Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/10386
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: May 7, 1979
Copyright Date: 1979
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID10386
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text







GRANDE BRETAGNE :


.IM I


LUND! I1 MmI 192
0 No. 31.076


Declarations de Mme


Thatcher au "Time"


New York (AkP)

Le nouveau Premier MI,-
nistre Britannique, Mime
Margaret Thatuher ,a denon
ce avec vigueur ila menace
sovietiques dans une inter-
v,ew a de laquelle elle a porte aus
si un jugement favorable
chesie.
Mine Thatcher a lie dans
sur les elections qui vien-
nent de se derouler en Rho
cetLe interview, accordee au
Magazine americain avant
la victoire remportee par le
Parti Conservateur, et pu-
b'rie, lundi, a New York, les
questions de la Rhodesie et
de I'Afrique du Sud a l'ac-
tion international de I'UR
SS qu'elle a a-cuse d'essa-
yer de approvisionnements en ma-
tieres premieres>.
En ce qui concern plus
particulierement la Rhode-
sie. elle a estinie que les e-
lections au suffrage univer
sel qui y ont eu lieu ont
constitute un evenement u-
nique en Afrique.


,Je consider la menace
ruse Comme un phenome-
ne l'dechelle mondiales, a
declare Mme Thatcher pour
laquelle el'objectif de 1UR
SS n'a jamais varied : c'est
la domination du monde,
par le system communistes,
I1 y a seulement environ
35 ddmocraties sur quelque
120 pays, a dit le nouveau
Premier Ministre Britanni-
que. Enseoible, d'une fagon
ou d'une autre, nous devons
fire en sorte que les soviet
tiques n'atteignent pas leurs
objectifs.,

Mine Thatcher a expri-
me le souhait que xle Ja-
pen, qui, apres tout. est
dans une position delicate
consacre une plus grande
parties dse se enormes res-
sources t la defense.*

Selon Mme Thatcher, ItUR
SS precede de trois manie-
res pour parvenir A ses ob-
jecufs xEn essayant d'a-
vor des forces rnmilitairesi
tellement supereures quel-

kVoir suite page 2)


1 un des ob~jectis prenmiers
est de deer nt.ralisei le pays
1. uill e'" a mIesuli Nous
iuloins ut-tiii ualiser Port-
a1 Pilet'i l.tx Itriple point
df V spt6. .)ellerss? el
chdlorrv Nous voulohns egale
ill itl d cellil illseit les cht'l
ii it dets idltl'i'tilts deparlh
iln'l.'s El 'esl let ch' z vous
qui e!s les p'hIIIIe s de c e
, decent ialli.sat I ll I \ us
n avcz p)as s ulen tl t ll-
glet d C('ap mais aussi cCl
i dul Nordi qua' nOsll som-
inM1s1 v'nu1 s t>lin qut" vous
Is1i disle par quels ino
\iux vous ehes arrives a rea
liser ce miracle
La jeunease haitienne
j'et pasi qlejient ce lpss
villes. ce n'est pas seale-
ment celle des 6coles et des
universities. Elle est &gale-
ment celle des campagnes.

iVoir suite page 81


REFORM AU C.O.H. ?

On apprend de source uo
ticuuse que le Comite Olym
i)icat' Haitliin aera niluo tie
t111'e di
S atnguiemnlt' serait sanl
d.to a I n rigine du depalt
d, Me Rautl RouzLie pru-
ilu s Secetaie dEblt el de
iaL deOr 'tioti l)Ilus: oil ou.t
d,0.- rt dI id t talt. 'll C la,

Li C.O.H actI lel i e rt di( r ,'12
( t' M Ali; ('ami '-i ; i II
niutlr Jacqutt Jabillou .t
; irtil a lit a blli es t ouv I
n a point lait o uLvr( quli
V t,1il aU course de son ex i-
te ii ce I

IT que et bitn Er-c re le -
d' ti* une atle'a n p','is ;i.
2f' antc de la part du pui
bitc sportif.

LE MINISTRY ROUZIER
AU CAP-HAITIEN

L- dilrigeanot spouit s Os
cropoe au iora on,
n iter mains un en:rettiten
-.atiz onliructIf aVtec ie .AM
;. Raoul Rouzier accom
pagne du Suis Secretaire
a -'at Ernst Remy et du pre-
a. n: de ia Federation Hal
* ;-ne de Footbal. Da!..e,'
Be- ivoir
Les capois ont nolammenr -
presen-e leur doleances a
M-t Rouzier quil devra po.r
si vre ses inspections a tra
vE:-s la Republique. nous at
are"d notre correspondan:'
au Cap Haitien.

ALBERT PIERRE LOUIS
REMERCIE
I .-Ai.o 1:t A.o. : Pie' t-
Luo... m orc ue -a i-ol _-
nma,,s.n uti Aro.trs Oe .a
r .H.F. a ee renmercie samial
soilr au bace &.io La:Otor
Une meieneltet-e entire M.
laerre Louis et M. Fritz
Sainteiu, president de *a
Commission du Corps arbi-
tral a ete sans doute a !o-
rigine de celit decision fe-
derale jugee sommaire par
la vIctime qui a declare a !a
press :

,Etant un arbitre cons-
cient ai demand en mane
tes fois au President de las
Commission. M Saintelus
d'appor'tr I e s redresse-
ments necessa'r"s 11 a tol]
ours fal a sa tet' S'i yv a
un president et des mem-

Pour la
restauration de
La Chapelle de
St Lnuis Rol
de France

Dans Ie but de restaurer
la Chapelle de St Louis Rol
de France quil ftera soni
centenaire au mois de de-
cembre pro'thain un Coml-
te a ete cree, atin de recol-
ter les fonds necessaires et
preparer les festivites. Ce
comite est compose comme
suit :
President : 6v. P're Jo
seph Lafontant
Cure de la Paroisse du Sa
cre Coeur
Secretair6 : Gerald Alexis
fils
Tresoriere : Mile Jeanne
Durocher
Membres actifs
Mme Raymond Vital
Mme Anne Riboul
Mme Rene Sterlinp
Mme Denise P-rus Dupont
Mme Gontran Rouzer


COLUMBUS MEMORIAL-
LlER a 1'


FONDE EN 1896 LE PLUS ANCIEN QUOTIDIN MMB DE L'AB80CIATION INTERAMERICAINE DE FREEZE


DIRECTEIU : UCIEN uOwnS -..
ADMINISTRATEUR :Mae. M"i CEADDIt


ARGENTINE :


Offensive des parties politiques


BUENOS AIRES (AFP)

Les Partis PoJitiques ar-
gentins ont decide de lan-
cer une offensive contre la
suspension des activities 'po-
litiques et syndicales impo-
see par le Gouvernement
militaire, apprend-on lundi
de source Informee A Bue-
nos Aires.
Urie premiere initiative a
ete lance pai la Democra-
tie Chretiennp qui a pro-
pose aux autres Partis ar-
gentins la formation d'un
collectif dAvo.ats charge


LES SPORTS


En Bref


bres taLsant partle d une
Commission on devati pu-
tot a entendre... : du chuc
des idea, jailllt la lumilrea
M. Pierre Louis a Ial aul,
si remarquer que i actutt
Bureau Federal ne 1 a me-
me pas consulie avant de
prendre sa decision tCea.
nit. sieurs, dirigent a senlls
imique,! donnent maili le
.ev a rii presldentfi antoc'he
dti t a Commission di-s 'arbi
i t" I' n ore souui'line

lI-NtE VE''TUS
EN AFRILQUE

On lnnonce pour c"'i s(
maine le depart verss Airi
cqji de i ( ntralli tur R ni i- Ver


Notre coach federal va par
ticiper pendant environ une
semainp ia un simlnaire des
navs francophones organist
a intentionn des dirpcteurs
terhninues et entraineurs
nitionmix.
Le seminaire debutera le
12 du present mols

COUPE PRADEL .
LE TOUR DECLSLF

Le 3e et dermiere serle au
tournoa de footbai. de P-at-
P sera :naugure remain soir
avec on match non mo.ns
passionnana Alale Noar -
Don Bo.sco Les 2 concor-
tints avaoint faith match nui
au course de leurs 2 derr.e-
res sorties dans la comrpe:--
ton actue'.ie

Le< a iteS r'r.con'r au
prograrmme de la semainer

Mercredi 9 Mal .- : -
Excelsiort
Jeudi Vio'le'te Vic:ory
Samedi Bacardi Etoiie

INTER-REGIONAL
Le championnat annuel
des selection, regionales qui
debuLera dimanche pro-
chain se joutra en 12 jour
nees. d apres une note ema
nant ou Bureau Federal

Les equipes seront repar-
ties en 4 groups et joue-
ron' un min-tournoi dans
chaqute group. suivant le
s,'eieme de visits recipro-
ques Les 8 champions et
vire champions des 4 grou-
pes inueront la phase finale
au Stade Sylvio Cator
La lere phase du cham-
ptonnat prendra fin en prin
ripe le 24 tuln. La finale se
disnutera le 3 Juillet le jour
meme de l'inauguration du
tournof d'Haiti.

KARATE
HAITI MARTINIQUE

Une animation peu coutu
miere regnalt samedi apris-
midi au Stadium Vincent h&
occasion du tourno) de ka
rate Haiti Martinique.
Les demonstrations initial
les des centuries noires et
les rudes combats entire vl-
slteurs et receveurs ont four
ni aux nombreux specta-
teurs l'opportunit6 de jau-
ler les progrds Immenses
rdalisds par les pratiquants
d ]la Caralbe. Les Martini-
quais plus impresslonnants
se sent Imposs d'une ma-
niere general face aux hal,
tliens
II est evident par centre
que I organisation de la rku
union a et4 mal planifhle :
pas de chronomitre regle-

Voir suite page 8)


Hier une delegation coni-
poaee des Secretaire et Sous
S c'retaire dEtal a ia Jei-
tnesse et aIux Spot I MM
Roiuzler et Heimy dr min' in
brt's de Cel. s e Loa li
id Etat 'A Ta.ss> F Jtsiph
S P Stisaltti S C Jit Lot~J '
F Trouliht L. des inlfinblc
du bureau It-delai 'D Bh:ti
\%'ir S Nainphli G Duiin i
it sest I(ndue au Capl Hal
lien rn vu< de prendre con
lact av"c les rtspontsablic
de laI Met.ropole du Nord
tpsur une evaluation de la sl
*uatt'n au 'riple i' !(lt di
vue jeunI(sse. cula u i elt
sport.

Une ,seance de pnse de
contact et d? trava'l elut
lieu au debut de l'apres-mi
dt a Hotel de Ville. oif fu
rent represents tous les
groups. clubs ou associa-
*ion de jeunesse ou de sport
Les porte-parole des difle-
rents s?cteurs presentertnt
de ia facon la paus nette
ieurs doleances et leurs sug
'estlons en vuo d une soiu-
,ion a ieurs probhemes par


ces doieances se reerou-
pent presque tout's sous le
:hneme du Sous-equipemen'
technique et de 1 absence
d infrastructure

Le Ministre Rouzier re-
pondant aux propos d ac-
cueil de M Josue Lamour'
Directeur du Lycee Phiiippe
Guerrier eut a declarer
L object premier plutot.


Hier martin sur 1I campu.a
du Department de 1 Agri-
culture des Ressources Ni.-
turell's et du Developpe-
nient, sest o0.erte lexposi
lion agro industrielle orga
nisee dans le cadre des ma
nillestations commemorati-
ves de la fete de I Agricul-
ture
Cette exposition qui a ete
inauguree par I' Chel de I E
tat M Jean Claude Duva-
ller, alors, entoure des mien
bres de son Cabinet se pour
sulvra jusqu'au jeudi 10 Mal
Elle a ete rel,llsee par le
DARNRD en collaboration
de plusleurs organismes na-
tionaux et missions etranue
res travailliant en Haiti corn
me IODVA, la Mission Chl-
noise, et de nombreuses en
treprlses nationals : les E-
tablissements Madsen. Bras
serle Nationale, Hullerle Na
tlonale, Haytian Tractor,
Hamascosa, Conasa, Asdem,
Pelntures Soga, Ciment
d'Haltl etc. Dcr products iar
tisanaux ont itC, pr6sentis
par des atellers de Sava-
netlte et de Belladeres.

Parmi les products expo-
ses, on dislingualt une culsl
nisere et un chauffe-eau rea
lises en Haiti milon des pro
ced-s artisanaux Les deux
apparells utllisant l 'ncrgle
solaire sont Juges tr6s eco
nomiques.
Ont Ctd remarqueces aussi
les briquettes de pal'le pr6-
partes par le Ministere des
Mines k base de racines de
Wvtlver, de stcure de bois,
de copeaux de bols. de dd-
chets de silicnat. de dtchets
de colon. Ces orlqueltes ser
vent de combustible de subs
titutlon pour consommauon
domestique. Etendue. I ex-
ploitation de cc combustible
aldera & contrccarrer la eCn


de defendre les syndicalls-
tes, prisonniers et de remet
tre en cause la lot interdl-
sant les activities politiques
et syndicales, comAie ,ncons
titutionnelle, a-t-on precise
dt meme source.

Des dirigeants du Parti
Peroniste et du Parti Radi
cal, les deux principles for
ces electorales argentines,
ont precise qu'ls avalent
dunie leur accord pour OLe
des Avraets de leurs Partls-
integrent le e.Illectif
Leb Demociates Cniretiens


argen:ins, qul ne represen-
Lent localemeut qu'une for-
ce politique redulte, ont
pris au couru des derniers
mrpzl une influence Qiiu de-
passe leurs audience haibi-
tuelle, grace t la rdactiva
tlon de leurs relations inter
nationals.
La visit & Buenos Aires
du President Mondial de l'U
eion Democrace Chretien-
ne. M. Mariano Rumor, le 5
Tevrier, et la solidarite te-
enoignee par Ic President ve
oazuelien Lais Herrera Cam
pins, ont conforte la posi- .
tion des partisans de M. En
rlque de Vedia. Secretaire -
General de la Democratie -
Chretienne.
Fort de cet appui internal
tional, les Democrates chre
tiens ont pu proposer, avec
success aux autres Partis ar
gentias, la creation d un
Front Commun centre les
lots suspendant les activities
politiques.
l1s ont par alileurs decide
de feter publiquement le 8
juillet prochain. le 25cme all
niversaire de l ur fonda-
tion en prest nct de dirl-
geants Latino Aniericalins
et europeens
Les peronistet, pour ei'ur
part. conmpteni organilser
procliunillieent lun conlgres
dans la province de Buenos
Aires pour laborer un ,pro
let politlque pour le luturi
argentin r
Ces deux mainife.tation.s.
annoncees par des dirl-
geants dis deux Partis, vont
clalrement t 'encontre de
la Legislation en vigueur
qui interdilt lactivite parti-
sane. Samedi, des dirigeants
p.litiqueg avaient tti irtS-
tes dans le Nord et A& Buk
nos Aires, pour avoir en-
freint cette lo et ont etc
detenus plasilurs heures a-
vant d etre liberes


AU CANADA FRAUDES

Trois ans de prison


pour un avocat


Declarec oupabl?. par un
jury. 0, quatre Iraudes uont
le monItatL tota, s eievait a
S 275 .0U. un avocat mon-
trealais de 38 ans. Gilles
baint-r'ierre, a ete condam
ne a Lrois annees d- peni-
'tntier. h,.tr apres-midi. pai
le juge Jean-Guy Bollard
En imposant celtte peine
a I ancien officer de la com
pagne Conteneurs Spiuo. de


Le Barreau et la


conference de FILSA


a Santo -
La Society Americalne de
Drolt International don't le
slege se trouve a Washing-
ton D C a organise a San
to-Domingo. du 3 au 6 Mai
1979 une conference des Di
recteurs de I Association In
ter-amercaine de I Assistan
ce Judiciaire ilLSA). grou-
pmtnt a caractere non lu-
cratif visant particullere-
ment a promouvoir les ser-
vices d'assistance judiciaire
aux Indlgents de l'Hemlsphe
re. attache" a la Soc6te A-
mericaine de Droll Interna-
tional.
Nombre de pays de I Amd
rlque Latlne et dIs Caral-
bes. notamment le Chill, Ie
Vfnezueia. )'Argentlne, le Pd
rou, l'Uruguay. Barbad., Ja
malquc, Republlque Dominl
caIne, Haiti. y ont 6t6 re-
present6s. En e"-t, Roberto
Alvarez R.D.., jJorge Av'n
dano (Doyen de la Facult6
de Droit de l'Universltt Ca
tholique de Lima), Augustin
Gordillo (Doyen de la Facul
t6 de Droit de l'Untversit6
National de Buenos-Aires),
Ernst Troulllot (BAtonnler
de I'Ordre dis Avocats du
Barreaui de Port-au-Prince
et Professeur i la Facultk de
Droit et des Sciences Eco-
nomiques de Port-au-Prin-
ce), Guy Malary, avocat,
etc prireni part aux dtbats.
La ceremonle d'ouverture.
d6roul4e en la salle Boheclo
de I'H6tel Santo-Domingo.
le jeudi mall avec t'assls
lance du' Licencit Nestor
Contin Aybar, Is president de


Domingo
la Cour Suprame de la Rf-
publque d'Haiti. des olfi-
ciels du Gouvernement de
dcnce de Seymour J. Rubin,
la Republique. sous la presi
President de can Legal Services Associa
tioni et vice-Pr6sident de
la Socilt6 Ambricaine de
Droit International. a donned
lieu a une veritable manifes
station continental sous le

(Voir sulte page 5)


Saint Hyacinthe. qui est
maintenant en failiite Ic tri
burial a souigne que 1 avo-
cat qui se sert de ses con-
nt.issances leaales. du prasti
ge de sa profession et de la
confiance quon met en lui
pour commettr? de tels de-
lits devait etre condamne se
verement.
Les membres de la profes
sion legal?. dit-il, occupant
uns situation enviable dans
la society, et il1 nest pas
ljust que I inconduile de cer
tains di sa s membres fasse
relomber sur I ensemble les
reproches q u e merntent
quelques-uns
C'est grave pour un avo-
cat. ditl-il de conseillr as '
cl.e-nts sur la faon tde com
mettre des frauds. mals
cest videmmcnt encore
plus reprehensible de les
commettre soi-mime.
Cest principalement dans
Il processus d'obtentlon du
credit et des prats que Saint
Pierre avail commis les cri
mes qui lul talent repro-
ch6s.
II devra par ailleurs reve
nir devant la cour, devant

(Voir suite page 3)


Le fils d'un Diplomate

Gabonais suspect d'incendies criminals


WASHINGTON (AFP)
Le falls d'un diplomat ga
bonals en post a Wmtsliri'
ton est souoponn6 d'tC r res
ponsable de deux incendies
crimlnes quise sont pro-
dulls dans une cole de la
banlleii? Nord de la Capita
le FCddrale, indlque-L-on
vendredL au D6partemcnt
d'Etat.

Les autoritls du comti ofm
sa trouve It'cole ont demand
d6 I'lntervention du D(,par
tement d'Etat podr pouvoir
lncb per le Jeune homme.
agi 15 ans, don't 'ldentltc-
n'a pas idt6 rtvlde, pour
Iacendle volontalre et vol.
Selon les pomplers et lac
police du comti. le fils du
diplomat est en effect I'un
des principaux suspects
pour les deux Incendits
don't lI'cole a Ott victim i&
tine sematne d'lntervalle en
avrll derniler et qui ont fallt


au total 31.000 dollars de
d6gats. Le premier incendle,
le 21 avrll, avait gravement
endommag6 le vestialre des
fllhis et le bureau du pro-
fesseur d'6ducatlon physl
qus de I' colc.Le second, 6
jours plus tard, de molndre
importance, avail, 616 provo
qu6 par un feu allum6 sur
Je bureau du directeur.
Le jeune gabonasa et sus
pect depuls le premier in-
cendle mais l'immunlt6 dl-
plbmatique qui le couvre
en raison de sa situation.
familllle. a cmptchd Jus
qua cc- jour ;on inculpation.
Le L'c.parlcmenl d'Etat a
pris 'contact avec rAmbas-
de du Gabon, ol 1'on d6cla
re tout Ignorer de cette of
laire. Les autorltes amdrl
cains souhalliralent transi-
ger en mettant le jeune
home sous la survelllan-
ce d'un educateur sp6clull-
46.


T616phone : 2-2114 Bolte Po"sle : 1316
Rae dn Canbwa Nt 212


se du carbon de bols con-
irontee p)ar ict pays. ainsi
tue le debola', lenti qui di
sole nous montlailne '
L exposition a ele agre-
mrntet dune inniationll a.
t isllquc a l',q' l' le pa'1lIc;
lpalen des del t. alionl S sct-,
laircs dc la C.-Ilalr i I d -
vl]es de u riVlo 'r G1OllIl-
ves Cap lHalt'rn. ,Bel;me
res J r'vini' e. (. as 1 i 'it'u
Jarmel, Port ti Pralx St-
Marc i ,


Bulletin Special
de la Croix. Rouge


Demain. sera ckl6bre ;e
Jour Mondial de la Croix -
Rouge. A cette occasion, la
Croix-Rouge Hatlenne pu-
bite un interessant bulletin
renseignant sur ses plus re
centers activities et ses prin
cipales realisations :

8 MAI JOURNEE
MONDIALE DE LA
CROIX ROUJE
EDITORIAL
La Journee Mondiale de


t ug,- a n ru ,X"(Voir suite page 3)



Nouvelles de la Republique


Dominicaine


ANDRE WILSON NOYE

SAN PEDRO DE MACO-
RIS Un ouvrier haitien.
du nom d'Andre Wilson.
s'est noy6 dans le bassin du
reservoir proche du tey El Mango. Ce reservoir
sert a ccumuler 'eau d'irri
gation la nuit en vue de
t'arrosage diurne.

A L'UNIVERSITE

SANTO-DOMINGO L'Uni
versite Autonome de Santo-
Domingo a proclame des Heros du 28 Avrilt la
Place cantrale du campus
universitaire, en hommage
at tous ceux qui sont tombes
sous les coups de l'interven
tion nord-amfricaine. en
1965, lors de la guerre civil
constitutionnahlist e. Cette
place sera ornee d'un buste
du Colonel Caamano Deno.

LE BARRAGE DE TAVERA

SANTO-DOMINGO Des
ingenieurs hydrauliciens
sonta en train d'etudier les
dispositions necessaires eni
Vue d( garantir lacomnplete
euritec du grand barrage de
ret'linue de raverait Au ours
des plules torrentlelles de
la seniiaine dernitri e e du
debit de ctlte senialine s'es
rtv6l16 extraordlnalreentii i
lev6 Ie volume des eaux die
ruissellenment apport9 au lat'
du barrage par les rivieres
et sarroyosi. Aussi, les exii
Iaolres prevuis par les cons-
ItriCe i'rs se sont- is ruvelts
insuffisants. Les eaux du
trop plein debordaint au
dessus de la create du barra
ge.,. ,

DEUX GREVES

SANTO-DOMINGO Ont
pr,.s fin jeudi les deux grie-
ves qui affectaiant le pays
Le premier, le plus inpor
aint. etait celui des profes-
sears d? lenseignement se-
condaire. reclamant des aug
mcntations de salaires Le
President Guzman avail re-
fuse de r'cevoir les diri-
geanUs de 1 Assoc.ation des
professeurs dominicains 'A
PDI tout le temps que ceux-
cl s?raient n greve
Les employes de la Lote-


rie Nationale sont retour-
nes le meme jour au travail.
Ils talent entrees en greve
lundi, reclamant a reinte-
gration d'une dizaine de
leurs colleagues revoquas.
80 KMS

SANTO-DOMINGO A ete
fixee a 80 kilometres la vi-
tesse maximal? des vehicu-
les lourds et legers sur les
routes nationals et voles
urbains. Cette decision du
gouvernement a tie praise
principalement en vue de re
duire ds Onze Pour Cent 1 u
tilisation des combustibles
En meme temps, cette mesu
re permettra d augmenter la
security sur les routes ouf la
vitesse excessive p'rovotuei


Se'on une .oteo di p, s t
premise a notre Redactiont
par It Secretat al General
de 'Association Niiinai
des Agroniomls ltianlln.-i it,
Coitnilt Diriectii' dI ,I e tt
Associiiohi st a i l 1 l LOII
se
Apil iillne Nih'i J ulliel J'lP i
sidCllt
AgrononUe Ailit t hil
]er Vice pltisldrnl
Agil ion uit' J i h rv Dli t
e Olll I 2cI tU' V 'c -I 1).t,lt e -'ll
coAnt theine V <- 1r.MililU
Agrol ioit C(h3 lde (iitand
Pir iile Seicel'taI e u h iti ll'
Agrunminn' Jatcque. <'.E 'diOIaIrd
Alexis, Secrielt:ill Aojouitl
Agronlluonil Ilici k St Di
Tresoulcr
Agronomel Alex L Tanis.
Cunseiller
tgtiornitnu Tdseph Wain-


v.night Consel11ler
Agronome Appo!os
court. Conseiller
Agronome Ju:'c
my. Conseiller
Agronome Rene
Conseiller


Derenon

t3arthe", -

Laroche.


x x x N,

L abandon ao la Culture
de campeche st 1 une des
causes princip es de la lte-
gression de 'a zone d Aquin,
a note 1 Agrononme JosI ph
Wain;lght all cnurs d unte iii


chaque jour de graves acci
dents de la circulation, le
plus souvent mortels.

DES CAS DE RAGE

SANTO DOMINGO Le
Ministre de 1'Agriculture a
reconnu que des cas de ra-
ge ont ete decouverts sur
le territoire de la R.D. Des
measures immediatas a-t-il
annoncea ont te prises en
vue de la vaccination anti-
rabique de tousles chiens
et autres animaux suscepti-
bles d'etre attaques par la
rage. Cette champagne s'est
etLndue en tous las secteurs


iVuol suite page 7)


It ii iVt dut"Ise par Radio

x N x X

,it,( iVt t s tG .a : t
J tli Vi" 1 .- AG xis a
tr i,(;I ll, ; i I rii t i tl i ie-





i t t 1 llatIll.
Aui ,tl\ dzal-


pal iIlln blili I ,I(- dizalle

N x X x
M BIti llh'lh.) M ixi a it''
nomnii Suostitlltl dl Cioni-
intssailie du (iioni e rneinent
prues le Tribunal Civil de Pt
au-Prinec e 'l remplace-
SVoir-suite page 89

Celebration de
la Journee
Mondiale de la
Croix Rouge
8 MAI 1919
PROGRAMME

1 Distribution du Bu'letin
di la Cr'ix Polige Hail, n-
IA'
2 Inauguration du Depot
Central de la Croix Rouge
Haltiennie ill beuresa .m.i
Prese'iaton de la cains
truction par 1 Ingenieur Ja-
dota
A locution du President
de la Croix Rouge Haltien-
nle
La construction et 1 ame-
nagement du Depot ont ete
realsts avec i aide finance
Dr de 1 ACDI Canada ,
: AID 'USA et :a Coopera
tion Technliqu, trancalse
Au colrs du mois de mai
st ra (.peralionriwle au Bu-
reau C nr it.; drit la Croix-
RougIt .ltiLiii' la i Genera
tricet di Sccou.i oletrte con
Jointllnient p .: .a Croi y-
Ht tuc Canadtdcnne el la
S'i o Ix Rne Anplaise

A;tii.S seIra r r Iliorcee la ca
paciltc opri-a' i'nnitle de
i l tisi tutlon


CHRONIQUEI' DE L ACTUALITE


L'Ambassadeur

Lee Nan Hsing en tournee


a Petite Rivi're
Par Roger MILCENT


Cest pour ja premiere
folks dans toute son histol-
re quo Petite Rivicre de 1Ari
i1bonite, la 2emei vile inte-
ricure dc la Republlque
d'Haltl recoi la visite du
ne sl haule pcrsoinalte .
d outre mer.
Cectt rtjoulssante nouvel-
le circulalt hler dimanche
come une triinee de pou-
dre f la Cilt dt las Crete h
Pierrot La population rivar
tibonitienne, alertie par la
radlodlol, se pri paralt A ac
cucillir chaleurcusement I am
bassadeur de la Republique
de Chine en Haiti, M. Lee
Ran Hsing en compagn'.e du
sous Secrttaire d'Etat A laI
Santk Publiqu". le Dr Jean
not Cadet, des techniclens
de la Mission Agricole Chi-
noise cantonnce A Carar--
/our Mauge ct a Pelitr RI
vkre t' de qUi'lqucs .1111ti
distingues anus de In Repu
blitiue soeru Les lir'no:a
b'e 'vilSiturs arrivercnit &
PLE Rivicre ve.. lts 2 heures


30 p m.
Souriante et tres decon-
tractee. la delegation hiallia
no chinoise a s6i prince
renient recute itans les sa-
lons de Madame Lucme Pe-
rard qdui s'est t ltmguee par
sa gent'illesse .itssainte...
Une equipe de 6 cordons-
bleus a Iu0ioini. leurs exp6
riences culinancs pour pre-
parer ales niets recherches,
succulents, delilceux et les
boissons de touts sorts etac.
etc
E:'ls rependunt aux nonls
de : Soeur Florence Lafortu
ne, la directrice du Centre
d'Arts Mtnagers de l'Ecole
des Soeurs, deux de ses mell
leures 6leves de la promo-
tion sortantt.L : Magartth
Colni et Carlsnette JMrme.
Mme Lroy' Prival Mine
Maircl 'Grand Picrrc it
Mell Bmnita Pirrc
LI service a crdre rt de
securmte cst irreprochable.

i.'oir sudie page 5)


Une delegation

Ministerielle

dans le Nord


Echos et Informations


Exposition

Agro Industriele


r~Ficrrt~ f c c-rrr-CurC1~C CU)rCO ~G~BICT~~O~~Y~i~+~g, P-


.r.


A









PAGE 2 LUD M!17


iosI& A- -


I Mic e























Satui







De
( ,S.a ti..i.]'..C /'''"/''. J'"/JJ-',


(suite de i- l page'

ies n auraoent l..m; eti
utnisees, la s t- rr. ;l:- ('t" de
it -L l t D t ]x ,
a i -e.as nt ie ndieul s ac
5 ppro1 .oi.i. I '.. i1.


:En ce' cqu: c':
11t. 1 i 11 l 'l :11

j.k, It I' ll II


II il i



l',>iIral''
1.1' I'


1m nTlIm cl rF

E :,0d, :0 1V(:I- v a I
St.la' TI.. "~ V''':,



r( =,fement mierne -. -<

j ez- US l'sc Lt
i:." "''"s' < .1 = .

i-I_ '. di a', ,Ot ",L t .

'7 IAs11 "i'lr 0
"' ~r=iez '.c~q mtle ko t- .
:.t : "\ t~ ] c L" -' :
en,
.' -. ,r nem e:

C] .~ a' ,i-a ":' aa V a L. "


a.fc
qu, ic'. t." ,o


a: a-c- ds. 5' r .--'I. _-'a a.r :2'-
,.-:iq r '" .a> -.;' -
ala. 'IIC- 'u: e '
0, 0ce de ..5 S:


C n. al A
'- .ss-: (: ". ] 2:.,5 'a. S -


Soula
des d(






contre




LE NOUVE!
QUOTIDIEN FONt

PRIOPRIFTAIRES : PI

FT MAX CH

DIRECTEUR : LUC

AD3MINISTRATEUR : Mm


'* =//o/occs Coa.sie


LOi'

Co
nti


Sc


le Scotch Club



VENDREDI



DISCO PARTY


FORMULE J




SAMEDI


rday Night Express

avec


D. P. EXPRESS


retour en super forme


tnterets supruiturs du
pays, Apparemment la pre
mere femme a dev'mr Pre
m.er Ministre en Grande-
B: etaone n a pas pu !ui of
flr -un? foncl:on a sa me-
sure


Danrs I entourage du Pre-
iun uer Mlnistrl t (ine ilsse )I-
it u ( ,t JjelUiem It entlendie same-
.d. sill oil ;iui a 't i r"s d unli
:1. ):t t l ,)orrc.spoj idanc, entree MNi
MInt That.ch-i auiLc:nl ptu
S*t di- 11 n ei off rtl pa! el. i' a
reitl qu %i ;iall evince dL

*l- 1' .a ( ,, '1.1 '511s n lul jillu ii
\*'nitlon si P0 I IitS1ll,'
pI, dum i c li
;) .t 1 I !* t.it .M ili lThai h I a. cu v l itll
I 'i : 1' M l eath (n'
a ", t'r : ; i ( 1 n r m rn a n: u nii d e s C iim '
Si : : .det es M l ll r:
Wa.iker Hu, posc de Mlii;
t (i1 i luric'ultunr 0 ll i
x ;> ;Trd :C' ri ; I prendr. .- 'l I U 't-
q "UFitIJe i lambiau de,
NDT BE'G_ E BREn.ns Ede\ M Jdhn Silkin
)V,'ER NFM.NT D1'"N T 11 a 11n'
N i E R V' .A T I S M E d "' i a c' p S 1 'lat U ie C
iNDRE POTI MMF peNtrF- utte pnu;r,,
AGGI. TIt TCHR i;.i reform profonde d: ia
p''it;iqje arico:e communOe
NDFES --- AFPm
S:,-'c I-' ..( 1- r 0i;;-_ M oae Tha'tcher avail r e-
S,. a Edo arain rt .m_ : -i, : conll.e a d s in'il
'"-, ;rl me- ique dans les hautei
S p appeal el ne pour
rail -ole r des quo-reles :n
S- :ni(S ea. ein de son Ca-
cine'

S ,' a'. De fac(;-, gene ra7pe a nou
mn" "'m e F ''. O. \'e: eqlpe gouvtrnementa
a- e c-ara'onisee par' un
; .-.e p."1e< ;.:- '. .^' .-':. m-.Cr-,er s, on. falt exC'p-

.5 n' '. -- de la .:le dure
dune I bre ,-nrepr',' san-
frin r,- 14 emC .... ":Ce enV
se- on a il de lC i ':'; a
gement rapide une :ined ci' a
ouleurs dorsales I e d- gouvernel
ment

S Son iincie qui 'our-
d fl rail t intr Mme Thatcher
a prendre des misures im-
popuialires devrait etre corn
e toute douleur pensc-e par c?lle du M Wil
I am Whitelaw, ecossals de
bnrnair de 62 ans qui a-
.e -y.w "o.2. vait faith montr' d'une gran
de habiltte dans ses 1t.n
ta'Ilves. l est vrai val-
LI.ISTE nes. de r&soudre le proble-
m- de 1 Irlande du Nord
DE EN 1896 Son successeur Humphrey
Atkirls aura une tiche en-
ERRE (HAUVTT core plus compliIaud par
suite de la victor: en Uls-
AUVET ter aux elections du 3 Mal
des partisans de 1'Ultra-u-
IE MOniniisle le Rev6rend Ian
'IEN MONTHS Paisley
Parmi I s hommess, dri
ie. MAX CIIHUVE.T Magge" Thatcher on relip
ve dealement un autre mo
ddrd6 LP Minlstre de l'-m
aace'3-. ^ SO,-

Le Vatican change d'optique


PEL
U

dar
dar
I eg
fan
que

la
Ke

L
me
Do'
me
v6
1,6
ma

Stri
C I
ta
m
mi
p&
so
I'l
le
si(
ya
di
qu
ta
de
q,


CA "A I) sa -i 8,e11

S 'I-liiI2L


I '11 pa' I A)lt


rPLES, VOLUME V
HMERO 3, 1973

rn Ltportalt chanecment
st l'autti AD:k,oa rd
is l'attitude du VaUican a
;ard de ld. planitication
iuale vleMnt d'etr.i mar
* par l'apprGoatlon d 'n
port present,c par A Pe-r-
Lostra i la requtme de
ConI6rence eplscoptli' du
nya.

'iniportance dI c' docu -
nt reside dais le'fait que
ur la premiere fois, Ro
a publlq'iement approui
l'attltude tsi-.toralexi h
guard de 1'ency.,lique Hu
anae Vitae qui, 11 y a dix
, le 25 Juillet 1968 ban-
;sait 1'utilisattlos des Con
aceptifs. Cette attitude
pastorale,. quoiqui insis-
nt sur l'enseignement d'HL
anae Vitae aussi stridcte -
ent que dans le onsse, pel
et cEtali.s cent'irsess auw
rsonnes qui, pour ios ra'
ns valables. ne peuvenl
applique,' ,' la lettle dan
ur vie conjugale.
C'est A la suite de la dde:
on du gouvernemenit ken -
on d'int6grer las hopitaur
rigds par res ecclesiasti -
Kes au service medical d'l
t que ce rapport filt iemai
e par les ev-'ques catholl
ues kenyans. Cette integr:
on permettra aux hopi -
aux d- recevoir une aide I
ai'ciere gouvernemeni.al
als ils devr9iit eii reto'i
. plier a la polti-que du go
ernl(ntnt en mt:,ibl de pl
l.atlion fam l:ale
Li nmemorund'eii du Psrec
ofstra repond all dilenuln
iral des catholiques. 11
tI e 'Proillui p 'r It's 1 1it-or
's CA'ii liqliie C li Iiie Illu
ecla"liatin u.lt' l 'n vol'I
Issentiel
L.t doi'nlment conllnenlle

, de p1 .'iln lti'io l 1.1.,
I li Ci O l lI di l' I t II


,,lt1, du i*' ic 11 Ia '1v

Al'e). iI 'ioI' i Ir l l 1 no niei
I lic I, u e ,i l' i nen l
n nc t di c :t 1 iii ( It' lltrl


Ori ll IC'I al.it'lli .s t- i lom' t
ias ic c li u ,a I lqi'r nI


1r dbni li ii binl T
al'leled cuple
deal li th I'iinx e ru m
*onisi. l < 'ra i,!n L.u', ni\olild



arel, Ici 'les m 'la la meti
ti lsation de la mpethode


pbortdaa la questireon





for sur so 'ie ,erT pa;
rale o dmmmu ine1 pa'ic I:
gryle dque qu1i coriiamn
et qu 1l ne s r'i pas fait


manlere continue, 11 sera
vair de prbner ctte metho
de naturelle de planifica -
tlor famillale.
hL'eglise dolt reconnaltre
que parml les couples qul
ont de bonnes ralsons de vou
loir planifltr leur famille,
II1 y a de nomnreuses person
nee part.atemieni sincere
Qi tentLenL vainement d'o -
beir aux lois d c la morale
male qul n'arrivent pas a pra
tlquer avec suzces la meth)
de du rythme.
iCes personnes ne peu -
vent pas Utre 'rondaimnnes
parce qu'elles utilisjent une
mdthode al'arlitellie d? con
tr6le des naissances car pour
elles, il s'agit d'un conflict
de priorities. D une part, ejales
ont l'obligation m-aiale de
ne pas s'opposer a ce 3ue
leur union soit fdconde. de
i l'autre, elles ont li devoid
de ne pas.mettle cette union
r en danger en renonganl. i (.
primer leur amour stur li
i plan sexuel ou en 4yant dr
t vantage d'enfants.,

sLes coOples doivent 'rcr
I dre une decision en t.,,I.Lt
conscience et nux seuls pea
K vent la prendre.. Jne foie
qu'elle a ete prise, il, ne de
E. vraient plus 6tre tourmen-
n tes par de.i questions de conl
- c ence ou l'o:probre de le
a glise
fi Etablissant ane different
e. entire la cooperation former
r le et materielle, le Pere L
u tra ecrit <,Je pense que 1
a i-etenue que I'eglise jnoIut
a regard de i.t.'al.li, a peci
* du progr-iiam? )gouvelrnent,
le tal de pi.iaiilieallon fainm i
a le ne dolt pas entraine r I
- desinleressmenl on l ob. -
e traction ll i'e.1 n im'llp-clle 1!
ter lvies rIedit aux cathli
(qil's du Kenya ei' eoopol
ell r tii. n i prIit i .
n i'' di boiin'es i .is iioi


OJe pense qu l eat temps
que les persotus quI s'oppo
sent a la contraception adop
tent une attitude plus neu-
tre et s'accom:,dent d'une -u
tuation oui la.sse delay pass
blement & desirer. L isola -
tionrsme prive beaucbur de
personnes sini.cres de coLn-
sells don't ell -i ont iun rid-
beboln Un travaille'u med!'
cal catholique doit expli -
quer Loutes les mdthodes ai


ponbles en soulirgn'int que
la method du rythme est
la plus imoralte. 'Mals nI
doit avant tout r-pecter la
decision personnelle du cu
pl et I'aider do son mieuL<
a apoliquer la method' chot
sie- ipar ic-. partenair?; Ce
la donnera a, I'agent medi-
cal I cerasion de falre une
allos.-Jn aux ..ialcur; mora-
les que 'eglise ei:.,i: de
sauvegarder.


@. 0










SALON DE BEAUTE |



$ 156 Rue des Miracles -156

:@
@ Le Rendez vous des Femmes



@ Elegantes


S@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @,@@@@@@(@


(


- .- -- -- -' -. -


Decl araions de Mme Thatcher au "Time


du dialogue avec les syndi- ti
cats Le Chanceler de I'E- La
chiquier Sir Gtoffhey Howe ni
qui aura la lourde tAche de rr
fair appliquer la promes- si
se electoral de reduction \,'
des impots directs ne pas- n
se pas non plus pour uni
.duri L
Lord Carriingion le nou- I
'i.au ch .' du Forllign Offl- 1
e' a eIn ulle carriere ex d
tremilnemeit va.ireev AnlCti i
ilffl'l 'r des gi'iladiers die
hi Galrd'. I, a occupe des
poslits a 1 Aniraute, A lat d
lD)ielin tr ; A ;i l Elhergle ,
.1. in i t' ,es o'iii ilts d Adni i
ii i i i il d 1111porl l ntes ban I

Sl iri iC .ki l1 Iiiolli'n! ii' l' i

d''I 1111 i ill lilli' li 1i
(]1n \' (1. i s llncull'S in 1974 ,
(]u; dc ltll entrailiu r ai chtl I
i l d ecabilet d'Edo l t r ird
I iht, h Cc, dv.!i qut q i n II
uI n ci l 'iIrll'i d qul i i 1ourlll
sr poIur l'a vicloirr' de son1
parli sans 'uti ol-.'s men-
tionner lnoinmerl it une i
seuil foLs son chel Marga-
ret Thatcher. 1 n ai pas. se I
ble-t-il r'snone' a prendir
a Snoueauu en mam' Ins, qe
nes du part
L equipe Thatcher ne com.
prend qu'une fCmme Sal'y
0:prnhpim 48 ans charge
dels problems des consomia
S*Pu:s au M:rls'ere du Com-
mr ri,

X X X 7

GRANDE BRETAGNE
LE GOUVERNEMENT
THATCHER

LONDRES AFP,
Voici la composition du
eouvN rnment rde Mme Mar
gare-' Tha;cher
Affairs Etrangeres
Lord Carrington
Chancielir de l'Echi-
qui'er 'Finances, Sir Geof
fry Howe
Intenreur William Wh;
telaw
Industrne Sir Keith Jo
scph
Defense Francis Pym
Enviionnement Mi -
chael H'seltlne
Irlande du Nord Hum
phrey Atkins.
-- Agriculture Peter Wal
ker
Emplol Jim Prior
Affairs Sociales Pa-
trick Jenkin "
-Commirce John Nott
Energie David Hr,-'. 11i
Education Marc Car-
ILsle
Leader tide la Chambre
des Communes Norman St
John-St 'vas
Lord Chancelier iPrsli
dent Chambre des Lordsi
Lord Hailsham
Secretaire d'Etat pour
I'Ecossi George Youngr
Secretaire d'Etat pour
le pays de Galles : Nicolas
Edwards
Lord Privy Seal Gardi',
des Sceaux) : Sir Ian Gil-
mour
President de la Chamin
bre des Lords : Lord Chris-
topher Soames
Secr6taire d'Etat au Trd
or : John BIffen
Paymaster Gdndral (Mi,
nistre sans portefeuille) :
Angus Maude
Transports : Norman
Fowler
Attorney Odndral (Pro
cureur GOndral) : Sir Mi-
chael Havers
Sollicllor Odn6ral (Avo
cat OGn.ral, Ian Perclvll
SecrtIare Parlemenial
re au Trtsor: Michael Jo-
pling .I
Secr6talre d'E7lat nou
Commerce. responsible de
la protection du consomma
t.ur: Mme Bally Oppen-
helm.


Achetez Consommez



la viande de pore




AM PCO



Viande fraiche et saine


ContrOle veterinaire


I


CI~Q~6L/XN~S~C~t~CY--~yM~s~arwararr~-~cm


i










i


-I 1 a


PACE 2


LUNDI 7 MAI 1979


-----' ~U`-' ~


* RELIGION


Curaao






ailer/retour






seulement $126
G (plus taxe)


Ce que vous economi rez

sur vos achats

peut vous payer le voyage!


L'ile aux prix de port tranc
(free port pricess.

Quatre (4) vols par semaine Pas de visa d'entree

Pour reser* lions ,ioniclto/ r aire aenI dv o >agie n o LM
Madsen I pr-port-Imporl S.A.. Ageni General Ielephone- 2-3476. 2-(N)2A ec 2-0317





AmLEL __E322 ANTILLEAN AIRLINES

A


1AI


f









LUNDI 7 MAI 1979


CItE TRIOMPHE

SALLE I
OU LA
DEROBADE
Entrde : $ 1.50 et 2.00
SALLEII
-;ntrde : $ 1.50 et 2.01t
SALLE III
LA RAISON D*ETAT
Entree : $ 2.00
SALLE IV
PIEGE POUR UN HOMoIE
SEUL

Entrde : $ 1.50



IMPERI AL

IMPERIAL 1

Lundi 7 MAI 1979
MARDI 8 MAI 1979
12 h, 2 h, 4 hres
Entree Gdes. 5-00
6 h 8 h 10 hres
Entree Gdes. 8-00
LA CItASSIE AIX DIPLOMF',
IMPERIAL 2

lundi 7 MAI 1.17
MARDI 8 MAI 1979
12 h. 2 h 4 hres-
6 h 8 h 10 hres
:ntree Gdes. 5-00
Entree Gdcs. 8-00
L.'ARGENT II'S AI'TRI.4
IMPERIAL 3
lundi 7 MA1 l19'
MARDI 8 MAI 1l!)9
12 h 2 h 4 hres
Entree Gdes. 5-00
6 h 8 h 10 hres




LES BIDASSES AU
PitNS1ONNAT
6 h S h 10 heures
Entree Gdes. 4-00
BRIGADE MONIIAINE
Interdit aux rnmins de 18 ans

XXX X X

Rex Thiktre
Lund, 12 2 4 6 8 10 hres.
Avac 5 hres
En-ree Gres. 2-00
A Part:r de 3 hres
Entree Gdes. 3-30 et 5-00
Mardi 12 2 4 6 8 10 hres
LEGITIME VIOLENCE
A ant 5 hres
Entree Gdes. 2-00
APartir de 5 hres
Entree Gdes. 3-00 et 5-00
Meicredi 12 2 1 6 8 10 hres
LEGITIME VIOLENCE
Avant 5 hres
Entree Gdes. 2-00
A Partir de 5 ores
Entree Gdes. 3-00 et 5-00
Jeudi 12 2 4 '3 hress
MAMA DOLORES
Avant 5 hres
Entree G. 1-50
A Partir de 5 hres
Entree Gdes. 3-00 et 5-00
8 hres 30
PELIN TET (TNH-'
PRIX UNIQUE : S 2-0O1
X x xT


PARAMOUNT


Lundi 12 h 2 h I hres
Entree Gdes. 2-00
6 hres
Entree Gdes. 3-00
ASSAULT
8 h et 10 hres
Entree Gdes. 3-00
CORPS A CO;U'S
Mardi 12 h 2 h 4 hres
Entree Gdes. 2-00
ASSALUT
6 hres
Entree Gdes. 3-00
8 h et 10 hres
Entree Gdes. 3-00
CORPS A CORPS
A X X X X X


D1 LUXE CINE

Entree S 2-50
LA CASTAGNE
Mardi 7 h et 19 hres
XX XX

L'INSTITUT
FRANCAIS


ACTIVITES
CULTURELLES

Lundi 7 17 h 30
CINEMA : Le wine .lu lions
U'n film d'Eric Kohmer avec
J. ahn. Hahn. V.Doude e M. i
radon. (Faut-tl eroire aux
horoscopes?)I
Entrir : 2 Gourdes
(I Gde. sur presentation de
la carte de la ribliotbequel.


CAPITOL

CAPITOL 1

MARDI 8 MAI 1979
Lundi 7 MAI 1979
PRIX UNIQUE $ 1.60
12 h 2 h 4 h
6 h 8 h 10 hres
DE L'AUTRE COTE
DE MINUIT

CAPITOL 2

Lundi 7 MAI 19' I
MARDI 8 MAI 1979
PRIX UNIQUE $ 1-00
12 h 2 h, 4 nres
6 h 8 h 10 hres
MARIA NN ELLA


CAPITOL 3


Lundi
MARDI
Avant
Gdes.


7 MAI 1I9
! 8 MAI 19
2 h 30
3-00


179


Apres 2 h 30 !1til
Gdes. 5-00
11 i, 45, 2 h 15 1 h 45 7h 1I
9 heures 45
LA MELODIE DU BON:IElUR

CAPITOL 4

Lundi 7 MAI 197'
MAIRDI 8 MAI 1' ;9
11 h 45. 1 h a) 3 h 45,
. h1 45 7 h 45 9 h 45
.A; ,('(O POLO



ETOILE CINE

I undj 6 h 30 et 8 hres "30
LI I-ILS lIE
SPARTA(C S
PISTOI.EROS [)I NEN ANA
Mardi 6 h 30 et 8 hres 30
Entree G. 1-50 et 2-50
Merrredi 6 h 10 et 8h30
LA GIUERRE lIE L'ESP-CE
Entree Gdes. 2-00 et 3-00
Jeudi G h 30 et S hres 30
PERMISSION D'AIMER
Entree Gdes. 1-50 et 2-50

xxx x

RANCHO CINE

Lundi 7 Mai 1979
MIROIR ALAX sPIONS
Mardi 8 Mai 1979
LE FAUVE
Mereredi 9 Mai 1979
MIROIR AUX ESPIONS
Jeudi 10 Mai 1979
LE FAtUVE



AVIS

On trouvera la :eme edi
tion de l'ouvrage aCulture,
iivilisation et Developpe
ment de Me. Achille Aristi-
de dans toutes les librairieo
de la capital et de Petion
Ville.
..aaoceooi/ iaaoea


I


Lundi 12 h -2 h hres 6 nres
DEntree Gdes. 1.50
DRAGON DANS LE
STRRIANGLE D'OR
18 h et 10 hres
Entree Gdes. 2-00 et 3-00
JUSTINE ET JULIETTE
MARDI 12 h 2 h 4 hres 6 b
Entree Gde. 1-50
DRAGON DANS LE
TRIANGLE D'OE
8 h et 10 bres
Gdes. 2-00 et 3-00
JUSTINE ET JULIETTE
XX X X


MAGIC CINE


Lundi 6 b et 8 bres
BUISSON ARDENT
Entree Gdes. 3-00 et 4-00
Mardi 6 hres et tires
LA RACE DES
SEIGNEURS
Entree Gdes 3-00 et 4-00
Merertdi 6 H 1t 8 hres
L'AFFAIRE M iR1
(Entree Gdes. 5- JeiLdi 6 h et S tires
L'AFIAIRE VOtI
Entret Gdbe5
Entree Gdes. 5-00l 6-00

x X x x

CINE OLYMPIA

Litndi 12 h 2 hi t hres
c6 i 30 et 1 ih 30
i N C('LT DANS I\
m1 NIN I' DIuDI tL
Entree Gde 1 -',0
Mardi 12 h 2 h I hires
6 li 30 et 8 h "30
Entree G;des 1-50
I. F (YNIQ 'E. L *'N!AME
ETr LE MiEC(i ANT
ET LE VIOLENT
Mercredi 12 h 2 h I hres
Fntree G 1-50
D)ANCE MY LOVE
6 h et 8 hres 30
DANCE MY LOVE
Entree Gdes. 2-00
Jeudi 12 h 2 h 4 hres 6h 30
Entree G. 1-59
LES 4 e(.RATEGAS DE
L'APOCALYPSE
Entree Gdes. 2-90
Entree 8 hres 30 1-00
A PLEINE BOICHE



AUDITORIUM

Lundi 7 heures
L'HOMME QUI VENAIT
POUR TUER
Entree Gdes. 2-00
Mardi 8 hres
LES SUlRVIVN'TS
DL LA FIN DI MONDE
Entree Gdes. 2-00
Mercredi 7 hres
UNE FEMME I.IBRE
Entree Gdes. 3-00
. Jeudi 7 hres
LA LOI DE LA IBAINE
Entree Gdes. 2-00
Qomm cfcoooo


Nous avons appris avec in Li
iniment de peine la triste se
nouivelle de la mort de Ma 1't
lame Anna Beliard surve di
tue a Montreal le 4 Mai 1979 m
En cette penible circons le
ance Le Nouvelliste presev nt
e ses sinceres condolences: di
A son fils le Docteur Jean Pi
Hillel et Madame, at ses pe Fl
its infants Jean, Claude, Jo
seph Hillel. ses frere
soeur, belles-soeurs, Mon A
sieur et Madame Marcel Be
liard, Madame Veuve Caste d
ra Delienne nee Estelle Be a
liard, Madame Venve Henri t
Beliard, a ses neveux. et nie- 1
ces, ses cousins et cousins. n
Aux families Beliard, Miram d
beau, Pressoir, Colinion, An 1
glade. Fourcand, Trouillot
Carre. Valme, Savain.
Les funerailles de Mada-
une Anna Beliard seront
ehantees a Montreal le mar
di 8 Mai 1979

Bulletin Special
de la Croix Rouge

iSuite de a lere page)

l t Croix oug a tiiavrs It,
ifl let cltr 3.u
l tiisi II nt s le thI ml t

LA CltOIX HiOLtiE CON-
I'lE TOUT )SOuri't-'IlAN


I..i ioix-ltiinr rti it(.f -

d atjlilr malis du nmolns d at
eleictirr -, d( prevenir les
souI raiices tant moral' s
qu1 p)tiysiiques dr,' peo))lh s
La Croix-R)ui Hp lialtlennl
S"fforcte d 're loiu't.urs pre
sense' partout tfo il y a une
Mise-re a soulitgir des dout
ii urr a apaiser unic Vi:' a
aide de ses genereux Dona
ieurs Lant Haltiens quEtrani
gers a la collaboration de
la Communaute et au con-
cour' des Pouvoirs Publics.
assurer des services de
Transfusion Sanguine de
Pri miers Secours sur les
routes. ameliorer l etat nutri
tionnel d infants desherites
rl apporter son assistance
en cas de desastre
Votre Societe Nationale.
fidele a l'ideal de la Croix
Rouge. poursuivra Ia lutte
centre touti souffrance.
x
TRANSFUSION
SANGUINE

La Section Croix-Rouge
de Transfusion Sanguine ne
crsse de multiplier ses de-
marches et ses efforts en
vu? de repondre aux be-
soins en Sang des etablisse
ments hospitallers a tra-
vers le pays.
II est encourageant de
noler que le nombre de
donneurs suit heurtusement
un courbe ascendante De
50 porches environ par mois
en 1970. le total des collec-
tes mensuelles atteint ac-
tuellement 200 poches.

Le Centre de Transfusion
Sanguine a enregistre au
course de la *iSmaine du
don du Sang, une collect
appreciable de sang qui te
moigne d'une participation
de plus en plus grande du
public a cette action human
nitaire. L'Unitt Mobil2 a
i p rdallser plusieurs sorties
qui o1t facklit6 le don du
Sang dans les 6tabllssc -
ments Industrlels. l-s Insti-
tutions autonomes, et dans
les quarters rdsldntlels .
Un fait Important domlne,
'actualllt: C'est la mise en
march du Projet visant ha
la Construction et A l'Equl
pement d'un Centre Moder
nc de Transfusion Sangul
ne qul p-'rmettra blentot
de pr6pareo le plasma et, si
possible, des fractions 1pls-
matlques Ils que cryoprocl
pIfts et plaquettes. Les dd-
march\' de la Croix-Rouge
Haltllnne sc sont, en effect.
rdv6d6es fructueuscs. Elle a
pu. une fois de plus, b6dndf
clear du soutlen du Oouv?r-
nement. de la cooperation
des dliffdrents s.cteurs die
la Collectlvle et de I'alde
> 'nternatlonole en vue d; la
ralisatlion d'une oeuvre 6-
minemmelAt humanltalre.

IA sulvre)


CINE LIDO Deces de Mme
Anna B liard


D6ces de Vve
Pierre Eugene
Margron

SAGE FEMME.
NEE MARIANNE BAYARD

bax Villa .annonce le d6-


: luM u Ii u


:ONTRE AVIS e
sa
Je, soussigne, Fritiz Marie ve
Lr en declare par ces pre SE
nte, annuier de plein g1 B
avis Matrimonial paru
ans Le Nonvelliste du Sa- ta
edi 5 Mai en course, et prie ve
is lecteurs d'accorder it co pi
ouvel Avis uone entire cre si
ibilite, .
ort-au-Prince, le 7 Mai 79 M
ritz Marie LARSEN 75 l
xxx fX

VIS DE DIVORCE '
II appert d'un jugement d
u Tribunal Civil de Port- -n
u-Prince, rendu en ses at s
ributions civiles. en date du
2 Mars 1979 qu'il a et6 ad d
his et prononce le rivorce _
les epoux Billy Hyppolite,
a femme nee Mae M Gladys
Louis Charles.
La transcription dii dispo
sltif de cette decision a etc
operee sur les registres a. ce
destines par l'Offici-er de l'E
tat Civil de la Section Nord
Est de Port-au-Prince. aux
reouete, poursuite et diligen
ce de 1'epoux dem.-ndeir.-
Port-au-Prince le ler M.si 79
Iniianuel NEIETT', Av.
Itrantois E. NERIET''E, Av )
at 75
X X X X

Deces de M.
Jn Robert Olivier
Les Ponmpes Fltinebres Ia-
ret Pierre L1,uisl%0 I111n0on)
rent le dce de tonioselr
Jcan- Iobert Olivler agc de
28 ans.
A son ipre le Major retrai
tle Albert Oltihicr, sa mere
MdameC ('lermicn C (onstan
tin, sa grand'iutre Veu-ve A
berl Olivier pcre. ses belles-
meres Madame Albert Oli-
viei nee Idline lion4ciiamll)
Maldame Elmine Etienne. a
ses oncles et tantes : MM.
(bed. Kestnei. lldevcrt. Ro
land et Charlis Olivier. Ma
dame Muller Charles nee
Ena Olivier. Madame Ga -
briel Jn-Leger nee Mireille
Olivier. Wilner Torchon, Es
tell et Renelise Constan-
tin, St Louis .e-tis, a ses Ifr
res el soeurs AstrLl. Fritz.
Marie-Carmelle. Sautaire.
liermin et Lionel Olivier. iM.
Ernst Pierrette et Madame
nee Gabrielle Regis. Yves Re
gis Joseph et Gisele Cons-
tantin. a ses cousins et co' -
sines : Son-, Keltly, Ed3,
Denise, Suzette eti Yvroc
Olivier, Lucdner bayas tIi-
vier, Marie Rose Constan
tin. Monsieur et Madame Ge
raid Coradin: tous les aq
tres parents et allies nous a
dressons sm vives symni,-
thies.

Les obseques ,eront chan
tees le mardi 8 Mai a 4 hev
res p m. it la Cathedrale de
Port-au-Prince. Le connoi
partira du salon fun-raire
de l'entreprise a la Rue dui
Centre. 75
x x x
Deces de Vve
Maurice Alerte

NEE ALINE ROMULUS

Les Pompes Funchres Pa
ret Pierre-Louis vous annon-
cent le deces de Veuve Mau
rice Alerte nce Aline Romu
!!ns
A son fils Me. Gerard Manl
rice Alerte et Madaie neei
Maud Apollon. ia ses files.
Fernande Alerte, Simone
Alerte, Josette Alerte, i sa
belle-soeur Leonie Alerte, ia
ses petits-enfauts : Frantz
Elie. Dominique. IDaniele. et
I)aphne Lon, Rachlel-Moni-
que el Andre Maurice Aler-
te, a tons ses neveux et nie-
ces. Aux families Alerte, Ro
mulus. Comeau, Delva. Nys
bith. Lyncy, Camille. Apol
Ion Victor, Ferdinand, it tous
les atitres parvpts et allies
nous adressons nos sinci'res
sympathies.
Les obsoques seroni cd16'
brbes le Mardi 8 Mal it 4 hen
res P. M. en I'Egliise du Sa
crk-Coeur de Turgeau. Le
convol partira du salon fu-
neraire de I'entreptrise 75


Petites Annonces


is survenu le 7 Mai 79 en oo
Residence a Lalue de 'Veu
Pierre Eugene Margron, A VENDRE 1
ige Femme, nfee Marianne n
yard. agree de 98 ans. A BABIOLE
En cette pe-nible eircOns-
nce Pax Villa et Le Nou- GRANDE MASON A-
lliste presentent leurs sym VEC ACCES SUR 3
ithies a ses enfants Mon- RUES
eur et Madame Wesley Mar 4 CHAMBRES A COU
*on et famille, Monsieur et CHER
adame Jehan Roumain, Ma 5 CHAMBRES A REZ
ame nee Corine Margron, DE CHAUSSEE
eu s-enfants et petits en- I 5 CHAMBRES AU SOUS
ait.s Madame Veuve Emile SOL
largron et ses enfantts, Ma- VUE IMIRENABLE -
ame Roger Larreur nee Ger GRANDE COUR JAR-
naine Bayard et enfants, ia DIN
es belles soavurs, Madame PEUT-ETRE VISITEE A
oeuve Othello Bayard, Ma- N'IMPORTE QUEL MO-
ame Veuve Pressoir Bayard MENT
- Madame Veuve Israel Ba PHONE : 24790 25686
'ard et son fils, Madame 23921
Veuve Alexandee C. Bayard, "yw / WWWyyW//
t ses freres Monsieur le Doc
teur et Madame Rene Ba-
yard Monsieur et Madame A vendre
Charles Bayard et enfants,
Monsieur et Madame Wil Unite volure Toynta 11.-i.
liam Bayard et leur enfant, 2 purtes, excelled eltl a a-
Monsieur et Madamne Vilai- dr'esser a Ms Dtourio 'lwii-
re Bayard et enfants, i ses sendl, Ambalsasadt Aiterlt i
ciotlsins et cousines Monsieur ie TAI 2-0363. -03tli6 E.
Maleshlerbies i'ressoir et fl- 211.
nmille, Madame Rene Ilerisse
(iicrrier nee I'ranclne Ba- x X T A
yaird. Mladamie CIlmtenee Vor
bes el .sot ifils Mtiolseur et
Midae Louis Mariron e Allo, Aiti !
faniulle. ai lfevereniid Pere
it oert Margroin. Mademoi Almateurs de Ilatges.. t iCa
selc Vvonne nMargron, it ses pin. ('lasse P'e'hi et 1c
iiiiilmbreu neviux et niieces lo nvoauti pi r tils s vel sI
issus des famine les Thomas let t arehI les (Ini.brel :
Havarid. Ol.lI llo. B yard, SitL ) enhalea iisx ti':-.-1 ..A
I'resstir IiBayard, Sylvio Ro sortni eltis de S .ie, |.i U -
uairl. M are hllollan t, A ux fl hl 1 pout i ho uer' .1
milles : Bayard, Margron,I eini hies. Vons I's I rolul erez
('Ieric, RocoturL, Pressoir, Do tI'Eage do Mlagatlsl We-
Ihoux, Jean, Reiaud, lRou her Borges, litue I'avee aprt.-'
zier. Laraque, Sansaricq, Vil (urava.o rIradi;ng en )mon -
ledrouin, Vorbes, Merceron. tant :I. '1 5 1/2 p. m.).
Jeiomne, lludicoirt. et a tous 85
les autres parents et allied x xx x
eprouves par ce deuil.


Les funerailles de Veuve
Pierre Eugene Margron. Sa-
ge Iemnme, nee Marianne
Baiard. seront chantees le
Jeudi 10 Mai a 4 heures P.
M. en I'Eglise Methodiste
du College Bird oi la de-
pouille mortelle sera expo-
see des 2 heurts.


Vente de vi
usagees

RENT-A-CAR ---
I'Aeroport Tel
6 0767


SLOUER
1) Appar-ement a icoue!
pour c6libataire ou couple
neubli ou non a 1 Avenue
Christophe No- 81
2) Pieces 1 dtage pour
bureau d'Avocat ou mddecin
Hall pour commerce situ6d
1'angle de la rue des Caser
oes et de la R6union.
Pour renseignements ap -
oelez le 2-3202 de 7 &
A. M-. de 5 a 7 P. M.
x x x x

SEKA
Sant pou etidie Krdyol
Aylsyin
Bouat Lapos 10f7
Potoprinm. Ay,'t

Convocation

Conformeime; t aux voeu.
de Iarterle 13 di's Statut
di SEKA. hI l,, einbres du
SEKA sol ctili roqut's en As
im(tl-hler G( ,r-i-', le I tilldl 7
Mal 1979 a 7 h 30 p im au

i ta d u N ) u V ,I u C o l l ep .
l 5i A i d a it' tiv ,llt- rI -





M 't t. i:-. i '* ilE






I I I 11 1" 11 t l "







A vendr votir
cause de depart


oitures Ensemble Clhambre a Cou-
cher de jeunes : 2 lits aveo
matelas imports, table
Route de coir, bureau .tvec chaise, La
6-1029 bourets. tapis ainsi qu'un beau
bureau style LOUIS VI
85 Telephone : 7-1331 7.


se B- L'entree au cimetie AMERICAF SUGAR HAYTIAN
se fera par la barrier
ncipale 75 S
a8 COMPANY S. A,
x x x x

Deces de Mime iSUC(-: MI RAFFINE POPI'LAIRE,.
Stael Cadet PORT AU PRINCF, H J'TI
E LUMENA PAILLANT
'ax Villa et Le Nouvells USINE tHASCO
annoncent le deces de Ma
me Stael Cadet nee Lume SOCIETY ANONYME HAITIENNE
Paillant survenue le Di
nnche 6 Mai en s:I residen
privee a 1 lere Cite de (Plantestrs et Fabricants
Martin.
tgo~ioaoccocoocosc'cooc'socco )00000oo


En cette penible circons -
tance nous presentons nos
sinceres condoleanees a ses
enfants : Monsieur Ernest
Cadet. Monsieur Frankel Ca
det, Monsieur et Madame
Wiener Cadet :t ses neveux
et nieces Monsieur et Mada
me Andre Balay, Madame
Vve Antoine Fleurant. Minme
I'lna Paillant, Madame Veu
ve Clement Coureau, Made-
moiselle Camila Paillant,
Madame Veuve Antoine Tes
sier, Monsieur et Madame An
tone Fleurant, Madame Veu
ve Aristomene Charles, Mon
sieur et Madame Jean Bour-
siquot a ses petits enfants
Edner et Franck Cadet -
Christlane. Lumcne et Watts
Cadet, Jolio et Lesly Cadet.
IRonal, Joel et Wiener Ca -
det junior aux families Ca
det B1Ilaly, PalIlant, Desva
rieux et tons les antres
parents aflecits piar c deuil
Lc;a finrailles die Mada-
Inme Sltel Cadet n6i Lmi'iennt
PaillNiti auront lien u la Ba
siliilquc Notre l)iane le Mer-
credil 9 Ma ii h1 iieures de I a
pres-midi. L'exposition se f
ra AL I'Ancienne Catheodrale
d&s 2 hliures I'. M.- 75

Trols ans de
prison pur un V
Avocat i(

,Sule, de In lire phti AVEZ
un ii. dtury.ni ui i..A .-.
do sepI cnitbre pour 'L LE
l:i pour d'aulres deli du E
mrme genre. It monlant 1t CH X
lal. dans ces deux cas, s-e HO
leInnt I $ 1.042.000
,La Presse de Montreal 1\ -
Mal 19791.


DANS NOS CINEMAS


N
re
prni


CARNET SOCIAL


SAMEDI 12 MAI


SOIREE SPECIAL



LE BISTRO


ET


OMNI SUPPLIES


uDISTRIBUTEUR SEARS,,

presentent



ALAIN DAYAN

DANS SON TOUR DE CHAT

DINER SPECTACLE

RESERVE VOTRE TABLE


LE BISTROT

INFORMATIONS RESERVATIONS

146 LALUE TEL 2-1809

ENTREE $ 5.00


--


I


~-----------------~~


JBuruu,,,w~-~+;r~iD~LI~S~\~W'L~~YYUU


NE

te
dai
na
ma
ce
St




-. -. -~, -~ -s -~~ T~---~--. II~C IWi3~a~ enwtntf# WW~t-g~~...+-F C- sr7.7v.2-c
-. "'" '' "' -!' ....-,............ -




PAGE 4 LUND!?7 MAY 1979


NOUVELLES DE L'ETRANGER


JEAN PAUL II ET
L'OECUMENISME

VATICAN. (AFP
Jean Paul II a d6clard
Vendredi que la acoriditions
pour que les Patholiques 'par
talent l'Eucharistie.avec les
autres chrttVens est. ne Unitf de la Foib entire
eux. C'est pour cela, a-t-il
precise, que xnous devons
continue a travailler pour
supprimer les divisions r6el
less.
Le Pape s'adressait aux
quinze Eveques des Antilles
nu'il recevait en visit Liminas.

chr6tiens sfpa;ns, a-t-il a
jont6 sur le thbme de 1'Oecu
menisme, nest pas la r6pon
se S 1 appel du Christ pour
united parfaitet. II a invite
les chr6tiens a viser directed
ment l'unit6 de la foi, (m6
me si en attendant I'heure
fixfe par Dieu ils sonffrent
S cause des divisions,. ne soigne pas tine malade
avec des anaigisiques mais
en attaquant ses causes, a-
t-il comment.
Le souverain Pontife a re
comm.nde aux EY.equ-s i u-
ducation des leurnes la Jus
twice et a la \eritea afin
quils reietten' les ideolo -
gies trompeuses.
Le chef de 1 Eg isp a ex-
horte les Eveques de lan-
gue franchise Pt des Departe
ment francais d outre-mer
( bliens unies, qui sachent at)
profondir et exprlmpr leur
foi. et se souc "nt de vivre
1 Evangile au 'oeur de leur
vie'.



LE CARDINAL hlFR.'TOI I
NOMME CAMI'F;LIN(ICL

CITE DU VATICAN 'AFP,
Jean Paul I1 I itiimmi' Sa
media le Cardlil -i P I"l. Bti
toli Camerlinr,'. I 1 E-l.s
Le Pape a du i'proctedi .1 (,i
te nwmrination ,, \kw lui d, -,
pr('c uiiln depti, p.i'ir la P,
logne' .It 2 J;ii

Les lonction1s d11 (iCrm'itn
vuw sent dclw-irs ( -I,1 i
ci dor as-uiirr la i'":' '

Quanld Ic "h 'f de I Eli'e
meur', 11 dirlp l e <',! (c ,
cant et gere ,i' pffairP t ,r
diraires de 1E-lise OQu:-. (


le Pape s'absente, il confie
au Camerlingue la response
bllite de le templacer pour
prendre les decision les
plus urgentes.


LE MARECHAL IDI AMIN
DADA SE TROUVERAIT
TOUJOURS EN OUGANDA.
SELON UN MISSIONNAIRE
ITALIEN


tUn gfrangals succfde & VERONE -- (AFP)
un frangais, le Cardinal Jean Le Masrechal Idi Amin
Villot, dans cette charge, Dada s% trouverait encore
a fait remarquer un pr6lat en Ouganda, pr&s de la fron
de la Curie. En effect, le Car tire du Zaire, a dGclare sa
dinal Paolo Bertoli ag6 de media a Verone un mission
71 ans et qui a ftC Nonce a naire de 1'ordre italian des
Paris de 1960 a 1969, est con comboniens, le PCre Alessan
siddri comme plus frangais dro Zanotell?, Directeur de
qu'Iltalien. la revue sNigrizias.


Sa tongue carrifre Diplo
matioue .commencee 35 arns
l'a conduit dans le monde
enter et ses apacitfs ont ete
particulierenpent aoprec'ees
au Moyen-Orient. Paul VI
et Jean Paul II lul ont con
fie la mission d'essayer de
trouver une solution au pro
bleme Libanaise.
Le Cardinal Bertoli n'a-
vait aucune charge dans la
curie Romaine. II1 avalt d6
missionne en 1973 du poste
d' prefer de la congregation
poui les causes des saints.

x x x x

IDI AMIN SE
C 'HIIERAIT 1 TRIPOLI,
SELON I'N JOURNAL
BRITANNIQUE

LONDRES, (AFP)
L'ex- President Ougandais
Idi Amin Dada, se cache a
Tripoli, croit savoir. Diman
che le correspoodant Diplo
maotique du SundaN Tele -
graph a Londres.

Citant des sources Diplo
niatiques, I'hebdomadaire
Britannique indique que tout
aaint ele organise il N a plu
sieurs inois pour que le lea
der o.ugandais. en cas de pro
et-me, puisse c tefuaier en
L.ibte ou S0 de -es proihes
talent deja arrives
I'eu apris I'arrivrue d'ldi
aInli., poursuit le ournau l
Britannique. iimte ;pairtir dr
sai fuan ill tl du quiter la L.i-
b-e alour 'Irak .a (aotuse tdu
tessentimuent I byen

ht \min i liad.t. il au drux
sen:tunaes a lui ausitl tlultte
Tripoli -A, 11 l ret en uits re
%enu pour Itl:cdad oil il
croait w ,uioir ire aide :i
l.a f t politiquement et fi
nanriurement par le youver
nement. ce qui g st a\er e
faux


oitant des sources diplo-
matiques de Kampala et dG
Kinshasa, le pere Zanotelli
a indique qu'Idi Amin Dada
se trouverait dans la zone
d'Arua. II y aurait reuni le
reste de ses troupes, quelque
cinq cents hommes, leur re
commandant livrer au pillage pour ne pas
aggraver encore leur situa-
tion.

Le reli-gieux a fgalement
confirm que lavion person
nel d'Idi Amin. qui. croit-on,
aurait pu lui permettre de
s Enfuir vers un pays arabe.
avait en faith etC retrouve
pres de Nakasangola.

L'ordre itallen des combo
nisns compete de nohibreux
m'sslonnairts en Ouganda.
don't l'un notamment a ete
tue par des soldats du Mare
chal Idi Amin Dada alors
qu'i tentait de proteger un
group d'enfanns

x : .a x

INITIATIVE IE P-AIX DE
M1 BEGIN AL LIBANs

J ERSAI.EM. IAFP1
Monsieur Mentahem Begain
proposera au Liban l'ou\-r
ture de ntegg'ciations t n t ae
daun traite de pai'. et minute
ra le President Sarkis ((a le
rencontlrer poetr cunclure 1:4
paio., atpprend-nit. Lunda. de
sourtcese process de lt pre.sa
dente du conse l

Le (hel du ..invt-nareianlntn
Israel i e r lra i :i l a elre l ni
Gtt(tl;tratio ll inttounrs at it
discu- scttl u l priuonto era lut)
d, apites idl 't la Knes-sei il.
inaugurant la session t duq,
(du Parlement Israelien. :ia
jouite i-on de meme sources
Monsieur Be,-in precise I-
on encore s.ulisnera en me
tile temps qu 'frel a 1'in -


tention tde poursnivre la
guerre qf lu 1 a 6et impose
pat les organisatiohs pates
tlniennes, auns lIngqntmpe
que eela sera necessalre...
11 lancera egalemento n ap
pel pour la solution dn epro
blime des rifugies, par leur
integration dans lea pays
Arabes qul les unt accoefl-
lis., ajoutant qu'lsrael est
pret a contribuer a la solu-
tion de ce problem

Les grande lines de ee
discours, atteadu avec beau
coup d'intirkt en Israel, font
Lundi les grands titres de
la press.

Selon Haaretz, Monsieur
Begin rfaffirmera a cette or
casion la position d'lirsel
au suje't de Jirusalem, *dejh
soulignde Dimanche par une
declaration publile a I Issue
du Conseil des Ministres.
Monsieur Begin rlpetera que
aJerusalem, reunie et indivi
sible, est la capital ater-
nelle disraeli I1 souligne-
ra egalementa. qu apres dix-
neuf ans d occupation Jor-
danienne des lieux Saints,
l'acces de ces lieux est d6sor
mais libre aux fiddles de
toutes les religions.


xx x x


AVANT LA CONFERENCE
DE FEZ


FEZ iAFP,
La dixieme conference des
AMinistres des affaires 6tran
geres des pays islamiques,
qul se iendra au Maroc,
dans la ville ;-.ainte de Fez
du 8 au 12 Ma: sera la con
fleence de la confronta-
on11 estnime-t-on anedl
daLns ceritahies delegations.

1 IiIIe par lit presence
d 1111e elt'galtion egyptienne
plnlusit'urs- pays arabes a-
t:\nt (tli'ilildi I t 'xcluisioni de
I li.t pit dt it orgainisali 1 in is

,:il di 1:1 I (onll rellnc it t iau
lI tilVlen I Maroca in d
'rlIeIx problm.1-0 Ine

LI fail que r est M lHas-
sn Tohlaml -i Vice Premier
M;nilltr pcotIr la presidency
de la RepubliquI et un d'es
principaux artisans du Tral


%Ca chest Paris.

9









A .






























ovec A Fra'nce l u.Vous possei z ,

r(.uri. u ,rg Ir r -.u.. r
; -: er n or' n' A once A board, ke fu r '(.*-l fen Il temps
o? votr o car $l est o 'ron(0os Pour vOD e procd iin -c ',' ovec Air France.
cT--ph-c (,- a. a', grdo c A c Fr ance ou ou -
21700 cPrtu Pnce. AU rRMNCE C'
SLe meilleur do l-rrance vers le monde.

h 'i


II y a plus de 15 ans, cetta
region avail Agalement conu
nu des ltepubllques Inda -
pendantesr fondles par lea
gubrilleros. soa Ia sdireotlo
d legendalre Tirotm'i.
iMater des FARC. don't on
ne connait pas le sort.


Voirenc et television


te Egypto Israelien qui
presidera la *delegation e-
egyptlenne constitue en sol
un defl, estilment les obser
vateurs & Fez.


Line source marocaine au
torlsie a contirm a. I'AFP
que I'Egypte a accepted ae re
tarder de Zh h I arrive de
sa delegation. cLes eryp-
tens sont en contact sculv
avec le SecretarLat de la con
ferences. prectie cette sour-
ce."

D'autre part, le problem
de la disparition de I Iman
Moussa Sadr, Chef de la
Communaute Musulmane
Chlite 1ibanals.: sera evo-
qu6 lors de cette conference.
En effet, selon la meme sour
ce marocaine, la delegation
itanienne a demand linclu
sion de la disparition du
chef reilgieux Chiute a l'or-
dre du jour de la conferen-
ce.

L'Iman Sadr avail disparu
en Septemnbre dernler alors
quil achevait une visit en
Libye.

Lfen ueIt.le arrive & Fes
d'di Ammm Dada -- comme
i; en ftait question samedi
dans les couloios de ia con
ference le problem du
Sahara occidental, qut fait
actuellement 1 objet d'une
intense activity diplomati-
que. s'ajoutant a. tous les
problems qui secouent le
monde musulman, risquent
de rejeter au second plan
les problems Cconomiques
et culturels figurant fA 1or-
dre du jour dejh tres char
ge t61 pouitsi de la 10eme
conference des Ministres des
affalins etraltr't res des pays
illusulii3ns


x x x x


F MNIEDECIN 1)'IDl
AMIN AItIETI' AU
IkONDIRAS
T GI'CIGALPA

Monsieur Fr.incia N'G(om
be, qui aurnait Ie le mni-derin
personnel du Marechal Idi
Amin Dada. .1 te arrtce i
Tegucigalpa. capital dGi
itonduras. alors qu'il ten-
tail de quitter son hotel
sans payer, apprend-on Di-
manche de source policieres
Le pretendu nomdecin au-
rait eIe. il y a quelques
jours. expulse de Panamu
poutl des raisons semblables

Monsieur N'Gomnbe aurail
expliqu6 son attitude en di-
sant que ses cares de credit
lui ont &t6 dErobbes i Pans
ma, mais il n'a pu fournii
les references qui auraieni
permis de controller la vert
citc de ses assertions.


x x v x

COLOMBIE :
TENTATIVE
D'ETABLISSEMENT D'UNE
<(REPUBLIQUE
INDEPENDANTEn.

BOGOTA. IAFP)
Les guerillsros du FAR(
(Forces Armees revolution-
naires colombiennes, pro-St
viitiques) /ntaent d'itablir
une Republiq'ie Indepen -
dantet dans le Dipartemen
de Gauca (Sud-Ouest de 1:
Colon-hie. i i00 km de B
gota. a annoncf Lundi ia B
_gota le commandant de 1
Police de cette region, 1
Colonel Enrique Talero.


Le Dfpartement de Cauci
est tries isoll par rapport at
rested du 'pays. Les guorille-
ros, selon des information
parvenues darts la caittale
y sont tras pulssants. i11s ont
instilua une vju-stice rdvolu-
tionnalres, condamnnant e
exacutant des delinquanti
de drolt commtat et les pea
sonnes souproianes de col
laborer avec l'armee. Ilo
pr lavent igalement un thI
but auprfs des proprnietaire
fonelers. sous menace de
osort.


Lae ler Mau dernler, les giaf
rilleros avaient investi la
localit de Ge ulalt. dans ce.
te region, tuaut le complain
dant du poate de Police et
faisani prisonnler deux poll
eiers. Il avalent ensoite ha
ranogu le* 860 habitants et
Iour avalent dlsltrlbue un hul
letlu de propacende. Avani
dp ce retired. ils avaain! en
porte lea armut el muni -
lions du po.nIe de Police.


New York (AFP) ,
L'nfluence de la tIs levi-
sion Bur la crtmlnallte, qui
sera le theme de missionn
cles dossiers de 1'6eran, le
8 Mat & la tlt&vision Iran-
galse, est un sulet brulant
aux Etats Unte ou le petit
Acran se retrouve p&rlodlque
ment au bane des accuses.
- Les toutes pulh&anes chal
nes de television am6ricsa-
nes ont ete recemment accu
saes de pervertir les entantis
et de les pou-ier au crime
A l'occasion de deux ,aftal-
res partculleremenL tragi-
ques.
Le 6 Baptemure 1974, la
Chame (UBC, diffusalt A
une here de grande ecoute
le film -Born Innocents
(nee innocent) dansle45vel
une fillette incarn6e par
Linda Blair, vedette de xorcistet, etalt vio'ee avec
un manche baila.
Quatre jours plus tard, u
ne petite fille de 9 ans etait
vio'ee dans les memes cir-
constances par trols cole-
giennes h V'aide d'une bou-
teill e debire sur one pla-
ge de San Francisco.
La mere de la victim, Ma
dame Valeria Niemi, deci-
dait aussit6t d'intenter un
process i i NBC,. responsa-
bte, selon elle. d'avoir inspt
r6 cette aggression. Elle fut
deboutee par un Tribunal
de San Francisco en Aofit
1978 et ne put obtenir les
11 millions de dollars de
dommages et int6rets de-
mandes. Les trots col'.gien-
nes avalent pourtant admis
avoir ete influences par le
film.
Les trois principles chal-
nes de television americal-
nes etaient a nouveau I'an
dernier sur la selette, accu-
sees cettt, fois-cl, d'avoir sin
1oxique un gargon de 15
ans alu point ue lui fire
coniniettre un crime.
lionny Zamora, un adoles
cent or'liiAiilre au Costa Ri
i, ;i va:1il1 tufle i M iam li ne
vi'lllc dliillt' It 83 n11 s vVol
ISll lit' pall 0 i pour lul v1 o-
SIr sS t-conlloIllit's
L Avoctll, di telint clmnil-
nlIl 'lleOilragre' set's parents
(1 dcimualdor 26 millions de
idomlning is et inter cl s aux
Irols chlilnes. responsnbles.


e'.on lul, d'avo'r smontre &
cet adolescent impression-
nable comment tuer.'

Ronny tait en effet an
lanatiqe dL. petit ecran de
puls l'ge de B axis. La per-
Bonne chargede de gardpr
l'installalt devant le recep-
teur pour le fire itnir tran
quille. Ba daose quotidienne
de te'evision etaltt de hut
heures. Bon et.nission favor!
te, sla celebre serie policiere
MKoiaka, avait montre la
veille de son citme le cam-
briolage d une rentiere.
LA encore. :e tribunal ne
fut pai imptesslonnt par
les arguments de la defen-
se. La plainte des parents
fut reje 6e. le Juge ayaint
estlm que la violence laj
television etalt :!'un des
inconvenientse du premier
amendment de la constitu
tion americalne qui garan-
tit la liberty d'expression.
La violence ltlevise in-
quiete partlculierement les
pedagogues ,americains qui
cralgnent ses itrh ets dosas-
treux sur la jeunesse.
Le Dr Mibuiel Rothen-


CONTRE LA GRIPPE

CONTRE LA POUSSIERE

SUCEZ









DECONGESTIONNEMENT DE LA GORGE
RESPIRATION FACE
HALEINI: FRAICHEIIE

GRACE A

MENTHO-LYPTUS

en vente partout

IUIS'R A ET G 1ZMERY

PHONE 2-2144 2 014!)
I,


For sheer deligl it...





Toblerone-Switzerland's



world famous chocolate with



milk, almonds



and honey









fr-r ) WL ,tc k









Chocolate jobler


Known the world over






218 LALUE



Tel: 2-2073



MINI RECORDS MAXI SOUND


.. Disques Latino Amnricains, Haitiens. Jazz etc.

.. Enreastrements uer cassettes
.- Radios, Calculatrices,

PRODUCTION DISTRIBUTION

La seale mason ouverte de 9 A.M. a 7 h P. M.

SPrix Imbattable



SRECIAMEZ TOUJOIRS VOS COUPONS --

Avec t10 oopeUs payes 3.99 pour -a Disque Haltien

SjflflWAs>lf "*ai 3xnr n ann >n >M>>Manra,:


berg. p-ychologie A 1'Urd-
versite de Wasnington, estl
me qu'un ado'oscent amerl-
cain qus quite le lyeAe verr
l'9.ge de 18 aus, aura vu en
moyenne 1..00 heures de
programmes de television,
dberivant 18.0-.0 meurtre3
sans computer les bagares,
viois et autres actes de vio
lAnce.

La denonclation de la vio
lente a la tIl i'-sion n'a eu
ajusu'A& present que peu de
resultats aux Etats Unis. Un
group prave, le tComite Na
tonal des citoyens pour la
surveillance des emissions
de Radio Televlsion:, a
toutefois mis au point de-
puts 1976 un moyen de pres
slon beaucoup plus efficace
que les discour., et rapports
11 public regulierement le
Hit parade de la violence
avec le nom des firmes qut
linancent les programmes.
Plu:leurs annonceurs ont
dUa. opere une retraite pru
dentc et preferent placer
leurs darns des programmes moins
compromettan's que les s&-
ries po'icieres.









PAGE 5


QUAND LE MEILLEUR VAEN S'AMELIORANT


| a LE RESULTAT EST. LE SUIVANT





maxell

UDXL I et UDXL -U,

-. MAXELL LA CASSETTE &A PLUS VENDUE AUX LTATS UNIS
EST MAINTENANT EN HAITI


A LA BOITE A MUSIQUE

S"' AOUL MENIS


RUE PAVEE ET DELMAS


Le Barreau et ia
(Suite de la lere page:
signe de la comprehension.
J1 s'est degag4 de catte
rencontre que le Droit se re
vele un instrument de De-
veloppement. L'accent a ete
mis sur la ndcessitd de bien
structure un system d'as-
sistance judiclaire au profit
des dcmunis, des pauvres.
L-s Etudlants des Facultes
de Droit de certain pays
font leur pratique dans la
defense des indigents.
Le Bdtonni?r Ernst Troull
lot a fait l'experience des
structures mises sur place
dans ce sens. II ?n a profi-
te pour mettre en evidence
notre organisation judiciaire
ebt, comm'nter les luis deja
tres anciennes sur I assis-
tance judiciaire. Me Guy
Malary a lu et depose pour
la delegation haithnnie tin
memoire 'n anglals sur Ics
efforts fails en Haiti pour
la realisation d'un pruiet
d'assistance judidlaire a l'I-
tude devant Il Consell d,
lOrdre des Avocats.
La Republique d Haiti a
tout a gagner a institution
naliser un system d assis-
tanc- judiciaire Fn faveur
des detenus demun's qui
serait propulsO oar les qta-
gialres et les Etudiants et
]a Faculty de Droit et d-s
Sciences Economiques
Mme Ertha P. Troulo10'
Juge au Tribunal Civil de
Port-au-Prince, avait accom
pagn6 le Batonnir de iOr
dre des Avocats.
L'Ambassadeur et Mada-
me Fritz Cineas avaip'h re
serve un accelrl chaleTruiix
aux epoux Ernst Trouillot


L'Ambassadeur Lee Nan Hsing

n tournee "a Petite Rivierc


(Suite de -I 1tre pagp et du quotidien Le No
liste etc etc .


LE SPEECH DU
DOCTBUR JEANNOT
CADET

Tres detend; d'ailleu
Doctear Jeannot Cade
nfut prendrL la paro
vant un auditoire enI
de sechanger les prop'
bienvenut et de se par
cordialemaent 5 amitle
Le &o,.S Secr6taire C
a mits accent dans sa
late allocutli n sur I'l
lance de l'unioni de la
Iraternite de la cone
di i esprn de col'abor
Iianchte tt iloyae des
libonltteno avsc les n
Ihrts dui C(ni.l' di t
nwl nl de :ia Coimmuniie
i:'tc RlN i'r d ]1 Arllb
Lu Miltstre I.' rfinla
p us luloin que Fesprill d
tllN e sprit de ditenlu
tituent it pivi I t p cntr
touted progresslo' (elec
Ce n ist pas i, momer
so perdre on de se f
yer dans de viilltes re
.du pa.s- qui irhoppet
teusemenet le t rocessu
redemarrage d,' la fito
to de la Crete b Pieri
Puls. tour a tour. on
!a parole le Depute
Preval. 1, Parleme
Pierre V Etienne le
Gesper -rancois
Le Docteur Leroy a


On pouvait nite- entire au
tres, da ,s 1 assistance selec
te : 1, Les membres du Co
mite dr re-cement au
granc comp'.', 2' le Doc-
teur Leroy Pieva' 3' le De
pue Pierr.- Etienne de Des
salines 4' le Prefet de cet
arrondissement f Les Lieu
tenants Pasea' de Ma -
chand et J',rciLt Iacroix de
Pte Riviere i. Le Docteur
Joseph Ade de St Marc 7i
Le Chef de li Mission Agri
cole Chinolse M Hstung
Klanti Taju ( ses ilo-
gues de bureau 8, le Rtpre
sentant de Rts'io Milt Ijp, I

Le Martcha1 Idl
Amin Dada
pourrait
participer a la
Conference
Jtxlamiaue
FES IAFPI
L( Marecha; Idfl Arnin Da
da pourrait arr. 'er d ,; mt,
m'nt a 'autrp a Fpe ou
se tiendra du 8 a:: 12 mal
!a 10Ame conference Ijs: tt1
que d's Minittres dcs Affai'
res F::anders anrTo!ce- --
on samedi de source maro-
cainr. autor.see
E.n participant a !a con
F'r incet islamice. Idlt Am'n
Dada ent ndralt prouver
c:;'I et touit.r : 'p maitre
d 1 O'iOanda- a:.ute-t-on.
de mem? source


I DU NO








q Pour mieux vous serve


a present a un nouv


Le 2-5900 ayai




L'Agence Citadel


de la American


les TRAVEL


les CARTE


et les VOYA


DE LAN AME


POUR VOTE PROCIAIN VOYL E PASSED AU)NOUVEAU LOCAL DE


L'AGENCE CITADELLE


35, Place du Marron Inconnu ou Telephonez au


2 5 9 0 0

2 5 3 0 0
2 5 0 0
25:00


- ~ ~ E1


'uvel- le les propos de bienvenue
et a entsuite present le co-
s mite de relevement t M
lAmbassadeur. Les speech
ont ete saues Iar des applau
dissement nourris ... En un
mot c'etait la fite de lami
rs. le tie. de 'a frorem'ite, de la
t te- detente. du -sourie conta-
le de gieux qui a ton'ours carac-
train terise les relations haitiano
os de chiinoises .
rager Quant A I An:hassaGeur oe
la Republique de Chine en
l EgL Haiti. 1 n a pas voulu pro-
brhi noncer de speech mbrnet
impor par imbrovisatwin cepen-
- daintl dalns ses coinvol-saLiuns
corde i pr.five 1: a prolils de rei
o.i, ) lorcel I aide technique agrl
'ti it l'" d nlls i l llete de I Ar-
Slboitutie pal i le luchenmenil
(dit seo conmpltrilinos canitoll-
iii s C-r1ieliuIi 1 Maugiel
1' 5 Peltile ivt' re-
itn i cst rett'llt c1i'i) it lrt
1lll:i i O11i" i ger 4 \'ii s 4 i h l in
C(e Dinlliciic (i minal est une'
a1 di date rucinlmorabit pour les HI
nt ie art boIitilnsi Ces lin utes
nt di i J le lndlel-!: sllulri:a it
Sceo- nous lemettent eln mi noirm
Pilques escs p'nsees
It p1 Le sourire no dure qu un
nt p-l instant, mais il cree des sou
re Ci- vnirs qui en persistent par
rot fois toute une vies Vrai-
t pris ment
Le pr I 1 est difficile de fair abt
ntaire traction d un erasse que 1 i
Prefet magmnation emb-iell enco-
reorm Ro MILC

formu Roc: MILCFNT


Marine Valluy
REDACTRICE DE
TOURISM A VOGUE
ARRIVE SAMEDI

Samedi matin par le Vol de
la Pan Am venant de San-
to Domingo est arrlvee S
Port-au-Prince, Mademoisel
le Martine Valluy, Redactri
ce, de la rubrique Tourisme
S Vogue Magazine. i'un des
plus prestigieux Magazines
de France.
Etle vient de terminer un
grand reportage en Republi
que Dominicaine Elle se
propose sur les conseils de
ses amis' Claude Guillau-
min coeltre photograph
franqais son ex-fiance et In
douce Simone BProusse. & quit
elle a succede dA In rubri-
one Tourntsme iA Vogue de
aire un saut nel Haiti pour
rafrtaichi les informnatlons
(it' Vo utiit stl 1- H tli
ClaiudeG (i ili tinllil iltall
i11 i incne derniere cOveI le
Iirolipe dul Jortintil Vitulig
An s (i ndlts qtll Silioll
lroiii s-Is' ;\':ill 1,'l It gle 'ind
reporil'pe der Vocine sur Hlil
ti lvce l)avild ntle'y eonlmme
phiolto ailphl i 1 y n Itrols
;ins Miii llro ss tsl citelurl
lcmrit c'hartri"- de ln rubri
que SANTF Vo'pur
Marti:'n na iniliglird sn cnr
crire cnmmine ournaliste
dnns VOTRE BEAUTE. De-
puis quatre ans. elle est a-
vec Vogue Et depuis deux
sans elle est rcmaree de la
rubrique sur le tlourisme
SElle a ele reioeinte plus tard
nu Grand Hol!l Oloffser
nnr !e b'-illant architects
bresilien Jr-an Alvi s de Lima
x X< x

Pour voir fes
oeuvres des
peintres
Vendredi apres-midi. M. Paul
Harris. 'Puhll,- Relations
de Vest Park HosDital a
PhiladelphieL accompagne
chez Aubelln Jolicoeur pour
voir collection de pein'-
tures Rita Formica. et Pau-
la N Dubrow '-e New York
Paul attend s in ami Dr
Joln Mock Pslcbilatre A Phi
ladelphi(
Rita Formca .a real stun
ner; public d-'s livreis classic
ques pour infants. Elle est de
la Maison d Edition Prenltss
Hall de New Jersey
Paula N Dubrow est a
vec The Fidler Group iAd-
vertising A New York
Paul Harris a el.t scdullt
par ies oeuvre's de Felix
Jean. Rita par ilIles de
Felix Jean et de Georges
Auguste et Paila par cel-
les de Guinsly Victor. Ils
ont vislte la collection en
mime temps que M. E-
douard Lisop e Paris des
mannequin's Chantal etl Syl
vie Samuel de Paris.

X x x x
I Shirley Howard
proprietaire de
Bagaille
Deux magnifiques bouti-
ques de P-tionville sont, pas
sies (n d'autres mains ialt
course de ces trol.s derniers
mols. ce sont Bagatelle et
Bagaille.
Bagatli le a 6t4 vendue par
Minme Max Alsellz S Minme
Louise Scott, un graindi

SNew Mexico.
Louise Scott n pour Assis
tant Allx T1 Bossp Beau
lieu.
BAGAILLE a WSts. vendue
par ELsa Armand et Suzan
ne Seitz a Mine Shirley Ho
ward di. Chicang
Shirley Howard qul vient
en Halti deputs des anndes
a pria possession de Bagall
le. ll y a trols mols. plul
exactmePnt le 9 F~vrler.
Elle a t1l- rejointe le mols
dernler par sa jolltc fille Hollyi
Howard qul etudle In cine
matographic i Toronto et
Chicago.


L'Office de Commn er-rialisation

des Essences Aromatiqun ,
Voir te numero du samedi


PRODUCTION AVICOLE .,
.EN HAITI AMELIORATION
DE LA VOLAILLE
INDIGENE
4. CONCLUSION ET
RECOMMENDATIONS
Devant la demand crois-
sant? de products avicoles
sur le march local, et face.
aux deficiencies des secteurs
6d production iconvisent do
r -commander
ail la creation d'usine d'a
litnenls de betail capable
de produire suff.saunment
pour favoriser toutes lit ca
aegorles d'elweurs du se-"
tour et enipecher lI Iu Olt
ds dev'ses vers letrllanger'
ii lIolabllss'unetll de oul
veils captl-iblts d'a*:1 rO\'sidiol
elr I n1111Irch iloc tal etl I)lu
Sin s i iid dll n ell I : ii
ioirs d'l'lovnRa" C's pci t's
i'ri-isel-inte v in it pt ie
tiOiir l'cl pvt r.'i

Ces probltmes I un fOl,- rI
solus ovl\e uin ciioadremen'
technlqueii I 'nl ensill atlion
* d' I elevagt a tico!e indus-
trie]l oil semlti-industriel en
- Haiti sera possible.
c) Lorganisation d'unlt
moyenne de production. (st
a encouraEgr. Avec 1'1last!-
cit6 du secteur. on aboutira
de toute faqon i une amn-
S lioration du niveau de vie
de lelevur

Dans le cadre d'un plan
national d amelioration de
aviculture paysanne et
pour augmenter la produc-
tivitt do la bass'-cour, il
est important de meitre au
point avec les responsables
regionaux un programme
d'amelioration par phases
successivls, comprenant :


1 La distribution de repro
duc'eurs sdlectionnts arx
paysans des zones determi-
nes pour susciter 1 nleret
v's a vis d 'avlcuIlurce duans
c s, region'
2.L'organ'satlion,'d cent r's


de production d'animaux de
rac pure servant aussi de
cefitres deo demonstration
pour multiplier le program
m- de croisement.
3. L'amdeloratiotn de l ta'
sanitaire des vulalll' s Pel
cooperation avec le seirVee
veterinaire. en mull'a'it'
ls ( r. i do v in
ttons On. ei ntraina-l I eP''
grand nombarI deo "'Ii O1-'sn
iix prlatiiquie de Ia \.c -

4 /'nm elii : ;!' ,i s 'I'
dps ii 'xpltil' nal- I''
bci .', s d: irs'' tli ,i
st l it' le 11 si' i l I I t "
mei o 't is (I s''' '' "
Clev,'lmS dl's t l iii' '


n qups i(onrn.ant d-s conseils
slur 1'elevaR avicole.
5 L amoiioratiOn dpo la
C mntitr( alisa'n 11 I falu-
d :'"' oiaun's r le service de
., (ooprniltiu;on die oon)era-
'iiS d ,:nliii .i ,:.;it de. laoii
S d prodi:1 d: lIa 1ba

"' d, "n' fI i X
s 1
e 1 i -
tl 12 bas! -b l th )"
l! h !:t '! r~l ( ] x
i)' ". ,I)] O P" -', :


aller r-otour

65.00 ,Atts taxes. h


SS~outherlaud T ttrs,

vous rC' s'i!a~ur ce.tr
et vous fourtiira aussi vqs


S cheques de veyages

AMERICAN EXPRESS








30. AVENUE MARIE JE NE TELEPHONE 2-1600

SLAGENCE QUI NL PERD .'.ItAItS DE V\E L'IN-
TERET DE SES C'IENTS


VEAU A



4DELLE


ir l'Agence Citadelle repond


eau numero de telephone


it 5 lignes groupies




le representant exclusif


Express vous propose


LERS CHEQUES,


FS DE CREDIT,


GES ORGANISES


"ICAN EXPRESS


LUNDI 7 MAI 1979


u-- -- -- -- --- ^ --^-- *^*^'-^^**^*^*f~ffW/f^^^ Wf-


O~ "''`Y-U --~~~ ---IUMM 9;00~DD~O~C~JI~O~D~/~;Y


rsr~j60~'~sCZ~LiOu3~ ~r5*ll~a~30~0~r~


_YY~--rrrrru---' ->)),;~0~3~)))+,;C~,))~D~,I


-~-ii









PAGE


AVIS DIVERS


ELECTRICITY

Demande de
Cotation [o 18

L'Electricitf d'Haiti avise
les int6resses que les articles
suivants lui font besoin :
TRANSFORMATEURts DE
MEASURE
D'HAITI

1- 90 Potential transfer
mers for outdoor service
wound type insulation
class : 15 KV 60 HZ -
Primary voltage : 7.2 KV
ratio 60 1
Ref GE No. 685x56
WEST No 249 A 616 G 01
2- 21 Current transfer
mers for outdoor service -
wound type insulation
class : 15 KV 60 HZ Pri
mary current : 5 Amp.
ratio 5 : 5
Ref : GE No. 684x87
WEST No 258 A 532 G 01
3- 18 Ditto item No 2
except with primary cur-
rent: 10 Amp and ratio 10:
5

Ref : GE No. 638 x 71
WEST No. 258 a 532 G 02
Except with primary cur
rent 15 Amp. and ratio 15:5
Ref: GE No 638 x 72

WEST No, 258 A 532 G 03
5- 10 Ditto item No.
2 except with primary cur
rent 20 amp. and ratio
20:5

Ref : GE No. 638 x 73
WEST No. 258 A 532 G 04
6- Ditto item No 2 ex
cept with primary current
25 Amp. and ratio 25 : 5
Ref : GE No. 684 x 87
WEST No. 258 A 532 G 05
7- 9 Ditto item No 2
except with primary cur-
rent 30 Amp. and -atio: 30.
5

Ref : uE No. 638: x 73
WEST 258 A 532 (; 06
8- 6 Ditto item No -
except with primary cur-
rent: 40 amp. and ratio
40:5
Ref: GE 6O8x76
WEST No 258 A 532 (; 07
9- 9 Ditto item No 2
except with primary cur-
reet : 50 Amp. and ratio :
50 : 5
Ref : GE No 638 x 77
West No 256 A 432 G 08
10- 9 Ditto item No '.2
except with primary cur-
rent : 100 Amp. and ratio
100:5
Ref : Ge No 638 x 79
WEST No 258 A 532 G 10
11- 60 Phase shifting
transformers for reactive
volt %- mpere pr'rnri.r
citage : .i ,, -e. -
icte 1i u a it .tl.le air,
I ,.re t e ti a--c- cir
ca as here tI.r m- ler

i i Ii (c-r i rt tr.-r ..r
mer, 1r, i ti.p r r- .ul.
ri t i. "',ll i l l.l l "
Ref ( L V. A", s 6 C.

l% -,2 [P 12 b ut
rat,-... \ 1i.I 5
Rel IGE o 71 .lx 61 .

Ct Ol PT E L RS

1-. 4s00 Haaiitn-rir me-
ter s',Ki el i pe I 1i i -
1- ix Dit;. tem i.'


tant 1 60 HZ 4 dial
tAock type register
Ref : GE No. 720 x 70 G
267
15- 3600 Meter s o c -
kets R 2 type 5
tears sockets R-2 type 5
terminals 100 Amp. case
aluminium with 2 hubs of
1 and snap action ring .
ELECTRICITY D HAITI in-
vite les int6ress6s a soumet,
tre personnellement leurs
offres le 4 mai 1979 13:00
P.M. a l'Usine Electnique
Rue Joseph Janvier .
La Direction
x x X

Demande de
Cotation No 19

L'Electriclt6 d'Haiti avise
les interesses oue les arti -
cles suivants lui font be
soin :

COMPTEURS
1-5 Watthour demand mo
ters single phase 120 volts
- 2 wire class 10 for use
with current transformers
300 5-Rr egal 27 7/9 kh
egal 6 and k egal 10 equi-
ped with 15 mm interval in
t gratiig indicating demand
register.

2-5 Ditto No 1 but for cur
ren: transformers 400,5 and
Rr 20 5/6
3-5 Ditto No 1 but for c'-
rent transformers t00/5 and
Rr 13 8/9
4-10 Ditto No 1 but 24C
solts 3 wire kh egal 13
anid Rr etal 13 8. 9
5-10 Ditto No 4 but for cur
rtnit transform'-rs 400/5 and
RrI egal 10 5/1i
6-10 Ditto No 4 b-i' 'Jr "urt
r, nt transformi rs 600 5 HI
69 4 9 and kv -gal 100
7-3 W '-!'- ir '. R


ii i i ntil 1 r 1


1B 1.1 27 k v l 1

'P 1)i in I'i ''J; n l) a
wI, til U'l odicaP


Ii l ''' N ; r nt i t
h 15 I l ln .l V ind c
r 2 oi 27 ., C kr 1 ,tl





13i Di N 7 bu- w

f 1- ;r r o r 11 c6t e o
Ptd w'!h 15 m;!- internal 13

rci.-lir full crl'f 27 kw
1.. --, A.


- -,,






r -I -


20-4 Ditto No 19 but eauiped
with 15 in.' interval india,
ting integrating demand re
sister full scale 7.2 kw,
21-2 Ditto No. 7 but witn
current transformers 50 :5
- Rr dgal 18 14/27 and kv d
gal 100
22 4 Ditto No 21. equpea
.-thf 15 mrin interval indica
ting integrating demand e
gister full scale 9 kw
23-400 Watthour meters -
socket type 240 volts 15
amps. class 100 3 wire -
single phase, register cons
tant : 1 60 Hz dial clock
type register
24-70 Ditto item No. 23 but
30 amps class 200

25-70 Ditto item No. 23 nbts
equipped with 15 mmin inter-
val indicating integrating
demand register full scale
24 kw
26-70 Djtto Nd. 24 but equi
ped with 15 min interval in
dicating integrating demand
register full scale : 48 kv.
27-1200 Meter sockets out
door type 5 terminals 100
amps. case aluminium with
2 hubs of 3/4, and snap ac
tion sealing rings surface
mounting
28-500 Meter sockets out
doortype 1 5 terminals 1A6
amps case aluminium with
2 hubs of 1i and snap ac
tion sealing rings surface
mounting
29-140 Meter sockets nut
door type 5 terminals -
20u amps aluminium case
with 2 hubs of 1 1/2e and
snap action sealing rings stir
lace mounting.
ELECTRICITY D'HAITI In-
Vte 'Its interesses a soumnts
Ire ptrsonnellement leurs
ultres le 4 Mai 1979 a 3 00
P M a 1 ublne electrlique -
Ru J Jos-ph Jaitnler
La D)itection
9E.9 '-.TRICiT' D'HAITI



Demande de
Cotation No 20

I A lectricitt- d'lalti avisr
It' lltt resea qiue les' arti
it-. suit'antsl loI ltnt bbe-
,oin
K80 000 pieds Code unort
('c ntIury copper ripleti N"
2 Two tconductiors No 2 A1\G
Black stranding 7. soft
drawn copper. 045)) N LP in
.ulated 600 V and one, ou-
ductor No 2 AWG. stramfndtig
7 hard drawn hare copper
triplexed together (IPCEA
Standard S- 19-61)
L'. lectricite d'liaiti invl
te les interesses a sourmettre
personnellem.ont leur offro
le Jeudi 10 Mai 1979 a 3 heu
res P M aI I ',sine Flectri-
quc Rue ,JoeDh Janser
L%\ DIRE( 1I'.



AVIS
I F I F TERICITF F illXTI
F aim tie r-.nne,
r [I ir ni.. et de. e t ,ir ,'r..s


d bten iu.L loir r e presenltr
ou bureau de percepiiton a
li lm [- Delm. M1.:iretl r
L:,m,. -mne- d uie ancienne
Qcillnr:e en .ue de re I.-
mr-r I I l border ir de c-n -
..mn i i .n le di-trihuteur
eltani moment nrmenl india
p,..r .le
LFDI c.:.rriple sur i A com
prehen-s.on de -i I r.lt Ic el
I rtmercie de --a citllabora


15 \ l i l wire r -' r -i..r F : i.n
..nele pha-e reci-l,.-r 'on-- i -,3 ,., 111 I DIRECTION





,- E a Succursale de la




Scotiabank SCOTIABANK a Delmas



avise sa clientele que ses services



fonctionnent de 10 hres. du



matin a 3 heures de 1'apres midi,



du lundiau vendredi.




L'HORAIKE DU SIEGE CENTRAL A LA RUE PAVEE


ET DE LA SUCCURSALE DE CARREFOUR RESTED


INCHANGE.




SCOTIABANK, tojours a vote service i ses 3


addresses : A la Rue Pavye, a Deimas et A Carrefour


ADONAI
Rue St Martin

N. D. SACRE C


LUNDI 7 MA 1979


AVIS

L'Administration Generale
des Contributions rappelle
au Public en g6ndral et, en
particulier, aux Contribua -
bles assujettis a 1 ImpOt sur
le Revenue : Base Locative,
Base Forfaitaire, Chiffres
d'Affaires et Base Profession
nelle que la date de paie
ment (deuxitme Semestre)
de ces Impbts arrive a 6chran
ce le 30 Avril en course.
Cette Administration de-
mande en consequence aux
interesses de se mettre en re
gle avant la susdite date a
fin de ne pas encourir les
surtaxes de 10 pour cent par
mois ou fraction de mois
qui commenceront a courlr
a partir du 2 Mai prochain.
Port-au-Prince, le 17 Avril
197D
Odonel FENESTOR, Avocat
Direpteur Gdneral.

X X X X

ADMINISTRATION
GENERALr yES
CONTRIBUTIONS

AVIS

Le Directeur general des
Contributions confirm darcs
vis en date du 13 Fdvriei
1979 public dans les jour -
naux de la Capitale.
Cet avis est ainsi libell6 :
Ii est demand aux p 9-
prietaires et a tous les inte
resses de communiquer, dana
le mellleur delai, a la Divi
ston du Contentieux de 1Ad
ministration Generale des
Contributions tous les titres,
papers. pieces ou documents
justifiant leurs droits sur
line propriety fonds et b4tis
ses, sise a i'Habitation RFER
MATHE Section de l'Etang
du Jonc, Commune de te-
o1. Ville.
Cette proprl6t0 'une con
tenanee de 53641n2 37. decla
ree d'Utllit, Publique par Ar
ree en date au 19 Stpltinbir
1978 Miontteur No d. 12
Oct.obre de lan mtnle 1 lllto-,
'"it buitio'C in'Nord ipar Gol
bhrt BGO1 prctendu ptru
pI etalr au '3ud pari la SNoll
vt-lle Route de Kcnscolf. ct
a IEst par uIn, route der l p
trallunt duioii.nt aecos a
la route de Kcnscoilf el
a 1 Ouest par Madame B6da,
ilnSi connueI., pretendue pro
prietalre.
Fiti.-au-Prince.,. Js .37 i-Mars

Directeur Gendral
ODonel FENESTOR. Av

x X X x

PH.IIFlT b'EDUCA'TION
GOUVERNE3IENT
11, it .EN
E3l-QL L-I 11 tilTi PF
BI1nti PISTIALI 2162
Hel No

Avis d'Apoel
d'Offres

La oiretin.-n ran rro;,e:
d Iolucaii-un No 2 G.,,uvel
nement lHalien Group,
de la Banque Mond,ale
a-.s le cadre de I'Accorc
de Crr,dil 7f70/H%. se prop,
sP d'acoderr Dir L 10I %ek
cule t.:-,ut Terrain d un<
c.' itena .ce de cinq per.
sonnet. (e. Is -licules se-
runt mis a la dipossinor
du Projct d1'ducatl.,n -..
2 en rue de son execulkul

I es documei lt d'.Appe
d Offres peuvent ti r reli
res (tou. les .-iurs ouvrable.
du 28 Mars 1970 au *T ma
1979 de 8 hres a m a 4hrt
p m a I'adre%-so ui-ante
P'rojet O'Flucatlion N'
G..user ment Ilaitier, Bar
que Mlo.idiale
C/o Dcpartemnernt ie I'ldu-
-,;ion Nationale
Cilte e l'Exp-s:tioB

Port-au-Prince Haiti
P.O. Box 2162
Adrece t4l.rgraphiquo
PFGHIBM
Port-au-Prince, ce 27
Mars 1979
Ir" Nie.'las -,nIN7 1..U
RENT
Direclewie


1) Etre de nationality hai
tienne

2) Avoir pareduru le cycle
d'ltudes secondaires classic -
ques jusqu'au Baccalaureat
3) Detenir uin diplme de
Comptable delivre par une
Ecole de Commerce recon-
nue et itre d'autre part titu
laire d'un Certifleat de Sta-
tisticien.


MARDI 8 MAI 1979


COEUR


Bizoton
Toutefos les candidates qui
n'auraient pas un certificate MARDI 8 MAI 1979
ou dipl6me de statisticien de
vront avoir des connaissan- VITAL HERNE
ces suffisantes en statisti- Rue Pavye
que ou en sciences economi-
ques. BAS PEU DE CHOSE
Ruelle Cameau


4) Avoir deux anndes d'ex
pErience au moins CURIE
5) Etre de bonnes vie et Delmas
moeurs.


x xx


II est demand aux int6- PETIONVILLE
reeses de se presenter avec
totes pieces ou cestificaft fai LUNDI 7 MAI 1979
sant etat des connaissances
acquises dans les discipli- DU SIECLE
nes sus-indiquees. s Re Darquin


LNSTITUT DE DEVELOPPE
MENT AGRICOLE ET LN -
DUSTRIEL 75



CHAMPIONNAT DE
TENNIS -
COUPE BANQUE
NATIONAL DE PARIS

Resultats des matches
joues au Cercle Bellevue les
Jeudi 3 et vendredi 4 Mai :
Hilton Louis bat Hans Rous
stau 6-0, 6-1 Tony Acra
bat Pierre Desinor: 6-3;
6-2.

Jean-Claude Armand bat
Maxinie Sada 2-6. 6-1. 6-0
tierve Giraudon hat Eric Jo
si-ph 6-1. 6-2
Lesly Bogat bat Raoul Me
rove Pierre 6-0. 6-1 Ru-
ben Latnlohe billt Philippe
1Doniniiqut- 6i 1 6 6 1 Me
Myrtlhil bti Jacques Foui-
)in n 6-7 6 1 6- Mi-gueill
t RIhniboid ihai Jiatic's
(i": liens 6- 0. (i 3
Matches plrvle1its pour cet
,lp'ses-nildl lundl 7 Mail
H111ionl Louis contrti Tony
Arci Jean-Claiide Artiaind
oiintr' Hiirvi Girnaldon Les
1I Boat contre iiubein La
mllothl Mr Mvrlhil conlre
Miuiilllto RHclibold
Touls en loulh ti partir dr
4h30 au CERCLE BELLE-
VUE
Entree libre.

Jop ETIENNE Promotor


MARDI 8 MAI 1979

PETIONVILLE
Rue Flambert


Messe de Requiem

Une Messe de Requiem re-
commandee par le capitai-
nse de Vaisseau Claude Dor
S i n v i 1 1 e et enfants,
sera chantee le Jeudi 10 Mai
1979 A 6 heures 30 A M en la
Chapelle du Petit Seminaire
College St. Martial a la me
moire de leur tres regrettee
epouse et mire Madame Clau
de Dorsinville nee Josette
Louis Charles.

Cet avis tient lieu d invita
tion aux parents et amis.
18jap ll75



Messe de Prise
de Deuil

Li flainille Rizk fait chan
ter une Messe de Prise de
Deuil en l Eglise St Pielre
de Petion-Ville demain Mar
di 8 Mai 5 heures p im'
Pour le repos de 1 Ame de
la regrettee Madame Tho
mas. G. Rizk

Cette announce tient lieu
d'invitation aux parents, al
lies et amis de la famille
75


21 MARS AU 19 AVRIL
(BELTER) 7

Faites plus d'm tn tevs pour
vos dkpenses medicales. L'i
nattendu est possible sur
le plan sentimental ou celui
des fons communs. Soyez sou
ple.

20 AVItaL hO 20 MAX
(TAUREAU)
Les plans 6labores en se-
cret viennent soudain a la
lumiere. Attention aux ques
tions de sante mais ne vous
surmenez pas par des exerci
ces physiques.

21 MAI AU 20 JUIm
(OEMEAUX)
Les tensions cachees agis
sent sur le sentiment. Pro
jets sociaux sujets a des cisan
gements. Que les previ -
sionsa ne vous empechent
pas de fire ce qui doit 1'e
tre.

21 JUIN AU 22 JUILLET
(CANCER)
Ne pensez pas que les amis
ignorant ce pruoleme domes
tique. Mettez la maison en
ordre avant d'inviter ou ie-
tardez la reunion.

23 JUILI-T AU 22 ABOUT
(LION)
Impcser vos vues n'arran
ge rien. Ne sovez pas la
proie de l'orgueil. Des even
ments se passant au loin
causent un changement dans
,os projects.

23 ABOUT AU 22 SEPT
(VIERGE)
Conseil jiuridiklue couteux
Que le sentiment n'intervien
ne pa Idans vos affaires. I'
peu de nervosite dans les
qtiestl. is sentimtentlales.

2" SEPT AU 22 C .CBRE
BALANCES
Vois paraissez inltraitable
oU de naractere ilifficile pour
des partenaires profession -
nels. Des depenses inatten
dues mnarqueront le program
me de l'apres-midi.

23 OCTOBRE AU 21 NOV.
(SCORPION)
Du secret de votre part sus
citera les soupVons d'autrui.
Soyez moins defensif. Que


Pinattendu sur le plan du
seltinment n'affecte npas fa-
cheusement votre sante.

22 NOV. AU 21 natG.
(SAGITTAIRE)

Qu'autrui ne gAte pas vos
e,'-rts professionnels. Une
sortie clandestine n'agira pas
dans le sens prevu. C est le
moment d'etre discret.

22 DEC. AU 19 JANVIER
(CAPRICORNE)
Pas de flatterie a 1 regard
d'un supcrieur qui ne 1'appre
cie pas. Les efforts pour im
pressionner autrui revien -
dront sur vous. Des h6tes
inattendus bousculcront vo-
tre routine.

?0 JANVIER AU i8 FEVRIEHl
(VERISEAU)

Un de ces jours oh vous di
tes un bon mot qui ne fait
rire personnel. D'une certai-
ne faqon, vos remarques ris
quent d'tre pen appropriees
au moment.

18 FEVRI'ER AU 20 MARS
(POISSONS)

Pas de signature precipi-
tee Sur le plan des commu
nications, le pouvoir s impo-
se. Attention h la perte inat
tendue d'argent ou de biens.

-il VCUS ETES NIC
UJOURD HUI

Vous etes amnbitieux et at
tire par les cr)sses affaires.
La banque, l'imniobilier. la
puissante society olffrent un
cadre convenahle pour vtitrc
ascension jusqiu'au sonimiet
En delbut d'existence, il sern
imnportait itle vous ainiIeI
votre travail. Autrenent'
vous deviendriiez iidif feren
on hesitant. Votre nature di
natilf du Tliaure.iau et au ss
ia I'aise dans les arts l.a lil
teriiture, la p>osiic et la nit
sique sont des occupations
ou des passe temip. a eniv
sager. Sous .ivei le ugon
d'ortaniser et dtie gao ner di
l'argent pour des causes qo
vous sont chores. Philan-
thrope et gincereux. voils agi!
ser nuleux quand vlous suiver
les impulsions de votre coeu


INSTITI'T DE
DIV I.O IIF I(RIt'DII IT INI 'sITK liI,

AVIS

II est p..rte la ronnni-i
'-ance des Intc're-.r, uie
I'NSTITI'T DI Di Il.OAEPPEi
Mt:NT AGRICOIE F.T IN -
DLSTRIRI, ilDAll procede
au recrulement de deux (2
Annlisters FinanicerC pour
ses Succursales des GCanal -
ves e de Petlit-GoAve.
Lea. Candidates seront re-
cus i Son Sliee Social s1% a
I'angle ders Rues des Mira-
cles et Amritaine il Port-
au-Prince, poair une Inter-
view du 10 au 11 Malc rourant
et cases Succumsales des Go
nalves et de Petit-Goave res
pectivement les 14 ea 16 Mai
entire 9 : 00 AM et midL
Les conditions requises
moat les ulvaDtef :


Pharmacies ,
=lo- ew ow em 0 4 a0
etteassura it OT RE HOROSCOPE


LUNDI 7 MAI 1979 Par Frances Drake

VINCENT rrjlo &E QU tA E
R. Mgr. Guilloux


er -c~





^ ; - -...... ... .... -

LUNDI 7 MAI 1979



Nouvelles de la RsDublioue Dominicaine


(Suite de la lore. page)

ofl des cas de rage ont 6td
signals. Les animaux at-
te ats ont 16t d6trults.


geS Ma4Uiu.ar-t C'ces k poei
pie tout enter qui profit
des dispositions financidres
prises par le Gvt. de Guz-
man.


ATTAQUES DE L'EX-PDT. -AUGMENTATION
BALAGUER DI S CRIMES


MIAMI L ex-Pr6sident
d2 la R.D. Dr. Joaquin Bala
guer a attaque avec virulen
ce 1'accord de financement
de 185 amilions de dollars
conclu avec un pool da ban
ques anglaises. II a declare
qu'il est absolumeqt faux
. a que son government ait
laisse le pays vn banquerou
te. I a qualirie les actuels
dirigeants damateurs au
point de vue poltique et
qu'ils na peuvent prouver
leurs ateg-.tions de fraudes,
de deficits, de daesordre ad-
ministrat f et financiers lan
cos centre son gouvern'-
ment. L'ex-Pre dent les ac
S cause -de peu Ti'nergi' en
ce qui concern lconomi e
natiotale dominicaine.

RESPONSE DU GVT.

SANTO DOMINGO L"
sous-Secretaire d'Etat a la
Presidence Lorenzo Sanchez
Barrel Ifrere du Ministre
de 'Intericur It de la Poli-
ce Vrncente Sanchez Barret,
a repondu a i'ex-Pdt Bala-
guer au nom du Gouverni-
m t. I11 a declare oue la-
)q9.s les finances du pays
i0nt t>e mtin'(s a'ec a iu
t 'it de precautions de suns
d" n- i',e que sous a ures'dence
(:, BRinHdue u (ement tun
p'. t-taroe d pl-iv'.eg:.cs 0o


SANTO-DOMINGO Le
S6nateur Victor Gomez Ber
ges, de la province de Porto
Plata, l'un des vice-presi-
dents du Parti Reformiste
de l'ex-pdt. Ba'aguer, a 6le
ve de vigoureuses protesta-
tlions centre l'augmentation,
depuis huit mnois. des actes
de violence sur e lterritoire
dominicain. Chaque jour
s'est-il plaint. sont sikaales
de nourveaux crimes. des
hold-up, des kidnapp.ngs.
Le Procureur-General iMi
nistre de la Justice) a ma-
iftste intention d'apDeler
-n ses bureau le di; SOna
teur afin qu'll tournisse des
renseignemnnts sur les cri-
mes d6nonces et facilt" am
si 'a potsuite des auteurs
et complicts.

Le Senateur Victor Gomez
B acres a declare au'il ne s;
rndra pas aux bureau d'"
Pricureur General Celul-ci
purra 'ui rendre visit
fjn dobtenir e-s informa-
tionsi

ATTAQUES CENTRE
GOMEZ

SANTO DOMINGO Le
D pute Cami o Feinandez.
du PRD a vi(,'-mment re-
pondu '.enodrp'i matu. aux'
deinIc' a'.lons da; S r.l 't-
V ctour Gomez I iges 11 a
r.,ppe.e que '-.u;-ci a tt


Tous les Mercredis


C'EST LA FE'AE


A


L'HOTEL



! ROYAL HAITIAN



Une soiree-show

mettant en vedette




SLes Balind'jo Dancers



dans un spectacle etonnant.



Plus un delicieux

buffet-barbecue au rythme de



L'Orchestre du Roi




VOTE RENDEZ VOUS


CE MERCREDI

A


L'HOTEL



S ROYAL HAITIAN!
c~rCCC4OCC4~aOCO~O2OSCO~C~c


MbilVt$i de !ittinerteur de
Balagoier. Tanis' quTi dete
nait ce porseletille, l'on a
remarqud une extraordimaire
augmentation des actes de
violence en R.D. Il lui a
vertement reproch6 do n'a-
voir pas fait etat des assas
sinats courants durant la
prdsiderce de Balaguer sur
des journalists, sur les diri
giants paysans. sur des lea
ders de roppcration, sur des.
jeunes gens, toes en group.
Le Commanidant en chef
de la Polic- Nationale, le Ge
neral de Division Virgillo
Pallas Rojas, a ete aporo-
che. venoredi 5 midl, tandis
qu'il se rendait a 14 reunion
bebdcrmadaire au Palais Na-
tional des divers chefs d'e-
tat-major et desa Ministres
de leurs bran..ces. II a de-
c'are que la Police poursiui
energiouemen, tous ls rer.
ponsables de crimes. SorMt
de i .etrouves les auteui
duo hold-up a la Banque di
Bonqo. du kidnapping cl
Dr Domingo Toca. Si sont
reconnus comp'hces deux a-
gents de police dans le hold
up perp 'tre dans les rues
de 'a Capitale contre un a-
gent de recouvremrent de la
Baioae. uis .eront deferes
par devant u.e Cour mtr-
taile pour e'e sevI-rempnt
pilnas conformement au\x lois
t .L" ueur l.e measures
sAnt aussl pris's pour inter
pt ,iti les banriiLu qui reve-
lent des uniforme de pol
<'ers pour cminmettre des
acres deitc.ueLu'.

APPROBATION
DL LIA ChHA-L.tIL":

,SANt 0DUMINULi L,
(.'li l.Ol~t= dU.t lt '.O c U .1

C ia i'll hit;a 1 dutalia -
d, i cl t 1 : u d P iet

L t 1i63tLe 11,o .2' N Illg -

I-i tiU .>'i a1'' dvputt
dt c'o i );i:II I ,i f i ,r % U(-o i.t

1. '0r1 l n




iJ SALA1K1- M/N1!\;M
-ANT() ltOIiNCit .la

P;a- ipprouvs ir ala.;e n ll-
I'..li:0m I r',-w'! d e 12 I p
I.e p-''" d 0> r,
m n'. 'e sc;tmis ;a viudc
d .,n ('-mmnssion qui n a
pni encore socumLq son rap-


LA TAXF P'SR I ORP

SANTO DOMINGO De-
fl'ait a a ut :.atdoc- U Sc
nateur Jorga F anco ic Se-
n.i- a repousse le proEt df
-:.xe sur or presence par
a Cihambre des Dep'utes

Le i'(:.d n: Gu1z.ma.Z a
fI.:i'e : .e Sena
decis or --Ope:' a ':-.' I
Sxtrac:or. de or en R D

EN FAVEUR
DES SINISTRES

SANTO DOMINGO -Son'
:e eS e,. oI a d d e
('Its. 1 ix s.n stre ies qua
Pre pr', 1In < virctLnes des
: o0;.( d.' de .A f:- d A-
t- L, .Mt -'.~T', de ;a San
te Pb1iqu- a ,rdonne a uin
,:t:e dU' rmodecins de se
rcndr -.' place afin de
p (ndre :c o es measures
n cessalrct p-n vue de preve
1-. r 7 s epidem e- su8c80p'i-
b.' d eclatr r du bouleverse
mei't d-s. conditions sanl'al
res par se-.r ic (de" e-.:d

La D;'. ison de Defense Cl
vii. de Porto Rico a talt
parvenir pn R D trois avion!
charges de ravltaillemn '-t
Ie Comit' Directeur de eel
oreanuiation a erminrl
samedi un1 inspeprlon dt;
liux en v'It do ri commar
der 1-s measures indispensa
bits cocc its Pepldtdm'n' 8
d y appor'er sa panl Cipl
i Ion


* NOUVELLE JUNTE

,8AN'tO lD ]NGqO Les
truss nouveaux memiIrs us
la junLe LenLraie t Lcctorali
.oir5, e 5 ei1Us %ellotriil a iM
a., pbar a ans, par 1 aienaL
. ae ia epublique. Its one pXe
te sermcnt ventiredi a a ].
p.m. par devant le Prest-
sent du Senat Feralta -2-
rez. ie resident ae la non
vlle june, Cialcia Lizardo,
a reponau aa adscours du
Fatl. 0u Unat. A eta rappe
16 la grand role qu'a joue la
Junte central Electorale
dans le processes d acces-
s.on au pouvoir du Parti Re
volutigonaire Dominlcain.
Apres avoir proclame les
premiers resultats, le Pdt.
ae ceste Junte, le Dr. Cas-
tilou, dut se cacher pour ne
pas etre assassin par les
chefs d'alors de la Police, de
1Armee, de la Marine.
NOUVELLE MINOTERIE
SANTO DOMINGO Le
President de &LOS Molinos
Donilnicanos.. Martinez Mo-
ya, a protest contri le pro
.'t d'insiallation d'une se-
conde Minoterie en R.D. 11
a declare que les Domniilcanoss sont dotes de
puis 1 annee deiniere dun
troisleme moulln qui aug-
mente de trente pour ctnt
,30', i la capacity de produr
clon de 1 entreprise 11 a sou
Ine qute i les prLx de vente
de la farin de different
grades soLt de beauCoup in
terieurs a ceux d'autres
pavs notammtnt de la Re-
piubhique losin? d 1Ha1ti

Decouverlc de
volcafts sous -
marius actifs
au large du
Mpitflxe
A siiir ht iN ttiI I i' tl
t itan cts cii artiie a
sItiII-n ar nt us ,ii ;k.t t' it
ie dticut'iiv te Li'. lin, le >a"aux
I .it:ii'e aku i:arge do Gul
,e die (':t. lit rLni. par le- us
ln:riin te1 recliherhe atl lvil-s.
: a;Oiiuite' ce iredl la 1 sucit
i( N tiu;ln ji l ;i i. te w; ii% dtie
g .r:o r hii
iette chilt dit \ volcanls
l:>i!t c hl c ait.'W des .ii
dre uconteiianftI ltcs prtinei-
les d argent. Iet, ul vre. de
zim de plotin., de cohalt et
de diter, aitltr's inetaux. ,se
trotii dans l.i region de ia
l\vee pacifiqtiC orient--llc
,l a-.t Pacific isel. lipar envi
ron 2.700 m de profondeur
9 001,, pieds)

Les chercheurs de 1 Insti-
tut Oceanographique de
\% ood- ole et de la Scripps
Institution (of Oceanography
d. 1 t..... ..nt sui'i ce li


Les nominations
CITE DU VATICAN (AFP)
Pour "compigter I'otgani-
gramma du gouvc.rnUmet
central de l'Egllse. Jean Paul
II a respect l]'anciennete
de service, 1'experience et
les cappetids personnelles
des candidates, ir.dique-t-on
dans les milieux ecclsdaasti
qpes rsmaiLs apr6s les no-
rI nations annone6es same-
dl.

Le nouveau substitute de
la Secr6tairrie d'Etat, Mgr.
Eduardo Martinez Somalo,
diplomat espagnol actuelle
ment Nonce en Colombie, fi
gurait en premiere place sur
la listed des diplomats du
Saint-Siege. En le nommant
a la place qui fut ddj& sem
plie par Mgr. Montinl, par
Mer. Ben- li et par Mgr. Ca
priq, le Souveraln Pontife a
voulu cr6er un equilibre : 11
a choisi un Secr6taire d'E-
,at itallen aux c6ots d'un
Pape etranger et, pour la
preroiere fois, t i subst tut
etrangtr.

Mgr. Martinez Sonmalo est
un ancient collabo,'ateur et
ami personnel du Cardinal
Benelli No le 31 Mars 1927
A Banos dc Rio Tobia (din
cese de Calahorra-Espagnei.
II a fait ses etudes dans son
pays et a Rome et a ete or
done prtr,- le 19 Mars 1950
Six ans apres. Mgr Marti-
niz Somalo est appele a Ro
me a la Secretairerie d'Etat.
Lannee sulvant?. i est pro
fesseur a l'Academie ecclr-
s.astique pontificale, lecole
des diplomats du Saint-
Sieg


Le 25 Avril 1970, Mgr Mar
inetZ Somalo est envoye ten
Grande-Bretagnie malS 11 es's
lapptle q4u iques ltotis plus
t;rd a n otne pal I o 11011-
Nt>';l. SNIbSls v ntl '; Bt 2' e[ll
Il A 1 No\<, .'ih a lt' 7:I 1 )

+. un I.ii|); il PA nil VI (i 1968


au Vatican
Mgr Achille Stivstrmi,
nomme Mnitsrre des Affat-
res Et.rangeress du Vatican.
Age d? 55 ans, est originaire
de Faenza iRomagne). Or-
donne pretre en 1946, U comr
plete ses etudes A I'Acade-
mige ecclesiastiqua ,et entire,
(n 1953, au Conseil pour les
Affaires publiques de I'Egli
se. II a pass 26 ans au eMi
i-stere das Affaires EtrangS
ress et a gravi tous les 6che
Ions de la hierarchie.

II a 6t6 le plus prcche col
laborateu, d- la reailsatlon
de I'tOstpolit it et a repre
sent ie SaInt-lSlee aux,
plus tmportante-t conferrin-
ces intarnationales.

Son successeur coanme
sous-Secrdtaire au Consell
pour les Affaires publiques
d' l'Egl9 e est Mgr Audry ,s
Juozas Backis, un Prblat a-
m6ricain. nd en Lituanie le
ler Fevrter 1937 Mgr Backis
est devenu pretre ea 1961.
II tr-avail1' au ,Ministnre
oes Affalres Etrang6resa du
Vatican depuis 15 ans. s'nc
cupant surtout des probis-
mes du desarmement et de
la paix.


Carter et lee ,Chicanes.


LOS ANGELES
*CALIWOFNIEi (AFPi
Le President Carter s'Est
engage samedi a. trouver
iune solution humanitalre,
au problem quasi-insolubl?
de I immigration lilegale de
mexicains aux Etats Unis
et a souligner 'amdliora-
tion en course des relations
entire Washington et Mexi-
co.
1

autre que le Mneique avec
laquelt les relations des E-
tats Unis smot plus impor-
tantess, a noted a Los Ange-
les le Pr6sident am6ricaii'
LPs n6godcatlons entra le
Mexlque et les Etats Unis
sur l'achat de gaz natural
mex'cain par les Etats Unis
prcgrassent d'une fagon sa
t'sfaisante, a dit le chef de
la Mhason Blanche, qui de-
vait s'entretehir brlbtvm'wnt
samedl en ftin de mat'nce
avec le Minis'-" r,.xi.cain
des Affalrep, it a'.ngeres. M
Santiago Roel.

C'est ess ni lleme' I
dossier du Iaz niaturel qui
a emotsoinntd rcs dertters
mois t'atmospher dca rit nl


ac-c;


Premiere Communion

CHEZ MARITOU,
BOURDON. ROUTE DIU RESERVOIR, VOUS TROU-
VEREZ:
DES CHAUSSURES EN VERNIS NOIR, DES CHAUS-


SETTES BLANCHES HABILLEES, DES MOUCHOIRS
ET NAPPES BRODEES A LA MAIN A DES PRIX
TAKES RAISONNABLES.

Ouvert de 9 hres a.m. a 1 hre p.m.

et de 3 hres a 6 hres p.m.
UIN ACCUEIL CHALEUREUX VOUS Y EST RESERVE


tons entire Washington e,
Mexico aprs que- fe Etats-
Unis eurent refuse c mpor-
tor le gaz mexica; i.u prix
propose par ce pay:.

M. Carter a participe a
Los Angeles au traditlonnl
festival du cCinco de Ma-
yo, (Cinq Mail) comm6mo-
rant la victoire des troupes
mexicains en 1862 sur un
corpO expiditionnaire fran-
gais. I1 s'et eLfUrcr6 de re-
conciler son admirlistratior,
avec la commiuhaute latino,
amrlicaine don't le nombre
et linflu ce eroissent tries
rapidement dance le Sud-
Ouest des Etats Unis.


Les dirlgeants de catte
communautd est.im6e d6sor-
.mals 4 auelque 20 millions
de personnes don'tt esvsl
ron 8 millions de residents
,.legaux aux Etats Unis)
ont d6jt, dans leur grande
majority, pris parti pour les
elfrtions pr6sldentielles de
I"F' pour MM. Edward
iTed) Kennedy ou Edmund
ierry' Brown. L, Premier
alft rm toujours qu'il ne se
rn pas candidate. mais le se
(r*ind actuel gouvwrneur de
Callifornie. s'appr te a se
lancer offlciellement dans la
course a, la Matson Blanche,
Illneant a'isl un defi tlecto
ral i M Carter au sein me
me du parti democrate.


Le President arn-ricatn a
apple que le problem de
1 immlgraltion illegal de
mexicatns aux Etats Unis.
environ 40 000 par mois -
no posvait pas etre resolu
par les E'.atl Unit t ils
ma!s depindalt e,-sentiellc-
inccit du devwloppement e-
C'jnoniqut du Mt'x'que
Mai, M (I;itli' a Alssure
qu 11 sl'aia' mlisi- ill aux a-

traltem' I i n l ilge .nIx 1m1

lUlx Elals nins


chaine ad e volci; en aativi SO
te sur press de 3 km (4 miles',
avant de devoir remonter a
la surface.I PROSA

Les Vtolcan,- e presentent
c,,mme des monticules de 6
m de hauteur et de six me
tres de diametres ('2.J pieds)

et \om tre r l orhe svour suggere de compare
depots m i e.CquS qui ;,ite
gnent plamere trnetles d.,
haut, selon le PR Robert Hal Beaucoup d'entre vous pen bert que acheter un Moteur hours bhard EVINEUDE
lard. qui les' a servee a
cerc' ..sos nrin de rea- Etats Unis revient moins chet- qu'en Haiti. Cl'a &emble normal.

'ette cliaine de Vi%'ln Mais reifeChiSSz :
sous marin' actl' a etr id -
couverte non in| de la zo

ou nee l'op rating NOus reproduisons ici un extrail du Madazine ,BOATING,, d'Octobr2 1978.
au course de laquelle frain -
rt americain, etc mexi (Boatine est le Magazine qui fait autorite oaus le monde de la navi.ution
rains avaient plcner bord
de la soucoupe plongeante pIaisauce"
franizaise ('Cyanas Waisasce I
feranolca tou .mann en 1979 OUTBOARD MANUFACTURERS.
activity se troavent a li i/
mite d'une plaque tectoni -
que et ressemhblent en tout USA HAITI (AMPROSA' *
point a ceux lue lPr Bal-
lard avait dvejs decouverts
au debut de l'annke press de
la faille des iles (Galapa MODEL EVINtIiOE 6 HP short shaft $ 670 650 long shaft
gos a 3.000 km. plus au Sud
mais qui ne ;emblaient pa 9 HP 880 88 "
litsser 6chapper de depots 9 HP 880 885
metal liferes.
Selon le Pr Ballard la tem 25 HP 1155 1125 "
perature de 1'eau autour de
res nouveaux 'olcans est 35 HI 1310 1275 "
beaucoup plus elev'e qiy';au-
tour de ceux des environs 1t
des iles des Gkalapagos. Les S o 50 HP 1850 1725 "
thermometres utilisies Lors
des plongies ne permettaient NOTEZ BIEN Que ces prix aux Etats Unis sont F.O.B. Milwakee
pas de mesurer des tempera

gres centigrades. Dans ]a zo Wisconsin et n'incluent done les taxes de 5ente ni le transport a terre,
ne des Galapagos la tempO- P
rature de i eau ne dipassalt ni le transport zarien pour acheminer \'otre moteur eb Haiti.
pas 22,2 degrees centlgra -
des (12 Fahr) et elle pour-
rait mezmo atteindre 400 dep r::v
grs centigrades l'or ilflce Vo 3 comprendrez aussi que vos dtvrez vous passer du service de
m6me des bouches des Vol-
can Pr. alrd, spcli- rparation elt d'entretiens du agasin aux Etats Unis, tandis
Le Pr. Bal lard, specialla- stands
te des plongis sous marines
i grande profondeur", qu A qU'b la AMPROSA, vous b6a tciez du service avec sa garantie de
participi aussi & l'opkrallon
W.amouss sur la Frai, Me Philippe H6rlss6, technidcen diplb6m de MWC Service School EVINRUDE
dio Atlantique en l191-74,
prkvolt d'entreprendre en
Octobre une autre expedition
dans Is region avec un equl
pement plus pe ectlonne ANALYSES BIEN et VISITES NOUS Rue Paver
devant permettre de prtle-k
ver des eh-ntiltons eau REF : BOATING OCT 78 Pane 13.

res avec une grande pricl-
sion. a->t>> ? >D> > > >


P?-OE 7


I I I I -- ____ __r -O-OY,__F Fly s- v,-e-=J.,


'O.C~Y~?r~YIC~ls~L~~'


L,--I----I-J~-- --


..~~ ............ .. ?


I


1


1


.~-








page 8) LUNDI 7 MAI 1979





CINE THEATRE TRIOMPHE PRESENT

-4 Midi 2 hears 4 heures (un permanence' 4 heures 30 et 8 heures t1

CE SOIR


S 1.50 et 2.00 SALLE II $ 1.50 et 2.00 SALLE Ill $ 2.00 SALLE IV $ 1.50
, )COP -----------------oo -^


(Suite de la 1ere page )

des mornes et des recoins les
plus recules du pays. Et no
tr3 ambition est quil y ait
une jeunesse haitienne unie,
tendue vers ls mu mes buts
tnar de fare de ce pays un
endroit out ii fait bon vire.
Actuellment. de par le mon
de Its jeunesses sont atti-
rees, d'une part par lea plain
s-rs faciles, d autr, part par
des ideologies nefastes. Les
itntr a 1Icart de ces 2 dan
gets. ine p?ut se fair qu en
interessant cette ]euntssae
qu au sport e. a la culture
La plrversniot es" notre tii-
nemi common .,i

Nous sommes velac e''l-
dier avec vous vo piob t-
mes Nous it s;umimt, .aa
venus vouo" dire qau? l'.i -a
nouls. une bague' t( nt.,'i
que Noua Oltitt et ac',-
vous, dire q;e .- '" ,;' s -
au.tis a 1 aus'erite
Le Ministrta Rouzdci, o i '
par la suite evoqa-ier :
ca'tte des muyin.- i- i.-
du iiuuveaii Ml. iill.o! c:t'
t n plein i m1 :. d .
scale -t n t ire a i.


la necessite de meltre en pia
ct, dans unt premier temps,
les structures de fonctionne
ment du department. nous faut d'abord invento-
lier, la Republique tst peut
etre petite, mais dans un
certain sens, ele eat vas-
tt Nous essayons de nous
eniourer des hotnmes les
plus capable Nous savons
qu ll y aura des t;'l..ea ve
nant de ctux-ia q..e nous
di auloens pas cnuiims Mais
d ea. pUlaq .u o I f S& \ II
que ces critiqL 'ldron'.tl
i'IUS lear reponclld n a a-
tl e p 11 0' i 1tl
d, Clensencea-t, prtet: I, M-




D :F e a, p d e a o'; : .:

a n tp 5,' -f t r





C, i


et deja, avant que la machi
qu'il faut la conduire d'a-
bord) j? fats appel a mes
amis du Cap-Haitien pour
qu'ils declenchent ici une
veritable champagne en fa-
veur de la morality. .
La delegation ministeriel-
le assist dans l'apres-midi
au match Qonaives Cap-
haitien hdans le cadre du
champiDlnn-lat national scolai
rei quj. s'est achieve sur. le
scor: de 3 a 1 a 1 advantage
des locaux


IN MEMORIAL

Dal sa denieu.r a tla rue
Trntiveisiert .e mardi 9 mai
I-.Jb etteltnlt dans la paix
d0i Sei-n oir Mine Vve An-
n'.i Cha::' niunle des Sa
(:amanta de : El-e
Pa';Fr tuintnttiuiicer ce dou-
., .rt'd lt trIi;\ t rsacre s's eli
:. !-* troni rl',anl c r putir
* : p Ca t .ia b, lie aSin
,:., !nt -i..t da Rftio m a ;a
'l ed')e i.( dit Paut'-a t-Prin
t r 1 n ,r'd, y Mai 1979 a
( i, l ili\l-

', ,eti- i--


y 9 yt i POPRTL APRINCT


(Suite de la lere page )

mentaire. un ring, tout a
fait irreguliar et la police a
du intervenir en maintes
fois pour evacuer la foule
sur la surface de jeu.
A PETION-VILLE
Mier apres-midi au Pare
Ste. Therese un match mil
0- 0 a ete enregistre entire
les Grenadiers et l'Etudien-
tes qut se disputaient laI f
nale de football local.
La parties ssra rejouee ven
dredl

CAP HAITIEN QUALIFIED

Le dernisr qualified pour
la phase finale du champion
nat national scolaire de foot
ball est enfin connu.
Les capois ont obtenu leur
qualification en triumphant
dts gonaviens par 3 buts a
1 hier apres mnidl au Pare
du Cap Hailtien A la nml-
temps le score etalt deca
2-0. Les scolaires du Cap re
loignent done ceux dt St-
Marc des Cayes et du Col-
lfce Frere Adrlen du Sa-
cre-Coeur



AMAZONES T1GRESSES
1 0

LA AiiazuiaitLLIIIt t t pell

l ii l n nl tI la ii
:q1 zn ii'clzsai lli i li' It ('iC(
T FI' L I I )A It I l ilait1 i3i1
Illldl til ',dr Syllan Callu]
1. 0ial i alicheI 1 Mm irn
"a cilli i diM l lVil lii p l'ti
J il ii m acit' I' l i i Ir'

1 1 d TOI'Ti. c d (', bil g i.
i! ,i s' i i i ; i ia i t \ i ii l 'li '


>Mridor

IL' ('hamIttililii.a' sembh' tI
E estl relanc6.

A 1 A CROIX
1)1S MISSI(INS

t[ "' '< ih ri ippt:lI d v

i ) :'. it.:'; d0 i: i, e ahcian -

'i l.. ',i- ,a Croi>: des
M.'-


L'Olympia invaincu jus-
qu'avant son dernier match
a ete finalement descendu
hier apres midi par le Velox
sur le score de 14-0. L? but
a 6te marque par Joel Mil-
fort en lerc.. mi-temus

Les 2 leaders compt ,nt
pour Ie moment 10 pts apres
6 matches disputes.

VOLLEY BALL

Les volleyt uses du club E-
pervier ont remporte la comr
petition en lere division au
College St. Pierre. Pour une
3e. lois, elles ont dispose sa
medi apres midi de 1'equipe
Continentale, cette fois el,
par le score de 3 sets h 2
115-5. 15-12. 13-15, 7-15 15-
9' au tdirme du match apre
ment dispute.

Le tounioi masculine lie.
Division prendra fin le 1,
Mai prochain.

BASKET BALL

La finale du chanmplonnat
inter-scolaire rategorie 0-
pen sc dispute 'ra saniedi pro
chain Seron eii lice les e-
quipes d'Union School et de
Caln.dt

Eln ca.iegore i c i'delti I I'
iol ST Louis ar iGonzau 'ii

I ans i, l trrit 'ltt l llt
clubs la t oiinatiol Alltoni
t t i alsoti dr iKxpn .i s li
p:i 73 it ,i Mi lenin>.s 34 "23
IAJUE DE P Al' P1

it i s; i r l i 'C cl h e I

1 1
bh As:s' l.liiini iiu
0 0

2,' DIVISION


L club St Louis rnicWl' l
dannse apres sa brilliant via
toil aI u>X di'pe-si dc Shellhy
pc,' 2 i 0 sati tli oi( 'I:1 SI:1
dii Lie, buils a iii' i tlar
qu c, par Mcaximt Augustle I'
K, n,-' Plharrl
TI F'.aint i1to a dispose pcar
ai ii dc G;,.axie] pmi 2-1
I tll l 'tt's dc Ci soit
sonit da 'c'si

MICHEL PIERRF
EST PARTI
Mo'ns un au sein du corps
da s arbitres Michel P,'-rre
esB a"ie rejoindre sa femm'r
a Boston.
Son tretour n est pas pour
de saot.
x x : x

Le Championnat
de France de
lere Division

Voici aes rce-'.i.a-.s et'ris s
tres same' s.)ir au course de
la 34p journee du clhatn-
piuonnlt de Fianci( dt lhie
Dt is1 O:n

Monaco bat Bordeaux 2-0
Ainger.s et Lila 1-1
Socihaux 'tL Nimns 2-2
Bastia bat Reims 3-2 IBas
tia. suspendu pour deux
matches a la suite di nci-
dents survenus cn coupe de
France contrc Strasbourg
joualt sur terra'n neutrei.
Marseille ba' Strasbourp
1-0.
Va1lei ir lies et Nantes
1-1
Lava' bat Nuncy 3-2
Parins SG bat Lyon 2-1
Saint Elicnne I:-it M<-etz 1-0
Nice bal Part. F C 5-0
Classemint iToutes Ies 'e-
Squips ont di-pute 34 mialt
cries ,

1 ) trasboiri -t1) pl.s
21 Stl, ELlenn. 43 pt,'
31 Nantes 47 p1s
41 Monai o 41 ptIh
51 Metz 38i pA.s
x x x x

FOOTBALL
Le Ghanken Razak
au Cosmos de
New York

NEW YORK -APP'I
L'International de football
ghanten Abdul Razak a si-
gnt avec i'&qulpe profession
nile amrlcailne du Cosmos
dc New York. a-t-on annon
I( vendred; nu sl/re de cr
club '
L( l i rm s', il It-I monllfili
dii riiat n oli c] 'pendanl
pau (t-(. rcvles
R:i.'ik luI. st.on lI Co--
mtIh i]', npii plu di 100 at
I Ler lon -. n12- 1 coul'urs
hint liI'nes Ihvann c.le clu
mellh ir l oiroi r i frienin,
pour I'annce' 1978.


LES SPORTS


Echos et
Information
tSllltt di i la I' ,l pit' i

tiicil de Mr Hl 'Pi 'p c.i T'I' I
Inilu s d nl D1 'l) :.. a; ,
\ a]l 1i '' 1 III I T'11; c'i '
t ,Id .t I .i' e tic- i t ic!
lul' aul T l'ilp.i-' i-lr I'a.>

di ia Section Nold Ir'i -

x x "< x

P.I. .i tis ca- d i s rr i-c ,i l-
Its et d iab'ls d \ olnlice
so l s nI t s L. ,"s la C oa ti-
muno d Co:-ca.. ci Ut uil I-
qiui' (o.I t lt.' mpenu Eli
elltr certain i ai tori s G(
c e t i e c O m M I 'A 1t sm s er i i t li

abu;, rapporlPi--Oi,
x x x

L Org0icaniunlt d0 r c it' ( it ppi
mrilnt dc NCrc ia;sa (' (i
-eprotl ier tic k e d i i
) irlpnmahir 0d' d i ]),:I Il In
\lroln 130 klnc()I, t Cr> oc' Ii

Nord
xx < X


U 1(, J~le % ( ;t s !4 1 1 0 1 d
radio dlllu l( ) 'I da'i:I
I air II sa it di ae iulo I -
l(in V llei ou. sA ns di::l
c'st A sis emi'silons d (ssal
Nos mel'leurs s,'ulialls cCt
t.l nouvella st tlon de rldlio
dilluslon


Miracle de'la SOS des abonnes
liquefaction du de la rue Bonne
sang de Si Janvier Foi a ia Camep


humeurs et
remous autour de
Johann Cruyff

BARCELONE ,ArP)

Johan Cruyut continue a
taire parler de lut en El.pa
gne, mats ett iuW a it li-
Sagil plus de loolball Un
juOinal imadrilene a ieltsa-
tion n'hesiletat pas a allr-
nmer v ,iidrtdl quun Otavs d
recherche avail ete lance
contre l'ancien capitalie de
Barctlone qui auralt de se-
rieux ennuls ave t Ic Miis-
tere e depagnol des Fnance
De source proche des a\u
cats de Cruyif, on recon-
nait 1'existence dte cet-
tains problenmess mais on
alffirmt que la possibilte
d un empriaonnemenl rele-
ve de la faniaisie Quoique i
en soil avocats et ani dic,
Cruvit ont daI'Sbeutn verita-
ble nur dui sielne stir ai'.
veriableis 1Iroblienti' dii
joueur.
Selon le- runiLiur,- s tpl
modere-s J -itiann CIu\l au
ail tperdu un million di di,
lars dans dt. ,illiirt'r
EIpagne qti 1si 'i.tl Iil
tiaul de bradite (risIi 1 qu,
s lall at'A tlellenll tI a B a lial
I cii I'lialrtIti i ii e i ii ii"
it .Il k t't l Vl l il i BI'll -






M al.,s ld II II a l Ii i ii
;I tli[l & kIl -i i, ii u .1t




Mtlrti CILi t i li tl i, dlt l'l


NAPLES (AFP)
Le miracle de la liquefac
tion du sang de Saint Jan
vi4r, Saint Patron de Na-
pies, s aTT reprodult samedi
daib lt a Basilique Salaite
Claire apres une hewume dt
prieres

'rouLs s ,.' alt d.alut.s 1801,
oln deux oiiC;iasloil I It sani-
dl p: Occetit lll Ie' prenier dl-
nitan'chit di nial it1 1 9 sip,
tvinbre' i le saniig contenlul
dan.s deux amipoull-s d(i I
r,' se li(t lit I a- I ILSIe1 d t111'
eerenmontl' pendanit laqui li
la relique est exposee aUx
lideles sur le parcours de la
Cathedral, a la Ba.silique
Sainte Claire
Si le miracle se produlll
lapldenienl -con]11 c'e! ait
oii le cas sanitdi- les na-
pol ltais 11.nlterpretentl conl
iw lilt all lista
S li qt pitll ('!ii I ( 'l l )
d ',\il citti l' a llul S t .


1l 1 1 1',l it- l l


iipart du DrA Wt-






i' ,t d, u Nluru de Nui
11 ti(llI- 1 ctull




Dtpart du Dr

poiir Loi ne, 1 P .'0 oo

'Ii l 'l I i i I 1'
iI i,- t", I i\,'' ti I



S Wc iaW'i ii








Departn Ors


PRIME PROPERTY FOR SALE

21 SQL AHE METERS IN PEGLY-VILLE WITH
MAGNII-'ICLNT VIEW.

S 1) 00 pt ua< n t-er
i ',P-,a 1 c1,., i265j dLin. a, il


PROPRIETE A VENDRE

21b Mt-IIEl-S C A.HES A PEGLY 1LL
VLL MAiAuNiI- h'UE

A I .Al-.iS( N I)E. l 1 100 L -, Il TI E 'A 1'- tll
i l KI:.L 1) AI'i'ELL'I- l 1-1- t 6: I' ND LA
JUI NIL E
.*...>...ooo ,o.acc<>oooo

rTOUT POUR LA MUSIQUE




TOUTE LA MUSIQUE













oi vous trouverez les dis-ues que vous desirez


ainsi que les fameux instruments de musique

et les chains hi-fi stereo






U YA MAHA


La CAMEP aurait-elle ou
blie ses abonnes de la Rue
Bonne Foi? Pas une goutte
d'eau ne' leur est service de
pu:s des semaines. Quand
on salt ,qu'll s'agit d'une 0zo
nt de ctlte importainc. o6n
s iiaginie blen les proble-
mes auxquels lls doivent
illi( lace dats une Ltelle asi
ltuation.
La CAMEP veut-c-lle bien
trouvetr iau plus vile une
siollutioln'

Anniversaire
de Goerges Linding
Aujourd'hui 7 mai rame-
n' I hiureux annilversaire
du respectacle nonavenalre
di Georves Linding En cet
uI hitr -usc occasion Le
NSutvIlislte s asssove a sei
parell.s sis *ani.- put r lti
i(ithaillr bonne lm ltr




Chers Parents
N lt lih1i i pa ticsi de r-
ni I m 1iomiIIl'l. pour
pI i-)arl i ,a rob. de

lere Communion


AU MONDE CHIC

i t lh it i tlt 1'- cs l-i l- '



1 I 'l ;. l i.\ '. ( -






Pour les Bebes
a I li nichleIa Iric'-:t












Au Monde Chic

Vouas reserve toujours le
uC ti di a t d tii
meil" cdi Magascin de FE-
a- TI 7 2-a072




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs