Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/10321
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: February 20, 1979
Copyright Date: 1979
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID10321
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text








i el1n 1 hilt ortu ti oiln a=-
.44(4a laa (ll 44C l'l iHiht ll ti'-

l'" all.l 1fit A 1iu lrtia (hil Mai
44 444 i t444 lrili' -




I n) i- I r irl I IIr' I hnio l-
4I14t4I II,` Iv e:n it I re



."- i 'I N I kin d ik ,I r ( Ilt l('
.- ile4 l l ll4' 4tre4


6.> :.1i uI a ; r 1tth o lle
l ii vi l eitbl le

I I. I I Ii CA ,; l )ltl ( U ( .
S4 ri rorlsl -
1 deg4 ) I eI r414 1111
1 111 it bandoll
I I 11r 1 iuthI I itIresl u-
V 1,444" 44 ('14411.
i' l t I cl1 nous f st
S, < 'n r r I histol-
-, 1 4 d 4ctunienlts,
; ., ir I c formllu

S < ., li decapl .la

i [] i ;it' l tru a l
41 4 I l 444' d (4ll4
4 4 4 '. r 'ir '4ctlcp n4 a e


< ,-', < ;i 4r 4,.li4 th'4
dc u liit i th


4 444 comn lla ll'
; ,lp hr iupl t e li



I [ 4. c'l 4dia ls


'; l < ;,' 4 > :.,+ r, :i. i: r ]a' h R lue
; ," ,! i m, de lit


. i. r ,r :,. ~llk 0 et io ]

;'i r ..>.i'r b 4- dioe
41, et V44114u114
-' 1 Ld t 1971,
Spr clI a
e, nl ;.d ncrle elnda ie 1

S. 44., i 4,, .m breru o -ille
I .,1; aees L. el es
I i 4 r 4. a L s Ic de-
I, t444 t -aampt nt par
*<, I, 4. 1 4nest pas
4444444 444o r une1 expli
< .' a l a nl. a tous ales
i i ,iin < i( ll, nous re-
4I) mnbill4es diffe-
1 1, ).. i id ap1voir alguil

1 d 1a Revolu-
4 F444, dU regime
,1 ,. T ',ir Ilinotammenlnt
S.. 4 4la C convention



Wi l .. li pur expli-

S ,1 l;a 444 rrtr l)( r a Haint,
\r-, rili.'t, M. 1 j I i Usxpll-
r. Ii4 .l I M i Io I' I ". e i r



11,4 '4 4 I -, 1 tl n 4 l4 4 il4al







h I pas dilla
', 44444+ 1 ',li 4 4 kll 444444






II In ll a r l lae" 1 aexl ,

Atilt tvOIr qvu
ava '+l il fa i f lier d a s 1i




S, ji, e de ,-.La vue d'
,a, mi t ll ell-

4 p, ,., I ,I -, 4age I re-4
4l4,4 .p r 4i l lne dat(e



1,f Iile, i Idoe l ea carteL



1,Rqvolution Frangaise .

,, l i t peut-etre pour inU

qnmgue les noirs sepa-
tu ,ientl, is corps des blanc
4 44,4la4, 444 4ue parfois il- 4 a
n4laientell4 emontagnl, o











s bre. Mas, p our obteni
tei I 4resul4lat ne suffir1n l
IIpas de pendre leis Wanev
L4hisi re a retenu l exem4

avit flan hus le Clansrc-
ml4,4lt4 qen"les ena qun, e d
m, .ae lsi 4e 1es n4l4 444 upail
4nl 'i44 4n84 es to Dort ln-
vEn 44 444 4I144 erarte:

JLesqu44ux' 4r44luenc s 0 4
capitt' 44 ion dr-'.pli atous U.
liIf444415414414 Franqaiae

44'vilLe peut-etre pour in:












,ael urie les noir es spa
4a44l44 44us rpdes esblanc
44.. 444 (,, 4r ne parfots [ea a
l44ur44prolei4lst eri moientagn











ee4 des bre Mais pour obteni
eir mI res. AUlnt e auffira
t pnis de pendre lea blanc




me444, es brfants mt gui, pou
tarrlifer lea insurga noirs

bres, Ic long des routes, on
multitude de tcavailleur
paysans.

boe gue lea noira tuaien
1u0auausx enfanta ? Plo
dLffiilup sravre la repolsae


talent eus lea enfantsa r
ans et poor ne pas perdr















animistes. tla ont toujours


4rii i, lat rilncarnation. Or,
4l11 superstitlon encore te-
miCe deo ns Jours veut que
lorsque le cadavre est d6ca
plIi6, I'Alim ne s'en va pas;
ille ne no se llbre pas, el
ie rested captive du cerveau.
C'rst, fort de cette supersti-
tin quii'lls partagealent,que
certailns colons falsalent d6
capiter i'esclave qui dtalt
1tu6 dans la fosse ou 11s
aivaleint enfoul leurs fortu-
nes, Son esprit prisonnier
restalt garden de 'argent.
La decapitation pourralt
obelr t une id6e de protect
tlon surnaturelle. Ains s'ex
pliqueralt le comportement
des noirs qui portalent, pen
du h leur ceinture, tel un
talisman, le crfne d'un en
fant: le comportement aus-
si du chef qui conservait,
montant la garde & 1'en-
tree de son camp, une tIte
le blanc fich6e a une pi-
que.
Recherche d'un pouvoir
d'invincbilllte aussi serait 1'ex
plication a de nombreux cas
de decapitation. Lisons ce
que relate un general fran
qals en champagne contre
les insurgees en 1792 : c...
Apres ce bel exploit, on gra
vissait un morne a pic lors
que avant-garde de cinq
hommies efut son sergent tud
elt se replia aux coups de
fusils4 l'ordre fut donned de
doubler Ie pas. L'on arrive,
1'on trouve le sergent sans
tele, sans fusil, sans sabre,
salns gibcrne. Les cas foison
4n441 au course de cette ptrio
de. On parvint a ravoir la
p:I.ce, lit-on dans un autre
femoignage, mais non la te

(Voir Suite Page 4)

Tournee dans le
Sud

Le Secretaire d'Etat a l'In
terieur, Dr Achille Salvant
et le Secretaire d'Etat a la
Justice, Me Ewald Alexis se
sont rendus dans le Sud
en tournee.
C'est la second visit
qu'effectuent dans le Sud
les titulaires des Departe-
ments de l'Interieur et de
la Justice en moins d'un
mois.


ENIGMB


DE L'HISTOIRE

I'r (rtio'-d M. LAURENT


DIRECTEUR : LUCIEN MONTHS
ADMINISTRATEUR : Mme. Max CHAUVET


Avertissement de Carter


a l'Union Sovietique


ATLANTA (GEORGIE)
(AFP)

Le President Carter a a
verti Mardi l'Union Sovi6ti
que des graves consequen
ces d'une 6ventuelle ingd-
rence en Iran mais 11 a rdaf
firm sa volont! de signer
au plus vite avec 1'URSS un
nouvel accord la limitation des armements
strategiques.

re), directed ou non, aura de
graves consequences et affect
tera dans une large measure
les relations des Etats-Unis
avec les responsables de cet-
te actiDons, a d6clar6 le Prd
sident Americain, faisant
ainsi. clairement r6f6rence a
1'URSS dans une allocation
prononce 1 l'Institut de
Technologie Atlanta (Geor
gie).

Le Chef de la Maison Blan
che a toutefois souligne
qu'gil cherchera a conclude
un trait repondant a toute initiative
Sovietique affectant les inte
rets des Etats-Uniss,

Monsieur Carter a aussi
fait part de ' cupation de voir le conflict
entire la Chine et le Viet -
nam s'etendres. "Les Etats -
Unis, quoi qu'il arrive, sont
parfaitement prepares a pro
teger leurs interets vitauxs,
a-t-il dit.
Le President americain a
alors revele qu'il avait eu
edes contacts directs, ces


LES SPORTS

Les dominicains joueront en Haiti


La Federation Internatio-
nale de Football a bati le
calendrier des elimlnatoires
des Jeux Olympiques de Mos
cou 1980. Haiti jouera la
premiere serie eliminatoire
centre l'Equipe de la Repu-
blique Dominicaine. Celle-ci
a accepted de dispute les
deux rencontres a Port-au-
Prince. L'accord a 0et conclu
Dimanche entire les deux Fe
derations.

TOURNOI OLYMPIQUE :
MOSCOU 1980
ZONE CARAIBE -
CONCACAF

La Federation Haitienne
de Foot-Ball et la Federa-
tion Dominicaine de Foot-
Ball ont convenu ce qui suit:
1) L'Equipe Nationale de
la Republique Dominicaine
jouera les deux matches du
premier tour eliminatoire fa
Port-au-Prince (Haiti) les
5 et 7 Avril 1979
2) La Federation Haitien -
ne de Foot Ball prend af
sa charge les frais de loge
ment, de nourriture, de trans
port interieur de :
2a) La D616gation Domini
caine (25 personnel);
2b) Les trois arbitres dest
gnds par la FIFA:
2c) Les autres frais d'orga
nisation;
2d) Les pourcentages af
verser a la FIFA et a la
CONCACAF
2e) Tickets pour les arbl-
tres pour l'ensemble des
deux matches.
3) La FHF. versera a la
F.D.F. la difference entire
les recettes nettes du pre-
mier match et le total des


depenses mentionnees plus
haut;
4) La FHF. s'engage a
couvrir les frais resultant
des activities sociales organi
sees pendant le sejour de la
delegation Dominicaine;

5) Les Federations dHai
ti et de la Republique Domi
nicaine devront confirmer
1'accord par cable ci-dessus
mentionne avant le ler
Mars 1979.


derniers jours, avec de nom
breux dirigeants sur la si-
tuation en Asie et au Pro-
che-Orient.
La situation en Iran, a no
td Monsieur Carter, add -
montre qu'll est encore plus
urgent d'oeuvrer pour la
paix entire Israel et ses voi
sins Arabes. A la veille
de la reprise de Camp Da-
vid des pourparlers :rrn4Olo
egyptiens, le President amd
ricain n'a pas carter, une
fois de plus, la n6cessitd de
rdunir prochainement un
nouveau sommet tripartite
avec MM Begin et Sadate
pour parvenir a un trait de
paix entire Jerusalem et le
Caire font suffisamment preuve
de souplesses.

En !voquant les conflicts
sur la poninsule indochinoi
se, le chef de la Maison Blan
che a confirmed la position
de neutralite adoptee par
les Etats-Unia. Nous n'in-
terviendrons pas dans un
conflict entire les etats com-
munistes d'Asie. Nos inte-
rets nationaux ne sont pas
directement menaces'-, a-t-
il dit.
Monsieur Carter s'est par
ailleurs applique a justifier
et defendre avec vigueur la
signature evenluelle d'un
nouvel accord 'SALT' avec
1URSS. II s'agit la (d'un ele
ment fundamental pour la
stability politique et mili-
taire dans un monde en e
bullition>, a-t-il affirmed.
Ce traite (sur sequel un ac-
cord est deja mntervenu sur
les principaux points, per -
mettra d'etablir pour la pre
miere fois un nombre egal
d'armes strategiques entire
I'URSS et les Etats-UniO.
l'URSS, a-t-il confirm&. se
ra requise de reduire de 10
pour cent ses forces strate-
giques et devra demanteler
250 Missiles ou Bombar -
diersa.

Monsieur Carter qui evo
quait pour la premiere fois
publiquement ies grandes Ii
gnes deja acquises des
,,SALT 2,,. deja connues par
ailleurs, a souligne que ce
traite permettrait aux Etats
Unis de developer malgre

(Voir suite page 2)


IS


lere Circonscription
Victor Nevers Constant : 52.
187 voix

2eme Circonscription :
Jacques Oriol : 40.194 voix

3Sme Circonscription
Daniel Beaulieu : 25.213 voix

ARRONDISSEMENT DE LA
CROIX DES BOUQUETS
lere Circonscription
Erner Cadet : 34.690 voix

2eme Circonscription :
Saint Arnaud Numa : 14.834
voix

ARRONDISSFMENTS DE
L'ARCAHAIE' ET DE LA
GONAVE
Andrd S ipplice : 41.181 voix

ARRONDISSEMENT DE
SAINT MARC
lere Circonscription
Hyppolite Thermitus : 23.
766 voix

26me Circonscription
Andr! Chrysostome : 44.121
voix.

ARRONDISSEMENT DE
JEREMIE
lere Circonscription
Lunsford Joseph : 15.978
voix

2Sme CIRCONCRIPTION
Felix Luc : 21.029 voix

ARRONDISSEMENT DE
CORAIL
Edner Antoine : 15.934 voix

ARRONDISSEMENT DE
L'ANSE D'HAINAULT
Hermann Saint Cloud : 12.

(voir suiLe page 3)


Te16phone : 2-2114 Bolte Posle : 1316
Rue du Centre No. 212


Les premieres difficulties


pour le regime islamique Iranien


TEMERAN (AFP)

Huit jours a peine apres
sa revolution victorieuse, le
regime islamique iranien af
front mardi de sdrieuses
difficulties.

La plus important sem-
ble provenir d'un danger po
tentiel de secession de deux
importantes minorities fron-
talleres : les kurdes a I'Ouest
et les baloutches a l'Est. Les
officials iraniens nient une
rdelle importance aux trou
bles signals dans ces deux
regions, d6noncent les meurs repandues par les en
nemis de la Revolutions et
affirment qu'il nest spas
questions de permettre la se
cession de la moindre parcel
le du territoire national.

Des troubles sont egale-
ment sagnales dans une au-
tre region nevralgiques voi-
sine : les deux a Zerbaid-
jans iraniens, situ6s entire
le Kurdistan et I'URSS. Se-
lon la press, des centre re
volut onnaires ont incendie
lundi le Consulat americain
a Tabirz (Azerbaidjan Occi-
dental) et des affrontements
tribaux ont falt quatorze
morts t Rezayth (A Zerbaid
jan Occidental).

Un autre sujet d'6preuve
pour le cabinet de M. Mehdi
Bazargan, qui a par ailleurs
reaffirmed lundi soir l'urgen
te necessity de reprendre les
exportations de brut iranien,
provient mardi du Nationals. Ce Parti, le plus
important d'avant la revolu
tlon, exsge dans une lettre
ouverte la formation d'un
Gouvernement d'Union Na
tionale, la creation d'une
'garde national et 1l'tatisa
tIon des comstes de escurite
forms a travers le pays.


Le Parti, don't le Chef, M.
Sandjabi, participe au Gou-
vernement a titre individual,
veut que ed'autres combat-
tants de la Revolutiona, no-
tamment les Moudjahedine
(les fedayine du people), les
representsnts des Avocats
et des 6crivains, les Univer
sitaires, soient associds a
Faction gouvernementale. Il
estime que le Premier Minis
tre, M. Bazargan, a tort de
precher la patience salors
que la rdvolut'on exige la ra
pidit6 dans l'execution.>
Le Parti souleve enfin le
problem fundamental de
l'armee. A la difference de
certain dirigeants religleux,
il estime qu'elle nest pas sfi
re, mime epuree, et qu'une
garden national doit assurer
rapidement la sscurit!.
Tous ces ddveloppements,


1'insacurit! de certaines par
ties du pays, sur les routes
infestees de bandits, et mA
me a Teheran (ob des coups i
de feu ont !td entendus la
-nult dernilre), et un man-
que de cohesion entire les di
verses composantes des for
ces revolutionnaires, ont in
cite 1'Ayatollah Khomeiny a
mettre solennellement en
garde lundi sles fauteurs de
troubles anti isamiques.>
agir sous 1'6tendard de l'Is-
lam. Tout acte contraire se
rp. consider! comme une re
volte et chattit. Je souhalte
que toutes les tendances co
existent. mais je n'admet-
trai pas l'anarchie>, a de-
clard le Chef religieux qui,
fatigue, 'est vu ordonner
trois jours de repos par ses
medecins,


COMMUNIQUE

La Secretairerie d'Etat de
l'Interieur et de la Ddfense
National a l'avantage de
communiquer, a telles fins
que de droit, les r6sultats of
ficiels de election des Mem
bres du Corps Legislatif, ti-
res des process verbeaux
des Bureaux de Recen-
sement conformement aux
Articles 48 et 49 du De-
cret Electoral en date du
11 D6cembre 1978.
Port-au-Prince, le 19 Fevrier
1979.
Dr Achille L. SALVANT
Secretaire d'Etat de
l'Interieur et dr la Defense
National

ARRONDISSEMENT DE
PORT-AU-PRINCE


La recolte sucriere


La recolte sucriere bat son
plein dans les Plaines du
Cul de Sac et de L6ogane
ainsi que dans cell des Ca
yes.

Dans lc Nord, la Centrale
Sucriere ne commencera la
recolte sucriere 1979 qu'a-
prIs le Carnaval.
Durant plus d'une quinzai
ne de jours, durant la der-
nitre semaine de Janvier et
la premiere semaine de F6-
vrier, la HASCO a eu de gra
ves problems. Par suite de
defectuosites majeures dans
ses batteries de moulins, qui
broient la canne a sucre, la
capacity! de l'usio e avait 6t6
provisoirement rdduite de
moitid. De quatre mille ton
nes de canne par jour cette


central sucriere ne pouvait
plus qu'en absorber environ
deux miliie.
Les rolls uses aes mou-
Ains ont pu etrc heureuse-
ment remis en dtat au de-
but de la semaine derniere
Et la HASCO a recommends
t broyer quotidlennement de
la canne a sucre i plein de
sa capacity! journaiere.
Au courant de cette sitta
tion les spdculateurs avaient
commence le march noir
du sucre, surtout du sucre
blanc.
Mais depuis le 12 f6vrler
la Hasco a repris ses llvral
sons normales et r6gulieres,
faisant sinsi disparaitre tou
tes possibllitis de raretd de
sucre de canne sur le mar-
chI local. -


-I--

L'echiquier politique mon
dial a ete serieusement bou
levers, ces dcrniers temps.
Cette parties d'echec quest
la march du monde con-
nait aujourd'h-i ces impre-
vues qui la rangent en de-
hors des situations classi-
ques. ..
La Chine envahit le Viet
nam, son allie, son tres chei
ailie d'll y a quatre ans. Est
ce le debut d'une longue
guerre entire freres ennemis
ou est-ce simplment un mc
yen pour les chinois, dans
leur subtilite inattendue, d'e
vauer la reaction des russes
et d'eprouver en meme
temps la nouvelle amitie a-
Au Mexique, le President
amdricain a decouvert ur


autre monde occidental, un
autre esprit, une autre fa-
gon de parler. Et les ameri-
cains se rendent de plus en
plus compete qu'ils ne sont
plus dans ce monde ce qu'ils
etaient il y a dix ans.
!! ssal ynyiun'ee'
Les problems politiques,
un peu partout dans le mon
de, se greffent sur un tronc
t deja invest de problems e-
r conomiques d'inflation de
t misere, de problems sociaux
E et de stress.
5 Toutes les conditions se
) trcuvent rdunies, de quel-
4 qu'endroit qu'on se place,
(du Moyen Orient a la Cor
S ne de l'Afrique, du pole nord
au pole Sul) pour une catas
- trophe. I1 y vr implement
t de l'intelligence de 1'hom-
i me.


CONCENTRE

ELEMENTS DE FOLKLORE ENFANTIN
Par Pierre BAMBOU


Un lecteur m'a touch! au
sujet du dernier e TREs intitule (Cicatrices,
Boulpik et Lakwa,. II m'a
demanded si, moi aussi, j'd-
tais dans le clan des emu-
ldtres litterairesa... si moi
aussi, je voulais me lancer
dans le emulatrisme litte-
raire, la suite d'Addyjan-
gardy. La remarque est en
rapport avec certain ter-
mes creoles. Boulpik; Cheu
lene; 4mort raid depuis au
pass que j'ai glissds dans
le texte.
Je dirai tout d'abord,
comme notre ami et con-
frere Wilhem Romous, et
meme comme notre ain!
Roger Gaillard, le mulR-
trisme llttdralre nest
qu'une etiquette qu'on a
voulu apposer a un proce
dd de style haltien qui
ne date pas d'aujourd'hul.
Ensulte, le mot Boulpi>
qui sent de titre au caller
de podmes du june Batra-
vil. renvoie au' vocabulaire
richement colored des par-
ties de billes haitlennes.
sBoulplkp, ddji se compo


se de deux mot-s-racines :
(Boul et spiks. Le pre-
mier mot directement du Franeais
rboule. C'est une bille spd
ciale qu'on prend entire les
d o i g t s e t qu'on
env ole ens uite
sur les billes des adversai-
res ou sur les billes mis es.
Quant au terme c'est la disposition de 1'in
dex et du pouce permet-
tant de tenir puts de tirer
la bill utililse comme pro
jectile et appeld justement:
aboulpik>. Le splki se for-
me en fermant la main et
en plagant la deuxidme
en plagant la deuxime pha
lange du pouce derridre et
sous les deuxlime et 3e.
phalange de 1,'ndex. Lors-
que le pouce est d6fendu
dans un brusque mouve-
ment d'extension, it joue
alors un role rde gachette.
A part expression . plks 11 conviendrait de si-
gnaler d'autres comme :
emarrer pike, epik. chins :
apik k6k6bs ...
Nous y reviendrons.


MARDI 20 FEVRIER 1979 *af -*k
O 31.022 rN* ,

ONDE EN 89: PLUS NEN UTDN D' EMBE D O TO TEATNE D









rONDE EN 1890: LE PLUS ANCIEN QUOTIDMN D'HAITI MEMBRE DE ASSOCIATION INTERNATIONAL DE PRESSE


Chine / Vietnam: Cuba serait pret


a envoyer des troupes au Vietnam


LA HAVANE (AFP)
Cuba est pr6t a envoyer
des troupes au Vietnam au
cas, juge encore improbable,
ou Hano. le demanderait, es
time-t-on gentralement mar
di a La Havane.
En l'absence de reactions
officielles a la contre atta
q'ue> chinoise sur la frontier
re vietnamienne, on note
que (Grammas,, organ du
Parti Communiste cubain,
concluait lundi son editoriall
par ces mots : sPour le Viet
nam, nous sommes disposes
a verser notre propre sang>>.
Les observateurs diploma-
tiques dans la Capitale cu-
baine estiment cependant im
probable, iour le moment,
un envoi massif de troupes,


ne serait-ce que pour des rai
sons logistiques, et pensent
que Il'offre d'aide cubaine re
vetira d'autres formes.

On ne consider cependant
pas exclu que la Havane ex
p6die un detachement mili
taire symbolique, si le Viet
nam le demandait.

Si la population cubane
parait spontanement emue
par l'offensiv centre le
Vietnam, (cfr&ere de lutte,,
les moyens d'information of
ficiels ne se sont pas prives
depuis samedi de mobiliser
opinion.

Les nouveaux mandarins
et les neao foscistes de Pe
kin> sont abondamment de-
nonces. En une nuit, les
murs de la Capitale se sont
couverts d'une affiche du
President : Fide! Castro, dans
une posture hcroiquc, avec
ce texte : eAuinurd'hui pour


le Vietnam. doriin. or-
dres, Conm:!naan'i' >'i Cnclh.:
Des meeting .,e- ma,1 'se
sont prevus mardi n!4 r ur -.
clamer .e ret'r;.t i!:.nmed:..t
.des agrr.eseur. chino;s>,
<,nouveaux allii"- d, !Impe-
rialisme nord 4merica1n>.

Au defa de 2es man:festa
tions, 1'aggravatlon du con
flit Sino V.etnamiln pa-
rait inquieter vrlentbleen1nt
les dirigeants cubalns qui
s'interrogerailent sur les v.e-
ritables Intentions de Pekin.
don't les armies, par leur
seul poids nurieriquo. s44it
en measure d'ecrasrr 1. Vi,. t
nam.
Les observatrurs 4spe)i.,'i-
se6s note1nt1 ('aultre Iar (i i
Ine presence 44ilit.iur, 4iilhI
ne a Hanoi, (mem, syrl) ()1l-
que, poul rrilt 4o4rvlir 1. vi,
a ilne ( aide director 444 1":1
SS ft L 4de s ;4 lhl(i.4 c --. w,,4
les 1' sq44h' Q C. 4 l c4 4 4 ll 444,4 -
C(lue d ex4'i hI'.I 44 14 4,444


De la necessite de reconsiderer

les imp6ts sur le revenue


Concernant les impots sur
le revenue que 1'Etat percoit
annuellement du contribua
ble, ce dernier beneficie, d'a
prOs la loi, de certaines
exemptions qui dependent
de conditions et de cas parti
culiers. Ainsi, ces exemp -
tions varient avec la situa
tion matrimoniale du con -
tribuable, le nombre d'en-
fants, les responsabilites fa
miliales (ascendance et des
cendance), les frais medi -
caux, etc...
L'analyse approfondie de
ces exemptions permet de
fair quelques observations,
a la lumiere des variantes e
conomiques du milieu. Un
employee non celibataire, par
example, qui n'a pas d'en-
fant b6neficie d'une exemp
tion de 5.000 gourdes. Cette
exemption serait de 300 dol
lars (1500 gourdes) par tete
d.'enfants. Ce qui signifie-
rait qu'une famille de 4
personnel (pere, mere et 2
enfants) beneficle d'une
exemption d'impot de 8.000
Gdes. Ce qui au yeux de
l'Etat reprdsenterait les o
obligations (ddpenses di -


vers, ent.relin, yilov r'1'i 44 i
de cette lamillel p indL( .i ;n "
annee. Le lectItl ir Ich 4 ili
averti peut al.sen l 44' 4'I'll
dre complete que 4 l' l' 4I4i
rme est loln L d 're I, r'lr.!.
de la reallte. ,ulrtfw to (I 4 :4.' i
jours of lIa vi. -,, i.4l. 1t d
plus en plus ch-Ire etl (]u
les salaires r tsresent4 I l '.li. ii4.i
et ne sont pas ()jt i'r4 4 i
function des cours dr 1 :.i -
flation.
Si la lol pre.srilt (u) r ,'-
impots sur le revein4 mw'I '
function ic'est-a-dire- ;,i. -
mentent ou diniminu ni <
entrees annuelles du 4":i-
tribuable, 0A s'avere lo4!u.r
egalement que. sulvant i -
prit de la meme loi. Irs .x
emptions don't 11 benerlc4e
soient considerces dan.i I(
context de la realtlle. drs
conditions de vie. Ce qul au.
rait pour effet de rendre
non seulement la loi dyna
mique mais aussi de prote-
ger le contribuable des con.
sequences nefastes des non
ajustements economiques, le
quel contribuable est deja si
surchagd d'impots et de
taxes.


Le frangais par la lecture

expliquee

d'Edouard Tardieu

Par Marcel DAUPHIN


Le savant directeur de la
Librairie d'Action Sociale,
Edcuard A. Tardieu a pu-
blid un livre utile, int6res-
sant et difficile I faire. Le
livre s'intitule aLe Fran-
gais par la lecture expli-
qudeg et dolt servir aux
d61ves course 61mentaire 2
et la classes de 9e.
11 est surtout composed
de texte halitiens en prose
et en vers. Nos compatrio-
tes sont I 1'honneur dans
cet ouvrage dict6 par le pa
triobisme, -le ddsir d'1tre u-
tile A nos enfants. En prd
sence des textes haitiens,


11s pourront mieux connal
tre la vie haitienne, nos
moeurs et costumes, notre
belle nature aux matins ra
vissants, aux torrides midis
qui reclament le repos :
Midi sonne. Reposons-
nous sous le manguier
Le gazon brfile. C'est a
peine si les palmes
Bougent. Les grands
boeufs roux. au pAturage
came,
Dorment en poursulvant
leur rtve familiar.
It4 -andmireront les au-
chers de soleil d'Haltl et
(Voir suite page 8)


Sep abibtres
haitens sar
la Ulst e de la FIFA

La Feddratlon llnitlhenne
de Football a iibitnli li IR
FIFA do plncer 7 nrhlbrrir
halliena sur la Intolt frifiel-
le. Ayant constat! I'onmi -
slon des arbitre hilte-na
sur la listed pr6c6dentn le
Bureau Fdd6ral a tormul6
des rtclamaltion qui ont ft
nalement about : Void It
texte de la lettre de la FIFA
a notre Fdd6ration
Monsieur le Secr6taire 06
neral,

Nous venons de recevoir
votre lettre Ref. 2479 du 25
Janvler 1979. En effet, cv4t
par erreur que le telex et
la couple de notre lettre du
18 Aofit 1978 ont 6t6 cla.,-
ses et que les noms des arbl
tres n'ont pas t60 publids
dans le supplement. Etant
donn6 que 1'erreur s'est pa4'
sde chez nous, erreur don't
nous nous excusons, nous som
mes exceptionnellement d ac
cord de publier les nom.s de
vos arbitres mentlionncsr
dans FIFA News du nmoLi
de Fevrler 1979.
11 s'agk done des arbitres
sulvants :
Paul Joseph Amitid
Pierre, Michel
Desir, Andrd
Tony, Maurice
Duchard. Edner
Lane, Kenol
Bonne Annie P WIndler
Veuillez atrer, M(n:,l4.eur
le Secretalre DGeneral I 4x4 -
pression de mes s.inl tin4r1i4
distlngues.
Federation In lrnal .mn.;c
de Football A.ssoc'l!iii
Le Seurcaire C.'inrr0!
Dr H KASItI


Hier, Aujourd'hui


t Peut Etre Demain

Par Carlo A. DESINOR


Resultat official


des elections Legislative


du 11 Fevrier




MARDI '?nfrrvit 11711


Michele Scotch Club,
I.





I '11t WEEK-END CARNAVALESQUE '







VEANDREDI 23 FEVRIER







Scorpio








|SAMEDI 24 FEVRIER










SD. P. Express.






A NE PAS MANQUER!


rmwi Zai lww yyyyw /WWoaWGof I */////. 5 0 0 Waa R///VVWW////o/. WSF. rt I


r, i Cine Triomphe

26"-d 12 RUBY
LE S-RVAIVNLE I
SAP.:S;AFFECTER L'ESTOMAC' "0 oND;oo
"" F.EI..LA RAISON D'ETAT
SALLE 3
9 2:00
FIST.
SALLE, 4

TURKISH DELIC .~P



Paramount
Mercredi 12 h 2 4 hres
Entree G. 1-50
COMBAT LA DOULEU 11DU SOLELY
G heures
EntrCe G. 3-00
8 h et 10 ihres
V lEntree 0. 3-00
HOTESSES DU SEXE
I Entree G. 3-00
P ex Theatre
Mercredi 12 2 4 6 8 10 hred
LES SURVIVANTS DE
/.J* I ~LA FIN DU MONDE
Avant 5 heures
r A 1 C1I a Entirv 0.G1-50
TARIFF SPECIAL GdO houdes.
A (.'1 '. LIEUQ A Par'tir de 5 heures
A VIILEntr5e G. 3-00 At 5-00
Jeudi 12 2 4 6 8 10 u res
ii F LA NUIT DU
In( ividual FunFare" d'Aerocondor A MASSACRE
Avant 5 heures
Entree G. 1-50
P,*A Partir de 5 hres
Payez votre billet d Poyage d 5 hrIe

IMPERIAL
Port-a -Price MERCREDI 21 FEVRIER 79
12 h 2 h 4 hr
6 h 8b i10 louresb
Gdes. 8.00
Port au Prince est.t .0
ANGOISSE

S99-00 plus taxes res
6 h 8 h 10 heures
Pour reservations et Informations des S:oo
LE GENDARME
sur les conditions de ce tari-. EN BALLADE
T 3.00
IMPERIALII
aaressez.vous a votre atgence de voyage MERCREDI 21 FEVRIER 79
12 h 2 h 4 hres
6 h 8 h 10 heures
Entree G, 5-00
OU a Entr6e G. 8.00
UN MOMENT
D'EGAREMENT
zxx
Institute Francais
Lundl 19 17 hres 30
Un film de Julien Du-Vivier,

ANGLE DES RUES PAVEE ET TAU PEOPLE avec Louis Jouvet, Michel
Shmon, Victor Francen.
2 6) 75/2 (La triste fin de vletix come
IP t T dlens, par des comddlens ,ex.
2 9ceptionnels).
Entre 2 QGourdes
aO )c -- .i c 'C'. .2r -./:.ar. .C.f.r- _;F- ,1 gde sur presentation de
ia carte de la BLblioth6que


Enfants d'Haiti

et du monde entier
Par Mine Andrue h.iz PIrrR


Elnfani de cooCur
De nos Oglle'i et
Do nos glganntesques driulcs,
Tol, qui upparals sl beau,
QuanLt lik Iur. du coucher,
LL's rlfl.rt pourpres
Du cropuscule, par les cris-
taux,
Rejaillissent avec elat sur
tol,
Petit enfant de choeur
d'Halti ct du inonde enter,
A ces minutes la;
Tu deviens encore plus beau,
Plus majestueux
Dans ta parure si simple;
Ton regard se faith .alors
Plus angellquL
Et ton sourire plus divin.
Je te regarded sonner fiere-
ment la cloche de Dieu
Je te vois avec admiration,
Passer avec le ciboire d'or
Rempli de saints hostles
Je te vois turner en round,
A I'autel, pour servir le vin,
Tous deux qui, dans le sacri

De la niesse, vont se changer
En corps et en sang
Du Christ vivant...
Je te contemple prfoils
Au fond des sanctuaires
A offrir a tous
Les corbeilles d'offrandes
Avec toujours, ta meme aIlu
re
De confiance et de paix
Qui te signifie partout
A tous les coins du monde...
II aurait sembi6 que
Cotte demarchr
T'a ete dictee, car
que ce soit, en France
Gu en Allemagne
A Bruxelles ou en Espagne,
A New YorK on au Mexique(,
En Haiti ou en Afrique
Tu es le memc partout;
A te voir avance
Avec tant de came.
Pointe d'un sorire
On croirait voir venir un
mage;
Ta volx angelique et pure
Faite pour 6mrcuvoir
Et conveitir
N'a toujours felt que raffer
mir
Et consonlaer notre foi


Notre aninte 0fa
En I'Eg.se UnivoerelUe
Tu as anlant ,r'111ll,
EL du onile ..ntnUer
Que cc silt pour deva
Av.c la Croix
La alinte Croix
qul announcee un depi
Vers Vau dehi,
Ou pour ader S la di
tlion
De la Sainte Commoun
Ou encore pou: presue
Leau b6nite a versLr
Sur le front des nouo

Tu as toi, petit enfai
choeur
La m6me foi, la mem
cence,
La mime part d'amo
Que tu offres tout jeu
Au monde, aux fideles
Aux prtres a notre
La Sainte Eglise
qui t'appellent...
EL te voila, ji une en
D'Haiti et du Monde y
Repondant presents
A ces devoirs de la v
Religieuse et ociaie,
Au monde si divers,
qui se content chaqt
De volr les choses h.
les
sans s'y arreter:
Au public des fglises
Et des messes:
A tous les pretres
gieux
A tous les SducateurE
Cette annee, c est l'a
Consacree a 1'enfant
A touls les enfints
EL du monde enter
Je leur demnde aujo
de s'arrbter un peu
Sur le petit enfa
choeur,
De pens.-r a cet enfa
De nos viiles et de i
pagnes
Qui s'offre cheque j
En example a i'Hum:
En devouement. en
Ain que le petit en
choeur
d Haiti et du monde
soit comprise et mrg
fin;tivement
18 Fevrier 1&79


DANS NOS CINEMAS


ETOILE C1r!HE
Mercredi 6 h 30 et 8 h 301
KARA TIGRESSE
Entree G. 2-00 et 3-00
Jeudi 6 h 30 et 8 h 30
DU SUIF DANS
L'ORIENT EXPRESS
Entree G. 1-50 et 2-50

x x x x

4PrTOL
CAPITOL I
MERCREDI 21 FEVRIER 79
a 12h 2h 4h 6h 8h
9h45
Avant 2h30 G 3;00
Apres 2h30 G 5;00
10h
MON PREMIER AMOUR
CAPITOL 11
MERCREDI 21 FEVRIER 79
Avant 2 h 30
Entree G. 3-09
Apros 2h30 G. 5.00
12 h, 2 h, 4 h
6 h 8 h 10 heures
SALOPARD EN ENFER
CAPITOL I.!
MERCREDI 21 FEVRIER 79
Avant 2n3C (,. 3.00
Apres 2t 30 G. 5.00
12h 15, 'nft,
4h 15 6h f6
8h 15. 10bh V
UNE FEMME LIBRE
CAPITOL 4
MERCREDI 21 FEVRIER 79
PRIX UNIQUE G. 5-00
5 DURS A CUIRE
xx 3x

RANCHO C-:?E
Mardi
LE FAUVE

Mercredi 21 Fivrier 1979
LE FAUVE

JEUDI 22 Fevrier 1979
AGENT TIRES SPECIAL
Vendredi 23 Fevrier 1970
BIEN JOUE MATT ELM
x x x x

Cine S neeal
Mercredi 6 h 8 bres
LA FURIE DU
DRAGON
Entr6e 0. 2-00 2-50 3-00
Jeudi 6 b 8 hres
LE BOUCHE TROU
Entr6e G. 1-50 2-00



MAGIC CINE

MAGIC CINE
MAGIC CINE
Mercredi 6 h et 8 hres
SON DERNIER
CONCERT
Entree 0. 4-00 5-00
Jeudi 6 h et 8 heures
SON DERN'ER CONCERT
Entrde 0. 4-00 et 5-00


Lido
LIDO
Mercredi 12 h, 2 h 4
Entree G. 1-50
DRAGON MISSILE
8 h et 10 heures
Entree G. 2-00 et 3
EXCHANGE DE
PARTENAIRE

Auditorium
1Mrcredi 21 F-vrier
7 hellres
L'ILE DES ADIEUX
Entree G. 1- t)
Joudi 7 h'our-
OPERATION TONNE
Entree G. 2-00
x x x X

'- I. e Auto
DELUXE
Mercr e idMSCH. 71
Mercred:, 7 h el 9 hi
Entree $ 2-50
20001 ODYSSEE
DE L'ESPACE


ncer

rt

Is iIbu

Ion,
nter

veaux-

it de

e inno

ur
ne

Mere

ifant
Entier

ie


ue jour
abituel-



et rell-
s
annee

d'Haiti

ourd'l" ui


Avertissem t de Carter a
1j*nion >-; B


iBulite do i lu ire pag)
tout lein liyiitimoeii d nrm
mentis qLu'. pourralent Wavie-
rer InicsMialrc, h.n iimmrlln
le dtplolernent d'Win MIssIllr
mobile MXp.
II a galemIen de(i'lLre.
que co Itrrait6 s heiiir :dr
neic-lerlinie IP o-,ur .1 di
eelihnlque-s de broubllalc em
pechInl la viirlllcatlon du
respect de-i clausen de c ,
accords Cutte remarque la:.,
se pc-nser que 'un des- der-
niers grand obstacles a la
conclusion des SALT 2- -
le dossier t6lm46trique a
peut 6tre resolu ces der -
nliers ours. Le chef de la
Maison Blanche a assure
qu'-li ne laisserait pas les
pressions d'une inevitable
competition avec l'Union So
v!- tique detruire les possl-
billt's de cooperation qui
existent entire les deux pays
Enfin, Monsieur Carter qui
a rfpondu avec energie aux
critiques str le manque de
fermete de sa politique
etrangere et I Tndecision i])
parent de la Maison Blan-


PT


t:|l'. k tnilli ll m If ," Iu-t. I;'A t!
I t'h -r i ,,, ii'. i te



Pharmacle
assurant le
service d- nuit
Mr.IREDI 1 1 1% .i t 9
MOEUfRNE:
Rui Pa.vre
LUMIEREL
Ar- FrutrlirU d
ST. ANTOINL
B. JJ Dessalines

JEUDI 22 FEVRIE 1'R 79
MONT CARMEL
B. JJ Dessatiienr
DE LA SANTI
Rue Pavee
ST CHARLES
Carrefour
PETION VILLE
Mercredl 2
MERCREDI 21 FI :\: lt'
ST THEPERSi:
Rue Villate
JEUDI 22 'EViII. I'
VILLI'JOINT
Rule iFaub I't


MESSIEURS

AIMEZ VOTRE FEMME !

ROTEGEZ-LA FATES LA

PLANIFICATION FAMILIAL I


nt de

nt
tos cam

jour
anit6
amour .
fant de

enter
fnifie dv








h 6 hres


-00


MOSQUITO Cu M
Pour c ux qui Wtont pas
d'l1ectricite

En camping, en vacanccw.,
Nles spirales Leopard tuent

Ies moustiques sans pardon
Cint Dominique BailIV

et Co Distributeur Tel. 2.0021
En ente partout


,,,,,,,,,,,,,~,,,,,,,,,,,,,_ _,,~


wo ;~-


7/Cz~rrrrrrrr,~wr~~AL,,,-------~ I






RPI 2'0 FFVRTFR 19719


PAGE 3


.1.. -- --- -.-- -.- --- .--- -~ -.. -. .._. CL


Resultat official des electionss Lgislatives PEIN, NORE L ENA


iiullt dl lia lre page) ARRONDISSEMENT DE
HINCHE
lere Clrt.onscript!on
Glordany Syl-ain : 31.274
AHONPDISEMENT DES voix
S'Vr-LnES 2eme CGrconscrlption
cr .rs n307 voix Armand ropo.el : 13.359
voix
, CIrco ( Ilptlolnn
In i r'' }'r:riqlh Mon- ARRONDISSEMENT DE
1r it 115 'olx MIREBALAIS
Mmin Max Adolphe : 26.
liONP lREMENT DE 26 396 voix
INT MICIIE DE
k L A YEI. ARRONDISSEIV'LNT DE
In ,:: ol,- I olt 37.326 LASCAHObI-:

Faustir Dumeny : 31.811
irONl;plSSEMFNT DE voix

ARRONDISSEMENT DE
on I, I I,' : ('. s It 23694 CERCA LA SOURCE
lx Max Bastier. : 14.369 voix

I)?f0N)IS:,l-..iENT DE ARRONniSSEMENT DE
(<'i':I. FORT I.IBERTE
t, ( l.:l. c i Trliiol Jacques Pierrut : 5.062 voix
i.-r-" I',rr 1,,u s : 34990
|>1 x ARRONDISSEMENT DE
OUANAMINTHE
in, (Circ' ,ii-i ':ption :
Adrc Simon 14 383 voix Julio Bordes : 15.362 voix

SIRONDISSE.VENT DE ARRONDISSEMENT DU
AIN ET TROU DU NORD

're (irconFcr:ltion lore Circonscrption
i-nrv PFr.!icijon : 14.409 A:Ceste Etienne -'.325
dlx voix
erm. Circ'ons.riiption
.-yr.)',lr Carrerard : 18606 2eme Circonscription
',lx Luc Senatus : 5 355 voix


ARRONDISSEMENTS DE
L'ANSE A VEAU ET DE
MIRAGOANE
lere Circonscription
Jean Jabon : 28.975 voix
26me Circonscriptionf
W6ber Kersaint : 44.553 voix

ARRONDISSEMENT DE .
DESSALINES
lere Circonscription
Pierre V. Etitnne : 33.610
voix

2eme Circonscriotion
Leroy Preval : 238 887 voix

ARRONDISSEMENT DES
CAYES
lere Cir72onscripticn
Willy Hollant : 39.323 voix
2eme Circonsc"-tion
Moreau Sain Paul : 34.144
voix

ARRONDISSEMENT DE
TORT SALLIT
Me Daniel Delimon : 16.354
voix

ARRONDISSEMENT DES


COTEAUX
Miermont Saint Joy ; 9.406
voix

ARRONDISSEMENT D9E
CHARDONNIERES

Me LrmoutseI Andre : 14.
111 voix.

ARRONDISSEMENT DE
LEOGANE
lere Circonscription
Geraid Beaubrun : 17.983
voix

2eme CirconsLiiptionl
Jean Sass'ne : 10.655 voix

ARRONDISSEMENT DE
PORT DE PATX
lere cir-conscr.ption
Amou y Francois : 28.619
voix.

ARRONDISSEMlNT DE
SAINT LOUIS DU NORD
Arthur V. Cihxte : 15.171
voix

ARRONDISSF'VENT


D'AQUIN
lDre Circonscription
Charles C6sar ; 6.164 voix
26me Circonscriptiin :
Jean Th Lindor : 18.415 voli.

ARRONDISSEMENT DE
BELLANSE
l1re Circonscription
Agr Jaures Leveque : 12.07.
voix

2eme Circonscriputiun
Dr Rony Gilot : 10.126 voix

ARRONDISSEMENT DU
CAP-HAITIEN
lere Cir.onscription
Alexandre Lerouge : 30.01-
voix
2eme Circonscription :
Monies Charles : 14.919 vo;x

ARRONDISSEMENT DE
L'ACUL DU NORD
lere Circonscription
Ing Metellus Charles : 28.
015 voix
2&me Circonscription
Mine Elsie R Cox : 19.347
voix


ARRONDISSEMENT DE LA
GRANDE RIVER DU
NORD
Emmanuel Pluviose : 8.140
voix

ARRONDISSEMENT DE
SAINT RAPHAEL
Arcessihis Jean Francois
21.249 voix

ARRONDISSEMENT DU
BORGNE
Avelt Pierre Louis : 26.319
voix

ARRONDISSEMENT DU
LIMBE

Mathieu Mesidor Fils : 15.
306 voix

ARRONDISSEMENT DE
PLAISANCE

Lesp'nasse Jesn : 11.512 voix
N. B.- Les _Sesultats pour
les Circonscriptions de : Jn
Rabel Mole St Nicolas et
Vallieres seront communal
ques des reception.


Project d' education No. 2


Gouvernement Haitien Banque Mondiale

Av; daAnnel d'Of res Avis d'Anoel d'Otfres pour ie Ciment


te Le Gouvernlement
Rei"publlque d'llatl ra ot
en a de ,' ASSOCIATION IN
3 e, NATIONAL POUR LE
es VELOPPEMENT. unC
es. de DIX MILLIONS DE
t esrib LARS AMERICAINS
s des $ 10.00.000000.00 pour
s des nancement d un SER
as des POJET DEFDUCATION
le court approximatif
est estime a Douze
e lions Six Cent Mille
dvi P lars Americains 1U.
IA 12 60J.000.00
BE -
)ours En vue de la mie e
r 197'J vre de ce Projet. qui
here" prend la construction
a 1a Ecoles Primaires Ru
10 Eecoles Urbaines. 1
ON Normale. 2 Ecoles Pro
AI sionnelles 1 l'Ecole IV
NDIA- ne d Agriculture 1
de Perfectionnement
I'Edu- de. 5 S'udios dans
dis Batiments de la
Na.ionale pour la prep
lion d emissions rad
S niques a caractere ed
Sept Mille Deux Cent
Fe Cinq tonnes 17225, or
Soixante dix Mille '1
sacs de ciment Portlia
tficie' SseT nt iecessa
53 I est entend:l que


de la fonds de ce credit contri
tenu, bueronti 'i cuvrir les eoiLs
TER- des contracts pour lesqllels
DE- les APPEALS D'OFFRES soot
crid" lane's.
DOL t .nvtb
(U. Les int&resss st v -
le fi- tesi retire les dossiers d'AP
COND PEL D'OFFRES pour le C)
4 don't MENT PORTLAND ARTIFi
global 1EL tou es Jours or ur ra
Mil- bleso u 5 F4'r,, r 1979 au 16
Dol- Avril 1979 de 9 heures a. m.
S. $ a 4 heures p. m. a 1'adres
se suivant'; :

PROJECT D-EDUCATION No
com- 2
de 31 BANQUET MONDIALE
raleso c/o Departement de l'Edu-

oies cation Natiolal-
Ioyen- Port-au-P ce. HAITI
Centre P 0. BOX 21C,
Rari Adresse T1 -graphique .
1 a~re
paRadio PEGHBM
opho- GOUVERNEM--NT BAITIEN
oatif. -Port-au--Prince, le crlet Fe-
Vingt vrier 1979
70u Cent000 ng. Nicolas SAINT -
S0000A LAUFENT
ind A,
ires
-e Directeur


- -oo^ 500000


PEKIAs aAmur


PEKIN, (AFP)
La .Chine a ignore pour le a
moment la grave menace
branadie par 1'URSB d'i.pter--
venir aux notes du Vietnam 1
et pnurruivl lundi pour la g
troislena journey eonnecu I
tive son opoiat:on spuniti- :
ve> pour en finir avec les I
rxprovocations a mnIes:- Viet- i
namniennes k la frontiere
Chinoise.

La Chine estime en effect.
delon une confidence de M
Deng Xiaoping a une person
nalitk de passage. que la
reaction Sovidtique 'A 1'opd-
ration chmoise au Vietnam
n'irgit pas jusqj'i entiree -
prendre une action armie
et ne de -serait :'is ie Leta
de -de la pronagande.

Les source's officielles a
Pe4ln sont m .lettes sur le
deroulement e.cact des ope-
rations, l'Agerre Chine Nou
velle se oatnana d'indi -
quer qu'elles se poursuivent
sur les froris .1 Ila fronti-
re du Guang XI et du Yun
nano et que les troupes c:-.:
noises ont ,con'.re-attaoue
avec efflicacilt, c ntre les
troupes vi'et'ainiennes. Cel
les-ci auraient bombards
des villes chinoises fronta-
licres.

Malgre le peou de details
olhenis. routes les indica-
tions eonvcordcnr sur la vi-
giueur de '.operation eli -
noise qul n'es evidemment
pas illustree L,ar les indica
Io:ns de Hanoi faisant ap
paraltre d'importantes per-
tes en hommes en maleriel
du cotl Chhnoli.
Un official chinos a qua
life lundl soir de pure pro
pagandee la menace [;ovieti
que et soulignait la neces-,
site de donner aune bonne
leqon a ces gens-laie.
Frapper fort et vite est
lobjectif de la Chine. Lun-
di martin, le Vice-Premier
Minietre Deng Xiaoping a
souligne que laciion de Pe
kin serait gler la situation a la frontier
re avec le Vietnam et qu'il
n'etait pas question de <,d6
velopper ou d'0tendre) le
champ d'action des troupes
Chinoises.
Monsieur Deng Xiapo -
ping qui recevait Monsieur
Alejandro Orfila, Secretaire
general de 1'organisation
des etats americains, a indi
que au course de ses ertre -
liens que cette operation ne
depasserait pas unne etroite
zone proche de la frontiere
Chinoise, c'est a dire quel -
ques kilometres.


Monsieur Deng Xiaoping
pricis6 au course de la m6
me conversation que les di
rigeants chinois ont calcu-
1 toils les risques de leur
guerre eclair et examined les
possibilities de reaction de
1'Union Sovidtique avant de
lancer leur operation, mais
ils ont dcarte le danger d'u
ne ac+ri i armse directr- de
I'URSS aux cots du Viet-
nam.

11 semble cependant que
les autorites Chinoises
n'alent pas t. talement dcar
t6 le danger Sovidtique a
leurs Frontiires Ouest, Nord
et Noid-Est : selon des indi
nations de source Chinoise,
les 6tudiants Chinris dans
les Unive,-sitds ont et0 pre
venus q'ril n'era..L, pas im-
possible que L'URSS, par me
sure de rerorsion., cree d-s in
cidents f'"ontaliers ave c la
Chine sur les "ontieres du
Sinkiant, de M. g.. c.ext6
rieure et du Heilon.lrang,
dans 1'ancsenne Mandeiou-
rie qui furent deoa le thea
tre d'incidents en 1969.

Ces indications peuvent
etre rapprochees de l'eva -
cuation preventive dIe 300.000
personnel, nni pas d'une
ville come evoque .ecn-em
ment par le Senaeur ameri
cain Henry son, mais de divers points
trop exposes de toute cette
frontiere de plulieurs mil -
hers de kilometres.

Enfin lundi soir, des ru -
meurs ont circule sur un
etat d alerte danas la vile
de Canton mais sl a eti im
possicle de confirrner' ces
indications a. P6kin. Lea
deux provinces di OGuangy
et du Yunnan, bordant Ia
frontires, soot d.ika er aler
te depuie piusieuis jr ,s.

xxx 7
VIETNAM CHINE ,LES
LGRESSETIRS CHINOIS
STOPPES SUR TOUS LES
FONTS,
SETON RADIO HANOI
HON KONG, (AF'P
ont e6e nettement vaincas,
routes leu:s avancee, blo -
quees eLt 1a noil0ie de leurs
bhildes ou.'t e mris ihors
de combat announce Radio
Hanoi capte.e j:l.li Hri-ng
Kong.
les pes'.. Chinoises qui
6'l te flan''rre sur plus d u
I.P vlngl,'t;;ip (i!' 1 ;oints it
joui, de ,a fron.c,' ont ete
rr-tp. s : s rl m iant i i lnt
s' S e fI t; ei-' io' ,crs \'l .t-
namienne.. a aj )ut Radio
:lanui.


AUTOROIUTF DE DELMAS TEL ; ';-2180
TOlTrE LA MUSIQUE hAITIENNX
TOUS LES SUCCESS LATINS
ROUS LES hITS AMERICAINS (DISCO-JAZZ
SUR DISQUES
00 ENILREKSTI-S POUR VOUJS
SUR MINI-CASSETTE,
SUA CARTOUCHE 8 TRACK
SUR BOVINE MAGNETIOUE
rARt UNE EQUIPE DE SPECIALISTS
EFFICACE GARANTI PAR UNI
HAUWE TECHNICITE
L NI)I & VENDREDI 11 : A M 5 : 00 k M


Le douvernemenit de la
Republique d'Haiti a obtenu
de ASSOCIATION IN -
TERNATIONALE POUR LE
DEVELOPPEMENT un cre-
dit de Dkx Millions de Dol -
lars amdricains (U. S. S. $
1k.f000.000) pour le finance-
ment d'un Second Projet d'E
education don't le coat ap -
proximatif global est esti -
me 6a Douze Millions Six
Cent Mille Dollars Ameri -
cains (U. S. $ 12.600.000.00).
En vue de la mise en oeu

vre de ce Projet. qui com-
prend la construction de
TRENTE et UNE i31i Eco-
Sls Primaires Rurales, DI-.
110) Ecoles Primaires Ur-
baines. UNE I1i Ecole Nor-
male Primaire, DEUX E
coles Professionnelles UNE
1 Ecole Moyenne d Agricul
I ture. UN t 1) Centre de Per
fectionnement Rapide, CINQ
S 5) Studios dans l'aire des
Batiments de la Radio Na
tionale pour la prepara -
tion d'emisseons radiophoni-
ques a caractere educatif,
Cinq Mille i5.000i Tonnes
Zo D'ACIER ROND pour BE -


TON ARME reparties
coers durs No. 2. No.
No. 4 s(ront necessary
11 est entendu que
fonds de ce credit cont
ront a couvrir les cofi
contracts pour lesquels
Appels d'Offres sont
cos.

Les Interesses son:
tes a retire le dossier
PEL D'OFFRE, pour
CIER ROND POUR B
TON ARME tous les
ouvrables du 5 Fevrier
au 9 Avril 1979 de 9 1
a m a 4 heures p m
dresse suivante :
PROJET- ii EDUCATI(
GOUVERNEMENT 1-H
TIEN BANQUE MOi
LE
cio Departement de
cation Nationale
P. O. Box 2162
Port-au-Prince. Haiti
Adresse Telegraphique
PEGHOM
Port-au-Prince. le ler
vripr 1979
Inc. Ncolas Saint -
LAURENT
Dlrecteu'


=VK~IQ %ccce~VY~ICIIIJ Z O/JrLrOOCOOrsHs~~ss~1z~J


Pour toutes vos operations Bancaires












SCOTIA BANK









A VOTRE SERVICE!


3 Adresses:


RUEL 1F VEE, DELMAS, CARREFOUR


T~~~qPf~1 ~r


ON RECHERCI

Entreprise co
sire employer
tant de vente. E
la vente et di
preferable. Voit
sable
Envoyer curr
references et p
Postale 1316 Re
x x 3
A VENDRE
Une proprint
perficle 100 x
'la route de
Pour tous les
ments T6lphoI
de 8 1 P M-
P. M.
XXX


RAFLE RENVO
II est porter
sance des int6r
Rafle de la
CITRON Imm
No. 6986 appart
RICOT PERRA
vait avoir lieu
de la Loterie cd
tien, fin 'F6vrle
yde au tirage(
mols de Mars 1
grand normmre
tant Ivendus.
Ricot PERRAU

AVIS
ON CHFRCHE
On cherche
terrain de 150(
h proximlti de
Delmas, de la I
report ou de
Nord avant la
f 'Airoport.
Tel.: 2-5714.


-- ~mM-u _~~-;~i,+,~)03,,,/A~~ WJWW-- ~?D~LO~C,~ I~~W


HE CN RECHP'Q F
Voiture ?'tI Piif"it F'at -
mmerciale d6 't1phoner "' 6--'24 212
Reprdsen x x x x
Experience de A VEND-Ki
u Marketing Un terrain A Debussy -
ture Indispen dans les hauteurs de Tur-
geau mesurant 21 metres
3C centimerer d, facade sur
iculum vitae, une profondleur de 36 mtres
h1oto i Boite 50 soit une superficie de 602
ference D. P mitres earres 80 centime-
x x
tres.-

6 d'une su Tel : 2-552S ou 2.3789
100 sise sur x x x x
l'aeroport OFFRE D'EMPLOI
renseigne On demand une secretai
nez le 2-0816 re steno-dactylo. Connais -
- et de 4 a 6 sance de l'anglais necessai-
242 re Bon salaire. Experience
xx prcferde. Ecrivez en don -
nant references a :
)YEE P.o.. Box 297 Port-au-
Sla connais- Prnce 212
ress6s que la x x x x
camlonette A LOUER
natriculde au Hall a Louer a Lalue -
tenant 6 M. bonne position Sonnez -
ULT, qui de- le 2-4928 : 7 h 12 h A M.
sur le tlrage 4 hres h ires P. M.
le 1'Etat Hal x x x x
r, est renvo- A VENDRE
de la fin du Terrain approxinative -
979, un trop ment un carreau de terre si
de billets 6 tu6 k Thor le Volant, eau
courante. Pour visit et au-
LT 192 ire renseignement appelez
x x le 4-0428 de 8 heures a. m. a
4 heures p. m. du lundi au
A ACHETER Vendredi.
a acheter un X X X X
30 k 2000 m2, FOR SALE
la Route de Three (3) acres of flat land
Route de l'Ad in Thor le Volant, Plenty of
la Route du water Fence Gate For
a bretelle de information, please call
4-0428- from 8 a. m. to 4 p.
m. Monday through Fri -
X 212 day.


pour PAcier Rond pour beton arm


Petites announces


_I _1_ ___1__1_ _____I________~l~s__s__~_


r ~___ : __ ~L____II_~ ___~~___i__C__5_1_r_;_ n_______lr~__~_____~______~lp____s__


5


I


I







_*tDI U S20 VflM lA


D /5' IYLA XLaxatif au chocolatVainqueur de la constipation


t. V ,litiiailn l pp lle l a po
l,:a[ii iii niier dans
ilir IJ popl itulllh vlr r eCL I
ii li All i ri e ass for-
S,. tlri Moppe Ipis weanva
I, :i ki tnOus les fronts
S i .1-t 'ilt l) .- 'es [it 1 con-
* .>ttqln L' Preniler MI
1, M I'lhin Van Dong, a
S' itt, s'It ]) y'S vain-
:ii c( wI t i *l 't lii qui don


neriit une legon- A la Chi-
nIe.
xxx
PEKIN M Deng Xlao-
ping, a ddclare lundi que I'o
operation apunitives contre
le Vitenam ne ddpasserait
pas oune 6traite zone pro-
che de la frontidre chlnoises
et que la Ch)Lne avait calcu
le tous les : s- es oe cette


UN MODEL DE GLACIERE

COLEMAN 7 "















ETS MME W. BONDEL

1 ;i HUE DU CENTRE PHONE : 2-4727 k


I


action et examine les possi-
billitds de action de 1'UR
SS. Par ailleurs, P6kin a con
damn6 le traits d'amiti6 et
de cooperation conclu entire
Hanoi et le nouveau Gouver
nement de Phnom Penh.
x x x x

MOSCOU Seon le journal
liste sovietique Victor Louis,
les permissions auraient 6t6
supprim6es et I'armde mise
en etat d'alerte. Cette infor
mation n'a du toutefois etre
confirmede d'autres sources.
xvxx
TEHERAN -. ,ke Compagnie
National iiar.enne des Pd
troles (NIOC) s'est ddclarde
lundi prete A reprendre une
production normal dans les
dix jours. Mais des ouvriers
de gauche pourraient frei-
ner la reprise du travail, a-
ors q u e les partisans
religieux de la revolution et
les Marxistes qui les soutien
nent se livrent une sourde
lutte d'influenoe
xxxx
MOSCOU (AFP)
dant qu'il est encore tempsv,
dcrit mardi la noncant < gante de la Chine centre le
Vietnam Socialistes et inti-
tule dl'agresseur cloue au
piloris>.
La n, citee intdgra
element par l'Agence Tass,
decent la version en course
a Pekin iou Il'on voudrait faI
re passer l'agression chinoi
se pour une expedition puni
tive ou pour ur. conflict fron
taller,, 'lors qcuelle fut, se
Ion l'organe du Parti com-
muniste sovietique, prepare
de longue date.
x x x x

NEW YORK (AFP)
M Richard Holbrooke. Sc-
cretaire d'Etal adjoint char
ge des Affaires asiatiques a
confirmed lundi soir oue les
Etats Unis l'intention d'dtre directe-
ment impliques dans les con
flits et guerres entire Etats
Communistes d'Asie.s
Dans une interview a la
Chaine de television CFS. le
hut fonctionnaire lameri-
cain a soulignd que ales in-
terets nationaux et les inte
rets strategiques vitaux des
Etats Unis n'etaient pas di
rectement en ieu, dans lac
tuol conflict S'no Vietna-
mien.


NATIONS CNIES lAFPP)
Le Conseil de Securitd
pourrait tenir dans les pre,


Pour les Hommes... en Faiblesse, en Panne


TU A ATfTlCi-xxr TT'rT


chains jours une reunion pri
v6e de tous ses membres sur
1'ensemble de la situation
Chine Vietnam Cambod
ge, apprend-on, lundi apres
midi a I'lssue de Consulta-
tions entire le Prdsident du
Consell de Scurit6 et les
Membres Occidentuax dui
Conseil (Etats Unis, France,
Royaume Uni, Norv6ge et
Portugal.)


TOKYO (AFP)
Le soutien de Moscou au
Vietnam dans le conflict Si-
no Vietnamien semble de
voir se limiter a une aide
logistique, esthme-t-on dans
les milieux militaires japo-
nais. Cette opinion a en subs
tance Wtd confirmee mardi
par le Ministre des Affaires
Etrangeres, IT Sunao Sono
da, qui a declared la Diete
Japonaise qu'il sembait im-
probable que l'Union Sovid
tique Intervienne dans le
conflict.
Les memes sources pen-
sent auss! que l'importance
et 1'equipement des troupes
chinoises engages au Viet-
nam indiquent que Pekin
n'envisage qi,'une action
a tee.



MOSCOU (AFP)
Pour la premiere fois de-
puis le debut du confit Sino
Vietnamien, I'URSS a for-
mellement inis en cause
mardi les Etats Unis, accu-
ses d'avoir prdtd une orelile
bienveillantc aux projects d'ln
vasion du Vietnam par la
Chine.
Jusqu'a present les conm-
mentateurs Sovltiques s'e-
taient bornes a souligner
que sl'ataque chinoise con-
trc le Vietnam availt ete de-
clenchee quelquiies jours seu
element apres la visit de M.
Deng Xiaoping aux Elats
Unis. Mardi la cPravdaa va
beaucoup plus loin en sugg6
rant que Washington non
seulement etalt au courant
des projects chinos, mais en-
core les avait approuves. Cer
tains des camis americainss
de la Chine. affirme l'orga
ne du PC d'URSS, seraient
ainsi heureux de voir Pekin
.donner une lecon au Viet
nam et le punir & retarde-
ment pour la defaite honteu
se qu'y ont subie les militia
rstes americains

X X y x
TAIPEH (AFP'
Les experts nationalists
chmois des questions com-


munistes A Taiwan sont par
tagds sur les raisons qui ont
pu pousser P6kin & interve
nir A la frontire avec le
Vietnam.
Selon certain, les dirl-
geants de P6kin ont voulu
spunlrs Hanoi de son sou-
tien A 1'agitation que mdne
raient des partisans de la
tbande des quatre dans les
provinces mdridionales chi-
noises de (Kwangsi) et de
Cunnan.
Selon d'autres, la Chine
aurait proc6dd A une escala
de a sa frontidre pour tester
1'attitude de Moscou sur
un s et
pour obtenir une aide accrue
de l'Occident, lequel bdndfl-
cierait de son coti d'un allI
gement de la pression sovid
tique en Europe


RABAT Le Chah d'ran
envisage de quitter le Maroc
vers la fin du mois de Fc-
vrier, a-t-on indiqud lundi
dans son entourage. II pour
rait se rendre en Suisse.
xxxx
New York (AFP)
Apres avoir connu pen-
dant trois semaines des tern
peratures siberiennes et des
maxima diurnes de moins
dix degr6s centigrades, la co
te Est des Etats Unis a ete
paralysee lundi par sa pre-
miere grai.de tempete de
neige di l'hiver De la Geor
gie au Connect;cut, et mdme
a Atlanta. en Georgie, la
nelge est tombee sans inter
ruption pendant douze heu
res. la couche ittelgnant jus
qu'a 60 cm a Washington.


MIAMI (AFP)
M. George Meany, Prdsi-
dent dela puissante central
le syndicate AFL CIO, a vi
vement critique lundi a Mia
mi la p(,litique etrangere du
President Carter, laccusant
d avoir manque de fermete
dans les r6cents evenements
d'Iran et d'Extreme Orient.

x x x

PARIS iAFP,
M Alexandra Sanguinetti,
ancien Ministre frangais, a e
mis. lunci. a Paris, l'hypothe
se que l'affror.'tment Sino -
Vietnamien pourrait avoir
pour conseauncere la reunifi
cation dr iAiAlemagne.
M. Sangiinelti a appuye
son raisonnement a cet e-
gard en aftirmrant que Mos-
cou prendrait cdes initiati-
ves diplomatiques> en Euro
pe si un confit devait ecla-
ter ontre la Chine et I'CRSS


ENIGMEI

DE L'HISTOIRE


S-H A ND.IJ 5U VIE U F (Suite ae la lere page)
te du Commandant. Dans
un rapport, nous avons no-
t6 cette information a..Les
RIEN A AVALER, RIEN A INJECTER Traitez vous, vous ngres dterreren s morts

et les mutilerent.. Une dernie
rer station parmi tant dsau
memes, A domicile; la durie du traitement depend trees : onette chafou -
ree cofta la vie aux quatre
sentinelles perdues. qui ou-
de l'etat ou de l'age de la personnel rent retrouves sans tLteua
press l'actloon Cependant,
Sails ne coupaient pas la tote
127 RUE DES MAGASINS DE L'ETAT, PHONE 2-2249 aux lemms blanch, es nors ont
Sl De leur cote, les noirs ont
uo toura en pe davoir la


218 LALUE



Tel: 2-2073



MINI RECORDS MAXI SOUND


Disques Latino Amiricalns, Haltlens. Jazz etc..


DISTRIBUTION


tee tirancnee. Jean Fran -
gois, dans une proclama -
tion, menace de ce chatl-
ment tous jes les esclaves
qui n'obeiralent pas a ses
ordres. Sanite Belair, retrou
va son ardeur belllqueuse,
lorsqu'on voulut la coucher
sur un gibet pour la guillo-
tiner. C'etalt paralt-il le
sort le plus redout6. Une ex
plication dsotdrique ne s'lm
pose l-elle pas ? Cralgnalt-
on de ne pas caller revlvrc en
Afrique ou d'etre gardc cap
tlf pour server de protect -
teur occulte A un enne -

ml ? Ou encore, en le fui-
sant. entendait-on priver un
ennemi d'un repos dternel ?
Cette dernlrca explication
ne revdtirait-elle pas d'un
eclat particuller le coup de
sabre qul trancha la t6te


La seule mason ouverte de 9 AM. A 7 P.M.
P.zix ihibattable

Parklng ais1
RECLAMEZ TOUJOURS VOS COUPONS -

Avec 10 coupons oavez 2.99 pour un Disque iHaitlen
c~ccaoesccyao>a>>a>v<>>y>>y>^)^


d'un Bouckman, d'un La -
martiniere ou d'un Dessall-
nes ')
Volla formulees des ques
lions troublantes. A moins
qu'il ne faille tout simple-
ment se rallier a l'opinion
de cet offlcier francais en
champagne a Saint-Domin -
gues La tIte d'un blanc e
tail un trophee pour ces ti-
gres. Aussi decapitaient-Ils
toujours les blancs qul. dans
les sections ou les embusca
des, tombalent sous leurs
coups.,
Les danses autour des ti-
tes fraichement couples,
mieux qu'une savage re-
jouissance, ne seraient-elles
pas des cdrdmonies cabals
tiques? a Descendant des
mornes qu l talent autant
de vigaes. llsons-nous dans
unn document, les nigres
nous insultaient sans cesse
et interceptaient les con -
vole. coupant de temps h au
tre. des tetes A ceux qul se
hasardalent en plane au
nombrec de trois ou de qua-
tre. Nous dtlons s assures
de ccs sorts d'accldent. que
quand nous entendions les
noirs redoubler leurs rdjouls
sances. nous dtilons : ILS
DANSENT AUTOUR DE
QUELQUES TETES DE
BLANCS, et la nrddlctlon se
vdriflalt.s
Au falt, la st6te coupdea
qu'dtait-ce ? Un simple tro
phee de guerre, un tails -
man, un acted cabalistique.
un moyen d'intimldation ou
de terreur, un symbol de
guerre A outrance, oil tout
cela & la fois ? Quel ethnolo
gue oil sptcialiGte du
vodou volera au secours de
l'hlstolre en luil soufflant la
clef de l'enlgme de la aTE
TE COUPEEu ? Un Person
Alexis, un Max Beauvoir
peut-Atre...
GOrard M. LAURENT


MESSE DE PRAISE
DE DEUIL
La famille Sassine fait cr
16brer une Messe de Prise
de deull. en 1'Eglise Christ
Rol, le Mercredi 21 Favrier
1979 a 5 heures 30 de 1'apres
midi, A la m6moire de leur
regrett6e mere Madame A
touft Sassine.
Ce present avis tient lieu
d'invitation aux parents, al
lids et amis de la dofunte,
202
xxx x
DECES DE Mme.
Vve JOSEPH DOMINIQUE
NEE MARIE LUCILE
ASSE
Pax Villa announce le da-
cds survenu le 17 Fdvrikr 79
de Madame Veuve Joseph
Dominique nde Marie Luci
le Assd.
En cette p6nible circons-
tance Pax Villa et Le Nou-
velliste prdsentent leurs
sympathies A son fils Mon-
sieur Gdrard Bretous et Ma
dame, A ses petits-enfants
Fandlie, Paul Emile, et Ed
dy Bretous, Joel et Elsa La
fleur, A ses frdres Brenord,
Jesper et Joseph Ldger. Aux
families : Bretous, Boucard,
Comely, Saint-Sert, Pierre-
Louis, et a tous les autres
parents et allies dprouves
par ce deuil. Les fun6rail-
les de Madame Veuve Jo
seph Dominique, nee Marie
Lucile Ass6 seront chantdes
le Mercredl 21 F6vrier a 4
heures P. M. en 1'Eglise
Baptiste Rue de la Reunion,
oB la depouille moretlle ae-
ra expose des 2 heuras. 202
x x X X
DECES DE Mile. ANNE-
MARIE BAZELAIS
Pax Villa announce le dd-
ces survenu le 18 Ftvrier 7!
en sa residence sise A Lalu(
de Mademoiselle Anne Ma-
rie Bazelais, Secrdtaire a Is
Cour des Comptes.
En cette pdnible circons -
tance Pax Villa et Le Nou-
vellliste prdsentent leurs
sympathies A. sa Mre Veu
ve Mesadieux Bazelais, nde
Marguerite Francis, a sa
soeur Mlle Ghislaine Baze-
lais, A Francis Bazelais, Cu
riel. Dasque, Argnant, au
personnel de la Couro des
Comptes. Aux families : Ba
zelais, Francis, et a tous les
autres parents et allies 6
prouves par ce deuil.
Les fundrailles de Made -
moiselle Anne Marie Baze-
lais seront chantdes le Mer-
credi 21 Fevrier A 4 heures
P. M. en l'Eglise du Sacre-
Coeur de Turgeau. Le con-
voi partira de Pax Villa Sa
cre-Coeur ohf la ddpouille
mortelle sera exposed des '
heures. 20:

DECES DE M.
OGE DEGAND
Pax Villa announce le deces
survenu le 17 Fevrier 79 de
Monsieur Og6 D6gand.
En cette pdnible circons-
tance Pax Villa et Le Nou-
velliste presentent leurc
sympathies a sa veuve ned
Irma Rigaud, a ses enfantu
Monsieur et Madame Yves
Degand, Monsieur et Mada-
me Fred Jacquet nee Irma
Degand, Madame Janette
Ddgand, Monsieur Gilbert
Degand, Monsieur Carlo De
gand, Monsieur Og6 Junior
Degand, Marie Carmel De-
gand, Wuillam D6gand, Me.
Hartur D6gand, Claudine
Degand, Napoleon Sauveur,


5,^


',Clante Joseph, a sa belle
Mere Othlla D6gand, A ses
fr6res et soeur Marcelle dite
Thdrasm.ne Ferdinand, M.
et Madame Prudent Ber -
tiand, Frantz D6gand, A ses
petits enfants Nadley Ro-
se, Rhode-Island, Dorothle,
Darnel, Fred Junior, Emile,
A ses Tantes Astr6 et Aur6,
lta Ddgand, A ses cousins
et cousins Monsieur et Ma


dame Frehel Casagnol, Mon
sleur et Madame Dieuveull
le Ftvrier. Aux families D6
gand, Rigaud, Sauveur, Jo-
seph, Ferdinand, Bertrand,
et A tous les autres parents
et allies 6prouvds par ce
deuil. Les fun6railles de M.
Og6 Ddgand seront chantdes
, le Mercredi 21 F6;eair A 4
heures P. M. A Petit GoAve.
202


Les spectacles se succedent a


L'OTEL

ROYAL HAITIAN!

Mercredi soir

LA REVUE EBLOUISSANTE DES 4


Ballets


Bacoulou d'Haiti.



Samedi Soir


Les Balind'jo Dancers



dans des numerous

toujours surprenants.


2 Soirees Show


au bord de la piscine du

ROYAL HAITIAN
plus un delicieux buffet barbecue



l'Orchestre du ROYAL CASINO


Et le Vendredi,


a l'heure du lunch,


Fashion Show


avec la Collection

CARAIBES de Carol,

plus un menu

special du Chef ANDRE
TROIS SPECTACLES !
TROIS RENDEZ -VOUS a i'H6tel


ROYAL HAITIAN!


VUT CETTE SEMAINE !

^^cGoooaeoooBBJecgiaog.gsgi'f''soa./a.B/ -agcJ"


PROGRAMS IN..3'

AIR CONDITIONING

REFRIGERATION


D6butez le
\19 mars 1979 \


FAITES VOTRE letr PAS'
SVERS LE SUCCESS
EN VOUS INSCRIVANT DES MAINTENANT

'2-3508
2-4755


Reconnue-d'Utiliti Publique

F SIEGE SOCIAL 56S MAIN Sr
A/ EAST ORANGE NEWJERSEY
APPROUVE PAR L ASSOCiArrON DES uNIVERSITES
E5 ECOLES AUX U S A


PAGE 4 -


24 Heures dans le Monde


CARNET SOCIAL


-- Enregistrements sur cassettes
-- Radios, Calculatrices,

PRODUCTION


OFFREZ-VOUS UN CADEAU PRECIEUX'
UNE NOUVELLE CARRIER
DEVENEZ TECHNICIAN EN CLIMATISATION
ET EN REFRIGERATION/-


POURAENFORCER CE PROGRAMME LAelirsI sChOOl'
M[ T A LA DISPOSITION DE SES ELEVES

* UN LABORATOIRE DE TRAVAUX PRATIOUES

* UN SERVICE DE STAGES ET DE PLACEMENT DYNAMIOUE
A PORT AU-PRINCE ET A L ETRANGER/

I NIVEAU REQUIS: second)

(Places limitees a 35)


Fr/// //


to --y 0 rc/CI~~l~////)~


~I


MARM gn vv-tmr.L3 innn


16


16


//////


c





MARDI 20 FEVRIER 1979



ANNONVCE S (GROUPEES


CAFCE I'tt)(A
I .tONt)IIIQUE,
F IT' lAITiIQUE


Exactemient ce qu'il vous
i lut pour etancher natural
lenentiil votre soif


REBO
I'RENiEZ [UN BON DEPART
AVEC' UN BON CAFE...




SUPER

MARKET

SERVICE


Ti'ilt pour nmontr rut mar
lret on it ine picrerie 2:i2 La
. 2-:3-92
MFATRIEItL ELEC'TRIQUE
IIvdra ulioue Sanita re 83
Iiue du Quai









Pour vos products alimen
tires pour votre hygiene
liersonnelle pour I'entre
en de votre Maison
Yves POITEVIEN agent
lIl. : 2-3792


SovQ

ris ae lOt0 products ili-
mentaires a votre choix.
iLAD TRADING
I)ISTRIBtITEUI[RS
uetic de 1'ntrerrement
'i". : 2-3727









LE:S PI'ltl ITrES ROSSARD
ag 1 I ncfiha
Maillots imprimns
Creation pliblicitaire -
f-l1n dc ville Panneaux
Plasl fiction Cadeaux
( -. En reprise ..


MI(HIlEL Pll ZURAIK No
2911 (rand'Rue oi le client
est Roli.
- Cli;llis Voile de Cotton
- Brorierie -- Nepped -
Tropical Ts les T.ssus 78











5


Transports Generaux P.
O. Box 73, Port-au-Prince
TEL. : 2-0853


SILVER;

La Grande Marqul d'Ap-
pareils tous type-, tous Mo
deles et ausui une large ga
me de cassettes et carter ge
pour voitures.
Magas.n le Soleil 301
Grand /R:e


CENTER







Si vous pavez cinq dollars
le Disque IIait en c'est que
vous ne I'avez pas achete a
la Rosenthal
126 Rue Payee


TOUT A GOGO
Disques et cassettes enre-
gistr6es Radios et coubinds
- materiel Flectrque arti-
cles pour cadeaux, repro -
duction de clefs
9, Rue Payee
Tel. : 2-3439








Toute la production Mus!.
cale Ilaitienne 218 La -
lue :
Tel. : 2-2073


DISCOTHEQUE
Carroussel D sco Club
une saine et agreeable deten
Conferences.
te tous les soirs.
Entree gratuite en semaine
Prix democratique pour la
consommation


DANSEZ REN
EN APPRENANT


SERGE S. GAILLARD
AGENT GENERAL Les danses monda nes : Sal
38 Rue du MontalaiF Te 2 3131 sa, Disco. tango, meringue
Pun.-au-Prce. Haiti etc... a Cabane t'houcoune
i--- et l'ilotel lc Palace en
Ville
L'Europe ou I'Amerique du Horaire elastique
Sud Via Santo Domingo et Appelez Harry Policard
San Juan. au 2-1389 7-2010 2-3344


Rue du Magasin de l'Etat
No. 89
Plast c en 72 de large pour
rideau de salle de bain;
Slam imprime serviettes


KID POWER

ABSORBA

Sous-VRtcments Ma'llots

SPENCERS

LAYETTES

KANTWET

LITS PARCS

CHAISES POUR ENFANTS


Rue Traversiere assure la li
vra son de votre cement ih
Domicile. Los clients peu
vent s'approvisionner dire
tement a sun depot de I'avt
nue J. J. Dessalines, i c6ti
du akola Moyse nou tuI
stock tries important est tuu
jours maintenu pour la cosr
niudite (ts clients

C-


AGENT EXCLUSIF
POUR HAITI
SONAVESA
Tel. : 2-0853









Lunettes de haute qualiti-
optiques et solaires en ex
clusivitd chez J. M. Maxime
Celestin opticien diploma 98,
Chemin des Dalles
TEl : 2-5015


TOYOTA
La marque viable, robuste
dlegante, ia Marque que
choisissent les gens senses.
IIINOTO S. A. Rue Pavre
Tel. : 2-03'3


Grand Rue en face BATA
Grand Rue en face BATA


AU PETIT BATTEAU
Angle rues de la Reunion
et Pavee, Depositaire de la
marque de tampons Tam -
pax c lits en fer Mate
las imports vetements -
sous-vetements lingerie de
qual te -





LGondolA


Tout ce qui faith la d l'f'-
rence entire une lemme nor
niale et une femme elegan
te :3 Rue des Miracles


RODOLPIE RUSSO
Optique. Bijouterie, Horlo
gerie, Argenter e ILa QuaI
lite sans le 'rix c'est loute
ta difference .
66. Rue Bonne Foi Tel. :
2-1567



Qualitex

LA lMAISON DES
PRODUCTS DE QUALITY
Port-au-Prince. Tiel. : 2-3132
Pet on-Ville Tel. : 7-0082.


266 Lalue Tel. : 2-0737
Sous-VetementI pour ar-
connets et fillettes chaus-
settes et demi-ba Arti-
cle pour Bebe Prix spe-
cial.






Le Magasin qu tran me vos enfants en o Petit-
Bijouxi avec se s prt-t-a-
porter 39 Rue des Mira-
cles

' b.:- Vo..z N.'i:~'oVI (d
r.:d lrrphe- \N'; '.,, *
Ta 'Cpur A:-21 R if ,
P:pf P de, Mic1 i.,
121 Por -:u-Princ HJ


PAOE B


AVIS .
11 est demand aux proprie
tar'es at a tous les interes-
ses de communiquer. daThf
le mellleur delai. i la Divi-
sion du Contentleux de
l'AdmInlstration Oenerale
des Contributions, tous les.
tltres. papers, pieces Qou
documents justifiant leurs
t:tres sur un terrain d'une
superficie de UN CARREAU
DIX HUIT CENTEEMES
(1 c. 181 sis a la HATTE ..
Section Rurale des Four -
gues, Commune de Petit -
Go&ve.

Ce terrain declare d'Utill
t6 Publique par Arrete en
date du 4 Octobre 1978 Mo
niteur No. 86 du 7 Decem-
bre de la m6me ansde, est
borne au Nord par le rivage
de la mer, 'lEtat, au Sud
par une ancienne route de-
partementale, l'Est par
l'Etat et a 1'Ouest par i'E-
tat.
Port-au-Prince, le 13 F6 -
vr-.er 1979.
Odonel FENESTOR, Av.
Directeur General.
Sx xx


,I AVIS
11 est demand uaux pro-
mJLj=-l ,prietaires et a tous les inte
resses de communiquer,
dans le meilleur delai, a la
Division du Contentieux
de 1'Administration GOndra
ROLACO le des Contributions tous les
Agence imnmobili6re No titres. pieces et documents
10" Lalue justifiant leurs droits sur
.. Bail Estimation etc .. la bande de terre cotoyant.
telephone : 2-5735 le course d'eau denomme ,RI
VIERE BORGNE> debou -
chant au debarcadere ,NAN
.OLIESSE G-RMINAL, et tell Ouelle


SALON
156,. Rue
iEntre d
et Geffra


N DE BFAUTE trassree e Pniava Ls s ...
des Miracles, 156 travIrse actuellensent la pr
es Rues Montalais pri-c-e de 1 igenieur Raou
rd) Beauvoir sitr tiune larger ni
.. .--.- depussant pas 5 inttres. s
se f 1 lhabitail.ion IA F-' -


Ptsii) Cliap 'is i 142L 11t'"
Dti ii Aiu tbry Port-a -Prin
ce, Hatit
jlit)to0 I l pjhles e' tlO s i-' ln-
It., t H tportages Marttini s
(r(p'tinis N i it et Blant C




MULTISPDITS

I.A QUALITY EST A' SER
VICE Dl' SPORT Puma.
Spalding Speedo. Alaresub.i
IFred Perry. Reordage de ra
quettes.
73,. ,alue "el. : 2 1991

PIVERT GUEST-HOUSE
SAINT-MARC
Cadre reposant cham-
britg tinfortables toilettes
:.ndiv duelles Deieuner
Souiper Prix Modere

(CTKAKO Club de Karati-
('ren pour vorep t P' -.
e tIPno.:.ssemin' physiqie -
Ment,. e'-- Sp:r;tuel Prnft-
se-U M Leo C'aririeht Lo-
cat Ecole St Jean I'Evan-







"COLOR.
LAS



Pour de meilleures Pho-
tos Service Garanti 21
heures Tout poor I'amna-
teur et le profess onnel 1F'
Rue du (Centrc Tel. 2-0'1.

IIONNIZ 'VOl"S
I NI: ( It N 1:I
D'A PPRI:NDliP

('liib ('roissance d'llaili.
T,,r ..... .. n. ..... iar...


Turzeau ImpasseBaron
No. 22 Tel : 2-5115
a Langues vivantes
Art et Artisanat
Photographie
Danse enfant et adult
Natation
S E panou ssement personnel\
I r-iit usuel
CONTROL IBrcolage
INSFiCTER %T onseils beauty
Exterminer rapidement ':l'quollage
is tose~~~ies tCsroes


"s, in;sectes
che7 %in, --
trol Insectcra




ANTI-PL
r

ANTI PI A
OATE DENT
LAD TR.


et les rongecurs
rontaertez con COI'COO1I.I:
at 2 1991 La collection llaitienne
qui vous propor des lives
sur la linguist iue la Soicio
logic, la Psvcholo!.re, I'An-
DONTJ irropolokie etc Actielle-
ment en Librair e : la 2i-me
AOUE Edition de 'iSir',lini et he
prcris de grammaire crnole
compare, et cons derations
QUE I thnoP-',ich,tn.ilvliqueis siur
IFRICE le Carnaval llaitieni.
ADDING .-..


DISTRIBU lEURS
Rue de II nterremenil,
rn; : 2-3727


PHARMACIES
Rue du Ce
Nouvel' ste -
donnances. so
ce profession
do pharmacie
de hain et ..


CEMENT
La Malson I


SANTA MARIA


Avis aax
Im qnieiurs


ntre face au Tous types de Fermctures
Execution d'or roulantes mttalliqu-s de asf
oins. conscien- ret6 TURIN. ITALIE -
ielle Jean Par Grilles articles exthnst
n bles
Rddeaux m6talliques -:vec
ou sans mar''elle Epats-
seur : 10-1C; 12-10; 15-10
k -Portes glissantes m6talli-

D ';.i de ltvraison CIF
Italli Franco Douane : 60
jitirs
-- --- S'adresser au Magasin VI
A GOGO tiello Frbrcs 303 Blvd JJ.
Ernest Bennett Dessalines Phone : 2-3741


qui
28
No
me
C
la
ou
ne
Fr
Su
1'E
du
de
mi
pr

vr







de
ni
n(
ni
se
ce

de
Ci
di
1i;
tc




tl
t
v
a
r
C

S-

l


RONNAY', lo. li iBorgnI'
scthioll r1r11 nit dt .i' lPeti-e
sll de
Ctlle banide deo tried na i(e
d ct'l, L rec d Utilio 1, t blltile
Il; airlt teln date ti du 22 Doi
r lln:I Ili '17 Moiiiteuir N -
90! H1
P sll ln -Princei- l 1 3 l-evrler

(Odolntl lFENESTOR( Av
I)Directeur General
x x x --
ADM)INISTRATION
GENERALE DLS
(CONTRIBUTIONS

AVIS


AVIS DIVERS


e par Arrite en date du
Fevrier 1978, Monlteur
. 19 du 16 Mars de Ja
'me anne,'.
ette portion d e terre de
contenance de 22ha. 73a.
17 carreaux62 est bor-
e au Nord par I'Avenue
cangoels DUVALIER, au
.d par 1'Ave. St Martin a
Est par l'entrie principal
Centre d tappreni.lssage
St Martin, Colonel Za-
or, heritters O.J. Brandt
r6tendus proprietaires.
Port-au-Prince, le 13 Fe-
ier 1979.
Odonel FENESTOR, Av.
Directeur General.
X X X
Avi s de
l'Electricitd
d'Hak*
Electrielt d Haiti deman-
e pour son ate-ier de M&ca
ique de Precision, un meca
cien sp 6ci-.liste en meca-
dque de precision, habile de
as mains, experiment dans
ette discipline.
Les appliquants sont pries
e se presenter avec referen
;s h In Centrale Thermique
e la Rsue Joseph J.:nvier o0f
s subiront un test. Ama-
curs s absten'r.
LA DIRECTION.

COMMUNIQUE
II est rappele rux Sec-
eurs public et priv6 qu'il se
t.ndra les 20, 21 et 22 Fe-
rier en course, de 5 heures
q 7 heures p n. a l'Aud'to-
ium des Frerec du Sacrd -
Coeur, Impass- Lavaud, ur
Seminaire qui sera 7nimi
ar i,- P-ofesscur Georges
DABBAS. Consciller Finan-
i'i u an DDp:artement des I
lances it' des Affaires Eco
noinl qU'l-S.
I es Thenwes suiv:nts se
rFinl traites a ce Seminai'e
I.- Le sysletne fiscal Hai
I, n Cr:icrterlstlqups et F
lo'hiii ,s a iiitlr preildre,.
2. Etude diL. illee de 1
I.sr tile H.lalit'eneC
3 Etude d.- Recett
inol l;i'lh' s t ConitnuntI

1.'ss expises sirlont sulv
(de dcbats cnltr J,,s partic
i ;nts c le Conferencier.
1 x x x
COMMUNIQUE t)E
1 INtTITIUT
FRANCAIS D'HAITI
Jeud;, 22 Fevrier 1979.
Fi hluires 30 A 1'Auditor ui
rtI n tiO fi-ent Mo


PANORAMA DE LA LITTLE
RATURE FRANCHISE CON
TEMPORAINE,
Le public y est cordlale -
ment invite.

Par atllleurs, Ia conferen-
ce-cinema -;Oasis secretes
du Sahara. qie Monsieur
Claude PAVARD, de la Gull
de Europ6enne du Raid, de
vait presenter a 1'audito -
rium de 1'Institut francais
le iendredi 23 Fivrier 1979
a rIn annulde en raison du
Carnaval. x
xxx
A TOUS CEUX QU'IL
APPARTIENDRA
II est fait savoir qu'il a
6t6 constitub & Port-au-Prin
ce une Socidtl en Nom Col-
lectif.
La Raison Sociale est
GOUSSE, NORDENSON &
CIE., et sa signature social
iGENCIEs.
Cette socisti a rpur ob-
jet principal la fabrication
pour le marehd local et 1'ex
nTrtation de n',ces de re -
change pour v6hicules, tells
qie ngne hydraulique, ligne
pneumatique, etc. Elle pour
ra f cette f:'n fire routes
operations commerciales onu
financidres, mobililres ou
i-mmobilidres poiuvant se rot
teacher directement ou ind'L


rectement & l'oblet As -ial ou
ai tous objets simlia' s ou
ennexes. ou susceptib s d'en
iacillter I extension., I. d ve
loppement ou Iexpl .',tatlon
pour les rendre plus rdmu-
ndrateurs.
Son sl&c social est au
Boulevard de la Saline, a
Port-au-Prince. Ce slige
pourra ctre transffr6 dans
tout, autre lieu d'un com-
mun accord entire les asso-
c6s.
Les assr'n's sont REY .
NAULT GOUSSE &L FREDE
RICK NORDENSON-STEIN,
tous deux dem.turarnt et do-
miclUds a Port-au-Prince
Le Capital Social est de
$ 20.500.-
La SoclitI a commence a
fonctionner le 9 Fivrier 1979
pour prendre fin le 9 F6 -
vrler 1984 sauf prolonga -
tlon de sa durde.
Deux originaux de 1'acte
de Societ6 ont etI d6pos6s
an D6partement du Corn -
merce et de l'Industrie, corn
me prdvu a 1'article 43 du
Code de Commerce, le Quin
ze Fevrhier 1979, au No. L-26,
Folio 11 Registre V.
Port-au-Prince, le 19 F6 -
vrier 1979
Reynault GOUSSE
Frederick NORDENSON -
STEIN 202


*PRELUDE AU CARNAVAL


Mercredi 21 Fevrier



LE BISTROT

"4 A la demand Generale


2eme Tour de Chant i


1"Ti Corn'
s

UNE SOIREE A NE PAS MANQUER


LE BISTROT

Prenez vos billet -Reservez votre

Stable


eId 1 Instltt u Iran n is. Mon-
I! est dimande ux pr sie ur. Jean Francis Pasquier. AU BISTROT -- Tel 2-1809
pricairtis et a tlous l-s i pr! proesseur do francais. pro- A S T 2-1809
trtsses de communiquer notncera une conference-d6-
dans le.aileur,,delai a ia l'f 6 1M rrte theme suivant :
Division du Conlteintl(ux de "'
I Admnist salit rn Gcnerale > c
des Contributions. tLu ."S es- "e ---e--, '- .- -e.s -- ..^ w "s ,
t t res pa Frs p1 crs l( t T

.,u, droEcole de Commerce Julien CRAAN
tcrrt depc-indant de 1 Habi
talit'oni DtO"ILLA Dt enr
Fctte Commane. declare, AVENUE CHRISTOPHE & RUE 5
d Utility P'iblque par Ar

1978 Momitur N,2 o li Inamuure aau mois de Mans prochain les Cours suivants:
16 Mars d(, la meme an
ncette pr'ion de terry, a) COMPTABILITE AMERICAINE (Cours Intensif) :

d'une cor' enhance de
19a lea. est bursnee au ler Cycle : Mars a Juillet.
Nord par tun chi int 1 pblt
au Sud par Frtiz Miws pr. 2eme Cycle : Aout a Decembre ou Oct. a Fev.
tendu Dmop-e:nre a 1Es
pndr Fni ,:, F,s pretnd bl DACTYLOGRAPHIE BILINGUE (Cours de 3-6-10 mols
pp rtwI ta;rt a OI est; '
les raise, d a r. At c)I ANGLAIS

'(,rFtau-Pm I3 Fe i d, IFM KEY-PUNCH, Rue du Magsirsn de I'Etat No. 89.

Jca), FF'NEt:-TORi Ar
t (ENSEIGNEMENTS ET INbCRIPTIONS : tous les jours sauf le Samedi et les


AI.S Jours lnes a 1'ECOLE DE COMMERCE JULIEN CRAAN, Avenue ChrFstophe et

prieair.- u 8 00 du martin a midl et de 2 .00 a 6 :30 du soir.
danyrte ii miJiesr a- s


D~---nuu.-1ut1- "?i -Itl' i 1, ~ JI


I Ad'r:is'tm rstion Geei-trale
dis Co('it bui ons tous li's
irfes paplers pieces oil dl
rumentls tIstifiant I Iiusit:
tl Funds et Batisse's sisc :,
SHabitation 1 'EIRMATIIE,.l
Section de P'Elant du Jonnc
Co)mmunii dP Pition-Vil'e
C(ttCe propriel.tc d rnr con
tcnanrt dc 5364m2 37. dehra
ree d'Utllitd Publique par
Arre I en dale duii 19 SOp
'!nebrt 1978. Moniliiur No
71 du 12 Octobre de la me
:no- anntt en st bornr- aillr
Nord par G lberl BIGIO
lpr vindu pri prle talr<, an
'lud par Its Nu'vcllc IRoutc
dc Kenscoff. a I'E.st p:ar
par une route de p]1l1ra-
tiol donrlant acres Ia 1i
Roulpte I Kritscol Il. I it
I'Ouesl, Islar Mm.e B(Ida. aill
s I co 1int p) r (' -
tend iue propriltialre
Purl ; u-Prince. lc 13 F6-
vricr ] 'i79
Odonel FENESTOR, Av.
Directeur G6neral.

AVIS
II est demand aoux pro-
pridlaires ct A tous les intd
resssbs de communique
dans le meilleur ddlai, a la
Division du Contetieux de
1 Administration G6ndrale
des C.,iitributtons tous les
tires papers. pi6ces et do
ements .justlilant leurs
drolts sur une portion de
terre. situe- dans la Zone
de St. Martin. en celte vll
le declare d'Utilite Publl-


Offrez-vous un cadeaux precieuxi
Debutez le 23 avril dans une ambiance
Seune et dynamique







,irt Mo Que recherchez-vous?


Di responsodbilit S De l'ouloit De I'orgent lnej
bonne ombionce de trovoil Une personne qui vo
enfin vous oppr:cier votre patronly


j first school
vous permet d qmbrosser une cornere qui vous op-
Doriero tont de 0oie' tLsez rore catalogue et,
Cdecovrez pourquoi les dcplme.s .first school .onat
Lton' de Succe s f

SECRETARIAT DE DIRECTION AILINGUE]
} 16 mois le soir et 9 mois le martin (
MANAGEMENT and BUSINESS ADMINISTRATION]
\ Dibut des course en avril le soir. Duree 9 mois I

F.A ITES "VOTRE PREMIER PAS IERS LE SUCCESS r\
I Sonnei le 2-4755 ou le 2-3508
r First School, la ou commence voire succesA- -W
,- ..- -- ,-*_


WMI "y 9an


S


w-


i


I


res:eememe :


vUia^


Ci


0


sm.


BATIMAT

Achat Vente Locatior
BATIMAT DISTRIBUTEUR

Rue du Quai 77


~6~F~J~~





LM CRiOuvIaMM


MARDI 20 PEVRIE 9


CINE THEATRE TRIOMPHE PRESENT

Midi 2 heures 4 heures (an permanence) 6 heures 30 et s heures 30

CE SOIR


$ 1.50 et 2.00 SALLE II $ 1.50 et 2.00 SALLE III $ 2.00 SALLE IV $ 1.50
Ruby La raison d'Etat F.LS.T. Turkish Delices
- -*-3-- -.


Le francais par la lecture


:S ic dIir pcrt'uicere page)

it sl dc lune nmerveil-
: lideIrl.s par des poa
ii hl Ito' s 1.S its sauront
l l i x dir nos fruits

Ii 5IIl(na lllu



thES 01 ONIONS -

La souffranCe
du Christ

I' ;c i' ,'1 i lol eait la
l er 1 1 U re rI an t
;,, ', I ii i place allo


Si; ( t' 'll Ian



S e, ll,' dol
S i" t' ]. o rt -


*1. 11' r el i'o i
S n ait on Icdu
:; 1, l i,:,.l tire son do
'...i:A lle st uni
i 1 ; L deN ra" l re
: '., .. e ir et de
; 'r. scs elln-


If 'i eraind anlroir
i -'':-': )pour les petlit.
p -: iore amour
:'ii '', : la creation
''/ I. *, .d ~Nimistiere de
.' ii: I'I d 1 enfai-
S1 1 '!; ri e rquit

1 ,, | i I'll i '" a voir
I ,iIII i i. Dt i i El, a'll al
,, xl' s i~ ii ui de fli r -
a d l i[" VmI',' nouveCl-

F l11);i1ld Aix IHO1
1', 1n: lh 1, lI) F6'vrilr 79.



AU ?iONDE CHIC

DI I); i (. but c s, tts-

1, ; ;i r, i:; ,( fIres
1), nll : [Ai'. -,.,] ;la caim pa-
i""", 0, "Ili)iiiilcs pour
I IC r1 )., lra,'h,.s. ainti
f l' ,i p u l en-
VJu:; Irollvi.'ez un gr:andt
I l, x ,Ii |)r,,,.rle ula se,
1Ir0-hl.I lantalil- impri-
-v1,' ( rlew illir, dl.tmasse
IPour napns et mate-
"',, |)l. 'stI lu pour ta-
i '5; 't1. i'*t 1ltux, serviet
it.s t ilil, superieur,
'lir li, et ltl's ainsi qule
d, 1 ..,. r, pour
i,,lul.tr les dimensions ie
lit.

pntr Ji.s Bebes
robes, chem -pe bhrns-
sitres et draps brodes,
mnoust'quairir- orrillers
chltiiUsors etc. ,;nsi que
des oI.." pour ca..'ants
de i a m?, ois.

pour la Ieau

Le ,avil, Dui.-ex, le
savon ae rose et cocom
bi -

Au Monde Chic

est toujours heureux
de vous recevoir.
Rue de Magasin do
lEtat 89 -


Quil sens sl bonl
El sur ma langue
Sucre qui fond
Ils aimeront nos grands
arbres, grands comme nos
heros:

J'aime rever sous le
palmier
L'arbre geant au front
alter
Et regarder, en sa
sveltesse,
Sa fleche qui dans a air
se dresse.
Ils sauront, nos chers en
fants, que les arbres peu-
vent chanter et se plaindre
come les hommes, qu'lis
ont une ame aussi :
Je suis le mais mur
J offre mes grains d'or
pur

Je suis la canne verte
Par 1'enfant decouverte
Non loin des bananiers.
Come vous I'avez re-

marque, les textes choisis
sent simple, a la portee
des enfants de 9e.

Ces textes peuvent les
renseigner sur la superio-
rite de leurs compatriots
et sur le respect auquel ils
out droit, ssur ie, amour
des hommes, leur esprit hos
pitalier, leur culte de la fa
mille:

la messe de minuit, toute
la famille s'tait reunie au
tour d'un pin pour la dis-
tribution des cadeaux ...

,Le jour de 1 an, apres
le Tc Deum a occasion de
1'anniversaire de notre in-
dependance, ce fut la visi-
to aux l(oches parents,.

Ils verront dans ces tex-
leu combien leurs aines ai
ment le travail et tache-
ront do suivre 'ur exem-
ple:
Lc.e paysans,. arms de
l1urs machettes bien aigui
sees, so rendent dans leur
champ de canne a sucre.
Des 'aube ils sont sur pla
cc. Its coupent ces grands
roseaux de coups sees et
drugs en les faisant pencher
vers la terreo.

Lcs textes en prose sont
alussi simples que les vers.
Edouard Tardieu est un pe
dagogue experiment. qui
a travaille au Primaire com
me au Secondaire. en Haiti
comme au Canada.

Pour Ilorthographe, il a
choisi des moreaux qui,
stimulent t'amour de Dieu
de la patrie et de la mora
lile. Jai ete vraiment ravi
du choix et me suis dit :
o de la critique!., Car 11 faut
non seulement consulter un
grand nombre d'ouvrages,
mais surtout mettre la
main sur la page convena
ble. C'est pourquoi j'ai dit.
au debut que 1'entreprise
utait difficile. Difficile sur
tout de descendre au ni-
veau des enfants. Ne se-
rait-il pas plus aise de fai
re un choix de texts pour
des eleves de Seconde?

Et les explications done?
Ne doit-on pas les donner
le plus implement possi-
ble, comme en souriant.
N'est-ce pas le meilleur
moyen d'enseigner? Edouard
Tardieu le sait. Son livre
nest pas seulement le 11-
vre d'un th6oricien mais
de celui qui allie la prati-
que a la science, d'un pro
fesseur de plus de trente


cinq annees de carrier et
qui va me reprocher d'a-
voir dfvoilf son age. Mais
une jeune fille m'a dit
qu'elle preffre les vieux.
Un film que l'on passe cet
te semaine explique cette
preference.
Revenons A la pedagogie.
Le livre content 320 pa
ges. Pensez done! 320 pa-
ges pour un livre qui s'a-
dresse a de petits gargons
et a de petites filles du
course flementaire! Je fais
a l'auteur le reproche d'en
avoir trop donned. Mais il
a voulu ne rien negliger
Grammaire, analyse, ortho
graphe, vocabulaire etc. il a
voulu tout embrasser Esprit
consciencieuxt I11 faut du
courage pour entreprendre
un tel travail. Et quand on
a rbussi a le bien fire et
que les gens autorises ont
dit: tisfaction et quel soulage-
ment! Edouard Tardieu a
du faire un grand signe
de croix.

Chers lecteurs, si vous
n'avez pas encore lu 'ou-
vrage, laissez-mnoi vous dire
la discipline adoptee par
l'auteur.
Le livre se divise en se-
maines.

Pour chaque semaine il y
a un centre d'interet base
sur le faith important de la
semaine. Pour celle du dix
huit Novembre. par exem-
ple, le centre d'linteret se-
ra Vertieres. L'auteur se
concentrera sur Vertieres.
D'abord une page a lire
de Pun de nos auteurs ou
le courage et la bravoure
de nos ancetres est magii-
fiee.

Ensuite un Vocabulaire
explications de mots pour
la comprehension du texte.
Ensuite explications sur
l'orthographe de certain
mots du texte.
Ensuite quelques ques-
tions sur Vertieres sa po-
sition, la bataille. les princi
paux heros etc.

Ensuite des explications
sur la grammaire. comme
on est a I etude des pro-
noms personnel. l'auteur
propose quelques exercises
sur certain pronoms per-
sonnels du texte.
Le vocabulaire et 1 analy-
se occupent one place im-
portante dans *Le Francais
par la lecture expliquee,.
L'utilite d'un tel livre est
evidence et le livre lui-me
me peut plaider sa cause
grace a 1'importance de
ses textes et la clarte des
commentaires.

A noter que le livre est
abondamment illustre. A
part des dessins assez sue-
gestifs sur Vertieres. la crea
tion de notre drapeau et
la fete des meres. nous en
trouvons plusieurs autres
sur une coupe de cannes.
un combat de coqs. sur les
travaux champftres etc.
Bien sur. ]e n ai pas men
tionne routes les qualities du
livre. J'ai voulu implement
montrer son utility.

Je felicite mon jeune col
legue pour la realisation de
ce travail de piocheurc que
je voudrais avoir accompli
et je demeure persuade
que les direct(urs et direct
trices d'ecoles he manque-
ront d'adopter ce livre fait
pour les petits Haitiens par
un Haltlen de grande va-
eur.

Marcel DAUPHIN


SHAITI


LES SPORTS

BACARDI ETOILE : 5-0
QUEL PECHE AS-TU COMMIS, ETOILE


C'est peut etre une fa -
qon au Bacardi d'exprimer
aux Etoilistes la jole de son
depart pour 1'6tranger : 5-0.
L'< comme l'claira.

Ce fut en reality un match
sans histoire, a sens uni -
que; saul qu'on retiendra
la belle performance ba -
cardiste qui se manifesto de
jour en jour.

La vanne s'est ouverta des
la l3eme minute quand le
transfuge jeremien Bonfra
Moise elimina le d6fenseur
Fritz Eugene dans la surfa
ce de reparation adverse et
sans se faire prier placa un
tir percutant qui pass at.
coin droit du spanier per -
ce> du porter Roland Jean
ty.

Puis come A lentraine
ment, Bonera Moise aug -
menta la marque aux 15eme
et 24eme minutes. En second
de period Carlo St Vil et
Frantz Jn Pierre mirent fin
au ,Carnaval> aux 64e. et
84e. m.

Cette detatite irremissible
du club d Aboud Dacarett
corrobore sa grande veule-
ri'e et les mal.iises criantes
qu'il endure.

Pour leur vaillance 't
leur perseverance. les Etoi
listes, meritent neainmoins
la symipathli et 1'estime des
niordlus du ballon rond.
Quils se souviennent que
leur recent tombeur se pos
talt, it n y a pas longtemps.
dans leur embarassante si-
tuation.

LE CLASSEMENT

Violette 14 pts sur 16
Racing 11 pts sur 16
Bacardi 9 pts sur 16
Don Bosco 8 pts sur 14
Aigle Noir. 7 pts sur 14
Excelsior 7 pts sur 16
Victory 6 pts sur 16
Etoile 0 pt sur 16

LE PROGRAMME
DE LA SEMAINE

Mardi Racing Don Bosco


Errata

Dans 1 article OOeuvre Poetique de Leon
La.e. u,. paru d.ns velliste>, d hier. lire en pre
mere p. ge a sa juste va-
laur,, au i u dd : a toute
sa valeur., en deuxieme pa
ge. lire : la naunce indefi-
nissable de son ame., au
lieu de ode sc;. ame,,. 1:re
,delectations> au 1 i e u
de .declarations,. < 'es
des llusions,. a. liu de ,la
desil.usionn, .lious admti-
rlons au lieu de : uous ad
mnirons.. ,que ionnent hes
oeuvres ,. au lieu de Iqui
donnent les o;'imvrs>,. <,nuitls
odorantes.. auu :;1u de snults
ordon..tes.



ANNIVERESAIRE
DE GEORGES
WASHINGTON
Hier ramenalt la com-
mcmoration de la date de
niissancc de Georges Wa-
shington. A cetlte occ sIon,
n ont pas ui d'activltes
h i e r les services de
I Ambassade Ai'n6ricaine, du
Consulate Armcricain et i dec
1 AID a Port-au-Prince
Cet rnniversaire esat un
L.,ur c h 6 nj e stir tout
le tirritoire aimerlcaln
d, fla'on0 qu'Il y all un long
week-end.

Malhourcuscment, 11 nege oen
abondance depusi dlmanche
Fur toute la cute Atlrntique
des Etats UnIs d'Amrrlque.
Hier maun, 11 a fIat 8 degrfs
au dessous de zero A Wa-
shington et 11 y avail de 20
a 30 cmes de neige dans les
rues, fermant les artnres
prnctpales par des congress
et bloquant la circulation.
Le vent qui souffle A 30
mllles a Intens'fl la vrgue
de frold et 'a fait descen-
drc jusqu'en FlorIde. empe-
chant les populations de
joulr plclncment de leur
jour de conge
P;lt eurs aeroports soul
ferms. Certa'res pist, do
ernnds reroports nont pu
etre ouvertes que vers midi.


Mercredi : Violette Algle
Noir
Jeudi : Etoile Victory


BONNE CHANCE
BACARDI

Comme annonc6, le Bacar
di a pris la Eastern Airli-
ne hier apres-midi via Por-
to Rico..

La dflfgation prfsldoe
par le Docteur Serge Conil
le comprend 6 dirigeants,
21 joueurs, et 2 central -
neurs (Joel Jn Philippe. Ce
dric Cadet) et le Masseur
Fritz Vilus.

Le Bacardi rencontrera la
selection Porto Ricaine de-
main soir et s'opposera jeu
di au Roosevelt Club.
Les haitiens joueront aus
si centre des selections de
St Marten, de Antigua et de
St Christo.



FRESKA -
CHOUCOUNE
LOUPS NOIRS
Pour le Carnaval un Chou
coune renove avec des lumii6
res Flammes et un chart
delier Creation Patrick VI
laire acueHlera tous ceux
qul veulent passer la barra
que dans une bonne am -
biance.
Samedi 24 Fevrier Bos
sa Scorpio Bacoulou $
8.00
Dimanche 25 Fevrier. Les
Loups-Noirs $ 6-00
Lundi 26 Fevrier Les Loups
Noirs $ 6.00
3 soirees de super ambian
ce pour lesquelles les reser
vations. ne sont pas possi-
ble. II s'agit done de s'y ren
dre des 9 heures 30 du soir


Fait A signaler : LES
LOUPS NOIRS ont routes
tes chances de gagner le
Ier. Prix du concours de Me i
ringue carnavalesque comp
te tenu du success qu'ils ont
eu durant la period d'en-
trainement de ces dernlers
dimanches.

Les Loups Noirs seront sur
le char de FRESKA.


Pour feter
un double
anniversaire
Notre ami Gerard Dcler-
me. directeur fondateur de
1 Ecole Frere Polycarpe dc
la Rue Mgr Guilloux antici
pant que,que peu sur son
)our d, naissance '.vait ce
lebre dimancht derner C'e
tait po\r fair coincide la
fete vec cellc oe sa belle
fllle Mad, me Reynald Deler
m nee Roeglne Lafontant
don't l c jour de naissanct
est le 17 fevr, fr.
La lete cut lieu a Rouanez
B tou chez notre confrere
Maxi Duivier tt ce fut I'oc
caslon niur .nls. camara-
des et parent- de Gerard et
d, ROVepine de s'amuser sal-
nement dans une ambiance
dl, fraicheur LL d'intimit6 ce
dimznche 18 'evrier.

Nous rn orenons c'casion
pcur direl Bonne Fte A G- O-
rard et a sa belle fille, Ma
dame Reynatli Delrme.
Ad Multos Annos.



Dans nos murs
Depuils jeudi de la semal
ne dernlir., notre chair-
mante cong6nfre Rosic Eu
gene se trouve dans nos
murs, Rosle est l'dpouse de
notre conifrbre Emmanuel
ErCrnt. proprlitairc de la
Radio Citadelle du Cap
Haitien.
Rosle qui revenalt des E
tals. lnis d'Amricque a AtA
accuellie A sa descent d'a
vion A Port au Prince par
un group d'amis don't cer
tains avalent fait le dfpla
cement du Cap pour cela

Elle est en train de pren
dre quelques jours de va-
cance dana a mitropole du
Nord qu'elle quitter vers
Ila fin de la semalne pro-
rhaine pour retourner h
New York.


De nombreuses manifest
lions ont tW organlsets de
puls vendredi (et d'autres
encore auront lieu dans le
courant de la semaine)
dans le cadre de la semai
ne du scoutisme. Cette an
nee. cette semaine du scou
tisme est marquee d'une
note particuliere. Une large
diffusion a 6te donnee
dans la press (ecrite, par-
lee et tlfvise) A l'esprit
du scoutisme. II ne faith
point de doute que touted
ces initiatives ne serviront
qu'a relancer ce mouve-
ment qui a fait tant de
bien pour la jeunesse hai-
tienne, en lui inculquant
les grands principles d'hon
netete, le sens du devoir,
de la responsabilite, etc en
lui permettant de develop
per harmonieusement lP
corps et esprit.

D'autre part, le comitf
directeur du Scout d'Haiti
continue de publier regulie-
rement une revue qui non
seulement donne une large
diffusion des activities du
movement scout en Haiti,
mals aussi travaille a rdpan
dre 1'esprit du scoutisme
parmi les jeunes.

0 -

On commence deja a e-
riger des stands dans F'aire
du Champ-de-Mars, en
vue du defile du cortege
carnavalesque. Tcut le par-
cours empruntant cette al-
re a ete loti et une verita
kt


ble course est engage don't
le point d'arrivfe est la
feullle d'autorisation de
construire dflivrfe par I'Ad-
ministration Communale de
Port-au-Prince.

-

C'est vendredi soir que
seront presents a la press
se, les reines de carnaval
lai monteront sur les chars
au course de 3 jours gras.

La ceremonie de presen-
tation se deroulera au Bi-
centenaire autour de la
fontaine lumineuse de la
Place d'Italie.

0 -

Au D6partement des Tra
vaux Publics, plusieurs em-
ployes du Service de Genie
Urbain ont 6te revoques.
0 -

Un cambriolage a let per
petre hier aux ateliers d'im
pression artistique de M.
Melfort Etienne. Le cambrio
leur, qui a pu emporter
cinq cents dollars en bil-
lets de banque a ete arre
te et mis sous les verrous
aux recherches criminelles.
0 -

Une clique de voyous s'or
ganisent a commettre, la
nuit, les pires actes a 1en
droll d6nomm6 Carrefour
Pean. Hier, vers 4 h du


martin, elle a ajoutd un au
tre exploit a son palmares
noir en perpftrant un hold
up au detriment d'une mar
chande prfnommee Lorette
La vigilance de la Police
est sollicitfe dans ce sec-
teur.

0 -

Le Conseil Communautali
re de Ganthier vient de
construire une cole. Son
inauguration aura lieu sa-
medi prochain.

-O -

Selon les nouvelles parve
nues dans la Capitale, 11
resort que M. Edner St
Fleur a ete elu depute de
la Circonscription de Vallie
res.

0- O

A Jean Rabel, M. Cande-
Ion Lucas, dit-on, 6tc roe-
lu, ce meme que M. Xa-
vier St Louis au Mole St
Nicolas. Si ces informations
se confirment, la liste des
membres de la 42e. Legisla
lure sera complete.



Mercredi Medical
Conference idu Mrcredi
21 Fevrier 19". a 8 hrcs P M.
<,Consideratior.,: sur le Retre
cissement Urethal au Service
d'Urologie deo 1HUEH.
Pa.r le Dr. Pikrre BONCY.


SSONY


' Televisor en color Trinitron


'KV-2142R





^. ~(^


Des couleurs dynamiques 8

Un ecran de 21 pouces

Un system de contrl1e a distance

Brek : Un authentique theatre chez vous

Voyez votre dealer autorise, N


AUDIO CENTER. SONY


71 RUE DU QUAI, TEL : 2-2437
..... > s ss c ao Q o o o os o o'sc-oooooooooeooosiscososo.'. L


TOUTE LA MUSIQUE



TOUT POUR LA MUSIQUE


Ic~erI


ou vous trouverez les disques que vous desire
ainsi que les fIameux instruments de musique


et les chains hi-fi stereo






* YAMAHA


PATwE.


Echos et Informations


BOBBIIISi


vlcm~r---------- =IA~J


-~Y------~"~^"n~anocwicap-Ma 3-k n


I A


17M


1




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs