Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/10383
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: May 3, 1979
Copyright Date: 1979
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID10383
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text








L'Afghanistan

et la presentee sovietique


KAIiOUI,. (AFP)
L'Intervention 6ventuallo
directed de troupes Sovl6ti -
qlirs ani AfghailulAtnl aul eat
"oi lit rtlbellion M-usulmane
pl'en llr (t oe l'nplieur est
all centre e d ie i nmbreiites con
verlsations d4lns les milieux
iplomlatiqueis Occidentaux
diV Kaboul.

On rappelle dahls ces mli
lrivx que ) pluiours dizaines
die e(coneiisllleri militaires
S'vicliques ont etc concer-
neis par les mutineries qui
ont, eclist6 aio course du mots
d(irnier it Herat (Ouest-Af -
ghanlistan) et Djellalabad
( est Afghanistan). II sem-
ble ia peu press acquis que
les Sovictiques ont fourni un
nenadrement important, no-
tainment des pilots pour les
helicopteres tout neufs qui
ont achemine sur place les
commandos charges de ma-
ter les rebelles.

I'n revanche, on imet les
routes les plus serieux, dans
ccs ni-mes milieux, sur la
preserce en Afghanistan d'u
nties rigulidres combattan-
te Sovietiques don't out fait
clat un certain nombre d'or
gines d'informations Occi -
dentauix. Aucuh Diplomate
irantlger n'a encore eu la
preuve tie la presence de tel
les troupes en Afghanistan.
Les rebelles Musulmans,
s'tl~ ont accuse a plusieurs
reprises Moscou d'envoyer


plusleurs mllllets do mill-
taires don'tt certain ont 6t6
vus t Kaboul on uniform
de l'armde rouge pour enca
drer l'armee Afghane, ad -
nmettcnt qu'ils ne so sont Ja
mals heurt6s & des units So
vitiquies r6gulilres et n'en
ont Jamals entendu parler.
11 semble d'autre part que
les Sovietiques talent tire la
lecon des 6v6nements d'He-
rat (plusleurs dizaines de
conseillers RuSses ont tW
tues an course de la r6volte
populaire et de la mutine-
rie qui a suivi dans la gar
nison de la ville a la mi-
Mars).

Un important materiel mi
litaire moderne (Helicopte-
res transports de troupes,
*avions. Tanks anti-emeutes)
a etc livr6 en quelques se
maines au regime Marxiste
de Monsieur Nur Mohammed
Taraki. L'ampleur de la r6
billion, mal armie, mal en
cadree et pour le moment
desunie, ne justified pas enco
re 1'intervention directed de
contingents Sovietiques dans
les combats, cstime-t-on a
Kaboul.
Seule une mutinerie de
grande envergure, eclatant
simultanement dans plu -
sieurs garnisons strategiques
( commands, aviation,
chars), justifierait une inter
vention directed des troupes
Sovietiques en Afghanistan,
estime-t-on de meme source.


Toujours la question

des Huiles Essentielles


Notre confrere capois -Le
Stpt.entrion revient, dans
un recent article paru cette
Siune. sur la situation de
notre industrie des Huiles
EL.- ntiellcs ou de ce ou'pIp le le ,drame dos huiles
e.s.s, nti;i-lles >.
Notre confrere en fait l'a
t. lyse suivante :
Disons tout de suite que
Il dam n des huile essen-
Itlle. haitiennes se joue sur
1m march exterieur, a'ec
ci. monopli, de faith accord
a rtains achet urs etran-
i. rs qui ne e genent nulle
m, nt pour falsifier le nrn-
duol national par un milan
S *- d'huilt d'amyris. par e-
xcmpi, ou en y ajoutant
le's essences de Java. c6tees
;i la moitie du prix de cel
I "s )rparces chez nous. Les
Sli lsal(urs I coutumiers de
1 iulle It fiilenne, decoura-
ar ci verrou, etranrge
lii] ltli e .sont en train
(I ino lifiir letir formula ha


bituelle, en y faisant entrer
dans une proportion moindre
qu'autrefois notre huile, in
discutablement plus recher-
chee que la majority des au
tires il n'y a pas longtelnps
encore. Aucun acheteur 6-
tranger, inde5 'na ant du
group beneficiaire dt mo-
nopole, de fait, n a de chance
d'etre servi par I'Office lo-
cal de Commercialisation,
en depit de maintes dimar
ches tfnties. Au point qu'un
des plus anciens importa-
teurs des essences de notre
pays, de guerre lasse, a dui
s'adresser a la Chancellerie
haitiline, selon ce que des
sources renseignees assu-
rent, pour obtenir que le ver
round -newyorkais soit relft-
che et qu'il lui 'soit permis
de s'approvisionner directe-
ment en Haiti. Notre excel
lent confrere L" Petit Sa-
medi Soir avait dernidre-

(Voir suite page 6)


II., \ )I AIllP
Ni -',ccc,,t I cis dalins l'imi p) s
:, I Ir cinit a ccc;( I t la f'ron
[ll ,( ll 'lr llic( ( 5. obs



'T'', -suir le.s prepara-
( ; ciir l, fic i Ittrontic rr it(-
V li t1,iiilnic ]]'. ., oilit ait le-
.' i' i tii rvl(1'.c vaktiu d'in
(fille i' c i i ci; l l c


Des apres lt publicatloni
de la proposition chinoise
en huit point; de rcgle-
ment du dlfferend, proposi-
tion globalement inaccepta-
ble par le Vietnam, les ob
servateurs a Hanoi s'atten-
daient que ce blocage en-
trainerait un regain de ten-
sion sur le terrain. Ces
crnintes se verifient et la si
tuition a la frontiere, consi
deree come

Haiti: L'aventure


Olympique


Ju.-qu o( itra la Selection
Olympique d Haiti ? Cette
question tera sans doute la
nti, de I actuality sportive
au cotlur, doe ces prochaines
SCema.te's.
Double vainqueur de la
Republique Dominicaine Ies
5 1, 7 Avril dcrniers au Sta
d:' Sylvio Cator, notre equi
pce olymplque devra atfron-
,er avant le 31 about pro-
chain ic gauLnaiit des deux
renicontrLe Cuba Jamaique.
D' I'avis des specialists,
les Cubains devratent fran
chlir l'obstacle jamaicain
ocn souplessey,.
La politiquc sportive du
gouvernement de M. Fidel
Castro a deja amplement
faith ses preuves. Cuba est
de'puis quelques annias la
touted deuxieme nation spor

L'OEA orolonge
le mandate des
observateurs a
friontiere
Nicaraoua -
Costa Rica
WASHINGTON, (AFP)
L'Organisation des itats a
miricai.ns vient de prolon -
ger pour quatre mois le marl
dal de la commission des ob
,eiva:tcurs civils a la fron-
ti elr entIre le losti Rica et
le Nicaracua La cornmlc -
tion 'o imee a la demand
cirCe- OC ux pay.e, en raison des
iicidentls de irontlf.re oul
valent. about a la rupture
de leurs relations Dlplomati
ques, 6talt prsiidee lusqu'it
present par un lepresentant,
de Grenade.


une semaine, est aujour-
d'hui qualified d'extreme-
ment tendueo par les servi-
ces officials vietnamiens
information.
Cette evolution a pour-
tant eu !'avantnge de faire
savoir definitivcment A l'opi
nion mondiale que le fond
du problem etait une fois
de plus l'Indochine. Pekin a
c!airement announce la cou-
leur en denonqant le cvieux
reve> vietnamien de sfeds-
ration indochinoiseo et en
mettant Hanoi en demeure
de retirer ses troupes du
Laos et du Cambodge. Ha-
noi a imemdiatement repon
du en appelant au enforce


COLUMBUS MEMORIAL
LIBA RY


UDI 3 MAI 1979
SNo. 310173
84etmi AANNEX










PONDE EN 1890 : LE PLUS ANCIEN QUOTIDIAN D'HAITI MEMBRE DE L'AISOCIATION INTERAMERICAINE DE PRESME
y


DIRCTEUB :LUCIEN IMONTAS
ADMINISTRATOR :Mmne. Max OHAUVET


Les ambitions militaires chinoises
4


PEKIN (AFP)

P6kin compete sur 1'Occi-
dent (une defense europeen
ne lide A celle des Etats U-
nis), pour faire contre-polds
A l'Ouest, en cas de guerre
avec 1'URSS, a declare jeu-
di A I'AFP le G6ndral An-
dr6 Marty, qui dirige la de
legation militaire frangaise
de 105 membres arrive lun
di at Pkin.
oVous nous aideriez com-
me nous vous aiderions si
les russes attaqualentD, ont
oulignd A la delegation fran
galse les dirigeants chinois
qu'elle a rencontr6es.
Le General Marty s-est di
clare frappi par l'aspect ve
tuste des materiels militai-
res chinois, en particulier
par 1'etat de 1'aviation, don't
la delegation a visitor la 36e
Division adrienne pris de
Pekin, dotde uniauement de
Mig 19 subsoniques.
En ce qui concern la mo
dernisation de i'armde, a a-
joutd le General Marty, elle
doit porter surtout, aux
yeux des dirigeants chinois,
sur une meilleure utilisation
des moyens existants. Les
responsables n ont odvqud
que la modernisation de t'ar
mee de terre, passant sous
silence marine et aviation.
vet une importance capital
en Chine.s, a d'autre part
indique a la delegation le
General Wu Xiuqan, Chef

COLOMBIE:


d'Etat Major Gendral ad-
joint de I'armee populaire
de Liberation
En cas de guerre, les neuf
cents millions de chinos y
participeraient. est de noyer ; ennemi dans
une guerre populaire, ce ai
sant nous essayerons de pre
server le gros cP nos forces
arm6ess, a ajout6 le Gene-
ral Wu.

Pour les milltalres chanois
II nest pas question de dd--
fendre 1'ensemble des 7.000
km de frontieres du pays.
re dit le General Wu, de for
tifier puissamnment un cer-
tain nombre do points clefs
a la frontier et A l'inte-
rieur du pays.>>


Le recrutement des forces
armies chinolses a Wte expli
qu6 aux visiteurs frangais.
Les milices populaires, for-
tes de plusieurs dizaines de
millions d'hommes fournis-
seot leurs meilleurs ele-
%nt-i.ts aux forces regulieres
rigtonales, don't les mell-
leur. solOats allmentent les
unlt6s des forces armees a&
I'echlelon national.


La deldgation- frangalse a
souligne que l'entralne-
ment pouss6 des soldats et
la determination qu'ls dega
gent sont simpressionnants
malgre leur vie rustique,
et lour dquipemant esommal
re, aux yeux des observa-
teurs occidentaux.


La press quotidienne

et notre

84eme. anniversaire


DE PANORAMA

LES 83 ANS DU
NOUVELLISTE
LA DU
NOUVELLISTE

Lorsque Le Nouvelliste en
registry, come au debut de
Mai, un jour aussi faste,-
le jour ofi se publiait le pre-
mier numero dc l'organe qui


Recrudescence des activities de guerilla


BOGOTA (AFP)

Un .. amricain, don't le
nom -n'a pas 6t6 riv-6ler .a
iet enlci., mercredi, dans
1'Est de la Colombie, par 1or
ganisation de guerilla pro-
sovidtique Revolutionnaires de Colom-
bies (FARC), apprend-on A
Bogota de source officieuse.


La personnel enlev6e colla
borait avec la defense civi-
le colombienne dans la re-
.gtonp4es.plainea&pi'ienItali,
indlque-t-on de mime sour
ce.
Un autre amiricain, le bio
logiste Richard Starr, est
detenu deppis trois ans par
les FARC. Son exchange con
tre des guerilleros d6tenus
n'avait pu etre mend A bien
lan dernier.
L'Armie Populaire de Li-
beration (EPL), organisa-
bion a reussi un hold-up dans
les bureaux d'une compa-
gnie adrienne de la capital.
L'EPL a revendlqud 'at-
tentat A la bombe, mardi.
centre la residence des ,ma
rines, de l'Ambassade am6-
ricaine A Bogota, attentat
qui a fait trois blesses.
D'autrc part, le corps du
petit Andres Ortiz, ag6 d'un
an et demi, qui availt t en
lev6 le 10 janvier dernier,
a ete retrouv6 a Bogota. IL
portrait de's traces de servi
ces. Les ravisseurs, des cri-
minels d? droit common,
don t quatre ont iti arritis
depuis, avaient exigi une
ranqon d'un million deo dol
lars.


1


Live des deux Ameriques. menu ue ia n, pay | .m
Dans plusieurs disciplines tantes entire les trois pays s i .
(tels le volley ou la boxe) indochinois.
les cubains contestant avec La Chine appuie son exi-
succes la suprematie de gence par la menace d'une sur I
l'Oncle Sam. nouvelle legono., un argu- quelque temps nous
Apres una longue eclipse, ment qui, s'il n est ividem- oyons passer en Haiti des
le football cubain recom- ment pas pris 1 la laegere quires de tousles grand
mence A occuper le devant par le. Vietnam le confirm Magazinies des Etats-Unis,
de la scene dans la Caraibe. dans son analyse que P6kin de France, de Grande Breta
Trois pays peuvsnt prdten- cherche deliberement le gne et de la -Rpublique F6
dre lui barrer la route : Su coup durs et que son ac- ddrale d'Allemagne.
rinam, Trinidad-Tobago, et tion driplomatique ne vise Tout rdcemment est arri-
surtout Haiti son recent qu'A justifier le term de v6e une 6quipe de Mode Und
vainqueur en Coupe du Mon oguerre justes ressorti des Wohnen (l'6quivaletit alle-
de. tiroirs de 1'hisooire aprns la mand de Vogue) compose
A La Havane on attache de la c6l6bre photographe-
une importance exception- (Voir suite page 3) peintre Elvira Bern-Dorff,
nelle a sl'aventure olympi-
ques, autant dire que 1'6qui
pe haitienne ne sera pas L ETATS UNIS
la fite.
Sur le paper, les deux ad Peaction du Dpt d'Etat a la
versaires se valer4 Balle au r o adation de suppression de
pled sur le terrainles recomman ionde suppression de
joueurs devront confirmed 'aide conomique americaine dix pays
ou infirmer les pronostics. pas
Toutes ces hypotheses re- WASHINGTO' (AFP) ger.
posent dvidemment sur une Le Gouverngment ameri- Six pays d'Amdrique Lati
dventuelle (et meme proba- cain conserve la marge de ne (le Panama, "le Para-
ble) victoire de Cuba sur la manoeuvre nicessaire pour guay, le Salvador, le Guate-
Jamaique.. dix pays, declare-t-on, mer mala, le Nicaragua et Hal-
L'6quipe haitienne de tou credit, au D6partement d'E ti), l'Afghanistan, 1'Ethio-
te faqon se prdsentera sans tat. pie, la Pakistan et I'Empire
complex. Quel que soit 'ad M. Hodding Carter. porte- Centre Africain, risquent de
versaire. En butte A de mul parole official, a soulignd se voir supprimer l'aide co
tiples difficulties financimres, que les reccmmandations nomique des Etats Unis.
ses ousurs sont cependant de ]a Commission ne sont Cependant M. Hodding
convaincus de pouvoir rbus- pas obligatoiroment sulvles Carter a -aregreltei les re-
Ailer le plus lotn possible par l'Administration. commandatlons de la Corm-
dans une computilon trs La Commission Senatorla- mission, sou'.gnant que sl
ouverte dans sa premiere 6- le des AifalreE Etrangeres elleso talent adopts au con
tape. Apres on verra car a ridult de 212 millions de gres. le Gouvernement Car-
Moscou, c'est vralment le dollars, solt prOs de 10 pour ter auralt beaucoup de dli
bout, du monde et trns dif- cent, ]e montant des tonds ficultis A honorer ses obllga
fielle A attelndre. demands par le Gouverne- lions humanltaires et cer-
menoliarer por 1 l~nn- tint spe


ment carter pour le finan- tains aspect
J-C. s. cement de aide l'etran- etrangere.


Tdl6phone : 2-2114 Bolte Pos 'le : 1816
Rue du Centre NO 212


Les voeuxditt -
Nouvelliste
de FAmbassade du
Venezuela

Puerto Prinelpe, ler Mal 1979
Monsieur Luelen Montas
Directeur de cLe Nouvellls
lei,

Monsieur le p)irecteur;
L'Ambassade du Venezud-
Ia prend plaisir *a \ous pre-
*dnter ses plus vives feleid
stations, a lU'ccasion du 84i.
anniversaire de cet impor -
tant journal que vous et vos

(Voir suite page 6)


Les Etats Unis

et la cruise Nicaraguayenne


WASHINGTON tAFP).
Le Gouvernement ameri-
cain continue A croire que
le Nicaragua doit trouver u
ne solution politique ddmo-
cratique pour rdsoudre sa
crise avant 1d81, date de
'expiration du mandate du
President Anastasio Somoza,
indique-t-on de bonne sour-
ce mercredi au Departement
d'Etat.
Concernant les recentes
declarations du Gnedral So
moza accusait le President
Jimmy Carter d'apporter
son soutien a opposition A
son regime, on declare de
meme source que le Gouver
nement amdricain ne four-
nit d'aide A aucun group
politique en particulier au
Nicaragua.
Les Etats Unis, ajoute-t-
on de mime source, ont par
ticipe aux efforts de media-
tion centre M. Somoza et 1up
position politique A son re-
gime, avec la conviction que


te mediation en fdvrier der
nier, date A laquelle les E-
tats Unis ont coupe toute ai
de dconomique et militaire
au Nicaragua.
On indlque d'autre part
que le Gouvernement ameri
cain est termement convain
cu de la niceosite de trou-
ver une solution politique
sans ddlaid face A la gra-
vite de la situation, quali-
fide de issue..>
L'accroissement de la vio
lence ainsi que les actions
de plus en plus sanglantes
que menent la Garde Natio
nale de Somozt et la gueril
la sandiniste prioccupont vi
vement l'Administration Car
ter admet-on au Departe-
ment d'Etat.
Le maintien dc M. Somo-


za au pouvoir dans 1'6tat
actuel des choses ne peut
qu'accroitre la violence de-
clare-t-on de meme source.
Le 23 avril d-rnier la Mat
son Blanche a nomm6 M.
Lawrecce Pezzu'lo nouvel
Ambassadeur A Managua.
Cette nomination a suivl la
emission de t'ancien Am-
bassadeur americain M. Mau
ricio Solaun. a la suite de
1'echec des efforts de media
tion.
On indi.qe de source blen
informee que M. Pezzullo
est un partisan decide de la
politique de defense des
Droits de I'Homme de M.
Carter, et que sa mission a
Managua est pttendue avec
intrcet, aprcs que sa nomi
n.tlion aura etc confirmed
par le Senat.


Un dipaomate panameein aurait


devait itre le quotidien d'au le Nicaragua a besoin de fa Lts.i uua aai Mca u l bi.ta UIRIs a
jourd'hui,- la press entie- trouver une solution re se rejouit. lle se rejouit, ree et democratique.
parce que Le Nouvelliste pra La mediation que I'Admi- MIAMI (AFP) post? a Miami 'annee der
tique la confraternite dans nistration Carter a parta- Le Consul du Panama A mere, aurait admis avolr
le sens authentique du ter- gee avec le Guatemala et la Miami (Floride) s'est occupy achet6 d.c, arms et les a-
me, parce que information Republigue Dommicaine a en 1978 d l'achat darmes voir fait sortir en secret des
qu'il public, les observations et6 ou les suggestions qu'il pro- der le Nicaragua pour reus- rebelled sandinistes du NTca bier. cs armes 6taient des-
pose aux lecteurs et abon- sir dans cette voies, de- ra Bgu, affirmed un merre tines a ades guerilleros ni-
nds n'ont rien de dogmati- clare-t-on toujours de me- du Bureau Fed6ral amid- caraguayvens
ns nont ren de dogmati- c: mre-t-on tojors d m cain de 'Alcool, du Tabac Le Consul aurait egale-
que, rien d et des armes (AFTi. ment ddcsard M. Kimbler
Le Nouvelliste croit au lib Le Ddpartement d'Etat, Selon l'Agent de I'AFT, qu'il avait agi sur ordre c-s
ralisme de la discussion et rappelle-t-on, a officielle- M. Donald Kimbler. le Con
il le pratique. Il 1'a toujours ment reconnu 3lechec de cet sul, M. Edgardo Lopez, en (Voir suite page 6)
pratiqu6 depu;s la fin du
si6cle dernier ou la satrapie CHRONIQUE DE L'ACTUALITE
militaire essaysit de tout en
regimenter. aux temps de ma
.'a pa mie.lapcf- ou-..-.--u .. V... di -O seuvan
ption, tououn: aver le me-e T hom
me sens de la measure qui de pG izk
finit par excellence, son M m
sens des responsabilitis. Le
plus significatif loge qui par Gerard JOLIBOIS
puisse etre fait du Nouvel- D'emouvantes obsiques ont qu'a constamment suscitee rallies II chanta la messe
listed, c'est de dire qu'il nest accompagne mardi apres-mi la defunte. d'enterrempnt avec I'assis-
pas infeode. qu'il ne l'a ja- di, ler Mai, a Pdtion-Ville, L'image resplendissante de St. tance du P. Laventure. Cure
'mais ete et qunil ne le sera le depart vers I'au-dela d? Charbel, le grand Saint du de Petion-Villc. Les chants
jjamais. la depouille mortelle de la Liban, don't la famille Tho- appropries furent executes
83 ans de catte ligne ra- regrettee Mine Thomas G. mas Rizk avail intronise le par la choral' de I Eglise
content t'histoire du project Rizk, ni? Victoria Jaboul culte h la fin de I'annee St. Pierre.
de Chiraquit Chauvet, et Khawly, dicidee le samedi derniere en lEglise St. Pier
egalement une parties de 28 Avril dEs suites d'une chu re dominaiat la chapelle ar- Avant la leave du corps,
l'histoire tumultueuse de no te dans un escalier. chute dinte. If R P. Baudry, de la Coin-
tre communautd. Et cette subie t1 dimanche de Qua- Le R.P. Ulrich Joseph, Vi- munauite de Sti. Marte -
ligne reste la regle d'or A la simodo. care a St. Yveis et St. Mar qul avait rcmplace le RP.
quelle s'attachent redac- tin de' P-ai-P, aunonlcr L outis Kebr:,au, frappe par
teurs et directeurs. Le D'Europe et des Etats-U- d. la chapelle de Nolrt Da la mort de son pere, Itng.
Nouvelliste a g r a n nis d'Amerique avaient ac- me d'Altaprace, fut Il par-
di et s'est affi'me dans cet- couru, a la nouvelle de I'ac fait ordonnateur des fun6- (Voir suite page 5)
te ligne don't il ne se depar cident, tous ses descendants
tit jamais mime dans les pe resident a l'trang'r. Ses
riodes de contestation ou sept enfants, ses onze pe- M IN H R ON IQ U E
d'effervescence. tits enfants, ses dix arrier-s MI NI l1i. .'N U
Les 83 ans du Nouvelliste petit enfants, gs de 8PH1LOCTETE
n'cn ont pas fait une cita- ans a 14 ans. ses frcres et Par Raymond PHILOCTETE
delle du conservatism. Le soeurs, les neveux petits ne LE DOLLARIER
Nouvelliste est sensible au veux et arriere petits ne-
1s 050I0I e00 'iOOSleitbiTt-f 5 r -ba, our gagner


(Voir suite page 6)


e reportages

laiti


Antje Besser-Anthony, Rd-
dactrice et Anna Baraz, Man
nequin Elvira quelques mois
auparavant dtait venue en
Haiti pour explorer les si-
tes.

L'6quipe de Mode Und Woh
nen loge a 1'Habitation Le-
clerc comme la plupart des
iquipes arrives en Haiti
ces temps-ci.
Anna Baraz, fille de M.
Lamin Diagne, (Senigal) de
mi frire et b r a s
droit d e M. A m a-
dou Mathar M'Bow Directeur
Gdnidral de I'UNESCO, et
d'une princess vietnamlen-
ne belle A ravir avec sa peau
de brugnon et ses yeux en
amande, salsit attention,
depuis pros de detlx samai
nes A& 'Habitation Leclerc.
Elle est danseuse profes-
sionnalle. Elle tait suppo-
sie rejoindre le group de
Bejart, mais un terrible ac
cident 'en a jusqu'ici em-
pdch6! Elle est t'un des.plus
beaux mannequins passes
en Haiti depuls le depart du
group d? Charles Jourdan
conduit I'annee dernitre par
Uwe Omer come photogra
phe et compose des supe'rb.s
mannequins Alexandra, Mel
li et Connie Cox.
Une iqulpe envoyee par
l'Officlel de Paris vient de
passer une semalne en Hal
tl, plus prclsedinn.t I'Ha
bitatlon Leclerc. Elle se com
,, (Voir suite page 3)


eplore, Thomafs G. Rizk.

EN L'EGLISE
DE ST. PIERRE

En raison de la grande af
fluence d'amia- de toutes les
couches socials, depuis les
marchandes des galleries de
la Grand' Rue et de la Rue
des Cisars jusqu'aux plus
grands noms de nos milieux
politiques, commerciaux, in
dustriels, intellectuals, I'E-
glise availt accept que la
chapelld ardente fut dressde
dans la nef principle, A
l'entrde du choeur. Plus de
quatre vingts couronnes 0-
talent d6ploydes le' long du
Jubd. et des chapelles absi-
diales : manifestations de la
vive et grande sympathie


I est dUes neologUiUsmes a
forger, come :
arbre geant, specifiquement
americain (de la famille
des bombacees) qui produit
le dollar.

A en juger en effect par
la faqon de nenser de bien
des gens,. la terre etrange-
re, c'est le jardin edenique.
1'Eldorado des temps modern
nes :


L'aisance materielle s'y ac
quiert du jour au lende -
main. Les billets verts foi-
sonnent, pour tout le mon-
de C'est le Larousse qui se-
me A tous vents.

Et pourtant, Dieu salt corn
bien 1'on doit se casser les


L'attentat de Rome


ROME, (AFP)
Un commando des Briga
des Rougess, fortement ar-
mi, a attaqu6 Jeudi martinn
le siuge provincial de' la Di
mocratie Chrdtienne A Rome
qu'il a d6truit A 1 explosif.
Il a rnussi A s enfuir apres
avoir abattu un policies et
bless .gridvement deux au-
tres.
Selon une premiere recons
titution, le commando com-
pos6 de huit a dix personnel
don't deux femmes a fait Ir-
ruption A& 8 heures 30 GMT
au sidge du oartl. politique
sltud au deuxleme itage d un
Immeuble place Nicosia, en
ire la place du people et
celle du parlement en plein
centre de Rome.
Avant de faire exploser
des charges, le commando
a Inscrit sur les murs le


Sigle des symbol, l'6tol.le A cinq bran
ches incrite dans un cercle.
Il a dgalement trace sur les
murs 1'inscription suivante:
6lectorale en guerre de class
se, la champagne l1ectora
le pour les elections Ldgis
latives anticipdes du 3 Juin
s'est ouverte Mercredi en
Italie.
Les terrorists ont agi ra
pidement plagant les char-
ges explosives eti hgotant les
personnel pres-ntes. Mnlgre
les explosions qul out forte
ment endommage le local.
ces dernlires n'ont pas ete
atteintes. Pend.ant que le
commando agissait, plusieurs
tlreurs posts en surveillan
ce ont ouvert le teu sur la

iVoir suite page 5)


reins, la-bas. pour gagner
quelques dollars. Les tra -
vaux domestiques chez Ma-
dame les factories, quand
par bonheur on y trouve un
trou ..,. misere e misere !
Pour un oui pour un non,
don't comme back tomor-
row, it is very -low: I1 faut
avoir cause avoc des emigres
pour comprendre leurs tri-
bulations. leurs inquietudes,
leurs problems.
Mais... sous notre ciel
bleu des Tropiques, certain,
au contraire. semblent voir
les choses d'un autre oeil.
Pour eux, dans ces contrees
lointaines, paradisiaques, 11il
nest que de secouer le dol
larier pour que de beaux
rectangles verts vous tom-
bent par centaines dans les
mains.

Raymond PHILOCTETE



L'heure d'Ete aux
Etats Unis
d'Amerique
Depuis le dimanche 29 A-
vril, a et6 institute 1'heure
d'ete aux Etats Unis d'Amd
rique. Cette heure est en a-
vance d'unme here sur t'heu
re Idgale et sur 1'heure nor
male de la Republique d'Hai
ti.
Cette avancr d'une here
se pourur.ura qiisquau der-
nier dimancie dOctobre. le
28.
Ceux qui ga'-cnent par a-
vion les Etats Unis ou s y
rendent en transit en vue
de connexions a-riennes dol
vent bien en tenLr cornple
dans le plan de leur voyage
sur les dlffdren s signes.


('I INE VIETNAM


Vague d'inquietude a Hanoi


I II~ I II nn


mill.


s
s





_


I


tIs de sa polltique


e







ri


a
e






PAGE. a






DAYLAX
jiff.Ta


JEUDI 3 MAI 1979




Laxatif au ehocolatVainqueur de la constipation


RUMEURS A NASSAU:
LE ChRAt POURRArT
QUITTER
PROCHAINEMENT LES
BAI-rAMS '

NASSAU (AFP)
Une certain agitation dans
I'entourage duiChah a fault
naltre mercredi a Nassau
/ des rumnurs sur un pro-
chain depart des Bahamas
de lanclen souverain Ira-
nien.
Ces rumeurs sont alimen
tdes par des ddplacements
frequenits 'de collaborateurs
du' Chaih et un voyage am
Etats-Unis du Maire de Nas
sau. La presse local? 6voque
quant A elle Ola possibilIte
de voir l'ex-souverain ira-
nien se rendre aux Etats-
Unis.

L'Administration Carter a-
vait recemment fait savor
au Chah qu'il pourrait even
tuellement s'installer aux
Etats-Unis une fois que les
relations americano-ironi'n
nes se seraient stabilisees.
M. Zblgnlew Bresezinskl.
Conseillpr du President Car
ter pour les Affaires de S6
curit6 Nationale, avail con-
firme mardi a New York
oue les Rtats-Unis n'avalent
pas refuse d'accueillir le
Chah mais oue sa venue a-
vait 6t& lunie momentanO-
mEnt indesirable pour des
raisons de security.
Depuis son arrivi'e aux
Bahamas 1- 30 mars der-
nier, le Chah et sa famille
occunent une villa sur la
petite ile de Ppradise Is-
land,. r?llep a NasTsau )a,
un point a Pea-t(


CLOTURE DES T.RAVAUX
DE L'ASSEMBLEE
GENERAL DE L'ATMF
QUEBEC, (AFP)
'Lac premiere Assemblee Ge
norale de 1'Association In-
ternationale des Maires Fran
cophones (AIMF) A clos ses
travaux Mercredi a 16 hres
30 locales (20 heures 30
GMT) a. Quebec.
Le bureau de 1'AIMF se
r6unira a nouveau ep Europe
en SepteInbrq.prochala et 'la
prochatne Assemblee Genet-
rale se tiendra en Fevrler
1980 en Afrique.

Au course de cette Assem-
ble inaugural, l.a nouvel
le association a vot6 ses sta
tuts et adopted un s.ysteme de
cotisation, base pour chaquo
ville sur un minimum de 500
Dollars canadiens (1.900
FFi. auquel s'ajoutera un
versement proportinnnel a
la richesse de la cie.
Le Secretaire Dermanpnt
sera install a Paris avec
a sa t6te Monsieur Figear.
membre du conseil economic
que et social Frai.aLs.
Les propositions adoptees
lors des debats potent sur
lai eunesse. la Culture et
1 amenagement. Parmi les
measures proposees. on note
des changes a Informations
et de personnes La creation
d un bulletin d information
technique sur 1 ame-onae -
ment urban des problems
de volrie A ceux de la circi,
lat;oni ont egalerrmei: ete
envisages
Des expositions itulnrantes
Pt la circulation de do-tmen
tatin specialisi'e ont ele pre
v;;e.s dans le cadre de I ant
m7itot01 cultur-t lle.


PRIX NORMAL


gulets


P0


95 C.


eufs


$ 1.30

$ 2.80

2.79

2.59


MISS ETATS UNIS .179
BI!OXJ

(MISSISSIPI) (AFP)
Miss New York, Marie, -
Thdrese Friel,.une jeune fil
le aux yeux verts de 20 ans
est devenue Lundi solr au
Coliseum de Biloxi (Missls-
ssipi) Mss Etats Unis 1979.
Sous leI applaudlssements
des spectateurs, Miss Etats-
U n 1 s a r e'g u un
c h e q u e le 16.000 dol-
lars, un manteau de vison.
une voiture, une garde-robe
complete et une advance sur
ses futurs, frais de represent
station de 10.00 Dollars.


Miss Washington
Goddard, est la
Dauphine et Miss
Leialoha Maa, la
Da uhilne


Tracey
premiere
Hawaii.
deuxftme


La nouvelle Miss Etats -
Unis representera son pays
le 19 Juin procnatin pendant
1 election de Miss Unlvers a
Perth (Australhe).

xx x x

ILS FALSIFIAIENT
LES CHEQUES
DE VOYAGE

MEXICO (AFPi
La police mexicamne a in
terc pte mercredi une bari-
de internauonale de falsifi
caceurs de cheques dt voya
ges composee d un ameri-
calin d un italiln et c un a-
rbe nationaulse mexicaint
Selon Interpol. la band
avait opere dans presque
Itut le Continent amnerlcai.
Lellur agisseintllts auialt'len
pIt.le sur plus de 2 millions
dt dollars


COLOMBIE :, LA
GUERRE DE LA
MARItUANA
(Par Farid CAMEL)

BOGOTA, iAFP)
La cguerre vertp qul a
rait des centaines de victi-
mes parmi les chercnOiers
d'Emeraude de Colomble, o0t
se trouvent les plus belles
pierres du monde, a faith pla
ce A une guerie non moins
cruelle : celle des trati -
quants de Marijuana, repu
tee 6galement cdars le mon
de enter.

Une bonne nartie de la Co
te Atlantique' de la Colom-
ble s'est transformed en un
nouveau Far-West oil le rd
volver est le moul maitre et
le silence la seule Lol.
Comme dans le cas de la
guerre des (chercheurs d'Emeraudes), 11
est impossible d'etablir des
statistiques sur les tueries
qui opposent des bands de
trafiquants aux autorites, no
tamment dans la Peninsule
de la Guajira, frontaliere a
Sierra Nevada oi dans les
vec le Venezuela. dans la
Sterra Nevada oil dans des
villes come Barranqutlla
et Santa Marta.

Le 20 Avril dernier. 25 tra
fiquarts sont inorts au course
d un affrontement dans la
localite de Palomino dans
la Gualira. Mas ce n'est
qu un episode de plus dans
ce western oi un bon llnomn-
brt des protagonistes sont
dc .lleurs riginah-ires des E
lat.s-nis principal debou-
che du inarchd de la Marl-
]1.tte11


-~~~X000~~~~)~ -. ~ mll~llarai3YYriecw rv~a- ~ '


SA E


PRIX CHOC

79 C. la Douz.


99 C. la Douz.

S 1.99


$1.99

1.99


Hot Dog importee Chicken $ 1.69 $ 1.49 3 pour $ 3.99


Fromage (Fondu) Atlas

A titre d'introduction

Lait en Poudre


6.00


4.99


plus 1 Dzs oeus ,


6.00


$ 1.99


Quotldlennement, des corn
mdiniques oTflciels annon, -
ceAt l'arregtation de dizal-
nes de trafLquants colom -
blens ou rangers, Ia sai~le
de bateaux, d'avions, d'ar -
mes etc.

Quelquefois, des membrpe
de"1a force publique' Be dis-
putent a. coups de revolvers
les restes d un uutin cal vont
grossir les rangs d'un 'des
puissants res'autx quit non-
dent le marchA amrlicain.
Le gouvernement. a d6clde,
& l fin de 1 In dernier, de
charger 1,es forces arniees de
lutter cositre le trafle mais
cetl n'a' pas tiran16 les'tra
fiquants. On note une recru
descence des vendettas et
une augmentation, pour les
consommateurs, du prix de
Les principaLes victims de
ia repression sont les quel
que 200.000 pavsans qui vl-
vent de la culture de la Ma
rijuana. Face iA cette situa-
tion, association national
des institutions financieres
(ANIF) a demand la lega
lisation de la consomma -
tion de 1herbe pour mettre
fin ii la violence. Mals ret
te proposition a ete rejetee
par des large secteurs co-
lomblens et amrlicalns


MARI ENTRETENTI
PAR SON EX-FEMME

N Y IAFP)
Pour lia premiere fols anix
Elats-Unis. un marl qul n a
valt iamnats travaill6 do s!'
vie vient d obtenir une pen
sion alliientaf-e de sa fein
InM a la1 stilte dei ler dlniorce
MAlts rlU H11:en) Jl'wini. (62
ans, a obtenI nuirdl dev.int,
un Tribunal de New YorIl
qu1 son x- ftminute 11 velrs
1 (000 DoIllaIrs par inois
Const'di' nr to l0mine I n111e
des lernmtes les pills rcithes
de New York. IMtdi, tanlt Ell sa
beth Irwin. 57 ans. est li
petite fille de Monsieur
Frank Phillips. fondateur
de la companies pftrollirp
S:Ia fortune est cstimnfe A 40
millions de dollars.
Au dbut de l'ann&e, la
Cour Supreme des Etats -
Unis avail decidd qu'un ma
ri pouvalt dans certaines
circonstances. recevoir une
pension allmentaire si ses re
venus Otalent tres inferteurs
a ceux de son spouse.
Ancien cadet de la clie-
bre academlt militaire d(
West Point. Monsieur Irwin
avalt rencontr6 sa femme
pendant la guerre Ils s'e-
taient mares on 1943 et. a la
fin des hostilities. 11 avait
Quittt Iarmde DP son pro-
pre aveu. i l Ia jamais tra
vaillg depuis son manage

xx xx

LES FOURNISSEURS
DE L'OLP. SELON SON
REPRESENTANT EN IRAN

TEHERAN AFP
La Republique Populaire
de Chine, IURSS et la Ct
ree du Nord sont les prince
paux fournisseurs d'armn-
ment de organisation de 11
beration de la Palestine
tOLP1, a revele Mercredl le
chef du bureau de 1'OLP en
Iran, Monsieur Hani El Has
san dans une interview a la
revue iranienno
(progressisteb'.

4Nos amis Yougoslaves
nous offrent aussi des armes
gratuitement. Nous en ache
tons d'autre part avec notre
propre argents. a ajoute M
El Rassan
Lr rn'pr6bsi.niant palesti -
nien a pr6ctist (u'au sein de
'OLP, le rFatteh (Oprlnel-
pal Inouvement de la' rdlss
inncr' pnlemst nlcnne dirigC
Spnr VYtssr Arafni tpost6 -
dait 95 pour cent des armes.
Lc Budget de 'OLP est all
mentc d'abord par les control
buttons versees par tous les
i Palestlniens, qui y consa -
crent 5 pour cent de leurs
revenues mensuels, puts par
des actlvltde commercltili-
Srelevant dirt clemlnl de
i 'OLP, et enfin ipar ] Arnble
Saoudlte. 1e Ki_..".lt 1 In Ic
Sdtration des- Emirabts Arabes
Unls, a ddclard Monsieur Ha
Sni El Hassan.

t Le responsible Palest] -
nien a par alllcurs indiquc
que l'dmigration des Julfs So
vibtlIques constltuallt un
grand probl6mer dans les
relallons entire I'OLP et Mos
coo. irar plus les Julfs 6ml
rent en rid.al, plus cet
tlal se renforce,
II a enfin estllm que In re
solution Iranlenne avail rap
prochEt la victoire du people
palestinlen, et qu'un chan
cement en Turqute la rapro
chera encore davantage.


LA CHINE VA ACHETER
&5 MILLIONS DE TONN-ES
DE CEREALES ALU
ETATS UNIS;
.L.N LA CIA

WASHINGTON (AFP)
La Chine aohAtera aux
Etat-UnIs le volume record
ae 5.5 millions de tonnes os
cereais cette annee."pr6-
volt la CIA (Central Intell!
gence Agency) dans un raD
port public mercredl.
Pour la premiere 'fois de-
puls 1974, la Chine s'ftalt
i'an darnier tournde vets les
Etats-'Unis pour des -appro-
visionneniEnts, avec l'achat
de 3,3 millions de tones de
cereales, pour l'essentlil du
ble. Pour 1979. les command
des chinoises aux Etats-U-
nis depassent ddja 4 mil-
lions de tonnes, prdcise la
CIA.

Les importations chinol-
s-s totales de grain de-
vralent totaliser le record
de 12.6 millions dr tonnes
cette annoe. centre 9,4 .mil-
lions de tonnes en 1978. Sur
ce total. 3 millions de ton
nes proviendraient d'Austra
lie. 3 millions de tonnes du
Canada et un million dp
tonnes d'Argentine.

D'autre part. les importa-
tions chinoises de cotton.
qui avaient atteint le volu
me egaleiment record de 570.
000 tonnes ]'an derniler, de
rent cont tnuer a algmen
ter c tte ann6be de m nme
que ct'lle< du sure et du
so.lt pre\tol la CIA


ITATS UNIS
l.ES EXILES CUtlAINS
iREDOUTENT UNE
.VAGUE 1E VIOLENCE*
DES GROUPS
ANTI -CAST11t,'1.S
WAklilN'ITON kAI"P'
Dos or'' nl; oliist ioIs d' exill(i
tlbI.ii a., 6 ;iii- lats- uJllls la
i'orablc.s a un rapprucnit
In 'it :aver lou patrih ontl
demranine inmrciredi a W
slia nation la priotrion de la
.us1 ic' aIniericaine coIlre
uinC possible vague dc vio
li]oco)t provoquc j par des
groups anti-castristes
M. Lourdes Casal. porte-
pa'rotl de la s cnlition des
organizations cubano-amdri-
caines, annonroe au coitrs
d'une conference de press
qu'tl avalt sctlicil 0une en-
trevUie avc tleV MInistrp de
ide ia Justic( Griff:n Bell

Faisant allusion au recent
meurtrec a Porto-Rico diin i
bain Carlos Munizo organ:-
sateur de voyages entie les
Etats-Unis et La Havane
pour les exiles de son pays.
M Casal a declare qu il re
doutait parne d'assassinaLs' It a ell
outre faith part aQ son it-
tentlonm ti protester autars
de M. B?ll centre t'abanonn
des enquites du FBI cotn-
((Trnant les assassinals die
cubains exiles residant en
Floride el dns 1- New-JPe
ser'. commrs selon li 3par1
dcs terrorists probablpemnt
lies a la CIA In's de l'inva
ston do la Bai' des Cochons
a Ctih en 1961
x xx x

ETATS-UNIS :
NOUVEAU CANDIDATE
REPUBLICAN POUR LES
PROCHAINES
PRESIDENTIELLES

WASHINGTON. (AFP)
Monster GGeoro' Bushi. al
cen Directeur de In CIA
s'est lanc6 mardi offielell
ment dans la course h 1I
Mason Blanche en annon -
cant sa candidature A l'tn
vestlture Ripuolica!ne pou
les Cloptlons pr6sidentlelle
de 1980.

Monsieur Bush, 54 ans. at
ten repr sentient des Etats
Unis pres 1'ONU puls cheo
du bureau de liaison amer
cain h Pklkn. est le sixitem,
candidat r6putolicaln i h
pr6sldence. MM Jlohn Conna
ly, ancln Secretaire au Tr<
sor. le reprisentant ultra
conservateur Philip Crane
le Senateur lowell Weicker
Harold BStassen et Benjamir
Fernandez. hOmme d'affai-
rbs d'aseendance mexicslne.
ont dejA offlclellement an -
nonit' leurs umbltilons prissl
dentielles. Cinq autres r6pui
bllcalns font par allleurs de
jh champagne, notamment M.
Ronald Reagan, ancien gou
verneur de Californle.

MonsIeur Busti en annon
cant formtllemnint sn candle
dature. a lalit eloir son e-
perlence dans le domaliic de
la pollrique itrangtre et pro
mis aux amdrlcalns cune nou
velle honntete et une nou
velile franchise..


;IE TRIP.MP!
SALLE I
PIEGE POUR UrN n1MME
SEUL
Entree : $ 1.50 et 2.00
SALLE IT
SLOW DANCING
.*ntrte :' 5 1.50 et 2.00
SALLE IT
LA RAISON D'ETAT
Fntree $ 2.00
SALLE' IV
LA PETITE
Entr6e : $ 1.50
x x x x

ETOiLE CINE

Joudi 6 h 30 et 8 hres 30
HOLOCAUST 000
R.ntrde Gde 1-',0 et 2.50
Vendredi 6 h 30 et hres 30
BRUCE LEE L'ININCIBLL
L.ntree G. 1-50 et 2-50

xx XX

D LUTiE CINE
Jeudi 7 h et 9 hres
Entree $ 2-50
UNE FEMME LIBRE
Vendredi'7 h et 9 ires
Entree $ 1-50
SISSI
Vendredi 7 h et 9 hre.-

RANCHO CINE
Jeudi 3 M:iit
AGENT TRES SPECIAL
Vendredi 4Mai 1979
LI'.S I)RAKKARS
Samedi 5 Mai 1'119
MAJOR DUNDEE.
x x x

AUDITORIUM
Je.udl 3 Mai
SALLlA EN LOCATION
Vendredi 7 hres
LES DEUX GRANDS
CAVALIERS
Samedi 7 bres
i.'EI'RiUV'E l) F. 1IOR(t'.
Fnltric Gde.( d -50
Entree Gdes. 2 -00

PARAMOUNT
Jeudi 12 h 2 h Ilires
Entree Gde. 1-50
6 b 8 b 10 ires
Entree Gdes. 3-00
LA GUERRE IE
L'ESPACE
Vendredi 12 h :L h 4 hires
Entrde Gdes. 1-50
6 hi 8 h 10 hre.
Entrie Gdes. 3-00
LE RETOUR DU
CAPITAINE NFiMO

IMPERIAL
IMPERIAL I
VENDREDI 4 MAI 1979
12 h, 2 h, 4 hres
Entree Odes. 5-00
6 h 8 h 10 hres
Entree Gdes 8-00
ROBERT ET ROBERT
L'ARGENT DES AUTRES
UN COUPLE EN FLITE
IMPERIAL 2
VENDREDI 4 MAI 197
12 h, 2 h 4 hres
6 h 8 h 10 hres
Entree Gdes. 5-00
Entree Gdes 8-00
DE L AUTRE COTE
DE MINUIT
IMPERIAL 3
VENDREDI 4 MAI 1979
12 h 2 h 4 hres
Entree Gdes. 5-00
6 h 8 h 10 hres
Entree Gdes 8-00
ENFANTS Gdes. 3-00
UN COUPLE EN FUITE


CAPITOL
CAPITOL 1 ""
VEUNDREDI 4 MAI 1979
PRIX UNIQUE $ 1.60.,
12 h 2 h 4 h
68 h 8 h, 10 hres
DE L'AUTRE COTE
DL MINUIT
CAPITOL 2
VENDRUDI 1 MAI 1919
PRIX UNIQUE $ 1-00
12 h 2 h, 4 hres
6 h 8 h 10 hres
LES REQUINS 'DU DESERT
CAPITOL! 3 '
VENDREDI I MAI 1979
LES REQUIN DU DESERT
Avant 2 h 30
Odes 3-00
Apres 2 h 30
Gdes. 5-00
11 hI 45, 2 h 15 1 h 45 Tl 15
9 heures 45
LA MELODIES DU BONIIEUR
MARCO POLO
CAPITOL 4
VENDREDI 4 MAI 1979
Avant 2 h 30
Gdes. 3-00
Apres 2 h 30
Odes. 5-00
11 *h 45. 1 h 45 3 h 45,
5 h 45. 7 h 45 9 h 45
X X X x

CINE OLYMPIA
Aendredi 12 h 2 h 4 hres
6 h 39 et 8 hres 30
Entree Gde. 1-50
LOVE STORY
Samedi 12 h 2 h 4 hres
6 ih 30 et 8 hres 30
FrtrIe G. 1-50
BRI CE LEE I 'INVIN'aILE
x xx *

MAGIC CINE

\ tiiredi t -t -.
(;()Ll)FIN (it
Iitree ('. des. -t)0 41 00
Saimnedt ii I l 01 i l' e '.
GOLAND I k VIkLE
TREtI:MBi.LE:
li:tree (des i t00 4-00

Rey Thkatrp
Venrdredi 12 2 ( 6 8 10 hres
I.'NC)OMPHIS
Ava'int 5 lhre"
1 ntrve G. 1-50
A 'tartir dei 5 h ure,
I itric Gdes 1-00 et 5-00
S;;itledi 12 2 I 0 8 110 res
I'S IiAUTS DI) Ill'RLE

Avant 5 ireo,
EIntr e G. 1-50
A Partir de 5 hreq
i ntree Gdes. 3-00 et e5-00
Samedi 6 h 30 et 8 brei, 30
CONTRE tNE. POIGNEE
DE DIAMANTS
Entree Gdes. 1-'0 et 2-50

INSTITUTE
FRANCAIS
D'HAIi I
ACTIVITES
CULTURELLES
Venciredi 4 20 het.res
THEATRE Vols qui nous
jugez, de Rober Hossoan.
par le Jeune 'hltic-atre.
Entree : 10 Gourdes
x x x x
CINE LIDO
Jeudi 12 h 2 i 4 hres
Entree Gde. 1-50
6 h 8 h 10 ires
Entree Gdes. 2-00
LES INVINCIBLES
1)1 SIIAOLIN
Vendredi 12 h 2 h I hres
Litree Gdes.1- I)0
6 bb hb 10 hrcs
treee (Gdes. 2-00
FORC1 111 NO E
IFORCEI NOIRVF


NOUVELLES DE L'ETRANGER


DANS NOS CINEMAS


Weekend


AUX 3 LALUE SUPER MARKET



Jgidi 3 Mai Vendredi 4 Mai et Samedi 5 Mai


Les Super Marches aux prix reellement Choc>


WEE-KEND FROMAGE ATLAS


Fromage Gruyere

Bacon Importe

Hot Dog Importe


.OMO, Adetergent .,Promotion. su

Pate d'Entifriee Listerine 4 3.60

Cafe Madsen $ 1.70 si vous

Paquets on vous donne an autre

Beurre de Table Frico 89c

Deodorant Dial 8 ozs 2.40

Jeux de bols en plastic 8 pieces


4.99

r les 3 dimensions

4 $ 2.99

acketez deux

Gratis : 2 pour 1

69 C 3 pour $ 1.99

1.79 3 u4.99

$ 2.99 $ 1.99 le Paquet


Pro -- Le tout pour


Jeux de 3 savs, Pe De 1 Boe dents


et plus d'une centaine d'articles aux Prix vralment

choc : :


POUR CHEQUE ACHAT CASH DE S 20.00 O VOUS DONE


4 Savons "Lissa" GRATIS


~----~------~~__,_-__,1__________ -


. . . . I ... .. cv. 0 0 ww wa n vLIIJ~ C~U~Y~+_


I


-r-03~~3XC









JEUDI 3 MAI 1979


, ~~IA )


Messe du bout da
Ian

Madame Veuve Emmanuel
Milfore fera chanter" une
Mlsse de 4Requiem Anniver-
saire 10 Samedi 5 Mai a 6
heures a.m. en 1'Eglise St.
ves des Cites de St. Martin
a la m6moire d? son regret
t e6poux M. Emmanuel Mil-
iort.
Ce present av.s tient liet,
d'invitation aux parents a!-.
lies et amis de la famille.
Ce 30 Avril 1979



Deces de Mme
Medar Calixte

Pax Villa annoete -e de
ce. survenu le 2 Mai die Ma
dame Medar Calixte nee Ne
meda Tony.
En cette penible circons
aince Pax Vl!ai et Le Nou-
velliste pre.s.- Ltent 1'ur
s mpathies a s.i sufir Nlad,
Mie VeSive Ar:i uld Men-ilas,
a ses ineveiix i'. i:ii cf-, (i',r
L-, Menelas ct M;-damin- i
a- r Men6ilas i nrv R(,o.-
Menelas et MA -janii- i:rni'
Mcnelas, Muonsi,w,,ir s MSid
me Claude Mi''il: Mid ,
simi Bleurtte Ml-.is! Mi M
lur Felix Lany MIr darnei Sc
sicles Bobo it f.'nmllI M
d:,ame Joseph Rliidwif"i't
Iamille. Mad.imne VMi 'i(I An
;'iane et famIlle M siam,
J'-..nine Telcid, Madmni -
*flle Rose Limi Ti&.,a :i
; petits n-'vpiix i i iece
Ralph. Gresairy P!::asr
Georges. Andre Gar, Miene
l.is Claire dre Re:ine
S'Pce. Aux faMnillt .Mefe -
las. Telcide. Ohano! Robr-
ceau. Bobo. Calixte Larmn. et
a tous 1I ---au-rs parent.
allies ptrouves sar ce d '.;i
Les (ftuneraill!, d'- Mlda-
mP Mfedar Calixt -iron.
chantees en 1 'l:- t- Sc '
Anne le Vendr' i 4 al a
h"dure p. M. Le ci-nvoa 'mr'
ra de Px Vll1 C;-rMD' a-


tian B. Guillaume, Mn
famille, Jean Roland
niel Guillaume, a si
eug et nieces Rose
tEmmnanuel, G6rard J,
Y'va-nhe Filemon Civili
tois les autres parei
allies eprouves par ce
Les funerailles de M
1' Stanilas Guillaume
chante&s le Vendredi
en I Eglise Parr'
Rue Ri"",-in o0l la d
1, -.irtell? spra expose
'2 hlures P.M


x x x y

Deces di e'In;
Jules Jeanno

Pax Villa anr.once 1
-> iurvpenii 1, 29 Avri
I: de 1 tI "e.' t r
J lno a ]ot




En c t peth- lrI <



i1, Pax Vl L

S:.:n.,, All i -
v- b i1 ev 1; 0 1 '1 .

Tn u %, 1s ..o
- Dm. ** Mad r I .' *

Nli('..:;,-' Frat~ k 8.', "-


me et Les f.unerallies de 1'Ing6-
et Da nieur Jules Jeannot selOrnt
es ne- chantees le" Vendredi 4 Mai
Marie en 1'Eglipe du Sacr -Coeur
asmin, de Turgeau a 4 heures P. M..
i et -a Le conaoi partira de Pax Vil
ints e' la Sacre-Coeur o(u la d6poull
deuil le mortelle sera exposee des
I Em, 2 htures P. M
se'ro' x x x X
SM, Deces de M.
epoui Willy Yves
ee des Jackson
Pax Villa announce ae de-
ces survenu le 30 April 79 a
1 Hcptal du Canape Vert de
Monsieur Willy Yves Jack-
son dit Willy Jackson.
9" E:. cette pe:i.ble circons -
t t.i.c' Pax Villa el Le Nou-
\elliste presenteini leurs sym
e de- pathies a sa Veuve Madame
i ern Willy 1 Jackson nee Nicolc
Jults EsRuaiez a ses enlantts Col-
1 ns Fury et D'emane Jack-


- Ncl




a n
Io '1 1
A1 itel


Mada


SAl
'!*

(a:'- s-is 'u: c nP i Al-



G;5
.<,-, 1 T: i G :l ; '%,,A M: un
M:idami F: n(- H)i



S ; ce d

1ce dc.1


son, a s4 belle-mire Mada-
me Claudette Demay, at ses
beaux-freres et belles -
soeurs Ernst, Antounine et Edei
ze Paul. I ses freres Zaky
et Jacques Jac'ison, A son on
cle Monsieur Max Michel et
famille. a ses tantes Cilenie
et Jeanne Borge.s a sa bel
le-sotur Mad-mie Wilson
Jackson a so cousin Mon-
sieir Raymond Borges et fa
mille Aux families Jackson.
"ouartez. Michel. Borges. Du
may, Paul et .1 ISc les au-
trts parents ?t allies eprou
ves par ce deuA.
L'--; funerailles de Mon -
s.fur Willy Yves Jack -
son dit Willy .Jackson se-
re'nt chaiinees le Samedi 5
MaI a 4 heuros' P. M en 1'E
list duL Sacre Ci.eur de Tur
gea-U Le ou' )i partra de
P:\ Villa S.:,t-(ocu0(r ou la
dipus lle mnior'lle sera ex-
a'st a'- 2 h iiwes 35


U ne srie de reportages

sur Haiti
S t lI,( dt la l it i l-ges t.... lI( ..i' qi l t 'M ill
I z: dul p )) I o0' :a1)nit M, mIu 1.,. U'" k! v < ,,t t ,( ,
v 11 P 'ard d' t l 'II i i -.
I'ho s 1i 5 K : tt ( ,s ., ,( ..'il .I ii tt
h 1ilanth t ; Nei Y "fork ,. lt, m, m .unnin, <
J ii t ''I' rI ,. aa l'{sill ali i *,
t '. i T- iS s. I is \' n ci. i .'
ii u mi d(-' i mi NI. i -,

!'ii di n I -i .iu i a: d, i t (- it
i ts -d I]si! lit a va'0 s ots i;IiSi : i ] h ,.' ,-" 6 i0
Sr i i'! N V dons us; i i diw lljsl 'i' iM t i 5(L ; ilh -
dou IDlpa' ii ns !, :o s t;bu{ os-a d s ai. s"
I in '2 i n u' '' u %Jaf az. in, alieni i
s I- U' sa Herzog' sass's! u ,c C I- uit'i2 c pl.' I
L d, 's mSi S'ifalzy iHei'- ,ii i i\ s e hici oi- Ni
i' Baz n cqs a debute comsi 'UN ,' ii troupe dL
me, Mannequ:n avan' Ioc a: qu.: u cs d(u.x s(' i'

C -P I a I: do 5 ii 'S 1 i i lCl i i"'
f''r-n'- a rsi r T -l d', is'A p: ri r : id

Made mno if ain prO-n:emps : Dir r cu .-
c :.k c'' (. U; -


Mars oul la Je~ o : mr. & ////
tIflle sera exvio-.e a i-s 2 hej
res P xe 3 a LA VISION DU YOGA
X XX x

Deces de M. s oBLIEZ .Z HETER TRE NvERO D
Emile Stanilas MOIS DE 8.1 AN> L.- LIBR.ARIE5 ET LE s-
Guillaume PERMRKE. VO.'-s TROLVEREZ .A-L SOMMAI-
lRE e-* FO.'IL'LF DE GUFRISON QUEST CE
Pax Vlilla annnce .e de QUE LA 'FD ATiON PROPOSE DE L ASTROLO-
CEs surenu .e 29 -,, 197'
s re G7. FE.. E L BRE FT FEMME DE LU
A- Emle GuilI;.- MERE LA c( L.ONNE VEPTEBRALE FT LE YOGA
En cez;e pel-:..- c7,o -
t nee Pax Villa L No- NOTE.L S5R LES PELERINAGES EN IN'DE L HOM-
v lste presnie. :. E EST O LEX D ENERGIES ETC
i hie asa sa Ve M.m- Em..
(,uillaime nee Fc -r F .*..o- -
ier a ses a C:- JO c





---M A partir du Lundi 7 Mai




Scotiabank prochain, la succursale de la



SCOTIABANK a Delmas


Ouvrira ses portes le 10 heures du



matin a 3 heures d. l'apres midi,



saris internr )tion,



du lundiau v ndredi.



L'HORAIRE DU SIEGE CENTRA A LA RUE PAVEE

ET DE LA SUCCURSALE DE C ITEFOUR REST

I INCHANGE.



SCOTIABANK, tojs A tre servICe ses 3


addresses : a la RMe Pav4e, 4 DeuL s et Carrefour


.. :. How s-Lon et de

g r 'k .
K n C V 'e'


la ,.;t- 01 G ub .i Jou -
co,. u 9 ut .5 ]'o.: 1- U -

d { taloue )7rese I ra
d m r nm ,S'im
V si St2


SN 'ls. s-' r 1 I a bci;.1-'
.sme Clianc a r fnaniqi: n
arec'nric d io.:i Agence de
man neai qu.il,s q1ii p') C te'-i'n1'i4
en o ransanl .i sta s art (ee
Pn Haiti en ciompi]t'nieI di-
la rP:Vis.sinti Sylviy Samuel,
mannequin, fl le du grand
jouria!ls'. Yvon Samuel
srtand R porter a France-
Soir
Chantal a d6couvert la Il m
de vivre on Haili a l occa-
sion de Ia fIle d ainniver-
saire d Aubplin Jolicocur oi0
av'c Sylvie. pele a ete accom
pagnee par Isabelle. la p,'-
tillanle Public Relations de
1'Habit.altion Leclerc. son
,.boeu, (;t hibn d'iautr's
clients de cet houl,.
Mardi soilr. Sylvle et, elle
onti dinu6 avc Aubelin el
Vava au Grand h6tel Oloff
son oi rilles ont it6 rejoin
tes par la eaptivante Anna
Baraz. avant d'aller danger
au Byblos.
Mercredl solr Aubelln Jo-
lir.oeur, aceompagn6 de M.
Andre Daoudal, Attachf cul
turel de l'Ambassade de
France A Budapest, Hon-
grie, qui lul a 61t recom-
mand6 par Ie cel bre-din
tenor chor6graphe polonals
Stephan Wenta, a rejoint h
1'Habitation le group for-
me d'Elvira Berndorff, Antic
Besser-Anthony, Anna Ba-
raz et Christian Gulchard,
Manager de I Hotel (M. An
dre Daoudal logeant an
Christopher H6tc, a Ut6 aiu
stl recommandt au Dr Andrf
Roy par M. Frnncols Th'-
baud, journallste sportif
fran'niss (Andr6 Daoudal,
journaltsli' a Innugu -
r6 sa cerritre come Atta
cht cultural on Turkle pour
la continue en Autriche.
en Pologne. puls en Hongrnie
depuls cinq mols aprdts un
selour a Paris. II est arrive'
let Ic Icr. Mal pour une se
malne.


(Suite de la 6lre page)

premiere cpunltions. Dans
ces conditions, li se prepa-
re avec une obstipation pre
sentee comme de sliherols-
me- f faire front au nouvel
assault don't I1 sait qu'il de
passera largement en am-
pleur la premiere cdemons-
tration ,

Selen des temoins dignes
de foi. la Chine a masse d
la frontier pies de cent cin
quante mille soldats qui
n ont pas fA faie pour pone
trer au Vie:nam ofi les pro-
rinces du N(rd ont ete trans
formees en gigantesque
camp resranch. D'autres te
nmolgnages confirment Ii'n-


A VENDRE

A BABIOLE
G8 HANDE MASON A
VANC ACCESS SUR 3

4 1 CAMBRES A COU

S;tI1AMBRES A HEZ
llF- C1'AUSSEE '
'IIlAMBl-E8 AU SOUS t

V i, 19 IM4 'RENABLhE -
iSl.ANIi1 COURT JAR-


Pl LT ETHE
N IM ;'(.)H 11
M I(N i"





A Voiture a

Vente d'une
da Accord A(
diiltinne cas
> cii'ulcur igris
Spneus neufs ex
teI Nichelees (
tnirl Telenho


Mati N o. 2-.i1
2- 0993
Sntre 4 here'
P. M.
x v

A vendre


ISITrEE A
1. ':. MO

790 25686



vendre'

Voiiure lion
lilt 77 air Con
sette stereo
4 metallique
t-ra lanes, jan
Courtiers a'abs
Ones.
o2?8 Soir No

s et 8 heures
35


Un cc ).rn( sscur de.s!x mar
teajx F.^f-uers- L ses equpe
n 'i.I a s
Le -'uu" a 1 ; nieu -- Te
e; n iu-sc 2-32 ;4
x x x x
AVIS

La Dominique Baiy <
C'' asi.si ,sa b i((iii anL-
{.-e i .ii e c'! iie lubili e l en gi
niai;1i qu, a partir du maidi
2 Mali 1979 son slwe' social
sira translere au No. 112
d la Rue du Magasin de
I Etat. -4M1M
La lboitle. postal aJnsi qu-
I-s numero du telephone' res
tcronti inchanges.
Mercl.
La Direction


Horaire d'Et

La AT'TORAMA S. A.
porte a la connaissance
des lnteress-6s que du
ler. Mai 1079 au 30 Sep
lembre 1979 ses heures'
de travail seront les sul
vantes :

Du iundl au vendre- I
dl 8 h a.m. 2 h. p.m.
Samedi : 8 h. a.m. 12
h. p.m.

AUTORAMA 8S. A



VEN'TIES DE VOITURBES
USAGEES.
RENT-A-CAR Route de
I'Afroport Tel. : 6-1029 -
6-0767 35
xx x V

AVIS
e a Centre Ib(fronm'lcaln
de Cooperation de Madrid a
ptblib les bases du IX Prix
Th6atral na, auquel pourront Dren -
drc part les tcrivains de tou
les les natlonnlltts ipourvu
que I'oeuvre theatrale scilt
6crite en langut espagnole.
LP' Services Culturels de
l'Ambasande d'Espignt se
tlennent a la dispositior. des
Intr&cssts pour iu-j. rensel.
gncments complftimetarea.


tensification au aebarque-
ment de materiel de guerre
4 Haiphong oiu les tyolontal
res, sovietiques- sont estimes
officiellement a deux cents.
Parallelement, la lutte con-
tre la mcinquilme colonnei
chinoise s'est egalement ac
crue a Ilanoi. Plusieurs res-
taurants tenus par des hoas
(vietnamiens d'origipe chi-
noisei ont ferme leurs por
tes et un norrbre impor-
tant de fonctionnaires d'as-
cendance chinoise meme
lointaine ont ete mutes en
province dans des services
de production i

Des informations inveri-
fiabloe laissent entendre
que. au course du mois d'A-


- LOUER

1) Appartement a louer
pour celibataire ou couple
ineuble ou non t 1 Avenue
Christophe No 81

21 Pieces i 1 etage pour
bureau d Avocat ou medec'ii
Hall pour contilere site li
1 angle de la rue des Caser
ies' l tile l;a Reunioni .
Pour rionseignoieents ap -
inilNiz le 2-32012 de I a
A. .1 die 5 ia 7 P1. M.

Sx x x

AVIS
Aulovalsa avise ia son ai
mable clientele en parties
lier et le public en general
uu'a partir du Mereredi 2
Mai,,son. horaire de travail
est le suivant :
Lundi au Vendredi : h 30
A M 3 h P. IM.
Samedi 7 h 30 AM 1 h PM
55



Rencentre
Bel stranger blond
aux yeux bleus. grand
35 ans. rscht, genereux
cherche belle eune fille
ou femme entire 18 et 28
ans. sans enfants. pour
relations amicales.
Fcrare P 0. Box 15031
PeTion-Ville.
45



Horaire d'Ete

La Aulorn"ca S.A. avise
son almable clientele et le
p:iblic en ipeneral que son
Horaire d ete entrera enI v-
psi ur a partir du 2 Mal jus
qu au 30 Septembe 1979. ses
hpure-s de travail seront les

Du Lundi au Vendrdid 8
h a 2 h P M -- Samedi
de 8 h. a midl.
La Direction
55
X x V X

Nouveau Coliete
Bird
ILes inscriptions au Non
veau (Cotlge Bird. pour le-
classes de la 141me (Jardin
d'enfants) la IPhilosoplhe.
seront rescues au Secrietariat
de B hres a 12 hres, du Lou,
di au VendredLi
Les 61eves ayant fait la
4ime el dsireux de prep!
rer. en irni sirns. un diplorm
Condulsant aux carriers iom
nimerciales. peuvent 'in.rri
re & la Section Moderne. PIe
sleurs options possibles : &S
erhtarint, Comptabilllt. a1
ministration tommerciai
ei.,
Pieces a presenter pour too
te inscription *
a) Deux photos
b) Acte de naissanca
c) Carnet colaire de la
dernlire &cole ftr6quent4.
d) Certificat de transfer
La Direction X
X X x X
Posted vacant
L'Ambaaade idu Canada a
actuellement un poste va
cant de r4ceptionniste So
crttalre. Les candidates de-
vront 6(tre bll'.gucs (An -
glai-Francais' et maltriser
Ia Steno-Dactylo. Priere fal
re parvenir vos Curriculum
Vitae l'Ambassade du Ca-
nada. C P 826 iService de
I'Admanistrationr ..Port-.au- .
Prince, Haiti


vril plusieurs milliers de
Hoas se sont, embarquel
clandestinement f Hal-
phong 6L dt-sination de
Hong Kong. Ces mimes
sources evaluent'le prix du
passage at duex mille Dongs
huilt cents dollars).

A Hanoi routes les conver
stations tournent a nouveau
depuis quelques jours au-
tour de la rneme question :
Quand. ou et comment les
chinois attaqueront-ils ? Cer
tains recentt pouvoir affir-
mer que la second ileconm
chinoise est imminent. d'au
tres, la majoric. Iatten-
dent polir le '(rnier trim.es
tre de I annee. Nul en tous


cas nose pretendre qu'un
conflict de granae envergure
neclatera pas avant 1890 sl
rien ne vient "ntraer la dy
namique d6 la guerre.
Ceux qui veu.ent croire
au miracle iU.,ssent enten
dre que le r po urralt ve
nir des Etals tils dont. cor
taines tumeui's murmurent
quTls sont prets t. refaire
leur entr6e diplomatique en
Indochine. Quand, comment
et sous quelles conditions ?
L- mystere est enter et les
plus audacieux se bornent 6
constater qu" les ameri-
cains n'ont qu une seule re-
presentation en Indochine :
Leur ambassaae a Vientia-
ne. au Laos.


NICARAGUA

La violence s'etend a la Capitale


MANAGUA (AFP)
La violence au Nicaragua
s'est etendue inciciedl a la
capitaL.', Managuta o u i
Fio nt aildilliste Oe Libeia
tLin Nalionale 1 lFSLNi a lus
qiatrc soldimts gouverllen ii
1-avix Lotl dati la iai lta in uitr
cousi d nti em'busca ide
I.. -ilbicadSade ia eie nolie
COnl ii slle pil"oi}llic di t'i
li iIl ('l ti ii ll )i (t d 111
l ci i Colllin 'rclal lii.s ft-o

;volh 21111110llef, ll a p 'utlr ll'l
I I com ba lll.s diu v"ioiwi
i-11 di iiii llte I '.s cadli v i- ,
\ii lei'lis "rilll'b e l oll t I'l
Ia Il iltei
D il.s nilli cu inlis u iqsi', cl]i
disliin dllt siii in'-ci'r'r dil ill
till1 I Front andnlldisste a
di(clare6 qu'il s pr6parait i
assurer dlc coup fjisala: a
remme du Genaral Anasla-
slo SSomoza dnnl In faImille
dirige le pays depuls qua-
rante trois a n s el a
annonce pour biental une
'insurrection totalih de Iaq
popular ion
Dans le meme communi-
que. le Front Sanddniste d.l
avoir tue 63 soldals de la
Garde Nationale et 21 indi
cateurs de l'arme' depuis ce
22 mars II indique en ou-
tre avoir lui-mSmn perdu
21 hommes depuis Ia mmnc


date. donti curtains ont etd
tues apres leur capture.
A la meme here uit le
Front Sandiniste attaqualt
la palsroulls dei Poll't ms r
cio'dli d iiil.res poiciers onl
dli'pi, lSe a icosilas de tui u
ciii ri-e ltiicbri' (Ii a s rer
(tll l ; I I ,nterrei'n inl d uir
Ji'li- c lssillne Ustil l a cisaI
(d' s l Ilsll l ti llil dii ler
MNil (iina l banliaiuu iv ud e'
I ami ,' d la ville

Dol) /.i jelizru21e, s Ol 1 11'
5 IscisOII nun conl rinuce qu
i: lIliili 1 M itliss llae iin! p<'
di r sa vih dstans lS opera
ihils dri tItova i nenCl e
ai:u 1 rince it In suite d
ici s :alt onilt eme'lt (Certail
illraile tis 6I6 tles s; i cou
d' crosse d fusel anris a
voir et0 ar.[tcs et desarmns
F.n fin lIt directeur d
trrnd quiotidien d'oppos1
lhon iLa Prensa' M Javie
Chinmorro a dil nvoir rec
par lelenhlionc des menace
d arres'ation et de mort
L'un de ses parents nrr
ches. Pidro Joaquin Chanmc
ro ancien direc-bur du .ot
nal. avait t6 tue Ile 10 ja
vier 1978 apres avoir req
des menaces similairrs
Sa veuve a elte aussi rec
mardi soir par telphon
des menaces de mort.


LE BISTROT

RESTAURANT BAR GRILL

PIZZERIA CREPERIE

OUVERT TOUS LES JOURS DE

MIDI A 1 HEURE DU MKATIN

Pizzas a emporter

-- < Special Lunch, a $ 3.60

TOUS LES SOIRS

Diner dansant avec


(>

MARDI SOIR


<>
Folklore et Danse


MEIRCREDI S0IR

Soiree <
& $anra. Paella et ambiance avec

<>

S'homme Orchestre

VENDREDI SOIR

S(Bisttot Show>>

Diner Spectacle


S"LE BISTROT"

,,VOTRE RENDEZ -VOUS.

SReservations -. informations
! TEL 2-1809

i 146Lalue Port-au-Prince


- '-


-PAGE'$3


CARNET SOCIAL


VAURE D'IN~iETUDE A HANOI


Petites Annonces


r E ~ -.~ --~.I- -


-- I~ ----na -3t


---------- 4'




* .. 4.


PAGN 4


ANNONCES GROUPEES

PHOTO' CHIAPPINI CONTROL
SI (qlOflL 142 Dcteur Aubry; Port- INSU .KAT
-u3 u-Prince; Haiti. Exterminer rapidemeat
Le Magasin qu{ transfer- Photographies en tolqs gen- le insectes et leae rongeur
- me vos enfants en ePetits res Reportages Mariages ces i s contacted con
Si vous souhaitez avoir le Bijouxr avec ses prt-k- Receptions Nsir et Blanc trol Insecterat 2-4991
diable au corps. Faites porter 39 Rue des Mira- ou Coulers.
CAFE MOCKA vite de sauter jusqu'a Mini- cles CENTRE DES
Records.
ECONOMuIOTE olle2 Nelson ARTS MARTIAUX


ET PRATIQUE


Exactement ce qu'il vous
haut pour etancher nature
element votre soif


Center
Si vous payez cnq dollars
le Disque Haitien c'est que
vous ne l'avez pas achete a
la Rosenthal
12 iePvb


.


l


Joliesse
Salon de Beaute
156, Rue des Miracles, 156
(Entre des Rues Montalais


reus at 400 products all-
inentaires A vote choix.
LAD TRADING
DISTRIBUTEURS
Rue de l'Enterrement
Tel. : 2-3727


Les sportifs, etudiants. hornm
men; actifs boivent NUTRA
MENT, la boisson de Sante
NAIN POIN GRO NEG SAN
NUTRAMENT




^hWa


6m
LaI


<0HAAT7 ^A


Transports Gencraux P.
0. Box 73. Port-au-Prince
TEL.. 2-0853


wr


SERGE S-GAILLARD
AGcNT GENECA AL
38 RueduMontala' ,e 2 3"3'
P -r-au P'.-ie Hal'

L'Europe on I'Amerique du
Sud V:a Santo Domingo et
San Juan.








AGENT EXCLUSIF
POUR HAITI
SONAVESA
TeL : 2-0853


TOYOTA

La marque viable, robust
1eegante, la Marque que
choisissent les gens senses.
HINOTO S. A. Rue Pavee
TeL : 2-0323








Dansez bien
en apprenant








Les danses mondaines : Sal
sa, Disco, tango. meringue
etc... a Cabane Choucoune
eti iHotel le Palace en
Ville
Horaire elastique
Appele z Hlarry Policart
an Z-139 7-2010 2-3344


D.P. EXPRESS
POUR REUSSIR
VOS SOIREES
PHONE: 203497 7-1688


KID POWER
ABSORBA
Sous-Vetements Manlots
SPENCERS
LAYETTES
KANTWET
LITS PARCS
CHAISES POUR ENFANTS











Grand Itue en face BATA






Tout ce qai fait la d ife-
rence entire une femme nor
male et une femme elegan
te 391 Rue des Miracles


Au Petit Bateau
Angle rues de la Reunion
et Pavee. Depositaire de la
marque de tampons Tam -
Pax lits en fer Mate
las imports vetements -
sous-vetements lingerie de
ouitl'6 -


SILHOUETTE
87, Bourdon
Vou5 rrc..verez blow.ae- -
T. ShirLs Fu.ularci-Miaro-
qu:ee e c.r seuele.mer
Passez -:n.us \ ir ,- vo ,ne
serez paLs aecu.


CLmenIt a owto
La Maison Ernest bennett
Rue Traversiere assure la li
crarson de votre ciment a
Domicile. Les clients peu
vent s'approvisionner dire<
tement a son depot de l'avy
nue J. J. Dessalines. a coto,
du okola Moyses ou Na
stock tres important est tou
Jours maintenu pour la corn
modite des clients.


de Pori-au-Prince


Pour une meilleure forma
tion intellectuelle et mora-
le. Tolus ceux qui veulent
reussir du premier coup aux
examens du Bac se rendent
directement au College Nel-
son de Port-au-Prince.
BOIS-VERNA

CUKAKO
Club de Karate
Coreen pour votre pleine
epanouissement physique -
Mental et Spirituel Profes
seur M. Leo Cartright. Lo-
cal Ecole St. Jean l'Evan-
geliste.


Po
tos
heur
teur
Rue


Club de Karate Japonals
pour votre plein, panouisse
ment physique, mental et
spiritual (SENSEI). Maitre
H6nock Lercius (Affill a la
California Karate Academy
10889 Blaney Ave*Cupertino
Ph. 253.4044). Local Tur-
geau 41.

PHARMACIES
SANTA MARIA
JEAN PARDO.

Rue du Centre face au
NouvellRste Execution d'or
donnances, soins, conscien-
ce professionnelle

Professeur J. D.
Percy


COLOR Guerlsseur rsyetcologue
LAB ChirolQgue Praticien. Rue
Paul 6 No. 30 en face du No
71 regoit de 8 heures a 1
h et de 4 hres a 6 hres. Tous
les jours ouvrables Mercre
ur de meilleures Pho- di et Samedi Prix Special
- Service Garanti 24 Toutes les maladies aiment
es Tout pour l'ama- etre soulagees, tous les pro-
det Cenprofessonel 1509 blemes peuvent trouver leur
du Centre : T&:Z-0945tsolution.
D"p r milliers de resultats


P ivero Guest -
IHouse

BA'TIMA'T Saint Marc
Achat elite Local.or
BATIMAT DISTRjULrt' CadIre reposaint chain-
DE LA M31VIQE 'FORMICA bres confortables toilette
ue A du Q Fua 77IA divitduelles Dejeuner
Hue du Qua 7Sou)er Prx Mod6r

Avis aux ?
Inqmnieurs {M
1 u lvp yp c a'e erieturet
r ntli ,l,-s ii(tmIiil lklues de si
r(,i I'HIlN. 1 ALIE -


- Grilis artculees extensi
bles
R- deaux m6talliques Gvect
uU satis maiuAvelle Eipais-
s, ir 10-10: 12-10. 15-10
Haiti Franco Douane : 60
-Prtes glissantes metalll-
ques etc
Delai de livraison CIF
:ours
S dresser au Magasin Vi
tiel o Freres 3U3 Blid J.J.
Dessahines Pnone 2-3741







Michel Ph Zuraik
No 294 Grand'Rue ou le
client eut Roi.
Challis \oile de Cotton
Broderie Nepped -
Tropical Tous les Tissus 78


Lunettes ae haute quality
optiques et solaires en ex
clusivitc chcz J. 1. 1Mavinoe
Celestin opt' den diplome Il8,
Chemin de', Dales
Tel : 2-5l1
ROLACO
A.gence immobihere No
102 Lalue
-Bail Estimation etc ..
I'elephone : 2-5735



Coucouille
La collection Haitienne
qui vous propos, des lives
sur la linguistqne, la Socio
logic, la Psychologie, IAn-
thropologie etc Actuelle-
ment en Librairie : la 2eme
Edition de aSirolin et le
precis de grammaire creole
compare. et considiration-
Ethno-Psychanalytiques sut
Ssarnaval Haitien)).


ARCADE ATT
87, Bourdon I %;g ATTENTION


Pour col pi.-..'5 cCeaix et
lt gL-ar.cs a.s. 'aceaux
raiinnes qul cl sen-. celA'u
ou celle qui leas (no.:.t


SmU LIIS P RTS,

LA QUALITY EST AU SEB
VICE DU SPORT Puma
Spalding Speedc Maresub.
Fred Perry, Recurdage de ra
quettes.
73. -alue Tel. : 2 4991

Rodolpho Russo
Optique. Bijouterie, liorlo
gerie, Argenter e La Qua
lite sans e I'rix cest Loute
fa "iflcrence
66. Rue Bonne Foi TeL :
2-1567



Qualitex,

IA MASON DES
PRODUCTS DE QUALITY
Port-au-Prince, Tel. : 2-3132
Pet on-Ville Tel. : 7-0082.


264 Lalue T61. : 2-0737
Sors-~etements pour gar,
sonnets et fillettes chaus-
settes et demi-bas Arts
cle pour Babe Prix sp.-
cial.

GERARD
PROPHSTE
Pour la conrecr.on do vos
habits. Voyez Montleur 06-
rard Proph6te i archand
Tailleur) Angle Rues du
People et des Miracles Nn.
121. Port-au-Prince, Haiti


PLa..ique en 45 54", et
.2 ;arg pour tabie et
r:deaux servtic'les de bain
supeCrlur crepe georgette
e: 'n.iicare bianc.
Rje du Magasin de I1Etat
89


A, DDONTj
ANTI-PLAOQUE)
C I
ANTI PLAQUE
PATE DENTIFRICE
LAD TRADING
*DISTRIBU IEURS
Rue de I'l.nterrement,
fel : 2-3727








A Am



Materiel electrique
Ilydrauliqro Sanitaire 83
Rue du Qui I








MA BEAUTE
Studio Ecole
Leqons de coupe de pStls
serle de Cuisine et de Cosme
tologie vous tous qul vou-
lez acqu6rir des connals -
sances en ces domaines vo
yez Ma Beaut4 Studio Eco
le.
Rue Mgr. Ouillouz


Les NERVURES por les rn
bes de Communion sont rea
iLsees a L AIGUILLE MAGI-
QUE 125 Rue du Centre.
Voyez L'AIGLLitLE MAG.-
que pour vos Boucles Bou
tons Boutonnires Fil
broder etc
125 Rue du Centre
Bloc Rues Bonne-fol et des
Fronts-Forts.
PHONE : 2-2284


YOGA
Le Temple de la Sant6
Institute de Hatha Yoga et de
gymnastique m6dicale 402,
Blvd. J. J. Dcssalines Pho
ne 2-4041.
Vous Invite A ses s6ances de
Hathn a Yo ga et
de G y mn as tlq ue
Mod. qu ont lieu tous les
jours Matin et apjrds-Mldi
Minium Cayemitte en col-
laboration avec sa fille Dr
Naomle Cayemitte.


TAO
Centre Inltatilque mystico
- rellgleux A caractkre arttis
tique et soclo-culturel dent
le sl e Ige se troUve Ption-
Vlllc Rue Goulard iPlace
Boyer prolonged No. 32. Vous
isvlte t h:es sea..ees uu Di-
man.hbo main qui ont lku
A partlr de 10 heures.
Pour to-is renselgnements
adressez-vuas al Reverend
Pasteur Blen-Alme ou TeI6
phoner. Au 7-0632 ou au 7-
1631.


h ureux l attestent.


Les funerailles de
l'Ayatollah
Motahari


IPUDI a Mal ISi-


Reactions
americaines i
Pattaque de M14
Sadate centre
dnyad
WABSHINOTO (AFP)
Les violentes accusations
lancees lundl par le Preasi-
dent Sadate contre l'Arable
Saoudite ont place dang
l'embarras le Gouvernement
amdricain, qui ne veut pas
se voir entrance dans cette
querelle.
Le porte parole du D6par-
tement d'Etat, M. Hodding
Carter, s'est refuse com-
menter les propos du Chef
d'Etat egyptlen on A en con
firmer la substance. Mais il
a rappele que les Etats Unis
ont toujours considered 1'Ara
ble Saoudite comme un pays
modere interessA la conclu
sion d'une paix gipbale au
Moyen Orient.
A Washington. c'est la sur
prise et linqultude. L'Ara-
bie Saoudite avait certes em
boilte le pas aux autres pays
arabes et rompu ses rela-
tions dlplomatiques avec le
Caire, mais jusqu'ici elle s'e
tait abstenue de s'engager
dans une querelle publique
avec M. Sadate et d'annon
cer ses Intentions en matte
re d assistance economique
a 'Egypte. On peut mainte-
nant se demanded si le Gou
vernement de Ryad main-
tiendra le silence et pour-
suivrg le financement des
50 cl4asseurs cF-5Es que les
Etats Unis doivent livrer a
l'Egypte. "
M. Sadate avalt accuse Ryad
d'avoir secretement paye
d'autres pays arabes pour
les pousser S rimpre leurs
relations diplomatiques a-
vec le Caire. Le Rals avail
en outre prom's de faire
seherenmnt payers I Arable
Baoudite.
r
Retour a Moscou
LONDRES (AFP)
Le .ournallste sovltilque
nyant oblenu lasile politU-
qu(i en Grande Bretagne,
inardl M Alexander Islo-
itinn est rent r6 Moscou,
inireredl. de sa propie vo-
lonte, a indlqu6 le Ministl
re de I'lntcrleur il Londres
Alexander Isominl. 31 ans,
quii travalllalt depuls un an.
atl Bureau de Londres de I'A
gence de press sovli6tque
,Novoslti, avait reclam& l'a
silt pollitique le 13 avril 11
avait obtenu mardi une pro
longatlon d'un an de son
permis de sejour en Grande
Bretagne.

Pharmacies
assurant le service
cette nuit
JEUDI 3 MAI 1979

OPTIMA
Rue Traversiere
EUREKA
Rue Capois
DE BIZOTON
Bizoton
x x x 2

PETIONVILLE
JEUDI 3 MAI 1979
ST. PIERRE
Place du Marche


VENDREDI 4 MAI 1979

21 MARS AU 19 AVRIL pale. Pas d'6golsme mais ex
(BELIER) "T ploitez des developpements
En depit d'un changement de carriere favorable. Ayez
de plans, le moment est fa un programme pour rester ,
vorable a la creation et aux physiquement en forme.
affaires de coeur. Donnez 11
bre course a votre inspiration 22 NOV. ALI 21 DEC.
(SAGITTAIRE)
20 AVIeL a 20 mwX Projets de creation favor
(TAUREAU) sts. Restez en contact avec
ceux qui sont au loin. Ques
Faltes des recherches pour tions d'enselgnement, de cul
appuyer votre intuition fl- lure, d'editlon sont particu-
nancitre. RPserver un peu de lierement avantag6es.
temps h votre vie privde, vous
permettra de prendre d'lm- 22 DEC. AU 19 JANVIER
portantes decisions de carrl6 (CAPRICORNE)
re ou de denouer une situa- Bonne periodes pour des
lion. ameliorations a la mason.
Consultez les membres de
21 MAI AU 20 JUIh la famille sur 0os espoirs
(GEMEAUX) futurs et sur vos projects ac
Ayez d'importants appeals tuels.
teldphonlques. On 6coutera
partlculieremsnt vos idees. 20 JANVTER AU 18 FEVRIEB
Les visits loonles vous so- (VERSEAU)
ront agr6ables. Evitez les discussions pro
fessionnelles et connaissez
21 JUIN AU 22 RJTILLET mieux votre prochain. Vous
(CANCER) vous assurerez ainsi une bon
Prlsentez a vos superleurs ne fin de semaine. Un court
des idees professionnelles replacement favorisera l'ac-
pour qu'elles soient bien ac tivite de votre association.
cuelllies. Avantage possible
ou, d'une certain manlere. 18 FEVRIER AU 20 MARS
Amelioration de votre ta- (POISSONS)
bleau financier. Vous avez une important
inspiration au sujet des ques
23 JUILL-T AU 22 AOUT tions de carrier et d6sirerez
(LION) passer vos loisirs a en etu-
Le dsplacemrnt commen- die i les details. Vos finan-
c6 maintenant sera particu ceb samellorent.
lierement agrdable. Votre
presence un venement 81 VOUS ETES NIL
autrui. tUJOURD HUI
anb ao vaSlaSeap ijinllna
vous avez de conmmun avec Vou avez esprit prati -
que. Travailleur acharne,
23 AOUT AU 22 SEPT. vous reussirlez conmme nego
(VIERGE) cilateu banquier, boursier,
Vous r6ulnissez des fonds expert iunobilier ou capi-
pour "une amelioraltion it up taine d'industrie Tres artist
porter A votre foyer Epar- It vous tles attire par la
gliez du temnIs avec des re- iiusitlue, I arcll'.Lecture, la
churches prtalables. Activi- sculpture, 1 'dltion la sce-
t6 domestique sous un bon ne, la littiralure et lensel-
Influx. gnenitint, Votre plus grand
success ) viendra qtiand vous
2? SEPT. AU 22 CCTOBRE elargirez votre sphere d'ac-
BALANCES livite et vous vous lancerez
Soyez r6ceplif iux id6es des dans les problems de I'hu
proches. Une occasion mon mniaite Vous leriez un bon
daine sltinule votre intell1 foltiolinnaire ou home po
gene. Orientez-vous yers des lltique. Vous avez. en eflet,
temps mellleurs. une nature de philanthrope.
Vous ctes aussi spiritualist
23 OCTOBRE AD 21 NOV. et 11 se peut que vous choi-
(SCORPION) sissiez de travailler sur ce
Une intuition financiere plan.



Gustave Valme

(Real Estate Broker --

Agent Immobilier)
Pour de meilleures affairs: achat et vente de
maisons, terrains, halles. Location Bail. D'excel-
lenles affaires toujours disponibles. Honnetete et
competence.
RUE Dr. AUBRY No. 147
A COTE DU MAGASIN .LE STOP>
TEL. : 2-2326


K



Confiez -nous



vos homes d'affaires




Vous ferez une bonne affaire!


TEHERAN (AFPPI
i 1es ulnierallles, Teht -
r:in du l Aya'ollah Morte'za
Motlharltl, lintnbre du "Con--
sell 1d : la Hi evollllitfin assas
sine M;lrdl sOir par un gro"u
pei' exltienilste .ls mitlitlu' so
sotl IranslorIIs Jeudi Inr
tin en: une veril.able manlltes
taltin anti -con inl ste
Pltusleurs centaines de intl
liels de personnes. honmines.
lemmies en Tchador noir
'long voile Islamliquel e11 -
fantt, et, Jeui's gens. escor-
tes par des ce;ilaines de etgar
dins de la revolution et
dri homes .rmes des comi
tes ont defilne
dans les grandes arteres de
la c11apta le ir-nienne aux
cri, de I< Islam en;! victor -
r'eux le communism est
vaincu,
Suivant a las cadence et
assez rapidP. le cercueil de
1 Ayatollah Motahari. la
foul scandait nous tue-
rons ceux qui ont tue notre
frere Le group Forghan qui
a revendique 1 sttentat con
tre 1 Ayatollah Motahari le
premier grand oignitaire re
litieun ag tre abattu depuis
la revolution Islamique Ira
nmennc est le meme
q u i a ai a s s a s s i
ne il y a onze ours le ge
neral Mohammad Vali Gha
rani. le Premn"r Chef de 'E
tat Mator des Forces Armees
lslarmoues de I'lran Des mil
Leiis de portraits des Afa-
tollah Motahirl et Khomei-
ny. de meme que ceux d'I-
marn Moussa Sadr le. chef
de la communaut6 Chiite du
Liban disparu dipuis Sep -
tombre dernier, des banderm
les el placards condamnant
le communism et les Fe-
dayines du pep'ple iMarxis-
tes independants Ipavoi -
salent les rues ou( etaient poi
tes par la fouled
,Toudeh. fedayines. yvMu
rIes des para:;ites de la so-
cletn criait la foule cons-
ternk,
Le gouvernement provisol-
soire, pr6ced6 de M. Mehdl
Bazargan. le Premier MInis
tre a suivi la procession dc
puis 'la mosque de 1'Uni-
versitd de Trhoran, oi 1'A-
yatollah Motaharl donnalt
des course de Theologie isla-
mique el de drott, usqu'S
Ryan au Sud de Tdhdran.
De la. depouille mortelle
de l'Ayatollah a t6 emme
nee la ville salnte de
Qom. pour itre Inhum6c
d a n s 1 e mausolde
de la sainte A'Soumeh, la
soeur d'Imam Rezaile. hul-
Hlime Imam des musul-
mans chltes.

Pour la prin min I fols. In
garde charge de la protect
lion des membres du gouver
nementl, talt vlsiblement
renforc(e. Des hommes ar-
m6s 6taient juch6s sur les
tolls des nombreuses voltu-
rcs dans la foul.

Presqu'A la mime here,
dos crr6monles funibres se
snin dC-ronul's smiultanit-
nI enl dan s rpr>-nque oules
I.s mosques dc Tchcran Pi
dc l'Iran.

Dans les .'ues des haul
parleurs r6dptalent : ; Le
communism est nature con
ire la religion en general
MIfalm -en partlcullerv.
I


HOTEL CASTELHAITI



2-06-24/2 37-77


1. --- .-- ------ --..------ -- ------- --s --. -- .-, T -a -. s--i-- -RVr ---. --. --, -


,%--Mmww OWO


1.


PASSpORT poUo

UN S[10Jo 'R[uf


tl AO
Nutrament 11T
ILI
le 141(0,


p -- -










JEUDI 3 MAI 1979


Les emouvantes obseques de Mme, Thomas G. Rizk



(Suite de, la lre page)
Nerval Kebreau pour appor
iLer la communion chaque
matin a la malade hospita-
lisee au Canape Vert pro
nonga l'oraison fundbre de
la defunt. II1 ins'sta sur les
grandes vertus chretiennes
de Mme Thomas 0. Rizk :
epouse modele, mere de fa
mille 2xemplaire, grand' me
ie admirable, catholique fcr
vente d la foi rayonnante et
c.?nquerante. I1 sut tirer d,
cette vie un utile enseigne
ment. C'est la R.P. Baudry
qui avait administre 1'E--
tfeme-Onction a la moribon
de.

S. E. l'Archeveque de Port-
au-Prince Mgr. F.W. Ligon-
de tint a donner I absoute.
Dans une succinct? et ins
tructive homelie, le prelat
rappela les excellh:tes qua-
lites chretieirnps de la de-
finte, qui a offert a l'Egli-
se sa fille aine?. apparte-
nant depuis plus de 40 ans
a I'Ordre des Ca:mMlftes D?
i xistence de cette parfait
chretienn". il deagea de
merntoires lecons.
Conformement au vue'I dc'
L, defunt,.- l'inhrl'Ti a '-on ca
d1 denoill e" ii 'u 'i P1 -
t:on-Vill'. Danrs uin rav -i
nP-ete par '- filanTm'e PaI.
Vericain en a' tendant I
r'nstriucioni d'in inr.umtin t'
".-in'raire p'olte

SOIXANTE-CINOQ
ANS DE MARRIAGE

V'c'ori-i Jab', l K! ha .
'it .i: 10 le r D '' it'-
1-o0 dif m ". d .-'


Jaboul Khawly et de Rachel
Fiod. Elle avait vu le jour a
Grand Qofve, 6 une Opo-
que oft cette ville atait ai
son zenith la plus fastueux,
tant au point de vue 6cono
miqu que social, intellec-
tue4/que commercial, agrico
le "que material. Ainsi que
no's lont encore rappele
les int6ressants ecrits de
l'&'x-Pr6sident de la Reoublb-
qu?. Me. Franck Sylvain,
l'un des plus illustres fils
de Grand-Goave.
Victoria perdit sa mitre a
'age de dcux ans Et fut ele
vea par une ha:tienne au
grand coeur, Fanne Midi,
don't elle a toujours asso-
c:e le souvenir a celui d-
sa maman : en se rendant-
sur Vlur tombe A chase
nouvel anniversaire de son
mariagc .

En 1915, Victoria se nma-
r:at en l'Eglise St. Joseph
de Bsarma, sur le Mon' Li-
ban a Thomas G Pizk I:
Provid-nee lui a perm: c! d'
ceiebrer d'gnt'ment et chre-
t'ennemein' es Noce'- d Ar--
v,"n: s-'s Noc-s dOr il die
D.amant.'

El',. (-)erait b -icr' :
n-i- pr'r.an- '-is S'uxa t
C.nq Anis di' Mair.a-e 'Va'o
D:',: a vou'u la rapp.-'r a
Lu: quanta! a pr-sen:
V:'cr'I- a R:,iK i :. i'ia C
h.- p'-, IC t~niP s di- ,i', .
2 i n H 'N' i t. rr 1e 1o:1 -
.-i. a Pertj V\, .-
e place e
. n, 'and Charb- ,a -

I. ni re r a i B ...: ,-


St. Pierre de Rome, avac
tout le fast de la liturgie
appropriate k cette eclatahta
solennite.

Puisse ce sommaire comp
te-rendu s'ajouter aux nom
breus?S couronnces qui ont
fleurl le cercuell de la re-
grettee Victoria J. Rizk.
Puisse catt? succincte chrp
nique apporter ma partition
dans le concert de regrets
provoques par cette brusque
d'sparition.
Que son souvenir rest
vivant, durable, profound,
chez tons ceux qui ont ap
precise ses vertus, son carac
te-? sympathique son grand
amour de son pays natal. A
commencer par le soussigne'
q tile a connu dans son pre
mier five a. la Rue des Qiua
Ire Escalins outL Traverslere
de la Canitale. Dans le rhl-
eronsqm de cette voie., lors
si an:mpe par sa situation
t-n're nos dnux grands mar
che" de l'erioone ite Marche
en haut. sur la place de la


Cathidrale disparu depuls, J
1- marcne an bas ou mar-
cbe ValUeresi, par I'intense
muuvement commercial de
ses bouuques et de ses =l5K
chandes publlques, par 'les
activities patliodiques qu'y
suscltaient en ce temps' ls
bureaux du aCourrlir Hal-
tien, P'un des principatix
organes de press de la R6
distance Nationaliste a l'Oc
cupation Nord-Aminricaine.
Comment ne pas me rappe-
ler qu -lle attentaor' elle nous
a ports, a mes parents, mes
freres et nmol, quand nous
echappltmeS miraculeuSe -
ment l'incendle destruc-
teur des mals6ns de 'mes pa
rents adoptifs et de mon pe
re y, c-tte nutt. triste du 26
Octobr.- I .26.
Que I -ncens de cette hero
unique monte A travwrs les
espates 6th6res tusqili 'u C-
lesep Paradis qui a ouvert
grande set prot-s N 1'.me
da cette digne chretlenne!

Gerard JOLIBOIS


Iran: Vague 'ar ti communism.


I'EHERAN AFPi
Lie- v, guai d itl comonitu
.s.e' a .tirlt eudli a Tiehl

ce a 1 .c n t's br-
' ',i MO'.iar : proc,.e cola
,"L iur de' i yAtoAi.h: Rou
i ;, .h K i.c m e .n y d on t t les
.-.i s. re la
;c oa mor. py: .et marx:s

ttltaia. '. t .i a -iurniet
S) i-e."gr prts
c uh Ce! t i ti ..,0,i' Ua per-

tt .t ,.- h assa-
1 t n! '-'i t,'tX cit
I: in::, : I CG. IIa

io, K, 1uou, r,




I i p i-tI tiit h t. ':


naux. of le CBazari. ls ma
S,.sit. et les ecoles etalent
irmin-s. ics dirigeants de I'l
ran tint semble surprise et de
sempare,- par le developpe-
inment du terrorisme qui
\ient considerablement trou
bier le scenario securisant
mis au ooint par !'Ayatollah
Khomeiny L announce de
prochains altertats tenant
aprts 'es- assassinats de 1A
,atiiiahli Mottphart. mardi,.
t ce.ti d,u General Mohlam
i:rd \'a Ght:rani. ancien
C'hel atit 1'a;: Major. a pro
voiIlit' u:lit vt i't ensiott n a Te

Sl itV C :irl it d linb t granl
ide paIrte de la popu alton
tie li Cap.talh e t visible on
tinglud dt sou re btlin inloi
i11, I ii1 ,- Av:c : -:lh Klho-
I lii %[ it,: m i'ln nit s lrrib:e
pll ; i( di le I t SrUill e
ll] "r' '' ny ] n i t : [) I1


I, ( .i- ( ; oi- : ,i
i 'YROL-- i .P i



, A -L( ct -. i- i-t :2 m' c d c/,-
.- r ..., <- FA ni ri-
pi- ,.- I -- cS' urs prone" 'ce




c-- ,,- -:t. er- de




.' -:: r _pn
7- r it C


q' n; sita;.;r r ; i '. Adininilsc



s; c -. :6 traitle de ca
pitulalion (et: ptu-ira ileln.
q '; s1 ..ipu n:iv ]int'nsifica
noi, die o cor:p'ots ourdis
Si-i.re ', pC- pal stinien,
during par I OLP
Le commr er-. e'r rappe;-
e;.ir. a rs nise du pre
sicn: Sa" qie < :OLP
doi s;:T ex.s nt' et son
S fficacie a s- scale Outte>.
' q'u. e_- u : r.p de la
C.Jordani (it de Gaza L
sa'-. guard s ', traduite par
. : -5urrtio mori-ans're qu !-
: 1 ( n1: deceinchf-e contre ie
c;nmpio: tripa;:u.e de Sada-
S tgi-in elt C .iter>


EAST RUTHERFORD
iNEW JERSEY iAFPi
L'equipe de Fiance ce loot
ball. livrant m.e des parties
internationales les plus faci
les de son nhisinre a erase
niercred: aid oGll.s Sta-
1tlumi d'East Ruthel ford
'Ne A Jersey, p:xi 6 buts th I
4 -0, u.t( formation des F.-
tiils li's suna s :linte et sAtns
1 { s rtI [


P)ins ]m decor de rove
IF i-n c rn 2 M:ll
t('i tcn ri t lnifanit
I nolois appalnitI
Dans ,1 utp so candcul
Enlachei d innocence i
Scuriant

Le oila pantalon court
Ch miste d ,, ir t -, a
Ou uipe plisse"
(.'oCsage d apparat
To:Ittte simple
O0. parfois compliquiLe
Soinrant


Blin endimanchle
Saluant a chaque mob.hte
De sa p'llte vie d enfant
0, .necr;--e abandonne
Avec en mains, une eoponl'e
Pour essuyer servir
f-" toucher
Sounant

C:nq centimrs cela se donnt
Pas vrai l
Je veux vdtoment robe
Et bon coucher
Je vsiux apprendre a Ir'.,
A ecrire a calculer
Comme tolls les enfnts
de mon fipe
M\e voila tou oirs ite mrme
Souriant
DPtn.o un cadtii pitiil01sut
O -i vri.l dinc
Tous ce. enfanl-s do mnonde ?
Q ,,e cherchent-lls I
Au pare aut march
En rue a la grand I'ic
On 1Ls volt d ilfir:
Avec assurance
Sourlant



L'attentat

de Rome

(Suite de la lIre page)
prrmlrr voliture de P police
qi.l es,. ptNsuteC
L'ni fusillade 'esl enga-
per mal:. les tinemrnres du
commando oni rtiN'4 b't' -
rhipp'r pnr I's ttrramms ouil
par ls ruelleft au viefh tthUfr
t1Ir qui bLrde l' Tl'rte ehlre
Iti plahe du petuple il celle
dii par lenl it PIsleil0 r h5O
to. let attend'llnt.' 'Brelon
ccrlalnts lnf~rhlntaIons .Un
mnmbr n du commfUdo at"
rnl cO t :.rt

L'lnterventinn dm s Forces
de Policeo a Ot- mfsnIve. IDeF
dlnlnns Ide vwhilCttles doft
certain bllndtas 6nt lnOAti
la place tnntlis que des ht-
llcoptircs survolanrit le
quarter.
Lattnque a rusclt@ une
irrnnde moti.lon Le Prfaldent
de la DI mocraie chr6trtn-
ne Monsieur Flaminio PI0oo-
11 s'est rendU sur les llux.
De son cot6 le Seettalre g6
n6ral de li COIL y aypdftt
communlsant) Luciano th-
ma a InterrompnU tine reu-
nlon pourt rOttuvelWt la so
ldarite he UMn fiyidiot f&
la D. C."contre Ie 'Arbri#-
me "' ,*


Les tricolores, qul appre-
hendalent de jouer pour la
premiere fois sur un terrain
A surface artiticietle, n onL
tnl fait eonnu aucun problem
me Des le debut du mniten
les franhuais cdlinnaient le
lin .t la rencontre A! n-
quant n ouitirance, lIs Inserl
lttil diitx bults par I iteili
lldieari' er Ite tLciombe i lai
8i. it it i la 130it' mtliuliUte


llUn piis deux pas. ltluts pasi
( mi ailt cit nh um'illall |
iSur I' ciheniln dt la vite
L'i alrrt minomntani i
C('. Ie ,t jour d- I lEnlant
D( I annoe de 1 Enfant
Sjourianw

Un tour. deux tours.
'aols"' Ps
II1 attend. 11 scrute
L niant auquel
Mille promsses sont fates
En rondes enfantnlst
Les chemins sont vivants
De Jecunt-iss. eet d'
soullie du villt
Souriant

Jupes courts daujourdhui.
Pantailons courts d hier
Dev-. ndront demain lone's
Execuitez avec prec'si1on
Toutes prome- ta s- a lul taitl"
Car demain ce si ra a lul.
A son tour d en fair?,
E" d eni garder
Avec un ph de Souvcnir
E- un Sourire
d(- satisfaction

2 Mla Jour de I'Enftant

A celebrer avec jou'0
E n crete ainnee consaciI6e
A la tendre enfance
iolidaitrlte a multlPlhier
lour donno r aI I enl' t
Iu nionde ito, d failI
I'out ie quil attend di nout-
,En sourialal

lorT M.A. I fo9
Mlne Andrde M IAERE E


Des lois, le match eta-t
joue. car les amnericains
utlilis a b ifro,i nie uc'va- i-IA
p'us jamals st remneltre de
cet handicap On assislalt
tl,:iiite t i un verllita le1 Ic-
it.al dte jviu iflensil des'
Ir ai i.'ais A It I p tilU t l, ii
Sull i Illlnipuh l d 1111 Plill
n iln Miptir-lortlle -t d ull
,1 tl 't 1nim plI nlt, '. s iIi
I:..b octi llpal ith ltl crl'alt

It t, 11, lll1 s It :( Ii' Itl il IC ol-
1p tl t i)aIs fI i ts ll.li t lil- tit
pi lt r In. Ill fIilC I. l ;d li('

] 'ilt i. l'.'i I ] 'li lltI it tlt _i ilt
t it i, t'tet't'' a ll t tglit'
gil riell c ,a i rlIets l ns .a ll
Imer I .i.tll It h lha t lick cnl
dlit rn ) hl but ootliate nt

i"-ilr l )roe',c n i t ill rn: icitl'
i( Iit titson ;arinp A il mi2t-


Apres la ipau.I, le scelnt -
io de la parite lie dtvatlt
gutre chan;:er Iues Iranqais.
jouant aut p"me trott,, corn
me s il s'aisssaitt d s in match
d eniitra nment. dominaient
outrageusement La rencon-
Ire develnait c ompltemt'nt
d(squil'br(e m nt Mtait vi
di'nte In sun, riorite dec
,.fiet!s c plans tous les d.m :1
nes, technique et tactiquee

En dtuxme mi-temps l{s
irancais ajoutalent deux
buts. un pir Amisse a la1
60'me rt Ile arrnier, le pluA
beau du mitch a la 72'me
minute par Six sur une ma
p-gniflique action indilvliduelie
ponlc'uce dIi un superb tir dc
d(ml-voh-e

On ev;lva m (m- p-irfols
1 mpres ion qi' t !es irInnqais
tpe irpna.nt Im lme Iurs ad
t1 s ';'"- s ,uit t're tn prt\l
s n ( rmT' h r'lur qItl 2I
r:i ;!A l }' 10 Oc'fl)h r uro-
(e:ti!ln :I Pars f.mir drcnon


r"n' IP- 90 I'' ',lltrs lah
fr ,, Iom ple 27 lr, !m

( orn"rs n'1 (1 Il". Cell
Ire 2


Dans I1 eenit "ile. il nest
plia exage:t d, dire que les
I ranitals st si rl bien amu-
sics landis que Its ameri-
Ssinls trup inn.imt lentes
uJilt it i.t b in'u p i al p-
pr'iit i U a lilt ;i d .,l t llldre



N!-'W JE I' AV',



.A- l i .- l ,:- fl t i -ti. ii did -







nut,( p ll I ii' lll i l, ill Cc
ttir in artUflelt! qui lavori-
st les bons te c 'lil ens. 1l1s
oull mnontre ce quts sa-
vaienit laire

Le Direclter de I'-quipe
de Fran'ce se muntralt par-
ticuilt:ement 1i :liureux de la
bonno pn s'. tlio collective
de s s jlouurs
Lcs ju tiuent s-tislal't s de I1Astro-
tur! I Aucun probleme. di-
s..a IRoler Jouve el e ter-
rain pc-met i. bons mouve
m in's teliln i', *, Facile>.
dis.alt Marius Tr-sor heu-
roux d avoir j'-e pour une
Itui stuppeur

I es amir, a I n itaient
p.s d(-ads tMIlch irTs posI
til> edel,,ratl W:t* Chyzo-
wych t -lrt' i nl r.,i:t'n ur i Nous

en sonm; i, s Noii-i a\ons e-
noIimem, it i pi:)ritndre no
t i rn ni t d.ir-t ; diomalne
technique Nou, a\Tnos VU
1i1: ;t >otb'ii a' i ,it' lI :t>I qi ilt
;ud l'a i' I 'u que
Rjk n,." uv- 1 'ime nmi-
liu O'( lerr:r' d(Ill Cosmos

nclll 'u 1 1 m Or" :1v l'n11 a on

dt ]n lIb iont 1 ,ii- '


Commercants Importateurs


Exportateurs


N owrens Plaisir a yOUS adviser qqe nous

So.inmes a votre disposniton poPr vous tEoufiir toute

,, ,idaise, tout 6quipement industriel on autre

I Qlgporte Quel pays.

VILLMtZ NOUS FAIRE CONNAITRE VOS

QINS E T NOUS NOUS NMETTRONS k VOTRE

*SBRVC COMME AGENT DE VOTRE COMPAGNIE, OU

BIIg5N US ACHETONS ET VENDONS DIRECTEMENT,

6ELOR LE CAS

Ahfresser toute correspondence :

R et A ENTERPRISES

Administrative officelee

1417 Georlia Street Suite 415 Los Angeles,
California 90015 USA

T0M,41 : (213) 749 8428 Cable : RANITCO


A A, -~ -


F.eaclior" pilestiniente

aux promos da President Sadate


Enfants d'Haiti

et du monde enter

par Mime. Andree Mi |lPuisir PIEliR IE


L;~,~U~\~""'"'""t~\~U~'A~\U\U\\~~V'UU


PAGE 5







Michele Scotch Club '



VENDREDI 4



DISCO PARTY


FORMULE J




SAMEDI 5



Sturdy Night Express





D. P. EXPRESS


De retour en super forme



FOOTBALL


Victoire francaise au "Giants Stadium"


I









PAGE 6 iVDX 3 N 1979
---..--- t .... --- ----------- ---- --- --. ._.. -- . . ._ -



| CINE THEATRE TRIOMPHE PRESENT

S-Midi 2 heares 4 heiures (tn permaneuce' Q 4 heures W et 8 heures 14

CE SOIR


$ 1.50 et 2.00

PieRe pour un homme seul


SALLE II $ 1i50 et 2.00

Slow Dancing


~Uc~.raGzla--0cC


La press quotidienne et


(Suite de la lere page )

progress des idees, au pro-
gras .materiel at la meilleure
preuve ne s'ecrit-elle pas
dans la presentation de plus
en plus soignee que recher-
che Le Nouvelliste en con-
sentant les sacrifices l.nan-
ciers qu'il faut. L'abonnie le
lecteur veuten' aussi cetie
modernisation cependant i'.s
nli pvriuvent pita icur inlle-
let au teveloopement du
journal. du journalism. A-
pres 83 ans existencee Le
Nouvellste n aur;tt-i: p;..s
dfu computer sur ses 20 a 25
mille abonnes'
Le Nouvelliste advance
Tant mieux Le Nouve'liste
progress I1 faut 1 en fclici
ter L'abonne le lcteur ne se
sentent pas lies onar ce de-
veloppemnet. T e Nouve lise
continue.
A nns am'n 'c-nias Cn:au;
vet. Pier!'e-Pieit esmiur
Jolibols. Augufte trout 'i,
personnel te- 5.' ique et ad-
ministra if noi.' ady'e ..
inns voelix c:'.t'aterni '< a
]'occasion de e- not-e! an:'
versaire d'i 'J. ';e : is'

x .< x x

DU MATIN-

LE NOUL UI.. IST'E.
FELTL rd 84 6 ANS

I'lcl ( I' iii.- ,e 't 'c ll



dI'n qu hi T _. (q
Odi'ii liii, fit 1 0 ill 05


composer notre article de
voeux, de felicitations.
Les reflexions de 1'emi-
nent ecrivam et directeur
du DOYEN ont un echo im
mense dans la cite. Nous
nous associons ? sa defini-
tion qu'coffre lam' de 1 ac-
tion du NOUVELLISTE a
travers les decennies depu:s
cette anne 1896 quand
Chauvet et Ch'raCout ia fon
derent

Le DOYEN comme i appel
le al ectueusementi e peu-
pie haitien a Loo ours tIe en
premiere iegnP dans ia de-
fense de 'a liberte ce la
press et des droitl du cito-
'eni A c(e titr il l i e;a in
.ombal t'.cessan' et courta-
geux pour les druoll du peu
p.e hattien balcues sonl par
'. $%rals nntionaux
p21r 1 oc2L e II t rar : I:1
lut aiuss: en p'P.''i t. I1
chee quind r
ps'. I.



. u


ces 83 ans et le prestige des
membres de scs differences
equipC a ceux qui embrassent
mainteniant la carrier de
journalist et d'informa-
t e u r "A "'
Noulls prions r-err- :Aaxc
Chauvet fils. Janine M.
Chauvet. Lucien Montas.
Person Alexis. Antoine Jean,
Julibois. Laheni Auguste,
Joitcoeur Desinor ,et tous
ceu;L qui coilaborelt au
In lii t'''I dp i influencece et'
de a pIopu.lar't du DOYEN
c ;gi.Oer ios \ oux les p'ua
dnir ies s s' eris continu
et nos is ll'it..'ltons pour lat
tenut InIipec tble de leur
numrro d anni,'.ersaire.



DC NOUaVEAL MQNDE

LE bi4LME AN";1'VESAIRE
DL NOtiHE CO'NFRRE
SLE NOU'\ El.LlarE

11L: Or i"' n. i 'mbn'eux ad
a' .:a"c'; t l a.in sit prs-

i r N. t s ,,,"t
u: c :A (X !Wpe


A I'i


Remerciements de
la Boulannerie
Saint-M4arc

La Boulangerie St. Marc
remercie vivement les amis,
les clients et les fournis-
seurs ce la Maison qui ont
contribute avec tant d'eclat,
de spontaneity et de genero
site au success des festivities
de son Cinquantenaire, le 25
Avri'l dernier.
Elle remercie tout particu
lierement les hautes person
nailles et tous ceux qul ont
blen voulu t'honorer et la
revouir d( leur leconfortan
te presence ene e depit de eurs
lourdes et multiples oncupa'
tions et ceux qui 1lu out enl
vove. avec leurs chaleureux
souhaits. des dizames de cor
belltis dts plus belles fleurs
de notre terroir
Elle remercie aussi pro-
fondement les membrs de
la press eerite el parlee.
110arlnitent t ..Le Nouvellis-
t' ,Lte Nouveau Monde .
,Radio Metropole,. ,Radiu
lialii. etc. qui oit alt pour
la dilectuon du grandpublit
it brilliant historique de ses
efforts et de ses rea'hsationt
a;, *ic'e !e la Cominidliai
lt havmen.t et qul oni1 e-
aiie dt I euli pr,tetfeur te.
ti e t i )et'l de son des -

QIla.a t .t sit lIltes de
11 .. d t ;:I ,! ( quil onll



lditi l.iin lli o Stitllllts tlr Mar o n
tJ riVII)l dt. 50 al ae, i i ,


\t~ilw Mm


TRANSCONEX, INC












Depu's dela pl"' a' "" T A K j. '
oHre un se,.'vcP 'ad e ecOrr-"o ue e' c,'o" --
conla-',, see' p J AIAM POr T A
Manscp'.r n 5ous o 3',Ot s ,s t u' terice d., '-,re
des etat; '?s plus pOr' ''- le US a HAITi
va dJc 'mIenis so L auss O'epares p'r 'r,,us el nous
'd '"' djssi Ia consolhdaiio,
" u'' Oe D'U' -Dl' s 'normddtons contracle

MEMBRE CHAMBRE DE COMMERCE D HAITI
S TIANSCONEX CONTAINER SERVICE S.A.
'23 Rue Du Cen"e E 'ace Ralph Perrv
PORT AU-PRINCE HAITi
II TEL.?2 1555 -


"nont







7, ,G





flice Case *
Cacao : Accord de
financement


7 ",- a'r.iL



'-** a' .1 E:st. s cazzavtlle
S:.'le COl ,s PNUD
1.. .O ,:- :', e0 la radio
F.t L' .. > .. .. .- ;. ,.>n ;


FAOt It ars

d0.. 'sio. ., de 300
a cO. t: Fri'd de

M I 1,f 1- 1.( Tr -'td OFAt
*,c t'0 ..00 Gd- pndan.
t'i., ans


P fit-atI I- r nre 1" 3 Mai
1979

La derniere mode
a New York
le o-illet pare-
balles
NEW YORK 'AFP,

.<':' (.-'re, dan? :a i a-d(-
0o- tt t,.'m brms de pli
e i'' ra:.d d' !'.e -:,lr

Ba.qu:.e" hrommo- d altal
e C'omme. rcan~ts e' 'o rrta
,es ens''uent la lmel'. u
re c;i't. Ie des macasin"
'sp-c;a;:ses dans I(' ecuipe-
mca;'.s de sc 'rine onCommrn
: C a. I 'o t t'ns 'ro:. ', -' ro
nd-s p' rtls important.s dis
r;h'."'irs de c( e''-n, d ar
c t a Neia York a vend';
a, rrinee d.-in'itr (ni\:rn 500
=2.: 's pare-bailes a de( par
S uC:.1(-s sot te dos btoe de
sfe vrn 'es ce .,nnei" pre e
0 'I

Iran d'- nnmbrfux > ur, ir-
]; '5s amerlctaint (ito ai

tot a ar o' pl.rtor pet -
pr de vena

ponmabm' 'd li' t hisc
I,e cri1' pnr" toastis soil

mritt lr- "iodtl-s en'rr 150
eI 57" dio;';irs


Gilbert Fombrun, Radio Metropole "

et le Belvedere presented .


ALAIN DAYAN


La nouvelle Etoile de la Charson

Francaise

Au TRIOMPHE : Vendredi 4 Mai a

8 heures 30 (Soiree unique)

Entree $ 6 et 8.-

LES BIll.ETS SiONT D1 PONIBL-ES "t T I ."if


RADIO METKIOFOLE .tl .': S.iBOT D L-i, LI ." '.L.i .K.I. T "
ST PIERRE DE PETION-', ILLE /


Le Restaurant Le Belvedere propose
DEUX DINERS CONCERT INCOMPARABLES DAN5 Ut N
CADRE INCOMPARABLE LES

Samedl 5 et Dimanche 6 Mai

POUR RESERVATIONS .TLL. 7-1115 BELVEDERE OU .
2-3906 PL VENDOME f .

AVEC LE PRETIEUX CONCOURS DE FIRST SCHOOL
ET sF'ORDr ,FAIRMONT ET GRANADAi. --


ow m "m


SALLE I1t $ 2.00

LA RAISON D'ETAT


,her nombril

N Y AFPli

VrltnO'a 0 lre ; tesl peut -
'. r,t pail i' e i-i tl'' til m iini
r'-is de'vr' pouI le mo inins

M:ndam, nlie. i'e ame
ilat'' w' ianl en Floridi a
1 'enii Mercr d die'vailt i
'r:':bina] de N.'\v York la
'1l ti'' r st O mi, d ( 854 2ll
Sllars deotO distlmnages el it
I rt' pour S.is're relrouvee
a')rt ''e ni oper'''ioni de chi-
rurt le esthe' te avecr 111
Normbnrtl s;'ICe a Q;uelque cino
-er sie 't'res a'i dli s.u1 d' son
rmplr:eement initial
La plalgnante, v(ulant re
rouver une l;tine parfaite a
vail "ubi en 19-4 dans une
clinique de NeC' York une o
pera::on de'tinee a lui don
nei eun or l ei"'re plat se
lon son (ci.hiuritcien le Do(c-
,our Howard Bellin Les re
sultats furent uece'i antl' Mi:
dame 0 Hare s', reve!lla aut
irndemainii de cette inlerveni
toinn avet ed(s douleurs a!-
ireuses> el iun larce Irout
difforme sur si,)I- elitomalc

En visit

C( mridj ei ;in triv.e de
N v Y'irk la 'itie et peltl-
lat ui Veron- a RE1LLY,
tSylI t > de .r tnd lal en
V(rn'ina pos.-de son pro-
pre ,:udio, de, vtyl;., situe
au 60 Grim o:'v Park Noritlh
New York 1. ll)i
Ell v(ici l i realistr lsa
premiere pra ndji o( iri \c ie
presntanti la '(OUti rurn'e du
PENTHOUSE tour 1 Annivtr


I ,. .1, 'li., i F i ;.L i r{. ,il -.
i ur. i ri ', i I -,i
,rI, i i. r M a ,il H .illl |.i
in. im.. 1n m p .l ,. ini
LiUI Cr r r -c r.ii( 0 R..ur

-U ei '-'CH r.SSI.-R i1 I.. Ii
p.ili. .l .i rI ur .I i l i ii,
I- n.

% ir ii, e l r ,i (_ r





N ir l vi l i i irr i tcl'l I lrt

marl I dI:idun l hrill
I .n et -. ic .ird. r-.-r, Ide
1 "1 1 ,% A N P I II k *It r m p
marl r.- 1u1 I)du iparlemenl ide.
vente%-.S ISile. ie l menimr
rnmpa.rntie it'riennir nmeri-
Caine
I s t .ant rnm.iris en novem
bre dor 'ii",,c-ee l'rnill'tre II-.
fin de l' nn'e dernlere. IIM

Smiel.
Dollnnua alt i.tle il lll II
y a treile an,6 aiverr se pa -
rents morti. lIepirui. Elle a
vail cardO" le ineilieur IJuve
nir de sa preminere vi'ite enS
Hlaii en comui.leniC d'Aube.
lin Jollfuinur. ronfie-t-elle
I a son epous.


SALLE IV $ 1.50

LA PETITE

@ C cCCCocCCCA


Les -nouveaux
dipIomates.
amnricains

WASHINGTON I AFP)
A partir de la'n procham
la Tufts University, a Har-
vard, former de generations .dc dipiumates
charges des a.ltaires econo-
miques et cominerciales
II est apparu en effect dans
les milieux diplomailques et
commerciaux Q(L lt ei.itt de
plus en pius nteOes.sarre dt
prendre en compete tout les
aspects de la vie d un pays
- politique Ju:dique. cultu
rel et ecor omnique pour
conseiller un Gouvernement
dans ses relations economi-
ques et commerelales avec
les autras pav.s
Lumlinalive cle lancer une
tell formation a ete praise
par la Exxon education Ioull
nation qul viCeIt d octroyer
200 000 dollars pour cela
Ia Fletcher -'clhool de la
Tuit s U.il'. rv ; .,

Par..-ni es disciplllnes qu:i
seiont ensel.Rn "fe aux fu
turcs ci,,)noilm stre irouventI

el la poL l'ltue 1Irangere aI
s t pOsinailloi) lal Filngi' e in

l rnatlional,' et let' in1art lies
1 l:ancier e! 't proatique des
111n\esu.ss'emer
C(el !00%, n !. apploche
dr la Dips sacllte Fron lit'is-
sit eo ia i t ll'' t i' 1F' t i 'lt l -



Ichel pti l it I' tti t t t l i 1))


Une nouvelle
veaette vient
s'ajouter a la
liste des
cantatrices
haitiennes

Nouis avcus ( te particuile
rement heureux d assister
au beOau conrcIL vooal offer
le jeudi 2t6 avr.i derciier par
mademoiselle Gladys Gar-
nier a I'auditoitum de la Ste
Trinite devant un public ae
enoix qui en paraissalt pici
nement satisfait par les ova
tions nourries qul clotu-
raient chaqtie morceau. Ma
demoiselle Garnier a ete ac
compaghee au piano par le
maestro bien ronnu du pu-
blic haitien Michel Deieon.
Les deux virtuoses nous ont
f' t etntendre successivemenit
des airs de Haendez. Schu-
bert. Purcel, Be'rlioz. Pucai-
nil Mozart Gluck et JIagerhu
ber
C est avec u!:e voix douice
It pure soute:.'e par uni e
grande sens.b'lite que la]
anltatr:ce a interprtie cesi
grands airs. de la musio.
classique Ma.ttnmoist:t G -
tier vilt a B, itn it s l ,.
an.s eIat a eLte l I1,V dtt .1'
chird Conrad 's'I ('.s t ;.
Sthinabt't-k C!ai!;i Sl ,,ii ,
du eollser\ i!0l Ce (t, N,
vellt Ani (t 'e( i :

.IA i ` `l) i' '1 ., I t; ti II
VU i. .1- d -, I
't'tle b h mt s < t l' p
i i i' tlt\ l '.l l .ii t' II ;'t 11i 1 ii











Un diplom iate
Seonoleein aurait,

.aux Etats ch sl
C siti n tdllc i I e (i rI
i Ll;)I Nou s beispr':tl .- t c







oio'ntitlldr e doI n list'I :,
Un diPlomate


a In am en auranits









acred une descaram' :e
rriaux Etaits Unisa
ni o i.s a (iun trl bunal lede
ral d Mirami C' inbit:u.
dot ,lIugere ; itPi c'er tt(' 'a



Fcc: do Bureau do tt tom
O,'rne aenPa ne ia r Pana-
rna, a Miami Mi Jo,'' P'.jol
,( (uie d 'avoir fail s r!ir" .
leial ,m Iett d, s arme> di -
E'; .- lis Mi Pu' l -,1 "
''brrie sos cautoni. to' 2 5
000 dollars.
TDan sa iotc'a 'i 'lon- M
KimTb er indTioilo 'l(r, it''
M Pulo cela: I i' irme'' :
cr d u Co( iisis; II a1 I I:'
allI rme a 'in l o -mni r. i,'
Miami qcl i ai v l I w ll-i'ii i'i '
d ach'l<'r pour p 1) :,i dc ,;d:x
millions d,' dol!t'-. d r"nie
Ie Consiulat d P;i;irnim ;I
VLiami s i t lborne at ild;
qtilr qitte M Lop / eI"' r1



hoier tutu (,'trnm iq.;e dan



rii l I il n paI a
ro, d'in ol '(i a i n






I t i .t ,i' ii
rlI Pl I I. h i I I
I I. inl.,n,


ICa~b b ~raaas~rr~aar I r --- ------~ ---


~Ie~~YIII~Mylu --l~----- u ----------------


I


i


: :


Toujours la question ]



des Huiles Essentielles

(Suite de la lere page ) pos est que I'huile de limet
te d'origine haitienne n'est
ment fa.t une allusion (as- plus cot6d dans aucune pu-
sez mnttlligible pour -ceux blication specialisee en la
qui connaissent le vrai fond matiere : elle est devenue
des choses dan ce domain I une veritable chasse gar-
a cette intervention diploma dee., nul importateur d'un
tioqu sur laquelle des pre- pays stranger autre que ces
cisions seront bientot ap- Messieurs d'un consortium
portees. des Etats-Unis, bien enten-
du. n'ayant la plus mince
Une chose importance a opportunity desesepreurer
savor et a reti'iir a ce pro un seul gallon de cette es-
sence La reponse invaria-
blement faite a tout sollici
it ur independent decourage
Au Musee on approche et route dis
d'rt' ~aiti e.u...sion.. a ..avoir que r toute
d'Art Haitien a recolle est dela vendue,.!
Ainsi la Loi de I offre et di&
Li Me sea d.d 1 lw la oemande ne peut poirt
du Ctoll,,t St PciSepe p -sari l outr uen Icurence les
ie du 11 Mai ai ,5 Jui.m ,Ima producteurs nationaux sont
ges d Esplinula (i l t- St Do condamne>, a subir celle des
nmmuntie 11a Recl icl iu c. mnalins qul ont su se procu
'l-i: qu1 onnllna le passe co rer ce maudit monopole de
lol L d iLill : : p r enite tm de distribution sur
Pir k 'il : a c'ul- les marches mondlaux. EL
!r'i' dri M i, O ilol potlr'ant c est ce qul est
S} 'ii C su Ieni .n affl!:eant -
tol t ct's tproducteurs natio-
-.. na:inx (ll t. nous ) o ni pu
(o iilalt l r Uti l iitd ionimbre
IlHAN soil tiinanlentirii 0 el de bon
(tit ill deride- a ipavi-r a 1 F


),lM A1V 1(Ic' Iv' (G lv iuqe-lnlli plpour-
t e s d e l el l > ti I ,l l tite l
S li)t e ti i Avatti
Ain i i ti ltA it A r't.I l.it

u v u h i ii i llV i i i I
I I Inr d atOvH I licirttain tii t af l l, i. i
% 1-/ ,i M{ i. lol i ft ] :, li1 l ut
1, t 11i> il ditt ii t a I l r1w a w' n a,11 ltll)

(IeIIiotIt, hie de l: d 1s 1 1 .t
















A1bt'de aiir d i ra' ". I
c I d I t u t u I, Ii I I ,I t il 1),t 1'o





F'i' 0 IiI e paei la sur e mie ce 1ndu
"- '0 ,1 :ii* l I'i ',t i ii ''ll "sori 1'11*' it It'









allhorateurs t 'i've' ti'ii
l'a sitr di''X 1a 111c ------- ..-"









me do >'e pa s :im.




ntinue ;a sc-,ir pour lr aivilisation et DI veloppe
plus grand en du people meant de 1Ie Achille :rsti-
Ncuve de dan- utes llis dle ll-ra.ie
I>Irt ,.(I SS I'Rde O de la capital et de Prertion

S Thr e d'l 11r-s a l ill (i I e.



la 'i' t ,arde dui *i( 'riu alib- ra

I "Xnitiasade cdo ienezue- AVIS

t inei' d ;u'erl- Ctiea'uise On trousers si l meed i
Auiuis fi'e "'isolee t iond e i'ou'rae o(,COlture,










c inue I '. i' ioC l iilisatin et D eloppe
i ,r~ii cli d ie0ldiu PeuPie merit de Me Achifie %riL.ii-
laitien deddan-, utes es t.. hra.. ues..
G ilb (tertio P ii'dP 'a p di' is urapiae etde Pe uion
m h earge d aillii..s : a I ii.e.






N'L,..NIt tiNT T iI s..
l de 55. M i ioIie e





'\ Alt~e U I ert dM IitU '



i11.en ldI1 n k nh 1 1. 1 L e, A r a L A
(ba, i d Li, iri a le.


P33 aEaOPERTY FOa sALE




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs