Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/10393
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: May 15, 1979
Copyright Date: 1979
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID10393
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text




-OLUrAEUs mrtr .. -.kL


[IMPERFECT IN ORIGINAL]
i i *. .


MANILLE (AFP)

Las pays de 1'Est n'ont pas
cees par les occidentaux sur
1 insuffisance de leur aide
au Tiers Monde. Par la voix
de l'Union Sovidtique et- de
la Hongrie, ils ont tented de
se justifier, mardi a Manille,
pouL ne pas se retrouver sur
lI bane des accuses du logue Nord Suds.
Devant les quelque 5.000
de.dguos de la Conference
des Nations Unies pour le
Commerce et le Ddveloppe-
ment (CNUCED), qui se tient
dans la capital Philippine,
M. Majoulo, vice-Ministre
di Commerce Exterieur So-
yvetique, a affirmed qq'il etait
>absolumsnt injustifiie de
compare quantitativement
effort des pays capitalists
a celui du bloc socialist.
Son college hongrois, M.
Ist van Torok, a ete plus pre
cis. Selon lui. l'aide des oc-
cidentaux ne represent que
la restitution dd'une parties
d-s immense resources que
les monopoles-ont puise et
continent de puiser dans
les pays en developpement>.
L aide socialist en differe
qualitativement puisqu'elle
concorde. selon M. Torok,
,avec les besoins effectifs de
c-s pays,.

Ces travaux de la 5eme
CNUCED, qui doivent se
p. ursuivre jusqu'au ler juln.
eiont marques egalement
par 1-s problems de 1'ener-
iie qui ont subitement faith
ir-uplion danL les discus-
s,;ons. Cette composante es-
.senuell. du developpement


du Tiers Monde avait tW
tenue a 1'6cart, au nom de
1'unito des pays pauvres, en
raison de I'appartenance del
producteurs de p6trole de
I'OPEP au egroupe des 77
(117 pays en ddveloppe-
ment).
La rebellions centre 1'O
PEP qui risque de provo
quer une tres grave scission
dans le Front du Tiers Mon
de a pris de 1'ampleur
mardi. Le grdupe des pays
latino-amnricalns, of sont
represents deux des accu-
sesv (Venezuela et Equateur)
a en effect decide de propo-
s-r que les questions 6ner-
getiques soient officielle-
ment debattues au sein de
la CNUCED.
La cohesion du egroupe
des 77 st d'ailleurs mal
assure pour un grand nom
bre des themes du cnouvel
ordre economique interna-
tionalb. Dix jours apres le
debut d- la conference de
Manille, les groups de tra-
vail specialists sont encore
partiellement paralyses par
l'absenc? de projects de reso
lutions communs des pays
pauvres. ,

CNUCED :
DISCOURS DU
REPRESENTANT
SOVIETIQUE

MANILLE (AFPt
L'Union Sovietique a de-
nonce mardi a Manlle les
mecanismes actuels de 'e-
conomie mternationale equ'
sont loun de prendre eno

,Voir suite page 61


messes fates au co;rs de la
campaiine redd c.ion des
:mpo'- dirc;- der.a:onal,
sa:ion partie-re de cer'ainr.
secteurs possibilite pour i
oca'aires de cer:alns -c
min.s sociaux d ache'er
:'.r maisrons .Imi;itio. ce
.:mm:graalon rpnforcemin :t
rd :a .c! P: dp : rdrte et 1i-
m:iaion: du p-w--r sr.nd:-
cal
Sur e drn.ler pn r.t '
obsprn a'er< estimen' que ie
itiuiertn men' cherchera a
:out pnrx a e;uter :epreuLe
de force aec :a puissant:
confedera'ion sndic ;.e T
P C e' navanr-ra pas a-
vant p.u.l-iers mcis des me
oisre concre'cs Le rabin-'e
con.-rvateur dM M Edward
Heath en 1972 aa:t de:a
tente sans success d in:rodu;
re des measures pour iimlter
1- pouvoir syndical en Gran
de-Bretagne


MaKm u aIS m iN


SNo. 31.08











iONDE EN .1896 I E PLUS ANCIENT QUOTIDI .D'HAITI MEMBRE D L'ABBOCIATION INTRATWmAJW DN PRBSE
S1 NEW


D~iZKTEM ELCMr ONTAS
ADUIISTRATEUR : Mmes. Wax CRAUVM


S**.3. -* 7

peIlture hLtieun e
a MIadrid
El Centro rberoamericano
de Cooperaclon de Madrid
vient d'lnaugurer une expo-
sition de cPelnture Naif Hal
tlennes dans la capltale d'Es
pagne avc la cooperation
de I'Ambassade d'Espagne en
Haiti, dans le cadre de I'Ac
cord Culturel haltlano-espa
gnol.
Dss membres du Gouver-
nement et de nombreuses
personnalit6s des milieux ar

(Suite page 3)


L'Origine de la violence au Salvador Faux Green Back en circulation


Par. Paul RUTLER, envoy
special de l'AFP.
SAN SALVADOR. IAFP)

La nouvelle vague de vio
lence que connait depuis
quinze jours le Salvador. la
plus petite des R6publiques
d'Amerique Centrale demeu
rait Dimanche sans solution

L'organisatiol) Marxiste
du bloc populaire revolu -
tionnaire (BPR) mainte -
nait en otages les chefs des
missions Diplomatiques de
France et du Venezu6la, et
leur personnel. et conti -
nuait d'occuper la cathedra
le de San Salvador en mul
tipliant ses exigences.

sLa tyrannie militaire Fas
cistoide a declare la guerre
au couple et celui-ci doit
adopter toutes les forms de
lutte pour conquerir sa li
berte>. declarait un diri-
gea:t du BPR.


de rithesses come le cafe. ~i le- ranges des desoeuvrds
le colon et le sucre A des damn Its vllles.
origins lointaines Quator Un taux de choniage attel
ze iamilles ,,une vlng4,lne gnani 40 pour ceni a faclli
mainienantd, dit-on, dete---. lecolosor, de groups de
naient les deux tiers des ter g eril leros qui ont multi-
res cultivables. Un premier pTie au course aes 9 der -
gran soulev,-mrnt. popu hiere-, annees les attentats,
laire en 1932, f ll sauvage- le9e s rile\ements et les asses
ment rdprim6 et fit quelque sinats.
trente millet murts. La bloc populaire revolu-
.tionnaire affirme avoir 25.000
Plus de quarante annees.miliantos venant du syndi-
de regime militaire s'en sont cat des professeurs, de di-
suivies, regime qui a mene le aerses unions d etudiants et
pays avec une poignee de fer. de nombreuses organizations
Un plan de reform agrai de travailleurs agricoles.
re avait ete adopted voici quin
ze ans mais. pour les o cam 11 avait etd formS en 1975
pesinos,. il na jamais vxaia devant, dissent ses dirigeants,
ment ete applique. Pour eux. la necessity du people de
le salaire minimum rest au letter pour obtenir la fit
jourd'hui de 3 dollars par ,de la misere, de l'oppres-
jour A cela sajoutent de sion et de 1'exploitation de
longs mois de chomage en a petite classes dirigeanteo.
trt deux oueilleites. Troi oautres nrornnisations.


Cette situation a about a
de nl.uveaux soulevements.


L'origine des troubles dans de nlouuvtlls repr ssions
ce pa\s. qul ie manque pas a uin exode iru'.l qui a gros


LES RETOMBEES D'UN COMMUNIQUE

Dialogue avec le Ministre Rouzier
Par Callo A DES1NOR


Apres le Miiiistr Bernard
'~ilir notre No. d'hi lr, nou.i
.a' <. rencontie le Mllistr
Hoizier qui a a. ussi repoln
dtl a nos questions
,Je suis etonne, nous a-t-
ti declare, quunt secteur de
opinion publique. quun
secteur de la press aienti
extrapolle de cette facon ia
teneur et esprit du commu
niqutr on question De quol
>agLit-1 au fal: Depuis que.
ques temps. la vie culturel-
- a la Capita', connait 1ln
renouveau certain: comme
vous aviez erit C est vrai
( cela grace en grande par
to,- au theatre Des pieces
c-eoies d une grande valeur
e:.: ete jouee MI.ais i1 fau:
admettre aussi cue dans ce


LONDRES *AFP,
La R-ine Elzabe:h da iu
vcr: mardi daiis ,e cadre -u
litnne: du Paials de West-
miniester la ouvei.e sc-ssion
pariementaire en pronon-
can-. Ie 'radironne: Dis-
;o'it d:l T:,ne t ui inx- ites
arand o ilnes de .oe:
iou-',er:imetntaie a venir
Le 'Di:cours du Tro.n- r t
prend sains surpns.res ma ei
re. les principles these
avancees par le part conser
va:eur au course de .a cam-
prane electorate S r ~e plan
europeen le gouvernemen'
d- Mmie Martaret Thatcher
reaft:rmO soiennelemet-.
son ferme a tachemen;, a
la communlaue e' Son :.':n
tnon d opuvrer dune facon
con-tructive a son fonction-
nement Toutefols le .Dis-
cours du Trone. r-prend a
son comp'e Ies principaux
griefs formules par le part
-ravai:t.~- a encohtre de
:a CEE necessite d- prn'e-
tez it-. interest tparilcUi-
ier- de :irdus* rie de la pe
che brltanlniqle reduction
d n :a contribution britanni
qupie i bdeept communautai
re et reform de la politi-
qur agr'co.1 commune
Le goutvrnement conserve
teur confirm d'autre part
son in:ere pour le system
monetaire europern> mais
sans prendr? a:Icun engage-
ment quant a son eventuelle
participation.
Le eouvernement de Mm'
Thatcher se prononce gale
ment pour un enforcement
de la capaci:e nucl6aire bri
tannique et laisse entendre
que Londr-s souhaite jouer
un role dans Ics inicrnial tin;
Salt II sur la limitation del
armements stratiCilques.
Sur le plan interieur. hI
couv~rnement conservateur
reprend s principles pro.

'LIAI~


ItlsoillnnierInt de piler' '0'
hieatI, i sest developpe u
ne ;' iUn an ', IU.. il.lne d in1
prati't et d e Wvprst(s i qult
!' suont lias pour ser ir ,- i
ia cullturi-. in la languc cr(ci
i.e i le theatre 1La 11berlt
d ,).pressioln re s'iln.lle pas
pour autan' .l' ictnce dalis
1 immoralte et it grotesque
Pcl:'n teto : un chef-
d oeuvre par exEmple. a
tous les pouits de vue Mats
routes les productions ac-
tuelles du theatre hfitihn
ne sont pas enforcement des
ch fs-d oeuvre et n ont pas
ce'te recherche artistique
et ;un certain -cns de ia me
sure dan s expression. Nous
en avons la pieuv."
- Aiors. cest la censureC


-- 11 n existed plas dr colnl
te di censlurtle r:ou.s a\vol,
lurine slInpi'llItnIl InII V .C I n
nIussloll IIterllinistvrnel, t,
lecture.

N est-ce pas ia mlrn-l
chose ?
--11 a 1 unr nuance. A-
pres count iss! ance d un ite
lt nous pouvont' fire tell,
ou tile-s ObshtI- tti is cot.-
cernant des passages des si
tuations, etc en sugge-
rant toutefois a 'auteur.
tout en consenrant esprit
du text. id s exprimer et
de conduire Ir suiet dans
les limited de oa defense et
de la moralrl Certaines
pieces oe tharie et cer-
tains fhims ne pourront pas
ser qu a des hrutces que nous
d'tcermmerones in erdits
a par:'r dun croupe d age
a determine r Je vous rap-
pel erai que otrs de notre
visit a votre journal. nous
avons declare u il impor-
,.ait oe mener une veritable
campaign de morality, par-
ce quune bone parties de
notre tednesse de notre mi
ineu e monacee par !a por

Depart du Ministre
Bros
Cet apres midi. part a des
tination de Vlenne 'Autri-
che, le Secrtaire d Etat
aux Finances. M Emmanuel
Bros
I r sy rend en vue de si-
enor accord de pre' de 4
millions de dollars arcorde
par I OPEP pour le financ-
ment des travaux de drain
ge de Port-au-Prince La
BID accord aussl une va-
lour d- 34 millions pour le
memo pro]et


Le Barreau et la St Yves
Li Samidi !9 Ma: est le effect a faire don d un ou de
joul ces Avoca! C est la fe plusleurs volumes pour la
e dc St Yves patron des mem constitution de la blbllothe
bre: de la Coraoration. que de l'Ordre ouverte aux
A ccette occasion. le con avocats et aux 6tudiants de
seil de 1lOrdre oes Avocats la Faculte de Droit et de
organise un ensemble de ma Sciences Economiques Cette
nifestatlons. En vue d atti- ournee du Ilvre est fixec au
rer la benediction du Tres Samedl 19 Mal
Haut sur la Coipoiation une
messe d'action de grAces se Cc public dle la basoche
ra chantee i la parolsse de aura le plaislr et la jole In
St Yves, a 8 neures A. M.. tlctuelle d'ontendre ce
par Son Excellence Monsel mime samedl 19. a 10 hres
gneur Collmon. EvCque de A M., Maltre Louis Tous -
Port-de-Paix. saint du Barredau du Cap-
Unc journey du livre juri Haitien dans une co.nfCren-
iique donnera blen S un ren .ce Intituloe LES DROTTS DE
jdez-vous Intellectuel au lo L'HOMME A SON>IMAGE)
cal du Batonnit. local reno Les avocats hr conlra-
v6 embelll e, rendu fonc- ternellement in;vltes a tou-
tionnel avec un secretariat tes ces manlfest.attons. nous
permanent. Chaque avocat. a dit le Batonnier Ernst
chaque Invit6 est appele, en Troulllot.


graphl, ..lamsantek pal,
d ', lhliau. sorlllux. tleh la
dlt il'ic It l \ 1c. ll )rosltllu-
tioln, ilt Noius vouis anl-
loncionls Iorsi der notre visli
tl le sous Scretatlre d'Etat
ie tmy elt mol o un i control
tSuite pate 31


clandestines it aimtes cel-
les-la. ont seme ces dernie
res annees la inort dans le
payF : i s agit des (forces
populaires de libdratlon,, de
el'armee revol.itionnaire du
people> et des I forces Ar-
m6e's de la resistance nation
nale: de tendance commu
ntste qui. depulis quinze
jours se sont cumplltement
effaces deviant les actions
du bloc populaire revolu-
tlonnaire.
Certalns observateurs esti
lnenl que cos ol0ganlsations,
oui furenlt ri'cen'mment respond
sbables d'enlcvemcnts de DI
rctikrs de firines eirangd-
rec.s pourralent enter quel-
oues coups d'&clat dirig6s

iVoir sul:" page 8)


Iran : Le point de la situation


TEHERAN. (AFP)
La ULbertA de la press 6
crite iranienne, sherement
conquise pendant la revolu
tion. est aujourd'hui grave -
ment menace.

Cette menace nest pas le
fait dune censure officielle
qui de 1 aveu meme des op
posants. ne s cxerce qu'a la
Radio et a la Television
mc.s par 1 action des petlts
eroupes Islam:ques integrls-
t-,- qu s arrogent le droit
de require au ',ilenice les pu
blications jugees ncn confor
mea a l idologle Islamique
Le quotidien independent
de Teheran Avyandegani
,irois cent mile exemplai-
res, a disparu deo. klosques
depui. trois jo irs 1 u1 des deux grands jour
naltu du soir quatre cent
mille exemplt.resl a ete re
d!iec Mardi )at une asso
riatioi,' Islamque qul a ex
pulse tous les journalistes.


II a suffi que l'Ayatollah
Khomehly announce son in-
:tntion d' boycotter deganm, accuse d avoir re-
produit ses propos oddfor-
mesi pour que ces groups at
taquent les installations du
journall et empechent sa dif
fusion, notammcnt en pro-
vince Ses cens, urs sponta-
nes. qui se rec'ament de 1A
ayatollah Khomeiny ont ega
element reproche aux journa
listes et typographes de
,Keyhan. d avor reproduit
le dernier artile d sAyan-
d gan..

Leouipe de ce journal y
expliqualt quen raison de
pressitns de routes sorts
pour lui taire aoandonner sa
ligne independante. elle de
(cidalt de susptndre la public
cation du Journal jusqu'a ce
que Ic gouvernement annon
LC officlellement sa posi -

(Suite page 3)


Letelier: Reaction de


Senateurs americains

WASHINGTON ,AFP) po du Chill ai son gouv
Lrfs Senateurs Edward Ken go du Chill. et oune rdvt
npdy et Frank Church ont de dc I ensemble des relta
mande lundi soirs dans une avec le Chili si son gOu
let're au Prdsident Carter le nemient continue de ref
rappel de l Anoassadeur des 1 extradition de ces ind
Eata, Unis au Chill. et la dus,.
suspension de l aide amerl- Les trois homes recli
caine a cc pay p ar la Justice amnbrica
Manuel Contreras. Pedr
Cette demand a etc pro- pinoza et Fernandeg La
voqlue par le refl s de San talent tous Irots merr
tiago d'extrader trols an- chlllen. au moment
ciens membres des services de la 4Dlnas, la Police
secret: chlllens soupqonnes create du regime mill
par la Justice amerlcalne d a chilien, au moment du I
'oir organism 1 attentat 1 tre.
l'explosif qul ovait cout6 la
vie a Monsieur Orlando Le- Affaire Letelier
teller, anclen Minltre des Af
falrc.i Etrangeres du Presl Les motifs du
dent Allende, le 21 Sept-nl refus chilien
bre 1976 a Wtashington. d'extradition
MM Kennedy et Church. SdextraDit HIL
respectivement presidents SANTIAGO DU CHILI.
des commissions judiclalre L'extradliton tux EBt
et des Affaires EtrangBres du nis des trols irtlitaires
Senate, ont 6gilement de ells irnp'lquc ldans 1i
mand le rappel nux Etats- slnat dOrlland Let.clll
Unis du personnel millHalre
de 1'Ambassade de Santla- (Voir suite page 6)


erne
Vision
Mlons
iver-


user
ivi-
Lvl-

amds
aine.
o Es
irios,
ibres

Sse-
taire
meur







AFP
its-U
chl-
assas.
eor a


La Police .altlenne a e-
crou, un citoyen dominloaln
Pedro Dldone qui est arrive
sTl.edl 11 mat, par la rou
le en vue d'kcouler sur le
territoire national de faux (
billets de banque am'ricains
Selon les informations
communiques a la Police
haltienne par la Police Do-
minicaine. le dominicain Pe
dro Didone avait pour mis-
sion de mertre en circula-
tion environ $ 250.000 de
faux billets americains qu'
il avait transports dans une
malette. Ce renseignement
a Ste fourni a la Police do
minicai ne ir n ,autre donmi


nicain arr6t6 sous le mnme
chef d'accusation sur son
propre territoire. Jusqu'a prd
sent, la Police haitienne
nest arrive i recueillir
que quelques dizaines de
faux billets
Pedro Didone qui connait
parfaitement Haiti pour 'a-
vol.- visilte continuellement
durant sept ans (1972-1979)
a eu le temps d ecouler pas


Communique
de I'Office du
Tourisme

Conform6lment aux instruc
tons de Son iExellence le
President a Vie de la Repu-
bllque et aprts consultation
avec le Secr6taire d'Etat de
1 Int6rieur et dce la DDfense
Nallonial. l'Olfice National
du Tourism et des Rela-
tions Publiques a It plalsir
de porter A lI connaissance
des interesses pour les suites
approprlies, le texle d'une
communication qui a Ste en
voyec a ses Bureaux S 1'etran
ger :
Republique d'Haiti a tou-
jo .irs considdr6 que le ddve-
loppemeht de son tourlsme
n6cessitait des ajustements
constants dans les diverse
dispositions y relatives. En
attendant que des measures
en harmonie Ivec les Conven
tions Internationales soient
adoptees, le Gouvernement
de la Republique d'Halti a
decide de maintenir le statu-
quo ante quant aux formal
tes des passeports pour les
citoyens americains et cana-
dlens..
PORT AU PRINCE. le 15
ma, 1979.

La Croix Rouse
Haitienne informe
En vue d'entreprendre la
reconstruction de 'immeu-
ble log ant le Centr Rouge; de Transfusion San
guine. ce dernier est trans
fere provisolrement au Sie-
R? Central de la Croix-Rou
gc Hattienne. a la Cite de
]'Exposition Entree : Pla-
ce des Nations Unies. rue
Simon Bollvar.
les travauxii dureront en-
viron 9 mois Les annDls te
lephonlques so front tou-
.jours an 2-1034
CROIX-ROUGE HAITIEN-

Dr viPo i .AROCHE
PrPsldent.


mal de ces faux billets, no Trois h a i t i e n s
Lamment dans les comptolrs qui ne connaitraient pas
d e B o r I e t t e. en uti grand'chose de c e t t e
llsant le service ae plusleurs combine s o n t actuelle-
compatrlotes deont cerlnes
de ses connaissances. (Voir suite page 6)


Sommet aux Caraibes au sujet
de la Grenade


PASTRIES (SAINTE ry. Il s agi (
LUCIE). (AFP) la Domnique
Les plus hauls response Montserraf, i
bles de plusieurs etats ind6 vis et Antigut
penoants des Caraibes vont designs sous
;e rencontrer mardi i Sain tats associes
.e Lucie pour examiner la si dentales,.
tuation politiqae dans la r6 On indique
gion a la suite au coup d'E- cielle a Sain
tat survenu a la Glenade le participants
13 Mars dernier, a-t-on ap tamment cer
pris de bonne source Lundi tions selon
at Castries. aurait recem
Ce sommet, oiganise secret materiel mil
tement. reunira les represent sellers a 1l
Lantj des iles caraibes mem Selon des
bres du *Commonweath qut mees les
nont jusqu'a present pas re <,etats associ
connu le nouveau -gouverne st piolnoncer
ment revolutionnaireo de M. accul ai t d
Maurice Bishop. issu du coup lnautaite ( oi
de force mene centre e regl rite voire la
me du precedent Prenier Mi ze etats de
nistre de 1'lle. Sir Erie Gai des Culaibres


LIBRES OPINIONS


Lettre ouv rte


de Gerald Merceronh


Aux Ministres

Bernard, Rouzier et de Ronceray


Messieurs les Minlstres,

La press parlee et ecrite
vous a deja renselgnes sur



DERNIERE HEURE
Au moment de mettre
sous press. nous recevons
I avis sulvant "'oncernant la
piece sPelin-Tt* -
x x x x
xxxx

AVIS

Pelin-Tkt
autorisee 7

11 est porte a la connais
sanci du public que la Corn
mission Inter-ministerle 1le
de Visionnemfnt et de Con-
trole, apres analyse de la
piece de theatre <,Pelln Tet
de Monsieur Franketlenne.
soumlse par le Theatre Na
tional d'Haitl le 15 mal
1979 estim I1ensemble de
la piece tonlorme a 1 es-
prit du Communique du 9
mat 1979 signe des Minis-
tres de l'Education Nationa
le de la Jenicl'ssi et des
Sport-, et des Allaires Socla
]es

SignO

La Commission InterminlstL-
riello dr Visionnement et de
Control

Port-au-Prince. le 15tmal 7i


GUERITE CULTURE

OBSER VA TIONS

Par Max MENARD


L'expresslon ]'Ascension
Dial cliques il) employee
par Platon pour expliquer
le progress et I'6elvation de
1'Homme au nlveau de lor-
ganisation civil, ne corres-
pond pas en tout point l la
DiDlertlque Ascenslonnelle.

Lt Dialectiqie Ascenslon-
nclle. blen qu'elle soit rede
vabic envers la vision plato
nlclenne de 1'existence, se
dlflnit plutot dans 1'unlver-
sallsme colmme moyen de
control et on mSme temps
de perfectiblitbl Elle re-
pond, la Dialectlque Ascen-


slonntlle, a ,'e besoln Irr6-
pressible chez 1'homme de
rdflexlon : assurer des rap-
por;s harmonieux entire les
membres de la communaut6
dans une vigilance constan-
te A 1'6gard de sol-meme.
En eflet, 11 est llusolre d'es
sayti de convaincre de sa
bonnie lol et de son 6lan hu
manilte, alors que l'harmo-
ule entire les nmembres d u-
ne mm e commnunaute d'orl
gine reste un soul mliteur.
Une des mcllleures ll1
Uratlons de cette loglque di

(Voir suite page 6)


sir ls reactions du public
vis-a-vis de votre commun,-
que sur icexercice d'un con
trdle rigoureux des reprdsen
l tionuj thatralss et des
projecnonr cinematographi-
quesil, et je suppose que vous
avez pu constater que votre
initiative? est tres controver-
see.

Je fais parties de ceux qui
trouvent fort preoccupante
une decision don't sont vic-
times sans discrimination
ats oeuvres d une portee et
d une valeur artistique a
mon avis indiscutables. com
mie 'Pelin Tet; de Frank
Elienno. et d's films porno
graphiques don't la base
quality ne saurait trouver
de defenseur valablb.

Dapres ce que je crois a-
voir compris. l'interdiction
de Pelin Tets nest pas mo
t:vee par d-s criteres politi-
qucs ,pas ooficieilement. en
tou cas i mals purement
, i moraux La nouvelle
censure reproche surtout a
,Pelin Telt d utiliser des
nmots e' des expressions d'u
I't' crudllte ugee obscene, o-
pinion bicn legere de mon
pnoll) d( vue qu' je 'als nie
permeltre d expliciter. Je
vo u. diral dabord que 1 opi-
nion pubique a larRgment
trantchc tl question en al-
sant un tacuell trionfphal h
c(' tol pliec St vous vous eles
done la peinci d? la voilr
perso nnellemclnt v'ois a\ez
pu constater qu un nombre
impre-ssonnant d',d peres et
de meres de famille y sont
alles AVEC LEURS EN-
FANTS MINEURS, lie l'ont
pas regrett6 et y sont meme
rtournes. dans certain cas,
plus d'une fos. L'ldee que
l'on se fait de l'obsceniit va
rie consld6rablement selon
les pays, les cultures, les
classes sociales, les poques
et... les individus. cPolln
Tet ne content aucune sce
n? drotique, seulement le rd
ci; (fort court) des fantas-
mes erotiques d'un ouvrier
frustri qul vivant loin de
ses nlitress-t' lailsees en
Haiti, nie peut se defouler
qu'en dCllrant, qu'len fantasy
mant & props d'une petite
tourterelle don't 11 veut faire


(Voir suite page 7)


SEn vente chez les bijoutiers de la rue Bonnefoi PORT au PRINCE




MURAT et aux Galeries BERNARDIN CAP HAITIEN. Exigez la marque


MURAT
KXJX~ug


L-


Les rravaux


de la CNUCED


TU6lh~o. : t- 3-fl Boltebs'-l i n@
iat Ouaen Mu flw


de Sainte-Lucie,
. Sain-Vincent,
Saint Kitts-Ne-
a, gendralement
le vocable d'cE
des Indes Occi

de source offi-
te-Lucie que les
examineront no
taines informa-
lesquelles Cuba
ment fourni du
it are et des con
a Grenade.
-oirces infor -
dirigeants des
es' pourraient
en faveur d un
teft i.ie commu-
vrant la major
totalite des dou
la cuntiminaute
('ARICOM)


Le ,(Discours du trone,,


)-.HLH C ~rr~-------


I

Ib
s
t
t

t
1
1


n







PACE- '

|fe-aaoJe^>oo n-Sock/A^^ i


MARDI 15 MAI 1979


Michele Scotch Club


JEUDI 17



DISCO NIGHT



Une feerie "Sons et Lumiere"


VENDREDI 18



LES SKASHA


Enfin en Haiti



Une soiree a ne pas manquer


SAMEDI 19



Saturday Night Express

avec



D. P. EXPRESS


Yz~/C/cr/ccccooccI~~'~~cczcc ncococcccow~ i~~rcocacco. ---


Declaration du President Sadate .. -_ p' i


NOUVELLES DE L'ETRANGER


LA RENCONTRE
CASTRO LLi'EZ
PORTILLO .E CIIEF DE
I. ETAT MEXICIIN
POUH UN
I. lPPROClHI- l ''T
S\IEiIC AN CL'Al N
MEXICO iA.I t "
Lev Pix.si d x x'ii 1.iU 'l,

c' pluv r l iii n. r. Id



s ivn r t iu b ''p; i.; iar ch,I ii
t, inc i li -,, t : -'., r ,



ie mnxicaine c e Crrzumne
indiq .ie--on rnim rcredt i d.ii-
lt's milliux dipximatiques a
lex.co

Ce nouveau i -mmet m ex
cano cubain apr i -.eui
cr 1975 a !a Ha-.-ane cpn'r
I Fide! Cast:' e' .e Pres:
dent mexica::i d" pr0pqu
'- Luis Erchr" rr: r-
.-ent pa:' i eiumnt. a
:n:ense act.i;:, Dip;nlma'i-
que Americano Mexicalne
Apres la visitP :u President
Jimmy Carer .: Mexico a;
debut de !i nnev:c C !:.
:a Dip'cr a'ir :!ex-:....:- .i
Santiago Roe: a renrontre
.e C!ief de ;a Mia..l B an
cb la sern.ai!-: cer.n:er a
Ios AnPine'e; '- M Lopez
Penr'i0o reverrca M Clr'' 'r
e. SDentmbro
Pr .s:d nt d: i p.'i C':
cv :.-i "o' ca :: I,.- ,"
des re:ation.-s an, fal:. a-
vec Cuba mx3a -,, *" ,'ci;
tconfmiquile dcre:v par :.(
Eta-s Unli a I ,-nco'.: dJ
regime cns: -;:'-r Li)DF

mois de Juin n ;-x 8 !;. p-is:-
blitee dun rcconee' avec
I Fidel Castro I: avait a-
lors ieciar que u e Mnexique


cO p-u'eran : u n ct ::ui:s ei, i L-F d int- annt
:.u),a'ltoii d'.s ruppotrvx anme-
i l irii'i (uba.ii sil lts par
",i l (ui i l hu e

x xxx Hx xii i

('AS'' O() JFl'. J
LU N TXItI'1
.A H I-\':AN At"P'
i .' nIlfr 'I nI:; l rf ;-


M1 1


at C ':. r, .':ir ra i,
Pri. Lopi,- Piri: lio 'es 17e i 18
Nlai dani .a Staqtlon ba:.n-a
re di Cx7rumne; ur la cote
s Caraib -s

En 1975. le Presiden: n:.
x.ca;n a.or. en exprcice MT
L.._ Ec'.e\erra s e:'a:n re:
c, a Cuba pnar s entreten:r
avec .e 'dver cxba:i.

x x x x
C e't e. sec m, voyage de
FIce: Ciastro En Amerique
La::e. Fn x0 i z ava.:
:.f, ..ne :ournee au Chi.
a, P. r,-i e; e" E.qua!eur en
1:7" D ,u-:-e part 'est .a
pe:nm re foL' c' .: re' urne
,.. v Mexio.e d',' i' i ee'ait par
:i po r .ance' :a guerre re
o 'ut;.-nnaire qui de ait ; a
!.-:'.. r au po,a .r enl 1959
Le> en're'cen' entire ie di
rigeant tubair. et M. Porni
.0 'u-:m e-t-o a Havane.
portercn' nontmmnent slur
des que-ior"S cordre b:a!e
ri e: M .:as:tro pourrau t
d '.ire rar: ir vier son in-
'Ir!ocu'' Ir t ass:. er en
ti.n' quti .sprvt' r a -a cnn
fr-nrnce pps pay:s non a.i-


LEOPARD








--

MOSQUITO COIL

Pocr ceux qul a'ont pas

d'tlectricitt

En camping, en vacances,

les spirales LUopard tuent

ls moustiques sans pardon

Deminique Bglily

et Co Distribateur Tel. 2.0021

En vPnte partout
aOBBBLitt-^->^: O'OV^*^-*^,^^


gres qul se tiencra en Sep
tembre la Havane.
Deja certalnes rumeurs
preti-ndent que M Castro
cnimenli l era en faiut nun
lournii l piuis pli iort.illet qui
it Ceonduiralt niotamneliml en
hspaguie Le leader cubain a
dnilleurs dejli ete Invite
par !e Chef dlu Guvrrne-
iment esparnol M Adollo



OPEP POiti HA1NE
REUNION L.E i6 JiCIN
VIENNE 'AFI'
la prochaiiic coinlerence
de 1 OPIP i Organisation
des pays xportateurs de pe
triir' se runira le 26 Jlin
procihain a G'neve confirm
me-t-on mardi au Secreta-
riat Gereral de 1'Organisa-
tion a Vienne
Cette Session sera prcrk-
dee par un Corspl. de Gou
verneurs qui. discutera. a
part dou 28 .;ai a Vienne
de questions administrati-
ves.
x x x x

IRAN
EXPULSION DE
JO RNALISTEC
TEHEF-AN i AFP,
Vxin.t ourni:.''tes et typo
eraphes du grxnnd quotidien
cu s-ir CKayhrn, ont ete
expuases des locaux du lour
nal t6t mardi par le (Co-
mite, islamique de cette pu
b ;cation.

I!s ont ete accuses d avoir
pris parties pour le journal
"Ayaoegan> un quotldien
du martin qui a suspend sa
parution ie 12 Mai apres a-
*oir itn e mis h Index par
i Ayatollah Khomelny.
A 'a porte du journal, don
;es locaux avaient ete cer-
nes par les membres du eCo
mitei. les vingt collabora-
teurs on: ete empeches den
trer. ou mis dehors et ont
requ du xd expulslton di journal.
Le principal reproche fait
a eKayhan, par les parti-
sans de I Ayato'lah Komei-
ny au sein du journal est
d'avolr publMe le 12 Mal le
fac'slmlle de I'editorlal du
dernler numCro d Ayande-
ganm. L'editorial protestait
centre 'e tboycottage>. don't
11 etalt l'objet at afflrmait
que dla liberty de la press
n existed plus en Iran,

Des n6goclations talent
engag6si mardl mitln aux
port i de la rddaction entire
des d6elguCs du syndicat na
tional de la press, le Dr
Mehdi Mohken, vice Minls
tre de information, les em
ploys expulsa et les mem-
bres du *Com)tot.
X X/X x

IRAN : APPEL AUX
PETL LER OPPRIMES
TFdIERAN (AFPI
L'Ayatotlah Khomeiny a
appel tles Nations oppri-
mees a se secouers, et les a
Invites is prendre example
sur I'Iran.
LeCs bppresseurs sont pour-
is. Nous. nous les avons
chasiks et nous avons mis
lea opprlmCs A leur p'acei.
a dit le Chel Suprftn de
1lran, qui s-adrewalt If une
delegation de musulmans


paklstanais iesidant on I-
rain
sL', victoire sera preser-
vee st 1l slam est conserve,
e le sera totIale sl I1 slam se
propage,. a-t-il ajoute
x x x x
DECLR RATION DU
C(''I'1IF AMIAI L.
COMMANDA.Ni LA
:A RINF ISIAMIQUE
I RAN1ENNE
TEHIERAN 1'AFPi
'rTos les pro:pes ct indl-
vidus d: ns la province plt-
Irt llere de K .h Ilt lstnn Isud
d(l I Iran, (.,i detienncnll
des armes d ol-ont les rest
tuer dans un deal dune sv
marine aious pelne des sane
tlins sle plus 6.'vnresi a an
nonce mardl le centre Ami
ral Ahmed Maa.nl. Qouver-
neur General do cette pro-
vince et Commandant de la
Marine Islamique iranien-
lie

II a en outre dec'rae silc
gales> toutes 'es organisa-
tions de securte qui ont ete
dissoutes la gendarmerie et
la police seul,.e conservant
la respua.sabi'ite du main-
tient de la security dans la
region
x x x

SEMINAIRES SUR
LE COMMERCE
EXTERIEUR AUX
ETATS UNIS
WASHINGTOI. 'AFPP
Organises corjointement
par la Maison Blanche et
1 Association des Gouver-
neurs americalns. trois semi
naires sur le commerce ex
lerieur et le Developpement
des exportations auront lieu
au mois de Juin aux Etats
Unis. annonce-t-on officiel-
lement lundl I la Maison
Blanche.
Le premier aura lieu a
Seattle (Etats de Washing-
ton,. le 6 Ju!it. le deuxie-
me a Cedar Rapids ilowa,
ne 20 Juin et le dnernier
New York, le 29
Des hommes.d'affaires et
des salaries du secteur cor
mercial partlciperont h ces
srminalres au course des
quels l's pourront rencon-
trer des membres du Gou-
vernement, come le Secre
tatre au Commerce, Mme
Juanita Kreps, celul h 1'A-
griculture, M. Robert Ber-
g'and, le Ministre de la jus
twice, M Griffin Bell, et le
representant du Prdsident i
Carter aux negociatlons com r
merciales Internanaonales,
M.. Robret Strauss. t
Le O06nral George ei-
gnous. Directeur de 1'Agen- 1
cc americalne pour le con-
tr6le des arumes et le dI ar i
mmeent, prendra la parole a
I chacun de res snmlnalres '
pour expllquer les liens en- '
tre l'accord Amnrlcano So
vitlique sur la limitation C
des armaments strat6glques
(Salt) et le Commerce extd
rieur des Etats Unis, Indl- d
que le communilque.
xxxx a
TERRORISM: CONTACTS c
CONFIDENTIELS ENTIRE r
L'OLP ET LA POLICE s
OUEST-ALLAMANDE. 7
SELON QUICK, I
MUNICH (AFP1 d
L'Organistlon de Llb6ra- a
tion de la Palestine (OLPI v
serait disposeAe favorlser I
1'kchange de reasortlssants I


Ouest-Allemands recherches
par la Police allemande
pour terrorisme contre ds
membres de I'OLP detellus
ein RFA
Scelon In revil ,Quickp pa
rnlissanii a Munich. le vinie-
Piesldent du Buret:u Federal
d Enqueis CrinIt'lllcleI 'U111
A'. M Gu'xntLer Ernisch nr
lerialt acitu llet lii t di s cil
etrclells colilfidcintels a ("-
si1el veilc It eprltsenlllt n de
I OLP a Bonu. M Abdnllnh
iEl-Frangi 11 s agli. s lIon
.Qulick d'ichanger I's qu:n
tre terrorlstes pri'sumn0s 13ir
lgltie( Mohinh:iupt. Roll Cl'-
nllns Wa:lner'. Peltr Boock
pt Slegllnde Hoffmann. Ces
dernlers que Ion1 soup llXoxn"
d'avoir participe aux assassl
nials du president du patrol
nat Ouest-Allemands Hanns
Martin Scrileytr et du Presi
dent d? la Dresdner Bank.
M Juergen Ponto. avaient
ete arriMsen Mai 1978 a
Zaghreb Les autorites you-
goslaves avaient refuse d'
les extrader et les avaient re
mis ?n liberty en decembre
1978.
Selon la revue Ouest-Alle
made initiative de ces con
tacts revi-ndrait a I'OLP qui
se serait engagee a. "'
prts du pays arabe oia se-
journent les quatre en vu,
de leur extradition en RFA
En change. la RFA rem.t-
trai: en liberate quatre mem
bres de I'OLP arrites il y a
qiielques s-maines aux fron
lieres gerrnano autrichlen
ne et germano neerlandal
s. Deux d'entre eux trans-
protaient dans leur volture
plus de 50 kgs d'explosif et
des detonateurs electroni-
ques
x x x x
ACCORD POUR DES
TARIFFS REDUITS ENTIRE
LES ETATS UNIS ET LA
FRANCE
WASHINGTON -- AFP)
Un accord cat Intervenu
lundi pour I'lnstauratlon de
tariffs aeriens iedults entire
les Etats Unis ct la France
Air France s.ra nutoris6e
is mettre en vigueur a par-
t.ir dii ler Juin toni tnrif vn
cancesi de 386 dollars aller
rctour entire Paris et New
York Ce tarif es' valuable
peln un s6jour de 14 & 60
ours
D'autre part. la Braniff a
rcqu le feu vert pour offfrlr
des tartfs de b53 it 386 dol
lars entire Boston. Dallas et
Paria Enfin, la Twa a requ
I'autorisation de r6duire les
r strictlons (dure6 du s6BJour
et dates 11mites pour I'l -
chal des bllle';s) qu! affec-
tent certatns de ses tarlfs al
Icr retour entire les Etats
Unis et la France.
Tous ces nouveaux tarifs,
nffrlcurs de moltil environ
llux tarlfs normnax de class
os tourlste, comprennent, la
rsurchargee dt 7 pour cent
iue le CAB Conscll de I'A6
ronautique Civile) avatlt ac
:ordde pour sertalnes liai-
sons transatlantlques h la
,itle de la hausse du prix
du catburant.
En mars dernier. le CAG (
avalt rejetc le ttarif vacan-
-es d'Air France apras le
efus des autolits frangaal-
eis d'accorder ih Braniff ct .
dwa des tarifs simllaires.
plans sa nouvelle recomman
mati6n le CAB a demand
aa President 'tCrter de hI-'
er nla suspension louchnnt I
m tnrlls rdtults enLre les
Ctati Unis et Ina rance.


LE CAKE (APP)
Le President Anouar El Sa
date a annone6 mardi qu'll
proposeralt, en DIcembre
proehain. une- solution de-
flntive, acceptable par tou
tes tes parties, du problerle
de 4erusalema.
Dans une allocation pro-
noncae a BbAlra. dans le Del
ta du Nil, le President a prC
cise que aa roposition se-
rait solimiie I a conference
Lslamlque qu'll envtsag? de
convoquer au Caire a cette
date. l n'a dqnn6 cepen-
dant aucun dt fal sur son
prOjt-d-- rAglemerrt -du pro
bleme de Jdrusalem qul, a-
t-ii dit, va esatisfaired toutes.
les parties.
Le President, Shda't? a
rappel6 la semaine dernitre
qu'll s'opposalt i un nouveau
partage de la Vill? Salnte.
Ii s'tait prooinc6 pour une
eJerusalem Unlfie, it con-
dition que Ia partie arabe
reviennais' la souverainete
Res arabes.

Evoquant les negociations
du 25 Mal a Beersheba sur
l'autonomie apalestini nne, le
Chef de 1'Etat a soulign6
qu'il ene s'agirait nullement
de determiner d'oras tt dfjA
I'avenir des palestlniens en
Cisjordanie et Gaza.
L? President Sadate a re-
fute les allegations des
pays arabes selon lesquelles
1'Egypte parole. sans aucun
mandate. au riom du peupl?
palestinien. sL'objet de ces
.ntgociatlons, a-t-il dit, est
uniquement de prdparar le
terrain aux palestiniens afin


IVOTRE HOROSCOPE
Par FrE es Drake

MEu RCREDI 16 M AI 1979
MERCREDT 16 MAI 1979


.


' que. joulssa de 'autono-
mle, Lis decident eux-memes
de leur propre aaenlr. aNous
n'allons pas, a-t-lU soullgn4,
nous subsiltner aus palesti-
niens, nous allonm commen-
c-r par allger leurs souf-
frances et leur permettre de
gerer leurs propres affairss.

Le President Sadate e-t
all plus loin que d'habiru-
de dans se's crtiqu.s conLtre
les pays arab.s hosniles au
trait de pal; et a declare
a ce propose ltes chiens con
tlnuront a aboyer meals ils
ne frenmeront jamain notre
marche. A l'6gard de 1'U-
nioln Sovi6tliae. le President
egyptien a laissO entendre.
pour la premiere fits depols
cinq ans, qu'il seralt dispo-
sa a reconsid6rer sa position
hostile au Kremlin. eRien
n? nous empeche d'etre des
amis, a-t-il dit, et nouts som
mes entlirement disposes a
repondre a I'amitiP par l'a-
mlti..

Le Chef de l'Etat 6gyptien
a accOmpagne toutefols ses
propose modures par de nou-
velles et violentes critiques
centre l'Union Sovietique ac
cusant ce pays d'etre a I'o-
rigine de la campagne antl-
6gvptlenne dans le monde
a-abe. eMoscop. a-t-11 d6cla
re. est :.n ce moment I'uni
que canltale qui se rejouit
profond6ment de la rupture
des relations arabes avc 1'E
gyptes.
Le President Sadate a in-
diqud d'autre part au'il se
rendra sur 1 Mont Sinai le
F' Novembre Drochain 'den
x;eme anniversaire de son
vovage h Jerus'ilemi pour
doin,',-r le coup d'envoi a son
project d'y constrnire une sv
naogpue. une selise et une
mpsouee. dl!. d- l'amour. de la paix
et de la fraterniter



Pharmacies
assurant le service
cette nult

MARDI 15 MAI 1979;

I'ERPETU'FOL hll4' l UC

iut du Ccillre
DAY Chnmhii (t s Dall t
DF CARItEFOU'R
Cnrr four
MODERNE
Rul Pavde

LUMIERE
Avenue Foucheird
Dlligence Carrrfour
JEUD1 17 MAI 1979

CASTERA
B. JJ Dtssalincs
ZEMELA
Rue Lamarre
THORLAND.
Thor

x x I
PETIONVILLE
MARDI 15 MAI 1979

HAT? IENNE
Pan American
MERCREDI 16 MAI 1979
DU SIECLE
Rue Darquin
JEUDI 17 MAI :97

PEf ION VILLE
Rue Flambert


JF////JFFJ"-^=<.aoJc3C


Kinam' Hotel



SUR LA PLACE DE PETION-VILLE. RUE LAMARRE

PHONE 70462 PO BOX 126


ANNOUNCE


Sa reouverture

SES PRIX. TOUJOURS TIRES ABORDABLES DE-

MEURENT DANS LES 10 00 FT 1200 AVEC PETIT

DEJEUNER AIR CONDITIONNE PISCINE.

S


Pour voitures et camions

ACHETEZ A


LA MAISON DU PNEU


19, RUE DE L'ENTERREMENT, 19











>















LES PNEUIS DUNLOP


Radial, Nylon, Polyester


DUNLOP POUR PLUS DE DURABILITE

DUNLOP POURPLUS D'ECONOMIE

>?^^*>'^^^>*^lfry|->^^-^Af^ waA^^


e *.


I '..


: I


-I VT r"", 7 wt 'All M-- -77 IF I


21 MARS AU 19 AVRIL part
(BELIER) se d
Des difficultes de carrier, midi
en debut de romatiee. sont flit.
resolues vers midi a votre 22 1
grande satisfaction. mai. evi
tez de melang:r ultrnEure- At
menL affalres e. plalslrs. de ga

20 AVhL nU 2n MAI se u
(TATJREAU) dlstr
Pour rdsoudre les probl6- t6 dd
rmes, trouvez les solutions a votre
ml-chaemin entire la con' -
frontatlon directed et 1 esqul 22 I
ve. Veillez a ne pas blesser
les sentiments de quelqu'un De
qui est au loin. 1 exc
21 MAI AU 20 JMTI uidi
4GEMEAUX'k tussi
L'aidee que vou attended yez-1
d'r'utre ne viendra pas. Vous ttui
trouverez neanmoins vous-
mime une solution. Suivcz 20
votre Inspiration. -
21 JUIN AU 22 JUILLET Men
(CANCER) res
Un project de rencontre priv'
vou. laisse insatisfait. Con trez
tertez-vous >le modestes qn.u
gains sociaux. Les affairs insi:
avec les procli.,s seront de ptrs
licates. 18
23 JUILLIT AU 22 ABOUT
LION) Cc
Ne soyez pas si sensible Si miC-
votren patron ,I (St pas ravi lIiiit
de in progression du travail. 1 ])
ne vijus en cstimez pas cou til
pable pour auiint. Evite7 1. tx.it
discorde dans I apirpe-nl.'dl
'23 ABOUT AU 22 SE 1 ,It
(VIERGE)
L':;iipel que ,oniudi ;i drts.i) \
a unie personnel qui pl ;il riIe
loir: pti it la roiiivt r dans. xln \xal
elta desprl ',.Iit d:c. lrentIl ))hi
dt cielui que \'nils lit C)n- i ;:
nalssi habit i'lii ment 11 .stii
Siti xl.S genes (t il Sx)l il .si rii;i
:Ii cli;ll'l ll ;i.i llt n illl d Illl 1d:
111, 111 11

2"3 SOi'T Ati n2 C""21'CRI IN ,
BALANCES .
LI1 docllci d r ll i l' Ixx lhs ( d,
dtillli Sl.l ie's sl ;i:i lxlv;l.s;,l I '
I1)II: 11-~ l 1 ; I; I ki ll (' I 1l l
dlr Il a I lllllli sr C i \ rli i ] iI.I
111'c'nl i Ill ()tl o(ii < ,,,
23 OCT("()l1IK tU 21 NOV Ii!
IKCOOR1NI I);:
I'i de )ll ld'lln c61ui l:,\,- c.
l. blh e les l:1 t!r l v(, ( ;iv<. I ], "


enalres ou les pioches
eertlorent dans l'apres-
Pounant, 6vitez le con

NOV. Ad 2 1 ,i:O.
1t.AGrTTAIREI
.'-llorez iJos possibilithe
i.-n. mats n allez pas jus
une regrr-itable oepen
Iterieure en vue.de vous
aire. Un, cart de san-
ans 1 apryl-midi agit sur
e moral:

DEC. AU 19 JANVIER,
'CAPRICORNE
!jeuner agr6able. Evitez
cessive depense lapres-
, aussi blen quune dis
ion Ia votre foyer. Appu-
vous sur vos dons de cr6a


ANVIER -. IB FEVRtIEB
(VERSEAU1
ap'ez-vous quelques heu-
a consacrer a votre vie
ee. mais n- vous mon
pas trop :;auvage. Quel
n vivant a votre foyer
ite pour tuivre sa route
onnelle.
FEVRIER AU 20 MARS
(POISSONS)
ontrastes Tlans les com-
licatlons Uin liami est md
olique till aut.re stUscep
A' ul trolsilnie cooppra-
L'imlnporta: c cst le


VCUTS ETERS 'tI

xIi. 'i is 1 .tgxi ixiqu a nalu
di' la so-i e,e et de ses
urs l.e dro.: la philosoi
1 enselmnrmn-, 1,1 1 t
Ir l "V lohilpi it la
Ill. ,ll1 Sl n1101 cti li
w i ii il i rim IxIxs

x~lix't caV tiiI '" tIll
Iii ct.ii ri ix itrmtant

'*i-'i nIh MVI.- ,ir hl vous



\inii liniu ,,uIi in ii' g i
Xiuii'. dli,si xolxx' icrii it



l'tIS 1b1i i ,I ) l li11o l itt
Ii i'iixssinl u i' I n si iii'N



Il %1 ll, 1 "11 tl la a. '


se


6L


aff KZ wv -Fgo NUI-








MARDI 15 MAI 1979


Le bilan de la 10eme. Remerciements


LES RETOMBEES


FES, (AFP)
La 10eme conference Isla
mique des Ministres des Af-
faires Etrank-res qui s'est
reunie a FES du 8 au 12
Mai a ete sur le plan politi
que un succ6s indnniable
pour l'organisation de Libe
ratio de la Palestine (OLP)
et la cause palestinienne
ainsi que pour les pays Ara
Sbes qui cherchnt a isoler le
regime du President Sadate.
Les questions de la Pales
tine et de Jer isalem ont lar
cement domine les travaux
d? cette reunion qui des sa
premiere sean2e avait deci-
de de se donner pour nom "






Au L




Nighl


SMARDI 15 MAI

(CO'UPE ('LOR('E (<:ns. SII


M)ERCREDI 16 M
BOSS. C (O.IBO S 200

JEUDI 17 MAI
COU('E CLOIURE (L-tns. "E


VENDREDI 18 lM

A PARTIR DE 2h.30 P.M.

S(BOO-I COCKTAIL, AVFEC

S VENDREDI (SO1
a(SHOOGAR COMBO S -200


SAMEDI 19 MAI
L A PARTIR DE 3 h. P.M.

S(COCKTAIL JEUNES) AVI

S 1.00


SAMEDI (SOIR)
COUPE CLOSURE (Ens. SE


DIMANCHE 20 P
SA PARTIR DE 2h.30
SaBOOM COCKTAILn AV1
SHOOGAR COMBO S 1.00

DIMANCHE (SO
BOSSA COMBO (UNE

Par ailleurs, LE SKAIH
les festivities au Lamb, Ni1
de surveiller nos annonces
Le BOSSA COMBO vous
au-Prince du Grand Cha
aORLANDO CONTRERAS,
Combo au Lambi Night C


et df Jdrusalm,.
Pour la cause palestinien
ne. les nomnreuses' resolu-
tions qui ont tie prises a l'u
nanimite. pro vent que les
pays. musulmans non Arabes
sont devenus aussi sensibili
ses au problem palestinien
que les pays Arabes. Une
pression tres for:e a ete exer
cee sur la Turquie pour
qurelle rompe ses relations
econcmiques avec Israel.
On apprend de source infor
mce que la Turquie aurait
promli d'ouvrir dan- un pro
che avenir. n1111 burta de
10LP a Ankara
Toutfoils Ic .su ,-es le
pl). important eat sans dou






imbi




t Club




LFCT) $ 2.00


IAI




LECTi S 2 00


IAI


SANIBASSADELRS S 1.00

IR)






EC DEUTZ ET SHOOG\R





LECT) Adm. S 3.0O


MAI

EC AMBASSADEIURS ET


IR)
SURPRISE)

-SHAH est en Haiti. Pour
ght Club, nous vous prions

Sannonce I'arrivee a Porb-
nteur de tous les temps :
qui sera avec le Rossa
luh Dimanche 20 Mai.


te celul qui concernn, Jeru
salem : le problem de . Qobs- n est plus celui des
palestiniens et des Arabes
mats de tous .es pays Musul
mans
En effect pronose par 1'Ara
bie Saoudite et apt,'ouve par
la conference le comity ,Al
qobst a ete forme de quinze
M'nilsties des Affaites Etran
geres. membres de 1organisa
tion dF la coni, rence Islami
oue iOCI) et preside par le
rol du Maroc Hossan II. 11
elaboiera un programme po
litiqut et une lampaine in
ternationale d Info1rin: [lon
pour preserver la Jerusa-
1lim Arahe- Dn lutre nrtrl le
nalds Al Qobsb a ete alimen
tc pal les dons des pays 1111m
sullnians it lnotalilltinll. par
1 Alable Saoudlte
criaerilani le Prichth -

\ il d" 1 (C1l ii eCl unl
sce ds pli s Ar:lt)s tull
sinl decides :i lsoIiri 1i I
li"n egvi)htl-n s url li sc't'lle
l. rtiiilloillna re a li on dte
ig i t,,it it APit ,i ni l, il Iu








il it !I n t l l rit- i] ill a
' t lt All:re i it nl;, dal


C-i 'is rupien lne 1t1 ltd


1t.'zt pirorhe -le cell d ldai
neiltr, liiaute europeels accords
I, r:, lo- (- i C C1 qul
o pas l, -1," En h, 11 t
1 A l i '" Afrl'i'. o L t in
1. -L .s r le tra iic Is
r:-1 -, 'ptlen title attitude(
ascz proche le celle dc la
.rnni -naute europeenne II,
( ;emIIen' c :e ce traite cnlns
t- ); s s 5 i p -Ss ,uitl-
r- ,,ldre le prublt(m
let.s' t.i ei.


v 'ra: -, d-- C 'I DiT
. da (; de V,';..:ane:~ ,n et dr
1" p l 1i: q ce -'s tlat'-UliCSi
nq.' ctrrchen: a ir-poser ce<
r.-..'c- au pf ple pa-lefstl-
S;iti -: e qji a::' + :_" 'par son
c' i "a em s a It' in 1 let
depr:da i ce t-ie tun ic-
1.- pa,:s Ara .s dcur-, C(
: frm.ila:ion a tc-e le Irult
d ; n' tpmpromn-s a p.iri r d0 ui
'eSXI plL- en, rl(i(- iti resen
ze pal l-es pa; stii;,ens

Siur plan ecorinmiqll.
I es ec l.siolins 'ls is m in -
tr(' : olun I"f i' n lus Im-
portant serra fjrtn! nvers
i-s pays dem :ni.s surto
lr- Alricalns En rp oj'n ron
r-rne le problame de la se
herresse au San. 1 un ielort
sera fait pour clliborer uin
programme a long t(rmr
pour prevnir i ,t surmunli r
les consequen:'.s d ( a se-
crhr( sse

Enfin. les :'etlutinns cul-
turci les .adopleits montrent
ue 1- monde Milsulman cher
che a sauvegarder son patri
moine. a ma:ntenir I'tlan
qur connalt 'Tslam aclurl
element et a fair fiace a la
propagandae liostile don't 1i
est l objet


I JOLIESSE i



0 SALON DE BEAUTE
@ @

@ 156 Rue des Miracles -156



SLe Rendez -vous des Femmes



Elegantes


Le Collee Frere
Adrien du
Sacred Coeur
REMERCIE
ET FELICITE APRES AVOIR
REMPORTE LE TROPHEE
DE FOOT BALL SCOLAIRE
DE PORT-AU-PRINCE
ET OBTENU SA
QUALIFICATION POUR LE
TOURNOI NATIONAL
SCOLAIRE
La Direction du College
Frere Adrien au Sacre -
Coeur. fidele a sa tradition
qui consiste toutours a adres
ser des remercienients sin-
ceres soit apris la reussite
de ses ele\es ai CEP et au
Bacaulaureat. solt a 1'occa-
sion de ses .ucces aux jou
tes sportives prend aujour-
d'hul plaisir a presenter ses
chaiudexs felicitations aux Se
cretaire et Soiis-Secretaire
d Elit a la Jeunesse et alux
Sporia Me Gerard Raoul Rou
/iti ei le Doct'ur Henri Re
n 1 ailnsi quLi a Directeur ge
iel.il du Minisere ii la Jiu
l i, t aulx Spr'ts Mon-
h. Antolne issy et ai
ltiir.- colliboralt turs immnl -
pour la plh'lir t eni-
ltic.' i nI o des nis iilest
I ll i ts d| t uIl'l S at'l l( isi qtu
M r .spIol dt-lowll' r.s ll ladit

11 i ';il dri lli l-
L., DI)lreet ii aitdes.set ausi
m i< lh'llc ittlslls (1 rit neio irt

I" (il n1 1 w etl rive cllha inn
i)]I ii (il I liid ti :, N:i itn li :1i1 -1
S lin Solstl : le pn( r le

-1" senlirt (ii penerall
'! I t ivoI (';A Ilctn l si es
r' errielementcns aux pitrents
dr.s intcurs qui nnil permits a
P Hrli lrn nts. is suivre toll
'- Ii:- seatiTi 1 ( e0 ntralne-
n ii Sos r,,mrclemcent.s
'tn' a touts .'etx parents.
p) -ir .eurs eli'vtis amis et
ad artir.'-i -jrs I ColileP e ql 1
o" 'iliu 'ouHrs su!i notre equi
. 1i rs de ses n.atchtcs au


championnat ecolaire de
Port-au-Prince et obtenir du
meme coup sa On:lification
I.0mu le chamnpionnat Na-
tional scolaire de Foot Ball
Me Hermann FLORENT
Normalien
Professeur de lettres au Lv
cee Jn. Jacques Dessallnes
Etudiant a la Faculte de
Linguistlque appliquee de
Port-au-Prince
Ethnologue Avocat
Directeur.-

Seminaire
International sur
des Finances
le control public
VIENNE (AFP)
Un seminaire International
sur le control public des
finances s'est ouvert mardi
a Vienne en presence de
finctionnaires et d_ Magis-
irat.s des Cours des Comp-
tes de pays d'Europe, des
E:ats-Unls el de vinit einq
pays du Tl.-rs Monde.
Le senminaire, organise p)ar
IONU et par I'-INTOSAI1,
Olgnillsation Mondiale de aIh
Cour des Coinpties doll 1
Inilllarl~sr les hlunet.ihilllilll'
;tv d(ite lnouiivell Ihclinl
tli's (t el lnelhiodt, t drt, 'in
tlile des n lallnes i

I'XPOSI'TION 1)1'
lPE1NTUIE 11AITIENNE
A MADRID
(Suit-. e ll la(lre page)
fisltieqlis. elU l'ls el v I I -
inallstes esspa'niils elalienl
i 'sentllts ia Inlet d lni gurllni
1lill.
C('te expositon (olnIilln
tluijours nil grand success el
Ion p-utl admirer des peln
lires de Wllson Blgaud de
Pr tltle IDufiful de Philoilic
Oblln dl Valsin t\ d uitlr'e
haitil ns UnC lolal de 30 ta-
bleauix slnt exposes. Io:st ail
parlenant a des collectiolls
)tpn-vees


tSuite de la lere page)
plus strict de, films proje-
tes chez nous de la frequent
station des sales de cinema
par des jeunes en age sco-
laire, surtout aux heures de
classes II faut proteger le,
Jeunes. II faut proteger cet-
te society conIle routes ten
dances degeneratrices qui ne
peuvent quajouter encore
au mal que causent le sous&
developp?ment, l'ignoranqe
et la pt'rmeabblie naturelle
de I'individu iural aux faci
iltes de toute scorte

Ne cralgnez-vous pas
que votre canipagne de mo
raille at. mial debut ?

on. La question de la
inoralite est desormais sou-
i .. Let, reation:l i divers.
enrlelis[lees it la parutlolun
(u C onlllii liiiq'ie t' 11 ocIL
pti'lils d I valuer plus ell
Pltohlwidtill a il l ltilnl, de
rit'lver lets nluallces, et de
tiouzs lanevi danlts bat little
Le travaill est immetnnse 11

lii ll'a 'li l lt Sittli e l tllt- do




ipo ini tl s I : l it ( lt il le de
htill lll-dlii,'lt n tilStut I I



voll de proluel dA prelidle
ittln dtit sI teunilt sse de la
solvtet enll lknelal. el l of
liilll ltes olniy( 'i d( parve-
illr Il I lev tollon dIl l orps 'l
d( la.lile C est lil ll rllle aIlln)-
t1 1loll

S Vc.t vo- :; mrttel e en
giieri ecot).re li iporinogura-
phle mllas '1 por:nit o(le volus
I ;iv\''/ i in d.l collu eirniill
la vliilenice. I( vol. Ih sadis
nim par ex(,mpe au ,inerma
Tita\'e -v(,t '"; la nornial


Si:ano; Sylvsoo *"-.oi, depuis .JC, C /J-' --
1 (oJrtt;re du champlonnat
.; iqtt a la f:nale.
Nou- presentons d line fa
c,,n special nos reinrrlce-
rni n et nos :elicltations a
In,,re vaillanle eommissi,,n
iU'r:riqur composee de Mon
Si: Jean Cl' e Denorvil L
Mrnsj tSir Guy e: Monsieur La lig1
Gerard Tilus.
L.: Direction pi(sente en
fin se- remercitments et fe
1citatllons aux ouueurs ja
(.uewrle cade'2.e qui ont pu em a
lrtheli lusqu.n saml-inalec t fo i par sem al
ot aux loueurs ac la catego
re Junior qui viennent de
gagner de ha lit lulte le


e Point de a 2 Vols directs vi
situation
'Suite de la lere page)


lion sur Irs liberties de press
se f I d opinion
L aire quotidien du soilr
,ElIhlatl, cinq cent mille
exr mplalresi pourtant pro-
ehe dt imoutmrnent Islami-
quep pourrait prochaine -
ment connaitre les mimes
dillicultes.
Dans un commentaire con
sarrC mardl la cruise de la
prrsse, ce journal prnd la
defense de ses confrires re
adults au silence II constate
que le grand problcme pro
vien': de l'absence dune au
torlte responiablc capable
de juger les .111ts de pres-
set, et demand a 1'Ayatol-
lah Khomeiny de s opposer
ailux nouveaux censeurs I
lamlques,.
Clblle des intigrlstes de -
pulb. le debut de 1'ire post-
rilvolutonnalre. le quotldlen
du matin iPeyghla Emrouzs
a cholsl la vo!e de lit resis
lance. La petite Cqulpe r6dac
tonnelle qui puolle ce Jour
n;al de OGauche vlt et travail
le dans la clandestlnlte.
Dc plus en plus divises
sur les problmecs intdrieurs,
la Gauche et lens uslaml-
quc,,i se sont pourtant rc-
trouvee mardt 1l'UniversltM
de Teheran centre sl'enne-
ml common,. le slonlsme et
1 imperiallsme. Une hanlifes
Nation de soutien & la lutte
du people palestinlen a r6u
nl pr.- de cinquante mille
p'rr.ioniies. membrts du
pariI de la Republiquc Isla
nllqucr proche de l'Ayatol-I
lah Khomelnvi ou sympo-
thlsants des Pedayine (Ex-
trem -Oauche ).


et ntaurel, que la jeunesse
pulsse alnsi se garder de vio
lence a longueur de lournee
sans que pour autant, elle
n'en soil traumatisee ?

Vou. avez souleve une
grande question. C est la mi
se en question d'un genre
de cinema. d'un genr? de
product de consommation


don't :cs socieles occidenta-
les sont envahles. Le Minis-
tere a la Jeunesse et aux
Spolts a une grande respon
sabilite.

Je vous assure que notre
action. a tout moment rele-
vera de ce, e responsabilite
que nous avon- envers cette
jeunesse et ce'te society.


LE BISTROT

"- RESTAURANT.PIZZERIA -

BAR- GRILL- CREPERIE

-- Votre rendez vous

de midi a 1 h du martin

Menu Special lunch

Chaque Soir Diner Dansa-ai

aver ,Bistrot Combo,,

Mardi ?oir


<>


Vendredi soir


<>


2 Spectacles Differents


Le Bistrot Tel 2-180

c i
^saoeoocccocooooooocosccooocoocoooaoeeoot


AEROCONDOR


le aerienne de Colombie


iiie


Pour $ 170.- decouvrez


Carthagene Barancuilla.


PAGE 3


conference Islamique


ers
Medellin et Bogota


Pour $ 20.- de plus
L'Amerique du Sud allez iusu'ai Cali


Toutes les principles villes d'Amerique du Sud et Centrale a votre

portee en quelques heures d'agreable detente pendapt lesquelles voc

apprciderez la traditionnelle hospitality latine de notre service.


AEROCONDOR 4
La Ligne Aerienne de la Colombie


CONSULTEZ VOTRE AGENT DE VOYAGE

OU CONTACTED NOUS :


2.3675 -- 2-1101 Angle des Rues Pavee et du Peuple

ou

6-1090 -- 6-0790 A6roport International Francols Duvalier


(2 heures avant le depart des vols)


AEROCONDOR


,,,,~,,,.,,,,.. '.' ." ~_~ _~~~_~~_~r --_ ---1-,------ -. 3 11 L -~LC~$e~nL;pi~DIB1AAPI~;~--


.-~;NI~'/C~/N;rC/J~Y~'CCEY~'ECCCC/C~-~r/


---


-,Or ac/r~crvrc~ N +~ CCl~~s


bn mtmJb)nn))


cc.
-I


,Flw,
IATA










PAGE 4



AN NGNCE*S (ROU PEES


MARDI 15 MAI l979


NOUVRLLFSDE L'ETRANGER


CAFE MOCKA
ECONOMIQUE
ET PRATIQUE


Exactement ce qu'il vo is
haut pour 6tancher natural
element votre soif



Nutrament
Les sportifs, 6tudlants, hornm
met; actifs boivent NUTRA
MENT, la boisson de Sante
NAN POIN GRO NEG SAN
NUTRAMENT


I


Transports Generaux P.
O. Box 73, Port-au-Prince
TEL. 2-0833
















'SERGE S GAILLARD
AGENT GENERAL
38. Rue du Montala,- Te, 2 3'31
Pcr' tL Pr.-,ce Ha'

L'Europe ou l'Amerique du
Sud Via Santo Domingo et
San Juan. _








AGENT EXCLUSIF
POUR 1H TIT
SON ALSA
Tel. : 2-OF53


TOYOTA
La marque viable, robuste
elegant, la Marque que
choisissent les gens senses.
HINOTO S. A. Rue Pavee
Tel. : 2-0q'J!


Dansez bien

en apprenant


D.P. EXPRESS
POUR REUSSIR
VOS SOIREES
-PHONE : 2-3497 7-1632







1 vous souhaitez avoir le
dale au corps. Faltes
vite de sauter jusqu't Mini-
Records.


Center
Si vous payez .rnq dollars
le Disque Haitien c'est que
vous ne P'avez pas achete i
la Rosenthal
126 Rue Pavee


Joliesse
Salon de Beaut6

156, Rue des Miracles, 1S6'
(Entre des Rues Montalais
et Geffrard)


Citmeit a


KID POWER
ABSORBA
Sous-Vetements Maillots
SPENCERS
LAYETTES
KANTWET
LITS PARCS
CHAISES POUR INFANTS












Grand Rue en face BATA







Tout ce iqu1 fait la d ff-_
rence entire tine femnme nor
rnale et une feinn- e t-letrin
te 39 Rue des "Miracles



Au Petit Bateau

Angle rues de lah IRunlon
et I'ane. Detpositaire de la
marque de tampons Tarn -
Pax lits en fer Mate
las imports etements -
sous vetements lingerie de
ual te -


SILHOUETTE
87, Bourdon


vous trouverez blouses -
T. Shirts Foulards-Maro-
qui:ene en cuur seulement.
Passez nous ouir vous ne
sert-z p as decu.


ARCADE
87. Bourdon

PoM fs-T nTiel t.icaceaux et

rI-a::i .i ci .-SS : celu.
o celle qcm les cho sit.


muilLTISPRTS
LA QUALITE EST AC SEB
VICE DU SPORT Puma
Spaldine Speed( Maresub
Fred Perry. Recordage de ra
quettes.
73. -.alue 10el : 2 4991


Oomo,


La Matson Ernest Isennett
Rue Traversiere assure la li
vra son de votre ciment A
Domicile. Les clients peu
vent s'approvisionner dire<
tement a son depot de l'av
nue J. J. Dessalines, a c6t'
du akola M1oyses ou Uk'
stock tries important est tou
ours maintenu pour la cow
modite des client.







BATLMLAT
Achat Vente Locator
BATIMAT DI';TRIBUIEUR
DI. LA MARQUE LORMICA
Rue du Quai 77

Avis aux
Ina.nieuts
Tous lypes ace Ferinleturet
roi.lantes niclallkiltu.-s de s
reTe TUlIN. 11ALIE -
(rllits .a t.i'lcek s extenst
blis
l- ldel'ux Inial.iiiques :.vec
01 1 iS.11 I iAr ivllh ip:tis-
stur 10 10 12 10. 15 10l
tia'l l":anwo Ionualle 60
'orlt s |llsSai 'es mll(l ill -

Iuia die lvratison C(IF
jours
S adresso-r ;iu Mala-asin VI
tleilo FIrvrs 3113 Blvd J.J.
Dss.; ii s P'none 2-3741


Michel Ph Zuraik
No 294 Grand'Rue ou le
client est Roi.
Challis \oile de Cotton
- Broderie Nepped -
Tropical Tous les T ssus 78






Plastique en 45. 54' et
72 de lare'- po-:r table et
r:deaux scrvi;:es de chain
Spetri f r (crepe g(eorcele

Rue c= Masasin de lEtat
39.


Rodolpho Russo -


Optiqu,. Bijouterie, liorlo
gerie. Argenter e La Qua
lte sans le Prix c'est teute
la difference.
66. Rue Bonne Foi 1 eL :
2-1567



Qualitex

LA MASON DES
PRODUCTS DE QUALITY


2-3132
0082.






2-0737
gar.
chaus-
- ArUt
x Isp-


Pour la conrecton die vos
habits. Voyez Monsieur 06-
rard Prophlte (i.,archand
Tailleur) Angle Rues du
People et des Miracles No.
121. Port-au-Prince. Haiti.





Le Magasin qui transfor-
ine vos enfants en aPetits
Blonax avec see uart-A-
porter 38 Rue de MiraM-
cles


Materiel liectrique
llyfraulique Sanita re o3
Rue du Quai


MA BEAUTE
Studio Eco?^
Leqons de coupe de p '"s
series de Cuisine et d Prnum6
tologle VOull tous {ul voll-
lez acquortr des conn-iis -
sances en ces dmnin>iio' vo
yez Ma Bautii Sludin Fro
le. )
Rile Mgr. tullloux

PHOTO CHIAPPINI
142 Docteur Auhry; Port-
u-Prince; Haiti.
Photographies en tious ri-
res Reportages M irlma-i
Receptions N-.tr It Blanc
ou Couleurs

CUKA?0O
Club de Karnat
Corsen pour votre plein
6panouissemnent physique -
Mental et Spirituel Profes
seur M. Leo Cartripht Lo-
cal Ecole St. Jean i iL,an-
g6llste.


Prowess1U0
J. LPercy

Iai 1 oumrtsseur Psychologue-
Chirologue. PrIalticien Rue
OLOR Paul 6 No. 30 en face du
LAB No 71 revolt ne 8 heures a
i heure et de 4 hcures a 6
heures Tous les ]curs ouvra
-bles. Mercredi et Samedl
Pour de melleures Pho- Prix Spctal Troutes les ma
tos Service Garanti 24 ladies peuvent etre soula-
heures Tout pour 'rma. gets Tous les pioblemei peu
teur et le profess'onrel 1V1 sent trouver leir solution
Rue du Centre :Tel. :2-0945 Des milliers ae resultats
U eIireux l'atie ;ent.

Pivert Guest Mw l rancais
House dun nouveau
Saint Marc ,Glob Stop,,


Cadi
bres c
Indivic
Souper







Lun
optiqu
clusivi
Celesti
Chemi
Tel :



-Age
12, L
- Ba
felept


re reposant cham.- PIRESSE : NAISSANCE
onfortables. toUettua PARIS. lAFP)
duelles D6jeuner r Prix Modd6r. suel, vient de paraltre dans
les kiosques franqils.
L'editorial d usage souli-
(l 7\ gne que 1 equipe de redac-
S tion, qui se trove 6 Castres
K dans le Sud-O'iest de la
France. ne se veut'pis polit
que et que ia publication
n est finance pal personnel
ettes ae haute quality Illusir6 de nombreux des
ies et solaires en ex sins te chez J. M. Maxime le numero un lait une la
in opt'cien diploma 98, ge place a Rimbaud. Les d
in det, Dalles vers articles traitent indif
2-5r115 feremment de 1'ecriture dan
FEgypte ancierine op du r
ROLACO cit de la terre versee di
Chili en char 6 boeufs.
nece immobiliere No Un rubrique oe petite a:
alue nonces concernant les auto
il Estimation etc... stoppeures rdvele une de
hone : 2-5735 stoppeurs revele une de
oraintations principles d
ce mensuel Une renconti
Coucouille awc des lecteurs globe-tri
ters


La collection Haitienne
qui vous propos, des livres
sur la linguist-que, la Socio
logie, la Psychologie, P'An-
thropologie etc .. Actuelle-
muent en Librairie : la 2ense
Editioni de ((Sirulin et le
precis de grammaire creole
compare, et cons'deration.-
Et hno-lPsychanalytiques sur
Iv Carnival lsaitiens.



ATTENTION


L.I- NERVURES pour les ro
bes de Communion sont rea
lisees a LAIGUILLE MAGI-
QUE 125 Rue du Centre.
Vovez L AIGLi.LE MAGI-
QUE pour vos Boucles Bou
Ions Boutonnieres Fil at
broder etc
125 Rue du Centre
Bloc Rues Bonne-foi et des
Fronts-Forts.
PHONE : 2-2284


YOGA

Le Temple de la Sante
Institute de Hatha Yoga et de
gymngstique medical 402.
Blvd. J. J. Dessalines Pho
ne 2-4041
Vous invite a ses seances de
H a t h n a Y o g a e t
d e G y m n a s t i q ue
Med. qui ont lieu tous les
ours Matin et apires-Midi
Mliium Cayemitte en col-
laboration avec sa fille Dr
Naomie Cayemltte.

TAO

Centre Initlatique mystico
- relglieux 6a caractfre artist
tlque et soclo-culturel don't
le sietio se, trouve a P6tlon-
Ville Rie Goulard Boyer prolopv6e No 32. Vous
invite ta a s sea cei uoi Di-
Smn maln qui (nt lwu
a partir de 10 heures.
Pour tr iis renselgnements
adressez-voiis a-i Reverrnd
Pasteur Bien-Aime ou Tele
phoner. Au 7-0632 ou au 7-
1631.


CENTRE DES
ARTS MARTIAUX
Club de Karate Japonals
pour votre pleln Ipanoutsse
ment physique, mental et
spirit uel (SENSEI. Maitre
dI6nock Lerchls (Affild & la
California Karate Academy
10889 Blaney Ave Cupertino
Ph. 253.4044). Local Tur-
geau 41.

CONTROL
INSECTERAT


Exterhiner rapidement
les insectes et les rongeurs
chez vous contacted con
trol Insecterat 2-4991


PHARMACIF

SANTA MARIA
JEAN PARDO

Rue du Centre face an
Noiuvels'te Er6cution d'or
donnances. sons, conscien-
ce professionnelle


ETATS UNIS
Edward Kennedy
reaffirme sa non
candidature contri
le President Cartel
WASHINGTON (AFPT
l,( Senateur Edward Kl
iedy ia reallirln in;.rdi qu(
i( s t tialt pass i-n.ldal ii
presidtm (i dt's ui'l,;ls-.-l s
198i eonire .liIlt1ny ("111l-
,I. ni atlt lnds i ( (i l
soli (I nve.sl 1 *nw le pl)
I)einLcrIate i It ia e (luill s
irelu Et il .1 Inon al)ii
a de lare I It' Peiteur
Massai huselts :i la chain
di television 4.B.C
Lis specula iiin.s sur
canndidalure evc ,tuelle d
wal d Kenne dy a la press
denec avaient ie relanc
Lund, lorsquil invait pret
te en fanfare un nouve
plan d assura I -e medic
oblilgatoire allint beauco
plus loin que eelui qui
acluellement prepare par
Gouvernement Carter.
Tous les sondages real
a dix-huit mus des elecLt
presidential .s indique
qu une forte r.!aiorite dei
lecLteirs Dem. rates pref
raient qut le (anaidatc
leui part soit Ted Kenni
plutotl que le President I
ter Lt Senatear Kennedy
reconiou quil elait en de
cord avec la politique
President Car'er cans les
maine: de ln rgie et
1 assurance medical. is-
que poIour le i-.le ll sou
nail son action.
Cce n ist pas la premi
fols que le dernler survi
plant des freres Kennedy
firm ne pas 1re (andi
a la pre.sidenie main per,
nIe i. ecarle eincole delinit
meni une tell posslblli


m


I


- - - C ~ ~ - -




il- i


,,.. '," ; ;. .- '----- -. .. .--- '- -:.
.. -
-u .. .. ". .


NECCHI ou CETRA

Automatique oun p6dales vote machine a coudre est a la

Curagao Trading Co.


kAhetez-la cash oun credit et emportez on bon de

$10.00
valuable pour Pachat do tissue do vote ctoix

S6ance de famlUarlsation gratuite

UNS NOUVELLE OFFRE SPECIAL DE LA CURACAO TRADING CO.

Rue Pavee et Delmas


r'- Port-au-Prince. TlO :
c Pet on-Ville Tel. 7-0





Les danses monda nes : Sal 266 Lalue Tel. :
sa. Disco, tango, meringue Sorts-1 itemcnts pour
etc... a Cabane Choucoune sonnets et fillettes -
et & i1lotel le Palace en settes et demi-bas -
Ville cle pour Bib6 Pri
Horaire elastique cial.
Appele e arry PolicarEf
au 2-1389 7-2010 2-3314 GERARD

PROPHETE


ACCUSATIONS D.UN
JOURNAL COLOMBIEN
CONTRE LE VENEZUELA
BOGOTA AFPI)
Le V6nezuela est accuse
de s'armer contre la Colom
bie et de pers cuter les co-
lomblens se trouvant sur
son territoire par I'hebdoma
-daire colombien *Area LI-
bre. ipro-gouvernemental ,
dan. son ed.tton publiee
lund, a Bogota.
Selon le Journal, qul se
fonde sur une enquite -me-
nhe par run de ses corres-
poudants dans ]a zone Iron
tallzrc. plus ie cents chars
bllnd6s i-n6z iwllens, trols
batallions d'environ 1.000
hommes et de nombreux a
vions de combat se trouvent
at la frontier Colbmbo-Vw-
n nezuellenne, notamment en-
s tre Paraguachon et Arauca
qArea Libre fait egale -
- ment 6tat de tortures don
auralient et& victixes. les itr
,, vailleurs col.ombirens vivant
au Ven6zudla.

n X xx

- CONDEMNATION A MORT
. DU CHAH
r INQUIETUDE AUX
i BAHAMAS
- NASSAU
s (BAHAMAS). (AFP)
C L'appel a execution du
u Chah lance Dimanche d
Teheran a suseltd constern
11 tion et inquietude aux Bah
- mas, ote lancen souverail
es iranlen a tro-l.e refuge.
es
le Dans les milieux bien in
re formes de Nassau. la capit
0t e des Bahamas, on laissa
entendre lundi quoe le vis.
de deux mois .eccoid au
Ch1ah et a sa lamille a let
arrive le 30 Mars dernie
lite slait sanils doute pas I
nousvele

Le:, atitorltes loctules soi
e (Oii.elenit s de la vulnera
r llt. de la villa quoeeupe
Cluhil i .-Palradise Islani
e tn depit des n isure-s de p
i lit eliont exeephtl iilnelle! c
ioli t ele prises dcs 1 arrive
'i I ii it en i souvera.ill

t 11 e ist pass i xi II estulm
i 1 til ;ia N ssIau quei li g
oil i I neilleni itloman de :
ui, (' allt de qull','r le Bah:
du Ina, d'tel la fin du me
le polIl lie pai;s ilsquer d'e)
sir 1i pays au tei rorisnit
la II t iill onal1l.
Ed
x X X X
si-xxx
.es
sell CONDEMNATION A MO
au DU CHAH REACTION
ale AMERICAINE
oup WASHINGTON. iAFPt
est LP Departement d'Etat
le deplore Lundi lappel
1 execution du Chah d I
ises et de certain membres de
ols famille lance dimanche
nt Teheran par le presid
s e des Tribunaux revolution
c-re rds Islamiques. LAyatol
de Sadeg. Khialkliali.
edy
Car II a par contre reagi f
y a rablement a ia decision
sac IAytaollah Khomeiny
,- mettr( un frein aux con
do damnitions ai mort prol
de ce-s par les tribunaux c
-a k- ctiptn
Les declaraltons de 1I
ere tollah Khalkh i: nont
mnodifle 1 attiludp americ
lt ne t 1 egard (i un event
dat seloti du Ch:ih aux Etat
'Sol Uii Depila s ].I ithuti-
tive 1 EmIpereur, :)n indique o
te. (.Iel element a Washing


law


que le Chat. peut. s'll le dl
sire. se rendre dcans ce pays.
N6anmons, dans les con-
versations qu'ils ont cues a
vec les prochas de l'ex-sou
verain ces derniers mois, des
olficiels am6ricalns out tout
fait pour le dissuader de s'e
tablir aux Eta.i,-Unis. en rai
sant valor que sa security
poseralt de nomnorrux pro -
blemes.

A ces raisons techniques
sajoutent sans doute des
considerations plus pollute -
ques, non formulees. Li i%;
nue dyi Chah aux Etats-
Uhts rendralt prooableminrn
encore plus (idllcaites l. re
nations entire 'Washington et
Teheran.
xxxx

ETATS UNIS *.
GASOHOL A LONG
t ISLAND
NEW YORK (AFP)
t'
Le Gasohol, melange con
pose de 90 pour cent d'esser
ce sans p'.omb et de 10 pou
cent d'alcool, a fait son a]
paritlon lundi dans les sta
tions service de la region
New Yorkaise.

Le carburant a ete mi
en vente dans trois pomp.c
U de Long Island. L'initiativ
e revient A un Avocat d
a Smithtown Long Island
a M. Eugene White, qui a
Svait cree 'an dernier un
association pour distribute
le Gasohol dans la region
l- s'est decare enchanue d
st l accuell du public ,,La u lia
sa se des prix par les compi
U gnles petrolieres a rendu
ur Gasonol compilttil a dcec
, re M White 11 s est veni
re a 92.9 celit le galloil,
pei p'lu clh-r que lessen
ordinali't ven'iie d ins
i menile pompe 89l 9 cen
bl Mils ses dei-.-eus all
le nment qull perinetL dobtei
d ulin eillieur kiellintinage
ro qu 11 lie lequier liulluli ecll
It'l gueient da(nl s I-" Inl()etlr 1,
d(11' soclalol(i de M Whille ,a1


comercla.lser blen.tt dans
la ville de Ne% York.
Le Gasohoi est tres popu
large dans le Middle West
*ou 600 stations service yen-
dent ddg6 le product. Le Pre
sident Carter a announce re
comment la construction
d une ceutaine d usines de
production de Gasohol dans
les zones rur.ies pour ral-
lier la penurne d'essence Le
Gasohol e-st product essen-
tillerment 6 rartir de ae-
chets agricoies li est utilkle
a grande cebelle au Bresil.

xx xx

L ETATS UNIS: :
SIRHAN SIRIIAN,
fETlRi'RIER I0E ROBERT
KENNEDY. DEMAND SA
LIBERATION ANTICIPEE
SAN FRANCISCO (AFP)
Sirhan Bichara Sirhan, le
meurtrier du Penateur Ro-
bert Kennedy demand
lundi Ila Cour d'Appel de
SCa'ilornie dI 1'autoriser a
n demander sa liberation sur
r parole avant 1- date prevue,
P le ler Mars 1955.
n Condamne ai mort le 22
Mal 1969 puar lassassinat a
Los Angeles en 16P de Ro-
s bert Kennedy. Sirhan Sir-
s han avail vu sa peine corn
e muee e deen deeion n. vie en
e 1912 apres que i la Cour SU-
l preme des Etra.s Unis eut
I- declare apeun de mort in
le const tutlonneille. II ne pour
S ra pas demander sa libera-
11 tion ur paiole avant le ler
de Mar-i 1985. I issue de sei-
tis yet a els et eu!l mois d'em-
a- prisonnement .1 la prison
It ei ltloirnlenn d-e Soledad
. A I .IppLtl di sa denande
du '. in, t ul'tI Oil Si3 nateur
in Roblert ennd\ d a fault etaL
ee tie ses eOllor, de Rrinser-
l1 II ii p..sclliihliiue el tsiecia
Is it Si l in ii ll it avail di-
)1 1-1 ocnmambld iv redueLlon
1111 ( de Ip' ine. i a p lsieurs
el I lni t e'n LnvoLi.ihl soni irres
iinll pon.sabilit'e noum des ioltlls
A's )s\ 'IIi; litIl(Iues "ui mi0noment
Ie diu (Ililne


I

1


i


Rodolpho Russo







PAGE 5


MARDI 15 MAI 1979


Reimerciements
Les families Lamarque, Vo
lei. KMnel-Pierre Fablus,
Montpoint, Mtnss, Lemolne.

Pdrez, Soukar, Theodate, Jn
Baptiste remercient 'spdciale
ment :


CARNET SOCIAL


.sel qu nous 'leur temoigne
eurs sympathies, a 1'occa-
slon de ta T-ort de leur re-
grettde m re, -oeur, belle-
soeur et tante- Madam2 Sey
mour LAMARQTIE, nde Jean
nie VOLEL 145

x x x x


Son Excellence Ie Presi- Avis de divorce,
dent a Vie dp la REeublique
et Madame Simone Ovide Du Conformement h la lo re
valler, Premiere Dame de gissant la matiere, l'Officier
la R6publlqie e i i-'rtaire de 1 Etat Civil de Port-au-
d'Etat de l'Int6rieur et de Prince Section Sud a trans
la Defense Nationale, le Do crit sur les registres a ce des
yen et le Vice-Doyen ae la tines le dispositif du juge-
Faculte de MWdecine et de ment du Tribunal Civil de
Pharmacie, le Revdrcnd Pe ce, resort en date du 26 Jan
re Fargo, cure de la Parois vier 1979 admettant et pro-
se de Jacmel, les Drs Vau- nonqant le divorce des epoux
gues et Barbot. tous les antis Fritz Franck Hunter 1 epou
de la Capitale, de PNtion -se nee Ketly Rouzeau.
Ville, de La Boule. de Jac- Andre VILLEJOINT, Av. 155


Magasin Mon Rave

Chaussures Italiennes solides

pour Efillettes et garconnets

colors : Binc, noir *- Bottines

pour enfant de 1 an a 5 ans

ERNST GAUTIER

37 RUE DES MIRACLES, 37

Phone : 2-1155


Deces de Mil

Alice Amon

Pax Villa annpnce lei d-
cPa survenu le 15 Mat eti sa
resident a Pttion-Ville de
Madem ej le Alice Allien,
munie des sacrEments de E
glise.

Dans cette dauloureuse d
preuve. Pax Villa et Le Nou
velliste presentent leurs
sympathies' ses soeurs et
freres Mesdemoiselles Lydia
et Jeanne All.I-n. Monsleut
et Madame Armand Allien,
Madame Jean Blanchet et
famille, Madame Simpne Al,
lien et famiille, MadaWm Qi1
sile Eyler nee .Allienset fa
mille. Monsieur le Docleur
et Madam e Qerard; Gros et,
famille. 'Monsieur et Mada-
me Seymour Gros, Mon -

sieur et Madame Jacques Le
brun c-t famille. Aux famil-
les Alliel, Blanchet. Je-
rome. Pradel, et A tous les
aut-res parents et allies e
proves par ce deuil.

Les funeraille&_. tae Mead
molselle Alice Allien seront
chantees le Jeudi 17, Mai C
4 heules de 1Apres-&hidi en
I Eplise du Sacr6-Coeur de
Tirgeau.

Le convoy partira de Pax
Villa Sacr6-Coe.ir, on la de
pouille mortelle sera expo-
see des 2 heures

N B.- L'Entree au cime
tiere Barriere principal
du Service des Deces 155


IrEiERtN ine vague
de soulagement a accueill
en Iran l'ordra de ne plus
tuer adresse par I'AyatoUah
Khomeiny aux procureurs
des tribunaux revolutionnal-
res islamiques Cettl measure
semble reppndre aux efforts
du Premier Ministre Mshdi
Bazargan. deslreux de relan
cer I'economne iranlenne pa
ralvsde et don't l'avenlr est
notamment compromise par
l'arret complete des investls-
sements.
.xxxx

SAN SALVADOR Le gou
vernement salvadorian a 1i-
b&r6,lUndl deux membres
du eBloc Populaire R'oplu-
10lonnaLrej. sans toutefois ob
tenir la llberatlon d?s ota-
ges retenus aux Ambassades
ds France et du Venezuela
par des commandos d du B
PRe. L'org4nlsation d'extr&-
,m?-gauche continue d'ex ger
l'6largisseme.nt de cinq de
ses members. mals le gouver
nem-nt affirmed ne pas les
maintenir en detention.
xxxx
DAMAS La resistance
nalestinienne a revendiqu6
l'att'ntat a l'exDlosif perpd-
tr6 lundi apres-mldi dans
une rue de. Tiberiade. au
Nord d'Israel. et qui a fait,
selon la Police israelienn.
deux morts et 37 blesses
don't trois gravement at-
teints.
xxxx

ANKARA Les Etats-U-
nis ont demand a la Tur-
qui? d'accepter le survol de
son territoire par des avions
specialement equipes pour


contrdler l'application par
I'Unlon Bovteque da 'Ao--
cord cSalt-2j. Lp Tupqule
examtln:ra cette demand a-
pres analyse du texte com-
ple.t de I'accord americano.
sovletique.
x x x x
DAMIAS les presidents
syriae :t libanals one enca
me lundi Damas une sene
d'eniretiens sur la situation
au Liban M. Elias Sarkis a
exprime sa volonte de ene
pas permattre a 1'ennemi de
compromettre les relations
fraternelless syro-lilanaises,
tandis que son homologtil
Hafez El Assad a* affirmed
que la Syrle deplolerait. tous
les efforts possibles pour a-
planir les diffloult6 s du LI
ban

LE CAIRE Le President
tSadate a anoeonc. lundi qu'll
convoquerait, en d6cembre
prochain une conference s-
lamlque pour un reglament
du probleme de Jerusalem.
Le chef de I'Etat 6gyptien
est partisan d'une Jertisalem
&reunifide, a condition que
la parties arabe revlenne h
la souverainte arabe.
x x x x
JERUSALEM Le Pre-
mier Ministre Menahem Be-
gin a declare lundi C Jerusa
lem qu'Israel pourrait con
clur? immediatement Io
paix avec le Liban si le gou
vernement libanais repon-
dait a son appel, et serait
prat a fare la palx avac la
Jordanie si celle-ci s'y de-
clarait preter.

MANILI.E Ln Colombie
a denounce lundl h Manille.


______________ -'-I;


TOUTE L'ANNE







DEGUSTEZ LE JUS DES FRUIT




















t 4OV4 1l












I *'









I... Cl


[TS HAITIENS


devant ]a conference d?s Na
tons Uties pour le com-
merce et le developp?ment
iCNUCEDI. les consequences
Je la hausse dia prix p6tro
l.ers sur les pays en vole de
developpement non produc-
t 'urs de brut. Contralre-
ment aux pays industriess,
qui compehsent les hausses
decideea par I'OPEP par des
matorations des prix de i?urs
exportatlons les pays pau-
vres en a subisseni tout le
poids, a declare le aelegue
colombien.
xxxx

BANGKOK L3 Secrdtai
re 3Jenral aes Nations U-
nris M. Kurt Waldheim, a
dgclar lIuIdi a & Banglok,
qull avail ete Informe qu'en
vircu. 120.000 cambbogiens
s'ealent masses C la fron-
tiere de. leur pays pour tan
ter de passer en Thalande.
Environ 150.000 refuglds ve
nus du Laos, du, Cumboage
et du Vietnam se trouvent
actuellement en Thailande.
x x x x
BRUXEL ES CEE1 )- Le
nouveau government con-
servateur britannique consi-
dere que la contribution bud
getaire du Royaume-Uni au
march& commun est exage-
re, a d&eclar en substance
lundi at Bruxells Sir Geof-
frey Howe, Chancelier de l'E
chiquier. II a toutefois reaf
firm q ue Londres f?rait
preuve d'un attachment
constructif i la communau-
te economique europeenne.
x x x x
New York (AlP'
cLook Magazine+. reliance
en Fevrier derr r aux Etats
Unis par les publications Fi


llpacchi, a public lundi IVr
dernier numero de sa lormu
le bi-mensuelle.
Le prochain numero pa-
rattra en Juin avec une pe
riodiclte mensuelle. 11 sera
le premier exemplaire rea-
Ise avec la col:aboration
du bl-mensuel cRolling Sto
ne.
x x x x

CALIFORNIE (AFP)
L'Etst ae Californie a In.
tente iundi une action en
Justice coutre le Gouverne
ment Carter, qui entend re
duire de 20.000 kilometres le
reseau de volei ferrees ex-
ploitees par !a compagi.'!,
Amtrak..
La Compagnte, exclusive-
ment charge du tratic pas
sagers entire le5 grades vil
les des Etats Unis, est une
soclete semi privee, admi
nistrde par le Ministere des
Transports dont l'exploita-
tion est en parties finance-e
par le Gouvernement.
x Y, x
JERUSALEM (AFP)
Deux ltuilial:t- americains
de 1Universite de Bir-Zeid
(pres de Rama!lahi, MI-
chael et Karl Derrick 120
ans), ont ete expulses lundi,
pour avoir participe il y a
quelques semaines A des ma
nifestations en faveur de
1'OLP, organisee_. pa: les e-
tudiants de cette Inutution.
Les deux freres jumeaux
don't le pere Wayne DerricK
dirige la bibitotheque de I U
niverste ont ete emmenes
par des agents jusqua 1'Ae-
roport Ben-Gonrion et mis
a bord d un avion en par-
tance pour les Etats Unis.
x x x x
CITE DL' VATICAN (AFPl
Une veritah'e Charte des
Drolts du migrnmt et du re-
fugip te ll c r'lie pilliev
pal le S:illnil Flege issue
oil premier ,Congr''s mnu-
dial de elemigiatiouii anu Va
tican.
Le doeuencnt 'proclale li nt


Petites Annonces

A LOUER
lHall pour commerce sltui' A i I-"
i an i de dla e r des Case, ? A VENDsrE
x.es et de la Reunion. 4
Pour ren.si'lnem'ntS ap A BABIOLE
elpz le 2-32 02 d 7 M GRANDE MAISON A-
dVEI( ACCESS SUR 3
R UES
4 4 CHAMBRES A Cl-OU,
Nouveau C0oliege 8 CHER
Bird 5 CHIAM URFE A REZ
tes inscriptions au Nos DE CHAU SSEE
veau College Bird, pour leg & 5 CHAMBI-.ES AU SOUS
classes de la 146me (Jardin SOL It
d'enfants) i la Philosonh;e. XrUE IMfRENABLE -
seront reques au Secretariat GRANDE COULR JAR-
de 8 hres C 12 hres, du Lsui DIN
di au Vendredi- PUT-ETRE VISITEE A
,es elves ayant fait la NIMPORTE (,-EL MO-
4eme et di&sireux de prepo 1 MENT
rer. en trois tins, un diploma a PHONE 24790 25686
conduisant aux carriers con 23921
merciales, penivent s'inscri s --.. "OOOOO OO.-SO,,,O"
re C la Section Moderne. Pt-
sieurs options possibles : 'S A ve]dre
cretariat, Comptabilite, An-
ministration Commerciald Chevrolet Monite Carlo au


etc
Pieces a presenter pour too
te inscription *
a) Deux photos
bi Acte de naissanea
c) Carnet ecolaire de la
derniere ecole frequented
d) Certificat de transfer
La Direction X
X X x

Job Offers
Job Offers : New corpora
tiorn looking for Plant Ma
nager to start soon. Good
background required. Person
must be fluent in Englishl
in order to deal with parent
company In tlih U S. Sala-
ry based on experience. Mi-
nimum 5 yrs mo.perience in
manufacturing.
ALSO : Bilingual secretary.
Good in typing, filing, tele-
type. Fluent in Ireicni anti
English. Good E.ducation.
Experience Supervisor fat
sewing Operation Acquain.
stance with letihier work pie
feral)le.
Goode mechanic, Gtod sala-
ry. Munt be experienced in in
dustrinal ewing machines.
I'ngli..h requir-.d
Seud recunim lu P. 0. Box.
392 175
X X X X
AVIS
LeS &Jeunes Talents de
]'Art Hlaltlen qul dtevalent
priEenter cc soIr la piece
4Nap Tan'n print tous
ceux-lii qul s'talent procu-
r6a leurs tickets d'entrde d5
les conserver, en attendant
quii la pikce soumise & l'ap
prciniflon du Dkpartement
MinlstIriel complrnt, soellt
autorlsee h passer.
Port-au-Prince, le 11 Mat
1979.

A v< re
i Delnas
Emplasement de 50 x 100
lsla il'angle de Delmalm 62
et de I autoroute de Delm s
Prix S 7.50 dollar. Phone
2-5031 (de midi a 5 h p. I A
295


F IUITANA


tomatic-Air
1 et i. meuf
S(ir ne, le
5081


-onditionn6 A
27000 Miles
2--.788 ou le 2-


X X Xx

Avis au public
Pt-au-Princi e i I- 1 1979
La Direction de IICHAN
Ou institution Catholique
lailiennle d A'Ve aux Neces
slteux .vise le Public en ge
mineral et les Souscripteura
de Petion V'lle en partici
ler qu.1 Moinsi ur Fritz Jar
vi r lie irat;il le pils i VIC
HAN EIl qu en consequence
il1 n est plus al'n ris' C cnll
tlact.'r h1 qli u11 ct solt al
nom de I InstI;tiiOni
C.,ai es 1I.ERTE
Assistant Direceur
Rev Pt're VYnin MASSAC
Directel F ndatQu-


Retralte
frth ile a la Coiimunaut&
Ste. Mari'le poinr lets idultes
Hiomnles et femnies. Ouvertu
re Lundl 21 Mai 79 4 heu
res 30 Cl6ture Dimanche
27 Mal 1979 3 lires 30
Pour tous renselgnements
supplenmentainrs Tel. : 2-
5591
Al'ce Ed. ETIENNE 225
X X x x

A vendre --
cause depart

Jeep Commando couleur
rouge, parfalt ctat Prix
2.000 Tel. 2-5627 155
X X X X

Ofrfe d'Emploi
Cimpagliie Haltenne cher-
che des mecanlclens ajus-
teurs avec experience 3 an
minimum pour montage de
machine et crnnvoyeurs"
Les intcressis sent prits
dappeler au 6-0666 pour in
format lions
215


E BREF- 24 HEURES DANS-LE- MONDE


Une rOlssite haitienne !


kcmk:


f m- . . . .. . .


,amment tie Droit k ne pas
etre rapatrie C ( force, spc-
cla'ement en .as ce reces-
sion economlquei, legalize
de traltement avec les au-
tochtones, la plelne partici
patron A toute: lea lurmes
d'actlvltes 1 syndicales, le
Droll de rentrer dans sa Pa
trie. de laire *'entr sa family
le. d'avoir un logement con
enable, de chosir son tra-
vail et son lieu de sejour.
X x x x
LONDRES (AlP)
Les represen'ants ni mou
\ements isiamuities et d or-
gdniEations n-,iulmarns du
monde enter vont se ren-
contrer A Londres du 24 au
27 Mal, eafin d'elaborer u-
ne stratogleg i~lamlque pour
la liberation de 'a Palestine,
Jerusalem, et d'autres pays
musulmans sous domination
strangerec, a announce mar
dl 6 Londres Ie cConseil Is
lamique d'Euruoe..'


BELGRADLE AFP i
Le Marechal Tito a estime
mardi que le movement
des pays non a'ignes- nrO
pourra sacquitter de sa eta
che historique que s'il par
vient & sauverrder son au
tonomie vis A vis des blocs>
Dans un discours pronon-
ce devant le Parlement, a
occasion de la reelection
pour cinq ans de la presi-
dence col'egiale de 1'Etat
Yougoslave. le Chef de 1'E-
tat et du Parti a notam-
ment denounce le danger d'u
ne <,division, au sein du
imouvemtnt.
x x :11, x
PARIS i AFP
Deux dissidert sovetiques,
's tries jumtnaux Leonid
i Areadi v.illir'lan ont de
mnliaide a restl i n 'France
a tc le I tatut I c -refugies
poltl lqum e, ai lti'nit d nill
ip-ilpie h ,il i, a nlenes en
I,'rit' d' ili (l '\ m'cr l:ys -u-
op, i v l v IA t.yr)lih, iLla
I l ntllundv de' I *L'


]E,


)0*










PAGE 6 MARDI 15 MAT 2879


(Suite de la lre page )
compuc ies interests aes pays
sociasisbes.)
Dans un discours pronoun
ce devant la beme CNULi.ij
(Uonference des Nations U-
nies sur le Commerce et ie
Developpement), M. Manjou
lo, vice '- Ministre sovieti-
que du Commtrce exterieur,
a ajoute que ces mecans-
mes, mis en place par les
pays capitallsces, consti-
Luent sun frein a la deco.o
nisaLioll econormique et un.
obstacle au daveloppement
economique independent
des pays ad'Asie, dAfrique
et de lAmerique Latine.s
Le Chef tie Ia Delegation
Sovietique a accuse les pays
en developpement de spas-
sivite et de smanque de ml
litanUsmel face A cl'expan-
sion i capital prive. II a
ajoute que le ,-programme
d Arusha., oi sont rassem-
blees les revendications des
pays pause res. et .sereuse-
ment affatiLli par utne in-
sulfisante prise en conside-
ration de la difference en-
tre les sysLemes capitaliste
et socialist.

ill est absoiument injuta
title>, a enco-e declare _.
Manjoulo. de compare les
montants des Lransferts de
resources effectues par 1U
RSS ou les autres pays de
1 Est en faieui "les pays en
developpement aux sommes
qui y sont ccnsacrees par
les pays industries.
x xx x
CNUCED : POSITION DU
SAINT SIEGE
MANILLE lAFPi
Les imodeles de croissan-
i't londes suit I gaspillage
ti 1> 1citatiol A 'oll'soill-
l I I i t' Ili so t pil. rd 11 ral
siitas a avit 'ntiadi aN M.
11;1 devalnt Il: 5eni' CNU
It'll) Cotllfrei-ttt d NSa-
tinlls Untes sur lIt Coinlller-
t I I l)te D 'Ipptlnt n' li
Pric Hoger lhictlt'l chel rit'
L4 U lt ';iatl ll ti l l u slll Sic


Au contraltr n :i "t,t,
t it l ogter lt i cktl. I t ilho-
i' iI'do I l i t allls,, -
Ill i'l ) i o tlolldi "i llt t'u lil -

Faux Green Backs
en circulation
Sicl;( de la icrt patat

Imenit ardcs a \xii :ux r
(i 1.i ch'.rs Cr;Titii'( It ] I tir

rn \i lee.

U .'rcs i(t lini croit sa-
\(:r I' doirrn,-ain Pedro D
cohi( :i (".bli dr (i Col -
"piii cii, rs hal-

uit c Di. po 0 Viui
r lct :Ieci D;i ll"Di; d(x puit
d- observatl(ur, i -- un va,

i '' : a par'.ir du territo -
d'r:ni.ia.iO On s( rappel
li q. la Police dominical-
demant-ie. voict quel-
a'.1e rmoi une (.ificine spe-
d x bill' s de banque
i]aprl( ail uone information
ta ce I(rcrp'ee dans la Ca
sIeiol .P nit. laqui l i. lea
irtr mti(s -ni com "ad. au-
,aie1n, u d,- di lliaitons cI'
iHaili prreciscemnt au Cap -
laitiieni Par la suit la Pohl
rt I-it.lenn(- a ( u a proceder
a i arrr-'tIation u Cap Ha:
dn(. dt p)isliuers compa'rli
tr inpliques loans line afalla!
r t lauix billets de banqut
;aM l1(2l ali
On appretnd a rnat in qui
plus;' urts d, i',s laux billetP
Onl ete annulll s ; lix i lx pulchet
dr la banqiti N;.tlol;li dt
1a1 R( publlqui d Halli
BNRIi

Lelelier :
Reaction de
Senateurs
(Sulte de .la lere page
lt, re. usf-e ar presented s 't. Itril Insuli
sahutt'-t, a decltt' hliidi lI
Presld nti dt i; Coiir Supi
me de jIIstict c Iisl'lten le. M
Israel Borqu.i
Lt Trait' d txtraditlon a
rttti par lt Chsi i| bi's Etat
Unlls tn 19102 sl.tipu' qu'l
dolt, y avoir di. apresump
lions fonde *s, "ontrc uin a
riis, p]our qu il pilasse iitri
x'trade Comnme j itlinm
que. dnina le ra present, ce
eondHltiois nI 'sont pas rer
piles Ja e rfuse 'extradil
lionl*t a injoti' M. Borqne;
Lt Maglsl,riti : prtcsa" qti
i t's accuses, it (tl"iittci Ma
ntoel Cont reras. li Colonel
Pedro Esplnozy.a et le Capl
Stamne Armando Fernandet
trots agents dc la police p
Iltique chiltenne (Dina DI
soutei. comnparaltralent de
vant un tribunal militalre
chilien.
Les trols horames sont n
cusfs par les autoritds am


ricaines d'avoir parlciprp
I'assassinat, en september
1976 A Washington, de l'a
clen Ministre des Affaire
Etrangbres de Salvador Al
lende exile aux Etats Uni


mess et viser le ddvel
ment du egouft de la
te pius que, de l'instin
consomnmation.s

Devant le forum di
logue Nord Suds, le
sentant du Vatican a
me que 1'on maintie
les ecarts actuels et la
nation des pays rich
ion cherchait k deve
le Tiers Monde selon
de es des i:rirhess. R
nant l'aide axancde
Pape Paul VI Bomi
'1964, U1 a enfin prop
constitution d'un fond
dia pour le developl
finance par les eco
que permettrait le d
ment.
x xx x

CNUCED : L'AMERIC
LATINE DEMAND
LA DISCUSSION DES
PROBLEMS
PETROLIERS
MANILLE (AFt i
Les pays Latino -
calns sont convenus
mander i'inscription


(Suite de la lere page)

1'existence est la hi6rarchie
des ordres jundiques. A ce
sujet, il convient. de se pre
munir centre toute confu-
slon. Le regionalisme en
Drolt International. ne peut
s'inscrire que dans l'espace
d un Continent. Pour mettre
en lumiere la definition de
faillante des livers paliers
dani la hierarchie jurldique,
11 sulfit de se reporter aux
strucltires polltiques et juridi
quies du Cont'lienti alncri-
CA1n.

Sans vouloir inlprimer des
proporto'tlns mil venlltis e it
l't (Iil: aitI 1 ..)blett de tt s
obse(rva[ llo s> il n est poiell
lluilll Je pte;n e, de sou) ll-
g (el quce la I L:halectllie As-
cVnsiOnnCllec a comimne pointllt
d" depart inrgec)eeI duII


loppe- blames petrollers ou I'O
create PEP fait figure d'accusee -
nct de a l'ordre du jo:lr de la con-
ference des NaUions Unies
sur le Commerce et le Deva
u Repre prend-on mardi & Manille.
a esti- Deux pays de l'OPEP (Vend
endrait zudla et Equateur) et le Me
a nomi xique font partle de ce group
les st pe.
elopper L'energle Italt un sujet
les mo ctabous dans ce forum in-
lepre- ternational du dialogue
par le Nord Suds en raison de
bay en l'appartenance des pays de
pose la I'OPEP au group des pays
ds mon en developpement. La Co-
pement lombie, qui a denonce les
nomies consequences des hausses
esarme de 'prix petrollers sur les
pays pauvres non produc-
teurs de brut, a silenies au prix ti'une se
QUE rieuse atteinte l'unite du
Tiers Monde.
S
Le group Latino Ameri
Scain demandera aux autres
groups du tiers monde -
Anieri- pays asiatiques et africalns
de de- d'appuyer leurs proposl-
des pro tlon.


premier couple et le people
menlt de la terre pour par-
venir aux organismes at vo-
cation mondiale. Ce constant
de perfectibilite force neces
sairement se pencher sur
le Concept de Nation ou
d'Etat, sur les organisms
regionaux, comme ceux du
Bassin des Caraibes. imbri-
ques eux-m&mes dans des
organizations a caractere con
tinental.

Les difficulties a vaincre
seront. tout naturellement
numobreuses, s'il faut se reft
rer a la siconj.cturet de Pla
ton reconnue porterse d'obs
tackles ou aid'onimres decevan
tes de ee monde.
(1i Precls d'listolre de l.
Phi hlosophie
Ji'liues Mantoy p 22 -
Edltions de 1'Ecole Paris -
9l(i7
Max MENARD


MESSIEURS


AIMEZ VOTRE FEMME !

PROTEGEZ LA FAITES LA

PLANIFICATION FAMILIALE !

*>ceooc5oeoeeeceeoqcoooo


Le Gouvernement pr&t a avoir
recours a atoutes les bones volontes.


PARIS Le Gouvernement fran-
gais esi pret ca voir recours
& toutss les bonnes volon-
t6s qui pourraient se mani-
fester, pour r6gler le probl6
me des otages francals i.
l'Ambassade de France du
Salvador, a inditud le por-
te-parole du Quai d'Orsal,
la suite de la declaration
de 1'Archeveque de San Sal

PACTE DE VARSOVIE :
LE COMMUNIQUE
MOSCOU (AFP)
,Les pays membres du Pac
te de Varsovie ont lancd,
mardi, un appel pour la rdu
union. des cette annbe,-d'une
conference de tous les pays
europ6ens, des Etats Unis et
du Canada en vue de conve
nir tdes measures pratiques
pour la r6ductibn des poten
tiels militaires ,en presence
sur le Continents, announce,
mardi. l'Agence Tass.
Cet appel figure dans l1
communique mettant fin
aux discussions des Minis-
tres des Affaires Etrangeres
de Bulgarie, Hongrie, RDA.
Pologne. Roumanie. URSS
et Tch6coslovaquie r6unie a
Budapest les 14 et 15 Mai.
indique Tass dans une depe
che date de la capital
hongroise.
Les Ministres on't. en ou-
tre, reaffirmed 6lur volonte
de dissoudre 1 organisation
du Trailt de Varsovie paral
element a la dissolution de
celle de l'alliance Nord-At-
lantique, et propose de dis-
soudre. dans un premier
emps, leurs organisaatlons m'
litaires en commenIant par
la reduction mutuelle de
leurs activities mllitalress


vador selon laqueJe 11 seralt
dispose a servir a'lnterme-
diaire dans cette affaire.
Le' porte-parole a ajoute
que, des son arrive dans la
capital du Salvador, M. Phi
lippe Civillier, envoy du.
Minist6re des Affaires Etran
geres, avalt pris contact a-
vec I'Evdque auxiliaire en
I'absence de l'Archevdque
qui se trouvait a Rome. Des
le retour da celul-ci, M. Cu
villier l'a rencontre pour
examiner avec lul ce qui
pouvait 6tre fait dans ce
sens.


Le dancer
des excrements
canins
NEW YORK (AFP)
Un jeune amdricain de
cinq ans a perdu d6finitivw
ment usage d'un oeil a-
pres avoir touche des excr6
ments canins, affirment des
c.tainrs du Columbia Pr--
b,,inrian Hospital de New-
York.
L'enfant, Douglas Tomolo
nius. qui vit en Pennsylva-
.nie. est la premiere victim
connue d'une tell infection,
ont affirmed les med?cins, ci
tes mardi par le News, de New York.
Le petit Douglas, que l'on
avait cru victim d'un can-
cer de la retine. a ete en
faith atteint d'une maladie
contracted par ingPstion
d'excraments contenant des
v?rs, ont indique les mede-
cins Lenfant. ont-ils preci-
se a pu simplement tou-
cher de tels excremenlts, et
in t[tp t hat rter ses dolts a
la bouehe.


For sheer delight...
Tobleronle Switzerland's
world famous chocolate
with milk,
almonds and honey








Chocolate obler

Known the world over


DU NOUVEALI A


I AGENCY

CIT DELLE



Pour mieux vous servir 1'Agence Citadelle,repond


a present a un nouveau numero de telephone


Le 2-5900 ayant 5 lignes groupees





L'Agence Ciladelle representant exclusif -


de la American Express vous propose


les TRAVELLERS CHEQUES,


les CARTES DE CREDIT,


et les VOYAGES ORGANISES


L IMERICAN EXPRESS

/ /


POUR VOTRE PROCHAIN VOYAGE PASSEZ AU NOUVEAU LOCAL DE


L'AGENCE CITADELLE


35, Place du Marron Inconnu ou Telephonez au



2 5 9 0 0
25900


i 2 5 9 0 0

Jew 259 0

s. iL--- 'A M-b'.j>3 > e>'7>>M>'S>>>>>>'>>> v 't>>> t


Les travaux de la CNUCED


OBSER VA TONS


MARDI 15 MM 1079


PAGE 6


I

1

.1


I
















Laxatif au chocolatVainquer de la constipaton
A T LA d --la-1 *-* .,,.,.,.


DANS NOS CINEM1WAS


Lettre ouverte de Gfrald Merceron Aux, Miliistres


CYNE TRIOMPHE
SALLE I
L'EMPIRE DU GREC
Entr6e': $ 1.50 et 2.00
SALLE II
-.I AMANT DE POCHE>
-,ntree,: $ 1.50 et 2:Uu
SALLE III
LA RAISON D'ETAT
Entree : $ 2.00
SALLE IV
DEROBADE
Entree : $ 1.50
xxx


MPERIA MPERL
IMPERIAL 1
1MERCREDI IC .MAI 1979
12 h, 2 h, 4 hres
Entree Gdes. 5-00
6 h 8 h 10 hres
Entr6e Gdes. 8-00
EN L'AUTRE BORD
IMPERIAL 2
MERCREDI 16 MAI 1973
12 h. 2 heures. 4 heures
G hres. 8 heures. 10 heurcs
Entr6e Gdes. 5-00
Entree Gdes. 8-00
ENQUETE
A L'ITALIENNE
IMPERIAL 3
MERCREDI 16 MAI 1979
12 hcures. 2 hres. 4 heures
She-aiIs. 8 heures. 10 hres
CASCADEURS DE LA MORT
Frtret GCies ^-"0 -
Fntree Gdes 8-00
xx x x

Rex Theatre
M;,rlI 15 Mvi icr dl 16 Mal
1 2 4 i 8 10 i,,ires
I ('HASSEUR rDE (IIE-'
:-.AXIM'S
", ; it 5 hliures
Fnlr, (,Odes 2, 00
A Partir de 5 hres
F:ln're Gdei i3-00 et 5-00
Jeudi 12 2 4 6 8 10 hitres
L.A FIEVRF DU
SAMEDi SOIR
Avani 5 hlres
Entre, Gdt 1-50
A Pt.rtir de 5 heures
Entree Gdes. 3-0)0 t 5-00
x x x x

L'INSTITUT
FRANCAIS
D'HAI'II

ACTIVITIES
CULTURELLES
lIa-d. 15 19 hres 30
TABLI RONDE : eVodou el
Progress)
Prhe'entation : Max Beauyii
Debats : Patrice Dalencourt
Jean Dominique. Rassoul Lt
buchin. Hubert Papailler.
Entree Libre

Mercredi 16 20 heures
ENSEMBLE VOCAL : Les F
lite-,' 18 chanteuses et cha-
teurs americains, de 18 a 2
ansi : folk. pop. et classi-
ques.
Entret : 10 Gourdes


PASSE POT


CAPITOL
CAPITOL 1

M$RCREDT- 16 MAI 1979
PRISD UNIQUE $ 1-00
12 'h 2 h 4 heures
6 bres, 8 abres. 10 heures
COOL

CAPITOL "

MERCREDI 16 MAI 1979

12 hres 2 hres 4 heures
6 hres, 8 hres, 10 heures
LE TEMOIN A ABATTRE

CAPITOL 3

MERCREDI 16 MAI 1979

12 hres, 2 h 4 hres
6 hres et 9 hras
Entr6e Odes 1-00 et 5-00
LE MASQUE DE LA
MORF ROUGE
DE LAUTIRE COTE
DE MINUIT

CAPITOL -

MERCREDI 16 MAI 197J
PRIX UNIQUE S 1-00
11 h 45. lh 45 3 It 45
5 h 45 7 h 45. 9 hres 45
LE FILS DU KUNG FU


x x x x

AUDITORIUM

Mardi 7 heures
LEGITIME VIOLENCE
Elntrei Odes 3-o0
Mi r:edi 7 hut'-s
I FFINANCIEKi
Entr1ei t, des 2 0u
Ji uli, 7 h .u rte.
LA QL ESTION
I-iintrici des / 00

xx > x)

MAGIC. CINE
Mardi a 6h et 811
LA RACE DES
SEIGNEURS
Entree G 3 00-4 00

Mercredi 6h et 8h
L AFFAIRE MORI
Entree G 5.00 et 6 00




ETOILE CINE
t
Mardi 6 hres 3'0 et 8 hres 3
r ADIOS AMIGOS

a Entree Gdes. 1-50 et 2-50

Mercredl 6 h 3n et 8 hres :
DRAGON DANS LE
TRIANGLE D OR

n Entree Gdes 2-60 et 3-00
B3 JEudi 6 h 30 et 8 heures 3
- LES 7 BERETS ROUGES

Entree Gdes 1 750 et 2-50


POUR


CINE OLYMPIA
Mardi 12 h 2 h 4 hres
Entree G. 1-50
6 h 30 et 8 hres 30
Entrif Odes. 2-00
LES DOIOTS D APISR
QUI TENT

Mercredl 12 th.1 h 4 hires
Entree 0. 1-50
6 h 30 et 8 hres 30
Entree Odes. 2 00
LES DOIOTSi D'ACIER
QUI TENT

Jeudi 12 h 2 h 4 n 6 bres 30
Entie' O. 1-50
8 heures. 30
LES DOIOTS D'ACLEHR
QUI TUENT
Entree Gdes. 2-00
CORPS A CORPS
Jeudi 12 h 2 h 4 hres 6 h 30
Entree Gde. 1 50
LA MALLE DU CAIRE
8 heures 30
CORPS A COR(-3

x x x x

PARAMOUNT

Mercredi 12 h 2 h 4 hres
Entree Gdes, 2-00
RIKUSHA KURI
ANGOISSE
6 hres. 8 hres 10 heures
Entree Gdes. 3-u0



SENEGAL

xx xx

RANCHO CINE

Mardi 6 h i- hres
S'IUCLE l'UIEUl.
OEll, POUR OEIL
AL'X P01NOS
Entrite Gd-s 1 50 2-00
Mclrredl 6 h 8 heures
LA GUERRE

DE I.'ESPACE
Entree G 2-00 So.-0 3-0!
JFud. 8 h et 10 hres
DOUBLES
PENETRATIONS
Entr6e 0 1-50 2-00
Mardi 15 Mai !979
LE RENARD DU TANKER
Mercredi 16 Mai 1975
LE RENARD DU TANGER
Jeudi 17 Mai
USSI LOIN QUE L'AMgtt

x V x x x x

CINE LIDO
Shercredi 12 h 2 h 4 hres
Entree G 1-50
6 hres 8 hres 10 heures
Entrer Gdes. 2-00 et 3-00
QUI A TUE BRUCE LEE

-, A X X

DE LIKE CINE

Mercredl 7 h et 9 hres
L INCOMPRIS
Entree 5 2-50


Cr
m
m
di
ni
pl
ut
IV
vc:

In
to
el
te
re
. re
at
qit
n
p.
fia
ti
x1
P
et
la
d
n
Lt
cl
d
Is
d
le
t
n
g
e
s




t
St












0








R


(Suite de la 16re page) Une tgtWe tmhag-, rigoureuse
ment depourvue de mots se
roir3 qu'il a edefonce l'esto xiels, ne peut ftre compri-
iac tje traauis tres Lbre- se que de ceux qui savent
ient l'expresalon cr6ole, qui d6ji ce quest la vi2 sexuelle,
ans le context creolopho- ce qui exclut ces, enfants
e hatisn-, giat "' mtte des vraIment innocents qu'on
us moderees pour tradMire veut proteger, el.3Ur-I pr6-
n exploit sexuel vral ou texte sur lequel ii y aurait
mnagnare. S rest cela qul beaucoup a dire, ear la se-
ous a choqud, meme offi- xualit6 enfantin2 existe,
2llement, alors 11 faudra sous des formes incompltes
iterdire les &gubd6s sur dans la plupart des cas thals
lute, 1'6tendue du terrltoire, suffisamment 6videntes pour
t sl vous le faits vous heur interdire le doute. comme en
erez et vous vous attaque- temoignent d'innombrables
ez h une tradition populal *articles et ouvrages f'imi--
solideme.nt 6tablle, aussi nents sexologues At 6duca-
ncienne que notre r6publi- teurs europeens. Mals ce qUl
ae et qui prouve d'une ma est navrant dens le cas de
lert irrefutable que le peu P61iln T rte, c'ast qu'll s'agit
le haitien non seulement d ue interdiction qui ne
it preuve dune d'unattitude attitude concern pas seulement les
res tolerant en mati re se- miners. mais aussi 1.s adul
uelle mals encore que l'ex tes. Est-ce bien de cette sim
session verbale la plus cru' pie image, sexu-lle par sug
t me la plus vulgaire e gestion seulement, et don't
vie s.exuell? l'amuse consi personnel n peut nier la par
erablement. Pour chaque fa faite moderation, que vous
iatique d'une secte prots- voulez nous proteger. nous
ante quelconque qui se de- autres adults don't 1'linno-
ilar-ra choque par les egue- cence ?st more et enterree
.ess, je vous promets de depuis longtemps '9 Serieuse
ous trouver mille personnel ment. je ne puis le croir?.
issues dn people qui vous Et s'll y a une autre cause.
e6lareront le plus naturel- inavouee pour des raisons
ement du monde qu'elles qu'l n'est pas int-rdit de
rouvent normales les obsc6 deviner. je me permets de
ites des cgubdds. Or it s'a vous dire resp'ctueusement.
_it de veritables obscenites Messieurs les Ministres. que
t elles sont publiques. elles votre communique arrive
ont dites dans nos rues. de b.en trop tard Tous c'ux
;or'e que les passan'.s les qul avaient envie de voir
ubissent. Pelln Telt 1 owt deva u.
Vous coes done elln Itrain de
LogiqtueInent st vouls chol- nous inlerdcre d II revdolr
dssezE dt maintenir votr InI ce:te pice0 eelt si volus ro
erdlctlon centre des pieces e ez U'ell hi- r>'voyulilt. ilous
commne ,,Plln TMl, vous de rI-hsuons d iIl InU lx colinpllil
%re' obligatoai 'mI eni Inlerdi d-tiI Te .it.l >11 i-ll pii o110115
re Ies gtedes t aUss Ie C e c lhapper I prellllii'r In's.
ia-vil qul eil i it pe'liW rnlins ;iors volls ie dperlInellrez d'
ibsicne et sl vous n I' le fill v OIs dii qe VOII, soils-estli
es pi.s ous-\si serez en ('otill- li not/ iolre tillli 'nee
radiction aver voiis-m61lme. s: 1 (' pltai hl ote eolUilill
ar p trvs irmtt I' l'obscOi tlIl flrape non s1iii'mlen
iilt publque d'un< t lllt'l pir son ineTileiffhli lllls
out en interdisanlt, d'autre ;ssi 1pt I trl sinigili"r ivel,
part un ispit'lacie se deiroll 1(i i,11( I i r, m nll u serve
lat d:Ins 'lilntllte d'lin- tic, qU11 ii prt'li',d cotinblil
tale o- ,)n n i vc pi s par spi .
hazard. malts de son proprl
grr' exprimait illn choix ds- Fn interdisllt vouis tros-
llberOt spectacle don't je sissez qnilue chose aul ni'
mets quiconque au d0fi d' tail ns betn m6chnnl polls
prouver le caractlre obscene qtie \V gioV *rlimintl a ]-alssi'
et meme 1:cencleux I1 -st passer une bonne trenlaint
admis depuis lonltemps, de representations d' la pic?
dans les pays les plus civill- ce el per-sonenP nous fera
O Wr(i4 trr3,. qu'lil n'y a croire qiit cr n'itall pas ell
a n-cessairement obsc6ni- connaissance de cause. Le
t6 chaque fois qu'il y a men premier rstulltat visible cue
lion. description directe- ou vo v ; vp7 obte'n vec voirt
indir'cte image ou pas. interdictlon. est le suivant


des organes ou des actes se-
xuels Nombreuses sont les
Cours de JusIic' qui se sont
prononcees sur des questions
pareilles selon une optique
qui est la mienne. Parmi ces
Cours de Justice se signal
la Cour Supreme des Etats-
Unis don't certaines decisions
rec?ntes ont retenu 1'atten-
tion.


I


D'une faqon general. Ju-
ristes et Specialistes admet
tent que Iobsc6nite dans les
spectacl--s pieces de theatre.
films. etc. n existe que lors
quil y a intention obscene
ce qui pose un problem de-
lical Comm'nt jueer et pe-
ser les intentions ?
Le critere le plus admis I
est qu'll n'y a pas obsrenit6
lorsque les mols ou les Ima
g's pouvant passer pour
crus sont lusliflis par le rea
llsme ou par la nkeessite de
vralsemblance psychologlque
de i'oeuvre conc'rnie. par
le but gliobalemtnt ou spi-
clfiquement poursuivl par
I auteur. but 'qui peut Mtr'
tout-k-falt moral.
Pulsqu'il n'es, pas niable
qu'un indivldu frustre sexual
element cherche habltuelle-
ment a se defouler verbale-
ment, que la pulslon sexuelle
exlste chez tout indlvidu nor
malement constftu1, que cela
fait partle de la vi .. de laI
vrale v'- quil n'a a-cuiln rlp
port aver r ele qulmal, lnent'
les purlltalns, pulsqu'll .st
admis dans 1's pays les plus
cultivts que lactlvll ( sexucl
le ne constitute plus un su-
Jet tabou, Je me permits dei
voUs demander comment
une piece de th6fttr rfalis-
te exprImant cette vie verl-
table qul ne s? racontt pas
dans les salons de vielles
bigotes et de vieux ditgon-
flts hypocrites, peut 6viter
toute allusion i la vie se-
xuelle de ss personnages
Nier la exualitl( c'est nler
la vie, qui ne pourralt se
renouveler et se poursulvre
sans "lie Reste ft savor dnns
qoulle measure une oeuvre
d'art digne de ce nom put
Int6grer I'alluslon. la deserip
lion voir- la rcpriAent(ilon
de I'ac'tlvit sexu-lle ou des
orTanes renroducteurs. sans
violer as mission La mani6
re la plus sape est preclsa
meant Olle qu'a cholsl Frank
Wtienne Remplacer la des-
cripUlon de la chose par une
Image. comm? .celle du chas
seur qul abat la tourterelle
en' lui defongant lestomac.


q
p
r
d
c
e
p
c

I


vous suggere de compare


Reaucoui d'entre vous pe .s t qve acheter un Moteurkors board EVINRUDEI

aux Etats Unis revient wtofns cber qu'en Haiti. Cepa emble normal.

Mais rWE1Ichissez :



Nous reproduisons ici un extrait du Magazine ,,BOATING,, d'Octobre 1978.

(Boating est le Magazine qui fait autorite oa ns le monde de la navigation


plaisanceI


MODEL EVINRtLDE


9 9HP

25 HP


lue vous pourrez verifier
par une enqu6te e616emntal-
e : le chiltre de venues du
lisque intitule cPlin T6t)
(double album en-- vente
:hez tous les disqualres et,
enregistremant fidble de la
piecei a augmnmA d'une fa
can vertigineuse. Et si vous
leldilez deformals d'inter-
dire le disque, vous ferloz
entrer dans la clandestinit6
et vous parviendrieil, de la
sorte a rendre subversive
une oeuvr?. que ne sauralt
craindre' aucun gouverne-
ment fort.


II est cher, mais accessi-
ble, parce qu'll ne se paye
nt en dollars ni en gourdes,
ma's in bone comphen-ii-
ston, bonne vol -r.te, sincere
t6 sans detours et dstir Ineri
dormable de justice?.
Vous voulez, j'en su's can
.vaincu, prot6ger la -ane
morality et en vous atta-
quant h ce que vous consi-
dtrez come obscene, vous
pensez avoir choisi la bonne
vote. Mals cett2 vole con-
tient une logiqut que vous
ne pourrez viter sl vous


' 880

" 1155


yaz-moi, Messieurs les Minis
tres, vous .ierez obliges d'ar.
reter b-auL jup, beaucoup de
mond -
Quant au, auteurs, laissez-
leur done an peu plus de 11
berte. 11., -n'en abuseront
pas: 11s savent blen que
nous sommes en Haiti.
Je platlde ici ma propr2
cause, car apres je me demand si vous n'al-
lez pas interdire mon dis-
quo intitult !L'6nergle mys-
t6rieusee don't une des chan
sons, base sur un texte de
Frank Etienne at intitule


Frank Etienne, dans *P- teno'z vralment a e re e1fi- rFanm Tokay-lii raconte
lin Tet., dit des v6rit6s que aces eta t'c ir's au se- ia'h tolre tragique du Pas-
tout lI monde connait, mais rieux : apr6s ls gti6des et te r Pin-Kriss surpris en
que personnel avant lul n'a le carnaval rI'll lvol's fau- lla'rant delit d'exercice d'u-
valt os6 exprimer avec al- dra supprirer au nomr de n actlvit6 tres desapprou-
tant de franchise. La vrite, la gi rre conntie Iobsceniite, ve chez les gens d'Eglise.
Messieurs, n'-st jamais obs- A volas fa-uda chasser l'obi J'ail encore bien des ob-
cene! C'est le mensonge qui ceni e de la rue oil elle rei- sections A formulr, mais je
l'est II me sembli qu'au- gne comme dans line cila- ne pu's abuser plus long-
cune de ces verites nest de delle imprmable : prome- temps de I'hospitalite que ce
nature a offens'r ou" inquie nez-vous dans les rues de journal a bien voulu accor-
ter notre gouvernement et Port-au-Prince et vous y en der e celtt' ettre. don't la
encore moins la nation. Lors tendr'z l'obscenite comme suite contiendra les conclu-
qu'on a bonn' conscience, une litanle inepuisable. Car sons du Rapnort de la Corn
politiquement et sociale- les pauvres sont obsc6nes, mission sur l'Obsc6nit6 et la
ment. on ne sauralt 6tre of Messieurs. parce qu'ils sont Pornographic, redlge aux E-
fense par ,Pelin T6tt En pauvr s c'est leur seule fa ats-Unls sur demande-du
atitorisant plus d'une tren- con de se venger du monde Pr6sidmt Johnson, par des
taini de representations de indifferent ou du moins' la personnalites americaines
,Peiln Tet>,. nore gouverne- seule qu'lls semblent con- comprenant des eccleslasti7-
ment avalt adopt ulne atti- naita.r pour le moment Si ques. des professeurs des 6-
tude pleine d' sagesse. II vous voulez arreter tous les ducat urs. et des m6decins,
est inquietant apris les as gens obscenes de Port-au- rapport public en France
surapces rei-iries qul nous Prince et du pays tous ces par 1'editeur Jerime Marti-
ont 6et faites publiouement gens qui -xpriment leur obs neau et que je tens a votre
a propose d' In democratisa- enllte precisement la o1t elle disposition J plns,- que ces
lion elI de Ia lberalisation dev-rai! l re interdlte en ociclsin-s VoUiis stiirpren-
qiioiln pilsse se declare chlo priorite, ci'sl-a-dir' dans la dront
qut ptar une pieet de then- rue. oiu on la submit, oil elle
ire don't la popitlnrle depals off'nste la morale et I'ordre Croiyt v Msmleiirs Ils Mi-
s. o11 ( 'il'on Ol ilnlil ls uiblics alol vouis devr I'?sz ll's 's a ni a It" s l'it lt Otie O
oit: t 'e lour dcans nolIre 11n i (tinsierr ir oil le budget de sidentilon
l t>, li Heiiublique i conlstruire
Messeillrs le MInistres le de s pristions, pI)aree que. ero Oi.lii MEKRI'EON
pelli et, I lel doe t I )ire

tre' ilne Iaipprobation sans

,,, ,:1,,1 e not, Gustave V alm "
r6sistlble de notdre mellleur
n, ,...,it,",', i. (Rleal Estate Broker --

Ii'11, ie tl tti ^ti .' Agent Immobilier)
parr.c qu'il :1 tenu 0 1 v i cror T Pour d P nellhures afli niii s i :tIclt : 1 I venile de
W i "'V eV I r( tO" 1 'teteolei nit
o tittricie ,Ie()i01 8 masons. terrains, halls Location Bai l I) xcel-i
f:li dut ben Iravall dans line t'lenlis affairs tOujouLrs dlspiilbles li)nniel e t
bonne ambiance Nouis som- eompelece.
me tlln ptiunle i' nauvrs c le cc
(e les pauvr's ri o'vertl pi le RUE Dr AUBRY Noi 147
dr' r.i'ler de leurs probl- A COTE DU MAGASIN .LE STOPi
m"s nrr ien nrn(-'e mie"x TEL 2 2326
Cenncience- eC'it cola le rix
Sd( n,'nfrs Voulez-vous le
t vreI


88S

1125

1275

172;


" 35 HFP 1310


,s 50 HP


11 1850


,s ~

51 CC

V-s CS

,s s-s


NOTEZ BIEN aue ces prix aux Etats Unis sent F.O B. Milwakee

Wisconsin et n'incluent donc les taxes de vente ni le transport a terre,

ni le transport arien pour actUminer, 'otre moteO en Haiti.


Vetus comprendrez aussi que vols devrez vous passer du service de

reparation el d'entretiens du Magasin aux Etats Unis, ta*dls

qu'A la AMPROSA, vous bknuficiez du service avec sa earantle de

Philippe H6rlsst, technician dipl6m6 de OMC Service School EVINRUDE


Rue Pave|


REF : BOATING OCT 78 Page 103.

.._ ..> .. -- > >.>> > > > >


~. .


A 1hI)C~C' A


SConfiez nous




vos hommes d'affaires



Vous ferez une bonne affaire


1979 OUTBOARD MANUFACTURERS.


USA HAITI (AMPROSA)


6 IIP short shaft $ 670 650 long shaft


U" sTl oul RUST$1




HOTEL CASTELHAITI


L-UD- 4 / .1-


ANALYSES BIEN et VISITEZ NOUS


MARDI 15 MAI 1979


L.


t


Payer


......... m


I A L I A / 1 107-0707


/ I









MAMDI 15 MA 97 '





CINE THEATRE TRIOMPHE PRESENT



CE SOIR I

SS 1.5 et '2.00 SALLE n i$ 1.50 et 2.00o SALL Ii $ 2.0 SALLE IV $ 1.50 ,

L'EMPIE U GREC DE POCHE LA RAISN D'ETAT CHAP LA OU LA DROBAD

0- ex,2*, r AW I A o 0 DEBUT D INCEDIE A L Muse. d'Art


AVIS

On orouvera la zemie li
tion de 1'ouvrage eCulture,
'ivilisation et D6veloppe
meant de Me. Achille Aristi-
de dans touted ess librairies
de la capital et de Petion
Ville.



Chers Parents
N'attendeo pas tes der-
niers moments pour
preparer ia robe de

(ere Communion


AU MONDE CHIC

a on large choix oie tis-
sus : Broderle Suisse sur
batiste et organdi, mi-
nicare en 56" de large,
crepe georgette, tergal,
voile, dacron, dentelle et
entire deux Valencienne.
grand assortment de
nappe, cretonne, plastl-
que, serviette et mous-
tiqualres.

Pour les Etbes
robes, chemist,. brassie-
res et draps brodes ain-
si que lIs draps four-
reaux pour les brands
berceaux, moustiquaires
et autres articles.

Pour la peau
Le savon Duvex Dour
Doaux seches.

Au Monde Chic
Vous reserve toujours le
meme accuell.

Rue du Magasin de I E-
tat 89 Tel. 2-2672


Distingues
visiteurs
br6siliens

Vendredi apres-midi, par
le vol rdgulier de la aePa-
name, ont regagne le Bresli
Via Miami MM. Gomes Pinto
et Luiz D. Sesti, respective-
mant directeur et eexport
managers, de la IMarcopolo
S.A. Carrocerias et Onibuse
la grande firme bresilienne
de fabrication des plus lu-
xueuses carrosserles du mon.
de.
Ils ont ete recommandes
au PDG de la eSonavesa>. no
tre collaborateur Ernest Ben
nett par leurs amis com-
muns de la qRuedas domini
canase, agents de la oMar-
copolo en Rdpublique Domi
nicaine.

La uSonavesa> envisag?-
rait, le moment opportun.
de vendre ou meme de fa-
briquer sous rhc-nce ,Marco
polo, les carrosseres adap-
tables a tous les types de
camions.
MM Zesl et Pinto ont
o e Ires enchanhes de leur
bret sejour en Hali et espe
rent que M Benne'.t repun
dra a eur llnvitation de vi-
si r lets usilit, si.uees a
CAs:as. dans le Sud du Bre




Championnat
de Tennis
COUPE HANQ 'E

NATIONAL. I)!L: PAlI- s

M :iue:l It R imboid :' I nt1 '
la ,tpce 1NP < b tlle
I llti ll I Lou 4-6 6-3' 3-6
4-6. 7-5


3 Jof E7 n P: r, n I'(U'ort


T'rofesotonnels, amateurs ou meemianes avert,
ruu touo. iALcl.ei eticILu-uteulisue U
VtUoJ .Xux oilues auorles
Pour souL appaic.l ue uaute I.aelit,
Voyez Aux Unues Sonores
Pour tout materiel electronique
Voyez Aux Ondes Sonores
Pour tout materiel electrique courant
Voyez Aux Ondes Sonores
Pour tout en matiere de Television
De l'antenne au recepteur
Voyez Aux Ondes Sonores
Pour enrichir votre culture musical,
votre discotheque et assurer
1'entretien de vos d:,ques
Voyez Aux Ondes Sonores
Pour choisir votre guitar classique ou electrique
Voyez Aux Ondes Sonores
Volonistes, Altistes. Violoncellistes
pour vos cordes professionnelles
Voyez Aux Ondes Sonores
Pour vos radins et cassettes pour voiture
Vovez Aux Ondes Sonores
Pour vos enregistrements : tape ou ruban magnetique
cassr'leq cartridges sont necessa;res
YV ve, Aux Ondes Sonores
Vous avez besoin de cables
electroniques ou electriques
Voyez Aux Ondes Sonores


SAux Ondes Sonores

Tout dans tous les domaines
41 Rue Macajoux Telephone No. 2-3824

Au Service du message sonore

ev ww s D>saa > yeoa jo/i


APRES LA RENCONTRE SARKIS- ASSAD


DAMAS (AFP)
Le Ministre syrien des Af
fires Etrangeres, M. Abdel
Halim Khaddam, a parole en
ces terms, mardi. du som-
met Libano Syrlen : cune
rencontre ordinaire, des en
tretiens tres bons,, fixant
!es limits d'une reunion
qui, pour ie5s observateurs.
parait avoir surtout donne
un nouvel elan S la concept
station entire les deux pays
au plus haut niveau.
Les deux Chefs d'Etat s'a
dressant au terme de leurs
entretiens au corps diploma



Le FMI accord
un credit aq
Nicaragua
WASHINGTON (AFP)
Le Fonds Monetaire Inter
national (FMI' a approuv6
lundi a Washington l'octrol
au Nicaragua d'un credit
d une valeur de 65.700.000
dollars

Les Etats Unis. qul avalent
obtenu en novembre dernier
la suspension d tn credit s
milaire ont emis un vote
favci.,ble Le porte-parole
du Departemmnt d Etat. M
Hodoing Carter, a precise
qut ce vote ne d valit pia:
e0rt interpreted connmme Uni ai
pu. p)clltlque tu r6gnime di
General Anastaslo Solnoza
l.t.I Etats Unis ,deplureiltl
la violence all Nicaragii el
'onhltill t i d -.'re a l vorable:
I "le s olutlo n paclique e
deinocuratiqiiu :t Ii- l aflirn 'e
Un p(irt( -pil )le du FMI
i pour sa part di: lhire qu(
*;i r c'IileI (-,)erma lo ] Vi
Fonid:c, dmontire qu 11il main
'ii1 dc man arr inpebanlb
bl, ia li t'li i coidult,( cri
v, r'u d c laqu,'ll jeicules len
cor's:(eratlons Iechniques et
les facteurs economiqsles eti
trent en line de compete
dans l(-s prLss de deecislon.

L, Senatrur Fdward Ken-
In, dy et 42 membres du con
gres ont demeide au Presi-
det J:mmy Carter de blo
quer 1 octroi du credit De
leur cote un e-roupt d'oppo-
sanuL au regime nicaragua-
yen ont proteste devant le
.:e._e du FMI contre la deci
s:on du fonds. par le blais
d une piece de theAtre.


Toujours a
propos du
Communique
xx x x
Des ecrivaus. dramatur-
ges. metteurs en scene, criti
ques poetes. acteurs, ont
rendu pub-ic une declara-
tion protestant centre le
communique des Ministres
de la Jeunesse, de 1'Educa-
tion National- et des Aifai-
res Soclales IUs declareut
etre ,aiarmes par cette cen
sure nouveau :.'Ltylei.
La declaration est signee
de MM Rassoul Labuchln.
Rene Pllocte'f. Jean C'au
de Fignole. Gerard Resll,
Wilhem Romeus. Michaelle
Lafontant Medard. Dieu-
donne Fardin Fritz Vales-
cot, Bob Lemolne. Michell-
ne Soccer, Pie re Antoine,
Michel Soukar, Lyonel
Troutilol. Pierre Buteau Y-
vens Paul. RoIrigue Mont-
f',- y. Gary Manigat. Com-
pOre Filo. Richard Brisson,
Gilbert Fombrun. Brisson,
Jean. Jean C'aude Joseph,
Margareth Pierre. Huberto
Pierre, Yo'aine Alphonse.


p I PIP ICE


tique ont soulign 1'identi -
te de leurs point- de vues
sur toutes les questions exa
nineess.
Ce qui frappe cependant,
au moment of. toute la re-
gion et en ebullition apres
it Traite de Paix Egypto -
Israelien, c'est I'accent mis
par la Syrie, avec une vi-
gueur rarement 6galee jus-
.qui'cl, sur son soutien a la
legality libanaise. Le temps
parait ainsi revolu ou M.
Khaddam n'hesitalt pas a
critiquer el'indecision, du
President Elias Sarkis.
Dans cette perspective. le
Chef de 1'Etat Syrien a clal
rement indique lundi soir
qu'il n'y avait pas d'autre
voie possible pour les liba-
nais que de se regrouper,
tous, autour de leur Presi-
dent,.
Mardi, en quittant son ho
te, le President Hafez Al As
sad a une noUvelle fois re-
clame cla cooperation de
toutes les parties libanaises.w
Certes. de son c6te. le chel
de la Diplomatie syrienne a
t denonce devant la pressed
r tous ceux qui ne se senteni
1 pas -engages national.
e ment,. en 'ai tres term:
les lianals qui seralent tet
tes par vie par l'officler rebelli


URSS-ONU ENTRETIEN
DE M WALDHEIM AVEC
O1. KOSSYGUINE
MOSCOU-- (AFP)
M Alexel Kossygulne. Pi(-
sidentl du Consell des Mnis
tres de I'URSS. s'est felicitd
mardi de I action de M Kurt
Waldhelm. Secretaire GObni
ral de 'ONU. en le recevant
au Kremlin.
sM Alexei Kossyguine, in
dique I Agence Tass a decla
rd que l'Union Sovietlque
pqtenait inlassablIment les
efforts de I'ONU et de son
Secretaire General visant a
garantir la sdcurite internal
tionale et le developpement
0e la cooperation ?ntre los
Etats en conformity avec les
abjectifs et les principles de
la Charte de 1 ONU).
L Agence Sovietique preci-
se que M Waldheim a de
son cote 'exprime a M Kos
syguine sa reconnaissance
pour le soutien permanent
accord par 1'Union Sovieti-
0ue a I'ONU et pour ses ini
tiatives visant a approfon-
dir la detente internationa-
le et a consolider la paixe.
Tass n'indique pas la pla-
ce prise par le problem du
Proche-Orient de cot entre-
tien, qui 'est deroule adans
une atmosphere amicale.
L'Agence ecrit toutefois
que eM. Kossyguin a souli1
gne qu'il important de re-
hausser le role de I'ONU
dans le maintlen de la palx
L'ONU dispos? des moyens
Indispensables et ils doivent
e're pleinement mis a pro-
fit comme il est prevu par
la Chart? de cette Organisa
tlion,
Le problem du role de ]a
FINUL Force Interimaire
des Nations Unies au Liban
et celut d's Casoues Bleus a1o
Sinai n'ont certainement
pas dtd eludes au course de
la rencontre., etla formula
lion employee? par Tass lten
d'rait h le confirmer.


Declaration
du Ministre
isradlien de
l'Intirleur
JERUSALEM (AFP)
Le Ministre Israelien do
l'Intdrleur. M. Youssef Burg,
a rdaffirmd mardi ele carac
tdre un et Indivisible de J6
rusealem r6unlf6i- Lce Minis
tr(i repindalt a in KnI- -eih
& .I7rusalem a trolu motion
d ure nce de-pc'rs a I l
to dos ddclaratlon h amiTrl-
culnes hur pnur le monde arabe dil re
tour dc Jrusalem-Est i lia
Ciniordainl'>
M Burw a hsulgn6 que ile
otiuvernemenl poursuhlralt
scs efforts en vue du d6've-
lopp:.ment de In protplrltt
de la capItale Isr61llennc et
du maintlen de son caractL
re partlculler.
Rappelant gouvrnemecnt Israillen fal-
sant de Jerusalem r6unlfl6e
la capital kternelle du p pu
pie juif et de 'Etat d'Israel..
le Ministre a igalement sou
llgni que edepula 1967. les
fiddles de touts les reli-
glons peuvent librement ve-
nir en pOlerinaie k Jdrusa-
lrm oh rkbne Ia llbert, du
culte>


Saad Haddad avec le sou-
tlien d'Israel.
Cependant, s. ce ssom-
met, marque par six heu-
res d'entretien en tete & te
te des deux Presidents, a
permis de faire un vaste
tour d'horizon dans une at
mosphere plus detendue, 11
n'a pas concretement, ap-
eporte grand chose.
tNous avons. a dit le' Presi
dent Assad, un ensemble d'i
dees sur un ensemble de
ouestions.s
Dans' entourage des deux
delegations on indiquait aS
ce propos que la formation
d'un nouveau Gouverne-


DECI
Article ler.- La Secr6tai
rerie d'Etat des Fiandes et
des Affaires Econonmiques est
autorisee S vendre pour comp
te de l'Etat Haitien, les ter
rains domaniaux suivants :

al Une propriety domania
le sise a la Rue Eugene Bour
jolly, en la commune de
Port-au-Prince, d'une super
ficie de 206 mItres carries 68,
borne au Nord par Simon
Noel pretendu proprietaire.
au Sud par Jean Robert
Louissaint, Andre Abraham
et. Suzanne Bataille, preten
dus proprlitanres, i 1'Est.
par Serge Bogat. pretend
propridlaire. et i 1'Ouest par
la Loge sLes Coeuirs Unisi
moyer-nant la sonline de Mil
I' Sept Cent Cliquatl,e Gourr
res 00/100 iGdes 17150010).
bi Une propriete domanltt
le sise a I 'habitAtiotn Tho -
massin. Section Ri rale de
Montagne Notre Coimmunee
d(i Petion-Ville, dune super
file de 961 inetie.s carries.
bornee au Nord par Roger
Sassine. preteiidu proprie-
taire, au Sud par tine route
publique. a l1Est par Leonje
St Claire el Pierre Gousse.
pretendus proprietaires. A
I'Ouest par une route public
q'le. moyenna it la some
de Sept Mille Gourdes 00/
100 'Gdes 73000000).

c, Une proprtete domania
le sise a la cIte Saint Mar
tin en la Commune de Port
au-Prince. d une superficie
de 95 areas 26 ca,. borne au
Nord. par Franck Bordes.
'Etat, au Sud par Eline Ro
che au Sud tar les Hert -
tiers Mora Moreau. Bertho-
land Edouard. Docteur Saim
phar Bontemps. pretends
proprietaires. a I'Est par An
dre Revolus. IngeniEur Ver
salles et Esper Jeudi. I'Etat
et a 1 Ouest par le Centre
dapprentissage oe St Mar-
tin, 1 Etat. moyennant la
some de Quatre Mille Deux
Cent Cinquante Gourdes 00/
100 (Gdes. 4.250.001

r

Le ,Hi-Lites. a
I'lnstitut Francais
diHaiti

Le 4HI LITES>, est un en
;emble vocal du Dade Corn
munity College de Miami.
form de 18 ieunes de 18 a
22 ans Ils exdcutenl des mor
ceaux varies s Inspirant du
classinue au populalre. Leur
repertoire comprend un pro
gramme classiqu,. un pro-
gramme relgieux etl un pro
gramme folklorique et
4pop,.

Le HI-LITES3 se produil
souvcnt a Miami dans dee
convcitions, eglUses. ecoles
et organizations tociales. Its
assayent de plalrce n impor
te quel public. Ces Jeunes
ont fait le tour de deux Etats
americains chantant dans
l':s u1niver.i0t- t ouilt *ILter
[It( tiP 'O3 ig' 'in Ciolomnibli
ob 11 onti do'i i( 1:1 l oileiI
il C. ]ours <-1 ..r ..1nt1 proUultsl
t l ia tle vls l0..

Lun drinlir l 11 ontl clian
to sur I c Bll int i-Crillsi'i
4CARNIVALE it ( nl (Idnnli
de.s tontcerts iI1 S-n Juan i Por
to Rico'. a Si. Thoma llec
VIetties cet L Plilllliorbul.
iSt. Martini

Vislter Huiltl est pour eux
un (cxptrlcnce lantuilique
L'Ensemble vocal HI Li-
TES, he produira 1t Insil-
tut Francals d'Halil. le Mer
eredi 16 Mal a 20 heurev.-

Entr6T Odes 10.00

Et le Jeudl 17 mal & 17 h 30
&Sonce scolaire : 3 gourdes
Cartel en vente it I Intltut
francals des malztenant.


ment llbanais, la situation
au Sud Liban, la S6curite
dans le pays, et notamment
a Beyrouth, ainsi que la
presence palestiienne a-
vaient et6 largement exami
nees mats qu 11 avalt 6t6d ju
ge apremnature. de .prendre
immediatement des" deci.
sons.
La Syrle semble en fait
avoir me- les autorites liba
naises devant ipurs respon
sabilites en les assurant tou
tefois de son soutien dans
leurs efforts pour retablir
le came et la .ecurite. aux
queli Damas aspir nrnhobable


L'HOTEL QbISQUEYA

Un debut d'incendie s'est
produit t l'Hotel Quisqueya
A la Tete de I'Eau dans la
nuit du 11 au 12 Mai.
Los pomplerb alerts ont
rapidement frait le necessal
re.



Mercredi Medical
Conference du Mercredi
16 Mui 1979 5 8 h p.m.
sSchwanomes it Schwano-'
sarcomes du Duiodenum'.
Par le Dr Bernard Beau-
boeuf


Haitien
du College
St-Pierre

presentera le jeudi 17 Mai a
6 : 30 p. m.
3 films sur 'art tires de la
Cinemathdque de I Institut
Franqais d'Haiti :
1) Impressionaisme et Ndo-
Impressionisme

2 Les impresaionnistels
3) Avec Claude Monet

Le public, amateur d'art est
cordialement invit6.

Entree libre


ment autant que Beyroutlih *ess as oa ,o

R ET LE GOUI'ERNEMENT DE LA REPUBLIQUE
IET D HAITI

d) Une proprinte domania- AVEC ASSISTANCE DE ASSOCIATION IN-
le sise au Boulevard Jean AVEC L'ASSTNCE DE
J. Dessalines en la Commu
ne de Port-au-Prince d'une TERNATIONALE DE DEVELOPPEMENT PREPARE
;upercie de 114 metres car-
res 34. bornee au Nord par UN PROJFT D AMELIORATION DU
la Veuve Fadilon Surpris,
I'Etat, au Sud par le Boule MAKCHE CROIX DES BOSSALES
varr Jn. J. Dessalines a M AR E CO DE ,ES
lEst par Nicole etl Jean UN CONSULTANT INTERNATIONAL PREQUALIFIE
Claud( Beauchamps. 1 E -
tat. b lOuest par Darice Nel POUR SE PRESENTER POUR CE PROJECT RECHER
son, 1Etat. moyeniant la
soinme de Trois Mille Cingq H I.:
Cents Gourdes 00/100 ,Gdes.
3.500.00, LN lCONOMISTE
ei Une lpropriete domania l
i tsise a iiavenue Somoza, N AVOCAT
en la Commune de Port-al- -
Prllnce, dune uiiperficle de Spleiealise en Droit Pullihr
1.1 i l tres earres. 52 borne
ai Nord pair Franck Bord(s IN ,\itcII'lTCE("I
l'Ett anl Sud oair Ellne t oI
thelln, 1'Etat, i 1 Es t p:r
la Rute Macait.i. Delmas i I N INGENI 1.1Rt (IVI.
i 1 Oueslt par Raymond U
Gurerit, moyennant la solm Les persoi'nes iikteressees peuvent prendre coin-
mn, de D e u x Mille Etact avee M. Daramnon ilotel Villa CroleI ava:It
Cinq Cents Gourdes 00/100
IG 1.500.00)1 le 18 Mai 197!9 en laissanit un message.


L'origine de la ( "el: 15,70
violence au
Salvador -x o-' c s


(Suite de la ler,' oage )
centre le regime du Pr6ei-
dintl Carlos Humberto Rome
ro
x x x x
OTAGES SALVADOR
LE GOUVERNEMENT
FRANCAIS PRET A
RECOURIR A TOUTES
LES BONNES VOLONTES'
PARIS 1AFPi
Le Gouvernement franqais
est pret ,a avoir recourse a
toutes les oonres volontes
qui pourraient se manifles-
ter, pour reglkr le problem
des otages Irainais detenus
Si lAmbassade de France
du San Salvador. a indique
mardi le portc parole du
Mmistere francals des Alial
res Etrangeres.

Le porte painle a apporte
cette precision 6 la suite de
la declaratoin de 1Archeve
que de San Salvador selni
laque'le U ser'it dispose t
servir d'intermediaire dans
celtte affaire
Le porte parole a ajoutie
que, des son arrivee dans la
Capitale du San Salvador.
M Phi'lppe Cuviller. envoye
du Ministcre l'raInqals des
Affaires Etrain.('res. avail
pris contact ave I Eveque
auxlllaire en t.bsenc'c de
I'Archeveque qil se trouvaiit
h Rome Des ir retour dc
cclul-cl, M Culllier la ren
centre pour examiner av'c
lut ce qui po'uvait eire lalt
dans ce sens.


TO*





| BOUCgRE

| PEST (QNT


-U.S.A.BA HAITI


Depuns delay pluseus annees la T RANSCONI X
ofire un se'rice rapde Oconomique el complnu -,
contained scelle de MIAMI d PORT AU PIN Itt
Maintendnl nous Oflfons duSSI un service pd' terre
des etatsles plus imporldils des U S A a HAITI
Vos documrnenis sont auss, prepares pdrt inus el ous
fd"-("" auoss la consolidatio,
Pou, de plus samples ,ntormal,ons con"acle,

MEMBRE CHAMBRE DE COMMERCE 0 HAITI
TRANSCONEX CONTAINER SERVICE S.A.
S '3 Rue Du Centre F'rage Ralph Perry
PORT AUPRINCE HAII I
LTEL. 2 .1555


I


D4ratisation




Extermination




Fumigation


Delmas 48, Building Curacao Trading


Tel 6-0431


Protegez votre maison



centre les termites et chauve souris


I


M M




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs