Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/10298
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: January 24, 1979
Copyright Date: 1979
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID10298
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text



IMPERFECT5G IGLNAI |


La "Nouvelle Fondation"


du President Carter


par Jean HUTEAU
WASHINGTON (AFP)

Le President Carter a lan
ce mardi le slogan qui dd-
crit ec, synthdtlse son ac-
tion politique et devralt,.
dans son esprit, ralliqr les
americalns : la qNouvelle
Fondationc.

Mais 11i nest pas stir, mal
gre le ton moral et parfols
sermnonneur de M. Carter,
line la, Nouvelle Fondation
pos r la prosperity dans le
pays et la paix a 1'etran-
ger, puisse mobiliser les
masses.
D'autres presidents a-
, vaient trouve des 6tiquettes
sans doute plus exaltantes
et surtout recouvrant des po
litiques plus prometteuses
it plus dynamiques : le
New Deal, de Franklin
sioosevelt quand il fallait
sortir de la crise mondiale,
lai nouvelle frontierec de
John Kennedy quand la na
tion voulait faire appel au
changement et a ses nou-
velles elites. la ,Grande So
ciete, de Lyndon Johnson
quand on voulait mieux re
partir le bien-etre et les
droits civils.

Poser lts bases d'une A-
merique meilleure, c'est l'ob
jectif plus modest de M.
Carter, pour une period
plus grise et plus incertaine.
Quelles sont les nouvelles
foundations proposes ?
Si l'on s en tient aux deux
themes principaux du mes-
sage ce mardi soir, il sagit
L.ssentiellement de la lutte
contre inflation sur le
front interieur et de la re-
cherche de la paix et dela
coexistence a l'eterieiur,
pimncipalemient par la nego-
ciation de l'accord de limit
lion des armements strate-
oioues (Salt-21 avec 1 URSS.
M. Carter a eu beau af-
firmer qu'il faut que les en
fans de demain aient un
pays osf ils vivent mieux et
don't ils soient fiers, il lui
sera ditficile de susciter un
ienthousiasme delirant avec
uit tel programme d'austi-
Sritd et un accord aussi tech
nilqe quei Salt-2. don't on
.ait au demeurant qu'il re
present Line phase trees li-
oit ec de pel des armements
a tomiques.

La politiquc des droits de
] hi,mme ne recra pas non
plus oublier que cette politi
(ile a subi de multiples en
Ilrses quand les interets
1rategiques ont ete en jeu,


Utn grand Prilat
visit Pt-au-Pce
Porl-aus-Prince a recu all
oucird hui la visitede de Mgr.
Etidcl Viany. Suipcrieuir iei
ierrale de la Congregation
(hls Salesiens. Le distingue
l-rell rui cs(t parml noI us
p(,ir un iselue r de 24 heu-
re's f(stt pulrti de Rome, I Ita
] Iei 1n route pour Santo Do
n]''lti en Republique Domi-
111('L ille. principalementi
pIlwir Piutbia au Mexique ohi
il va assister a la Conleren
<-, leIei ;ile cies Eveques qui
Y t ienldra t.res prochaine-
InKit tses assises.

Mar. Euidio Vinay preside
ral Ce soir a 6 heures une
lmtiese pontificale qul aura
lieu en l'Eglise St. Jealn Bos
co sitouee au Boulevard Jean
Jacques Dessalines a Port-
au-Prince.
11 se propose de ne pas
laisser nos rives sans ren-
dre visit aux Institutions
Salesiennes en Haiti en vue
de se rendre personnelle-
ment compete des prokres
realists par ses distingues
e! devouds representants en
Haiti.
Mgr. Egidio Vigany qui
est le septieme successeur
de St. Jean Bosco. a ete ac
cueilli a l'aeroport FranQois
Duvailer par les'plus emi-
nents de cette congregation
en Haiti qui lui ont present
te leurs souhaits de Bien-
menue auxquels nois pre-
nons plaisir a jiomindre les no
tres.


ne seralt-ce qu'en Iran.
Mals les historlographes
presidentlels contlnueront
sans doute a parler du course de la nouvelle fonda-
tionus meme sl le message
le plus clair en est qu'll
faut bUtir avec ce que l'on
a, sans trop vivre au-dessus
de ses moyens, ni chez soi,
ni au dehors.


'FONDE EN 1896: LE PLUS ANCIEN QUOTI

DIRECTEUR : LUCIEN MONTHS
ADMINISTRATEURK : Mme. Max CHAUN


Le retour de I'Ayatollah


serait il compromise


TEHERAN (AFP)
Pour'des raisons de secu
rite personnelle l'Ayatollah
Khomeiny, pourrait ne pas
rentrer en Iran Jeudi ou ven
dredi comme il etait prevu




Retour de
I'Ambassadeur
Philippe Cantave

Nous avons eu le plaisir
de recevoir ce. midl la visit
'te de notre ami 1'Ambassa-
deur Phil .pe Cantave. II
est rentre dimanche d'Otta
wa, au terme d'une fructueu
se mission, au courts de la-
quelle il a eu la satisfaction
tion de travailler au resser
rement des relations entire
le Canada et Haiti et de
noter que la cooperation en
tre les deux pays a atteint
un haut degrf d'efficacitf.
Avant son depart de la
capital canadienne, le Pre
mier Ministre Pierre Eliot
Trudcau a offer un ban-
quet en son honneur. au
course duquel il a souligne
que les relations haitiano-
canadiennes etaient au beau
fixe et a port l'accent sur
les efforts constants et con
siderables deploys au ser-
vice de cette cause par l'Am
bassadeur Cantave.

celui-ci, en raponse, a de
clar qu'il allait continue
a servir le pays et son gou
vernement tout en pregnant
la detente nefessaire. apres
tant d'annees (40 ans dans
la carriere.
Le President de 1'ACDI.
M. Michel Dupuy devait aus
bi -offrir in diner en Phon
neur de l'Ambassadeur Can
tave.

Le distingue diplomat a
tenu a remercier Le Nouvel
listed 'de tout ce qu'il a fait
pour faciliter le rapproche-
ment entire le Canada et
Haiti'.
Nous remercions l'Ambas-
sadeur Cantave de sa visit
et le felicitons des resultats
he-ureux de sa mission au
Canada, en vue du renfor-
cement des liens entire le
Canada et Haiti .


Offre I
militaib
israelie
au Chil


initialement, a-t-on appris
de source informee. Cette
information n'a toutefois
pas ete encore confirmee de
source religieuse.

Le Gouvernement de Mr.
Chapour Bakhtar qui avait
accept la venue de l'Ayatol
lah Khomeiny et tented de
negocier avec la hierarchie
Chiite le moyen d'assurer la
security du leader religieux
au course des grandes mani-
Sfestations devant marquer
son arrive, considererait que
ces conditions ne sont pas
actuellement reunies, ajoute
t-on de meme source. Cette
information fait suite a l'an
nonce de la fermeture mer
credit des Aeroports d.Iran
et notamment de celui de
Teheran, officiellement pour
smauvais temps,. Cette fer
meture pourrait, etre prolon
gee juoqu'a dimanche, selon
des officers pilots en gre-
ve.
Une tell decision pent re
vetir une double significa-
t on : d'une part retarder la
venue de l'Ayatollah Khomei
ny, cc qui pendant un cer
ta n temps lai: s-ra t an Gou
vernement de M. Bakhtiar
la possibility de se retourner
face a la situation politique
actuelle. D'autre part consti
tuer un avertissement aux
divers secteurs de 'econo-
mie du pays en greve et
done dtre une measure politi
que, estiment les observa-
teurs.
La fqrlmeture de 1'Aero-
port de Teheran a empeche
un avion ed'Iran Air, de de


coller pour ale vol de la
evolution* que le comitd
greve de cette compag
entendait organiser mercr
vers Paris afn daller ch
cher l'Ayatollah Kh imehii
Le Gouvernement exige
comme prdalable a son 0
ceptation de ce vol la fin
la greve des pilots et in
nieurs d'Iran Air paral'

(Voi suite page 51



Egypte Israel

pet
JERUSALEM, (AFP(
La politique des spe
pas. a repris ses droits r
credit, a J&rusalem. pour q
la paix puisse etre sin
un jour entire 1'Egypte et
rael.

Seize reunions de tray
en huit jours ont permit
1'envoyd special diiu ouv
nement americain, 1'Amt
sadeiir Alfred Athert
d'annoncer que certaines
sections Israeliennes con
nant trois petites phrases
project de traiLe avaient
levees.

Mais Monsieur Athert
atiendui au Caire dans
nuit de Mercredia Jeudi,
vra dgalement adopter la
litlque de la <, p
qu'il ne souhaite pas re:
trer a Washington sans
accord total sur cese t
phrases. Par consequent
pres avoir inform le Ca
des derniers ddveloppe


COLUMBUS


MERCREDI 24. JAN. 1979\JM -'-' COMMUNIQUE DE
L'AMBASSADE
No. 31.003 DE FRANCE
88EME ANNEE A PORT-AU-PRLNCE
Cette depiche
n'a jamais et
diEfusde ni en
France ni ailleurs
par 'AFPA ,

Certains organes de la
press derite et parl6e ont
fait dtat, les mardi 16 et
DIEN D'HAITI MEMBRE DE ASSOCIATION INTERNATIONAL DE PRESS mercredtit17 anvier 1979.
sous-le titre il'AFP fait le
points, d'une d6peche prd-
STE1phone : 2-2114 Bolte- Postale : 1316 sent6e combine ayant ate dif
ET Rue du Centre No. 21: fuse en France par l'Agen
No.ce France Presse, portent
un jugement ddsobligeant
sur l'action de la France en

Saint Domingue: Ie President Guzman .D r'enqu te mende Pa
ris par les services du Mi-
1e oenta ui leront 1nistae frangais des Affai-
et 'e Gouvernement acceuilleront e Papesrre, i 'are
que cette depdche n'a ja
re' ST DOMINGCE (AFP) lebration d'une Messe au Saint Domingue' serait vue maid et diffusee ni en Fran
de course de laquelle quelque ainsi par prds d'un milliard ce ni ailleurs par 1'AFP. -
nie Le Pape Jean Paul II sera 80.000 personnel recevront de personnel. En consequence, les opi-
edi accueilli a son arrive 'jeudi la communion, le Saint Pere x x nions exprimees, ainsi que
er- a I'Aeroport de Saint Domin rencontrera a nouveau dans MEXIQUE : LE PAPE SERA les informations-rapportees
Y. guo par le President Anto la soiree, a 20 heures loca- RECU A BRAS OUVERTS sa ien en aucun cas dtre
ait i.- .Guzman et le Gouverne les, le Pressdent Guzman PAR LE PEOPLE imputes aucun cs FP
ac- ment au grand complete, a-t- et son spouse. MEXICAIN Persuadd tlue la bonne foi
de on announce dans la Capitale MEXICO (AFP) des organes d'information a
nge dominicalne. Une demi-heure plus tard, Le Pape Jean Paul II ne ete surprise, 1'Ambassade de
yse le Saint P&re se rendra au sera pas requ, vendredi, com France leur serait reconnais
Aprbs un programme char Palais National, s'ege du me un Chef d'Etat par les sante de bien vouloir publier
gc. et notamment la conce Gouve:nement, oif il rece- autoritds mexicaines, mais il le present rectificatif.
vra l'hommage des autoritds sera accueilli comme le Chef Port-au-Prince, le 23 jan-
civiles, du corps diplomati- de 1'Eglise, a bras ouverts,' vier 1979.
Si que et d'autres personnalit par la population, a pres de
L politique des ts. cent pour cent cathohique. Visit d'un haut
[its Va Dans la seule vile de Me fonctionnaire
*tS @S "Vendredi martin (26 Janvier) xico, ofi le Souverain Ponti
ments, il reviendra a Jdru a 10 heures locales, le Pr6 fe doit ouvrir officiellement de la cooperation
salem. s'dent Guzman et les mem- le 27 Janver a Notre Dame hllemande


mer
que
[1e
Is


vail
s i
/er.
bas
on,
ob
,cer
du
ete


ton.
la
de
po
puis
n -
uon
rols
. a
aire
-


Echos et Informations


Sur la route du Nord, un
vehicle de transport en
common non encore identi.
fie a fait panache hier ma
tin au Morne <,Perisse non
loin de 1'Estere. Le bilan pro
visoire est de 4 morts et 35
blesses.
0- -

Un nouveau Seminaire de
perfectionnement et de for
nation se pursuit a la cornm


mission Administrative. 11
est destine a preparer qua
rante <
d'assistance blic o --
re Alired Rodriguez a ete
nomme sous-di.recteur au
enne Service Postal de Petit -
i GoAve.


CHILI AFP)
Israel a propose la four-
niture d'equipements et u-
ne assistance militaire au
Chill, a revele mardi a San-
tiago le vice-Ministre de la
Defense, le General Morde
khay Tzippori.

Dans une interview pu-
bliee mardi par le journal
(E1 Mercurio, le General
Tzippori a declare que son
pays est pleinement dispo-
se a fournir au Chili toutes
sorts d'equipements et une
assistance militaire, la measure oui ce pays le d'-
sire>.

Le vice-Ministre israflien,
arrive vendredi a Santiago,
a effectu6 une avisite de
courtoisies de cinq jours au
Chili, au terme d'un voyage
au Mexique, en Colombie,
au Brdsil et en Argentine.


COUPE PRADEL:


Coupe Pradel :
FAISONS LE POINT
Les rfsultats de la tour-
nee du F.C. Bale ont consi
derablement renforc6 le
prejug6 favorable don't bdnd
ficiera le Violette Athletic
Club en ce qui a trait a la
Coupe Pradel.
Double. vainqueurs des
Suisses (2-1) et du Racing
Club Haitien, les Violettis-
tes ont incontestablement
pris un excellent depart, et
d'aucuns leur accordent de
jh des chances certaines de
conserve. le titre remport6
1'an dernier,
Le Violette devra cepen-
dant se mtfier de ses deux
prochains adversaires; le
Racing, i6ternel rival), et
I'Excelsior don't la c6te est
en hausse depuis le retour
ce I'entraLneur Raphael De
latour.


Faisons le point
Apres le Victoiy et 1'Aigle
les excelsioristes ont en ef
fet 6pinglf l'Etoile Haitien-
ne S leur tableau de classes,
soit trois victoires cons6cu-
tives.
Le succs sur 1'Etoile a dte
difficile a prendre forme.
Devant un public trds clair
sem6 les avert et blanco pid
tindrent pendant de longues
minutes avant de marquer
le but de la victoire.
Le tir rdussi par Jn-Fran
gois Lacruz vaut deux points
pr6cieux qul permettent a
1'Excelsior d'amellorer sa po
sition au classement de la
Coupe Pradel.

Dans les coulisses du Sta
de on ne parole plus cepen
dant que de la confronta-

(Voir suite page 8)


LE CHOLESTEROL
ESSENTIAL DANS LA
LUTTE DE L'ORGANISME
CENTRE LE' CANCER
LAUANNE AFP)
Le Cholesterol est essen-
tiel dans la Itteu de l'Oraa
n.sme human centre le can
cer, annonce-t-on mardi
dans les mil.eux mfdicaux
de Lausanne, qui font 6tat
d'une decoverte real see par
une equipe de chercheurs
Suisses.

Cette equipe a demontr6
ulDzim meu5 an
ge le Cholestdrol synthetise
par certain globules blancs
(lymphpcites tuecurs) est in
dispensable a ces derniers
pour d6truire les cellules cap
cereuses.

Les chercheurs ont etabli
que la destruction des cellu
les cancereuses par les globu
les blanks tueursc se faisait
par contact direct entire la
cellule atueuse> et la cellule

B en que le micanrsme de
Ce phenomene c.emeure inex
plicable au niveau moldcu-
la re, ces savants ont de-
montr6 qu'une diminution
du Cholesteiol contenu
dans la membrane du gsobu
le blanc dim'nue tres sensi
blement sa faculty de d6trui
re les cellules cancereuses.

L'dquipe 6tait dirig6e par
les Professeurs T. Brunner
et J. C. Cerotti, respective-
ment chef de 1Institut Suis
se de recherches expdrimen
tales sur le cancer, et Direc
teur de' 1'Institut Ludwig
Lausanne, en collaboration
avec un chercheur Suisse 6-
tabli aux Etats Unis, le Pr.
H. J, Heiniger.


L'Administration Commu-
naie de Port-au-Prince envi
sage de construire un dor-
toir pour abriter quelques
donneurs a la belle etoile.

0 -

Demain se tiendra la rfu
union du Conseil Nati-onal du
Tourisme. Nous renseigne -
rons.
O -

Monsieur Wilfrid Ben Ai
me Chef du Service de pro
grammation et de Planifica
tion au Ministere du Plan,
a ete design pour represent
ter Haiti a la premiere reu
nion des experts Caraibeens
en planification. Cette reu-
nion se tiendra a la Hava
ne (Cuba).

Au Musee d'Art
Haitien
La Femme
Haitienne
Comme on le sait, le Iviu
see d'Art Haitien ouvre ses
activities culturelles pour
cette saison avec une expo-
sition de photographies sur
la Femme Haitienne ce ven
dredi 26 a 6h. p.m. sous le
haut patronage du Club des
Femmes de Carridres qui tra
vaillent a la promotion de
la femme en Haiti. /
Pour cette exposition, le
Musee compete sur la bonne
volonte des uns et des au-
tres pour avoir des photo-
graphies de fammrrs haitien
nes vraiment c6l6bres par
leurs actions dans la com-
munaute haitienne.
Le public est cordialement
invite a cette exposition.


Les trois difficulties pro-
viennent de trois demands
6gyptiennes que, d'ailleurs
Washington approve direct
tement, explique-t-on dans
les milieux gouvernemen -
taux de Jfrusalem. C'est- la
raison pour laquelle Israel
attendait des suggestions de
la part de Washington et
non pas du Caire
Dans le premier cas (Arti
cle 4, paragraphe 4., I'Egyp
te voudrait se reserver le
droit de reclamer une revi
sion des arrangements de
security dans le Sinai, cinq
ans apres la signature du
trite. Israel, selon les mi, -
lieux informs, accepterait
maintenant d'etre 1oblig6e>,
sur simple demand egyp-
tienne, de revenir S la ta-
ble desu Ngociations, mais
odans un delai raisonnable,
formulae a ajouter, pour que
le traite soit valuable le plus
longtemps possible).
Le deuxieme cas (Article
- p-iragraphe 21 oblige les
*-?i... parti k' rempiir leurb
obligations sans fire appel
h un accord extsrieur au
trait. Israel, selon les mi-
point, pour ne pas faire df
pendre le trait de paix a
vee 1Egypte de 1 accord sur
1'autonomie palestiniennc
en C'isjordanie et a Gaza.
1'Egypte y voit, au contrai-
re. un lien direct. On ignore
quelles idees ont ete lan-
cees par Monsieur Ather-
ton pour rendre les points
de vue compatibles.
Dans le troisieme cas (Art
6, paragraphe 6), les Etats-
Unis ont transmis au Caire
un memorandum selon le -
quel, a leurs yeux, le trai
te de paix sera, lui aussi.
compatible avec les engage
ments d'assistance militaire
prealablement contracts
par I'Egypte avec d'autres

(Voi.r suite page 8)


Serieuse avarie a
un bateau de
croisiere
Ce martin le bateau de
croisire, a ce> de la Costa Line a vio-
lemment heurte le quai du
port du Cap-Haitien, pen-
dant les manoeuvres d'ac-
costage.
Le choc a provoqud un
trou de 4 metres de long
et de 2 mitres de large
dans la coque, heureuse-
ment just au dessus de la
ligne de flottaison.
Les officials du bateau
ont sollicit de 1'aide a l'u-
sine sucridre de Welsh qui,
avec leurs technicians, es-
saient de rdparer cette ava
rie qui empechd au ba-
teau de reprendre la route
mer.
II n'y a pas eu de victi-
mes.


LIBAN:

Les Euneraillzs d'Abou Hassan


BEYROUTH (AFP)
Le chef du < operations sp6cialess anti-
israeliennes du < All Hassan Salameh <,Abou
Hassans, tue dans un atten
tat lundi h Beyrouth avec
quatre de ses compagnons,
a td inhumd mercredi au
tu6 la la mite du camp pa
lestinien de Sabra, en prd
sence de quelque 20.000 per
sonhes, don't 10.000 hom-
mes en armes.

Le cortege de plus de mil
le voitures dtait prdcddd de
plusieurs camions de la afor
ce Arabe ,de Dissuasions
(FAD), d'un d6tachement
de TFSIE (Gendarmes Liba
nais), et a board de vdhicu-
les armss, des difdrentes for


ces combattantes palesti-
niennes.
Dans un discours, entre-
coupd de silences et de
pleurs, M. Yasser Arafat,
chef du FAiH et de I'OLP,
a declayd que gin s'est occupy dds son ac
cession au pouvoir de for-
me,r des tueurs A gages a-
fin de liquider les dirigeants
de l'OLPs. II a affirm que
personnele ne pourra met-
tre fin S la revolutions et
que celle-ci ese poursuivra
sur le chemin qui mene a
la Palestine.
L'hymne national palesti-
nien a termind la c6r6monie,
et la dispersion s'est fate
sans incident majeur. Toute
fois, quelques personnel
ont dtd 16gdrement blesses
, la suite de bousculades.


bres du Gouvernement se-
ront de nouveau presents
lors du depart du Souverain
Pontife de l'Aeroport de St
Domingue.

D'autre part, des specials
tes d la t Latelfvisuon domtin-
caine ont indiquf mardi que
douze des vingt et une heu
res que passer le Pape S
Saint Domungue seront tele
vise's en couleur. Plusieurs
pays, parmi lesquels le Me
xique. la Colombie, l'Espa-
gne, I'Italie et les Etats Unis
ont demanded a recevoir ces
images. La visit du Pape a


de la Guadeloupe la troisie
me conference general de
l'Ep scopat Latino Ameri-
cain, on attend trois mil-
lions de fideles et de curieux
qui viendront s'ajouter aux
dix millions d'habitants de
la Capital.

Cent mille agents de la se
curAte 'n uniforme, sans
couipter Ceux en civls, se-
ront mobili-es pour survey I-
ler et contenir la foule, don't
on craint les transports At
des debordements hysteri-
ques.


A PROPOSE DU CIMENT D'HAITI

Note de press de la Secretairerie

d'Etat du Commerce et de 1'Industrie


La Secretairerie d'Etat
du Commerce et de 1'Indus
trie, tant actuerllement en
pleine verification des li-
vres comptables et de la si
tuathon financidre du Ci-
ment d'Haiti, pense qu'il
est de son devoir d'etre plus
cue discret pour ne pas
geiiner le travail meticu-
leux investigation qu'ef-
fectue depuis un certain
temps la commission d'en-
quete.

Cependant, pour eviter
toute confusion pouvant de
couler des recentes deci-
sions de cette compagnie,
Elle informed :
1.- Qu'une premiere ana-
lyse des documents compta
bles du Ciment d'Haiti ne
laisse pas entrevoir dans un
avenir proche une situation
de faillite.

2.- Qu'un examen lucide
des etats d'exploia on de
cette compagnid nep-rmet
pas jusqu'a present, d'ad-
mettre la perte de $ 10.000
par jour accusee par le Ci
ment d'Haiti.
3.- Enfin qu'un certain
nombre d'anomalies et de
contradictions subsistent en
core dans les lives de 1'en-
treprise et demeurent ius-
qu'S present sans explica-
tion.
Dans les circonstances ac
tuelles, il serait done sou-
haitable d'eviter toute prati


que ou toute action qui ne
pourrait qu'entraver la pro
eddure loyale et objective
de control des donndes
comptables, administrative
et techniques du Ciment
d'Haiti S.A., control don't
'objectiv;.te et la rapidity
ne peuvent que profiter aux
parties en cause.,

La Secretairerie d'Etat du
Commerce et de 1Industrie
voulant bien accorder le be
nefice du doute a certaines
composantes du prix de re-
vient du ciment, a decide
de reconsiderer, sous reser-
ves les measures suivantes:
1.- La levee partielle de
1'embargo sur les exporta-
tion de ciment.

2.- La possibility pour la
compagnie de proceder a
des livraisons en vrac, de
ce material.

Ces measures seront reexa
minces, dans le but de per
mettre aux travaux d'inves
tigation de se poursuivre
dans un climate de cooper
tion et de comprehension
mutuelle.
En temps opportun, des
elements information plus
precis seront communiques
pour une meidleure appre-
ciation des fails.

Port-au-Prinre, le 23-1-79
Guy BAUDUY
Secretaire d'Etat


L'Organisation du Carnaval 79


Hier aprbs midi, s'cst te-
nue, a la Ma rie de Port-
au-Prince, une reunion sur
l'organisation, dans la Capi
tale, du Carnaval 79. En ou-
vrant cette premiere reunion
le Ma.re Georges Figaro, en
tour des Assesseurs Ulysse
P erre Louis et Carl Herard,
a tenu a faire remarquer,
dans une breve allocation,
qu'orf entend ir.nover cette
annee dans le domaine de
lorganisat on du Carnaval a
Port-au-Prince. Le specta-
cle, d.t-on, devra etre haut
cn couleurs et en orig'na.i-
te.

A la su'te des propos limi-
na'res du Maire Georges J.
Figaro, A a dtd agitd la ques
tion de la' participation des
D6partements min.sterie:s et
des autres Administrat:ons
publ'ques. Plusieurs repr6-
sentants de ces derniers
n'ont pas pu spdcifier la par
ticipation de leur organisme
respectif. D616gu6s sans man
dat, ils- ne pouvaient donner
aucune assurance. Aussi
compte-t-on de prdf6rence
demander par lettre aux
Chefs des administrations
publicues d'apporter une ai


de efficace a b'organisation
du Carnaval.

Le seul d6ltgud qui a ex-
plique la participation de
son organism est M. Yves
Mass 1 on, representant du
D6partement des Affaires c.

(Voir suite page 6)
ANTOINE TASSi
VILNT DE FAIRE DU BON
TRAVAIL EN R. D.
Notre ami, lentraineur In
ternational Antoine Tassy
est revenue cette semaine de
Santo Domingo of il avait
anims un sdminaere, organici
sd, par la Fdddration Domi
nicaine de Foot ball, a 1'in-
tention des entraineurs et
des moniteurs de foot ball.
Ce fut un grand succ6s, au
point que la F6ddration Do
minicaine de Football a te
nu a tdmoigner la satisfac-
tion a Tassy.
Les diriageants de la F6-
ddration Dominicaine de
Football, satisfaits de la press
station de Monsieur Antoine
Tassy, lui ont offer une
plaque exprimarit la recon-
naissance de la Feddra -
tion dominicaine de foot -
ball pour le d6sint6resse ,-
ment et excellent travail
d'Antoine Tassy.


Mardi, 6 fevrier, arrivera
a notre capital par PA 431
le Secretaire d'Etat alle-
mand Carl-Werner Sanne,
docteur en sciences politi-
ques. deuxieme personage
.du Ministere federal de la
Cooperalion- Economique. M.
Sanne sere accolnpaIne d'u
ne delenalon de cinq per-
sonnes c -9 isi enant deux
hauts tonctionnaires de son
min!!stere, un cdirecteur de
la Banque de Reconstruc-
tion iKfWWi, le represen-
tant regional de lassistan-
ce technique allemande et
une interpreted.
La delegation viendra
pour des entietiens avec les
titul ires des Departements-
clfs de la cooperation hai-
tiano-allemande, a savor
les Departements du Plan,
des Finances, des Travaux
Publics, de 1'Agriculture, des
Mines et du Commerce. Aus
si visiteront-ils quelques pro
jets en course ou en prepa
ratiln cQtnme lfusine hydro-
dlectrique' de Drouet, le pro
jet du 'd.veloppement de la
plane de Gonaives et le
chantier de l'usine thermo-
electrique du Cap Haitien.
Ils visiteront aussi d'autres
sites du pays pour se faire
une idee de la reality hai-
tienne.
Le programme de la visit
te est en elaboration et se
ra public ulterieuroment.



Dans le cadre
des relations

haitiano -
dominicaines

Nous avons eu le plaisir
de recevoir hier la vlsite
du nouveau Ministre-Con-
seiller pres de 1'Ambassade
de la Republique Dominical
ne, M. William Baez Pianti
ni.
Le diplomat dominicain
nous a affirmed son desire
d'etablir de bonnes reiL-
tions avec la Presse hai.tien
ne. en vue de mieux fire
connaitre les realitfs politi
ques, culturelles et economi
ques de son pays. II est
pleinement consci.nt du
role des media dans le pro
cessus de developpement
des relations entire la Repu
blique Dominicaine et Haiti.
Le Ministre Conseiller
Baez Piantini etait accom-
pagne, au ours de sa visit,
de Mme Phipps" de 1'Ambas
sade de la Republique Do-
.mini'caine a Port-au-Prin-
ce.
Au sympathique diploma-
te, nous adressons nos
voeux de fructueuse mis-
sion en Hiti.
x x x x
DEMAIN AU TRIBUNAL
CIVIL
C'est demain martin, au
Tribunal Civil, qu'aura lieu
la cdr6monie de prestation
de serment de Mme Ertha
Pascal-Trouillot qui vient
d'dtre nommee J'uge au Tri
bunal Civil.
Elle est en Hait. la pre-
miere femme a dtre nom-
me dans la magistrature
assise.

Dans les voyages

A partir d'aujourd'hul,
les comoagnies aeriennes
ont augmented leurs tariffs,
on se demand si cette me-
sure a eu l'adh6sion du De
partement du Commerce;
x xxx
A partir d'hier, la taxes
de sortie Dour les tourists
qul dtait de 2 dollars a tid
portie a 4 dollars. Notons
que les haltiens eux-mdmes
voyageatent dela a 4 dol-
lars.


~e~Ss~R*?eD~P~WI~-.^~,~,F--~n~~_n-.,, ~~~-c~.I,._._ __.__,~___,,,,1--~--- -.11- -- _n~~~C~C~--"C"m~~~""rr~-~--.


. _







PAGE 2


hg~ao"Ape-en no-coco 1 -.6c2


VENDREDI 26


MICHELE SCOTCH CLUB




Super cocktail




BARBANCOURTI

".o c :.s '-o ,- .T= '= '2 s o~~~~~ss 'rCs


V~~r3r/-C/,0 O O O COZPlF~~~ ~I~~H?~~~CU 'ZCCT)cI~~- T


SINGER





Nouveaux dealers--Nouvel elan





Air condition Singer





Machines a coudre SINGER





Atelier de reparation--





Scrvice complete



40 Rue des Miracles.


*IREL


Pneus et Chambres


POUR VOITURES ET CA



RADIAL NYLON CO0





JAN WO


P-au-P. Haiti


Co


"so


Elle leur rappelle 6gale-
ment les dspos'tions de l'Ar
ticle 10 du meme DOcret
leur faisant obligation de'
8 soumettre t 1'Admnistra -
tion G6nerale des Contribu
tions, a partir de la premier
re quinza:ne de Juillet, jus
qu'au 30 Septembre de cha
que annee fiscal une de-
claration L~,mportant tous
les elements indispensables
a la determination Oquita -
ble du montant de la Paten
te ce, sous peine d'une amen
de representant 50 pour
cent dudit montant.
En outre, elle protie de
cette oc ion pour inform -
mer les .Atereses que pour
fae:liter les operations de
perception de ce droit lis
guichets du Service concer-
l no au Bureau Central et
Scrux des Agencecs cIe PCtion
V Ville et de Carrefour fone-
tonncront, de 8 heures A.M
a 7 heures P. M.. a parlir du
Lundi 29 Jariviet luslqu'au
Mitrcrcci 31 du m6me mois.
SPort-;.u-Prince, le 19 Jan-
v.er 1979 .
N Odonel FENESTOR, Av.
D.i ecTur General

AVIS IMPORTANT
SLes Notaire:; TeL's Arpen
t leurs de Port-au- Prin" oet
des contrees eriv:roin.r.teas
1notamment iciux fe l :1 rIix


Sdes BouIquets. Duvalier-Vil
I- et Arcahaie sont avises
que les heritiers de la dame
luce Eugenic Mag-' i.re ont











-l o
































a Air ,


MIONS



NVENTIONNEL j


EL


I


108, Rue Pavee, 108


AVIS D
AVIS
L'Administration Gne -
rale des Contributlons ran
pelle au Public 1n General.
et, en particuller, aux Ex-
portatiirs. Importateurs. Ne
gociants Co.nstlnatalres,
Commergants, Industriels,
Professionneld, enfin a tous
ceux qui exercent" une acti-
vit6 lucrative quelconque
que, conform6ment a 1'arti
cle 5 du Decret du 24 Sep-
tembre 1975, modifi4 par
celul du 12 Novembre 1976
la Patente est dfse sans sur
taxe partir du Premier Oc
tobre jusqu'au 31 Janvier in
clusivement de chaque Exer
cice F:scal.
En consequence, cette Ad
ministration invite les Con-
trbuables qui ne 1'ont pa
encore faith, a se mettre en
.:egle, au plus tard, le 31 du
mois en course; afin d'cviter
d'encourlr les surtaxes de 10
pour cent par mois ou frac
tion de mois qui comment
ce a courier des le premier
Avril prochain. I


i


cees sur ma personnel en
attendant qu'une action en
divorce lui soit inbent6c.
Palmiste i Vin, Commune
de Leogane. le Vingt Jan-
vier 1979
Andre MATHURIN 241


IVERS
introdult au Tribunal de -
puis le .23 Fevnrer 1971, une
instance en process contre
les 6poux Carnut Cornet e,
lativement une portion de
terre sise h la Croix des Mis
sions, face au bureau des
Contributions de c'ette zone
et don't la countenancee est de
SOIXANTE QUINZE CEN -
TIEMES (75/100) de car -
reau.-
En consequence, toute op6
ration de vente d'6change,
d'arpentage ou autres alitna
tions que pourralent entire -
prendre ces Officiers minis
teriels relativement a cette
portion de terre, ne peu -
vent que se faire en fraud
des interets des parties en
cause vo qu'aucune dfci -
sion de justice ne vient en
core fixer I'assiette des
droits. Ils sont done pri&s
de s'abstenir d'instrumen -
ter soit dans un sens ou
dans un autre a partir de la
publication de ce present a
vis. Contrairement. ils se -
ront tesus pour 6tre respond
sables de toutes alienations
consenties pour cette por -
tion litigieuse, sans prejudi
cier aux dommages- intO-
rets qu'ils paieront en rap
port direct avec l'ampleur
des ennuis qu'ils auraient
causes aux parties par leur
refuse' d'obtemperer a 'ce pre
sent avis.-
Madame Canut CORNET
pnee Corinne MORISSEAU
231
x x x 'C
AVIS DE DIVORCE
Le public est inform qu'a
la dii'oene de 1'epouse do
manderesse. l'Officier de
'Elat Civil de Port-au-
Prince Section Sud Est a
traiiscrit dans e es roostIres
1I ('; ositif di l i mC entl
rpndu par le Tribunal Civil
de Po. l d'i,. -
tan (er lrnoncent le Id'vt"
ce des (,)oux Cu '1ii' urn
Fraingois Pierre Vtvan! la
Icnmme c ne YohlTu 'Pierre
i ,;,? ,.e-
Port-au-Prince Ic 21 Jan -
vier 19-19
Roger M. ANCION. \v.


AVIS
Par la ordsgnte. .e soius'a
gne C)audie Trouillot. purle
a la conna'ssance di n pu -
blic en g'ei roii l et des Nolai
rps arpcntecurs on particl-
11er ou'en date du V',pl
rois Jar vier Mil Neuf Ceon'
Suixinle Dix Neuf. Dp- cx-
pl. u de lhuiss'?r Georges
H. Mathon du Tribunal Ci
vil de Port-aii-Prince 11 a
et sig'n tie au sieur Marc
J. Trouil!ot que le Mindat
oa'il avait recu de moi en
ddite du douze Dkecmbre
Mi1 ncuf cent Poixante dix
hu- aux fins de cerer les
interits de ma fille, Ia
minni.:e Clmdoida Trolliihl)t.
a 6tc rovo',u" et. ;onoinatiln
lui a Ici filte, de reendre
coimple de si- epstion
Ep p;ronin1'oiln'" flemn Pioe-r
Ji', .. Ti0uilo' ie.l pie .-
aonri'.s0 a faire acl'l, tral
saftion ni 5 p''.r :ii
acpo pour et, al nrm de mA
f IlE Cl IudiL Tm'.'!l. le
sili's'gn" avanl dc'c 1 d(i
teriFr peraonnellement tes
interee, de son enfant.
Port -an-Prince, le 23 Jan -
v'er 1979
Claude TROUILITOT 241


AVIS
Vu le nombre de vls'.eurs
l'Exr-osition Urbanisme et
Architecture o r g a n i.-
sde lar les TPTC. sera pro
longer iusqu'aiiu 31 Janvier
1979 date de fermeture de
finitive.
Ileures de visits : 9 h A M
a 1 here P. M. o 4 heures
P.-M a 7 heures P. M.
FACULTY DES SCIENCES
xx X X
AVIS DE DIVORCE
Le public est informed que.
1'Officier de l'Etit Civil de
Sla Section Sud Est de Port
au-Prince a transcrct dans
ses registres le dispositif du
jugement rendu par le Tri-
bunal Civil de Port-au-
SPrince admettant etpronon
cant le divorce des cnoux
Ernst Camille Edma la fern
me see Esther Philu's.
Roger M. ANCION, Av.
Ernst PAPE, Av.
Xxx
AVIS MATRIMONIAL
Je, soussignu, Monsieur
Andrf Mathurin, identifir-
au No. 8259 G demeu -
rant et domicll'e S Palmiste
a Vin Commune de Leoga
ne. donn,? avie au public er.
general, au Commeice er.
particulier que je ne suis
plus responsible des actes e:
actions de mon epouse, Ma
dame Andri Mathurin, nde
Genuse Vicremma, pour in-
compatibilitO de caractlre
abandon du toit marital de
puis le mardi 4 Jullet 1978
et mauvais traitement exer


FOR SALE
Sealed Bids & Best Offer ,:
3 Scouts Internatlonal 1975
1 .Plymouth Valiant 195
The vehicles which will
be sold as tehy are, Where
they are, can be seen every
working days from 7 : 30
A. M. to 4 : 31 P. M. at the
AID Garage located on Rue
Amerlicaine between Rue Pa
v6e & Rue des Casernes.
All customs fees are the bu
yer's responsibilities. ,
USAID reserves the right or
to accept or to Cefuqe all
bids.
Send all bids before Fe. -
bruary 2, 1979, (4 : 30' P. M.
to :
VEHICLES !>>
SAID
C/O American Embassy
All bids will be made public,
on February 5, 1979 at 10 :00
A. M.
A VENDRE
Sous pli cachet au plus of
frant :
3 Scout Internatidnal 1975
1 Plymouth Valiant 1975
Ces vhlicules qui seront
vendus tels quels, oft ils sont,
peuvent Stre vus tous les
jours ouvrables de. 7 : 30 A M
h 4 : 30 P. M. au garage de
la USAID sis la rue Ameri
caine entire la Rue Pavee et
la Rue des Casernes. Tous
les frais de douane sont a
la charge de 1'acheteur. La
USAID se reserve le droit
d'accepter ou de refuser
tout offre.
Envoyer les offres avant le
2 Fevrcer 4 : 30 P. M. adres
ses a
VEHICLES -- SAID
C/0 American Embassy
L'ouverture des plis se fera
le lundi 5 Fevrier 1979 a 10
heures A. M.
x x x x

OFFRE DEMPLOI
Cherchons demarcheurs ex
perimentes et veh'cules parl
plant francais et a'iftis
Condilions avanta.geuses To
1ephonez au 2-2017 pour
r indrz-vous auLx heures de


OFFRE D'EMPLOI ,
Entreprise Industrfelle cher-
ohe :
1) POUR VENTE DE PRO
DUITS ALIMENTAIRES
Homme. 30 ans environ,
minimum 5 ans d'txp6r!--n
ce, de prdf6rence sachal,.
conduire. Base d'6tudes re-
quise : Baccalaureat 16re.
parties au moins. Le poste est
prometteur.
2) POUR DEPARTMENT
COMPTABILITE
Etudilant .(e) en trolsieme
ou quatrime annue, ou jeu
ne personnel diplomee. Lan-
gues requises : Francais et
Ariglais. Diplomes ou con ."
naissance suppl6mentaires
seront aPDorgqis.

3) POUR SERVICE DE VE
RIFICATION DOUANIERE
Hommre exprimentee pour
travail en douane, avec con
naissance des formalities
douanieres a L'import et a
1'export et dans la prtpara
t-on des documents. Sens
de l'organisation et ordre
seront apprecie's.
4) POUR SECRETARIAT
DE DIRECTION N
Secretaire 'ili.u' IAn -
glais-Francais Expor lin-
ce 2 ans minimum. Quality's
requises : discretion, onire
gent, ordre, method,'.
5) POUR DEPT. FABRICA
TION ET CONTROL DE
QUALITY

Deux (2) techniciens les)
de Laboraloire ou iormi, -
tion equivalent. Enploi .s
temps plein. Formation sur
pllac. mats expy :'rt lnc ap-
prec abl'. Le poe:' reclamn
disponib'litc, method, viva
cite.


2411
xx x


A VENDTLE
Une Enseigne Lumineuse
portant le iom d'un Snack-
Bar qui n'existe plus.
Personnes intfressees : t6
leph.cnez au No. 7-2046 le
ma in a 7 hres; le soir a 7
bres.


Demande d'emoloi
Jeune fille. etudiante En Se
cretar at, en 2e ann6e a 1
Faculty de Dro t, cl-erch(
du trva.iu. r'riere de la cou
tactcr au 4.0894 entire 8 hcu
rcs etm di.

A LOUER
Un grand anpa-t'menleit C
loler pouvant serv'r de Eu
reatix, cliniour II'mdicdale, A
!4encies d.. Mvailufactr.ll et
auitres, s1.t i' an Poulovard
Jean Ja'- 1-ju ;, T ssalin s No
20 Etage Cllniqu" Den -


bureau.- 251 N. B.- Pour information, taire du Dr Ronald Holly.
x x x x appeler le 2-2500 entire 2 Pour rpnsfienem"! nt ap-
Cherchons : Comptable heures et 4 hcures p. m. ou pc1l le le No 2-0816 de 8 heu-
exp. Manulifactrtlig Tel. soumeltre curr cuilum vitae res a 1 here P. MF de 4
6-0038 et photo 1raphie D61p; eurcs a 1 a cures P. M. 301



PABOCCOh

Paper Box Company Of Haiti

Rue Barbancourt (Entr e Le Natal) Route de I'Aeroport
Tel. 6-0732
LA MAISON DES BOITES


Pour routes vos commander

de bc tes de:

.Chga. ss*ies




Pale do, tirIce
~ ~ ~ ~ C CScis n e m-ric'


Vruils de nmer

Tralteurs e' rest~mrpfers
Reniorcenient de cols et dis de cheng ises
Agraffes et trombnbces
Divenr..
msous fz;2.uons 6;aleie-nt deS .~~r de class iftmcht


.............----------- .. ........


PET'ITES A NNVONCES


. I ---v- I- --, -, -- '. I 4PWIIPT-w -- i 1-1 1 I .


~;WC~CiC;~jtlC)~J3P~;G/~bC~C~J~Pk~/~%rJP


O~i~l~oamrr A~u~uuJAW p, p,, p6 - -rru r~arr


1MERCREDI ?4 JAN.V'FR 79


ment du Personnel, P. 0.
Box 65, Port-au-Prince.
301

OFFRE D'EMPLOf
EniTreprlie cherche secre-
taire billngue ayant deux
(2) ann4es d'experlence, par
lant l'anglais couramment,
ayant beaucoup de sens de
responsabllit6 et .notion de
comptabilit6.
Pour entrevue composer
le 6-0043 entire 8 hres. et
12 hres.
241
X X X T
OFFRE D'EMPLOI
Mason de Commerce n6-
cessite un homme en char-
ge et responsible d'un d&-
p6t (Warehouse man.
Baccalaureat 2eme parties
exigible.
Pour entrevue, composer
le 6-0043 entire 8 1res. et 12
hres.


i









MERCREDI 24 JANVIER 79


oooaoTjoojh~(r*CbiiCgooauuoooB


AMPROSA INTRODUIT




Startle wax


La plus large game dii monde de products pour


le nettoyage, le lavage, le lustrage de votre voiture...


CINRAGE en pate en creme, en liquid


COMPOUND en pate en liquid


VINIL I P CLEANER, en spray, en cirare

PROTEGE CHROME


Product pour le nettoy2-7e du caPilonnage des hocusses.



des pneus. dui tab~ILau de bord etc...



TCUR NE VICNIURE COMMKE AUice~ JOUR~

AMPRCSA Ilue Pavte


5. 993 LES A UTRI


POLSKI-FIAT BERLIN OU BREAK COMPAREZ-LES
LES AUTRES VOUS SEREZ ETONNE DE LA DIFFERENCE.
CE QUE LES POLSKI-FIAT VOUS DONNENT POUR CE
LA ? UNE CALANDRE RACE 4 PHARES PUISSANTS. DES
CHOCS ARMES ET DES BAGUETTES LATERALES, VERITA
BOUCLIERS DE PROTECTION
LE CONFORT 9
5 VRAIES PLACES POUR 4 PORTES 15 POUR LE BREAK
VOLUME DE CHARGEMENT DE 1.55m3).
BANQUETTES ET INTERIEUR FACON SELLER MOQUE
D'AUTRES DETAILS SUR LES POLSKI-FIAT ? 4 FRE
DISQUE AVEC SERVO 4 VITESSES AU PLANCHER ALTERN.
DE 770 WATTS. SUSPENSION FLEX CONFORT ET TRAIT]
CONTRE L*OXYDATION. RADIO AM FM CLIMATISEU
CE N EST PAS ASSEZ? LISEZ BIEN























































JE-EIE CONSOLE CENTRE



BERLIN OU BREAK13
"Pour tous enseignements : Cont
ILSS
81 .w^ J
81\, ^ wwwJB
81" ^^T~ ^y


b


I'


AU DIRECTEUR DU
sNOUVELLISTEi
La Presse tant parl6e qu'6
crite de la capital et des
provinces fait 6tat de deux
cph6nomdnes dans le Ddpar
cement du Nord : Alexan -
dre Ierouge al Cap-Haitien
et Lionel Bennett au Bor
gne. Tous d6p6chent des re
porters dans le Nord pour
trouver und explication it
ces deux <,phdnom&nes.
Il y a belle lurette, en ef
fet que les masses du Cap -
Haitien et du Borgne oi
evoluent nos deux phdno-
mhes, afnchent une certain
ne indifference aux elections
Aujourd'hui, clles clament
bien haut luur preference.
Comment ces deux phlec-
menes si diffe:ents par ;e
temperament et par les md
thodes employees s'y sont-
ils pris pour operer ce mi-
racle ?
LEROUGE. Ancient Directeur
et proprietaire du journal
du Cap-Hal -
tien. De tous les candidates
qui, comme lui, pronent le
Jean-Claudisme renova -
teur, pourquoi sa voix est-
elle la plus ecouter- ?
On lui reconnait une qua
lite : la loyautc et une cons
tante : la fidlie I1 est ca
pable de se fire tuer pour
le people capois don't il pro
ne et defend lese intr&ts et
pour son president don't il
vante les rualites. C'cst ur


fanatique et le puplt qui le t6 malgr6 lul par le people;,
suit d'instinct sabt qu'e erien quit le v6ndre comme un
de grand ne se faith sans 1. dieu. II n'avait, pas encore I
fanatisme,. Lerouge n'a pas ddclar6 sa candidature que
un sou pour offrir un agrogs toute la circonscription lul.
a ce people qui le suit corn fit une apothdose. Sans *tre
me un toutou fiddle maie lui mdme un fanatique, ses
dds qu'il didve la voix. le peu partisans sont des fanatic -
plc est en transe. Dans les ques. Au point que' le DdpU
meeting des autres candi t6 sortant a du remettre
dats, certain se volent obli une note aux journaux et
gds de crier ge. Aucun capois interroge declarer que les partisans
n'arrive a expliquer ceti, em de Lionel prise sur le people smon batons dans les roues et.
que la masse croit reelle- provoqueraient des dran.es
ment Lerouge plus capable sans son sang-froid.
de v6hiculer ses doldances
a ce jeune Chef bien aim6
d'elle. A present tous se ral
lent a Lerouge pprce que
ales autress, les indecis sont Pierre Juvigny
toujours du cote de la majo Leroy candidate
rite. ( *_"ia_


LIONEL BENNETT

Celui-la est tout a 1 oppo
se du demagogue et du polio
ticien. Issu d'une famille qui
se veut apolitique il est por


d jam li
Notre confrdre Pierre Ju-
vigny Leroy nous a annon-
ce ce martinn que saniedi der
nier, il a fait sa d6clara-
tion de candidature 6 la
lere. circonscription de Jac
mel.


Soulagement rapide
des douleurs dorsales



S Sar dou

centre toute douleur


S PEUVENT S ALIGNERR


AVEC


E PRIX
PARE-
ABLES



ET UN

,TTE.
INS A
ATEUR
EMENT
UR.


LE TABLEAU CI-DESSOUS. LES AUTRES NE VOUS OFFRENT
CET EQUIPMENT BIEN SOUVENT QU'EN OPTION.


- Pare-brise en verre feuillet6
- Lunette AR degivrante
- Sieges-couchettes
- Feux de security dans les
- portieres
- Lave-glace electrique
- Essuie-glace 2 vitesses
- Signal de detresse
- Console central avee
vide-poches
- Phares de recul
- Bavette de roues


.Pourtant, Lionel n'oreilr
se pas de meeting; l ne par
la meme pas au people. Ti
mide a 1'excds il se sent mal
a i'aise dans la foule. II n'a
aucune autorit6 et ne e fait
accompagner d'aucun gar-
de de corns. Mais dds oue le


no
Pi
cla
sd
se
di
PC
de
q
au
p
d
g
p
t
c

l


- Allume-cigares
- Appuis-tIte
- Tableau de bord complete
- rembourre et gained avec
compte-tours et oyants
lumineux pour :
Starter frein a main chute
de pression dans le circuit de
frein-clignotants phares -
reserve de carburani -'large
batteries pression d'huile.


regardez bien le prix des autreset compare


ACE TABLEAU OE BOROSUPER-EQUIPE FEUX DEPORTIERESAV ETAR


00: POLSKI, FAIT LA DIFFERENCE

actez AUTOVALSA : Cit6 Militaire Tel: 6-0961 6-0971
i I -


Malgre nous doud li, c6 11
qui payd pour lagud nous-
leur zotte mett6 nou nan
prison. Li ban nous, mang6.
li ban nou houd; problmes
nou cd problems Pitchou -
ne.


m de Pitchoune ou Frdre Tous les notables de la cir
- ses petits noms sont conscription sont conscients
amss, le people est l1ectra de cette popularity 6cra -
,.Tous les meetings organi sante mais tous s'interro-
s par les autres cancidats gent aussi sur la malchance
gdnedrent en our Pitchoune qui solgne lui meme par un people qui
epuis quinze jours les s6 adore et sur son incapaci
uelles d'un accident k Port td a payer meme de sa prd
u-Prince et ne peut mdme sence en raison d'un re -
as payer de sa presence. cent accident. Ne dit-on pas
N'a-t-on pas vu, Samedi en effet que ses. madecins
ernier, un capois de passa- 1'interdisent de quitter Port
e au Borgne tirer *de sa au-Prince et l'obligent me-
uocl.a cent dollars et Ies dis me a voyager pour se fire
ribuer au people en s'6 operer par des spdcialistes ?
rilant : Tonnerre de Dieu On en est done 1U dans
;a fatt plaisir de voir un le Nord : Lerouge meneur
homme aussl aimd dans une de people et engaged jus -
localit. qu'au cou dans les bains de
Et pas seulement dafs la foule. Lionel Bennett plu -
circonscription du Borgne et t6ot agoraphobe et oblige de
de Port Margot. Dans tou-1 garder le lit. Ces deux can-
tes les sections des commc5- didats dominant 1'actualite
nes environnantes : Pilate. electorale dans le Nord. Et
Gros Morne, Anse a 'Foleuo s'il est a souligner que le pre
et St Louis du Nord, tous leg mier mene sa champagne pre
paysans clament leur amour cede du fanion 'du --Jean -
pour Pitchoune : bon papa et li rainmin nous. dutres candidates, le second
qui se veut apolitique fait
Cani datur cavalier seul. Mais on nest
Candidature pas dupe : les masses sa-
Nous avodn recu 1 vi:, t vent que la famille Bennett
de M Morioville Oesduies est tries unie et ausst, tres a
quL nous a faith part de sa mie du gouvernement.


dand nature aux procaines
Elections Legislat ves oour
l'Arrondissement des Char-
donniere.


Veuillez agreer m es sldutl-
tions.
Henry LECONTE


x X


LIMBE le 17 Janvier 10970
Du : Bure..,, r'olitique
De : Monsieur Gener COTIN
LIMBE -
Le Candi'dat Monsieur Ge
ner Cotin escort de ses par
tisans et fanatiques, pour
une deuxieme fois s'etait
rendu A Camp Coq en vue
de contacted les Notables do
cette communaute ee Mer -
credi 17 Janvier 197e.
Aux sons des Bambous et
aes tambours le jeune lea
ider esqui'ssa quelques li-
gnes de sa belle politique vi
sant au bien-Itre de cette
Circonscription et de ses
Sections environnantes.
Vers (2) deux heures de
l'aprds midi sur le chemin
du retour et tout en Ion -
geant la route : Monsieur
Gener Cotin profit de ce
moment pour s'arreter de
temps en temps' pour rece-
voir d, ovations de &pnc- Cotin ,Vive la Revolu
tion Duvalieriste, Cotin Ce
ou nou VIe pou Depute Lim
be.
Jeudi martin a dix heures,
c'etait le tour du Bas-Lim-
be. A son arrive sur le lieu
le Candidat Gener Cotin a::
milieu d'une foule nombreu
se s'arreta au devant de
l'avant Poste ae la police
pour saluer le caporal de
1'endroit ainsi que les sol-
dats des Forces Armees
d'Haiti affect a cet office.
Au Bureau de Justice de
Paix le Juge et ses atta -
ch6s ont te egalement visi
tes. Un peu plus-tard, le Can
didat a rendu visit au Curd
du Bas-Limbe et son Ecole
Presbyterale qui ont ete grati
fie des salutations du jeu-
ne leader Cotin; les eco -
liaers beneficiaient des lots
de cahiers, de points Dles,
a'almanacks et des photos
du Candidat. Ecole Evangeli


que Baltiste, ecol' Naun.
le mixte y compr*-i If- Nr i
blcs de eette communonii-e
jouissaient le priv !c ,e (i i-
ne ren-ccintre uc- '1n1c.
pour l'avenir de cotte C'>p.-
munc.
D' i!l'u"s no1us1 p":;i -
mons deja que Mon':Iur ;e
ner potin sera lu Pepire
par diutes les co ichrls sos'.a
les de la C'rcmscrni;on du
Limbe." Lai. population [. m-
"Senne dans sa dcis'onu est
sans appel et lIuir de plus
d'epauler la Candidature de
Gener Cotin pour ariv, r
jusqu', la victo':,e finale.
c'est-a-dire de I'acceder a
1'assemblee parlementaire
du 111) Onze Flvrler 1979.
Dimanche (21) Ja.nvier
1979, ie Carnaval patron'
par le Candidat Gener Co-
tin gagna les rues. Et c'ecG
depuis apres 1 Epiphrnile
que l'orchestre les
dirige par le ni-..t'-o -Ti
Henri> avait ltd convie a
prendre les rues pour crder
iune ambiance de .a joie et
de la gaiete aux coeurs de
tous.

Maintenant, cela va de
plus en plus mieux car les
jeunes gens et les jcu'-es
filles se joignant pour coti
ser leurs argents aux fins
de 1'achat des petits cha
peaux portant cette indice
Cette sequeuse a fait de-
viner a tout le monde que le
choix de Monsieur Gener
Cotin a 6et fait avant me-
me l'apparition de sa Candi
dature pour les Legislati -
ves du (11) onze Fevrier
1979.
Presirent : Pierre MICHEL
Secretaire : Thony COM -
PERE
Tresorier : Alphonse. MESI
DOR


1.


La Campagne electoral



-Libre Tribune des Candidats

La champagne 6lectorale dans le Nord Deux phenomenes


-_--- --- -_~~--~--- -~------------ ------ ------ -~-------r-l-l -~---~-l-c_r--~-l-i------C.--- Jpl~--~l------.~-a-----;~-s~~ ---ras~ r*- ~. -iu-- ----a~---~


n


(


61





1
s
s
s




1
s



s
s
s







S. MERCREDI 24 JANVTER 19


Le Message surLiOTUfldP ap}1?1


Les


calculatri'ces electroniques

Texas Instruments,

mettent la vitesse,

la precision, la memoir

et... les resultats


au bout de vos doigts.


-'I
-I


En vente
et service a


LA BL Electronics


LA BELLE CREOLE rue bonne foi.


2


S NOU VEL HORAIRE




MIAMI vol quotidien Depart ; 9.55 a.m

SANTO-DOMINGO vol quotidien Diaart: 6.00 pint
A partir de Miami,.. Le monde a votre portee)






L'experience fait touted la difference

CONSULTEZ VOTRE AGENT DE VOYAGE... IL EST U1N EXPERT
"*XV-iOSOOCOOOOCOCOCOOCOSOOOOOSCOO&SOO~iOi /OO&CCCOCSO


--*)


1


LUTTE CENTRE I
L'INFLATION A
L'INTERIEUR, LUTTE V
POUR LA PAIX I
A L'EXTERIEUR
WASHINGTON (APP)

Le President Carter a d6- a
fhini our les EtatS-Unis une r
politique de combat, contre r
i mflation a l'intdrieur et t
de lutte pour la paix et la r
coexistence A l'exterieur, q
dans son message sur I'Etat t
de l'Union.
d
La Mason Blanche a pu- d
blie introduction du mes- r
sage que le Pr6sident Car
ter devait prononcer mardi p
soir et dans lequel 11 defi- r
nit traditionnellement cha- t
que annie,' son programme t
devant les deux Chambres. c
d
sL'Etat de 1'Union est bon a
et notre dconomie offre, 1
plus que jamais, une plus
grande prosperity a un plus 1
grand nombre d'amdri t
cains, a dit le President.
M. Carter s'est eleve con
tre les mythes et en part
culier contre celui selon le
quel il serait impossible de
letter contre l'inflatio1i sans
tomber dans la recession.
cEnsemble nous construl-
rons les foundations d'une 6-
conomie solide avec une in
flation plus rdduite sans
tomber dans la recession et
le chomage eleven ou dans
d'inutiles controles gouver-
nementaux autoritaires> a
dit le Pr6sident.
Le President a soulign6
quo le revenue individual con
tinuait a croitre, que les ex
portations agricoles amerl-
caines avaient batu des re
cords en augm, ntant I'an
dernier de 25 liour cent.

II a d'autre part souligne
que les defenses militaire,t
du pays etaient .fortes i t
continuaietit a se fortifie ',,
riae les libertiess etaient as
surees. et que I'Amdeique
vivait en paix.

II s'est eleven centre un
autre mythe. celui selon le-
quel il faudrait choisir en-
tre confrontation et capitu
nation face aux adversaires
potentiels du pays.

tEnsemble nous pouvons
bfltir les foundations d'un
monde stable connaissant a
la fois la paix et la diver-
site,,, a souligne M. Carter
sadressant de toute eviden
ce aussi bien aux aneri-
cains qu'aux pays de l'Est
et a la Chine.
Le message a 6td pronon
ce au lendemain de 1'envoi
au congrbs d'un nouveau
budget oft les d6penses mill
taires ont augmented de 11.3
milliards de dollars afin de
tenir les engagements de
l'Otan et le potential ame-
rcain pendant les n gocia-
t ions de limitation des ar-
mements (Salt)i avec FUR
SS.


LES THEMES
PRINCIPAUX DU
MESSAGE SUR L'ETAT
DE IT'U-NION
par Pierre LESOURD
WASHINGTON (AFP)
Le President Carter, apres
ivoir jug6 que 1'Etat de l'U
union est mardi ales nouvelles fonda-
ions Aconomiques et inter
.ationales %s 'Etatss-Unis
ui ne ddsirent pas etre le
policier du monde,.
Le President s'adressant
levant les deux Chambres
.u congress alors qu'll enta
me la second parties de son
mandat a confirmed les deux
priorites absolues de son ad
ministration pour 1979 : con
roler inflation et faire ra
ifier par le' Senat un ac-
cord Salt-2 sur la limitation
les armements stratdgiques
vec 1'Union Sovidfique. A
l'occasion de ce tradition-
nel message sur l'Etat de
l'Union, au contenu plus his
torique qu'a l'accoutume, M.
Carter s'est avant tout ap-
pliqude fire valor ses
grandes orientations politi-
ques face a un congris d'au
tant plus r6tif que l'chean
ce electoral presidentielle
de 1980 fausse d63j ses de-
bats.

,.ur le plan interieur 11
n'est question que de mo-
deration et de responsabili-
t6 6conomiques et fiscales.
Apres le < klin Roosevelt et la ,Gran
de Soci6ete de Lyndon John
xx S x
son. 'des nouvelles fonda-
tionEs. proposes par M. Car
ter visent a leader au mieux
de.i resources limitees. Le
infini, il va devoir se con-
former a des contraintes
jusqu'ici souvent niees.
Dans le domain Ute la po
litique 'trangere les con-
cents chers a M. Brzezinski
sont a nouveau reexposes
A la confrontation bipolairt
Etats-ITnIs Union Sovieti
que de 'apres second gueI
re mondiale. le I 'fonda-
tionsa d'un nnuveau cadre
de cooperation internatino-
nal pregnant en compete 'let
aspirations de nou"elles puni
sances la Chine en pa'-
ticulier sont posees. Mait
ce nouvel ordre n'est ei
rien dirige contre 1'URSS
a reitfrS avec insistence ui
haut fonctionnaire ameri
cain avant l'allocution di
President.
Dans l'immediat M. Car
ter a exhort& le congie
d'avaliser cinq volets de sot
action international. Ei
priority, un accord Salt-:
inevitable <(si les sovietique.
continent a negocier dc
bonne foia. Ce traite, a sol
lign6 le Pr6sident. preserve
ra les capacities ecrasante
de dissuasion des Etats-U
nis.
F', second, la mise en pl
ce d'une legislation perme
ta'-It la noursuite de rela
tions commercials et cuLtt


relies avec Taiwan imalgre
la normalisation des rela-
tions Washington PAkln)
. et des textes d'application
des trattes de Panama. En-
fin, 1'avalisation des r6sul-
tats des n6uociations corn
merciales multilaterales' de
Geneve et'la' ratification de
plusieurs conventions et tral
t6 ayant trait au respect des
droits de 1'homme.
L'Iran n'a 61t1 edvoaud
qu'en un seul mot. Cela
prouve comblen la situation
dans cette region est delicS
te et changeante, a com-
ment6 un haut fonctionnal
re.

Le Proche Orient a fait
1'objet d'une plus grande
attention. L'engagemeht
pris pgr les Etats-Unis pour
preserver la s6curit6 d'Israel'
est reaffirm sans detours
par le President amiricain.
De meme, la determination
de 1'Administration Carter
de tout faire pour raviver
les n6goclations de paix is-
ra6lo-dgyptiennes.
Cela ne presage pas nd-
cessairement un nouveau
sommet tripartite lu type
Camp David, a indiqu6 en
marge de ce discours un
haut fonctionnaire. On ex-
clut cependant de moins en
moins a Washingtno l'even
tualit6 d'une nouvelle ren-
contre Carter Begin Sa
date.

Mais on escompte aupara
vant du cot6 amerlcain que
Ia mission actuelle de M
Atherton au Proche OrienI
va deboucher sur une pro-
chaine reunion Vance Kha
lil Dayan au niveau des
Ministres des Affaires Etrat
s geres. Celle-ci serait alors
un prelude h un nouveau
(sommet. A moins quell
permette de d6blayer les de
niers obstacles a un trai
. entire le Caire et JAruisaler


24 JUILLET AU 23 ABOUT
(LION)
Reflechissez bien avant
d'accepter une offre. Atten
tion, ne dramatsez rien;
on vous appr cie duja. Vous
etes capable de jouer votre
role dans la vie.

24 ABOUT AU 23 SEPT
(VIERGE)
Ce que vous iJegez nocenti sera ePtime indis -
cret par :d.'atres. Ce nest
pas le moment de jouer a
vec la sant6 ou le travail.

23 SEPT. AU 24 OCT
(1 BALANCE )
Quand tout est dit et faith,
il ne vous reaste rien i vous
depassez vos limites dans
une situation mondaine ou
sentimentale.

24 OCT. AU 22 NOV
(SCORPION)
Vos efforts pour impres-
sionner vos sundrieurs vous
iousseront S depenser exag6
rement et, si vous allez aux
extremes, vous gbterez votre
reputation.
23 NOV. AU 21 DEC.
(SAGITAIRE)
N'insistez pas sur votre opi
nion si autrui semble se dd
sinteresser de la conversa -
tion. Ce n'est pas que vous
ayez tort, mais vous n'etes
pas convaincant.

22 DEC. AU 20 JANVIER
(CAPRICORNE)
Attention a 1'utilisation
de vos finances; ne vous don
nez pas en spectacle pour
impressionner quelqu'un.
Tendance a 6tre exager6 -
ment extravagant.

21 JAN. AU 19 FEV,
(VERSEAU)
Vos efforts pour transfer
mer une agr6sble relation
en tine Atroete arnmit seront
prdmaturs. Attention t lto
gaffes mondaines.
0 FEV AU 20 MARS
(POI8SON8
St vous negliges vos res-
ponsabllltes. autrul le re -
rmrquera. EL, plus encore.
vous vous sortlkrlez dlkflille
ment de vo.re dilemma.
BI VOUS T HM
AUJOUR D'$ur
Vous 6tes artiste, musl -
eien, intelleetael ave la pos
slbllth de commerclallsar
ceA dons. Dens le a ffaires,
voua r6ussirlez commea laef
d'eatreprise, dans I'lmmabt
llei et I'lndustrle, quolqiue
vous pr6ferlez un travail
qub pBtte en oeuvrg vo" bel
lee posslbilits Inteulectuel -
les. La politlque. I drolt. is
mrdeclne et la lttbrature
sont des champs d'action oL
vous excelleriez. Eittez une
tendance a la m lancolle. A
la paresse, a la divagation
quel que soit le secteur que
sans but et vous Irez loin,
vous aurez choisi.


IMPERIAL
IMUPERA I

JEUDI 25 JANVIER 1979

12h 1= '4 6Ch 8h lOh

MORTELLE RENCONTRE
Gdes. 5.00
Odes. 8.00 .-
Enfants C. 3-00

IMPERIAL II

JEUDI 25 JANVIER 1979


CAPITOL

'JEUDI. 25 JANVIEfR 1079


CAPITOL 1
12 h, 2 h, 4 h
6 h 8 h 10 heures
EPREUVE DE FORCE
Prix Unique G. 5-00

CAPITOL II

JEUDI 25 J.NVIER .1979

12 h 2 ', 6h 8t 10h

LE FILB
Avant 2 h 30
Entrde G. 3-0O
Apres 2 h. 30
Entre G., 5-00

CAPITOL Il

JEUDI 25 JANVIER 1979

12h 15, 2hi.'
4h 15 6h ;-5
8h 15, 10h If
20.000 LIEUES SOUS LES
MERS
Avant 2h30 (J. 3.00
Apres 2h30 G. 5 00


SALLE 4
S 1:51)
UN ESPION DE TROP


x xx x

AUDITORIUM

Jeudi 7 heures
JEREMY
Entree G. 2-00

x x x

RANCHO CINE
Jeudi 25 Jan,-ier 197
AGENT TIRES SPECIAi




Cine Sieneal

Jeudi 6 hres
LE DEFI DE MACKENNA
Entree G. 1-50 2-00.
8 heures
CORPS A CORPS
Entree G. 1-50 2-00

xxx

Lido
Jeudi 12 h, 2 h 4 hres
6 h 8 hres 10 heures
Entree G. 1-50
Entree G. 2-00 et 3-00
4 KARATEKAS DE
L'APOCALYPSE



MAGIC CINE
Mercredi 6 h et 8 heures
DIEU MERCI
C'EST VENDREDI *
Entree G. 4-00 5-00
Jeudi 6 heures et 8 heures
DIEU MERCI C'EST
VENDREDI
Entr6e 0. 4-00 5-00



Paramount
Jeudi 12 h 2 h 4 heures
Entree G. 1-50
6 h 8 h 10 heures
Entrfe G. 3-00
TIRE JAUNE
KX X X

Ibsltut Francais

a LoXe Auto Cln
Mereredl 7 1i et 9 beures
Entree $ 2-60
8 $ EPRE SAILLES
DELUXE
Jeud1 7 h et 9 heures
ZEptr6e $ 3-50
SKATEBOARD

x x x x

Max TMatre

e.udl 12 2 4 6 8 10 hres
LE LOUWLOUS
Avant 5 heures
Bntre G. 4-50
A Parth' de 5 heures
Gi-'e 0. 3-00 et 5-00



TOILE CINE

Jeudl 6 h 30 et 8 h 30
JOE
Entree 0. 1-50 et 2-50


DANS NOS CINEMAS


@, A'


VOTRE HOROSCOPE

Par Frances Drake |


JEUDI 25 JANVIER 1979


12 h 2 h 4 h
6 h 8 h 10 hours

ONE TWO TWO, 122 RUE
.DE PROVENCE
Gdes. 5.00
0 8;00 "
G. 3-00

IMPERIAL In '-

JEUDI 25 JANVIER 1979
12h 2b 4k'
6h 8h lOb
JACK L'EVENTEUR

Entr6e G. 5-00
Gdes. 8.00 '
Entree G. 3-00



Cine Triomahe

SALLE I
JE SUIS TIMIbE MAIS
JE ME SOIGNE

SAILE 2
1 1,50 2;00
OSS 117 ATOUT COEUR A
TOKYO

SALLE 3
$ 2;00

GREASE


PAGE


21 MARS AU 20 AVRIL
(BELIER)
II vous faudra prendre
une decision concernant vo
tre travail, bien que vous
soyez tent6 d'etre en deux
lieux different en meme
temps. Ne vous surmenez pas

21 AVRIL AU 21 MAI
(TAUREAU)
Pour etre conclude, une af
faire demandera davantage
de temps que prevu. Atten-
tion de ne pas trop entire -
prendre a la fois, car on
vous en voudrait de ne pas
tenir vos promesses.

22 MAI AU 21 JUIN
GEMEAUX)
Les choses vont bien pour
vous. Ne bousculez pas tout,
par des negligences verba-
les, au course d' voyage
ou au travail. I
22 JUIN AU 23 JUILLET
CANCERF.)
Avec utin peu d'encourage
ment venant d Rates capable) de dynamisme
financier. La moreration est
votre meilleure atout.


CAPITOL 4


JEUDI 25 JANVIER 19'19

ilh45 11h45 3h45 5h45
LA KARATIGRESSE AUX
MAINS D'ACIER
Avant 2h30 G 3;00


7 h 45. 9 heures 45
EXCES
PORNOGRAPHIQUE
Apres 2h30 G 5:00











'P rpt- nr o I' A vaftllh reTn nnrn min L'arviv6e du Coca Cola n Chine'


(Suite de la l1re page)

depuls plus de deux mols.
Devant les refus des grevis-
tes de cosser lcur nouvenment
centre le regline actual, M.
Bakatia a dec de d'employer
la tmun'6re forte eL de lie
pas cedr. II eslltmerait qu'en
acceptant une exception
pour iIran Airs it aurait
cormpromis son objectif an-
nonce de moettre f n aux gr'.
ves notimment apres sa de
cisaon de ne plus autorlser
depuis tro s jours le putl.-
ment des gr6vites par les
Administrations, comnle- ce
fut le cas (depu s p us de
deux mois.

Cette decision a 1'6gard
des grevistes d'Iran A r a
ete accompagnde sur 'Aoro
port de Teheran de la disper
,,ion d'une manifestation
des employs de la Compa-
gnie. qui etait precedee par
l'un des proches de l'Ayatol
lah Khomeiny. I'Ayatollah
Talcghani L'arlme a iiiter-
.rompu Ce dernier ailors qu'il
protestait centre la fermetu
re de I'Aeroport mais decla
rait aussi que la venue de
l'Ayatolah Khomeiny pour
rait etre compromise dans 1
ces condAt'ons.
Les grevist s pourraient
cependadnt user d ule tacti-2
que a 1'egard 'du Gouverne-
ment : proclamer I arrest de
la greve puis, peut etre la re
prendre avec le retour de
l'Ayatollah. Celui-ci. cepen-
dant, selon des inlolniatlions
puisoes dans les mclieux de
'aviation. aurait dt nimanie
aux grevistes ite ne pas ces
ser leur lmouvemenlt pour le
faire revenir en Iran. Ainsi
il ut lierait. s'i! rentr, wu
di ou vendrudi. un av on d t:
ne autre Compagnie aerieii-,
ne.

>-" x

IRAN :
L'AYATOLLAH KHOMEINY
INDIQUERA VENDREDI
LA TEHERAN -- 'AFP)
L'Ayatollah Khomeiny in
diquera ,La voie a suivre
aux iraniens. vendredi pro-
chain, dans le disco'.rs
qu'il a 'intention de pro-
noncer au grand cimetiere
de 'Behechte Zahrac. situe
au Sud de Teheran, a indi
que le Chef religieux dans
une interview publihe .mar-
di par les deux grands
quotidiens iranlens Etelaati
et, KKayhan,>.


eNous lutteronsv, a aJou-
t6 1'Ayatollah interrogd sur
ce qu'll copiptalt fare au
cas ou son retour en IL\m
coincideralt- avec un .coup
d'Etat milltaire..

L'Ayatollah qui accordalt
pour la premiere fols une
interview aux representants
de la presse iranlenne dans
sa residence de Neauphle-Le
Chateau, dans la banlieue
parisienne, a rdaffirme qu'il
romprait toutes 'les rela-
tions de l'Iran avec Israel
et l'Afrique du Sud. 'En re-
vanche, voir aider les pal:Im.iill c
L'AyaLollah' a precise que
<,la future Republique isla-
mique Iranienne respecte-
rail toutes les libertus, ai
.condition qu'elles ne soient
pas contraires aux oprinci-
pes islamiques, atux moeurs
sociales definies par 1Is-
lamn. ni ne6fasastes pour le
people. C est dans ce con
text (e qule les femmes joui-
ront de droits qui serunt
definis par le future ygouver.
nement, a-t-il precise.
En response a une autre
question, 1'Ayatollah a indi
que qu'un pays .;;iamique
desirant s'driger en Repuo
blique suivant 1'exemple de
'Iran n'etait pas oblige d'a
dopter le clhiisme eonmme re
ligioin.

x x x x
-l
IRAN :
LES ,,IMMORTELS,
FIDELFS AU CAttAH
Par Pierre Andre JOUVE
TEHERAN -- AFpI .
Teheran palauge dans la
boue. Les inimoiLtelst alls-
si. Dans i t our de leur
immense caserne, au pied
des montasnes qui entil-
rent la capital, la neige
0ne ce'se de tomnierbi. Im
la '-arde pretorienne reullle
ma-di potr i;n dfdle crie
a plains posumons 'ivc le
Chah .

Ils sonti un nnllier de
soidat.. (n tenue de ran-
gers camorflee verte. cas-
ques, armes de tusils-mi-
tra illcurs allemandis. qui
defilent en cadence devant
!"3: journalists en levant le
pied a la hauteur des han
ches du soldat qui precede.
Lori.'Iltic le .,oulier retombe
au sol. dans Ja neige. il e-
cnlbousse les voisins.
La fanfare seande la
march. Un general en te-
nue donne des ordres dans
un haut-parleur. En pas-
sinlt devant lui les soldats
crient -Dieu. le Chah,I la
l-a ri: .


Plus tot le G6n6ral avait
dit : ce nest qu'une visit a.1l'6-
tranger. Quand 11 d6clde-
ra de rentrer les edrimor-
telse front ce que sa ma
jestd voudrat. Non loin de
lui, meribre dgalement du
corps des ,Immortelsc, mals
affect h la garde du'Pa-
lais Imperial, un Officler
ajoute.: c'est notre unique souhalt,>.
IRAN :

LES FIDELES AU CHAH
Derriere lui, d'immenses
portiques d'entrainement.
Des rangers virevoltent,
font le parcours du Combat
tant. Des grenades a blanc
eclatent. Les soldats ram-
pent dans la boue, glissent
sur des filins tendus entire
des poteaux, come s'ils
passaient une rivibre.
L'un des portiques est
encore plus haut que les
autres. comme une sort
dechelle de quinze metres
de haut,. don't les barreaux
sont spaces de 1.80 M. Des
rangers montent avec agili-
te au sommet. Ils font sou
dain eclater une bombe fu
migene verte, p u i s dd-
ploient un portrait du
Chah en tenue de Chef
des armees.
L'Empereur est partout,
on crie son nom a l'issue
du moindre exercise. Ses
emblemea, sont points sur
une cir.quantaine d'enormes
chars <,Chieftain, aligns
dans une court voisine, cou
verts de neiae.
La garae personnelle du
Chah, combien a-t-elle de
chars ?I

oC'est un secret dREtat,
lui repond-on. Mais il y en
a beauroup.
La visit s'aclieve. Le car
vant un mte.s Dans cat en
des journalsltes passe de-
droll, deux soldats ont tue.
an nom d'Allah, dix offi-
ciers avant d etre abattus
eux-memes an debut du
mois de decenibre dernier.
LUn officer qui or"'anlse la
VSile raconte quIe I'un de
ces soldats avait laissu- une
leitre adressee a sa mure
pour qu'elle dise a sa fem-
im de ne pas tre t riste,
(q'iils sc retrouveraicnt cans
F au-dela.
Dans 1 autobus qui ramb-
ne les journalists la Radio
a ete branches. Une chan-
son est dI'fusee. Elle etatt
interdite il y a q:."lques
apnees. La leende voulait
quielle ait ete composee par
un officer communist peu
aviant son execution.


.M-d"41L


PAGE 5


HONG KONG --, (AFP)
-Le aCoca-Colas sera, en
vente en Chine, pour la
premiere fols depuis trente
ans, d'ici la fin dela semal
ne.

Une premiere cargalson
de 330.000 bouteilles et de
120.000 boites m6talliques
partira mercredi 'de Hong-
Kong, une fabrique sera
-onstruite ulterieurement P"
Chine-mime, selon les con
trats conclus entire la fir-
me amdricaine et l'offi,-
chinois d'import-Export de
cdreales et products 'alimen
tires.

Les travaux pour la .pre-
miere usine, a prdcisd mar
dL a Horgg Kong un respon
sable de la firm amdricai-
ne, M. Don Green, com-
menceront cette annee a
Shangal, et repr6senteront
un investissement de deux
millions de dollars. La pro
duction annuelle de cette
usine devrait atteindre deux
millions de caisses de 24
bouteilles ou boites metalli
ques mnacune.

Des installations comple-
mentaires pour la mise en
bouteille et en boite seront
realisees ensuite. leur local
station devant etd determi-
nee par les etudes de dis-
tribution, a precise M. Gree
ne.

La firm <'Coca-Cola' en
verra le mois prochain en
Chine, ou en mars, a l'invi
station des autoritas chinoi-
ses. des experts charges des
etudes de production, de
distribution, d'ingenierie et
de conditionnement.

<,Nous sommea en train
de penetrer a nouveau our


IRAN ENTRETIEN
KHOMEINY -
TEHIERAN
PAPTS. .AFP)
L'Ayatollah Khomneiny
s'est entretenu. ta.rd dans 1l
son:rce de Mardi. a Neauphle
Le-Chateau. avec M )i:nsie ir
Sayed Jalaledine Tehcsran,
1ancmien President dul eon -
seil de regence ranen qui
lul av 0it present sa demis-
sion deux jours auparavant.
Des rumeurs circulent
dans 1'entoura e de 1'Ay' -
tollsh aprcs cut entretien,
Tehiern'. strait tries probable
selun les:;uell-s Monsieur
Teheran se:'ait tlr's probable
ment nommine la tete de
l'Etat s. l'oppos'tion reli -
gieuse dirigee par 1'Ayatol-
lah Khomeiny prenait le
poiivoir en Iran.
M. Therani etait accom
pagne par le Docteur Sei-
feddine Nabavi, de 1'assoc'-a
tion des cardiologues ira -
niens qui avait remis lui -
meme la demission du Pre-
sident du conseil de r6gen
ce a 1'Ayatollah Khomeiny
apres avoir convaincu Mon
sieur Teherani, au term de
longues discussions, de de-
noncer seil de rdgence nommn par
le Chah avant son d6part
de 1'Iran
Monsieur Teherani a annu
16 le voyage qu'il devait fai-
re gn Belgique.
x x x x

IRAN : AFFRONTEMENT
ENTIRE PARTISANS DU
CHAH ET DE
L'AYATOLLAH KHOMEINY
TERHERAN (AFP)
Pour la premiere fois, des
partisans du Chah et de I'A
yatollah Khomeiny se sont
v oemment affronts A Te
hdran, pendant plus d'une
heure. Il y a eu plusieurs
ble-sas.
Les Royal'stes et les Re:i-
gieux se sont opposes, par
petits groups, a coups de
batons, de pierres et de cou
teaux.
Ces incidents ont notam-
ment eu lieu devant L'Am-
bassade des Etats Unis ofi
plus'eurs sympathisants du
Chah se sont finalement
rdfug'cs. I cs ont fait plu-
sieurs blesses et la police est
intervene pour disperser
les manifestants.
En province galement, des
heurts se produ'sent entire
Royalistes et partisans de
l'Ayatollih -Khomeiny.


Heineken


: ~~--~-----F~. ~-ls-~----ra~-~--pab~a~--~_ _~_ I_______ ~q_ __ ~~_____ __________ _____----Bgh~4r~at~Rli~


. iutOUVLI9' 3


MERCREDI 24 JANVIER 79


le march chinoias o notis
etions present entire 1928
et ,1949. ,Nous somines, tris
heureux de faire a nou-,
*veau des affaires avec la
Chines, a souligne le res-
ponsable.

M. Green a souignd qu'll
avait fallu dix ans de n6go
clations, car, a-t-il .expli-
qu6, enous voulions d'abord
apprendre a traiter avec
les chinois>.

A tissue de ces ndgocia-
tions, en ddcembre dernier,
la firm americaine a obte
nu le < vendre du Coca-Cola sur le
march chinois.



Le Costa Rica
accuse le
Nicaraua de
violation de son
space afrien
COSTA RICA (AFP)
Le gouvernement du Costa
Rica a accuse mardi le Ni-
caragua d'avoir viole son es
pace aerien, a indique a
San Jose le Ministdre de la
Sdcurite.

Selon les autorites de San
Jose, un avion nicaragua-
yen a bombarded le village
de Santa Cecilia, situ, a 17
kins. a l'intdrieur du terri-
toire costaricien, blessant
grievement une paysanne.
Le gouvernerr.ent du Costa-
Rica a imrrodiatement saisi
I'OEA (Organisation des E-
lats Americains) et le dele-
gui de l'Orgahiiation s'est
aussitol rendu sur les lieux
aux fins d'enquete. a-t-on
indiqu de mmine source.


BEYROUTH, AFPPi
Les duels d'artillerle aue
Libanr Sud entire Forces Pa
lest'-no-Progressi st-es d'une
part *et mlliciens' conserve I
teurs et troupes Isra6llen -
nes d'autre part, se sont
poursuivis toute la nit de
Mardi k 'Mercredi bien qu'ils
aient perdu de 'leur intensi
ti, rapportent Mercredi les
correspondants de press en
pqste dans la region.

A l'aube, ajoutent-ils les
blinds Isradlians (nt pris
position face aix villages
de Chebaa et Kfarchouba
dans la region 'e 1'Arkoub
(au pled du Morjt Hermon..
Les changes de bombar
dements ont touch les see
teurs de Na'batieh, Aichie, la
region du Chateau de Ber.u
fort, Hasbani, et Kaoukaba
(du cotl palestino progres-,
sitee, ainsi que celles de
Marjayoun, Klea et Tel Na
has (du cot6 des Miilices con
servatrices).

Le contingent Nepalais de
la Finul force intdrimaire
de I'ONT pour le Liban), et
les quelques cent cinquante
soldats de 1'armde Libanaise
stationnes depuis Juillet der
nier a Kaoukaba n'ont pas
ces bombardements Les cas
subi de pertes du faf.t de
ces bombardements. Les cas
ques bleus ont toutefois lan
ce des fusees eclairantes
dans le courant de la nuit
filtration,, indiquent les
correspondents de prese.
D'autre pait. uanid une de
claration a 1 '--iFP le chef
du contingent N.'palais tde
la FINUL le colonel Taya,
a indique que sea forces ine
sont pas responsables dce
l'entree, Vendredi dernier,


situation au Liban Sud
en terrltolre Libanai ae cess'ez-le-feu a Liltn SBud
troupes Israellenncs.. :-ri,,tonCm ppa' des in forms -
tions en protvennce d'is-
par laquelle i-s Ifra61iens
sint passes depend, 11 est IL a toutefois conflrm6
vrw, du Contingen. Nepa- que les officers de la FI-
lais, iicals en rdalit6 nous ne -NUL ('force' int6rimaire de
la controloris pas car elle 1'ONU pour le Liban) d6 -
est dominee par les milices potent des efforts constants
chr6tiennes. C'est pourquic. pour parvenir a une accal -
nous' ne sommes pas reap,-,, mip dans cette region. sablesi .de cette infractions, .toi une parties de leur tmis-
a-t-il ajout6. Les forces Is sion a-t-il fait remarquer.
raellenite; al. :, ntl.i p.netr-
rappelle-t-.:r, (1.lan les vui ue ligep d'Alchrc- eit Aioun, si rise Isradlienne; on,,avait
tpids tous deux au Nord du affirm en ddbut de mati-
Fleuve Litani nee qu'un cessez-le-feu a
S6et6 signed au Liban Sud oft
L'officier Ndpalais a d'aa- .e calme r&gne depute les
tre part fait remarquer que pet'.tes heures du matin sur
le ..fatl que toutes les parties toute 1'6tendue de la fron-
accusent son contingent de tire Isradlo Libanaisee.
,prendre part:.' pour lI cot-. Ce cessez-le-feu ajoutait -
adver.,e ret < 1 imparlaItale jes Forces de efforts du commandement
ION:Us.*. des Forces de 1'ONU dans ce
secteurs.
PAS DE CESSEZ-LE-FEU AU D Une nette -amelioration
LIBAN SUD, SELON LE de la situation est sensible
PORTE PAROLE DE L'ONU Mercredi depuos l'aube au
BEYROUTH, (AFP) Liban Sud., a affirmed Mon
Le Porte Parole .de I'ONU sieur Sambar qul a indique
a Beyrouth, Monsieur Sa- qu' 1 exception de tirs iso
mir Sambar, a affirme m.er lAs il n'y a pas eu d'echan
credit qu'il sn'est pas ou con ge de bombardments dans
rant de la signature d'un la region.




MESSIEURS '


AIMEZ VGTRE FEMME !

|PROTEGE-.LA FATES LA


PLANIFICATION FAMILIALE !
..,j ..';w gc'.,ra'..' /j/. f".'j../jt.wvwywy. .-.t.".j y yy'xJ' .









PAGE 6 -LPNURLSE MRRD 4JNIR7


Cuba :
Vlsite du President
Angolais
Agostinho Neto
LA HAVANE -- AFP)
Le Prosldeni angolals A-
',ostlnho Netlo est arrive 5A
la Havane mardi enfin d'a
prcs-midi pour une visit
,privde et d'amltide. II a
elf requ lA 'aeroport Inter
national ,Jose Martit par
Fidel Castro. President du
Conselil d'Etat et des Minis
Fires. et Raul Castro, Vice-
Premier Ministre et Minis
tre des Forces Armees.
Aueune information offi-
cielle n'avait ftf publife
mardi sur la duree et le pro
gramme de la visit du lea

SAgostino Neto. element
President du MPLA parti
du travail s'est ddia rendu
deux fois a Cuba depuis no
vembre 1975, date de l'inde
pendance de 1'Angola ell
visite officielle en juillet
1976 et Pn visite priv.ee en
aofit 1977.
Le President Castro a ef-
fectue une seule visit offi
cielle a Luanda, a la fin du
mois de mars 1977. a locca
sion d'luie tournee de plus
d'un mois en Afrique.


(Suite d la lire page)
trangfres. Ce Departement,
dit-A, constrilra un char et
prendra a sa charge un or
chestre.

D'apr6s ce qui a 6te debat
tu, 11 resort qu'une vingtai
ne de chars composer le cor
tege carnavalesque durant
les jours gras, et qu'on avi
sera aux moyens d'assurer
une participation large des
etudiants et ecoliers, et de
commencer tris tot le d6fi
l 6

Ce Carnaval sera marque
aussi par une participation
de plusieurs Reines strange
res. On croit. savoir qu'il
pourrait y en avoir ausmoins
six.

Plusieurs prix demeurent
encore imprecis. Cependant,
on s'accorde ta offrir, cette
annee. plusieurs destines a
recompenser le meilleur de,
guisement et la maison la
m'eux decoree sur le par-
rours du cortege. Ces pri-'
mes totaliseront 5 000 dol-
lars, et s'eleveront au nom-
bre de 27 donL seront decer
nees :


Aux 3 Lalue Su


Jeudi 25 Vendredi 26 -et Sai

Profitez de ce Super Sale pour vous a

SPoulets 95 c

OeuEs $ 1.30

Jambon en Ferblanc $ 24.

Lait en Poudre 6.00

Tang (ora ge 27 ozs 3.60

Fromage Vallo 5 1. $ 6.

L'huile Soya imported 8.

Cut Green Beans 16 ozs

N Mixed Vegetable 16. ozs

Jus poire et peche (Delicia) 70 zs

Whisky White et Ried Label $ 8.99

Vodka Gilbey's 6.

Gin Bols 6.00

Liqueurs Bols. assorties 5.-

8 Angostura Bitter 3.50

Pastis Paradou 4.99 si vous achetez 2 1

Grand Emperaur Napoleon $ 5.99 si vous a

PATE DENTIFRICE LISTERINE 4 X $ 3.60

Savon Lissa 4 couleurs 24 c

Shampoing 32 ozs 4 varieties

1 Brosse a Dents -- sunerieur. PRO... 99


- 10 a 100 dollars aux meil
leurs masques
- 2 a 600 dollars aux grou
pes Individuels les mieux',d6
guis6s.
- 10 a 50 dollars aux mal-
sons les mieux d6cordes smur
le parcourq du cortege car
navalesque'
- 2 a 500 dollars aux chars
les plus r6ussis.
3 k 200 dollars aux grou
pes a pied (?)
Cis prix seront determi-
nds sur liberationn d'un ju
ry, ainsi que les 700 dollars
qul seront consacr&s a rd-
compenser, les autres grou-
pes qui se signaleront par
leur deguisement et leur dis
cipline.


Cette premiere reunion
s'est ddroul6e aussi en pre-
sence de M. Jean Saurel Di-
recteur Gendral du Touris-
me, de M. Theo Duval Direc
teur Gdneral adjo nt du Tou
risme, de M. Auguste Dou-
yon, Secretaire Prive du Pre
sadent a vie de la Republi-
que, des membres de la Pres
se et de plusieurs autres per
sonnalites relevant des sec-
teurs public et prive.


per mark


nedi 27 Janvi

aider a combattre l'lI

79 c la

99c la

$ 20.99

4.99

2.99

4.99

5.99

75 c

75 c


25 c


M. Gromyko pour l'arrat de la course
aux armements


ROME -- (AFP)
M. Andrel Gromyko, Mi-
niStre Sovlitique des Affai-
res Etrangeres, en visit of
ficlellement en Italie, s'est
prononce mardi & Rome en
faveur d'un arrft, dans, la
course aux armements3.
S a-t-il affirmed lors d'un d
jeuner offert en son hon-
neur par M. Arnaldo For-
lani, son homologue italien,
que le probleme le plus im
portant qul se pose mainte
nant, avec chaque fois plus
d'acuitd, a tous les pays et
a tous les peuples, est ce-
lui d'arrfter la course aux
armements*.

cCeux qui sont favorable
a une course a 1'armement,
a-t-il ajout6, tentent d'habi
tuer les peuples a 1'idee
que l'humanite ne peut pas
vivre sans armes. C'est une
tromperie. Toutes les armes
ont 6te crd6es par les
mains de P'homme qui peu-
vent donc les dftruirea.

M. Gromyko a encore af-
fim6 que par gans des pays tentaient
d'affaiblir l'aspiration des
peuples a la paix et au de


sarmement et s'est Inqulid-
6i que ces slogans puls-
sent un jour se retrouver
dans les rapports interna-
tionauxa.
Pour les observateurs, les
declarations de M. Gromy-
ko Indiquent clairement que
le Ministre Sovi6tique a re
nouvele a M. Forlani la mi
se en garde de l'Union So-
vietique centre toute vente
d'armes italiennes la Chi
ne. M. Giulio Andreotti, pre
sident du Consell Italien,
qui recevra M. Gromyko
jeudi, a dcja recu de M.
Leonide Brejnev deux let-
tres allant dans ce sens.
MM. Gromyko et Forlani
ont egalement abord6 au
course de leur premiere jour
nee d'entretiens les rap-
ports bi-lat raux avant la
signature jeudi de trois ac
cords de cooperation cultu-
relle, scientifique et judicial
re.
Apres une visit a Brac-
ciano (a 60 km de Rome),
M. Gromyko sera regu mer
credit par le Pape Jean
Paul II. En fin d'apris-mi-
di, M. Gromyko a ete requ
en visit de courtoisie par
le President de la Republi-
que italienne, M. Alessandro
Pertini.


Lane ti moune yo,
Ce ou grand victoi
Pou toutte moune
Qui te toujou
Penche sou problem

Ti moune yo
Et qui te toujuu
Reve aioe, jan yo capab -
Ca vini montre yo,
Que zeffor yo tap d6ploid ya
Gain bon consideration
Pace que monde entire
Ape celebre ane gaa,
Ti moune lan toutte peyi.
En nou pedu ou te tan
Sou question voye ti moune
yo

I'ecole laa
qui domine toutte pense
Toutt educated ayicien,
Toutt dedication national
Toutt messier onaac yo,
Pou crasf analphabetsse la,
Pou erase pa oonnin li ya...
SEt bin, mesanmi
Si napf canne que nous gain


Let


er 1979

inflation

Ib

Douz













3 pr 1.99

3 pr 1.99

i 1.29

)9


6

7.9

4.99

4.99

3.99

2.99


bout. on vous donne 1 GRATIS

3chetez 3 on vous donne 1 Gratis

4 Tubes $ 2.99

4 or. 99 c.


etc) 2.99


1.99


C Si vous achetez 2 on vous donne 1 gratis


SManagement School

2-0756

ANGLE RUE DES MIRACLES/JEAN-JACQUES A L'ETAGE


Ecole dirigee par des professeurs strangers

COURSE D'ANGLAIS POUR LES DEBUTANTS
TOUS LES MARDI ET JEUDI 6 H. 7H


COURSE D'ANGLAIS DE GRAMMAIRE, COMPOSITION
CORESPONDANCE CONVERSATION

TOUS LES LUNDI ET VENDREDI 6H 7H30


COURSE DE PRATIQUE BUREAUCRATIQUE

TOUS LES MERCREDI 6h- 7h

COURS DE COMPTABILITE ET D'EXPERTISE
Management, Costing, Auditing Cours Particuliers


WASHINGTON (AF
Le President Jimmy
ter a demands& mard
.amdrlcalns d'appuycr s
forts cdans la llmitatio.
armements stratfglqu
lcur a promise de ne 3
avec l'URSS aucun a
qui mettralt en. dang
sfcurltd des Etats-Uni
cPresque tous les cdo
de Salt-2 ont U66 rb
Si l'Unlon Sovi6tique
nue a n6gocler de bonn
un accord str sera c6
a d6clar6 le Prosiden
Etats-Unis dans son
tionnel message? sur
de l'Union. sCet accordr
t-ll poursuivi, ne sera
d6 ni sur le sentime
sur la confiance mai
le propre intdr9t des
prys et son application
controlablea.

aJe ne signerai auc
cord qui ne enforce
security nationales, a
me M. Carter qui parl
vant le congress. gnerai aucun accord
puisse etre contr61e>,
ajoute.

cord a moins que not
ce de dissuasion rested
sante,, a-t-il surenoh
notant que les sous-r
Poseidon, vulnerable., etaient
seuls capable de de
routes les villes grand
moyennes d'URSS.


L'Organisationdu Carnaval 79


L'appel du President Carter
rPI Le Prslident a consacrd .la sp
Car- l'essentlel de son riessage pos
I aux aux negoclatlons' Salt) et
ies cfx h la situation de l'deonomie sE
n des ambricalne. Un accord Salt & Ch
les et ane peut se substituer a une Rhoc
igner diplomatle sage ou 4 une dd vaill
accord .fense forte, pas plus qu'il que
:er la ne mettra fin au danger de a d(
s. guerre nucldairea. estir
avai
isslers ce
6solus. conti- ment ce danger, a soulignd raci
ne foi, M. Carter. II renforcera nos envi
riclu,, efforts pour interdire les me
it des essais nucl aires et pour ar regl
traded. reter la proliferation des ar friq
1'Etat mes nucleaires a d'autres
rd, a- pays. II peut commencer le
fon- processus de negotiations de M
nt ni nouveaux accords qui limited prior
is sur ront encore plus les arme- l'in
deix ments nucleairesz. con
n sera get
6t&
sir d.'tre le gendarme du vec
un ac monde>, a poursuivi le chef peu
notre de i'Exdcutif americain. II a cide
affir- souligne ameliorationon des a-t
lait de relations entire les Etats-
ne si- Unis d'une part. 1"Europe oc
qui ne cidentale, le Japon, l'Ameri (
a-t-il que Latine, I'Afrique et lA bil'
sie d'autre part. pou
con
soli
an ac- M. Carter a affirm' sa vo suiv
re for lonte d'utiliser toute I'in- firr
e ecra fluence animricaine eri en precieuse chance de paik cor
narins entire Israel et l'Egypte ne Roi
nt in- soit psa perclue-. a eux vons conserve la confiance la
*truire et la confidence la lfois les
des et d'Israel et des nays arabes nac
qui cherchent serieusement loyal


Achetez Consommez


la viande de pore



HAMPCO



Viande fraiche et saine




C Contro1e veterinaire

7 R////// / y


)UYA \X GALVANISLI
U ( (SS( )ll'ff5


Empile agent pou qa
Pou nou fe alphabetisation
yen
Nape betise,
Pace quf lagen
Ce paa quii minnin le meon
de
Vrai capital pouon peupl
Ce devcuement, ce bonne
volonte
Avec qa nape rive loin
Cote nous pa ta espere;
Toutte haicien qui v1e
Aide payi ya evoiue,
Ape lan toutt coin yo ye
Ouvri ou ti 1'ecole
Pou peyisan, pou paysane
Pou ti moune people laa
Ya mete yo en gloupe,
En communaute
Sou tonnel, sous galerie
En ba pie boi,
Ya pren ti moune yo
qui mandf connin li,
Et ya ouvri zie yo
Pou anf ti moune nan
Pou p6yi ya, pou0 commulno
0e yo
Pou yo minme
Pou peyisan yo
Et toutte moune
A di yo mcssi
Pace que Gouvenman
Ape fai emplc effort
Avec Educacion Nationale
Avec Onaac
Min Mesami
Travail la vase
Empile, empile
Foc nou a de, foe toutte
moune
Fe on comb.tp
Pou yo aide Gouvenman an
Et popular se alphabetisa-
tion an.
Leu moin pale conca
Ce pa pou 1 ecole la peye
di tout, di tout
Non, ce contribution nou
A peyi ya, qui ba nous tout
te bagaille
Et qui pa receoir an yin de
sO cU
Ce contribution nou pou
I'ane,
To moune yo. tan pri pas
mande
Ti mounie yo lagien di tout,
Mets ti chaise, metd tableau
mete ti ban
Mftf la erd, mete ti Malice
Sou tableau a
Et pi nape boule avec pro-
motion an
Nap boule avec developpman
an
Que nap a dd, President
Jean Claude
Avec Manman Simone fe a,
Lan toutte peyi a
Aide people la connin li,
Aide peyisan yo civ.lise,
Aide ti moune yo fe progre,
Et si travail e gaa
RpeteI lan toutee coin peyi
ya
Nap gain rdzon avec anal-
phabet;ase la
Na va baille lan m'n avec
Edicat'on Nationale
voec Onnac
Qui apd travaille emple
Sou quessson gaa
lan toutte monne
Lan toutte banli6
Lan toufle pltne
Poun rase aft qui di
Empi e moune, en ayiti
Pa connin Ii
Ce nou ga sispende
M-td la min I
L'inton mf lia fosse
C6 ou mesage tended
En fav6 ti moune yo,
Ce ou ti consel
Mapt baille
Toutte hayicien
Bonne volontd yc,
Qul vie ac toutte fosse
Aide pdyi ya 0volu6.
Encadr6 ti moune yo
Pace que
C6 land yo.
22 Janvier 1979

Mme Andrde M. PIERRE


quai


EL 2-0683.
f5


aixa, a-t-il ajout& a pro
du Moyen Orient.
,n Iran, au Nicaragua,
hypre, en Namible et en
ddsle, notre pays tra'-
e a la solution pdcifi-
de dangereux conflicts ,
iclare le President. Il a
md que les Etats-Unis
ent accru leur influen-
dans le Tiers Monde,
ae a leur opposition *au
sine, a leur engagement
ers les droits de I'hom-
et a leur soutien de la
e de la majority en A-
ueo.

J. Carter a reaffirmed la
orit6 de la lutte centre
flation et a demands au
gres -d'approuver le bud
d'austsrit6 qugil lui a
soumis lundi. "Ce bud-
montre 'clairement ou'a
votre aide et celle du
.pie americain je suis de
i a controler. inflation,
-il dit.

Nous edntinucrons a mo
ser les resources du pays
ur require notre deficit
nmercial et maintenir la
dite du dollar,, a pour-
vi le President. II a af-.
me que la ratification par
congrfs des : i,.
nmerciales du 'Tokyo
und, serait une priority
1979 mais a aussi note
necessite dic proteger
emplois amnricains me-
es par le commerce de-
ih..


Lane timoune yo
Par Mma Andrie M. PIERRE


A BW

HARDWARE CO




83 re u
."


et plus d'une Centaine d'articles aux Prix Vraiment CHOC I! !

Grand arrivage de Pommes -- Raisins -- Poires

Pour tout Achat Cash minimum $ 20.- on vous donne 1 Jeux de Bo!s en

Plastic eratis


II I


PAGE, 6 7"TWIMUM$


i


~c/i~t~w~r~/x~w,~Novrru~Hu~u---~c~!~~


opqr.srarulo Ina c mer~ca~


Lb

MERCREDI 24 JANVIER 79


--


i; bACTK-


T----- --- ---'- -




~t --~~aa II p I ~-_ ~ __ p~~ ~


MERCREDI 24 JANVIER 79


Saint Domingue: le .Pr6sident Guzman -


(Suite de la 16re page)

VDts Ies les ) us 10o gn0es, des
ceiti.aines di millers du fide
i' c convt rge'nt, iercredl, en
autobus, t\ pled, a dos d'line
ou bilen encore, s'olon une
coutlunle b en mex ca'ne, en
avlutnaint poniblelent sur
lours genoux, vers les villes
d'Ouxaca et de Ouadalajara
,revpeclivement. a 400 kms
a'i Sui Est el h 400 kms
au Nord Ouest de Mexico,.
Que le Dane visitera les 29
et 30 Jahvier.

\Totts I's hotels, auberges
et smni na res.ou 8 mpleientt
cs canmpementis et terrains
vagues mis a la disposition
des pelerins, sont deja pres
que bones a OaKai'i,, c.a Ie
v Pape s'adressera lundi pro-
cha ti a un demi m Ilion d in
dieni. essentiel:ement 'apo-
teques. dans leur langue ver
nlaculailt .


En dep)t dc' "e'gctlement
poipulirte. la seu e phase ,of
liciele,, tie la venac de Jean
Paul II au Mex'que, pays
qut: no rconnat pas le Va-
ticain. sera l'accueil que re-
serveront pcut etre le Presi
dent Jose I.opez Portillo ,t4
sa family au Souverain Pon
tife, on plant que <,v steur
d stingude,. a I Aeroport de'
Mexico.
Cette rpe etve official e
a'empeche pas le Saint Pere
de -battre tous les records de
popularid asu Mex que (t
son voyage, fa t depuis des
semaines les gros t tires de
la )irese.

Si vis'te daur le pays est
o:'ganisce par des organ:s-
inrs r,:,,ieux priv.s, et cet
non 'ngtrence' du Go,
ver'nemen: pose certa ns pro
Lh'ines notanrmnent aux c'_n
taine, de journalistes etran
g rs qui. prices de l'aide 'ia
1 s strangers qui, ,aSathzC
b tu 'I meant accordee par
les :uitor tes pour les s:tes
officielles, doivent improvi-
s( r miyens de tran ports .?t
de rommunicat on- dans i'es
li'ux ou ceux ci ix stent a


A PuetbI. oil le Pape inau
gurera les travaux de la con
ferciet" 'pisopoei, le 28 Jan
vier. it a Monterey. ou il s'a
dress-ra a des centa nes
d'ouvrers avnnt de regag-ner
Pom',, sis act v tes et les ce
remonies qu', presidera se-


ront suivl.cs pnr la til6vis'r".
et diffusdes dons le monde
enter.
B en que l'article 24 de la
Constitution I 1 mite stricte-
ment toute c6rdmonle rell-
g euse i'lintdr'eur des 'tern
pies et des Eglises, la deci-
s on de t616viser les c6rcimo
nies organisO s lors du sd-
jour du Pape permit de pre
server. l'ordre public en Inci
tant le c toyen a rester cha:z
lui.
Une entorse a la 'Constitu
tion est cependant acqu se :
Le Souverain Pontile sera
le premier Prelat depu's plu
sleurs d'zalnes d'anndes ii t
tre -autorist a porter la sou
tane dans les rues de Mex.-
co.
x xx x
PAPE MEXIQUE '
ACCCElI PRESIDEINTIEL :
TOUJOURS
L'TNCERTITUDE
MEXICO .(AFP)
On ignore uai-jours a Me-
xico si le Prds dent Lopez
Portillo accueillera le Pape
Jean Paul II a son arrlv e a
l'Aeroport de la Capitale.
t elle n'a encore ete prises a,
ce sujet, a indique le Char-
ge de Presse ae la presiden-
ce, M. Fernando Garza.
La press 'toutefo s estime-
dans son ensemble que le
President mbx cain sera pre
sent pourt accueil.ir le Sou-
verain Pontife. Le President
lopez Portillo, rappelle-t-
on, nest nullement ob' ge
de rucevoir le Pape, le Mexi
que et le Vatican n'_'ntrete-
nant pas de relat ons diplo-
matiquei'.

Que.le que soit la decision
pris dent.elle, plusieurs orga
nismcs para Gouvernemen
taux ont accord un jour de
conge a leur per. onnel a loc
casion de i'arrvede du Pape.
Les e eves des ecoles primal
res d'2 la Capitale pour-
raitiit 5ga'ement n'avoir pas
elas- a, salon ccrta nes sour
ces.

D'importanies measures de
security sont d'ores it deja
m'ses en place i Mexico et
entreront en vigueur 24 heu
res avantt l'.arrivee du Saint
Pere. Un contro'e tres strict
sera effectun sur toutes les
personnes et vehicles aene
trant dans le per mitre de
l'Aeroport. Durant le trajet
de l'AeroDorf a ]a Baai.ique
metropohta'ne. aucune per-
sonne ne pourra approcher
le Ppe r motions de quinze


^-ost-ey -


I


i


metres, ont prtcisi les auto,
rites.
La vis te du Pape nattire
pas que dea f doles fervents
et la po. ce mjeialne pro-
volt une veritable invasion
de v siteurs 'nd6sirables :
los nmalfatetirs internatio-
naux. Dans cette perspecti-
ve, ont pr6ciLs6 ls autorit6s,
Interpol a fait parven r a la
police mex.caine les f ches
lignaltiques' et photogra-
plhies :tes esuje'ts> les plus
notoires. DeaX p'ckpockets
eolimbiens ont a ni, deja
6t0 arr:.Os mardi en pletrh
activiltd,'a ind qu la police.

x x x x

LE PAPE :)ESIRE
SE TIENDRE AUX
ErATS UNIS, SEhON
LE DAILY NEWSs
iNew York (AFP)
Le Pape Jean Paul II a
exprim6 le desir de se ren-
dre aux Efati Unis, rappor
te le' Daily Nvws) de New-
York d.ns son numero de
Samercrcdi.
Selon le quot dien New-
yorkais, qui c te un Diploma
te haut p ace don't il ne r6
vdle pas l'ideniit, le Souve
rain Pontife souhaiterait se
rendre a New York a l'occa
s on de 1'Assemble Genera
le des Nat ons Unies. II au-
rait. ajoute le journal, expri
.m6 le souhait de venir si pos
s'ble des iautomne prochain
Le Pape s'est rendu plun-
sieurs for's aux Etats Unis a-
lors qu'il etait Card nal Ar
chevoque d, Cracovie : Mgr
Karol Wojtyla. Sa derniere
vis'te a New York remote
a Septembre 1976.
Le Pape PalI VI avait faith
le 4 Octobre .965 une v s.te
marathon de aouze heures
a New YorK. au course de la
qulle il avait notamment
rencontre le President Lyn
don Johnson et prononee un
dGscour. devant I'Assemblee
GOndrale des Nat ons Unies.

x x x x

LE PAPE SE RENDRA
A NEW YORK EN
AUTOMNE
L'Administration Carter a
conf rime que le Pape Jean
Paul II env sagealt de se- ren
dre a New York a 1 Automne
prochain. a 1 occasion de la
prochaine session des Na-
t ons Unies.

La date et 1 s details de
ce voyage n'oi t pas encore
ete arretdes, precise le Jour
nal, qu. cite des <,sources de
l'Adm nistrations interrogees
mardi soir. Le Souv ra n
Pontife n'a pour I in tant
qu'etudie la poss oilitO d'un
t'l vovqge a New York avec
des diplomats amer'ca'ns
nmais a pas pris de deci-
sion.

L'obscrvatcur du 7atic-in
aux Nations Ui es Mgr Gio
vann Chel dit qu'il n'avait
pas etd informed de ce; )ro-
j is
Le Diilv News ,d? N-w York
avait dej, announce mardi
so r I' d'sir du Souveraiti
Pintife d' se rendre ha low
York. el art un d ulomate
haut p ace non dentifie.



Pres de la moitie
Ces rtugies sont
0 Rk africains
NAIROBI -- (AFP)
Presrue la molti' des
8 millions de refugids
dans le monde sont des a-
fricaIns. indinue la scontf-
rence des PO'sPse de touted
I'Afrlque)s (CETAl dans son
bulletin mensiuel de janvier
publ!6 ah Nairobi.

Ces r6fuigids sont pratifne
ment tons victims d'dvene
ments politiques. poursuit
Ia CETA, see qui montre
l'ampleur alarmsante du pro
b'imei des violations des
droits de I'homme sur ce
cont'npn ts.
La CETA, uii se fonde
sur un rapport de son d04
partement aux refugids. Dre
c'se que les rsefuoids afri-
cains talent 535.000 en
1965, en majoretd du fait
de la discrimination racia-
le en Afrique Australe.

Toilours selon ]a CETA,
le phdnomdne s'est grave-
ment, accentua dans les an-
-ies 70 avec la gu.rre d'An
gola, les conflicts du Shaba
(Zaire), la prise du pou-
voir par Idl Amin Dada en
Ouganda, la chute de la
- Monarchie et les affronte-
ments internes dans difft-
rentes regions la guerre dans la Corne de
l'Afrique, la situation en
Guinde Equaoorlale et le
probfime de Djibouti.
Etant donnd la situation
actuelle des drolts doe l'bom
me seur le consinent, fn'li-


porte qul en Afrique peut
devedir un r6fugi4s, con-
clut le rapport.


PAGE 7



CARNET SOCIAL


b6cs de M.
Linnel Alcindor
Nous ousf alsona part du
ddcos de Monsieur Lionel Al
cindor survenu & Miami &
1'lge de 33 arts le mardi 16
Janvier dcoul6.
En cette douloureuse cir-
constance une messe de re
quiem sera chantde au pe-
tit S6mkinaire St Martial le
Samedi 27 Janvler pro -
chain a 6 heures 30 A M
Cette announce tent lien
d'invitation *aux parents et
amis du d6funt.
Nos condoldances s'en
vont A Madome Veuve Lio-
nel Alcindor, a .son fils Lio
nel Junior, A sa fille Judith,
a sa mmre Marie Anne Alcin
dor, Al aa marra',ne Germai
ne Alcinodor, e son jeune frd
re Guy, ainas qu'o tous ceux
parents et antis affectes par
ce deull.
241
xxx

DWces de Mme
J.amercie Durand
Revil
Les Pompes F'unt'bres Pa
ret-Pierr Louis vous annon
cant le dde.s de' Madame
Lam"rrie Durand Revil.

A '. lilfe Vtive iVax Ar-
manrd ..?e ( anmen R(v'il:
ses f'..*ri et soeUis : Andre
Lamothe, Joseph Lamothe,
Madame Yvonne Lamothe,
Mesdames Elvire. Luce et
Elna Lamothe. Seymour La
mothe; ses petits-erfants
Madame Michcie Arimand,
"'nnsiewu- et Madame Serge
Arnmand, Monsieur et Mada
me Gdrald Armand, Serge
Jean-Charles et Madame
nee Monique Armand, Mon
sieur et Madame Frantz Ar
mand. Rony Lesoutlair .et
Madame nee Chantale A:
m1nd i a sos arrirb i petits
enfants, neveux et ,inices:
Aux families Rdvil. Armand,
Lamothe, Labady, Severe,
Doublette, Pierre-Louis. Dt
rand. Fred6rique, rhebaud
Poitevien, Lescouflair, a


[OIus len autres parents et I
allies, nous adressois noa
'.'.ii r e y).mp hiies. I
Les obscques auront lu,
demain Jeudi % 4 heures P
M en la Basilique Notre D.a-
me. Le convoy partira du sa
lon funot'aire de 1'entreprl
se a la Rue du Centre 2-41




MAIP& de Pmusly
Solames
Pax Villa annonee ie d! -
e6s q'irvenu le 91 'TJnvior 79
a Miraro-sne de Monsieur
Potsly Solages

En cette pdniole cecons-
tance Pax Villa et Le Nou
velliste preslntent leurs
sympathies a sa veuve Ma
dame Pously Solages, ba ses
enfants Monsieur Nefva So
lages, Pierre Antoine A. So
lages, Marie Claire Solages,
Pierre Paul Solages, Jean E
mile Solaces. Madame Suze
Over et famille, a ses ne -
veux et ni-,ces Mademoiselle
Chrislaine Solages et family
le, Madame Yves Marie Jn
Louis et famille. a Madame
.Cerese Pierre Louis et family
le, a Monsieur Milot Joseph
et famille, Monsieur Nacius
Bruno et famille, ft Mon -
sieur Ol s Desvarleux et fa
mille, a Monsieur Germain
Etienne et famille, a Mada-
me Leveque et famille. Aux
families : Solages. Over, Jn
Louis, Pierre-Louis, Joseph,
Bruno, Desvarieux, Etienne,

Lev6que, et 'a tous les autres
parents et alliDs eprouvds
par ce deuil

Les funerailles de Mon -
s'eur Pously Solages se -
ront chantees le Vendredi 26
Janvier a 4 heures P. M. en
I'Eglise St Jean Baptiste
de Miragoane ou la deppul'
le mortelle sera exposee des
2 heures.

N. B.-- 1'Inhumat.;on se fe-
ira a Miragoane. 211


06ies de M.
Northon Thonner
Benign
Pax Villa annc' ,ce le dde's
survenu le 20 Janvier 79 fA
S Frangois de Sales de' Mon
sieur Northon Thonner .Be
sis.

E n cette pdnible circons-
t:ance Pax Villa et Le Nou
vel l! ste prdsentent leurs
sympathies a sa fille Mada
-me Hermann Thomas- nee
Lauve Bdnis, 'a Monsieur
Hermanne Thomas a ses pe
iits enfants Monseeur et Maf
dame Gdrard Se.at Mortel,
Madame nee Claudette
Thomas, au Docteur louys
Thomas et Madame, actuel
element aux Etats-Unis, a
1'Ingdnieur Alex Thomas et
Madame actuellement au
Canada, a 1l'Ingdnieur Ernst
Thomas actuellement aux
Etats Uns, 'a Monsieur
Fritz Thomas,' a Chantal
Thomas, Marc Eddy Tho -
mas, Marie Love Thomas
actuellement aux Etats -
Unis, a ses arridres petits en
fans Pitg6rald Louys et
Guilaine Mortel, Patrick et
R"chard Thomas, Carl et
Marie Aglad Thomas. Aux
families : Benis, Thomas, Sd
nat, Mortel, et a tous les au
tres parents et allies 6prou
vds par ce deuil. Les fune -
railles de Monsieur Northon
Thonner Benis seront chan
tdes le Jeudi 25 Janv.er a 4
h'eures P. M. en 1'Eglise Pa
roissiale de Petit GoAve out
la ddpouille mortelle sera ex
posee des 2 heures. 241

y x x
Deces de Mms
Roger Dormeville,
NEE LUCILIA JOSEPH
L'Entreprise Celcis et Le
Nouvellste vous annoncent
avec peine le d6ecs de Mada
me Roger Dormeville, nee
Lucilla Joseph survenu le
22 Janvier vers 10 heures p.
m., a C6te Plage.
En cette douloureuse cir-
constance, 1'Entretrise Cel
els et Le Nouvelliste present
teht leurs s'.ceres condo -


16ances a son pofx Roger
Dormoville, sea enfants Gd
rarrd, Nicole, Maryse et Joset
te Dormevrlle. sa sour Ma-
dame Louis Hilaire; ses nit
ces Madame Jacques Ri -
chard: et Madame Le Pas
teur Corbier; ses beaux -
frbres et belle-soeur Lucien
Dormdville, G6rard Dorm-
ville, Madame Marie Th6rb-'
se Ddrmeville; aux families
Dormdville, Joseph Hilaire,
Richard, Corbier; et a tous
les autres parents et allies
affligds par ce deuil.

Les fundrailles de la re -
grettie Madame Roger Dor
mdville, nee Lucilla Joseph
seront chant6es en 1'dglise
du Sacrd-Coeur de Turgeau
le Lundi 29 Janvier a 4 hres
p. m. Le convoy partira du
Salon Ange Bleu de l'Entre
prise Celcis ot' l'exiosition
aura lieu dds 2 heures p. m.
241

xxx

Remercidments

M. Georges Coupet, ses en
fants, M. et Mme Patrick
Coupet et famrlle, ,M. et
Mme Robert Coupet et fa-
mille, Mile Magalie Coupe,,
sa mere, M\ e Gaston Mar
gron, son pere Thony Mar
gron et famille, .sa belle-
soeur, Mme Oerard Margron
et famille, ses tantes et on
cles : Mme Corinne King,

M. et Mme Jean Janini et
famille, M. et Mine Jacques
Janini et famille. M. et M,
dame Nilo Janini et famil-
le, Mme Franck Beauvoir,
nee Annette Janini et fa
mille, M. et Mme Amedee
Janini et famille. Mme Hen
ry Sandral.

Ses belles-soeurs et beaux
freres : Mme Helene Coi;-
net et, famille, M. et Mme
Leon Ddcatrsl et famille.
Iilles Monique et Solanges
Coupet. M. et Mme Joseph
Rodriguez, M. et Mme Viec
tor St. Louis et famille, M.


Itayinond Coupet.
Sea oncids et tant's: M.
et Mme Ldon Coupet, Mme
Fdlix CO-rid, M. et Mme
Maurice Coupet.
Ses coutsIns et co'nsines,:
M. et Mine Robert King et
famille, M et. Mme Jimmy
King et famille, M. Richard
King, M. et Mme Sidney
Borgen. et famille, M. et
Mme Pranis Coepet et fa-
mille. M. t ,Mme Jean-Clau
de Dominiqte et fatilie,
Mme Yanick Coupet-Domi-
hlque et famille MM. Jac-
ques et Pierre-Richard Cou
pet. M. et Mme 'Lionel Cou
pet et famlle, M. Charles
Coupet, MIles Rachel et Ge
nevieve Coupet, M. Alain
Coupet.
SLes ramlles Coupet, Ja-
nini, Margron, Sandral,
King, Pradel, Salgado, Des-
touches, Mallebranche et
tous les autres parents et
r11'6s profonddment tou-
Phies de toutes les marques
de sympathie tellement 6-
r"ouvantes request des amis
tnt dre l'Etranger que de la
Capitale e n des provinces, a
l'occasion de la mort de
leur inoubliable Mona (Ma-
dame Georges Coupet) en-
love a leur affection le 16
Decembre deould. les 'prient
de trouver ici 1'expressiodn
de leur profonde gratitude.
Une messe pour ,le repos
de son ame sera chante.e en
l'Eulise du Christ-Rol le sa-
medi 27 janvier 1a 6 h. 30 du
matin. Les amis de la regret
tee defunte sont pri6s d'y
assisted ou de s'unir i eux
par leurs pri6res.

Port-au-Pilnce, le 24 jan-
vler 1979.
241


MESSE D'ANNIVERSAIRE
en memoire des dc -
f u n t s e t L e s y'
VTeux sera chantee au Pe-
tit Seminaire Coll]ge St.
Martial le Dimanche 28 Jan
vier courant a 7 heures du
martin. Cette announce tient
lou d'invitation aux parents
et amis des d6funts 271


La Vraie Vodka Russe....eoBien que presque touted les


vodkas portent


cy rlique,

a


seuJe


LA SEULE VODKA


IMPORTED DE RUSSE......


- N.


des norns russes ou des inscriptions en alphabet
la vodka QTOLICHNAYA est reellement imported

S RissieE'lle seule-aier'drlt de s

peler"vodka russe"-.Le nombre
to'ujours croissant de vodkas "pseudo-

russes "est la meilleure demonstration

dela valeur- et surtout de'la popularity

des vraies vodkas russes

Pourquoi renoncer a consommer ou
Si server a vos hbtes ce qu'il y a de meil-
leur parce qu'original?

, Vous la payez peut-etre un peu

S plus c r, mais I original ne coute -
past urs plus cher que l'"imi-
tation !
_'


LE BISTROT


RESTAURANT GRILL BAR -

PIZZERIA CREPERIVS


TOUJOURS DANS L'AME"ANCE





CHAQUE JOUR



SERVICE PERMANENT

RESTAURANT -- BAR

DE MIDI A 1 HEURE DU MATIN





CHAQUE SOIR



DANSE ET AMBIANCE MUSICAL

AVEC ,,B7STROT COMBO.

VOTRE DINER DANSANT



MARDI ET VENDREDI SOIR


<>


SOIREE SPECTACLE AVEC DES

.ARTISTES DU BISTROT






LE BISTROT

VOTRE RENDEZ -VOUS Tel 2-1809


rP~R~'N~-)3-~r)S~R~-' '""


-W









PAGEB L .IOuvg1Jnh. ERCEDI 4 JNVER 7


YY3)XU n)rnr.~~s ~ ~ OO30~ UUD 00000)~;1~3~ L~+03)U~ ----- -- --r~~,--Us3


SALLE II $ 1.50 et 2.00

OSS 117 atout coeur a Tokyo


ace- -~~~9~~~d ~C~II~Q~ I~-r-r ~ ))I- Cr/~~?~t


Coupe Pradel : Faisons le point


(suite de la le.

tion de samedi entry
lette et le Racing.
Tant sur le plan
nel que pour la log
positions dans la hi
provisoire aU chair
la rencontre est de
re importance.
LE ULASSEMENT
Toutes les equipeS
Violette out disp
rencontres.
1) Violette
21 Don Bosco
31 Racing
4 Bacardi
5) Excelsior
6) Aigle Noir
I Victory
8) Etoile
BUTEURS
Le racimiste Gel
mulus mene au cla
avec 3 buts.
II est sleVi des vic
Mathelier, Brevil.,
et de Oscar Montiro
t.ory auteurs de de
chacun.

x x x x
CARE D'AS
SUD AMERICAIN
L'Argcntine. Ibru
Bresil et le Paras
sOnlt les composan
prrstigieux quatilo:
dispulent les deux
res places de qual
pour le championni
dial junior du eapo
Le tournoi sud-a,
se deroule depuis
jours en Uruguay
villes de Montevide
Raysander.
Les, quatre pays o
chi le premier tour
minatoires en pre
deux premieres p.
leur group.
La deuxieme series
noi se deroulera
system de cham
C est a dire que tou
versaires devront s
ter.
Le decompte de
permettra de desi
deux qualifies pour
Lequipe classes
sieme position aura
mere chance en af
le vainqueur d'un sc
pe asiatique compare
galenient Israel.
X x x x
EN BREF'
FOOT-BAi1L : 2e. D
Plusieurs quesuio
ete soulevees av
solr au Stade Sylv
atl cours de la reu
Bureau 'Federal ave
leagues des ,clubs d
division.

Errata

Dans I'article d'Err
net La Brouette d
pr!,'re de lire 'Dal
se du theme et non
se ).


page) L'accent a 6t6 mis notam
ment sur le problem de la
re le Vio limited d'Age. Pourra-t-on
aligner cette saison un* foot
emotion balleur quelconque dans u-
ique des ne formation de 26. division?
ierarchie Rie n 'est jusqu ici decide.
mlpionnat Les organisateurs 'devront
premnic-' plukot se prononcer inces-
samment. Le championnat
s'ouvrira le mois prochain.
S satl le x
tibe c"it1 INTER REGIONAL
En match comptant pour
7 pts le tournoi inter-club orga-
6 pts nise conjointement par les
6 pts Ligues de Leog5ne, de Jac-
6 pts mel et de Petit Go.ve, le Ca
6 pts valy de Leog5ne a remporte
5 pts une nouvelle victoire aux
4 pts depens des Patriarches de
0 pt Petit Goave dimanche apres
midi a Petit GoAve. La par
*aid Ro- tie a pris fin sur le score
asseinent de 2 buts -a 0.
L'Olynpia de son cote a
olettistes 6carte le Red Star de Jac
Jn-Louis mel samedi apr6s midi par
tl ( Vie- 2-0.
eux buts x x x x
ASL ST. LOUIS: 2-1
I. C.S. Le club St. Louis a enre-
gistre dimanche apres-midi
a Leogne une nouvelle de
faite face a l'Association
guay, le Sportive Leoganaise par 1
tuay. ce but a 2.
ntes du Auparavant les St. Loui-
r qui se sens avaient b;\se pavil-
premie- lon sur le score de 1-0.
ification. x x x x
at mon- LE FOOT A LA
in CROIX DES BOUQUETS
mtericain Les dirigeants de la Ligue
quel'ques de football de la Croix des
danis les Bouquets nous annoncent
eo et de l'ouverture de leur competi-
tion officielle le dimanche
ont fran 3 fevirer prochain avec le
des eli match Lilavois Turb6.
nant les La decision a ete prise
laces de dimanche derniei a 'admi-
nistration Communale de la
du tour Croix des Bouquets au course
selon le d'une reunion avec les clubs
pionnat- suivants Ltlavois, Volvo de
is les ad Turbe. 22 Juin de Soisson e,
s'affron- Les Difficiles, le champion.
en titre.
s points x x x x
gner les SPORT SCOLAIRE
'%)kyo. Les competitions intersco
en troi- laires de Volley Ball seront
une der inaugurees vendredi apres-
frontant midi au College St. Pierre.
Ous group Le calendrier des rencon p
tenant e- t.res prevues :
a) Col. Sacre-Coeur -
Col. Classique d'Haiti ijuve-
niles i
IVISION b) Col.-Canado Haitien -
)ns ont Col. Roger Anglade cadets
ant hier garqons)
io Cator Col. Canado Petit Se
union du minaire St. Martial (junior)
c des de & i x x
e la 2c. FOOT-BALL
Les tournois interscolaires
de Football reprendront
leurs droits ce vendredi.
AU STADE
nest Ben SYLVIO CATOR
e I'ONU Cadet: Centre d'Etudes -
ns 1'expo Lycee Firmin
du thb Open : Centre d'Apprentis-
sage Col. Catt's Pressoir


AU PARC ST. LOUIS
Cadet.: Col. Abraham Lin-
coln Lyc6e Petion
Open : Col. Tertulien Col.
Lamartinire
Les' a preuves de Basket-
Ball d6buteront la semaine
prochaine.

FOOT-BALL FEMININ
< cesa comm6moreront les le.
et 3 fevrier leur 7e. anni-
versaire.
La competition de foot-
ball feminin debutera a P-
au-P au debut du mois pro
chain.
x x X X
COUPE PRADEL
L'AIGLE ET LE DIABLE :
UN DUEL PASSIONNANT
Demain soir en tournoi
metropolitan l'Aigie Noir et
le Bacardi s'affronteront au
Stade Sylvio Cator.

D'aucuns predisent que la
rencontre s'annonce assez
difficile compete tenu de la
prevention des 2 formations.
Charles Mazarin. entrai-
neur de l'equipe du Bel-Air,
a suivi avec interest 'evolu
tion de l'adversaire au course
de sa derniere sortie face
au Victory. II ne s'etait
point embarrassed pour nous
annoncer sa victoire proba-
ble sur le club de la Ruelle
St. Alexandre. <,J'ai deja vu
l'adversaire en maintes fois.
II1 a realise certes d'immen-
ses progress. Mais 1 Aigle-
Noir ne sera pas inquiete.
Je connais parfaitement sa
strategic. Mes Aigles vont
done mettre le baton dans
les roues ou Diable*.

Le Bacardi 1'entend-t-il
de cette oreille ?


Egypte-lsrael
(Suite de a i ere page)

pays Arabes. Washington ne
veut pas renier ce m6mo -
randum. Le Litige est done
entire Washington et Jeru-
salem. Israel attend des E
tats-Unis une lettre fixant
le ou les cas ofi 1'Egypte
rourrait legitimement se join
dre a une eventuelle guerre
Israelo-Arabe.
Ces difficulties d'ordre ju
ridique ne sont rien a co-
te des questions politiques
encore en suspess : le choix
d'une date pour l'echange
d'Ambassadeurs entire l'Egyp
te et Israel, et pour l'instal
lation d'une administration
autonome en Cisjordanie et
a Gaza. Seules des reunions
entire Minrsteres des Affai-
res Etrangeres pourront en
venir a bout.
Le temps nest pas encore
venus, a dit Mercredi soir
Monsieur Ben Elissar, Direc
teur de la pr6sidence du
conseil, k Jerusalem.


SALLE III $2.00

Crease


Lettre au Secr6taire d'Etat

a I'Agriculture


A M. le Ministre
de 1'Agriculture,
des Ressources Naturelles
et du Developpement
Rural,

M. le Ministre,

Par la present, je viens
vous informer que depuis
la fin de decembre la mala
die dite fait son apparition dans ma
porcherie situde a Carrefour
tuant 320 t6tes de pores gar
d6s dans des pares collectifs.
Cette porcherle a 6te cons
truite en vue de repondre
aux normes de s6curite press
crites dans cette branch
d'activit6. Tout 'au d6but de
l'epid6mie, j'ai 6t6 a Damien
voir un sp6cialiste pour trou
ver les medicaments capa-
bles de m'aider a sauver ce
qui me restait de pores,
mais, M. le Ministre, ce fut
en vain. Aucun remede ne
put quoique ce soit. Mainte
nant je n'ai plus qu'a con-
templer une vaste portion


FOOTBALL :
REDUCTION DU NOMBRE
DE JOUEURS
EIRANGERS ADMIS
ACX ETAIS UNIS

WASHINGTON IAFP)
I.e Departement du Tra-
vail americain a se verement
reduit miardi le nombre des
joueur. etrangerr qul se-
ront admis a entrer aux E-
tats Ulis pour jouer dans le
Championnat de la ligue d'A
merique du Nord en 1979.
Le porte paroe du Depar
tement du travail a declare
mardi a Washington que 220
joueurs profess onnels etran
gers centre 245 en 19781 re
cevront 1'autorisation de
jouer pour les clubs ameri-
cains du ler F6vrier au 30
Septembre.
Chacun des 22 Clubs a-
mericairs pourra faire jouer
10 elements strangers, soit
un de mo.ns qu'en 1978. Les
deux Clubs canadiens de To
ronte et de Vancouver, qui
font parties de la Ligue d'A
mernque du Nord, ne sont
pas touches par cette meou
re.
Le porte parole a d'autre
part indique que le salaire
m e n s u e 1 m nimum des
joueurs de la Ligue Nord -
Americaine a 6te porte de
850 a 1.300 dollars
Les'proprietaires des clubs
americains estiment que le
success du Champronnat d6
pend essentiel'ement de l'ap
port des joueurs strangers.
D'apr6s eux, les joueurs a-
mericains de valeur snot
encore trop peu nombreux.
En 1978. 60 pour cent des
*joueurs de la Ligue Nord A
mericaine etaient des etran
gers.

AVIS MATRIMONIAL
Je, soussignde Madame
Jacques Vincent Cameau,
nee Jacqueline Ldys demneu
rant h la ruelle Coutard, de
clare au Public en g6n6ral et
au Commerce en particulier
n'ftre plus responsible des
acts et actions de mon 6
poux Jacques Vincent Ca-
meau demeurant en cette
Ville pour des menaces gra
ves sur ma personnel en at-
tendant qu'une action en
divorce lu1 soit intentde.-
Port-au-Prince, le 23 Jan-
vier 1979.-
(S) Madame Jacques Vin -
cent CAMEAU, n6e Jacque
line LEYS 241


de terre battue : le cimetie
re ofi j'ai proc6de a l'inhu-
matioh 'des animaux frap-
pes par le terrible fl6au. En
6valuant chaque t6te a $ 70
ma perte s'eleve- a $ 22.400.
Comme il est questoin de
reconstruire le cheptel por-
cin d'Haiti en temps voulu,
je porte mon cas & votre
haute attention et profit
l'occasion pour vous infor-
mer que mes installations
sont disponibles et n'atten-
dent que l'aide de 1'organi-
sation concerned pour re-
commencer a fonctionner.
Je vous prie d'agreer, M.
le Ministre,.mes tres respect
tueuses salutations.

Idamin LAUTURE

Port-au-Prince, le 19 jan-
vier 1979 Idanfin LAU-
TURE 123, rue Enterre-
ment; Port-au-Prince.


FIEVRE PORCINE

Le Ministre de
honceray en
visit au Pavilion
d'observation du
Centre d'Accueil
,,Duval Duvalier,,
Le mardi 23 janvier a 10
hres.45 a.m. le Secr6taire
d'Etat des Affaires Sociales
accompagne de I'Administra
teur M. Michel Laventure et
de Mile Renee J. Tel6maque,
chef du Service des Oeuvres
Sociales s'est rendu au Pa-
vilion d'Observation du Cen
tre d'Accueil Duval Duva-
lier. Apres avoir visit les
sales de classes et les divers
services. le Secretaire d'E-
tat s'est entretenu avec le
personnel enseignant, les
surveillants et les eleves qui
ont r6v1le au Ministre des
faits assez pr6occupants.
Une certain insatisfaction
dissimulee par certain mais
devoil6e clairement par d'au
tres a permis au Secretaire
d'Etat de r6aliser l'urgen-
ce des interventions a plu-
sieurs niveaux.

Cette visit surprise du
Ministre de Ronceray coin-
cide avec les conclusions
d'un rapport d'enquete pr6
pare par la Commission nom
mee a cette fin li y a plus
d'un mois.



Annee
Internatorale
de 1'Enfant
en Haiti
Nous avons recu une car-
te d'invitation nous faisant
part de 1'inauguration offi-
cielle chez nous de 1'Annee
International de 1lEnfant
au course d'une cerimonie so
lennelle qui se d6roulera au
Cine Triomphe le dimanche
28 prochain a partir de 10
h. a.m. Cette seance inau-
gurale est place sous le
haut patronage de Son Ex-
cellence M. Jean-Claude Du
valier, President h Vie de
la Republique et de Son Ex
cellence Mme Simone 0.
Duvalier, Premiere Dame de
la R6publique.

Un riche programme, d'a-
pres ce qu'il nous a 6t6 don
ne de savoir, est pr6vu en
la circonstance par la Corn
mission Nationale charge
de la C616bration de l'Ann6e
International de l'Enfant
en Haiti.


Des couleurs dynamiques

Un ecran de 21 pouces

Un system de contr6le a distance
Brek : Un authentique theatre chez vous
Voyez votre dealer autorise,


AUDIO CENTER, SONY


71 RUE DU QUAI, TEL : 2-2437

Baaooaja'g~gta~oaaoaaaoaeogee^Mooeogaeo sooegoaeooaoa


SALLE IV $ 1.50

Un espion de trop


Des habitants de
la Cite Simone
ecrivent a
( d'Haith,

Port-au-Prince, le 23 No-
vembre 1978.
A M. Guy Douyon,
Directeur de la Section de
Control des' Services Elec-
tr ques
Departement des Travaux
Publics
En son Office.-
Monsieur le Directeur,

Nous soussignes, proprietai
res, demeurant et domicil.es
a la Cit6 Smone (zone du
wharf) vous presentons nos
compliments et vous s gna-
lons que nous sommes prices
de 1'electricite.
En effect le quarter est
completement p:onge dans
l'ob.curit6 le soir, les en-
fants d'Jge scolaire y sont
nombreux.

Nous attrons l'attentions
de 1'electricite d'Haiti qui,
sais nul doute, apportera,
nous 1'esperons, une solution
a ce problem.

Nous nous associons pour'
vous presenter monsieur le
D.recter, nos remerciements
anticipes et nos d6ferenctes
salutatuons.
S'UU uEOD uvaller Ut?5..e
Jaseques Eliscot Leclerc
Nelsa Jeannot Eliscot -
Oswald Argand Sara Ti-
casse Mathieu Jacques -
Ferdinand Franqois -Augus
tin Franqois Mme Ray-
mond Almedus Eusebe Bus
sereth Jean Claude Oli-
vier Philippe Millien --
Fequiere Jean- Joseph Paul
Noel Cervantes Eiscot -
Hubert Benfort- Shombert
Coff CharleF C. Pierre -
Martle Jena Louis Clau-
d'sse Pierre Dieudonne
Eldine Guerrier Plemy-
Christal Louis Jean- Piha
nelus Joseph Andris Jean
Harry St Fleur Daniel
Gabaud Fritz Pierre -
Frangel Lustin Thomas
Damervil L6on Jn Baptis
te Antonio Jn Bapt'ste -
Antoine Villarson R6my
Lamilus Yvon Raymond-
Ovide Saintide Jeannette
Judes Rene Or6 Sesca
Onix Michel Pifre -
Mme Exantus \


La St Valentin
par vous et pour
vous a Radio
National

Amoureux d'hier, d'aujour
d'hui 'et de demain, de la
Capital et de la Province,
envoyez a Radio Nationale
au plus tard le 10 Fivrier
votre plus belle lettre d'a-
mour reelle ou imaginaire.
Votre lettre peut tre rrdi-
gee en franqais ou en cr6ole.
Les trois meilleures pages
des participants seront lues
sur nos antennes le 14 Fe-
vrier, et recevront des pri-
mes s6duisantes :
ler. prix Une bague d'a
mour;
26. prix Un grand fla
con de parfum,
3e. prix Une -corbeille
de fleurs.
Ces cadeaux seront dispo
nibles aL Radio Nationale le
jour mnme de la St. Valen-
tin.
Alors bonne chance les a-
moureux I
Et beaucoup de bonheur
pour les Valentins et les Va
lentines !





Ldeaux,


Bijoux,



Parfums,




Rue Bonne Foi

Tel 2-1520


j


Un grand Piano et deux cents
personnel de plus


Hier soir, a 1'Institut Fran
gais, devant une salle clair
semee, un peu plus de cent
personnel, Madame Estelle
Parnas Oringer, pianist a
m6ricaine, a donn6 un mer
veilleux recital. Il est inutile
de reprendre ici le program
me en insistant sur la nmai-
trise et ias grande sensibility
de l'artiste.-
Des le prelude en sol mi
mineur de Back Siloli, on d6
couvrait une grande pianist
et pour ceux qui pouvaient
encore en douter l'interpre
station du prelude. Fugue et
variation de Cesar Franck a
cheva de le confirmer. II suf
fira de savoir qri I'la reprise,
on ne faisait plus attention
aux nombreuses place vicdes
car la salle 6tait pleine 'di
poesie, de couleur,. de ryth-
me et de magie.- Cette pia
niste americaine d'age mu-
re reapprenait a nos oreil-
les 6merveille-Is la jeunessq,
de cette arabesque de Schu
man pourtant si, connue.-
L'arabesque qui nietait pas
prevue au programme nous
prepare pour les dclices de
la soiree : Ganados et Al -
heny.- Madame Parnas c
Oringer joua les danses aes
pagnoles aver un art qui
tient de la feerie.-

PROCHAIN VERNISSAGE
DES OEUVRES DE
l'artiste Franck
Louissaint au
Centre d'Art
L'artiste-peintre Franck
Louissaint a choisi, pour sa
premiere grande exposition
individuelle. le berceau de
'art haitien le Centre
d'Art en son nouveau local
sis a la Ruelle Roy No. 56.
Cette exposition est fixee
pour le 16 fevrier prochain
Franck Louissaint qui est
dans la peinture depuis 1968.
a un style tries realiste. Dans
ses oeuvres, il est attire par
le cote social de la r6alite
haitienne.
Pour cette exposition au
Centre d'Art, il compete ex-
poser une treintaine d'oeu-
vres : peinture et dessin
dans lequel il est vraiment
excellent.
Nous vous invitons d'ores
et deja au prochain vernis
sage des oeuvres de Franck
Louissaint pour le 16 fe-
vrier au Centre d'Art.


Pour r6pondre aux applau
dissements des quelqucs per
sonnes prdsentes qu.i vo -
laient manifester pour m il
le, la -pianiste nous giratifia
d'un noctrrnie de Chopin
qui, fit courir en frisson
dans la salle. Et puisou'on
insistait elle se remit au
piano pour jouer une fintal
sie de sa composition, sur
un th6me connu du folkio
re espagnole et un admira-
ble arrangement de notre
delicieuse choucoune.- Les
bravos n'en finissaient pas
et s'il ne tenai t qu'a t'assis
stance, 1'aube nous surpren-
drait dans la salle de 1 fns-
titut jouissant de ce rare en
chantement.
Smarc- MICHEL.


AU MONDE CfiC
Dans le but de sotis-
faire toujuurs sa cli.nte
1. a dea rscu de ires
beaux tissus a campa-
gnes et imprimrs pour
les robes frachs. ainsi
que des dessins pour en-
fants.
Vous trouvf-e. utin grind
chox de brod,,rie Suisse,
broderie fantaiie impr.-
mee, cretonne, damasse
pour napnes et mat,-
las, plastique pour ta-
bles et r'deaux, serviet
tes de bain sup6rieur,
draps et taies al-iS que
des moustiquaires pour
minutes les dimensions de '
lit.

powr les Bebes

robes, cnn',i3se bras-
6eres et .,.ips brodes.
mnoustquair: orrillers
chaussons etc. rnsi que
des robe- pour ei.ants
de 9 a 18 mois.

po0r ia Peau
Le 5avon Du-,-ex, le
taven ae rose et cocom
br,

Au Monde Chic

est toujours heureux
de vous recevoir.
Rue de Magasin de
FEtat 89 -


CHANGEMENT D'ADRESSE

SELECT RESTAURANT
La direction du fameux SELECT RESTAURANT
E salue la population de Turgeau et announce a ca fi-
dele clientele Lant de l'etranger que de la province
et de la Capitale que le restaurant a ete translere a
Turgeau au No. 76 a cote du College Canado Hal -
tien. Qu'elle soit assure de beneficie; du meme ser-
vice de toujours.
SS1O SO BC.O O
it'^^-^.3yxxma~ax~-'-!f~x^^*^


Professionnels, amateurs on melomanes averti,
Pour tout materie el ectro-acoustique
Voyez Aux Ondes Sonores
Pour tour apparel de haute fidellt6
Voyez Aux Ondes Sonores
Pour tout materiel 61ectronique
Vqyea Aux Ondes Sonores
Pour tout materiel electrique courant
Voyez Aux Ondes Sonores
Pour tout en matijrp de Television
le 1'antenne au rdcepteur
Voyez Aux Ondes Sonores
Pour enrichir votre cultrr-e musical,
voire discothiaue et ass..rer 1en-
tretien de vos disques
Voyez Aux Onde/ Sonoyr.
Pour cholsir vnfre guitar classique
ou electrique
V6yez Aux Ondes Sonorei
Violonistes, Altistms, Violoncellistes
pour vos CGrdes professionnelles
Voyez Aux Ondes Sonores
Plitr vos radios et cassettes pour voifure
Voyez Aux Ondes Sonores


Pour vos enregistrements : tape on
ruban snagh6tlque, cassettes, car-
tridges sont .6cessaires


Voyez Aux' Ondes Sonores
Vous ave- besoin de eables 6lectro-
niques ou 6lectriques
Voyez Aux tndes Sonores


Aux Ondes Sonores


Tout... dans tous les domalnes


41, Rue Macajoux T16lphone No 2-3824
An Service du message sonore


I















1~iI


SALLE I $ 1.50 et 2.00

Je suis timide mais je me soigne


CINE THEATRE TRIOMPHE PRESENT

Midi 2 heures 4 houres (an permanence) 6 heures 30 et 8 heures 30

CE SOIR


SONY

STelevisor en color Trinitron


KV-2142R


I


~~~s(c~C4a~ -~ .~ I --ip~


PACIr 8


y _~h-~~_~c~mas~~~a-r~,---u?7_~_~.-


-----------------


-~UYUUYI~UI~,~VAIIcoNC


MERCREDI 24 JANVIER 76


A


LB efiouvtLSTJBT


,mmff atma,




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs