Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/10296
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: January 22, 1979
Copyright Date: 1979
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID10296
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text




L:M P ERPF EC iHEhIN iNA


CbLUMSUS iMF=Mr-I-nIA


TEHERAN -- (AFP)
Naunti de laffalre slegal
de l'urni6e, inals aussi d'u
secteur, croissant do l'op]
union, Jo Premier Minlstr
iranlen. M. Chapour Baklh
liar, s'apprete a affront
une enorme tempete polite
quite, avec le detour en Ira
de l'Ayatollah Klhio0eini
venclredi prochain.
Soll enlluraile, touLte
hierarehie .khomeinistei
vont organiser a Tehera
la pills gralide mnanifesta
tlo, la plus important re
unionn de foule mystique 0
1'hiistoire de l'Iran. Les chi
Fires de deux a trois million
do manaifestlants de I'Acho
i1,. ain debut du mois de d
cenibre et de vendredi der
nler. seront depasses, estt
met1 la plupart des obser
vateurs.

Allu imtiere de Behech
Zahra. parmi les centaine:
de millers de tombes all-
l vers It Mecquo. I'Ayv
i,ilali Kioiieiniv evoqtueri
,.inlnorie de. quIalr inillet
l]iei'l deh linrld Ils dCe 19,18
it' iparari ai'a sals doult
111x louls qui1 1 accompagni
wolt dall1 la priere comnm
ii2 l '. Libcrateur an
; Iellidii par la religion
('illl e t sts lideles.
C(.st avc0 cos perspeIti-
v1 s dc' rLeonionls mnas.siv's dC(
m:ille qitt raolonlile l Pre.
n o..r Miiistre- lorsqu'1l es-
oale de prevoir 10avenir de
de 1 Iran, de 3Louer la survive
de son 'ouvereillnment, quL'll
niombre crois.sat d observe
tIllurs t j11gen plus mainte
inant impossible, en raisOr
de pll-.ieurs facteurs.
Larmee ,bans doute troa
\,! ii.1t u11i 0e esons par la
Oilnimaie ameicrtaiiitte a
tportu 11iun apOiiui ofllciel a
M" BRiklitiar.


Clt' ddu Valican AFP
L 00,ape Jean Paul II par
t i, 'eu0, pouw- Saint Dominl
i '. t.' L M xiu v c un1111C
1,' ): (' d' lL' ving

!, ii' i p0r.011-ols vte-.
S 4- ii 0v ai. nt particpe
ax 1re(,edent randonnees
(, 1','il VI I. h Chel de la
i' ;miaiII( Vatl1ane Mgr A
' ,- : Cu 0. Mgr J;Ic-
( ., a in. Prtrt' Ifranr'ias
t:, :, 0 i 0,01, Ponlltliltl c 'ct
- t'0. 1 i .I rv'res do secu
r '. ; Van.li M Cani ollo


S v ,'rn,,r to ('ln pr n'm e-


I0 ,1 (k h a rh E
1"I 0 I ootI 1 Ill'pp' rat I-
o ,, t ooKr (; t1o1li Cdpoll' .






I' i ,, ,I (I11 ptour ls-
i ;i\i I h' V; ]t 1 ham bre.
(I I':.p; t I t i1- deux gard,,s.
0 ,11- 0 0, 0
M, rrr ilW i0i0 'ipareil fran
r; ei (lc'];i (' inllm ne LI!
n, '/' i! d' PI'r. a M('x.co
w (, 0 P i eliil 01 d11
cl. 0i, la :- ) co in les Car-
cl i x 1 ,) o B rtol. li Sebas
>ialn,, Bagg'o. Agntlo Rossi
(-l loui rdo Piroo no Scion
c' wuirc(s vaticains, its se
o ,r.')lout a la 3eme conil
Irlnce general de l'Episco
plt Latino Americamn, que
,hc,1n Paul II lrtiaugurera le
:27 Janv or a Puebla. .
Jean Paul II emportera le
minimum de bagages person

Accord Canada -
Caricom

KINGSTON (AFP)
Un accord de cooperation
commercial, financier et in
dustriel, a ete signed, diman
che, a Kingston entire le
Canada et neuf des douze
Etats membres de la com-
munaute cq'tonomique des Ca
raibes iCARICOM).
Les ncuf nations du cari
com, qui ont de.ja signed l'ac
cord avco le Canada sont :
la Jamaioue, Antiro'ta. ]a
Barbade, Belize, la Republi
que Dominicaine, Grenade,
St. Lucia, St. Kitts Nevis-
Anguilla, la Guyana, Mont-
serrat et-St. Vincent ratified
ront le document plus tard.
Selon cet accord, les dou-
ze pays membres du Carl-
com et le Canada accorde-
ront aux pays signataires,
la ,clause de la nation la
plus favoriseeo, developpe-
ront les programmes regio-
naUx et 6tabliront un haut
niveau de cooperation.
Le Canada s'est engage a
6tudier la possibility de fa-
ciliter son assistance finan
cifre et technique aux mem
bres du Caricom.
La premiere reunion de la
commission commune, cr6oe
en vertu de 1'accord, se tien
dra au Canada, dans deux
mois.


Lundi martin, le chef de
1 l'Etat Major, le General Ka
n rim Abbas Gharabagal, a
1- affirmn dans la press Ira-
re nienne que ld'armee tait la
- gardienne de la constitution
er et du gouvernement et
i- qu'elle ne se llvrerait a au
n1 cun sCoup d'Etatv. Cette
y, mise au point de la posante militairer du peu-
a pie iranlen, intervient au
tendemain d'une' declara-
n tion solennel du, Premier
- Ministre qui a afflrme a la
u radio-television ne pas de-'
le missionner ni avoir a le fai
.f re.
s
u Les plons gouvernemen-
e taux ont ete ainsi places et
- -M. Bakhtiar entendi ne pas
- otre comme l'avait annonce
- Entourage de l'Ayatollah
Khoneiny.
Le Premier Ministre sou-
t haite, d'autre part. avan-
s cer dans la solution de la
- crise et cherche, semble-t-il.
1 1un accord de modus viven-
i di, en attendant de s'enten
e dre peut-etre avec l'opposi-
tion religieuse si0r un refe-
e rendum sur le futur regime
e de I Iran.
t M. Sadegh Ghotb Zadeh,
l'un des conseillers les plus
proches de I'Ayatollah Kho
meiny. a laisse entendre
dans une interview accordde
e au journiil ,Kayhan,. que
la creation d'une republi-
que islamique sera soumise,
e conformement a la constitu
e tion iranienne, au suffrage
I universe.

e Les observateurs se de-
S mandtnt si cette declaration
constiiue la premiere indi-
S cation d'une volonte reci-
proque des deux parties d'or
A ganiser ensemble un refe-
i rendum sur la constitution
Sannonce par" les religieux.


n1is. II lui faudtl neanmoins
deux soutanes kgeres blan
chbs de rechange, son grand
imanteau rouge, .es orne-
ments sacred, sa Mitre, son
long baton p l1toral, etc.

Le Chef de I 'Eglise n' ou-
bl cra pas non plus une ma
chine a ecrtrc et, de tres norm
breux cadeaux pour ses ho
tes, don't des calicos qu'il of
fr r a la Bahlque de Notre
Laumle dc Guadalupe. llu Me
xique. i t aux Cathedrales
et Eglises ou il ce.ebrera lI
m, sse
L'aller et le r..tour 0 fe-
rent a board do ,DC-10, ita
ien et niexicaiin Des cabins
special 0 a1cront amenagees
a a1van1t pour 1, Pape. Dans
1 apil)arel it0ah'1 Is te10 t10
domlnl;ntlles seoront le beige
clair, ie vioe0 ot le bleu ton
re. La tcuis tn s-rra italienne.
La ... extereuiire por-
tcIra le blason du Saint Pe
re.
Durant les dix heures que
durer le vo de Rome a
Saint Domingu,. le Souve-
rain Pontife a i'intention de
mieux fa re connaissance
avee les journi0,, tes, qu'il
deja rencontres cinq jours
apres son avent ment, et t.ien

(Voir suite page 2)


Dans Le Nouvelliste du 14
December 1978, du 10 au 19
Janivier 1979 nous avons pu
bliU trols etudes intitulees :
1 la Republique Domi-
n.ea'ne.
2 Diplomatie et Proto-
cole a La Cour de Pologne
3 Deux Specialistes de
la Diplomatic Africaine.
Ces trois etudes trees du
Manuscrit du deuxieme to-
me de notre modest ouvra
ge <,Guide Diplomatique
pour les jeunes Haitiens qui
entrent dans la Carrieres, a
paraitre ult6rieurement, ont
ete favorablement accueil-
lies par l'opinion publique
ha tienne et les diplomats
strangers 6tablis dans notre
pays.
Dans Le Matin du Same-
di 16 Decembre 1978 No.
22314, nous lisons la note
suivante :
Nouvelliste du jeudi 14 De-
cembre 1978, important con
tribution de 1'ecrivain Frfdf
ric Tard'eu Duguella S la
connahsance dc la Rfpubli-
que Dommnicaine. Nous re-
commandons la lecture de
son. tude sur le pays voisin,
ses diplomats, ses moeurs,
son histoire, ses 6crivains,
ses composantes ethniques
et ses progress.
la recommande la lecture
de 1'article de Mardi du Ma-
tin sur l'accueil r6serv6 au


Iran : Dans I'attente


de Khomeiny


DIRECTEUR :LUCIEN MONTHS
ADMINISTRATEUR : Mme. Max CHAUVET


Telephone : 2-2114 Bolte Postale : 1316
Rue du Centre No. 212


JERUSALEM (AFP)
L'impreclsion de la no-
tion d'agression est une des
dernieres raisons qui eilipe
che la conclusion d'un train
te de paix egypto-israelien.
Cette meme raison a oblige
lundi M. Alfred Atherton.
Ambassadeur itinerant des
Etats-Unis. a repousser sine
die son depart de Jerusa-
lem pour le Caire.
Israel doit parer a l'even
tualite d'une guerre, dit-on
dans les milieux gouverne-
mentaux isrealiens. Le pro-
jet de trait de paix con-
tient d'alleurs une clause
article 6, paragraph 5l
qui, selon Jerusalem, dolt
empecher l'Egypte de porter
secours militairement, en
vertu d'un pacte de defen-
se mutuelle, a un autre pays
arabe qui se serait declare
,agresse>,. Or, dans le mon



Prochaine
conEerence des
Ambassadeurs
des Etats Unis
aux Caraibes

GEORGETOWN
iGUYANAI -- (AFP)
Les Ambassadeurs des E-
tats Unis dans Ics pais des
Caraibes, don't la Guyana
et le Surinam. se reuniront
a partir de mardi prochain
en Republique Dominicainc.
pour discuter des questions
dilnteret politique et econo
mique .pour la region. indi-
que-t-on samedi de source
digne de foi a Georgetown.
De meme source, on soull
gne que cette conference se
reunira pour la premiere
fois depuis la signature en
juin dernier a Washington
d'un accord d'aide au deve-
loppement des Caraibes.
La Guyana, la Jamalque et
la Barbade ont recu a ce
litre environ 100 millions
de dollars.


de arabe l'origine des guer
res au Proche-Orient a tou
jours ete impute a une a-
gression d'Israel. Et. I'heure
of l'Iran est en plein bou0
leversement, off la Syrie faith
cause commune avec l'Irak.
ofi la Jordanie coopere plus
etroitement avec la Syrie-
et o I'OLP amorce un rap
prochement avec Amman.
la clause prend touted son
importance
Certain experts a Jieraisa
lem citent volontiers un see
nario dans lequel les y-
riens concentreraient leurs
effectifs sur le Golan et bar
mee irakienne se deploie-
rait en renfort en Svrie. Si


Israel n'a pas



L'URSS et

MOSCOU. IAFP
Pour Moscoui
ment de Monsie
Bakhtiar n'est
vent destined a
ralade de l'inge
camine en Iran et
d un complot r
piro-iniperialist ,-
inisltaurer U0ne d
litaire en Iran e
les interests str,

(Voir suite


q'qti d'intervenir sur le Front
S':'i. ,-, son action doit e-
tr@ ,oonsideree par l'Egypte
comime une measure d'auto-
defenise.
-.es Etats-Unis avaient af
firm recemmeht qu'il y I-
vt',t compatibility, selon eux,
entree le trait egypto-israe-
lion et les engagements mi
lil'-ires de l'Egypte. Aujour-
d'htii. Washington aurait ac
e1rl0 d'envoyer a Jerusa-
lem une lettre specifiant



Pape : Escale aux
Bahamas


d'autre issue ROME AFP
JeC-n Paul II fera le 31
Jane ir une scale techni-
que a I'Aeroport de Nassau,
rIran dans les Bahamas, a son re
tour duI Mexique, a annon-
Sce lundi soir a Rome M. Al-
bino SilonnCiri, Directeur
,e piouv-rne Geneial de 1' Aero Mexico)>
'r Ci pour en Italie. L'escale durera 35
squer parais ";'
rencc aneeri Av, n de so poser a Nas-
t existence sau. 1 vlon1 Po-tifical stirvo
oeacticIlnairc lera Cuba dirant 35 minutes
> visalnt ) 111.is i's Etats Uni. ; preci
i-ctature mi- so M. Sinoonino I1 ost d'usai
t a prot6ger ge qSiI le Papen adrcsoe des
ategio-mill- .. 1.1 .,n,, a01 y Chefs d'E
tats ldoit il survole le trri-
page 81 toire.


Iran: Apparition

de la gauche marxiste


TEHERAN -- AFP)

La aauche iranienn- mnr
xiste est oescendue dans la
rue pour la premiere fois a
visage decouvert, dimanche
a Teheran" Ni pour Dieu
ni centre Dieu,. cette gau-
che persecutee declare qu'el
le West spas sortie de la dic
taOure dul Chall pour tom-
ber dans la dictature isla-
mique


F C BALE- RACING 1-0


II fallait racheter


le "Pot Casse "


C en elst lai II 1ne fa.lat
pas soutlier la i mutationn de
football euoopl,'n dans un
petit pays de la Caraibe.
Un debordemr nt imposant
sur la droite du demi cen
tre Perter Marti, elegant et
mob.le. Un centre en retrait
bien toise cn direct on de la
surface de reparation du
Vieux Lion. DerF defenseurs


et un 1 -. II ,' I desequili
bre.s et peu albeit s. Un cou
de totet assez opportun d
1'arr.ere centraIle Bob Bal
d nger agre sif ft Vengou
Et la boul blanche,, se fou
ra victorieusement dans le
filets du sportier pourtan
non moins briltant Edne
Sauveur. L'on ouait ainsi 1
39men mlnute l dlu passion
nant m;tch Racing-FC. B
le, samedi soir au Stade Sy
vio Cator.

1-0. Ce goal accouche d'
ne fructueu-e 0nspirat on a
lait come unt tache index
lebile signifier le resultat d
Cette reunion internal onal
presidee par M. Schubert S
Vil et les juges d'ordonnan
ce Paul Joseph et Jean Va
1on. Au grand desappointr
mnt0 de la cohorte Lt Bleu>.

Pourtant des les premier


On n'en croit visiblement
pa n es yeux. Des femmes
d .u1(0t non voles, en pan
talon, non separees des hornom
mes qu'elles tiennent par-
fois par la main. Un jeune
mollah ,.pretre Chiitei, bras
en lair, a emble announcer
l'arrivee d'un malheur : (,ce
sont les communists crie-
t-il a la rojode.
Les dix mille mianifes-
tants. don't le cortege colo
re semble un defi au corte
ge uoir des religieux. et qui
traversent TTeheran eni chan
tant -Ouvriers et Paysans,
unissons-nou1s0 .
Encadre d'un service d'or
dre tres structure, les ma-
nifestants demandent muin
sulmans, ne lancez pas Fin

ivoir suite page milieu)


1-
p

ir
t.

's
it
ar
a
I-


qu'a leur avis 1'Egypte ne
serait en position legitime
d'entrfe en guerre contre
Israel que si cette guerre a
ete declenchee par Israel
sans provocation prealable
de quiconque.


Echos et -
Informations

Le Secretaire d'Ecat a la
Coordination et a l'Informa
t~on le Dr Reny Gilot s'est
port candidate a la deputa-
tion pour la premiere cir-
conscription de Belle Anse.
xxxx
En fir. de semaine le Se-
cretaire d"Etat de l'Inte-
r eur et de la Defense Na-
tionale M. Achille Salvant
a effectue une tournee d'in
formation dans le Nord sur
le derouoement de la campa
gne legislative.
-- 0 --
Vendredi soir, aura lieu a
l'Institut Franqais la vente-
signature du recueil de poe
mes Le Premier Jet, de
Marie Marcelle Ferjuste.
-- 0 --
A Mirebalais, on a enre-
gistre une autre candidatu-
re a la deputation : Minme
Adolphe.
-- 0 --
EmMle Celestin Megie en-
tre en lice dans la campa-
gne legislative pour la deu
xieme circonscription de
Jacmel.
-- 0 --
Gesner Armand est, candid
data lla deputation pour la
circonscription de la Croix
des Bouquets.


M. Atherton, qui a deja
passe six jours a Jerusalem,
tout en consultant Stroite-
ment Washington, ne veut
pas partir pour le Caire
sans avoir mis au point une
formula jug6e acceptable
par Israel.

II restera le problem du
calendrier pour les premie-
res tapes de l'autonomie
palestinienne en Cisjorda-
nie et a Gaza, ainsi que pour
l'echange d'Ambassadeurs
entire le Caire et Jerusalem'.
Mais cela necessitera vrai-
semblablement un nouveau
,Camp David,.


Senateur Jorge Blanco Presi
dent du Parti Revolutionnai
re Dominicain et aux trois
autres em.nents dominicains
par le President Jean Clau-
de Duvalier en sa residence
0, Desprez le samiedi 9 De-
cemore 1978 de 17 a 20 heu
res.
NouS len remreclons>. Le


Matin du Samedi 16 Decem moments des ddbats, les que
bre 1978. ques 10.000 mordbs enviro
Dans I'etude sur Diploma qui occupaient ble nombre
tie et Protocoie a La Cour ses marches do notre tempi
Ramasser des fruits soortif national entonnaien
perdus deja une probablee victoire
qu0, serviront a raciniste. Tint que les hai


(Voi suite page 5)


(Voir suite page 6)


INFANT D'HAITI..!

Par Mme Andree Monplaisir PIERRE


O Enfant, de mon beau
pays !
Cachf au fond des
vall6es '
De la terre natale,
Dans les confins
pittoresques
De nos mornes,
Stir les terres argileuses;
De nos planes;
Enfant, aux yeux
de feu
Au regard de fl6vre,
Au coeur palpitant
d'espoir
Ta presence en ces lieux
Parfois si lointains,
st reculds
SEst une f0erie...


Tu rassembles avec -
majestd
Les herbes folles,
Parsemant les chemins
De la douce vall6e,
Pour en faire dans
des course,
De calebasses vertes
Des lotissements,
qui s'en vont comme
des coll6giens
En vacancies
Se promener et courier
Avec le vent...!
Tu t'en vas avec une
lourde brouette
Aux champs,

(Voir suite page 6)


Une semaine americaine
a l'Institut Francais d'Haiti
nil le mardi 23 janvier a 20
neures, la pianist Estelle
Sarna Oringecr se produira
a la salle de concert.
Le meme jour. les visi-
teurs le l'Institut pourront
vuir sOds le titre ,Geome-
trle Astraled une trentaine
d'oeuvres du jeune artiste
moderne- americain William
Botzow
Diplome de Princcto' L-
niversity M. Botzow y a
etudif le aessin et la nein-
ture sous la direction de


Un grand Chef

d'orchestre americain

at Pert au Prince


a TUN GRAND CHEF
yl DORCHESTRE
AMERICAIN A P-AU-P
La semaine derniere est
u arrive a Port-au-Prince M.
al Edgar Curtis, chef d'Orches
_ tre invite de l'Orchestre
e Philharmonique Ste. Trinite.
e Accompagne de son epouse
st il seiournera dix semaines
en Haiti pour y faire tra-
vailler l'Orchestre Philhar-
al monique Ste. Trinite a la
- tete duquel il offrira trois
le concerts les 3 F6vrier, 4 et
25 Mars prochains.
Ne en Ecosse, Edgar Cur
rs tis etudia lI'Universit6 d'E
el dinburgh. II devint 1'fl6ve
on de Donald Tovey, Rudolf Ser
u kin, et etudia la direction
le d'orchestre avec Georges
nt Szell et I'Orchestre de Cle-
veland, et avec Serge Kous
i- sevitzky et I'Orchestre Sym
phonique de Boston a Tan-
glewood.
Comme Chef d'Orchestre
il a form des orchestras
de professionnels et d'6tu-
diants partout oil sa fem-
me, qui est aussi composi-
trice, et lui ont vfcu centre
autres villes : Boston, Mass.,
Albany, New York). Il a di-
rige a titre d'invit6 I'Orches
tre Symphonique de Boston,
1'Orchestre Philharmonique
d'Oslo, les orchestres de la
BBC, de la Radio Suisse etc.
II est aussi compositeur,
et a derit des oeuvres pour
solistes, musique de cham-
bre, orchestra et choeur.
Pendant son sajour a Port-
au-Prince, il travaillera a
plutieurs nouvelles compo-
sitions.
Nous souhaitohs M. et
Mme Curtis la plus cordia-
le.bienvenue et fructutuse
besogne aux membres de
l'Orchestre Philharmonique


qui ont pour la premiere
fois l'opportunite de travail
ler dix semaines d'affilees
sous la baguette d'un pro-
fessionnel.

Voici quelques apprecia-
tions de la critique music
le americaine au suiet d'E
dar Curtis.
, musician, aux talents multi
ples... sa comprehension ex
traordinaire de la musique
m'impressionne profonde -
ment... 11i est egalement
douf comme chef d'orclres-
tre et come compositeurs.
Rudolf SERKIN
... Emouvant. par mo-
ments blouissant... le Se-'
cond Concerto pour Piano
de Bartok eut quatre rap-
pels... (Albany, N.Y.)
Thdodore STRONGIN
Music Critic, The New York
Times.
o... a dirig6 d'un bout a
l autre avec 1'autorite qu'il
nous a habitu6 a attendre
de lui...s (Boston. Mass.)
Rudolf ELIE
The Boston Herald
...tLa Neuvifme de Beetho
ven... mit devant le public
au moment ofi les dernifres
notes du texte allemand sf'
vanouissaient dans le silen-
ce... (Schenectady, N.Y.)
Everett FINCH
Schenectady Union Star.
c... Je ne vois aucune re
serve A fair en l'appuyant
comme homme et comme
musiciene
George JUDD. Manager
The Boston Symphony Or
chestra.
... Le trds rare chef d'or
chestre qui met sa person-
ne et son travail au service
de la musiques.
R Lukas FOSS


George OrLman. II a expo-
s6 ses oeuvres a travers les
Etats-Unis de 1967 a 1978.

Expositions individuelles
Theatre Intime Galle-
ry. trinceton. N.J., 1967
School Of Architectute,
Rensaeler Polytechnic Ins-
titute, Toy, N.Y., 1969
-- Johnson Art Gallery,
Middlebury College, Middle-
bury, Vermont 1970
Change Art Group, Wa
shtmgton. D.C., 1973
School of Arichltecture.
Montana State Univeisity,
Bozeman, Montana, 1974
University of Idaho Gai
series, Moascou, Idaho 1974
Karte Theatre Gallery.
Bennington, Ut. 1977

Gallery on Spring St,
Williamstown. Mass. 1977.
Le jeune artiste a aussl
participe a de nombreuses
expositions de group, obte
nant en 1968 le premier prix
du < Art Exhibition;,. M. Botzow
a aussi expose au Green
Mountain Arts Collaborati-
ve, Bennington, Vermont
1976-77 (eight shows), au
Foot prints Gallery, Mans-
chester, Conn.. Mettleso 1978, au Franken-
berg-Guthie Gallery. Athens,
Georgia Me'Lamorphs and
Transfigurations,> 1968.
Ses oeuvres sont actuelle-
ment exposees au oCochise
Fine Arts Association*.
Le public peut visitor cet
te exposition, a la Galerie
de l'Institut Frangais, du
lundi au samedi de 11 h. a
13 h. et de 16 h.30 a 19 h.


LUNDI 22 JANVIER 979
S No. 31 001

83EME ANNBE










FONDE EN 1890: LE PLUS ANCIEN QUOTIDIEN D'HAITI MEMBRE DE L ASSOCIATION INTERNATIONAL DE PRESS


A LINSTITUT FRANCAIS D'HAITI

,,PE.RIGORD, TERRE DE

FRANCE), FILM CONFERENCE DE

FILHOUD LAVERGNE


Guy Fj'houd Lavergne,
conferencier cineaste, nous
a donne a vnir. a 1'Institut
Franqais d'Haltl vcndredi
dernier, sa province, le Pen
gord. C'est un acLe d'amniur
a sa terre occitane. Une ter
re reg ilieremnent deliussee
par ses Ills pourI la Metro-
pole .
Filhoud-Lavergne a voulu,i
avant qu'il Ine soil trop
tard, montrer ce que ful Pe
rigord en remuant les cen-
dres de lhistoire : de la pre
histoire a l'epoque medieva
le. De t'homme de Cro-Ma
gnon a la fete des Souffilets
a Montron-Sarlet eu pas-
sant par les epoques gallo-
romaine et feodale sans ou
blier les mille et un cha-


tealux t au tol al 1264) qui
fonl!, la fierI e d( s perlordins
et I'etountilnenllt dlei visi-
teurs elln no' 1 snt revi-
vre Perw'lrd dain, to vicil-
Il.r traditonls (,I vito ix me-
t'tIrs ou ii l imal'inerie mo-
derli, n i' o en ..111i. eni nous
pitssanti i t, (.;"i f, la gias
trultloimi c t it I t 1rr 11o oc-
citane i les tr'ifls t le foie
giast I'nlfin 1n metliant ell
valt-ur ctte irre de Fran
ce cetle ville lusiorique
oni l histuire est au coin de
la rue pour ceux qui sa-
vet li re et sur les murs et
dans les coeurs.
x x x x
Perigord ne nous est pas
stranger. pourtant dans le
film-conference de Filhoud-
Lavergne, c'est moins sur
I'aspect migration qu'il a
voulu insisted que Sur le iait
de la preservation de cette
terre occitane de 1'invasion
etrangere surtout dans le
Sud du pays oft les orinci-
paux chateaux, fierte des

IVoir suite page 81


Nouveau manuel
financier

Un nouveauii tatil Fi-
nlanier vient detre 1ns en
circulation dans le cadre de
Ia Reform FiPcale .el finan
c0ere.

Ce nouveau manultl. rela-
tif al execution du Budget
de fonctionnement oen ce
qui a trait aux defenses pu
bliques, est un volumineux
document de 12 chapitres
totalisant 240 pages. Parmi
les plus important, on re-
love ceux qui roulent 0ur
le system de codification
d.s rccettes publiques, l na
lyse des differences sources
alimentant tous los copies
du Budget de fonetionne-
ment et du Budget .de deve
loppement, ainsi que I'ana-
lyse des recettes budgetal-
res, recettes non-fiscales, et
recettes communales
Cet ouvrage est prepare
par le Conseiller financier
du Department des Finan-
ces et des Affaires Economi
ques, M. Georges Dabbas en
collaboration avec plusieurs
administrations de I'Etat. I1
, marque un pas decisif vers
la simplification du Budget
(Budget de fonctionne-
ment' en ce oui a trait
aux recette\ publiques.


L'ODN en et ses difficulties


L'Organisme de D6velop-
pement du Nord (ODN) se
trouve en difficulties, selon
ce qu'a dfclar6 son Direc -
teur Gdnfral Monsieur Gus
tave Menager au course d'u-
ne r6 uDoin tenue, Vendredl
19 Jantier, au Bureau de Rd
gionalisation sanitaire du
Nord (Cap-Haitien).
Selon les declarations du
Directeur Gendral de I'ODN
qui ont dtU faites en present
ce de deux Secretaires d'E -
tat Monsieur Edouard Ber--
rouet (Agriculture) et Raoul
Berret (Plan), les difficul-
tis sont d'ordre financier.
En effet, rapport notre cor
respondent, Monsieur Gus-
tave Mdnager a fait remar
quer que la caisse de l'ODN
est vide, creant ainsi de ma
laises, et retardant la reali
sati-on des projects Ces der-
niers, pr6cise-t-il, consistei.t
en 1'am61ioration du r6seau
routier, la rehabilitation
complete de deux syst6mes -


d'irrigation, la construction
d'un complex administra -
ti0f et r6sidentiel, la ,oons -
truction de centres regio -
naux du sous-d'strict du
Nord, la rehabilitation de
marches et d'abattoirs. l'ad
duction d'eau potable h St.
Raphael, forage de puits et
captage de 1'eau en milieu
rural, irrigation, relevement
du niveau de la technique a
griocole avec la culture du
riz et des legumes sur une
superficie de 250 ha.
Le Secrdtaire" d'Etat du
Plan M Raoul Berret, rap-
porte notre correspondent,
s'adressant au Directeur G6
ndal de 1'ODN, a d6clard a
ce sujet que des dispositions
vont 8tre prises pour 6viter
toute dist':-rsion dans le pro
cessus de decaissement de
fonds. Autrement dit, le
transffrement de fonds de
vant alimenter 1'ODN Se fe
ra d'une maniere harmo -
nieuse.


L'Inspectiott- -
de vehicules

Depuls le ddbut de l'Arnde
1979, la file des v6hicules
s'allonge ddsespdrdment des
deux c6tds du Service d'Ins
pection des vfhicules. Du cc
St Est, la file tourne thaque
jour lAvenue Dr Frangois
Duvalier ou du Polygone et
arrive jusqu'au d6bouch6 de
la Rue Dr Annoual ou de St
Martin, a 1'encoignure du
Q. G. du Service du Genie
et des transmissions des
F. A. d'Haitl. A tel po nt que
de 9 h a.m k 2 heures i.m.,,
il faut interdire la circula-
tion dans lo sens sud-NIord.
Du cotS Ouest, la file d6
pasn, Airport Cine.

Beaucoup de conducteurs
nous ont prif de sUggerer
au Service de 'a Circulation
des vehicles de consacrer le
2e mois de chaque semestre
a l'inspection des vehicules
portant plaque privee qui
doivent etre inspects se-
mestrieliement. La mrnme
decision pourriat etre prise
pour le 2e mois de l'annee
en faveur Pies vehicles qui
douvent ture inspected an-
nuellement.
Nous pensions que cela fa
ciliterait Snorm(Iment le ser
vice d'inspection vu le grand
n o mn b r e de, vehlicules
qui n'ont pu etre in0pectes
jusqu'ici en raison de la
tres forte affluence.


Le voyage du Pape:


L'organisation


SEMAINE AMERICAINE A L'INSTITUt

FRANCAIS D'HAITI


ONDES COURTS
Par Frederic Tard eu DUQUE'LLA


--------~b---i~,----. --~sr~CII~ l~bCIIII~ ~~-"6~1iP- _Is IJ~-CC Ii-Rdl ~aa.a~qg~ )i~-~BBI p~i"BQ ~-~ ~ .Il(--L a~ ----~---------~


ISRAEL -EGYPTE: LA PAIX BUTTE SUR LA NOTION


D'AGRESSION







SLUNDI 22 JANVIER' 1979.


Le voyage du Pape: L'organisation


MARDI 23 JANVIER 1979


21 MARS AU 20 AVRIL
(BELIER)
Assister a une reception
peut vous conduire ilune
invitation at voyage. Profi-
tez do la chance d'btendrL
votre circle d'amis.
21 AVRIL AU 21 MAI
(TAUREAUI
Possibilities professionnel-
les accrues: vous senlblez
avoir plus d'un fer au feu.
Songez a des projects de re-
traite.

22 MAI AU 21 JUTIN
(GEMEAUX)
Vous avez tous les drols'
d'etre optimiste au sujet
d'un etroit contact et le par
tape des joies d'aujourdhui
resserrera cette int'.mit'.
22 JUIN AU 23 JUILLET
CANCEYL)
Savoir qu'autrui vous ap-
precie vous permet d'avoir
vraiment le coeur a l ouvra
ge. Les superieurirs ne ian-
queront pas de le reminr-
qutcr.
24 JUILLET AU 23 ABOUT
(LION'
Appilyez-vons stir de 1favO
rabies influences pour les
questions sentimentales et
les associations. Vous s 'sm-
blez vouloir donner a autrui
le meilleur de vous-mnele.
24 ABOUT AU 23 SEPT
(VIERGE)
Si vous sentez trop do tra
vail devant vous,. cest, le
npoment d'appeler a l'aide.
En tout cas, faites allegre-
ment vos ltches.

23 SEPT. AU 24 OCT
( BALANCE )
Bonne period pour aller
voir des proclies. Viis cons
taterez que vous .1'X b1ll-
coup de ch ses I'5 c)i-n i..i
avec quelqu un que voits "
niez peor ulle s'm:M7' 'm ila-
tion.

241 ('I'. AU 22 NOV
(SCORPION
D heureux c eveloppemrents l
professinunels vous i lut.neint


MIAMI


des Joies Vous faltes un a-
chat special pour la mason.

23 NOV. AU 21 DEC.
(SAGITAIRE)
ODl sera. rceptif a vos
idees. Evsiez le bavardage
ot communlqueZ les, pensees
quo vous juges lmportantes.

22 DEC. AU 20 JANVIER
(CAPRICORNE)
Meme si personnel ne Je
remarque, Vous etabllssez
une base solid pour d'im-
portants developpedients fi
nanciers, qui seront remune
ratetirs plus tard.
21 JAN. AU 19 FEV.
(VERSEAU) ,
Excellc nte prioue pour e-
voluer parni vos ainis. remn!
plir vos fonction dans vote
group et, en general, pro-
duire sur autrui, une bonne
impression.

20 FEV. AU 20 MARS
(POISSONS
Quilclq'utn parl en 0 otre
favpou' ELn tout cas. une nout
vi le osssbilllte profession-
noelie s,)uvre a voIus. Etu-
diez-la fittentivement.

SI VOUS ETES NE
AUJOURD'HUI

Vous etes a la fois realist
et pralique. Ces deux quali
tes combinees vous permet-
tent d'aborder favorable-
ment des champs d'action
come la medicine. le droit,
i'indutstrie el la Bourse. De
plus, familler d'une tcheo
intellectuelle., vous professe-
rez. ecrivez et forez des con
ferenccs en vouis appiyant
stisur votre connaissance de
la nature hhumaine. Parfois,
neanm'oins. vous lacherez
un travail par instability
pui"' on par absence de ivo
1i "-f fde vous concentrer. At
tir,. par tout ce qui touche
i' l iol';e et par la scene,
',^ pie's aussi susceptible
de b' l'er sur ces plans.


( suite de la le. page)
dra i 8.000 mktres d'alttu-
de upe conflr,.nce de pres
se.
r X X x
PAPE MEXIQUE
MEXICO, (AFP)
Monsieur Jose Lopez Por
tllo, a annoncd Samedi qu'il
rencontrera le Pape. en sa
quallt6 de Pr6s'dent Mexi-,
dain. sans pour autant tra-
hir les institutions laiques
du Mexique.
Le chef de l'Etat Mexi -
cain a, fait cette declarat'.aon
a urie delegation de lib6 -
raux anticlercdaux venu lul
exprimer son hostility i
1'dgard d'une telle rencon-
tre. au nom de la Laicit6 des
institutions mexicaines.
pour "rencontrer Jean Paul
II, a declare Monsieur Lo-
pez Portillo. preuve de courtoisie (...) et
de la confiance dn Mexique
dans ses institutions a-t-il
affirm.
.,Nous respectons le dTo't
de ceux qui croient au che
min de la paix ot nous re
cevrons avec noblesse' et e
nerosite tout hommne qu..
comme nous a affl'rme la
paix), a poursuivi le Presi-
dent. nI1 faut etre consd -
ouent ouand un guide- spirit
tuel de nombreux mexicasins
arrive dans ce pays a-t-il
dit.


JEAN PAUL II
VISITERA MONTERREY
MEXICO (AFP I
Le Pape Jean Paul II al-
longera son itineraire au Me
xique afin de visiter la ville
de Monterrey, au Nord du
pays, a announce l'Archeve-
che de Mexico.


Le Souverain P
fectuiiera une vi
here a Monterre
vant son retour a
Au course de sa v
cette ville indu
Saint Pere desire
ment saluer les tr
a indique le delep
liqiie au Mexique,
larno Priggione.
Par ailleurs. li
du Pape lors de s
Guadalajara a 0et
do tell sorte que
11 evite de passer


NOIUVEL HORAIRI




vol quotidien Depart ; 9.55


SANTO-DOMINGO vol quotidien Disart: 6.00

A partir de Miami,.. Le monde a votre porteei






L'experience fait toute la difference
CONSULTED VOTE AGENT DE VOYAGE... IL EST UN EXPERT






P PABOCO

S Paper Box Company Of Haiti


Rue Barbancourt (Entree Le Natal) Route de l'Adroport

Tel. 6-0732

LA MAISON DES BOITES


Pour toutes voes commander


de bites de:

Chaussures

Patisserie

Deterrent

Pate dentifrice

Chemises et lingerie

Composants electroniques

Produits pharmaceutiques

Produits alimentaires sees et Congeles

Creme a la Glace

Savons
Fruits de mer

Traiteurs e' restaurd.t-urs

Renforcement de cols et des de chemises

Agraffes et trombones
Divers .

Kous fabriquons 6 element des dossiers de classement

En format lettres et 1egal.
--L. ..


~-r Wgprr g...,....,,gDrw, gd~D -ae..... r PW pdW.~


statue Oe Bernito Juarez
(1806-1872), Presidentde l,
Republique Mext-calnp et pro
moteur de l'actuelle consti-
tution 6tablissant la laicit6
de l'lfat mexicaln.
Guadalajara a 6t6 le bas-
tion le plus important de la
r6volte des catholi.ques con-
tre 'lEtat laique, survenue
apres la revolution de 1910.
x x x x

PAPE MEXIQUE :
DES ENFANTO: POLONAIS
ACCUEILL'RONT JEAN -
PAUL II A GUADALAJARA
MEXIQUE (AFP
La Communaute po'onni-
se de Guadalajara, compre-
nant environ vingt cinq per
sonnes, jouera un r6le de
cho'x dans -la ceremonie de
bienvLnue au Pape Jean
Paul II, lors de la v.site du
Souverain Pont'fe dans cet-
te vile le 30 Janvier pro-
chain.

Trois enfIantl d'orig'ne po
lonaisc, portait Is habits
folklorique de Cracovie, ac
cueilleront le Siint Pore a
l'Atroport International tie
Ouadalaj ira et lui souha'te
ront la bienvenue en polo-
nais. Les enfanilA remettront
egalement au Saint Pere
un bouquet d'reillets rouges
et blanc>, coul'-ur du dra-
peau poloni s.

D'atre part, i nebrgoment
de., quelqies tro s millo semi
naristes et otud r.nts en theo
logic nmexicains att, nds ia
Gutadi lnj;r;i oil ils dolvent
assisted a line reunion avOc
le Souverain Fertfe au Se-
m aire di,uce,.n, pose d'0
serievx problems.
XXX


ontife ef- PAPE MEXIQCE
site d'une IMPORTANTES MiL JRES
ey, peu a- DE SECURITY A
u Vatican. GUADALAJARA
visite dans MEXIQUE i AFP i
strielle. le Ies ,s ix hel n'te lr, qitl'lt
principal I seront le Pap Jiean Paul I1
ravailleurs, et s a sut du'lant o lbir eta
Oue aposto ne de nuit hIre s le 30 jan
Mgr Giro vier a Ouaidal, ara snnt de-
Sarc sur plac". Viiilint de Me
e parcours i, isa ot a lei ho d
sa visit axcofa niro
o modifie de hauts fonctionnairs d(cl
Jear Paul la police. social ses danis
devant la es nian festalions de foules.
Ils sont charge : ide mettre
*j*/yyy,^ "tnu point le d spositif de se
curilte pour la vis te du Soiu
verain Pontife, en collabora
tion avec des membres do
1'lEtat Major PrOs dentil et
de toutes lps forces de 1or-
ore de Guadatajara et de
Zajopan.
xxx
LE PAPE A
ST. DOMINGUE :
UNE MIRACLE. DE LA
VIERGE. SELON LE
m CARDINAL BRRAS
am- ST. DOMINGUE iAFP)
Pm La prochaine visilo du
Pape Jean Paul II a Saint
SDominnue est un do la Vierge. a declare di-
manche le Cardinal domini
cain Octavio A. Beras. dans
li ne homelie prononcoe au
Scouirs d'une mess dite en
SI'honnur de la Vierge de
la Altagracia a Hiauey i200
kms. a lEst de Saint Do-
nlinpl i, en presence du
Present Antonio Guzman.
Indliquant que !la Viegee
"..o'=: ^ de la Altagracia avait ete
emmenee a Saint Dominpue
a l'aube de 1'evangelisalion
de 1'Amerique (1'an 15141 et
que son sanctuaire avait eli
6leve au rang de Basilique
par Paul VI. le Cardinal
Beras a rapoel gque le Saint
P're lait un < vnt de Il Vierge Mnrie et


etait dans son Archidiocese
de Cracovie le pelerin le
plus assidu du sanctuaire
de la Vierge Noire de Czes-
tokov.a, patron de la Polo
gn e >).

Jean Paul II, a poursuivi
le Prelat dominicain, a-ait
-m i 'tostA Ia 4-i A -e -e-s


mrnrfeste la volont6e de. se
rendre a Higuey pour se
prosterner devant la Vierge
de la Altagracia. La chose
6tant impossible faute'de
temps, ala Vierge viendra a
la rencontre du Saint P6-
re a Saint Domingue lors.de
la messe qu'il lc6ebrera' le
25 janvier dans cette capi-
tale.
Cett. messe, a indiqud
Mgr Beras sera transmise
sur les trois Continents Oar
satellite et l'on i, att,:Ld
qu'elle sera suivie par q>uel-
que 500 .millions de person-
nes.

LE PROCHAIN SEJOUR
DU PAPE EN
REPUBLIQUE
DOMINICAINE
SAINT D6MINGUE (AFP)
Le Pape Jean Paul II
prononcera trois discours et
une hom6lie au course de
son sOiour de 24 heures en
Republique Dominicaine, ap
prend-on samedi, a Saint
Domingue de source digne
de foi.
A son arrlvle le 25 Jan-
vier, le Souverain Pontife
rdpondra au discourse de
b'envenue du president do-
minicain, M. Antonio Guz-
man, l'aeroport internatlo
r, i nal fe Las Ameritfas. 80 mil


le personnel devrasent se
masser sur le trajet reliant
l'aeroport h la Capitalb.
Le mome jour, Jean Paul
II prnonocera une hommlie'
lors d'une messe concePl-
brpe sur la place de l'Inde
pendance a Saint Domin-
gue ou, de source rellgleu-
se, on attend un demi mill-
lion de f.Vdles. Pr&a du Pa
pe sera place 'limadge de la
Vierge de la Altagracla, ve-
ndree par les dominicains
depuis le XVIIome s:ecle.
Le 26 Janvier, Jean Paul
II se rendra dans le quar-
tier pauvre de Los Minas,
oh vivent trois cent mille
personnes. Le Saint POre
v sitera des malades, des nO
cessiteux et des 1leves d'e-
coles catholiques, puls il s'a
dresser h tous les peuples
d'Amfrique Latine dans I'E
glise du quarter consacr66
a Saint-Vincent de Paul.
Enfin, Jean Paul II pro-
noncera un dernier dis-
cours, le 26, a l'adroport
avant son depart pour le
Mexique.
xx x
JEAN PAUL II
CONDAMNE LA
VIOLENCE
CITE DU VATICAN (AFP)
Cinq jours avant son de-
part pour Puebla, Jn-Paul II
a condamne la violence et
1l'intolerance.
Le Pape, qui recevait le
Conseil Regional du La-
Lium, a denonce Iles con-
cepts et les groups qui ont
endocrine et continuent
d'endoctriner les oeunes
dans la lutte centre autrui,
la haine centre ceux qui
pienstent et agissent atero-
ment et la violence en lant
qiu'unique instrument de
progress socitil et politique.
Ma.s la violence eneendre
la violence, la haine engen
dre la haine, l'une ot I'au-
tre lumnlihent e avilvssent
la personn-' liuma.a is.
Auparavant, le Chef di'
I'Eglise avail rappele qie
l pluralism(, comporte a-
vani tout le respect de.s an
tres et la renonciation a lti
lorce .


Etude des services
de renseignemtents
americains sur ies
mouvememts
raligieux
islamiques
WASHINGTON IAFF)
l.a Maison BlInche a dion
nie lordre aux services de
rens-ignenments americains
de fa re une eide des imou
vements re.igeiex island ques
dans le monde enti"r, rap-
porte samedi le Washington
Po-t>.
Si-lon le journal, c. tte etu
de a ete demandee par le
Conseiller de la Ma son Blan
che pour l's Affaire. de So
cur te, M B g:lew Brzezins
ki. Ehl tr:;dutit 1 i vilonte di
I Admi.-istraltion, americaine.
a a lurnire dcrs evenements
d'Ii':n., dr ne pus se laiss r
surpreundre d.is d'aiutrs
part'es du moinde par la for
cc des nmouvernents inusul-
nii.ins intsgristL's.
La CIA, .... ainericai
ne d- rens ignomuents, a Ote
critique a maintes reprises
Ucs dr',.iers me. aux Etits
Uti., i- i r i'av,),i pa, su pre
voir ...pliir de la revolt
centre le Chah d'Iran et a-
voir sous cstime' la pulssani
ce des leaders religicux Chii
tes.

Beclaration du
President Carter
au suWet de 'OLP
WASHINGTON (AFPi
L" Pr6 ident Jimmy Car-
ter a raflf rme vendredi que
les E'ais Uni: continue-
raienL a raitS? tout C0n-
tact avec I'srganisat On de
lib.:rat on de la Pa estin'
(OLP)
Le PrOs'dent amnricain a
conf rmi la politique ameri
ca no en ce domalne, en re
cevant h la Ma.son Bl'.nche
les dirigeants de la commu
naut6 israelite am6ricaine
auxquels fruit faith un expose
sur les ddveloppement t de
la situation en Iran ct l'E-
tat des n6gociat ons d2 pa.x
Israelo Egypt ennes.
Cette reaffirmatin ,-i'e M.
Carter survient aprts tue les
milieux juifs qmnr'eailns eu
ent rengi vivement a des de
clarations de M Andrew
Young, reprspentailt des E-
tats Unis h I'ONU, selon les
quelles la Diplomatie ameri
caine au Proche OrPnt souf
frait du fait que Washing-
ton n'avait pas de veritable
contact avec les palestiniens.
Les seize dirigeants isram
lltes reus la la Maison Blan
che onut galement fait part
de leurs apprehensions con-
cernant la s'tuat'on des quel
que 80.000 jpifs r6sidant ac
tuellement en Iran.
Cettb ddlgat'on israelite
Otait codnduite par M. Theo
dore Mann, qui preside la
des principles organizations
isradlites, .


Selon les observateurs. ces
phrase-, qul visent. sembie-
At-il, 1 Intolerance et le mar
xlsme, risquent fort de se
. retrouver dans .les propose
que Jean Paul II adresserig
a la 3eme conference gen6-
rale de s'Episcopat Latino-
A'Amricain, lors de son sO-'
jour au Mexique du 25 au
31 Janv-er.
X X X,

L'ANGELUS DOMINICAL
DE JEAN PAUL II .
VATICAN (AFP)' '
Quatre jours avant son ,de
part pour le Mexique, Jean
Paul II a condamne diman
che toute violence faite a
1'homme pour lui imposer
une ideologie.


Le Pape s'adres-alt pour
l'Angews Dominical. a quel'
que 10.000 iftdleS, dont la
moiti6 de jeunes qui termt-
salent ine imarche pour la
paix et contre-.la violence>
sous une plule torrentielle,
cVouS ave amenf la plule,
leur dit Jean Paul II, mais
j'espere aussi unIc pl.iue de-
graces, trts nite:salire asi
Pape qui se rend a Puebla,
au Mexique. Vive Rome, vi-
ve le Mexlque.

Evoquant le theme princi
pal de son discours d'ou-
verture de la troisieme con
derence gdndrale de 1'Epis-
copat latino-americain, le
27 janvier, le Souverain Pon
tife. a explique comment les


chrftiens peuvent l honnmtement, pour faire res
pecter les droits de l'homme.

A une Opoque of le s dif
forents programmes de la
lutte pou r I'homme. pren-
nent solvent Ia former me-
nagante de lutte centre
l'homme, il faut fare un
effort pour rapprocher les
homines, les unir sur la ba
se du respect de ce qui est
profondement humain-s, a-
t-il ddclare.

Le Souverain Pontife a'
lance un appel aux jeunes
pour combattre ,l'orgueil et
la haine qui sont a l'origine
de la subversion qui mena-
ee la paix,>.


PROGRAMS IN...'

AIR CONDITIONING

REFRIGERATION







S -irst School




Debutezle
26 Fevrier 1979


FAITES VOTRE let PAS
VERS LE SUCCESS
EN VOUS INSCRIVANT DES MAINTENANT

2-3508
2-4755


Reconnue d'Utilite Publique

SIEGE SOCIAL S MAIN Sf
EAST ORANGE NEW JERSEY
[ APPROVE PAR t ASSOCIATION DES UNIVERSES
ET ECOLES AUX U SA


Tous les Mercredis



c'est la fete




A L'HOTEL ROYAL


HAITIAN!



Un delicieux Barbecre aqrimente de mets de la

cuisine interraof.onale

Un spectacle nime .pr es fameux

BALIND'JO DANCERS AND BAND


L'orcthetre du Roval CasviS


pour vous faire denser sons !es etoiles


S 1 n'y a Ua que trois des multiples raisons qui vous

Seront aimer passer vote soir e du mnercradi au


ROYAL HAITIAN HOTEL













SSA'!S S AFFECTED L'ESTOMAC +













'COMBAT LA DOULEUR !


PAGE 2


OFFREZ-VOUS UN CADEAU PRECIEUX
UNE NOUVELLE CARRIER
DEVENEZ TECHNICIAN EN CLIMATISATION


ET EN REFRIGERATION '


POUR RENFORCERCE PROGRAMME LAfifSt school
ME T A LA DISPOSITION DE SES ELEVES

* UN LABORATOIRE DE TRAVAUX PRATIQUES

* UN SERVICE DE STAGES ET DE PLACEMENT DYNAMIQUE
A PORT AU PRINCE ET A L STRANGER

NIVEAU REQUIS : second,

( Places limitees a 35


-~91 ~S--.-i-b`-~-- ~.---- .r'r'----'..~--'-'7?--~T-r~ ~F~-71-.1-~sl.~--4.~~-~- FT7-~~. .~ ~---;--------~-r------ -~--- ------ ~- 7~-. --IC-`


- ---- -------------------- --


9a~iga~-~i~Bgls~P6~P~


;>soorcoosoar~lsogo=':rfaco=':.>ca'"c www


e. ..--.


i


r







PAGE 3


La Campagne electorale-Libre Tribune des Candidats


APPEL DE LA POPULATION DE PETIT GAVE AU CITOYEN


Le Vendredl 12 Janvier.
vers les sept h1oures du soir,
nill SOUND TRUCK dul Ser-
vice d'hIformnatons et de
DoImnciilltl.lion de la Secrde
Inill'eri e d'Etul a il Coordl-
1na111ill t de l'IIforinallon
ilvbl'lt, la population de Pe
ll-Gofilve sliur la Place d'Ar
llnes 1 entelldre 1i111 Message
Special elvoyc par le Presi
dent a Vie de la R1epubil -


SuIl' ilne place archi-com-
Htle, Monsieur Auglste Belle
rice, Chef de ia Section de
Propagande. noilus transmit
ee solennel et significatif
Message :
I1 n'y aurat pas d 'lc -
S(1ons Officielles come cerr
tains le pretendent. Les ;lec
tions seront libres ei I'0dio
l(raliqtles. S ul le Candidat
chol.i i pa) |a;1: m :i l )io it ira
e.s:e'r : la Chailnbre d(c; Do
pIultes.
C'estl avre do's visits i't- *
I tie1t 1'0s et aIix lCris de 'Vi
ve Jan--Claude Duvaier le


rannd D6mocrate que nous
avons accuell11 ce transcen
dant et historilque Message.

Par ainsi, le President ;
Vic de In Rdpuolique vient
de signifier i tolls c'ux-lIk,
Candidats imnpopulaires ou
inconnus revetus simple -
iment du manteau duvalie-
riste ou Jean-Claudlste, sa
volonte arretde et indbranla
ble de respecter le voeu de
la majority avec laquelle il
entend mener jusqu'a la vic
toire finale la grande Ba -
taille de Reconstruction et
de Sauvetage National dans
le libre jeu des Institutions
democratiques qu'il a Liii-
meme mises en place,
Forte de ces assurances
form6lles du President ak
Vie, nous, vaillante et cons-
ciente population de Petit-
Goave, qui avons toujours
travaille dans la discipline
a cote de notre Leader Lien
Aline, nous taison;s la decla
ralion suivante 1
,Dans cette bataille elec-


Visitez

MEXICO NEW YORK' SAN FRANCISCO
ORLANDO MIAMI

a parair de $ 369.00 plus taxes


RENSEIGNEIZ-VOUS SUR CE TARIF

t KILOMI:TRAGE ILLIMITES )

A


aSoutherland Tours

OU O OUs VOUS PROCUREREZ AUSSI

VO'S CHIEQUIlS DE VOYAGES AMERICAN EXPRESS.

Notez la touvelle adresse de




a a



| .^!^ T---.^ I



30, Avenue Marie Jeanne
S le meme telephone: 2-16-00


LE BISTR(


RESTAURANT GRILL

S PIZZERIA CREPE


% TOUJOURS DANS LAM





CHAQUE J01



SERVICE PERMANE

3 RESTAURANT --

DE MIDI A 1 HEURE DU





CHAQUE SC



DANSE ET AMBIANCE M

AVEC <
S VOTE DINER DAN



MARDI ET VENDRED


((Special Bistrot


SOIREE SPECTACLE AVI

ARTISTES DU BISI





LE BISTRO

VOTRE RENDEZ -VOUSI


)T


,- BAR -

RIE


[BIANCE





UR



ENT

1AR

MATIN


)IR


[USICALE

MBO.

SANT



I SOIR


Show>>


EC DES

TROT






OT

Tel 2-1809


morale lance pa: le Frdsi-
dent Jean-Claurde Duvalier
pour le choix des Parlenen
talres responsables capa -
bles de participer de facon
Intelligence et effective &i
ses cotds au Developpement
National, par le Reldvement
des Communautes de 1'Arrli
re-Pays, seuls les 616inents
qui, depuls toujours ont tra
vai'lle a 1'Avancement de Pe
tit-Gofye ont droit au choix
,de la majority.>

Or, prdsentement, 11 n'y a
qu'un seul citoyen qui puils-
se se presenter devant les e
lecteurs les mains pleines,
charges de Reallsations et
de Promesses; c'est le Sieur
Gerard Nelson ex-Prefet de
1'Arrondissement.
Monsieur Gerard Nelson
don't le Palmares est impres
sionnant a marqud son pas-
sage a la ttee do la Prefec
ture de l'Arrondissement
par les rdalisations suivan-
tes :

1) Construction de Fontai-
ne dans les secteurs rurales
de Petit-Gohve et de Gd'-
Goi.ve.

2) Urbanisme de la Ville
de Petit-Gofive.
31 Construction de cani -
vaux.
4) Protection de la vie des
masses en cas de cyclone.
51 Distribution de Jouets
aux enfants occasion de
Noel.
6) Centres de Loisirs en
occasion special.
7) Creation a Petit Gou
ve d'un Comite de Releve-
ment.

8) Creation d'une Bibllo-
thbque Municipale Franqois
Duvalier

9) Ouverture d'une Salle
de Cinema au Lycee Faus-
tin Soulouque iCine6 Rev'olu
ion) don't les fonds de -
vaient servIr a divers Pro-
jets du Coinite de Releve -
ment.

10) Collaboration etroite a
vec la Ligue de Foot-Ball lo
cale en vue do 1 e rectioni
d'un Stade a Petit-Goave.
ll Project d'une Fddrra -
tion entire les Trois Cominu
nes Petit-Goave, Gd'Go've,
Leogane on vue de leur de-
veloppement harmonieux
sur le triple plan economic
que, social et cultural.

12) Encadrement techni
que du tit-Goave,>, a ses frais, de
international Emmanuel
SANON, occasion Coupe 3
Juillet 77, quoique n'occu -
pant aucune function de
l"Etat.

131 Commencement de
construct on d'un Night,
Club moderne oLe Lambi
Night Club,> don't Ia piste rea
lsee par l'Ingenieur Pierr'
ST. COME encore intact
reste It cadre idea' de tou
tes les manifestations so -
einles et cnLi[urelles.

14) Assainissement marre-
cage de Petit-,o ;ve.

15) ABOLITION DE L'EX
PLOITATION DES TRA -
VAILLEURS DU SERVICE
D'HYGIENE, en oreani.sant
le recrutmin nt par tirage
au s). t devai.t les persona
lites les plus notables c:e la
ville. Toute la population
sait qu'avant I'alrivee de Ge
rard NELSON a 'a tete de
la Prefecture le balayeur de
rue au Service d'hygidne do
vact separer la m'odite som
me de Gdes. 68,7..- qu'il ga
gnait par quinzaine avec ce
lui qui lui donnait la recom
mandatMn. Voila le citoyen
qui merite d'etre appeal Du
valieriste, Jean-Claudiste.

Pour toutes ces raisons,
pour que la eirconscription
de Peat-Goave et de Grand



Le candidate
Constant et les
ecoiiars
Le Candidat Victor Nevers
Constant vient de temoi
gner une fois de plun sun
affection ci l'.ard de IP
Jeunesse scolaire du pays,
en mettant ci la disposition
de ses membres des mil-
liers de cashiers, dont la cou
venture est imprimde a so0
image.

Le Candidat Victor Ne-
vers Constant a toujours
combattu pour le bien etre
de 1'enfance haltienne, corn
me pour celui des asi'esv
couches sociales. On se rap
pelle qu'au cours de cette
dernidre legislature, 11 a I-
mis un voeu pour que aen
selgnement, surtout primal
rea soit adapted aux realits
du pays, notamment, dans
le domaine des sciences na
turelles.


: GERARD NELSON
Goave solt dignement repr6
sent6e' a la Chambre Ldgls
lative, et enfin pour que le
President Jean-Claude Du-
valler alt a ses cbtes un
Parlementalre efficient, vral
ment imbu de l'iddal pa -
triotique du Duvalidrismo
* Civlllsateur de la Doctrine
Jean-Claudlste de Develop-
pement total du Pays par
1'Action Communautaire
dans le CONAJEC, nour rd-
clamons le citoyen OGrard
NELSON comme D6put6.
Citoyen Gerard NELSON
au nom des populations oe
la Circonscription de Petit-
GoAve et de Grand-Goave,
au nom de Votre Patriotis-
me 6prouvd, au nom du Jn
Claudisme qut sonne le ral
liement de toutes les va -
leurs sfires du pays Haitien,
au nom de ce Grand Pro -
gramme de Sauvetage Na
tional du Prdsident ai Vie
de la Rdpublique, nous vous
Sommons de vous presenter
aux urres le 11 Fevrier pro
chain.

Camille Galbaud, Etudiant
en Droit BNRH.
Fred Jean-Joseph, Facult6
de Droit
Lyonel Allen, Etudiant en
Medecine 4eme annde
Jules Andre Beaubrun, Etu
diant en Genie (Compta-
ble)
Jean Alix F6lix, Etudiant
en Genie
Serge Siclait; Eleve de Phi
losophie
Herold Allen, Ingdnieur, Di
-plome de la faculty des
Sciences, Etudiant en Droit.
Clifford Laviolette, Banque
de Boston
Marie Therise Mayard, Ins
Litultrice (Membre du CONA
JEC)
Sauveur Pierre-Louis, Direc
teur des Produits Nalionaux
Max Lounjas, Professeur de
Belles Lettres au Lycre Sou
louque
Rochild Lafond, ancien chef
de Bureau des T. P.

Suivent les autres signatures


Chaque dpoque, une infu
se ion serum nouveau dans
les velnes polltiques d'un.
people, car 1'observateur le
moi'ns avis6 dolt pouvoir ad

mettre aisement que le peu
plie haitien dcrit aujourd'hut
la page la plus glorieuse de
son histoire pour la premier
re fois, les caprices du des-
tin veulent bercer les supply
cations de la grande' family
le _ha'tienne. Elle beneficie
d'un gouvernement pour le
quel la d6mocratie consti-
tue le souci majeur.

Ce term que 'naitien
d'hier ne pouvait ni enten -
dre qu'en songe, est devenu
aujourd'huj une reality ka la
quelle, il est oblige de croi-
re.

Anl Limb, on vit une po
que de grand suspense avec
1'arrivde des ELECTIONS
LEGISLATIVE. Personnel
ne veut se permettre d'avan
cer que tel Candidat est of
fic'"el. La jeunesse de la corn
munaut6 suit de prbs le de
roulement de cette camp
gne pleine de chaleur.
L'emotion .populaire ga-
gne du terrain.

Le Jean-Claudiste ddfou-
le tous Is esprits frus-
tres depuis des ans c'est 'ain
si que le jeune leader *<,Ge-
ner Cotin, assoiffl de ber-
cer la nostalgic de la terre
natale devient la co(quelu-
che des Candidlts pour les
elections du 11) onze Fe -
vrier 1979.

La jeunesse attend aver
anxiete ce grand jour d'ail
leurs, elle a de.a h.um6 Io-
deur de cette drfinocratie
quie enous scritons11 toulls
'horizon.

Gener Cotin api-. son011
prenrer echee d;n.s es elec'
Lions de 73, velt certl.ne -
inent appliquer lr hiite pil!
losophie de Robert i-rucei
pour remonter le colranil.
des I ,i'.* de, 79' a un ,
epoque of le Jean-Claudiste


remet: au people les respon
sab!ilitds de son choix. Nous-
ne craignous nullement de
dire que le dieu des 'lec-
tions est avec aGener
Toute T1'lite intellectuel-
le sale en lui 1'espok r de
la cormmunaut6. La. presta-
tion heureuse de ce presti-
gleux candidate. lrouve qu'il
connait routes les couches
sociales du pays, -depiusi
i'homme de la rue jusqgt'au
gentil-homme.

Tous les intellee-"'ls unrs-
sent leur voix pour souhal-
ter joyeux success a ce can-
didat de predilection, en -
voient 6galement un gros
merci au Chef de 1'Etat, M.
Jean-Claude Duvalier et a
la Premier" Dame de la R6
publique ltaanm' Sinone O0
Duv,il'"r de nous avoir don-
ne gout i la d6mocratie.
Un group.? d'intellecruels
de I'Avenue Dessallnes dit -
rian Fouleau..

DU BURLAU POLITIQUE'
DE GENER COTIN
CANDIDATE A LA DEPUTA
TION POUR LA CIRCONS-
CRIPTION DU LIMBE.-
Pour tune prelniire prise
de ro',act, le lea der (,ene,
Cotin escorted de ses pa' ti-
sans et fanatiiques a elfee-
tud une tournee politique a,
travers le Bourg, afin de po
pulariser sa candidature a
la ddputation pu-r la Cir -
conscription du Limbe.
A cet effect, it y a eu rd-
jouissance publiole, la pop011
lailion e ar', on lis.'; et c'est
do ,i ',art 'on am1 tla
i00111'.,.
Rendu a5 son Biiroau poli
tique, au cri de Vive la Re
evolution Jean-Cinudiste Vi
ve Gener Cotin, au milieu
d'une foule immense quil
s'etait amassee )u:: abords
de la man'aon jusque fort
tard dans la nuit.
11 y a etl rI'cepniLon et mee
ting, luoralteur dl .0our 6tait
Monsieur Alphonsec Mesi -
Idor qui trar:ait quilques i1
ones de la politique de Ge-
ncr Colin Cotinisme,,


Vendredl douze Janvier :
Le jeuse candida; a d fd
fait cherch6 par le Maestro
de 1'orcheitre les (Bolexs;
a son arrive sur les lieux
on le salua du naus chant
habituel, puis on d6bitat
par un morceau Cotin Cd ou
nou Vld. Le Leader pour une
premiere fois les gratifia
d'une notion de ca belle po
lUtique, S 1'gard de la corn
munautd Limb6enne.
Poursuivant sa tournde po
litique, il se dirigea vers la
quatridme section o 11il dis
tribua un grand nombre de
cahiers, de points-bies, de
photos et d'almanachs. En
suite 11 s'etait rendu a Pont
Moreau ou Bois-de-Chene
oil i. r6petait le meme geste
pour ne s'arreter qu'a Camp
Coq, la il a passe un bon
nombre de temps de la ma
tinde.

Le Club < par le maestro Alphonse Md
sidor 1'accompagnait et ani-
mait la fste populai-re; le
publique criait a tue-teti '
Vive la R6volution Jean -
Claudiste, Vive Gener Cotin
Cd ou nuu V1e pou ddl)utd
Limbe.
Au course de 1'apres midi
accompaignl d'un group de
ses partisans, Monsier" Co-
tin vi-sita la tro:sibme sec-
tion du haut du Linimbe, sur
la conduit du Club Bambous ec'etait rejouis -
sance publique ou jeunes et
vieux prenalent Ilrus Cblats
cians 'ordre o l d''sc'pline.
au cri de Vive Cotin ce ou
nou vid.
Aussi le candidate faisait
ressortir quelques points de
sa politlque poOr l'ameliora
tion de la ville du Limb6 etc
de ses communaltes tilvi TIn
nantes.
A son retour, plus tard dii
haul du Limbe. il dpvait ci
sister la sept iline 17er ntI see
tion Ravines DesrochIs,. Sur
le lieu, il prenait contact a
vec certains leader locaux
qui une fois de plus lui re-
nouvelaient de leur pos.lion


russe" .Le nombre


politique a 1'appui de sa can
didature la d6putatiin
pour la circonscription. du
Limbe.
Monsieur Cotin ne rest
pas indiffdrent de leur ges
te politique a son endroit
si bien qu'll leur exhortait a
patience et il leur remet-
Lait uf lot de cahiers, de
photos' de points bics et
d'almanachs.
Le moment c6talt solennel
pour les orateurs et les fa,!a
tiques de rditrerr leur cdn-
viction politique pour. Eon
accession au parlement le
11 Fdvrier prochain.

Le cri de Vive Cotin Ce ou
nou Vle n'a pas cesse du
commencement & la fin; la
musique les < Gutait des rythmes popular
res.
Samedi 13 Janvier;
Le candidate Cotin a ren
du visit a tous les citoyens
du Bourg; le Club bous l'accompagnait un peu
partout ainji que les parti-
sans et les fanatiques, ce
qui donnait lieu a tout le
monde de l'acclamer an cri
de vive la Revolution Jean
Claudiste, Vive Cotin ce ou
nou vie pou depute Limbe.
Dimanche 11, Jar'vier :
Le candidate Cotin a pour
suivi sa visit tout au course
de la matinee au pros des
Notables du Bourg de Lim-
.be.
tion un diner de famille.
Dans 1'apres midi il y a eu
carnival Cotin. Le, Ca -
n11ons degui.ses el, ls bicy -
clettes portant les photos
Jean-Claude et Cotin Cricu
laient a travers les rus da
Lijmbe. Partout !'l chainsoii
CoIill nC Ol on IIOu v repereil
tait dans toutels les oreilhis
et falsalt doans r 01'mL tes
plus indifferent's et ri n -
talent allssii : Vivj j Colih (-
on nou vie1 pou cIdlp)iue Lnh
bl Vivo 10 Ja, l t 'SI.i-.
Pr6s d( nt :
Pierre L. MICIIIL
Secretaire '
Tlnily COMPE'r E
Tre-sorier : Alphonse


0 .J

La Vraie Vodka Russe......Bien que presque toutes les

vodkas portent des noms russes ou des inscriptions en alphabet

cyrillique, seule la vodka 'STOLICHNAYA est reellement imported
de Russie.Elle seule a le droit de s


appeler-"vodka


toujours croissant de vodkas ,pseudo-

russes,,est la meilleure demonstration

de la valeur et surtout de'la popularity
des vraies vodkas russes
Pourquoi renoncer a consommer ou

a server a vos hbtes ce qu'il y a de meil-
leur parce qu'original?

Vous la payez peut-etre un peu

plus cher, mais Ibriginal ne coute -
IL il pas t., urs plus .cher que 1'imi-

Station,'-






















V8i On







he r voda


LA SEULE VODKA


IMPORTEE DE RUSSE.................


SLE CANDNDAT GESNER COTIN UNE FLEUiR PLEINE DE PROMESSE.


~1~C~


I


LUNDI22JNIR17


I L NOUVELLISTEs




* *IC" **' ** U- *j 'W v- iv ** *r. U ..'um *v i.E.. .5


PAGE 4


GRAND ORIENT D'HAITI
AVIS
SL.'s mermnbr!s de la Frater
nt' sount avisds que les Tra-
vaux dtn Convent 1979 debtu
Strii l Jc li in :'creidl 24 jun-
vier courn it sept h|ioures
dill st .3Iraniiid Teinp:e ilu
Grand Orient dl llitl et so-
ront clotures le Jour, de la
Fete deo 'Ordre le tntancheo
211.
L'nssis'.ance ct la partici
pation des tiuns ct des autres
esl rerherclie0 pour rehaus-
ser l cer6moni, du diman
cle 5'8 .lanVier oui debutera
ai dix' heures di- mtin.
Gcerson ALEXIS
Grand Secretaire
Y-> X
I CIRCULAIRE
Conformdment aux reconi
mundations expresses de la
Commission Prisidentielle
actuellement en mission d'6
tudes ia 1'Office dAssuran -
ces et selon les inscriptions
formelles du Bureau de Su-


pervision des Entreprises
Mixtes Ot d'Etat, la Direc-
tion Genorate de .1'Office As
surance Vdhicules Contre
Tirs avise le Public en g6
n6rn1 et les assures en parti
culler que les polices d'alsu
ranges ne seront plus 6mises
que contre le pair.ment com
plel de la prime prevue par
la lol.
ASSURANCE VEHICLES
CENTRE TITRS
Franqois M'JP',T
Supervise r G rneral.
Georges IS' JORE
Directeur J,6ndral.
xx x x
ASSOCIATION
CULTURELLE
HAITIAN)J ALLEMANDE
AVIS
L'Yasociatlon Cunturelle
Haitiano Allemande prend
plaisiy a vous inviter a la
conference que prononcera
le Docteur Giovanni Caprio
le Vendredi 26 Janvaer en
course U 7 heures 30 an local
de 1 Association sis a 1lAve


AVIS DIVERS


nue Christophe No. 25. Le
thime de cette- conference
sera : *
sORIGINE ET STRUCTURE
DES FORMATIONS SOCIA-
LES DE LA PERIPHERIE
(PAYS EN VOIE DE DE-
VELOPPEMENT).
Le Docteur Giovanni Ca
prior a obtenu son Doctorat
en Sciences Economlques. et
Sociales a Naples et pour-
suivi ensuite ses etudes ad
Francfort en Allemagne.
'L'Association Culturelle
Haitiano Allemande comp
, te sur Votre aimable prdsen
ce potir le plein succes de
cette soirde.
xxx
AVIS
L'Administration Gdnd -
rale des Contributions rap
pelle au Public en Gendral
et, en particulier, aux Ex-
portateurs, Importateurs, N6
gociants Consignataires,
Commerqants, Industriels,
Professionnels, enfin a tous
ceux qui exercent une acti-


Oftrez-vous un cadeau prtcieuxl.
Debutez le 26 f6vrier dans une ambiance

jeuneet dynamique. "

/- i





irnt SoolQue recherchez-vous?

DP responsO TdbiltsDe 'aurit6YTDe argen'tL


ib)rine ambiance 7de travoiI Une personnel qu' va
lentinvouS0or- letcier voctTeOitTon J


,. first school
xcis pecrmet dombrosspr Une corriere quI vous op-1
L.)tero uont Ce jol I ,Zz notre cotoaogue et
L ,c crnz, P-' O 9s d olm 'first scKoo Ont.


SECRETARIAT DE DIRECTION BILINGUE,
S16 mois le soir et 9 mois le malin "

( MANAGEMENT and BUSINESS ADMINISTRATION'
N Debut des course en avril le soir. Duree 9 mois Ir

[FAITES VOTRE PREMIER PAS VERS LE SUCCESS :
Sonnez le 2-4755 ou le 2-3508 .

FI"rst School, 1 ou commence votre success' -
" -I S I.Io b mmence succ s-


LUNDT 23 JANVIER 19J9


" La NASA et les phtnomtnes tlectrlques a board de certain


vit6 lucrative quelcohique
que, conform6metit A 1'arti
cle 5 du D6cret du 24 Sep-
tembre 1975, modified par
cel.u du 12 Novembre 1976
la Patente est dfe sans sur
taxe h partir du Premier Oc
tobre jusqu'au 31 Janvier in
cluslvement de chaque Exer
cice Fiscal.

En consequence, cette Ad
ministration invite les Con-
trbuables qui ne l'ont psa
encore fait, a se mettre en
regle, au plus tard, le 31 du
mois en course; afin d'eviter
d'encourir les surtaxes de 10
pour cent par mois ou frac
tion de mois qui comment
ce a courir des le premier
Avril prochain.

Elle leur rappelle 6gale-
ment les dspositions de 'Ar
tide 10 du mIme D6cret
leur faisant obligation de
soumettre a 1'Administra -
tion Gdndrale des Contribu
tions, A partir de la premid
re quinzaine de Juillet, jus
qu'au 30 Septembre de cha
que annee fiscal une de-
claration comportant tous
les elOments indispensable
a]as dOtermination equita -
ble du montant de la Paten
te ce, sous peine d'une amen
de representant 50 pour
cent dudit montant.
En outre, elle protite de
cette occasion pour infor -
mer les Interessts que pour
faciliter les operations de
perception de ce droit les
guichets du Service concer-
ne au Bureau Central et
ceux des Agences de POtion
Ville et de Carrefour fone-
t0onneront, de 8 heures A.M.
a 7 heures P. M., a partir du
Lundi 29 Janvier jusqu'au
Mercredi 31 du meme mois.
Port-au-Prince, Je 19 Jan-
vier 1979.
Odonel FENESTOR, Av.-
Directeur G6neral
xx x
ELECTRICITY
D'IIAITI -,
Demand de
Cotation No 12
12 Janvier 1979
ELECTRICITY D'HAITI a
vise les interesses que les ar
tides suivants lui font be -
soin :
1- 95'000 ft Code Word
,, Copper Triplex
No. 2 Two Conductors No.
2 AW Black stranding 7, )oft
Drawn Copper. 045>) X LP in
slated 600 V and conduc-
tor No 2 A W G, stranding 7
Hard Drawn bari cop-er Sri


,


plexed together, (IPcEA Stan
dard 3-19-81)
2- 10.000 ft Cotte Word,
cDorlc Copper Triplex No.
2/0 A W G; Two conduct -
tors No. 2/0 A W G Black,
stranding- 19 Soft Drawn'
Copper 060"XLP insulated
600 V and one conductor No
2/0 A W G stranding 7 Hard
Diawn bare copper' t tri-
plexed togethr- (IPCEA
Standard S-1"-81)

3- 2.000 ft Cr'e Word aDen
ver. Copper '4uadrurlex No.
4/0 A W G; Three conduct -
tors.No 4/0 A W G, strain -
ding 19 Soft Drawn Copper.
060" 1 L P insulated 600 V
and one conductor No 4/0
A W G, standing 7 Hard
Drawn bare copper quadru
plexed together (IPCEA Stan
dard S19-81)
N. B. a) Les prix soumis
seront CIF Port-au-Prince
et les dates de livraison ri-
goureusement tenues.
bi La livralson de 1'arti-
cle No 1 se fera en deux (2)
parties a. intervalle de qua-
tre (4) mois.
ELECTRICITY' DHAITI in
vite les intdress6s a soumet
tre personnellement leurs
offres le Mardi 23 Janvier
1979 3 heuras P. M. a l'U1
ne Electrique Rue Joseph
Janvier
LA DIRFCT'ON 231


WASHINGTON -:- (AFP)
La Nasa et les laboratoi-
'res de 1'armde de 1air am&,
ricalne vont pouvoir 6tudier
a. part.r de jeudi prochain
divers phdnomines d'ordre
technique, en particuliler 6-
lectriques.
Depuls plusieurs ann&es
dd.ia les specialistes.se sont
aperqus qu'll se product a?
board des satellites places a
quelque 36.000 km de la ter
re et don't le mouYaemn
e,5t synchtonis6 par rapport
a la terre des ph6nomenes,
electriques 6tranges, mal eX
pliques, qui aboutissent sou
vent a des manoeuvres inat
tendues, a des court 'cir-
cuits, voire l'arrtt total
de leur fonctionnement.
Comme si ces satellites se
chargealent d'electricit6, sta
tioue ou non, en evoluant
sur orbite.
D'o0 vienn-ent ces phenom
nes de surcharge electri-
que? sont-,ls dus h des d6
teriorations des isolants. aL
la presence dans un volu-
me reduit de m6taux tries
divers aux charges. electri-
ques diffirentes, b. des phi
nomenes d'echanges mlectri-
ques entire les composanti
olectroniques, aux radia-
tions cosmiques?
Ce sont ces phenommnea
que le satellite < Scatha, t (d


satellites
Cap Kennedy.
Ce satellite dolt ttre pla
ca sur une orbite elliptique
de 42.306 km' d'apogae et
27.780 jcm de pdiigse, incli-
n6e de 8,3 degres sur I'Equa
-teur. II s'y d6placera vers
1'Est a raison de 6 degrees
par jour et sera a -:QTmei
d'dvoluer ainsi de pari et
d'autre du plan de I'Equa-
teur.

A son board, 12 apparells
vont r6aliser des experien-
ces complexes don't l'une
destinte 0 tester l'inflnunc.
du champ Olectrilque terres-
tre sur le satellite, ntcessite
ra la mi-mars ie ddploie
ment d'une antenne de 100
m de long. A l'Aide de cette
antennae les specialistes
competent Dr.retenir P. mesu-
rer les eff''ts des eclipses
quotidiennes du soleil oar
la terre. Les surcharges elepc
triques que lon veut Otu-
dier se produisent en effect
surtout pendant les passa-
ges des satellites d-Ans 1omt
bre de la terre.


EMPIRE CINTRAFRICAIN : 659 kgc eommun a l Agence
Spatiale Americaine et
Manikestations PUS-Air Force va etudier.
violentes a Bangul Son lancement doit avoir otre toute douleur
.PARIS (AFPP lieu a partir de 22h00 in mt
De violentes manifesta- le 25 Janv.er au depart du A
t ons d'etudiants ont eclate
vendredi soir a Bangui, Ca *O--'-Oc'O r"ac ,//ao c --*- ca-O -
pitale de l'Empire Centrafri
cain, dans le s arages de i'UI
rivers s, npprriid-oi satme-h Achetez Consom m ez
di a Paris de source sfire.
Les etudiants, ajoute-t-on lk
de mime source, ont saccala Viande d
ge p.usieurs magasins ainsi Q i r
que deux usines. 1
Selon la Rad.o Centrafri-
caines, captee a Paris, ot i
diffuse ae I n mu eup mili- I A P/I C
taire, le couvre *": et 1 lv
instaur d- a t :
les
I -'mpern r Bokasat ler n

d nca mio de:t Viande fraiche et same
des de 1. r tactio Centrafricai
ne, un appel au came et a
demanded qu'il soit definitive r *
ment mis fin aux desordris (C nrei- vAn aire
qui secouent Ban.gui depuo OCtU LtIleC Ve'te illaleI
48 heures. II a interdit lor-

me oulemcnt tona l attroupnon


r


La Nasa souligne que la
connalssance de ces pib-
nomines est non seulement
important pour les satelli-
tes civil en orbite 'geosta-
tionnaire mals aussi, pour
les futures grandes stations
spatiales ott les satellites
solaires de puissance qui, se
ront charge de chapter et
de transformer en electrici-
t6 1'energie solaire et de la
renvoyer vers des stations
de receptions a terre sous
forme de faisceaux micro
ondes.

II est bien 6,idoen' sale-
mpnt o-, r armin ; de lair,
qui critrole routes tortes
de satell'.es militaires a
* tout ,ntdrft a connaitre el
le aussi avec -prcision 1'ori
gine de ces memes pheno-
menes qui peuvent a l'ave-
nir oberer le fonctionne-
ment ou un satelli-te
de detection avancee des
m ssiles strategiclues sovidti
ques comme tout autre sa-
tellite de quelque type que
ce soit.







LUNDI 22 JANViER 1979


DANS NOS CINEMAS


ONDES COURTS :


CAPITOL
Mardi 23 Janvier 1979

CAPITOL, I
12 h, 2 h, 4 h
6 h 8 h 10 heiures
EPREUVE DE FORCE
Prix Unique G. 5-00

CAPITOL In
Mardi 23 Janvler 1979

12h 2h 4h 6h 8h 10h

LA SITUATION EST
GRAVE MAIS PAS
DESES4PEREE
Avhnt ,2 h 30
Entrer G. 3-00
Apres 2 h. 30
Entree G. 5-00

CAPITOL IA

Mardi 23 Janvier 1979
12h 15, 2h,,
4h 15 dh -4
8h 15. 1lh
HOLOCAUST 2000
Avant 2030 f. 300
Apres 2130 G. 5 00

CAPITOL 4

Mardi 23 Janvicr 1979
llh45 lh45 3145 5h45
3 SUPERMEN DU KUNG
FU
Avant 2h30 G 3 00

7 h 45. 9 heum-s 45
EXCES
PORNOGRAPHIQUE
Apros 2h30 G 5 00


ETOII.E ZCINE

I.undi 6 h 30 et 8 h 30
SON FIDELE
COMPAGNON
Entree G. 1-50 el 2-.0
Mardi 6 h 30 et 8 i 30
KUSINI
Entree G. 1-50 e' 2-50
x x x

RANCHO CINE

Mardi 23 Janv'yr 197!)
DUFFY. LE RENARD
DU TANGER


Cine SMnltal

Mardi 6 h 8 heurps
LE TIGRE DE
HONG KONG
Entree G. 1-50 2-00


IMPERIAL

IMPERIAL I

Mardi 23 Janvier 1979
12h 2h th 6h 8bh 10h

MORTELLE RENCONTRE
Gdes. 5.00
Odes. 8.00
Enfants C. 3-00

IMPERIAL II

Mardi 23 Janvier 1979
12 h 2 h 4 h
6 h 8 h 10 heures
122 RUE DE PROVENCE
Odes. 5.00
G 8;00
G. 3-00

IMPERIAL In

Mardi 23 Janvier 1979
12h 2b 41
sh 8h 10b
JACK L'EVENTEUR

Entrde G. 5-0G
Gdes. 3.00
EnLree G. 3-00
X A X

Cin Triumnohc

SALLE I
JE SUIS TIMIDE MAIS
JE ME SOIGNE

SALE 2
S1,50 2;00
OSS 117 WTOUT COEUR A
TOKYO

SALLF 3
$ 2,00
GREASE

SALLE 4
$ 1:50
UN ESPION DTE TROP


MAGIC VINE

Ma., a Ch et 8h
717 r.N PERIL
Fntrce G 3-00 4-00
MTcr(ried: 6 h et 8 heolres
DIEU MERCI
("EST VENDIPEDI
Enltrce G. 4-00 5-00
XX X X

"? Luxe Auto Chin

M dcli 7 Ih et 9 heiuros
Entree S 2-50
LA NUIT TOUS LES
CHATS SONT GRIS


MESSIEURS i


AIMEZ VOTRE FEMME !

PROTEGEL-LA FATES LA

PLANIFICATION FAMILIAL !
-.t'.t'-?'. -3-0'ey-,t-. OS =C

Institute Francais

Mardi 23 20 heures
RECITAL de piano d'E,;telle
PARNAS ORINGER, artiste
am6ricalne.
Au programib : C. Franck.
F. Chopin, E. iranados, iT.
Alberlz
Entrie : 25 Gourdes
Vendredl 26 20 heutes
- < siaenn. L'oetUvre du plus
grand compositeur franga's
contemporain explitque par
Georges Duplcssis, aved 'ai
mable participation de Ma
demoiselle Nicome Saint -
Victor.
- Pendant tout le mois de
Dkcembre 1978, la France a
rendu un homffiage nati,,nal
h Olivber Messiaen i I'Odrca
slon de ses 70 ans. Messiaen
est un" des plus grands
noms de la musique contem
poraine.
Entrde libre
(Cartes a retire a 1'Institut
franqgas)
X X X X

Lido

Lundi 22 12 h 2 h 4 h
Dimanche 10 h 12 h 2 h 4 h
6 h 8 h 10 heures
Entree G. 1-50
LA PLUS GRANDE
REVANCHE DE BRUCE
LEE
6 h 8 h 10 hres
Entree G. 2-00 et 3-00
Mardi 12 h, 2 h, 4 heures
Entree G. 2-00
6 h, 8 h, 10 hres
Entree G. 2-00 et 3-00
LA PLUS GRANDE
REVANCHE DE BRUCE
LEE
X X X X

Rex Theitre

Lund', 12 2 4 6 8 10 hres
SKATEBOARD
Avant 5 heures
Entree 1-50
A partir de 5 heures
Entree G. 3-00 et 5-00

Mardi 12 2 4 6 8 10 heures
SKATEBOARD
Avant 5 heures
Entree G. 1-50
A Partir de 5 heures
Entree G. 3-00 et 5-00


Paramount

Mardi 12 h 2 h 4 h
Entrde G. 2-00
6 heures
Entrie G. 3-00
8 h et 10 heures
Entree G. 5-00
DESIR ET PERtVERSION


Etats Unis Budget

WASHINGTON, (AFP)
L'aide amtricaire I' 1' -
tranger va etre l'une des vie
times du budget d'austerit6
transms lundi au cours
transmis luniJi au congress
par le President Carter.
Les depenses inscrites au
chapitre de 1'aide conomi-
que et de assistance finan
ciere pour l'ann6e budg6tai-
re 1980 h(er Octobre 1979-30
Septembre 1980) ne vont
progresser que de 159 mil-
lions de Dollars. pour attein
dre 6.03 milliards, soit une
augmentation tres inferieu
re au taux d'inflation.
En revanche, le budget
prevoit un accroissement
substantial des credits al-
louds a 1'export-import
Bank afin de developer les
exportations americai'nes, di
minuer le deficit de la ba-
lance commerc'ale et soute
nir ainsi la valeur du dol-
lar. Les credits de l'Exim
bank peuvent etre aussi
bien acordes a des pays in
dustralises qu'k des pays
en voie de ddveloppement.
L'aide economique directed
va croitre de 220 millions de
dollars). Pour atteindre 5,5
m 11Ward de dollars taGl -
dis que 1' a s s i s -
tance militaire dimi.riuera
de 61 millions de dollars
pour s'etabl:r a 516 millions
Les fonds divolus aux
Banques de d6veloppement
sont fixes a un milliard- de
dollars (plus 100 millions)
et les contributions volon-
taires aux organizations et
programmes internationaux
ne vont croitre que de 21
millions de dollars.
Le Budget de l'AID. (Agen
ce pour le developpeiment in
ternational) n'a pas et8 tou
ch&, passant de 1,2 h 1,3 rail
liard de dollars.
Un ct6dit d'un milliard de
dollars a itd prdvu pour 1'ex
pidition de 6,7 millions de
tonnes de products allmen-
taites vers les plys les
plus dimunis.
Les credits d'asSistarice 6
conontaique acord6s pout. des
raisons de si6curit6, (ssen-
Stiellerhent l'aide allouel a
Israel et a b iltlques pays
Arabesl vorit dintlnuer de
S10 rhmillions de dollars : ils
s'ieiVent pour 1980 deux
Smlilards de dollars.
Entln, 173 millions de dol
lar 6tit 6t0 d6gag6s pour
S venir en aide aux rdfugids,
notamment A ceux d'Indo -
dhhle.


(Suite de 14 16re page)

de'Pologne, nous avons sal-
sl l'opportunitd pour signa-
ler la participation de la L6
glon Polonaise h la guetreC
de l'Ind6pendace de la Ri-
publique d'Halti.

Dans Le Nouvelliste du Sa
mpdi 13 'Janvier 1979, I'archl
viste halt'en, l jobrnaliste
Laurore .Saint .Juste a ins6
re cette note :

CHINE ETATS UNITS :
CRAINTES DU
DIRECTEUR DU F3I
WASHINGTON -- (AFP)
Le Dir tteur du,.FBI, la
Sfirere Federale Americaine,
M. William Webster, craint
une augmentation des actS-
vltds chinoises d'espionnage
aux Etats Unis.
oue notre encouragement
du progrns technoldgique en
Ch'ne se solde par un pro-
gres technologlque 16gltime
et ne mdne pas au vol de
technologies par des agents
de renselgnementb, a decla
rd M. Webster dans une in
terview accordee au magazi
ne Reports.

Le Directeur du FBI a
souligne que les activities
de contre-espionnage de
son agence sont compli-
qudes par l'augmentation du
nombre des ressortissants
strangers aux Etats Unins. II
a note oue la reconnaissan
ce de la Chine par les Etats
Unis va amener dans le
pays quelque 1.200 Diploma
tes et parents de Diploma
tes Chinois ainsi, que 500 a
700 etudiants.


., Cette 16gion de Vnrso
vie don't Desanllne-, se soui
venant du comportement he
rd:que, celti. de turner ses
armes coitre cles oppresheurs
communs, s'emptessa d'ac-
cepter, au lendemain de I'In
dependance, dans la grande
fam lle haitiennc.

eQuel polonais de plus de
cinquante ans sauralt oublier
le r6;e joud par Haiti au 19e
sAcle dans la littdrature na
tionale de son pays ?

TAux Archives Gendrales
de Varsovie, sont prclieuse-
ment conservg.s. sous le titre
de Papers du Odneral Dom
browsky, ls e1ttres des lem m
bres de l'histotiqUe conritis-
gent, adressaes a letir pa-
rents en Pologtie, tandis
qu'eux aidaient Ie nouvel E
tat Negre fralehement 6pa-
noui au so:ell de la l'bertd,
a charger ses arsenaux et
consolider se- fortifica-
tions !0 Le Nouvelliste du Sa
mcdi 13 Janvier 1978.

Avant l'archiv'ste halt en,
le journalist Laurore Saint
Juste, l'Ambassadeur Jeans
Fouchard, specasiste haltien
des questions Saint Dom'n-
guolses, a dcrit a la page
280 de son ma tre ouvrage
< ce La Legion Polonaise en
depot aux Arch'ves de Varso
vie et don't I'auteur possrele
une copie d'extra es essein-
tieis se trouve un rapport
du sous Lieutenant Weygell
(dossier Dabrowski No 9.,
sur I envoi de CO0 chiens cu
bans a Sa'nt Domingue


pout dechirer "I devorer I,-s discrimination raclale". Mes
negres escla'.es. Une parole Sage Presidenritll au 2 Jar,
de ces docilments ai.rait d s vier 1959.


p'aru durant la dernitre gudt
re mniondiale selon Informa-
tion de M. SepkoWski college
t oaneur int6ress6, comme
oai sa.t, a Saint Domlngue.
p. 280 de Les Marions de la
Liberty par, Jean -Fouchard.

Dans sonr message Prdsiden
tiel du Janvier "179, le Lea
der, de la Dilaorite Natlonja
le, Monsieur .e.-rin Claude' Du
val er a d6c.are :
ie continent africatin. 611-
gnd geographiquement, mais
pourtant si proche de 'e8-
prit et le coeur' de chaq'qe
niait'en, Mon Gouovernement
6tudie toutes les possibillites
de cooperation susceptiblis
de rapprocher davantage
Haitien de Africa Mater. Au
course de l'annee 1979, de nou
velles Ambassades seront 8ta
bl'es avec la miss on essen
tielle de favonrier les echar
ges. culturels et 6conom-ques
avec tous'les Etots Africains

SC'est pourquoi la trag6.
die qui. se .drnule en Rho.
ds'6e et en Afrique du Su(
fa't i'objet d'une prdoccupi
tion constant pour Moa
Gouvernement. La R6publi
que d'M-,ti, Vice Presiden
te du Comit6 des Nations-I
nies pour la Nam'bie, se fie
cite d'apporter une collabo
ration soutenue a tous le
efforts -tendant 9 faire res
peter les drolts inal.inable
et imprescrlpt'bleh de la pe
sonne hunmatna en faveu
des populations noir's vict
mes de I'oppression et de 1


Compete tenu de la posi-
tion, du continent a1fricain,
(s[ proche de l'esprit et du
doeur de chaque cna.tlei.. 6t
de la presence parmi nous,
pc-nduni le mol: de Janvier.
.1979. de notre tris ccher et
Sdistingue congErr re dalto-
nieq~ M. Hionorat, Aguessy,
Dodtqg.r es leltrei, Docteur
en"5,ociologii. Duyen -Hono-
Slalr d, Ia Facui.t6 des Let
tr s et des Sc -nces Humai-
nes de Coto.i IR., publque
Popula re du Eenin), nous
avons public d-ins Le Nouvel
listed du vendredi 19 Janvier
1979, notre m rddeste 6tude in
ttqilee De-u Speelal'stes de
La D plomart' Afr'caine.

AI ce suj, pour l'informa
tion dompleie des uns et des
I a tires, 'nol3 mentionnons,
i cu-aprns le precedent temoi
gnigige.de I hmbassadeur Doec
s tiur' Renet Piquion, specials
. t. 41sitle, des questions afri
eaines;
- Deux important ouvra-
- ges traitent de'la d'plomatie
d eni Ajrique. l'un titr6 La Po
a litique Etrangere Des Etats
n. Africains ei sign de Dou-
' dou Th am, ancien Chance-
n Fer de la Republique du S6
U ndgal, et lautre intitu e Li
li Systdme Diplomatique Afri
- cain et dfi 9 la plume sa
s vante de Augustin Konr
- chou Kouomegni. I11 s'agi
s naturel.ement do deuex ju-
r nes Univers taires imbus d'l
r ne discipline apprise et cap;
ti ble d'assumer, avec compd
a tcnce, le, respoisab 1 te


que leurs pays pcuvF.nt Seur
conft.er.
.Precieuses lectures pour
les ressortissants des pays'
du. Tiers Monde qui se des-
tinent a la carrilre diploma
tique tout en se r6ffrant de
plus aux ense'gnements des
maitres en la matiere, aux
vicissitudes de I'histo!ie a-
friiirte, aux cdntlngences
du sicle et de t'actualitd.
.L hi-:ture bontemporaine
de 1'Aftique, avec'ses ombres
et s,ns Iinlitres, lbs etudes
de Douoou Thiam et de Au
gustin Kontchou Kouome-
gni peuvent aider a lenri-
chissement des cotinaissan-
ces des diplomates africains
qui ont dejh faltl montre d'u
ne graride nmatitit6 diploma
tique .aprts quelques anndes
seutement de vie dans I'in-
dependance.

En effet, si Doudou Thiam
a bhen m's en relief les 11-
gnes de force taht internes
qu'externes de la diplomatic
africaine( Augustin Kount-
chou Keuomogni est all jus
qu'a les chiffrer, a leur res-
. tituer une prec son mathe-
e mat'que de tell sorte que,
3 pour celui-ci, les tatonne-
s ments, les fantasies, les ma.
- ladressns ne sont plus de mi
-. se et une formation pr6ala
t Lle savere indispensable
e pour mener a b en une mis-
- s on ou travail'er dans une
- Chancell-rie,>. 1,Afrique des
t Patries Dans les Relations
t !Internationales. Etude de
l'Ambassadeur Docteur Re-
uI n Piquion pubilee dans Le
a Nouvell sto du Sam-di ler
- Jullet 1978 No 30.867.
s Frederic T. DUQUELLA


Hei eken


The Premium Beer


LE tN6,UVVELLI-J E,


.' ?


II


" PAOE 5







LUNDI 22 JANVIER 1979


PAGE 6


(Suite de la lore page)

nlouirri
Boet lts. pores et clcbrits
At tules purfols
De siurillentes

T'iI 'en vas presquei nui,
A:\ gre des vents.
El dit's soleils
Reciuellulr la goutte

(tn msu 1,e Ihlentemer n t
D)e la source
iDI.s Its eiihevttrecitnts
Des rac, iis serpent eises
el' Iarbre a tini

Ou datcatous
gganltesqucs!
Tu recites tros fort,

Avcc le POre de la Revolu

Les sonnets
majest uoeux
Des huit heures
hl;storiques.

En scandant commne Lul.
S patrolets di proit l t'si ,
h (I t e i ress.
t' encor't

Avt' Il i n i le ii rv ilur
inte lo tlilant d Iiltlla
'I'll i t tlb eltt os
L.s' prenni'res notes
De 1'Alphibet.
N tirri\ant ericore

A po.0.eder Ie's 20
cousonne.i

E lt ,:.x voyVAlls
TIl lot ii's. a travel's boins.
'rT tcotlr,% ta [lttvers
c'hltam)s,

Iour decouviir aver'
nlnocence


k


Les secrets de cette
nature
Si clemente elt
comblen changeante
iul n'a jamals laisse
le pas
A l'ennui,'
Au dicouragementit
Toi, infant d'Halti
Aux cheveur tresses
Et enrubanes,

Au front large et fier
Aux ecoutces
menmorables
D De nos epopees
historiques,
Tu represents
a nos yeux

Un poeme...
qu'on ne finira j.amais de
chanter
Et de celebrer:

Tu representes pour nous
Un miroir d'espirance
qui donne chaque jour
foi

A e*l' expilmellt.. '
Tl l r'reserntes le sOtiurire
Sa l ,'' la nii'\., lIamour,
Que nos poetes
Dans leur inspiration
in' finoiront I.amaiM de
lIorifier
ED d apothcoser
Neux l hInopdes
Levries tprlantes,

Soturire de foi.
Regard dde police
B(,aut angelique
Til est. .a nos youx.
L'Enfant de nolre
Beau Pays d'Haiti
16 Janvier 1979

Mmite Andree Monpilaisir
PIERRE


A VENDRE
Datsun 100-A 1975 en bon
etat .
Pour tous renseignements
.telJphonez 6-1188 de 9:00 k
12:00 a.m 6-0935 de 5:00 9
&:00 p.m .
x-221
xx x x

AVIS PROFESSIONNEL
Le Docteur Felix Binette
faith savoir 9 son ainable
clientele qu'il est rentre de
son voyage d'dtudes a Mexi
co. It rappelle qu'il se tient
toujours au No. 3 bis de 1h
Rue L. Salomon, Bloc Facul
te de Medecine.
Heures de Consultation
7 9 a. m. 3-6 P. M.
221
x x x x

Demande d'Lmploi

June fille. etudiante en Se
cretariat, en 2e annee a a12
Faculty de Droit, cherchq
du travaii. Priere de la con
tactcr au 4.0894 entire 8 heu
rts eb m:di.



A VENDRE
A Vendre une Voiture
Flat 127, en bon etat, Mode
le 73 S'adresser e la Rue
du Quai No 57 231
OFFRE D'EMPLOI
Mason de Commerce ne-
cessite un homme en char-
wtt et responsible d'un de-
pot (Warehouse man ).
Baccalaureat 2eme parties

Pour entrevtue, composer
Ic' 6-0043 entree 8 hres. et 12
lir2s.
241


OFFRE D'EMPLOI Homme, 30 ans environ,
Entreprise cherche secrd- minimum 5 ans d'exp6riten
taire bilingue ayant deux ce, de pfdf6rence sachant
(2) annees d'expdrience, par conduire. Base d'6tudes re-
'aint i'anglais couramment, quise : Baccalaurdat 16re.
ayant beaucoup de sens de parties au molns. Le post est
responsabilitd. prometteur..
Pour entrevue composer 2) POUR DEPARTEMENT
le 6-0043 entire 8 lires. et COMPTABILITE
12 hres. Etudiant (e) en trdisl6me
241 ou quatrieme annde, ou 4eu
x x x ne personnel diplomee. Lan-
gues requises : Francais et
OffEre d'Emploi Anglais. Diplomes ou con
Entreprise textile recher- naitsance suppldmentaires
che Operateurs expdrimen seront -apprdcis.
tes, Mecaniclen, techni -
ciens experiments, spOcia 3) POUR SERVICE DE VE
ustes en teinture possedant RIFICATION DOUANIERE
an moins deux ans d'expO Homme expdrimentde pour
rience. Bon salaire. excel- travail en douane, avec con
lentes opportunities d'ave naissance des formalities
nir. Ecure P. 0. Box 583 ou douanieres a l'import et a
contacter M. Succar (en fa 1'export et dans la prmpara
ce AciOrie d'Haiti) tion des documents. Sens
221 de l'organisation et ordre
x x x x seront apprecies.
4) POUR SECRETARIAT
A VENDRE DE DIRECTION
Une Enseigne Lumineuse Secretaire bilingue (An -
portant le nom d'un Snack- glais-Francais) Exp6nren-
Bar qui n'existe plus. ce 2 ans minimum. Qualities
Personnes intOressees : t6 requires : discretion, entire
lephonez au No. 7-2046 le gent, ordre, m6thode.
martin a 7 hres; le soir a 7 5) POUR DEPT. FABRICA
hres. TION ET CONTROL DE
241 QUALITY
x x x Deux (2) technicians (es)
de Laboratoire ou forma -
OFFRE D'EMPLOI tion equivalent. Emploi A
Desirons employer Secre- temps plein. Formation sur
taire-bilingue, Steno-Dacty- place, mais explrienc'r .tp-
lo. Priere de faire parvenir preciable. Le poste reclame
lettre manuscrite a P.O. Box disponibilite, method, viva
297, Port-au-Prince. cite.
231 N. B.- Pour information,
x x x appeler le 2-2500 entire 2
OFFRE D'EMPLOI heures et 4 heures p. m. ou
Entreprise Industrielle cher- soumetLre curriculum vitat
ohe : et photographic a : Departe
11 POUR VENTE DE PRO ment du Personnel, P. 0.
DUITS ALIMENTAIRES Box 65, Port-au-Prwce.
301


L'INSTITUT HAITIANO AMERICAIN



35 Ans au service de la collectivitei haitienne






- UNE METHOD D'ENSEIGNEMENT QUI A FAIT LARGEMENT SES PREUVES

- DES CLASSES REPARTIES EN GROUP DE NOMBRE RESTREINT

- UN DIPLOME TRES APPRECIE EN HAITI

... ET UN NOUVEAU SYSTEM D'ENSEIGNEMENI AUDIO-VISUEL :







New




Horizons in






EI iLISH


- Prochaine



- Inscriptior




. 6- 7 h a.m.

.8-.9ha.m.

. 3 4h p.m.

. 4 5 h o.W ,

7 8.h p~m.




Pour informations,


Ii


session: 29 Janvier 13 Mars 1979!



is ouvertes des maintenant'.




$ 15.00 .7 8 h a.m. $17.00


. 5 6 h p.m.

. 6 7 h P.m.


appelez le 2-3715

l a c CC amo oam ---- oa om ar


n1 Eallait racheter
le ,pot casee>

(suite de la le. page)o

tiens abcrdaiert le combat
avect intr6pdite et determi
nation. Eddy Antoine, Yvon
Alliance. Aiain Louis furcnit
passe. 1unn ma-uvais quart
d'heure aux dflenseurs ad-
versoes notammnent Paul Fisch
i et Waiter Gisber. Ces der
nitcrs comprirent hbien vite
qu'il fallait mnetre de la bon
ne Slseme.te poutr obvier a tla
verve at- I.a machine locale.
Quelle .iusioi: Les .boys,>
de 1 Intraineur Claude Bar
thelt'-.,y, pirdircnt de cha-
leur et bai'sserent done de
rythme au fil des minute:.
Les visit.'tirs ovaluant la len
te decadence des hotcs pas
serN t a la vit' sse sulpetr,i
re. 1Is ne tarderent tpos a
renvtrsere nctttnment la si-
tuat. oi a la i-prise. t cor-
donna.it ic .t i ct en t'xer-
caint .av ',iii l-lstallCL ulle ir'
te pression sutir 1quipe hai-
t enne. Leos pc:'cecs et Is
combinraisons assez inte lll1 t
tcs dl t'io Mari., Detler et
Vonwwartbubrg n',irent (,t tres
souvent on danger Its tbuts
de Sa':viir.
Le Vieux t, on oel del t
de centre attadques plarlo s
atsez ractsoant. s qui pour
rat.unt se reveler payantes, ne
parvint jamais a rattriaptr
les footballeurs suisses mieux
aguerris et plus realists.

Peut etre l'absence de Ge-
rald Romultus urait pr ve
bieun dos chose a sonu ti.'lib.
C'est dejat une revanche
admissible pour nos visi-
teurs aprees une poniblc' do-
fa te face au leader de la
Coupe Pradel. Un retour
chez i o0 avrc le co'eur au
mo'ns soulage.
N.B- La d 'I. i.... dut
FC. dte Bale lai, se le pays de
main. Elle fera une scale
de q--:elques jou.rs a Anti-
gua avant de regagnir la
Suisse.
LES FORMATIONS
RACING-:
Buts : Sauveur
Defense : Cadet, Mahens,
Bayard, Thelusmond
Demis : St Vil, VTncent,
Antoine.
Avants : Lou ', Pascal, Al
liance.
Capitaine : Mayence
BALE
Buts : Mulctr
Arriere : Geisser, Bald nger,
Stohler, Fischit i
Dem s : Maradam, Marti,
Jannes
Avants : Schonenbt',rges,
Vonwartbury, Lanscher
Capitaine : Stohler
x x X x
COUPE PRADEL
Le calendrier des rencon-
tres de I'actuele semaine :
Mardl : Excelsior Etoile
Mercredi : Don Bosco -
Victory
Jaudi : Aigle Noir Ba
card
Samedi Racing -- Vio
lette
CLASSEMENT
11) Violette 7 s. r 8
2) Don Bosco, Racing, Ba-
cardi 6 sur 10
5) Aigle Noir 5 sur 10
6) Victory 4 sur a
7) Excelsior 4 sur 10
) EtoiU 0 suo 10


Nouvelles de 1'Amirique Latine


N:

m
PI
m

a
BE
BE
di

q
c
c
n
c
n
d

9
t
c


NICARAGUA :
L'ARMEE PRESENT UN
MIERCENAIRE A LA -
PRES.SE
MANAGUA -- (AFP) .
L'Armde nicaraguayenne
a present samedi 9 la press
se sun, mercenaire chillen
sandiniste, Harold Orta Lan
dero, ag6 de 24 ans.

r.e prisoinier a reconnu
qu'arrive de Hongrle au
Costa Rica, 1 avalt. 6t re-
erutd par les forces sandi-
nistes pour participer 9t des'
coups de force centre l'ar-
mae du Nicaragua a partir
du territoire de Costa/Rica.
L'armee estime quea les
groups sandinistes qui en-
trent au Nicaragua par le
Costa Rica sont forms de
.

7 F x

LE CHILI DEPLORE QUE
M. SANFUENTES AIT ETE
DECLARE NON GRATA..

SANTIAGO DU CHILI, (AFP
Le Gouvernement chilien
a regretted Samedi la deic -
siton de Lima de diclater
bassadeur du Chili au Perou,
Monsieur Francisco Bulnes
Sanfuentes, a la suite d'une
affaire d'Espionnage.

Le Communique du Miniis
tore Chilien des Affaires E
trangeres. redig6 apres une
reunion de plus de cinq heu
res entire le Chef de la Di-
plomatic, Monsieur Hernan
Cupillos et ses principaux
collaborateurs, assure que
Monsieur Sanfuentes :,s'est
toujours attachmie resserrer
les liens d'amitie cntre le
Perou et le Chili,.

Le document du gouverne
menlt de Santiago conclut en
exprimant efforts permanent deplo -
yes par les deux pays afin
de renforcer leurs bonnes re
nations ne sosent jamais al
tlres,.

x x x x

SALVADOR:
UNE FUSILLADE FAIT
CINQ MORTS
SAN SALVADOR (AFP)I
Cinq personnel ont etc
tuees et plusieurs autres
blessees, samedi, a San Sal
vador, au course d'un inci-
dent qui s'est produit alors
que la Garde Nationale you
lait perquisitionner dans un
etablissement religieux de la
capital, indique-t-on de
source policiere.
Selon des i ,formations
non confirmees circuilant
dans la capital, une reli-
"gieuse beige aurait ete arr
l1e a la ,uite de cet inci-
dent.
x x x x

SAN SALVADuo :
L'ARCHEVEQUE ACCUSE
LE GOUVERNEMENT
D'AVOIR FAIT TUER
CINQ CATHOLIQUES
L'Archeveque catholique
de San Salvador a declare
dimanche, que la mort d'uni
pietre et de quatre jeunes


gens, tuds samedi, par les in
forces de s6curit6, etait assassinate de la 'part du a
gouvernement, apprend-on q
a San Salvador. r

La declaration de 1'Arche- 0
vique va a 1'encontre du t
communique official selon .le
quel les victims, qui avaient
6te tues dans un brtiment
appartenant a l'Eglise ca-
thollque a San Antonio A-
bad, talent des guerilleros.

xLa reunion qui a ete rd-
'primee par 1'arm6e etait
unie reunion d'inspiration ca
tholique,, a precise Mgr. Os
car Arnulfo Romero, qui
parlait au nom de l'Arche-
veque de San Salvador. Le
pretre qui a ete tu6, don-
nait un course de catechis-
me, a-t-il precise.

L'Eveque a declare enfin
que ,le problem de la per
section de l'Eglise catholi-
que du Salvador serait evo
quo devant les pretres lati
no-americains et le Pape
Jean Paul II durant la trot
sime conference general.



4 000 ARMES
RECUPE2PEES PAR
L'ARMEE COL9MBIENNE
BOGOTA (AFP'

Quatre mille armes sur. un
total de 4.300, voiets au de
but de l'anne.. dans tune ca
serne au Nord de Bogota,
ont ete recuperees par lar-
mee colomnbienneo. annonce-
t-on undi de source mili-
taires.

D'autre part. l'armee a ar
rete plus d'une conta.ne de
personnel soupronnees d'ap
parteniir a0 c' mouvi'mh nt
clandestin, consider co n-
me lte plus actif en Colomun-
bie.

x x x x

URSS URUGUAY

UN EXCHANGE DE
PRISONNiERS POURRAIT
AVOIR LIEU AU
DANEMARK

Un exchange do prisonniers
pourrait avoir lieu a Copen
hague a cond tion que I'U-
ruguay et 1'UFSS donnetnt
leur accord, a revele lundi a
Copenhague le Pasteur da-
nois Ha".os Krti,',ian Neers-
kov. mnotmbre dlu conitle in-
ternational Sai"',arov..

L- Pa- tcur Neerskov a prti
ri' qui I' Comit6 avail pro
pose In ichaln4'c centre le d's
sideniit 'vietiqiu Igor Oglirt
sov l 1 S'crctaire General
du Part Coi.m unistre uri-
gluayeln, M Jos Luis Mass,,
ra. II a ajoute que le CoIni
tLe avait envoy un message
a cet effet an President (it
l'Uriguay, M. Apalcio Men-
drcz.

Toti'eful, I, Pait lur a "e
menii qu'un n;- sage' idetiti
que a'tt te e'nvoyr au Gou-
vernemi't' sov.ticue, con-
traire'n ( it a cortainis isifor


ENFANT D'HAITI..!


VOUS CHERCHEZ OUELOU'UN POUR IMPR1MER

\VOS MAILLOTS DE CARNAVAL?


PE1T1ES AVNNONCES


nations .1 a indiqu6 qu'un
el proced ne plairait pas
ux autorites sovietVques,
ui refusent de negocier di-
ectement avec le Comite
Sakharov, dans la measure
'il ce seiait avouer qu'il exit
ae des prisonniers politiques
en URSS.

I1 a 6galement ind'que que
.e Cofnit6 Sakbarov avait e-
crit le 1d Janvier dernier au
Ministre danois des Aflairei.
Etrangeres, M. Henning
Christophersen, pour propo-
ser que l'echange se fasse a
l'Aeroport d" Copenhague.

Igor Ogurtsov, condamne
en 1967 a 15 ans de prison,
est fond.iteur dcu group ds
sidnt /L.a Ligue Soc'ale
Chretien.e pan-Russe pour
la libr-aio.-a du peuplev.


Deces de M.

Ervaud Bellot
L'Entreprise Celeis et le
Nouvelliste vous .anoncent
avec poine lo lede:; de Mon-
sieur Ervaud Bellot suive-
nu le 17 Janvier vt-rs 10 heu
res A. M. a I'HTJEll.

Enl et te dooulouieiso cir-
oistanc l'E nii/pIis' ('eIcis
et Le Nouvelliste prese'tlnt
leurs sinf -r'es cnd' 3 eo tnc1(;;'es
a son pbre m Me. V udre E.
Bellotl. sa mere Madamie
Germaine Guerrier.' ss Irb-
res ect socurs Monsieur Lin
nel Bellot el Madame n,,
Solanvies Lairiti;rI,, demn( u-
rant a Montreal Josep)h Bel
lot Sylveltt Bellot. act.
a Monitreal M o I t tI t
Bellotl. actu'llement a M wt
real, Lemnone Bellol artil-
lemIent a Mont real. Uhln, Be
lot,. Madame P( re! in.e Vr
cell~i Bellot. Manr PIlzmkr B-i
lot. Arlin BrIlolt. A:llbrr! BI1
lot et Madalni. Esntiid Bi,1
lot et Madanim, sc, coumilns
Ct cousi n;e's MI cid e ,' Aris
t'ne Mous.-un't, ice % e' YVon
11o' GIerricr, Madamnt Nora
iuerrier Aliplonse Giur -
tier. Jean Guerrier. Daque-
ry Guerrier, Serge Tanerrde
et Madame, Marie Guer-
rier. Gerard Basile. Raoul
Basile Ursule Tancred':

Aux famille Is Bellot. Guer-
rier, Larionne. Tuncrede. Ba
sile. Perez. Moussiina cet
ai tous les autres ;.ris et
allies affects par ve driil.
Les funerailles du loune
Ervaud Bellot seront chim-
tees en I1'glhse St Gerard a
4 heures p. m. le mardi 23
Janvier. Le convoi 1itrtir:t
de la dite eLl.,1 r- ( l'( Xi]o^,;
lion auiia Leu rc' 2 ht'tlictis
m. 221

xxx x

MESSE DE REQUIEI
Une messe de requinm se-
stra chantee en 1 'Elise du
Sacre-Coeur de T ur",iau le
mardi 23 i.anvier 19t) a 6
hteure's 45 a.m r ii:t' Ir'-
pos de 1tame de Mine Adal-
bert Victor nee Luce Duvi
vier.
Cettc annonrce (inllt I .1_.
d invitation aiix lparntl.s el
amis d' la defunte.


7 ,e',Is In 7, a3 I 7 -1,',7 .-r77M---T---r- 7- 7B"eT- 7m


- -s-M T-a


i,,


RI


-----------------------






LUNDI 22 JANVIER 1979






Laxatif au chocolatVainqueur de la constipation


PARIS l MFi
Le Ch 1il d lran. qui vienit
de quill r ',ion Palais d., Te
herall. vai po t ietr' 'b (intlu
pouvoir po ser -aL candidate
re cemlinh nxinltre d'Ull d, si
thil's lI's pliu selects du
nionde. cuiii d's MonarqlUS


'DepoiulLs id' lur couron-
ne et' d liiur sceptre, ces Mo
nlirl' I' S, ')our l:i phlup rt,
iont r.ches, soulf a leurs pro
pres yeoux. I.s n habitent
plus des Pala s ma s de, ho
tcls part cullers on des vil-
las sompt uc uses. Its out sail
cioute molns de done tiqul 5s
qu aupn'ravnllt !,!]l s lcur sort
>'s i enl gel'i'ral loin ido susci
tIr iu pt e S i'w Chah RNza
Pa'hllevi (st 'lals an C.iib
it l lit l I ra1: pas 11 i1nt, : s:i
forl'lit nt pi l'l -oI)'i1, ;1 I st lIm -
nii h .i i ii 1. I Iuii ttr;1 di e
tl i il L t i is 10otu-
P, ] IL2 I tlat L i i il

Qu solt Il ( I.C 1 1' meinr
br ie C si cxelu-
t )' Pa'rnI I 1 plus rIwh 's.
ffilre .n! cdolit" i' x-RoI
Constanlin de Orece. e'icor'
qu J a t eI. k i c i d l .' 1 -
priiiit"r cii ". "POl[t piour
-' sl; '1 n 'o i ':ligp cl-'
Chlpbhnin. d.nLi k Comte dc
StiFry. 'ai Slid di Loniidrs
in 197( C(-tr" i-renmii re 111:-i
IS':, e1 l A "'no! I re i l et'i I
(l t'lsl l s' id nc(', .--
l o::' i1 R )i '- I ntCr d; .
.1 1 av t'' C l i' 7 j J,()


L RIo' li t P o-'fe Ainne -
i. -i rs tr I < I I it III
"i :)it i' TUn eOi c' c ( lc rl '
fipr" pov,'oir"' 1), id~ l.t 2
;ia ;iv i 1t clg) iuvt) r kchanI
p r (' int! '' flI.' ipr'opl ieel

h u Li 'rr [.( t c)l .% 1I
il 1on' \;' it I ':i l;i ,inl' l'
do' Irois m I! ow' d, f:a!ncs
Evi dlp, nmenti, n r'i-tohips It
Rui ; rci dce :; p rt du r:'
R:mn CTamranil 15 mil:-
ho s d"' iv,, soit iqueI l-
quP 150 m 11 ons d- francs
(- ie ,clommanmtement pour
.If bi'ns I baiidonnie ciin Gre
ef,
Si .lP!itcrrr est la i ter
r,, d 'xil d ii!i cii's x S illily


rains les plus fortunes, Cons
tint.n e.le est aulssi le re
luge de l'une des plus palu
vics. Ie Sult lan de Zanlibaor.
Quand il est arrive a I Ae
r'oirt, Lde Mauchlester. au
coeur d'unrc rcg on indctil,tr'lel
le de l i moltle nord de la
Grande Bretagne. venalnt dl
rectemn nt de sonl Ile aux ept
ces, dans l'Ocean Ind.en,
Seyyid Jamshicl Ben Abdul-
lah avalt pour t.oute fortu-
ne un superb serti d or.
Ma's 1 etalt aa'compagne de
50 membres de sa anmillc et
d, ses s'-rvi'.eurs.

II avmt project d',nstaller
sa Cjour ,ur cette terre d'ec
cei.. Mais cii riaison du prix
dcls resilencLS 11 a du s,;
co,itntet" d'une' pe1 tt cmai-
Lion a Southb'oz. Portslmoutlh
Auijourd ihui I'ex-Sultan, 1,-
U1;1 l'i li( l i connu dulIns la
Cile lait .) innmrclihe avec s.i
I'Inllnm et s, s -'nq eiiflains
itl lihe-lic paiS a part cipcrc
aux tr:,\.iux lmenlagrs,

Pet d .nciei'iis Ho s esoe
rC i i -'tinuv(-r leur tron :
Parm ill s de,"'turs Eddris,
cire L:by, l r "; lt depuli
l l cih'!) nidi'i';' d' soln paly
i-i 1,51. ii lil c1 n'r c riii
19ti. A!'e de 10 ans, il vit
ilia li.t'il i u.i Caire

Resia:nt at M:adrid, Ma-
r C : uhWl Itinmm, rice pe
r,- dci- c.lljq enfii t1;. eix-Roi
S:m, on ,- Bul'Irle10 qu tta
s,'-' pay. e Siptemhbre 1946.
.i s i re" ci' ter lldi qclui i-
l,,i t ia Mi ni r''l i e'. N '.a t
, 1l.lS acique i s s culons
S 'it Alu lqu es
qlA'S. i., ,i'ih'In t a soil
mnein" +< -, n evxil
I' d pt l s l n (t a chan-
g Fspignei a adoplte uine

dcis iys de d 'E t et. a la de
marine,. du G(>-0U m rnemernt. I '
Poi Simeolan ca cu esSeri lu
t i net vite pol'tiqLiu'. I s'e-t
ai!ors lance danis i mondec
dc.s affLrres et y remuisst parI
liiitrm iit. On dir qu' a a-
Lim'lni ie to it cspoir de re
nlintlr cur son trlne
C'esL aussi aix afftaires
que MchI d 1 e Rcur'lanie. qiu', de


pu l s on abiP, lion en De
cinibre 19-17, r,'presente plul
steurs inl res tunericainies
ct br taiin quc?.

Pir con.tre, l'ex Roi Ui-
buerto, ch-a sc d'ILal e par le
rlfri indumc de Juin 1946, a-
pres sctilement 29 jours do
rcgne ,tient sa Cour". II
V t du rvcnu i!c ses proprie
tes en Itaili,

L'Espagne semble attircr
les anciens Monarques. Le
Ro ieko. dA bLanie, habite
Madr d. Soul Souverain a a-
voir succede a son pere pen
dant son exil, 1 a et6 procla
me Rni des albnnais lors d'u
lic -1remonio qui se derou
.i a Hotel Bristol, a Par s
en 1961. Dote de gros mo-
yLns, Mllnri Le,,ka ctle le Roni
du ll pe-'ple d'cxiles : I y a
trois millions 't dc mi d'a:-
biuaai.s par le minde.
fo s plus gq'il iny e,, a a'
toeillmenht en Aeb;:n e.

Leka q-ittia -..i pays alor,
qu .1 n'avait q,,' troi, jour
tct fit des et.iuds la Sorbon
no puis a IEcr.'Ie Mi-itaire
Br tann que de Sandhurst.
Arrete a B.ngl:ok, en Mars
1966, pour pos',pssion illegal
le d'armei il coinnut la pail
le humir'c 't' on ,'achot avant
T'itrc itr, qag lques jours
pliu tirdl. Le Roi Leka jouit
de *' 1mmun te liplomatique
clil 1 '- fl.
MIusu]lri'!n comIp .-0on pe
it il alffrme ,I ie a la utel
de la resisltan.'i a bi nais .
,le Ino bats poukr libercr
nmui paunle 11 pourra ensi.l
te clioisir elri la Monar -
cli i ni li Rep:uil'queiip a-t-
,1 deul.re L-- Roi Leka, 40
ais ost raci.mn],nt r'fconnais
i ble par st taille : 11 mesu
re 2.05 metrei.
I, y a bieln d' 'utres Mon;:r
qui'; vivint en i x 1. On peut
c ter Bao Dai, 64 ans, dclr-
n cr Enmpereur d Annami, del
trone par le President Diem
In 1955 et qui vit en Franc--
depuis 23 ans. En Espagne
S trove encore 1'Arch duc
Vladimir : il sera:t le Tsar
d" touts h's luiissies 1i seu
element il pouvait di poser de
ia couronne


de plaisance)



1979 OUTIBARD MANUFACTURERS.



USA a

MODEL EYINRUDE 6 HP sIhort shaft $ 670


)19HP

Y" 25 HP

9935 HP

is 50 HP


" 880

" 1155

1310

83"D


Pour "'nstint, toutefols,
1, Chah d'Irn ,ne r.un't pas
les conditions necessaires
pour fare partle du Club.
A ,'iutar du Prince Norodom
S hanouk i rn'est nl re-
gnant, ni exile Mais i sup
poser qui n, retrouve ja-
mals son Palsn cle T6h6ran,
11 n'aura que lembarras du
cho'x entire ses nombreuses
propr dtfs autour du monde
E l on peut ponser qu'l se-
ra blen a6cuellli dans ce club
de peri'nnages ayant au
moins une chose en com-
mun : il arpr:tiennent tous
au pa #.



CHINE :

Article iaune revue
taiwanaisr,
raprodu,' a Pekin

HONG KONG, (AFP)

Pour la premiere fois de-
puis 30 ans. un journal scien
tif.aue de P6ki'n a repro -
duit un article public dans
une revue Taiwanaise, rap
porte D manche 1'Agence
Chine Nouvelle, recue a
Hong Kong.

Un article de la revue
scientifique mensuelle de
Taiwan traitant de sl'6leva
ge scientifique des porcs.,,
a ete reproduit dans le jour
nal scientifique et technolo
gioue de Pekin du 12 Jan-
vier. precise Chine Nou -
velle.

Le Quotidien du Peuple,
publie Dimanche un article
sur la geography e de Ta!. -
wan. intitule 'Talwan '
Une il au Tresir de la MW
re-Patric>. Larticle expli -
que que les Ch'.nos conti-
nentaux veulent en savoir
davanta.e stir file etant
donne l'imminepce nccrue
de la perspective d'une reu
nificatlon national.

I1 y a deux semaines. rap
pelle-t-on., la television de
P6kin avait diffus6. gale -
ment pour la prem:mre fois,
un; film documentaire sur
Taiwan.




'I




x


AIT (AMPRlOSA)

650 long shaft


885

1125

1275

.172


99 ,,




99 9 '
,, n


NOTEZ BIEN que ces prix aux Etais Unis sent F.O B. Milwakee


Wisconsin et n'incluent done les taxes de vente ni le transport a terre,

Sni le transport adrien poir achemimier Iotre moteur en Haiti.


Vous comp endrez aussi que vous Vtvrez voas passer du service de

j reparation el d'entretiens itu Magas! .: Etats Unis, tandis

qu'a la AMPROSA, vous b6neficiez du service avec sa garantie d e

Philippe Herisse, technicien dipl6m6 de OMC Service School EVINRUDE




I ANALYSES BIEN et VISITEZ NOUS Rue Pave

REF : BOATING OCT 78 Page 103.
i -- -- -
,a!B~aoae~e~al9sSSSOSOSOB^BOS^OO^^OB ^CS>OiOCCO>6CS>iOf^6COO!,


24 Heures dans le Monde


LIMA, (AFP)
Le Pfrou pourra dans trols
mo's exporter divers pro-
grammes de t6levislon, grt
ce a un nouveau centre de
Studios de television et de
cinema, fourni par la com-
pagnie frangalse Thompson
CSF. L'6qu',pement et les
services, qui auront cout6 en
viron 28.000,000 de Francs
Franqais, seront installs &
partir de la semaine prochai
ne, par urie equipe de tech
a-t-il precise

niciens venus de France,
New York

A part'r de Dimanche so!.r
et pour les 20 annees a ve
nir, Pluton ne sera plus la
planete du syst&me Solaire
la plus 6eloign6e du soleil.
L'orbite tres elliptique de
Pluton amenera celle-ci a
1'.nturieur de 1'Orbite de
Neptune Dimanche h 21 heu
res 58. selon les Astronomes
de 1' Hayden Planetariums,
de New York. Lorsque Plu
ton coupera 1'orbi-te de Nep-
tune, les deux plan6tes se
ront a 4.530 milliards de
km. du soleil, ont precis6 les
Astronomes. La partic de
son orbite que Pluton va d6
crire jusqu'en Mars 1999 se
ra plus bass, c'est-h-dire
plus proche du soleil. que cel
le de Neptune.
xxxx

LYON. (AFP)
Le -tresor, de la prima -
tiale Saint-Jean. de Lyon,
vole dans la nuit du 10 au
11 Janv er, n'a pas ete re-
trouve dans sa totali.t6 Sa
media 6 Ars-Sur-Formains
(AIN). Sur les vingt six pii'
ces dcrobees, il en manque
neuf, soilt 5 plaques de re-
liures, deux chasses et deux
Pyx des. Les oblets quw ont
ete retrouv6s par un canton
nie-, avaient ete deposds au
pri's d'une croix de mission
a l'entree du village celebre
par Sa'nt-Jean-Mar'.e V.an
ney qui fut son cure.



WASHINGTON. IAFP)
Le nouveau Pr6sid,,n de
la comm'sstoln des Affaires
Etrangores du Senat ameri
cain, le Senateur Frank
Church. a reprochO Diman
che a l'administratlon Car
ter d'avoir soutenu trop ra
pidement le Gouvernement
de Mons'eur Chapour Bakh
tiar en Iran.

*Cela a et6 un geste unl
pea Premature do notre part
de soutenir le pogniei ni'
ment Bakhtiarv, a decla-re
Monsieur Church au course
d'i ne interview televise
sur la chaine CBS.

DANS LE MONDE
MICHIGAN (AFPI
L'ancien president Gerald
Ford consider la theiorie
du complot dans l'assassi-
nat du president John Ken
nedy come une Pure spe-
culation.

M. Ford affirme que les
faits reunis par la Commis
sion Warren responsible de
la premiere enquote sur
Iassassinat sprouvent que
Lee Harvey Oswald est I'as
sassin. de John Kennedy.

M. Ford met en cause
dans cette interview les con
clusions de la recent en-
quote d'une Commission par
lementaire sur les assassi-
nats selon lesquelles deux
tueurs etaient responsables
de la mort du president a-
enoricain assassie en n-11
vembre 1963.

x x x x

NEW YORK -- AFPi
Le Pr6sident Anouar El
Sadate se declare soptin!.s-
te> sur les chances de con
clu-e un trait de paix is-
raelo-6gyptien, dans une in
terview accord6e la semai-
ne dernilre 6 Assouan a
1'hebdomadaire am6rlcaln
,a pas de retour possible a
une situation de ni guerre
ni paix, declare-t-i1. Les
seuls problemes encore im-
portants en suspens, le ca
lendrier pour l'6tablissement
d'une (ntlt6 autonome sur
la rive occidental et Ile
sliens entiree le trait Isra6
lo-dgyptlen et les negocia-
tions pour la Cisjordanie et
Gaza), seront r6gl6s en
temps opportune.

x xx x


PARIS (AFP)
Un ddtachement de Par-
mde zairolse est intervene
en fin de semalne A Ban-
gui, capital de 1'Empire Cen
trafricain, pour aider'au rd
tablissement de 1'ordre a-
pros les violentes monnfesa......


tions d'etudiants, apprend-
on lundi de sources sUres a
Paris. '

Ce d6tachement, une corn
pagnie semble-t-ii, est arri
v6 a Bangui samedi; quel-
ques heures apres les m'ani
festations qui avai6nt 6cla'
t6 vendredi soir press de
1'universit6. I

Un calrne apparent semble
etre revenu- lundi dans la
capital Centrafricaine. tuation came mais tendue",,
declarait-on de memes sour
ces lundi. Les troubles, pr6
cisait-on, auraient cepen-
dant fait plusieurs dizaines
de morts et des centaines
de blesses.

x x x x
PARIS (AFP)
M. Raymond Barre, Pre-
mier Ministre Francais, a
indique que la France se
fera ld'interpretre aupres de
la R.F.A. de l'emotion que
susciterait dans notre pays
l'absence de prorogation du
delai de prescription pour
les criminals de guerre,.

La prescription trentenai-
re des crimes nazis en RFA
prendra hien en effet le 31
decembre 1979, si elle n'ctait,
pas prol 'ee \lar Boon.
mais elle ne us'exercera pas
Je toute facon sur les poir
suites engagHes avant cette
date, a precise M. Barre
dans une response publet
au media, ai une question ecitIe
d'un Depute commllunistei'.
x x x x

BANGKOK ---AFP)
Hanoi, pris au piege d'u-
ne guerre populaire ment
triere, pourrait recherchel
une solution politique poui
sortir du bourbier cambod-
gWen. Dans cette optique 1i
nom de Sihanouk revient d
manche sur les lk vres de:
observateurs diplomnatiquis

On confirm de plusieiur
sources que le Prince a et
contacle en vue d'utn eve;
tuel retour a Phnom Pent
Dans une interview all qu
tidien new yorkais "New
Day, la semaine derniemr
Sihanouk a affirm que 1
nouveau regime lui avait o
fert de reprendre sa placo
i la tete de la Republiqu,
Populaire proclamee debu
janvier.
x x x x
LUANDA (AFP)
Le bureau politique dt
MPLA part du travail
reunis samedi S Luanca,
decide d'accepter de ren-
contrer une delegation chi
noise, a la demand de Pe-
kin. pour segment de relations diplomin
tiques avec la RepuIbliqu
Populaire d'Angola', precise
un bref communique pl 'Ue


dimanche dans la capital
angolaise.

PEKIN (AFP)
La tension sur la frontier
re sino-vletnamienne depuis
la chute de Phnom Penh
s est sensiblement accrue
sans toutefois prendre des
proportions alarmantes mal
grm 'une recrudescence d'in-
cidents, les enforcement do
system defensif chin,ois et
iune multiplication des pro-
testations officielles de part
et d autre.
x x x x

BAGDAD -- i,'
La premiere conference
des ordani..,io.n.s c- un.uisLi
01' nresse des pays nuni-ali-
gnes a ouvert 0es travaux i
ulmanche a Bagdad en pre
sence du Ministre irakien
de 1'Information, M. Suad
Kassem Hamoudi.
30 organizations de press
arabes et internationals, vii
plus de l'Irak et des 'reprc-
sentanis des revolutions )pa
lestinlenne et erythreennt
participant a cette confe-'
rence.
x x x x
PARIS IAFP)
Bangui. capital de I'Em-
pire Centralritin, a (t,e le
theatre, a la fin de la se-


maine, de violentes manifes
stations d oLadiants qui ont
fait plusie,.rs ca3rts, sans
que luur nombre exact soit
connu ao Itranger.
L'Empe'eur Bokassa ler.
dans un message diffus6 sa
medi soir par la radio Cen
trafricaine, ,La Voix de l'Em
pire. a lui-meme reveled que
des personnel avaient ete
tuees, sans en preciser le
nomibre et la nationality.

BONN tAFP)
L'Industrie d'armement
ouest-allemande semble a-
voir ete la .cible principal
des quatre agents Est-alle-
'r. ncl.s apprelhendes et pla-
(e, s-'ms mandate d'arret a-
1p s ;iL fuite en Occident
C ,n Lieutenant des Servi-
cts Secrets de Berlin-Est.
Les quatre espions presu-
ni-s, tous des hommes, au-
raient ete specialement char
ges d'espionnage industrial,
notammentl dans le secteur
df.s fabrications o'arme-
inent.
Lv Parriquet Federal de
Karl sruhe a conflrme di-
1-anche cique quatre agents
I-. --Allmands ont ete pla-
fi-s sous mandate iMTTFret a-
pres avoir ete' apprehendes
Sdlans la nuit de vendredi a
samedi.


- /


BLOCS E.R.F.


ETS. RAYMOND FLAMBERT,


Materiaux de Construction


Un club particuliierement select : celui des Moanarques en exil


PAGE 7


AMPROSA



vous suggere de compare


Beaucout d'entre vous pensetit qi.e acheter un Moteur hors bord EVINRUDE

aux Etats Unis revient meins cher qu'en Haiti. Ce!a semble normal.

Mais relechissez :


Nous reproduisons ici un extrait du MaIazine <
(Boatineest le Magazine qui fait autorite baAs le monde de la navip.Ption


--~-~----s-_l~~__~r- r-------------~~ ~~-.~-a-i-r~-lr~a---c~-~---i---- --Ns 1----- --r --~-n---~------~-------~--------


A















PAGE 8- L tN 22ca


CINE THEATRE TRIOMPHE PREE ENTE

Midi 2 heures 4 keure: (en permanence) 6 heures 30 et 8 heures 30

CE SOIR


SI


SALLE I $ 1.50 et 2.00

Je suistimide mais je me soigne


SALLE II $ 1.50 et 2.00

.. OSS 117 atout coeur a Tokyo


SALLE III $ 2.00

Crease


SALLE IV $ 1.50

Un espion de trop


psc -.-CCC V I


Activities de I'UNIFE'D


Le. Cours de ,Journalisme
pourt le second trimestre ote
repris le mtrcredi 3 janvier-
au local cu Departement
des Affaires Sociales par no
tre alm e Ce collaboratrice
Mmine Andre M Pierre. I1 en
est de mneme des course de
]anuel s etrangeis (.19 .assu-
ment h's matrd, et IJudi Ma
daLitee Fioriindrld L.,irche Bal
mir Cihef de Seic.e du Se-
creLarat au i Departeintnt
dtis Al fair. Etra;ngeL'cs et
Me Elie JOitn Chcl de Servi
ce du Serviecu dc 1'Inspection
General du Travi 1 au De-
partement des Allaires So-
cluals.


Les etud ants ont requ des
cshieers coimm, cadlau de
novel an et des Ball point
de M. Bertrand Edouard de
la Direction Ui Courss de
Journalisme Mine Andre
Momplaisir Pierrc et ils ont
.eu la joie de recevoir la jour
sial.ste c;titadiecnc1- Mie Mar
garet Ttlbutt qui a toaete
au champagne le mi'rcredi
17 jarv.er a 4 heures p.m.

Margretft relbutt Ist uine
journali-te venue au Pays
pour des r. ch.,thes siur les
ocuvres d i autes ha tiens.
El.e a ete salt;aite ide ce
premier contact avee les citu
diants du Jounnali.mc et.
prompt par. ses v site de
renforcer 1'amit e haitiano-
canadtenne.


A 'Unifed, le 22 jarnvier a
4 heures.p.m les membres
de critte Association apotheo
seront le Chef a Vie de la
Nation et sa devouee mere
par une manife-tation cultu
relle, rel giouse dt 1 tteraire.
Les membres de i'Unifed
prendront plaitir avec l'Ani
nmatrice prncipale Mine Li-
se Anne P. Herard, a distri
buer des souvenirs aux pup 1
les de Delmas sux in5ves des
C,.intres Lya Augusitn G Gu5
ry et Janine Latontant Nei
-on, aux etudiants de 1'Ecole
de Journalisme aux deux e
quipes de football de Mme
Mompiaisir Pierre.


Gaus Gu'not ect Mackan-
dal, pupil es de Mesdames
Franck C. Daphnis, Luckner
Ulysse, et du Centre d'Ac-
cucil Duval Duvalier seront
aussi gtste par les dynamic
ques damne-s t demoiseAes
de cette pre.tirfeuse Associa
toon. Les Reve:ends Peres
Attis et Volel celebreront
une mi'sse a tI'ntention de
leurs Excellenecs M. Jean-
C aude Duvalier et Mme
Francois Duvasier.


Compliments aiy di.tntgues
mInmbres d- I'Unifed.
de l'Unifed.


Mine Aiidree M PIERRE

Secreta re Gencrali


Professionnels, amateurs ou melomanes avertim
Pour tout materiex electro-acoustique
Voyez Aux Ondes Sonores
Pour toua apparent de haute fidelit ,
Voyez Aux Ondes Sonores
Pour tout materiel 6lectroniqune
SVcez Aux Ondes Sonores
Pour tout materiel electrique courant
Voyez Aux Ondes Sonores
Pour tout en matter' de Television
De l'anzenne au r6cepteur
Voyez Aux Ondes Sonores
Pour enrichir votre cult-re musical,
votre discotheque et assurer 1'en-
tretien de vos disques
Voyez Aux Ondes Sonoty
Pour choisir vW re guitar classique
ou 6lectrique
V.fyez Aux Ondes Sonore'
Violonistes, Altistes, Violoncellistes
pour vos crdes professionnelles
Voyez Aux Ondes Sonores
Pour vos radios et cassettes pour voiinre
Vnyez Aux Ondes Sonores
Pour vos enregistrements : tape ou
ruban magnetiqtre, cassettes, car-
tridges sont 6ecessaires
1%, V Voyez Aux Ondes Sonores
SVous avek hes.in de cables electro-
2 niques ou electriques
Voyez Aux Ondes Sonores


% Anx Ondes Sonores

Tout... tians tous les domalnes

41, Rue Maci-joux Tel6phone No 2-3824
Au Service du message sonore


CHRONIQUE IE L'ARTIBO
AtRICULTURE .


Qu'aurait sugge

le DARND1R


De nombreux paysans pro
ducteurs de riz dans la V al
lee de 1'Artibonite nous ont
fait part d'un grave probil
me qui, sans aucun doute,
retiendra attention du D6
partement de 1'Agriculture.
Oeprobleme, a plusieurs vo
lets, nest pas nouveau d'ail
leurs dans notre Agriculit
re. Cependant il est remonte
a la surface, cette annee au
moment de la derriere
grande recolte de riz de De
cembre a Mi-Janvier. Qu'en
est-1l exactement ?
On nous apprend que ide
gourmandes dames-saron
ont decmne a 25 pour center
pres, la recolte, de concert
avec les rats amohibies. tres
ruses d'ailleurs, quti se ter-
rent dans les huttes dcs ri
zieres pendant la eriode de
croissance jusqu'au temps de
la mosson.
Le riz est une plante hy-
drophile qui, arrivee prec..,e
ment a la phase laiteuse,
est sucee par les puces, les
pucerons et les chenilles .
Apres I'installat:.n des
grands systems d'irrigation
et de drainage dans la plai
nie de 'Artibonite tradition
nel, cette part.e du pays e.st
revenue a just titre le Gre
nier de la Republique. Done.
les lopins de terres cultsi
vables representent compile
mentairement la i caisse d'e
pargne,, du petit planter
en sus du CHEPTEL pore n.
Sans vouloir dramatiser la
situation et surencherir les
renseignements, disons que
cette devastation systcmati-
que de nos recoltes de riz
par -les rats amphiljie,;, ies
puces, les pucerons, les che
n:tIles. les dames-saras a
constitute 1'un des palliers
de ce FLEAU NATIONAL
causO par la peste porcine
afrocaine, actuellement au
centre de attention.

A propose des vermines qui
ravagent nto.s champs. sl a
ter recommandl de tlprepa-
rer en app.t le phosphuice
,a zinc ou cyanure de pOtia.
se, le sevin ou DDT, ou bien
encore d'autres poisons Lout
prepares, presents en sa-
chet plastic. tels le rani.

Nous ne voulons pas croi
re que ces precedes sus-men
tionnes soinet depasses.
Neanmoins. en depit de
maintes experimentationsn
il semble que ces memes in
convenient aient re ro un
nouveau rebondissenmeei cef,
te annee dans l'Artiboni-te.
Comment trouver unle solu-
tion radicaIc a ce fIeau comn
pleme,.ni;irc ?
Le r:z subit a routes ces
states d'evolution, c'est-ii-
dire, du semis a la recolte,
les forfaits de ces vermines
qui habitent les rizieres.
A la phase finale, la d -
vastation s'est accentude da
vantage par les oiseaux in-
pitoyables qui viennent des
4 co.ns du pays. Les paysans
ont coutume d'habiller des
troncs d'arbres ou des iler
ceaux de bois a visiere le-
vee a 1 ntetur. des jardins
aux fins de fare accroire a.
ces oiseaux nomades qu'ls


TOUTE LA MUSIQUE



TOUT POUR LA MUSIQUE













ou vous trouverez les disques que vous desirez

ainsi que les fameux instruments de musique
et les chaines hi-fi stereo






S*YAMAHA


~' w wr -ti ---------


sont constam
Faute de mie
lution ideale
qu'ici. Car, il
vouloir pass
temps dans 1
surveiller les
Nous ailmerions
pas d'autres r
tifiquement e
ployer centre
complete celt
porcine africt
A cet effet, le
dra bien eclai
nes...


NITE



rre



iment guettes.
ux, c'est la so-
trouvee jus -
serait vain de
er tout son
les champs a
dames-sarts.
s savoir s'il n'y
methods scene
fficaces a em-
ce Fleau qui
ui de la peste
aine en HaIti.
DARNDR vou
irer nos laniter

LEONIDAS


Iran : Apparition
de la gauche
Marxiste

suite de la le. page)

quisition,,. Ils expliquent que
leur march a pour but de
protester centre les -actes
d'intolerance des religieuxi>.
Ainsi un etudiant raconte :
iLes religieux nous interdi-
sent de nous exprimer. Ils
arrachent nos affiches. Ils
Os cxpulsent a h COulip de
poing de leurs corteges, .

Cela n'empeche pas ies
dix mille militants de iLau-
che de sander le nom de
Khomeiny. Un Mollah sca-
vance alors seul vers le cor
tege pour dire: <,Ne scan-
dez pas le noem de Khomei-
ny. Vous n'avez pas le droit.
Vous voulez vous en servir
pour attire le peuple,-. Le
religieux precede la -mar-
che communistee en bran-
dissant des pancartes indi
quant >attention, la manifest
station qui suit nest pas is
lamique, ne vous y melez
pas,..

Mais apres quelques hewuts
les militants de gauche par
viendront a gagner l'univer
site.
Cctte manifestation a mis
en evidence le fosse entire
religieux elt marxistes coin-
me si. une lois le Chah par
ti. leurs chemins devaient
se separer.
Devant I'evolution de la
situation. 1 ,Iorganisation
des fedayine du people,
imarxiste et ciandestinee a
adresse samedi une lettre
ouverte S l'Ayatollah Kho-
neiny pour lui declare no
tamment : <.Votre tendance
a monopollser la revolution
nous faith peur.

L'Islan ne peut imposer
un system de part uni-
ques. Ils citent avec lien-
semble de la gauche uin cer
tain nombre d'actes d'into-
lerance des religieux a Ien
contre de pas islamiquet,.

Ainsi apparait, moins d'u
ne semaine apres le depart
du Chah, le nouveau paysa
ge politique iranien : d'a-
bord une masse islamique
hier traquee mais sentant
sa victoire proche, ensuite
une minority de gauche li-
berale ou marxiste qui re-
vendique le droit d'exister
apres vingt-cinq annees de
clandestinite, puts des part
sans du Chah, souvent in-
trouvables, enfin une armee
insondable don't depend
pourtant le sort de l'Iran.
Sur des jeeps znilitaires,
on peut voir maintenant le
portrait de Khomeiny. On
volt aussi des soldats en te
nue defilqr parmi les reli-
gieux. Mais tout le monde,
des religieux aux marxistes
en passant par le premier
Ministre, vit dans l'appre-
hension d'un coup d'Etat
militaire.



Anniversaire de
Marie Marcelle
Ferjuste
Samedi 20 janvier rame-
nait 1'anniversalre de Mlle.
Marie Marcelle Fujuste qui
en fin de 1'annde vient de
faire son entree dans la lit
tIrature, en publiant un re
cueil de polmes tLe Premier
Jet. -

En cette occasion, nous
prdsentons nos mellleurs sou
halts I'auteur du Pre-
mier Jet don't la senslblllt
et I'lmaglnatton garantls-
sent un bon avenir lltLeral-
re.


(Suite de la'lere page)

tires et .eonomiquess des E
tats-TUnis dans cette region
Telle est l'image qui se de
gage des tres nombreux et
trns virulent commentaires
qui, depuis qileloute trois se-
maines, sont publiCs dans
la press Sovietique ces
prises de position extc-eme-
ment v-,olentc.s contrantent
avec la prudeinc, qu'avait
manifesto tout rl'abord
IURSS dans son apprecia-
tion de la situation en Iran.
Ce n'est que recemment que
le Kremlin a de'ini-t'vemer.t
< Leonide Brejnev envoyait
encore le. 30 Octobre, A l'oc-
casion de la fete Nationale
I i a nU -l o, chnleureux
m- sagf d.- felicitations.
Qu.lCtiu't -i-m.tsnes plus tard
I, 1-9 -N nil i,-, dans uine
inhabit. i.l- it terviews i la
Pravdot I, Oef de 1'Etat
,yit, iu,,, O 111.-t, ait line m ise
']i go ,- .:'.,.e et solennel
le 'Lux Etats-Unis centre
toute inference en Iran.
- forte raison militaire, dans
les affaires de 1'Iran, pays
limitrophe de 1'Union So -
vietique, serait considered
par I'URSS comme une at -
telinte directed aux interests
de sa propre security>, de-
clarait Monsieur Brejnev.
Bientot celte m-i-s eni
garde, prenait Ia Lforme C'u
lne denonciati-on s.stetnalti-
que de lin,,en rice -s.neir -
caine, don't l]a press Sovietj
que s'est alliache a reper-
torier les forms Iplus on
moins ouveries envoi dir
conseillers milita:-re, t de
specialistss du renseipne-
mnent presence d'uniits de
la marine de guerre aminrl-
cane dallns les eaux du Gol-
fe oft a 1'entree de 1'Ordant
Indien.. les avions rmilt'ai-
res vers des bases situees a
proximity de lriani, nic-sion
a Teheran du general Ro
bert Huyser, commandant
en chef adjo'nt des forces
americaines en Europe. eln
vue de <,preparer Ui1 coup
d'Etat M'ittlire la man!:i"-
re chilienne t en Iran. envoi
de > mercenaires on ci '.
pour assurerht ccI me.ii-i't,si
ce des avions et equipe -
ments militaires amc; Ictins.
pression des mnonopotes pe-
troliers etc.

Monsieur Bakhtiar lui -
meme a ete nos en iardie
centre !es consequinccs de
ses declarations stur l'ex -
portation en Iran de l:i e-
volution rouge declara -
tions <,ouvertement anti -
communistes vo;,re anti -Ho-
vietiques,> susceptibi(s d'.is
somnbrir sensiblement Icvoiii
tion des relations entire 1'I-
ran et 1'UlkoS .
Quant a 1'Ayatollah K',i


meilny, Mos ou s'est garden deo
prendre position a son 6
guard, se bornant t citer ses
commentaires (notamment
centre les Etats-Unis et Is
rael mais indiquanL n6an-
moirns qu'il Allait rentrer en
Iran pour conduire i te pour un Iran nouveau et
ind6pendsnt,>.
L'URSS n'a cesse d'aut'e
part d'affirmer qu'elle sou-
haitait preserver ses rela -
Lions de bon voi-sinage et
d'amitie avec l'Ian. En lait,
la cooperation econormique
entire les deux'pavs est lo-
rissante : I'URSS doft par
example construire le der-
nier tronqon de Gazoduc
Trans'ranien qui. permettra
de liver du gaz Iranien a
l'Europe, a travers I'URSS.
Rien n'indique pour l'ins -
tant que les technibelitns So
vietiques travaillant en Iian
aient ete rappeles. En 1977
idernieres statistiques Sovie
tilues public es) ies export
tions Sov:etliques vers l'Iran
s'etaient levees 1 42.1 rmil
lions de roubles (2 757 mil-
lion FRi et les iniportatiuo-s
de products iranien.i en
URSS a 283.4 millions dlo
Roubles (1842 millions de
FR).

Communiique

DE LA SECRETAIRERIE
D'ETAT DES AFFAIRS
SOCIALES
Ln Secretairerie d'Etit des
Affairs Sociales informed
cme le 4 decembre 1978, le
Ministere du Commerce et
de Ihndustrie a public un
Communique annoncant 1-
reduction du prix du sac de
ciment et I'interdiction de
toute exportation de ce pro
duit. Cette measure a entral
ne la suspension temporal
re du contract de travail de
118 ouvriers de l'Entronrise
Le 20 ianvier 1979 coinci
de avec 1'expiration du de-
lai de 30 ours prevu par
I'art'icle 25 du Code du Tru-
vail Francois Duval;er da-
pres lequel il esl failt obli-
gation aux parties de re-
constderer la menosure de sus
pension temporaire dans le
sens de la rupture du con-
trat ou de la reprise du tra
vail. La Direction du Ci-
ment d'Haiti, a decide de r6
integrer les 118 ouvriers a
la date du 20 Janvier 1979
La Secretairerie d'Etat
des Affaires Sociales flirclite
la Direction du Cilient
d'Haiti et le Syndicat des
Travailleurs du Ciment
dHaiti pour leur attittide
comprehensive en la cir-
constance et leur respect
des dispositions du Code du
Travail Francois Duvalier.
Dr. Hubert DE RONCE-
RAY
Secretaire d'Etat.


Soulagement rapide
des maux de dents



centre toute doueur


centre toute douleur


C'est vendredi 19 janv. dans
l'apr&s-midi, qu'a Chateau
Blond, section rural de la
commune de Petionville, que
sous les auspices du Depar
tement de J'Agriculture, des
Ressources Naturelles et du
Developpement Rural, a &te
Inaugure le Centre Social de
lendroit, oeuvre oue aux ef
torts mis en commun des
paysans, animes d'un reel
esprit d'entr'asde et de pro-
gres qu'il faudrait donner en
example aux autres commu
nautls rurales. Un program
me de choix, comprenant
pieces thefttrales, danses ful
kloriques, benediction uu 10
cal, discours de leader de
Chateau-Biond, remise de
certilieats, citations, utt rI-
cne programme elln veite a
ete execute grace a Faction
ies animateurs,. tels IA ro-
nome Gabriel De/oie r Mai-
tre de ceremonies ,i Mine 1.
Pieire, entin l'impayable tA-



TERRE DE1
,,PERIkGORB,

tSLle aCo la lere page,

perigordins sonit et psset
de devenir propr1ele de ri-
ches seigneurs de partout
Guy Filhouid-Luvert l,- i (
reicie > st les celrdsis de r
passe let iorqitc-, a Iital oe-
vre qui vaille etn permel-
taunl iux tulls tiw detouivsIr
ti pays qui mneritalt de 1
trl, aux iutre.s de revive
lei-r propre hlistoire pa:i;'
illu" fils de ce pays otcitanl.
Dans ce film- coniereit ic
ce qui a surtout retenu plus
d'un c'est la poesie. une
cerl-aitc i pocsie na!ve que le
conifer''ncitcr-cineastee a sII
chapter de ia vie simple et
paisible des ;ron-C de sa ter
ce natal en niO,s l la renl-
dant dan.< toute sa simp;lli-
cite. C ,; ipeut-ietre la Io-
riginalite et. en sut sens. 1 inc
teret du filmT dc Fihoud-La
vergune.

Un doit rappel tu'a I is
ste de i a s,! a t'-I
c si tie lineite a i mant geri ce
lil sth' e! d:l irole ra.. pe

,n a nian'e ...
W. L.


tLifea : At~entat
conatre le Chef
des services
ude security
du ,Fatah,

BEYROUTH AFPi
Atsoui H i.-i,, S ~I elan ll.
Chelt dcs S rvcies de Seciril
te du Moiuvt n- it Pat-ti-
nles El FuL.L a et' g-rieve
ment blese a ileyrouthi, ui>1
di apres mli dans l'exolo-
s-on de sa vol' ure a Bd.y-
routh Oiest, apprend-on
d n -ure- liroe(- d as forces
ii- s iu't' ie lih A alses
L'oxplos.oii de la voiture
pieg'e. Cl i i'-f produite a
16 h 10 a 'a t plusteurs
morals it 1 s,'
I1," Clap Gt nsd;ricrmesc Pa
lIst sit, -ii s' l rendu SUr
p:1cne pOLIr Isi--iter iUll el-
quete.


gronome Lucien Cantave du
SOVIR et du DARNDR.
L'Assistance etait de qua-
litO, outre le Maire de Pe-
tionville IIng. Max Penette
qui prononca. un vibrant cis
course en creole au nom du
President de la Republique,
les delegations venues d'au
ires sections de Bellevue, Pe
tionville, on comptait aussi
oes membres d'Organisations
Interniationales, don't notre
comparote 1 Agronome Sam
haut fonctionnaire de la
FAO a Rome, actuellement
en mission; puts une ddle-
gaLon du Corps cles Leo-
pards, une delegation des
Freres de 1 Instruction -Chre
tenne St. Louis dt c IonIA-
gue. elements dIniit 1 con-
cours et a l oesvie Id di(catiena
ae nos freres paysans a etd
souligne a 1eau forte.
M. I'Agroiltuiie iui..; Va-
val, represe-ltallt peeI ,oAnel
du Secretaire d Eut:. E-
dtiuard BerioIiLts I p'o)unca
it brilliant di:,coii' dtr" cir-
conistance.
Toichanie el gl;tnd(ose a
la lois a ete la ccremonie
de Chateau Blondi qui a per
nus a plis d'uIn de se ren
dre comnpte dlans de la revolt
LIon ,als oruilt q s i opere
clans .I s.t dtiu il5aiyan hai-
tieo, uILIIIe Is'rve de la
liution.
Chateau Blodci rchmne tide

than!i i s, l( ,, i i
nl ti(lque.l 1sit ( bieni
irac e el v lt si.(:.di ,;i a i1A-
.adenme- M:iits.-e, lined sa
coits.[le tetti 1,1(. Qu en
pense le D iutricrniieilt itlte-
res.;e



AU MO1 DZ CkiC

Dans le but de sets-
fLaire toujuui; >a li,-nite
1. a dja r, >- de tres
Sauix tissi t a niloa-
gnes et nimptrisnms pour
les robes ir : i 1 :c :
quc ties dcl.-s.i, p,[).i 2C11-
d ants.-
SVotIs trouvr:ee ine Rtiildi
hc x ice brui,. r i i,5.ssLi .
brudei xe fIIla ie iripr-
mee, cretonne, damasse
pour n.apne-s -t mnati-
las. pl isil'e pour ta-
bles it tr Iricux. s-rviet
tcs d. b1;Ain siuperi.ur,
draps et ladies ainsl qle
(1,i- nioust qaiires pleir
loutes les diinclO.iOns .
lit.
pis les Ba es


robes, chemtse:e bras-
sieres et draps brodes.
mou t quaira os r 1illrs
chaussoils etc. ltnsi te
elCs robc' pntir i.nLts
de 9 a 18 tmiis.

poal. la Peau

Le 'avon Du-.'cx, le
savcn oe ros e tC coconi
bs-

Au Mende Chic

S est toujours hrureiux
ti vous recevoss.
Ruc de Magasin dc
i Etat 85 -


.- .... .... ".CS


ML


"ow VA64..











.,,, nn


Parfum.CIE, La nouvelle fragrance en vogue

jp~goaa~eaaeQoaaeoaaoo~ogea -s- s--^-o>9^oo?


L'URSS et 1'Iran


Vendredi a Chateau blond


-- ---- -;------------


-----~-q----~rrrrrrr--~r I~rrrrrrry~uvHlllrrurrr


----------


SOBOOBISr/ aiHa;I UWir/ra a-'-r-"- g--


is_/ /././..-/./-.r/-/sw- aws.rw.,


%YXT~;~=kr~X#)//jrb~;Q~Y5~CibO~kOr/Xlv~0


PAGE 8 "


LUNDI 22 JANVIER 1979


. LD cNOIJVE LULBT\1


A




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs