Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/10177
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: September 5, 1978
Copyright Date: 1979
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID10177
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text

NICARAOUA


-Tension et difficulties


economiques
MANAGUA (AFP) toujours affi&6 qu'il ne de
bUlane grande Leasion conti lmissiotinerait pas.
iihe ue rgner au Nicara- Les representants du sec-
gUa men que le Louverne- teur prive ont demands a
lltem alt announce maral a- nouveau mardi matin le de FONDE EN 1889
voir remis en idberte '0 des part du Chef de l'Etat. Dans
2(u personnel qu'll recon- mni communique, que leur
ftialt avoir arrnteeA au course lutte est uniquement civi DIRE07
de ces derniers jours. ques et reciament .a demis ADMINISTR
Loppostiion ainurme pour sion de Somoza. afin d'evi-
Sa part que queique 650 pel ter que des groups extransis
&iilnus out et6& ilerpellees a tes ne tentent de prencre Ile "'I TT .T
lu suite ae iinsurrecuion qui pouvoir, empechant, disent- LES EN LE
a eciate il y a cfix jours a ils, I'avenement dun Lou--
Matagaipa, ta troisieme vil vernement. democratique., EN CO
ie du pays, a 120 Kin m s ion certain ruers, EN CO]
nora de Mvianagua. Scion certanes rumeurs,
La :utte armee a ce.se I'Am.assaaeur des .tain- BOGOTA (AFP)

pour 'instant tfans l'mte- Unis a Managua, M. Iviauri
tieur du pays, mais les ef- cio Soiaun, pursuit des con Les enlvements, assorti
ists de la greve gsnerale i- vrsauions contidentie.les a de demands de rangons el
mitde la reenre onmardi dan ec des dirigeants pouitiques vees, se sucedent en Colon
lmitee em ardi csdax rss souets nhm iboen c
son douzieme jour, provo- de economice et des ian hie, en depit des efforts de
sue de graves Douleverse- ces. 11 exam.nerait avec eux autorites, qui attribuent ce
ents entniques. Cette gre le type de proposition qui aCtions &, des bandes orga.
Veai ee lance par le ,Front pourrait etre jreieniee au noises lies aux movement
l eicue pdo tsr l .quiontc President Somoza pour quit de guerileros soullgne-t-oi
m eane la demitsion du Prie posse quitter le pouvoir de a Bogota.
uden a son orm oa e. V nezueltnon ne egantee n
sident Anatasio Somoza. I n 5 egn A queoques heures d'inte
On admet de source bffm- x x x x vale, lundi, la fille d'u
'lelle mardi a Managua que home d'affaires a dtd en
; es revenues proenant des im WASHINGTON La reu- levee au nord de Bogot.
pols et taxes diversion, mais nion du Conseil Permanent tandis qu' l'Ouest du pays
auosi des redevances tete- de lOEA 'a ete reported de a Call, un industrial, M
phoniques ou des quittances ncreredi a Jeudi. Cette reu Freddy Lerner Toro, etai
deau notanmnent, ont dimi mon a ete sollecite par le relachd, aprBs 3 mois de do
nuo de sfaon alarniante. VQenezuela. tention, et paiement d'une
Le Gouvernement a -.com-
menci a prendre des mesu
res draconiennes pour res- LES POINTS SUR LES I
treindre la circulation des
vehicles t cause des atta-
ques de nuit centre lesauto t A R
bus mais aussi de la rarefac L
tion de 1'etsence. En raison
de la grove, peu de pompes par Ernest BENNETT /
essence sont encore en setr Quaid 1 m'arrivo do euil a diriger effectivement le

Les aultobus devrcnt ces- htuter ls r e d'ote-nu.r oc ies.
der tout service entire 19 ou setalent our de nonlbres' Tandis quo chez nous I
hieures et 6 heures du ma- sIs pages curtains e udets Uni PDG d'une mason d
tin (heures locales i et circu tide la vie d'un PDL6 de grell vnite d'automoblles par exert
ier uniquement dans, des zo des societes, je demc..i-e aba- pie, se trove etre tout a 1r
nes osures> fixes par :es au scut.di de la mine decontrac fois : vendeur, eonptabul
torites. tee alfichee par ces grand mecanicien eta... Tout rep
Loes employs de ,Banco MussmcArs pouriant attelesn a os sur ses froles epaules.
de American ont occupse pa une ta e. he cr nt st-ce a crEoir qua ses cra)
cifiquement le siege central Ii s'sevlLDtI e' qae, nialgre laborateurs ne iont pas lcu
de la Banque ainsi quoe s us no On est porte a fire d's boulot ? Helas lnoail C'os
succursale as Managua et lapprocheiot ins avec les la clientele elln-mltnde qu
danas linterieur du pay,. II PDGO halitins etns bourreaix exige de note PDG une pr
y a que ques jours, line oc u travail tios, eitX, deplouiet Senco alttntivo en tout c
cupation semblikble a ete fai ntiot fis plus i'ellorts pour des interventions peu corn
te dans les locaux de la Ban das teaches bien ii-tn, impur patibles avec sa function.
que nicaraguayenie. Les tasemls. Suil eSt vrat toutcfols qu
deux principles entreprises PDG : President Direc- 1'oil du PuDG engraisse 1'
Bancaires du pays sont donc teur General Se rend- animal, le PDG stranger gro
- paralysees. t-on bien compte des mllles sit avec l'ahimal tandis-quE
L'entreprise p.ivee, qui re et une rLsponsabilites qui in le PDG hait'en lul, pord d
fusde payer ses impots, combeit a'jx troi hIttres de poids au fur et a mcsur
centre un Gouvernsemtnt cttct abreviation ? Pour- que l'animal en prend.
dollt il veut 'a chute est in taiut., nob bonshommes d'ou- Cet strange renversemen
certain. Les observateurs se tre mer. scuvent PDG de 150 des r6les incite A la rifle
demandent comblen de f 200 s..ietes, trouvent nit- xion. Peut-on parler de m
temps encore pourra tenir co e le tImp.s de prenidre diocriti ou de manque d
le President Somoza qui a dcs vacancs, d'all,.r en croi repa' nation ? On le PDG hi


Nomination

Des changements cnt ete
operes aux Prefect'nis de
Jeremie et de Belle-Anse.
A Jdremie. le Dr Pierre
Mayas remp ace M. Wi ly
Bourdeau.


iere-s d'al center la chronic
que mondaine. On les ren-
contr aujourd'hm chez R6-
gine. domain a Cannes et le
su lenidemain a Acapulco-
Mimbres a part -ntiere de
la dole vita, ils ont iF
hobby et leurs violons d'In
gres mangent encor 1,. p.u
de temps qui leur ic to-ait


Les chances


de Camp David


Le scmmet de Camp Da-
vid, qui s'ouvre mercredi
dans un climate de scepticis
me generalise, permettra enl
tous cas de preserver les
chances, de la paix au Pro
che Orient, estiment les
specialists. "
Pour parvenir a cet objec
tif bien modest, si lon se
souvient des immense es-
poirs nes a l'occasion de la
visit du President Sadate a
Jerusalem en Novembre der
nier 'it faudra que Jimmy
Carter, le Chef de 1Etat le
p us puissant du monde, use
de toute sc/n influence. II s'a
git, en effect d'entretenir le
dialogue entire M. Menahem
Begin, le Premier Munistre a
1'obstination ligendaire du
petit et vigoureux Etat juif,
et Anouar E Sadate, Ie tout
aussi. opiniatre leader, de 40
millions d'arabes, pour gqu'ils
parviennent a un accord. II
faut ei, 'utri p.I.. r qu,. >. t
te lUriilnte a. uni '-n qe
soBent .iegages le- prKlrcipt
gineu aux d uA, re: Inero:
r tLXquie 0 putl.: :cs' -.oc, lrr
ulteriurrrent d .,utrr. trin-
terlcui-tlir-n ar. i: :is-sin r
te n t iO l -. t I is i l !' ,'
I'Union SovitiqtJe
Le Pr'-.s in' C'rtir n -
pa. cache la dfficulti- a,: i.
tanclie a.vaint .-o0 d-pa.i
pour Camp DOio ce lieu do
retraite vie'ril.ai t. Ioi:s '
dans les countreifrtt ac's apaa
ladiches
Les chancris de Ca.imp Da
vid tiennent d abord a la
gageure a tenir pour chli ,in
de E.es paric.pant- Le Pre
sident Carter a centre I'a-
vis de certlais di- sfs Con-
selllers. engage i:n prestige
ei ce'u de: Etats UnJs 11
a accepted detre 'partenaire
Sipart entieri datns les ne
goclatlons du Proche Orient


ou il estime que i'interet na
tional americain, ne fut-ce
que pour des raisons strate
giques et energetiques, est
en jeu. II ne peut se permit
tre un echec ni sur le plan
interieur, ur le plan Inter
national.
Le President Sadate qui
s'est alien une grande par
tie de l'opinion arabe en se
rendant a Jerusalem, maits
qui jouit desorma's du sou-
tien de i:Arabie Saoudite ne
peut revenir de Camp David
sans un minimum de con-
cessions israe.iennes qui puts
se lui permettre de demon
trer a ses pairs arabes qu'il
a defend la cause de tous
et pas seulement cel e de
I,,agypte.
Enfin, M. Menahem Be-
gin, principal beneficia're
du status quo. doit eviter de
porter seul la responsabilite
d'un echec qui galvaniserait


.1.: '._it i r t's. ,ill 't 1. comn



Se,,l. un r ti: r : r on iut


.,1 *.: ,r ,,: ta erri wir7i5 oc
..up' e \ 1 7 per1mi./l' .ti.t. lt
:.i ;:'a. Ie' ':. L,-.I.ate rs, tie
ch-b >oqunr is 'itutatluoi flle
,icrlq'rit ic Rois Huoie n
q nadiii 1iistrai la CiFs ori.la
-,. i t s,?i 0.o. a -tc ioln
die a 1.i nit geci-tlion. a-ecc
la b;-nedi,:ton de; pays ara
I:,s nir.derts. Le Pre- dent
Samfit., pOiirrait parvenir it
Lun accord siir le Slnail. sa
1 1 -in i-nt pour la secur;iti
d Israei saiSs pour autant
applrastre comme un train
tre clan- son propre camp.
Encore faut-il qiie M Be-
, gin renonce a une occupa-


SNo. 30910










: LE PLUS ANCIEN QUOTIDIEN D'HAITI MEMBRE DE L ASSOCIATION INTERNATIONAL DE PRESS


TEUR : LUCIEN MONTHS
ATEUR : Mine. Man CHAUVET


VEMENTS

LOMBIE


rangon de pres de 120.000
dollars.
On est par ailieurs tou-
jours sans nouvelles d une
autre jeune tille, don't le pe
re est importateur d automo
biles, en.evee is y a 15 jours
dans la Capitale. En revan
che, 'ancien Ambansadeur
de Colombie en France, a re
couvre la Aberte, apres etre
rest 5 mois entire ees mains
de ses ravisseurs. Selon des
rumeurs circulant a Bogota,
sa famille aurait verse quell
que 5 0000 dollars, 0ien
qu'offdcie.lement, on nie
qu'il y ait eu pavement d'u
ne rangon.

D'autre part, en debut de
semaine, des elements de la
police et de I'armee ont de
livre la file d'un commer-
gant de Cucuta (ville fron
talinre du Venezuela), fai-
s,ant prisonnier trois de ses
ravi.ssurs supposes.
Plusieurs autres personnel
sopt toujours sequestries
dans diverse regions du
pays. Parmi eles, e -Direc-
teui de la sTexas Petro-
leumi en Colombie, Nicolas
Escobar, enleve en Mal der
nier. Se on des sources offi
cieuses, une rangon record-
pres de 5.000.000 de dollars
- auran'tet rdeclam6e par
ses ravisseurs.
E'nfin le Bjologiste ameri
cain Richard Starr est en-
tre les mains de guerril eros
depuis pus d'un an detenu,
pense-t-on, dans 1'Oucst du
Pays.


s
e
n
s
s

s
n


r
n
I-
a
's,

it
e


s


e
m
a
e,
o



it
it
e
ct
A-

e
a
Os
e
u
e

t
C-
e
e
ai


tien, se trouve-t-il etre la
victim d'une mauvaise ad-
ministrat on dans un pays
ou les padres, moyens ou su
perieurs, ne sont pas a la
hauteur de leurs tiches'?
On strait tented de le croi
re si le PDG des 150 socie
tes etrangeres qui affiche
la mine joufflue du bon-
homme Michelin depassait
in intelligence le PDG hal
tsen a visage d'enterrement.
Mais sauf quelques excep-
tions, ce son parfois des hornm
mes a intelligence moyenne,
souvent self made men, qui
ne se recommandnt ni par
de brillantes 6tudes, ni par
une puissante capacity de
travail. Isoles dans leur
tour d'ivoire, leur role con
sister uniquement a 1're des

(voir suite page 8)


Rue du Centre No. 212
Telephone : 2-2114 Boine Postale : 1316


Chasse a l'opposant au Nicaragua


MANAGUA AFPP
Uine ic-riiaoile cra.r- a o)
posant a ete lance au Nica
ragua ou le President Anas
tasio Somoza a ordonne de
puts samedi l'arrestation de
plus de cinquante leaders
politiques et representants
des forces active du pays,
apprend-on ,undi a Mana-
gua.
Parmi les personnel arre
tees, tigurent notamment
le cousin du President Bomo
za et ancien Ministre, M. Ro
dolfo Sacasa Guerrero, 1'Ar
chitecte Jose Francisco Te-
ran, vice President de s'Ins
titut nicaraguayen pour le
Developpement et principal
d rigeant du secteur prive
et le leader de l',Union De
mocratique de Liberation Na
tionale>, M. Rodo fo Calero
Portocarrero.

Par ailleurs, la pression
du Gouvernement sur les
grevistes s'accentue d'heure
en.heure et les menaces de
represai les centre :es com-
mergants qui 1persisteraicent
a fie pas rou rir leurs bou
tiques se sgnt multipliees
lundi.
Lundi matin, un calm
prdcaire continuait de re
gner dans 1'ensemble du
par le <,Front elargi d'oppo
slition, et observe par la
quasi totaditd des travaii-
leurs du commerce et de
l'Industrie.
De son cot,6, l'Institut Na
tional poutr le developpe-
ment a lancd lundi Ihatin
un novel appel en cue du
replacement du rdglme du


Simple billet a propos d


en common

par Reynold FRANCISQUE


Fort-au-Prince,
le 4 Septembre 1973
Monsieur Lucien MONTAS
D recteur du Quotidiin
EN SES BUREAU
Cher Monsieur Montas,
J'ai lu avec interest 'ar
tile consacti au transport
en common paru dans le
magazine du Quotidien Nouvell ste du dimanche 3


Septembre 1978.
J'ai noted que 'a'.uticle en
question a souligne, avtc
quel luxe de (detiaji l e'I
nombreuses peripeLies qui
s' mposent a tout usager de
ce moyen de transport d(s
1'instant ou il prend place
Sbord d'un de ces vnhieules
desservant les zones de Car
rLfour, de Carrefour-Feuil-
les, de Delmas et de Pction-


Samedi soir a Bolosse


On a enregistr6 des tirs
d'armes a feu au haut de
la Deuxieme Avenue Bolosse
samedi soir et aux nouvel-
les, on a appris que 1'inci-
dent s'est sold par un mort,
plusieurs blesses et par des
arrestations.
Cependant on ne dispose
pas d'informations pdecis 2
sur les causes et la .nature
de 1'incident. S'il fauf en
cro're certaines sources, il


CONCENTRE

DE LA JAMAIQUE A HAITI
par Pierre BAMBOU


Dans Jeudi 24 Aofit 1978 nous a-
vons reproduit la traduction
\du poeme sWari du Jamal
can Bob Marley. Traduc-
tion en Creole Martiniquais
extradite du journal Tei redig6 completement en
Crnole et paraissant a la
Mart unique. Vous allez lire
p.u: bai la traductiin .nr
Cr-..l.. Hatai ,l n qu,: nou: h-
.toni promi-e lat suemnaiin 11
&j. rIre e.
LARGE -
Sa lit fle m' k...nnin
m.- I ti ranmin ..piarc- I
arsk mu,.n ki avle aprann
..O,,0'. :
Tom tan parol Ki t i'le
ll) oun ra sipc-r.ve
rnk oun jot inlfrye
pa f[I-l depatya
laiit p d fil nit

ToUt tan nan oun nn.yn..i
zacl sitwayin primyed klss
s'mayln d6zyem klas
pa ari.- sEispann

Tout tan koule po
.15un nonm
pa v16 4i anyin
anplis koul zy 11
oo~oo
Tout tan dwa fondalnat1V
tout mounn


pa garanti minm jan
pou tout mounn
san koze laras pa m6ld

Tout tan jou rev
oun lape ki dire
oun gouvenman
pou tout mounn
ak oun prins p moral
pou tout lati
%L rete .i.u i parol van
y-op p...Ui:uv
-,an yo p:, kab kinb6

Tout tan
,,. pa demnia tblle
irn K..'p.von
re-lim dagouian
pol oik mals te
As.elia. Mozoniblk,
A[rk DIslJ
ki kimbi frd nou yo
tankon bet nnn itsklaval
coOuo
Pand.in tout tan sa-ai
t- Latir k Oinin
P-p janmiln jwlinn 1.1p^.
Nou minm Afr!kint
nou va fi lage
s; lagi vi-n pou fet
E nou konnin nou va akil',
paske iou kwe
nan lav'ktwa
sa kl bon sou ia kI mal.


P


1/9/78
. B.


s'agissait d'une descent po-
1 ciere dans une maison oit
se tiouvaient reunis des in-
dividus agitateurs qui au-
raicnt r posted par dofs tirs
a 1'injonction a tiax aite
de se rendre.
Selou la version diffusee
ce matin par la Radio Na-
t onale, il s'agirast d'un
gang suipris par la Police
au moment, oil les meInbres
mettaient au point iune opd
ration de hold up S entre-
prendre 5 la faveur de la
nuit S une maison de jeu
de la place.
Selon cctte moite Radio,
les membros Ju gang pou-
va'ent disposer d'un revol-
ver muni de silencieux four
ni par un (sic), et d'une mitraillette,
fournie par le chauffeur
d'un autre cTonton mnacou
te pu'seants (sic). II s'agis
sailt pour le gang de moneit
1'operation vers trois heures
du martin et de s'emparer deo
la caisse de la mason de
jeu en question aprOs qu'ils
aira'..i-tl n ;mailtrl e les ,tu l -
q,.j s tI0,:1 tinplu.,eA quil ,
i- rav I l ent ord.nlua.tir h.m rn t
iusqq a ctta hu.. .


Onu a ,.n ii,lt i Sur 1..: .,n
d.:: .,- Ra.i.I Mc iropol. l I
d.ix Ilc la mnirn ,lu c10.?
lionmiL tu( par unI. ball ,-
l..r. ,1.-. ilne'dcnlt. Sc t nt ret
tlo flmmp. le j,:un home
nurailt te tue par unc b,il
Je perd,'e eiant done qu'l
a cxpiid en buvant uni tas
se deI craf asl lat nacheite
d'une marchande post.e press
ie ItA it i u'll ne falsalt que
se ritnurer avant d'aller
au bal
11 y a ru un temps pesur et d'iffrol ce samedl
solr dans la rdgton de Bo-
losae. Une vingtaine d'lndl-
vidus auralent &ti arr6tis. et
des blesses auraient etd ad
mls a I'hpltal gardes it vue
T.r des pollciers.


l'esldent -olrloza pal un
Guu r.tcis.rrnit Detnociat io-
quae eXacillai a la iu. lsu ex
trenmistes de gauche et de
croitte.

Le Gouvernement avait
fai former samedi cet Ins-
titut, qui avait .ansce un or
dre de greve general. Re-
groupant queique 700 entire
prses, 'lnstitut National
pour le Developpement est
ie syndicate le plus impor-
tant des industries nicara-
guayens. II a recemment a
dhere au eFront elargi d'op
positions regroupant tous
les Partis opposes au regi-
me Somoza.
manence de la fami le So-
moza au pouvoir rend cha-
que jour p.us grave la situa
tion d'instab.-lite politique
au Nicaragua et conduit le
pays a un changement ex-
tremiste non desired, affir
me un communique de cet
Institute remis i la presne
au course d'une conference.
Le maintien au pouvoir
, dit6 dans le pays et ah I'tran
ger> contribute d'une fagon


dangregceriNe P la cStrUC-
t or, oe ecoi-ir,ome du Nica
ragLa, aj'Outc le cotimniai-
que.
L Institute National pour
le Devesoppement rejetie
d'aunre part les affirmations
se on lesque.lesi deux chez
nmins seulement s'ouvrent
pour le Nicaragua': celui
asoutissant a un system to
talitaire de la famlle Somo
za ou ce.ui dObouchant sur
* une dictature d Extreme- r
Gauche.

II existed une troisieme
vole, celle de linstaJation
d'un regime 'democrgtique
susceptible d'introduire ies
leforme sociales, at l'amelio
ration des conditions de vie
du people du Nicaraguan, af
firm le communique.

Pour conclure l'Institut
National pour le Deveoppe-
ment estime que si un ple-
b'scite avait lieu as journl'ui
au Nicaragua, le people chOi
sirait sans hesitation le che
min de la Democratie de la
liberted et de l'panouisse-
ment de Findividu en tant
que cellute.


Bans les lives
meus tion Histoire d'Haiti les E-
tats-Unis, les Femmes et le
Sous ce titre simple: .Cal Manage et, une. bonne ce
bindages (50 paess, Wil taine de citation extraites
hem Romous, proesseur de de onze romans des quatre
Litchrature HaiLienne a bro romanciers de la Ronde: Jus
ch6 autour de vingt six the tin Lherisson, Fernand Hi-
me des plus significatifs brt, Frederic Marcelin et
tels Patriotisme Presse Antoine Innocent. Ceux-ci
ont tire, peut-on dire, le
prices verbal de la society
U S hait'enne tiu XIXe sidcle en
S ra mettant au bas de la minu
tc. C.ilbindagt C'e1t une,
une society de Ltilbid.g',
Set leur constatation sembie
etre valuable jusqu'a notre
epoque.


Ville et ccl etat do choses
p, rsiste meme quand le
SL.cnlt s'installe dans une
cainionnette, une un <
VoLre journal apres av,.ir
etabli un parallel centre
< une bo te et les passagers
se trouvant a board de ces
vehicles a mime evoqu6
la spromiseuite entree les
passagers qui est tout aussi
INTOLERABLE> touted 'hose
qui provoque parfois dc fS-
cheux incidents quand un
client ou <> par 1'autren.
L'article en question rc-
connait que la situat oe-
n'est guire meilleure pour
ceux des usagers habitant
Delmas, les deux cites de
St-Martin puisque sur ece cir
cu t egalement les conditions
sont d6plorables, sans toute
fois atteindre le niveau du
traffic de la Citd Simone et
de la Croix des Bouquets".
Je dois fdliciter vo'i.e jour
nal pour sa fagon de ddcri
re 1'aspect du transport eo
common tel qn'il "- pratnu
que dans les zones sus-met.
tionn6es. Et ici, cher M. Mon
tas, je me permets d'ajou-
ter que ce que leos Haitiens
appellent TRANSPORT EN
COMMUN est plui6t ia n6
gation du Transport en Corn
mun.
Pour avoiir plaide oin fa-
veyour de Slu ratiouoaSllsation
du transport public dans
les colonies du quotidien
sLe Nouvellistes du lundi
1.r D cmtbrIte 10'5. No
3056GI I.. M i . i uL..ri.ue
',i icclar.r q..i i. n,: p t. it
K, p.'tS il ti a i'al I'Opllini
i-C ',Ire I.-.urnral landd 1 1
- Iln.. ir c Ullr" un tI pr :..
qu,. .,UI, Ittl t ,ll1 IL4-" p- -
bilits-J don dil:po,<.it I'- Poul
votre PuAls,.3 pour aLil.'.:r
ia ie natllonali aton o 1 i
Tranrspa t
Si t: n.nibr..ux lect. i-rs
dii ',Nouvelis IsItn v..ul -nt
blenl sc refererh a month plal
doyci pour ULte rat iialisa-
alon du trnn.pcrt public ori
bain aIs v.err.i.int iu' rever-
railient l 'lu i tie basant *-ar
is stat'stiqui, do I'Admil-
nistration Geneiahl des DouR
licF I'avajs fait rnes-ontir
que dila I'ex.:rcic f'",:al
1969-1970 fal.hit apparn tre
tine nelle tendance h Impor'
ter ces vehicles qul dtsser

(Voir suite page 7)


Calbindage, c'est une bro-
chure de 50 pages que d'au
cuns liront avec plaisir parec
qu'elle repondra a leurs be
soins interieurs.



POESIE ET MUSIQUE

Ma herbe Desmesmins a
chanted -Poemes de mes Dix
Sept ans2> d'Adyjeangardy.
Surprise pour le poite Mais
nouvelle directive pour la
Musique Haitienne.
C'est un chant d'espoir ex

(Voir suite page 3)


M. Lucien MONTHS
Directeur du grand quoti-
dien
Le NOUVELLISTE
En ses bureau
Monsieur le Directeur.

J'ai lu avec un grand in-
tre6t Particle intituld : Cas
se-Cou( paru dans Le Nou-
velliste. edition du ler Sep
tembre en course.
Je dois vous dire avec sin
ceriti que la lecture m'a
profond6ment imu. Parce
que. je pourrais le signer.
cet article.
En effet. je coelstate avec
amertume que beaucoup de
nos intellectuals s'esqui -
vent de tout ce qui se faith
de bon dans ce pays. ,1 pri.
miereo tie. il sembl,, que cc
soit la polirique qui les de-
ternmine a fair parcil gats'.
Ma., au /ond. it y a une di
mission notoire vis ai vis do
,toute Initiarive visant au
progress qui se dessine. Et.
il importe aux Ainis,qui ont
encore d: I'esthousiasme ca
aux jauncs quo ont de la
clairvoyanice de se concer-
ter dc facon a fair, echec it
pareil peril. Car. e'en est
uIn.
La Societi Hasticlene d'His-
toire n'est pas seule it faire
I'expirence. Presque touts
Ics Associations des pro/cs-
sions lljprales du pa}s lan
guissent. Dans chacune d'el
les un petit noyau veut fai
re quelque chose. mats pa-
ralys volonialrement on
non par une majority silen
cicuse. On peut done privoir
les consequences d'un tel


A propos de l'article

intitule "Casse Cou


pays, a moitie para'ysd parn
la greve general, lance
etat de choses sur l'dvolu-
tion. 1'avancement des scien
ces et des professions libera
les kdans le pays.
Je peux affirmer. Mon -
sieur le Directeur. que je
connais une profession en
Haiti don't 1'organisation
vers les annies vingt-huit.
servait de module a toute la
Caraibe. Au point que. cer-
tains pays d'Europe m me.
s'enquerraient de ce qu'on
faisait ici i l1'dpoque. Mats.
depuis. admission hous a ac
cul ait une position pas tries
honorable par rapport aux
pays qui nous entourent.
11 rest done ai souhaiter
qu, l'on troutve le moyen
de stimuler les esprits a
s'adonner i des activities
moins igoistes. it apprecier
davaniagc le patrimoine cul
turel du pays. Je crois qu'en
ce sens. nos sociologues
pourraaent fair un magnifi
que travail.
En attendant. la Patrie ne
pcut pas mourir. Tous ceux
qui peuvent travaillcr col-
lectvement ou personnelle
ment pour elle le font avec
amour. espoir er civisme.
Persuade que. le Nouvel-
lisle par son travail quot'-
dien continuera ait postuler
la sauvegarde de notre pa-
trimoine ita tous les points
de vue. je prends plalsir it
vous. transmettre. Monsieur
le Directeur. mes disain -
gu6es salutations en la Pa
tried. o,
Dr. J B LAFONTANT DBD S
B. P. 763. Port-at;Prince
.1


II 1 111 1 III IILIIIl ------- Sl.g~lB~


Des Offl Is de
la Care itent
Haiti

M. Edwyn J. lesely. Prisl
dlent nouvellement ilu dn
Conseil d'Adminstration
dIe la CARE. qui vent jus
te d'achever' une tourne
d',nspectlon dans les pays
de I'Extreme Orient et de
1 Afrique ou la CARE a en
trepris des programmes de
developpemeit. est actuelle
mert en tournee dans les
pays Lationo-Americains de
la CARE et. au course de ce
vo.yage. s'arretera en Haiti
le vindredi 15 Septembre
1918.
Mons,cur Wesely sera ac
compagni d, Monsieur Sa-
mia Assistant Directeur E&d
cutf dq la CARE. Pendant
la visit qu'ils effectueront
en Haiti. ils rencontreront
des Officiels du Gouverne -
ment Haitien. des centre -
parties et institutions qui
collaborent aved les pro -
grammes de la CARE en
Haiti.
L'un des 6vinements quia
marqueront leur passage. se
a la cer6monie de l'ouverture
du nouveau magasin CANO
k 1'Avenue Harry Truman.
pres du Rond Point a Port
au-Prince. CANO vent dire
Centre Artisanal du Nord-
Ouest et. represent le lieu
d'ecoilement'des objets d'ar
tisanat. products sous I'dgi-
de du Projet Artisanal de
CARE HACHO par les ha
bitants du Nord-Oqest du
pays au 'ben7fice de develop
pement de leurs communal
tes respective. Le Sous-Se -
crdtaire d'Etat de 1'Agricul-
ture. Agronome Joseph Ber
nard. participera L la. cer-
monie qui aura lieu le ven
dredi 15 Septembre a 4, hen
res p m Cd mdtae jour. une
conference de press sera te
nue par les visiteurs de la
CARE ia 2 heures p m dans
les locaux de la CARE. 21
Avenue Marie Jeanne. Cite
de i'Etposition. Port-au-
Prince.


PANAMA:

La decision du
General Torrijos
de quitter
prochainem'ent
le pouvoir

PANAMA, (AFP .
La ddcisiomn du chef du gou
vernement Panameen Ie
general Omar Torrijos. de
ne pas demander un renou
vcllement de son mandate
en octobre prochain, a ete
accueillie avec surprise a
Panama.
On estimait genera'ement
jusqu'alors, que le general
Torrijos qui avait reverse
en 1968 le president Arnul
fo Arias verrait son mandate
reconduit ou se presenterait
a la presidency de la Repu
blique.
Dans scn allocution qevant
150 Parlementaires et 1'etat
major de la garden national
le, le gdndral Torrijos a in
diquo qu'il resterait comsan

(voir suite page 8)


)


-" =


I













AVIS
i.UIprimerle LE. NATAL a
-rise ses clients actuels et .fu
.urs que sa succursale de la
itue du Centre sera et rest
ra ferm6i computer du ler
- septembre 1978. Les corn -
mandes seront dCsormais re
g u e s au centre de
production s i s & la
rue Barbancourt (route de
l'aeroport) ou par Monsieur
Jean Dugui. son agent de
liaison au domicile prive
ou ltgal' du client ne pou-
vgnt se d&placer. Elle pro-


- Sale

srAEDTLEF


fite poar niformer le pu
blic eri grerail qie seul M
Jean Ddgue est autorise par
1 arministrati ii a pitn -
dre ou a reervoer des or
dres de comrntiande en de
hours aes burt.,ux de 1 rm-
primerne.
Elle se tient a votre dis
position pour continVer a ser
vir avec le mime empress
ment. la mime cordiality
et la emme competence.
Elle rappelle ses coordon
ndes : 6-2547, 6-2548.
LE NATAL S. A. 309


AVIS DE PREQUALIFICA
TION POUR LA
SUPERVISION DES
TRAVAUX DE
CONSTRUCTION DES
GARAGES DE DISTRICT
ET SOULS-DISTRICT POUR
LE SERVICE D'ENTREILEN
PERMANENT DlU RESEALi
ROUTIER NATIONAL
(SEPRRN)
SYNOPSIS DU PROJECT

Le SEPRRN itnvite les fir
mes d'ing6nieurs conseils in
tiresstes et pouvanl etr,:
qualifies frace i leur ex-
pcrience dans la .supervi -
sion de la construction de
projects similaires. quam au
type et A l'inportance. a
ceux comprise dans le pro -
gramme de construction
maintenant considir6 a sou
mettre des informations en
vue de priqualificatiorl.
Neuf installations de garage
d'entretien de district et de
sous-district don't les coifts
varient de $ 75.000 a $ 150.000
seront construites dans dif
frents dipartements de la
Republique d'Haiti. chacu-
ne sous contract A prix uni-
taire snpard.

Le project pour chaque ins
tallationi consistera en la
construction de plusieurs bi
timents de type garage en b6
ton arm ret blocs de beton.
et les travaux appropries
d'aminagement du site.

Les questionnaires de pro-
qualification et les informa
tions additionnelles disi -
res peuvent etre obtenus au
bureau du consultant g6 -
ncral du SEPRRN. la fre-
deric R. Harris. Inc au Bu-
eau Central dru SEPRRN.
Chancerelles. Port-au-Prin-
ce. Haiti. Les Applications
de prequalification remn -
plies do e nt ctre envoyces
au Bureau de la Frsddric
R. Harris Inc a 1'adresse
sus-neintionnce.

Apres reception des infor
miations de qualification unce
liste unique des firmes qua
lfices pour la supervision
de constructions sera dres-
see au SEI'RRN et la firm
selectionnee pour supervi -
ser la construction a cha-
que emplacement sera clboi-
sie a partir de cette liste.
IIn'y a:pspks 'ddilai ldfir
la tkceptiuh 'idesnOaiiEI -
sions et de nouvels "firmes
pourront etre ajouttes a la
listed a n'importe quel mo-
ment jusqu'a ce que tous les
contracts de supervision au-
ront ete adjuges. Les firms
ayant deja soumis leurs qua
lifications pour la supervi
sion de la construction de
l'immeuble du Bureau Cen
trial du SEPRRN sont d6ja
portees sur la liste et peu
vsnttsansenir oapplque


Jeudi 7 Septembre




Super production


AU .



Michele Scotch Club




Super Fashion Show


DE



2 Super Boutiques ,



5 The Sophisticates

ET


Something Else


AVEC
S

12 Supers mannequins



qui prsenteront

UNE SUPER COLLECTION ETE 78


TENUES DE SOIREE TENUES DE JOUR -

VENUES DE PLAGE MAILLOT DE BAIN BIKINIS


UNE SOIREE VRAIMENT SUPER !

au M. S.C.!
*- -
7s77 o'seooscccosTosooso oc


PLAN HOLa





























STECHERH


La Nouvelle Succursale STECHER.
97, rue des Miracles a tout pour I'architecte.
I'artiste, I'ingenieur, I'arpenteur. le topographe,
le controcteur, I'etudiant el le naturaliste.


Pour mieux vous aider 0 exercer vbtre profession nous avons
tousles Instruments, matriaux et 6quipements
appropri&s: r&gles, triangles, pinceaux. crayons. plumes,
rapidographes, compos, stencils, papers, encres, peintures,
limes. gommes. tables de dessin, classeurs, chaises,
coffre-lorts etc..
STECHER.I oC vous pouvez trouver la vrwalie qualitA
61 un prix raisonnable.
STECHER. Ia garantie de vos chats.
STECHER. le magasin des professionnels.
Nous vous Invitons cordialement visiter notre nouvelle
,1 succursole au 97 de la rue des Miracles. Building Sintra.
STECHIR, 97, rue des Miracles, Port-au-Prince


AVIS AV
FACULTE D ETHNOLOGIE PH
LA
Le Decanat rde la Faculte GA
d'ithnologle avise les Inte- El
resses que les Inscriptions p(
pour l'nnee ac:idemique D
1978 1979 -eront reques au DI
Secretariat de la dite Facul Ni
te 110. Ave Maglorre Am- si
bruise 10' tous le. jours ou PI
ra'oles de 9 hiere.: a 12
neures a partir au Lunai 4 tIr
Septembre 1978 te
P,eces a presenter ii
A\ POUR L INSCRIPTION rie
EN PREMIER ANN': de
au
cart.: d identity ct 3 pi'.i re
tOu: gr
autcorsjtioi. Cdoment -I- r
gneet p.r le representait le Tio
gs ,1 u nmieur ca
acte de nalssance ou un in
extract des Archives. tr
certificate de bonne vie tes
et moeurs. m'
certificate de santd de d'.
date rccente
certificate complete d'etu 5i
des secondaires classiques.
B) POUR L'INSCRIPTION U7
A LA MAITRISE :
carte d'identiti et 2 vi
photos P
diplimes
a) de Licence ts-Sciences ta
Anthropologiques et sociolo cc
giques (Haiti) bi
a) de Licence de Psycho- hb
logie (Haiti et stranger) to
b) de Licence es-Sciences pr
Sociales (Etranger) te
c) de Licence ts-Sciences Le
Naturelles (Etranger) q
CU POUR L'INSCRIPTION m
AU DOCTORATE : si:
dipl6me de Maitrise. as
Dr J.B. REMAIN ni
Doyen R
0 ce
cc
AVIS ti
DE I.'INSTITUT DE q
PSYCHOLOCIE DE vi
PORT-AU-PRINCE re
ri
Les inscriptions a 1'Insti-
tut de Psychologie de Port
au-Prince, 10 Ave. Magloire
Ambroise 10, seront request u
tous les jours ouvrables a
partir du Lundi 4 Septemn-
bre 'P78 -e l heures a midi S
Pices a rcepresenter :
A POUR LA LICENCE DE ro
PSYCHOLOGIE : .'
carte d'identit aet 2 p.
photos i
acte de naissance sl
Baccalaureat 2eme par- rc
tie .
B' A6UR'YA'cA&IFICAT
DE PSYCHOLOGIE : 1
dipl6me : d'instituteur 1
normalien, d'infirmiere, d'as j
sitant social, de technician t
de laboratoire... q
Dr. J.B. REMAIN h
Directeur
239
-0--

AVIS DE LA BANQUE
ROYALE DU CANADA

Le 16 Juin 1975, la Ban-
que Royale du Canada en
Haiti a inaugurt sa succur-
sale de Carrefour.
Cette decision fut prise
en vue de decongestionner
notre succursale principal
de la Place Geffrard.
En tant que Doyenne des
Banques etrangtres itablies
en Haiti, nous tensions i of-
frir le meilleur service pos
s'ble tandis que les plans
de rnovatio de la maisot
principal avaient 'itt adop
tis et que les travaux en
l'occurence s'y deroulaient.
tMaintenant que ce fameux
project est rialis6, nous pen
sons pouvoir assurer un ser
v'ce complct a notre clien-
ttle dans ces modernes ct
attrayants edifices.

Le moment est done venu
de vous fire part de notre
p-ojet de former la succur
sale de Carrefour ce, a par
tir du 29 septembre 1978.
A moins que d'autres dis
positions naient tWi pr'ses
par nos clients, nous avons
tonut prevu pour un ivn'tuel
transfcrt de leurs competes
& notre siecurRnale princEpa
1.- de la P so..- Grffieard I.
2 o.-tbr? prochain oa 1.
veni asruri. su nitm,:e ,..r15
ce emprc:i.;r it co.tr. S.
Le Direct,-cri


x r x x
AVIS
Port-au-Prince. 1. 4 Scptem
bre 1978
Conformement aux sia -
tuis. Messieurs les action-
riaires de la CItreM Pro -
duels S. A. sont convoquts
& une reunion de i'Assem -
bite ginilale des aconnai
rca de Ia Socitie qui sera
lenue au siege socIal a San-
the le mercredi 27 Septem
bre 1978 a 4 heures P. M
ORDRE DU JOUR
Nomination d'un rommis -
saire alux comptes.
Monsieur Rend LANCEOT
Secrhtaire Trisorier 59


I.


IS DE pa
REQUALIFICATION POUR Dr
& CONSTRUCTION BE MM
GARAGES DE DISTRICT Bi
T DE SOUS-DISTRICT te
OUR LE SERVICE
ENTRETIEN PERMANENT ce
o RESEAU RO'UTIER tic
NATIONAL (SEPRRN) de
SYNOPSIS DU ce
ROJET s,
Le SEPRRN invite les en ra
eprises de construction in tr
ressies et pouvant eire qua SI
rites grace at leur expe P0
ence darts la construction te
projects simulaires. quant Po
Stpe et A I'imporiancc a Pa
ux compris dans le pro Cl
amme maintena t cons.d- C:
. a soumerire d informal te
>ns en vue de iquali/1- A
iL.ons. Les couts des, ncuf C1
siallations de rage d'en
etien ,qui serontconstrul-
s dans diffirents 'parte-.
ents de la Ripubique -
Haiti varient de $ 75.0( L'
150.000. Chaque install D
on sera construite sons
n contract A prix unitaire s6 a
nrh. Les contracts de super I
sion seront (CPHF) cofit ci
ius honoraires fixes. A
Le project pour chaque ins Le
llation consistera en la
instruction de plusieurs
Atiments de type garage en e
*ton armi et blocs de be se
n. et les travaux appro- m
-ies d'aminagement du si w'
S
es questionnaires de pri u
ialifications et les infor- M
nations additiotonnnelles d6 n
ries peuvent 6tre obtenues ((
z bureau du consultant ge ec
iral du SEPRRN. Frederic 0
. Harris. Inc. au bureau
central du SEPRRN. Chan-
relles. Port-au-Prince. Hai e:
. Les applications de pre-
ualification remplies doi- '
ent etre envoytes au bi g
-au de lt Frederic R. Har n
s. Inc. a l1'adresse sus 7"
?ntionnie. d
Ap'rts reception des infor-
natioas de qualification
ie li'ste unique des entre- 1
rises qualifies pour la
construction sera dressbe au n
EPRPN et des contracts se
jnt offers pour sotimis c
ior d'offres competitive t
ar les entreprises prtquali 7
ees. L'adjudication se fera
ur la base de 1'offre entis t
ement repondante la moins r
isante.
11 n'y a aucun dilai pour
a soumissiin et de novel
es fires pourront etre a
outies a la listed n'impor
e quel moment jusqu'A ce
[ue tous les con7trats de cons
ruction auront et1 adjuges.
Les entreprises ayant dt-
jA soumis des qualifications
pour la construction de l'im
meuble du Bureau Central
du SEPRRN et des Midifica
tionis au Garage Central
sont deja porties sur la lis
te et peuvent s'abstenir d'ap
pliquer de nouveau. 79
-0-

AVIS
On fait savoir A tous ceux
A qui il appartiendra que le
mercredi 6 Septembre 1978 a
10 heures A M il sera pro-
cidd au dtpot de nla Douane
de Port-au-Prince a la ven
te a l'encan. au plus of -
frant et dernier enchiris-
seur des articles suivants :
Tissus en soie artificielle
Feuilles de carton coup
sur measure
Malettes en carton durci
Coupons de tissues
Bouteilles de vin
Garnitures en soie artificial
le
Articles de menage en ver
re et en plastique
Coupes Is champagne
Instrument pour' agricultu-
re
Appar-il air condition
Piices ditachkes pour ca -
mien et auto
Scaliers en plastique
rtifrigirateur clectrique
Machine A coudre A pidales
Vitres pour voiture
Couve-lii en colon
Pordr5 de loilt ie
B<,uleill. s tides en plsli-
QUe
Verres a boire
Assitlles en Jaenre
Tourt.--disque
Planciles prtparIS s
Tiuaux e, fonlte
Chimlitr. A sir pour irnc -
unor et catiinin
Ceramique
Ampoults p lectriqies
Baliries pour autos
Dntelles en sole
Tlssus di bonneterie
Fer A repasser
Maleriel pour fentre
Sandales en plastlque
Product de beauty
Joucis pour enfanfs
Appareil pour la bOpogra -
phic
Vitemeuts
Courroies poor camion
Instrument de mustque (vie
Ios) .


pier britol
rills a air .dnsprim6
achne a lave 1I
lonx abandonnes la di I
Douane.
Auy. po-irsultes et dlligen- sl
s du charge de la Diree
on. Monsieur Albert Boyer.
emeurant et domlellii en
tic ville sulvant autori-
.lion de la Direction Gene
ale des Douanes par sa let
e du 30 Aofit 1978 au No
E 14989.
ort-au-Prince. le ler Sep-
mbre 1978
our cope conform :
aulin C. JEAN
harleus ST-JEAN
amille JOSEPH Encan
surs
Ibcrt BOYER
harge de la Direction

x x x x

- COMMUNIQUE DE
INSTITUTET FRANCAIS
HAITI -
L'Institut Frangais d'Hairi
le plaisir d'informer le
ublic qu'il rouvr ses sirvi
er et r- -rend ses activate
comptlr du lundi 4 SEp -
emire.

Pour commence l'annie
t renuer avec la sirie de
es reunions sur les problem
nes du diveloppement. si
ous invite le mereredi 6
eptembre A 19 heures 30. A
ne confirence-dCbat de M.
parcel Mazoyer sur le thi-
Oe :
Crise alimentaire mondiale
t stratigie de diveloppe -
sent agricole)).

Un thime d'importasnce
ssentielle pour Haiti.
Monsieur Marcel Mazo -
er. colligue du cilibre a
ronome-6crivain Rent Du
nont. est lui-mime Inge -
nieur Agronome. Inginieur
!es Eaux et Forts et pri-
entement professeur d'Agri
culture compare et de D6
'eloppement agricole A
'Institut national agrono -
nique de Paris.
11 est Directeir de Re -
Iherche en doctoral t a l'Ins
itut du Dcveloppement eco
omnique et social (Universi
De 1972 a 1975. il a Wti D&i
ei de Paris I Sorbonne)
recteur de Recherche. Chr'


COLLEGE MODERNE ALCINDOR
40 AVENUE LAMARTINIERE BOIS VERNA
INTERNAL EXTERNAT
I PORT-AU-PRINCE HAITI
De la 12eme. a la lere inclusiveinrent
LE COLLEGE MODERNE ALCINDOR

Offre a tous les leves de bonne volbnte et encoura-

g6s dans leurs etudes par des parents consciencieux
des course bien faits par des professeurs competents
et enthousiastes capable de les aider A acquirir une
formation solid et A s'assurer ainsi un succis nor-
mal aux examens officials du CEP et du Baccalau- _
ruat.

N'HESITEZ PAS JEUNES GENS JEUNES FILLES !

(OUS PJUV-L VOUS INSCRIRE E 8 Hres A 12 Hres

k au College Moderne. Alcindor -
-


AVIS
La direction de L'Iustftn -
ion La Providence (Cam -
bry l'Olseau 5 Ruelle
Villemenay. remercle Mes
eurs les professeurs de leur
collaboration iprouvse. ain
si que les parents d& leur
marque de conflance; elle
s'excuse cependant de de -
vor. a la veille de Ia Ren-
tree scolaire. et ceci. pres-
s6e par des, circonstances in
dipendantes de sa volonie.
former provsolrement ses
pones.

Eh consequences. elle fait
savoir aux parents et aux
correspondents. que Ie dos
sier scolaire des lives sera
dipose au Ministire de .'E-
ducation aitional.; tiu'un
cerilficat de Iransfert lIcur
sera dilivre des Ils pre -
miers Jours d'Octobre: et
que toute piece d'inscripton
ilant cncort en sa posses-
son. leur sera remise sans
dcla-, a leur domicile.
Pour ioui renseiginmcnt.
se rntidrc au 103 d. la Rue
du Centre. 59
-0-
ADMINISTRAnION
GENERAL LES
CONTRIBUTIONS
AVIS
L'Ac'ministration Gentra
le d-s C,ntributions se fait


PACE 2


di D6partement d'Econc n scc www -- ------oov-
mie et Sociologie rurales.
l'Institut national de la Re ocaroc.ocarc-c.iccooo= o Occo o
!herche agronomique.
Principaux Travaux :
en Algirie : politique hy -
draulique '
politique certaliere
en C6te d'Ivoire : Systimes
agraires de la zone forestie i
re centraleU stembre
en Maroc : Oasis du Sud Du mois de Septembre
au Portugal : p6rimetres ir
rigues du Sud. et r6forme a
graire. a a
En Haiti. Monsieur Mazo la
yer s'intdresse notamment
aux recherches sur le d6ve- C ra O Trading
loppement rural menies ha 1uraqao iraum g
Madian et Salagnac dans
la region de Miragoine.
x... . ..x


AVIS
Le Decanat de la Faculti
des Sciences informed les in
t(ressts que les insiriptions
en vue de admission au
Cours Priparatoire pour
l'Annie Acad6mique 1978-
1979 seront rescues au SecrE
tariat du Lundi 11 Septem
bre 1978 au Vendredi 22 du
mime mois tous les jours
ouvrables de 8 heures 30
a. m. a midi.
Les candidates devront au
moment de 1'Inscription pre
senter les pieces suivantes:
1) L'Acte de naissance ou
un extrait dtlivr6 par les
Archives Nationales
2) Le Certificat 'de fin d'E
tudes secondaires 2eme par
tie
3) Un Certificat de bon -
ies vie et moeurs
4) Une certificate de santi
5) Une autorisation des
parents si le candidate est
mineur /
Go La care d'identdl
71 Trois photos
L, s cpr. uvos au Concours
d'Admisso. so'nt :
line epreoive dc Mathimani
qn.rs. durt I heures
line cpreuve de Pbhsique du
rc. 4 h,.ures
line epreuve de Chmie. du
r6ie. 2 h,-ures
tine epreuve d,: Dsslin Li -
neaire durne 2 heures
Line cpreuve de Dessm d'Or
icme,.i durie 2 heures
Le Concosrs debutera le
Lundi 25 Seplembre a 8 heu
res a m Les candidates sont
nvinis ain rclamer leur car
tp d'nseriptlin le Samedl 23
Septembre iA 9 heures a m.
Cecte carte est eagtble A
'entrie de la Salle d'Exa -
men et le eandldat devra la
presenter pour control A
tout moment.
Fritz Pierre LOUIS
Doyen 79


1 ,..-i .


Pour tout achat de

FOUR PHILIPS

a Gaz Electrique ou a kerosene
VOUS RECEVREZ EN CADEAU

S UN JEU FAITOLTS ALUMINIUM DE LUXE
D DE 3 PIECES



Curagao Trading

Rue Pave. Delmas 48


AVIS DIVERS


vent s'abstenir d'appliqur
de nouveau. 79


MARDI 5 PTEMBRE 197(d





le devoir ce reproduire ci- ";
dessous. & 1'intention des
Chefs dEntreprnseo generate
ment quelconques. les dis-
positions des Art.cles 10 .gl. ,
18 au p6cret du 24 Sept% .
bre 1975 4ur la Patente *.
Art. 10.- Obllgatlon
f a I t e aux responsabie
d'Entreprises genera lemeet
quelconques Matsons de
Commerce. Etaoliss enti
Industrielt: aux Proifes-io.-
rels ou au'res. d achemirilr
a 1 Of fice des Contri ll-
tons, h-fjartir ,ir la prctrsm
re quinzuine de Juiilet s s
qu'au 30 Septembre Oe cha \
que E.erice lIear Orecala I
tonss depatente riliLPl'.e 1.
la prothaincre. aifnee Fi:caitk
mrmem quaid I'entcr pr.i;, e;
neflcie e r'eyoiierait. .n .i
Art 16- Sot.,1 pi ,iioi: r ,j
r,? zmeinde- CINQUANTE
pour CENT n50- 0or mun-
tarnt principal cle la Pat-n
t[. r:-cd rat.hc pr t ..l. dp -
coitiramit'. Lout Cort rLbud'
blte qui n ,u A .I a li-A.rru-
re a l Oti:e a Cotritri)u-
lorlO' d. l c ir i.crin dce I .
reltit. dinr: I .,l 1: prefl
a I Article 1i1 u, preeili
Decret.
Port-au-Prince, ce 3c
Aoftt 1978 J
Odoinel FENESTOR, Av

L iirecteur Gendral
9j" ,
"b


,, ~I-- =~le~L~LI Ilr 41


iE~Llbr*.-C-LLL.riLirmu-i-~- ~;LLI~*a~~~-;C`~III'-3rri"l~L-Ln"LYrYs*l


l


~i~iLLla~


I M


L m
G,-,










A






Petits
ores a]


NUTRAMENT PRENI
ij Les sportif e6tudiants, AVE
h.:rrin,- actifs boevent NU -
TTRAMENT, la boisson de
.ante NAN POIN GRO NEG
t.AN NUTRAMENT C


9PAGEI


NOTRi DAME
DU ROSAIRE
BOULANGERIE
Pains tout chauds,
ppatissant. 1
Lalue Tel. : 2 38i44.f
^^i^^B^-- *^^d^


REBO
EZ UN BON DEPART
C UN RON CAFE...

1 0


P us de 400 products ali-
mentaires a votre choix.
I LAD TRADING
DISTRIB UTEURS,
S Wrhlsky Rue de l'-Enterrement
IleJ : 2-3727
Le wkisky. connu en hai EAU DE MELISSE
i depuis plus de 25 ans et DES CARMES BOYJER
.qui vous promet des mo ... ....., .-- a i ".


LOCATION DE VOITURES
GINPI CAR RENTAL. un
service AU POIL et le Ga
rage Pierre Auto'Body : gDU
TRAVAIL D'ARTISTES.
143. Rue des Miracles. Tel :
2-3922 7-2615 -


Her


3


Le Monde en bref


S- SALISBURY (AFP)
Dix aurvivants sur 18 --
LANDEBR de accident du Viscountl
uOne excellence line de Cos d'4'Air Rhodesla outi ete a-
metLiquem Shampoo Pa battus par des guerlleros
tur, Poude. Deodorantfd x M national stes dans ]a region
-- ec... de Brousse ene Keriba t
Ches Tessa 21 Rue da Ma Salisbury. ol I'avion s'elah
gamin d I'tat rast dimanche, ont ennon
ROLACO ce lundi soir les autoritges
Agence immobiliere No rhoddslennes.


.Rue du Magasin de 1 Etat
No 89
Plastic en 72 de large pour
rideau de salle de bain;
Siam imprimd serviettes
de bain etc...
MARCEL GUILLOD
176 Lalue Phone 2-3119
Matiriaux de construction
- sur votre chemin.


malaises dang touts I e 0 AGENT EXCLUSF
penits tros agrtables, t pens .- d -
-i pharmacies "Pour Haiti
_-... .pharmacies T 0 SONAVESA .---



S- Kid. Power Tennis Ab-
-sorba Sous Vtements -


Ricadonna le Vermouth'- Maillots Speneer -
qui a conquis les deux tiers Lunettes de haute quality Layettes
du monde. Maintenant en optiques et solaires en -x.
aiti.. LES PUJBLICITES ROSSARD clusivite chez J. M. Maxime
Etage Enclha Clestin opticien diploma Kantwet Lits Pares
CONFITURES Creation publicitaire 98. Chemin des Dalles chaise pour enfants
Plah de ville Panneaux T6l. :2-5015
Plast'ication Cadeaur "
d'Enteprise ... AU PETIT BATEAU
___ BB -Angle rues de la Reunion
SChallis Vy.e de CottoL et Pave, Depositaire de la
s d e qe o u Broderie Nepped marque de tampons Tarn -
ssI dlcees que les j Tropical Tuus les Tis-usf!l pax lits en fer Mate-
Rie raisin Welch's 78 las imports vtemen
o. 56 ue Des Fronts Mihel Ph. Zurai No. 294, sOus-votements lingerie
Xorts Grand' Rue oft le client esat de quality -
.2-2563 oi. ,SI LVER

( CAFE MOCKA AU BEAU MIROIR La Grande Marque dAp- 05l0trS MtU@ rt
ECO NOMQUE La plus grande variety pareils tous types, tous Mode Articles de menage et ca
v J1T PRATIQUE d encadrements aux meil les et aussi une large ga deaux de toutes sortes S des
leurs prix pour nhoes; me de cassettes et cartridge .. i.ttables Pyrex


PIPERR HEIDSIJCK


diplomes ou aquarelles
Angle Rues des C'sars et
du Centre Tel 2-0732

- in~W"Vn lss-


f, THEOU BAKER
, Le ChamnTagne d'une cer --ticles de bureaux Ma -
stlaine maniere de bien vire chines a Ecrire. Papier. En
CIEMO FABRIQUE cre. Coffres-Forts etc. a la
Le plus 1for, des fortifiants Maison Madame THEODO -
Rx Caste a, Grand-Rue RE BAKER Rue du Ma-
Phone : 2-3314 gain dc l'Etat. Quality et
Prix Ddmocratiques
? Provisions Alimentaires de
NCR
INTERNATIONAL
S i i CORPORATION S A
Caisse enregistreuse, calcu-
Slatrices, etc ... Rue du Cen
tre No 158 Tel : 2-0065

'Q uli'; INSTITUTE MODERNE
SNo c,. Rue Des ronts DE COMMERCE
,,Forts 571 Grand Rue En face
Tel. : 2-2563 de Larco Freres Une Nou
cTvelle adresse, mais la meme
OT competence
" TOTAL
y Cereales Total. Vous ap-
Sporte la tion quotidien-'
One de vitamines qu'il /aut
Svotre organism e R D
RTe : 2-2563 56, Rpe De
7Fronts Fdrts *

SOHATRA
S Transports Generaux P.
O. Box 73, Port-au-Prince

S Exactement ce qu il vous MICHELIN
iaut pour etancher naturelli\- Le Pneu qui connait tou -
vment votre soif tes les routes d'Halti

(AEROCONDOR

Lundi et Jeudi Colom
bie -Port-au-Prince
Mianmi
amarque qu vous promet _Mardi et Vendredi Miami
La marque qui vous promet Mar nedi a
Port-au-Prince Colom
r n bie
Jus de Fruits Ketchup,
,Pate de Tomate... Etc...
RNo. 56 Rue Des Fronts -

SEL-.: 2-2563

S SERGE S.GAILLARD
i CEREAL MILLS AGENT GENERAL
>Flocons de Mais Une Su- 38. Rue du MontalaiF THe 23131
per Qualite dans tous lea Purt--au-Pr:nce. Haiti
*Iarkets
tNo. 56 Rue Des Fronts L'Europe ou 1'Amerique
Forts' du Sud Via Santo Domingo
"Tel : 2-2563 et San Juan.
r-
TOYOTA
La Marque Fiable. robus-
I., te. 6l6gante. la Marque que
(ac Princc Hubert choisissent les gens senses.
Sf I A HINOTO S. A. Rue Pavee
POLIGNAC, Tel : 2-0333


Un cognac comnie il I
ii' ste de lres rarvN




tMarlkoro -
lLa seule Cigarette de class
a int-?rnarionale qui foile
omains qu ri dollar. ANDREWS AUTO PARTS
No. 56 Rue Des Fronts Rue Pavie No. 54 plces
Forts el acces3Oires pour autos, ca
Tel. : 2-2563 miena et bicyclete


pour voitures.
Magasin le Soleft 309
Grand Rue

SERVICE
JOHN'S ELECTRONIC
Reparation et Vente de
pieces de rechange pour TV
Couleur et Noir et Blano
Chaines Stereo. HIFI etc...
Lalue Tel. : 2-1056







CENTEhn





Si vouch payez cinq dollars
le Disque Haitien c est que
vous ne l avez pas achete
h la Rosenthal
126 Rue Payee

SOU64D OF MUSIC
339 Grand rue
Tous les genres tous les
style toutes les ecoles tou
tes les tendances la mai-
son de Disques des jeunes

TOUT A GOGO
Disques et cassettes enre
gistrees Radios et combines
materiel Electrique arti-
cles pour cadeaux, reproduc
tion de clefs
9, Rue Pavde
Tel : 2-3439


Toute la production Musica
le Haltienne 218 Lalue :
Tel : 2-2073

DISCOTHEQlE
Carroussel Disco Club
une saine et agreable deten
te tous les soirs.
Entree gratuite en semai
ne
Prix democratique pour la
consommation


DANSEZ BIEN
EN APPRENANT








les dianscs mondaines : Sal
sa. Disco. tango. meri gue
.ic a Cabane Choucoune
el a i'Hotel le Palace en
Vill e
Horaire elasdique
Appcl le0 Harry Policard


Plastic _- chrome, argenl
cristal d'Arques, des mar -
que5 Magefesa Jean Conzol
etc...






Tout ce qui fait la difte-
rence entire une femme nor
male et une femme lgan
te 39 Rue des Miracles

RODOLPHE RUSSO
Optique. Bijouterie. Horlo
gerie. Argenterle La Qua
tite sans le Prix c'est toute
la difference
66 Rue Bonne Fol Tel
2-1567


Qualitex

LA MAISON DES
PRODUCTS DE QUALITY
Port-au-Prince Tel. : 2-3132
Potion-Ville Tal. 7-0082.





266 Lalue Tel 2-0737,
Sous-Vetements pour gar -
connets ct fillettes chau-
settes et demi-bas Articles
pour Bibe Prix special





Le Magasin qui transfer -
me vos enfants en aPetits BI
jOuxD avec ses prt-SA-por
ter 39 Rue des Miracles

VERSAILLES
BIGIO FRERES
SEIKO : la Montre e 1 AN
2000


LE NATIONAL
Angle Rue des Miracle et
Grand Rue
Chaussures, Foam. Par -
tums, cosm6tiques. etc...


-.'f[ DONTJ
ANTI-PLAQUE)
PATE DENTIFRICE
LAD TRiDING
DI'TRIbL'TEURS
Pwe ae I Enterrement y
Ti,:l. "-3727




^MLim


INSECTERAT
Ealormlssei rapidement1
lea tnseter et clea rOulelirm
Ch.ensVow contactt5U con.


Achai Vente Location
- Ball Estimation etc...


& fta,& ,&II


Le Parfum'-qi engendre
amour en Vente -
J-n briquet qual all aFrUs
PH-- /S Agences Fronlit, 101. Bue
PHARMACIES SANTA IA du Qual : 2-3137
Rue du Centre face an. A ons les eCLICSa
Nouvelliate Ex6eutlo d'or
donnances, sons, conscle-
ce professionnelle Jean Pa
do pharmacies I l.m5
ULTISllORTS
KATHLEEN STUDIO .
127, Rue Panam6ricalne Tel (A QUALIT" EST AU SEU
.7-0771 ane Maison Jeu- VICE DU SPUIT Pua ,
ne, an service des Dames at Spalding kipeedo. Maresub,
Messieurs elegant Fred Perry, Becordage de ra
March quettes.
73 Lalue le : 2-4991


CIMENT A GOGO
La Mason Ernest Ben -
nett. Rue Travereitre assu-
re la livraison de votre cl-
ment a Domicile. Les clients
peuvent s approvisionner di-
rectement a son depot de
1 avenue J J Dessaline. k'
cted du kola Moyses ou an
stock tires important est tou
jours maintenu pour la coIm
modilt des .llents.






MATERIEL ELECTRIQUE
Hydraulique Sanitaire
83 Rue du Qual






BATIMAT DISTRIBUTEUR
DE LA MARQUE FORMICA
%-e du Qual


HAITI
COLORS
LAB


Pour de melleures Pho-
tos Service GaranU "24
heures Tout pour 1'amul,
teur et le profesiioinal 15i
Rue du Centre : Tel. 2-0946


COUCOUILLE
La collection Haitmentle
qui vous propose des l vres
sur la linguistique, sla BoclO
logie,la Psychologie, I'An-
thropologie etc... Actuelle-
ment en Librairie : la 2i9me
Edition de 8irolins et le
pr6cis de grammaire cr0ole
compare.
compare, et monarderatiguo
Ethno-Psychanalytiquet sis
le Carnaval Haitlenm.


QUI VEUT ALLER LOIN
MENAGE SA MONTUERB
CONTINENTAL TRAVEL
SERVICE Angle Rue Pavie
et Reunion pour mle~lx
Voyager


TEHE_ AN -
La hberarchie musulmane
a failt lundi, pour la fin du
Ramadan, une mpression-
nante demonstration de for
ce k Teheran, en y lanrart
des defiles massifs tli'elle a
controls de bout en bout.
Elle a dgalemunt lance.uon
ordre de greve gentrale pour
jeudit prochain.
xx x x

MOSCOU (AFP)


lundl soir par une station
de radio de Bogota.
Sx x x
NEW DELHI (AFPs
Les eaux en true du lIeu
ve Yamuna menaceni cer-
iaini quarlers de New Del-
hi et la situation pourrail
etre trees critique dans lea
prochaincs 48 heures. Des
miliiers de personnel ont de
Jhk Ie. evacjees.
X XXII


BONN tAFe-)
Les dteg,.t-cau-es par le
seiame aurvenu dimanche
dans le Bad-Wurltemrorg ont
eti prove soirementr values
a 20nillllon- de Marl.



Dans les lives
(suite de la lere page;


prime par le poete qu'a in
Sept amdrlcains de la eLi terprete le chanteur a la
gue de Resistance a la Guer voix prenante d'un Georges
re qu iul tentalent, lundi a- Moustaki. Podsie et Musi-
prhs-midi, de manifester et que. Goethe dirait Poesie et
de distrlbuer .des tracts en VWrit6. Au faitl i se' degage
vue du ddsarmement nu- des poemes chants d'Ady-
claire sur la place rofige Jeangardy..une certain ve-
h Moscou ont etd arretis. rite perque a 'travers ia sen
Trols d'entre euk devalent sibilit6 du chanteur. Celui
etre rellch6s plui tard. ci nous a fait aimer davan
x x x x tage ales Poemes de mes 'dix
sept ansi...
LONDRES (APP)
La Grande Bretagne est Mais celui-zi nous lait aus
ena faveur de toute initiative sentir davantage la rise
de nature a faciliter une que traverse aituellement
la Musique Haitienne. Plus
conference de toutes les par inspiration. dans les cdm-
ties au confl t rhod1sien positions musicales. Ils sont
announce le pjute-parole u morts les Lumane Casimir
Foreign Office. 11 a tepen- ls Dodophe- Legros, les 0-
dant dvitd d'hmettre un ju thello Bayard. lesDupervil
gement sur la portde de la les Antal Murat, les Raoul
rencontre secrete entire MM. Guillaume, les... oui, la mu
Smith et N'Komo. sique haitienne avec ce
x x x x qu'on nous donne ses jours
ci ne fait plus honneur a
TOKYO (APP) sa crdativite d'antn in: is
Le Premier Ministre japo- cotipositions- es p ro rs sa
nais, M. Takeo PFuluda, a percent dans la grivo eri2
quittd mardi Tokyo, pour Te et la muslque, n'-n parion.
h6ran, premiere 6dtpe d'une pas. Cola est dfi i n us td'u
tournee de 10 jours au Mo- ne cause: pas il'- udts ui:
yen Orlent qui le conduira scales du cetd cil,. joune ,
6galement & Qatar, dans les pas do critique de la part
6mirats Arabesi Unis et en des fans enfin un vvrilta_, e
Arable Saoudite. laisser-aller..,
x x x x Alors pourquol p hs i ls':s
tar de ce june Malherbe
BOGOTA (AFP) Desmesmin s nos music eais
Pras de la moitid du ter ne s'inspirent pas tin ohimis
ritoire colomblen (plus d'un inexploit6 de la Pors'e HIa
million de km2) est occu- tienne? Oswald Durand Mas
pAe par des cultures de' ma sl-lon Colcou, Laforet G.
rijuana et de coca, r6evle Sylvain Etzer Vilaire D6pes
1'ancien Pr6sident colombien tre. Brierre F Etienne R.
Alfonzo Lopez Michelsen Philocttte Christophe Char
dans un document diffuse les... rertert encore verge


VOUS PRATIQUEZ LES






Sports Nautiques






Nous avons a votre disposition les articles



suivants:




-- Voiliers Monocoques de la marque ,Hobby Cat,


.. Voiliers Cat3marans de la marque aHobby Cato



Canots Pneumatiques pour la Piche, la Plongee et le


Ski Nautique de la marque lHutdblnson Manpa



-- Annexes de BAteau, a Rame et Moteur, de la Marque


.Hutchinson Mapa,




-- Canoes de la marque ,COLEMAN.



.. Ski Nautique de la marque 0O'Brian.




ETS. Mme. W. Bondel


PHONE : 2-4727


.... ... ..., ..


I


~O~D~XT~OVN~N/-r/~T~)~'~3~8~Y/~);7)irr~;d


IAV I n Le koMP I


rA


4


i


I NT -NJ 1%1 Cl ;4;4 l ?0tT P VA PARf~





F .


~I~WNC-- ~Y~e~~/ ~ ~-C


P 1
I,,








F''14


10 conpriminoa fervmcengs




Lisez bien ceci!

EN COMPRIMIES EFFERVESCENT.
QUAND LA GRIPPE VOUS MENACE, QUE FAITBE
VOUS T VOUS ACHETEZ DE LA VITAMIN C QUND
CETTE GRIPPE EST ACCOMPAGNEE DE MIGRAINE
DE FIEVRE.ET DE COURBATUR.ES. Q4UE FATES -
VOUS ? VOUS ACHETEZ DF L'ASPIRIN L
VOUS ACHETk Z DON DF R T-IEDICAMMTS.
QUAND MAINTENANT TOUS AVEZ A VOTE DI.,
POSITION UN SFUL PRUDUIT QUI COMBINE LES
DEUX ACTIONS ? QUE FAITES-VOUS T VOUS V'A-
CHE"CEZ TOUT SIMPLFUMENT.

SEDERGINt
CONTRE TOUTES DOULEURS ARTICULAIRES
MUSCULAIRES, DENTAIRES, RHUMATISMALE..
SEDERGINE


La RFA terre dIi~kdio des espiuns corun riesks


BONN r.:tfPI
La Rdpublique Fdderale
d'Allemagne cst ina terre d'6
Icctlon des "Agents Secret,
communlstes. Des ounces of
ficielles sithent laur aom--
bre entire 12.000 et 10.000. La
plupart des cheis de rdseau
et wofficlers de liaison sont
des allciands de 'Est, sou
vent de taux rerugles polt-
t,que: Ils ,.it I'immense
avaneagi: de parler la m-me
tflngie., ie rcolnaltre le-s cou
tume. et c pouvoir rega-
gner facilement le urs ba-
ses en cas de besoin. L'exis
(tice I Berlin-duest d'un
:lot occidental au coeur de
la Republique dmt-cerail-
que all.malide laelliti l:-.s
va et vient et les rendez-
vou- discrets.

Les marriages de ,rnision
d'Etat3 entire cadres du iST
ASI) (Service de la Secul i
t6 de 1'Etat de la ;RDA) 'et
'Seer6talres Ouest-Alleman-
des biEn placis ce sont.pas
rare; La ziparatioin des fa
miles dans l'Allemagne di
vise facility elle aussi le


Tecrmtneent sous In menace
de Tepresailles contTy des
proches en RDA.

Des allemands de I'Ouest
qui ont ioubli.,> lear pass
nazi el qui sont fiches dan
le- archhl s du 3eme Reich
rdcuperees par les sovi6tl-
ques en 1945 sent 9Ialc-
ment dec sictime. de ehnix.
Les ahonorasirs sont rela
tivement dleves qu, recom-
pensent urn ton renseigne-
ment ou parfoal one rconecr
dance ideolog'que. pe-rmet-
tent de complete le recru
lernent th Ilarmie se:relte
comnnunis.te en RFA.

Autre advantage pour les
ecourriers de la paix social
liste., comme on les appelle
chez eux: les autoritds de
la RFA sont souvent pr6tes
a. changer des esplons ar-
ret6s et jugds centre des dis
sidents ou C'ndsdt;a malheu
reux au pas ag: a 1l'Ouest
ddtenus en RDA.
Les super-agents tpute-
fois, don't la d6couverte a
fait trop de bruit ne b6niefi
cent pas en g6n6ral de 11


Rentree des Classse


LE SAC D'ECOLE EST




Gratu it







Accumulez vos fiches et pour toute valeur


de $ 30.- recevez un sac d'ecole


MEILLEURE QUALITY MEILL

MAILLOTS IMPRIMES a$

PANTALONS LONGS a
VALUABLE DU ler SEPT. AU 15 OCT.
... : :::' :;=:MW :: s : .:a.:p.-'.t....,'e.0B^.e"oa


EURS PRIX

$1.50

$ 4.50


son de dossiers ultra-secrets.
II lut arrete le 25 avril 12974.
Dix jours plus ikrri le Chan
celier Brandt d6iass'onna't.

Dans la longue list. des
agents communists demas-
ques figurent des haut, 0ourc
tionnalres, des genbrau.x ao
am raux tout autunt qu. dc
simple sous-olfcieri et. eni
grand nombre. de. secr6tal-
res de Mirdstres ou d'om--
mis politique.- nfluent: EnF
1967 1,. tran-.uge sovleique
E'-.'gien; Range mnut lBins leiS
autourtes Ouest Alleman
des ;ur la piste de Leonore


Sutterlin, Employee aun Mi-
nistere des Aflaires Etrange
res qul avee son marlt pho
ographen avail vend plus
de 130 dossiers ultra-secretsi
pour un honoratre de 75.000
Dmn. Elle se suicida.peu n-
pres son arrestation.
En octobre 1975 talent de
masquds le Culanol d'Avia-
tnon Norbert Moser le Ca.
pitaine de Raserve Ipachim
Haase. Le 14 Mal 1976 etait
apprehendee Helga Berger,
Secretaire au Minitere des
At'faire Etrangeres. En Mars
1977. une autre espionr.e J.e
marque, employt-, au grou-


rAGE4 lo


.bdraJions antlciptes, iI quee
1'espion Ouenter Ouillau-
me qui risque fort d'aller
au bout de sa pelne de 13
a6 .de prison, anq de plus
que 'ealle nfJJgde sa fern
me el .callabaratrlce Chris-
"tel.

Arrive en RFA en 1956. a.
l 'age de 9 ans coamme rd
fugle polltUque Guenler
Oalilamie adlaera biemtut
a. part SPD a Franeiwit.
oui l .eilt conc.idr. :irTiorm..-
eDroitler et se signalait
par un anti-communisme
verbal virulent. 11 sfit ga-
gner la conflance de O, org
Leber, ancient Milnistre de la
D-feusie, d-mstsunorna--re en
1978 is la suite d'une autre
affaire d'espionnage, airi-
geant intluCent du SPD Ii
gravit rapidement les eche-
lons et, subissant avec suc-
ces tous les examens de
s6curit& du contre-eaplan
nage, se retrouva en 1970
dans 1'entourage du Chan-
celic:r Willy Brandt. Deve-
nu son confident et ami, il
r6ussit a fire ample mois


de
CITE DIT VATICAN (AFP)
En bon Montagmnrd qu'll
est Jean Paul ler a ouvert
son Poutif cat. au pas de
charge et, en moins d'une
semaine il a eu recours tan
tot au pragmatisme, tantOt
a l'improvisatiop pour re-
mettre -en route lea services
du Vatican fLges depuis la
mort de son prdddcesseur et
imposer un nouveau style.
Le 'lendemain mneme de
son election, ii confirm
dans leurs. functions le se
crdtaire d'Etat et tous les
chefs de Dicasteres du Saint
SiBge apr6s avoir redigd au
course d'une nult sans som
mell. un message au monde
dans lequel il annongait le
programme de son Pontifi-
cat.s L'Eglise entire que son
premier devoir reste celui
de 1'Evang6dlsations annon
gait-il en instant ensuite
sur l'importance qu'il ac-
corderait ia son role Pasto
ral.
Sur ce meme thsme, il1 i
vient dis mnercredl en rece-
vant le Sacre College des
Cardinaux jeudi en annon-
cant au Corps Diplomati -
que que le r6le Diplomati
que du Saint Sidge visit
plus loin que la simple re
presentation Diplomatique.
Vendredi enfin, en rape -
lant aux jounallstes 1'6thi
que qui doit les guider lors
qu'ils parent d'affaires reli
gleuses ou des rapports de
1'dglise avec IP monde.
Dis sa premiere appari -
tiot publique son premier
/re dimanche dernier il am
nonce an nouveau style di
rect en s'adressant A la fou
le abandonnant le enouss de
majesty pour le < demo
cratique.
La deuxidme jour qui suit
son election, il fait annon
cer la date, non de son eou


Jean Paul ler
nie encore indeterminee qui au
remplacera I imposition de 6'eg
la Tiare. II co:mpte sur 1'en tou
tretien qu'lil aura le jour la
meme avec ses proches col au
laborateurs (ceux de son tai
prdddecessetif qu'il a confir te
me la veil le pour regler fa _A
question avant le jour fixed. chi
II .a pris possession de son h6d
appartemnent ai peine sorti del
Adu Conciave et. des le pre- des
amier jour partagd ses repas nie
avec son Secrdtaire le Cardi A s
nal Villo, pour se mettre Ca
XXX


courant des affaires de
lise. Les Romains ont
t de suite remarquA que
fenitre de son bureau,
troisidme 'tage du pa-
s Apostolique est over
chaque martin a 6 heures.
A ce rythme la vieille ma
ine ia des soubresauts, des
stationss' On le sent en
mandant ia tel service
s precisions sur la cir6mo
. de dimanche prochain,
tel autre, le texte lu au4
rdinaux.


,Timea : Jean Paul ler a
etd elu au 4e tour


N6W YORK (AFF)
Jean-Paul ler a etd elu
au quatrieme tour de scru
tin a l'unanimite molns une
vingtaine d'abstentions ve-
nant essentiellement des
Cardinaux de droite affir-
me
University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs