Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/10357
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: April 3, 1979
Copyright Date: 1979
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID10357
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text
it --w-


Le bilan de la visit


de M. Begin


If ('AINK (A I'I)
II ItnuIrn fI ll III nll rilr I
`fl dr In "r 1Ill vltllp (hi






ri t n i Ir (I 'i llfrol

iiilr] l < titli t it n it
t.i..l.'I r I" ill i,3 J l it'*l Ivll'

"j. I qlt u Ilti ll eu x ilrno


1 1 1 1 i i tL t ni, lt t i i In

I ,I tli il'r 1 I m L tntei dill
V I I I v h It tit Ii d i 'r
i ti l him dn lep|,r( anl
IW t il ulu Jlli 11l1 0 u1i1iil, qhii
S i t i.ill tli'r la d uxitqtu


.' '7, il n n rs r l ,ain. 11 r- e

Sl;i 1 I ty| )F1. l P, residt li
*r l Sadl 'te

i I Hli 1) 11d-. I 'it.s dei1
1,ilt I tr l t 1 i

S1 d Is l











S ; i : 1 (ll' it r idel





, i. 1% l;'i] i ttitt 'll i l't d;i t'
S M ,T. l





Sit ,
1 i l l ] i l l : -11



I, x It' 1 i 'i !: r'it -









1 ". l, ] i 1' r i' i n 't s
S 0 ,Clt ,f i.i7 m ai.l
,* *. 3 i l .k i D (ju B e
















n : l ] ,- i"dr' -c I vi Prau-
1 1 'i I !ii l lt i'l t a i l

t, : 't't i ii a iit f'. ii





I I d It. I a i1
i, :iw ;Ifil rmall
l I, I, 1 ; w, la
C ( ;I 1dui T Id .l ,` "Et
I l : < P," ( !):I It 1 1M ll a


















II t

S I I I T
( c<,:v I~t' 2 lA, .
A ll-t lqle a


id,


Se monltr'r permiuisif pour
failrc I ntf l 'l i I ll'r 110 polnt, 6-
lit] 'iniit l I'r(ldld lI ll illlllt.
Milk IIn IIroclinine norlIna
llntIll on d r i'riipportlm bllailt,
r'llux i iRgyplto-Irliti il 11n11 ni I
lit iIlIllv r ht uI aI rochllio

suIlr l l' itoninlletlII palel stlllnhin
nill : irl' b niailuoup plus dif'fl
rile encore.
,Stir trv plann nous avons
lit conviction (ilue sculs lais
ltsr e tI lnit. s |}i, vent d blo
I|llrI III sit'llatfll'. dccln-
rail iliii d nill n lln rl'eponI
s;iit gy ptb'ni. Noius avoils
plli'illettlm t conscience, pour
stlvili1 i lcue les resultats
ac(lilis pouirrateni itre tota-
lelenlt aneanllis par l'in-
traiiisigeance IsraClienn'e.
II no serait de 'linterelt
de personnel. nl pour 1'Egyp
IW. ni pocur Israel, ni mi me
pour le president Carter
qug e les .'"1.*l 1 i ; 0-
rhouenl dans leur second
phlasr. Nul ni pourrait a-
lors pr6dire ce quii se passe
r'iil 'e ni'moe responsible
rlctttInni:issait que l'Egypte,
ni depil de declarations op
l:. s officielles, avail
]il( .ieiOnti conscience de se
I iiIer atuetllemnient dans
tt phase extreiIecntlt deli
',itr cn] r.iIson de lYatlitude
hostilte du molnde aratoe
son regard. .De cela aussi
1 lrai liens devrullt tenir
c) (|)l> enn nous aidant at
lolMTvr unlle solution honora
blh' au problem palesti-
n, i Et 1i 11 I' ail pas de
dIlitc. dcclh ralt-11 que 1t'l1
li't'tir euire le President
Satdalt( et M. BeRin a lon-
H I slor l e s in' e sljet.
II ajoulalit iourLanL .'Nous
:\'!I1, 1lquel(uefois 1'impres
tioln loisqUie nous disculo1ns
1 t'c lcs israelitins, d'evo-
lucr dans un domain sur-
r.Il ist'I l'llment ils nous
par'a,:iint eloiines dlu con-
lt :.t. reel dans lequel etlx
tmt iii.s. nous trouvons de-
sournlais.



LA VIE
CULTURELLE

Nos leunes, dans different
tcs rcoles secona.uires de la
Capil-c.e ou dans certaines
di!,' ce la Pr ivtince multi-
plh.nt cios .lour-ci les publi-
cati'tsi, Lt dan tous los do
Inain es LitCi ature 1 Ro-
m lon- pouioi. Ibatcic. es-
Sis nouvelies 'ltc ) et sur-
I:)I'L It'es Re tiufs.
I.;a dcrni(rC en date e-;t
Inl:er ,J"uies Un ncnsiiuel
lqui. vient oilcvi toutes sies
t' '' n, t l t';: c lilO ieonn s
" imlls I"s jeUncs pollUr le
piin (-panouissmient de la
;ltou< f, clihez Ulnus ..
Dans son p'pilier n1mne
o i l lit des tieI tr's ill
l!,sns comell) In thlha-
trf il tiiwn ( ,t s ) -r111h'nm r,,,
; :11 I l l v I) iva ; l',a illl (11i l
m etil ni :oU ii Ilaie(s q(Ill
1" il'i e ]es honrlllcs d' la:
ll du ins I ,x o ic, (h.


, ,i i, ,, ) ,I I ( l! a t.' c Ipd ( l s i fr ', I'I"





', : ] .1 it''' I 'fIll'i fit i- ii "t ] ct I' ]1 l it i"t' t tt h'l't'
I j Jit I k, ,L e t q1 l


vi' ,v, ,(, Noni i IIN m: sur 1-


I 1 i 'I',] (',].|:. s'-> ]( )ls problems majcurs q ue
In1] it. p i I *2 M ars a < (,nlr nl' trni cir'alinsl de nos


o50 ~SlEES I DE VIE PROFES'iNI.ELLE

VEDICALE


50 a. s,; in demi siecle;
m;itrquent 1t,, itournant re-
aln;crluahile datns hi t'ie de
ttol' les peupltl e ; tde t,.utes
11 se tt,;r l lil t et de /)tolS
,s Iialnm I, (em: ence;
1au CoIl (i" (1cet N pleriode;
ws I ( elle dee la "."nvrositt(, ;
idu l rllraif;de la Vadllance;
de la vcrtiu; de I'honnetc-
le et de lI; sa0esse. Sans res
val r -;. (,, ne saurait per-
severer et se perpoeuer.


ians la vie prl'essiotnel
le; exerver durant 50 aln-
nees ne u Ijpot.C pI'ts in phl
nomnme simple; un fait ba
nal. in veriti. ; c'est uo
acted extraordinaire. La
grandeur de I'arce est enco
re en rapport avec le mi-
lieu o l 'on evolu. Plus ce
dernier est difficile; plus
I'acte est grand.

L'exercice de certaines
professions come la Mlde
cine; met en dvidetce des
homes sans legal: la prati
que de cette profession est
tres difficile. La difficult
ne surgit pas de la conitais
sance dtendue qu'il faut a-
voir; elle surgit de la con
naissance de soi et de la
0 con0aissance des autres;
de I'observation des autres;
elle surgit de la connaissan
cc dIe la misre et de la
souffr ance des autres; elle
surgit de la volonte du m6
decin de soulager ses sem-


blaibles; de les soigner.
Malh'urcusement; soula
ger et soigneT les autres
n e'-.t pas independant des
autres activities humaines.
Mt;iliheureusemeol encore;
sIt]lt.er ct soigner les au-
ires fornment un system
d(fnt la conception parait
diffiircnte de celle des au-
tres systems du monde. Ce
pedant il faudrait que
tous les systemes s'harmoni
sent pour que les hommes
soient heureux; c'est-it-dire
soient en bonne sante.
C'est dans cette situation
luce se dabattcnt toujours
les m6decins afin d'amnlio
rer les conditions de vie de
lecurs semblables. II sont
des delments d'avant garde.
Uls dcfendent toujours les
interets de la sante.

Tres souvent; il sont vie
times de l'incompr6hension
qui est la source de toutes
les difficult et de toutes
les entraves. Les mdecitns
doivent gagner les altitu
des; s'elever a un tries haut
niveau pour comprendre
e! pardosner afin de d6
fendre les causes de la san
t6; ils ne doivent pas a
baodonner; ils doivent me
ner une, lutte continue;com
battre sans cesse et sans
relache pour trouver la vW
rit universelle: la 'sante
pour tout le monde.

(a suivre)


lw f N .


MARDI 3 AVRIL 1919 I
74. -I a


LIlRAt'(;Y


f6me A h 0 0 3 1976









lFEo. ,uveliiiBe
BONDE EN 1896 : LE PLUS ANOIEN QUOTIDIER D'HAITI MEMBRE DE ASSOCIATION INTERAMERICAINE DE PRESS


DIRECTEUR : LUCIEN MONTHS
ADMINISTRATEUR Mine. Max CHAUVET


UNE DATE POUR LE SPORT UNIVERSAL


L'UNESCO adopted


la Charte Internationale


La Conference general de
1UNESCO vient de marquer
de fason toute particuliere
importance que l'Organisa
tlion des Nations Unies atta
che au developpement du
Sport.
Avec l'adoption de la Char-
te International du sport
et de lEducation physique,
le movement sportif posse
de desormais sa I'ase legal
sur le plan du Droit Inter-
national.
La creation du Fonds In-
ternational pour le develop
pement du sport et de I'edu
cation physique assurera le
financement de cette nou-
velle orientation et cette
nouvelle impuls)on donnee
it l'activite sportive.
Voici les lines de force
de ia Charte Internationale
di sport et d- I'edtucation
physique tel q('elle a etc
concuc ct adopteec par la
Conference gen(rale de 1'O
NU pour education, la scien
ce et la culture.
x x x x
PREAMBUI E
La Conference Generale de
I Organisation des Nations-
Unies pour 1 education, II
science et l a culture, rounie
it Paris, en sa v:ngtieme ses
sion, ce vingt et unieme
jjur de novembre 1978.
Rappelant que la Charte
des Nations Unies proclame
la foi des peoples dans les
droits fondamentaux de
'lhonem et dans la dignite
et la valeur de la personnel
humaine. et affirme leur re
solution de favoriser le pro-
gres social et d'instaurer de
meillcurcs conditions de vie.
. RappeJaant..-q'au.Lx.. -tcrmes
de la Declaration universel-
le des droits de l'homme cha
cun peut se prevaloir de


tous les droits et de toutes
les liberties qui y sont pro
clams, sans discrimination
aucune fondue notamment
sur la race, la couleur, le se
xe, ia langue, la religion, l'o
pinion politique ou ftoute o-
pinion, I'origine national
ou social, la fortune, la'
naissance ou to.ute atr,,
consideration.
Convaincue que lexerclce
effectif des droits. de tout
homme depend pour une
part essentielle de la possi-
bilite offerte a chacun et a
chacune de developer et
de preserver librement ses
moyens physiques, intellec-
tuels et moraux, et qu'en
consequence l'acces de tout
etre human a l'education
physique et au sport devrait
etre assure et garanti.
Convaincue que la prefer
v tion et Ie dveoppement
des posaibilitcs physiques,
intellectuelles ct morales de
1'etre human ameliorent la
(Voir suite page 6)


Td16phone : 2-2114 Bolts Potale : 1316
Rue du Centre Nr 212


CHRONIQUE DE L'ACTUALITE


La menace des tremblements de tern

par Gerard JOLIBOIS


Le vendredl 23 Mars 1979,
S2 h.30 p.m., un tremble-
ment de terre, apparemment
d'intensite V sur I'echelle
de Richter, p r o v o -
quat la pani q u e
'sur toute 'dtendue de File
d'Haiti, ainsi qua la Jamal
,fus A Porto-Rico, en Colom
,bie et au Venezucla.

L'Institut Sismologique de
'la Rdpublique Dominicaine,
sauchd A l'Universite Auto-
,nome de Santo Domingo, in
dlquait le luidi 26 Mars que
c2 premier movement sis-
mique avait dte sulvi dans
les 'lingt quatre heures, d'u
ne douzaine de secousses,
d'intensitd decroissants sur
I'echelle de Richter. Ces se
,cousses secondaires ou repll
ques sont propres aux trem
elements de terre tectoni-
ques important ressentis
sur de vastes regions.
L-s terrible sdismes de
juin 1770 a Port-au-Prince
et du 7 Mai 1842 (I'Evene-
ment) au Cap s'accompagnit
rent, durant plusieurs se-
maines, de series de rdpll-


ques. Elles Jetalent la peur
et l'angoisse parmi les sinis
tres et parachevaient la tis-
che destructrice de la pre-
mibre et plus forte secousse.

EN AIVMERIQUE LATINE

L'Amerique Centrale, les
republiques occidentales de
i'Amerique du Sud enregis-
trent, depuis le debut d2
cette annee, une progres-
sion dangereuse dans les
movements sismiqu,'s. Au
Nicaragua, au Guatemala,
au Salvador, au Honduras
les tremblements sont enco
re falbles, apr6s les ddsas-
treusss secouses de cette do
cennie (1).

En Californie, des cental
nes de sismographes preci-
scnt les moindres activi-
tes de la fameuse faille,
dute de San Andres. Cell--
ci court dans la mer, le long
des cotes californiceines,
puis s'enfonce sous les ter
res et reapparait entire les
cols des montagnes.


La rupture Sino Sovietique


est desormais complete


PARIS (AFP)

La decision chinoise, an-
noncee lundi a Pekin, d'a-
broger le trait d'amitie et
d'alliance conclu avec I'UR
SS en 1950 apporte une con
elusion spectaculaire au
movement de rupture amor
ce il y a vingt ans entire les
deux grades puissances so
cialistes, estiment la plupart
des observate.urs.

L'initiatliv chinoise, expo
see semble-t-il dimanche
dernier par le Ministre des


Affairs Etrangeres. Huang
Hua, au course d'uns reu-
nion de la commission per
manente de I'Assemblee Na
tionale populaire, constitute
sur le plan diplomatique
une simple formality puis-
que Pdkin avait donne de-
puis des annees de nom-
breux eclairages indiquant
que le trait serait abroge
avant le 11 avril prochain,
date aprds laquelle il eut td
retondduit autbomatifffemeifit.
C'est done dans une pers
pective historique qu'une pa
ge est a nouveau tournee.
Le premier indice concrete
de la querelle sino-sovidti-
que remote it 1960 et a la
decision de Nikita Khroucht
chev d' priver brusquement
la Chine dp l'aide technique
et maLerielle de 1'URSS.

Cett" measure, qui resultait
do divergences de vues en
tre Pekin et Moscou sur ce
que l'un appelait alors la
,coexistence pacifigque, de-
vait fire eclater une batail
le verbal qui s" poursuivit
pendant cinq ans, mais par
pays interposes : pour stig-
matiser 1'URSS. Pekini (rill-
quail la Yougoslavie tandis
qoe Moscou vilipendalt l'Ai-
banic.
Ainsi en 1962. alors que le
Marechal Tito etail qualifle
en Chine de <,revlsionniste
impenitenti, le neuvicme
plenum du Comite Central,
issue du huitieme congress du
part, accordait encore dans
le bilan de ses travaux le ti
tre de listed, a 1 'Union Sovietique.
Cette situation curieuse
prenait fin en aouit 1966. Le


plenum du C.C. reuni a Pd
kin a ce moment terminait
ses travaux en annoncant
que les tes authentiquess doivent en
premier lieu briser avec .le
revisionnisme sovietiqueg,.
C'etait, consacree officielle-
ment, la rupture des rela-
tions de partri a parti. Six
mois plus tot, en fevrier,
pour la premiere fois depuis
1949, la Chine avait refuse
e'nV(oYfer une dlidgation "au
congress du P.C. sovietique.
Au course de ce plenum es
tival, Mao Zedong, alors
< chefs, des Gardes Rouges et
de la revolution culturelle,
avail pris son pinceau afin
de tracer sur le mur de la
small? des caracteres signi-
fiant ',Bombardez le Quar-
tier General,. c'est-it-dire
renvcrse le prdstid.int de la
Republique Liu Xaoqi et eI


IVoir suite page 61


La forte secousse te
que du ddbut de Mars
a cause de graves dega
Mexique. Le gouverne
du President Jesus
Portillo aurait impo
embargo sur les nouve
relatives : evidemment
d'eviter toute per:ur
dans le nombre des m
de tourists frequentar
que annee Is pays. Oi
tre en notre capital
formations provenan
compatriots revenan
M2xique. En raison
croulement d'une m
cinq morts sont su
dans un petit village
virons d'Acapulco, la
bre ville balneaire d?
de Guerrero. sur la c
Pacificue, plus proc
1'epicentra du asismen
'on a appris qu il y
viron 3.000 blesses, c
graves, dans les vi
Mexico, de Guadalii
Puebla, de Monterrey
pulco. Tous ces bless
dte transports des qu
populeux de ces gran
tres urbains ofi se o
croulees les cemce. res
sans aucune technique
a la Capitale, se son
dres quatre batime
i'Universite Ibero-Amr
ne. dirico par Its i
e, fondue en 1943 Ct
ces datalent de 10 at
comportaient chacun
tre a sept dtage., et
talent les sa l," dt
aux milliers d'etud- '
reusement. personnel'
trouvait, a 5 heures d
tin.

LA LECON
DE CES SEISMES

Notre pays doit n0
recentt tirer la legon
seismes recent et d
nier movement tel
d'une si lorte ample
a secoue simultanen
Colombie. le Venezu
Jamaiqup. la Republi
minicaine et notre Pa

Evidemment,. fait
viar quellcs sunt les
cl ] notir' territoire l
,su lc-pl) blch c rcr al
par d.s seimsm.s Dcs


(Voir suite pag,


Les consiquepces
de 1'inondatio*
dans le Nord )
Les inundation,, rdpetdes
qui u0l altecLe pluhieurs zo
nes du Deparlement du
Nord auront als incidences
.. nialeureuscs sur la itiuia-
K lon agricole de la r6glon,
snime-L-on dans lts mi-
lieux bien renseigrnes.
Cependant, aucun bilan
d6finitif ne peut otre eta-
bli jusqu'i present. On at
tehd ique soit public le rap
p o r t d u Ddparte -
ment de I'AgriculLure sur
les d6gats provoques par
les eaux dans les cultures.
Selon t uoe source region
S le, leo principales cultures
detruites par les eaux de-
meurent le pois; l igname;
le mais et le millet. Pour
ellurl ce qui concern le pois: il
i 1979 a deja subi une hausse
ats au dans les marches publics
cement de la region ou il est passe
Lopez de 7g50 a 9 ou 10 gourdes.
se un Par ailleurs, I'ino,dation
lles y a affected les zones de Pilate
t alon te ou plusicurs cultures
bastion sont aussi perimees. On n'y

nt chta a pas enregistre de deborde
nt tIl metut des eaux. Mais la
les in route qui y conduit est se
t des rieusement endommagee.
nt du Ce nest que dans la nuit
de FI- du dimanche it Luidi les
naison, amlnions ont pu se mettre
rvenus en route pour la Capitale.
des en On ignore aussi que plu-
a cele- sieurs tIdes de betail ont
lElat iet emportees par les eaux
ote (hI I 'aprbs /'otre informa-
chI de teur axant (iue 'Li salson

Mu 1l's pluvieuse n'aggrave la si-
ertains tuation il faudlra penser a
lies de repairr ia r(,ute eantr a
ira. d; PilaIe Sans ;uoi. relte der
t dca nior' '"t., toupee" du rete
ses (i', du f:.'.
larl'eis _
ds cn
*i L so La s^

' M It <,n L (Di *:' 'n.,e
L efflii

n' ., I -l it
r e cal- H-!r,-n .> %. "rr.'i-e An
t '"' *I SI l t i.: all
es oadill rI! l,,^ : a '- c du 8 au
3i3 ant 13 A r, l
de qua L pa'IJ';Dna !)'n A'i( toUs
Sabnr- less di la 1,mr'-tnunau
cru' C lr s r ..re nour la
t, H p i t.)ti(n qi don t volontai
nI < re dr( san. 'uar1 (qu a 1'echel
du ma- le, onatle. c( .isu human
nita ,ire sa la concretlsa -
tion d'un ..cntrimlnent. de fra-
ternile no'i'rn eoln Iaveur de
la .,lloc o .tc.

eesssai- IRAN
de ces .la ti
lu der- des
'luri'.: c Ficsie des
eur qui bcissons
nent la a o e
ela. aS
true Do TDHERu'\N AI'
1 t lle.t .( ,)'l alc i(oli i f's



ti. cls l i 'I p : Iii' (ii'' I'i -
es plus ,7" 1 i 6i I l


c: I 'i
st. t' rI\t lI
5 c ti i -t ,p
(hr


Ouganda: Precisions As o dia

du President Idi Amin ..

sur les raids de lundi wa smiiana


NAIROBI (AFP)
Le President Idi Amin a
confirm mardi que l'avia-
tion tanzanienne avait bomn
barde la veille les villes d'En
lebbe et de Jinja. affirmant
que les chasseurs bombar-
diers tanzaniens etaient pi
lotes par des israeliens.
Cite par Radio Kampala,
le chef de 1Etat ougandais
a affirmed qu'un des chas-
seurs bombardiers ,Mig 21>,
de fabrication sovietique a-
yant pris part aux raids,
avait etd touched par la DCA
ougandaise et s'etait ecrase
dans le Lac Victoria. II a
promise que les res, captures apres la chu-
te de 1'avion seraient present
tes a la t6l6vision ougandai
se.
Selon le President Amin,
les avions tanzanlens ont
poursuivi leurs raids pen-
dant toute la journee de lun
di sur Entebbe, Kampala et
Jinja, causant d'importants
degats. II n'a donnd aucune
indication sur le nombre des
victims.
< Tanzanie, agent des impd-
rialistes, regrettera les con-
sdquences de ses activists
malfaisantes contre l'Ougan
da., a conclu le Mar6ehal
Amin aprds avoir indiqug,
selon la Radio, qu'il se trou
vait t Jinja sous le plus in
tense des bombardements.
Pendant ce temps, les for
ces de alarm ge tanzanienne
et des exiles ougandais main
tiennent leur pression sur
les defenses de Kampala et
ont pilonno Il'artillerie plu
sieurs positions a la pdriph6
rie de la capital. Au Sud
et au Sud-Ouest, deux posl
tions Installdes sur des col
lines proches de la route con
duisant S i'adroport d'En-
tebbe ontd tW pratiquement
ddtruites par 'artilleilerie an-
ti-gouvernementale. 'Sur la


collie de Namnasuoa. 23 sol
dats Arabes,t onl etc tuos
et baucoup daultres bles-
ses, et six soldats ouiandacis
oUt 0ete tues. a indique tl I
solda, inteirrouc, pal telc-pho
ne depuis Nairobi.

Des residents, de iKampa-
la out egalement indiouie
avoir entendu des explosions
et des coups de feu tout au
long dd la nuit, vcnant sur
tout du Nordt d de lE.st. II
pourrait s agir, estim?-t-on,
de tentatives des forces an
ti-Amin pour couper les
deux routes vers c s deux
directions. Des explosions et
des tirs ont egalement ete
entandus dans Kampala m6
me. Enfin, une panne tech-
nique a interrompu mardi
martin pendant une dizaine
de minutes ies missions de
Radio Kampala, au moment
du bulletin d'information.
Interroge par telephone,
un technicien de la Radio
a ddclar : xTout va bien,
nous n'avons pas encore ete
bombards. Notre seul pro-
blAme est le manque de per
sonnel, la plupart des em-
ployes ne venant pas tra-
vaillers.


On salt qult' dlnus ill -
qIe' tilemps I l1nt.' d avia
tioun dcl(n1 c:i I(, r("Iiir a
iL de A ti,I,"o i t :::(' r' -
prli'elnr la lllil.ii Sal;tllo- Do
mingi Pori-a u-Prin!'
c lil'011 assurai 11v y a cuel
ques annles.
Des cdir'Cants de la 'om
paeile. duins l- cadrei des ex
cell, notes relatiIIs clti exis
tent i tret Htlil et, la R i
et tetill cowinte de la ne-
cessi'e d unm cnllaborati on
sur 1 plan Itoiuristlque entire
les deux pays. avalent pris
contact avec les autorit's
haltiennes competentes. On
avait des lors annoncd que
dis le d6but de cette an-
nee, la Dominicana allait
assurer les vols entire les
capitals haitienne et domi
nicaine. *
Depuis, on n'a aucune nou
velle. L'autorisation n6ces-
saire a-t-elle td accordde a
la Ligue d'Aviation domini-
calne ? Dans les milieux tou
ristiques et commerciaux
compete tenu de l'intensifica
tion des changes entire les
deux pays, on s'interroge a
ce sujet.


Avis Important


"1ACGENCE I 4



DEMAND A SES CLIENTS ET AMIS DE BIEN
VOULOIR NOTER SON NOUVEAU No. DE TEL. :
k EFFECTIF A PARTIR DU 31 MARS 1979.


2 5900


11 ('st l corc assez iot pour
ai pPorlr utc I otit)linion plus
ou mo1111 equiatiable sllr no-
Ite equipe ulyimpilue o'n pre
p)a;altlln lpour c is prochai-
nh', cJllrontallIoll Intai na-

su|l)t)'l 'lrs lidoj linplx liilt s
aIL1 soicnet dc.la :nI particli-
1p);,on haitiLeinCs peu recon
rs lalilbe parlicutl.irdmnIIL a
Cubia lort s dt s lpr'iuv.s eli-
n1natoin-res des jeux paname
i 11aiii uL.
2 1 au prl.lUuice du team
national oppose hier soir
aux lootballeurs du N. Y.
Eagles. areass unll matchll nul
0 0 e n mo(lns d' 24 hours
lace au Cavaly de Leogatne.
Encore un petit echec done
l)pour la selection haltienne
qul se recherche difficile-
ment a 2 jours de son tour-
noi face a l'equipo national
le St. Dominguoise.
Nos preselectionnes abor-
derent par centre leur
match resolus et combattifs.
Its menerent dedj. la mar
que ai la 17me m. quand,
d'un puissant coup de tete
Carlo Brevil logea le cuir
au fond des filets de 1'ex-
cellent garden Hadzitonic.
Nos visiteurs qui aux pre
miers moments ne se conten
ternnt que de tres rares con
tres attaques, se r6veillerent
au fil des munites profitant
de la perte de vitesse des

UNE INITIATION
AU CREOLE
POUR LES
FRANCOPHONES

Un nouveau livre vlent lde
,paraitre aux Soleils, a Port-au-Prince.
Ii s'agit d'use initiation a
la langue creole d'Haiti inti
tilde AN APRAN KREYOL
avec come soas titre <,Krd
yol tfontik, Kreyol pald, KrA
yol konprann>t.

Voici en quels terms P'au
teur de cette brochure illus
trade et d'une lecture facile
present son ouvrage :
oDepuis ton arrive en
Haiti, tu as, dejk entendu
deux ou trois rnots de crdo
le. Tu en es ravl et tu veux
apprendre davantage.

(Voir suite page 6)


haltiens apparemment epul
ses I1:s oblinrent aussi le-
galisatioin t la 35I,. m. aprecs
Uille In'11Ivaise interception
de Paul Maxi sur un tir puis
Isan di1 compatriot Herve
C7iillod qui evoluc dartns les
rangs dei l'equiipe New-Yor-
katise. Slamankovic exploit
fructuieusement le cadeau of
fert par Maxi.
Le income avant centre Sta
Ilailkovic divait inscriro le
billt victorieux pour sa fItr-
mation a]pres avoir elimine
sur son parcours le defen-
seur Lyonel Bayard a la 63e.
minute.
L'arbitre Edner Duchard
metailt fin at la rencontre
sur c? score de 2 buts a 1

(Voir suite page 6)


Nouvelle Publication des

Editions Choucoune
ODEY AK LESPOUAD DE PIERRE RICHARD NARCISSE.


Ces jours-ci la podsie crdo
le trouve une debouchee cer
taine parmi nos jeunes poe-
tes. Apres de Do
mmique Batravil,
de Rudolp Muller, c'est au-
jourd'hui sDey ak Lespouao
de Pierre Richard Narcisse,
30 pages, public par les Edi
tions Choucoune aux Ate-
liers Fardin.
le titre lindique d'ailleurs,
change la misere du people,
mais surLout son espoir en
des lendemains enchan-
teurs :
nap chanted chanted bondid
depi soley ld6v
pou jouk 1-al kouchd
se yon sdl plint nap plinyin
sd yon sOl rlI nqp rrli
sd yon siel chan nap chantS'
sAnnou chantS frc djo, an-
nou chant
annou chant bchantd les-
poua
xAnnou machd fre djo annou
mach I
annou machd pou la viktoua
oua kimbe do-m, frd dko,
oua kimbd do-m
oua kimbd do-m pou m'-pa
tonbds
Ces themes molsre et es-
poir s'entrecrolsent, se' cho-
quent ou s'unissent parfois
dans la podsle de Pierre R


Narcisse pour rapper notre
attention, nous emouvoir
Sa poesie est simple. Di-
recte. Comme une fleche au
coeur. Et rappelle Rudolp
Muller dans sa touche social
le. Mais avec moins de pro
salsme.
Dans la poesie de Narcis-
se, on note une certain in-
fluence baudelairienne (tex
te de presentation) et un
accent de proselyte :
tddlivre yo Seye, delivre yo
delivre yo ak sa ki mal.
Mais laissez-nous le poete.

New York Times et
Jacmel
Le qNew York 'Timess, dans
son edition du 11 Mars 1977.
consacre toute une page de
sa section des voyages A
Jacmel et a ses attracts tou
ristiques.
Le grand quotidien new-yor
kais public en effect untdres
'sant article u la m6tropole
du Sud Ouest sous lai si
nature de Caryl Stern qui
y a s6journm, recemment,
pendant une semalne.
L'auteur a pass( en revue
tout ce qui peut Stre k Jac
mel un attrait pour le tourism
te.
Excellent publIclte pour
Jacmel I


NEW YORK EAGLES HAITI : 2- 1

Du courage Vertus:

LE BOUI OT EST IMMENSE


COLUMBUS MEMORIAL






PAGE 2


MARDI 3 AVRIL 1979


La situation en Italie \


M ihele Scotch Club



Vendredi 6 Avril





Disco Party





avec des nouveautes Sons et Lumieres


-Une vrale F-erie Disco' !


Entree libre


Samedi 7 Avril


Saturday Night Express



avec



D. P. EXPRESS



qui vole de succes en success


-Entree $ 3100


UNE AMBIANCE fCHOC !

p ~o~CGo~ooooaaaataos~ogg^aoo- sgoooso ioa-os -ooooeooo


SI~~rp-X~cr~rA~-h


AEROCONDOR



Peut vous fair economiser!




Oui, vous ecoriomiserez jusqu'a




$111.00



En choisissant





AEROCONDOR



Pour vous -rendre a Miami.


VOTRE AGENT DE VOYAGES VOUS


EXPLIQUERA POURQUOI.



VOUS POUVEZ AUSSI APPELER :


AEROCONDOR
LA Ll ,NE AFRIENNE DE COLOMBIE


I ( AtJDh


2-3675 -- 2-0101 Angle des'rues Pavee et Itu Peuple

ou


6.St90- --64790 zAroport ,IntfrnationalFrancois Duvalier

(2 iheures avant le deDtart des vols)


ROMCI 'AFPi
411li lu I tifI riL f'inl)iarrann .
tell sont ales piell colnnnila
par1 le PaI I Cotrnmunlte Ita
Il u IPCII. Ilon l i'lni <, 11de s
prinotiprluxm di' lllintn. Olor-
i,. Arneuiduon liten pi ci.ha
(qul dri fut.l t, beninoup do l
militant Isa'interroger: ,-
tre ou no pas 6(re commu-
niste Itallon en 1970 ?
Qui sont-lls 7 Une enqu9
to du centre d'6tUtde (CES
PE) du PCI repond en tra-
6ant le portrait, robot du ml
liltant communlste :'il a 35
ans. MariC, denix einfants.'Is
su d'un milieu po'pulaire, 11
gagne plus d'argent que son
pire, sans 6tre riche. II ne
se plaint pas: son travail
lui plait et, finalement, i1
fault plut6t bon vivre en Ita
lie. II a adhere au PCI en
1975.
L2 Communiste itallen ty
pe est done unr home hea
reux, & 2n croire 1'6tude du
,6ESPE>. Et eLe Parti se
porte blen, Dieu merci :
1.790.000 inscrits en 1978 con
tre 1.657.000 quatre ans plus
t6t, 229 Deputes, 12 millions
d'electeurs et l'Administra-
tion des grandes villes, dc
la Sainte Rome S la misera
ble Naples la Royaliste.
La revue thlorique du PCI,
,Rinascita. peut se fIlici-
ter : sNous nous sommes de
veloppes d'une favon fantasy
tique de 1945 1955,> (de la
clandestlnite deux mil-
lions d'lnscrits), fait face A la crises des an
nees 50>, Iguerre froldel ret
nous avons faith un bond e-
lee-tr- ionusI-a aniociWI1-


lectora
Oui, m
Les
cent I
1976, 1
even
merit-
tres. .
peutI
tribune


(MIS
ti Par
ROM:
L'I
les c
tes I
vote
Same
pris L
"^ congr
te et
Italil

^ gram
S C('
naltr
-0 Log-s
i licili
leme

Ita
Ele
que
coa
ROM
lien

clotll
Son r,
di ll
11 .'ra




S ique
lign
grand
a par
Sliem
u du
pays
1'on
en s
repo
Lo
en 1
nci 1 1
no l
ges I
cune
ble,
mun
vern
Ma
retou
Berdl
Part
chan
la D
II a
Part
(12r
un *
tholi
L'I
I'hel
Coni
une
rue
d'aut
Smun
prnse
Force
bran
SDdy
t tenn
qui
SItali
Sfaud
Wo S met
oura


qLe Paril devlent nune ma-
chine electloriile, 11 perd sa
function d inltlative perma-
ince 11i devlr-nt nmmi.tliteur
111 le l punvoir eS l's' mou
venimnlS rCVenticaitli,
L'elnqeii-l du CE.P1E,. con
firmeiles. lAtfirogAtlons doe
Giorglo Amondola : sultats du PCI ont 6t6 molns
brlllants en 19711,. En un an,
i1 a perdu 24.704 inscrits et
es-troupes voielllissent. Seul
point positif : 24 pour cent
de femmes en 78 centre 13
pour cent en 74.
Que veulent les militants ?
aUn Parti plus mordants,
caller au Gouvernement
tout de suite avec une atti
tude pure et dure ou retour
ner a oppositiono, dit-on
dans les cellul(s.
L'appel a et6 entendu, me
me si long terme on mise
toujours sur le -compromis
historiques : Le 31 janvier,
le PCI est retourne h l'oppo
sition. On craicnait I'hemor
ragle des inscrits et le d6cou
ragement des militants. A
trop frequenter le pouvoir,
le sParti aux mains pro-
pres,, risquait de perdre sa
virginity.

Le PCT n'en est pas poul
autant un moribond, soull-
gne -Rinascitar : 1.790.000
inscrits en foni toujours le
Premier Parti Communiste
Occidental. Ces inscrits qul
doutent, verseut quand me-
me en moyenne 45 francs
mensuels au Parti. Et en
trois ans le PCI. sort di
Gouvernement en 1945, a ac
quis une experience du poi
voir.


La dissolution du Parlement
pu -Pautil-MIlrhwl VILLA An cdii'pr. 11 y i prii do
ROME (AMPT thiancei potur tie In rt.puni
Ln question .de 1'-ntrt.? sc Rollt avorablte ux tonm
oii nonl des comImlini4nl'ii~i an lnimlstesi L:s resultiris des


;:.ouivernmtent. et i nou- L
veau pnsc en It tnile. oii I-
I'm lemenni nm C6 io di un- Ihn
di. nor I president dir Il1 ii -
publique, M StI8fdro P:iiini,
apr6s la chute du gouverne
moent-die M.-Gilllo Andreotti
(d6mocrate-chr6tion),' same-
di, au-S6nat.
La cruise d- +deux mols -qui
a about A la -dissolution a
en effet ,d6montr6 qu'll n'y
avalt pas- d'autre solution,
apres le retrait du part com I
muniste ide la majoritye d'u
union national form6e I? 16
mars 1978. jour de l'enleve-
ment de M. Aldo Moro par
les cBrigades Rouges,..
Les communists (341%
des -voix aux elections de
1976) ont demandede en jan-
vier a entrer dans le gouver
n-ment, pour mieux contri-
buer a la lutte centre le ter
rorisme et la cruise economic
que. Les democrates-chrd-
thins 39%) ont dit <,non,,,
mais n'ont pu former une
autre majority. leS socialis-
tes (9;5 ) ayant refuse d'y
entrer sans les communists.
Les 61-cteurs vont done
maintenant decider s'ils ap
prouvent ou non les demo-
crates-chr6tlens dans leur
refuse ou les communistes
dans l?ur demand. Les e-
lections prendront en faith,
par la force des choses, I as
poct d'un referelndlum pour
Sou centre l-s commlinistes
au pouvoir.


I


il dans les annees 70,. "I
nais... Apres lesa icertitudes et I
lenmbarras. !e 15emes Con-
difficulte commen- gres tente ie retrouvcr I'i- i
ii. preci -ment. Depuis dentite des cormunistos i-a D. Leux oire'es Sh
le aParti de lutte, est licins. Ft comi- I' lItalie ira
S-, cF.ns avoir de Minis et 10 Jilin on saura com-
M. Giorgio Amendola bicn des 12 millions d'elec
lancer, dimanche, ai la teurs de 1976 sent restes
ei du 15o Congres communists en 1979.
x x x x ROYAL JHAIT

Apres la dissolution du Parlement O A
SE A JOUR) en meme temps que les elec
Patrick MENEY ons europees. Qunt M ercredi
talie voter en juin : des communists au gouver
,hambres ont ete dissou nement on leur maintien
undi martin, apres le dans Unor opposition qu'ils 9 LA REVUE EBLOUISSANTE
de defiance au Senat ont reintogree le 31 Janvir
dl, et deja le pays est dernier.
la ficvre electorale avoc Quelques heures seule llt
lurcissement de ton au me-nt aprrs l announce de la Ballets
res du parti communism dissolution des chambres.
un appel des Evdques les Eveques Italiens ont de S
ns r ue les chr made aux chretiens d s Bacoulou '
se dotent, d'un -bon pro preparer aux elections, avec ou
me. In ,bon programme et des u
st Mercredi que l'on con homes capable :m boin mo
a la date des elections ment de choix decisifs poll Sam edi So r
latives anticipees Ita- 1- sort du pays,.
Is, apres le conseil des Au Pllays d Don11 Camillo
sires. On estime gdndra et Peppone. ce-ll prominro 1
nt que la consultation prise de position rinsque d pro les numereo toHIOUrs
voqiier quelqupes grince -
.. ments de dents. surrdnas ts des
8 Dautiant pllus que le 15eme
-Ctions elt .ongrecs du part communes

ition stessi illre ntem itel lmet B alind'Jo D ance
ItlttlI~te toral.
IF (AFP)
e Piarli Commulniste ita Aprbs avoir frqiilent pen l
devra entror uII pr.o- ldant trois ans ralilainetxw-- 1
11 louvlrnem nt-. En br dii pouvoir, le PCI iintn, Deux soree au board de la
irant aill'l Il 15mime de 12 millions d ileclteurs
res do son part, mar veut enter anu louvernement ag rl|gtm de
Rome, le becretaire G c Monisllour Girg'!o) AmeLndola,
I Enrico Berlinguer a in.imero deux du PCI, a expl
ioeiijol ties ciecitons (I'll Dirmainch aIn la Tribune h 1 '()r~hP~trP a-Ill
ipeies qui so tiendront dlu Congres lle parlli a 'Orchestre d
J111111 t 'op laisse le champs libro
i(s sections ne esou- a llX autres-. m a avec u uFet barbect
,itpas to prob poll Pendant deux mois l'Ita- g, avecC SIN lbfcB't t baSbeCS
e italen,, poblene psou lie des comprom's s adonne e mePcredg et la M ill
rie done aux querelles de 1e
e mardi ian Stamps-, clochers. Democrats chre- aise, itali
nd quotidien de Turin, tiens (39 pour ent des voixta
rce que la question ita et communists (34 pour 1 arSi a1 le Sa ed
le est cole de la place centi essayeront chacun de a
PCI dans la vie du rassembler les electeurs,
s,. C'est pour cela que tout en sachant qu'il faudra VOS deUX readez V
a deji vote trois fois finalement composer : au
ept ans, sans trouver de cune majority ne semble pose C Ote semaine
nse. sible sans uin accord entire
)rs du dernier scrutiny, chretiens et communists.
976, le PC ava't talon- Chacun le sait. Chacun re au
a democratic chrotien- grette le recourse aux Urnes.
34 pour cent des suffra Et personnel ignore non T ATL H AIT I
contre 39 pour cent. Au plus que cs elections con- a I
majority n'etait possi teront 100 milliards-de Lires
(6 milliards de Francs) a
d'o le -,corcing. corn- 1talle convalescent. -- -, -,-
lat poo ero ...n. t.i


iste pour entrer au Gou
ement.
ais, alors que le PC est
urne 5. l'oppositi,-n, M.
inguer a c'it qu. son
i ne laissorait plus le
nps entiereinent libre ai
iemocratle Chrellenne.
mdme affirmed :
Nous sommes le second
ti Chretien en Italics.
millions d'lecteurs dans
pays A 80 pour cent ca
ique).
Italie vit bel et blen a
ire electorate. Avec un
gres au ton plutot dur,
direction qui est appa-
homogene, des accents
tocritique, le Parti Corn
iste semble vouloir se
nter comme la .seule
coherente capable d'e
ler trente trois ans de
nasties DDmo Chr6-
:e. Mais nse dynastie
mincarne une certain
ea, et avec laquelle i
ra blen composer, ad-
M, perlipguer.
Ieju les et 10 Juin,


tiw









DS









loi
















Ture


VI' ''''w''' -,- -.. -.------ .e-----,--.-.--...


Etveou -Me vas trecommwoaste


e~~I~- --- -1-~asl_~a~lar


CURAfAO TRADING CO.

Rue .Pavda et Delmas


it


~


w////
-
/


--V.


___________CI________r


, I


g-clin!t, pmtl lleP- df ppills
16 pl laoDR qtnt 'linrJluiil.
Le'iPCI s'est us6, Sans
grAnd piofli. dans sa coop6
railn ia.o.Li.e les-d6mocrates-
chrt.lens. II en a partagd
limpopularitd pour la poll-
tlque 'd'austrit6 du prouver
nement., sans avoir aucun
des avantages du pouvoir.
C'est ,une des ralsons pour
lesquelles ll a bris5 la smajo
rite pour tenter ide forcer
les portes du gouvernement.
II aura un lourd handicap
a porter, mais bea:ircoup de
pendra die la ca campagne
electoral?.
La date des Olectlons seI
ra fixee mardi oi m"rcredl
par le gouvernemrnt de M.
Andreotti. form 1- 20 mars
de democrats ehretiens, re
publica.ns et sociaux d6mo-
crates et qui rpstp en place.
II est probable qu'cle se-
ra fixce aux 9 ct 10 urin ion
vote pendant d'ux ours en
Italiri pour fair coincider
ces elections, pour des rai-
Sons pratiques. avoc les 6-
I-ction:s europeennes dui 10
juin.
Celles-ci paisron! it inst
au second p'l i n(s't 'I1n
des ellti lc I pl.- l, -a f
de c 'it- c- '-. ci r i I ir-e
e t. parmi 1-: Ni( 1 l. pay,
don't la vocat.i-n ('commlnuma
taire est F la pli ;i!!l;rml .
et 1. si l o ul 'i, i I tIni:
nimilte des: parli' ) h'qi


r //cooroCC e







MARDI 3 AVRIL 1979


(>Of" VI' : NI'; I.I." NT
(i i ITIrI D I
II 1"QI'I MOINDIAI,
11iITE POSTAL : 2162.
lt'S No :
Avis d'Apdel
d'Offrns
1:1 Direction du Pro, et
S1 (liir tliir No. (;luver
nement itIIlaiin (;roupe
dle i:1 IHlnn1oe hModiah,
St ,s It c iIa e Ide l'I cord
de (Credit 770/I1A, se pro!)o
s- td'.itouerir Dix (10) 'IhJ
i'ueI.s itut TI rrainu d Iftie
C,'` trenr ve de in(q per-
siOnnes. ('I V, eii els s-
I nthi j i 'Ildir -posite 1
dtu Projet- W ''duca: 1 .
Sen vt. de sen ex 'tl
I es docuine, t,, I'Apel
(1 ffres peulirent. -tie reti-

(lu 22 Miars 19-,9 au :5) mai
1919; die i hres a.m. 'I lihrv,
p i. a I'adresse suivlante:
l'ro.iet GTiucation N,,. 2
S'liver, ment lIaitie, itari
ique 11Mondi.ale
C/ IDe)partement (de Ildu-
0ioain Nationiale
it c' e ( II s it:,i
Port-au-P1iince fIait;
P0 0 B.'.x ?l22
Adresse tilegraphiqua
P1GHHMBl
Port-au-Prince, ce 27;
Mars 1979
],,g. Nicolas SAINT-L.AU-
ItENT
Directeur
x X x x

Recyclage de
Mathematiques
et d'e Francais
L(' i-i irtir n, t die 'Edui



'it M' 1 M m l:; ;"
It Il t '1 trn tlt 1 1 l'






iti, I"






d t. 1ii ,

il(l i t'(11i ii jl 11 ') .1

'' M II.I[I, il 'I, 1, V" It

S ,-I It


PAOE 3


AVIS DIVERS CARNET SOCIAL E Petites Annonces


fCircvlaire
AUX DIRECTEURS ET
DIRECTRICES DES
I,'FESR ET
('OILFCGES DE
LA CAPITAL,
L:a Section dpe I Enseigne
M,11 S'''ndaire v1ous plre.sen
It .,' romip'limnitns lt vous
dlinanlld, d c bicn vouluir
11t). r'i'e lnmm:n'dlt r CiqucluPes
1 i brr ds re volre r,-rO l
la nrH-];i 1-e PI riniaire)
p,'Iu l:i '- ri'lhllInte 'uittx Exa
' usi dil Bacn(alairet'it (Ses-
(.,1 Ord:naire 19701.
I ..t i, 'ltitll dei 1 Ilitnse 'it -_


l' l inlP '. ii 19 Ftnevrior
197.1
I' E ink E SArNT VICTOR
A':+S']qiHHl Dilfe tour G4
1 1 ea l nlst'llt]entt01! Secon
L 54
x x 54
Avis tres
immrlant

int, Seiconciare atist les
D) t o'rlii '1 Directrices des
- [:fi2 t1 n1 ts Sicondainres
d" la (Cip'li, t des Provrn
C r1ui no11 1) p 's encore rap
p' l t :'hi's de leurs
Snicdldat. :uIx Examens du
I ''c I rn 17') q n de
1a e"pirlnt I IP vrendredi 6
Avrni 1979 h midi 1eur Pst
c( orde t )ourt lia rerse des
riches tn quetp tion.l-
Co mitme delai est accor-
do aux candidates libres qui
n 'nl pas encore ranporti
: la Section.
Tranck E SAINT VICTOR
A t Directour Gineral
I i 'l I, Secondaire


XX Xx


I O( ltippoltI Irepresente,
'"r ilademoielle Jeainep
l'ipp l(e: Madame ni itc h
. fi'!i<'k: nf He ~ipl ol;.te
.o J,,, s .Set-rrc's: ,,tece No
'a Iip) ivte; le| sieulr Vltl-
f:it Ilipl viet : le Dr. Guy
I lit) e: !ai d eIt Jean
," ;a.in: nee (;hislaiine Hil-
I" Ic la dame +Max Cave(;
' velvln lhiptIolvte tont
Cil !'ornme rl au notl.(i
iHlh tt cux ders odenii-
t( 01 ties (n1i0ritir-
S's :lvisinralinte-s de p pas


[(" 1" ": (.1 i I'lIt I ') llii';I
(il n le( I utllrr itu<'inne |op -


iIr ];n 1t r i'tin (tt d pe dant
'1 l, h i6; i !,r iPrdailler ii
) 1 n;Ir!l1, iae lllr t n I dellx


carreaux quatre-vingt dou-
ze centiemes et borne au
Nord par )'Elat et Joseph
Nadal au Sud par I'ancien
corridor connu sous le norn
de Cliemin de la Chardon-
nireQ: a I'Est piar Joseph
Nadal et Charite Housse et
a I'Ouest par Joseph Na-
dal. Ce dit terrain 6tant la
propriety exclusive' des hori
tiers de feu Lucius Ilippoly
te tant par titres que par
prescription n'a jamais ete
Iobjet d'aucune transoc-
tion de lear ptart. Decla-
rent en consequence aux
us dits titaires et arpen-
teurs que ftute par eux de
passer outre i la prisente
opposition is sero t tens
personnellement responsa-
bls de tous prejudices sou-
bis par les hiritiers Lucius
Hippolyte et seront poursui
vis conformement a la loi.
Port-au-Prince; ce 2 a-
vril 1979.
Edith H. KILLICH
MIandataire.
34
x xx x
AVIS
U:ie declaration Pronon -
c6e Publlee En Divorce Con
tre des EDoux. Le sieur Yves
Jocelyn Exantus et Ketltely
Marie Jean Bart. a Port-au-
Prince. Au Palais de Justice.
en dAte du Seize Mars, Mil
Neuf Cent Soixante Dix -
Neuf.

Le Tribunal a prononc6. le
inugement suivant, Voir et
Entendre, la Dissolution des
li.-ns matrimoniaux exis -
Mnot entire les -poux aux
torts d p 1'6noux ies con -
damnations centre 1'epoux a
VtFrsr a son tpouse Exigible
ment au Conformite par 'la
Loi.

Moyennant (lo- pour 1'en
r'etien de S'enlant. Quaran-
le Dollars (Condampe I'e -
potix i A
Unc provision AdlItemn de
Ceoi!s-Vingt Dol lirs In.se-
r.' dans 'lun des; nui)ldki-
f's S distantt it la Capitail
')'s iinel' de domnn.aeies ili-
lil ts enverl.s ItS lir's 'll Y


Compinse les deepens (n en r:i
son de la quality di's par-



trs M New cent Soi.-
UDI jilpniiecl I a dill rendit,
P:ir IP Milntslre t' Me. Char
It's Legralid. en Ititditlcec ('I
v!IP Publtlut et i Ext raorti-
ontii'p itt Vendrtdi Serie
Mars MC1 Neuil (p'tll Sioixtit
It Dix Ne'uf En lirisine' d,
MP. Ulrick Rosarion Sub.,


La CURACAO TRADING. Co.




vous offre un cadeau de





Paque




20 o/o de rabais sur achat cash



10 o/o de rabais su: achat a credit




de:


Meubles de salon



Meubles de chambh a coucher



Jeux de dim Ites.




CURACAO TRADI G. Co.



Rue Pavee et DeT nas.


it


tur du Commlissaire du Gou
vernement de ce Ressort.
Mais 11 se trouve, l'Avo -
cat de la partle demande-
resse, Me. Fl11x Saplnl, A re
fuse cat6goriquement-fait fai
re signifier le jugement par
un huissier quelconque. Ce
la causcrait de grave priju
dflee, et que je ne suis plus
responsible.
Pnrtie ddfenderess.,
Me. R. Sadock SAINT PREUX
Avocat 34



AVIS DE DIVORCE
11 appert d'un Jiloement en
dale du deux Fevrior Mil-
ncif enti solyante dix-neuft
qut le Tribunal Civil de
Porl-au-Prince. itifpant en
ses atIlri.biltions civiles, a ad
mis et prononct la dissolu-
tion du miariage ayant existed
entrc lts epolx Jean Gardy
Just. la femme noe Marie
Carmel Amazan;

I.a transcription du disno
silif de cette decision a did
opere ipar Monsieur 1 7ffi-
cier de I'EFat Civil de la See
tion Slud de Port-aiu-Prinep,
al': reliite. pouti-suit ept di
llence de 1 epoux demand -
mandeur.

Port-nu-Prince. ce 2 Avril 79
Gerard EVEILLARD Av.
Cabinet : 35 Avenue Marie
Jeanne, Port-au-Prince, Ha!
ti 34

x x x x

AVIS DE DIVORCE
I1 appert d'un ngement
rn date du 15 Decembre
1978 que le Tribuni l Civil
de Port-'im-Prince. juteant
en ses attributions civiles, a
admis ct prononec la disso-
lutlon du mnaria"ce ayant ex!s
tIc ntre I's epouix Jep:i Cilnii
de itn'ni I' t iimmie tioe Mi-
reill Vulcaini;

La t ransCriplion du dispo
s if de crtte d ej.sionl a ett'
op)eri c piar IVonstieir 1 1!'i-
!I r 1 i'd i'laut Civil dte l.
StcittliU SId rtie Pi'e i-ai -
1Prince. 'ix lciout e. d I'oursui
te P I ( "lil'i Cie de 'p)I)out s

Por ir Pr-l;lirpv ce 28 Mr-
1179
Geraird EVEILLARD Av.


tl 31

xxxx x

AVIS Dl) DIVORCE
II apprt d'un .lupement enl
(1t:.1 dlu 12 Janvier 19.79 que
le Tribunal Civil de Port-
au-Prince, jugeant en ses
atllnbutionls civilos. a admiis
et pronounce 1a dissolution
idu in:triagc ayant exist''te n
tre les epoux Philncus Dor
(cant., la femme nee Naama
Meihu

La transcription du dispo
sitif de cette decision a det
operee par Monsieur l'Offi-
cier de 1'Etal Civil de la
section Sud de Port-au-Prin
ce ,aux requete. poursuite et
diligence de 1'epoux demand
dcur.

Port-au-Prince, ce 30 Mars
1979
Gerard EVEILLARD, Av.
Cabinet : 35 Avenue Marie
Jeanne
Port-au-Prince. Haiti 34

XX Xx

AVIS DE DIVORCE
11 est portie ra connais
sance du Public en general
qu'en vertu d'un jugement
rendu par le Tribunal Civil
de Port-au-Prince le Jeudi
Premier Fevrler Mil Neuf
Cent Soixante dix-neuf df -
ment, signified, et pass en
force de choses souveraine-
ment Jugde pronongant la
dissolution du Mariage exist
tant entire le sieur Joseph
Gdrard Philippe et son e
pouse nee Alourdes Joseph,
Me Emeran Cin6as, Officier
de 1'Etat Civil de la Sec-
tion Sud de la Capitale le
Vingt Sept Mars Mil Neuf
Cent Soixante Dix Neuf
dans les registres A ce Desti
nes, le dispositif du juge -
ment sus- parl.-
Le present avis est public
en conformity de la loi du
jugement sus parld.-
Port-au-Prince, le 31 Mars
l B 79
Me. Andrd BRUTU?, Av. 34


MESSE DE REQUIEM
Une Messe de requiem so
ra cel6brde le Samedi 7 A
rl.1 prochain a 5 heures p. m
en 1'Eglise St Jean Bosco dp
Option VYlle a 1'occaslon du
dieos de Maggaly Fils-Al-
me Grant survenu a New
York le Mercredi 14 Mars e
coul6. La d6funte 6tait la
fille de Veuve Cami.lle Fils
Aim6l nie Uranie Gabriel
Cette announce tient lieu
d'invitation aux parentLs t
amis de la defunte. 34
x x x x

Deces de-M.
Canrobert Alexis
Pax Villa announce le de-
ces survenu I leer Avril 79
de Canrobert Alexis.
En eettc penible circons-
tance Pax Villa et LPe Nou
pel lise prdsentent leurs
;ympatlhiieos a sa veuve nee
Louise Jean-Baptiste, et en
fants, Monsieur ct Mada-,ae
Gerard Artamin nec Nellie
Alexis et enfants, Mademoi
selle Ghislaine Alexis, at sat
fille adoptive Monsieur et
Madiame Alexis Mnrtelly
Al'exis. Genevieve, Val6ry. Ge
rard Artamin Jr. a ses fre
res et soeurs Madame An-
dree Alexis et enlants, Ma
d'lme Amelie Alexis, Mon-
sieur et Madame Pitt Alexis
et enfants. Monsieur et Mada
me Jude Alexis et infants, a5
ses neveux et nieces Madame
Jeanti Dorce et enfants. M.
Andre Francois. Monsieur et
Madame Gesner Alexis et
enfants, a ses cousins et cou
sines. a sa belle fille Ma
dame Edith Jean-Charles. a
ss beaux-freres Veuf Ldon
ep Paul et enfants, Monsieur
et Mtidtie Mioltus Paul et
enfiait.s. Aux families
Alexis Jean Baptiste. Dor-
ce, Frantaoi.s. Paul, et a tous
les aoutres parents et allies
cprouvts par ce deui.
Le. funerailles de Mon-
sieur t'anrobert Alexis se -
runt chantecs le Samedi 7
Avril 7.9 a 4 heures P. M. etn
1 Plise St Gerard oi la de
]iimuille mortelle sLrat expo
(ts us 2 lieuiires 34
X X X
~eces d?
Christine St Louis
Los IPonpes PFunebres Pa-
rel Pierre-Louiis vouis i nnion
ce le hece d.c (I M "V Wildor
Dtirvil ] t'r Gc rrlr de Gislleer.
A -son 1i iouiX M I' Lieule
iitni Wildtr Dorvil, san m
r" Mle Idlinima Dtlzon: .s-
liintsi : Mine Rt'ofer Dossnol
i e e Edith Desmaral tes.
Mimi'ns Matri-Solane. Ma;iltr
ntu t1 Mtrie Any e Dorv'i.
M le Cadet WillkLims Dorvil.
Marllnet, Mary'e ('t Evelyin
Dorvil. :'i tses l)elit.-e-lnrf 's
G'na, Rohlnd- et Romnel Dos


sous, Jean-Rony, Johanne
et Jean-Gerard Dorvil, Ar-
nold Aupont, Darline et Mar
tine Beaujour; A sa soeur
Mine Williams Mead, sa bl
le-mere Mme Dacide Dar-
ras. ses beaux-frdres et bel
las-soeurs : Mme Joaurer
Cham nee Marie Darras,
MM. Dormeus et Ozama Dor
vil, Mme Osias Cerant nee
Philomene Dorvil, Vve An-
thony Darras, Gdrard Dar-
rasn a ses neveux et nitcs :
Withnie, Constantin, Marie-
Yolaine et Roland Mead,
Fritz et Yves Najac, Mm
Sony Balince, Marie-Alice,
Manes Oreste, Marie-Car- I
m l. Cithane et Ernst Cham,.
Edwige, Evans et Wesley
Darras.
Aux families : Dorvil. Dos
sou, Gesner, Mead, Cham,
Darras, Aupont. Pitrre. Beau
jour. Najac. Dalzon. Cbrant;
a tons les autres parents
et allies nous adressons nos
vives sympathies.
Les obsq'ues seront celd-
brees I? jeudi 5 Avril a 4 h.
p.m. a la Cathedrale de P-
au-P. Le convoi partira du
s.;lon funeraire de I'entre-
prise a la rue du Centr2.
x x x x
Deceg de Mme
Wilaor Dorvil
Le" Pompes Funcores Pa-
ret Pierre Louis vous annon
cen-t ie dects surv-nu le 29
Mlars a New-York de Chris-
tiane St-Louis.
A ses soeurs : Germaine,
Clotilde et Marie Claude St.
Louis: ses freres : Gdrard.
Georges et Jean St. Louis;
ses oncles et tant1 s : Uzelie.
Augustine. Leonie. Junie. Au
uste., Rodolphe et Julien
St. Louis: ses n?veux et nie
ce.: Mme Julio Larosiliere
ttee Marie Mielice St. Loui'.
Mine Eddy Guerrier ride Mo
na St. Louis. Mm ? Robert
Guerrier nee Armelle St.
Louis. Gelenvi've Steeve. Jui
l Nadia et 'JI '-.i' ii St.
Louis. Marie Francolse Char
licr G.nicia. Ella et Lunie:
a Gabriel Ulrick St. Louis,
Gracia Rend. Jacques. Mi-
vp1-,. Alphonse, Annoine t
Themislochl St. Louis, M. et
1M e Al'x St. Louis.
Aux family's S Louis. Poi
levlen. Pi'rr" Noel. Obas. i
t't):l' he S ]s Il'e i parents et
'i;ips dnols presen."ons nLls
vIVeS symnpalhies.
Les obsqii-"s seroil rClhIn
Is 'velldredi martin 6 Avril
a I hres 'ii l'Egiise du Sa
cre Co(t'ur de TuI'rgeau. Le
convol partira du Salon fu
n1tair' de 1'entreprise. L'I-
nhIImaULiOI- se fera aux Go-
ntiv's.
N 13 I a f:lmille se relu-
niia I leudi stir de i a 8 h.
atlt .salo) de reception de
1 ei'tlrprise.


INSTITUTION
Recherche secretaire de dl
A VENDRE reaction excellentes qualifl-
A BABIOLE cations parlant couram-
men francais et anglais, a-
A VENDRE A BABIOLE vec experience en compta-
GRANDE MAISON A- bilite, commerce, statisti-
VEC ACCESS SUR 3 ques.
RUES I Envoyez uir.!ulum vitae
4 CHAMBRES A COU- I aP O. Box W-93
CHER
5 CHAMBRES A REZ x x x
DE CHAUSSEE
5 CHAMBRES AU SOUS MASON A LOUER
SOL 6 chambres a coucher 4 sal
VUE IMPREN'IBLE les de Bain Piscine entibro
GRANDE COuR JAR- ment meublec Garqon de
DIN. cour -- M-itnilique vue sur
PEUT-ETRE VISITEE A Porl au-Prince pour les
N'IMPORTE QUL, MO- Q mois d' Juln, Juillet, aout.
MENT tsclpt(nmbre.
PHONE : 2.790 25686 s Pr- s'rr t 5 Rue Bou-
23921 vrCuil Croix Desprez
23921SOOOOCOSO


x x xx
A VENDRE DESIRE ACHETEK

Volvo 244 DL. annee 1976, Runch Rover d'occasion, en
Air condition. Radio AM- bon etat -xSonnez le 2-5733
FM. La voiture peut -ere ins A x x x
pectee a l'Ambassade dIs- A VtENDRE
rael a partir du lundi 2 : Cherokee incendie.
vril 1979. Les offres devront buele d,' Ivtesse Moteur et
etre transmises sous pli ca n u) (.s pic ci retuperables
chete a l'Ambasade d'Israel Sotl.le le 2-573.5 74
lusqu'au 23 avril 1979. A x

Les droits de doeanue no A 'ENDRE
auties taxes seront a la char U'n compresseur. deux mar
ge de lacquered 'r. tr' u x u)tqiur's et ss i-quipe
n4ntlis. Le tout a 1IEtat Neuf
64 T'EL'ic;hone 2-3274


EN BREF


24 Heures dans le Monde


TEHERAN, (AFPt
tTous les pays qui affir-
ment de endre les droits de
l'homme devraient suivre
1'exemple de 1'Iran et soute
nir la cause Palestinienne'.,
a declare mardi a Teheran
Monseigneutr Hilarion Ca -
pucci, Eveque Melchite de J6
rusalem et membre du Con
soil National Palestinien.

x x x x

N. Y., (AFP)
Le President Jimmy Car-
ter a 1'intention de proposer
.l'introduction d'une taxe sur
le petrole produit aux Etats
Unis et d'autoriser une uill-
mentation des prix, annoneO
le qNew York Timess dansI
son Adition de Mardi.
x x x x

LE CAIRE, (AFP)
Le Premier Ministre 6gyp-
tien Moustapha Khalil n'a
nullement 1'intention de d6
missiorner, i. n'existe aucun
dnsaccord entire lui et le
President Sadate, et il n'y
aura pas de remaniement MI
nistiriel comme le bruit en
avait couru, d6clarait-on
Mardi au Caire de source pro
che de Monsieur Khalil.
On reconnait pourtant que
Monsieur Khalil a decid6 de
boycotter la visit du Pre
mier Ministre Isra6lien Me
nahem Begin au Catre. II
1'a fait, ajoute-t-on, pour di
verses raisons, don't certalnes.
d'ordre personnel, malis sans
que pour autant le Presi -
dcnt Sadate alt ddsapprouvI
ion attitude,


CANCUN (MEXIQUE),
(AIP)
La listed deja longue des
chefs d'Etat et de gouverne
ment qui se sont rendus en
vlisite officielle au Mexique A
cette ann6e s'est allongee
d'un nom, celui du Presi -
dent Bulgare, Monsieur To
dor Jivkov, arrive Lundi a
pres-midi a Cancun, petite
Ile au large de la Ptninsu
le du Yucatan.

x x x x

WASHINGTON, (AFP)
Les Etats-Unis ont a gjoriquementb rejete lundi
les ascusations icalomnieu
ses et sans fondements d'in
gerence dans les affairs
d'Afghanistan port6es le 29
Mars par la press et la td
revision Sovidtiques.
x x x x
Les negotiations amdrica-
no-Sovidtiques sur la limi-
tation des armements strat6
giques (SALT 2), entamdes il
y a six ans, pourraient s'ache
ver cette semaine si les So-
vidtiques r6pondent affirma-
tivement aux dernilres sug
gestions amdricaines, a-t-on
appris lundi a Washington.
Un accord ouvrirait las
voie A un sommet Carter -
Brejnev qui se tiendrait le
mois prochain en un lieu en
core non precise.
Le dernier point majeur en
core en suspens dans les ne
gociations porte sur le coda
ge des donndes t6l6m6tri -
ques quidant les Missiles So
vietlques durant leurs es -
sais.


LEOPARD


MOSQUITO COIL

Pour ceux qui n'ont pas

d'electricit6

En camping, en vacances,

les spirales Leopard tuent

12S moustiques sans pardon

Dominique Bailly

et Co Distributeur Tel. 2.0021

En vente partout i
/FF~f.Y'?

II- r


WM'W r^r -,r ra r -jr.Q--iQ-QQ .IQQ-I-. K- -f .- G-GIB-Q- QQ^-.~r


AVIS


_ Q '-Sjf5*"Q-.w '-g 5,,,,






PAGE 4



ATNNONCE*S GIROUPEES


CAVE M(SCKA
EC( I NOMSIQUEI
liT PRtAIQiIIL


AGENT EXCLUSIF
POUR HAITI
SONAVESA
T6l. : 2-0853


I0NftD


l:xac\tlcnefi cc qu'il vois
li.mt i pour itanchir natural
letrent votre soif


REBO
RENEZ tIN BON DEPART
AVEC UN BON CAFE ..



SUPER

MARKET

SERVICE

Tout pour mnoontr tin mar
I t on iule plicerie 2.2 La
1'," : 2-3792


Lunettes ae haute quality
optiques et solaires en ex
clusivite chez J. M. Maxime
Cclestin opt'cien diploma 98,
Chemin de:, Dalles
Tel : 2-51',l15


I OYOTA
La marque viable, robuste
clegante. la Marque que
choisissent les gens senses.
IIINOTO S. A. Rue Pavee
Tel. : 2-031.3,


Por o poui~sdie


t pour vtre nvi sinel
pCrsonnelle pour I'entre
Sell de votre Maison
it. ... ..a.. nt


KID POWER

ABSORB
Sous-V45tements Maillots

SPENCERS

LAYETTES

KANTWET

LITS PARCS
CHAISES POUR ENFANTS












Grand Rue en face BATA




iA GondolA

Tout ce qui fait la diffe-
rence entire une femme nor
male et une femme elegan
te 39 Rue des Miracles

RODOLPHIE RUSSO
Optiquei. Bijouterie, Horlo
gerie, Argenterie La Qua
lite sans le Prix c'est toute
la 0ifferencc.
66. Rue Bonne Foi Tl. :
2-1567


l 1eN POITEVIEN agent

Qualitex

f C, LA MAISON DES
SAMUSEZ-VOUS BIEN PRODUCTS DE QUALITY
isBPort-au-Prince, T6l. : 2-3132
rius ae 400 uroduits all- D. F Express Piton-Ville Til. : 7-0082.
mentaires a votre choix. POUR REUSSIR t
LAD TRADING VOS SOIREES
llll I RIUTEURS PHONE : 2-3497 7-1632
Rue de lEntrcrrement
Tel. : 2-5727 .......


.NL TtRAMENT

I.i ', cI (tudlanlh s. hom
II a( : 'ii bolvent NUTRA
M.i\T. lT i lyiss, n de Saute
N-. LOIN GRlO NEG SAN










I. I'I[ ITI:S IROSSIRD

I t.ii,- I n lia

I '<.til n |) Iillii :itirc -
PI Inl de ville P flypne;lx
i;sl thlilo iio (;xleaux



M l(' I I. I| /I ;11.iK No
2 1 G ,l(h iueou le client

( lItil I- \/.e de ( ollon
o- Iti(il Neippeed _-
Tlropitcal 1 'I Is *I' isslS 78






p*


Si vous payez cinq dollars
le Disque lait en c'est que
vous ne l'avez pas achete a
a: Rosenthal
126 Rue Pavee

TOUT A GOGO
Disques et cassettes enre-
gistreas Radios et combines
- matriel Electrque arti-
cles pour cadeaux, repro -
du'ltion de clefs
9. Rue P v;e
T'I. : 2-3 139







U. AI NAVAL
\ .. i V Ai r )Uali iez avoir l-



DISCOTFIII',QUE
('arroussel D'sco Club
tine saine et a;sreable deten
(Conference'E.
te tons les soirs.
Entrce gratuite en senmaine
Prix dcmocratique pour la
contsomniation

DAYSEZ BIEN
EN APPRENANT


266 Lalue Tel. : 2-0737
Sov's- el6tements pour gar,
vonnets et fillettes chaus-
settes et demi-bas Arto
cle pour Bebe Prix spe.
cial.





Le Magasin qui transfor-
nie vos enfants en ('Petits
Bijoux) avec ses pret-a-
porter 39 Rue des Mira-
cles


Pour la confectlioln ld vns
hiuhib Voyez Monsicutr Ge-
rud Proph1eto ( .,.:r'clialld
Tai llurii) AnIle l Ic (I f
PCIuplh (t, dvs Miracles No.
121. Port-au-Prince, Haiti.









CONTROL
INSECTERAT
Exterminer rapidement
les insects et Ics rongeurs
chez vons contartez con
trol Insecterat 2-4991



Ui.DONTj
ANTI-PLAQUE)


O AT A ANTI PLAQUE
PATE DENTIFRICE
LAD TRADING
DISTRIBUTEURS
Transports (;6nriraux P. Rue de l'I.nterrement,
0. lox 713, Port-au-Prince r6 : 2-3727
TEL. : 2-08:3 Les d:'nses monda nes : Sal
sa, Disco, tango, meringue PIIARMACIE SANTA MARI
etc... a Cabane Choucoune Rue du Centre face au
i et. i llotel le Palace en Nouvell ste Execution d'o
1 Ville donnances, soins, conscien
oI raire elastique ce professionnelle Jean Pa
Appelez Harry Policard do pharmacien
'SERGE S GAILLARD au 2-1389 7-2010 2-3344
AGCNT GENERAL
38. Rue du Montaltd T(, 2 3131
Prt-au Pnrnce Haiti

L'Europe ou I'Amerique du
Sud Via Santo Domingo et -


San Juan.











CENTRE DES
ARTS MARTIAUX
Club de Karatd Japonais
pour votre plein depanouisse
ment physique, mental et
spiritual (SENSED, Maitre
H6nock Lercius (Affilid a la
California Karate Academy
10889 Blaney Ave Cupertino
Ph., 253.4044). Local Tur-
geau 41.


Plastique en 45", 54", et
72" de largc pour table et
rideaux, serviettes de bain
superieur, crepe georgette
et minicare blanc.
Rue du Magasin de 1'Etat
- 89.

AU PETIT BATTEAU
Angle rues de la Riunion
et Pav6e, D6positaire de la
marque de tampons Tam -
pax c lits en fer Mate
las imports v6tements -,
sous-vctements lingerie de
quality -


CIMENT A GOGO
La Maison Ernest Bennett
Rue Traversiere assure la li
vralson de votre ciment a
Domicile. Les clients peu
vent s'approvisionner diree
Element a son d6pot de 1'avy
nue J. J. Dessalines, i c6ot,
du (kola Moysea ou UA
stock tres important est toi
jours maintenu pour la coIr
modit6 des clients.


i;-




MATERIEL ELECTRIQUE
Hydraulique Sanitaire 83
Rue du Qual


BATIMAT
Achat Vente Location 1
BATIMAT DISTitIBUTEUR r
DI LA MARQUE FORMICA r
Rue du Qual 77 r
t







ROLACO
Agence immobilicre N6
IOP Lalue
- Bail Estimation etc...
fdlephone : 2-5735

JOLIESSE
SALON DE BEAUTE
156, Rue des Miracles, 1E6
(Entre des Rues Montalais
et Geffrard)

Photo Chiaprii 142 Rue
Docteur Aubry, Port-au-Prin
ce, Haiti.
Photographies en tous gen-
res Reportages Mariages
Receptions N"tr et Blanc
ou Couleurs.
COLLEGE NELSON
DE PORT-AU-PRINCE
Pour une meilleure forma
tion intellectueile et mora-
le. Tous ceux qui veulent
reussir du premier coup aux
examens du Bac se rendent
directement au College Nel-
son de Port-au-Prince.
BOIS-VERNA


A Silhouette
87, Bourdon
Vous trouverez : blouses -
T. Shirts Foulards-Maro-
quinerie. en cuir seulement.
Passez nous voir vus ne
serez pas dequ.

Arcade
87. ECouedon
Pour eo0 pets cadeaux et
les grands aussi, cadeaux
raffines qui classent celui
ou celle qui les choisit.



mULTISPROTS/
LA QUALITY EST AU SE-R
VICE DU SPORT Puma
Spalding Speedo. Maresuh,
Fred Perry, Recordage de ra
quettes.
7%, Lalue Tel. : 2 1991

PIVERT-GUEST-HOUSE
SAINT-MARC
Cadre reposant cham-
bres confortables toilettes
midividuelles Dejeuner -
Souper Prix Modere

CUKAKO Club de Karat6
Coreen pour votre plein
6()aniiouilssemnt physique -
Mental et, Spirituel Profes
stur M. Leo Cartright. Lo-
cal Ecole St. Jean l'Evan-
g hllste.





COLORS
LAS


Pour de meilleures Pho-
tos Service Garanti 24
Sheures Tout pour l'ama-
i teur et Ie profess'onirel U1?
Ruc do Centre : T6l. : 2-0945


DONNEZ VOUS
UNE CHANCE
D'APPRENDRE
Club Croissance d'llaiti.
Turgeau Impasse Baron
No. 22 Tel. : 2-5145
Langues vivantes
Art et Artisanat
Photographic
Danse enfant et adult
Natation
Epanouissement personnel
Droit usuel
Bricolage
Conseils beauty
Maquillage

COUCOUILLE
La collection Haitienne
qui vous proposal des livres
sur la linguistique, la Socio
logic, la Psychologie, I'An-
thropologie etc... Actuelle-
ment en Librairie : la 2lme
Edition de iSirolin et le
precis de grammaire creole
compare, et consideration
Ethno-Psychanalytiques su5
le Carnaval Haitiens.

Avis aux
Inatnieurs
Tous types ae Fermeturel
roulantes mitalliiqus de si
reti TURN, ITALIE -
Grilles articuldes extensi
bles
Rideaux m6talliques nvec
ou sans maprvelle Epals-
seur : 10-10; 12-10; 15-10
Haiti Franco Douane : 60
-Portes glissantes mdtalli-
ques etc... ,
Ddlai de livralson CIF
jours
S'adresser au-Magasin VI
tiello Fr6res 303 Blvd J.J,
Dessalines Phone : 2-3741


VISIT BEGIN : t-
TOAST SADATE r(
LE CAIRE, (AFP) (
iNous avons falt la guer- e
e. Nous continuerons ddsor p
mals a lutter pour lan com- d
>rdhenslon, la palx, la pros
pdrltd et 1'amour, dans no-
re r6glon et dans le monde c'
entiers, a d6clar6 lundi soir n
le President Anouar Sadate. n
Le Chef de 1'Etat 6gyp- d
tien portalt un Toast au P
cours du diner offert en E
l'honneur du premier Minis t
re Isra6lien, Monsieur Mena r
hem Begin. I

Apres avoir exprime sat
ole et cell de son people
d'accueillir le Premier Ml- r
nistre Isralien sur la ter- s
re d'Egyptea, Monsieur Sada
te a soulign6 que el'opera
tion de la paix, avait com-
menc&. Apres les guerres, a- r
t-il dit, 1'Egypte conttnuera
Shutter pour qu'il n'y alt
plus de nouvelle guerre et
our l'instauration de la r
paix, de la prospdrite et du
bon voisinage dans la regionr
et le monde pour les gn6- -
rations futures.
Le President Sadate a Invi
t& l'assistance a boire un t
toast
en I'honneur de Monsieur
Begin.

VISIT BEGIN : TOAST
DU PREMIER MINISTRY
[SRAELIEN
LE CARE. (AFP)
Monsieur Menahem Begin.
Premier Ministre d'Israel, a
lancd Lundi soir au Caire
un ourd'hui, ont pris ou ont 6t6
conduits a prendre une atti
oude negative afin qu'ils met
tent fin a ce negativisme fu
tile et se joignent aux ef-
forts de paix pour notre be
ndfice comme pour le leura.
Le chef du gouvernement
Israelien, dans le toast pro
nonce au diner offert en son
honneur par le President Sa
date, a ajoutd : convaincu qu'avec aide de
Dieu, ils le feronta.
Monsieur Begin a 6gale-
ment lanc6 a 1'Egypte un
appel tres discreet e la coop6
ration et a la lutte commu
ne contre le totalitarisme
eL'Egypte et Israel, a-t-il
dit, nont jamais connu de
confllts d'intfret.s (...)
,Lorsque le totalitarisme dO
fiera la Democratie, nous
soutiendrons la Democratie.
Le Proche Orient, berceau
de la civilisation, peut deve
nir 1'exemple moderne et
brilliant d'un d6veloppement
pacifique.
Le Premier Ministre Israe
lien a expliqu6 qu'il ren-
dait la visit de Monsieur Sa
date h Jerusalem. , aere avec un certain retard,
a-t-il prdcise, mals mieux
vaut Lard quo jarnalsi.
Les negotiations, a-t-11
pinirsuivi, onut adr trfs ar-
diiues et parfois dirficlled.
Pourquoi le nier ? Mais c'est
le rdsultat qui compete>
eSur cotte premiere pierre,
a--i11 ajoutl, nous devons et
allows construire 1'ediflce
de la paix, de la bonne vo -
ionic, de la cooperation, de
l'assistance mutuelle, du d6
veloppement dconomique et
dii progress social.
Monsieur Begin, qui pro -
nonqait son discourse en An
glais, a racont6 qu'il avait
aperqu do loin un cgyptien
d'ins un faulteuil roulant :
ije n'oublieral jamais, a-t-
ii dit. Dans notre pays aus-
si, beaucoup de gens se de-
placent dans des fauteuils
roulants maintenant, nous a
vons decide qu'il n'y aura
plus, jamais plus, ni d'un co
te, ni. d'un autre, de fau-
teuils roulants pour aucun
jeoune hommes.
Monsieur Begin a conclu
son Toast par cette phrase
en Arabe : xPaix sur la ter-
re d'Egypte.
XXX
LA RENCONTRE
SADATE BEGIN
A EL ARICH
LE CAIRE, (AFP)
Le Premier Ministre Israd
lien Menahem Begin a pre
cise Mardi au Caire les con
editions dans lesquelles lul-
meme et le President egyp-
tien Anouar El Sadate an-
noncerai.ent a El Arich 1'ou
overture des frontidres centre
1'Egypte et Israel.
Le President Sadate arri
vera, a-t-il indiqud, des le
26 Mai a El Arich, capital
du Sinai, pour marquer son
retour sous la souverainetd
egyptienne.
Le lendemain 27 Mai, a
poursuivi Monsieur Begin, eS
l'invitation du President Sa
date, je rendrai visit au
Chef de 1'Etat a El
Arich et nous declarerons
1'ouverture des frontieres>.
Le Premier Ministre Israe
lien a souligne qu'ensuite,
le President egyptien se ren
drait en territolre Israelien:
< ble en hdlicoptbre pour visit
ter Beer Sheeba (dans le
Neguev), coeur d'Israel, et
nous retournerons ensulte a
El Aricha.


411 ajout6, le couloir ta6- sI
odrome de Ben Gourion tC
Tel Aviv). ouvert Israel r(
t I 1'Egypte. ainsi que lea
ortes ouvertes entiree lea st
eux pays). d
Monsieur Begin a annon- p
6 d'autre part qu'au lende le
main de la ratification, Di- P
nanche ou Lundi, du trait6 b
e paix par 1'Assembl6e du ri
euple dgyptlen, Monsieur q
toutros Ghall, Ministre d'3
at 6gyptien pour les Affal-
es Etrangires, se rendra en
srael porteur des docu (
ments de ratification. Ensul
ae, a-t-1l indiqud, Monsieur
Moshe Dayan viendra au Cal
e charge de la mIme mis-
ion.
Le Premier Ministre Israe
lien a precisd qu'un moins *
aprds 1'6change des docu-
ments, le comitd Ministdrien
6gyptien et le comit6 Israa
lien se rcuniraient & Beer
Sheba (Neguev) pour com-
mencer les negoclations sur
'autonomie (dans les terri
Le President Sadate a an
loncd de son cote qu'il avalt
donvenu avecMon
convenu avec Monsieur Be-
gin, au course de leur entre-
tuen en tite-h-tete eles
prochalnes mesures concern
nant lautonomle en Cisjor
danie et a Gaza.
Enfin, le President Sadate
et Monsieur Begin ont ddcl
di de tilaphoner ensemble
ce mardi au Prdsident Jim-
my Carter pour hl'nformer
odes progrns accomplish au
course des enretilens qui
viennent de se tenir au Cal
rep, apprend-on de bonne
source Israelienne.


RENCONTRE lADATE -
BEGIN
LE CAIRE (AFP)
La premiere rencontre en
tre le Prmsident Anouar El
Sadate et M. Menahem Be
gin depuis la signature du
Traiti de Paix s Washing-
ton, a eu lieu lundi soir dans
le grand hall du palals de
Koubbeh.
Les deux hommes d'Etat
ont echangi une poignee de
main avec le sourire.
MARDI 3 AVRIL 1979
Sur le grand portal de
l'ancienne residence royaie
ou Gamal Abdei Nasser a tra
vaill pendant seize ans,
flotte pour la premiere fois,
le drapeau israelien.
Dans le pare, devant lim-
posant Palais. se trouvent
quelque cent cinquante con
vives.
Le Premier Ministre igyp
tien, M. Moustapha Khalil,
est absent comme i l'a ete
le martin h l'accuell de son
homologue israellen S l'Ae-
roport du Caire. M. Khalil
semble boycotter la visit
de son homologue israelien
et il continue h travailler
normnalement son bureau
Apros un brel entretlen au
salon, le President Sadate
ct M. Begin sont descendus
au Pare oi lls ont saluo les
personnalltes Invitees. Le
banquet a lieu en plein-air


ir la pelouse. ese arbres en nom et don't I'mission n'a
ourant la table sont ddco dtk connue que par de rare
6s de lampions scentillants. ersonnes.
Les measures de skcuritL (La tension acs services de
ont. tras strictes et l'acces adcurltd aux portes du Pa-
es journallstes eat rendu lais contrast avec l'atmos-
resque impossible. Outre phare apparemment d6ten-
is cartes spdciales ddlivrdes due au Banquet qui devait
pur la visite, les responsa- se terminer par une repr6-
les charges de la sdcuritd sentatlon de danses folklori
dclament des cartes rouges ques dgyptlennes par laI
lui ne portent ni photo ni cTroupe Redas.






VOTRE HOROSCCPEI
Par Frances Drake j


MERCREDI ( AVRIL 1979


21 MARS AU 19 AVRIL
(BELIER)
Cherchez l'aide d'un ami
pour un problem domesti-
que. Soyez ouvert aux ideas
touvelles et ne laissez pas
le caractere negatif du voi-
sin vous entrainer a vous
sous-estimer.

20 AVitl, rU 20 MAX
(TAUREAU)
Le souci que vous cause
une situation sentimental
vous empechera d'apprecier
une reunion mondaine. Un
proche allied vous donnera
une solution original .

21 MAI AU 20 JUIN
(GEMEAUX)
Deg problems dans d'au
tres secteurs de votre vie
riagissent sur vos finan-
ces. Un college a une i-
die qui vous procurera un
aotentiel enforce.
21 JUIN AU 22 JUILLET
(CANCER)
Vous semblez bloque de di
verses faqons. Au lieu de
vous taper la tete control
les murs; essayez une ap
proche nouvelle. Evitez le
pessimism et le, souci.
23 JUILL-T AU 22 AOUT
(LION)
II sera difficile de reunir
maintenant le capital don't
vous auriez besoin. Les track
stations en coulisse sont dou
teuses. Un partenaire ou
un allie proche desire vous
aider.
23 ABOUT AU 22 SEPT.
(VIERGE)
Vous avez besoin d'une
approche nouvelle pour des
problems anciens. La sug-
gestion d'un ami conceT
nant la forme physique ou
des remedes sera efficace,
23 SEPT. AU 22 OCTCBRE
BALANCES
Vous avez une excellent
idec pour accroitre vos pro
gres profession,iels; mais at
tendez un moment plus fa
vorable pour la mettre, eP
application. Les colleagues
ne se montrent guere coo-
peratifs.
23 OCTOBRE AU 21 NOV.
(SCORPION)
Contr:ntez-vous de projels
de voyagee simples. Autre-


ment; vous vous perdrez
dans les details et les corn
p'cations. Une reunion mon
daine vaus dieevra d'une
certain facon.

22 NOV. AU 21 DEC.
(SAGITTAIRE)
Des recherches approfon-
dies sont necessaires avant
d'investir. Un facteur ac-
tuellement neglige peut ap
porter une solution tres va
able. Les obligations profes
sionnelles se heurtent aux
projects domestiques.

22 DEC. AU 19 JANVIER
(CAPRICORNE)
Des nouvelles venues de
loin vous chagrineat. Des
reunions entire amis vous
distrairont des preoccupa-
tions de vos partenaires. Te
nez bien votre langue.

20 JANVIER AU 18 FEVRIER
(VERSEAU)
Serrez bien les cordons
de votre bourse. Avanc e pos
sible daes la carriere; quoi
que des distractions pertur
bent votre travail routinier.
Protigez votre santi. Ten
sion dans des amiti6s.
18 FEVRIKR AU 20 MARS
(POISSONS)
UP allied proche n'est pas
d'accord avec une de vos
idies. II sera preferable
d'attendre un autre jour
avant de rechercher des
distractions souvelles
SI VOUS ETES NE
AUJOURD'HUI
Vous etes plus patient que
le natif typique du Belier.
Diveloppez votre esprit pra
tique et votre don de tra-
vailler dur et de voir large.
Vous ferez u7z excellent
gestionniaire pour les affair
res d'autrui et un bon di-
recteur. Le theatre; la mu
sique et t'art so,t d'autres
champs d'action qui vous
attirent. Vous combine
parfois votre sens des affai
res aver vos gofits d'artis-
te et vous choisissez u1
travail qui vous met en
contact avec le public. Vo
tre a. prit ordonne ct ma-
un grand professeur.
thodique peut faire de you"


L'EVOLUTION DE LA SITUATION

AU MOYEN ORIENT


Confiez nous




vos hommnes d'affaires




Vous ferez une bonne affaire!


RASS[FORT POUR
UN SEJOUR REUSS,,


HOTEL CASTELHAITI



2-06-24/2 37-77


~ ~glb~R4~ LVqRI~B~b~ ~ ~q~ ~B*F~ *-.i~B~ --- ~ ~ ~~-s --r~ ~C-~ I ~-~ I~iS1~


1


r

r


A
u
or
3-
or


- I -- -








MAIRDI 3 AVRL 1079


DANS NOS CINEMAS


PA-sr 5
-4--


NOUVTELLS DE L'ETRANGER La menace des treim-blemnrts de terr6


, s ThieAtre


I \ I IM M I: 1 'lc il
I\ tni il i ( I I (}

1r :1001 c: b100
i l I 1 I t l IIl 0ih
I \ PI 1MM1 I- .1is111!


I l
l l t '.I *I 1 i 10 hI eurl'e
Si iiV'NDAI .MIl
\ NiFW YOSliK
I'!,' hi lIur l
1 :* ,' r (i 1-5,0
S l'mitlr do 5 lleures
I ; r [i 3-00 t 5-00

x xx x



SI TEMPS 111; MASSAC
S ,',' 1 ,i) et 2.00
'c.''r(i pi 1 q1 T heur I"
X FtVE DF FORCE


"I I N )( ;hSil IQUIE


: \ \ x

RANCHO ;NE

S' i i I A 1 1'. 7
M i .d; i .5 A\lil 19 / )
] I }i [Z()N!; i't.E IDUS
x\ >: x



ALLEYE I
I S .S ; C,.INS TONDS

11L.E 2
: l.0 2:00O
SI.IN's DE SANG

t IF 3

Y". ORK BLACK Ui


.' RAISON D'ETA


x x x
-tuditorium


itn C("NDAHMI SE MAE
S 21H

V 1 DF, NIM

i'i l r ii, ( '.t-O t
S,'. ([ 7 (\ I l) !':








r ( 3 ) v 4 00
i '.l e ..l I Itt l Tl 4 Oil
~'~ ) II' ( e I I re
I ', f 1 1 A7

I tl I I tr i (Id 5-00

S iOLI I(OEUt A


X: :I X KI

.i 1 1 ] 4 h I[ li
Sl tll) 1 .'I I I NVINt 4




I Il'' O r 1'I. I IROU

l1-. )ll r ( 1; 1 1

lI' II' I. INVINCI
t r. i t i'I 3.' r. 4 it I



EnTr 0 2 0)t 3 50

M rd I i 6 i h 30 tt ll'
1..S PEt'I' VAMPIRES


MIerudi' ti :i0 t hr s :




tilB I NATI 'li
EitrrI 0 1-5' 01 f 2-50
x x x x

Frairana
ACTIVITIES
CUTI'VURELLES
Ma-di 3
9ll h i ti:I
CO'N'FE'N.iCE tien frai
par M. Frank Mlya
1 'un des meilleuri s U
riens dominical]ns con
rains 3

tilano-dominicaines -
Entree libre
Mercredi 4
18 h
Vernissage di 1'EXF
TION Manes. Cette ex
tion durera du 3 au
vyhil.
Entree libre.
Mercredi 4 18 heures
Vernissage de 1'Expoc
Mants. Cette expositlot
ra dlu 3 su 25 Avrl1
Etil r.;r- LIr-,
19 hrneirc-i 30
CONFERENCE ten fr:
par Rube-n SILIE proe
it 1 Unvit'rsilt6 de Sant
mingo :
.Le pretlug' racial
publlquc- Domlnlcalne,
Entree Libre.


De Luxe
Mit-rdi 7 Ih et hetIirei
fii lEnIlrs', $ 2i-50
I'CNIC A IIANtING

M1irel dl 7 h Iurei
lllI'ro $ 2-50
IIARRY LYNDON
.,e-. CINE OLYMPIA
M irdl i 12hll 2h.ih ti 1.50i
it ih ell l 113 0 2 00
1,A F'IEVRE DU SAMEDI
SOt It
M'ertl di 12 hs 2 h 4 nres
S nlltrc 0 1-50
6i 1130 t 8I hetires t30
IEntree tG. 2-00
LA FIEVRE DiL
SAMEDI SOP'R
Jeudi 12 hi 2 h 4 hres 6 hrea.-
Entree 0. 1-50
KUNGFU '10me DAN
8 heuiires 30
PIlINS POTS
Entrie G. 2-00
xx x
'RF
Paramount

Mardi 12 Ii 2 h 4 hres
Entree G. 2-00
6i h 8 I 10 hres
Entr'e 0. 3-00
M'ercr'di 12 h 2 h 4 hres
Entree G. 2-00
LES DFVUX GRANDS
CAVALIERS
(; lt. 8 hl. 10 heures
Intlree Gdes 3-00

r -Tpr9y xs
MARDI 3 AVRIL 197(3
I'INCOMPRIS
MERCREDI 4 MARS 1979
GENERATION PROTEUS
;2 hl 2 n 4 hres 6 hli t!es
10 hiures
CAPITOL. II
MARDI 3 AVRIL 1979
LA LOI DE LA HAINE
MFRCREDI 4 MARS 1979
." ADIEU JE RESTE
Avant, 2 h 30 t des 3 00
Anlr.s hleurps 30 G. 5.00
I: h 2 1. 4 he'res
I; etures 8 -h, 10 hres
CAPTTOI. III
UI V MARDI 3 AVRIL 1979
ADIEU JE RESTE
MERCRETDI 4 MARS 1979
L'INCOM.IPRIS
Avav. 2 h 30 Gdes. 3-00
tnres 2 h 30 G. 5.00
12 h 15. 2 h 15, 4 h 15,
6 h 15. 8 h 15 10 h. 15
CAPITOL IV
MARDI 3 AVRIL 1979
RIE MERCREDI 4 MARS 1979
LES INVINCIBLES
SHAOLINS
11 h 45, 1 h 45 3 h 45,
5 h 45 7 h 45 9 h 475
PRIX UNIQUE $ 1-00
XX X
"A4EiKIAL
IMPERIAL I
MARDI 3 AVRIL 1979
MERCREDI 4 MARS 1979
LEGI 'cIME VIOLENCE
I'12 2 h 4 nres
iEnlr.e G. 5-00
f; it h 10 hres
IMPERIAL II
MARDI 3 AVRiL 1971l
s MERCPEDI 4 MARS 1979
I.I C'IIASSEUI? DE
("ItEZ MAXIMA
12 h 2 hi 4 hires
Gdes 5-00
; it 8 1 hit 10 hres
de0s 8-00
IMPERIAL III
MAlDI : AVRIL I1979
MEIRCEIDI4I 4 MARS 197.d
's :1. ETAIT UNI, rt-:.;
I1A Il'GItN
IBLE' 12 h 2 1, 4 hres
E tlrt- (it 5 10o
f; It i I l 10 i rcs
[de", 8 '01;



IBI, Mie Thatcher :
C'est le momntent de
chanpFer,>
LGNDRES. AFP)
Madame Margaret Thatcher
chel du partly conservateur. i
explique Lundi aux Anglai
pourquoli "'rst le moment
de changer .de gouverne'
30 ment e'l Grande Bretagne i
d'elire une malorite de eco
servaltteurs aux communes, 1
3 Mai.
n0 <,La Dame de Fier. a so
1 :ne quil etait temps poi:
Sla Grande Brelat ne de ra
trnper sont retard sinr les a
tres pays Europcens.
,Bien stir, tous I ;l's pa;
ont des probl-mes. mals il
s y attelent bidn mieux nt
snotis. a dit Madame Tha
cher. Elle repondait aIn
tu premier Ministre. Moo
ncals, sirtr James Callaghan, qp
Pons, avait affirm, la semaint
isto- derniere a la television, qi
t empty si les choses allaient in
en Grande Bretagne, c'ita
Sha it cause de la crise Iconor
que mondlale.
sMitme 1'Italie se dUvel(
pe deux fois plus vite qp
nous et nos autres concu
rents le font a un rythn
OST- six fois plus ilevit, a exp
posl- qup celle qul pourrait htr
25 a- la premiere femme Premi
Ministre en Grande Bret
gne.
Le leader du part cons
sition vateur, a precise que son p
n dure ti, se proposal de rcduire 1
taxes sur les revenues et 1
I',-ir-Ti- Oe dimlisuer les I
p'Tre cis ouvrnmciieiintal es
ncaisi cle donner un coup de fre
,-seur a I augmentation de la c
o Do mini-ltie et clu bandtilsme.
Je Vuls promets a dit i
en Re- corielusioni Madame That.


cher que jle ne vous fer
pa3 de processes en lailrn


I,A TELEVISION eQUI
SAIT TOUT.-
1,ONDRIESl. WAIl')
Ies Drillnltiilques pour -
roni ditei eltoe smnaine, con
miller in volonim n1ur leur
sie- 11 de v l(('-l vl'ihlon lls In-
fornnltionus les illlu dhiver-
!i"'. Il lnit l ed ri uiilt'Alts .spor

pI tin1' pn l e.ir les itth rdi es clo
cliemin de for on iles bones
lls to!res.
I.e :;vs ,me, b:ipltsf PrIsP
(el. I'o'lelut nn stir simple
ntppie tLldphonlque. La ecor
imuncution obtenue, m'abonn6
se Iroutivo rell a un ordina-
teur qui, sur instruction don
nie par le tolespectateur au
oven d'un petit clavier a
touches, enlvole sur son ecran
1 infrormatnlon demanded.
Plus de o150.000 pages d'in
formations sont dell sto -
ekes dans les ordinateurs
de la tslvislon pqui sait
tt et peut. fournir des re
**ril's de cuisine, des bulle
tins Meteo, des course de bour
se. 1'itat du trahic routier
on le prix td'une voiture,
qu'on pourra uns jour com-
nilinder el payer par le mae
nme systeme.

*Prestel, nest pas gra -
luit. Outre tin abonnement
annul l de 2.50OF par an, il
raut acheter un t6ilviseur'
couleur sptcialement adap-
i t les programmes normaux
sosnt rectus stur le rmtme ap-
pareill qui cofite dans les
9 000 francs. Do plus cha
qit' information demand die
cotet environ 20 centimenp
par minute, some automa
tiquement debitee par l'ordi
nateur sur 1L compete de l'a
bonnet.
Les fourniisseurs d'informa
tions. firmes priv6es,. grou-
pes de press, administra -
tions, doivent iealement
payer pour faire entrer leurs
textes t documents dans
les ordinateurs.
Le systeame Britannlquc beh
neficie d'une advance d'un ou
d&ux ans sur ses principaux
concurrents, francais systp
me Antiope) et Japonais. qu!
seraient cependant technique
meant meilleurs.
Mais les Britanniques ont
dija convaincu les Alle -
mand de l'Ouest ,et les Neer
landals d'acheter lcurs pro
grammes. Ils sont actuelle
ment en negotiations avec
IHong Kong et les Etats -
Unis.

L'HOLOCAUSTE. NAZI
COMMFMORE LES 28 ET
29 AVRIL AUX
ETATS-UNIS
WASHINGTON. (AFP)
I-e Pr6sident C'lrter a d6-
creti les 28 el 29 Avril. jour
ne!s natimales du Oluveni -
aux Etats-Unis de t'Holo -
(ttuste Nazi.

11 y anra- a1 ans. le 28 A
vril. que les forces ainmeri
:t anes entraiientl dnns Il
('.;mp de concentration do

,Nois ne devons iamiis
lublier ces crimes contre 1 'hu
manit6. Nons devons ilu -
d''r et comprendre eel holo
eaiuse et anprendre ainsi ,a
dimeurer e ernellemient vi-
itian(i coIntre toute onpirps
'oii P1i ivrainnie' soulif'nll Ie
!'rt'sil'nli am6rieaih dtatsis
Siip iroclamitMion diffius(
lurdi a lai Maison Blanche
Monsieur Carltr rappelle
nolninm'pent a rlette I ccsison
1m'tl a visible, Ic mois der--
nipr t J6rusalem, le Yad
Vaslhrn Memorial Israt'
tlp 1n diHde aux vicitimes dU
1 l"Holocauste et seouhaite ;
lors quIe 'le monde ne per.
meitte amais it de toels 6vil
. ments de se reproduire-,
a xx x
s DECLARATION DE M.
t BVGIN
TEL AVIV. (AFP)
t Le Premier Ministre Isra
n 1'Pn Menahem Begin a deel
eI re. mardi, soir, que sa convey
station aul Cnire aveec le P
u sident vyotien Anouar EF
Ir Sadate avalt aboutli i1 di.
it vers accords de trIs grand
I importance.
Mais 11 s'est refuse tI d
ys voiler quoi que ce soit a. (
Is suiet, se riservant d'en dor
le ner la primeur Mercredi mu
t- lin, d'abord au conseil de
sl Ministres, puis a la Knes
set.h. rcunie en session Exti
ui ordinaire a Jerusalem.
e Dans une breve declara
ut tion a la press, a son ar
al vee k 1'airoport d" Lod, Me
lit sieur Begin a souli-gni qu'
mi svenait de vivre trente het
res plelnes de signiftcatki
op pour les liens entire 1'Egyp
ue et Israel, et pour 1'aveni
r- du Proche Orients.
ne I1I est revenue a plusieu
li renrises sut- sla chaleurm
e se hospitality dimontrie pt
er le President Sadates.
a- Le Premier Minlstre Isr
lien a faith part de son 6n
er tion, tout d'abord lors du
ar ner offert Lundi soir par
es President Sadate, sofl Isri
'E liens et 6egyntiens etaient I
de sis cotre- a cote. dans un sen
iet menrt de reelle amitle. (t
in palx ei de cooperation poi
rl l'avenlrr.
II a ensulte 6voolli I'm
en cueil du p:-uple igyptlen
- '.masse par di.aine de ml'


al Iters sur le parcours de
1. volture, criant SBalam. C


racontii Monslionl ABegil, 11
n1 pIu r, llnster nil dlt6 r (d1
preincir, meilgr'6 l'oppostl-
ln -dit t orvoe deo i Irlb6,
4iln buln d( fotolelh .
,Noiu s liVOn l 0 6ti lc uc ill-
lls it eoelr ouvert. Nonll 1
vYens vi'U Cdes| llurls non ieiu
lemnit, 6 intmornblds, mitts
IlliuoblSIhlesI., IL not' Mon-
;hEur BTdgln.
L,a rdil] to Icf dl(6 6vi.slon
lsral.liainnes onl ret.ransinis
i'n direct i( dt6part dUi Ctaire
dle Moiieur Bein, et, soil
arrivOe eit Lod.


LES ELECTIONS
PRESIDENTIELLE'
EN EQUATEUP
QUITO IAFP,
Detux millions d' lecteurs
v (de li population, st ren-
tdrons aix urnes le 2i avril
proieain pour dlire un pr
side de la Republique c.
69 deputies.
(Je srut i marn;quera une
nttuv'Ile tape sdans la melso
(n plar, du processes d6-
mocratique decide 11 y a plus
d liu atu par le juntet mil'-


porit'eis a'irois hlusiehrs an-
n6I drc l -telalur., reappre-
inaiuit 1Pusaie du suffra''i
inlivorsel on elisant parmp
sIx candidates, lenir 35tme pr
;idenal de lta iRpublique de-
pil.s la creation ',lR It! RPA i


CO vote qqui, aelon certalns
observatcurs. aav '1 6&t plus
eitotionneloiur, doeliinal. n-
vaItI cIrse une grande sur-
irls-. II aboutissait a la
c insscraition sur la scene pco
litique equatorienne dt'nit
jiune avocal du parA popei
lstei CFP iconcentracion de
fuerzas popularesi quasi ini
coInt, Jaimr' old0't Ayuile
'It.

Apres une brive campa-
g',tor el'ctorale roadement
tnt.l M. Jaime Rnldos an
reuss .it vaincre quatrt can
dI'da's pour te rettrouver seul
enll lice av c le favori do
premier tour M. Sixto Durai i
Ball. n democra-e' chrCtien
du PSC (partido social cri '
tianoi pour leI deuxi me tourii
des prcsideiitltellefs.

A ilun mo's d ee dcoubl0
scrutiny qualified par la press
Sequaltorienne < olf, siele ,. la t amnatne e-
ietorale bat son pirlein, no
tamrment a Quito et .A Gua
yaqui.l, la metropole i oon'i
mique.

Affiehes sauvaiR's aux Cout
I 'irs vivote parfo;s oll( 's
.l"r (dsw; panneaux ilectoraux
('11 fer forfn ,slo"an.s; prints
a i ilnr IoeS revt nle nts (ide -rs;
t'hlEuA dH'IN files meetAni
or l EcO E ba Rl-e ECI"IN'. pls
prreWetibl I d. ns IA iand
,orIl du slid du pays Gilava
(i] lnm )llt-c I'fnjieu de s
eleti lons pr ,sidentillces n t
h e'i enal.lvns.

Is deux candidrais m la
pr:sade(nc paLrcourPnt vile's
el (:;mpa"!,nes:, prsidlanl i'i
S in meeting, traversintl lit
In marlche pour irallier 1
pnis, Ce o .sll'tra"eo

ri tleVitnam,1 r1 gI
(;,,it,r c'iin|';i "1 hla r pj -


l* l' m l e' l 1i' i >'.II l 1a 1 1pop
'lin do monltre linue-' uiera-
1t lin c'rune damoiratie n o-
(1inalteur sous 'implslon mni'
ni lr des militaires iol pou-
voir.
0 (: "e 'p le ion r'1|' l "I ,r
estime-t-on a" Quito, n.)r-
rnil conduire a unn vL6rtac
de bt normalisation de In vi
lpalhtique du pays.

x x x

CHINE VIETNAM '
d LES CHINOIS
a PREPARERAIENT UNE
*r SECOND AGRESSION
rd NEW DELHI. (AFP)
;1 Les chinois preparent un
- secowde de le Viptnam, a affirm Lunr
h New Debi Monsieur Nguye
6- Thanh Le. 1'un des trois mel
ee brcs d'une delfation de !
n- commission vietnamienn
a- pour la pai.x en visited en .
s de.

ra Selon Monsieur I.e. les c1
nois envo'ent a nouveau di
- troupes dans les reglons bi
ri dant le Vietnam, regions c
n stationnent actuellemen
ll dtc corps d'armee Chinois
u- En outre, toujours selon MC
in sleur Le, les Chlnois pou:
te suivent teurs bombarde
r ments et occupent toujou
dix points strategiques a 1"
rs terleur du territoire Vietr
eu mien.
ar
Enfin, Monsieur Le a act
ae se P6kin de menacer le La(
no et le Cambodge, et d'envoyi
dl des armes dans ce dernhi
le pays pour soutenir les Kme.
ae Rouges.


LE SENAIEUR KENNEDY
PRECONIS. [LA REUNION
DUNE CONFERENCE
INTER,4ATIONALE !.;UR LE
LAOS ET LE CAMBODOE
N r. IAFPI
Monsiiur Edward Kenne-
dy a demand h indl a New X
York -la convocation d'une


conference nternatilonale
sur lo Lans Ot, le Cambodge
tfiln que ICes doux pays ob -
tilnniut patlx ct indcdpen-
diaicoe.

Le 6Snateour 1tu Massa
elnluetits e5tIm'le que les E.alts
Unis devralent fatir com-
prendre atn Vietnam Flue des
relations Diplotmatiqlues et
oilinnrchiales i normales on-
tre les deux pays passent
par le retralt, des troupef,
vietnamlrennes du Cambodge
et du Latot. du people cambodgien est
I'ine aes grances tragCedles
an 20tme slede-,, a-t-11 d6
clar6 avant d'ajouter : GCe
people dolt cholsir aujour-
d'hul entire les tortures in-
fllgees par des gouverne -
ments rivaulx onl une lento
mort dans Itt falm et la ma
ladie".

Monsieur Kennedy a souli
gpn qu'!l 0tait conselent des
difficult tsoulevees par la
reunion d'une tell conferen
ce oui devrait, scion lul,
egalement deboucner sur
tliune plus grancie eoop6ra
lion tiu Vtetnam non seule-
Inent avec 1URSS, inais 6ga
lemtent avec la Chines.

I.e Vietnam. a dit encore
le Senateur Kennedy, doit
mailntnant fare un choix :
d'uon olt i6 une conrfronta -
tion avec la Chine et une de
pendance de plus en plus
Irande l'ace l I'URSS, ct de
1'aultre I paix et la coope-
ration avec les pays non-
communistes.

D'auitre part, Moln'tlir
Kennedy a proposI que soil
accord. pendant un an. danst
lt domainte commercial, it
s'a'tut di la nation la pinu;
favoriste a 1 URSS et a l-i
Chine. Al bout d'une annOe.
a-t-il indi:lue', ,nous pour -
r-ot.s evalver le's progrls, de
i'nw relations avec chacune
des deux puissances.


(Suite 'dolta 16re puge)

trs pouisseLs ont 6td ma-
nces a. cettct fill, u' coura
de la dernii nec 'nine dui
XIXO. slicle oe du pramler
quart de I6clic du XX6.. Par
le spiritain allemand ignaite
bcherr (2)1, Par Ilngenicur
germano-ihaltimn Oentil Tip
punhauer (3). Par la mission
iuord-am6ricaine do recon-
na:ssance geologique, conipo
see des niembras duiGeolo-
gical Survey, des EUA, Won
dell P. :Woodrmng, John ,8.

Brown, Wildur S. Burbank,
F'ranki G. Evans his. Leurs
eludes sur le terrain, manees
du ler. Octobre 1920 au 15
Avril 1921, lurent conden-
sies dans le monumental
ou:vrage d' plus de 700 pa-
ges public successivement
en anglais et en iranc.als et
intitule rGeologie d'hiati..

L'Ingenl?ur Harry Tippen
hau'r, neveu de l'Ing. L.
Gentil Tippenhauer et an-
cen pri-s:deit de l'Asscl!a-
tion d.s Ingenieurs et Aichi
teeles haitiens, a tenu ai at
tirer l'a.tention stir a i lenoii
d-, ces stisnmes tin v'llisle> diu iarti 27 Mars
1979). II a la',ce un sericux
averltissianent, a nos cons-
tructcurs, ms l'acuent Siur
let; preoccupations manlifes-
t'ees au s'ljet des tr: mble-
i n!'s. d' ti.e'T-r par I 'Earth-
qulaL- E'T;itn(.Ieringi Rcs--arch
In.s1st11u d'. EUA, comme
.' t,'orionent les seminal-
re 1 1 tCnnene organ:.ses a
PortlIo-R I') a St. Louls iMis
ZItrtI, tIHouston (Texas).

L Ing'nleur Harry Tippen-
hiauer a patroltiquement mis
a la dU.p'"os.tLon de nos tech
nli.en.ns Ies dcocum2nts qu'il
'nI a rappoites. Ils ont trait
a'-x mnitliode, de construc-
tion aI ceproeve des tremble
inents d? terre.

ZOFES DE PLUS
II'JTE SiSMICITE


Le S-snatcur s'est toute L''tude dce a tectonique
fois declare oppose it accor e: cks tremblements de t-r
der ce statute a la seule Chi re occupe'les pages 370 a 392
ne. me-t-il. impliquerait que
nous attachons plus d'impor
talnce a nos relations avec '_...C. -_.'-C,
la Chinet. puassance region
le. q;l :It I s relations avec
1 URSS. puissance mondciale
et irriternit inutilement cet
te dirni'ere>. Paper B


.T lut s Barbancourt
PATI.'UIA
CO('(ATI(X :
SL'OLY? PIA P )
CO>NT''NUE LA
IPA :1(S (Ai'-')
nmL'Olvymii conline conti P
nura: ien sir ; a ,assur 01117 to
i'atrii ;a Coquatrix: fille de
IIrun ) Coquatrix mort il y
ai vi:ntl quatre beurcs a
Paris.


("est sur ses c'paulcs e;
sutir elles de Jecan-Michel
Boris; neveiiu de l'aiciei pa
troni du grand Music-Ilall
parisien; q[lie repose ihs,,r-
mais le sort de al'olymplan).
Mais I'alrniciam oquatrix a
pri. s' ()ue dcpiis quielque'
nnines sin pti'r, tles avait
forin s ', Iiotm IL- ti secoster.

Laf fiche de (lOlvinpia>,
pour lII ren/roe -!t-10; un.-,
alffithe presti' ieuse; est
mailnt eue; avec totamn-
mnent Verunique .Saon.
Harry Belafonte; Alice DIo-
nat; Jairo; Gilbert Be-
chaud; Dalida; IBarbira,
Enri o Macias; lenri Ta-
chan et Charles Aznavour.
Brunio Coluatr-' s.ra ithu
me mercredi. Denuis dOi-
mnanche: Ies tle .ramme,
sont arrives par cenitain.rs
de tcus les coins dn mon-
de (Bruno Coqualrix avait
0'e le createur des. mOlym-
piadest du Music- lall per-
nietlant utt exchange d'artis
tes et de vedettes tant deso
pays de l'Est .que des Efats
Uvis entire autres).


CIhaussTw

P-Missarb

DWtergewi

Pate den

Chemiszs



produhill

prodlift.;"


Sa an


Fruits, de

reltacdrs

Renfort6


Noeu fabriquon' Is


vrage Oeologle d'Haitl.
Les nutours pr6clt6s se sont
basis sur :
a) les travaux minutileux
du R.P. Ignace Schersr, de
l'Inginleur L. Gentll Tippen
hauer;

b) les travaux y relatlfs
dc gi6ologues nord-amtrl-
cains tels qu2 Vaughan, Ta
ber, Fielding I'lssue dc
leurs prospections dans los
Grandes Antilles;
c) les r.,cherches pr&c6-
0cemment effectukes par
ilnstiltut e Technolneic d:i
Massac.husetts et 1' OGeolo-
gical Surveys des EUA;
d) les prospections sur le
terrain menses a blen par
ctte mission nord-ambrical
ne de reconnaissance geolo
gique.

Selon cet ouvrage, les zo
nes de plus hauit? sism'.c'te
sont les suivant eii reason
du nombre de :, i -,ec3. eu-
r:gistr6es de 1 U a 1922.
lot Port-a t-, riice : iJ s,
c ulsses
2oi Anse a Veau : 33 se-
conis:;es
3o)I eor.lives 31 aecoti.;3St
4o M, I' S.. N'.colas 30
secou.Esti;

5ol Por,-de-Pa.x : 20 se-
coltsse
6o) Cap-Haitien : 18 se-
cousses
7o) Dondon : 14 secousses
8o) Pilate: 14 s-coIssUs
9o) Jacmel' 12 secousses
10o) Jerdmie : 12 secousses
Les zones sitgnales corn-
me de plus fable s!smicltd
sont cells de Tiburon, de
Furcv, d'Aquin, de Fonds
Verrettes. de St. Marc. Seu
1 'mont cinq secousses oil
moins y ont ete ressenties
durant la perlode de 13 ansi
plus haut mentionnee.

G6rard JOLIBOIS

NOTES DE L'AUTEUR

'(La second et dernier2
pail.e paiaura dans l'une


Fmvrler 1976, qul f:at,)trent
succeslveinel., le ,icara-
gua cGi le Guatmma t et y
firent rsipectivemei.t 6.000
et 25.000 morts et d, 3 cen-
taines de mn.lions de dollars
de d6gats.

(2) Une blographla du spi
retain alle;,anod Ignace Sche
rcr, pr6pa ue par le soussi-
gne, a 6tt traduite en alle
mand ct publits en cette
langue, 11 y a sept ans, par
la ',Revue HIi'tori'iqi du
Land ou Litfl de Bade Wur
temberg, Fun des onza Lin
der do l Republique' Fede-
rale d'Allamagne. J'en ex-
trals c2s informations. Igna
ce Scherer est n6 le ler. F6
vrler 1858 ht Bertzingen, dans
le Grand Duche de Bada,
ordonne pretre en 1885, arri
vs en Haiti en Novembre
1885. L'un des fondateurs de
1 Obtstrvatoire M6tiorologi-
que do Petit Siminaire Col
lee St. Martial qu'il a pour
v i de nombreux instru-
i (nis Fondateur en 1905
dui Bulletin dU l'Observatol-
re A public 8 6tudes en
franetas et en anglais sur
ni; tremblements de trre.
Es!, mort au Petit Seminai-
re lt 28 Octobre 1926.

131 Do la note biographi-
qL;ue qtu-' ai ecrte en Aout
1)59 pour la 'Revue de l'As
socia.lon des Ingenieurs et
Architects Haitiens jei re-
suim' le s donnees silvantes :
L. Gentil Tippenhauer est
ne au Cap-Haltien le 2' juil
l't 1867 du marlace de L.
Tippenhauer, orilzinair? de
Hambourg et de Betsy Fou
che. fille du Dr. Gentil Fou
che et petite fille du Presi-
d'nt Jean Baptiste Riche.
Fit s's etudes en Allemaune
puis a cilebre Institut Po-
ly:echnique de Zurich. Re-
tourne en Haiti ?n 1895. A
partecipe a la phipnrt de nos
grands travaux publics. A
p iblie en aliemand. fran-
cais et anglals 25 ouvrages
sur la geo-'raphie. la geolo-
gie la sI:..sio! o": lastrono
I I _1 .


des prochaines editions de mic de la Republiciqui d' lai
ce quotidlen). ti.
(I1 Notamm'nt cells du ti. Mort en juillet 1l59
23 December? 1972 et du 4 G. J.







)ox Company Of HaYti

(Entrde Le Natal) Route de I'Aeroport

Tel. 6-0732

k MAISON DE3 BOITT'S


utes vos comimandes


de boites de:



ice



,itifrice

s et lifgerie

mils electronques

pharmnaceitiquzs

2limentaircs secs et Loagn1Is

ia CAace



e reer

s el restirrcr.taps

,pIent ide cols 1i ct d-e cheaitise5

Agsyafes at troi aps



ega'imnt des dossiers tie ciassnment

Fn oimat lettres et le El.


r/rr~/O'~~C~r~'C~aQ ~ 0 -~~a~a~~~~


V-uor,rc c c cvCutr~c-/rc~~


- -- --o- --


Deratisation




Extermination




Fumigation


Prot gez votre maison


centre les termites



et chauve-souris


~K-aocoogc*~pb~/C~C~~t~ --S~90


~B Ibll III II as I I II I I I


. . .-. ~-- ---- -i--I---'- C c;--; ~ -- -- -' I '


Ij



?"EaST CONT L





MARDI 3 AVRIL 1979


$ 1.50 et 2.00

Les grands fonds
od


L'UNESCO adol


k L I I









'1 t'l. I' 1 t 11 Lt i'I


ll i. l n rcI' '.p



p ihtli.slollL 111101

cI t t,'l!:tri pi' ,t
ticllch ti tins

Ilndi us i rial ises l
t(l\ loppemew'
dc. ri.ponsabi.t'
bitgauiinns c mt 1 s
It4 L I/ I t'4a s


Du courage Vertu


t i'c R ( i ot t i ;








C cI0Ns li ,









i. ''M ITION'S















.
V i,,t, ', tIl olt I i rit





r ,, 1 .' [ 'i i ( c i Ai>
























d r, +:, 110 k, j, d A 1 m ,-1
Andi ', l It c i tilt, u Mi ")ii.




S J ,1 0 it !ii ~ i I T 'lln'i !r:
id I I T I 1















tI'; cc'' ri I-,<







), ; i:, lii Al bri

(if, k ,, H: J 1a1i1 M1 Jos Ca al,



( icro Gii, -: J se A\'I st
Sacedo Francisco Antonio


Ii itt.rti / i in
it. iii b ;


S :. I 1 l








MA t ,l


CINE THEATRE TRIOMPHE PRESENT

Midi 2 heures 4 i,:urc; (ut permanence) 6 heures 10 et 8 heures 310

CE SOIR


SALLE 11 $ 1.50 et 2.00 SALLE III S 2.00 SALLE IV $ 1.50

Les Liens de Sang NEW YORK BLACK OUT La raison d'Etat

---'- COLOM BIE L a ru p tu re Sino-
pte la Charte Internationale ouvelles Revelations. Reouverture de Sovietique est
,pil' I 1 1 IC .,.. ,.,., tltt. ,. ul sur la vie privee de Marilyn Monroe I Universite de
Miivlum ai qu' n ll lllt (,. i u Ilr l it n IT N: YOIK AFi Lancienne femmc de cham ogota (Suite de re page
(snlt ,, ati ll i t l' a' tli' ,' P y. I M. ilyn M rnrtt qul, U. '- bre de Marilyn Monroe, BOGOTA -- (AFPI) Seqretaire-general du part
S. r.i ol S i a., .''iLti li t li s ', u puque, don't Ies souvenirs vont etre Les cours oat el parties Deng,Xtaopping.
Ie ii .1- (.hit istloll'l.tl (qin ltst' it 1 1 nie 'ic a rail o s Lit At' 1iillonIs intl pubiits d lans u. livre Iintitu repris lundi; dans uone at- Un hasard dce evolutionn
a'l|s I i it'- t i. niAiulo phitqt' i l In' Diet's vrc le Ii' [Ii n tai Joh it Ie ,l Marilyn Mounroe coni- mosphere tendue et sous la veit que, tretze anls plus
S liii n sport d .nls it. nitliti nAtiu l I.;le INSTITUTIONS K. u y la soi lirt: 1Ro- detLial, qu doil paraitre Ie surveillance des militaires; tard, le meme D ng Xiao-
C ,|, d ,, s ,,intl>t, ir> l e r N.1 ()N"; '3 UENT UN bert., Ct.o l. at 'lts ire mui's pruchain afti rme que ia I'Universite Nationale de ping. rehabllite a d ieux re-
pict (:.s ies.ol ts t i>' lt i : I,' FIL1 l1A LA': u res Kcnlim ;.v lro inus sa maitrecsse preferait de Bogota; fermee depuis le piises et intstalile aolldement
Iti' !'s p liys p]. cr t' l M .I'c le soucI o I0 15 :1AT;;N ti1YS'E pour el'h allitinm. .isun an- lo II i8 hommen beaucoup trois mars a la suite de dans le d'uxieme fauteuit
l,.s pu, s t n h.'s ,'. t.t.rv.er tt, d I? les utlill .:T L', ,OJi' ,'u.ni., leintn d crhaiTmore, ph1 tils ges quelle, qui au- troubles estudiantiantis. de lapparelar chinois, declen
assist n tel .sti puIts l plu gr'tnd pro- .lte Let.ni t e.,lt' ral.'ntl pu etre son p are. Quatre mille des vingt mil che une rupture s inbohlqu
, ,e, de t o- ,it de I tIuman ite tout entice Le. pO(tLilr puLii.1 a :t S Ai S i c'Vi ', St1. *r Mmi' Pepitone fournit des le 6tudiants inscrits ont re des relations de gaouv "rite-
tn,.tsu, ptlur r tol .s ItS .i I cciux i i t i tFlollyvooditnnIt ds 195i, Ma di tails ssur la vie quotidlen pris les course: don't la re mei a n gouverniment, en
tublsis(anlt (n Tenant oit nit lp,i di e la dl- d mtit s non ullt,1 t i iTi' ., it'l lI- ,c, l P o,' :,'' 1 rmc t nl. d euls l11i de la vedetr Selon elle, prise total dependra de dechirant le trait c ,I S ,t
.- il; tt fe.is nl'.';I's oci loria claux 6( spcmti.,l0'' r tu ii- i, (un inumii(toi de la re Marilynn Monroe passait la attitude des etudiants;ain fevt Mr 1950o avai. t co d
ion t( d iriu:It (illi, xislant, \,ilser l i ''' p!';i- Piiyboy (ltle Marilyn plus grande partly de son si que l 'a affirme le Rec- 14 fevrs r 1950dicu ai s rasu
S ii, a:s it tnl iit m i, c)i.'sl ii 'i i 't ii .in t' inIi v ll : (I liii jour au su- lemps dans sa chambre g se teur; M.. Ramses Hakim. m s discuss i qons orndique
i qui p' r'' dtl' l ll ii ;',' i .' di s turets Kennedy : legarder dans ede das glace. L armee; qui ocupe les Mao dans des ie l't non-of
'ji .1 1.' 1.n,, tic t ii iii).s pI n n; it.. .. P Ii i, .i ,. tElle iL 1 avait quatre man- lieux i la demand des au ticiels.
t 'I s i 1 ii" I t A l ;ii)i;i(r;i oll t I itIti i ,ti,''r C..I tia-; li snt, t pas m on teaux de vision mais bien torit es de university e de-
l, !t1,'t ...t ,i im.m ti .... iludr I .mswI(I C-.. -, n t dies gaming .. sir auciln sous veLement. puis le trois mars; y reste- UNE INITIATION
[ i !\ i in''. "I'i'1" 1 ei"to irnci 'n, :,.-. .,'. l I iu pi', otl i 1 i .tltit Qi t i Qu n Il ells ey it it deprimee, ra L jusqu'a ,iouvel ordre.
,.| i t I ll, L:( ,. ~il i""I r'"It 1 (y m ileri( lir rt ; l P ,ui rile lstassc1yait sur son lit tt L'aIiversii; rappelle-t-on;e iSu t Ox- .a le e pa > i
:111i 1 )l' (. i : iI'li I] a 1 l '. '' 1 ~~ i' Joint i tI anit g alta l Elle adorait avait .sctl. Elle adorait avait cte ferm ee apres que

l'i \ I i I t i. ti. uhll.t'l 1 I ,' ( t i t' l' I* lt i i ht l P plone. te. de s equestrer le recteur; M i
lla ll )I ,l 'a l %. f ,. ;''.. n ,I t ; it i ,its i l tlakim ; en signe de protest en d pap' pt
ilit.m' 11i1. ir.i ]it.. ific'' it', (;: I it s ';. i ,, l ,,'. [,, K 't mo1 I II Ma!ilyll Monio ie avait et ti station centre 'aarrestation nllul '(. t ,,'
,. v'. 1 1 l '^ [* hl. l c i | ]) t' t c ,. : i t 1' *. ; ", w 1 :i t 'm o o w Ir" 1 !- l 1 1 [ ] i ( ') l a il d e s Il (i i vI/ n l t e le 4 A o L I t 6 2 d e 3 6 u n i.v e r s i t a i r e s a c c u t r a v a i l h, r v a l u .i el'ind .
xi'i xiim i i ;' (i i liii t. u' i 't 'I |:...- i'l'. i o ''. (ilt-filt'. taIt la suite de I absorption dol d'u ses d'activit es subversives. Hall i Ell 1 i'ie i' l i ))r
S' )' i I ir' il irl' i dose m:tsslve de somni- II s'agit de la cinqluieme a toutle ilutre t romllipi :-. l
I IIA ] ', ( ,Ii tIi l ip I, .t .'ir, .1 lt ', i '>. *' l "'' : } (1 1' 11J \ Im l f rs- Ell. avait alors 36 ferm eture ei quatre an de lon u pays in ',l1
T'iN 1 i .i i i, m i. it l ri ns. cette uiversite; a la suite ses coni'ptlionl ri'l
1,N ,!I. pp,, ',, :t ." ,' i .i,.,, y t S lt a -:tide troubles fomentes par s ici' ii proverbt
l ,ou cuopl tn''. "I i"" IE, 'm des etudiants d'extrmnie siuatilolla c


Pni.we Verbe
ane1 i










f (ids trands momen 8 e
Iiu e Jn i B yo
A. (i c,,.:;.iPc c' it 1' s!











Sanon, Dom ii .'tt il It
I C, .,: l i t i. t .


i J p't[ 'l I I T ci'p l k t -














sur iis possibilt. i) a -




































dr c le cc|ulpr national
new luck
A it

I il lt.In", ti c .... ; a
',I !it. 'c~i iI',i ii .: ii

ci l l it(w





































new l uck.l(11 : t[' F (}, (


it n .. li !', .1:tt ;i tI\ i



sporl.

P o Ic .el ii I> .. ,l '


iii. ii I
ii cit.' I
ci I




1, t ti


it' r i. 1,ii


( j( ) ** "' ] ', : I .
1 t .I'VI
IFI


1 LI ,UCA .






T out, s', s,,, m '.*. I .i 6
S1 II'X 1
































catuoi doit r's'rver a locd'J
[anon p.yU iu c ;>u spori
la place (II1 lt Iportanct '
it I .

, 1 1. :-1 ,l-I "

T u, vs, e m e c".I lc' ,i, ;










, .' dol l i.' h : lt tit. I it' ll

,,I',''.1 c pht.c' 5i 'etlt. o



la pla 'e(u II Ie iii i -I :s


SHAITI


n n
I';, F l] ;l } c i ,'' ':. '
.ic ."i t'' t' ,
ii, i .1 i,"i ."


l, I ii it I tt'i


Ic I )NLi.'
N\-L t1 DU
M ;...Ni DT;
PHYbi,,UE


-1i 10 -i'tt
cia 'tP'
C ITJI,)


i 1 '.1 1
] ,






p i l i d .( .l o-





















t Lt s in; I .




F lwim'sco.
c( : it ." a'r s ) ", I i'-
,IIhr p I toi, c i ',tu l I1,1
C ) ,liI i 1 ,, ,W





































Lcs contrilL tIts mn F inis
Sli p nlv( n t I i. s. l [ t
tl, i llc .. .. i '" ,














Les ra .1 d' 'Io n I ,i










Sd1 r ln:tl i d i o c i -t

i'tr. f n1.d lit I i n 'i.n



It, il F.ll bonds ti r c,' ic lD re -
LCur Genera' l sI I t t timpi is
sur Is ressourctis du o, .ii .




O, !- tt,': s L a d ,[l


Mirdi 3: A H,1 ., 1979
OP 1A tis ,
Ru, Tra," ersiero


N. D. SCR a COEUR
Bizot
X x I: x i
POTION VILLE
PETION VILLE
Rue Flaimbert
ST JEAN EVANGELISTE
Delmas Pet on-Ville
REGINA
Place du March6
n R, EG c I NAt ,, '[ : '


itt .t ii' I'll


(lit omnt i


r' 7 .'. '. .7 k i

a ru i des

\'.\ '.'l Ar'P



t aci c

iAa'sv it' le ii


ci c ti' a .1
t ',lll c a,




II'I. o i n t "t I Al
), L 1. d e-1 r am



l i l i lt I. i

1,\ ,d, ,o t




I' I 'l I ,,, h IMIt II'I lIt ItI


II tpir ..i" USi At cit
i ,i Ia II 'I

l I. I' 1 t l l qt
LA T A i t ditiL





1 ,' i', I" !. 1 0 tc 1it I st.'h.


it''. I I I I t'll it"r I I i,
( t',l," 1 tai




ti'p n In cit
i !.. 'it lit i t1 ) 1it I i



ii 1itll I it'I'tl'-otI b il el



1 tx 1 tl i i t lt S on t l
c3'ls poxi c ISA at
ci i ta nliici t)aitien.

EATS UNIS





L iacmpatgis tle aa'rit'nnr
l,3 n to Internalis ,titii I an-m
ti ti' Iitt1idi 1eli'tt e' i'l1 vi-


4ii illim ilt" a ltI' i ri' tir
dci Etats-Unti'. pie.int unt ti
direla deii' ii toirs
Ce (tarif s'appliIe aux\ pas
s saers ()iij empriuntent lies
vols de nice' de 1 Europe.
I i, Bitniff Airpas; pourl i
ra et re achetae d6s maiute-
nant par les passagers en
ptrovenance de Londres et
iels le tsr. Jtiin par Ceux qul
emprunteront les nouveau
vols de la compagnie au de
tpart de Paris. Fraskfurt. Ams
terdam et Bruxelles.
s cst devenu une grande cot
pagnie Transat.lanti.que, nous
voulons redoubler d'efforts
pour stimuler aussi les voya
ges a 1'interleur des Etats-
Uni's, r a d6clar, le Pr6si-
tlent. de Braniff. Monsieur
Hiarding L. Lawrence.


mncure uon voueur
allemand (Willy
ijnfas) aux Etats

1)O.) MOUNDD IAFPi
L'at aquani du Bo lssia
Dor'tmund. Willy Lippens,
34 ans. jumera des samedl
sofi les couleurs des in:tdos a Dallas, aux Etats-
Utis. Pour 400 ev marks par
inois ipres de 90.000 gdes,,
Lippens offrira sins son lia
bile:' tactique au Club Ame
riiain qui s es' dej assure
Ics services C 1'ancien Li
Ic ro, de Fratiefort. Gert
Trinklein, du portugais Si-
moes et du br- lien JahiZtin
I- i

Concert P.o Musica
In concert riche et variety
de musique dc chambre et
d orchestra sera offert le
Jeudi 12 Avril a 8 heures
p.m.: a I'institut Francais
par I'Associati n PRO '1[U-
SI'A:; au profit de I Asso-
cialiin IIaitienne de Podia
tried; organistition no,, lu-
rrative qui se devoue pour
amuiliorer les icodilions de
santn de I'enfant.
I.e x tprogrammt te qi sera
e\,( util sous la direction
de Fritz Becjamnin compor-
te des oeuvres de Paitte'l-
bel: :11nllln in ; lac li' :laydn
et dul compo.siteur haitie,,"
(,rrald Merceron. l'our I.t
premiere 'ois en Ilaiti sera
.jolee 1 line composition poll
3 tia,,o, el irchestre: en
ef'fet Ferrre l.aguerre; Mli-
chelilne I.aidun-I)enis et
,Strge V'iglledrruin conjugue-
rant leur talent pour inter
preter ave 'orchtestre PRO
,(I Il 0a)3.)UO.) 11 V',)IS I V
majeur No diu grand jean
Sc;tmaien.
Nous "co"vion'is les amants
fic la bonne musi(lue a se
re':dtre e, itoule a Ce con-
certi; poignant ainsi a leur
d-lcrtation 'aide qu'il ap
porteront a Lune oeuvre de
haute portee humanitaire.

LES RELATIONS
eaamla Nicaragua
MANAGUA -- (AFP)
Le charge d'affaires de
Panama au Nicaragua; M.
Antonio Correa; a quitter de
finitivement Managua lundi
pour son pays; a announce.
IAmbassade; ce qui equi-
vaut presque a une suspeni
slon des relations entire les
tletux pays.
I! y a quelgues jours enr
effect; I'Ambassadeur de Pa
nama; M. Mario Obaldia;
vait Ini -meme regagne
son pays; sas que I'on sa
che quand ii retournera au
Nicaragua. C'est un novel
episode de ]a degradationt
de,; ratoorts entire Panama
et Managua. Le Precedent
incident entire les deux
pays avait etc la decision
praise recemment par les at>
torites panameennes de re
fuser des visas d'entree
aux ressortissants nicaragua
yens.
Les seuls diplomats, pa-
Tnamee'ns maintenavt pre-
scnts Ait Managua sont les
attaches militaire et cultu-
rel. Au Ministire nicaragua
yen des Affaires Etrangt-
res; on se refuse a tout
commetitaire sur le depart
des deux diplomats pana-
meens.


gauch-"

NICARAG(UA :
Attacues d'un
Hospital et trois
sunermarches de
la Cagitale
MANAGUA -- (AFP)
Un IHopital privi et trois
supermarches ont etc atta
ques lundi a Managua par
des jeunes gens supposes
etre membres du (oFront
Sa,,diniste de Liberation
Nationalet; apprend-on lun
di a 'Managua. Far ailleurs.
la police a arrete plus de
.70 personnel soupcinces"
d'activites sandinistes dany
le pa,-s: don't ('arlos C'ar-
rion c,4 ais): fils du Presi
dent du premier groupe fi-
na,' ier la It avs.
I, h Ipital de t'l."glise Bap
ti-te a' 'l;na:ua a et' atta
oui i par tune dizaine de ieu
ies genl" mas tius qiii e
,,tint emp.ir's e t tout le ma.
ter'el chirurgical.
An miniue moment d'ait
trers groiiupes attaquaient 3
suipermnarctus si/t iis dans
dliftervn' quartiers (de la
capital'. Vi elt jeutnes geni
o't pris en la'ec tis aeniti
brs es 'amille es es t(rois
gIeir.in s: (d:tm l,'urs propre,'
r;,idencs': el les ont obli
g!',S 'I "re, (rt, dans <'i-
supiernmarlh s pi)"ur remet-
tre at' \ ;iu ss.ill,1nts I'argent

Par ailleursa ; t in offi;-ie>
et un sergent/ de Ita garle
onf I (te it('s Iors di combat
a I'i,,htrieur du pays dans
la joturl'"e de lhndi.


tumin'' Lci' I ci 5 it'
tire ti I

pr ai a"r lo p un.' I ,i > t i

pnitU utla c i tqjit i I rI
Crt p i : d,. ,.'I c Pt'

prt.iier C o !p ri p ,1]) i l
n a p`1s la pretioh). o (,tre

veut sL u 'nment t .id r <1I
re tes prtmip rF pi.ts
Le rfte se if :a d 'j c ,-, "
con tact citol '. Ii ", c 1i .i

La preni'et:'c' ce itIn .1 i
rI i' mimmti] ch',iti'" i 19- 5i

n2",11 a \ n'l-.' 12!ir(11.1n -t r
Port-de-Paix N ,is nstns
i du'e'lle m !'] ;,' cif
fu iion i 1 p;1 t''r-iid'c
LI 'tl'ellci t'


d )I 1 >i C'.a 1 '
11 i' ... i i;i Il I !. i I.' t !
(i ',) r :i *-''t ; (.5 :. ; : ci









I'-' rc. I i t I II I
Ii i l (''11 ,! t i -
i .\. '





w !' I ~ ( [! z [ :


w' i f l/ ? ; i


SProfessionnels, amateurs on ml-Somanes avert.
Pour tout materiel electro-acoustique

t Voyez Aux Ondes Sonores
Pour toLut appareli de haute fidelity
Vovez Aux Ondes Sonores
'tI ur tour, materiel dlectronique
V-yez Aux Ondes Sonores
Pour tout materiel electrique courant
Voyez Anx Ondes Sonores
Poir tout en matierp de Te dvision
De l'anZenne au r6cepteur
tIyez Aux Ondes Sonores
Pour enrichir votre cultrTre musical,
voire discotheaue et assLrer 1'en-
tretien de vos disques
Foyez A-x Ondes Sonoras
Pour chnisir vn'tre guitar classique
ou electrique
S Vcyez Aux Ondes Sonore
Violonisies, Altistes, Violoncellistes
pour vos cGrdes professionnelles
Voyez Aux Ondes Sonores
IP Mr vos radios et cassettes pour voinure
Voyez Aux Ondes Soxores
Pour vos enregistrements : tape on
ruban magn6tique, cassettes, car-
tridges sont necessaires
Voyez Aux Ond.s Sonores
Vous avez bes.in de eables electro-
niques ou electriques
Voyez Aux (ndes Sonores



Aux Ondes Sonores |

Tout... dans tous les domailnes
41, Rue Macsjoux Telephone No 2-3824
Au Service dn message sonore
_^^sa~oa~ acsioaoaisaooaasmooaooacoev.*is




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs