Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/10297
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: January 23, 1979
Copyright Date: 1979
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID10297
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text




vI P .ERF .E -A LJ &Q"UMBUS Y E.O...


Une mission de la FAO
Arrive demain


La mission do la F.A.O. qui
doll, asslcter le Gouverne -
mnn., Haltlen A fare face A
la situation cr66e par la pes
It porcine afrkcalne arrive
domain Mercredl 24 janvler
S3h30 par le vol Eastern
Airline EA 321.
Cette Mission sera compo
see des sp6clailstes sui-
vants : 1)Docteur Peritz,
lonctionnaire regional de
la FAO, charge de la coordi
nation des operations pour
Ia peste porcine africaine
enii Amerique Latine
2 i Docteur Reichardt fone
tiqniadrc du Dpt. de l'agri
culture des USA
3 Docteur C. Southern,
stpecialiste en diagnostic des
maladies porcines du Dept.
de 1'Agriculture des USA
S4 Docteur G. Colgrove, spe
cialiste du ,Plum Island
Animal Desease Center
des USA
5) Docteur E. Torres, spe-
.ialiste de la BID
La Mission sera accueillie

intelligente
pOuicite pour
kaii
Dii s c adr do ses nonm
iux priX giaitinines de Deve-
il'P l~t ,llt l (-,, :_ ,, -t i,,i
di > N:>tiiLns Unics a peiise
a etabtir ,Un dossier pho-
i,;rihitiic i't's Program-
ii s realse:0 ou en course d'e
x.ecIui ion di lns diverse par-
lie,' c l 0.nou e.
Le Fond" d Equipemient des
Nat.oni Unices U.'es iFENUi
qui accord so. assistance
tlIchnicqut e'ti economique au
Priojet des Cojperatives de
-'roitction de Calfe> de la
cole Sud, a pe:seo a deleguer
(Voir suite page 8)

Premiere femme
Juge en Haiti:
Mme Ertha
Pascal Trouillot
Depuils dija q.uelques jours,
,a Patlais de Justice, dans
te monde de la basoche, l'on
pairlait de la nomination de
Me Ertha Pascal Trouillot,
avocat a'd Barreau de Port-
au-Priincr et Membre du
Conseil de 1'Ordre, combine
,t Juge du Tribunal Civil de
;i Cap tale En effet, le Pre
.C-ent a vie ide la Republ.-
que. Son Excellence Mon-
steui Jean Claude Duvalier
a bicn voulu dans le 'ens de
p, oltitue de la promotion
d,t la fnime rionnur a Me
Ertha Pascal Trouillot la
cianc'e Il'accederr a la Ma-
,.trat ure.
C' st iuni lli.novation hoeu-
r iset quind on sait que Mu
Erthia P-,cal Trou.lot
a st signaler, depuis quel-
gt'its ecs .. a. Barreau par
soil ainour'dii luiroit, ses con
a.srsii's j ridliques.
Lto' is -ociat o .i'-s trem nine'ss
ret.iou.ss('itt ,r cette nomi

NouIs sornim,.s rconvaincus
ili' Ie .Ilgei Erthia Pascal -
Troiitliot sera, ;' I; hauteur
lc i li tac:he combien exal-
1ll ii qui lui (t ddovolue,
( 111,i .h;.t. si.) reellus quail
le ',sp 'l,
Seai n!nibrr iuss publica-
S in.s a i *;in 't. ri,' juridlique
ci n iiio. O unt'n!.',x (t revu-s,
sai participation a de nom
tr 1ii;i.1 ;) ti ;'te 'nces interna-
SoiioLie so- savAtlestc com-
Inuni,.'ations dans les assises
d oultrt mer rt ses .ouvra
gf .s sur 1i Droit, Ia pratiquri
assidue do sa profession d'a
vocat constituent des atouts
d, premiere nm.,in pour takre
o 11t un bon et digne Magis
tra..


Nous lui presenlons, avwc
nos plus vifts compliments,
nos vocux les meilleur' 'pour
une fructue ise ."arriere dans
la Mgiagtoratur -.


a l'a6roport par des specia-
listes du DARNDR. Elle s6-
joiirnera en' .Haiti duranc'
10 jours et elle erivlsager.i
avec les services competebht
du DARNDR (Service Vft4-
rinaire et Service d'Elevage)
tous les moyens a mettre
en oeuvre en vue de par-
venir ai 1'radication de la
peste porcine africalne.
Signalons egalement que
la mission arrive avec les
equipements complete du
laboratoire de diagnostic :
Don de la FAO au Gouver
nement Haitien.

Pape : Communion
geante a Saint
Domingue jeudi
soir
SAINT DOMINGUE, (AFP)
Plus,de quatre vingt mil-
le personnel recevront la
communion, don't une cen -
tainae de la propre main de
Jean Paul II, au course de la
Messe que le Saint Pere con
celebrera jeudi soir sur la
place de 1'ind6pendance Att
vtpo Dominicain a lancer
lundi un appel au came et
,a la s6r6nite>. Les autori-
tes ont invite la population
a manifester sa devotion
,dans le plus grand ordre et
dans la disciplines>.
Par ailleurs, a-t-on ap -
.prs de source officielle, de
nombreux prelats ameri -
cams don't trois cardinaux
Mgrs Terence Cooke (New-
York), William Baum Was
hington) et Humberto Ma
deiras Bostont seront pre-
sents a Saint Domingue a
1 arrive du Saint Pere.

L'Ange Gardien de
sa Saintete
VATICAN (AFP)
C'est un athletique ameri
cain. il est Eveque de Hor-
ta, en Tunisie, oft il possode
'quelques pans de murs ro-
mains, et aussi president de
FI',nstitut pour les oeuvres
de religions, ou plus prosai
quement, banquier du Vati-
can.
Veteran des voyages pon-
tificaux, il contribuera, dis-
cretemnent une fois de plus,
a la security du Pape pen-
dant son voyage en Ameri
que Central du 25 au 31
janvier.
,Gorille, sous le pontifi-
cat de Paul VI lors de ses
derniers voyages. D'aucuns
dissent que les philippins ont
encore en memoire son ef-
ficace presence, son metre
quatre. vingt, son crane
chauve et ses yeux bleus,
apercus dans la voiture d6
couverte du Pape Montini,
a Manille en 1970. II s'ap-
pelle Mgr. Marcinkus.


Dans la location de gos-
ses par des maratres pla-
cecs devant les 6glises ou
sur les trottoirs en vue
d'obtenir des sous, il y a
la souffrance de Celui qui
par amour de t'homme a
donne Sa vie. Dans 1'aban-
don des enfants ou la non
creation de creches, de ma
ternelles, de kindergartens,
de refuges pour les filles-
meres sur nos 28 mille
klms carrds, il y a la souffran
ce de Chlui qui a dit et
que nous voulons pour mai
tre et Seigneur slaissez ve-
nir a moi les petits en-
fants>. Dans 'notre prati-
que du "rreste-aveca ou Sain
tamise et si t'on prdfdre, et,
dans notre fagon inhumai
ne 'de traiter le personnel
de mason J6sus souffre,
souffre... souffre... 11 est
douloureux pour Le Messie
de la bonne parole de voir
des femmes pour survive
se vendre en frangals ou
en anglais dans les salons,
en crdole et espagdiol dans
la ,rue et dans les masons
de passes.
Tout ce qui precede con-
cerne la iemTe en prlorit6


et doit etre de ce fait son
rayon exclusif en n'occu-
pant qu'elle, aussi propo-
sons nous au seuil de 79 --
annee de l'enfance -- la
creation chez nous du Mi-
nistere de la maternity et
de l'enfance,. Le Gouverne
meant, indifferemmen.t, A la
Ligue feminine d'action so
ciale, a association des
femmes de carridres libdra-
les, a 1'Uniled, saura se
trouver une citoyenne de
haute morality, chrdtienne,
dans le plein sens du mot
a qui sera confide la t&che
d'effacer cet aspect 16-
preux dans la vie de nos
neuf d6partements gdogra-
phiques.

II va de soi que ce minis
there A autonomle total se-
ra illmite dans ses cr6-
dits parce que responsible
uniquement devant la na-
tion et que ses ddbours se-
ront faults en gourdes en,
procurant du travail b 1'hai
tienne et A 1'haitlen, en
Haiti.

Fernand Alix ROY
Bourdon janvier 79.


Par Ignace DALLE
DAMAS (AFP)
La quatorzieme session du
Conseil National palestinien
qui devait etre, de l'avis
unanime, celle de l'unit6 re
trouvde, s'est achevde sur un
desaccord profound entire or
gan stations combattantes
qui pourrait avoir d'impor-
tantes repercussions pour
l'ensemble du movement
palestinien.

Le Fatah d'un cote, et le
rest des organizations pales
t,niennes de l'autre, nont
pu en effect se mettre d'ac-
cord sur la composition et
le nombre d'un nouveau co
mite executif de I'OLP, orga
ne dirigeant de la resistance
palestinienne.

Quelles que so.ent les rai-
sons des uns ou des autrfs,
souvent fort complexes ct
non exempts d'arriere pen
sees, le resultat parait a
tous lour de consequences :
<,A quoi bon adopter a l'una
nimnte un programme d'uni
te pol'tique si -'on se mon-
tre ensuAte incapable de de-
signer les quinze responsa-
bles qui seron, charges de
i'appliquer,. doclarait cons-
terne un des idelegues.

Des le debut du Conseil,
lets ,Parl mentairess palesti-
niens ont pourtant adopted
un programmed pol.tique d'u
nite natlonale mis au Dpont

au course des derniers mo s
par toutes les organizations.
Ce text rejette totalement
les accords de Camp David
et notamment !e project d'au
tonom e juge cr diculement
insuffisant.a

Plus encore, les pa'esti
niens repoussent la apr6ten
tions de tierces parties a
leur imposer un processus


Abou Hassan: L'attentat


commander a distance


BEYROUTH -- (AFP)
L'un des responsables les
plus important du princi-
pal movement palestinien
',Fatahu, Ali Hassan Sala-
meh dit "Aboul Hassan,,
Chef de son Departement
des operations s specialess
ren Israel) a trouve la
mort lundi soir a Beyrout?.
Quest dans un attentat a
'explosif, command a dis
stance.
Ce genre d'attentat est
devenu frequent ces der-
niers temps au Liban.
tes quatre gardes du
corps du responsible pales-
tinien ont egalement peri
dans 1'explosion qui a fait
plusieurs victims parmi les
passants.
Le mystere des attentats
a 1'explosif commandos a.
distance nest pas dlucidd.
I y a quelques mois, le


Chef de la branch militai
re du had, a echappe par miracle
a un attentat similaire.
Des vehicles de la Arabe de dissuasions (FAD)
ont ete a plusieurs repri-
ses l'objet de tels attentats
qui se sont reveles particu
liVe ement meurtriers.

Al Hassan Salameh appar
tenait a l'une des plus gran
des families palestiniennes.
Son pere, Cheik Hassan Sa
lameh, figure dans I'histoire
palestinienne come uin e-
minent militant centre les
autorites mandataires britan
niques en Palestine dans les
annees trente.
En apprenant la nouvelle
a Damas, of dse trouve ac-
tuellement reuni les Con-
seil National Palestiniena
(CNP), M. Yasser Arafat,
qui est a la fois Chef de
I'OLP et du < blait tries affected. II a depe
che a Beyrouth son second,
M. Abou Jihad. De son co
t6, le parlement palestinien
a suS endu pendant une
heure ses travaux.
M. Aboul Hassan avait
servi d'emissaire de M. Aia
fat auprds des forces con-
servatrices libanaises.
Certain milieux palesti-
niens lui reprochaient no-
tamment son attitude con-
ciliante A t1'gard des mili-
ces conservatrices libanai-
ses.
xx x x
ABOU HASSAN :
PRECISIONS
ISRAELIENNES
Tel Aviv -- (AFP)
Abou Hassan Salameh,
Chef des services de sdcuri
tL du < tud lundi dans un attentat
a Beyrouth, Stait considered
dans les milieux comp6tents
israrliens comme le cerveau
qui organisa le massacre de
Munich, au course duquel p6
rirent 11 sportlfs isra6liens
qui participaient aux olym-
piades de 1972.
C'est en poursuivant Abou
Hassan Salameh, de son
vral nom Alm Hassan Sala-
meh, que des agents israd-
liens avaient par erreur a-
battu & Lillehammer en
'. Voir suite page 2)


de pa;x qu'ils n'ont contri
bud ni de dors ni de loin a
laborer.
Surtout, ce texte soull-
gne a plusieurs reprises la
ndcessitd de -1 unite fn lin',-
nale>> poor fare face aU
ecomplot impdrialo-Sionis
te.>a

C'est pr6cisement cette
unite hautement revendi-
quee, estiment les observa
teurs, qui est gravement mi
se en cause par 1'incaoacite
des pr'ncipaux dirigeants de
la resistance a s'entendre
sur la composer vion d'un nou
veau comite execut'f.
Pour beaucoup de palesti
niens. ce divorcee, .nterve-
nu entire le plus important
des movements palesti -
niens et le s petites organisas
tons est d'autant plus gra
ve qu e I'OLP a besoin plus
oue jamnis do' serrer les
rangs a lors qui'cle ,,st bous


CARACAS -- (AFP)
La violence sest l'unique
moyen de parvenir A la
paix au Nicaragua detant
donnA que Somoza ne pro-
pose aucune autre alternate
veo ont d6clard lundi A Ca
racas ua course d'une confer
racas au course d'une confd-
sentants du xGroupe des
Douzes, compose de person
nalites opposes au regime
nicaraguayen.
Ces derniers se trouvent de
puis quelques jours au V6-
ndzuela afin de mettre sur
pied, avec d'autres oppo-
sants, un queg se proposant de ren-
verser le Gdndral Anastasio
Somoza.
Le Douzes, -mals aussi les gue
rilleros du Front Sandinls-
te,, le Parti Social Chrd-
taen, le Mouvement du Peu
pie Uni (composS de diffd-
rents mouyements de gau-


che), des associations df6mi
nines, estudiantines, profes-
sionnelles, des syndicate et
la Central des Travailleurs
du Nicaragua. *
Les repr6sentants du
Groupe des Douze> ont in
diqud que trois principles
fondamentaux inspireront le
tionalisme, la d6mocratie et
la justice.,
Ils ount critique le man-
que de fermetd du Prdsi-
dent Jimmy Carter vis A
vis du President Somoza et
11s ont demand A 1'Organt
station des Etats Am6ricains
(OEA) de prendre des sane
tions, notamment dconomi-
ques, centre le regime en.
place.
Les reprdsentants edu
oGroupe des Douzes s'apprd
tent, a prs le VVndzuela. a ef
fectuer Line tournee dans
dliterentr pays de la rA-
Ion.


S


culee au Liban Sud et tenue
,'' l'tcart de tout project de
reglement du conflict du Pro
che-Orient.
Cortes, le pire a 6t6 evite
dans la measure ou la p.u -
j.sa't des organizations se
trouvent toujours represen-
t.. au sei--du comit6 ex6cu
tif.
II n'en demeure pas 'moins
qcu'un climate de suspicion,
vo rec d'animoUit6, s'est cred
entre le et les au
tri s groups. Non seule -
ment il est ditfcile, de d're
Comment pourront .voluer
les relations inter-Palesti' -
niennes mais on peut aus-
si sa demander si l'on n'as
sister pas A une d6grada -
tion entire le "FATAH, d'u
ne part, de 'Irak et la Syrie
d'autre part, pays qui d.spo
sent d'allids solides au sein
d'organisations concurren -
t's comme la Saika et le
Front de Liberation Arabe.


;ud Liban :Mise en garde


du Ministre Israelien


de la defense


JERUSALEM (AFP)

Le Ministre israelien de la
Defense M. Ezer Weizman
a menace mardi les organi-
sations palestinlennes de
bombardments d'oljectifs
civiles palestiniens au Liban
uSi les terrorists conti-
nuent a tirer sur les loca-
lites du Nord d'Israel, nous
riposterons en bombardant
leurs objectifs civilsat a-t-il
declared mardi a Jdrusalem.

M. Ezer Weizman temoi-
gnait devant la Commission
des Affaires Etrangeres et
de la D6fense de la Knes-
seth, devant laquelle il a
fait un expose sur la situa-
tion au Sud-Liban et les re
cents affrontements avec les
forces palestiniennee.
Le Ministre a rappele <

SOCIETY ENQUETE DU NOUVELLISTE


Que represent l'automobile

pour vous ?

Par Carlo A. DESINOR -


Les facihtes de deptace-
iment don't dispose I'homme
mnoderne ILIo pormettent de
rcduire a ltur plus simple
exprcesio s ,.otions de
temps ct de -stance. E.les
lui sunt d, s atouts extreme
ment precieux, indispensa-
tl, s memc a i!. bonne mar
che de ses affairs, a la reus
ste cde son Action. Et en c-'
la, automobile entiree au-
tres facilities de deplace-
ment) devient de jour en
jour. dans le tronde, un ou-
t,1 de travail ires recher-
che.
En Hriti, depuis qeulques
temps. le parc-automobile ne
cesse d'augmnter et l'obser
vateur !c mcnin.-s attentif
n'aura pais ete different a
cet accro'ssement progres-
sit des vehl.culcs a moteur
dants le pays, et particulie-
rcment a Port-au-Prince. Et
cela, maigre ou'ils se ven-
dent a de.- prix exhlorbitants,
scandaleux meInmt.

L'observateur le moins at
tentif se rendra egalement
compete que 1'.,utomobile est
en passe de devenir isi elle
nie lest ddja) dans la vie ur
baine non seuement un mo
yen de locomoton, un outil
de travail, ma's aus,i quel-
que chose de d&fiissable que
par le biais d'une connais-
sance plus ou momns eclairee
de la mental ts general, de
situations particulieres, de
dispositions inattendues, et
de la psychologie des dffe-
rents groups d'individus uti
lisant l'autormbile. Aussi
parviendra-t-il a se poser la
question suivante : uQue re
present I'automobile pour
l'haitiern?>
Nout avons dans le courant
de la semaine, pos6 cette
question a beau"oup de gens,
et nous publiors aujourd'hui
les types de r6ponses les
plus couranets que nous a-


vonra pu recuelinr, avec 1'es
poir que pourre s'en degager,
dans toute sa diversity, une
defntion de automobile
dans l'esprit et le compor-
tcment de 1'haitien.
-- CommeracL,.. Age mlr
Ure voiture est d'une gran-
Je uti-ite. Dans mon metier
.ar examplee, comment pour
rais-je me deplacer A. pied ?
J'ai 3 voitures chez moi. Cha
curn de mes fils a la sienne
Et je trouve cela normal. Si
je uui.s capable, si j'ai assez
de moyens pour leur en a-
cheter, jo ne crois pas pour
quoi je te e ferais pas.
June Homame. 29 ans
Une vo tur', c'est la cle
du success en Haiti. Premie
recent. les f.llts aiment a,.
et ii faut en convenir, les
facilile.s de depilacement ren
dent l'amour p'us accessible
Souvent, une fille a peur de
sortr avec un gars qu'elle
pourrait aimer, qui lu p:ait,
parce que justement celui-ci
est a pi'd et ne peut pas lui
offrir les commodities d'un
bon coussin. Et il faut le di


re aussi, une voiture garan-
t't m eux la diTredtion. Bon.
Deuxiememenit; sur le plan
du travail, quand on a une
voiture, on trove plus vite
un emploi Quand on debar
que chez un chef d'entrepri

(Voir suite page 2)
or


terrorists palestiniens que
la puissance de feu d'Israel
est infiniment sup6rieure A
la leur et que les moyens
de riposte israrliens sont
aussi varies que nomb-.eux>.
On rappelle que le chef de
1'Etat Major M. le G6neral
Raphael Eytan avait decla-
rd la semaine deriiere que
miles attaques contre les fA-
dayine ne devaient pas etre'
considdrdes come des opde'
rations isoldes, mais come
s integrant dans une metho
de de strategic et de tacti-
que. Nous choisirons les mo-
yens, le moment et le lieus
avait-il declare au Aharonoths.

x x x x

PROCHE-ORIENT :
LA SITUATION
AU SUD LIBAN

BEYROUTH (AFP)
Encore une fois, les habi,
tants du Sud du Liban
fuient sur les routes les bom
bardements israeliens a Far
tillerie lourde, qui se sont
Atendus mardi jusqu'au port
de Tyr. a une vingtaine de
kilometres au Nord de la
fronti6re, et ont fait plu-
sieurs morts en quelques
jours.

Les degats materials cau
ses par ce pilonnage, qui
dure depuis cinq jours, sont
trns important. Mais le gou
vernement libanais est sur-
iVoir suite page 2)


LES POINTS SUR LES I


La brouette de 1'ONU

par Ernest BENNETT


A la page 23 de mon rA-
cent ouvrage : au severe., lere series, et
dans 1'expose du these oh
combien incomplete (Le
mal haitieni, j'ai volontai-
rement piqu la curiosity
de mes lecteurs en concluant
qu'il <,y a aussi la blague
de la brouette de 1ONUvs
mais qu'elle vise un person
nage trop haut plac6 pour
etre raconte dans les de-
tails>'...
>Joli pr6texte !> protes-


L'impact des evenements d'Iran sur

fm Proche Orient selon M. Dayan


JERUSALEM (AFP)
Les Avenements d'Iran oaf
fectent tout le Proche-0-
rient et pourraient se repro
duire dans tout pays arabes,,
a declare mardi a J6rusalem
M. Dayan. Ministre israd-
lien des Affaires Etrangeres.
S'adressant A des homes
d'affaires americains et va-
nadiens, M. DRyan a pour-
suivi : tous les pays occidentaux
doivent reevaluer aujour-
d'hui les 6vdnements et cher
cher a savoir ce oue sera le
Proche-Orient auQuel nous
aurons affaire dans quel-
ques ann6ess.


Selon M. Dayan les boule
versements en Iran entrai-
nent deux consequences im
mediates : Israel. d'une part
de replacement pour le pA5
trole qui venait d'Iran et ce
la avant d'abandonner les
champs pdtrollferes du Si-
nai,. D'autre part. a a]out6
M. Dayan, sNous ne pouvons
pas seulement prendre en
consideration t'homme qul
est a la t6te d'un Etat, coin
me 1'Egypte ou Arabie Saou
dite. maisous devons comp
ter aussf vec le regime en
places. /
cQui peut dire que le Roi
Hussein de Jordanie ne se-
ra pas remplacd un jour par
un fanatique musulman ou
par un homme de 1'OLP ?>
M. Dayan a egalement
prdcisd que la mission A Jd
rusalem de M. Alfred Ather
ton. Ambassadeur itinerant
des Etats-Unis en'a rien don
n6 de substantial sur quolt
nous puissions compters
pour la suite des ndgociga-
tions de paix avec 1'Egypte.
Les. n6gociations, a-t-il dit
osubiront influence de ce
qui se passe autour de nods.
Le Ministre des Affaires
Etrang6res a lanpd un aver
tissement d'ordre gdndral A
ceux, qui, dans le monde a-
rabe refusent de vivre avec
Israel et veulent un Etat
palestinien inddpendant :
prix, a-t-il dit sans autre
prdcislon. Le Ministre s'est
ddclard convaincu qutl fal
lait edavantage de person-
nes pour habiter dans la
vall6e du Jourdan. Nous dv
vons rdfldchir aussi A la fa
pon de nous ddfendre. Nous
devons rester -la-bas. ainsi
que sur les hauteurs du Go
lan cela ne fait aucun douo
teo'a conclu M. Dayan.


tent mes lecteurs. Un dcri.
vain n'a-t-il pas la possibili
te de changer les noms et
relater des faits vecus, tout
en suggerant que les per-
sonnages sont fictifs.

Ces objections me pa-
raissant just et fondees,
voici done la blague tell
que me la raconta mon ami :
a- Cet apres-midi de juil
let, la ville de New-York
etait en pleine canicule. Tous
etaient incommodes par la
chaleur et chacun cherchait
a se mettre a l'abri, soit
dans une salle de cinema,
soit dans un bar...

.De la 95e. rue, je dirigeai
mes pas vers un bistrot de
la 966. rue ou je venais de
voir penetrer un haitien qui
avait pris 1'exil deux ans
auparavant. Je le vis par-
quer sa < le long
du trottoir. Rien d'etonnant
a cela : mon compatriot,
je le savais, faisait la dis-
tribution d e s vdtements
pour le compete d'un grand

(Voir suite page 2)


MARDI 23 JANVIER 197


S 83EME ANNEE










FONDE EN 186:. LE PLUS ANCIEN QUOTIDIEN D'HAITI MEMBRE DE ASSOCIATION INTERNATIONAL DE PRESS


CULTURE, CIVILISATION ET DEVELOPPEMENT


CONCENTRE

EXTRAITS ET COMMENTAIRES: III
par Pierre BAMBOU


Le professeur Achille Aris
tide termine son livre oCul
ture, Cilvllsation et Ddvelop
pementa sur une note opts
miste. Ecoutons-le aux pa-
ges 228 et 229.
Car, il y a, avant tout,



Le Pont de
Cavaillon

Le Pont de Cavaillon se
trouve en tres mauvais 6tat,
et menace meme de s'effon-
drer. Telle est la teneur d'u
ne cope d'un til6gramme
qui est parvenue ce martin A
notre r6daction et sign6e de
251 habitants de cdtte loca
lit.
Les signataires, tout en
d6plorant l'indifflrence des
services compdtents, souhai-
tent que soit entamde blen-
tot la consolidation de
pont, pour viter que leur lo
calitd soit conpde du reste
du pays.


un probl&ine fundamental
et hautement moral de ci-
vilisation qui obsade la cons
science de hommee, gavoir :
la civilisation technique ou
ctechnol6gique, o il'homme
est totalement absent, n'a
pas rdpondu A ses voeux
secrets, ni a son bonheur vS
ritable, ni A son salut...
Deshumanisde A 1'extrdme
et orgueilleuse, elle s atta-
che plut6t A ddvelopper ,il
n'y a plus de nouvelles ter
res A d6couvrir et A exploit
ter..0.) la science de 1'espa-
ce, d'un sions inddfinie, des conqud
tes de nouvelles plandtes
"etc, investissant sans cesse
des milliards A. ces fins de
pur prestige, ignorant enco
re, pourtant, l'essentiel de
certaines maladies, telles
que le cancer, etc, qui ddci
ment des populations entiu
res, n6gligeant les besoins
terrestres l66mentaires :
nourrir, vetir, loger, edu-
quer, gudrir, etc, la grande

(Voir suite ge 6)


DIRECTEUR : LUCIEN MONTHS
ADMINISTRATEUR : Mine. Max CHAUVET


Conseil Palestinien: Un' desaccord

lourd de consequences...


T6B6phone : 2-2114 Bolte Postale : 1316
Rue du Centre No. 212 ,


LIBRES OPINIONS


'La souffrance du Christ


NICARAGUA

Vers la formation d'un (Front
Patriotique. d'opposition a Somoza


---~ ---------------------------- --- --------~ I II IIlIII IIl I II II 1 ~~-~i~1~111111111l a 1 141 IIlII ar ~ ~


IUQLU"49LS ENOR


a Premiere
lame de la
lepublique
remercie
Port-au-Prin'b '(e 22 Jan-
vier 1979
Le Secr6taire Priv6 de
Son' Excellence Mme Fran-
gels Duvalier prend plalsir
a adresser les 'plus vifs re-
merciements de Son Excel-
lence Mme la Premiere Da
me de la R publique, a tous
ceux qui ont bien voulu ap
porter leur g6n6reuse et
spontande contribution aux
distributions organisees a
l'occasion des fetes de fin
d'ann6e.
Ces remerciements s'a-
dressent d'une fagon sp6cia
le aux Institutions Nationa
les et E t r a n g 6 r e s,
aux compatrio -
tes qui par leurs dons ont
contribudA a rendre plus
grandioses les traditionnel-
les' distributions a travers
la R6publique.
Le Secretariat Priv6 est
heureux de transmettre les
felicitations et les remercie
ments de Son Excellence La
Premiere Dame de la Repu-
blique a la Secretairerie d'E
tat de I'Infoyaation et de la
Coordination pour le magni
fique et significatif report
ge televise de ces dites ma
nifestations.
A ces prestigieuses dames
qui ont bien voulu etre les
messageres de joie de la Pre
miere Dame de la Republi-
que dans toutes les villes
du Pays et dans les ban-
lieues de la Capitale, le Se
cr6tariat Prive present ses
'felicitations et ses remercie
ments.
Grace a leur precieuse col
laboration, Mme Franqois
Duvalier, fiddle a la politi-
que de solidarity social du
Gouvernement de la Repu-
blique a pu concretiser son
reve d e-ayer la Noel de
nos millers de desh6rites
du sort et daugmenter le
mieux-etre des ifarnlles ne-
"essiteuses
LP Secretariat Priv6 de
Mme Franqois Duvalier, au
non. de tous I's Inieficiai
res, renouvelle ses meilleurs
remerciemenLs.


Depart de
Dumavric Charlier
N re confrere L,'r,.,ri:
Charter, co D -eelt ,, au
Journal Le Mat n se rend cet
apres midi a Santo Dom n-
go oaf il couvrira, comme
envoy special du journal Le
Matin et de la Rad'o MBC,
la ".r1Te du"Pap. e-an Paul
II en R6publique Dominical
ne.


200 candidates
declares pour
les Legislatives
du 11 fevrier 1979

200 Candidats don't 10 fem
mes se sont jets dans la
champagne 6lectorale en rue
de decrocher 'un des 58 sid
ges disponibles a la Cham-
bre Legislative pour les elec
tions du 11 fevrier prochain.
Parmi les circonscriptions
electorales, Ll y en a qui
ont plus de dix candidates
come pou r la 2e.
Circonscription de P-au-P
i1 ), la ltre. de Jacmel ill)i,
la 2eme des Cayes 18), Port
Salut (8) etc, come it y
en a qui n'ont qu'un candi
dat unique : a Dessalines
par example.
Malgre le nombre eleven
de c andi d ats, on
s'attend a de nouvelles pan
didatures dans les prochains
jours avant la fermeture of
ficielle de la champagne elec
torale.
On peut dire avec l'Evan
gile que, pour les Elections
Legisaltives de 1979, it y a
beaucoup d'appeles 200
environs, mais peu seront
elus.






PAGE 2


La brouette de I'ONU


Suite de la 16. page)

6tiblissement de nettoyage
h sec... .

.1 n'y a jamals eu pour
Smol de sot mdtier du mo-
mett que le mdtier, quel
qu'll solt, permit d'dchap-
per Is la mendlcitM ou au
vol... J'ai toujours trouve
ridicule l'attittide de ces me
re de famille qui envolent
leurs files travailler, a New
York et qui repondent aux
curleux: au Lycee Frangals i New
York .alors que la fifille ef
fectue la toilette des sales
de classes dans le lycee en
question. Toutefois, reve-
non a notre ami haltien.
Lorsque je pdndtrai dans le
bar et que je m'appr6tai d
fare ma command, il1 me
reconnfit et vint me saluer :
Comment, dit-il, vous
aussi, vous avez quitti Hal
ti ?
Mol ? Pas du tout Comn
me on dit dans le language
courant, je combine ici va-
cances et affalres.
Ah !'Vous etes en tout
cas chanceux de pouvoir y
rester.

Chanceux ? Disons plu-
tot sage.
Et vous arrivez quand
meme a vous tirer d'affaire :
Blen oul. Je gagne hon
nitement ma vie.
Quant a moi, mon cher,
je ne parvenais plus a m'ac
comoder du aqui vive,. Et
pills, ici, on gagne davanta
ge qu'en Haiti. Par example.
vous, avec votre intelligen-
noPtvftr Pnrt dinitiati-


mais'contrairement a d'au-
tres haitlens qul ne se gx-
nent pas pour exdcuter Iel
des travaux qui les r6bsite-
ralent chez eux, tela que:
chauffeurs de taxis, garcons
d'ascenseur, n6gres de fac-
tories etc. j'ai eula chance
mot d'etre cas ...li oh je l'a
vals disire...

Vous travaillez done
au Departement d'Etat ?
Non h 1'ONU ?
A 1'ONU ? Je n'ai ja-
mals su que vous etiez dans
oa diplomatic
L'ignoriez-vous ? II n'y
a pas que des diplomats as
l'ONU

-- D'accord mais votre tra
vail en Haiti etalt different
de ce que pourrait offrlr 1'or
ganisation des Nations-U-
nies ?
-,Tout s'apprend.

Et en si peu de temps ?
Sur ces entrefaites same
na un autre haitien qui m'ln
vita ai prendre place ia sa
tobl onnur m'entretenir do'
ne affaire important.
Mon bonhomme de 1'ONU
le comprit, s'empressa de vi
der la bouteille de coca-cola
et s'appretait a quitter le
bar. Tandis que je lui press
sai la main, je lui glissai au
tuyau de l'oreille.

Tres content pour toi,
mon cheF, mais en tout cas,
tiche de' ne pas oublier, en
sortant, la ebrouette de 1'O
NU,> que tu as Laisse sur le
trottoir.
Ernest BENNETT


DELMAS 48 BLDG. CURACAO TRADING


TEL : 6-0431


MATDI 23 JANVIEPR 1979


Sud Liban : Mise en garde du QUE REPRESENT!
Ministre Israilien de Ia Defgense POUR


(Voir suite page St
lout pr occupy par eat exo
de massif d'une population
Enns resources qui avail dO
ian bandonnd sea foyers anu
printenups dernler, et n c-
talt.revenue que grace i la
presence rassfuran.te de la
force lnt6rlmalte des Na-
tions Ufies au Liban (Fl-
nul).

Or; 'la Finul.apparalt com
pl6tement desarmie devant
ces boembardements. Les o-
bus passerit au dessus de
la tite, des soldats de la for
ce international sans qu'll
y puissent rien, sInon comp
ter les. -coupa.
Dans les milieix politiques
libanals', on se refuse a crol
re que des bombardments
d'une telle intensity puls-
sent Otre seulement une r6
ponse aux attentats palesti
niens en Israel et on remar
que surtout le premier de
leurs effects visibels : 1'exo-
de de la population de tou
te la region, en se deman-
dant si cet exode nest pas
en definitive le vrai but de
l'operation.
La situation a en tout cas
6td jug6e assez grave ia Bey
routh pour que M. Fouad
Boutros, Ministre Libanals
des Affaires Etrangeres, con
voque mardi matin les Am-
bassadeurs des 5 (Grands),b.
M. Fouad Boutros a aussi
demand aux pays arabes,
dans une declaration a la
press, de ranties pour que le Liban
ne soit plus agressi sous
n'importe quel pretextee.
Pour le moment, le gou-


ve. je parie que vous feriez
fortune aux USA.
Mon cher je n'y pense a l.l.IES _EIJR
pas : 'accroissement de la
fortune n'ajout rien au AIMEZ VTRE FEMME
b~onheur. AIDIEZ VOTRE FEMME
Bien sur quand comme,
vous on est d'une famille PROTEGEZ-LA FAITES F.A
aisee ?
- Si je comprends b"en,
vous etes donc en 'sah lde L PLANIFICATION FAMILIAL I
fire fortune ici ?
- Fortune Petiet cu,re pas




P PABOCO

Paper Box Company Of Haiti

Rue Barbancourt (Entree Le Natal) Route de I'PAroport
Tel. 6-0732

LA MAISON DES BOITES


Pour toutes vos commander


de boites de:

Chaussures
Patisserie

Detergent i
Pate dentifrice '

Chemises et lingerie i

Composants electroniques

Products pharmaceutiqus

Produits alimentaires sees et Conelies

5reme a la Glace,

Savons
Fruits de mer

Traiteurs e6 restaurateur

enforcement de cols et des de chemises

Agraffes et trombones

Divers ..
Nous fabriquons 6galement des defssiers de classament
En format lettres et legal.
-, .... ... ,


__ _I_


John Conaly
sera candidate a la
Maison Blanche
WASHINGTON (AFP)
M. John Connally, ancient
Gouverneur du Texas, va se
lancer mercredl dans la court
se a la Maison Blanche
pout 1980 en annoncant ia
Washington son intention
d'obtenir investituree du
part republican.
M. Connally, Secr6taire au
Trdsor sous 1'Administration
Nixon, va etre la premiere
personnalit6 d'envergure na
tionale a ainsi poser offi-
ciellement sa candidature.
Dans le camp republican
M. Ronald Reagan, blen que
candidate officieux. est dijhi
tris actif et semble avoir,
pour le moment les faveurs
des electeurs de son parti.
C'est l'une des raisons pour
lesquelles M. Connally egale
ment de tendance conserve
trice, a, estime-t-on, decide
de s'engager si tot dans la
champagne.
Les premieres elections pri
maires, cells de Porto Rico
et du New Hampshire au-
ront lieu dans un an, le scru
tin presidential survenant
le premier mardi de novem
bre 1980.
M. Connally, surnomme
(Big John,i a pour lui une
grande experititce, de gran
des qualitis d'orateurs et
une personnalite marquan-
te mais 11i devra surmonter
trois handicaps serieux :
son association politique a-
vec Richard Nixon, le fait
qu'il soit un transfuge du
parti democrate et les accu
satlons de concussion don't
11 a 6et blanchi par la jus-
tice.

Abou Hassan :
L'attentat
(Suite de la lere page)

Norvige, en juillet 1973, un
serveur algerien du nom
de Ahmed Bouchiki.
x x x x
ABOUT HASSAN
PREPARAIT DE
NOUVEAUX ATTENTATS
SELON LA PRESS
ISRAELIENNE
TEL AVIV (AFP)
Abou Hassan avait reuni
il y a quelque temps ses
ancient collaborateurs de
1'Organlsation Noir; et avait planifie avec
eux une .erie d'attentats,
pour lesquels des homes
de main avaient 6te recru
tis, ecrit mardi le corres-
pondant militaire du eMaa
rivw, citant des litaires bien informies>.
Des informations 6taient
recemment parvenues en Is-
rael sur une reprise des ope
rations de oSeptembre Noirt
contre des objectifs juifs et
israiliens a l'6tranger, indi
que israeliennes i 1'6tranger a-
vaient te dmises en garden et
requises de prendre loiNite.
les mesureS necessaire' ei'
provision de ces attentats>s
conclut le journal.


Deratisation




Extermination




Fumigation


acgcpproco


- -U~S~I~1osa


vernement llbanals ne peut
rien' fire pour ses Popula-
tions du Sud don't le' sort
depend d'Israel. de la rdsis,
ta ne palestinlenne et de la
force iniernallonale des Na
tips Unles fLU Libuin.
.11 ne peut guere faire
plus a Beyrouth m6me, of
l'un des leaders palestlnlens
les plus proches de Yasser
Arafat, Abou Hassan Sala-
meh, a Wt6 tuo lundi par
1'explosion tdldcommandee
de cinquante kilos d'explo-
sifs. L'attentat a Wte peri)6
tr6 en plein apres-midi,
dans le centre commergant
de la ville, et plusieurs pas
sants libanals ont det tues
et blessds.
Cela non plus nest pas
une affaire 1ibanaise, et
c'est d'ailleurs le tClap
(gendarmes palestiniens)
qui a immddlatement inves-
ti le quarter.


lorsque I'OVNI l'avalt appro c
ch.


E'L'AUTOMOBILE
VOUS !


(Suite de la l-re pages

seo pled, 11 no vous offire
pagf le mme salaire que st
vous etiez' arrive en volturc.
Donc vous voyez, la voiture,
c'est une affaire d'etat.
JEUNE FILLE, 25 ANS
J'avals toujours des pro -
blimes avec mes parents, en
ce qul a train a mon ind6-
pendance. Malgrd que je tra
va'llis, 11s me cons.de-
ralent comme une enfant.,
Mais quand j'et achet6 une
petite voiture, leur attitude
a change. D'abord ils Se sont
fach6s du falt que je ne les
avals pas avertis, ma's tres
vite ils se sont habitubs et de
puis, ils me cousiderent de
plus en plus comme une a-
dulte. Et' moi aussi, je me
sens plus adune. Trbs pro-
'cha'nement, je compete chant
ger ma petite voiture : les
voltures neuves, qa faith beau
coup d'impression et de sty
le.
JEUN6 HOMME, 36 ANS
Ma camionette, c'est toln-
te ma vie, c'est mon pain
quotidien, celul de toute ma
famille, c'est mon respect
Ogalement'.
Professeur. Age mar.
Une voiture, c'est une voi
ture. Pas plus. C'est un mo
yen de locomotion. On en
faith de nos jours, un dieu.
Mats C'est ridicule.. Mot par
example, je n'ai pas de com
plexes. Il suffit que ma bo
gota puisse m'amener la o',
je desire, eh bien, je suis sa
tisfalt. Si je peux me proc-
rer mieux, d'accord, mais je
n'ai pas jusqu'- m'endetter
et faire des folks pour une
bclle vo-ture. Je prefererai
un lopin de terre, ou 'tie
mason. C'est plus c .,nti,.l
pour moi.

JEUNE HOMME, DANS LA
TRENTAINE
Une voitur, c'est common e
une femm". C'"at tintlispells'i
Lie.
JEUNE FEMME
l'(est quand on a unt pro
bleme qu'on nl.sur, tout:
i'importance d tne voture,
neme dm un bo g.ta. La nuit
quand on a un enfant mala
de, quand il p 'ut Une vo -
ture permect un foyer de
s'dpanouir : on .cort plu, sou
vent, on est plus souvent en.
s-mble; tinet' voiture permet
de rompre la monotonie de
la famille.
JEUNE HOMME, 21 ANS
Le premier objet de va.
leur que je m'achiterai dans
la vie, cc sera certaisnment
tine vo ture. J'oi mes rai-


OVNI aux
Etats Unis
PHOENIX
(ARIZONA) -- IAFP)
Des objets volants non i-
dentif es ont ete reperes en
novembre 1975 dans plu-
sieurs bases du Air Commands (Commande
ment de 1'Av'"ation Stratigi
aue Saci. a announce une
Association de Phoenix (A-
r',zonal anpelde Saucer Watch' (Observa-
tion au Sol de Soucoupes
Volantes).
Selon ce group, qui se rd
fere a Mille pages do do-
cuments obtenus de la CIA
grace is une 10o arylericaine
sur la liberty de l'informa-
tion, des < et6 notamment aperques
dans les bases adriennes de
Malmstrdm, dans le Monta-
na, de Loring, dans le Mai
ne, et de Wurtsmith, dans
le Michigan. Les OVNI, se-
lon les memes sources, ont
plane pendant environ une
minute a quelques metres
du sol a proximity des cen
tres de stockage d'armes
nucliaires avant de d'pa-
raitre.

A Malmstrom, les docu-
ments attr:buds a la central
le de renseignements preci-
viron cinq mistres du sol au
sent que l'OVNI etait ia en
dessus d'un ste de lance-
ment, avalt deux lumlres
rouge et blanche a l'avant,
une lumisre blanche au
dessous et une autre do mi
me couleur is l'aroerre. Se-
lon 3es officers tdmoons de
l'incident, l'obscuriti n'a
pas permits de d.stinguer
des inscriptions ou la prO-
sence .a bord d'oextra-ter-
restress.
A Wurtsmith, un av'on de
ravltaillement du type eKC
135s a tentd de poursulvre
les vislteurs apr0s leur dO-
part, mats a du rapide-
ment abandonner la partie.
Deux chasseurs bombar-
diers Phantom F-4 ont tit
approchiss en vol au dessus
de l'Iran en 1976 par des
OVNI. Un pilote iranien de
lun des appareils auralt
indloue que la 'soucoupeo
tas't aussI grande qu'un a-
v on Is reaction et que le 1
materiel rlectronlque du o
Phantom auralt cose de ,
fonctlonner brlevement


Tous les Mercredis



I j c'est la fete




A L'HOTEL ROYAL


HAITIAN!



Un deiicieux Barbecre agrementi de mets de la

cuisine international

Un spectacle anim par les fameux

BALIND'JO DANCERS AND BAND


| L'orchestre du Royal Casino


pour ous fare danser sous les etoiles


II n'y a EA que trois des multiples raisons qui vous

feront aimer passer votre soirke du mercredi au


ROYAL HAITIAN HOTEL'

- OgeoBaaoowaa-aae"Doao!DeB j..Bcaa


PEST CONT L


Protegez votre maison


centre les termites


et chauve-souris


-_-rp~l--- -- -Ir-------.--- _---~~---_.~~~~.,_. ,I.i_~~~l~y-~-`----r-P--`F r-~ ~-_~-I -1T-.~-~-~---~*i .~CgP~yg-~.il~--.~a~--7-rT7Tp*~---;


~OC~/~;VIIC/~/~;lO~i~&r~y~ck~W/~' ~_~uzr~czr~z~c~u~u~_r~,,,,~,, ~C~OC~SC~Ch~~


_


sons Mes parents n'ont Ja-
rnaii eu de voiture. J'al O
Leaucoup souffert a cause ,
de cela, t l'ecole et dans
mon quartere.
JEUNE APPRENTI MECA
NICIEN
11 laudrait voir comment
.des gens puvent Otre con-.
trar es ,lusqu'a. se faire du
mauvats sang 'et pleurer
presque) quand le boss n'ar
rive pas a vair.cre' une pan
he dans lehr vo.ture. Sans
ivoltures, il y a des gens qui
he peuvent .pas vivre,.qui ne
vivent pas.
ADIULTE
Une voiture, I'est une vie
Quand on a i'labitude de
rouler au volant d'une voi
ture, on ne peut pas s'en
passer. Ma.s c'est d6llcieux.

... Nous n'en finirons pas.
Chacun a sa fagon de rspon
dre, de considdrer lobjet.
Cet objet m6can'que qui sou
vent est 4 la une de routes
les conversations, qui hante
1'esprit de l'homme, le tec
rorise m6me jusqu'ab t aLe-
ner. Comme si de rien n'e-
tait.
L'homme cr6e 'les choses
auxquelles il s'aliene. Et
1'haitien, le citad.n de pre-
ference, semblc se faire une
vertu de r6unir toutes les
conditions de s'a'isner aux
objets, d'en fair, des echel-
les de valeur. Une facon de
s' "ntifier et de creer les
'.liffrcnccs.

CARLO.








MARDI 23 JANVIER 1979


MERCREDI 24 JANV. 1979


21 MARS AU 20 AVRIL
(BELIER)
La pensde de travailler
peuti vous deprimer, mais si
tvous 6tes fatigue, vous re-
sistierez surement a la ten
tationl de vous surmener
daris des mondanites.

21 AVRIL AU 21 MAI
(TAUREAU)
Vous touched a trop de
Sthose a la fois. Des develop
pements financiers favora-
bles ne doivent pas conduit
re a des negligence dans
I's autres secteurs de la vie.
22 MAI AU 21 JUIN
(GEMEAUX)
Bien clue des possibilities
.sciiltimnentlales existent tou-
ours'. vous risqiuez de per-
dre votre temps, particulie-

remleni avec tun proche. Se
rejouir ne doit pas mener
a 'irresponsabilite.

22 JUIN AU 23 JUILLET
CANCELF)
Ne Rgaspillez pas des fonds
recenmment acquis. La bon-
ne humeur dans votre tra-
vail peut facilement condui
re a illusionn si vous n'y
veillez pas.

24 JUILLET AU 23 AOUT
(LIONt
Le, coeur vous solIicite et
peut-etre vous contraint.
Toutefois. ne laissez pas vos
sentiments dominer votre
tete et evitez de vous jeter
precipitamment dacns la
gueule du loup.
24 AOUT AU 23 SEPT
iVIERGE)

Eclairez votre foyer par
utine reception ou ulne ddo
ration. Mais faites i'effort
de bien preserver votre san
t6.
23 SEPT. AU 24 OCT
( BALANCE ) ,
Period d'inspiration pour
otre cote artiste. Assurez-
vt)us de bien mettre vos
penUsees stir la file on sur
le paper, sinon elles s'en-
voleront.


24 O(Tl. AU 22 NOV
(SCORPION)
En depit des reserves d'un
ami; vous progressercz clans
sine rdalisation d'argent,
mais f votre foyer, une an
oroche plus raisonnable
s'impose.
23 NOV. AU 21 DEC.
(SAGITAIRE)
Vous ferez un effort oour
voius montrer aimable. C'est
parfait, mais ne g8stez pas
l'effet en dtant pr6tentieux
ou trop bavard.
22 DEC. AU 20 JANVIER
.CAPRICORNE)
Passer quel.ques hcures a-
grdables avee un ami ou un
etre cher vous apportera da
vantage de joies qu'une de
Delise inconsideree.
21 JAN. AU 19 FEV.
(VERSEAU)
Vous etes -victime de la
flatterie et comptez trop sur
lamitie deT quelqu'un. At-
tendez les developpcement:s
futures.
20 7EV. AU 20 MARS
(POISSONS
Volis serez invite a une
reception ayant des arriere-
plans professionnels. Mais
miler les affaires et le plat
sir rsique de creer un peu
de confusion.
SI VOUS ETES NE
AUJOURD'HIlT
Votus 5tes attire' par les
occupations associates norma
element A votre Signe. La po
hltique, les affaires publi-
Ques. l'activitd civique et
le perfectionnement social
constituent votre milieu na
turel, mais vous avez assez
d'esprit pratique pour rtus
sir dans la banquet. l'immo-
bilier et la direction des so
cietes. Vousa tes assez doud
pour triompher par votre
intelligence, mais votre plus
grand success sera condition
ne par une parfaite educa-
tion. Vous travalilez mieux
si vous etes encourage et il
est important pour vous
d'aimer votre travail, sinon
il vous lassera. D'esprit ar-
tiste, vous excellerez dans
la musique, la sculpture et
la scene.


LE BISTROT

RESTAURANT GRILL BAR-

PIZZERIA CREPERIE


TOUJOURS DANS L'AMBIANCE




X CHA'QUE JOUR



SERVICE PERMANENT

RESTAURANT -- BAR

DE MIDI A 1 HEURE DU MATIN




CHAQUE SOIR



DANSE ET AMBIANCE MUSICAL

AVEC
VOTRE DINER DANSANT


MARDI ET VENDREDI SOIR


S>

SOIREE SPECTACLE AVEC DES

ARTISTES DU BISTROT





LE BISTROT

VOTRE RENDEZ -VOUS Tel 2-1809

;, .... -,ak-A.Mha .Ekj u a mI&Q -atA I a' I, a_


le Limb6 et ses sections ru
rales, Mme Angdlique Gra-
cia Brutus se porte candida
te aux elections legislatives
du 11 F6vrier prochain pour
cette circonscription. ,
Dactylographe, Techni -
cienne de Laboratoire, Insti
tutrice de carridrc, Ex-Mai
re dii Limbe, la candidate



La tournee du
candidate Rimpel
a Lascahobas
Repondant a l'appel de la
jcunesse des vi les et quar
tiers de l'Arrondissement de
Lascahobas, le candidate a la
Deputation Franck .R mp-l


Un candidate qui se pr6-
sente avec un lourd bilan
positif devant I'lectorat de
la 2e. CirconscripLion d'A-
quin (Cavaillon et St. Louis
du Sud), M. Gerard Montes.
n'a cesse de travailler pour
le relevement de ces com-
munes et des 13 sections ru
rales qui les composent, de-
puis environ vingt ans. En
effect, touche par les problem
mes que ces dernieres con-
frontaient, il s'est donnd
clans une enqubte sous-&co-
nomioue don't les resultats
et les solutions qu'il a pu
decouvrir ne sont qu a ac-
tualiser. C'est cela qu'il comp
te faire, une lois mandatai
re de la 2e. Circonscriptlon
d'Acuin Cavaillon et St.
Louis du Sud) a la Chambre
Legislative
Parmi les nombreuses et
louables activities realisees
par M. Gerard Montes, don't


Guatemala
150 guerilleros
s'emparent
d'un village
GUATEMALA, (AFP)
Pres de 150 Gueri.lleros
don'tt 80 pour cent d'indige
nes) se sont empards Diman
che matin du village de Ne
baj dans le Ddpartement de
Quiche, a quelque 300 km
au Nord-Est de Guatemala,
a-t-on appris Lundc soir
dans la capital Guatdmal-
teque. L'attaque aurait fait
quatre morts et deux bles-
ses.
Les gusrilleros appartien-
draient a 1'armee de gu6ri.
la des pauvres IEGP), a-t-
on precise de meme source.

Les auteurs de la
prise d'otages
SAN SALVADOR, (AFP
SAN SALVADOR, lAFPl
Les trente jeunes gens
du re unifiee> IFAPU) auteurs
de la prise d'otages a 1'Am-
bassade du Mex',ue a San
Salvador ont quitte cette
Ambassade lundi soir pour
Mexico.
Les autorites Leuvon du
Ministere Mex cain des Af-
faires Etrangeres, a quel -
ques jours d'une visit offi-
cielle au Mexi ue du Presi-
dent Salvadorien, Monsieur
Carlos Humberto Romero.
mardi dernier une centaine
de personnel en otages a
1'Ambassade du Mexique,
exigeant notamment la libe
ration de plusieurs prison-
niers politiques. Mais les o
tages avaient pu s'echapper
le lendemain. Apres avoir
rendu lears armes aux auto
rit6s, les membres dur aFA
PU, s'6taient vu accorder,
l'Asile politique par le Mexi
que.

40 personnes
traduites en
justice apres
la fusillade
dans un local
religieux
SAN SALVADOR, IAFP)
La garde Nationale Salva
dorienne a fait traduire lun
di devant la Justice 40 per
sonnes arretdes a la susie
de la fusillade survenue Sa
medL. dans un local religieux
de la capital et qui a cout6
la vie a un prftre et a qua
tre jeunes gens.
L'Archeveque de San Sal
vador. Monseigneur Oscar
Arnulho Romero. a declare
que ces personnel talent In
nocentes et a indlqug qu'il a
vail Informe le Vatican de
cette alffaire.
Selon la Garde Nationale,
les, cinq tus. appartenalent
a un movement extremis-


le dynamisme et le sens ci-
vique cemeurent les quali-
tds dominates. citons S
titre d'illustration :
- Programmation des active
tes communautaires (1963).
- Formation de plusieurs
Consells Communautaires.
- Programme de formation
de leaders ruraux.
- Programme de reboise-
ment.
Fondateur de l'Institut
National de Ddveloppement
Communautaire IINADEV),
M. Gerard Months, avanta-
geusement connu dans ces
communes, fut Directeur
General de I'ONAAC et Con
sultant du Conadep. Ii est
actuellement principal ani-
mateur de l'Opdration sTe-
te-Ensemble,.


a consacre la sema.ne der- "-'
nidren S une tournoe clans sa
circonscnription.

Non seculement Lascaho-
bas, a Belladere, a Baptiste,
mais aussi a Cromx Fer, a
Nan Richard a Colombier, Sa
Do Paque, a Mont Leon, au
Morne Ti Noel. Des meetings
de masse ont rduni a cha-
que fois, plusieurs centaines
dt partisans enthousiastes.
Des milliers de photos du
canlidat Rimpel out ete dis
tribuees.

M. Frank Rimpei a visit
toutes les notabili-tes, toutes
les autorites civiles, militai
res et religieuses.
Maintes conseils comnmu-
naut;ires 1'ont recu el lui
ont manifesto la plus gran-
de sympathie.
M. Franck Rimpel est ren
trd ce matin certain, nous
dit-il, de son success, apres
cette tourniee iu'11 qual fie
de triomphale.


f- +ow + om O La Campagne lectorale-Li

VOTRE HOROSCOPE .
Pr Frances Drake GERARD MONTES Madame Anglique
OiA l 1 Tres populaire et trash sol
licitee dans sa ville natale,


MINI RECORDS MAXI SOUND

-- Disques Latino Americains, Haitiens. Jazz etc..
-- Euregistrements sur cassettes
-- Radios, Calculatrices,


218 LALUE


Tel:


PRODUCTION


2-2073


DISTRIBUTIONf


-- La seule maison ouverte de 9 A.M. a P.M.
-- P2ix itibattable
-- Parking aisa
IECLAMEZ TOUJOURS VOS COUPONS -

Avec 10 Coupons payez ?,99 pour un Disque iatlieb,


La Vraie Vodka Russe......Bien que presque toutes les
vodkas portent des noms russes ou des inscriptions en alphabet
cyrillique, seule la vodka TTOIlCH NAYA est reellemerim Tr"portee
de Russie.Elle seule a le droit de s'
appeler"-vodka russe" .Le nombre
toujours croissant de vodkas "pseudo-
SrussesI, "est la meilleure demonstration

de la valeur et surtout de'la populate
des vraies vodkas russes
ji Pourquoi renoncer a consommer ou
i a server a vos hotes ce qu'il y a de meil-
Sleur parce qu'original?
Vous la payez 'peut-etre un peu
plus cher,.mais I'original ne coute -
i I. pas t urs plus cher que I'imi-
^gf r18 tationn!"















4,,






..I



















LA SEULE VODKA


IMPOR TEE DE- RUSSIEn:..............


bre Tribune des Candidats

Gracia Brutus Candidate aux Elections Le programme
Leeslatives des meetings du
re de Mme Brutus a soule Conseils Communautaires, candidate Jean
ve .1'enthousiasme general Jeunesse du Limbe. D. Thadal
des artisans, des classes la Le Candidat ddclar6 a la
borieuses, des membres des Votez Mme AnOAinie Gra 'Dputation b la 26. Circons
Conseils .communautaires et cla-Brutus, Dactylographe. cription d'Aquin, M. Jean
celui de la jeunesse.'C'est Teclnirmenne de Laboratoi- D. Thadal, programme de
sous le signe dt Jean-Clau re, Inst,it.utrice de carrier. meetings a la fin du mois
disme, en vue du progress Ex-Prdsidente de la Corn- de janvier, c'est ainsi que le
economique de .la region et- mission Communale du Lim 22 janvier un grand mee-
de la promotion social de b votre future D6pute qui, ting de masse a 6te organic
la population que la presti- 5 la Chambre Legislative, s6 h St. Georges 3e. Sec-
gieuse candidate a m rdsentde sos le Sine du Jean-Clau tion Rurale d'Aquin.
son riche programs de d6 disme Civilisateur p-onnsera Grand' Rividre du Sud,
veloppement. au Gouvernement de Notre mercredi 24 janvier a 3 h.30,
Jeune Chef a Vie, Conseill1 St. Louis, sur la place, 5 h.30
Tous nos voeux de success par la, Premiere Dame de la p.m. en ville; Les Anglais,
h 1'urne, accompagnent no RlT1iblirue, un programme 4eme Section St. Louis, jeu
tre amie Mine Brutus. de Dveloopement eri vue di 25 jainvier; Cjierette, 26
Sduii proeres de notre coin de janvier, 3 hres., Samedi 27
--- tcrre: le Limb janvier, Solon 3 hres., Ca-
vaillon, 5 hres. 30 p.m., Mo
LIMBE LE 11 JANVIER 1979 Alloz tous aux urnes le riseau, 4eme Section Zan-
11 F.- riverr 1979 npur 61ire glais; Mardi 30 janvier, St.
Artisans, Paysans, Classes DWntit. do Limb6 Mine An- Louis sur la Plage; 31 jan-
Laborieuses, Membres des gdlique Gracia-Brutus. vier, 4 h. p.m.


'--(- .,~~~.~.~.I~~..~~...~.~~.~-;_-~i. .......l~__~aaaa~_.~.~..~ ~l~?a~P--_~-r-~~~~


SI


LaI CNOUVELLISTE,


PAGE 3







\ MARDI 23 JANVIER 1979


CONFITURES



Welch's

Aussi delacieuses que les jus
de raisin Welch's
No. 56 Rue des Fronts Forts
Tel6. : 2-2563


CAFE MOCKA
ECONOMIQUE
ET PRATIQUE


REBO
PRENEZ UN iSON DEPART
AVEC UN BON CAFE...





-o v


Pis de 40h ptodtlits ali-
meitairts i votre choix.
LAD TRAD6I$G
DISTRIBUTEURS
Rue de 1'Entrerremerit
T61. : 2-377


EAU DE MELISSE1
DES CARMES BOYER
Grande r6conforts a petits
malaises dans toutes les
pharmacies


TOYOTA
La marque viable, robdistb
616gante, l1 Marque que
choisissedit les g6eis senses.
IIINOTO S. A. Rue Pa de
Tel. : 2-0333


$SILVERj

La Grande Marque d'Ap-
pareils tous types, tous Mo
deles et aussi Uiai large ga
me de cassettes et cartrige
pour voitures.
Magasin le Soleil 304
SGrand Rue


Provisions Alimentaires de


Pridanr
f;~


Quality I
Nos. 56 Rue des Fronts-Forts
TOl. : 2-2563







Exactement ce qu'il vous
haut pour etancher nature
element votre soif









La marque qui vous pro-
met la Sant6
Jus de Fruits Ketckup,
Pate de tomate .. .,J
No 56 Rue des 'Fronts
Forts. Tel. : 2-2563


CEREAL MILLS
Flocons de Mais ijne
Super Qualite dans tous les
Markets
No 56 Rue Des Fronts -
Forts. Tel. 2-2563


LESi IULIISj TEl5'S IROSSARD
*Etage Encha
Maillots inprimes
Creation 'publicitaire -
Plan de ville Panneaux
Plast'fication Cadeaux
d'Entreprise...


MICHIEL P11 ZURAIK No
294 Grand'Rue oil le client
est Roi.
Challis Voile de Cotton
Broderie Nepped -
Tropical Tous les Tissus 78


















Transports Gbnhraux P.
0. Box 73, Port-au-Prince



MICHELIN
Le Pneu qui connait tou -
tes les routes d'Haiti


La seule Cigarette de class q SSB
ie Internal onale qui cofite A N F
moins qu'un dollar. .' F o _s5W .
SERGE S GAILLARD
mU AGENT GENERALt
arlboro 38, Rue duMontala Te 23131
PL I ,O Pr..ve H3,I,
No 56 Rue des Fronts -
Forts. T61. : 2-2563
L'Europe on l'Amerique du
Sud Via Santo Domingo et
San Juan.


JOLIESSE
SALON DE BEAUTE
156, Rue dbs Miracles, 156
(Entre des Rues Montalais
et Geffrard)



COUCOUILLE
La collection Haitienne
qui vous propose des livres
sur la lingiiistique, la Socio
logic, la Psychologie, I'An-
thropologie etc... Actuelle-
ment en Librair e : la 2nme
Edition' de ((Sirolins et le
precis de grammaire cr6ole
compare, et" cons durations
Ethno-Psychanalytiques sur
le Carnaval Haitiens.





SUPER

MARKET

SERVICE


Tout pour monte un mar
ket ou one 6picerie 232 La
lue : 2-3792

MATERIEL ELECTRIQUE
Hydrauliqud Sanltaire 83
Rue du -QuAi




GD))s


Pour vos produits alimen
tires pour votre hygiene
personnelle pour l'entre
tien de vote Maison
Yves POITEVIEN agent
T6L : 2-379k


W/


m
aum
mncaf


AGENT EXCLitlIF
POUtt HAITI
SONAVESA
T6l. : 2-0853


1(I P iti


-Lunettes ue e naute quality
optiques et solaires en ex
clusivit6 chez J. M. Maxime
lC61estin opticien diploma 98,
Chemin des Dalles ,

I61. : 24015


CENTER






Si vous payez cinq dollars
le Disque Hait'en c'est que
vous ne l'avez pas achete a
la Rosenthal
126 Rue Pavee


TOUT A GOGO
Disques et cassettes enre-
gistrtes Radios et coubines
- materiel Electrique arti-
cles pour cadeaux, repro -
duction de clefs
9, Rue Pavee
Tel. : 2-3439


pIIARNMACIP SANTA MARIA
Rde ih ii dnte fae au
Njuvdlltstb Exfcutibn d0or
Tirinahces, solihs, conscien-
ce professlopnelle Jean Par
do pharfthabiiett


Grand Rue en face BATA


AU PETIT BAfTEAU
Angle rues de la Reunion

et Pavee, Dbpositaire de la
marque de tampons Tam -
pax c lits en ftr Mate
las imports v'ttments -
sous-vttements lingerie de
quality -


ciZMtk' A 6iti60

La Malsbil ltrfies Itfit
Roe Trvif~stkre iltigtO


Articles de h6hage et ca
deaux de toutes sortes a des
prix imbattables, Pyrex Plas
tic chrome, argefit cris-
tal d'Arqles, dOs marques
Magefesa Jean Cohzon etc...
90 Rted titlraid
Ttlplib6hfe 2-4670









Tout ce qui fait la diffe-
rence entire une femme nor
male et une femme elegan
te 39 Rue des Miracles


RODOLPHE RUSSO
Optique. Bijouterie, Horlo
gerie, Argenterie La Qua
lit6 sans le Prix c'est toute
la difference.
66, Rue Bonne Foi Tel. :
2-1567


*Quaitex


Toute la production Musi
cale Haitienne 218 La -
lue :
Tel. : 2-2073


DISCOTfIEQUEE
Carroussel D sco Club
une saine et agrlable fitten
Conferences.
te tous les soirs.
Entr6e gratuite en semaine a
Prix d6mocratique pour la
consommation 266


DANSEZ BIEN
EN APPRENANT







Les danses mondaines : Sal
sa, Disco, tango, m6ritigue
etc... a Cabane Choucount
et 1'Hlotel le Palace en
Ville
Horaire lastique
Appelez Harry Pollaird
au 2-1389 7-2010 3-3344


LA MAION DES
PRODUITS DE (UALITJE

Poit-ati-FiHriet, T61. : 2-3132
Pftion-Ville T61. : 7-0082.


Lale T161. : t-0737


Sous-Vetemenis poiir gaf-
fonnets et filletles chaos-
settes et demi-bas Arti-
cle potii Beb6 Prix spe-
cial.


A VElOikE
line Enseigne Luminetise
Sortant le lornm i un Snack-
ar qul. n'existe plus.
Persronnes lnterdss6es tc


lephcnez
martin &
bres.


COLLEGE NATIONAL
DES INGENIEURS ET
ARCHITECTS HAITIENS
"AVIS


au No. 7-2046 le Les Ingdnleurs et Archl
7 hres; le soir a 7 tectes. membres du CNLAH.
sont convoques a l'Assem-
.41 ble G6nerale qui se tiendra
le Dimanche 28 Janvier pro
Shan. 9 hearts a. m. au lof
GZ !e a 0o-b Rnvu T-H i


vgi O d &# tienne.
a la Ol Rapport du r'amlte provi-
1 l Gs$ tifuf sore.
Alu i el llleS s ORDRE DU JCU_-
,Ei.SA ,' Election,, d'un nouveau Co
JELacieAL tVi -- de r dI mit6 Directeur. 41.
L'anieeh V Asldd ht der Questions a intdr6t gtr.ral
Etats bll M. Gberald Fora. F&Ix LAMOUR
a d@clrt lutdl a hjrlisilem. President du Comit6 Provi-
qtll dlttdra f It'adtonm-. soire. X-261
he s'll seta out dli idfi can x x
didat p ,ia rsftidtti a des
.. Ford. qul est affi6 en Demanide d'Emploi
isiab1 difianche aiblidipa-
gi6 de son epou- et a une Jeune fille. etudiante En Se
siitti de hult petsonhe-, a cretar;at, en 2e ann6e a la
ajotie que bien des cho Facult& de Drout,. cl-erchq
ses dependront De la pr6sen du travail. Priere de la coi
Cae'tt ce d'un candidate liltil jeu- tacter au 4.0894 entire 8 hei
ha it iles. res et midi.


ROLACO

Ageric immobiliire No
102 Laltie
Achat Vente Location
Bail Estimatidn etc...
T6 6phoie : 2-5735





,iULTISPnRTS)


LA OUALITE ESI
VICt DtU SPORT
Slaldhig Speedd.
Pi6d ie'ry, Recofi
qu6ttes.


S. ...,....... ... 73, Lalue T6e. : 2


Le Magasin qui transfor-
me vos enfarits en Bijoux) avec ses prit-a-
porter 39 Rue des Mira-
cles


i


R~D *i~


Rue du Magasiti de i Et .t
No. 89
Plastic en 72 db 1a-7 r t
rideau de salWl de h';
Siam imprima se-vir' is
de bain etc...


Sous-VMtements Ml Ilbis
SPENCERS
LAYETTES
KANTWET
LiTS PAhtit
CHAI~Bl POUR ENFANTS


Ua


CONTROL
l1ISECTERAT

Exterinliber rapidement
les iihsties et les rongeurs
chi vous Fotataceiz ton
trol insieteftat -4991




[1SESDONTJ
,AHfI-PLAOjE)

DURODONT
ANTI PLAQUE
PATE DENI~iFtRICE
LAD TRADING
IASfRIBUTkURSi

Rue de I'Enterrement,
T61. : 2.721


T AU SER
- Puma,
Maresub,
dage de ra


-4991


ii


Pour de meillures Pho-
tos Service Garanti 24
hbtirea Tout pour I'ama-
tlur at le profess-onnel 157
Rile au Centre : T6l. : 2-0945


TOTAL

CI, tilbs Total, Vous ap -
Mprte la ration' quotidienne
de vitinines qu'll faut 2 vo
tre organ -sme
T6l. : 2-2563 56, Rue Des
Fr-nthi Ports.



DIONNEZ VOUS
UNE OClANCE
b'APPRENDRE
Club Croissahice d'Haiti.
Turgeau Inipasse Baron
No. 22 Tel. : 2-5145

Langdes vivanties
Art 6t ArtisanLat
Photographie
Dahse enfant et adulte
Natatln
Epad6ti'sse6ent personnel.
Droit usuel
Bricolage
Conseils beauty
Maquillge


&UTOROUTi DE DELMAS TEL : '-2180
TOUTEl LA MUSIQUE hAfmIENNX
T(US LES SUCCESS LATINS
'OUS LES ItITS AMERICAINS (DISCO-JAZZ
SUB DISQUES
OU t1 RESIST"S POUR VOUS
SUR MINI-CASSETTE,
SUtA CARTOUCHE 8 TRACK
SUR BOBINE MAGNETIOUE
PAR UNE EQUIPE DE SPECIALISTS
EBFICACE GARANTI PAR UNE
/ \HAUTE TECHNICITE
LI NDI a VENDREDI 11 : A M 5 : 00 AL
,,,,,,,,,,,, ,,,y,,,y~~ycra


ANNOUNCES GCROUPEES i


OFFRE D'EMPLOI
Entreprise cherche secr6-
taire bilingue ayant deux
12) annees d'exp6rience, par
lant l'anglais couramment,
ayant beaucoup de sens de
responsabilit6 et notion de
comptabilit6.
Pour entrevue composer
le 6-0043 entire 8 hres. et
12 hres,
241
x x xx

OFFRE D'EMPLOI
Maison de Commerce n6-
cessite un home en char-
ge et responsible d'un de-
pot (Warehouse man).
Baccalaureat 2eme parties
exigible.
Pour entrevue, composer
le 6-0043 ritre 8 hres. et 12
hres.
241

A VENDRE
A Vendre une Voiture
Fiat 127, en bon ftat, Mode
le 73 S'adresser S. la Rue
du Quai No 57 231


Offrez-vous un cadeau pr6cieux "
Debutez le 26 f6vrier dans une ambiance.
jeune et dynamique.

-----------


int iool, Que recherchezvous?

Des responsjablht6s De l'Cuorit(&De argent ne
bonne ambiance de trovoil Une personnel qu vo
Lenfinv(O)s opprlciervpe potffrton'l ,'

First school
vous permit d mbroaser une cornire qu vous do-p /N
porlerd tont de jo0e! Lisez Obtre catalogue et
dcouvrez pouirquoj es diplmirns Lont de.succesF

.SECRETARIAT DE DIRECtION BILINGUE]
S, 16 niois le soir et 9 mois le mratln (
SMAN AGEMENT and BUSINESS ADMINISTRATION]
\ Debut des tours en avril le soir. Durke 9 mois S'

FA I TES VO TRE PREMIER PAS VERS LE SUCCESS tI
| Somhez le 2-4755 ou le 2-3508
'1 Firs Schoot, Ja ou commence volre succMs -


.-I 1-1.-Z- -L.L


PE'TITES ANNNONCES


vraison fie votre cimeni a
Domicile; Le, i9lehflits i-il-
vent s'dpprbtlsdlotifer diree
tement soit ilddot e6 i'avt
nue J.. 3 .111ifl HS. r ,bt6
du (kdia MdM 5s dti tfit
stock trfs~fflflbfffit t t69iM
jours maintehri pour la corn
modite des clients,









BATIMAT

BATIMAT DISTRIBUTEUR
DE LA MARtJUE FORMICA

Rue du Quai 77


~h~ nsrzaaw~ CP(llfll~---~8~- I I a~n~m~ ~anaas~ Is~ I II a~ ~as~ alaI a ~a~s~ I ii ~-~ la~8s~r~ I -----~ ~ ~-----


PbrzEL4 _,.


1

1


OFFRE D'EMPLOF I
Entreprise Industrielle cher-
one :

I1 POUR VENTE DE PRO
DUITS ALIMENTAIRES
Homme, 30 ans environ,
minimum 5 ans d'exp6rien
ce, de prefifefhce sachant
conduire, Base d'6tudes re-
quise : Baccalaur6at 16re.
prartie a-u mdtns. Le poste est
prometteur.
2) POUR DEPARTMENT
COMPTABILITE
Etudiant (e) en troisime
ou quatrinme annee, ou jeu
ne personnel diplom6e. Lan-
-gues requises : Francais et
Anglais. Diplomes ou con
naissance supplementaires
seront aopprcies.
3) POUR SERVICE DE VE
RIFICATION DOUANIERE
Homme experimentee pour
travail en douane, avec con
naissance das formalit6s
douaniires k i'import et a
1'export et dans la pripara
tion des documents. Sens
de 1'organisation et ordre
seront appr6cies.
4) POUR SECRETARIAT
DE DIRECTION
Secretaire hilingue (An
glais-Francais) Exper.en-
ce 2 ans minimum. Qualites
requises : discretion, entire
gent, ordre, method.
5) POUR DEPT. FABRIC
TION ET CONTROL DE
QUALITY

Deux (2) technicians (es)
de Laboratoire ou forma -
*tion equivalent. Emnploi A
temps plein. Formation sur
place, mais exp'irienc~ ap-
preciable. Le poste reclame
disponibilite, method, viva
cite.
N. B.- Pour information,
appeler le 2-2500 entire 2
heures et 4 heures p. m. ou
soumettre curriculum vitae
et photographic a : Depea-.-
ment du Personnel, P. 0
Box 65, Port-au-Prince.
301

X x x X
OFFER D'EMPLOI
Desirons employer Secre-
taire-bilingue, Steno-Dacty-
lo. Priere de faite parvenir
lettre manuscrite a P.O. Box
297, Port-au-Prince.
S 231
x xxx


3
1
x


Tilly TtlyrrirQ RnlqAIRD f,




I ~~~- -*~;


. ; . -,


MARDI 23 JANVIER 1979


CAPITOL

Mercredi 24 Janvlor 1070

CAPITOL I

12 h, 2 h, 4 11
6 h 8 h 10 heures

EPREUVE DE FORCE
Prix Unique G. 5-00

CAPITOL nI

Mercredi 24 Janvier 1979

12h 2h 4h 6h 8b'10

LE FILS

Avant 2 h 30
Entree G. 3-00
Apres 2 h. 30
Entree G. 5-00

CAPITOL IS5

Mercredi 24 Janvier 1979
12h 15, 2hih
4h 15, 6h 16
8h 15, 10h 11

20.000 LIEUES SOUS LES
MERS

Avant 2n30 C G 3.00
Apres 2n30 G. 5 00

CAPITOL 4

Mercredi 24 Janvier 197!)

11h45 1h45 3h45 5h45
LA KARATIGRESSE AUX
MAINS D'ACIER
Avant 2h30 G 3,00

7 h 45. 9 heures 45
EXCES
PORNOGRAPHIQUE
Apres 2h30 G 5:00(1
x x x x

ETOILE C'MNE

Mercredi 6 h 30 et 8 h 30
LES ORPIIELINS
Entree G. 2-00 et 3-00
x xx x

RANCHnO CINE

DUFFY. LE RENARD
DU TANGER


Cine Sene!al!

Mercredi 6 h et 8 heures
MASSACRE DU KARATE
Entrie G. 2.00 2.50 3.0



Instittit Francais

Mardi. 23 20 heures
RECITAL de piano d'E.;teo!
PARNAS ORINGER. artist
americaine.
Au programme : C. Fr,ince
F. Chopin, E. Granados,
Alberiz "

Entree 25 Gourdes
Vendredi 26 20 hIres
imHommagae h Oliver Me
siaenl,>. L'ocuvre du plu
grand 'compo.-iiur franca
contemporIin l xpliolue pa
Geor(nes DUpill,.lis. -vlc 'Ia
male pailm'iptior de M
dimoiseJll Nicijow Si-m! -
Victor.

Pelndant. toutl I mois d
D 'c(rbre 1978. la France
ri ndu 11n hommage nati'.in
a Olivr'c Messisen ri l'oc.
s in de .ses 70 an.s. Messiae
e t un des plus grand
r: Ims de la musique center
pr raine.

I entree libre
( 3artes a retire i 1'Institu
f :ang'ais)


LE NOUVELL1R'iE,


DANS NOS CINEMAS


IMlPER

: Mercr


MORT
Gdes.
Gdes.
Enfant

IMPER

Mercree
12 h'2
b 6 h 8

ONE T
DE PR
Odes.
'G 8;00


IMPER

Mercree

6h S8h
JACK

Entree
Odes. I
Entree


Cin

SALLE
JE SUI
JE ME

SAILE
? 1,50
OSS 11
TOKYO

SALLE
$ 2;00
G;

SALLY,4
$ 1;5U
UN ESI


AUDIT(

Mercred
LA FAN
Ent ree

MA

Mercred
DIEU 1
C'EST
Entrep

0 L

Mercrec
Entrie
SES RI

lo
S LidI

k Mercrec
J. Entree
6 h 8 h
Entry e
LA PLI
REVAN
?s 'BRUCE
is

r rx
a
Mercre'
SKATE
Avanti
e A Part

al Pal
a Mercre
n Entree
s 6 heur
m Entree
BRUCE
LEGEN
8 hresl
it Entree
DESIR


IMP iBUlAL, JAPON: SUICIDES
DE JEUNES GENS AU
RAL f COURSE Dt WEERt-END
TOKYO (AFP)
edl 24 Janvler 31970 Preoccu.i#s pir l ul ate-
i2h Zh th Oh Aib 1iib nir, en r6volte centre l o -o
ciete, plains de griefs con-
ELLE RENCONTRE tre leuts 'anilles, bu- tout
5.00 niplememn. i la suite d'6-
8.00 chbes,dans leuis etudes six
s C. 3-00 jeunes genis et Ieunes illles
et ideu, 6bollers se sont don
IAL II .. n6 la irort peindant le week-
end au Jap6n.
di 24 Janvier 1979 IDseasp6r barce qUti sa
4 anver .mre lui avait refuse une
h 4 h nouvelle paire de skis, le
i 10 hiures fils d'tian fermler di nhdrd
du Japon; Age de il anis a
WO TWO, 122 RUE 6ta, trouv6 pendu samedl A
OVENCE Hiroshima, un garcon de 9
5.00 ans s'est pendu dans sa
I c' hambre, parec qti'dn loi
G. 3-00 avait refuse la permission
d'aller pecher avec des a-
JAIL III mis le jour suivant.

di 24 Janvier 1979 Une jeune fille et un ado
12h 2b 11 lescent de 17 ans se sont
Ohb tous deux donn6 la mort aL
L'EVENTEUR la suite d'echecs dans leurs
eludes. Hiroko parce qu'elle
G. 5-00 n'etait plus parmi les 10
1.00 meilleurs 61tves de sa classes.
G. 3-00 Yasuhiro parce qu'lil avait
x x x peur de ne pis passer dans
la classes sup6rieure. Mikio,
e Triomphe 17 ans, s'est slectrocut6e par
ce que son pore ne voulait
I pas qu'll devienne ingenieur
IS TIMIDE MAIS mais fermier.
St)IGNE Seule la petite Naoko, 13
ans, connut une fin plus ro
2 antique eh se dontiant la
mort avec son amoureux,
";00 uni home de 31 ans. C'est
7 ATOUT COEUR A ce qu'on appelle au Japon
oShinjus ou le double sui-
cide des amoureux.
3 .' 19 jeunes se sont donned
la mort an Japon depuis le
REASE debut de l'ainnee. En janvier
1978, 78 suicides de jeunes
4 avalent 6t& enregistres.
xxx
PION DE TROP
x x x ITALIE-URSS :
LA VISIT A ROME DE M
ORIUM GROMIKO
ROME -- (AFP)
d1 7 heures La visit officlelle ert Ita-
MILLE ORDONNE lie de M. Andrel Gromyko,
G 3-00 Ministre Sovietique des Af-
x x fuxires Etrangeres, arrive ce
x xxxlundi a Rome, est place
SIC CINE par les circonstrices sous
le signed de la Chinie, bien
di 6 h et 8 heures qu'elle s'inscrive daris les
vMERCI consultations ragulires bi-
VENDREDI annuelles 6tablies ehLtre les
G: 4-00 5-00 aeux pays.
x x x Cette visit, du 22 au 2G
janvier, a lieu, en effet, au
ime AUtO Ctun moment oti deux lettres de
M. Lebrnide Brn-ji-J" met-
di 7 h et 0 heures tant en garde les dirigeants
$ 2-50 italiens centree toute vented
EPRESAILLES d armes a la Chine, sont
x x x sur la table du president
du Conseil, M. Giulio An-
O dreotti, qui n'y a pas enco
re repondu bien qu'il les
di 12 h 2 h 4 hres alt reques en novpmbre et
o 1 -5 en decembre.
S10 hers Elle suit d autre part la
2-00 et 3-00 visit a Rome, en octobre,
U GRANDE du Ministre chinois des Af-
CHE DE fairies Etrangeres, M. Hua,
LEE qui y a reaffirme la dispo
x xxnibilite des dirigeants chi-
noLs pour la cooperation la
plus etendue possible avec
T Ihe:trCe lis pays europeens, y com-
pris dans le domain des
di 12 2 4 6 8 10 hres armements.
BOARD Les milieux officials ita-
5 h Entrde G. 1-50 liens garden la plus gran-
ir de 5 heures de reserve sur ce sujet. De
x x K x source autorisee, on declare
ram ii t que la Chine figurera natu
di 12 h 2 h 4 h rellement dans le tour d'ho
G. 2-00 rizon international auquel
res M. Gromyko procedera avec
G. 3-00 son college italien, M. Ar
LEE HEROS naldo Forlani, mais que
DAIRE 1 on ignore si la question
et 10 hres des lettres sera abordee.
0 3-00 Sur le plan concrete, la vi
ET PERVERSION site sera marquee par la
signature, jeudi, de trois ac
w-w-', -aai o cords de cooperation cultu-
relle, scientifique et judicial
re, indique-t-on de source
autorisee. Les themes des
entretiens avec M. Forlani
seront notamment la d6ten
te, le desarmement et les
suites de la CStE (Conf6-
^ o rence stir la Securit6 et la
Cooperation en Europe). Et
Sde ses repercussions sur la
conference qui commencera
le 13 ftvrier a Malte entire
pays europ6ens Aignataires
et pays arabes riverains de
S* la Mediterrannee.
xxx


promise 1M. Carter son souE
tien pour limiter le deficit
budgfiiale: et contenir les
dpenscEs pubilquet
Le Senateur Warren Mag
nusson, Plesildent de la Coln
mission Sdnatorlale d6s at-
tributions de credit, a affir
m6 que le budget sest un
bon point de depart. II
S'se engau g s essayer de re.
duire le deficit, pour jugUler
I infintion qul est A nouveau
son principal Sujet d'inqui6
tude.

A Wall Street, baroffitrfe
de l'huliher des ,, ilieux
d'affaires, la reaction a 6t6
plus tied. Enirls dei mati-
nee, l'inidire des Vaieurs in
dustrielles ntalt en baisse
de cinq points Cefte tia -
deur result sanils doute du
fait que les provisions 6co-
nomiques ciui accombpagient
le budge- ntontrent que 'in
flatlon resr.ear levee aux
Etats Unis en 1979. '
xxx

WASHINGTON AURAIT
DEMAND A DJAKARTA
DE NORMALISER SES
RELATIONS AVEC PEKIN
DJAKARTA (AFP)
Les Etats Unis auraient
demand A I' lIndonslse de
normal-ser ses relations di-
plomatiques avec la Chine,
mais le gouvernement indo
nesien aurait rejete cette
suggestion, 'selon le journal
de Djakarta qui c:te samedi le Ministre
indonasi-en de l'Iniormation,
le General All Murtopo.
Le General Murtopo au-
rait reveled ces faits vendre
di au cours d'une reunion
avec tin group d'intellec-
tuels A 1'Universste d'Alr-
langa de Surabaya (Est de
Java). indonesien ne peut pas -ac-
cepter cela, car tl doit en-
core resoudre au prealable
de nombreux problems in
ternesa, a declare le Gene-
ral Murpoto, cite par le
journal.
Toljours selon <,Kompas,
le Ministre de l'Information
a expliqu6 que le retard
dans la normalisation des


rel'tlons dipldriatlques en
* tre Dlakarti et Pekin etalt
notamment motive par le
soutlen accord par Ia Chi-
ne aux dlrigeants commu-
nistes lndonesiens.
x x x x

TAIWAN :
DEPOT D'UNE
RESOLUTION DE DEUX
DEULX SENATEURS
AMERICAINS
,WASHINGTON -- (AFP)
Les Senateurs Edward
Kennedy et Alan Cranston.
tous deux d6mocrates lib-:
raux, ont annonce lundi le
d6pot d'une resolutionn ex-
primant . gres et du poeuple americain
pour la paix, la prosperity
et le bien Stre "du peuple
de Taiwans.
Les deux Senateurs, qui
ont chaudement applaud
la dcislon du President
Jimmy Carter de reconnal-
tre P6kin, ont precise que
leur resolution demandera a
1'Administration a d'agir
pour pr6venir tout dangers
qui pourrait menacer Tat-
wan.
Le S6nateur Frank
Church, nouveau president
de la Commission des Aftai
res Etrangeres du Senat, a-
vait affirmed dimanche au
course d'une interview tdlevi
see que le Congres adopte-
rait probablement cette an
nee une resolution souli-
gnant que la reconnaissance
de Pekin ne signifie pas
que les Etats Unis abandon
nent Taiwan.


EGYPTE-ISRAEL :.
DES PROGRESS, SELON LE
DEPARTMENT D'ETAT
WASHINGTON -- (AFP)
Des progress ont et6 faits
pour resoudre les divergen-
ces d'imterpretation sur cer
tains articles du project de
Trait6 de Paix Israelo-Egyp
tien, a indiqu6 lundi M.
Hodding Carter, porte-paro
le du Deipartement d'Etat.
... Alfred Atherton, Amn-
bassadeur special des Etnts-
Unis pour les negociations
sur le traits, et M. Herbert.


Hansell. Conselller legal du
Depa.rtement d'Etat. ne vo'-
cdent deputy piusleurs lours
avec les representants du
Oouvernement Israelien I'ln
terpretation de deux de ces
articles.
Les dl.ergences d'icterpre-
tation entire I'Egype et Is-
rael portent sur les articles
4;et 6 qul concernent d u-
ne part. ls revision des ac
coras poui la securite dit Sl
nal. et d'a'utre part"las pr2e
mlinence du traitt -ur leas
autres engagemlqnts internal
tionaux de, I'EgYpt[e
Une aols -que la Do-ution
israellenne a ce suiet sera


parfaltemerit claire. a Indl-
qu6 M. Orfer, les-delguis
apaerieAlriA, se rendront au
Care pour conferer le
Gouvernement Eg ptlen.
M. Atherton, notent les
observateurs a Washington.
semble disposer de la plus
grande latitude dans cett.e
mission de mediation, qui
cohsiste a fare des sugges
tlons sur la mellleure (aqon
de resoudre les dt.iergences
d'Lnterpretation entire Israel
at I'Egvpte
M. Atierton est ilore en
particulier de proloriner sori
selour a, Jeruslem auls i
longlemps qu'il le luge nrces


SFPA E. .


saire. T1 dItait on litibfiD6
refitrer cette semaine h Wa
shington pour rendre comp
te au SecrOtalre d'Etat Cy-
.rus Vance mals, Indlque-t-
on au Denartement d'Etat, 11
est possible quil d6elde de
proldnger son sejour au
Proche Orient.
D'autre part, le Secretal-
re d'Etat C:,'us Vance s'est
entret.enu pendant. oune
here lundl a.ec le Prehmier
Minlstre Adloint d'Israel,
M. Ygael Yadin. Selon le
Department a'Etat, les,con
versatioins portaient notam-
ment. sur les perspectives
du processus de paltx.


PROGRAMS IN.

AIR CONDITIONING'

REFRIGERATION


,D' Dbutez'ie
26 Fevrier 1979


I a


MOSQUITO COlL

Pour ceux qui n'ont pas

d'6lectricit6

En camping, en vacances,

les spirales Leopard tuent

let moustiques sanStaks Odon

Domini qae Bailly

et Co Distributeur Tel. 2.0021

En vente partout


BON ACCUEIL DES
PARLEMENTAIRES
AMERICAINS AU BUDGET

WASHINGTON (AFP)
Le congrts americamn a
generalement bien accuesill
le budget d austerity que
lui a transmis lundi le Pre
sident Carter.
Le S6nateur Eaward Ken
i nedy, pofte-drapeau de l'al
16 liberal., a ainsi reprothe
au Pr6sideilt de freiner les
depenses dans les secteurs
ofa 11 faudrait au contraire
les augmenter, comme les
programmes soclaux.
Le Sdnateur William Arms
trong, republican du Colo-
rado, a par centre d6clard
9 qu'affirmer, comme 1'a fait
le President, que le budget
\ est rilistre s6qulvaut a par
ler d'un rgilme amaigris-
sant pernmettant les glaces
?t et les tartes a la cremet.
Mals l'influent repr6sen-
tant Robert Glatmo, Presi-
dbnt de la Cdtnnbussidn buLl-
g6taire de la Chambre, a


The Premium Beer


. Nouvelles de l'Etranger


OFF.REZ-VOUS UN CADEAU PRECIEUX '
UNE NOUVELLE CARRIER
'DEVENEZ TECHNICIAN Eft CLIMATISATIdN
ET EN REFRIGERATION '


POUR RENFORCER CE PROGRAMME LAlirst school'
MET A LA DISPOSITION DE SES ELEVES

* UN LABORATOIRE DE TRAVAUX PRATIQUES

* UN SERVICE DE STAGES ET DE PLACEMENT DYNAMIQUE
A PORT AU-PRINCE ET A L STRANGER

[ NIVEAU REQUIS : second)

( Places limitees a 35


FAITES VOTRE letr PAS
SVERS LE SUCCESS
EN VOUS INSCRIVANT DES MAINTENANT

2-3508
2-4755


Reconnue d'Utilite Publique

/ SIEGE SOCIAL 516 MAIN Sf
EAST ORANGE NEW JERSEY
APPROVEE PAR L ASSOCIATION DES UNIVERSITIES
) ET ECOLES AUXU S A


~a~~n~i~~ ------nl~m---~~-r~-- -----_I__._~


~ ; -~I ;~'_T'?7c~~7~ ~ If*r; :rsTFI~~e;~. -*-*Z~~,=~- ~;--i*---_-,,yl.;


_ _


I


r--


1 II I ~, II


-.- I,


r









INAUGURATION DE LA BRANCH HAITIENNE j
DE L'ASSOCIATION INTERAMERICAINE


D'IIO M98 D-AF
VENDREDI 26 Du 26 au 28 Janvier pro
chain, aura lieu e lnaugura-
SCOTCH tion de la Brance Haltlen
MICHTTo ne de la AIHE. Cette Asso-
MICHELE SCOTCH CLUB elation group es homes
d'Affaires du Continent
pour des changes d'infor-
S o k mations et pour des Inves-
IR tissements de tous ordres
dans le cpJre de la libre'
entreprise.
SLe siAge International de
*'Assoclatlon est a Miami
B A B ANRT et le Prsident est M. Jos
1 JI~ R. Garrigo, President de is
Banque de Miami qui sera
",B ABN i 9s notre hote du 26 au 28 jan
vier. Un beau programme
,G.6i>5MCC-OT,- :c~f.r~x-- :=:=5= -.f. .. ,f ooooOM OSW OS-osO Sest prdvu a L'occasion de
1'i,'naul-er fionnde la,.Bran-


-onamoaaQe-z -<- '^DCsis

SIP




I Nouveaux dea





Air cond





Machines a.





-Atelier de





Service


40 Ru'


VGER


lers -Nouvel





l1tione Singer




coudre SING





reparation -


e complete.


e des Miracles


che Haitienne de ia AIHE.
pH e rint Mnnsiepur Josd


R. Garrigo sera requ hFad
report par Messieurs Elias
Cassis et Hubert A. Dufort,
auction en notre pays di
cette Association et aussi
par d'autres dminents horn
mes d'affaires pour des pri
ses de contact qui, nous
'l 1'esp6rons seront bdnefi-
e Rlan ques n notre pays.
SLe President b Vie de la
SRepublque Monsieur Jean

SCOLOMBIE :
ARRESTATION DE
CINQ GUERILLEROS
SDU < BOGOTA -- (AFP)
S Cinq membres du mouve-
ment colombien guerilla ux
baine M-19) front ete arris-
S R tes lundi par les forces ai
e t mes dans les environs de
Bogota, annonce-t-on offl-
ciellement.
Les guerieiros, trois hone
mes et deux femmes, oni
ste captures dans deux re-
paires on I'armee, precise-
t-on : a trouvi 502 fusilh
et pistolets provenant de Il
Caserne de l'Institut Mili-
taire de Bogota, devalis6e
au debut du mois par 1R

Le Gouvernement a indi-
que dans un communique
que 134 personnel actuelle-
ment detenues sont soup-
gonnees d'appartenir at
( Sg guerilla urbaine les plus a(
tifs en Colombie et qui
6..t6 pratiquement demante


FAIRESTS (AIHE)
Claud9 Duvalier a bien vou
lu accepter la Pr6sidence
d'Nonneur de la" Branche
Haltienne.
Le Programme de la visi-
te des Membres de AIHE
comporte une reception de
Blenvenue Six h Hult le
Vendredl 26 janvier offerte
par la Chambre de Com-
merce d'Haitl, et un Ddjeu
ner de travail le Samedi 27
organs B par les homes
d'affaires membres de la
-ouvelle Association .
Notre Journal souhalte le
plus grand succs sa l'Asso-
ciatlon Interamo ricaine
d'hommes d'affaires et a s?
nouvelle Branche Haitien-
ne.

LE COMPROMISE EST-IL
POSSIBLE?
Les religieux ddmentent
tout contact avec ale trai-
tre Bakhtiar s. Mais M. Ba
zargan, s'adressant mardi a
la press, a laisst entre-
voir ce que pourrait etre
les lendemains du retour
de i'Ayatollah Khomeiny. II
a dGclare: mLe Gouverne-
ment de M. Baktiar devra
dumissionner et coder la
place a un gouvernement
provisoire s. Le proche de
l'Ayatollah Khomeiny. n'ex-
clut d'ailleurs pas que l'ac-
tuel Premier Ministre puis-
se lui-mdme diriger ce
nouveau gouvernement, esi
Khomeiny le veut>.
Le Gouvernement proviso
re devrait alors, toujours
dans esprit de M. Bazar-
gan, organiser un rdferen-
dum sur la question de la
xRdpublique Ddmcoratique
IslamiqueM, c'est-Ca-dire sur
un changement de regime.
Ensuite, toujours selon le
(scenario Bazargans une as
semble constituante serait
charge d'6laborer une nou
velle constitution, avant
election d'un parlement
et la designation d'un nou
veau gouvernement.
L'opposition de gauche
n'est pas hostile a un tel
project. Pour sa part, le Pre
mier Ministre Chapour Bakh
tiar se tait. Mais il affirme
son image liberale : il a
accordS la liberty de la pres
se et il a liber6 les detenus
politiques.


(Suite de la lere page)
majority6 des populations d6
nmunles *du globe...
C'est pourquoi les pays
sous-ddveloppes ne pourront
suivre cette civilisation dite
technicienne, ou technologi-
que, qui d'ailleurs, est res-
ponsable, pour sa part, du
sous-d6veloppement, de leur
situation passee et prdsen-
tA...
Alors, le sens de "leur
Grand Reveil, et de leur
tdefi, c'est d'imposer et ae
contrlbuer 9 conotruire la
nouvelle eCivilisatibn de 'U
niversels, oti dominant la
coexistence pacifique des cul
tures humaines, la coop6ra
tion authentique et non
la domination selon la
grande regle social du don
ner et du recevoir. Telles
sont, en definitive, les op-


MARDI 23 JANVIER 1979


CONCENTRE


tons majeures du present
et du futur... '
Le professeUr Achilll Aris
tide, SQmme nous l'affir-
mions au ddbut de cette no
te termine son ouvrage a-
vec optimisme. Puisqu'll pen
se que notre monde qui red
Use toutes les conditions
d'une fondrilre ne va pas ,
sauter.-.. Puisqu'il pense que
le Tiers-Monde a s o n
< cher avec les Deux Autres
mondes sur la tCivilisation
de l'Universels.
Optimisme de l'Anthropo-
logue qui s'appuie sur les
concepts de Monisme et de
PluraliSme Culturels. Monis
me Culture puisqu'il croit
que I1'Humanitd dvolue dans
son ensemble vers une civi-
lisation unique, une civiisa
tion marquee des apports de
toutes les communautes hu
maines... la sCivilisation de


Soulagement rapide
Sides douleurs dorsales




contre toute douleur


l"Universehl,
Mais ce qui fait la force
et la beauty de ce extracts
que nous avons voulu corn
mentds, aujourd'hui, c'est le
dernier paragraphe. C'est la
density philosophique de ce
paragraphe. En deux phra-
ses totalisant six lignes. le
chercheur montre a quel
point 11 manie et maitrise
la dialectique. Au sein de sa
eCivilisation de l'Universel:
don't le monisme cultural
arrivera comme le pole prin
cipal, l'aspect dominant
dans la contradiction, il lais
se entrevoir l'autre contrai
re. Cet autre contraire... ie
pole secondaire, l'aspect
impliqu6, implicite, cnie
mais... necessaire (ou essen
tiel) a l'union c'est la scoe
existence pacifique des cul-
tures humaines>>.
Quelle belle perspective
ne laisse-t-il entrevoir : Un-
pluralismne harmonieux au
sein du monisme L'union
dans la diversit'e ngendr~e
et accepted par tous Vrai
ment, la critique devrait re
tenir cet ouvrage ne serait-
ce que pour ce paragraphe.
Or l'auteur a eu I'heureuse
inspiration de le placer a
la fin de sa conclusion. Ce
qui rend ses demarches d'An
Sthropo Philosophe encois
Dlus signi'licatives.
P. B-


Toutes les cuisinieres de meme categories sont supposees avoir,


POUR UN PRIX SENSIBLEMENT EGAL les memes equipements




C'est Faux


EQUIPMENT


4 brubsurs
Porte vitree
Lumiere dans le four
Pieds niveleurs
Tiroir Grill
Thermostat
Four Auto-nettoyant,
Plan de cuisson amovible
Horloge
Timer
Four automatique
Boutons sous les yeux
Porte du Four amovible


SEARS
KENMORE
21"

X

X
X
X
X
X
X



x
x

x
X
X
X



X


KENMORE
SEARS


X

X
X
X
X

X
X








X


AUTRES
MODELS
20"
X

X
X
x7
x


AUTRES
MODELS
30"

X

X
X
X
X
X


El pour les prixcomparez vous memes Vous serez agreablement surprise



Kefnmore. Solid as i


GARANTIE :1) UN AN SUR TOUTES LES PIECES DE FONCTIONNEMENT, A L'EXCEPTION DES PIECES EN VERRE. 90 JOURS DE LA DATE D'INSTALLATION POUR TOUT AJUSTEMENT LA CUISINIERE. GRATIS.

SERVICE : NOUS AVONS LA TECHNIQUE, L'EXPERIENCE ET LES PIECES DE RECHANGE.

OMNI SUPPLIES, 74 Rue Pavee Tel. 2 3039


- - - -- -


PACId-


ld --


I


ywICsacaeocom


IJ


AK----


*a/se/s/wyxr'w/swyyawsKxw.Kf-fy.wsfiiw^^M'MM


LC_-~------- ---------- Nr_)_/~Ct~*~nt/r~w~,~r~c~r~)~)_)_)~ -/~/~l/~/l/l////~/ZI/~C//X//ZI~C~a~/-/XI


. . . . .


30~VIC/-/~X///t~/Z///II~= ~//)//~Y/~IVI~/////////////P//I/~~


1


ir

e

n


Is
a
!e
e

I-


u
e
LC
a


C-1--m. .0 0 --- a 6 bora ce-ec I C, C* --e


..





MARDI 23 JANVIER 1979


D A I A iLaxatif au chocolatVainqueur de la constipation


AVIS
L'Administratlon G6nO -
rale des Contributions. rap
pelle au Public en CGnOral
et. en particuller, aux Ex-
portateurs, Importateurs, Ne
goclants Consignatalres,
Comrniergants, Industriels,
Professionnels, enfin a tous
ceux qui exercent une acti-
v.te lucrative quelconque
que, conformement S l'arti
cle 5 duii Decret du 24 Sep-
tembre 1975, modlflO par
celui du 12 Novembre 1976
la Patente est dfe sans sur
taxes a partir du Premier O0
tobre jusqu'au 31 Janvier in
clusivement de chaque Exer
cice F.scal.
En consequence, cette Ad
ministration invite les Con-
trbuables qui ne l'ont pa'
encore fait. a se mettre en
regle, au plus tard, le 31 du
mois en course; afin d'eviter
d'encourir les surtaxes de 10
pour cent par mois ou frac
tion de mois qui comment
ce a courir des le premier
Avril prochain.

Elle leur rapnehle dealo-
ment les dspos.tions de 'Ar
tidcle' 10 du mdme Decret
leur faisant obligation de
soumettre a l'Administra -
tion Generale des Contribu
tions, a partir de la premier
re quinzaine de Juillet, jus
quii'au 30 Septembre de cha
que anuee fiscal une de-
claration comportant tous
les elements indispens.ables
a la determinatIon equita -
ble du montnul t n, I' 1 .....
e ce., sous peine d'une amen
de representant 50 pour
cent dudit moinat.i.
En outre, elle pro0ife de
cette occasion pour infor .-
mer les Interesses que pour
iac liter les operations de
perception de ce droit leg
guichets du Service concer-
ne au Bureau Uenr'.i ('L
ceux des Agences de Petion
VAlle et de Carrefdur fonc-
t onneront. de 8 heures A.M
a 7 heures P. M., a partir du
Lundi 29 Janvier jusqu'au
Mercredi 31 du meme mois.
Port-au-Prince, le 19 Jan-
v.er 1979.
Odonel FENESTOR, Av.
Drecteur General


AV
ELECTRICITY
D'IIAITI
Demande de
Cotation No 12
12" Janvier 1979
ELECTRICITY D'HAITI a
vise les interesses que les ar
tiles su-vants lui font be -
oin :
1- 95000 ft Code Word
_-Centurys' Copper Triplex
No. 2 Two Conductors No.
2 AW Black stranding 7, '3oft
Drawn Copper. 045, X LP In.
slated 600 V and conduc-
tor No 2 A W G, stranding 7
Hpird Drawn bare copper ,ri
plexed together (IPCEA Stan
dard S-19-81)
2- 10.000 ft Code Word
<(Dor.c Copper Triplex No.
2/0 A W G; Two conduct -
tors No. 2/0 A W G Blacl,
stranding 19 Soft Drawn
Copper 060"XLP insulated
600 V and one conductor No
2/0 A W G stranding 7 Hard
Diawn bare copper tr tri-
plexed toget'hr-. tiPCEA
Standard S-" -81)
3- 2.00 ft Cc .e Ciord ver> Copper '"uadrailex No.
4/0 A W G; Three conduct -
tors Nbp 4/0 A W G, stran -
ding 19 Soft Drawn Copper.
060" i L P insulated 600 V
and one conductor No 4/0
A W G, standing 7 Hard
Drawn bare copper quadru
plexed together (IPCEA Stan
dard S-19-81)
N. B. a) Les prix soumis
serumnc Cie' Fort-au-Prince
et les dates de livraison ri-
gourtuseiLent tenues.
b) La livraison de 1'arti-
cle No 1 se fera en deux 2)
parties a onterNalle de qua-
Lre 14) -jis.
ELECi ,tCITE' DHAITI in
Vite 1h interesses a soumet
tre persounnellement leurs
oifres le Mardi 23 Janvier
lj/'1 :. 3 heui,-s P. M. a l'U"i
ne Electr.qut RueM Jselth
junvier
LA DIRFCTTON 231
xx 1 x
GRAND ORi ,'-T D HAITI
AVIS
Les membres de la Frater
rite sont gv.ses que les Tra-
vaux du Convent 1979 debu


MUInA


IS DIVERS
teront le mercredl 24 Jan- ti
vier courant a sept heures si
du soir au 3rand Temp:e du T
Grand Orient d'Haltl et se- n
c ront clotur6s le Jour de la ci
Fete de 1'Ordre le dimanche rt
28. q
Sp
L'gesistance et la partici Is
patio des uns et des autres A
est recherchee pour rehaus- C
ser la, ciremon.e du diman F
che 28 Janvier out debutera S
a dix heures dr. martin.
Gerson- ALEXIS
3rand Secr6taire


:t -' X
ASSOCIATION
QULTURELLE
HATTIAD'. ALLEMANDE
AVIS
L'P sgociatlon Culturelle
Haitiano Allemande prend
plaisir a vous inviter hla
conference que prononcera
le Docteur Giovanni Caprio
le Vend.edi 26 Jani'ver en
course U 7 heures 30 an local
de Association sis a 1'Ave
nue Christophe No. 23. Le
theme de cette conference
sera :

ORIGINE ET STRUCTURE
DES FORMATIONS SOCIA-
LES DE LA PERIPHERIE,
i PAYS EN VOIE DE DE-
VELOPPEMENT).
Le Docteur Giovanni Ca
prio a obtenu son Doctoralt
en Sc ences Economiques et
Sociales a Naples et pour-
su vi ensulte ses etudes a
Francfort en Allemagne,
L'Association Culturelle
Haitiano Allemande comn
ue sur votre aimable presen
ce pour le plein ducces de
cette soiree.


CIRCULAIRE
Conformement aux recom
maindations expresses de la
i-omnm sion Presidentlelle
actuellement en mission d'e
tudes h 1'Office d Assuran -
ces et selon les inscriptions
formelles du Bureau de Su-
Dery s.on des Entreprises
Mixtes_ et d'Etat, la Direc-


Carnet Social


on G6Onrale de 1'O
urance VWhicules
lers avise le Publi
Oral et les assurOs
ulier que les police
ances ne seront plu
ue centre le paiL.m
let de la prime pr6
a lol.
ASSURANCE VEH
ONTRE TI'IRS.
eranols M'JI 'T
upervise'.r r.jndra
eorges iS' JORE
3.recteur ,Jun6ral.


x x x x


LA SOCIETY ANON"
DENOMMEE
SOCIETY DE
CONSTRUCTION ET
PROMOTION DE
LOGEMENT (SIMAI

Me Edner I ierre
vocat, informed le pu
a effectue en l'Etud
Claude Romain N
Port-au-Prince le d
Statuts de la Socldt(
me en formation
mee : tion et de Promotio
gement> (SIMAB)
par ies Ingenieurs
nuel Armand ct Pie
dre Simon, proprieta
tilie, aux Nos 76
4102 B demeurant e
cile, 4 Port-au-Pri
ont compari1 par d
Notaire ci-dessue la
avant pour but d'e
dre l. construct on
tons de toutes categ
prepare r, f nancer e
Lr toutes operation
faciliter la promotio
g(m,-nt en Haiti et
trepirendle Loutes a
perat on, commercial
n'neter s. mobilieres
mob leres so rattaci
rectement a l'objet
et suscept'bles i'en
l'extension ou le d
ment conformement
Me Edner PIERRI
Avoca


Scotiabank


'


Coup d'oeil social


Centre Deces de Madame BONNE
c en g Marcelle Terlong Par
en par ti t J '
Spare a Jamaica, N. Y. Dans la flivre de l'Infla- lerle e
is d'assu Nous annonqons avec pet- ton et I course au deve- elle re
s ciseso ne le dcs de Madame Mar tooet iune dev, nit I
ient com cell Tonge spp et, ne denreport, nit,
vue parce Therongesurenu lerare c ^ jours-Il.cs bonne- tab.e
Vendredi 19 Janvier courant .coime. slice rtenent, on les ra de
ICULES a Jamaca, New York, k la s omme chez nous Aucun l ne 'av
suite dune longde malade. m h n
suitedune longie malad'e.journal n'a sdu .gne le faith, te f.11
Normalienne, a;mant son, t ideigrena ale ,.
1. mnetier: la dfunte a form ucune rid nen apare,
de nombreuses generations poisrlant is tal exiete. Ii n Pulos
sunnmm,,g-qu'on ne puisse en deIma
et e le compete parmi ses importer come le rz ou la do V ia
6ldves beaucoun d'admira lmaonel 1r n Va me
e1yves be~auueoun 1lasdemt11erfarine, autr,s denrees rares. aure
teurs. Aussi, laisse-t-elle ture e
d'appr6c ables regrets par tout o
mi ses compatriotes tant a C'est dommage pu'sque rapid;
YME New York qu'a la Cap'tale. c'est vraiment leur absence demi-i
En cette triste circonstan qui revele 1'utilit6 de leur de bo
ce, nous prOsentons nos sin presence. Qu'est une bonne hlarna
r DE ceres condoieances a tous a tout f-ire dans notre mi- cole o
les parents que ce deuil at- 1ieuy ? C'st' une fil-e ou une taps c
B) tent, notamment ses flils, dame plut6t jeune qui fu- de ses
M et Mme Mare Henri Terlon yant,e son lop'n de terre im
ge. nee N.cole Courtois, et proJucrli de qu6lque lo'ntal Ens
Paul, A- letrs enfants, Franco'se, G;- ne province vient grossir la qu'a
blic qu'il na, Larry, ses freres, M. et foule des grands d6cus qui te.cra
le de Me Mme Andre Terlonge, nbe croyalent au mirage de Pori
otaire a Pinede, M. et Mme Philippe au-Pr'nce la lese
6pot des Terionge nee Riga'ud M. pas d
i Anony- Raoul Terlonge et enfants, A ment,
denom- ses neveux Louis et Frantz Poussde par le desoeuvre- rsmnen
Construe Terlonge, aux families Pine ment et surtout par la faim, onze
n de Lo de, Courto s, R gaud, Canal, elle se fa t recruter par une se me
Fonsee V.eux et Michel. maitresse de mason qul a vertir
Emma- Les fundrai les de la re- son engagement lui conf.e lts m
erre An- grett6e defunte. Mme Mar- qu'ell- a bescin d'un peu lege
ires ilen celle Terlonge ont ete chan d'aide pour ten'r sa maison. fants.
665 C et toes a New York au milieu C'est souvent de Phypocr sie
et domi- d'un grand concours de pa- car cette dame, trop sou- A s
nee qui rents et d'amis. vent, a plut6t ni:soin d'une vaisse
evant le x x x x bete de sonmmu. et d
I Society Nous profitops de cette oc Lile p
ntrepren casion pour fare part aux Paradoxalemn nt. ce sont les trc
des mat parents et am s qu'une mes les petite-s ou -noyennes mat pour
ories, de se de requiem sera c -1ebree sons qui les font le plus souft fants.
t execu- a l'Egl se de Christ Roi le frir. En efict, quand el:e est desha
s pour vendredi 26 jaivier procha'n edomi-ilevi, elle don't 8tre la vetem
n du Lo a 6 h P. M. pour le repos de premiere a Otre sur pied. D'a d'aller
auss, en 1'am, de la regrettee defun board, elle fa't 'e feu, prepa tout
utres o- te. re le cafe et commence Ie pe d tine
0cs f tit dej-uner. Alors. elle don qu'il
ou in- ne un coup de ba'ad a la ga-' de ma
hant di-
ci-des us Colmtract'otion :
facil ter PIUWN,' 3 ?
6ve oppT rOSI
h la lot r ression
dans les pays
E-PAUL on.s-d'veloopes
(MARYLAND), (AFP)
t. Environ 54 millions de fem
xrtes dans le monde ont pris
la pilule en 1977, soit qua I
millions de plus qu'en 1974, S A S 'A F F
indiquent plusleurs etudes S "
pr6pardes par M'Universit6
de Mddecine de Johns Hop
kins de Baltimore (Mary -
land)
Selon ces tudes, I'usage
de la pilule anticonception
nelle a consldOrablement
aue.ment6 dans les pays en
vole de ddveloppement.
mais a en revanche d'.mi-
nue dans les pays ddvelosp-
pOs Les Etats-Unis, par ex -
emple, ont enregistre au
course de cette pdriode une COMBAT
balese de 20 Dour cent. "
En 1977, affirment ces e
tudes qui do!ivent paraitre
cette semaine dans le Maga
zine <,population reports,

Ions de femnmes dans le mon
de ont achetd sa pl-ule, don't
quatre dans les pays en vote
de developpement. Neuf mil
lions dans les pays develop '
pes ont en outre requ gratul. .
tement ce contraceptif dans
le cadre de programmes de
planning familial.
Les etudes estiment d'au
tre part a 15 millions le 'T1 A R I
nombre de femmes chinol-
ses qui utilisent la pilule. f -

Interview d individual Fu
I'Ambassadeur
d'ran aux Pave7
Etats Unis
NEW YORK (AFP)
L'Ambassadeur d'Iran aux
Etats-Unis a estim6 que les Port-au-l
Etats-Unis, malgre leur op-
position offlcielle, ne soubat
tent pas accueillir le Chah. k -
Dans une interview aus Port.
( mardi, l'Ambsasadeur a dit
qu'il avait acquis cette cer- l
titude apres avoir visit le 9 9
Texas, la Callfornie, New-' .
York et la Georgle, a la re. ,
cherche d'un lieu de sCjour PtOp Pt
pour le souverain iranien P r '-
Le souverain, a prcis M. '
Zahedi, avait prvu due ve- SU les CI
nir aux Etats Unis dos mar.,) ... ,
dl, males dimanche, au course -+- +- 1
je la conversation quotlidlen a ireSSeZ-VOUS a
ne qu'il a au telephone a- r '
vee le Chah, M. Zahedi i'a SR
persuad de roster aurs Ma- ,
roc u mols jusqu'au week
end prochaln. ,. : /

joute d'autre part que les ij ,
conse'.llers les plus proches j .,'-A EV O C
du souverain eselment qu'un A E RO O C
sjour du Chah aux Etats- -N -RiN
Units constltueralt le signal : LA L N A. IN
d'une abdication, Retourner NGL DES RUES PAW
pssble, ds a e m esur S
oft le sounerain auralt l'alr
d'Strt reinstallS au pouvoir Ij
par la CIA lAgence Ameri- 9 2,3 6 l7
caine de Renseignements), 1
soulignent ces conselllers cl n
tIs par le journal. -- .. .. '-- --- -- w'


S A TOUT FAIRE
Odler JEAN-LOUIS


et a la devanture. Puls
't Lllie les enfants. E le
le' dO-j'unEr et, sert la
Erit.ulte, .ile s'occupe
I', toilette 'JIu plus eI u
ati de otii.'.' la pen-
le.

, sous les cris rep6tes
dum.e qui came qu'ell"i
ettre toute sa progeOi-
en retard, la bonne, a
fare se lave, s habille
:ment, se' ciar[ga d'tne
douza'ne de val ses et
lites a lunch et ainsi
chee, el e conduit a 1'6
Ui a la station de tap-
ou.de taxcii. les infants
s employ( ur..

u'to, des son retour jus
onze heur(s, elle s'at-
h ui-e tripl" tache :

s.v'., le meniage et le re
fu" m di. Miraculsuse-
elle s'est tire regl ie -
it a mnerveille et des
heores et demie, rell
et en leve'r de se con-
rn po;s tendre devant
urs du lytce ou du tol
;Ue frequentant les en

on retour, elle fera la
1.e. In'etto era la couI
ebutera le repassage.
relidra uno times, vers
ois heures et titnte. .
;iller chercher les in-
Cc sera ell, de ,ls
bill r, de ranger leurs
i-nts de le-s convier
r prendre heutrs 1 vres
cea dans o:n Francas
couleur inddfin's-abl.'
seralt osi de qualifier
arron.


Elle ach'vera le repassage
et des Sel-, heures, par Ses
sons, ..e super sera pret.
Vous p-nsez que maintenant,
elle mertera.t d'un repos
tres desiie. Eie ne 1'aura
pas puisqu'elle devra' atten-
dre que es enfants aient fi
ni leur repas pour qu'elle de
fasse la table et fasse la vais
sel.e. 11 lui faudraattendre
qu' .l a iaent se voucher pour
aller les border- dans leur LIt
'tout en veillant a ce qu'ils
portent leur pyjama, leur
bonnet de nuit et leurs
.Lh.ussures de line.

Alors seulement, la pauvre
pouita... s'assecir devant u-
ne cuvette pour faire une les
sive part.culiere, puzsque
ses vicilles hardest, il faut
qu'ellte ,s porter propres.

Quand enfin a 10 heoures
du so r, e.le se pettera sur sa
vie lie natte de pa lle en pen
sant a s parents mo ns heu
reux qu'elle, i sa province
souriante. aux cinq petites
heures d onimmeil qui lut
sont imnpartie., aura-t-elle
la force dc, s'!ng6rer centre
les abje-tes te'ntatives de
son patron avide de lui enle
ver ce qu'(1.e i aura pas en
core p.rc.u : 'a dign tO ?

Malheureus.'mett, elle code-
ra parfois a s't vocation de
hLinie a tout fair en soul
geant l-'s app t is noti repus.
Pour tout eela, e le ne tou-
chera que 10, 6 ou mime $ 3.
QuL-e 1on ne setlonne done
pias s la denre s, rarefie I
Prochain Article LES BON
NES A RIEN FAIRE.


F SPECIAL


nFare" d'Aerocondor


z votre billet


rince Miami -


au Prince


)G plus taxes

servations et Informations

editions de ce tariff. '

votre agence de voyage


ou a



)NDOR
E DE COLOMBIE

EE ET rAU PEOPLE |


t 2'01-01 (A |j

;OCQ.S~6Sr-CO&C.S-S..,.,^.


I1*T-C


PAGE 7


LA BANQUET




DE NOVA SCOTIA





*Un service sur measure



Une pratique efficace



des problems de l'argent



Une equipe disponible



et attentionnee qui allie



le talent a I'experience






LA BANQUE DE NOVA SCOTIA



a 1a rue Pavee et a Carrefour


LA BANQUE


S0UI A RESPONSE A TOUT


I i -- 7----- --- ---- --., -, --- .-- --- ---- .- I -.- .--"


__


dpcaJILU~E-=~El~i-~ssl~rql


411-~-C ---


-





-V -


r










LIU nOUVELLI S


u1


MARDI 23 JANVIER 1979


- WP M .WD60CF- 00


CINE THEATRE TRIOMPHE PRESENT

Midi 2 heures 4 heutes (an permanentce) 6 heures to et 8 heures 30

CE SOIR


SALLE I $ 1.50 et 2.00

Je suis timide maisje me soigne


SALLE II $1.50 et 2.00

OSS 117 atout coeur a Tokyo


SALLE III $ 2.00

Crease


SALLE IV $ 1.50

Un espion de trop


Inauguration d'un Dispensaire Match de Boxe
Hopital et d'un Marche a Marchand Malta Heineken


A Marchand, hier, c'etail
une journee vraiment faste
pour la population locale
avec la cdremonie inaugural
le du Dispensaire-Hopital
Claire-Heureuse et du Mar-
che Jean-Claude Duvalier
en presence de M. Gerard
D. Prophete elt d'un offlicicr

de la Garde Presidentielle.
representants de leuis Ex-
cellences M. Jean-Claude
Duvalier et Mme Simone O.
Duvalier.
Apres la messe solennelle
suivie de Te Deum chantee
par Mgr Emmanuel Cons-
tant a I'eglise Ste. Clair, les



AU MONDE CHIC

Dans le but de slts-
faire toujuuis sa cli.nte
1-, a deja rc.a de tres
Oeaux tissus a campa-
gnes et imprim.es pour
les robes fraschs. ainsi
que des dessuis pour en-
fants.
Vous trouvw-ez un grand
cho'x de brodrie Suisse,
broderie fantaisie impr.-
mee, cretonne, damasse
pour napnes et maLe-
las, plastique pour ta-
bles et r deaux, serviet
tes de bain superieur,
draps et takes ainsi quee
des moust'quaires pour
toutes les dimensions de
lit.

peQor les Bebes

robes, chemise: bras-
sieres at draps brodes
mostt quairt. oreillers
chaussons etc. uansi que
des robe,: pour it.ants
de 9 a 18 mois.

poixr la Ieau

Le eavon Dul:ex, le
savon ae rose et cocom
bi.

Au Monde Chic

est toujours heureux
de vous recevour.
Rue de Magasin de
1 Etat 89 -


t d1elgations officielles dt les
autorites locales se sont ren
dues a pied de 1'6glise etant
au Dispensaire-H6pital en
1 vue de. son inauguration.
Apr5s quoi, le rendez-vous
etait au Marche Jean-Clau
de Duvalier ou plusieurs per
sonnalites tant de la local
te que des delegations offi-
cielles onut pris la parole
pour magnifier la solennit6
du jour; parmi celles-ci, on
peut citer l'Inginleur C.
Georges responsiblee de la
construction)., un notable de
la ville, un membre des Con
sells Communautaires, le Dr
Gaston Deslouches (direc-
teur general de la Sante Pu
blique et de la Population),
le depute Pierre V. Etienne
et M. Gerard Prophete au
norn du President a Vie de
la Republique.
Ir x x x x

D'anres les renseigne-
ments recleillis, le cout to-
tal des travaux s eleve a
$ 123.837.00 don't S 65.000.00
pour le Dispensaire-Hopi-
tal qm comprend tous les
services important: Mede-
cine, maternity, pediatrie,
radiologic, clinique, pharma
cie etc et $ 58.837 pour la
construction du inIrcihe, iun
march moderne
Ces deux edifices ont pu
etre construits grfice aux
don.s olferts par des original
res de la localile resident ac
iuellement a l'etraniger et
aussi gr se a action des
huit Conseils Communau-
taire de la region.

xx x x x

On petit dire que Mar-
chand (Dessalines) est en
tramn de vivre a 1 here de
I unite de la famille haitien
ne pronee par la politique
du gouvernement.


Mercredi Medical
CONFERENCE DU
MERCREDI 24 JANVIER
19 i9.
a 8 heures du soir
,A PROPOS D UN CAS DE
HERNIE DIAPHRAMATI-
QUE ANTERIEURE, OPERE
A L'HOPITAL FRANCAIS.
Par le Dr Michel I.OMINY.


Wesley F1ix alias AKld
AUi connu aussil comme
uChampion d'Haltiv bien
que pas official. II ne present
* ta jamais Haiti aux jeux o-
lympiques du Canada. Trba
bon boxer rapid d'oa le
nom de Kid All.
V. S.

Yvon Roux connu comme
le champion de Pdtionville
et supportS par grand non
bre de fanatiques, rdputd
d'avoir eu force dp frappe
extraordinaire.
C'est en quelque sorte un
match de revanche, la dei
niere fois que ces deux bo
xeurs s'etaient rencontres
Kid Ali avait eu le dessus
mais Yvon Roux availt tou.
jours eLe anxleux ae rencon
trer Kid All a nouveau et
il est en pleine forme main
tenant.
Match qui sera apparemment
dispute et qui demeurera
dans les annales de I'histoi-
re de la Boxe en Haiti.
Date : le 27 janvier 1979
Heure : 3 heures p.m
Lieu: Pare Ste. Theresr -
de Petionville.

PROGRAMME :

1) En levee de rineau,
match d'exibition entire des
jeunes boxeurs- (3 rounds
par niatchI
23 Match principal de hurt
S)i rounds de 3 minutes de
combat et une minute de re
pos I1 ,.

3) Grand Bal antme par
1'orchestre Channe.L 10.
Bierre Pr6t I -e vt Malta-
Heineken en vente a G. 1.00
la bouteille plus d6pot.
Entree : $ 5,00 Ring Side
$ 3,00 Reserve $ 0,60
Entrde general.

Les cartes sont en vente
a la Brasserie Nationale
d'Haiti, S.A. a Sir Georges,
Vincenzu City. Sonda Farm
Store, Grandu Burger. So-
navesa. Le Rock, La Grotte,
C'est si bcn, Patrick Color
L a b, et a. l'entrec du
match le Sanmedi 27 Janvler
1979 a 3 h. p.m. "
Ne ratez pas 1'evenement
sportif de 1 annee.


LE PROBLEM DE
fenlevement
des detritus
Des efforts ont, certes, 6t6
fats par l'Administration
competent pour essayer de
trouver un modus operandi
en Ce qui a trait a l'enleve-
ment des detritus a Port-au
Prince.
L'evacuation des ordures
menageres a son importan-
ce etant donn6 qu'une ville
ne peut, etre propre, encore
moins a'-,sanie, si des detri
tus y sont semes un peu par
tout.
C'est 1., i' faut le reconnal
tre, l'un des prob-emes de
notre Canitale. Car une Citd
pent ne pas etre belle. Mais,
dans la measure ou elle est
propre, eale est a meme de
presenter des attracts suscep
tibles de retenir I'attent on
favorable du visiteur le plus
exigeant.
Plunieurs formules ont dd
ja ete untiisees pour arriver
b assurer convenablement
les operations d'enlevement
des detritus a Port-au-Prin-
ce.
Cest ainm que le dernier
moyen employee, et qui est
encore uAiise est celui d'ins
ta.ler dans certain quar-
tiers res.dentiels de vastes
recipients dans lesquels les
ornures sont deposees en at
tindant que le camion pre
pose a lenlevement vienne
efectuer son travail.
L',nconvenient est que, as
sez souvent, le camion, pour
uni reason ou pour une au
tre, est eni letard. Et emee
quand, certaines fois, le ca
inion arrive a temps, le
v o 1 u m e des d e t r i-
tus deboide le recipient pour
s etaler par terre donnant
aiisi lieu a un spectacle de
cLvant. Spectacle qui, a par
un confrere plein d'espr:t, a
ete qualilie de res,.
A notre avis il faudrait re
turner purement et simple
ment a l'ancien et vieux sys
teme se.on lequel les paniers
a detritus etaient gardens
dans les course des maisons
et n'etaient mis dehors
qu'au moment precis ou la
clochette avertisseuse du ca
mion propose a. 'enlevement
se fat entendre


4


Echos et Informations


Le President Jean-Claude
Duvalier vient de contribuer
pour $ 10.000 a l'oeuyre de
restauration du Lycee P6-
tion. D'aprs ce qu'on croit
savoir. un cheque a Wte 5-
mis a 1'ordre du comlti de
restauration de ce Lycee.

x x x x

L'Eglise Notre Dame du
Perpetuel Secours se trou-
vant au Haut du Bel Air,
sera bientot agrandle. Les
travaux ont deja. debut.
Cette eglise, dit-on, a Wtd
construite en 1882 et res-
taurde en 1946



Hier ramenait I'anniver-
saire du Centre Haitien de
Recherches pour la Promo-
tion Feminine (CHREPR
OFi. La cer6monie de cele
bration de cet anniversaire
a etW marquee par une ma


Intelligente
Publicity pour
Haiti


(suite de la le. page)

en Haiti, Mr. Georges Fray-
ne et Mme Catherine Frai-
ne, photographers attaches t.
'ONU pour ajouter les vues
prises d Haiti a cells prses
en Afrique, en Asie et dans
le Moyen Orient.

Ces photographs apres u
ne seance de travail convo-
quee, par Andrd Wilmots, Re
presentant dbs Nations U-
nies en Ha,ti, avec la part
c'pation de Me Julien Lautu
re, Representmnt du Gouver
niment press du PNUD et A
gent de liaison entire le Mi-
nistare du Plan et le Con-
sell du PNUD et Agent de
liaison entire le Ministre du
Plan et le Con- ell National
de la Cooperation (CNC),
M. Jean EVEN, Conseiller
Principal du Programme
de Formatoin Coporeative,
Monsieur J. Robert DE -
MERS, Deleguo du FENU,
Madame Josephina BAGUE-
RO, Assistant du Represen-
tant Resident ont fait cer-
taines visits. Ils ont ete
presents au Secretaire d'E
tat du Plan. Dr Raoul BER
RET, au President u Con -
sell National de la Coopera
lion, l'Agronome Fdi1x HI-
LAIRE.

Ils seront reius aussi par
le Directeur General de I'A
agriculture, l'Agronome Mar
eel DEPESTRE et le Minis-
tre Edouard BERROUET a
vant de se rendre dans le
Sud pour les prises de vues.
IL Nouvelliste approve
cette approche intelligence
du FENU pour une public
te en faveur de notre pays.



Kevin Keegan
double
pratiquement
son salaire

BONN (AFP)
Le S. V. Hambourg a di
accepter une clause assez
spdciale pour garder son at
taquant britannique Kevin
Keegan. En effet, ra Vedet
te anglaise n'a prolongS son
contract Hambourg qu'a
condition nde pouvoir juoer
aux Etats-Unis, dans i'gqui
pe de sWashington Diplo-
mats,, au 10 juin au 9 sep
tembre prochains.
Selon les milieux sportifs
bien renseignds. Keegan tou
cherait aux Etats-Unis entire
750.000 'et 1 millions de
Marks. En contre-partie, il
a renouveld son contract a-
vec le S. V. Hambourg sur
la base de son salaire ac-
tuel (420.000 Marks par an
plus primes diverses.
L'dtoile -du S. V. Ham-
bourg ne pourra done pas
jouer les premiers matches
du championnat allemand
1979-1980, ni 6tre 8 la dis-
position de son club pour
les premiers tours de la cou
pe d'Europe.
L'affaire n'en est pas ter
mine pour autant : la fe-
deration Ouest-Allemande
envisage d'interdire les
qui risquent de comprome.t-
tie le deroulement normal
du championnat national.
Une decision pourrait Inter
venir pour le ler. Mal de
cette annee. On se deman-
de quelle sera, dans ce cas.
la reaction de Keegan.


nifestatlor culturelle. Nous
prdsenton8s nos meilleurs
voeux n. la Direction de ce
Centre, Mile Marie Carmel-
le Lafontant ainsi qu"' ses
membres.
X X X X

Bourget Prophete s'est de
clard candidate a la deputa
tion pour la circonscription
du Trau du Nord.

X X X X

L'Association des Artistes-
Peintres du Nord vient de
couisibu er un nouveau cu-
mite directeur. Il est presi-
dd par M. Roland Etienne,
assisted de M. Erins Euma, Se
cretaire general, Arnold E-
tienne, Tresorier.
xxxx

Levy Salomon a rait acte
de declaration de candida-
ture pour la circonscriotion
de Grande Rivire du Nord.
X x x x

A Milot, on enregistre jus
qu'a present trois declara-
tions de candidature : Ker
cius Conze, Depute sortant,
Claudius Rouchon et Mme
Elise R. Cox.


Violent attaque
du Senateur Henry
Jackson centre
I'Ayatollah
Khomeiny

WASHINGTON, (AFP)
Le Sdnateur Henry Jack-
son a violemment attaaue
lundi a New York l'Aya-
tollah Khomeiny a qui il a
reproche sun natsmes et son racismm>
Invite, en tant que Presi-
dent de la commission du
Senat sur 1'energie et les
resources naturelles, d'un
seminaire sur 1'energie or-
ganise sous 1'egide de la
bourse Newyorkaise can Stock Exchange)), Mon
sieur Jackson s'est referee i
un ecrit en exil en Irak du
chef religieux Chiite qu'il a
qualifiS de (nouveau Mein
Kampf>.
L'influent Senateur Demo
crate de 1'Etat de Washing-
ton a mis en garde centre
le retour en Iran de 1'Ayatol
lah Khomeiny et en particu
lier centre l'influence nefas
te- que ne s aurait manquer
d'avoar, selon lui, le leader
Chiite sur les approvision-
nements petroliers mon -
diaux.
Le Senateur a egalement
dtnoncd le role de 'URSS
en Iran, qui, a-t-il dit, a
monte avec petence une operation pour
investor les champs petroli-
feress de ce pays. II a demand
de aux EtbskUnis de pren-
dre des measures pour sprote
geru leurs approvisionne -
ments, faute de quoi. a-t-
il, averti, les americains de
vront se preparer a faire fa
ce a des penuries temporal
res d'essence des cet Ste.


IRAN :
LE COMROMIS
EST-IL POSSIBLE? f
De lenvoyd special de
I'AFP Patrick MENEY
TEHERAN -- (AFP)
Le Depart du Chah a eu
un air d'exil. Le retour en
Iran de l'Ayatollah Khomei
ny, 1'exile, ressemblera ven-
dredi larrivte d'un horn
me d'Etat. A croire que le
scenario a dejh idte ecrit.
pris seul la decision de ren
trer vendredi en Iran, a dU
clard mardi 8 Tehdran M.
Mehdi Bazargan, un des
conseillers du chef religieux.
Sur place, la hitrarchie
Chiite s'interroge : n tour n'est-il pas trop Tapi
de, comment vont rdagir
les milltaires?e. Mais l'ar-
mee, comme le premier Mi
nistre Chapour Bikhtiar,
a indiqu qu'elle permet-
trait a l'Iran d'accueillir
son grand chef rellgieux>.
Ii y a quelques mois, on
traquait les partisans de
l'Ayatollah Khomeiny. En
un mois et demi, deux mil
lions d'iraniens sont des-
cendus dans les rues a
trols reprises, aux cris de
eKhomeiny est notre chefs.
M. Bazargan a indiqud mar
di que des contacts ont
lieu i titre strictement
personnel entire proches
de l'Ayatollah Khomeiny et
milieux gouvernementaux.
Pour certain observateurs,
cela signifle peut-etre qu'un
compromise se dessine entire
les deux parties.


r F






44 .4



-4













t
-4







r Contre toutes douieurs
r


Professionnels, amateurs on melomansa avertia
Pour tout materiet electro-acoustique
Voyez Aux Ondes Sonores
Pour tour apparent de haute fidelltM
Voyez Aux Ondes Sonores
Pour tout materiel ~lectronique
SVeez Aux Ondes Sonores
Pour tout materiel electrique courant
Voyez Aux Ondes Sonores
Ponr tout en matierp de Telivision
lie 1'anzenne an recepteur
Voyez Aux Ondes Sonores
Poar enrichir votre cultr-re musical,
volre discotheque et assurer 1'en-
tretien de vos disques
Voyez A1 Ondes Sonors
Pori choisir vntre guitar classique
ou electrique
V&yez Aux Ondes Sonorea.
Violonistes, Altistes, Violoncellistes
pour vos cGrdes professionnelles
Voyez Aux Ondes Sonores
Laur vos radios et cassettes pour voifnre
Voyez Aux Ondes Sonores
Pour vos enregistrements : tape on
ruban magnetique, cassettes, car-
tridges sont n6cessaires
Voyez Aux Ondes Sonores.
Vous ave% bes in de sables 61ectro-
niques ou electriques
Voyez Aux tndes Sonores


Aux Ondes Sonores

Tout... dans tous les domalnes

41, Rue Macjoux Tel6phone No 2-3824

Au Service du message sonore
-' -- -


PAGE 8


r


1181 1 W I I I II I I 1 11111 11111 11 111 1


X--------trrrrrrmr~ -------r-rlc~,~'gyNdn~V~U~CICI~%C~ZY~ ~n~JwC~//r~sjrru~r~r-rrrrrrrl~-~,,,,


;rjK &MaaiaoeoaaaogorH<5i3>ao-so


)~rrA-z~y~r~crrac n- l-l--%4c-CO6


5


I




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs