Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/10310
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: February 7, 1979
Copyright Date: 1979
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID10310
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text



[IMPERFI


Programme de la visit


en Haiti

de Son Excellence le Dr Carl Werner
Sanne
SECRETAIRE D'ETAT DU MINISTER FEDERAL
DE LA COOPERATION ECONOMIQUE DE LA
REPUBLIQUE FEDERAL D'ALLEMAGNE


ECf ,lG$NAL)


17 h 15 IArrivee par le Vol
431 de la Pan American Air
ways de Son Ex. le Dr. Carl-
W'"rner danne, Secretaire
d'Etat du Minstere Federal
de la Cooperation Economi-
que et des personnalites sui
vantes :

Mme Elizabeth Stieler, Di
recteur au Departement A-
ruerique.
Dr. Hans-Jurgn Pali-
mann:, Conseiller au Minis-
itre,
M. Uve Neumann, Direc-
tul de la Banque de Re-
cin. truction ikfw),
M. Gerhard Engel, Repre
nciitant Regional de I'Assls-
t:nve Technique Allemalnde,
Mme Marip. Zell, Interore-
to.
II.. sont accueillis par un
vaorulte former comme suit
SSaon Ex. Dr. Jeannot Ca-
det h)ous-Sdcretaire dEltat
cie la Sante Publique et le
i:, PoTpulation.
Son Ex. M. Gerhard Soehn
k-.. Ambassadeur de la Repu
F ;inu" Fder-ile d'Allemagne,
M 1i'mbassadeur 'Yves.
F;LancI').I. Secretaire Genoral
atix Al'fatres Etrangers.,
M. c'la',lide Weil. Directeur
GeneraviI du Plan.
M Yves Ma.sillon. Intro-
jllc'ur (cF \sAmbas.sadveurs
ie' Comillte al'r'ull aqtom
i leunmil'eodt-c Iii a(nI's
n inc to Prisicint at Icc
Mcnmbres di la IDlegation
1illmants i. T-Hotel El Ran
liio.

MERCREDI 7 FEV. 1979
9 ) I a in. Vi,; ci ( la FIns
( ol i ion P ledodontip i '.
10 i1 a Im' Vi, i Ia Son Ex.
If Sci- eliire d blat des Af-
lai'siv Eraanisris.
11 h. Son Ex M. Jean-Clau
drI ;'i iditil a Vie de la R6
ubiliiL -C, oet ll, M. le Secre
t arcc (t Eit. dcu M.iii- there Fe
i'r,' i:. I Cooperation E-
aciMiIniiivt c'nl audience pri

12 his. J union ie Travail
1 *c Mintitiet du Plan.
1,; Reunion avii c les Ex
pert. Allfmacnds a la Resi-
de(ce'c( d 'Aimbassadeeur.
"o i) tic ii ollc rt en 1' bon
eiur die Son Ex. le Secretai
re d'Etat du Ministere Fc-


TEHERAN (AFP)
La crise tranienne semble
s'enliser dans .une cguerre .
d'usurec ehtre M. COapour
Bakhtiar et l'Ayatollah Kho
meiny..
Une semaine aDres le re-
tour triomphal du chef re
ligieux a Teheran. a 1'issue
de auinze annees de lutte
contre le Chah. don't il a oh
tenu le depart, l'Ayatollali
Khomeiny va tenter une
nouvelle fois de destabillser
le gouvernement de M. Bakhi
tiar. qu'il consider comme
illegall.
L'opposition religieuse a
en effect apple les iraniens
a defiler jeudi par millions
dans les rues des villes de
ce pays, pour exiger ia chu
te de M. Bakhtiar. Elle an-
noncera peut-etre a la fin
des manifestations la com-
position definitive du ogou


Port-au-Prince, le 26 Jan-
vier 1979
Lettre ouverte au
Maire de la Ville
de Port-au-Prince
CONCERNANT
L'ORGANISATION DU
DEFILE
CARNAVALESQUE.

Monsieur le Maire,
Recemment. i'ai eu l'oc-
casion d'entendre a la ra -
dio. une attaque vehemente
d'un reporter centre les re
centes initiatives delever
des gradins le long du par-
cours carnavalesque.
Si, effectivement l'ann6e
precedent, le cortege a etc
entrave spar la foule de pie-
tons refoules en parties sur
la chauss6e par suite de 1'ex
tension maximale dcs -r's -
dins. le moins que l'on puils
se dire c'est que notre os-
sionne reporter a. dans ce
cas, mal analyse le pheno-
mene.

JP ne crois pas qu'a l'ori-
gine de la m'se en place des
gradins. il y ait eu ]a moin
dre pensee de favoriser un
group social aise au detri
ment des plus p;iuvres. Sur
tout que de tradition, nous
assistions a une saut, de l'esnace ;ar les ca

(Voir suite page 8)


ce Ie Secretaire d'Etat des
Affaires Etrangeres.

JEUDI 8 FEV. 1979
8 h.15 a.m. Depart pour
la visit de projects a Drouet,
aux Gonaives, au Cap-Hai-
tien et au Quartier-Morin.
10 h. a.m. lere. Etape:
Drouet.
Visite de la Centrales H
dro-electrique.
Midi 2eme. EtaDe : Gonai
VeQS.
"Visite du ProJet integre
d'irrigation et d'Electrifica-
tion de la Plaine des Gonai
ves.
16 h.30 Arrives au Cap-
Haitien. ReNos.
18 h. Reunion de travail
chez le Consul de la Repu-
blique Federale d'Allemagne

VENDREDI 9 FEV. 1979

8 h. Depart pour le Quar
tier-Morin
Visite du Projet d'Irriga-
tlon de 1'ODN
9 h.15 D6part du Quartier
Morin en eaFiic-upitre
Survol de la Citadll et
du Palais Sans Souci
10 h.30 Arrivee a Baie-de-
Henune
Visite du Projet d'Irriga-
tion et de Reboisement
12 h.30 Depart pour !lIle
de la Gionfve
Visite du Projet d'Irriga-
tion ,Aux Abricots-
14 h.30 Depart pour Port-
au-Prince
15 h. Arrivec a Port-au-
Prince.
1i h.30 Reunion de synth4
se a la Chancellerie
20 li. Diner offert en I'hon
neur de Son Ex. M. le SecrC
laire dEtat du Minlstere
Federal de la Cooperation
Economique par Son Ex. M,
l'Ambassadeur de la Repu-
blique Federale d'Allemagne

SAMEDI 19 FEV.
9 l.30 a.m. Visite de la
Ville de Port-au-Prince et
des environs
DIMANCHE 11 FEV.
18 h. Depart pour Santo Do
mingo par le Vol 431 de la
PAA.
Meme Protocole u'a l'ar-
rivee.


MERCREDI 7 FEVRIER 79


SNo. 31.01


ONDE EN 9 E PUS ANIEN QUOTIDEN D'ITI MEMBRE AOIAON INTERNATIONAL DE







PONDE EN 1896: LE PLUS ANCIEN QUOTIDIEN D'HAITI MEMBRE DE ASSOCIATION INTERNATIONAL DE


DIRECTEUR : LUCIEN MONTHS
ADMINISTRATEUR : Mine. Max iCHAUVET


"Iran: Guerre d'usure" entire


Bakhtiar et 1'Ayatollah


MARDI 6 WEV. 1979 derail de la ,Cooperation E.
conomique par Son Excellen


Le 7 Fivrier ramene l'an
niversarie d'un excellent a-
mi et colaborateur, M. Et-
zer Toussaint. Inutile de sou
ligner que 1'heureux even
ment est marque de facon
toute special par les merm
bres de notre personnel, par
ticulierement. Car, cet ele-
ment d'elite de nos ateliers,
technicien brilliant et poly-
valent aussi a l'aise devant
1o clavier d'une linotype et
au maniement d'une press
qu'efficient la pagination,
jouit de la consideration et
de l'estime des membres de
notre mason.
Ses belles qualities person
nelles, son devouement, son
souci du travail bien fait
sont unanimenment appre-
cies.

Puebla :
Les Droits de
l'Homme
PUEBLA (AFP)
La troisieme conference
general de I'Episcopat Lati
no Amdricain s'abstiendra
de condamner cas par cas la
violation des Droits de 1'hom
me dans un certain nombre
de pays d'amerique Latine,
a est'me l'Evioue Bresilien
de Porto Alegre, Mgr Vicen
te Scherer.
Mgr Scherer participait a
une conference de press
sur les travaux de la qua
trieme commission de la con
ference, consacrds a la digni
td humaine.
II a indiqug que le docu-
ment final de Puebia serait
une listed de principles qui
serviralent a trouver edes
solutions pour des milliers
et des milliers de cas de vio
lation des droits de Mhom-
me.
La trolsiime conference
general tracers princlpale-
ment une ligne de condui-
tee, a pr6cis6 Mgr Scherer.'


Aussi, est-il tres entoure
et fete en cette date faste
du 7 fvrier. Nous nous asso
cions a tous ceux qui esti-
ment et le camarade ct le
tcchnicien pour aui adresser,
avec nos felicitations, nos
meilleurs voeux de sante et
de success.


Dibuts victorieux


de Neuchatel

XAMAX VIOLETTE 2 1


Premiere defaite du Vio-
let toe pour la saison 1978 79.
cela devait arriver un jour
ou 1autre. mais rien ne lais
salt prevoir que le e Xamax
Neuchatel strait le premier
tombeur du leader de la
Coupe Pradel.
L'equipe suisse a etonne
les dix mille snectateairs
vdu Stade Sylvio Cator. Vo-
lontaires en diable, presents
sur toutes les balles, aussi
dynamiques en defense
qu'en attaque, les footbal-
leurs du Xamax ont litter
lemefht asphyxia 'le Violette
qui (reconnaissons-le) en
6tait a son troisieme match
en huit jours.
X x x x
Les chooses avaient pour-
tant bien commence pour
le club haitien. Tour k tour
Jn-Mary Jn-Baptiste, Char
les Vorbe, Jn-Joseph Mathe
lier et Jacques Jn-Louis ve-
naient inquieter le garden
helv6tique Steimmer.
Les' suisses parurent accu
ser le coup et eurent quel-
que difficult a coordonner
leur jeu.
Hans Muiler mit fin a cet
te period incertaine en me
naqant Paul Maxi a i o30e.
minute.
Remise sur les rails, l'6qui
pe visiteuse se langa a 1'at
taque, et d6sarticula blen-
t6t la defense du Violetie


par une intense circulation
de ball et un engagement
physique de tous les ins-
tants.
La recompense survint a
!a 35eme minute. L'italien
Capraro mena une action
sur 1'aile droite, beuficia
d'un coup franc et effectua
un centre au cordeau victor
rieusement reprise par Gross.
Le Xamax conserve cette
advance jusqu'a la 496me
minute. La defense helv6ti-

(Voir suite page 8)


La Constitution
des bureau
de vote
L'Administration Commu-
nale de Port-au-Prince a
rendu public aujourd'hui
1'arreti etablissant 80 bu-
bureaux de vote dans les deux
circonscriptions lectorales
de la Commune de Port-au-
Prince.

La' l re Circonscription
comporte 40 bureau de vo-
te et la 2eme sirconscrlption
autant.
Les noms des citoyens de-
sign6s pour fair parties .de
ces bureaux sont nommes
dans le dit arr6ti communal.


Une des grandes priorities
de i'heure est sans contex-
te, la lutte contre linfla -
tion. Le President a Vie de
la Republique, dans le cadre
de la bataille pour le deve-
loppement, entend se colle
ter a la monte en fliche des
prix. De recentes measures.
coamme d'autres actuelle -
r,-nt, 'ah 'etude. laissant en
trevoir qu'une action me -


vernement-provisoirec don't
M. Mehdi Bazargan a et6
nomm6 Premier Ministre.
C'est la une d4n onstra-
tion de force des religieux.
Mais ces defilds en part
culler celul de Teheran'--
pourront-ils 6tre de l'imDr
tance de ceux qui ont con-
tribu6 au depart du Chah...
II pourrait y avoir con-
traste avec le- enormes fnou
les qui accueillirent dans la
capital l'Ayatollah Klio-
meiny.
Quelles que soient les mas
ses qgi manifesterom jeudi
M. BaKhtiar entent ,traver
ser la teinpete Pet donner
jeudi martin, malgre les ma
nifestations, une conference
de press. Sans double reaf-
firmera-t-il qu'il a toujours
le soutien de larmee et
qu'il se maintiendra a son
post au nom de la slega-
lite actuelle>.

Au sujet du (gouverne-
ment provisoire>i, M. Bakh-
tiar dira encore quil le to
Ierera h condition qu'il se
cantonne darls le role d un
cabinet-fantomnpu
Entre temps les religieux


Tl16phone : 2-2114 Bolte Pos'le : 1316
L. Rue du Centre No. 212


declarent qu'il n'y a pas de
n6gociations en course. Le
Premier Ministre, quant k
lui, dit que ola porte reste
ouvertec. Mais rien de or6
cis, si ce ne sont des ru-
meurs, n'etayent actuelle-
ment la these que des < gociations> au sens plein
du terme soient en course.

Ainsi demain jeudi des
millions d'iraniens sortiront
encore dans les rues. Les
observateurs se demandent
s'ils inflechiront Ilarmee et
le Premier Ministre, habi-
tues maintenant a de tel-
les demonstrations. M. Bakh
tiar et certainement les
chefs militaires miseront sur
la lassitude des foules Ira-
niennes, hla suit e la cri
se et de la greve general.
Mils cette lassitude Deut
deboucher aussi sur un sen
timent d'exasperation lue
la hierarchies religieuse peut
encore mettre a profit en
attendant de fraichir un
degree vers la te> don't les religleux ont
* dit au'elle pouvait etre 6co
nomiQue, politique, et sou-
t(rraine avant d'etre armee.


La visit du S


d'Etat AlXl
M. SANNE ET LA COOPER'


La visit qu'enteprpnd en
Haiti le Secretaire d'Etat al
lemand de la Coopdration
M. Carl Werner Sanne mar
quera un tournant dans la
cooperation hattiano alle
made, estiment les observe
teurs de la Capita.e.

11 semble que 1'aide alle-
mande au project d'Haiti s'n
t'-nsif.era dans les annees a
venir. Selon .es informations
non encore confi-rmees, de
nouvelles propositions, ont
ete echangees et discutees
dens ce sens, ce mat n, au
minister du Plan oft une
seance de travail a et6 te-
nue entire le Secretaire d'E
tat allemand de la coopdra
tion M. Carl Werner Sanne,
le Secretaire d'Etat du Plan,
le Dr Raoul Berret qui etait
assisted, dit-on, de son Cabi-
net particulier. Au course de
cette meme reunion, il a ete
passe en revue, croit-on sa-
voir, le bilan de la coop6ra-
tion haitiano allemande.
De source proche de la Se
creta'rerie d'Etat du Plan,


on
prets
Haiti
deral
etre
Des
mees
on p
L'a
prat:
me
est
septe
tuie,
main
niqu
de 1
i'ann
tech
d'eux
te en
colla
Dev
D. N
nieu
ciali
Rud
nes
vaux
rier
de
des
Eiei

Le
man
a eLi
de
re d
gere
les
tre
Fed'
logu
latio
Co:
Eur


thodiqnue, vigoureuse est en
treprise.
A ce sujet, dans un edito
rial, intitule ,L'Ordre nou-
vcau du Jean-Claudisme>,
notre confrere (,Le Nouveau
Monde> porte l'accent sur
action gouvernementale. Il
ecrit, en effect, dans son edi
lion. de mardi :
vainquent la politique. La


Une transaction de Cafe qui fait

du bruit


Come dans un manuel
James Bond, chez un voisin
de la Caraibe. ;,. la une des
journaux,. et dle bulletins de
nouvel.es a la raodo, ienten
due icii, un organism d'e
tat d une plus grande ile ou
la libre concurrence n'existe
pas. aurait ete dupe d'une
transaction pal une compa-


gnie intermediaire etablie a la Barbade.
Contre pavement recu en
devise dlars de Hult Mil-
lions la cargaison aurait
laisse le port du pys expedi
teur avec soit disant une
cargaison de cafe.
QuLques jour., plus tard
le bateau fut porte disparu,
et des enquetes subsequen-
;es auraient reve.e qu'en
lieu et place du cafe, des
sacs de Dagasse auravent ete
charges.
Une minority ethnique tries
active en Floride serait a la
ba e de la transaction com-
merciale par personnel inter
posee pour nuire a leur sandre,>.
Les autorites portuaires du
pays expediteur semble a-
vor ete en reg'e pour la cer
tification des documents dei
board et ne seraient pas en


Le mystre cause. La Banque aurait pa
ye6 la lettre de credit centre
Rockefeller presentation de documents
rebondit i falsifies par mains de mai-
New York (AFP) tres.
Le mystere qui entoure les
circonstances de la mort, le
26 Janvier a New York, de
Nelson Rockefe:ler, ancien
vice President des Etats-
Unis, a rebondi mercredi a- G ouvern
vec une enquete du v York Timesec.
Le grand quotidien new- Avis CdAnoel d'Off
yorkais affirme a la que Nelson Rockefeller a et ReApublique d'Haiti a obtenu,
frappe par une at'taque car de I'ASSOCIATION INTER-
diaque a 22 h 15 locales mais NATIONALE POUR LE DE-
que la jeune femme qui se 'VELOPPEMENT, un credit
trouva:t eri sa compagnie, de DIX MILLIONS DE DOL
Mle Megan Marshack, n'a LARS AMERICAINS (U. S.
appel qgau'u ne here plus $ 10.000.000.00) pour le fi-
appele quune here nancement d'un SECOND
tard pour obtenir une ambu PROJET D'EDUCATION don't
lance, le cotft approximatif global
Que s'est-il passe durant est estime a Douze Mil-
cette here, interrogg le lions Six Cent Mille Dol-
,New York Timesc qui assulars Am6ricain s (U. S. $
re que Mlle Megnn Marshack 12.600.000.00).
refuse tout contact avec la
press depuis ia mort de, M. En vue de la' mise en oeu
Rockefeller. I vre de ce Projet, qui corm-
La presence de Mlle Mar- prend la construction de 31
shack, 25 ans, en robe du Ecoles Primaires Rurales,
soir, aux c6tes de M. Rocke 10 Ecoles Urbaines, 1 Ecole
feller qui avait dind avec sa Normale, 2 Ecoles Profes -
femme avant d'aller a son sionnelles, 1 I'Ecole Moyen-
bureau travailler sur un li- ne d'Agriculture, 1 Centre
vre d'art, passionne la pres de, 5 Studionns decent Rapi
Sse New Yirkaise. de, 5 Studios dans 1aire
s New llrkaiser des Batiments de la Radio
Selon la version officielle Nationale pour la pr6para -
d'un porte parole de la fa- tion d'emissions radiopho-
mille Rockefeller, Mlle ,Mar nimues a caractire educatil,
shack, :qui habitat A quel- Sept Mille Deux Cent Vingt
ques meTres du bureau privd Cinq'tonnes (7225) ou Cent
de Nelson Roclfeller, tait Soixante dlx Mille (170.000)
venue 14i rejoindre pour l'ai sacs de cement Portland Ai
der dans son travail. .tiiciel seront n6cessaires. "


bataille ne se livre plus a
coups d'ideologies. Elle est a
hauteur d'hommes. Ce sont
des etres de chair et de sang
qui, dans 1'arene frem!.ssan
te, luttent pour se nourrir,
se loger, se vetir, s'4duquer,
se premunir centre la mala
die. C'est pour eux, et aussi
pour la 16gion de ceux-la
qui. ne mangent pas, qui dor
ment avec les cafards, les
rats et les araignees, la tite
sur une pierre ou sur une
gamelle, que le Pr6sident a
Vie de la Nation, concoit,
echafaude, ose et realise sa
Revolution Economique de
Salut Public.i
ment, pour contenir l'infla-
tion galopante, intervient,
prescrit un train de mesu-
res destinies a reduire les
prix a contingenter a tordre
le cou aux monopoles, a ]u-
guler les profits indecents,
en an mot a favoriser 1'ex-
pansion, il obeit aux nor -
mes et aux imperatifs eco-,
nomiques hors desquels il
n'y a ni emulation, ni pro-
gres, ni justice, ni paix so
ciale.
merce et de l'Industrie, les
Le des instructions precise
du Chef de 1'Etat s'attelle a
la dure besogne de retablir
l'equilibre rompu depuis
longtemps entire le produc-
teur et le consommateur.;
x x x x
cement 1'Executif stimule,
dynamise, accelere la politi
que social de 1'habitat.
L'embargo sur l'exporta -

(Voir suite page 8)


res pour le Ciment


c
b

s


COLUMBUS MEMORIAL
LIBRARY
-L'UNESCO
I m', a letleRecteur
L' Once Viaud

L'UNESCO vient de fare
choki du Recteur de 1'Uni -
versit4 d'Etat d'Halth, M.
SLeonce Vlaud pour fire par
It r tie du comite consultatif,
cret dans le cadre du cen-
tre regional pout 1'Enseigne
ment Suparieur en Ameri -
gas Latine.
PRESSE Ce comit6 consultatif, qui
se rnunit une foi 1'an, est
charge de donner au Direc-
teur-G6n6ral. de 1'UNESCO
des avis au sujet de 1'1ea-
boration du programme de
travail du Centre regional
ecrtaire l pour i'Enseignement Supr -n
r pv r, rieur en Amerique Latine
don't le but est d'6tudier les
manproblemes de 1'Enseigne -
m and, ment Supirieur et de la re-
L cherche dansd I'Hmisph6re.
TION ALLEMAND Le Directeur-Gi.ntral ad-
i joint de 1'UNESCO Mon -
apprend qde plusieurs sieur 'lederico. Major vient
s consentis jusque la a de fire part de ce choix au
I par la Republique Fe- Recteur Leonce Viaud et
le allemande .pourront l'informer que la 1re r6u-
transforme6 en dons. union du Comit6 LConsulta-
negociations sont enta- tif aura lieu du 12 au 15
s pour y parvenwr, a-t- Mars prochain.
r6cis& de meme source. (C'est une flatteuse dis -
cisr aemande oui se tinction pour le Recteur
aide allemande, qui se o au distinction
ique en Haiti sous for- U iC Vu niersi -
de prets remboursables, au 1 1it sur 1'Univers -g
orientee dans p.us eurs pays. Nous en felici tons no
eurs, notamment agricul tre ayrr Leonce Viaud.
, et 6nergie. Dans le do _. ....
ne de la cooperation tech .
Re, le Min stere allemand

nee derniere piusieurs- de e I'A ence
niciens en Haiti. L'un A- 0
x Paul Einwag, specialis Amercaine pour
in construction de routes la Communication
bore a 1'Organisme de A Port-au-Prince
eloppement du Nord 10. USICA -
q.) Deux autres, les inge Les D licteuis de 1'Agence
irs Dieter Dehring, spe- America ne pour la Commu
ste en G6eo.gie et Peter nicatlon Internation.le (USI
olth sp6cialiste en mi- CA) affects daif les divers
participant a des tra- pays de la Cajribe ti ndront
x de prospection a Ter- leur conference, annu'lle a
Rouge pour le compete Port-au-Pr nee. leas 8 et 9 fe
la Secretairerie d'Etat vr er courant.
Munes et des Ressources Le, participants a cette
rgetiques. confertne l ,--.j
Alan Catrter, Directeur
SSecretaire d'Etat allI Adjoint. hn charge des pro-
id M. Carl Werner Sannt grammbs au Bureau princi-
u un dialogue, qualifi6 pal]a Washington D. C.
cordial, avec le Secretai -- Carl Schultz, Coordon-
i'Etat aux Affaires E'tran nateur dev programmes d'e
s M. Gerard Dorcely sur change, Wash ngton.
relations bialterales en- Stepen Duch,. Sous Di-
Haiti et la Republ:que recteu. pour les pays de l'A
erale d'Allemagne, le Dia merique Latine et de la Ca
le Nord Sudv, et les re raibe
ons entire Haiti, et la John Dennis, en charge
mmunaute Economique
op6enne (CEE). lyoir suite page 3)


Litteratures et Societes

par Wilhem ROMEUS


GARDENS
DE CIMETIERE
La critique litteraire, chez
nous, ne se pench, que sur
les oeuvres d'ecrivains qui
ne sont plus. Dont le deces
remote au moins a un de-
mze-siecle.
Somme de fournir une ex
plication sur cette predilec-
tion de la gent critique pour
les cadavres litteraires. iun
d'eux se fait comprendre en
ces terms : (Comment peut
on juger de l'oeuvre d'un au
teur vivant ? Ce dernier s'at
tend moins a ce qu'on pre-
sente I'oeuvre que l'autear
lui-mime, entendez, le g6-
nie ou tout au moins, la
promesse de genie... Se ris
quer a la moindre analyse
sereine, mettre en evidence
les qualities de l'oeuvre sans
taire ses lacunes, c'est se
faire un ennemi... Un puis-
sant ennemi, etant donned
que, dans le milieu oai nous
vivons, les ruelles de la car
riere litt6raire rencontrent
souvent les grande avenues
de la carriere politiques.
Auteurs, empressez-vous
de gagner I'Au-deia... Un
critique est la, qui piaffe


d'impatience, la verite au
bout du stylo
x x x x
ROUMAIN ET CASSEUS
II y a un point de notre
histoire I'tteraire a eluvi-
der : la dette de Jacques
Roumain a regardd de Mau-
rice Casseus. En effect que
de frappantes ressemblan-
ces, au niveau des structu-
res, des persdennages., entire
le celebre et populaire ro-
man de Roumain et celul
de Casseus, moins connu
du public actuel.
Giono. Ramuz, tels sont
les noms les plus souvent
evoques par la critique loca
le a propos des sources pro
babies de Gouverneurs. Ce
n'est point la un jugement
errone. Mais il faudrait pen
ser a le complete, en je-
tant un coup d'oeil du cot6
de Maurice Casseus, auteur
de Viejo, roman paru efl
1935, soit neuf annees avant
Gouverneurs...
II y a li matiere a etude
pour les talentueux analyst
tes de l'univers romanesque
de Roumain que sont R.
Gaillard, Jn-Claude Fignole
et A. Martl.


Avis d'Annel d'Offres


II est entendu que le. pour rAcier Rond pour bMton armt
fonds de ce credit control p
bueront a couvrir les cofluis Le douvernnemcnt de la TON ARME reparties en
des contracts pour lesquels Republique d'Haiti a obtenu ciers durs No. 2, No. 3
les APPELS D'OFFRES sont de 'ASSOCIATION IN No. 4, seront necessaires.
lances. TERNATIONALE POUR LE I I est entendu que
DEVELOPPEMENT un cre- fonds de ce credit contril
Les interess6s sont invi dit de Dix Millions de Dol ront a couvrir les coflts a
tes a retire les dossiers d'AP lars americains (U. S. S. $ contracts pour lesquels a
PEL D'OFFRES pour le Ci 10.000.000) pour le finance- Appels d'Offres sont lan
MENT PORTLAND ARTIFI ment d'un Second Projet d'E ccs.
CIEL tous les jours ouvra -. education don't le cofit ap nteresses sont -nv
ales du 5 F6vrier 1979 au 16 proximatlif global est esti tes a terer le dossier d'
Avril 1979 cde 9 heures a. m. me a Douze Millions Six PEL D'OFtrer le dosser 1'A
4 heures p. m. a ladres- Cent Mille Dollars Amri PE D'OFFRES pour IBEA
e suivante : cains (U. S. $ 12.600.000.00). CIER ROND POUR BE
TON TARMV lni pqi,


PROJECT D'EDUCATION No
2
- BANQUE MONDIALE
c/o D6partement de 1'Edu-
cation Nationale
Port-au-Prince, HAITI
P. 0. BOX 2162

Adresse Teltgraphique :
PEGHBM
GOUVERNEMENT HAITIEN

Port-au-Prince, le ler Fe-
vrier 1979
..ng. Nicolas SAINT -
LAURENT
Direct ur 53


En vue de la mise en oeu
vre de ce Projet, qui com-
prend la construction de
TRENTE et UNE (31i Eco-
les Primaires Rurales, DIX
(10) Ecoles Primaires Ur-
baines; UNE (1) Ecole Nor-
male Primaire, DEUX (2) E,
coles Professlonnelles, UNE
(1) Ecole Moyenne d'Agricul
ture, UN (1) Centre de Per
fectionnement Rapide, CINQ
(5) Studios dans 1'aire des
Batiments de la Radio Na
tlonale pour la prepare -
Lion d'imlssions radlophoni-
ques a caractere vducatif,
CLnq Mille 5.0001 Tonnes
D'ACIER ROND pour BE -


1 a
et

les
bue
des
des
i -

i -
AP
-


ouvrables du 5 Favrier 1979
au 9 Avril 1979 de 9 heures
a. m. a 4 heures p. m. a 1'a
dressed 'suivante :
PROJECTS D'EDUCATION
GOUVERNEMENT HAI -
TIEN BANQUE MONDIA-
LE
c/o D6partement de l'Edu-
cation Nationale
P. 0. Box 2162
Port-au-Prince, Haiti
Adresse Telegraphlque :
PEGHOM-,
Port-au-Prince, le ler Fe -
vrier 1979
Ing. Nicolas Saint -
LAUlrENT
Directeur 53


Le Gouvernfement et la lutte

centre I'inflation


Anniversaire de notre Colaborateur :

Etzer Toussaint


Project d'dlucation No. 2


element Haitien Banque Mondiale





PAG .ERC I .7 FE.RI.R 79....


NEW YORK (AFP)
Les pays du Tiers Monde
vont presquec doubler leur
part d'exportataons de pro-
tlhlls manufactures sur le
iiirlchc niond'it ao cours
des dix procllaines. alnnees,
aff rme un rapport de la
,Chase Econometric Assodla
l.est, fillale do previs'ons 'eco
nomiques de II liattan Banlk:.
Grace a une forte augmen
station de li p"oductvitd et
au cofit pec elcve de la'
main d'oeuvre, le tiers mon
de Nul conquerr rcinq pour"
cent du marchM d'exporta-
tions de products manufac-
tures d'ici a 1985, centre
tro s pour cent en 1975.

Le rapport soullgne que
cotte progre-sion se realis2-
ra en depit d'un accro sse-
ment des measures prot( c-
tlonnistes des pays :ndus-
trial ses..
Les pays qui souffrironti' I
plus de cos moslires protec-
tionn ste,. note-t-il. 'ont"
coux qui commiiinientl a pei
ne i batir lIs structures ii
dustriol',.- necessaires a 1'ex
portation des produits manu
features iColonib'e, Malalsie.
Pak'stan. Ph lippine,. Thai-
. lande. Turquiei.
En revanch,. Taiwan. Hong
Kong et la Corde du Sud,
qui -ont d6ej I -presents sur
les marches aveoc lcurs ex-
portations de textiles. vete-


mients et chaussures, seront
beaucoup mieux .places pour
faire face au protvctlon-
nisme.
Les pays en d6veloppement.
ne pourront pas s'attendrc
A un taux de crolssance
forL, come ce fut le cas a-
vant la recession de 1973 -
1974, afftrme d'autre part la
Leur taux de croissance au
course' des dix prochaines an
nees sera de lordre de, 4.3
pour cent, alors que le pro-
dult national brut du tiers
monde, considdre.comme un
group: avait progress de
6.3 pour cent de 1961 a 1973.
Ce phenomena sera dfi a la
fa blessed de la croissance
dans les pays dc F'OCDE (Or
gaxiisation de Cooperation
et de Developpement Econo
miques) et du niveau tries
eleven de la dette ext6rieure
du tiers monde.

La cro ssance des pays de
i'Afr.que Australe et du Sa
hara pour la periode 1978 -
1987 sera de 3 pour cent con
trc 4,2 pour cent. Celle de
I'As e Oriental, et du Pacifi
qu, de 5.1 centre un pour
ceint, cclle des pays d'Ameri
que Latine et cdes Cara bes
de cinq contre 6 pour cent,
cTlle d'Afriqqe du Nord et
du Proche Orent de 4,3
centre 7.8 pour cent, celle de
l'Ase du Sud de 3.5 centre
cinq pour cent.


Le commerce des pays

en developpement


DECORAMA
LE No 1 DANS LA DECORATION INTERIEURE
TAPISSERIE MURALE RIDEAUX TAPIS MIROIRS LAMPES
TABLEAUX DECORATIFS,- CARREAUX EN VINIL CHAMBRES SALONS
SALES A MANGER APPARE1LS STEREOPHONIQUES TELEVISIONS
TISSUS POUR RIDEAUX

Maintenant en liquidatio n: TIeevision 19" noir

et blanc $ 320.00

DECORAMA 243 LALUE en face de la 1ere
Riuell Joemie Tel. 2-2257
OUVERT TOUS LES JOURS DE 9 H A.M. A 6 H P.M.


ZURICH-- (AFP)
La Police cherche tou-
jours qui. a tu6 & Zurich
'un des plus i r unges horn
mes d'affalies. sulsse, M.
Hans Ulich Lenzllni'er, le-
*James Bond Hev6tlque,.'
mais la tAche esi tri-s diffl-
cile tant 11 comotalt d'enne
mis de tous bords.

II a'etait speclalisd dans
le passage I l'Ouest de trans
fuges Est-Europ6ens, moyeri
nant nde coquets/honoralres :
De 10.000 h 30.000 francs suls
ses (environ '25.000 h 75.0UO
F.F'.). II avait affirm que
plus de 200 personnel ont
ei6dficid de ses iservlcesp.
II' tait suffisamment con
nu des autorites tchecoslova
ques pour qtte le quotidien
Rudo Pravoq (Prague) le
dinonce en 1973, aprds que
1un de ses sAgents, M.
Ernst Honegger, eut 6ti prls
et condamnd a trois ans .de
prison.

Peu apres, M. Leuzlinger
livrait a.la Police suisse 1'un
dp ses adjoints, M. Rene Car
tini, ligote dans une charet
to; qu'll accusait d'etre un
cespion" de 1'Est, mais il -
ta't lui-meme condamn6e
3 mois de prison pour sc-
questration
II etait d6ej connu de la
'justice suisse qui 1'avait
fait incarcerer 8 mois en
1972 car il semble qu'il ait
profit des benefices du Ion de Massages, tries so"-
cial ouvert payr sa femme,
Bernadette, ancienne candi
date malheureuse au titre
de .
La press italienne l'avait


accuse en 1974 de'-recrutcr
des smercenaires's iour ren
. erser Ie nouveau rgiffne du
Mozambique, mals l'affaire
lie semble pas avoir eu dw
suitess.
I En 1976, 11 mgnqualt I'un#
6e sea operations., a propre
6vaslon d'un pdnltuenter sul:
.Se oi 11 purgealt une pelhne
de 12 mois de prison pour
certaines irr6gularites- rele-
vees dans la gestion de son
ldevage de Chinchillas.

Apres sa liberation. 1'6te
cernier, 11 reprenalt ses ac-
tivit6s de passeur, mais a-
vec une nouvelle dquipe. Cer
tains de ses anciens Agents
l'accusent maintenant de
les- avoir escroques et sur-
tout de les avoir trahis en
les livrant aux autorltds Est
Allemandes et Tch6coslova-
Lies.
II habitat au siege meme
de sa firme, 116 Ackersteinstrasse, a Ho-
engg, aux environs de Zu-
rich. Une petite mason d'ap
parence anodine, mals gar
dee come une forteresse
et munie dp divers gadgets
6iectroniques.


MUNDIAL 82

Phase finale

certairnement a 24 equipes


ROME, (AFP)
""-Le prochain champion -
nat du Monde de Football,
QLu, aura lieu en Es-
paane, regroupera presque
certainement 24 6quipes,
ont laisse entendre 1Moardi a
Rome le President de la Fi-
fa, Monsieur Joao IHavelan
ge, et celui. de 1'UEFA, Moni
sleur Artemio Franchi au
course d'une conference de
press.

Joao Havelane, isaprs s'e
tre une nouvelle lfois mon -i
tre favorable a la phase fi
nale a 24 equipes. a anuon
ce que le mois prochai.n
Monsieur Hermann Neu -
berger, President de la com
mission de la FIFA pour 'eor
ganisation de la Coupe du
Monde, se rendra en Espa-
gne pour vister lie u dzainee
de grades villes propo.lse',s
par le comite d organisation
Espagnol.

La decision defiiniIive sur
le nombre de participants a
la phase finale sera prise au


T .FI -
Entre amis.












-V R



---I 2



AR-Q-- :
U U ----
=" LIL- _. .._-.

...I.IG_ .J-
-. .. .



_- -.: .

-








S,



Depuis plus de dix ons, Air France dessert regulierement Miami en vol quotidien sons escale. '
Son Boeing 737-200 decolle de Port-au-Prince dons lI matinee.
Choisir Air France 'est opter pour lo ponctualitn, le service courtois au sol ou en vol.
Choisir Air France dest prefbrer un service "en franeois" et les attentions particuli&res des
h6tesses attentives ou bien-4tre des passagers. Air France, compagnie international son
personnel parole dgalement anglais et espagnol a implanted dons la Coraibe son propre reseau
regional pour mieux servir so clientele. Pour un prochoin voyage 6 Miami, contactez votre
agent de voyages agree Air France ou ti@6phonez A IR PR ANCE .,
xou217006ePort-au-Prince. A IR FRAnCE vre
Le meilleur de la France vers le monde.












* *.f


mois de mai prochain a Zu
rich au Congres de la FIFA
Les modalitbs d'organisa-
tion restent a d6finir. DP
son cot6, la FIFA demand
la. particpationi de 13 equi
pes Europeennes, en plus
de celle de l'Espagne. -En
reality a precise Joao Have
lange. nous devons nous ren
dre compete si I'Espafne a
vraiment les movens d'orts
niser une competition a 24
equipes-.

Mais pour le Presidenrt de
la FIFA, cette evenituulte
ne semble pas fire Ide dou
te.
etudier les chanemenlcnls a
apporter a la formula du
championnat pour eviter dc
trop grades diffler'eces de
valeur dans les diffrton'!s
groupss., a poursuivi Mon-
sieur Havelange qnu, a rele
te i'idee de rencontres de
qualifications intercontinen
tales' pour des raisons d'or
dre economique, logistiquc
et aussi a cause du calen -
drier international,.

En ce quo' concern 1'ex-
clusion du tournoi Olympi-
clue des joueurs ayant parti
ripe a la derniere coupe du
Monde. le dirigeanit Bresi-
lieu a declare quil W'in'etatt
plus possible de voir des
loueurs de 18-21 ans qui
soint de vrais amateurs se
mesurer a d'Outres qui dis-
putent 70 a 80 matches par


MM. Havelange et Fran
chi ont egalement aboirde
le problem du dopage et af
firme que sdans beaucoup
de pays l'organisation medi
cale dans le Football est
i,nexistante>.

Enfin, Monsieur Franchi,
apres avoir conf'.rme la
candidature die 'Italie pour
le chanimponnat du Monde
1900, a manifesto quelques
inquituedes pour celui de
1986 qui doit avoir l.?u en
Colombie, surtout en ce qui
concern 1'eventualite d'une
phase finale a 24 equi.pes.
Le President de 1'UEFA n'a
pas exelu que ce Mundial>,
en cas de difficulties. puisse
se derouler au Brdsil ou
dants un autre pays d'Ame-
re.:tue du Sud.


FOOTBALL
Congress de
Midecine
specialisee dans
le football
ROME, (AFP)
Le premier congress Inter
national de Mddecine Spor
tive applique au Football a
commence mardi a Rome.

Les interventions des Mi
nistres Italiens de la San-
t6. Madame Tina Anselmi,
et du Tourisme. Monsieur
Carlo Pastoreeo, du Pr'si -
dent de la Fits, le Brdsillen
Joao Havelange re Mon -
sieur 'Artemio Franchi, pre
sident de l'UEFA, ont mar-
que la stance lunaugurale
Au course de son allocu -
tion, Madame Anselml a in
sisti sur la ndcessitd des vi
sites de controls et sur I'd
education sanitaire A titre
preventif.

Monsieur Havelange a es-
tim" que ce congress reprd-
sentait dans l'rvolution de la m6de
cine sportive mondialese
La premiere journ6e avait
pour theme les aspects m6
dico-biologiques de 1'activi-
ti physiques..
Le deuxlrme congress du
genre aura lieu en Suede
dans deux ans.


Les Etats-Unis preocupes


de leurs relations avec l'Arabie Saoudite


II avrilt renpone aux lion
et suepards qut parcouraleii
le pare de son anclenne
illai, malk deux. ro0s dogues
rodaleiit toulours & ct6t de
ILII,. pei avenants aox vlsl-
teurs Indislrables. Et pour-
lant 11 a te ,tue.
Les volssns se soutlVeo-
nent d'une xB.M.W.'. blain-
che, Immatricul4e6a urich
et stationnant devant chez
lul A 1'heure probable du
crime, et se rappellentm6-
me avoir vu son conduc-
teur, un grand jeune- hom
me blonds trds 616gant.

Probablement un tueur T
gages, estiment les pbliciers.
Mats pour le compete de qui
operait ce tueur ? Peut-6tre
puur les services secrets d'un
pays de 1'Est, pu pour le Mo
zambique, a moins que ce
ne fut pour lul-mime par
vengeance personnelle s'll
6tait un ancien agent de
Leuzlinger.
Celui-ci se savalt en tout
cas menace. Il confiait r6-
cemment & un journalist
est quelqu'un me descend
un jour, j'aurai au moins
eu une vie intdressante,.


x.e1tiue et que les deux
pays talent alofs ties spar
les plus fqrts liens d'ami-
tis6 .


'Par Pierre LESOURD
WASHINOTON -- iAFP
Les Etats UnIs, aprcs la
chute du Chah d'lran. sOlri
desormals tres tInquiels du
relachement sensible de
leura reliatlons avec I'Arhie
Saoudite et clrconspects de-
vant les 'avancesf taies par
Moscou au Royiumne Wah-
habite, spillers du monde
occidental dans la region.
du monde la plus. rich" en,
p6trole.
M. Harold Brown pre.-
mrer chef du Pelta one a
so rerdre en Arable Saoudi
te, v', ainsi arriver a la fin
de la sema'.ne a Ryad avec
pour but de redonner con-
fiance aux saoudiens dcus
par I'attitude confuse et se
Ion eux sans vigueur des
Etats Unis face a la crise
iranienne.

Les saoudiens se disent
par ailleurs furieux des ra
mifications des accord-s de
Camp David qui, estiment-
ils.r squent de plus en plus,
de ddboucher sur une-paix
separ6e entire I'Egypte et
Israel sans regler la ques-
tion de Jerusalem. lieu
saint de l'Islam.
Le Prince Fahd, l'herl.tier
du tr6ne. ,viendrait le 13
mars a Washington trans-
imettre ce ddplaisir et le
desarrot. de l'Arable Saoudi
te qui se sent menacee d'en
cerclement apres l'entree de
I'Et.hlopie, du Sud Yemen et
de 1'Afghanistan dans la
sphere d'influence sovi6tique.
On a ainsi notb a Wa-
shington avec nervosite les
premiers movements d'hu
meur de I'Arabie Saoudite:
Un abandon peut itre
provisoire de sa politique
de moderation en ce qui
concerne les prix potroliers
et tnl rapprochement avec
los 'duiir.s, ri monde arabc.
Ryad, dont 'anti-commu-
nisme millliant est ferme-
mieni etihbl', n'a ipus non
i'i-s rejet6 utine dLscr'Me of
frc de conciliation de Mos-
cou fin Janvier par le bWais
d'un article de la ,'gazette
ltteraire,>, rappelant fort a
propose qu'eo 1932 le Roi
Fayqal. alors pr'",ce h6ri-
tier, avait visited l'Union Sc


S NOIJVEL HORAIRE

fe1-


MIAMI


SANTO-DOMINGO vol quotidien D.iart: 6._- p.m

A partir de Miami,... Le monde d votre porter )





L'experience fait toute la difference
CONSULTEZ VOTRE AGENT DE VOYAGE... IL EST TTN EXPERT





I PABOCO I


Paper Box Company Of Haiti

Rue Barbancourt (Entree Le Natal) Route de l'Aeroport

Tel. 6-0732

LA MAISON DES BOITES


Pour toutes vos commander


de bites de: ,

Chaussures
Patisserie
SDtergent '
Pate dentifrice
Chemises et lingerie

Composants electroniques

Produits pharmaceUtiques
Products aimentaires secs et Congeles

Creme a ia Glace |

Savons
Fruits de mer

Traiteurs el restaurateurs

Enforcement de cols et des de chemises *

Agraffes et tromsnbes
Divers ...

Nous fabriquons e6alement des dossiers de classement

En format lettres et legal.
.,- .ws' e.. ,****-** *- ***-****- ef'~ .f f ~ f- -f e ** r. m* r. rrffs


Enquete sur ie meurtre de ,James Bond helvetique ,


vol quotidien Depart ; 9.55 a.m


MERCEDT FEVIER79


PAGE 2


Le Secr6taire am6rdi.aln A
la defense n'arrivera pas'
les mains vides a Ryad
pour reconforter ses intor-
locuteurs. apres des imois
de tergiversat'.ons les Elits
t-inis vont fournir une aide
mtlni'.re de quelque 200 mil
lions. de.dllars au Nord-Ye
men don't des avion, et
des chars pour tenir n
distance le Sud-Yemen, inr
dique-t-op de bonne source.

Washhigton s'apprntersit
nussi a reconsiddrer son re
fus de li.vrer des 'chasseurs
au Pakistan.

Les sp6cialistes ams ri-
cains qui ont. tudi6 les ef
fets possibles de 1'effort 'de
modernisation sur la stabili
td politique et social de
I'Arabie Saoudite- ont d'au-
tre part conclu qu'in sou-
ldvement populaire de type
iranien nest pas redouter
mais qu'un coup d'Etat fo-
mentS par des jeunesu offi-
ciers tait totliours du do-
maine du possible.

L'atmosphere des rela-
tions Washington Ryad
vient par ailleurs d'etre 6-
chaud6e par un appel lance
par M. Franck Church, nou
veau president de la Com-
mission s6natoriale des af-
faires 6trangeres, en fa-
veur d'une mentale> de. la politique a-
mericaine a 1'egard de
Ryad.


. M. Church, qui reproche
aux saoudiens de n'avoir
pas donn( leur. aval aux
accords de Camp David,
va jusqu'u precoplser la re
mise en cause du cntrat
de livraison de 60 chasseurs
,.F-iis a I'Arabie Saoudite
par les Etats Unis don't la
ratification par le Congres .
l'annee derniere a Wtd ob-
tenup aec difficullt6 par M.
Carter .


Les saoudiens ont r6agi
en accusant M. Church de
vouloir s'endosser de gros
cheques du Lobby julf amh6
recain pour une 6ventuelle
caumpagne 6lectorale pr6si
dentlelles.

Les milieux p6troliers a-
m6ricains sont aussi d6sar
qonnes par la nouvelle atti
tude de Ryad dans'la ges-
tion de son trdsor d'or
noir. Si l'Arabie Saoudite a
bien augment sa produc-
tion a la suite de l'arrt
des exportations iraniennes
il semble qu'elle ait d6cid6
d'appliquer une surtaxe
sur ces barils supplemental
res, les augmentant de dix
pour cent environ par rap
port aux nouveaux prix
decretes par 1'OPEP en De
cembre dernier a Abou
Dhabi.


Cette initiative est interve
nue, note-t-on avec une cer
taine amertume a Washing
ton, quelques jours seule-
ment apres le sejour en
Arable Saoudite de Mme
Juanita Kreps. Secretaire
americain au Commerce.


MESSIEURS


AIMEZ VOTRE FEMME !

PROTEGEZ-LA FATES LA

PLANIFICATION FAMILIAL !

BCO''OCOSCiSSCCC~COOOOpO'






MERCREDI 7 FEVRIER 79


Chronique des elections


RETRAIT DE
CANDIDATURES
Scoon les inroinmations
qul nous parviennent de dif
ferents points du pays, une

trentainc de candidats se so
raient, retires des elections
dans lune ou lautre des,, cm
quante huit circonscriptions
clectoralis.

FRANCK RIMF ELL
A LASCAHOBAS
A rendu une ,iouvelle visi
to a nos bureaux le populai
i'e candidate a la Deputation
pour l'Arrondissemnent de
Lascahobas, M. Franck Rim
pel.

II est reven,, d'une fruc-
tuouse tournee de meetings
a Pernal, a Juan de Ver, a
Croix Fer, a Belladere, a Ca
chiman, a Passe Pomme, a
Mategouasse Un grand bal
avait ete organi ,e en son
honneur a Croix Fur.
M. Frainck Rimnpesi ous a
>ignale que nous avions ou
bile de mentionner son nom
sur la listed des candidates
bien que notre journal ait
ete le premier a. avoir lhnce
sa candidature.
M. Oranck Rimpel est re
monte a Lascoaobas, a Bel-
ladere. a' Savanette afin de
preparer ses electeurs pour
le grand jour.
TRANSFERTS ET
PERMUTATIONS

Nos corrusponcants en di-


vers points de la Republique
nous ont signaled que de-
pu s la semaine derniete au
rait ete entrepris dans les
mnoindres districts militaires
des transferts 'IOffciers, des
permutations de sous offi-
ciers et de soldats. Evidem-


TEHERAN (AFP)
L'Iran vit aujourd'bhui, par
la force des choses, a l'heu
re i'un Islam ultra Ortho
doxe, bien que la transfor-
mat on du regime en Repu
blique 'Islamique reste hypo
thetiquc.


minl, ceast po.r une mneilleu n De toutes les Capitales du
re garantie, nous ont-ils in- nmonde, Teheran est la seule
d que, de la sincerite des pro qui n'ait plus de sales de
chains elections legislati- cinema alors aue des v.les
vyes du 11 Fevrier prochain. come Djeddah, en Arable
Les suus officers et sol- Saoudite, o, Tripoli (Libye)
dates, ain:i tran.feres provi- possecent .,_urs salesls obs-
soi'remenit a un nouveau pos cures.>
te sont comme des etrangers Des le debut des evene-
dans les districts et sous-dis ments au mois de Janv er
tricts ou ils ont ete permu- de 1annee dernitre, les cine
tes. Its p'y connaissent per mas avaient 6te avec les ban
sonne et reviendront a leurs ques les premieres cibles des
anciennes nffectat ons, a- partisans d'un Islam Puri-
pros le deroulement dea ope Lain. Le terrible incendie,
rations electoral's. don't t'origine n'a pas ete
clairement etablie, du cine-
QUATRE VINGTS ma I'Abadan, ou ont peri en
BUREAUX DE VOTE viron mille pe'sonnes. a de-
courage le public. Ainsi de
La Commission Communa puis plus de s!.x mois les habi
le de Port-au-Prince, presi- tallnt de Teheran n'ont plus
doe par M. Georgcs J. Figa mis les pieds dans une saLe
ro avec come membres de spectLcite.
Avec les cianimas ont dis
M 1. Ulysse Pierre-Louis et paru aussi ies ,Dakkeh,, sor
Carl Herard, a tormne hier tes de <,Pub.>, a l'iranienn
quatre vingt bureaux de vo frequnites presqu'exclusive-
to pour les deux circonscrip nment par des homes qui y
tions lcectorales de la Capi passalent une neure ou deux
tale. apres le travail, autour d'u-
ne bouteille ae vodka on de
Chaque bureau de vote est biere. Certaines compose d'1.n President, talent lt'i lieux de rencontre
d'un Vice Pr6sident et de habituel: d ecrivains, d'intel
quatre assesseums. lectue's, de journalistes les
plus connus.
Les bureaux sont installs Les dizaines de( discotht-
principawiiment dans les bu- ques qui etaient apparues
reaux publics (Tribunaux, depuis deix ans come des
ecoles). champignons et voulaient


rivaliser avec Paris et New
York, ont Stf fermes. Certal
nes etaient frequentees par
la haute socidet et les mem
bres de la famille imperiale.
De meme, par creinte de
reprfsailles des dos de lIslam,, les pars noc
turns on so retrouvaient a-
pr6s minuit journalists, di
plomates, hommes d'affai-
res et toute une faune inter
lope sont maintenant ter-
mes.
Enfin meme les hotels re
fusent depuis iuelqueo jours
de servir de 'altcool.
L'incendie de deux gran-
d',s brasseries, la peur genel
ralisee oui pese sur Teheran,
la disparition des boissons
alcoolisees ont fait monter
les prix en fldche.
Meme le prix des cigaret
tes a triple, k la suite de la
greve de la r gle des tabacs
iraniens.
Tehdran est uine ville tris
to a I'heure ae l'avant isla
misation

Le Directeurs de
I'Agence
americaine
(Suite de la lere page)
des Affaires ao- a Caraibe.
- Jane Newman, Directeur
de I'USICA a Paramaribo.
Barbara A. Hutchison,
Directeur de 1'USICA a la
Havane.
John L. Sandstrom, Di-
recteur de 1'USICA a Kings
ton.
Dennis Askey, Direc-
teur de 'USICA a Port of
Spain.
Robert A Collnge, Di-
recteur de 'USICA a-Brid-
getown.
Stepney Cortez Kibble,
Directeur de 1'USICA a Geor
getown.
Holley Mack Belle, Di-
recteur de t'USICA a Santo
Domingo.
Charles H. Dawson, Di
recteur de I'USICA a Port-
au-Prince.
Pendant deux jours, ces
responsables de la diploma-
tie publique des Etats Unis
echangeront leurs experien
ces de la region discuteront
de leurs problems communs
et arreteront la meilleure
strategic poue renforcer,
dans leur sphere d'action
respective, les liens entire
leur pays et ceox de la Carai
be. Ils auront l'occasion de
rencontrer quroques mem-
bres de la presse haitienne
a la reception que 1'Ambas
sadeur M. William B. Jones
offrira en leur honneur le
jeudi 8 fevrier


f AfEaire Moro
un journalist
ATERS italien arrete
ROME (AFP)
Un journalist de radio
I El- italien, M. Ernesto Viglione.
a dta arrote mercredi S Ro-
me, sous I'accusation de com
[QU E plcite et de faux t6moigna
ge, a la suite de revelations
Sur l'assassinat d'Aldo Moro.
parues dans 'hebdomadaire
a sensations L'article de td'Espresso,
se fondait sur les confident
ces d'un pretendu brigadess
te rouge), enregistroes sur
une bande magndtique qui
aurait etd transmise a M
Viglione. Le abrigadlste, da
H clarait que l'opdratfbn Moro
avait etW menSe a. l'instiga
tion de deux parlementat-
res itallens et d'une person
ne lie au Vaticana. I ajou
talt qu'une parties des bri
gadds rouges 6tait hostile A
1'execution du president de
la Democratic Chr6tienne.
mais que les mandants a-
vaient d6cid6 de le tuer
Le meme ebrigadistes. au
ralt ensulte propose a M.
Viglione de liver tout 1'E-
tat-Major de Forganisation
terrorist, mats ce project
aurait achopp6 en raison de
la mort de Paul VI.
La D4mocratle Chr6tien-
ne a confirm avoir eu con
naissance d'un contact en-
tre le journalist et un pr6
A -i tend brlgadiste rouge*.
ajoutant que tout le rest
des r6velations dtalt d6pour
vu de fonidement.
M. Viglione, crolt-on sa-
voir dans les milieux pro-
ches du Palais de Justice,
8 3 aurait 6te arrete notamment
)6 1, Dour n'avoir pas voulu re-
., veler le nom du cbrigadlste.


Interview entire M. Raymond
Valsaint et M. Clith Francois


Interview qui a lieu, lors
de la deenitre Exposition de
Peintures a la Cousseillant
Art Galerie a Delmas, le 2-3
janvier 1979 entire M. Ray-
mond Valsaint, Collection-
neur et M. Cliph Francois.
le sous-Directeur.
R. V. Depuis quand com-
mencez-vous a peindre '
R. F. J'ai commenc6d
.pelndre depuis l'Age de 16
ans. J'ai eu comme profes-
seur M. P6tion Savain qui
habitat tout pris de ma
mason h Fontamara. J'a-
vais rdellement une grande
passion pour les Arts. C'd-
tait pour moi uhe folle, en
regardant M. Savain Deln-
dre.
R V. On dit que vos pein
tures ont une tries grande
resemblance avec cells de
M. Savain. Les avez-vous
reellement imitees ?
C. F. M. Savain etait nirn
Drofesseur. it est normal
que nos peintures se ressemn
blent un petit peu
R. V. Quand M Savain est
mort. quel Aie aviez-vous ?
C. F. Je n'avais que 21 ans.
Et, je me rappelle certes,
avoir faith un tableau de cir
constances A l'occasion de
sa mort. Je veux devenir
grand peintre comme lul. Et
jo travaille en loccurence
R. V. Le Ooste que vous
occUDez actuellement a. la
4Couseillant Art Galeries.
vous empenhe-t-il de pein-
dre S?


R. F. Evidemment. car
c'est mol qui s'ocrupoe de
tout et de tout. Achat et
vente de tableaux Comp-
tabilitd Et mon pere. nest
plus a Port-au-Prince. mais
bien a la Galerie du Can-
Haitlen. Je n'al que 5 de
mes Deintures a la Galena
de Delmas. les autres. au
Cap-Haitien.
R. V. A part lant Art Galeriet, ofi exDo-
sez-vous encore vos ta-
bleaux ?
C. F. Je voulais exposer
queloues de mes tabl aux A
la Galerie Nehemv a Lalue.
J'ai eu un dialogue avec le
Directeur par Tdlephone.
Nous n'6tions pas tombs
d'accord pour les conditions.
Tout le monde salt, oue M.
Nehemy est tros difficile
dans le choix de seas ta-
bleaux.
P V. On dit encore cu'll
existed certain brands artist
Les Qul ne veulent Das ev.
poser avec des Deintres 1eu

C. F Oui c'est vral ca
existed roellement. mon Su-
oerieure. Mile Couseillant et
moi. nous avions eu pas mal
de dffficultes Dour trouver
oune oeuvre de Beauvoir
Nous avons un tas d'Artis-.
tes Deu connus qui peintent
aussi bien que Beauvoir.
Nous voulons lancer tous ces
Artistes. car ils promettent
beaucouD.


Operation 78 et Select


$ 2.00


Jeudi 8 Fevrier.

Agreable parties Creole avec la folie du jour: Shoogar Combo $ 1.00



Vendredi 9 Fevrier.

1 D. P. Express et Operat. 78 Soiree d'Aurevoir de l'Operation 78

S Adm. $ 2.00



Samedi 10Ff vrier. (Soir)

Premiere Soiree de Retour de 1'Orchestre SEPTENTRIONAL

au Lambi. A minuit un show sensationnel. Ce sera une soiree

merveilleuse que nul ne devra rater Adm. $ 3.00



Dimanche 11 Fevrier. (Soir)

Coupe Cloure (Ens. Select) $ 2.00



Samedi 17 Fevrier. *

S Reouverture du Cocktail samedi apres midi au Lambi avec cette fois-ci

,Le Bossa Combo) pour $ 1.00



Jeudi 15 Fevrier.

Arrivee a Pt-au-Pce du group DJET-X de N. Y.



Dimanche, 18 Fevrier.

DJET-X DE N.Y. ET TROPICANA Un bal sensationnel.

** Par ailleurs, un group d'etudiants vous invite a une soiree

1 dansante le vendredi 16 Fev. a I'occasion de la .Saint Valentin., Animation

1 D. P. Express Adm. $ 3.00
aiaaeosogocqos////o/////o///oscggo^comogsogiosoccoosonse*Maaoicoc


Le Candidate Jean-Pierre Richard


4'


PEUPLES DE TERRIER-ROUGE, C\RACOL, GRIND-
BASSIN PAULETTE, PHAE ION, JACQUES'Y ME VOi I
AVEC VOUS. TENEZ FERME IANS LE .IEAN LI" ')-
ME SOCIAL AVEC LA MEME ADEiUR, LA MEME I ;I0
ET LE MEME AMOUR.
CANDIDATE A LA DEPUTA'TION AUX SI'FF'IAGES DU
11 FEVRIER 1979 POUR LA 2eome. CiRCONSCRIPTION
DU NORD.


I.,


NOLUVEAU U lBE GLEANJ SUPER ECONOMIQUE,


L'Iran a Pheure d'un Isla multra
Orthodoxe


Au Lambi Night Club


Mercredi 7 Fevrier


iU'sAU\(ALA1S


AHUWAKt LU




83 rie qual EL 2-C


~-rs~l-xm~s~i~ gs~.r.rr*--~~-^---~ -----rrr~


ILEHUHM





700THPASTE


r/,(/P/~/ZI/Z//~c/%;r/~c~p~///~////~////


;c/;soooooooocccoo'&%c's'os'oo''swC-.


600000000


d' Americains


refrrent Colgate!


I,


i


r






SDAOE 4


AVIS DIVERS


INSTITUTE DE
DEVELOPPEMENT
AGRICOLE ET
INDUSTRfEL
AVIS
II est, p ri'td iL la connals
sance des lnt6ress6s que
1>INSTTTUT DR DEVELOP-
PEMENT AGRICOLE ET IN
DUSTRIEL (IDAI) organise
uln concourse le mardl 13 Fd
vrler 1979 h 9 heuies a inm
sa Succursale des Cayes en
vue du recru.tement do deux
(2) Comptables.

Les postulants devront
remplir les conditions sul -
viantes et soumettre, oujre
une photo d'identit6, les


Avis a


Dossiers


CONSTRUCTION!


Gin Bols

Paitis Paradou


documents "y affdrents :
1) Etre de natlonalitM hal
tionne;
2) Avoir pa'rcouru le cy -
cle d'6tudes secondaires class
slques jusqu'au Baccalau .-
r6at; -
3) Ddtenir un diplome de
Comptable dflivrd par une
Ecole de Commerce recon
nue;
4) Etre de bonnes vie et
mocurs
Les inscriptions seront re
cues au local de la Succur-
sale tous les jours ouvra -
bles de 9 lieures t 12 :. 30
Port-au-Prince, le ler Fd-
vrler 1979


6.00


INSTITUTE DE
DEVELOPPEMENT AORI -
COLE ET INDUSTRIAL 72
-0-
INSTITUT DE
DEVELOPPEMENT
AGRICOLE ET
INDUSTRIAL
AVIS
Il est port a la connais-
sance '' es interesses que
1'INSTITUT DE DEVELOP -
PEMENT .AGRICOLE ET IN
DUSTRIEL (IDAI) organi-
se un ccoicours le Mardi 13
F6vrier & 9 heures a. m. a
son Bureaa Central sis a la
Rue Amerilcaine ft Port-au-


ux Entrepreneurs


de Prequalification

E L'EXTENSION DU TERMINAL DE


L'AEROPORT INTERNATIONAL FRANCOIS DUVALIER

Les ENTREPRENEURS sont invites ft soumettre leur qualification S entre-
prendre les travaux necessaires a la construction de 1'extension de 1'AEROPORT
INTERNATIONAL FRANCOIS DUVALIER, at Port-au-Prince.

Les travaux consistent en la construction d'une extension de 4172 m2 it l'Ouest
du present terminal. La nouvelle structure en beton comprendra 2804 m2 au
Rez-de-'Chaussee et 1368 m2 a letage.

Cet appel d'offres sera pour un seul contract general qui comprendra les tra-
vaux suivants :

Construction de la structure proprement dite
Travaux d'electricite (sous-contrat)
Travaux de plomberie (sous-contrat)
Travaux de climatisation (sous-contrat).

Le delai pour 1'achevement des Travaux est de dix-huit (18) mois.

Seules les entreprises autorisees a operer en Haiti et qui ont leur bureau ad-
ministratif en Haiti sont admises a participer a cet Appel d'Offres.

Les entreprises interessees sont invitees a soumettre un resume de leurs qua-
lifi.cations. Elles pourront retire les dossiers aux bureaux du Directeur de la
AMERICAN AIRLINES en Haiti (Etage Aeroport Internalronal Francois Duva-
lier) a partir du lundi 12 Fevrier tous les jours ouvrables excepte le samedi).
de 9 h.30 A.M. a 3 h.30 P.M.
Les documents scelles devront etre remis directement aux bureaux de la A-
MERICAN AIRLINES au plus tard le 2h Fevrier 1979 a 2 heures P.M.


S


Prince en vue dlu recr
ment de deux (21-Com
bles pour s4 Succ
des Cayes.
S Les postplants d
remplir les conditions
vantes et soumettre.
une photo d'identilt6,
documents y affdrents
1) Etre de national
tienne;
2) Avoir parcouru le
d'Etudes Secondaires C
ques jusqu'au Baccala
3) D6tenir un diplo
Comptable ddllvr6 par
*Ecole de Commerce r
nue;
4) Etre de bonnes v
moeurs.
Les inscriptions ser
gues jusqu'au 9 Fevric
au Service du Personn
1'IDAI, a Port-au-
tous les jours ouvral
9 heures A midi.
Port-au-Prince, le ler
vrier 1979
INSTITUTE DE DEVE]
PEMENT AGRICOLE
DUSTRIEL


AVIS
On demand un In
teur pour Matdriel L
Une firm Ame
d'ingenieur conseil
rait trouver un Inst
pour enseigner la cc
et l'entretien prdves
Materiel Lours utills
I'Entreaien Routier. I
tfriel comprend Iles E
zers, Niveleuses, Cha
Pelles Retrocaveuses
hoes) et Camions-b
II s'agira d'un con
court terme (4 m
Haiti, Grandes Anti
travail commencera
tot une entente atte
EXIGENCES
8 ans d'experience
contremaitre-conduct
coriducteur sp6cialis
experience en mat
formation entraine
Dipldme d'une Eco
fessionnelle.
Une bonne conna
du frangais est requ
possibility de s'expri
crdole sera un fact
ferentiel.

Les intdresses Mi
d'adresser leurs coonr
S : B.P. 251, Port-au
Haiti (Ingenieur-Con


WEE KEND SALE AUX 3 LALUE




SUPER MARKET



Jeudi 8 Fevrier-Ven&dredi 9 Fevrier et


Samedi 10 Fevrier 1979


"Super Sale" PRE-CARNAVAL


sur Rhum 3 Whisky


Oeufs

Poulets

Fromage fondu block

Huile Soya Gallon


$ 6.00


$ 1.30

95 c

$ 3.99


99c la Douz

79 c la lb


$ 5.60 $ 4.99


Margarine Golden Gate 1/2 lb 48 c

Mixed Vegetable 16. ozs


3 : $ 1.19

75 c


3 pr 1.99


4.99


4.99 si vous Si vous achetez 2 on vous donne 1 gratis


A acKecaestes e-www


DESCRIPTION
COMPTEURS :
Watthour demand meters
bottom connected 3 phase
- Delta 240 Volts 15 am
peres class 100 2 stator
- 4 wire Kh 14.4 Rr -
138.8/9 Kr 10 equiped
with 15 min. interval inte-
grating indicating demand
register Full scale demand
4.8 KW.
ditto (item No. 1) but 30
amps., class 200 Kh 28.8,
Rr 69. 4/9 and demand re-
gister Full scale 7.2 Kw.
Watthour demand meters
bottom connected 3 phase
- wye 120 volts 15 amps.-
class 100 3 stator 4 wire
- Kr 10.? Rr 185.5/27 -
Kr 10 equlped with 15 min.
interval integrating indica-
ting demand register Full
scale demand 3.6 Kw.
ditto (Item No. 3) but 30
amps class 200 Kh 21.6
Rr 92,1/27 and demand
register Full scale 7.2 Kw.
Watthour demand meters
bottom connected 3 phase
Delta '240 volts class
10 2 stator 4 wire Rr
6.17/18 Kr 10 for use
with current transformers
600: 5 and equlped with 15
min. interval Integrating in
dicating demand register -
Full scale demand 24 KW.
Ditto (item NIo. 5) for use
with current transformers
300 : 5 Rr 13.8/9 and de-
12 Kw.
ditto (as item 5) but for


.OiCPOCOE~P~POp0~0BD0500CQD00qt


ute ELECTRICITY D'HAITI t
pta DEMAND DE
ursale COTATION NO 13
evront Electrlcltd d'Haltl avise
su les intress6s que les arti-'
outre cles suivants lul font be-
les soin : \
: ITEM No. QUAtNTITE
tfi hal 1 4000
2 \o00
cycle 3 2000
Classi- 4 100
urdan 5 4000
me ue 6 5000
r une 7 500
econ 8 200
9 100
vie et 10 '75
11 4000
12 3000
ont re DESCRIPTION
er 1979 WATERTIGHTS
nel de Crouse-Hinds connectors-
Prince, with tapered rubber bushing
bles de watertight mpale thread
size 1", for use with cable
F6 O.D. range. 399" -. 42:",.
ditto (item 1) but for use
LOP with cable O.D. : .56" .98"
ET IN ditto (item 1) except with
72 male thread size. 1 1/2" and
for use with cable O.D. ran
ge .399" .423".
ditto (item 1) except with
male .thread size 2 1/2"
and for use with cable O.D.
astruc- range .949" .973".
iourd. CONNECTORS
*ricaine Plated split bolt connec-
aime- tors with spacer for use with
ructeur conductors No. 4 AWG for
anduite aluminum to copper Type
ntif du KSU Burndy or 6quiva-
6 dans lent -
Lema- ditto (item 5) but for use
Biildo- with conductors No. 2 AWO
alumirlum to copper.
irgeurs, ditto (item 5) but for use
(Back- with conductors No. 2 AWG
bascule. for aluminum to copper.
nitrat a ditto (item 5) but for use
ois) en with conductors No. 2/0
lles. Le AWG for aluminum to cop
aussi- per.
inte.. CONNECTORS
ditto (item 5) but for use
comme with conductors 250 MCM -
teur ou AWG for aluminum to cop-
s6 avec per.
tire de ditto (Item 9o but for use
ment. with conductors 350 MCM -
)le Pro- AWG for aluminum to cop-
per.
Gissance GRIPS
isse Tac Service drop grips for use
mer en with cable O.D. range .34"
mer en .44" -
ur pre- Ref.: Graybar Cat. N(,
022 16 003
Screw hooks for wire
Ft pries clamps attachments Dimen
ionnees tons : Thread diameter 3/8"
-Prince, Thread length 2"
iseil). O.A. length 4"
82 Ref. : A.B. Chance Cat.
Np. 9001.
Les prlx soumis seront
C.I.F. Port-au-Prince et les
dates de livraison rigoureu-
sement tenues.
Electricity d'Haiti Invite
les interessds soumettre
personnellement leurs offres
le vendredi 9 Fevrier a 3
heures P.M. a l'Usine Elec-
trique Rue Joseph Janvier.
La Direction
x x x x

DEMAND DE
COTATION No 14
Electricity d'Halt avise
les interesses que les arti-
cles suivants lui font be-
soin :
ITEM No. QUANTITE
1 65
2 80
3 25
4 20
S 5 20
6 20
7 15
8 20
9 20
10 15


N.B, Les prix soumis se-
ront C.I.F. Port-au-Prince
et les dates de livraisdn ri-
goureusement tenues.
L'Electricite d'Haiti invite
les intdresses A soumettre
personnellement leurs of-
fres le Vendredi 16 Fdvrier
1979 a 3 hres. P.M. a l'Usine
Electrique, Rue Joseph Jan-
vier.
La Direction
ELECTRICITY D'HAITI

Demande de
Quotation No 16
L'Electricitd d'Haiti avise-
les intdressds que les arti-
cles suivants lui font besoin: -
QUANTITE
175.000 ft
14.000 ft
90.000 ft
DESCRIPTION
ALL ALUMINIUM
CONDUCTORS-BARE AA C
Code Word < Size AWG or MCM No. 4
Stranding : No of wires 7.
class A.

Diameters : Individual
strands .0772 Complete ca-
ble .232 AREA (Sq. inches).
0328 Rated strenght (lbs)
881 Resistance ohms / 1000
ft : Dc d 20oc .4157, AC d
500 c .466 Approx. Ampacity
(Amps) : 135
Code word <:Iris, Size AW
G or MCM No. 2 stranding :
No. of wires 7, class AA,
A Diameters : Individual
strands. 0974, Complete ca-
ble. 292 AREA (Sq. Inches)
.0521 Rated strenght (lbs)
1350 Resistance ohms / 1000
ft : DC d 20o c. 2612 AC d
50o c .293 Approx. Ampaci
ty (Amps) : 185
Code word Size AWG or MCM No. 1/0
Stranding : No.' of wires 7,
class AA,A Diameters : In
dividual strands. 1228, com-
plete cable. 368 AREA Sq.
inches). 0829 Rated strenght
(lbs) 1990 Resistance ohms/
1000 ft : DC d 20o c 1643. AC
50o c. 185 Approx. Ampaci-
ty (Amps) : 245.
N.B. Les prix soumis se-
ront C.I.F. Port-au-Prince
et les dates de livraison ri-
goureusement tenues.
L'Electricite d'Haiti invie
les interessds a soumettre
personnellement leurs of-
fres le Mardi 20 Fsvrier
1979 a 3 hres. P.M. a 1'Usine
Electrique. Rue Joseph Jan-
vier.
La Direction
ELECTRICITY D'HAITI


use with current transfor- AWO No. 4 Medium-Hard
mer 400 : 5 Kr 10.B/12 and" Drawn Min. ultimate stren-
demand register full sca- ght (lbs) 1584 D-C Rests, a
le : 16- Kw. 20o C ohms per 1000 ft 2570
Watthour demand me- Power cable single copper
ters bottom connected 3 conductor x LP Insulation -
phase Wye 120 volts Jacket 90oc 5000 volt non
class 10 3 stator 4 wire shielded grounded, size AW
- Rr 9.7/27 Kh 1.8 Kr G No 1/0 U.D. 19 strands
- 10 for use with current Insul. wall In" .110 0 D. in"
transfofrmters 600 :5 and e- .615 Amps per Cond. 179
quiped with 15. min. Inter- Power cable single copper
val integrating Indicating conductor x LP Jnsulation -
demand register Full sea jacket 90oc 5000 volt non
le demand :36 Kw. shielded grounded, size
ditto tas Item 8) but for AWO No 50 MCM U.D 37
use with current transfor- strands, Insul. wall in" .120
mers 300:5 Rr?- 18.14/27 O.D. in' 1.075. Amps per
and demand register full ond. 477
scale demand register: 18 Code word qTitian> coa-
Kw. ted copper concentric neu-
ditto (as item 9) but for tral 1' KV VD cable No. 2
use with current transfor- shielded
mers 400 : 5 Rr 13.8/8 Code word eDaumiers coa
and full scale demand re- ted copper concentric neu-
gister 24 Kw. tral 15 KV VD cable No. 500
Les prix soumls seront MCM shielded.
CIF Port-au-Prince.


SINGER





Nouveaux dealers -Nouvel elan





Air conditionne Singer





Machines ia coudre SINGER





Atelier de reparation -





Service complex.



40 Rue des Miracles.

. . o --.. . .


I

q













'~t


Rhum Barbancourt 3 X $ 2.40 $ 1.99 pre carnaval

Whisky Black Label $ 12.99 $ 9.99 pre carnaval

Whisky Aed Label Imperial Gallon $ 49.99 $ 39.99 pre carnaval

Liqueurs Bols Cacao Anisette Creme de Menthe -- Par2ait Amour

$S 4.99 $ 3.99


Grand Empereur Napol6on Brandy $ 5.99

Si vous achetez 3 bout. on vous donne 1 Gratis

et plus d'une Centaine d'articles aux Prix Vraiment CHiOC !


Pour Chaaue achat CASH de $ 20 on vous donne un MAILLOT imprim .

GRATIS

- c coc g -- --.ic cc ocea-- ---- -- --


MERCRDI 7FEVRER 7


iVIS
DE FORMATION DE
SOCIETE
Sulvant acte sous Seing
,rive enregistre et don't co
ple a etf depose .au Depar
ement du Commerce et de
VIndustrie, Monsieur Jac -
ques A. Gracia er Mionseur
'ude Gracia tous deux corn
nergant demeurant et do-
miciilids f Port-au-Prince,
ont form entire eux, iine
socidte en nonm collectif
ayant pour objet la fabri-
cation et la vente de pro-
duitS Alimentaires. Elle pour
ra. faire toutes operations FL
nancitres. Industrielles, Corn
merciales, Mobilieres ou Im
mobilidres se rattachant di
rectement ou indirectement
a l'objet principal.
La,SociWte est fondue pour
Une durfe de (10) DIX ans
a computer du 24 Janvier 79
Le Siege Social est t Port-
au-Prince.
La Raison Sociale est : ques A. GRACIA & Co.s
Le Nom Commercial est :
Co>.'
Le Capital Social est de :
$ 3.000.00
La Socited est gerfe et Ad
ministrde par Monsieur Jac
ques A. GRACIA qui a. a cet
effet, la signature social et
les pouvoir les plus 6ten -
dus.
Jacques A. GRACIA
,Di.recteur Gendral 72

AVIS
Les TELECOMMUNICA-
TIONS D'HAITI S.A.M. rap
peilent aux usagers du tele
phone de Port-pu-Prince, Pe
tion Vile, Carrefour et
Delmas que les numerous d'ap
pels d'urgence ainsi que
ceux d(le ses disferents bu-
reaux commerciaux sont les
suivants :

APPEALS D'URGENCE :
Police Secours 114
Incendie (Serv.ce des Pom-
piers 115
Aubulance Hopital de l'Uni
ver.ite d'Et.t d'Haitii 116
APPEALS DE SERVICE
International 09
Infqymat ons 110
Service de Reparations 111
Service Inlerurbain 112
Tdldgrammes 2-1000
Bureau Commercial (Boule-
vard J. J. Dessalines) 2-2200
Administration i(Boulevard
J. J. Dessalines) 2.3300
Bureau Commercial (Del-
mas) 6-1100
Bureau Commercial (Pdtion
Ville) 7-2000
Bureau Commercial (Carre-
four ) 4-0100
Cap-Haitien et Gonaives
2-0600
MERCI
La Direction
6 Fdvrier 1979



Pharmacies
assurant le service
cette nuit
MERCREDI 7 FEVRIER 79
TOTAL
R. Front Fort
ST ANDRE
Rue Alix Roy
ST ANTOINE
B. JJ. Dessalines
MERCREDI 7 FEVRIER 79
PETION VILLE
Rue Flambert


--- ~~-~'-/IJ-zlJrr-"--YU-Y -SICC//rCCC/~GI1~ICr/I-I~CIW~;e~L~:I


e -r~r~~~/AUUI"'"CICCC~~~CJ~Y~'~e~e~)~l~C


Les dates de livraison se-
ront rigoureusement tenues.
Electricity d'Halti invite
les lntdresss a soumettre
personnellement leurs offres
le lundi 12 Fdvrier a 3
heures P.M. a 1'Usine Elec-
trique Rue Joseph Janvier.

x x x x

Demande de
Quotation No 15
L'Electricit6 d'Haiti avise
les intdresses que les arti-
cles suivants fui font besoin:
QUANTITE
5.000 Ft
3.000 Ft
5.000 Ft
25.000 Ft
50.000 Ft
6.000 Ft
5.400 Ft
2.000 Ft
2.000 Ft
1.000 Ft
6.000 Ft
1.000 Ft
DESCRIPTION
Coper wire type RHW Heat
and moisture resistant
rubber insulated braided
building wire 600 v 750 c
dry or wet UL 854, IPCEA,
S-66-524
Conductor size AwG or MCM
No 1/0, 19 strands, insula-
tion thickness milss) 80, no
minal cab)e O.D. milss) 523,
amperage rating 150
Conductor size AWG or
MCM No 2/0, 19 strands. in
sulation thickness milss) 80,
nominal cable O.D. (mils)
567,. amperage rating 175
Conductor size AWG or
MCM No 2,7 strands, insu-
lation thickness milss) 60,
nominal cable W.D. milss)
404, amperage rating 115
Conductor size AWG os
MCM No 4,7 strands, insu-
lation thickness milss) 60,
nominal cable O.D. milss)
346, amperage rating 85
Conductor size AWG or
MCM No. 6,7 strands, insu-
lation thickness milss) 60.
nominal cable O.D. milss)
300, amperage rating 65
Type TW (Moisture-resis-
tant PVC building wire 600
V. 60 C) U.L 83, Conductor
size AWG No. 10 so lid
Insultation thickness milss)
30, nominal cable 0. D
milss) 161, Ampacity (Am
ps) 40
Bare solid copper wire si-
ze AWG No. 2 Medium-Hard
Drawn Min. ultimate stren-
ght (lbs) 2450 D.C. Resis.
d 20o c ohms per 1000 ft
1617
Bare solid copper wire







MERCREDI 7 FEVRIER 79


VISIT KRIANGSAK
6.W

VOTRE HOROSCOPE'
SPar Frances Drake


JEUDI 8 FEVRIER 1979


WASHINGTON (AFP)
Le President Jimmy Car
ter a rdaffirmn mardi de-
vant le Premier Ministro
Thailandais, le G6ndral
Krlangsak Chamanand, que'
les Etats Unis condamnalent
avec fermetd al'invasion
vietnamionne du Cambod-
credl.
Le Chef de 1'Ex6cutif a-
mbrlcaln a rappeld que son
pays s'dtait engage a pr6ser
ver l'integritd territorial de
la Thailande., Au course. d'un
ntretien d'une here, M.
Carter a assure Son hote que
le.a Etats tnis allaient ame
liorer la quality de leur pre
sence milltpire en Asie, a de
clard le pore ,parole du Con
sell de seclritd, M. Jerrold
Sche-ter.

Le signed en 1954, constitute la
base des accords de security
existants entire Washingtov
et Bangkok. Cet accord ne
prevoit ceppndant pas qu'en
cas d'agression centre la
Thailande, les Etats Unis in
tarver ient automatiquement
pour sou'cnir cet allie.

faitement la situation en
main,> a souligne d'autre
part M. Richard Hoibrooke,
Secreta.re d'Etat adjoint
charge de 1'Asie et du Paci
fique. Les vietnamiens, note
t-on a Washington, ont trop
a faire dns le Sud Ouest du
Cambodge contre les actions
de guerlla des kmers rouges
pour menacer la Thailande.
Les Etate Unis ront par ail-
leurs mcs en garde le mois
dernier l'URSS et le Viet-
nam centre touie atteinte a


MERCREDI 7 FEVRIER 79


21 MARS AU 20. AVRIL
(BELIER)

Acceptez d'aller dans lea
monde avec quelqu'un que
vous anoez mals assure
vous d'abord que tout, voire
travail esat termln6. Les al-
lids proches sont conopera -
tifs.

21 AVRIL AU 21 MAI
(TAUREAU)

Cherchez 1'approbation
des supdrieurs pour les chan
gements dans votre pro -
gramme de travail. Dans la
routine quotidienne, vois
trouverez des methods plus
efficaces.

22 MAI AD 21 J-JIN
(GEMEAUX)

A.chetez ce qu'il faut l.otir
la malson. puis allez a upe
reunion culturelle avec un
de vos proches. Les activities
creatra.ccs vous donnerort sn
tisfactions.

22 JUIN AU 23 JUILLET
(CANCEL)

Demandez les devis et
cherchez les rienseignements
necessaires avant de fare
executer les reparations au
dom'ncile. Si un proche a des
problems, aidez-le. Mon -
trez-lui que vous vous occu
pez de lui.

24 JUILLET AU 23 ABOUT
(LIGN'

Bien que la solitude vous
tente, profitez de cette pe-
riode favorable pour trans-
mettre vos idees a autrui.
surtout a ceux que vous ai-
mez.

24 ABOUT A-, 23 SEPT
(VIERGE)

Consacrez un effort pai
ticulier a' votre travail et. vos
efforts serout recompenses
materiellement des mainte-
iuant oil rs s bientot. Les a
mn-s vous aident.

Adminstratinn
Communal de
Port-au-Prince

Communique
Port-au-Pc,' le 5 eevrier 79
L'Administrat iin Commu-
nale de Porlt-au-Prnce fa t
appel a ia collaboration de
tous pour Ie pliln success du
Carnaval 1979 oui do t etre
tlun explosion triomphe dIl bun gout. soil
le signed de I'pjrdre et de la
Paix instaures dans le pays
par S. E. le President a v.C
Jean Claude Duvalier.
E'lle s'iemp'res-( de commrlu
niquer ql i. ne participeront
nil Cortege uiie les vehicuts
ivoitures, cam ons, caminni
ettes pre(,Clntnt un Oij
;.rt.stique
Elle invite l<,s por-onn(i
-ion deglusees a s abstenil
atle so melr au defile 1u sera
.orme des travest.s a bicy-
lettes, a motocyclettes. a
cheval, des groups a pied
,les ,jambes de bois>, dei
masques, des chars. '
Elle demand a tous ceu?
q(ul prendront part au corti
ge de n1 pas profiter, soul.
pretext de faire du Carno
val pour, au mepris de tou-
tes le, regles de la convenar
ce, proferer toutes sorted
d'.nsan'tes, de propou ordu-
riers, de mots obscenes.
Par ailleurs, en vue di
career 1 ambiance de cette fi
te des confettis des serpon.
tins, du rire, des couleurs e
du rythme quest le CARN/
VAL, ADMINISTRATION
COMMUNALE DE PORT-At
PRINCE demand qu'a par
tir du vendredi 23 fevrier en
course tous les immeubles e
rues de la Ville soient dece
res de motifs gais ballonn
multicolores, masques, guir
landes, orJlammes, etcl. e
que les vdh'cules ggnerale
meant quelconques arboren
a 'leur avant un fanion d
couleur vive.
L'Administratton Commu
nale de Port-au-Prince es
convaincue que la popular
tion port-au-princienne n
manquera pas comme tou
jours de rdpondre a son at
tente.
En avant done tous pou
un beau CARNAVAL e79 (
gne du Tourisme, digne d
l'Haiti de Jean Claude DU
VALIER t
Hotel de Ville, de Port-au
' Prince, ce 5 Janvier 1979.
Georges J. FIGARO
President de la Commissior
Commuriale de Pt-au-Pce.
Ulysse PIERRE LOUI
Membre
Carl HEARD
Membre


23 SEPT. AU 24 OCT
( BALANCE )

Voyez une question pri -
vee avec un supdrleur. Les
conpiliments que vous rece
vez y ius ncitent a preparer
un changement dans votre
mode de vie.

24 OCT. AU 22 NOV
(SCORPION)

Pensez en vous-mdine a
ce qu'un amb ou un proche
parent pourralt avoir a dire
de votre personnalitd. Cela
vpus permettra peut etre de
voir plus clar en vous.

'Z5 NOV. AU 21 DEC.
i(S GITAIRhs

Prenez une part active
cux affairs de la commu-
naute. Des visits locales
conduiront a des amities
nouvelles. Les affairs se -
ront peut-etre pen passion-
nantes. mais rentables.

22 DEC. AU 20 JANVIER
,.CAPRICORNE)

Pr6sentez ~ aux supdrieurs
vos idees rentables: surveil
lez a la fois votre situation
et I'accroissement de vos ren
trees d'argent. Ecou'tez les
av's d'un proche.

21 JAN. AU 19 FEV.
(VERSEAU )


Puortr lte teniouii A a a ia Ccore/.. ///zOBOO O cazc tcce t O ---c c -- -- ---:
ponsabilites est le meilleur
moven de reussir. Prenez
contact avec ceux qui sont
au loin et prepare dcs ma!.in 1 S M er f f
tenant des proilets de voya- JL s
ges. Ouvrez-vous de nou -
veaux horizons. 9

20 xEV. AU 20 MARS c'est la fdte
(POISSONS

Une touche de discretion
aidera vos affairs. Prenez AH
rendez-vous avec tn vie.le av A er i cR OY A L
mi. Mnagez-vos du teps L L R
pour lire enfin un excellent
livre dont vous avez envie. AAT T RA

SI VOUS ETES NE A JIT IAN
AUJOURD'HUI

Vous etes plus doue pour
les affairs que ie nat:f ty- Un diticieux Barbecue aqrementi de mets de la
pique du Verseau. Iddale -
ment vous etes dans Fali -
gnement de ces vastes orga b cuisine international
nisations consacrees au sei
vi.e public Veus reussiriez n spectacle anim par les fameux
dans [a banquet, comme di-
recteur, ou dans 1immobi-
lier. Votre besoin de fai-re BALIND'JO DANCERS AND BAND
preuve d'individualite pent D
assurer votre success dans a
des occupations exception L e t d oal Casa
nelles aussi bien qu'a la sre L 'Iorchestre, du Royal Casino
ne dans la philosopher. la
musique, la science, la lintte
nature et l'invention. Doue pour vous fare danger sous es etoiles
de nomnbreux talents, une
fois votre champ d'action .
cooiss, vous atemdirez faci I n'y a 1a que trois des multiples raisons qui vous
element les somamets.
t es sommets. front aimer passer votre soir6e du mercredi au
RFA.
Complot neo nazi, ROYAL HAITIAN HOTEL
selitn le Bild
Zeitune


HAMBOURG -- (AFP)
Des terrorists neo-nazis
ouest allemands aiiraient
I'intention d'assassiner deux
personnali'tes connues pour
leur resistance an National
Socialisme, le professeur Eu
gen Kogon 076 ans) et le
Vice-Procureur amdricain
au process de Nurembeg M.
Robert Kempnera 79 ansi.
Le quotidien a grand tir.
ge Hambourg affi'rme dans son
edition de mercredi que les
plans du complot ont p td
decouverts par la police
dans l'appartement d'un
membre du o nal-Socialiste de Hanau,
(HESSE) dans cee e ville.
En outre, la Polic( y a sai-
si des munitions exercisee,
500 affiches et 5Ct autocol
lants frapp6s de 'a Croix
Game et 150 trac de pro
pagande nco-nazie. e quo-
tidien ajoute que 1 Procu-
reur Go neral Me i -t Reb
mann a ouvert une aqufte

et que le Ministre 'In-
t6rleur de la Hesse I. Ekke
hard Gries a offer pro
section de la police -x 2
personalities.
M. Kogon, qui a dt_ enter
no pendant 6 ans da le
camp de concentration de
Buchenwald, a dcclarsn ar
di h la avait refuse la prote ,"on
de la police. M. Kogon i it
pri o une part active au d6I
bats qui ont fait suite la
projection de la srie na.-
ricaine < ldvision Ouest-Allemand 2.
Selon la Police, le aG. *
pe National Socialiste I-
naus agit en liaison a; ,
1'organitation exterieure Parti National Socialisi
mdricati derry Lauck.


Paramount

Jeudi 12 h 2 h 4 hres
Entree G. 1-50
6 heures
Entree G. 3-00
LA PLUS GRANDHI
REVANCHE DE
BRUCE LEE
8 h et 10 heures
Entree G. 3-00
EXCESS
PORNOGRAPHIQUES

x x x

Rtx-ThtAtre

Jeudi 12 2 4 6 8 10 hres
L'EMPEREUR DU NORD
Avant 5 heures
Entr6e G. 1-50
A Partir de 5 heures
Entree G. 3-00 et 5-00
Vendredi 12 2 4 6 8 10 hres
Avant 5 heures
Entree G. 1-50
A Partitr de 5 heures
Entree G. 3-00 et 5-00
AUTANT EN EMPORTE
LE VENT


ETOIE ZINE
Jeuri 6 h 30 et 8 h 30
LA SITUATION EST
GRAVE MAIS PAS
DESESPEREE
Enltree G. 1-50 et 2-50
Vendredi 6 h 30 et 8 h 30
DRAGON ROUGE
EN FURIE
Entr6e G. 1-50 et 2-50


e)w


la souverainetd thslandalse
M. Carter va par allleurs
soll:citer laval du Congres
pour trinsfral au Gouvar-
nement de BarEnl'ok quelque
11,3 millions O- oollars d'ar
Times amdricalnes stockdes on
Thailande depuls la fin du
conflict vietnamalen. Cette as
distance amnricalne s'ajoute
ra aux 30 mllhons de dollars
d'aide d6ja accord6e cette
annee a la Thailande

L'un des r:lncipaux sujcts
de discussions abordis par
MM. Carter e: Kriangsak a
Wte la lutte centre le trafc
de drogue, a psecise le por-
te parole. Les thadland-ais
ont recen'ment saisi quelque
huit mille kilos d'hdrolne,
souligne-t-ori a la Maison
Blanche. Les moyens d'ac-
croitre l'efficacit6 centre ce
traf.c ont e'e longuement
studies.

La quest,,n du flot de re-
fugids indot hinois e la si-
tuation dans la pen.nsule
ont aussi td a l'ordre du
jour, a ajoute le porte paro
le du Conseil de Securit..
Un comnmuniqu6 sur ces
entreaiers s'ra diffuse mer
credit. Cyrus Vance, et le Se
Le Vice President, M.
Wa.ter Mondale, le Secrdtai
re d'Etat C. Vance, et le Se
creta.re la Defense, M. Ha
rold Brown, ont participe a
cet ecan.,e de vues. La d61le
gat on 'ihailandaise etait
notamment ci nstituee du vi
ce Prem- r Ministre, M.
Sunthorn -ic.n,..adarom, et

du Mireir' deo Affaires E-
trangere. 14. Upadit Pack'
riyangkun.


ALGERIE :
Interview du
futur Pr6Ident
de la Rdoublique
ALOCR iAFP
M.' Chadl Bcndjedld, Se-'
cr6taltre Oener l du Parl -
'FLN et rutur Pr6sident de la
Republique al'irienne, a in
diqu6 mrtLr 'i.e mc ::.e peut 8tre applique
que par des ,oclal'stes corn
patents, engages et since-
res.s \
Dans one interview 1'A-
gence Algrienne -APS, M.
Chadli a soulign6 qve ala
continuity de la R6volution
signifies tout sirmplement 'ap
plication de la Charte Natio
nale dans son esprit et dans
sa lettre. Dans cet esprit, la
pierre angula.re est Ie 'choix
des hommes qui r6pondent
aux cri. res d6finin par la
Charter.

Le d!.taant algerien s'est
pronounce pcur el'inddpendan
ce dans le seans le plus lar-
ge>, qui avoir des relations avec tout
le monde, tout en prenal.t
en consideration en premier
lieu l'interdt du people alg6
rien, sans permettre aUicune
pression ou marchandage
quant aux pr1ricipes aux-
quels nous croyons.e

M. Chadli a estimd enlin
que la continuity de la re
volutionm s:gnifie, outre l'ap
plicat'on de la Charte Natio
nale <,Biolec ideologique du
pays. adoptee en 1976, confirmation de notre au-
thenticite, de notre apparte
nance au mosnle Arabo Mu
sulman, et nc're ouverture
sur le mond' nous entou
re'.


Institute Francals
Jeudi 8 20 heures
-. RECITAL de chant Nicole
SAINT-VICTOR, : au pro'-
gramme ; R'ameau,' Mozart,
Schubert, Brahms, Strauss,
Bellini. Bizet, Puccirl, Cilea
et Bitten. .
Entr6e : 15 Gourdes
.x X X X



JEUDI 8 FEVRIER 19.9.

CAPITOL 1

12 h, 2 h, 4 h )
6 h 8 h 10 heures

122, RUE DE PROVENCE
PRIX UNIQUE
Gdes 5.00

CAPITOL H

JEUDI 8 FEVRIER 1979
12h 2h 4h 6h 8h 10h
MORTELLE RENCONTRE
Avant 2 h 30
Entree G. 3-09
Aprds 2 h. 30
Entree G. 5-00

CAPITOL HIL

JEUDI 8 FEVRIER 1979
12h Ib, 4h 15 6h' .ko
8h 15, 10h 1;

LA MALLE DU CARE

Avant 2n3C0 C. 3.00
Aprus 2230 0. 5.00
CAPITOL 4
JEUDI 8 FEVRIER 1979
11h45 1h45 3h45 5h45
7 h 45, 9 heures 45
FURIE CHINOISE
Avant 2h30 G 3:00
Aprcs 2h30 G 5;00

X I x y


BISTROT

STAURANT GRILL -

- CREPERIE


RDI ETVENDREDI SOIR


trot Show>>


ouveaux Artistes du

BISTROT


is les jours


ice non sto

1 HEURE

ER DANSA

'ROT CON



BISTI


p

DU MATIh

LNT

1BO0



ROT

Tel 2-1809


Les fabricdnts de FRUITANA




ont capte pour vous




toute la saveur de nos fruits



et t'ont restituee intact



dans des jus au gout naturel.


---C-c---rn---ar----r------


- CDD~ CC 3-LM~~~CUWLUCMMO ~ ~IM~ -


IMPERIAL
SJEUDI 8' FEVER ,J87

IMPERIAL,
12 h 2 h 4 h
0 h 8 h 10 houres

MON PREMIER AMOUR
Odes. 5.00
Odes. 8,00

IMPERIAL IU

JEUDI 8 FEVRIER 1979

11 h 45, 2h 4 h 15
6 h 30, 8 h 45
UNE FEMME LIBRE
Odes. 5.U0
G 8;00

IMPERIAL mi

JEUDI 8 FEVRIER 1979

.12h 2hb 4

NEVADA SMITH

Entree G. 5-00
Entree G. 8.00
xxx7

Auditorium
Jeudi 7 heures
ON M'APPELE DOLLARS
Entree G. 3-00
Vendredi 7 heures
LE CHEVAL
ET L'ENFANT
Entree G. 2-00

= X X


PAGE 5


DANS NOS-CINEMAS


......... I l--. ,11 -," I Q 1 1 11 11 1,11- -


MAGIC CINE

Jeudi 6 h et 8 heuresa
IPHIOENIE
Entree 0. 4-00 5-00-
Vendredl 6 h et 8 heures
L'ETAT SAUVAOE
Entr6e G. 3-00 4-00
XX X X

Cin6 Sinegal
Jeui 6 h 8 heures
DELIRE ET PORNO
Entree G. 1-50 2-00
Vendredi 6 h 8 heures
SOCIETY ANONYME
ANTI-CRIME
Entree G. 1-50 2-00
x x x
RANCHO CINE
Mercredi 7. Fvrier v979
Jeudi 8 Fdvrier 1979
AUSSI ,LOIN
QUE L'AMOUR'
Vendredi 9 Fevrier 1979
MIROIR AUX ESPIONS
A K xx .

Cint Triomohe

EALLE I
SYLVESTER STALLONE
FIST.
SAILE 2
) 1,50 2;00
LA RAISON D'ETAT
'SALLE 3
S 2;00
UN ESPION DE TROP
SALLIt 4
$ 1;50
LES GRANDS
MOMENTS DU MUNDIAL 73
xxxx


e Luxe Auto Cink Lido


~,~BTU~,/rr~E-r~vrrr _Wll~a+LNINIIIYIHYICT-


- -


rrr/////rr///r~///s/~//rr/sr/,u=r/,/r/r/


-------------r~R'/r~N/~=r//E~C~*V//~ICjM


Jeudi 7 h At 9 heures
Entree $ 2-50
LE FRERE LE
PIUS FUTE DE
SHERLOCK HOLMEC




LLE

BAR RE
PIZZERIA



| CHAQUEMAM


<

Avec les no













DIN!

AVEC ,BES1]



LE:

146, LALUE


Jeud!. 12 h 2 h 4 hres
Entree G. 2-00
6 h 8 h 10 hres
Entree G. 3-00
LA FIEVRE DU
SAMEDI SOIR


-- -~---- ---- ----~







PAGE 0


, MERCREDI 7 FEVRIER 79


A VENDRE

Machine commer' A I
tat neuf pour f ibr'catloi
crome i la glace 30ot Ice
Creamn) Marque TAILOR
St ain le s s S e eI
T r I p 1 e M oz z 1 c Trb
pile Twist. Capacity 2 Quart
I, -- Fully automatic Air
Filter Appeler au 2-4973
entire 8 heures A. M. et 5
lihures P. M. 81

x x x x

A LOUER

Un appartement partlello
ment. meuble a louer pour
celibataire a l'Avenue- Chris
tophe.
Pour renseiggnements ap-
pelez le 2-3202, le martin de
7 a 8 heures, et le soir de
6 a 7 heures.
122'


Cimnpagnie special'sce en
itrae\auxr inicanl'.iues, desire
eml)loyer :
- Une jenLe Ing1iiieur E'ec
tro -Metnic;exi ayant au
mnoins deux'ans (2) d'ce'pe -
r. ',nce.
- Un shop "uperviseur
ayant cinq ans ,)) d'expe-
rleince.
'voyeir Curiculum Vitae
P. 0. Box 1119,
Purt-au-Prince, Haiti. 122
122


Wanted
BY A NEW COMPANY
LOCATING IN HAITI
BILINGUAL
SECRETARY
Applicant must be fluent
in French & English, have
excellent shorthand' and ty
ping skills.
Experience in Telex "opera-
tions would be an asset
Must be neat and well ,qp
peariag.
MAINTENANCE
MANAGER
Will only conslilei those
with a strong elect':ical back
ground. Highest considera-
tion will be given to a hands
en type of individual capas
ble of directing all mainte
nance crafts in the opera-
tion and repair of compares
users, generators and other
support equipment used in
an electrical manufacturing
operations. I
A Resume detailing you
aor'k and salary history to
aether with a recent photo
grari should be fowarded
: P. 0. Box 17-A
?ort-au-Prince, Haiti. 72
x x I X

Demand d'Ut0,li

June fille. etudiante en St.
cretariat, en 2e annee a la
FaLulte de Dro-t, chercha
du travysa. rriere de las c
taettr au 14.0894 entire 8 hau
rcs ea midl.


JOB OFFER
ARGUS INDUSTRIES
S. A.

23 Ave Jose Marti
is Looking For
1-. Supervisors
2- Office clerk
3- Inventory
clerck

Apyly at Factory wi
plele Curriculum Vit
2-4718

x x xx

OFFRE D'EMPLOI

Usine d'assemblage
che un resppnsable
control de la quali
te personnel aflra a
ser et a administer I
tement de Controle
lite (quality control
ger).

Une preference ser
dee a ceux qui parli
glais et qui ont des
sances en Oenie Ina
Experience necessa

Position et salary
ressants.

Priere d'envoyer C
lum Vitae au P. 0. B
ou d'appeler au 6-
tre 2 heures et 4
P.M. tous les jours
bls.


1.7CoCrCos 3C-1 czcccoro 4rwwxmxrc r^'cCw o /yy rw


Achetez Consommez


la viande de pore




HAMPCO



SViande fraiche et saine



Controle veterinaire


ANIONCES


I ee0gtt


JAPON: RENCONTRE
DENG XIAPING OHIRA

TOKYO -', (APP)
S Le vice.-Premier Ministre
chinols, M. Deng Xiaoping a
demand mercredi &b Pekin,
Turgeau au gouvernefnent japonals
de d6velopper sa coop6ra-
tion avec le regime cam-
ontrol bodglen vlnc6 de M. Pol
Control Pot. Cependant, le premier
Ministre japonals, M. Masa
yoshi Ohira; n'a pris, selon
,th corn son Secr6taire M. Rokusuke
;ae 92 Tanaka, aucun engagement
sur ce point
Le dirigeant chinois, ar-
rivd mardi a Tokyo pour
une visit non-officielle de,
trois jours, a 6galement de
made, au course de ses en-
recher tretlens avec le premier Mi
pour le nistre japonais, que des sane
td. Cet- tons soient rises centre le
organi- Vietnam.
le depar De son cOt6, le Ministre
de Qua chinoif des Affaires Etran-
Mana- geres, M. Huang Hua, qui
rencontrait mercredi matin
son homologue japonais, M.
a accor Sunao Sonoda. a accuse le
ent an- gouvernement d'Hanoi de
connais vouloir cr6er une afedera-
oustriel. tion indochinoises sous do-
usre. mination sovi6tique.
M. Sonoda a assure son
homologue chinois que le
re Int6- Jaoon avait adopt une oat
titude orudentee dans ses
rapports economiques avee
Curricu- Hanoi. II a d'autre part af
lox 2081 firm oue la Chine ne de-.
-2655 en vrait Das utiliser la force
heures Dour rdsoudre ses ditfft6-
ouvra- rends frontaliers avec le
Vietnam.
92
A Dropos du problem co
.OCO.M r ien, le premier Ministre ja
Q ponais a souhait6 cue la
Chine entretienae des rela-
tions economioues et cultu-
relies avec la Coree du Sud,
afin de Dermettre le dialo-
gue entire la Coree du Nord
et la Coree du Sud en vue
de leur reunification.
Le Premier Ministre chi-
nois a repondu que, pour
S'instant, la Chine n'avait
"ias de tells projects. II a en
Soutre precise cue le retrait
Drevu des forces americal-
nes de Coree du Sud n'af-
fecterait pas, selon luL la
paix en Asie.
M. "Deng Xiaoping a 6a
lemnient critique <<'hec6mo-
5 nisme sovidtique>, resDonsa-
ble. selon lui. de la tension
S ui monte un Deu partout
dans le monde.
Le vice-Dremier Ministre
S hinois quittera Tokyo jeu-
rcoooos di pour Pekin.


Le Chah dl ran
reafEirme qu'il
est regnant,,

LONDRES (AFP)'
Le Chah d'Iran rdaffirme
qu'il est ale Souverain RA-
gnant et le chef de I'ar-
mee, dans une interview
au ((Daily Mail> public mer
credit a Lon$-es.
Si nous tendons la main,
acceptons le dialogue, que
ce soit A gauche ou a drol-
te, alors tout est possible
et ce que j'ai fait depuis
1941 n'aura pas AtA fait en
vain>, declare le Chah dans
cette interview ou aucune
indication ne precise le sens
de ce ( Le Chah condamne par
ailleurs ales voleurs, les es
crocs, les privildgids qui ont
abus4 de leurs pouvoirs et
ridlculisA la loil. aCe sont,
ajoute-t-il, ces gens qui ont
ruinc 1'Iran. Mais 11s seront
sdv&rement punish.
cJe ne suis pas exempt de
critiques, cela ne falt aucun
doute, concede le Chah,
mats qui aurait cru que
pendant '37 ans j'aurais tra
vaillA 10 heures par jour
a aider mon pays, seule-
ment pour le voir reverilr
au point oil j'avais com-
menc6:.


D6ecs de Mme
St Aubin Germain-
NEE 'ORICIA CASSY

Pax Villa announce le dd
* cds survenu le 5 Fdvrier en
sa residence Priv6e a la
26me Ruelle Jeremie de Ma
dame St Aubin Germain n6e
Oricia Cassy.
En cette p6nible circons -
tance Pax VillL6_et Le Nou-
velliste prdsentent leurs
sympathies a son 6poux M.
St Aubin Germain a ses fil
les Madame Julien Thales
nde Eddle Germain, A Mada
me Jean Robert Volel nee
Marie Lourdes Germain, a
ses soeurs Mesdames Lucia
et Anousse Cassy, a ses ne
veux et nieces Maria, Fran
qoiae, Michel Molert, a sa bel
le soeur Madame Thomas
Cassy, Aux families : Cassy,
Germain, ThaleS, Volel, et a
tous les autres parents et
allies eprouv6s par ce deuil.
La date des funerailles do
Madame St Aubin Germain
nee Oricia Cassy sera an-
noncee ulterieurement. 72


Personnalites
au spectacle de
1'Oloffson_
La soiree du Grand Hotel
Oloffson a attire lundi une
belle assistance venue voir
le spectacle de la fameuse
Troupe Les Bil"ets Bacoulou
de Mme Odette Latour Wie-
ner.
II y avait tous les clients
de i'Hotel e Cf&citant de lo
ger dans l'un des c'nquante
plus celebres lictels du mon
de. Le june avocat ameri-
cain David Warminflash et sa
gentile compagne, Dr An-
drea Marks, melecin pedia-
tre de New York recmman-
dee par Dr Lisa Kantrow.tm
Ellen Steiner revenue
en Haiti apres quelques an-
nees etaient parmi les plus
heureux. Ellen, bien que
jeune est retraitee come
femme d'affaires a Philadel
phie. Elle est rejointe ici
par son amic Joan Menapa-
ce.
Parmi les gens venus du
dehors se trouvaient M. Ro-
bert Maze Sender, du group
pe Agache Wiliot et sa cap-
tjwvnte femme Marie Jo-
seph. artisane ce&bre a Pa-
ris, .t nomre table avec Vava,
Alan White et son elegante
comnpagne Heather Macmil-
lan tor,> de l'Agence de publici-
te nal de New York M. Alain
Dibat et sa jolie femme DC
minique, aE des am,s.
M. Philippe de Boisredon
du Ciment d'Haite et sa fern
me s'y trouvaient avec leurs
parents et beaux-parentm
M. et Mme de Boisredon.
Avec Maurice et Pascale
Wiener se trouvaient dea
lranga's recommandes pas
la belle journraliste franqai-
se Laurence Mazurel qui a-
vaitl fait ii y a trois ans ui
excellent rcportlage sur Hai-
ti pour Paris Match : Mil,
Gratiane Chamipet,er de Ri
bes de Paris, belle et sedu
sante, M. Dominique Bouf
fard et sa cha.rmante femn
me Agnes de Bordeaux, e
M. Vincent Dub"cq, indus
trie de Barrit? et sa genti
le epouse Marie France.
Sur la piste dc danse, a ci
te de Valirie-Anne, de Hem
their Macmillan. de Eller
Steiner. de Domisnique Di
bat de Pascale Wiener la ca'
tivante Gratiane Champc
tier de R bes, a ete des plu
enthousiastes iLbrerer la
meringue haitienne de ses
pieds legcrs et habiles.


Dfcs de M.
Andr6 Jn Baptijte
Aueustin
Pax Villa announce le dd-
ces sutvenu' le 5 f6vrier en
course de Monsieur Andre Jn
Baptiste Augustin. '
En cette p6nible circons -
tance Pax Villa et Le Nou-
velliste' presentent leurs
sympathies a son spouse Ma
rie Th6r6se Victor, ses en-
fants Marie Fri.tz Dudrey,
Jacqueline, Gabriel, Philip-
pe, Julio Marie Th4rese, a
ses freres et soeufs Madame
Kersusan Mi-lord et Mon -
sieur Luc Augustin, 4 sa fil
le adoptive Madame Marie
Therese Joseph et enfants
actuellement a N. Y., a ses
neveux et nieces Madame
Marcelle Alexis et enfants
actuellement a N. Y., Mon
sieur et Madame Daniel Ra
phael et enfants actuelle -
ment au Canada, Monsieur
et Madame Hermann Matel
li et enfants, Monsieur et
Madame Josud Louis et en-
fants, Messieurs Georges et
Andr6 Milord, Madame Fran
gois Eustache et entrants, M
Eugane Victor et enfants,
Sylvana Victor et enfants.
Aux families Armand, Mar-
telli, Jean, Victor, Louis, et
a tous les autres parents et
allies 6prouv6s par ce deuil.
Les funerailies de Mon -
sieur Andrd Jeat Baptiste
Augustin seront chantdes le
Jeudi 8 Fevrier en course en
1 Eglise Ste Anne a 4 heures
p. m. oi la depouille mor -
telle sera expose des 2 heu
res p. m. 72
x x x x
Remerciements

Madame Vve Maurice 0-
riol et ses enfants, M. et
Mine Henrtek Oriol et en-
fant, M. et Mme Marc Oriol,
M. et Mine Jacques Oriol et
Senfants, M. et Mme Eric Ba
,rau, Mrne nee Monique -
riol et enfants, M. et Mme Nel
son Oriol et enfant, M. et
Mme Reginald Berne, Mme
nee Gladys Oriol et enfant
Miles Jessy et Cathy Oriol
M. le Colonel et Mme Ray-
niond B. Oriol et enfants el
tous les autres parents et
allies remercient bien sinci
rement S.E. le President i


Vie de la R6public
Jean-Claude Duvalie
la Premiere Dame d
publique, Mme Fran
valier, le Chef d'Eta
jor General des Fo
maes d'Haiti, I'A
Chef d'Etat Major
Directeur du Service
td des Forces Armbe
ti, les Officiers et
d.u Corps de Gdnie,
jor J. Caze du Ser
de l'Intendance, les
cins et le personnel
pital Militaire, ain
tous les amis tant
que' de I'dtranger q
ont prodigud de si.
tes marques de sy
S1'occasion des fu
ce leur trcs regret
teur Maurice B.
enlevA a le
fiction le 23 Janvie
les print de croir
profonde gratitude.
Port-au-Prince, 1
vrier 1979.


Deces de Mme
Alphonse Cam

NEE CARMEN SAM
Les Pompes Funi
rtPierre-Lu~


cent le deces de Madame Al
phonse ,Cameau. nee Ca; -
men Sampeur.
A son dpoux Monsieur Al
phone Cameau, administra
teur de la Radio MBC, a ses
enfants : Pierre Cameau et
Madame, Franck Cameau et
Madame Maurice Cameau et
Madame Marie The-
rese Cameau, 4 ses petits-
enfants Sauveur Fevry at Ma
dame, a ses autres petits en
fants tant en Haiti. qu'a 1'6
stranger, a ses frcres et soeur
Max Sampcir et Madiiame,
Edgard Sampour, Madamer
Julienne Boulin,a ses ne-
veux e t nieces, a ses cou -
sins et cousisnes. Aux famnil
les Cameau, Sampeur, Fd-
vry, Boulin nous adressons
nos vives sympathies.
Les obseques seront cele
brees le samedi 10 F6vnQr
a 4 heures p. m. a la Cathe
dale de Port-au-Prince. Le
convoy partira du salon fL
neraire de 1'entrqprite a
la Rue du Centre. 72


Les Pompes Funebres Pa
ret-Pierre-Louis vous an -
noncent le deces de Mon-
sheur Ramses Seauvais
A sa veuve nee Marie' Gra
cia Leveill, a ses enfants :
Monsieur et Madame Mozd-
ne Beauvais, Monsieur et Ma
dame M;ilon Beauvais. Monl
sieur et Madame Lykes Fe
lix nfe Sylvie Beauvais, Mon
sieur et Madame Matteis
Beauvais. Marie Lemeze, Em
manuel. Soetrette, .'.i i,
Yoloie et Hiram Beauvais,
a son frere Henriquez Beau
vais, sa sour Lipisie Bcau-
va'.s. a ses petits -enanIs :
Jocelyn Beauvais, Monsieur
et Madame Fritz Pierre, a
ouils les autres parents et
allies nous adressons nos vi
ves sympathies.
Les obseques seront clian
tees le Jeudi 8 Fevrier a 4
heures p. m. en 1'Eglise Bap
tiste sise a la Rue de la Reu
union ohf 1'exposition se lera
des 2 heures. a2
(.


"RODUIT T


(5
N



N
"I


'.5
I,


cacaae/c-r---r------


ue,' M.Decs de M.
ie a Ri Joel Kenter
icois Du L'Entreprise Celcls et Le
it Ma- Nouvelliste vous annoncentr
rces Ar- le d6cI s de Monsleur Joel
Assistant Kenter survenu le 30 Jan -
G-4, le vier 1979 4 i'h6pital du Ca-
Sde San nap6 Vert.
es d'Hai- Un service funtbre sera
Entoles chanted pour le regette de-
le Ma- funt le samedi 10 F6vrier 79
vice de a 8 heures A. M. a la Cath6
s mde- drale Ste. Trinit6.
de 1'H6 Condoleances aux parents et
si que allies. 72
de Haiti x x x x
ui leuaru Reiwn.cenents
touchan Monsieur et Madame E
ympathie douard Joseph Hage. Mon-
nerailles sieur et Madame Antoine-I
tt6 Doc- Hage remercient sincere -
0 r tI o 1 meant tous les parents allies
u r af- et amis qui ont partag leur
er 179 et pine lors de la maladie et
e a leur u deces dleueur regrettde
Veuve Joseph G. Hage nee
e 6 F6- Victor'a Abraham Hage.
La Messe de prise de deiiil
62 sera celebree -le Samedi 10
Fevrier a 6 heures 50 du ma
tin en I'Egli'se St. Pierre de
a Petion-Ville, paroisse de la
aeau defunte. 72

1PE'UR x xx
erE sPaDeces de M.
PaKnnon Ramses Beauvais
is annon


CARNET SOCIAL


IA


AMPROSA INI


turtle wax



La plus large game dit monde de products pour


fe nettoyage, le lavage, le Iustrage de votre voiturjp...


CIRAGE en pAte en creme, en liquid


COMPOUND en pate en liquid

VINIL TOP CLEANER, en spray, en cirape

PROTEGE CHROME


Produit pour le nettovige idu capitonnage des L:ousses.



des pneus, du tableau de bord etc.".




POUR UNE VOITURE COMME AU ier JOUI,


AMPROSA Rue Pavde


ls~B~i


An


Ol


j





MERCREDI 7 FETRIER 79I Li ,gNQI V LLITE) PAGE '


NOUVELLES DE L'ETRANGER


CELAM : LA
ADMISSION DE Mgr
LOPEZ TRUJILLO
EST DEMENTIE
PUEBLA
(MEXIQUE), iAPP) -
La d6iilssion de Monset-
gneur Alfonso Lopez Trujil
lo, Spcr6talro OGndral do Ia
Conf6renice G06nirale de I'E
piscopat, Latino-am6ricain,
a 6te dementic officilelle -
ment mardl T Puebla.
Dans un communique, la
coninm'ssion de la c0mmunt
cation do la Conference af-
firme que ln nouvelle de la
dumisslon du Prelat Colomm
blen est ,totalenment sans
fondomehnt,.

La nouvelle de sa demis -
slon ava'.t couru anres la pu
blication par le Quotidien
de Gauche Mexicain oUno
Mas Unoc d'une lettre crl.
te par Monseigneur Lopez
Trujillo a un Prdlat Bresi-
lien. denonqant des pres -
sions sur la conference et
accusant implicitement le
Cardinal Argentin Eduardo
Pironio de faiblesse face aux
deviatons de certain th6o
logiQns influences par le.
Marxisme.


Pour sa part, le p6re Cl-
pr'-anno Calderon du service
de Press du Vatican a esti
m6 que les bruits qul ont
couru sur la d'6misslon de
Monseigneur Lopez Truji.llo
repondent oprobablement 'a
unio manoeuvie divis!onnis
te d'un group, le m me quil
a publl6 t laettre', a-t-4i, dit.
Enfin, Monseigneur Et'les

to Corriplo Anumada (Mexi
cainl). un des trote co-pr6-
sidenis de It iemblee s in
dique que. nonime par ie Pa
pe! Moritelgrieui Lopez Tru
tlio ri durait. pu renonir ce'
sa charge qu'en prisentant.
sa demnlslon au Pape.
xx x i
EGYPTE ISRAEL :
PRi POSITION
AMERICAINE POUR LA
REP.t W.E DES
POURP--ILEM;t '

WASHINGTON (AF')
Les Elats-Unis out p' :on
te d-s propositions h 1'Egyp
te et a Isratl pour la repri
se l des n6gocliations Oe paix en
tre les deux pays au niveaui
mirsi.Leriel, a enifirnire riar
di : nPorte-Parole du De -


Les


calculatrices electr

Texas Instrumi


mettent la viti

la precision, la m4

et... les result


partoeenet d'Ftal;, Monsieur faire progressed les nJigocla
Hoddiiig Cartl,t tons en traitant ,sparementi
ItI 'cot refuse &a ndlquer cheque point pn .su penis.
quand eot eon s, tlciidrrlenL n'avalnent amen6 aucun
cos 1utiveaux pnarparl.-rt, pogres tangible*
m'its dans les nilileux ntfor x x x x
mIs do Washington. on estl ESPIONNAGE -
me qu'!ls p)nr:itent repren SUEDE : EXPUI.SION
dre dans la .aptale amert D'UN DIPLOMAT'S
caine, dts quoe le cabinet I IRAKIEN
rallern aura entering la pro STOCKHOLM, (AFP)
posllict: des EtaLs-Unts. Le Diplomate Iraluen arr8
te Dimanche solr a Sto -B
Moius.eur Hoddinit Carter ckholm, en compagnte d'un
a declare que tes Etats-Unis commissaire de la Police Su6
espdraignt que ces proposi- aoise soupqonn6 d'avoir corn
tions permettraient de re- mun'-nu6 des informations
meltre le processus de paix sur des strangers r6sidant
suir -a bonne vote en Suede. a 6t6 relach6 mar
Motasicur Cyii-' Vance a di et imm6diatement expul
vatt indiqae lunil devant la s6 du pays.
Commission des I.ffolres E Troisi6me Secrdtaire au
ttgiieres de la chambre des Ministtre Iraklen des Affal
reprIsentants que les Etat.- res Etrangeres a Bagdad et
Unis ava'ent maintenant une des probl6mes encore en sus munite Diplomatique, ce qui
iens et qu'lls se proposaient a perms intervention de la
de les tralter comin.tt un Police.
tout>>.
SQuatre Diplomates Ira -
Lo rir d t as koens, don't trois en post .1
Le SecrtLtaire di qu t avalt Sudde, ont ainsti td d6cla-
atini!s qu les ci.,rts de rus son envoy special au Pro- d-,puis lundi.
che-Orient, Monsieur Alfred La Police Suddoise conti-
Atherton, qui avail tented de nue d observer une grande
discretion sur les details de
Scette affaire, mais au course
des premieres interrogatoi
Ss le chef de la section des
etrangers de la Police de
Stockholm a reconnu cer -
ta'ins ofaitso.
oniaues I ne pouvait gure fair
autrement, ayant ete pris
Sen flagrant dellt dans l'ap-
fe S, tpartement de sa soeur, en
possession d'une some de
trois mille Dollars ameri-
esse, cans.


emoire

ats


ai bout de vos doigts.


En vente V
et service a



.84. Electronics


LA BELLE CREOLE rue bonne foi


J


Cette affaire a suscitu une
grande inquietude parml
les refugies en Suede. Norm
breux sont ceux qui avouent
<,ne plus se sentir en securi
te, dans leur pays d'ac -
cueil.
Le commissaire incrimis6
avait, access a tous les dos-
siers confidentiels cancer -
nant les strangers et con -
trolait les demands d'asile
politique adressees a son ser
vice. On ne salt pas exact
ment quels renseignements
il a fourni au Diolomate
Irakoen.
Les autorites suddolses ont
dicid de ne pas exputlser
certain ressortissants dtran
gers, de crainte qu'ils ne
so'ent l'objet de reprdsailles
dans leur pays d'origine.
Selon un representant des
quelque cent cinquante kur
Si.-das qui resident en Suede,
les informations donnees
par le commissaire visaient
les activities du movement
Kurdes en Suede et les Ira
kiens hostiles au regime de
Bagdad. Quatre-vingt d'en
tre eux sont des refugids po
litiques.
Dans les milieux pro-pales
tiniens, on pense d'antre
part que les services Ira -
kiens sont interesses par
<.toutes les informations con
cernant, les militants de
1'OLP. Toutefost le repru-
sentants de I'OLP a Stock-
holm se refuse f tout corn
mentaire official.
Le Ministre Suddois du
commerce, Monsieur Hadar


Cars, doit effectuer une vi
site olficlello a Bagdad au
moia-d'4vrll. Selon un Porte'
'Parole du Minist6re,. l'oppoi
tunite de ce voyage sera dis
cutee Jeudl, au retour du Ml
nistre actuellement en visi-
to en Arable Saouditc.

LA VISIT A
WASHINGTON DU ler.
THAILANDAIS
WASHINGTON (AFf.
Le President Carter a.rdaf
firm mardi a Washington
que les Etats-Unis 6taient
sextrumement attaches et
engages au maintien de 'in
tegrite, de la liberty et de
la security de la Thallandes>.
Accuelliant a la Maison
Blanche le premier Ministre
Thailandals, M. Kriangsak
Chomanan, le President a-
mdricain a rappel6 que les
deux pays talent lies par
le pacte de Manille (Seato).
trait de d fense sign par
hult nations du Sud-Est A-
siatique en 1954.
M. Carter avait reveal le
mois dernier que les Etats-
Unis avaient mis en garde'
1'URSS et le Vietnam con
tre toute atteinte a 1'inte-
grit6 terrioriale de la That
lande qui a des frontidres
avec le Laos et Te Cambod
ge of sont d6sormais pr6-
sentes d'importantes forces
de Hanoi.
M. Kriangsak, premier
chef de gouvernement thai
landais a venir en vislte of
ficielle aux Etats-Unis de-
puls plus de dix ans, a sou
11gne que son pays soin de la cooperation ame-
ricaine pour ameliorer ses
capacities militaires de dis-
suasions. Les autorites de
Bangkok souhaitent notam-
ment recevoti deux escadril
les de chasseurs chars et des missiles anti-
chars.
o active et substantielie en A-
sie est essentielleo, a d6cla
re le General Kriangsak en
response a M. Carter qui a-
vail insisted sur le fait que
les Etats-Unis sireux de voir preserves 1'in
dependance et la security
des peuples du Sud-Est A-
siatique.
le chef du government
tnailandais a svoque holes
dangers de la situation ac-
tuellet dans la p6ninsule in
dochinoise affirmant etre
confiant aue la Thailande
pourra reliever tous les d6-
fis>.
M. Carter a aussi fait al-


lusion a la prse~ henM- .Th-i
lande de qu:l-ju.e I lf000 r'-
fugi6s du Vietnam et du
Cambodge.
Administration americai
ne s'apprete a demander au
congress d'autoriser l'admis-
sion aux Etats-Unis d'un
plus grand nombre de ces
personnel d6placues.
MM. Carter et Kriangsak
se sont ensuite entretenus
a la Maison Blanche. Le
chef du gouvernement thai
landais poursuivra mercredl
au D6partement d'Etat, avec
M. Cyrus Vance, ces convert
stations. It sera aussi recu
par le Secretaire a la De-
fense, M. Harold Brown.
Ce sejour a Washington


raSWnnrrnarnnararaww~


TRANSPORTS GENERAUX







transports de materiel lourd, containers etc:-






Transport et livraison de materiaux de constructions






CONTACTEZ NOUS AU 2-0853

p--------


de M. Krlangsak est Jug6 de
premiere importance alors
que la situation en Indochil
ne est des -plus incertaines.
II devralt'permettre de ravl
ver les relations entire Wa-
shington et Bangkok qui
ont ,souffert de 'issue du
conflict vietnamien et du re
trait total en 1976 des trou
pes americalnes stationn6es
en Thailande.

IRAN: DECLARATION
DU PRESIDENT DE'
L'ASSEMBLEE GENERAL'
DE L'ONU
BOGOTA (AFP)
Le President de 1'Assenm-
blde G6ndrale de t'ONU, le
colomblen Indalecio Lievano
Aguirre a souligne mardi la
preoccupation de.cet organe
devant la situation en Iran.
M. Lievano, qui est a Bo-
gota pour des entretiens a-
ver le President Julio Cesar
Turbay Ayala. a precise en
particulier que la gravity
des consequences au niveaui
international etait dfie. .non
seulement a la situation geo
graphique de 1'Iran Pt aux
problumes religieux mais aus
si a la position de ce pays
de fournisseur de ptt'ole
aux Etats-Unis, a IEurope
et Israel.
x x x x
PINOCHET ET LE
VOYAGE DU PAPE
SANTIAGO, ,t(AFP)
La visit cu Pape Jean
Paul II en Amerique Lati-
ne ,a clarif,- beaucoup de
choses a affirmn- Mardi le
General Apousro -inoc-tL l,
di,.,F q I00 ., f.50 Ittitit-


D'autres sources diplomatI
quis eO ml..ta i,.s oceOl,--lt:t
lei a Kin rI'rrlao ont egale-
mcnt conliiitm que iu-'qu i
prus nt aueunt trouble inm-
portant n'6talt s gnat6 dans
la Cap.taie et sa pdriphe-
rie. -
De bonne source, on appre
nait que e 3)leme batlulilon
de paracbutEists za'rols qui
6tat .ntervenu lors des der
niers 6venements du Shaba
a Ko vezi, et statlbnne de-
'puis prus de l'Adroport deo
Ddjil', situ6 A trente klonms
tries de Kinshasa, est rest
cantonne6 .ute la journde
sans qu'aucune measure spu-
ciale ne lui ait ete s gnif.ee.
(Suite. de la 16re page)
ZAIRE: TROIS CENTS
PARACHUTISTES
-BELGES '
BRUXEL.LES (AFP)
Trois cents- mandosh belgPs, disposant
de blinds ltgers, sont prets
a partir pour la base mill-
taire de Kitona. ao Nnrd-
Ouest de K nihasa.. ap-
prend-on de bonne source a
Bru.pIetes. tnidis que-l'oppo
sition zairoise dans la capl
tael Lelge fait 6tat de trou
bles dans la bantlleue.de
Kinshasa.

La mise en alert,e de trou
pes belges pout le Zaire au
6td ottloltlement confirmed
par le gouvernement. Par
contre, on se retuse a d6-
mentir ou a confirmer offi


clellement le.s Inrfrn ations
circuilant a BrEtlit con-
coinantI k- tioubtis u Zal
re et qui emanert d-,s ml-
lieux de I .;:poslion z .droise.
Le _ouvernement beige a-
vait mis au cotarant de sa
decisionn un certain nombre
de respon'a:.bles des sMass
Media., .-puis mnardi ma-
tin. ms. '* ur availt demand
ae au ai-o-r le secret. La
dec itoii tdt connue en
d6but de s.Airte sans que jus
.qu'ict rten ne. permeate de
corner avec certitude les
causes pr6cises de oes prd-
paratifs, mlitatres que 1'on
se contsnte officiellement
da'tribuer aux accords do
cooperation existant' entr
l'arm6e belge et I'armue zai
rose.
Toutefois, pour les obses-
vateurs, une intervention
beige sur une base militaire
au Zaire est destinde, com-
me cela a 6te fait precedem
mrnt au Shaba, h sauvegar
Oe- d'uhe part un purirmetre
ot ponrraient se rassembler
les residents blancs du Zai-
re pour etre ventueflement
6vacues et d'autre part a
prot6ger une piste d'atterris
sage pour des transports de
troupes amenant des ren-
forts africains, comme cela
a et6 le cas recemment.
Pour l'instant, on ne salt
ritn sur la situation exact
T' Krishasa, en dehors des
affirmations souvent volubt
los de opposition zairoise fa
Bruxelles.


5C/~=tflC/~~'CjCOZrS//w~~rnzCznecrrrrrrrrr.


c eI e I hi i .- --il ii .
II r. soulignt que les pa- LA VISiON D.U YOGA
roles du Soa-tanto Pontife
-ciattrcissainot la mission de LA VISION DU YOGA PUBLIEE PAR ASSOCIATION
l'Eglise catholiutie, particu -
licrement pour -.certains qui- DU KRIPALU CENTRE DE YOGO1 REVUE NATIONA-
ont une conception po!i: -. LE ET INTERNATIONALE DE
tues O la miaion Aosto ET INTERNATIONAL DE :
lique.
YOGA, METAPHYSIQUE, DIETETIQUE, SPORT, Etc ..,
Le General Pinochet a enco
re .time que I- Papo avait AU SOMMAIRE CE MOIS-CI :
ole tries couragOu, d'expo-
ser son point tle vue.. QUEST CE QU'UN VOYANT iMme Arc-en-riel)
X X X X
CRITIQUES DE TASS LA REALITE INTERIEURE (Rev. R. C. BEAUBRUN)
AUX ETATS UNIS APRES LES 12 SIGNS DU ZODIAQUE (Dta Acruz)
LA VISITE DENG LES 12 SIGNED DU ZODIAQ
XIAOPING L'ART DE GUERIR (Prof. J. D. Percy)

MSCUAPss reproche PETITE HISTOIRE DU FOOT BALL IIAITIEN
L'Agence Toss reproche
mardi a Washington d'avoir (Pierre GUILLAUME)
adopted ane n est pas olaire> face aux
declarat oi.s fates par M.
Deng Xiaopin, lors de sa EN VENTE DANS TOUTES LES LIBRARIES ET LES
visit aux Etat- Uni. SUPERMAKETS
SUPERMAKETS
j% .son, Blanche s'est

cc, creant unc situation de
(neutralite bicnvei.lante) ce
qui a tout siml)lement encou
rage le visiteur de Pekin
dans ses declarations provo-
catriceso, ecr t 1'Agence. \/
Selon celle-ci, d'autre part,
les propos du dir geant chi
nois ont trouv6 un terrain
propice parmi los milieux O
reactionna res des Etats U-
nis. assoiffes d un retour a
la guerre froide,>. s

comnportement doe M. Deng
Xiaop ng et affirmed que sa
ditmarche ,n'etait pas inat-
tcndue,, l'Agence ajoute :
<,Les object Is oe son voya-
ge en Amurique etaicnt con ,
nus d'avance : tenter d'atti
rer Washington vers la po



TROUBLES AU ZAIRE :
DEMENTI OFFICIAL
KINSHASA -- (AFP)
Un porte-parole official
zairois a dementia mardi
soir de la faqon la plus for
melle que des troubles aient
eclate dans la capitaie et
sa periphurie o il la si-
tuation est calme->, a-t-il
dit.
Ce porte-paorlt a precise
qu'il est exact que des effect
tifs m litails belges arrive-
ront proche.inement au Zai-
re A la base dc Kitona dans
le cadre des acords de coo- r
pdrat:on mi-:aire b late- -s
raux qui pcuevoient t'aide de
la Belg'que t la formation
d'un bata lon d'infanterie. .
motorist zalrot .
It a encore aftirmt que 'en
voi de mi:itaires btelges au

xelles, n'avat naucun (rap-
port avec de pr6tendus trou '
bles h Kin-nasa>.
En aucun cas ,a indiqu6 jj
t 1AFP le porte parole zai-
rois, ces militaires ne vien-
nent au Zaire pour protdger "
ls reessortissants occiden-S
taux de Kinsasa oila a stua
t)on egt calmne et ou aucun
trouble ne s'est product con,
trairement t ce qul a ete an
nonc6 l1'6tranger.
L'Ambassade de Belgique
au Zaire, interrogde, a affirA NS
me de son c6td que l'arriv~e
de c6s militaires belges sn'aI
vait strictLement rien a faire
avec la situation int6rieure
du pays> et dementi, elle
aussti, catdgoriquement que 7 O ct5
des effectifsesoientienvoyds 7 c 7
au Zaire pour protdger les 7 c 77
trente mille re:surtissants oc
cudentaux qui vivent actuel- -
elment dans la Capitale zal
rose.


~- ;--


MERCREDI 7 FEVRIER 79


a <,NOLVISgITE


PAGE '


I


~-~277








LU d~OUVKL1JBT& MERCEEDI 7 FEVHIER 79


PAOZ 8


SALLE I $ 1.50 et 2.00

SYlvester Stallone, F.1,S.T.


, o P--a.Moci oaoooao -ao--x'"oooo''ooc-- Wa c< a e o ***U --

CINE THEATRE. TRIOMPHE PRESENT

Midi 2 heures 4 heures (an permanence) 6 heures 30 et 8 heures 30

CE SOIR


SALLEII $ 1.50 et 2.00
La raison d'Etat


SALLE III S 2.00

Un espion de trop


SALLE IV $ 1.50

LES GRANDS MOMENTS DU MUNDIAL 78


--- -- -C-


Les inondations au Bresil...
plus de 600 morts


RIO DE JANEIRO -.AFPI
Le tragique bilan des inon
nations qui frappent.le cen
tfe-Sud du Bresil ne cesse
de s'accroitre au fil des heu
reset a depasse mercredi
le chiffre de six cents morts-
Los pluies torrentielles
aui tombent sans arret de-
puis pres d'un mois ont d&
ja inonde une superficie su
perieure a cello d'un pays
come la France.
Pour le seul Etlat de Ml-
nas Gerais, le bilan official
et provisoire des degats com
mnunique lMardi est de 256
morts. 300.000 kms. carries
submerges. huit millions et
demi d'habitaits sur 14 mil

Reunion de
l'International
Child Care,,
Ce soir, s'ouvr.e, a li salle
de conference de 1 Hdtel
Christopher, la reunion de
,1'International Child Care,>
Cette conference regroup
une vingtaine de membres
de cette Association qui sont
arrives de 'Anmerique du
Nord, precisement du Cana-
da et des Etats Unii d'Ameri
que. Parmi les participants,
figurent lIs mnembres dle la
Section haitienne de l'Inter
national Child Care, M Em
manue: Amnbroie!', prbcd' nt,
lRaoul Bailly. vice presi-
dent. Mmn, Luc:,en Poitevion,t
Secretaire. Si tor Jonie, M1'i
dame Gabriel Bervin. les
Docteurs Gerard Boyer. ,1tn-
C. Desmanigles Lionel E
theart, Louis itheart. Tut-
got Cintellus, Mon.sieur
Fritz Kenol. William Theard,
Pasteur Kyrlon. L'onel Amn
browse.
SSloii cc qu'on croit savoir.
1 un des them',s, qui compo
sent l'ordre du jour de cette
conference est le bilan de
lutte anti tuberculeuse me
ne- en Haiti par, l Interna
tional Child Care,.


lions directement ou indi-
rectement affects, 130
points emportes, des maisons
dltruites, .200.000 sans-abri.
-5.680 kms de route endom-
magees.
Les communications rou-
tires, erroviaires et t6ld-
phoniques sont coipees dans
les zones inondees. Il est
pour cette raison extrdme-
ment difficile d'effectuer
un bilan exact et complete
du nombre des viclimes. Il
depassera largement les six
cents morts.
Selon les autorites meteo
rologiques les pluies de-
vraient diminuer d'intensitl
mercredi dans les Etats les
plus atteints jusqu'a pre-
sent, ceux du Minas Gerais,
de Rio de Janeiro et de l'Es
pirito Santo. Elles se depla
cenL ceplndant vers 1'Ouest
et le Nord du Bresil et com
mencent a gagner d'autres
Etats?,
L une des villes les plus af
fectees, Linhares 80.000 ha
bitants), dans I'Espiritu San
to, nest relieve au reste du
monde que par un pon,
d'helicopteres militaires et
par baraues.
L'Archevech6 de Vitoria,
pres de Linhares. a signaled
hier avoir recueilli les corps
de trois cents personnel no
yees ou ensevelies sous la
boue.
Scion les sauveteurs, des
centaines de personnel at-
tendent encore d'etre secou
rti'es, perchees en haut des
arbres ou sur le toit des
maisons. Vues d'avlon, les
regions inondees offrent un
spectacle de desolation. Des
torrents d'eau et de boue
cnarrient debs roupeaux en
tiers et les cultures sont em
portees.
Les autoriles ont donor-
mes difficulties a distribuer
du ravitaillement, des medi
caments. des vetements dans
les villages sinistres ou la
famine est revenue un fllau
supplementaire.


CANDIDATES


Avez vous pense a faire Imprimer

vos Bulletins de Vote ?

L:IMPRIMEUR se met a votre

disposition pour un Travail

rapid a un prix imbatable

L'IMPRIMEUR

214, Rue du Centre
Tel: 2 2114 2 4754


LES SPORTS


(Suite de la 16re page)

que 6talt soumise alors a
une forte pression par Pat-
taque violettiste cherchant
a tout prix 1'dgalisatlon.
Une reprise de tdte de
Jn-Joseph sur corner de
Matheller regia l'affalre et
relangait du coup les chan
nes .du Violette

Ces espdrances s'evanoul-
rent sept minutes plus tard.
Le Xamax Neuchatel n'a-
vait iAullement baisse les
bras. Les attaques fusaient
de toutes parts tandis que
la defense du Violette en e-
tait souvent reduite A pa-
rer au plus press.
A la 57eme. minute. Mul-
ler parvint .a reprendre un
centre'de Weller et a mar-
quer le but de la victoire
lielvetique.
Le Violette ne put en ef-
fet jamais retablir I'equill-
bre malgrd 1 e s efforts
d'un Ernst Jn-Josenh tres
en verve tout au long de la
parties.

LES EQUIPES

VIOLETTE :
Maxi, Fils Aim6. Simeon,
Jn-Joseph, Jean, Joseph. Jn
Baptiste, Vorbe, St. Juste.
Jn-Louis, Mathelier
NEUCHATEL :
Stemmer, Uuffer, Capra-
ro. Walder. Richard. Wilier.
Gross, Muller. Luthi, Weller.
Decastel.

O -

LES A PORT-AU-PRINCE

Le Don Bosco de Petion
Ville recevra les s
de Miami, au debut du muis
de Mars. La nouvelle nous a
ote confirmed par 1'entrai-
neur du Club, Monsieur Lu-
cion Barosy revenue hier
math des U. S. A.
Le Don Bosco affrontera
l'equipe americaine probable
meant les 9 et 11 Mars pro-
chain au Stade Sylvio Ca-
tor.
Le tournoi se disputera a
base de visit reciproque.

VICTORY FLORA
VENDREDI

Un match inter-regional
opposera Vendredi. apres-mi
di a l'Arcahaie 1'equipe du
Victory a celle du Flora de
l'Arcahaie. Guzman, Monti
roni et les autres vedettes
du victory seronit de la par
tie.

LA PRESS A ETE
BIEN RECUE
Contrairement au tournoi
Suisse-Bsle aucun problem
n'a ete enregistre aux de -
pens de la press sportive
aux entrees du Stade.


S SONY ,


Televisor en color Trinitron N


SKV-2142R
























Des couleurs dynamiques

Un cran de 21 pouces

Un system de contr6le A distance

Brek :Un authentique theatre chez vous

Voyez votre dealer autorise,


AUDIO CENTER, SONY


71 RUE DU QUAI, TEL 1 2-2437


Les organisateurs du tour
noi Haiti Xamax ont et1
assez conciliants envers les
membres de la press.
Compliments.

A DUVALIER VILLE

eL'Olympic S. C., occupe
la lere position au classes -
ment provisoi-re du cham -
pionnat local avec 5 pts sur
6. Un score nul 0-0 a sanc-
tionn6 la dernIere rencon-
tre qui 1'a oppose au Real
Club Dimanche apris ml-
di. Ce dernier occupe la i3me
position au classement.
SPORT SCOLAIRE
Les rencontres au program-
me du week end

BASKET BALL
Au Stadium Vincent Ven-
dredi a partir de 3 heures
P. M.
a) Lycde des Jeunes Fil-
les College Senghor (Ju-
nior fille)
b) College Roger Anglade


Canado (Cadet gargon)
c) College Philadelphie -
College Senghor (Junior
Gargon).
VOLLEY BALL
Au College St. Pierre Ven
dredi & partir de 3 heures
P. M.
a) College St Francois -
Xavier Ste Rose de Lima
(Infantile)
b) Col. Canado Col. St.
Louis de Gonzague I Cadet)
c) St Frangois d'Assise -
Immaculee Conception (Ju -
venile file)

FOOT BALL
Au Stade Sylvio Cator h
parti-r de 3 heures P. M.
a) Col: Lysius Salomon -
Col. Lamartfniere (Cadet)
b) Col. Louverture Col.
Senghor (Junior)
Au Pare St Louis (Terrain
Forces Armies)
a) College Arountino Col.
Oswald Durand
b) Col. Abraham Lincoln-
Col. Aime Cesaire


XAMAX RACING


Sous le signed

de l'incertitude


rect que nous avons dispute
face au Violette. On n'etait
point surprise du niveau de
l'adversaire. On etait aver
ti que c'est iune tres bonne
formation technlquement.
Le Violette n'a rien nous
envier sur le plan techni -
que. La difference visent peut
etre de la condition physi-
q u e p u i s q u e 1 e
Xamax est une equi -
pe semi-professiaonnelle tel
le a ete l'opinion de 1'en -"
trainer de 1'equipe visieu
se Monsieur Vogel que nous
avons rencontre hier soir a
pres le match.

Pourtant malgr sa v!,c-
toire face au leader de la
Coupe Pradel l'entraineur
Vogel ne se montre pas trop
optimism quant au result -
tat de son second match con
tre le Racing. En temoi -
gnent ses propres declara-
tians :
,I1 y a aucune raison de
sous-estimer I adversaire a
pres une victoire face a une
autre formation miseux pla-
cee dans la competition.
Nous ne connaissons pas
trop bien le Racing, mais
nous le craignons vivement.
Nous allows d'ailleurs all -
gner la meme formation fa
ce au Racing avec 2 ou 3
changements. Je suis sfir
qu'on aura du bon foot ball
la prochaine fois
son de aBale F. C.. est pour
nous autres, une formation
valuable d'autant plus que
Bale j1oue un foot ball agrea
ble depuis des annoes et
n'enregistre que de bonds rd



Dr Yves Lazorthes
ET L'ETUDIANT ANDRE
EMILE JOLICOEUR

Aujourd'hui sont repartis
pour Toulouse. I'6minent
Docteur Yves Lazorthes et
sa ravissante femme Fran-
coise, en compagnie die I'in
dustriel Jean-Franqois La-
fitte, de Toulouse. Paris. Le
Mans et Lisbonne, et sa char
mantle femme Anne-France.
lUs viennent de passer
plus d'une semaine a Cor-
miers-Plage.
Le Dr. Yves Lazorthes.
brilliant neurochirurgien. est
professeur a l'UniversitL.
Son pere, Pe cd1ebre Prn-
fesseur Guy Lazorthes. a 6-
crit de nombreux ouvrages
sur la neurologie don't le
Systmle nerveux central
(description, syst6matisa -
tion, exploration) et Vascu-
larisation et Circulation de
la moelle 6piniere (Anato-
mie, physiologic, pathologle,
angiographie) en collabora-
tion avec Drs. A. Gouaz6 et
R. Djindjian.

Le Dr. Yves Lazorthes qul
a visit hier soir- Claire's
Gallery d'Aubelin Jollcoeur.
avec sa temme Frangolse et
ses amis M. Jean-Francois
Lafitte et son spouse Anne-
France, y a rencontr6 l'etu
diant en Mddecine Andr6-
Emile (Fanfan) Jollcoeur
qui 6tait A ses 6tudes d'ana
tomle. Pendant prds d'une
heure, d1'minent Docteur
Yves Lazorthes a trac6 pour
Fanfan une sorte de Dlan
d'etudes. II a aussi romis
de lul anvoyer des lives de
mldecine.
A.J. -i


sultats. Xamax est un club
tres jeune mais 1'avenilr du
foot ball suisse est a nouse
devait ajouter lentraineur
de Neuchatel.
Du cote du Racing, c'est
au contraire, une occasion
favorable pour renouer avec
la victoire et rassurer les
nombreux supporters : Nous
n'avons pas le choix. Nous
ferons 1'impossible pour ga
gner tout en restant dans
la limited du fair-play>, opi-
nait le President du Vieux
Lion. Monsieur Louis Des -
rouleaux>. Le Xamax retour
nera chez lui avec une d6
faites.

On aura certes une mell-
leure idee de l'equipe de
Neuchatel demain soir au
Stade Sylvio Cator. On doit
neanmoins s'attendre d'ores
et deja a un match passio-
nant qui se disputera sous
le signe de 1'incertitude.



La terre a tremble
aux Coteaux

Hier mardi 6 fevrier. vers
le milieu de l'apres-midi. la
terre a trembli6 aux CS-
teaux, petite locality situOd
dans le Departement du
Sud.
Selon ce qu'a prdcisd no-
tre correspondent dans Ia
region, il y cut deux secolu
ses sismiques l'une vers les
2 heures 35 et l'autre envi-
ron trente minutes plus
tard.
La premiere plus ou moths
forte a provoqud une certal
ne panique dahs le Bourg.
Et les Ecoles qui fonction-
naient normalement durent
prendre des dispositions
pour renvoyer leurs olives.
Aucun degat n'a oet signal.



Comite syndicat
de la HASCO et de
la PCS RR. Co.

Port-au-Pce le 30 Janvier
1979.
Au President de la
Commission Communale
de Port-au-Prince
M. Georges J. FIGARO
En ses Bureaux
Monsieur le Maire,

Le Comite du Syndicat de
la Hasco et de la PCS s'esti
ment heureux de vous pre-
senter les s:.lutations les
plus sincere et profit de
porter a votre conna stance
que les Employds, Ouvriers
et Travailleurs de cette Usi
ne sont d6cid6s a poser une
pierre en participant corps
et ame aux festivitds carna
valesques de cette annee,
sous I'dgide de la continue
t1 du Jean Claudisme en ac
tion.
La Compagnie en est dejA
informed.
Veu.llez recevo'r, Monsieur
le Magistrat. nos plus vives
fdlicitations.
Pour le Comit6 :
,,ndrd Edouard, Prds'dent
Wesner Joseph, Secrdtaire -
Gdndral
Jn Hollant Hyppolite, Con-
seiller Technique
Wilfred Coachy, D616gu6
Extraordinaire.


~Y~


de ces autres articles de pre
midre ndcessitd, tels que la
marine, le riz, le mais, la
viande, I'hulle comestible, le
savon, les tissus, les pro AU MONDE CWIIL
duits pharmaceutiques, don't
les prix astronomiques de Dans le but de stla-
f;.ent les bourses des clas- fire toujuurs sa client&
ses moyennes et populaires.> I a d6ej regu de tres
oeaux tissues i campa-
Soutenance de g nes et -mprims' pour
les robes fraches. ainsi
imenmoire que des dessins pour en-
fants.
*Jeudi 8 Fevrier 1979 a 6 Vous trouv.-'es an grand
heires P.M. aura lieu au lo cho'x de broderie Suisse,.
cal du Petit .Seminaire Col- broderie fantaisie impr.-
1dge St. Martial (Facultd mde, cretonne, damaase
d'EthnologieI Ia eoutenance pour nappes et mate-
du memoire intitule : las, plastique pour ta-
cEssai d'Aialyse des Oeu bles et rideaux, serviet
vres Ethno Psychiatriques tes de bain superieur,
du Dr. Louis Price Mars.. draps et tales ainsi qie
Ce memoire sera presented tdes moustqus.ires pour
par l'Etudiant Gerlus Jean- touted les dimensons ._
Claude, en vue de l'obten- lit.
tion d.L grade de Licencie-


LE GOUVERNEMENT ET LA
LUTTE CENTRE .
L'INFLATION -' '
(Suite ae la lere page).
tion du sisal preserve la pro
duction natidnale de la ra-
retd trop solvent renouve-
lMe de ce produit de base.
Notre artisanat et nos entire
prises de transformation s'en
trouvent revigords et ne se
voient plus menacs du spec
tre terrifiant du chbmage.
De meme, 1'opportune
measure .gouvernementale du
8 Janvier 1979 va imprimer.
a la Cordonnerie Natonale
un regain el un essor cei -
tains. Elle ouvre la porte i
la competition et aux nou-
veaux investi'ssements. Ici
encore, disparaissent les en
traves qui handicapaient l'e
evolution de 'artisanat et
de la main-d'oeuvre, ces
deux victims de l'importa-
tion des chaussures populal
res qul envahissent la place.
Tout porte a' croire, par
ailleurs,. que des decisions
de la meme velne, vien -
dront controller le march


Lettre ouverte au
Maire de ville
(Suite de la 1ere page)

mions et autres vdhicules de
ce dit group.
Personnellement, je crois
davantage que la mairie a
pousse cette initiative cons
ciemment ou non en vue
de ces principaux avanta -
ges :
1.- Les grands prote -
gent les hales vertes du
Champs de Mars.
2.- Ils permettent d'assu
rer des places aux strangers
encore hesitants, done, par
suite de favoriser le touris-
me.

Aussi, ma lettre a-t-elle
pour but d suEgdrer a la
mairie de RECULER LES
GRADINS AU DELA DES
TROTTOIRS. Cette ddc' -
sion permettrait de conser-
ver les advantages des gra -
di'ns et d'eviter les inconvt
nients pistonss et bandes re
foules; plants abimees.. ) 1
Meme la mairie pourrait.
Imposer aux interesses de
placer sur le trottoir deux
marches a la disposition des
observateurs moins favorises
Enflin, en louant l'espace
et/ou les structures metallic
ques de base a un prix rai
sonnable, la mairie pour -
rait s'assurer des revenues
sfirs, ce qul serait loin d'e-
tre negligeable.

Esperant que ma suggest
tion recevra votre meilleu-
re attention, je vous pne,
Monsieur le Maire d'aareer
mes salutations distinguees.
UNE CITOYENNE
Voir en annexe le croquis
d'i'mplantation suggere.


AVIS

La Secretairerie d'Etat du
Commerce et de l'Industre
rappelie a tous les Importa
teurs de Produits Alimen-
taires l'obligat on qui leur
est faite d'obtcnir pour tou
te command de pate et sau
ce de tomato sous routes Ics
forces une autornsation e-
manant des Services compel
tenst de ce Doartement.
I1 demeure mitendu que
cette autorisaton n'eat pas
un simple permis de dedoua
ner et devra eire obtenu a-
vant meme de placer la corn
made.
Port-au-Prince le 6 Fevrier
1979.
Guy BAUDUY
Secretairc d'Etat.


robes, chemses; bris-
sieres et draps brodes.
-moust'quair,- oreillers
chaussons etc. :;nsi que
des rob,: pour e,'ants
de 9 a 18 mois.

pour la Peau
Le savon Du-.,ex, le
savon oe rose et cocorn
bi,

Au Mande Chic

est Loujo'irs hvu'oeux
de vous recevotr.
Rue de Magasin de
I Etat 89 --


PROFESS ONNEL

Le Dr. BERNARD BEAUBOEUF splcialise en CHI-
RURGIE GENERALE a lAcademie de Paris oft 1l a
rempli les functions d'INTERNE DES HOPITAUX DE
PARIS, et Madame. le Dr ROLANDE PIFRRE-LOUIS
BEAUBOEUF, specialisee en DERMATOLOGIE Ma-
ladies de la peaus, a l'Academie de Paris avecr Ic ti-
tre d'ASSISTANT-ETRANGER DES HOPITAUX DE
PARIS. avisent les confreres. les amin et le public
de leur retour au pays. I
Ils otfreint leur' consultations a partir du lundi
12 Fevrier,79 a la CLINIQUE THEBAUD. 44- 46, Che-
min des Dalles, tous les jours :

de 8 h. a 10 h. a.m. et de 4 h. a 6 h. p.m.
(Samedi apres-midi except
Tels.. Off : 2-3428
Res 4-0670





Concert de Nicole St Victor et

PMicheline Dalencour

GRAND RECITAL DE CHANT A

L'INSTITUT FKANCAIS D'IAITI
1 4 i. .m n ..c u ei-vioU1 au piainoL Mi o.. s'.i.ii ) JA
I LLtcUurt Ie oeudi 8 Fevrier 1979 a 1 heures PP.M .
8 au programme Jean Philippe RAMEAU MOZEART -
SCHUBEitRT BRAHMS STRAUSS BELLINI BIZET
PUCCINI CILEA BRITTEN.
Les ecartes sont en vente ba : Ecole SAINTE-TRI'NITE
LA GONDOLA LA CARAVELLE LA BOITE A
S MUSIQUE AUX ONDES SONOREE et a L'Instltut
FRANCAIS D'HAITI.-
,ENTREE : $ 3.00
RETARDATAIRES..., CHERS RETARDATAIRES
SOYEZ A L'HEURE


~i~ ~ p 0 ff.fX-nPRINCE


gal II I I rat I a I II II 1 111 1 II 1 111 1 II II] I C I Il 11111118 rrllll


es-Sciences. Anthropolosl -
ques et Socioolgiques.
Comoosent le Jury de Sou
tenance :
Professeur Jean-BaDtiste
Romain, President'
Professeur Pradel. PomDi-
lus, Rapporteur
Professeur LamarQue Dou
yno, Membre.


~r~sVNXllt~er~tU. ~N/~P~X~IIQQCGIW~O~i~nrrs~D~FIICrW~'


LB tSOUVBLTB


MERCREDT 7 FEVRIER 79


I




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs