil
lot. Isa Mlercure.
Entree : 15 Gourdes

Mercredi 30 17 bres 30
CINFMA : aLe passage du
Rhin. Un film de A. Ca-
yatte, avec Georges Rivii-
re, Charles Aznavour, Jean
Marchat et Nicole Courcel.
(Les mcsaventures d an dur
et d un mou pendant la se
- conde guerre mondiale).
Entree : 2 Gourdes
(1 Gde sur uorisentation de
la carte de la bibliothbiqe


CAPITOL

CAPITOL 1

Lundi 12 h, 2 h 4 hcutires
6 h 8 h. 10 hiur2s
PRIX UNIQUE $ 1-00
FRENCH CONNECTION

CAPITOL 2
LUNDI 28 MAI 1979
LE TEMOIN A ABATTRE
Avant 2 hres 30
Eintre Gdes 3-00
Apren 2 hres 30
Entree Gdes 5-00
.2 h 2 h 4 nres
i hies. 8 hres 10 ieures

CAPITOL 3
LUNDI 28 MAI 1979
Avant 2 k 30 Gdes. 3-00
Apres 2 h 30 u Gidel 5-00
12 h 2 h 4 h 6 hres
8 bres 10 hres
6 h 15 8 h 15 10 hrcs 15
2 15 2 h 1, i h 11
L ARGENT DES AUTRES

CAPITOL 4
LUNDI 28 MAI 1979
11 h 45 1 hi 15 J'hres 45
5 hiures 45
1Pr-: Uni14ue 4 1-110
Rl'TOiUR DU HlER)O
7 hlre 45 9he1lres 45.
P'll:x L,'nliqur $ I 00
13RIOADE MONDAINE'

CAPITOL. 1

1ARD)I %29 MAI 1979
Pr' Unlq i S 1 )-(0
PIIy UNIQUE $ I 00
12 bres. 2 hr,) 4 hil-'
6; hls 8 hour's 10 hies
FRENCH CONNECTION
No 2

CAPITOL 2
MARDI 29 MAI 1979
Avant 2 hres 30
Entree Gdes. 3-00
April. 2 hres 30
Entree Gdes. 5-00
12 h 2 hres 4 hres
6 hres 8 hres. 10 bhie
LA MAIRIE SANGLANTE

CAPITOL 3
MARDI 29 MAI 1979
Avmni 2 hres '3.
Entree Odes :,-00
Apres 2 hres :i0
En.tree Gdes -no
12 1- 15 2 h 15 4 h 15
6 hres 15 8h r-s 15 10 h 15
LARBENT DES AUTRES

CAPITOL 4
MARDI 29 MAI 1979
PRIX UNIQUE 5 1 (00
11 b 45 1 hre 45, 3 h 45
5 h,-ures 45
RETOUR DU HFRUS
7 hres 45. 9 nres 4'.
PRIX UNIQUE S 1-0o
BRIGADE MONDAINEE



RANCHO CINE
Samedi 26 Mai 1979
LI FAUVE

x :x X

AUDITORIUM

l.undi G 2:00
TOBOGAN DE LA MORT
Mardi 7 heures
AUDREY ROSE
Entre Gdes. 2-00
Mercredl 7 heures
MONSIEUR PAPA
Entree Gdes 3-00
Jeudi 7 hres
UNE SI GENTILLE
PETITE FILLE
Entree Gdes. 2-00

X X x X

PARAMOUNT
Lundl 12h Zn 4h G 2:00
6h 8h 10h G 3;00
6h G 3;00
8h 10h G 3:00
HOTE88ES DU SEXE
Mardi 12 h 2Jh, 4 hetires
6 heures
Entree Odes. 2-00
Entr6e Odes. 3-00
8 hres et 10 heurei
Entr6e Odes. 3-00
HOTESSES DU SEXE


Soulagement rapid s
pendant
ces jours critiques




oontre touts douleur


AVIS DIVERS


Avis Important
Le Bureau d Inlormation
de I INSTITUTE TECHNI-
QUE AVIRON prend plai-
sir une novel e Lois a an-
noncer 1 arrivee de Mon -
sieur Menes Azizi. Direc -
teur de 1 Institut Teohni -
que Aviron k Montreal IA
voyage de Monsieur Azizi a
pour but de preparer 1 ins-
cription des etudiants desi
reux de voyager au CANA-
DA pour assurer leur ave-
nir grAce a tles etudes pro
fessionnelles


Deces de M.
Marcel Duthiers
Pax Villa announce le dd
ces survenu le 25 Mai 79
a 1 Hopital Saint Frangois
de Sales de Monsteur Mar
eel Duthlers
En cette penible circons
aline Pax Villa et Le Nou
fellitle priest ll'.eni leur
s.miipatlles A sa Veuve Ma
da.iit Marcel Dutllhers nee
Slgt SeitxSs. a Ses entfants
Matre Therese Nicole. Lo-
nel Jeain Diuhiers et Ma-
d:ilit Carl p)utliltrs et Ma
dlitnte nele Mila el,(e YuLCo -
k'li axli e it l 1 ilers et
IM;ttl;Ie n ot t .' ilick M ter-
etlon a Monsi ur Andre Ro
bi i: ('a:rrie ,t lainllleI. aI
sir;. luiles I'L soit) 's Mon-
M iutl r'elix tDUllitl.s. MadaI
lme Clanui O)utlhiierh. Mada
Ilml Veuve Chliirles hWiener
iet, Allce )Outhiers it ses
inevux et ilers Me. Jean
Albert Duthlirs et Mada-
me. a Mons~'iir le Docteur
Rindal Assad et Madame
'net Lina Wiener. a Mon -
sicur Stanisl s Diosius et
Madame n-e Olga Wiener.
a Monsieur Franck Bayard
it Madame nee Ghislaine
Duthiers. a MonsIeur Geor.
ges Deslandes et Madame,
a Mademoiselle Denise Du
thiers.. a Mesdemoiselles
Marie Lourdes. Chantal. Di
na Dulhiers. a Monsieur Ro
ger Duthiers. a ,sen cousins
et c( usines Monsieur Max
Duthiers et .am.ll(. Aux fu
miles Dullers. Seixas.
5 Mirambeau. 'i'a let. Car-
rl.- Wiener. Jinsen. Merce
ron Yucker Assad, Dio -
slus et ai tons les autres
parents et a:llis eprouves
pai ce deuil.
Les funeraillas de Mon -
sier Marcel Dutlilers sa
roni chantees le Mercredi
30 Mai a 4 heures P. M.en
1 Eglise du Sacre-Coeur dc
Turgeau Le conoi ,-n
d, Pax Villa Sacrd-Coeu8
os la ddpoullle mortelle se
ra expose des 2 heures
N B- La Camille se reun'
ra le Mardi 29 Mai 79 de 6
a 8 heures du suir a. Pa
Vlll Sacrd-Cour 281


Rapprochement
Nippo Chilien
TC2UO, (AFP)
Le Japon a d6cid6 de refa
tivet scs relations DiplomB
tiqt;e,t avec le rtglme di
President ch'lien Pinoche
ct d entreternir des rap -
ports plus dtrotLs avec c
pays. annonce Dlmanch
1 Influent quotidicn Jap
nals hAsahl Shilnbun, q-
cite des sources gouverne -
mentales
Les goiiu.rn' meniint ch]
lien et Japonal' sont pR
venue a un accord aux tei
mes duquel le Minlstre J
ponais des Affaires Etra
geres, Monsideir Sunao Son
da. visltera le Chlit en
Asfil prochain. lois de 1
toured qu 11 fei ia en Amir
que du Sud Le Prdsident At
gusto Pinochet scia ensult
officiellement inv!td au JI
)in 1 tann6e prochaine,
joute le journal.
Le Japon avalt jusqui
present r6dult aut minlmun
ses relations .vec Santia
go cni raison dOms critique
InternatlonaleR centre li
r'iIlnip d du 0lhiii] Pino -
thel Lanclcn Minislre d
I Acrlculture. Monsieur Zeu
ko Suzuki. Imporliant dirl
gaani duo l .1 goiiverne-
mtnlal ]lb1ral-Etcmocratl
aurait falt valoir nupres di
pou\'ernement 1 Impor.neoC
du Chill pour 1 Industrie dt
la peche Japonaise. les
toux du Chill tant trbi
polifsoneuses. indlque enfil
S1 Asahl Shimnouna


Toutes les personnel inti
lessees a devemir speciplis-
te en :.
MECANIQUE AUTOMOBI -
LE ,
MECANIQUE DIESEL
MECANIQUE D AJUSTAGE
SOUDURE AU GAZ ET A
L ARC
DEBOSSELAGE DE VOITU
RE
DESSIN TECHNIQUE
REFRIGERATION
AIR CLIMATISE
RADIO
TELEVISION
ELECTRICITY
sont invitees i reneontrer
Monsieur Azizi qui se fera
un plaisir de lea recevoir
uu lundi 28 xu Mercredi 30
Mai 1979 de 9 hres it 1 h
P. A1l et de 3 heures a 5 hres
P M au Bureau d Informa-
tion de 1 Institut sis au No
No 101 de 1 Asenue Paul
VI (Rue des Casernes( -
Tel. 2-0125

Le nouveau cycle a etude
commnentant oni Stptembre
1979 les dossiers des et(u-
diants devront ctre diposes
IA 1 Anbassade du Canada
la Mi-Juillat au plus
lard. C st done le moment
de s inscrire pour eviter tou
te perte de temps Nous de
Inandons A tous les interest
ses de venir, si iomssible. ac
cn(iiiagnki de leurs parents
prendre contap-t avec Mon
sicur Azizi, Directeur de
I Institu! Teuhnione AVI-
RON




AVIS
La Maison Claude Martin
a I'avantage d'aviser sas
bieireillante Clijeitle qure
sa nouvelle adresse; a par
!ir du lundi 28 Mai 1979


sera au 155 de la Rue du
Centre; bloc compri mon-
tre la Rue Bonne Foi et la
Rue des Miracles; facade
Est.
Port-au-Prince; le 25 Mai
1979
La Direction

205
xxxx

Avis d'Appel
d'Offres
II est porte a la cdnnais
Sance des Firmes de Cons-
truction pr, uas.Ifees pour
l execution d0s Ecoles ct
Project CEIDER que le bu-
reau d'Execution du Projet
compete lancer ain appel d'of
fres pour les R'oles des Cel
der de PONCE et de PONT-
SONDE, Group I A. I B et
II A.

Les docuine Is de soumis
s'on eront dL ponibles & par
Hu de 26 mat 1979 et peu-
vent ret ret ire's par les Fir
nis tuus les j jars ouvrables
centre 10 h AI4 2 h PM. au
Bureau Executh du Projet,
Departrement (i Agricultan
re, des Ressources Naturel-
les et du Develotpement Ru
rla. A Dainilen cnItrs ition clie
(tin? ('-rtllfi' de US $ 125.00
(CENT TINOT CINQ & OO/
100 I)OLLARS) qul defrint
le cofit ide reproduction dws
documents.

Setle ls bne 7.; ,'epriess pre
quall(tie's p'iuiront, partio -
per a cet app: d offres. La
remis,' des docv'nentr dfu-
mein t romplis a.ira lieu ;e
9 Juillet 1979 qa m1me io-
cal I 11 lh AM Lenre d'Tati-


DI UJ NN










Pour mieux vous


a present a un r


Le 2-5900


Petites Annonces


A vendre .
Terrain 100 x 206 a Del A VENDRE.

Beite Postale 1242 TWl.:I A BABIOLE
SA M 4 p m 2-6t4 25 GRANDE MASON A

Sx x 1VEi ACCESS SUR 3
HUES
4 CSAMBRES A COU-
A vendt* CHER
S Dena 5 CMMBFS A REZ
DE CHAUQSEE
Implaeemat do 50 x 1#0 5 CHAMBRES AU SOUS
sist a l'afe de pDelmas it SOL
et do 1 dnteroute e Delimasn 1VUE IiMPRENABLE -
Prix $ 71O dollars. PhonI GRANDE COUR JAR-
2-5021 (de midi ai 5 h p. m.T DfTS'
295' PEUT-ETRE, VISITEE A
x N'IMPORTE (UEL MO-
x x x x MENT
PHONE : 24790 25686
A LOUER 23921
Hall pour commerce situd


1 angle dt- la rie des (
ies et de la Rtunion.
Pour rensoignements a
eti.ez le 2-3202 de 7
A M.a de S tA 7 P. M.

xxxx

Hall a ven&de
A 'Avenue Jean .iae
Deissailtnas a,. No. :Ao( e
trulte stir ir[arliesk4 d
pteds d t prii nderlr eI
Inenti loi iiur i en inir
Girtiid dpoti a ilnttr

Piilllr' [dtRd Voius, sOl
le :31 R149 de k'tus 30
it I he i e 80 P.iA,
Coumt'- r s'abhltlrm


x x x %

A louer
Esnaces oinT But
La le No. A Ait5 IA
sin 41a If D al'r-e- -
rens elgnei'rit soinez
6-1904


OUVEA|


"AGENCE

CIUDELLE


servir l'Agence Ci


nouveau numero


ayant 5 lignes g


L'Agence Citadelle representa]


de la American Express vou!


les TRAVELLERS CHEQ


Caser

AP






oils's
oI ve
I'M2
I Mer'


A ventdr-

1 Chain bSereo coinpre -
nant :
- 1 Aipllficateur Kren-

- I 'T'uer eK(Retl od
- I1 ('aseltte liel
- I Tiiiu'ne ii-itii' i(i I-
ra rd,,
-- llIInts )pa le'ii
Tel : 7-081h 1 tS
x x .


1'7, t1 ."-,I

AM lM a AUI' T l.'C 1U -
S A ;vise V son ':111


19-9 s 1 ,i I '

ILundl 'll v":',ril de i :!fl
;i in. a 2 n0 p
lix U Le.sammd.6i d.c 7 30 a m
M'u: 12 00
Pour Le 23 Mai 1979.
le LA DIRi.'TION
305 295





SA










tadelle repond


de telephone


roupees





nt exclusif


s propose


UES,


les CARTES DE CREDIT,


et les VOYAGES ORGANISES



LA ,AM1ERICAN EXPP FRS


POUR VOTRE PROCHAIN VOYAGE PASSED AU NNOVEAU LOCAL DE


L'AGENCE CITADELLE


35, Place du Marron Inconnu ou Telephonez au

2 5 9 0 0
2 5 9 0 0


25900

S I J ---
>>.f>y>>>)>f~->>>>>>'SM**a********~Lw^> ->9ws>


DANS NOS CINEMAS


,,,,~*rr~r~r~~(ir9i L ~l;r~Cr~~uOv~T1-iiL~t~R~Ceer~~-;


SPAGZ 3


r


r .... _. ..-~ ___i---i_LI~LYIIILYI~






.PAGE 4


Ne
I
pl1
A


r"e'ns soni; tous les cleux
deputs 1942. II a e6e decore
de la -Mda!lle d'Orz du
Congress ce: ELt's Unis par
le President Jnlin Kennedy
pour -sermcs rendus a i"
NatIon-. Cet namme. qui a
rdussi par son talent A de-
venir une legende. est Bob
Hope qui fete le 29 Mal pro
chain son 76eme anniversary
re

Pourtant qut aurait pu
preair.- en 1903 dane une pe
tite ulie min-re du centre
de I Angleterre que Bob Ho-
pe. l: nrquien.re fjl d'une
famille qua ccmptera bien-
t6t sept gargons, devien-
drait celul 6a qui le cLincoln
Centers de New-York a ren


qu'a celul rendu a Charlie
Chaplin.
Bob Hope a eu la cchan
ce) qiue ses parents ddcl-
dent d'emigrer h Cleveland,
dans 1'Onlo, en 1908. Toute
son education se fera sur le
mode amtricain dans ce en
tre industrlel, nu le brassaa
ge des immlgrents venus
d'Europe donnera le meil-
leur ferment du (Melting
Pot .

El>-\":- plus que moe.Pn. Bob
Hope comprend tol que la
competition sera ditre pour
sortir de sa condition A-
pres un echec cinglant dana
la boxe 11 pvouera plus
tard qu'il passait plus de
temps chez son Medecin que


Leur numero remporte un
success et dans les ann6ee qui
sulvent tous deux ferentt de
nombreuses tournees dans
les sales de province.

Le debut d&s anndes tren
te le volt arri, er seul a New
York. Rapidement engage
dans la com6dJle musioale
4Robbertab, U fait l'unant-
mite des critiques de Broad
way. En quelques temps son
humour simpl Issue de son
passage en pru.oince, fail de
!ul un <-Stars ao New York.

Crentm'ur d'une emission co
mique A la Radio. celle-ci de
vient bientat -,ssai celebre,
que les ecauseriess au coin


SJOLIESSE(0



SALON DE BEAUTE



156 Rue des Miracles 156



Le Rendez vous des Femmes

@
Ek gantes

Q ~0


la comddle esr lea addes et.
au thet4re, 11 r6pond au
chant de sirtne que lul lan
ce Hollywood. n1 lul taudra
cependant attendre 1940
pour copaalitre le vral suo-
csa & 1'6cran. eRoad to Sin
gapores avec Bing Croaby
sera le premier d'une adrle
de six films qui verront les
deux h6ros ae' debattre, pour
la plus grande jole des spec
tateurs, dans Jes situations
les plus inaxtricables. Blan
que vielle de prAs de 40
ans, cette serle est toujours
dlffusee par lee tAlevislons
du monde enter


Les polmnis
encore a

Port-au-Prince
Au courant du mols d
janvier, quarante polonaises.
dnbarqualent a Port-au.
Prince Mercredl dernier,
elles talent 70.
70 polonaises encore plus
b-.lies que les premieres opt,
et6 announces A Port-au-
Prince par le bateau polo-
nals eZeromsls,.
Apres une gentile petite
ffts A bord du bateau en
compagnie du O4aptalne,
Elles ont manifestI le ddsir
de visiter la ville.
Seduites pir l'accueil Gdes
Port-au-PrLncieus. elles ont
donc de6id" de rester dflnlt
ttlement dans notre pays
et le bateau est reparti sans
ses belles companies de vo
yage.
Plusieurs de ces .plonalscs
ont ddlA trouv6 mar-i A P-
au-P. Les autres elles ont
pr!s logeent it la Auto V l
ser oCt vous pourrez les ad-
mirer chaque jour, et mime
les essayer. Elles se nom-
nient Polski !!!


teurs et chanteurs amerl-
cabus, 11 eat r6qulsttion6d
pour louer deviant lea sol-
data. Prenant son rble trns
au saritux, Li ,a pendant 4
ana silonner le monde an
compagnie d'une cohorte de
relnes de beauty.

Du Paclflqu aux baraque
ments des trouceta alliees en
Angleterre, en passant par
las h6pltaux de l'arridre,
Bob Hope sera pendant tou
te cette perinde un de ceux
qul contribuerb le mieux a
sou'enir Ie moral des sol-
dats


Chaque dermiar dtmanehe dcrre lea fatigues et lea
du mol de mal. les persmo- saoqni de Maman. Mats une
nes de tous es les catgorles, grande question ge pose A
de tbutes les routes soDta tout Un chacun : t Papa,
les comm6morent la POTE que faleans-nou. de luI ? I
DES MEUREaS. En Haitt et est vral qu'un jour special
dans beaucoup d'autres solt mis 4 part pour flter
taot souffert -pour nous. Papa, mats dortnons-nous A
Nous connaissons les durs ce jour une valour gale a
moments endures par Ma- celul des Mamans 7 Toutes
man depuls notre nalissance les personnel consacntes
jusqu'A ce our, tous les sa- dolvent rpoandre non.
criflces consents, seas nuts La f6te des peres, on n'en
d'insomnie, etce. Les neuf prend connaissance que sur
mois de grossesse. les mois du paper, dana les publlci-
d allaitement et les preml6- te6 a la radio et dans les
res annees de no're enfan- joqrnaux. Le dernier diman
ce sufflsent implement pour cie de juin, il suffit de je-


II poursuivra d'ailleurs
ces tournies apr-Is la Iln du
conflict mondlal. Jusqu'enm
5972, sur les thekires op 24 Hcures dans le Monde
ration des OI'S la Coree, le


Vietnaml il d'-ne-ra
que ann-e pcur Noe
grande soiree. Les di
annees cette a--'ree a
lvliste en direct aux
Unis et bien des mdr
soldans sent reconn
tes A Bob Hope de le
ainsa un peu rapprocl
leurs enfants -pendai
ptriodes troubles.
Oette ccollaaoratior
Bob Hope lut a d'
ett souvent reproch:
cependant revanu su
taines declarations 1
tes apres 1972, afi
qu'il avalt vu trop di
res.
Depuls 1972, Bob I
enormtment ralenti
tivite. II se consacr
coup plus a sa femm
ses' quatre enfluits a
Bien que reservan
grande parties de son
au Golf, son sport I
11 s isliersse ioe tres'
totites sorts d'oeuvi
ritahles. 11 arrive mn
combiner les deux
les benefices du tou
Golf qu'll organise t
ans en Calitornie v
uine fonaation de bit


ce.
Amnricain par ch(
lest lou plus profound
h D ior stre 11 fait partle d
categories d'hommes
femmes A qui ;es Eta
R icci ont donna la chance
sir leur vie C'est pt
que beaucoup d'am
lul pardonnent ses p
position parfois radio
L Amerique sait bi
dre A Bob Hope
qu'il oul porte
-," ,' "- "


Un moteur de 1447 cc Radio AM-FM Cassette


4 Freins a disoues
Le Confort pour cinq passagers

Un coffre A bagages spacieux
Une silhouette gracieuse

et eleqante


Susebhsion Avant A roues
indodendantes

Amortisseurs Hvdrauliques

Une tenue de route impeccable

Deux Versions: Sedan


& Pick-uo

Une 1500 cc pour $6.195.00 avec en plus


L'ECONOMIE, LE COyFORT, ET LA SOLIDITE



QUI DIT MIEUX?


Concessionnaire exclusif:


AUTO VALSA


Cite Militaire

Tel:6-0961 6-0971


i cha-
el une DAKAR -L'avion transpor
ernleres tant le Pre-tier Mmistre
ete te Maurltanlen s'cat abl6ae en
Etats- mer dimanche martin au lar
res de ge de i'Aeroport de Dakat.
aissan- Venant de Nouakchott peut
es avoir particlper au nommet de la
hdes de CommuhautA Economlque
nt ces des Etats de I Afrique de
'Ouest, le Lleutenant Colo
ns de nel Ahmed 6uld Bouvself 6
allleurs tait icc-ompagn du .Mlinis-
:-Il est tre des Finances et de plu-
r cer- sieurs ccllaborateurs. L'epa
bellicis- ve immergee dc l'apparell
firmant a 6tA r6peree en fin de jour
e guer- nee, mais il ny a pratique
meant plus d'espoir de re-
Hope a trouver des survivants.
son ac
re beau EL ARICHI -- Le ,Premier
ne et a Miniltre Israeilen, M. Mena
doptifs hem Begin, et le President
t une egyptien, M. Anouar El Sa
temps date, ont annoneA diman-
prefere, che a El Arich l'ouverture
pres a immediate de ia Frontiere
res cha entire les deux pays, neuf
nae A mols avant la date prevue.
puisque M. Begin a egalement an-
rnol de nonce Il lloeration prochatl
tous lea no d'un certain nombre de
ont A prisonnlers orllnsalres des
ntfalan territories occrp6s.

olx, 11
do son
de cette La vie sexuelle
et dec
ats Unts en URSS, un livre
de rpus du Dr Stern
iur cela
16ricains PARIS (AFP)
rises de Des comportements domi-
cales. Ins par la violence, un man
ien rcn que d'information qui tou-
l'amour che ala pjdilonderle, sont
les traits ddhinants de la
... vie sexuelle en 'URS., tell
r g qu'elle est 0dcrite dans 1
livre recent pUblid tiar le
Dr. Mikhail Stern, aLa Vie
Sexuwlle en URS en liber-
tA et en detentions.
Le Dr. Stern n'hesite pas
a dire qut la culpabiltt do
mine sen URSS, et qua l'hom
me, bloqud, d6personnalls6.
frappA d'impuissance, se rd
fugie dans l'agressivit6 et
l'alcoolisme.

L'auteur, juif ukrainien,
a crt6 dans son pays le pre
mier centre de recherche et
de traitement endocrinology
que et s'est sp6cialisd dans
le domalne de la sexologie.
A partir de 1973, il allait de
venir, pour les occidentaux,
le parsonnage central de ce
que son fils appellera plus
tard eun procts ordinaire
en URSSc. Arrete en 1973
sous l'inculpatlon d'avoir tou
ch6 des epots-de-vlni de
sss malades, mats en rualitA
selon lul pour avoir
refuse de faire pression sur
ses fills ddslreux d'6mierer
en Israel. 11 a 6te condamn6
A hult ans de travaux for-
c6s. Quatre ans plus tard. k,
la suite d'une campagme in
ternationale. A laquellQe dG-
valent partlelner de nom-
breux prix Nobels. 11 flit
llbdrp. Deonls, 11 s'est 6tabli
aux Pays-Bas.
Dr. Stern accuse un mode
de vie, mals aussi un type
d'dducatlon. L'ignorance, dit
il, est un maitre mot de la
vie sexuelle sovldtique. L'6-
ducation sexubile n'exsite
pas. mises A part quelques
experiences dans les R6pu-
bllqus Baltiques. Cette pu-
dibonderie. selon lul. paraly
so mcme les m6declns.
D ,iname, la contraception
n'lInttrise persnone. 'La pl
lule appnrnlt encore comme
un r(ve. Pour la femme so
viilque. In contraception,
c'est I'avortarent On comp
ie. nole-1-11. Jusqu'A deux ni-
nr'mentis pour une n ale-
sance dans les rgilons du
centres. Ocux-cel blen qu'au
torled.. sont ollivent prafl-
qubx illljgnlemenl. -n raison
di ]n .papernaserlre> Jupe(
humillante.
Mals pour le Dr Stern.
des atlgnes devolution se
font sentir L'unlon librea s
rfpand. Les Jeunes so rivol
tent contre 'apathle et la
d6personthallsaton. Les di-
vorces augsentlnt. La fin
de eatte ,enlttlE can-aresa-
lea eat, salman s'autear, I'un
dGs phipeeeabe de sonl6t6
essentlel deas annres venlr.


CHICAGO La catastro
phe ,adrienne de :Chicago
qui a fait 273 morts est que
A la rupture d'un des dou-
ze boulons reliant le r6ac-
teur i 1'aile du DC 10>, a
annbnce dimanche soir M.
Elwood river, vice Pr6si
dent-de l'Agei-ce Ngtionale.
de la Securlte des trans-
ports.

x x X x


SAN SALVADOR A San
Salvador, lAtaibassadeur de
France reste tc.ujours aux
mains de militant du o <,bloc
populaire revolutionnaires
dans son Aml assade. D'au
tre part, le BPR continue der
refuser 1 astle politique pour
ses militants occupant I Am
bassade du Venezuela, ouf
ils sont retranches depuis
une semalne sans eau nl vi
vres.

xxx x x

TEHERAN Le Gouverne-
men de M. Mehdi Bazar
gan a etAe -,s'eremenit critU
qus dimiuanche drills une re-
vue lib6rale de la Capitale
Iranienne pour ne pas avoir
6te capable de pr6selnter un
progrnaine su.ieeptible de
resoudre la cris economil-
que. D'autre part cinq per-
sonnes, don't, un Offlcier de
police, out (te executes dl
manche.
x x x x

MAAGUA Le Front San
diniste de Liberation Natio
nale a lance dimanche une
offensive dans tout le Nica
gua A l'occasjin de la jour
nee de l'armme. Selon des
sources non officielles, plus
de 60 personnel auraient
trouve la mort au course des
divers affrontements.

xx x x

NAIROBI L ancien Presi
dent ougandais Idi Amin
Dada et ses partisans, appu
yes par des mercenaires; se
preparent a la-ncer A partir
du Nord Ouest du pays u
ne centre offensive de
grande envergurc, a affir-
me dimanche & Nairobi M.
Daniel Waltener. Chef du
Commando envoye par le
Depute isra lien Samuel
Flatto Sharon pour tenter
de capture le Dictateur
ougandais.


Inox is ?a -mm 56


ter -un coup d'oetl dans les
toyers pour se rendre comp
te que la fHte des Pbres ne
revet pas 'eclat partlculler
de celle des Mnres.

Dans notre intention,
nous ne voulouts pas plaider
pays. cela devient une tra-
dition. Nous admettons qu il
est riellement necessaire
d'accorder un jour special a
nos qh6res Mamans qui onu
la cause des Ptres, mats eel
le des parents c est A dire
an rappiocliemrnt du Pere
et de la Mere. '1 ne faut pas
oubiler le granu role que Pa
pa joue' au seli de la famll
le. Nous ne pouvons pas
sous-estimer lrE travaux a-
troces qu'il entreprend pour
subvenir aux besoins de la
mason. Sans Maman, pas
de foyer, sans Papa pas de
vrai foyer. Done- Papa et Ma
man sont un. Nous leur de
vons une estime gale puts
que les deux se sont units
pour nous donner le jour.
Ensuite, si nous croyons
en Dieu et en sa Parole,
nous devons mettre en pra-
tique ce qu'Il nous declare
dans le Livre aes livres : la
Bible, on y lit : Honore ton
pere et ta mere, car cela est
grand devant le Seigneur.
C'est le premier command
ment avec une promrsse. E-
xode 20.12, Deuteronome
5:16, Matthiea 15:4, Ephe-
siens 6 1-3. Nule part dans
les Saintes Ecritures, inous
ne trouvons une separation
de nos parents ipere et m-
rei. Au contraire Dieu de-
clare qu'ils sont un, une seu
le chair Ala)rs pourqi.ct les
dissequer, l"s eloigner 1'un
de F autre par deux fetes dis
tinctes non egalees ? II se-
riit plus convenable de fe-
ter nos parents. Les deux
se senltiraient honors et ce
la contrlbuerait h plus d'a
niour dans le foyer. Alnsl,
11s sauront rdeilement qu'lls
so I un En amnour 1 et 1
font 1.

Debarraissons-nous de la
tradition et appliquons quel
que chose qui est just et
que D oeu lui mome recm-
mance.

L'unlon i(al la forces dit
le vicil adage. Si tout un
chacun se decide A mettre
la main A la pate, j'en suis
convaincu que cette idee ira
lion et portera des fruits. Et
cela ne m'etonnerait pas
d'entendre -dans les annees
A venir claironner A travers
toutes les rues tant de la
capital que dans les pro-
vinces dans les Eglises, a
la Radio et j'en passe la fee des Parentsp.

Aussi faisons-nous appel
aux differences persunnali-
tes pouvant aider A elargir
ce point de vue, A semer
cette idee qui j'en suis per
suade ne restore pas, et ce
la dans un avenir prochain
sans effect.

Done; chers amis 'un seul
coeu d'une seule ame, au
ne rmeme .pansee fetons, ho
norons le 'mnime jour Papa
et Maman.
Jonel DALEXIS


. --..- c r ;- '. . .-. ----------------- - - - - ---


LE SOIXANTE EIZIEME ANNIVESAIMRE IE=BOB-- HOPE- 7

w York tAFP) du un homage d'une telle sur un ring, i11 se lance dans du feu du Preident Roose La guerre va toutefotla don- j .M et .U v
I1 a fait crouler de dres chaleur, U11 y a quelques se- le theAtre en remplaqant velt. nr un touant ouveau ft te des
is ae tro!s generations.41 malnes, que les commenta- par haasard, are un de ses la carrftle d Bob Hope. pal
soutenu ies troupes ame- teurs n'ont pu le compare amis, des duettUstes. En 18I quasi martyre de Comme de nombreutx S o-


- ~~-~ ------~-~ ~-~- ~~ ~-`~I-~ ---.-~~`11... 7'-----1- -~~-L-~-. r--rrr -C1--B~.r------- --~- --l~~^~r-*--.~c--I ------~-~~p,~~,_








LUNDI 28 MAlV 1979


L'ARTIBONITE CHRONIQUE DE


Au fil des
rencontres


PAGE 5


Conference du Pacte Andin :-
Isuite de Ia lie 'pageT -


(Suite 4e la lere page) -
de deux mois. Done; les
Conseils .Communautaires
de la Fone des Verrettes
sont actuellement conside-
res come des brells sans
berger. Les travaui se 'font
a qui mieux mieux; & l'a-
veuglette. Ce qui ne fait
pas du tout honneur au
beau renom de cette Institu
tion qu'est 1'ONAAC.
Le coordonateur affected
ce poste a deserte... a-
pres avoir heurt6 de plein
fouet une maison oil se
trouvait couchee une fem-
me enceinte; vers deux
heures du matin dans la
nuit du 20 au 21 Avril de
cette annee. La femme a
ete atteinte au ventre et
les voisins se sont e.mpres-
ses d'appeler le' Reverend
Pere Pierre Salvetti qui a
vite transported la viptime
ia 1hopital de Deschapelles
au course &e la m6me nuit
pour les suites decessaires.
C'est au Bureau Central
de I'ONAAC a Port-au-Prin
ce de decider de la vraie
signification. de ceoservices
communautaire aux Verret
tes...

D'AUTRFS NOLUVELLES
DES VERRETTES

Verrettes a maittenant
une nouvelle Commisston
Communale composee de
Jacques Moleot: Bernard
Lapombre et Vitas Chrysos
tome. Un nouveau Juge de
Paix en la personnel de M.
M. Moliere Paul.
Tandis que M. Claude Ce
relus ,'est pas totalement
precipite hours du cadre. De
sous-poste de Magistrat


Communal des Verrettes
il a ete transfer a Lian-
court come Juge de Paix.
Alors que le Juge de
Paix de Liancourt est pro-
md Juge de Paix des 1 er-
rettes en replacement de
Me. Claude CUnelus. VWriva
ble chassi-crois.



Le Comitd de relevement
s'active d'arrache-pied a a
meliorer; tant bien cue
mal; 1'etat des rues de la
Commune des Verrettes.
Souhaitons que les efforts
conjugues s'dtendent a d'aa
tres activities dans la Cite
de Toussaint Louverture...

x x x

Le Championnat Inter-
Scolaire des Verrettes orga
nise par Frere Jean D. Em
imanuel va bot train. La fi
nale devait avoir lieu le di
manche 27 Mal. Nous at-
tendons que Frere Emma-
nuel nous envoie des infor-
mations complkmentaires
sur ce championnat inter-
scolaires qui passionne les
ecoliers des six sections ru
rales de la Commuie des
Verrettes.



,IMII MAX ADOLPHE
DANS L'ARTLBONITE

Une certaie reform a
ete operee au niveau des
heelss de peloton dans la
milce a Uesdunes; a nMar-
chliand Dessalines et a Pte.
RiEiere de l'Artibonite.
Les remaniements ont ete
elfectues par Mine Max A-


Achetez Consomn-


la viande de no



| AMPC(




Viande fraiche et


Control veterina


?P///////. ao/4 CCOao eiaeo//aoeiBJd/saF 3


A


8 ELECRiT i tlE


dolphe en tant que supervi sur invitation special du -
seur de la milice en Hai- Club ajuvenmas; un club
ti local.
Pour Petite Riviere c'est .-J' deledgilor etait for-
le nommei Onondieu Delus mee de plusieurs personal
ma qui replace M. .St- tes don't: la presideiite;Ma
Jean FadaeL rie Denise Duvalier; M. Ro
Les chefs de pelotons des ger Magl9ire Constant; 1'a
homes en bleu' de Desdu- nimateur en chef de 1'ope-
nes et de Marcband-Dessa ration koumbite; Mme Ed-
lines ne sont pas encore ner Brutus; Gedfon Leoni;
connus. Nous y reviendrona. Beauge Wilner; Mme Yvon
?te Bros; M. Jean Auguste
HALTE AU DEBOISEMENT Belris; chef dp Service de
Presse et de Propagande
Actuellement il y a de (SID) Jules Cesar Prudent,
vant le poste de Police de Rulx Denis de Radio Natio
Petile-Iitiere de P'Artiboni nale; Mme Betty Meyer;
te un tas de bois tbl'ches Mme Sylvio Celestin; Lin-
de chines et d'acajou). sai- da Edouard; Mme Clerie 0
sis par l'Adjudact Jerome vide etc; etc.
Lacroix. C'est 4le mfime ca Us pont arrives dans la
mion qui avait fait pana- matinee a Pte RiviEre de
che sur la route de Sava- 'lArtibonite. lls ont ete ro
ne-a-roche qui transportalt yalement reVus; d'abord;
de nouveauu, ces bches a dans les modestes salons
Port-au-Prince pour 150.00 de Mr. Rony Grand-Pierre; 0
dollars. Les voyages seo. le President du Club Juvi
font durant la npit et mal- nia.
gre ce subterfuge un agent
de 1'ordre est a r ri vee Les eleves de l'Ecole des
a immobiliser la car Soeurs; de Mme Pageot; de'
galson. D'apres ladjudant Louis Lamartiniire; du Nou
Lacroix; il y a d'autres tas veau College Moderne..-
de bois a Savane-a-Roche fondus i une foule de cu-
qui sont destines a etre rieux; ont salute gentiment;
transported a Port-au-Prin l'arrivee des distingues vi-
ce pendant la nuit. Le De siteurs.
partement de l'Agiculture Vers les dix heures tren
-st avise. te (10h30t du martin; le
Scortege s'ebrasle en direc-
tion du palais royal aux
L OPERATION 365 portes ott une grande
KOULMBITE A PETITE reception a tte donn e.Vers
RIVIERE DE midi 30; la ftoule a ac.com-
L'ARTIBONITE pagne Mme Marie Denise
Duvalier et sa suite a la
Une important delega- fore Communalee de Peti-
tion de l'operation-koumbi- te-Riviere situee a-u pied
te etait rendue a la Peti- du fort La CrSte-E-Pierrot
te Riviere de l'Artibonite ifaqade Sud-Estl.
[ne coliorte de miliciens
7r,. a o, x'C.i y e, ,niiornc o'ant ov.it iii-
,ce. Les distingues aW its
I t 0t pris siege sous lille ton
n lle bianilante oil el:it
iez di drese ut inirotlilioie. 1<),
ilors: liout le nonde se ipre
Sarliie i eoiier el a alipplu.
-'f* idir les. dr.fcui s ds o:i,

Qui queli)ies li il utes pillu
tard Ies lenbres dii tluh
|.Ilu <11.1ti i ia t I etloitnl (, la 1-
ni.'son cCe quils appellent ul
Sl. Ilyni lnc- iUVV11 -i ea n s,
I seCrrani les itiI(de 11, I t
tilc "plil audis e ibeau it'in
Siqite (- suivi d' distoi rs
sa e X en creoles Monsieur Htarry
Delva avait ete desig ,v

ire teurs.

Mr Joseph Wilson Fil-
dort a prononce -- au nom
lOOaC .-COOSOO o' de toute la population;






UDIEZ AU





DNADA




IENS QUALIFIES


EN




MADE

0.000 techniciens ont pte

Instit it Technit (e Aviron


m' de i aide auix pays en
d-vlc joeme-t les plus
pau'ine, oht ali.rnDi Lundi
a Manrile plisieu. s ddle-
gu&s europ6en,
La Cunfer'en(e d"3 N1 -
Ut iw, Unles sir i( Commller
ce (t le Deuvetl,k'l.tmnt
(CNUCED) a ri-'pertorl6
31 pays du Tiers Monde
uIl entr- iA, dans la cItC,6-
iorl" de:;, nito li iIvncatgs
Sitnlte d obtl,'rr Jes facill
t6s liarticullires pour sii-
muiler leur davcloppem ent
dconolnlque C est sur le
ehipiplle d' I i]dci fliinnlcid
re ncri quie Il Grandi li
Br nv ilirt In France au
raltil, anll'f
Pour la O'ande Birta-
gv" to .sont les ros'rlu -
tions budg6tairc, qu aurait
dcldti d Imposer Ie gouver
nerienl de MtdPie That -
chli qoii Illnlli laltl In ls
po'i.blliIer- d(.., nerw ewsurs
Bitalniiqut-: L attitude de
In Franci srecrt diel6e. in
dlquc t-on0 de mnime as r-
e' par la voloilte de privl
Ioricr ilns rC domnlnit :rs
accords hilltli iiux. aII de-
trilniinl dc I ,ide interna-
tlona ,


un passlonnant speech rou
lant sur une symbiose;
c'est a dire sur le marriage
du club Juvenia avec I'o-
peration koumbite dans le
care du reboisement preco
nisd par S.E Jean-Claude
Duvalier.
Monsieur Fildort est le
Directeur de la section
d'Action Communautaire du
club. C'est lui -d'ailleurs
qui a remis uin important
fascicule du dit club a Mme
Marie-Denise Duvalier.

* Ensuite; Mr Rony Grand
Pierre; le President du Ju
venia Club; a pris la paro
le pour exprimer sa visible
satisfaction d'avoir avec
lui Mme Marie-Defnise Du-
ialier; tres souriante et
tris decontractee.

L'orateur... peu verbeux
a mis 1'accent sur la. nudees
site de reboiser sails cesse
nos champs et montagnes;
etc.
Vers les 3h30 de lapres-
midi; le rendez-vous etait
chez Madame Lucine Pe-
rard oi un banquet a ete
of fert genereusemeitt en
l'honneur des visiteurs de
marque. La fatifare de Mai
tre Delinois Donatien etait
sur place afin de saluer
amusicalements la delega-
tion. C'ettait la fte; i Pe-
tite-Riviere.
Du haut du balcony; Ma-
rie Denise Duvalier et sa
suite oit envoye quelques
billets rouges) it la foule
de va-nu-pieds masses
dans la rue devant les por
tes de la mason de Mine
Perard a Petite-Riviere de
l'Artibonite. La delegation;
visiblement joyeuse; a lais
se Pte-Rivicre tfort tard
dans I apres-midi.
Roger MIL(CENT

CNUCED : Pour un.
Tribunal
Economique
tSu"'tl e de la l, 'e pap'l

p1 t tl 'tilt tlo idea's I)ly.vs i)II

(1;ll I' s (ll it "' I L
1pou le., d l;: Ocr
r .it l n l i', d e '; l lo r l, -
piuissallwcn dr I, l ( 'Nb(qKI)
( li a itt S i v't 1,- di- it' i.lilli
(du 1 'li'r., Mo)!"" de n, W stS
dleb;ili t des pi Ctblb''teN e
l g'to2ti(]tllu a Mallllh Cel
lt qtuesion .on ui a inio aux
praises 'ttPEP et IA i -,
i(.; I.atine pendaii: dexer
stInllens risqin hu demnt
rnI e lti'e re.-Inee- par le

les Etl,ats-- us qu PtI int'
d' 1 hulle sur le fu et oil.
fal, cIt ruli r r et urides qui
dpnonc-nt les tllets des
l s.'tS, s dii Pltrolc notaun-
ml 'ut nsr lesn Days pa.uvrcs.
Quant aux pay3 d, 10-
PEP tous rp resent's a la
(';c lercn e 'je Manillt. ils
ep im I('. que e nptiole -st
dune mpfre re premirt corn
rr.( une autre, et que l's
p i non prodtciteu-' doi -
lent s attacher a rEvalorn-
ir les produt.lts ie base
dont 11s diuiposent
Eni'i- l(s :ias du group
di .s 77 I 1 accep' 'I,'r-'
ute la nr,'t-lainc CN'jC EI)
dans trois ou quatr ans. se
tilinnte a la Hav, ut Sloin
t tnit.i ua.t, Dn ')ilmal(, les
Eltas-Upns tont tou lear
possible ponjr '0vieir i Ce
eli ix
-- 0

(CNU' CEI) R F J CENCtES
B1',iTANNIOUES ET
FRAN NAISF.S OURi
L (CROISSEMFNT DE
LA PI)E

MANILLE (Al
La Grand. "-' agne i l,
la Fiance .son ':,3 principal
Ites responsnblc- du retard
dsci trnvoly du la CNUCED
'in 'patlere d accrolsse -


R.:. R. John Rapjsys. ecrl-
vain et Editeur de EPA, une
publication du gouvrne-
ment des Etats-UnIs ou de
l'Envlronmental Protectlsn
Agency IRegion V Public
Aifairsi a Chicago.

M. R. John Rapsys loge o
El Rancho.

Comme il arrival au
Grand H6tel Oloffson van-
dredi apres-midi pour une
visit, 11 se dirigea vers Au
beln Jolicoeur assis sur le
porch_ a.:ec l'ing'.-iieur iran
gaisde Ponts et Chaussees.
Jean-Claude Barthelemy et
sa jolle emm. Annie et M.
Alix Beaulleu et lui dit :
Vous devez wtre le c6l1bre
Monsieur Aubelin Jolicoeur
don't les journaux et Maga
zines amdericains publient
la photo.

x x x x

La soiree du vendredi de
1'Habitation Leclerc 6tait a-
gr6mentee du charmant
spectacle de la Troupe de
Marie Kernizan. Dans 1'as-
sistance se trouvaient la
petillante Mme Feraudin et
son ferec recommandes en
Haiti par Sylvie Samuel et
Chantal ; Mlan Barbara Hey
man en compagnie de ses
amis. le vicomte Claude de
Massini et sa ravissante f -m
me la vicomnesse Jocelyne
de Massini. tine -danseus'
epatante; les trofesseurs Ro
nald et Judith McCrary de
Hattiesburg'Hatt isburg Uti
versityt Miss;ssippi; la belle
Stephanie Fnley e: son ma
n Larry Fin ley.



Jane Chirurg, belle com-
Ine pour montrnr 1'effet
ierveilleux des Prodult, A-
VON qu'?lle present, es de
irtiitir en Halit I d lle est ar-
riv vellnidredi apres -itii
veinutl dp Newt Yorkt, i ioil
pagllil du ,a (n d a-'lre Enlf y-
lrllt Stuziannp Mlurly, eti -
sitn t a ItInI pI e potur ons S(o
cilitl d'Ad 'rtlsln otl (' s --,
noInrt's pl kblh'lla:!rcs

.1tlle C'li nlriu e l SiIZip'.t-
MureHhy loient t'll Gi r.it
Hotel Oloffson o6 Madame
Pilalr Hayes.i tnil-r die I)onald
iayes quIl failt 1a promnotlon
dei Itt pe lllet 1:11t Mt1ni'v i b
C;tinl)r(ilge i ve 1' Iconcouirs
de la GalerieI' SSA iaill
venue passer un ll arti- de
la soiree de vendret Elle y
,a rnronlre la taletntueuse
irtl I- AiiLie Phlips. auteur
de Gingerbread Houses. Hal
ti" EndancreJl Sp'cies et
Aubelin Jolieopur Elle loge
au Montana H6pel.
x x x x

Le Vicomte Claud? de Mas
sini dans l'importation a Pa
ris et sa jolte et captivante
lemme Jocelyne ont decou-
vert vendredi soir les char-
mes de la vi de nuit en
Haiti en visitant le Byblos
apres le spectacle product d
I Habitation Leclerc par Ma
dam? Marie Kernizan. Le
Vicomte eti la Vicomtesse de
Massini on: visited samedi
matin la collection de pein-
lure d Aubellin Jolicoeur. au
9 Rue 3. Port-au-Prince.


tlie en Colomble pour y el
fectuer une operation spec-
tatulaire centre 1:- somnmet
du Pacte Andin


LES PAYS DU PACTE
ANDLN FAVORABLES AUX
ASPIRATIONS
MARITIMES DE tA
BOLIVIE
CARTAGENA
(COLOMBIE) (AFP
Les presidents des pays
du Pacte Andin: actuelle-
ment r-unis a Cartagen.a
onl offert leur appui a la
Bolivie pour nl realisation
de soi disir d'avoir *in a,:-
cs it 1'Ocian Pacit'iqu. -
t-ot annone Aimanche
dans les milieu de la-con
fdrence. Une diclaratiin Ot


GRAND 'CONCERT CLASIOUE

S Orcei~slte Phimharr1ic[ue

Sahtte TYrinH

Direction : Julio Rac'ne
Oeuvres de : Haydn Mozart Bruch Bernstein
Solis!es : Marjorie GARNIER : v olon Magfoire CA
SIMIR; violon alto Sylvain CASIMIR; violoncelle


Samedi 2 uin a 7 h0oP.HM.

AUDITORIUM T-, T1R^-7E

Entred : k-Et2 $ 2.



N.B.- Le tirage de la ralle des ; ueutres dirt of
fer:es a l'Orchestie s e lera au (tiiu'rS de ce onc>eilt.






PORT-AU-PRINCE / SAH JUAN

aller r.tour

$ 65.00 plus. taxes.


SSoutherland Tours

vous remseignera sur ce taric -
et vou$ Eourmira aussi vOs N

cheques de voya.cs

AMERICAN Ef.PRES









30, AVENUE MARJIE JEANNE TELEPHONE 2-1600
L AGENCE QUI NE PERD JAMAl:; DE VUE LIN-

TERET DE SES CLIENTS


vaFEe ooTE DES MERK

FETE DES MERER~j .i^ iABjti .' 'f


JOETIENNE Vous offre pour la fete


des Meres 20o/o de reduction

sur tout achat cash a partir de $ 20.00 du 25 an 31 Mai.-

20 ooUr cent mime sur [es articles de sports.

JOETIENNE 4LE PLUS CHIC MAGASIN

1377 Rue Carlctroem et 29 Delmas


`-'--'-Y"~ -~l--li--l-L--l I--1-II--- -------- _Ily__~~y-l-----~~_;~~il~&~L~hl;dl*~


------- l1111


ficielle sera diffusee lundi
a ce sujet: a-t-o,, indique
de mBime source.

Une grande parties des de
bats de la conference; cow
me,,eee snmedi dans le
Port colombien de Cartage
ne et qui marque le 10eme
anniversaire du Paete An-
din; a ete co,,sacree a la
question botivienne. Les
piid-dent, venezuelie., (51.
Lu!s Herrerai: peruvien
iGeneral Francisco Mora-
les); equatorien (Amiral
Alfredo Poveda) et colom-
bien (M. Julio Cesar Tur-
bay); auraieit ete unani-
mees a soutenir la Bolivie;
enclavee 'depuis sa defaite.
:nilitaire coitre le Chili en
1883.








PAGE 7 . .. .



PRETS DE LA (B.I.D) A HAITI: 150 MILLIONS 900. 000 DOLLARS


(a2rd aal alI ap a.-ns) .

slides, de recouvr r !a ca-
pacitL hydraullque de lac-
tuel r6seau des eau-c de pluie
et de construire des ouvra-
ges destines a I'amUliorer et
l'agrandir. Le prqjet don't le
coefficient de main-d'oeu-
vre est 61ev6 apra pour be-
neficiaire une region oft 70
pour cent des habitats ont
un revenue annual de quel-
que 40 dollars. Une technolo


gie lntt'rmitdlaltre 5ppwop11411
serntutilla&,dte dana 1 ulkltuk
do Ce projett liii AIWA poti
benoflclaliv guo'lguo IM0AM)
po'r-sonuoits,



COOPERATION
TECHNIQUE
Rennorcollivi l i tli
nel: En Cogu 0't'l 14 I
pret docril lda"' stil


BEYROUTH (AFPI
Le refus araot de la de Camp David. s est enco
re mantleste tnanimemenet
avec un rejet ,ans conces-
sions des negjelatiiont einga
gees a Beersheba sur I'auto
nomie des terri'oires occu-
pes par Israel.

Cet aAtagonisme s expli-
que par le talt que les lnego
ciateurs americamn, egyp-
tiens et isareiiens en arn-
vent mainLenant au cuearn
du problem aul secoue le
moyen Orient depuis plus
de trente ins. celui dc l i\t
nir du people palestinien.

,Est-ce que qielqu un peout
crolre que Carter. Begin et
Sadate peu-'.'nt decider de
la detinee di' Deuple pales
tinien, ou de 1 a1enlr des
territolires occiupes. ou de la
Paix dans la region. t01IS
les parties directelment ii.e
ressees,. a dec.-ire M Atd!i
Halim Klladdam Mini-tre
Syrlen des Aftalres E'rae11t
res.

,Al Jazirai t 'A. Mi.tdl
III' q10110 1.' l ". d t i .ii
Saoudite pa\ IM ll iongielnips cton.n I) niodtn
Iil sunt pa )i l, i n I, I .li

rn e n a pais tit lv i i t
Arabe dans l, it i 1. -
dc Arabi 'i 'I i" -!. P,.r
c0 pIa, 11L rat 'i 1(,tl t1. 11
dans hes t(rI- ]' ir -, i' ,
Ule autorz t(
l 1ct] ', plac1 i r 'c' Il i:1
sous con.'irole 'i-rair l'.ni L ib


jectif esl na.tluicivllte d 011
tenir unie tbias'' Ii at pourt
l occupaiton di > terCi''s ;at>\-
bes

Pour 4AI1 1' i'd egale-
Iuentt sau.die vl 1srtal na
fait aueC ne eci:--cessiont pour
la clo atia n d ..n E:at Pales'
tinimet on l000 une et\a'u.
tioni di' Jt(r :sal" i -

Ce' conlnerl .ure InoU -
trtf1 Clue personne dans les
trent qub pe"'l i e iii us l s
pay. arabes lie p ulse q -le
President Sad'e0 pouira a-
monellr Irel acj cc ptl'r ia
c leatlrn d n P.n a stl-
niien et au L. Bee:siheba
la slUa'I n .iO 1 h. lln 0-
rienit app rallt '').1 s !:gee et
done dangertust D i n cote
la pax de C::.p Da',ic, ne
ptut aboutir '-ie : .'
,re- pa! s aab \ ..h
s } a s o (k 'c l O r .i u : rt : t ,
p..- ,ri.b," I iT' e 'I
p. .1x qui l l!!01I0 t. :. .1
dicalioui' I on mid., tl ... i



nu'p:0. Sod 1 I. ab.



T 1 ', 11 1 .. .




''.1 .

i 1. i. 'I- I i i ,


Reactions arabes aux negotiations
de Beersheba'


locales de Leogane, Mira-
.goene et Aquln. Le project
qui comprend la construc-
tion d'une route asphaltde
L deux voles deo Logane a&
Les Cayes a pour objet de
satisfaire les besoins de cir
culation jusqu'en 2000 de
stimuler l'agriculture de la
region et de faciliter 1'ex-
portation vers les marches
strangers par Port-au-Prin-
ce du sucre et de la mblasse
que fabrique la raffinerle de
Les Cayes.


qou a a ppr iv6 une coopd-
r'8tAU1, technrque non rem-
biAll' aio de 615.000 dollars
i Ii' WunFds des oNrations
, .tiatie pour locttol de
,> riv do'eneadrement aux
aivruwWhvrs et le renforce-
trwnt dt- Ia structure 'Insti-
u nIwv'Ct du Dopartement de
i' ~'uAioulutu, des Ressources
N iwtlvtles et du Developpe-
ttct niral,. organlsme d'e-
x vc'non du project. ,

n:'nIorc'ient institution-
oti 1ptrullolement au pret
nucntionne ci-dessus. la Ban
quiit a autorise une cooper
iton technique non rembour
s:iblI, de 265.000 dollars sur
It Fonds des operations spt
cialt. s pour la modernisation
du reseau d'6gout de Port-
nu-Pli-nce. Les fonds seront
u'illiss pour consolider la
c:ipt:cite ladministrativ? et
linanciere du Deudrtement
des Travaux Publics. Trans
ports et Communications et
de lorganisme qui sera
charged d'administrer l? pro-
jet Une cooperation techni
que additionnelle de 170000
dollars, consentie a titr? de
retmbiiirsemen' conditionnel
si.r el Fonds des opera ""'s
snerilales fnc'lihera 'a real;-
sa.,on detudIs destnees I,
resoudre les nroblemes de
dra:na"e de troim regions
don' hl siTperfcie -- "pO"sel
t le o art dpl a vi'io oof vi
i] o S resicipont les plus
pa,'ivs de celle-cl


E:'udt. dt- iiaichlit our a-
iini I.. a houte It lti1 .r (-l

AK-1000' t.- lilt ln't
\.et'.. cl i l nial et di h ri
Std uti i I
i., ll 'll. i ll :. d r, i
i t !11 I I






t O c a il h (III !
I,1t i ill dOn to'I s T l "i i






i ii, rIT t .. .r dr'a 'T M l



de fabricier I a cai n) -
Q..I I dci "II .' o i; l 1


I t pi ltr I TV

de fabric 1 aca' .e-






p t r. :'. io d 'i- i : i b. '''-'<- '





to ; r u. o per in cr,

o d ,o
O~e so ne o:.:r -


d 7 o '.1 2e1,

en d iun< coopera-ion tech


nique non remboursable de
541.000 dollars sur le Fonds
das operations sp6ciales
pour la. construction de
deux ateliers dans le cadre
d'un project pilote destined a
fabriquer des products tex-
tiles de quality supdrieure
et des tapis. Ces derniers se
ront fabriquos au centre
d'artisanat rural de Fort Jac
ques oft seront installs les
tissages. L'atelier d'articles
textiles qui sera situe1
Port-au-Prince fabriqusra
des ouvrages' bords 0ou tis-
ses A la main; des tissus
pour rideaux, decoration et
tapisserie. des toiles impri-
meds et autres objets. II se
ra cree d'autres services
pour ameliorer la produc-
tion et la commercialisation
des products d'entreprises
organisees pr6cedemment
aux memes fins.

Etude sur les routes rurn
les : Le domaine d'ntfluen-
ce de la rout? du sud d'Hai
Ii. route en construction a-
vec lalde financier de la
Banque. est une des regions
agricoles les plus importan-
tes du pays. Danrts cete zo
ne qul couvre prbs de 28
pour cmnt du territoire hai-
lien vivent quelque 2 mil-
li11ons e personnel don't 80
pour centl t vocation agrico
le En 1978 la Banque a ap
prouve doux cooperation
techniques non remboursa-
bles d'un montant total de
184 000 dollars 128.800 stiur
le Fonds canadien pour la
preDaration dte d)roJils et



" eTude d itauibill e pro-
I| r' a IdentiilerI 1 ,ls zoie.
d'.- It dfti i pl0 Tt ,]iT* ,i


i I l.' ,t p lt'i Ttil Tqllt ne
' 'TI t '" I .l .
dI 2 Ol tIll \ ,ie'SI(il t Il

I i f ( r .11 is1 -l



T I nI ti T t... t itt r ,i
I C t; -` ki X ny es (it



d I'







S r' lT '1 T












REALISM TIONS 1 i 1








s* i; a v un prole', da-
.i w a ril -, i ': dos ido '. ,, -


tii,t pol I;iii dlri. PirT '. ,
Pr:!.i(- .Il- r i-i 1972 La pro
I't compr na. la construe


tion d'un equal, de deux en
trepots de marchandises,
d'un edifice pour l'adminis-
tration portuaire et d'une
digue de sable. Il compre-
nait 6galement le dragage
d'un canal d'acces du nou-
veau quai pour navires d'u
ne capacity maximum de
52.000 tonnes, l'installation
d'un reseau d 6nergie elec-
trique et l'achat de mate-
riel de manutention. Grace
,aux nouvelles installations,
le port pourra manutentlon
ner 510.000 tonnes de mar-
chandises et faire face h l'ar
rivee de 1.100 nlvires par
an. Le orojet a pu etre rea-
lise gr&ce a deu* prets de
la Banque. lun de 10 mil-
lions de dollars approve en
1972 et 1'attre de 7,5 mil-
lions approve en 1975 sur
le Fonds des operations sp6
iales.

Construction routlere : En
1978 a ete achev6 le'tronqon
de 155 kilometres de la rou
te du sud d'Haiti qui relle
Port-au-Princ? i Les Cayes
dans la peninsule du sud.
La route dessert une r6-
gion rurale qui couvre en-
viron 28 pour cent du terri
toire du pays et traverse les




Israel Eeypte :
Ton nouveau
entire le Caire
et Jerusalem

(suite de la l1re page)

po1.es par 1 )ctroi de 1 au-
tonlri m a la Cisjordanie et
a Gaza etaien ll nmenises.
Lun des poil s 1tes plus
ci'uciutix de c.s poirpar -
le's, don't la Drochalnt ses
sti'n aura lile lits 1 t et 7
Jumii prochains ;i Alrxan -
dule portira sur la politi
tilla isr.lellenial enll Illati re
ide poulil s dte 'p)ellpi l> ele .
lismaninchr a la1.r,'.sheba, M.
S.id1;I :i r ippele lln ler-
Ii, In esure.l s q'. i la secure
It di 1 ltatl iIebrtli ini poul
\ lil l ;pptl) i r i sur I expail
MhinnilUse 11.ins les entIver
..1111ISHis illers l0 il s t ities'
i leI s dlirt.u ntils l.srav-
1. T- MonsiIlI Vance a evo
I,> et-'A 1 ille it > suljetl
niils api | r) i f i nill. 11 il a re
1 illl('l relptonlS('

lA (C:iln 1t Jellisa lein
vill. prepair'r dans les
lur- qui viiInnlnt les tra
\;:'> (i 1;> Sa S.,,ion d Alexan
d!, ddurantl i'ltquelle sera
dclie1w la rei tedure pour
1., suit'. dI es 1 .iociationl s.
1, 1 'o1ie amreri;'n 0 on esti-
m(l qule e lonsen.'us inr de
\:a:0 pa.s etre trop difficile
a ir uvopr Les :il'', li'l'
,e poursuivroii n.site al
tlri..ivemlnl ( tn1 Isracl et
on Egypit vrulsemblable-
mrnen chaque quihzaine.
Pour symbol'ques queries
soient 1' s dec.osions annon
('cee Dimanche debut
d a ix1erture dls. frontiers
lsraelo-egypi.onnes liberal
ti,'- dI pr:sonlmiers pales-
t1ni,ns visit de Monsieur
Bc' I1 a Alexandrle en
Ju11llet proch:1n ont de
rlonltre la volonte de Je
rusancm et du Cane d aller
de 1 avant


For sheer delight...
Toblerone Switzerland's
weCld famous chocolate
with milk,
almonds and honey









Chocolate T bler

Known the world over

'*'P i


le passe-partout


iO'g, >.


la voiture 9conomique



pour Ieconomie daujourd'hui







4W11 SUBARU



automeca, route de Iaeroport


LUNDI 28 MAI 1979


La session du
Baccalaureat
(Suite do- iL :ere page)

7 heures a m., munis de
leurs fiches d Inscription et
des seuls instruments indis
pensables & leur travail,
(plumes-crayons gommet
compas-regles) aux locaux
suivants :

1- SIEGE DE? PORT-AU-
PRINCE

(Port-au-Prince Gonai-
yes Port-de-Paix Jere
mie/- Jacmel Petit-Go&
ve Arcahaie St Marc
- Hinche Mirebalais)

ELEVES REGULIERS


Premi Mal 199 jour fste RHETO A
de Den d 19 r-se H al Institution St Lnuis de Gon
tenne zague (Rue du Centre) :
tienne.salles 38 et "39


Premier 1846, annie de sa
naissance. Ce Flecle avec
ses tentacules de grandeur
availt dans les dermiers mo
ments de son existence la
grande satisfaction de 1 as
perger de ses doux et re-
confortants zephyrs A comp
ter 18 Mal 1803. 18 Novem-
bre 1803. renforgant ceux
de 1804 reveles potentiels.
De sa nalssance Premier
Mai 1876 a Premier Mai
1979 11 est d une franchise
irreprochable envers ses
confreres et lecteurs Ses
renseignements bien alignes
sont instructifs au possible
Mais ce qu il y a de plus at
tachant dans la stiucture
du Doyen c cst son compor
t ment a 1 regard de la popu
lation haitienne la met -
tant en garden centre tout
ce qu il y a de mauvais
aillours, afin de jouir cet
te Paix unique., Jas trou
bles engoneee dans les
flance de notre Haiti che-
rie coinposoe de freres et
soeurs bien soudes En fieie
des coups de boutoirs jour
nallers de 1 Inflati mi uni
verst lle inmp'loyable, fie,e
de s:, taille 0e baobab. les
les voeux 0so.I devenus In
satlssables, l -.e veulenit en
o.sidtleice surv'1lle Sillur ce.
silvonIs Ies .'toseils dui Hol
David, te poet'e et imusicenl
de re'noininttme mondiale A
1 Elernel la terre et, ce
quliell renft'lnie. leI' non-
de et( ceux qiil 1 hlabitentl
Portes, (tlevez vo0s lintlaux
alfit de perinl.'tre le 22 A
vril 1979. Jour du Jean -
Claudisme prevoyant. mou
tonnt de r6atulations omni
direl tionnelles. Le Premier
Mat 1979 Jour fast de
1 altachant Doyen de la
Presse Haltieiinle i Nou-
velliste QioLidien'l, Le 5
Mai 1979 Jour de la Pres
se Haitienne unie. l e 8
Mai Jour de la Cr(ox Rou
ge Haitienne qui tst vis-a-
vis des accidentes d ie vi
tesse qui depasse le mur
du son. Le 19 Mai -- Jour
des avocats. enchantes d ac
cucillir pour la premiere
lois le sourire fngageant
dune basochienne rtmar -
quable charge de rendre
la Justice; de s icliner
devant 1 Eternel. s( arce de
grfices tonifianies. Done c
tous. Boniour toujours Bon
jour, encore Bonjour.

Dr. E. Muzac BAZILE


RHETO B

Institution St Louis de Gon
zague (Rue du Centre) de
la salle 40 a la salle 52
inclusivement. ,

ELEVES REGULIERS

RHETO C
a) Nouveau Collige Bird
(Rue de 1 Enterrement) de
la salle 53 a la salle 90 in
clusivement


b) College St Pierre (Rue
Capcis)
de la salle 91 a la salle
106 inclusivement

0) Institution du Sacre -
Coeur de Turcecau (Avenue
Jean Claude Dusalier)
d- la salle 107 a la salle
130 inclusivement.
d) College St Franc.ois
d Assises (Rue 6 face a la
Rue 0)
de la salle 111 I la salle
152 inclusivement

el Ecole St Jean I Ivas
peliste (Avenue Jean Clau
de )Duvalier)
de li salle i15'T la salle
170 inclu(isivel.nint
f) Petiit Seuin.imire (Colle 0
St Martial (Rue (.effrard)
de Ini sulle 171 1i la salle
1i1 incl I usiv meln nt.

I':LFIVES REGOIUICIS

1'HILO A
Petit Si-minaire C(lleie St
Martial (Rue Geffrard)
de la salle 145 a la salle
189 inclusivement

P111.0 C
Petit Seminaire College St
Martial (Ruie Ge-hfrard)
de la salle 190 a la salle
200 inclusivement.

ELFX ES REGILIERS

PHIIO C
College Rozer Anelade (A
venuc des Marguerites. press
de la Chapelle St Louis,
Roi de France)
de la salle :011 a la salle
232 inclusivement.

ELEVES REGULIERS

PHILO C
Institution Ste Rose de Li-
ma(Avenue John Brown -
Lalue)
de la salle '33 na la salle
241 inclusivement


ELFE1ES REGI

RHETO D
Petit Seminaire
Martial (Rue
Salle 244.

ELEVES REGU

P1111.HILO D
Institution Ste
ma (Avenue Jl
Lalue) : Salle

FLFfES LIBFEF
Lycee du Cent
naire (Rue Ca

RHIETO A
RIHETO B
Salle 247

RHIETO C
de la salle 718
263 inclusivemn

PHILO A
PHILO C
de la salle 2151
267 inclusiveme
II.- SIEGE DU
CAP-iHAITIEN
(Calp-llaitien -
te)

RliETO B RI
P'HILO A 1'11
College Notre Ds
pItuel Secours
de la salle 1 a
incl usivement

iM.- SIEGE DI
(Cayes Anse a

RIIETO B -
P'1.0 A 'll
Lycee Philippe G
Cayew
de li salle 21
37 inclusivement

Frank E. SAIN
Assistan(-Direre
ral m 1 Enseidne
condaire


Insertion
demanded


LIERS L mISLAMABAD ,'AFP d
Le Come Central du
sParti du Peuple Pakista-
e Collee St nalso iPPP' a olu vendredl
Gefirard) : l unanimite la Begum Nus
rat Bhutto h sa presldence
en replacement de son ma
ULIERS ri,l ancient Premier Minis-
rte Zulfikar Ail Bhutto, exe
cute le 4 Avr:l.
Rose de l.i L'ancnii Parti majorital-
ohn Brown re du Pakistan fall enIlere
245 nientl conIlince la fanmille
lihutto pulsque le Conlte
FS Central dui PPP a egale-
Cinquante nent decide q1 aul cas ou
*pois) Ils autorltes milliatres em-
pecheralent la Begunm de
Salle 2,16 rnmpitr son rule, sa fille,
Bena:'ir Bhutto. 26 ans, la
remplacerait.
Les deux femmes sont.de
8 it la salle venues dans le camp-prison
aent de Sihala, pr'sI dIslamabad.
Reuni a Lahb re, Capitale
Salle 204 du Punjab, le Comite Cen-
tral du PPP a rendu un vi-
Sa la salle brant homage i son Presi
;nt dent Fondateur, quall-
U flat Z. A. Bhutto de oHe-
ros Natlonale6
SFort-Liber Le Comite Central a es'ti
m& que le Parti etalt una-
nime derriere son nouveau
HETO C President, ia Begum Nusrat
ILO C Bhutto. II i affirme la vo-
)ame du Per lont4i du PPP de ocontinuer
de combattre touts les in-
la salle 27 justices et discriminationsi
de la socitk pakistanaise
ES CAVES et nmis en garden les autoritds
Vea ) de la lotlar'tal cunltre
S tout report des tilctluns pi.'
IIFTO C nIrales prvutes pour le 17
ILO C Novembre proc'iln.
Guerrier des Dans une aitre rdsolutlon
le Comite Cen'ral a estim6
i la salle que l detention de la Be-
t gum Nusrat Bhutto et de sa
fillc Benazlr ctalt injuotl-
'r VICTOK flableo e demanded leur 11-
eur Gene beration Immedinte
eventt Se Le Comlte Crntral a re-
305 prTa es travmax samedi.

i


La situation a
'FAmbassade
de France

(Par Jean Claude kIOL)
SAN SALVADOR. (AFP)
La situation des Diploma
tes Franvais sequestres dans
de mauvaises conditions
par le bloc populaire r4-
volutionnairen (BPR) in -
quiete serieusement les mi
lieux officials et Diploma
tiques de San Salvador, ap
prend-on, Lundi, de bonne
source. dans la capital
Salvadorienne

En 1 absence de tout con
tact depuis press dune se
maine entire les repr6sen -
tants du gouvernement fran
cais et les prisonniers du
BPR, parmis lesquels figu-
rent 1 Ambassadeur Michel
Dondenne. 62 ans, et le con
seller Jean Duffaud. 54
ans atteint d une maladie
cardiaque, on s interroge, a
San Salvador. sur les rai-
sons du calva.ire des otages
11 a ete impossible, tant
a 1 Emissaire Francais, Mon
sieur Philippe Ouvillier, a
vant son depart a la fin de
la semaine derniere pour
Paris pour consultations.
qu aux autres represent -
tants Diplomatiques de la
France, d obtenir, depuis la
fusillade sanglante de
Mardi dernier. le moindre
renseignement sur le sort
des Diplomates detenus
maintenant lepluis 24 jours
Le Durcissement du re-
gime de detention des ota
ges. don't une Secretaire
agee de 72 an.s nc s expli-
que pas, estiment les ob-
servateurs qui notent que
la France, de 1 aveu meme
det dirigeants du bloc. a sa
tisfait toutes les exigences
du BPR.

Lors des dernieres rei -
nions entire itfficiels fran -
ai, et membres de la corn
mission de nelai'ci.tions du
1IPl. ces derniers ont ad
Inils (que la I rance ne pou
vail faire plu-i.
Its ont, naiianloins, sou-
lignle qu ils entendaient
pour.uivre l occupation pIla
cifiquet de 1 mInba.ssade.
si 1,es conditioliw de deten-
tion des six stages "oInt
d urne dureto particiulicre.
l,es scquestres \ iv'ent dans
tin inconfort total. Ils doil
vent dormnir .i minle le sol.
et I hygiene est tres ma;u-
vaise Scule la inourriture
est fournie ;laus dc bones
conditions.
Cette attitude incompre-
hensible de la part des di
rigeants du ili'l traduit, es
timent les observateurs, un
certain manque dec cohe -
rence de la part de cette
organisation
Ce movement. d obedlien
ce Marxiste, s est retran-
che derriere line attitude in
transigeante, mais. aux
yeux des observatcurs, il
sefble surtout etre enter
fe dans une situation qui
lui echappe de plus en
plus.


Le Begum Bhutto
elue a la
residence du
,Parti tiu Peuple
Pakistanais,


_-q, rc--1~P~-TT --~ ~J 4 1


.slab ILr


roM16








L".NDI 28 MAI 979 P. .7.....
| LUNDI 28 MAI 1979 PAGE 7


CITE DU VATICAN (AFP)
A une semai.e. de s'- -r
yage en Polugne; qui pa-
rait s'annoner triomphal;
le Pape Jean Paul II a an
none samedi son premier
Consistoi,'s; cerant 15 nou-
veaux cardinaux.

Son choix enforce le
poids des Evlques du mon-
de communist au Sacre
College; avec trois nou-
veaux venus; et peut 8tre
ouatre si le Cardinal s(In
Pectore)) est sovietique. La
promotion des Archeveques
tait attendue. Celle du Se-
de Cracovie et de Hanoi 6-
cr taire G6enral du Synode
des Eveques; le polonais
Ladislas Rubin; 1' tait
moins.

Jean Paul II n'a pas ou-
blid sa Pologne natale qui
aura ddsormais trois cardi-
naux au lieu de deux. Mais
i! a ete encore plus gene-
reux pour les italiens.Ceux
ci seront 37 et revforceront
leur predominance avec six
(postes,. 11 est vrai que 4
nominations etaient ede
function); qu'il s'agisse du
Patriarche de Venise: Mgr
'Varro: du pro-Secretaire
re d'Etat: Mgr Agostino Ca
saroli; du pro-relfet du pa
trimoine du siege apostoli
cue: Mer Giuseppe Caprio
ou de l'Archev&eiue de Tu-
ri,, Mtr Anastasio Alber-
to Ballestrero.

Mais Jean Paul 11 a te-
1u a remplir la prlo'nesse
d1 so.n predeceessur en c(nD
firint la barrette an Seren
ta're italien du ( (ntlaie,
11r Frnesto Civardi. 11 I
egalement r(co)mpensr I-
,,,, re a Paris ; M g F l:ano
Rl.hi i.amnbertiri I alnrs


que certain predisaient;
au Vatican; qu'il prendrait
sa retraite sans la popr-
pre: comme nombre de ses
confreres.

Les frangais dnz le reconil
fort de recevoir le peau) prevu depuis des an-
vees pour le president du
conseil des -conferences pis
copales europeennes; Mgr
Roger Etchegaray; Archeve-
que de Marseille. Est-ce
un pas vers I'Archeveque
de Paris?

X X x

LES ALLEMANDS ET LES

ESPAGNOLS SONT

ABSENTS.

Le tiers-monde semble le
grand perdat. Pas de pour
pre pour les africains:
chers au coeur de Paul VI.
Seul le Mexique est disti, -
0ue: aver 1'Archeveque de
Me-ico; Mgr Frnesto Corri
pio Ahumadda: qui 'ecut
Jean Paul I11 lor, de son
premier voyage hors d Ita-
lie.



I(GR FRA\CISZI'K
MA(1HARSKI
(BI JGRiA/tIlF

1ARSOlIE 1 (AFP'

M:,r Frainmctek Ma( hiar,-
Ili 1U I e-t ago tie 52 ;an'
.nait re1 u le ipalliu In Le b
I 111j'ier (Ie Oette .nntee A
p:I 1|1prs i el di u ( ardiri" l
aroil V itvla detve 11 Pa

.clit t lt I-t tltrlolriaie t 't
:dr a la tite de 1. i'metro


AMERICA:N SUGAR HAYTIAN

COMPANY S. A

(SUtR- MI R-\FFINE P()PI'A!R

PORT AU PRINCF H ,ITI


USINE HASCO

SOCIETY ANONYME HAITIENNE


S(Plante'rs et Fab,-icantr


pole de Cracovie; quelqiies
mois apres le dernier -Con
clave.

Deja en 1967; lorsque
Mgr Wojtyla dtait devenu
Cardinal; c'est Mgr ,Ma-
charski qui 1'avait rempla-
ce a la presidence de la
Commission Episcopale pour
1'Apostalat des laics.

D'allure elanc6e; la che-
velure abondante a peine
grisonnante degageant un
front d'intellectuel; le re
gard intense accentu6 par
lunettes carries a monture
d'ecaille; 1'Archeveque de
Cracovie a garden de ses an
nees d'usine; pendaqt la
guerre; et de ses etitdes de
Theologie en Suisse une ou
verture d'esprit qui lui
vaut d'etre tres apprecie
parmi res catholiques pro-
gressistes. Originaire de Cra
covie; il jouit d'autre part
d'une grande influence au-
pres des jeunes de la ville
eo raison de sa facility a
etablir le contact.

Ordonne Pretre e i 1956;
Docteur en Theologie en
1960; il devint e0 1970 ree
teur du grand seminaire de
(.racovue. apres. y avoir en
s-ienr pendant une dizaine
d'annees.

Outre sa langue materel
ye. il parole ave aisance
le francais; 1 anglais: l'al
leluand et 1 italien.

xxxx


M(,l{ l. NISTO
'illil i tAlll l l.
l \:i(i'l 0 AIIA II)A



V'r lrne.to Corripio A
humllda. Archeveqtue le1
,ltixl'. t0qui era cleve i a i
ptiour)r ecardn alite at
course du conusitolre lwii se
tiendra a nHoe n e e 0 .win
pr chain est ,o, sider6.. tu1
Mexiqlue; commne1 un ihoin-

me qui 1va vers les pa- i
1re's sans dcdaigner les ri-
tihes,.

II veut que lIe pauvre
sorte de sa pauvretoi et exi
ge du riche la justice et
non la chariteo: precise-t-
on. Pour lui; .tous: pau-
vres et riches: sont fils de
1 'Eglise.


SN6 en 1919 a Tampico;
dans 1'Etat Tamaulipas
(600 km au Nord-Onefit fle
la capitale; Mgr Corripio
est en effet; estime-t-on a
Mexico; un home ouvert
aux changements de 1'Egli
se catholique mais prudent
quand les circ'onstances so-
ciales le recominansdent.
Avant de deventr Archeve
que de Mexico; Mg. Cor~-i
pio a ete Ev6que de Tampi
co; Archevebte d'Oaktaea
puis de Puebla.

xxxx

NOMINATIONS
CARDINAUX
Mgr JOSEPH MARIE
TRINH VAN CAN

-CITE DU VATICAN (AFP)
Mgr Joseph Marie Trinh
Van Can; qui figure sur la
listed des prochains cardi-
naux; est un specialist de
1 evangelisation des enfants
et des vocations; selon PI'A
gence Internationale Fi-
dess. C'est le second Arche
veque de Hanoi a acceder
au Cardinalat.

11 est ne ik Trac-But;
dans 1 Archidiocese de Ha-
noi; le 19 mars 1921. Apres
des etudes an grand semi-
,aire Saint-Sulpicce a Ha-
noi: il a ete ordonne pro-
tre en 1949.
En 1963; Mgr Trinh Van
'an a ete noimme par Jean
XXIll Coadjuteur aveI
diroit de succession de i'Ar-
ciev1equie de oHanoi; le fu
rttl 'arudi-.l Khue. 11 a pu
a.cot) ,a-..tgner ce dernier
ih; sis voyages a Ro011
l p particip u' ltl Syn o.
tie .It'- '1velqi' de 1974.

II ei. .1..Ht tn 1978 a
lon Archeve'qu(e; deed.
lirusqilument nt
silln elvatilo'n au Cardi
nialit est interpretee coming"
un sigine de la volonit de
Jean l'a1ll 11 do reconaittr
I'importance dic la comm
naueii calbolique vietnamiiet
ne e' Asie.

I'EU'T FTi?' ','N
CAHDIN AL SOV1FTIQUE
Cije du Vatic- I- 'AFP'
es revelatio311 d une re
\ue de la Comimunaute Li
,uanlenne de Porne auraien
p:i'. c!, d1intl'er en Mgr
Ju!ljinasu S-ep.)iavicius. ad
millis,:,at.ur Apostol'que d
bi;! ~ .U pn le 1- Card
na. detnt Jean Paul II a (1
oe le nort piur 1Instant Q,
cret .
Mglp S eponlc usons 0a.
drait aincs i. "cond Card
nai Sovietque du Sacre C
lege. apres tP -chevEque I
kralnien en eo:l Joseph E
pyj Mais cc denier age (
8 ans a pe0ru le droit (
-iri pr a rnl Conci'av

La r',ue n i',,n'enne "E
ta Pro-s r(e-latt le 7 M
que Il Pape avatil nvoye :
barot e Cardira.ice a1 Dil
r,' su cc VAinu'; m 'l1tra
1' 0n in0c.lion dclt'ever
p)nerui- MiWr Soepontiv't n
I-u>: n oupts a'" n1 ]I ChP
ide : F eI sc 5 'a't rendl 1 ;
CoIlege Llt,:an on do r dr
t1 I! abvda d c ,rrn a 11
pritlt c i;'.3q r.'s !n p
Ies c:ithl3j p d rlp 1 L'tI

I a RpulublilO So'n. S 11lO
de Lilt ll 'p con0Lp'r qti]lq
3 2 millions dhabl'an
dnn', la nmJtt to6 catho

M1lr Sttcpon-',.iriui r1st
ir a8 :msl et il a (' nor
1" F'i-quo pit P'e XTI
1955 I! n a pu r0st(1r q
rnq pns dans soln diocn
cr, Vilnous comme rAdmWr
I ra'eur Anosgol'q11o-' E
9110 leS nior t'" Li unin'
nes i'1nvov r, lit n e '
dans Ia province de ,on'sl
oil il vit naclup'loment en
sidence surveill6e.
Une Ict-rc u1'l a ndrol,
Ic 15 Sr;,pmbre dernler
Prdsldenrt du Conse!l do
Rnpubllque Snv'u' mime 1. 1
n1n'S m11l dorimn'iflnt
pruvolr rpntrOr dnns la C
nl(,1lp, Ost r0s'051 sans r<'cp
So.
En \absence d'un nic
avec lIs dlrligu-nts do V'
nihs le Souvrnin Pont!


ne pouvait eiever officlelle-
ment & la pourpre Mgr Ste
pdnav!ctus. Les observa'eurs
estimcnt que des pourpar-
lers entire le Saint Sidge et
la Lituanie sovidtique sont
en course et qu'un accord
pourrait d're trouv& avant
mt5ie le 30 Join procha~n.
o -

AUCUN AFRICAIN PARMI'
LES CARDINAL X X
NOUVELLEMENT NOMMES
Cite du Vatican (AFP)
Aucun afrioain ne figure
parmi les Gardinaux novel
element nonmmbs, et ce pour
la premiere fots depuls 12
Sans.
Pour la premiere f6is de-
puis ix ans, un franqals,
Mgr Roger Etelegaray, Ar-
chev6que de Marseille, figu
Sre sur la liste annoncee sa
medal rpar le Vatican.
Au Cons stoirne dd 1976, la

moltir des <,Pos cs, etaienl.
attrjiues au it'rs Monde
(10 sur 20), qul en obtenalt
le cinqulime (3 sur 151 en
1979 Le CoinsiLtoire de 1976
a ete le derniei vralment si
gnificatif de Paul VI. l'ulti
me 19771 n'ayant pratique
ment ote desti e qu't. nom-
mer Mgr Gi,'.;nni Beneoi.
a1cien Subibtitut de la So-
cretairene Cd Eat.
Le Monde Communiste n'a-
\a t tU unl represent.anlt en
S1976 II n lauraC 2 1e petl-
i etre Itro si Ilo Cardinal tii
SPectore. lul appirtilent I au
-Cons'sto're d- '1979
- L Amenquel I.atine n 11
a qu un 111 eprpestnan' dans la
r nouvelle sel-" d enomnlIn-
; lions Elle ill avail t r'i 4
- ii 1976
N x x x
NOMINAl IONS
'CAlt7TNAUX LF PIUS
JIEUNK POLONI IS
'\11(c du V.11atil l AFP.
e Ltr Bt Il niili, des 's ll 1
v N'allux (.r(111111Iainux l I( I coin
e 1Ilr'otc diu P.1p 1 eallnn P.11ul
It MtI l.Fralnc.sz.ck Machllrs
S kl Arclievc(Ijii dc Ciacoll'.
51 a;II
.iin rest M|;r Egano Ri-
clii Lamblcrl ni. Nonce ;i Paa
ri' 73 ans1 Lige 1moycn ldes
promus es' de 61 ans.


LES SPORTS

LE FOOTBALL FEMININE


LE PREMIER CONSISTOIRE DE



JEAN PAUL II


La 16re journee du 3 L L
d6cisilf tour de la Coupe
a debut bier soir au sta
de Bylvio Cator. En depilt d
I in erregional qui dralne
les sportifs, en general vers
les villes de province, ces
matches ont connu un suc-
ces populaire jpreciab--.

En lre rencontre, T.&:es
ses et Minerve. En depit des
victoires des .Tigresses sur
leur Edversaire aux tours
preeddents, elles ne binefl-
elalerit pas des faseurs des
pronos' ics. D'abord parce
que Minerve n'avalt ete bat
tu que sur des scores etrt-
ques. Ensulte .:'quipe de la
RuelleRoy restait u n e
indlscutable vIctoire, sur les
Amazones, leaders defla corn
pe ition alors que leurs vis
A vis avalent concede deux
defaites consecutlves.
Le match n cut ni de pre
ambule, nl de round d'obser
ovation. Des 1'enraglemeot et
sur le premier corner obte-
nu, Rose Gnu tcr plaqa un
tir brosse.- Ia ball impar
faitement device prenait la
route des ileLs-. Kettly Mon
desir aux eml'bucades, para
cheva Faction.
Minerve neunt pas le temps
de reagir, car .m deuxieme
corner tire do la meme po
sition par Rose Gautier; en
tra directementi dans les
buts Quel exploit
2-a apres 8 m nnubes de
jeu. ce fuI un -oup terrible
et l1inerve nr (leva!t plus
s'piin remelt ire
-.u contra.re la dctalte
prit blen vit( 1'allure d'une
deroule A la 20e minute,
Giierina FPu'tbert le lo-10-
\vliu O t 0111 ulvant ecnlltri
des Tigrsse se .Itrouvait i
point 1non1:, pour repren-
dre 1111n ntlr dc it g lhuchl
1t nli q1 1~ :1insiIt I 3- I'vl
t, lut It scort e aiu repos Ati
palv all, Mihlerve devalt
plOrdi Occv'Inl Jl BL3:ptls is
Ion m1ll el r iCtl'i'nsiLeur qul
se 111 in iciit'g i r ientiilll ait
ll'trnlt dlins li chioc acrllon
ApirOss lia pause, Miinervl
c.ss1aya dt' ripopltlr Sons 1illn
pulslolln de Marie Alldlc i
Nocl I equipe sorganiisai at
il lliu d ;i te slin et donn:
1lillusion qu v !f pouvalt
in ll' au lotilrs lim 'tcr It:
devils. Mils )apcl s 15 mini
tes, Marne Louise GalulIe


rouvrit la varine en repre-
nhnt pulssam'-ent en deml
volee un centre de sa soeur
Rose. D'ns la foulce, Kettly
Mondesir leprit de la teiC
un ccnne de Guerira Fau-
bert pour marquer le I f
but.

Alors euphoriqle, r'en ne
semblait dev.oir arrtter 1'-
quipe' de 1:t Ru:-l"e Audain.
Kettly Mondesir teneore
ellej plaQa un tir c 25 6nTe
tres d'une puissance tell.J
que le s ade sf leva. EnI.n
pour cloturer la marque;
Ginette Moise, une bleueo
pour son premier match, sa
premiere touche de ball,
fusilla la ,nalheureuse por-
tiere de .vtinerve 7-0.

La second rencontre mal
heursement ni ,. pu arriver
jusqu'i son 1'.me na cause
de la plute Anitzonos me-
nalt 1-0 bu' marque Ange-
lique Docteur cont're s-n
camp nv iitch etalt
tires prolnpli eur sur le piano
; e~hniqm-
Les Tigresses cccuper .,
visoiremlnI, la 10 e ,au !os
sement avec im match en
plus. Le derby de vendredi
prochain devrait attire la


CONTRE LA GRIPPE

CONTRE LA POUSSIERE


SUCEZ









D DECONUESTIOQlNEMENT DE LA GORGE
\- RESPIRATION FAC.LE
i ALEINE FRAJCHE q

GRACE A

MENTHO-LYPTUS

en vente partout

UISIR. A ETC 0 1ZMERY
PHONE. 2 2144 2-0149

wrencemonarrylanonanonocionaVmaW.zecoWntWWVU^


CURACAO...






"The Caribbean




Connection"

JAMAICA HAIII

Chaque Semaine ALM offre

2 vols pour KINGSTON: Mardi
et Jeudi <0

4 vols pour CURACAO Mardi, Mercredi,
Jeudi et Samedi A RoNAI, I
ARLBA
avec corrt.pondances immedialtes a TRINIDAD
CuraaB pour: ARUBA et BONAIRE
CARACAS, Vcnc/ucla
GEORGETOWN, Guyana
PARAMARIBO, Surinam cAACAs (;iORl'ON
PORT OF SPAIN, Trinidad

Pl'RAMARWPO


Pour reservations conlacley votre agent de vo age ou ALM
Madsen Export-lmport S.A., Agent Gknkral 6 Thkphone: 2-3476, 2-0028 el 2-0317






a .l. t l ANTILLEAN AIRLINES


r F. L; TRADING COO

58, RUE BONNE F01 TEL 2-OSS0


TOUT POUR LE BUREAU: Papeterie Fournitures -Meubles -



. . .- f- +- + .. .. .. i .... . ." .. + . .. . .
I ~~ ~ ~ ~ ~ -- = +>>>>>>>>>>>>>>><-<>>>>>> ^>>> ...... >y'MOO >......>.. :r ... +=BBB--' .......... i+i .......


gi-ande fou'e lirsque les TI
gresre3 et ies Amazones s'atf
ironteront canr nu c.ioc d
c.sif
t

LE CLASS, MENT

1 -.' grL I,Cs 9 sur 14
2 'man. ne-. 8 stir 12
3 Glhditrilcev 6 sur 12
4 .irnc.'e cur 11

Kettly Mondisir a pris le
large au classement des but
teurs avec 6 realisations.

PROCHAINE JOURNEE :

Vendredi ler Juln : 5 heu
res

a) Tigresses Amazones

b) Gladla'rIces Minerve

rn 2ime DIVI:ION- tries
bel e-'ploit de Gonaives qui
esL venue battle Minerve ici
pir I bit ii zero. Les ,.=i
veniues dolvent recevoir sa
medi les Amazones dans un
choc capital pour l'attribu-
lion de la lore place du
group. Los d mi-finales se
jLueront le 9 Jamn et la fina
le le 16 Ju n.








LUNDI 28 MAI 1979





CINE THEATRE TRIOMPHE PRESENT

S0 Midi 2 heures 4 heures (en permanence, 4 heures 30 et 8 heares tL


CE SOIR

$ 1.50 et 2.00 SALLE II $ 1.50 et 2.00 SALLE Il $ 2.00 SALLE IV $ .50

MIDNIGHT EXPRESS LE SOUFFLE DE LA TEMPETE CREASE L'EMPIRE DU GREC

-as o ^ oe...o<-o,,,o oeoo-oo. 1r4 a.<


Aujourd'hui, les Etats-U-
ns d'Amerique celebrent le
memoration du souvenir de
tous ceux qui sont morts
dans les guerres livrees par
les EUA, de tous les heros
qui sont tombes dans lets
champs de bataille.

C'est un long conde t lt
prolungement du week-end
pour tous les employes p1u-
olics et prives. Qliolque I_
climate soit clement et que
l'Office M6ti0rologique Na-
tional ait decrete auiour-
d'hui la fin de I'hiver dans
les etats s ptentrlonaux des


EUA. il y beaucoup moms
de vehicles sur les rou.es
que le. longs veek--nd pre
cedents. Ceci est du au ra-
tionnement de la cazolin
et au fal cue jes sta' ons
distributrices sou:n: fer-
mees sam. dci et d miaiichel
dans tout le Dls:rc doe C
lumbia of so trov. i'la ( a-
pitale it en pilleuli e.a
d-.s USA.

Exc'x ptlonnl(T]C'-t. r I s
r"nilds niagas. i. 2 c.-t ),i-
v'ert r'n plusicurl en.dluoils
-t affichi-nti d(- so ,u; s s.- l
dsaulnn .s dalns 'te pei.o
dt d inflation.


LETTER OUVERTE AU MINISTRY Echos et Informations


(Suite de la lere page)

cheteurs. Vous demanderais
je en quoi le transfer a la
Minoterie du commerce de
la farine don't le prix a d6
couple depuis; est-il profit
ble a la population et a
combien ge chiffre l'econo-
mie des dexises puisque
nous ne culti'uons pas le
ble sur nos hauteurs a cli
-nat tempere; ni ne prati-
quons la mouture du pois
ou du soja comme ingre-
dients dans cet alimeint de


consommation potentielle.
Ma derniere annotation est
qu'a mon avis la vocation
du sol haitien passe en pre
mier lieu par l'essor plan
fie d'une agriculture diver-
sifice et abondante car le
manger et le boire; assis-
tes d'une education et medi
cation sanitaire adequate
sont les priorities urgentes
du moment et de toujours.
L'Industrie haitienne a ses
premiers balbutiements re-
quiert l'encouragemeit et
la collaboration de tous
pour la resorption du cho-A
mage; 1'equilibre de la ba
lance des paiements subsi-
diaires a la viability de no-
tre molnaie. Corollairement
il nous faith aussi revalori-
ser la terre nourriciere que
nous avons saccagee et aban
donnee: livrant aux capri-
ces des elements notre den
ree cafeicre: support de no
assiette economique; detrui
sant d -ns les annees 40 no
tre culture bananiere si flo
rissante; abattant inconside
recent ,os arbres fruitiers
et forestiers: attirant par
Sole de consequences notre
frere paysan aux portes des
griindes tilles pour le tio-
)er oisit el aign dans la.
gil;ande mia.sse iaiionime du
lupeie pr IPoletariat Je ne
\tillr'- Ul 1Pitrs quand l auI
t ours d i l votre interview t
It-istt, \oiis lliautori se-i les


tie rentalhlate, de vendre
i,11 tihenr a 1 It tllcnstlltnlll
ti ,n lo+ ltal d des prodsti, .,i


milaires importees. 11 est
toutk a fait louable que le
Gouvernement de la ftepu-
blique maintienie et 4meme
renforce les avantages oc-
troyes a nos capitaines d'in
dustrie et createurs d'em-
plois:en exigeant au moims
la parity des prix avec l'ex
terieur; une protection mi-
niimale du consoinmateur
aox abois.
Pour ee qu'il s'agit des
pourveyeurs de miseres
qu'a tort ol nous epelle;
qu'il soit dit pour l'edifica
lion de chacun; quil 'exis
te dans 1'ensemble aucune
solidarity de group ou de
clan pour gruger le client
c tr c'est a qui vendra da-
vanitage au meilleur prix
possible e" escomptantl un
beefice raisonnable stir le
volume des affaires. Et si
nos moyens d approvision-
i.ements n'etaient pas liin
les par des monopolies lega
lises ou de facte:l'incidence
sur le coiut de la vie e, se
rait certainement positive.
Je cite conmme preuves e-
clatates qu en une perio-
de recent de grande diset-
te: nous imnportions le riz
tui se dbaItait entire It et
18 dollars le grade A et II
pour passer rapidenuent .1
'2 dollar dollars des nue let c n
role ols e ti p;puit. I ielt
ique tl'-itel tlc de 10 i 1
pooier t cien tl iti Noill t itOl-

ilde s tn eil- ve a uit rn IiIlt-hI, -
dallns I p la ( e II 'st i'lt







Irl llniii es i iid lptnisall es-



It tlle iiIt, a'ts B clit et' le 's


I( impltiros dei vene iqui tia
i llc d'rlle'l cni, I l u t |lll-i.
n plalectie i l pas les tiotit-






ir e que le bullreau sler'-
clluif de la llrlhamll d
iomlmer e itaitipeu Ia Ili-
a son devoir le plus itt
mentaire de tale une misc
au point pour la deenspar
obnlieire des Vem Ires de nil

senti personnel lement ubn-
lerne par mon curriculmins
d 3re ann pas dle pratiqu
diNcmmeretsal. a e dan-






Pen Represenlant db u Cr m-

a'if dans la letropule de
a son e devoi memle plusa pr-






menatire de la dite Chambre
oblSndigale des membres de n






(Iualites et au nom de ui
Maeorite silencieusde de
commercants nalionauttt 4 a
dressed le reptrohe publiti
et met de omite direct
teur de noire Institution
pualitr son tsme et sde la
le,,ce coupable.
Rectvez: 'Monsieur le Se-
crntaire d''l;lat: mnes salut;
tions en la Patrie.

Serge VILLAIRD




Fnterdictftn de vol
pour les DC-10

WWASHIGTON iFP
Toilu it. a- 'lns (le t yp
D, C- 10 co( iiS t uitsl paIr I
firm ,Mac DOiIllv Dou-
glas 0t exploli'cs lpar ; l
companies arii ricain'es oilt, 6te lint rdllits d
vol liindi, a aiInoncl) it IC'h
de I Admniilsl !-i' Iun FCderi
le de Aviallti)' Civil('e aI
ricalln' i l'AA M lin'lin'
ne Bond3

i l it suite d I cldcInt :i l
venII vendrrd 5i 111 M ppa-
rell d r e I siur .l Ceto
port 0 I:ire< d C5i' i '--i.
duns Ic-quel :e'tI |)pr'somll
| on< trlouVe; 11 "nor-1


p Re/rn uw5-nt h/iJWXbca V An' J cit ..ka.i. da r. i -


Le Bureau de la Chambre
Legislative a distribue cc
martin un exemplaire des Re
elements interieurs de cet-
te Assemblee.
xx x x x
LIngenieur Jean Guy Ri
gaud a ete nomme Direc-
teur General dc la Divis.on
des Ressources '.nni:l Il lj-.
au Minister rtes Mines et
des Ressources Energtliques
II replace a ce pose M.
Fruit. Pierrn Loa's devenu Se
ciretalre d E al
x x x x
Le ilujt C'.' iasrl :utul .01
d eau pot)labl- qii lera 1 ob
jet de negoilal ions de finann
Ct rntl dis 'clenllain entire
le Gouvernrm nl hai len el
1; mi. sslii sp' ciale de la
BID sti iii l..iic en parties
p ii a ConiTni-:;'on Ecponomi
qui Euriop nlit lu 'qii a coy
n'l't'lIt '1 dc 2 millions de

Lt i "nt 1 d i lu prole'
s si \ t- !i\ .or'n 7 mil-
lions de do'!a- c apres et
tii I 1 ;rOlLt sia\1 lI de bonnie

x v v y
Un 11 et,, oe i s.lino d'ui
Mil-1,o' hloI l a .iolnel est 001
j i ) i i' ", it,' nl conlrer,
Suhiiln e ('C'i.ir'ies aide dit-i
D ;ii 1 t'o" i 'r le M Go
:,id P :ho'lmiitn t de MM IB



idiers d-o
Clutmw ie

I ;OT I'A (AF"P)
( e't l itill ti des Indienl
dle ( iol ionl hie ltli nliI stint
pllll elon ilel -, |h l'[tres o
ictelcs qul e u "01000. affirunt
Luiii.n le (uoiiiitlien tde Bog
I t a I' I Tiepill l'
S.liiiurnal ilten nce ,I e
S Irl i i lion. a t iIecllit ir -
tioI. la fusion raciallc. 1
Illirt. la Ill, n iii tlritiiin
1t- i ladies e uitn fllut ei
'ore pre : .a tcravache in
iioiablen du (Colon et di
Ct t ilt ap'll t It(Fthlno
der, des popul.itions indie]

Iee- indigenes survivant
sint repartis tn 77 tribu,
clonit certaines lie comp -
ent iqu une en rtaine d
menilbres. La pilus nombre
se i t dans la Peninsule d
la Guajira. all Nord d
P'a- Les Indiens y ont tr
que I arc et la fleche coi
tie les camions et les fu-
sil et consatrent la plu
grande parties de leur act
Svte iu traffic tie Marijuanm
Selon les chiffres offi-
Sces indiens ,e sont adapted
i au stle de ie du blanc e
t hialtent les villes.


Iran : Deux
homosexuals
iusilles
'Ti'iHEHRAN AFP '
I0 155x prsii Iet condam
i i ; 1 n1or1 p.oi'ir sodomie
pail !i Tribia 1 Islamiqiue
(i' Tith< rIi ill il I pailssees
iali lesi a I- trm In lmin lie a
,MIniiMiCi lund' |l J journal

(I',.s u 111 c'1l , l,-rni 5't
"I'.il I, llnolnib d hIlo iose-
lnl.s pw;isis 1, p. i its^ ireini s
dvlep Ic, h d bU de la re\voln
lion. donil inq s 01 0rscu1 .' des
(|]lll er ( dv1 1rin :- tl irs
DIUiix cen-W -:x>lnt- douze
personlnets oni l exxecuiljes
o l: ia si t-ie de clindamina
ia llos prononcc (" | ipr les Tri
- bunllux revol tionnai lrs Js-
nlmiqiues dpimubi. Ii 15 fo-
rI r dern-ier


P'l'lOIE :
Les reserves du
Venizuela


CAIRACAS (AFI')
Les reserves petrolieres
diI Vinezuiela sont Irois
iis IIls A lhevss ique celles
ireoiun lites ffhilel lenient;
-It pernlliront 71) ians d'ex
ploitaltio, announce iune f-
tlde publlre ai Caracas.
Ces ri.serves placeraient
Ic Vnitzuella en premiere
position des pays du conti-
nent prodiucteurs de petro-
fl; devant le Mexique et
les Flats Unis et en 4eme
pitinin :I i sein de rIOPLP.
I'lOranisation de, Pa'is 1:-
portaleurs de pelrole. a-
pres I irabie Snoudile; le
Kouelt et I'lran.
Ces estimation des re-er
ves stint prouveres a 80 pour
cent; precise 1'etude.


nard Posy, Roladn Remy
Louis P. Baptiste.
xxx x
Un changemtnt vient d
tre opere A ia tete du
corps les VSN des Cayes. En
effect, M. Orelis Thelusma a
e e install comme chef de
la Millce des C'ayes en ren:
placement d,: M. Eustaclic
Henrt.


Jeudi 3, Mai s'ouvrira all
Cap Haitlen la premier
Convention Nationale du
Tourisine piace- sots le the
mie I.e D-veloppement ill
Touri'me une obligation Na
tlionale.


Exposition Vente

La Direction et le Person
nel de 1 Ecole Profession-
nelle Surin F. Manigat
vous invite a 1 Exposition-
Vente des travaux manuels
realises par leurs 61eves.

Cette exposition aura lieu
du 27 au 30 Mai 1979 de
heures A M it 5 hres P M
Les parents des Eleves,
les amis de 1 Ecole et le
public en general auront
1 opportunities de se rendre
compete de 1 effort que 1 En
seignement Professionnel
accomplit dans les domai-
nes de la Couture et de la
Broderie.
Votre seule presence sera
hautement apprcieee 255


A VEDRDE



Renault 12 -- 4 roues motrices



en excellent etat



Sonnez le 2-2114 ou le 2-4754

----- --- -- -- -.. ... -


.t 1 t tC. AlS L h U 1-1s t t iL All A C


i O1 ut alp .tlpi 't Ui l hauL e |I tli lLe
0u05 V ils\ Unues ioiniieS5
t Yct AU"L u. itllUe -iOlltileb
lour tout lin i.end eilectronlique
S \'oyez Aux Onlde" ,oinlorles


Soyez Alux Ondes Sonores
Pour tout elln iiautre lc i TeilvI.sloU
e lI'antennei an leicepteur
Voyez Aux Ondes Sonores
Pour enrichir votre culture inusic;ile.
Ivotre discotheque etl assurer
'entretien de vos dsqu es
1 Voyez Aux Ondes Sonores
S Pour choir votre guitare classique ou electrique
Voyez Aux Ondes Sonores
V:olonistes. Altistes. Violoncelli.,tes
pour vos cordes professionnelles
Voyez Aux Ondes Sonores
Pour vos radios et cassettes pour voiture
Vovez -.ux Ondes Sonores
Pour vos enregiitrements : tape ou ruban magnetique
cassettes. cartridges sont necessa res
SVovez Aux Ondes Sonores
SVous 31e7 hbe,oin ile cables
electroniques on ilectriques i
Vovez Aux Ondes Sonores



Aux Ondes Sonores
j > i
S Tout dans tous les domains
11 Rue Macajoux Telephone No. 2-3824

Au Service du message sonore






La belle Meuniere I

( Vr]u dfe nlodlie i8

Sirnis .. de IN
M 11'r da "A06ii


SERGE VI-LE'I)ROUIN
hiiatio


ALZIRE. it. DEJEAN
iMezza SoIIrano
Ccs deux artistes prd
selnteroiit la preini6-
re intelpr1iatiun hal
t1enne :i egrale de
ceute oervie.


MEMORIAL DAY


L'INSTITUT FRANCAIS

Le A ardi 5 Juin 1979 8 hres p.m.


~--~~~-*~ --~~~-7- -~--.r--~--~ _;_al-*Tp-~~X1~~- ~C-- i--*_~rr- -..--~6sl--il--~~ _-~__~-__p___~ ---s~.- -~-----I----~--~;


~-~U--- ---U~ZZ-~?~--ZYZ~Z,~`--7,-'


------


I


I


l



r




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs