Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/10305
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: February 1, 1979
Copyright Date: 1979
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID10305
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text
~~~a r e _~~aseea~ro ~a_ __- -~a~a- -8 s ~~i BI


WASHINGTON (AFP)
Los Etats-Unis et la Chi-
no rentlirment ppot'S aux e ft'orts de tout
ps in vue d' tablir son
hegemonie ou sa domina-
ion stir d'autres nations,
ti un communique
commun sino-americain dif
flise jeudi at issue de'la
visit oflicielle a Washing-
ton du vice-Premier Minis-
Ire cehinois. M. Deng Xiao-
ting.
L expression <i
reprise du texte consacrant
Ie 15 decembre dernier la
normalisation des relations
entire Washington et Pekin,
es.t le mot-code utilise par
la Chine pour denoncer les
initiatives sovictiques.
Le Numero Trois chinois
a quite Washington mer-
credi martin pour Atlanta
DGeorgie ,. premiere tape de
'a tournee americaine de
cinq jours. tLes entretiens
entire MM. Carte et Deng
Xiaopuin,. ont ete cordiaux,
ednstructifs et fructueux.,,
precise ce document. 'Les
deux parties ont passe en


i fllii-


Pape: Bilan du voyage


MEXICO -- (AFP)
e Posetife, olourd de cons6
quencese, ,fructueux, dl-
suit mercredi avant le d6-
part pour Rome l'entourage
du Pape qui commenqait
ddjA de dresser un bilan
provisoire du voyage de six
Joit s que Jean Paul II vient
d'achever au Mexique.

Par ,posltlf), ces fami-
liers du Vatican falsalent
allusion h l'image d'un Am
bassadeur du Christ, ferme,
doux et profondement hu-
main que cette visit a 1'e-
tranger, la premiere de. son
Pontificat, a contrlbue a
dontier au

Des millions et des mil-
lions de tdlespectateurs
dans le monde ont pu sul-
vre presque here par heu
ye les activities du Souve-
rain Pontife au Mexique et
le successeur de Pierie. qui
demeurait malgr6 tout mal
connu du plus grand nom-
bre, est maintenant deve-
nu familler.

De fault, certain comment
tateurs politiques n'h6sltent
pas .S avancer en priv 1l'i-
dee que Jean Paul II, par
sa personnalitd tant que
par la preuve qu'll a don-

(Voir suite page 7)


JEUDI ler. FEVRIER 1979
SNo 1 .o00


IMPERFECT -- r A
lPERFECT.,.1' Al|


lv a .V

83EME ANNEE '.










FONDE EN 1890: LE PLUS ANCIEN QUOTIDIEN 0'HA&ITI MEMBRE DE ASSOCIATION INTERNATIONAL DE PRESS


DIRECTEUR : LUCIEN MONTHS
ADMINISTRATEUR : Mme. Max CHAUVET
U 0


T46lphone : 2-2114 Bolte Pos- le : 1316
Rue du Centre Np. ,212


LE RETOUR A TEHERAN DE L'AYATOLLAII KHOMEI


Une dre nouvelle s'ouvre
en Iran ce jeudi avec 1'arri
vde tHiomphale a Tdhdran
de I'Ayatollah Khomeiny a
pres 15 ans d'exil. .
En descendant du Boeing
747 qui l'avait amend de
Paris, le Chef Chiite, visible
ment emu. a immediate -
ment lance un appel a l'uni
te du people Iranien :
mis de triompher'., a-t-il
dit. L'Ayatollah Khomeiny
a demand aux intellect -
tuels, aux parties d'opposi-
tion et aux minorities de res
ter unis avec les move -
ments religieux. Attaquant


violem9ent le Chah, 11 l'a
ddsignd comme cce traitre
qui a fait reculer notre
pays, enfin, le chef reli -
gieux a estimd que la vic-
toire serait total ogquand
le regime Monarchique se
ra defi-nitivement ddracine>.
La radio et la television
officielles qui avaient com-
mence h transmettre en di-
rect 1 arrive de 1'Ayatol -
lah, ont brusquement inter
rompu -leurs emissions in-
voquant un ni-queo. Plus tard dans la
matinde on devait appren-
dre qu'un malt serait diffuse sur les


IRAN.

Appel du Parti Communiste a

la lutte armee


PARIS (AFPi
Le Comite Executif du Co
mite Central du parti ira-
nien vToudeh, (communis-
tel, a lance 3eudi un appel
a tla preparation et a 'or-
ganisation de la resistance
et de la lutte armeev, con-
tre le gouvernement de M.
Chapour Bakhtiar. qu il a
qualified de Itraitre,,
Dans un communique re-
mis a la press a Paris, le
AToudeh, declare que dles


diri'geants du movement
democratique no doivenit pas
perdre utin seul instant, face
aux differences manoeuvres
de lennemi, et dolvent ap-
pcler ie peip it a preparer
et organiser ia resistance et
la lutte armees..

,Lcs impdrialti.:'e; et leurs
valets. poursult e partli-ten
tent de menacer le people
par le spectre du commun-
nisme ou pattr le cl.iger qui
pose sur l'intOgrite territo-
riale et d aut.res menson-
ges. et d affaiblir le Front
Uni du people en semutant la
discorde enotre les :, ,ii. -
militants ct les aiutres for-
ces denocratiqite. .
Par des graves de la faim,
ronclut-il. \os efforts ne inei
vent etre efficaces, mais par
une offensive arnmie. par
l'occupation des unites mili
taires et des bases important
tes de Ienuemi. Vous erase
rez Iaptiareil nulitaile de
l'ennemi it vous vous me-t
trez au service du people>.


Le communique


Sino Americain


clame jourse.
M. Chotzadeh, consid6-
re par certain comme un
future Ministre, a r6epte que
le leader Chilte se refuse-
rs.it a tout dialogue avec le
'remier Ministre Chapour
Baktiar, < n' .urait pas d6missionns.
II a precise ensuite que des
distributions d'armes a la
population avaient lieu ac-
tuellement dans tout le
pays : ser, a-t-il dit, n'a pas enco
re 6te donnu, mais l'heure
approche. Certes, nos armes
sont moins puissantes que
celles des militaires, qui re
vent de nous andsntitr, mats
sous, nous avons la foi, nous
vaincrons>e.
A propos de 1'armee, le
Porte-Parole de 1'AyatollaTl
a evoque la possibility ae
la voir se rallier au mouve
ment populaire et il a exprl
me la conviction que le iea
der religieux parviendrait a
la convaincre.
Trois heures apres son at
rivee dans la capiatle, l'Aya


tollah Khomeiny ar
grand cimetidre de
Zahra oL 1'immense
en delire t'accueillal
cris de est le plus grand.
x x x x
LE DISCOURS DE
L'AYATOLLAH
KiiOMEIN

TEHERAN, (AFP)
L'Ayatollah R
Khomeiny a pris la
Jeudi, pour denonc
Chah et la dynastic
vi, devant une foulede
re estimde a plus d'
million de personni
tassee dans le giga
cimetiere de ra>, au Sud de la.c
(La dynastic des
des le debut, etait
re, illegalet, a-t-il
semblee constituant
Dynastic Pahlavi a
a la force de la bai
(J'ai endure beau
peines, j'ai vu beat
mal, je ne sais comr

(Voir suite pag


I


revue la situation interna-
tionale et sont tombees d'ac
cord pour constater qu'elles
partagent dans de nom-
breux domaines des interests
communs et des tI)ints de
vue similaires. Elles ont aus
si abordd ces zones sur les
quelles elles ont des perspec
tives diferentes>, indique ce
communique don't la publi-
cation a provoque une sur-
prise car il avait ete annon
ce qu'aucun texte de cette
nature ne -serait diffuse.

Ce communique met en
valeur que les deux pays
< tle enforcement de leurs re
nations amicales et cooper
tion est dans t'interet de la
paix et de la stability dans
le monde, en particulier de
la region Asie Pacifiqueg.
Les trois accords et cinq
protocoles sino-americains
signs mercredi soir a la
Maison Blanche sont ensui-
te passes en revue, La con-
clusion d'accords sur le corn

(Voir suite page 6)


L'Ecole de Commerce Maurice Laroche

aura demain 40 ans


Em'S le poids et les coups
des ans. I'homme perd de
sa soItIlesse. de sa frai-
cheur. de sa force: son corps
deper'.t lentement. Mais ii
arrive parfois que le Coeur
en depit des vicissi -
tudes des meurtrissures. des
sOLItffrances, conserve tou-
JOurs sa letunesse.

El dans les rapports hu-
mains, cc phenomenes ap-
parencment ionetplicable rap
p;oche Jeunes et Vieux grA
ce a la Magie du Dialogue
Constructif qui les unit et
les transform par le renou
vellement de 'esprit sains
cesse alimentd a la source
vivifiante de la comprehen
sion mutuelle, de la commu
union fraternelle, de la con-
fiance reeiproque et de Fen
trade. autant de acteurs
determinants d'une longue
existence paisible, heureuse
et joyeuse.
Cette constatation petit
etre faite egalement dans la
galerie de nos Institutions
les plus reputees. En attes-
te thistoire glorieuse de 1'E
cole de Commerce Maurice
Laroche qui, malgre son
Bonnet de quadragenaire, a
un coeur de 18 ans.
Et ce 2 Fdvrier 1979 que
nous appelons sans malice
cennies> d'apres le certifi-
cat de Bapteme de 1'E.C.M.
L., trouvera ce prestigieux
Etablissement, fort de ses


Experiences, drape dans sa
sollicitude pour les Jeunes
qui lui prltent en retour
leur fougue et leur soilf ar-
dente de conquetes.sdans un
ItLe a lote jusque-li ininter
rompu avec le sucees et tou
jours engag e dans la Cour
se vers la perfection.
Cette date rappellera ega
element a notrd souvenir le
jour beni qui a vu naitre u-
ne etoile dans notre firma-
ment, eclore dans notre par
terre intellecttel la fleur de
la sagesse et du courage,
nous nommons notre Excel
lent ami et dynamigue Di-
recteur fondateur Mauri-
ce Laroche.

Compliments au Directeur
Maurice Laroche et success
A 'E.C.M.L. qui joue remar
quablement bienri son role
dans la lutte pour promou-
voir le developpement in-
dustriel et commercial de
notre Chdre Haiti.
Et a Me. Laroche nous di-
sons Cordialement :
Heureux Anniversaire -
Ad Multos Annos.


tn-iteire', ,de la radio-t6l6vi-
sitn iranienne a 1'heure ha
bit u.ll, des informations. En
"fil iI semble que l'inter-
!rupi ti aurait dtd due A
une intervention des militai
res qui auraient voulu empd
cher les technicians en gre
ve de reprendre le travail
c-ur cette occasion.
Plusieurs millions de fidd
--s enthousiastes Quatre
ti'llions selon certain ob-
ervateurs s'etaient, mas-
s:e le long des 32 kilometres
e'npruntes par le cortege
.ntre 1'Aeroport et le cime
tire de Behchte Zahra dans
le Sud de Teheran, oif le
leader religieux devait pro-
noncer un discourse histori-
que.
L'absence des militaires et
ie la Police, quasi invisi -
bles. le service d'ordre etait
.ssure par quelgque 50.000
eiUnos gens arborant un
brazsard vert. Ils avaient. du
mal cependant a contenir
la foule immense debor -
dant d'enthousiasme dans
laquelle on remarquait aes
femines en Tchador agitant
d"s banderoles et des por -
traits de l'Ayatollah.
Dans l'avion qui avait a
mi ne l'Ayatollah a Tehe -
ran, un de ses Porte-Parole,
Monsieur Ghotzadeh, a dd-
clare qu'un ngouvernenemnt
revoliutionnaire> serait pro -

San Salvador :
Au moins sept
morts dans des
attentats
SAN SALVAD('R (AFP)
Sept personnel au moins
ont peri et cinq ont ete blues
sees dans des attentats a sl.-
bombe survenus jeudi a San
i,, Ivador et dans la ville de
in M guel, apprend-on
dans la Capitale salvadorien
ne.
Les attentats ont ete re-
vendiques par larmde revo-
luiltonnaire du people ($RP)
qui a precise cu ils etaiient
J. I, a prote-ter centre
la mort d'un pretre assass,-
ne. sclon I'ERP par les auto
rites, le 20 Jan vir drnier.


PARIS (AFP)

La Commission Internatio
nale d'enquete sur la mort
d'Ulrike Meinhof, en 1976, a
la pr son de Stuttgart -
Stammhem (RFA), estime
que la these du suicide de-
fendue par les autorites de
Bonn zn'est pas prouvdes.

Selon son rapport public
mercredi a Paris, il ex'ste
ides ind.ces troublants de
intervention d'un tiers en
relation avec la morts de la
compagne d'Andreas Baa-
der. Chef de eta rote armee
Fraktionm (ultra gauche
Ouest Allemande).

La Commission dtait no-
tamment composee du Pas-
teur franqaio Georges Casa-
lis. de M. John Me Guffin, e
crivaln irlandas, ot du Doc
teur Hans Joachim Meyer,


Panorama electoral


La .phase decisive des Le-
pisuatives 79 approche. C est
li phase ofi les declarations
Sde cand'dature seront nulles
et non avenues. Car, au ter-
nie du Decrut Electoral, au
cune declaration de Candi-
d iturei ne snra recevable
hitil ours avant la date du
Autrement 'dit, des
1, 4 fevrier, la i-ste des-de-
cl.irations sera close.


es de provinces. Aucun nou
veau candidate ne s'ajoute a
la listed des pretendants aux
deux circonscriptons de la
Capital.
Jusqu'a present, 1electeur
n'affiche. aux yeux de lob
servateur qu'un comporte -
ment indifferent, particulie-
rement danto la Capitale et
dans certaines vales de pro
vinces teies St Marc et Leo
gsane.


Durant Ies dernieres quaran L'un des rares points
lc hultl heures. environ ,chaudS de la geographic
dliX ttit'Vaux candidates se electoral demneure la cir-
(nt .Jtes dais tarene (voir conscription du Cap Haiten,
L.e Nouvillste dhiceri. Ces ou le candidate Alexandre Le
candidates te presentent dans rouge a reussi a gagner la
1e, c: 'crcti.scrition dcleetl ra sympathize de preoque toutes



Un billet de nbtre

Confrere

Ulrick St. Louis


Port au-Pruiec
le 31 lauvier 1979

Monsieur Lucien MONTAS,
Dreceteur du journal
Le Nouvelliste

Mon cher Montas.
Un I(rous merei pour la Gen
tille note parue dans Le Nou
v(clliste aimoneaitb a vos mil
lies de lecteuirs ma candi-
dature a la deputation pour
la circonsription de Plai-
sance Pilate.
Si 1 un de nos confedres


de la Presse ecrite a adopted
ce slogan savoir : o dit. c'est vrai,, je peux
avancer que Le Nouvelliste,
lorsqu'il faith 1'eloge d'un
home politique, ui delivre
plus qu'un dipl6rme; cest un
brevetol de consideration qu'il
lui confere. Et je dois vous
dire en toute sijcerite. sans
trop vouloir parler de moi,
que votre opinion a rencon
trI la pensde des soixante
mille placentins et pilatois

(voir suite page 3)


les couches sociales capoises,
selon les mnfoimations parve
nues dans la Capitale.
Sur le p:an 'deolog'quet,.
les candidates se rejoignent.
Uls se rangent en majority,
derriere le Jear. Claudisme.
Les themes de developpc-
ment et durban sme demeu

(Voir suite page 3)


RACING ETOILE 1-0


Une victoire


tiree par les cheveux


7e defaite do 'Etoile Hai-
t'enne Le V.eux Lion occU
pt provisoirsmentt la tote du
class.enent :
Arbitrage Iheitlant mals
admissible de Roger Pierre as
s ste de W nzer Bonnie An-
nee et Laine KKenol.
Match deroule danr, es
conditions normalcs malgre
la menace de pluie.

Quand Gerald Romulus ou
vrit le score la 60c minute
de jeu, il eta i deja vra0-
ment temps pour le-. nom-
breux support rEr sjaune et
rouge> qui occupaient les
gradins du Stade.

Le Vieux... Lion assez pale
hier soir fa 11 t connaitre un
moment assez douloureux
dans cette course mdtroponi
tame Les Etoilistes a la sur
prise gendrale se sont ruve


CHRONIQUE' DE L'ARTIBONITE


UN RECENEMENT AUX
RESULTATS DOUTEUX
DANS I,'ARTIBONITE

On precede actuellement
au recensement de Petite-Ri
vere de lartibonite. Nous
en faisous un compete rendu
detaille suivi de nos com-
mentaires.
Le Docteur Charles E. Wal
lace, directeur du service de
sante a 1'Hopital Albert
Schweitzer a Deschapelles,
est charge de supervwser le
.recensement de la locality. Ce
travail de porte a porte a de
bute le lundi 29 janvier. II
est effectue par 4 equ'pes de
6 (six) personnel chacune,
ce qui totalise done 24 per
sonnes' : 22 hommes et 2
femmes
Les recenseurs, tries poin-
tilleux, tres questionneurs,
se doivent de Inentionner ml
nut'eusement le nom de la
ville, le .No des maisons, le
nombre de personnel logeant
dans chaque appartement,
leur sexe, age, professions,
condition matrimoniale d'u-
ne part.
Ils doivent relater, d'autre
part, si la mason est en
plein mur, en tole ou en toi
ture de chaume, si elle est
affermie, loude ou habited
par son propridtaire, s'il y a
une femme enceinte ou non,


combien de mois de grosses
se, a quand accouchement?
On arrive meme a deman-
der si la femme enceinte ori
ginaire de Petite Riviere au
rait ete suivie par un mede
cin de 1'H6pital Albert
Schweitzer.
La, nous etions oblige d'ar
reter un moment le recen-
seur pour une mise au point
LA MIS AU POINT
L'Hopital de Deschapelles
fut fond6 en 1954 mais ren-
du operationnel ou function
nel vers 1956. A 1'origine, ces
blancs talent tres disposes
a accueil.ir generalement
tous les malades d'olu qu'ils
viennent Car leur devise sa
cree se formula ainsi : (Con
sidere la vie oft que tu la
trouveso. Jusque !a tout mar
chait tres bien. Avec le
temps, on a haitianis6 les
amdricains... de 1'Hopital ...
et les choses ont vite chan-
g6 d'allure.
Cause : Conflits objects
de clinique limitrophe...
Effet : Interdiction aux
malades origlnaires de Pte-
Rividre de se faire solgner &
Deschapelles; a moins d'un
cas extr6mement grave ou
d'une recommendation sp6 -
ciale.
Question de fire respec-
ter le territory( affect i X.
Cette erreur monumental


n'est pas imputable aux
blancs de l'Hoptal... En con
sequence, le proverbe creole
trouve son sens profound :
sa Nicola couvrils C'est plus
que )normal.
Done nous avons faith corn
prendre aux recenseurs que
la question selon laquelle la
femme enceinte aurait ete
suivie par un medecin de
I'Hopital Albert Schwetzer
semble etre une question net
tement stupid car Petite Ri
viere n'a jama's eu feu vert
a Deschapelles Ia l suite de
cette confusion ideologique
originelle.
Et, tranqui;!ement, 'on
continue h remplir la feuil-
le du recensem"nt. II faut di
re aux recense'trs s'il y a des
personnel souffrantes. Com-
b-en ? et de quelle maladie?
La, encore, nous 6tions o-
blig6 d'interrompre le recent
seur pour une nouvelle mise
au point.

LA NOUVELLE MISE
AU POINT
Demander S une personnel
malade de vous dire de quel
le maladie elle souffre exac
tment... est une autre ques
tion stupid, bizarre. Le pa-
tient ne saurait se diagnos-

(Voir suite page 8)


le. trs conmbattifts et ont in
(il etc serieusc,.eintt t camp
raciniste Jusq-i t la fin de
la parties.
Au course G, !a premcre
period les 2 torniat oil, ont
du meme retourtner aux voes
tiaires dos a dos 0-01. Uone
m -temps reiativement equi-
lbree saut parlois quand la
pres s 0o s eoq piers de
Claude BarLhelemy et die
Necker Bellevue s'est faith
beaucoup plu,. cntitr.
La situat oi parai.-a it (.it
verite comnpl quce pour les
layor s Des jets de sueurs
degoulinaient sporadique-
nlent sur Ls visages cr s')ce
des adcptcs 'cl i ct Jttllne..
Les que-qcUs 5.000 specta-
teurs s'interrogea ent deja
sutir line pos ito, perlormai-
cc favorable a I quipe dec Da
carett ou tout au momns sur
un score nul entire ls 2 con
currents.
A 15 minutes de la repri,.e,
tRomulussi quoiquec et peti-
te forme cuolhmt a froid I'ex
cellent portier etoilste Ro-
land Jeanty. Apres une per
cee rageuse et opportune de
Gerald Debrosse qui renver -
sa la ball sur la droite oen
direction du buteur de la
competition, nettement dOe-
marque. Et... acta est fabu-
la. 1
Malgrn la reaction pers:s-
tante des (Blancs> qui occul
pent indi cutahlement la cer
niere posit cn au classemen"
du premier tour du tournot.
Le Rac ng termine la se-
rie avec 9 pts pour 7 mat-
ches disputes.


Declarations du Candidat

Fdlix Baillergeau


Poursuivant avec success sa
campagne dlectorale, notre
confrere Fdlix Baillergeau,
cand'dat a la D6putation
pour la 26me. C'rconscrip-
tion de Port-au-Prince a de
ja tenu plus d'une dizaine
de meetings de masse don't
le plus recent est celui de
large popularity comme a
Colin.
Dans des slogans qui sont
alls droit au coeur de ses
milliers de partisans, 1'ora-
teur a adopted une tactique


de bataile consistent en des
reunions popu'laires improve
sees afin de persuader, con
vaincre et ralLer l'unanimi-
tI autour de sa candidatu-
re. Plus de cinquante mille
photos ont dtd distributes et
regues dans des maisons de
residence, sans contrainte
aucune. il ddclard, des voix sflres>.
Les principaux themes de
ses discourse portent sur la
politique du Gouvernement

(Voir suite page 3)


cotLUamm Tt!5 1tCo
uiiL A


Le 7e anniversaire des

Aujourd'hui ler. fevrier, ram&
ne le septneme anniversaire
de foundation du club de foot
ball feminine : les tigresses.
A cette occasion, des mani-
festations appi'opries seront
organ sees pour marquer
cett. date qui e>t l'about sse
mitnt de longues annees d'ef
fort. de luttte., de sacrifices
et de success.
Le programme d5s mani-
festat.onu prevues est le sui
vanlts :

Jeudi ler fevrier : Cau -
e'r e de retrouvailles entire
h's anciens et lea nouveaux
dirigeaenti de I'Associat on.
-- Vendredit 2 fevrier
iuaugurat on du siege social
du Club ,sis au 22 de la Rue
Dr Audain.. 11 y aura une
ceremonies suive d'une recep
t.on
Vendredi 3 fevrier : A
fin de renflouer les caisses
de I'Association, un bat sera
organise au Casino Interna
t.onal avec 'orcheotre Tropi
cana. Le tarif d'admission
($3) est exigible pour tous
les membres a l'exception
des joueuses.
L'equipe sLes Tigresses> a
effectud vers lt fin de 1978
et au ddbut de 1979, une tour
nee a Porto Rico, a la Mar
tinique et a Trinidad. Les
Tigresses ont remporte pen
dant cette touraie le success
le plus colossal de leur his-
toire.
Nous leur formulons a I'oc


Le ,Child Care International,,

Conference annuelle


La semaine prochaine, du
7 au 9 fevrier, I'Agence In-
ternationale Child Cares t endra sa con-
ference annueLe, a Port-au-
Prince, a 'Hotel Ch-risto-
pher.
SCette organisation joue un
role important dans le do-
male de la Sante Publique
en Haiti. En effet, apres
avoir fonde, il y a plus de
dix ans, le Hospitals qui compete 150
1'ts pour enfants tubercu-
leux, elle a lance la Croisa
de anti-tuberculeuse (CAT)
et vaccine en deux ans dans
le Sud, l'Ouest et le Plateau
Central, plus dle '165.000 jeu
nes de 0 a 18 ans.
Par ailleurs, le < re International a ouvert
au talt, a Delmas, une clinique
externe qui reqoit plus de
125 enfants par jour.



Au course de cette conf6ren
ce annuelle qui sera prdsi-
dee par M. Jack Wall, M.
Emmanuel Ambroise, chair-
man du Board du CCI pour
Haiti, ass st6 des 12 mem-
bres de ce conseil, souhaite
ra la bienvenue aux nom-
breux dl6gues venus des E-
tats Unis et du Canada.
D'importantes questions
seront discutees, notamment


casion de leur septieme an
niversaire, no, meilleurs
voeux de success
Le ler Fevri,,r 1979 trouve
les Tigresses en pleine for-
me, en plein epanouissement
et a Un earrofour decsif de
letu carrier. A 'avant gar
de du foot ball feminine en Hai
tI et 'dans los Caraibeo. elles
ontl aujourd'hui prisonnie-
res de leur gi.'re, de leur
successs et de leur renommee.



Halte du Jeudi

De Mme Marcel CARDUCCI

HUMBLE HOMMAGE AU
REVEREND PERE
LAMOTHE SALESIEN)
POUR LA FETE DE SAINT
JEAN BOSCO

BRASIER ARDENT

Rose oeu..ithe an jardin
Un martin apres l'avere,
Souliers d'enfant cires de ta
main,
Ruban noue dans les che-
veux
De la fillette partant pour
1'ecole,
Et puis, et puis quoi enco-
re ?...
Legumes bien epluches,
Gouttes de rose tombant
Dans ta main tendue,
Elan de generosite,
Sourire a 1'enfant
Au bord du chemin,
Parole reconfortante,
B'scuit et verre d'eau,
Pidce de monnaie,
Ba;ser de fraternity;
Effort total de changer,
Besoin immense de te don-
ner
A une oeuvre utile,
De te convertir a la d men
s on
D'un brasier ardent,
Un immense brasier
Ole tu n'ex.steras plus !..



Oti mais tout cela,


les conditions dans lesquel- Fais le sans espoir,
les sera ouvert dans le Dd- Sans espoir de recompense.
partement du Sud Est, un La recompense, la gratitude,
Centre de Sant6 sous la su- N'exiestent qup dans les lives


pervision et avec 1'approbh
tion du Ddpartement de la
Santd Publique. Ce centre
permettrait d'offrir une cou
verture sanitaire efficace a
50.000 habitants environ.
Nous tiendrons le public
au courant des measures qui
seront i tudides et approU--
v6es au course de cette con
fdrence.


Pour petites filles bien sages



Fais tout ce que tu peux
Pour les autres,
Dans un esprit de service.
Fais le bien et vite,
Fais le grandiosement
Et i bM ut6 !
Plls tourne la page...
Mme Marcel CARDUCCI


Une commission contest le

suicide d'Ulrike Meinhof


- i il_~i.-i--i;l i i Ii-_i--~-=li~ii- i-i:i-1X\:i: _i~~--i--~~~l- i ;iV .i-Ci-i/----~)~~-^ib-----ill-^i~~ix-_~~


`1


DANS LE METRO DE
PARIS
Un leune homme
se distant de i
nationality
haitienne tue
un gendarme
PARIS (AFP)
Un gendarme a Wtd tuo et
un employs du mdtro a 6t6
legdrement bless jeudi a
Paris dans les couloirs du
mdtro alors qu'ils essayaient
d'arriter un voyageur sans
billet.
Alors qu'll venait de fran
chir sans billets le portillon
automatique, un jeune voya.
Sgeur de race noire, indique-,
N\ t-on a la R.A.T.P. (Regie
N Y Autonome des Transports Pa
risiens), a sorti de sa poche
rivait au un couteau don't il frappe
Behchte l'employd, le blessant ld6g-
e foule rement aux mains.
it auX Un gendarme, .en service.
S- Died est alors intervene. Il a, a
son tour, ete frapp6 d'un
coup de couteau. Mortelle-
ment, bless, le gendarme a
cependant eu la force de de
gainer son arme et de tirer
*o-r son agresseur qui, at-
t?.'nt aux jambes, a pu etre
ouhollah apprehendd immddiatement.
a parole, Le jeune homme a affirmed
cer le etre de nationalite haitien-
le Pahia ne. II s'appelle Daniel Guil-
e en dell baud.
un demi Transporte a 1'h6pital .le
es et en gendarme a succomb4 a ses
ntesque blessures des son admis-
chte Zah sion.
capital.
Pahlavi, Arrete Communal
irregulie
dit. L'As de Convocation
te de la LA COMMISSION
et6 creed COMMUNALE DE
onnettet PORT-AU-PRINCE
coup de Vu la Loi du 27 Juillet
coup de 1951 organisant le statut des
iment re Communes;
Vu le Decret Flctoral du
:e 5) 11 Decembre 1978 determi
nant les cond'.'ions de 1'ex-
pression du 11, .-. popu-
laire pour 1 election des Mem
bres du Corps Leg'slatif;
Vu l'Arrole de 1'Executif
convoquanit le )IeuPePO dans
estL Al s'"S com'' I D'.r'itche 11
Fevrier 1979,
out sou- Considerant qu'il convent
au course de convoquer les citoyens
2 press, des deux sexes afges au
de certttu moins de 18 ans accomplish
dances de ayant la capacity electoral
Mei'mlof. Pour former les Asscmblees
e Primaires des differences
quen de- Sections de vote de la iere
de la pri e de la 2eme Circonscrlip-
secrets a- Lions electorales de Port-au
ellule, tau Prince.
pqonse. ARRETE
avait ete Article ler.- Les citovens
s sa cell des 2 sexes de la Commune
(Voir suite page 6)


Neurop.ychiatre Ou
lemand.
ligne ce,, membres
d'une conference d,
ne peut exprimer r
des sur les circons
la mort d'U.rike
Ccpendant le fait t
hours du personnel
son, lCs services
vaent access a sa ci
torise tous les sou
Ulrike Meinhof a
trouvee morte dan:
le le 9 Mai 1976.







PAGE 2


LB .

DANS NOS CINEMAS


IMPERIAL

Vendredl 2 F6vrler 1978
IMPERIAL I
11. 1 45, 2h 4 h 15
(i 1 30. 8 h 45
MON PREMIER AMOUR
0(des. 5.00
Odes. 8.00

IMPERIAL II

Vendredl 2 F6vrler 1978
12 li 2 h 4 h
6i h 8 h 10 heures
UNE FEMME LIBRE
Odes 5.00
G 8;00

IiTPERI AL III

Vendredi 2 Fevrier 1978
12h 2b 41'
LE GENDARME DE ST
TROPEZ
Entree G. 5-00
Entree G. 8.00

x x x Y

Lido

Jeudi 12 h 2 h'4 h
Entree G. 1-50
6 h 8 hI 10 heures
Entree G. 2-00 et 3-00
FURIE DU DRAGON
Vendred', 12 l. 2 h, 4 hres
Fntree G. 1-50
6 h 8 h 10 heures
LE CHEVAL ET L'ENFANT


CA PITOL

Vendredl 2 Fevrier 1978

CAPITOL I "'
12 h, 2 h, 4 h
6 h 8 h 10 heures
FURIE CHINOISE
PRIX UNIQUE
Gdes 5.00

CAPITOL


Vendret

12h 21i 4
JACK L'I
Avant 2
Entree G
AprEs 21
EnLtree 0

CAPITOL
Vendrec

12h 15, 2
4h 15, 61
'Sh lb\ l1
COMMENT
REFORM]
Avant 2Dn
Apres 213

CAPITOL
Vendrec

11h45 lh4
7 h 45. 9
L'OR DE
Avant 2h3
Aprs 2h3


3e Luxe.Auto Cnl Audi


Jeudi 7 h et 9 heures
Entree S 2-50
LA SITUATION EST
GRAVE
Vendredi 7 h et 9 heures
Enlree $ 1- 0
MERLIN L't'NCILANTEUR


Ciie Triomohe

SALLE I
LA RAISON D'ETAT
SAILE 2
Z 1,50 2;00
LIBRE A EN CREVER
SALLE 3
$ 2;00
GREASE
SALLE 4
$ 1;50 '
JE SUIS TIMIDE MAIS
JE ME SOIGNE
x x \ x


Rex Theatre

Jeudi 12 2 4 6 8 10 heures
Avattl 5 heures
Entree G. 1-50
A Partir de 5 heure.s
Entree G 3-00 et 5-00
IE CIHEVAL ET L'ENFAN
Vendredi 12 2 4 6 8 10 heur
Avant 5 heures

A Partcr de 5 heures
Entree G 3-00i et 5-00


Inslitut. Francais

Vendredl 2 -8 h 30
u('iitre de I'Exposition V
liam Bolzow .Geometrie
I rale ,.

IIT,'I IAL de chansons RI
iitl Roe SELVENGT
Enlree 15 gourdes


Jeudi 7 h
LA GROS
Entree G

Vendredi
TAMO, L
BOUDHIS
Entree G


MAG

SJeudi 6 1
LA SENT
1MAUDITS
Entree G
Vendredi
LEt 'ILS
Entree G


Para

Joudi 12
6 h 8 h
Entree C
LA FIEV
SAMEDI

Vendredi


GOUVERNEMENT DE LA
REPUBLIQUE
D'HAITI
APPEL D'OFFRES LOCAL
TUYAUTERIE POUR
ADDUCTION D'EAU
ORGANISME DE
DEVELOPPEMENT DU
NORD

AVIS


di 2 Fevrier 1978 La Direction Gsn6rale de
1'ODN avise les fournisseurs
h 6h 8h 10h lntcress6s qu'elle lance un
EVENTREUR Appel d'Offres Local pour
h 30 la furniture du Materiel
. 3-0 qu!vant: "
h. 30 "4 KM TUYAUX PVC
. 5-00 5.5 KM. TUYAUX CALVA-
NISES
[IH Leur diametre varie res-
dl 2 Fevrler 1978 pectivement de un pouce
h quatre et de 3/4 de pouce
2hib 21/2 pouce.
h 16 Seuls sont admis 6L sou-
h 0t missionner les fournisseurs
T SE FAIRE represents en Haiti et
ER don't les reprcsentants ont
30 G. 3.00 sur place une organisation
0 G. 5.00 bureau-magasin.
Les fournisseurs interes-
4 ses peuvent passer aux bu-
di 2 Fevrier 1978 reaux de 'ODN sis Rue 16
B ah Cap-Haiti-sn de 7h a
45 3h45 5h45 13. h du Jeudi ler Fevrier
heures 45 au Samedi 10 Fevrier 1979
MAKENA pour retire contre paie-
0 G 3;00 ment d'une valeur de v.ngt
30 G 5;00 dollars (20.-) le dossier
d Appel d'Offres.
x Ix Les articles designs sont
ci-dessus prevus dans le ca
dre de l'Accord de Credit
itorium 765-HA : La Republique
dc'Haiti a obtenu un Credit
elires de l'Association Internatio-
3SE PAGAILLE nale de Developpement
S2-00 iAIDi d'un montant de di-
verses monnaies equivalent
7 heures a D!,x Millions de dollars
E MOINE des Etars Unis en vue de
3TE finance le project de Dive-
2-00 loppement Rural du Nord.
Les sommes accordees' au ti
x x xx x tre de ce Credit seront en
parties utilisees pour effec-
IC CINE tuer les panements prevus
anu itre des marches pour

h et 8 heures lesquels le present appel
INELLE r DES d'offres t sl eftPctui.
S L'ELLE DS AID n'effectuera les pale
4- 0 5-0o ments qu'apres les avoir ap
Sh et 8 heures proves conformement aux
6 0 8 heres clauses et conditions de I'Ar
30 -4-0 cord de Credit. Ces paie-
ments seront soumin S tons
regards aux dispositions et
x x x conditions de cet Accord.
Les resultats du jugement
aImount de l'appel d'offre devront
recevoir l'accord de I'AID.
h 2 h 4 heures Les criteres de jugement se
10 hdures ront essentiellement. outre
3-00 le service apres vente, Ies
/RE DU prix et delais.
SOIR Gustave MANAGER
Directeur General de 1IODN
12 h 2 h 4 hres x x x x


6 I 8 h 10 hres
Entree G. 1-5t
Entree G. 3-00
LES MAITRES ROUGES
DU SHAOLIN

xAx x x

MTOILE CINE

Jeudi 6 h. 30 et 8 h 30
SOUL TO SOUL
Entree G. 1-g0 et 2-50

Vendredi 6 h 30 et 8 h 30
BRUCE FUREUR
AUX POINGS
Entree G. 1-50 et 2-50


GOUVERNEMENT DE LA
REPUBLIQUE
D'HAITI
ORGANISM DE
DEVELOPPEMENT DU
NORD
PREQUALIFICATION
D 'ENTREPRENEURS
AVIS

La Direction Generaie de
1'ODN avise les entrepre-
neurs interesses qu'elle va
construire a Saint- Raphael
un reservoir deau potable
et d'un collecteur dans la
Region de Saint-Raphael .
L'ODN invite les entrepre


neurs .,ntfress6s '" d6poser
un dossier de r6f6rernces
(ouvrages ex6cut6s, capacl-
t6 .en dquipement et en per
sonnel) a ses bureaux Rue
16 B a.Cap-Haltien (BP 93),
au plus tard le 10 F6vrler
1979.
Gustave MANAGER
Directeur G neral de 1'ODN
32
0 -

Vente de bien de
miners

II est fault savoir ab ceux
6a qui il appartlendra, qu'li
sera proc6de le Vendredi
qui sera Neuf Fevrler Mil
Cent Soixante Dix-Neuf,
des dix hepres du matin, en
I'Etude et par le Minigtere
du Notaire Raoul K6nol, a
la rue du Centre, a la ven
te au plus offrant et der-
n;,er encherisseur, des
droits et pr6tentions des
miners Jacques Francois,
Martine Francois, Rose-Ma-
rie Franqois, Michel Fran-
cois, Carline Francois, Ro-
land et Marie-Michele Fran
cois, constant en cinquan
te pour cent d'une proprie-
te sise en cette ville au
Quarter de Saint-Martin, h
1'Est de Sans-Fi-l, ci-devant
denommd Polygone Cauvin,
de la contenance de Vingt-
et-un metres soixante de fa
iade au cote Nord. dix-neuf
metres au cote oppose, sur
une profondeur de Vingt-
Sept metres soixante au
cote Est et Treize metres
au cote Ouest; bornee au
Nord et a l'Ouest par la
route de penetratio.n, au
Sud par Gerard gean-Bap-
tisLe et a l'Est par le no.
Quatre, suivanit plan c pro
ce.s-verbal d'arpentage de
Byron J. Alphonse; sur la
mitse a prix de MILLE CINQ
CENTS DOLLARS, outre les
charges de lenchere; con--
formement au Cahier des
Charges don't est ddposilai,-
re le Notaire susdesigne; et
en vertu d'un jugement du
Tribunal Civil de Port-au-
Pr:tnce en date du Sept De-
cembre Mi.l Neuf Cent Soi-
xante Dix-Huit. homolo-
guant la deliberation du
Conseil de Famille des sus-
dits m'ineurs. tenue cldix-
sept Juillet Mil Neuf Centl
So'xante Dix-Huit, sous la
presidency du Juge de Pai.x
de la Capitale, Section Est.
Aux requete, poursuite et
diligence du sieur Michel
Francois, tuteur legal de
ses enfants miners susdesi
pnes, proprietatire. demeu-
rant et domicilie a Port-au
Prince. idenLitfi au no. 8860
C. assisted du sieur Arsen"
Francois, subroge-tuteur. a-
yant pour avocat constitute
Me Andre Chalmers. iden-
tifie. patent et ,impose au>
nos. 2347 D. 3273 J et 32022,
avec election de domicile
au cabinet dudi.t avocat sis
a Port-au-Prince, Avenue
Jean-Claude Duvalier, Tur-
geau no 112. Pour plus arc
pies infoimations, s'adressei
a l'avocat soussigne oiu a
Me. Raoul KENOL, notaire
Port-au-Prince, lIe 31 tJar
vi-r 199
Andre CHALMERS, Av
12
XK X X

ADMINISTRATION
COMMUNALF DIE
FORT-AUPRINCE

AViS

La Coiinni sion tJomnuns?
le de Port-au Prince inviU
cPs Candidats ieclaras de la
lcro et de 1. 2cme Circo i
cription de Port-au-Prince
a une stance qui aura lieu
a 1'Hotel de V Ile mardi 6
Fevrier 1979 a 4 heures dc
1'apres mirl e.n cvue de pro-
ceder au tirage au sort pour
!e choix des Presidents, Vice
Presidents et A sesseurs des
d ff6rents BUREAU DE VO
I TE. ,insi qu'S la designation
I des locaux devant longer les
d ts Bureaux.
Fnit 1'Hotel di Ville, Port-
au-Prince le 27 Janvyer 79.
Georges J. FIGARO
President de la Commis-lor
Communale de .Port-au-Pce
Ulyssee PIERRE LOUIS
Carl HEARD
5Membres
x xx x

AVIS
La Commission Commune
le de Petion Ville invite les
Candidates d6clares de I]
3Sme Circonscriptlon d(
Port-au-Prince I une san.
ce qu, aura lieu a 1'Hotel di
Ville le mardi 6 Fevrler 197!
I 4 heures de l'aprcs-midi
en Vue de procedes au tira
ge au sort pour le choix de
Presidents, Vice-President
et Assesseurs des different
Bureaux de vote, ainsi qu'i
la designation des locaux
devant loger les dts Bu
reaux.
Fait a 1'Hotel de Ville, P
tion Vlle, Ie 30 Janvler 197
Max PENETT1I
President de la Commlssio
Communale


Victor P. DAVII
Assesseur
*Ptloxfi BAPTIST]


JEUDI ler. FEVRIER 1979



AVIS DIVERS


ELECTRICITY D'
DEMAND I
COtATION
Ellectriclte d I
les lntdressds qu
cles suivants lu
soin :

ITEM No.

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12

DESCRIP
WATERTIGHTS


HAITI min: interval iT
DE dicating demar
Full scale dem:
No 13' Ditto (Item I
aiti av:se With current
ae les arti- 300 : 5 Rr 1
ei font be. mand register
12 Kw.
ditto (as ite
QUANTITE use with curre
mer 400 : 5 I
4600 demand registE
500 le : 16 Kw.
2000 Watthour d
100 'ters bottom c
4000 phase Wye
5000 class 10 3 st
500 Rr 9.7/27
200 10 for use
100 transformers
75 quiped with 1
4000 val integratir
3000 demand regist
le demand :36,


Crouse-Hinds connectors -
with tapered rubber bushing
I watertight male thread
size 1", for use with cable
O.D. range. 399" -. 423".

ditto (item 11 but for use
with cable O.D. : .56" .98"
ditto (item 1) except with
male thread size 1 1/2" and
for use'with cable O.D. ran
ge .399" .423".

ditto (item 1) except with
male thread size 2 1/2"
and for use with cable O.D.
range .949" .973".

CONNECTORS

Plated split bolt connec-
tors with spacer for use with
conductors No. 4 AWG tor
aluminum to copper Type
KSU Burndy or equiva-
lent -
ditto item 51 but ror use
with conductors No. 2 AWG
aluminum to copper.

with conductors No. 2 AWG
for aluminum to copper.
ditto iltet 5i but lor se
wIth conductors No. 2/0
AWG for al.iunuinn to col)
per.

ditto item 5i but. for tse
will conductor:; 250 MCM -
AWG for aluminum to cop-
per.

CONNECTORS

ditto (Item 9, but for use
with conductors 350 MCM -
AWG for aluminum to cop-
per.
GRII'PS
Service drop grips ror use
with cable O.D. range .34"
.44" -
Ref. Graybar Cat. No.
022 16 003
Screw hooks nor wire
clamps attachments Dimen
til'ns : Tl'ritad diameter 3/8 '
1Ihread length 2"
O.A. length 4"
Ref. A.B. Chance Cat.
Np. 9001.
Leos pnx aoulnmis seront
C.I.F. Port-au-Prinrce el les
dates de livraison rigoureu-
sement tentues.
Electricite d'Haill invite
les inceresses a soumettre
personlneleml'nt leirz1 oflr -s
le vendredi 9 1r'vrier a 3
lieures P.M. a 1 Usne ELie-
ticque Rue Joseph Janvier.
La Dit ection

x x x x

DEMANDED DE
COYATIS NNo 14
Elect ricite d'H?.iti aivcse
les interesses que i's arti-
cles suivants lui font be-
soni :
ITEM No. QUANTITE
1 05
2 80
'3 25
4 20
5 20
6 20
7 15
8 20
9 20
10 15

DESCRIPTION
COMPTEURS:

Watthour demand meters
bottom connected 3 phase
Delta 240 Volts 15 am
peres class 100 2 stator
4 wire Kh 14.4 Rr -
138.8/9 Kr 10 equipped
with 15 min. interval inte-
grating indicating demand
register Full scale demand
4.8 Kw.

ditto (item No. 11 but 30
amps., class 200 Kh 28.8,
Rr 69. 4/9 and demand re-
gister Full scale 7.2 Kw.
Watthour demand meters
bottom connected 3 phase
wye 120 volts 15 amps.-
class 100 3 stator 4 wire
Kr 10.8 Rr 185.5/27 -
Kr 10 equipec with 15 min.
interval integrating indies-
ting demand register Full
scale demand 3.6 Kw.
ditto (Item No. 3) but 30
amps class 200 Kh 21.6
r- r 92.16/27 and demand
register Full scale 7.2 Kw.
Watthour demand meters
bottom connected 3 phase
Delta 240 volts class
10 2 stator 4 wire Rr
6.17/18 Kr 10 for use
with current transformers
600 : 5 and equiped with 15


ditto (as ite
use with curr
mers 300 :5 -
and demand
scale deman
Kw.

ditto ltas it
use with cur
mers 400 : 5
and full scal
sister 24 Kw.

Les prix
CIF Port-au-.

Les dates d
ront rigoureu
Electricity
les interessts
personnelleme
le lundi 12
heures P.M.
triune Rue J


ntegiating In
nd register -
and 24 K,'v.
No. 5) for use
,transformers
3.8/9 and de-
- Full scale:


fres' Ie Vendredi 16, F6vrler
1i90 a 3 hres. P.M. a 1'Usine
Electrique, Rue, Joseph" Jan-
vie'. '
La Direction
ELECTRICITY D'HAITI


m 5) but for Demande de
mt transfor- Quotation No 16
r 10- 5/12 and L'Electricit6 d'Haiti avise
er full sca- les in.tresses que les arti-

macles stivants lui font besoin:
emande me- QUANTITE
,onnected- 3 175.000 ft
- 120. volts .- 14.000 ft
tator 4 Wire 9
- Kh 1.8 kcr 90.000 It
DESCRIPTION
with current A'L ALUMINIUM
60005 and e- ALL ALUMINIUM
65 n an e a- CONDUCTORS-BARE AA C
ng indicatingter- Code Word iMrosp
teg i Fulcna Size AWG or MCM No. 4
er Fuil sea Stranding : No of wires 7.
KW. class A.
em 8) but for Diameters : Individual
em 8) but for strands .0772 Complete ca-
ent transfor- ble .232 AREA (Sq. inches).
Rr 18.14/27 0328 Rated strenght (ibs)
register full 881 Resistance ohms / 1000
d register : 18 ft : Dc d 20oc .4157, AC d
50b c .466 Approx. Ampacity
em t but for (Amps) : 135
ren tr r Code Cwo rent transfer- G or MCM No. 2 st.r.ndinm :
Rr 1 r3.8/8 No. of wires 7. elacs AA.
e demand re- A Diameters : Individual
strands. 0974. Complete ra-
soms seront ble. 292 AREA tSq. Inches)
soums seront .0521Rated srenght lbs
Prince. 1350 Resistance ohms / 100lo
le livraisn se- ft : DC d 20o c. 2612 AC d
e lvrison se- 50o c .293 Approx. Ampac.
segment tenues. ty Amps) : 18=-
diHaiti invite o ,
Code wod 'Popy';,?
s lesoumettre Size AWG or MCM No. 1 0
Fnt leurs ofre Stranding No. oti w-r's 7.
S1Fvier 3 J class AA.A Dimeter. In
a Usne Elec- dividual sirailds. 12L,. (o01n
Joseph Janvier. llete cable. 368 AREA Sq.
inches. 0829 Rated strentibt
La Direction (lbsl 1990 Resistance ohims/
10m it r' DC d 20 ite 1543. A


ELECTRICITY D'HAITI
x x X X

remade da

Quotation No 15
L'Electricite d'Iaiti avise
lt, iniert sss que ies arti-
c.c.,S sivaIt; I'ii font besoin:
QUANTITY
5000 Ft
3 000 Ft
5.000 Ft
25.000 Ft
50.000 Ft
6.000 Ft
5.400 Ft
2.000 Ft
2.000 Ft
1 000 Ft
6.000 Ft
1.000 Ft
DESCRIPTION
Coper wire type RHW Heat
and moiSlure rssitant
rubber insulated braided
building' wire 600 v 75o c
dry o:' wet UL 854. IPCEA.
S-665-521
Conductor size AwG or M'M
No 1/0. 19 strands,. iIInsla-
tion thicl',ness) ,'i m 80. no
minal cable O.D. imils) 523,
Pmperage rating 150
Conductor size AWG or
MCM No 2/0, 19 strands int
sulat lio thliie'ncss itn'ls. 80.
nominal cable O.D. mnils)
567. amperage rating 175

Conductor size AWG or
MCM No 2.7 strands. insai-
la.tion thickness Imils 60.
nominal cable" O.D. imls)
404, amperage ratia's 115
Conduictor ?Lze AWG o'
MCM No 4.7 strands, ls,'-
lation thick rss I'-m l.-' i,)
noimtinal cable O.D. -nils,
346. ampera',e rating 25
Conductor size AWiC o-
MU'M No. 6,7 strands, insu-
latlion thickness inilsi 60.
nominal cable O.D. Imilsi
300. amperage rating 65a

Type TW tMoistlur-res -e
tint PVC building '.ire 600
V. 60 C),. U.L 83, Conductor
size AWG No. 10 so lid
Insulation thickness Imils)
30, nominal cable 0. D
milss) 161, Ampacity (Amr
ps) 40
Bare solid copper wire si-
ze AWG No. 2 Medium-Hard
Drawn Min. ultimate strenI
ght (lbs) 2450 D.C. Resis
li 20o c ohms per 1000 ft
1617

HBre solid olnner wire
AWG No. 4 Medium-Hard
Drawn Min. ultimate sti' t-
(ht Ilbs) 1584 D-C Resis. d
20o C ohms per 1000 ft 2570
Power cable single couoer
conductor x LP insulation -
jacket 900c 5000 volt non
shielded grounded, size AW
G No 1/0 U.D. 19 strands
Insul. wall in"' .110 O.D. in-
.615 Amps per Cond. 174
Power cable single copper
conductor x LP insulation -
jacket 90oc 5000 volt non
shielded grounded, s i z e
AWG No 500 MCM U.D 37
strands. Insul. wall in" .120
O.D. in" 1.075. Amps per
ond. 477

Code word ted copper concentric neu-
tral 15 KV VD cable No. 2
shielded
Code word kDaumier coa
ted copper concentric neu-
tral 15 KV VD cable No. 500
MCM shielded.

N.B. Les prix soumis se-
ront C.I.F. Port-au-Prince
et les dates de llvraison ri
goureusement tenues.
L'Electricit d'tHaiti invite
les intdressds h soumettre
personnellement leurs of-


50o c. 185 Anprox. Ampaci-
ty iAmpst : 245-
N B. Les prix soumis SP-
ront C.I.F. Port-au-Piince
et .es dates Cde' liVt.L.sOi r.:-
goureusetment tt-idues
L'Electricite d'Hait invite
los illntir(s" a si;!nll l!'i
personnfii'in'ntl lcurs of-
fres l' Mardi 2;) 1 stif"
I')79 a 3 hres. P M 5 I UiC.'
vlectrique. R'te Josiutph Jn-
vier


La D reeti'n
ELECTRICII'E D'HAI Af

x x x x
COMMUNIQUE
Le Dp'iri iem'li: d(er Fi-
nances et des Affaires Eco-
nomiques, dans le cadre de
la politique de rerorme et
de modernization du ;cc -
teur public et dlans un soul
ci de normal':atiton et de ra
tionalisation, vient de pu-
blier in manucli filanc-tri
re!at:.f 1'eLercution du bud
get de fonet.on 'inme.t en 'rt
qui a trait aux nccettes pu-
bliques.
L'ob'ertif de rc maniel ti
inancier est 1'uniformisat.ion
des rapports financiers rela
titfs i 1'execution du bud-
get de fonctionnement. ee
qui fac:litera la surveillan
ce et le suivi de 1'exicu -
lion idu budget ainsi que le
contrile des recettes publi-

C'e t lpruiet':s !nPi eil \ i;'
de fc...!::er 1 1 api)l:w -.7on de
ce manuel financier qu Itiln
REMINAIRE sera om'an"im,
S pt "r du 1 l f i r 1 t '

Eu'e eu. i Chefs i .a Se ice
Cde pitrcepi Ci. )de 1 Adi' cs
G,- d( G ; i -
tl 1u "II[onS ,1,'reau c
di's Collceteurs et In ipe' -
teurs des A,enc',s d-, chefl
lieux dArrotd ..scn i'tn t l -i
nancier des Cotrlibutions.
des Inspecteurs regionaux


es. sous-districts friaticier&
es Contributions altsi'que
es" Directeurs de Douane
e Port-au-Prince et des
'rovinces. Ce Stminaire se
a 6galement tenu a 1'inten
Ion des employs super -
leurs de la Cour Supe -
ieure des Comptes, de 1'Of
ice du Budget, de la Direc
ion. de l'Inspection des Fl
Gances et des Affaires Eco

omilques, des employes su-
p6rieurs du Do partement de
CoMnptabillt6 de la BNRII
ains5 que des Directeurs de
succursales de la BNRH,
les employes sup6rieurs du
D)partement de 1'Int6rieur,
de 1'Administration Commu
nale de Port-au-Prince, de
la Rfgts du Tabac et des Al
lumettes. Ce SrmInaire s'a
dresse egalement a la Cham
bre de Commerce et d Indus
trie ainsi qu'a tous les con
tribuables interesses aux
problems de la Fiscalite.
Haiti enne.
. Ce Stminaire aura lieu a .
l'auditorium des. Freres du
Sacrr-Coeur. Impasse La-
vaud ile 20. 21 et 22 ftevrier
1J79u dp 5 h-ures a 7 heures
P. M. l, aura pour anima-
(eur Ic professeur Georges
DABBAS. Conseiller Finan-
cier au Departement de s 'T1
nanres et des Alfaires Eco-
nodmilues.-
> x


AVIS
I.Admnistrpation Commu-
nale de Pr' ion VIllc r pppl-
I' aux ('andtdlad d-.clares
6d" It 3 !fme C: reocr oti on
il Pti t-ji-Prilnce. l'.rit',l'
25 du Decret Elecloral du
11 Dcnembre li7T :
-Le Prtesictdnt. 1f Vice Pr"
si(!' -,t, tt' I,' mncarrs des
bulre.iIx d' Volt .O rolt elnoi
s:s par I Admiwnttration
Comnl i iale,. pai ii les eli,'
t(urs trs .htha. ire eCt crirce,
p "(' ei, 's ipar ias Candidats
d'w c[a e-es.,
I.'a Comm lo" (ComiP]l-
t ,de de Potion Ville leos in-
Stile done a pic tenter a la
Malie'' la sit- d' e ileurs' re-
lit't ot cu li'i s i t, ,,.c 't'. ai, ot)i"
la torm an'l .;};' lit' B f r-,'atix
It dI c 'I,. I' ACtci t li Fe-
vner 1979, a 4 heures P. M.
MIax PENETTE
IP'r.cir nt de la Commnssion
t 'ttmtunale
V nicor P. DAVID

Petion BAPTISTE

x xxx
SUP. CT. ST. OF N Y.
CO OF Kinas Jati ('. Vil
s Ci. Plf. vs Aiianne Vil -
saini. Di Siit' i-s vw/
NOTICE ACTION FOR DI-
P[ '. clesiat rsi t-I I'c o ti s

place of i l. B;.,;s o0 ve
I Pi".s ri" in NY Co. You
al' lr.eby asinmmioiii d to dt ])
pear in this action b1v ser-
I'ne a no'i, it of atp'h-ran
ce on tifs a : .'i l-i .20
days al'fr sti uice of ,in-
ias' y')il fa:i I att pi): ai+.
judxi n! v.ill e ia .n a
'.. you by i 1 1( ) or re
1 ( )! ( .in di d I)( c O *[ ;l.
t -na: 'd dt Tiis ur -


e r! 1 NY. dad ,.if !lo

4. 1'J979i and i d <; -

A r s ohic.. Th',i is :in a
,'i1 or dive-,.)re un round n .s'
MAURICE N M KROL!K.
PI s Aty 3100 Fifl(h Ave. N.
Y., N. Y., USA. '-71-72


I -,.,

















MOSQUITO COIL

Pour ceux qui n'ont pas

d'dlectricite

En camping, en vacancies,

les spirales Leopard tueht

les moustiques sans garden

le Dominique Bailly
et Co Distributeur Tel. 2.0021

En pente partout


Les


calculatrices lectroniques


Texas Instruments,


mettent la vitesse,


la precision, la memoire


et... les resultats

aui bout de vos doigts.


Li


En vente

et service a



L 0. Electronics


LA BELLE CREOLE rue bonne fok'
._ --. _


~aa~ -- ~ I ~ BBBi~-~C~-~ BI ~b~ 8" d ~~ i~ig~r~i~7~ba tar iBB a CDID


TION







JEUDI ler. FEVRIER 1979


qui pensent que voter Ul-
rick St. Louis. depute, cons
titue pour eux une ques-
tion de fiert6 et d'orgueil.
Ces elections constituent e-
galement pour ces vaillan-
les populations un motif
nouveau de manifester leur
sympathie agissante a l'hom
me qui ne les a jamais de-
cues a la Chanmbre et qui.
huit ours apr6s l'acccssion
au Pouvoir de Son Excellen
ce le President at Vie de la
Republique, M. Jean-Claude
Duvalier, eut, du haut de la
Tribune parlemenihle lors
de 1'ouverture des travaux
de la 6e. et derniere session
de la 409. Legislature, reco-
vant le Chef de 1 Etat qugan
compagnait sa Vendree Me-
re, Mine Frangois. Duvalier.
a pronioncer un discours
don't les terms s'harmoni-


salent ddeji avec les gran-
des idWes de Paix. de Recon
riliation et de Progrts que
postule aujourd'hui le Jean-
Claudisme rdnovateur.
L'opinion de votre journal.
doyen de la press haitien-
ne qui a vu evoluer tant
d'hommes sur la scene po-
litique de ce pays, touche
profonddment eL honor le
Journaliste, Ie Diplomate.
l'ancien Sdnatcur de la R6-
publlque et Tancien Presi-
dent de l'Assemblee ftationa
le que je suis, tout en m'en
courageant dans la lutte
prestigieuse que je m ne
pour l'instauration du plus
grand bien au plus grand
nombre, sous la banniere du
Jean-Claudisme Clvilivsft.Jr
et progressiste.
Cordialement :
Ulrick ST. LOUIS


PAGE 3


Liiaind


La Campagne electorale-Libre Tribune des Candidats Liberation de P
n a s PLEASANTON .


'Declarations du Candidat


Felix Baillergeau


(Suite de la lore page)

au niveau de ses realisations
datn tous les donmaines de
I action nationLale, notam-
isient de I'agr,culture ut de
1 Industries.
Monsieur Baillergeau atta
'lie beaucoup d'importance
au developpement des sec-
tions rurales conformement
a la politique de decentralh-
sation preconiisee par le Jean
Claudisme progressiste.
A notre premiere question
au sujet des tiavaux actuel
lemenit sn course at Carre-
lour-Feuilles, le caniddat
(d'ailleurs originaire de l'en
droiti a faith la declaration
suivante : ,Le -Gouverne-
ment du Pres dent a Vie
Jian Claude Duvalier a
elabore un vast programmed
de travaux publics qui de-
vront etre executes par le
Ministere des Travaux Pu-
blics, Transports et Commu
nication selon plans et devis
des tcchniciens de ce Depar
tensent.
L'asphaltage par example
du tronqon du haut de I'A-
venue Magloire Ambroise
passant, devant la Pharma-
cle St Raphael (Boulosi est
oeuvre du Gouvernement
C de la Republique come les
travaux du haut de ['Avenue
Fouchard et tant d'autres
deja realises dans ma Cir-
conser ptlli '
Et dans un elan de civi--
me .Ie canclid;a! Felix' Bail-
Ilrgeau a declare : 'Le Gau
vernement qui est issue du
Ptuple travalile ai satisfaire
l.s desidernta du Peuple :
Nous devons 'nulcment I'ai-
der tsar une collaboration in
t 1 '-- devouee,>.
Pour t-rminer, nous avons
po 6e in1' d-uxtm'II',- que ttion
a M. ta llcrgRal! C'est au sut
jet de Chiiulfard, petite lo
call'i dc( lIa 'section rural
de Procy.
,Clihaullird, nous a-t-Il
dit, -,st nit ni mervelleh ... un
c:td( ai c',di la Belle Nature.
J'y miS tlile 4'i dc ux fois, ap
]oriitanl a ciies braves pay-
s; ns I' M is age dulDr Fran
() i s -i)'iva.,tr Ir vi'rdiire lu
xuri;ntse, d, 1 'au in abon-
clance, tout contribue a fai-
rc do' ci intie tural unl vral
e 'ntlir toiur stioue. Le Rev.
I 're Royant, curd de cette pa
roisse est au-dessus de tout
eloge, On y trouvo- des eco-
i' s, un centre mennger, un
Li.pensa re Hopital pour
ii pas dire une Maternite.
Maits (ec qgu manque ab Chauf
lard let qui e:.l une necessi
tei ci'st la route d'acces par
l'un ou 'autre des points sui
vans : Kenscoff, Riviere
Froide, Sanatorium par Fer
te et St Jude. Ii sufft de la


Panorama des
candidatures

Pour complete la liste
des candidates aux prochai-
nes elections legislative -
liste parue dans nos Iditions
d'avant-hier et d'hier -
mefntionnons pour la. 4eme.
Circonscription (Duvalier- -
Ville --- Arcahaie -- La Go-
nave), la candidatmur de no.
tre confrere Pierre Bazilep.
Un fils authentique de l'Ar
cahaie. noitre conl: 'Ir i li-
re Bazile place -' n .em, "-e
dans le cadre de la politi-
u?- de developt)emeint et de
sire travailler au progres de
l'interessante region, tout
en donnant a la Cite du Dra
peau la place a laquelle elle
a droit. "
x x x x
PETIT-GOAVE '
Pour la 2eme Circonscrip
tion de Petit-Gofive, M. An
dre Larnothe s'est port can
didat. 11 souligne qu'il tisau
ra faire son devoir selon ses
possibilities, car 'avenir de
la region depend de vous
d'abord et du pouvoir ensui
te.

MOLE ST. NICOLAS
Pour le M61e St. Nicolas,
un fils authentique de t'his-
torique cite brigue les suf-
frages des populations : M.
Ernst Dumervi.


creuser justau pied de St
Jude (Habitation Laffite).
qui semble etre la plus su-
re>, inous a confesse M. Bail
lergeau. Crux qui ont lu la
belle page de la, tournee pas
torale de Mgr Ligonde a
Chauffard peuvent se faire
une idec de ee que represent
te pour le tourism, coette pe
.t:te localite lointaine situec
sur I'autlievert-an du Morne
de 1'HopiaI' et qu attend de
son Conseil Communautairu
et aussi des dtr'ogeants, 1'ai
de necessaire pour' la -are
sortir de l'iolement. Les de
nmarchrs du Deput saupres
de Qui de Droit doivent se
multiplier dans Ce sense.
Noils remnercions vivement
le Candidat Felix Badllir-
geau de cos rensieglnuments
et nous lui soc-haitons plein
success aux p cchaines Leg s
natives du 11 Fevrier pour
un renouveiiLmecint de man-
dat.


Panorama electoral

(suite de la Je. page)

rent plus frequents dans les tisans d'Alexandre Lerouge.
affiches electorales, et tbm- II resultat d'un accrochate
bent plus facilement sous entire quelques de ces der-
les levres dans les meetings niers et un agent de l'ordre,
de masse. qui s'etait oppose a Tentree,
A se borner. uux reactions au Central telephonique du
qui se sont manifest6es. On Cap, d'une trentaine de par
croit que le Depute peut tisans de Lerouge, qui vou-
tout, meme faire developper laient rapporte-t-on, appe-
une ci-rconscription par on ler le Palass National,
nc sait quelle baguette magi
que. Certes, ce dernier ne D'apres les dernieres nou-
doit pas s'ecarter des inte- velles emanees du Cap, la
rets et des activities de ses Prefecture de cette vlile a in
mandants. terd t aux candidates de pour
snivre leur campagne sur les
La tendance parait toute ondes des stations de radio-
autre, et refletc une prse diffusion. A Ouanam'nthe,
de conscience des colect'vi- 1cs meetings delectoraux ont
tes pour le triomphe du bieni eti s ,l.idils, ,e on ce qu'on
etre, de la justice,. rapporte de Fort Llibert6.
La champagne electoral
n'accuse pas encore bpetau- Par ailleurs, le nombre des
coup di'icidents. Jusqu'en- candidates qui ss- sont retire?
core, on a enregistre on seoul de la course, nest pas Ileve.
qui est juge apparcmment Le dernier a faire acte de re
majeur. C'est celui qui a fait nonecation est le depute sor
dit-on, un blessed au Cap Hai tat d,. Lascahobas, Dupert'
tien dans les rangs des par Peralte.


(CALIFORNIE), (AFP)
Patricia Hearst (25 ans)
a quitt6 jeudi matin la pri
son de Pleasanton (Califor-
nie) apres avoir purgd 23
meis de peine.
La fille du Magnat de la
press Randolph- Hearst a
vai7t 6t6 condamnee en 1976
ia 7 ans de prison, pour com
plicit6 dans 1'attaque d'une
Banque. Le 4 Fdvrier 1974,
Patricia Hearst avait et6 en
levee a Berkeley" Califor-
nie) par un group extrd -
mi-ste, tion symbibneses (SLA). Le'
3 Avril suivant, elle annon-
gait qu'elle allait .dsor
mais combattre a. cot6s
de ses ravieseurs, sous 16
nom de guerre de .,.
C'est au course de cette pc-
riode que Patricia Hearst
commit le hold-up dans une
Banque de San Francisco.
Apres itle ehasse de 18
mois, elle fut apprehended
en Septembre 1975. L'Affai.
re Hearst a defraye la Chro
unique americaine des cmin
dernieres annees. La puts -
sance du group, l'eitlesv -
ment de Patricia, sa partici
pation, volontaire ou non,n.
aux coups de mains de sa'ol


'atriche Hearst

jours opinion publique a
mericaine.
Patricia Hearst, qui au -
rait pu dtre libe' e sur pa-
role en Juillet prochain a
beneficial d'une measure de
clemente que lui a accord6e
lundi dernier le President
Jimmy Carter. Des sa sor-
tie de prison, elle a rejoint
sa famille a Hillsborough,
pres de San Francisco, en
compagnie de son fiance,
Bernard Shaw son ancien
garde du corps qu'elle epou
sera le 14 Fevrier prochain.

SPORTS

CHECKERS
La finale du tournoi de
checkers aura lieu diman-
che apres-mids'au local des
,chauffeurs guides.
Elle opposera Exantus An
dre au Docleur Giordany
Desir. Ces derniers avaient
triomphe respect--vement di
manclie apres-midi en semi
finales les adversaires Franc
klin Oswald et Fritz Gui-
gnard.
FOOT FEMININ
Le chamniionnat de foot
ball f6minin a P -au-P s ou-
vre dinmaiche uipres-m ,:ii a
4 hres av,,c le minatch Ti! res


ravisseurs, passionnent tou- ses Minerve.


Quand Marigot re oit son fils: Le Candidat Maurice Jeudi





QUAND MARIGOT RECOIT
SON FILS :

LE CANDIDATE MAURICE
JEUDI


A issue du meeting, le candidate Maurice

massive de sa photo. t


Jeudi procedait a une distribution


Vendredi d(rnTer dans i'a-
pres miiai ,ia v.le etait deja
en bran.e a hl nouivelle qu-
leur candidate, M iur cc Jeu
di etait en route pour Mar -
got. Certaines personnel e
aiteit mnmo, re ndues a che
val a sa rencontre pour I'ac
cue ILr a Cayes Jlaetmel ten
signe de sympathie et d'adhe
tion a sa cacid datlure a la
2cmc circonsc'ipttioni de Jac
m. 1.

A MARIGOT

Tout Marigot etait debout
come tiun seu, home pour
acclamer son cand dat Mau
r ce Jeudi qu, au course de
sou meeting du jour, a enta
ime un dialogue a cocur ou
vert avec la vailtante popu
nation, -l'expliquant, entr'au-
tres choses, la portee politt-
que du decret electoral et
lexhortant a la discipline
pendant toute la champagne
electoral. Ce qui est d'ail-
leurs recommended par la
philosophic actuelle du
gouvcrnement. Ce qui parait
tries touchant, apres le mee-
ting, c'est que pendant tou
te la soirle la residence duI
Candidat est gardee a vue
par la fouled jusqu'a une heu
re tres avancle de la nuit.
On peut dire que Marigot of
fre son reprdsentant iu pou
voir pubic...

Dans la journoe du same
di, le candidate devait se run
dre a Pareco et a Macary
ou tout au long du course I
a trouv line fou e accue 1-
lante qui l'ovationnait.

A PEREDO

A Peredo, le d alogue a etd
franc rt cordial come
entire des amis entri' des
amis entire le candidate et
la population.

A MACARY

A Macary, le candidate de
vait rencontrer quelques
groupements de planteurs
qui ont d'ailleurs l'habtude
de lui prlter leur service
dans ses proprs plantations.

C'6tait une veritable f6te
de famlle entire les popula-
tions de Marigot, de Paredo
et de Macary et leur candi-
dat Maurice Jeudi.


A Peredo, le Candidat Maurice Jeudi s'entretient avec

des leaders de la localite


Le Candidat Maurice Jeudi explique le Jeanclaudisme a la va'llante
population deMarigot.


Un billet de notre


Confrerer

Ulrick St. Louis

(Suite de la lore page)


Des amis manifestaient leur adhesion au candiadt Maurice Jeudi

.*' .. ,
7 --- --- -'


~ae~ ~aLdd~~ ~ ~-FI~ ~~-~ Ilcaa I Illlller I ddIl ~~ ~ rat 88 11 ICa~Cb~ ga~


Al







PAGE 4


__JEUDT ler. FEVRIER 1979
*' """ ~-" ----- --'- ^ -- ^ ^ ____ ^ -------- ---- ,- -- --- -- --- '-A


ANNONCES GRO U PEES


eD. A


0


CAFE MOCKA
ECONOMIQUE
ET PRATIQUE


c0cojcso


Exactement ce qu'il vous.
haut pour 6tancher natural
element vote soif


REBO
PRENEZ UN. BON DEPART
AVEC UN BON CAFE .


AGENT EXCLUSIF
POUR HAITI
SONAVESA
Tel. : 2-0853


n~r6dONTJ

(,ANTFi-LAQUE)


-DURODONT


Rue du Magasin de l'Etat
No. 89
Plastic en 72 de large pour
rideau -e salle de bain;
Siam imprime serviettes
de bain etc...








KID POWER
KID POWER


ABSORBA

Sous-V6tements Maillots

SPENCERS

LAYETTES

KANTWET

LITS PARCS

CHAISES POUR ENFANTS














Grand Rue en face BATA


Tout pour monter un mar
ket ou une epicerie 232 La
lue : 2-3792

MATERIEL ELECTRIQUE
Hydraulique Sanita-re '83
Rue du Quai









Pour vos products alimen
taires pour votre hvgiene
personnelle pour l'entre
tien dIe votre Maiton
Yves POITEVIEN agent
Tel. : 2-3792








Plus de 400 produits xli-
mentaires a votre choix.
LAD TRADING
D IISTRIBUTEURS
Rue de IEntrerrement

Tel. : 2-3727


Pe -






CONTROL
INSECTERAT

Exterminer rapidement
les insects et les rongeurs
chez vous contaitsz con
trol Insecterat 2-4991


ANTI PLAQUE

PATE DENTIFRICE

LAD TRADING

DISTRIBUTEURS

Rue de l'Enterrement,

Tel : 2-3727




PHARMACIE SANTA MARIA
Rue du Centre face au
Nouvelliste Execution d'or
donnances, soins, conscien-
ce professionnelle Jean Par
do pharmacien


COUCOUILLE
La collection llaitienne
qui vous propose des llvres
sur Ia linguistlque, la Socio
logie,, la Psychologie, PAn-
thropologie etc... Actuelle-
ment en Librairie : la 26me
Edition de sSirolins et le
precis de grammaire creole
compare, et considerations
Ethno-Psychanalytiques sur,
le Carnaval Hlaitien>.

AVIS AUX
INGENIEURS

Tous types de Fermetures
roulantes m6talli.quns do sal
rete TURIN, ITALIE -
Grilles' articulees extensi
bles
Rideaux m6talliques avec
ou sans manivelle Epais-
seur : 10-10; 12-10; 15-10
-Portes glissantes metalli-
ques etc...
Dilai de livraison CIF
Haiti Franco Douane : 60
jours
S'adresser au Magasin Vi
tiello Frcres 303 Blvd J.J.
Dessalines Phone : 2-3741


Lunettes de haute quality
optiques et solaires en ex
clusivite chez J. M. Maxime
Celestin opt cien diplome 9l8,
C'hemin des Dalles
Tel. : 2-5015


TOYOTA
La marque viable, robuste
elegant, la Marque que
choisissent les gens senses.
IllINTO S. A. Rue Pavse
Tel. : 2-0333








E R


SILVER4

l.a Grande Marque d'Ap-
pareils tous types, tuus Mo
dbles et au-si une large ga
me de cassettes et cartr ge
pour voitures.
Magasin le Soleil 301
Grand Rue


AU PETIT BATTEAU
Angle rues de Ina Reunion
et Pavee, Dcpositaire de la
marque de tampons Tam -
pax c lits en fer Mate
las imports vctements -
sous-vetements lingerie de
qual te -









Tout ce qui faith la d ff6-
rence entire lne femme nor
male et une ifemne 6elgan
te -- 39 Rue des Miracles



RODOLPHE RUSSOO

Optiqus. Bliouterie. Ilorlo
gerie. Argenter e I.a Qua
lite sans le Prix c'est toute
la 3ifif'rence.
6i. Rue Bonne Foi Tel. :
.2-1567





Qualitex


LA MAISON DES
PRODUCTS DE QUALITY
Port-au-Prince, Tel. : 2-3132
Pet on-Ville Tel. : 7-0082.








266 Lalue T-1. : 2-0737
Sous-Vetements pour gar-
connets et fillettes chaus-
settes et demi-bas Arti-
cl1 pour Bebe Prix sp6e-
cial.








Le Magasin qui transfor-
me vos enfants en ((Petits
Bijouxa avec ses prlt-a-
porter 39 Rue des Mira-
cles


CENTER


LES PUBLICITES RO;
Etage Encha
Maillots imprim6s
Creation ,publicitair
Plan de ville Par
Plast'fication (C
d'Entreprise...



MICIIEL PH ZURAI
294 Grand'Rue oi Ie
est Roi.
Challis Voile de
- Broderie Nep
Tropical Tous les T:





















Transports Genera
0. Box 73,,Port-au-P
TEL. : 2-0853


MICHELIN
Le Pneu qui connait tou -
tes les routes d'Haiti


SSARD .lt-II()


re -
ineaux Si vous payez cinq dollars,
adeaux le Disque Hait en c'est one
vous ne lavez pas achet a
la Rosenthal
126 Rue Pavce

[K No
client TOUT A GOGO
Disques et cassettes enre-
Cotton gistrces Radios et coubines
ped materiel Electr que arti-
ssus 78 cles pour cadeaux, repro -
duction de clefs
__ Rue Pavy'e
Tel. : 2-3139








Toute la production Musi
cale Ilaitienne 218 La -
lue -
Tel. : 2-2073


DISCOTHEQUE
Carroussel D sco Club
une saine et agreable deten
aux P. Conferences.
Prince te tous les soirs.
Entr6e gratuite en semaine
Prix democratique pour la
consummation


DANSEZ BIEN
EN APPRENANT


S'SERGE S. GAILLARD
AGENT GENERAL, -- Les danses mondaines : Sal
38.RueduMontalaiFT6i 23131 sa, Disco, tango, meringue
Portau-Prince. Hait I etc... a Cabane Choucoune,
..- et h 1'Hotel le P palace en
Ville
L'Europe ou l'Am6rique du Horaire l1astique
Sud Via Santo Domingo et Appelez Harry Policard
San Juan. au 2-1389 7-2010 2-3344


'AB


CIMENT A GOGO

La Maison Ernest Bennett
Rue Traversiere assure la li
vra son de votre ciment a
Domicile. Les clients peu-
vent s'approvisionner direct
tement a son depot de l'axe
nue J. J. Dessalines, a cote
du ((kola Moysei) ou un
stock tres important est tou
jours maintenu pour la corr
modite des clients.


BATIMAT

BATIMAT DISTRIBUTEUR
I)E LA MARQUE FORMICA
Rue du Quai 77












ROLACO

A,:ence immobiliere No
102 Lalue
Achat Vente Locat on
Bail Estimation etc...
Telephone : 2-5735


JOLIESSE

SALON DE BEAUTE
156, Rue des Miracles, 156
(Entre des Rues Montalais
et Geffrard)





mfULTISPDHT.TS


LA QUALITY EST AU SER
VICE DU SPORT Puma,
Spalding Speedo. Maresub,
Fred Perry, Recordage de ra
quettes.
73, Lalue T6I. : 2-4991







COLORS




Pour de meilleures Pho-
tos Service Garanti 24
heures Tout pour l'ama-
teur et le profess onnel 1P1
Rue du Centre : T6l. : 2-0945


DONNEZ VOUS
UNE CHANCE
D'APPRENDRE

Club Croissance d'Haiti.
Turgeau Impasse Baron
No. 22 Tel. : 2-5145
Langues vivantes
Art et Artisanat
Photographie
Danse enfant et adult
Natation
Epanouissement personnel
Droit usuel
Bricolage
Conseils beauty
Maqulllage


SPape: La sixieme et derniere journey


SUPER "

MARKET

L1 SERVICE '(3


PA
M

M
111
lit
di
de

yi
p.
d

b
a
te
l
ti
li
6
t









d
ai



di
V(


APE : MIROIRS-
EXIQUE -- (AFP)
Toute la 'population de
:exico, solt plus de dix mil
Ins d'habltanbs, sortira
ans la rue pour le depart
e Jean Paul II et ,munie
e miroirs. renverra les ra-"
ons du poleil vers l'avion
ontif!,cal q'ul doit survoler
eux fois la ville.
.Cette manifestation inha
ituelle d'hbmmage a dt6
nnoncee en 'derni..re minu
e sur les ondes, pvu. avant
e depart du Sauverain, Pon
ife pour la cit6 industriel-
e de Monterrey. L'appel a
t6 lanc6 a tou les habi-
ants de la Capitale.
xx x

PAPE : L'ADIEU DE
MEXICO
MEXICO, (AFP)
Le Pape a quitt6 en d6but
d'apres midi la delegation
apostolique pour se rendre
S1l'Adroport de Mexico oil il
arendra l'avion qui apres
leux escales a Monterrey et
iux Bahamas, 1'amenera a.
Rome.
Des millliers de, person -
nes le saluerent chaleureuse
ment en agitant des petits
drapeaux du Vatican et du
Mexique.
Le Pape, debout sur sa
voilture decouverte remer -
cliait la foule qui format
une veritable haie humane
tout le long des 10 klome-
tres q,u. s6parent la delega
tion Apostolique de 1'Aero-
port.

Les voitures s'arretaient
et leurs conducteurs faith -
salent resonner leurs kla-
xons en guise d'adieu. Sur
les balcons et les terrasses,
des centaines de milliers de
Mexicains crlaient Pape, et lancaient des con
fetti multicolores et des
fleurs blanches et jaunes
Des jeunes gens couraient
aux cotes de la voiture.
Le Pape est enlin desr'en-
du de son vehicle et -'esi
ji,-.. a Vive allure vers I a
"inl.

bord du DC-10 (Ciudad d
Avant de s'embarquer
Mexico,. le Pape est pass


derniore Denedicti
L'appareil a dec
(21.57 GMT). II
deux fois la ville,
des centaines de
Mexicains fasale
ter des glaces, en
dernier adieu au
ravit les coeurs di
Mexicainis,,.

x x x X.

PUEBLA : DECL
DE L'ARCHEVEQ
LOS ANGELES


PUEBLA, AFP)
Les Etats Unis
une grande res
dans la situation
ce et de msere
dans un grand n
pays d Ain -iquec
declare mardi Ml
. John Qere, Arch
Los Angeles et P
la. conference Epi
Eats Unis, obser
t .son pays a la tr
- lerence des epise
merique Latine.
L'emigration
e des desherites e
a du Nord est une
s; quences de la Ip


lentement devan', las ,tribu
nes bond es.' II a btni des
enfants. Les Pollieers du
service d'ordre rompant les
rangs et se so#t agenouil-
lis devant le Pape en lul
baisant la main. Un gargon "
net lui a offert son ours en
peluche.
Sur une 6norme Ipancar-
te posee sur une Iribi.une
on pouvait lire : eMerci de
-votre vi-sites. Les gens scan
daient cKarol, ne nous quit-
te pass, des polonais en cos
tumes r6gionaux 'formalent
une haie d'honneur.
Sur un podium plac6 en
bas de I'6chelle de 1'avion,
le Pape a donne sa benedic
tion adressee tout particu-
liarement aux malades.
Le Maire gouverneur de
Mexico, Carlos Hank Gon-
zalez, etait present ainsi que
I'Archeveque de Mexico,
Monseigneur Ernesto Corri
pio Ahtihnada.
Avant de penmtrer dans'
1'avion le Pape a donn6 une


on. A titre d'observateur, le
,ole a 15.57 Pere Rebillard a droit d'as
a survole sister et de prendre la paro
alors que le aux s6ances de la confe-
milliers do rence. Mais il n'a pas le-
nt miroi- droit de vote. II peut gale
Sguise de ment faire partie de l'une
Pape .,qul des 20 commissions prepare
e tous les toires qui ont pour tiache d'(
laborer les themes de tra -
vaux et de fixer' les ordre!
r0 jour.
Apres avoicr fait 6tat di
,ARATION nressions possibles de la par
CUE DE du Vatican sur les travau:
de la Conference, le Pere Ri
MINOT hillard a donne comme e:
;mple la composition de s:
Dropre commission dans 1:
s ,portent quelle rinq des onze membre
sponsabilite sont des Prelats nomme
n diiLnjuti par le Vatican.
qui prevaut Les organisateurs de 1
lombre de Conference, ont ete temoin
du Sud a des vils applaudissements
lonseigneur des journalists aux parole
eveque dre di: Pere Rebillard.
resident de A 1'issue de !a journee d
iscopale des M-rcrcdi. les vingt comm
vateur pour sions preparatoires n'avaier
oisic me con pas encore etc formees
copats d'A- nmais les delegues avaienu
vote la constitution d'un co
clandestine sel e.xecuti.f de quatre moc
n Amerique rateurs qui suppleeront li
des conse- cas echeant les trois press
)olitique cles dents de la Conferenue.


II y a peut tre 800.000 Haitiennes


Scomme elle..









un S n iycft Wuji1;gefb i
i ." t t a
:, o


J


Par Ren, BIAGGI
BELGRADE -- (AFP)
Le Marechal Tito reprend i
jeudi son baton de pelerin
pour une tournee de press
de dix mille kilometres au n
Proche-Orient qui le conduit
ra successivement dans qua
tre pays non-alignes: le
Koweit, l'Irak, la Syrie et
la Jordanie.
Le conflict Israelo-Arabe
et la crise du movement
non aligne, notaniment
1'affaire du Cambodge, figu
reront. avec les evenements
d'Iran, au Centre des entire
tiens que le Chef de I Etat
Yougoslave aura dans les
capitals visit ees jusqu'a la
mi-fevrier. La question cdu
petrole scra egalement evo-
quee mais au second plan
sculement, indi.ue-t-on de
source autorisee.
L'infatigable dirigeant. ig6
de 86 ans, exprimera aux
responsables de ces pays
l'inquietude ressentie a Bel
grade devant sune situation
internatinale particuliere-
ment tendue et qui fait pe
ser un danger accru sur la
paix et la security mondia
les,.
Tout en se defendant de
jouer les mediateurs, il pre
chera devant ses interlocu-
teurs la voix du s me,, ajoute-t-on de meme
source. Cependant, souligne
t-on. c'est <,sans illusion
excessive,' que le Marechal
Tito entreprend cette nou-
velle tournee.
II se contentera d'exposer
'les points de vue yougosla
ves sur les different problem
mes avec pour seule ambi.-
tion de contraindre ses in-
terlocuteurs a un effort de
reflexion,.
Sur la question Israelo-
Arabe. les yougoslaves se si
tuent a peu pros a mi-che-
mn entire les positions du
sunmnet de Bagdad et cell
de ,Camp David,.
Le Marechal Tito pense
que le moment est venu de
dire en substance a ses ho
tes: tout n'est pas negatif
dans les negotiations de
Camp David, rest surtout
le problem palestinien et
le droit Justifie de ce peu-
pie a regler lui meme son
destin. En ce qui concerned
la rise a laquelle est con-
fronte le non-alignement.
le Marechal Tito jettera de
vant ses hoLes tout le poids
de son prestige pour tenter
de refaire unite de ce mou
vement don't la derniere hi
zarde, 1'affaire du Cam -
bodge, est ressentie doulou
reu.ement h Belgrade.


M. Nixon a
New York
NEW YORK (- IAFP)
L'ancien Pr6sident Ri-
chard Nixon qui a ete lundi
soir a Washington la vedet
te du diner de gala offert
par le President Carter a la
Maison Blanche en 'hon-
neur de M. Deng Xiaoping,
vice-Premier ministry chi-
nois, est arrive mardi h New
York pour rendre visit a
sa fille Mme Tricia Cox.
Protdge par des Agents
des Services Secr6ts. M. Ni-
xon a serrd les mains de
plusieurs passants en des-
cendant de voiture. II a dU
clart qu'il consid6rait com-
me un grand privilege d'a-
voir tW linvitt a cette soi-
ree shistoriques.
M. Nixon a d'autre part
r6v6l qu'il 6tait all prtsen
ter ses condoltances A la
veuve de M. Nelson Rocke-
feller, ancien vice-Prdsident
des Etats-Unis, dans leur
propridt6 familial du Nord
de New York.
cNous avons at6 des ri-
vaux politiques mais nous
6tions des amiss a d6clar6
M. Nixon. trangtre Nelson Rockefeller
et mol avions la meme fa-
gon de voir le monde,.


PROCHE-ORIENT:
I Avant la tournee
du Marechal Tito


Is Ieewne libre
hus Jt~t~ alirfl uffl.~eo
A-CLAYB.URGH -ALAN' JBAI
p~~iIMH IA :.- CLIFF GORMAJ


F~iXP ~ ATION f EMININE


CINE IMPERIAL


cette semaine


' -- `` -~; ---i-`-- r---"- -,r -.- -~-;--=~--,---~~~, ..x~~


- - P., P


0





re















.F,
t
TES
M or


Etats-Unis en Amirique du
Sud, a-t-il pour. ul" en subs
tance et 4 se Catholique qui prenne la
difensede ces pauvres im-
migrants. ,
St les propos de i'Archev8
que de Los Angeles ont cau
se un certain imol, les de-
clarations du Ptre Ludovic
Robillard, observateur fran
cais invite comme repre -
sentant du commit 6 piseopal
France-Amirique du Sud,
n'ont provoqu6 aucune r6ac
tVon de la part des repr6-
sentants du Saint Siege et
des organisateurs officials
de la conference.
A la fin de la Conference
de press quotidienne, le p5-
re Pebillard, interrog6 par
un journaliste, a reproch6
aux organisateurs de la
Conference d'avoir accord
trop de place aux repr6sen
tants du Vatican dans cer-
ta4'neq commissions prepara
tires.





PAGE .5


JEUDI ler. FEVRIER 1979


Decs de, M.
Georaes Kernisan
Fils
Pax Vll11' ainnonco le de-
c6s survenU I( ie undl 29 Jan
vierC en sn residence privou
;i Canal,0 Veri de M. Geoor-
ges Kernizani F Is

En relie pinible irlons-
taniice Prox V lla et Le Nou-
vIl.iste presentent lour sym
pathiea ses frdres et soeurs
beaux if'res et belles soeurs
Mmne Arnel Kernisan. Mireil-
le Kern'san ct le Dr Eddy
Kt'rnl Sain Monsieur e t
MadanIme Louis Kernisan,
Madamme Enide Ker -
.nisan, M. et Mme Rene La-
fontant, Mane n6e Jeanine
Kernisan M. et Mme Domi
uniquee Joseph Mme nee Fa-
nie Kernisan, M. et Mine
P'erre Kern is i, M. Gesiser
Kernisan. M. et Mmine Paul
Bodet et enfants, a ses en-
fants Monsieur et Madalne
Arnel Kernisan, Mireill',
Kernisan et le.Doeleui Ed
dy Kernisan, a ses cou-
sins et cousins M. et Mme
Roger Kernisan. Mme avcve


Christophe Pi"'rre, M, et
dame Max Placide, M.
Mine iernmnd PFac.de, M
Mini V[ tor Jean, Mine
Luc Tinn-,er, M. et Mini
noir Nerette, M. et Mnme
raid Graham, M. et Mm
ceron Ferus, M et Mine
t.r Cadet, le Notaire
Cadet, Mme Vve Ant
Zai'r, 'a ses neveux et
ces MIurielle, Erye, Mary
et Michdle Kernisaii, le
Lt Mine Geissly Kern
Walbert et Hevenston I
n'san, le Dr et Mine ,J
Guussa, Mar e Florence
Arthur ounssc, Mari, Ca
ice, Monique at IMaximeo
fontlilt, M. et Mme Leslt
dre, Mine nec" Geissie I
eel, Pierre Phillppe Mai
Aiidre Za.rrl, aux family'
Kernisan, Gousse. I;N
c e 1 L a f o in t an
Juseph.; a Bret Pierre, .
dc. Jn;in, Timnnimcr, N'
Graham. Ferns Cadet,.
ra. Marcel, Vulcain, l.a(
be, Li sadc et a tou: Il's
tri s par'ns < all es e
ves par ce deuil. Los f
rni l,,s da M. Georpe:; K
sanil srolt chalntes Ic


CARNET SOCIAL

Ma dt 3 F6vrser a 4 heures pan. Dece
et en 'Eglise du Sacrn Coeur
I. et do Turgeau. Le convol part Anto
Vvw ra do -Paix Villa Sacra- NEE,
e Re Coeur oileur oti la dpo.uille ATTIE
SGO mortedle sera expose des 2 Paxsurven
e C.I heures Montre
Kei L'eiitrde au cimettere se te MoKernis
Loss ra par la Barriere principa- iam.i
to n le. 1,as.
nie- N. B- La famille recevra En c
line A PFix Vi.lla Sacre Coeur -le l ane
* Dr Vendredi 2 Fevrier 79 de 6 liste p
isian, heures a 8 heures p.m. Kern s
Ker- 311 Edwld{
Jerry enlant
et x x x x. et
Mme-
La- Bc&s. d'e M. Ls s
y Al Lamartine phile

rarl Cambry at Abr
esr es Pompes Funebres Pa et Mm
ar ret Pierre-Louis vous annon et M

PlaIc cent Il dc ds -de Monsieur et Mm
ette, Lamna.-line Cambry survenu quies e
Zar- Lundi 29 Janvier a .5 heures Jn Cla
Co 30 P. M., entoure de l'affee Rose a
om- than des siens. H.,rry
u- A sa veuve nee Theodora Evelyr
proul Oaspard. ses enfants : Paul Marlei
aund- et Martine Cambry; ses beau Mine ,
erni- free et belle-soeur : Jac Minme
same qiues Muller et Madame fants.
nee Gisele Gaspard: ses tanll san,
tes Mademoiselle Amelle Si ques,
n mon et Madame Stephen et a
Valerc nee Simon, a tous t lt
I les autres parents et allies, et all
nious adressons nos sisca- deuil
res sympathies., ls d
Les obseques du re.gr-ette siln
J Lamartine Cambry seront sera
chantees le Vendredi 2 Fe- inent.
vlier a 4 heures P. M. en IE
Lhise Methodiste Wesleyen-
S ie i College Birdi oh la de
noIu .le sera exposee des 1 D2g6
S hures 311 Reu

Les

-i D ecs de Mmie L-
] Paul Florestant r eui
S'En reprise Funebre Rn- A
h'I," Jean et Ie Nouvellislte o nioe
i annoncen avec pine le de daxi.
Sces survenu le Mereredi 31 a ses
SJan',er 1979 en sa resident ce C(
ca sse a la lere Cite St- me I
Matin de Molnsieur Paul reh h,
Florestant. re-Da
S En mco tte penible circons- ton.
-(nce l'Entreprise F Tunbre Frit 7.
R)lber' Jean et Le Nou- rice I
velliste p r e s e n t e n t et R
leurs sincere condoleances me i
| se-" e:i'.nit, 's Lemoii ne Flo c,' D(
Madame nee Fific d a r
Je an-LouLis et enlans n. no.
SRaoul 'Forestant. Madame tries
xice Jea'ln 'itiLe Jeannot et tprese
enfant.s. Meras Florestant. dole
Delcius Florestant. A ses pe regre
tit en f.ints I/'.?u!enant Jo rount
Ph ]Or',if.n M adlrme el vicr
enfaint; Eddy Florestant. Yo drale
lande Florestant. Eugene Flo onf lc
r- int. Licner -iior -stant des 2
el Ilalname7.D'ns Florso -
lant. xI'lotle Josepl. et MI:
(ianie iice Nirole Filorestainl
C;;'biel C Ulpx le a ii M:'dl:l _c
inls ;liee Ca l'rol Fl,'i slan xii
Faul Henrv oreF sa t as at.
Raoul Juxn) Florestant, Em NEE
IIi in llxiil i FoI r teei t)c-i el I lxs A RI
as r I. s re et L allire e s Le
-ot eIr'ox! Ie's par ce deuil. ret-P
ne L" flunlLerailles dda Regret none
ci' ,- I';' iL FI'lores.t sern l ont Jos
le linees le Vendredi 2 F6 rxa
x .r 179 a 4 heures P M le 31
eni J'Eise Parnarssiale de CanI
I'; Ann.ie. Le (n voii par A
xF I tila de 1 Entreprise fune- cloua
ble Robert Jean oj la de- dami
poliloe mortelie sera expo- re A
a, ec des 2 l ures ,sins
N. B.- La m ns (' I terre ail Anto
ra lieu au cimetlere de neei
Port-au-Prince. fanl.s
a ; '.a son ime. ntoof


Pour S 170.00



decouvrez :Carthagene -Baranquilla




Medellin Bogota




Pour $ 20.00 de plus




allez jusqu'i Cali


CONSULTEZ VOTRE AGEL ? DE VOYAGES


OU APPELEZ





SAEROCONDO L
S IA L1 NE AFRIE NE DE COLOMBIL

2-0101 -- 675


Angle des fues Pav6e et du 'euple. LAT


rilne
Vi F
i f.te
sieur
sieur
Mada
et au
fants
Raou

fans
Josey
riette
sieur
dame
lias
Fran
me l
Yvoen
Aux
Elie,
che,
en I
tous
allied,
vives
Le,
cet
1'Egl
Turg



Dec
Tot
Tot
Pie
L'I
NoU
avec
dam
Pier:
dred
res
mur
1'Eg
Ex
tanc
Le
leur.


i de Mine' a sa fUle Madame Roger Jn
--e ] ri sa aGilles. n6e Lourdes Armand
RaIe KerniSan son Beau-Fils Monsieur Ro
ERMILE ABRAHAM ger .n Gilles, sa soeur Ni-
non Toussa!-nt, ses Neveux
VilIa annQnpe le deces at Ni6ces Emmanuel Tous-
u le 29 Janvier 79 a saint et enfants, Yves Geor
mal de Mine Antoine ges et enfants, Jean Geor-
an nie GetmilA Abra 'ges et enfants, Wilfrid Pier
re Louis, Jacqueline Frid6'
Lette peniuoe circons- ric, Madame Ren6 Pierre
Pax VAla et Le Nouvel Louis, Madame Michel Sa-
prdsentent leur sympa non et enfants, Dieudonn
son epoux M. Anto'ne Bertrand, Madame Marie K
ar, a so.; enfants M. Georges et enfants actuelle
ge Kernisan Mme et meant aux USA., Fortune Geor I
s, Minme Alta Kernisan, ges actuelement au Cana-
Mine Loly L'Oiseau et da, Carl Georges, Starline
nxe Marie Eddy Noel, Georges, Dady Georges, Ma
sours Mine Vve The rie Carmel Georges, Marvse 8
oer Me e Georges, Madame Klo
Jacques, MIle Gabelli- Louis XVI, Eugide Georges,
aha, se neveux Paulo Georges, Louis Geor
Les M. Marcel Jacques ges et enfants, Jean Damas
ae, M. Hugues Jacques Georges, Madame .Bossuet
le, M. Danel Jacques, Henriquez, Immacula Char
ae, M. Mcrc Andr Jac ls, Elsie Charles, Carole
t Mine, a l'Ingenieur Charles, Pinchina Charles,
aude Louis et Mme n6e Doudou Charles, Monsieur
Marie Jacques, a M. et Madame Max Martin,'
Balmir et Mme n6e Yvonne et Eugenie Gordon,
le Jacques, a Mme Jean-Claude Gordon, Fa -
ne Jacques, a sa Tante mille Douze, Famille Ra -
Justine K6rol St Vil, a meau. Famillle Gaucher, et
ChavannLs Add et en- A tous les autres parents
Aux families : Kernl et allies affects par ce deuil
Abraham, Attid, Jac- Les fundrailles de la tries
Add, Maugle, Narum, regrett6e Madame Toussine
tous les autres parents Toussaint Pierre Saint se-
oss esutrau s parents ront chanties le Samedi 3
des &prouvss par ce Favrier 79 en l'Eglise St
La date ces funrail- Pierre de l'Arcahaie, a 4 h.
SMine Antoine Kerni- p. m. Le convoi partira en
,ee Germild Abraham ladite Eglise ofa 1'exposition
annoncee ulterieure- se fera des 2 heures p. m.

311
xxxx xxxx

ggs de M. AVIS MATRIMONIAL
I Gioran J sousn Max Joseph


Pompes Funbbres Pa-
ierre-Louis vocs annon
Ic d6ces de Monsieur
Giordani.
as infants : Veuve Anll
El eWnne nee Edith Gior
Rose-Marie GOiordani.
petits-enfants Mauri
outard Jr. et Madame
Maryse Etienne, Marga
Frantz-Etienne, Pier-
aniel, Marie Nella Gas
A ses neveux et nieces:
Beaubrun, Andre. Mau
Carnes G ordani, Claire
enee Kavanagh. Mada
Monique Delva, Lauren
esage. Monsieur et Ma-
mne G e s n e r B r u
a tons les a u -
parents et allies. nous
ntons nos sinceres conil
Uces. Les obseques du
tte Reuil Giordani se-
celebrees samedi 3 Fe-
a 4 heures en la Cathea
de la Sainte Trinite
a depouille sera expose
2 heures P. M. 12



:s die Vve
e3hf (G. Haga
VICTORIA
AHAM HAGE
s Pompes Funebres Pa
'ierre-Lou'is vous an -
antl I deces de Veuve
iph G. Hage nee Victo
Abraham Haige survenu
Janvier a 1'Hopital du
ap6 Vert.
son fils Monsieur E
rd Joseph Hage et Ma-
e, a sa tinte Veuve Pier
b'taham Hage, a ses cou
et cousins : Monsieur
ine I. Hage et Madame
Jocelyne P. Hage et en
s. Monsieur Edoluard La
(t Madame nee Cathe
Hage et enfants, Veu
ahead Kaim nde Margue
Francis et enfants, Mon
Albert P. Hage, Mon-
Salim Elie Joseph et
.me nde Nagib6 Gitani
.x families de leurs en-
, Monsieur et Madame
f P. Hage et enfants,
e Nabih Hage et en -
. Monsieur Gfrard Elie
ph et Madame nde Ma
e Hage et enfants, Mon
Felix Francis et Ma
e et enfants, Veuve E
Baboun nde Victorie
cis, Monsieur et Mada
Salomon Baboun nte
nne Francis et enfants.
families Hage Latoof,
Joseph, Francis, Ha -
Baboun, Gitani, tant
Haiti qu'A 1'etranger, L
les autres parents et
s nous renouvelons nos
Sympathies.
s obsaques ont eu lieu
apres midi (Jeudi) en
ise du Sacr6-Coeur de
eau. 12



es de Mme
issine
issaint
wre Saint
intreprise Celcis et Le
velliste vous annoncent
peine le d6ces de Ma
ae Toussilne Toussaint
re Saint survenu le Ven
i 26 Janvier 79 a 9 heu
30 pm a, 1'fge de 73 ans
lie des sacrements de
lise.
i cette p6nible circons-
ae 1'Entreprise Celcis et
Nouvelliste pr sentent
s sinceres condoldances


cilid a L6ogane declare au
public en g6ndral et au corn
merce en particulier, n'tre
plus responsible des acts et
actions de mon spouse Mn
dame Max Joseph Guerri-r
fpee Rita Durandisse pour a
bandon du toit marital et
incompatibil',td de caracte-
res en attendant quunee nc
ton en divorce soit inten-
tee centre elle. 12
Max Joseph GUERRIER

AVIS DE DIVORCE
11 est porter a la connais-
sance des ixteresses que le
Tribunal Civil de Port-au-
Prince a admis le divorce
entire les epoux Andy Hen-
ri ELIE la femme nee Marie
Louisette XAVIER et pro -
nonce la dissolution des
liensceonjugaux ayant exit7s
t6 entire eux par Jugement
en date du ler D4ceinbrea
1978 don't le disposatif a ete
transcrit dans les registres at
ce destines de l'Etat Civil
de la Section Est de Port-
au-Priince pour sortir son
plein et entier effet confer
moment a la Loi rdgissant
la matiare.
Port-au-Prince, le 31 Jan-
vier 1979
Theodore E. ACHILLE Av.
12
AVIS DE DIVORCE
II est porter la connais-
sance des interesses que le
Tribunal Civil de Port-au-
Prince a admis Ie divorce en
tre les epoux Raymond El'.e,
la femme nde Micheline TJn
Louis et prononce la disso-
lution des liens conjugaux
ayant existed entire eux par
Jugement en date du vi-ngt
Sept Juillet 1978 don't le dis
positif a ete transcript dans
les registres a ce destines
de l'Etat civil de la Section
Est de Port-au-Prince pour
sortir son plein et entier ef
fet conformement a la Loi
regissant la matiere.
Port-au-Prince, le 31 Jan -
vier 1979
Theodore E. ACHILLE Av.
12

Le deploiement
de forces

TEHERAN (AFP)
L'important ddulolement
de forces militaires mrerce-
dl matin a Thdrean nest
qu'un transfer de troupes.
d6clare-t-on dans les ml-
lieux militaires informs.
Mille cinq cent soldats en
iron, en armes, don't un
Important ddtachement de
la Garde Impdriale, (les mortelsa) sont rests blo-
ques mercredl au centre de
Tdhdran par plusleurs dl-
zaines de millers de mani-
festants. Les chars d'assaut
et de petits blinds anti-
emeute qui font parties du
convoy, semblent vouloir so
diriger vers 1'adroport. Co
movement de troupes a pro
voqud une certain dmootion
A Teheran, notamment oar
mi les religieux, craignant
une tentative de blo6uer l'a6
report pour empecher le ro
tour de l'Ayatollah Khomei-
nv. A 12 h.30 heree locale).
aucun accrochage n'6talt sl
gnal6 entire manifestants et
soldats.
Les milieuxilieux militaires Ira-
niens soulignent qu'il ne s'a
git que d'un transfer do
troupes. Ils d6mentent catfr
goriquement toute rimeur
de tentative dg coup de. for
ce. Selon diveises sources,
il pourralt s'agir de manoeu
vres militaires.


MICHELE SCOTCH CLUB



Vendredi 2 Fevrier



Super ambiance




SCORPIO

Entree $ 2.00



Samedi 3 Fevrier



SUPER AMBIANCE ANTILLAISE


AVEC


OPERATION 78


lWeittegi? troupe MartiiMaiais,

ET



D. P. EXPRESS

Entree $ 4.00


BRIs


S.


LE RETOUR A TEHERAN


DE' IAYATGOLAH KHOMEINY


(Suite de la lere page)

mercier ce people noble qui
a tout sacrfii pour sa revo
lutiotne, a ajoute le leader
Chiite.
Poursuivant son discourse
devant une foule impossi-
ble A contenir. 1'Ayatollah
Khomeiny a rappelled que
tout, penadnt les 50 annces
de ce regime. etait illegal.

aLe regne de Mohamma-
Reza iChah Pahlavv.i etait
doublement illegal, puisque
le rbgne de son pere etait
illegal,, a declare encore VA
yatollah qui a demand .
dynastie de prendre en main
le sort de I'Iran ?,>

aLe people a donnse son
avis sur cc rot. II adit sni
mot. I eat ,si,niile : nmo
ne te voulons pas, a-t-il a
.out6.
II a dcmande A la popular
tion : ment vote pour Ces depatIl s
oui sont au parlemen1t eWi
votre nom. en plant que vos
rep'resentants oft est-; rrai
que votus ne lesi onna.ssiez
meme pas quand ils elaient
elus ,?.

Le Sinat est illegal. i.e
Chah est illegal, Le Parle-


*Pendant plus de 50 Fns,.
le pays etalt etouffl'e. Per -
sonne n'avait le droil de
parlor contre It r(aime
C'est moi qu., vais d(sor
mais nommer un gouverne-
ment. Je frapperai ia la fi
gure de ce gouvernement. Je
passerai tout ces gens en
proeds. devant des Tribu-
naux que je dresserai a-t-
i. protmis a Mionileur Cha-
pour Bakhtiar. le Premier
Ministre. La fouled se Ihve
alors se met a dlirer L ap
plaudir.
,Je ne permettrais a -
ma clue le Chah revienne,
a affirmed & Ayatollah cqui,
.'adressant ensulte a 1'ar-
mae. lui a demand de se
joindre a la nation et d'arre
Lei de iuer lo.s e(nlfant-x ae
oe Da,,s.
U.c arm6e libh;e'. f.re, s'
lide. Est-ce une rii;nsn pout
uea' coeux qui dorili.ndent
l'indepenld; icc i 0 li fitr).e
de Farmee ;-t-i clemnan
de
Ie r';cxiurs de l't\vn.,)!-
lahlx Khomni y ;i p. is l i a
15 here< 10 lnenris 11 Ih,
res 40 GMT). i1 cx inaned:
enim ent Qi ',? 1e 'IiL'. 1x ,
site au Sudc de il ('i : ilale.
en Helicoptere, pour Tehe-
rax x n.
X x x x


pete en ecabo par de nuis-
sants hauts parlti's instal
les S tous les c,'refoiurs et
a tous les coins de la gilan
[s ue necropole.
Des appeals sont lances a
la population pour qu'elle
garden son came revolution
naire Islaminue,. Des fem-
mes en Tchador pleurent.
Des homes ont Fair hebe
ts. et ne scmblent croire
ni leurs yeux in leurs oreii
les
Fast -ce bien 'Iran Kho -
meiny ? Fs!-i bien arrlvd ?9
Le Tout-Puissant l'a gardd
et il nous gardera,. murmu
re in v..eil homme assis
prbs d xune itombn .
Les membres des fa-
milies des martyrs sent pre
sentcs a I1Ayatullah.
its hauts pa; lurs clIver-
sentc des torrcni. de sl')sans
stir une foule qui d(lire de
.coie.
xx x. x

IRAN : LE RETOUR
TRIOMPliAL DE
L'F.XTL
fEHERAN, iAFPi
Fui:.: 'Ayatollah Khomei
nv ,i viol-Immsn dhlone-
son ei::nmi LeC ('hah a
t(i lt dieruit. notre culture,
noire ULn:v-rrsi e. 'econo -
I:L i i r cll 'e. NO s de
I ; le s/s talne q;'in il a
iins nii place .


mient est illegal, a al'f,rme KHOMEINY : LA FOULE
le dirigeant religieux. EN DELIRE
Parlant d'un ton ferme et AU CIMETIERE
sans hesitation, fas em TEHERAN, (AFP)
print d'un pou de fatigue , il a ajoute que le Chah,i ce salunt a l'me des martyrs-,
traitre>, avait ruine l1econo Liberte. independence. Ra
mie, l'industrie et 1'Agricul publique Islamique>. ,nous
ture du pays. voulons la revolution-t. "nous
(,Et ce gouvernement qui voulons le conseol de la revo
se dit legal est lui aussi. il- Jutions ,Dieu est le plus
legalh,. grand,, : Au c'imetiere de
<,Il a ruined l'homme ira-Zahara, oh il est arrive. Kho
nien. Il y a plus de bars et meiny est accueili par ces
de debits de boissons T6 slogans, lances par un denms
heran que de libraries. million de poitrines. puis re
Nous ne sommes pas centre


le cinema mais contre ]a por
nographie. Nous ne sommes
pas contre le modernisme
mais nous combattons ses as
pects sausages et ianmo -
raux>> a ajout6 encore I'Aya
tollah.
II a condamnu les aclats
massifs d'armes a 1'etran -
ger. L'Arm6e Iranienne ne
pouvant se servir des armes
achet~es, le Chah avait don
nb des bases militaires aux
pu'.ssances imp riallstes, a
declare le leader Chiite.


Pour


les Ho


HI


RIEN A AVALER, I


mimes, a domici

de l'6tat


127 RUE DES MAG


MESSIEURS


AIMEZ VOTRE FEMME !

PROTEGE-LA FAITES L.A

S PLANIFICATION FAMILIAL I





mmes... en Faiblesse, en Panne 4



HANDSOME UP



RIEN A INJECTER Traitez vous, vous


le; la duree du traitement depend

ou de 'PAe de la personnel


ASINS DE L'ETAT, PHONE 2-2249


bfl~tfJ@@@O&SCC@@~apr~tfl~ZCCUW locgzaW.'w 0Jwwmaz


7 ----- --- ~ Cas --- ~ lrsrrra II~~b- -7y 7ra~-~ st


'- r-~C~CCC//%~~


"r~rar~n~r~~-~oa~rr~nrJ_~5~ ~.0, voccom'-poCY r p, ."-~


.;79





S":'... ..unrjc..gvtatn-maerYumunur~a mnmpuvwwwuwww-m~ur ...~ U


PAGE


PE' TlS A NNONCES


DEMAND D'EMPLOI
Jo suls in la recherche
(d'sn ellmplol, quelcinque
-degre d'tiudes 2nme se-
eohdaire bonne connals-
.sanc de l'anglals tunt clas-
sique qpue ratique.
F. BENOIT,
Delmas 10 Rue Scvlla No
16 Port-au-Prince
x x xx
A VENDRE
Une Enseigne Lumineuse
portant le nom d'un Snacis
Bar et autres meubles de
chambresa
Teleplhoneo au No. 7-2046
le matin a partir de 7 hres.
le soir a partir de 7hres
62
x x x x

OFFRE D'EMPLOIl
Industrie textile recher -
che personnel a plein temps
on a temps partlel aver ex
lerienceI eI dessin et en de
oration parlahit analSis et
Irancals. Salaire depen -
dant de 1'xpernlnse. Cont'itc
tsr GaL''an Serile nau 2-1715l
de 8 hlIcures a 3 hcures. 32


A VENDRb
Yatch Type &Sport Fis-
hermanu 42 pieds' -
2 Moteurs Cupnmings -
'tat neuf Equlipement elec
tronilque perfectionne etc.
Sonnez Agro Business
2-1486 le Matin 32

A VENDRIE
1 Camison G. M. C. 10 roues
1 Camiion.Mack 10 roueS
1 Camion Chevrolet Diesel
1 Camion h Bascule
Pour Renseignements
appeiez le No. 2-3882 32
x x x x
Avis de
I'Electricite
d'Haiti
ELECTRICITY D'HAITI in
forme les interesses que
1'OUVERTURE PUBLIQUE
DES OFF'RES pour l'exten-
sion de la Centrale de Var
reux est reported au Mer-
credi 7 Fevrier 1979 et aura
lieu i 15 heures a 1'Usihne
electrique de I'Ed'H a la rue
Joseph Janvier
LA DIRECTION


DEMAND D'EMPLOI
June home dynamique,
ayant le sens de la respon-
sabiLti. parlant langlals et
un peu d'espagnol. Diplom6
de 1'Office National du Tou
risme et des Relations Publi
ques. Ancien enseignarnt
dans un College prvn de la
Capitale. Sachant conduire.
Bonnes ref rences. Cherche
du travail 'dans I'immediat.
Sonnez le 2-1821 entire 8
hres et ,12 hres
6-2978 entire 3 heures et 5
hres, 30
Adresse : Fontamara Ruelle
Mine. Ganot No. 74.
XXX X

A VENDRE
Machine commercial a I'.
tat neuf pour fabrication
creme a la glace (Soft Ins
Cream) Marque TAILOR
St ai n l ess S t e e l
Trip 1 e M oz I e Tr
ple Twist. Capacity 2 Quart
, -- Fully automatic Air
Filter Appeler au 2-4973
centre 8 heures A. M. et 5
heures P. M. 81


JEUDI ler. FEVRIER 1979


Arr6t6 Communal 'e Convocation


A LOUER
Un appartement partielle
ment meubld ai louer pour
c6llbataire a 1'Avenue Chris
tophe.
Pour renseignements ap-
pelez le 2-3202, le matin de
7 ia 8 heures, et le soir de 6
i 7 heures 82
x x s X
DEMAND D'EMPLOT
Jeune homme de 24 ans,
ayant' fait son baccalaureate
desire travaidller dans n'im-
porte quelle entreprise.
Pour tout renseignement,
veuillez ecrire au PO BOX
1316 Rdfdrence J. P.


IRAN : ,Simple
dedfile Militaire.
TEHERAN (AFP)
. zC'est un simple defile ml
litaire>. Les milieux gouver
nementaux iraniens expli-
quent ainsi l'imposante dd-
monstration militaire qui a
eu lieu mercredi matin dans
les rues de Teheran, demons
(ration qui a mis en emoi
religieux et opposition lai-
que, redoutant un instant
un Sur deux, trois kilom&tres,
s'etire un impressionnant
convoi militaire auquel par
ticipent toutes les armes
(fantassins, armee de l'air,
marine, gendarmerie et gar
de imperiale), en plein cen
tre de la Capitale ofi plus
de cent mille personnel
manifestent en faveur de
i'Ayatollah Khomeiny.
Il y a des chars d'assaut.
des blinds anti-6meute, des
soldats sur6quipfs. Moment
de grande tension vers 10
heures 30 Iheure locale),. le
defile est bloque pres de I'u
niversite, la ofi les incidents
de dimanche onut fait trente
morts et plus de 400 blesses.
Pour degager la voie, il fau
dra faire appel aux religieux
qui apaiseront les 6tudiants.
Apres quelques tirs qui ont
fait plusieurs blesses, les mi
litaires pourront se remet-
tre en march vers 13 heu-
res locales.
Pendant ce temps, au quar
tier general du meiny>. dans une o cole de-
saffectee de la Capitale, les
chefs religieux sont en e-
moi : s'agit-il d'un coup d'E
tat ?


(Suite de la 16re page)
I. ,
de Port-au-Prince agLs au
moins de 18 ans acdomplis
et jouissant de la capacity
6lectorale se r6unlront le
Dimanche 11 F6vrier 1979
pour elire les deux candit-
dats de leur choix ia la Cham
bre L6gislative :
Article 2.- Les candidates
d6clar6s fourniront, dans le
d61al, imparti, ai 1Adminis-
tration Communale les lis-
tes de leurs ddliguds aux
fins du choix des personnel
appelees a former les Bu -
reaux de vote prevus aux.ar
tiles 25, 26 et 27 du Dbcret
Electoral du 11 Ddcembre
1978.
Article 3.- Il sear proc6dd
a la formation et h la desi-
gnation des Bureaux de vo
te ai une seance publique, ai
i'H6tel de Ville, le mardi
que 1'on comptera 6 Fevrier
1979, ia 4 heures de 1'apres-
midi, en presence des caridi
dats declares ou de leurs re
presentants.
Article *!.- La designation
des Bureaux de vote et leur
composition seront rendues
publiques inmmediatemeht et
par la voie des journaux.
Article 5.- Les votes se -
ront regus le Dimanche 11
F6vrier 1979 pendant toute
la journue de 6 heures a m
it 6 heures P. M



Le Communique
Sino Americain
(Suite ae la lere page)
merce, les liaisons aeriennes
et maritime seront discu-
tes lors des prochaines visi
tes h Pekin des Secretaires
americains au Tresor et au
Commerce. De plus, confir-
me ce communique, chaque
pays va station r6ciproque de journal
listes en poste permanent,.
M. Carter, rappelle ce tex
te, a accept une invitation
de se rendre en Chine. De
meme M. Deng Xiaoping a
au nom de M. Hua Guofeng
(Hua Kuo-Feng) accepted un
future sejour official du pre
mier Ministre chinois aux
Etats-Unis. Les dates de ces
visits seront fixes ulterieu
rement.


6')rV Qyt M ** 01
Article 6.- Le present Ar
ret6 abroge tous Arret6s, A
via ou dispositions d'Arretds VOTRE HOROSCOPE
qut lui sont contraires et se Par frn
ra public, affich6 et exdcut ran Drake
ai la diligence de la Commis GA41 <
sion Communale de Port-au
Prince. VENDREDI 2 FEVRIER 79


Fait a 1'HOtel ae VIlle de
Port-au-Prince, ce 31 Jan
vier 1979.
Georges J. FIGARO
President de la Commis-
sion Communale de Port-au
Prince.
Ulysse PIERRE-LOUIS
Membre.
Carl HEARD /
Membre


ALGERIE :

Election d'un
Bureau politique
ALGER (AFP)
Un bureau politique de
dix sept membres a 6te olu
mercredi par le Comitd Cen
tral du part FLN don't les
membres venalent eux, me-
mes d'etre lus par le Con
grds du parti.
Le M. Rabah Bitat, chef de I'E
tat par interim, des ,huits
ex-membres du Conseil do
la Revolution : le Colonel
Benjedid Chadli, Secrdtaire
General du parti et future
President de la Republique,
MM. Abdelaziz Bouteflika,
Mohamed Salah Yahiaoui,
Ahmcd Draia, Mohamed
Ben Abdeghani, Ahmed Ben
cherif, Mohamed Tayebi Lar
bi et le Colonel Abdallah
Belhouchet.

II comprend egalement les
actuels Ministres suivants :
MM. Belaid Abdesselam i1n
dustries legeres), Mohamed
Seddik Benyahia (Finan-
ces), Boualem Benhamouda
(Travaux Publics Moha-
med Said Mazouzi (Moudja
hidines), Mohamed Amir
iTravail), Ahmed Taleb Ibra
himi (Sans Portefeuille).
Enfin sont egalement
membres du bureau politi-
que : le Lieutenant Colonel
Merbah Kasdi, chef de la Se
curite Militaire et M. Affa-
ne.


21 MARS AU 20 AVRIL
(BELIER)
De bonnes nouvelles ve
nues de loin vops reconfoi
.tent. Evited les extremes
dans le travail comme dans
le plaisir. Ne d6pensez pas
infutilement votre temps.
21 AVRIL AU 21 MAT
(TAUREAU)
Une rencostre sentiments
le secrete se d6roule bien,
mais vous prouvez un sen-
timent de gine ou de culpa
bilitd a ice sujet. Evitez tou
te extravagance dans 1'a -
pres-midi..

22 MAI AD 21 JUIN
(GEMEAUX)
Vous voudriez etre entire
amis, mais de prdf6rence
pas chez vous. De quelque
maniere, vous n' tes pas
content de vos conditions
d'existence.
22 JUIN AU 23 JUILLET
CANCERK)
Vous recevez un compli -
ment, mais vous estimez

qu'il nest pas mdrit&. Nean
moins, il n'y a pas de raison.
pour ne pas remercier.
24 JUILLET AU 23 AOUT
(LION'
Dressez tot vos projects de
fin de semaine car, plus
tard, il y aura une respon-
sabilite professionnelle qui
reclamera votre attention.
Satisfaites-la.

24 AOUT AU 23 SEPF
(VIERGE)
Invitez des gens a une
reunion, mais surveillez-les.
Un invite risque d'etre irre
gulier, peut Wtre meme scan
daleux.

23 SEPT. AU 24 OCT
( BALANCE )
Ce qui commence bien
peut se gicher de votre pro
pre fait. Pas trop d'intros-
pcctlon; meters 1'accent sur
la bonne union.


24 OUT. AU 22 NOV
(SCORPION)
Le matin sera bon; le res
te un peu moins. Les exigen
ces des amis occuperont vos
pens6es et, par vole de con
sequence, votre temps.
23 NOV. AU 21 DEC.
(SAGITAIRE)
Une occasion mondaine a
greable sera gach6e si vous
y milez les affairs. Dans
1'apres-midi, surveillez une
tendance au surmenage.

22 DEC. AU 20 JANVIER
'CAPRICORNE )
Vous avez 1'ocasion de va
rier votre ,routi-ne, mais vos
experiences aux heures de
loisir peuvent se 6veler coui
teuses et ne pas meriter vos
efforts.
21 JAN. AU 19 FEV.
(VERSEAU)
Soyez heureux de 1'invita
tion reque, mals ne vous in
quidtez pas de 1'impression
que vous ferez sur autrui.
Vous allez a une reunion,
Vous ne participez pas a un
toncours de beaut6e.
20 FEV. AU 20 MARS
(POISSONS
GaiOn financier possible,
mais un proche est si preoc
cupe de ses problems qu'il
ne s'interesse pas a vos sue
ces.
SI VOUS ETES NE
AUJOURD'HUI
Vous etes sensible et moins
detached que le natif typi-
que du Verseau. Vous etu-
diez la nature humaine et
lorsque vous aurez surmon-
te votre tendance a vous ap
puyer sur votre prochain,
vous ferez un conseiller avi
se Enseignement, poesie, mu
sique, religion, psychological
et imagination sont parmi
les champs d'action qui
vous attirent naturellement.
Le desir de security finance
re vous pousse parfois vers
les affaires, la banquet no-
tamment, mais vous bri.llez
davantage dans des occupa
tions( of votre sensibility na
turelie trouve son cadre.


Toutes les cuisinieres de meme categorie sont supposes avoir,


SENSIBLEMENT EGAL POUR UN PRIX les memes equipements,





C'est Faux


SEARS


EQUIPEMENTS KENMORE
21"

S4 bruleurs X
Porte vitree X

Lumiere dans le four X
Tiroir Grill X

Thermostat X
Plan de cuisson amovible X

Horloge X

Timer X
SBoutons sbus les yeux X
Pieds niveleurs X
Porte du Four amovible X
Four automatique (1) X

Four Auto-nettoyant, (2) X



1 POURVU DE PILOT PAS BESUIN D'ALLUMETTES)


SEARS

KE NMORE








X


X

X
X
X

x
x







x
x


D'AUTRES

MARQUES

29"


X
X
X
X
X
N


D'AUTRES

ARGUESS
30"

X

X

X
X

X
N


30 pouces dc large $ 4~0-.0 2 EVITE L ACCUMULATION DES GRAISSES SUR LES PAROIS, PARTANT, LES CORVEES DE NETIOYAGES FASTIDIEUX



Et pour les prixcomparez vous memes Vous serez agr6ablement surprise




Ken more. Solid as ISars Garanti par plus de cent ans d'existence



GARANTIE :1) UN AN SUR TOUTES LES PIECES DE FONCTIONNEMENT, 90 JOURS DE LA DATE D'INSTALLATION POUR TOUT AJUSTEMENT MECANIQUE DE LA CUISINIERE. GRATIS

SERVICE NOUS AVONS LA TECHNIQUE, L'EXPERIENCE ET LES PIECES DE RECHANGE.


OMNI SUPPLIES, 74 Rue Pavee Tel. 2 3039
EN VENANT ACHETER VOTRE CUISINIERE, APPORTEZ CETTE PAGE POUR VOUS RENDRE COMPETE DE VISU


--------------














04
4



4































i %








Module 70781,9
21 pouces de lar~e

$ 380,600
- - -


s r pr t-"CC@CO-rSG4CCV~r'@OOC''ZCOG@OC@CCCCOOOCWr@OYtS@c anrlAO@@--rI.r~rr~c-r w -. -- -- ...:~,~~na~a~t~u -m


Modele 12381,


~/////r/~///~rr/r/r//sl~lllllzlllrrr~l~l crc~r//s///,r//s/r//rr/r~ls,~llllll~lrr ir///////////r/////rlr/~,,s/~/ri;/;r//cc




JETJDI ler. FERE 1979 ..A..E I.-


Laxatif au chocolatVainqueur de la constipation


La visit de M. Deng Xiaoping


1 A D EHNIE ,IE' ,
.IOUIiNEE A WASHINGTON
DIE: M. DENG XIAOPING

P:\r Jan HUTEAU -
WASilNGTON -- IAFP)
I., Vice-Premier MinWtre
chinois Deng X aopint ai
ill fi'. invier-i'redil a trois
iiiurnies d'entretiens avec


le President Carter qul ont
ouvert une ere de larger coo
portion entire la Cihine
Pwpul,tire et les Etats Un',s.
M. Deng' n'a fall qu'une
concession a ses holes amee
ricalns .quii oux, entendent
senlement reequilitbrer leurs
relatiofis avec Moscou el, re
revoir bienLot, si possible,


I'HH f Soulagement rapide
E des douleurs dorsales






centre toute douleur


I GIrL


1% 2-E.ZE1A CREPERIE

RIERWREDI j31 JAHVIE4q




s 2 c t Spdectacle ;e





ET PMU. 4 D'ETIROPE









iS .~s~t 5." 1 E'ENDflEDI SOIR

((Bi)strot Show>


?vc les ots-veaux Artis'tes du
KiISTROT




Tous 1eS jours


at:A E -Tvice nen stop
D i ID.I IHEURE DU MATIN

DIHE DANSANT

AE WSTISTOT COMBO,,




Tel 21-1809


le President Leonid Brej- p
nev. Scs deux virulentes dd
cl. rations u nti-sovlitlouesN
ont tid lances en dehors
du programme officl, dansa
une interview ahiI'lebdoma-
daire soir, la National Gale-
t'.e tlors d'une reception or
ganisbe par des societds cul
turelles privies .
La 'nouvelle denonciation
de l'hivasion du Cambodge
par le V',-tnam avec 'aides
de ]'URSS et les plans de
-domination, de cette der-
n''re au ris-me de provo-.
quer la troisieme guerre'
moundi:;le auront a:,nsi domi
nt la derniere journre de
M. Denu a Washington.
Les diverpences entire Wa
shlin:tiil, et Pekin quant
'-ix relations aveC Moscou
etipemcheront qu'un comtnmu-
tn, ue common soit public.
on1 acnnonuait ueanrmoins. a
1 M'niison Blanche. que MiMt
C'rtt'lr et Deng feraient cha
run do leur cote des d6cla
rat'lions <'subi ta tielles'
SI,'uch'inlte des ambassa-
deiurs qul aura lP.?u le ler
mars. les entretiens Carter
Dt'ng_ ont copendant consi-
derablement fait avancer la
operationn et les diri-
getants s s'e l soelt f 'lu"-tes.
Avant de s t'ncr, mnrcredi
ape's-midi. trois premiers
accords scientnfique et
t'chnologiqtui. cultural. con
.iiulirei. M. Dieng avait ren
c( inlre en tle-teia-tte. la la
residence de Btlair House
I anc en Pri dent Hichard
Nixon, I'iinlI i qui a a misn
1.it, en 1972. a Utrnte an-
Is'e's d hostility' entire oIs 2

S 'll :.: :1 ;ssi bri l'\'en lnt
: le Mus;ee de lespne'
d Ite lai techiloloi'e et de-
Ile)t" uni'e g i'e' ;ilu molli- ,
Imnt' a iieuiiton.
Juidi. M. DenD et sa suite,
de 80 hauts fonetionnatres
partrolnt pour Atlanta,
Hluston et Seattle ott its vi
sitPiont surtouiit des i.istall
t!ol.s industrielles avant de
littler les Etats Unis lundi
nmatin.

x x x x

DECI. .RATIONS
CARTER-DENG
X:IAOPING
,WA SIIINGTON -- t FPt
MM. Carter et Dentg Xiao
ping se sont vivement ful.ci
tes mercredi du resultat de
l'urs entretiens a l'occasion
de la signalture a la Mai-
son Blnuche des premiers
accords de cooperation sino
americain.
M. Carter a note ,tqu'uile
vi)a rnouvelle et irreversible
:iv '- etle definie vers l'ins-
titlrat;ilon d'uni relations
plut constructive t plus
p:'( imottouse ent'lre les dfl uxi
ats. Nous avoins decou-
'.:" tr i i 'sF utant des aff;iu
rem; dt iuonde que nous par
iei'Ilonis de numbreux object
lifi commun.i u dit M.
Car' or
(eplndiant Ifj;iant allui-
s'lon aux divercences d'intler


Deng attaque violemment L'Urss


pretation entire Washington
et Pdkin des iniltatives so-
vidtilues et de la facon de
les circonvenir, le President
amer'cain a afflirme& sA
I'dvidence, les soucis de s6-
curit5 des Etats Unis ne
coincident pas avec ceux
de la Chine (...) ma'.s une
Chine puissante et dont la
security est pr6serv6e est
dans l'intdret des Etats-U-
nis de mdme qu'une Amdrl-
ode pu'ssante est dans 'in
teret de la Chines.
M. Carter a alors annon-
ce que Washington et Pe-
kin avaient decide de se
consulter rdgulierement sur
les questions strategi-ques
d' intret commun.
M. Den'S Xiaoping s'est
pour sa part declard con-
vaincu que ,l'accroissement
de la cooperation entire na-
t'.ons et des changes et de
la comprehension entire les
peuples rendra le monde
dans lequel nous vivons
plus sir. plus stable et
plus pacifiques>.
nons d'accomplir n'est pas
seulement dans l'interet des
peuples americain et chi-
nois mais aussi dans celui
des peuples du monde>, a-
t-il conclu.
.. M. Carter, quant a lui,
a mis L'accent sur la ndces
s".e de maintenir la paix
et la secuirite dans un monl
de lait "de diversity et de
nations ind6pendantes. li-
bres des dominations exte-
l ieures .c
Le President des Etats
Unis et son hote ont fait
ces declarations a la Mai-
son Blanche a l'occasion de
ia s nm.ture de trois ac-
cords, sur la cooperation
scientifique et technologi-
que. la culture et les affai-
res consulaires entre les 2
pays.
Dans un avenue proche
les Etats Unis ouvriront 2
consulate a Canton et Shan
gai, tandis que la Chine en
ouvrira etalement deux L
San Francisco et Houston.

x x x x

DENG ETATS UNIS:
PROGRESS RAPIDES
SUR PATIQUEMENT
ST "LES DOSSIERS.,
SELON LA MAISON
BLANCHE

WASHINGTON (AFPi
La normalisation des rela
tions sino-americaines est
entree dans les faits. mardi,
avec la realisation de pro-
"-res sur pratiquement tous
les dossiers abordes lors des
derniers entretiens entire
MM. Jimmy Carter et Deng
Xiaoping 'Teng Hsiao-PingI,
a declare le porte-parole de
ia Mason Blanche. M. Jody
Powell.
AuL colrs des discussions
prodlctlivfes et positives
qu'ont eues dans la ma-
tinee le Prcsident americain
ct le vcce-Premier Ministre
c'!inoics. C'est essentiello-
nment le developpement dos
relations bilatirales sous
lous se, aspects entire WVa-
shiington et Pekin qui a 6t;
evoque.

Ces dernicres discussions
precedaient la signature
mercredi d e s pre -
nlitrs accords sino-ameri-
cains. tout ce que nous pouvions
en attendree, a declare, a
plusieurs reprises, M. Powell
Le problem de Taiwan a
aussi ete a nouveau soulevde
a indiqud le porte-parole
americain. Le Numero Trois
chinois a renouvel6 ses as-
surances de ces dernieres se
marines sur eles intentions
paclfiques> au gouverne-
ment de P5kin. Pour leur
part, les Etats-Unis, a rap-
pele M. Powell, estiment toe
jours que le people de Tal
wan continuera a vivre dans
la paix et la prospdrit6.
M. Powell a precise que
MM. Carter et Deng se sont
entretenus dans Ie bureau
ovale de la Malson Blanchi
pendant 45 minutes en li
seule presence d'un inter
prete.
Le dossier des avoirs ge
1is depuis 1949 dans let
deux pays, les perspective,
commercials, les Question,
scientlfiques et technology
ques, I'6change d'dtudiant
et de journalists, le rdgle
ment. des questions consu
laires, ont dtd, notamment
evoques.
M. Powell a rappel6 qu
la del1gation chinoise aval
rdaffirme que la Chine n'6
talt pas opposee a la con
clusion d'un accord ambri
cano-sovitique Salt sur 1;
limitation des armement
stratdgiques. M.'Deng. dan
une interview au magazine
tTlmes a d6clar6, pour s
part. qu'll n'avalt aucun
objection a utn tel trait pa
ce qu 11 le considere san
utilitY.


WASHINGTON (AFP) ,
Le vice-Premier Ministre
chinols Deng Xiaoping a
lance mardi soir, d'une ma
nidre imprevue, une violent
attaque contre I'Union So-
vietlque.

Profitant d'une reception
it la <,National Gallery> de
Washington, devant plus de
mille personnel runiles par
des associations culturelles.
M. Deng a afflrme que la
normalisation des relations
sino-americaines n'6tait une
menace pour aucun people
pacifique, mais seulement
pour les <,heg6monistes),
mot qui d6signe habituelle-
ment dans la phrasdologie
diplomatique chinoise l'U-
niori Sovidtique.

Cette normalisation, a-t-
il ajoutd, doit etre conside-
ree < bal, dans une vaste perspec
tive politique et strategi-
que>,. DOnoncant les teurs de guerre qui font cha
que jour la propaganda d u
ne illusion de paix et de de


pays a dt' menacee sou via
i6e>: M. Deng a d6nonc6 le
Vietnam qui, savec l'aponi
total de l'Union Soviftique.
a soumis avec audace le
Cambodge h une massive a-
gression arm6ee.
Les Etats Upis et la Chi-
ne se sont engages a ne
pas exercer d'r, nmo, -ii
mes, a ajout6 le vice-Pre-
mier Ministre chinois. Cet-


te attitude, selon lui, consti-
tue cune garantlee pour
tous les nutres pays, ainsi
lI.I'I dri' l sion pour les
h,.:g- rnm'L ri '1 .

M. Deng a enfin soulignd,
malgrd les ideologies diff6-
rentes, le commun int6rdt
des Etats Unis et de la Chi
ne dans le maintain de la
paix mondiale.


Pape: Bilan du voyage


(Suite de la 16re page)
nee de son aisance et de sa
maitrice a border des pro
blames mond',aux d'une ac
tualite brulante, devant
l'un des grands de la planete. Ils estiment
en tout cas que Jean Paul
II marquera son 6poque.

En distant que son voyage
sera ces les families du Pape
se rOferent aux quelque
auinze discours, homnl,."s
ou interventions improvi-
sees que Jean Paul II a
prononeds pendant son vo
yage et au centre desquels
se trouve 1'allocution d'ou-
verture de la troisibme con
treetec at~ecpaIctuitnn--.


ference Epi -scopale latino-a
mrie idne du 28 Janvier a
Puebla.

Cette intervention, que
nombse.d'olbsevatews. e..1-
derent come la premier
*encyclique> de Jean Paul
II. non seulement par sa
longueur, mais aussi par sa
precision, ses references 6-
vangeliques, et surtout son
ton d'autornte aussi net que
assez habile pour ne pas
heurter de front, est, la cle
de voute du voyage papal.
Par efructueux> enfin.,
les families du Pape veu-
lent dire bienfaisante et
profitable a la population
catholique mexicaine.
Latino, exhuberantc. mis6
rable aussi, celle-ci a sur-
tout ete sensible a 1'insis-
tance du Souverain Pontife
dans son eloge de ' to humainei.

De jour en jour press de
vingt minPons de mexicains
ont pu voir ou approcher
Jean Paul II physiquement.
ils ont manifesto une cha-
leur de plus en plus vive
pour celiu' qui est devenu
mereredi mour >, sanse, ou, en un mot. comme 1'a
titre un quotidien, <,un Pa-
pe a tout casser>.
Jamais, depu's oue la se-
paration entire l'Eglise et
1'Etat a 6td instaurde au
Mexique, interdisant la c6el
bration d'actes religieux en
dehors des 6glises. la reli-
gion n'etait descendue ainsi
dans la rue.
Pour sa part, le President
de la Republique Jose Lo-


pez Portillo, qu;. a recu le
Pape en sa seule quality
de citoyen mexicain car
Mexico et le Vatican n'en
tretsennent pas de rela-
tions, a Paris grand soin
d'appeler Jean Paul II
<, Monsieur,,.

C'est la population en
quasi totalite catholique qui
s est charge de rendre au
Pape les honneurs qu'il con
vient.


PABOCO

Paper Box Company Of Haiti


Rua Barbancourt (Entree Le Natal) Route de l'Aroport
Tel. 6-0732

LA MASON DES BOITEM


Pour toutes ves commander

de bites de:

Chaussures

Patisserie

Detergent
Pate dentifrice
Chemisss et ligerie
Com.posanis e!ecdro.rqes


Produlls pharreacentiqu~s

Produltes aiimen-taires EM ~et COAg'klis

crMen eA iaGiac2-
sax'ons

V'ruils de mter

Traiteurs e,6 rest;4ure.!-,rs

Renforcement de cols et e~s de chemises
Agraffes et from3,,,res

Divers

Noun fabriquons 6galement de~r efssi-rs die classc-ment

En formsat Iettres et legal.


Derat:



Exterm




Fumi


Protegez votre maison


centre les termites



et chauve-souris


DELMAS 48 BLDG. CURACAO TRADING


isation



iination




nation














TEL : 6-0431


naaaiisiixezea waoOao w ,Qsoct-oioGCCo

BOUCZ~RD


PEST(9C HT


~jrY~C~m ~;naMcb#.,O a Dona a a a~YO~~-9


JEUDI ler. FEVRIER 1979


tented, M. Deng a prdcisi
que sId zole .ddployd pour
une strat6gie global -visant
a la domination mondiale
par les heg6monistess ac-
croissait le danger d'une
anouvelle guerre inondialet.

Dans la parties officielle.
de son voyage, -tant a la Mai
son Blanche qu'au Congres,
M. Deng s'est abstdniu d'at-
taques directed contrs lUR
SS, attaques redoutnes p.ar
le President Carter, qui cher
che a eviter un desequillbre
des relations avec Moscou
et Pekin.

M. Deng, qui avant son
arrive a Washington avait
cependant appeld, dans une
interview retentissante a
i'hebdomadaire une alliance de son pays,
du Japon et de l'Orcident
centre el'Ours Polairee Sn-
vietique, a estime mardi soir
que l'Europe vivait 'sous la
menace de la guerre,. II a
egalement fait allusion aux
tensions en Afrique, au Mo
yen Orient et en Asie, ot
l'ind6pendance de nombreux


DAY..Ax,













CINE THEATRE TRIOMPHE PRESENT

Midi 2 heures 4 heures (:n permanence) 6 heures 10 et 8 heures 30

CE SOIR


SALLE I $ 1.50 et 2.00

La raison d'Etat


Le retour de I'Ayatollah

la situation en Iran


TEHERAN (AFP)
L'Ayatollah Khomeiny a
,reuni jeudi a Teheran plus
d'homnscs que, jamiais aucun-
iranien n'avait pu en regrou
per auitour de lui, mais I es
peee d Apocalypse que cer-
tains de ses partisans pi'e-
voyaient a occasion de. son
retour ne s'est pas produite.
Le premier Ministre. Cha-
pour Bakhtiar, est toiljours
eii place. L'arnmee. qui a ee
absent de routes les nIani
festations, n a satis doute
pas modifie sa position a
regard du Chef religieux et
la Monarchie, bien que tries
chancelante, nest' pas enco
re definitivement effacee.
Devant une foule en deli-
re. lAyatollah a eti des pa
roles extrenement duress a
Iegard du gouvernements il
lecal, selon lui et qu'il -frap
pera a la figure,. ,C'est moi.
a a.loute le chef religieux,
qui desorinais nonimerai nll
Otliveriiine ient .
Cependant. cc-s declara-
t11nns talent proonctees a-
lors que, probablemenlt esur
interv'ntioni gouverneii l tiiii l
le. le reporta-'e televise sur
l'a'r;vce riominphale di' lA-
.atollaih Kliomeiny en Iran
lnait coupe depuis la miati-
nee.
Malgre Iet reme vi-nc'-r
de sonI discoturs, e.-timeni l'es
observateurs. IAA t atalollh
n a Ipu dissimutler la dt firnul
te de la tiAche qui late'nd
s'il veut parvenir aux ob-
jectifs qu il s est fixes.
Porte en triomplhe par
des millions d iraniens, le
chef religieux .nen a pas
aroins emprunte un ton qui
n'etait pas celui d'un homn
me victorieux sur toute la
ligne.


S'Bre


Des couleurs dynamiques

Un ecran de 21 pouces

Un system de contr6le a distance

: Un authentique theatre chez vous

Voyez votre dealer autorise,


AUDIO CENTER, SONIC


71 RUE DU QUAI, TEL: 2-2437


et


Le Chah compete encore
des partisans, comme lont
prove les violent incidents
en province de ces dernie-
res semalnes.
II a declare le gouverne-
ment illegal mais celui-ci
s'appuie jusqu't present sur
S'armee. C'est la le principal
obstacle que rencontre l'op-
position religieuse. C'est e-
galement, peut-etre, le fac-
teur qui a empcche l'Aya-
tollah de proclamer jeudi le
>
qu'il souhaitait instituer.
M. Chapour Bakhtiar a
toujours affirmed : I1 n'y
aura pas deux gouverne-
ments en Iran, ni deux le-



La Galerie
Murat Brierre
ouVrira ses portes
le samedi 3 Eevrier
Le grand art SLe Murat
Brierre. pe'itre sur fer, pla
ce a cote de Poicas o cona
me iun june gene vienit de
reuitr un noiinbre consider
1ble de peintures et de sculp-
tUlei- puitr ouvi nr sa propre
Gal, r e h'Art La Galer e Mu
rat Brierre, cetc( Galerie ins
talli.e aiu co.ni de I Avenue
Jeian C aude Duvalier. et
(tI 'Avenue M No 1. eni face
de I'Ecole des Soeurs du Sa-
cre Co'ur s, ra ilnauguree
olficiellement le samedi 3
Fcvr'er au course d'une recep
tion qui se deioulera. a par
tir dc 6 neurts 'I1 sor.
Nout sommis certain que
la Galerie Mur;'t Br'erre con
insitra le plus eclatant suc-
ces.


Le Club de
Pierre Assad
ressuscite
Mercredi so r, a l'occasion
de l:heureux anniversaire de
Nilo Prosper, sa charmante
femme Edith a dressed la ta
ble a La Grotte pour ses fre
res, ses nombreux amis, la
plupart des anciens du Club
de Perre Assad a Mahotie-
res, et les autres ses am s
de la Douane de Port-au-
SPrince ou il est chef du Ser
vice de Taxations.

Au course dp la journee,
ces derniers avaient organise
une brillante reception en
son honneur.
Donec, mercredi soir, Edith.
entouree de ses enfants et
de ses amis, a fait eclater
la joie non seulement pour
con maria qui au jour du bon
heur jouissait pleinement
du bor.heur qui lui venait de
sa rayonnante sympathie,
mais pour tous ses amis de
la < sad-. de la Douane de Port
au-Prince et d'aileurs.


En bref
XAMAX ARRIVE
LE 4 FEVRIER
Le Xamax F.C. de Neucha
tel sera a Port-au-Prince di
manche prochain. A sofi ar
riv6e, la dIdlgation sulsse
prendra logement a Pelerin
au Chateau Host.
Les footballeurs sulsses
renforc6s du brilliant defen
seur Allemand Jn-Claude Ri
chard sont actuellement i
la Guadeloupe of ils dolvent
rencontrer remain soir le lea
der du championnat local.
Le Xamax F.C. faith parties
de 6 mellleures formations
du championnat suisse dont
la phase finale debutera a5
la fin du mois de Fevrier.
x x x x

ROLAND JEANTY : UN
KEEPER EXEMPLAIRE
En depit des 14 buts en-
caiss s au course des 7 mat-


II a ete victim


aient plus de cent a U Une al ressionl
r a Nilo le temoigna
re de leur amitiu. Nous ie cesserons jamais
le depart de l'ensem de precher et de recomman
Piquion, la mus.que der la sagesse et la disci.pli
Set a ne et meme une certain
e et la musique de correction aux bands car-
ancerens les invites navalesques. II est d'ailleurs
danse. possible de s'amuser ardem-
nient et mome bruyamment
tune tres agreable sans autant faire du de-
u cour- de laquelle sordre encore mioins en ve-
ura les nmets les plus nir aux mains.
ux prentars spec.ale Ces reflexions nous sont
ar Edith et ses filled venues en'pensant a8 ce qui
tie occasion >peciale, s'est product dimanche der
degusta les desserts nier quand le jeune Jean-
Claude Theodore, fils de Ra
mah Theodore a, dans une
A.J bande carnavalesque du cote
du Rond Point de l'Exposi-
tion a la Cite Dumarsais Es
time, pour ainsi dire ete
-,passe a tabacd par un nom
me Gerard au course d'une
SuxI sorte de laisser frappee.
ac G6rard qui se dit etre un
representant de l'ordre et
qui pourtant etait en civil
|11X s'est purement et simple-
t ? ment servi de son caques pour eciaser pour
ainsi dire le jeune Jean Clau
de. Le coup ie plus rude qui
mrs a ete port a celui-ci lui a
t..ll ete administer sur 1'arcade
souciliere gauche. Transpor-
te d'urgence a l'Hopital du
Canape Vert ofa il recoit les
soins empresses de ses me-
Bonne Foi decins. Jean-Claude qui souf
fre enormement risque de
perdre un oeil.
1 2-1520 Et dire que Jean-Claude
Theodore qui s'est engage
dans 1'Armee Americaine oi
il prete ses services dans
l'aviation n' tait venu pas-
ser que quelques jours dans
SP'PAUPRllr I son pays d'origine au mi-
lieu de ses parents. En per
HAITI mission pour seulement une
quinzaine de jours, il devaitl,
au course de cette semaine,
regagner les USA. Et volla
ysOS CWW OWSCia gqu'il se trouve presentement
stir un lit d'hopital.
C'est la une situation tout
a fait regrettable. Aussi. for
mulons nous des voeux pour
le retablissement complete
du jeune Jean-Claude Theo
dore.

Nouveau Directeur
General d'Air
Canada Pour les
Etats Unis et
la region Sud
Monsieur Herbert J. Chap
t man a ata nomm6 a la diree
tion de la compagnie AIR
Canada pour les Etats-Unis
et la Region Sud.
Monsieur Chapman, qui ap
patient a la compagnie de
puis 30 ans, aura la respon
sabi-litl des ventes et des o

aux Bahamas, dans les Ca-
raises et aux Bermudes. Le
siege de ses services se trou
vent a New York.
Avant d'etre promu A ce
poste. Monsieur Chapman a
6t directeur des Ventes
d'AIR CANADA pour la r6-
gion, pendant plus de 3 ans
SII a contri-bud tras active
ment a maintenir des liens
etroits entire la compagnie
et la Sociata Amdricaine des
Agents de Voyages et I'Asso
citation Canadienne de I'In
dustrlie du Voyage.
e Originaire de Vancouver,
Canada, Monsieur Chapman
i a occupy diff6rents postes au
sein d'AIR CANADA' a Onta
rio, Washington, Montreal,
en Californie et a New York
y Durant son passage h Seat
I tie, Monsieur Chapman a
vait sulvi les course de 1'Uni
versitd de Washington et a
vai t 6t diploma avec men-
tion en Marketing. II est tl
tulaire dune l cence' en Bu
000000-. FI, coca siness Administration.


SALLE III $ 2.00

Crease


ches de la tele. serie du tour
noi metropolitan. le gar-
dien de l'Etoile Haitienne
Roland Jeanty est a notre
avis le plus sympathique et
probablement le mieux cote.
II a ete sans nul doute
le plus sollicite de tous ses
confreres. Ses exploits spec-
taculaires lui ont value en
maintes circonstances les
applaudissements nourris
des supporters.
Et pourtant, il nest pas
trop bien comprise : il porte
les couleurs d'un (petit
club dit-on.
x x x x
COUPE PRADEL :
AIGLE-NOIR VICTORY
Le Bel-Air et le Bas Peu
de Chose seront en lice de-
main soir au Stade Sylvio
Cator dans le cadre de la
course metropolitaine.
Les 2 adversaires comp-
tent respectivement 7 pts
(Aigle) et 5 pts (Victory)
pour 6 matches joues.
La le. phase de la Coupe
Pradel prendra fin samedi
soir avec le match Violette
ExuCelsior.
x x x x

BUREAU FEDERAL
ET COMITE DE PRESS
La Federation Haitienne
de Football compete rencon-
trer pour la lGre. lois son
comite de press Georges
Valcin. Alix Carrd, Martial
Jn-Louis) samedi soir en
vue d'elaborer un plan de
travail.
Certain commissions nom
mees recemment et contac-
tees par le Bureau Federal,
se sont deja mis a la t0iche.
x x x x
BONNE FETE
TIGRESSES
L'Association Feminine
omnisport ce
lebre aujourd'hui ses 7 ans
d'existence.
Le nouveau siege social
du club, sis a la Ruelle Au-
dain, sera inaugure demain
soir au course d'un '7 a 10.
La grande famille des Ti-
gresses, les amis et admira
teurs seo reuniront samedi
soir au Casino International
en vue de cloturer les festi-
vites marquant leurs 7 ans.
Nous disons bonne anni-
versaire et formulons nos
voeux de success continue a
cette prestigieuse associa-
tion feminine du pays.
x x x x
NOS CONDOLEANCES
AU RACING
Au coup d'envol du match
Racing Etoile hier soir. u-
ne minute de recueillement
a ete observe en la memoi
re de Lamartine Cambry.
ancien et fervent dirigeant
du Racing Club Haitien.
Nos condoleances au Vicux-
Lion et a la famille Cambry.
x x x x
A LA CROIX
DES BOUQUETS
Le football reprendra ses
droits dimanche apres-midi
a la Croix des Bouquets a-
vec l'inadguration du chain
pionnat officielle de la Li-
gue.
Le protocol elabore en la
circonstanco :
3 h. Defile des clubs
participants
3 h.30 Propus d'ouver-
ture du President de la Li-
gue, le Dr. Paul Brutus
4h. Envoi des couleurs
nationals
4 h.5 Match d'ouvertu-
re : Volvo de Turbe Lila-
vols S.C.
LE BASKET BALL
DEMARRE
Le gymnasium de la Ruel
de animateur ... ... ... ...
le Romain va renouer a-
vec sa grande animation
d'autrefois, demain apres-
mldi.
Les competitions intersco
laires de Basket Ball seront
inaugur6es.
VOLLEY BALL
Le programme pour de-
main aprds-midi :
a) Charit de St Louis -
College Bird
b) Sacrr Coeur Collge
Classique (Juv6nile)
c) Lycde Antdnor Firmin -
Col. Roger Anglade (Junior
Gargon)
FOOT BALL
Demain apres-midi :
Au Stade Sylvio Cator
a) Lycee Louverture Ro-
ger Anglade (Cadet)
b) Collage Frdre Adrien
Lycee Firmin (Open)
AU PARC ST LOUIS
a) Coeur de Jdsus Ecol
Jn Claude Duvalier
b) Lyceae Paton Collage
Bird
A GROS MORNE
A 1'occasion de la fete pa
tronale de la locality la sd-
lection St Marc et cell de
Gros Morne sopposeront de
main apres-mildl.


SALLE IV $ 1.50

Je suis timide mais je me soigne


CHRONIQUE1 DE L'ARTIBONITE


(Suite de la lre page)

tiquer lui tneme. Ce serait
meme l'invter a mentir. Les
recenseurs ne sont pas .me-
decins, voire un charlatan...
Dans un tete k tete, nous a-
vons relev6 les failles relati-
ves aux formalities super-,
flues a remplr sur la feuil
le du recensement et nous a
vons poursuivi notre dialo-
gue dans le calme et la se-
renite.

AUTRES POINTS

Nous avons'pu remarquer
sur la feuille au recensement
que c'est un travail qui a ete
inaugure en 1972.
Done, 7 ans apres, on a
pense a Pte ,Riviere. Notre
interlocuteur nous a appris
que depuis la date d'inaugu
ration, plusieurs localities et
habitations ont et6 deja re-
censes : Delomner, Dodard,
Marin, Calvaire, Plassac, La
badie Deschapelles, Verret-
tes Lachapelle. Liancourt,
et Drouet pres de Pont Son
de.
On ne salt pas encore si
Marchand Dessal'nes bene
ficiera de cette bienveillan
te decision du Docteur Mel-
lon, le coordonateur du mou
venment.

POURQUOI CE
RECENSEMENT ?

D'apres notre informateur,
le Doctuer Mellon a ordon-
ne a son college de Bureau,
le Dr Charles E. Wallace de
proceder au recensement de
la locality dans le dessein de'
deliver une Carte d'Admis-
sion a chaque Rivertiboni-
tien et, du coup, lever l'in-
terdiction.
De cette fagon, Docteur
Mellon et Co, s'attireraient
la sympathies des Rivartibo
n't'ens trop longtemps me-
prisas...

Mais alors, tout ela nest
que condit onnel et proble-
matique. D'apres ce qu'a dit
le Dr Mellon lui meme a une
autorite locale, Petite Rivie
re peut avoir feu vert a i'Ho
pital Albert Schweitzer a la
seule condition que I,2 nom-
bre de Rivartibonitiens so,t
proport onnel a la quantite



Mia Farrow
demand le
divorce
SAINT-DOMINGUE, AFP)
L'actrice cinematomiraphi-
que america!,ne Mia Farrow.
34 ans, a engage Mercredi a
Saint-Domingue une proce
dure acceldree de divorce a
vec son maria Andre George
Pavin, 49 ans.
L'actr!.ce, qui reside a Ha
ven, dans l'etat americain
du Massachusetts, est arri-
vee dans l'Ile en d6but de
semaine avec son maria pour
beneficier de la procedure
rapi.de en usage dans le
droit dominicain, qui per -
met aux strangers d'obtenir
le divorce en moins d'une
semaine.
Mia Farrow, qui avait pre
cedemment dte marine a
Frank Sinatra, et a spouse
Pavin en 1970 Londres.


de medicaments don't dispo nous ont ete communiques
se ce centre hospitaiier. par le Dans ces contingencies, la de pendant au nom de Wil -
vise : que tu la trouves> n'a pas sa cheville ouvriere de cette con
ra son d'etre. Les blanes phi gregation qu'il preside avec
lanthropes auraient grdnd i.n une dexterity remarquable.
teret a accueillir tout le Monsiettr Wilfrid Jean est le
monde comme autretois a premier pionnier special a
I'exemple de Jesus Christ, pouvoir realiser cet, exploit
sans accepting de personnel. a Petite-Riviere de l'Artibo
Tout Petite Riviere. ne ite. Nous presentons a
as pas mber maladeen toute las. congregation nos
vas pas tomber malade en pins vives (sliitations.
un jour, a. moris d'une epi- x x x x
demise. En consequence,, evo
quer les problems dc recent LA FANFARE DE
segment .de la quantity sul- PETITE RIVIERE
fisante de medicaments etc..
annihilerait Ip devise sacree La fanfare de la Petite -
des medecins humanistes, al Riviere de l'Artibonite, inau
truistes, ou philanthropiques: guree le 17 Decembre de
Consjdere la vie humaine ou l'annee ecoulee, etonne plus
que tu la troves, sun.is d s- d'un a ses sorties, lors des
tinction de liev de sexe et funerailles, des fetes theE-
da'ge trales etc.
x x x Cette fanfare execute des
morceaux envoitants souIs
NOUVELLES l'habile direction de Mai-
RELIGIEUSES tre Riclot Lacoste, par qui
les jeunes musicians et mu
Une Religieuse. responsa- siciennes ont ete tormes a
ble d'un Centre Scolaire a la section college de la ..Mis
Medor, dans la chain des slon Patriotique Chretiennei
Cahos, souffre terrible de Monsieur Delinois Dona-
ment Lien de qui nous avoil park
Cahos est a 34 km de Peti dans notre derniere clironi-
te Riviere de l'Artibonite, que.
dans les hauteurs froides.
Les Soeurs de la Chanrte x x x
de St LouIs et Ie Reverend 2 NOUVELLES
Pere Jean-Mary Leroy onil COMMISSIONS
ete touches de cette novel COMMUNALES
le alarmante le mardi 30 Le nouveau Prdlet de la'
Janvier dans la soiree. rondissement de Dessaine.
Quelques bonis samari s'tait rendu. niardi aprcs
tains ont eu le temps de midi. a Petite Rivierp di
transporter peniblement la I'Artibonite alin d averti
Soeur souffrante de Medor les citoyens Ernst Jean -
a Plassac oil le Reverend P, Mary Frantz Lou!s et Loui
re Leroy est alley la cher ne Legrand qui sont invi
cher dans sa Jeep Land tes at prefer irmeint le me
Over, bravant I obscurity e i credit 31 Janvier a 10 here
la lunite tLorltuese. On ne du matinm al Par-iqueL du Ti
saiAt pas si la Soeur est en bunal Civil do St-Marc. pui
proie a une cruise epillpti ils scront installs a leur
que ou a quelque autre ma nouveati poste auL Bureaun d
ladle. D apres l'l'iformatuir, .la Mirin au Pa!ais Roye
la couraceuse soeur a perdu aux 36i portes qulcliues he
connaissance. Ce cas de res apres soit vers 1 hour
vent plus inquietant qnand p. m.
on constate que Petite-Riviere. A 'n crolre le Prefet Ge
soutfre des problems de san per Francos lees nouveau
te, de medeein et d'un Dis- ediles de la Communr dcli
pensaire Hopital outi.lle Grande Saline .iiiront
dans ie vrIai sells du mot. peter sermenlt tou'os :
x x x x Parquet du Tribunal Civil
Le Docteur Lcrov Preval, de St. Marc le Jeudi ler F
Directeur Medical du Dis ter vers les 10 heures d
pensaire Charles Colimon a Inal-0n.
Petite Ri lere est en coll- I EONIDAS
ge pour un mois. Le Do- -..
teur Preval liii a recomman Jotnhy Ventura,
de de precndre un Repos Les Ballets
Complet parcel quI'il est L alets
peu avance en aje et suIrmt BaCcUIlU a
.ie. Cabane Choucoune
Les ati-bts ia .a
ENCORE DES "esrt aI1ve(''ts r, 1, '
NOUVELLES p I ia)r ccux out nc:i1-1 ,
RELIGIEUSES ., at,",ii: rio i' .it,
Les temottns de Jlihoaih it L heui-e cdouv'ilcure, c'nt f
Petite-Rivere de 1 'Artbitni xee Dou'r ics siirie's a 9
te viennent d'acheler unte' Di 1111 n i decaliae c!'iuti
propriete stir laquelle ifo bIa heiure est Drevu on mainifn
tiront leur nouvelle Salle de uaranti. pour Irs rle.elrV
du Royaumn- tionls ltaies ia I avanlce.
Ces Chretiens ont cona iI- Poll'. eviter loiiit ,"'itifu
gilue leurs leflur:s pour a'tri- s;o!]. la r(t-,earvait nt l dI .
ver a i fran-.i ce cap dilti- hie sera faite en rfoctic,
c le de i, 800.)00i Chaque du nombie de Lti 'ets ac'hle
membre de la Congregation tes A litre d' sem:l)t t2 pe
locale y a mis du sien. Les solnnie achetitati 2 it',ck-"t
travaux de construction se- ne peuvent reserve une t;
ront confies at 1Ingenieur bIP de 10. I flaudrait 0 la
Sylvestre Calixte egalement ccs 2 personnies reserve
temoin de Jehovah, mals de une table de 2 places ou a
meurant a Port-au-Prince. iMrs ou'elles achetent 10 tii
Les temoins en questions kets nour une table de 11
attendant, pour ouvrir le Dersonnes-
chanier, le plan d'arpenta- Reservation : Hotel Choi
ge de leur frere Michel Hora coune.
ce Joseph. Ces informations Tel. : 7-2010 7-0212


TOUTE LA MUSIQUE



TOUT POUR LA MUSIQUE












ou vous trouverez les disques que vous desire

ainsi que les fameux instrument de musique

et les chains hi-fi stereo .





OYAMAHA


SALLE II $ 1.50 et 2.00

Libre a en crever


JEUDI ler. FEVRTER 1979


LES SPORTS


Cadea


Bijc



Parfi




10, Rue


Televisor en color Trinitron


RKV-2142R


~ --------9~-~ --aa ---- --snrPIL._ P-. -- -I- _li- ~__~~ ~C1-;- ----- __ -~---CIT*-~ ------FIFI.----~~-.I_ _-----___~_-~11I__~_~


W MW


i


~4rs/N/~V/~3arW.~oOl~/;I-~N~I1C~Q~C~~Odr


- - - -


~V~%%r)~3~3~%I~YSEH,~OQ~'~v~vu10~10sSr~


PAGE 8


I z Lz exommmmir




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs