Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/10306
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: February 2, 1979
Copyright Date: 1979
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID10306
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text











Anrls les scInes de delire
populaire don't T6Lhran a
6tO 1I theatre leudi h l'arri
v6e de I'Ayatollah Khomet-
ny, le calm a r6gnd vendre
di dans li caDltale iranlen-
ne.
L'incertitudi reste cepen-
dant. tolale quant au deslln
futuir du pays ou est enga-
nee line lutte entire Je chef
(thilte. disposant d'un grand
soutien populaire et le Pre-
oiler Ministre Chapour Bakh
tiar oui beneficie de 1'appui
des militaires.

Definisant vendredi,' dans
plusieurs interviews accor-
dees a des radios franqaises,
la position de son gouverne
ment. M. Bakhtiar n'a pas
exclu que l'Ayatollah Kho-"
inemy puisse etre consult(
dans certain domaines coin
ini la reliEion et les affai-
res sociales, ,mais, a-t-il a-
joute, quand l'Ayatolla'h
veut etre Ministre des Af.-
laires Etrangeres... Ah non-
Interroge. sur l'eventualite
d une proclamation par le
leader religieux de la Re-
publique Islamqiuee, le pre-
niel Ministre a repondu :
Je l'ignorerai. L'Ayatollah
Kholieiny est la. De loin,
il y avait un mythe. Ici 11
n'y a plus de mythee.
L'Ayatollah doit develon-
per son programme au course
d'une conference de press
qcil tlie-ndra samedi martin.
On n'exclut pas dans l'en


Vient ie sort r des presses
dc. 1 Iinpr'ilr. Deschamps,
Oeuvre poetique complete
tice Loon Laleau.
L'ii ver.tiile evenement lit-'
teraire. On attendant avec-
inpat 'ence cel it sormme>
d,. la production poetique
du: Prince des poetes-.- L'e
edition remarnuible par sa
quat1te eot d'une presenta-
tion partieirlerement attra-
yantc. Plus de 300 pages L'a
vant propose e2t de Mona
Guerin qu, a apporte tun
l)recicux concOurs a 'auteur,
Sit laisant tiUl excellent tra-
vyil de recherches et de comma
pilatlon.

Sans doute, en homage
tant au talent de Mona Gue
r n qu'en remerciement a cet
it utile cointribut.on, le
cranil poete Leon Laleau a
lo.li it de Mona Guerin I'A
an Propos, don't nous pu
1I1 iis pour le plaisir de nos
i'tiii hi texle :

AVANT PROPOS
P;.r 'Mona GUERIN
Cn iir preface plus un ou-
vriuge dce Leon l.aleau L'holi
itn i srwit tr(,Io grand. A
iO) -' qu il iin s'cxpliquc
par d.s-lins profonds d'af-


C rst dol nc a cec lheno qle
]e duis et holmi-ur et la
grande joie do rappcler ic,
I crco.iistail ( 'e qul ont
permn, que, doren avant, le
public i ljaiti ct d'ai.leurs
pu'sse benetcit de la chanr
;e dcIi- trouver isa.seumblee en
tin llcil oluli-, I oeuvre poe
ticlu coniplete IIdIn de nios
eeriva.n- ies plus illustres
En mai 1918, le Jury du
Prix Litternire Henri Des-
chahips, reuni pour designer
It laureat du o Deschamps
78>, a prefer. certains ma
nusert quoioue valables,
no repondant pas totale-
ment aux conditions requi-
srs pour etre primes) pro-
poser aux Entreprises Des-
champsa Frisch, la rdedition
d, l'oeuvre doun ecrivasn hai
t' n, susceptible,. par sa fac-
ture, d'etre prusentee en mo
dale tant aux lecteurs con


1i OFFICE NATIONAL DU
LOGEMENT

Article le.- Les citoyens:
Isaac Salvant
Jacques Preval
Paul Bataille
Jean Pierrot Laguerre
R. R. Arthur Volel
Dr Charles Rousseau
Ing. Ren .Jol coeur
Raoul Dupervil
Ing. Joseph A. Roy
sont nommes mcmbres du
Conseil d'Admin.stration de
1'Office National du Loge-
ment pour une pdriode d'u-
ne ann6.e
x x x x x
2) OFFICE NATIONAL
D'ASSURANCE -
VIEILLESSE
Art'c le er.- Les citoyens :
Dr Frantz Medard
Wilfrid Justin
Mme Franck Daphnis
Andr6 Josaphat
Mme Yolande Salomon


tourage du leader Chllte quo
celul-cl annonce la mise en
place d'un egouvernement
provisoires prelude a. la R6
publique Islamique don't 11
entend etre le vguide,.-
Une activity f6brile a rd-
gn6 autour du leader rell-
gleux install dans une Ico
le de filles proche du Par-
lement. Des dizalnes de mil
llers de gens se sont mas-

(Voir suite page 2)


temporains qu'aux genera-
tions a venir LLe nom de
Leon Laleau fut pronounce.
Et aussitot, suivit le vote
spontane der sept membres
du Jury.
Quel chox, en effect, pour
rait-etre plus just, p'us
heureux ?
Apres tant d'autres dis-
t'netions, prochime Prince
des Poetes en 1968. Leon La
leau n'etait-il pas, depuis
longtemps deja. Prince du
Style, Prince du Mot, des
images fort et des pensees
tendres, d la phrase cinglan

Voir suite page 81


Un coup de theatre electo
ral s'est product depuis hier,
avec l'affluence vers la ca-
pItale, de plusieurs tele -
grammes venant du Cap et
sollicitant la Candidature
aux legislatives 79 de Mon-
sieur Claude Vixamar, an -
c:.en prefet de cette ville., et
actual Sous-Secretaire d'E-
tat a la Coordination et a
1 Information.

Aux yeux de nombreux ob
servateurs, si Monsieur Clau
de Vixamar se porte candi-


Joseph Dougl
Mme Henri P. Bayard
Andre Edouard
Charles Fr6mont
sont nommes membres du
Conseil d'Administrat'on de
l'Office National d'Assuran-
Ce Vieillesse, pour une p6
riode d'une annee.
xx r x
3) OFFICE D'ASSURANCE
ACCIDENTS D TRAVAIL
Article ler Leos citoyens :
L. Max Fouchard
Louis Lamarxe
Jullen Lauturo
Fritz Larsen
Dr Buffon Mondestin
J. B. G6rard A. Michel
Emmanuel Legrand
Mme Suzanne Berger
Oswald Laguerre
sont nommes membres du
Conseil d'Adminlstration de
l'Office National d'Assuran
ces Accidents du Travail,
Maladie et Maternitd pour
une pdriode dune annde.


DIRECTEUR : LUCIEN MONTHS
ADMINISTRATEUR : Mme. Max CHAUVET


Different entire Chauffeurs Guides et


Agents de Tours: le Statu Quo


passions le stade des chica-
nes. Le Tourisme ne gagne-
ra rien dans le conflict per
mnanent, dans la contradic-
tion permanent entire les
chauffeurs-guides et les A-
gents de Voyages, a declared
hier apres-midi, le Secretai
re d'Etat aux Affaires So-
ciales, M. Hubert de Ronce
ray, a l'issue de la reunion'
tenue, en son minister. en
tre ces derniers.
Ce passage de la declara-
tion au Secretaire d'Etat, M.
Hubert de Ronceray, indl-
que clairement que le dif-
ferend, opposant les chauf
feurs-guides et les agents
de Sight Seeing, ou organi-


sateurs de tours internes
pour tourists, se trouve en
core. dans une impasse. La
reunion d'hier, qui n'est ni
la premiere ni la deuxieme
du genre, n'arrive pas a rao
procher les parties come
on l'esplrait.

Face a une tell situation.
le Secretaire d'Etat de Ron
ceray, a form une commis
sion tripartite, qui devra se
reunir lundi prochain. Les
chances de succes de la pro
chained reunion demeurent
confuses. Le compromise, aux
yeux des observateurs, pour
ra ne pas intervenir t6t. 11
faut trouver la logique des
positions et, grace a elle,
concilier les parties.
Le fond du different. se-
lon les declarations des a-
gents de voyage, reside dans
le faith que les chauffeurs-
guides ne respectent pas le
contract 'passe avec eux. 11s
violent en fait l'itineraire,
et, de surcroit. n'offrent pas
un service satisfaisant. Do0
les plaintes continuelles du
professionnel stranger qui
menace d'abandonneri Haiti
et d'offriri a sos clients une
autre destination.
Chaque chauffeur a soni
propre itineraire et refuse
sur les recommendations du
Comite Directeur, de suivre
c e 1 ui q u i est tra-
ce p a r organisa -
teur des excursions, respon-
sable devant le fournisseur,
soit l'agent de voyages oil
s'il s'agit d'un navire de
croisiere, le bureau du tor-
risme du bateau.
Daes les rangs des chauf
feurs-guides, tout en contest
tant les points de vue des


Agents de Sight Seeing; on
s'en tient jusque-lO a une
demand d'augmentation du
tarif des tours variant de
18 a 86 pour cent. Soulignons
que cette question a eti agi
tee au course des 3 reunions a
I'Office du Tourisme qui,
en vertu d'une lot datant de
Mars 1966, a, le monopole
du transport des tourists
et peut deleguer a certaines
organizations ce privilege.
Quanta l'itindraire, un o-
p'rateur de tours local a/sou
ligne qu'il avait en fait chan
ge l'itindraire, en ecourtant
plutot le traiet.
11 avaitl et decide de for-
mer une commission tripar
tite Dour etudier le cout d'o
operation des transports et
excursion, mais malheureu-
sement les membres de 'As
sociation des chauflfeurs-gui
des ont par la suite boycot
to svst(nmatiqullement cette
(ei)nami-ssion et ne se sonl pas
presents re iour tixe 1our
commencer ce'Ie etude.
L'Office National au Ton
risme ot des Relations Publi
ques IONTRPI avail realise
catte etude et n'avait Irou-
ve aulic e iulstifitetion a
complete du prix des voitu
res, de la au.ollne, de l'amour
tissemenet de la voitire et
aus:-i des prix pratiques
dnis los iautres villes des
Caraibes.
Le Different tire sur 2
mois d'existence. La com-
mission tripartite. composer
d'un reoresentant de cha-
cune des parties interessees.
detienl-elle la clel du sue-
eas ? L'Office du Tourisme
v aura son reuresentant au
course des discussions de cut
te commission.




etoral

Monsieur Claude Vixa -
mar est donne pour un
home populaire sortout
dans la jeunesse capoise. los
mil'iux intellectuals du Cap
Quant a son adversaire
Monsieur Alexancre Lerou-
ge. il a deja une advance con
portable dans l'electorat, ce
qui rend dilfic le la tentati
ve Vixamar. La situation e
lectorale semble done aller,
au Cap. de surprise en sur-
prse. En outre, la joute elect
torale, qui se deploie rive a
cette circonscription les
yeux de tous les observa-
teurs.
Les teldgrammes, qui son
parvenus dans la capital,
sont signs de quelques as
sociations (syndicales, pro-
fesionnellesi et de certain
citoyens de cette vi-le. Ils
interviennent environ 40
heures apros que le orefet
de cette ville Monsieur Fran
cois Dugue a i.nterdit l'usa-
ge des ondes a tout candi-
dat generalement quelcon-
que.


dat auiourd'hui come le
reclament les signataires des
, *:.: iir ,nIm. un change -
ment pourra se produire
dans le panorama electo -
ral du Cap domine depuis
l'ouverture de la campaane
par Alexandre LEROUfE.
C'est ce dernier qu'l devra
contrecarrer a environ dix
ours du scrutiny. La strate-
gie a deployer pour contrer
les poussees de la popular
te du candidate Alexandre
Lerouge donl etre de taille
estiment les observateurs
dans la capital.


LES POINTS SUR LES I


L'OISEAU RARE

Par Ernest BENNETT


cJ'aime ma femme et c'est
la mort dans l'ame que .le
la vois partir seule pour ses
vacances de Noel, me di "
salt naguere un ami de na
tionali.te etrangere. resident
alors en Haiti. < segment, nos deux enfants
sont rests a Paris et il faut
absolument qu'elle passe le
jour de 1'an avec nos cheers
petiuts. Et c'est pour la pre
micro e fois, depuis notre ma
riage, qu'il nous arrive de
nous separer. Que puis-je
faire pour l'oublier ?v


La question me part em
barassante. Et davantage
la response. On ne guerit pas
du mal d'amour et <,bien
souvent, disait Proust. pour
que nous decouvrions que
nous sommes amoureux, ne


faut-il pas qu arrive le our Le Ministre
de la separation ? e iSr
Toutefois j'hasardai e Ronceray
Tu pourrais consacrer en Visitse
plus de temps a tes s bies> et tuer ainsi... le temps
Mais la r6ponse vint aussi au Foyer Simone
t at : Ovide Duvalier
- J'ai seulement vingt-cinq


ans, mon cher, et je suis du
g ere <. Avec
ma femme bien entendu.
Marie tres june, je n'ai ja
mais connu que ma fran -
gine.

- H6 bien, dans ce cas, on
guprit le mal par le mal.
Profites-en alors pour te for
mer le goflt car, dans le do
maine de 1'amour, comme
dans tous les autres. le gofit
ne s'affine que par la corn
paraison.
- D'accord mais je ne sais
comment m'y prendre.
Ca ne doit pas etre diffi
cile dans un monde ou il y
a plus de femmes que d'hom
mes et of certain hommes
trouvent encore commode
de s'aimer entire eux ..
Sans doute pour toi qui
connais le pays ?
Id mon cher, bien plus
qu'ailleurs, nul -n'est proph&
te chez sol, et dans ce do-
maine lk les strangers ne
sont-ils pas toujours los
mieux servis ?
Soit qu'on est assure de oleur
discretion, soil qu'ils appor
tent ia leurs partenaires un
certain exotisme qui les

(Voir suite page 7)
1 1


Le vendredi 2 fevrier vers
9 heures du matin le Secre
ta're d'Etat des Affaires So
ci5ales Son Excellence le Dr
Hubert De Anceray accom
page du Chef du Personnel
MonsiCur Andrl Laviolette
a effectuil une visit d'ms-
pectoon au Foyer Simone 0-
v de Duvalier 0 la 2e CitM de
St Martin af.i de se rendre
personnellement compete de
1'6tat des travaux de repa-
ration en course d'exmcution.
Le titulaire des Affaires
Sociales qug nest pas 0 sa
prem ere viite au Foyer a
tenu a souligrner a l'atten-
tion d's responsables la prio
ret que son 'Dpartement
ministlriel accord A cette
important in:.titution hu-
mani'aire qui porte le iiom
de l'Honorable Premire' Da
me de la Rlpublique. II a
passe des instructions A" ses
collaborateurs immdiats
pour que les conclusions de
la Commission d'enquote
soient exlrcutles par dtape
et dc facon mlthodique. Le
Foyer Snrione Ovide Duva-
lIer aolt a dit le Ministre
De Ronceray. retrouver sa
splendcitir et sa pleine' effi
cacitd.


TlB6phone : 2-2114 Bolte Pos"le : 1316
Rue du Centre No, 212


Decret creant I'organisme


"Television Nationale. S. A."


TITRE I
C.'TATUT ET OBJECTIFS
CHAPITRE I
STATUT
Article ler.- I est cr0e
a Port-au-Prince, sous le
nom de le d'Haiti> avec l'indicatif
4V TNH, un organisine au-
tonome dote de la persona
lite civil et de 1'autonomie
financiere, placed sous la tu
tell de la Secr6tairerie d'E
tit de la Coordination et de
l'Information.
Article 2.- La Tel1vision
National d'Haiti est un uor
ganisme sans but lucratif ,
vocation essentiellement e-
ducative.
CHAPITRE II
OBJECTIFS
Article 3.- La Television
National d'Haiti a pour
mission de participer active
meiit :
a A l'alphabetisation et a
education en general des
masses rurales et urbaines,
b A la promotion de i'hy
giene et de la sante a tra-
vers les couches les plus re
culees du pays;
(ci A la vulgarisation des
methods modernes de de-
veloppement agricole et in-
duistriel:
d A la motivation et a la
conscientisation des citoyens
dan.s la realisation des ob-
lectifs de la politique de de
veloppement du Gouverne-
ment


e) A la sauvegarde et a la
promotion des valeurs cul-
turelles du pays:
f) A l'integration dans la
vie national de la masse
paysanne de 1'arrilre-pays
pour la tirer de son isole-
ment et l'interesser davan-
tage au devoir economique
de la nation.

TITRE II
ORGANISATION
ET FONCTIONNEMENT
CHAPITRE III
ORIENTATION
DES PROGRAMMES
Article 4.- LE Television
National d'Haiti est dirigde
par un Directeur General et
administree par un Conseil
de Direction.
La Direction Gdnirale tra
vaillera sous la supervision
et le control d'une entity
qui sera define par la Loi.
En matiere de program-
mation, elle suivra la ligne
general tracee par la dite
entity.

CHAPITRE IV
DU DIRECTEUR
GENERAL
Article 5.- Le Directeur
General de la Tl6evision Na
tionale d'Haiti est nomme
par la Commission du Pte-
sident a Vie de la Republi-
que.
Article 6.- II est charge
du fonctionnement de la
T. V. National et a ce ti-


tre s'assure que les
des divers services
s'exercent avec effic
dans le respect des
tions d6finies pour
vision Nationale.
11 assure dans c
gne les operations d
revision Nationale,
lant a la preparation:
programmes educa
culturels, sportifs el
a leur agencement e
diffusion, y ,compr

(Voir suite pagi

L'Egyote acce
de vendre a.
Israel le petr
du Sinai
LE CARE AFPi
L'Egypte a accept
dre a Israel le petn
nai, au prix du marc
national, a annonci
di le President Anm
Sadate.
Le Chef de 1IEtat
a note que 1lEgypte
c&de a la demand
il nexiste plus de
au aujct du petrole
Interrog6 sur les
cos des 6venements
sur la question du
entire 1'Egypte et I
President Sadate a
  • (Voir suite page


    NATIONS UNIES
    IN. Y.)

    La Chine est le pays le
    plus people du globe terres
    tre et selon les statistiques
    ctablies jusqu'au milieu de
    1977, l'Asie abri-te 57 pour
    cent d'une population mon
    dale estimee a 4.124.000.000
    ames.
    Ces statistiques sont con-
    tenues dans le dersier nume
    ro de 1'annuai-re demogra -
    phique des Nations Unles
    qui a ete public jeudi.
    Parmi les 25 pays les plus
    peuples du monde, la Chilme
    est n tete. 1'Inde deuxieme
    et I'URSS troisieme. Les E
    tats-Unis occupant le qua-
    trieme rang suivis de I'Indo
    nis;. cet du Japon. Ie Bre-
    si. en septiemne position, pre
    t cede le Bangladesh et le Pa
    kistan. La RFA est douzid-.
    me, suivi-e de 1'Italie., de la
    Grande-Bretagne et de la
    France. Le Vietnam est sei-
    ziime. L'Iran 24eme.
    La part asiatique de la po
    pulation mond;.ale etant eel
    le du Lion. viennent ensuite
    I1Europe. avec 12 pour cent,
    l'Afrique, 10 pour cent, 1'A-
    merique Latmne avec 8 pour
    cent. L'URSS content un
    peu plus de 6 pour cent de
    la population mondiale et
    l'Amerique du Nord un peu
    moins de 6 pour cent. L'O-
    ceanie est la derniere avec
    un peu moins de 1 pour cent
    Le championnat de 1'es-
    perance de vie 0 la naissan
    ce appartient a l'Islande :
    79,2 ans pour les nouveaux
    nes de sexe feminine et 73
    ans pour les nouveaux-nes
    males. En ce qui concern
    ces derniers, cette esperan
    ce de vie est de 72,15 ans
    au Japon, 72,10 en- Suede,
    71,85 en Norvege 71,2 aux
    Pays-Bas, 71,1 au Danemarki
    70,3 en Israel, 70,29 en Suis
    se et 70 0 Chypre. Dans quin
    ze pays, l'espdrance de vie
    res nouveaux-nds feminins
    d6passe 75 ans : Norvege,
    Suede, Japon, Pays Bas,
    France, Danemark, Etats -
    Unis, Canada, Suisse, Porto
    Rico, Bielorussie, Finlande,
    Grande-Bretagne, Autriche,
    Hong Kong.
    Dans la plupart des pays
    africains, on relIve une es
    prance de vie 0 la nairsan
    ce de moins de 50 ans. Dans

    II etudie plut6t
    l'Aariculture
    Le jeune Jean Claude Theo-
    dore qui a lte victim de l'a
    gression 0a laquelle nous a-
    vons faith mention dans no-
    tre prrcddente addition nest
    pas membre des forms ar-
    mees des USA et n'Atudie
    pas non plus 'aviation
    II est dtudiant en Agrono
    mre it Andrews University si
    tuo dans le Michigan aux
    USA.


    moins de 50 ans. Dans 21
    21 d'entre eux, elle est de
    moins de 20 ans et dans 21
    autres de 40 a. 49 ans.
    Les taux de natalite les
    plus eleves sont releves en
    Afrique : 52 pour mille au
    Niger et en Zambie notam
    ment. Le taux de natalite
    le plus faible a et6 releve
    en RFA avec 9,5/1000. Vien
    nent ensuilte le Luxembourg
    11i, I'Autriche i11.3) la
    Suisse (11,5) la Suede (11.61
    le Royaume Uni i11,8). le
    Danemark 112.2) et la Bel-
    gique (12,3). Ce taux est
    de 14/1000 pour la France
    et de 14.7/1000 pour les
    Etats-Unis.

    EXTRAORDINAIRE CETTE


    'FA'EMOFPR


    VENDREDI 2 HEVRIER 79
    150. il 010-


    Iran: Face a face

    Bakhtiar Khomeiny


    ROME -- IAFP)
    Les consultations prdsiden
    tielles pour danouer la crise
    polit'que italienne se sont
    achev6s vendredi 0i Rome
    sans qu'aueun des parties
    soutenant la majority parole
    mentaire ne modifie me-
    me parti.ellement sa posi-
    tion.
    La tdche de M. Giulio An
    dreotti, president du Con-
    se,'l demissionnaire, auquel
    le Chef de..l'Etat italien
    doit confier vendredi soir
    un premier mandate explo-
    ratoi-re pour tenter de for-
    mer un nouveau gouverne-
    ment, s'annonce difficile,
    voire impossible si commu-
    n rtes et democrats chre-
    tiens maintiennent leur at-
    titude intransigeante.

    SEMAINE MUSICAL;


    Un nouveau concert

    extraordinaire!
    F Par Georges DUPLESSY


    Envisageant I'arrivee de
    l'Orchestre a corde de Greno
    ble nious disions qua l'audi-
    Lotn de groups stranger., a
    cause de certaines difficul-
    tes, d'sons mecaniques, etait
    un evenement rarissime.
    Et voila que Samedi, leos
    melomanes avertis auront le
    plaisir d'as.sister non 0a un
    evenement rarissime. mais
    a un Ovenement unique dans
    les annases de la Mus:que en
    Haiti. Un OrcheStre Sympho
    n'que Haitien, pur product
    de ce terror, sera dirige a-
    prOs entrasnen-nt par un
    vrai, un grand chef d'orches
    ire avec commc soliste invi
    t0, une flutist de reputa-
    t'on international, certain
    avancent la plus grande du
    monde et un autre solste vo
    cal celui la : Nicole Saint

    Carter Mexique
    MEXICO (AFP)
    Une mission amrlicaine
    de 36 membres est arrive
    jeudi 0 Mexico pour pr6pa
    rer la visited au0 Mexique, du
    14 au 16 fdvrier prochains,
    du President Jimmy Carter.
    M; Carter sera le buitie-
    me chef de l'Exmcutif amd-
    ricain a se rendre au Mexi
    que depuis la visit du PrI
    sident Franklin D. Roose-
    velt, dans la ville mexicai-
    ne de Monterrey, en avril
    1943. Le dernier contact a-
    mdricano-mexicain a ce nl-
    veau Itait intervene en f6-
    vrier 1977 it Washington, en
    tre le Pr6sident Carter et
    'actuel' Prdsident du Mexi-
    que, M. Jose Lopez Portillo.
    Los deux chefs d'Etat doi
    vent se rencontrer 0 nou-
    veau les 14 et 15 flvrier
    pour des .?ntretlens Le pro
    gramme, prcvolt egalemenn
    que M. Carter s'adressera le
    vendredl 16 dans la matinde
    au congres mexicain.


    Victor... Vous connaissez
    nest cc pas -
    Ne vous y meprenez pas il
    n'y a aucune difference sauf
    de mots entire un orchestra
    Symphonique et un orches-
    tre Philharmon:que.
    L'orchestre d(sbutera avec
    4 airs hollandais du 17eme
    siecle d'Adrienus Valerius,
    puis nous entendrons le Con
    certo en re Majeur pour flu
    te de Wolfgang Amadeus Mo
    zart.
    Apres l'entre-acte nous en
    tenrons l'exultate Jubilate
    de Mozart avec comme solis
    to Nicolas Saint Victor et le
    programme se terminera a-

    (Voir suite page 8)'


    Le Parti Communiste
    (PCI,. don't le retrait de la
    majority parlementaire a
    entraine mercredi la dlmis
    sion du gouvernement de
    M.Andreotti. a en effet r i
    tIf6 vendredi sa demand
    d'entrer au gouvernement,
    ce que refuse toujours cate-
    goriquement la democratic
    chretienne. M. Enrico Ber-
    linguer. Secretaire General
    du PCI, n'a pas ecart i'hy
    pothese d'un retour de son
    part a l'opposition puis-
    que, a-t-il affirmed, l'exp6-
    rience des onze derni.ers
    mois s'est soldee par un e-
    chec et qu'a lheure actucl-
    le aucune autre solution
    (pour la constitution d'une
    nouvelle majorlte) n'a ete
    avancee,.
    De son cote, la democra-
    tie Chreti.enne (DC) a reaf
    firme au Chef de lEtat
    qu'elle etait le contenu du programnme
    de gouvernementr signed
    en mars dernier, notanm-
    ment par le PCI mais
    qu'elle nacceptera en .au-
    cun casa la presence des
    communinstes au gouverie-
    ment.
    second temps, la DC. a sou
    ligne M. Benigno -acagni-
    ni, Secretaire General de ce
    part, pourrait envisager
    en l'absence de toute autre
    solution une modification
    partielle de la structure du
    gouvernement.l.
    En clair, cela signifie que
    la DC n'exclue pas, pour e-
    viter la fin prematuree de
    la legislation en course, 1'en
    tree de rtechniciens lai-
    ques> dans le prochal.n
    gouvernement aux poses
    ministeriels occupies jusqu'a
    present exclusivement par

    (Voir suite page 3)


    Coin du Jardinier

    LA TOMATE


    C'est le fruit-16gume le
    plus consomme aux Etats-
    Unis, Cult ou cru, en xKat-
    sups, en soupe ou en dy Maryv, 11 vient, d'apres
    une recent publication a-
    m6rlcaine, au tout premier
    rang dans 1'alimentation du
    pays pour l'apport total en
    vitamins et minsraux.

    Sa valeur nutritive, pour-
    tant, nest pas exceptionnel
    le. Les statistiques lu ac-
    cordent, dans le tableau des
    fruits et ldgumes, le 16e
    rang en tant que source de
    Vitamines A, le 13e rang en
    tant que source de Vitami-
    nes C. Elle vient apres le
    Broccoli, les dpinards, les
    choux de Bruxelles et les
    Haricots de Lima. Ceux-lb,
    bien qu'en tlte de liste des
    produit5 eIons 0. manger,
    ne se consomment pas an-
    tant que la tomato.
    J1 est intdressant de no-


    ter que le succls actuel du
    Lycopersicon Esculentum est
    cependant recent. La plan-
    te savage, domestiquee d'a
    bord par les AztEques, qui
    l'appelaient Tomalte en lan
    gage Nahua, pass en Eu-
    rope pres la conqulte du
    Nouveau Monde.
    On 1'accepta longtemps -
    jusqu'au 19e. silcle com-
    me un objet de curiosi!td,
    une ornementale, une mddl
    cinale. Son principal alcalol
    dans la composition d'on-
    de, la tomatine, entrant
    guents pour traiter des ina
    ladies cutandes provoqudes
    chez 1'homme par des cham
    pignons. Elle s'appela FPo-
    mi d'Oro, Mala Aurea: pom
    me d'or, et Poma Amores,
    Pinme d'amour. Ses freres
    ef soeurs Solanacees: Bella
    done, mandragore, morelles,
    tabac, avaitent ddjiA tissd au

    (Voir suite page 8)


    Si83IMgiANNEE










    FONDE EN 1896: LE PLUS ANCIEN QUOTIDIEN D'RAITI MEMBRE DE'L ASSOCIATION INTERNATIONAL DE PRESS


    Tournie -'I
    I presidentlelle
    Suivi. de quelques mem-
    /bres de son Cabinet, le Pr6
    i dent Jean Claude Duva-
    lier a rendu visit cet a-
    pres-midl 0a plusieurs eta-
    blissements industries ins-
    tallds au Nord de la Capita
    le. Au moment oi npus' bou
    clons cette edition, le Pr si
    dent Duvaller pursuit cet-
    te visit inattendue dont
    nous ferons le bilan dans
    l'dition de demain.


    Pensions Speciales

    Article ler- Une allocation
    de mille cinq cent gourdes
    (G. 1.500.00 par mois, est
    accordee, a titre de pension
    speciale, a M. Massicot Jou-
    bert.
    Article 2.- Une allocation
    activities de mille gourdes (G. 1000.00)
    annexes par mois, est accordee, a ti-
    ;acit6 et tre de pension special, a
    orienta- Mmine Veuve Chevalier Da-
    1 a gull, ne May Neptune.

    cette li- Article 3.- Une allocation
    le la T6 de mille gourdes (G. 1000.00)
    en veil- par mois, est accordee, a ti
    n de ses tre de pension spec ale, a
    tionnels. M. Rodrigue W. Delva.
    t autres, Article 4.-- Une allocation
    et a leur de mlle gourdes (G. 1000.00)
    is cell par mois, est accordee, a ti
    tre de pension speciale, at M.
    e 8) Glrard L. Monites.
    S Article 5.- Une allocation
    pte de mille gourdes (1.000) par
    mois, est accordee, a ttre de
    pens on special, 0a M. Pelis
    -ote sier Garraud.
    Article 6 -- Une allocation
    S de hut cents gourds (G. '
    e de yen 800.001 par moi est accor
    ole du Si dee, a t tre d., pensici spe
    che inter ciale, a. Mme '( uve Hercule
    e vendre Co lot. nee Lucie Laroche
    ouar El Art cl 7- Une allocation
    de sept cent cinquanto gour
    egyption ties iG. 750030 pnr mois est
    ayant ac accorded, a t t re id pension
    d'Israel, spdciale, a. M Gkorg ,s A.
    probleme Bury.
    du Sinai Art c'I 8 Uni allocation
    inciden-, de cinq cents gourd,.s iG.
    d'Irap 500.00 p'r n est. accor-
    petrole dee, a t ire- dc" pn ,i'on .sle
    Israel, 1( cia'e, a Mm, I anio Sylva n.
    declarO: Article 9-- Un, allocation
    ifficultes de cnq cents gourdes (G.
    61) Voir suite pane 8)


    L'oeuvre poetique

    de Leo n Laleau

    PARUTION DU


    Coup de theatre ele


    Demographie: 57 pour


    cent d'asiatiques


    Nouveaux Conseils

    d'Administration


    __ __~____I_ __


    ITALIE : Face a Face communists
    -Democrates(Chretiens








    PAGE 2 .- LB NUUVE;


    OOUVERNEMENT DE LA
    RITPUlLIQUE
    D' IAITI
    APPEL D'OFFRES LOCAL
    TUYAUTERIDE POUR
    ADDUCTION D EAU
    OROANISME DE
    DIVEI.OPPEMENT DU
    NORD

    AVIS
    La Direction GOnerale de
    I'Ol)N nvlse lhvs fournlsseurs
    Inleresses qu'clie lance un
    Appiel d'Offres ILocal pour
    la furniture du Matdriel

    4 KM TUYAUX PVC
    5.5 KM TUYAUX CALVA-
    NISES
    Leur diamrltre varie res-
    pectalv ment de in police
    6s ouatre et de 3/4 de pouce
    a 21., pouce.
    Seuls sbnt admis a sou-
    mnissionner les fournisseurs
    represents en Haliti et
    (!lon les represenlants aot.
    surll pliare llne -I inl...ilju,
    buireaiu- magasin.
    Ies Iournisseurs in ires-
    s's peinuveni pa;s-,r ;iux bu-
    r:,tlx Ide ODN s:s Pue 1;
    B a Cuip-Hail.t-ii c'd 7h ,
    l: hI du Jeudi ler Pevrier
    ;i Samedi 10 Fevrier 1979
    polir rellrer ecii trel paie-
    rentum d'une valour de vungt
    dolllars O.-I le dossier
    id App-l d'Offrcs.
    Les artl' li designs sont


    AVIS DIVERS


    cl-dessus pr6vus dans le ca
    dro de 1'Accord de Credit
    765-1IA : La R6Lpubllque
    d'Hlaitl a obtenu un Cirdit
    de l'Assoclatilon Internatio-
    hale de Developpement
    (AID) d'un montant de dl-'
    verses monnaies equivalent
    h DWx Millions' de dollars
    des Etatls Unis en vue de
    finance le project de Deve-
    loppement Rural du Nord.
    Les sommes accorddes au tl
    tre ce ce Credit seront en
    partie utillsles pour effec-
    tuer les palements provus
    au titre des marches pour
    lesquels le present appel
    d'offres est effeCtu6.
    L'AID n'effectuera les pale
    mentp qu'apres les- avoir ap
    prouves conformlment aux
    clauses et conditions de l'Ac
    cord de Credit. Ces paie-
    ments seront soumI a tous
    egards"'"aux dispositions et
    conditions de cet Accord.
    Les resultats du jugement
    de l'appel 'd'offre devront
    recevoir accord de 1AID.
    Les criteres de jugement se
    ront essentiellement, outre
    le service apres vente. les
    prix et delais.
    Gustave MANAGER
    Directeur General de 1'ODN
    x x x x
    AVIS
    L'Admnsiistration Commu-
    nale de Pelion Ville rappel-
    le aux candidates declares


    de la 36me Circonscrlption
    de Poi-anu-Prlilce. 'nartl-cle
    25 du Decret Electoral du,
    14 D6cembre 1978 :
    1 Le Pr6sident, le Vice Pr6
    sident, et les membres des
    bureaux de Vote, seront choir
    sis par I'Admintistration
    Communale, 'parmi les 61ec
    teurs sachanit lire et ecrire,
    pr6sentes par les Candidats
    declawrs.s
    La Commission Commu-
    nale de Petlon Ville les in-
    vite done a presenter i la
    Mairie la llste de leurs rc-
    presentants respectifs, pour
    la 'formation des Bureaux
    de Vote, qui aura lieu A l'H6
    tel de Ville, le Mardi 6 Fe-
    vrier 1979, a 4 heures P. M.
    Max PENETTE
    President de la Commission
    Communale
    Victor P. DAVID
    Assesseur
    P6tion BAPTISTE
    Assesseur
    GOUVERNEMENT DE LA
    REPUBLIQUE
    SD'HAITI
    ORGANISME DE
    DEVELOPPEMENT DU
    NORD
    PREQUALIFICATION
    D'ENTREPRENEURS
    AVIS

    La Direction Generale de
    I'ODN avise les entrepre-
    neurs i.nteresses qu'elle va
    construire a Saint- Raphael
    ain reservoir d'eau potable
    Pt d'un collecteur dans la
    Region de Siaint-Raphael .
    L'ODN invite les entrepre
    neurs i-nteresses a deposer
    un dossier de references
    (ouvrages executes, capaci-
    te en equipment et en per
    sonnel) a ses bureaux Rue
    16 B a Cap-Haitien lBP 931),
    au plus lard le 10 Fevrier
    1979.
    Gustave MANAGER
    D:.recteur Genes'ral de IODN
    32

    x x x x

    AVIS
    La Commission Communa
    le de Petion Ville invite les
    Candidates declares de la
    3eme Circonscription de
    Port-au-Prince a une sean-
    ce qui. aura lieu a 1'Hotel de
    Ville le mardi 6 Fevrier 1979
    h 4 heures de 1'apras-midi
    en vue de proceder au ira-
    ge au sort pour le cioisx des
    Presidents. Vice-Presidents
    et Assesieurs des different
    Bureaux de vote, ainsi qu'a
    la designation des locaux
    devant loger les di-ts Bu -
    reaux.
    Fait i l'Hotel de Vi.ile, P6
    tion Ville, le 30 Janvier 1979
    Max PENETTE
    President de la Commission
    Communale
    Victor P. DAVID
    Assesseur
    Potion BAPTISTE
    La Direction
    ELECTRICITY D'HAITI
    x xx x

    Demande de
    Quotation No 15
    L'Electricite d'Haiti avise
    les interesses que les arti-
    cles suivants lui font besoin:
    QUANTITE
    5.000 Ft
    3.000 Ft
    5.000 Ft
    25,000 Ft
    50.000 Ft
    6.000 Ft
    5.400 Ft
    2.000 Ft
    2.000 Ft
    1.000 Ft
    6.000 Ft
    1.000 Ft
    DESCRIPTION
    Coper wire type RHW Heat
    and moisture resistant
    rubber insulated braided
    building wire 600 v 75o c
    dry or wet UL 854, IPCEA,
    S-66-524
    Conductor size AwG or MCM
    No 1/0, 19 strands, insula-
    tion thickness milss) 80, no
    minal cable O.D. 1mils) 523,
    amperage rating 150
    Conductor size AWG or
    MCM No 2/0, 19 strands. in


    silation thickness milss) 80,
    nominal cable'O.D, milss)
    507, amperage rating 175
    Conductor size AWG or
    MOM-No 2,7 'strands. insu-
    lation thickness milss) 60.
    nominal cable O.D. milss)
    404, amperage rating 115
    Conductor size AWO oi
    MOM No 4,7 strands., ins-
    lation thickness rmils) 60.,
    nominal cable O.D. milss)
    346, amperage rating e5
    Conductor size AWO or
    MCM No. 6,7 strands, Insu-
    lation thickness milss) 60.
    nominal cable O.D. milss)
    300; amperage rating 65(
    Type TW (Molsture-res's-
    tant PVC building wire 600
    V. 60 C) U.L 83, Conductor
    size AWG No. 10 so lid
    Insulation thickness milss)
    30, nominal cable 0. 1D
    milss) 161, Ampacity (Am
    ps) 40
    Bare solid copper wire si-
    ze AWG No. 2 Medium-Hard
    Drawn Mi. ultimate stren-
    ght tlbs) 2450 D.C. Resis.
    d 20o c ohms per 1000 ft
    1617

    Bare solid copper wire
    AWG No. 4 Medium-Hard
    Drawn Min. ultimate stren-
    ght (lbs) 1584 D-C Resis, d
    20o C ohms per 1000 ft 2570
    Power cable single copper
    conductor x LP insulation -
    jacket 90oc 5000 volt non
    shielded grounded, size AW
    0 No 1/0 U.D. 19 strands
    Insul. wall in" .110 O.D. in'
    .615 Amps per Cond. 179
    Power cable single copper
    conductor x LP insulation -
    jacket 90oc 5000 volt noul
    shielded grounded, s a z e
    AWG No 500 MCM U.D 37
    strands. Insul. wall in" .120
    O D. in" 1.075. Amps per
    ond. 477

    Code word ,Titiaini coa-
    ted copper conceintric neu
    trial 15 KV VD cable No. -2
    shielded
    Code word 'Daumiers coa
    ted copper concentric neu
    trial 15 KV VD cable No. 500
    MCM shielded.

    N B. Les prix soumis se-
    ront, C.I.F. Port-au-Princeo
    et les dates de livraison ri
    goureusement tenues.
    L'Electricite d'Haiti invite
    les interesses a soumetire
    personnellement leurs of-
    fres le Vendredi 16 Fevrier
    1979 a 3 hres. P.M. a 1'Usine
    Electrique. Rue Joseph Jan-
    vier.
    La Direction
    ELECTRICITY D'HAITI



    Demande de
    Quotation No 16
    L'Electricite d'Haiti avise
    les interesses que les arti-
    cles suivants lui font besoin:
    QUANTITE
    175.000 ft
    14.000 ft
    90.000 ft
    DESCRIPTION
    ALL ALUMINIUM
    CONDUCTORS-BARE AA C
    Code Word rose
    Size AWG or MCM No. 4
    Stranding: No of wires 7.
    class A.
    Diameters Individual
    strands .0772 Complete ca-
    ble .232 AREA (Sq. inches).
    0328 Rated strength (lbs
    881 Resistance ohms / 1000
    ft : De d 20oc .4157. AC d
    50o c .466 Approx. Ampacity
    lAmps) : 135
    Code word Size AW
    G or MCM No. 2 stranding :
    No. of wires 7, class AA.
    A Diameters : Individual
    strands. 0974, Complete ca-
    ble. 292 AREA (Sq. Inches)
    .0521 Rated strenght (Ibs
    1350 Resistance ohms / 1000
    ft: DC d 20o c. 2612 AC d
    50o c .293 Approx. Ampaci
    ty (Amps) : 185
    Code word <
    Size AWG or MCM No. 1/0
    Stranding : No. of wires 7,
    class AA.A Diameters : In
    dividual strands. 1228, corn
    plete cable. 368 AREA Sq.
    inches). 0829 Rated strensht
    (lbs) 1990 Resistance ohms/
    1000 ft :DC d 20o c 1643. AC
    50o c. 185 Approx. Ampaci-
    ty (Amps) : 245.
    N.B. Les prix soumis sa-
    runt CI.F. Pert-au-Prince
    et les dates de livraison rl-
    goureusement tenues.
    L'Electricite d'Haiti invite
    les intdresses a soumettre
    personnellement leurs of-
    fres le Mardi 20 FIvrier
    1979 a 3 hres. P.M. a i' lUsine
    Electrique. Rue Joseph Jan-
    vier.
    La Direction
    ELECTRICITY D'HAITI

    AVIS
    La Secretairerle d'Etat du
    Commerce et de 1'Industri'e
    avise le Public eni gnsdral et
    le Commerce en particulter
    que la Commission Consul-
    tative institute par les D6-
    crets-Lois des 13 Mars 1963
    et 8 Octobre 1969 sur les In
    dustries Nouvelles a agre6
    une demand produite le 29
    Novembre 1978 par Mon -
    steur Roger GAVEAU pour
    GAVEAU & SAINT-CYR IN


    DUSTRIES, une entreprise
    de fabrication de sacs a
    main en cuir. gros bleu, planss
    tique, destines a 1'exporta-
    tionet, dans son Rapport
    du 16 Janvler 1979 a recom.


    iandO que cette entreprise c
    6nfice des advantages aantag pr
    vus par les dits D.cretS-Lois e
    Eh consequence, la fran-
    ehiee douanitre est accor -
    ide 6 cette entreprise sur
    les articles suivants :
    200 Machines h cofLdre a
    vec moteur 220; 3 ph. et ac
    cessoires
    4 Presses ih dcouper le cuir
    et le plastlque
    4 Skiing machines a fat
    re des rainures dans les
    peaux
    6 Machines a appllquer la
    cole et accessoires
    4 Machines h riveter et ac
    cessoires
    5 Machines 5a presser et
    accessoires
    1 Compresseur a air 15 che
    vaux
    2 Agrafeuses
    SDes moules de formes et
    dimensions diff6rentes h de
    couper les peaux, tissus et
    plastique
    1 Interrupteur 6lectri.que
    400 amp. 220 3 Pk.
    3 Interrupteurs 6lectri -
    ques 150 amp. 220 3 Ph.
    4 Interrupteurs electri -
    ques 125 amp. 110 dingier
    phase
    MATIERES
    PREMIERES :'
    Tissus plastifies en rou-
    leaux et deja coups
    Cuir deja coupe en rou -
    leaux
    Plastique djak coup en
    rouleaux,
    Hute dejs coupe en rou-
    leaux
    Pieces en bois, metal, plans
    tique pour ornaments
    Cartons deji coupes en
    feuilles pour doublure
    Fermoirs de routes dimen-
    sions
    Elastiques
    Cordellieres
    Agrafes Rivets
    Boucles en metal, en bols

    IRAN :
    Face a Face
    Bakhliar *
    Khomeiny

    (suite de la le. paRge

    ses dans ce quarter, dans
    1'espoir d'etre reQus par
    lihomme auquel ils vouent
    un culte extraordinaire. La
    foule criait mourrons pour toi. Bakhtiar
    ious le camps.
    Devant l'incertitude des e-
    venements a venir, une cer-
    taine inquietude commen-
    ce a se manifester dans dif
    ferentes capitals occidenta
    les.'C'est ainsl qu'a Lon-
    dres. la perspective d'une re
    vision par le gouvernement
    iranien des contract d'equi-
    pements militaires passes
    avec 1'Oceident don't la Gran
    de Bretagne. a susceite une
    emotion reelle dans les mi-
    lieux officials.
    -En Belgique. les Ivene-
    ments d'Iran ont provoqu5
    une flambee de, pr.x. Par
    ailleurs l'exode d'etrangers
    vivant en Iran s'accelere.
    C'e'st ainsi que deux cents
    technicians ouest-allemands
    travaillant sur les chan-
    tiers nucleaires en construe
    tion dans ie Golde Persique
    auraient ete evacuees.
    Le Department d'Etat A-
    mericain ne manifeste pound
    'instant aucune inquietude
    particuliere pour les ameri-
    cains encore sur place apres
    la consigne d'evacuation don
    nee mardi dernier aux fa-
    milies des fonctionnaires et
    aux fonctionnaires non in-
    dispensables.
    Aucune evacuation massi-
    ve ne semble etre envisa-
    gee pour l'instant.

    Etats Unis -
    Visite Deng
    Xiaoping :
    mecontentement
    sovietiquc
    WASHINGTON- (AFP)
    M. Anatoly Dobrynine, Am
    bassadeur d'URSS a Wa-
    shington, a exprime jeudi
    son profound deplaisir devant
    les remarques anti-sovielti-
    ques. formulees par le vice-
    premier Ministre chinois.
    M. Deng Xiaoping, au course
    de sa vislte aux Etats-Unis,
    a indiqud un haut-responsa
    ble de la Maison Blanche.
    Lors d'un entretien, jeudi.
    avec le Secretaire d'Etat Cy
    rus Vance pour discuter du
    traits de limitation des ar-
    mements strategiques, le di
    plomate sovietique a claire-
    ment falt savoir que son
    pays n'apprdciait pas les at
    taques de M. Deng,a precise
    cette source, qui a toutefois
    voulu garder l'anonymat.
    M. Dobrylne a egalement
    exprime a M. Vance son meI
    contentement devant 1'utili-
    sation du mot r6f6rence utilis6e par les
    chlnois pour designer I'U
    SS dans le communique
    public a l'issue de la visit
    de M. Deng a Washington,


    a pr6cis6 cette source.
    Les Etats-Unis, a-t-elle
    ajout6 d'autre part, cher-
    chent a 6tablir une trela-
    tion dquilibr6ee entire UR
    SS et la Chine et ne visent
    aucunement a prolonger ou
    exacerber les domalnes de
    tension entire Moscou et Pe
    kin.


    ou on plastique i
    Anneaux en metal, en bois,
    en plastique
    Etiquettes
    Paper gomm6
    Paper pour emballage
    Un d6lai de 12 mois est, ac
    corndt 1 1'intressn pour d6
    buter ses operations.
    Par ailleurs, cette entrepri
    se devra. se conformer strlc
    tement aux disDosition's des
    articles 24, 25, '26 et 27 du
    Decret-Lol du 13- Mars 1963
    Port-au-Prince, le 16 Jan -.
    vier 1979
    Secretarerie d'Etat du Corn
    merce et de 1'Induitrie 22
    x x x x
    Avis aux Noiaires
    I1 est rappel: aux Notal-
    res de la residence de Port.
    au-Prince que 'imuneuble
    sis i Port-au-Prince, Rue
    des Fronts-Forts au No. 38,
    Bloc compris entire le Blvd
    J. J. Dessali'nes et la Rue
    du Centre, Versant Sud et
    logeant une operation com
    merciale au nom de Doc -
    teur Joseph L. Grandois
    (Grandel) est et demeure la
    propriety de Annibal Vitiel
    lo, et qu'en cette circonstan
    ce, le dit immeuble lie peut
    etre soumis a aucune tran-
    saction par aucune person
    ne autre que le dit Sieur An
    nibal Vitlello. Caveant Con
    stiles.
    Annibal VITIELLO
    Port-au-Prince, le 2 Fevrier
    1979 32
    x x x x
    AVIS DE DIVORCE
    11 appert d'un jugement
    en date du 17 Novembre
    1ii8 que le Tribunal Civil
    de Port-au-Prince, 3ugeant
    en ses attributions civiles, a
    aamis le divorce et pronosn
    ce la dissolution des liens
    nmatrimoniaux ayant existe
    intre les epoux Anthony Ges
    se Auguste, la femme nee
    Jocelyne Dubick.
    La transcription du dispo
    sitiu de cele decision a
    ete operee sur les registres
    ue 1 uilicier de 1 Etat Civil
    cie la Section Nord-Est de
    r'ort-au-vrince, aux reque-
    tt. poursuite et diligence de
    1 epoux densandeui.-
    Pori-ai-i-riiice, le ler Fe -
    vrlei 1979
    Emmanuel NERETTE, Av.
    iFrancois E. NEREFTE, Av
    2 2


    M. George Bush :
    Troisieme
    canditlat
    Republican aux
    Pmesidentfelles
    de 1980
    AUBURN
    (ALABAMA), AFP) ,
    Monsieur George Bush, an
    aien Directeur de la Centra
    le americaine, de renseisne-
    ments (CIAi a announce veil
    dred i a Auburn iAlabama)
    sa Candidature aux elections
    presidentielles de 1980.
    vaincu que j'obtiendrai l'in
    vestiture du partiP, epubli-
    cain. a declare Monsieur
    Bush a l'Universite d'Au -
    burn en precisant qu'idl axe-
    rait sa champagne stir 1 eox
    per:,ence pratique, acquise
    au ours de sa carrier d'ains
    le domain de la politique
    etranigre.
    ., Age de 54 ans, Monsieur
    Busls a te pendant deux
    ans le representant perma-
    nent des Etats Unis a 1'ONU
    avant de prenire la presi-
    dence de la commission na
    t ionale du parti republi'ain
    en Decembre 1972. En Sep
    tembre 1974. il avait eta
    nomme chef de bureau de
    liaison americain a Pekin
    et qtuatorze mois plus tard
    s'etait vu contier la direc-
    tion de la CIA par le Presi
    dent Gerald Ford


    Tiei


    VOTRE HOROSCOPE
    Pur Frances Drae "


    SAMEDI 3 FEVRIER 1979


    21 MARS AU 20 AVRIL
    (BELIER)
    Ne d6pensez pas inutile -
    ment votre argent. II y a i
    d'autres moyens de se fare j
    plaisir. Restez fiddle i'es- I
    sentiel.

    21 AVRIL AU 21 MAi
    (TAUREAU)

    Refr6nez une tendance 5.
    1'enteteament. Meme sl on a
    le disir de vous voir re -
    muer, i.l serait sage do sa-
    voir pourquoi Conservez
    done un heureux equilibre.

    22 MAI AD 21 JUIN
    (GEMEAUX)

    Bonne journey pour ache
    ver des tiches coinmencees.
    Si vous restez acti.f, vous
    n'aurez pas le loisir de vous
    appesantir sur les choses de
    sagreables. Le devoir vous
    appelle a la maiqon. -

    22 JUIN AU 23 JUILLET
    (CANCEL.) '

    II faudra poser .vos car-
    tes sur table dans vos conu
    tacts avec une amiti-, cou-o
    teuse. Un proche allie de -
    tient la solution.

    24 JUILLET AU 23 ABOUT
    (LION'

    La competition est vive.
    Votre plus grand suic's
    v',sndra de la precaution Pt
    de la prudence. Evites. si pos
    sable la confrontation.

    24 ABOUT AU 23 SEPT
    (VIERGE)

    Des vacances vouLs fI' -
    raient infin.sment de bien.
    mais vous avez act uelle -
    menit trop de travail pour
    pouvoir vous eloigner. EvI
    tez toute tache trop peni-
    ble.

    23 SEPT. AU 24 OCT
    ( DA1,ANCE )

    Ecoutez le conseil d'lun su
    perieur dans une affaire
    d'argent. Ne diss;pez pas Lun
    capital don't vous auriez be
    soin d'autre part.


    24 OUT'. AU 22 NOV
    I(SCORPION
    Les vieux amis vous don
    neront un bon conseil au su
    et d'une afai, re commune.
    Pendant ce- temps, evitez
    les desagrdments hs 1'6gard
    des proches pour une ques-
    tion d'argent.

    23 NOV. AU 21 DEC.
    (SAGITAIRE)
    La tension nerveuse agira
    sur votre travail. En parler
    avec quelqu'un qui dlti'ent
    tautorite vous aidera a r6-
    gler -la question.

    22 DE(S. AU 20 JANVIER
    tCAPRICORNE)

    Essayer d'etre un person-
    nage que vous n'etes pas,
    dans une situation senti -
    mentale, est deconseille. Met
    tez cartes sur table dans les
    questions qui vous interes-
    sent vraiment.

    21 JAN. AU 19 FT V.
    (VERSEAU)
    Vos efforts pour 'impres-
    sionner autrui par vos idees
    echoueront. Soyez sir de vo
    tre aud-,ince avant de pre
    senter des plans d avenir.

    20 7EV AU 20 MARS
    (POISSONS
    Chacun semblc avour sa
    version de la verite et 1il
    aura bealucoup de rumnurss
    et de renseiwn e-ments snis
    fondts. Soyez d .'cret.

    SI VOUS ETES NE
    AUJOURD'HUI

    Vous avez un don natural
    pour 1'expres.ionl parl e et
    elri'e J, urlr m". edli01on,
    lit eraturlr. e et pein
    t uir sont dt-s lcal ipsl -l'
    t- U5 uti V-l.s t rouvrli/' sueC
    ces t bosnhuclr Dans les-
    affaires. vou; l 'iri(ez un Ixbon
    agent de chanuioe. bniilnuier
    et vendeur. maias vous cloi
    siriez probable nscii us)e toc
    i yant
    J. i "i.' it' i ., I, i. s IdtS.
    Pour cette raison. vouts i.rez
    vers' a poduction. d. spec-
    tacles ou d PxposiLiols. Evi
    tez une tencdanco a rester su
    perfic.-el et a eparpiller vos
    forces.


    &UTOROUTE DE DELAIAS TEL : S-2180
    TOUTE LA MUSIQUE AI'I-A ENNE
    TOUS LES SUCCESS LATLNS
    LE'S LES HITS a ;ERICAINS (DISCO-JAZZ
    SUR DISQUES
    i3(t ENRE3ISTF-,S POUR VO'US
    SUR MINI-CASSETTE,
    SUA CARTOUCHE 8 TRACK
    SUR BOPINE MAGNETIOUE
    FAR UNE EQUIPE DE SPECIALISTS
    EFFICACE GAIRANTI PAR UNI
    HAU`xE TECHNICITE
    LI NDI a VENDRED[I 11 : AM 5 : 00 tl I


    OFFREZ-VOUS UN CADEAU PRECIEUX
    UNE NOUVELLECARRIERE
    DEVENEZ TECHNICIAN EN CLIMATISATION
    ET EN REFRIGERATION


    POUR RENFORCER CE PROGRAMME LAfirSt school.
    MET A LA DISPOSITION DE SES ELEVES


    * UN LABORATOIRE DE TRAVAUX PRATIQUES

    * UN SERVICE DE STAGES ET DE PLACEMENT DYNAMIQUE
    A PORT AU PRINCE ET A L ETRANGER

    I NIVEAU REQUIS: second)

    ( Places limitees a 35


    PROGRAMS IN...

    AIR CONDITIONING

    REFRIGERATION


    D6butez le
    19 mars 1979


    FAITESVOTRE ler PAS
    VERS LE SUCCESS
    EN VOUS INSCRIVANT DES MAINTENANT

    2-3508
    L2-4755 '


    Reconnue d'Utilite Publique

    J SIEGE SOCIAL 516 MAIN St
    EASTORANGE NEWJERSEY
    ( APPROVE PAR L ASSOCIATION DES UNIVERSITIES
    ,ET ECOLES AUX U S A


    I ; ~-'n ~~.~~ FT~Cr-~-~-n -i--2-;-~--i~-- --V---i----r -3--..~ ----CI---r -. -rr---.l~r-~---s.-.- _._


    .


    FI~assWEIIIIIIII WNEWORMHE"r~


    VENDREDI 2 FEVRIER 79


    s


    1
    -
    F
    -
    -


    0- --rATTVTIM.T.


    LLISTa i3








    VENDREDI 2 FEVRIER 79


    60000000


    *d' Americains




    Ji NOUVEAU TUBE GEANT SUPER ECONOMIOUE prefrent Colgate!


    LE PAPE A ROME


    CONFERENCE DE
    L'EPISCOPAT
    LATING- A MERICAIN
    TEMPS DE REFLEXION"
    PUEBLA (AFP)
    Les delegues f la troisiH-
    me conference general de
    l'Episcopat latino-americain,
    que le Pape Jean Paul II a
    ouverte dimanche dernier,
    se sont donni jeudi une de-
    mi-journoe de vacances (1'a
    pres-micdi) a titre de ,ltenmps
    de reflexioni.

    Reflexion necessalre t la
    suite des discussions qui oiut
    precede I'adoption de la pro
    cedure qui sera suivie a par
    tir de vendredi et surtout
    la composition des 22 com-
    minssions de travail. I1 sern-
    ble que les deux tendcances
    - conservatrice et progres-
    siste qui s'etaient mani-
    festees des la preparation
    de la conference. se solient
    allirmees otuvertement pen-
    dant les premiers travaux.


    De 1'avis d'un ddlegud, le
    P. Carlos Palmes, ,Jesuite 6-
    quatorien, president de la
    confederation des ordres re-
    ligieux d'Amerique du Sud,

    ,il n'existe pas de courant
    subversif au sein de la con
    firence, mais il y a deux. ten
    dances, on plutot 1'expres-
    sion de deux courants, qui
    proviennent de mentalities
    differences. Tandis que led
    uns veulent conserver l'es-
    sentiel de lEglise, les au-
    tres veulent repondreo aux
    interrogations du monde
    d'aujourd'hui,. D'ol les alf-
    frontements pendant la cons
    titution des commissions et
    I'adoption des. calendriers
    de travail at partir d'un do
    cument de base qui ne faith
    pas l'unanimite.

    Les objectifs, d'apres le
    P. Palmes, ont porter princi-
    palement sur trois points :
    1) les criteres adopts sur


    PORT-AU-PRINCE -- MIAMI

    Aller-Retour $ 99.00 plus taxes

    PORT-AU-PRINCE LUXEMBOURG

    Aller-Retour a partir de $ 448.00

    plus taxes.
    RENSEIGNEZ-VOU'S SUR LES CONDITIONS

    DE CES TARIFS A


    Southerland Tours

    OU VOUS VOUS PROCUREZ AUSSI

    VOS CHEQUES DE VOYAGES AMERICAN EXPRESS









    Notez la r.ouvelle adresse t l

    Southerland Tours

    30, Avenue Marie Jeanne
    le meme telephone: 2-16-00


    BLOCS ER.F.


    ETS. RAYMOND FLAMBERT

    Materiaux de Construction


    la situation en Amrique La
    tine, 2) les criteres propo-
    ses sur les moyens d'6vangd
    lisation, 3) action pastora-
    le.

    La tournee de Jean Paul II
    dans la province mexicaine
    et surtout ses declarations
    et discours ont empdch6 la
    conference de prendre son
    rythme de croisiere. Lors de
    leur derniere conference de
    press, on sentait les Eve-
    ques encore subjugues par
    1'immense presence du Pape
    et par 1'6cho de ses paroles.
    C'est ains que le Cardinal
    Juan Landazuri Ricketts,
    primat du Perou, prie une
    fois de plus de commenter
    les paroles pourtant ties
    claires de Jean Paul II
    sur la tionu), a longuement expli-
    que que le Pape actuel, pas
    plus que Paul VI, n'a con-
    damne la thdologie de libe-
    ration 'telle que proclamee
    ha Medellin, il y a dix ans,
    amais seulement ses devia-
    tions et surtout le sens fa
    donner au mot liberation .
    L'Eglise, a-t-il ajoute, ,veut
    la liberation intdgrale de
    l'homme>.
    Le Cardinal bresilien Bran
    dao Vilela, interroge sur le
    meme sujet. a done une re
    ponse semblable et, a ajou-
    te : theologie de liberation qui
    ne considre I'homme que
    come un sujet socio-cdono
    miquei .
    x x x x

    LE PAPE ACCUEILLI PAR
    M. ANDREOTTI A SON
    ARRIVE A ROME
    ROME -- IAFP)
    Le Pape Jn-Paul II est arri
    ve jeudi a t'heure prevue a
    'Aeroport International de
    Rome Fo.umicino venant du
    Mexique. Via les Bahamas.
    II a dtd accueilli par le
    President ddmissionna',re du
    Consell, M. Giulio Andreot-
    ti, le Secrdtaire d'Etat du
    Vatican le Cardinal Jean
    Villot, le corps diplomnatique
    aupres du Saint Siege et
    divers prdlats.
    Les terrasses de l'adroport
    avalent ete exceptionnelle-
    onent ouvertes pour pD-met
    tre a quelque milliers dp fi-
    doles de saluer le pclerin
    Idu Moxiqite. Soiri:lt m:ol
    gre 1 epreuvie du voyage, le
    Saint-Pere a lu un bref
    message en response aux

    voeux de bienvenue du pre-
    sident du Conseil.


    Le Pape a 6voque son vo
    yage de huit jours outre-at
    lantqkue. II a remercie ceux
    qui avalent contribu a 5son
    organisation et a exprime
    sa oprofonde satisfaction v
    de sa visit au Mexique.
    Comme en Pologne, a-t-il
    precise, le people mexicain
    s'identifle a son 6glise, fac
    teur d'Unlt6 Nationale.
    II a ensuite b6ni tous
    ceux qui 6taient venus l'ac
    cueillir.
    C'est en voiture qu'il de-
    vait regagner la Cite du Va
    tican oft l'attendaient d'au
    tres fiddles qui veulent e-
    tre ol'dcho de la ferveur
    des masses mexicaines. Au
    Vatican, le Pape devrait ren
    contrer immediatement tous
    les representants e "la Cu-
    rie .


    CONFERENCE
    EPISCOPAT
    PUEBLA (MEXIQUE)
    (AFP)-
    Un Pretre, un Medecin,
    une religleuse et une lai-
    que, tous quatre americains
    du Nord, ont former un group
    pe qui s'est intitule gues de la Commaunit6 His
    panisante des Etats Unis>
    et sont venus a Puebla pour
    protester centre le fait que
    les 25 millions de personnel
    d'origine latino-americaine
    ne sont pas representees a
    la conference de Puebla.
    Les 20 millions d'Hispano
    americains des Etats Unis
    reprIsentent au moins 25
    pour cent, si ce nest plus,
    des catholiques americains,
    affirment-ils, et cependant,
    sur les 350 Eveques des E-
    tats Unis, il n'y en a que
    neuf d'expression espagno-
    le.
    , l'un des pays les plus riches
    et soi-disant le plus demo-
    cratique du monde, nous
    sommes soumis a une vie
    d'ismpuissance, d'exploita-
    tion et de pauvretU. Nous
    sommes un people traver-
    sant le desert >, dclarent
    les auto -delgues> dans ui-
    ne requete remise h la troi
    sieme conference g6nerale
    des episcopats latino-lamri
    ca4ns.
    La requrte demand eor
    outre aux Eveques d'Ameri-
    que Latine d'interven.ir au
    pres de la conference dpis
    copale des Etats Unis poui
    que, dans les dioceses ame
    ricains of plus de 20 pou
    cent de la population Cath
    lique est d'origine latino-a
    mericaine iMexique, Porte
    Rico), il y ait un Evdqu
    auxiliaitre de langue espa-
    gnole avec des responsabi
    tds propres dans le doma
    ne social, qu'on tienr
    compete des voeux des fidi
    les avant de nommer un I
    veque, que l'Eglise ase me
    tre plus active dans la d.
    fense des droits de l'hon
    me, des pauvres et des
    primess.
    II n'a pas Wtf possib
    d'obtenir de commentai
    de Mgr John Qui-nn, Arc]
    veque de San Francisco,
    vit fh la conference des
    vdques latino-amdricains
    titre d'observateur pour
    conference de 1'Episcopa
    des Etats Unis.
    x x x x


    COUP D'OEIL SOCIAL

    Ce


    Si j'en viens, d&s mes pre
    miers propos, a vous parler
    des bonnes A tout faire et
    des bonnes t rien faire, ceci
    est dfiu a la constatation que
    j'avais faite de leur raret6e
    croissante. Qu'est-ce qui jus
    fifie cette baisse dans les
    vocations ?

    II ne nous faudra pas per
    dre de vue que la tres gran
    de majority de ces servan
    tes perqoit un salaire infe-
    ricur a vingt dollars, c'est-5a
    dire moins de quatre gour-
    des par jour. Autrement dit,
    moins que rien. En effet,
    que peut-on faire avec trois
    gourdes ?

    Qui est une bonne ? C'est
    line dame ou une jeune fil
    le, generalement ayant d6-
    passe la vingtaine. File no
    dispose d'aucune resource
    autre que cells qu'elle doit
    tirer de son travail. Natu -
    rollement, elle se tire miteux
    lorsqu'elle est parce qu'alors, elle profit
    du toit qu'on met a sa dispo
    s!tion et b6neficie trois fois
    par jour des restes de la ta
    ble.


    Malheureusement. cette
    variety est en voie d'extinc
    tion. Presque toutes aspi -
    rent a leur petit chez sol,
    a une vie plus difficile cer
    tes, mais plus independante,
    plus libre. Tout ccci, signifie
    done qu'elle doit, comme
    tout le monde, se debrouil-
    ler avec ce qu'elle gagne
    pour se vetir, se nourrir, se
    loger et donnrmer at ses en-
    fants (puisque souvent elle
    en possede) une vie decet
    te.

    La noeessit6 s'imnos
    done pour elle d'augmente
    ses revenues. Pour y parve -


    qui nous ravit nos bonnes

    Par Odler JN-LOUIS


    nir, elle est souvent tent~e
    par le factory. La au moins,
    elle sait qu'a la fin du mois,
    il n'y aura pas de sgrat6 t&'
    tei et que les rebuffades se
    ront moindres vu la quasi-
    inexistence des rapports
    personnel entire elle et son
    employer. Elle'sait en ou
    tre que dans ces factories
    (en nombre sans cesse crois
    sant dans la pdriphdrie de
    Port-au-Prince) elle tra-
    vaillera huitt ou dix heu -
    res par jour, bnsulte, elle
    sera libre, libre comme le
    vent. Elle b6neficiera des
    jours feries et ne sera plus
    la premiere sur pied et la
    derniore couchde.

    Au nombre des ravisseurs
    de bones, il faut inclure
    le plus vieux m6tler du
    inonde. On a toujours cons
    tati que ce m6tier a tou -
    jours ete particulierement
    actif dans les grandes villes

    Ainsi. l'explosion d6mogra-
    ,uhique enregistrde ta la cap,
    tale le relachement des
    mnoeurs, la complaisance de
    certainS milieux, la perspec
    Live d'une meilleure retribu
    tion engendrent dans beau
    coup de cas la conversion
    de nos bones I bones bon
    nies ou mauvaises bones)
    en peripateticiennes.

    Un autre facteur a consi
    derer dans t'etude que nous
    faisons, c'est l'attirance
    qu'exercent sur nos masses
    demunies les atouts de 1'd
    tranger. Legalement ou illH
    galement (le plus souvent il
    legalneent), sans aucun sou
    ci des dangers qu'elles cou
    n rent, nos bones potential
    les, ne ratent jamais une
    occasion pour laisser la ter
    e re natale au profit d'une ai
    er tre que t'on dit plus accuei
    late.


    Depuis quelques annfes
    Port-au-Prince connait une
    certain vogue des articles
    d'habillement venant des
    Antilles et de Miami. Ainsi,
    toutes cells qui autrefois
    s'acqulttalent de nos tftches
    domestiques vendent aujour
    d'hui sur les trottoirs de la
    Grand'Rue ou au march Cu
    raqao des chemises a Car -
    reaux, des jupes plissees, des
    souliers de tennis, des slips-
    couleurs, des maillots-che-
    misettes, des porte cles,
    des portes-feuilles etc pour
    le compete des madams sar
    ras qui font mensuellement
    le voyage PAP-AntiIlles oui
    Port-au-Prince Miami. Le
    pourcentage qu'elies percol
    vent par article vendu font
    bien mieux leur affa'i- quei
    les trois misidrales gouirdes
    quotidiennes que nous som
    mes en measure de leur offrir
    Je laisse volontairement
    tomber les marchandes de
    fritailles, les marchan -
    des de manger cuite,, les
    apprenties-couturifres. Tes
    lessiveuses professionnelles,
    les voleuses a 1'etalage, les
    petites detaillantes et les
    crieuses de bonbons pour
    supplier ceux qui client ce
    ci de regarder avec des yeux
    nouveaux cells qui leur per
    mettent par leur travail achar
    ne de mener leur petite vie
    b'en douillette. Qu'ils fas -
    sent un effort pour ajouter
    un ou deux dollars a leur
    salaire.. Pour nous tn out
    deux dollars, c'est iune ve-
    tille, pour elles, c'est une
    fortune. Enfin. il serait
    grand temps pour nous de
    lesser de les trailer comme
    des parias, des rejets d'hu-
    mani.te. Elles aussi veuleni
    devenir des gens de bieno
    e c'est pourquoi elles ne vo -
    r lent pas, c'est pourquoi elle,
    u nie se prostituent pas. El let
    il. aussi ont des infants et s


    vous save ce que vous re
    preentez pour elles ( la for
    tune, le bonheur...' vous ignu
    rez ce que leors enfants re-
    pr6senteront pour les votres
    (peut-ftre la force, le pou-
    voir, la reussite...)
    II nous faudrait etre des
    saints pour faire des mira
    cles, il nous suffit cepen -
    dant d'etre des homes de
    bonne volonte pour rendre
    justice a qui justice est due,
    surtout lorsqu'elle est par -
    faitement a notre portee.
    L'egoisme matraque, aveu -
    gle et tue. L'egocentrisme in
    inhibe et obnubile. II' n'y a
    'me notre conscience qui
    puisse nous en defaire. Alors
    ecoutons notre conscience,
    nous nous attirerons d'6ter-
    nelles reconnaissances.
    i Ecoutons notre raison, car
    dans un pays qui a vecu
    trois siecles d'esclavage puks
    142 ans de discrimination ra
    clale, une quinzaine de re-
    volutions et vinlt ans d'oc-
    cuI)ation etrangere, person
    lie lie s-itt ce qu'a ete s;
    grand'mere ni ce que so4ra
    sa petite ftMlle. ni poltr -
    quoi nos bonnes s' rare'f ont

    ITALIE : Faca a
    Face communists
    -Dc.mocrates

    iSuite de la lore ray'

    (des democrats ebhreins.
    S C'est sur cette voice' rio M.
    AndrPotti conduiira vr'as(tm
    blablemenl. It.; rc tatiots
    t qu'il aura sop iremin au
    Sdebut de la semaine pro-
    cHaftie avec les ripressn-
    tants des parties poltiiqut's,
    t Sa marge de seeurite sr ra
    p ptr ailleurs constiuee par
    te desir de chaque forma-
    Stion politique d'eviter des
    s elections l1gislatives antici-
    Spdes.


    Au Lambi Night Club




    VENDREDI 2 FEV. Un bon debut de week-end

    ; Avec Operation 78 et Shooear Combo $ 3.00
    -


    i SAMEDI 3 FEV. A 3 h P. M "'Boom Cocktail) ,
    -
    a

    - Avec Operation 78 et Shoogar Combo $ 1.00
    -
    -

    SAMEDI SOIR : Soiree Merveilleuse avec Coupe Cloure (Ens. Select)

    ie Admission Speciale $ 2.00


    in
    E-

    la
    at


    PAPE : JEAN PAUL II
    EXCLUT TOUTE
    INTERVENTION DIRECTED
    DE L'EGLISE DANS LES
    AFFAIRES POLITIQUES
    CITE DU VATICAN (AFP)
    Le Pape Jean Paul II a
    exclu, jeudi, toute ilnterven
    tion directed de l'6glise dans
    les affaires politiques.
    Au course d'un entretioen 5l
    batons rompus avec les
    journalists qui 1'ont accom
    pagno dans son voyage ali
    Mexique, le Chef de 1'Eglise
    Catholique a resum6 ainsi
    ses ,mpresslois sur ce pays:
    scomme en Pologne, I'Egli-
    se s'identifie .au peupleo.
    Faisant apparemment al-
    lusion A la position de I'E-
    glise Catholique tant dans
    son pays d'origine, la Polo-
    gne, qu'au Mexique le Sou
    verain Pontife a souligne
    que acertaines situations ne
    sont pas faclless.
    II ajout6 aussitot, l'Egli-
    se n'intervient pas directe-
    ment dans les affairs poll-
    tioues. I
    Jean Paul II s'entrete-
    nait avec les journalists
    quelques minutes avantd'at
    terrr a Rome.


    DIMANCHE 4 FEV. A 1 h P. M. (Cocktail Geant; avec


    Operation 78 et Ambassadeurs $ 1.50




    DIMANCHE SOIR Operation 78 S 2.00




    INFORMATIONS :

    DIMANCHE 4 FEV. Retour a P-au-P du Bossa Combo

    son premier Bal au Lambi mardi 6 Fevrier




    SAMEDI 10 FEV. Premier Bal de retour de l'Orchestre

    Septentrional em Haiti (Au Lambi)


    JEUDI 15 FEV. Arrivee a P-au-P du troupe DJET-X de New York. Une

    information importance pour les fans du DJET-X en Haiti.
    ..... "


    77-1 1 111 1 11 1 I I I~ I s r


    al
    r
    h








    VAOE 4

    Lundi soir au Grand H6tel Oloffson


    Lundi soil', le peclit 'd&l
    Grand Hot6l Oloffson, pro-
    smlto coinnc tons les lund s
    dPi 15 Ddceinbr, au 15 Avril
    *par. la famous Trokupe Los
    nilets Bac6u1lou de la talent
    tUiil'u e choriagi'pho Mine
    OdLIte Lalour Wioner, s'est
    dcroulId en presence des nomn
    brOlUix il 'IIi i(' ;'Ho) el,l et
    dtie viteiIurs v\niis di'autris
    hotels.

    Patrmi les clients de 1'Hotel
    so trouvalent la noble et
    cliarmante Miadame Ruth
    Armstrong et son mari l co0
    lorel retrait6 Logic Arm-
    strofig noe low Wood Ista-
    les 'Rot hesay, New Bruns-
    wick, Canada FOG 2WO a-
    yant leur res clence hiverr
    nui 905 Wash.ngton. St Key
    West Fla West Fla 330401.
    Ils ont passe quatre nuits a
    Port-au-Prince, de samedi a
    mercredi.

    II y avait ausai M. Joseph
    White, Producteur de televi
    s On spcitalise c'ans Ies cam
    pagnes pollltquces New-
    .York ot sa jo ie compagne
    Cec:lia Martin., Clinical Psy
    cholog ist,. arrive dinian-
    che pour une semaine. II y
    avait egalement celles que
    l'on appelait les Tros Gra-
    ces, Phyllis Anne Haskell.
    Kim Haskeil et Terese Hand
    ley, tra,'s ravis.anltes danselu
    ses de Utha et la bel-e orion
    tale Danc M-isunaga et
    son ami Jerry qui allaient
    voler la vedeitte ur la piste
    do danse,


    Par'mi les 'v.1lru ii Venus
    dul dehort se remarquaient
    Mine Ghlslaine Petrus de
    1'InstltUt Franqais ,.et la
    grande platilste Estelle Par-
    nhs Oringer; le bon vivant
    Alan White dr. New York
    qul a prc6ed6 Id sa bell, a-
    mie Heather Mac Millan ar
    rivoe cet apres midl do New
    York, et l'6patante Audrey
    Smaltz ,Fashion Consul-
    tants de renomlin0e internal
    t'onale et le c6lebre coiffeur
    Carmeot oFrenchy, Casi-
    mir, de New York qui ac-
    compagnalent Madame Odet
    to Latour Wiener.

    Cette semaine nous avons
    rrncontrs au Grand Hotel
    Oloffson notre jeune efrereo
    Robert R. Coster, dlplomd
    .en sciences economiques de
    l'Universite John Hopkins
    de Bologne, Italie qui mon-
    trait a ScottP Wiggins, et sa
    jole compagnie Kash l'ho-
    tel que eon pere Roger Cos-
    ter a rendu celebre en Haiti
    au po'nt de le faire ranger
    oqrmi les 50 meilleurs du
    pionde.

    Scott Wiggins, don't le pe-
    re M Walter Wigg.ns a fait
    tout recenmment I'acquisiton
    cles hotels Divi Divi et Ta
    marign a Aruba et Flam.n-
    go Beach Hotel a Bonnaire,
    est As,'scant Manager de
    co dernitr hotel.

    leos coux premiers ont pour
    Manager General Roger Cos
    ter, Jr.


    Scott ert RaieI'h 4il ot vls9
    t6 jeudi soir Claire s Gallery
    avec i'conomlstc Robert
    Coster passent trols jours at
    Port-au-Prince. Ils sopat Ori
    ginaires d'Ithaca New York.

    Mme Shirley Kernan et
    Mine Velsle Cronmiller, arri
    vees jeud-i martinn de St Tho
    mas, Iles Vierges. ont pris
    logement au Grand Hotel
    Oloffson.

    Mme Shirley Kernan, trfs
    'belle avec des yeux merveil
    leux est dans le Health Food
    a PittSburgh, Pennsylvanie.
    Sa Mlle Mine Christine Bur
    lew est nutritioniste nous
    dit-elle. Elle visited son amie,
    Mme Velsle Gronmiller, une
    fernme charmante h St Tho
    mas. Elie a eu un interes-
    sant entretien avec la jour-
    naliste nutritionist Vale-
    rie-Anne annon Maximilion
    a l'Oloffson jeudi soir.



    Le celebre dentist amdri
    cain Dr Adolph Bushell, un
    .Imi de longue date nous a
    reemmande ses eminents
    colleagues Drs Joe Steleman
    de Hartford Connecticut et
    David Korchek di, Los Ange
    los, Californ:e. Les Drs Sto
    leman et Korchek logent,
    au Sans Souci Hotel. Ils
    nous ont rendu visited jeudi
    apros midi a Claire's Galle-
    ry et plus, tard ils nous ont
    rejont au Grand Hotel 0-
    loffson


    ~wrr cl~rrc c~/m%/~-~%%%%)/YCo c)CCCC o~//


    MIAMI


    NOVEL HORAIRE




    vol quotidien Depart ; 9.55 a.m


    VENDREDI 2 FEVRIER .79


    Nouvelle attaque contre
    I eUinmoniisme,


    ATLANTA (AFP)
    Le vlce-premier Ministre
    chinois, M. Deng Xiaoping,
    a, lanc6 une. nouvelle atta-
    que indirecte centre 'URSS
    jeudi A Atlanta (Georgie).
    M. Deng a ddnqocd en ter
    mes catdgoriques l'Hegemo
    nismeo et affirme qu'il dtalt
    les plans stratdglques des
    fauteurs de guerre2>.
    Le chi-
    nols, qui parlalt devant
    1.400 personnalitds du mon-
    de de la politique et de 'in
    dustrle de Georgie, a l'ho-
    tel oPeachtreeb, a affirm&
    que le 'danger d'une guerre
    mondiale demeurait et que
    l'H6gdmonisme constitualt
    la plus grande menace con
    tre la paix et la stability in
    ternationales).

    sure par des pridres. Pour
    la maintenir, il est impdra-
    if de s'opposer et de conte
    nir l'Hedgmonisme et de fat
    re echouer les plans stratd-
    giques des fauteurs de guer
    re), a ajout6 M. Deng.

    Dans le communique com-
    mun public jeudi, les Etats-
    Unis et la Chine avaient
    marqud leur opposition u
    l'Hdgdmonisme de toute puos
    sance. Le people chinois, a-
    t-il conclu, a entrepris cu-
    ne nouvelle longue marches>>
    pour sa modernisation.

    M. Deng Xiaoping a nom
    moment d6nonc6 jeudi 1'UR
    SS pour son au cours d'une reception Sa
    Atlanta (Georgie) avec les
    directeurs et les rddacteurs
    en chef de journaux de plu
    sieurs Etats du Suds.

    Pevenant sur I'histoire des
    deux pays. le vice-premier
    Ministry chinois a declare



    Liquidation de
    pension


    Article ler- Le Capitai-
    ne reform Victor Blanchet,
    Forces Armees ('Haiti, est
    mis a la retraite et sa pen
    s;pn' est liquidee a la some
    de six cent soixante gourdes
    Gdes 660 000 par mois.


    que les .relations sinio-sovle
    tidees s talent ddterlorees
    apres la mort de Staiinc..
    quiand l'URSS s'6tait embar
    quee sur la vole du 4social-
    lmporialisme.
    Interrog6 sur le sort de
    l'ancien Ministre des Affal-
    res Etrang.res chinos, M.
    Chao Kuan Hua, le preddces
    seur de M. Huan Hua, M.
    Deng a rdpondu qu'il pou-
    valt assurer qu'il mangealt
    chaque jour et dormais cha
    que nuit. il a commis quel
    ques erreurs, a-t-il dit.


    GENEVE (AFP)
    L'organe international de
    contrOle des stupdfiants (01
    CS) a lancd jeudi a Gendve
    un pressant appel aux gou-
    vernements pour qulils lut-
    tent centre 1'abus grandis-
    sant des drogues.
    Dans son rapport annual,
    il affirme que la situation
    s'aggrave pour les opiaces,
    le cannabis, la cocaine et
    les substances psichotropes
    (hallucinogdnes, stimulants
    et depresseurs). Enfin, il con
    seille aux gouvernements
    d'entreprendre une etude
    mondiale des sources de fi-
    nancement du traffic.

    Voici les principaux points
    de ce rapport de 54 pages:
    Opiaces : < tion illicite d'opium et opia
    ces ne semble pas avoir di
    minute, en depit de progress
    accomplish ici ou La. Les mo
    tivations financieres des tra
    fiquants et la pression de
    la demand illicite sont tel-
    les qu'une source d'offre ta-
    rie est vite remplacde par
    une autre, apra s une pertur
    bation passagre du mar-
    che. Faute d'une action d'en
    .semble, a la fois sur l'offre,
    la demand et le traffic illici
    te, aucun progress r6el et du
    rable ne sera accomplib.
    Cannabis : que dana certain pays la
    determination fasse trop sou
    vent place l'hdsitation, voi
    re au laissez aiier en ce qui
    con'ccrne l'usage non-medi-
    cal du cannabis. Leas, saisies
    ont continue a s'accroitre
    et ont mdme atteint des ni
    veaux sans precedent. Le
    cannabis peut 6ventuelle-
    ment provoquer des effects
    nocifs durables>.
    Cocaine : <,La situation
    s'est aggravde du fait de
    l'augmcntation de l'abus et


    VENEZUELA :
    VAGUE DE BANDITTSME
    CARACAS -- AFPI
    Une vlngtalne de ban-
    ques ont fait i'objet, au V6
    nczuela, au course des deux
    derners mols, d'attaques A
    main armde qui ont value a&
    leurs aut'urs un butinr glo-
    bal de vingt-cinq rtillions
    de bolivars (prds de six mil
    lions de dollars), announce
    t-on jeudi h Caracas.
    Les services de police du
    pays ne sont, pourtanit,' pas
    seulement prdoccupds 'par
    cette vague ,ie banditisme.


    du traffic. La surproduction
    de feuilles de coca continue,
    alors que moins de cinq pour
    cent est utilisee h des fins
    ldgales. L'apparition d'une
    nouvelle presentation la
    spate de cocas, qui se fume
    melange 4vec du tabac ou
    du cannabis prdoccupe
    1'OUCS qui en appelle 5a la
    vigilance des autoritd>g.
    Psychotropes : tuation se ddgrade. Les dd-
    tournements 1'abus et le tra
    fic posent des, difficulties.
    Des measures nationals stric
    tes doivent etre instituTes
    et appliqudese.

    Operation financilre :
    eIl seoait souhaitable que
    les gouvernements envisa-
    gent de soumettre A des en
    quotes plus strictes les mou
    vements de capitaux lids au
    financement du traffic inter
    nationals.


    C'est ainsi qu'au cours des,
    deul derniers mols," IAdmil-'
    nistration dans son ensem-
    ble a perdu vingt" millions
    de bolivars plus de quatre
    millions et demi de dollars,
    du fait d'escroqueries diver-
    ses.
    xx x x
    SALVADOR : SEIZE
    POLICIES TUES DANS
    LES ATTENTATS
    SAN SALVADOR (AFP)
    Seize .pollciers et gardens
    nationaux ont tik tues jeu
    di au San Salvador par les
    atteritats & Ia bombe com-
    mis dans la capital et a
    San Miguel, dans 1'Est du
    pays, apprend-on b San
    Salvatlor.
    Les attentats, revendiqu6s
    par l'armee revolutionnaire
    du people (ERP), sont con-
    siddrds par lep autorites corn
    me action terrorist la plus
    grave dans 1'histoire du
    pays, visant des forces de
    .skcurit6.
    Les trois bombes qui ont
    explose a l'interieur de ca-
    sernes 6taient munies de
    doubles detonateurs. Elles a-
    vaient dtd ddposees devant
    les portes des bAtiments et
    ce sont les policiers eux-
    memes qui les ont introduites
    dans les casernes pour les
    ddsarmorcer.

    Ils n'avalerit pas remar-
    quer le second ddtonateur
    qui leur a et6 fatal. A San
    Salvador, la caserne cen-
    trale, neuf policies ont 6t6
    tuos, 25 ont ete blessds at
    le second dtage du bati-
    ment a dtd ddtruit. .
    Une autre bombe a explo
    s6 a la caserne central de


    la garde national, bleksant
    sept personnel. Enfin la trol
    sleme a explose a la cagerne
    de San Miguel de, la garde
    national tuant .sept per-
    sonnes.
    L'ERP a d6clard q'ue ces
    attentats talent destin6s a
    venger la rnort d'un prtre,
    assasslnd, selon les guerllle
    ros, par les autoritds le 20
    janvier dernier.
    lxxx

    NICARAGUA :
    CONSTITUTION
    OFFICIELLE DU FRONT
    PATRIOTIQUE NATIONAL
    OPPOSITION
    MANAGUA ,.(AFP)
    Le Front Patriotique Na-
    tional (FPN Opposition)
    a 6te officiellement consti-
    tuo jeudi a Managuia, a-t-
    on appris dans la capital
    nicaraguayenne.
    Sept organisations politi-
    queTet syndicales d'opposi-
    tion sont regroup es dans
    le FPN: le I 'duvement Peu
    ple Uni (qui ,egruope 20 or
    ganismes de gauche), le par
    ti populaire social chr6tien,
    le parti liberal ind6pendant,
    le group dit !des douzes, le
    Front ouvrier, association
    des speakers de radio.
    Le Front Elargi d'Opposl-
    tion (FAO) ne fait pas tou-
    tefois parties du FPN, ce der
    nier rejetant tout dialogue
    avec le Prdsident Somoza.
    Cependant, de l'avis des
    observateurs, tout laisse d6
    ja prdsager que le FPN et le
    FAO pourront travailler de
    concert *sur des pQsitions
    communes tendant a chas-
    ser. le President Somoza du
    pouvoir.


    Achetez Consommez


    la viande de Dore




    HAMPCO



    Viande fraiche et saine



    Controle vet&rinaire

    aogoooaoaB08oacoopgoccceeoooooocoos~gwoagoo/eegocoao


    ~rrJ///~///rsllcO@@CC rC@r CC CCrsrcr~/r ~ ~C//r~rc


    The First National Bank of Chicago






    Succursale de Port au Prince


    BILAN TRIMESTRIEL


    AU 29 DECEMBREI 1978


    Actif


    Passif


    Encaises

    Avoir dnas les Banques

    Prits, Escomptes et Avances



    Balance Valeur mobiliere

    et Equipment

    Autres actifs


    Total :


    63.587.24

    1.047.612.05

    1.377.228.88


    31.".327-74

    1-419-760-03


    4,026-515-94


    Depots

    NDu aux Banques

    Reserve pour frais

    et interits



    Autres engagentents


    Les montants ci dessus representent des Gourdes converties en Dollars



    au taux official de change


    Michael A. PEREZ
    Directeur


    Certified sincere et conform a nos livres.


    Guy C)VILLY
    Sous Direeteur


    v Nouvelles de l'Amerique Latine


    Appel de Porgane international

    de control des ktUpUfiants


    SANTO-DOMINGO vol quotidien Diaart: 6."n p.m
    ,A partir de Miami... Le monde d votre porter s)





    L'experience faith toute la difference
    CONSULTEZ VOTRE AGENT DE VOYAGE... IL EST UN EXPERT


    'Irscss


    3.249.942.22

    70.o00o00




    43.867.46


    32.706.26


    4.026.5i5.94


    .I ` i


    ;r/s//s~/r/sl~cp~/~/ll~plssn ;r/rY//C~r~cs~//P~J/J~IVPI


    trru~rr---r~--------'U--u-r~,u~.~u ~ .'~,~9~3uns0'.4mol`-mign a cog~t


    k-- ---- -- --'-- -------- -------- 0000








    VENDREDI 2 FEVRIER 79


    DANS NOS CINEMAS


    IMPERIAl
    8amed 3 Fvriler 1971
    IMPERIAL I
    11 h 45, 211 4 h 15
    0 h 30, 8 ih 45
    MON PREMIER AMOUR
    Odes. 5.00
    Odes. 8.00

    IMPERIAL II

    Samedi 3 Fivrier 1979
    12 h 2 h 4 h
    6i h 8 h 10 huures
    UNE FEMME L1BRE
    Odes_ 5.u0O
    ' 8;00

    IMPERIAL in

    Samedi 3 Fevrier 1979
    12h 2h 41,
    LE GENDARME DE ST
    TROPEZ
    Entree G. 5-00
    Entree G. 8.00


    Lido
    Samedi 12 h. 2 h 4 hres
    .6 h 8 h l10 heures
    Entree G. 1-50
    TIRE. DJANGO, TIRE


    ?3 Luxe Auto Clnk
    Samedi 7 heures et 9 hres
    Entree,$ 2-50
    A L'AUBE DU 5me JOUR
    .xxx

    Cind Triomohe
    SALLE I
    LA RAISON D'ETAT
    SALE 2
    1 1,50 2;00
    LIBRE A EN CREVER
    SALLE 3
    $ 2;00
    GREASE
    SALL%. 4
    $: 1;50
    JE SUIS TIMIDE MAIS "
    JE ME SOIGNE
    x x x

    Rex Theatre
    Samedi 12 2 4 6 8 10 heures
    LA SITUATION EST
    GRAVE MAIS PAS
    DESESPEREE
    Avant 5 heures
    Entree G. 1-50
    A partir de 5 heures
    Entree G. 3-00 et 5-00
    x x x x

    Paramount
    Samedi 12 h. 2 h. 4 heures
    Entree G. 1-50
    6 h 8 h 10 heures
    Entree G. 3-00
    LES MAITRES ROUGES
    DU SHAOLIN
    6 h 8 h 10 heures
    Enlree G. 3-00

    xxx

    MAGIC CINE

    Samedi 6 h of 8 heures
    AGENT Z MISSION
    DESESPEREE
    Entree G. 3-00 4-00

    Dismanche 5h 7h 9h
    IPHIGENTE
    Aver IRENE PAPAS, COS-
    T \ KAZAKAS.

    I HIGENIE, UN DRAME E-
    T.-RNEL: L'AMOUR DE LA
    P =TRIE POUSSE JUSOU'AU
    S BCRIFICE POUR LA GRAN
    DIUR DE LA NATION
    Cette monumo-it ale super
    p -oduction, inspiree de lin
    r, ortelle tragedie d'EURIPI
    DE a ete portee a l'ecran
    p',r un maitre de la mise
    cn scene: MICHEL KAKO-
    I IANTS et pui'ssamment in
    torpretee par la celebre ac-
    trice grecque, IRENE PA-
    PAS et COSTA KAZAKAOS.
    IPHIGENIE un drame oft
    chgque personnage est ecar
    tele entire un sentiment af
    fectif et un un interest poli
    tique. Nous sommes en Gre
    ce, les armies du roi AGA-
    MEMNON ne pourront appa
    reiller avec leurs flottes,
    vers la ville de TROIE oh
    se cache la belle HELENE:
    sur la mer calmee les vents
    ne soufflent plus. Les
    DIEUX ont soif. L'Oracle r9
    came un sacrifice human.
    La fille du rol doi't ftre im
    molee en AULIDE pour a-
    paiser la colere 'les dieux
    irrits. Pour garden ile pou-
    voir un pfce peut-i1 sacri-
    fier sa flle chcrie? Une
    mere perdue de douleur ac
    ceptera-t-elle un aussi
    cruel march? IPHIGENIE
    incanera alors la sublimi t
    de l'hfroine grecque qui of-
    fre sa vie pour la grandeur
    sa patrie et la victoire des
    armies de son pere. Sereine
    elle. gravit les marches de
    l'autel de 1'holocauste. IPHI
    GENIE UN SPECTACLE SU
    BLIME, SPLENDID DES
    DECORS D'UNE SAUVAGE
    GRANDEUR. UN SPECTA-
    CLE DON'T NUL NE SAU-
    RAIT CONTESTER LA NO-,
    4ESSE ET LA PURETE
    DES SENTIMENTS ELEVES


    QUI FONT LA FORCE
    D'UNE NATION.
    intr6e G. 4.00 et 5.00
    Lundl 6h et 8h
    TEMOIN DE CE MEURTRE
    Entree G. 3.00 et 5.00


    CAPITOL
    Samedl 3 F6vrier 1979

    CAPITOL I
    12 h, 2 h, 4 h
    6 h 8 h 10 heures
    FURIE CHINOISE
    PRIX UNIQUE
    Odes- 5.00

    CAPITOL II
    Sainedl 3 F6vrier 1979

    12h 2h 4h 6h 8h 10.lOh
    JACK L'EVENTREU-L
    Avant 2 h 30
    Entree G. 3-09
    Aprcs 2 h. 30
    Enotre G. 5-00

    CAPITOL 131
    Samedi 3 l'dvrier 1979

    12h' 15, ?hi,
    4h 15 oh .'3j
    8h 15. 10h '
    COMMENT SE FAIEE
    REFORMER
    Avant 2n13C G 3.00
    Apres 213,20 G. 5 00

    CAPITOL 4
    Samedi 3 Fevrier 1979

    11h45 1h45 3145 5h45
    7 h 45. 9 heuros 45
    [L'OR DE MAKENA
    Avant 2h30 G 3:00
    Apres 2h30. G 5;00

    x I xx

    Auditorium
    Samedi, 7 heures
    PROFESSIONS :
    AVENTURIERS
    Entree G. 2-00
    x x x x

    Cine Senegal
    Samoedi 6 h 8 heures
    MASSACRE A LA
    GUILLOTINE
    Entree G. 1-50 2-00
    x x A x

    TOILE CINE
    Samedi 63 h 30 et 8 h 30
    SOUR DE SANG
    Entee G. 1-50 et 2-50
    x xx x

    Institat Francais

    Vendred., 2 -8 h 30
    Cloture de 1'Exposltion Wil
    liam Botzovw Geometrie As
    trale,..
    20 heures
    RECITAL de chansons Rhe
    nal Roc SELVENGT
    Entree : 15 gourdes


    En bref
    lAFPt -- La Ffddratlon
    Intprnationale des Droits de
    lHomnme a vivemert protest
    te jeudi. dans un communi-
    que public a Paris centre
    l'ex6cution en URSS, annon
    c'e mardl derniecr pliar 1A-
    gence TASS. de trois dissi-
    dents armemiens.
    x x x x

    MOSCOU -- AFP)
    L'Agence Tass Qualific
    jeudi de fttx et de 'pro
    voation 1111 recent r.pport
    de lIa CIA demontrant une
    augigmntat:on de 45 pour
    c(ntl du budget militairf so
    vieliquc pour I'annes 1978.


    "Depuis quelclues annees Us
    dea. I URSS n 'aumente p
    pas ses dlepenses poir Ies :
    besoins dc sa defense. El'e
    y consacre exactement les
    sommes qui., sont n1cessai-
    res pour assurer sa security
    et celle de ses allies, soit
    un peu de six pour cent
    de toutes ses depenses bud '
    getaires,, affirmed 1'Agence
    sovietique qui estime que
    "les deformations concer-
    nant les defenses militaires
    de FURSS sont destinies a ."I
    des simplets, leur but e-
    tant de permettre au Penta
    gone d'obienir du Congres ^
    le vote d'un budget record,>.
    x x x x


    MOSCOU -- (AFPt
    L'Agence Tas a innonce
    avec empressement le re-
    tour de 1'Ayatollah Khomei,
    ny a Teheran, co irmant
    sans 6quivoque qug 1'URSS
    a choisi son cam' dans
    l'affrontement qui s dessi- I
    ne en Irano.

    Longtemps prudent refu
    sant d'abattre ses ca 's, la
    press sovietique pre ( de-
    sormais resolument 1 alarti
    du aLeader de l'opp lon
    politique et religieuse au
    moment ouh ala lutte .I-
    ran est entree dans ss '-ha
    se dfcisive>s, comme ',i-
    vait r6cemment l'Ag '
    Tass.

    Avec une rapid (c -t
    elle ne faith preuve que ] r
    les &vfnements jugfs pc -
    tifs par 1'URSS, l'Agc c,'
    Sovi6tique offictelle a ra -
    port6 les declarations C
    1'Ayatollah a son arrive i
    Tfheran, en particulier 's
    appel a la admission imn
    diate du Gouvernement
    Bakhtiar et h 1'unit6 de
    forced d'opposition scontrn
    la tyrannie et l'oppresslon>.


    Nouvelles du S.I.D.


    Aux terms du Contratl in
    tervenu dlurant lo mols de
    Janvii centre le Governe-
    mnnb Hatilen et la DUMBEZ,
    il sera entrup,-'s stir une Ion
    gueur de 7 km 20, la rem'se
    en 6tat de la route Cap-Hal-
    t on Carrefour la mort,
    et sur une distance de 19 kmin
    7, la rffection de la route
    Carrefour la report Trou
    du Nord. Los travaux rou-
    tiers s'fteedrort, sur le r9-
    se'an de bretelles a construe
    re pour relier Carrefour la
    umort b Barrf6re BattanL
    18 kms 51 Barrilre Battant a
    M lot (2 kmis 60), Barriere -
    Battant. a Grande Rivifre
    du Nord (11 kms 7), la Na-
    tionaae No 1 a la Plaine du
    Nord Q3 kms 7).
    La premise en 6tat de cer-
    tains ouvrages ou leur re-
    construct or, inclu-nt le Pont
    do Parois sur Ia route de
    1l.'nwoade. lIs poat,' Zan-
    gutll, Dulecra, Alex's, le Pont
    limited, le Pont Profil et ce
    lii do Midame J(an Louis
    stir la roul' de Trou diu
    Nord, les plnt;: Bo leau, Me
    disani,, Gr">nd Pre el Menard
    sur la route de la Grande
    R vOre ('u Norn.
    xx x

    Les terres cniltves ena mon-
    tagne et considnrees come
    productive ont etl- estimoes
    recemment a 207.500 has,
    les semi productivws a 348.
    000 la., les tcrres irriguees
    occupolnt une etePndue dd
    70 0000 has, 1,, s-"n'-ar;des
    s'ctindelt sur 134.000 has et
    1--s se'hes sur 147.000 has II
    y a lil i '6numoieror les sols
    resineux, feuillis, les man-
    fliers., If's toero'' pnstorl-es,
    i1cliltos 't an'tres qui total
    .'tlat tn su!oi'>frc, fvolhoe
    a 2 mi lion 770000 has.
    x x x x
    Dans In out ca'auglnicter
    lat production animal des
    ceinarchPes sont en cours :I-
    v(c ls organic nations inter-


    nationals pour relancer i1'2
    levage a l'echelle natlonale.

    Dans le donu'ne de l'In-
    frastructure hydraulique, Irs
    travaux de rehabilitation de
    nos diff6rents systemss d'.r
    rigation et de drainage ont
    6t1 entrepras. Ils Visent la
    construction d'importants
    travaux de forage qui per-
    mettront de mettre sous irri
    gation, d'ici per, 77.000 has,
    accusant al'si une augmen
    ltaUtion do 10 pour cent sur
    ia capac.t6 antlrleure.
    x xx XX
    L'encadrement du petit a-
    griculteur s'est manifesto au
    course de, la dernifre pfriode
    dans le domaine de la Cul-
    ture Caffifre. Grace a cet
    encadrement 4 000 has de ca
    ffteraies ont 6t6 reg0nfr6es;
    200 has de nouvelles plant
    tons tables. Le finance-
    mntl dc cette nouvelle entire
    prise gouvornementale est
    estimee a 7 mil or.s de gour
    des.
    X A X X
    Dans le Secteur de la Pro
    duction cotonnirse, 2549 has
    ont ete nemblise, avec l'ap-
    port do 5.000 petits plan-
    teurc, portant ainsi la pro-
    duction global a environ
    2.000.000 de hvres. Sur le
    plan commercial, une sub-
    vent on sel 'vant a plus de
    14 pour ceit du prix initial
    d" la 1yvre de coton est ac-
    cord-e aux p tits planteurs.

    La production des matie-
    res p'renveres industrielles
    1reiolt une attention spfcia-
    1I du Gouvei nment. II sst
    pro-ve. pour l'oxercice 78-79
    le il'norcomertI des actions
    puoir C axiraseor la produc-
    tion des culture's de cafe, de
    colon de cacao, de la canne
    a socre, du s'sil et des plan
    les aromat'ques Cette stra
    togin eot tine correction dans
    le domain das changes


    Bellevue Souvenir

    JNE BONNE NOUVELLE POUR LES HABITANTS DE
    ACRE COEUR. BABIOLE. BELLEVUE. PACOT, DE-
    PREZ. VOTRE STUDIO DE BEAUTE POUR VOS SOINS
    DE BEAUTE : SOINS DU VISAGE. TRAITEMENT DES
    2HEVEUX, MANICURE. PEDICURE A:
    VOUS 'IROUVEREZ AUSSI DES SOUVENIRS
    D'HAITI DU PRET A PORTER ET DIVERS AU-
    TRES ARTICLES

    BELLEVUE SOUVENIR PACOT No 32

    Meilleurs services, meilleurs prix

    1TOUS SOMMES A VOTRE DISPOSITION TOUS LaS
    OURS. MATIN, MIDI OU SOIR. NOTRE HORAIRE
    SADAPTERA AU VOTRE.
    7/// ///// i
    '?/&////. 8/J


    MESSIEURS


    AIMEZ VOTRE FEMME !

    PROTEGEZ-LA FATES LA

    PLANIFICATION FAMILIAL !


    .


    commerciaux entire notre
    pays et les marches extt-
    .reurs. Elle vise a am6lioret
    notre balance de oasentent
    et a attinier la situation a-
    larmante qui en dxcoule.
    x k x ,


    Le plan annuel 78-79 con
    tinue a accorder la priority
    a la production des denrees
    al.mentaires d5 base et des
    denrees d'exportation. Des'
    fac litis d'ermagasinage
    pour la constitution de r@-
    serves de s6curit6 alimental
    re sont fournics aux.paysans
    Un total de '<9 15rojets don't
    43 sont actuellement en ex6
    caution a 6te enregistre au
    cours du prsem.n exercrce fis
    cal.



    IRAN :
    Interview tde
    M. Bakhtiar
    PARIS -- (AFP)
    Les partisans de l'Ayatol
    lah Ruhollah Khomeiny
    <,peuvent injuries,' gueuler,
    hurler, qa ne signifies riena,
    a declare jeudi a Teheran
    le Premier Ministre iranien,
    M. Chapour Bakhtiar dans
    une interview dOffusde par
    rique franqaise.

    Prie de dire ce qu'il fe-
    rait si le Chef Chite lui de
    mandait a nouveau de dd-
    missionner, M. Bakhtiar a
    repondu: a Je croks qu'il se
    respect assez pour ne pas
    le demander.
    M. Bakhtiar a fait preu-
    ve d'un grand optimism
    dans cette interview. II es-
    time que chitffrer a pliu-
    sieurs millions le nombre
    d'iraniens venus accueilllir
    1'Ayatollah a Teh6ran etait
    'exagerfa. II y avait (beau-
    coup, beaucoup de monde>,
    a-t-il reconnu. puis c'est tout', a-t-i1 dit
    apres avoir nif avoir pose
    des conditions au retour du
    chef religeux.

    M. Bakhtiar n'a pas ex-
    clu une 6ventuelle rencon-
    tre avec le Chef Chiite pr6-
    cisant toutefois qu'une tel-
    -le fventualitl ne se realise
    rait que si les conditions
    etaient favorables. A ce pro
    pos, M. Bakhtiar a affirm I
    que l'Ayatollah avait accept
    te de le recevoir a Paris
    mais que le chef religieux
    avait ensuite change d'avis.
    En tout cas. a-t-il souligne,
    ii n'envisage pas de propo-
    ser de lui-meme une ren-
    contre.
    bre,, adit M. Bakhltiar a-
    prds avoir declar < pour que 'on ne retourne
    pas a la dictatures. C'est au
    nom de la dfmocratie, se-
    Ion le Premier Ministre, qup
    <,l'arm de elle aussi a le
    droit de defilera.

    Apres le retablissement
    de 1lordre, a mdiqu6 M.
    Bakhtiar, problem de la liberate dans
    le cadre de la loiA,.
    a-t-il explique d'autre part,
    c'est qu'on lance des cock-
    tails Molotovw.
    ...Bakhtiar estime que le
    retour du Chah en Iran ne
    serait pas opportun. Cette
    question, a-t-il affirm. erne
    se pose pass a l'heure ac-
    tuelle.


    I


    'P5kY'4C'JG@@@C~ArSC@Or'-s:3sfr ~oMlcflIn6@


    j


    ~+333=_~u~-X- .n -,r ~ uurceecA


    "i :""-, -


    -~~C~cc~l e-cov--.cladm.r.,a--em.


    ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,


    -rrrr//s/rcrcl//rrsr-40r-mcce-IM(I


    ~----~~.r~- -- ---- ---- --1--~~--~-7.~-~~~ .~~ )~-- ---,,. -- ~n~,;'~~~-------.r---~~ .~-~I----1 --------- ---- 1-cI;,,--1,,,,----,-


    PAGE 5


    MICHELE SCOTCH CLUB



    Vendredi 2 Fevrier



    Super ambiance





    SCORPIO

    Entree $ 2.00



    Samedi 3 Fevrier



    SUPER AMBIANCE ANTILLAISE


    AVEC


    OPERATION 78


    Meilleui' ; r6upe Martianltairt

    ET



    I D. P. EXPRESS

    Entree $ 4.00







    SINGER





    Nouveaux dealers -Nouvel elan






    Air conditioned Singer






    Machines a coudre SINGER






    Atelier de reparation -






    Service complete.



    40 Rue des Miracles.

















    Les fabricants de FRUITANA 8




    Sont capte pour vous




    ) toute la saveur de nos fruits



    et ('ont restituee intacte




    dans des jus au gout nature.


    1'


    takwawamem aaav







    PAGE 6 -


    Lettre ouverte aux Ministres de I'ntdrieur, de. ,Information et
    de la Coordination'


    Excellences,,
    Donaiint suite nu Message
    ldu 2 Jalnvier 1979) adresse au
    lopitei halt,en par le Chef
    til 1 Executil qui veut que
    les elections solentl honnetes
    'CI l ibres. nous .sutiiiuss ide-
    " dvniil.It ; nillOaiieuvres
    louchels et deltoytis de cer-
    tlin Delepute sortlil ilnpopi
    hlhre qu( Jo1.0 soN oletl po)ur
    se fire rcelir,- line 5elme
    iltis, aux urnes du 11 fevrier
    1979.
    Ce-, relln-es nlous renver
    iil t, eltanil c lnn qu'elles
    constituent la p ece maitres
    .e qe tout, ridussite elector
    rale oific.elie, pu squ'il n'y
    : qu'llun sil eandidat a e-
    tre represenlIe.
    Notre timiditc s'accroit de
    o111ir n jour, ell, sc change
    i'n crainte Nous n i poull-
    rons )'lui iinot prcsenti.r
    pour volter niiir eiandidat.
    atpp'le a Idewl'.i:r nos nlle-


    rets A faire connaltre au
    pays qu'il exisae une commu
    natitc appelee Jean Rabel
    qt -lie rayonne ique' lorsque
    la nisere sevit et memne la
    encore !......
    les reformes opdrdes dansa
    I'Administartoii ConnMMunale
    et dans la Ju.,tice ref&etent
    dis desnarches qui iitravent
    toute clnmpagne electoral
    libre : son petit cousin Chris
    tiaii Moise et ,Lucas> au ti
    tre de president de la. Com-
    mnisson Communale, son pe
    tit cousin Dieudonne Lucias
    au titre de suppleant Juge
    au Tribunal de Paix de Jn
    Rabei. Deux atcuts majeurs
    pour des elections officelles.
    Nous esperons que dans le
    conte-xte actuel. hotre lettre
    retiilndra votrc attention et
    vous permeltra de vous Ifai-
    re une ide, dp la situation
    dans laque!le nous vivon-s de
    puis plus d'une decennie. Le


    mensonge nest pas notre a-
    panage. Une enquelte officlel
    le publique sera votre edifl
    cation.
    En conclusion, Excellences,
    Voyez que nous vivons dans
    une rcommunaute resume
    en Lucas.
    Cande-on Lucds, Ddputd
    Christ.an Luca-, Magistrat,
    le remplaianiit
    le rempl}aant de. Dagobert
    Lucas.
    Dieudonnd Lucas, Juge
    Suipl6anti
    Pradel Lucas, Directeur
    d'Ecole
    Leonard Luc s, Controleur
    des denree
    Aguenot Joseph Lucas, Di
    recteur d'Ecolc
    Bobo Lucas, Hoqueton
    Rabanite Lucas, Rantiere


    Hacho.
    Nous avons t'up long
    people de Jean Rabel
    fert stoiqucment. Aye


    Offrez-vous un cadeaux precieux'
    Debutez le 23 avril dans un'e ambiance
    leune et dynamique


    Shol Que recherchez-vous


    Pesoonsobles' De I'tU-xste'De lor.3en* \j
    -,r ne ombuonce de trovoil Une personnel qcu '
    Se'l'n vous ooecer tre paoton'y J


    /first school


    -s pemet d -mbrosser une corriere Qui vous op:
    c i: -ero oni o'e 0oei ,iz noftre cotaIogue et
    ciAn co' 'V.x-, les1 cO4m)mrns fhrst SCrhoor Ont
    8t f- i.CC f I

    \ SECRETARIAT DE DIRECTION BILINGUE]
    u 16 mois le soir e( 9 mois le martin r
    MANAGEMENT and BUSINESS ADMINISTRATION'
    \ Debut des course en avril le soir. Duree 9 mois t

    tFAITES VOTRE PREMIER PAS .ER5 L E SUCCESS -
    I Sonnez le 2-4755 ou le 2-3508

    Sirst School, Ia ou commence otlre success\


    ,1 t \At\X (,AL'ANSI S


    tie I
    Jean Dubois
    Frantz Jn Charles Louis
    Dajuste Fils
    SantJlhomme Pierre
    Odonel Lucas
    Mario Richardson
    Arlos Marhoniie',
    Dieuseul St Preux
    Jouvenel Ligond6
    Semexant Calixte
    Jdrome Auguste
    Geffroy Williams
    Jean Rabel le 31 Janvier
    1979.


    Espace : Les extra-
    terrestres et
    l'Academie des
    Sciences de l'URSS


    MOSCOU (AFP)
    ;temps, Le President de l'Acade-
    , souf- mie des Sciences de l'URSS
    z pi- n'exclut pas 1'existence de
    civilisation extraterrestres.
    Dans une interview an
    vendredi par l'Agence Tass.
    le physician atomiste Ana-
    toll Alexandrov, president
    de I'Academie des Sciences,
    declare que de la science ne permet ni
    d'infirmer ni d'affirmer 1'e-
    xistence de civilisations ex-
    traterrestres,,.
    <,Dans l'univers, il y a un
    nombre suffisant de syste-
    mes planetaires. II 'est tout
    a fait possible que certaines
    etoiles soient dotees de con
    editions naturelles proches
    de celles de la terre et, par
    tant, favorisant le develop-
    ne pement de la vic>.
    VO -Toutefois, a-t-il dit, on
    t possede en permanence a
    I'observation des radio-si-
    gnaux recus sur terre..
    iMais tout ce que nous re-
    cevons ct enregistrons a une
    explication naturelle, et
    pour le moment, tout cela
    ne saurait avoir un lien a-
    vec une quelconque civilisa
    tion extraterrestre', a con-
    clu le professeur Alexandrov.


    Deces de Mme
    Antoine Kernisan
    NEE' GERMILE ABRAHAM
    / ATTIE
    Pax Vila anionce le deces
    'urveni le 29 Janvier 79 a
    Montreal de Mme Antoine
    Kernisan nee Germ,1c Abra
    ham.
    En c2 CaL pniuile circons-
    tance Pax Vila et Le Nouvel
    liste ers-seltent leur symnpa
    thie a son epoux M. Anto ne
    Kernesan a sc: enfants M.
    Edwidge Kern.ean Mme et
    enlants, Mme Alta Kernisan,
    M. et Mine L.oy L'Oiseau et
    Mine nec Mar;e Eddy Noel,
    a s-s -o'urs Mnme Vve Theo
    phile Jacques, Mlle Gabelli-
    tit Abraham, ia ses IIevetux
    et nieces M. Marcel Jacques
    et Mme, M. Hugues Jacquts
    et Mnie, M. Danel Jacques,
    ct Mine, M. M;-rc Andre Jac
    quecs et Mme. a M. l'inaenieur
    Jin Clauce Lou,ot et Mime inee
    Rose Marie Jacques, a M.
    Harry Balmir et Mme nee
    Evelyne Jacques, a Mme
    Marlene Jacqut,-. a sa Tante
    Mme Justine Kerol St Vil, a
    Mme Chavannes Ade et en-
    e Ai fants. Aux families : Kerni
    san, Abraham, Atti6, Jac-


    A VENDRE
    Machine commercial a I'd
    tat. nquf pour fabrication
    creme,- la glace (.Soft Ice
    Cream) 'Marque TAILOR
    St ai-n 1 e s s S t e e I
    Tr iple Moz z le Tri
    ple Twiet. Capacity 2 Quart
    1/2 -- Fully automatic Air
    Filter Appeler au 2-4973
    entire 8 heures A. M. et 5
    heures P. M. 81
    x x x x

    OFFRE D'EMPLOI
    Industrie textile recher -
    che personnel a plein temps
    ou 9 temps partiel.avec ex
    perience en dessin et en dd
    coration parlant anglais et
    frangali. Salaire depen -
    dant de 1'expdrience. Contac
    ter Gaetan Sergile au 2-1715
    de 8 heures a 3 heures. 32
    x x x x

    Avis de
    PElectricite
    d'Haiti
    ELECTRICITY D'HAITI in
    forme les intdress6s gqe
    1'OUVERTURE PUBLIQUE
    DES OFFRES pour l'exten-
    sion de la Centrale de Var
    reux est reported au Mer-
    credi 7 Fevrier.1979 et aura
    lieu a 15 heures a 1'Usine
    dlectrique de 1'Ed'H a la rue
    Joseph Janvier
    LA DIRECTION
    xx x x
    A VENDRE
    Une Enseigne Lumineuse
    portant le nom d'un Snacl
    Bar et autres meubles de
    chambres.
    Telephone au No. 7-2046
    le matin a partir de 7 hres.
    le soir a partir de 7hres
    62
    x xix x

    Demand d'cmploi

    June fille. etudiante En Sc
    cretarjat, en 2e annee a li
    Faculty de DroD, cl.erche
    du travail. Priere de la con
    tacter au 4.0894 entire 8 heu
    res et midl.


    ques, Ade. Maugile, Narum
    et a tous les autres parents
    et allies Sprouves par ce
    deuil.
    Les funerailles de Mada -
    me Antoine Kerni.zan nee
    Germile Abraham Attie so-
    ront chantees le Lundi. 5 Fe
    vrier a 4 heures P. M. en I'E
    glise Parois iale de St Marc
    ofi la depouille mortclle se
    ra exposee des 2 heuras.
    N. B. La famille so reuni-
    ra le Samedsi 3 Fevrier 79
    a Pax Villa Sacre-Coeur de
    7 heures a 9 heures du soir.
    L'Inhumation aura lieu at
    St Marc. 22
    x x x x
    MESSES DU BOUT DE
    L'AN
    Demain main, Sanmedi 3
    Fevrer 1979 a f6 eares, une
    mnessec de requiiem sera chani
    tee en 1' -I St Pierre de
    Petion-Ville. a l'occasion du
    iremnier an vcrsaire de la
    mort, du regretie Doeteur
    Lucien Volmar.
    Sa Veuve. scs enfants et
    les autres parents, parent
    les parents, allies et amis de
    bien vouloir consi.derer le
    present avis come unei
    invitation.
    Petion-Ville ce 30 Janvier
    1979


    Les executions d'armeniens en URSS :

    conference de press d'Andrei
    Sakaharov


    MOSCOU, AFP)
    L'academicin dissident
    Andrei Sakharov a protest
    a Moscou centre les condi-
    tions dans lesquelles s'est de
    roul6 le process de trois ar-
    meniens don't 1'exdcution a
    ete annoncde dans la nuit
    de Mardil Mercredi par
    I'Agence Tass.


    Monsieur Sakharov a prd '
    clsbi au course d'une confe-
    rirance de Presse que le prin
    eilpal accuse. Stepan Zati -
    kIn, avait refuse de signer
    son recourse en grace. II a
    aussi rdev61 l'identite des
    deux aptres condamnds,
    Akop Stepanian et Zaven
    Bagdassarian, arretds tous I
    deux a Moscou en Novem -
    bre 1977. La Cour Suprime
    de 'URSS avail refuse jeu
    di di-ndiquer les noms de
    ces deux personnel. L'acadd

    adresse une a Monsieur Leonid Brejnev,
    pour protester centre les con
    editions du ddroulemdnt du
    proces. II a souligndne que
    depuis quelquie temps des
    voix anonymes l'accusaient
    par t6l6phone de apousser
    Madame Aritna Guinz -
    % s-c bourg, femme de 1'scrivain
    emprisonnd, et Monsieur
    Serguel Khodorovitch, res -
    vwft, ponsables du efonds d'aide
    aux prisonniers politiquess
    ont fait un bilan cpositifs
    de son action en faveur des
    '- d6tenus dans les camps et
    )6 J8 les asiles psychiatri-ques So
    _vieuques, de leurs famillesk


    t notamment de leurs en -
    ants.
    Le financement du fonds
    -st assure principalement
    )ar les droits d'auteurs de
    .l'Archipel du Goulags d'A
    exan d re -. ..i ainm -
    si que par des dons de ci
    toyens Sovi.tiquecs. Mais, ont
    precise Madame Guinzbourg
    et Monsieur Khodorovitch
    d'importantes contributions
    ont dgalement ete fai-tes par
    des artistes strangers, music
    ciens, chanteurs venus offti
    ciellement en tournde en
    URSS.


    L'Egypte accepted
    (Suite de la lere page)
    ou de divergences entire
    nous sur cc sutjct. Le plus
    important, c'est le prochain
    pass dans les negociations
    de paix.
    II a indique d'autre part
    qu'il prdvoya't des consult
    lions avec le Pres'dent Ca'
    ter sur cette question. cLi
    President, Carter, a-t-11i dit
    est occupy maintenant avel
    la vis'tc du vice Premnse
    Min;stre chinois. Nous esp
    rons de nouveaux l61ment
    de sa part prochainement.
    Le President Sadate a re
    fuse de commenter 1'6ven
    tualite d'un sommet avec 1
    President Carter. pas de commentaire a fair
    avant d'entendre M. Carter
    a-t-11 declare,


    VENDREDI 2 FEVRIER 79



    SPE TIES ANNOUNCES


    DEMAND D'EMPLOI
    Jeune homme dynamique,
    ayant le sens de la respon-
    gabilit6. parlant l'anglals et
    uh peu *d'espagnol. Dipl6m6
    de 1'Office National du Tou
    risme et des Relations Publi
    qued Anclen ense inant
    dans un Coll6ge privd de Ja
    Capital. Sachant donduire.
    Bonnes r6f6rences. Cherche
    du travail dans l'immddiat.
    Sonnez le 2-1821 entire 8
    hres et 12 hres
    6-2978 entire 3 heures et 5
    hres 30 -
    Adresse : Fontamara Ruelle
    Mme. Ganot No. 74.
    xxxx '

    Wanted
    BY A NEW COMPANY
    LOCATING IN HAITI
    BILINGUAL
    SECRETARY

    Applicant must be fluent
    in French & English, have
    excellent shorthand and ty
    ping skills.
    Experience in Telex opera-
    tions would be an asset.
    Must be neat and well ap
    peariasg.

    MAINTENANCE
    MANAGER
    Will only consider those
    with a strong electrical back
    ground. Highest considera-
    tion will be given to a hands
    en type of individual capa-
    ble of directing all maintc
    nance crafts in the opera-
    tion and repair of compree
    sers, generators and other
    support equipment used ir
    an electrical manufacturing
    operations.
    A Resume detailing you
    work and salary history tc
    gether with a recent phote
    graph should be fowardec
    to : P. 0. Box 17-A
    Port-au-Prince, Haiti. 71
    x x x x
    A VENDREi
    Yatch Type herman> 42 pieds -
    2 Moteurs Cummings .
    etat neuf Equipement elei
    tronique perfectionn6 etc.
    Sonnez Agro Business
    2-1486 le Matin 3
    xxxx

    A VENDRE
    1 Camiun G. M. C. 10 roue!
    1 Camion Mack 10 rouea
    1 Cainion Chevrolet Diesel
    1 Camnion 9 Bascule
    Pour Renseignements
    aDpelez le No. 2-3882 3:
    x \ x
    OFFRE D'EMPIOI
    Entreprise commercial di
    s:!re employer un jeune hon
    me serieux. Savoir conduin
    une automobile est indispei
    sable. Envoyer curriculum
    vitae, references et photo
    a Boite postal 233
    Port-au-Prince
    x-52
    V Y X
    A Vendre
    POUR CAUSE DE DEPART
    Machine a laver electric
    Qlue Frig:;daire-,> Machine
    secher electrique ,Frigidi
    re., Machine a ecrire elect
    que IBM. Sorbetiere eleclr
    que. Appareil a photocopied
    3 m. Machines a coudre ele
    tr.jues, Appareil photo!ira
    phique Pentax Spotmatic I
    1 : 4. Drafting machine 1
    dessiner pour Ingenieur R
    ,gle' a calculer pour Inge -
    iicur isli-de rule), Maclin
    a additionner electriqut
    Fers a repasser lectrique'


    2 Magnifiques Posters! .


    As L'ASSOCIATION NATIONAL DES SCOUTS D'HAITI A

    L'OCCASION DE L'ANNEE INTERNATIONAL

    LA ,SEMAINE SCOUTE 197> ,

    VOUS OFFRE DEUX BEAUX POSTERS :


    1.- Les droits de l'enfant;


    2.- Le poeme de Kipling:



    Tu seras un homme man fils".



    S Deux grands posters (44 X 56 centimetres) qui

    S trouveront leur place dans les chambres d'enfant,

    -a dans les sales de classes et dans les bureaux de toutes S

    '4 les sersonnes ddsireuses de faireune reussite de l'annie

    - international de l'enfant.

    s En vente a l'Association Nationaie des Scouts d'Haiti


    l-e Boulevard Harry Truman et en Librairie.

    re
    --- -


    Torches 9 gasoline, Orgue 6
    lectrique pour enfants, .Meu
    ble Phofio-Radio AM FM,
    Magn6tophone Teac (Tape-
    -deck A-6010), Cassette' Deck
    Pioneer (CT-FOl91) neuf
    Hauts-Parleurs KLH, Appa-
    reil A secher les cheveux
    (hair dryer) Syst6me de ru
    frig6ration pour chambre
    froide avec compresseur ai
    moteur. gazoline 4 cyl
    Systimie r climatiser pour
    voiture Mercfdes, Contai -
    ner-Trailer de 24 pieds de
    long., Divers ustensi-les m6-
    nagers, Rdfrig6rateur elec-
    , triqcue eColdspots (petit) Di
    .van, Divan et Fauteuil, Cut


    K


    /a


    CARNET SOCIAL


    r, ie u quaiI TL 2-C


    X


    1 4-------~-- 11


    ~--P3~-----


    a


    \i~lo~aa~c~~8~r~HM~v~aMsa~uD~l~m~;r-~'~


    1


    7,P


    e
    f
    e
    I
    <<
    d
    1
    1
    t
    I


    sinikre avec four 6lectrique
    (220v) Bicyciettes 10 et 3 vi -
    tesses etc...
    (Voie 9 Impasse Day par
    Ruelle Nazon ou t6l6phoner
    2-3385)
    COMMUNIQUE
    LES ANCIENNES ELEVES
    DU SACRE-COEUR DE
    .TURGAU.-
    sont convides a la reunion
    qui aura lieu le Dimanche 4
    Fdvrier 9 9 heures 30 A M
    au local ordinaire
    Marie Carmel Lafontant
    profitera de 1'occasion pour
    vous entretenir sur droits de la femme,. 32






    VFENDREDI 2 FEVRIER 79



    LES SPORTS

    Bqxe Interrationale avec Jacky Deschamps fils


    La diiualit6 (W.B.A. (W.B
    SC.5 se pursuit et ne simple
    1' pus les hosese. Seul e
    dolix cnateorles (Moyens e
    Leg'rs) po.ssedeni, le Imeni
    Champion Ilugo Corro et Ri
    herto Durim et ces deuo
    Clhaunpllons sernu! probable.
    niieni depossed'ds de lu'rs t
    Ires pai r I'une ou I 'a Ire o.
    mlisailtion. Pour Roberto Di
    ran ce nlo seralt pas un pro
    lh'li'n' car il passera probas
    bkmnit'a lhez les Super-Li
    geus on l niine chez les "We
    ltrs

    Tant que ces deux orga-
    nismes lie seront pas reut
    ins. la confusion la plus t(
    tale et la plus ridicule coe
    tinuera de regner dans li
    monde du Noble Art.

    L'annee 1978 nous a don
    ne le retrait de quelque:
    learns. Sugar George Foreman, Carlos
    Monzon. Emile Griffith. Joe
    ry Quarry. KoiChi WiJijiml
    Sandro Mazzinglhi. Luis Es
    alba. Billy Backus, et j ci
    passe.

    Les noms suivants deo
    vraient suivre le nme chi
    min en 79 : Muhammad All
    Ken Norton. Lyle. Bob Fos
    ter. Victor Galindez, Rodri
    -o Vaildez. Benniie Brisce.c
    Antonio Cervaites. BetDali,
    Goii.ales. Armaindo Mun'i.'
    Ruben Olivares

    Coux quii moienui .t La:r'
    IHolmes. Kallie l.noetz.' M,.
    ke Rossman. Matt Franklin
    Eddy Grecory. A.na Minmi r
    Ionlnie Harr"., I;.:f' IarHn,
    Cn w ilfredo Br nitc' ., P( pn i
    Cu'.v Is. Harold Wc hon.i M',
    i,.fl Montilla. E.tehle an De


    3. Jesus, Vllomar Fernandez,
    i Alfredo Pitiuala, Bobby Clha
    s con, Alexis- Arguello. e.t sul
    L ,es partlcull6rement John
    Tate, Leon Splnks, Mike
    S Spilnks, Marvin Hagler, Vi-
    x to Antuofermo, Maurice Ho
    p- e. Kberto Duran. Toimyv
    i lhor.ns, Sugar ,Ray:, Leol
    r nard, Jean Valdez. Claude
    S. Noel, Danny Lopez, Euseb o
    o Pedroza, Wilfredo Gomez,
    Jorge Lujan, Carlos Zarate,
    6 Alfoonzo Zanmora. Guty Esr,:i
    I dos. Betulio Gonzalez et Ne
    tro Vorasingu.

    Un combat qui prompt
    - beaucoup Wilfredo Benitez
    o face au Grand de Panama
    i Roberto Duran pour le ti-
    t tre rmondial ces Welters qui
    devrait avoir liheu avant la
    fin-ie l'annee et les deux
    p- rotasonistes se partase-
    s r:ient un million de dollars,
    r-Iu jamais vu dans cette c a
    Stegorie des Welters.
    r
    . I.orsque le promoti.a'
    - lis Dundee r'accr(oclheir:,
    a s' lille Suzanne prendra 1-i
    relieve. Son frbre aine Mike
    Dundee lui s'occupant des
    - boxers.
    e L'Argentine en cruise apwres
    Galindez. Cuello, Monzon.
    soul Hugo Corro demeure
    Champion pregnant la sue-
    cession d.e Moil7on. Apres
    ( dleux ilnnees chez les Pros.
    L.,on pinks et Ray Leo-
    na.d south dcela millionaires.
    Leon Splinks lui ine le sera
    y pas pour longtimps. L achat
    de voitures lui coulera trop
    L cher, 18 en deux ans. Fmile
    Griffith n'est atre que Iuen
    1 train eur du inr("v'a't, Chain-
    0 pion Welter Wilfredo Benl-
    tez qui anres' voir conluis
    I titre r" ndial dies Sillior
    Legers a 1 Iae de 17 ,'.(s eat
    Champion dans la categorie
    superieure, 33 mous plua
    tard apres sa victoire de di
    manche dernier, .sur Carlos
    Pal!omino ce :,', ..l ,-. Porto-
    lle'C n (s 1111st v:'ai Cham-
    pion.
    S Le o' c:n[er ronimat Carlos
    Zara' Wilfredo Gomnez
    POL. la couronne mondiale
    de ce dlernier s est deroule
    devant plus dr, 25.000 spec-
    talteairs a San Jua' laissant
    au guichet la somnie de
    $ 700.000.- usa mal du tout
    pour des Coqs. ce qui per-


    mit an apromoteur de reall-
    ser un profit net de $,',350.
    000.00. RBcolte de Chami
    plons attendue en Republi-
    que Dominiealne d'icl la fin
    dt- l1'nnee. En effet Miguel
    Montilla,- 'Vilomar Fernan-'
    dlz, Diablito Valdez et Co-
    coa Sanclhez boxeront pour
    line goouronne mondiale au
    coours des mois h venlr.
    II est vral que la boxe est
    le,sport le plus populaire en
    terre voisine apres le base-
    ball. Un record, le Mexique
    a plus' de 7.000 don'tt plus
    de 5.000 professionnels don't
    4.000 a Mexico City) boxeurs
    licencis, seul l'Argentine et
    le Japon ont davantage de
    lichncmes et inutile de vous
    dire que les bourses sont tries
    i.ii:nmes. Le Britanique Hen
    ry Rhiney est devenu le 4e.
    Champion d'Europe des Wel
    ters en moins de douze mois
    en triumphant de l'Autri-
    Clilen Joseph Pachler par
    K.O. au 10e. round a Vienne.
    IL championnat du monde
    des Suipers-Legers entire le
    Uolombien Antonio Cervan-
    tles tenants et le Domini-
    cain Miguel Montilla au
    Garden de New York sera
    rearansm:s en direct a San
    to Domingo.
    Georpe Cliuvlo. 40 ans a
    conserve son litre chez I's
    polds Lourds Canadiens par
    K.0 as 2e. round face Sb
    George Jerome. Don Majes
    ki. Manager di. jeune Tomu
    my Heorns. 20 ans. 15 com-
    hib:s. 15 victolires, tilUtes par
    K.O. aurn.it o;:ert $ 500.000
    a Wiltredo Be ntez ain qu'il
    dti('cld son0 titre face b
    son pouilan dans sa ville na
    tale di Detroit.
    L'in lati'oni semble avoir
    :issi atteint le monde de la
    ox et e parile des cailego
    rie'i "' inferiures aux Poids
    Movens Larry Holmes,. est
    ha bonne trained 11 1'a proil
    v' ci triumphant de Sha-
    vers iet Ken Norton. II sue
    cu'dera a A lin. nis alo nation
    a un certain Greg Pa'ce et
    John Tate, recent vainqueur
    (d, 1lespoir Coulmbien Ber-
    na''do Mercardo. Tate de-
    vant dans les semaines a ve
    nir rencontrer l'ex-espoir
    (Blanec Duane Bobb'ck. Le
    ,Bombardier Juifl Mike Ro
    semon mettra son titre enl
    jeu face a lex-Champion


    DECORAMA
    LE No I DANS LA DECORATION INTERIEURE
    TAPISSERIE MURALE RIDEAUX TAPIS MIROIRS LAMPES
    TABLEAUX DECORATIFS CARREAUX EN VINIL CHAMBRES SALONS
    SALES A MANGER APPAREILS STEREOPHONIQUES TELEVISIONS
    FISSUS POUR RIDEAUX

    Maintenant en liquidation n: Television 19" noir

    et blanc $ 320.00

    DECORAMA 243 LALUE en face de la lere
    Ruelle Jdremtie Tel. 2-2257
    OUVERT TOUS LES JOURS DE 9 H A.M. A 6 H P.M.

    i////////..CC o :C o~oocooos//os<=oy. *,cr////. "


    0 Les

    calculatrices electroniques

    Texas Instruments,

    mettent la vitesse,

    la precision, la memoire


    et... les r6sultats


    'ai bout de vos doigts.


    En vente
    et service a



    ,CAAR Electronics

    LA BELLE CREOLE rue bonne foi


    2


    PAGE 7


    L'OISEAU RARE!


    Gallndez le 24 fdvrier pro-
    chain a Las Vegas.' e
    -Avez-vous remarqu que aq
    I'Amerique Central pt ia sE
    Caralbe dominent la boxe I
    International ? Benitez,
    Cuevas, Welters, Duran, Le- I
    gers, Serrano, Arguello, Su
    per-Plumes; Pedroza, Plu-
    mes; Lujan, Zarate, Coqs. 1
    et Canto, Mouches.

    Le Prasident du W.B.C. .
    n'est pas a prendre au se-
    rieux. Le Cubain Teofilo Ste
    venson pourrait tre le pro I
    chain ndversaire de Muham
    mad Ali s'il obtlent I'autori
    station d: Fidel Castro.
    L'Americain Ray Leonard qui avait entou-
    siasmu les tdlespectateurs
    lors des jeux de Montreal a
    fait grosse Impression en
    battant le veteran Arman-
    do Muniz par K.O. au 6eme [
    round.

    Leon Spinks reussfra-t-il
    son comne-back ? Nous ne le
    pensions pas. L'Americain
    Scott Clark, vainqueur de
    notre compatriot Yves
    Charlotin aux points A Orlan
    do qu! meritait tout. au
    moins le nul sera demoli
    par le Mexicain Cuevas en
    InOils de six minutes.

    Clark n'est pas encore
    nrtt pour affronter un pun
    cheur genres Cuevas, Beni-
    tez, Hearns, Gray ou Pete
    Ranzani. II dolt son classe-
    ment grace a sa nette vic-
    toire sur le Trinidadien Ed
    die Marcelle qui etait lui
    qlasse 96me par le WBA et
    7eme p a r la WBC.
    George Foreman. 30 ans.
    Joe Frazier 34 anas et Mu-
    hammad All 37 ans celetne
    ront leur anniversaire d'vil
    la fin du mois.

    FLASH
    DERNIERE HEURE

    Detroit L'espoir Thomas
    Learns a triomphe du C..-
    nadien Clyde Gray Cham-
    pion Welter du Common-
    wealth par K.O. ai la 10emr
    reprise.

    New-York Madison Squa-
    re Garden Le Colombiei
    Anton'o mKid Pambele Cer
    vantesi a conserve le titre
    mondial des Super-Legers
    version W.B.A. en triom-
    phant du Dominicain Mi
    guel Angel Montilla aux
    points en 15 rounds d'un
    excellent combat dans la sal
    le New-Yorkaise. A la me
    me affiche l'ex-Champion
    de la categorie des Coqs, le
    Mexicain Alfonso Zamora a
    lui aussi triomphe en bat-
    tant le Porto-Ricain Jose
    rounds. Le grand espoir Do
    minicain. Pecho Castro a
    battu par K.O. a 1 minute
    56 seconds du 5eme round
    le Champion Poids Moyen
    Mexicain Gerardo Marcos
    apres 1'avoir expodie 5 fois
    au tapis. Castro demeure
    ainsi invaincu apres 14 com
    bats professionnels. Le mois
    prochain nous ferons la dis
    tribution des prix voir meil
    leurs boxeurs de 1'annee 78,
    irianagers promoteurs, etc...

    S < x X

    CLASSEMENTS
    MONDIAUX PAR JACQUES
    DESCHAMPS FILS

    LOtRDS CIIAMPiON :

    Minamma r Aalli UJ-L
    iW.B.A.)
    Larry Holmes U.S.A.
    SW.B.A.)
    1 Ken Norton USA
    2 Jimmy Young USA
    3 Leon Spinks USA
    4 Earny Shavers USA
    5 Ron Lyle USA
    6 Kallie Knoetze Afr. Sud
    7 Osvaldo Ocasio Porto-
    Rico
    8 John Tate USA
    9 Gerrie Coetze Air. Sud
    10 Alfredo Avengelista Es-
    pagne.
    MOYENS (160 LBS

    CHAMPION :
    Hugo CorroArgentine
    1 Marvin Hagler USA
    2- Alan Minter Gr. Breta-
    gne
    3 Antuofermo USA
    4 Rddrigo Valdez Colom-
    ble
    5 Loucif Hamani Algerie
    6 Ronnie Harris USA
    7 Rudy Robles USA
    8 Bennie Briscoe USA
    9 David Love USA
    10 Willie Monroe USA

    WELTERS (147 LBS)

    CHAMPION :
    Wllfredo Benlitez Porto-
    Rico (WBC) ,'
    Jose Cuevas Mexique (W.
    B.A.)
    1 Carlos Palomino USA
    2 Tommy Hearns USA
    3 Pete Ranzoni USA
    4 Ray Leonard USA
    5 Clyde Gray Canada
    6 Harold Weston USA/
    7 Dave Green Gr. Breta-
    gne
    8 Angel Espada Porto Rico
    9 Johnny Grant USA.
    10 Scott Clark USA.


    (A suivre)


    (Suite de la 16re Dage),

    change de 1'fndlganisme'
    quo.tdlen, les haltiennes ne
    embarrassmentt pas de scru
    ruIes .avec les strangers.
    - Ralson de plus : tu vas
    )ouvoir m'en trouver une ?
    - Mon aml, figure tpi que,
    danrs ce pays, et pour les til
    es de notre classes, le term
    emarquereller ne s'emplole
    qu'au faminln. Les amaque-
    reaux ne se recrutent que
    dans les bordels...
    - Pas seulement en Haiti.
    MWme dans la Utt6rature
    franqaise, Cl1estine de Ro-
    jas et Macette de Regnier de
    meurent des entremetteuses
    celebres...

    Je n'allais pas taraer a
    prendre conge mon' ami.
    Toutefois, le mois suivant,
    le hasard voulait que nous
    nous retrouvions a dajeune
    pour parler affaire. Et tandiE
    que nous prenions 1'aperi
    tif, j'ouvris la conversation
    - Mais dis-donc comment
    Vtes-tu debrouille en l'absei
    ccee de ta femme ?

    Par un heureux hasard
    le jour meme du depart, j
    fis la connaissance d'uni
    fille delicieuse qui guettai
    comme moi le depart d'un
    amie sur le balcon de l'a
    report. Elle etait belle, jeu
    ne p;mpante, et portait 1
    beau nom de Sandra. J.1
    compris tout de suite quell
    allait egayer ma solitude
    Elle consentit a dejeuner
    vec mo!, et comme on etai
    en week-end, je l'invitai
    partager ma crambre dan
    un de ces hotels de la pla
    ge. Ce que j'appreciai le
    plus en elle, c'6tait cettc
    spontaneity avec laquell
    elle se donne a 1hommn
    qu'elle aime, donnant li
    bre course a ses pulsions
    sexuelles. Vraiment on eta
    faith 1'un pour l'autre et c
    fut de part et d'autre
    coup de foudre. J'oublia
    done tous mes soucis
    mbme ma femme dans lI
    bras enchanteurs de cet


    Ce qu'ils covalent m'en
    vier ces hommes qui, st
    la plage, se retournaient s
    son passage ct poussait d
    sifflements d'admwrotion
    Bien prise de corps Sand
    portrait un bikini senses q
    laissait tout entrevoir.
    avals raison. mon echer I
    nest. de penser que les
    les n'6taient pas difficil
    a trouver et compete tei
    de ce pourcentage 6leve
    femmes, ne devrait-on p
    user d'autant de severites
    vec les femmes adultery
    qu'avec les pedales ? Dura
    le temps of je ne la qui
    tais que pour aller a mc
    travail. Sandra n'avai
    d'yeux que pour moi. Et r
    ritable en plus : elle ref
    salt tous cadeaux et prel
    rait les especes sonnant
    qui lui serviraient a soul
    ger j'imagine, les maux d'
    trui.
    Tu as vraiment de
    chance de rencontrer u
    fille amoureuse qui Vair
    pour toi-memo, un verital
    oiseau rare qui n'accept
    un argent que pour alim
    lr ses oeuvres de charil
    Et puts elle etait d'u
    soumission Pas hypocri
    pour un sou Elle me
    moignait son amour men
    en public, passant ses hr
    autour de mon cou eL n
    tendant ses levres pour d
    baisers ardents ..
    -.Tu sais que c'est diff
    le a trouver, une fille jeu


    Panam va
    ouitter IATA
    N. Y. IAFP)
    ( Airways, (Panam) a ann(
    ce Mercredi. qu'elle va qui
    ter 1'Association Interna
    tic-iale du transport aeri
    (IATA) le 31 Mars procha
    Deux autres compagnl
    aeriennes amuiricaines, Di
    ta Airlines et Allegheny A
    lines, avalent pris une d(
    sion similaire en Decembi
    dernier.
    Une Porte Parole de
    Panama pracisa que l'ap
    partenance a IATA, organ
    me de concertation en r
    tire de tarifs adrlens, ne
    justifie plus au moment
    les companies aeriennes
    font une vive concurrence
    et s'efforent d'offrir les
    rifs les plus bas.
    Le Porte Parole a Inc
    que neanmoins que Pana
    participera aux comltts
    nancier, technique, medic
    et lagal de IATA lorsque 1'
    ganisation sera raorgani
    sae, mais que la compgni
    ne prendra plus part a'
    conferences sur les tarifs.
    Un reprusentant de IAT
    Interroga a Montrral, a d
    clara qu'il est sregrettat
    qu'un membre fondateur
    cide de quitter l'organlsatli
    et que la situation dans 1'
    dustrle arlenne soit te.
    que des compagnies inter
    tlonales de la talle et lie
    portance de Panam sole


    forces de prendre une tel
    d6cislon2 .


    belle, caressante, charitable
    et pas hypocrite'?
    C1 tu peux le dire et-
    j'al une velne du cocu...!
    Comme tu parals heu -
    reux d'inspirer de ces a
    mours dosintdressaes I

    Tu dSe vral atonn6e du
    femme s'est atonnae du
    changement qui s'est op6r6
    en mot. Avant son depart,
    j'atals toujours morose et "
    mame quelque peu gauche .
    avec elle... '
    Et maintenant ? GRANDG
    C'est elle qui crime grace
    et cherche a avoir quels .
    films cochons .j'ii vus en son -
    absence pour tre aussi ex- route
    pert en la matiere.

    Tu n'as done plus revu de
    Sandra depuis le retour de a i
    ta femme ? ,
    s Non elle a regagn6 Pa
    r nama la veille de son arri-
    s vue. Elle 6tait ici en vacant
    ces.
    Elle ta au moins lais-
    t sd une adresse ?
    n Bien sir : El G tano.,
    une discotheque ohu elle tra
    vaille la nuit.
    S El Gitano ?
    e Htlas Je n'ai pas os6 di
    e re a mon ami parti de- AVE
    't oais que la boite en ques
    e tion n'etait pas une verita-
    e ble discotheque our jeu -
    - nes gens de famille mais '
    e un bordel fort connu de laIX
    e. cite dp Canal. II ne faut pas .H W
    le detruire un rcve et encore







    e AMPR OSA INTROD UIT


    aL


    it a
    ll


    te La plus laEg-e gamma del monde de Qroduits pour


    ur 8le ettoyage le lavgeeo 1e INsrag n d ae V eOre v iiturt...
    es





    Erl e l COMPOeUN enl pIte en liorutc



    as
    a PROTEGE CHROME
    les




    ena A enpI A en crme Pv *
    nt
    e-





    ts e (Ses pneus, du tableau de bord etc..,


    nea POUR UE VOITURE COME Au ier JOU,
    me
    ble ,
    ein ,, AMPCe A ducE Pave X


    ne -
    te cR, es cw ncs uteablaudtmoft




    | PABOCO

    t Paper Box Company Of Haiti

    Ru2 Barbancourt (Entree Le Natal) Route de l'Aeroport

    |Tel. 6-0732

    *d LA MASON DE-S BOITES
    lon

    S PoUr routes vos commandos


    en
    tin
    Ies
    el-
    ir
    eci
    )re

    la
    -
    nis
    ma
    se
    of0
    se
    ;e
    ta

    fi-
    Im
    f 1-
    ;al
    or

    ie
    ux

    A,
    1-
    ble
    da
    on
    in
    lle
    na
    n-
    nt
    Ile


    de bites te:

    Chaussures

    Patisserie

    Detergent

    Pate dentifrice

    Chemises et lingerie
    Composants electroniques

    Products pharmaceutiques

    Products arimentaires sees et Congeles

    Creme a la Glace

    Savons
    Fruits de mer
    Traiteurs e& restaurateurs

    Enforcement de cols et des de chemises

    Agraffes et trombones

    Divers ..

    Nous fabriquons e galement des dossiers de ciassement

    En format lettres et legal.
    * ., .* s s *r-******** ** ^*ss^^cn^^ *, *^^ **f-


    r


    0- -NM%-


    _ -- ,-- I


    .&


    r









    PG B--- LVU.` 4rV


    ---------- P0 0


    SALLE I $ 1.50 et 2.00 SALLE II $ 1.50 et 2.00

    La raison d'Etat LES GRANDS M(


    Un nouveau concert extraordinaire!

    iSuite de la 1lre page)
    York ofh 11 residait les cartes
    .pour son concert de retour
    a New York etaient.dejs ven
    dues. Et M. Toscanini pour
    autant que je me rappelle,
    dirngeant lorchestre de la
    NBC avait des cachets de
    $ 4000.00 par concert. Et
    c' est un grand chef d orches
    tre, Iinsv.te d's Orchostros
    de Boston, Oslo, de la Bri-
    tish Broadcasting Corp. tB.
    'B. C.I de la Radio Suisse
    gqu, ni,rainera Iorchestre de
    Sa nte Tr nite pendant 10
    "semairns et qui dirigera le
    L Concert du Samedi 3 Fevrier
    1979, gratutement Que pour
    rions nous d'a Ileurs lui of-
    frir Nou, ne pouvons pas
    passer sous silence lautre fa
    ce de M. Curtis. II a ecrit
    des oeuvres pour solistes,
    des oeuvres Dour orchestrec
    et choeur et de la musique de
    chanmbre Probablement son
    sejour en Has.ti pays tele-
    ment d fferent au point de
    vue rythmes etc. lui apporte
    ra certaines -ources diffe-
    rentes d'inpiration.


    vc c in Pre.ude ie I1Opera
    1 ) MIe,.' rsili ,er Le-s
    nia trI's chal.tt'urs de Wa-
    gne r. *
    Ne %ou- lfrom.;piez pas sur
    it' s'l d i t, 1'r-e han-
    ch,,i'tri' ou ltil Its in .lru-
    ment- avec leur.s coileurs.
    snlit represlenics :
    Dabord le qIu.nItle a c'or
    di.s : ier et 2emne v olon. Al
    los, ou Vi ola 0 v:ol.i '.lle e1t
    contireba si
    El i ilI ,' I itl, i( i ( t' lp e i .
    boel. : I uie. h iitboi.s. cour

    Fill, i "rit;:,. de's ( o e-
    1roin ij I( '( : h : 1 i:ii c. ri) 11i
    bili .s. 1(0'.o 1Frc('(i' Horns,
    ct l p.ro 'pc ce; i ba., es 'es

    LI!i !l... 1 m III It percls-
    >l(inm ymb'lt ia 'y n l"lc>

    L'Entrainlt Ir lunl -'nupO d
    .(li l' ia;nll -i 1 1 i lir i oL

    qil a 5111 0r I ,riiil ci icet'-
    tailn ni'nil're' d Utl n O'r0Lh
    ire 111 p'- p1r 1' 'U 1 iX ,[. C, -
    liut c( ii()i m ..I il d-' ine'

    Ut ll m ;i :t(', '
    M a l ; \ s (ior

    ra d iie 1)I 1 M I'.'di g lr Cur-




    Sir Utillln ]. u f ,'' 'l i T(I. Ti
    ni.r ( t ;i ,i '\ -, ii ( 'i a '
    Noi ciii 1' i ri Lii
    i;.s .)] ,I i ( i, ii, i


    S- c, To
    1l'i( iii il ii,(, i ." iiI i tilI
    d .rd. M C u -1 1 iiS ,l
    avec Ru'dolf 1rk!'1 ii i.s
    l i1nd i) i '.sl ,: de 'Icpoqj l
    t iltit 'i1 nis ll.sIre sacrc


    _. urchestre -tirpretera un
    ; pour flute de Mo-
    dont 1 Post Graduate C dil Concerto dt so
    se a Sa zbourg. Autriche, est hcate. lt Ul est le fluti'te '? Eh
    Ires repute. II etudia la d' blen i st une femmLs Mme
    reel ion d orehestre avec Doriot Anthony Dwyer. Elle
    Geor.s Seilt un autre mons est *e premier flut ste d1e Ior
    tr.. sacre et eelu, de l orch,.s chstre hsyr- phon que de Bos
    tite Sciipihon que de Cleve- to et le est la preemiere
    land qu'il amena a iun de- femmne a oicuper ctte chain
    gre de ocrfect!on exception- re a Boston et cela depuis
    nel. pm, avec Serge Kusse- 1953 done depuis 26 aisn. Elle
    v Izky, I' o r g u e i 1 de fut initice a la mus.que et
    lorchestre Syn-phonique do a la flute des r'age de 8 ans
    Boston. par .a mnere remarquable flu
    tiste. EI.e se periectonna
    Chel d Orchcs:',. i1 a icree pus tard avee Ernest Leigl,
    nu favor se 1'eclosioiin ile plu Wlliamn Kinca'il et Joseph
    siteUs iorchiLtr-' de proles- Marian', GiS profeseurs a
    sieinois lt d etudiat:i par- 1 Ea tman School oi Musico
    teul ou -a If'milL.e et lui. tous 0 ,,.ni. d c ctte dern'ere
    deux conmpos t,'urs 'nt rest Institution elk dev nt mem
    die : Bostoii. Alban New- bre de la Natonal Sympho
    York II y a des chefs d'or ny durant 2 saisons a Wa-
    cheLstre tituia res 11i y a au0 sh.ngton D C. Elle travail-
    si ( ls invites, ceux que 1'on la ensuite a New York corn
    ppe.le en Anglas le Gueat mse Rad'o Stuldio Mus iclan,,
    is sr n ent tn con Plus tard elle deviant merm
    course de clianlt avec la pal bre de !'Orelh -sre Philhar-
    ine dec,.rnee ati ineilleur monique de Los Angeles et
    M.;i ,s qu y a-t-1- d'extraor de Hollywood Bowl Orches-
    din., r d rez-vou- ? tra pendant 6 i-.is. Depuis
    El d aboard que Ion puils>e son arrvee a Be ton elle eni
    avoir ia Port-ain-Pr'nce un seigne aiu Boston Univers ty
    orehcstri ree-lemeient Syrm- et dans Ie -pr've car rell a
    iiiiiiilue. C'est a dirt un or des eleves perconnels. Elle
    Ciiductonrs Intoile dc dire et membre au si d(u corps
    ( ltitii '-i 'onrdrielors est profesoral au 1 Berkshire
    uin nImu i(ienI de reputat on Music Cunter,. au Ponmona
    lteriL' iti .i),ile sol delini't as College, au Conservatoire
    ,tsi., (Ie,1n11, Bruno Wal- de New EFngland. E le a joue
    1' 't" .wiiili'r. iRodzin.ky. a travers ie niondd sous la
    S r Thornal ll Itechin etc. direct on des chefs d'Orchis
    l1110 ii''. pii'.U conductors. tre uivants: Charles Munch,
    Je me riappel' que. il y a Eric Le'nsdorf, William Stein
    de ', la de' nombreuses an- berg, Carol Maria Giulini,
    niees nalurellement, Arturo C'audio Abbado. Suiji Oza-
    Toscaann: deviit faire unie wa et M'chael Tilson Tho-
    tournef mas. Elle prefere les grands
    II devait diniier les orches classiques Bach, Haydn,
    tres symphoniqus de Ph1la Mozart. D'aucun la consde-
    delphi ,, ,e Bo lon, de Cleve re comme un des grands flu
    land, de Chic'iica de Minnea t stes du monde. Accompa-
    ptol',. d. San aFranc sco etc gne de i'c-'"-tre de Sainte
    etc et fina' n. nt New York Trin.t6e elle nous presentera
    Avanit son depart de New un concerto pour flute de
    S aO <, >--, -,,,- ,* Mozart. N'est-re pas extraor
    Sdinaire !


    STUDIO 54


    Disco Club

    Cocktail Lounge --American Bar

    tlEe best sound and Lighting System

    THE DISCO OF THE BEAUTIFUL

    PEOPLE

    Hostess Edna Whright

    Open every day from 8 P. M.

    CC o ;ovw -0 ccocooso -d



    ORCHESTRA PHILHARMONIQUE 8

    STE TRINITE

    GRAND CONCERT CLASSIQUE 8
    DIRECTION: EDGARD CURTIS (CHEF D'ORCHES-
    TRE INVITE)
    SOLISTES INVITEES : DORIOT DWYER ltre. FLU-
    TISTE DE L'ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE BOS-
    TON NICOLE ST. VICTOR: SOPRANO.
    OEUVRES DE : MOZART, GEMIANI, WAGNER etc...

    SAMEDI 3 FEVRIER A 7 H 30 P.M.

    AUDITORIUM STE TRINITE
    Z,.NTREE: ADULT : $ 2.00 ENFANT $ 1.00


    L'Exultate Juib!late egale-
    ment de Mozart nous sera
    present par Nicole Saint -
    V ctor. Vous connaissez n est
    Ce pas Nous ne voulons pas
    faire ici un p.aidoyer pro
    domo sua.
    Vous avez entendu avec
    I'orchestre de Grenoble le
    style des compositeurs des
    17epe et 18emc Secles. Cha
    cupn d'eux a son individual
    lite propre mais ils reflttent
    tous les caracterist'ques de
    cette epoque. La musIque n'e
    tait certes pas au-si divers
    fiee que muuirtotnant. La mu
    s'que de Andreanus Vale-
    rius, probablement un pseu
    donyme lat.n pour son nom
    hollandais, (peut Stre diffi-
    c element pronongable), com
    me il Stait de m'ses a cette
    epoque en littirature et dans
    les autres arts ausSi, ne nous
    changera pas beaucoup de
    ces belles melodies. Les deux
    Oeuvres de Mozart, les pie-
    ces mattresses de ce concert
    vous trouveront d6jS pred s
    poses. Quel est le melomane
    haitien ui ne solt pas fa-
    miller avec Mozart.
    Et pour finir un Prelude
    tire du Meistersinger Les
    Maitre chanteurs de Wa-
    gner. En dehors de 1'Allema
    gne c'est peut Stre 1'Opdra
    le plus populatre de Wagner
    et c'es certalnement le plu
    chantant.
    M4lomanes avertis que pous
    vons nous demander ',e plush
    Georges Duplessy


    Vendredi 2

    MOMENTS DU MUNDIAL 78


    SALLE III $ 2.00

    Crease


    Echos et Informations LeDeslar 78


    Cette semalne, plusieurs
    changements sont interve-
    nus dans la vie admini6trati
    ve de certaines villes de pro
    vinces. Les derniers change
    ments ont touched certaines
    administrations communales
    notamment a Petite Rivib-
    re de 1'Artibonite, oh Mon-
    sieur Ernest Jean Marie a
    6te nomme a la tote de la
    Commission communale.
    L'assisteront les assesseurs
    Louisme Legrand et Frantz
    Louis.
    0 -

    Aux Cayes, le service d'ins
    pection scolaire a ete re -
    constitue au project de Mon
    sieur Roger Lamour, inspect
    teur departmental, et Mon
    sieur Ambroise Desir inspec
    teur de district.
    0 -

    A Petit Gouve, une cental,
    ne d'ouvriers agricoles, al-
    fectes aux Operations de
    conservation des sols, ont


    et6 licencids provisoirement
    dit-on.
    -0-
    O --
    Monsieur Sylvio Claude
    s'est porte candidate a la d&
    putation pour la circons -
    cription de Mirebalais. C'est
    le seul candidate qui s'oppo
    se au d6pute- sortant Mada
    me Max Adolphe.
    0 -
    Au M61ole St. Nicolas, on a
    enregistr6 une nouvelle de
    claration de candidature :
    celle de Monsieur Roger
    Frangois.
    O -
    Dans une manufacture, a
    Carrefour, un ouvrier a kte
    trouve mort hier apres-midi
    devant la machine qu'i.1 ma
    niait.
    0 -
    Un carrefour of I'on enrc
    gistre bien d'accidents est
    celui qui est former par la
    Rue Di. Aubry et celle dee
    Miracles. N'y a-t-il moyen
    d'y installer des feux de si-
    gnalisation ?


    L'Oeuvre po6tique complex
    te de Leon)Laleau don't le
    Jury du Prix Litteraire Hen
    ri Deschamos avait. sugge-
    re la rendition aux Entte-
    prises Deschamps Frisch
    est sortie cette semaine de
    I'Imprimerie.
    Leon Laleau, le Jury du
    Prix Litteraire et la Maison
    Deschamps invitent cordiale
    ment le public, la press,
    les intellectuals, les profes-
    seurs de littfrature, les etu-
    diants et tous ceux qui s'in
    teressent particulierement a
    la poesie, a la presentation-
    vente de l'ouvrage qui au-
    ra lieu a I'Institut Frangais
    le mercredi 7 Fevrier a 5 h.
    de l'apres-midi.

    Le livre qui cofitera $ 8.00
    en librairie, sera vendu a
    $ 6.50 ce jour-la afin de per
    mettre a tous et particulie
    rement aux collectionneurs
    et aux etudiants de se le
    procurer plus facilement.


    Decret creant 1'organisme

    "Television Nationale. S. A."


    (Suite de la lore page)

    d'un journal televise'embras
    sant des nouvelles locales et
    etrangeres.
    Article 7.-_ I a la charge
    de recruiter dans le pays ou
    ailleurs et, sous reserve de
    1'approbation finale de 'en
    tile ci-dessus mentionnee et
    sur la base des recommanda
    tions qu'il lui aura faites.
    de licencier les membres du
    personnel places sous ses or
    dres, en tenant compete des
    necessities de 1'exploitation
    et de la bonne march de
    la Station.
    Article 8.- i elabore les
    reglements interieurs de la
    Television Nationale et exer
    ce l'autorite et la direction
    indispensable sur son per-
    sonnel ab qui il transmettra
    ses ordres et decide de tou
    te affectation d'un membre
    du personnel, des promo-
    tions ainsi que de toute
    sanction centre un membre
    fautif.
    Article 9.- II est l'ordon
    nateur des recettes et des
    depenses de la Television
    National. I1 represent la
    Television N itionale en jus
    tice tant en demand qu'en
    defense et dans tous les ac
    tes de la vie civile-
    Article 10.- En cas d'em
    peehement ou d'absence, il
    peut par note de service don
    ier delegation de signature
    ou de representation a tel
    membre du Conseil de Direc
    lion don't le choix est ap-
    prouve par l'autorite de tu
    telle.
    CHAPITRE V
    DU CONSEIL
    DE DIRECTION
    Article 11.- Le Conseil de

    Pensions Epeciales
    iSuite de la lre page

    500.001 par mois, est accor
    dee, a titre de pension spe
    c:ale, a Mile Camille Ro-
    main.
    Article 10.- Une al.oca
    tion de cinq cents gourqes
    (G. 500'00) par mois, est ac
    cordee, S -,tre de pension
    sp6ciale, a Mnme Nissage Da
    vid.

    Article Une allocation
    de quatr(i ents gourdes (G.
    400.Ou) par mois, est accor-
    die, h titre da pens-on spe
    ciale, a M. Euope Milfort.
    Atricle 12.-. Une allocation
    de quatre cents gourdes (G
    400.001 par moys, est accor
    dee, 4 titre de pension spe
    eiale, a Mlle Cle1e Faustin.

    C'est la SIMCA
    Horizon
    La Sonavesa se fait un de
    voir d'aviser les Sventuels
    acheteurs de voitures por-
    tant des noms composes du
    terme eHorizona que seule
    la quie en France, aux usines
    de Poissy est sortie victo-
    rieuse de l'dpreuve mettant
    en lice 8 autres grandes
    marques. La designation de
    voiture de l'ann~ee a done
    ted attribute exclusivement
    h d'autres marques fabriqu6es
    aux Etats Unis suivant d'ai
    tres techniques.
    Pour la Sonavesa agent
    exclusif de Simca Hori-
    zon en partleuller et de
    Slmca-Chrysler en gdrn'ral
    Ernest BENNETT Junior
    Vice President et Direc-
    teur.


    Direction est compose :
    a Du Directeur Technique
    bi Du Directeur de la Pro
    grammation.
    c) Du Directeur Adminis-
    tratif
    d) Du Directeur de la Pro
    duction
    e Du Directeur de 1'Infor
    mation.
    Article 12.- Le Conseil de
    Direction est preside par le
    Directeur General de la Te-
    levision Nationale d'Haiti et
    en cas d'absence ou d'empe
    cement par un membre de
    signed dans les conditions
    de l'article 10 du present
    Decret.

    Article 13.- Le Conseil de
    Direction se reunit sur con
    vocation du Directeur Gene


    CHAPITRE VI
    DU BUDGET
    Article 15.- Le Budoet de
    la Television Nationale esi
    alimente par :
    a Le montant des va-
    leurs prevues au Budget de
    la Republique
    b) Le produit de la vente
    de certas, i programmes
    c) Les dons et legs
    d) Les contributions d'au
    tres Organismes d'Etat.
    Article 16.- Les depenses
    budgetaires comprenneni
    a) Les frais de fonction-
    nement
    b) Les frais de represen-
    tation
    c) Les frais d'operation
    d) Les frais d'investisse-
    ment en equipment.


    ral aussi souvent que de be TITRE IV
    soin. L'ordre du tour des DISPOSITIONS
    reunions est arreti par le SPECIALES
    Directeur General et corn- Articel 17.- La Television
    portera touours a cote des Nationale d'Haiti, peut pas-
    problemes specifiques les ser des accords avec des or
    questions d'interet general. ganismes nationaux ou e-
    trangers, pour la production
    TITRE III et exploitation d'emissions
    REGIME FINANCIER educatives, culturelles, spor
    Article 14.- La gestion fi tives et autres. Sous reser-
    nanciere et comptable de la ve de certaines autorisa-
    Television Nationale est as- tions qui peuvent etre accor
    suree conformement aux dis dees par lautorite compe-
    positions de la Loi du 30 tente, elle a seule quality
    aofit 1978 sur le Budget et pour assurer la realisation
    la Comptabiliti Pubhque et de certaines de ses emis-
    selon la procedure, etablie sons en collaboration avec
    par le Manuel Financier pu les divers secteurs d'Etat et
    blie a cet effect par le Depar organisms autonomes sur
    tement des Finances et des des programmes specifiques
    Afftares Economiques. !es concernant.



    L'oeuvre poetique

    de Leon Laleau


    voulu rendre on
    (Suite de la lere page) unanime.


    te comm.0 un fouet ou ruisse
    late comme une eau, Prin-
    ce, enfin, de la Ciselurc ?
    Ce constant marriage de la
    rigueur et de lor'ginalite.
    cette march perpetuelle et
    triomphante vers la perfec-
    tion, cette poet.que riche de
    mille cultures et de mille
    souvenirs, de mnlle impetuo-
    sites et de mille sagesses., ou
    la trouver ailleurs que dans
    les poems de Leon Laleau?
    De Bronze et d'Ivoire, le
    recueil ined't du poete, qui
    est public Sgalement dans
    ce livre, confirm cet extra
    ordinaire talent, (fruit du
    coeur et de !'IntelPgencee
    auquel le Jury du Prix Lit
    teraire Henri Deschamps a

    Un millionaire
    chinois a P-au-Pce
    Le Grano Industriel Mil-
    lionnaire chinois de Hong-
    Kong, M. C.L. Kung, arrive
    le dimanche 28 janvier der
    nier est reparti le mercredi
    31.
    II avait pris logement a
    I'Hotel El Rancho. M. Kung,
    qui fait des affaires depuis
    quatre ans avec le Commer
    pant propriitaire de la Rose
    Center, notre sympathique
    ami GQrard Ed. Nelson, est
    Ai son troisibme voyage en
    Haiti.

    Selon ce qui se dit, il pa
    rail qu'il aurait le project
    d'Stablir une Manufacture
    d'objetsen plastique A Petit
    Go~ve.
    Nous lui soubaltons un
    boni voyage.


    homage


    Voila c2ne cette Oeuvre
    poetique, presented comme
    un exeniple au monde lettre
    contemporain, aux ecriva'ns,
    aux eturliants d'uujourd'hui
    et du ful ur, et a tous ceux
    qui ont a coeur d'honorer la
    Culture celle oui peut, gra
    ce a un poete tel que Leon
    Laleau, se hisser sans tapa
    ge, mais invinciblement, a
    la place qui lui revient. Au
    sommet.
    Mona GUERIN
    Port-au-Pce, U1 11 septem-
    bre 1978.


    SALLE IV $ 1.50

    Je suis tinmide mais je me soicne



    Coin du Jardinier


    (Suite de la 1ere page)

    tour de la famille la repu-
    tation bien etablie de plan
    tes-poison dangeureuses.
    Jusqu'en 1820, on en etait
    encore a la croyance que la
    tomate, comme ses proches,
    n'etait suoitout pas comesti.-'
    ble. La pomme de terre a-
    vait subi le meme rejet. Un
    inconnu, it New Jersey. Ro-
    bert Gibbon Johnson, de-
    vint celebre du jour au len
    demain, en- osant marger
    publiquement, sur les mar-
    ches du Palais de Justice
    de Salem .. une tomate ..

    El ee fut la grande con-
    quete. L'elonnnnte variabili
    te genetique de cette plan-
    te, une medlleure uti.liisation
    des modes de culture.- ont
    facility la creation de norn
    bre de varieties' cultives a-
    meliorees. Cha'iue annee.
    des douzanes de nouve'les
    variolts s lnt introdl ilit(.: pde
    par le monde. On so scri dc.,
    genes des especes s.auvi'ge
    pour rendre plus erlndcp la
    resistance aux m:;i.dies, la
    resistance a Ia seclneressc,
    pour arneIo-irr I tili:.ic
    et la coulcur des Iir'.


    a recu pour vou:
    SEMENCES DE I
    SEMENCES DE
    DES ENGRAIS P

    LES MEILLEURI
    LES MEILLEURi
    A LA DAR B

    DARB


    La tomate est un exem-
    ple d'augmentation extraor
    dinaire du rendement. En
    1977, aux Etats Unis, -des
    tomatoes ont ete plantfes
    sur environ 200.000 has, cor
    respondant a une produc-
    t'on de 8 millions de ton-
    nes. II y a 40 ou 50 ans,
    les rendements atteignaient
    dnviron 13.5 tonnes par ha.
    en Californie, 10 tonnes
    pour le reste des Etats U-
    is. Actuellement, ces rende-
    ments sont de I'ordre de
    51.5 pour la Californ.e et
    35.5 pour le rest, a I'hec-
    Lare. La consommation en
    1920 representait 8.2 kgr
    par an et par personnel. En
    178, elle est de '25.5 kg. sur
    tout en conserve, Cc clui re
    present une niisse cle 300
    pour cent.
    II est tres pe, de cult u-
    re's doi'.t Lt production com
    merciale se soilf amclilro'e
    de laeon 'au.ssii sp)ecla(caul-a
    re. C( uccs est sllun honm-
    miage a la recherche agro-
    nomique. a la richesse dc
    la Na lre, a l'in-en 50 ltC
    d'.es chlrclheor.iC eC des agri-
    c'll'ilurs
    Courtl.sle dte la DARBOU
    CO.


    La DARBOUCO

    s des semences et cdes en'rais.
    LEGUMES VERTS
    POMME DE TERRE
    OUR EN ACTIVE LA CROISSANCE

    ES SEMENCES
    S ENGRAIS
    OUCO R

    BOUCO S.A. Rue du QUAI


    Aux Ondes Sonores

    (MME GEORGETTE DUPLESSY)

    Le Disquaire des Melomanes

    avertis
    41 RUE MAUAJOUX TELEPHONE 2-3824

    Professionnels et Melomnanes averts
    Quelques soient vos criteres de choix


    Les noms suwvants
    toujours :
    amplificateurs



    Tournes-Disques



    Tkte de lecture

    Haut parleurs


    Cassettes Recorders
    Television
    Guitares
    Amplificateurs etl
    pour guitar
    Haut parleurs
    Tape, c-settes,
    vierge.,
    Calculatrices
    electroniques


    representent votre garantie

    RADFORD,
    GOODMANS.
    ALBA,
    TRANSCRIPTOR,
    CONNOISSEUR,
    GARRARD,
    GOLDRING,
    COSMOCORD,
    KZOLA CEFESlitJN
    K E F,
    GOODMANS
    : BIGSTON
    QUASAR
    EGMONT

    MARSHAL


    BA S.F


    SINCLAIR LITRONIX


    Quality, imagination creatrice, perfection tecti

    Notre rapport quality prix est imbattable.
    Une visit a notre chow-Room vous en convai


    liq


    nc


    1


    di


























    lue


    ra


    CINE THEATRE TRIOMPHE PRESENT

    Midi 2 heures 4 heure$ (zn permanence) 6 heutes 30. et 8 heures 30

    CE SOIR


    VENDREDI 2 FEVRIER 79


    iHAITI


    I~ aaan~Ffi- -r~-arrma~ ~ -~a~p b~~ ~ __7-~ 1~!! --a94~1~ ~Lsl3iar~g~ss -~~ IdFQPP~-~


    ------------------


    Oki-----ari~cA w~~rw/rc~Y~r ~'~~~Y.VrtIT~)/


    %%%%%T/~/IZ/~IJrZ~/P~/~T~'~%~,r~,~/sss~-


    " ^^^'""""w; z;ww.awrrrrre n, as


    en0 CO-IGO 6


    Ir~~Y////%CCC(~r~P~~~


    Yl~srrrrrPrr~o~-l-~rus~arvrzzrrr~lr,~


    PAGE 8


    lu


    t--





    aiq


    hae:


    ~-~crJr_-;C strS~,'JJ~~/E/~%r/E~


    LA tnOOVILLI~TE




  • University of Florida Home Page
    © 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
    All rights reserved.

    Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
    Last updated October 10, 2010 - - mvs