Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/10377
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: April 26, 1979
Copyright Date: 1979
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID10377
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text




ISRAEL EXPORT


DE EXPERIENCE


par Daniel L. ADAMS
Pills une vaillie inondi6c
lr iolcl v allvhi 1t Albert SOi
I. ;'i. lilne poi l Oiu is u 1' r-
llri I'- It llt, llt l i aippreinnLent
i iioa p] y isn.n linitleins la fa-
ciin iiiatuienl er lour rev'-
1 in point. di pai r du
1V I u do lit s'ilnllh siubiln
tim l llli ti l i niveliiU volslni
or In prosp(rit .
1 \'i \ lllhnlt ]v(ec .;s coil-
h :im idl s Iv's plus irfa
N'i,.:, i''. (it ]'ull ides pays
L pl s aiun vrs h ll onllide,
Sliliip (it sclit ol 'ivre it lit
1 i (lolhill d 'n r uOllpe pllo-
S l 00 '01) aiilin li's il s'i lt
i "r ltpprtiiilldril l oinniinl,
i'r Itrrlgatlon moder-
prinlupes du credit,
t m liinltratlllon, la corn
i:i cll:al;aiun etl 1'aInlliora
t1 o i i.'s cultures. Toutes
chs; eii noutr cOS paysans
lint aiussi 6tranges que
nimrche sur la lone.
Enl dtx ins le revenue mo-
Nvn ld'un" term de deux hec
i.ii .s environ est passe de
1il dollars a 3000 cdllars

T'Ii HINICIENS QUALIFIES
Ic pil.et haitiin enltre
(!.ln ;! cadre du progr'am-
Vii d'ssstanlce israelicinne
., o i ii's c e' n son enre
'I; l coi ise a m te ri'e
Sa1i disposition des pays en


Proclaine reunion
de NMaires
Francophones

I"AHIS. 'AFP)
Mon, >ur Jacques Chirac.
.NI,1i tic Paris, sojourner a tl
:i, Avil au 3 Mai au Que-
. c 0 11 il participcra a 1'As
, ir~lnilr, ,(- oeerni
Siil o erle constitute
\ itt 1 As.uottation Interna-
l* .i.il dr' Maits et respond
S. it capitale5 ,et me
'. it ir.ephonics iA.I.


: d une vingtaine de ca
L ai Mtres ou represer. -
S.1'. t de mttropoles fran
( i.nuons d'Europe. d'Asie,
dc .nsicriqcue et de 1 Ocean In
(i.i participeront a cette
reunion qui se tiendra les
lir (t 2 Mai a 1'Hotel de Vil
1' de Quebec.


vole deo dvoloppeoment des
technilciins qualifies ct non
pais simnplement une aide fl
ii nciro.e.
Albert Sola est I'un dcs
7000 assistanCs techniques
cnvoycs dans des dizalnei
doi pays au course des vlngt
driilr'es annies. Et 950.000
6uhiiadnts venus d'Afrique,
d'As etl, d'Amerique Latlin
sonlt venues pendanl la mc-
in' 1)ariode latuflier en Is-
rael d'innombrnbles siijets,
dc la piulrlculture A l'leva
ge du betall.

Blen que l'agricultuire
constltue TM pierre angulaire
du syst6me de cooperation
international d'Israel, il e-
xlste blen d'autres projects,
comme la construction d'une
clinique d'ophtalmologie au
Malawi, le developpement
des ports des Barbades et
l'introduction des principles
et de la pratique du deve-
loppement regional au Bre-
sil.

TUN PROGRAMME VOULU
PAR GOLDA MEIR

C'st tout d'abord par ha
said qu'Israel s'est lance
dans la cooperation internal
tionale, a Ia suit de demand
des specifliques de la Birma
nic et du Ghana qui vou-
laient. moderniser leur agri
culture. La decision de career
un program coherent est
due a Golda MWir qui la pri
csc a la suite de la tournee
qu elle entreprit en Afriqu"
en 1958 et qui lui permit de
voir l'etendue de la pauvre
te de ces pays qul emer-
geaient a 1'independance.
Madame Meir rencontra un-
souixantaine de rcvolution-
nairps afrtcais et fut for-
tementi impressonnee par
leur desire de developpement.
Amsi qu'elle devait 1'ecrlre
plus lard. les Arabes cher-
cherent a convaincre les A-
fricains qu'Israel etait colo
nialiste mais les Africains
are s 'n laisserent pas con-
'er. Ils savaient bien que
qaand des agriculteurs is-
raeliens vinaient aider la
Zambie, ils ne transfor-
maient pas des poulets zam

(Voir suite page 3


Un candidate a la Maison Blanche
dans le New Hampshire :
Jimmy Carter


i nenestr iAFlPL
Le Prc.sideniit Jimmy Car-
i r i ('lagc mel rcredi sa
S);,:' pour tiun nouveau
S ai.iOl Blan-
'. 1 d;,ii- N v.w Hlimp ih -
S' ,i ; il I il lieu dc ins rlix
I l I 1' 11 (-. S '. e tlolls

S11 i i l t pa a-
1 : 1 0 'cl l .t i it l' eit le











.Si l.<)\ I '\|
Il;. ,' I'A'l 1().i )1
D:\l OI( i iAFi
llIoduras,





L. ('oinnic lie urien de
ohlidaril r c( > i I c peliiple ni
iaragc.ii.iyeni a faiut tat mer
credi; d;ans un c(ommuni-
q Ie; de larrestation au
inurs dces derniers jours de
65 rifugiics nicaraguayets
ai Honduras.

Ie coniite craint que res
rfuogiis ne soient ulterieu-
rement livrls a la Garde
Na.itinale nicaraguayenne.
Par ailleurs; on a appris
a Choluteca; ville frontier
ciltre le Honduras et le Ni
caragua de source proche de
la Croix Rouges,que 13 nicara
guaycns; don't huit femmes
et qua/re enfants; surprise
sans papers d'identite; oitt
etc refoulees dans leur
pays. De meime source; I'on
dit t(craindre pour leur vies.


Dans cet petit ,Etat de n.nu-
velle Angleterre qu'arpen-
tent deji une couzaine de
pretendants Rr'publicains et
Democrats I la Magistratu
re Supreme, M. Carter a pu
constater de visu sa vulnera
bilite politiq'ue
C'est Edward oTeds Ken-
lntdy. un <'non candidate,
t(ll iciellemenlt qui fait lob
jet de tous ltes commentai-
reres et suscit" un engoue-
lient (ce'-aini. Un sondage
dill use I la veille de ia tour
nee de M Carter revele que
he Senateur du Massachu-
.e'tt. a la preference de t8
piour cent des Djmocrates
du New IIamiisliir 23 pour
cIpl t se' proolluncen ilpour ('ce
tuel Prcsident et 12 pour
Cllnt pIortnt leur choix stir
Edmund Jerry, Brown, le
Ciuiivrne ur lie Californie
qui s'apprete lancer public
quamcnt danss3es prochai-
laies senauines son dafl electo
Ial at M. Carter.
Le Chef de I'Exicutlf a-
Inericam n'est pourtant pas
decided a s'en laisser counter,
sliligne son entourage. II
.sapprete I s'cngager dans
chacune des 34 elections pri
mares qui vont jalonner la
champagne avant le scrutiny
de Novembre 1980.
M. Carter a repris mercre
di dans le New Hampshire
les themes populistes qui a-
vaienl't marque sa spectacu-
lairc peree, electoral de
1976. I' a aussi cafendu pied
I pied le premier bilan d'u
ne presidency .ant control
verse. Les compagnles pa-
trolieres et lears profits gl-
gantesques sont sa cible pre

(Voir suite page 3


SCONCENTRE

DEY AK LESPOUA DE PIERRE RICHARD NARCISSE
par Pierre BAMBOU


Les Editions Choucoune
animies par le june poete
et professeur d" Belle-Ltt-
tre:; Christophe Charles se
evelent tires dynamiques. De
juin 1978 a mars 1979, elles
ont deja llivrd cinq cahiers
de poems a la publica-
tion :
1. L'Ardent Sangiot (Juin
1978) et Cicatrices ujanvier
19781 stgans Christonhe Char


,Dey k Lespouao a bien you
lu jouer le coudees fran-
ches. II a nettement opt6
pour 12 Creole comme ins-
trument de sa production
litteraire. Sans chercheur it
freiner la march irreversi-
ble de 1'Histoire. Sains don-
n?r dans ul'anbachallsmem
du ymulatrisme cultural ad-
dyjengardienmt.
Ce oue notre tres ieune


J'IU]Di 20 AVRIL 1 COLuT)BUS MFI

No31.08 L r










SN 18 PLU E U D T DE OCTON NTER ERIC E DE PRE
PONDE EN 1896 1 LE PLUS ANCIEN QUOTIDIEN DWHAITI MEMBRE DE L'A880CIATION INTERAMERICAINE DE PRELE


De lenvoy6 special de
I'AFP Paul RUTLER
MANAGUA (AFP)
L'Evtque de Leon; Mgr
Manuel Salazar y Espinoza,
a lance mercredi un drama
tique appel au President
Anastasio Somoza; dalimplo
rant de mettre fin a la tue
rie insensee entreprise par
I'armee quiln'epargne me-
me pas lesetinfants).
Dans une lettre ouverte
au chef de l'Etat; l'Eve-
que; qui est aussi president
de la conference episcopale
du Nicaragua; affirme qu'il
test (plus possible de tole-
rer que l'on seme la mort
et que ne prevale plus que
la loi de la justice. Nous en
sommes arrives au sauve-
qui-peut.

La ville de Leon; a 90
km aS 'Ouest de Managua;
svit les pires journees de
son histoire; dit Mgr Sala-
zar; c'est une ville occupee
et more et les troupes
vont et viennent et se-
mant la terreur et en
tuants.
Au course des derniers


Dans la Justice

Le Secretaire d'Etat a la
Justice, Me. Ewald Alexis
s'est prononce cel matin sur
i'affaire qui opposait un ar
penteur de Petit-Goave. M.
Lindor et le Commissaire du
Gouvernemett et le JUge
d'Instruction pres le Tribu-
nal Civil de cette ville.
*Interroge par telephone,.
le Secrrtaire d'Etat a decla
r6 gue I'lncident est close
Le C,'--mmi-:aiir- du Gou-
vernement. Me. Cossogu et
le Jugs d'Instruction Me
Pierre Paul ont ete convo-



qu'il a t6 lIese dans ses In-
terets, et a et 1l'objet de me
naces.
Selon les informtions corn
muniqutes par le Secretaire
d'Etat a la Justice, l'Arinen
teur M. Lindor a pu entrrc
en possession de la valeur
de 400 gourdes environ, qui
a ete deposar' en sa faveur
au Gr-ffe du Tribunal Civil
de Petit-Gofavu-


Tl16phone : 2-2114 Bolte Posrsle : 1318
Rue du Centre Nr 212


PROCHE ORIENT


Le cessez le feu au sud du Liba


DIRECTEUR : LUCIEN MONTA8
ADMINISTRATEUR Mme, Max CHAUVET



Nicaragua: Appel de

I'Eveque de Leon

au President Somoza


mises au point, qu'Israel se-
ralt en train de reviser son
attitude a l'egard des pales
tiniens et de I'OLP.
M. Weizman a declare en
effect : aNon seulement jes
pere qu'on pdurra trouver u
ne so ution au problem pa-
lestinien, mats je suggere
que FOLP et les arabes ces
sent de tirer pour comment
cer a discuter. Certes, le
porte parole du Ministere
de la Defense a precise que
M. Weizman, en parlant de
1'OLP, voulait uire en fait
phrase de M. Weizman est
a rapprocher d'une distinc-
tion etablie il y a quelques
semaines par M. Dayan en
tre 1'OLP litiques, et l'OLP> auteur
d'attentats en Israel.s)
Bien sur les declarations


Cite du Vatican (AFP)
Les personnel divorcees et
remariees ne Deuvent etre
advises aux S'.crements de
clare t n document des Eve
ques italiens.
Le document, qui s'inspire
des principles formules re-
comment par la commis-
sion theologique internatlo-
nale icreee par Paul VI en
1969) a ete apprquve par le
Vatican, a affirmed jcudi
Mgr Pietro Fiordelli, Eveque
de Prato, en le presentant
a la Presse.
,J'estime que les autres



Soutenance de
Memoir

Mercredi 11 Avril couple
s'etait tenu h -la Faculte de
Droit et des Sciences' Eco-
nomiques la Soutenance de
Memoire, Section Juridique.
de l'etudiante Odette Dorc6
lus Baptiste. employee au
Department du Conten-
tioux de la BRNH.
Lo sujet s'intitule du Problme de Logement
et de Location en Haiti et
a Port-au-Prince.
Le Jury etait composed de
Me. Louis VilvErt Celestin.
doyen de la faculty, des Pro
fesseurs, Ernst Trouillot et
Fritz Sylvestre.
En presence d'unea assis-
tance composer d'universi-
taires, d'invitds speciaux, dp
parents et amis, l'impetran-
te a devealopp sa thdse avec
hr dvn r,1 ..


jours; une vingtaine de per
sonnes ont At6 tu6es dans
les operations de enettoya-
gee menees par la garde ha
tionale.
Lors de offensive de sep
tembre dernier du Front
Sandiniste de Liberation pa
tionale (FSLN); Leon a-
vait dejaI et le theatre de
sanglants combats et plus
de 500 personnel avaient
ete tudes: dIci; avait ddcla
rc a l'epoque l'Eveque Sala
zar y Espinoza; l'apocalyp-
se a failli se produires.

Dants la capital; I'Arche
veque de Managua; Mgr Mi
guel Obando y Bravo; a te

(Voir suite page 7)


NOS INTERVIEWS



Comment peut on devenir "Zombi"

LE PSYCIIIATRE Dr. LAMARQUE DOUYON NOUS DONNE DES EXPLICATIONS SUR
L'EMPLOI DE eFEUILLES> SPECIALS A CET EFFET
par Webert LAHENS


Cos jours-ci, il n'y a qu'un
theme dominant dans les su
jets de conversations : les
gens ne parent que de bbi> (revenant); et selon la
rumeur publique, ici, 11 est
demanded a certain de ve-
nir reclamer leurs ozomblsa>;
1l, il en est qui courent les
rues. Ce ph6nomene qui do
mine actuellement l'imagina
tion collitive nest pas loin.
si 1'on n'y prend garde, d'en
trainer de scrieux conflicts
da personnes... C'est pour-
quoi nous avons pens6 S de
mandiCr au psychiAtre Dr.
Lamaique Dbuyon- qui eut,
en plusieurs occasions, a se
pencher sur ce probldme de
nous donner des fclaircisse
ments et surtout de nous ex
pliquer le r6le nbfaste mals
efflcace dc certaines plan-
tes comme le concombe zomrn
bi dans le proc"ssus de zomr
bification d'un individu.

.. En tanlt q(i e ( : a I *1-.
Dr. Lamarque Douyon, corn
mcnt comprenez-vous ou
bien comment interpr6tez-
vous le phenomen;' Zombi
qui tend a agtner certain
esprits chez Nous2?
R.- II faudrait vous dire


Episcopats suivront le me-
me critere, a-L-li ajoute.
Mgr Fiordeli a souligne
notamment la necessite de
delcindrc le marriage lace a
la diminution t ieffrayante.
non seulement des manages
re igieux mats aussi civils.
En Italie, a-t-ill revele, le
nombre annual des maria-
ges est passe de 418.000 en
1973 I 348.000 en 1977, phe
nomene dfi, selon Mgr Fior
delli, a la fois f la legalisa
tion sur le divorce et a 1'hos
tilite des jeunes qui consi-
derent le marriage comme
une institution bourgeois
historiquement d6pass6e qui
etouffe les individus.)
Le document precise que
les personnel divorcees re-
mariees ne peuvnt pas non
pus, etre parrains au Bapte
me ni rpmplir des functions

iVoir suite page 5)


d'abord que je n'accordais
aucun credit aux rapports
qui m'ont 6te faits sur l'e-
xistence de zombi parce que
vous savez que dans ce pays
on peut dire beaucoup de
choses qui ne sont que dans
imagination du people et
qui appartiennent beaucoup
plus au folklore'. Mais de
plus en plus, et apres mes
investigations personnelles
je me suis rendu compete
qu'il faut faire plus atten-
tion et consi de6
r e r de fagon p 1 us
seriause la possibibie de zom
'bi, cnais avant de "- pouf6o

La RFA report
sa decision
sur l'aide
devel'oppement

BONN (AFP)
Le government f6deral
allemand a rspoite Ia juillet
prochain sa decision sur
1' iionm' it i.. du volume
de son aide aux pays en de
veloppement.
MM. Otto Lambsuorfl et.
Rainer Offergeld, Ministre
de F'Economle et de la Coope
ration, ont announce jeudi a
Bonn que* cettc aide st'ra
accrue d'une maniere subs-
tantielle et en particulier
-dela des aux de cprogres
sion moyens d? 9 pour cent
par an prCvus par la plain
ficatlion financiere a moyen
terme.
M. Offergi d a souligne
que la RFA restait decide a
satisfaire a la recommanda
tion ae l'ONU de consacrer
0.7 pour cent du revenue na
tlonal brut a la cooperation
avec le Tiers Monde, tout
en precisant que cet objec-
tif ne pourra pas &tre at-
teint dans les trois annees
a venir.
La decision du gouverne'-
ment fait suite a une trts
longue reunion du Conseil
de Cabinet, au course de la-
quelle le Chancealier Helmut
Schmidt et le Ministre des
Finances Hans Matthoeffer
ont reject Ie' plan Offergeld
d'une augmentation moyen
ne de 1'aide de 20 pour cent
d'ici t 1982, ce qui aurait
provoque des depeinses sup-
plementaires de 1'ordre de
3,2 milliards DM.


AEfaire Letellier : Declaration du

General Pinochet


SANTIAGO DU CHILI
(AFP)
Le President chilien; le
General Augusto Pinochet,
a rejete mercredi a Santia
go du Chili d'd'entuelles'
pressions americaines en
vue de 1'extradition par le
Chili des militaires impli-
ques dans l'assassiqat a Wa
shington de l'ancien minis-
tre des Affaires Etrangires;
Orlando Letelier.


(Dina-dissoute); le General
Manuel Contreras; le Colo-
nel Pedro Espinoza et le Ca
pitaine Armando Fernan-
dez. ,
Des informations en pro-
venance de Washington
font etat de la possibility
que le congress demand i
la Maison Blanche d'appli-
quer des sanctions centre le
Chili si celul-ci refusait l'ex
tradition des militaires.


affirmer son existence, j'ai-
merais pouvoir examiner un
zombi. J'ai moi-meme per-
sonnellement depenser beau
coup d'argEnt en voyageant
un peu partout a travers les
pays consulter plusieurs hou
gans qui m'ont fait meme
subir cerhains tests avant
de me laisser entrer dans
certain lieux o1 en princi
pe je devais rencontrer unr

(Voir suite page 2)


C (t 'e lundi 23 AvrilI I
11 hiures 30 a.m. qua etc
grandiosemcnt inaugure le
somptueux local de la
tory> Michiko Bosuego eta-
blie en Haiti depuis une di-
zaine d'annees

A cette occasion une edi-
liante ceremonies iut ch'le-
bree en plein air par un E-
veque Bouddhiite Japounais
en presence d cine assistan-
ce compuosee rl etrangers et
d'haitiens ainsi que dtu per
sonnel et des uuvrirrs de la
factory. Avec line attention
recuei'lie a ele suivie ceate
benediction rituelle prati-
quie pour la premiere fois
dans le pays.

o

La Zanu
controlerait 80
pour cent du
Territoire

PARIS- (AFP)
Les guerilleros de Robert
Mugabe, leader de la Zanu
(-Zimbabwe African Natio-
nal Union), contrdlsnt de-
sormais 80 pour cent du ter
ritoire rhodcesien, estime M.
Justin Nyoka, journalisme
rhodeslen noir qui a passe
trois mois dans les liberees controldes par la
Zanu a la fin d? l'annde
derniere.

M. Nyoka a expliqud au
course d'une conference de
press jeudi a Paris qu'a-
pres son depart de Salisbu-
ry S la fin d'aofut 1978, il a-
vhit parcouru la plus gran
de parts des zones contrl-
!ees par la Zanfi, avant de
se refugler an mozambique.
Contrairemen' i'x affirma-
tions du gouvernement de
M. Smith, indiqu?-t-il, une
administration parallcle exis
te dans ces tprritoires. aLes
habitants paint leurs im-
pots a un comitL local qui
gere les affairs courantes.

Chaque region est dirigoei
par un president choisi par
les habitants, et aid6 par


ORIAL LAmbassadeur

de la R6pubHlqie
de Chine et \
le Secretaire
d'Etat U. Pierre -
Louis

L'Ambassadeur de la Rd-
publique de Chine, M Lee
Nan-Hsing a offer hier soir
en sa residence de la ruelle
Riviere, un diner en l'hon-
neur du nouveau Secretaire
d'Etat a la Coordination et
L 1'Information, Me Ulysse
Pierre Louis.


In


de MM. Dayan et Weizman,
considerees come des se-
carts de langagea, contras-
tent avec les propos catego-
riquess de M. Begin qui a
maintes fois aIfirme qu'Is-
rael tne negocierait jamais
avec ces assassins de fern
mes et d'enfants>. Dans les
miieux procheF du Ministe
re israeiien de la Defense,
on a tenu a souligner qu'un
cessez le feu conclu par l"in
termediaire de 1'ONU ne
constitute nultement une re
conn.issance de I'OLP.
Pourtant, comment dorne
M. Brgin a-t-ill pu donner
son approbation au cessez-
le-feu entire, n fait, Israel
et I'OLP ? C'est ce que se
demandent les residents des
localites israliennes du
nord du pays. Le Maire de
Safed. en Haut- Galilee, a
mame envoy une lettre de
protestation.
Pour sa part le President
Carter a estime I Ports-
mouth (New Hampshirei
que la meilteure facon de
surmonter 1'oppositi'n dcu
monde arabe au rite de
paix est de iaire la d-cl
monstration que les Droits
legitimes du pesiple palest)
nien, seront honors lorc
des prochaines negocia-
tions.>)

De son cote. le Secretai-e
General des Nations Unies,
M. Kurt Waldheim. s'est en
gage dans utin raessage adres
se au Premier Ministre egyp
tien, M. Moustatha Khali'.
s< deployer tous les efforts
en son pouvoii pour qu'in-
tervienne un regement jus-
te de la crisc.


Le cessez le feu intervene
mercredl soir au Sud du Li-
ban pourrait, s'il est respect
te, favoriser les conditions
d'un reglement de la ques-
tion pa'estinienne qui, dans
un mois, se'a au centre des
prochaines n6gociations Is-
taelo Egyptiennes.

DeUxs incicer, a ce sujet,
.ont attire en effet I'atten-
tion des observateurs : le
cessez le feu a ete decrete
quelques heures seuement a
press la ceremonie de Oum
Hashiba, dans le Sinai, qui
a marquis i'entrie en vigueur
du Traitd de Paix entire Tel
Aviv et le Caire. D'autre
part une petite phrases du
Ministre israelien de la De-
fense, M. Ezer Weizman,
laisse supposed pour cer-
tains, malgre dementis et


L'office termine. .'i Jon
Isom. vite President de la
.,Sunset De-s'is est invite
a cooper 1, ruian symboli-
que pour la visilte de 1im-
mense hcdllie'. P us d un mil
lier docuvriers etaient au
rez de chaus,.e en train de
!rav; iler I t 1.1 peinture. a la
broderie. alux pettis pilns,
aux points de cruilx et a la
tapisserie.


A Ietae I'a.ssiistancce pou-
vait admirer I exposition des
pieces acleve'.-, emballees
et pretes pour l'expeditlon.
I! imporlte de ,i.gnahler que
tous ces travac': sont re0a'i-
ses pour la ISLu11S et De-
sings,.

Maintenant arrive ;e mo
ment solennel oni La Patron
lie Mine Micl.iko Bosuego,
entource de sea parents, de5
delegues de la Sunset du
Charge d'affaires du Japun
accompagne dt son Epouse
et des representanis de nos
differences banqucs. pronon
ga son discouis pour remer
cler tous ceux qui a un titre
que'conque lont' aidee et I'ai
dent encore a mener a bien
cette entreprise qui, est comn
me elle le dit une parties
d'elle meme.

Les paroles ont eni chau

dement app audlcs.

Immediatemneit apres Ma
dame Anne Marie Alexan-
dre lui adressa un speech
pour exprimer la reconnais
sance et la satisfaction de
ses collaborateurs.

Et comme pour enjoliver
les magnifiques corbei'les
qu'on lui offrait. le Vice-Pre
sident M. Jon Isom, dans
une allegre improvisation,
felicita Mme Michiko pour
son dynamisme et l'assura
qu'el'e peut toujours comp-
ter sur l'aide de la set>.

Dis lors, c-mtmence a p6-


"I 41.', repon,,ant aux ques- ((II s'agilt d'un problnime D'autre part; le G6n6ral ues responsaoies charges 05 tiller le chanipagne, tandis R6surrection
lcs critique Addyjeangardy a tions du jury et participant uridiue et n poltque; inochet a airmt; que leral sant, de l'tducation, d
( 2. Serenade pour une nou voulu, dans ses demarches aux discussions academi- uIque et non politique-; Pinochet a affirm que les eaicul que les tab'es garnies h Triomphe du bien,
vclle luns (aofit 1978), Mi- theoriqus, consider corn- ques. Les problems du lo- a affrme le Cef de l'Etat auteurs des attentats a element ,.a souhait sont abordees avec Immense alie !
chelet Divers me du smulitrisme cuitu- gement, avec l'explosion du lors d'une conference de bombe de ces derniers jours distinction. Je t'ai vu, Christ
3. Boulpik (d6cembre 1978), rel, i'ethno-lingulste fran- mographique' revdtent, ori le press. Le president de la dans la capital chilienne Des tribunaux ponulaires Dans cette petite fie
Dominique Batravil co-canadien, Gilles Leftbre salt, un caractere dramati- Cour Supreme du Chili; M. avaient Wtd entraines a Cu statuent sur xs co-its cou Au demeurant cettc mant D'environ treize annes,
4. Dty ak Lespoua (mars (Univwrsite de Mnotrdal), que a Port-au-Prince. Israel Borquez;.' doit se pro ba. II venait d'assister aux rants, les affaires criminel- festation industrielle donne Venue chercher ton secours,
1979), Pietre Richard Nar- l'a pr6sent6 plutot comme L'imp6trante a obtenu la noncer prbchainement sur obsiques d'un agent des ser les et juge.nt Jes aespions: une idee de rapport dcono- Pour sa dure vie
cisse. I du Criole craignant de s'af mention blen et la note 70 extradition vers les Etats- vices de. s6curite tu6 lundi qui b6ndficient de vrais pro mique et social de Mme Mi De marchande ambulance.
Le jeune Pierre Richard sur 100. Nous lui prtsentons Unis des trois agents de la par l'explosion d'une bom- chiko Bosuego dans la vie
Narcisse, dans son recuell voir suite page 8) nos meilleures fdlicitations. police politique chilienne be. (Voir .suite page 5) national haitienne. Mme. Marcel CARDUCCI


II avait tenu ainsi a nono
rer un membre important
de notre corporation qut
vient cdltre distingue par
S. E. le President a vie de
la Republique. 11 avait done
invite t ses agapes quelques
representants de la press
national.

L'Ambassadrur Lee Nan -
Hsing a adresse des voeux
de success au nouveau Secre
taire d'Etat & 1'Informa-
tion.

Le diner, s'est deroule
dans un climate d'amitie et
de cordialite et les membres
de la press n cnt pas man
que d'apprecier cette be le
marque attention l'en-
droit d'un des leurs appeal
a la direction d'un impor-
tant portefeuille ministe-
ricl.



AUX EDITIONS
PANORAMA

riedition des

ail osuvoir,

Loes Ediiti.on. "P;.n)cramas
viento;'nt ce rc. 'diter chez
Fa'rcm in T 'lrl it oens au
pou.'':,iL ; ii I mcs,'ar Delor
me Lt.; eiux tomes sont
preseiantlI a" i.'Ojn tres at
tray.anie.

C est une nos'velle et utile
initiative ade notre confre-
re Paul B'.anciet qui conti-
nue, en reeditant les oeu-
vres les plus marquantes de
la cause de la culture hal-
notre literature, de servir
tienne et de mettre I la dis
position de nos concitoyens,
particulierement des jeunes.
Cies ouvrages important
qui sont maintenant introu
vables.

Apres Antenor Firmin IDe
7Egalite des F aces Humai-
nesi. Louis Joseph Janvier
iLe Vicux Pt'iuet, Nau
iL Histoire dci- Caciques
dI Haiti voici Demesvar De
lorme : .vLes Theoriciens au
Pouvoir,.

Les Edillons Panoram a,
notre confrcre Paul Blan-
chiet et ses co'laborateurs
dcl iient el e tre I lielcites.



HALTE DU JEUDI

Ue Mme Marcel CARDUCCI

Elle et son panier

A I aiurore de c e j]our,
O Ioni ce'elh' daill s la jole
La Re surrectlio:i lu Christ,
Le Irc'lt barre ci un pli
Les yeux ien amande
Uni piuvre acet utreme-'l
De mille inorctaux cousus,
Cuomnie ces draps bigarres
A genre ]eu de patience,
Telie une dees.ae
Tu surgis danss 'Eglise.
-0-

Que venais tu v chercher
Ton pander de iruits
Bien pose en equilibre ?
D'odl venals tu ?
Combien de ki.ometres
Avais-tu parcourus
Pour aboutir I.
Dans cette Eglise
Oh avec I'encens
Montalent des Alleluias ?
-0-_

Que venais-tu chercher ?
Avec ta figure de madone,
Ton front barre d'un p'i,
Ton pauvre accoutrement
De mille morceaux cousus.
-0-

Petite marchande ambulan
te
D'environ treize ann6es,
Paques est ausid pour toi.
En ce jour d'allngresse
Qui nous invite a aimer.
La joie de la Resurrection
S'est surement etendue
sur toi et ton panier.


L Inauguration d* u torp. -


de la <


Le Vatican et la situation des

personnel divorcees remariees


U


I~






-PAGE 2


Comment peut on devenir "Zombi"


JaUDI 98 AVRIL 109O


24 Heures dans le Monde \


i,9iille d( In la 1re age)
,m- lhl I n i il:i Ji n'l piusl On-
miro o' cI'll { c fin1 c,
C' lplndnl J iLl 1h [1110l-
I IIUlo ( dI' errIIlna s 'trsb"n-
inri idllntisi di' frol : dleso PuS
] iurni dl'iillis i, les r ligll Ini
ii (III ilo aiii til'fr in1 1 voIr
u vilfst' I 'ix fuinIurall tsi dp
i riiiii: 'iie s p lelisi'nn s qui 6
lt ilrnt I "Ur"s I"lO'ves oil Ilurs
.lpiIi c iI'lls oi lt psu 'nt
il incs mcciies ciniis rtit
I.; ftiiterilltes ont I0o pibll
itil ll n t hii li /illtl's de illnliu'
i t i liihiln il Oln ii prnltlq'tii
: i 1 iiI" oic s de lt o In coin
dll e s d il rt r :erI lt dif
It1h d unMtotr leburs rap-
poI:, i l dolil De phlis. J'ali
:t ,olirs ( un rnc-lon-
ii i n g roupe impoir-
l -i dr' inme dicln.s fruall'als


vcinus lcl en visit 11 y a
trol.s iolt do (tel. I.ipporru
nitl 'do prindrct conillt it-
vec iun do ct indOtlcillns 836
cililatte one rdntilmatlon tul
nviult. mlill i pondrnt on Cr'
tilln tsillps) anl Marcno t d'u
in rfaaon RU n gdMOita tns dos
|)liy.s dii Contulent Nord A-
frlitiln, cc mi1(ioctlin, dovant
le; ntilres confrIres, a affair
1116 iivoir par plusloulrs rols
I'oeasiion d'dre lihpl)el6t aui
chevIt de( personlnes Otlet v
nalntl d'0tre ddterr es etP u
pItr ol s liil- -Usln lcona slat6
Iendirolt. oti ('s iens talent
en,'.u'rrs pendant itn ou deux
011o rs ot 11 a aussli ltl-m6me
rnl.ittci l'etal mental et phy
slqui de ces indlvidlis deter
rts npres des examens minu
tieux. mnas lul aussl, 11 a par
ticpe f& la r6animation de
cos I" rsonnes-l; malheu-


reusement celles-cl n'ont
pas vocu pendant plus de
dix jours niolgri' tout co
qti'll 7 y valt comme solns
AoBhItiilcutOi L ipporles dans
o's csS-l&.
Q.- Pout-on d6finir psy-
cliihrlqui.nmu tin zomnbl ?

R.-- Le zombl, d'apris la
description que l'on en don
n1: dans le public, scralt une
personue qul sc trouveralt
clans un Mat le mort appa
rent. Dats nos campaigns
oii 1'on ne dispose de nmoyens
precis pour fare 1i diagnose
tic de la mort, on aurait vi
te proccdt'r nux fun6railles
ae ces personnes-la. Ell blen,
quelques heures aprbs linhu
mation durant la nult qui
suit les fundrailles, cet Indi
vidu deterred par d'autres in
dividus supposes appartenir
a un secte occulte; et une
folks deterres ces zombis sont
l'objet de soins sp6ciaux, 11s
soni soumis particuliere-
ment a un regime special
ofi est excuse l'absorption
de sel marin et of l'on trou
ve d'autres substances ca-
pablcs de malntenir 1'indi-
vidu dans cet 6tat parce qua
si l'on lul done ces subs
dances. il peut dventuelle-
ment s'evader ou revenir ia
la normal; et a ce mo-
ment-la, il nest plus un
zombi, c'est quelqu'un qui
peut retournr a sa famille
ou bien alors on peut le trou
ver errant par les rues et a
crt instant la, on concoit
que ct individu pulsse &tre
apprehended par la police ou
par d'autres personnel qui
I .au.raient reconnu.
Q.- Dites-nous, ost-ce
que la Psychifitri? prevoit
une definition du Zombi ?

R.- Eh bien, ce nest pas
encore un fait psychologi-
que dans ce sens que cela
n'a pas ete investigue par
un psychiAtre ou des psy-
chitres ou des ecoles de
psychiatric. Done nous ne
pouvons que repeter apres
les les diras des gens, mais
notre conviction pourra de-
venir ferine apres que nous
aurions precede a un exa-
men systematique. a un exa
mon psychi6ftrique pouvant
mettre en evidence le degree
d'integrit6 de l'organisme de
la personnel supposes etre
un zombi.
Certainement pai plu-
sleurs fois on nous a amend
des personnel que 'on a cra
etre ds zombis et j'en ai
moi-meme hospitalis6 trols
h quatre don't l'un m'a ete
amene par un pritretre qui
l'aurait recueilli sur la rou-
te de Jacmel sous pretexte
qu'll etail un zombi malts
tous crux-lah qui noius avait
61l amens Staient purement
des maladies diagnostlties
el pouvanit ere classes dans
tune nosologic absolument
colnformc avc la nosologie
elassique.

Q Quels types de cas.
par exemple ?
R Parfois des schizo-
phIilIes. plus on molnis des
schizop)hriner s calatoniques :
pirfois d' s individus por-


tours do 16irons crt6brales
ct parfois d'ulelens Cpllop-
tlques. En l Ml nItRl, cotakliti.t
ces sort (l-de cl S r q iiuri m'li
vni am n., n. iulls en rtnll-
t6 dis cos puromont llil-
ques ot qui ont pu licup.-
rer facilement sous le r6t'I
m3 thdrapoutIquc auqucl l
ont 6tt soumis.
Q.- Es,.-ce qu'on pout trouver
dans la pharmacologlc hal
tienno des plants capable
de provoquer do tels effects ?
R.- O peut trouver des
plants t-pables de provo-
quer de tels effects. On peut
trouver partlculil-rement ccr
tains champignons qui pro
dulsent la psylocidime qui
sont capable de mettr? 'ln
dividu qui I'aurait absorb
dans un Otat de mort appa
rent et dans un (tat qui rap
pelle en tous points la schi
zophrenie' catatonique A cau
se d2 la reduction important
te de lactivitd motrice.
II faudrait dire que l'indi
vidu reduit en cet etat nait
pas besoin de beaucoup d'o
xygene' pour vivrs, que son
organisme reduit h un mini
mum basale n'a pas besoin
come un vtre ordinalre en
pleine activity d'une quan.
title normal d'oxygen? et il
peut par consequent se cop
tenter, ne serait-ce que pour
maintenir 'n vie certain
centres importar..s de For-
ganisme, un minimum d'o-
xygene. Cet individu peut
vivre pendant plusieurs h.u
rc's avec des besoins mini-
ma d'oxygene.
Q.- Dans ce cas Docteur
vous semblez donnr uLine cei
taine resoonsabilit6 a la me
decline. Quand un mede'ein
dit ou constate qu'une pel
sonne est mortar en signant
un certificate de deces, i
prend une' grosse chance sut
la vie de l'individu ?
R.- II faudrait a coup
stir un constat medical qui
nest pas en g6ndral possi-
ble dans les campagnes; et
mome dans les villes par-
fo's, il faudrait rscourir fa
dEos moyens sophistiques
tels que l'electroencephalo-
gramme, I'electrocardiogram
me avant d'affirmer la mort
reell' de t'individu. Mals 'in
dividu place a la champagne
et qui n'a pas a sa port&e
ses moyens ou meme la pre
s?nce d'un medecin capable
de poser un diagnostic de
deces, cet indilidu peut-b-
tre plus facilement consid6
re come mort alors qu'en
reality i1 ne I'est pas
Q.- Est-c2 que vous con-
naissez des types de les de la flore haitienno
qui peut provoquer un t21
etat ?
R.- II v a TI concombc
zombi particulierement qu;
les gens croient, connaltro
en disant qu? c'est le Datu
ra Ammonium. II y a nat,e
rellemcnt d'autres types di
Daturas qui sont moins bier
connus mats toutes ces varii
tLs de Daturas ont des prii
cipes actifs qui nu sont pa
tous connus. Les alcaloide
venant de cis daturas n
sont pas tous identifies..
Pour ce qu'il s'a ait dui dat
ra que je connais peut-etr
le mieux, nots e n avoni
faith, des Lxpri'ences (Au C
nadal; nous avons faith de
injections intrapdritoneal
e: aoucutanees a des sour;
males qui. en principle sor
tries rtimuants el no s e to]
rent pas, nous lIur avor
faith des injections de depi'
tion de fleur de concomt
zombi, nous avons ete tre
surprise de voir 'linjectio
provocuer un ralbntissemer
et parfois tin arrft comply
de l'activitd motrice dc l'i
ivlidu. Quand nous pout
sons la dose la souris moi
rait; a l'autopsie on trouva
toujours des l1sions hemonre
giques interessant I'appi
reil dig-stif et les rein
mats jamais le cervea
OGiand la dose 6tait petit
ceR souris subissant 1'inje-
tion pouvalent reprendi
leur activity normal apr
3/4. d'heure ou une heure
demie de temps.


Comme on le volt le pl
nomene de la zombiflcati
nest pas' une mince affa
rs cheek nous; et come
soulignS le Dr. Douyon
course de cette Interview 1
feulllies comme le concernom
zombi jouent un role imp
tant dans ce process
mals, a part cela, nous a-
11 dit 11 y a tout le mystd
dont on entoure la questl(
tent du cote des hougas
que de cclul des pratiquan
D'apres le Docteur Douyo
II serasit souhaltable que n
dirlgeants encouragent la
cherche dans ce domnalne
accordent A nos hommes
science la posslblllit d'ex
rimenter ce probieme coa
me actuelb'ment ]e cas
Ti Femme & Ennery IOon
vesi. Nous aborderons
Sprint une prochalne fols.


Propos recuelills par *
Web?rt LAHENS


QUEIEC 'AFP) I
Lit 32meP Session do lah
ConferiiCce des Minlstrei c
d I':ducliio.lon Natlona'o n
d. q pays d'expression frnn- p
also W'cst ouverto offlclello v
ment mercredl i. Quebec. a
k Xx x ti

RIO DE JANEIRO (AFP)
La mise on place, le mole
dernier, d'un nouveau Gou- d
vernement au Brisll no sem s
ble pas avoir Ircine la va- (
gue de crimina'ilt qui ddfer l
le sur Rio de Janeiro et Sao
Pau'o. deux villes parmi les
plus vlolentes du monde, d
en croire les *'.atistiques de
I'ONU.
57 pour cent des habi-
tants de Rio de Janeiro, se
Ion une enquetc r6cente, ap
pellent de leurs voeux une
rdorganisation complete des
services de security locaux.
Juges et psychologues,
pour uer part, estiment
que le mal est avant tout
d'ordre social. 70 pour cent
de la population bresilienne
ne participe pas a lovolu-
tion economique du pays. Et
sous emploi, misere et faim
sont le lot de vingt millions
d'enfants abandonnos et li-
vres A eux mfmes.
v x x

PEKIN 1 -FP)
La Chine a choisi d'atta-
quer de fate ct avec viru-
lence 'a polllique vietna-
miennc en Indochine, ,mui.'
pliant jeudi 1l"? critiques ct
les denonciations dce la pre
scnce militaire du Vietnam
r au Cambodge ft au Laos, ;u
L course de la deuxi-me ;es-
I ston des pourparlers Sino -
t Vietnamiens a& Hanoi.
l Le Representant chinois
r aux negotiations Sino Viet
namiennes. M Il Han Nian-
long. dans un discours-
fleuve. a ataquie vigoPure-se
i ment (le nationalsme ex-
pansionniste, du Vietn.;.m
et sa politique <,d'hosti'ite
anti chinoise a 1linstiga-
tion et avec le soutlein de
l'Union SovieJ:lliue.-.


WASItINOTON (AFP)
L'offensive oertniei mer
redi au sein .' Co11i., a-
nrlicaln pour obtenir, a-
ris les 61ections don't a 6td
ainqunur I'Evfque Abel Mu
orowa. la levie des sanc-
ions 6cunomlqucs imposes
itla Rhoddslb.

Les partisans de la levdc
les sanctions s'appulent
cur un texte vot6 en 1978
qul autorise le President a
lever les sanctions si le pays
accepted de participer h une
conference do toutes les par
ties et si des elections libres
ont lieu.

L'oncien Premier Minis
tre rhodoslcn, PT. Ian Smitil
ayant donno son accord d
principle a la Conference
ils ne 'eurs restent plus qu'
demontrer le caracttre jus
te et libre des elections qi
viennent de s achever.

x x x x
WASHINGTON IAFP)
Les Etals Unis auront pl
chainement de, discussion
avec i'URRS sur la neutral
station ce 1'Ocsan Indien, i
prend-on mercredi do boni
source i Waisiigton a 11i
sue do la visit officie.le (
Ministre des Affaires Etl
gB.-ris Int'en, M. Atal Bih
ri Va'payee.
Cett, visit a pelrmis
renforcer les n nations enl
V,'a.s ,ington ci New Dell
bien que les deux pa,
n'alntL pu lLe",toidre tolii
eurn divergences sur 1'ct
libea 'ra;'trgiqu e dins 11
C'n Indi'cn r(t sur les qu
tions nucl'airin bilaterale
ajoute-tt-on dc memer sot
ce.
x x x x

DAMAS AFP)
I'OLP soali'tile que
Frnc~te et les autre.s pa
eurGpeens conU 'ramnnf-t '
apres-nsau isr-; .liennes coi
tre !( SI! Li?'in Co souht
a eti eer.r:m'e 1judi a Il


Fem and RoullTon. Ambasso
dcur dce Franc'p h Domas,
pai M. Abdel v lohson Abij.u
Maysar, porte parole de 10
LP, r,
que la Ftahcie 'aKdoptoe in
position plus ferme au su
jet des bombardements par
I'aviation et l'artillerie Isrn^,
llennes centre des camps
palestlniens et des villages
libgnalss, a-t-11 d6larte.


-XX---,-------


JERUSALEM (AFP) 0iXA V
Le dossier .ir lapplicrah itJLll
tion de la sencnce ,: i
au cas ou lle serait pronol,, Le No 1 dans la decoration
cee par les tribunaux, fas'
depuis mercredi en Israel
l'otjet d'une e, ide compic-
te des services du Conscil- y AW 9 Puc T
ler juridiquc cu Gouvernc- TV SANY 19 Pouces T
mcnt qui conimue:c aussit 9 T' 1 E[!V
les functions de Procurcui
General et d'Avocat Giene- I
rali.
Un rapport sera sournis $ 320 0 0
dimanclhe proc'-ain iA la ru l ccl
n ion du C abilet isr ',. helK.n z '
qui debatte dra ce la ." l.... -
tion du Premier MhiinIrcI 'ECCSVKr,'. 243,S.AL
d'appliquer It pelin !AINb
mort hi des Fcidayine con- OUVERT TOUS LES JOURS DE 9 H. A 6 H
damnes <,pour des crimes
particutilieremnnl clioiux ISS 5


BEYROUTH (AFP)
La posslblllte do convo-
quer un sommel ArabO pour
discutor de la sittuilton. au
Liban Sud a W6t6 abor-
die au course d'un entretten
que ioutEd Boutros, Minis-
tre libanats des afalire '6-
trangbres, a eu jeudi avec
son homo'ogue Iraklen Saa
doun Hammadi, a-t-on ap-
pris de source autorlse 11i-
banalse.


'A

intdrieure


V RCA 19 Pouces
AB 197 W


LUE,
P.M. TEL 2-2257


CURAAO...





"The Caribbean




Connection"

JAMAICA HAITI
. Chaque Semaine ALM offre
2 vols pour KINGSTON: Mardi
et Jeudi.
4 vols pour CURA(AO; Mardi, Mercredi,'
Jeudi et Samedi BONAIR.
avec corrpspondances immediates i TRINIDAD
Curacao pour: ARUBA et BONAIRE m A
CARACAS, Venezuela
GEORGETOWN, Guyana
PARAMARIBO, Surinam 'CARACAS #GEORGETOWN
PORT OF SPAIN, Trinidad

PARAMAR'BOJ

Pour reservations contactez votre agertl de voyage ou ALM
Madsen Exporl-Imporl S.A.. Ageni G neral Telephone: 2.3476, 2-0028 el 2-0317





___1 _*_-_ ANTILLEAN AIRLINES

-', V.


Kinam' Hotel

SUR LA PLACE DE PETION-VILLE RUE LAMARRE

PHIONIE- 7-0462 PO BOX 126

ANNOUNCE


Sa reouverture

:s';E: P'IX TOUJOURS 'FRES ABORDABLES DE-

MI-:l;INT;I': t)ANe IES; $ 10 00 I:T 1200 AVEC PETIT


I)lJ,':;;NL.I. AIl C(ONI)ITIONNE PISC(INE.I


vos ho es d'affaires



Vous ferez une bonne affaire


PISSIPORI pouR
UIN SH OUlRERUSSI,


HOTEL CASTELHAITI


2-06-24 /2 37-77


i


:k o-,=r -ce cr o-F


i





.IT'UDI 20 AVRIL 1179


5.


SSuite dle la lOre Page)

hI l:ns en poullhs colonialis
I t qu a'll Mall Iulsilie d,,
I rall enictm do poiss.n n i
Pi pOSlsalit plas de poissoIns
limplerlalist es pour repren-
die 1's paroles de Madame
Meir
Le sor voullut qfli' ce soit
precisement alors que Mmoe.
Meir tnalt Prenmier Ministre
d' Isael apres la guerre de
Klppour in 1973 que 29 pays
d Afrlciue Nofre. cedant d la
pirssi rb arab let n roni-
pu Icurs relations diplorna-
tI(|Ucs iv *c Israel. Pourtalit
lls d iill i du c's ilavYs conli
ii A p)ro)fiter de 1'experietn
ci d'Isiael da:ins le domain
du d tie loppement, quite ce
silt par l'intermedlaire du
TNUD. Ic prourairini de de
veloiipemrlent dces Nations-
Unlies. on par cell d'agen-
c" linn f tiiverinei lentali s.
t.-lnnji lI', syndlcats oi des
inst itutllions pri vees se cornsa
crent au developpeeient.

tAITI HItSTOIRE
D UN SUCCESS

Le protel haitien nest que
1 ti des nombreux piograo
neis i.sraelipis qii ul reits
,,1 C pendant is proeres
ont eie lents ct difficil s
Le problreme t ait de
chanier la metntalite du fer
micr di' Sela. .Sur le plan
fchicqut il n'tv avail pas d2
dltficulte pour doubler ou
tripler le rendement de la
icrmi mais nous avions 9
travauller avtc d(.is erns pel
facil s avte de probletces
soclaux profondement enra-
crines,.
La valllee dite du Cul-de-
SRa pres d( Port-au-Prince
a ete jadis uno region pros


pere ot poussalent canoe A
MIcre et labuac. Des cannaux
d'irrigation amenalent l'eau
de la montagne pour com-
pensrr la fable pluviosite.
Mais la region fut ddvas-
t1e par plusleurs cyclones
qui ont detruit le vieux sys
tOme d'irrigation. Le prix
du sucre stir les marches
mondiaux s'effondra; la po-
pulation ne cssant de crol
tIre les paysans en vinrent
a vendre des terres pour a-
clieter d, oLni 0mtanger.


Un Candidate a la
Maison Blanche

(Suite de la lere page)

f'eree. Sul ses el forts et
success diplotmatiqucs au
Prochie Orient susciteni
des applaudisee.-enLs. Pour
ses po itiques ceonomique et
energetiques, il implore la pa
ttence. De tote facon, ex
pose-t-iil. i ni faut atten-
dre aucun miracle. L'avenir
est morose : L'essence va
manquer et sin prix aug-
menter. Et l'inilation va se
poursuivre. a-I-il concede a
des auditoires I(in d'etre rc
conI forLcs.
Raremcnt, un President
sortant ne se scra trouve
dans une position politique
aussi precaire en temps de
paix aux Etats Unis, sur la
ligne de depart d'une cam
pagne presidentielle. Mais
la course i la Maison B'an
che est des plus longues.
Qui auralt cru, un an avant
le scrutiny de 1976, que Jim
my Carter accederait a la
Presidence des Etats Unis.


i1lNAI( \ (ALVANISIS




P( ()N10 S ^ I7







. PtAHIILS SANITAIRES





!1 I NIIRI s ,


CINE TRIOMPHE
SALLE [
L'INVASION DES
PROFANATEURS
Entree : $ 1.50 et 2.00
SALLE II
LA PETITE
-untree : $ 1.50 et 2.00
SALLE III
LA RAISON D'ETAT
Fntree : $ 2.00
SALLE IV
LA CARAPATE
Entree : $ 1.50
x x x X
ETOILE CINE
Jeudi 6 h 30 et 8 hres 30
LE CHEVAL ET L'ENFANT
Entree Gdes. 1-50 et 2-50
Vendredi 6 h 30 et 8 hres 30
BRUCE LEE EN
NOUVELLE GUINEE
Entree Gdes. 1-50 et, 2-50
Samedi 6 h 30 et 8 hres 30
SALOPARD EN ENFER
Entree Gdes. 1-50 et 2-50

PARAMOUNT
Jeudi 12 h 2 h 4 hrcs
Entree Gdes. 1-50
LES DOIGTS D'ACIER
QUI TUENT
Entree Gdes 3-00
6 heures
8 h et 10 heures
Entrde Gdes. 3-00
PARTIES RAIDERS
Vendredi 12 h 2 h 4 hres
Entree Gde. 1-50
LES DOIGTS D'ACIER
QUI TUENT
Entree Gde. 1-50

RANCHO CINE
Vendredi 27 Avril 1979
AGENT TRES SPECIAL
SAMEDI 28 AVRIL 1979
LES DRAKKARS
LA MEPRISE
JEUDI 26 AVRIL 1979


is


83 rile quai TE 2-C


CAPITOL

CAPITOL 1


JEUDI 26 AVRIL 1979
PRIX UNIQUE $ 1-00
12 h 2 h 4 hres
6 h 8 h 10 hres.
JULIA

VENDREDI 27 AVRIL 1979
PRIX UNIQUE $ 1.60
12 h 2 h 4 h
6 h 8 h 10 hres
MARCO POLO

CAPITOL 2

JEUDI 26 AVRIL 1979
PRIX UNIQUE $ 1-00
12 h 2 h 4 heures
6 h 8 h, 10 heures
ASSAULT


VENDREDI 27 AVRIL 1979
PRIX UNIQUE $ 1-00
12 h 2 h, 4 hres
6 h 8 h 10 hres
ASSAULT

CAPITOL 3

JEUDI 26 AVRIL 1979
Avant 2 h 30
Gdes. 3-00
Apres 2 heuree 30
Entree Gdes. 5-00
12 h 15, 2 h 15 4 h 15,
6 h 15 8 h 15 10 h 15
FORCE NOIRE

VENDREDI 27 AVRIL 1979
Avant 2 h 30
Gdes 3-00
Apres 2 h 30
Gdes. 5-00
12 h 15, 2 h 15 4 h 15
6 h 15 8 h 15 10 hres 15
LE CHASSEUR DE CHEZ
MAXIM'S '


CAPITOL 4
JEUDI 26 -VRIL 197.)
'N PRIX UNIQUE $ 1-110
11 h 45, lh 45, 3 h 15, 5 h 45
7 h 45, 9 heures 45
LES NAUFRAGES DE
L'ILE PERDUE

VENDREDI 27 AVRIL 19'79
SAvant 2 h 30
Gdes. 3-00
Apres 2 h 30
Gdes. 5-00
11 h 45, 1 h 45 3 h 45,
5 h 45, 7 h 45 9 h 45
ADIOS AMIGO

xx xt

Rex ThiAtre

Jcudl 12 2 4 6 hres
LE CYNIQUE,
L'INFAME ET LE VIOLENT
Avant 5 hres
Entrde Gdes. 1-50
AN A Partir de 5 heures
Entree 3-00 et 5-00
b Jeudi 8 hres 30
PELIN TET
PRIX UNIQUE : $ 2-00
Vendredi 12 2 4 6 8 10 hres
LA MALLE DU CARE
Avant 5 hres
Entree G. 1-50
I El A Partir de 5 hres
Entree G, 3-00 et 5-00
Samedi 12 2 4 6
(Uj [- CLAUDINE
Avant 5 hres
sEntrdc G. 1-50
A Partir de 5 heures
Entree Gdes. 3-00 et 5-00
Entrede G. 1-50
8 heures 30
CANDIDATE
LANGUICHATTE
Entree $ 2-00
ODmanche 10 hres A. M. :
Entree 0. 1 5C
KARATIGRESSE AUX
MAINS D'ACIER



CINE OLYMPIA

Jeudi 12 h 2 h 4 hres 6 hres
Entrde Gdes. 1-50
SHIBA
Entr6e Odes., 2-00
PARTOUZES SUEDOISES
Entree Gdes. 2-00
Jeud 12 h 2 h 4 hres 6 hres


8 heures 308
PARTOUZES
SUEDOISES
Entrie GOdes. 2-00
S 0'j Vendredi 12 h 2 h 4 hres
6 h 30 et 8 hres 30
Entree G. 1-50
ROSSIGNOL DES
MONTAGNES
Samedi 12 h 2 b 4 hres
6 3 6 h 30 et 8 hres 30
Entrde Gde. 1-50
LE MAITRE ROUGE DU
- .-- SHAOLIN,


IMPERIAL

IMPERIAL I


JEUDI 2L AVRIL l9"9

12 h 2 h 4 hres
Entree Gdes. 5-00
6 h 8 h 10 heures
Entree Gdes. 8-00
COOL

VENDREDI 27 AVRIL 1979
12 h, 2 h, 4 hres
Entree Gdes. 5-00
6 h 8 h 10 hres
Entree Gdes. 8-00
LARGENT DES AUTRES

IMPERIAL 2

JEUDi 26 AVRII 19 9

12 h 00, 2h 45
5 heures 30
Entree Gdes. 5-00
8 heures 15
Entree Gdes. 8-00
DE L'AUTRE COTE DE
MINUIT

VENDREDI 27 AVRIL 1979
12 h, 2 h 4 hres
6 h 8 h 10 hres
Entree Odes. 5-00
Entrede Gdes. 8-00
DE L'AUTRE COTE
DE MINUIT

IMPERIAL 3

JEUDI 26 AVRIL 1979

12 h 2 h 4 hres
Entree Gdes. 5-00
6 h 8 h 10 heures
Entree Gdes. 8-00
LES DEQUINS DU DESERT
VENDREDI 27 AVRIL 1979
12 h, 2 h 4 hres
Entree Gdes. 5-00


6 n
En tre
ENFA
UN C


Jeudi
24 HI
D'UNt
Entire

Vend
LE D
DYNA
Entire
Same'
LE P
CARA
Ent re


Jeudi
Entire
HIBE
6 h 8
Entre

Vendr
En tr6
6 h 8
Entre
LA LC





Jeudi
Entre
GENE


Remercieme
et Messe
DE PRISE DE DEUI
Les families Mague
touo, Oriol, Argant,
beau e't tous les par
allies remercient tou
qui leur ont t6molgi
sympathies h l'occas
la mort de laur regre
pnonse Maguet enlevi
affection le march 1
6eoule. Elles remereTi
cialment ceux qui
la preuse pens6e de
frir des couronnes
messes.
Elles profiamnt po
nuo-cer que la messe
se de deuil seia c6dl
lundi 30 Avril k 6 1
soir en 1'Eglise du
Roi de Bourdon.
Cette announce tie
d'invitation aux pare
li"s rt amis du regre
funt.

x x x


nts

L
et, Bro-
Miram-
ants et
ix ceux
nd leur
ion da
ttL Al-
6 a leur
7 Avril
ent SD6
ont eu
lui of-
et des

our an-
de prl
ibree la
hres du
Christ-

ent lieu
lnts. al-
ett6 d--

284


AVIS MATRIMONIAL
Le soussigne M. Sauveur
Pierre, demeurant et doml-
cilid 9 Gutbert, section rura
le de Kenscoff, advise au pu
blic en general at au Corn
mei ? en particulier qu'il
nWest plus responsible des
actes et actions de son dpou
s, Mme Sauveur Pierre, noe
Diela Alcin, demeurant et
domicili6 a Guibert pour
cause d'abandon de son toit
marital et de mauvaise vis
en attendant qu'une action
en divorce lui soit intentee.
Port-au-Prince, le 26 A.
vril 1979.
M. Sauveur PIERRE
264


8 h 10 hres ELECTIONS
e Gdes 8-00 EUROPEENNES
NTS Gdes. 3-00
COUPLE EN FUITE Lettre du
President Erancais
x x x x a son Premier

AUDITORIUM Ministre
7 bres PARIS, iAFP)
EURES DE LA VIE es rdle tats daurnt accu-
E FEMME. 200 u' inlece stir la vie poli
e Gdes. 2-00 Ue intericure fraicais, a

redi 7 hoeres itcliqllc i mainlths reprise le
rN tChe l de l Stat Frangals.
)ERNIER M ile Valery Giscard
AUSOdE d'Estainig a confirion ce po'ii
t Gdues. 2-00 de vile ct dans le mIme
'dRA 7TEures 0 ('uts selln 1 'inteirprcta-
IRATE DES lion de certain observe -
L.IBEOS trtlurs sa confiance au Pre
ec Gdes. 2-00 mier Ministre dans la let-
Ire quil a adresse., Jeudl, a
xx x Monsielur Barre, delfiwiPFrao
les orientations de 1'action
CINE LIDO go'.uvernementale pour le pro
chain semestre Mai-Octobre
12 h 2 h 4 heures 1979.
e Gde. 1-50 Cette lettre constitute -
RNATUS estiment encore les observe
h 10 hres turs une sorte de reponsc
ae Gdes. 2-00 implicite aux craintes expri
mnees par Monsieur Jacques
redi 12 h 2 h 4 hres Chirac quant aux conse -
e G. 1-50 quences politiques de 1'eng.u
I h 10 hcures gemint du Premier Minis-
e Gdes. 2-00 tre dans la champagne pour
01 DE LA HAINE election du parlement ou
ropeen,.
x x x x Le leader du RPR. avait
en effet souhaitd ,que le PrO
DS LURXE CINE sident de la R6publiquG rre-s
te en dehorsi d'une affaire
7 h et 9 hres dans laquelle Monsieur
e$ 2-50 Raymond Barre s'etait per-
iRATION PROTEUS sonnellement engage en ac
72,i 7 h, N 9 u. cordant son soutien.


Entrde $ 2-50
LE RETOUR DU
CAPITAINE NEMO

x X X

MAGIC CINE

Jeudi 6 h et 8 hres
UN FLIC SUR LE TOIT
Entree Odes. 4-00 5-00
Vendredi 6 h et 8 heires
VIVRE POUR VIVRE
Entr6e Gdes. 3-00 1-00
Samedi 6 h et 8 hras
LA QUESTION
Entree Odes. 3-00 4-00



CINE SENEGAL

Jeudi 6 h et 8 hres
EMMANUEL ET
FRANCHISE
Entree G. 1-50 2-00
Vendredi 6 h 8 hres
SALOPARD EN ENFER
Entree G. 1-50 2-00
Samedi 6 h 8 heures
KARATE A GOGO
Entrde G. 1-50 2-00


Pharmacies
assurant te service
cette nuit

JEUDI 26 AVRIL 1979


QUATRE SOUS
Sans Fil
BON REMED
Rue Lamarre
DE CARREFOUR
Carrefour
"ENDREDI 27 AVRIL
PADRE PIO
B. JJ. Dessallines
PRO MEDICAL
'lhepmin des Dalles
DILIGENCE
Carrefour
xx x

PETION VILLE


1979


JEUDI 26 AVRIL 1979
VILLEJOINT
Rue Faubert
VENDREDI 27 AVRIL 1979
HAITIENNE
Pan. Amdrican


Dtces de Yvelt Philippe, Georges et Gil -
bert Regnier, Monsieur John
Guirand ny Sambour, a ses soeurs, be]
les-soeurs et beaux-freres :
Pax Villa announce le de- Monsieur et Madamr: Maurn
ces survenu Ic 21 Avril 79 ce Lizaire, Veuve Henri Jan
en sa residence privea a ger. Veuve Lucien R6gnier.
i'Avenue Fouchard de Yvelt Veuve Raymond Rdgnier, Ma
Guirand. dame Cilotte Archer. Mad-i
En cette pdnlble circons- me Georgette Castera. Mada
tanci, Pax Villa et L2 Nou me Alice Sambour, Monsieur
velliste presentent leur sym et Madame Auguste, Magloi
paThie a ses pere et mere : re, Monsieur et Madame Paul
M. et Mmine Chai magne A. Magloire, Monsieur et Ma
Guirand, Mme nee Marcelle dame Jean Magloire, Mon.
St. Louis; a ses freres et sieur et Madame Louis Ma-
soeurs : Lsnc Pierre Guirand, glore, 9 ses neveux et niece
Florence Guirand, GaOtane ses cousins et cousins. Aux
OunoXnd. Marjorie Guirand, families Rdgnier, Magloire.
Mary Juny Guirand, Jn-Ro Baussan, Sambour, Lizaire.
bert Guirand, Grald Gui- Jaeger, Rigaud, Archer. Cas
rand; sa grand-mere : Mine tera, Rouzier. Molse Ana -
Imelda Cholvird: sa cousi- creon, Audain, ous les au
ne : Mme Chevalier Limou tres parents et allies nous
zin; ses oncles 'Yves Chol- ldressons i allies nous-
vir6, M. et, Mm Calo St. this. nos s symp-
loot, enMacc' ti aierta


Louis: sa Marra'ne M -varia-
ne Munier- a M. Fritz Piel
re, et a tous les autres pa-
rents "t. allies eprouves par
ce deuil.

Les funerailles de Yvelt
Guirand seront chantees le
vendredi 27 Avril a 4 h'ures
P.M. en t'Eglise du Sacre-
Coeur de Turgeau. Le con-
voi partira de Pax Villa, Sa
cre-Coeuir o Ila depouille
mortellt sera exposee des
2 hres. P.M.
264
Sx x

Deces de MW
Phito Redgier

Les r'ompes Funebres Pu
ret-Pierre-Louis vous annon
cent 1'arrlvee a Port-au-Prin
ce de la depouille mortelle
de Monsieur Phito Reenter
dc!de a Montreal le 20 A
vril
A sa veuve n6e Simonr Ms
gloire. a. ses enfant : Mroo
sieur Edouard Baussa,' et Maa
dame nee Marie-Anice 'R"
gnier et leur enfant, iviMM


Les obseques seront chan
tees le Vendredi 27 Avril a
4 heures p. m. en I Eglise du
Sacre-Corur de Turgeau. Le
cuLnvoi partirai du s:,ilon fLu
neraire de 1 ntreprlse. 264



D ces de Mme
R oiber l e Nt ei
Pa Villi VOl' ; v T'T at
it'P I f inira i n a
.r b"r'i N cl front ch:n
T'a: Villia Pacre-C, ,ir c11i
lat depouille mortf'lio s, ia
'oo'.see dis 2 he '.I

x x x

DBces d Minme
M lina ,kpftor

Pax Villa nous nris d'an-
noncer i les l funerailles
dcl Mme Melina Mentor, fi-
xees a cet aurcs-midi im
di 26 Avril) all u Sacre-Coeur,
snn: renvoyet s au Lundi 30
Avril en cours.
264


Tous les Mercredis 4


C'EST LA FETE


A


4 L'HOTEL




ROYAL) HAITIAN



Une soiree-show

mettant en vedette




Les Balind'jo Dancers



dans un spectacle etonnant.



Plus un dliicieux

bufket-barbecue au rythme de 3



L'Orchestre du Roi




VOTE RENDEZ VOUS


CE MERCREDI

A



L'IHOTEL



ROYAL HAITIAN!


PAGE 3
.93- A


Israel export DANS NOS CINEMAS


CARNET SOCIAL


11 11361 11 I I Il I I I I II I


~~ ~






PAOE 4



ANNOUNCES (GROUPEES

..-_. PHOTO CHIAPPINI CONTROL
7r7Ji (L"A 4 14 D l )octeur Aubry; Port- INSECTERAT
j u-Prince; Haiti. Eterm nerrapidement
S Le Magasin que transfer- Photogrnphles en tous o snterminer rapideent
me vos infants oen oPetits res Reportages Marlages chess voius contaetc ncots
9i vous souhalteo avolr le Bijouxe avec ses pr-k- Rdceptlonss N'!r et Blanc trol Inseeterat 2-4991
dhfble uu corps. Faltes porter 39 Rue das Mira- ou Coulcurs.
vWte deo sautr Jusqu'A Mini- ies ,
CAFE MOCKA Records. TAf


COlN(MIQUE
El'T IPRIATIQUE


Exactement ce qu'il onus
haut pour 6tancher nature
element votre solf


Center
Si vous payez cbnq dollars
le Disque Haitien c'est que
vous ne I'avez pas achet6e
la Rosenthal
19'r+ "".. D-A..-


Jollesse
Salon de Beaute
156, Rue des Miracles, 156
(Entre des Rues Montalais
et Geffrard)








Cimenit a Gogo
La Maison Ernes-t ennett
Rue Traversicre assure la li
vra son de votre ciment a
Domicile. Les clients peu
vent s'approvisionner dire
tement A son depot de 1'avy
nue J. J. Dessalines, a coi.,a
du akola Moyse) ou uP.
stock tries important est tou
Jours maintenu pour la conl
inoditi des clients.

-y -



IMICA'
BATIMAT
Achat Vente Localor
BATIMAT DISTRIBUTEUR
DE LA MARQUE FORMICA
Rue du Quai 77

Avis aux
lntunieurs
Tous types de Fermeturek
roulantes metalliquws de sf,
ret6 TURN. ITALIE -
Grilles articvlees extensi
bles
Rideaux metalliques avec
ou sans mairvelle En)ais-
seur: 10-10; 12-10; 15-10
Haiti Franco Douane : 60
-Portes glissantes metalli-
ques etc...
Delai de livraison CIF
jours
S'adresser au Magasin Vi
tiello Freres 303 Blvd J.J.
Dessalines Phone : 2-3741


SILHOUETTE Michel Pl Zuraik
87, Bourdon .. .....


Vous trouverez : blouses -
T. Shirts Foulards-Maro-
(ciuinerle, en cuir seulemenlt.
P'as;cze/ nous vir vous nce
.sen c' pas duo..u


Nu !! (4ranu 'Rue oiU i
client est Roi.
Challis Voile de Cotton
- Broderie Neppedi -
Tropical Tons les T'ssus 78


College NelsOn
de Pori-au-Prince
Pour une melleure form&
lion Intellectuelle et mora-
le. Tous ceux qul veulent
rdussir du premier coup aux
examens du Bac se rendent
directement au College Nel-
son de Port-au-Prince.
BOIS-VERNA

CUKAKO
Club de Karat6
Corden pour votre plein
Opanouissement physique -
Mental et Spirltuel Profes
seur M. Leo Cartrlght. Lo-
cal Ecole St. Jean l'Evan-
g6liste.


Centre Inltiatique m
- religleux 9 caractlre
tlque et so8lo-culturel
le sl6ge se trouve a F
Vllle Rue Goulard
Boyer prolong6e No. 32
invite ses sarcaes u t
mani'e martin qui on
ah partir de 10 heures.
Pour tois renseigne
adressez-vous au Re
Pasteur Bien-Aime ou
phoner. Au 7-0632 ou
1631.


nystico
e artla
I don't
'etion-
iPlace
2. Vous
u Di-
t lieu

events
verend
ST16
au 7-
*


Les sportifs, 6tudiants, homr
nme; act,lfs boivent NUTRA
MENT, la boisson de Santo
iNAN POIN GRO NEG SAN
NLTRAMENT




S... .
*


U
aff


cm


5OHAT ^A


Transports Gdnoraux P.
0. Box 73, Port-au-Prince
TEL. : 2-0853


'SERGE S GAILLARD
AGCNT GENERAL ,1
38 Ruc du Montalar u TO, 2 3131
fun au Pmce Ham i

l.'Europe nou Amcrique du
Sud Va Santol Domingo et
San Juan.








AGENT EXCLUSIF
POUR Il11ITI
SONAVESA
Tel. : 2-0853


TOYOTA

La marque viable, robust
le6gante, la Marque que
choisissent les gens senses
IilNOTO S. A. Rue Pavee
Tel. : 2-03 3S









Dansez bien

en apprenant









Les danses mondaines : Sa
sa, Disco, tango, meringue
etc... i Cabane Choucoun
et 1 'Hotel le Palace e
Ville
Horaire dlastique
Appelez Harry Policarc
aun 2-1389 7-2010 2-334


D.P. EXPRESS
POUR REUBSIR
VOS BOIREES
PHONE : 2-3497 7-163


KID POWER
ABSORBA
Sous-Vetements Mallots
SPENCERS
LAYETTES
KANTWET
LITS PARCS
CIIAISES POUR ENFANTS





SUk





Grand Rue en face BATA






Tout ce qui fait la diffe-
rence entire une femme nor
male et une femme Mldgan
te 39 Rue des Miracles


Pour c', pPleuts cadeaux et
ies grand aussi, cadleaux
ralfines qui classent celui
on cole qui les cholsit.


mUTIISPflDTS;
LA QUALITY EST AU SEE
VICE DU SPORT Puma
Spalding Speedc. Maresub,
Fred Perry, Recordage de ra
qiuettes.
73, .alue Tel. : 2 4991

Rodolpho Russo
Optique. Bijouterie, ISorlo
gerie, Argenterie La Qua
lite sans le Prix c'est toute
'a differencee .
66, Rue Bonne Foi Tel. :
2-1567



Qualitex

LA MASON DES
PRODUCTS DE QUALITY
Port-au-Prince, Tel. : 2-3132
P6tion-Ville Tel. : 7-0082.


266 Lalue T41. : 2-0737
Sors-FVtemcnts pour gar,
sonnets et fillettes chaus-
settes et demi-bas Art?
cle pour B6b6 Prix sp6-
cial.

GERARD
PROPHET
Pour la confectron de vos
habits. Voyez Monsieur 06-
rard Proph6te (iarchand
Tailleur) Angle Rues da
People et des Miraeles No.
121. Port-au-Prince, Haiti.


Plastique en 45", 54", et
72" dc largR pour table et
rideaux, servict tes de bain
superieur, crc'pe georgette
et minicare blanc.
Rice du Mapasin de I'Etat
- 89.


I'IEElPDONTJ


Pour de meilleures Pho-
tos Service Garanti 24
heures Tout pour l'ama-
teur et le professionrel 157
Rue du Centre : Tel. : 2-0945

Pivert Guest -
House
Saint Marc
Cadre reposan chain-
bres confortables toilettes
kndividuelles Dojeuner -
Souper Prix Moddrd

YOGA
Le Temple de la Sant6
Institute de Hatha Yoga et de
gymnastique mndicale 402,
Blvd. J. J. Dessalines Pho
ne 2-4041.
Vous invite a ses seances de
Hathn a Yo ga e t
de G y mnastique
Med. qui ont lieu tous les
jours Matin et apjrds-Midi
Milnium Cayemitte en col-
laboration avec sa fille Dr
Naomie Cayemitte.

Coucouille
La collection Haitienne
qui vous propose des livres
sur la linguist'que, la Socio
locfie, la Psychologie, I'An-
thropologie etc... Actuelle-
ment en Librairie : la 2eme
Edition de ((Sirolin)s et le
precis de grammaire creole
compare, et consideration'
Ethno-Psychanalytiques sur
le Carnaval llaitiens.

Pharmacie

SANTA MARIA
Rue du Centre face au
NouivelP ste Execution d'or
donnanccs, soins, conscien-
ce professionnell e .lean Par
do phiarmacien

CENTRE DES
ARTS MARTIAUX

Club de Karate Japonals
pour votre plein 6panouisse
ment physique, mental et
spiritual (SENSEII. Maitre
Henock Lercius (Affilie a la
California Karate Academy
10889 Blaney Ave Cupertino
Ph. 253.4044). Local Tur-
geau 41.


NEW YORK (AFP)

Le second accord aBalts;
maintenant presque pritv;
4,o'est pas une favour faite
a l'Union Sovidtique par les
Etats Unis; a souligzk mer
dent Carter en pregnant la
credit a New York le prssi-
d6fense du nouveau trait
en preparation sUr la limi-
tation des armements stra-
tegiques des deux suoer-
grands.

Le President amdricain s'est
appliqud a refuter devant
PAssociation des directeurs
de journaux amdricains les
arguments pr6sentis centre
ce trait qui pourrait c-tre
signed; dans les prochaines


Italle terrorisme: L'Jnstitut -Hyperion.


PARIS -- (AFP"


Mis en cause par les der-
nieres ifuites> survenues
en Italic dans le cadre de
H AIT I'Affaire Moro; M. Vanni
B OOIR Mullinaris; Directeur a Pa
COLOR ris de l'Ecole de langues
a LASB Hyperion)c; ne s'expliquo
pas l'origine de ces -'-
meurs; et affirme qu'elles


21 MARS AU 19 AVRIL
(BELIER)
Lc t ahbleau c1inanciee 'l d
soirdconine. malis ,vant a Cr sr
vtsis rro'vercz la 11 One so-
ltdion. Aprcs tin mmiiuvais de
p:l,1 Ic's perspectivrs sa' sl)
liorent.

20 AVh l rcJ 20 TAI
(TAUREAU)
CP nest pas le moment
d'esquiv.'r les problems onu
oe battre les bmussons. L'ac
tion concentric apporters
des resultats favorable. sur
tout sur le plan du senti-
ment et de la creativity.

21 MAI AU 20 JUINa
(GEMEAUX)
Ne croyez pas que les con
naissances nouvelles ont des
renseignements privilegies.
Un petit examen interieur
vous apportera la paix de
1'esprit avant la fin de la
soir6e.

21 JUIN AU 22 JUILLET
(CANCER)
AgacenAent miners deve-
nant un facteur favorable.
Plus tard, vous affronterez
ce qui vraiment est le sujet
de vos preoccupations.

23 JUILL-T AU 22 AcOUT
'LION)
Aprds une sarie d'interrup
tons de carrisre, le tableau
s'eclaire en votre faveur. Les
programmes a long term
viennent a maturity et ap -
portent de beaux rdsultats
financiers.

23 ABOUT AU 22 SEPT.
(VIERGE)
Que des soucis mineurs au
sujet de dispositions de voya
ge et de questions d'6duca-
tion ne vous fAchent pas. Le
tableau d ensemble est tout
ab fait favorable.

23 SEPT. AU 22 C TCBRE
BALANCES
Il vaut mieux ne pas dis
cuter pr6matur6ment' de pro
jets financiers. Agir comme
vous 1'entendez se rcv-slera
heureux A long term.

23 OCTOBRE AU 21 NOV.
(SCORPION)
Les dIscusslons prllml-
naires ne conduiront pas &,


ANTI-PLAQUE)J
ANTI PLAQUE
PATE DENTIFRICE
LAD TRADING
DISTRIBUTEURS
Rue de I'.nterrement,
fel : 2-3727 Lunettes ae haute quality
optiques et solaires en ex
c_______ lusivit6 chez J. M. Maxinme
Calestin opticieon diploma 9g,
Chemin deo, Danes
Tel. : 2-5,s15

ROLACO


Material 1eactnrirua
IIydraulique Sanita re .,3
Rue du Quai








MA BEAUTE
Studio Ecole
Legons de coupe de pLtils
serle de Cuisine et de Cosm6
tologle vous tous qui vou-
le, acqu6rlr des connals -
sences en ces donlai es vo
yez Ma Beaut6 Studio Eco
le.
Rue Mgr. Guilloux


Agence immobiliire N6
10,, Lalue
- Bail Estimation etc...
d1lephone : 2-5735
ATTENTION









Les NERVURES por les ro
bes de Communion sont r6a
1186es a L'AIGUILLE MAGI-
QUE. 125 Rue du Centre.
Voyez L'AIGILLLE MAGI-
que pour vos Boucles Bou
tons Boutonnibres Fil it
broder etc...
125 Rue du Centre
Bloc Rues Bonne-fol et des
Fronts-Forts.
PHONE : 2-2284


ne peuvent otre motives
que par un ainterft dlecto.
rab>.

Installed quai de la tournel
le; au centre de Paris; l'Ins
titut ((Hyperionc); cree en
1976; dispense con seule-
ment des course d'italien;
mais aussi d'anglais; d'alle
mand et d'espagnol. Une
douzaine de professeurs y
efficient. L'ecole compte
quelque 150 leaves adults.
Elle organise aussi des sta-
ges dans los entreprises et
des voyages scolaires. Visi-
blement; l'affaire march
bien .. ..4

Pour M. Mullinaris; 33
ans; on a ressorti; avec
ces rumours; une vieille his
toire: quand il 6tait etv-
diant t l'Universite de
Trente; il avait come ca
marade Recato Curcio; fon
dateur i la suite des ,briga
des rouges,). Avec d'autres
etudiants; ils avaient former
un groupuscule d'extreme-


gauche; la ((Sinistra Prole-
taria)) des divergences ideo
logiques apparurent rapid
meant; Curcio s'orientant
vers des actions violentes.

Cette amiti6 valut plus
tard Am. Mullinaris d'etre
initerroge par us juge d'ins
truction. 11 ne fut pas incul
pe.

OJe n'ai pas revu Curcio
depuis dix ansi; affirme le
Directeur d'Hyperion qui
declare avoir abandonne
par deception tout militan
tisme.

11 soutient aussi ne pas
connaitre M Toni Negri;
luniversitaire detenu i, Ro
me et accuse d'appartenir
aux brigades rouges. s.J'ai-
merais bien ecouter en tout
cas les soi-disant enregistre
ments telephoniques que
l'oc aurait pris depuis r0es
locaux. La Police francaise
quant a elle; ne m'a ja-
mais interrog6; ajoute-t-il.

Les services francais de
police judiciaire et de con-
tre espionnage affirmait-on
en effect; de bone source
mardi; W'ont pas encore
etc saisis officiellement d'u
ne enquete sur d'hypotheti-
ques activates d'(

line solution matls persvo-
rz. Un conjoint oa un plro-
(hi alilie vous aide,i l at-
I( Iidre vl s bI utds

22 NOV. AU 21 cEr;.
,AGITTrAIRE
idlcpoS:itlon chronique poutl
I[' rhulmn' rebcille, .i uin?,
i wre ,ri lpar 1. mnedecine.
Vos efforts professionnel ;
vous vaudront 1 approbation
de votre patron.

22 DEC. AU 19 JANVIER
XCAPRICORNE)
Des demi-efforts pour se
dinlrairn seront insuffisantu
Faites des prouets pour ds
longues vacancies que vocus
gofuterez plement. Voycz
dc vicux amla.

20 JANVIER AU 18 FEVRIEIl
VERSEAU)
Les membres de la family
le sont desireux de vous ai-
der financierement. Une
vieille ambition personnel-
le peut 6tre maintenant
realisee. L'accent est sur la
sfcurite.

18 FEVRIER AU 20 MARS
(POISSONS
Les indecisions mineures
au sujet de vos finances ces
seront avant la fin de la
journee. Accords, contracts et
entreprises de coopdratioi
3e concluent favorablement

SI VCUS ETES fB
AUJOURD'HUI

Vous 8tes artiste, littoral
re et passionn6 de r6formes
sociales. Poss6dant des prin
cipes humanitaires, vous n'ai
mez pas ndanmoins obdir et
vous 6tes plus a votre aiss
dans une position de chef.
Le droit, la diplomat, la po
litique sont certain champs
d'action ou vous pourrtes
montrer vs qualitds. Quelle
que sit votre occupation, vo
tre intuition est une base
sollde. Apprenez lut fairs
conflance. Votre plus grand
succrs viendra quand vous
trouverez les moyens prati-
ques de satisfaire votre id6al
L'art, la lltttrature. la phi
losophie, la musique et la
scone sont d'autres plans sur
lesquels vous excellerlez.


semaines; & l'occasion d'u-
Ae premlAre rencontre ans
acommets entire MM. Car-
ter et Brejnev.

Pr6sentant tour i tour la
vision d'une Amirique s kra
d'elle-m6me; premiere puis
sance economique; militairl
et politique mondiale; et
des images d'apocalypse nu
Weaire en cas de rejet do
cet accord, par le niiat a-
mdricain qui a pouvo'-r {a
ratification; M. Carter a as
sure son auditoire qq'en au
cune faqon l'URS8 ne pour

rait violer impun6ment cer
taines dispositions de ce
trait. Les Etats Unis ditec
teront une eventuelle tricheI
rie soviitique suffisamment
N temps avant que leer pos
ture strategique ne soit
compromise; et cela malgre
la perte spreoccupantes des
stations de surveillance ins
tallees en Iran; a-t-il dit.

<,Ce trait doit ftre -et
sera- verifiable a partir du
jour oil il sera signed; a af
firm le president ameri-
cain alors qu'un vif dfbat
s'est engage sur ce point
aux Etats Unis.

sActuellement; les forces
strategiques des Etats Unis
et de l'Union Sovietique
sont a peu pres equivalen-
tes. Ce qui nous inquiete;
c'est la vigueur avec laquel
le I'URSS enforce son po-
tentiel strategiuue); a pour
suivi M. Carter. Un trait
Salt-2 sance de l'armement soviet
que et limitera la competi
tion strategique (...) et res
treindra la modernisation
des systems existantsa.

aCe novel accord de con
trole des armaments sert
a evidence nos intecrts na
tionaux)); a affirmed le chef
de la Maison Blanche qui a
souligne que (les dirigeats
frangais; britanniques; Ou-
est-allemands; canadien sou
tenu le project Salt-2 nego-
cie depuis 6 ans; doit pour
la premiere foix fixer une
parite de vecteurs stratgfi-
ques ectre les Etats Ueis et
l'URSS;contrai.nant ce der
nier pays ia rduire de 10
pour cent; soit environ 250.
le nombre de ces missiles
ou bombardiers nucldaires.

Enfin; M. Carter a averti
que la conclusion d'un tel
accord n'imposait aucune li
imitation sur la capacity
des Etats Unis h promot-
voir leurs interets et a fat
re face d'eventuelles me-
naces sovietiques.

D'autre part; M. Carter
a reaffirm aver force que
les Etats Unis (continue-
ront oeuvrer en faveur dui
respect des dcri/s de 'homn
me,. Les Etats Uis: a-t-il
rcpette ne tenteront pas
de fire dependre d'ine fi
con rigide Irs Salt de l'atti
tude sovi,'tique (dans tenta
live sovitiqfue de lier les
Salt aver certain aspects
de notre politique tragoi-
re que Moscou desapprou-
ve)).

,Sans les Salt; a notair-
ment averti M. Carter en
conclusion; les sovi6tiques
seront capable d'enormes


renforeements supplemental
res de leur poteitlel strait
glque. Sans ces accords; les
Etats Unis devralent accrol
tre beaueoup plus forte
meant leours dpenses milital
res; et le monde seralt for
c, de conclure que lAmsri
que a eboisi la confronta-
tion plutot que la coopeira-
tion et la paix.

Cette allocation de M.
Carter constituait de loin
la presentation la plus com
plete de. fe dossier et prou
ve que le chef de la Maison
Blanche a choisi de se lan
cer personnellement a fond
dans la ebatailles pour la
ratification de trait par
les deux tiers du Senat; en
core loit d'Itre assure.

Ce dossier risque par la
mdme de devenir 'un des
themes de la champagne o-
lectorale presidentielle de
1980 deja entamee. M. Car
ter; aussitot apres ce dis-
cours prononce a N.Y, de-
vait se rendre dans le New
Hampshire; Etat de nouvel
mois seront disputes les
le Angleterre oil dans dix
premieres elections primai-
res.



GISCARD D ESTAING EN
URSS :
La quad'ature
du cercie

MOSCOU (AFP)
Le President Giscard d'Es
taing arrive jeudi a Moscou
pour une nouvelle rencon-
tre franco-sovectique au
sommet; convaincu qu'il
est grand temps de s'atta-
quer i un probldme sou-
vent considdr6 comme la
quadrature du cerele: com-
ment consolidIer la dtente
en pregnant enfin des mesu
res effective de desarme-
ment: qui ne compromet-
tent pas la security de
ceux qui montrent l'exem-
pl ec.

Cette mise eon quation de
trois preoccupations diffici-
lement conciliables jusqu'a
present est la grande affai
re de la diplomatic francai
se en 1979. Le President
francais; estiment les obser
vateurs diplomatiques; rap-
pellera a ses interlocuteurs
sovietiques comment la
Praoce; dans eel esprit; a
repris -a place depuis jan-
vier a la conference de Ge
neve; apres une rclipse de
dix sept ans: et pourquoi
die propnse une cotference
dou (lsiarmement cde I'At-
lantique i. l'oural, ouverte
aux rentee ci.n navs dte la
conference d'Helsinki: et
qlui couvrirail les armc-
ments convention, els.

Dans le domain nucl,'ai-
re: le di:ilo ue ,'aest pas
plus facile: la France salue
la conclusion imminene de
la dccxiicime phase des ne-
goc(ations anmuricano-sovi(-
tiques sur la limitation des
armes strategiques qui; de
puis dix ans; monopolist
l'attentio,, des deux super-
grands: mais clle ,'a pas
1 intention; au moins actuel
lenient de participer ia I'ta
De suivante: dite ,Salt 3-


N, LE9OPA RD
-













MOSQUITO COIL

S Por ceux qul n'ont pas

d'dlectricitt

En camping, en vacances,

les spirakes Leopard tuent
i&s moustiques sans pardon
Dominique Bailly

et Co Distributear Tel. 2.0021

t s En r eite partout
8 flsrfr'on av ossw^x a.fc'-i^ ^~


JEUDI 28 AVRIL 1979


Accords "Salt": Declaration \


du President Carter


mu s oe 400 roduits a- A l
mcntaires a votre choix.
LAD TRADING
D)ISTRIBUTEURS
Rue de I'Enterrement
Tel. : 2-3727


-Nutrament e cx )


S. .. Au Petit Bateau
Angle rues de la lReunlon
et Pav6e, Depositaire de la
marque de tampons Tam -
/ Pax lits en for Mate
las imports vitements -
asous-vitements lingerie de
quaslte -


I VOTRE HOROSCOPE
SP(Nir Frances Drake



VENDREDI 27 AVRIL 1979


ARCAVE
87. Co-o


I""'- "~~"~~






P4Gt5..


JEUDT 26 AVItL 1979


AVIS DIVERS


I)I;PAITIMENT DE 1
I,'EIDUCATION NATIONAL
SECTION DEi
I. I:NlaEINNEMENT
JliMAIRE IIAITIEN

Circulaire

l.n section dei I'Enlseigne'-
n-lint Pritnaire HleHlllen a l'u
vMintageC d., porter A la cron
iiitlicute ides ilutl'resscs que
l', exililU i 1ii til0,.- du CEPl
cl du BE aurontl liel a I-
ii- -' et dans L's d:slricts
soiutlres de Provinces -
ILES MfEMES QUE LES AN-
NEES PR-ECEDEN2TES les i
1lnd 1i 4 et mardi 5 Juin 1979
a partir de 7 h.30 A.M. --
A '-au P les sieges des Can
dlida's scroni ainsI rcpartis :
A -- Garlons Ecoles Na-
lloiial-Ss Siege unique)
Lyee Toussaint Louvertu
re i Rue St. Honored de A a Z
B illes Ecoles Nationa
]'s iSligops C
a) Egole Externat I Pro
Viicnc iRue dii Peuple i de
A a C
b' 'cole Isidore Boisrond
iloe Lamarre, de D i J V
ci Eeole des Soturs det Sic
Anne iPlac? Ste Anne deo
K a Z
C arcons Ecole Pri-

S l.ycee Petion iR.ue Pe-
lion)1 de A a E
b' ?''. Fricre Andre oRue
I, !in]tlt' ii F- a I
'* 1'or i :1i1 XXIII (Cite
(I *I'{..1po)s, l ;:. det J 1 L
di I;co!p D. Duiierlin (Rue
Joselph Janviert de M h Q
Etco' Jn. MiM l Guilloux C
'Rui Mgr. Guilloux de R
a Z
D. Fills Ecoles Privers
I Sith'es I
:11 Ecolc Ter tulin Guil-
:id 'P-':,, dti Front Fortsl.
dei A a C Cerilus Marise)
,C'oti Rep. du Venczl'
l: (Pla' de la C'tfhedralei
de C a F Cezar Linda)
cs Ecole Ste Trinite iRue
M'-r Guillouxi de F a. K
di Ecole St. Martial iRue
Lamarre, de L a M
e) Ecole Rep. Argentine
e Rp rCsnoai de N a P
f) Ecole Virginie Sampeur
(Rue (_apois' de Q a Z
F. EF'ol, MA ;'i Louiisp
,i'- rDr Aib'Li -,ip U-
ii H F -E 'VI't i l(int i
tvire I
L.i Se' 1ion on profile pour
pr'er'.to-Ir P''alement qiie los
E'am-ns dui B.S. iBrent Sun
(I'll'I 'commenceroollt i
partir di Liindi 25 Juin 1)793
a Port -au-Prince a l'Ecole
ln duii Vneizuila.
Potur ]a Section :
Emmainuiel COTY
('(ordonatP ur National
2634



P"tlIP.lET l)'EDI'UCATION
( O)1I'VlER N EMINENT
IIAITIEN
IBANQ'E: MONDIAI .
BIOIT 1 'OS'iAI.l'. : 21(62
Ref. No. :

Avis d'Apoel
d'OEWres

l.ai ;Irecrn au F ro e:
Il' ldoc:rtion No. 2 (Gouvvr
nemcnt l aitiin (;rooupB
'" lai Itanque N,.ondiala,
aics le cadre de I'Arcord
-, d'rI'cuicrir Dix (10) Ve'hi
Stiles tout Terrain d line
( )ntenance de cinq per-
*onnes. Ces V hieiles se-
ront mis i ala disposition
I'u Proj-t d'Education No
"P e- vne de son execution.
Ies documents d'Appel
(tOffres peuvent. tre reti-
diis tous les 'lurs ouvrables
du 28 Mars 1;971 au 25 mai
1979 de 8 hres a m. a 4hres
p.m. a l'adresse suivante:
Project d'Education No. Z
GouvcrMment Ilaitien Ban
iuel Mnndiale
C/o DI)partement de l'Elu-
cation Nationale
(Cite ne I'Exposition
Port-au-Prince Haiti
P.O. Box 2162
Adresse t Wlgraphlqup


PEGIIBM
1'ort-ai-Prlnce, c
Mars 1979

Ing. Nicolas SAIN'
IlRENT
Directeur

x x x x

ADMINISTRATION
GENERA. -; nES
CONTRIBUTIONS
AVIS

Le Directeur tiencrn
Contributions confirm
'is en date du 13 1
1979 public dans les
naux de la Capltale.
Cet avis est ainst 11
II est demand aul
prtetaires et a tous 1
resses de communique
Ie mellleur d lai, a
sion du Contentieux d
tinistration Gtneral
Contributions tous les
apiicrs, pieces ou doc
iustiflant leurs droit
une proprl6t.6 fonds e
s-s. sise a l'Habitatioi
MATHE,'. Section de 1
idu Jonc. Commune
ion- Vllle.

Cette proprlet6 _3u'
tenance de 5364m2 37
r6e d'Utillt6 Publique
r1t6 en date du 19 Sep
1978, X.onlteur No. 71
Octebre de la mneme
'est bornee au Nord p
bert BIGIO pretend
prittaire, au 3ud par
velle Route de Kenst
a 1'Est par une route d
tration donnant acci
la route de Kensc
a. 1'Ouest par Madam
atinsi connue, pretend
prie.taire.
Port-au-Prince, le 27
1979
Directeur General
ODonel FENESTOR,

X x x

AVIS

L'Administration G
des Contributions r
au Public en genera:
particulier, aux Cont
bles assujettis a 1 Im
le Revenue : Base Lo
Base Forfaitaire, i
d'Affaires et Base Pr
nelle que la date
min nt deuxieme Se
de cos Impots arrive a
ce le 30 Avril en co
Cette Administratio
made en consequence
intdresses de se metti
ile avant la susditte
in' de ne pas encou
surtaxes de 10 pour c
nmoils ou fraction de
qui commenceront
a parlir du 2 Mai pr
Port-au-Prince, le 1
1)719

Odonel FENESTOR,
Dlrectcur General.

Dispositif du
Juiement ren
par le Tribuna
CVyA d'e Pt-al

1,1E Vf<;D;!)I?-:J)] SKEIZ
;IL N It'. Ci':N'l
SOIXANTE DIX NE


,i'.AN HAi'TIail
'I, !.MAQUE LT St
EPO'UX

PARl C.l MOTIF
bilulAl api, (
I mc < I njI'le lt ;,o dt
Itroyue oe1n itou- (dlif

drcdl neulf mars im
c'ntt soixalite dix n
pour 'e profit. Adm
vorc,' de Madaine J
tit.,e Telemaque no
vievp Boisrond Pro
dissolution des lien
gauix existent pen
aux torts de1 i'(pou
la p,erde des nafat
muns a la micrd; C
le pere o une pens


CONTRE LA GRIPPE

CONTRE LA POUSSIERE


SUCEZ









- DECONGESTIOINNEMENT DE LA GORGE
- RESPIRATION FACLLE
SHALEINE FRAICHE

GRACE A

MENTHO-LYPTUS

en vente partout

DISrR. A ET G IZMERY

PHONE : 2-2144 2-0149


mentaire mensuello on leur
e 27 favour do solxante quinze
dollars; Ordonnc Is, Trans-
cription du dispositit du pr6
T-LAU- sent Jugement iur les Regis
tres de i'Offiter d 1l'tat
Clvil do Port-au-Prince, Sec
Lion Pud; Dit que ce dispose
tif' sera & la diligence do I'E
pouse demanderesse insure
dans l'un des iuotlidiens s'e
ditant f6 la Capita'e sous pel
no de doinmages intordts en
vers les tiers s'll y echet;
Commet I'hulssler Paul St-
al des Jean de ce Tribunal pour la
ie dans signification de ce Juge-
F6vrlei ment; Compense !es d6pens
jour en raison de la qualitt des

bell : parties.

es td Alasi Jiuge et p.rononce par
r, dans Nous Jean Orlando, Juge en
la Divi audience civite et publique
de l'Ad du vendredi Sclie Mars mil
le des neuf cent soixante dix neuf
s titres, en Pres'nce de Me Ulrick
uments Rosarlon, Substltut du Corn
ts sur nissnre du Gouvernement
.t bitis de ce Ressort avec l'assistan
n sFER ce de Marcel L Pardo, Com
1'Etang mis Greffter du siege, sous
de P6- signed.

II est orriornc...
ne con En foi de quoi...
t dcla Ainsi signed n Jean ORL7AN
par Ar DO et Marcel L PARDO
dtembre Pour Expedition
du 12 Conforme
annee, Collationnee
ar Gl IS) Marcel L. PARDO

la Nou Conmis Greffler
coff, et Cabinet Theodore E. Achil'e
de pd .e
oht el ELECTRICITY
e B6da, D'HAITI
due pro Demande de
Mars Cotation No 18
L'Electricite d'Haiti avise
les inttressts que les articles
Av suivants lui font besoin :

TRANSFORMATEURS DE
MEASURE

indrale 1- 90 Poteutial transfer
appelle mers for outdoor service
1 et, en wound type insulation
tribua class : 15 KV 60 HZ -
pot sur Primary voltage : 7.2 KV
ocative, ratio 60 1
Chiffres Ref GE No. 685x56
ofession WEST No 249 A 616 G 01
de paie 2- 21 Current transfer
nmestre) mers for outdoor service -
echean wound type insulation
urs. class : 15 KV 60 HZ Pri
on de- mary current : 5 Amp.
ce aux ratio 5 : 5
re en r&
date a Ref : GE No. 684x87
erir les WEST No 258 A 532 G 01
cent par 3- 18 Ditto item No 2
e mois except with primary cur-
courlr rest: 10 Amp and ratio 10:
ochain. 5
.7 Avril
Ref : GE No. 638 x 71
Avocat WEST No. 258 ha 532 G 02
Except with primary cur-
rent 15 Amp. and ratio 15:5
Ref: GE No 638 x 72
WEST No. 258 A 532 G 03
du 5- 10 Ditto item No.
al 2 except with primary cur
rent 20 amp. and ratio
Pce 20:5
Ref : GE No. 638 x 73
SMARS WEST No. 258 A 532 G 04
6- Ditto item No 2 ex
cept with primary current
25 Amp. and ratio 25 : 5
Ref : GE No. 684 x 87
WEST No. 258 A 532 G 0!
A 7- 9 Ditto item No
except with primary cur
S, Le TrIrent 30 Amp. and ratio: 30
a sur es
Ssr es Ref : GE No. 638 x 73
source Pu WEST 258 A 532 G 06
e'fut oc 8- 6 Ditto item No.
eideur A except with primary cur
ou ven- rent: 40 amp. and ratio
ril neuf 40:5
ieuf -Et Ref': GE 638x76
aet le di- WEST No 258 A 532 G 0'
Jean Bap 9- 9 Ditto item No 2
Ce Gene- except with primary cur
nonce la revt : 50 Amp. and ratio :
is onju- 50 : 5
tre eux Ref : GE No 638 x 77
x: con fie West No 258 A 532 G 0;
its comn- 10- 9 Ditto item No
,ondamn.e except with primary cur
ion ali- rent : 100 Amp. and ratii
100:5
Ref : Ge No 638 x 79
WEST No 258 A 532 G 1
S11- 60 Phase shiftin.
transformers for reactive
volt Ampere primary
^ voltage : 120 volts sec vc
Sage 120 v. available witl
4 wire; wye 3 phases cir
Scents where 3 stator mete
is used. 77
12- 80 Current transfo
mers window type insul
tion class 600 volts 60 HZ
1 ratio 300/600 : 5
0 Ref : GE No 750 x 33 i
318
13- 32 Ditto No 12 bi
ratio 400 : 5
Ref : GE No. "150 x 33 1
313
COMPTEURS
i 14- 4800 Watthour mi
ters socket type 120 v
f 4- 18 Ditto item No
,s 15 A class 100 2 wi'
*I single phase; register con
tant 1- 60 HZ- 4 di


Schlock type register
i Ref : GE No. 720 x 70
:' -267
V 3600 MKeter s o c
S kete R-2 type -


ters sockets R-2 type -
terminals 100 Amp. case
aluminium with 2 hubs of
1i awd snap Iation ring .
ELECTRICITY D'IIAIT1 In- 9
vite les Inttresans sounmet
tre personnellement leurs
offres le 4 mal 1979 & 3:00
P.M. a P'Usine Electrique
Rue Joseph Janvier .
La Direction

x x xx
Demande de
Cotatlo0 NO 19
L'Electriclt6 d'Halti avise
les .nteressds Que les arti -
eles sulvants lul font be
sol *
COMPTEURS
1-5 Watthour demand rme
ters single phase 120 volts 0
- 2 wire class 10 for use
with current transformer/ I
300 : 5-Rr gal 27 7/9 kh
legal 6 and k gal 10 equi-
ped with 15 min interval in
tegrating Indicating demand
register.

2-5 Ditto No. 1 but for cur
rent transformers 400/5 an.i
Rr : 20 5/6
3-5 Ditto No. 1 but for c",
rent transformers 600/5 an'l
Rr : 13 8/0
4-10 Ditto No. 1 but 240
volts 3 wire kh egal 13
and Rr 4 eal 13 8/9
5-10 Ditto No 4 but for cu-
rent transformers 400/5 anJ
Rr dgal 10 5/12

6-10 Ditto No 4 but for cir
rent transformers 600/5 Rr-
60 4-9 and kvgteal 100
7-3 Watthour meters Bot
torn connected for use with
current transformers 5 5
and potential transformer
7200/120 volts 3 phases wvw
3 stator 4 wire cl 10 Rr:
18 14/27 kv dgal 10
1-6 Ditto No 7 but equined
with 15 min interval indica
ting integrating demand ro
sister full scale 18 kw
9-7 Ditto No 7 but with
current transformers 10 h-
Rr : 92 16/27 and kr legal
100

10-14 Ditto No 9 but equipped
with 15 min interval indica
tine integrating demand ro
sister full scale : 3.6 kw
11-8 Ditto No. 7 but with
current transformers 15:5 -
Rr 61 59/81 and kr legal 100
12-16 Ditto No. 11 but equi
-ed with 15 min interval in
dicating rr,.i jiriii demand
register full scale 2.7 kw
13-5 Ditto No. 7 but with
current transformers 20:5
Rr 46 8/27 and kv dgal 100
14-10 Ditto No 13 but equi
ped with 15 mmn interval i-:.
dicating integrating demand
register full scale 3.6 kvw
15-2 Ditto No. 7 but witr
current transformers 25 : 5-
Rr legal 37 1/27 and kv legal
1oo

16-4 Ditto Nn. '14 bui, eqi
ped with 15 min interval In
dicaUng interfrating demand
register fullscale 9 kw
17-2 Ditto No 7 but with cur
rnlt transformers 30 : 5 -
Rr 30 70/81 and kv legal 100
18-4 Ditto No. 17 but equi-
ped with 15 min interval i'
dicatirt, r inrtprertll : demand
register full scale 5.4 kw
19-2 Ditto No. 7 but with cur
rent transformers 40 : 5 R
5 -23 4/27 and kv legal 100
2 20-4 Ditto No 19 but equipped
with 15 min interval indici
ting integrating demand re
sister full scale 7.2 kw
21-2 Ditto No. 7 but wi,.n
current transformers 50 .
Rr egal 18 14/27 and kv
2 gal 100
22 4 Ditto No 21 equipped
: with 15 mn interval indici
ting integrating demand ie
gister full scale 9 kw
S 23-400 Watthour meters -
2 socket type 240 volts 1;
- amps. class 100 3 wire -
single phase register cons
tant : 1 60 Hz 5dial clolt'
type register
8 24-70 Ditto Item No. 23 buh
2 30 amps class 200

- 25-70 Ditto item No. 23 but
equipped with 15 min inter-
val indicating integrating
0 demand register full scali
g 24 kw
e 28-70 DItto No. 24 but equ
y ped with 15 min interval i1
I1 dicating Integrating demand
h register full scale : 48 kv
- 27-1200 Meter sockets ou
r door type 5 terminals 10
amps. case aluminium wiltl
er 2 hubs of 3/4s and snap a
a tion sealing rings surface
- mounting
28-500 Meter sockets on
r doortype 1 5 terminals 1
amps case aluminium witi
t 2 hubs of is and snap a
tion sealing rings surface
. mounting
29-140 Meter sockets ov
door type 5 terminals -
200 amps aluminium cas
e- with 2 hubs of 11/2 and
" snap action sealing rings s5
2 face mounting.
re ELECTRICITY D'RAITI tr
.s vite les interessts a souml
al tre personnellement leni
offres le 4 Mal 1979 & 3:00
G p. M. & rupslne plnetriquc
Rile Joseph Jarvier.
La Direction


SELECTRICITE DHAITI


TEL AVIV (AIP)
Les observteurs en Israel
se demandent eudi st le ces
sez le feu intervene au Sud
Liban, et les declarations de
M. Ezer Weizman sur I'OLP,
ne pourralent pas traduire
un changement d'attitude
d'Israel envers cette organic
station.
Le Ministre israelien de la
Defense a, rappe'le-t-on, in
vite mercredi l'Organlsation
de Liberation de la Palesti-
ne a sulvre les traces de I'E
gypte, a cesser de tirer et
commencer 6L discuter. Cer-
tes. le porte parole du Mi-
nistere de la Defense a pre
iese, au nom de M. Weiz-
man, que ce dernier, en par
lant de F'OLP, voulait dire
en faith les palestiniens.n
Mais M. Weizman n'a faith
faire cette mine au point
qu'apres un appel telephone
que du Premier Ministre Me
nahenim Begin de Jerusalem
au Caire ouf il e trouve. Les
observateurs notent egale-
ment que meme cette mise
au point a queique peu eton
ne. car e'le semble reveler
que dans l'esprt de M. Weiz
man. il y a une certain iden
tification entire les palesti-
niens et I'OLP.
La declaration du Minis-


Rhodesie : La Z;

80 pour cen
(Suite de I

c0s0 a ajout. M. Nyoka. II
a precise que des fermiers
blanks et des missionnaires
aident la Zanu.

plus sures que le Mozambi-
que, declare -t-il, car le gou
vcrncment de M. Smith, Iper
suade que l s bases de lat
Zanu se trouvent au Mozam
biqu multiple les raids con
tre ce pays. En fail. affirmed
M. Nyoka, tous les camps de
la Zanu se troulvcit au Zimn
babwc,,.

M. Nyoka- na pas rencon
tre, par centre, de guerill
ro de la Zapu (Zimbabwe
African People Union, de M.
Joshua Nkomo) pas d( bases au Zimbabwe


Le Vaticar. t
la situation des
personnel

(Suite de la lere page)

liturgiqucs come lecteurs
ou catechistes. Toutefois, ils
sont invites a assisted regu
lierement a la messe.
Seuls. les personnes divor
cees rernari6es dij? trts I-
gees ou malaries ou ceux
qui, nsincerem'-Int repentis,
s'engagent n h interrompre
leur vie sexuelle et h trans
former en amitie leurs
liens>), pourraient Stre ad-
mis aux sacrements.

Le document r;xe les mi-
mes normes pour les concu-
bins et pour ceux qrl sont
marius civilement.
Les personnso divorcees
non remarides ou qui ont
esubii un divorce impose
par le conjoint, pourront re
cevoir la Communion xsTs
s'engagent a respecter tan-
cienne fiddllte conjugales.
Les enfants des divorces
peuvent 6tre baptisms si un
des parents ou parrains ga
rantit luer education chre-
tienne. Le baptime sera au
contraire refuse aux enfants
des concubains ou des cou-
ples marines civilement, si
ceux-ci ie rdggularisent pas
leur situation devant I'Egli-
se,
Mgr Flordelli a admis que
cette disposition peut etre
lntreprtte come une sor
te de schantage spiritual",
mals, a-t-il comment, itou
jours pour une bonn a ins.


tre de la Defense est A rap
procher d'unr observation
faite par le Ministre des At
faires Etrangrces Moshe Da
yan qui, 1. y a queques se-
maines, avail etabli une dis
tinction entire 'OLP nisation Polittifue> et 1OLP
rael.))
Cette declaration avait
provoque une tempete en
Israel. Et les observateurs
notent que ues necarts de
language. de MM. Dayan et
Weizman s'opposent aux de
c'.arations categoriques du
Premier Ministre.
M. Begin a en effect a main
tes reprises affirme que 'me
me si 1'OLP leconnaissait
Israel et acceptait la reso
lution 242, Israel ne nego-
clerait jamais avec she's assas
sins de femmni ct d'enfants.;,


Nehemia. a envoy en leur
nom un teiegramme de pro
testation au Ministre de la
Defense. Il y a souligne que
ne sorte de reconnaissance
de I'OLP. Il permettra d'au
tre part aux Fedayine de se
regrouper et de reprendre
leurs activities, apres les
coups durs qu' leur ont ete
portes par !es forces israe-
liennes.a
Dans les milieux proches
du Ministere de la Defense.
on souligane qu un ce.ssez le
feu conclu par 1'intermediai
re de I'ONU ne constitute nu'
element une reconnaissance
de 1'OLP.

On ajoute uie les coups
tries durs que les tecayine
ont recu 'es feront probate
ment reflechir avant d en-t


treprendre rie nouveaux at-
tentats common celui de di-
manche demnicr a Nahariya.

Les observateurs pensent
que la reunion du Conseil
de Security sur le Liban, pre
aiue pour jeudit n'a pas etc
ctrangerc a i'acceptation
par Israel de c(, cessez le
feu. Quoi qu'i' en soit,. i pa
rait dlificiie de concevoir u
ne veritable nii',ociation en-
tre I'OLP et 'r Gouverne-
ment de M. B-'in. tant que
1 O1trgtn3,tit;Lcn i'ilestinienne
n'aura pas renon-ce a com-
mettre dos attenlats cn Is-
rae', et tant e'10 M Begin
'naura pas recons der- son
rcfus total de discuter avec
10LP. Or auwune de ces
deux evo'utions.' ne parait
probable dans un proche a-
venir.


uComment done M. Beg1'n fj.j.C
a-t-il donned sron approba-
tion au cessez te feu conclu
mercredi soir entire Israel et '' T
1'OLP. par l'intermediair,
de 1'ONU ? C'est ce que se de
mandent avec indignation.
les rsiderts d-s localites RESTAURANT. PIZZERIA -
israelien-ies diu Nord du
pays. exposees aux roquet- BA GRILL- C EPERIE
tes des Fedai::eB
Le Maire de Safed. en
Haute Galilee. M. Aharo -- Votre rendez VOUS

anu controlerait de midi a 1 h du martin

t du territoire Menu Special lunch
la 1lre page)ih

et opeorint a partir de la Zam Cha.U4 Soir Diner Dansaf
bie. avec ,,Bistrot Combo, ,

Dans nc conditions, selon
lui, ,la situation sera de Mardi sct
plus Cn plus comi'uiquee.
L Evque Mulzorewa a heri ..
te d'un gouvtrnem?nt depen
dans ilitarement et cono anga ait Show
miquement de 1'Afrique du
Sud et celi le condamni,'. Vendredi soir
tLa constitution menace,
pour toun loi significative,
ine mini ore d bloeaeo aux < bhlancs, qui garnclit le con- l trole d lht jul.six c de la po
lice. et de la fonction public
que pour dix ans. Le seul 2 Spectacles Differents
elementt nouveau, coticlut
M Nyoka, est que les raids A Chaque semaine
sur 1-s pays voisins seront 8
disormals cautionnes par un *
premier Ministre noir. S'l AL S *
dssaie dt fV're preuve d'in-
appendance. ce sra le coup
de force arme o--s_-_o c .- c'oo.


ANCIENNE MAISON JCHARLES 01 ItAN & 0


* ', .'


~------- ~Y~U C~~~~a~~-3-R-Ah-~C


Michele Scotch Club


VENDREDI ET SAMEDI






Disco Nights



avec


La nouvelle Formule J


Israel: Apres les declaration de M. Weizman


II II I I I I II I--. I II IaI _, a I III I I ---~ ~p--p----a~


I/


)D~YR---- _KCY----U------ -----n-


____


L. LI










JEUDI 26 AVRIL 1979


DAYLAX


Laxatif au chocolatVainqueur de la constipation


LES SPORTS


Un but a faire rever
AIGLE NOIR DON 1IOSCO 1-1


I'll .,tIlrn Jacques devIlein de Ellen Bag
(]:ti ;iid. si les dihux dlu ve a iun magn
il,, ib.!ll. meant de Jac(
L. pit aillier droll d(
1 ML4lc aiiteiir (I un but, de En fin de 1
itlrc atltaie .'style Manno Bosco de Peti
ns, :ii> lors d lu maich coin lorcing pour
I!r le Victory, a recidlvA ce nir la victoire
MaNdl iosair face au Don Bos
c t de Petionville. 11 faillit y
On i uaill depuIs cinquan- Jacques Adam
It, ni ( in iltues et le score ,balle de mat(
-d dii lie'u at fige a zaro erm- minute.

I orsue ai lerme di'une LES EQUIPES
iri ; t .iipie', 1 ailier algle AUC tE NOIR
1,,111 'c offectua Soi l pu iil. -
.111t c'iltre lir le long de Cobiter Herard
l. llign Cie d touche. tout le Guy Elie
public crut que la ball al Fritz Andre
Lilt passer tfes loin au des Jn. Claude Ch
Isus Aurelus Taylo
Ia An grand dcisespolr William Beau
du plrtinr pe ionvillois et a Yves Jeune
1,. ciii:tu (lr stuiiefaction des
rlalt iii.s, lIr baillon achli Jocelyn Blain
\ i sa trajetolire uans 1 a'-. Fritz Jan ll Ja
'Ic' siuperivi ur des bills enI Fritz Bobo
pi.n )90 deoIgre- combine oil Frant Sanon
dill dans Ic largon du Stale. IREMPLACANTS
S:11 )rest eii d liii boin e
aIs.-ltiae 1 Aiule et le D Ho Berodei Camill
I'tu 'OI) P IIiir nl I lt rn .s e"/tn- Abel Gaudlll
I n lilterre.sant. S.ergi'e Surpris
Ent deuxiriime mi-lelps i uri o Donnet De.ilu
ItIIut It matu'ch i't1.-_1 1 it! R.oosevt'lt Bari
utt:oiion Faisaimt preuve d un
bcl eI)rit offernsif. lesi deux CAPITAINE
e(Iqli)e evertuerent a ten- WILLIAM BEA
ter leur chance au but et co
L a la grande satisfaction DON BOSCO
diu. public.
Le Doni Bosco quoique me Jose ph Monfo
nii a la marque lutta jus- Rodrimue Jean
(U au ) buut pour obtenir 1er.dj
tliaticn. Gerald Duv- ri
Celle-ci survint a la 70r. Bernard Alcini
minute Lrace a une reprise ritz Ambroils


Un ehaneen au
Cosmos
AC'CRA ,AFP i
AbdRl1 Razak. un han tc(,
i 25 an- e plus ltalen-
Ix tix f'iwball'utr det soI

N uiw Y urk
emarrrque loi)r dc la 11e.
i-pt,( I A irltai dei s Nationt ,
Ahd It;/ k -.ell]ts t uiml' it-u


(l~ L l, I 'l/' d e cci(l( ((' 1(


uldy cons6cuti
ilfilqu deborao
ques Adam

partly le Don
ionville fit le
tenter d'obte
e.

parvenir mais
manoua la
tche a la 786me







arles
r
dill


cque,s"


S :
l



AUDIN

AUDIN


rt

Ier


Alix Botleau
lteurnzard Michael
Anthony Byas

CarmiFe Vclimat
Jn Joseph Polycarpe-
Lllien Baguidy
REMP1IACANTS
Elysse Aurelus
.Jacques Adam
.aciutes George3
Knork Fincheur
Joseph Raymond

CAPITAINE ;
ARBITRES :

Pail J. AMITIE
3;iv'II, CTADET
:MA: r(np THONY
Mn('hil I'11HRItE


Vers un Violette Bacardi prometteur
Bacardi Excelsior 1-0


Deux points supplemental
res dans l'escaroelle du Ha
tuey Bacardi.
Quoique tiree par les che
veux, cette victoire n'en sst
pas molns precleuse. Elle
permit en eff2t Hatuey de
se rapprocher du group de
iete au ciassement de la
Coupe Pradel et d'esperer
un exploit pour son match
de samedi face au Violette
Athletic Club.

La victoire des Rougess est res meritee. Ils
onL su des Is coup d'envoi
faire preuve d'une certain
intelligence de jeu en main
tenant une pression cons-
tante sur la defense de I'Ex
celsior.
Les repliques des Vert et
Blanc manquaient de tran-



Les Coupes
d'Europe

PARIS IAFP)
Voidc les resultats des mat
chlres, disputes mnercredi soir,
conptant pour les dcmi-fi-
i-ales matches retour
des coupes d Europe de foot
ball.
- Coupe d'Europe des C:ubs
champions
A Cologne : Nottingham
Forest Angi B. FC Cologne
uRFAI 1-0 (3-31
M Malmoe : Malmoe Sue)
B. Austria Vienne ,Aut) 1-0
(0-0)
Qualifies pour la finale :
Malmoe et Nottingham
Coupe d'Europe des vain-
queurs de Coupe
A Beveren : FC Barcelone
(Espi B. Beveren IBel) 1-0
(1-0i
A Ostrava : Banik Ostra-
va ITchi B. Fortuna Dussel
dorf IRFA) 2-1 (1-3
Qualifies pour la finale :
FC Barcelone et Dusseldorf
Coupe de l'UEFA
Mardi soir :
A Moenchenglasbach :
M'Gladbachi IRFAi B. Duis
bourg iRFAl 4-1 2-2)
A Berlin : Hertha Berlin
IRFAI B. Etoii, Rouge Bel
grrnc (Youi 2-1 (0-1l
OimliliIs l)O']ri la finale :
M Gladbach et ELoile Rouge
Belgarde.


DU NOITVE




CADEI LE



Pour mieux vous servir I'Agenc



1 a present a un nouveau num


Le 2-5900 ayant 5 ligne




L'Agence Citadelle represe



de la American Express


les TRAVELLERS Cl


les CARTES DE Cl


et les VOYAGES OR


DE L 1N I IERIC1AN



POUR VOTRE PROCHAIN VOYAGE PASSEZ

I' A ENCE CITA


chant, mbem si GOdrard Tous
saint du'ot Temployer A fond
en plusleurs occasions pour
contrer quelques dangereu-
ses perches des attaquants
excelsioristes.
Le Hatuey Bacardi mar-
qua l'unique but de la par-
tie a la 326me minute.
Marcalsse Gabriel placed
aux avants postes de l'atta
que bacardiste reprit astu-
cieuseme'nt une overture
de Kesnel Dessources et
trompa la vigilance de Ge-
rard Toussaint.
Le score ne connut gutre
de modification, et cela mal
gre l'incessante activity de
Bonera Moise ailier droit du
Hatuey.
1 Violette 19 pts.
2 Racing 17 pts
3 Aigle Noir 16 pts
4 Victory 14 pts
5 Bacardi 13 pts
6 Don Bdosco 12 pts
7 Excelsior 11 pts
8 Etoile 7 pts


Championnat
dIe Tennis --
Coupe Banque
National de Paris
Resultats des matches jouns
les lundi 23 et mardi 24 avril
au Cercle Bellevue :

H. Rousseau bat N. Jaket :
6-3; 5-7; 6-2 A. Alx bat
P. Pautetasky : 6-1; 6-2 --
J.N. Rene bat J.P. Wiener:
6-0; 6-3 A. Acra bat P.
Boney 6-3; 6-2 G. Khaw
ly bat M. Fombrun : 6-4;
7-5 E. Joseph bat J. Fau
bert par forfait J.P. Man
ones bat B. Kenol : 7-5:
7-5 S. Joseph bat L. Esti
me par forfait J. Fom-
brun bat A. Khawly par for
fait G. Dumesle bat D. E-
xam : 6-7; 6-4; 6-2 P.
Boisredon bat P. Rouland:
6-2; 6-3 J. Fombrun bat
R. Etienne :7-5; 6-1 R.
Merove Pierre bal A. Tassy :
7-5; 6-4 R. Lamoh bat
E. Delphin : 6-4; 6-3 Me.
Myrthil bal J.G. Reimbold
iar forfait.
Les matches commcnsen t
ai partir de 4h.30. Le public
c.sl, cordialemesnt invite. En
tire :ibrr'.
Joe ETIENNE, Promotor


occsoosocwszoraococorarssrwo


AUJ A


ie Citadelle respond


ero de telephone


is groupees





ntant exclusif


vous propose


TEQUES,


CREDIT,


GANISES


EXPRESS



AU NOUVEAU LOCAL DE


DTIE I E'


-JU.l.I X'JL.4.L 1 JJA .i i,-JL .Lt .saB -La. a -AJ a.A-. A


35, Place du Marron Inconnu ou T6lephonez au


2 5 9 0 0
25900
2 5 9 0 0
2 5 9 0 0
25900

f;rrO7D2CW2590e0flflflflmB c r riB_-------


Lutte au sein des troupes dirigeants

en Iran


TEHERAN, (AFP)
Une apre lutte des grou-
pes qui exercent le pouvoir
a 6clat6 au grand jour en
Iran, aprls avoir ccuve pen
dant les deux mols qui ont
sulvi la revolution.

Le dernki episode en a etd
mardi 1'dviction de Mon -
sleur Ibrahim Yazdi, l'un
des ahommes forts> du nou
veau regime, de ses fonc -
tions stratdgiques au sein du
gouvernement ofi 11 coor-
donnait l'action de l'armee
des ccomitas> et laaes affai-
res de la r6volutiona.

Nonr m e Ministre des Afhai
res Etrang6res, Monsieur Yaz
di n'a pas encore 6te rem -
place a ses anciennes fone-
tions, don't on pense qu'el
les seront morcel6es pour
preveni.r une nouvelle con-
centration de pouvoirs. Ce
dossier sera soumis en prlo
rit6 Vendredi par le Premier
Ministre, Monsieur Mehdi Ba
zargan, 1l'Ayatollah Kho-
meiny, au course de son tradi
tionnel rapport hebdoma -
daire d'activit6 a Qom.

Le choix d'un nouveau vi-
ce-Premier Ministre parait
en effet dominer l'evolu -
tion immediate d'une lutta


voltea de l'Ayatollah Mah
moud Taleghani, la rsistan
ce de l'Ayatollah CObarat-
Madari A un regime de part
Islamique unique, le nou -
veau plaidoyer de Monsieur
Bazargan pour le pardon et
la concorde et la chute ap
parent de Monsieur Yazdi.
Les obserrateuar en tireait
impression que le clivage
au sein du pouvoir ne sopere
pas entire civils et religleux,
ou meme entire durs e 11
bdraux, mats entire ceux de
el'interieur, e ceux de ,l'ex
terieur.

Monsieur Bazargan, coura-
geux Prisident du ccomlte
des droits de l'homme a,
Teheran sous le rbgne de la
iSavak, 1'Ayatollah Cha-
riat-Madari, qui supervise
sur place la monte de la
revolt populaire depuis la
premiere dmeute de Qom en
Janvier 1978, 1'Ayatollah Ta
leghani, liber6 en Octobre
1978 de quatre nouvelles an
nees de prison a la central
de Qasr, ont d6velopp6 des
reflexes et des options corn
munes. Ayant tout endur I
sous le Chah, lis sont con-
tre la dictature, pour l'ou
overture, sans cesser d'appu
yer l'Islam.


interne don't les lines de Face A eux, les quatre hom
force commencent a se dessi mes qui detiennent le pou
ner. Devant le avidcs laissA voir r~el viennent de 1 tran
par une opposition (Athee, ger : l'Ayatollah Khomei-
libdrale ou de Gauche) trop ny y a v6cu en Irak et Fran
faible pour gener le pouvoir, cel les quinze dernitres an
c'est au sein de celul-ci que n6es. Monsieur Yazdi a re-
la confrontation a lieu, no gagnA Tehtran en Fevrier (a
te-t-on. vec un passport ambricain)
apres dix-huit ans passes
Au sommet de la pyrami aux Etats-Unis. MM Sadegh
de, l'Ayatollah Khomeiny Ghotbzadeh et Abdulhassan
exerce un leadership total, Bani-Sadr ont redecouvert
impregnd de Messianisme, l'Iran apres de longues an-
et que ni opposition classic ndes en France et aux Etats
que, ni aucun group diri, Unis. Leur comportement est
geant nose ddfier ouverte dur,impatient, dominateur
ment. Mais imm6diatement et affirment leurs critl. -
sousE lui, de violent antago ques 16gerement inadapt6
nismes se ddchainent autour aux realites iraniennes.
de deux options cruciales C'est le choc entire ces per
orientation duresss ou lib6 sonnalitfs et philosophies
rale du rdgimea et e" fait le divergent estuist a la ba
mainlien de la dictature Js se de F'actuel imbroglio au
lamique seclairee1 de ltAya sommet du regime, estiment
tollah Khomeiny ou 'aw.-1 te les )bservateurs, qui ex -
ment d'un pouvoir Musul client qu'une snrie d'appa-
man collgial. rentes victoires d'un camp
Les fails essentielz de cr.t (pas d executions a Teheran
te lutte au course des dix dec depuis 10 jours, el'affaire
niers jours ont atc la .re- o-o,,aeo afjnj


I1 y a dix ans,Le General

De Gaulle quittait le pouvoir


PARIS, (AFP)
Il y a dix ans, le 2S Avril
1969 a midi, le general de
Gaulle quittalt e pouvoir.
apres avoir perdu le referen
dum portant sur la creation
de rfiions et. la relorme duI
Scnat.

L'ancien chefler de la Fran
ce libre s'cn allalt alors
que ricn, constltutionnelle-
ment, ne l'y nblifeait par
ce que, desavoue par une ma
jorlf6 de francais, 11 esti -
mait de 1'Etat devenalt impossi-
bler. It quittait la barre en
silence, sans dernier counsel
des Ministres Extraordiasai-
rc sans discourse a ia nation.
Pas meme un adieu aur mem
bres du Gouvernement et A
ses collaborateurs. Seul un
communique de deux llgnes,
public en pleine nuit le 28
Avril a ztro here dix : aJe
cesse d'exercer me3 fonc-
tions de Prtsident de la RA-
oubllque. Cette decision pren
dra effet aujourd'hui A mi-
di,,

En v6rit6, les des talent
jets le 2 Fevrier 1969 a
Quimper quand le general
de Gaulle annonpa le reft
rendum et cela malgrA l'a
vis de beaucoup de ses MinIs
trees qui pensaient dajA que
1'on allait A l 1'chec.


Franqais, votre reponse /
engager le destin de la Fran
ce. (. .) dans ce qu'l1 va ad
venir dc la France, jamais
la decision de chacune et
de chacun de vous n'aura
pese aussi lord. L'enregis
trement termine. 11 murmur
re a Joel le Theule, Minis-
tre de information : tout
qa ne servira A rien, c'est
foutu .a son aide de camp,
11 dit : ecomme sortie, Ca
pourra aller... il prend con
gA hA 'Elysee de ses collaoa
rateurs comme s'il s agis-
sait d un depart pour up
week-end ordinaire.

Quelques instants apres,
c'est le depart pour Colom.-
bey.

Le Dimanche 27 Avrll 1969
jour de la consultation, Is
General vote A la Mairie de
Colombey. Une pluie fine et
froide tombe sur la camps
gne. Ce sera sa dernibre ap-
parition publique.

Le general de Gaulle ne
resurgira que treize jours
plus tard, homme subite -
ment vieilli, enveloppA dans
une longue houppelande,
merchant une cane A la
main, sur les graves de 1'Ir
lande.
Moins de dix-neuf mois, a
pres, le general mouralt.


La Dir
ST GILt
TAINES
en genet
trots ch
une mai
televislo
radio qu
au dern
d'AvrilI
deuxiem.
d'Aofit 1
l'Etat S

Port-au-
1979


Petites Annonces


A LOUER


A vendre
Machine A laver
(Sears) itat neuf
s e)

Trs bJolie balance
bdbi ftat neuf-berc
table (6tat neuf)
Phone 6-2031
xx x

A VENDRE

Une grande ma
A Ia Ruelle Cameo
102.
Pour renseignem
phone au No. 2
3 h. A 4 h. p.m.



I oraire d
La ATITORAMA
porte A la conna
des intdressts q
ler. Mai 1919 au
tembre 1979 ses
de travail seront
vantes :

Du lundi au
dl : 8 h. a.m. 2 1
Samedi : 8 h. a.
h. p.m.
AUTORAMA S. A



Horaire d']
as compagnie
de Moteurs S. A. a'
mable clientele, q
du 2 Mai 1979 jus
Septembre 1979 ses
Travail sont les s
Du Lundi au V
hres A. M. A 2 hres
Samedi 8 hres A.




Job OffEEer
Marketing
Trainees
American Compa
industry seeks youi
king knowledge o
and women with ca
Age no barrier. V
vo work full or p
continuous training
gram the best in
try, expenses and
missions.
Write to :
Allstate Job Offe
71. Rue dr.r I'cuDl
(include a recent
We will acknowli
application within
Seekers are asked
apply by mail on
x x x x


a a mangerU Danoise
en t('ck
AVIS 2 TV 19, 1 Machine a coucire
2 Fauteuils en cuir blanc
section de 1'HOPITAL 1 IRefrigerateur 1 Four
BERT DE NEUFON Articles Menagers
informed le public S'adresser au Dr. Rathauser-
ral que la rafle de Av. J. Brown No 11 en face
ances consistent en de la Folichonnere. Tel. :
ison, un apparel de 2-1812 274
n et un apparel de x x x x
ui devait avoir lieu Rae lefkenvoyee
ier tirage du mans La rafle e la volture Cur
1979 est renvoyee au tina X L. Modele 78 qui de
e ti rage du mous vait avoir lieu au 2eme tira
979 de la Loterie de ge du mois d'Avl est ren
Haitien. voyee pour le dernier diman
che du mois de Mai 1979.
-Prince, le 23 Avril P.Raymonde
264 Port-au-Prince, le 25 A-
LA DIRECTION vril 1979


Soulagement rapide -
pendant
ces jours critiques




centre toute douleur .


Le 23 Avril, aprs avoir
faith part A ses intimes de ''
sa certitude d'etre battu, le
General salt qu'il preside @
pour la dernifre fois le con @
seil des Ministres : RNous 0 )
avons 1'espoir, dit-11 aux
membres du gouvernemen', (
de nous retrouver la semai- (@
ne prochaine. S'il n'en etait a
pas ainsi, ce serait unchapDE BEAUTE
tre de l'histoire de France AT f T f' T
qui serait termints. L'atmos S OAL)EJUA .1 IJ 1AU t 6
phere est empreinte d- gra j )
vitA et de tristesse. Tous les t
Ministres, en prole au cha-
grin, savent qu'lls ont vu @ 1 u ir l 1
pour la dernlre fois le G156 Rue des Miracles 156
ntral a 1'Elys6e, assis A cet (
te table du Conseil, entire
Andrd Malraux et Michel @ (03 E i m
DebLr, eii Maurice Cou Le Rendez vous des Femmes 1

Et volei. le 25 Avril. '..es @
deniers Instant. a I'Elyaee. D
Laf Gelne.al eniegistre son 0 IE gantes
ultime appel aux franqais @
qul sera radlodiffuse le soir '
a 20 heures: "Fran'aises,(D@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@q


PAGE 1


Kenmore 1) Appartement a louer
(Inutili- pour c6libataire ou couple
meubl6 ou non a 1 Avenue
Christophe No. 81
,oire pour 2) Places a 1 tage pour
ceau por bureau d'AwRcat ou medecin
Hall pour commerce situ6 A
284 1'angle de la rue des Caser
nes et de la Rdunion.
Pour renseignements ap -
Delez le 2-3202 de 7 a
A. M. de 5 a 7 P. M.

bison, sise x x x
u au No. A vendre a Delmas
Terrain i Vendre a Del-
ents, tWl6 mas Dimension 50 x 100
2-0788 de Tris bonne occasion T6l.
6-1029 8 AM 5 PM T-l. -
304 6-0885 apres 5 P M
.ocooeo x x x
CEre d'emploi
'Et On de-nande jeune home
sachant bien conduire auto
A S. A. mobiles et pouvant trovail
issance ler au department de ven
que du te d'une entrearise commer
30 Sep ciale.
heures Ecrire a Boite Postale 233
les sul Veuillez indiquer references
svp.
vendre-
h. p.m. A LOUER
m. 12 Une grande mason situee
SA Rue Villate Petionvil.e -
3 chambres A coucher 3
65 toilettes sale d'lintroduc
raccr tion Grand Salon Sal
le a manger Office 2
grandes terrasses pour les
-Er receptions.
Haitienn. Phone : 2.3789 2.5529.
vise son ai x x x x
Au'a partir --
squ'au 30 AVIS
heures de La (Sonavesas prend plai-
ulvantes : sir A informer ses aimables
'endredi 8 clients et le public en g6-
P. M. neral que son horaire d'ete
M. A Midi entrera en vigueur le ler.
304 Mai en course et sera repar-
ti comme suit :
x De Lundi a Vendredi 8 A M
a 2 hres P M Samedi de
8 hres A M 1 II. P. M.
LA DIRECTION
0 -

Avis proiessionnei
ny in new
ung men Le Docteur Willy Edright
)f English Lafond, specialist dans le
ar and wor traitement des maladies de
Ve provide 1'enfant, avise que dorena-
art tim. vant il se tient a la Poly-
ing Dro clinique des Facultls
the count 1 Rue Oswald Durand Pho
high corn ne. : 2-2518 -- Hures de con
su station :
AM 8 11.30
r Vendredi 10 12
e PM 4.30 6.30
picture) Samedi except 264
edge every 0
ni days. A vendre pour
lo iea281 cause de depart

e 1 k110 "I .


J







JEUDI 26 AVRIL 1979


NOUVELLES DE L'ETRANGER


EVACUATION LA VISIT DU
li:N PIllEVIlCION PRESIDENT DISCARD
II UN OL.I,SSEMICNT I'ESTAINO EN URSS
ii iKl-TilAI N
iux F'A'ITs UNIS MOSCOU, (APP)
Le Pr6eident Flranqis
MAbillU1 (Ar'Pli (16ry Oilsord d'Eslalng oe
PlI` iolriils villas d" 1'616- riva, Jotidl aprtis-inldJ. iA
tlni l sittinll t bititlli Ittr'"edo oin pour uine vislie office
M nlitl)i. s iiiil Coile anll'rlial le do traval.l d trols Jt
I1 d, (d Calliornil, ontl. ( 0- Lnl vIa (ire pout une1 li
S iiroIes l l Itdl nii pIdVislOn plali consaeoro au probli
( iii i lll ,.sis)en:lt d ler, t irnhil ved in .la ctiiilit6 des 6tats,
ixiilnetnl la Police a ftr- de la d6t.onit, et aux m
Ille la circulation .sur lihit yens de conciller li dctei
kiloniutres. le long de iI rou d arinelnents.
to, dul bord de mor
Selon les gl-ologus. line C est la dixlime rencon
Cnlorno. masse do terraIn nu sommet centre les di
inrUTii-t.i ilisser a tout mni- pays denuls la vlsite du
ni-int sIr lit route GPacific neral de Gaulle on J
( nsit Highwayi et defe6-ler 196i. Le Prosident Fran
ji:sqli' dans le Paiciflane, est accormpagn6 dans sonar
sixiior.ant tout sur son pas yafe par le Ministre des
sage. faires Etrangtres Monsli
Jean Frangois Poncet, le
Un premier glissement de nistre de 1'6conomle R
terrain avalt tou lieu le 4 Monory, le Ministre du
Avril A Malibu. Des ro- mere ext6rleur Jean-Fr
ch Irs talent tnimbes sur cols Deniau, et le Mini:
d(uix vnitures Hiiit person- de I 'Industrie Andri Gira
I'-,s :unt ete bleo.seis. Trols documents ser
renaous publics en conchI
Depuis q ll-qutes mnis. la sion de la visible : un to
(,i C:I i liorlnienn? dot- envi Politique sur le develop o
ruiis di Los Antielis a conn! mrnnt de la cooperation F
pli>ii'll- (ia 10ns op)e-s nall- ro-Sovietique dans l'ir.te
r.il--s Asn mnos d'aout 1978. de a detente et de 1 p
i ri mn lill Oi'm int d' t'rrit' a Wt deux textes sur la c(
Stll faii GO bl. ses ct causi r:tion l conomique a mn
pi,-, di 500.000 dollars d' et long term. La visit.
(P!-i a Slpta Barb1ira. A nilint les observateurs
10(1 kilonmeres anll Nord- ploratiqutes, devrait cor
Ot ist di- 1,is An sels. hiuer i I'objectil espor6 di
."i f1(- r- 1)7c, un, c-'n- Pilement des changes
l: t ,1 d(1i luxut'ut';s vl- rapport a la period 197
val-i idte dotruitils pir 14a visited en URSS du
rn issomenl do teriii sad-nt Franqais, origine
-15r ) na "o ahs 5 iiS bs ) n( rnix6e pour la fin Ml
Sier Los Anu"o's. dl1',tt et6 alors recornmm
d L Anois. roe. Salis coisfirmat).ois
c"i Sovietioie, 11 est I(
-x r e quoe 1lItat do sar.td di

CYT7 ISRAEL Preminev avait ete la c
C'I'TC- ISiSA. d- ce report.
I E ENTRETIFNS
A \9 iZMAN

SL A C R.)RE ,A1.1 INTERVIEW DE M.

L o 1):' ft ire ordes eo ARAFAT AU FIGARI
I -' ..(q] Olflc 0s cenl'e ]es
(; ,ieutx K-ni l lassan A- BEYROU;TI (AFP)
h ,t Ezer Weo man. respect M. passer Arafat; Pr
,.,ort M ist e ce a D dent du Comite Executi
re,- ptisn ev isra'iel l'OLP; accuse les Etats
(,i-" pr" sur 'es oarrllie- nis d'etre edirect.ement
i..- concelin'aTi, la restili posablesi) de la recru
I.- iAu aut l i:'sgypti' cence de la tension an-
n d. d 'a '.. d'El Arich. cne-Orient.
C! I Ll.i i;,u s xliai. indiqui-
-, n nml'cicredi s,oir de sour Dans one interview e
,. oticielle '(.vdtienne. sive qui sera publide je
L. ntretinl1. Qii a dure u par le quotidien fran
In, li ure invi on, a porte (Le Figaroni; M. Ara
cn oi-erc sur xi coordinatiOn commenlant les r6te
C(u trvai de l- Commission menaces du Premier is
in: i .ire comn ane Israe'o lien Menanem Begin:
IF,1 pt.-mnne et sir la restitl suite de l'operation de
liii i' tcii's les installa- mando palestinienne d
lls mliitalre,: danls le Si- haria; souligne que
i:11 nux author ts egyptien- une preuve flagrante
i .aoute-t-o: de memo les accords de Camp D
:.,urc( et le Traite Israelo
tien W'ont rien changiL
Mercredi uap, midi. le Mi ambitions de 1'Etat Sii
nilr, kirar'il d(i la Defen et aux methodes bar
,' iii il'i devanit de son armee).
op litiitt n 1l. (1u :oldiat incon-
,rili l :;i d(-p-''. u ene gerb( Le leader palestinien
(I, II1 urs jette les (ondamna
par les Etats Ilnis des
I c (I, '-ral VWeizman doit les operations palesti
|,]i;it -ii li ril, tin !( Cair' nes: QQue no d(inoncce
i A -: i,4dr ifi i vislii aujourd'hai I utilis* onr
i i ti ii '. Ill:) i ;1iii i i' ll a I hare par Israel d re ho
Ml,', (,reci R'j- a fragmentation confr
S ile 11i r(I t-r populationsls civiles liba
1 i i (,i! i 'i ; ii l' )et palest;i'ni.'ine?? ; de
ii (l; I-: l in uni de-t-il.

l i: OK',. (-' plhii n A la question de sav
1 eventualito d un pol
If' ;! i hypL'i de palestinien a Amman
is, i. ra i .i rcr(djl jouirai ; M. Arafat a
liii i i r ii]iii en 1'lion du-: aCe 'West pas min
1 (1 ,i' 1i i i o nIi O-,lU Il ri ve secret mais je sera
il it1 post:; le (-as ncheant;



Nicaragua: Appel de


I'Eveque de Leon


au President Somoza


(Suit de la lbre page)

nu mercredi une nouvelle
reunion avec le (Front Na-
tional de Reflexions; orga-
nisme cr0e au dhbut du
mois sous son iigide et doit
le bhut est de trouvcr ue
formule pour mcttre fin
aux troubles cui secouent
le pays depuis 18 mois.

((Face i la situation ac-
tuelle au Nicaragua; a de-
clare un membre de ce
front; M. Pablo Antonio
Cuadra; directeur du quoti
dien d'opposition ((La Pren-
sas; il vaudrait mieux de
crater 1'etat de guerre. Au
moins on pourrait invoquer
les lois internationales pour
empAcher les executions
sommaires des prisonniers
auxquelles on assisted actuel
lementi


MANIFESTATION
A WASHINGTON CONTRE
UN PROJECT DE PRET DU
FMI AU NICARAGUA

WASHINGTON (AFP)
Quatre personnel ont ac,
cl)pA mercredt durant plu-
sleurs h.ures le bureau d'un
spkclallste espagnol du FPond


Vu
it, IrL
Moset
lel -




o -
ntre


ut m
g6-

ca!s
v.ro
Af
eiir
Mt
enA
com
ran-
stro
aud
-ri
'xto
pD?
Fran
rit
aixy,-
von

esti
Dt
itrl-
u tri
par
0-76
Pr6
llb-
lars.

dii

e M,


center n'lmplrte qtiel pales
tlnilen a l ouvoir en Jorda-

Souuligniant qui'un partage
lies ponvoirs entiree palesti-
nilcns et jordaitens) en Jor
dalnie arrangerilt blen les
I,:tjts Utnlsi; M. Arafat a
pourslivi: Je noe crols pas
qlue le oi l Hussein soit
priirt accepted ce plan. Ce
Iqui nous imported pour lines
taunt c'est qu'll s'oppose au
processes de palx tssu Ide
de Camp Davids.

Enfin evoquant attitudee
de I'Arable Saoudite; le a
der de T'OLP conolut: aLe
Rol Khaled; come son
frere le Roi Faysal; sest
moralement engage devant
moi A ne jamais abandon-
ner J.erusalem. Et les saou-
diens; je puis vous l'assu-
rer; ne reconnaitront ja-
mais Israel avant moie

xxX

ETATS UNI:S CHINE
MISE EN GAP.DE D'UN
SENATEUR REPUBLICAN

WASHINGTON (AFP)
Le S-niteur ximdricain, M.
Jacob Javits, a mis en gar
do mercredl les Etats Unis
centre une trop grande phorie> apres i. normalisa-
tion des relations entire Wa-
shington et P kin.
Au course d'une confteren-
ce de press, le S6nateur re
pub'lcain, qou rentre d'un
voyage en Chine et au Ja-
pon, a soulignd que i'interdt
de la Chine pour les Etats-
Unis 6tait purement tcono-
mique et ne drvalt pas lats


ause -in







si-

f de
s U-
res
des-
Pro


xclu
eudi
ncais
afat;
notes
srad-
i la 1
corn
e Na
(c'est
que
David
-Egy-
aux
onistp
bares


re-
tions
seu-
nien-
nt-ils
n bar
mrnbes
e les
inaise
man-


(oir si t
rvoirn
le re
repon
n re-
ls d is
a ac


sor ponsor qu'une 0oop6ra- j
tion (ialt possible en mati I
re do politique dtrang ro. Be
Ion M. Javiets, les dirlgcants
chlnols ont reaffirm I aiu
course do son voyage 4 P1"-
kin, uao :a Chilne so r6dsc-
valt ic drolt d'employer lat
force pqur rattachor Tal-
wan au Continent, en part-
cullor sl Taiwan signait a.
vec i'Union Sovitiqtie Ini
tralt6 do d6fenre mutuello.
Les Etats Unis, a precise
'e S6nateur, d.,lvcnt se rd-
server la posslbilit6 d'lnter-
ventr pour soutenir Taiwan
en cas d'epreuve de force a
vec P6kin, M. Javits Pest ce
pendant declare oppose A des
manoeuvres militaires con-
Jointes avec les forces do
il!e.

II a 6galement estime que
i'ldde d'utl'iser des stations
rhinoises pour surveiller 'll
nton Sovidtique n'6talt pas
honne et Introduirait uPrn
tension inutile dans les re-
litions Am6ricano Sovieti
ques.

x y x

ETATS-UNIS : LE
PRESIDENT CARTER
PREDIT UN AVENIR
MOROSE A SES
COMPATRIOTES
PORSTMOUTH

(NEW HAMPSHIRE), (AFP)
Le President Carter a pr6
dit Mercredi un avenir mo
rose aux amtricains.
aJe ne vais pas essayer d'a
doucir les choses : le future
6nergetlque ne sera plalsant
pour aucun d'entre nousz. Al


Pour aucun d'entre nous*. flcces et aux essas plus ra
Quant A l'lnflation, tJe ne pDids mals qul risqueralent
vals pas travestir les fats : do no pas gudrlr ce mal A
Nous gallons voir les prix long terme 11 a ainsi assure
montor- semalne apris semal qu'l,1 s'en tiendralt A une po
no, au mloux pendant des litique budg6taire et flscale
mols,, a d6clar6 le Prdsl- serrmo et a un control volon
dent am6ricaln lors d une as taire des prix et des salalrec
sembl6e de citoyons (Town
Meeting) a Portsmouth (New x xx x
Hampshire).
FRANCE : LA CHAMPAGNE
Le possimisme pr6sidentlel POUR LE BOYOOTTAOE
a 6td aliment6 mercredi par DES JEUX OLYMPIQUES
Un nouveau revers au con DE MOSCOU
gres qui s'apprite A rejo S'ORGANISE
ter un plan d urgence de ra
tionnement d'essence au cas PARIS, (AFP)
oh la cruise energdtique s'ag Le scollectif pour le boy
graverait. .Nous devons con cott des jeux Olympiques de
summer molns de p6trole et Moscous (Cobom) a announce
payer plus cher celul cue Mardi au course d'une confe
nous utilisons,, a rappel6 rence de press a Paris son
Mpnsieur Carter dans cette intention d'entamer une vas
region de nouvelle Angleter to champagne, notamment en
re Dartlculierement 6nrou cr6ant des comitts de quar
vte par le renchdrissement tier et d'autres comites dans
des products derives de petro les entreprises et les univer
le. sits.


Evoquant le dossier de 1'6 Le Cobom, qui est une ma
nergie nucl6aire, Monsieur nation directed du Coba (col
Carter a soulignd qu'a la lectif pour le boycott de la
suite de l'accident survenu Coupe du Monde de Foot -
suir la central de Three Mi ball en Argentine>>, entend
le Island, en Pennsylvanie, par cette campagne denon -
de < devoir Utre Drises. 4Chaque de l homme en URSS, com
central nucl6aire devra me cela avait etd fait pour
itre construite d'une facon 1 Argentine, estimant qu'
plus sure que ce que nous iune fois de plus une gran
nylons pens6 ntcessaire no de competition sportive in
possible, a-t-il dit. ternatlonale va masquer
possible, a--il dit. oppression de millions de

Enfin, rnnDelant en d g gSnss
tail son plan anti-inflation,
le chef de la Maison Blar,- lusoeurs dissidents Sovi6
che a soulign6 qu'il ne cede tiques emigres don't LeC
ra pas pour des raisons elec nid Pliouentch, present s
torales a la tentation de re la conference de press de
courir a. des measures plus ef mardi, Natalya Gorbanevska


ya et Victor Fainberg se
sont associds A cltte Lampa i
gne. d
n
Le Cobom a annoned gale s
ment son intention d'appe- 1
ler A boycotter les Jeux 0 s
lympiques d'hiver de Lake
Placid, soulignant qu'lls t
cserviront de paravent A la .l
sol-disant poallttque des 1
drolts de l'homme de Car- t
ter qul ne ait que poursml- d
vre la polttique impdria- t
listed de ses pred6cesseurs et
le soutien aux dictatures tre !
cistes, notamment en Am6rl
que Latinej.

v v x r

RATIFICATION DTT
TRAITE DE PAIX
ISRAELO EGYP'TIEN
ALLOCUTION DU
REPRESENTANT
ISRAELIEN

TEL AVIV, (AFP)'
Le reprdsentant Isra6lien
A la c6rdmonie d'6change
des instruments de ratific--
tion du tralt6 de paix 6gypto
Israelien, Monsieur Eliahou
Ben Elissar, Directeur aUi
Cabinet du Premier Ministre
Isral1len, a soulign6 Mer.
credit a Oum Hashiba. le c)
ractere unique de ce mo -
ment historlque, par lequel
le traits de paix entire Israel
et 1'Egypte devient effectif-.

Dans son allocation, Mnn
sleur Ben Ellssar a rpdttd a
vec 6motlon, cn Hobreu, en
Arabe et en Anglais : sla
guerre est nnle, vive la paixb
ScRien west plus significa
2 tif, plus symOollque de l'oeu
I vre de palx que nous allons


,onstruire ensemble. -,ue les
rchestres militalres des
leux pays jouait, ensemble,
nos hymnes nationaux. ,Ce
simple faith tradult lua vt-
ont6, le ddsir de palx non
seulement tie nos dirigeants,
mals de nos deux p.tnpies,
tels qu'lls se sont exprimts
ibrement a la Knesseth, A
l'Assemble6 Nationale gyp-
tlenne, et dans le ref6ren-
dum ot0 tout le people egyp
;ien a apport6 son soutien
au President Sadates, a note
Monsieur Ben Ellssar.

sNous pouvons tre flers
d'etre la gknuration qui a
mis fin A la guerre, don't
nous avons trop souffert, A
present, nous avons au coeur
'espoir de construire ensem
ile une vie de paix, d'am&
t86, de cooperation pour les
generations A venir, et de
remplir l'bjectif de ce tralt6,
qui nest que le premier pas
la region. Comme 1'a dit le
v rs une paix global dans
President Carter, nous livre
rons a present, ensemble, le
combat de la paixo, a enco
re dit Monsieur Ben Elissar.
MM. Herman Eilts et Sa
muel Lewis, Ambassadeurs
des Etats-Unis en Egypte et
en Israel, ont evalement pro
nonce des allocutions. bre de la paix que nus ve-
nons de planter dans le Si
nal couvrira blentht de son
ombre, nous 1'esperons, tou
te la regions, a declare Mon
sleur Lewis. concluant par
rSalam, Shalom iPaix en
Arabe et Hebreu), Mabrouk,
Mazel Toy bonnee chance)
Les Fanfares ont ensuite
jout les hymnes dep.vntien, Is
ratlien, et amtrlcain.


TOUTE L'ANNEE,







DEGUSTEZ LE JUS DES FRUITS HAITIENS


Monetaire In'ernational (F t
MI) A Washington pour pro
tester centre unot ventuel
pret de 40 millions de dol-
lars par ctte organisation
au gouvernemen; du Nica-
ragua.
Se disont rcpresentant de
de la Coalition pour la so-
J:darite avec le people di
Ncaraguas, 1-s polestalaai-
res, deux hommes et deux
femmes, se sont ins:alles
nans le bureau de M. Jose
T'igFiro, un economist es-
panoln de la division de l'A
merioue Centrale du FMI.
Celui-ci a dirig6 le mols der
nier une d616gation de cetf
organism' a Mangua pour
discuter det modalits d'oc-
troi du prit demand piar
le gouvernement Somoza. i
Le FMI doit decider le
mois prochain s'll accordera I
ou non ces 40 millions ds
dollars destin6s A rembour-
ser la moltid des 80 mil-
lions de dollars empruntis
A des banques privies, pour
la plupart ambricalnes.
Les protestataires soull-
'nent dans une declaration
n,,'ls vpulent opposerer i a
1loctrol de ce prte du FoMI
cparce qu'll endette d? plus
en plus le Nicaragua et as-
sure le maintlen au pouvoir
du r"Time du Prisident A- o
nastasto Somozaa.


Une reossite haitienne!


'L/lk--.Jk~iSAihtWW.&FLJ~ M


P.\OC 7



7T


~a~b~a~ IIC.~ I I ~--- ~ I Ir~rm ~ I I-- ~ .. -- ... ~ --^x= r~b 1~1~68~ ~ ~


~rrszrr-//4~"~/~%YP/~lPlllCCr(CdlcC~3r~ '~;P~/~//IC~'~C/~/"IEEPJJ~=7~sCI17sA~;rr


~-----_~~-P _* _~)-~~-~~UMH;~UA~CICL~n~~dC~iMTI!


N


'


. . . . . . -- __ _


4




SJ >l Je &S RIL 197g





CINE THEATRE TRIOMPHE PRESENT )

Midi 2 heures 4 heures (en permanence) 6 heures 10 et 8 heures 14

CE SOIR

$ 1.50 et 2.00 SALLE II $ 1.50 et 2.00 SALLE III S 2.00 SALLE IV $ 1.50

.PROFANATEURS LA PETITE LA RAISON D'ETAT LA CASAPATE


CONCENTIE Inondations a Cuba Les recherches sur Ph6mophilie Echos et Sous Marin sovietique livre a Cuba


sullie tic I;. l(re page)

Irl n-r. dii Crdole holtoeux.
tIll (Croole luil', dill C1( roile
anblicht']i .

D's JustLn Lhirisson aux
Francis Maglolre SJiour oni
I1.s.-;i," I )ar ls EInilc RO l
iti el J ac'ques ROItlluailn
i.ltiat Ithsilsle-, a ce, deptis
- iQitiit ;ui veternat de !.t
,'i r tu itiarlolque-. Ie ill
tinlt irredu'lctible Enil RFIOLnI
iMti dit Maraboui d n1on
oiII- a t Couronne Son -
nits-Ro'saire, (sans oublier


In chlrollh(lUl Fo( (
Quo idlen PallNirai
.iitille pair le tnl
litueux d' listollir
depasse I li-nitnle'
b tll I'faon.
LI I'iln e Pll-irre
Narciss- s 1rom
dallst IlI la l c Qt' il

Q i'll chnI :e l':': pol
(tNISisnO tlailtes d
Creole palr et ll.ais
1nan'sine lO 100-o-1.


Cel, (Idu
0 1a11, ('U-
lrat impe
Si 1 S cNst
ot de lat
I (!i' ItI

SR.chaul d
I\ dole


Ir dts lor
111is susit
s d, I'iu


P B.


Professionnels, amateurs on mi-lomanes averti
Pour tout materiext electro-acoustique
Voyez Aux Ondes Sonore
Four tour apparel de haute fidelity
Voyez Aux Ondes Sonores
rour tour materiel Aiectronttque
V7Cye Aux Ondes Sonores
Pour tout materiel electrique courant
Voyez Aux Ondes Sonores
Pour tout en matiere de Television
De 1'anzenne au r6cepteur
SV-yez Aux Ondes Sonores
Pour enrichir votre cult-re musical,
volre discotheoue et asst-rer 1'en-
tretien de vos disques
Qoyez Aux Ondes Sonorz
SPur chnisir voWre guitar classique
ou electrique
S Vfyez Aux Ondes Sonore
Violonis'Les, Altist, s, Violoncellistes
pour vos cGrdes professionnelles
Voyez Aux Ondes Sonores
Pour vos radios et cassettes pour voilare
Voyez Aux Ondes Souore.s
Pour vos enregistrements : tape ou
ruban magnetique, cassettes, car-
tridges sont ncessaires
Voyez Aux Ondes Sonores
Vous avez bescin de cables 61ectro-
niques ou electrique 5 a
Voyez Aux ndes Sonores ?


Aux Ondes Sonores

Tout. dans tous les domaines
.t:
41, Rue Macjoux Telephone Noo 2-3824
Au Service du message sonore


50 Ans N(

DE PRESENCE
CONTINUE A p
S EN HAITI A
(1929-1979)


MIAMI Vol

SANTO DOMINGO Vol

De Mia:,.i, correspond
des

CC. Z ItIcz v0otre Agent a




s o!


LA HAVANE (AFP)
Trols personnel ont trou-
ve la mort mercredl i Cuba
clans des inondations pro-
voquces par des av'rses con
tinuelleis qui ont egalement
macessite 1'evacuatlon de
3.000 habitants de la proving
ce de Pinar del R.o, a ex-
trcine-ouest de l'ile.
Attribuclc's a des zones de
bas e pr lss.on dans te Gol-
Ife diu Mexique, les chutes de
pliei, atteignant 355 milli-
mitres dans c, Ttaines vllLs
de linterleur, ont en outre
cause des degats dans les
plantations sucrieres et in-
terrompu las activities agri-
coles dans de' vastes re-
gions du pays.


Cinauante ans
de rossesse
ROTTERDAM-- (AFP)
Enceintc depuis un demi-
siecl, une neerlandaise de
83 ans a ete operee cette se
maine a 1 hospital Saint-Fran
qcos de Rottidm. revele jeu
di le journal neerlandais
.-De Tlegraafa,.
Les chirurunlens ont decou
vert dans l'uterus de la
vcl ille dame, qui s'etait plain
te de douileurs au ventr tun
f'etus vieux de cinquante
ans et to alt mern t enkyste.
L developpement de 1en-
faint qui aurait du naitre
dain.s -le annrs vinelt coI-
raspondait environ a tuatre
mois de grossesse. La mere
-,. porte aussi bi2n que pos
able. on- declare les mede-
cins.


AVIS

E'ectricite n Haiti advise
ses aimnbles aouonnes de Pe
tion Vil e Lt des environI,
de bien -vooiofr se presenter
au bureau dc perception a
Potl'on Ville accomp igncs
d une ancient quittance.
en vuc de rce'amer le bor-
de cau de consommation. 'e
distriiuUieur el.ant moment
n(m 'nt it i hidsp' niile.
L EDH compi" ur la com-
pr-t'"i'nion dc sa clientele
ct la ri'im-rce de sa co"a-
borat.on
LA DIRECTION
ELECTRtICITE D'HAITI


)UVEL HORAIRE



artir du 29 avril 1979




Quotidien Depart: 8 h.20 a.m.

Quotidien Depart :5 h.00 p.m.

ances immediate pour toutes

stinations

de Voyage il est un expert...


BOSTON (AFP)
Une equipe de mdedcins
amnricains affirmed etre d6-
sormais en measure de d6tec
ter l'hemophille chez le foe
Lus 6 l'aide d'un test effec-
tui sur des 6chantillons de
sang foetal preleve dans le
placenta.
C'tte equipe, constitute
de medecins des facultds de
medicine de l'UnivErsit du
Connecticut et de la WssLern Reserve, public' jeu
di dans le aNew England,
Journal of Medecinee les re,
sultats de ses travaux et,
d'experlences realis6es avec
success sur les 6chantillons


Plainte de Brigitte
Bardot centre
I'Hopital americain
ie Neuilly
PARIS (AFP)
La luxueux et celebre aHo
pital Americainm de Neuilly
(proche banlieue ouest de
Paris), a ete accuse par Bri
gi'te Bardot de ne pas avoir
fourni les sons necessaires
a sa mere, Mine Anne Ma-
rie Bardot, qui y est morte
le ler. aout 1978 au lende-
main d'une operation d'une
tumeur intestinale.
L'actrice, qui a depose
une plainte Lance a personnel en dan-
ger, affirme qu'aucun car-
diologue ou medecin de gar
de n'etait present alors que
l'efat de sa mere s'aggra-
vait.
Accompagnee de son avo-
cat, toute de noir vetue, Bri
gitte Bardot a ete entendue
jeudi par le doyen des Ju-
ges d'Instruction de Nanter
re, don't depend 1'hopital.
Cet etablissement prive,
fonde en 1910 pour accueil
lir lesa tourists ne parlant
que l'anglais. recoit actuelle
ment plus de 60 pour cent
de frangais. Dote de 369 llts
et d'equipements ultra mo-
dernes, il a accueilli de nom
breuses personnalites, don't
Ii Duchesse de Windsor, la
chanteuse Edith Piaf et lar
amateur Aristote Onassis.
Le Directeur franqais de
Ihopital, M. Bernard Du-
bois, estime que son etablis
semeilt n'ii commis filee,. II se reserve de de-
mander a Binj lli Bardot,
le moment venu, reparation
du prejudice caused par sa
plalln e.

Vendetta
reliiieuse au
Mexique :
13 blesses
MEXIQUE (AFP)
Treize personnos ont et6
bicssees dans une querelle
entire catholiques et protes-
tanits dans la petite locality
mexicalne d'EjuLla, proche
de Oaxaca (Sud-Ouest de
Mexico), a-t-on appris mer
credit.
Deux past eurs protestants
ont informed les afftorites que
cent vingt cinq catholiques
avaicnt attaqui ia coups de
batons, de machette et de
pierreso un ranch oft se trou
valent une soixantaine de
families protestantes.
Les d-ux communautes
se querellaient pour une
question de partage de ter-
rcs.


PARFUM CIE, LA FRAGRANCE EN VOGUE

*eaeeeWW@'a e^coaaoig`e`'ooseeoeo-aaea e -6egaoB6e eaaae B'fa`oaa


sanguins foetalix placental
res de sTc femmes aont les
families prisantalient des
cas d'hemophilie graves.
Dans les six cas le test a
rdv6ls que trois des foetus
avalent toutes les caracte-
rtst.lques des h6mophlles en
raison de l'absence dans leur
sang d'une protelne qui per
met la coagluation. En con
sequence ces trois femmes
enceintes s? sont faith avor-
tIes
Selon I'dquips du Dr. Ber
nard G. Forget, le nouveau
proc6de d6 detection de l'h6
mopnilte au stade foetal n6
cessite l'utilisation du foa-
toscope, un nouvel apparel
mis au point par deux mem
bres dd l'equipe et qui per-
met de prelever du sang du
foetus au niveau du Dlacen
ta.
La proportion d'h6monhi-
les aux Etats-Unis est de un
individu sur 6.500.
L'hemophilie est une affect
tion hbriditaire du sang
dans laquelle celui-ci ne
peut coaguler en raison de
l'absence d'une protline ne
cessaire la formation du
caillot.



Liberia : Pouvoirs
speciaux pour un
an au President
Tolbert

MONROVIA, (AFP1
Les pouvoirs speciaux ont
6tS attributes Jeudi pour une
periode d'un an. au Presi-
dent du Nigeria, Monsieur
William Tolbert, par 1'As-
semblee Nationale Liberia-
ne annonce-t-on officielle-
ment a Monrovia.

Les pouvoirs speciaux don
nent au Prdsident le droit de
faire prisoner sans juge -
ment pour une p-riode de
trente jours toute personne
soupqonnee de trahison, se-
duction ou autre action consi
deree comme atteinte a la
security de 1'Etat.
En vertu de ces pouvoirs
speciaux, le gouvernement a
renforc6, Mercredi, le cou-
vre-feu en vigueur depuis les
6meutes du 13 Avril.




Une belle journee
en perspective
C'est le Dimanchc 29 A
vril prochain qu'aura lieu
dans les jardins de 1'Hotel
Sans-SoucI la grande oire
qu'organise le Club des F-cm
mes de Carriers, Liberalea
et Commercials de Port-au
Prince, au profit de lenfasa
ce rcerssiteuse.

Un p'-ot.'irme rich et, va
ri6 a et0 prevu pour la cir
constance pour la plus com
plete delectation du public'
Tombola .- Peche a la 11-
gne Bar et Restaurant -
Marionnettes Concours de
danse course bourrtquo
etc. etc.
II ne faith aucun doute que
le public ira parti(ipe ep
grand nombre a cet'e gran
de foire pour s'amuser folle
ment et apporter en meme
temps sa contribution a cet
te fete place dans le cadre
commemoratif de 1'annee in
ternationale de 1'Enfant.



ARGENTINE :
Dirigeants
syndicalistes mis
a la disposition
de 'Exdcutif
BUENOS AIRES, (AFP)
Les 21 dirigeants de li
Lundi dernier en Argentin


aux Etats Unis


is
-e


ont ete m;s officiellement
Jeudi h la disposition du
pouvoir executif, ont indi -
qud a Buenos Aircs les aso
cats des syndicalistes.
Les dirizeants oun sont oii
fermds dans la prison de Ca
seros, ont requ Jeudi conie
des dicrets les mettant a la
disposition du pouvoir exe-
cutif mais n'ont pu recevolr
la visit de leurs avocats,
ont pr6cise ces derniers.

Les membres de la com-
mission directive des 25 sont
poursuivis pour la signature
d'un appel a une journue na
t1onale de grive laneo Sa
med l dernier. Une commI -
sion provlsoire iormee mardl
a ratlfil Iordre de grev. g2,
nmrale pour le Vendredl 27
Avril.


Inkormations
Le President Jean Claude
Duvaler vient de faire don
i la R6glon Sanitaire du
Nord d'une ambulance equi
pee de laboratoire et de cli-
nique, et d'un camion h be
ne basculantc qui sera affect
te au service de la volrie.
x x x x
Le Secretaire d'Etat 1Y'E
education Nationale M. -o-
seph C. Bernard a visited ce
martin l1 Centre d'Etudes
Francois Duvaller, au Bel -
Air. D'apres ce qu'on croit
savoir, le Secretaire d'Etat
a promise de icnforcer la ca
pacite d'accu(i du eentre.
x y x x
Samedi dernier, ont ete
inaugures au Bicentenaire
les nouveaux locaux de la
Fondation Pcdodontique
d'Haiti. Cette Fondation tra
verse une crise grave, sou-
ligne sa Directrice.
x x x
Des efforts as-rcnt deplo-
yes pour encouragecr la cul-
ture des epices tells le Pi
ment et le gingembre dcux
productss qu'Haint peut ex-
porter, fait-on remarquer
de bonne source.


Des .as de leprc's sont si-
g lai, a d t tue'-'nittent ( Go-
naivsis e'on isS iniGrmia-
tons obtenues de source ge
neralement biei iitlournee
x x x x
Alors que les piix du gaz
propane out augmente. 0e
prix du sac de carbon
vient de faire un bond spec
taculaire, etant passe de 13
a 15 et 16 gourdes dans la
Capital, constate-t-on.
x x X x x
Cet apres midi. a ia Facul
te d'Ethnologie. l'etudiant
Jean Joseph Leonard pre
sentera un memoire de sor-
tie natitule cLe Developpe-
ment industries et .-on inm-
pact psycho socioiogique
sur l':,-_ .-.i '... de la vi!
le de Port-au-Prince.
x x X
Un programme do motiva
tion popular 2 de vulg.tr.sa
tlion et de dillustion de la
doctrine Jean C itudi et a
etre ris au point par le Ser
vice de propa'.ande du Di-
partement de 'a C'or'dini-
tion l et de l'hi]!rmailitioi),
anni(oce le Di cetecur de ce
Service M. Jue;m Auguste
Bellerice sanis uitres pre.ci-

LillnUll 'titratiolnl dc c pro-
grainmne a CUe Ilelu i St Marc,
le 25 A"ril I t!'(iccasion dci
Ia fl o patitirla'e (itd elL
ville.


A 'attention
de la CAME
Depui:, prus i e vinrt deux
jours, les habitants des lir-
tf 2Pme Rulelles Jeremne
sont prices d'eau. Nous
prions LA CAMEP di bl',n
vouloir fair le nec ssairc
pour donner satisfaction
aux usagers de ce secteur
qui souffrent beaucoup par
suite du manque de ce pre
cieux liquide.



AVIS

On trouvera la Zeme edi
tion de 1'ouvrage aCulture
Civilisation et Developpe
ment de Me. Achille Aristi-
de dans toutes les librairie,
de la capital et de Petion-
Ville.


WASHINGTON (AFP)
L'Union Sovi6tique vient
de livrur un sous-marin de
la classes 4Whisky a Cuba,
a indique jeudi une source
proche du Pentagone.

Selon cette source, qui a
dLmande a conserverver l'ano-
nymat, ce sous-marin est un
ba'iment a propulsion clas-
sique datant des annes cm
quanta qui ne peut etre e-
quipe que de torpilles.



CEPAL :
Appui sovietique
a l'Amenque
Latine

LA PAZ (AFP)
L'URSS a manifesto mer
credit a la Paz sa solidarity
avec l'Amerique Latine qui
reclame l'instauration de re
latiots economiques inter-
nationales equitables; a
l'occasion de la l8emne reu-
nion de la Commissio, E-
zonomique pour IAmerique
Latine (CEPAL).

L Ambassadeur sovietique
h la Paz M. Boris Kazant-
sev; a notamment affirmed
que (d aide mutuelle et la
cooperation international
devaient etre les normes de
conduite pour que les rela-
tions mondiales parvien-
,ent a la detente et a un
climate de paixii.

-Las'course aux arme-
ments du monde industrial
se; a-t-il ajoute; continue
a etre un frein important
a la solution des problems
des pays en developpe-
ment,. L.'URSS: quant a
elle; (pretera so,, aide aux
pays latino amcricains
dans la recherche de nou-
veaux gisemets de petrole;

de gaz et de minerals non
ferreux; a precise M. Ka-
zanisev.


L'URSS, rappelle-t-on, a
deja livr6 S Cuba un .sous-
marin de la classes -rot, et deux patrouilleurs.
A16n que de conception an-
cienrde, les aWhiskyi et xFox
trots sont toujours employs
dans la marine sovidtique.

Une cinquantaine de' sous-
marins ont 6te li-
vres par I'URSS a ses allies
depuis leur mise en service
dans les annees 1950.



Chers Parents

N'attendez pas ies dt-r-
niers moment., pour
preparer ia robe de

de lere
Communion


AU MONDE CHIC
a un large choix oe t[Is
ss Broderie Suisse sur
batisLe et organdi, mi-
nicare en 56" de large,
crepe eorgette, tergal.
voile, dacron dentelle e.'
<'nre d ux Valencieenne.
grand si.sorliment tld'
n1appe, CtiLonne, plast.-
que. st rviette et moas-
tiquaires.


Pour les BedeTs
robes. cheui,.s brass:-
res et diaps brocis a a-
si qu'e lIs drans fo:r-
reaux pour les brands
berceaux. moustiquairea
et autres articles

Pour, a peau
Le savon D0vex por
oDaux seches.

Au MoRde Chic

Vous reserve touiours le
meme accueil.
Rue du Magasin de 1'E-
tat 89 Tel. 2-2672


TRANSCONEX, INC











Depuos deja plus'eus annees id TRANSCONI X
offre un service rapide conomique -et complel (c
container scelle de MIAMI a PORT AU PRINCE
Maint(dant nous otfions dussi un service pda terre
des etats,les plus Imporldnts des U S.A a HAITI
Vos documents sont aussi prepares pdr nous et nous
at'ioo-s aussi la consolidation
Pou' de plus amples informations contact'

MEMBRE CHAMBRE DE COMMERCE D'HAITI
TRANSCONEX CONTAINER SERVICE. S.A.
123 Rue Ou Centre E age Ralph Perry
PORT AU-PRINCE. HAITI
TEL. 21555


Cadeaux,


Bijoux,


i'ariu '.





10, Rue Bonne Foi

Tel 2-1520


iihI,.- ^/I ^ ^HAITI




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs