Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/09896
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: October 12, 1977
Copyright Date: 1979
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID09896
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text




La prochaine arrivee du

Sous Secrdtaire d'Etat Americain

aux Affaires Interamricaines



L'Importance de la prochaine
AssembleeAd Santo Domingo
de la Societd Interamericaine

de Presse


WERCREDI 12


82EME









FODE E R 1U : LE PLUS ANCIENT QUOTIDIEN D' HATI B

DIRECTEUR,: LUCIEN MONTAB
ADMINISTRATEUR : ime. MAX C AUVL


Haiti reaffirme i I'ONU




a la question des Di


LE DISCOURS DE LA DELEGATION D'HAITI A LA 32E ASSF IBLEE GENERAL DE L'ONU

"Nous n'avons jamais cesse de croire a la perennite


et a la place des Droits de l'Homme


Mons eur le Pre.ident,
J ai 1honneur de vous a-
@rcisser, au nom de la de.e-
gation hatictnne, mcs cha-
lourcuses fel citations toun''
votre ehcl on la direct onil
de cette Asscinblee. Cc clltx
est appele a donn-r une al-
1lre dynamique aux trav;ux
qe la trente deuxtine- tes-
sign, ou seront poses a no-
tre organisation d'urgents
et important prohlcm,'s.
Ma dlegation vous assure
tie la meme collabfrrauion
qu'elle a accordee a votre
ilu: tre predtecsseur 1 mti
elle salute avec respect le d6
p.art.
Au Secretairc general, M.
Kurt Waldheim, nous ccpri
gnons nos hommagrs el lai
presentons nos felic.taLions
pour les efforts inlassab'e.s'
qu'l n'a cesse dc 'dp'oyer
pour fare avancer la *Ltuc
de I'ONU.
La delegation ha t'c!Lnne
ePt heureuse de souha ter la
bhenvenue a la Republique


Nomme
Ambassadeur
au Bresil

COMMUNIQUE
Le. Department des Affai
res Etrangenes informed que
Son Excellence M. Jean-
Claude DUVALIER, Presi-
&dFnt a Vie de la Republi-
qut, s'etant propose d, nom
irer M. Jean CORADIN. en
vualite d'Ambassadeur Ex-
4taordina re et Plenipoten-
tiaien d'Haiti au Bresil, le
Gouvlernement Bresilien a
dccorde volontiers son agree
ment a la nom nation de
1'Amba'sadeur.
Port-au-Prince, Lv 12 Oc-
tobre 19T7.


Soc aliste-du Vietnam, qui au
prix d enormes sacr fic,.'s a
pu recouvrer .on unite et sa
souvera note.
Eve cs, epalilem i:[ hcurcu
se que la Re'ubhliquj ,oeur
dc Dj bouti aUt pu prv. '(nr
a son indep 'rdanre, ef e,11
a la convict on' qu'elle con
naitra une ere dei p. x et de
prosperity dans l'union de
tous ses enfants.

DROITS DE L'HOMME -
Mons eur le President,
Honorables delegaLs,
Parmi lis questi-;n qpui
Font soumises- a cete present
te session de l'A.-semble: gte
norale, celle des droits de
l'homme revet pour ma dele
nation une importance par
tculierc L'intertt que nous

Beuwimmn Projetee
a a Mairie
La Maire de Porl -nu-
Prince nous a invite a une
reun on qui aura lieu le Jeu
*di 13 Octobre 1977 a 10 hcu
res a.mn a 1 Hotel de Ville.
Au course de tette rencontre,
seront d'scutes les proble-
tles relatifs au deconge t on
nement du centre ville, no
tammnt l'urgence d'affee-
ter un autre secteur de la
v i l e a u station
n em e n t des au
tobu., et camions eln prove-
nance des vIlles de prov n-
ce ct l'assaini segment de la
Croix des Bossales,
La Malrie prec se qu'au
course de cette reunion se-
ront faites a la Mairie des
propo itions concretes pour
1''dper a preparer un Plan
d'action immediate en vue
d'ameliorsr la situat on de-
plorable dans laquelle s'exer
cent les act'vitts dans ce
secteur.


y portions provient du fait
que mon pays eAt ne de res
revendicat.ons et de ces lut
tes en favcur des drolts d?
1 homme.

C'est d re qu'aucun ensei-
gn'.ment quelcenque au su-
jet de tout ce qui peut con-
tribuer bA promouvoir la di-
gnite de l'homme ne saurait
nous etre inconnu. Notre his
tore come celle des autres
peupies, a connu des ava-
tars qui nous ont parfois con
traints a prendre des menu
res iXceptionnelles pour re-
pondre a des situations 6-
galcmeir excsptionnelle Ce
pendant nous n'avons ja-
ma's cosse de croire a la pt
renn-tA et a la place des
droits de I'homme dans l'e-


existence des nation II y a
tres peu d'Etats a pouvo r
declarer n'avoir pas connii
a une 6poque quelconque de
1fur histoire des moments
d ff.ciles qui les ont obl'ges
a mettre en suspens quel-
qugs articles de leur chart'-
fondameniale, qu'ils ont re
mis en application dis la fin
de la cri; e qui avait impose
la suspension temporaire de
ces garanties constitution-
nelles.

NL "0 pay; et entree da.is
une noiv lli phase de son
ex' tene,. Les Haitiens. ont
compris ue l'union et la mo
bilisation 'de toute. les for-
cos vivcs sont imperatives

(Voir suite page 8)


Declaration de la, Mission


Guatimalteque

A L'HOTEL VILLA CREOLE IE CONTENTIEUX DE
BELIZE ENTIRE L'ANGLETERRE ET I.E GUATEMALA
4V


Her soir. i 1 Hotel Vlla
Creole, la M ss on Guatemal
teque de bonne volonte. ac-
tuellemcnt, en Haiti, a ag -
te, au course d'une conferen
ce de press e. !a question du
different de Bel ce qui div se
le (Guatemala) et l'Angle-
terre.

Le Vice President du
Guatemala, M. Sandoval A-
larcon qui a prononce d'cs
propose 1 m na'res et le v ce-
Chancelier qui a pr.s par la
su'te la parole, se sont mon
tries tou dlux Avocat (en-
thous astes acharnes a plain
der une cause : la I.eI'-


L'assassinat

du President Nord Yemenite


BEYROUTH (AFP)
' L'assassinat, mardi as Sa-
na, du Lifutenant-Colonel
Ibrah m Al Hamdi, Presi-
dent du Nord-Yemen, el die
son frcre, -le Lieutenant-Co
lot7Pl Abdallah Al Hamdi,
'narquie un novel episode
tragique dans un pays oi
la stability politique n'a

He Charles Cesar
promu
:. Au Departement de l'Inte
rieur et hce la Defense Na-
t onale, Me Charles Cesar,
de sa position de Av.cat -
Conseil adjoint at celle dec
L'ontentieux en Chef. Il rem
place A sa post Me Jacques
. Andre uevenu Secretaire-
G06neral de ce DeparTement
Minist6riel.
,, Me Charles Cesar est un
june avocat dynamique,
competent qui apporte tout le
401e don't 11 est capable dans
Faccomplissement de sa tA-
chae.


jamais rtgne lonTgtemps de
pu .s le renvanrsement du rc
gime royalist de l'Iman
Badr en 1962.
Radio-Sanaa, qu,i a an-
nonce la mort du Chef de
1'Etat .et di son frire, mar
di en fin de soiree, 7n'a pas
preci6e iidient'te des assas
sins et les circonstances du
m ,urtre.
Un con'eil presidential dt,
trois membres a 6ti aussi-
tot former pour gouverner

Le President Set

de la Po
PARIS (AFP)
M. Leopold Sedar Senghor
vient d'etre elu (Prince de
la Poesie 1977) pour l'.N-
semble de son oeuvre : a(Noc
turness, (Chants d'Ombres,
(Hosties Noines), Ethiopi-
quies).

Cette election organ see
par I'Association L'Amitiet


le pays, il est d'rige par le
Li;utenant-Colonel Ahmed
Hussein Al Ghachmi, Com-
mandant en Chef 'dps For-
ces Armnes.
Les obseques du Chef de
1'Etat se derouleront jeu-
di. Un deuil de quarante
jours a ete proclame dans
le pays, tandis que la radio
diffuse des vercF-ts du Co-
ran, selon la coutume dans

(Voir suite page 6)


ithor -Prince

esie 1977)
par le Livren a lieu tous
ls ci7lq ans. En 1972, c est
1e poete belge Maurice, Ca
reme qui avait et elu.
La proclamation officiel-
le du titre, aura lieu a 1'H6
tel de V.ille d e Paris, a une
date non encore precisti et
sous la prisidende de M.
Jacques Ch'rac, Maire de
Paris.


te do ivurs aroits sAir le ter
r.to.Te de Belize.
Le vice President M. A-
larcon a deain: l'objcct f de
la M s1,on Guatemalteque
de bonne volonte : ccr les peuples et les Gou-
verntments de l'Amerique
qu ont porte secours Guatemala,> 1annte dernie
re, comme preuve de soli-
dar.te des psuples de 1 'A-
mer que Lat:ne a l'occasuon
du terrible tremblement de
tir" Le-, informer d une si
tuat on qui devient une cri
sa. Avant de passer la pa
role a son v ce-Chanc-lier,
le vicec-President du Guate
mala a declare : cederons aucune parties de
notre territo re sans une
goulte de sang du people
du Guatemala,>.
La prt."'nce de l'Angle-
terfe sur le terr'toire de
Bel'ze remont, au 17e s'e
cle grAce a 1'esprit d'aven
ture de Wallace. Son nomr

(Voir suite page 8)


19 nouveaux
participants
AU OURS DE
PERFECT1ONNEMENT
ORGANISE PAR
LA DIRECTION GENFRIALE
DE L'IDAI

II n'y a pas longtemps un
group de 13 Agronownes a
terrnin6 un course de recycla
ge de 4 mois organis6 aw sit
ge social de I'IDAI. Le 5 Sep
tembrc dernier un nouveau
group comprenant 17 Agro
nomes et 2 Ingenieurs a pris
la relieve : Ce nouveau Semii
naire pr-ndra fin le 0 Jan-
v'er 1973 Les course qui y
sont d'spersls offrent aux
technic'ens apnelds A diri-
ger d s : uccursales ou des

(Voir suite page 8)


I




La
Cette
Prince
d'une ii
lie de I
t'r. Ein
notre ca
rence Ti
taire d'E
res Inte
tre, il
tournee
de l'Am
Mon
trois ou
nous. D
se rendr
ofi if pr
nication
rale de
america


2 OCT 1i 7,


0.64a 0 -"

ANNEI W SUICIDE A LA HAVANE
SDE LA FILLE DU
PRESIDENT CHILIEN

ALLENDE

VICrrOIRE A MEXICO DU


lEMBRA D L'ASBOCIATION INTERNATIONAL NDE ESSE CANADA SUR SURINAM 2-1
ET DIMEXIQUE SUR
Rue da Centr No. 2ALVADOR(3-1)
Boite Postale : 1316 616honSALVADOR (3-1)





l'intr t qu'elle porte




'oits de I'ho me



ja prochaine arrive Mission de M. Constantino
S m Pereira en Haiti
de Todm an Selo ent~inte intervene Roselyn Taylor.
Sentre 1 Gouvernement Hal- Le-Representant du Gou-
r union de la S.IP tienet|le PNUD, leBureau w.vnemnent pres du PNUD
r union dela SI P International du Travail a et Agent de Liaison CONA
d6semaine, Port-au visit n Hi delgue chez nous M. Cons, DEP-CNC, Me. Jul.en Lau-
semaine, Port-au- visit en Haiti, au ours de tantlno Pereira, Ecpnomiste ture.
recevra la visit Ces derniers emips. do Bureau de, Geneve en Le Presiefent du Conseil
portante personna-r Cest dire Iu'on n'a encore vue d'Lne WMssion d'Eva- National te, la Cooperation
Administration Car aucune idee sur la faqon luation du Programme, de (CNC) I'Agronome Ren6
effet, est atMendu en don't a tW elabore le rap Developpernent des Coope- Laroche.
pitale Monsieur To- port preliminaire sur la si- ratives. Le S:crtaire Executif du
ortmsan Soue S-cre -t tuiircfreire Executif du
dman, Sous-SecrAff- tuition de la liberty de la De scn arrivee i Port-au- CONADEP, Dr. Raoul Ber-
Etat pour les Affai- press en Haiti. Pr nce lle 26 Septembre 6- ret.
ramericaines. A ce ti Nous croyons savoir que coule. ~ a eu le contacts
a deja effectue une le Directeur de 1'USIS en suivant : CNLe M. Francisre GLDefay.du
dans erquelques pays Haiti, note ami Franck D. Le Rjpresentant Resident Le Directeur General de
sirique Latine. du PNID, M. Antonio Pa-
qsiur Todman passe (suite page 6) triota, N. A. Wilmots, Miss (Voir suite page 8)
quatre jours parmi
e Port-au-Prince, il
ra A Santo Domingo, 99 R "
sentera une commu LES ZINS U PRE MONDIAL
iA l'Assemblee G6nd
l'Association Inter-
inne de Presse. Les As a) V-u -L 1-


sises de la SIP, au cours des
quelles seront debattus des
problems de li, press dans
les pays de I'Hemisphere oc
cidental, commenceront le
17 Octobre.
Cette annee, on compete
donnt un telat particulier
et une importance toute spe
ciale a 1'Assemblee Genera
le de 1'IAPA.

Le panorama de ala liber
t6 ,ede la Pretses dans le con
tinent sera envisage et le
cas de chaque pays examine.
Notre pays a toujours eie de
puis dwc nombreuses annues
inscrit sur la (diste noire))
de la SIP. Ceite annee, en
sera-t-il de meme ? Certes,
nous n'avons encore aucune
nouvelle concernant une 6
ventuelle participation de
journalists haitiens a ces
assists, journalists qui se-
raieni a mime, au moment
de 1'examen de la situation
de la press dans chacun du
pays de 1'Hemisphere, d'a -
voir voix au chap'tre.
Car, nous notont qu'aucun
membre du comite-Direc -
teur de la SIP ni de son co-
mite special de la liberty
de la press n'a effectue de


Le Recteur L.
Viaud invite a
Panama

Le Gouvern ment de Pa-
nama a invite Me Leone.-
Viaud, Recteur de l'Univer
site a assisted" au rtet n-
dum par lequei le peupic pa
nam6en est appele a se pro
noncer sur le recent tra't
du Canal,signi entire le Gou
vernement des Euats Unis
et celui de Panama.


A Inattention de
Tele Haiti

Les abonnes de Tele Haiti,
des secteurs de Delmas, de
la Ruelle Nazon et de Bour-
don nous prient de s'gnaler
a la direction de T61e Haiti
que la reception dans ces
zones est d6sastreuse.
I1 en ressentent d'aulant
plus le fait qu'ils a'meraient
suivre normaqlrtinl. in r' rn
contres du pr6-mondial de
Mexico.


e L e ianadau et le Salva
dor habitent le meme hotel
a Monterrrey, ils out pris le
meme avion pour venir i
Mexico. Uls finiront peut-
etire par se marier, a conclu
un redacteur du journal
l'Esto.
O -

D) Deja des bruits de
transferts an pre-mondial
du Mexique 1977. Setojp les
informations communiquees
au journal La Accion, Jose
Norberto Montoya irait a
1'Athletico, Francisco Jo -
vel irait A 1'equipe Atlas,
Jorge Gonzales et Luis Ra-
mirez Balthazar Zapata se
raient interesses au club
Guadalajara. Tous les
joueurs sont de 1 equipe na
tionale du Salvador.
0 -

A) La defense de 1'equipe
mexicaine est lente et man
que d'imagination. Cette de
claration de Manno Sanop
au journal 1'Esto a surprise
le public mexicain. I11 se sou
vient de 1'impossibilit6 de
lavant-centre de 1'equipe
haitienne a marquer con -
tre le Mexique.
0 -

A) Rudolph Emmanuel -
son, excellent attaquant de
Surinam a 6t4e durement ton
chi au course du match con
tre le Guatemala. I1 est in
certain pour les deux pro -
chains matches du Surinam
Mais i'entraineur parait-il,
a pris des measures energi -
ques pour ne pas perdre son
attaquant de pointe.
-0-

A) Le Comit6 de discipli-
ne de la Concacaf qui statue
ra sur les avertissements,
les observations et les ex-
pulsions au course du tournoi
est compost des personnali
tes suivantes ; le president
George Abrahams de la Ja-
maique, le sesritaire est Car
los Vasquez du Panama, et
les autres niembres sont I
Roberto Soisso du Honduras,
Foster Perry des Etats-Unis
et Luis Felipe Borura de Cos
ta-Rica.
-- 0 -

A) La journ e de lundi a
i6t tres mauvaise pour Wil


Malta Heineken



Buvez votre bonne sante


ner Nazaire. 11 n'avait pas
encore digere son erreur
technique qui valut le 2ime
but aux Mexicains que dieja
lui parvenait la nouvelle
d'une severe defaite de Fon
tainebleau par 3 a 0. Ses coe
quipiers de la selection
l'ont nargue durant tout l'a
pres-midi.
0 -

A) L'6pouse de Mano Sa -
non attend un heureux eve-
nement d'un jour a l'autre.
Ti Marino voudrait une fille
pour, dit-il, clturer lalst-
rie. L'avant-centre fait preu
ve d'une certain nervosite
en attendant le coop de te-
liphone libtrateur:
-0-
O -

et) sLorsque Charles Vor-
bes poIrra reprendre la corn
petitioiri, le jeu d'attaque de
mon equipe sera ameliori de
40 %.I C'est une d6clara -
tion de 1'entraineur Joseph
Piontek au journal Excel -
sior. L'entraineur Piontek
attend avec impatience la
reinteg ation de Charles
Vorbes dans la selection na
tionalie.
O -

B) Emmanuel Sanon est
un jou ur tres moyen et n'a
m6me pas sa place dans une
equipe national de valeur.
C'est upe declaration de Car
los Enrique Wellman qui a
ajouti que tout ce qu'on dit


tautour de Sanon n'est que de
la publicity. Le joueur est
nul.
0 -

C) L'entraineur guatemal
teque cependant nous parait
mal renseigne. Il a complex
te sa declaration en disant
au redacteur en chef de Es
to : aSelon les informations
que j'ai reques, Emmanuel
Sanon n'a pas joue dans son
equipe allemande de 2e. di
vision depuis,6 mois.) Or
nous savoni tous en Haiti
que Sanon joue au Bershoot,
une equipe ,elge de l1re divi
sion. Nous souhaitons que
1'entraineur Wellman soit
aussi mal renseigne sur les
possibilities de Manno Sa -
non de marquer des buts.
(de notre correspondent S.
GISSEY).

x N x x

CODE POUR NOS
(ZINS) DE MEXICO
Comme on lie voit, nous
faisons grader chacqn de nos
(Zincsca d'une lettre : A -
B C D, etc. C'est un code
que'nos lecteurs adichif-
front) comme suit :
A Pour les nouvelles
suires et virifietS.
B Pour les ichos, sfirs
cerlies, mais pas v6rifies.
'C Pour les nouvelles,
possiblem.ent fond6es.
D lour les rumeurs.


4-----Y-Y 55*55-YI 5CI 5. ~ ~ 5 -5.S55555*s


CLUB SODA TONIC WATER





Eis Es chweppes avec votre Wisky, votre Gin, votre hum ou votre Vodka.






iJf BITTER LEMON GINGER ALE
.......-.......... .-."-.- -.---------- -- ---------... .. __- ... _


. .l. .. . .. .-.


I 1 111 111 1 I a~ II II er r I Iblll r I llr a I I ~ la~lll --1~ st I 1 III ag


-,& 0*lt~- 1.00- & #- 4, -4 -0*- "* P- 4~Ifvlv*- 00#


'---~--- -


i





PAGE 2 aL NOJELS. a -MRED 1.C.17


S LU










ses hoi












IDI






























MIDI


a Direction du TRIOMPHE CINE avise



les spectateurs qu'a partir



du VENDREDI 14 OCTOBRE


raires et tariffs sont mqdifies comme suit:


SALLE


1


2. h. 4. h. EN PERMANENCE



$ 0.50 Res. $ 0.75





6 h. 30 et 8 h. 30



$ 1.00 Res. $ 1.50


SALLE


2


-2. h. 4. h. EN PERMANENCE


$ 0.75 Res. $ 1.00


6 h, 30 et 8 h. 30



$ 1.50 Re s. $ 2.00


SALLE


MIDI


3


2. h. 4. h. EN PERMANENCE


$1.00


6h 30et8h.30



$ 1.50







LE DIMANCHE 3 h, 5 h, 7 h, 9 h,



A 3 HRES 50. o/o DU TARIF


BokassaI ler.: "L'authenticite

Africaine, ce sont les Royagtls et les Empires"


BANGUI 'AFPi
,L'authent'cite afr'came,
ce sont les royaut&os et lei
Empires. a atfirm6 1'Empe
reaur Bokassa ler de Centra
fr.que dans une declaration
a l pre'se Internationale
lors de la v!s!te k Bangul
du Ministry Franais de la
SCoop6ration, M. Robert Gal
leg.,
Ste du couronnement), a dit
1'Empereur, constituera une
tape important dans la
m'se en place des institu-
tiohs prtvues dans la cons
Stitution du 4 DMcf.mbre
1977 don't le people centra
fricain, par une voloqtd 11l
bre et souveraine, a voulu
se dotere.
Apres avoir exprimt sa
reconnaissance au avail
lant people centrafrical pour. la confiance qu'il a
I bien voulu placer en lui
en le econsacrant premier
empreurd eCentrafriques,Bo
kassa ler a ajout6 : eSfif
le plan inttrieur, cet dve-
nement rans precedent
marquera d'une Pierre Blan
che la march intr6p'de de
notre pays very's son authen
ticit6, cat, est-il beso'n de
le souligner, l'authenticit6
africaine, ce sont les royau
tes et les empires. L'histoi-
re en dit assez pqur que
nous ayions besoin de nous
y attarder>.
< Ira, sur le plan extlr'eur,
la plenitude de notre com-
petence dans la measure ou
nous serons dots de tous
fnos attributes a poursuf
l'Empareur.
a a-t-il ajoute, renouer avec
les chefs d'Etat des pays
freres et amas des contacts
directs que nous avons sus
pendus depu's la promul
gat'on de la con titution
Sde l'empiree.
La cooptraton franco-cen
trafrscaine cse porte biens,
a estime i'empr ur Bokassa.
soulignant l'accueil rdserve
a M. Robert Galley par le
Gouvernement Centrafrica n
et par lu'-mme < namiser davantage cette coo
ptration>.
L'empereur a exprime sa
ce aux conflits africains.
<(Nous avons toujours prond
o le dialogue pour le s rgle-
ment de tous les conflicts,
a-t-il dit, et nous continue
ronse a le fairy. Un certain
nombre d'initiat'ves ont iet
prises ou sont en course
pour tenter de parvenir a
la conciliation. Nous encou
rageons ces initiatives, par-
fons par des actions que
nous voulons discrntes et
nous espdrons que des solu
tons justes et durables ne
tarderont pas a Itre trou-
vees a ces conflitse.
eL'intang:bilite des fron-
tL'res, a-t-il soulrgne, est
une garantie pour tous'les
SEats, surtout dans nos jeu
nes pays oP les fronticres
n'ont pas encore totalenient
pris corps et oi souvent
elles div'sent une meme
ethn'e> cQuant a 1"autod6-
termination de- peunles, a
conclu 1'empeTeur Bokassa,
nous la concevons non pas
comme un principle qui tend
A encourager la stcess'on,
ma's comme la faculty re
connue a un nounle sou-,
domination dtrangere, de
choisir libreyment. selon
les procddes dtmocratino s,
la vnOP oui lu convients.
LT'OEUTTVRT? DTT P.TX
NOBEL DE CHIMTW 1977
STOKHOIM (APi)
< dire n donn6 le nr'x Nnhpl
d, Chimni 1977s. tc'lt i'Aca
dsmrne Royal dpe Sc'ancp.,
dane ra preantat'on de


Avis de Divorce


I1 est port in la connals
sance des intdressts que le
Tribunal Civil de Port-au-
Prince Haiti, a admis le di
vorce de Nancy C. Lentz ndei
:Hutchings d'avec Warren El
Xie Lentz et prononce la
dissolution des liens matri
morraux exi.tant entire eux,
par juge-ment en date du
20 Sept. 1977 don't le di's-
positif a dtd transcrit le
20 Sept. 1977 dans les re-
g stores A ce destin6s de 1'E
tat Civil de la Section Ou
est de Port-au-Prince pour
s6rtir son plein et enter
eft"t conformement a la
Lo, rtnssant la mattere.
Port au-Prince. le 20 Sep
tembre 1977
Me Franqols E. NERETTE,


1'oeuvre du protesseur Pri-
gog:ne.
,La thermodynamrnique,
poursuit-elle, occupe une
place centrdle dans les
silences physiques et chimi
ques et ses lo s tres gtenq
rales, r6gltsent les proces-
sus physiqu.s et chimiqnes
que nous observons. dans ;le
monde extdrieur. L'une des
principales applications de
la thermodynamiques por
tait au debut sur les ma-
chines & vapeur dans les
quelles la chaleur est trans
formde en 6nergie m6cani-
que. Cette .hermod3nam -
que class'que a 6te develop
pta au dix neuvidme sil-
cle et au ddbut du vingttd,
me, notamment par Watt,
Carnot. Clausius, Joule, Von
Helmholtz, Lord Kelvin,
Nernst, Boltzmsnn et Gibbs.
Une. tape de l'6volution
fut atteinte avec la crda-
tion ,par Boltzmann et
Gibbs de la thermodynami
que 4tatistique fondue sur
le mouvemeft, de moldecu-'
les et d'atomes.
Cette therinodynan'fique
qui a joud un role domf-
nant pour le progres des-
sciences physiques modernes
et' des techniques, souffre
toutefo's de certaines limi
stations. Elle ne peut en et
fet ftre utilisee que pour
1'etude proce-sus reversi-
bles et des phases transitoi
res entire des Etats d'dqu'li
bre, mais non pour 1'dtude
de3 processus irr6versibles>.
< un processus irreversible
le faith que les organisms
vivants ab-orbent de la
nourriture sous forme d'e-
nerg'e chimique, exeulr-ni
un travail cinet;que et don
nent des d6chets et de la
chaleur au milieu environ-
nant sans (Etre eux-mtmes
modifies (Etat stat;onnai-
re). Un autre example e-t
la cuisson des oeufs, us


autre encore plus simple,
un element thermiqus corn
portant un joint tro d et
un }qint chaud et reide A
un apparel electr.que de
.mesufee.
Le premier" qu mint au
point- une method pour lI
traitement exact de tells
. problcmes f u t con-acrb
Pr.x Nobel 19b8.
'La' grande contribution d?
Prigognme' a- l.a thLbErmoayna
mique) est d'a-oir etendu .
cette science aux Etats de
non equ.lrore et d'avo.r pu
ainsi etudier des 5 s temi s
eloignes de lequilibre liher
modynamique.
Pr'gogine 'a montre que
de nouvelles structures or-
donnees peuvent. apparaitre
dans de telles conditions et
leur a donned le nom de
< structures dissipatives s
pour marquer qu'elles ne
peuvent exister qu'en u-
n'on avec le milieu environ
nant. La structure dissipati
ve qui est peut-8tre 'la plus
connue, est linstabilitd di
te de Bdnard. Elle se. for-
me si une couche de liqui
de est chauff6e de dessouo.
Une certaine temperature,
'la conduction de chaleur
commence a se faire de
plus en plus par flux et il
eforme rdaue dns la cou-
chede liquid d e s
cellulea de f 1 ux h-
xagonales r6gulikrement dis
poses. Cette structure est
ent irempnt dependante de
l'alimentation en chaleur
et disparait lorsque celle-
ci est interromnpues.
ves ordonndes pr6sentent
deux types de comporte-
ment: prts de 1'equilibre,


l'ordre est ddtruit. Lon de
1'eqVlibre, 1'ordre peut e- -
tre maintenu, ou de nouvel
les structures peuvent u.
former. iq
Les chances d'obtenir For '1
dre a partir du desordre il
daprEa les lo' du hasard
S nlmes L'apparition
de A."stemes dsslpatifs or-
donnde Implique done une
pos-tollite directed d'obten-
ton de 'ordr: a part'r da i
ddesordre eta permits de fai
re'de nombreuses d6couverI' iv
tes et applicap'ons falsiant .o
date, danr les domain'- tres oa
d'iierents non seulemenit Jb
de la chim e mais aussi la
tout part'culferement de
la biologic, ad course de. i
ces dernitres anndes. Ils i
ont 6galement tt6 utilises '3'
'pour la description de cer 0
ta;ns ph6nomtmes dans les e'
systtmes sociaux.
b.

Avis de Divorce '
11 e-t port a la connais ,i-
sance des intdresses que le --
Tribunal CiVil de Port-au-
Pr'nce Haiti, a adms le di
vorce de Paul D. Turner
d'avec Hoi Turner nde Ngu
yehn Th3 Hoi et prononc6
la dissolution des liens ma
tr'mon aux exi:tant entire
eux, par ugement en date ,;
du 20 Sept. 1077 don't le ,
dspositif a 6td transcrit le-
21 Sept. 1977 dans les re-
g'stres a oe det'nes ,de 1'E
tat Civil de la Sect'on Ou-
est de Port-au-Prince pour
rortir son plein et enter
effect conformdment a la
Lot rg'ssant la mat-re. .
Port-au-Prince, le 21 Sep
tembre 1977
Me Gerard EVEILLARD,
'Av.


S

I


AVIS
7 Octobre 77
La Secretairerie d'Etat du
Commerce et de l'Industrie
porte a la connai.sance du
public en general, des Indus
triels et Art'sans en parti-
culier, que r6pondant a un.
invitation de la Chambre de
Commerce de Porto Rico et
du Consulat d'Haiti, Elle
particip2ra a I'Exposit'on ar
nuelle qui se tiendra a Sare
Juan (Porto Rico) du 14 au
19 novembre prochain.
Las participants dveniuels
sont pries de faire parven'r
a cette Seerdtaireril u Eta
dans les meilleurs delais,
its echantilloni qu'ils vou-
dratent exposer accompa-
gnes de factures rdgulitres,
avec leurs description, quan
title et prix.
Par ailleurs, pour permet
tre de renseigner valable-
ment les importateurs tven
tuPis, ii leur est demanded /
de fourn'r la documentation
suivant2 :
1_-Volume dl. nrductiofnn'


exportable (base mensuelle,
trimestrielle ou annuelle)
2 Prix sp6cifiqueLi 1'ex-
portation
3 Delai de livraison des
commande;
4.- Moyen de tran port
env:sagd
5 Conditions de vynte
(cash a la commander, paie-
ment a la livra'son etc...)
Cette Secr6teirerie d'Etat
compte sur leur collabora-
tion pour assurer le succEs
de la participation d'Haiti a
cette manifestation.
Secrftairerie d'Etat du
Commerce et de 'Indu tried,


SON PAVILION FLO
TOUTED LES ME'S
ET AUSSI

CURA(













55-


... OU PEUVENT SE TROUVER T
QUI ONT RENDU CELEBRE LA
REFRIGERATEURS, FREEZER
CLIMATISEURS.

ADMIRAL : Synonym
meilleure quality aux
raisonnables.
jacwra ccccia ccQ omaaaa


Un nouveau Jambon HA]




dans tous les Super Mal




Demandez, exigez, r&.l;


le Jambon HAMPC(


?r '.'U tZ i~a~\w~r~rn,`~~swU~ea~crr)M*A&


TTE SUR
DU MONDE.
A LA,

PAO

















.. .. .





rous LES PR6DUITS
MARQUE ADMIRAL :
RS; TELEVISEURS;


ie de la
Sprix les plus







MPCO !



rchi i






amezj


.--,, .. .-.....


'L~+Sa*ua~~-----w~r ----~-~a~-~Eb~ak~;E~-~U~L~MCHa~


isaaaaa-ia--aaaooao-O-OO-aoaoai-oa


")J O )l)ll l)pppj)ppppl)ppplm' f)ll) pptpppp.p/_tt/ ..IP'/..


. ...-- --r '/ee~


II I


~ r


a


Adimbahows".


PAGE 2


aLE NOUVELLISTEs "


MPRCREDI 12 OCT. 1977






S


-MOSCOU AFPs
Aloliasi'ur Davir 0
CliUiiie aillu foegu C
i alclidt ntioa qu
0119 u-- 1 i-i 17_'L[ I I: I' e L"i
pioulnimne i0oeoicsi
Monsieur Leonide
et Monsieur Andrei
ko sans r6ussir a les
cre de la Justes-e de
sitions de riglcement
SLS' aux Nations-Un
, n er qu'il existe un
rince dans, les point
vue, a-t-il it au court
conference de press
sont pas encore co
du role des Nations
dans le reglement.
II a souligne que
la premiere fois qu'l
1 occasion d'explique
tement a MM. Bre
Gromyko s nous adressons au con
security et pourquoi
necersaire que les
Unies soient imp
,dans le reglement
desie afin d'arriver
solution qui soit acc
aux no'rs africainsv.


A louer
Un grand apparten
vec toilette pour
etude, agency etc., a
1'etage de la Cliniqu
taire du Dr. Ronald
Bvld. JJ. Dessalines,
Tel : 2-0816


Le sejour a Moscou de M. Owen
Monsieur Owen a touted vail i
wen, Se fols estime que ces discus bleo d
hIItce a na.Of availen et .utlesi et monde
iI Sl-L que ses interlocutcur ,,na ce ell
'nu du valents, pas une iattluae tola vec I'(
U avec element negatives quant aux che de
Breinso propositions Britanniques. aux co:
Gromy Monsieur Owen quite me au
convam Moscou mardi soir pour Lon I1 a
s propo dres apris une vislte offi Moscou
soumi- cielle de deux jours au ameilli
ies. course de laquelle 11 s'est en entire ]
reur de tretenu pendant plus d'une les rel
e diff6- here lundi avec le chef de de Bre
its de 1'Etat Sovi6tique. vittiqu
Is d ne Monsieur Owen qui repon- miliori
nvaincu dait aux questions des jour- le dot
s-Uniess nalistes a 1'ambassade de comme
Grande Bretagne, a 6gale-
c' tait ment diclard qu'il avait a
1 avait borde le problem des dreits AVIS
r direct de 1'homme. oJ'ai discute de Il es
jnev et la detente sous tous ses as- sance
nous pects, a-t-il dit. Le proces- Trnbun:
nseil de sus de detente comprend les Prince,
il est droits de 1'homme, les ac- vorce
Nations cords militaires et de desar vec Su
pliquoes moment. le commerce et la nee So:
en Rho cooperation economique, les dissolu
A oeptable tifiques. L'ensemble doit eux, p
etre considered come un pa du 7 S
quet) a-t-il- precise, ajou positif
tant qu',il (n'avait dtetete 21 Se
aucune difficult sur ce pro gistres
blmeo de la part de ses in tat Civ
terlocuteurs Sovietiques. est de
ment a- sortir
bureau, La situation dans la corner effect (
louer A 4e 1'Afrique a egalement et6 Loi Z 9
1e Dens- odiscutie en details a souli- Port-
Holly. gne le Secr6taire au Foreign tembre
No 20 Office. II a affirms a ce su- Me Ge
jet que 1'Union Sovi6tique a Avocat


un interet consider -
ans celte region du
et qu'en consequen-
e devrait participer a
Occident a la recher-
solutions pacifiques
nflits en Afrique corn
Proche Orient.
estime que sa visit a
avait contribute a une
eure comprehension
les deux pays) et que
nations entire la Gran
tagne et 1'Union So-
e continueront a s'a-
er, notamment dans
maine des changes
rciaux.

de Divorce
t port a la connais
des interesses que le
al Civil de Port-au-
Haiti, a admis le di
de Gunter Kabel d'a
sana Rosa de Kabel
mmi et prononce la
tion des liens matri
ix ayant exist entire
ar jugement en date
ept. 1977 don't le d.s
a Wet transcrit le
it 1977 dans les re-
a ce destines de 1'E
il de la Section Ou-
Port-au-Prince pour
son plein et enter
conformement a la
gissant la mat'ere.
-au-Prince, le 21 Sep
1977
orges TALLEYRAND,
Lt.


National Cash Register


Coisse enregistreuse
electronique et mecanque)
Calculatrice. electr"pnique
Machine de comptabdilte
Machine a postionner T i
Machine de facturation



INTERNATIONAL CORPORATION S.A

15 Rue du Centre Tel 2-204.7 2-0114
0


nrb aCoCCCZ*GoCCcror~fm .....


Ouverture de la conference
annuelle du Parti Conservateur


BLICKPOOL (AFP)
Le part conservat.ur
, s'est efforce d'offrir un vi-
Sage uni pour la journey
d'ooverture de sa confiren-
ce annuetlle, ont constat'
les observateurs. Mais il ne.
fait guore de doute que les
theses de 1'Aile Droite ont
eti aecueill:es par les dl66'
gues avec plus de favour
quo les points doe ue des
elements modernistes.
Bes stories n'ont manque
aucune occasion de manif es
ter leur unit : le leader
du parti, Mme Margaret
Thatcher, et son cabinet
((fantome) ont ete chaleu-
reusement applaudis. Mais
en mime temps, la confi-
rence tout entire a reser-
ve une interminable ova-
tion a 1'ancien premier Mi
ni tre Edward Heath qui
s',est systemat'quemient tenu
A 1'6cart depuis qu'il a quit
te le pouvoir en 1974 et n'a
pas fait mystere de ses di-
vergenoes avec Mme That-
cher. I _
Autre manifestation d'u-
nite, le document presented,
au nom dD i 1'cnspmble de
la d reaction du parti, par
M. James Prior, porte-paro
le pour I'emploi, sur le pro
blime brulant de 1'exclusi
vite syndicale. II etait evi-
dent que certain des mem
bres du Cabinet Fantome
ne partagea'ent pas les i-
dies tries modiries et de na
ture servir de base d un
compromise av.tc les Trade
Unions, exprimees dans ce
texle.
Mais il' n'en a pas moins
6et adopt a la quasi una-
nimiti. Et M. Prior, qui n'a
vait recueilli que pieu d'ap
plaud'ssements, a iii lon-
guement acclame sh la tin
de son discours par une sal
I' oil tous les assistantS, y
compris les adverSaires du
texte, s'etaient leves.
Le document, qui s.ult
peut rendre plausible 1'es-
perance d'une cohabitat on
centre un future gouverne-
ment conservateur et les
syndicate, coustituP un corn
promise entire les theses les
plus libirales et es ioues
traditionnelles. diipndues
entire autres par le porte-
parole Tory Dour l'indus-


ir.e, Sir K?.itih Joseph. 11
semble bien qu'il a etl ac-
cepti par 1'Etat Major Tory
plus par raison ,que par con
viction.
On a d'ailleurs bien vu,
mardi martin, que la Direc-
tion -du parti, tout comme
1ts deleigues, restaient pro-
ches du.pOint de vue le plus
dur. IntErvenant a propos
du probltme. de 1'emplol, et
plus gdndralement de 1o
situation d1e 1conomie bri
tanniquei, Sir Keith, monstai
riste convaincu et partisan
du Libiralisnie integral, a
denonc6 longuement et en
ternmes vifs, 1'action des
syndicate.
S'il ne sest pas expli4cite
ment prononci pour des li-
cenciements, Sir Keith Jo-
seph, tries applaud, a cri-
tiqu6 la politique de defen
se de 1'emploi a tout prix
qui, a-t-il dit, sirode notre
competitivite plus vite que
le petrole n'ameliore notre
situation). 11 s'en est pris
aux travaillistes : (Les so-
cialistes sont les fossoyeurs
de notre industries. Tous les
autres pays industries nous
ont depassesz.
S:r Keith a reconnu tou-
tefois qu'il existed des syn-
dicats et des deleguos syn-
dicaux qui ne s'opposent '
.. -- .I


OPEP : Le representant algrien preconise une hausse de.


VIENNE, (AFT)
Une augmentation
pour cent du prix du pi
en 1978 en tant que pr
re tape d'une hausse P
fiWe par les productet
ete prdconise par Moo
Ait Laoussine, vice-Pri
dent de la aSonatrach.
di it Vienne, au semina
I'OPEP.
Le reprsenitant Alj
a jugd le danger et I'i
nence relative d'une cr
1'energie tels que seul
hausse des prix du pk
de 50 pour cent i moye
me serait de nature a
rager le ddveloppel
d'energies de substi
qui permettralt au n
Occidental de fire f
la crise.
(La seule limited sup
re du prix du pdtrole
coft a long terme des
gies de substitution) q
Ait Laoussine a 6valu


15 pour cent du petrol
prix constants, i 15,30 -
de 15. 18,80 dollars actuellement
itrole et a,24 30 dollars err 1985
emie- pour equivalent d'un ba -
ilani- ril de brut qui coute actuet
urs a element 12,65 dollars.
nsieur Monsieur Laoussine a ain-
isi w Si preoofiisd oune serie. de
D, mar' hausses progressives et pla
ire de tiifihes qui ne couvrent pas
seulenient les effets de 'in
;drien flation mais qui rappro -
immi- chent' continuellement le
ise de prix du p6trole de celui des
e une energies de substitution pro
itrole vu pour le milieu des an -
en ter n6es.80.Sp
encou -Un tel systime de baus -
ment' ses prevues 'n'aurait pas,
tution pour Monsieur Laoussine, les
nonde effects n6fastes du echoc) de
ace A 1973-1974 lors du quadruple
ment des tarifs. Ses effects
Crieu- seraient en, -outre plus faci
est le
i ner- .....


element absorbables par I'e
conomie des pays ronsom -
mateurs et les prevvisions
des experts economiqueo se
trouverae.nt facilteee, .grace
a I'existence de tells cone-
tantes, .a-t-il dit.
Les provisions auxqiiellet
Monsieur Laou.sine s'est r6
fere font etat de sl'extrme
probabilitte d'une crise oner
gdtiqye au plus tard vers
1990./Dans le meilleur des
cas, l'OPEP devrait alors
produire 40 pour cent de
plus qu'elle ne le fait ac-
tuellement, a-tjrTlait re-
marquer; estimant qu'un
dtel gaspillage des reserves
de pitrole serait non seule
ment contraire aux intirdts
nationaux des pays de 1'O
PEP, mais aussi un acte de
folie pour le monde entier.)


iue M.
u6, en


PROJECT D'EDLUCATION
No 1.
GOUVERNEMENT
HAITIEN BANQUE
MONDIALE
APPEL D'OFFRES POUR
LA FURNITURE
tEQUIPEMENT
3COLAIRE
AVIS


a la libre entreprise, ni a La Direction ou Projet d'E
la productivity, ni au pro- education No 1 Gouverne-
fit. (Les syndicate, a-t-il af meant Haitien- Banque Mon
firm, font partle int6gran diale avise les Fournisseurs
te du systime capitaliste). itiressis qu'lus peuvent pas I
I1 faut noter cependant ser en o es Bureaux, Ministi
qu, certain d6l1gu6s, sou re de iEaucation Nationale,
vent parmi les plus jeunes Cite de 1'Exposition, Port-
et parmi les plus process au-Prince Haiti. pour reti-
(be M. Heath, ont d~f~endu rer, A partir du 14 Octobre
des points de vue contral- 1977, contre pavement d'une
res. L'un d'eux, par example, valour de Gdes 50.00, it
a souhaiti que des conserve u.S. $ 10.00 ls dossiers dAp
toors devitesnent Oes mollt-pe1 d'Offres pour la Fourni
leurs difengeurs des sans ture d'Equipement Scolaire
emploi)). dans le cadre de l'Accord de
Mercredi,. la conference Cridit 618-HA intervene en
discutera dk la politique tre le Gouvernement Hai-
econom.iue. Mais le point tien et l'Association Inter
culminant de la journee se national de D&veloppement
ra le discours que pronon- Ses Bureaux leur scront
cera M. Edward Heath dans ouverts, a cet effet, tous leos
la soiree sur 1'Europe. Il jours d 9:00 a.m. A 4:00 p.m.
marquora la rentr&e politi- Samedi et Dimanche except
que de l'ancien premier Mi- tis, jusqu'au ler Dicembre
nistre qu.i s'etait abstenu 1977.
de prendre la parole a la -Por-au-Princer. 'Te1lkr Octo
conference 'an uelle depui-" bre 19'7.'
sa defaite electoral eon Ing Nifcolas ST LAURENT
1974. Directeur


SOBaarar G!rrr coccc3

-, .






-. S-' C


HAITI METAL S.A

Une industries


national a la pointe


du progress technique


et au service


de la communaute


toute enti re


)Wcoiwacaoeeeo~,~rrz~rnaerrrrnnnnrr


--r-------- oorC oc/


THE FIRST NATIONAL BANK OF BOSTON


BANQUE DE BOSTON

Succursale Haiti


Port au Prince, Haiti


BILAN TRIMESTRIEL AU 20 SEPTEMBRE 1977


EN CAISSE

AVOIR DANS LES BANQUES

PRETS ET ESCOMPTES

VAL. MOBILIERES 0 EQUIPMENT (NET)

AUTRES ACTIFS


$ 443.565.83

3.937.995.58

16.175.828.25

333.211.79

537.878.18


$ 21.428.479.63


DEPOTS

RESERVE POUR FRAIS

IMPOTS ET INTERESTS

DU AUX BANQUES

AUTRES ENGAGEMENTS


$ 14.593.427.69


416.056.27.

6.006.424.98

412.570.69


$ 21.428479.63


Les montants ci-dessus representent des Gourdes converties en Dollars au taux official de change.


Nous certifions qu'ils sont sinceres et conformes a nos livres.


W. C. OLIVER, Jr.
Vice President
et Directeur General
1,


Dwight A. Slr.Bf'E'N
Directeur


'1


I


'Iw/^







4







|









I




I


A 1I


Max A. BUTEAU
Controleur


-E -~~Y


'v


I


""sun..


MERCREDT 12 OCT. 1977


#


SZE NOUVELLISTED


-----------




PAGE 4 eEE NOUVE~l4~LLTfl,


24 Heures dans le MQnde


BRETTOK. WOODS. (AFPP
Los GouVernours Rdpubll-
cains r6unis cotte semal..
Bi tton Wooas pouUr leur con
6lrence annuelle ont e:-It-
tud une clique en r6glc acl
la politique dui PifAl[,ujnI
Carter.
Resumant Iattitude doe sc-
confrdres, I'anclen Gouver-
neur dui Texa., M John Con
nally, a, d6clarSd, lors de ,la
Session, de cloture mardii :
aLe Tiavaill effectud actueL,
element (par I'Admin'stra-
t;on Carter) a 1'6chelle na-
tanale et. international est
-e plus Insat'sfaisant qiue
j'al vu. de touts ma vie.s
xx x
WASHINGTON- (AFP)
Le tasux de criminali'td aux-
Etats Unis est tomb6 de 7


pour cent pobr leg dix pre-
nilers mo's dc l'anine par
iapporlt I a i m-n L-poui.' '
il A 1 un Ianl iriquoe un
LtiLia au FBI ISule(' F'6n
tale, puulld mercerdi.l
xx x x
WASHINGTON ,APPI
Lc- Etats Unis i'appretcnt.
A rdduine lonis ventes dtar-
mes aux pays en voi, de, d ,
veloppement et A accroiLr:
leur aide, conomique en,
leur faveur, a. ddclard tnar;-
di M. John Gtlligan, Direc-
teur de I'Agence Amer&caine
pour l'aide A strangerr.
(A. I. D.)
xx.x x
REORGANISER LES
SERVICES "
WASHINGTON (APP)
Le President des Ftats U-


nis, M. Jimmy Carter. r file contre Iscael et que les Pa
part mardl do con linlntr.lCO liasLniens talP.t i .aCables
do regrouper n. linle :'i ae de'troubler tonte pa cnn-
Agance ls srrvtce~ t 'lnfor- auLe b Itirs depens,.
matiotu. in ric.lne IU81A,,. Le Directeur du Bu'rau
et les, services, culturels e. PoUlltque de I'OLP, NM. b-,
d'6changea du D6oarLemeni, rouk Kaddounml, a prs In
d''at parole a l'AssoMnblbe. en In-
Lp Olif, de l'Ex6ctlt n 1if voquant le drolt oo repon'.e
firm par la. miAm o ccasion a ilnter'.--ntlon por.nree
qup!.le doaut deu la olxde la veIlle liar 1I Minioatr, Oes
l'Api0Arquf, anu sela de, cet Affalres Etrangeree d'Iarael,
te nouvelleistruatuja, g4araa, Mi. Moshe Dayan.
tira l'Inddpendance de se x xx x x
infornations. STUTTGART (AFP)
xx x x Le President, de la Rpu-
NATIONS UNIES (AFPi blique Fedirale d,'AlUemagne,-
Le ReprErentont de 1'Orga M Walter Schec', a critlqua ,
nsaEton rte Librnaion te lIa mercredi -i Stiuti.art. li press,
Palestine a, declaru pnardi sea, de son pays dr-ioralit la
soir devant .l'sasembl ea G6 ,nanipulal.ton de linforma-
nd;ale de'. l'ONU que I'OLP. tion, le compte rendul pay-
poursulyra.t sa lutte armee tiel, et la-sur information


II lul a notamment repro-
ch6, emaigre son respect vo
lonLaire au black-out." dans
le cadre d. lenlavenitn: de
M. Hann Maitln SchityEr,
de coilr:buer le. olus 0ou--
vent a cicer u.i cllniat d'in
securlte r.efaste aunrer de la
pupuilaton.
x X.X x
JFRUSPLEML lAFP)
C'est avec un soupir -Ie
soul6gement, mais ausalI pa-
mal d'miquietudes, que 1'opl
nion publique israhlienne a
'acaueilli la. ddcison unani-
me, du Go'uvernerient Be,.'pi.
d'approuver, sans, reserves,
le document de travail Car
ter Dayan.
Les i'sraliens ont le sent
ment qu'e cette ddc'sion, 6-
carte une n@uvelle confron-


SAQUAFRESH .


au


FLU OR


La pate dentifrice au gout agreable qui assure


la protection total de la bouche.


Grace a sa triple action


AQUAFRESH AU FLUOR


- rafraichit votre haleine


- enforce l'email de vos dents et les rend plus solides


et plus resistantes a la care


donne a vos dents une blancheur eclatante





Participez au tirage AQUAFRESH


en apportant vos boites vides a


MOURRA FRERES'

7, Rue Bonne Foi





Autant de boites vides


Autant de chances pour vous de


GAGNER TOUS LES MOIS





$100 Cash


Aupqu W, a-W-


tatlon avec I'Admrn!stration PARIS. (AFPi
Carter, et ne peut, court, .
t-rme du molns, que renlor Les parties c
cr-r lts liens entre.Jerusaleta frangalse s'in
eL Waahmgton. La satiifaq V'attente apre6
Lion teomugn6o par Washing leurs negociat
Lon apree cet aval eit souli- tual,satonr di
gnee mereredi par LUULe la common. Chat
press lt:,ellenne. ses positions C
x X x remment pas
BOGOTA IAFPI ortir La cri
Tr. iz, ) p-ernnes, dornt ecpt j;un'on d la]a
paysans, ont, pri n lari entlere ne set


dans la region colomb:-nne
de Gunjun 'limitrophe u
V.ndzitila I quand les .incon
nu, aont Ilttaqlc ue ir'"ntl,.
apprend-on.,de, rourpos auto..
rise a Ecgota.
On precise de mame sour
ce que des pays.ans, qui a-
vc.icint vu I.'uis partLit=, tLue
pat une vingtaine d'incon-
nus armni6 don't la natlina-
litd. n'a pas 6td r16v6le, oant
a. leur tour ouvert le feu et
tuds six assailants.
x x X'X
WASHINGTON (AFP)
Le Premier Chef d'Etat ni
gerian a effectuer une vs'"-
te officielle aux Etats Un;s,
le Lieutnant Gendral Olu-
segun Obasanjo a ote ac-
cueilli, mardi' a la Mai'on
Blanche, come eun come -
.battant de la Libert6s par
le Presider.t Jimmy Carter.

Mafia : Carmine
Galante se
constitute
prisonnier
NEW YORK (AFP)
Carmine Galante, consi-
Ider6 .commaI le chef de la
Mafa New Yorkase, s'est
constitud prisonnier mardi
martin et doit repondre aux
accusations recemment pot
tees centre lui par la Poli
ce.
Galante, l;bcre sur paro-
le il y a trois ans, est ac-
cu: ed'avoir viola les condi
Lions de sa liberation en
Ss'associant avec des crimi-
nels cpnnus.
Les avocats de Galante
nient fermement que leur
client ait une quelconque
relation avec la mafia e
ait rencontre des mauvais
garons depuis sa liberal
t on. 'Manifestement, les
autorites et la press che:
chent a 'reer un nouveau
so!-disant cheap du crime
crganise, mais avec Galan
te ils ont chosi le mauve'
Ssujett, ont ils affirm. Se
lon eux, galante passe son
temps a cultiver des toma
tes dans le jardin de sa fi
le et s'occuper de ra fa
mille.
Pre'entL come le succe
seur du ) Ca
lo Ga,mbrno, Carmino Ga
lante a ete libere sur paro
le en 1974 apres avoir passe
12 ans en prison pour une
condemnation de 20 ans
pour traffic de drogue.
Ses demels avec la jus-
tice ne sont pas terminus
I1 eat galement accus td'i
Svor refund de temoigner d,
vant un grand jury de Flo-
ride.


France.: La gauche sinsstae u-aus
l'attente


de la Gauche
stallnmt dans
s la rupture de
,ons sur lac-
u programme
cun campe :ur
I nest appa -
diJpo-se a en
se qui affeecl'
Gauche tout'
mble pai etire


Mals de leur cole, Ils lals
sent planer sur leura part
naires la menace d'une mo
dlfication de leur attitude
en ce qui concern Ies ac-
%cords Alectoraux Ces ac -
cords prevoienC le deslste.-
rtcrnt rec proque au beeoind
tour du scrutiny en faveur
du cand-dat de gauche I.-
mieux plac' apre.s le pre -'
'm-iier tour.


en vuoe d'apai:emcnt, au con Mlonsieutr Georges Mar -
traire. chail a affirme, la s.maine
.. ,derniere, que la que-tion die
Estiniar. ao,r tfat le mlax ls'I accord {tepts. n eta r plpas
oA S'crrer d jodur. Miis le
mum ae conces or,s. les par SA criar,: 11 dnor.M du PsF a
S c:mmurul.- s at -ocialI:- Sr -, u'l faai a PC a U
et attirment ne pouvoJr al ri upul fallalt e>to l
"r "rn' r,- I p chhse, salon la-
ler au-aelia de eur.r propose I q .- .. e selon la -i
=.on?,--. eL conmme I un ,:i rai f q[ e" e l e.partl com m um s-
Ire I enrani le meme rair, i. t, pourrait nemrart. on s- a .aunevert che-pled au parti socialis-
table dialogue ase ourds, te pour que celai-ci aille an
pouvoir sans les communis
tes et puisse garer les affair
Devant cei't situation blo res du pays qu~e, les obseivateurs voient te. du' grand capi'talisme>.
mal comment les fornma Pour beaucoup de com-,-
Lions de Gauche pourraient mentateurs, il s'agit .1a d'un
reprendre la negociationr-sur avert'saement tres net de M.
un programme de, gouverne Marchais au premier secr4-
ment.- Beaucoup considernt taire du parti soc'aliste, M.
que ce problem est mainte Franco's Mitterrand.
nant d6pass6 et que ce qui
commence A tile .en cause En outre, le report au
c'est la ptrategie 61ectorale mois de Janvipr de la conf6
ercl-meme, powr les dlec rence national t du partS
on. l1gislatives d-u mois dc- communist. (qui devait se
Mars prochain. tenir fin octobre pour rati-
fer F1ventuel accord sur le
Cela apparalt er:ecTive programme common) est g6
ment en toilet de fond du dA nAralement interpret6 com-
bat depu's qnelques ]ours' me din dernier delai donnA
Les communists repro aux SocialiFtes pour recon-
chent aux socialists de se sid6rer leur position, faette
ronsacrer dtsormais < _ivement a la satisfactolt pourraient revoir la leur en
de leurs ambitions electo quir concern les accords
a aless, Alecoraux.


DERNIERE REPRISE


"TI-CRAB"


l'Institut Francais


s








I
lb


i


Jeudi 13 Octobre

et


Vendredi 14 Octobre a 6 h P.M.

ENTREE : 3 GOURDES

Billets en vente

A L'INSTITUT FRANCAIS
et
A L'INSTITUT PEDAGOGIQUE
NATIONAL


-In


S ___-


.V~K~//~/~'/~-/~/~///////~'~/-/~/~=r2~;r


--------------- .... . ......


" E NOUVELETSTEs


' PAGE 4


i


e
t
s
a
s
r
u
e
n
is

-
n


-
is



e


3





MERCREDI 12 OCT. 19'77


La COnf rence Belgrade:


Synthse de la journee.


BELGRADE (AFP)-
Pour la premed ere fois de
puis l'ouverture de la con
fdrence de Belgrade deux
pays socialisle 1'URSS
et la Tehicoslovaqule -
ont 6t4 nommenoent criti-
ques mardi pour n'avoir pas
respi.cet les princpes 6non
ces par la Charte d'Helsinki.

C'est un membre de la
ddl6gation7 americaine, Mme
Joyc,- Hughkes; Professeurde
Droit a 1'Universitd North-
western de Ch.ecago, qui a
ainsi bri'sd le cadve des ge-
nr6ralites dang lesquellC-s
s'rtaient volonrtairement, en
fermes juSqu'a present tous
les oratiurs mesntionnant
le pro'bleme des Droits de
l'Homme.
Mme Hughes. une june
femme noire don't la beauty
.t 1'assurance ont fa't viv'~
impression sur les ddlegues,
n'assumk- aucune fonction
officille et s'e t presentee
comme sune simple citoyen


Flatulence?
Maux d'estomac.


Laissez fodE re
2 surettes
(Ti Madanm.
a base de ricles
de Menthe
dans une 112
verre d'eau


ne am eica,inea souc:cuse e
fair coenaitrO i la confe-
rence les preoccupations de
1'opinion publique de son
pays. Elle a 6voqu6 notain-
ment les obstacles mis par
l'URSS et la Tchdcoslova-
qu'e a I'achenminen?'nt du
courrijr et des publications,
mgmet 'lorsque ces disrnitres
sont aussi inoffensives que
le (National Geographic Ma
gaz'ne* ou le ((World Alma
nachl,.
&Auparavant plusieurs ora,
tears' occidentaux. avaient
evoqud la ndcessit6 du res-
pect des Droits di 1'Hom-
me, umais en proc&dant seu
Lment par Ailustons sans,
jAmais citer les pys oicek s :
Dro'ts n'etaient pas respec-
tes.
C'est ainsi que le deldgue
de la Blgiquie, dans une
allusion transparent a la
t(Charte 77s TchePoslovaque
et au group de survsillani
(Ie de application des Ac-
cords d Helsinkf en URSS,
-ava't dit : eLIs organismes
tant publics ,que privds qui
se sont crees dafns ce but
apres la signature de 1'Ac-
te Final d'Helsinki m6ritant
la reconnaissance de tous,
et la reconna'ssanc dr la
conference)). La B-lgique, a-
t-il precise, se rd8erve de
faire une proposition d ce
sujet en commission.
Le deileue de la Tch6cos
1ovaquis, a ete le prem er
orateur socialist a s'eten-
dre lui aussi Sur les Droits
de 1'Homme : ce fut pour
soulignsr que son pays ap-
pliquait ces lIro:ts (dans le
sens le plus complete et le
plus eomplexs? du termen).
Le deilgue de la Tchecoslo
vaquie o 6galement.soul gne,
comment lavait fait la veille
le ripr6sentant de 1'URSS,
que le Drait Fondamental
de 1'Homme etait ((L Droit
a la V".e>, s'6tendant lon-
guirment a ce propose sur
les diverges propositions so
vietiques tendat a la de-
tents militaire.
Plusieurs autns, dedlguds,
d0 l'Est come de i'Ouest,
ont expr'm6 leur preoccupa
tion sur ce mrme suit duo
d6sarmement et de la dd-
tente militaire.
A propos du rfus fran-
cais de signer un pacte do
non elargissement des al-
liances, le deligud roumain
a r6pliqu6 : aI1 faut savoir
si 1'on veut on non liqui-
der a terme les blocs. Si
oui ,il ne faut pas comment
Cer par lies gonflere.


AVIS AUX AMATEU


UN NOUVEAU SERVE


Tous les fromages
de France
EN VENTE DIRECTED


ARRIVE CHAQUE SEMAINE DE I
GRACE AU CONCOURSE DE
AIR FRANCE CARGO REFRIG1


IRS


ICE


s





PARIS


ERE


Lundi; le reprteentai
la Fiance avaft jStiif
refuse en argua7nt d t
reconnu a tout pays p
Charter dess Nations Un
s'allir librement a
tres pour assurer sa d
s.
Le 'repr6sentant di
Suisse a rappiel- la- p
siton dse son pays en f
de la creation dF'u' g
d'expeitse pour etudi
rdgleppneit,.iacfique di
friends enta iEttas.
propose que ce group
rdunisse en Aoftt 1978
gano.
Plusieurs pays- don't
trichie, la Suede, la R
n:e, la Youlgoslavie. et
Marin ont appuye cett
igestion suisse.

HOSPITAL SAINT
GILBERT DE
NEUFONTAINES
94 CHEMIN DES DALI
94
PORT-AU-PRINCE, HA
W. I.
Phone : 2-5369
Port-au-Prince, le, 21
tembre 1977


at: d i
-ce
droit
iar la

d'au-
Ween-

e la
ropo-
aveur
roupS
er -lI
es dif
II a
Ipe se
i Lu

A'Au.
Douma
San-
e sug





LES,

AITI

I Sep


AVIS
La Directon de I'ECOLE
MIXTE DE FORMATION
D'AUXILIAIRES -INFIRMIE
RES POLYVALENTES DE
SAINT GILBERT- DE NEU-
FONTAINES, sise au Che-
min des Dalles, No 94 (Par
le Pont St Geraud) avise
les interesses que les inscrip
t ons sont reques en- son E
tablissement tous les jours
ouvrables de 8 hres A.M. a
12 hres P.M. et de 2 hres
P.M. k 6 hres P.M.
Les postulants au recru-
tement par concours doi-
vent soumettre, au moment
de l'in. cription, un dossier
complete comprenant :
1) Une demand de can-
didature etablie sur paperr
libre entieremeet ecrite. da
tde et signde de la main du
cand'dat.
2) Un curriculum- vitae
certified sincere par le can-
didat.
3) Un certificat attestant
qu'il a kt6 admis aux exa-
ments du Brevet Elementai
re ou qu'il a fait au moins
la classes de 3eme secondai
re. .
4) Un extrait de son acte
de naiusance ou -un certifi-
cat de baptime.
5) Un certificate de bon
ne conduit delivr6 par le
dernier 6tablissement fre-
quentd.
6) Un certifcat de san-
te de date recent ( moins
d'un mois).
7) Un certificate de bon-
nes vie et moeurs de date
recente.
8) Trois (3) photos d'iden-
tit6 de date rdcente.
9) La carte d'identit&
pour 1'exercice en course.
N.B. Le curriculum vitae
doit comprendre notam-
ment un .tableau retragant,
annie par annde, les etu-
des du candidat avec 1'indi
cation des 6tablissements
ou elles ont ete effectuees.
Le concours d'admiss'on au
ra lieu le Jeudi 10 Novem-
vre 1977 a 4 h.30 P.M.
Par ailleurs, les interecds
sont prids de noter que les
possib'litds de trouver des
ddbouchdes l1'ext6rieur
leur seront accord6es s'ils
ont boucl6 avec success le
cycle d'dtudes jusqu', l'ob
tent'on du dipl6me.
Cet office profit pour in
former aussi les meres de
famille ddsireuse: d'avoir
certaines connaissances en
Nursing que des course se-
ront dispenses a leur inten
tion le martin entire 6 hres
et 8 hres.
La Direction rest a leur
ent'6re disposition nour tous
LA DIRECTION,
tires.
rense'gnements complemen.


AVIS DE DIVORCE
Il est port C la connais
sance des int6ress6s que le
Tribunal Cvil de Port-au-
Prince .Haiti, a adm.s le di
vorce. de Lyle Bruce Grate
d'avec Sharon nde Young
et prononc6, la dissolution
des .liens matrimontaux exis
tant entire. eux, par juge-
ment- en, date. du, 26 Sept.
197,T.dont le. dispoasitif a td
transcrit le 27 Sept 1977
dans e16s registres ace detil
ns ..de 1'Etat Civil de la
Section Ouest de Port-au-
Prince pour, sortir son
plein et enter effect confor
moment ,& la Loi r6glcsant
la matidre.. I
Port-au-Prince le 27 Sep
ternbge 1977


MADRID, (AFP)
L es projects que le gouver
ntment Espagnol0 d'scutera.
jeudi avec tou3 les parties 1
politiques- a, la deuxlime
reunon: du sommet de la
Moncloa comportent l'insti-
tuition d'une legislation que '
1on peub qualifier d'excep-
tion pour letter contre' le
terrorism.
LEs participants examine
ront 6galement .un project de
refonte des forces de 1'ordr.
public Police armde et
garde civ1le avec creation
d'une po'ce judicae el'
d'un corps de police spec'a
lied dans la lutte ant'terro
riste. Ils dscuteront gale-
ment d'une nouvelle ligis-
latlon sur les droits d'as-o-
ci'ation et de reunion avec
modifications en consequen
ce du Code Pdnal.
Ces points sont contenus
dahs ie dors'er que le gou-
vernement a remis mardi
aux divers parties polit'ques
pour une 6tude prealable a
la r6un'ou au sommet de la
Moncloa.
Les dispositions prir.cipa -
les de l'importante loi anti-
terroricte prevoient notam -
ment la possibility de pro-
longer la, detention preven-
tive. En cas d'urgence, la po
i'ce pourra perquisitionner
sans mandate judic'aire, les
ecoutes telphoniques pour-
ront etre pratiquees et le
secret de la correspondanca
level dans le cas d'enquW-
tes sur des personnel soup
gonnees d'activites terrorie-
t's, mats dans ce cas sur
mandate jud.ciaire. Ces dispo
sitions comprennent egale-
ment la po-sibilite d'une cen
sure de Dresse lors d'enque-
tes sur des affairs terrors
tes.
La legislation prevoit, en
outre, des tenuantess ou meme l'impu
nite pour ceux cqui etant im
piques dans des affairs ter
roristes collaboreront effi-
cacemento avec les antori -
tes polic&eres. Les detenUs
pourront 6tre gard6s au se
cret.
Ces dispositions pensent
les observateurs ont plus
sevires que les* dcrn'ores
lo s d'exception du franquis
me prices pour letter con -
tre Ie terrorism basque des
mutants de 1 Etat.


Avis de Divorce
Il est porte a la connais
sance des iiteresses que le
Tribunal C.vil de Port-au-
Pr.nce, Haiti, a adm;s le di
vorce de Roberta Toiati nee
Norc a davec Natale Toia-
ti et prononce la dis'olu-
tion des liens matrimoniaux
ayant existed entire eux par
jugement en date du 26
Sept. 1977 don't le disposi-
tif a 6ti transcript le 27 Sep
tembre 1977 dans les regis
tres a ce destines de 1'E-
tat Civil de la Section
Nord de Port-au-Prince
pour sortir son plein et en
tfer effect conformement a
la Loi r6glssant la matie-
re.
_or_-au-rince, s C2-e


Port-au-Prince. le 27 Sep
tembre 1977
Me Raymond GUILLAUME,
Av.


A venifre
1) Proprietes 50 x 100
h Carrefour (Mon Repos)
2) Propridtis 50 x 100
et autres C Delmas
3) Proprietes pour Fac
tory zone industrielle
Pour renseignements
sonnez le 6-0663 -
3110


POUR, LANNEE ACADEI

Qui debutele "I


e (Place Dantes


cJtobre


SECRETARIAT DE DIRECTION .",

BILINGUE 9 MOIS FRANCAIS -- ANGLAIS

SECRETARIAT DE DIRECTION
TRILINGUE 15 MOIS

avec stages pratiques de
2 mais en Asnerique Latine

MANAGEMENT AND BUSINESS

ADMINISTRATION 9 MOIS
avec stages pratiques en HAITI
et aux Etats Unis.


L'Etudiant peut choisir entire 2 options :
Comptabilit6, Gestion Financiere

Marketing -- Technique de vente



ANGLAIS INTENSIFS AVEC METHODS
AUDIOVISUELS ET VIDEO-TAPE
12 MOIS. LE SOIR

5 bourses seront offertes aux meilleurs Ileves


1


Sonnez le 2 4755 le 2- 3508 ; le 2-4901

ou visitez la FIRST SCHOOL et demandez le catalogue des carriers du
Secretariat ou celui du MANAGEMENT

Cloture prochaine des inscriptions

LE SECRETARIAT DE LA FIRST SCHOOL EST OUVERT DE
8 H A.M. A 8 H P.M.
Le diplome de la FIRST SCHOOL
a la m1me valeur que celui de la NORTH Jersey aux U.S.A.
Gs gs s g/

LD GOOT EST JA4WS

QUAND IL S'AGIT DE


L'HUILE CITADELLE


) Tel. 2-


Commandes, Tel: 2-1809
LE BISTROT.

LE MANOR, 146 LALUE
Venez nou- poir


~a;5-d~~rv ~lrJ~rl"l~,;rOO%~YO/( OCCOW1CZ


o THE ONE STOP STOREFOR ART NEEDS

Materiel et equipment


Eapour m inge nieurs


^ ncz^ K Encadrement de diplomes


et de tableaux


- Studio Photo


- Tout ce qu'un artiste


pourrait desire


L~"lra~le~,,-lr~shs~~_~f


ib'c-";~'~p'//s~nvr/rz~-""'""r~------+a


(Iaooacai6U~~CA"~~)~~Ioso6 isoaw~~ooti


\,.




a:~, 55 ~'n's-'.~ -,,, I ~ ~---


S \ IERCREDI 12 OCT. 1977


hLE NOUVI~blSTE "


La prochaine arrivee de Todman


Perrez a I'intention de se
/ rendre a Santo Domingo en
vue d'assister aux travaux
de la society Interameri -
t ",- caine de Presse. Certain
j' ournalistes se proposeralent
aussi a titre individual de se
rendre, i cette occasion'
Sedans la capital dominicai-
E ne.

fTout a eti mls en oeuvre
sur le plan de l'organisa-
tion pour faire de 1'Assem-
blee d'octobre une des plus
L E, marquanites de 1'Association
a" Interamiricaine de Presse.,

Le Socretaire
d'Etat adjoint
Terrence A.
-_-Todman visit
-IS') -1 "jHaiti et d'autres
Pays de la Caraibe
"- -PORT-AU-PRINCE (USIS)
S... Le Secr6taire d'Etat Ad-
joint des Etats-Un,is pour





STOITURE POUR TOUTE UNE VIE


LA SURFACE A LA COULEUR BLANCHE

INTEGREE REJETTE LA CHALEUI.

SLIDE, RIGIDE, EXIGE MOINS DE SUPPORTS

N'EST PAS ENDOMMAGEE PAR LES OBJETS

QUI PEUVENT Y TOMBERo

INSTALLATION FACILE GRACE AUX LARGE FEUILLES.

CHAQUE FEUILLE, 33 ,DE LARGE PAR 16. DE LONG

CHAQUE FEUILLE : 44 PIEDS -CARRES


,A


Il"I


Concept revolutionnaire


d6veloppe et produit en Haiti




TEKNIGLASS INDUSTRIES


CITE MILITAIRE, TEL 2-3146


iUS~Z~-r~'~~'r~-scocc~Nssccr


2i


tsuite de la 1ere page;
les Affaires Inter-Amercal
net, l'Ambaisadeur Terence
A. Todmon. visitera Haiti
du 13 au 16 Octobr?, danm
le cadre d'un voyage de
huit jours dans la Caraibe.
Ce sera sa premiere vis'te
de la region depuis qu'il a
assume sa nouvelle fonc-
tion ap printemps dei cette
annee.
Le 12 Octobre, veille du
jour de son asrivee ici, M.
Todman prononcera un dis
course 6 la Dix-Huitieme. Con
ference Anminelle des Redac
teurs et Editeurs de la UPI
qui so tiendra a Porto-Rice
I1 y parlera surtout du Trali
sur le Canal dt Panama
et des relations entire l-s
Etats Unis set Cuba.
Pendant son s6jour en
Haiti, 1'Ambassadeur Tod-
man aura des entrqtliens
avec des officials du nGou-
vernement Haitien, des re-
prescntants de dl.vers sec-
teurs de la society haitien
ne et deS fonectionnaires de
l'Ambassadt' des Etats-Unis.
Les discussions porterout
sur de nombreux sujets de
caractere bilateral, reg'o-
nal et global. Le Sacretai-
re d'Etat Adjoint se propo-
se aussi de visiter quelques
projects de la AID.
le 16 Octobre. il partira
pour Santo Domingo oi0 11
s'adressera a la Trente Tro.i
sieme Reunipn Annuelle de
l'Assocition Inter Amiricai-
ne de Presse. A cett- occa-
sion, Il passer en revue
1-,s rents drveloppemTvits
dans les relations entire
les Etats-Unis et l'Ameri-
que Latine. en mattant 1'ac
cent sur la question des
Droits Humains. L'Ambassa


deur Todman sera accompa
.gn., dana son voyage, de
M. Ashley Hewitt, D recteur
du Bureau des Affaires de
la Caraihe, au Diparl ment
d'Etat, et de M.. William
Dozier, Directeur du ;Bu-
reau d'es Projets de Div.e-
loppement et des Probl6-
mres dei la tCaralibe. ,
Ci-dessous iquelquies notes
6bographiques Sur le Secre'-
taire d'Etat Adjoint Tod-
man :
M. Todman est ini le 13
Mars 1926 aux lies Vierges.
11 obtint son premier' dipl6
me universitaire, une oein-
ce t 1'Instatuto Politeeno tde
Puerto R.ico en 1951, at sa
maitrise en Admini;stration
Publique, 1'anTiie Suivante,
a 1'Universit6 de Syracuse,
dans 1'Etat de New York.
Apres. avoir travaille en
1951 dans le Gouvernement
d.'s Iles V;erges, il comment
ca des 1952 sa carridre au
Department d'Etat, pritant
ses services pendant qua-
tre ans a Washington. En
1957, il fut nomme 4 New
D-lhi, puis successivement
a Beyrouth, Tunis et Rome.
11 retourna dans .la capital
le des Etats-Un s en 1968
oil il cut la responsabiliti
d,-s affaires de plusieurs
pays d'Afrique Orientale. 11
fut nomm6 en 1969 Ambas
sadsur au Tchad plus tard'
en. Guinee et en 1975, ai Cos
ta Rica, d'oi ,il fut app-l'
it ses nouvelles functions au
debut dre cette annie.

L'Ambassadeur Todman
est marie ai Doris Weston.
11 parle, en plus de l'an-
glais, le francais, l'espo-
gnol et l'arabe.


La politique Nord Yemenite :
Une tradition de violence


PARIS (AFP)
L'assassinat mardi soir
du Pr6s dent de la Repu-
blique du Nord Ymen, le
Colonel Ibrahim Al Ham-
di, constitute un novel ac-
tc de violence dans 1 li;--
toire politiquo, Nord Yemne-
n te.
Le role pacificateur du
drni'er president, apres
son coup d'Etat sans effu-
sion dvi satng du 13 juin
1974, semblait cependant
avoir rompu ceite tradition
marquee notamsrrent par la
proclamation? d la R6pu-
blique Ir 26 Septembre 1962.
La guerre civil qui s'en est
suivie a d vise les pays ara
bes sout'nant soilt la cause
de 1'Iman El Badr qui me-
ne la guerrilla pour retrou
ver son tr6ne, come 1lAra
bie Saoudit,?. soit la cause
des office ers republicans,
cGmmie 1Egypte qui inier-
vient militairement ai lurs
cotes.
Les hostilities sembla .nt
devoir prenidie fin le 24
aoftt 1965. par 1'accord de
Djeddah, signed. apres de
longu--s negotiations. par
le Roi Faycal d'une part et
11o President Nasser de l'au
tre. La guerre r'pr t cepetn
dhnt et si intervention e-
gyptienne prit fi? apres la
conference de Khartoum en
aofit 1967. la gurre ne de-
vait s'arheN'er qI"'ei
1970. .Le G6ineral El tfial)
a a tltl. du pays dep.1s la
proclamat,'on de la Repu-
blique avait itl renversi
d&s Novembre 1967, par un
coup d'Etat et remplacr
par le G6n6ral Hassan El
Emary.


l1
d

d
St

et
in

c
p
p
sl
Si

d
71

p
a
t
t

d


d


di


Apres sa price, de pouvoir
en7 1974, le Colonel Al Ham
di rend honunage a 1'Ara-
bit Saoudite qui accordera
en rtlour une aide f.nanciie
re permnettant a la nouvel
le equipe de merner une ha-
bile politique de develop-
pem.r.nt et de pacification.
Parallel.ment a son action
pour fare du Nord Yemen
un pays economiquement
modernte le Colonel Al
-Hanmdi s'tfforcera de redui-
rs influence des chefs tra
ditionnrls, sans violence ce
p ndant.
Pris entire les courants
progreAsistes et les tendan-
cos trad.tionnalistes ultra-
conservatrices, le Colonel-
President asass.ine mardi a
vait eu ces deniers bem ps
du mal a poursuivre son
ocuvre d'unite national.
La geograph'e du pays, ?-
sntiellement montagneux,
peuple de quelqu?, 6 mil-
lions d'habitants ne sem-
blait pas favorisIer ce dae-
&sin.
Un accord etait interv-snu
entire le Pres'dent Al Ham-n
di et Cheikh Abdallah Al
Amrnar, President de la puis
sante. confederation des tri-
bus Hached proche de 1'Ara
bie Saoudite, apres qu'une
insurrect'on armee ut ecla
t g .n juillet dernier dans
la region Nord du pays, Se
Ion le quotidien koweitien
<(A Siyassa). Les organ sa-
tlions marxistes du pays, re
groupies au Sin du < National>, paraissaient m6-
contentcs de cet accord.
L'assaqsinat du President
et la mrase epn place immi-
diate par le Conseil da
Commandement Nord Yem'
nite d'un Triumvirat, former
du Lieutenant-Colonel Ah-
med Husswin Al Ghachmi
et des Commandants Abdel
Aziz Abd Al Ghan" et Ab-
dallah Aabd El Alim, peut
rernettrAi en cause un .iqui-
libre chirement acquis dans
une region du globe chaque
jour plus chaude pour son
pitrole et sa situation stra
t6gique.



Avis de Divorce
11 est porte a la connais
sance des int6eresses que le
Tribunal Cvil de Port-au-
Pr.nce Haiti, a admis le di
vorce de James Clifford Ay
res d'avec Ruth Ayres nee
Harris et pronounce la dis-
solution des liens matrimo
niaux existant entire eux,
par jugement en date du
26 Sept. 197,7 dont le dispo
sitif a 6tt transcrit le 27
Sept. 1977 dans les regis
tires a ce destines de 1'E-
tat Civil de 'la Section
Nord de Port-au-Prince
pour sortir son plein et
entier effet conformdment
SlIa. Loi r6gissant la ma
tire.
Port-au-Prince, le 27 Sep
tembre 1977
Me Gerard EVEILLARD,
Av.


e pays Islamiques 1ors d'un .
euil national.
Dans une declaration ra-
iodiffusie,, le nouveau Con
e.il a appele la population
d se rallier autour de lui
t a sauveigarder la security
tertseurcu.
aDans les circonstances
ritiques que traverse le
ays, nous appelons la po-
ulationi a conse.rvler son
ang-froida, a ajoute le Con
eil.
Dans une deplche datee
e Sanaa, 1'Agence Irakien
n d'Information a annon-
e que la vie est normal
nercred matin dans la ca
itale Nord-Yemenite. Elle
ajouite que des manifes-
ants ont defile dans cer-
aints avenu-,s pour d mazi
ler que 1'assassinat des
teux responsables soit -ven-
a.
Solon 1'Agence, les Chefs
ae Missions D'plomatiqu-s
accredites & Sanaa ont elt
convoques jeud. martin au Mi
nistire des Affaires Etran-
gdres. us ont t6e informs
que la politique etrangiro
du pays ne sera pas modi-
fiu e. : '

Le Chef de I'Eta[ Nord
Yem,'.nite a ete assassin ai
la veille de son premier vo
yagc au Sud-Yemen ou il
vaiant parlic per aux cere-
monies marquant le qua-
torzieme anniversaire du de
but du soulivement de 1'an
cienna federation de l'Ara-
bie du Sud centre la presen
ce britann',que.
Les fest:vites ont ete an-
nulees ai Aden et un deuil
d- quarante jours a iete pro
came.
Avant la mort du Presi-
dent Hamdi, la vie politi-
que du Nord Yemen avait
deja &e6 marquee par la fin
tragiqq.e de plus'eurs pr-
sonnalites de premier plan.
Cheikh Mohamed Ali Osma
n, mrmbre du Conseil Pri
s.idten ,iel (Triumv rat au
pouvplir), a ete assassin le
30 Mai 1973. au Nord Ye-
men. Le 28 Juin 1974. une
des porsonnalites renver-
se6s par le nouveau regime



I Un fragrance
Sau 1si captivanre
qu J I'amour


Hamdi, M. Mohamed Noo-
man, ancien Ministre des
Affairs Etrangeres, etait
tue it Beyrouth,, le 10 Avril
derniier, e Londres, le Cadi
Abdallah Al Hijri, Vice-
Prisident du Conseil Judi-
ciairst Supreme, qui avait
joue un ro61e determinant
dans l'itablfssenimnt de re*
lations de cooperation en-
tre Sanaa tel Ryad, etait as
sassine a son tour a Lon-
dres.

Le President Hamdi, ne
en 1943, avait nembrassi la
carriere des ,armes apris la
chute de la Monarchie. II
s'eta't ocbupe egalement d'e
conomile et, en 1971, il avait
occupy son premier post
ministiriel.
Le 13 Juin 1974, il avatt
renversi, sans effusion de
sang, lie figime du Cadi Ab
del Rahman Al Iriani, et
etait devenu chef de 1'Etat.



Capitaine Philip
Chalker
ET LES SPORTS
AQUATIQUES A KYONA

Hier apres-midi, (Captaini)
Philip Chalker, en Haiti
depuis 14 mois, a fait un
saut de Kyona Beach a
Port-au-Prince avec sa bel-
I, compagne blonde Denise
Morris, pour y ramener Tom
Jt-nuings, de Naples, Flori-
de, logeant au Grand HI-
tel Oloffson.
.sCapta'n) Philip Chal-
ker, le sTarzans de Kyona
dirige les sports aquatiques
don't lt Snokling, le Scuba,
dans ce Centre touristique
de Mme. Muriel Schindler.
11 y a ete rejoint, il y a
quatre mois par" la belle
et plantureuse Denise Mor-
ris de Fort Lauderdale. Phil
et D'enise ont promptement
adopted Haiti. Ils ont decou
vert hier so'r les charms
du Grand Hotel Oloffson
en compagnie de Tom Jen-
nings Pt 'de M. Roger Bou
card. Representant de la
Westinghouse en Haiti.


REVELATION


LE BISTROT


ArSTAURANT -- BAR -- PIZZERIA
FROMAGES ET CHARCUTERIES DE FRANCIE



SAMEDI SOIR

Ambiance dansante

avec Bistrot Combov


VENDREDI SOIR

,Bistrot Show'

Cesar Cobra et les Girls du Bistrot


MERCREDI SOItt

Soiree Dansante Accordeox et
Musette


CHAQUE SOIR

SPiano Bar -- Ambiance Musicale


--


-*-^? Bo/a/o/dce<^^i~ ////-/M-a s a


irruassit~L~uuurrW~*YIYYI~IILllil~-~~m


LE NIOUVELLISTE

QUOTIDIEN FONDE EM 18986

-

PROPKIETAIRES : PIERHtE CBAUVET
ET MAX E. CHAUVET
DIREOtEUR : LUCIEN MONTHS
ADMINISTRATEUR : Mme. MAX'(CHAUVET
/>


Apres Plassassinat du President

Nord Yemenite L--
(Suite de la fe. Pager


." ,, .


. I


AdL.





MERCREDI 12 OCT. 1977


aLE NOUVELL!STE, PACE 7


DANS NOS CINEMAS


CINE TJIflMPHE CONCORDE CINE AU CAPITOL


SAlILE 1

MOHAMED ALI CONTRE
EARNIE SHAVERS
Enitr6e $ 1.50 et 4.-
SALLE 2
7 X7
Entree. $ 1.- 150
SALLE 3
GALIA .
Entree $ 1.50



SENEGAL
Mercredi a 4h
LA4 CHEVAUCHEE
TERRIBLE
Entree G. 1.00 1.50

A 6h et 8h
Entree G. 2.00 et 2.50

Jeudi a 4h 6n 8h

UNE JEUNE AMERICAINE
TOUTE NUE'
Entree G. 1.00 1.50

xx XXr

Deluxe Auto Cine
Mercr di a 7h et 9h

LA ROUTE J
DE LA VIOLENCE '-
Entree $ 2.50

Jeudi a 7h et 9h
DORTOIR DES ANGES
Entree $ 2.50


Mercrcdl a 4h30

SEUL LE VENT
LA RESPONSE
Entree G. 3.00
h 8h30
LALPAGUEUR
Jeudi. 4h30
LES ESPIONS
A L'AUBE
a 8h30 G. 3.00
L'OMBRE D'UN

AIRPORT
Mercredi
LES VOLUPTIEU
Entree G. 2.00 e

Jeudi
KEOMA.
Entree G. 2.50
XX X

DRIVE IN C
Jcudi
LA BRIGADE VC
Entree $ 2.50
xxXX

ETOILTE
Mercredi a 6h30

DEUX ENFANTS
S AIMENT
Entree G. 2.50 c

Jeudi O 6h30 ot
I.E CERCIE NOI
Entree G. 1.50 e


PARTICIPEZ AU CONCOUR



<< Vacances de Rev



DU CAPITOL


RECLAMEZ LE REGLEMENT LT LE BULLE


PRESENCE A LA CAISSE



PATRONNE PAR LES


HOTELS MERIDIEN


ET


AIR FRANCE


G. 1.50 Mercredi 12 Octobre 19
CAPITOL I
CONNAIT AUTANT EN EMPORTl
VENT
C'eLt un film de, la
SELECTION :
VACANCES DE REVES
12h 4h 8h
Avant 3h30 G. 8 00
Apres 3h30 G. 10.00
MEURENT CAPITOL II
SS REPRESAILLES
12h 15 2h15 4hl5 6hl5
TUEUR I0h15
Avant 3h30 G. 3.00
CINE Aprts 3h30 G. 5 00
CAPITAL III
JSES AU DELA DE L'AMOUI
t 3.00 Le fMl'm qui rend Amou
C'ert un film de la
S61ection
VACANCES DE REVES
et 4.00 Avant 3h30 G. 5.00
Apres 3h30 G. 8.00
S CAPITOL IV
LE BAGAREUR
INE llh45 lh45 3h45 5h45
7h45 9h45
EMMANUELLE II
OLANTE Interdit au moins de
ans
Avant 3h30 G. 3 00
Apres 3h30 G. 5.00

CINE REX THEATRE
et 3n30 J-udi a 12h 2h 4h G.
SISSI
QUI a 6h G. 3.00 et 5.00
8h.30
t 3 50 LE JETJNE THEATRE
PRESENT :
8h33 <,L'OUVRE-BOITE5>
IR de Vctor LANOUX
t 2.50 Parterre $ 2 00
Balcon $ 1.00



iS Phrt nacles
assursat le ,rv
cetlm nult
e >> MERCREDI 12 OCT I

VINCENT
Rue Mgr Gu lloux

^ ST ANDRE
Ruelle Alix Roy

TIN DE 0DE MARTiSSANT
Mart'ssant


PARAMOUNT
)77 M.rcre-dl a 2h ct 4h

E' LE OPERATION SUR HONG
I: ONO
Entree G 1.00
a 6h G. 3 00
DE PROFONDIS
POUR UN TLFEUR
& 8h G 5 00
FURIA PORNO
Striciem.nri poaur adulA,'-
8h15 Jeudi a 2h 4h 'et 6h
LOS MACHOS
b 6h G. 3.00
b 2h et 4h G. 1.00
h 8h
R CANDICE CANDY
reux EntrtS G. 5.00
x xx

MAGIC CINE
Mercredi 1 6h15 et 8h15
UN HOME ET UNE,
FEMME
Entree Gc 4.00 et 5.00

18 Jeudi, 6h5 et 8h15
UN HOMME ET UNE
FEMME
Entr6e G. 4 00 et 5.00

E CINE rARC
1.00 Jeudi
VIOLETTE ET FRANCOIS
Entree $ 2.50

x x x x x

CINE LIDO
Mardi a 12h 2h 4h 6h
GORGO
a 6h G. 200 et 3.00
a 8h et 10h
JEUX POUR COUPES
INFIDELES
'ice Interd.t aux i.oiris de 18
an3
Entree G. 2.00 et 3.00
1977
Mercredi a 12h 2h 4h 6h
GORGO '
Entree G 1.00
a 6h G. 2.00 et 3.00
a 81h 10h
JEUX POUR COUPLES
INFIDELES
Interdit aux moins de 18 ans


PETION VILLE *
STE THERESE Salt 2
Rue Villate Compromis
Americano -
JEUDI 13 OCTOBRE 19.77 Sovietique,

J. BROS selon le
Archives Nat onales ,

ST AUGUSTIN
Ruelle Alrte.

BAS PEU DE CHOSE
Ruelle Cameau

PETION VILLE

REGINA
Place du March6


NEW YORK (AFPi
Une formula de compro-
mis qui devra t permettre
la signaturee avant la f n de
1 annee d un nouvel accord
Am r cano Sov etiqu" sur
la 1 m tat.on, des arrmes
stra'eg qurs (Sa't 21 a ete
elaboree lors de la r ncon-
tre a WashIngton du M n s
tre Sov titque d-s Affahres
Elrangeires. M Andrei Gro-
myko. ct du PrO drnt J m-
imy Carter, il y a deux se-
mawn's, indiqud mardi le
.
Selon de hauts foncL.cn-
na res amei-ica ps c:tes par
le quot' den Ncw york lq s
E'ats Un s ace pteraient qae
1Un on Soviet que modem -
:e ses 308 missiles louvan-.
Jusqu a present, Washington
ava t inseste pour que ce
ch ffre, f xe par l'Accord de
197,2 sot aba'sse de 150.
En change de cette con-
crsson, is : ov et ques ac-
ceptcra ent de ne I miter
que temporairem' nt le ra-
yon d'action des mtss les de
croisiere amtr'ca ns. En ou
tre, Moscou s'engagera!t h
ne pas accroWtre la produc-
t on du bombard er sov'at-
que (Backfire). qui est ac-
tuell'ment de deux par mois
Toujours selon le < York T mres, les deux par-
t'es se scralent 4galement
entendu"s pour ne pas deve
lopper de nouvell-s armes
pendant la dur6e de l'accord
Cette dern:0r? proposition
toutefois nxcluerait les m's-
siles lanc6s depu's des sou--
2marins, et qui ont djLi 6-te
ms a l'cssai, A savoir le
,Tri'dents am r'cain et le
"onbos?!Aos slod 89TXN-SS>>
D2 nombreux points de d6
ta'l restent encore aL refeler,
note le journal, et certaines
propo.,tions ri ,uent d.: ?4
I iltI.rt" a loppo-.ii un dii
Congre 2tameriei n
L'Accord Sa't 1 e:?.t .ni
e mchaner Ile 3 Octobr,: dcr
n.er et bien qu e I. President
Carter a t assure, a I'il lie
de scs cntr liens avIc M.
Gromyko. qu'n nouvel ac-
cord Salt eta t E'n vu'- Is
du:x padres ont ju.squ' ci
obs rve le secret le pius: ab
soltb MAr le contend de leurs


,/^ y~------ -----------i^ ^ r ^ |




Wsek. tnd "SALEI


Saux :e


Super marketi,^

4 34



Jeudi 13, Vendredli 14. Samedi 15 Octobre 1977


PRIX CHOC

85 c 79 c la livre
99 c la doun.
2.29 $ 1.69 la Livre
1.49 1.29


24.00 18.99
59 4-- 3 pr. $ 1.70
59 0- 3 pr. $ 1.70
75 c 59 c 31.70
80 c 69 c

1.30 9 c leverre
2. 1.39
$ 1.30 Rlx. -99 c.
85 c 59 c 3 S 1.70
2.40 1.99
6.00 4.99
10.00 G.99
-6.00 $ 3.99 Sp6cial


$ 1.30


. 75 0


8.99
12.99
15 00


7.99
1099
12.99


SPECIAL -- SPECIAL -- SPECIAL --

Vous achetez une boite de Poudre Roger e Gallet on vous done 1 Gratis
Vous achetez une Eau de Toilette Spray asmin On vous done 1 Gratis
Vous achetez une Shaipoming 32 ozs aux o0ufs, Balsam, Herbal 1 Gratis
^5giae~ggaeasiaeseei~g C P! eC *404Cecco4cgcesgeccccc~s


AMP, 'saveur de menthes
pou iune
halesne fraiche





la fr heur qmui fait sourire


z


ANCIENT PRIX

POULETS (Quantite Limitee) ..................................


OEU FS ..........................................................
BACON IMPORTE .....................................
HOT DOG IMPORTE (Chicken) ............................
HOT DOG IMPORTE (Beef) ........... ..............
JAMBON EN FERBLANC DE 10 Livres ....................
PETITS POIS (Bte. de 16 ozs.)..............................
MAIS EN GRAIN 16 ozs. ....................................
MIXED VEGETABLE 16 Ozs.
SPAGHETTI EN BTE, 1 livre

Cubes Mona
C A F E ....................... ........ ....
TOWELS (essuie-mains) ...... ............. ....
FACIAL TISSUE (200 ply) ................. ...........
RHUM BARBANCOURT 3 ..................... ......
GIN ET VODKA ..................
CHAMPAGNE BRUT 1i Sc
BRANDY (Grand Empereur Napol6on) ....................
WHITE LABEL WHISKY ..................
B LA CK LA BE L '...............................................
CIIIVA S REG AL "............................................


CHAINS STEREOPHONIQUES:


HAUT- PARLEURS

TELEVISIONS

APPAREILS

ELECTRO-MENAGERS

RADIOS

ET, RADIO- CASSETTES

VENTE ET SERVICE













I i -


werev I -I I owers.


S.dB-Pd-~1`a~e~ll~Pi~~~Ll~l~j~L~C~b-


rn FIR





PAGEII 8 'Lii1 NOVLLSE MECEJ lZ OCT.lll t I I III1it ar l


CINE THEATRE TRIOMPHE PRESENT


Mohamed Ali centre Earnie Shaver:

$ 1.50 $ 2.00



Nous n'avons jamais cesse A
(Suite de la lere page)


pour affionter avec sueces
,5 proolein a tie pius eol
plu.s picr,-ants qiul se poscelt
a la nation. Auss le toun
v'erineineiit Halt iin, S.)IO a
ti r.ct on intli igentlL dci sou
Pies-dent a vi-. uon Excetilti
ce Monhe eur DJan 'C tiud
LDUVALIEt, dans :un 'iii
ie faci/L tr 1') uvr< c el' rit -
colnc 1 atin nat onale, *I cr'i
r,. ii oeta t ni i plus nece.t al
-res ciIrta nes in surts v'saint
it as urt'r le a ntii l de la
pa x (t t1 /' n'tegritd nau 0-
nal". C est ai n.' qua ,oe ded
t dee la normal sat on des
condit ons de notre v e quo
t-dtenne

AtiJOilrd hIi 1 Uiis 0 1 S l"
en ill sUi'e d 'if I'1 r i' '
1nouI n'lavon, p:ai 1111 : i'
pr'soinn 'r po' t 'qua "'- .


nos penitEncicers. Nous a-
vuns la L appet au patr ot.s
me de nos adv rsa re., i- n tr
pour qu ils nou r }o "ini .it
dans le 41and combat i 1:-
vrer contre la faniii, la ciu;.a
d e. 1 anaphabet sine. 1 til
nloge, itc.... (lns I :tire
de nos lois et des droits de
i ,iinime.

Une t-erie de me >ures o011
ete prises, et parni Lant
d'autres, le Gouverlnenim nt
Haitlen vient d adher r a la
Convention int',rnmer. "i.''
des droits de 1'homme plus
iprec ;ciii itl appj lt) o i tI'ie
dc San Jose de Costa P'ca,,
et pigojette d'nviter Il Coin
in ss.on de Dro,,a de 1'Hoin
m' de Orgainisaeon dits E


tats llier cau' i' :
Ha' i la date q 1 !ui


con-






















i!


-- ---- -- ----- --







FAITES DES TRANSACTIONS

IMMOBILIERES INCROYABLES !


A Ieuer
A PETiON-'ILLE MASON LE 4 C/IAMh 3 EAI'MS
A DEP-.EZ MAiSON DE 4 CH.,Mid
A LIMPASSE LAVAUD APPT DE 2 CHAMB
AtislA LOCAL : 2-4443


1 4 4- -.------.--- --












ANTILLEAN AIRLINES

SERVICE DIRECT ENTIRE $




Haiti et Porto -Rico ^


Departs de Port-au-Prince :


LUNDI A 15.05 HEURES, ARRIVE SAN JUAN A 17,10 L
VENDREDI A 08.15 HRS., ARRIVE SAN JUAN A 10.20 H


Departs de San Juan :

MARDI A 09.45 HRS. ARRIVE P-AU-P A 09.558 0

SVENDREDI A 10.50 HRS, ARRIvF P-A,7-P A 11.00 H.


ALM -- ANTILLEAN AIRLINES

S ADSEN EXPORT : IMPORT S. A.,

AGENTS GENERAUX

PHONES : 2-3176. 2-0317 ET 2-0028


vniiu, pound se ricdre comp-
te cur piaceneav levo,uu.ui
lavorabL de 1"' s Luialoun, qtI
a eu 1 eu dans 1"-. doma ni 11
poit.lique, ieco'i.. ilf L LL tso
c al. nLtre aLuir.,, la Chlian
br: Ltg'sat, ve d i/la, v enlt
di voter, suir ia proposit.oiL
de 1 Execut f, une lo1 uiNt -
Luant un tribunal de f'ir, Li
de I Etat on coniforniemeiit
a notre ConsLtlIit:on. 1., c,-
vil. accuses de cr me c inre
la secur te de 1 Etat st roni,
jugis par des c v Is. Ce sont
la autant d'actes qui morn
tr nt la nette volonte de
mon gouvern' mrnnt de pro-
mouvor la cause des dro ls
de I hornine.

CANAL DE PANAMA.-


L iun d t Oven ieni/, i(
Ip ,a .- gi 1 cat Li do I ainne"',
pouI"' IIou auc it'c, pay's cde
i Aierq ue Lactne, di neur
la soluLOn du probcinie du
Canal de Panama.
Dans soIn iisemble. !" pen,
ple hait til a celeobro la I-
giitl urip de I accord t eI Ii I
Etats-Unis d'Amerique et la
pti]oliqu d( Vall III! I Q, I
nant un nouveau statut au
canal. Nous nous felicitons
de ce evenement, d'autant
plus qu'a u n moment
U i ftlo l's lih tI', I I. A L, i,.
: ii'll (111 dll CanalI a eu si
repv)(,iu s on en Halt'. En
(i let ell, a c titrib eii rle, ii

culpatioiiw .i il' 'ii d I a t,
au nomi des inecessi(es de de
' 11I de' etit i mnt o s !t !
vti di -tomUnismin cat on Av, ,
Ic P snameit ie nous 11oi11.
rejout'sons d': resultt l d'
pourparlers qui ont about
L, i.\ ihiiCl ca'it 'i1s ap!iortersC
;i 1 linus( Tra to
Nou eoli'ons 'ro rc "I'avc
la conclusion du nouveaui
tr'"te rionmneprn iunl nou
velle tape dans les rela-
t 'ns enitr 1IIAmer que Lati-
nip et !> Etars Un s. qui
, mbirn' voulo r pos'r 1' "; ja
ion d'uno nic,". '',, .i-,--
che de leur politique exte-
r cure.
Pours noun lous de cet he
m -rphtre, c f t marqun Ia
f n d'un ssimo qs -o a pr6-
v'ilu pendant 'ongtemps. .
oemei trol) lonmtemp. -t frui
i r tardi le i"vc ,lopuim' rt
d" rap)iors il/' haro',;tn eux
entire noIs nation et le putsi
Saint voisin? du nord
(A u:vre


Declaration de la
Mission...

(suite de la lere page)

rtste attache au terrto re.
On a tour a Lour, et par ce
orrnat oii Wallts, Vall s,
Vehis., 1 nalement Bel.ze et
Bel.ce. Des d1ux trades ont
ete conclus entre 1 Angle-
t crre et E.- pagne. qu. joul.
Eat longltnmps dc la souve
rainete sur Belce. Mals
aux dirns du v ce-Chance-
ii r, Jam" s i1 nca ete quet
t:on dc concerdir les dro tI
de propr.ete a 1 Angleterre
CellL-c affirm -t-,1. n
que de. dro tI de conquete.
Le Guatemiala n entend
pas partag r la souveraine
te de Bel ze. 11 acceplera -
autant que cela se peut -
a su vre la voice d plomati-
que. Ii portlra la quest'or
devant 1 OEA, et, au beso n
devant 1'ONU: Dans le ca:
on sa pat, since aura ete 6-
prouvee. et usee, et qu(
sl'on n'accepte pas la :ol
t on propose daus le s"um
des, moyens pacifiques 1 v ce-Chancelier declare fei
moment : il ne nous rest(
ra plus qu'une alt rnat ve
avoir recourse a la force(
pour fair valor les droit/
du Guat6mala,). Il ajoute
'Nous sommes conscientl
de la difftr'nce de puissai
ce de forces entire un payi
comme l'Angleterre et no.
tre pays le Guat6malaa
ma's il dira enfin que 1(
Guatemala a pour lui Dieu
la reason. la iust!cS.
Pcrrp Rohbert AUGUSTE


A louer

(Pour changer.!) Petite
maison A Thomassin La
Boult. (m ubl6. ou nom) nv c
t'eau, l6electriciti, le t1- -
phone Thelphoner (en creO
le de preference) au 722.'78


S


SUCCESS D'UN HAITIEN.
AU MEXIQUE


Chaque annoe, tradit.on-
nellement 1e Pr6sident doc
la Republique du Mexiqute
igoit sollenrllement les
Lauriats du Certificat d'E-
tudes Prinaires des 31 Etats
it du D'strict Federal (la
Capital) du Mexique.
C8itti. annie pour la pre
umire fois dans 1'histoire
Ie cftte reception tradition
celle, l'un des laureats ac
'utllis offici,',llement, par
Son Ex. iP President Jose
Lopez Portillo 7'etait pas
un mexcain, a la grande
surprise d'ss journalists. ca
meramen presents. C'est
que dans 'Etat de Mexico.
qui entous' la Capitale a-
vec ses 21 461 kilomitres
carries et ses six millions et
plus d'habitants (1i District
Federal quant d Itlui a 1499
kms c. et pres d.e 10 mil-
lions d'ftmes). un jeune 'hai
Ven ava.it obtfnu la plus
forn" notes nux examenu du
CEP. qui courounent un cy-
le d'etudes de six ans.
Le garconnet d- 12 ans,
"nom Cajusle fils, elt Ie
' tie l'Ingenicur Doc-
eur en Agronomic, M LU-
om Cai;uste diploma d'Hlai
i, du Venezuela, du Mitxi-
ue el des E.U.A. Direct ur
lu D6partement de Pcilolo
ie et de Laboratoires du
0ol a l'Univers'lt6 Autono
in Agricole de Cha;pinro,
liii, av,", ses 1800 6/ludianti
constl.ue l'un" d'e plus
,rande- facultes d'Agricul-
tri d'Amerique Latine 1I
1d: son ep)oue. Ia Doctore',e'
Anne-Man e BontPmpl, de
la Foculte de Mcdterin, (d
P'-au-P ,pecialis', eni Gv-
necolossie et OIbt1) rique daes
Facules (Je Caracas et du
Maryland (E U.A.)
Lenonm Caiuse f l, est *e6
au Venezuela a .eonurn6
au EUA "t vii depuis 5 ans
avec ses parent, au M / -5
ou. n 11 a effecitu plu '-ur';
seiourc en Haiti notam-
mt-nt pres de deux mois ian
n d' dernir et P-au-P. ef a
Jereeme. vl ',s natale de
s Per et mier
Ce june haitien qui fi tt
honn ur ad sa Patri- e-t de
ruis quaifr ans 1'6lve d'un
C o 1 g e catililqua
Opp la v i 1 1 e naii;o-
plp dei Txrneo o(90000 h1
It)alts dlan 1in r riet 60.01t
dan 1i common,' 11 est
onuadr'lir;nv' nuiosn'i'il nr-
l" lit ou commnr'ni l'eqna-
gnol. lo francnia 1'a'i-l ,is
et. lat not vn e'/ 1a rinle


ERRATA

Pt ere 1.re dans 1'art'-
cle d Enest B nnett : apprend a tou' age ill
Oct. 77 a i lutter d'e toe
ct de ta'lle contr une ca-
tegorie d'autres negociants>
bi ,aucuh tribunal de con
merce ne pourrat s'av.s r)
ci a l'or:g ne de leur su;-
ces se prolonge souvent 1,
prof'l


FOOTBALL :

Les bresiliens
preparent
la Coupe du
Monde 1978

RIO DE JANEIRO (AFP
Les quatre responsabile
de la Comm'ssion Tchni.
que Bresilinne de Footbal
se rendront a Mar Del PIl
ta le 20 Octobri prochain
apprend-on mercredi i Ric
de Janeiro.
Claudio Ciutinho, 'entrai
neur, Admildo Chirol, prn
parateur physique, Lidio Tc
ledo, md'ecin, et Mozar
Digiorgio, super intendan
de la confederation br6s,
lienne des sports, inspect
ront le logement it le
1leux d'entraine,ment des br
siliens a Mar del Plata, vi
1i dans laquelle l'e Bresi
jouera la phase finale d
la coupe du monde 1978.


2 terrains A vendre it Pm
tion-Ville dans les environ
du restaurant, Le Picardie:
Vues splendid eau et Ale
triet a prximite.
Pour plus ample informa
/ions. appeler au No. 7214
le martin de 7 A 9 heures e
le soir de 6 a 9 heures.
131


Galia

. $1.50


ARCHEVECHE DE Mission de M. Jubilee du Gal
PORT-AU-PRINCE Constantino Osman Piquant
Avis important ...- .... u..t


L'Archevichi de Port-au-
Prince tient a fournir les in
formations suivantes anx
institutions b6nefibiaires de
dons en nourriture du pro -
gramme d'assistance alimen
taire de la Catholic Relief
Services (PL 480-Title II) et
don't les Centres de distribu
tion ont ete supprim6es :
1- Le Secours Catholi -
que, institution non renta -
ble; fondue le 7 mai 1956
par l'Archeviche de Port -
au-Prince, pour promouvoir
la charity par 1'assistance
social, assure la distribu-
tion des products alimentai-
res et des medicaments re-
1us du Gouvernement amiri
cain par 1'intermediaire de
la Catholic Relief Services
(CRS.) et selon les directi-
ves des bureau de la CRS.
dle Port-au-Prince et de New
York.
2.- La suppression des
Centres et des dons en nour
riture ne saurait emaner de
l'Archevichi de Port-au-
Prince. Elle vient du Bu -
reau de la Catholic Relief
Services de Port-au-Prince.
La liste des Centres ferm6s
a 6et communiques a 1'Ar -
chevich6 par lettre du Di -
recteur du Programme de la
Catholic Relief Services en
date du 9 septembre 1977 (R6
fersnce : HP 463/77).
Toute demande de rensei -
gnements concernant les
Centres ferm6s doit-6tre a
dressee directement au Bu-
rau de la Catholic Relief
Services (14, rue Dantes Des
touches Port-au-Prince)
qui a decide la suppression
de ces Centres.
Port-au-Prince, le 11 Octo-
bre i977
Francois-Wolff LIGONDE
Archev6que de Port-au-Prin
ce.


19 prlr'esi.Ux
participants
(suite de la li. page)

services. I oppol tunite de s'i


11 Ler aux disC pines suwVan
tes :
1.-- Gestion budgetary
Tabu' au de board
Organisation des Maga-
sins.
Titu aIrc Mr. N. R gaud
2.- Comptab.lite el Prix


d- Review .
Titulaire Me Jn Lerebours
3.- MainagLmLnt : T1,u-
laire Winunr Franco's.
Cette ,n't at'vc de la Di-
rection Generale de IIDAI
ne peut que pro/uire d-s re
sultats positifs. I1 sera t
souha'table que d'autr's or
ganssmes prive. ou publics
emboitent le pas apre: 1 1
DAI; car tout processes de
developpement postule des
changements de structure a
tous les niveaux. Et nil rne
pit sous est mer yoir me-
conna tre 1s role que jo0ne le
ou d une entreprise quelcon-
qu come facteur indiipen
sabl a sa reus ite.
C'est a'nsi que dans un
bref entret ep. Me Wilncr
Frangois 1"e tltila're de Ma-
nagement, a opmnn en ces ter
mes : ment est important non ;eu
Icment au n vcau des ca-
dres de 1 IDAI male encore
pour tous ceux qui ont un
ro'e a joueir dans le divtlop
p',ment du pays.
En effect le Management a
de mult plcs r' sponsabilites.
II a en outr" pour tache- es
sentielles d'organ'ser les dle
merits de :a productcv!t. Ar
gent, matericlH et rrssoure's
humaines en function des
interests de l'econom'e. Ce
sont ces 'responsumlit6s que
Freder'ck Tay'or d6fnit
dans sa thiorie X, et Elton
Mayo dans sa theorie Y. que
nous autres, nou combinons
avrc le facteur culture]l le
moment historique pour ar
river h un rIel MANAGE-
ME7NT BY OBJECTIVE'S;.
Puissent ces course itre
prof'tables tant au person-
nl de t'IDAI, qu'au pays
tout entier

SA vendre


Bateau avec Cabine,-toilet
- te 6quipie. (White Hawks 26
7 pieds 1 moteurs in-board
et Ideal pour promenade et pe
che en Haute mer.
10 el : 1-1560
.. ''- .. % ... . .. . . ...., .


(sulte de la 10. nage)

l'Agr. Marcel Diplestre.
Le Secretsl'e d'Etat de I'A
agriculture, Agronome E-
douard D. Berrouet.
M. Pcreira a visited la Coo
perative Cafeiire de Ravi-
ne Normands (Jacmtel) en
compagni, du Spec'aliste
Julimn Lauture et des Ex-
perts Jtean Even et Jean
Ravut 'rn mission dans le
pays.

Le mme group s'est ren
du dans le Sud et a visit
les cooperatives et groupe-
ments prA-cooptraetifs de
Port-Salut, Roche-h-Biteau,
Coiteaux, Port a Pimont,
Chiardonn.inres, Rand1lae,
Les Antglais, an compagnie
du Pere Roger Hellee, 0-,
blat qui a etudie 1'Organi-
sation Coop6rativii & Anti-
gonish Nouvelle Ecosso Ca-
nada.
La visited s'est poursutvis
ia Sauveaux et Camp P.-rrin.
M. Pereira a et6 invite par
le Conseil Nal'onal de la
Cooperation (CNC) a assis-
te d sa reunion du Lundi 3
Octobre an local du CONA
DEP, a,insi que Mi's Ros,?-
lyn Taylor, du PNUD.
M. J. Ravut, Expert du
BIT en missIon en Haiti ac
cdmpagne M. Pereira dans
le Nord du Pays, ils s'eront
guides dans la region par
ls Technicien en Agricultu-
re Amos Salomon, encadr"ur
d& Cooperatives avec s ege
au Cap-Haitlien.
11 et fort souhaitabi"
que la visit du Dteleue du
BIT se traduise par une ac
P.on renforcie de 1'organi-
sat'on cooperative, considd-
re a just titre par le Pre
sident a Vie de la Rpubli
qiil comme 1'outil indisp-n
sable au mi'eux-Atre Acono-
miqun et soc al d&s masses
haitiennes.

AVIS
VY'to A U plus
offrant


Un v6ehcule usage appar-
tnant i l'organisation mon
dale de la Sant ((Toyota
Land Cruiser, Station Wa -
gons Module 1971, sera ven
du sous pli cachet au plus
offrant.
Ce vehicle pent ltre vu
au bureau Central du SNEM,
a Chancerelles, tous les
jours ouvrables de 9 heures
a 1 heure P. M.
L'ouverture des plis adres-
ses a 1'OMS aura lieu le 25
Octobre 1977, A 10 heures A
M au bureau de 1'OPS OMS
sis i 1'IMPASSE LAVAUD
Les droits de douane sont a
la charge de l'acheteur:
L'OPS OMS se reserve le
droit de rejeter n'importe
quelle offre 1210


OFFRE D'EMPLOI

Vendeur de pieces de re-
change pour autos avec ex-
perience. Telephonez 2-2213
1910


ASSOCIATION HOTELIERE
ET TOURISTIQUE
D'HAITI
AVIS


L'As oc at'on H6teliere el
Tourist.que d Haiti porte a
la connaissance de ses memr
bris que la seance mensuel
le en Assemble G6nerale
se tiendra a la salle de Con
vention du Royal Haitian
H6tel, le Jeudi 13 Octobre
A 5 h. P.M.
L'ordre du jour comprend
les points su'vantm :
1 Lecture de la corres
pondance,
2 Vsite a 1'Association
H6teltire et Touristique
d'Ha'ti des Comit5s de Direc
tion de la Caribbean Tou-
rist A-sociation (C.T.A.), de
1a/Caribbean Iotel Associa
tion (C.H.A.) et de la Ca-
ribbean Tourist Research
Center (C.T.R.C.) qug tion-
dra leur'congrs' A'Port-au-
Prince durant les journies
des 13, 14 et 15 Octobre 1977.
3 Questions d'intirit
general. '
Port-au-Prince, ce 11 Oc-
tobre 1977

RpnA VICTOR, Secretaire-
Bx6cutif.


Pour c.-l6brer les solxarte
ans de vie magonnique du
General Henri Osman. Pi-
quant, la Logt, La Verit6 No.
47 de .a tue. du Magasin d2
1 Etat organise une fete spe
c ale dans la journic' du di
mauche 16 Octobre cqurant,
en Ihonn ur du Jubilaire.
Le General Henry 0. Pi-
quant est' une figure trA.,
connue de notre soci6te. 11
n'y a pas longt mps. i1 occu
paint la lonct on de Prtfet de
Port-au-Pr.nce. Ag4 de plus
de quatre vingt ans, il couple
une paisible retra'te parmi
les siens A Pit'on 'Ille.

0 man "iqrant a d'r,'ge
la maconnerie haittenne pen
dant un laps '1' tetompo en
equal te de Grard Meitre -
Grand Comnmandrur. i est
acLut-.llement Grand Maitre
Emier'tus du Grand Ori'-nt
d'He 'ti.


Ce Soir


Sept fois Sept

$ 1.00


June fille de bonnes for
nations diplomet en secre-
tariat giniral bilingue du
College Alpha de la Jamai
que, parlant couramment
l'anola's. connassance en
espagnol

P 0 Box 2214 : T6l 4-0043
A partir de 5 bres


Came WC p U W&
1 amplifier Scott A-436
(42 watts RMS jer channel)
2 Speakers A-E 310 (50
watts)
1 tourne disque Tech-
nicks SL-20 etat neuf. Pour
tous renseignements Tele -
phoner A Ronald Joseph au.
2-1997. 1410


Aux Ondes Sonores

(MME GEORGETTE DUPLESSY)

S Le Disquaire des M6lomanes
avertis
41 RUE MACAJOUX TELEPHONE 2-3824

I'roxessionnels et Mlomanes avertis
Quelques silent vos criteres de choix i
Les noms suivants representent votre garantie deo
Stonourins :


amplif/cateurs RADFORD,
GOODMANS,
ALBA,
Tournoes-Dis|ques TRANSCRIPTOR,
CONNOISSEUR,
GARRARD.
Telt .Ic lecture GOLDRING,
COSMOCORD,
Haul parlours ROLA CELESTiO
K.E.F,
GOODMANS

Cassettes Recorders: BIGSTON
Television QUASAR
Guitars EGMONT
Amplificateurs et
Haut parleurs
pour guitar MARSHALL
Tape, cassettes.
vierges B.A.S.F.


N


Calculatrices


6lectroniques SINCLAIR LITRUNLI
Quality, imagination cr6atrice, jn.rfection technique p
sont A votre disposition;
Notre rapport quality prix est imbattable.
Une visit A notre show-Room vous an convaincra

ggyg fr am I >" 7


Sacces de
PExposition
L'Exposition Industrielle
et Artisanale parg isee dans
le cadre d.ee mianifs stations
commemoratives des 20 an2
neis de Pouvoir Duvalibris-
te est un grand succs.
Outre lies milliers de ton
ristes qui 1'ont v-sit6, de
nombreux trangers etablis
dans le pays et les mem-
bnos des Ambassades ne ta-
rissent pas d'61oges sur lea
realisations des ouvriers et
artisans haitens.
L'Union -School a donned
le ton pour la Jeunease sco
laire oen y amenant ses e1l

Sur demand g6neralr,,
la durge de 1'Exposition est
prolbng&e jusqu'au 22 Octo
bre.
Nous encourageons crux
qui nont pas encore visit
l'Expos'tion de le faire.
L'adress e est: Centre Pi-
lote de Formation Profes-
sionnelle, Varreux, Route
de. Damien.


Demande d'Emploi A vendre nour
Carls l da dAnart


Now


~t~.~F~~+i~u~i~..~j~*l~l~afdw~iu~i--;


1




EIIV RCREDI 12 OC 7


PAGE 8


aa,.


, ,A .* L .. .


rerera e nai


I




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs